CONTENU DES UNITES D ENSEIGNEMENTS (UE) DU MASTER SANTE INTERNATIONALE Habilitation du Ministère français de l Enseignement Supérieur

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CONTENU DES UNITES D ENSEIGNEMENTS (UE) DU MASTER SANTE INTERNATIONALE Habilitation du Ministère français de l Enseignement Supérieur 2011-2016"

Transcription

1 Université de Bordeaux, Bordeaux, France Institut de Santé Publique Epidémiologie Développement (ISPED) Master 2 ème année en Santé Publique, Spécialité Santé Internationale Responsables pédagogiques : Dr. Renaud Becquet - Dr. Joanna Orne-Gliemann CONTENU DES UNITES D ENSEIGNEMENTS (UE) DU MASTER SANTE INTERNATIONALE Habilitation du Ministère français de l Enseignement Supérieur Le contenu des cours et les intervenants sont sujets à modifications Dans le cadre de la préparation de la nouvelle habilitation du Master, L enseignement l équipe théorique pédagogique dispensé travaille lors actuellement de la seconde à des année modifications du Master importantes spécialité Santé Internationale est organisé en de deux contenu semestres de l offre permettant de formation. chacun de capitaliser 30 ECTS. L organisation des enseignements est la suivante : Un document mis à jour sera disponible courant mai 2015 SEMESTRE 3 De Septembre à Décembre UE obligatoires Documentation et communication en santé publique (détails en page 2) Politiques et programmes en santé internationale (détails en page 3) Gestion et analyse de données d enquêtes en santé internationale (1) (détails en page 4) Élaboration d enquêtes en santé internationale (détails en page 5) Sciences sociales dans les pays à ressources limitées (détails en page 6) Grandes endémies, surveillance et contrôle (détails en page 7) Evaluation médico-économique, économie du développement (détails en page 8) SEMESTRE 4 De Janvier à Août UE obligatoires Conduite de projets en santé publique internationale (détails en page 9) Acteurs et interventions en santé internationale (détails en page 10) UE optionnelles Gestion et analyse de données d enquêtes en santé internationale (2) (détails en page 11) Epidémiologie, prévention et contrôle de l infection par le VIH (détails en page 12) Maladies négligées et accès au médicament (détails en page 13) Epidémiologie du cancer (détails en page 14) Critical appraisal of health related scientific information (détails en page 15) Stage obligatoire Réalisation d un stage en santé internationale avec une phase opérationnelle sur le terrain de 5 mois. La soutenance de ce stage est publique et a lieu à l ISPED au mois de Septembre. ISPED R. Becquet & J. Orne-Gliemann 1/15

2 Documentation et communication en santé publique Responsables : Prof. François Dabis, Mme Evelyne Mouillet UE obligatoire Semestre 3 Etre capable de conduire une recherche bibliographique dans les sciences de la santé, présenter une revue critique de thèmes de santé publique prioritaires et maîtriser les techniques de communication orale et écrite. Présentation et utilisation des catalogues, revue de sommaires, bases des données et archives ouvertes dans le champ de la santé, règles de la rédaction bibliographique, utilisation de logiciels de gestion bibliographique (Endnote, Zotero). Présentation d une analyse critique d articles choisis sur une priorité de santé publique dans les pays à ressources limites. Mme Evelyne Mouillet Bibliothécaire, responsable du centre de documentation de l ISPED Prof. François Dabis Professeur de santé publique, responsable d équipe du centre Inserm 897 Prof. Rachid Salmi Professeur de santé publique, directeur de l ISPED Prof. Roger Salamon Professeur de santé publique, directeur du centre Inserm 897 ISPED R. Becquet & J. Orne-Gliemann 2/15

3 Politiques et programmes en santé internationale Responsables : Dr. Renaud Becquet, Dr. Joanna Orne-Gliemann UE obligatoire Semestre 3 3 ECTS 45 heures environ Etre capable d appréhender les fondements conceptuels et opérationnels des programmes et des politiques de santé publique et d utiliser les outils nécessaires à l étude des liens entre l économie, la démographie et les systèmes de santé des pays en développement et en transition. Description des politiques et systèmes de santé dans les pays en développement, analyse des résultats sur la santé des populations ; Identification des priorités en santé publique et description des interventions en santé publique dans les PED : programme élargi de vaccination, programme de lutte contre le VIH/SIDA, malaria, et tuberculose, Prise en Charge Intégrée des Maladies de l Enfant (PCIME) ; Concept de démographie appliquée à la santé publique ; Financement des programmes de santé ; L aide internationale et l aide humanitaire. Mr Bernard Chanfreau Prof-Ag Matthieu Sibé Ingénieur en santé publique, ISPED Professeur agrégé en gestion, ISPED Dr. Robert Martin Dr. Géraldine Colin Mr Philippe Lepère Dr. Etienne Guillard Consultant en assainissement, ancien directeur du programme «Eau et Développement Durable» du World Business Council for Sustainable Development (WBCSD), Genève, Suisse Responsable adjointe du service pays en développement de l Agence Nationale de Recherche sur le Sida et les hépatites virales (ANRS), Paris, France Consultant en conduite de projets en santé internationale, Ancien responsable de bureau régional ONUSIDA, Dakar, Sénégal Responsable pharmacie, SOLTHIS (Solidarité thérapeutique et Initiatives contre le SIDA), Paris, France ISPED R. Becquet & J. Orne-Gliemann 3/15

4 Gestion et analyse de données d enquêtes en santé internationale (niveau 1) Responsables : Prof-Ag Marthe-Aline Jutand, Dr. Valérie Kiewsky, Prof. Amadou Alioum UE obligatoire Semestre 3 6 ECTS 65 heures environ Mettre les étudiants en situation de gestion et d analyse de données d enquête en santé internationale en leur donnant les étapes clefs leur permettant de collecter leurs données, les organiser et les gérer informatiquement en respectant les règles de sécurité, puis les analyser d un point de vue statistique. A l issue de cet enseignement, l étudiant doit être en mesure d organiser, créer et exploiter des bases de données relationnelles. Il doit également être en mesure de conduire de façon autonome des analyses statistiques descriptives et explicatives : principes théoriques et d applications des méthodes de régression linéaire simple et multiple, de régression logistique et de survie et savoir utiliser le modèle adéquat de régression pour analyser un fichier de données. Sur la base de cas pratiques liés à l organisation d informations dans le domaine de la santé internationale, les éléments suivants seront abordés : sécurité informatique, théorie des bases de données, langage de manipulation de données et langage de définition de données, gestion de thésaurus, création d une interface de saisie de données. Méthodes d analyse statistique. Statistique inférentielle : échantillonnage, estimation ; tests paramétriques d ajustement et d homogénéité de moyennes pour grands échantillons ; test du chideux ; tests paramétriques d ajustement et d homogénéité de moyennes, variances, fréquences. Régression linéaire simple et multiple ; régression logistique ; modèles de survie. Initiation à la maîtrise des logiciels de saisie, gestion et analyse de données suivants : EpiInfo ; Access ; Excel ; SAS. Prof. Amadou Alioum Professeur de biostatistique, ISPED Prof-Ag M-A. Jutand Professeur agrégé de statistique, ISPED Dr. Valérie Kiewsky Maître de conférences en informatique médicale, ISPED Dr. Gilles Palmer Directeur des ressources informatiques, ISPED Mme Sophie Karcher Ingénieur responsable des systèmes d information, centre Inserm 897 ISPED R. Becquet & J. Orne-Gliemann 4/15

5 Elaboration d enquêtes en santé internationale Responsables : Dr. Renaud Becquet, Prof-Ag Marthe-Aline Jutand, Dr. Joana Orne-Gliemann UE obligatoire Semestre 3 6 ECTS 65 heures environ Mettre les étudiants en situation d élaboration d enquête en santé internationale en leur donnant les étapes clefs et en intégrant des notions spécifiques à la démarche épidémiologique. Présenter les techniques classiques utilisées dans le champ de la santé internationale. Présenter les étapes incontournables à la mise en œuvre d une enquête en insistant sur la construction de l outil de recueil de données quantitatives, la définition des indicateurs et la sélection des sujets. Puis présenter la théorie de l échantillonnage et de l estimation prenant en compte le plan de sondage ainsi que l application de ces méthodes. Tout ceci dans le but de savoir contrôler les étapes d une enquête pour permettre de mesurer des indicateurs de qualité. Démarche épidémiologique : schéma d étude, mesures de fréquence, d association et d impact. Techniques de sondages (sondage aléatoire simple, en grappes, stratifiés, à plusieurs degrés). Présentation des différentes étapes nécessaires à l élaboration d une étude en santé internationale : justification de l étude, choix de l objectif, définition de la population d étude et sélection de l échantillon, rédaction de l outil de recueil et prévision du plan d analyse. Réalisation d un protocole d étude. Présentation des méthodologies utilisées par l OMS comme par exemple les enquêtes de couverture vaccinale. Cette UE inclut également des ateliers de suivi destinés à formaliser la problématique et planifier la mise en place du stage qui aura lieu au cours du semestre 4. Dr. Renaud Becquet Chercheur Inserm en épidémiologie, centre Inserm 897 Prof-Ag Marthe-Aline Jutand Professeur agrégé de statistique, ISPED Dr. Juan Burgos-Soto Médecin épidémiologiste, centre Inserm 897 Dr. Joanna Orne-Gliemann Chercheur en santé publique, centre Inserm 897 Prof. Nigel Rollins Coordonnateur scientifique, Département de santé sexuelle et reproductrice, Organisation Mondiale de la Santé (OMS), Genève, Suisse ISPED R. Becquet & J. Orne-Gliemann 5/15

