OBJET : commentaire des dispositions des articles 16, 17 et 18 de la loi n du 25 décembre 2000 portant loi de finances pour l'année 2001

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "OBJET : commentaire des dispositions des articles 16, 17 et 18 de la loi n 2000-98 du 25 décembre 2000 portant loi de finances pour l'année 2001"

Transcription

1 NOTE COMMUNE N : 11/2001 OBJET : commentaire des dispositions des articles 16, 17 et 18 de la loi n du 25 décembre 2000 portant loi de finances pour l'année 2001 RESUME Déduction par les sociétés de leasing des amortissements financiers en remplacement des amortissements physiques Les articles16,17 et 18 de la loi n du 25 décembre 2000 portant loi de finances pour l'année 2001 ont prévu : - la déduction du bénéfice imposable des sociétés de leasing des amortissements financiers relatifs aux équipements, matériel et immeubles objet de contrats de leasing ; - la suppression des dispositions relatives à amortissement physique des biens d'équipement et des immeubles objet de contrats de leasing prévues par le paragraphe 2 de l'article 12 du code de l'impôt sur le revenu des personnes physiques et de l'impôt sur les sociétés ; - l'application de la déduction des amortissements financiers aux contrats de leasing en cours conclus avant le 1er janvier 2000, dans certaines limites. Dans le but de permettre aux sociétés de leasing de présenter des états financiers qui reflètent leur situation réelle et de rapprocher leur résultat fiscal de leur résultat comptable, la loi n du 25 décembre 2000 a permis aux dites sociétés de déduire de leur bénéfice imposable les amortissements financiers relatifs aux équipements, matériel et immeubles objet de contrats de leasing en remplacement de l'amortissement physique. La présente note a pour objet de rappeler le régime fiscal en vigueur au 31 décembre 2000 des amortissement des biens d'équipement et immeubles objet de contrats de leasing et de commenter les nouvelles dispositions en la matière introduites par les articles 16,17 et 18 de la loi n du 25 décembre I. REGIME EN VIGUEUR AU 31 DECEMBRE 2000 DES AMORTISSEMENTS DES BIENS EXPLOITES SOUS FORME DE LEASING En vertu des dispositions du paragraphe 2 de l'article 12 du code de l'impôt sur le revenu des personnes physiques et de l'impôt sur les sociétés, sont admis en déduction pour la détermination du bénéfice imposable les amortissements des immeubles bâtis, des équipements et du matériel objet de contrats de leasing. Le mode d'amortissement desdits biens varie selon leur nature

2 ( immeubles ou autres). 1) Amortissement des immeubles bâtis Les immeubles bâtis objet de contrats de leasing sont amortis en fonction de la période prévue par les contrats de leasing. Dans ce cas, la dotation aux amortissements déductible est égale au rapport : prix d'acquisition durée du contrat 2) Amortissement des équipements et matériel Les biens d'équipement et le matériel exploités sous forme de leasing peuvent être amortis selon les modes suivants : a - L'amortissement linéaire accéléré En vertu du paragraphe 2 susvisé, les biens d'équipement, autres que le mobilier et matériel de bureau et les voitures de tourisme, exploités sous forme de leasing et dont la période d'amortissement n'excède pas cinq (5) ans, peuvent être amortis au taux linéaire affecté d'un coefficient de 1,5. Ce coefficient est de 2 lorsque la période d'amortissement est supérieure à cinq (5) ans sans excéder dix (10) ans. b- L'amortissement dégressif Les biens d'équipement acquis neufs ou fabriqués par l'entreprise à compter du 1er janvier 1990 et exploités sous forme de leasing, à l'exclusion du mobilier et matériel de bureau et des voitures de tourisme, peuvent être amortis selon le système dégressif lorsque leur durée normale d'utilisation est égale ou supérieure à cinq (5) ans. c- L'amortissement linéaire simple Les biens objet de contrats de leasing non éligibles aux modes d'amortissement accéléré et dégressif autres que les immeubles peuvent être amortis selon le mode linéaire simple, c'est le cas notamment : - du mobilier et du matériel de bureau ; - des voitures de tourisme quelle que soit leur puissance fiscale ( puisqu'elles font partie de l'objet de l'exploitation des sociétés de leasing.)

3 II. APPORT DE LA LOI DE FINANCES POUR L'ANNEE 2001 Pour la détermination du bénéfice imposable des sociétés de leasing, la loi de finances pour l'année 2001 a substitué la déduction des amortissements financiers des biens objet de contrats de leasing tels que prévus par lesdits contrats à la déduction des amortissements physiques. Cette déduction concerne tant les biens objet des contrats conclus à partir du 1er janvier 2000 que ceux objet des contrats en cours conclu avant cette date. 1) Pour les contrats de leasing conclus à partir du 1er janvier 2000 a- Biens concernés par la déduction des amortissements financiers Les annuités d'amortissements financiers admises en déduction sont celles relatives aux équipements, matériel et immeubles amortissables, soit ceux dont les amortissements physiques étaient déductibles de la base imposable conformément aux dispositions de l'article 12 du code de L'IRPP et de L 'IS ainsi que celles relatives aux biens non amortissables ; C'est le cas des terrains. Etant signalé à ce niveau que dans tous les cas l'amortissement financier à admettre en déduction ne concerne que les biens exploités sous forme de leasing, à l'exclusion des biens exploités par les sociétés de leasing pour leurs propres besoins qui restent amortissables dans les conditions prévues par l'article 12 du code de L'IRPP et de L 'IS. b- Limites de la déduction des amortissements financiers La déduction des amortissements financiers des biens objet de contrats de leasing est soumise à deux limites : une limite annelle et une limite globale. b-1 limite de déduction annuelle des amortissements financiers La dotation annuelle déductible au titre des amortissements financiers relatifs aux biens objet de contrats de leasing est déterminée annuellement dans les limites prévues au tableau d'amortissement portant sur le remboursement du principal de la dette objet du contrat dont le montant est fixé en fonction de la valeur d'acquisition, de la quote-part représentant l'autofinancement, du taux d'intérêt, de la période de la location et du prix de cession au terme de cette période. A cet effet, la dotation aux amortissements financiers déductible ne doit en aucun cas excéder la fraction du loyer représentant le remboursement du principal de la dette telle que prévue par le tableau d'amortissement. Exemple 1 :

4 Soit une société industrielle qui a conclu avec une société de leasing le 2 janvier 2000 un contrat de leasing ayant les caractéristiques suivantes : Nature du bien : Matériel de transport Durée du contrat : 3 ans Valeur d'acquisition : D Valeur résiduelle : 1D Taux d'intérêt : 13% Loyer mensuel : D soit 3999,672D/ an Compte tenu de ces éléments, le montant des amortissements financiers est fixé comme suit : (En dinars) Année Loyer Amorti Intérêt V.N financier comptable (en cours financier) , , , , , ,662 1,000 total 11999, , ,016 Dans ce cas, le montant des amortissements déductibles annuellement ne doit pas excéder 2.912,486D pour l'année 2000 ; 3.314,504D pour l'année 2001 et 3.772,010D pour l'année b-2 Limite de la déduction globale des amortissements financiers Le montant total déductible des amortissements financiers est égal à la différence entre le prix d'acquisition et le prix de cession à la fin du contrat, soit la différence entre le capital investi pour l'acquisition du bien objet du contrat et la valeur résiduelle fixée au terme dudit contrat. Exemple 2 : une société industrielle a conclu avec une société de leasing un contrat de leasing ayant les caractéristiques suivantes : Nature du bien : véhicule utilitaire Valeur d'acquisition : D Durée du contrat : 3 ans Loyer annuel : D

