Laurence Cambianica, Plan France 17/12/2013

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Laurence Cambianica, Plan France 17/12/2013"

Transcription

1 Projets d appui à la scolarisation des filles: Blocages et leviers pour une généralisation des bonnes pratiques : Expérience de PLAN dans le quartier de la Briqueterie à Yaoundé, au Cameroun Laurence Cambianica, Plan France 17/12/2013

2 I. Plan France : Qui sommes-nous? Sommaire II. Bref aperçu sur le Cameroun III. Analyse de situation : les freins à l éducation des filles dans le quartier de la Briqueterie à Yaoundé IV. Introduction au projet V. Les leviers utilisés dans le cadre du projet VI. Premiers résultats obtenus VII. Les leçons apprises (forces et faiblesses) VIII. Perspectives pour la deuxième phase du projet

3 Plan France: Qui sommes-nous? Association loi 1901, créée en 1993 Membre du réseau PLAN International (intervenant dans 70 pays) Principales Missions : Appui technique, méthodologique et financier aux équipes de terrain Promotion des droits de l enfant en France et en Europe via des actions de plaidoyer et d éducation au développement Thématiques d intervention prioritaires : Education Protection Autonomisation socio-économique des jeunes Principaux pays partenaires : Cameroun, Togo, Mali, Tanzanie, Egypte, Haïti, Colombie, Vietnam, Inde, Chine

4 Le Cameroun Capitale: Yaoundé Superficie: km2 Population: hab. Taux alphabétisation : 83% (81% pour les femmes) Taux net de scolarisation : 91% (86% pour les filles et 97% pour les garçons) IDH, 0.330, rang 150 sur 187 (PNUD 2012) Indice Inégalité de Genre: 0.628, rang 137 sur 148 (PNUD 2012) Stratégie sectorielle du secteur de l Education et de la Formation ( ) => un axe centré sur «Accès et équité» Document sur l intégration du genre dans le DSCE en cours d élaboration

5

6 Analyse de situation : les freins à l éducation des filles à la Briqueterie Taux net de scolarisation : 48% (43% pour les filles) Sur le plan socioculturel: - Déconsidération de la place de la femme et de la fille dans la société persistance de pratiques néfastes. - Faible niveau d éducation des familles de la zone faible prise de conscience de l importance de l éducation et difficultés dans l accompagnement de la scolarité. - Travail des enfants communément accepté Sur le plan socio-économique: - Faible revenu des familles Nécessité de revenus complémentaires - Importance des frais connexes (achat de fournitures scolaires, d uniformes, ) Sur le plan politique: - Insuffisance des allocations budgétaires dédiées au système éducatif de la part de l Etat et des autorités locales (Mairie de Yaoundé II) offre éducative insuffisante - Absence de ligne budgétaire dédiée à l éducation des filles

7 Projet d appui à la scolarisation des filles dans le quartier de la Briqueterie, Yaoundé, Cameroun Objectif : Améliorer l'accès et la qualité de l éducation d au moins filles de moins de 15 ans du quartier de la Briqueterie à Yaoundé d ici fin Durée: 3 ans et demi - Novembre Octobre 2013 (extension jusqu à fin mars 2014) Bénéficiaires directs : filles de 6 à 13 ans de 15 écoles du quartier de la Briqueterie à Yaoundé Bénéficiaires indirects : femmes de la Briqueterie ; 500 filles non scolarisées ; garçons des écoles cibles du projet Budget : euros Partenaire local : Association des Femmes Haoussa pour le Développement Evaluation à mi-parcours (fin 2012) et finale (janvier 2014)

8 Les leviers utilisés dans le cadre du projet afin d améliorer l accès des filles à l éducation Intervenir sur l environnement externe par des actions ciblées auprès des familles, des communautés et des décideurs politiques Sensibilisation des communautés et des enfants eux-mêmes Renforcement des capacités des familles, notamment sur le volet Sécurité économique des ménages (AVEC, AGR) Plaidoyer auprès des autorités locales et décideurs publics Améliorer le cadre d apprentissage et la qualité de l éducation Réhabilitation et construction d équipements adaptés aux besoins des filles et garçons Formation pédagogique aux enseignants des écoles primaires Prise en compte des besoins spécifiques des filles dans les programmes d enseignement Appui pédagogique aux élèves en difficulté ou les plus vulnérables Implication des parents dans la gestion et la vie de l école Participation des garçons et des filles à la gouvernance scolaire

9 Premiers résultats obtenus (I) Intervenir sur l environnement externe par des actions ciblées auprès des familles, des communautés et des décideurs Premiers effets positifs des AVEC: l appui à l éducation des enfants via les AVEC est en constante augmentation (1 er poste de dépense sur cette épargne; 75% des enfants des familles membres en bénéficient; montant total épargné sur les caisses spécifiques «éducation» + 300% entre août 2012 et sept 2013) Epargne Education sept.-11 déc.-11 avr.-12 juil.-12 oct.-12 janv.-13 mai-13 août-13 nov.-13 mars-14 En 2 ans, augmentation du nombre de filles inscrites dans les écoles couvertes par le projet de 6.35%.

10 Premiers résultats obtenus (II) Améliorer le cadre d apprentissage et la qualité de l éducation Intérêt et assiduité croissante de la part des filles de la Briqueterie ; Amélioration du niveau scolaire des enfants motivation des familles à soutenir leur éducation Participation grandissante des enfants et des filles dans les plateformes d expression: amélioration de la confiance en soi et revendication de leurs droits Réhabilitation et construction d équipements adaptés aux besoins des filles et garçons: 44 salles de classe et 06 blocs de latrines bénéficiant à environ 7000 enfants (dont 3700 filles)

11 Principales leçons apprises Forces Faiblesses Au niveau de l analyse de la situation/conception Identification participativedes obstacles à l éducation des filles dans la zone du projet Insuffisante prise en compte des garçons au moment de l analyse Au niveau de la mise en œuvre et suivi-évaluation Participationdes enfants à tous les niveauxet implication des parties prenantes Approche par les droits. L appui à la création des AVEC, avec une caisse spécifiquementdédiée à l éducation,et le développement des AGRrenforce l autonomisation des familles et des femmes. Création et formation des clubs de filles, des fora et gouvernements d enfants : confiance en soi, responsabilisation, autonomisation, plus grande contribution au développement de la communauté Faiblesse du volet plaidoyer auprès des communes et des services déconcentrés de l Etat: supports/outils et stratégie insuffisants Insuffisante structuration et autonomisation de certaines AVEC Faiblesses dans le système de suivi-évaluation du projet et absence d un chargé de suivi-évaluation Questionnement sur la pérennitéde l appui pédagogique aux enfants: cours de soutien scolaire (coût important)?