6 Sciences sociales dans les pays à ressources limitées Responsable : Dr. Joanna Orne-Gliemann UE obligatoire Semestre 3 Comprendre l intérêt et la place des sciences sociales pour aborder les enjeux de la santé publique dans les pays à ressources limitées. Comprendre les spécificités de l anthropologie, sociologie, la démographie, la géographie, l économie, dans l étude de la santé et des maladies. Théories et illustrations en Afrique sub-saharienne, Asie, Amérique Latine. Introduction sur l intérêt des sciences sociales appliquées à la santé publique. Démographie et santé publique. Pluridisciplinarité autour d un projet de santé publique gestions des risques sexuels liés au VIH. Préférences de genre, selection sexuelle. Anthropologie et santé publique Conduire une enquête anthropologique et qualitative dans le champ de la santé. Etude des déterminants sociaux de la santé et du VIH, Afrique et Asie. Dr. Annick Tijou-Traoré Chercheuse en anthropologie, ISPED Dr. Joanna Orne-Gliemann Chercheur en santé publique, centre Inserm 897 Dr. Laurence Kotobi Dr. Annabel Desgrées-du-Loû Dr. Myriam De Loenzien Mlle Sarah Memmi Dr. Rosemary Dray-Spira Dr. France Lert Maitre de conférences en Anthropologie, Université Bordeaux Segalen Chercheuse IRD en démographie, Université Paris Descartes, Paris Chercheuse IRD en démographie, Université Paris Descartes, Paris Doctorante en socio-démographie, Université Paris Descartes, Paris Chercheuse Inserm en épidémiologie, Centre Inserm 687, Paris Chercheuse Inserm en épidémiologie, Centre Inserm 687, Paris ISPED R. Becquet & J. Orne-Gliemann 6/15

7 Grandes endémies, surveillance et contrôle Responsable : Prof. Denis Malvy, Prof. Serge Eholié UE obligatoire Semestre 3 6 ECTS 55 heures environ Décrire et analyser les déterminants appliqués aux maladies infectieuses en contexte tropical et de mode endémique. Planifier une activité de prévention ou de contrôle d une maladie endémique majeure en contexte tropical. Bases de l infectiologie et de la médecine tropicale. Dépistage et traitement des maladies infectieuses tropicales majeures : paludisme, trypanosomiase, tuberculose, hépatites, maladies respiratoires, maladies diarrhéiques. Recherche épidémiologique et clinique en situation de ressources limitées. Utilisation rationnelle des agents thérapeutiques pour les maladies majeures en milieu tropical et à ressources limitées. Stratégies de prise en charge communautaire des maladies transmissibles endémique. Introduction aux stratégies de vaccination (calendrier, programme, évaluation). Prof. Denis Malvy Dr. Thierry Pistone Professeur de pathologies tropicales, centre Inserm 897 / CHU de Bordeaux Praticien hospitalier (médecine interne), centre Inserm 897 / CHU de Bordeaux Dr. Xavier Anglaret Dr. Didier Ekouevi Prof. Serge Eholié Prof. Marcel Zanou Dr. Thierry Baldet Chercheur Inserm, Centre de recherche PAC-CI, Abidjan, Côte d Ivoire Chercheur Inserm, Centre de recherche PAC-CI, Abidjan, Côte d Ivoire Professeur de maladies infectieuses, Directeur du service de maladies infectieuses du CHU de Treichville, Abidjan, Côte d Ivoire Professeur de maladies infectieuses, Faculté des sciences de la santé, Cotonou, Bénin Chercheur IRD en entomologie, Cotonou, Bénin De nombreux autres intervenants sont prévus pour cette UE, cf. détail sur les pages internet suivantes : ISPED R. Becquet & J. Orne-Gliemann 7/15

8 Evaluation médico-économique & économie du développement Responsables : Dr. Elise Verpillot UE optionnelle Semestre 4 Connaître les principes élémentaires de l évaluation médico-économique. Comprendre les différents concepts de bases de l évaluation économique afin de pouvoir formuler des recommandations en termes d allocation des ressources entre différents programmes de santé dans les pays à ressources limitées. Le rôle de l évaluation médico-économique. Analyse de décision : Délimitation et structure du problème à étudier, la mesure du résultat des actions, notion d utilité et de QALY. Analyse des coûts : Un coût de quoi? Un coût pour qui? Un coût valorisé comment? Un coût mesuré quand? Mettre en rapport le coût et le résultat : Analyses coût efficacité, coût utilité, coût bénéfice ; Ratio différentiel versus ratio moyen ; Critère d efficience et d allocation des ressources. Conclusion : Comment formuler en pratique des recommandations de politique publique fondées sur le calcul économique appliqué à la santé? Les différents concepts seront illustrés par des cas pratiques. Dr. Elise Verpillot Prof-Ag Matthieu Sibé Mr Bernard Chanfreau Maître de conférences en économie de la santé, ISPED Professeur agrégé en gestion, ISPED Ingénieur en santé publique, ISPED ISPED R. Becquet & J. Orne-Gliemann 8/15

9 Conduite de projets en santé internationale Responsables : Prof-Ag Matthieu Sibé UE obligatoire Semestre 4 L objectif général de ce cours est de guider les étudiants dans la formulation de leur projet de santé publique internationale en abordant les principes et les outils de conduite de projet : phase de conception et de programmation, phase de planification des ressources et détermination des contraintes, phase d animation et de management du projet, phase de financement et de budgétisation de projet, phase de suivi et d évaluation du projet, phase de communication et de valorisation du projet. Les compétences acquises ou mises en œuvre à l occasion de ce cours sont les suivantes : Se situer institutionnellement et professionnellement dans une démarche de projet, Rédiger et présenter une note de cadrage ou lettre de mission ou termes de références d un projet, Formuler les recherches et commandes complémentaires sur le terrain, Rechercher et déterminer des scenarii ou solutions, Déterminer des objectifs de résultats déclinés en objectifs opérationnels, Construire un plan d actions et maîtriser la matrice du cadre logique d un projet, Maîtriser les outils informatiques de conduite de projet et présenter l échéancier d un projet (logiciel Project), Construire un plan de communication et d évaluation du projet, Déterminer la programmation budgétaire et la recherche de financements. Introduction à la conduite de projet ; Pilotage de projet : étapes clés et conditions de réussite ; Planification et mise sous contrôle du déroulement du projet, rédaction de la matrice du cadre logique ; Enjeux humains, organisationnels et politiques spécifiques au management de projet ; La mise en œuvre de ce cours alterne entre apports conceptuels d outils et mise en œuvre par groupe autour de projets à conduire par les étudiants dans le cadre de leur mission de terrain. Prof-Ag Matthieu Sibé Dr. Bernard Chanfreau Dr. Elise Verpillot Professeur agrégé en gestion, ISPED Ingénieur en santé publique, ISPED Maître de conférences en économie de la santé, ISPED Mr Philippe Lepère Consultant en conduite de projets en santé internationale, Ancien responsable de bureau régional ONUSIDA, Dakar, Sénégal ISPED R. Becquet & J. Orne-Gliemann 9/15

10 Acteurs et interventions en santé internationale Responsables : Dr. Renaud Becquet UE obligatoire Semestre 4 Comprendre l organisation et le fonctionnement de différents opérateurs clés en santé internationale, tant au niveau de l allocation des ressources, que de la mise en œuvre sur le terrain des programmes de recherche opérationnelle ou des aides médicales d urgence. Dr. Renaud Becquet Chercheur Inserm en épidémiologie, centre Inserm 897 Prof. François Dabis Professeur de santé publique, responsable d équipe du centre Inserm 897 Représentants de bailleurs de fonds internationaux Dr. Denis Broun Dr. Catherine Bonnaud Mr Eric Fleutelot Directeur exécutif, UNITAID, Organisation Mondiale de la Santé (OMS), Genève, Suisse Chef de la division santé, Agence Française de Développement (AFD), Paris, France Directeur des programmes internationaux et administrateur, Sidaction, Paris, France Représentants de programmes de recherche opérationnelle en Afrique Prof. Marie-Louise Newell Dr. Xavier Anglaret Directrice, Africa Centre for Health and Population Studies, Mtubatuba, Afrique du Sud Responsable scientifique, Programme PAC-CI site ANRS de Côte d Ivoire, Abidjan, Côte d Ivoire Représentants d organisations non gouvernementales Dr. Claire Rieux Dr. Alain Buge Prof. Nigel Rollins Dr. Freddy Perez Dr. Tin-Tin Sint Vice-présidente, Médecins Sans Frontières (MSF), Paris, France Président, Pharmaciens sans Frontières (PSF), Tours, France Coordonnateur scientifique, Département de santé sexuelle et reproductrice, Organisation Mondiale de la Santé (OMS), Genève, Suisse Coordonnateur technique, Pan American Health Organization (PAHO), Washington, USA Coordinatrice de programmes nutrition, United Nations Children s Fund (UNICEF), New York, USA ISPED R. Becquet & J. Orne-Gliemann 10/15

