La Prophétie auto-réalisatrice

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La Prophétie auto-réalisatrice"

Transcription

1 la newsletter de l INSEAD alumni association france JANVIER-MARS 2009 ÉDITORIAL La Prophétie auto-réalisatrice SOMMAIRE prochains évènements Page 2 comptes-rendus des clubs Pages 3 à 6 NOUVEAUX CLUBS Page 7 Carrières Pages 8 et 9 Ils bougent Pages 10 et 11 Annonces Page 12 Il y a deux voies pour le prophète : ou annoncer un avenir conforme au passé, ou se tromper. Rémy de Gourmont - Promenades philosophiques L art de la prophétie est extrêmement difficile, surtout en ce qui concerne l avenir. Mark Twain Le monde du management aime les approches simples, voire simplistes, et les chiffres ronds : Nous sortons juste de plusieurs années de dictature du «15% de rendement» : Du CEO au directeur de participations de fonds d investissement, de l analyste financier au gestionnaire de sicav, tout le monde exigeait le magique 15%. Quel fondement théorique a ce chiffre? En général aucun : Avez-vous essayé de demander à un professeur de finance de l INSEAD quel sens cela a de viser 15% de rendement quand les taux courts et longs sont durablement sous les 5%. Surtout, le plus souvent, personne ne prend la peine de préciser, voire de chercher à savoir, 15% de quoi : que mettre au numérateur (résultat d exploitation, EBITDA, résultat net ), que mettre au dénominateur (chiffre d affaires, actif net comptable ou réévalué, fonds propres ). Chaque indicateur induisant des actions très spécifiques pour atteindre l objectif, il en a découlé incompréhensions et malentendus au sein des directions, voire entre directions et actionnaires, et des décisions étranges : ventes de divisions soi-disant non rentables, projets industriels refusés, investissements dans des fonds aux rendements magiques qui finissent par s écrouler, voire opérations frauduleuses. Le paradigme de la fin 2008 semble être le «- 20%» : les jambes coupées par un automne 2008 meurtrier, banquiers, économistes, industriels, promoteurs immobiliers, tour-opérateurs, distributeurs, tous semblent anticiper une année 2009 dont chacun des 12 mois répliquerait systématiquement la violente dégringolade des mois d octobre ou de novembre derniers. D où la mise en place de mesures de sauvegarde décidées à prévenir le cas ou la réalité rejoignait la prévision la plus pessimiste : coupes dans les plans d investissements, contraction des budgets, réduction des plans de production, blocage des embauches, plans sociaux. Conséquences de cela : au fur et à mesure que l on remonte la chaine de valeur, les clients réduisent leurs commandes et allongent leurs délais de paiement ; l activité chute ; le cash est de plus en plus contraint ; des sous-traitants ou des clients tombent. D où de nouvelles mesures de sauvegarde. On appelle cela parfois le principe des dominos. Ou bien la prophétie autoréalisatrice. L année 2009 sera-t-elle aussi dure que nombre d économistes le prédisent? Le pire n est jamais certain mais préparons-nous au gros temps. Dans ce contexte incertain, nous souhaitons d abord vous présenter nos meilleurs vœux, à vous-mêmes et ceux qui vous sont chers. n ASSEMBLÉE GÉNÉRALE PageS 13 À 16 Laurent Aymard (emba 04d) Vice-Président Jean-Philippe Grosmaitre (MBA 99J) Président

2 les prochains événements ET AUSSI... CLUB «GROUPE DES 17» Changement climatique et épuisement des ressources : Une opportunité pour les entreprises? Avec Corinne Lepage et Maximilien Rouer Samedi 24 janvier 2009 de 8h30 à 12h30 Cercle de l Union Interallié 33 rue du faubourg St Honoré Paris Tarif unique de 30 1 ère Table ronde : Des chefs d entreprise innovants 2 ème Table ronde : De nouveaux comportements pour une nouvelle économie Débats animés par la journaliste Florence Amalou Les participants aux tables rondes témoigneront de leur propre expérience du changement tel qu il a été conçu et introduit dans leur entreprises. L objectif : restituer le meilleur des entretiens du GR17 en 2008, donner des exemples, susciter des interrogations et convaincre les chefs et cadres d entreprise de la nécessité d évoluer volontairement et en anticipation plutôt que de réagir a posteriori lorsque le temps manque. En partenariat avec : CERCLE DES ADMINISTRATEURS Déjeuner sur le thème Corporate Governance et Crise Financière avec Antoine Jeancourt-Galignani, ancien patron des AGF et d Indosuez Jeudi 12 février 2009 à 12h30 au Cercle de l Union interalliée, 33 rue du Faubourg St Honoré Paris En partenariat avec le Cercle Montesquieu Groupe Rhône-Alpes : Déjeuner mensuel Vendredi 09 janvier à 12h30 au Cercle de l Union : 27 place Bellecour Lyon Groupe Nord : Rendez-vous mensuel sur le thème «Les vraies causes et les vraies menaces de la crise actuelle?» Mardi 13 janvier 2009 de 19h00 à 21h00 à ROUGE, lieu de bar & d essais : 8 Place de Saint-André, Lille Club Culture et Management : Débat sur le thème MISIC E(ST) MEDIA Mercredi 14 janvier 2009 à 19h00 précises à la Fondation d entreprise Ricard : 12 rue Boissy d Anglas Paris Energy Club & le Club Innovation : Petit-déjeuner sur le thème «Accord Européen de Paquet Climat-Energie du 12 décembre - Le «3 x 20» pour 2020» Jeudi 15 janvier 2009 de 8h30 à 10h00, Salons France-Amériques : 9 avenue Franklin Roosevelt Paris Cercle des Administrateurs : Déjeuner sur le thème «Le rapport financier des sociétés cotées : pourquoi et comment le faire évoluer» avec Sophie Baranger, Directrice des Affaires Comptables de l AMF. Mardi 20 janvier 2009 à 12h30 au Cercle de l Union interalliée, 33 rue du Faubourg St Honoré Paris Club Télécom : Petit-Déjeuner sur le thème «Le Web 2.0 et les réseaux sociaux au service de l entreprise avec Solofo RAFENO, CEO & Founder de Beezbox» Mercredi 21 janvier 2009 à 8h30 Cercle de l Union Interalliée : 33 rue du Faubourg St Honoré Paris Club Mixité : Grand Networking des Grandes Ecoles au Féminin (X, Mines, Ponts, Centrale, ENA, Sciences Po, ESSEC, HEC, ESCP, INSEAD) Mardi 27 janvier 2009 à 19h30 au MEDEF : 55 avenue Bosquet Paris Club stratégie Retraite : Petit déjeuner sur le thème «Bien comprendre pour gagner plus...faut il déjà se préoccuper de sa retraite?» Mercredi 28 janvier 2009 à 08h30 à Maximis Retraite : 50 rue de Berri Paris INSEAD/Wharton Executive Dinner : Diner-débat sur le thème «Sources et Sorties de crise» avec Jean-Paul Betbèze, chef Economiste du Groupe Crédit Agricole Mercredi 28 janvier 2009 à 20h00 au Cercle de l Union interalliée, 33 rue du Faubourg St Honoré Paris Club innovation : Cocktail sur le thème «Que faut-il pour que la France devienne en champion du capitalisme?» Jeudi 29 janvier 2009 à 19h00 Espace Harmattan : 21 bis rue des Écoles Paris Groupe Midi-Pyrénées : Rendez-vous trismestriel Mardi 03 février 2009 à 20h Lieu à déterminer. Groupe Nord : Rendez-vous mensuel Mardi 10 février 2009 de 19h00 à 21h00 à ROUGE, lieu de bar & d essais : 8 Place de Saint-André, Lille Club Économie et Club Media and Entertainment : Petit déjeuner sur le thème «Quelle stratégie pour la Presse Quotidienne Régionale?» Mercredi 11 février 2009 de 8h30 à 10h00 au Cercle de l Union Interallié : 33 rue du Faubourg-Saint-Honoré Paris Club Culture et Management : Débat sur le thème «Le développement de la Bande Dessinée» Mercredi 11 février 2009 à 19h00 précises à la Fondation d entreprise Ricard : 12 rue Boissy d Anglas Paris Groupe Rhône-Alpe : Déjeuner mensuel Vendredi 13 février à 12h30 au Cercle de l Union : 27 place Bellecour Lyon INSEAD / Wharton Executive Dinner : Diner-débat avec Nicolas de Tavernost, Président du Directoire de M6 Mercredi 19 mars 2009 à 20h00. Lieu à déterminer. Pour tous nos évènements : inscription en ligne et paiement sécurisé sur ou par téléphone au

3 les compte-rendus des clubs CLUB FINANCE Les perspectives du Private Equity après la crise Petit déjeuner 18 novembre 2008 Laurent Aymard (emba 04d) Vice-Président Créé en début d année 2008 pour rassembler les Alumni travaillant dans les services financiers et dans des fonctions financières en entreprise, le Club Finance et Private Equity a commencé ses activités par un cycle de petits déjeuners consacrés aux fonds d investissements. Au premier semestre, deux grands personnages représentants deux segments du private equity ont été les premiers invités du club : Guy Zarzavatdjian, Managing Director de l activité capital développement et en mars Gonzague de Blignières, Co-président de Barclays Private Equity Europe. En novembre 2008, le club a reçu Dominique Senequier, Présidente du Directoire d Axa Private Equity, autour de plus de 100 alumni pour un petit déjeuner consacré aux perspectives du Private Equity après la crise de l automne Dominique SENEQUIER PDG d Axa Private Equity Dominique Senequier a introduit sa présentation en reprenant l ampleur des baisses connues par les marchés immobiliers et boursiers des principaux pays développés et émergents depuis début juillet Elle a ensuite analysé les principales crises de l histoire et notamment celles du siècle dernier avec la crise de 1929, la crise japonaise initiée en 1989 et la crise américaine des savings and loans de 1989, pour en dégager à la fois des similitudes et des divergences avec les événements de Comme dans les crises précédentes, celle-ci a été déclenchée par la chute brutale des marchés financiers, alimentée notamment par la crise des subprimes, cette classe de risques ayant représenté jusqu à 25% des encours de prêts immobiliers américains. L ajustement à la baisse de la valeur des actifs est impressionnant mais ce sont surtout l explosion du cout de refinancement des banques et la hausse historique de la volatilité des marchés boursiers qui illustrent la crise de A la différence des crises japonaises et américaines de 1929, cette crise est, comme en 1989, globale et n épargne aucun pays. Quelles seront les conséquences de l automne 2008 sur les conditions économiques des prochaines années? Dominique Senequier est partagée : d un coté la spectaculaire ampleur de la chute des indicateurs de confiance et de consommation et le fait que les marges de manœuvre budgétaires des Etats soient et seront limitées par les niveaux déjà très élevés des dettes publiques laissent craindre un scenario noir ; de l autre la très rapide réaction des Etats, contrairement à 1929 ou 1989 où les Etats avaient attendu des années avant d intervenir, la mise en œuvre de dispositifs de protection des dépôts par les Etats et les leçons retenues du passé constituent des éléments rassurants. L impact sur le Private Equity? Pour Dominique Senequier, le marché des opérations primaires est affecté et les fonds se focalisent actuellement sur les sociétés déjà en portefeuille afin d en améliorer l exploitation et d en assurer le refinancement. Dominique Senequier insiste sur la responsabilité et concentration des entrepreneurs qui se consacrent à la survie de leur entreprise dans le climat actuel. Du cote du marché secondaire le potentiel d activité est en revanche extrêmement important compte tenu du besoin de certains investisseurs de dégager de la liquidité. En revanche les décotes y sont considérables. Une réunion passionnante, qui annonce une année 2009 délicate à négocier! n INSEAD ALUMNI ASSOCIATION FRANCE NEWSLETTER N 92 / JANVIER-MARS

