Bienvenue dans votre nouveau logement!

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Bienvenue dans votre nouveau logement!"

Transcription

1

2 Bienvenue dans votre nouveau logement! Afin que votre installation se déroule dans les meilleures conditions, nous vous proposons ce guide afin de vous aider dans vos différentes démarches... Tout d abord, nous allons vous présenter notre Service de Gestion Technique que vous pourrez contacter en cas de panne ou de problème dans votre logement. Alors pas de panique et laissez-vous guider! L équipe technique Fatiha AABOUD Josée PACINOTTI Laurence LEDUC & & & Elles assurent la réception de vos appels et font avec vous le point sur vos attentes afin de vous proposer la solution la plus adaptée à la résolution de ces dernières. Elles interviennent auprès des artisans, des propriétaires et des locataires pour la mise en œuvre des interventions. Aucun appel ne reste sans réponse, mais la mise en place des différentes interventions peuvent parfois demander un minimum de délai. Compte tenu de la complexité de la mise en place d une intervention de dépannage rapide, il vous sera demandé de respecter les rendez-vous fixés. Romain LEROY Jean-Louis BELNOUE Magali PROUST Ils dressent avec vous les états des lieux des logements. Ils veillent au bon entretien du patrimoine dû par les locataires comme par les propriétaires. Ils contrôlent les suivis de chantiers et les travaux réalisés par les artisans. Les horaires Le Service de Gestion Technique est à votre disposition : du lundi au samedi de 9h à 13h et de 14h à 18h (17h le samedi). 2

3 Démarches à réaliser pour votre entrée dans les lieux Énergie électrique Prenez contact avec le fournisseur d énergie avant d entrer dans les lieux car l électricité a pu être coupée. Afin de gagner du temps à la souscription de votre abonnement, donner le nom de l ancien locataire. Nom de l ancien locataire :... Veiller à la puissance nécessaire à votre installation, en réalisant une étude auprès du service client de votre fournisseur d électricité. Énergie gaz Si votre logement nécessite ce type d énergie, vous devrez effectuer les mêmes démarches auprès du fournisseur de votre choix. Par ailleurs, un contrat d entretien sera obligatoire pour votre chaudière et une attestation de maintenance devra nous être adressée chaque année. Dans la plupart des cas, nous souscrivons directement le contrat d entretien auprès d une société reconnue. Énergie fuel Pour les chaudières au fuel, un contrat d entretien doit être souscrit et une attestation de maintenance devra nous être délivrée à chaque visite annuelle. Opérateur de Téléphonie Si votre nouveau logement se trouve dans le même secteur géographique que votre ancien logement, vous pouvez demander un transfert de ligne afin de conserver le même numéro. Si votre immeuble est connecté à la fibre,vous pouvez souscrire un contrat auprès de l opérateur de votre choix. Eau En habitation individuelle : Prenez contact avec la compagnie des eaux pour faire établir l abonnement à votre nom. En habitation collective : Pour les appartements, aucune démarche n est à faire auprès des services des eaux, les accès sont en libre-service. Lorsque les appartements sont équipés d un compteur d eau individuel installé dans les logements (non accessible en votre absence), les locataires devront transmettre l index du compteur d eau, à chaque demande faite, soit par le syndic de l immeuble, soit par le gérant de l appartement ; pour définir votre consommation réelle (en principe une fois par an). A défaut, un forfait de consommation surestimé vous sera appliqué à votre désavantage, sur votre décompte de charges. Aucune réclamation ne pourra être demandée ultérieurement. Aussi, nous attirons votre attention sur l importance de transmettre les informations demandées, le plus rapidement possible. Votre consommation d eau sera facturée : soit en provision dans vos charges mensuelles (avec une régularisation à la fin de l exercice de la copropriété), 2 fois par an avec votre loyer, d après la facturation provenant des services des eaux et selon le tableau de répartition propre à votre immeuble (ou encore au regard de l index de votre compteur défalquant). Chauffage Si le chauffage de votre logement est collectif, vous n avez aucune démarche à effectuer. Si le chauffage ainsi que la production d eau chaude sont individuels à votre appartement, vous devez conserver tous les justificatifs. 3

4 Ramonage Si votre logement est agrémenté d une cheminée fonctionnelle et que vous souhaitez l utiliser, vous serez dans l obligation de faire effectuer un ramonage, conformément à la législation en vigueur, et ce au moins une fois par an. Vous devrez alors nous adresser une copie de la facture de ramonage de la cheminée afin que nous puissions l intégrer au dossier du logement. Il est à noter que votre assureur doit être informé du fait que vous avez l usufruit d une cheminée dans votre logement. Détecteur de fumée : L entretien des piles est à la charge du locataire. Assurances Avant de prendre possession de votre appartement, vous devez souscrire une assurance multirisques habitation auprès de la compagnie de votre choix. Vous devrez nous fournir l attestation d assurance du logement, à la remise des clefs. Cette assurance doit couvrir votre logement mais aussi les dépendances attenantes à votre bail (cave, garage, grenier, granges,...) Pensez à signaler l utilisation de la cheminée, si votre logement en possède une. Une attestation de votre assurance habitation devra nous être communiquée chaque année. Assurances en Colocation : En cas de colocation, pensez à vérifier que les différents colocataires sont assurés en responsabilité civile. Chaque colocataire doit justifier d un contrat d assurance couvrant l ensemble des dommages lié au logement. Le contrat d assurance habitation peut donc être établi au nom de plusieurs personnes. Lors du préavis puis du départ de l un des colocataires, il est nécessaire de nous prévenir afin de tenir compte du départ de votre colocataire puis de rédiger un avenant de bail. Vous devrez réaliser la même démarche auprès de votre assureur. Votre police d assurance doit couvrir les risques suivants : Dégât des eaux, incendie, etc,... Sinistres En cas de sinistre intervenu dans votre logement, vous devez faire une déclaration auprès de votre compagnie d assurance, de préférence par lettre recommandée avec accusé de réception, dans un délai de 5 jours et de nous en informer au plus vite afin de vous conseiller et vous assister dans l avancement de votre dossier. Mes notes personnelles :

5 Ce qu il faut savoir concernant votre bail d habitation Le bail est le contrat qui régit vos relations avec le propriétaire du logement pendant toute la durée du bail. Quelques règles à respecter... Paiement du loyer Le loyer doit être réglé selon le terme prévu dans le bail même si vous n avez pas reçu d avis d échéance. L absence de paiement du loyer pourra entraîner la résiliation du bail avec des frais juridiques à votre charge. Les charges locatives Le bail peut prévoir le versement mensuel d une provision pour charges ; effectivement les charges sont régularisées annuellement. Pour votre information, vous trouverez en page 8 et 9 la liste des charges locatives. Les taxes locatives La taxe d habitation : Elle est à la charge de l occupant du logement présent au 1 er janvier de l année en cours. Cette taxe vous sera directement adressée par les services fiscaux, en même temps que la redevance audiovisuelle. La taxe d ordures ménagères : Cette taxe est facturée en fin d année au locataire, dès réception de la taxe foncière du propriétaire. Le respect des règles de vie commune À l entrée dans les lieux, prenez connaissance du règlement intérieur de l immeuble ou du règlement de copropriété, afin de vous y conformer. Veillez à ce que vos animaux n entraînent pas de nuisances sonores ou ne dégradent pas les parties communes. Ils sont sous votre responsabilité. Respectez vos voisins et votre environnement en faisant attention aux bruits. N encombrez pas les balcons où les parties communes avec des vélos, des poussettes ou encore des objets divers destinés à la déchetterie. Déposez vos ordures ménagères ensachées dans les bacs prévus à cet effet et non à même le sol. Respectez le tri sélectif, s il a été mis en place dans votre commune. Ces quelques règles élémentaires rendront la vie plus agréable à tous. 5