12 Perspectives pour la phase II du projet Renforcer le système des AVEC (accentuer formations de l équipe et sensibilisations préalables à la constitution des groupes) autonomisation et pérennité Renforcement du système de suivi-évaluation: recrutement d une personne dédiée, mise en place d une analyse plus fine rapport coût/efficacité par levier Réflexion sur de nouvelles modalités possibles pour les cours de soutien pour un fonctionnement plus endogène Renforcer le plaidoyer auprès des autorités : consolider la stratégie et l ancrage national (PLAN déjà acteur stratégique LEG), développer les partenariats/synergies, s appuyer sur des supports et outils (Plans d amélioration des écoles et documents de capitalisation) Accent sur la qualité et la sûreté de l environnement scolaire Passage à l échelle : capitalisation des acquis et bonnes pratiques et extension de la zone d intervention aux zones limitrophes de la Briqueterie

13

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Guide de rédaction Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Table des matières LA PRÉSENTATION DU PROJET 1.1. Le résumé du projet 1.2. L utilité sociale du projet 1.3. Le lien

Plus en détail

Programme de Réussite Éducative SOMMAIRE :

Programme de Réussite Éducative SOMMAIRE : Le 31 janvier 2006 Programme de Réussite Éducative SOMMAIRE : 1 - Les étapes de la construction du programme à Aubervilliers. 2 - Les orientations générales du dispositif de Réussite Éducative. 3 - Les

Plus en détail

Internationale du projet Budgétisation Sensible au Genre Rabat, du 27 au 29 novembre 2006. La Budgétisation Sensible au Genre au Maroc

Internationale du projet Budgétisation Sensible au Genre Rabat, du 27 au 29 novembre 2006. La Budgétisation Sensible au Genre au Maroc Séminaire d Evaluation d Internationale du projet Budgétisation Sensible au Genre Rabat, du 27 au 29 novembre 2006 La Budgétisation Sensible au Genre au Maroc Mr Mohamed Chafiki Directeur des Études et

Plus en détail

COMMENT DéVELOPPER SON CLUB?

COMMENT DéVELOPPER SON CLUB? COMMENT DéVELOPPER SON CLUB? Accompagnement dans la création d un projet de développement. LE PROJET CLUB Analyser les points forts et points faibles Définir des axes d amélioration Décliner en actions

Plus en détail

Projet d Appui pour une Formation Technique. et Professionnelle Qualifiante, en Afrique de l Ouest

Projet d Appui pour une Formation Technique. et Professionnelle Qualifiante, en Afrique de l Ouest O.N.G.. accréditée auprès d Institutions de l Organisation des Nations Unies Projet d Appui pour une Formation Technique et Professionnelle Qualifiante, en Afrique de l Ouest Plan du Projet (Résumé) Introduction

Plus en détail

L objectif du programme est de lutter contre la pauvreté et stimuler le développement économique par :

L objectif du programme est de lutter contre la pauvreté et stimuler le développement économique par : Introduction Lancé en 2003 au Cameroun (6 Centres en 2010), En 2008 en Côte d Ivoire (4 Centres), En 2009 en Syrie (interrompu depuis août 2012) En 2010 en RDC et au Liban (4 Centres) En 2011 dans les

Plus en détail

Projet de soutien au développement économique et social d une partie de la communauté urbaine de Nouakchott (Projet Urbain - PU)

Projet de soutien au développement économique et social d une partie de la communauté urbaine de Nouakchott (Projet Urbain - PU) Projet de soutien au développement économique et social d une partie de la communauté urbaine de Nouakchott (Projet Urbain - PU) Termes de références du consultant Objet : Appui à l élaboration de la suite

Plus en détail

Devenez partenaire de Golf For Plan

Devenez partenaire de Golf For Plan Tournoi au profit de l association PLAN 10 octobre 2011 Golf de Saint-Cloud Devenez partenaire de Golf For Plan Programme Lundi 10 octobre 2011 Golf de Saint-Cloud À partir de 10h30 À partir de 11h30 12h45

Plus en détail

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions Le référentiel mission et Profil de Poste de l d et de contre les Animateur Insertion Lutte Exclusions Préambule 1. La jeunesse, le Département du Nord et la Fédération des centres sociaux du Nord : Une

Plus en détail

LE E P ROJ O ET E T A SS S OC O I C ATI T F Aubenas, le 17 janvier / Le Pouzin, le 24 janvier / Mauves, le 26 janvier

LE E P ROJ O ET E T A SS S OC O I C ATI T F Aubenas, le 17 janvier / Le Pouzin, le 24 janvier / Mauves, le 26 janvier LE PROJET ASSOCIATIF Aubenas, le 17 janvier / Le Pouzin, le 24 janvier / Mauves, le 26 janvier 3 contraintes pour les associations sportives ; 1. S adapter 2. Se structurer 3. Se développer ; prépare l

Plus en détail

Fiche action 52. Accompagnement à la parentalité. 7 Education 8 Habitat 9 Culture, loisirs 10 Emploi 11 Justice 12 Autre, précisez : SECTEUR SANITAIRE

Fiche action 52. Accompagnement à la parentalité. 7 Education 8 Habitat 9 Culture, loisirs 10 Emploi 11 Justice 12 Autre, précisez : SECTEUR SANITAIRE Intitulé de l action : Fiche action 52 Accompagnement à la parentalité Formation Petite Enfance "Maladies hivernales et Prévention" (Réseau bronchiolite du Nord) 1) Quel est votre secteur d intervention?

