BAROMÈTRE IMMOBILIER & CONSTRUCTION

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "BAROMÈTRE IMMOBILIER & CONSTRUCTION"

Transcription

1 BAROMÈTRE IMMOBILIER & CONSTRUCTION

2 ÉDITO SOMMAIRE Dans le contexte et les difficultés que nous connaissons depuis ces 4/5 dernières années, inquiétude et prudence restent une ligne de conduite fréquemment adoptée. Malgré tout, le secteur défend un niveau d activité certain et reste marqué par la rareté des compétences techniques corrélatives à la pénurie de certains profils. PARTIE 1 : L état d esprit des salariés de l immobilier et de la construction PARTIE 2 : Leurs leviers de motivation PARTIE 3 : La confiance et l image qu ils ont du secteur Conclusion Dans ce cadre, il me paraissait nécessaire d obtenir l opinion des salariés et d évaluer le climat social des techniciens à cadres de premier niveau dans ce secteur. L enquête suivante permet ainsi d avoir une idée précise de l état d esprit des salariés, leur niveau de confiance ainsi que leurs leviers de motivations. Frédéric REI, Directeur Senior DIVISION IMMOBILIER & CONSTRUCTION, PAGE PERSONNEL MÉTHOLOGIE ET REMERCIEMENTS Pour mener à bien cette analyse, Page Personnel a combiné des données quantitatives obtenues à partir d un échantillon de 303 salariés du secteur de l Immobilier et de la Construction, composé de 237 employés, techniciens et agents de maîtrise (ETAM) et 66 cadres débutants. Ces données ont été collectées via un questionnaire en ligne orchestré du 23 avril au 13 mai Nous remercions vivement tous les salariés qui ont accepté de participer à cette enquête. Ces témoignages viennent enrichir de manière considérable notre baromètre. collective et d autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d exemple et d illustration.» 2

3 PARTIE 1 : L ÉTAT D ESPRIT DES SALARIÉS DE L IMMOBILIER ET DE LA CONSTRUCTION À QUEL POINT ÊTES-VOUS D ACCORD OU PAS D ACCORD AVEC LES AFFIRMATIONS SUIVANTES, CONCERNANT VOTRE POSTE ACTUEL : Vous êtes motivé(e) 84% Vous avez une bonne ambiance de travail Vous faites souvent face à des situations stressantes 77% 76% 89% des cadres débutants déclarent être motivés. Vous avez de bonnes conditions de travail Vous avez des perspectives d évolution 66% 71% 70% des cadres débutants déclarent faire face à des situations stressantes. Votre employeur reconnaît la qualité de votre travail Votre employeur contribue à votre développement professionnel 48% 65% Seuls 64% des ETAM estiment que leur travail est reconnu. Votre rémunération est à la hauteur de vos compétences Moyenne échantillon 39% Le moral des salariés du secteur de l immobilier de la construction est bon. On peut souligner un état d esprit relativement homogène : la majorité des salariés interrogés est motivée, estime travailler dans une bonne ambiance et avoir des conditions de travail satisfaisantes. Les cadres débutants arrivent en tête, ils sont les plus nombreux à estimer avoir des perspectives d évolution et se montrent globalement satisfaits de leur niveau de rémunération. Il est important de préciser que depuis quelques années les entreprises ont fait des efforts significatifs pour attirer les jeunes diplômés notamment sur les populations de cadres débutants. Du point de vue des rémunérations, nous pouvons préciser que les salaires fixes restent relativement constants au fil des années, la partie variable en revanche ayant tendance à évoluer, apportant une différenciation significative d une entreprise à une autre (véhicule de fonction, ordinateur portable/tablette, plan d épargne, primes sur objectifs...). collective et d autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d exemple et d illustration.» 3

4 PARTIE 2 : LEURS LEVIERS DE MOTIVATION SI VOUS DEVIEZ CHANGER DE POSTE, QUELS SERAIENT VOS PRINCIPAUX CRITÈRES DE CHOIX? La rémunération 74% La mission et les responsabilités liées au poste Les perspectives d évolution L intêret et la nature des projets Une opportunité de mobilité géographique Les résultats financiers de la solidité de l entreprise L engagement social et environnemental de l entreprise L image/la notoriété de l entreprise La dimension internationale de l entreprise La qualité des interlocuteurs recontrés au cours du process de recrutement Moyenne échantillon 16% 13% 13% 10% 7% 7% 34% 53% 53% Pour les ETAM, la rémunération est le premier critère pour 77% d entre eux, suivie par les perspectives d évolution pour 56%. La mission et les responsabilités liées au poste, ainsi que l intérêt et la nature des projets n arrivent qu en second plan pour les ETAM (51% et 30% des mentions). 14% des cadres débutants accordent de l importance à l engagement social et environnemental de l entreprise (vs. 10% au total). Les 4 leviers qui motivent les salariés techniciens et cadres débutants sont la rémunération, les missions et responsabilités, les perspectives d évolution et la nature des projets. La rémunération reste le principal critère de mobilité pour 74% des salariés interrogés. C est un sujet récurrent dans le secteur du BTP avec des salariés souvent en position de force au regard de la rareté des compétences dans ce domaine. Pour eux, les responsabilités liées au poste et la nature des projets arrivent dans un deuxième temps. Les critères liés à l engagement social de l entreprise, l image qu elle véhicule, et la dimension internationale n arrivent qu en dernier plan. Les ETAM ont une approche plus pragmatique de la mobilité : 77% le feraient pour augmenter leur rémunération, suivi par des perspectives d évolution pour 56%. collective et d autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d exemple et d illustration.» 4

5 PARTIE 2 : LEURS LEVIERS DE MOTIVATION POUR SAISIR UN EMPLOI, SERIEZ-VOUS PRÊT(E) À DÉMÉNAGER? Dans votre région 32% Les cadres débutants sont les plus mobiles : 61% d entre eux sont prêts à déménager à l étranger pour saisir un emploi. Dans une autre région, mais toujours en France À l étranger 39% 40% Non, je ne suis pas prêt(e) à déménager 23% Moyenne échantillon Les résultats montrent que de manière générale le secteur de la construction et de l immobilier est propice à la mobilité géographique de ses employés. Trois salariés sur cinq se disent prêts à déménager. Il est intéressant de remarquer que 40% des personnes interrogées sont mobiles à l international. Les cadres et notamment les cadres débutants sont dans l ensemble plus mobiles que les ETAM. «La mobilité devient un critère de recrutement de plus en plus déterminant pour répondre à nos besoins en ressources aujourd hui et encore plus pour demain. Nous faisons face à l évolution suivante : la volonté de bouger est inversement proportionnelle à l ancienneté dans l entreprise. Les collaborateurs se sédentarisent de plus en plus tôt.» Eric Logheder - Directeur du développement des Ressources Humaines - GCC collective et d autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d exemple et d illustration.» 5

