OUTILS EN INFORMATIQUE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "OUTILS EN INFORMATIQUE"

Transcription

1 OUTILS EN INFORMATIQUE Brice Mayag LAMSADE, Université Paris-Dauphine R.O. Excel (LAMSADE) OUTILS EN INFORMATIQUE R.O. Excel 1 / 35

2 Plan Présentation générale 1 Présentation générale 2 Les applications de la RO: Quelques exemples de base (LAMSADE) OUTILS EN INFORMATIQUE R.O. Excel 2 / 35

3 Trois parties Présentation générale 1 Initiation à la Recherche Opérationnelle avec Excel (BD): 3h de cours et 12h de TP 2 Bases de Données élémentaires avec ACCESS (BD): 3h de cours et 12h de TP 3 Outils de l Internet (initiation aux réseaux + HTML) (OI): 15h de cours et 15h de TP Evaluation Notation finale= 0.4 CC Exam 0.6 Exam= 0.2 BD OI 0.4 CC= 0.2 cc partiel 0.2 partiel= 0.2 RO 0.2 cc=moyenne des notes obtenues sur les 3 parties des TP (LAMSADE) OUTILS EN INFORMATIQUE R.O. Excel 3 / 35

4 Présentation générale Un exemple simple Chris le campeur part en randonnée dans les pyrénées. Il ne peut emporter dans son sac à dos qu un poids maximal de 14 kgs. Les quatre objets qu il peut potentiellement emporté possède chacun un poids et une valeur indiqués dans le tableau suivant: Objets A B C D Valeurs Poids Quels objets Chris devra-t-il mettre dans le sac de manière à maximiser la valeur totale des objets sans dépasser le poids maximal autorisé pour le sac? Est-ce une solution unique? (LAMSADE) OUTILS EN INFORMATIQUE R.O. Excel 4 / 35

5 Présentation générale Qu est-ce que la Recherche Opérationnelle? Le Recherche Opérationnelle (RO) est la discipline des méthodes scientifiques utilisables pour élaborer de meilleures décisions. Elle permet de rationaliser, de simuler et d optimiser l architecture et le fonctionnement des systèmes de production ou d organisation (ROADEF = discipline carrefour associant les mathématiques, l économie et l informatique. Domaines d application Méthodologie utilisée en RO Outils scientifiques et informatiques utilisés (LAMSADE) OUTILS EN INFORMATIQUE R.O. Excel 5 / 35

6 Présentation générale Domaines d application Militaire: implantation optimale de radars de surveillance, gestion des convois d approvisionnement, gestion des forces policières... Transport terrestres et aériens: localisation d entrepôts, planification d une flotte de camions, ordonnancement d atterrissage, ravitaillement d un pays sinistré,... Industriel: Raffinage du pétrole, construction d un stade, planification de production de bicyclettes, affectation de ressources à des tâches, problèmes de distribution... Secteur public: gestion de projets, gestion des files d attente, problèmes de planification, Emplois du temps et gestion du personnel, surveillance des rues par des caméras. Finance: problèmes d investissement - maximiser le profit (ou l espérance de profit), gestion de portefeuille... Telecom/Informatique: localisation d émetteurs GSM et de serveurs, stockage des données, systèmes d exploitation... (LAMSADE) OUTILS EN INFORMATIQUE R.O. Excel 6 / 35

7 Présentation générale Méthodologie utilisée en RO 1. Détection d un problème 3. Elaboration d un modèle 4. Collecte des données 2. Formulation du problème 7. Prise de décisions et implantation de la solution 6. Validation du modèle 5. Résolution du modèle (LAMSADE) OUTILS EN INFORMATIQUE R.O. Excel 7 / 35

8 Plan Les applications de la RO: Quelques exemples de base 1 Présentation générale 2 Les applications de la RO: Quelques exemples de base (LAMSADE) OUTILS EN INFORMATIQUE R.O. Excel 8 / 35

9 Problème de production Objectif: Maximiser le profit selon la disponibilité de la main d oeuvre, la demande du marché, la capacité de production, le prix de revient du matériau brut. Exemple de problème: les chaises de M. Eugène Maximiser le profit qu il pourra tirer, au cours des 3 semaines, de ces types de chaises en utilisant au mieux les ressources de son atelier. (LAMSADE) OUTILS EN INFORMATIQUE R.O. Excel 9 / 35

10 NOP Les chaises de M. Eugène : description du contexte Les chaises de M. Produits et demande Type Description Commandes acceptées Marché potentiel A B en porte-à-faux Barcelone Résumé des données de fabrication Opération Brasage Laquage Cuisson Capitonnage Durée de fabrication d une chaise A Porte-à-faux 1,5 heure 30 minutes 8 heures 2 heures B Barcelone 2 heures 45 minutes 6 heures 3 heures Profit par chaise 450 $ 800 $ Nombre d heures disponibles Note pour les modèles de la section : Les chaises sont regroupées par lot pour la cuisson. Le four peut contenir un maximum de 10 chaises en porte-à-faux ou un maximum de 5 chaises Barcelone. La cuisson d un (LAMSADE) OUTILS EN INFORMATIQUE R.O. Excel 10 /

11 Le modèle NOP 2.1.1linéaire Les chaises sans cuisson : le modèle linéaire Variables de décision: Objectif : Contraintes : x A = nombre de chaises A à fabriquer d ici 3 semaines x B = nombre de chaises B à fabriquer d ici 3 semaines Max z = 450 x A x B x A 42 (1) x B 53 (2) x A 100 (3) x B 100 (4) 1,5 x A + 2 x B 250 (5) 0,5 x A + 0,75 x B 100 (6) 2 x A + 3 x B 327 (7) x A, x B 0 et entiers Manque la contrainte 8x A + 6x B 140. (LAMSADE) OUTILS EN INFORMATIQUE R.O. Excel 11 / 35

12 Résolution sur EXCEL (LAMSADE) OUTILS EN INFORMATIQUE R.O. Excel 12 / 35

13 Les problèmes de mélange Le modèle à construire doit permettre de répondre à la question suivante: De combien faut-il mettre, dans chaque mélange, chacun des ingrédients disponibles de façon à maximiser les profits découlant de cette production ou à minimiser les coûts? (LAMSADE) OUTILS EN INFORMATIQUE R.O. Excel 13 / 35

14 Problème NOP Un de problème de mélange : description du contexte Données relatives aux liquides A, B, C et D Disp. (en L) Achat (en $/L) Vente (en $/L) Mélange E F G A B C D ,50 6,00 30 % 25 % 20 % ,50 5,00 10 % 20 % 15 % ,50 8,00 40 % 20 % 40 % ,25 11,75 35 % 10 % 20 % Données relatives aux liquides E, F et G Demande (en L) Vente (en $/L) Produit P E F G / /3 Le produit P se vend 22 $/L. (LAMSADE) OUTILS EN INFORMATIQUE R.O. Excel 14 / 35

15 FIGURE 2.1 A B C D Ventes Ventes Ventes Ventes E F G Ventes Ventes Ventes P Ventes (LAMSADE) OUTILS EN INFORMATIQUE R.O. Excel 15 / 35

