L accueil des travailleurs handicapés à la ville de paris

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L accueil des travailleurs handicapés à la ville de paris"

Transcription

1 c L accueil des travailleurs handicapés à la ville de paris Gestion et suivi des carrières Reconversion professionnelle Conditions d accueil et de travail Accompagnement des personnels

2 SOMMAIRE I - Travailler à la Ville de Paris - Les concours - Le recrutement direct p6 II - La gestion et le suivi de la carrière des agents p7 - Les formations spécifiques - Les préparations à concours - Les bilans de compétences - Les formations reconversion III - Une reconversion professionnelle adaptée - Les dispositifs de reconversion - L aménagement du poste de travail p9 IV - Les conditions d accueil et de travail - Le rôle du référent Handicap p11 V - L accompagnement des personnels sourds et malentendants VI - Les partenaires extérieurs p13 p14 2

3 PERSONNELS EN SITUATION DE HANDICAP : TRAVAILLER À LA VILLE DE PARIS Avec ce guide, nous espérons répondre aux questions que vous vous posez sur l accueil des personnes en situation de handicap dans la collectivité parisienne. Nous l avons réédité pour vous offrir des informations actualisées sur les actions entreprises et les dispositifs mis en place afin d améliorer l accueil et l intégration des personnes en situation de handicap. Avec la signature du protocole pour l emploi des personnes handicapées en juillet 2003, la Ville de Paris a démontré sa volonté de traduire dans les actes une politique déterminée de recrutement et d intégration des personnes en situation de handicap. Le protocole prévoyait également que les agents reconnus inaptes à leurs fonctions puissent bénéficier d une reconversion professionnelle adaptée. Cette volonté a été renforcée par la signature en janvier 2008 d une convention de partenariat avec le Fonds pour l Insertion des Personnes Handicapées dans la Fonction publique (FIPHFP). L accent est mis sur le financement de projets innovants, le retour à l emploi et l accès à de nouveaux métiers pour les agents reconnus inaptes via la mise en place d un parcours de formation. Par ailleurs, la Ville consacrera un budget important aux aides techniques. Afin d améliorer les procédures de recrutement des personnes reconnues travailleurs handicapées et de garantir l équité dans le traitement de plus de demandes de candidatures enregistrées chaque année, les dispositifs ont été professionnalisés. La Ville a accueilli depuis 2003 environ 75 personnes par an, dont 20% sur des emplois de catégories A et B. Au 31 décembre 2007, les bénéficiaires de l obligation d emploi prévue par la loi du 10 juillet 1987 constituaient 5,10% du personnel de la Ville. Les efforts seront poursuivis pour atteindre le taux réglementaire de 6%. Nous continuerons à accueillir les compétences que nous recherchons sans que le handicap soit un obstacle. Maïté ERRECART Adjointe au Maire de Paris chargée des Ressources humaines, de l Administration générale et des Relations avec les mairies d arrondissement Véronique DUBARRY Adjointe au Maire de Paris chargée des personnes en situation de handicap 3

4 DE GRANDES AVANCEES La loi pour l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées du 11 février 2005 ont apporté des évolutions fondamentales pour répondre aux attentes des personnes handicapées. La création des maisons départementales des personnes handicap é e s ( M D P H ) d a n s c h a q u e département, permet d assurer, accueil, information, accompagnement et conseil. Au sein de la MDPH, la commission des droits et de l autonomie des personnes handicapées (CDAPH) a remplacé la COTOREP et prend les décisions relatives à l ensemble des droits de la personne handicapée. Elle est compétente pour reconnaître notamment la qualité de travailleur handicapé et apprécier le taux d incapacité. D autre part, la loi affirme le principe de non discrimination et donne la priorité au travail en milieu ordinaire, en misant sur l incitation des employeurs. Le dispositif de sanction est étendu aux employeurs publics. Depuis la loi de 1987, les entreprises de plus de 20 salariés sont tenues à une obligation d embauche dans le cadre du pourcentage légal de 6% des effectifs. La loi de février 2005 réaffirme cette obligation et l étend à de nouvelles catégories de personnes handicapées : Les titulaires de la carte d invalidité et de l allocation aux adultes handicapés (AAH). Outre l application du principe de non discrimination, le statut général de la Fonction Publique est modifié pour tenir compte des difficultés particulières d accès à l emploi des travailleurs handicapés : recrutement direct, suppression des limites d âge pour la présentation aux concours, etc. Un fonds pour l insertion des personnes handicapées dans la fonction publique (FIPHFP) a été mis en place à compter du 1er janvier Il est alimenté par la contribution des ministères, des collectivités territoriales et des hôpitaux publics ne respectant pas l obligation d emploi des 6%. Les fonds recueillis pourront financer diverses actions et mesures visant à améliorer les conditions de vie et de travail des agents relevant de l obligation d emploi. Une convention pluriannuelle établissant un partenariat entre la Ville de Paris et le FIPHFP a été signée en juin Celle-ci prévoit notamment des actions visant à développer l employabilité et à favoriser l accès aux métiers de la Ville de Paris pour les personnes handicapées. La Ville de Paris a souhaité, avec ce partenariat, renforcer ses actions et présenter une série de projets innovants autour de 3 objectifs : La formation Favoriser la solidarité dans la recherche d emploi Aménager les locaux professionnels. 4

5 QUELQUES REPERES La Mairie de Paris accomplit un effort important pour mieux accueillir en son sein des travailleurs handicapés. Elle compte aujourd hui 2505 agents bénéficiaires de l obligation d emploi, ce qui représente un taux d emploi d environ 5,10% des effectifs. Le taux actuel, supérieur à la moyenne nationale des collectivités territoriales est encore inférieur au taux réglementaire de 6%. C est pourquoi la Ville de Paris a mis en œuvre un ambitieux plan de recrutement et d insertion des personnes handicapées en améliorant sans cesse les dispositifs et en se donnant comme objectif d augmenter le taux d emploi chaque année de manière significative. Depuis la signature du protocole pour l emploi des personnes handicapées, 331 recrutements ont été réalisés dont 18,5 % sur des postes de catégories A et B. Pour parvenir à ces résultats, la DRH et l ensemble des directions de la Ville de Paris se sont fortement mobilisés. Les recrutements ont été professionnalisés et l adéquation des besoins de la Ville et des compétences des candidats systématiquement recherchée. C est plus de 1000 demandes de recrutement qui sont traitées chaque année par la Mission Handicap et Reconversion. Également, des actions de sensibilisation ont été entreprises et des crédits de formation et d aménagements de postes de travail ont été réservés au profit des personnes handicapées. Le partenariat avec les organismes d insertion des personnes handicapées a été renforcé, notamment dans les domaines de la reconversion et de l adaptation professionnelle d agents en difficulté sur leur poste de travail. 5