6 PARTIE 3 : LA CONFIANCE ET L IMAGE QU ILS ONT DU SECTEUR CONCERNANT L ÉVOLUTION DU MARCHÉ DE L EMPLOI DANS LE SECTEUR DE L IMMOBILIER ET LA CONSTRUCTION, DIRIEZ-VOUS QUE VOUS ÊTES : Très confiant(e) Confiant(e) Peu confiant(e) Pas du tout confiant(e) Total confiant(e) + très confiant(e) 56% 57% 55% 4% 4% 5% 40% 39% 40% 49% 51% 44% 7% 6% 11% TOTAL ETAM Cadre débutant Nous pouvons noter un quasi équilibre entre les «confiants» et «peu confiants» concernant l évolution du marché de l emploi dans le secteur de l immobilier et la contruction. Les positions radicales (très satisfaits et pas du tout satisfaits) restent minoritaires. Par ailleurs, en croisant les données avec les secteurs d activité, les salariés travaillant dans le secteur du second œuvre et ceux exerçant au sein de la maîtrise d œuvre sont les moins confiants vis-à-vis du marché de l emploi (54% et 61%). D un autre côté, ceux travaillant dans le secteur des Entreprises Générales et du Facility Management affichent un niveau de confiance élevé (71% d entre eux sont confiants dans le marché de l emploi du secteur). collective et d autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d exemple et d illustration.» 6

7 PARTIE 3 : LA CONFIANCE ET L IMAGE QU ILS ONT DU SECTEUR SUR LES 6 DERNIERS MOIS, DIRIEZ-VOUS QUE VOS CONDITIONS DE TRAVAIL : GLOBALEMENT, QUELLE IMAGE AVEZ-VOUS DU SECTEUR DE L IMMOBILIER ET DE LA CONSTRUCTION? Se sont dégradées Sont restées inchangées Se sont améliorées Mauvaise Plutôt mauvaise Plutôt bonne Bonne 37% 40% 27% 15% 16% X% 15% 48% 46% 55% 61% 62% 55% 15% 14% 18% 24% 23% 29% TOTAL ETAM Cadre débutant TOTAL ETAM Cadre débutant Globalement, les conditions de travail se sont dégradées pour 37% des salariés interrogés. Toutefois l image du secteur reste bonne pour une grande majorité d entre eux : 85% des ETAM et cadres débutants. Les deux principales raisons de la dégradation des conditions de travail sont : le manque de reconnaissance et la mauvaise ambiance générale. À noter que le secteur de l Environnement et des Energies Renouvelables est le moins plébiscité. collective et d autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d exemple et d illustration.» 7

8 CONCLUSION Même si les salariés travaillant dans l Immobilier et la Construction soulignent une altération de leurs conditions de travail et témoignent d un niveau de confiance mitigé, ils restent fortement investis sur un secteur d activité qu ils affectionnent, perçu comme porteur de projets. Aussi ces dernières années ont marqué un changement dans les mentalités. Evidemment le niveau de rémunération reste au coeur des préoccupations de nos candidats, mais d autres leviers relatifs à la nature des responsabilités et perspectives d évolution, projets et possibilités de mobilité géographique, prennent une place conséquente. Dans ce cadre beaucoup souhaitent prendre une part significative dans les perspectives de déploiement des entreprises, indice de reconnaissance et d évolution professionnelle. Frédéric REI, Directeur Senior DIVISION IMMOBILIER & CONSTRUCTION, PAGE PERSONNEL POUR TOUTE INFORMATION, CONTACTEZ : Frédéric REI Directeur Senior, Division Immobilier & Construction Tél. : Page Personnel 163 Avenue Achille Peretti NEUILLY-SUR-SEINE Retrouvez notre étude de rémunérations Immobilier & Construction sur le site : collective et d autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d exemple et d illustration.» 8

9 Part of the

BAROMÈTRE BANQUE JANVIER 2014

BAROMÈTRE BANQUE JANVIER 2014 Michael Page BAROMÈTRE BANQUE JANVIER 2014 Sélection et approche directe de cadres confirmés www.michaelpage.fr ÉDITO SOMMAIRE 4 ans déjà que nous interrogeons régulièrement les salariés du monde bancaire

Plus en détail

Enquête sur la formation professionnelle

Enquête sur la formation professionnelle Enquête sur la formation professionnelle Regards croisés DRH / Chefs d entreprise & Jeunes Ce sondage est réalisé par pour l LEVEE D EMBARGO DES A PRESENT 1 Contact BVA : Céline BRACQ, Directrice Adjointe

Plus en détail

Résultats de l enquête. satisfaction 2009

Résultats de l enquête. satisfaction 2009 Résultats de l enquête satisfaction 2009 80 % de participation, merci de votre collaboration! Votre participation Vous avez été 2 038 à être sollicités et 1 638 à répondre à l enquête Quille Satisf Action.

Plus en détail

BAROMÈTRE GESTIONNAIRE BACK-OFFICE

BAROMÈTRE GESTIONNAIRE BACK-OFFICE BAROMÈTRE GESTIONNAIRE BACK-OFFICE ÉDITO SOMMAIRE Fort de 2 000 candidats rencontrés depuis le 1er janvier 2010, Page Personnel a souhaité se pencher sur le métier de gestionnaire back-office en banque

Plus en détail

Résultats : «Quelles sont vos perspectives professionnelles 2015?»