Plus en détail

EXPÉRIENCES PROGRAMME FEMMES ET ENTREPRENARIAT RESPONSABLE (FER) Mme Fatou NDOYE Juin 2010

EXPÉRIENCES PROGRAMME FEMMES ET ENTREPRENARIAT RESPONSABLE (FER) Mme Fatou NDOYE Juin 2010 EXPÉRIENCES PROGRAMME FEMMES ET ENTREPRENARIAT RESPONSABLE (FER) Mme Fatou NDOYE Juin 2010 I. Présentation d Enda Graf sahel 1.1 Bref exposé de l histoire d Enda Graf Sahel Créé en 1975 sous le nom de

Plus en détail

EVALUATION RAPIDE DE BESOINS EN CAS D URGENCE: Région de Mopti, Konna 21/03/2013

EVALUATION RAPIDE DE BESOINS EN CAS D URGENCE: Région de Mopti, Konna 21/03/2013 EVALUATION RAPIDE DE BESOINS EN CAS D URGENCE: Région de Mopti, Konna Informations générales : Date à laquelle le rapport d évaluation rapide est rédigé. Noms (en entier) et désignation du responsable

Plus en détail

PLAN D ACTION ACTIONS A COURTS ET MOYENS TERMES VISIBILITE DE SYMBIOSE-TOGO CONTEXTE/BESOIN

PLAN D ACTION ACTIONS A COURTS ET MOYENS TERMES VISIBILITE DE SYMBIOSE-TOGO CONTEXTE/BESOIN PLAN D ACTION Une élaboration claire et précise des prochaines activités de l'association est de première importance. Le temps et les énergies des bénévoles sont des ressources précieuses qu'il importe

Plus en détail

Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante

Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante Juin 2012 INTRODUCTION L'association «Savoirs, Émancipation, Vie Étudiante»

Plus en détail

Plan de formation des OSC de niveaux 2 et 3

Plan de formation des OSC de niveaux 2 et 3 FONDS EUROPEEN DE DEVELOPPEMENT REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE Programme de l Union Européenne pour la Société Civile et la Culture/PESCC 10 ème FED Plan de formation des OSC de niveaux 2 et 3 DP1

Plus en détail

FGC: Aide pour le questionnaire de projet de développement

FGC: Aide pour le questionnaire de projet de développement FGC: Aide pour le questionnaire de projet de développement Les zones grisées correspondent aux endroits où vous compléterez le questionnaire à partir du modèle fgc_questionnaire_projet_sud_2013-09.docx

Plus en détail

DDCS des Yvelines. Part territoriale du CNDS 2015. Décembre 2014 Réunion des Présidentes et Présidents des comités départementaux

DDCS des Yvelines. Part territoriale du CNDS 2015. Décembre 2014 Réunion des Présidentes et Présidents des comités départementaux DDCS des Yvelines Part territoriale du CNDS 2015 Décembre 2014 Réunion des Présidentes et Présidents des comités départementaux Ordre du jour > Ouverture par Mme Ethel CARASSO-ROITMAN Directrice départementale

Plus en détail

Le POn et l entrepreneuriat

Le POn et l entrepreneuriat Le POn et l entrepreneuriat Mai - 2015 Rédaction de documents supports, préparation et animation de tables rondes ou d'ateliers organisés au titre de la valorisation du programme opérationnel national

Plus en détail

REPUBLIQUE TUNISIENNE ************************** Ministère de l Environnement et de Développement Durable *******************

REPUBLIQUE TUNISIENNE ************************** Ministère de l Environnement et de Développement Durable ******************* REPUBLIQUE TUNISIENNE ************************** Ministère de l Environnement et de Développement Durable ******************* STRATEGIE NATIONALE EN MATIERE D EDUCATION POUR LE DEVELOPPEMENT DURABLE **************************

Plus en détail

CATALOGUE FORMATIONS

CATALOGUE FORMATIONS CATALOGUE FORMATIONS GESTION DES CONFLITS MEDIATION ET CITOYENNETE CONNAITRE LE DROIT MEDIATION SCOLAIRE www.amely.org AMELY : accès au droit - médiation Un accord est possible QUI SOMMES NOUS? AMELY est

Plus en détail

3. BILANS PROFESSIONNELS POUR MANAGERS

3. BILANS PROFESSIONNELS POUR MANAGERS COACHING - FORMATION - BILAN DE COMPÉTENCES 3. BILANS PROFESSIONNELS POUR MANAGERS / L APPROCHE Le bilan de compétences réalisé par MOVIMENTO s appuie sur les éléments d analyse suivants qui portent autant

Plus en détail

PROCESSUS D ACCOMPAGNEMENT DES COMMUNAUTES DANS LA CREATION ET LA GESTION DES ECOLES COMMUNAUTAIRES

PROCESSUS D ACCOMPAGNEMENT DES COMMUNAUTES DANS LA CREATION ET LA GESTION DES ECOLES COMMUNAUTAIRES PROCESSUS D ACCOMPAGNEMENT DES COMMUNAUTES DANS LA CREATION ET LA GESTION DES ECOLES COMMUNAUTAIRES Abdramane Togo Nov.2000 ong à but non lucratif- BP: E2226-Tél/fax : 229-24-22-Lafiabougou-Rue 426-Porte

Plus en détail

Accord Cadre du Consortium SOS Faim - ASTM. Rapport d évaluation

Accord Cadre du Consortium SOS Faim - ASTM. Rapport d évaluation Accord Cadre du Consortium SOS Faim - ASTM Rapport d évaluation Fact sheet Contexte Stratégie du consortium Cohérence du consortium Projets SOS Faim : Budget Gouvernance et contrôle (consortium) Gouvernance

Plus en détail

I. Compétences communes à tous les professeurs

I. Compétences communes à tous les professeurs REFERENTIEL DE COMPETENCES DES PROFESSEURS Au sein de l équipe pédagogique, l enseignante ou l enseignant accompagne chaque élève dans la construction de son parcours de formation. Afin que son enseignement

Plus en détail

PROJET SERVICE AXE AGIRC-ARRCO N

PROJET SERVICE AXE AGIRC-ARRCO N Page 1 sur 8 PROJET SELECTIONNE PAR LE CCAH EMPLOI ET FORMATION APF INITY, le réseau favorisant l insertion professionnelle (Gard Languedoc Roussillon) La Délégation départementale APF du Gard crée et

Plus en détail

RAPPORT SUR L EDUCATION ET LA FORMATION DES ADULTES EN COTE D IVOIRE : La situation au Ministère de l Education Nationale

RAPPORT SUR L EDUCATION ET LA FORMATION DES ADULTES EN COTE D IVOIRE : La situation au Ministère de l Education Nationale COMMISSION NATIONALE IVOIRIENNE POUR L UNESCO ------------------------------ B.P. : V 297 ABIDJAN Tél. : (225) 22 44 05 49 /22 44 04 36 Fax: (225) 22 44 06 83... RAPPORT SUR L EDUCATION ET LA FORMATION

