Annexe E Diagrammes de températures de l eau d alimentation

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Annexe E Diagrammes de températures de l eau d alimentation"

Transcription

1 Béton Dalle 2 mm (4 ) - (, cm [12 ] c. à c.) = 0 Valeur R du couvre-plancher ( ) = Note : La température de fluide maximale recommandée par Uponor pour les toutes les applications sur du béton est de 66 C (1 F), en Béton Dalle 2 mm (4 ) - (23 cm [9 ] c. à c.) = 0 Valeur R du couvre-plancher ( ) = 0. BTU/h/ft pi 2 Differential Temperature ºF ºF Note : La température de fluide maximale recommandée par Uponor pour les toutes les applications sur du béton est de 66 C (1 F), en Manuel complet d aide à la conception Annexe E Tableaux de températures de l eau d alimentation 221

2 Béton Dalle 2 mm (4 ) - (1 cm [6 ] c. à c.) Valeur R du couvre-plancher ( ) = 0 = Note : La température de fluide maximale recommandée par Uponor pour les toutes les applications sur du béton est de 66 C (1 F), en Sous-couche de plancher coulée 38 mm (1½ ) - (, cm [12 ] c. à c.) Valeur R du couvre-plancher ( ) = 0. BTU/h/pi 2 ºF ºF Note : La température de fluide maximale recommandée par Uponor pour les toutes les applications sur du béton est de 66 C (1 F), en conformité avec le UBC. Consultez les recommandations du fabricant de la sous-couche pour les limites de température. Ces données sont basées sur une perte vers le bas minime, conforme à des bonnes pratiques en matière d isolation. 222 Annexe E Tableaux de températures de l eau d alimentation

3 Sous-couche de plancher coulée 38 mm (1½ ) - (23 cm [9 ] c. à c.) Valeur R du couvre-plancher ( ) = 0. Differential Temperature ºF ºF Note : La température de fluide maximale recommandée par Uponor pour les toutes les applications sur du béton est de 66 C (1 F), en conformité avec le UBC. Consultez les recommandations du fabricant de la sous-couche pour les limites de température. Ces données sont basées sur une perte vers le bas minime, conforme à des bonnes pratiques en matière d isolation. Sous-couche de plancher coulée 38 mm (1½ ) - (1 cm [6 ] c. à c.) Valeur R du couvre-plancher ( ) = 0. Differential Temperature ºF ºF Note : La température de fluide maximale recommandée par Uponor pour les toutes les applications sur du béton est de 66 C (1 F), en conformité avec le UBC. Consultez les recommandations du fabricant de la sous-couche pour les limites de température. Ces données sont basées sur une perte vers le bas minime, conforme à des bonnes pratiques en matière d isolation. Manuel complet d aide à la conception Annexe E Tableaux de températures de l eau d alimentation 223

4 Chauffage entre les solives Sans panneau (,3 cm [8 ] c. à c.) Valeur R du couvre-plancher ( ) Ce diagramme est basé sur la valeur R d un faux-plancher en contreplaqué de 19 mm (¾ ) = 0. Differential Temperature ºF ºF Note : La température de fluide maximale recommandée par Uponor pour les toutes les applications entre les solives est de 82 C (180 F), en Chauffage entre les solives Panneaux d aluminium à double rainure (,3 cm [8 ] c. à c.) Valeur R du couvre-plancher ( ) Ce diagramme est basé sur la valeur R d un BTU/hf/pi 2 faux-plancher en contreplaqué de 19 mm (¾ ) = 0. ºF ºF Note : La température de fluide maximale recommandée par Uponor pour les toutes les applications entre les solives est de 82 C (180 F), en 224 Annexe E Tableaux de températures de l eau d alimentation

5 Chauffage entre les solives Joist Trak MC (,3 cm [8 ] c. à c.) Valeur R du couvre-plancher ( ) Ce diagramme est basé sur la valeur R d un fauxplancher en contreplaqué de 19 mm (¾ ) = 0. = 3. = 4.0 Differential Temperature ºF ºF Note : La température de fluide maximale recommandée par Uponor pour les toutes les applications entre les solives est de 82 C (180 F), en Plafond rayonnant Joist Trak (,3 cm [8 ] c. à c.) Valeur R du couvre-plancher ( ) Ce diagramme est basé sur la valeur R d un fauxplancher en contreplaqué de 19 mm (¾ ) = 0. = 3. = 4.0 Differential Temperature ºF ºF Note : La température de fluide maximale recommandée par Uponor pour les toutes les applications entre les solives est de 82 C (180 F), en Manuel complet d aide à la conception Annexe E Tableaux de températures de l eau d alimentation 22

6 Plancher rayonnant avec Quik Trak (17,8 cm [7 ] c. à c.) Couvre-plancher R v BTU/h/pi 2 R v = 0.2 R v = 0. R v = R v 3 2 R v R v R v R v 1 ºF Note : Uponor recommande une température maximale de conception de 74 C (16 F). Perte de chaleur par pi 2 (BTU/h/pi 2 )) Plafond rayonnant avec panneaux Joist Trak (,3 cm [8 ] c. à c.) Gyproc 16 mm ( 8 ) ( F) 226 Annexe E Tableaux de températures de l eau d alimentation

7 Plafond rayonnant avec panneaux rayonnants à rainure simple (, cm [12 ] c. à c.) de consigne de la pièce = 21 C (70 ºF) BTU/h/pi *Excède la température d alimentation maximale pour les plafonds rayonnants Uponor (49 C [1 F]) Excède la température de l eau d alimentation à une température alim./retour de, C ( F) Excède la température de l eau d alimentation à une température alim./retour de 11 C ( F) 0 ºF * 1* 13* 1* ºF * 1* 13* 1* 14* Ce diagramme est basé sur des installations utilisant des panneaux thermiques en aluminium à rainure simple installés à une distance centre à centre de, cm (12 po) avec du gyproc de 13 mm (½ ). Ce diagramme convient à des plafonds jusqu à 3,7 m (12 pi). Mur rayonnant avec Quik Trak (17,8 cm [7 ] c. à c.) de consigne de la pièce = 21 C (70 ºF) BTU/h/pi 2 BTU/h/pi ºF ºF ½" ½" Excède la température de l eau Excède la d alimentation température de à une l eautempérature d alimentation à une température alim./retour de 11 C alim./retour ( F) de 11 C ( F) Notes : 1. Les lignes du diagramme représentent le gyproc de 13 mm et 16 mm (½ et 8 ), respectivement. 2. Ne pas utiliser une température de l eau d alimentation supérieure à 49 C (1 F) avec le gyproc. Manuel complet d aide à la conception Annexe E Tableaux de températures de l eau d alimentation 227