5 Date d'effet du contrat : 1er janvier 2000 Valeur résiduelle : 1D Taux d'intérêt : 13% Dans ces conditions, le montant total des amortissements déductibles est calculé comme suit : valeur d'acquisition : D valeur résiduelle : - 1D montant des amortissements déductibles : D la déduction des amortissements financiers s'effectue conformément au tableau suivant : (En dinars) Année Loyer Amorti Amortissements financier déductibles total A la fin de la période de la location au 31 décembre 2002, l'amortissement global déductible est égal au total des amortissements financiers, soit D représentant le capital investi (12000 ) diminué de la valeur résiduelle (1D). 2) Pour les contrats de leasing en cours conclu avant le 1er janvier L'article 16 de la loi de finances pour l'année 2001 a étendu la déduction des amortissements financiers aux biens objet de contrats de leasing en cours conclu avant le 1er janvier A cet effet, la société de leasing procède au titre de l'exercice 2000 et les exercices suivants à la déduction des amortissements financiers tels que fixés par les tableaux d'amortissement annexés aux contrats de leasing. Toutefois, le montant total des amortissements déductibles ne doit pas excéder la différence entre : Le prix d'acquisition des équipements, matériel et immeubles objet desdits contrats, diminué des amortissements déduits du bénéfice imposable au titre des exercices antérieurs à 2000 en vertu de l'article 12 du code de l'impôt sur le revenu des personnes physiques et de l'impôt sur les sociétés ; et le prix de cession au terme du contrat.

6 Exemple 3 Reprenons les données de l'exemple 2 et supposons que le contrat de leasing ait été conclu le 15 décembre 1998 et qu'il soit entré en vigueur le 1er janvier Ainsi, pour la détermination du bénéfice imposable de l'exercice 1999, la société de leasing a dû déduire l'amortissement du véhicule utilitaire objet du contrat susvisé selon le mode dégressif pour un montant de : D x 20% x 2,5 = D dans ces conditions, le montant total déductible des amortissements dudit véhicule est déterminé comme suit : Valeur d'acquisition : D Amortissement déduit en vertu de L'article 12 du code de L'IRPP et de L 'IS : D Valeur résiduelle : Total des amortissements déductibles au Titre des exercices 2000 et 2001 : - 1D D A cet effet, et pour la détermination du bénéfice imposable des exercices 2000 et 2001, la société de leasing pourra, conformément aux dispositions de l'article 16 de la loi de finances pour l'année 2001, déduire le montant représentant la fraction du loyer qui correspond au remboursement du capital telle que fixée par le tableau d'amortissement annexé au contrat de leasing susvisé, soit 3.977D au titre de l'exercice 2000 et 4.527D au titre de l'exercice Toutefois, et dès lors que ladite société a déjà déduit des amortissements physiques pour un montant de 6.000D en 1999 et que la valeur résiduelle à la fin du contrat est fixée à 1D, le montant total des amortissements financiers déductibles ne peut excéder 5.999D(12.000D D- 1D). La déduction de ces amortissements se fera comme suit : (En dinars) Année Amort. Amorti Ecart financier déductibles Amort. Amort. Financiers Déductibles

7 (*) Total (*) = Sachant que la limite de déduction globale pour les exercices 2000 et 2001 est fixée à D et que la dotation aux amortissements financiers de l'exercice 2000 s'élève à D, la société de leasing ne pourra déduire en 2001 que le reliquat, soit : 5.999D D = D. C'est ainsi qu'elle doit réintégrer, pour la détermination du résultat de l'exercice de l'exercice 2001, l'amortissement financier excédentaire soit : D D = D Exemple 4 : Reprenons les données de l'exemple 3 et supposons que le bien objet du contrat de leasing soit un véhicule de tourisme. Dans ces conditions, l'amortissement déduit au titre de 1999 par la société de leasing est égal à : D x 20% =2.400 D Le montant total des amortissements déductibles est alors déterminé comme suit : Valeur d'acquisition : D Amortissement déduit en vertu de L'article 12 du code de L'IRPP et de L'IS : D Valeur résiduelle : - 1D Montant des amortissements à déduire : 9.599D Le montant des amortissements déductibles par la société de leasing au titre des exercices 2000 et 2001 ne peut pas excéder annuellement le montant des amortissements financiers tel que fixé par le contrat de leasing, soit D pour l'exercice 2000 et 4.527D pour l'exercice Compte tenu de ces éléments, les amortissements déductibles seront déterminés comme suit : (En dinars) Année Amort. Amorti Ecart

8 financier déductibles Amort. Amort. Financiers Déductibles Total Ainsi, sur la durée du contrat, les amortissements déduits sont de D (2.400D D D) alors que le total des amortissements financiers qui n'est autre que le capital investi diminué de la valeur résiduelle est de D, ce dont il résulte que le différentiel d'amortissement non déduit (1.095D) est déductible du bénéfice imposable de la société de leasing en tant que moins - value de cession d'éléments d'actif au terme du contrat. 3) Suppression des dispositions antérieures relatives à l'amortissement physique des immeubles et biens d'équipement objet de contrats de leasing En vertu de l'article 17 de la loi n du 25 décembre 2000 portant loi de finances pour l'année 2001 les équipements, matériel et immeubles objet de contrats de leasing ne sont plus éligibles à l'amortissement physique tel que prévu par les dispositions du paragraphe 2 de l'article 12 du code de L'IRPP et de L'IS. C'est ainsi que le mode d'amortissement financier des biens objet de contrats de leasing décrit ci -dessus est exclusif de tout autre mode d'amortissement. III. APPLICATION DES NOUVELLES MESURES Les nouvelles mesures entrent en vigueur à partir du 1er janvier Il en résulte que la déduction des amortissements finassiers concerne le contrat de leasing à partir du le 1er janvier Toutefois, en vertu des dispositions de l'article 16 susvisé, la déduction des amortissements finassiers s'applique également aux contrats de leasing en cours conclu avant le 1er janvier ladite déduction est opérée dans certaines limites (voir paragraphe II-2 de la présente note). LE DIRECTEUR GENERAL DES ETUDES ET DE LA LEGISLATION FISCALES

Note commune n 10/ 2014 R E S U M E

Note commune n 10/ 2014 R E S U M E REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES DIRECTION GENERALE DES ETUDES ET DE LA LEGISLATION FISCALES S.F Note commune n 10/ 2014 Objet : Commentaire des dispositions des articles 49

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS. Texte n DGI 2002/68 NOTE COMMUNE N 45/2002

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS. Texte n DGI 2002/68 NOTE COMMUNE N 45/2002 BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS DIFFUSION GENERALE N 2002/08/38 0.1.0.0.1.2. Documents Administratifs (IMPOTS) Texte n DGI 2002/68 NOTE COMMUNE N 45/2002 O B J E T: Commentaire des dispositions

Plus en détail

RESUME. Application anticipée des dispositions du code des droits et procédures fiscaux relatives aux pénalités de retard dans le paiement de l'impôt

RESUME. Application anticipée des dispositions du code des droits et procédures fiscaux relatives aux pénalités de retard dans le paiement de l'impôt NOTE COMMUNE N : 4/2001 OBJET : Commentaire des dispositions des articles 46, 47 et 48 de la loi n 2000-98 du 25 décembre 2000 portant loi de finances pour l'année 2001 relatives aux pénalités de retard.