6 L état des lieux L état des lieux est un document important, qui décrit en détail l état du logement et de ses équipements, pièce par pièce. Deux états des lieux sont réalisés, le premier avant l emménagement dans les lieux et le second après le déménagement, en fin de bail à l occasion de la restitution des clefs. Son utilité est évidente : la comparaison des deux états des lieux permet de vérifier que le locataire a bien rempli les obligations qui sont les siennes concernant les réparations et l entretien du logement. À votre demande expresse, un technicien peut réaliser un pré-état des lieux, si vous jugez que des travaux de remise en état seront à votre charge avant votre départ du logement. Coût d un pré-état des lieux : Pour l année 2015, cette prestation vous sera facturée selon les forfaits suivants : APPARTEMENT 31 TTC MAISON 44 TTC L article 1730 du Code Civil indique : «S il est fait un état des lieux entre le bailleur et le preneur, celui-ci doit rendre la chose telle qu il l a reçue, suivant cet état, excepté ce qui a péri ou a été dégradé par vétusté ou force majeure. L état des lieux est dressé par écrit. Pour éviter toute contestation, il doit être établi contradictoirement entre le propriétaire ou son représentant- et le locataire, signé entre les deux parties. Il peut également être réalisé par un huissier.» En l absence d un état des lieux d entrée... Dans le principe : l article 1731 du Code Civil précise que s il n a pas été fait d état des lieux, le preneur est présumé les avoir reçus en bon état de réparations locatives et doit les rendre tels, sauf preuve contraire. Application : Pour les baux soumis à la loi du 6 juillet 1989 (article 3), il est prévu qu un état des lieux soit annexé au contrat de location. Pour les autres baux, à défaut d état des lieux d entrée, le locataire est présumé avoir reçu les locaux en bon état et il devra les rendre de même. Les travaux que vous souhaitez réaliser Vous souhaitez changer un revêtement de sol ou changer la décoration? Vous devez nous présenter vos projets pour acceptation. Ce que vous ne pouvez pas faire : Coller un lino ou une moquette avec des bandes adhésives et en plusieurs morceaux. Poncer ou vitrifier un parquet sans accord préalable. Remplacer un lino ou une moquette par un carrelage ou un parquet. Coller une moquette ou un lino sur un parquet ou un carrelage. Poser un parquet sans autorisation. Les trous... Le locataire qui vous succédera ne se servira pas des trous que vous avez laissés. Les emplacements ne sont pas du goût de tous et les éléments de mobilier de taille standard. Il vous faudra faire le moins possible de trous de chevilles dans les murs et les reboucher correctement avant votre départ. Nous constatons trop souvent un manque de soin apporté au rebouchage. L arrachage des chevilles en métal (Molly) n étant pas réalisable, sous peine de laisser une plus grande détérioration, nous vous conseillons de les repousser dans la cloison, aux fins d obtenir un bon rebouchage. Enfin, nous vous conseillons d utiliser de nouvelles chevilles en nylon à frapper, plus esthétiques et pouvant fixer des éléments de poids. Renseignez-vous auprès des magasins de fournitures de matériaux. Les chevilles... Nous ne les autorisons pas sur les faïences, ni les portes et les fenêtres, notamment en PVC, dans les coffrages de volets roulants et déconseillées dans les plafonds. Vous pouvez aussi utiliser des crochet en «X», ou des punaises, mais jamais d adhésif qui déchire les papiers peints et écaille la peinture. L utilisation des gommes adhésives laisse des tâches grasses. 6

7 Ce qu il faut savoir concernant vos charges récupérables Décret n du 26 août 1987 Pris en application de l article 18 de la loi n du 23 décembre 1986 tendant à favoriser l investissement locatif, l accession à la propriété de logements sociaux et le développement de l offre foncière en fixant la liste des charges récupérables. I ARTICLE 1 er La liste des charges récupérables prévues à l article 18 de la loi du 23 décembre 1986 susvisée figure en annexe au présent décret. II ARTICLE 2 Pour l application du présent décret : a) Il n y a pas lieu de distinguer entre les services assurés par le bailleur en régie et les services assurés dans le cadre d un contrat d entreprise. Le coût des services assurés en régie inclut les dépenses de personnel d encadrement technique. Lorsqu il existe un contrat d entreprise, le bailleur doit s assurer que ce contrat distingue les dépenses récupérables et les autres dépenses ; b) Les dépenses de personnel récupérables correspondent à la rémunération et aux charges sociales et fiscales ; c) Lorsque l entretien des parties communes et l élimination des rejets sont assurés par un gardien ou un concierge, les dépenses correspondant à sa rémunération, à l exclusion du salaire en nature, sont exigibles au titre des charges récupérables à concurrence des trois quarts de leur montant ; d) Lorsque l entretien des parties communes et l élimination des rejets sont assurés par un employé d immeuble, les dépenses correspondant à sa rémunération et aux charges sociales et fiscales y afférentes sont exigibles, en totalité, au titre des charges récupérables ; e) Le remplacement d éléments d équipement n est considéré comme assimilable aux menues réparations que si son coût est au plus égal au coût de celles-ci. III ARTICLE 3 Pour l application du présent décret, les dépenses afférentes à l entretien courant et aux menues réparations d installations individuelles, qui figurent au III du tableau annexé, sont récupérables lorsqu elles sont effectuées par le bailleur aux lieu et place du locataire. 7

8 LISTE DES CHARGES RÉCUPÉRABLES I - ASCENSEURS ET MONTE-CHARGE 1 - Dépenses d électricité. 2 - Dépenses d exploitation, d entretien courant, de menues réparations : a) Exploitation : - Visite périodique, nettoyage et graissage des organes mécaniques ; - Examen semestriel des câbles et vérification annuelle des parachutes ; - Nettoyage annuel de la cuvette, du dessus de la cabine et de la machinerie ; - Dépannage ne nécessitant pas de réparations ou fournitures de pièces ; - Tenue d un dossier par l entreprise d entretien mentionnant les visites techniques, incidents et faits importants touchant l appareil. b) Fournitures relatives à des produits ou à du petit matériel d entretien (chiffons, graisses et huiles nécessaires) et aux lampes d éclairage de la cabine. c) Menues réparations : - De la cabine (boutons d envoi, paumelles de portes, ferme portes automatiques, coulisseaux de cabine, dispositif de sécurité de seuil et cellule photo électrique) ; - Des paliers (ferme portes mécaniques, électriques ou pneumatiques, serrures électromécaniques, contacts de porte et bouton d appel) ; - Des balais du moteur et fusibles. II - EAU FROIDE, EAU CHAUDE ET CHAUFFAGE COLLECTIF DES LOCAUX PRIVATIFS ET DES PARTIES COMMUNES 1 - Dépenses relatives : - À l eau froide et chaude des locataires ou occupants du bâtiment ou de l ensemble des bâtiments d habitation concernés ; - À l eau nécessaire à l entretien courant des parties communes du ou des dits bâtiments, y compris la station d épuration ; - À l eau nécessaire à l entretien courant des espaces extérieurs ; - Les dépenses relatives à la consommation d eau incluent l ensemble des taxes et redevances ainsi que les sommes dues au titre de la redevance d assainissement, à l exclusion de celles auxquelles le propriétaire est astreint en application de l article L du code de la santé publique ; - Aux produits nécessaires à l exploitation, à l entretien et au traitement de l eau ; - À l électricité ; - Au combustible ou à la fourniture d énergie, quelle que soit sa nature. 2 - Dépenses d exploitation, d entretien courant et de menues réparations : a) Exploitation et entretien courant : - Nettoyage des gicleurs, électrodes, filtres et clapets des brûleurs ; - Entretien courant et graissage des pompes de relais, jauges, contrôleurs de niveau ainsi que des groupes moto pompes et pompes de puisards ; - Graissage des vannes et robinets et réfection des presse étoupes ; - Remplacement des ampoules, des voyants lumineux et ampoules de chaufferie ; - Entretien et réglage des appareils de régulation automatique et de leurs annexes ; - Vérification et entretien des régulateurs de tirage ; - Réglage des vannes, robinets et tés ne comprenant pas l équilibrage ; - Purge des points de chauffage ; - Frais de contrôle de combustion ; - Entretien des épurateurs de fumée ; - Opérations de mise en repos en fin de saison de chauffage, rinçage des corps de chauffe et tuyauteries, nettoyage de chaufferies, y compris leurs puisards et siphons, ramonage des chaudières, carneaux et cheminées ; - Conduite de chauffage ; - Frais de location d entretien et de relevé des compteurs généraux et individuels ; - Entretien de l adoucisseur, du détartreur d eau, du surpresseur et du détenteur ; - Contrôles périodiques visant à éviter les fuites du fluide frigorigène des pompes à chaleur ; - Vérification, nettoyage et graissage des organes des pompes à chaleur ; - Nettoyage périodique de la face extérieure des capteurs solaires ; - Vérification, nettoyage et graissage des organes des capteurs solaires. b) Menues réparations dans les parties communes ou sur des éléments d usage commun : - Réparation de fuites sur raccords et joints ; - Remplacement des joints, clapets et presse étoupe ; - Rodage des sièges de clapets ; - Menues réparations visant à remédier aux fuites de fluide frigorigène des pompes à chaleur ; - Recharge en fluide frigorigène des pompes à chaleur. III - INSTALLATIONS INDIVIDUELLES Chauffage et production d eau chaude, distribution d eau dans les parties privatives : 1 - Dépenses d alimentation commune de combustible ; 2 - Exploitation et entretien courant, menues réparations : a) Exploitation et entretien courant : - Réglage de débit et température de l eau chaude sanitaire ; - Vérification du réglage des appareils de commande, d asservissement, de sécurité d aquastat et de pompe ; - Dépannage ; - Contrôle des raccordements et de l alimentation des chauffe-eau électriques, contrôle de l intensité absorbée ; - Vérification de l état des résistances, des thermostats, nettoyage ; - Réglage des thermostats et contrôle de la température d eau ; - Contrôle et réfection d étanchéité des raccordements eau froide / eau chaude ; - Contrôle des groupes de sécurité ; - Rodage des sièges de clapets des robinets ; - Réglage des mécanismes de chasses d eau. b) Menues réparations : - Remplacement des bilames, pistons, membranes, boîtes à eau, allumage piézo-électrique, clapets et joints des appareils à gaz ; - Rinçage et nettoyage des corps de chauffe et tuyauteries ; - Remplacement des joints, clapets et presse étoupes des robinets ; - Remplacement des joints, flotteurs et joints cloches des chasses d eau. IV - PARTIES COMMUNES INTÉRIEURES AU BÂTIMENT OU À L ENSEMBLE DES BÂTIMENTS D HABITATION 1 - Dépenses relatives : - À l électricité ; - Aux fournitures consommables, notamment produits d entretien, balais et petit matériel assimilé nécessaires à l entretien de propreté, sel. 2 - Exploitation et entretien courant, menues réparations : a) Entretien de la minuterie, pose, dépose et entretien des tapis ; b) Menues réparations des appareils d entretien de propreté tels qu aspirateur. 3 - Entretien de propreté (frais de personnel). 8