8 228 Annexe E Tableaux de températures de l eau d alimentation

Chapitre 6 Méthodes d'installations

Chapitre 6 Méthodes d'installations Chapitre 6 Méthodes d'installations Ce chapitre résume certaines des techniques d installation pour planchers et plafonds rayonnants, ainsi que quelques conseils utiles. Chaque page est accompagnée d une

Plus en détail

Chapitre 9 Conception d un système rayonnant pour plafond

Chapitre 9 Conception d un système rayonnant pour plafond Chapitre 9 Conception d un système rayonnant pour plafond La conception d un système de chauffage rayonnant pour plafond est relativement simple. À la différence des systèmes pour plancher, on n a pas

Plus en détail

Vous avez choisi chaque couleur, chaque tissu et. chaque détail. pour donner à votre maison une ambiance chaleureuse.

Vous avez choisi chaque couleur, chaque tissu et. chaque détail. pour donner à votre maison une ambiance chaleureuse. C H AUFFAGE PA R P LAN C H E R RA D IA N T Vous avez choisi chaque couleur, chaque tissu et chaque détail pour donner à votre maison une ambiance chaleureuse. Pour finalement constater que la chaleur réelle

Plus en détail

POUR VOTRE PROCHAIN PROJET 110 215 (2,05) 143 548 (2,67)

POUR VOTRE PROCHAIN PROJET 110 215 (2,05) 143 548 (2,67) Tablier de toit de type H6 1 Tablier longue portée H6 152 mm (6 po) 229 mm (9 po) 229mm (9 po) 152mm (6 po) 20,99 (4,3) 26,85 (5,5) 9, x 6 (6,69) 1,20 x 7 (8,76) 1,01 x 7 (7,41) 1,29 x 7 (9,43) 5 9 (1,97)

Plus en détail

fermacell combiné avec un chauffage au sol Version juin 2013

fermacell combiné avec un chauffage au sol Version juin 2013 fermacell combiné avec un chauffage au sol Version juin 2013 2 Systèmes de chauffage au sol Le chauffage au sol est sans doute le type de chauffage le plus répandu de nos jours. Par rapport aux radiateurs,

Plus en détail

Votre maison. Système de chauffage à eau chaude par rayonnement à partir du sol

Votre maison. Système de chauffage à eau chaude par rayonnement à partir du sol CF 4 Système de chauffage à eau chaude par rayonnement à partir du sol Les Romains avaient autrefois recours à des systèmes de chauffage par rayonnement dans leurs bains publics. Pendant des siècles, les

Plus en détail

Programme résidentiel d efficacité énergétique - Bâtiments existants

Programme résidentiel d efficacité énergétique - Bâtiments existants Programme résidentiel d efficacité énergétique - Bâtiments existants (Anciennement appelé le Programme d amélioration énergétique des habitations existantes d Efficacité NB et le Programme d amélioration

Plus en détail

DS 5. Pompe à chaleur monobloc 5 kw double service. Édition du 16 avril 2014

DS 5. Pompe à chaleur monobloc 5 kw double service. Édition du 16 avril 2014 DS 5 Pompe à chaleur monobloc 5 kw double service 1 Édition du 16 avril 2014 Contexte réglementaire REGLEMENTATION THERMIQUE Si la RT2012 n interdit pas d équiper un logement d une pompe à chaleur réversible

Plus en détail

Annexe E : Approche BBC Compatible Garde-fous techniques

Annexe E : Approche BBC Compatible Garde-fous techniques ECO RENOVATION EN FAVEUR DU LOGEMENT SOCIAL PUBLIC Annexe E : Approche BBC Compatible Garde-fous techniques Référentiel Ecorénovation logement social Annexe E : Approche BBC Compatible Garde-fous techniques

Plus en détail

CHAUFFAGE RADIANT RÉCHAUFFER LA MAISON AVEC UN PLANCHER CHAUFFANT. www.rehau.com. Construction Automobile Industrie

CHAUFFAGE RADIANT RÉCHAUFFER LA MAISON AVEC UN PLANCHER CHAUFFANT. www.rehau.com. Construction Automobile Industrie CHAUFFAGE RADIANT RÉCHAUFFER LA MAISON AVEC UN PLANCHER CHAUFFANT www.rehau.com Construction Automobile Industrie DÉCOUVREZ LE CONFORT Votre maison est un refuge où vous pouvez relaxer, bâtir des souvenirs

Plus en détail

Instructions et exemples de pose Austroflex Multiklemm 30 / 50

Instructions et exemples de pose Austroflex Multiklemm 30 / 50 Instructions et exemples de pose Austroflex Multiklemm 30 / 50 Systèmes de panneaux pour plancher chauffant pour systèmes de construction à sec, systèmes standards de chapes et de chapes liquides Avant

Plus en détail

Questionnaire MVE Maison Individuelle et Appartement Collectif

Questionnaire MVE Maison Individuelle et Appartement Collectif Date de RdV :... / / Lieu de RdV : Initiales du CIE :. Questionnaire MVE Maison Individuelle et Appartement Collectif Afin de rendre le conseil en énergie constructif, nous avons besoin d un maximum de

Plus en détail

GUIDE D INSTALLATION AVANTAGES. Possède une résistance thermique élevée Pare vapeur réfléchissant intégré Réduction des risques de moisissures

GUIDE D INSTALLATION AVANTAGES. Possède une résistance thermique élevée Pare vapeur réfléchissant intégré Réduction des risques de moisissures GUIDE D INSTALLATION AVANTAGES Possède une résistance thermique élevée Pare vapeur réfléchissant intégré Réduction des risques de moisissures Guide d installation ISOFOIL p. 2 de 5 DEVIS TECHNIQUE : Avis

Plus en détail

DOSSIER RESSOURCES. Dossier RESSOURCES. Session 2013. Durée : 4h Coefficient : 3 Page 1 / 15

DOSSIER RESSOURCES. Dossier RESSOURCES. Session 2013. Durée : 4h Coefficient : 3 Page 1 / 15 DOSSIER Durée : 4h Coefficient : 3 Page 1 / 15 CCTP : CONSTRUCTION DU NOUVEAU CENTRE TECHNIQUE MUNICIPAL Traitement d eau. Fourniture et pose d un traitement d eau destiné à l alimentation d eau froide

Plus en détail

Systèmes de planchers chauffants LA CHALEUR HUMAINE. Catalogue

Systèmes de planchers chauffants LA CHALEUR HUMAINE. Catalogue Systèmes de planchers chauffants LA CHALEUR HUMAINE Catalogue En vigueur en mars 00 Catalogue FLEXTHERM TABLE DES MATIÈRES LA CHALEUR HUMAINE............. 3 Systèmes radiants Câble Vert Surface..............