4 les compte-rendus des clubs CLUB MANAGEMENT ET SOCIÉTÉ l Entrepreneuriat Social Le mercredi 22 octobre dernier, plus de 200 personnes ont participé à la conférence d anciens étudiants INSEAD sur l entrepreneuriat social qui a eu lieu à l auditorium du journal Le Monde à Paris. Première table ronde Deuxième table ronde Le thème de cette année «Penser le changement plutôt que changer le pansement!» a étudié de quelle façon nous pourrions devenir des entrepreneurs sociaux et comment nous pourrions tous mettre notre énergie et notre connaissance au service de ces nouveaux acteurs. Une attention particulière a été portée sur comment les sociétés traditionnelles établissent des partenariats avec des organisations dans l entrepreneuriat social. Par leurs propres témoignages, les entrepreneurs sociaux présents ont essayé de relever le défi de répondre à certaines de ces questions. Les participants, comme des anciens étudiants de l INSEAD avec un niveau senior, des experts de l industrie, des ONG (organisations non gouvernementales) et des universitaires ont joint les discussions et le débat sur le rôle de l entrepreneuriat social, aussi bien d une perspective d activité que sociale. Ces événements d anciens étudiants qui sont organisés régulièrement sont une parfaite opportunité pour établir des relations et pour partager des visions et expériences sur le sujet. Pour plus d informations sur les événements d anciens étudiants d INSEAD, visitez le site Pour les plus amples informations sur le Centre d Innovation Social à l INSEAD, cliquez sur ce lien et pour plus de détails sur l entreprenariat social et le programme cadres de l INSEAD sur l entrepreneuriat social, visitez le site Ancien d INSEAD, Jean-Yves Grisi (MBA 90D) a à la fois animé la conférence et contribué à l organisation de l événement dans le cadre du Club Management & Société. Amandine Barthélémy (Présidente du Club ESSEC entrepreneuriat social et partenaire de l événement), a souligné que la conférence devrait être aussi bien une source de réflexion et d inspiration que porteuse de projets. Emmanuel Faber (PDG Adjoint Danone), après avoir cité un texte de l auteur français Christiane Singer, a introduit la conférence avec une citation d Arnaud Rouelle Moreau (Directeur Ashoka France) : «toute intuition d un entrepreneur social commence par une révolte». E. Faber a expliqué que nous devrions être conscients de la différence entre «l avoir et l être». Il a affirmé qu à la racine de la vocation des entrepreneurs sociaux, il y a la révolte de «l être contre l avoir». La société actuelle montre que seulement une minorité de personnes bénéficie de cet «avoir». Par conséquent, en remettant en cause le système d aujourd hui, ceci permettra à l utopie, au changement d émerger. La table ronde a été animée par Annie Kahn, également ancien étudiante d INSEAD et journaliste au journal Le Monde. La première table ronde était focalisée sur le thème «Social Business : comment vivre de son activité économique dans le secteur social?». Les intervenants étaient les suivants : Jean-Michel Ricard (fondateur et directeur général de SIEL Bleu), Gilles Cahen-Salvador (président de LBO France et fondateur de BAC «Business Angels des Cités»), Saïd Hammouche, (fondateur et directeur général de Mozaik RH), François Marty (président de Chênelet), Nicolas Mangione (responsable du développement chez ExtraMuros). La deuxième table ronde était un débat animé sur l Intrapreneuriat ou Partenariat : «comment l entreprise traditionnelle se lance dans l entrepreneuriat social». Il a été présenté par Mathieu Ménégaux du Boston Consulting Group. Les intervenants : Sophie Fourchy (directrice de la Fondation Carrefour), Guillaume Bapst (directeur de ANDES), Eric Lesueur (directeur du projet Grameen-Veolia), Olivier Kayser (senior advisor Ashoka). Filipe Santos (professeur et directeur de l Initiative entrepreneuriat social au Centre d Innovation Social à INSEAD) et Anthony Simon (membre du Comité d anciens étudiants de l INSEAD des tables rondes sur la durabilité) ont finit le débat avec quelques remarques. Filipe a fait remarquer que «l avocat des diables» existe en se référant à la tension entre les objectifs économiques et sociaux dans le cadre de partenariats. Il a souligné l importance des contrats clairement définis et négociés au préalable. Anthony a parlé de l importance de redéfinir le rôle des entreprises dans notre société. Il a souligné l une des citations de Gordon Browns sur l avenir du capitalisme qui doit devenir un capitalisme durable pour la cause du développement durable. Le Centre d Innovation Social à l INSEAD a un rôle à jouer à cet égard. Jean-Yves Grisi a enfin clôturé la conférence avec quelques mots sur le programme cadre de l INSEAD sur l entrepreneuriat social. n 4 INSEAD ALUMNI ASSOCIATION FRANCE NEWSLETTER N 92 / JANVIER-MARS 2009

5 les compte-rendus des clubs CLUB TÉLÉCOM Petit déjeuner 19 novembre 2008 contre Les protagonistes UNE ANALYSE D OLIVIER EZRATTY CONSULTANT EN STRATÉGIES DE L INNOVATION PAR CHRISTOPHE FAURIE Microsoft. On ne présente plus Microsoft (chiffre d affaires : 60 milliards de dollards)! u Activité de logiciels basée sur un fort actif, Windows, Office, les logiciels serveurs, et une forte connaissance de réseaux de distribution aussi bien pour les professionnels que pour les particuliers. u L activité on line de Microsoft (MSN et services logiciels Live type Hotmail ou Messenger) représente un chiffre d affaires de 3 Md$. Microsoft est en retard sur les moteurs de recherche mais a une bonne position sur les outils de communication. Google (chiffre d affaires 20 milliards de dollards en année courante) a deux principales activités, toutes deux basées sur son moteur de recherche (aux alentours de 65% de part de marché, et encore plus en Europe) : u AdWords : achat de mots clés aux enchères par les acteurs du Net. Présence à deux endroits sur les résultats de recherche (en haut et à droite). Cette vache à lait représente 63% du chiffre d affaires de Google. Ceci nécessite un moteur de recherche très performant et pertinent. Google a su mettre en place une organisation industrielle pour le faire fonctionner : fermes totalisant plus d un million de serveurs hyper optimisés, et placés à côté de centrales électriques! u AdSense : liens sponsorisés que l on retrouve sur les sites web en fonction du contexte (régie publicitaire), 37% du chiffre d affaires. Le match Le marché de la publicité mondial est de l ordre de 650 Md$, la publicité en ligne ne représentant pour l instant qu environ 50 Md$. Mais sa croissance est forte. Google en détient 40%. Exactement la part que Microsoft possède du marché des logiciels d entreprise. Le marché des logiciels plafonne à 250 Md$. Chaque société cherche à protéger ses vaches à lait et à se diversifier en attaquant celles de l autre. La publicité sur Internet Google se diversifie dans les médias publicitaires (plan de communication multicanal avec outils de mesure hors du commun) pour atteindre une très forte valeur ajoutée pour les annonceurs. Force : mesure et prédictibilité rendues possibles grâce au lien direct Internaute-Google. Microsoft a un problème : un rapport de 1 à 7 en termes de chiffre d affaires par rapport à Google avec, pourtant, à peu près le même nombre d utilisateurs réguliers. Explication : c est la pertinence de la recherche (la «contextualité»), qui permet d attirer la publicité. On peut distinguer trois segments : 1. Moteur de recherche puissant et publicité sous le nez du consommateur potentiel, selon son besoin exprimé. Mécaniquement cela génère un gros revenu publicitaire. Valeur : 30$ à 40$ par utilisateur. Leader : Google. 2. Publicité associée à un contenu contextuel (par exemple page traitant de cosmétique et L Oréal) : sites thématiques avec revenu par utilisateur de 2 à Réseaux sociaux et outils de communication comme Live Messenger. Les internautes les utilisent beaucoup. Mais, faute de contextualité, c est peu utile en termes de publicité. Microsoft est très bon sur ce segment mais gagne peu d argent. Le problème se pose aussi pour Facebook, qui comme MySpace, pousse les utilisateurs à ajouter du contenu sur leur site. D où l obsession de Microsoft : attaquer le premier segment. Et là, Microsoft rencontre plusieurs barrières infranchissables : u Substitution difficile : Google est gratuit, déjà en ligne, et ergonomique. Les gens ont l habitude de Google (70% contre environ 8% pour Live Search). Et le critère de choix d Internet est le «good enough»! u Une rupture technologique est difficile à créer. Pourtant, Microsoft a investi, sur quatre ans plusieurs milliards de dollars en R&D dans le search, plusieurs fois le budget de l INRIA. Tout a été testé : subventions, ergonomie, achats de technologie (vidéo, image, musique, etc.). Microsoft n a pas réussi à créer la rupture. Pourquoi? La compétence de l écosystème de la recherche Internet est très distribuée. Il n y a pas de protection ou captation possible de l offre par un seul acteur. Ils progressent à peu près en parallèle. Que faire? Il y a la piste de l Innovation par l intégration : créer une expérience utilisateur homogène une plateforme globale d applications. Pas de chance, les applications de Google sont bien meilleures que celles de Microsoft, au mieux rustiques (cf. Picasa - Google et Windows Live Photo Gallery). En fait, Microsoft n a pas vraiment de stratégie mais est en test permanent et pousse ce qui marche. Les applications bureautiques Comme Microsoft, Google attaque la vache à lait de son adversaire. Avec pas plus de succès. Car Les analyses d Olivier Ezratty : pour réussir, Google doit apprendre à distribuer les applications au sein des entreprises avec une force commerciale et un SAV. Ce n est pas sa culture et il n a pas l écosystème d installateurs, consultants de Microsoft (ou d un SAP). Par ailleurs, les niveaux de marge d un business entreprise sont moindres que pour la publicité sur Internet à grande échelle (10-15% contre 40%). Est-ce très motivant? Politique d acquisition Les acquisitions jouent un rôle clé dans la stratégie des deux acteurs : u Google est le Cisco de l Internet : acquisition de petites entreprises et intégration immédiate au catalogue, sans perdre l âme de la cible. Cela peut l aider à entrer sur le marché de la bureautique en ligne. Exemples de succès : Google Earth, Analytics, Picasa. Une grande partie des applications Google ont été acquises, sauf Gmail qui est un projet interne. u Microsoft n est pas un «best practice» en matière d acquisitions. L épisode Yahoo montre qu il y a un vrai problème de culture entre le logiciel et la société internet (essentiellement «agence de publicité»). Que serait-il demeuré de Yahoo? De la division concurrente chez Microsoft? De leurs parts de marché, qui ne s additionnent pas dans le monde internet? La suite du match? Le mobile sera un enjeu fort. Google a mis Android en open source pour capter le marché du search et des services en ligne. Cela peut lui rapporter plusieurs fois ce que Microsoft obtient en vendant son Windows Mobile (jusqu à 20$ par utilisateur vs 4$). Sachant que Google devra probablement partager cette manne avec les opérateurs télécoms pour que ceux-ci acceptent Android sur les mobiles qu ils distribuent à leurs clients Conclusion Les offensives des uns et des autres sur les terres de l adversaire ont peu de chances d aboutir à court et moyen terme. Chaque acteur domine son marché et les positions restent assez stables. Surtout, l attaquer demande des compétences (voire un écosystème) très particulières, extrêmement difficiles à acquérir. Leur sort est donc intimement lié à celui du marché qu ils dominent et qu ils ont aidé à créer. n INSEAD ALUMNI ASSOCIATION FRANCE NEWSLETTER N 92 / JANVIER-MARS

