N 1. Dossier L innovation à portée de main. P4 / Portrait. P5 / Reprise. P22 / Découverte. Le magazine des CCi de Champagne-Ardenne

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "N 1. Dossier L innovation à portée de main. P4 / Portrait. P5 / Reprise. P22 / Découverte. Le magazine des CCi de Champagne-Ardenne"

Transcription

1 CCI Mag Le magazine des CCi de Champagne-Ardenne N 1 Septembre 2014 Trimestriel Dossier L innovation à portée de main P4 / Portrait MDD Prod Plaquette vidéo : la nouvelle com P5 / Reprise Richer s ouvre de nouveaux marchés P22 / Découverte Nigloland à Dolancourt

2 rendez-vous SEPTEMBRE 24 au 26/09/2014 Forum européen IES (Information économique et stratégique) au Centre de congrès de Troyes. 30/09 au 02/10/2014 Salon des micro-entreprises au Palais des congrès de Paris. 29/09/2014 Formation numérique Les réseaux sociaux, apport théorique niveau confirmé à la CCI Troyes et Aube. OCTOBRE 03/10/2014 Journée de la Création et de la Reprise d entreprise à l Espace Argence à Troyes. 30/09 au 03/10/2014 Semaine de la bioraffinerie au Centre des congrès de Reims. 06/10/2014 Atelier numérique Les réseaux sociaux, application pratique niveau confirmé à la CCI Troyes et Aube. 06/10/2014 Rencontres régionales d affaires du commerce et de la franchise au Capitole à Châlons-en-Champagne. 07/10/2014 Journée régionale de l environnement et du développement durable (JREDD) au Cube (parc des expositions) à Troyes. 19 au 23/10/2014 Salon international de l alimentation (Sial) au Parc des expositions de Paris-Nord Villepinte. NOVEMBRE 04 au 07/11/2014 Midest, salon de la sous-traitance industrielle, au Parc des expositions de Paris-Nord Villepinte. 14 au 16/11/2014 MIF Expo, le salon des produits et innovations made in France, à Paris expo, porte de Versailles. 17/11/2014 Formation numérique Comment utiliser la vidéo sur Internet? à la CCI Troyes et Aube. 17 au 20/11/2014 Salon Emballage, dédié à l innovation packaging, au parc des expositions de Paris-Nord Villepinte. 19 au 21/11/2014 Mapic (Marché international de l implantation commerciale et de la distribution) au Palais des festivals à Cannes. DÉCEMBRE 02 au 05/12/2014 Pollutec, salon international des équipements, des technologies et des services de l environnement, à Lyon Eurexpo France. 2 04/12/2014 Magic Business, salon professionnel organisé par le Cercle des services de l Aube au Centre de congrès de Troyes. 12/12/2014 Formation numérique Google adwords, Google analytics, comment ça marche? à la CCI Troyes et Aube. CCI Mag, le magazine des CCI de Champagne-Ardenne Edition CCI Troyes et Aube 1 Boulevard Charles Baltet - CS Troyes cedex Tél Fax Directeur de publication : Serge-François Martinez Directrice de rédaction : Valérie Ramecourt-Adam Journalistes : Frédéric Marais et Philippe Schilde (Agence Info à Troyes) Dossier : Frédéric Marais et Philippe Schilde (Agence Info à Troyes), Catherine et Jacques Rivière (Quinze cents signes à Reims), Sonia Legendre, Dominique Herbemont. Crédits photos : Frédéric Marais, Philippe Schilde, Didier Guy, DR Conception : Champagne création à Reims Mise en pages : LD Communication à Reims, tél Impression : Imprimerie de Champagne à Langres, tél Routage : BRC à Reims, tél Publicité : CCI Champagne-Ardenne, tél Septembre n 1 - Tirage : exemplaires Périodicité : trimestriel N d ISSN : en cours Prix du numéro : 4 - Abonnement pour 4 numéros : 15 Tous droits de reproduction réservés.

3 Edito Depuis 2011, les CCI de Champagne-Ardenne, confrontées à de nouveaux défi s, revisitent leurs modèles économiques, notamment en s engageant dans une forte démarche de mutualisation de leurs actions. Le lancement de CCI Mag, nouveau magazine des CCI de la région, est un pas de plus dans cette direction et donne une nouvelle dynamique dans leur politique de communication. Cinq éditions homogènes dans leur maquette, périodicité, pagination, rubriques... et un dossier commun, trait d union entre les cinq parutions. Cinq éditions pour rester au plus près des territoires et des entreprises, une proximité qui constitue nos gènes! Aussi avons-nous Géraud SPIRE Président CCI Ardennes Dominique LEMELLE Président CCI Troyes et Aube Michel GOBILLOT Président CCI Châlons/ Vitry/Sainte-Ménehould réservé une grande partie de l information à chaque territoire. En même temps, chacun pourra prendre connaissance de ce qui se passe partout en région en consultant les cinq éditions en ligne sur nos portails. Les QR codes* situés sur cette même page en facilitent l accès. A travers ces nouveaux supports, les CCI innovent pour notamment réduire leur coût tout en renforçant le lien avec les entreprises et entre entreprises de la région. L Innovation fer de lance des Chambres en 2014, l innovation partout, l innovation pour tous, l innovation, facteur clé de la montée en gamme de notre économie. C est le thème retenu pour le dossier de ce premier Jean-Paul PAGEAU Président CCI Reims-Epernay Michel AUER Président CCI Haute-Marne François CRAVOISIER Président CCI Champagne-Ardenne numéro de CCI Mag. Nous serons attentifs à vos remarques et suggestions. Bonne lecture! Les présidents des CCI de Champagne-Ardenne Sommaire P4 / Portrait MDD Prod Plaquette vidéo : la nouvelle com P9 Dossier régional L innovation à portée de main P5 / Reprise Clôtures, portails et pergolas : Richer s ouvre de nouveaux marchés P17 / Partenaires Les entreprises auboises en vitrine deux mois P6/7 / Territoires P22 / Découverte Nigloland toujours plus haut * / Téléchargez gratuitement un lecteur QR code dans votre smartphone, flashez le code et découvrez l édition choisie. / Découvrez toutes les éditions de Champagne-Ardenne! CCI Ardennes CCI Troyes et Aube CCI Châlons / Vitry / Ste-Ménehould CCI Reims-Epernay CCI Haute-Marne 3

4 Entreprises MDD Prod / Plaquette vidéo : la nouvelle com L entreprise chapelaine frappe un grand coup en proposant un support innovant qui mixe audiovisuel et brochure papier. Alain Babic. La taille de l écran varie de 2,4 à 10, et celle de la mémoire peut aller jusqu à 8 gigabits. C est un nouveau produit qui va à coup sûr faire un carton. Importé des Etats-Unis, ce support de communication hybride associe en effet le print et la vidéo, comme on dit dans le jargon du métier. Il est distribué en France de manière quasi exclusive par une société installée à La Chapelle-Saint-Luc, MDD Prod, qui a même déposé la marque «Plaquette vidéo» à l Institut national de la propriété industrielle pour s en assurer le leadership. Alain Babic, le gérant de MDD Prod, résume le concept : «C est une brochure commerciale qui lit une vidéo.» L objet se présente sous la forme d une brochure cartonnée pliée en deux. Quand on l ouvre, apparaît un écran incrusté dans la page de droite. Et là, deux possibilités : soit la vidéo se met automatiquement en marche, soit il faut appuyer sur un bouton pour lancer le film. Pour l arrêter, il suffit d appuyer à nouveau sur le bouton ou de refermer la couverture. Simple et ludique! Une multitude d applications peuvent être trouvées à ce produit qui réconcilie les tenants de l écrit et ceux de l image, les partisans d une communication traditionnelle et les adeptes d une communication plus branchée. «Cet objet est avant tout conçu comme une plaquette commerciale, explique Alain Babic. On peut la distribuer à ses clients ou à ses prospects. Mais elle peut servir de press-book, de support à de la formation en interne ou de notice d utilisation sur un stand ; on peut y charger un mode d emploi, y enregistrer un discours, etc. J ai même un client restaurateur qui s en sert pour présenter son menu de table en table!» Il est possible aussi d intégrer un livret de plusieurs pages ou même un écran tactile. Autre usage potentiel : de la pub interactive insérée dans un magazine. Il faut dire que cette Plaquette vidéo est un outil polyvalent et très facile à utiliser, puisqu il suffit d une clé USB pour télécharger le film, les photos ou le son que l on souhaite diffuser. «On peut moduler la taille de l écran, ainsi que celle de la mémoire et de la batterie», souligne Alain Babic. La plaquette peut contenir jusqu à 8 gigas de mémoire, l équivalent de 140 heures de vidéo. Le format de l écran varie quant à lui de 2,4 (pouces) à 10, ce qui recouvre le format d un smartphone ou d une petite tablette tactile. La taille de la plaquette s adapte bien sûr à celle de l écran. Son épaisseur peut descendre jusqu à 3 mm. Miracle de la miniaturisation! MDD Prod compte déjà parmi ses clients de grands comptes comme Natixis, Martini, Delonghi ou, plus près de chez nous, Petitjean. Grossiste et distributeur, Alain Babic assemble lui-même les pièces de sa Plaquette vidéo. Il est même en mesure de réaliser le contenu vidéo, puisque après tout c est le métier de base de MDD Prod que de concevoir des films, des clips et des reportages! Reste qu aujourd hui, le succès étant au rendez-vous, Alain Babic consacre «90 % de (son) temps» à ce nouveau produit révolutionnaire qu il a lancé à l été n Contact : MDD Prod Hôtel d entreprises - 3 boulevard de l Ouest à La Chapelle-Saint-Luc - 4

5 Entreprises Clôtures, portails et pergolas / Richer s ouvre de nouveaux marchés Reprise fin 2013, l entreprise chapelaine veut élargir ses horizons avec un nouveau et jeune patron ne manquant ni d ambition ni d énergie. Quand un jeune quadra en quête d aventure entrepreneuriale rencontre une belle société quadragénaire, que se passe-t-il? Le coup de foudre peut être immédiat. Dans la zone industrielle de La Chapelle-Saint- Luc, du côté de la rue Jean-Baptiste Colbert, il l a été. Une idylle est née. Lui, c est Frédéric Badoz, 41 ans, ingénieur de formation (en génie mécanique, diplômé de l UTBM). Elle, c est la société S. Richer, spécialisée dans les portails et clôtures, jouissant d une belle notoriété dans l Aube depuis 43 ans maintenant. Ils étaient faits pour se rencontrer et le CRA (Cédants et repreneurs d entreprises) les y a aidés il y a quelques mois, au même titre d ailleurs que la CCI Troyes dans son rôle de facilitateur. «Je voulais me mettre à mon compte estimant que la période était favorable pour une reprise d activité. Nous sommes dans une phase de renouvellement de génération en ce moment à la tête des TPE/PME. Et même si on ne voit pas trop bien le bout de la crise, qui affecte singulièrement le secteur du bâtiment, il faut se lancer. Il faut oser», affirme le Jurassien d origine. Jusque-là, il avait toujours été salarié et il avait mené une carrière riche d expériences, plutôt dans le B to B que le B to C. «Vendre, c est d abord écouter le besoin du client. C est un plaisir de voir la finalité de ce que l on met en chantier avec lui. Quand un projet prend forme et se concrétise, c est prenant, mais aussi vraiment passionnant», ajoute-t-il, bien décidé à poursuivre dans la voie tracée par ses prédécesseurs : le produit de qualité. «Richer n est La pergola est un produit résolument moderne. pas connu pour faire du tout-venant. J entends, avec l équipe en place de quatre salariés, compétents et polyvalents, continuer de me démarquer des produits vendus en grande surface de bricolage. Nous fabriquons des portails en acier et vendons des portails en aluminium sur mesure que nous faisons sous-traiter en Alsace. Ils sont faits pour durer», argumente le gérant des Ets Richer, arrivé aux commandes avec quelques idées de diversification en tête. La première est de s inscrire sur ce produit actuellement tendance qu est la pergola avec un nouveau concept de couverture de terrasse en provenance d Italie, baptisé Gennius. «Avec ses profilés alu et ses lames rétractables permettant de profiter de l espace extérieur quelque soit le climat, c est un produit résolument moderne qui n a plus rien à voir avec les stores et bannes autrefois proposées», insiste Frédéric Badoz, convaincu de l intérêt des Aubois pour ce type de produit ajoutant au confort et contribuant à l embellissement de leur bien immobilier. Les Aubois, mais pas seulement eux puisque débordant d ambition et d énergie, il a bien l intention d étendre le champ d action traditionnel de Richer. «Commercialement, il nous faut aller au-delà de la périphérie troyenne, rayonner dans les secteurs à potentiel tels que Romilly-Nogent ou la Côte des Bar, avant d aller plus loin, dans l Yonne et dans la Seine-et- Marne», envisage-t-il. Frédéric Badoz. Dans le domaine de l automatisation des portails, il estime qu il y a pareillement des parts de marché à conquérir, en proposant une prestation globale incluant dans son offre des partenaires maçon et électricien et en signant des contrats d entretien. «En France, 9 % des maisons sont passées à l automatisation, alors qu on atteint 85 % en Italie. Le marché est énorme», suggère Frédéric Badoz, en espérant densifier toute l activité pour embaucher à l avenir. n Contact : Sarl Richer Z.I des Prés de Lyon 16 rue Jean-Baptiste Colbert à La Chapelle-Saint-Luc 5