Plus en détail

Aide aux travaux d isolation

Aide aux travaux d isolation Aide aux travaux d isolation Isolation de combles et toitures Chauffage électrique 4 /m² d isolant (matériaux synthétiques), 5 /m² d isolant (matériaux naturels) Chauffage combustible 6 /m² d isolant (matériaux

Plus en détail

ATEx Système n 1387 * ELEAVIVRE. Plancher chauffant électrique avec câble auto-régulant Système sec, sans dalle d enrobage. Présentation du système

ATEx Système n 1387 * ELEAVIVRE. Plancher chauffant électrique avec câble auto-régulant Système sec, sans dalle d enrobage. Présentation du système ATEx Système n 1387 * ELEAVIVRE Plancher chauffant électrique avec câble auto-régulant Système sec, sans dalle d enrobage Plancher chauffant électrique De nombreux avantages pour l utilisateur Le système

Plus en détail

Le Gesec GIE (GROUPEMENT D INTERET ECONOMIQUE) REUNISSANT SUR LA FRANCE DES ENTREPRISES INDEPENDANTES DE GENIE CLIMATIQUE, CHAUFFAGE, ELECTRICITE

Le Gesec GIE (GROUPEMENT D INTERET ECONOMIQUE) REUNISSANT SUR LA FRANCE DES ENTREPRISES INDEPENDANTES DE GENIE CLIMATIQUE, CHAUFFAGE, ELECTRICITE Le Gesec GIE (GROUPEMENT D INTERET ECONOMIQUE) REUNISSANT SUR LA FRANCE DES ENTREPRISES INDEPENDANTES DE GENIE CLIMATIQUE, CHAUFFAGE, ELECTRICITE Date de création : 1970 Siège social : Saint Avertin (Indre

Plus en détail

Le tableau suivant présente les frais d évaluation énergétique à payer par le participant selon le type d habitation.

Le tableau suivant présente les frais d évaluation énergétique à payer par le participant selon le type d habitation. CADRE NORMATIF VOLET AMÉLIORATION DE L ANNEXE 1 - AIDE FINANCIÈRE INDIRECTE Le Programme permet au participant d obtenir des services d évaluation énergétique de son habitation à des tarifs inférieurs

Plus en détail

Matériaux de construction pour maisons éconergétiques et rénovations

Matériaux de construction pour maisons éconergétiques et rénovations Matériaux de construction pour maisons éconergétiques et rénovations Les objectifs d'apprentissage : Pour construire une maison éconergétique, il faut choisir de bons matériaux de construction et bien

Plus en détail

DEVIcell Dry. Spécial Rénovation : solution sèche de chauffage par le sol pour revêtements bois. deleage.fr

DEVIcell Dry. Spécial Rénovation : solution sèche de chauffage par le sol pour revêtements bois. deleage.fr DEVIcell Dry Spécial Rénovation : solution sèche de chauffage par le sol pour revêtements bois deleage.fr Rapide, efficace et idéal pour une pose sous revêtement en bois * Profitez de la rénovation du

Plus en détail

Vous avez soigneusement choisi chaque couleur, chaque tissu, chaque détail, tout pour rendre votre maison chaleureuse.

Vous avez soigneusement choisi chaque couleur, chaque tissu, chaque détail, tout pour rendre votre maison chaleureuse. CHAUFFAGE PAR PLANCHER RADIANT Vous avez soigneusement choisi chaque couleur, chaque tissu, chaque détail, tout pour rendre votre maison chaleureuse. Seulement pour réaliser que la vraie chaleur se cache

Plus en détail

5½ À partir de 1475$ /MOIS

5½ À partir de 1475$ /MOIS 5½ 1475$ TYPE A : 1500 pi 2 TYPE B : 1250 pi 2 4½ 1350$ TYPE C : 1230 pi 2 4½ 1350$ TYPE D : 1200 pi 2 4½ 1350$ TYPE E : 1500 pi 2 5½ 1475$ 3½ 1100$ TYPE F : 800 pi 2 3½ 1100$ TYPE G : 850 pi 2 TYPE H

Plus en détail

Je veux avoir la liberté de choisir MA SOLUTION en fonction de chaque confi guration

Je veux avoir la liberté de choisir MA SOLUTION en fonction de chaque confi guration * RESIDENTIEL PETIT TERTIAIRE Solution Chauffage & Climatisation Je veux avoir la liberté de choisir MA SOLUTION en fonction de chaque confi guration Solution Je veux un confort optimal quelle que soit

Plus en détail

Plafonds. Plafonds. Isolation entre les solives, plafond sur lattes. Isolation entre les solives, plafond double peau

Plafonds. Plafonds. Isolation entre les solives, plafond sur lattes. Isolation entre les solives, plafond double peau Isolation entre les solives, plafond sur lattes entre chevrons, 100 mm Tasseau 48/24 mm Panneau de fibres de gypse, 10 mm F 30 B Plafonds Isolation entre les solives, plafond double peau entre chevrons,

Plus en détail

MINOR 11. *2701444_rev.6* Guide d installation et d utilisation MINOR 11. DELTA DORE - Bonnemain - 35270 COMBOURG E-mail : deltadore@deltadore.