6 TRAVAILLER À LA VILLE DE PARIS 6 Les personnes reconnues travailleurs handicapés peuvent intégrer les services de la Ville de Paris soit par concours, soit par recrutement direct. Au préalable, le handicap de la personne doit être reconnu par la Commission des Droits et de l Autonomie des Personnes Handicapées (CDAPH). Ensuite, une commission compétente, au sein de chaque maison départementale des personnes handicapées (MDPH), reconnaît la qualité de travailleur handicapé, fixe le taux d incapacité, décide de l attribution de l allocation aux adultes handicapés et de la prestation de compensation du handicap. Il n existe plus de catégories A, B et C pour classer le niveau de handicap. Concours et recrutements Le concours Les personnes reconnues travailleurs handicapés dont le handicap est compatible avec l emploi demandé peuvent s inscrire aux concours de la Ville de Paris, sous réserve d être titulaires des diplômes requis. Elles bénéficient en cas de besoin, de conditions particulières pour participer aux épreuves écrites et orales :. temps supplémentaire. assistance d un secrétariat. outil bureautique adapté. sujets agrandis ou en braille.. traduction en langue des signes... Ces aménagements doivent être prescrits par un médecin agréé. Aucune limite d âge ne peut être opposée aux candidats reconnus travailleurs handicapés quelque soit le concours. Le recrutement direct Les candidats peuvent postuler sur les postes de catégorie A, B ou C, sous conditions de diplômes et de compatibilité du handicap avec les postes demandés. Les recrutements sont réalisés en fonction des compétences professionnelles et sous réserve d avoir obtenu des résultats satisfaisants aux tests de niveau et entretiens individuels organisés dans le cadre du dispositif de recrutement. Les candidats devront également avoir été déclarés aptes médicalement à occuper le poste proposé, par le service de la santé au travail. Le s d o s s i e r s d e ca n d i d ature doivent être transmis à la Mission Handicap et Reconversion, 2 rue Lobau Paris et comprendre :. une lettre de motivation. un C.V.. la copie de la reconnaissance de travailleur handicapé délivrée par la CDAPH. Vous pouvez vous adresser au bureau du recrutement et des concours 2 rue de Lobau Paris (Du lundi au vendredi de 9h à 17h).

7 LA GESTION ET LE SUIVI DE LA CARRIÈRE DES AGENTS Au sein de la DRH, quatre bureaux sont chargés de la gestion des personnels :. bureau de l encadrement supérieur (BES). bureau des personnels administratifs, techniques culturels et non titulaires (BPACNT). bureau des personnels de l enfance, santé, sociaux et sécurité (BESSS). bureau des personnels ouvriers et techniques (BPOT) Ils procèdent aux formalités de recrutement, gèrent les différents corps et assurent les affectations. Ils sont également chargés, en lien avec l a m i s s i o n h a n d i ca p e t reconversion, de saisir les instances médicales compétentes, et de proposer aux agents les postes compatibles avec leur état de santé et leurs compétences. BES BPATNT BESSS BPOT

8 LES FORMATIONS SPÉCIFIQUES 8 Le bureau de la Formation (DRH) offre des formations spécifiques d apprentissage aux équipements spécialisés ou favorise l accès aux formations classiques à tous les agents quelque soit leur handicap. Il organise également des formations techniques, générales ou de mise à niveau. Des bilans de compétences sont également proposés aux agents reconnus travailleurs handicapés ou en cours de reconversion professionnelle. Les formations spécifiques :. l apprentissage des matériels spécifiques mis à la disposition de l agent comme le logiciels de synthèse vocale ou de manipulation de clavier.. l apprentissage ou le perfectionnement dans la langue des signes pour les entendants et malentendants.. le perfectionnement du français lu et écrit pour les agents malentendants. Les formations et préparations à concours Elles sont accessibles à tous les agents, quelque soit le handicap. Des formations généralistes, de mise à niveau, techniques ou autres peuvent aussi être offertes aux agents afin de favoriser leur insertion ou leur reclassement. L agent en situation de handicap souhaitant une formation devra s u i v re l a p rocédure n o r m a l e d inscription et s adresser au correspondant formation de sa direction. Il devra indiquer le type d outils ou d assistance dont il aura besoin pour suivre la formation demandée. Les bilans professionnels ou de compétences Les agents en situation de handicap ou en reconversion peuvent demander à réaliser un bilan de compétences. Ces bilans permettent à l agent de réfléchir à un nouveau projet professionnel, d en vérifier la faisabilité en fonction de leurs acquis professionnels et personnels. Ces bilans peuvent également aider l agent à définir ses besoins en formation pour mieux réussir sa reconversion professionnelle. Les formations reconversion Les formations reconversion, préalable indispensable au reclassement et à la réaffectation sur un poste précis, permettent aux agents d acquérir de nouvelles compétences. Ces actions tendent à être plus individualisées et mieux adaptées aux besoins de chacun et sont déployées avant même le passage de tests. La DRH étudie les moyens de faire profiter à tous les agents de ces actions. Une expérimentation est menée actuellement dans les établissements de la petite enfance (dispositif tremplin, voir p10).

9 UNE RECONVERSION PROFESSIONNELLE ADAPTEE Lorsqu un agent titulaire ne peut plus exercer ses fonctions à la suite d une dégradation de ses capacités physiques, il doit impérativement faire reconnaître cette inaptitude et fournir à son bureau du personnel, un certificat de son médecin traitant afin que celle-ci soit constatée par le service de la santé au travail, s il s agit d une inaptitude imputable au service, ou par le comité médical s il s agit d une inaptitude non imputable au service. Dans le second cas, il appartient au Service des Ressources Humaines de la direction de l agent de saisir le comité médical. L avis du comité médical ou du service de la santé au travail Le comité médical, instance indépendante de la Ville, ou le service de la santé au travail, valide ou rejette la demande de l agent. Ils émettent également un avis sur les capacités physiques de l agent à exercer d autres fonctions. Ils peuvent éventuellement préconiser la mise à la retraite anticipée pour raisons de santé. Dans ce cas, l avis du service de la santé au travail est validé par la commission de réforme. C est une instance paritaire qui réunit des représentants du personnel, de l administration et les médecins du comité médical. L avis du comité médical est également validé par la commission de réforme pour les agents ayant moins de 25 ans de service. Pour ceux ayant plus de 25 ans de service, une procédure simplifiée dispense de recueillir l avis de la commission départementale de réforme. L avis de la CAP La commission administrative paritaire (CAP) compétente donne un avis sur la demande de changement de poste. L accueil dans le nouveau corps n est possible qu en cas de vacances de postes. L accord du service d accueil L avis favorable de la direction où l agent reclassé va exercer ses nouvelles fonctions, est obligatoirement requis. A noter : des tests d aptitude peuvent être nécessaires pour accéder à certains emplois. 9

10 De nouveaux dispositifs dans les directions La Direction des Familles et de la Petite Enfance : elle a mis en place un dispositif de reconversion professionnelle en direction des auxiliaires de puériculture devenues inaptes, permettant de détacher les agents concernés sur des emplois administratifs dits tremplins pendant un an afin de leur permettre d acquérir une formation théorique et pratique. La Direction de la Propreté et de l Eau : elle mène la même opération avec les éboueurs. Les dispositifs de la reconversion professionnelle En lien avec les bureaux de gestion de la DRH, la Mission Handicap et Reconversion est chargée de mettre en œuvre et de coordonner les dispositifs visant à favoriser la reconversion professionnelle des agents inaptes médicalement à leurs fonctions par la mise en œuvre de parcours de formations adaptées. En 2008, de nouveaux outils d évaluation et de formation ont été mis en place : bilans de maintien dans l emploi, modules de remobilisation pour les agents éloignés de l emploi, parcours qualifiants. Dès 2009, l offre de formation sera élargie et diversifiée afin que chacun puisse se mobiliser sur un nouveau projet professionnel compatible avec ses réserves d aptitude et ses capacités. La Mission Handicap et Reconversion est également en charge des dispositifs traitant du maintien dans l emploi des agents et de la prévention de l inaptitude en lien avec les bureaux de gestion de la DRH, le bureau de la formation, les services médicaux de la Ville, le comité médical, le service social et les directions. La M.H.R. utilise également les formations mises en place par le bureau de la formation de la DRH et s appuie sur un réseau extérieur de professionnels (centres de reclassement professionnel, AFPA) pour l évaluation et les formations plus spécifiques. 10