16 LeNOP modèle Un linéaire: problème de mélange 1ère: le partie modèle linéaire Variables de décision : x IJ = nombre de litres du liquide I affectés à l usage J où I = A, B,..., G, P et J = E, F, G, P, V. Par exemple, x AE = nombre de litres du liquide A qui entrent dans la composition du mélange E x GV = nombre de litres du mélange G qui seront vendus sur le marché. On introduit également des variables d étape : x I = nombre de litres du produit I utilisés, où I = A, B, C, D, E, G. Fonction-objectif : Max z = Ventes Achats, où Ventes = 6 x AV + 5 x BV + 8 x CV + 11,75 x DV + 11 x EV + 15 x FV + 14 x GV + 22 x PV Achats = 5,50 x A + 4,50 x B + 7,50 x C + 11,25 x D Contraintes : Elles se regroupent en 5 catégories. (LAMSADE) OUTILS EN INFORMATIQUE R.O. Excel 16 / 35

17 Fonction-objectif : Max z = Ventes Achats, où Ventes = 6 x AV + 5 x BV + 8 x CV + 11,75 x DV + 11 x EV + 15 x FV + 14 x GV + 2 Achats = 5,50 x A + 4,50 x B + 7,50 x C + 11,25 x D Les applications de la RO: Quelques exemples de base Le modèle linéaire: 2ème partie Contraintes : Elles se regroupent en 5 catégories. (a) Disponibilité des liquides : x AV + x AE + x AF + x AG = x A et x A x BV + x BE + x BF + x BG = x B et x B x CV + x CE + x CF + x CG = x C et x C x DV + x DE + x DF + x DG = x D et x D (b) Pour un mélange, quantité vendue ou utilisée = quantité fabriquée : x AE + x BE + x CE + x DE = x E et x E = x EV + x EP x AF + x BF + x CF + x DF = x FV x AG + x BG + x CG + x DG = x G et x G = x GV + x GP x EP + x GP = x PV (c) Conditions imposées dans l élaboration des mélanges : (LAMSADE) OUTILS EN INFORMATIQUE R.O. Excel 17 / 35

18 x AG + x BG + x CG + x DG = x G et x G = x GV + x GP Le modèle linéaire: 3ème partie x EP + x GP = x PV (c) Conditions imposées dans l élaboration des mélanges : x AE = 0,30 x E et x BE 0,10 x E et x CE = 0,40 x E et x DE 0,05 x E x AF 0,25 x FV et x BF 0,20 x FV et x CF = 0,20 x FV et x DF 0,10 x FV x AG = 0,20 x G et x BG 0,15 x G et x CG = 0,40 x G et x DG 0,20 x G x GP = 2 x EP (d) Quantités minimales imposées par le carnet de commandes : x EV 400 et x FV 800 et x GV 200 (e) Enfin, il faut ajouter les contraintes usuelles de non-négativité. (LAMSADE) OUTILS EN INFORMATIQUE R.O. Excel 18 / 35

19 NOP Un problème de mélange: une solution optimale Les applications de la RO: Quelques exemples de base Solution optimale TABLEAU 2.4 E F G P Ventes Total A B C D E G , , , , Total (LAMSADE) OUTILS EN INFORMATIQUE R.O. Excel 19 / 35

20 Un problème de construction d horaires Un problème de construction d horaires Problème: Affecter des agents à des guichets sur le péage d une autoroute Enoncé : Affecter des agents à des guichets sur le péage d une autoroute Un agent travaille 8 heures consécutives par jour, l heure de début étant soit Un agent 22h, travaille soit 2h, 8soit heures 6h, soit 10h, consécutives soit 14h, soit 18h. par jour, l heure de début étant soit Obj 22h, : minimiser soit 2h, le nbre soitd agents 6h, soit employés. 10h, soit 14h, soit 18h. Objectif: minimiser le nombre d agents employés. Outils en Informatique 8 (LAMSADE) OUTILS EN INFORMATIQUE R.O. Excel 20 / 35

21 Un problème de construction d horaires Un problème de construction d horaires : Le nombre total Obtention d agents employés d une solution est deréalisable Obtention d unele solution nombre total réalisable d agents employés est de 13. (LAMSADE) OUTILS Outils en ENInformatique INFORMATIQUE R.O. 9 Excel 21 / 35

22 Utilisation de la fonction SOMMEPROD (LAMSADE) OUTILS EN INFORMATIQUE R.O. Excel 22 / 35

23 Exercice: l horaire des standardistes Problème: Une centrale téléphonique compte 50 standardistes à son service. NOP PasHoraire de politique des standardistes, des heures 1 version brisées. : donnéesses employés travaillent 9 heures d affilée, sans pauses-café, ni pauses-repas. Le tableau suivant donne les chiffres qui sont arrêtés: TABLEAU 2.9 Horaire des standardistes : description des données, 1 re version Heures Besoins Salaire 86 $ 86 $ 86 $ 75 $ 75 $ 75 $ 80 $ 80 $ Remarque: FIGURE Horaire + 4 des + standardistes : représentation schématique = 114. Essayer de repartir les x T standardistes entre différentes périodes de travail en minimisant les besoins pour offrir les services adéquats. 0 h 3 h 6 h 9 h 12 h 15 h 18 h (LAMSADE) OUTILS EN INFORMATIQUE R.O. Excel 23 / 35

24 Variables de décision : x j = nombre de standardistes prenant leur service à j heures Objectif : Minimiser z, où z = 86 x x x x x x x x 21 Contraintes : x 0 + x 3 + x 6 + x 9 + x 12 + x 15 + x 18 + x 21 6 x 0 + x 3 + x 6 + x 9 + x 12 + x 15 + x 18 + x 21 4 x 0 + x 3 + x 6 12 x 0 + x 3 + x 6 + x 9 20 x 0 + x 3 + x 6 + x 9 + x x 0 + x 3 + x 6 + x 9 + x 12 + x x 0 + x 3 + x 6 + x 9 + x 12 + x 15 + x x 0 + x 3 + x 6 + x 9 + x 12 + x 15 + x 18 + x x 0 + x 3 + x 6 + x 9 + x 12 + x 15 + x 18 + x 21 = x T Toutes les variables sont non négatives et entières. Table: Le modèle linéaire: Horaire des standardistes (LAMSADE) OUTILS EN INFORMATIQUE R.O. Excel 24 / 35

25 (LAMSADE) OUTILS EN INFORMATIQUE R.O. Excel 25 / 35

26 Un problème de distribution Les applications de la RO: Quelques exemples de base Les problèmes de distribution ou de transport Problème: Enoncé Un : Un produit à à acheminer depuis 3 dépôts vers 4 4clients de de façon façonàà minimiser les les coûts coûts de de distribution. Client Dépôt C1 C2 C3 C4 Offre D D D Demande Coûts unitaires de transport Table: Coûts unitaires de transport Outils en Informatique 6 (LAMSADE) OUTILS EN INFORMATIQUE R.O. Excel 26 / 35

27 (LAMSADE) OUTILS EN INFORMATIQUE R.O. Excel 27 / 35

28 Exercice: un problème de transport NOP 7.4 Sporcau: description du contexte Problème: Trouvez, pour les tonnes de saucisses, un plan d acheminement TABLEAU à coût minimal 7.28 Tableau des laboratoires des distances (en aux km) centres de NOP 7.4 Sporcau: description du contexte distribution. Le coût de transport est de 2$/t le kilomètre. Les tableaux Centre C suivants sont donnés: Labo 1 C 2 C 3 C 4 C 5 TABLEAU 7.28 Tableau des distances (en km) L L 2 Centre C Labo 1 C 2 C 3 C 4 C L TABLEAU 7.29 L 1 L 2 L Quantités disponibles et requises dans les laboratoires (en tonnes de chair à saucisse) Laboratoire TABLEAU 7.29 Quantités disponibles L 1 et requises L 2 dans les laboratoires L 3 Disponibilité S i (en tonnes 240 de chair à saucisse) Total 660 CentreLaboratoire C 1 L C 1 2 LC 2 3 C 4 L 3 Demande Disponibilité D j S i C Total 660 Total 660 Centre C 1 C 2 C 3 C 4 C 5 Total Le coût Demande transport D j est de 2$/t 120 le kilomètre (LAMSADE) OUTILS EN INFORMATIQUE R.O. Excel 28 / 35

