PROJET TECHNIQUE INDUSTRIEL : ETUDE DE L OPTIMISATION DE L ECLAIRAGE DES SALLES DE COURS DU LYCEE DON BOSCO

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PROJET TECHNIQUE INDUSTRIEL : ETUDE DE L OPTIMISATION DE L ECLAIRAGE DES SALLES DE COURS DU LYCEE DON BOSCO"

Transcription

1 LTP DON BOSCO Année Scolaire 2010/ , rue Stanislas Torrents MARSEILLE Tel : Fax : PROJET TECHNIQUE INDUSTRIEL : ETUDE DE L OPTIMISATION DE L ECLAIRAGE DES SALLES DE COURS DU LYCEE DON BOSCO Client : Lycée Don Bosco Projet réalisé par 3 étudiants

2 Académie :Aix Marseille Etablissement : BTS ELECTROTECHNIQUE Session : 2011 LTP Don Bosco Marseille Epreuve E5 DOSSIER PROJET Projet Technique Industriel 2/9 Equipe pédagogique : Titre : - F. Aureille - E. Romeu - B. Straudo Optimisation de l éclairage des salles de cours du lycée Don Bosco à Marseille Partenaire du projet : Lycée Don Bosco Nombre d étudiants : 3 Montant estimé du projet : 2000 Source de financement : lycée Don Bosco Typologie du projet : Construction ou rénovation d un système inclus dans une chaîne de fabrication Construction ou rénovation d une machine de production Conception ou modification d une installation électrique d une infrastructure Conception ou modification d une installation électrique d un bâtiment tertiaire ou industriel Conception ou amélioration d un produit de consommation Elaboration ou amélioration de services Présentation du projet : L étude comporte 3 parties : - l -.Etude de la consommation électrique actuelle du lycée et son coût Etude des solutions à envisager pour diminuer la facture énergétique Application à l atelier d électrotechnique. A partir de l étude précédente proposer un nouvel équipement d éclairage (étude et réalisation) pouvant être étendue à la totalité du lycée. Le projet est : Accepté Accepté sous réserves Refusé Recommandations (en cas de réserves ou de refus) : Date : Les IA-IPR :

3 3/9 I / PRESENTATION DE L ETUDE 1.1 Nature du besoin Dans un programme général d économies d énergie la direction de l établissement nous a demandé de faire un bilan énergétique concernant l éclairage des salles de classe et d envisager des solutions pouvant entrainer des économies d énergie. Une étude générale sera menée au niveau du lycée et une installation de gestion d éclairage sera réalisée dans l atelier de BTS électrotechnique à titre expérimental pour le cas échéant être étendue à d autres locaux de l établissement 1.2 Présentation de l étude L étude se compose de 3 parties : 1- Etude de la consommation électrique actuelle du lycée et son coût Bilan énergétique de l éclairage du lycée Coût annuel de la consommation électrique en éclairage 2- Etude des différentes solutions envisageables (investissement d une part et économies réalisables d autre part) a) remplacement des lampes et des ballasts par des matériels plus économiques b) remplacement total des caissons lumineux c) installation dans les salles qui s y prêtent de détecteurs de présence et gradateurs de lumière 3- Application à l atelier d électrotechnique. A partir de l étude précédente proposer un nouvel équipement d éclairage (étude et réalisation) pouvant être étendue à la totalité du lycée. Cahier des charges concernant l atelier d électrotechnique : commande d éclairage a) performance énergétique Dans le cadre du Grenelle de l environnement la gestion de l éclairage aura les fonctions suivantes : - allumage volontairement manuel - mesure du seuil de luminosité et variation des trames de luminaires des certains espaces (coté fenêtre) - extinction automatique dans le cas de non présence

4 4/9 b) description des espaces comportant un système de gestion d éclairage Espaces avec baies vitrées : luminaires équipés de ballast électroniques et contrôleurs reliés à des détecteurs de présence avec mesure du seuil de luminosité. Si le niveau d éclairement est insuffisant les luminaires s allument au niveau d éclairement requis Espaces sans fenêtres : luminaires sans variation avec détection de présence et possibilité de commande manuelle. Les détecteurs sont reliés au bus de communication genre Mosaic eco2 de Legrand ou similaire Compteur d énergie communicant et centrale de mesure communicante pour supervision. c) équipement des locaux à étudier -salle d étude équipée d appareils fluo 4*16W 60cm - 1 rangée de luminaires longeant les baies vitrées commande par détecteur de présence et détection du seuil de luminosité fixé à 500 lux - les autres rangées de luminaires commande par détection de présence -salle informatique équipée d appareils fluo 4*16W 60cm - commande par détecteur de présence et détection du seuil de luminosité fixé à 500 lux - salle projets équipée d appareils fluo 4*16W 60cm - commande par détecteur de présence uniquement (pas d apport de lumière extérieure) - salle chantier équipée d appareils fluo 4*16W 60cm - commande par détecteur de présence et détection du seuil de luminosité fixé à 300 lux - hall d entrée coté escaliers : - commande par détecteur de présence - réduit de stockage - commande par détecteur de présence

5 5/9 Pan d équipement de l atelier

6 6/9 II / AGENCEMENT DES PROCEDES ELEMENTAIRES 2.1 Evaluation du problème posé Les étudiants devront effectuer les études suivantes 1- Etude de la consommation électrique actuelle du lycée et son coût étudiant 1 -Bilan énergétique de l éclairage du lycée Inventaire des appareils d éclairage Bilan puissance Étude du contrat EDF Coût moyen du kwh Coût annuel de la consommation électrique en éclairage 2- Etude des différentes solutions envisageables étudiant 2 remplacement des lampes et des ballasts par des matériels plus économiques remplacement total des caissons lumineux installation dans les salles qui s y prêtent de détecteurs de présence et gradateurs de lumière 3- Equipement de l atelier d électrotechnique étudiant 3 bilan énergétique remplacement des lampes et ballasts et calcul des économies réalisées installation des détecteurs de présence et gradateurs, nouveau bilan énergétique (la réalisation pratique des installations se fera en collaboration avec les 2 autres étudiants) 2.2 Domaines technologiques du thème Electrotechnique : - Règles générales d éco conception - Gestion de la distribution - Pilotage d équipements liés au confort Physique : - - Qualité d énergie électrique