11 L aménagement du poste de travail Les agents porteurs d un handicap peuvent, si nécessaire, bénéficier d un aménagement du poste de travail. L objectif pour l agent est d atteindre une autonomie dans son environnement professionnel, équivalente à celle de ses collègues. L adaptation d un poste de travail peut être demandée par l agent lui-même, son encadrement ou le Service de Santé au Travail (SST) ; il peut être amené à effectuer une expertise du futur poste de travail du candidat handicapé et à émettre des prescriptions. La demande est ensuite transmise au référent handicap de la direction d accueil du travailleur handicapé. Le référent handicap réalise un premier traitement de cette demande en collaboration avec l ergonome de la mission Handicap et Reconversion. C est la M.H.R. qui assure ensuite l ingénierie de l aménagement des postes de travail. Pour joindre l ergonome, appelez le (Pauline Bucheli), Pour joindre le service de la santé : Médecine statutaire : Médecine préventive : LES CONDITIONS D ACCUEIL ET DE TRAVAIL La bonne insertion de la personne en situation de handicap dans son milieu professionnel est favorisée par des actions de formation lui permettant d accomplir au mieux les tâches qui lui sont confiées. La formation s adresse également à son environnement professionnel, encadrement et collègues, avec lesquels elle pourra alors mieux communiquer. Ainsi, des actions de sensibilisation et de formation sont proposées aux cadres accueillant des personnes handicapées dans leurs services. La Mission Handicap et Reconversion a pour vocation de favoriser cet accueil en orientant les directions, en fonction des difficultés rencontrées, vers les services pouvant intervenir : bureaux de gestion, bureau de la formation, bureau de prévention des risques professionnels, bureau du service social, service de la santé au travail 11

12 Au sein de chaque direction C est le service des ressources humaines qui, en collaboration avec le référent handicap, relaie les besoins, coordonne les demandes et les démarches de la personne handicapée auprès des services spécialisés de la DRH. A la Direction des Ressources Humaines La Mission Handicap et Reconversion est chargée de faciliter le recrutement et l insertion des personnes handicapées au sein de l administration parisienne, de coordonner et de mettre en place les dispositifs de reconversion professionnelle. Elle travaille en lien étroit avec les différentes directions, les bureaux de gestion, le bureau de la formation, mais aussi en collaboration avec le service de la santé au travail, le comité médical et le service social pour ce qui concerne l aménagement des conditions de travail et l achat de matériels spécifiques. Elle est un centre ressources pour les directions et les agents sur les questions liées au handicap et à la reconversion professionnelle. Le rôle du référent handicap L action de coordination du référent permettra d interpeller les acteurs pertinents pour l amélioration de l intégration de l agent. En effet, les mesures visant à l adaptation du poste de travail sont de diverses natures : matérielles (aides techniques), humaines (assistance, formation,.) et organisationnelles (définition et répartition des tâches, des ressources et des moyens). A noter : Un réseau de référents handicap a été mis en place en Chaque direction a identifié au moins un acteur ressource dans ce domaine qu il convient d associer systématiquement lors des recrutements ou des demandes de maintien dans l emploi. La liste de ces référents est accessible sur l intranet de la DRH. 12

13 L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNELS SOURDS ET MALENTENDANTS Des ateliers de sensibilisation, animés par le référent surdité de la Mission Handicap et reconversion, peuvent être mis en place à la demande des directions. Ils permettent d aborder les différents aspects du handicap et répondre aux interrogations des personnels concernés. Un accompagnement soutenu et personnalisé est prévu pour les encadrants et les collègues des agents sourds et mal entendants qui peuvent eux-mêmes bénéficier d actions individualisées facilitant leur maintien dans l emploi. Le référent surdité peut être présent et traduire en langue des signes les entretiens d embauche, les consignes de travail, les entretiens de notation, les réunions d équipe. Il peut également assurer la médiation en cas de difficultés particulières. Les directions peuvent désormais se connecter à l intranet de la DRH ou téléphoner au pour tout besoin en interprétariat en langue des signes française. 13

14 LES PARTENAIRES EXTERIEURS Dans sa démarche d insertion des travailleurs handicapés, la Ville de Paris travaille continuellement avec les organismes et associations concernés par le handicap. En voici les coordonnées : LA MAISON DES PERSONNES HANDICAPEES DE PARIS (MDPH 75) 69, rue de la Victoire Paris Ouverture au public : du lundi au vendredi de 9h à 17h sans interruption. AFIG Association pour faciliter l insertion des jeunes diplômés : 25, rue Falguière Paris UNIRH Union pour l insertion et la réinsertion professionnelle des personnes handicapées 43 bis, rue d Hautpoul Paris RHS Relais Handicap Santé (organisme universitaire) 4, place Jussieu université de Jussieu Bât paris Cedex

15

16 Bureau de l information des personnels (DRH) - Octobre 2008

DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES CHARTE HANDICAP JUILLET 2009

DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES CHARTE HANDICAP JUILLET 2009 DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES CHARTE HANDICAP JUILLET 2009 SOMMAIRE 1. PRÉAMBULE page 2 2. LA CHARTE HANDICAP page 4 LE RECRUTEMENT DES PERSONNES HANDICAPÉES AU CENTRE POMPIDOU L ACCUEIL ET L INTÉGRATION

Plus en détail

des travailleurs handicapés dans la Fonction Publique

des travailleurs handicapés dans la Fonction Publique Fonction Publique n 132 Le point sur... Personnes handicapées dans la Fonction Publique Textes de référence : Loi n 2005-102 du 11-2-2005 pour l égalité des droits et des chances, la participation et la

Plus en détail

La Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH)

La Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH) Délégation Midi-Pyrénées Handicap et vie professionnelle La loi du 11 février 2005 1 a renforcé les exigences vis-à-vis de l emploi des personnes en situation de handicap. Ainsi, les personnes reconnues

Plus en détail

PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON

PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON - VU la loi n 2005-102 du 11 février 2005 pour l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des

Plus en détail

handicap au travail : quels sont Vos droits? comment se déclarer? 34 /

handicap au travail : quels sont Vos droits? comment se déclarer? 34 / 34 / HANDICAP AU TRAVAIL : QUELS SONT VOS DROITS? COMMENT SE DÉCLARER? Grâce à la loi du 11 février 2005 pour l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées,

Plus en détail

La présentation de la MDPH

La présentation de la MDPH La présentation de la MDPH 1 Pour tout type de handicap CDAPH Equipe pluridisciplinaire En 2013, 62 demandes pour 1000 habitants en moyenne Pour l Oise = 73/1000 2 Un guichet unique ORGANISATION DES MDPH

Plus en détail

La politique handicap du ministère de l éducation nationale

La politique handicap du ministère de l éducation nationale La politique handicap du ministère de l éducation nationale Catherine DE GROOF, chef de la mission à l'intégration des personnels handicapés (MIPH), direction générale des ressources humaines. 10 février

Plus en détail

Catalogue des aides du FIPHFP

Catalogue des aides du FIPHFP Catalogue des aides du FIPHFP 1 Sommaire Introduction... 3 Liste des aides concernées... 5 Fiche Postes de travail : Aménagements, Maintenances, Réparations, Renouvellement, Travaux d accessibilité aux