9 V - ESPACES EXTÉRIEURS AU BÂTIMENT OU À L ENSEMBLE DE BÂTIMENTS D HABITATION (voies de circulation, aires de stationnement, abords et espaces verts, aires et équipements de jeux). 1 - Dépenses relatives : - À l électricité ; - À l essence et huile ; - Aux fournitures consommables utilisées dans l entretien courant : ampoules ou tubes d éclairage, engrais, produits bactéricides et insecticides, produits tels que graines, fleurs, plants, plantes de remplacement, à l exclusion de celles utilisées pour la réfection de massifs, plates-bandes ou haies. 2 - Exploitation et entretien courant : a) Opération de coupe, désherbage, sarclage, ratissage, nettoyage et arrosage concernant : - Les allées, aires de stationnement et abords ; - Les espaces verts (pelouses, massifs, arbustes, haies vives, plates bandes) ; - Les aires de jeux ; - Les bassins, fontaines, caniveaux, canalisations d évacuation des eaux pluviales ; - Entretien du matériel horticole ; - Remplacement du sable des bacs et du petit matériel de jeux. b) Peinture et menues réparations des bancs de jardins et des équipements de jeux et grillages. VI - HYGIÈNE 1 - Dépenses de fournitures consommables : - Sacs en plastique et en papier nécessaires à l élimination des rejets ; - Produits relatifs à la désinsectisation et à la désinfection, y compris des colonnes sèches de vide-ordures. 2 - Exploitation en entretien courant : - Entretien et vidage des fosses d aisance ; - Entretien des appareils de conditionnement des ordures. 3 - Élimination des rejets (frais de personnel). VII - ÉQUIPEMENTS DIVERS DU BÂTIMENT O U D E L E N S E M B L E D E B Â T I M E N T S D HABITATION 1 - Fourniture d énergie nécessaire à la ventilation mécanique. 2 - Exploitation et entretien courant : - Ramonage des conduits de ventilation ; - Entretien de la ventilation mécanique ; - Entretien des dispositifs d ouverture automatique et des interphones ; - Visites périodiques à l exception des contrôles réglementaires de sécurité, nettoyage et graissage de l appareillage fixe de manutention des nacelles de nettoyage des façades vitrées. 3 - Divers - Abonnement des postes de téléphone à la disposition des locataires. VIII - TAXES ET REDEVANCES - Taxe d enlèvement des ordures ménagères (TEOM) - Taxe d habitation 9

10 Ce qu il faut savoir concernant la fin de votre contrat d habitation Le congé Il doit être adressé par lettre recommandée avec avis de réception ou par huissier, au moins trois mois avant votre départ ; ce délai peut être ramené à un mois pour une mutation professionnelle, une perte d emploi sur un contrat à durée indéterminée... Un justificatif doit être fourni avec la lettre de congé. Cette lettre doit être signée par tous les titulaires du bail. Visites du logement Durant le préavis, vous devez laisser visiter le logement aux heures convenues contractuellement dans le bail (voir l article 2.3.6). À défaut, indiquez vos disponibilités à notre cabinet. Dépôt de garantie Il est restitué en fin de bail, dans un délai de deux mois à compter de la remise des clefs par le locataire. De cette restitution, seront imputées toutes les sommes dont vous pourriez être débiteur envers le bailleur. Si vous êtes locataires dans un immeuble en copropriété, une provision sera conservée sur votre dépôt de garantie, jusqu à l approbation des comptes annuels par l assemblée générale des copropriétaires. Veillez également à bien préciser votre nouvelle adresse au Cabinet afin que vous soit restitué votre dépôt de garantie. Mes notes personnelles :

11 L entretien et les réparations locatives Vous pouvez procéder à des embellissements dans le logement, mais veillez à ce que ceux-ci ne soient pas trop personnalisés, notamment au niveau des couleurs. Ne transformez pas les lieux sans l autorisation écrite du propriétaire. En l absence d accord, le propriétaire est en droit d exiger que le logement lui soit rendu, tel qu il était au départ de votre location et vous seriez donc dans l obligation de refaire des travaux de remise en état à l identique. En cas de doute, n hésitez pas à nous consulter avant de réaliser des modifications dans le logement. Le propriétaire est tenu de vous remettre un logement en bon état, Il vous appartient de l entretenir et d effectuer les réparations locatives qui sont à votre charge. Vous pourrez prendre connaissance de ces différentes réparations, en vous référant au Décret N du 26 août 1987, en page suivante. ENTRETIEN ET RÉPARATIONS LOCATIVES DÉCRET N du 26 août 1987 Nous vous rappelons que conformément à l article 1 er : «Sont des réparations locatives les travaux d entretien courants et, de menues réparations, y compris les remplacements d éléments assimilables aux dites réparations, consécutifs à l usage normal des locaux et équipements à usage privatif.» Afin de faciliter les traitements de certaines réparations locatives, qui vous incombent, nous vous conseillons de contacter directement les sociétés dont vous trouverez les coordonnées ci-dessous, le coût de la réparation étant à votre charge, la facture devra vous être adressée à votre nom et réglée par vos soins. Si ces réparations locatives venaient à être traitées, à votre demande, par notre Service de Gestion Technique : Il vous sera facturé un forfait correspondant à 1 h de vacation, soit 69 TTC (révisable chaque année selon le barème affiché dans nos agences) sur l année 2015, au titre de notre intervention, (Le coût de la réparation locative, facturée par l entreprise, étant également à votre charge). Vous trouverez ci-dessous, une liste non-exhaustive des réparations locatives les plus courantes, ainsi que les coordonnées des sociétés que vous pouvez contacter en toute fiabilité. 1 PARTIES EXTÉRIEURES DONT LE LOCATAIRE A L USAGE EXCLUSIF, notamment : Les descentes d eau pluviales, chéneaux et gouttières, engorgement des conduits... VITET COUVERTURE INGRÉ Entreprise LEPLATRE ORLÉANS ou ESPACES VERTS PRIVATIFS / JARDIN / COUR : Si vous avez la jouissance d espaces verts, vous aurez pour obligation d entretenir les arbustes, les haies et d assurer la tonte des pelouses de votre jardin d agrément. 2 OUVERTURES INTÉRIEURES ET EXTÉRIEURES, notamment : Sections ouvrantes telles que portes et fenêtres, graissage des gonds, paumelles et charnières, menues réparations des boutons et poignées de portes, des gonds, crémones et espagnolettes, remplacement notamment de boulons, clavettes et targettes. 11

12 VITRAGES : Réfection des mastics, remplacement des vitres détériorées. SERRURES ET VERROUS DE SÉCURITÉ : Graissage et Remplacement de petites pièces ainsi que des clés égarées ou détériorées. NVL ORLÉANS MGM Rapid Services ORLÉANS PARTIES INTÉRIEURES, notamment : Placards et menuiseries telles que plinthes, baguettes et moulures, remplacement des tablettes et tasseaux de placard et réparation de leur dispositif de fermeture, fixation de raccords et remplacement de pointes de menuiseries... 4 INSTALLATIONS DE PLOMBERIE, notamment : Canalisations d eau : Dégorgement, remplacement entre autres de joints et de colliers. Éviers et appareils sanitaires : Nettoyage des dépôts de calcaire, remplacement des tuyaux flexibles de douches, remplacement des joints silicone des baignoires, éviers et lavabos, remplacement des joints, flotteurs et joints cloches des chasses d eau... VITET PLOMBERIE FLEURY LES AUBRAIS DACPR MARDIÉ TCPC ORLÉANS ÉQUIPEMENTS D INSTALLATIONS D ÉLECTRICITÉ, notamment : Remplacement des interrupteurs, prise de courant, coupe-circuits et fusibles, des ampoules, tubes lumineux, réparation ou remplacement des baguettes ou gaines de protection si détérioration, contacteur chauffe-eau mal positionné pour le fonctionnement du cumulus, interrupteurs mal positionnés sur radiateur. LOIRE ÉLEC ST JEAN DE BRAYE CDÉLEC ORLÉANS CENTRE AUTRES ÉQUIPEMENTS MENTIONNÉS AU CONTRAT DE LOCATION, notamment : Télécommande portail automatique immeuble : voir avec le Syndic ou le gérant pour les conditions liées à son remplacement. Tenir compte de l affichage dans le hall de la Résidence. Tous nos conseillers se tiennent à votre dispositions pour répondre efficacement à l ensemble des questions que vous vous posez concernant votre logement... N hésitez pas à les contacter! Vous avez un ennui ponctuel pour le règlement de votre loyer Vous voulez donner congé de votre logement Vous voulez changer de logement Vous voulez prendre rendez-vous pour votre état des lieux de sortie... numéros en page 2 Vous avez un problème technique dans votre logement... numéros en page 2 12 Questions relatives à votre avis d échéance