7 7/9 III / REPARTITION DES TACHES PAR ETUDIANT CONTRAT INDIVIDUEL DES TÂCHES TÂCHES PROPOSEES Etudiant : 1 Compétences mises en oeuvre Organisation du projet C05 C11 C15 C27 C32 Interpréter la demande du client Rechercher les solutions techniques Déterminer le matériel nécessaire Estimer le coût prévisionnel Conception du projet C06 C10 C19 C24 C33 Etudier la solution technique Choisir le matériel Déterminer l éclairement obtenu Calculer l énergie consommée Mise en œuvre du projet C14 C17 C18 C20 C21 Définir les procédures d essai Remettre le dossier d étude au maître d ouvrage Analyser les différentes solutions Participer à l assemblage des différentes parties du projet

8 8/9 CONTRAT INDIVIDUEL DES TÂCHES TÂCHES PROPOSEES Etudiant : 2 Compétences mises en oeuvre Organisation du projet C05 C11 C15 C27 C32 Interpréter la demande du client Rechercher les solutions techniques Déterminer le matériel nécessaire Estimer le coût prévisionnel Etablir les bons de commandes Conception du projet C06 C10 C19 C24 C33 Etudier la solution technique Choisir le matériel Concevoir les schémas électriques Déterminer l éclairement obtenu Calculer l énergie consommée Mise en œuvre du projet C14 C17 C18 C20 C21 Définir les procédures d essai Remettre le dossier d étude au maître d ouvrage Analyser les différentes solutions Participer à l assemblage des différentes parties du projet

9 9/9 CONTRAT INDIVIDUEL DES TÂCHES TÂCHES PROPOSEES Etudiant : 3 Compétences mises en oeuvre Organisation du projet C05 C11 C15 C27 C32 Définir les contraintes de fonctionnement Déterminer les différents solutions Déterminer le matériel nécessaire Chiffrer les solutions Etablir le bon de commande Conception du projet C06 C10 C19 C24 C33 Etudier la solution technique Choisir le matériel Réceptionner le matériel Calculer l énergie consommée Participer aux réunions des travaux Mise en œuvre du projet C14 C17 C18 C20 C21 Définir les procédures d essai Réaliser les essais Analyser les différentes solutions Remettre le dossier d étude au maître d ouvrage

PROJET TECHNIQUE INDUSTRIEL : BOULE À VAGUES

PROJET TECHNIQUE INDUSTRIEL : BOULE À VAGUES LTP DON BOSCO Année Scolaire 2010/2011 78, rue Stanislas Torrents 13006 MARSEILLE Tel : 04-91-14-00-00 Fax : 04-91-81-96-97 PROJET TECHNIQUE INDUSTRIEL : BOULE À VAGUES Entreprise : Projet réalisé par

Plus en détail

PROJET TECHNIQUE INDUSTRIEL : CALECHE HYBRIDE

PROJET TECHNIQUE INDUSTRIEL : CALECHE HYBRIDE LTP DON BOSCO Année Scolaire 2010/2011 78, rue Stanislas Torrents 13006 MARSEILLE Tel : 04-91-14-00-00 Fax : 04-91-81-96-97 PROJET TECHNIQUE INDUSTRIEL : CALECHE HYBRIDE Entreprise : Projet réalisé par

Plus en détail

BTS ELECTROTECHNIQUE. Titre : Nombre d étudiants : 4

BTS ELECTROTECHNIQUE. Titre : Nombre d étudiants : 4 Académie : Aix-Marseille Session : 2012 BTS ELECTROTECHNIQUE Etablissement : Lycée Fourcade Epreuve E5 Projet technique industriel Equipe pédagogique : - Sophie ESCOLANO - Jean-Pierre GALEY - Christophe

Plus en détail

Notre lumière LED, Efficacité et Bien-être au service de la Santé

Notre lumière LED, Efficacité et Bien-être au service de la Santé Notre lumière LED, Efficacité et Bien-être au service de la Santé LUCIBEL Notre lumière LED, Efficacité et Bien-être au service de la Santé Crédits photos : Gilles Framinet - Shutterstock Photos 1 ère

Plus en détail

DOSSSIER DE PRESENTATION DU PROJET

DOSSSIER DE PRESENTATION DU PROJET Lycée Louis Armand Paris V BTS ÉLECTROTECHNIQUE Session 2015 ÉPREUVE E5 / PROJET TECHNIQUE INDUSTRIEL DOSSSIER DE PRESENTATION DU PROJET Équipe pédagogique : - Brigitte Belin - Olivier Martin - Lasne Fabrice

Plus en détail

B.T.S ELECTROTECHNIQUE Session 2012. LIVRET D EVALUATION DE LA SOUS-EPREUVE E61 CCF «Organisation de Chantier»

B.T.S ELECTROTECHNIQUE Session 2012. LIVRET D EVALUATION DE LA SOUS-EPREUVE E61 CCF «Organisation de Chantier» B.T.S ELECTROTECHNIQUE Session 2012 Académie : Aix-Marseille 4 étudiants : Etablissement : MM. Fourcade LIVRET D EVALUATION DE LA SOUS-EPREUVE E61 CCF «Organisation de Chantier» Dénomination du chantier

Plus en détail

S engager ensemble pour éclairer mieux, moins cher, plus juste et en sécurité

S engager ensemble pour éclairer mieux, moins cher, plus juste et en sécurité S engager ensemble pour éclairer mieux, moins cher, plus juste et en sécurité anticiper améliorer économiser maîtriser Syndicat des énergies et de l aménagement numérique de la Haute-Savoie Lumière sur

Plus en détail

ECLAIRAGE : «Mieux éclairer en consommant moins»

ECLAIRAGE : «Mieux éclairer en consommant moins» ECLAIRAGE : «Mieux éclairer en consommant moins» Conférence organisée à l occasion de la semaine du Développement Durable par le CFI (du 1 er au 7 avril 2011) Fabrice CLOUET 06/04/11 PRESENTATION DE LA

Plus en détail

Grenelle avance Legrand innove La gestion de présence et de luminosité s impose dans les lieux de passage jusqu au poste de travail

Grenelle avance Legrand innove La gestion de présence et de luminosité s impose dans les lieux de passage jusqu au poste de travail Grenelle avance Legrand innove La gestion de présence et de luminosité s impose dans les lieux de passage jusqu au poste de travail 4 Répartition* de la consommation de l éclairage 58 % Bureaux 24 % Circulations

Plus en détail

Evaluation des perturbations Recherche de solutions pour respecter les normes. Mesures sur site

Evaluation des perturbations Recherche de solutions pour respecter les normes. Mesures sur site Licence Professionnelle «Q.M.2.E» ALBERTUS Christophe MULHOUSE Evaluation des perturbations Recherche de solutions pour respecter les normes Mesures sur site Emeraude 1 A crête maxi Emeraude 0,6 A crête

Plus en détail

Relighting : exemples de cas et méthode simplifiée d évaluation. Exemple : bureau «classique» Exemple : bureau «classique» Situation.