6 territoires CITEXT / Les textiles intelligents en marche Yves Dubief et Antoine de Villoutreys. PLUG & START / Dimension internationale on approche doucement de la 20e édition de l événement Plug & Start qui tiendra son spécial campus à la Technopole de l Aube du 19 au 21 novembre prochain à Troyes. En attendant, mi-juin, la 19 e opération séduction/accompagnement de start-up conçue il y a une dizaine d années par Francis Bécard et ses équipes, a pris une nouvelle dimension avec l accueil de trois projets internationaux (roumains et américains) et avec la présence de 8 nationalités différentes au sein du jury. Pas étonnant que la Technopole ait récemment décroché le label IASP (International Association Science Park) qui lui confère une plus grande dimension encore sur la planète du soutien à l innovation. Comme à l accoutumée, plus de 230 experts locaux et parrains ont apporté leur contribution bénévole, soit quelque 1500 heures offertes pour booster les porteurs de projets. Pour ces derniers, cerise sur le gâteau, des rencontres d exception avec les membres du conseil stratégique du Groupe ESC réunis à Troyes dans le même temps. Cela leur a permis d échanger avec des patrons tels que Fabien Pierlot (Coyote), Ari Sebag (Groupe Partouche), Michel Akoum (Novoferm), Eric Lombard (Generali). n Cette chaussette rouge (photo ci-contre) que tiennent entre leurs mains le président national de l Union des industries textiles (UIT) Yves Dubief, et celui de l Institut français du textile habillement (IFTH) Antoine de Villoutreys, ne sert pas qu à réchauffer les orteils de celui qui la porte. Dotée de capteurs, cette «chaussette connectée» communique (vers un smartphone!) et entre de plain pied dans ce qu on appelle les textiles intelligents. Ces derniers trouvent des applications dans différents domaines, en l occurrence ici dans celui de la santé. En effet, cette chaussette destinée aux personnes diabétiques et privées de leurs capacités somato-sensorielles, renseigne sur les douleurs qu elles peuvent avoir au niveau de la voûte plantaire. Elle émet des alertes quand cette zone du pied devient trop sensible. Mise au point au sein de l IFTH de Troyes, cette chaussette a été l un des exemples mis en avant par Yves Dubief venu présenter en avant-première dans l Aube le plan industriel national «Textiles innovants», l un des 34 plans de la «nouvelle France industrielle» aux côtés de la «Voiture 2 litres aux 100 km» ou de «l Avion électrique» Pour ce faire, le président national de l UIT et patron de la société Tenthorey (Vosges) a mis à profit la convention Citext Europe, organisée en juin à l Espace Argence, sous la houlette du Club Textile Intégral qui fédère la filière textile en Champagne-Ardenne. Ce fut l occasion pour Denis Arnoult, président régional de l UIT de se réjouir que le textile «soit à nouveau, une cause nationale, au même titre que des industries considérées comme plus nobles, ou plus techniques, ou plus high-tech». Chef de file national de la thématique «Textiles innovants» reprise parmi les dix priorités régionales, Yves Dubief a - tout comme le président du conseil régional, Jean-Paul Bachy - salué les efforts de recherche engagés dans le domaine des matériaux biosourcés et recyclables, notamment à travers la filière du chanvre qui offre de réelles perspectives dans l habillement, du linge de maison et la décoration, à condition de surmonter la problématique du rouissage industrialisé qui permet à la fibre de chanvre d être filable, tricotable et tissable. A ce sujet a été dévoilée la participation du groupe Devanlay-Lacoste à un projet de collection à partir de cette fibre caractérisée et mise au point au sein de FRD à Bréviandes. Avec plus de 300 professionnels présents à l Espace Argence à Troyes et environ 3000 rendez-vous d affaires réalisés, ce 15 e Citext a été un nouveau succès. Il avait d ailleurs été choisi comme cadre de synthèse des travaux de «Textile 2020», le plus grand cluster mondial dédié aux matériaux textiles fonctionnels. n BADGE outlet MANAGEMENT / 1 ère promo! Le badge est un bon moyen d identification. Mais le BADGE, lui, est un diplôme encore trop méconnu qui permet cependant à ses titulaires de se démarquer, de se faire remarquer dans leur domaine professionnel. BADGE, c est en fait l acronyme de «Bilan d Aptitude Délivré par la Conférence des Grandes Ecoles». A Troyes, le Groupe ESC propose sa préparation et son obtention depuis quelques années dans le domaine bancaire (avec le Crédit Agricole) et depuis 2013 également dans le secteur des centres de marques, à travers le BADGE «Retail, outlet Management» qui s adresse aux responsables de magasins. Il s agit d une formation unique en son genre. Elle a permis de distinguer les sept premiers stagiaires au terme d un programme de 200 heures, lequel s est échelonné sur douze mois. «Les centres de marques McArthurGlen et Marques Avenue, l IFTH et Magdus se sont associés à nous pour concevoir et mettre en œuvre cette formation spécifique montée en partenariat avec Devanlay-Lacoste, expliquent les dirigeants du Groupe ESC Troyes. Leur objectif est de «donner des connaissances transversales en matière de gestion et de distribution à travers quinze modules, de doter les managers de retail outlet de tous les outils opérationnels nécessaires à l amélioration de la performance». Au programme : comportement des consommateurs, attitudes de vente, gestion et motivation des RH, gestion financière d un centre de profit, gestion et anticipation de stock, étalagisme et merchandising, règlementation en distribution... Le tout dans une approche spécifique à l univers des outlets. n 6

7 TRoPHÉES CoMM.L AUBE / Les TPE à la fête La communication ne fait pas toujours dans la dentelle. Mais, avec l association des communicants (une soixantaine de membres) rassemblés au sein de Comm.l aube on s aperçoit que la com peut être raffinée et élégante tout en étant efficace. Les Trophées Comm.l Aube (6 e édition) l ont démontré en faisant la part belle à quelques TPE et PME du département et de la région, capables de rivaliser avec de grands groupes dans le registre de l émotion, voire de la perfection. Le palmarès dévoilé à la Comédie Saint-Germain par la présidente Dominique Mer et son équipe ont mis sur le devant de la scène Coppelia (Caroline Lepéqueux) pour sa boutique en ligne sacrée Prix spécial du jury, La Chambre blanche (Julie Boyer) élue dans la catégorie meilleur site Internet pour son site sur le mariage, l association Plutôt la vie (Christine Chaudron, présidente) pour la meilleure campagne médias, Soledy (Nicolas Collot) pour un jeu concours destiné à promouvoir ses pommes de terre, Prix de l interactivité (thème principal de la soirée, brillamment animée par les étudiants de Saint-Joseph!), Alpix (Ernesto Soares) meilleur support B to B, le groupe ESC Troyes (Benjamin Carré, meilleur support B to C pour son boarding-pass pour admissibles, le Champagne de Barfontarc (Sonia Pereira), meilleure campagne audiovisuelle, Electrolux (Véronique Colfort) pour son road show à travers la France, spécial Comm.l Aube et enfin le Cellier St-Vincent à Bethon (Johanna Jacquel), un restaurant-discothèque doublement primé puisque lauréat à la fois du meilleur support régional et du coup de cœur du public. n territoires / BRÈVES Des prix à la pelle Lors de l édition 2014 du Salon du retail et de l immobilier commercial (SIEC), le groupe FREY a reçu le Trophée du Conseil National des Centres Commerciaux, dans la catégorie Rénovation/Extension/Requalification d un parc d activités commerciales. Il vient récompenser la requalification de la zone commerciale de l Aire des Moissons à Saint-Parresaux-Tertres réalisée en Lors des awards fournisseurs du constructeur automobile PSA, l entreprise chapelaine Mefro Wheels (roues) a été deux fois récompensée, puisqu elle est repartie avec un must, le Prix de la meilleure usine, mais aussi celui de la fiabilité concernant les livraisons des pièces de rechange. STARS & MÉTIERS 2014 / L Aube fait fort! En 2013, la société Carbonex de Gyé-sur-Seine s était illustrée en allant conquérir à Paris le prix national Stars & Métiers, dans la catégorie Stratégie globale d innovation. Les entrepreneurs aubois semblent vouloir suivre l exemple des frères Soler-My puisqu ils ont raflé l essentiel des prix régionaux lors d une cérémonie organisée en Haute-Marne. Sur quatre entreprises primées pour leur excellence, trois sont auboises : JB Pilote réparation (José Beltramelli) à Pont-Sainte-Marie dans la catégorie Stratégie globale d innovation, la SARL Marlot toitures (Nicolas Marlot) dans la catégorie Dynamique de gestion de ressources humaines et les Ateliers Dorez (famille Dorez) à Dampierre dans la catégorie Innovation Technologique. organisé depuis 2007 par les Banques Populaires et les CMA, ce concours est placé sous l égide du ministère en charge de l artisanat. n Une femme de Talents Agée de 26 ans, Jill Teboul, qui a fondé en 2013 le restaurant ludothèque Aux oiseaux de passage à Troyes (1 Cour du Mortier d or) est la seule lauréate auboise (sur 10 Champardennais primés) lors de l étape régionale du Concours des Talents de la création d entreprise organisé par le réseau des Boutiques de Gestion (BGE), il a pour objectif de stimuler les créateurs, de leur apporter un soutien financier, tout en valorisant leur activité via une campagne de communication. Larbaletier agit pour son (et notre) avenir Depuis 2006, l assureur Generali France a audité environ 150 entreprises dans le cadre de son label d encouragement à l implication dans la RSE (responsabilité sociale et environnementale), mais elles sont une trentaine seulement à être sorties du lot après des audits rigoureux portant sur pas moins de soixante points de contrôle. Parmi ces entreprises d excellence figure aujourd hui le groupe Larbaletier SASU fondé en 1977 par Robert Larbaletier, lequel n a, depuis lors, cessé de développer son entreprise en misant sur l innovation et l expertise de ses équipiers (140 collaborateurs). Lors d une cérémonie organisée dans les locaux de l ESC Troyes à la suite d une visite de la PME familiale au siège de Fontaine-les-Grés, Guylaine Mandron, du cabinet Mandron & Associés à Troyes, a tenu à saluer la performance élevée (dûment mesurée) de Larbaletier dans nombre de domaines : politique d achats, relations fournisseurs, dialogue social, sécurité/ santé des collaborateurs, environnement/maîtrise des risques «Une performance globale», de l avis du directeur général de Generali France, Eric Lombard, venu remettre le prix à l entreprise Larbaletier en compagnie de l explorateur Jean-Louis Etienne et en présence de François Baroin. Le député-maire de Troyes a souligné la belle épopée personnelle du développeur Robert Larbaletier et la manière dont il s y est pris pour transmettre sa société et lui permettre d aller de l avant. Pour le préfet Christophe Bay, Larbaletier est tout simplement une «société emblématique, par ses savoir-faire, son professionnalisme et sa dimension humaine». Pour ne rien gâcher, avec ce label Agir pour notre avenir, l entreprise auboise bénéfi cie désormais d une ristourne d assurance de 30 % toujours bonne à prendre. 7

8

9 L innovation à portée de main / Grand témoin L entrepreneur chercheur Laurent Alexandre / Les clusters Des bouillons de culture / La révolution du QR1BOOK / Téléchargez et conservez le dossier