6 les compte-rendus des clubs BUSINESS CLUB Par Nicolas Harlé, (MBA 99 D) «Objectif : 1 milliard de consommateurs en 2011 pour Danone» Petit déjeuner 26 novembre 2008 avec Frank Riboud PDG du Groupe Danone Repères biographique Né le 7 novembre 1955 à Lyon, Frank Riboud est le fils d'antoine Riboud, PDG de BSN (ancien nom du groupe) et neveu du photographe Marc Riboud. Après des études au Lycée Ampère de Lyon, il part en Suisse pour suivre les cours de la prestigieuse Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne. Il y sortira ingénieur. Franck Riboud travaille dans la quasi totalité des entreprises du groupe BSN : Panzani, Danone, L'Alsacienne, Evian, Heudebert. En1989, il devient Directeur du département chargé de l'intégration et du développement des sociétés nouvelles de la branche Biscuits. L'année suivante, il devient directeur général de la société des eaux minérales d'evian. En 1992, il est promu Directeur du département Développement du groupe avant d'être officialisé n 2 en A la même époque, le groupe change profondément. La marque BSN est abandonné au profit de Danone, la marque phare du groupe. En 1996, il succède à son père et devient Président Directeur général de Danone. Fin novembre, Frank Riboud, Président de Danone, a accepté l invitation du quotidien Les Echos, et de deux des clubs de l Association des Anciens Elèves de l INSEAD : le Business Club et le Club Management & Société pour échanger lors d un petit déjeuner qui a réuni une cinquantaine de participants à la Maison France-Amériques. Dans son introduction, M. Riboud a insisté sur la culture du changement présente dans son Groupe, qui se traduit par des évolutions régulières des portefeuilles d activités et de géographies. Ces évolutions sont des recentrages pour servir la vision de Danone : «apporter de la santé par l alimentation» auquel il a rajouté «au plus grand nombre» ; le tout en cherchant à être systématiquement #1 avec un écart fort avec le #2. Danone a donc cédé sa branche Biscuits et acquit Numico ; et la part de son chiffre d affaires à l international a quadruplé, avec une forte composante dans les pays émergents. M. Riboud est ensuite revenu sur la démarche de Danone dans les pays émergents et sur le développement du fond Danone Community. Cette démarche est cohérente avec la vision : attaquer les segments C voire D de clients est nécessaire pour rendre accessible «au plus grand nombre» les produits Danone. Elle a conduit à pousser les collaborateurs à avoir pour objectif la fabrication d un yaourt à moins de 5 cents, avec une schizophrénie qui consiste à acheter les matières premières le plus cher possible localement, pour vendre le moins cher possible le produit fini. L apprentissage et le «sens» que donne cette démarche aux collaborateurs impliqués sont considérables pour la conception des usines et l appréhension des relations clients-fournisseurs. De plus, Danone en obtient un bénéfice indirect à travers un enrichissement de la culture de l entreprise. Ce «sens de la responsabilité» a été confirmé par la réussite du fonds Danone Community, auquel plus d un tiers des salariés ont abondé avec tout ou partie de leurs participations. Enfin, lors des questions-réponses animées par JM Vittori, éditorialiste du journal Les Echos, nous avons abordé la crise. M. Riboud a eu deux messages forts : son rôle de dirigeant, qui l a conduit à demander à ses responsables de se préparer à différents scénarios de baisse de la consommation ; et sa conviction que la confiance et la consommation passent avant tout par une gestion de l emploi, en évitant au maximum le chômage. Pour les participants de ce petit déjeuner, le message était très riche : Frank Riboud nous a fait part avec grande transparence de la réalité business de chef d entreprise (la vision, l importance de la rentabilité) qui lui donnent la liberté de pousser ses convictions sur l engagement et le «sens» qu apporte une démarche sociétale et environnementale. Ainsi, peu de dirigeants peuvent se permettre de dire que leur entreprise «ne sera jamais dirigée que par ses profits». n 6 INSEAD ALUMNI ASSOCIATION FRANCE NEWSLETTER N 92 / JANVIER-MARS 2009

7 nouveaux clubs BUSINESS ANGELS L Insead Alumni Business Angels Association (IABAA) En partenariat avec l Insead Alumni Association France, un groupe d alumni INSEAD vient de lancer un Club de Business Angels avec pour objectif de regrouper quelques dizaines de membres pour réaliser ensemble des investissements dans de jeunes sociétés prometteuses. Les montants investis par société seront de l ordre de quelques centaines de milliers d Euros. Le bureau de cette association est composé de Jean-Marc Liduena, Guillaume Loth-Demay, Nicolas Tcherdakoff, Jean-Michel Costaseque, Jean-Philippe Grosmaitre et Laurent Aymard, soit deux professionnels de l investissement, deux anciens consultants en stratégie et deux cadres dirigeants d entreprise. Cette association est parrainée par Claude Rameau, ancien Dean de l INSEAD et Président du réseau France Angels. L IABAA souhaite coopter des alumni prêts à investir au moins 30K par an, à répartir sur plusieurs dossiers. Pour rejoindre l IABAA, vous pouvez contacter les membres fondateurs ou remplir un dossier à télécharger sur le site web de l association des anciens en France. Par ailleurs, l IABAA est dès à présent en mesure d étudier des dossiers d investissement. Si vous développez un projet entrepreneurial, êtes à la recherche de fonds propres pour un montant entre 100K et 300K et avez déjà rédigé un business plan, nous vous proposons de contacter soit l un des fondateurs en direct, soit via le site de l association des anciens. n CLUB SUSTAINABILITY & BUSINESS Lancement du Club Sustainability & Business Vous avez été nombreux à répondre aux enquêtes sur le développement durable menées début Nombre d'entre vous sont actifs dans au moins un domaine du développement durable, et beaucoup d'autres sont interpelés par les enjeux environnementaux et sociétaux majeurs auxquels nous sommes confrontés. C'est pourquoi, aux côtés du Club Management et Société et du Club Energy, le Club «Sustainability & Business» souhaite aborder les thèmes des ressources naturelles, du climat, des impacts de l'environnement sur la santé, de la biodiversité et des écosystèmes, de la consommation responsable, des achats et de la supply chain durables, de la RSE, etc. Son objectif est d'être un espace d'échange pour les alumni qui souhaitent partager leurs expériences et leurs témoignages, mieux décrypter et comprendre ces nouveaux enjeux et leurs conséquences sur la société et leur activité, enfin rechercher ensemble comment faire émerger des solutions pour une société plus durable. Si vous êtes actifs sur ces sujets, à titre professionnel ou à titre personnel, si vous souhaitez participer à la vie du Club et aux réflexions que nous mènerons chaque année sur un thème précis, si vous avez envie de partager des expériences, des témoignages et des bonnes pratiques avec les autres membres, ou si vous débordez d'idées d'évènements à organiser, contactez les co-animateurs Thomas ou Jacques et rejoignez le Club! n Thomas Canetti (MBA J05) & Jacques Miquel (MBA D84) ' En tant qu'ancien élève de l'insead, économisez jusqu'à 50% du prix de vente et bénéficiez d'avantages conséquents:. Notre magazine au format papier, livré chez vous.. Technology Quarterly et des suppléments réguliers traitant de l économie ou de certaines régions du monde. Un accès privilégié au site incluant une consultation illimitée à nos archives (depuis 1997). L'édition audio gratuite réservée aux abonnés. La garantie de pouvoir arrêter votre abonnement librement Abonnement en ligne: Abonnement par téléphone: (appel gratuit depuis un téléphone fixe)

8 CARRIÈRES Informer Former Soutenir CareerLink La solidarité est une des valeurs fondamentales du réseau d alumni de l INSEAD ; être membre du réseau vous permet de la soutenir financièrement et d en bénéficier si besoin. Pour accompagner votre réflexion professionnelle, le Comité Carrière de l Association a renouvelé son offre autour de trois thèmes structurant : Informer Nous avons rassemblé toute une documentation thématique pour accompagner vos réflexions, avec notamment un guide carrière remis à jour et des documents spécifiques (expatriation, vademecum des + de 50 ans). Notre collaboration avec le G16+ (réunion des services carrières des anciens des grandes écoles) permet d offrir ce qui se fait de mieux en permanence. Ce document sont accessibles en ligne ; nous pouvons aussi vous les adresser par courrier. Former Nous avons mis au point une brochure qui présente les ateliers de l année Ces ateliers répondent aux demandes les plus fréquemment exprimées par les anciens, en quatre volets : pour une meilleure connaissance de soi et des autres, pour un pilotage dynamique de sa carrière, pour retrouver un nouveau job, et pour maîtriser sa communication. Soutenir Compte tenu des incertitudes du marché de l emploi en 2009, nous avons développé nos outils de soutien : le réseau des maillons actifs qui permettent d accéder à des conseils par métier et industrie, la permanence carrière (tous les lundis matins) qui permet de faire le point sur une recherche de poste avec nos spécialistes, le groupe recherche solidaire d emploi qui permet à ceux qui en ont besoin d échanger sur leur démarche, et les mini-cv que nous soumettons à un nombre élargi de recruteurs et qui seront prochainement en ligne. Enfin nous avons développé l accès aux annonces d emploi via Manageurs.com afin de permettre votre meilleure information sur les profils de dirigeants recherchés via annonces publiques ou confidentielles. Nous vous invitons à lire notre brochure pour plus de détails et consulter les dossiers que nous postons sur le site web. Si vous souhaitez vous impliquer en tant que bénévole pour faire bénéficier les autres de vos compétences et selon votre temps disponible, merci de contacter Daniel Fulda : Destiné à tous les Alumni membre d une association nationale, CareerLink vous permet de : Déposer votre CV consultable par les recruteurs internationaux Consulter les offres d emploi exclusivement réservées à la communauté INSEAD Utiliser des outils pour gérer votre carrière professionnelle S informer sur l état actuel du marché de l emploi Vous êtes un Ancien et vous souhaitez recruter un INSEAD? Si vous êtes membre de l association, vous pouvez déposer gratuitement vos offres d emploi et consulter les CV en ligne. Pour plus d information, rendez-vous muni de vos identifiants sur INSEAD Connect, rubrique CareerLink. Comment maîtriser la partie la plus complexe de vos recrutements? Depuis 1955, le systèm Predictive Index permet de définir le profil comportemental recherché détecter rapidement et efficacement le candidat idéal Présent auprès de 7000 entreprises de toutes tailles et industries Une équipe de plus de 240 consultants expérimentés sur les cinq continents Des mesures de comportements valides, fiables et opérationnelles dans 60 langues Des formations effectuées auprès de plus de personnes dans le monde ARCOS Depuis 1997 PREDICTIVE INDEX est distribué par ARCOS Joseph Machiah (MBA 90 J) / ESSAI GRATUIT : rejoignez-nous vite sur notre site et découvrez le profil comportemental recherché de votre prochain recrutement! (le mot de passe est insead) 8 INSEAD ALUMNI ASSOCIATION FRANCE NEWSLETTER N 92 / JANVIER-MARS 2009