Résultats : «Quelles sont vos perspectives professionnelles 2015?» Résultats : «Quelles sont vos perspectives professionnelles 2015?» Fin décembre 2014/Début janvier 2015 1 Contexte Objectifs visés: Relever le moral des cadres en début d année Prendre connaissance des

Plus en détail

Baromètre 2013 de la conciliation entre vie professionnelle et vie familiale. Résultats du Volet "salariés-parents" 26 avril 2013

Baromètre 2013 de la conciliation entre vie professionnelle et vie familiale. Résultats du Volet salariés-parents 26 avril 2013 Baromètre 2013 de la conciliation entre vie professionnelle et vie familiale Résultats du Volet "salariés-parents" 26 avril 2013 Sommaire Note technique 3 Synthèse des enseignements 4 Tableau de bord 6

Plus en détail

Contacts Pôle Opinion - Corporate Jérôme SAINTE-MARIE / Directeur du Pôle 01 44 94 59 10 Claire PIAU / Directrice d études 01 44 94 59 08 Nicolas

Contacts Pôle Opinion - Corporate Jérôme SAINTE-MARIE / Directeur du Pôle 01 44 94 59 10 Claire PIAU / Directrice d études 01 44 94 59 08 Nicolas Contacts Pôle Opinion - Corporate Jérôme SAINTE-MARIE / Directeur du Pôle 01 44 94 59 10 Claire PIAU / Directrice d études 01 44 94 59 08 Nicolas FERT / Chargé d études sénior 01 44 94 59 62 2 Sondage

Plus en détail

Groupe d échanges du 12 novembre 2013. Point n 2 : expérimentation du télétravail. Prorogation et modalités d évaluation

Groupe d échanges du 12 novembre 2013. Point n 2 : expérimentation du télétravail. Prorogation et modalités d évaluation Groupe d échanges du 12 novembre 2013 Point n 2 : expérimentation du télétravail Prorogation et modalités d évaluation L expérimentation du télétravail dans les services des MEDDE-METL est désormais active.

Plus en détail

L accès à l emploi des jeunes diplômés français. Avril 2016

L accès à l emploi des jeunes diplômés français. Avril 2016 L accès à l emploi des jeunes diplômés français Avril 2016 Table des matières 1 Contexte 2 Écart de point de vue entre les recruteurs et les jeunes diplômés français 3 Analyse : Les jeunes diplômés français

Plus en détail

Observatoire des Transitions Professionnelles QUESTIONNAIRE. Enquête sur le devenir des bénéficiaires d un CIF

Observatoire des Transitions Professionnelles QUESTIONNAIRE. Enquête sur le devenir des bénéficiaires d un CIF Observatoire des Transitions Professionnelles QUESTIONNAIRE Enquête sur le devenir des bénéficiaires d un CIF Situation amont du CIF Q1 : Vous avez engagé une formation pour (3 réponses possibles) : 1.

Plus en détail

Should I stay or should I go?

Should I stay or should I go? WAVE Women And Vehicles in Europe 7ème édition du baromètre TNS Sofres Should I stay or should I go? 1 Rappel de la méthodologie Échantillon Un questionnaire adressé aux professionnels de l automobile

Plus en détail

Actifs et recrutement: trouver l emploi qui mecorrespond. Rapport d étude - Avril 2014

Actifs et recrutement: trouver l emploi qui mecorrespond. Rapport d étude - Avril 2014 Actifs et recrutement: trouver l emploi qui mecorrespond Rapport d étude - Avril 2014 Sommaire 1. Point méthodologique 3 2. L étude, en quelques chiffres clés 5 3. Résultats détaillés 7 Parcours du combattant

Plus en détail

- Mars 2013 CONGRES CFE CGC : DONNER DU SENS A VOTRE FUTUR. Présentation des résultats. Contact :

- Mars 2013 CONGRES CFE CGC : DONNER DU SENS A VOTRE FUTUR. Présentation des résultats. Contact : CONGRES CFE CGC : DONNER DU SENS A VOTRE FUTUR - Mars 2013 Contact : Bruno Jeanbart Directeur Général adjoint Tel : 01 78 94 90 14 Email : bjeanbart@opinion-way.com Présentation des résultats Note méthodologique

Plus en détail

BAROMÈTRE BANQUE SEPTEMBRE 2014

BAROMÈTRE BANQUE SEPTEMBRE 2014 Michael Page BAROMÈTRE BANQUE SEPTEMBRE 2014 Sélection et approche directe de cadres confirmés www.michaelpage.fr ÉDITO SOMMAIRE 4 ans déjà que nous interrogeons régulièrement les salariés du monde bancaire

Plus en détail

Formation et Conseil. Bilan de Compétences pour une personne en situation de handicap

Formation et Conseil. Bilan de Compétences pour une personne en situation de handicap Bilan de Compétences pour une personne en situation de handicap Sommaire Présentation de PIC FORMATION p 3 Le contexte de votre bilan de compétences p 4 Les objectifs p 5 Le déroulement p 6 Comment en

Plus en détail

LES ENQUETES PROFESSIONNELLES

LES ENQUETES PROFESSIONNELLES LES ENQUETES PROFESSIONNELLES Fiche outil n 4 POURQUOI FAIRE UNE ENQUETE? COMMENT FAIRE? Une enquête professionnelle (en face à face ou téléphonique) est un échange avec un professionnel qui exerce le

Plus en détail

Enquête Mercer Risque dépendance Résultats 2015

Enquête Mercer Risque dépendance Résultats 2015 Enquête Mercer Risque dépendance Résultats 2015 Février 2015 Paris - La Défense Sommaire Contacts Mercer Eléments de contexte Méthodologie Profil des entreprises participantes à l enquête Synthèse des

Plus en détail

Observatoire du travail

Observatoire du travail Observatoire du travail Les salariés français et la mobilité 5 novembre 2015 15 place de la République 75003 Paris Présentation des résultats La méthodologie d enquête Etude réalisée auprès d un échantillon

Plus en détail

IMAGE DES METIERS DU TOURISME. Mars 2013

IMAGE DES METIERS DU TOURISME. Mars 2013 IMAGE DES METIERS DU TOURISME Mars 2013 AMéthodologie page 2 Méthodologie Volet Jeunes de 15 à 25 ans : Echantillon de 519 personnes, représentatif des Français âgés de 15 à 25 ans, constitué selon la

Plus en détail

Perception des enjeux de santé et de bien-être Maroc Bien-être et santé des DRH marocains 19 décembre 2012

Perception des enjeux de santé et de bien-être Maroc Bien-être et santé des DRH marocains 19 décembre 2012 Perception des enjeux de santé et de bien-être Bien-être et santé des DRH marocains 19 décembre 2012 Un taux de participation record 97% Une excellente représentativité de la fonction RH au Une enquête

Plus en détail

STRATEGIE ET INGENIERIE DES AFFAIRES INTERNATIONALES

STRATEGIE ET INGENIERIE DES AFFAIRES INTERNATIONALES ESSEC Etude sur la «Trajectoire» des diplômés des MASTÈRES SPÉCIALISÉS Monographie MS STRATEGIE ET INGENIERIE DES AFFAIRES INTERNATIONALES Mars 2006 Sommaire I. Objectifs de l étude II. Résultats Détaillés

Plus en détail

SAVOIR SE PRESENTER A L ORAL

SAVOIR SE PRESENTER A L ORAL SAVOIR SE PRESENTER A L ORAL Fiche méthodologique élaborée par Philippe ROUBY ************* Depuis quelques années, l oral prend la forme d une épreuve qui regroupe deux parties : la présentation et les

Plus en détail

... en opportunités! ... en talents! Zest Développement. accompagne vos changements. transformez vos difficultés... vos différences...