10 dossier grand TéMOIN / Laurent Alexandre : «Aucun métier n est à l abri de la révolution NBIC» Il est le grand témoin de l assemblée générale événementielle de la CCI Champagne-Ardenne le lundi 1 er septembre en matinée sur la Foire de Châlonsen-Champagne 2014, autour de la thématique «INNOvER Faire autrement!». En avant-première, le Dr Laurent Alexandre a partagé avec nous quelques-unes de ses réflexions sur l innovation. Fondateur de doctissmo.fr, actuel président de DNAvision, cet entrepreneur multi-facettes est une personnalité au cœur des techno-sciences, mais pas seulement Le Docteur Laurent Alexandre. Quelle est votre définition de l innovation? Elle est extrêmement large puisqu il existe des innovations technologico-scientifiques, économiques, sociales Le fait nouveau aujourd hui pour moi, c est que nous assistons, concomitamment, à un développement de l innovation dans les business models et dans les technologies, en particulier autour des NBIC. Ce terme recouvre à la fois nanotechnologies, biotechnologies, informatique, robotique, sciences du cerveau, intelligence artificielle Ces technologies NBIC sont exponentielles. Par exemple, la puissance informatique est multipliée par deux tous les dix-huit mois et, de la même façon, le coût du séquençage de l ADN est divisé CV Express par deux tous les cinq mois! Les avancées se multiplient et le mouvement de l innovation technologique s accélère. Quels messages ferez-vous passer aux entrepreneurs champardennais? Le premier message est de ne pas sous-estimer l importance du tsunami NBIC. Il déferle sur nous en présentant autant d opportunités que de risques. En effet, de nombreux business sont menacés par ces technologies. Qui aurait dit il y a dix ans que google serait capable de faire rouler une voiture sans conducteur? Qui aurait imaginé les bouleversements que peut induire une telle innovation pour nombre de métiers liés à l automobile : industrie, transports, taxis Ce n est qu un exemple. Bill gates, fondateur de Microsoft, annonce qu en 2035, les infirmières n existeront plus et qu elles seront remplacées par des automates. Plus aucun métier n est à l abri de cette révolution NBIC. La France est-elle dans le coup de l innovation? Non, la France rame. Elle n est pas inexistante, mais elle reste très en retard, à l image de l Europe d une manière générale, en comparaison avec des pays tels que les Etats-Unis ou la Corée du Sud. C est vrai tant dans les domaines de l Internet, que de la robotique, des nanotechnologies, de la génétique, etc. Le pouvoir de ce qu on appelle gafa (google, Apple, Facebook, Amazon) est incroyable. Ils peuvent entrer dans des métiers où on ne les attendait pas. Un immense effort de R&D - recherche publique et privée - doit être accompli en France et cela passe par une remise en question de l appareil d Etat. Clairement, il faut arrêter d emmerder les entreprises. Elles sont soumises à de telles contraintes qu elles ont bien du mal à remonter la pente et à participer à l émergence des nouvelles technologies du 21 e siècle. L innovation ne se résume pas aux technologies L innovation managériale va être très importante. Pour inventer les nouveaux business models - de type itunes ou Androïd -, il faut des managers de compétition. Par ailleurs, face à une révolution technologique rapide et violente, l innovation sociale est fondamentale à mes yeux. L Etat doit devenir un Etat stratège pour anticiper des évolutions galopantes. Il doit notamment réformer l école et la formation professionnelle. Elles sont à mille lieues des réalités actuelles et, plus encore, des besoins du monde du travail dans seulement dix ans. n Le chiffre 11 e LA FRANCE OCCUPE le 11 e rang en Europe et le 16 e au niveau mondial concernant l innovation, alors que sa R&D est mieux positionnée (de la 6 e à la 8 e place mondiale selon les méthodes utilisées). La part de la richesse nationale consacrée à la R&D en Corée du Sud est de 5% ; pour la France elle est de 2,15 %. La part de la dépense intérieure de R&D dans le PIB est de 0,8 % pour la Champagne-Ardenne. Le nombre de brevets publiés pour emplois est de 3 brevets en Champagne- Ardenne (15 e région, avec 143 brevets déposés en 2013) contre 5,1 brevets pour la France métropolitaine. LAURENT ALEXANDRE Chirurgien-urologue et neurobiologiste, Laurent Alexandre, 54 ans, n a pas limité son horizon à la santé puisqu il est diplômé de Sciences-Po, de HEC et de l ENA. En matière d innovation, on lui doit le premier site Internet consacré à la santé (Doctissimo.fr). Puis il a travaillé sur l optimisation des parcours de santé des patients. Dans cette veine, il focalise aujourd hui son action sur l utilisation du séquençage ADN, via le laboratoire DNAVision qu il préside, afin de comprendre les maladies, les prévenir et personnaliser la médecine. Il est l auteur de La mort de la mort (en 2011 chez J.-Cl. Lattès) et de Adrian humain 2.0 (en 2013, chez Naïve). Contact : 10

11 dossier technologies / Le FabLab : regrouper ses forces pour innover Les Ardennes, eldorado de la fabrication additive (fabrication par ajout de matière)? On y recense il est vrai un cluster et un FabLab (ou laboratoire de fabrication) dédiés à l impression 3D, ainsi qu une imprimante 3D par collège et lycée! Si les projets du cluster, fort d une vingtaine d adhérents, sont encore en stand by, le FabLab est opérationnel depuis Hébergé par l IFTS (Institut de formation technique supérieur) à Charleville-Mézières, il accueille aussi bien les entrepreneurs que les étudiants venant donner forme à leurs projets, ou les bricoleurs du dimanche. «Notre FabLab Smart Materials a une double vocation, confirme son responsable, Hervé Bonnefoy. D une part, vulgariser la fabrication numérique auprès du grand public. D autre part, permettre aux industriels de sortir rapidement et à moindre coût leurs prototypes.» Concrètement, le FabLab fonctionne un peu comme un cybercafé. Moyennant une cotisation et un coût horaire d utilisation modestes, on peut accéder librement à l ensemble de ses équipements : 4 imprimantes 3D, 3 scanners (servant à modéliser les objets), une découpe laser et une découpe vinyle. Un animateur aide les néophytes à manipuler les appareils. Noël Nicaise, gérant de CMUP à Chaumont. Imprimante 3D. Le FabLab organise aussi des formations et participe à des événements. Avec la CCI Ardennes par exemple, qui a accueilli un stand sur l impression 3D et offert l imprimante qui était à gagner dans le cadre de la Fête de la science. Hervé Bonnefoy en est persuadé : la démocratisation de la fabrication additive favorisera l émergence de projets innovants, le FabLab étant lui-même un lieu «propice à la créativité et au brassage des idées». Impression 3D : pour CMUP, c est déjà demain Eloignée des Ardennes et pas encore entrée en relation avec le FabLab, CMUP, à Chaumont, est néanmoins l une des premières entreprises de la région ayant misé sur la fabrication additive. Son gérant, Noël Nicaise, a senti le vent tourner. «Depuis deux ans, ça part dans tous les sens. Je me suis dit que je devais faire ma place avant les autres. J ai pris le risque, sans avoir de clients en face.» Spécialisée dans l usinage et la mécanique de précision, la société a acquis un matériel très coûteux ( euros) pour une TPE de huit personnes. Un équipement très performant puisqu il offre un niveau de résolution allant jusqu à 16 microns. «Il existe sans doute moins d une dizaine d appareils en France capables de proposer un tel niveau de définition, se plaît à souligner le dirigeant. Avec un degré de finesse aussi élevé, on est proche d une pièce moulée.» Son imprimante 3D permet de réaliser toutes sortes de pièces en plastique. Les premiers clients qui l ont testé sont du reste convaincus de la valeur ajoutée de ce procédé, qui autorise des gains de temps et d argent appréciables en se passant par exemple du moule servant à concevoir le prototype. Noël Nicaise est en tout cas persuadé du «potentiel industriel» de la fabrication additive. «Aujourd hui, ce n est encore qu un complément, et cela ne remplace pas les pièces usinées. Mais à terme, quand on aura progressé dans la qualité des matériaux, on pourra tout imprimer en 3D.» Autres avantages aux yeux du gérant de CMUP : «La fabrication additive est une voie de reconversion pour nos métiers. C est aussi un moyen de pallier les problèmes de recrutement, dans la mesure où il devient de plus en plus difficile de trouver des usineurs. Avec l impression 3D, les pièces sont plus faciles à fabriquer et nécessitent une maind œuvre moins qualifiée». n 11

12 dossier santé / Les clusters, des bouillons de culture pour l innovation Les microbes n ont qu à bien se tenir. Sus aux bactéries, virus et autres champignons! Plusieurs industriels de la région se sont attaqués à ce problème de santé publique en créant en 2013 un cluster antimicrobien. Il s agit pour eux de lutter contre la prolifération des maladies infectieuses provoquées par simple contact avec des surfaces contaminées. Parmi ces entreprises, Le Bronze Industriel, à Suippes dans la Marne. La fonderie a mis au point un alliage cuivreux qui tue les Alexis Pofilet, responsable du développement commercial. microbes en quelques minutes. Elle commercialise sous sa propre marque, Steriall, toute une gamme de produits que ces hôtes indésirables, même les plus résistants, détestent : poignées de porte, plaques de poussée, mains courantes, etc. Ces accessoires sont en vente exclusivement sur le site : Pour mesurer le bénéfice réel apporté aux usagers, Le Bronze Industriel a équipé cinq établissements accueillant des personnes âgées à Châlons, Reims et Courtisols. «Nous y avons installé m de rampes et poignées de porte, indique Alexis Pofilet, responsable du développement commercial. Les locaux ont été coupés en deux : la moitié équipée en cuivre, l autre sans changement. Nous pourrons ainsi mesurer la différence au sein d un même établissement, à conditions de soins et de nettoyage égales.» L heure de vérité sonnera cet hiver, lorsque les épidémies de grippe et de gastro- entérite recommenceront à sévir. «Il faut savoir que 80 % des infections ont lieu par le toucher, et que le virus à l origine de la gastro-entérite survit deux mois sur une surface inerte», souligne-t-il. L expérimentation durera trois ans, mais les premiers résultats, dont on a tout lieu de penser qu ils confirmeront les tests menés en laboratoire, seront connus avant. Ce sont les équipes de R&D de la société marnaise qui ont mis au point la formule du cuivre antibactérien, en partenariat avec un laboratoire lyonnais de microbiologie. Un alliage cuivreux éliminant les microbes en quelques minutes. L effet cluster jouant à plein, Le Bronze Industriel travaille avec d autres membres du groupe pour fabriquer des produits complémentaires, comme des poignées de meubles avec Aluminium Ferri à Givry-en-Argonne, ou des solutions de nettoyage avec Charbonneaux-Brabant à Reims. Le bassin nogentais, terre d innovation Reconnue depuis longtemps pour son savoirfaire dans la coutellerie et le matériel médical, la Haute-Marne a son cluster, Nogentech, mais aussi son «Monsieur Innovation» depuis le début de l année, en la personne de Christophe Juppin. Il a reçu pour mission «d aider les entreprises à trouver les compétences scientifiques et techniques qui leur permettront d innover et de faire évoluer leurs produits». Premières initiatives : l organisation d une conférence sur les nanotechnologies et le lancement des Matinales technologiques, rendez-vous bimestriels destinés à accompagner les entreprises à se développer via l innovation. Rattaché à la CCI Haute-Marne, Christophe Juppin est installé dans les locaux du Pôle technologique Sud Champagne à Nogent, dont il est aussi l animateur. Nogent s avère d ailleurs une terre propice à l innovation. Outre le pôle composé d une antenne du Critt-MDTS de Charleville-Mézières (Centre régional d innovation et de transfert de technologie Matériaux, dépôts et traitements de surface), d une antenne de l UTT (Université de technologie de Troyes) et d une pépinière d entreprises, le fief de la forge du matériel médical a également donné naissance au cluster Nogentech. Pôle technologique Nogentech. L association Nogentech regroupe actuellement une cinquantaine d entreprises des bassins d emploi nogentais, langrois et chaumontais. Présidée par le directeur de Biotech Ortho, David Biguet, cette grappe d entreprises a pour but de permettre à ses adhérents de mieux se connaître et, partant, de travailler davantage ensemble autour de différentes thématiques. La convergence entre Nogentech et l animateur du Pôle technologique s est opérée tout naturellement. «Nogentech est en mesure de recenser les projets innovants de ses membres, projets susceptibles d être aidés par Christophe Juppin», relève David Biguet. n 12

13 dossier commerce/services/loisirs / La boutique du futur est (déjà) ouverte Professant leur foi dans le numérique, un des éléments-clés de notre capacité d innovation et de notre croissance, les CCI de Champagne-Ardenne ont créé l événement à la Foire de Châlons il y a deux ans en lançant la «Boutique du futur». Elle a permis de révéler quelques STIC (sciences et technologies de l information et de la communication) développées dans la région. Stéphane Gosset a participé à l expérience et bien lui en a pris. Cet ancien chef de projet en R&D chez Dassault Systèmes a testé auprès des commerçants un nouveau concept d applications mobiles. Un an plus tard, il créait à Aÿ (Marne) l entreprise Dactyle qui enrichit son catalogue avec des objets connectés dédiés aux points de vente. C est ainsi qu a été conçu un miroir photographique panoramique à placer dans les boutiques de mode, d optique, etc. Après avoir téléchargé sur son mobile l application Pixglass, le client peut se connecter à ce miroir sans tain, se prendre en photo (avec les lunettes ou les vêtements essayés) et les partager sur les réseaux sociaux. Pixglass peut aussi trouver des débouchés dans l événementiel en tant que proposition alternative au photo call. Dactyle est par ailleurs en train de développer un écran LCD transparent à double détente : «Nous mettons en place la première version de cette vitrine interactive sur mesure dans la boutique officielle du Montpellier Hérault Rugby.» Des déclinaisons sont déjà prévues dans le secteur du vin. Reste aujourd hui à l entreprise à développer la commercialisation de ses produits en s appuyant sur des réseaux de distributeurs. et renouvelables à volonté : textes, vidéos, sons, graphiques, etc. On est en train d inventer des choses pour donner de l avance aux entreprises. Aussi révolutionnaire qu il soit, cet ouvrage inédit, baptisé QR1BOOK, n est pas une fin en soi. A partir de ce modèle qui dissocie le contenu du support s ouvrent d infinies possibilités, par exemple en matière de travail collaboratif ou en combinaison avec les Glass, ces fameuses lunettes avec réalité augmentée. Et que dire de l exploitation de cette technologie pour des plaquettes commerciales que les entreprises pourraient faire évoluer en permanence sans réimpression? Avec sa marque Absomod (inspirée de l «absolument moderne» du poète ardennais Rimbaud), Jean-Thierry Lechein va sortir le premier site QR web sans une ligne de texte et sans une image. Depuis qu il a découvert «le monde merveilleux d Internet» en 1995, cet ingénieur qui fut initié à l informatique à l ESIG de Charleville-Mézières, n a de cesse de défricher des terrains vierges. Retenu comme prestataire par la CCI Champagne-Ardenne pour son programme Performance numérique, il pose actuellement les bases d un «salon virtuel» pour le compte de la CCI Ardennes. Cette plateforme web marketing interconnectée aux réseaux sociaux et dotée de la 3D aura vocation à augmenter la visibilité des entreprises et leur potentiel de développement. «On est en train d inventer des choses qui vont donner de l avance aux entreprises de la région», assure-t-il. n QR1BOOK, premier livre hybride Du virtuel bien réel, toujours, grâce à l Ardennais Jean-Thierry Lechein et à l objet connecté un peu provocateur qui lui a permis de se faire connaître des médias et du grand public. «Nous voulions ouvrir une brèche, prouver que le monde virtuel et le monde réel sont complémentaires et non opposables. On nous a pris pour des timbrés.» L objet du «délit» est un livre papier entièrement écrit en QR codes. En les flashant avec son smartphone ou sa tablette, on accède, via un système de serveurs utilisant le principe de la réalité augmentée, à des contenus très divers Jean-Thierry Lechein et son livre papier composé de QR codes... 13