29 FIGURE 7.36 Les applications de la RO: Quelques exemples de base (240 ; 240) 1 L 1 C (120 ; 120) 4 5 C 2 (130 ; 130) (160 ; 160) L C 3 (145 ; 145) (125 ; 125) C (260 ; 260) L C 5 (140 ; 140) (LAMSADE) OUTILS EN INFORMATIQUE R.O. Excel 29 / 35

30 NOP 7.4 Sporcau : le tableau de transport Les applications de la RO: Quelques exemples de base Modélisation du problème de transport TABLEAU 7.30 C 1 C 2 C 3 C 4 C 5 S i L L L D j Table: Tableau de transport (LAMSADE) OUTILS EN INFORMATIQUE R.O. Excel 30 / 35

31 (LAMSADE) OUTILS EN INFORMATIQUE R.O. Excel 31 / 35

32 Les problèmes d ordonnancement des projets Un projet consiste en un ensemble de n tâches liées par des contraintes de succession ou de précédence Calculer la durée minimale du projet, les ressources étant supposées illimitées: Minimiser (t n+1 t 0 ) sous les contraintes de potentiels Déterminer les dates de début au plus tôt et au plus tard des tâches Déterminer les tâches critiques (chemin critique). (LAMSADE) OUTILS EN INFORMATIQUE R.O. Excel 32 / 35

33 Les problèmes d ordonnancement des projets On a: n tâches à exécuter + 2 tâches fictives 0 et n + 1 de durées nulles t j : date de début de la tâche j, p j sa durée Formulation mathématique Déterminer (t 0, t 1,..., t n, t n+1 ) de façon à Minimiser (t n+1 t 0 ) s.c. Contraintes de potentiel: t j t i a ij Contraintes de non négativité: t 0, t 1,..., t n, t n+1 0 (LAMSADE) OUTILS EN INFORMATIQUE R.O. Excel 33 / 35

34 NOP 8.1 Projet RESO : description des tâches Exemple de problème d ordonnancement Projet RESO: implantation d un réseau micro-informatique TABLEAU 8.1 Code Description Projet RESO : implantation d un réseau micro-informatique Prédécesseur(s) immédiat(s) Durée (en jours) A Évaluation initiale 5 B Élaboration de la structure du réseau A 10 C Élaboration du plan de formation du personnel A 3 D Analyse des coûts B, C 5 E Révision des plans et approbation du budget B, C, D 5 F Mise en place du câblage E 5 G Montage des serveurs F 5 H Montage des stations de travail G 3 I Installation du logiciel d exploitation du réseau H 4 J Montage des lignes téléphoniques G 5 K Montage des ponts G 3 L Documentation de la structure du réseau I, J, K 5 M Formation du personnel L 8 N Négociation de la politique d entretien H, J, K 2 O Élaboration des procédures d exploitation L, N 5 P Élaboration des procédures de copies de sécurité O 5 Q Élaboration des procédures d entretien et de réparation O 5 (LAMSADE) OUTILS EN INFORMATIQUE R.O. Excel 34 / 35

35 114 gaëtan morin éditeur ltée, Tous droits réservés. La recherche opérationnelle, 3 e édition (Nobert, Ouellet, Parent) Début 0 A 0 0 G B 5 5 C 5 12 H J K D N E I L O Figure: Graphe potentiel-tâche F P Q M G Fin 57 (LAMSADE) OUTILS EN INFORMATIQUE R.O. Excel 35 / 35

36 J-F Hêche, Th. M. Liebling et D. de Werra. Recherche Opérationnelle pour les Ingénieurs. T1, Presses Polytechniques Romandes. Christian Prins et Marc Sevaux (2011). Programmation linéaire avec Excel. Editions Eyrolles. Virginie Gabrel Initiation à la Recherche Opérationnelle avec EXCEL. transparentscours-jan2011. Philippe Vallin et Daniel Vanderpooten. Aide à la décision. Une approche par les cas. Editeur : Ellipses. (LAMSADE) OUTILS EN INFORMATIQUE R.O. Excel 35 / 35

Total. Page 1. Numero

Total. Page 1. Numero Numero Date 403 BVS 75 24/05/05 74 VS 75 /05/0 VS 75 22/05/0 74 VS 75 07/0/0 200057 BVS 75 /0/0 535 VS 75 0/02/07 2447 BVS 75 2/0/07 4 BVS 75 2/04/0 2000500 VS 75 23//0 444 VS 75 /04/0 3272 CVS 75 2/07/0

Plus en détail

INFO-F-310 (MATH-H404) Algorithmique et Recherche Opérationnelle. Prof. Yves De Smet (co-titulaire Prof. Bernard Fortz)

INFO-F-310 (MATH-H404) Algorithmique et Recherche Opérationnelle. Prof. Yves De Smet (co-titulaire Prof. Bernard Fortz) INFO-F-310 (MATH-H404) Algorithmique et Recherche Opérationnelle Prof. Yves De Smet (co-titulaire Prof. Bernard Fortz) Terminologie Recherche Opérationnelle Méthodes quantitatives de gestion Mathématiques

Plus en détail

2B La résolution de modèles linéaires par Excel 2010

2B La résolution de modèles linéaires par Excel 2010 2B La résolution de modèles linéaires par Excel 2010 Nous reprenons ici, de façon plus détaillée, la section où est indiqué comment utiliser le solveur d'excel 2010 pour résoudre un modèle linéaire (voir

Plus en détail

Problèmes supplémentaires (pratiques)

Problèmes supplémentaires (pratiques) 1. Traduis les énoncés suivants par une inéquation du premier degré à deux variables. a) x adultes et y enfants ont assisté à une représentation dans une salle de spectacles ne pouvant contenir que 250

Plus en détail

La localisation et le transport

La localisation et le transport La localisation et le transport Conception des Systèmes Manufacturiers MEC652 Copyright 2012, Dao, Thien-My, École de technologie supérieure 1 Facteurs décisionnels en localisation INTERNATIONNAL Technologie

Plus en détail

Programmation Linéaire - Cours 1

Programmation Linéaire - Cours 1 Programmation Linéaire - Cours 1 P. Pesneau pierre.pesneau@math.u-bordeaux1.fr Université Bordeaux 1 Bât A33 - Bur 265 Ouvrages de référence V. Chvátal - Linear Programming, W.H.Freeman, New York, 1983.