Plus en détail

NOTE COMMUNE N 16 /2016

NOTE COMMUNE N 16 /2016 REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DES FINANCES DIRECTION GENERALE DES ETUDES ET DE LA LEGISLATION FISCALES NOTE COMMUNE N 16 /2016 OBJET : Commentaire des dispositions des articles 21, 23 et 27 de la loi

Plus en détail

1) La loi n 2002-101 du 17 décembre 2002 portant loi de finances pour l'année 2003 a prévu :

1) La loi n 2002-101 du 17 décembre 2002 portant loi de finances pour l'année 2003 a prévu : BODI - Texte DGI n 2003/54 - Note commune n 35/2003 OBJET : Commentaire des dispositions des articles 21, 22 et 23 de la loi n 2002-101 du 17 décembre 2002, portant loi de finances pour l'année 2003 relatives

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS. Texte n DGI 2007/34 NOTE COMMUNE N 23/2007

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS. Texte n DGI 2007/34 NOTE COMMUNE N 23/2007 BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS DIFFUSION GENERALE Documents Administratifs N 2007/04/16 0.1.0.0.1.2. (IMPOTS) Texte n DGI 2007/34 NOTE COMMUNE N 23/2007 O B J E T : Commentaire des dispositions

Plus en détail

Texte n DGI 2009/32 NOTE COMMUNE N 13/2009

Texte n DGI 2009/32 NOTE COMMUNE N 13/2009 BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS DIFFUSION GENERALE Documents Administratifs N 2009/04/16 0.1.0.0.1.2. (IMPOTS) Texte n DGI 2009/32 NOTE COMMUNE N 13/2009 O B J E T : - Commentaire des dispositions

Plus en détail

NOTE COMMUNE N 7/2014 R E S U M E

NOTE COMMUNE N 7/2014 R E S U M E REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DES FINANCES DIRECTION GENERALE DES ETUDES ET DE LA LEGISLATION FISCALES NOTE COMMUNE N 7/2014 O B J E T : Commentaire des dispositions des articles 34 et 35 de la loi de

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS. Texte n DGI 2012/10 NOTE COMMUNE N 10/2012

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS. Texte n DGI 2012/10 NOTE COMMUNE N 10/2012 BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS DIFFUSION GENERALE Documents Administratifs N 2012/06/26 0.1.0.0.1.2. (IMPOTS) Texte n DGI 2012/10 NOTE COMMUNE N 10/2012 O B J E T : Commentaire des dispositions

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS. Texte n DGI 2003/14 NOTE COMMUNE N 7/2003

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS. Texte n DGI 2003/14 NOTE COMMUNE N 7/2003 BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS DIFFUSION GENERALE N 2003/02/09 0.1.0.0.1.2. Documents Administratifs (IMPOTS) Texte n DGI 2003/14 NOTE COMMUNE N 7/2003 O B J E T : Commentaire des dispositions

Plus en détail

1. Législation en vigueur jusqu au 31 décembre 2015

1. Législation en vigueur jusqu au 31 décembre 2015 L article 26 de la loi n 2015-30 du 18 août 2015, portant loi de finances complémentaire pour l année 2015 a assoupli les opérations d acquisition ou de construction des locaux à usage d habitation. La

Plus en détail

3- Les amortissements

3- Les amortissements PARTIE I : Les travaux de fin d exercice 3- Les amortissements 3-1 Généralités sur les amortissements 3-1-1 Définition : Certaines immobilisations se déprécient de manière continue, certaine, irréversible,

Plus en détail

LES AMORTISSEMENTS DEGRESSIFS

LES AMORTISSEMENTS DEGRESSIFS LES AMORTISSEMENTS DEGRESSIFS C est une faculté accordée par l administration fiscale, permettant d amortir plus vite les biens en début de vie, par application d un coefficient multiplicateur au taux

Plus en détail

Note commune N 3 / 2014

Note commune N 3 / 2014 REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DES FINANCES DIRECTION GENERALE DES ETUDES ET DE LA LEGISLATION FISCALES Note commune N 3 / 2014 Objet : Commentaire des dispositions de l article 77 de la loi n 2013-54

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS. Texte n DGI 2002/54 NOTE COMMUNE N 32/2002

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS. Texte n DGI 2002/54 NOTE COMMUNE N 32/2002 BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS DIFFUSION GENERALE N 2002/10/44 0.1.0.0.1.2. Documents Administratifs (IMPOTS) Texte n DGI 2002/54 NOTE COMMUNE N 32/2002 O B J E T: Commentaire des dispositions

Plus en détail

Texte n DGI 2002/31 NOTE COMMUNE N 18/2002 R E S U M E. Déduction des primes d assurance vie collectives de l assiette imposable

Texte n DGI 2002/31 NOTE COMMUNE N 18/2002 R E S U M E. Déduction des primes d assurance vie collectives de l assiette imposable BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS DIFFUSION GENERALE N 2002/04/15 0.1.0.0.1.2. Documents Administratifs (IMPOTS) Texte n DGI 2002/31 NOTE COMMUNE N 18/2002 O B J E T : Commentaire des dispositions

Plus en détail

Version : Loi nº 2006 872 du 13 juillet 2006 art. 39, art. 40, art. 46 Journal Officiel du 16 juillet 2006

Version : Loi nº 2006 872 du 13 juillet 2006 art. 39, art. 40, art. 46 Journal Officiel du 16 juillet 2006 CODE GENERAL DES IMPOTS, CGI Article 31 Version : Loi nº 2006 872 du 13 juillet 2006 art. 39, art. 40, art. 46 Journal Officiel du 16 juillet 2006 I. Les charges de la propriété déductibles pour la détermination

Plus en détail

Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES

Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Identifiant juridique : BOI-BIC-CHG-20-30-40-20120912 DGFIP BIC - Frais et charges - Distinction entre

Plus en détail

LIVRE 2 : CODE DE L'IRPP ET DE L'IS

LIVRE 2 : CODE DE L'IRPP ET DE L'IS Code de l'irpp et l'is 1 LIVRE 2 : CODE DE L'IRPP ET DE L'IS 1. LOI N 89-114 DU 30 DECEMBRE 1989, PORTANT PROMULGATION DU CODE DE L'IMPOT SUR LE REVENU DES PERSONNES PHYSIQUES ET DE L'IMPOT SUR LES SOCIETES...2