9 CARRIÈRES L INSEAD Alumni Association France rejoint le portail manageurs.com Manageurs.com est un outil de gestion de carrière créé il y a 4 ans à l initiative des Associations d Anciens Elèves de Polytechnique, Centrale, HEC et ENSAE. Il constitue une interface commune entre les diplômés de grandes écoles de premier rang et les recruteurs. Grâce à manageurs.com, nous vous proposons d accéder à de nombreuses opportunités professionnelles, de prendre conscience de la vitalité du marché, des courants porteurs et des secteurs en perte de vitesse. Le site permet également d avoir accès à une partie importante du marché caché, c est-à-dire hors publications d annonces traditionnelles. Cet accès vous donne le meilleur des offres françaises et complète bien les services de CareerLink (destinés à la communauté INSEAD mondiale) et du Comité Carrière de l Association (qui apporte l accompagnement de proximité sur votre réflexion professionnelle. En tant que membre de l INSEAD Alumni Association France Connectez-vous dès maintenant sur munis de vos identifiants INSEAD et retrouvez : 2105 entreprises qui y déposent leurs offres offres d emploi publiées chaque année profils consultables dans la CVthèque Une communauté regroupant diplômés et étudiants issus de 18 grandes écoles Alliée à manageurs.com, l Association vous permet de : Consulter des offres d emploi et créer des alertes Créer un profil et déposer un ou plusieurs CV visible (ou non) par les entreprises et les recruteurs Maîtriser la diffusion de l information en indiquant les entreprises dont vous ne souhaitez pas être vu Bénéficier d une messagerie sécurisée Entrer en contact avec d autres diplômés de grandes écoles Vous n êtes pas encore membre de l association? Cotisez dès aujourd hui par solidarité avec tous les anciens et notamment ceux en recherche de poste qui bénéficient des actions de l'association pour rester connecté et accéder aux meilleures informations du marché de l'emploi des cadres pour agir rapidement si vous êtes à l'écoute du marché Cotisez en ligne sur ou en retournant le coupon-réponse inclus dans cette Newsletter. Pour plus d information : Contacter Solenna Lebeltel au ou par mail INSEAD ALUMNI ASSOCIATION FRANCE NEWSLETTER N 92 / JANVIER-MARS

10 ILS BOUGENT... Jean Baron-Mazloumian (MBA 84J) est nommé président Europe de Proudfoot Consulting (Management Consulting Group), à ce poste depuis octobre Il est ainsi en charge de la direction de toutes les activités européennes de Proudfoot Consulting, tous secteurs confondus. Créé en 1946, Proudfoot Consulting est un cabinet international de conseil en management spécialisé dans l amélioration des performances opérationnelles et la profitabilité des grandes entreprises. Implantée dans 15 pays répartis sur les 5 continents et employant 500 consultants, Proudfoot Consulting est une filiale de MCG Plc (Management Consulting Group Plc). Stanislas Henry (MBA 96D) est promu directeur du développement chez Crédit agricole Asset Management Real Estate (CAAM RE), à ce poste depuis le 6 octobre Il était depuis 2002 responsable sectoriel immobilier (conseils, fusions-acquisitions) chez Calyon (Groupe Crédit agricole SA).GF. Crédit agricole Asset Management Real Estate (CAAM RE, ex-crédit agricole Asset Management Immobilier) est une filiale à 100% de Crédit agricole Asset Management Group (CAAM Group) dédiée à la gestion d actifs immobiliers pour compte de tiers. Elle est issue du rapprochement en 2005 des 2 sociétés Uniger et CLAM Immobilier. Maria-Victoria Hernández Valcarcel (PSD 98Jun) est promue Chief Executive Officer de Telindus France (Groupe Belgacom, Groupe Telindus), à ce poste depuis septembre Implantée dans l Hexagone depuis 1998, Telindus France est une filiale à 100% du groupe belge Telindus (2 700 collaborateurs) spécialisé dans les solutions et services ICT (Information and Communication Technology) aux entreprises, aux opérateurs télécoms et au secteur public. Amaury de Bourmont (MBA 97J) est promu directeur de Peugeot Saartal GmbH (Groupe PSA Peugeot Citroën), à ce poste depuis mars Il est ainsi en charge du pilotage de la filiale Peugeot basée à Sarrebruck. La filiale Peugot de Sarrebruck (Saarbrücken) est l une des 3 plus importantes structures de vente au détail (vente de véhicules neufs et occasions, atelier et pièces de rechange) du Groupe en Allemagne. Elle emploie 150 collaborateurs et réalise un chiffre d affaires annuel de 75 millions d euros. Jean Scheftsik de Szolnok (PJM 91Jun) est nommé administrateur des Entreprises du médicament (Leem, ex-snip), à ce poste depuis octobre Il occupe, depuis 2008, le poste de président de Boehringer Ingelheim France. Leem représente l industrie pharmaceutique dans son ensemble. Cette organisation professionnelle a pour but d assurer l étude et la défense des intérêts économiques, industriels et commerciaux de ses membres, d élaborer et de faire respecter des codes de conduite volontaire conformes à l éthique de la profession, de faciliter les rapports entre ses membres et de resserrer les liens de confraternité avec les autres groupements des professions pharmaceutiques, médicales et paramédicales. En France, 339 entreprises du médicament emploient en tout plus de personnes. Jacques Lafon (IEP 98Mar) est promu Vice President du Groupe Hill-Rom et General Manager de Liko, à ce poste depuis le 1 er octobre La société suédoise Liko a récemment été acquise par Hill-Rom. Hill-Rom commercialise des lits médicaux et des supports thérapeutiques. La société, implantée aux Etats- Unis, en Europe, en Australie et au Mexique, emploie personnes et réalise un chiffre d affaires annuel de l ordre de 1 milliard d euros. Elle a acquis en 2008 la société suédoise Liko. Alexandre Bonnecuelle (MBA 06J) est nommé directeur de participations au sein de Montefiore Investment, à ce poste depuis le 1 er octobre Son recrutement «s inscrit dans le développement de Montefiore Investment, notamment dans le cadre de la levée et des investissements initiés pour le nouveau fonds Montefiore Investment II.» Créé en 2005, Montefiore Investment est un fonds indépendant spécialiste de l investissement dans l économie présentielle en France. Basé à Paris, Montefiore Investment dispose aujourd hui d environ 200 millions d euros d actifs sous gestion. Parmi ses investissements figurent B&B Hôtels, Homair Vacances et Asmodée Editions. Alberto Morgando (MBA 99J) a été nommé directeur marketing et communication Europe du Groupe Kohler, à ce poste depuis juin Il est ainsi en charge du développement stratégique et marketing du Groupe en Europe. Le Groupe Kohler est un groupe familial qui a été fondé aux Etats-Unis dont les activités diversifiées couvrent aujourd hui l équipement des cuisines et salles de bain, l ameublement haut de gamme, les équipements énergétiques (moteurs et groupes électrogènes) ainsi que l hôtellerie et les loisirs. En France, Kohler réunit les marques Jacob Delafon (céramique, baignoires, balnéo, robinetterie) et Sanijura (meubles de salle de bain). Eric Dumont (MBA 98J) est promu directeur de la communication financière et du développement durable du Groupe Rexel, à compter du 1 er novembre Il est ainsi en charge du développement de la politique de communication financière et de l animation des relations avec les investisseurs, les actionnaires et les analystes. Il conduira également la politique de développement durable du Groupe. Rexel est le premier réseau mondial de distribution de matériel électrique. Thibaut Charmeil (MBA 04D) est promu président-directeur général du département International de Segula Technologies, à ce poste depuis octobre Il est ainsi en charge de la direction des entités internationales du Groupe. Segula Technologies est l un des principaux groupes d ingénierie et de conseil en innovation. Ses prestations concernent les domaines du conseil industriel, de l informatique et des télécoms, de l ingénierie et des études, des solutions logicielles et de l ingénierie de services. L activité du Groupe s exerce dans l industrie navale, ferroviaire, spatiale et de la construction mécanique, ainsi que dans les secteurs de l automobile et des véhicules industriels, de la défense, de l énergie, du nucléaire, de la pharmacie, de la chimie et des services. Maria Alcon Hidalgo (MBA 97D) est nommée directeur de la communication financière de Rhodia (Groupe Rhodia), à ce poste depuis le 30 octobre Elle est ainsi en charge, au niveau mondial, des relations avec les analystes, les investisseurs institutionnels et les actionnaires individuels. Groupe mondial de chimie de spécialités, Rhodia développe avec ses clients une large gamme de produits pour les marchés de l automobile, de l électronique, de la parfumerie, des pneumatiques, de l hygiène et de la beauté et de l entretien de la maison. Ses activités sont organisées en 3 pôles d activités : Matériaux de performance, Chimie d applications et Organiques et Services. 10 INSEAD ALUMNI ASSOCIATION FRANCE NEWSLETTER N 92 / JANVIER-MARS 2009

11 ILS BOUGENT... Pierre Mathieu (MBA 87J) est promu vice President Operations Europe d Essilor International (Groupe Essilor International), à ce poste depuis juillet Il est ainsi en charge des opérations (laboratoires de prescription) et de la supply chain au sein de la Direction Europe. Essilor International, numéro un mondial de l optique ophtalmique, propose, sous les marques phares Varilux, Crizal, Essilor et Definity, une large gamme de verres pour corriger la myopie, l hypermétropie, la presbytie et l astigmatisme. Arnaud Surpas (MBA 99D) est promu Senior Vice President Operations de Sercel (Groupe CGG-Veritas), à ce poste depuis novembre Il est ainsi en charge des sites industriels de l Amérique du Nord, de la France, de l Angleterre et des autres régions. Sercel est une filiale de la Compagnie générale de géophysique (CGG) spécialisée dans les enregistrements sismiques terrestres. Pierre Anglès d Auriac (MBA 06J) est nommé chargé de mission Expansion internationale chez Auchan (Groupe Auchan), à ce poste depuis le 4 octobre Il est chargé d assister le directeur de l expansion internationale dans la recherche et l ouverture de nouveaux marchés pour les hypermarchés Auchan. Auchan est un groupe mondial de distribution présent dans 14 pays et comptant collaborateurs dans le monde. Luc Farriaux (MBA 89J) est nommé administrateur de l Association des analystes conseillers en investissements financiers (AACIF), à ce poste depuis novembre Il est, depuis 2003, gérant de FL Partners (société de conseil et d assistance en stratégie financière, recherche de fonds et montage d opérations de LBO). Jacques Halpérin (MBA 76) est nommé directeur associé de NewBridge Partners. Il est ainsi en charge du développement de la pratique «Entreprises en sous-performance» de la société et de ses relations avec les fonds d investissement. NewBridge Partners est l un des leaders du management opérationnel au service de la transformation des entreprises. Ses principaux domaines d intervention sont le redéploiement et le développement d activités, la gestion de crises ou de transitions, les redressements opérationnels, les restructurations, la supervision et la conduite de projets. Patrick Casnedi (IEP 91Mar) est nommé Group Vice President Sales & Marketing, Défense & Sécurité de Qioptiq, à ce poste depuis juillet Implanté au Royaume-Uni, en Allemagne, à Singapour, aux Etats-Unis, en Hongrie et en Pologne, le Groupe Qioptiq conçoit et produit une large gamme de modules et systèmes optiques pour ses clients, issus des industries de la défense, de l aéronautique, de l espace, de l automobile et de la santé. Joël Palix (MBA 90J) est promu président de Clarins Fragrance Group (CFG), à ce poste depuis le 19 juin Il est ainsi en charge de la définition et de la gestion du marketing global de la stratégie des marques réunies au sein de cette division réorganisée du Groupe Clarins. Il était auparavant président de Thierry Mugler Mode et Patrimoine. Le Groupe Clarins s est restructuré en 2008, répartissant ses activités en 4 zones géographiques et créant 2 grandes divisions, Clarins Brand et Clarins Fragrance Group (qui intègre les marques Parfums Thierry Mugler, Azzaro, Stella Cadente, Thierry Mugler Mode et Patrimoine, Porsche Design et Swarovski). Patrice Ratti (MBA 91D) est promu directeur général de Renault Maroc (Groupe Renault), à ce poste depuis novembre Il occupait jusqu alors le poste directeur de programme haut de gamme. La filiale Renault Maroc commercialise les marques Renault, Dacia et Nissan au Maroc. Olivier Vallet (PSD 98Jun) est promu directeur général de Steria France (ex- Steria SA), à compter du 1 er janvier Il occupait auparavant le poste de directeur général des entités Espagne et Scandinavie du Groupe Steria SCA. Il a par ailleurs été nommé administrateur de l European Outsourcing Association (EOA) en France, après l avoir présidée jusqu en Steria est un opérateur global de services informatiques dédiés aux entreprises et aux administrations européennes. En octobre 2007, Steria a racheté l entreprise britannique Xansa. Le nouveau Groupe compte collaborateurs dans 16 pays, dont plus de en Inde. Au 31 décembre 2007, le chiffre d affaires de Steria s élevait à 1,4 milliard d euros (1,9 milliard d euros pro forma). Le Groupe, dont le siège est implanté à Paris, est coté sur Euronext Paris. François Pétavy (MBA 03D) est promu directeur général d Eyeka, à ce poste depuis le 21 novembre Il occupait auparavant le poste directeur marketing et contenus. La société Eyeka propose une plate-forme en ligne qui permet aux médias, aux marques, aux ayantsdroit et aux opérateurs mobiles de tirer parti des nouveaux médias en opérant leur propre TV Internet et mobile 2.0. La société fournit à ses clients des solutions complètes incluant plateformes technologiques, hébergement et services de contenus. Elle permet par ailleurs à ses clients de développer du contenu contributif de qualité en s appuyant sur une communauté d auteurs vidéo et photo. Fondée en 2006, Eyeka a réuni un financement de 5 millions d euros financés par Ventech (France) et DNCapital (Royaume-Uni), rejoints par SFR Développement en mai L entreprise, dont le siège se trouve à Paris, est présente en Europe et en Asie. Benoît Martel (MBA 06J) est promu directeur France de Skillcapital, à ce poste depuis novembre Il occupait précédemment le poste de directeur associé. Skillcapital est un cabinet de conseil en recrutement dédié au private equity. Spin-off d Armstrong International, Skillcapital s est installé en indépendant en 1998 pour conseiller les fonds sur le thème des dirigeants de leurs participations. Le cabinet intervient auprès de ses clients aussi bien en amont, pour faciliter la réalisation des transactions, qu en aval, pour aider aux remplacements ou au renforcement des directions, exécutives ou non. Skillcapital, dont le siège est installé au Royaume-Uni, a ouvert un bureau à Paris en juin Rubrique réalisée en partenariat avec INSEAD ALUMNI ASSOCIATION FRANCE NEWSLETTER N 92 / JANVIER-MARS