14 dossier management / L innovation sociale en partage Cindy, employée, et Geoffroy d Alès, directeur général de Bonduelle. Manager les ressources humaines autrement, c est possible. Le groupement d employeurs Convergence, dont la raison d être est le partage de salariés entre plusieurs entreprises, en est une illustration depuis mars dernier dans l Aube. Son président, Geoffroy d Alès, directeur du site Bonduelle Traiteur basé à Saint-Benoist-sur-Vanne, parle d une «belle aventure entrepreneuriale et humaine». Selon lui, il s agit avant tout de «mutualiser et fidéliser des compétences». Du gagnant-gagnant donc, pour l entreprise et pour le salarié. «Pour l entreprise, c est une assurance de retrouver une personne qualifiée au moment où elle en a le plus besoin, du fait de la saisonnalité de certaines activités. C est aussi une réponse à ses projets de développement quand elle n a pas les moyens d avoir à temps plein un responsable RH ou Qualité, car sa structure est trop petite. Pour le salarié, c est un gage de stabilité puisque notre modèle repose d emblée sur la proposition de CDI. En travaillant dans des sociétés différentes, le salarié acquiert une expertise plus large et il gagne en employabilité. Nous constatons que ces personnes s adaptent plus vite et sont plus ouvertes». Geoffroy d Alès mentionne l intérêt d une telle démarche pour le territoire. «Il s agit aussi d un outil au service du développement local. Nous visons la cinquantaine d emplois sous cinq ans.» Cet été, la directrice de ce GE dynamique, Marion Lassus comptait déjà 18 salariés. Convergence rassemble des sociétés aussi différentes que le chocolatier Cémoi, le logisticien informatique UFP International, le papetier Lucart, le groupe céréalier Vivescia «La porte est ouverte à d autres PME, nous sommes en prospection», lance Geoffroy d Alès convaincu de pouvoir fédérer d autres acteurs «décidés à mouiller la chemise pour mener à bien cette forme d engagement sociétal.» n Eco-innovation / Ça coule de source chez Kohler! Le robinet ne date pas d hier, mais il continue d innover. Le groupe Kohler (leader dans le secteur du sanitaire à travers ses marques Jacob Delafon et Kohler), présent à Reims et à Troyes, le démontre au fil de ses gammes de produits, aujourd hui éco-conçus en France. C est-à-dire non seulement conformes aux normes en vigueur, mais intégrant la donne environnementale dès la conception. «Le design a son importance dans notre métier, comme la qualité et le coût d un produit, mais l éco-conception est devenue un critère tout aussi prépondérant. Entre deux matériaux, entre deux process de fabrication, nous choisissons le moins impactant pour l environnement», explique Laurent Loiseleux, responsable Eco-conception et Analyse de cycle de vie (ACV) à Reims. Cette fonction a été créée il y a trois ans dans l entreprise et il n a pas manqué de participer à l opération collective éco-conception mise en place par la CCI Champagne-Ardenne. «Les outils mis à notre disposition sont vraiment efficaces. Grâce à eux, l environnement est devenu plus visible et plus accessible auprès de la centaine de salariés travaillant sur nos sites rémois et troyen. Si bien que la France participe à l impulsion donnée dans ce domaine sur tous les autres sites du groupe Kohler dans le monde, lesquels rassemblent quelque personnes», souligne-t-il. Pour Laurent Loiseleux, éco-innover, c est d abord «casser des habitudes» et «repenser les usages». Pour exemple le robinet Carafe, éco-conçu dans la Marne, qui est un succès. «S appuyant sur les dernières avancées technologiques, ce mitigeur filtre instantanément les substances indésirables. Ce qui redonne à l eau potable sa saveur originelle. Fini, la corvée des bouteilles d eau à porter et le goût dénaturé du café et du thé.» Un exemple parmi d autres dans une société où l innovation durable coule de source, désormais. n Le robinet Carafe signé Jacob Delafon, éco-conçu dans la Marne. 14

15 dossier accompagnement / Technopoles et pépinières : des cocons féconds pour l innovation Innovact Center est la division innovation de l association Invest in Reims. On ne la connaît pas encore aussi bien que le forum Innovact, lequel a tenu au printemps avec succès sa 18 e édition, avec le soutien de la CCI Reims-Epernay et de ses partenaires. Et pour cause, cette structure a été officiellement lancée mi «Elle est née du constat que le forum réunissait des start-up qui repartaient ensuite, sans que notre territoire en profite pleinement», résume la directrice, Cécile Oudiette. Pour optimiser les retombées, une équipe a été constituée afin d accompagner l innovation dans un environnement propice. «Nous favorisons l accélération de la mise sur le marché par des conseils, des diagnostics, des outils permettant de bien connaître son marché, et qui peuvent aller jusqu à une formation commerciale.» Deuxième axe de soutien, l accès au financement à travers les Business Angels. Le service est gratuit, moyennant une implication des porteurs d innovations ayant un réel potentiel. En un an, Innovact Center a déjà accompagné une centaine de projets. Dont celui de DMD Santé, outil d évaluation des applications santé sur smartphone et le web. Le dernier forum Innovact a aussi permis de détecter cinq autres porteurs, que l on essaie de fixer sur le territoire. C est également avec le soutien de la CCI que La Capsule a pu s installer dans ses locaux à Reims, il y a un an. C est le coworking, ou comment rompre son isolement à domicile pour venir travailler avec d autres dans la convivialité, le partage d expériences et de savoir-faire. Moyenne d âge : de 19 à 70 ans! Des projets internationaux Dans l Aube, la Technopole est désormais étroitement associée à Plug&Start qui vient de se tenir à Troyes. Ces journées dédiées aux entrepreneurs innovants ont vu, pour la première fois cette année, des projets américains, Guillermo Grassi et sa Ruby Light. israéliens et roumains. Cette internationalisation est conforme à l esprit qu entend insuffler Francis Bécard, directeur de cette Technopole dont la CCI Troyes et Aube est partenaire au sein d une société d économie mixte. «Une start-up se retrouve aussitôt sur un marché mondial. Il faut vite signer des partenariats internationaux, estime Francis Bécard et pour cela, il faut créer un éco-système favorable. Sur une vingtaine de projets participant à Plug&Start, nous parvenons à en fixer quatre à cinq dans l Aube», se réjouit-il. Avec des réussites exemplaires comme LDR Médical, société spécialisée dans les prothèses pour la colonne vertébrale. «Elle n a dégagé son premier euro de chiffre d affaires qu au bout de trois ans. Depuis, elle a fait son entrée au Nasdaq!» Partenariats grandes Ecoles Particularité à Châlons-en-Champagne, la Pépinière fait bénéficier ses pensionnaires d un partenariat passé entre la CCI Châlons- Vitry-Sainte-Ménehould et l école d ingénieurs de l Ensam (Arts et métiers ParisTech). «Elle se trouve dans l enceinte même de l Ecole, explique son animateur, David Collot. Les porteurs de projets et les jeunes entreprises innovantes profitent de cette coopération qui facilite la réalisation d essais, de prototypes, etc». Les jeunes pousses bénéficient également de la médiathèque. La proximité de l Institut supérieur de promotion industrielle (IPI), qui est l école de la CCI Châlons, contribue à créer un environnement favorable pour les porteurs de projets à caractère technologique. à noter par ailleurs la présence sur place de l INPI et d un consultant innovation. Ruby Light éclaire le cinéma à Châlons, justement, Guillermo Grassi a trouvé un cocon : des locaux adaptés pour un loyer modeste (moins de 200 /mois), la proximité de l Ensam et une grande écoute de la part de la CCI. Ce Parisien est titulaire d une maîtrise en études cinématographiques et en audiovisuel. Fin connaisseur des milieux du spectacle et des plateaux de cinéma sur lesquels il a travaillé, il s est spécialisé dans les éclairages. Jusqu à déposer sa propre marque en 2010, Ruby Light. C est une véritable innovation dans les éclairages pour les tournages de cinéma en lumière diffuse. Ruby Light propose des leds sous forme de grosses guirlandes en toile lavable très résistante et imperméable, qui peuvent se plier et être fixées sur des supports métalliques. Ces bandes lumineuses peuvent être raccordées entre elles, changer de couleurs et être facilement mises en œuvre par les techniciens. «Je m attends à me faire copier», confie Guillermo. Mais il veille à garder une longueur d avance sur la concurrence. «Je suis sur un marché de location et de vente qui va bien au-delà de l Europe.» Avec son associé, Yoann Paquier, il va sortir une première série de pièces qu il entend produire entièrement dans la région. Son projet a retenu l attention de partenaires tels que l agence régionale Carinna. n 15

16 dossier / Innover dans la formation Made in CCI, deux nouveaux cursus ont fait leur entrée en Champagne-Ardenne : le Cycle de perfectionnement au management d entreprise (CPME) et l Ecole des managers (EDM). Leur leitmotiv? Placer la réalité du terrain et l expertise des professionnels au service des entrepreneurs. Bien plus que de simples formations théoriques au management, ces cursus misent sur l accompagnement personnalisé et in situ. Objectif : aider concrètement les entrepreneurs à booster leur activité et à développer leur stratégie. Et ce, tous secteurs confondus. Parmi les participants aux premières sessions, certains sont issus de l industrie, d autres des services à la personne, du viticole, de l artisanat ou encore de la métallurgie. «Nous avons fait appel à des intervenants spécialisés qui connaissent le monde entrepreneurial», note Chantal Dupire, référente CPME à la CCI Châlons. «Consultants, formateurs professionnels et coaches. L idée est de permettre aux PME de prendre le recul nécessaire et d aborder tous les postes clés de l entreprise. Des fi nances aux ressources humaines, en passant par le marketing, la stratégie, etc. Le tout est illustré par des cas pratiques et deux demi-journées passées en entreprise.» Dédiée à la reprise d entreprise, l EDM Champagne-Ardenne est une première en région. Avec, là encore, une volonté d appliquer les méthodes enseignées sur le terrain, en les adaptant à l expérience de chacun. Une véritable valeur ajoutée, selon Hubert Rosoy, directeur de la Formation à la CCI Ardennes. «C est une formation diplômante de niveau II conçue par CCI France. Elle vise à mettre en place un plan d actions spécifi que pour les cadres d entreprise qui souhaitent reprendre les rennes d une structure dans les meilleures conditions. En élaborant un autodiagnostic sur place et avec les experts, puis une stratégie de développement sur-mesure.» La magie des interactions entre stagiaires et formateurs en plus! n Prochaines rentrées : CPME : octobre 2014 Contact : Chantal Dupire EDM Champagne-Ardenne : début 2015 Contact : Sandrine Delan Le crédit d impôt innovation, pensez-y! Mis en place par les services de l Etat début avril, le Crédit d impôt innovation (CII) s adresse aux PME de moins de 250 salariés et dont le chiffre d affaires est inférieur à 50 millions d euros. Objectif : soutenir leurs efforts d investissement dans l innovation. Concrètement, elles peuvent prétendre à un remboursement de 20 % de leurs dépenses éligibles, liées à la conception de prototypes ou d installations pilotes. Avec un plafond fixé à euros de crédit d impôt par an. Côté pratique : un formulaire unique permet de déclarer en même temps les demandes de CII et de CIR (Crédit d impôt recherche). Renseignements : Direccte Champagne-Ardenne : ou / Prestataires de services, suivez le guide... Non, l innovation n est pas seulement technologique. Et elle n est pas non plus réservée aux grandes entreprises, loin s en faut. Bonne nouvelle : le Pôle Services de la CCI Ardennes a imaginé un guide intitulé «Comment innover dans les services». L idée? Apporter aux TPE et PME prestataires de services des outils de réflexion pour les sensibiliser à la question. 160 pages au fil desquelles les professionnels pourront découvrir les successstories d entreprises innovantes, les clés d une innovation réussie, ainsi qu une pléiade de contacts pour les accompagner - techniquement comme financièrement - dans leur démarche. Sortie officielle prévue courant octobre, en version papier et dématérialisée (clés USB et internet). Puis rendez-vous aux Mardis de l innovation services, des ateliers thématiques proposés de fin 2014 à 2015 par la CCI. n Sur votre carnet d adresses Materalia / Pôle de compétitivité matériaux et procédés Champagne-Ardenne Lorraine, à Charleville-Mézières : IAR / Pôle de compétitivité Industries & Agro-Ressources Champagne-Ardenne Picardie à vocation mondiale, à Laon : BPI France / Direction régionale Champagne-Ardenne à Reims : Regionale-Champagne-Ardenne Carinna / Recherche et innovation en Champagne-Ardenne à Reims : , à Troyes : Champagne-Ardenne place financière / Réseau des acteurs de la finance et de l économie en région à Châlons : INPI Champagne-Ardenne / Institut national de la propriété industrielle, à Châlons-en-Champagne : Sébastien Darras 16