13 Mes notes personnelles :... Adressez-nous vos coordonnées : Nous vous connaissons en tant que : o Locataire o Propriétaire o Acheteur o Vendeur Nom :... Prénom :... Adresse : Code postal :... Ville :... Tél. :... Tél. :... Adressez-nous les coordonnées de la personne que vous souhaitez parrainer, nous la contacterons de votre part : Nom :... Prénom :... Adresse : Code postal :... Ville :... Tél. :... Tél. :... Son projet : o Louer o faire gérer o Acheter o Vendre o Un appartement o Une maison Type :... Secteur : Nous vous contacterons prochainement afin de vous remettre des bons d achats valables dans de nombreuses enseignes : La FNAC, Darty, Ikéa, Courtepaille, La Redoute, Célio, Yves Rocher, Aubert, Joué Club, Norauto, Intersport... Dès concrétisation du contrat, recevez vos chèques parrainage. Pour des parrainages supplémentaires, d autres bons sont à votre disposition sur simple demande. NUMÉROS D URGENCE SAMU POMPIERS POLICE SECOURS NUMÉROS UTILES DM Ce document de synthèse à usage purement informatif vous est offert par votre agent immobilier Durand-Montouché. Il ne confère aucune valeur contractuelle et ne saurait engager une responsabilité quelconque de ses auteurs. Pour plus d informations, contactez votre conseiller immobilier.

14 Crédits photos : Romain Quéré, D. Ducouret, Tomasz Trojanowski, AlcelVision, Victor Zastol Skiy, Richard Majlinder, Horticulture, ThTh, DPix Center, Edyta Pawlowska, Paylessimages, Yuri Arcurs, Goodluz, Marcos Osorio Cecilia.

Location : Nature des charges récupérables (Décret n 87-713 du 26 août 1987)

Location : Nature des charges récupérables (Décret n 87-713 du 26 août 1987) AGENCE DEPARTEMENTALE D INFORMATION SUR LE LOGEMENT ADIL 22 Location : Nature des charges récupérables (Décret n 87-713 du 26 août 1987) Pour l'application du présent décret : a) Il n'y a pas lieu de distinguer

Plus en détail

Article 1 La liste des charges récupérables prévue à l article 18 de la loi du 23 décembre 1986 susvisée figure en annexe au présent décret.

Article 1 La liste des charges récupérables prévue à l article 18 de la loi du 23 décembre 1986 susvisée figure en annexe au présent décret. Article 1 La liste des charges récupérables prévue à l article 18 de la loi du 23 décembre 1986 susvisée figure en annexe au présent décret. Article 2 Pour l application du présent décret : a) Il n y a

Plus en détail

CHARGES RECUPERABLES

CHARGES RECUPERABLES CHARGES RECUPERABLES I. - ASCENSEURS ET MONTE-CHARGE 1. Dépenses d électricité 2. Dépenses d exploitation, d entretien courant, de menues réparations a) Exploitation - visite périodique, nettoyage et graissage

Plus en détail

LES CHARGES LOCATIVES

LES CHARGES LOCATIVES 33 bis rue du faubourg Madeleine 45000 ORLEANS Tél : 02.38.54.00.49 Fax : 09.56.06.42.49 contact@advicim.com Achat~Vente Programmes neufs Immobilier d entreprise Location Gestion locative LES CHARGES LOCATIVES

Plus en détail

CHARGES RECUPERABLES ( décret n 87-713 du 26 août 1987 )

CHARGES RECUPERABLES ( décret n 87-713 du 26 août 1987 ) CHARGES RECUPERABLES ( décret n 87-713 du 26 août 1987 ) Décret N 0 87-713 du 26 août 1987 relatif à l'article 18 de la loi n 0 86-1290 du 23 décembre 1986 tendant à favoriser l'investissement locatif,

Plus en détail

II - Eau froide, eau chaude et chauffage collectif des locaux privatifs et des parties communes.

II - Eau froide, eau chaude et chauffage collectif des locaux privatifs et des parties communes. Liste de charges récupérables I - Ascenseurs et monte-charge. 1 - Dépenses d'électricité. 2 - Dépenses d'exploitation, d'entretien courant, de menues réparations : a) Exploitation : - visite périodique,

Plus en détail

LES GUIDES DU BIEN VIVRE ENSEMBLE. QUI FAIT QUOI DANS LE LOGEMENT? Point par point. www.ophmontreuillois.fr

LES GUIDES DU BIEN VIVRE ENSEMBLE. QUI FAIT QUOI DANS LE LOGEMENT? Point par point. www.ophmontreuillois.fr S GUIDES DU BIEN VIVRE ENSEMB QUI FAIT QUOI DANS LOGEMENT? Point par point www.ophmontreuillois.fr Les installations de chauffage en détail Les installations de plomberie en détail Convecteur électrique

Plus en détail

Liste des charges récupérables incombant au locataire :

Liste des charges récupérables incombant au locataire : Liste des charges récupérables incombant au locataire : (Décret n 87.713 du 26/08/1987) I ascenseurs et monte-charge 1. Dépenses d électricité. 2. Dépenses d exploitation, d entretien courant, de menues

Plus en détail

ACTUALITÉ DU DROIT LOCATIF ET DE LA RÉCUPÉRATION DES CHARGES CHARGES LOCATIVES

ACTUALITÉ DU DROIT LOCATIF ET DE LA RÉCUPÉRATION DES CHARGES CHARGES LOCATIVES A l heure oå mçme le gouvernement entend plafonner pour 2011 la hausse des loyers dans le secteur HLM pour Éviter des dérives en la matiñre qui ont fait que trop souvent l augmentation des loyers a excédé

Plus en détail

Qui entretient et effectue les réparations de ma location? Est-ce à la charge du locataire ou du propriétaire?

Qui entretient et effectue les réparations de ma location? Est-ce à la charge du locataire ou du propriétaire? Qui entretient et effectue les réparations de ma location? Est-ce à la charge du locataire ou du propriétaire? 0 0 Mur : peintures, papiers-peints, rebouchage trous Plafond : peintures, rebouchage trous

Plus en détail

OFFRE MULTISERVICE. L'entretien préventif. Les travaux d'aménagement ou de dépannage. Propriétaire :

OFFRE MULTISERVICE. L'entretien préventif. Les travaux d'aménagement ou de dépannage. Propriétaire : OFFRE MULTISERVICE Propriétaire : Bien moins coûteux à long terme que les actions curatives, l'entretien régulier de votre habitation principal ou de vos locaux professionnels vous permet d'en profiter

Plus en détail

3-1 Durée Le contrat signé entre l établissement et le prestataire de service prendra effet du 01/02/2016 au 31/01/2017.

3-1 Durée Le contrat signé entre l établissement et le prestataire de service prendra effet du 01/02/2016 au 31/01/2017. Collège Evariste Galois Rue de la Métairie Neuve 35360 MONTAUBAN DE BRETAGNE MAINTENANCE DES CHAUFFERIES ET INSTALLATIONS DE PRODUCTION D EAU CHAUDE SANITAIRE CAHIER DES CHARGES 1 Objet Le présent cahier

Plus en détail

Qui a la charge de l entretien

Qui a la charge de l entretien Toute transformation (clôtures, portails et abris de jardin soumis à accord de la commune, changement de sol, démolition de cloisons, modifications d appareil sanitaire, etc.) doit préalablement faire

Plus en détail

Guide. des réparations. Locatives

Guide. des réparations. Locatives Guide des réparations Locatives Réparations locatives Votre qualité de locataire implique des droits mais aussi des devoirs. En effet, il vous appartient d effectuer l entretien courant de votre logement

Plus en détail

Travaux et entretien du logement

Travaux et entretien du logement Travaux et entretien du logement p. p. En un clin d œil Ce document est là pour vous aider, faites-en bon usage! La réglementation en vigueur, décret d application n 8- du août 98, détermine les interventions

Plus en détail

guide pratique Entretien et réparations dans votre logement tout ce qu il faut savoir!

guide pratique Entretien et réparations dans votre logement tout ce qu il faut savoir! guide pratique Entretien et réparations dans votre logement tout ce qu il faut savoir! sommaire Entrée et cuisine... p.- Pièce à vivre... p.- Salle de bain, wc... p.- Immeuble collectif... p. Maison individuelle...