MINOR 11. *2701444_rev.6* Guide d installation et d utilisation MINOR 11. DELTA DORE - Bonnemain - 35270 COMBOURG E-mail : deltadore@deltadore. Guide d installation et d utilisation MINOR 11 6151042 MINOR 11 DELTA DORE - Bonnemain - 35270 COMBOURG E-mail : deltadore@deltadore.com Appareil conforme aux exigences des directives : 2004/108/CE (Compatibilité

Plus en détail

PLAN: Les puis canadiens. Les pompes à chaleur. Les capteurs solaires et ballon d eau chaude. Plancher, plafond, et mur chauffant.

PLAN: Les puis canadiens. Les pompes à chaleur. Les capteurs solaires et ballon d eau chaude. Plancher, plafond, et mur chauffant. PLAN: Les puis canadiens. Les pompes à chaleur. Les capteurs solaires et ballon d eau chaude. Les panneaux photovoltaïques. Plancher, plafond, et mur chauffant. Les puits canadiens: sert à la fois de chauffage

Plus en détail

ACCONA INSTRUCTIONS GENERALES PRECAUTIONS D'EMPLOI COMPOSITION

ACCONA INSTRUCTIONS GENERALES PRECAUTIONS D'EMPLOI COMPOSITION Notice de Pose et d'utilisation Gamme ACCONA INSTRUCTIONS GENERALES AVANT L'INSTALLATION ET L'UTILISATION NOUS VOUS REMERCIONS DE LIRE ATTENTIVEMENT CETTE NOTICE RESPECTER LES PRESCRIPTIONS SUIVANTES:

Plus en détail

INTRO. Comment installer un sol chauffant basse température? NIVEAU DE DIFFICULTÉ MATÉRIAUX NÉCESSAIRES CAISSE À OUTILS

INTRO. Comment installer un sol chauffant basse température? NIVEAU DE DIFFICULTÉ MATÉRIAUX NÉCESSAIRES CAISSE À OUTILS Comment installer un sol chauffant basse température? NIVEAU DE DIFFICULTÉ DÉBUTANT CONFIRMÉ EXPERT CAISSE À OUTILS MATÉRIAUX NÉCESSAIRES Un crayon Un niveau Une perceuse Un cutter Une scie égoïne à denture

Plus en détail

Solutions durables et innovantes pour maisons bois

Solutions durables et innovantes pour maisons bois Concept Solutions durables et innovantes pour maisons bois Des solutions techniques et performantes pour l univers de la construction Construire plus naturellement, c est concevoir des maisons saines et

Plus en détail

Il n est pas trop tard pour rester au chaud cet hiver Décembre 2010

Il n est pas trop tard pour rester au chaud cet hiver Décembre 2010 Il n est pas trop tard pour rester au chaud cet hiver (EN) Puisque bon nombre de villes canadiennes font face à des degrés de gel variables au mois de décembre, les chutes de neige abondantes, les grands

Plus en détail

JE CHOISIS. Radiateurs électriques

JE CHOISIS. Radiateurs électriques JE CHOISIS Radiateurs électriques JE CHOISIS Un radiateur électrique En matière de radiateurs électriques, trois technologies différentes s offrent à vous : l inertie, le panneau rayonnant et le convecteur.

Plus en détail

Guide de mise en œuvre

Guide de mise en œuvre Système de plancher rayonnant électrique Câble auto-régulant Solution mince avec revêtement de sol stratifié flottant Guide de mise en œuvre BRBT 02/2007 302 Fr 991169 1/22 SOMMAIRE Composition du pack

Plus en détail

GESEC Siège Social - Rénovation des bureaux

GESEC Siège Social - Rénovation des bureaux GESEC Siège Social - Rénovation des bureaux Les Besoins Gestion des Apports Solaires Les Systèmes La Synthèse Site Climat & Ressources Ventilation QAI Typologie Bâtiment & les usages Isolation Thermique

Plus en détail

Le Système d isolation ROSE d Owens Corning

Le Système d isolation ROSE d Owens Corning Le Système d isolation ROSE d Owens Corning Le Système d isolation ROSE d Owens Corning Plafonds cathédrale (si intégrés) Greniers / Plafonds plats Murs extérieurs Murs intérieurs Sous les planchers Murs

Plus en détail

PROJET DE RENOVATION PRESENTATION DU PROJET

PROJET DE RENOVATION PRESENTATION DU PROJET PROJET DE RENOVATION PRESENTATION DU PROJET 1 - SITUATION Le projet est situé en périphérie de la commune de Villeurbanne, 12 rue Jules Guesde. Il s agit d une réhabilitation d une maison de l après guerre.

Plus en détail

15/05/2012 Etude réalisée sous ABATIA 1/7

15/05/2012 Etude réalisée sous ABATIA 1/7 Projet Nom Abatia Nom de la variante SHON 127 Haut. sous plafond 2.5 Détails du site Latitude 45.59 Longitude 5.63 Station météo Chambéry Catalogue des parois Nom Type Positionnement Composition Surface

Plus en détail

INSTALLATION CLOUÉE (CRAMPÉE), COLLÉE OU FLOTTANTE DES PLANCHERS DE BOIS CARACTÈRE MD

INSTALLATION CLOUÉE (CRAMPÉE), COLLÉE OU FLOTTANTE DES PLANCHERS DE BOIS CARACTÈRE MD INSTALLATION CLOUÉE (CRAMPÉE), COLLÉE OU FLOTTANTE DES PLANCHERS DE BOIS CARACTÈRE MD Entreposage, manipulation et inspection préalable à la pose Les boîtes de plancher Caractère MD sont inspectées avant

Plus en détail

Reflectherm, Lda. Parque Industrial do Tortosendo Rua H Lote 73 C 6200-823 Tortosendo PORTUGAL

Reflectherm, Lda. Parque Industrial do Tortosendo Rua H Lote 73 C 6200-823 Tortosendo PORTUGAL Reflectherm, Lda. Parque Industrial do Tortosendo Rua H Lote 73 C 6200-823 Tortosendo PORTUGAL Tel. / Fax: (+351) 275 950 286 Tlm: (+351) 918 556 077 E-mail: geral@reflectherm.com www.reflectherm.com 5

Plus en détail

CALCUL DU BILAN D'UNE PISCINE OU D'UN BASSIN

CALCUL DU BILAN D'UNE PISCINE OU D'UN BASSIN CALCUL DU BILAN D'UNE PISCINE OU D'UN BASSIN 1 Objet Calcul du bilan thermique et du dégagement d'eau à la surface d'un bassin ou d'une piscine intérieur ou extérieur. 2 Principe Méthode 2.1 Données 2.1.1