Plus en détail

RESUME. Modalité de la retenue à la source Sur les revenus de capitaux mobiliers relatifs Aux titres d'emprunt négociable

RESUME. Modalité de la retenue à la source Sur les revenus de capitaux mobiliers relatifs Aux titres d'emprunt négociable NOTE COMMUNE N : 33/2000 OBJET : commentaire des dispositions du décret n 2000-712 du 5 avril 2000 pris en application de l'article 57 de la loi n 99-101 du 31 décembre 1999 portant loi de finances pour

Plus en détail

NOTE COMMUNE N 7/2013 R E S U M E

NOTE COMMUNE N 7/2013 R E S U M E BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS DIFFUSION GENERALE Documents Administratifs N 2013/03/10 0.1.0.0.1.2. (IMPOTS) Texte n DGI 2013/7 NOTE COMMUNE N 7/2013 O B J E T : Commentaire des dispositions

Plus en détail

Note commune N 2 / 2014 R E S U M E

Note commune N 2 / 2014 R E S U M E REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DES FINANCES Direction Générale des Etudes et de la Législation Fiscales Note commune N 2 / 2014 Objet : Commentaire des dispositions de l article 53 de la loi n 2013-54

Plus en détail

R E S U M E ENCOURAGEMENT DES SOCIETES A INTRODUIRE LEURS ACTIONS A LA BOURSE DES VALEURS MOBILIERES DE TUNIS.

R E S U M E ENCOURAGEMENT DES SOCIETES A INTRODUIRE LEURS ACTIONS A LA BOURSE DES VALEURS MOBILIERES DE TUNIS. REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DES FINANCES Direction Générale des Etudes et de la Législation Fiscales NOTE COMMUNE N 6/2006 O B J E T : Commentaire des dispositions de l article 29 de la loi n 2005-106

Plus en détail

Les immobilisations. Laurent Dorey

Les immobilisations. Laurent Dorey Laurent Dorey Mardi 24 Mars 2015 Programme : Introduction La notion d inventaire Objectifs des travaux d inventaire Phases de travaux d inventaire Tableau des immobilisations Tableau des amortissements

Plus en détail

Provisions déductibles pour les établissements financiers de factoring (art 37 et 38)

Provisions déductibles pour les établissements financiers de factoring (art 37 et 38) 2 Provisions déductibles pour les établissements financiers de factoring (art 37 et 38) A. REGIME EN VIGUEUR AU 31 DECEMBRE 2006 L article 30 de la loi n 2005-106 du 19 décembre 2005 portant loi de finances

Plus en détail

COMITE DE LA REGLEMENTATION COMPTABLE Règlement n 2002-10 du 12 décembre 2002. Relatif à l amortissement et à la dépréciation des actifs

COMITE DE LA REGLEMENTATION COMPTABLE Règlement n 2002-10 du 12 décembre 2002. Relatif à l amortissement et à la dépréciation des actifs COMITE DE LA REGLEMENTATION COMPTABLE Règlement n 2002-10 du 12 décembre 2002 Relatif à l amortissement et à la dépréciation des actifs Le Comité de la réglementation comptable, Vu la loi n 98-261 du 6

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS. Texte n DGI 2002/59 NOTE COMMUNE N 37/2002

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS. Texte n DGI 2002/59 NOTE COMMUNE N 37/2002 BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS DIFFUSION GENERALE N 2002/06/16 0.1.0.0.1.2. Documents Administratifs (IMPOTS) Texte n DGI 2002/59 NOTE COMMUNE N 37/2002 O B J E T: Commentaire des dispositions

Plus en détail

22. NOMENCLATURE ET FONCTIONNEMENT DES COMPTES

22. NOMENCLATURE ET FONCTIONNEMENT DES COMPTES 21. ELEMENTS CONSTITUTIFS ET EVALUATION 22. NOMENCLATURE ET FONCTIONNEMENT DES COMPTES 21. ELEMENTS CONSTITUTIFS ET EVALUATION 21.1 GENERALITES Les immobilisations incorporelles regroupent l'ensemble des

Plus en détail

Code général des impôts Article 199 septvicies - Version en vigueur au 16 mai 2011

Code général des impôts Article 199 septvicies - Version en vigueur au 16 mai 2011 Code général des impôts Article 199 septvicies - Version en vigueur au 16 mai 2011 Modifié par Décret n 2011-520 du 13 mai 2011 - art. 1 I. Les contribuables domiciliés en France au sens de l'article 4

Plus en détail

Partie I : Les travaux de fin d exercice 3- Les amortissements

Partie I : Les travaux de fin d exercice 3- Les amortissements Partie I : Les travaux de fin d exercice 3- Les amortissements 3-1 Généralités sur les amortissements ü Définition : L amortissement correspond à la perte de la valeur jugée irréversible en raison du temps,

Plus en détail

R E S U M E NOTE COMMUNE N 21/ 2005

R E S U M E NOTE COMMUNE N 21/ 2005 REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DES FINANCES Direction Générale des Etudes et de la Législation Fiscales NOTE COMMUNE N 21/ 2005 OBJET: Commentaire des dispositions des articles 39 et 40 de la loi n 2004-90

Plus en détail

DECRET N 2011/0975/PM DU 04 AVRIL 2011 FIXANT LES MODALITES DE REEVALUATION DES IMMOBILISATIONS AMORTISSABLES ET NON AMORTISSABLES DES ENTREPRISES

DECRET N 2011/0975/PM DU 04 AVRIL 2011 FIXANT LES MODALITES DE REEVALUATION DES IMMOBILISATIONS AMORTISSABLES ET NON AMORTISSABLES DES ENTREPRISES REPUBLIQUE DU CAMEROUN REPUBLIC OF CAMEROON -------- -------- Paix Travail Patrie Peace Work Fatherland -------- -------- DECRET N 2011/0975/PM DU 04 AVRIL 2011 FIXANT LES MODALITES DE REEVALUATION DES

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS. Texte n DGI 2008/25 NOTE COMMUNE N 10/2008

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS. Texte n DGI 2008/25 NOTE COMMUNE N 10/2008 BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS DIFFUSION GENERALE Documents Administratifs N 2008/02/08 0.1.0.0.1.2. (IMPOTS) Texte n DGI 2008/25 NOTE COMMUNE N 10/2008 O B J E T : Commentaire des dispositions

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS. Texte n DGI 2002/24 NOTE COMMUNE N 11/2002

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS. Texte n DGI 2002/24 NOTE COMMUNE N 11/2002 BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS DIFFUSION GENERALE N 2002/03/13 0.1.0.0.1.2. Documents Administratifs (IMPOTS) Texte n DGI 2002/24 NOTE COMMUNE N 11/2002 O B J E T : Commentaire des dispositions

Plus en détail

Fiscalité approfondie : Corrigé série de révision n 1 (IRPP)

Fiscalité approfondie : Corrigé série de révision n 1 (IRPP) Université de Sfax Ecole Supérieure de Commerce de Sfax Année universitaire : 2010-2011 Fiscalité approfondie : Corrigé série de révision n 1 (IRPP) Auditoire : 1 ère année Mastère Professionnel de Techniques