17 partenaires / Les entreprises auboises en vitrine deux mois La physique et la chimie sont au cœur de l industrie. Elles logent dans les produits, les process et les technologies. C est ce que va montrer l exposition, organisée à et par la CCI de Troyes et de l Aube. Pratique : l exposition Produire et innover dans l Aube sera visible du 13 octobre au 15 décembre à l Espace Régley à Troyes (siège de la CCI), de 10 h à 12 h et de 14 h à 17 h sur rendez-vous. Par la suite, l exposition sera dispersée dans les entreprises exposantes, mais la Maison de la science pourra la reconstituer et la louer si besoin. Connaissez-vous l effet Venturi? C est le principe physique qu utilisent les Piscines Magiline pour leur système de filtration : à débit constant, l eau s évacue plus vite si on la fait passer par un trou plus petit. Le nom du pisciniste troyen n est pas cité ici par hasard : il fait partie de la trentaine d entreprises invitées par la CCI, en partenariat avec la Maison de la science, à venir exposer leurs procédés et techniques de manière vivante et concrète à l Espace Régley. D autres exemples? Grâce à cette exposition on découvrira comment les déchets se dégradent avec La Compostière de l Aube, et pourquoi notre frigo produit de la chaleur alors qu il est censé faire du froid, avec Iseco, le fabricant de chariots de distribution de repas basé à Saint-Phal. Chaque mécanisme sera décortiqué sur un panneau d information, à raison d un par entreprise présente. Mais pas question d assommer les visiteurs sous un déluge de notions scientifiques qui sembleraient absconses à la plupart d entre nous. La présentation se veut ludique, et le plus possible vulgarisatrice. «Notre objectif est d abord de combler le déficit d image de l industrie en montrant le savoir-faire et le sens de l innovation des entreprises auboises, explique Henri Gobinet, le père de cette exposition à la CCI. Nous voulons aussi montrer qu il n y a pas que le textile dans le département.» L expo ne poursuit aucun but commercial, et il ne s agit pas «de faire la promotion de tel ou tel produit». Mais en montrant le savoir-faire technologique des Mefro, Cycleurope, Tractel et autres Sciae ou Escao, la CCI entend bien susciter des vocations auprès des jeunes notamment et aider les entreprises exposantes à recruter. Des ateliers et des conférences compléteront l exposition. n La Maison ramène sa science Partenaire de l exposition, la Maison de la science Hubert Curien existe depuis dix ans. Sa vocation est de mettre la culture scientifique à la portée de tous, en particulier des enfants et des adolescents, par le biais d ateliers pratiques, d expositions (créées ou empruntées), de conférences et d animations à la carte. «On n est pas dans la théorie, explique son jeune directeur, Arnaud Bouillette. Le principe est d apprendre en observant et en manipulant. De démythifi er la science et de la rendre populaire dans un cadre convivial.» Le tout gratuitement, sauf exceptions. Installée à Sainte-Savine (en face de la mairie), la Maison de la science connaît un succès grandissant. Son équipe de quatre permanents reçoit désormais personnes par an. Son club robotique suscite par exemple un véritable engouement. Pour autant, cette association reste méconnue d une partie du public, et notamment des professionnels. «C est vrai que nous avions un peu délaissé la culture technique et industrielle ces dernières années», admet Arnaud Bouillette. C est donc aussi pour attirer l attention du monde économique sur ses activités que la Maison a organisé cette exposition avec l aide de la CCI. «Nous sommes prêts à monter des partenariats avec les entreprises locales, au besoin en montrant leurs produits.» D ores et déjà des sociétés comme ERDF ou l imprimerie La Renaissance jouent le jeu du mécénat. Le directeur s est dit lui-même surpris par le degré d innovation rencontré dans les entreprises auboises en préparant l exposition. Celle-ci sera également la première organisée hors les murs par la Maison de la science. Arnaud Bouillette. 17

18 CCi En ACtiOns CCI Troyes et Aube. Si vous pensez que l économie numérique n a plus de secrets pour vous, sautez cet article. Si au contraire vous estimez que le Web marketing ne manque pas d intérêt, que les réseaux sociaux pourraient vous apporter quelque chose, et que l e-commerce ouvre bien des perspectives, alors poursuivez votre lecture jusqu au bout. Les CCI de Champagne-Ardenne ont lancé le Programme performance numérique, qui est destiné à «favoriser la transition vers l économie numérique» des entreprises, quelles que soient leur taille et leur activité. «Nous faisons intervenir auprès d elles des experts, en l occurrence l agence 10 TIC qui réunit quinze prestataires aubois et dont les chefs de file sont les sociétés Eutech et Alpix», explique Amélie Joffrin, de la CCI. Les champs d intervention / Des conseils pour migrer vers l économie numérique sont le conseil stratégique, l aide au choix d une solution numérique, la mise en mode de gestion de projet et la réponse à une problématique technique. Cet accompagnement à la carte, qui se déroule au sein de l entreprise, dure entre un et quatre jours. Il en coûte seulement 30 % de la facture totale à son bénéficiaire, le reste étant pris en charge par la Région, l Etat et l Europe. Une aubaine, donc, dont il faut se saisir vite puisque l opération ne concernera qu une cinquantaine d entreprises au maximum et qu elle sera close en mars n Contact CCI : Amélie Joffrin, Conseillère numérique Tél. : Courriel : / Ce qui est bon pour la planète est bon pour vous Saviez-vous qu une fuite goutte à goutte coûte 105 euros par an? Qu un photocopieur consomme 80 % de son énergie en veille? Qu un salarié produit en moyenne 140 kilos de déchets par an? Le Guide Environnement que sortira la CCI de Troyes et de l Aube à l automne 2014 fourmille ainsi de renseignements sur ces petites dépenses qui feraient de grandes économies si l on y prêtait plus attention. Mais loin d être un quiz pour jeu télévisé, ce dépliant de six pages est surtout un «guide des bonnes pratiques pour diminuer son impact sur l environnement», comme l explique son auteur, Etienne Bour. Rédigé de manière simple et concise, il recense tous les gestes qu il convient d adopter pour être en règle avec la planète et avec soi-même : baisser le chauffage, éteindre en partant, recharger les cartouches d encre, etc. Le document balaie ainsi les huit postes qui pèsent le plus dans l entreprise : l eau, les papiers et emballages, l éclairage, la bureautique, les déchets, le chauffage et la climatisation, l entretien, les transports et déplacements. Chaque chapitre est assorti d un encadré sur «les bonnes idées» et d adresses de sites pour approfondir la question. «Nous n avons pas cherché à être exhaustifs, souligne Etienne Bour. C est une première approche, un condensé d informations qui s adresse aussi bien aux industriels qu aux commerçants et aux professionnels des services.» Ce travail de sensibilisation peut aussi être complété en prenant contact avec le service environnement de la CCI. Il s adresse en particulier aux entreprises en phase de création. Le Guide Environnement, dans sa version papier, sera disponible dans les locaux de la CCI et lors des événements qu elle organise ou auxquels elle participe. Sa version pdf sera mise en ligne sur n Contacts CCI : Stéphanie Page-Fillion Conseillère Environnement et Développement Durable Tél. : Courriel : Etienne Bour Chargé de mission Environnement Tél. : Courriel : 18

19 CCi En ACtiOns / Accessibilité handicapés : dans les commerces aussi Le 1er janvier 2015, tout établissement recevant du public devra être accessible aux personnes handicapées. Cela concerne bien sûr les cafés, hôtels et restaurants, mais aussi, on a peutêtre tendance à l oublier, les magasins et les centres commerciaux. Un certain nombre d aménagements ou d équipements dans les points de vente peut être nécessaire tels une rampe d accès au magasin, une cabine d essayage accessible en fauteuil, un comptoir surbaissé ou équipé d une tablette à bonne hauteur... Sachant qu il doit être tenu compte de toutes les formes de handicaps : moteur, intellectuel, visuel ou auditif. Aucun commerçant ne peut s y soustraire, sauf en demandant une dérogation pour une impossibilité technique ou une disproportion entre le coût des travaux et la capacité d investir. L Arc de Dierrey de GRTgaz (1), le champagne Gruet à Buxeuil, les Piscines Magiline à Troyes et les clôtures Richer à La Chapelle- Saint-Luc ont un point commun : ils se retrouvent tous pour la première fois cette année dans le catalogue des visites d entreprises proposé par la CCI. Ils rejoignent les fidèles d entre les fidèles que sont le centre de tri de La Poste, la sucrerie Cristal Union ou le Technicentre SNCF de Romilly. «Pour cette édition 2014, 44 entreprises et sites ouvrent leurs portes», signale Martine Mercadante en charge de l opération à la CCI. Les visites d entreprises sont aux usines et aux ateliers ce que les Journées du patrimoine sont aux vieilles pierres et aux jardins secrets : l occasion de découvrir des endroits ordinairement fermés au public. «L idée est vraiment de valoriser les entreprises, leurs métiers, leurs savoir-faire et leurs compétences», souligne Martine Mercadante. objectif sous-jacent : attirer les jeunes dans les entreprises, dans l espoir que ces rencontres susciteront parfois des vocations Les professionnels qui ne seront pas en règle à la date fatidique disposeront néanmoins de trois années pour se conformer à la loi sous réserve de mettre en œuvre un plan intitulé «agenda d accessibilité programmée». La CCI de Troyes et de l Aube accompagne les commerçants qui le souhaitent dans cette démarche et peut les mettre en lien avec un prestataire pour effectuer un diagnostic complet du point de vente, moyennant une participation financière du bénéficiaire. Par ailleurs, un guide pratique complet édité par les CCI de Champagne- Ardenne est téléchargeable sur rubrique développement de votre entreprise. n Pour plus de renseignements : / L été, saison du tourisme économique Et il y en a vraiment pour tous les goûts, puisque l on pourra aussi bien faire de la radio (Thème Radio) que de la couture (La Couture de Nath à Rosières), du théâtre (celui de la Madeleine) que de la charpente (Ateliers Valentin à Ruvigny). on pourra même aller à McArthurGlen (pour découvrir l envers du décor, pas pour faire du shopping)! Quelque 150 entreprises différentes, aux tailles et aux activités les plus diverses, ont joué le jeu depuis le lancement des visites en 1994, et plus de visiteurs ont mordu à l hameçon. Autant dire que cet événement est maintenant solidement ancré dans le paysage. n (1) Il s agit du gazoduc en cours d installation dans le département. Les visites d entreprises ont lieu de juin à décembre. Elles sont gratuites, mais il est nécessaire de s inscrire au préalable sur Contact CCI : Martine Mercadante Service Appui aux entreprises - Tél. : JNCP : journée portes ouvertes chez les commerçants le 11 octobre Peut-être ne connaissez-vous pas encore l existence de la Journée nationale du commerce de proximité, de l artisanat et du centreville (JNCP). Elle est organisée depuis trois an dans le département : Romilly-sur-Seine, Arcis-sur-Aube, Aix-en-othe et bien d autres villes encore... Cette manifestation qui a lieu chaque 2 e samedi d octobre est une journée portes ouvertes destinée aux commerçants. Placée sous le sceau de la découverte et de la convivialité, elle est destinée à renforcer le lien avec la clientèle à travers un moment d échange. S il appartient aux associations de commerçants, voire aux mairies, de mettre sur pied cet événement, la CCI a aussi un rôle à jouer en terme de promotion, de soutien logistique et voire même financier. A noter que les villes les plus dynamiques se voient délivrer un label «commerces de proximité» symbolisé par un ou plusieurs sourires. Plus de renseignements sur : Contact : Anne-Fleur Tassin Franchir le pas de la franchise Dans le cadre de la 5 e Semaine pour entreprendre en franchise organisée par la Fédération française de la franchise, des Rencontres d affaires du commerce et de la franchise sont organisées le 6 octobre au Capitole de Châlons-en-Champagne (Parc des expos). Déjà proposée en 2013, cette journée s articulera autour d un espace forum et d un espace conférences. on y parlera franchise, bien sûr, mais pas seulement. Les commerçants désireux d ouvrir un second point de vente dans la région pourront aussi y trouver leur intérêt. Deux tables rondes seront organisées, l une les atouts des centres-villes, l autre sur l accompagnement des porteurs de projets (offre des CCI et autres partenaires). Contact CCI : Anne-Fleur Tassin Conseillère Commerce Tél. : Courriel : 19

20

le mois de la création!

le mois de la création! du 1 er Au 30 novembre 2014 7 e édition programme plus de 100 rendez-vous... forums / conférences / formations rendez-vous experts / ateliers le mois de la création! organisateur les CCi, un réseau d appui,

Plus en détail

N 1. Dossier L innovation à portée de main. P4 / McCain. P17 / Campus ME. P18 / Allée des couleurs. Le magazine des cci de champagne-ardenne

N 1. Dossier L innovation à portée de main. P4 / McCain. P17 / Campus ME. P18 / Allée des couleurs. Le magazine des cci de champagne-ardenne CCI Mag Le magazine des cci de champagne-ardenne N 1 Septembre 2014 Trimestriel Dossier L innovation à portée de main P4 / McCain a Matougues, frites et flocons ne connaissent pas la crise! P17 / Campus

Plus en détail

L e m a g a z i n e d e s c c i d e c Ma h a m p a g n e - a r d e n n e g Dossier P21 P22 CCI HAUTE-MARNE

L e m a g a z i n e d e s c c i d e c Ma h a m p a g n e - a r d e n n e g Dossier P21 P22 CCI HAUTE-MARNE CCI Mag Le magazine des cci de champagne-ardenne N 1 Septembre 2014 Trimestriel Dossier L innovation à portée de main P7 / Territoire Une écothèque pour Bure P21 / En Ligne Tout savoir sur www.haute-marne-eco.fr

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE SEPTEMBRE 2014

DOSSIER DE PRESSE SEPTEMBRE 2014 DOSSIER DE PRESSE SEPTEMBRE 2014 Communiqué de presse Lyon, le 08/09/2014 UNE TROISIÈME ÉDITION SOUS LE SIGNE DE L INNOVATION Le salon C!PRINT Lyon est devenu une référence auprès des professionnels de