Plus en détail

RÉPARATIONS LOCATIVES

RÉPARATIONS LOCATIVES LE GUIDE DES RÉPARATIONS LOCATIVES Décret Liste non limitative des réparations locatives Décret - du août pris en application de l article de la loi n -0 du décembre tendant à favoriser l investissement

Plus en détail

Contrat de location. Quai de la Fosse 44000 - NANTES. T1Bis de 40 M² au RDC. Version 1.001

Contrat de location. Quai de la Fosse 44000 - NANTES. T1Bis de 40 M² au RDC. Version 1.001 .. Contrat de location.. Quai de la Fosse 44000 - NANTES.. T1Bis de 40 M² au RDC.. Version 1.001 Entre les soussignés : Propriétaire : Nom, Prénom : Adresse : Téléphone : Mail : et, Locataire (s) : Nom,

Plus en détail

A l extérieur du logement

A l extérieur du logement Travaux et entretien du logement Locataire bailleur, qui fait quoi Locataire / bailleur, qui fait quoi? octobre 00 Fiche n sept. 00 Fiche n A l extérieur du logement 6 3 4 7 5 Fiche n Travaux et entretien

Plus en détail

CHARGES RECUPERABLES Décret n 87-713 du 26 août 1987

CHARGES RECUPERABLES Décret n 87-713 du 26 août 1987 CHARGES RECUPERABLES Décret n 87-713 du 26 août 1987 EXTRAITS DU DECRET N 87-713 Pour l'application du présent décret : - Il n'y a pas lieu de distinguer entre les services assurés par le bailleur en régie

Plus en détail

CHARGES COMMUNAUTE OU COMMUNE Proposition validée par la Commission scolaire du 16-6-14

CHARGES COMMUNAUTE OU COMMUNE Proposition validée par la Commission scolaire du 16-6-14 Obligations du locataire et du propriétaire COMMUNE CCVA Tiers Observations Extérieur Entretien des allées, balayage de la cour Taille, arbres et arbustes taille d'entretien exclusivement Abattage - Elagage,

Plus en détail

BAIL LOCATION. Offert par. Locaux meublés Hors du champ d application de la loi du 6 juillet 1989. Conditions particulières. Adresse : CP Ville :

BAIL LOCATION. Offert par. Locaux meublés Hors du champ d application de la loi du 6 juillet 1989. Conditions particulières. Adresse : CP Ville : Bailleur : Nom BAIL LOCATION Offert par Locaux meublés Hors du champ d application de la loi du 6 juillet 1989 Conditions particulières Mandataire : Le(s) preneur(s) locataire(s) : Solidairement responsables

Plus en détail

GUIDE DES RÉPARATIONS LOCATIVES

GUIDE DES RÉPARATIONS LOCATIVES GUIDE DES RÉPARATIONS LOCATIVES L entretien et les menues réparations dans votre logement Informations données à titre indicatif. Pour plus de précisions, renseignez-vous auprès du personnel de proximité

Plus en détail

ENTREE. Réparations propriétaire. Réparations locataire. Contrats d entretien. N Localisation Travaux

ENTREE. Réparations propriétaire. Réparations locataire. Contrats d entretien. N Localisation Travaux ENTREE Placard Graissage. Réparations et mise en jeu des portes Tableau électrique Remplacement (sauf dégradations) 3 Fusibles Remplacement 4 Coupe-circuit Remplacement (sauf réarmement et dégradations)

Plus en détail

LES MOTS POUR SE COMPRENDRE

LES MOTS POUR SE COMPRENDRE REGLEMENT DU SERVICE D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF LES MOTS POUR SE COMPRENDRE Vous désigne le client c est-à-dire toute personne, physique ou morale, bénéficiant du Service de l Assainissement Non Collectif.

Plus en détail

Guide. d entretien. logement. de votre

Guide. d entretien. logement. de votre Guide d entretien de votre logement Entrée et cuisine Salon, salle à manger et chambre Salle de bain et WC Les travaux d entretien et de remise en état incombent, selon leur nature, au locataire ou au

Plus en détail

LES CHARGES DE COPROPRIÉTÉ

LES CHARGES DE COPROPRIÉTÉ LES CHARGES DE COPROPRIÉTÉ QUI PAYE QUOI? Salaire du gardien ou de la femme de ménage, paiement de l électricité des parties communes ou assurance de l immeuble : la copropriété a besoin d argent pour

Plus en détail

Guide. d entretien. logement. de votre

Guide. d entretien. logement. de votre Guide d entretien de votre logement Entrée et cuisine Salon, salle à manger et chambre Salle de bain et WC Les travaux d entretien et de remise en état incombent, selon leur nature, au locataire ou au

Plus en détail

BAIL DE MAISON (LONGUE DUREE) M...... domicilié à... IL A ETE CONVENU CE QUI SUIT :

BAIL DE MAISON (LONGUE DUREE) M...... domicilié à... IL A ETE CONVENU CE QUI SUIT : BAIL DE MAISON (LONGUE DUREE) Entre les soussignés : M.. domicilié à Tél... dénommé le «Bailleur», ET M...... domicilié à Tél.. dénommé le «Preneur». IL A ETE CONVENU CE QUI SUIT : Article 1 er : Objet.

Plus en détail

CONTRAT TYPE DE LOCATION OU DE COLOCATION DE LOGEMENT NU

CONTRAT TYPE DE LOCATION OU DE COLOCATION DE LOGEMENT NU CONTRAT TYPE DE LOCATION OU DE COLOCATION DE LOGEMENT NU (Soumis au titre 1 er de la loi du 6 juillet 1989 tendant à améliorer les rapports locatifs et portant modification de la loi n 86-1290 du 23 décembre

Plus en détail

REGLEMENT DE LA SALLE DES FETES

REGLEMENT DE LA SALLE DES FETES REGLEMENT DE LA SALLE DES FETES ARTICLE 1 : DESIGNATION DES LOCAUX La commune de Béligneux met à la disposition de l organisateur de la manifestation (appelé ci-après l utilisateur ) tout ou partie de

Plus en détail

Le guide opiki. «Trouver le bon locataire» Guide immobilier - Location. Le logement décent. Le dossier de présentation.

Le guide opiki. «Trouver le bon locataire» Guide immobilier - Location. Le logement décent. Le dossier de présentation. Guide immobilier - ocation e guide opiki «Trouver le bon locataire» e logement décent P2 e dossier de présentation P4 es diagnostics P4 Guide immobilier - ocation 1 Guide immobilier - ocation e logement

Plus en détail

GUIDE DES REPARATIONS LOCATIVES

GUIDE DES REPARATIONS LOCATIVES GUIDE DES REPARATIONS LOCATIVES Du locataire ou de l'office, qui fait quoi? Qui répare? Qui entretient?? Office 66 - Office Public de l'habitat des Pyrénées-Orientales 7 rue Valette - BP 60440 * 66004

Plus en détail

LES RÉPARATIONS. locatives. Le petit mémo pour y voir plus clair

LES RÉPARATIONS. locatives. Le petit mémo pour y voir plus clair LES RÉPARATIONS locatives Le petit mémo pour y voir plus clair En matière de réparations locatives, les obligations du bailleur et celles du propriétaire sont définies par le Décret du 26 aôut 1987 et

Plus en détail

CONTRAT DE LOCATION A USAGE D HABITATION

CONTRAT DE LOCATION A USAGE D HABITATION CONTRAT DE LOCATION A USAGE D HABITATION Loi n 89-462 du 6 juillet 1989 modifié par la loi n 94-624 du 21 juillet 1994 LOCAUX VIDES Entre les soussignés, M. (nom, prénom et adresse) désigné ci-après sous

Plus en détail

Guide. d entretien. logement. de votre

Guide. d entretien. logement. de votre Guide d entretien de votre logement Entrée et cuisine Salon, salle à manger et chambre Salle de bain et WC Extérieur Les travaux d entretien et de remise en état incombent, selon leur nature, au locataire

Plus en détail

LA REHABILITATION DE VOTRE RESIDENCE. Cité du Petit Bois CARRIERES SUR SEINE

LA REHABILITATION DE VOTRE RESIDENCE. Cité du Petit Bois CARRIERES SUR SEINE LA REHABILITATION DE VOTRE RESIDENCE Cité du Petit Bois CARRIERES SUR SEINE Introduction Un programme de rénovation débute sur votre résidence. Nous vous présenterons dans ce livret les travaux, les intervenants

Plus en détail

Convention de Travaux Modificatifs Acquéreurs & Choix des prestations (hors base marchés)

Convention de Travaux Modificatifs Acquéreurs & Choix des prestations (hors base marchés) Conformément au paragraphe «PRETS» des conditions générales du contrat préliminaire de vente en l état futur d achèvement, ce document est à présenter au «RESERVANT» à toute demande de sa part. Convention

Plus en détail

Règlement du jeu-concours «Qui fait quoi dans le logement»

Règlement du jeu-concours «Qui fait quoi dans le logement» REGLEMENT DU JEU Jeu concours «Qui fait quoi dans le logement» organisé par l OPHM Règlement du jeu-concours «Qui fait quoi dans le logement» Article 1 : Société organisatrice L OPH Montreuillois, bailleur