11 Gestion et analyse de données d enquêtes en santé internationale (niveau 2) Responsables : Dr. Karen Leffondré, Mme Sophie Karcher UE obligatoire Semestre 4 Ce cours complète le cours Gestion et analyse de données d enquêtes en santé internationale (niveau 1). Il est composé de deux parties approximativement égales, concernant respectivement la gestion (recueil et monitorage des données d enquête) et l analyse des données d enquête. L objectif de la partie gestion des données est de 1) donner aux étudiants une méthodologie de conception des fiches de recueil (avec pour finalité la conception d une base de données informatisée) et 2) donner aux étudiants une méthodologie de mise en place du monitorage d une étude (en amenant les étudiants à réfléchir sur la qualité des données d une étude). L objectif de la partie analyse de données est de donner aux étudiants les connaissances suffisantes pour pouvoir 1) lire sans difficulté les nombreux articles en santé internationale comportant des analyses statistiques de données de survie ; 2) réaliser soi-même des analyses simples dans ce domaine à partir du logiciel gratuit R. La partie gestion des données est composée de 3 modules de 3h en visioconférence Bordeaux/Abidjan : un cours magistral sur le monitorage d une étude (avec analyse critique d articles sur la qualité des données), un cours magistral sur la conception des fiches de recueil d un classeur d observation pour une étude (CRF) et un atelier pratique de réflexion autour de la rédaction de plans de monitorage et de conception de CRF des projets de stage des étudiants. La partie analyse des données est composée d environ de 12h de cours magistraux et 6h de travaux dirigés sur ordinateur, afin d introduire la particularité des données de survie, l estimation des probabilités de survie par la méthode de Kaplan-Meier, le test du logrank, et le modèle de régression de Cox. Le principe de chaque technique est introduit avec un accent particulier sur l interprétation des résultats. Initiation à la maîtrise des logiciels de saisie, gestion et analyse de données suivants : Access ; Excel ; R. Dr. Karen Leffondré Maître de conférences en statistique, ISPED Mme Sophie Karcher Ingénieur responsable des systèmes d information, centre Inserm 897 Dr. Jérôme Lecarrou Ingénieur qualiticien, centre Inserm 897 Dr. Raoul Moh Chercheur en épidémiologie, Programme PAC-CI site ANRS de Côte d Ivoire, Abidjan, Côte d Ivoire ISPED R. Becquet & J. Orne-Gliemann 11/15

12 Epidémiologie, prévention et contrôle de l infection par le VIH Responsables : Dr. Renaud Becquet UE optionnelle Semestre 4 Familiariser les étudiants à l épidémiologie de l'infection par le VIH, en particulier dans les pays à ressources limitées. Développer les méthodologies spécifiques employées sur cette thématique dans les projets de recherche et au niveau des programmes de prise en charge opérationnelle des patients infectés par le VIH. Dépistage et prévention de la transmission du VIH, des acquis de la recherche à la mise en œuvre opérationnelle des interventions : Utilisation de microbicides et le nouveau paradigme "Treatment as prevention" ; Risques et bénéfices de la circoncision ; Prévention de la transmission mère-enfant du VIH dans des populations allaitantes ; Difficultés liées à la mise en œuvre opérationnelle des interventions de prévention de l'infection par le VIH chez les femmes enceintes en Afrique ; Prévention, qualité des soins et infection par le VIH : l apport des sciences sociales. Prise en charge de l'infection par le VIH, expériences du Nord et du Sud : Spécificités de la prise en charge clinique de l infection par le VIH en Afrique ; Prise en charge de l'enfant infecté par le VIH : les défis soulevés dans les pays à ressources limitées ; La qualité de vie des personnes vivant avec le VIH et l impact de la prise en charge ; La problématique des résistances dans le cadre de la prise en charge de l infection par le VIH ; Cancer et infection par le VIH : les défis soulevés dans les pays à ressources limitées. Ethique et politiques de santé dans le cadre des recherches conduites sur l'infection par le VIH : La problématique de l'éthique liée à la recherche dans le domaine de l infection par le VIH ; Place des associations dans les politiques de santé liées à l infection par le VIH. Ces cours seront complétés par un atelier de mise en situation sur la prévention et le dépistage de l infection par le VIH. Dr. Renaud Becquet Chercheur Inserm en épidémiologie, centre Inserm 897 Dr. Valériane Leroy Chercheur Inserm en épidémiologie, centre Inserm 897 Dr. Emmanuel Lagarde Chercheur Inserm en épidémiologie, centre Inserm 897 Prof. François Dabis Professeur de santé publique, responsable d équipe du centre Inserm 897 Dr. Joanna Orne-Gliemann Chercheur en santé publique, centre Inserm 897 Dr. Nathan Shaffer Dr. Bruno Spire Dr. Marc Dix-Neuf Dr. Isabelle Gobatto Dr. Joseph Larmarange Directeur de l équipe Prévention de la transmission mère-enfant du VIH, Organisation Mondiale de la Santé (OMS), Genève, Suisse Président de l association AIDES Chercheur Inserm, Marseille Directeur des programmes associatifs, Sidaction, Paris Maître de conférences en anthropologie, Université Bordeaux Segalen Chercheur IRD en démographie, Africa Centre for Health and Population Studies, Mtubatuba, Afrique du Sud ISPED R. Becquet & J. Orne-Gliemann 12/15

13 Epidémiologie du cancer Responsables : Dr. Simone Mathoulin UE optionnelle Semestre 4 Les cours sont exclusivement donnés en anglais Objectives List the requirements for a proper evaluation of the burden of cancer in the tropics and in the world and master the most frequent measures of disease occurrence, prevalence and mortality. Find ways to present geographical information as a tool for setting the stage for etiologic research. Plan and conduct simple epidemiological studies of various designs (cohort, case-referent, ecological, ). Set up priorities in terms of national cancer control programs and set priorities (prevention, screening, diagnosis and care) in the context of limited resources. Effectively use available means of communication for translating epidemiological knowledge into prevention action and prioritize objectives for the health care system in terms of diagnosis, curative and palliative treatment. Content Descriptive epidemiology: basic measures of disease occurrence; sources of data; burden of cancer in the world; geography of cancer; cancer over time; necessary statistical tools for descriptive epidemiology (rates, survival, standardization). Etiologic epidemiology: main study designs in etiologic epidemiology and related analysis (cohort, case-referent and other studies); causes of cancer in the world and in the tropics (genetic, life-style and environment); cancer and globalization. Prevention: main means of effective prevention (population health program design and evaluation); ethics of prevention; South-North perspectives and complementarities; main levels of action and setting of priorities; primary prevention at the individual and collective levels; screening and early detection; communication for prevention. Diagnosis and care: issues of diagnosis in the tropics; main domains of care, curative (surgery, radiotherapy, chemotherapy, traditional medicine, the issue of alternative and complementary therapies) and palliative; role of the different actors of care. Dr. Annie Sasco Chercheur Inserm en épidémiologie, centre Inserm 897 Dr. Françoise Colombani Directrice, Registre des cancers de Gironde, centre Inserm 897 Dr. Virginie Rondeau Chercheur Inserm en biostatistique, centre Inserm 897 Prof. Alain Ravaud Dr. Alain Monnereau Dr. Jacques Ferlay Dr. Marilys Corbex Professeur de cancérologie, CHU de Bordeaux, Bordeaux Responsable des systèmes d information, Institut Bergonié, Bordeaux Responsable des systèmes d information, International Agency for Research on Cancer (IARC), Lyon Chercheur en épidémiologie, Institut de Médecine Tropicale, Anvers, Belgique ISPED R. Becquet & J. Orne-Gliemann 13/15