Plus en détail

Recherche opérationnelle. Programmation linéaire et recherche opérationnelle. Programmation linéaire. Des problèmes de RO que vous savez résoudre

Recherche opérationnelle. Programmation linéaire et recherche opérationnelle. Programmation linéaire. Des problèmes de RO que vous savez résoudre Recherche opérationnelle Programmation linéaire et recherche opérationnelle Ioan Todinca Ioan.Todinca@univ-orleans.fr tél. 0 38 41 7 93 bureau : en bas à gauche Tentative de définition Ensemble de méthodes

Plus en détail

INTRODUCTION A L OPTIMISATION

INTRODUCTION A L OPTIMISATION INTRODUCTION A L OPTIMISATION Les domaines d application L optimisation est essentiellement un outil d aide à la décision au sein de l entreprise, mais aussi pour des individus. Le terme optimal est souvent

Plus en détail

LOGISTIQUE &TRANSPORT FABRICANT D ECONOMIES

LOGISTIQUE &TRANSPORT FABRICANT D ECONOMIES LOGISTIQUE &TRANSPORT 2014 FABRICANT D ECONOMIES Notre Cabinet Notre Cabinet A propos Notre activité Notre Méthodologie DoubleV Conseil accompagne ses clients de façon opérationnelle dans la réduction

Plus en détail

1 Présentation générale

1 Présentation générale Parcours «Management des processus de production de biens et services» du Master de Sciences de Gestion (M2) - mention «Management Global» de l Université Paris Dauphine 1 Présentation générale 1.1 Objectifs

Plus en détail

LA PROGRAMMATION LINEAIRE : UN OUTIL DE MODELISATION

LA PROGRAMMATION LINEAIRE : UN OUTIL DE MODELISATION LA PROGRAMMATION LINEAIRE : UN OUTIL DE MODELISATION Dans les leçons précédentes, nous avons modélisé des problèmes en utilisant des graphes. Nous abordons dans cette leçon un autre type de modélisation.

Plus en détail

APPLICATION DE LA RECHERCHE OPÉRATIONNELLE DANS DES APPLICATIONS OPÉRATIONNELLES FRANCIS SOURD SNCF INNOVATION & RECHERCHE

APPLICATION DE LA RECHERCHE OPÉRATIONNELLE DANS DES APPLICATIONS OPÉRATIONNELLES FRANCIS SOURD SNCF INNOVATION & RECHERCHE APPLICATION DE LA RECHERCHE OPÉRATIONNELLE DANS DES APPLICATIONS OPÉRATIONNELLES FRANCIS SOURD SNCF INNOVATION & RECHERCHE INAUGURATION DE L INSTITUT HENRI FAYOL 17/05/2013 DE L OPTIMISATION MATHEMATIQUE

Plus en détail

La programmation linéaire : une introduction. Qu est-ce qu un programme linéaire? Terminologie. Écriture mathématique

La programmation linéaire : une introduction. Qu est-ce qu un programme linéaire? Terminologie. Écriture mathématique La programmation linéaire : une introduction Qu est-ce qu un programme linéaire? Qu est-ce qu un programme linéaire? Exemples : allocation de ressources problème de recouvrement Hypothèses de la programmation

Plus en détail

Programmation Linéaire Cours 1 : programmes linéaires, modélisation et résolution graphique

Programmation Linéaire Cours 1 : programmes linéaires, modélisation et résolution graphique Programmation Linéaire Cours 1 : programmes linéaires, modélisation et résolution graphique F. Clautiaux francois.clautiaux@math.u-bordeaux1.fr Université Bordeaux 1 Bât A33 Motivation et objectif du cours

Plus en détail

Génie Industriel : Optimisation de la chaîne logistique

Génie Industriel : Optimisation de la chaîne logistique Génie Industriel : Optimisation de la chaîne logistique Amélioration des performances de l entreprise : Piloter les systèmes de production (de biens et de services), Optimiser les flux (stock, délai, matière

Plus en détail

Programmation linéaire

Programmation linéaire Programmation linéaire DIDIER MAQUIN Ecole Nationale Supérieure d Electricité et de Mécanique Institut National Polytechnique de Lorraine Mathématiques discrètes cours de 2ème année Programmation linéaire

Plus en détail

Chapitre 7 Solutions des exercices de révision

Chapitre 7 Solutions des exercices de révision Chapitre 7 Solutions des exercices de révision Section 7.2 La construction du réseau 1. Construction du réseau représentant un projet. La figure de gauche ci-dessous donne un réseau qui représente le projet

Plus en détail

Recherche Opérationnelle

Recherche Opérationnelle Chapitre 2 : Programmation linéaire (Introduction) Vendredi 06 Novembre 2015 Sommaire 1 Historique 2 3 4 5 Plan 1 Historique 2 3 4 5 La programmation linéaire est un cadre mathématique général permettant

Plus en détail

SESSION 2010 CONTRÔLE DE GESTION

SESSION 2010 CONTRÔLE DE GESTION 1010011 DCG SESSION 2010 CONTRÔLE DE GESTION Durée de l épreuve : 4 heures - coefficient : 1.5 Document autorisé : Liste des comptes du plan comptable général, à l exclusion de toute autre information.

Plus en détail

L APPLICATION DE LA PROGRAMMATION LINEAIRE A LA MINIMISATION DE CHUTE RELATIVE AU PROCESSUS PRODUCTIFS : ETUDE DE CAS A ALGAL

L APPLICATION DE LA PROGRAMMATION LINEAIRE A LA MINIMISATION DE CHUTE RELATIVE AU PROCESSUS PRODUCTIFS : ETUDE DE CAS A ALGAL L APPLICATION DE LA PROGRAMMATION LINEAIRE A LA MINIMISATION DE CHUTE RELATIVE AU PROCESSUS PRODUCTIFS : ETUDE DE CAS A ALGAL MR. Abdennour HEBAL Université Abbas Leghrour Khenchela Résumé La Programmation

Plus en détail

Elaboration et Suivi des Budgets

Elaboration et Suivi des Budgets Elaboration et Suivi des Budgets 1 1- La Notion Du contrôle de Gestion 2- La Place du Contrôle de Gestion dans le système organisationnel 3- La Notion des Centres de responsabilité 4- La procédure budgétaire

Plus en détail

Chapitre 5 : Flot maximal dans un graphe

Chapitre 5 : Flot maximal dans un graphe Graphes et RO TELECOM Nancy A Chapitre 5 : Flot maximal dans un graphe J.-F. Scheid 1 Plan du chapitre I. Définitions 1 Graphe Graphe valué 3 Représentation d un graphe (matrice d incidence, matrice d

Plus en détail

Sarl XYZ EFFORT de RECHERCHE et de DEVELOPPEMENT EXERCICE 2003 C.I.R.

Sarl XYZ EFFORT de RECHERCHE et de DEVELOPPEMENT EXERCICE 2003 C.I.R. EXEMPLE DE DOSSIER Sarl XYZ EFFORT de RECHERCHE et de DEVELOPPEMENT EXERCICE 23 C.I.R. STRATEGIE & ACCOMPAGNEMENT FINANCIER 7 Rue DENFERT-ROCHEREAU 38 GRENOBLE France Tél fax : ( 33 ) 4 76 43 47 11 SIRET

Plus en détail

Programme «Responsable en logistique de Distribution» Titre de l ISLT inscrit au RNCP de niveau 2

Programme «Responsable en logistique de Distribution» Titre de l ISLT inscrit au RNCP de niveau 2 Programme «Responsable en logistique de Distribution» Titre de l ISLT inscrit au RNCP de niveau 2 INSTITUT NEMO 36-38 AVENUE PIERRE BROSSOLETTE 92240 MALAKOFF 1 Public visé Tout public, titulaire d un

Plus en détail

Routes de collecte du lait de la Fédération des producteurs de lait du Québec

Routes de collecte du lait de la Fédération des producteurs de lait du Québec Routes de collecte du lait de la Fédération des producteurs de lait du Québec Louis-Martin Rousseau Coordonnateur, CIRRELT et École Polytechnique de Montréal Réjean Robitaille Représentant industriel,

Plus en détail

OrdoNet, un outil de modélisation et d analyse des graphes potentiel-tâche sous Matlab

OrdoNet, un outil de modélisation et d analyse des graphes potentiel-tâche sous Matlab OrdoNet, un outil de modélisation et d analyse des graphes potentiel-tâche sous Matlab Bruno Sareni, Gérard Fontan,, Elodie Chanthery, Stéphane Caux {Gerard.Fontan, Bruno.Sareni, Stephane.Caux}@enseeiht.fr

Plus en détail

Comptabilité de gestion

Comptabilité de gestion LES INDISPENSABLES VUIBERT Comptabilité de gestion Emmanuelle Plot-Vicard Olivier Vidal L essentiel 20 fiches de cours 150 QCM commentés + de 30 exercices corrigés Sommaire Mode d'emploi.........................................................