Relighting : exemples de cas et méthode simplifiée d évaluation. Exemple : bureau «classique» Exemple : bureau «classique» Situation. Relighting : exemples de cas et méthode simplifiée d évaluation. Présenté par Fiorenzo Namèche Tel. 0478/504798 Email: f.nameche@light-to-light.com 8 mai 2008 Exemple : bureau «classique» ancien éclairage

Plus en détail

L.O.E : Certificats d Économie d Énergie en Éclairage Public

L.O.E : Certificats d Économie d Énergie en Éclairage Public L.O.E : Certificats d Économie d Énergie en Éclairage Public Pierre Laforgue (EDF-R&D) Ateliers pratiques ATEE - 22 novembre 2005 1 MDE en Éclairage Public : les fondamentaux 1. Concevoir des installations

Plus en détail

Séminaire du 23 mars 2011

Séminaire du 23 mars 2011 3 e appel à projet de recherche de la FBE Séminaire du 23 mars 2011 Projet IPPI Intégration et Planification pour la réduction des GES d un Patrimoine Immobilier DETRY & LEVY SARL D ARCHITECTURE 1 Outil

Plus en détail

et Communes associées d Hellemmes et Lomme Maintenance globale de Titre public Présentation du 13 décembre 2007

et Communes associées d Hellemmes et Lomme Maintenance globale de Titre public Présentation du 13 décembre 2007 et Communes associées d Hellemmes et Lomme Maintenance globale de suite l éclairage du titre public Titre Présentation du 13 décembre 2007 Lille : Une référence Européenne Programme Européen GREENLIGHT

Plus en détail

L'ECLAIRAGE INTERIEUR DANS LES BÂTIMENTS COMMUNAUX

L'ECLAIRAGE INTERIEUR DANS LES BÂTIMENTS COMMUNAUX Syndicat Intercommunal de Gestion des Énergies de la Région Lyonnaise L'ECLAIRAGE INTERIEUR DANS LES BÂTIMENTS COMMUNAUX Par Boudin Florent Service Énergies 9 Février 2011 [1] Sommaire Introduction : l'éclairage

Plus en détail

Master TL-D Eco. Avec la solution Eco, faites plus que des économies!

Master TL-D Eco. Avec la solution Eco, faites plus que des économies! Master TL-D Eco Avec la solution Eco, faites plus que des économies! Améliorez l efficacité énergétique en changeant simplement vos tubes fluorescents. L unique tube fluorescent T8 (26 mm) qui permet de

Plus en détail

la solution sans fil de controle de l eclairage public par internet

la solution sans fil de controle de l eclairage public par internet la solution sans fil de controle de l eclairage public par internet PRESENTATION LUX MONITOR QU EST CE QUE C EST? LUX MONITOR EST UN SYSTÈME DE CONTRÔLE DE L ÉCLAIRAGE PUBLIC : Maîtrisez instantanément

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Une information au service de la lutte contre l effet de serre (6.3.a) bureaux, services administratifs, enseignement Décret n 2006-1114 du 5 septembre 2006, Décret

Plus en détail

CORRECTION ACTIVITÉ 1

CORRECTION ACTIVITÉ 1 CORRECTION ACTIVITÉ 1 Éclairage du couloir d'une habitation. Conversion d énergie Activité : Étude des différentes lampes existantes Problème posé : Comment optimiser la du système d éclairage du couloir

Plus en détail

Économies dans l éclairage

Économies dans l éclairage Marquain - jeudi 30 octobre 2014 Économies dans l éclairage L éclairage représente environ 30% de la facture d électricité dans le tertiaire Évolution des sources Tubes T12 65w + ballast ferro = 81w Tubes

Plus en détail

Passerelles DALI sur système KNX d ABB Info-produits. Énergie et productivité pour un monde meilleur

Passerelles DALI sur système KNX d ABB Info-produits. Énergie et productivité pour un monde meilleur Passerelles sur système KNX d ABB Info-produits Énergie et productivité pour un monde meilleur Passerelle / KNX, 16 sorties, DG/S 1.16.1 La flexibilité sous un nouvel éclairage La nouvelle passerelle DG/S

Plus en détail

L éclairage face à la RT 2012

L éclairage face à la RT 2012 L éclairage face à la RT 2012 Les enjeux de la réglementation thermique dans le bâtiment Bernard Duval Délégué général de l AFE Colloque REGENT Reims 23 février 2012 L éclairage face à la RT 2012 q Enjeux

Plus en détail

BTS ÉLECTROTECHNIQUE

BTS ÉLECTROTECHNIQUE La Maison des Eamens Service Inter académique des Eamens Session : 2008 BTS ÉLECTROTECHNIQUE Établissement Louis Armand Paris V ÉPREUVE E5 / PROJET TECHNIQUE INDUSTRIEL DOSSSIER DE PRESENTATION DU PROJET

Plus en détail

Appel à projet 2014 Photovoltaïque en autoconsommation

Appel à projet 2014 Photovoltaïque en autoconsommation Appel à projet 2014 Photovoltaïque en autoconsommation Cahier des charges des études de faisabilité préalable Version 1 Mars 2014 1 1 - Rappel de l appel à projets... 3 1.1 - Objet... 3 1.2 - Bénéficiaires...

Plus en détail

B.T.S ELECTROTECHNIQUE Session 2012. «Organisation de Chantier»

B.T.S ELECTROTECHNIQUE Session 2012. «Organisation de Chantier» B.T.S ELECTROTECHNIQUE Session 2012 Académie : Aix-Marseille 5 étudiants Etablissement : MM. Fourcade «Organisation de Chantier» chantier Chantier : groupe froid Description du chantier Mise en place et

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP)

Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP) Marché Public de maîtrise d oeuvre Consultation n 2015 MO 01 Objet du marché : REHABILITATION ET EXTENSION DU GYMNASE Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP) Procédure adaptée en application

Plus en détail

Audits et Suivis énergétiques Session 2010 2011 C.E.E.