14 Maladies négligées et accès aux médicaments Responsable : Dr. Renaud Becquet, Dr. Juan Burgos UE optionnelle Semestre 3 Connaître le parcours de recherche et développement d un médicament, de la recherche à l enregistrement. Savoir identifier les points de blocage liés au développement d un nouveau médicament destiné au traitement d une maladie négligée. Connaître les actions menées par les instances nationales et internationales et les acteurs du développement pharmaceutique. Analyser les problèmes liés à l accès aux médicaments en situation d urgence ou de ressources limitées. Présentation de la problématique des maladies négligées et des implications en santé publique internationale. Modalités de Recherche et Développement d un médicament. Les partenariats publique-privé. Contraintes industrielles liées au développement des médicaments contre les maladies négligées. Programmes nationaux et internationaux d accès aux médicaments. Programmes d accès aux médicaments : vision d un industriel. Accès aux médicaments dans les pays à ressources limitées. Problématique du don de médicaments. Médicaments en situation d urgence. Pharmacovigilance dans les pays à ressources limitées. Pharmaco-épidémiologie. Dr. Renaud Becquet Chercheur Inserm en épidémiologie, centre Inserm 897 Prof. Denis Malvy Professeur de pathologies tropicales, centre Inserm 897 / CHU de Bordeaux Dr. Carinne Bruneton Dr. Séverine Blesson Pharmacienne, déléguée générale du Réseau Médicaments & Développement (ReMeD), Paris Coordinatrice de projets, Drugs for Neglected Diseases initiative (DNDi), Genève, Suisse ISPED R. Becquet & J. Orne-Gliemann 14/15

15 Critical appraisal of health related scientific information Responsables : Prof. Rachid Salmi UE optionnelle Semestre 4 Les cours sont exclusivement donnés en anglais Objectives Apply concepts and methods of critical appraisal of health-related scientific information as a tool for making sound public health decisions. Summarize and synthesize original studies. Critically appraise health related scientific information using a methodological approach. Content Defining information needs for a specific decision. Sources of reliable information for decision making: classification, research strategies, and analysis of the information found. Critical appraisal in practice: assessing articles on diagnostic tools, applying a standard checklist, assessing articles on impact of interventions, developing and applying a critical appraisal form, assessing guidelines and other reviews. Drafting conclusions and recommendations Concentration course organized around short lectures followed by two-part workshops (Part 1: subgroup discussions; Part 2: Reporting by subgroups, group discussion, and feedback by faculty), with individual work produced between short courses and workshops. Intervenant ISPED centre de recherche Inserm 897, Bordeaux Prof. Rachid Salmi Professeur de santé publique, directeur de l ISPED Dr. Renaud Becquet Chercheur Inserm en épidémiologie, centre Inserm 897 ISPED R. Becquet & J. Orne-Gliemann 15/15

Master Economie de la santé et développement international

Master Economie de la santé et développement international Master Economie de la santé et développement international BAC+5 Domaine : Droit, Economie, Gestion Mention : Analyse économique et développement international Organisation : Ecole d'economie Lieu de formation

Plus en détail

Lieux de stage des étudiants du Master 2 en Santé Internationale 2010-2015

Lieux de stage des étudiants du Master 2 en Santé Internationale 2010-2015 Lieux de stage des étudiants du Master 2 en Santé Internationale 2010-2015 Lieux de stage, structures d accueil et sujets de stage des étudiants du Master 2 en Santé Internationale 2010-2015 Pays Structure

Plus en détail

Restitution de l 'atelier 1 Protocoles thérapeutiques et aspects médicaux de la PTME

Restitution de l 'atelier 1 Protocoles thérapeutiques et aspects médicaux de la PTME Restitution de l 'atelier 1 Protocoles thérapeutiques et aspects médicaux de la PTME Modérateur : Dr Didier Koumavi Ekouevi INSERM U-897, Université Bordeaux Segalen, PACCI, Abidjan et Université de Lomé

Plus en détail

Formations proposées en 2012-2013 par le Réseau Doctoral de Santé Publique

Formations proposées en 2012-2013 par le Réseau Doctoral de Santé Publique Formations proposées en 2012-2013 par le Réseau Doctoral de Santé Publique Pour obtenir les informations concernant le programme, le lieu et les possibilités d inscription, se référer à la liste des contacts

Plus en détail

Termes de références

Termes de références Termes de références Mission n 13INI101 Sénégal / Evaluation des coûts et des mécanismes de financement pour renforcer l accès aux soins de qualité pour les PVVIH I. Contexte Demandeur : CNLS En 2006,

Plus en détail

Organismes impliqués dans la Médecine Tropicale et la Santé Internationale

Organismes impliqués dans la Médecine Tropicale et la Santé Internationale Organismes impliqués dans la Médecine Tropicale et la Santé Internationale Séminaire du DESC de maladies infectieuses; maladies tropicales 2006 E. Pichard Faculté de Médecine d Angers Institut Fédératif

Plus en détail

Définition de l Infectiologie

Définition de l Infectiologie Définition de l Infectiologie Discipline médicale clinique Spécialisée. Prise en charge des Maladies Infectieuses et Tropicales. Actuelles, émergentes ou ré-émergentes. Référents dans le cadre d un maillage

Plus en détail

Dr Donatien MOUKASSA Département des sciences biomédicales Anatomie et Cytologie Pathologiques FSS, Brazzaville, Congo

Dr Donatien MOUKASSA Département des sciences biomédicales Anatomie et Cytologie Pathologiques FSS, Brazzaville, Congo COMMENT REDIGER UN PROJET DE RECHERCHE POUR UNE THESE DE MEDECINE OU UN MEMOIRE EN SCIENCES DE LA SANTE? Dr Donatien MOUKASSA Département des sciences biomédicales Anatomie et Cytologie Pathologiques FSS,

Plus en détail

Métier de Data Manager

Métier de Data Manager Formation Qualifiante au Métier de Data Manager Niveau II Nous Préparons les Talents de Demain ABSILON FORMATIONS Pôle de compétences d ABSILON Organisme de formation enregistré sous le numéro 11 94 08529

Plus en détail

MASTER 2 BIOLOGIE SANTE SPÉCIALITÉ METIERS DE LA SANTE ASSOCIES A LA RECHERCHE CLINIQUE

MASTER 2 BIOLOGIE SANTE SPÉCIALITÉ METIERS DE LA SANTE ASSOCIES A LA RECHERCHE CLINIQUE MASTER 2 BIOLOGIE SANTE SPÉCIALITÉ METIERS DE LA SANTE ASSOCIES A LA RECHERCHE CLINIQUE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé Présentation

Plus en détail

QUEL AVENIR POUR LA PHARMACIE HOSPITALIERE EN SUISSE?

QUEL AVENIR POUR LA PHARMACIE HOSPITALIERE EN SUISSE? QUEL AVENIR POUR LA PHARMACIE HOSPITALIERE EN SUISSE? Regard critique sur nos filières de formation Symposium GSASA, Berne, 12 mai 2009 André Pannatier 1 PLAN 1. Les filières de formation de base et postdiplôme

Plus en détail

Perspectives en sciences sociales et santé publique. Bernard Taverne (CRCF/IRD)

Perspectives en sciences sociales et santé publique. Bernard Taverne (CRCF/IRD) Perspectives en sciences sociales et santé publique Bernard Taverne (CRCF/IRD) Journée scientifique ANRS, Dakar 25 juin 2010 Le devenir des patients au delà d un processus de recherche clinique, Organisation

Plus en détail

Réseau National de Laboratoires * * * * * * * * * *

Réseau National de Laboratoires * * * * * * * * * * République du Sénégal Ministère de la Santé et de l Action Sociale Direction Générale de la Santé Direction des Laboratoires Réseau National de Laboratoires * * * * * * * * * * PLAN DE FORMATION DES PERSONNELS

Plus en détail

École d été. Méthode et Technique en Santé Publique et Épidémiologie. 28 mai au 12 juin 2015. Proposée par l ISPED, Université de Bordeaux, France

École d été. Méthode et Technique en Santé Publique et Épidémiologie. 28 mai au 12 juin 2015. Proposée par l ISPED, Université de Bordeaux, France École d été Méthode et Technique en Santé Publique et Épidémiologie Proposée par l ISPED, Université de Bordeaux, France 28 mai au 12 juin 2015 Sommaire Page 4 Présentation Page 6 Informations pratiques

Plus en détail

Organiser une permanence d accès aux soins de santé PASS

Organiser une permanence d accès aux soins de santé PASS Établissements de santé Droits et accueil des usagers Organiser une permanence d accès aux soins de santé PASS Recommandations et indicateurs Préface Faire face aux inégalités de santé qui touchent tout

Plus en détail

Liste des masters de santé publique et apparentés 2011

Liste des masters de santé publique et apparentés 2011 1. Université Aix-Marseille II... 2 2. Université Amiens... 2 3. Université Angers... 3 4. Université Bordeaux II... 3 5. Université de Clermont-Ferrand... 4 6. Université de Dijon... 4 7. Université Grenoble