Plus en détail

F.S.E 2000/2006 PROJET DE RAPPORT DE CLOTURE

F.S.E 2000/2006 PROJET DE RAPPORT DE CLOTURE F.S.E 2000/2006 PROJET DE RAPPORT DE CLOTURE INTRODUCTION : RAPPEL DU CONTEXTE ET DES OBJECTIFS DU RAPPORT FINAL PARTIE 1 EVOLUTION DU CADRE OPERATIONNEL DU DOCUP OBJECTIF 2 EN HAUTE-NORMANDIE 1.1 Le DOCUP

Plus en détail

Secours en Mer VHF : 9 Tel : 02 33 23 61 00

Secours en Mer VHF : 9 Tel : 02 33 23 61 00 01-janv-15 4h21 9h49 16h53 22h11 6h38 59 19h07 62 0h59 13h37 5h17 10h51 17h49 23h13 7h34 65 20h01 69 2h04 14h39 6h06 11h44 18h36 0h07* 8h21 73 20h47 76 3h02 15h33 6h50 12h30 19h19 0h51* 9h03 79 21h28 81

Plus en détail

Secours en Mer VHF : 9 Tel :

Secours en Mer VHF : 9 Tel : 01-janv-16 12h04 16h56 - - 1h54 57 14h05 52 8h48 21h10 0h42 5h29 13h02 17h32 2h43 47 14h56 43 9h32 21h57 1h45 6h18 13h48 18h22 3h48 40 16h08 37 10h28 22h58 2h44 7h24 15h07 19h36 5h04 37 17h27 38 11h38

Plus en détail

Secours en Mer VHF : 9 Tel :

Secours en Mer VHF : 9 Tel : 01-janv-17 9h13 14h42 21h43 3h04* 11h26 82 23h50 81 6h18 18h37 9h52 15h19 22h24 3h43* 12h05 79 --:-- --- 6h55 19h15 10h35 15h58 23h09 4h26* 0h30 77 12h46 74 7h34 19h55 11h22 16h41 23h59 5h13* 1h14 71 13h32

Plus en détail

PROJET "ACTION DE LUTTE CONTRE LA DISCRIMINATION A. Belgique. PTE: Bruxelles Capitale TYPOLOGIE. Formation THEMES TRANSVERSAUX COUVERTS.

PROJET ACTION DE LUTTE CONTRE LA DISCRIMINATION A. Belgique. PTE: Bruxelles Capitale TYPOLOGIE. Formation THEMES TRANSVERSAUX COUVERTS. PROJET "ACTION DE LUTTE CONTRE LA DISCRIMINATION A L'EMBAUCHE" PTE: Bruxelles Capitale Belgique TYPOLOGIE THEMES TRANSVERSAUX COUVERTS TERRITOIRE CONCERNE Formation Insertion Région Bruxelles Capitale

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES APPEL A PRESTATAIRES POUR UN ACCOMPAGNEMENT COLLECTIF

CAHIER DES CHARGES APPEL A PRESTATAIRES POUR UN ACCOMPAGNEMENT COLLECTIF Référence : 2015005- accompagnement collectif CAHIER DES CHARGES APPEL A PRESTATAIRES POUR UN ACCOMPAGNEMENT COLLECTIF Accompagnement collectif IAE : Aide méthodologique à la décision, la définition d

Plus en détail

Demande de soutien pour la construction d infrastructures scolaires EPP à Madagascar et l amélioration dans le domaine de l éducation des filles.

Demande de soutien pour la construction d infrastructures scolaires EPP à Madagascar et l amélioration dans le domaine de l éducation des filles. Demande de soutien pour la construction d infrastructures scolaires EPP à Madagascar et l amélioration dans le domaine de l éducation des filles. NOM DU PROJET. Actions Initiatives Madagascar Ensemble

Plus en détail

Évaluation de l action du Conseil général de la Nièvre en faveur de l insertion sociale, économique et professionnelle

Évaluation de l action du Conseil général de la Nièvre en faveur de l insertion sociale, économique et professionnelle Évaluation de l action du Conseil général de la Nièvre en faveur de l insertion sociale, économique et professionnelle Elèves administrateurs Promotion Vercors Janvier 2006 SOMMAIRE Introduction I. Approche

Plus en détail

Programme Espace Associatif-ADS. Renforcement de capacités des acteurs locaux dans les régions de Chaouia Ouardigha et l Oriental. www.ads.

Programme Espace Associatif-ADS. Renforcement de capacités des acteurs locaux dans les régions de Chaouia Ouardigha et l Oriental. www.ads. Programme Espace Associatif-ADS Renforcement de capacités des acteurs locaux dans les régions de Chaouia Ouardigha et l Oriental Couverture géographique Régions L Oriental Chaouia Ouardigha Provinces Oujda,

Plus en détail

PRADO PRogramme d Accompagnement du retour à DOmicile des patients hospitalisés

PRADO PRogramme d Accompagnement du retour à DOmicile des patients hospitalisés PRADO PRogramme d Accompagnement du retour à DOmicile des patients hospitalisés Le champ de la Maternité 11 1 Pourquoi mettre en place un programme d accompagnement? La CNAMTS fait de l accompagnement

Plus en détail

Adresse : BP : 2377 Nouakchott, tel. 002226412973, mail : niangbra@yahoo.fr

Adresse : BP : 2377 Nouakchott, tel. 002226412973, mail : niangbra@yahoo.fr 1. Identité NOM : NIANG Prénom : Ibrahima Date et lieu de naissance : 31/12/1964 Nationalité : nne Etat civil : marie Adresse : BP : 2377 Nouakchott, tel. 002226412973, mail : niangbra@yahoo.fr 2. Formation

Plus en détail

Présentation de la Maison de l Entreprise

Présentation de la Maison de l Entreprise Présentation de la Maison de l Entreprise Organisation Intermédiaire de Développement du Secteur Privé Historique La Maison de l Entreprise du Bénin est née de la transformation, d une association professionnelle

Plus en détail

PROFIL DE POSTE INTITULE DE LA MISSION : COORDINATEUR(TRICE) SUD EST MADAGASCAR I. CONTEXTE CONTEXTE GENERAL :