Plus en détail

La méthode la plus efficace pour économiser de l énergie. Plaque de sol isolante pour grenier FERMACELL. Conseil de pro :

La méthode la plus efficace pour économiser de l énergie. Plaque de sol isolante pour grenier FERMACELL. Conseil de pro : Conseil de pro : Plaque de sol isolante pour grenier FERMACELL Plaque de sol isolante La méthode la plus efficace pour économiser de l énergie Plaque de sol isolante pour grenier FERMACELL La Plaque isolante

Plus en détail

Systèmes de planchers chauffants. Guide d installation Câble chauffant True Comfort

Systèmes de planchers chauffants. Guide d installation Câble chauffant True Comfort Systèmes de planchers chauffants Guide d installation Câble chauffant True Comfort 1 TABLE DES MATIÈRES CINQ (5) ÉTAPES FACILES À SUIVRE POUR INSTALLER VOTRE SYSTÈME TRUE COMFORT.................................3

Plus en détail

Les ballons tampons pour plancher chauffant Caleosol pompe à chaleur, chaudière et chauffage solaire Caleosoleil. *Footnote Source: Source

Les ballons tampons pour plancher chauffant Caleosol pompe à chaleur, chaudière et chauffage solaire Caleosoleil. *Footnote Source: Source Les ballons tampons pour plancher chauffant Caleosol pompe à chaleur, chaudière et chauffage solaire Caleosoleil Agenda Description des ballons tampon Applications sur pompe à chaleur Application sur chauffage

Plus en détail

Pierre-Gilles Bellin. Se chauffer au bois

Pierre-Gilles Bellin. Se chauffer au bois Pierre-Gilles Bellin Se chauffer au bois 02C o n n a î t r e l e s p r o d u i t s e x i s t a n t s / Les cheminées CIRCUITS DE L AIR Pour une cheminée, le circuit d air idéal, en termes de rendement

Plus en détail

Programme d estimation gratuite des consommations énergétiques et des économies d énergie réalisables

Programme d estimation gratuite des consommations énergétiques et des économies d énergie réalisables Programme d estimation gratuite des consommations énergétiques et des économies d énergie réalisables Pour participer à l opération merci de remplir le questionnaire ci-dessous de la façon la plus complète

Plus en détail

THERMACOME / VIVRACOME

THERMACOME / VIVRACOME THERMACOME / VIVRACOME Planchers chauffants hydrauliques Descriptifs - Types DBAT 05/2005 267 F - Réf. ACOME : 991197-1 - Plancher chauffant et rafraîchissant THERMACOME avec dalles d'isolation à plots

Plus en détail

Sommaire 1. PRESENTATION DU PROJET 1.1 INTRODUCTION 1.2 OBJECTIF DE PERFORMANCE 1.3 DESCRIPTION DE L IMMEUBLE BATI 2. DESCRIPTIF DES OPTIONS

Sommaire 1. PRESENTATION DU PROJET 1.1 INTRODUCTION 1.2 OBJECTIF DE PERFORMANCE 1.3 DESCRIPTION DE L IMMEUBLE BATI 2. DESCRIPTIF DES OPTIONS Sommaire 1. PRESENTATION DU PROJET 1.1 INTRODUCTION 1.2 OBJECTIF DE PERFORMANCE 1.3 DESCRIPTION DE L IMMEUBLE BATI 2. DESCRIPTIF DES OPTIONS 2.1 RÉCAPITULATIF 2.2 VERSION DE BASE 2.3 OPTION N 1 2.4 OPTION

Plus en détail

Terrassement- Fondations - Egouttage

Terrassement- Fondations - Egouttage Terrassement- Fondations - Egouttage «Le terrassement débute et ne dure que quelques jours. Viennent ensuite les fondations, puis le réseau d égouttage. On peut remarquer la qualité du travail d égouttage

Plus en détail

Installez vos sols stratifiés Berry Floor en un tour de main.

Installez vos sols stratifiés Berry Floor en un tour de main. 1. Préparation de la surface 2. Instructions préalables 3. Chauffage par le sol 4. La pose du revêtement stratifié Berry Floor 1. Préparation de la surface Un sol Berry Floor peut être installé sur la

Plus en détail

PLAFOND CHAUFFANT - REFROIDISSANT

PLAFOND CHAUFFANT - REFROIDISSANT PLAFOND CHAUFFANT - REFROIDISSANT Avantages Plafonds métalliques Dalles perforées - Design - Luminosité - Démontabilité - Lavabilité - Intégration des équipements - Résistance à l humidité - Durabilité

Plus en détail

Ne jamais alimenter la pellicule chauffante lorsqu elle est enroulée sur elle-même.

Ne jamais alimenter la pellicule chauffante lorsqu elle est enroulée sur elle-même. MISE EN GARDE Avant d utiliser ce produit, veuillez lire le guide d installation. Ne pas suivre ces consignes pourrait causer des dégâts matériels, des blessures ou entrainer des dommages corporels. Le

Plus en détail

EUR SOL. les situations. L isolant à l aise dans toutes

EUR SOL. les situations. L isolant à l aise dans toutes EUR SOL L isolant à l aise dans toutes les situations Performant et léger Facile à poser Hautement résistant à la compression Adapté à tous les planchers, y compris chauffants et rafraîchissants La performance

Plus en détail

CONSEILS DE POSE PARQUET BAMBOU POSE COLLEE PRECONISATIONS PREALABLES : A LIRE ABSOLUMENT AVANT DE COMMENCER LA POSE

CONSEILS DE POSE PARQUET BAMBOU POSE COLLEE PRECONISATIONS PREALABLES : A LIRE ABSOLUMENT AVANT DE COMMENCER LA POSE CONSEILS DE POSE PARQUET BAMBOU POSE COLLEE PRECONISATIONS PREALABLES : A LIRE ABSOLUMENT AVANT DE COMMENCER LA POSE LISEZ LA NOTICE DE POSE DANS SA TOTALITE AVANT DE DEMARRER VOTRE CHANTIER. Cela pourra

Plus en détail

Il s agit d identifier et de selectionner un type d émetteurs

Il s agit d identifier et de selectionner un type d émetteurs Objectif : Il s agit d identifier et de selectionner un type d émetteurs On donne : Un dossier ressource définissant : o Le rôle des radiateurs o Les différents types de radiateurs o Les règles de pose