12 ANNONCES RÉBELCO LIVRES RECHERCHE SUR L ENTREPRISE VIRTUELLE Les prochaines réunions se tiendront les jeudis 8 janvier, 19 février, 19 mars 2009 à 18h00 à l Association Consultants indépendants, anciens INSEAD ou Wharton, vous êtes cordialement invités à vous joindre à nous pour le plaisir de nous retrouver, échanger et faire du business. Hubert Meffre (MBA 69) : & Infos : EXPOSITION «Reve parisien» Paris est un centre et le centre de Paris une culture, un art qui relie comme un pont l histoire et le présent, le ciel et la terre. Les tableaux sur le thème de Paris font rêver. Dans leur nouvelle exposition «Rêve parisien», Elena et Christian Jung, artistes peintres, présentent des grandes toiles et des fresques murales dans leur Galerie d Art Ciel 106, la Passerelle (11 rue Alasseur, Paris XV e ), près du Champ de Mars, ainsi qu avec Who s who (Suisse) au Chateau d Auvers. Christian Jung (MBA 77) & NAISSANCE Laurent (EMBA04D), Magali et Mathilde Aymard sont heureux d annoncer la naissance de Marie, le 13 novembre MARIAGE Annie et Patrick Ravaud (AMP 87Jun) ont la joie d annoncer leur mariage, célébré le 11 octobre 2008 à Beaugency (Loiret). DÉCÈS Nous avons la tristesse de vous faire part du décès de Gilles Gorecki (MBA 63), le 25 octobre Joël Gorecki (son frère), 18 rue Coedelo Elven Ghislain Seydoux (MBA 63) le 21 novembre 2008 adresse de correspondance Paolo Sorteni (MBA 60) le 26 novembre 2008 Développer son charisme et son leadership de Gérard Rodach C est un livre outil qui peut vous aider à progresser globalement ou plus spécifiquement sur un point particulier. Basé sur l expérience de nombreuses formations et accompagnement au leadership, il vous convaincra, au travers d exemples, d apports et de tests, que développer son leadership est à la portée de tous et non de quelques stars médiatiques Ce guide détaille, 10 bonnes pratiques pour développer son charisme et son leadership : Comprendre le leadership et le charisme Adapter son leadership à la situation Bâtir une vision pour le projet Convaincre son auditoire Convaincre en face à face un acteurclé Susciter la confiance et la coopération au quotidien Motiver et accompagner l action Oser Favoriser sa créativité Mettre son leadership à l épreuve. Gérard Rodach (MBA 76) dirige DALETT, un cabinet de formation et de coaching spécialisé dans le leadership et le personal branding. Blockbuster de Pierre Frot et Claudine Jouannelle Quel est le lien entre un étudiant parisien en médecine, un biostatisticien munichois, un retraité londonien et un proxénète hollandais? A priori, aucun. À un détail près : tous sont décédés après avoir ingurgité un médicament contre les pannes d érection. Banals accidents, effets secondaires ou meurtres déguisés? C est ce que Clara, étudiante en médecine et victime collatérale, aidée par un ami journaliste, est bien décidée à découvrir. Pendant que l une s infiltre dans le laboratoire qui développe le médicament, l autre réussit à pénétrer la secte fondamentaliste soupçonnée d être mêlée à ces décès. Guerres économiques, espionnage industriel, stratégies implacables, intrigues et manipulations : l industrie pharmaceutique est tout sauf un monde tranquille. Pierre Frot (MBA 89D) est consultant international en gestion et management, notamment dans l industrie pharmaceutique. Il vit en Allemagne. Claudine Jouannelle vit aux États-Unis et travaille dans le domaine de la santé publique. Cette recherche est conduite par Nathalie Ravidat, Maître de Conférences, laboratoire OSES/PRISM de Paris 1 Sorbonne, auteur d un article à paraître, «L entreprise virtuelle, état des lieux». L entreprise virtuelle correspond à un ensemble d entreprises qui se regroupent temporairement pour apporter une réponse à une demande ou une opportunité de marché. Chaque entreprise participante met à disposition du projet une expertise spécifique. Une recherche menée sur des articles anglo-saxons, publiés depuis une quinzaine d'années, nous a permis de montrer que l'entreprise virtuelle ne se définit pas par le niveau de virtualité du projet (progiciel par exemple), mais par une organisation nouvelle entre les partenaires. Elle se caractérise par un mode de coopération, un mode de coordination, une gestion des compétences, une création de valeur, une culture, spécifiques, bien identifiés et propres à l'entreprise virtuelle, ce qui permet de la distinguer de l'entreprise étendue, du consortium, de l'alliance stratégique, du hub, de l'équipe virtuelle, du e-commerce. La recherche se propose de choisir trois ou quatre acteurs majeurs d'un secteur afin de répondre aux questions suivantes : quel est le niveau de virtualité de ces acteurs en fonction des critères ci-dessus? si les acteurs étudiés possèdent un niveau de virtualité suffisant, cela préfiguret-il une nouvelle organisation de marché? ce style de management de projet renouvelle-t-il la stratégie, l'organisation du travail et le gouvernement de l'entreprise? l'entreprise virtuelle permet-elle de réduire significativement les délais de développement, de fabrication, de mise sur le marché des produits? L'entreprise choisie doit correspondre majoritairement aux critères suivants (la taille n'a aucune importance) : coopérer avec des partenaires sur un projet en tant que donneur d'ordre ou simple participant le temps de coopération correspond à la durée du projet gestion par le donneur d'ordre d'un portefeuille de partenaires ou de compétences utiliser dans le cadre de ce projet, des TIC évoluées pour se coordonner avec les autres partenaires mettre à disposition du projet une expertise spécifique et recherchée la nature du projet peut concerner la découverte d'une solution scientifique ou la réalisation d'un produit (bien et/ou service) la dispersion géographique des partenaires Les résultats de cette recherche seront partagés et discutés avec les entreprises participantes. Elle permettra : d'élaborer un modèle organisationnel de virtualité de mettre en évidence les voies de progrès par rapport à la virtualité aux entreprises participantes de se situer. Ceux d'entre vous qui souhaitent participer à cette recherche peuvent prendre contact avec Nathalie Ravidat. Si votre entreprise est concernée par cette nouvelle forme d'organisation et de marché, vous pouvez recevoir l'article mentionné, dès sa parution. Nathalie Ravidat & GESTION DE PATRIMOINE Diane Patrimoine Diane Patrimoine est une société de conseil en gestion de patrimoine indépendante créée en juin 2008 par Eric Audras (IEP/FS 02) après 15 ans d expérience bancaire principalement dans les marchés. La société se propose de réaliser des audits patrimoniaux afin de proposer des solutions pour l optimisation du ou des patrimoines que ce soit à titre particulier ou pour une entreprise. Nous mettons en place une stratégie fondée sur vos préoccupations et répondons a une problématique totalement adaptée à votre situation. De façon totalement indépendante des grands réseaux, nous sélectionnons les meilleurs produits au meilleur coût dans chaque catégorie (gestion de portefeuille titres, PEA, assurance-vie, FCPIFIP-FCPR, immobilier défiscalisé, épargne salariale, retraite ) pour qu ils répondent parfaitement aux objectifs des clients. N hésitez pas à nous solliciter pour toute information ou conseil. Eric Audras (IEP/FS 02) ou 12 INSEAD ALUMNI ASSOCIATION FRANCE NEWSLETTER N 92 / JANVIER-MARS 2009 Vous voulez communiquer une annonce? Envoyez un mail à