PROFIL DE POSTE INTITULE DE LA MISSION : COORDINATEUR(TRICE) SUD EST MADAGASCAR I. CONTEXTE CONTEXTE GENERAL : PROFIL DE POSTE INTITULE DE LA MISSION : I. CONTEXTE CONTEXTE GENERAL : COORDINATEUR(TRICE) SUD EST MADAGASCAR Asmae est une ONG de solidarité internationale française spécialisée dans le développement

Plus en détail

Présentation Entreprises 2011

Présentation Entreprises 2011 Présentation Entreprises 2011 Sommaire L Unicef en quelques mots L initiative «Entreprise Amie de l Unicef» Participez au financement de la campagne «Des écoles pour l Afrique» Devenez «Entreprise Amie

Plus en détail

La stratégie «5910»: une approche communautaire d éducation et de Promotion de la Santé Sexuelle et Reproductive des Adolescents & Jeunes

La stratégie «5910»: une approche communautaire d éducation et de Promotion de la Santé Sexuelle et Reproductive des Adolescents & Jeunes Programme Santé USAID/Santé Communautaire Phase II- 2011-2016 La stratégie «5910»: une approche communautaire d éducation et de Promotion de la Santé Sexuelle et Reproductive des Adolescents & Jeunes Par

Plus en détail

ELEMENTS DE CONTEXTE. Qui sommes-nous?

ELEMENTS DE CONTEXTE. Qui sommes-nous? Cahier des charges - Appel à propositions Mise en œuvre de prestations d assistance technique à la mise en œuvre de la formation professionnelle dans les petites et moyennes entreprises du travail temporaire

Plus en détail

Calendrier et plan de suivi des recommandations des experts AEQES-CTI pour les cursus d ingénieur civil de la Faculté Polytechnique de Mons

Calendrier et plan de suivi des recommandations des experts AEQES-CTI pour les cursus d ingénieur civil de la Faculté Polytechnique de Mons Calendrier et plan de suivi des recommandations des experts AEQES-CTI pour les cursus d ingénieur civil de la Faculté Polytechnique de Mons Décembre 2013 Calendrier et plan de suivi des cursus d Ingénieur

Plus en détail

«Une bourse d études : la clé pour un avenir meilleur» en Indonésie

«Une bourse d études : la clé pour un avenir meilleur» en Indonésie «Une bourse d études : la clé pour un avenir meilleur» en Indonésie Rapport de suivi Localisation: Début du projet : En août 2014 Durée du projet : Objectif : Nombre de bénéficiaires : Boyolali, Java Central,

Plus en détail

Le FSE et l économie sociale et solidaire : les lignes de partage entre le PON et les POR

Le FSE et l économie sociale et solidaire : les lignes de partage entre le PON et les POR Le FSE et l économie sociale et solidaire : les lignes de partage entre le PON et les POR Juin- 2015 Rédaction de documents supports, préparation et animation de tables rondes ou d'ateliers organisés au

Plus en détail

Référentiel des villes apprenantes. Liste de caractéristiques clés et méthodes d évaluation

Référentiel des villes apprenantes. Liste de caractéristiques clés et méthodes d évaluation Référentiel des villes apprenantes Liste de caractéristiques et méthodes d évaluation Adopté à la Conférence internationale sur les villes apprenantes Pékin, Chine, - octobre 0 Référentiel des villes apprenantes

Plus en détail

Statut juridique Association régie par la loi de 1901. 16, passage de la Main d Or 75011 Paris. afrane.paris@gmail.com

Statut juridique Association régie par la loi de 1901. 16, passage de la Main d Or 75011 Paris. afrane.paris@gmail.com TERMES DE REFERENCE EVALUATION EXTERNE Programme Financé par l Agence Française de Développement (AFD) Demandeur : AFRANE, Amitié Franco-Afghane Programme de soutien au système scolaire afghan dans la

Plus en détail

REFERENTIEL DES ACTIVITES & DES COMPETENCES DES MEMBRES DE CHSCT

REFERENTIEL DES ACTIVITES & DES COMPETENCES DES MEMBRES DE CHSCT PREFECTURE DE LA REGION AQUITAINE Direction régionale du travail, de l'emploi et de la formation professionnelle Santé Sécurité Travail REFERENTIEL DES ACTIVITES & DES COMPETENCES DES MEMBRES DE CHSCT

Plus en détail

Cycle de qualification Éducation et Territoires

Cycle de qualification Éducation et Territoires Cycle de qualification Éducation et Territoires TOURCOING Lundi 29 septembre 2008 La Ville de TOURCOING est membre du Réseau français et international des villes éducatrices. Le Projet Éducatif Local constitue

Plus en détail

PLAN DE RÉUSSITE 2010-2011

PLAN DE RÉUSSITE 2010-2011 PLAN DE RÉUSSITE 2010-2011 RÉSEAU DES ÉTABLISSEMENTS SCOLAIRES DE LA FORMATION GÉNÉRALE DES ADULTES CENTRE : CHAMPAGNAT DIRECTION : SYLVAIN LACHAÎNE ANALYSE DE LA SITUATION (portrait du centre, mission,

Plus en détail

Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes A :

Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes A : Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes Direction générale de la cohésion sociale Sous-direction de l enfance et de la famille Bureau Famille et parentalités Personnes chargées

Plus en détail

L intégration scolaire des jeunes réfugiés. Granby se mobilise ----- Présentation des capsules vidéo

L intégration scolaire des jeunes réfugiés. Granby se mobilise ----- Présentation des capsules vidéo L intégration scolaire des jeunes réfugiés Granby se mobilise ----- Présentation des capsules vidéo Ce film est composé de 7 capsules vidéo qui donnent la parole à deux jeunes réfugiés et à cinq intervenants

Plus en détail

PROJET CARAVANE MOBILE DE LUTTE CONTRE LE VIH DANS LA COMMUNE DE DSCHANG

PROJET CARAVANE MOBILE DE LUTTE CONTRE LE VIH DANS LA COMMUNE DE DSCHANG PROJET CARAVANE MOBILE DE LUTTE CONTRE LE VIH DANS LA COMMUNE DE DSCHANG I. CONTEXTE Le VIH reste un problème de santé mondiale ; mais l Afrique subsaharienne reste la région la plus touchée par ce virus.