Plus en détail

SITUATION DE HANDICAP LES PARTENAIRES EN AUVERGNE

SITUATION DE HANDICAP LES PARTENAIRES EN AUVERGNE SITUATION DE HANDICAP LES PARTENAIRES EN AUVERGNE MAINTIEN DANS L EMPLOI RECONVERSION PREVENTION INAPTITUDE OU APTITUDE RESTRICTIVE Publics bénéficiaires Les salariés handicapés concernés par ces mesures

Plus en détail

CONSEILLER SOCIO-ÉDUCATIF (F/H)

CONSEILLER SOCIO-ÉDUCATIF (F/H) Bureau du recrutement et des concours 2, rue de Lobau 75196 PARIS Cedex 04 Direction des Ressources Humaines Sous direction du développement des ressources humaines www.paris.fr CONSEILLER SOCIO-ÉDUCATIF

Plus en détail

STATUT L EMPLOI DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP Mise à jour Octobre 2014

STATUT L EMPLOI DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP Mise à jour Octobre 2014 STATUT L EMPLOI DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP Mise à jour Octobre 2014 Références : - Loi n 2005-102 du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté

Plus en détail

NOR : RDFF1228702C. La ministre de la réforme de l Etat, de la décentralisation et de la fonction publique

NOR : RDFF1228702C. La ministre de la réforme de l Etat, de la décentralisation et de la fonction publique RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de la réforme de l Etat, de la décentralisation et de la fonction publique Circulaire du 26 juillet 2012 relative à la mise en œuvre du dispositif d accès à l emploi titulaire

Plus en détail

DELIBERATION CADRE : CREATION DU SERVICE PUBLIC REGIONAL DE FORMATION CONTINUE EN RHONE-ALPES

DELIBERATION CADRE : CREATION DU SERVICE PUBLIC REGIONAL DE FORMATION CONTINUE EN RHONE-ALPES CONSEIL REGIONAL RHONE-ALPES Délibération n 09.02.780 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL DELIBERATION CADRE : CREATION DU SERVICE PUBLIC REGIONAL DE FORMATION CONTINUE EN RHONE-ALPES Le Conseil régional

Plus en détail

Centre de gestion Fonction Publique Territoriale des Hautes-Alpes

Centre de gestion Fonction Publique Territoriale des Hautes-Alpes Centre de gestion Fonction Publique Territoriale des Hautes-Alpes Alpes Rencontrez-vous des problèmes de santé affectant votre vie professionnelle? La Reconnaissance econnaissance de la Qualité de Travailleur

Plus en détail

APPEL A PROJETS 2015 : FONDS SOCIAL EUROPEEN ACCOMPAGNEMENT VERS ET DANS L EMPLOI DES PERSONNES RECONNUES «TRAVAILLEUR HANDICAPE»

APPEL A PROJETS 2015 : FONDS SOCIAL EUROPEEN ACCOMPAGNEMENT VERS ET DANS L EMPLOI DES PERSONNES RECONNUES «TRAVAILLEUR HANDICAPE» APPEL A PROJETS 2015 : FONDS SOCIAL EUROPEEN ACCOMPAGNEMENT VERS ET DANS L EMPLOI DES PERSONNES RECONNUES «TRAVAILLEUR HANDICAPE» Public visé par l opération - Bénéficiaires du rsa soumis aux obligations

Plus en détail

Des problèmes de santé ou d aptitude au travail : pourquoi et comment les faire reconnaître? Gêne, mal chronique des réponses existent

Des problèmes de santé ou d aptitude au travail : pourquoi et comment les faire reconnaître? Gêne, mal chronique des réponses existent Des problèmes de santé ou d aptitude au travail : pourquoi et comment les faire reconnaître? Le travail, au cœur de la vie quotidienne est vecteur de multiples représentations. Source d épanouissement

Plus en détail

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions Le référentiel mission et Profil de Poste de l d et de contre les Animateur Insertion Lutte Exclusions Préambule 1. La jeunesse, le Département du Nord et la Fédération des centres sociaux du Nord : Une

Plus en détail

Références : Décrets n os 2009-913 à 2009-918 du 28 juillet 2009 Circulaire d application DGRH du 8 octobre 2009

Références : Décrets n os 2009-913 à 2009-918 du 28 juillet 2009 Circulaire d application DGRH du 8 octobre 2009 Secrétariat général Direction générale des ressources humaines Service des personnels enseignants de l enseignement scolaire MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE Sous-direction de la

Plus en détail

AGENT SPECIALISE DE 1 ère CLASSE DES ECOLES MATERNELLES

AGENT SPECIALISE DE 1 ère CLASSE DES ECOLES MATERNELLES LES GUIDES PRATIQUES DES CENTRES DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE AGENT SPECIALISE DE 1 ère CLASSE DES ECOLES MATERNELLES Filière médico-sociale - Catégorie C 1 La fonction publique territoriale

Plus en détail

CONCOURS A.T.S.E.M. de 1 ère classe

CONCOURS A.T.S.E.M. de 1 ère classe CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DU LOIRET CONCOURS A.T.S.E.M. de 1 ère classe TROISIEME CONCOURS EPREUVE ECRITE D ADMISSIBILITE DU MERCREDI 17 OCTOBRE 2012 de 9 H 00 à 11 H 00 IMPORTANT

Plus en détail

SANTÉ ETABLISSEMENTS DE SANTÉ. Personnel

SANTÉ ETABLISSEMENTS DE SANTÉ. Personnel SANTÉ ETABLISSEMENTS DE SANTÉ Personnel MINISTÈRE DE LA SANTÉ, DE LA JEUNESSE, DES SPORTS ET DE LA VIE ASSOCIATIVE Direction de l hospitalisation et de l organisation des soins Sous-direction des professions

Plus en détail

Licence professionnelle «Chef de projet handicap et emploi»

Licence professionnelle «Chef de projet handicap et emploi» Ecole MS - DISST Licence professionnelle «Chef de projet handicap et emploi» Le chef de projet handicap et emploi interagit avec des acteurs économiques, associatifs, de santé, ainsi que des institutions

Plus en détail

ACCORD NATIONAL DU 22 JANVIER 1985 SUR LES OBJECTIFS ET LES MOYENS DE LA FORMATION DANS LA MÉTALLURGIE

ACCORD NATIONAL DU 22 JANVIER 1985 SUR LES OBJECTIFS ET LES MOYENS DE LA FORMATION DANS LA MÉTALLURGIE ACCORD NATIONAL DU 22 JANVIER 1985 SUR LES OBJECTIFS ET LES MOYENS DE LA FORMATION DANS LA MÉTALLURGIE Entre : - l Union des Industries Métallurgiques et Minières, d une part, et - les Organisations syndicales

Plus en détail

Baliser les parcours de formation professionnelle. Bretagne

Baliser les parcours de formation professionnelle. Bretagne Baliser les parcours de formation professionnelle Bretagne édito Les personnels en charge de l encadrement des équipes dans la Fonction Publique Hospitalière sont la cheville ouvrière de la formation continue.