... en opportunités! ... en talents! Zest Développement. accompagne vos changements. transformez vos difficultés... vos différences... Exhausteur de talents Zest Développement accompagne vos changements transformez vos difficultés... &... en opportunités! vos différences...... en talents! ANNE BLANDIN RABILLER Coaching - Hypnothérapie

Plus en détail

CAAM Jeunes actifs et la retraite - 2009. 17 juin 2009

CAAM Jeunes actifs et la retraite - 2009. 17 juin 2009 CAAM Jeunes actifs et la retraite - 2009 17 juin 2009 FICHE TECHNIQUE Étude barométrique réalisée pour en 2 volets : ETUDE PRINCIPALE CREDIT AGRICOLE ASSET MANAGEMENT Dates de terrain : 24 au 27 avril

Plus en détail

Les Français et Alzheimer. Vivre au quotidien avec la maladie. Synthèse des résultats. Septembre 2012. Les Français et Alzheimer

Les Français et Alzheimer. Vivre au quotidien avec la maladie. Synthèse des résultats. Septembre 2012. Les Français et Alzheimer Vivre au quotidien avec la maladie Synthèse des résultats Septembre 2012 TNS Sofres Rozenn BOUVIER - 01 40 92 33 20 Zein SAWAYA - 01 40 92 27 61 Espace éthique Alzheimer Grégory EMERY - 01 44 84 17 54

Plus en détail

ATTENTES ET DEMANDES DU GRAND PUBLIC VIS A VIS DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE EN REGION CENTRE

ATTENTES ET DEMANDES DU GRAND PUBLIC VIS A VIS DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE EN REGION CENTRE ATTENTES ET DEMANDES DU GRAND PUBLIC VIS A VIS DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE EN REGION CENTRE Synthèse des principaux résultats Conseil Régional du Centre Septembre 2003 BVA OPINION 191 avenue du Général

Plus en détail

FORMATION EN QUALITE-MÉTHODES NORMES ET SYSTEMES DE MANAGEMENT DE LA QUALITE

FORMATION EN QUALITE-MÉTHODES NORMES ET SYSTEMES DE MANAGEMENT DE LA QUALITE FORMATION EN QUALITE-MÉTHODES NORMES ET SYSTEMES DE MANAGEMENT DE LA QUALITE STRATEGIE, ORGANISATION ET MANAGEMENT D ENTREPRISE Page 2 FORMATION PERSONNALISEE Evaluation du besoin Ecoute de votre besoin

Plus en détail

@ Proxima Centauri 2015. Agir sur la rétention des talents. Rétenti. De manière efficace

@ Proxima Centauri 2015. Agir sur la rétention des talents. Rétenti. De manière efficace Agir sur la rétention des talents De manière efficace Rétenti Émilie Trempe Consultante principale! Gestion Stratégies RH Médias sociaux Conférencière et formatrice! Gestion Ressources humaines Médias

Plus en détail

Les Français et le marché du gaz

Les Français et le marché du gaz Les Français et le marché du gaz Sondage Ifop pour ENI Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Alexandre Bourgine Département Opinion et Stratégies d Entreprise 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com Octobre 2015

Plus en détail

CARRIERE : LES SIRENES DU CHANGEMENT

CARRIERE : LES SIRENES DU CHANGEMENT CE DOCUMENT EST VOTRE LIVRET PARTICIPANT Lisez la première partie, puis complétez la 2 e. Reportez en début de 3 e partie les éléments clés de votre stratégie de mobilité 1 CETTE PREMIERE PARTIE EST A

Plus en détail

Pour vous aider dans la gestion des compétences internes, Apostrof vous propose un mode. des Ressources Humaines de votre entreprise.

Pour vous aider dans la gestion des compétences internes, Apostrof vous propose un mode. des Ressources Humaines de votre entreprise. Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur Le Bilan de Compétences / Le Bilan Professionnel Pour vous aider dans la gestion des compétences internes, Apostrof vous propose un mode d emploi pratique

Plus en détail

Construction du projet professionnel

Construction du projet professionnel Construction du projet professionnel Groupe Altedia, conseil en management, Ressources humaines et communication Consultant : Tel :. E-mail : NOM Prénom :. Mission :. Date :. INTRODUCTION Ce document d

Plus en détail

Tout pour être heureux au bureau

Tout pour être heureux au bureau Tout pour être heureux au bureau Sondage Ifop pour Calipage Contact calipage@adveo.com L évaluation globale de son bien-être dans son environnement de travail Question : Aujourd hui, diriez-vous que, globalement,

Plus en détail

COMPARATIF DE L ANALYSE PROSPECTIVE DES METIERS DU BTP ENQUETES EN 2012, 2013 ET 2014

COMPARATIF DE L ANALYSE PROSPECTIVE DES METIERS DU BTP ENQUETES EN 2012, 2013 ET 2014 CPREF BTP ALSACE Commission Paritaire Régionale de l Emploi et de la Formation du Bâtiment et des Travaux Publics d Alsace COMPARATIF DE L ANALYSE PROSPECTIVE DES METIERS DU BTP ENQUETES EN 2012, 2013

Plus en détail

La qualité de vie. au travail. vue par les Ressources Humaines

La qualité de vie. au travail. vue par les Ressources Humaines Sandrine Baslé 2014 La qualité de vie au travail vue par les Ressources Humaines projets mis en place, priorités et enjeux Méthodologie utilisée pour cette étude 45 entretiens réalisés en 2013 auprès de

Plus en détail

Inter Auto Plan L épargne salariale de l automobile

Inter Auto Plan L épargne salariale de l automobile entreprises ÉPARGNE SALARIALE Inter Auto Plan L épargne salariale de l automobile SANTÉ I PRÉVOYANCE I ÉPARGNE I RETRAITE I ACTION SOCIALE ET CULTURELLE IRP AUTO, LE GROUPE DE PROTECTION SOCIALE DES PROFESSIONNELS

Plus en détail

DIRIGEANTS DE PME. Comment répondre aux nombreux candidats qui vous écrivent? avril. Collection Management