Plus en détail

Travaux dirigés 3. Optimisation. Tâches Durées Contraintes a 6 b 3 c 6 d 2 b achevé e 4 b achevé f 3 d et a achevées g 1 f, e et c achevées

Travaux dirigés 3. Optimisation. Tâches Durées Contraintes a 6 b 3 c 6 d 2 b achevé e 4 b achevé f 3 d et a achevées g 1 f, e et c achevées Mathématiques DUT 2 M. Samy Modeliar Travaux dirigés 3 Optimisation Exercice 1 On doit exécuter sept tâches a, b, c, d, e, f et g soumises aux contraintes de succession rapportées dans le tableau ci-dessous

Plus en détail

Exercices du Cours de la programmation linéaire donné par le Dr. Ali DERBALA

Exercices du Cours de la programmation linéaire donné par le Dr. Ali DERBALA 75. Un plombier connaît la disposition de trois tuyaux sous des dalles ( voir figure ci dessous ) et il lui suffit de découvrir une partie de chacun d eux pour pouvoir y poser les robinets. Il cherche

Plus en détail

Plan du cours. Vocabulaire. Définitions d un projet. Les cinq phases de la Gestion de Projets. 1- Conception

Plan du cours. Vocabulaire. Définitions d un projet. Les cinq phases de la Gestion de Projets. 1- Conception Plan du cours Vocabulaire Définitions d un projet Les cinq phases de la Gestion de Projets 1- Conception Planification du Projet Ingénierie du projet Ordonnancement des activités Estimation des durées

Plus en détail

Chapitre 2: Modélisation

Chapitre 2: Modélisation 2013 2014 RCP104 Optimisation en Informatique Chapitre 2: Dr. Nazih OUWAYED nazih.ouwayed@gmail.com http://nouwayed.yolasite.com Sommaire Comment décrire un porblème Principe Cas réel par un programme

Plus en détail

Rappels sur les tableaux et l algorithme du simplexe

Rappels sur les tableaux et l algorithme du simplexe Rappels sur les tableaux et l algorithme du simplexe À tout tableau est associée non seulement une base du problème initial (primal) mais également une base du problème dual. Les valeurs des variables

Plus en détail

GESTION DE LA PRODUCTION RECUEIL D EXERCICES. Gestion de projets

GESTION DE LA PRODUCTION RECUEIL D EXERCICES. Gestion de projets 1 GESTION DE LA PRODUCTION RECUEIL D EXERCICES Gestion de projets Année académique 2002-2003 Yves CRAMA 2 Ordonnancement de projet O1) Pour la construction d une voiture, on doit exécuter les tâches A,

Plus en détail

Licence 2 STPI. TP de gestion de production Tous documents autorisés

Licence 2 STPI. TP de gestion de production Tous documents autorisés Licence 2 STPI TP de gestion de production Tous documents autorisés I Diagramme PERT 1. A partir du tableau suivant, réaliser le diagramme des évènements par la méthode PERT à la date au plus tard jour

Plus en détail

Exercices sur les vecteurs

Exercices sur les vecteurs Exercice Exercices sur les vecteurs ABCD est un parallélogramme et ses diagonales se coupent en O () Compléter par un vecteur égal : a) AB = b) BC = c) DO = d) OA = e) CD = () Dire si les affirmations

Plus en détail

CHAPITRE 3 : TABLEAUX DE CORRESPONDANCE POSTES / COMPTES

CHAPITRE 3 : TABLEAUX DE CORRESPONDANCE POSTES / COMPTES Journal Officiel de l OHADA N 10 4 ème Année 221 AA CHAPITRE 3 : POSTES / COMPTES SECTION 1 : Système normal BILAN-ACTIF ACTIF N os DE COMPTES À INCORPORER DANS LES POSTES Réf. POSTES Brut Amortissements/

Plus en détail

Master Informatique Aix-Marseille Université

Master Informatique Aix-Marseille Université Aix-Marseille Université http://masterinfo.univ-mrs.fr/ Département Informatique et Interactions UFR Sciences Laboratoire d Informatique Fondamentale Laboratoire des Sciences de l Information et des Systèmes

Plus en détail

Première partie. Modélisation des problèmes en programmes linéaires notés PL

Première partie. Modélisation des problèmes en programmes linéaires notés PL Première partie Modélisation des problèmes en programmes linéaires notés PL ième année Licence LMD de mathématiques, USDBlida 0. Un grossiste doit livrer unités d un produit déterminé P à trois détaillants

Plus en détail

Pratique de logiciels de planification

Pratique de logiciels de planification Pratique de logiciels de planification Gestion des ressources Université Paris 8 - MASTER TECHNOLOGIE & HANDICAP Sommaire Introduction Notion de ressource Calendrier Coût d une ressource Introduction Gestion

Plus en détail

Master Modélisation Statistique M2 Finance - chapitre 1. Gestion optimale de portefeuille, l approche de Markowitz

Master Modélisation Statistique M2 Finance - chapitre 1. Gestion optimale de portefeuille, l approche de Markowitz Master Modélisation Statistique M2 Finance - chapitre 1 Gestion optimale de portefeuille, l approche de Markowitz Clément Dombry, Laboratoire de Mathématiques de Besançon, Université de Franche-Comté.

Plus en détail

Exercices théoriques

Exercices théoriques École normale supérieure 2008-2009 Département d informatique Algorithmique et Programmation TD n 9 : Programmation Linéaire Avec Solutions Exercices théoriques Rappel : Dual d un programme linéaire cf.

Plus en détail

2.1. Les stades d évolution de la fonction de Supply Chain Management 7 2.2. L intégration horizontale des fonctions de l entreprise 12

2.1. Les stades d évolution de la fonction de Supply Chain Management 7 2.2. L intégration horizontale des fonctions de l entreprise 12 Table des matières Avant-propos 3 Introduction 1. L entreprise et l environnement financier...5 2. Le concept traditionnel...6 2.1. Les stades d évolution de la fonction de Supply Chain Management 7 2.2.

Plus en détail

Planifica(on du stockage intermédiaire dans l industrie du shampoing

Planifica(on du stockage intermédiaire dans l industrie du shampoing dans l industrie du shampoing R. Belaid, V. T kindt, C. Esswein, rabah.belaid@etu.univ-tours.fr Université François Rabelais Tours Laboratoire d Informatique 64 avenue Jean Portalis, 37200, Tours Journées

Plus en détail

Lagrange, où λ 1 est pour la contrainte sur µ p ).