Plus en détail

PUERICULTRICE CADRE DE SANTE

PUERICULTRICE CADRE DE SANTE PUERICULTRICE CADRE DE SANTE Par voie de concours SERVICE CONCOURS ET EXAMENS 335, rue du Bois Guyot 77350 LE MEE SUR SEINE Standard Concours : 01.64.14.17.77 Fax : 01.64.14.17.14 Serveur vocal : 08.92.68.17.14

Plus en détail

CONCOURS DE PUERICULTRICE TERRITORIALE CADRE DE SANTE

CONCOURS DE PUERICULTRICE TERRITORIALE CADRE DE SANTE CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DE VAUCLUSE CONCOURS DE PUERICULTRICE TERRITORIALE CADRE DE SANTE 80, Rue Marcel Demonque AGROPARC CS 60508 84908 AVIGNON Cedex 9 Téléphone : 04.32.44.89.30

Plus en détail

LA FORMATION TOUT AU LONG DE LA VIE

LA FORMATION TOUT AU LONG DE LA VIE LIMOUSIN LA FORMATION TOUT AU LONG DE LA VIE QUELS DISPOSITIFS DE FORMATION, POUR QUELLE SITUATION PROFESSIONNELLE? «LES AGENTS BÉNÉFICIENT CHAQUE ANNÉE D UN ENTRETIEN DE FORMATION AVEC LEUR SUPÉRIEUR

Plus en détail

Le numérique au service de l École

Le numérique au service de l École Le numérique au service de l École L essentiel > Notre monde connaît aujourd hui avec le numérique une rupture technologique aussi importante que celle de l invention de l imprimerie au XV e siècle. La

Plus en détail

Après nous avoir fait miroiter des mesures pour améliorer notre pouvoir d achat il a accordé des miettes!

Après nous avoir fait miroiter des mesures pour améliorer notre pouvoir d achat il a accordé des miettes! A la Ville de Paris A la Ville de Paris, Delanoë applique à la lettre les consignes du gouvernement. Et pourtant, il a les moyens de faire quelque chose pour son personnel! Après nous avoir fait miroiter

Plus en détail

PROGRAMME FRANCO-QUÉBÉCOIS D ÉCHANGES DE FONCTIONNAIRES (PEF) PRÉSENTATION ET FORMULAIRE DE MISE EN CANDIDATURE

PROGRAMME FRANCO-QUÉBÉCOIS D ÉCHANGES DE FONCTIONNAIRES (PEF) PRÉSENTATION ET FORMULAIRE DE MISE EN CANDIDATURE PROGRAMME FRANCO-QUÉBÉCOIS D ÉCHANGES DE FONCTIONNAIRES (PEF) PRÉSENTATION ET FORMULAIRE DE MISE EN CANDIDATURE 1. LE CADRE DE LA COOPÉRATION FRANCO-QUÉBÉCOISE La Commission permanente de coopération franco-québécoise

Plus en détail

L emploi des travailleurs handicapés.

L emploi des travailleurs handicapés. L emploi des travailleurs handicapés. La loi du 11 février 2005 a étendu aux employeurs publics l obligation juridique de réserver 6% de leurs effectifs aux travailleurs handicapés. A défaut, une contribution

Plus en détail

- Les examens professionnels pour l inscription sur le tableau d avancement de :

- Les examens professionnels pour l inscription sur le tableau d avancement de : RECRUTEMENT ACADEMIQUE DES PERSONNELS ADMINISTRATIFS, SOCIAUX ET DE SANTE (ASS) AVIS D OUVERTURE Session 2014 Sont ouverts dans l académie de Caen au titre de la session 2014 : - Les examens professionnels

Plus en détail

LA GESTION DU HANDICAP DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Nadège LEMOUSSU Responsable du Service Santé, Sécurité, Protection Sociale

LA GESTION DU HANDICAP DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Nadège LEMOUSSU Responsable du Service Santé, Sécurité, Protection Sociale LA GESTION DU HANDICAP DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Nadège LEMOUSSU Responsable du Service Santé, Sécurité, Protection Sociale LA NOTION DE HANDICAP Article L. 5213-1 du Code du Travail «Toute

Plus en détail

Module 8 MDPH et CDAPH : rôles et fonctionnement

Module 8 MDPH et CDAPH : rôles et fonctionnement Module 8 MDPH et CDAPH : rôles et fonctionnement MDPH et CDAPH : rôles et fonctionnement Introduction : un service public du handicap Missions générales de la MDPH Statut, organisation et fonctionnement

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DU CONTRAT LOCAL D'ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE 2015/2016

CAHIER DES CHARGES DU CONTRAT LOCAL D'ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE 2015/2016 1 CAHIER DES CHARGES DU CONTRAT LOCAL D'ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE 2015/2016 La procédure de l appel à projet change à compter de 2015. Nous vous invitons à prendre connaissance de la nouvelle procédure

Plus en détail

Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes

Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes Direction générale de l offre de soins Sous-direction des ressources humaines du système de santé Bureau des ressources humaines hospitalières

Plus en détail

Année préparatoire (candidats sourds)

Année préparatoire (candidats sourds) Année préparatoire (candidats sourds) en vue de préparer le diplôme d Educateur Spécialisé ou d Educateur de Jeunes Enfants (et valider une Licence d État «Education et intervention sociale») Pour vous

Plus en détail

POLITIQUE-CADRE SUR LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES DU COLLÈGE GÉRALD-GODIN

POLITIQUE-CADRE SUR LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES DU COLLÈGE GÉRALD-GODIN POLITIQUE-CADRE SUR LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES DU COLLÈGE GÉRALD-GODIN Adoptée par le Conseil d administration Le 28 avril 1998 (résolution no 0099) et modifiée par le Conseil d administration

Plus en détail

Référentiel de système de management SYSTEME DE MANAGEMENT DES ENTREPRISES D INSERTION (EI) ET/OU DE TRAVAIL TEMPORAIRE D INSERTION (ETTI)

Référentiel de système de management SYSTEME DE MANAGEMENT DES ENTREPRISES D INSERTION (EI) ET/OU DE TRAVAIL TEMPORAIRE D INSERTION (ETTI) Référentiel de système de management SYSTEME DE MANAGEMENT DES ENTREPRISES D INSERTION (EI) ET/OU DE TRAVAIL TEMPORAIRE D INSERTION (ETTI) sommaire 1 Préambule P. 4 2 Champ d application P. 6 3 Système

Plus en détail

CONCOURS. sur épreuves. Rédacteur territorial principal de 2 e classe. 2 e grade d'accès au cadre d'emplois

CONCOURS. sur épreuves. Rédacteur territorial principal de 2 e classe. 2 e grade d'accès au cadre d'emplois CONCOURS sur épreuves Rédacteur territorial principal de 2 e classe 2 e grade d'accès au cadre d'emplois février 2015 2 SOMMAIRE I. L EMPLOI... 4 Le cadre d emplois des rédacteurs territoriaux... 4 Les

Plus en détail

Livret d accueil. Cap emploi 50

Livret d accueil. Cap emploi 50 Livret d accueil Cap emploi 50 Cap emploi 50 est un service de l association Handicap et Emploi Ce service vise à favoriser l embauche et la formation des personnes handicapées Mis à jour 11/09/2014 Page

Plus en détail

COMMENT TROUVER UN EMPLOI?