Plus en détail

MASTER PROFESSIONNEL MÉDIATION ET MODÈLES DE DÉVELOPPEMENT. Description des UE, semestres 3 et 4 2011-2012

MASTER PROFESSIONNEL MÉDIATION ET MODÈLES DE DÉVELOPPEMENT. Description des UE, semestres 3 et 4 2011-2012 MASTER PROFESSIONNEL MÉDIATION ET MODÈLES DE DÉVELOPPEMENT Description des UE, semestres 3 et 4 2011-2012 UE 1 Médiation et communication dans les organisations 40h CM, 20h TD - 6 ECTS, coefficient 2 Session

Plus en détail

Paludisme 2005. Recommandations nationales Laos, Vietnam, Cambodge

Paludisme 2005. Recommandations nationales Laos, Vietnam, Cambodge Paludisme 2005 Recommandations nationales Laos, Vietnam, Cambodge NH.Tuan IFMT Séminaire du paludisme Déc. 2005 1 Laos National Policy for Malaria Diagnosis and Treatment 1. Use Guidelines for diagnosis

Plus en détail

Développement sanitaire dans les pays du Sud : quelles formations spécialisées pour ses acteurs? 19 novembre 2014 Institut Pasteur Paris

Développement sanitaire dans les pays du Sud : quelles formations spécialisées pour ses acteurs? 19 novembre 2014 Institut Pasteur Paris Développement sanitaire dans les pays du Sud : quelles formations spécialisées pour ses acteurs? 19 novembre 2014 Institut Pasteur Paris Session 3 Table ronde. Regards croisés sur les formations professionnelles

Plus en détail

PRÉSENTATION GÉNÉRALE

PRÉSENTATION GÉNÉRALE PRÉSENTATION GÉNÉRALE Cadrage institutionnel : Arrêté du 27 août 2013 fixant le cadre national des formations dispensées au sein des masters «métiers de l enseignement, de l éducation et de la formation»

Plus en détail

Institut d études Judiciaires

Institut d études Judiciaires Institut d études Judiciaires Année universitaire 01/013 MASTER «Droit privé et sciences criminelles» SECONDE ANNEE (M) MENTION PROFESSIONNELLE «PROFESSIONS JUDICIAIRES» Responsables de la formation E.

Plus en détail

Nous Préparons les Talents de Demain

Nous Préparons les Talents de Demain Formation Qualifiante au Métier de Data Manager Niveau I Nous Préparons les Talents de Demain FORMATIONS Pôle de compétences d Organisme de formation enregistré sous le numéro 11 94 08529 94 30 rue de

Plus en détail

La surveillance de deuxième génération du VIH : un nouvel instrument de santé internationale pour la prise de décision

La surveillance de deuxième génération du VIH : un nouvel instrument de santé internationale pour la prise de décision La surveillance de deuxième génération du VIH : un nouvel instrument de santé internationale pour la prise de décision Présenté dans le cadre de la journée La santé publique internationale : expériences

Plus en détail

MASTER 2 SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES Mention Psychologie. Spécialité : Recherches en psychologie

MASTER 2 SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES Mention Psychologie. Spécialité : Recherches en psychologie S3 Spécialité : Recherches en psychologie UE OBLIGATOIRES UE 1 : Epistémologie et méthodes de recherche en psychologie Ce séminaire aborde plusieurs aspects de la recherche en psychologie. Il présente

Plus en détail

Métier de Data Manager

Métier de Data Manager Formation Qualifiante au Métier de Data Manager Niveau II Nous Préparons les Talents de Demain ABSILON FORMATIONS Pôle de compétences d ABSILON Organisme de formation enregistré sous le numéro 11 94 08529

Plus en détail

Conférence mondiale sur la lutte contre la rage : la prévention à la source animale est la solution la plus durable

Conférence mondiale sur la lutte contre la rage : la prévention à la source animale est la solution la plus durable Conférence mondiale sur la lutte contre la rage : la prévention à la source animale est la solution la plus durable Séoul (République de Corée), 7-9 septembre 2011 L Organisation mondiale de la santé animale

Plus en détail

D A N S L E S PAY S F R A N C O P H O N E S

D A N S L E S PAY S F R A N C O P H O N E S REGARD SUR L EPIDEMIE DU VIH D A N S L E S PAY S F R A N C O P H O N E S Photo: ONUSIDA Levier de la riposte au sida, l ONUSIDA s emploie à bâtir l action politique et à promouvoir les droits de tous les

Plus en détail

Souvenirs du DMAC (*) (1987)

Souvenirs du DMAC (*) (1987) Souvenirs du DMAC (*) (1987) A-J Valleron (*) il s agit de l ancêtre du FHDH Contexte 1981 (1982): création de l URBB (Unité de Recherches Biomathématiques et Biostatistique de l inserm, U263) avec

Plus en détail

LES DIFFERENTES ETAPES DE LA MISE EN PLACE D UN ESSAI CLINIQUE MULTI-CENTRIQUE : l exemple de l essai OFLOTUB

LES DIFFERENTES ETAPES DE LA MISE EN PLACE D UN ESSAI CLINIQUE MULTI-CENTRIQUE : l exemple de l essai OFLOTUB LES DIFFERENTES ETAPES DE LA MISE EN PLACE D UN ESSAI CLINIQUE MULTI-CENTRIQUE : l exemple de l essai OFLOTUB Alimatou Ndiaye et Christian Lienhardt Programme Tuberculose, UMR 145 IRD Dakar Justification

Plus en détail

ANNEXE I A LA CS12INI202 PLAN D ACTION

ANNEXE I A LA CS12INI202 PLAN D ACTION ANNEXE I A LA CS12INI202 PLAN D ACTION RESEAU DE FORMATION A LA PRISE EN CHARGE GLOBALE DE L INFECTION VIH PEDIATRIQUE EN AFRIQUE FRANCOPHONE Référence : 12INI202 Porteur de projet : GIP ESTHER Membre(s)

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DU CENTRE SAINT-DOMINIQUE. 18, avenue Henry-Dunant 06100 NICE

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DU CENTRE SAINT-DOMINIQUE. 18, avenue Henry-Dunant 06100 NICE COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DU CENTRE SAINT-DOMINIQUE 18, avenue Henry-Dunant 06100 NICE Octobre 2006 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION»... p.3 PARTIE 1 PRÉSENTATION DE L ÉTABLISSEMENT

Plus en détail

La recherche clinique au cœur du progrès thérapeutique

La recherche clinique au cœur du progrès thérapeutique 2 èmes Assises de l Innovation Thérapeutique Paris, 05-11-2014 La recherche clinique au cœur du progrès thérapeutique Pr. Jean-François DHAINAUT Président du Groupement Inter-régional de la Recherche Clinique

Plus en détail

Master. Dynamiques Africaines MIDAf. Interdisciplinaire et professionnel. devient Université Bordeaux Montaigne

Master. Dynamiques Africaines MIDAf. Interdisciplinaire et professionnel. devient Université Bordeaux Montaigne Master Interdisciplinaire et professionnel Dynamiques Africaines MIDAf devient Université Bordeaux Montaigne Objectifs de la formation La spécialité «Dynamiques africaines» associe l Université Bordeaux

Plus en détail

L analyse documentaire : Comment faire des recherches, évaluer, synthétiser et présenter les preuves

L analyse documentaire : Comment faire des recherches, évaluer, synthétiser et présenter les preuves L analyse documentaire : Comment faire des recherches, évaluer, synthétiser et présenter les preuves Cet atelier portera sur 1. la recherche dans la documentation de sources pertinentes; 2. l évaluation

Plus en détail

F. BILLION-REY V. LACROIX

F. BILLION-REY V. LACROIX Centre Hospitalier de Lons le Saunier Service Pharmacie et Stérilisation Centrale Plaidoyer pour le développement de la Pharmacie Clinique au Centre Hospitalier de Lons le Saunier F. BILLI-REY V. LACRIX

Plus en détail

Master Santé publique

Master Santé publique Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Santé publique Université Toulouse III- Paul Sabatier- UPS (déposant) Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES,

Plus en détail

SUPPLEMENT AU DIPLÔME

SUPPLEMENT AU DIPLÔME SUPPLEMENT AU DIPLÔME Le présent supplément au diplôme (annexe descriptive) suit le modèle élaboré par la Commission européenne, le Conseil de l'europe et l'unesco/cepes. Le supplément vise à fournir des

Plus en détail

- 2 - faire industriel dans la mise au point des produits biologiques. L Institut Roche de Recherche et Médecine Translationnelle (IRRMT, basé à

- 2 - faire industriel dans la mise au point des produits biologiques. L Institut Roche de Recherche et Médecine Translationnelle (IRRMT, basé à Information presse Roche, l Agence Nationale de Recherches sur le Sida et les hépatites virales (ANRS), le Baylor Research Institute (BRI) et Inserm Transfert mettent en place une coopération stratégique