DIRIGEANTS DE PME. Comment répondre aux nombreux candidats qui vous écrivent? avril. Collection Management DIRIGEANTS DE PME avril 2007 Comment répondre aux nombreux candidats qui vous écrivent? Collection Management Comme toutes les entreprises, les PME reçoivent de nombreux cv de candidats qui souhaitent

Plus en détail

Perception des ressources de management dans les PME-ETI

Perception des ressources de management dans les PME-ETI Perception des ressources de management dans les PME-ETI Vague 2 - Juin 2014 OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris. Charles-Henri d Auvigny, Matthieu Cassan, Emmanuel Kahn pour Méthodologie

Plus en détail

L évolution de la formation professionnelle Enquête de l Observatoire Cegos

L évolution de la formation professionnelle Enquête de l Observatoire Cegos L évolution de la formation professionnelle Enquête de l Observatoire Cegos le 4 décembre 2008 1 La méthodologie de l étude Cette enquête a été menée du 7 au 24 octobre 2008 auprès de 403 DRH/RF et de

Plus en détail

Comment redéfinir la relation bancaire

Comment redéfinir la relation bancaire Comment redéfinir la relation bancaire 22 novembre 2011 1 A quoi ressemblera une banque demain? 2012: risque d augmentation des défaillances d entreprises Polémique sur la séparation des activités de détail

Plus en détail

DES SALARIéS ENGAGéS ET AUTONOMES

DES SALARIéS ENGAGéS ET AUTONOMES DES SALARIéS ENGAGéS ET AUTONOMES Enquête KGWI 2012 - - Des Attirer salariés et fidéliser engagés les et autonomes meilleurs talents Fidélité ou opportunités? Une décision cruciale pour les salariés Les

Plus en détail

Êtes-vous bien assis au travail? Novembre 2015

Êtes-vous bien assis au travail? Novembre 2015 Novembre 2015 Rapport 15 place de la République 75003 Paris À : De : Laurent Bernelas Directeur de l activité Corporate & Management 15, place de la République 75003 PARIS Tel : 01 78 94 89 87 lbernelas@opinion-way.com

Plus en détail

Biodiversité & Tourisme

Biodiversité & Tourisme Biodiversité & Tourisme > Réaliser le diagnostic des enjeux de ma structure Guillaume BEREAU La vocation du questionnaire >>> Ne remplace pas un diagnostic de terrain. o Identifier les principales sources

Plus en détail

L environnement et la maîtrise de l énergie dans les PME

L environnement et la maîtrise de l énergie dans les PME L environnement et la maîtrise de l énergie dans les PME Sondage réalisé après des chefs d entreprises de 1 à 249 salariés Février 2007 Contact TNS Sofres : Département Stratégies d Opinion Fabienne SIMON

Plus en détail

FÉDÉRATION GÉNÉRALE FORCE OUVRIÈRE

FÉDÉRATION GÉNÉRALE FORCE OUVRIÈRE DESFAITSDESIDÉES 57439-Fo CoNST HS salaires_13 02/04/14 16:59 Page1 FÉDÉRATION GÉNÉRALE FORCE OUVRIÈRE CONSTRUCTION BULLETIN D INFORMATION SUPPLÉMENT AU N 626 I AVRIL 2014 L OUTIL DU NÉGOCIATEUR FO DANS

Plus en détail

Evaluation du dispositif «VAE PUISSANCE 2» Conduite par AGEFOS PME Rhône-Alpes. Avec le concours du FUP

Evaluation du dispositif «VAE PUISSANCE 2» Conduite par AGEFOS PME Rhône-Alpes. Avec le concours du FUP Evaluation du dispositif «VAE PUISSANCE 2» Conduite par AGEFOS PME Rhône-Alpes Avec le concours du FUP 1 Evaluation du dispositif «VAE PUISSANCE 2» Conduite par AGEFOS PME Rhône-Alpes Introduction : les

Plus en détail

Epargne : réalisme, maturité et nouvelles dynamiques

Epargne : réalisme, maturité et nouvelles dynamiques Better thinking. Together. Epargne : réalisme, maturité et nouvelles dynamiques 2 ème étude annuelle auprès des épargnants clients des réseaux bancaires français Août 2015 Sommaire Fiche technique 3 Prise

Plus en détail

Le livret des compétences relationnelles

Le livret des compétences relationnelles Le livret des compétences relationnelles Version janvier 2011 Un travail collectif, en croisant les regards Ce livret est le fruit d un travail collectif, réalisé par un groupe d employeurs, de demandeurs

Plus en détail

8 juin 2006. ATELIER 1 : Recruter des compétences, concilier les logiques d efficacité et de cohésion sociale. Contribution de la VILLE DE LYON (69)

8 juin 2006. ATELIER 1 : Recruter des compétences, concilier les logiques d efficacité et de cohésion sociale. Contribution de la VILLE DE LYON (69) 2 ème CONFERENCE REGIONALE POUR L EMPLOI ET LA FORMATION 8 juin 2006 ATELIER 1 : Recruter des compétences, concilier les logiques d efficacité et de cohésion sociale Contribution de la VILLE DE LYON (69)

Plus en détail

Votre succès notre spécialité!

Votre succès notre spécialité! Les prestataires sont nombreux sur le marché. EMPSI Consulting se démarque par son offre personnalisée au profit de chaque client : entreprise ou salarié. EMPSI Consulting a été créée en 2010 par Badreddine

Plus en détail

Vous cherchez une bonne boîte?

Vous cherchez une bonne boîte? RESPONSABLE DES VENTES SECTEUR Lidl recrute Vous cherchez une bonne boîte? + d infos sur www.lidl.fr Réinventons les métiers de la distribution! RÉINVENTONS LES MÉTIERS DE LA DISTRIBUTION! www.lidl.fr

Plus en détail

h y b AUGMENTEZ LA SATISFACTION DE VOS CANDIDATS Votre processus de sélection est-il conçu pour attirer et retenir les meilleurs candidats?

h y b AUGMENTEZ LA SATISFACTION DE VOS CANDIDATS Votre processus de sélection est-il conçu pour attirer et retenir les meilleurs candidats? AUGMENTEZ LA SATISFACTION DE VOS CANDIDATS Votre processus de sélection est-il conçu pour attirer et retenir les meilleurs candidats? 150 540 209700 Clients Utilisateurs Enquêtes complétées h y b Chaque

Plus en détail

Résultats : Grande enquête «Que pensez-vous de votre travail?»