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS. Texte n DGI 2004/22 NOTE COMMUNE N 18/2004 R E S U M E

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS. Texte n DGI 2004/22 NOTE COMMUNE N 18/2004 R E S U M E BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS DIFFUSION GENERALE N 2004/02/09 0.1.0.0.1.2. Documents Administratifs (IMPOTS) Texte n DGI 2004/22 NOTE COMMUNE N 18/2004 OBJET: Aménagement du taux des intérêts

Plus en détail

Fiche Pratique - Édition MyAvocat 2016 LES MÉCANSIMES DE LA LOI ROBIEN

Fiche Pratique - Édition MyAvocat 2016 LES MÉCANSIMES DE LA LOI ROBIEN LES MÉCANSIMES DE LA LOI ROBIEN La défiscalisation immobilière : loi Robien Introduction La Loi de Robien, dispositif de défiscalisation immobilière mis en place en 2003, accordait certains avantages fiscaux

Plus en détail

DEDUCTION FISCALE EXCEPTIONNELLE EN FAVEUR DE L INVESTISSEMENT

DEDUCTION FISCALE EXCEPTIONNELLE EN FAVEUR DE L INVESTISSEMENT DEDUCTION FISCALE EXCEPTIONNELLE EN FAVEUR DE L INVESTISSEMENT 1 Champ d'application de la déduction exceptionnelle... 3 1.1 Entreprises éligibles... 3 1.2 Biens éligibles... 4 1.2.1 Nature des biens...

Plus en détail

C O N V E N T I O N. (a) ******************

C O N V E N T I O N. (a) ****************** C O N V E N T I O N (a) ****************** ENTRE LES SOUSSIGNES : - Monsieur le Président du Conseil Général des Bouches-du-Rhône, agissant au nom et pour le compte du Département, en vertu de la délibération

Plus en détail

R E S U M E. Texte n DGI 2002/62 NOTE COMMUNE N 40/2002

R E S U M E. Texte n DGI 2002/62 NOTE COMMUNE N 40/2002 BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS DIFFUSION GENERALE N 2002/07/ 0.1.0.0.1.2. Documents Administratifs (IMPOTS) Texte n DGI 2002/62 NOTE COMMUNE N 40/2002 O B J E T : Commentaire des dispositions

Plus en détail

Texte n DGI 2013/22 Note commune n 22 / 2013

Texte n DGI 2013/22 Note commune n 22 / 2013 BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS DIFFUSION GENERALE Documents Administratifs N 2013/08//31 0.1.0.0.1.2. (IMPOTS) Texte n DGI 2013/22 Note commune n 22 / 2013 Objet : Répartition des charges

Plus en détail

LES AMORTISSEMENTS DEROGATOIRES

LES AMORTISSEMENTS DEROGATOIRES LES AMORTISSEMENTS DEROGATOIRES L'ETUDE DES AMORTISSEMENTS DEROGATOIRES NE FIGURE PAS DANS LE REFERENTIEL DES BACCALAUREAT PROFESSIONNEL. L'amortissement dérogatoire ne correspond pas à l objet normal

Plus en détail

Crédit-bail et suramortissement

Crédit-bail et suramortissement Crédit-bail et suramortissement Déduction exceptionnelle en faveur de l investissement productif industriel 24/04/2015 Champ d application REGLE DU SURAMORTISSEMENT Les entreprises soumises à l'impôt sur

Plus en détail

SOUS-SECTION 2 RÉGIME D'IMPOSITION DES TITRES À REVENU FIXE DÉTENUS PAR LES ÉTABLISSEMENTS DE CRÉDIT ET LES ENTREPRISES D'INVESTISSEMENT [DB

SOUS-SECTION 2 RÉGIME D'IMPOSITION DES TITRES À REVENU FIXE DÉTENUS PAR LES ÉTABLISSEMENTS DE CRÉDIT ET LES ENTREPRISES D'INVESTISSEMENT [DB SOUS-SECTION 2 RÉGIME D'IMPOSITION DES TITRES À REVENU FIXE DÉTENUS PAR LES ÉTABLISSEMENTS DE CRÉDIT ET LES ENTREPRISES D'INVESTISSEMENT [DB 4A2372] Références du document 4A2372 Date du document 09/03/01

Plus en détail

BIC Amortissements Régimes particuliers - Amortissement des biens dans le cadre d'opérations de crédit-bail mobilier et immobilier

BIC Amortissements Régimes particuliers - Amortissement des biens dans le cadre d'opérations de crédit-bail mobilier et immobilier Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Identifiant juridique : BOI-BIC-AMT-20-40-20-20120912 DGFIP BIC Amortissements Régimes particuliers

Plus en détail

F L A S H J U R I D I Q U E A T O U S L E S A D H É R E N T S

F L A S H J U R I D I Q U E A T O U S L E S A D H É R E N T S F L A S H J U R I D I Q U E A T O U S L E S A D H É R E N T S Flash 0904 du 4 février 2009 NOUVEAU DISPOSITIF DE RÉDUCTION D IMPÔT SUR LE REVENU POUR INVESTISSEMENT LOCATIF APPELÉ DISPOSITIF «SCELLIER»

Plus en détail

(IMPOTS) Texte n DGI 06/2011 NOTE COMMUNE N 4/3122

(IMPOTS) Texte n DGI 06/2011 NOTE COMMUNE N 4/3122 BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS DIFFUSION GENERALE Documents Administratifs N 02/06/2011 0.1.0.0.1.2. (IMPOTS) Texte n DGI 06/2011 NOTE COMMUNE N 4/3122 O B J E T : Commentaire des dispositions

Plus en détail

AUTORITÉ DES NORMES COMPTABLES. Article 1er : L article 212-3 est ainsi rédigé : L Autorité des normes comptables,

AUTORITÉ DES NORMES COMPTABLES. Article 1er : L article 212-3 est ainsi rédigé : L Autorité des normes comptables, AUTORITÉ DES NORMES COMPTABLES REGLEMENT N 2015-06 du 23 novembre 2015 modifiant le règlement ANC N 2014-03 relatif au plan comptable général Règlement homologué par arrêté du 4 décembre 2015 publié au

Plus en détail

En outre, le traitement comptable du démembrement de la propriété ne sera examiné que dans

En outre, le traitement comptable du démembrement de la propriété ne sera examiné que dans Avis CNC 162-2 - Traitement comptable chez l'usufruitier (emphytéote, superficiaire) et chez le nu-propriétaire (tréfoncier) d'opérations d'acquisition ou de vente d'un droit d'usufruit ou de nue-propriété

Plus en détail

Exemple Prenons l exemple d un véhicule acquis le 13 avril 2016, pour un prix de 26 399, amorti sur une durée de 60 mois, émettant 169 g de CO 2

Exemple Prenons l exemple d un véhicule acquis le 13 avril 2016, pour un prix de 26 399, amorti sur une durée de 60 mois, émettant 169 g de CO 2 VPartie II - Les dépenses déductibles du résultat imposable V113. Véhicules En matière d impôt sur les sociétés Les dépenses d acquisition de véhicules particuliers ne constituent pas des charges déductibles,

Plus en détail

Code général des impôts

Code général des impôts Page 1 sur 5 Code général des impôts Livre premier : Assiette et liquidation de l'impôt Première Partie : Impôts d'état Titre premier : Impôts directs et taxes assimilées Chapitre premier : Impôt sur le

Plus en détail

- Recettes du Titre I 12.401.200.000 Dinars - Recettes du Titre II 4.066.000.000 Dinars - Recettes des fonds spéciaux du Trésor 638.800.