13 COMPTE-RENDU ASSEMBLÉE GÉNÉRALE 2008 Assemblée Générale 2008 PAR Jean-Philippe Grosmaitre (MBA 99J) Président Rapport moral du Président Jean-Philippe Grosmaître Président de l Association L Assemblée Générale de l association s est tenue le 17 novembre dernier dans les locaux du siège d Axa à Paris. L assemblée a été ouverte par une Master Class de Marwan Sinaceur, professeur d Organisational Behavior à l INSEAD, sur le thème des négociations. Chers amis, Voici maintenant deux ans, vous nous avez accordé votre confiance. Nous vous avons présenté l an dernier le résultat de nos réflexions sur la stratégie de l Association. Les actions et projets de l exercice ont été focalisés à 100% sur la réalisation de cette stratégie. Au-delà du travail de nos bénévoles et de nos permanents, nous avons pu constater que l IN- SEAD et l Association internationale des Alumni ont pleinement joué leur rôle dans cette stratégie en mettant au point une communication et des outils nouveaux qui placent les Associations nationales au centre de leur dispositif de communication avec les anciens. Il reste à formaliser plus encore la stratégie de l Institut pour en mieux communiquer la teneur aux Alumni, qui sont les meilleurs représentants de la marque et doivent avoir un discours cohérent et efficace sur l INSEAD afin de participer à son marketing. Fidèle à notre vision consistant à «promouvoir l esprit INSEAD» au-delà de la vie sur le campus, nous avons œuvré au cours de ce nouvel exercice à renforcer les liens entre Alumni, offrir toujours plus sur la réflexion professionnelle et la recherche d emploi, et enfin faire parler de l INSEAD en France. En ce qui concerne l animation du réseau entre Alumni de l INSEAD en France, nous avons continué à susciter des initiatives de bénévoles pour enrichir le réseau et assurer l organisation et la promotion des évènements. Saluons cette année la naissance du Club des Entrepreneurs créé par Joe Tabet (MBA 92D), du Club Energie créé par Alastair Giffin (MBA 92D), du club Finance et Private Equity créé par Alain Cochenet (MBA 05D) et Laurent Aymard (EMBA 04D), la relance du club Media & Entertainement par Vincent Giolito (EMBA 04D). Saluons aussi le partenariat avec le Club MB Entreprendre animé par Michel Behar (MBA 87J), qui permet à des entrepreneurs et leurs investisseurs de témoigner de leur projet. Enfin, cet exercice a vu également la création d un club affilié INSEAD Alumni Business Angels par Jean-Marc Liduena (MBA 99J) avec le soutien de Claude Rameau (MBA 62J), club dont vous entendrez parler très prochainement. Sous l égide de notre nouveau Responsable des Clubs Pierre Fouques Du Parc (MBA 89D), nous avons signé avec chaque club une charte qui précise les engagements de l équipe du club et de l équipe permanente dans la mise au point des évènements. Certains clubs ont joué le jeu pour innover et mettre au point des évènements de format plus ambitieux, tels le club Innovation animé par Jean-Pierre Schmitt pour sa table ronde Le renouveau économique français en octobre 2007 et le club Management et Société animé par Jean-Yves Grisi pour sa conférence sur l Entreprenariat social à l auditorium du Monde en Octobre Si l offre de networking professionnel donne satisfaction, nous n avons pas suffisamment développé les activités sociales de nature à fédérer les Alumni dans un cadre plus informel. Cependant, nous avons utilisé cette période pour identifier de nouveaux talents qui pourraient rejoindre le Bureau pour améliorer notre offre en la matière. Ainsi nous accueillons dans notre Bureau Nancy Latart (MBA 06J), pour laquelle nous avons créé le poste de Responsable des Activités sociales. Nancy a mis au point des rendez-vous mensuels à Paris qui correspondent beaucoup mieux aux attentes que les traditionnels rendez-vous de l Ecluse. Elle va s occuper, au cours de l exercice à venir de mettre au point une vraie stratégie pour les événements sociaux. Je voudrais enfin remercier Henri Frisch (MBA 68) pour le lancement et l animation du Club Théâtre, qui a proposé aux Alumni deux pièces au premier semestre et plus de 5 pièces au deuxième. Toujours au sujet du networking entre anciens, je souhaite la bienvenue aussi à Vanessa Fraiberger (MBA05J), qui a succédé au Bureau de l Association à Fabrice Fischer (MBA 03J) en tant que Responsable des Délégués de Promotion. Je voudrais remercier Fabrice pour l énergie et la connectivité dont il a fait preuve au cours de ces deux dernières années. Vanessa faisait partie de son équipe et est passée en première ligne INSEAD ALUMNI ASSOCIATION FRANCE NEWSLETTER N 92 / JANVIER-MARS

14 COMPTE-RENDU ASSEMBLÉE GÉNÉRALE 2008 en mai dernier. Vanessa va s attaquer au renouvellement des Délégués de promotion car nous avons constaté qu un certain nombre d entre eux ne sont plus membres du tout de l Association depuis quelques temps. L idée est de promouvoir un maintien actif du lien par un ou deux volontaires, car les promotions qui n ont plus ce lien ne sont plus aussi bien intégrées dans la communauté des Ancien de l INSEAD. Car nous avons constaté une baisse significative du nombre de cotisants sur l exercice par rapport au précédent, alors que notre base de population est en croissance. Si nous constatons la même tendance dans les autres réseaux d anciens (d après les réunions du G2E, qui rassemblent les grandes écoles françaises), nous tâchons d en analyser plus profondément les raisons et je voudrais partager avec vous quelques pistes : Premièrement, notre réseau n est pas le seul à fédérer les anciens INSEAD. Se sont constitués sur les réseaux sociaux (Facebook, Linkedin, ) des groupes d anciens INSEAD dont les membres ne voient pas la valeur d une Association Nationale d Alumni comme la nôtre ; ceci est vrai notamment pour les promotions récentes, et la désuétude de notre site Web par rapport à Facebook n a fait que renforcer cette impression. A nous d investir et de mettre en place les liens leur permettant de revenir dans le réseau des Alumni. Deuxièmement, le marché de l emploi était moins tendu, certains anciens n ont pas renouvelé leur cotisation l an dernier ; cette situation change. Troisièmement, notre service s est dégradé sur le front des offres d emploi, car nous n avons pas maintenu la même qualité de recherche ; vous verrez que nous avons pris les mesures nécessaires pour retourner la situation. Enfin, nos actions de relance n ont pas été satisfaisantes et nous allons les corriger pour l exercice à venir. Notre réponse à cette baisse a été malgré tout de maintenir nos investissements afin de permettre le plein renouveau de l Association selon sa stratégie. Les Alumni jugeront et nous ferons le maximum pour que chacun sache toute la valeur d être membre fidèle du réseau des Anciens. L INSEAD, tout comme notre Association, communique de plus en plus sur l importance de faire partie du réseau des Alumni. Si l approche économique pure stoppe encore les plus sceptiques, la valeur d utilité d un réseau aussi diversifié (générations, nationalités, fonctions, industries, ) que le nôtre est en croissance pour peu qu il reste à la page avec des bénévoles entreprenants et des membres curieux de tout. En ce qui concerne l accompagnement de la réflexion professionnelle des Alumni, nous avons enrichi notre offre Carrière en multipliant les ateliers (vous le verrez dans le dépliant distribué à cette assemblée), en mettant en place une permanence hebdomadaire où tout Alumni peut trouver des conseils utiles, et en finalisant la mise en place de deux plateformes complémentaires de gestion de carrière : l une en collaboration avec l INSEAD, CareerLink, qui déploie aux Alumni les mêmes services que pour les étudiants de MBA, incluant toute la palette utile pour des recherches sectorielles et internationales l autre en collaboration avec Manageurs.com, mise en commun des offres d emploi françaises et one stop shopping des recruteurs français intéressés par les cadres à haut potentiel sortis d HEC, Polytechnique, Centrale, ESSEC, qui permet d augmenter le nombre d offre françaises pertinentes pour les anciens (environ 5000 au lieu de 500 par an) Ainsi, si le nombre d offres d emploi relayé au cours de l exercice , en nette baisse, n a pas donné satisfaction, nous sommes à présent bien outillés pour donner satisfaction au cours de l exercice Nous savons tous que l exercice verra un plus grand nombre d Alumni rechercher un nouvel emploi, et je remercie tout particulièrement Daniel Fulda (MBA83) et Pamela McNeil de l INSEAD d avoir mené à bien les chantiers qui ont permis d offrir ces nouveaux services à forte valeur ajoutée. En ce qui concerne la promotion de l INSEAD en France, nous avons pu travailler avec l INSEAD Laurent Aymard Délégué Général de l Association Pierre Fouques Du Parc Président des Clubs sur différentes mises en relation avec les acteurs économiques français. Notre événement phare fut comme chaque année les Trophées INSEAD, organisés sous l égide de Laurence Parisot, Présidente du MEDEF. Jean Burelle, Président du ME- DEF International, a remis cette année le Trophée d Entrepreneur de l Année à Reinold Geiger pour le fabuleux développement de l Occitane, témoignant de la réussite des entreprises françaises à l international. Nous avons beaucoup investi en communication média sur cet évènement. Une conférence de presse sur ce thème qui rassemblait deux des principaux nominés, le dean Frank Brown ainsi que le Directeur Général d Ubifrance a précédé la remise des Trophées. Cet événement fut préparé avec l agence de communication Hopscotch, qui nous a permis de mieux appréhender les problématiques de positionnement et de communication de l Association et de l INSEAD dans le contexte médiatique français. Je voudrais tout particulièrement remercier Ludwig Selhuber (MBA 99J) pour son énergie et son temps consacrés aux deux dernières éditions des Trophées INSEAD. Ludwig a dû prendre du champ, appelé à de nouvelles obligations professionnelles. Grâce à lui, les Trophées INSEAD ont été pérennisés et nous avons maintenant une équipe d organisation à même de mettre au point l évènement sur la base des instructions du Bureau de l Association. Enfin, en matière de Think Tank, nous saluons le travail du Groupe des 17 (mené cette année par Lionel Estace (MBA79), qui prépare un colloque sur le Thème du «Changement climatique, opportunités et menaces», qui aura lieu le 24 janvier INSEAD ALUMNI ASSOCIATION FRANCE NEWSLETTER N 92 / JANVIER-MARS 2009

15 COMPTE-RENDU ASSEMBLÉE GÉNÉRALE 2008 Comme je vous l ai annoncé l an dernier, nous avons remodelé notre équipe permanente après le départ de Denis Charrier en recrutant Lilia Bouhdjar en tant que coordinatrice de l équipe permanente de l Association. Lilia a obtenu une maîtrise d histoire ainsi q un master en communication et fait ses premières expériences entre le monde des médias (Europe1, France3 ) et le monde associatif (Reporters sans frontières). Notre équipe permanente se professionnalise donc et se rapproche du monde de la communication au moment où nous investissons dans ce domaine. En effet, l Association a investi, aux côtés de l IN- SEAD et de l Association internationale, dans la mise au point d un nouveau site web tout à fait à jour en terme de fonctionnalités et d image. Notre stratégie en la matière s articule en deux temps : tout d abord mettre au point une vitrine «exemplaire» et interactive sur nos activités (et débrancher l ancien site web dont l image et les fonctionnalités sont dépassées) ; vous verrez ce soir les principales fonctionnalités mises au point et la richesse de notre proposition de valeur, dans un deuxième temps, nous allons lancer toutes les passerelles nécessaires avec les réseaux sociaux qui fédèrent de plus en plus d Alumni, notamment de promotions récentes. Car nous sommes désireux de les associer au futur de l Association, tout en préservant la diversité des points d entrée dans le réseau. Enfin, vous l avez sans doute déjà remarqué, notre Association a investi dans un nouveau logo, qui l identifie immédiatement tout en restant fidèle à l INSEAD, dans une nouvelle maquette de Newsletter beaucoup plus moderne et, vous le verrez bientôt, dans une plaquette de présentation de son activité. Ces investissements répondent à notre stratégie de communication vis-à-vis des institutionnels. En effet, si nous voulons lever du sponsoring de façon récurrente, nous avons besoin de ces outils qui donnent à l Association une visibilité qui lui faisait défaut jusque là. En conclusion, je souhaite associer au succès de cet exercice l équipe des permanents, tous les bénévoles, quels que soit leur degré d investissement, et les membres de l Association qui reconnaissent la qualité du travail effectué et l implication de quelques-uns pour l animation de notre réseau. Je lance un appel à chacun d entre vous pour faire savoir ce savoir-faire et amener les Alumni qui ne sont pas membres à nous rejoindre durablement. Car notre proposition de valeur ne cessera d augmenter l attrait de ce réseau tout au long de la vie active et au-delà. n Rapport financier de l exercice clos au 31 août 2008 Sur le plan financier, l année a été décevante. Notre gros problème sur cet exercice aura été la chute spectaculaire et préoccupante des recettes, qui s établissent 12% au-dessous de la réalisation de l exercice précédent, ainsi que de notre budget. Le principal facteur est la moindre rentrée des cotisations, qui se situent 9% au-dessous de la réalisation de l exercice précédent, et 11% audessous de notre budget, et ce en dépit des relances effectuées par les permanents de l Association. C est la première fois qu un tel phénomène se produit au sein de l Association alors que, paradoxalement, le nombre de services que nous proposons est en extension constante. Le second facteur de moindres rentrées aura été les Trophées, pour lesquels nous n avons pu mobiliser le sponsoring souhaité et budgété. Néanmoins, bien qu au fait de cette situation lorsqu elle s est avérée probable, nous avons tenu à maintenir l évènement car sa notoriété prime sur sa rentabilité. Heureusement, nos charges de fonctionnement ont été conformes au budget, et sensiblement inférieures à celles de l exercice précédent. Les charges de fonctionnement du bureau, qui représentent 181 K, sont essentiellement constituées des frais du personnel. Ce poste est en dépassement car nous avons eu un changement de la responsable générale, et avons donc eu une période de double salaire. Patrick Ollivier, Trésorier de l Association Par Patrick Ollivier - Trésorier de l Association (MBA70J) Les autres postes sont sensiblement meilleurs que le budget, ce qui a permis de compenser le malus sur les salaires. On notera que la Cotisation IAA, exigée par l Association Internationale, en dérive constante, représente maintenant 13% de notre budget annuel. En conséquence, le résultat des opérations courantes ressort à -24 K. Pour le résultat financier, la revente de nos titres, afin de financer en partie le cycle normal annuel de trésorerie, nous apporte un profit de + 8 K. Au niveau des clubs, l ensemble dégage une bonne contribution complémentaire, et nous remercions les responsables des Clubs de participer ainsi au bon fonctionnement de nos finances. Toutefois il convient de rappeler que nous ne comptabilisons sur les Clubs que leurs dépenses directes (salles, sono, conférencier, etc..) et leurs recettes, sans imputer de quote-part de frais de secrétariat, alors que certains Clubs sont assez consommateurs de temps du secrétariat de l Association. L ensemble de nos activités dégage un résultat de 1,7 K, que nous proposons d affecter aux réserves. Il convient cependant de rappeler qu en face de ce résultat il faut mettre le remboursement de l emprunt qui n apparaît pas en résultat mais en trésorerie, et qui aura été de 22 K. Après prise en compte des amortissements, notre trésorerie aura donc reculé de 8 K sur cet exercice. n INSEAD ALUMNI ASSOCIATION FRANCE NEWSLETTER N 92 / JANVIER-MARS