Plus en détail

Cahier des charges ACTION TRANSMISSION TRANSPORT Haute-Normandie Portée par Logistique Seine-Normandie (LSN) En partenariat avec l OTRE Normandie

Cahier des charges ACTION TRANSMISSION TRANSPORT Haute-Normandie Portée par Logistique Seine-Normandie (LSN) En partenariat avec l OTRE Normandie OBJET Cahier des charges ACTION TRANSMISSION TRANSPORT Haute-Normandie Portée par Logistique Seine-Normandie (LSN) En partenariat avec l OTRE Normandie Ce document constitue le cahier des charges établi

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES APPEL A PRESTATAIRES POUR UN ACCOMPAGNEMENT COLLECTIF

CAHIER DES CHARGES APPEL A PRESTATAIRES POUR UN ACCOMPAGNEMENT COLLECTIF Référence : 2015009- accompagnement collectif CAHIER DES CHARGES APPEL A PRESTATAIRES POUR UN ACCOMPAGNEMENT COLLECTIF Accompagnement collectif IAE : Appui à la mise en place d une stratégie de communication

Plus en détail

Alliance Internationale de Développement et de Recherche

Alliance Internationale de Développement et de Recherche Publication UNGANA 1094 CIDR/AIDR Tous droits de reproduction réservés Alliance Internationale de Développement et de Recherche FORMATION A L ELABORATION D UN PLAN DE FORMATION SUPPORT DE FORMATION SERFI

Plus en détail

Plan de sensibilisation

Plan de sensibilisation Ministère de l Éducation Nationale / Handicap International Niger Projet Projet : Développer l offre éducative pour les enfants handicapés au Niger Plan de sensibilisation Financé par Union Européenne

Plus en détail

PROJET D'ÉTABLISSEMENT Années scolaires 2014-2017 IDENTIFICATION DE L ETABLISSEMENT

PROJET D'ÉTABLISSEMENT Années scolaires 2014-2017 IDENTIFICATION DE L ETABLISSEMENT ACADÉMIE DE DIJON ---------- VIE SCOLAIRE Date de transmission au Rectorat : PROJET D'ÉTABLISSEMENT Années scolaires 2014-2017 IDENTIFICATION DE L ETABLISSEMENT Nom et adresse de l établissement : LYCEE

Plus en détail

PREBAT2. 24 juin 2011- Rennes

PREBAT2. 24 juin 2011- Rennes 24 juin 2011- Rennes PREBAT2 Plate-forme de recherche et d expérimentation sur l énergie dans le bâtiment "Vers des réhabilitations à très basse consommation Analyse des facteurs socioéconomiques en jeu

Plus en détail

La rédaction du rapport d expérience en situations d accompagnement : Guide méthodologique

La rédaction du rapport d expérience en situations d accompagnement : Guide méthodologique La rédaction du rapport d expérience en situations d accompagnement : Guide méthodologique Ce rapport est à rédiger à la fin de votre parcours de formation. Il conditionne l obtention du diplôme. Il est

Plus en détail

Contrat d appui TPE/Artisanat

Contrat d appui TPE/Artisanat Contrat d appui TPE/Artisanat Soutenir les TPE et les entreprises artisanales de production, de services à l industrie, dans leurs projets d investissements, lors des phases de création, de transmission/reprise,

Plus en détail

Quelles applications pour ABUTIP?

Quelles applications pour ABUTIP? MÉTHODES HIMO ET TRAVAIL DÉCENT Quelles applications pour ABUTIP? Anselme HABONIMANA Directeur Général ABUTIP Financé par : Gouvernement du Burundi AVANT PROPOS Il a été démontré que les constructions

Plus en détail

Introduction à la 2 e édition

Introduction à la 2 e édition Introduction à la 2 e édition Parue en 2003, l expertise opérationnelle «Santé des enfants et des adolescents, propositions pour la préserver» présente un état des lieux des connaissances sur plusieurs

Plus en détail

Le projet "Appui à l amélioration de la situation de l emploi de la femme rurale et gestion durable de l Arganeraie dans le Sud-Ouest du Maroc "

Le projet Appui à l amélioration de la situation de l emploi de la femme rurale et gestion durable de l Arganeraie dans le Sud-Ouest du Maroc Le projet "Appui à l amélioration de la situation de l emploi de la femme rurale et gestion durable de l Arganeraie dans le Sud-Ouest du Maroc " Intervention de M. AMAR MLAHI Cadre au Ministère de l Emploi

Plus en détail

Présentation du projet

Présentation du projet Présentation du projet «Garantir l hygiène intime des jeunes filles pour lutter contre leur déscolarisation», en Éthiopie Jake Lyell Pays : Lieu d intervention : Début du projet : Durée du projet : Objectif

Plus en détail

Pérou : le développement communautaire dans les banlieues de Lima

Pérou : le développement communautaire dans les banlieues de Lima Pérou : le développement communautaire dans les banlieues de Lima La formation comme vecteur de la transformation sociale / Capitalisation de l expérience de CENCA la synthèse Pérou : le développement

Plus en détail

TIC & Education à Madagascar. Présenté par ANDRIANILANONA JERY Chef de Service des innovations Technologiques pour l Education DTIC/MEN

TIC & Education à Madagascar. Présenté par ANDRIANILANONA JERY Chef de Service des innovations Technologiques pour l Education DTIC/MEN TIC & Education à Madagascar Présenté par ANDRIANILANONA JERY Chef de Service des innovations Technologiques pour l Education DTIC/MEN Plan Organisation du Ministère de l Education Nationale Répartition

Plus en détail

Programme Opérationnel Européen Fonds social européen 2014-2020 FICHE ACTION

Programme Opérationnel Européen Fonds social européen 2014-2020 FICHE ACTION 1. Favoriser le développement d une société de la connaissance, Axe compétitive et innovante 10. Investir dans l éducation, la formation et dans la formation Objectif thématique professionnelle pour acquérir

Plus en détail

PROJETS DE MOBILITE SECTEUR ENSEIGNEMENT SCOLAIRE

PROJETS DE MOBILITE SECTEUR ENSEIGNEMENT SCOLAIRE PROJETS DE MOBILITE SECTEUR ENSEIGNEMENT SCOLAIRE Appel à propositions 2015 V1 dec 2014 ERASMUS + EN BREF ERASMUS + 2014-2020 : fiche d identité 33 pays participants + des pays partenaires - 14,7 milliards