COMMENT TROUVER UN EMPLOI? COMMENT TROUVER UN EMPLOI? Pour rechercher un emploi, vous pouvez vous inscrire auprès de Pôle Emploi, chercher dans les petites annonces ou déposer des candidatures spontanées. Dans tous les cas, vous

Plus en détail

Agir pour l emploi dans les

Agir pour l emploi dans les Agir pour l emploi dans les Devenez tuteur www.hauts-de-seine.net Un dispositif du Conseil général des Hauts-de-Seine Le Conseil général des Hauts-de-Seine, impliqué dès 1990 dans la lutte contre le chômage,

Plus en détail

HANDIPRO 31 - Label CAP EMPLOI -

HANDIPRO 31 - Label CAP EMPLOI - HANDIPRO 31 - Label CAP EMPLOI - Créée en 1995, l association HandiPro 31 a pour mission de favoriser l emploi en milieu ordinaire de travail des bénéficiaires de l obligation d emploi et de conseiller

Plus en détail

BROCHURE D INFORMATION. Examen professionnel de catégorie B Accès au grade de secrétaire de documentation de classe supérieure

BROCHURE D INFORMATION. Examen professionnel de catégorie B Accès au grade de secrétaire de documentation de classe supérieure BROCHURE D INFORMATION Examen professionnel de catégorie B Accès au grade de secrétaire de documentation de classe supérieure Année 2016 1 SOMMAIRE I. CALENDRIER DE L EXAMEN PROFESSIONNEL...3 II. CONDITIONS

Plus en détail

La qualité de travailleur handicapé et l obligation d emploi

La qualité de travailleur handicapé et l obligation d emploi Travail La ville de Suresnes a signé le 7 novembre 2001 la «Charte Ville- Handicap» avec les associations de la Plate-forme Inter Associative des Personnes Handicapées des Hauts-de-Seine. Par cet engagement,

Plus en détail

CALENDRIER PRÉVISIONNEL MODIFIÉ DES CONCOURS DU PREMIER SEMESTRE 2009

CALENDRIER PRÉVISIONNEL MODIFIÉ DES CONCOURS DU PREMIER SEMESTRE 2009 Section des concours Bureau 6333 Tél. 01 44 67 16 97 ou 15 97 (rubrique «recrutement et concours ; concours du CASVP») CALENDRIER PRÉVISIONNEL MODIFIÉ DES CONCOURS DU PREMIER SEMESTRE 2009 Les dates portées

Plus en détail

Du nouveau pour votre formation Réforme de la Formation Continue

Du nouveau pour votre formation Réforme de la Formation Continue Du nouveau pour votre formation Réforme de la Formation Continue Le plan 1. La réforme de la formation 1.1 La philosophie de la réforme 1.2 Quelques dates 2. Les principales innovations 2.1 Changements

Plus en détail

CONCOURS DE MONITEUR-EDUCATEUR ET INTERVENANT FAMILIAL TERRITORIAL

CONCOURS DE MONITEUR-EDUCATEUR ET INTERVENANT FAMILIAL TERRITORIAL FILIERE SANITAIRE ET SOCIALE CATEGORIE B CONCOURS DE MONITEUR-EDUCATEUR ET INTERVENANT FAMILIAL TERRITORIAL EXTERNE SUR TITRES Loi n 83-634 du 13 juillet 1983 modifiée portant droits et obligations des

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SOLIDARITÉS Décret n o 2006-1221 du 5 octobre 2006 relatif aux personnels médicaux, pharmaceutiques et odontologiques hospitaliers

Plus en détail

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3613 Convention collective nationale IDCC : 7017. PERSONNEL DES PARCS ET JARDINS ZOOLOGIQUES PRIVÉS ACCORD

Plus en détail

En croisant ces constats et ces enjeux, la région Centre a arrêté dans le cadre du schéma régional des formations 5 orientations:

En croisant ces constats et ces enjeux, la région Centre a arrêté dans le cadre du schéma régional des formations 5 orientations: PROTOCOLE D ACCORD ENTRE LE SECRETARIAT D ETAT A LA SOLIDARITE ET LA REGION CENTRE POUR LA MISE EN PLACE D UN PLAN DES METIERS DANS LE SECTEUR SOCIAL ET MEDICO-SOCIAL I : Contexte: Le schéma régional des

Plus en détail

Le Comité d entreprise (CE) et le Comité d hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT)

Le Comité d entreprise (CE) et le Comité d hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) Les acteurs du handicap Fiche 11 Le Comité d entreprise (CE) et le Comité d hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) Le Comité d entreprise LeCEestconsultésurlesmesuresprisesenvuedefaciliterlamiseoularemiseautravaildesaccidentésdutravail

Plus en détail

Congés et horaires de travail des personnels BIATSS

Congés et horaires de travail des personnels BIATSS Madame, Monsieur, Vendredi 20 Juillet 2012 - n 7 Ce septième numéro d AMU Info est consacré aux dispositions arrêtées en matière de ressources humaines suite aux réunions du Comité technique et du Conseil

Plus en détail

Plan Pluri-Annuel de Formation SDIS34 2014-2016

Plan Pluri-Annuel de Formation SDIS34 2014-2016 CHAPITRE 5 LES FORMATIONS DES PATS Préambule : Le service Formation-PATS doit sa création à notre Directeur. Depuis le 15 octobre 2012, son activité a permis d effectuer «un état des lieux» concernant

Plus en détail

Convention relative à l octroi du label «Collectivité handi-accueillante» n..

Convention relative à l octroi du label «Collectivité handi-accueillante» n.. Convention relative à l octroi du label «Collectivité handi-accueillante» n.. Entre Groupe Territorial Sis 58 cours Castelbon BP 215 38506 Voiron Cedex Représenté par son Directeur Général, Monsieur Olivier

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3010 Convention collective nationale IDCC : 1978. FLEURISTES, VENTE ET SERVICES DES ANIMAUX FAMILIERS ACCORD DU

Plus en détail

FILIERE SPORTIVE - CATEGORIE B

FILIERE SPORTIVE - CATEGORIE B FILIERE SPORTIVE - CATEGORIE B LA DEFINITION DE L EMPLOI Le cadre d'emplois des éducateurs territoriaux des activités physiques et sportives comprend les grades d'éducateur territorial des activités physiques

Plus en détail

Guide d accompagnement à la mise en œuvre de la grille des classifications Convention Collective Nationale de la Coiffure et des professions connexes

Guide d accompagnement à la mise en œuvre de la grille des classifications Convention Collective Nationale de la Coiffure et des professions connexes Guide d accompagnement à la mise en œuvre de la grille des classifications Convention Collective Nationale de la Coiffure et des professions connexes Validé par les membres de la CMP, le 23 octobre 2012

Plus en détail

ACCÉDER À L EMPLOI. c est normal et c est possible. Personnes Handicapées AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH JUIN 2015

ACCÉDER À L EMPLOI. c est normal et c est possible. Personnes Handicapées AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH JUIN 2015 Personnes Handicapées AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH JUIN 2015 ACCÉDER À L EMPLOI c est normal et c est possible Les bonnes questions à se poser Quelles démarches? Les aides de l Agefiph dont vous pouvez

Plus en détail

ACCORD PORTANT SUR L INSERTION SOCIALE ET PROFESSIONNELLE DES PERSONNES HANDICAPEES 2009-2011

ACCORD PORTANT SUR L INSERTION SOCIALE ET PROFESSIONNELLE DES PERSONNES HANDICAPEES 2009-2011 ACCORD PORTANT SUR L INSERTION SOCIALE ET PROFESSIONNELLE DES PERSONNES HANDICAPEES 2009-2011 Préambule Dès 1991, Air France a souhaité développer une politique en faveur de l intégration des personnes

Plus en détail

professionnelle, et ressources RTH (Reconnaissance Travailleur Handicapé) 1 Activités, orientations adultes

professionnelle, et ressources RTH (Reconnaissance Travailleur Handicapé) 1 Activités, orientations adultes 1 professionnelles et ressources adultes RTH Reconnaissance Travailleur Handicapé) Pour ma recherche d emploi, j aurai besoin d aide pour sélectionner les offres où mon handicap ne sera pas pénalisant.