Résultats : Grande enquête «Que pensez-vous de votre travail?» Résultats : Grande enquête «Que pensez-vous de votre travail?» Janvier 2014 1 Objectifs de l enquête Objectifs visés: Dresser un état des lieux et un éclairage sur les aspects impactant les relations au

Plus en détail

INSTITUT D ETUDES POLITIQUES DE STRASBOURG LE DEVENIR DES DIPLOMÉS 2013 MASTER POLITIQUES EUROPEENNES. Spécialités :

INSTITUT D ETUDES POLITIQUES DE STRASBOURG LE DEVENIR DES DIPLOMÉS 2013 MASTER POLITIQUES EUROPEENNES. Spécialités : INSTITUT D ETUDES POLITIQUES DE STRASBOURG LE DEVENIR DES DIPLOMÉS 2013 MASTER POLITIQUES EUROPEENNES Spécialités : Politiques européennes et affaires publiques Politiques européennes et coopération francogermanique

Plus en détail

L impact de l innovation sur l emploi vu par les salariés du privé Rapport d étude Octobre 2014

L impact de l innovation sur l emploi vu par les salariés du privé Rapport d étude Octobre 2014 L impact de l innovation sur l emploi vu par les salariés du privé Rapport d étude Octobre 2014 BVA Opinion Adélaïde Zulfikarpasic- Directrice 01 71 16 90 96 Conseil d Orientation pour l Emploi Laurence

Plus en détail

évoluer VALUE capitalisation

évoluer VALUE capitalisation UP (pron-(^ p ) La société actuelle appelle à toujours plus de performance. Ex : Les hommes et les femmes d entreprises sont appelés à évoluer en permanence. VALUE (pron-vaelju) Aujourd hui, on parle encore

Plus en détail

CFE CGC Baromètre Stress Vague 15 Novembre 2010

CFE CGC Baromètre Stress Vague 15 Novembre 2010 CFE CGC Baromètre Stress Vague 15 Novembre 2010 De : Charlotte Le Gaillard et Pauline Misset Novembre 2010 OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Tél : 01 78 94 90 00 Méthodologie Méthodologie

Plus en détail

CONTENU A propos de nous Finance 2 Business support La préparation: la clé du succès Laisser une bonne impression

CONTENU A propos de nous Finance 2 Business support La préparation: la clé du succès Laisser une bonne impression GUIDE D ENTRETIEN CONTENU A propos de nous 1 Finance 2 Business support 3 La préparation: la clé du succès 4 Laisser une bonne impression 5 L entretien 7 Répondre aux questions d entretien 8 A PROPOS DE

Plus en détail

GÉRER ET PILOTER. TEST MANAGEMENT - RH Quel est votre style de management?

GÉRER ET PILOTER. TEST MANAGEMENT - RH Quel est votre style de management? de management? Voici quatre situations professionnelles : à chaque fois vous avez le choix entre quatre types de comportements. Cochez la case qui, selon vous, correspond le plus au comportement que vous

Plus en détail

FORMATION Les Z AT ELIERS R.H FORMATION

FORMATION Les Z AT ELIERS R.H FORMATION FORMATION Les Z AT ELIERS R.H FORMATION 10 rencontres pour s enrichir, échanger, mettre en place, avancer vers plus d efficacité et plus de confort Vous souhaitez progresser sur votre pratique en trouvant

Plus en détail

PROJET DIGNITÉ. Démystifier la pauvreté au Canada. ArmeeduSalut.ca/dignite

PROJET DIGNITÉ. Démystifier la pauvreté au Canada. ArmeeduSalut.ca/dignite le PROJET DIGNITÉ Démystifier la pauvreté au Canada sommaire Vous n êtes peut-être pas témoin de la pauvreté tous les jours. Mais croyez-nous, elle existe. En fait, un Canadien sur onze vit dans la pauvreté.

Plus en détail

Recrutement et intégration des jeunes cadres en entreprise

Recrutement et intégration des jeunes cadres en entreprise Recrutement et intégration des jeunes cadres en entreprise Introduction Pourquoi cette enquête? Dans le cadre de la crise financière, les medias abordent le chômage des jeunes en Europe de manière récurrente.

Plus en détail

De meilleures garanties pour les pensions alimentaires

De meilleures garanties pour les pensions alimentaires vous guider De meilleures garanties pour les pensions alimentaires n Familles monoparentales www.msa.fr Qu est-ce que l ASF? Tout comprendre sur l Allocation de soutien familial (ASF) et les Garanties

Plus en détail

Réalisée pour small IZ beautiful par Reims Junior Conseil. Décembre 2014

Réalisée pour small IZ beautiful par Reims Junior Conseil. Décembre 2014 Réalisée pour small IZ beautiful par Reims Junior Conseil Décembre 2014 Étude réalisée auprès d un échantillon de 240 répondants représentatif de l ensemble de la population des étudiants du supérieur.

Plus en détail

SATISFACTION AU TRAVAIL DES PROFESSIONNELS DE SANTE GRILLE DE RECUEIL

SATISFACTION AU TRAVAIL DES PROFESSIONNELS DE SANTE GRILLE DE RECUEIL SATISFACTION AU TRAVAIL DES PROFESSIONNELS DE SANTE GRILLE DE RECUEIL Ce questionnaire aborde différents aspects de votre vie professionnelle ; pour chacun d eux, indiquez si vous l estimez plus ou moins

Plus en détail

Conseil Formation Accompagnement

Conseil Formation Accompagnement fabricant d harmonie professionnelle Conseil Formation Accompagnement www.business-harmonie.com Qui sommes-nous? Vous souhaitez développer votre leadership et clarifier votre projet d entreprise. Il vous

Plus en détail

MUSIQUE ET POINTS DE VENTE FOCUS HABILLEMENT

MUSIQUE ET POINTS DE VENTE FOCUS HABILLEMENT 1 Date Titre présentation MUSIQUE ET POINTS DE VENTE FOCUS HABILLEMENT Service études et prospective, Direction des ressources et de la stratégie, Juliette Delfaud Octobre 2014 www.sacem.fr SOMMAIRE RAPPEL

Plus en détail

clés Intégration Les Réussie Evaluer & Réussir l intégration des nouveaux salariés d une

clés Intégration Les Réussie Evaluer & Réussir l intégration des nouveaux salariés d une Les d une clés Intégration Réussie Savoir-faire Conditions de travail Transmission Organisation Parcours professionnel Evaluer & Réussir l intégration des nouveaux salariés Les Clés... Réussir l intégration