Lagrange, où λ 1 est pour la contrainte sur µ p ). Chapitre 1 Exercice 1 : Portefeuilles financiers Considérons trois types d actions qui sont négociées à la bourse et dont les rentabilités r 1, r 2 et r 3 sont des variables aléatoires d espérances µ i

Plus en détail

LA R.O. à MONTRÉAL. Succès en planification Nouveaux défis en temps réel. François Soumis GERAD

LA R.O. à MONTRÉAL. Succès en planification Nouveaux défis en temps réel. François Soumis GERAD LA R.O. à MONTRÉAL Succès en planification Nouveaux défis en temps réel François Soumis GERAD 1 SUCCÈS EN PLANIFICATION Trois entreprises issues de l université INRO AD OPT GIRO Les problèmes, la science,

Plus en détail

«AutoPartage Provence»

«AutoPartage Provence» Cours: Conception de Services de Mobilité et Innovation Prof. Fabien Leurent «AutoPartage Provence» Teodor Balcus Ana Patrucco Master ParisTech Fondation Renault «Transport et Développement Durable» 2008/2009

Plus en détail

Optimisation du choix de la production de cépages et d assemblages de vins.

Optimisation du choix de la production de cépages et d assemblages de vins. Ecole des HEC, Université de Lausanne Semestre d hiver 2005-2006 Optimisation du choix de la production de cépages et d assemblages de vins. Projet d analyse de la décision Professeur Ann van Ackere Groupe

Plus en détail

Organisation du parcours M2 IR Les unités d enseignements (UE) affichées dans la partie tronc commun sont toutes obligatoires, ainsi que le stage et

Organisation du parcours M2 IR Les unités d enseignements (UE) affichées dans la partie tronc commun sont toutes obligatoires, ainsi que le stage et Organisation du parcours M2 IR Les unités d enseignements (UE) affichées dans la partie tronc commun sont toutes obligatoires, ainsi que le stage et l'anglais. L'étudiant a le choix entre deux filières

Plus en détail

Cours de mathématiques - Alternance Gea

Cours de mathématiques - Alternance Gea Cours de mathématiques - Alternance Gea Anne Fredet 11 décembre 005 1 Calcul matriciel Une matrice n m est un tableau de nombres à n lignes( et m colonnes. 1 0 Par exemple, avec n = et m =, on peut considérer

Plus en détail

TECHNICIEN SUPERIEUR TERRITORIAL. CONCOURS INTERNE ET DE 3 ème VOIE SESSION 2008

TECHNICIEN SUPERIEUR TERRITORIAL. CONCOURS INTERNE ET DE 3 ème VOIE SESSION 2008 TECHNICIEN SUPERIEUR TERRITORIAL CONCOURS INTERNE ET DE 3 ème VOIE SESSION 2008 Vérification des connaissances mathématiques des candidats, au moyen de tableaux ou graphiques à constituer ou compléter,

Plus en détail

Introduction à la programmation en variables entières Cours 3

Introduction à la programmation en variables entières Cours 3 Introduction à la programmation en variables entières Cours 3 F. Clautiaux francois.clautiaux@math.u-bordeaux1.fr Université Bordeaux 1 Bât A33 - Bur 272 Sommaire Notion d heuristique Les algorithmes gloutons

Plus en détail

CONTROLE DE GESTION Prix de Cession Internes Centres de Responsabilité et Centres de Profit

CONTROLE DE GESTION Prix de Cession Internes Centres de Responsabilité et Centres de Profit PCI -TD _ Centres Resp et Profit_Correction CAS.doc 1 / 28 CONTROLE DE GESTION Prix de Cession Internes Centres de Responsabilité et Centres de Profit INTRODUCTION SOMMAIRE INTRODUCTION... 1 1 NOTIONS

Plus en détail

Excel Avancé. Plan. Outils de résolution. Interactivité dans les feuilles. Outils de simulation. La valeur cible Le solveur

Excel Avancé. Plan. Outils de résolution. Interactivité dans les feuilles. Outils de simulation. La valeur cible Le solveur Excel Avancé Plan Outils de résolution La valeur cible Le solveur Interactivité dans les feuilles Fonctions de recherche (ex: RechercheV) Utilisation de la barre d outils «Formulaires» Outils de simulation

Plus en détail

Souad EL Bernoussi. Groupe d Analyse Numérique et Optimisation Rabat http ://www.fsr.ac.ma/ano/

Souad EL Bernoussi. Groupe d Analyse Numérique et Optimisation Rabat http ://www.fsr.ac.ma/ano/ Recherche opérationnelle Les démonstrations et les exemples seront traités en cours Souad EL Bernoussi Groupe d Analyse Numérique et Optimisation Rabat http ://www.fsr.ac.ma/ano/ Table des matières 1 Programmation

Plus en détail

Observatoire Régional DT DICT Rhône Alpes. Luc De La Fontaine UI Lyon Joël Guttin UI Alpes 09 Juin 2015

Observatoire Régional DT DICT Rhône Alpes. Luc De La Fontaine UI Lyon Joël Guttin UI Alpes 09 Juin 2015 Observatoire Régional DT DICT Rhône Alpes Luc De La Fontaine UI Lyon Joël Guttin UI Alpes 09 Juin 2015 sommaire 1- Volumétrie DT/ DICT en Rhône Alpes 2- Dommages au réseau ORANGE en Rhône Alpes 3- Démarche

Plus en détail

PLAN DE COURS HIVER 2013 GOL470 Systèmes de distribution (3 crédits)

PLAN DE COURS HIVER 2013 GOL470 Systèmes de distribution (3 crédits) Département de génie de la production automatisée Programme de génie des opérations et de la logistique Enseignant : Mustapha Ouhimmou, Ph.D., M.Sc. Responsable : Mustapha Ouhimmou, Ph.D., M.Sc. Groupe

Plus en détail

Paramétrage d une Gestion de Production

Paramétrage d une Gestion de Production Prélude 7 ERP Paramétrage d une Gestion de Production Jeu compétitif de gestion de flux sur un horizon fixé Christian van DELFT - Groupe HEC Ce jeu nécessite de disposer de la licence au niveau intermédiaire.

Plus en détail

Optimisation en nombres entiers

Optimisation en nombres entiers Optimisation en nombres entiers p. 1/83 Optimisation en nombres entiers Michel Bierlaire michel.bierlaire@epfl.ch EPFL - Laboratoire Transport et Mobilité - ENAC Optimisation en nombres entiers p. 2/83

Plus en détail

Fédération des Entreprises Romandes Genève

Fédération des Entreprises Romandes Genève Fédération des Entreprises Romandes Genève Consolidation / Virtualisation Stratégie du de la FER GE Jean-Charles Finidori Journée à l EPFL Architectures des serveurs : d aujourd hui à demain jeudi 27 octobre

Plus en détail

document proposé sur le site «Sciences Physiques en BTS» : http://nicole.cortial.net BTS AVA 2015

document proposé sur le site «Sciences Physiques en BTS» : http://nicole.cortial.net BTS AVA 2015 BT V 2015 (envoyé par Frédéric COTTI - Professeur d Electrotechnique au Lycée Régional La Floride Marseille) Document 1 - Etiquette énergie Partie 1 : Voiture à faible consommation - Une étiquette pour

Plus en détail

4.2 Unités d enseignement du M1

4.2 Unités d enseignement du M1 88 CHAPITRE 4. DESCRIPTION DES UNITÉS D ENSEIGNEMENT 4.2 Unités d enseignement du M1 Tous les cours sont de 6 ECTS. Modélisation, optimisation et complexité des algorithmes (code RCP106) Objectif : Présenter

Plus en détail

Optimisation numérique. Outline. Introduction et exemples. Daniele Di Pietro A.A. 2012-2013. 1 Dénitions et notations

Optimisation numérique. Outline. Introduction et exemples. Daniele Di Pietro A.A. 2012-2013. 1 Dénitions et notations Optimisation numérique Introduction et exemples Daniele Di Pietro A.A. 2012-2013 Outline 1 Dénitions et notations 2 Applications Exemples en recherche opérationnelle Exemples en algèbre linéaire Exemples

Plus en détail

Webinaire QUINTIQ : Votre SI vous permet-il réellement de planifier?