Plus en détail

COLLECTION PROGRÉS ET IMPACT. Lutte contre le paludisme et vies sauvées : sur la voie des Objectifs du Millénaire pour le Développement

COLLECTION PROGRÉS ET IMPACT. Lutte contre le paludisme et vies sauvées : sur la voie des Objectifs du Millénaire pour le Développement COLLECTION PROGRÉS ET IMPACT Lutte contre le paludisme et vies sauvées : sur la voie des Objectifs du Millénaire pour le Développement RÉSUMÉ DU RAPPORT Décembre 21 sera l heure du bilan de la décennie

Plus en détail

OFFRE DE FORMATION SCIENCES PHARMACEUTIQUES ET BIOLOGIQUES PHARMACIE 2015/2016 WWW.UMONTPELLIER.FR

OFFRE DE FORMATION SCIENCES PHARMACEUTIQUES ET BIOLOGIQUES PHARMACIE 2015/2016 WWW.UMONTPELLIER.FR OFFRE DE FORMATION SCIENCES PHARMACEUTIQUES ET BIOLOGIQUES PHARMACIE 2015/2016 WWW.UMONTPELLIER.FR OFFRE DE FORMATION / PHARMACIE Sous réserve d accréditation (Licences et Masters) LISTE DES FORMATIONS

Plus en détail

Les réseaux de santé Alain Grand

Les réseaux de santé Alain Grand Les réseaux de santé Alain Grand Section 1 : les réseaux de santé Devant le constat d un cloisonnement excessif du système de santé, susceptible d induire des «pertes de chance» vis-à-vis de certaines

Plus en détail

Master transrégional en Sciences Pharmaceutiques

Master transrégional en Sciences Pharmaceutiques Préparation du consortium d appui aux formations francophones Université de Médecine de Hanoi 3 octobre 2012 Master transrégional en Sciences Pharmaceutiques Présentation du projet: Sébastien Clavel Fondation

Plus en détail

Programme Bachelor Semestre d automne 2015

Programme Bachelor Semestre d automne 2015 Programme Bachelor Semestre d automne 2015 Catalogue de cours Droit International p. 2 International Marketing p. 3 Business Development Strategy p. 4 Analyse & Gestion Financière p. 5 Business Games I

Plus en détail

PROFILS METIERS (Semestre 9)

PROFILS METIERS (Semestre 9) ENSEIGNEMENTS ACADEMIQUES DU DEPARTEMENT Management et Entrepreneuriat (2014-2015) PROFILS METIERS (Semestre 9) Ancré au cœur des connaissances transversales en sciences de gestion issues des deux premières

Plus en détail

Cartographie et SIG en Santé Publique. Cartographie et SIG en Santé Publique July 4, 2011

Cartographie et SIG en Santé Publique. Cartographie et SIG en Santé Publique July 4, 2011 Cartographie et SIG en Santé Publique 1 Mandat de l'oms "La possession du meilleur état de santé qu'il est capable d'atteindre constitue l'un des droits fondamentaux de tout être humain" Constitution de

Plus en détail

DOMINIQUE KEROUEDAN, MD, MPH, MSc., PhD

DOMINIQUE KEROUEDAN, MD, MPH, MSc., PhD DOMINIQUE KEROUEDAN, MD, MPH, MSc., PhD Profil Médecine, Santé Publique, Recherche, Droit et Sciences Politiques Expert en politiques et stratégies internationales de santé des pays en voie de développement.

Plus en détail

CONTRIBUTIONS DES MUTUELLES DE SANTE AUX ACTIVITES DE VACCINATION DE ROUTINE DANS LE DISTRICT DE TONE TOGO : ETUDE CAS TEMOIN

CONTRIBUTIONS DES MUTUELLES DE SANTE AUX ACTIVITES DE VACCINATION DE ROUTINE DANS LE DISTRICT DE TONE TOGO : ETUDE CAS TEMOIN CONTRIBUTIONS DES MUTUELLES DE SANTE AUX ACTIVITES DE VACCINATION DE ROUTINE DANS LE DISTRICT DE TONE TOGO : ETUDE CAS TEMOIN Mémoire de recherche opérationnelle EPIVAC 2009 Présenté par Dr MAKAWA Makawa-Sy

Plus en détail

Appel à Projets. Constitution de bases clinicobiologiques multicentriques à visée nationale en cancérologie. Action 3.1 et 23.2

Appel à Projets. Constitution de bases clinicobiologiques multicentriques à visée nationale en cancérologie. Action 3.1 et 23.2 Appel à Projets Constitution de bases clinicobiologiques multicentriques à visée nationale en cancérologie Action 3.1 et 23.2 Soumission en ligne: http://www.e-cancer.fr/aap/bcb11 Date limite de candidature

Plus en détail

PRÉSENTATION du SEMESTRE 2

PRÉSENTATION du SEMESTRE 2 PRÉSENTATION du SEMESTRE 2 INTRODUCTION Dans la poursuite de la pédagogie proposée dès le semestre 1, nous vous proposons, pour le semestre 2, de renforcer l apprentissage des savoirs et vous permettre

Plus en détail

PRESENTATION GENERALE DU MASTER MAITRISE D OUVRAGE PUBLIQUE ET PRIVEE

PRESENTATION GENERALE DU MASTER MAITRISE D OUVRAGE PUBLIQUE ET PRIVEE PRESENTATION GENERALE DU MASTER MAITRISE D OUVRAGE PUBLIQUE ET PRIVEE 1. Règlement des études Habilité par arrêté du Ministère français de l Enseignement Supérieur et de la Recherche, le Master «Maîtrise

Plus en détail

LICENCE. Parcours Santé Soins Infirmiers. BAC + 1 2 3 4 5 Domaine

LICENCE. Parcours Santé Soins Infirmiers. BAC + 1 2 3 4 5 Domaine LICENCE 2013-2014 Mention Administration économique et sociale (AES) Parcours Santé Soins Infirmiers BAC + 1 2 3 4 5 Domaine 1. Editorial du responsable La licence AES-santé s'inscrit dans la perspective

Plus en détail

Réunion du comité de pilotage de l OMEDIT de Bourgogne. 30 Septembre 2014 à 11 H

Réunion du comité de pilotage de l OMEDIT de Bourgogne. 30 Septembre 2014 à 11 H Personnes présentes Réunion du comité de pilotage de l OMEDIT de Bourgogne 30 Septembre 2014 à 11 H Représentants de l Agence Régionale de Santé Monsieur Christophe LANNELONGUE, Directeur Général de l

Plus en détail

Curriculum Vitae. Adresse : Centre de Recherches Economiques Appliquées (CREA) de Dakar, BP 16996. Education EXPERIENCES PROFESSIONNELLES

Curriculum Vitae. Adresse : Centre de Recherches Economiques Appliquées (CREA) de Dakar, BP 16996. Education EXPERIENCES PROFESSIONNELLES Curriculum Vitae Prénom : Fatou Nom de Jeune Fille : Gueye Nom du Mari : LEFEVRE Adresse : Centre de Recherches Economiques Appliquées (CREA) de Dakar, BP 16996 Email : lahe2003@yahoo.fr / toufa2003@gmail.com

Plus en détail

Audition publique sur la vaccination. Levée de l obligation vaccinale? Suivi de la synthèse et des recommandations de la Commission d Audition

Audition publique sur la vaccination. Levée de l obligation vaccinale? Suivi de la synthèse et des recommandations de la Commission d Audition Audition publique sur la vaccination des enfants par le BCG. Levée de l obligation vaccinale? Suivi de la synthèse et des recommandations de la Commission d Audition 13-14 novembre 2006 Société française

Plus en détail

Appel à projets Qualité de vie qualité des soins 2016

Appel à projets Qualité de vie qualité des soins 2016 Appel à projets Qualité de vie qualité des soins 2016 Date unique de clôture : 14 septembre 2015 Procédure de demande de financement Cet appel à projets est ouvert aux centres hospitaliers du secteur public,

Plus en détail

Dakar, Sénégal : du 17au 28 Juillet 2006

Dakar, Sénégal : du 17au 28 Juillet 2006 En Collaboration avec le Réseau des Partenaires Francophones en Population et Santé de la Reproduction Partenaires en Population, SR et Réformes du Système de Santé «S ADAPTER AU CHANGEMENT :: Atttteiindrre

Plus en détail

MASTER RECHERCHE MEDIATIONS DES SCIENCES. Mention HISTOIRE, PHILOSOPHIE ET. Histoire et Philosophie des Sciences. Année 2007/2008

MASTER RECHERCHE MEDIATIONS DES SCIENCES. Mention HISTOIRE, PHILOSOPHIE ET. Histoire et Philosophie des Sciences. Année 2007/2008 Année 2007/2008 Domaine LETTRES ET SCIENCES HUMAINES MASTER RECHERCHE Mention HISTOIRE, PHILOSOPHIE ET MEDIATIONS DES SCIENCES Spécialité Histoire et Philosophie des Sciences Unités de Formation et de