Audits et Suivis énergétiques Session 2010 2011 C.E.E. Audits et Suivis énergétiques Session 2010 2011 C.E.E. Syndicat Départemental d Électricité et d Énergies de Lot-et-Garonne 26 rue Diderot 47031 AGEN Cedex Tél : 05 53 77 65 00 Fax : 05 53 77 72 78 www.sdee47.fr

Plus en détail

Solutions de gestion d'éclairage ECO 2

Solutions de gestion d'éclairage ECO 2 Solutions de gestion d'éclairage ECO 2 Guide des bonnes pratiques pour les bureaux Garantir la performance énergétique PETITE SALLE DE CONFÉRENCE 1 Contrôle de 2 circuits d'éclairage à LEDs : - Allumage

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Une information au service de la lutte contre l effet de serre

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Une information au service de la lutte contre l effet de serre AGENCE de DIJON Parc Technologique 1, rue Louis de Broglie 21000 - DIJON Tél : 03.80.78.70.50 Fax : 03.80.74.26.63 Nature de l ERP : Services administratifs Année de construction : 1963 Adresse : 1.02

Plus en détail

Domotique sans fil sans pile EnOcean Etude et mise en œuvre des solutions domotiques sans fil et sans pile EnOcean

Domotique sans fil sans pile EnOcean Etude et mise en œuvre des solutions domotiques sans fil et sans pile EnOcean Domotique sans fil sans pile EnOcean Etude et mise en œuvre des solutions domotiques sans fil et sans pile EnOcean Descriptif du support technologique La domotique, ou plus généralement le secteur du Smart

Plus en détail

Synthèse de l étude. Synthèse. 1 - Contexte

Synthèse de l étude. Synthèse. 1 - Contexte TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET ECLAIRAGE Campagne de mesures dans 49 ensembles de bureaux de la Région PACA 1 - Contexte de l étude Cette étude entre dans le cadre du Plan Eco-Energie. Elle vise à mieux

Plus en détail

B.T.S ELECTROTECHNIQUE Session 2012. «Organisation de Chantier»

B.T.S ELECTROTECHNIQUE Session 2012. «Organisation de Chantier» B.T.S ELECTROTECHNIQUE Session 2012 Académie : Aix-Marseille 4 étudiants Etablissement : MM. Fourcade «Organisation de Chantier» chantier Chantier : FOUR de verrier Description du chantier Mise en place

Plus en détail

FORMATION BATIMENT DURABLE : PASSIF ET (TRES) BASSE ENERGIE Journée 6.2 Systèmes : processus de conception Eclairage

FORMATION BATIMENT DURABLE : PASSIF ET (TRES) BASSE ENERGIE Journée 6.2 Systèmes : processus de conception Eclairage FORMATION BATIMENT DURABLE : PASSIF ET (TRES) BASSE ENERGIE Journée 6.2 Systèmes : processus de conception Eclairage AUTOMNE 2014 Corentin Volgaire & Piotr Wierusz-Kowalski p.kowalski@mkengineering.be

Plus en détail

DOSSIER DE DIAGNOSTICS TECHNIQUES SYNTHESE DES CONCLUSIONS

DOSSIER DE DIAGNOSTICS TECHNIQUES SYNTHESE DES CONCLUSIONS DOSSIER DE DIAGNOSTICS TECHNIQUES PHOTO DU BIEN BIEN IMMOBILIER EXPERTISE : Lot(s) : Références Cadastrales : Appartenant à : 13 15 RUE DU PONT DES HALLES Sté MARIE 94150 RUNGIS Étage : 1 er Bât A Demandé

Plus en détail

TECHNOLOGIE. Comment choisir un éclairage adapté? COLLEGE SAINTE ANNE 44650 LEGE DEROULEMENT :

TECHNOLOGIE. Comment choisir un éclairage adapté? COLLEGE SAINTE ANNE 44650 LEGE DEROULEMENT : Comment choisir un éclairage adapté? DEROULEMENT : 1-Faire des études préliminaires en complétant les fiches suivantes pour connaître les données, les unités et les appareils de mesure. 2-Faire les mesures

Plus en détail

AVERTISSEMENT. Besançon JNL 2012 1 er et 2 octobre 2012

AVERTISSEMENT. Besançon JNL 2012 1 er et 2 octobre 2012 AVERTISSEMENT Ces diapositives constituent le support d une conférence Ils ne peuvent être dissociés du discours des conférenciers des JNL de Besançon (2012) Besançon JNL 2012 1 er et 2 octobre 2012 1

Plus en détail

THEME 1 INSTALLATION ELECTRIQUE D UNE MAISON INDIVIDUELLE. REALISATION DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES «HABITAT / TERTIAIRE» Lycée Risle- Seine

THEME 1 INSTALLATION ELECTRIQUE D UNE MAISON INDIVIDUELLE. REALISATION DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES «HABITAT / TERTIAIRE» Lycée Risle- Seine THEME 1 INSTALLATION ELECTRIQUE D UNE MAISON INDIVIDUELLE REALISATION DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES «HABITAT / TERTIAIRE» Lycée Risle- Seine Seconde BEP Métiers de Thème N 1 l Electrotechnique Nom :. Prénom

Plus en détail

DESIGNATION DU MAITRE D OUVRAGE CAHIER DES CHARGES. Etude de programmation pour Nom de l opération*

DESIGNATION DU MAITRE D OUVRAGE CAHIER DES CHARGES. Etude de programmation pour Nom de l opération* DESIGNATION DU MAITRE D OUVRAGE CAHIER DES CHARGES Etude de programmation pour Nom de l opération* (Programme fonctionnel, architectural, urbanistique, technique et environnemental dans le cas d une réhabilitation)

Plus en détail

EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE

EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE ISO 9001:2008 la solution électrique maîtrisée Industrie Compensation d énergie réactive Suppression des pénalités sur le réactif. Optimisation en fonction

Plus en détail

20412-14 17/09/2014. Référence : Etude DPEV4

20412-14 17/09/2014. Référence : Etude DPEV4 20412-14 17/09/2014 Référence : Etude DPEV4 Diagnostiqueur : ANDREANI DAVID 90, rue Auguste Aucour 69400 VILLEFRANCHE SUR SAONE 0474025155 Propriétaire : Mme COILLARD Janina Chez Me RASSION 60, Avenue