Plus en détail

AIDE A LA THERMOREGULATION

AIDE A LA THERMOREGULATION AIDE A LA THERMOREGULATION THERMOREGULATION MODE MAN AUTO TEMP C O M PAT I B L E C TEMP MODE MAN AUTO SOMMAIRE I INTRODUCTION...3 I.1 LA THERMOREGULATION...3 I.2 UTILITE DE LA THERMOREGULATION...3 I.3

Plus en détail

<< easylife.dedietrich-thermique.fr >> Inisol

<< easylife.dedietrich-thermique.fr >> Inisol SOLAIRE BOIS POMPES À CHALEUR CONDENSATION FIOUL/GAZ Inisol CHAUFFE-EAU SOLAIRE INDIVIDUEL EASYLIFE Du soleil pour chacun, le solaire pour tous >> Economies importantes >> Zéro émission de CO 2 >> Confort

Plus en détail

ISOLATION TOITS DES. La rénovation domiciliaire éconergétique CONSIDÉRATIONS GÉNÉRALES

ISOLATION TOITS DES. La rénovation domiciliaire éconergétique CONSIDÉRATIONS GÉNÉRALES La rénovation domiciliaire éconergétique ISOLATION DES TOITS CONSIDÉRATIONS GÉNÉRALES AVANT DE COMMENCER Vérifiez l état du recouvrement de la toiture ainsi que de ses composantes structurales. Si ceux-ci

Plus en détail

Isolation globale. 1. Maîtriser la consommation d énergie

Isolation globale. 1. Maîtriser la consommation d énergie Isolation globale 1. Maîtriser la consommation d énergie Le confort et l éco-performance d une habitation sont fortement liés à son isolation. Celle-ci doit être homogène et adaptée aux caractéristiques

Plus en détail

NOUVEAU. Nouvelle languette débordante pour une étanchéité à l air et à l eau maximale ISOLANT MINCE TRISO-LAINE LANGUETTE DEBORDANTE

NOUVEAU. Nouvelle languette débordante pour une étanchéité à l air et à l eau maximale ISOLANT MINCE TRISO-LAINE LANGUETTE DEBORDANTE NOUVEAU LANGUETTE DEBORDANTE Nouvelle languette débordante pour une étanchéité à l air et à l eau maximale ISOLANT MINCE TRISO-LAINE ISOLANT MINCE TRISO-LAINE MAX Un isolant mince unique Isolant à base

Plus en détail

Eurosol, le panneau performant d isolation thermique adapté à tous les planchers.

Eurosol, le panneau performant d isolation thermique adapté à tous les planchers. Eurosol, le panneau performant d isolation thermique adapté à tous les planchers. Le sol, seule surface avec laquelle nous sommes toujours en contact, représente 15% des pertes calorifiques du bâtiment.

Plus en détail

Amanlis le 10 mai 2014 AUDIT THERMIQUE EHPAD LANGOURLA

Amanlis le 10 mai 2014 AUDIT THERMIQUE EHPAD LANGOURLA Amanlis le 10 mai 2014 AUDIT THERMIQUE EHPAD LANGOURLA Cet Audit de l existant a été effectué suite à la visite du 17/02/2014. Il prend en considération tous les points ayant un rattachement à la thermique

Plus en détail

FABRICANT DE PIÈCES D ISOLANTS

FABRICANT DE PIÈCES D ISOLANTS FABRICANT DE PIÈCES D ISOLANTS L ENTREPRISE Polybrand inc. est le distributeur et fabricant le plus diversifié de l'est du Canada, en matière de transformation de produits isolants rigides. Son usine moderne

Plus en détail

Taille de particule max. 5 µm. Matériaux :

Taille de particule max. 5 µm. Matériaux : Vérins sans tige Vérins sans tige Ø 16-80 mm Orifices: M7 - G 3/8 À double effet Avec magnétique Guidage intégré Basic 1 Pression de service mini/maxi 2 bar / 8 bar Températures ambiantes min. / max. -10

Plus en détail

Fondation de béton servant de pare-air Charpente appuyée sur les panneaux isolant. R effectif = RSI 3,17 (R-18,0) R effectif = RSI 3,24 (R-18,4)

Fondation de béton servant de pare-air Charpente appuyée sur les panneaux isolant. R effectif = RSI 3,17 (R-18,0) R effectif = RSI 3,24 (R-18,4) isolant d'étanhéité polystyrène expansé type II sur toute la surfae RSI 1,07 (R-6,1) RSI 2,11 (R-12) R effetif = RSI 3,17 (R-18,0) FON-01-1-A à 610 mm / (24 po /) : R effetif = RSI 3,24 (R-18,4) FON-01-1-B

Plus en détail

Réhabilitation TEB. Second--oeuvre. Métré et chiffrage. AT5 Avant-métré TCE & Estimation au bordereau // Séance D51. Chape sèche sur plancher bois

Réhabilitation TEB. Second--oeuvre. Métré et chiffrage. AT5 Avant-métré TCE & Estimation au bordereau // Séance D51. Chape sèche sur plancher bois TEB fichier : cours-d51-dqe-so-reha.tex édition : 1 er octobre 007 à 16:18 version : auteur : m.andréan & a.pirian + o.turlier copyright : AT5 Avant-métré TCE & Estimation au bordereau // Séance D51 Réhabilitation

Plus en détail

Commune de BRIGNOLES

Commune de BRIGNOLES Commune de BRIGNOLES RAPPORT DE DIAGNOSTIC D EVALUATION ENERGETIQUE Maison de village XXX ACDI Agence Centre-var Diagnostic Immobilier - S.A.R.L. au capital de 8 000 euros - R.C.S. de Brignoles n 50 4

Plus en détail

GUIDE DE PRÉPARATION DE SURFACE

GUIDE DE PRÉPARATION DE SURFACE Aggloméré de bois, panneaux de copeaux agglomérés et panneaux d appui OSB Masonite Plancher de bois dur et parquet-mosaïque Contreplaqué Luan Feuilles de revêtement de sol en vinyle à endos spongieux ou