Plus en détail

DE LA FORMATION CONTINUE À L OFFICINE

DE LA FORMATION CONTINUE À L OFFICINE Notre mission : Chaque pharmacien est unique, UTIP Innovations propose partout en métropole et dans les DOM les solutions de formation adaptées Notre ambition : Devenir acteur de référence du DPC UTIP

Plus en détail

Réseau Africain des Organismes de Bassin RAOB African Network of Basin Organizations - ANBO ASSEMBLEE GENERALE GENERAL ASSEMBLY

Réseau Africain des Organismes de Bassin RAOB African Network of Basin Organizations - ANBO ASSEMBLEE GENERALE GENERAL ASSEMBLY Réseau Africain des Organismes de Bassin RAOB African Network of Basin Organizations - ANBO ASSEMBLEE GENERALE GENERAL ASSEMBLY Johannesburg (Afrique du Sud) 4 au 7 mars 2007 Johannesburg (South Africa)

Plus en détail

Technical Assistance for Sustainable National Greenhouse Gas Inventory Management Systems in West Africa (West Africa GHG Project)

Technical Assistance for Sustainable National Greenhouse Gas Inventory Management Systems in West Africa (West Africa GHG Project) Technical Assistance for Sustainable National Greenhouse Gas Inventory Management Systems in West Africa (West Africa GHG Project) Dr. Sabin Guendehou, Regional Project Coordinator Cluster Francophone

Plus en détail

Deux études cliniques

Deux études cliniques Etat bucco-dentaire des patients en psychiatrie Motivation des patients à l hygiène bucco-dentaire: Deux études cliniques Valérie BERTAUD GOUNOT MCU PH UFR Odontologie Dr en Chirurgie Dentaire, CH Guillaume

Plus en détail

FINANCEMENT DE «PARTENAIRE PILOTE»

FINANCEMENT DE «PARTENAIRE PILOTE» Manuel de mise en œuvre de la communication pour le changement social et comportemental (CCSC) à destination des adolescents en milieu urbain en matière de santé sexuelle et reproductive (SSR) Organisation

Plus en détail

pour la coopération internationale dans le domaine de la santé

pour la coopération internationale dans le domaine de la santé La stratégie de la France 2012 pour la coopération internationale dans le domaine de la santé Direction générale de la mondialisation, du développement et des partenariats La stratégie de la France pour

Plus en détail

Programme international de formation

Programme international de formation Programme international de formation La science n a pas de patrie, car la connaissance appartient à l humanité, c est un flambeau qui illumine le monde. Louis Pasteur Le Réseau International des Instituts

Plus en détail

Master Marketing et Pratiques Commerciales Formation continue

Master Marketing et Pratiques Commerciales Formation continue Master Marketing et Pratiques Commerciales Formation continue 2014/2015 UE1 MARKETING OPÉRATIONNEL/CONCEPTS ET MÉTHODES Ouidade Sabri Familiariser les étudiants aux principaux concepts marketing; Comprendre

Plus en détail

Le domaine QRPH Qualité, Recherche Clinique et Santé Publique. 8 Decembre, 2008 Réunion IHE-FRANCE Ana ESTELRICH, GIP-DMP, FRANCE

Le domaine QRPH Qualité, Recherche Clinique et Santé Publique. 8 Decembre, 2008 Réunion IHE-FRANCE Ana ESTELRICH, GIP-DMP, FRANCE Le domaine QRPH Qualité, Recherche Clinique et Santé Publique 8 Decembre, 2008 Réunion IHE-FRANCE Ana ESTELRICH, GIP-DMP, FRANCE Le domaine QRPH Domaine le plus recent d IHE Sponsors: American Heart Association

Plus en détail

IMI : Avantages et Inconvénients L exemple du projet COMBACTE

IMI : Avantages et Inconvénients L exemple du projet COMBACTE IMI : Avantages et Inconvénients L exemple du projet COMBACTE Bruno FRANÇOIS, CHU de Limoges IMI2, Demi-journée nationale d information 9 Septembre 2014, Paris Le projet COMBACTE Avantages du modèle IMI

Plus en détail

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Finance. Université Jean Monnet Saint-Etienne - UJM. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Finance. Université Jean Monnet Saint-Etienne - UJM. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Finance Université Jean Monnet Saint-Etienne - UJM Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

First do no harm Hippocrates (470 360 BC)

First do no harm Hippocrates (470 360 BC) PHARMACOVIGILANCE DR A.TEBAA - Pr R. SOULAYMANI BENCHEIKH CENTRE ANTI POISON ET DE PHARMACOVIGILANCE M.COOPER-SHANTHI-PAL QUALITY ASSURANCE ET SECURITY MEDECINE Dakar 5-9 Mars 2006 First do no harm Hippocrates

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES CLINIQUES TOUT AU LONG DU CONTINUUM DE SOINS : Objectif de ce chapitre. 6.1 Introduction 86

LIGNES DIRECTRICES CLINIQUES TOUT AU LONG DU CONTINUUM DE SOINS : Objectif de ce chapitre. 6.1 Introduction 86 LIGNES DIRECTRICES CLINIQUES TOUT AU LONG DU CONTINUUM DE SOINS : ÉTABLISSEMENT DE LIENS ENTRE LES PERSONNES CHEZ QUI UN DIAGNOSTIC D INFECTION À VIH A ÉTÉ POSÉ ET LES SERVICES DE SOINS ET DE TRAITEMENT

Plus en détail

«Rénovation des curricula de l enseignement supérieur - Kazakhstan»

«Rénovation des curricula de l enseignement supérieur - Kazakhstan» ESHA «Création de 4 Ecoles Supérieures Hôtelières d'application» R323_esha_FT_FF_sup_kaza_fr R323 : Fiche technique «formation des enseignants du supérieur» «Rénovation des curricula de l enseignement

Plus en détail

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095 Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Année: 2008 Type de Projet: Statut: Accroche marketing: Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 Projets de transfert

Plus en détail

CONSEIL DE COORDIN AT I O N DU PROGRAM M E DE L ONUSID A

CONSEIL DE COORDIN AT I O N DU PROGRAM M E DE L ONUSID A CONSEIL DE COORDIN AT I O N DU PROGRAM M E DE L ONUSID A ONUSIDA/CCP (36)/15.12 Date de publication : 24 juin 2015 TRENTE-SIXIÈME RÉUNION Date : 30 juin - 2 juillet 2015 Lieu : Salle du conseil exécutif,

Plus en détail

Pourquoi faire de la recherche?

Pourquoi faire de la recherche? Pourquoi faire de la recherche? Accès à l enseignement universitaire (MCU, PU) et Hospitalo- Universitaire (AHU, MCU- PH, PU- PH) Carrières industrielles Travail en équipe dans un laboratoire de recherche

Plus en détail

Enjeux de santé globale à partir de 2015 la Couverture santé universelle accès équitable aux soins pérenne et pour tous»

Enjeux de santé globale à partir de 2015 la Couverture santé universelle accès équitable aux soins pérenne et pour tous» Enjeux de santé globale à partir de 2015 la Couverture santé universelle accès équitable aux soins pérenne et pour tous» Les Amis du Fonds mondial Cycle d information et d échanges Yous Hannah 30/09/2014

Plus en détail

DROIT- ECONOMIE - GESTION. Sciences économiques. Sciences économique Santé, Emploi - Formation

DROIT- ECONOMIE - GESTION. Sciences économiques. Sciences économique Santé, Emploi - Formation 2012-2016 Niveau : MASTER Année Domaine : Mention : DROIT- ECONOMIE - GESTION Sciences économiques M1 Spécialité : Sciences économique Santé, Emploi - Formation 60 ES Volume horaire étudiant : 302 h 87

Plus en détail

ABL and Evivar Medical for Strategic Partnership and Alliance in HIV and Hepatitis

ABL and Evivar Medical for Strategic Partnership and Alliance in HIV and Hepatitis ABL and Evivar Medical for Strategic Partnership and Alliance in HIV and Hepatitis Conférence de Presse ABL SA - Chambre de Commerce de Luxembourg - Mardi 29 Septembre 2009, 18h Annonce de Presse ABL and

Plus en détail

Lettre à l éditeur. Résistance du VIH aux Antirétroviraux : Quoi de neuf au Mali? Quelles. perspectives?