Plus en détail

Fiche OX «Réduction des consommations d électricité des parties communes d immeubles collectifs et de bâtiments tertiaires» - 28/04/03

Fiche OX «Réduction des consommations d électricité des parties communes d immeubles collectifs et de bâtiments tertiaires» - 28/04/03 1 «REDUCTION DES CONSOMMATIONS ELECTRIQUES DES PARTIES COMMUNES D IMMEUBLES COLLECTIFS ET DE BATIMENTS TERTIAIRES» Contexte et enjeux Les consommations d électricité des parties communes (éclairage des

Plus en détail

Organisation pratique de la partie professionnelle de la deuxième année

Organisation pratique de la partie professionnelle de la deuxième année Organisation pratique de la partie professionnelle de la deuxième année Rappel sur le stage professionnel... Il se déroule en deux temps et recouvre deux réalités différentes : le stage ouvrier en juin

Plus en détail

GUIDE DES USAGERS. Plaine de Balzac à Saint-Brieuc. Terre et Baie Habitat. Tout savoir sur votre logement. Guide de l usager. Economies d énergie

GUIDE DES USAGERS. Plaine de Balzac à Saint-Brieuc. Terre et Baie Habitat. Tout savoir sur votre logement. Guide de l usager. Economies d énergie Terre et Baie Habitat Guide de l usager Nov. 2013 GUIDE DES USAGERS Tout savoir sur votre logement Plaine de Balzac à Saint-Brieuc Economies d énergie Des gestes simples pour profiter au mieux de votre

Plus en détail

Le Hive L amélioration énergétique d un bâtiment neuf

Le Hive L amélioration énergétique d un bâtiment neuf Le Hive L amélioration énergétique d un bâtiment neuf Présentation de Thierry DJAHEL, Schneider Electric Dans le cadre de la matinée technique IFPEB CSTB du 28 novembre 2012. 28/11/2012 1 En chiffres 35

Plus en détail

La gestion de l éclairage dans le bâtiment pour la performance

La gestion de l éclairage dans le bâtiment pour la performance La gestion de l éclairage dans le bâtiment pour la performance énergétique Hervé PLACKOWSKI 25 mars 2015 Molsheim La gestion de l éclairage c est la au là ou au lumière adaptée bon niveau il faut bon moment

Plus en détail

Réunion publique. 22 Février 2011. à 18 H 30. Diagnostic éclairage public

Réunion publique. 22 Février 2011. à 18 H 30. Diagnostic éclairage public 1 VILLE DE CESSON SEVIGNE Réunion publique du 22 Février 2011 à 18 H 30 Diagnostic éclairage public 2 RAPPEL - ETATS GENERAUX DEVELOPPEMENT DURABLE Groupe «Energie et Eclairage public» En juin 2009, Le

Plus en détail

Réunion publique du conseil de quartier Couëron Centre Ardillets Le mardi 27 novembre 2012

Réunion publique du conseil de quartier Couëron Centre Ardillets Le mardi 27 novembre 2012 Réunion publique du conseil de quartier Couëron Centre Ardillets Le mardi 27 novembre 2012 Votre équipe d animation quartiercentreardillets@yahoo.fr Rôle de l équipe d animation Mettre en évidence les

Plus en détail

Généralités. Les 8 points de la RT «élément par élément» Exemples de rénovation

Généralités. Les 8 points de la RT «élément par élément» Exemples de rénovation LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE POUR LES BÂTIMENTS EXISTANTS «ÉLÉMENT PAR ÉLÉMENT» Généralités «élément par élément» Exemples de rénovation 1 Généralités LA RT GÉNÉRALITÉS Parc existant résidentiel et non

Plus en détail

DIAGNOSTIC ECLAIRAGE PUBLIC. Cahier des charges

DIAGNOSTIC ECLAIRAGE PUBLIC. Cahier des charges DIAGNOSTIC ECLAIRAGE PUBLIC Cahier des charges SOMMAIRE I Objet page 2 II Objectifs page 2 III Champs du diagnostic page 2 IV Inventaire technique page 2 V Inventaire financier page 3 VI Schéma directeur

Plus en détail

Maîtrise de la Demande d Electricité : Rénovation de l éclairage public des communes de moins de 2000 habitants

Maîtrise de la Demande d Electricité : Rénovation de l éclairage public des communes de moins de 2000 habitants Maîtrise de la Demande d Electricité : Rénovation de l éclairage public des communes de moins de 2000 habitants Cahier des charges de diagnostic énergétique 1 OBJET DU PRESENT DOCUMENT Le présent cahier

Plus en détail

L expérience de plusieurs communes wallonnes

L expérience de plusieurs communes wallonnes Workshop Eclairage public Alliance Climat Luxembourg Beckerich, 25 février 2010 Eclairage adapté, éclairage économe L expérience de plusieurs communes wallonnes Marianne DUQUESNE, Conseiller Cellule Energie

Plus en détail

Économie d entretien et d énergie

Économie d entretien et d énergie K7 2 K7 ETAP ETAP K7 est une gamme d éclairage de sécurité complète équipée de la technologie LED. Grâce à cette gamme, vous tirez un maximum parti des nombreux avantages des LED. Économie d entretien

Plus en détail

Distribution électrique et performance énergétique

Distribution électrique et performance énergétique Distribution électrique et performance énergétique Mention : Electricité et électronique Nature de la formation : Diplôme national de l'enseignement Supérieur Durée des études : 1 an Crédits ECTS : 60

Plus en détail

Dossier de presse. La compétitivité en action

Dossier de presse. La compétitivité en action Laboratoire d analyse et d essai Champs ElectroMagnétiques (CEM) au profit du CERT et du CETIME Laboratoires Basse Tension et Photo-Voltaïque au profit du CETIME Dossier de presse Contact Presse : PCAM

Plus en détail

B.T.S ELECTROTECHNIQUE Session 2013. LIVRET D EVALUATION DE LA SOUS-EPREUVE E61 CCF «Organisation de Chantier»

B.T.S ELECTROTECHNIQUE Session 2013. LIVRET D EVALUATION DE LA SOUS-EPREUVE E61 CCF «Organisation de Chantier» B.T.S ELECTROTECHNIQUE Session 2013 Académie : Aix-Marseille Etablissement : MM. Fourcade 5 étudiants : COPERO GUILLEN PENISSON SABRE VUAGNAT-MAY LIVRET D EVALUATION DE LA SOUS-EPREUVE E61 CCF «Organisation