Plus en détail

Charte relative aux diplômes en partenariat international et aux formations délocalisées

Charte relative aux diplômes en partenariat international et aux formations délocalisées Charte relative aux diplômes en partenariat international et aux formations délocalisées Considérant le développement rapide et récent des formations universitaires diplômantes conçues en réseau, national

Plus en détail

Job Opening: Concours de recrutement de professeurs de français (Interne / Externe) Department/Office: Genève Posting Period: Job number: N/A

Job Opening: Concours de recrutement de professeurs de français (Interne / Externe) Department/Office: Genève Posting Period: Job number: N/A Job Opening: Job Title: Concours de recrutement de professeurs de français (Interne / Externe) Department/Office: Genève Posting Period: Job number: N/A Cadre organisationnel Les postes de professeurs

Plus en détail

2016 DASES 249 G DAE : Approbation du Plan Parisien de l Insertion par l Emploi (PPIE) pour la période 2016 2020.

2016 DASES 249 G DAE : Approbation du Plan Parisien de l Insertion par l Emploi (PPIE) pour la période 2016 2020. 2016 DASES 249 G DAE : Approbation du Plan Parisien de l Insertion par l Emploi (PPIE) pour la période 2016 2020. Mesdames, Messieurs, Projet de délibération Exposé des motifs Fin 2015, grâce à l effort

Plus en détail

APPEL A PROJETS Mesures d accompagnement social personnalisé (MASP) 2016-2018

APPEL A PROJETS Mesures d accompagnement social personnalisé (MASP) 2016-2018 APPEL A PROJETS Mesures d accompagnement social personnalisé (MASP) 2016-2018 La loi n 2007-308 du 5 mars 2007 portant réforme de la protection juridique des majeurs dispose que «toute personne majeure

Plus en détail

Séminaire du 5 novembre 2014 Maintien dans l emploi et handicap

Séminaire du 5 novembre 2014 Maintien dans l emploi et handicap Le contexte La Prévention de la Désinsertion Professionnelle s inscrit dans le cadre : de l accompagnement des victimes de maladie ou d accident pour les aider à conserver leur emploi ou un emploi compatible

Plus en détail

Formations Longues. Intervention forfaitaire pour vos formations de + de 60h

Formations Longues. Intervention forfaitaire pour vos formations de + de 60h + Square Sainctelette 13/15 Formations Longues Intervention forfaitaire pour vos formations de + de 60h Vous exercez des activités dans les domaines relevant de la Commission paritaire 329 pour la Fédération

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA FONCTION PUBLIQUE Décret n o 2006-501 du 3 mai 2006 relatif au fonds pour l insertion des personnes handicapées dans la fonction publique NOR

Plus en détail

Les emplois d avenir sont pour vous

Les emplois d avenir sont pour vous Vous avez entre 16 et 25 ans? Peu ou pas qualifié(e) ou résidant sur des territoires à fort taux de chômage? Fortement motivé(e) pour trouver un emploi? Les emplois d avenir sont pour vous Une entrepris

Plus en détail

Collège Doctoral Aix-Marseille Université. Principes de la formation doctorale CHARTE DE LA THESE DE DOCTORAT

Collège Doctoral Aix-Marseille Université. Principes de la formation doctorale CHARTE DE LA THESE DE DOCTORAT Collège Doctoral Aix-Marseille Université Principes de la formation doctorale CHARTE DE LA THESE DE DOCTORAT Approuvée par le Conseil Scientifique du 18 septembre 2012 Page 1 / 5 Collège Doctoral Aix-Marseille

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA DÉFENSE ET DES ANCIENS COMBATTANTS Décret n o 2011-1088 du 9 septembre 2011 portant statut particulier du corps des agents techniques de la

Plus en détail

L EQUIVALENCE DE DIPLOMES

L EQUIVALENCE DE DIPLOMES L EQUIVALENCE DE DIPLOMES 85 Bd de la République 17076 La Rochelle cedex 9 Tel. 05.46.27.47.00 Fax. 05.46.27.47.08 Courriel : concours@cdg17.fr Brochure d information du 24 octobre 2011 Références : Décret

Plus en détail

L INAPTITUDE MEDICALE EN PRATIQUE

L INAPTITUDE MEDICALE EN PRATIQUE L INAPTITUDE MEDICALE EN PRATIQUE Principe Cadre légal et Aspects jurisprudentiels Docteur Christophe ROSE Février 2005 SOMMAIRE NOTIONS D APTITUDE ET D INAPTITUDE INAPTITUDE TEMPORAIRE A QUELLE OCCASION

Plus en détail

Filière médico-sociale

Filière médico-sociale Filière médico-sociale LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Notice d information Mise à jour le : 03/06/201 /2015 Concours de Conseiller Territorial Socio-Educatif Textes de référence : - Décret n 2013-489

Plus en détail

CRÉATION D UN NOUVEAU CADRE D EMPLOIS DE CATÉGORIE A : INFIRMIERS TERRITORIAUX EN SOINS GÉNÉRAUX

CRÉATION D UN NOUVEAU CADRE D EMPLOIS DE CATÉGORIE A : INFIRMIERS TERRITORIAUX EN SOINS GÉNÉRAUX Notice explicative DOCUMENTATION / CONSEIL MARS 2013 DC2013_CIRC_REFINFIRMIERA CRÉATION D UN NOUVEAU CADRE D EMPLOIS DE CATÉGORIE A : INFIRMIERS TERRITORIAUX EN SOINS GÉNÉRAUX Références : - Décret n 2006-1695

Plus en détail

Avec Cap emploi, donnez-vous toutes les chances d accéder à un emploi

Avec Cap emploi, donnez-vous toutes les chances d accéder à un emploi Personnes handicapées Avec Cap emploi, donnez-vous toutes les chances d accéder à un emploi Cap emploi Les ressources handicaps www.capemploi.com changer évoluer s adapter pour réussir 3 Vous vous interrogez

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3330 Convention collective nationale IDCC : 2526. ORGANISATIONS PROFESSIONNELLES DE L HABITAT SOCIAL ACCORD DU

Plus en détail

AUXILIAIRE DE SOINS DE 1 ère CLASSE

AUXILIAIRE DE SOINS DE 1 ère CLASSE AUXILIAIRE DE SOINS DE 1 ère CLASSE Par voie de concours SERVICE CONCOURS ET EXAMENS 10 Points de Vue - CS 40056-77564 LIEUSAINT CEDEX Téléphone : 01.64.14.17.77 - Fax : 01.64.14.17.14 Courriel : concours@cdg77.fr

Plus en détail

Rôle des représentants du personnel. dans l emploi des travailleurs handicapés

Rôle des représentants du personnel. dans l emploi des travailleurs handicapés Rôle des représentants du personnel dans l emploi des travailleurs handicapés Qu est-ce que OETH? L association OETH a pour objectif la mise en œuvre de l Accord de branche 2011-2015 relatif à l Obligation

Plus en détail

HANDICAP. Qu est ce que l obligation d emploi des travailleurs handicapés?