- Recettes du Titre I 12.401.200.000 Dinars - Recettes du Titre II 4.066.000.000 Dinars - Recettes des fonds spéciaux du Trésor 638.800. Loi n 2008-77 du 22 décembre 2008, portant loi de finances pour l année 2009. ARTICLE PREMIER : Est et demeure autorisée pour l année 2009 la perception au profit du Budget de l Etat des recettes provenant

Plus en détail

Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES

Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Identifiant juridique : DGFIP BIC - Plus-values et moins-values - Régimes particuliers - Plus et moins-values

Plus en détail

SOUS-SECTION 3 RÈGLES D'ÉVALUATION SELON LA MÉTHODE COMPTABLE [DB 6C2523]

SOUS-SECTION 3 RÈGLES D'ÉVALUATION SELON LA MÉTHODE COMPTABLE [DB 6C2523] SOUS-SECTION 3 RÈGLES D'ÉVALUATION SELON LA MÉTHODE Références du document 6C2523 Date du document 15/12/88 Annotations SOUS-SECTION 3 Lié au BOI 6C-3-05 Règles d'évaluation selon la méthode comptable

Plus en détail

Spécial loi de finances rectifiative pour 2013 :

Spécial loi de finances rectifiative pour 2013 : Numéro 72 Janvier 2014 Spécial loi de finances rectifiative pour 2013 : La loi de finances rectificative pour 2013 du 29 décembre 2013 a été publiée au Journal officiel du 30 décembre 2013 sous le numéro

Plus en détail

Norme comptable relative aux Revenus

Norme comptable relative aux Revenus NC 03 Norme comptable relative aux Revenus Objectifs 01. Les produits d'une entreprise regroupent à la fois les revenus et les gains. Les revenus sont les produits provenant des activités qui s'inscrivent

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS. Texte n DGI 2007/81 NOTE COMMUNE N 37/2007

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS. Texte n DGI 2007/81 NOTE COMMUNE N 37/2007 BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS DIFFUSION GENERALE Documents Administratifs N 2007/12/50 0.1.0.0.1.2. (IMPOTS) Texte n DGI 2007/81 NOTE COMMUNE N 37/2007 O B J E T : Commentaire des dispositions

Plus en détail

Les notions de comptabilité en entreprise

Les notions de comptabilité en entreprise Gestion Arthur Van de Wiele Département de Microélectronique ESCPE, Lyon, France arthur.van-de-wiele@cpe.fr 4 novembre 2012 Résumé Ce document présente un résumé du cours animé par Mr Franck D'Asgnanno,

Plus en détail

Note de cours NOTE. Amortissement linéaire. Introduction à la comptabilité

Note de cours NOTE. Amortissement linéaire. Introduction à la comptabilité Note de cours NOTE Amortissement linéaire Introduction à la comptabilité 2 LES AMORTISSEMENTS POUR DEPRECIATION D ACTIFS I - GENERALITES a) Définition : D'après le plan comptable général, l'amortissement

Plus en détail

LES AMORTISSEMENTS LINÉAIRES

LES AMORTISSEMENTS LINÉAIRES LES AMORTISSEMENTS LINÉAIRES Les amortissements correspondent à la perte de valeur d'une immobilisation due à son usure ou son obsolescence. 1- COMPTABILISATION DE LA DOTATION ANNUELLE Compte Dotations

Plus en détail

Ministère des affaires sociales et de la santé Ministère de l économie et des finances

Ministère des affaires sociales et de la santé Ministère de l économie et des finances Direction de la sécurité sociale Sous-direction du Financement de la sécurité sociale Bureau 5D Recettes fiscales Ministère des affaires sociales et de la santé Ministère de l économie et des finances

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS. Texte n DGI 2002/32 NOTE COMMUNE N 19/2002

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS. Texte n DGI 2002/32 NOTE COMMUNE N 19/2002 BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS DIFFUSION GENERALE N 2002/04/15 0.1.0.0.1.2. Documents Administratifs (IMPOTS) Texte n DGI 2002/32 NOTE COMMUNE N 19/2002 O B J E T : Commentaire des dispositions

Plus en détail

OBJET : Régime fiscal d'enregistrement des actes établis avec un promoteur immobilier.

OBJET : Régime fiscal d'enregistrement des actes établis avec un promoteur immobilier. NOTE COMMUNE N : 27/2000 OBJET : Régime fiscal d'enregistrement des actes établis avec un promoteur immobilier. P. JOINTES: Annexes -Tableau relatif aux divers régimes d'enregistrement des actes établis

Plus en détail

MESURE EXCEPTIONNELLE EN FAVEUR DE L INVESTISSEMENT PRODUCTIF PRECISIONS

MESURE EXCEPTIONNELLE EN FAVEUR DE L INVESTISSEMENT PRODUCTIF PRECISIONS N 95 FISCAL n 19 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 15 septembre 2015 ISSN 1769-4000 MESURE EXCEPTIONNELLE EN FAVEUR DE L INVESTISSEMENT PRODUCTIF PRECISIONS L essentiel : Comme indiqué dans

Plus en détail

De la TP frein à l investissement. à la TP argument de vente FÉDÉRATION DES INDUSTRIES MÉCANIQUES

De la TP frein à l investissement. à la TP argument de vente FÉDÉRATION DES INDUSTRIES MÉCANIQUES De la TP frein à l investissement à la TP argument de vente 1 La situation de l entreprise cliente Le frein à l investissement Le remède Taxe professionnelle (1) L impact de la TP sur les nouveaux investissements

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDÉS: modèle en milliers d'euros (EUR) *

COMPTES CONSOLIDÉS: modèle en milliers d'euros (EUR) * BANQUE NATIONALE DE BELGIQUE Centrale des bilans COMPTES CONSOLIDÉS: modèle en milliers d'euros (EUR) * L utilisation de ce modèle n est pas obligatoire pour le dépôt des comptes consolidés auprès de la

Plus en détail

Chapitre 9 : Amortissement des immobilisations.