Plus en détail

Eclairage des locaux

Eclairage des locaux Hall Eclairage des locaux Moins de consommation d'électricité, c'est moins de production d'énergie et donc une empreinte réduite sur l'environnement! cité. L'investissement pour installer des lampes basse

Plus en détail

Les solutions pour répondre au plan de relance dans le cadre de l'etat exemplaire LEGRAND CREATEUR DE VALEURS. économies (durables)

Les solutions pour répondre au plan de relance dans le cadre de l'etat exemplaire LEGRAND CREATEUR DE VALEURS. économies (durables) Les solutions pour répondre au plan de relance dans le cadre de l'etat exemplaire LEGRAND CREATEUR DE VALEURS économies (durables) ÉTAT EXEMPLAIRE L ÉCO-RESPONSABILITÉ Les autorités publiques doivent :

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1) N : Valable jusqu au : Type de bâtiment : Année de construction : Surface habitable : Adresse :

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1) N : Valable jusqu au : Type de bâtiment : Année de construction : Surface habitable : Adresse : Diagnostic pour les logements à chauffage individuel ------------------------------------------------------------------------------ Les consommations sont établies à partir d un calcul conventionnel Diagnostic

Plus en détail

Une centrale photovoltaïque

Une centrale photovoltaïque Cahier des charges: Une centrale photovoltaïque Date limite de l offre : 5 novembre 2008 NOTA : une réponse détaillée est exigée pour chaque caractéristique technique présentée ci-dessous Caractéristiques

Plus en détail

APPEL A PROJETS. Utilisation dynamique des Energies Renouvelables dans le bâtiment REGIONAL ANNEE 2013-2014. Règlement

APPEL A PROJETS. Utilisation dynamique des Energies Renouvelables dans le bâtiment REGIONAL ANNEE 2013-2014. Règlement APPEL A PROJETS Utilisation dynamique des Energies Renouvelables dans le bâtiment REGIONAL ANNEE 2013-2014 Règlement L appel à projets «Utilisation dynamique des énergies renouvelables dans le bâtiment»

Plus en détail

Contrat global performanciel d éclairage public

Contrat global performanciel d éclairage public Contrat global performanciel d éclairage public Mardi 27 janvier 2015 Assises de l'énergie, Bordeaux Stéphane Baly 1. Introduction Constat 2002: installations d éclairage public vétustes et surconsommatrices,

Plus en détail

ADExpertises 67 Avenue de la Paix 28300 LEVES Téléphone : 02 37 36 00 76 Télécopie : 02 37 21 45 77 Email : adexpertise@wanadoo.fr

ADExpertises 67 Avenue de la Paix 28300 LEVES Téléphone : 02 37 36 00 76 Télécopie : 02 37 21 45 77 Email : adexpertise@wanadoo.fr ADExpertises 67 Avenue de la Paix 28300 LEVES Téléphone : 02 37 36 00 76 Télécopie : 02 37 21 45 77 Email : adexpertise@wanadoo.fr DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Décret n 2006-1147 du 14 septembre

Plus en détail

Appel à propositions n PTD/10/071 Annexe I, page 18

Appel à propositions n PTD/10/071 Annexe I, page 18 Annexe I, page 18 23 INSTALLATIONS ELECTRIQUES 237 237.7 SYSTEME ANTIVOL POUR BIBLIOTHEQUE 1. GENERALITES Cet appel à propositions comprend la fourniture, le montage, le raccordement et la mise en service

Plus en détail

Votre Partenaire pour vos projets d Automatismes de bâtiments Tertiaires et Industriels

Votre Partenaire pour vos projets d Automatismes de bâtiments Tertiaires et Industriels Votre Partenaire pour vos projets d Automatismes de bâtiments Tertiaires et Industriels Spécialisée dans le domaine de la gestion technique des bâtiments tertiaires et industriels, notre société développe

Plus en détail

Possibilité de couplage avec des batteries pour sécuriser l approvisionnement en énergie

Possibilité de couplage avec des batteries pour sécuriser l approvisionnement en énergie EQUIPEMENTS INDUSTRIELS EQUIPEMENTS INDUSTRIELS Relais télécoms Machines - Ateliers -... Adapté aux applications télécom - 48V DC - Energie disponible à 99.9% Possibilité de couplage avec des batteries

Plus en détail

Electrification et éclairage public

Electrification et éclairage public Electrification et éclairage public Sy.MEG Albert ELATRÉ, Président Brigitte BOULEMAR, Directrice de Cabinet CONTEXTE L éclairage public représente le premier poste de consommation électrique des communes

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.2)

Diagnostic de performance énergétique logement (6.2) Valable jusqu au : 27/01/2026 Type de bâtiment : Appartement Année de construction : Non renseignée Surface habitable : 49 m 2 Adresse : 58 CHEMIN DE GIBBES Propriétaire : Nom : DIR REG FIP PACA ET BOUCHES

Plus en détail

PUISSANCES FORFAITAIRES

PUISSANCES FORFAITAIRES PUISSANCES FORFAITAIRES Règles de prélèvement d'énergie électrique sans comptage de systèmes LED éclairage public raccordés sur le réseau du GRD et méthode de mesure de la puissance forfaitaire C4/15-05/2014

Plus en détail

TP N 5 EDF, compteur

TP N 5 EDF, compteur Données : Fichiers nécessaires pour le TP : http://tof225391.free.fr/forum (Entraide Index du Forum Electrotechnique 2AE Fichiers nécessaires pour les TP série 4 TP5 ). Présentation de la maison : Schéma

Plus en détail

PROJET BTS ELECTROTECHNIQUE : OPTIMISATION DE L IMPRESSION SUR DES SALAMIS

PROJET BTS ELECTROTECHNIQUE : OPTIMISATION DE L IMPRESSION SUR DES SALAMIS 1/6 LTP DON BOSCO Année Scolaire 2010/2011 78, rue Stanislas Torrents 13006 MARSEILLE Tel : 04-91-14-00-00 Fax : 04-91-81-96-97 PROJET BTS ELECTROTECHNIQUE : OPTIMISATION DE L IMPRESSION SUR DES SALAMIS

Plus en détail

Avignon, le Grand Avignon et Cofely Ineo signent un partenariat «lumière»