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

DÉVELOPPEUR D ENSEIGNE alternance ADMISSION Bac +2/3

DÉVELOPPEUR D ENSEIGNE alternance ADMISSION Bac +2/3 2009 DÉVELOPPEUR D ENSEIGNE alternance ADMISSION Bac +2/3 NEGOCIA et PROCOS se sont engagés avec succès, depuis 9 ans, dans la formation de «Développeur d enseigne». Les chiffres parlent d eux-mêmes :

Plus en détail

Montpellier Agglomération et le labex Entreprendre remettent les 1ers diplômes universitaires de la formation "Stratégie de Croissance des PME"

Montpellier Agglomération et le labex Entreprendre remettent les 1ers diplômes universitaires de la formation Stratégie de Croissance des PME Mardi 1er octobre 2013 Montpellier Agglomération et le labex Entreprendre remettent les 1ers diplômes universitaires de la formation "Stratégie de Croissance des PME" Les sept chefs d entreprises, au cours

Plus en détail

PROMOUVOIR LES USAGES INNOVANTS DU NUMERIQUE, LEVIERS DE COMPETITIVITE DES ENTREPRISES

PROMOUVOIR LES USAGES INNOVANTS DU NUMERIQUE, LEVIERS DE COMPETITIVITE DES ENTREPRISES DOSSIER DE PRESENTATION 2014 2EME EDITION MARS - OCTOBRE 2014 PROMOUVOIR LES USAGES INNOVANTS DU NUMERIQUE, LEVIERS DE COMPETITIVITE DES ENTREPRISES www.crisalide-numerique.fr UNE OPERATON ORGANISEE PAR

Plus en détail

"Les médecins seront les infirmières de 2030"

Les médecins seront les infirmières de 2030 RECHERCHE par Laure Martin le 25-09-2014 38 RÉACTION(S) "Les médecins seront les infirmières de 2030" Afficher sur plusieurs pages Chirurgien-urologue et neurobiologiste de formation, le Dr Laurent Alexandre

Plus en détail

Un projet, une équipe, la réussite

Un projet, une équipe, la réussite Un projet, une équipe, la réussite Parce que les jeunes ont du talent Lancé en 2006, Course en Cours est une aventure collective novatrice centrée sur les Sciences et la Technologie. Placées sous le tutorat

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

Publié par: Université Paris 8. 2 Rue de Liberté, 93526 Saint-Denis. www.idefi-creatic.net

Publié par: Université Paris 8. 2 Rue de Liberté, 93526 Saint-Denis. www.idefi-creatic.net Publié par: Université Paris 8 2 Rue de Liberté, 93526 Saint-Denis www.idefi-creatic.net IDEFI CREATIC -Septembre 2015 LE MOT DE LA DIRECTRICE GHISLAINE AZEMARD, professeure des universités Cette année,

Plus en détail

VERS DES AGORAS DE L innovation. Partie 1

VERS DES AGORAS DE L innovation. Partie 1 www.inmediats.fr 2 VERS DES AGORAS DE L innovation Partie 1 VERS DES AGORAS DE L innovation Inmédiats est un projet imaginé et construit par six centres de culture scientifique, technique et industrielle

Plus en détail

Le Cluster du Quartier de la création vous accompagne dans le lancement et le développement de votre entreprise. Notre offre de services

Le Cluster du Quartier de la création vous accompagne dans le lancement et le développement de votre entreprise. Notre offre de services Le Cluster du Quartier de la création vous accompagne dans le lancement et le développement de votre entreprise Notre offre de services 2 Genèse 3 Le Quartier de la Création Genèse du projet urbain Située

Plus en détail

CADev : au service de la compétitivité et de l attractivité régionale. Agence de développement économique de la région Champagne-Ardenne

CADev : au service de la compétitivité et de l attractivité régionale. Agence de développement économique de la région Champagne-Ardenne CADev : au service de la compétitivité et de l attractivité régionale Agence de développement économique de la région Champagne-Ardenne Une Région à la croisée des principaux bassins de consommation Population

Plus en détail

N 1. Dossier L innovation à portée de main. P6 / Entreprises. P18 / CCI en actions. P7 / Territoires. Le magazine des CCi de Champagne-Ardenne

N 1. Dossier L innovation à portée de main. P6 / Entreprises. P18 / CCI en actions. P7 / Territoires. Le magazine des CCi de Champagne-Ardenne CCI Mag Le magazine des CCi de Champagne-Ardenne N 1 Septembre 2014 Trimestriel Dossier L innovation à portée de main P6 / Entreprises Christophe Février, relanceur d entreprises P7 / Territoires La bioéconomie

Plus en détail

Marcelo JOULIA, Président du Jury. ebay, partenaire du premier prix «GPI ebay des Nouveaux Entrepreneurs»

Marcelo JOULIA, Président du Jury. ebay, partenaire du premier prix «GPI ebay des Nouveaux Entrepreneurs» COMMUNIQUÉ DE PRESSE Lancement de la 10 ème édition du Grand Prix de l Innovation Marcelo JOULIA, Président du Jury ebay, partenaire du premier prix «GPI ebay des Nouveaux Entrepreneurs» - Clôture des

Plus en détail

La création d entreprises et l innovation pour développer l économie du territoire

La création d entreprises et l innovation pour développer l économie du territoire DOSSIER DE PRESSE Jeudi 29 novembre 2012 Forum développement économique CREA / Région Haute-Normandie La création d entreprises et l innovation pour développer l économie du territoire La CREA s est dotée

Plus en détail

salon 15 e édition l entreprise LE RENDEZ-VOUS DES ENTREPRENEURS 14-15 octobre 2014 ESPACE ENCAN - LA ROCHELLE NUMÉRIQUE www.salon-entreprise17.

salon 15 e édition l entreprise LE RENDEZ-VOUS DES ENTREPRENEURS 14-15 octobre 2014 ESPACE ENCAN - LA ROCHELLE NUMÉRIQUE www.salon-entreprise17. DOSSIER > PRESSE salon 15 e édition de l entreprise LE RENDEZ-VOUS DES ENTREPRENEURS 15 14-15 octobre 2014 ESPACE ENCAN - LA ROCHELLE VENTE DIRECTE NUMÉRIQUE www.salon-entreprise17.fr Conception & organisation

Plus en détail

La stratégie du Groupe BPCE

La stratégie du Groupe BPCE La stratégie du Groupe BPCE 2 edito Groupe BPCE est né en juillet 2009 de la volonté des groupes Banque Populaire et Caisse d Epargne de construire ensemble le deuxième groupe bancaire en France, un groupe

Plus en détail

Cahier des Charges / formation «Mieux vendre avec le Plan d'actions Commerciales»

Cahier des Charges / formation «Mieux vendre avec le Plan d'actions Commerciales» Cahier des Charges / formation «Mieux vendre avec le Plan d'actions Commerciales» Entité : CARINNA (Agence pour la Recherche et l Innovation en Champagne- Ardenne) Contact : Franck MOREL Chargé d affaires

Plus en détail

3 ème édition depuis 2009 Petit-déjeuner conférence

3 ème édition depuis 2009 Petit-déjeuner conférence 3 ème édition depuis 2009 Petit-déjeuner conférence Etude ANDRH Inergie pour Liaisons Sociales magazine Attentes et pratiques des professionnels de la fonction RH en matière de formation RH Vendredi 17

Plus en détail

Pari réussi : le visitorat en hausse de 10% valide l attractivité d une programmation renouvelée, marquée par :

Pari réussi : le visitorat en hausse de 10% valide l attractivité d une programmation renouvelée, marquée par : # COMMUNIQUE DE PRESSE // 18 septembre 2014 BILAN DE LA 8 ème EDITION DU SALON CREER Avec 16 192 participants contre 14 830 en 2013 : le Salon Créer «nouvelle formule» clôture une 8 ème édition sous le

Plus en détail

Cometik, le partenaire incontournable de la communication Web

Cometik, le partenaire incontournable de la communication Web Cometik, le partenaire incontournable de la communication Web www.cometik.com 2010-2011 SOMMAIRE CARTE D IDENTITE COMETIK GROUP COMETIK GROUP EN QUELQUES MOTS p 2 p 3 De deux associés à plus de 120 collaborateurs,

Plus en détail

LES CLES DU NUMERIQUE

LES CLES DU NUMERIQUE LES CLES DU NUMERIQUE LUNDI 19 OCTOBRE 2015 BESANCON www.lesclesdunumerique.fr Dossier de partenariat Les Clés du Numérique 2015 1 Présentation de la CCI du Doubs La Chambre de Commerce et d Industrie

Plus en détail

Qu est-ce que le concept Plug & Start?

Qu est-ce que le concept Plug & Start? PLUG & START CAMPUS Développer le concept de Plug & Start à destination des étudiants pour détecter les talents «entrepreneuriaux» au sein des écoles et créer des start-up innovantes en France. En 2009,

Plus en détail

événementiel communication web vidéo

événementiel communication web vidéo www.cottaz.com événementiel communication web vidéo ÉVÉNEMENTIEL résolument haut de gamme organisation d événements production & diffusion de spectacles conception de stands innovants V.I.P. à la carte

Plus en détail

INDUSTRIES DE SANTÉ. 6 DÉFIS RH À relever en soutien de la compétitivité des entreprises et de l évolution professionnelle des salariés

INDUSTRIES DE SANTÉ. 6 DÉFIS RH À relever en soutien de la compétitivité des entreprises et de l évolution professionnelle des salariés La lettre d information des défis RH lancés pour les entreprises de la filière Industries de santé INDUSTRIES DE SANTÉ Avril 2014 n 1 ACtionS/déveLoPPement/emPLoi/ComPétenCeS 6 DÉFIS RH À relever en soutien

Plus en détail

LE ROLE DES ECOLES D INGENIEURS DANS LE DEVELOPPEMENT DES PME PMI. L EXEMPLE DE L UTC

LE ROLE DES ECOLES D INGENIEURS DANS LE DEVELOPPEMENT DES PME PMI. L EXEMPLE DE L UTC LE ROLE DES ECOLES D INGENIEURS DANS LE DEVELOPPEMENT DES PME PMI. L EXEMPLE DE L UTC Alain STORCK, Président de l Université de Technologie de Compiègne LES BESOINS DES PME PMI Réponse à un besoin d innovation

Plus en détail

Conférence de presse Lancement des «Oséades de la création d entreprise»

Conférence de presse Lancement des «Oséades de la création d entreprise» DOSSIER DE PRESSE Conférence de presse Lancement des «Oséades de la création d entreprise» Mardi 9 octobre 2012 CONTACTS PRESSE : CG74 ALEXANDRA CARRAZ 04 50 33 50 02 CCI MAGALI SERRANO 04 50 33 71 30

Plus en détail

SOMMAIRE. A b. intermedia. Agences de communication généralistes. Agences de marketing opérationnel. Agences de communication spécialisées

SOMMAIRE. A b. intermedia. Agences de communication généralistes. Agences de marketing opérationnel. Agences de communication spécialisées A b c d Agences de communication généralistes 01 Communication globale et grand public Agences de marketing opérationnel 01 Promotion des ventes et trade marketing 02 Stimulation et animation des réseaux

Plus en détail

Cahier des Charges / formation «Stratégie de la start-up»

Cahier des Charges / formation «Stratégie de la start-up» Cahier des Charges / formation «Stratégie de la start-up» Entité : CARINNA (Agence pour la Recherche et l Innovation en Champagne- Ardenne) Contact : Catherine MERLET Responsable Incubateur Catherine.merlet@carinna.fr

Plus en détail

CRÉATION PARIS CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT DE PARIS La lettre d information des métiers de l artisanat parisien de création.

CRÉATION PARIS CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT DE PARIS La lettre d information des métiers de l artisanat parisien de création. SERVICES DE LA FORMATION Prospecter et fidéliser grâce aux réseaux sociaux- Facebook 29 et 30 juin 2015 Aujourd hui, les réseaux sociaux font partie de notre quotidien pour un usage privé ou professionnel.

Plus en détail

APPRENTISSAGE. Dossier de presse juillet 2014. L APPRENTISSAGE, que d avantages

APPRENTISSAGE. Dossier de presse juillet 2014. L APPRENTISSAGE, que d avantages Dossier de presse juillet 2014 L APPRENTISSAGE, que d avantages Sommaire Introduction : l apprentissage 3 Quelques chiffres 3 Les enjeux 3 Un dispositif plus simple, plus sécurisé, mieux financé 3 1. Pourquoi

Plus en détail

Clément ALBRIEUX (69)

Clément ALBRIEUX (69) Pratique 20 : Une nouvelle identité entrepreneuriale 287 Le témoin : Clément ALBRIEUX (69) 30 collaborateurs Comment est définie et gérée l innovation dans votre cabinet? Les collaborateurs du cabinet

Plus en détail

IDées. APpLICAtions. Marchés. Nouvelles. nouvelles. nouveaux. www.salon-cprint.com. Le salon du textile et de l objet publicitaires.