Plus en détail

Modèle ou Exemple. Facilité Alimentaire de l Union Européenne au Benin (2010 2011) Plan de Visibilité et Stratégie de Communication

Modèle ou Exemple. Facilité Alimentaire de l Union Européenne au Benin (2010 2011) Plan de Visibilité et Stratégie de Communication MISSION AU MALI ANNEXE 8 Modèle ou Exemple Facilité Alimentaire de l Union Européenne au Benin (2010 2011) Plan de Visibilité et Stratégie de Communication A. Contexte La volatilité des prix couplée à

Plus en détail

Calendrier et plan de suivi des recommandations du comité des experts

Calendrier et plan de suivi des recommandations du comité des experts Evaluation du cursus Bachelier en Informatique et systèmes (finalité réseaux et télécommunications) 2011-2012 Calendrier et plan de suivi des recommandations du comité des experts Durant l année académique

Plus en détail

STRATEGIE NATIONALE POUR L EQUITE ET L EGALITE DE GENRE AU SENEGAL

STRATEGIE NATIONALE POUR L EQUITE ET L EGALITE DE GENRE AU SENEGAL République du Sénégal Ministère de la Famille, de la Solidarité Nationale, de l Entreprenariat Féminin et de la Micro Finance --------- Direction de l Equité et de l Egalité de Genre STRATEGIE NATIONALE

Plus en détail

Mise au concours de l évaluation externe du projet PAFLAPUM III

Mise au concours de l évaluation externe du projet PAFLAPUM III Mise au concours de l évaluation externe du projet PAFLAPUM III Termes de référence Nom du projet: Pays destinataire: Durée du projet: Objectif général du projet: Objectifs spécifiques : Promotion de la

Plus en détail

Promotion des droits des femmes, de l approche genre et de l égalité femmes-hommes dans le monde Décembre 2012 La défense des droits des femmes et de

Promotion des droits des femmes, de l approche genre et de l égalité femmes-hommes dans le monde Décembre 2012 La défense des droits des femmes et de Promotion des droits des femmes, de l approche genre et de l égalité femmes-hommes dans le monde Décembre 2012 La défense des droits des femmes et de l égalité femmes-hommes est une priorité de l action

Plus en détail

Propositions pour des actions humanitaires de qualité. Définir un budget en cohérence avec le plan de formation élaboré

Propositions pour des actions humanitaires de qualité. Définir un budget en cohérence avec le plan de formation élaboré Définir un budget en cohérence avec le plan de formation élaboré Les éléments suivants sont à prendre en compte : 1. Le volume d heures ou de jours de formation. 2. Le volume des effectifs (pour évaluer

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE Dispositif : RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE (1.1.B) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter

Plus en détail

qualité des prestations des

qualité des prestations des Plateforme d appui aux entreprises et à la formation technique du BTP Renforcer la qualité des prestations des entreprises pour augmenter leurs opportunités de marché Renforcer la qualité des prestations

Plus en détail

Le Management territorial dans l Union Européenne Par M. Michel QUEVIT, Managing Director de RIDER II

Le Management territorial dans l Union Européenne Par M. Michel QUEVIT, Managing Director de RIDER II Le Management territorial dans l Union Européenne Par M. Michel QUEVIT, Managing Director de RIDER II 1. Les apports méthodologiques de la démarche des Fonds structurels pour la mise en œuvre des politiques

Plus en détail

construction Garde d enfants, congés parentaux et services aux personnes:

construction Garde d enfants, congés parentaux et services aux personnes: Garde d enfants, congés parentaux et services aux personnes: Complémentarité de mesures et co- construction Présenté par Jean Robitaille directeur général de l AQCPE Présenté par Jean Robitaille, directeur

Plus en détail

Cadre de résultats et d allocation de ressources de l UNICEF pour le Bhoutan, 2014-2018**

Cadre de résultats et d allocation de ressources de l UNICEF pour le Bhoutan, 2014-2018** Nations Unies Conseil d administration du Programme des Nations Unies pour le développement, du Fonds des Nations Unies pour la population et du Bureau des Nations Unies pour les services d appui aux projets

Plus en détail

COMITÉ INTERGOUVERNEMENTAL POUR LA PROTECTION ET LA PROMOTION DE LA DIVERSITÉ DES EXPRESSIONS CULTURELLES

COMITÉ INTERGOUVERNEMENTAL POUR LA PROTECTION ET LA PROMOTION DE LA DIVERSITÉ DES EXPRESSIONS CULTURELLES 7 IGC CE/13/7.IGC/INF.4 Paris, 15 novembre 2013 Original : anglais COMITÉ INTERGOUVERNEMENTAL POUR LA PROTECTION ET LA PROMOTION DE LA DIVERSITÉ DES EXPRESSIONS CULTURELLES Septième session ordinaire Paris,

Plus en détail

INSERTION. à l usage du public GUIDE. Le rôle. du Conseil général

INSERTION. à l usage du public GUIDE. Le rôle. du Conseil général INSERTION à l usage du public GUIDE PRATIQUE social sanitaire Pôle Le rôle du Conseil général SOMMAIRE Le rôle du Conseil général de l Orne p.3 Le Revenu de Solidarité Active p.4-5 Le Programme départemental

Plus en détail

CONSOLIDATED RESULTS REPORT. Country : COMOROS Programme Cycle : 2008 to 2014

CONSOLIDATED RESULTS REPORT. Country : COMOROS Programme Cycle : 2008 to 2014 CONSOLIDATED RESULTS REPORT Country : COMOROS Programme Cycle : 2008 to 2014 1. Key Results Expected (restate, 1.1 Réduction du taux de mortalité des enfants de moins de 5 ans de 71 à 40 pour 1 000 (conformément

Plus en détail

Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN

Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN AXE 4 du PON FSE ASSISTANCE TECHNIQUE Objectif spécifique 1 :

Plus en détail

Les enseignants spécialisés et les psychologues de l éducation nationale des réseaux d aides spécialisées aux élèves en difficulté (RASED)

Les enseignants spécialisés et les psychologues de l éducation nationale des réseaux d aides spécialisées aux élèves en difficulté (RASED) Fiche 1 Les enseignants spécialisés et les psychologues de l éducation nationale des réseaux d aides spécialisées aux élèves en difficulté (RASED) I. Des missions confortées Les enseignants spécialisés

Plus en détail

Catalogue de formation 2015. Ensemble, Innover et Agir pour l inclusion sociale

Catalogue de formation 2015. Ensemble, Innover et Agir pour l inclusion sociale Catalogue de formation 2015 Nous choisir, c est choisir d agir pour l inclusion sociale UNE METHODOLOGIE INCLUSIVE TOURNEE VERS L ACTION Une capitalisation d expériences grâce au réseau FACE national et

Plus en détail

L avenir des dispositions en matière de TIC dans l éducation des enfants à BEP?