Webinaire QUINTIQ : Votre SI vous permet-il réellement de planifier? Webinaire QUINTIQ : Votre SI vous permet-il réellement de planifier? 12 Mars 2014 2013 Quintiq. All rights reserved. Quintiq is a registered mark of Quintiq Holding B.V. Fonctionnement webinaire 1. Fenêtre

Plus en détail

Chap.4 : Les charges variables et le seuil de rentabilité

Chap.4 : Les charges variables et le seuil de rentabilité 1 / 12 Chap.4 : Les charges variables et le seuil de rentabilité La comptabilité analytique (à partir de ce chapitre et surtout dans le P8 et P9) propose des modèles de gestion i.e. des représentations

Plus en détail

Plateforme STAR CPM. Gestion intégrée des process multilingues d entreprise Les voies de la performance avec STAR James

Plateforme STAR CPM. Gestion intégrée des process multilingues d entreprise Les voies de la performance avec STAR James Plateforme STAR CPM Gestion intégrée des process multilingues d entreprise Les voies de la performance avec STAR James Groupe STAR Your single-source provider for corporate product communication Le bon

Plus en détail

Les Cahiers de l'observatoire n 219, Septembre 2005

Les Cahiers de l'observatoire n 219, Septembre 2005 Les Cahiers de l'observatoire n 219, Septembre 2005 Les transports par benne TP Le transport par benne TP est un secteur d activité de première importance bien que parfois sous-estimé. En 2003, environ

Plus en détail

Service d installation et de démarrage pour solution de stockage réseau HP StoreEasy 1000/3000

Service d installation et de démarrage pour solution de stockage réseau HP StoreEasy 1000/3000 Données techniques Service d installation et de démarrage pour solution de stockage réseau HP StoreEasy 1000/3000 Services HP Le service d installation et de démarrage pour solution de stockage réseau

Plus en détail

Examen décembre 1994

Examen décembre 1994 Examen décembre 1994 QUESTION REDIGEE Temps conseillé: 2 heure 30 minutes noté sur 100 points ENONCE: FRANCOTRANS SA, entreprise de transport public de marchandises, ayant l usage de 15 ensembles identiques

Plus en détail

SOMMAIRE. II L organisation du projet. 15 II.1 La place du projet dans la structure de l entreprise. 15 II.2 Les acteurs. 18

SOMMAIRE. II L organisation du projet. 15 II.1 La place du projet dans la structure de l entreprise. 15 II.2 Les acteurs. 18 SOMMAIRE CHAPITRE 1 INTRODUCTION I Définition du projet et de la gestion de projets. 7 I.1 Définition du projet. 7 I.2 Définition de la gestion des projets. 10 I.3 Interaction formulation - résolution

Plus en détail

Leçon 9. Systèmes de gestion dépôt central / magasins secondaires

Leçon 9. Systèmes de gestion dépôt central / magasins secondaires CANEGE Leçon 9 Systèmes de gestion dépôt central / magasins secondaires Objectif : A l'issue de la leçon l'étudiant doit être capable de : comprendre le fonctionnement d une organisation dépôt central

Plus en détail

Modélisation et résolution du problème de transport de gaz: application au réseau principal français

Modélisation et résolution du problème de transport de gaz: application au réseau principal français Modélisation et résolution du problème de transport de gaz: application au réseau principal français Présentation des travaux de thèse GDF SUEZ - INPT - ENSIACET - LGC EMN 24 mars 2011 Le gaz en Europe

Plus en détail

0.2.3 Polynômes... 4. 0.2.1 Monômes... 4 0.2.2 Opérations entre monômes... 4

0.2.3 Polynômes... 4. 0.2.1 Monômes... 4 0.2.2 Opérations entre monômes... 4 Table des matières 0 Rappels sur les polynômes et fractions algébriques 1 0.1 Puissances............................................... 1 0.1.1 Puissance d un nombre réel.................................

Plus en détail

Séance 9. Planification globale Planification détaillée 4-530-03. Gestion des opérations et de la production

Séance 9. Planification globale Planification détaillée 4-530-03. Gestion des opérations et de la production Gestion des opérations et de la production Séance 9 4-530-03 Planification globale Planification détaillée Plan de la présentation La planification globale : Objectifs et principes de base; Stratégies

Plus en détail

INFORMATIQUE - ANALYSE ET CONCEPTION D APPLICATIONS

INFORMATIQUE - ANALYSE ET CONCEPTION D APPLICATIONS MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION INFORMATIQUE

Plus en détail

Quand les maths nous transportent

Quand les maths nous transportent Quand les maths nous transportent Yves Crama HEC Ecole de Gestion Université de Liège Société libre d Emulation - Novembre 2014 & Mars 2015 Mathématiques cachées, leurs utilités dévoilées Faut-il l expliquer?

Plus en détail

Qu est-ce qu un projet

Qu est-ce qu un projet Qu est-ce qu un projet Un projet n est jamais une fin en soi Un projet est un moyen de réaliser efficacement un changement permettant à un demandeur d atteindre ses objectifs Le changement souhaité provient

Plus en détail

D. Programme détaillé de formation NIVEAU1

D. Programme détaillé de formation NIVEAU1 A. s de la formation Fournir aux étudiants l ensemble des connaissances leur permettant de: Maîtriser les activités commerciales liées au transport Maîtriser la réglementation douanière de la profession

Plus en détail

Déterminer le seuil de rentabilité de votre entreprise

Déterminer le seuil de rentabilité de votre entreprise Les Journées Régionales de la Création et de la Reprise d Entreprise 11 et 12 octobre 2007 - Parc Expo Rennes Aéroport - Bruz Déterminer le seuil de rentabilité de votre entreprise Animé par : Philippe

Plus en détail

Chapitre 6. Modélisation en P.L.I. 6.1 Lien entre PL et PLI. 6.1.1 Approximation de la PLI

Chapitre 6. Modélisation en P.L.I. 6.1 Lien entre PL et PLI. 6.1.1 Approximation de la PLI Chapitre 6 Modélisation en P.L.I. 6.1 Lien entre PL et PLI (P) problème de PL. On restreint les variables à être entières : on a un problème de PLI (ILP en anglais). On restreint certaines variables à

Plus en détail

1 ère ES/L MATHÉMATIQUES TRIMESTRE 1. Sylvie LAMY Agrégée de Mathématiques Diplômée de l École Polytechnique. PROGRAMME 2011 (v2.