Plus en détail

LES THERMOPLONGEURS AMOVIBLES POUR MONTAGE LATÉRAL. thermoplongeurs

LES THERMOPLONGEURS AMOVIBLES POUR MONTAGE LATÉRAL. thermoplongeurs ES THERMOPONGEURS AMOVIBES POUR MONTAGE ATÉRA ES THERMOPONGEURS AMOVIBES POUR MONTAGE ATÉRA INTRODUCTION es amovibles WATTCO pour montage latéral sont faits d éléments tubulaires montés latéralement. Parfaitement

Plus en détail

Rénovation énergétique d un pavillon

Rénovation énergétique d un pavillon Rénovation énergétique d un pavillon Centre d intérêt visé: Réduction des consommations énergétiques Objectif pédagogique : Identifier des solutions permettant de réduire la consommation énergétique d

Plus en détail

Système de rénovation Minitec

Système de rénovation Minitec Système de rénovation Minitec EPAISSEUR minimale, confort maximal - le chauffage PAR LE SOL POUR la rénovation douce Système de rénovation Minitec Uponor : Une petite merveille qui est devenue grande.

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT Arrêté du 15 septembre 2006 relatif au diagnostic de performance énergétique pour les bâtiments

Plus en détail

Rapport d évaluation d efficacité énergétique

Rapport d évaluation d efficacité énergétique Rapport d évaluation d efficacité énergétique 123, rue Principale Ottawa, Ontario K1Y 4X2 Numéro de dossier : 7701P00321 Année de construction : 2010 Date de l évaluation : 1 er février 2010 Nom du constructeur

Plus en détail

AVANT L INSTALLATION

AVANT L INSTALLATION INSTRUCTIONS D INSTALLATION MATÉRIAUX DE MILLÉNIUM DECKING Avant d installer les matériaux de Millénium Decking, veuillez lire les instructions en entier. Sécurité AVANT L INSTALLATION La conformité avec

Plus en détail

Transfert d'humidité à travers les parois Note de synthèse Toiture Neuve Extension d'un groupe scolaire WORMHOUT

Transfert d'humidité à travers les parois Note de synthèse Toiture Neuve Extension d'un groupe scolaire WORMHOUT Transfert d'humidité à travers les parois Note de synthèse Toiture Neuve Extension d'un groupe scolaire WORMHOUT Page 1/7 Transfert d'humidité à travers les parois : Note de synthèse Paroi Simulée Composition

Plus en détail

Montage du chauffage au plafond Principes pour le projet et pour l installation des feuilles chauffantes ECOFILM C

Montage du chauffage au plafond Principes pour le projet et pour l installation des feuilles chauffantes ECOFILM C Montage du chauffage au plafond Principes pour le projet et pour l installation des feuilles chauffantes ECOFILM C les bandes de feuille chauffante sont installées parallèlement aux poutres de la construction

Plus en détail

Des projets pour la vie!

Des projets pour la vie! Formation Animateur : François Gagné Des projets pour la vie! Avantages des panneaux de fibrociment FINEX Les panneaux de fibrociment Finex sont résistants: - Au feu et à la chaleur - À la pourriture -

Plus en détail

Le nouveau concept du radiateur infrarouge design. Votre atout chauffage-confort

Le nouveau concept du radiateur infrarouge design. Votre atout chauffage-confort Le nouveau concept du radiateur infrarouge design Votre atout chauffage-confort Le chauffage infrarouge à ondes longues Réchauffe par son rayonnement les surfaces des pièces ( sols, murs, plafonds) Cette

Plus en détail

Permo solar SK & Sepa solar. Optimise les performances thermiques de la toiture en été comme en hiver

Permo solar SK & Sepa solar. Optimise les performances thermiques de la toiture en été comme en hiver Permo solar SK & Sepa solar Optimise les performances thermiques de la toiture en été comme en hiver Permo solar SK écran de sous-toiture respirant (HPV) réfléchissant Comment cela fonctionne En été Les

Plus en détail

TH331 Thermostat électronique pour plancher ou plafond rayonnant

TH331 Thermostat électronique pour plancher ou plafond rayonnant MANUEL D'INSTALLATION ET D'UTILISATION SYSTEME DE CHAUFFAGE PAR RAYONNEMENT TH331 Thermostat électronique pour plancher ou plafond rayonnant Appareil conforme aux exigences des directives : 2004/108/CE

Plus en détail

Construire en CLT B S T R U C T U R E D E S C O U C H E S 4/2012

Construire en CLT B S T R U C T U R E D E S C O U C H E S 4/2012 B S T R U C T U R E D E S C O U C H E S 4/2012 Sommaire 1 MUR EXTÉRIEUR 1.1 Isolation en laine minérale 1.2 Isolation en fibres de bois douces 1.3 Isolation en cellulose 1.4 Isolation en polystyrène expansé

Plus en détail

VIVRACOME Les exigences réglementaires

VIVRACOME Les exigences réglementaires Les exigences réglementaires VIVRACOME et la réglementation thermique (NFP 52.307) La réglementation thermique actuelle des bâtiments neufs ou existants porte sur l amélioration de leur performance énergétique.

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE. Ouvrages en plaques de plâtre avec ou sans isolation. > Plafonds, habillages, cloisons, doublages, parois de gaines techniques

GUIDE PRATIQUE. Ouvrages en plaques de plâtre avec ou sans isolation. > Plafonds, habillages, cloisons, doublages, parois de gaines techniques GUIDE PRATIQUE Ouvrages en plaques de plâtre avec ou sans isolation > Plafonds, habillages, cloisons, doublages, parois de gaines techniques En application des normes NF DTU 25.41 et 25.42 2 e ÉDITION

Plus en détail

RÈGLES GÉNÉRALES D INSTALLATIONS DES COLONNES ÉLECTRIQUES (norme NF C 14-100 édition Février 2008) Les colonnes électriques sont installées dans des

RÈGLES GÉNÉRALES D INSTALLATIONS DES COLONNES ÉLECTRIQUES (norme NF C 14-100 édition Février 2008) Les colonnes électriques sont installées dans des RÈGLES GÉNÉRALES D INSTALLATIONS DES COLONNES ÉLECTRIQUES (norme NF C 14-100 édition Février 2008) Les s électriques sont installées des gaines de d immeubles ou en apparent la cage d escalier (réhabilitation

Plus en détail

La rénovation thermique des copropriétés

La rénovation thermique des copropriétés La rénovation thermique des copropriétés Isolation thermique par l extérieur (façades, toitures, planchers bas) ASDER - Chambéry Mardi 19 mars 2013 François Sivardière Chargé de mission Copropriétés L

Plus en détail

Durée 2 heures Une feuille de formulaire autorisée. Les exercices doivent être obligatoirement rédigés sur des feuilles séparées.