L avenir des dispositions en matière de TIC dans l éducation des enfants à BEP? Les Technologies de l Information et de la Communication (TIC) dans l éducation des enfants à Besoins Educatifs Particuliers (BEP) Projection dans les domaines politique, pratique et de la recherche et

Plus en détail

Conférence de presse Fraru 26 octobre 2012 à Paris L Acsé 2011-2012

Conférence de presse Fraru 26 octobre 2012 à Paris L Acsé 2011-2012 Conférence de presse Fraru 26 octobre 2012 à Paris L Acsé 2011-2012 Rémi FRENTZ, directeur général A propos de l Acsé 3 métiers : ingénieur de programmes sociaux, opérateur financier, animateur de réseau

Plus en détail

PROGRAMME REGIONAL POUR LA COHESION SOCIALE ET L EMPLOI DES JEUNES EN AFRIQUE SUB-SAHARIENNE

PROGRAMME REGIONAL POUR LA COHESION SOCIALE ET L EMPLOI DES JEUNES EN AFRIQUE SUB-SAHARIENNE PROGRAMME REGIONAL POUR LA COHESION SOCIALE ET L EMPLOI DES JEUNES EN AFRIQUE SUB-SAHARIENNE Bureau sous-régional, Afrique de l Ouest et du Centre. ASRO-WACA Dakar RAPPORT DE CLÔTURE 2009-2011 D ACTIVITES

Plus en détail

Recherche de fonds pour le développement du Centre Emel à Atar (Mauritanie)

Recherche de fonds pour le développement du Centre Emel à Atar (Mauritanie) Recherche de fonds pour le développement du Centre Emel à Atar (Mauritanie) fonds destinés au soutien pédagogique des enfants défavorisés et à la promotion d un programme de micro-projets Sommaire 1. L

Plus en détail

Baccalauréat sciences et technologies de l hôtellerie et de la restauration (STHR) Programme d économie et gestion hôtelière CLASSE DE SECONDE

Baccalauréat sciences et technologies de l hôtellerie et de la restauration (STHR) Programme d économie et gestion hôtelière CLASSE DE SECONDE Baccalauréat sciences et technologies de l hôtellerie et de la restauration (STHR) Programme d économie et gestion CLASSE DE SECONDE La série technologique hôtellerie-restauration présente des particularités

Plus en détail

Atelier sur Crise alimentaire: l éducation et la formation des ruraux en question Siège de l OAA, Rome, Italie 4 et 5 juin 2009 2009

Atelier sur Crise alimentaire: l éducation et la formation des ruraux en question Siège de l OAA, Rome, Italie 4 et 5 juin 2009 2009 Atelier sur Crise alimentaire: l éducation et la formation des ruraux en question Siège de l OAA, Rome, Italie 4 et 5 juin 2009 2009 Messages principaux tirés de: 51 communications 5 sessions plenières

Plus en détail

L attractivité de l Ille-et-Vilaine Edition 2011

L attractivité de l Ille-et-Vilaine Edition 2011 Idea 35 Agence de développement économique d Ille-et-Vilaine 274 029 emplois salariés privés en 2010 p.5 7,1% taux de chômage au 4 ème trimestre 2010 p.7 23 758 7 352 projets de recrutement annoncés par

Plus en détail

quelques faits marquants sur le service civique un an après sa création

quelques faits marquants sur le service civique un an après sa création quelques faits marquants sur le service civique un an après sa création Culture et loisirs Développement international et action humanitaire Education pour tous Environnement Intervention d urgence en

Plus en détail

CODEC. Le Collectif des Directeurs d Ecole. Direction de l Enseignement Elémentaire REPUBLIQUE DU SENEGAL MINISTERE DE L'EDUCATION

CODEC. Le Collectif des Directeurs d Ecole. Direction de l Enseignement Elémentaire REPUBLIQUE DU SENEGAL MINISTERE DE L'EDUCATION REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple - Un But - Une Foi MINISTERE DE L'EDUCATION Direction de l Enseignement Elémentaire Le Collectif des Directeurs d Ecole CODEC Mai 2006 Le Sénégal est en train de mettre

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL DE PROJET - FSMFQD ANNEE 2011

RAPPORT ANNUEL DE PROJET - FSMFQD ANNEE 2011 Programme des Nations Unies pour le Développement RAPPORT ANNUEL DE PROJET - FSMFQD ANNEE 2011 1 Résultats par rapport aux objectifs Award ID Titre du projet Effet UNDAF Effet du CPAP Partenaire de mise

Plus en détail

OFFRE D EMPLOI / VOIE EXTERNE

OFFRE D EMPLOI / VOIE EXTERNE M A I S O N S D E Q U A R T I E R Nos réf. : EC/SD/GRH-2016 La Roche-sur-Yon, le 19 janvier 2016 DE QUARTIER B ourg- s o u s - L a R o c h e OFFRE D EMPLOI / VOIE EXTERNE La Coordination des Maisons de

Plus en détail

Les mesures pour relancer la construction de logements

Les mesures pour relancer la construction de logements Les mesures pour relancer la construction de logements Avril 2015 Le logement est devenu, pour la plupart des Français, cher et difficilement accessible. Le secteur de la construction traverse une grave

Plus en détail

FAITIERE DES CAISSES POPULAIRES DU BURKINA. Expérience du Warrantage au RCPB Milan 15 Octobre 2015. «Solidaires pour un mieux-être!

FAITIERE DES CAISSES POPULAIRES DU BURKINA. Expérience du Warrantage au RCPB Milan 15 Octobre 2015. «Solidaires pour un mieux-être! FAITIERE DES CAISSES POPULAIRES DU BURKINA Expérience du Warrantage au RCPB Milan 15 Octobre 2015 Le RCPB en quelques chiffres Réseau à 2 niveaux : Caisses, Faîtière 39 caisses, plus de 186 points de vente

Plus en détail