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES

CONDITIONS GENERALES CONDITIONS GENERALES Il a été convenu entre les parties que le Bailleur loue au Preneur le logement tel que décrit ci dessous aux conditions suivantes : 1. OBJET DU CONTRAT DE LOCATION Les parties déclarent

Plus en détail

DOCUMENT TECHNIQUE UNIFIÉ N 70.1 DECEMBRE 1980 INSTALLATIONS ELECTRIQUES DES BATIMENTS A USAGE D HABITATION

DOCUMENT TECHNIQUE UNIFIÉ N 70.1 DECEMBRE 1980 INSTALLATIONS ELECTRIQUES DES BATIMENTS A USAGE D HABITATION DOCUMENT TECHNIQUE UNIFIÉ N 70.1 DECEMBRE 1980 INSTALLATIONS ELECTRIQUES DES BATIMENTS A USAGE D HABITATION CAHIER DES CLAUSES SPECIALES ETABLI PAR LE GROUPE DE COORDINATION DES TEXTES TECHNIQUES Ce document

Plus en détail

CHARGES CHARGES RECUPERABLES ET REPARATIONS LOCATIVES

CHARGES CHARGES RECUPERABLES ET REPARATIONS LOCATIVES CHARGES RECUPERABLES ET REPARATIONS LOCATIVES CHARGES RECUPERABLES Principe Les charges locatives, qu'on appelle également charges récupérables, sont des dépenses prises en charge initialement par l'organisme

Plus en détail

QUESTIONNAIRE SUR LES CHARGES DE COPROPRIETE

QUESTIONNAIRE SUR LES CHARGES DE COPROPRIETE QUESTIONNAIRE SUR LES CHARGES DE COPROPRIETE TYPOLOGIE DE LA COPROPRIETE 1- Combien de lots principaux (locaux à usage d habitation, professionnels - cabinets, bureaux - ou commerciaux) la copropriété

Plus en détail

BAIL DE LOCATION D UN EMPLACEMENT DE STATIONNEMENT

BAIL DE LOCATION D UN EMPLACEMENT DE STATIONNEMENT BAIL DE LOCATION D UN EMPLACEMENT DE STATIONNEMENT Parking / Garage / Box Soumis aux dispositions des articles 1709 et suivants du Code civil ENTRE LES SOUSSIGNÉS M. Mme Mlle. né(e) le à demeurant éventuellement

Plus en détail

Rénovation des logements de Griffeuille 2012 2014 C.C.T.P. (Cahier des clauses techniques particulières) LOT 2 CHAUFFAGE

Rénovation des logements de Griffeuille 2012 2014 C.C.T.P. (Cahier des clauses techniques particulières) LOT 2 CHAUFFAGE Rénovation des logements de Griffeuille 2012 2014 C.C.T.P (Cahier des clauses techniques particulières) LOT 2 CHAUFFAGE SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 ÉTENDUE DES TRAVAUX REGLEMENTATIONS NORMES... 3 1. Étendue

Plus en détail

Tout savoir sur les réparations locatives. www.reims-habitat.fr

Tout savoir sur les réparations locatives. www.reims-habitat.fr Tout savoir sur les réparations locatives www.reims-habitat.fr L'entrée 0 Placards : graissage, réparation des roulettes Tableau électrique : remplacement Fusibles : remplacement Coupe-circuit : remplacement

Plus en détail

SERVICE BRICO-DEPANNAGE du CPAS de Saint-Léger REGLEMENT

SERVICE BRICO-DEPANNAGE du CPAS de Saint-Léger REGLEMENT SERVICE BRICO-DEPANNAGE du CPAS de Saint-Léger REGLEMENT Vous avez fait appel au Service Brico-dépannage du CPAS de Saint-Léger et nous vous remercions pour votre confiance. Notre équipe mettra tout en

Plus en détail

DEMANDE DE LOCATION DE SALLE

DEMANDE DE LOCATION DE SALLE DEMANDE DE LOCATION DE SALLE La demande de location doit être adressée à Monsieur le Maire au plus tard un mois avant la période souhaitée. La mairie vous confirmera, par mail, la disponibilité ou non

Plus en détail

MANUEL PRATIQUE POUR L ENTRETIEN DE VOTRE LOGEMENT

MANUEL PRATIQUE POUR L ENTRETIEN DE VOTRE LOGEMENT > MANUEL PRATIQUE ENTRETIEN MANUEL PRATIQUE POUR L ENTRETIEN DE VOTRE LOGEMENT Comment entretenir et réparer? Tout locataire est tenu d entretenir et de prendre en charge l entretien courant du logement

Plus en détail

Guide technique de l exposant

Guide technique de l exposant Guide technique de l exposant 1. Accueil, horaires et titres d accès Accueil des exposants L accueil est situé à l entrée de Juraparc. Présentez-vous dès votre arrivée pour retirer vos badges et cartes

Plus en détail

Immobilier Détériorations Immobilières Annexe à la police Loyers Impayés Réservée aux professionnels de l immobilier Obligatoirement conditionnée à la souscription de la garantie Loyers Impayés COMPAGNIE

Plus en détail

ÉTAT DES LIEUX. Infos utiles ÉLECTRICITÉ LES LOCAUX GAZ NATUREL CARACTÉRISTIQUES ÉNERGÉTIQUES LE BAILLEUR (OU MANDATAIRE) LE(S) PRENEUR(S) EAU

ÉTAT DES LIEUX. Infos utiles ÉLECTRICITÉ LES LOCAUX GAZ NATUREL CARACTÉRISTIQUES ÉNERGÉTIQUES LE BAILLEUR (OU MANDATAIRE) LE(S) PRENEUR(S) EAU ÉTAT DES LIEUX Entrée, le / / LES LOCAUX OU Sortie, le / / L des lieux doit être établi de façon contradictoire entre les deux parties lors de la remise des clés au locataire et lors de leur restitution

Plus en détail

ORDRE DE MISSION Date de Commande : N de Dossier :

ORDRE DE MISSION Date de Commande : N de Dossier : : Heure FA Un exemplaire (1 ère page seulement) est à nous retourner signé L autre exemplaire est à conserver ORDRE DE MISSION Date de Commande : N de Dossier : Date du RDV : Situation RENDEZ VOUS du RDV

Plus en détail

D UNE PART ET Monsieur et/ou Madame [ ], né(e) le à, demeurant [ ], à [ ]; Numéro de téléphone fixe: Numéro de téléphone portable: Email: ;

D UNE PART ET Monsieur et/ou Madame [ ], né(e) le à, demeurant [ ], à [ ]; Numéro de téléphone fixe: Numéro de téléphone portable: Email: ; ENTRE LES SOUSSIGNES, Monsieur et Madame [GUEGUEN], demeurant [VILLA KERILIS,Route de Vitet 97133 SAINT BARTHELEMY] Numéro de téléphone portable: 06 71 060 742 Email: mariehelene.gueguen@gmail.com; ci-après

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières

Cahier des Clauses Techniques Particulières MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES Communauté de Communes du Pays Granvillais - Service des Marchés publics 197 Avenue des Vendéens BP 231 50402 Granville Cedex Tél: 02 33 91 38 60 MAINTENANCE

Plus en détail

COMMUNE de LANDEHEN * * * *

COMMUNE de LANDEHEN * * * * COMMUNE de LANDEHEN * * * * RÈGLEMENT d UTILISATION DES SALLES COMMUNALES * * * * * Le Maire de la Commune de LANDEHEN AUTORISE l utilisation d une salle communale aux conditions ci-après : 1 ) -LA DEMANDE

Plus en détail

guide pratique Entretien et réparations dans votre logement TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR!

guide pratique Entretien et réparations dans votre logement TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR! guide pratique Entretien et réparations dans votre logement TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR! sommaire Entrée et cuisine... p.4- Pièce à vivre... p.-7 Salle de bain, wc... p.8-9 Immeuble collectif... p.10 Maison

Plus en détail

ÉTAT DES LIEUX. Infos utiles ÉLECTRICITÉ : DÉMARCHES LES LOCAUX GAZ NATUREL : DÉMARCHES CARACTÉRISTIQUES ÉNERGÉTIQUES LE BAILLEUR (OU MANDATAIRE)

ÉTAT DES LIEUX. Infos utiles ÉLECTRICITÉ : DÉMARCHES LES LOCAUX GAZ NATUREL : DÉMARCHES CARACTÉRISTIQUES ÉNERGÉTIQUES LE BAILLEUR (OU MANDATAIRE) ÉTAT DES LIEUX Entrée, le / / LES LOCAUX OU Sortie, le / / L des lieux doit être établi de façon contradictoire entre les deux parties lors de la remise des clés au locataire et lors de leur restitution

Plus en détail

Textes juridiques fondamentaux applicables au bail d habitation

Textes juridiques fondamentaux applicables au bail d habitation Textes juridiques fondamentaux applicables au bail d habitation Pour l acquéreur, recourir aux services d un agent immobilier permet de : Droits et obligations du propriétaire et du locataire (Loi du 6

Plus en détail

CHAPITRE I DISPOSITIONS GENERALES

CHAPITRE I DISPOSITIONS GENERALES REGLEMENT INTERIEUR ASSAINISSEMENT CHAPITRE I DISPOSITIONS GENERALES Article 1 Objet du règlement Le présent règlement a pour objet de définir les conditions et modalités de déversement dans le réseau

Plus en détail

COMMUNE DE SEILLANS REGIE DIRECTE. Délibération du Conseil Municipal en date du 13 août 1996

COMMUNE DE SEILLANS REGIE DIRECTE. Délibération du Conseil Municipal en date du 13 août 1996 COMMUNE DE SEILLANS REGIE DIRECTE Délibération du Conseil Municipal en date du 13 août 1996 & Modification du Conseil Municipal en date du 27 septembre 2005 1 S E R V I C E D E S E A U X -----------------------------------

Plus en détail

Réfléchir au choix de votre achat immobilier (habitation principale)

Réfléchir au choix de votre achat immobilier (habitation principale) 1 Réfléchir au choix de votre achat immobilier (habitation principale) Faire le point sur l essentiel avant de commencer sa recherche STABILITE Etes-vous stable professionnellement et personnellement?