IDées. APpLICAtions. Marchés. Nouvelles. nouvelles. nouveaux. www.salon-cprint.com. Le salon du textile et de l objet publicitaires. Nouvelles IDées nouvelles APpLICAtions nouveaux Marchés AUX MÊMES DATES ET LIEU QUE UN èvènement Le salon du textile et de l objet publicitaires www.salon-cprint.com Innover, se réinventer, créer : avec

Plus en détail

Grand Prix Stratégies / Amaury Médias du luxe 2011

Grand Prix Stratégies / Amaury Médias du luxe 2011 7 ème Édition Grand Prix Stratégies / Amaury Médias du luxe 2011 PRÉSENTEZ VOS ACTIONS DE COMMUNICATION LES PLUS INNOVANTES DANS LE DOMAINE DU LUXE DATE LIMITE DE REMISE DE VOS DOSSIERS : LE 8 JUILLET

Plus en détail

>> Dossier de presse. Octobre 2014

>> Dossier de presse. Octobre 2014 Octobre 2014 >> Dossier de presse Contact : Estelle Barré, Chargée de communication I Angers Technopole Tel : 02.41.72.14.13 / 06.46.10.14.74 estelle.barre@angerstechnopole.com 2 Au programme 1. > Contexte

Plus en détail

: UN OPEN LAB CRÉÉ EN 2001. Etienne Gaudin Directeur Innovation Groupe 10/03/2015

: UN OPEN LAB CRÉÉ EN 2001. Etienne Gaudin Directeur Innovation Groupe 10/03/2015 : UN OPEN LAB CRÉÉ EN 2001 Etienne Gaudin Directeur Innovation Groupe 10/03/2015 Le groupe Bouygues aujourd hui : trois pôles et une participation Routes (depuis 1986) BTP (195 2) Immobilie (1956 r ) 96,6

Plus en détail

INAUGURATION. Lundi 26 septembre 2011 Conseil général, Chaumont

INAUGURATION. Lundi 26 septembre 2011 Conseil général, Chaumont INAUGURATION Lundi 26 septembre 2011 Conseil général, Chaumont SOMMAIRE Qu est ce que l ENE?... 2 L engagement haut-marnais... 2 Enjeux et contexte... 3 Ils soutiennent l ENE... 4 Les missions de l ENE...

Plus en détail

2015Dossier de presse

2015Dossier de presse 015 Dossier de presse Notre ADN Loyalty Company est un groupe indépendant, 100% intégré, qui propose une palette d expertises au service du développement de la valeur client et de la performance commerciale.

Plus en détail

Comment être présent facilement et efficacement sur Internet?

Comment être présent facilement et efficacement sur Internet? FORMATION E TOURISME Comment être présent facilement et efficacement sur Internet? Soyez acteur sur internet. Définissez les points clés de votre présence sur internet sur la base de vos objectifs marketing,

Plus en détail

CCI Reims Epernay. Une année d action au service des entreprises et des territoires. Rapport d Activité 2014

CCI Reims Epernay. Une année d action au service des entreprises et des territoires. Rapport d Activité 2014 CCI Reims Epernay Une année d action au service des entreprises et des territoires Rapport d Activité 2014 2014 Une nouvelle année au service des entrepreneurs et des territoires La CCI premier réseau

Plus en détail

Mercredi 27 novembre - 4 ATELIERS AU CHOIX DE 11H50 12H30

Mercredi 27 novembre - 4 ATELIERS AU CHOIX DE 11H50 12H30 Mercredi 27 novembre - 4 ATELIERS AU CHOIX DE 11H50 12H30 ATELIER N 1 ATELIER N 2 Comment amener vos «salariés handicapés» à se faire reconnaître? Pourquoi sommes-nous tant à ne pas atteindre les 6% fixés

Plus en détail

Guide des prestations

Guide des prestations SOMMAIRE Guide des prestations Ensemble, construisons votre développement page 3 Créer, reprendre, une entreprise TRANSMETTRE UNE ENTREPRISE page 4 Connaître votre marché, VOtre territoire FORMER, GÉRER

Plus en détail

Moselle Tourisme Plan de promotion 2015

Moselle Tourisme Plan de promotion 2015 Moselle Tourisme Plan de promotion 2015 Moselle Tourisme Agence de Développement et de Réservation Touristiques du Conseil Général de la Moselle Promouvoir et commercialiser l offre touristique de la Moselle

Plus en détail

UNE OFFRE D EXPOSANTS. riche et diversifiée

UNE OFFRE D EXPOSANTS. riche et diversifiée UNE OFFRE D EXPOSANTS riche et diversifiée Du 31 mars au 4 avril derniers, INDUSTRIE Paris a transformé le parc des expositions de Paris Nord Villepinte en CAPITALE INDUSTRIELLE. 5 jours de business qui

Plus en détail

Solutions marketing digitales et innovantes. DOSSIER DE PRESSE Avant-première des innovations retail/vad

Solutions marketing digitales et innovantes. DOSSIER DE PRESSE Avant-première des innovations retail/vad Solutions marketing digitales et innovantes DOSSIER DE PRESSE Avant-première des innovations retail/vad Octobre 2013 Sommaire Le mot du président Idées-3Com : agence de communication digitale Smart Catalog

Plus en détail

Dispositif : Recherche et Innovation dans le secteur privé

Dispositif : Recherche et Innovation dans le secteur privé Dispositif : Recherche et Innovation dans le secteur privé Axe 1 Objectif Thématique 1 : Renforcer la recherche, le développement technologique et l innovation Investissement prioritaire B : Promotion

Plus en détail

concours ITA innov 2015 DOSSIER DE PARTENARIAT Associez votre image à l innovation et au progrès des filières agricoles ITA innov 2015.

concours ITA innov 2015 DOSSIER DE PARTENARIAT Associez votre image à l innovation et au progrès des filières agricoles ITA innov 2015. ITA innov 0. ère édition concours ITA innov 0 Associez votre image à l innovation et au progrès des filières agricoles DOSSIER DE PARTENARIAT www.acta-itainnov.com ITA innov 0. ère édition Découvertes,

Plus en détail

François Bocquet conseil

François Bocquet conseil François Bocquet conseil Conseil Interventions - Formations sur mesure Toutes les solutions pour réussir votre transformation www.francois-bocquet-conseil.com Confrontées au changement, les entreprises

Plus en détail

Formation Restauration Tourisme

Formation Restauration Tourisme CONSEIL ET FORMATION POUR LES ENTREPRISES AGROALIMENTAIRES Formation Restauration Tourisme Qualité Démarches de progrès Développement des compétences Sécurité des personnes Catalogue de Formations 2015

Plus en détail

PROMOUVOIR LES USAGES INNOVANTS DU NUMERIQUE, LEVIERS DE COMPETITIVITE DES ENTREPRISES

PROMOUVOIR LES USAGES INNOVANTS DU NUMERIQUE, LEVIERS DE COMPETITIVITE DES ENTREPRISES DOSSIER DE PRESENTATION 2014 2EME EDITION MARS - OCTOBRE 2014 PROMOUVOIR LES USAGES INNOVANTS DU NUMERIQUE, LEVIERS DE COMPETITIVITE DES ENTREPRISES www.crisalide-numerique.fr UNE OPERATON ORGANISEE PAR

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie

www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie Une formation approfondie à la réflexion éthique appliquée aux secteurs du soin et de la santé En formation continue,

Plus en détail

Artisans, Entreprises

Artisans, Entreprises Redonnons une place de choix à la fabrication française dans l économie Artisans, Entreprises Le Bottin du Made in France et ses partenaires vous accompagnent dans le développement de votre notoriété,

Plus en détail

Dossier de presse. Pionnier du bien-être en entreprise

Dossier de presse. Pionnier du bien-être en entreprise Dossier de presse Pionnier du bien-être en entreprise «La qualité de vie et le bien-être au travail sont les nouveaux enjeux entreprises. Ces conditions sont désormais fondamentales pour attirer de nouveaux

Plus en détail

HAUTE FIDELITÉ HIGH END (17), 18 & 19 OCTOBRE 2014. www.sonimage.com NOVOTEL PARIS TOUR EIFFEL H H H H CONNECTIVITÉ HOME TECHNOLOGIES LIFESTYLE

HAUTE FIDELITÉ HIGH END (17), 18 & 19 OCTOBRE 2014. www.sonimage.com NOVOTEL PARIS TOUR EIFFEL H H H H CONNECTIVITÉ HOME TECHNOLOGIES LIFESTYLE CONNECTIVITÉ HOME TECHNOLOGIES HAUTE FIDELITÉ DOMOTIQUE AV MUSIQUE MULTIROOM LIFESTYLE STREAMING DOCKS INTÉGRATION ULTRA HD HIGH END HAUTE DÉFINITION HOME CINÉMA (17), 18 & 19 OCTOBRE 2014 NOVOTEL PARIS

Plus en détail

Cahier des Charges en vue de consultation des prestataires dans le cadre d un appel à projets

Cahier des Charges en vue de consultation des prestataires dans le cadre d un appel à projets Actions de Développement de l Emploi et des Compétences (ADEC) Industries de Santé Projet de renforcement des compétences dans les Industries de Santé Action nationale Emploi/ Formation n 9.2 : Projets

Plus en détail

Allô Marchés Publics. Jean-Paul Roustan, Dirigeant : spécialiste en management stratégique des achats publics

Allô Marchés Publics. Jean-Paul Roustan, Dirigeant : spécialiste en management stratégique des achats publics Allô Marchés Publics La réponse aux appels d offres publics représente indéniablement un potentiel de croissance pour les TPE/PME (plus de 200 milliards d euros/an sur le plan national). Malheureusement,

Plus en détail

RESPONSABLE DU DÉVELOPPEMENT COMMERCIAL ET MARKETING

RESPONSABLE DU DÉVELOPPEMENT COMMERCIAL ET MARKETING RESPONSABLE DU DÉVELOPPEMENT COMMERCIAL ET MARKETING Formation intensive à temps plein - Titre certifié par l État de niveau II Arrêté du 19/11/2013 publié au JO du 29/11/2013 BIENVENUE DANS LE MONDE DES

Plus en détail

Trois entités forment notre groupe : Découvrez notre univers et rejoignez-nous. PARTN AIR GROUP 10 route des flandres 60700 St Martin Longueau

Trois entités forment notre groupe : Découvrez notre univers et rejoignez-nous. PARTN AIR GROUP 10 route des flandres 60700 St Martin Longueau La philosophie de Partn air Group est simple : créer des pôles de compétences dans tous les domaines autour de l aéronautique. Chaque collaborateur possède une fibre «aéro», qu il soit créatif, développeur

Plus en détail

offre partenaires 2015!

offre partenaires 2015! offre partenaires 2015! présentation fotofever c est! la tribune internationale de la photographie contemporaine! fotofever s'engage à rassembler les fotolovers autour de cet art du 21ème et transmettre

Plus en détail

DIX, école supérieure du numérique RAMBOUILLLET. 6 formations post bac, de Bac+1 à Bac+5 :

DIX, école supérieure du numérique RAMBOUILLLET. 6 formations post bac, de Bac+1 à Bac+5 : DIX, école supérieure du numérique RAMBOUILLLET http://ecole-superieure-du-numerique.fr http://dix-rambouillet.fr 6 formations post bac, de Bac+1 à Bac+5 : 3 formations de Bac+1 à Bac+3 aux métiers du

Plus en détail

MATURATION ET TRANSFERT DE TECHNOLOGIE

MATURATION ET TRANSFERT DE TECHNOLOGIE MATURATION ET TRANSFERT DE TECHNOLOGIE Contexte La stratégie de spécialisation intelligente (S3) a mis en évidence la nécessité de rendre plus efficace l offre régionale de transfert de technologie, sur

Plus en détail

Découvrez les coulisses de la Relation Client et rencontrez ses ambassadeurs!

Découvrez les coulisses de la Relation Client et rencontrez ses ambassadeurs! Un événement organisé par : COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 10 octobre 2013 Découvrez les coulisses de la Relation Client et rencontrez ses ambassadeurs! 51% des salariés aujourd hui dans les Centres de

Plus en détail

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France Les dossiers de l enseignement scolaire 2010 l Éducation nationale et la formation professionnelle en France ministère éducation nationale L Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 25 mai 2011 Contact presse : Cécile Mériguet cecile.meriguet@savoie-technolac.com 06 45 48 38 58 Illustrations et photos sur demande

DOSSIER DE PRESSE 25 mai 2011 Contact presse : Cécile Mériguet cecile.meriguet@savoie-technolac.com 06 45 48 38 58 Illustrations et photos sur demande // La Base Académie // DOSSIER DE PRESSE 25 mai 2011 Contact presse : Cécile Mériguet cecile.meriguet@savoie-technolac.com 06 45 48 38 58 Illustrations et photos sur demande Dispositif d accompagnement

Plus en détail

Inventons l avenir ensemble. Fonds de dotation. de l École des Mines de Nantes

Inventons l avenir ensemble. Fonds de dotation. de l École des Mines de Nantes Inventons l avenir ensemble Fonds de dotation de l École des Mines de Nantes Imaginons et construisons l avenir ensemble Dans un monde hautement concurrentiel et globalisé, sujet à de profondes mutations

Plus en détail

POUR UNE STRATÉGIE DU SUCCÈS MARDI 22 OCTOBRE 2013 PALAIS DES CONGRÈS DE BORDEAUX

POUR UNE STRATÉGIE DU SUCCÈS MARDI 22 OCTOBRE 2013 PALAIS DES CONGRÈS DE BORDEAUX CHANGER DE REGARD POUR UNE STRATÉGIE DU SUCCÈS MARDI 22 OCTOBRE 2013 PALAIS DES CONGRÈS DE BORDEAUX ÉDITO CHANGER DE REGARD! Dans un pays pessimiste qui doute de ses capacités et de son avenir il est un

Plus en détail

Nouveau site internet, QR Codes, vidéos sur You Tube (Toupret TV) TOUPRET entre dans l ère du bricolage interactif

Nouveau site internet, QR Codes, vidéos sur You Tube (Toupret TV) TOUPRET entre dans l ère du bricolage interactif INFORMATION PRESSE COMMUNICATION Service de Presse : CAROLINE LANDAIS E-mail : caroline.landais@c-l-consulting.fr Port. 06 63 95 19 77 Nouveau site internet, QR Codes, vidéos sur You Tube (Toupret TV)

Plus en détail

choucroute Dossier de presse d lsace La Choucroute d Alsace comme vous ne l avez jamais goûtée DU 17 AU 25 janvier 2015

choucroute Dossier de presse d lsace La Choucroute d Alsace comme vous ne l avez jamais goûtée DU 17 AU 25 janvier 2015 La Choucroute d Alsace comme vous ne l avez jamais goûtée Dossier de presse Création graphique : Musiconair Pendant 9 jours, les Chefs d Alsace et les Maîtres Restaurateurs d Alsace vous font découvrir

Plus en détail

Le 26 mars 2015 Palais des Congrès de Madiana. www.numerikdays.com

Le 26 mars 2015 Palais des Congrès de Madiana. www.numerikdays.com Le 26 mars 2015 Palais des Congrès de Madiana www.numerikdays.com 1. Le constat 2. Les «NumerikDays» à l initiative du CNID 3. Nos ambitions 4. Une nouvelle façon d apprendre «Innovation pédagogique» 5.