HANDICAP. Qu est ce que l obligation d emploi des travailleurs handicapés? ? Foire aux questions HANDICAP Qu est ce que l obligation d emploi des travailleurs és? Afin de promouvoir l emploi des personnes ées, la loi n 87-517 du 10 juill 1987 impose à tout employeur qui occupe

Plus en détail

II. L accord d entreprise sur l égalité professionnelle entre les femmes et les hommes

II. L accord d entreprise sur l égalité professionnelle entre les femmes et les hommes Mai 2007 Fiche entreprise Société Générale Egalité professionnelle entre les femmes et les hommes Présentation de l entreprise - Secteur d activité : Banque-Finance - Statut : Société Anonyme - Effectif

Plus en détail

Projet éducatif de territoire 2014-2020

Projet éducatif de territoire 2014-2020 Projet éducatif de territoire 2014-2020 SOMMAIRE Édito : Bien grandir à Nantes p. 3 Un socle de valeurs communes : la Charte nantaise de la réussite éducative p. 4 Favoriser la réussite éducative en réduisant

Plus en détail

Gard. L accueil du jeune enfant en situation de handicap. la Charte. développe les solidarités www.gard.fr/fr/nos-actions/solidarite-sante

Gard. L accueil du jeune enfant en situation de handicap. la Charte. développe les solidarités www.gard.fr/fr/nos-actions/solidarite-sante Gard développe les solidarités www.gard.fr/fr/nos-actions/solidarite-sante Le L accueil du jeune enfant en situation de handicap la Charte www.mon-enfant.fr www.caf.fr Un partenariat essentiel Selon les

Plus en détail

GUIDE DE LA SUPPLÉANCE EN ENSEIGNEMENT

GUIDE DE LA SUPPLÉANCE EN ENSEIGNEMENT GUIDE DE LA SUPPLÉANCE EN ENSEIGNEMENT Veuillez prendre note que ce document est à titre de référence. Votre convention collective prévaut sur toutes les informations fournies dans ce document. Si vous

Plus en détail

POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS

POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS TITRE CPE Les Petits bonheurs Code : CA 147.8.1 Politique d intégration et de maintien des enfants ayant des besoins particuliers

Plus en détail

SERVICE NATIONAL DE LA JEUNESSE

SERVICE NATIONAL DE LA JEUNESSE SERVICE NATIONAL DE LA JEUNESSE 1 SERVICE NATIONAL DE LA JEUNESSE Sommaire Loi du 4 juillet 2008 sur la jeunesse (telle qu elle a été modifiée)... 3 SERVICE NATIONAL DE LA JEUNESSE 3 Loi du 4 juillet

Plus en détail

BOURSES D ÉTUDES MODE D EMPLOI DÉTAILLÉ TOUTES LES PRESTATIONS PRÉVUES POUR LES BOURSIERS DU GOUVERNEMENT FRANÇAIS

BOURSES D ÉTUDES MODE D EMPLOI DÉTAILLÉ TOUTES LES PRESTATIONS PRÉVUES POUR LES BOURSIERS DU GOUVERNEMENT FRANÇAIS TOUTES LES PRESTATIONS PRÉVUES POUR LES BOURSIERS DU GOUVERNEMENT FRANÇAIS SOMMAIRE Allocations page 3 Frais de voyage et de transport page 4 Assurance page 5 Hébergement page 5 Titre de séjour page 6

Plus en détail

Dr Catherine Pruvost MDPH 75

Dr Catherine Pruvost MDPH 75 Présentation de la loi du 11 février 2005 sur l égalité des chances et des droits, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées et de ses dispositifs Dr Catherine Pruvost MDPH 75 1 LA PRISE

Plus en détail

Introduction. L allocation pour adultes handicapés (AAH) a été revalorisée de 25 % entre 2009 et 2012.

Introduction. L allocation pour adultes handicapés (AAH) a été revalorisée de 25 % entre 2009 et 2012. Introduction La loi n 2005-102 du 11 février 2005, sur l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, a marqué un tournant dans la prise en charge de

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT

CONVENTION DE PARTENARIAT N interne : 736 Conseil du lundi 10 septembre 2001 à 18 h 00 N définitif : 2001-0250 CONVENTION DE PARTENARIAT Entre les soussignés : La communauté urbaine de Lyon - direction de l'eau, dont le siège est

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3108 Convention collective nationale IDCC : 44. INDUSTRIES CHIMIQUES ET CONNEXES

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Décret n o 2013-176 du 27 février 2013 portant statut particulier du corps des techniciens sanitaires et de

Plus en détail

Charte d accueil de l apprenti-e en situation de handicap au CFA. en région des Pays de la Loire

Charte d accueil de l apprenti-e en situation de handicap au CFA. en région des Pays de la Loire Charte d accueil de l apprenti-e en situation de handicap au CFA en région des Pays de la Loire Editorial La Région des Pays de la Loire et l Agefiph mènent une politique favorisant l accueil des apprentis

Plus en détail

Fiche 5 L aptitude du fonctionnaire après une absence pour raisons de santé.

Fiche 5 L aptitude du fonctionnaire après une absence pour raisons de santé. Fiche 5 L aptitude du fonctionnaire après une absence pour raisons de santé. Article R. 4626-29 du Code du travail, articles 71 et suivants de la loi du 9 janvier 1986, décret n 89-376 du 8 juin 1989.

Plus en détail

Chiffres Clés Juin 2014. Les personnes handicapées et l emploi

Chiffres Clés Juin 2014. Les personnes handicapées et l emploi Chiffres Clés Juin 2014 Les personnes handicapées et l emploi L OBLIGATION D EMPLOI La loi fi xe à tout établissement privé ou public d au moins 20 salariés une obligation d emploi de personnes handicapées

Plus en détail

CONSEQUENCES SUR LES PERSONNELS DE LA FUSION DES ETABLISSEMENTS PUBLICS DE COOPERATION INTERCOMMUNALE A FISCALITE PROPRE

CONSEQUENCES SUR LES PERSONNELS DE LA FUSION DES ETABLISSEMENTS PUBLICS DE COOPERATION INTERCOMMUNALE A FISCALITE PROPRE CONSEQUENCES SUR LES PERSONNELS DE LA FUSION DES ETABLISSEMENTS PUBLICS DE COOPERATION INTERCOMMUNALE A FISCALITE PROPRE L article L. 5211-41-3 du CGCT garantit que «l ensemble des personnels des EPCI

Plus en détail

Flash Info Hygiène & Sécurité. Les Acteurs de la Prévention

Flash Info Hygiène & Sécurité. Les Acteurs de la Prévention Page1 Flash Info Hygiène & Sécurité N 1 - Mars 2014 Service Hygiène et Sécurité Les Acteurs de la Prévention La qualité, la continuité du service public et la préservation de la santé et de la sécurité

Plus en détail

Loi modifiée du 12 mai 2009 portant création d une École de la 2 e Chance. Texte coordonné au ***

Loi modifiée du 12 mai 2009 portant création d une École de la 2 e Chance. Texte coordonné au *** Loi modifiée du 12 mai 2009 portant création d une École de la 2 e Chance. Texte coordonné au *** Chapitre I. Statut et missions Art. 1 er. (Loi du 27 aout 2014) Il est créé dans le cadre de l enseignement

Plus en détail

CADRE D EMPLOIS DES AGENTS SOCIAUX TERRITORIAUX Examen professionnel d accès au grade d agent social de 1 ère classe

CADRE D EMPLOIS DES AGENTS SOCIAUX TERRITORIAUX Examen professionnel d accès au grade d agent social de 1 ère classe CADRE D EMPLOIS DES AGENTS SOCIAUX TERRITORIAUX Examen professionnel d accès au grade d agent social de 1 ère classe Mise à jour : 27 mars 2012 PRÉSENTATION DU CADRE D EMPLOIS ET PRINCIPALES FONCTIONS

Plus en détail