Avignon, le Grand Avignon et Cofely Ineo signent un partenariat «lumière» Dossier de Presse I 14 Novembre 2012 Ville d Avignon Cofely Ineo, Groupe GDF SUEZ Avignon, le Grand Avignon et Cofely Ineo signent un partenariat «lumière» Partenariat, Public-Privé pour l optimisation

Plus en détail

Pour des bâtiments plus performants, sûrs, confortables et économes

Pour des bâtiments plus performants, sûrs, confortables et économes Building Technologies Pour des bâtiments plus performants, sûrs, confortables et économes Siemens, votre partenaire pour la conception et la rénovation de bâtiments intelligents et innovants Retrouvez

Plus en détail

Syndicat mixte d électricité de la Martinique ECLAIRAGE PUBLIC. BIEN CHOISIR UNE LANTERNE D ECLAIRAGE PUBLIC (source Ademe / AFE)

Syndicat mixte d électricité de la Martinique ECLAIRAGE PUBLIC. BIEN CHOISIR UNE LANTERNE D ECLAIRAGE PUBLIC (source Ademe / AFE) 10 Syndicat mixte d électricité de la Martinique ECLAIRAGE PUBLIC BIEN CHOISIR UNE LANTERNE D ECLAIRAGE PUBLIC (source Ademe / AFE) ELEMENTS A PRENDRE EN COMPTE DANS LE CHOIX D UNE LANTERNE (source Ademe

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE LOGEMENT (6.A)

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE LOGEMENT (6.A) DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE LOGEMENT (6.A) Ordonnance 2005-655 du 8 juin 2005, Décret n 2006-1114 du 5 septembre 2006, Arrêtés du 15 septembre 2006, Arrêté du 3 mai 2007 A INFORMATIONS GENERALES

Plus en détail

Nos solutions pour un éclairage de zone performant

Nos solutions pour un éclairage de zone performant Nos solutions pour un éclairage de zone performant BKW, votre partenaire pour l éclairage de zone BKW bénéficie d une grande expérience dans la planification, la mise en œuvre et la maintenance des installations

Plus en détail

Les Smart Grids. Cette notion de smart grids basés sur l électricité peut être étendue aux réseaux intelligents de chaleur, de froid et de gaz.

Les Smart Grids. Cette notion de smart grids basés sur l électricité peut être étendue aux réseaux intelligents de chaleur, de froid et de gaz. Les Smart Grids A l heure où la gestion centralisée et unidirectionnelle 1 des réseaux de distribution d électricité montre ses limites et où les nouveaux projets prennent en compte la dimension quartier,

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Décret n 2006-1147 du 14 septembre 2006 et arrêté du 15 septembre 2006 relatif au diagnostic de performance énergétique pour les bâtiments à usage principal d habitation

Plus en détail

Garage en habitation individuelle

Garage en habitation individuelle Garage en habitation individuelle 1. Point de recharge pour véhicule électrique ou hybride rechargeable en mode 2 : fiche 2P+T pour une charge en monophasé avec ou sans système de reconnaissance de type

Plus en détail

«Eclairage Public et Economies d Energie» 2016

«Eclairage Public et Economies d Energie» 2016 «Eclairage Public et Economies d Energie» 2016 Dispositif de soutien pour les communes de moins de 10 000 habitants 1 CONTEXTE Dans la cadre du Fonds Régional d'excellence Environnementale Poitou Charentes

Plus en détail

énergie en éclairage public

énergie en éclairage public Les économies d éd énergie en éclairage SMEPE Toulouse 6 Décembre 2012 Intervenant: Yacin LALA Ingénieur nieur Responsable Technique Chef de Secteur Syndicat Départemental d Electricité de Haute-Garonne

Plus en détail

Energies. D ambiance REFERENCES : ACTIONS MENEES : CONTACT : DESCRIPTION TECHNIQUE DES ACTIONS ENGAGEES : GAINS OU BENEFICES DEGAGES : renouvelables

Energies. D ambiance REFERENCES : ACTIONS MENEES : CONTACT : DESCRIPTION TECHNIQUE DES ACTIONS ENGAGEES : GAINS OU BENEFICES DEGAGES : renouvelables REFERENCES : Entreprise : ELEC-EAU 47 Rue de la petite vitesse 72300 Sablé sur Sarthe Tél. : 02 43 95 07 22 Effectif : 11 salariés Activité : Electricité, plomberie, chauffage et climatisation Energies

Plus en détail

A NEW LINE FOR LIGHT AXEON

A NEW LINE FOR LIGHT AXEON A NEW LINE FOR LIGHT AXEON Un éclairage «Lumière du jour» haute performance Riche de son expérience dans le domaine médical, Zenium signe avec la ligne Axéon son entrée dans les espaces professionnels

Plus en détail

Seminaire IBE 2012. LED + LENS LA TECHNIQUE DE LA LUMIERE POUR LES APPAREILS A LEDs

Seminaire IBE 2012. LED + LENS LA TECHNIQUE DE LA LUMIERE POUR LES APPAREILS A LEDs Seminaire IBE 2012 LED + LENS LA TECHNIQUE DE LA LUMIERE POUR LES APPAREILS A LEDs En éclairage général traditionnel (càd tube fluo + réflecteur), les concepts de base de la technique de la lumière sont

Plus en détail

Cahier des charges des études thermiques rénovation basse consommation en Alsace - 2016

Cahier des charges des études thermiques rénovation basse consommation en Alsace - 2016 Cahier des charges des études thermiques rénovation basse consommation en Alsace - 2016 Bâtiments tertiaires L étude a pour objectif de définir une solution basse consommation répondant au niveau de consommation

Plus en détail

BTS SYSTEMES D ÉCLAIRAGE TP4.4. Harmocem. Éclairage domestique et industriel. ESSAIS DE SYSTÈMES ÉLECTROTECHNIQUE. Système : 1- RÉFÉRENTIEL

BTS SYSTEMES D ÉCLAIRAGE TP4.4. Harmocem. Éclairage domestique et industriel. ESSAIS DE SYSTÈMES ÉLECTROTECHNIQUE. Système : 1- RÉFÉRENTIEL BTS ÉLECTROTECHNIQUE TP4.4 2006-2007 SYSTEMES D ÉCLAIRAGE Système : Harmocem. Éclairage domestique et industriel. ESSAIS DE SYSTÈMES 1- RÉFÉRENTIEL Fonction 5 : ESSAI - MISE EN SERVICE - CONTRÔLE Tâche