Chapitre 9 : Amortissement des immobilisations. Économie et management. Analyse comptable. 2013-2014 Chapitre 9 : Amortissement des immobilisations. Sylvie Gerbaix. I _ Acquisition des immobilisations. 1 _ Exemple. Acquisition d'un matériel. Valeur

Plus en détail

Tax shelter PROJET D AVIS CNC

Tax shelter PROJET D AVIS CNC COMMISSION DES NORMES COMPTABLES Tax shelter PROJET D AVIS CNC 1. Introduction Le Tax shelter est un incitant fiscal mis sur pied par le législateur en 2002 1 qui vise à encourager la production d œuvres

Plus en détail

Chapitre 14 Le plan de financement

Chapitre 14 Le plan de financement Chapitre 14 Le plan de financement Entraînement Exercice 14.7 *** Besoin en fonds de roulement prévisionnel plan de financement La société Printania prévoit un développement de ses activités en N+1. Elle

Plus en détail

RÈGLEMENT N 2011-05 DU 10 NOVEMBRE 2011

RÈGLEMENT N 2011-05 DU 10 NOVEMBRE 2011 AUTORITE DES NORMES COMPTABLES RÈGLEMENT N 2011-05 DU 10 NOVEMBRE 2011 modifiant le règlement du CRC n 2003-02 relatif au plan comptable des organismes de placement collectif en valeurs mobilières Règlement

Plus en détail

Réduction d'impôt sur les rendements de participations à des sociétés de capitaux et sociétés coopératives

Réduction d'impôt sur les rendements de participations à des sociétés de capitaux et sociétés coopératives 5 Département fédéral des finances DFF Administration fédérale des contributions AFC Division principale de l impôt fédéral direct, de l impôt anticipé, des droits de timbre Impôt fédéral direct Berne,

Plus en détail

NUMERO SPECIAL LOI DE FINANCES 2006 LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE POUR 2005 FISCALITE DES ENTREPRISES

NUMERO SPECIAL LOI DE FINANCES 2006 LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE POUR 2005 FISCALITE DES ENTREPRISES NUMERO SPECIAL LOI DE FINANCES 2006 LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE POUR 2005 FISCALITE DES ENTREPRISES 1. Plus-values professionnelles Transmission d'entreprise - Exonération 2. Plus-values professionnelles

Plus en détail

RESUME NOTE COMMUNE N 19 / 2005

RESUME NOTE COMMUNE N 19 / 2005 REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DES FINANCES Direction Générale des Etudes et de la Législation Fiscales NOTE COMMUNE N 19 / 2005 OBJET: Commentaire des dispositions des articles 37 et 38 de la loi de

Plus en détail

FORMATION INDIVIDUALISEE A LA GESTION DUT GEA IMMOBILISATIONS. 2/3 l amortissement dégressif OBJECTIF DU DOSSIER :

FORMATION INDIVIDUALISEE A LA GESTION DUT GEA IMMOBILISATIONS. 2/3 l amortissement dégressif OBJECTIF DU DOSSIER : FORMATION INDIVIDUALISEE A LA GESTION DUT GEA L AMORTISSEMENT DES IMMOBILISATIONS 2/3 l amortissement dégressif OBJECTIF DU DOSSIER : «ETRE CAPABLE D ETABLIR LE PLAN D AMORTISSEMENT D UNE IMMOBILISATION

Plus en détail

LE CREDIT BAIL IMMOBILIER Février 2015

LE CREDIT BAIL IMMOBILIER Février 2015 LE CREDIT BAIL IMMOBILIER Février 2015 CREDIT BAIL IMMOBILIER - Sommaire 2 DEFINITION 3 Crédit-bail 3 Différents types de crédits-bails 3 ASPECTS COMPTABLES ET FISCAUX 4 Pendant la période couverte par

Plus en détail

1 L imposition du résultat des entreprises

1 L imposition du résultat des entreprises SOMMAIRE 1 L imposition du résultat des entreprises Thème 1 Imposition des produits 9 Exercice 1 Produits d exploitation 9 Exercice 2 Gains de change 10 Exercice 3 Subventions d investissement sur biens

Plus en détail

COMPTES DE GESTION DE L'EXERCICE 2014

COMPTES DE GESTION DE L'EXERCICE 2014 CHAMBRE DEPARTEMENTALE DE METIERS ET DE L'ARTISANAT DES BOUCHES DU RHONE COMPTES DE GESTION DE L'EXERCICE 2014 COMPTES ANNUELS EXERCICE 2014 Chambre Départementale de Métiers et de l'artisanat des Bouches

Plus en détail

SOMMAIRE. Bulletin de souscription

SOMMAIRE. Bulletin de souscription SOMMAIRE Flash-emprunt «Tunisie Leasing 2012-2» Chapitre 1 : Responsables de la note d opération 1.1. Responsables de la note d opération 1.2. Attestation des responsables de la note d opération 1.3. Attestation

Plus en détail

EMPRUNT OBLIGATAIRE HANNIBAL LEASE «HL 2015-01»

EMPRUNT OBLIGATAIRE HANNIBAL LEASE «HL 2015-01» EMISSION D UN EMPRUNT OBLIGATAIRE VISA du Conseil du Marché Financier : Portée du visa du CMF : Le visa du CMF, n implique aucune appréciation sur l opération proposée. Le prospectus est établi par l émetteur

Plus en détail

LES AMORTISSEMENTS POUR DEPRECIATION

LES AMORTISSEMENTS POUR DEPRECIATION Les travaux d inventaire : les amortissements pour dépréciation Page 1 LES AMORTISSEMENTS POUR DEPRECIATION L'amortissement est la constatation comptable de la perte définitive de valeur que subissent

Plus en détail

Note commune N 33/ 2010

Note commune N 33/ 2010 REPUBLIQUE TUNISIENNE BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS DIFFUSION GENERALE N 2010/10/42 0.1.0.0.1.2 Documents Administratifs --------------------- ( IMPOTS ) Texte n DGI 2010/66 Note commune

Plus en détail

LE PRINCIPE DE PRUDENCE : LES AMORTISSEMENTS

LE PRINCIPE DE PRUDENCE : LES AMORTISSEMENTS CHAPITRE 7 LE PRINCIPE DE PRUDENCE : LES AMORTISSEMENTS RAPPELS SUR LE PRINCIPE DE PRUDENCE Article L 123-14 du Code de commerce «La comptabilité est basée sur des principes qui permettent de produire

Plus en détail

NOTE COMMUNE N 1/2008

NOTE COMMUNE N 1/2008 REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTRERE DES FINANCES ----------------- DIRECTION GENERALE DES ETUDES ET DE LA LEGISLATION FISCALES NOTE COMMUNE N 1/2008 O B J E T : Commentaire des dispositions du décret n 2007-1870

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS. Texte n DGI 2002/38 NOTE COMMUNE N 25/2002

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS. Texte n DGI 2002/38 NOTE COMMUNE N 25/2002 BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS DIFFUSION GENERALE N 2002/04/15 0.1.0.0.1.2. Documents Administratifs (IMPOTS) Texte n DGI 2002/38 NOTE COMMUNE N 25/2002 O B J E T: Commentaire des dispositions

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS. Texte n DGI 2002/26 NOTE COMMUNE N 13/2002

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS. Texte n DGI 2002/26 NOTE COMMUNE N 13/2002 BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS DIFFUSION GENERALE N 2002/04/15 0.1.0.0.1.2. Documents Administratifs (IMPOTS) Texte n DGI 2002/26 NOTE COMMUNE N 13/2002 O B J E T : Commentaire des dispositions

Plus en détail

Données financières. Détail loyers et charges. Loyers Bases : M² Prix/m² Loyer mensuel Loyer 1 107 320 2 844 /mois 34 133 Loyer 2 0 0 0 /mois 0

Données financières. Détail loyers et charges. Loyers Bases : M² Prix/m² Loyer mensuel Loyer 1 107 320 2 844 /mois 34 133 Loyer 2 0 0 0 /mois 0 Maison de la Spécialité investissement avec emprunt 100 000 euros Okhuysen Conseil Données financières Détail investissement Prix unitaire Total Achat immobilier 107 m² 6 000,00 HT 640 000 Frais acquisition

Plus en détail

NCOSBL EN UN COUP D OEIL Immobilisations

NCOSBL EN UN COUP D OEIL Immobilisations NCOSBL EN UN COUP D OEIL Immobilisations Mars 2013 Immobilisations 1 Entrée en vigueur: exercices ouverts à compter du 1 er janvier 2012 CHAMP D'APPLICATION S'applique : À la comptabilisation des immobilisations

Plus en détail

G Annexe. RÉSOLUTIONS SOUMISES À L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE MIXTE du 24 mai 2011. Résolutions soumises à l Assemblée générale mixte du 24 mai 2011...