Plus en détail

PRINCIPES, MODALITÉS, DÉMARCHE, DE L ÉLABORATION DU DOSSIER DE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE (V.A.E)

PRINCIPES, MODALITÉS, DÉMARCHE, DE L ÉLABORATION DU DOSSIER DE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE (V.A.E) PRINCIPES, MODALITÉS, DÉMARCHE, DE L ÉLABORATION DU DOSSIER DE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE (V.A.E) Pour l obtention du titre de niveau II De «Chargé de Gestion de Produits Tourisme-Loisirs» Dossier

Plus en détail

FETE DU PERSONNEL 31 MAI 2013 HOTEL DE VILLE

FETE DU PERSONNEL 31 MAI 2013 HOTEL DE VILLE CABINET DE FREDERIK BERNARD MAIRE DE POISSY Discours de FREDERIK BERNARD, Maire de Poissy FETE DU PERSONNEL 31 MAI 2013 HOTEL DE VILLE Fête du personnel - 31 mai 2013 Hôtel de ville 1 Mesdames, Messieurs,

Plus en détail

Évaluation de la formation professionnelle. en Languedoc-Roussillon auprès des stagiaires de la formation continue

Évaluation de la formation professionnelle. en Languedoc-Roussillon auprès des stagiaires de la formation continue FORMATION PROFESSIONNELLE & APPRENTISSAGE Évaluation de la formation professionnelle en Languedoc-Roussillon auprès des stagiaires de la formation continue Selon l enquête de satisfaction et de devenir

Plus en détail

Synthèse. Les Français et le grand âge. Ce rapport a été rédigé dans le respect des procédures Qualité de TNS Sofres.

Synthèse. Les Français et le grand âge. Ce rapport a été rédigé dans le respect des procédures Qualité de TNS Sofres. Synthèse Les Français et le grand âge Cinquième vague du Baromètre Fédération Hospitalière de France Auteurs TNS SOFRES Fabienne SIMON Laurence BEDEAU Ce rapport a été rédigé dans le respect des procédures

Plus en détail

Une amélioration qui demande confirmation

Une amélioration qui demande confirmation JANVIER 2016 Une amélioration qui demande confirmation 2015 s avère plus favorable que prévu pour les TPE-PME de Rhône-Alpes. Contrairement aux années précédentes, les entreprises qui déclarent un chiffre

Plus en détail

FICHES D ÉVALUATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE EN LANGUEDOC-ROUSSILLON AUPRÈS DES APPRENTIS

FICHES D ÉVALUATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE EN LANGUEDOC-ROUSSILLON AUPRÈS DES APPRENTIS FORMATION PROFESSIONNELLE & APPRENTISSAGE FICHES D ÉVALUATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE EN LANGUEDOC-ROUSSILLON AUPRÈS DES APPRENTIS Selon l enquête de satisfaction et de devenir des bénéficiaires

Plus en détail

Manager une équipe au quotidien Des outils opérationnels pour une collaboration efficace

Manager une équipe au quotidien Des outils opérationnels pour une collaboration efficace Manager une équipe au quotidien Des outils opérationnels pour une collaboration efficace Chefs d entreprise ayant pris leur fonction de manager en autodidacte Toutes personnes ayant à organiser le travail

Plus en détail

Syndicat National de la Banque et du crédit

Syndicat National de la Banque et du crédit Syndicat National de la Banque et du crédit Affilié à la Confédération Française de l Encadrement - CGC FORMATION 2012 RISQUES PSYCHO SOCIAUX STRESS ET SOUFFRANCE AU TRAVAIL FORMATION 2012 SNB/CFE-CGC

Plus en détail

S implanter à l aéroport

S implanter à l aéroport S implanter à l aéroport 1 Sommaire I Conditions d occupation. 3 1- Domaine public.. 3 2- Investissements / travaux.. 4 3- Durée d autorisation 4 4- Conditions financières.. 5 II Exploitation du point

Plus en détail

Les Français et les déserts médicaux

Les Français et les déserts médicaux Collectif Inter-associatif Sur la Santé Les Français et les déserts médicaux Octobre 2015 Résultats complets Anne-Laure GALLAY Directrice des études institutionnelles BVA Opinion Thomas Genty Chargé d

Plus en détail

NOM : Prénom : 2SPVL

NOM : Prénom : 2SPVL NOM : Prénom : 2SPVL Rapport de Période de Formation en Milieu Professionnel (PFMP) à (indiquer le nom de la structure de PFMP) du (indiquer la date de début et de fin de la PFMP) dans le cadre du BAC

Plus en détail

Risques psychosociaux (RPS)

Risques psychosociaux (RPS) Risques psychosociaux (RPS) Une approche pour la prévention. Des repères pour l action. Contexte actuel de «Montée» des RPS dans : Les évolutions du travail et de son contexte (logiques financières et

Plus en détail

RESULTATS QUESTIONNAIRE

RESULTATS QUESTIONNAIRE RESULTATS QUESTIONNAIRE PRESENTATION DE L ECHANTILLON Nous avons mené notre analyse auprès de 270 personnes qui ont répondu à l enquête suivante «Quelles sont mes attentes au travail et mon entreprise

Plus en détail

Autoévaluation du conseil d administration. Guide et formulaire

Autoévaluation du conseil d administration. Guide et formulaire Autoévaluation du conseil d administration Guide et formulaire Pour les coopératives membres de la Fédération des coopératives d alimentation du Québec Avril 2008 Objectif Document no 1 Document à l intention

Plus en détail

La rédaction du rapport d expérience en situations d accompagnement : Guide méthodologique

La rédaction du rapport d expérience en situations d accompagnement : Guide méthodologique La rédaction du rapport d expérience en situations d accompagnement : Guide méthodologique Ce rapport est à rédiger à la fin de votre parcours de formation. Il conditionne l obtention du diplôme. Il est

Plus en détail

INDICATEUR DU LOGEMENT NEUF

INDICATEUR DU LOGEMENT NEUF INDICATEUR DU LOGEMENT NEUF Les 26 et 27 juillet 2010 Les 27 et 28 août 2010 Rapport de résultats principaux Contacts TNS Sofres : Stratégies d'opinion Fabienne SIMON / Sarah DUHAUTOIS 01 40 92 47 18 /

Plus en détail

LES ENTREPRISES PARLENT DU COACHING

LES ENTREPRISES PARLENT DU COACHING LES ENTREPRISES PARLENT DU COACHING Juin 2004 Syndicat Syntec des Conseils en Evolution Professionnelle 3, rue Léon Bonnat 75016 Paris Contexte de l étude Questionnaire de 15 questions adressé aux clients