Plus en détail

GUIDE DU LOCATAIRE BIENVENUE CHEZ VOUS ENTRETIEN BUDGET SÉCURITÉ EMMÉNAGEMENT N UTILES DÉMARCHES ENVIRONNEMENTALES RÈGLES DE VIE

GUIDE DU LOCATAIRE BIENVENUE CHEZ VOUS ENTRETIEN BUDGET SÉCURITÉ EMMÉNAGEMENT N UTILES DÉMARCHES ENVIRONNEMENTALES RÈGLES DE VIE N UTILES ENTRETIEN DÉMARCHES ENVIRONNEMENTALES BUDGET RÈGLES DE VIE SÉCURITÉ CHANGEMENT DE SITUATION DÉPART EMMÉNAGEMENT BIENVENUE CHEZ VOUS GUIDE DU LOCATAIRE ENTREPRISE SOCIALE POUR L HABITAT 02 BIENVENUE

Plus en détail

Bien comprendre votre décompte de charges

Bien comprendre votre décompte de charges Bien comprendre votre décompte de charges Les charges locatives L utilisation de votre logement nécessite un certain nombre de dépenses pour la fourniture de services (eau, électricité, chauffage, ) et

Plus en détail

BAIL d habitation Locaux vides Loi du 6 juillet 1989. (en lettres) (en lettres) (en lettres)

BAIL d habitation Locaux vides Loi du 6 juillet 1989. (en lettres) (en lettres) (en lettres) BAIL d habitation Locaux vides Loi du 6 juillet 1989 Nom : Adresse : CP Ville : Téléphone : Né(e) le : à Nom : SCI Habit@t 21 Adresse : 22 RUE GEORGES BIZET CP33290 Ville :Le Pian Médoc Bailleur : Mandataire

Plus en détail

Loyer, charges & charges illégales

Loyer, charges & charges illégales Loyer, charges & charges illégales Baux régis par la Loi 89-462 du 6 juillet 1989 Le paiement du loyer Vous devez payer votre loyer et vos charges aux conditions fixées dans votre contrat de bail (date,

Plus en détail

Association Chapitre XII «Le Relais Social Urbain de La Louvière» Régie par la loi du 08/07/76. Avec le soutien de la Wallonie

Association Chapitre XII «Le Relais Social Urbain de La Louvière» Régie par la loi du 08/07/76. Avec le soutien de la Wallonie Association Chapitre XII «Le Relais Social Urbain de La Louvière» Régie par la loi du 080776 Avec le soutien de la Wallonie PRINCIPE GENERAL : LE LOCATAIRE doit occuper les lieux loués en bon père de famille.

Plus en détail

Requête présentée par le locataire pour obtenir un remboursement dû par le locateur

Requête présentée par le locataire pour obtenir un remboursement dû par le locateur Formule T1 Requête présentée par le locataire pour obtenir un remboursement dû par le locateur Directives Section A : Quand utiliser cette formule.. p. 1 Section B : Comment remplir cette formule p. 2

Plus en détail

Entretien du logement

Entretien du logement Entretien du logement Le locataire s engage à tenir les lieux loués en parfait de la location. CONSEILS D ENTRETIEN UTILISATION DES FENÊTRES ET BALCONS Il est interdit de planter des arbres (manguier,

Plus en détail

TOUT SAVOIR POUR ENTRETENIR VOTRE LOGEMENT

TOUT SAVOIR POUR ENTRETENIR VOTRE LOGEMENT TOUT SAVOIR POUR ENTRETENIR VOTRE LOGEMENT Pour tout savoir sur l entretien de votre logement, suivez le guide! Embellir, modifier, transformer, RRP s engage à vous aider. Ce guide vous donnera tous les

Plus en détail

LES OBLIGATIONS DU VENDEUR D UN BIEN IMMOBILIER

LES OBLIGATIONS DU VENDEUR D UN BIEN IMMOBILIER IMMOBILIER LE PARCOURS DE VENTE LES OBLIGATIONS DU VENDEUR D UN BIEN IMMOBILIER www.notaires.paris-idf.fr Le parcours de vente LES OBLIGATIONS DU VENDEUR D UN BIEN IMMOBILIER De manière générale, le vendeur

Plus en détail

REGLEMENT SERVICE EAU POTABLE DE VILLAZ

REGLEMENT SERVICE EAU POTABLE DE VILLAZ REGLEMENT SERVICE EAU POTABLE DE VILLAZ Approuvé par délibération du Conseil municipal en date du 1 er décembre 1997 Modifié par délibération en date du 06 décembre 1999 (modification portant sur l article

Plus en détail

Découvrez dans ce livret les avantages qui vous ont été spécialement réservés par Direct Energie! Chequier-150x86mm-PRO_v0208.indd 1 2/08/10 16:16:23

Découvrez dans ce livret les avantages qui vous ont été spécialement réservés par Direct Energie! Chequier-150x86mm-PRO_v0208.indd 1 2/08/10 16:16:23 Découvrez dans ce livret les avantages qui vous ont été spécialement réservés par Direct Energie! Chequier-150x86mm-PRO_v0208.indd 1 2/08/10 16:16:23 DIRECT ENERGIE SA - Capital : 9 777 510 e - 44 857

Plus en détail

Quelles aides pour mes travaux de rénovation énergétique

Quelles aides pour mes travaux de rénovation énergétique Ségolène Royal soutient la rénovation énergétique des logements et la création d emplois pour la croissance verte en permettant le cumul de l éco-prêt à taux zéro (Eco-PTZ) et du crédit d impôt transition

Plus en détail

www.habitatoulouse.fr

www.habitatoulouse.fr G U I D E P R A T I Q U E www.habitatoulouse.fr menues réparations ainsi que l ensemble des réparations locatives définies par décret au Conseil d Etat, sauf si elles sont occasionnées par vétusté, malfaçon,

Plus en détail

MES-IMMOBILIERS.COM Gérer votre copropriété en toute liberté!

MES-IMMOBILIERS.COM Gérer votre copropriété en toute liberté! MES-IMMOBILIERS.COM Gérer votre copropriété en toute liberté! Version «copropriétaires gérants» Vous avez choisi de gérer vos biens immobiliers avec MES-IMMOBILIERS.COM et nous vous remercions de votre

Plus en détail

Contrat-type de bail à réhabilitation

Contrat-type de bail à réhabilitation ANNEXE 5 Contrat-type de bail à réhabilitation Entre : (dénomination sociale et adresse de la société bailleresse). Et (nom, prénom, adresse du ou des locataires) Il a été convenu ce qui suit : Objet Article

Plus en détail

Gite Ladoux Chemin des Carrières 26 130 CLANSAYES. www.giteladoux.com Tél. : 06 17 93 21 47. Gite Ladoux. Dossier de location 2013-2014

Gite Ladoux Chemin des Carrières 26 130 CLANSAYES. www.giteladoux.com Tél. : 06 17 93 21 47. Gite Ladoux. Dossier de location 2013-2014 Gite Ladoux Chemin des Carrières 26 130 CLANSAYES www.giteladoux.com Tél. : 06 17 93 21 47 Gite Ladoux Dossier de location 2013-2014 ENTRE LES SOUSSIGNES, CONTRAT BAIL LOCATIF Monsieur BES Jean-Claude,

Plus en détail

GUIDE DU PROPRIÉTAIRE 2015/2016 BAILLEUR

GUIDE DU PROPRIÉTAIRE 2015/2016 BAILLEUR Vous êtes propriétaire bailleur et souhaitez louer votre logement. ImmoJeune.com vous accompagne dans vos démarches grâce à son guide du propriétaire bailleur. Pour réussir votre première location, sachez

Plus en détail

Justifier des choix réalisés pour les travaux au regard de la consommation et de la maîtrise de l énergie et de l eau, du choix des matériaux.