Durée 2 heures Une feuille de formulaire autorisée. Les exercices doivent être obligatoirement rédigés sur des feuilles séparées. Durée 2 heures Une feuille de formulaire autorisée Les exercices doivent être obligatoirement rédigés sur des feuilles séparées. Exercic (7 points) : (les 3 parties sont relativement indépendantes) De

Plus en détail

Logements Avenue COROT 13 013 MARSEILLE

Logements Avenue COROT 13 013 MARSEILLE Logements Avenue COROT 13 013 MARSEILLE Mission Acoustique Compte rendu d examen des documents en phase APS Note établie avec référentiel H et E CERQUAL Rapport version 3 du 26/02/2010 Maître d ouvrage

Plus en détail

F ORMULAIRE DE D EMANDE D'AUTORISATION F_57

F ORMULAIRE DE D EMANDE D'AUTORISATION F_57 PAE 1/16 N 57 Boulangeries et pâtisseries INFORMATIONS ENERALES REVISION : 1 Règlement grand-ducal du 16 juillet 1999 portant nomenclature et classification des établissements classés; Annexe Nomenclature

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1)

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1) N :... 15/08/03/729/CHABRE Valable jusqu au :... 03/08/2025 Type de bâtiment :... Habitation (en maison individuelle) Année de construction :.. 2008 Surface habitable :... 190 m² Adresse :... lieu-dit

Plus en détail

SECTION DE MUR ISOMÉTRIQUE

SECTION DE MUR ISOMÉTRIQUE SECTION DE MUR ISOMÉTRIQUE - ABOUTEZ LES PANNEAUX LES UNS AUX AUTRES - UTILISEZ DES COPEAUX POUR REMPLIR LES ESPACES PANNEAU DE REVÊTEMENT RECONNU DEUXIÈME ÉTAPE DE L'APPLICATION DE L'ENDUIT DE BASE 50

Plus en détail

GUIDE D INSTALLATION. La première enveloppe pare air et perméable à la vapeur d eau AVANTAGES

GUIDE D INSTALLATION. La première enveloppe pare air et perméable à la vapeur d eau AVANTAGES GUIDE D INSTALLATION La première enveloppe pare air et perméable à la vapeur d eau AVANTAGES Possède une résistance thermique élevée Réduit la circulation d air à travers les murs Évite la formation d

Plus en détail

Manuel d utilisation HEATSTRIP,. HEATSTRIP

Manuel d utilisation HEATSTRIP,. HEATSTRIP Manuel d utilisation HEATSTRIP,. HEATSTRIP 1 Table des matières Contenu de la livraison Page 2 Introduction Page 3 Préparation Page 4 Lieu d'installation Page 5 Instructions de montage Page 6 Indications

Plus en détail

Le chauffage infrarouge Schwank Principe et fonctionnement

Le chauffage infrarouge Schwank Principe et fonctionnement Le chauffage infrarouge Schwank Principe et fonctionnement Le soleil Le chauffage naturel du monde Confort par la chaleur infrarouge Nous avons repris le principe du soleil. Les rayons du soleil traversent

Plus en détail

USAGE, CONFORT ET PERFORMANCE UNE RENOVATION TERTIAIRE BEPOS. Septembre 2015

USAGE, CONFORT ET PERFORMANCE UNE RENOVATION TERTIAIRE BEPOS. Septembre 2015 USAGE, CONFORT ET PERFORMANCE UNE RENOVATION TERTIAIRE BEPOS Septembre 2015 MC2 : RÉNOVATION RESPONSABLE & DESIRABLE «Embarquement immédiat pour un bâti sobre, robuste et désirable!»* 800m² de bureaux

Plus en détail

BOUCHARD BUSSIÈRES CARRIER architectes CHU de Québec - HSS Section 00 90 01 Mise à niveau réseau eau refroidie Addenda A-1 2016-01-19

BOUCHARD BUSSIÈRES CARRIER architectes CHU de Québec - HSS Section 00 90 01 Mise à niveau réseau eau refroidie Addenda A-1 2016-01-19 BOUCHARD BUSSIÈRES CARRIER architectes CHU de Québec - HSS Section 00 90 01 Mise à niveau réseau eau refroidie Addenda A-1 2016-01-19 CHU : 5-14-16 BBCa : 15-1236 Page 1 de 2 DEVIS D ARCHITECTURE SECTION

Plus en détail

Installation des plafonds suspendus

Installation des plafonds suspendus SYSTÈMES DE PLAFONDS [Ensemble, nos idées prennent forme. MC ] Installation des plafonds suspendus Version internationale 1 Installation des plafonds suspendus Armstrong Un plafond suspendu Armstrong en

Plus en détail

Présentation du nouveau régime d aides pour les économies d énergie et la valorisation des énergies renouvelables dans le domaine du logement

Présentation du nouveau régime d aides pour les économies d énergie et la valorisation des énergies renouvelables dans le domaine du logement Présentation du nouveau régime d aides pour les économies d énergie et la valorisation des énergies renouvelables dans le domaine du logement 11 octobre 2012 - Chambre des Métiers myenergy 1 Les points

Plus en détail

Retours d expériences: le suivi de bureaux. Christophe Schmauch Pierrick Nussbaumer CETE de l Est

Retours d expériences: le suivi de bureaux. Christophe Schmauch Pierrick Nussbaumer CETE de l Est Retours d expériences: le suivi de bureaux Christophe Schmauch Pierrick Nussbaumer CETE de l Est Sommaire 2 L opération étudiée Visite de chantier Instrumentation Explication des consommations Analyse

Plus en détail

Efficacité Énergétique. Contenu de la présentation. Historique. Nouvelles exigences

Efficacité Énergétique. Contenu de la présentation. Historique. Nouvelles exigences Efficacité Énergétique CEBQ Montréal 29 novembre 2011 Contenu de la présentation Historique Principes d élaboration Consultation - représentation Réglementation Àvenir Questions Historique 1983 : Règlement

Plus en détail