Plus en détail

Projet professionnel

Projet professionnel FONGECIF POITOU-CHARENTES Projet professionnel Esthéticienne Pamela MESSY 10/10/2013 Demande de prise en charge de formation à distance en vue d obtenir le CAP Esthétique Cosmétique Parfumerie Sommaire

Plus en détail

PPPE (PROJET PERSONNEL PROFESSIONNEL ETUDIANT)

PPPE (PROJET PERSONNEL PROFESSIONNEL ETUDIANT) PPPE (PROJET PERSONNEL PROFESSIONNEL ETUDIANT) SANA SELLAMI sana.sellami@univ-amu.fr 2 PPPE?? P P P E PROJET PERSONNEL PROFESSIONNEL ETUDIANT Projet de vie, professionnel Travail de Groupe Projet de vie,

Plus en détail

FORMATION PROFESSIONNELLE & APPRENTISSAGE

FORMATION PROFESSIONNELLE & APPRENTISSAGE FORMATION PROFESSIONNELLE & APPRENTISSAGE ENQUÊTE DE SATISFACTION DES STAGIAIRES DU SECTEUR SANITAIRE ET SOCIAL SORTIS EN 2014 DANS L AUDE, LE GARD, L HÉRAULT, LA LOZÈRE ET LES PYRÉNÉES-ORIENTALES Selon

Plus en détail

Auxiliaires de vie scolaire Conditions d emploi et qualité de l accompagnement des élèves en situation de handicap

Auxiliaires de vie scolaire Conditions d emploi et qualité de l accompagnement des élèves en situation de handicap Auxiliaires de vie scolaire Conditions d emploi et qualité de l accompagnement des élèves en situation de handicap Brigitte BELMONT, Université Paris Descartes, CERLIS Éric PLAISANCE, Université Paris

Plus en détail

9 èmes Rencontres de l Épargne Salariale

9 èmes Rencontres de l Épargne Salariale Assemblée Nationale 9 èmes Rencontres de l Épargne Salariale 7 Novembre 2011 9 èmes Rencontres de l Épargne Salariale Assemblée Nationale 7 Novembre 2011 Assemblée Nationale 9 èmes Rencontres de l Épargne

Plus en détail

ENQUETE DE SATISFACTION

ENQUETE DE SATISFACTION ENQUETE DE SATISFACTION RESULTATS 2015 Engagement de service n 33 : La satisfaction des clients évaluée chaque année Réalisation d enquêtes de satisfaction au moins une fois par an concernant l ensemble

Plus en détail

OUTILS D AIDE AU RECRUTEMENT. Définition du profil de poste. A remplir par RH et Manager avant de lancer le recrutement

OUTILS D AIDE AU RECRUTEMENT. Définition du profil de poste. A remplir par RH et Manager avant de lancer le recrutement Définition du profil de poste A remplir par RH et Manager avant de lancer le recrutement NECESSAIRE SOUHAITABLE SERAIT UN PLUS REDHIBITOIRE Formation Expérience Compétences Langues Savoir-être Pré-sélection

Plus en détail

1. Prendre contact. 2. Téléphoner. 3. Se préparer et gérer son entretien

1. Prendre contact. 2. Téléphoner. 3. Se préparer et gérer son entretien 1. Prendre contact On peut prendre contact de différentes manières : - Par téléphone : c est la manière la plus rapide. En effet vous avez rapidement la réponse pour un éventuel stage ou un entretien.

Plus en détail

LA SOUTENANCE DE VOTRE PROJET PROFESSIONNEL PERSONNEL

LA SOUTENANCE DE VOTRE PROJET PROFESSIONNEL PERSONNEL LA SOUTENANCE DE VOTRE PROJET PROFESSIONNEL PERSONNEL TIMING : 30 minutes de soutenance dont : 15 minutes de présentation 10 à 15 minutes de questions/réponses et commentaires du jury 5 minutes de délibération

Plus en détail

Plan de la présentation. Objectifs. Rappel de la problématique. Profil des employés. Enquête

Plan de la présentation. Objectifs. Rappel de la problématique. Profil des employés. Enquête Plan de la présentation Les difficultés de recrutement et de rétention de la main-d œuvre dans l abattage et la transformation des viandes et de la volaille Par Valérie Lamarche Michel Morisset Rappel

Plus en détail

Discours de M. Sauvadet, Ministre de la Fonction publique. Mesdames, Messieurs,

Discours de M. Sauvadet, Ministre de la Fonction publique. Mesdames, Messieurs, Discours de M. Sauvadet, Ministre de la Fonction publique Mesdames, Messieurs, J ai tout d abord une bonne nouvelle à vous avancer, une bonne nouvelle pour la Fonction publique, c est l adoption par l

Plus en détail

Etude. Fidélisation des salariés : les clés pour l avenir. (France, Allemagne, Italie, Japon, Mexique, Pays-Bas,

Etude. Fidélisation des salariés : les clés pour l avenir. (France, Allemagne, Italie, Japon, Mexique, Pays-Bas, Etude Fidélisation des salariés : les clés pour l avenir Etude internationale menée auprès de 2 627 DRH de huit pays (France, Allemagne, Italie, Japon, Mexique, Pays-Bas, Grande-, ) mai 2002 Contact :

Plus en détail

Mesure des intentions de migrer ou non vers une municipalité rurale du Québec dans les cinq prochaines années

Mesure des intentions de migrer ou non vers une municipalité rurale du Québec dans les cinq prochaines années Mesure des intentions de migrer ou non vers une municipalité rurale du Québec dans les cinq prochaines années Sondage SOM-R Édition février 2009 (3 vagues au total) Faits saillants présentés à Solidarité

Plus en détail

- Grande enquête - Salariés PACA et développement durable: qu en pense votre première partie prenante?

- Grande enquête - Salariés PACA et développement durable: qu en pense votre première partie prenante? - Grande enquête - Salariés PACA et développement durable: qu en pense votre première partie prenante? Note méthodologique Étude réalisée auprès d un échantillon représentatif de 492 salariés d entreprises

Plus en détail

Conditions de vie et attentes des étudiants

Conditions de vie et attentes des étudiants Conditions de vie et attentes des étudiants BVA Opinion Céline BRACQ Directrice adjointe BVA Opinion Emile LECLERC Chargé d études 01 71 16 88 00 Méthodologie Recueil Sondage réalisé par l Institut BVA

Plus en détail