1 ère ES/L MATHÉMATIQUES TRIMESTRE 1. Sylvie LAMY Agrégée de Mathématiques Diplômée de l École Polytechnique. PROGRAMME 2011 (v2. MATHÉMATIQUES 1 ère ES/L TRIMESTRE 1 PROGRAMME 2011 (v2.3) Sylvie LAMY Agrégée de Mathématiques Diplômée de l École Polytechnique Les Cours Pi 42-44 rue du Fer à Moulin 75005 PARIS Tél. : 01 42 22 39 46

Plus en détail

Gestion de la mobilité dans les entreprises Documentation de projets avec l outil d analyse et d évaluation

Gestion de la mobilité dans les entreprises Documentation de projets avec l outil d analyse et d évaluation Guide Page 1 sur 5 Annexe 3 Gestion de la mobilité dans les entreprises Documentation de projets avec l outil d analyse et d évaluation 1 Introduction Avant la date butoir du 30.9.2012, il faut décrire

Plus en détail

INFO-F-310 Algorithmique III: TP1 - solutions. Recherche opérationnelle et applications

INFO-F-310 Algorithmique III: TP1 - solutions. Recherche opérationnelle et applications INFO-F-310 Algorithmique III: TP1 - solutions. Recherche opérationnelle et applications Bernard Fortz, Nikita Veshchikov Exercice 1 L entreprise Mobilier & co produit des bureaux et des chaises. La production

Plus en détail

Médicaments génériques : un choix gagnant-gagnant pour le Québec

Médicaments génériques : un choix gagnant-gagnant pour le Québec Médicaments génériques : un choix gagnant-gagnant pour le Québec Présentation de : Pierre Fréchette, Président du Conseil, ACMG Daniel Charron, Ph. D, Vice-président, Recherche et planification, Octane

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES DOCUMENTS ET DES ARCHIVES DE TÉLÉ-QUÉBEC

POLITIQUE DE GESTION DES DOCUMENTS ET DES ARCHIVES DE TÉLÉ-QUÉBEC POLITIQUE DE GESTION DES DOCUMENTS ET DES ARCHIVES DE TÉLÉ-QUÉBEC Table des matières PRÉAMBULE ----------------------------------------------------------------------------------------------- 3 1. DÉFINITIONS

Plus en détail

FUTURMASTER FUTURMASTER

FUTURMASTER FUTURMASTER Mars 2010 Pour vos appels d offre APS Logiciels de planification 2 e ÉDITION FUTURMASTER FUTURMASTER SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. NOM de l'éditeur FUTURMASTER

Plus en détail

Solutions optimales multiples. 3D.1 Unicité de la solution optimale du modèle (FRB)

Solutions optimales multiples. 3D.1 Unicité de la solution optimale du modèle (FRB) 3D Solutions optimales multiples 3D.1 Unicité de la solution optimale du modèle (FRB) Le modèle (FRB) admet une solution optimale unique. En effet (voir page 182), l'algorithme du simplexe se termine par

Plus en détail

DIPLOME UNIVERSITAIRE DE TECHNOLOGIE, SPÉCIALITÉ GESTION LOGISTIQUE ET TRANSPORT

DIPLOME UNIVERSITAIRE DE TECHNOLOGIE, SPÉCIALITÉ GESTION LOGISTIQUE ET TRANSPORT DIPLOME UNIVERSITAIRE DE TECHNOLOGIE, SPÉCIALITÉ GESTION LOGISTIQUE ET TRANSPORT RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Doctorat d'université Domaine ministériel : Droit, Economie, Gestion Présentation

Plus en détail

POLITIQUE D UTILISATION DES AUTOMOBILES DE LA COMMISSION SCOLAIRE DE LA BAIE-JAMES

POLITIQUE D UTILISATION DES AUTOMOBILES DE LA COMMISSION SCOLAIRE DE LA BAIE-JAMES POLITIQUE D UTILISATION DES AUTOMOBILES DE LA COMMISSION SCOLAIRE DE LA BAIE-JAMES ADOPTÉE LE : 1998-04-18 AMENDÉE LE : 2003-06-14 AMENDÉE LE : 2006-07-06 RÉSOLUTION : CP103-98 RÉSOLUTION : CC980-03 RÉSOLUTION

Plus en détail

Méthodes d Optimisation

Méthodes d Optimisation Méthodes d Optimisation Licence Professionnelle Logistique Université du Littoral - Côte d Opale, Pôle Lamartine Laurent SMOCH (smoch@lmpa.univ-littoral.fr) Septembre 2011 Laboratoire de Mathématiques

Plus en détail

Catalogue. Des produits

Catalogue. Des produits Catalogue Des produits Gamme ODT Logiroad offre une solution simple, moins couteuse et représentative du trafic routier : la gamme Observatoire De Trajectoires (ODT). Cette gamme est constituée de plusieurs

Plus en détail

Planification Industrielle & Commerciale. démystifiée. Livre Blanc

Planification Industrielle & Commerciale. démystifiée. Livre Blanc Livre Blanc La Planification industrielle et commerciale (S&OP) démystifiée Intégrer stratégies de vente et efficacité opérationnelle pour une rentabilité maximale Planification Industrielle & Commerciale

Plus en détail

Ce corrigé est une proposition il n a pour objet qu un titre Informatif, ce n est en aucune manière la correction officielle.

Ce corrigé est une proposition il n a pour objet qu un titre Informatif, ce n est en aucune manière la correction officielle. CORRIGE EXAMEN D ATTESTATION DE CAPACITE VOYAGEURS SESSION DU 2.10.2013 Ce corrigé est une proposition il n a pour objet qu un titre Informatif, ce n est en aucune manière la correction officielle. a)

Plus en détail

INFORMATIQUE - PROJET DE DEVELOPPEMENT INTERNET/INTRANET

INFORMATIQUE - PROJET DE DEVELOPPEMENT INTERNET/INTRANET MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION INFORMATIQUE

Plus en détail

Fiche de révision sur les lois continues

Fiche de révision sur les lois continues Exercice 1 Voir la correction Le laboratoire de physique d un lycée dispose d un parc d oscilloscopes identiques. La durée de vie en années d un oscilloscope est une variable aléatoire notée X qui suit

Plus en détail

Politique de capitalisation et d amortissement

Politique de capitalisation et d amortissement Objectif La politique de capitalisation et d amortissement sert à l identification et à la comptabilisation des dépenses en immobilisations et d amortissement en fonction de critères préétablis par la

Plus en détail

LES SOLUTIONS LOGISTIQUES D OPTIMISATION DE VOS TRANSPORTS

LES SOLUTIONS LOGISTIQUES D OPTIMISATION DE VOS TRANSPORTS LES SOLUTIONS LOGISTIQUES D OPTIMISATION DE VOS TRANSPORTS LES SOLUTIONS LOGISTIQUES PTV GROUP LES OUTILS LOGISTIQUES PTV FOURNISSENT DES SOLUTIONS OPTIMISÉES À TOUS LES NIVEAUX PTV Group fournit des logiciels

Plus en détail

Durée de L épreuve : 2 heures. Barème : Exercice n 4 : 1 ) 1 point 2 ) 2 points 3 ) 1 point

Durée de L épreuve : 2 heures. Barème : Exercice n 4 : 1 ) 1 point 2 ) 2 points 3 ) 1 point 03 Mai 2013 Collège Oasis Durée de L épreuve : 2 heures. apple Le sujet comporte 4 pages et est présenté en livret ; apple La calculatrice est autorisée ; apple 4 points sont attribués à la qualité de

Plus en détail

PARTIE 1 : ACTIVITÉS NUMÉRIQUES (12 points)

PARTIE 1 : ACTIVITÉS NUMÉRIQUES (12 points) COLLÈGE LA PRÉSENTATION BREVET BLANC Février 2011 ÉPREUVE DE MATHÉMATIQUES Classe de 3 e Durée : 2 heures Présentation et orthographe : 4 points Les calculatrices sont autorisées, ainsi que les instruments

Plus en détail

Les méthodes formelles dans le cycle de vie. Virginie Wiels ONERA/DTIM Virginie.Wiels@onera.fr

Les méthodes formelles dans le cycle de vie. Virginie Wiels ONERA/DTIM Virginie.Wiels@onera.fr Les méthodes formelles dans le cycle de vie Virginie Wiels ONERA/DTIM Virginie.Wiels@onera.fr Plan Introduction Différentes utilisations possibles Différentes techniques pour différentes propriétés à différents

Plus en détail