16 COMPTE-RENDU ASSEMBLÉE GÉNÉRALE 2008 Les résolutions approuvées par l Assemblée générale 1. L Assemblée Générale approuve le rapport moral relatif à l exercice présenté par le Conseil d Administration par la voix du Président et donne quitus au Conseil. 2. L Assemblée Générale approuve le rapport financier relatif à l exercice et donne quitus au Conseil. 3. L Assemblée Générale approuve l affectation du résultat de l exercice aux réserves générales de l Association. 4. L Assemblée Générale décide que le montant de la cotisation ordinaire pour l exercice est maintenu à 150. Cette cotisation pourra être mise en recouvrement dès le lendemain de l assemblée. 5. L Assemblée Générale décide de renouveler pour l exercice les cotisations suivantes, optionnelles et alternatives à la cotisation ordinaire : cotisation de «soutien», égale à 190, cotisation de «membre bienfaiteur», égale à 350, cotisation de «membre donateur», égale à 800, cotisation «couple», égale à 230, cotisation applicable aux membres privés d emploi, égale à 75, cotisation dénommée «jubilados», pour les membres retraités, égale à 90. Le recouvrement de ces cotisations pourra intervenir dans les mêmes délais que ceux de la cotisation ordinaire. 6. L Assemblée Générale approuve le budget de l Association relatif à l exercice présenté par le Conseil d Administration par la voix du Trésorier. PAR Laurent Aymard (emba 04d) Délégué Général de l Association Les nouveaux membres honoraires de l Association L assemblée générale a récompensé les alumni suivants, qui par leur dévouement et leur générosité ont significativement œuvré au développement et au rayonnement de l association : Jean-Marie d Arjuzon (MBA 60J), Anne Binder (MBA 74J), Victor Méreau (MBA 79J) et Gérard Rodach (MBA 76J). Photo ci-dessus (de gauche à droite) : Patrick Ollivier (MBA 70J), Jean-Philippe Grosmaitre (MBA 99J), Gérard Rodach (MBA 76J), Anne Binder (MBA 74J), Victor Méreau (MBA 79J), Jean-Marie d Arjuzon (MBA 60J) et Laurent Aymard (EMBA 04 D). Vos coordonnées ont changé? Vous êtes invité à mettre à jour vos données sur Insead Connect (https://alumni.insead.edu). Que vous soyez membre ou non de l Association, c est le seule façon de «ne pas être perdu de vue» et de rester en contact avec le réseau des Anciens à travers le monde. Vous avez égaré vos username et password, adressez un message à Vous avez besoin d une aide, adressez un message à ou appelez Mme Dominique Sergent au newsletter Publication TRIMESTRIELLE Association des Anciens Elèves de l INSEAD : 19 rue de l Arc de triomphe Paris Président : Jean-Philippe Grosmaitre (MBA 99J) Directeur de la publication : Laurent Aymard (EMBA 04 D) Comité de rédaction : Lilia Bouhdjar ; Béatrice Verhille Maquette et réalisation : Neos Design Imprimeur de Pithiviers - n d imprimeur : 73 Dépôt légal initial : 1 er mars ISSN :

PricewaterhouseCoopers

PricewaterhouseCoopers PricewaterhouseCoopers Anthony LONG Mastère Spécialisé Management et Développement des Systèmes d Information 2012-2013 1 Table des matières Présentation de PwC... 2 PwC en bref... 3 Métiers et Expertises...

Plus en détail

Sommaire. Présentation du groupe 3. Une plate-forme innovante 6. fffinanzen.fr au service des professionnels de l assurance et de la finance 7

Sommaire. Présentation du groupe 3. Une plate-forme innovante 6. fffinanzen.fr au service des professionnels de l assurance et de la finance 7 DOSSIER DE PRESSE finanzen.fr, la plate-forme de référence de mise en relation des internautes avec les professionnels de l assurance et de la finance. 2015 Sommaire Sommaire Présentation du groupe 3 fffinanzen.fr

Plus en détail

Management de la distribution

Management de la distribution NOUVELLE FORMATION RENTRÉE 2013 Master 2 Alternance Contrat PRO À LYON Management de la distribution C est quoi l IMMD? 30 130 ans d existence enseignants professionnels 4SITES à Roubaix, Lille, Paris,

Plus en détail

AXA Réunion d information

AXA Réunion d information AXA Réunion d information Marseille 7 décembre 2009 Christian Rabeau Directeur de la Gestion AXA Investment Managers Paris 1 1 Avertissement Certaines déclarations figurant dans cette présentation contiennent

Plus en détail

NEWALPHA AM lance le premier fonds de venture capital français dédié aux FinTech

NEWALPHA AM lance le premier fonds de venture capital français dédié aux FinTech Paris, le 30 novembre 2015 Communiqué de presse NEWALPHA AM lance le premier fonds de venture capital français dédié aux FinTech Un univers d investissement en plein essor La rapidité d innovation dans

Plus en détail

Louise et Hugo ont choisi d être Iteemiens. Et vous? Département de l École Centrale de Lille co-dirigé par SKEMA Business School

Louise et Hugo ont choisi d être Iteemiens. Et vous? Département de l École Centrale de Lille co-dirigé par SKEMA Business School Louise et Hugo ont choisi d être Iteemiens Et vous? Département de l École Centrale de Lille co-dirigé par SKEMA Business School 2 Bienvenue à l Iteem! Vous êtes curieux, dynamique, ingénieux? Vous avez

Plus en détail

Naissance de NUMERGY, producteur d énergie numérique au service des entreprises et des institutions

Naissance de NUMERGY, producteur d énergie numérique au service des entreprises et des institutions Communiqué de presse Paris, le 5 septembre 2012 Naissance de NUMERGY, producteur d énergie numérique au service des entreprises et des institutions Numergy, une nouvelle société dirigée par Philippe Tavernier

Plus en détail

LA MARQUE EMPLOYEUR DE LA DIRECTION DU CONTRÔLE FINANCIER

LA MARQUE EMPLOYEUR DE LA DIRECTION DU CONTRÔLE FINANCIER LA MARQUE EMPLOYEUR DE LA DIRECTION DU CONTRÔLE FINANCIER SOMMAIRE MÉTHODOLOGIE DE L ÉTUDE BEST PRACTICES / ATTIRER LES TALENTS / MOBILITÉ INTERNE : au-delà des bonnes intentions / RÉTENTION DES TALENTS

Plus en détail

Le capital-risque est-il une option viable pour financer les projets innovants en matière d énergie? Le point de vue d un entrepreneur

Le capital-risque est-il une option viable pour financer les projets innovants en matière d énergie? Le point de vue d un entrepreneur Clubs Mines-Energie et Mines-Finance - Le capital-risque est-il une option viable pour financer les projets innovants en matière d énergie? Le point de vue d un entrepreneur Franck Rabut - NovaWatt Président

Plus en détail

Les chartes de France Investissement

Les chartes de France Investissement Les chartes de France Investissement Introduction : le dispositif France Investissement Les PME les plus dynamiques ou à fort potentiel de croissance apportent une contribution essentielle au développement

Plus en détail

Bpifrance enrichit son programme d accompagnement des PME et ETI en lançant la plateforme de e-learning Bpifrance Université

Bpifrance enrichit son programme d accompagnement des PME et ETI en lançant la plateforme de e-learning Bpifrance Université COMMUNIQUÉ DE PRESSE 13 AVRIL 2015 Bpifrance enrichit son programme d accompagnement des PME et ETI en lançant la plateforme de e-learning Bpifrance Université Bpifrance a fait de l accompagnement des

Plus en détail

BAROMETRE «Managers de Transition 2015»

BAROMETRE «Managers de Transition 2015» Management Stratégique - L. Bourgeon BAROMETRE «Managers de Transition 2015» 3 ème édition 14 avril 2015 INTRODUCTION BIENVENUE À TOUTES ET À TOUS! Baromètre «Managers de Transition» 2015 Nouvelle Donne

Plus en détail

CONSTRUIRE VOTRE BUSINESS PLAN SOCIAL AU FORMAT GSVC PARTIE 1 : LA STRUCTURE DU BUSINESS PLAN POUR LA GSVC SELON BERKELEY

CONSTRUIRE VOTRE BUSINESS PLAN SOCIAL AU FORMAT GSVC PARTIE 1 : LA STRUCTURE DU BUSINESS PLAN POUR LA GSVC SELON BERKELEY CONSTRUIRE VOTRE BUSINESS PLAN SOCIAL AU FORMAT GSVC Selon les critères de la GSVC établis par la Haas School of Business de Berkeley, à la différence d un business plan classique, un business plan social

Plus en détail

Développer le potentiel de vos équipes

Développer le potentiel de vos équipes Développer le potentiel de vos équipes Notre mission : vous accompagner vers la réussite de vos objectifs Alter Ego RH vous aide à anticiper, développer et valoriser vos relations avec vos salariés et

Plus en détail

Mettez toutes les chances de votre côté pour réussir votre parcours

Mettez toutes les chances de votre côté pour réussir votre parcours Mettez toutes les chances de votre côté pour réussir votre parcours à l Université de Cergy-Pontoise Le guide pour votre orientation et votre insertion professionnelle Service commun universitaire d information,

Plus en détail

PERIAL Dossier de presse 2013

PERIAL Dossier de presse 2013 PERIAL Dossier de presse 2013 Au même titre que le développement durable qui est désormais inscrit dans ses gènes, l innovation fait partie d une démarche de réflexion globale et profonde chez PERIAL.