Plus en détail

Catalogue formations

Catalogue formations Contexte énergétique et réglementaire Performance énergétique Management de l'énergie Achats d'énergies et services associés Formations Standard ou sur mesure Adaptées à votre organisation Catalogue formations

Plus en détail

Diagnostic Performance Energétique Page : 2/5

Diagnostic Performance Energétique Page : 2/5 19, avenue du Maréchal Foch BP 200 77508 Chelles CEDEX : 06 35 50 23 93 : njcdiagimmo@hotmail.fr Dossier N 1411111638NOULETMILOUDI- DPEELECERNT Date 14/11/2011 Page 1/5 RAPPORT DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE

Plus en détail

APPEL A PROJETS. Utilisation dynamique des Energies Renouvelables dans le bâtiment REGIONAL ANNEE 2013-2014. Règlement

APPEL A PROJETS. Utilisation dynamique des Energies Renouvelables dans le bâtiment REGIONAL ANNEE 2013-2014. Règlement APPEL A PROJETS Utilisation dynamique des Energies Renouvelables dans le bâtiment REGIONAL ANNEE 2013-2014 Règlement L appel à projets «Utilisation dynamique des énergies renouvelables dans le bâtiment»

Plus en détail

SAISISSEZ L OPPORTUNITE DES ENERGIES RENOUVELABLES (ENR)

SAISISSEZ L OPPORTUNITE DES ENERGIES RENOUVELABLES (ENR) Parution mai 2009 SAISISSEZ L OPPORTUNITE DES ENERGIES RENOUVELABLES (ENR) AFORTECH a mis en place des formations qui visent à fournir aux participants une meilleure compréhension des techniques et des

Plus en détail

Ecole du Cherrat de Saint-Prex : 35% d'économies en 5 ans

Ecole du Cherrat de Saint-Prex : 35% d'économies en 5 ans Si cet e-mail ne s affiche pas correctement, veuillez cliquez ici. Madame, La commune de Saint-Prex est à l'honneur pour notre première newsletter de l'année. C est l occasion de découvrir les actions

Plus en détail

PRÉSENTATION. Grégory ANGUENOT sous la direction de M.PETRELLA IA IPR STI

PRÉSENTATION. Grégory ANGUENOT sous la direction de M.PETRELLA IA IPR STI PRÉSENTATION sous la direction de M.PETRELLA IA IPR STI Un bon éclairage est nécessaire pour créer des conditions visuelles optimums. En planifiant une installation d'éclairage un certain nombre de facteurs

Plus en détail

Maîtrise d œuvre pour la rénovation de l installation de chauffage du groupe scolaire de Ménétrol

Maîtrise d œuvre pour la rénovation de l installation de chauffage du groupe scolaire de Ménétrol Commune de Ménétrol Marché Public de Fournitures et Services Maîtrise d œuvre pour la rénovation de l installation de chauffage du groupe scolaire de Ménétrol Cahier des Charges Tranche ferme : Mission

Plus en détail

La mutation énergétique : un défi à relever...

La mutation énergétique : un défi à relever... DDT 77 Colloque développement durable du 22 novembre 2012 La mutation énergétique : un défi à relever... Les enjeux de la maîtrise de l énergie en éclairage public Eva Besnard Chargée de mission Energie-Climat

Plus en détail

DOSSIER D'APPEL A PROJET

DOSSIER D'APPEL A PROJET DOSSIER D'APPEL A PROJET LYCEE PAUL GUERIN NIORT (79) Lycée Paul Guérin 19 rue des fiefs BP 19113 79061 NIORT Cedex 05 49 34 22 22 Page 1/25 CHAPITRE 1 : Fiches d'identité... 3 CHAPITRE 2 : Description

Plus en détail

COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DU PAYS D'AUBENAS VALS Espace Deydier 07200 Ucel SYSTEME D'INFORMATION INFRASTRUCTURES MATERIELLES ET SERVICES.

COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DU PAYS D'AUBENAS VALS Espace Deydier 07200 Ucel SYSTEME D'INFORMATION INFRASTRUCTURES MATERIELLES ET SERVICES. COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DU PAYS D'AUBENAS VALS Espace Deydier 07200 Ucel SYSTEME D'INFORMATION INFRASTRUCTURES MATERIELLES ET SERVICES. DPGF - DECOMPOSITION du PRIX GLOBAL FORFAITAIRE LOTS n 1, n 2, n 3

Plus en détail

OBJET : ATELIER PCT ELECTRICITE du 28 novembre 2011

OBJET : ATELIER PCT ELECTRICITE du 28 novembre 2011 Date : 28 novembre 2011 OBJET : ATELIER PCT ELECTRICITE du 28 novembre 2011 Animateur : Jean-Bernard BARTHEL/ vice-président CASC (Christelle FEISTHAUER/ prise de notes) Présents : Jean-Paul Brach/BH Electricité,

Plus en détail

DOSSIER DE DIAGNOSTIC TECHNIQUE Article L271-4 du Code de la Construction et de l Habitation

DOSSIER DE DIAGNOSTIC TECHNIQUE Article L271-4 du Code de la Construction et de l Habitation DOSSIER DE DIAGNOSTIC TECHNIQUE Article L271-4 du Code de la Construction et de l Habitation Numéro de dossier : Date du repérage : 121030FA00_BOURLON-NENEZ_VAUHALLAN 30/10/2012 Désignation du ou des bâtiments

Plus en détail

Reorganisation of fishing areas Boulogne-sur-Mer André Hiard CCI Côte d Opale

Reorganisation of fishing areas Boulogne-sur-Mer André Hiard CCI Côte d Opale Session 2: Diversification of port activities and the management of infrastructures : the added value of the INTERREG IV(A) FLIP project Reorganisation of fishing areas Boulogne-sur-Mer André Hiard CCI

Plus en détail

Accord-cadre concernant les petits travaux d entretien et les réparations courantes au profit de l Inserm ADR Paris VII et de ses unités rattachées

Accord-cadre concernant les petits travaux d entretien et les réparations courantes au profit de l Inserm ADR Paris VII et de ses unités rattachées Administration Déléguée Régionale Paris VII Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES LOT N 1 : ELECTRICITE (CCTP) Accord-cadre concernant les

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique

Diagnostic de performance énergétique Diagnostic de performance énergétique Une information au service de la lutte contre l effet de serre N : DG15.0771-02 Réf. Ademe : 1562V8000156S Valable jusqu au : 29/06/2025 Le cas échéant, nature de

Plus en détail