G Annexe. RÉSOLUTIONS SOUMISES À L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE MIXTE du 24 mai 2011. Résolutions soumises à l Assemblée générale mixte du 24 mai 2011... G Annexe RÉSOLUTIONS SOUMISES À L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE MIXTE du 24 mai 2011...514 DOCUMENT DE RÉFÉRENCE 2010 EDF 513 G ANNEXE Ordre du jour À TITRE ORDINAIRE : Approbation des rapports et comptes annuels

Plus en détail

2. En ce qui concerne les dotations au fond d intéressement du personnel

2. En ce qui concerne les dotations au fond d intéressement du personnel BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS DIFFUSION GENERALE Documents Administratifs N 2012/09/39 0.1.0.0.1.2. (IMPOTS) Texte n DGI 2012/25 NOTE COMMUNE N 25/ 2012 Objet : Commentaire des dispositions

Plus en détail

LES AMORTISSEMENTS POUR DEPRECIATION AMORTISSEMENT DEGRESSIF

LES AMORTISSEMENTS POUR DEPRECIATION AMORTISSEMENT DEGRESSIF LES AMORTISSEMENTS POUR DEPRECIATION AMORTISSEMENT DEGRESSIF Objectif(s) : o o o Evaluation de l'amortissement, Intérêt du mode dégressif, Conséquences. Pré-requis : o o Classification des immobilisations,

Plus en détail

PROJET DE LOI. relatif à la mobilisation du foncier public en faveur du logement et au renforcement des obligations de production de logement social

PROJET DE LOI. relatif à la mobilisation du foncier public en faveur du logement et au renforcement des obligations de production de logement social RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l égalité des territoires et du logement PROJET DE LOI relatif à la mobilisation du foncier public en faveur du logement et au renforcement des obligations de production

Plus en détail

Le dispositif Censi-Bouvard

Le dispositif Censi-Bouvard Le dispositif Censi-Bouvard Vous pouvez bénéficier d une réduction d impôts sur le revenu en fonction des investissements réalisés en qualité de Loueur Meublé Non Professionnel (LMNP). Le dispositif CENSI-BOUVARD

Plus en détail

BANQUE POPULAIRE AQUITAINE CENTRE ATLANTIQUE SUPPLEMENT DU 5 MARS 2014 AU PROSPECTUS POUR L'OFFRE AU PUBLIC DE PARTS SOCIALES EN DATE DU 27 JUIN 2013

BANQUE POPULAIRE AQUITAINE CENTRE ATLANTIQUE SUPPLEMENT DU 5 MARS 2014 AU PROSPECTUS POUR L'OFFRE AU PUBLIC DE PARTS SOCIALES EN DATE DU 27 JUIN 2013 BANQUE POPULAIRE AQUITAINE CENTRE ATLANTIQUE Société anonyme coopérative de banque populaire régie par les articles L 512-2 et suivants du Code monétaire et financier, l'ensemble des textes relatifs aux

Plus en détail

Code de la sécurité sociale

Code de la sécurité sociale Code de la sécurité sociale Annexes Article Annexe à l'article A931-10-10 Table TD 88-90 (en cas de décès) X Lx 0 100 000 1 99 129 2 99 057 3 99 010 4 98 977 5 98 948 6 98 921 7 98 897 8 98 876 9 98 855

Plus en détail

RÈGLEMENT sur la comptabilité des communes (RCCom)

RÈGLEMENT sur la comptabilité des communes (RCCom) 75.3. RÈGLEMENT sur la comptabilité des communes (RCCom) du 4 décembre 979 (état: 0.03.006) LE CONSEIL D'ÉTAT DU CANTON DE VAUD vu l'article 93a de la loi du 8 février 956 sur les communes A vu le préavis

Plus en détail

ALTAREA. Société en commandite par actions au capital de 155.539.502,06 euros Siège social : 8 Avenue Delcassé - 75008 PARIS 335.480.

ALTAREA. Société en commandite par actions au capital de 155.539.502,06 euros Siège social : 8 Avenue Delcassé - 75008 PARIS 335.480. ALTAREA Société en commandite par actions au capital de 155.539.502,06 euros Siège social : 8 Avenue Delcassé - 75008 PARIS 335.480.877 RCS PARIS RAPPORT DU CONSEIL DE SURVEILLANCE A L ASSEMBLEE GENERALE

Plus en détail

Pécule de vacances... 2 Gratification annuelle... 2 Prime annuelle... 4 Intervention des employeurs dans les frais de transport du personnel...

Pécule de vacances... 2 Gratification annuelle... 2 Prime annuelle... 4 Intervention des employeurs dans les frais de transport du personnel... 3100000 Commission paritaire pour les banques. Pécule de vacances... 2 Gratification annuelle... 2 Prime annuelle... 4 Intervention des employeurs dans les frais de transport du personnel... 4 La CCT mentionnée

Plus en détail

Mesures phares de la 3ème Loi de Finances Rectificative 2012 et de la Loi de Finances 2013

Mesures phares de la 3ème Loi de Finances Rectificative 2012 et de la Loi de Finances 2013 Mesures phares de la 3ème Loi de Finances Rectificative 2012 et de la Loi de Finances 2013 Madame, Monsieur, Nous souhaitons vous présenter les quelques mesures phares contenues dans la dernière Loi de

Plus en détail

NOTE DE SERVICE ------000------

NOTE DE SERVICE ------000------ MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES DIRECTION GENERALE DES IMPOTS Le Directeur général REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE Union Discipline Travail -- Abidjan, le 05 janvier 2011 N 0033/MEF/DGI-DLCD NOTE DE

Plus en détail

Objet : Imposition des plus-values résultant de l aliénation de droits réels portant sur des immeubles (art. 108bis L.I.R.)

Objet : Imposition des plus-values résultant de l aliénation de droits réels portant sur des immeubles (art. 108bis L.I.R.) Circulaire du directeur des contributions 1 L.I.R. n 99ter/1bis du 7 mars 2016 L.I.R. n 99ter/1bis Objet : Imposition des plus-values résultant de l aliénation de droits réels portant sur des immeubles

Plus en détail