Lettre à l éditeur. Résistance du VIH aux Antirétroviraux : Quoi de neuf au Mali? Quelles. perspectives? Lettre à l éditeur Résistance du VIH aux Antirétroviraux : Quoi de neuf au Mali? Quelles perspectives? HIV Antiretroviral Drug Resistance: What s new in Mali? What is the future? Maiga AI 1,2, Sangare

Plus en détail

9. Les registres d essais cliniques

9. Les registres d essais cliniques 9. Les registres d essais cliniques Les registres d essais thérapeutiques sont des bases de données qui enregistrent les essais thérapeutiques planifiés, en cours de réalisation ou terminés, possédant

Plus en détail

D Expert en Finance et Investissements

D Expert en Finance et Investissements MODULES FINAL D Expert en Finance et Investissements Copyright 2014, AZEK AZEK, Feldstrasse 80, 8180 Bülach, T +41 44 872 35 35, F +41 44 872 35 32, info@azek.ch, www.azek.ch Table des matières 1. Modules

Plus en détail

La recherche interventionnelle en santé des populations : moteur d innovation

La recherche interventionnelle en santé des populations : moteur d innovation La recherche interventionnelle en santé des populations : moteur d innovation L O U I S E P O T V I N, P h D C H A I R E D E R E C H E R C H E D U C A N A D A A P P R O C H E S C O M M U N A U T A I R

Plus en détail

Recherche documentaire et autoformation. Lecture critique d un article médical. Recommandations pour la pratique. Les maladies orphelines

Recherche documentaire et autoformation. Lecture critique d un article médical. Recommandations pour la pratique. Les maladies orphelines 18. Recherche documentaire et autoformation. Lecture critique d un article médical. Recommandations pour la pratique. Les maladies orphelines KARILA LAURENT - APPRENTISSAGE DE L EXERCICE MÉDICAL + Objectifs

Plus en détail

Working Group du Sénégal sur les HIVDR Presenté par Dr. Adama NDIR

Working Group du Sénégal sur les HIVDR Presenté par Dr. Adama NDIR Suivi de l emergence des résistances aux ARV et facteurs associés au Sénégal Working Group du Sénégal sur les HIVDR Presenté par Dr. Adama NDIR HIV Drug Resistance Programme de TARV Résistance Transmise

Plus en détail

Directeur Général de l association ALIMA

Directeur Général de l association ALIMA Directeur Général de l association ALIMA L ASSOCIATION ALIMA Lors de la création d ALIMA, en juin 2009, l objectif était de produire des secours médicaux lors de situations d urgences ou de catastrophes

Plus en détail

REFERENTIEL DE COMPETENCES-MISSIONS et ACTIVITE DES SAGES-FEMMES COORDINATRICES ET DE LEURS COLLABORATRICES

REFERENTIEL DE COMPETENCES-MISSIONS et ACTIVITE DES SAGES-FEMMES COORDINATRICES ET DE LEURS COLLABORATRICES REFERENTIEL DE COMPETENCES-MISSIONS et ACTIVITE DES SAGES-FEMMES COORDINATRICES ET DE LEURS COLLABORATRICES Ont participé à la réalisation de ce document, l Association Nationale des Sages-femmes Cadres,

Plus en détail

Université d été du LASDEL

Université d été du LASDEL LASDEL Laboratoire d études et recherches sur les dynamiques sociales et le développement local BP 12 901, Niamey, Niger tél. (227) 20 72 37 80 BP 1 383, Parakou, Bénin tél. (229) 23 10 10 50 Université

Plus en détail

Diplôme d Etudes Spécialisées. Santé publique et Médecine sociale

Diplôme d Etudes Spécialisées. Santé publique et Médecine sociale UFR de Médecine Diplôme d Etudes Spécialisées Santé publique et Médecine sociale 2011-2012 PLAQUETTE DE PRESENTATION Coordonnateur : Professeur Sylvie BASTUJI-GARIN Pôle Recherche Clinique et Santé Publique

Plus en détail

1 er MASTER CONCEPT «UN MONDE UNE SANTE»

1 er MASTER CONCEPT «UN MONDE UNE SANTE» 1 er MASTER CONCEPT «UN MONDE UNE SANTE» In Partnership with Le Master 2 MAN-IMAL c est : Formation innovante et interdisciplinaire (Médecins, Véto, Ingénieurs agro/iaa, Biologistes ) Double compétence

Plus en détail

La survie nette actuelle à long terme Qualités de sept méthodes d estimation

La survie nette actuelle à long terme Qualités de sept méthodes d estimation La survie nette actuelle à long terme Qualités de sept méthodes d estimation PAR Alireza MOGHADDAM TUTEUR : Guy HÉDELIN Laboratoire d Épidémiologie et de Santé publique, EA 80 Faculté de Médecine de Strasbourg

Plus en détail

Surveillance post professionnelle des retraités - artisans du Régime Social des Indépendants en France

Surveillance post professionnelle des retraités - artisans du Régime Social des Indépendants en France Surveillance post professionnelle des retraités - artisans du Régime Social des Indépendants en France Hélène Goulard ( 1,3 ), Julie Homère ( 1,3 ), Sabyne Audignon ( 2,3 ), Patrick Brochard ( 2,3 ), Marcel

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE Mission n 14INI118

TERMES DE REFERENCE Mission n 14INI118 TERMES DE REFERENCE Mission n 14INI118 I. Informations générales Intitulé de la mission Composante Thématique(s) Bénéficiaire(s) Subventions FM concernées Appui au démarrage des activités de distribution

Plus en détail

MEMOS en français : Cadre général du programme

MEMOS en français : Cadre général du programme MEMOS en français : Cadre général du programme Octobre 2012 Septembre 2013 N.B. : Bien que seules les dénominations masculines soient utilisées dans ce document, les dénominations féminines sont systématiquement

Plus en détail

Fondation Health On the Net : Accès à l information de santé digne de confiance

Fondation Health On the Net : Accès à l information de santé digne de confiance Fondation Health On the Net : Accès à l information de santé digne de confiance Célia Boyer Directrice exécutive de la Fondation Liège, le 2 décembre 2013 Quelques chiffres sur l usage d Internet en santé

Plus en détail

PROTOCOLE D'ÉVALUATION DES SYSTÈMES NATIONAUX DE SURVEILLANCE ET DE RIPOSTE CONCERNANT LES MALADIES TRANSMISSIBLES

PROTOCOLE D'ÉVALUATION DES SYSTÈMES NATIONAUX DE SURVEILLANCE ET DE RIPOSTE CONCERNANT LES MALADIES TRANSMISSIBLES WHO/CDS/CSR/ISR/2001.2 Distribution: Générale Original: Anglais PROTOCOLE D'ÉVALUATION DES SYSTÈMES NATIONAUX DE SURVEILLANCE ET DE RIPOSTE CONCERNANT LES MALADIES TRANSMISSIBLES DIRECTIVES POUR LES ÉQUIPES

Plus en détail

UNIVERSITE PARIS 7 (DENIS DIDEROT) Référence GALAXIE : 4233

UNIVERSITE PARIS 7 (DENIS DIDEROT) Référence GALAXIE : 4233 UNIVERSITE PARIS 7 (DENIS DIDEROT) Référence GALAXIE : 4233 Numéro dans le SI local : 2012DA3106 Référence GESUP : 0363 Corps : Maître de conférences Article : 26-I-1 Chaire : Non Section 1 : 20-Anthropologie

Plus en détail

MASTER RECHERCHE ET PROFESSIONNEL

MASTER RECHERCHE ET PROFESSIONNEL MASTER RECHERCHE ET PROFESSIONNEL DOMAINE SCIENCES DE LA SANTE MENTION PATHOLOGIE HUMAINE Responsable : Professeur Jean-Louis MEGE SPECIALITE PROFESSIONALISANTE CONSEIL EN GENETIQUE ET MEDECINE PREDICTIVE

Plus en détail

La sélection des médicaments essentiels

La sélection des médicaments essentiels Perspectives Politiques de l OMS sur les médicaments 4 La sélection des médicaments essentiels Juin 2002 Organisation mondiale de la Santé Genève Le concept des médicaments essentiels Les médicaments essentiels

Plus en détail

Référentiel Officine

Référentiel Officine Référentiel Officine Inscrire la formation dans la réalité et les besoins de la pharmacie d officine de demain - Ce référentiel décrit dans le cadre des missions et des activités du pharmacien d officine

Plus en détail

Master en Kinésithérapie

Master en Kinésithérapie Haute École Louvain en Hainaut www.helha.be Année académique 2015-2016 Master en Kinésithérapie Catégorie Paramédicale HELHa Montignies-sur-Sambre 134 Rue Trieu Kaisin 6061 MONTIGNIES-SUR-SAMBRE Tél :

Plus en détail

PRESENTATION GENERALE DU MASTER MAITRISE D OUVRAGE PUBLIQUE ET PRIVEE 1. Règlement des études

PRESENTATION GENERALE DU MASTER MAITRISE D OUVRAGE PUBLIQUE ET PRIVEE 1. Règlement des études PRESENTATION GENERALE DU MASTER MAITRISE D OUVRAGE PUBLIQUE ET PRIVEE 1. Règlement des études Habilité par arrêté du Ministère français de l Enseignement Supérieur et de la Recherche, le Master «Maîtrise

Plus en détail