Plus en détail

Quick recrute et a besoin de vous!

Quick recrute et a besoin de vous! Communiqué de presse Octobre 2011 Quick recrute et a besoin de vous! Quick France recrute actuellement + de 2000 postes dans toute la France. Intégrer Quick, c est un gage de possibilité d évolution de

Plus en détail

Les principaux dispositifs de soutien aux PME/TPE des métiers de la création, de la mode et du design

Les principaux dispositifs de soutien aux PME/TPE des métiers de la création, de la mode et du design Les principaux dispositifs de soutien aux PME/TPE des métiers de la création, de la mode et du design NB : L objectif de ce document n est pas d être exhaustif mais de présenter les aides les plus adaptées

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE GOOD MORNING DESIGN

DOSSIER DE PRESSE GOOD MORNING DESIGN SOMMAIRE LE DOSSIER DE PRESSE Le concept Page 3 Une place de marché pour les passionnés du design Page 3 Nouvelle Vague : une place de marché pour les designers indépendants et les marques avant-gardistes

Plus en détail

LA RÉGION FAVORISE LA CRÉATION D ENTREPRISES EN CHAMPAGNE-ARDENNE

LA RÉGION FAVORISE LA CRÉATION D ENTREPRISES EN CHAMPAGNE-ARDENNE LA RÉGION FAVORISE LA CRÉATION D ENTREPRISES EN CHAMPAGNE-ARDENNE Près de 50 000 entreprises créées en Champagne-Ardenne depuis 2007. Favoriser la création d entreprises, une priorité de la Région Les

Plus en détail

Un magazine transfrontalier dédié à la création d entreprise

Un magazine transfrontalier dédié à la création d entreprise Un magazine transfrontalier dédié à la création d entreprise Mardi 18 juin 2002 DOSSIER DE PRESSE Contact presse : Valérie CHARRIERE-VILLIEN Tél. 04 72 40 58 37 Fax. 04 72 40 58 33 e-mail : charriere@lyon.cci.fr

Plus en détail

Dossier de Presse. Welcome City Lab 76 bis rue de Rennes 75006 PARIS. Contact: 01 83 64 44 40 Mail: WelcomeCityLab@Parisregionlab.

Dossier de Presse. Welcome City Lab 76 bis rue de Rennes 75006 PARIS. Contact: 01 83 64 44 40 Mail: WelcomeCityLab@Parisregionlab. Dossier de Presse Welcome City Lab 76 bis rue de Rennes 75006 PARIS Contact: 01 83 64 44 40 Mail: WelcomeCityLab@Parisregionlab.com «Paris attire les talents et les investisseurs grâce à son dynamisme

Plus en détail

DOSSIER DE PARTENARIAT. du 2 au 4 décembre 2015. Une aventure unique!

DOSSIER DE PARTENARIAT. du 2 au 4 décembre 2015. Une aventure unique! DOSSIER DE PARTENARIAT du 2 au 4 décembre 2015 Une aventure unique! EDITO En 2030, la consommation électrique d Internet sera équivalente à celle de toute l humanité en 2008 (source : étude de l Université

Plus en détail

L accélération du développement économique et social du Maroc a engendré une progression significative de la demande en énergie.

L accélération du développement économique et social du Maroc a engendré une progression significative de la demande en énergie. Cluster Solaire Immeuble ZENITH 1, Rez-de Chaussée et 4 ème étage, Lotissement CIVIM, Lots N 19-20, Le Zénith 1, Sidi Maârouf, Casablanca Standard: 0522585350 Fax: 0522787986 contact@clustersolaire.ma

Plus en détail

Le Crédit Impôt Innovation : une opportunité pour le design. Fevrier 2015

Le Crédit Impôt Innovation : une opportunité pour le design. Fevrier 2015 Le Crédit Impôt Innovation : une opportunité pour le design. Fevrier 2015 Fédération des Designers Industriels Le 2 décembre 2014, la FéDI organisait à Lyon une réunion d information sur le Crédit Impôt

Plus en détail

Quand les docteurs créent de la valeur Prix AEF «Docteurs Entrepreneurs»

Quand les docteurs créent de la valeur Prix AEF «Docteurs Entrepreneurs» Quand les docteurs créent de la valeur Prix AEF «Docteurs Entrepreneurs» Groupe AEF est un groupe d information professionnelle spécialisé notamment dans les domaines de l éducation, l enseignement supérieur,

Plus en détail

Compte rendu. Jeudi 21 mai 2015 Séance de 11 heures 15. Mission d information commune sur la banque publique d investissement, Bpifrance

Compte rendu. Jeudi 21 mai 2015 Séance de 11 heures 15. Mission d information commune sur la banque publique d investissement, Bpifrance Compte rendu Mission d information commune sur la banque publique d investissement, Bpifrance Jeudi 21 mai 2015 Séance de 11 heures 15 Compte rendu n 25 Audition, ouverte à la presse, de M. Patrice BÉGAY,

Plus en détail

UNE NOUVELLE FORMATION POUR DE NOUVELLES CARRIÈRES

UNE NOUVELLE FORMATION POUR DE NOUVELLES CARRIÈRES UNE NOUVELLE FORMATION POUR DE NOUVELLES CARRIÈRES Plus qu une école, une référence. CAMPUS CNPC, des chiffres qui parlent d eux-mêmes : LE CNPC, LE COMMERCE DU SPORT A SON ÉCOLE. Le CNPC, c est quoi?

Plus en détail

CONFERENCE DE PRESSE VENDREDI 25 OCTOBRE 2013 11 h 45 à Agneaux (CCI, rue de l Oratoire)

CONFERENCE DE PRESSE VENDREDI 25 OCTOBRE 2013 11 h 45 à Agneaux (CCI, rue de l Oratoire) CONFERENCE DE PRESSE VENDREDI 25 OCTOBRE 2013 11 h 45 à Agneaux (CCI, rue de l Oratoire) Sommaire Journée Créer, reprendre une entreprise en Normandie Une journée consacrée à la création, à la reprise

Plus en détail

Devenez Codéveloppeur du réseau CIOA

Devenez Codéveloppeur du réseau CIOA Devenez Codéveloppeur du réseau CIOA Rejoignez un réseau dédié à la génération de richesse www.cioa.com «Nous assistons à une 3ème révolution industrielle qui marquera l émergence d un nouveau modèle économique,

Plus en détail

Le magazine des actualités du Groupe STOR

Le magazine des actualités du Groupe STOR Édition Octobre 2015 Le magazine des actualités du Groupe STOR N 5 Le Salon Run in Tech Les Actualités Les Contacts L Agenda Quoi de neuf chez STOR? Nos nouveautés techniques Ingénierie LE DATACENTER SKYPE

Plus en détail

Centre Industriel de Réalité Virtuelle, plateforme de l IRT Jules Verne Une PRI dédiée aux technologies 3D interactives

Centre Industriel de Réalité Virtuelle, plateforme de l IRT Jules Verne Une PRI dédiée aux technologies 3D interactives Centre Industriel de Réalité Virtuelle, plateforme de l IRT Jules Verne Une PRI dédiée aux technologies 3D interactives Dossier de presse Montoir-de-Bretagne 7 novembre 2013 Sommaire : - Communiqué de

Plus en détail

www.var-ecobiz.fr Var Ecobiz, Le réseau des réseaux du Var

www.var-ecobiz.fr Var Ecobiz, Le réseau des réseaux du Var www.var-ecobiz.fr Var Ecobiz, Le réseau des réseaux du Var SOMMAIRE Introduction page 3 Le travail en réseau : un atout pour les entreprises et pour les territoires page 4 Un atout pour les entreprises

Plus en détail

Les principaux dispositifs de soutien aux PME/TPE des métiers de la création, de la mode et du design

Les principaux dispositifs de soutien aux PME/TPE des métiers de la création, de la mode et du design Les principaux dispositifs de soutien aux PME/TPE des métiers de la création, de la mode et du design NB : L objectif de ce document n est pas d être exhaustif mais de présenter les aides les plus adaptées

Plus en détail

«COMMENT AIDER LES PME ET LES TPE A SURMONTER LA CRISE ET A SE DEVELOPPER? :

«COMMENT AIDER LES PME ET LES TPE A SURMONTER LA CRISE ET A SE DEVELOPPER? : «COMMENT AIDER LES PME ET LES TPE A SURMONTER LA CRISE ET A SE DEVELOPPER? : MISE EN ŒUVRE DE MESURES SPECIFIQUES, SOUTIEN DE L INNOVATION, VALORISATION DE LA RECHERCHE ET DU DEVELOPPEMENT, EXPLOITATION

Plus en détail

Mettez toutes les chances de votre côté pour réussir votre parcours. Le guide

Mettez toutes les chances de votre côté pour réussir votre parcours. Le guide Mettez toutes les chances de votre côté pour réussir votre parcours à l Université de Cergy-Pontoise Le guide du SCUIO-IP Service commun universitaire d information, d orientation et d insertion professionnelle

Plus en détail

Programme téléchargeable sur www.haute-marne.pref.gouv.fr et sur l ensemble des sites partenaires

Programme téléchargeable sur www.haute-marne.pref.gouv.fr et sur l ensemble des sites partenaires Formations gratuites Saint-Dizier Joinville Renseignements : Centre de Ressources et d Information des Bénévoles de Haute-Marne Ligue de l Enseignement 03 25 03 28 20 Fédération Départementale des Foyers

Plus en détail

Membre actif du pôle IAR, devenez le partenaire privilégié de nos événements et services. Augmentez votre visibilité dans notre réseau!

Membre actif du pôle IAR, devenez le partenaire privilégié de nos événements et services. Augmentez votre visibilité dans notre réseau! Membre actif du pôle IAR, devenez le partenaire privilégié de nos événements et services. Augmentez votre visibilité dans notre réseau! Catalogue offre publicitaire IAR 2015 Le pôle IAR propose des partenariats

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières Formation Continue 2014

Cahier des Clauses Techniques Particulières Formation Continue 2014 Cahier des Clauses Techniques Particulières Formation Continue 2014 Objet du Marché Contenus formatifs des prestations Déroulement des actions de formation 1 I OBJET DU MARCHE Le présent marché a pour

Plus en détail

la 1 ère communauté de danseurs en France

la 1 ère communauté de danseurs en France www.dothedance.com la 1 ère communauté de danseurs en France Dossier de presse 2013 Sommaire P.3 Préambule : bienvenue sur Dothedance P.4 Dothedance, un outil de communication à disposition des professionnels

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. SYSTEM@TIC PARIS-REGION & Les Plates-formes d innovation

DOSSIER DE PRESSE. SYSTEM@TIC PARIS-REGION & Les Plates-formes d innovation DOSSIER DE PRESSE SYSTEM@TIC PARIS-REGION & Les Plates-formes d innovation SOMMAIRE I - SYSTEM@TIC PARIS-REGION, POLE DE COMPETITIVITE MONDIAL DEDIE AUX SYSTEMES COMPLEXES...p. 3 A. Les systèmes complexes,

Plus en détail

Les DCF Var Toulon vous entraînent avec le RCT

Les DCF Var Toulon vous entraînent avec le RCT Les DCF Var Toulon vous entraînent avec le RCT Mardi 15 Avril 2014 : Une Soirée d Entrepreneurs Exceptionnels Conférence Entraînement Public Village d Entreprises Dossier Partenaires 15 Avril 2014 : Une

Plus en détail

dossier de presse weforge [ 2015 ]

dossier de presse weforge [ 2015 ] dossier de presse weforge [ 2015 ] 2 SOMMAIRE weforge, c est quoi? Weforge, c est quoi?... p. 2 Une réponse aux nouvelles façons de travailler Weforge Office... p. 4 Investir au profit des dynamiques de

Plus en détail

Mettez toutes les chances de votre côté pour réussir votre parcours

Mettez toutes les chances de votre côté pour réussir votre parcours Mettez toutes les chances de votre côté pour réussir votre parcours à l Université de Cergy-Pontoise Le guide pour votre orientation et votre insertion professionnelle Service commun universitaire d information,

Plus en détail