Justifier des choix réalisés pour les travaux au regard de la consommation et de la maîtrise de l énergie et de l eau, du choix des matériaux. Annexe Prise en compte de la démarche de développement durable et solidaire pour les opérations de moins de 15 logements Grille du référentiel départemental Justifier des choix réalisés pour les travaux

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES ANNEXES AU CONTRAT DE LOCATION SAISONNIERE

CONDITIONS GENERALES ANNEXES AU CONTRAT DE LOCATION SAISONNIERE CONDITIONS GENERALES ANNEXES AU CONTRAT DE LOCATION SAISONNIERE Le prix Les prix communiqués en EUROS peuvent changer sans préavis, sauf à partir du moment où les arrhes ont été versées dans les 15 jours

Plus en détail

Contrat de mandat de syndic

Contrat de mandat de syndic Contrat de mandat de syndic Conforme à l arrêté du 19 mars 2010 et aux dispositions de la loi du 10 juillet 1965 et du décret du 17 mars 1967. Entre les soussignés : 1. LE SYNDICAT DES COPROPRIETAIRES

Plus en détail

CONVENTION ENTRE LE GESTIONNAIRE ET LE RESIDENT 1

CONVENTION ENTRE LE GESTIONNAIRE ET LE RESIDENT 1 CONVENTION ENTRE LE GESTIONNAIRE ET LE RESIDENT 1 Entre : L établissement RESIDENCE LES TROIS TILLEULS Adresse : 366, rue de Bomerée 6110 Montigny-le-Tilleul Téléphone : 071/51.18.24 représenté par la

Plus en détail

Entretien et réparations

Entretien et réparations Entretien et réparations Renseignements fournis dans cette brochure La Loi sur la location à usage d'habitation (la «Loi») établit des règles relatives à l entretien des logements locatifs et aux réparations

Plus en détail

CONVENTION DE MISE A DISPOSITION DU PARC DES EXPOSITIONS DU GRAND CAHORS

CONVENTION DE MISE A DISPOSITION DU PARC DES EXPOSITIONS DU GRAND CAHORS CONVENTION DE MISE A DISPOSITION DU PARC DES EXPOSITIONS DU GRAND CAHORS Entre : LA COMMUNAUTE D AGGLOMÉRATION DU GRAND CAHORS, Siégeant à Hôtel administratif Wilson, 72 rue du Président Wilson, 46000

Plus en détail

Entretien et Réparations dans votre logement

Entretien et Réparations dans votre logement Ce document est important pour vous. Conservez-le soigneusement. Extérieurs Entretien et Réparations dans votre logement Ce document reprend l ensemble des équipements de votre logement et vous indique,

Plus en détail

CONDITIONS PARTICULIERES DE VENTE

CONDITIONS PARTICULIERES DE VENTE CONDITIONS PARTICULIERES DE VENTE Office de Tourisme de Bayonne Place des basques BP 819 64108 Bayonne Cedex Tél. 0820 42 64 64 / Fax 33 (0) 5 59 59 37 55 resa@bayonne tourisme.com www.bayonne tourisme.com

Plus en détail

Contrat de sous-location entre l organisme agréé et le sous-locataire. Logements conventionnés Anah à loyer social et très social

Contrat de sous-location entre l organisme agréé et le sous-locataire. Logements conventionnés Anah à loyer social et très social Contrat de sous-location entre l organisme agréé et le sous-locataire Logements conventionnés Anah à loyer social et très social PRÉAMBULE Vu la convention de financement de l'activité SOLIBAIL au bénéfice

Plus en détail

Loyer et charges. A quoi correspondent vos charges locatives. Que faire en cas de difficultés de paiement :

Loyer et charges. A quoi correspondent vos charges locatives. Que faire en cas de difficultés de paiement : Loyer et charges Chaque mois, vous allez recevoir un avis d échéance qui vous indique le montant de votre loyer ainsi que celui des charges locatives. Vous devez payer le montant indiqué dès réception

Plus en détail

(indiquer. (indiqué le nombre de chambre,..).

(indiquer. (indiqué le nombre de chambre,..). Entre les soussignés : Monsieur / Mme /Mlle (indiquer le Nom et Prénom, fonction) nationalité, domicilié ié à... BP Téléphone email.( indiqué l adresse complet du bailleur) Ci-après désigné «Le Bailleur»

Plus en détail

PROGRAMME D AIDE FINANCIÈRE DISPOSITIFS ANTI-REFOULEMENT. Codification administrative

PROGRAMME D AIDE FINANCIÈRE DISPOSITIFS ANTI-REFOULEMENT. Codification administrative PROGRAMME D AIDE FINANCIÈRE DISPOSITIFS ANTI-REFOULEMENT Codification administrative Programme d aide financière - Dispositifs anti-refoulement RENSEIGNEMENTS SUR LE PROGRAMME Qu est-ce que le programme

Plus en détail

CONVENTION DE LOCATION DE SALLE MUNICIPALE 2016 CONDITIONS PARTICULIERES

CONVENTION DE LOCATION DE SALLE MUNICIPALE 2016 CONDITIONS PARTICULIERES CONVENTION DE LOCATION DE SALLE MUNICIPALE 2016 CONDITIONS PARTICULIERES Le présent contrat a pour objet la location de la salle municipale, Entre Madame le Maire de la commune de Plougasnou, d une part,

Plus en détail

ÉTAT DES LIEUX. Infos utiles ÉLECTRICITÉ : DÉMARCHES. Date d entrée : / / Date de sortie: / / GAZ NATUREL : DÉMARCHES LES LOCAUX

ÉTAT DES LIEUX. Infos utiles ÉLECTRICITÉ : DÉMARCHES. Date d entrée : / / Date de sortie: / / GAZ NATUREL : DÉMARCHES LES LOCAUX ÉTAT DES LIEUX Civilité : Entrée OU M Mme Mlle Sortie L des lieux doit être établi de façon contradictoire entre les deux parties lors de la remise des clés au locataire et lors de leur restitution en

Plus en détail

LOUER UN LOGEMENT. Que dois-je savoir pour bien louer? 1 Un logement privé A Une location nue

LOUER UN LOGEMENT. Que dois-je savoir pour bien louer? 1 Un logement privé A Une location nue Que dois-je savoir pour bien louer? 1 Un logement privé A Une location nue La loi du 6 juillet 1989 s applique aux locaux neufs ou anciens : - Locaux à usage d habitation principale. - Locaux à usage mixte

Plus en détail

RESIDENCE SERVICES CONVENTION ENTRE LE GESTIONNAIRE ET LE RESIDENT

RESIDENCE SERVICES CONVENTION ENTRE LE GESTIONNAIRE ET LE RESIDENT ASSBL Coonnggrrééggaat tioonn ddeess PPaauuvvrreess SSœuurrss ddee Moonnss Rue de Bertaimont n 22 7000 Mons - Belgique N agr. MRPA : 153-053-614 - RS 153-053-591 INAMI : 7-32850-82110 RESIDENCE SERVICES

Plus en détail

Conditions Générales de Location de Meublés Saisonniers

Conditions Générales de Location de Meublés Saisonniers Conditions Générales de Meublés Saisonniers Urban Séjour est une société spécialisée dans la location de meublés saisonniers à usage d habitation et de chambres d hôtes. Le séjour minimum dans nos hébergements

Plus en détail

«VALLEIRY» (Haute-Savoie)

«VALLEIRY» (Haute-Savoie) 1 «VALLEIRY» (Haute-Savoie) CONVENTION DE TRAVAUX MODIFICATIFS Convention de travaux modificatifs 1 A Fleur de Saisons 1 octobre 2013 2 NOTE D INFORMATION POUR LA RÉALISATION DES TRAVAUX MODIFICATIFS L

Plus en détail

REGLEMENT DE LOCATION ET D UTILISATION DE LA SALLE AUX ECHANTILLONS DU MIN. Il est mis à la disposition du Preneur M

REGLEMENT DE LOCATION ET D UTILISATION DE LA SALLE AUX ECHANTILLONS DU MIN. Il est mis à la disposition du Preneur M REGLEMENT DE LOCATION ET D UTILISATION DE LA SALLE AUX ECHANTILLONS DU MIN ARTICLE 1 DESIGNATION DES LOCAUX : Il est mis à la disposition du Preneur M.l la salle aux échantillons pour la date du.. à..heures

Plus en détail

Le Service de l Eau. désigne l ensemble des activités et installations

Le Service de l Eau. désigne l ensemble des activités et installations LES MOTS POUR SE COMPRENDRE Vous désigne l'usager c est à dire toute personne, physique ou morale, titulaire du contrat d abonnement au Service de l Eau. L'usager peut être le propriétaire ou le locataire

Plus en détail

MARCHE DE MAINTENANCE D ACHAT D EXTINCTEURS

MARCHE DE MAINTENANCE D ACHAT D EXTINCTEURS Communauté des Communes du Pays de Colombey Et Sud Toulois 6 impasse de la Colombe 54170 COLOMBEY LES BELLES MARCHE DE MAINTENANCE D ACHAT D EXTINCTEURS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES ( C.

Plus en détail