Plus en détail

CESA CERTIFICAT D ENSEIGNEMENTS SUPÉRIEUR DES AFFAIRES FAMILY BUSINESS

CESA CERTIFICAT D ENSEIGNEMENTS SUPÉRIEUR DES AFFAIRES FAMILY BUSINESS CESA CERTIFICAT D ENSEIGNEMENTS SUPÉRIEUR DES AFFAIRES FAMILY BUSINESS CESA Certificat d enseignement supérieur des affaires Pourquoi choisir un CESA HEC? Destinés aux responsables fonctionnels ou opérationnels

Plus en détail

TABLE RONDE N 3 COOPÉRATION DES INSTITUTIONS EN MATIÈRE D ASSURANCE PENSION LA COORDINATION ET LES ENTREPRISES

TABLE RONDE N 3 COOPÉRATION DES INSTITUTIONS EN MATIÈRE D ASSURANCE PENSION LA COORDINATION ET LES ENTREPRISES TABLE RONDE N 3 COOPÉRATION DES INSTITUTIONS EN MATIÈRE D ASSURANCE PENSION LA COORDINATION ET LES ENTREPRISES Claude MULSANT, Directrice adjointe du réseau MAGELLAN INTERNATIONAL J ai donc la lourde responsabilité

Plus en détail

CERTIFICATION DE SERVICES FORMATION RECHERCHE. www.qualicert.fr. 12, rue de Kergoat

CERTIFICATION DE SERVICES FORMATION RECHERCHE. www.qualicert.fr. 12, rue de Kergoat Poursuites d études La sortie de cette formation est l insertion professionnelle même si une poursuite d études en M2 recherche en Sciences de Gestion et/ou en thèse peut être envisagée. insertion professionnelle

Plus en détail

Une spécialisation accrue, investir pour croître, tirer parti de notre présence mondiale

Une spécialisation accrue, investir pour croître, tirer parti de notre présence mondiale Communiqué de presse Une spécialisation accrue, investir pour croître, tirer parti de notre présence mondiale Se spécialiser et investir dans quatre franchises répondant aux besoins du marché Se spécialiser

Plus en détail

Communiqué de presse. Fonds Stratégique de Participations : un nouvel investissement de long terme dans le capital d un fleuron industriel français

Communiqué de presse. Fonds Stratégique de Participations : un nouvel investissement de long terme dans le capital d un fleuron industriel français Communiqué de presse Paris le 1 er juin 2015 Fonds Stratégique de Participations : un nouvel investissement de long terme dans le capital d un fleuron industriel français Le Fonds Stratégique de Participations

Plus en détail

Le volontariat International en Entreprise (V.I.E.)

Le volontariat International en Entreprise (V.I.E.) Le volontariat International en Entreprise (V.I.E.) Une opportunité, une expérience, une entrée dans la vie active, une ouverture d esprit www.civiweb.com Intervenants Juliette KOPP, directeur Boccard

Plus en détail

Crédit Agricole SA adapte son organisation pour piloter les transformations et améliorer la performance collective

Crédit Agricole SA adapte son organisation pour piloter les transformations et améliorer la performance collective Paris, le 4 août 2015 Communiqué de presse Crédit Agricole SA adapte son organisation pour piloter les transformations et améliorer la performance collective Réuni lundi 3 août 2015 sous la présidence

Plus en détail

Point marché hôtellerie

Point marché hôtellerie Point marché hôtellerie Débat animé par Gérard EZAVIN, Président - GE CONSULT SAS, Président - Collège Hôtellerie du CDIF Mercredi 4 décembre 2013 Intervenants : Olivier CARVIN, Président GROUPE MARANATHA

Plus en détail

LE SYNDICAT DE L INNOVATION BIG BIG DATA, UNE RÉVOLUTION TECHNOLOGIQUE OU CULTURELLE? DATA DAY

LE SYNDICAT DE L INNOVATION BIG BIG DATA, UNE RÉVOLUTION TECHNOLOGIQUE OU CULTURELLE? DATA DAY LE SYNDICAT DE L INNOVATION BIG BIG DATA, UNE RÉVOLUTION TECHNOLOGIQUE OU CULTURELLE? DATA DAY A EURATECHNOLOGIES, 165 AVENUE DE BRETAGNE, 59000 LILLE JEUDI 18 SEPTEMBRE 2014 Le Big Data envahit brutalement

Plus en détail

www.economie.gouv.fr Paris, le 26 août 2013

www.economie.gouv.fr Paris, le 26 août 2013 PIERRE MOSCOVICI MINISTRE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES www.economie.gouv.fr Paris, le 26 août 2013 Discours de Pierre MOSCOVICI, Ministre de l Economie et des Finances *** Déplacement à Lannion - Conférence

Plus en détail

été 2012 Appui individualisé à la recherche d emploi

été 2012 Appui individualisé à la recherche d emploi LES services été 2012 Votre MdEE vous appuie dans vos démarches Vous avez besoin d un appui pour votre recherche d emploi? Des professionnels vous accompagnent et vous proposent des conseils personnalisés

Plus en détail

ENSEIGNEMENTS ET SÉMINAIRES

ENSEIGNEMENTS ET SÉMINAIRES CHAIRE ESSEC-AVENTIS ÉTHIQUE & BIOTECHNOLOGIES Dans un marché comme celui du médicament où les clients sont d abord des patients, les biotechnologies sont appelées à répondre à un double défi, à la fois

Plus en détail

AUX JEUNES. ÉCOLES et UNIVERSITÉS. «un contrat intergénérationnel»

AUX JEUNES. ÉCOLES et UNIVERSITÉS. «un contrat intergénérationnel» AUX JEUNES ÉCOLES et UNIVERSITÉS «un contrat intergénérationnel» Version 3.6 - Novembre 2014 Écoles et universités Les grandes orientations Un accord-cadre de coopération entre le ministère de l éducation

Plus en détail

Appelton Miller Capital Investment Consulting Company

Appelton Miller Capital Investment Consulting Company Investment Consulting Company 183, avenue du Roule 92200 Neuilly-sur-Seine France Présentation Corporate Tel : +33 (0) 1 46 40 75 51 Fax : +33 (0) 1 46 40 75 55 Janvier 2013 contact@appeltonmillercapital.com

Plus en détail

LES LBO. Une technique particulière de financement des entreprises

LES LBO. Une technique particulière de financement des entreprises LES LBO Une technique particulière de financement des entreprises Les LBO («leverage buy-out») font aujourd hui la une de l actualité financière et économique. Plus de 5000 entreprises françaises seraient

Plus en détail

Découvrez toutes nos activités 2015-2016. Ateliers. Soutien. Événements Conferences...

Découvrez toutes nos activités 2015-2016. Ateliers. Soutien. Événements Conferences... Découvrez toutes nos activités 2015-2016 Ateliers Soutien Tutorat Stages Événements Conferences... WWW.SCIENCEOUVERTE.FR L Association Science Ouverte exerce son action principalement dans des territoires

Plus en détail

Rendement : les investisseurs en immobilier se tournent vers la plus-value

Rendement : les investisseurs en immobilier se tournent vers la plus-value Paris, le 17 septembre 2015 - Investment Climate Index - Rendement : les investisseurs en immobilier se tournent vers la plus-value - Des opportunités de cession attractives grâce à une demande internationale

Plus en détail

Panorama du mécénat des entreprises du CAC 40

Panorama du mécénat des entreprises du CAC 40 Panorama du mécénat des entreprises du CAC 40 Préambule Méthodologie Structures observées Les recherches ont porté sur toutes les entreprises entrant dans la composition de l indice CAC 40 au 1 er juillet

Plus en détail

Mettez toutes les chances de votre côté pour réussir votre parcours. Le guide

Mettez toutes les chances de votre côté pour réussir votre parcours. Le guide Mettez toutes les chances de votre côté pour réussir votre parcours à l Université de Cergy-Pontoise Le guide du SCUIO-IP Service commun universitaire d information, d orientation et d insertion professionnelle

Plus en détail

Présentation d Aforge Degroof Finance

Présentation d Aforge Degroof Finance Nom du document Confidentiel Le jour mois année Présentation d Aforge Degroof Finance Degroof, banque d affaires et patrimoniale européenne indépendante, accompagne le développement de ses clients depuis

Plus en détail

LES 9 MEILLEURS TRUCS

LES 9 MEILLEURS TRUCS POUR APPRENDRE OU AMÉLIORER MON ANGLAIS DÈS MAINTENANT 6 RAISONS pour lesquelles je devrais parler anglais LA MÉTHODE Par Bob McDuff Le prof d anglais www.bobmcduff.com À PROPOS DE BOB MCDUFF - INTRODUCTION

Plus en détail

Notre ambition. Créer un nouveau modèle d acteur financier

Notre ambition. Créer un nouveau modèle d acteur financier Notre ambition Notre ambition Créer un nouveau modèle d acteur financier Ecosystème associatif original Entrepreneurial Pluridisciplinaire Expertises de haut niveau sur des métiers innovants 2 La naissance

Plus en détail

CONFERENCE DE PRESSE CADREMPLOI / KELJOB «LA REPRISE DU MARCHE DE L EMPLOI EST-ELLE DURABLE?»

CONFERENCE DE PRESSE CADREMPLOI / KELJOB «LA REPRISE DU MARCHE DE L EMPLOI EST-ELLE DURABLE?» COMMUNIQUÉ DE PRESSE CONFERENCE DE PRESSE CADREMPLOI / KELJOB «LA REPRISE DU MARCHE DE L EMPLOI EST-ELLE DURABLE?» Paris, le 14 octobre 2010 Cadremploi et Keljob, les références privées de l emploi sur

Plus en détail

ESSEC Business School - 38030312 - Mai 2012 - *La réponse est en vous - Panorama des programmes

ESSEC Business School - 38030312 - Mai 2012 - *La réponse est en vous - Panorama des programmes ESSEC Business School - 38030312 - Mai 2012 - *La réponse est en vous - Panorama des programmes Nos fondamentaux L excellence L ouverture L engagement L entrepreneuriat L innovation L humanisme La responsabilité

Plus en détail

Programme de La Quinzaine de l emploi

Programme de La Quinzaine de l emploi Programme de La Quinzaine de l emploi Lundi 11 février 2013 À 9 h 30 / Hôtel de ville (salon jaune). Conférence : Comment trouver un emploi? Présentation des différents outils et des différentes structures

Plus en détail

ÉTUDE DE RÉMUNÉRATION 2013

ÉTUDE DE RÉMUNÉRATION 2013 ÉTUDE DE RÉMUNÉRATION 2013 ÉDITO Au cours des cinq premiers mois de l année 2012, nous avons noté un maintien des offres d emploi en interim. Notamment sur les métiers de l assurance (gestionnaires prévoyance),

Plus en détail

Programme informatique et multimédia d octobre à décembre 2015

Programme informatique et multimédia d octobre à décembre 2015 L OIPA est une association de loi 1901, qui propose des activités de loisirs aux retraités Isséens ainsi qu un service de bénévolat à domicile. Programme informatique et multimédia d octobre à décembre

Plus en détail

Académie du Personal Branding Mercredi 4 juin 2014. Réussir sa carrière grâce au Personal Branding

Académie du Personal Branding Mercredi 4 juin 2014. Réussir sa carrière grâce au Personal Branding Réussir sa carrière grâce au Personal Branding Par Olivier Zara Consultant en management et médias sociaux Olivier Zara Consultant en management & médias sociaux Intelligence collective comme outil de

Plus en détail

Private Equity FCPI & FIP. Deux produits de défiscalisation complémentaires gérés par le groupe Oddo

Private Equity FCPI & FIP. Deux produits de défiscalisation complémentaires gérés par le groupe Oddo FCPI & FIP Deux produits de défiscalisation complémentaires gérés par le groupe Oddo Septembre 2007 Sommaire 1. 2. Oddo et le 3. Offre et convictions 4. Conclusion Septembre 2007 2 Définitions préliminaires

Plus en détail

DIRECT ASSURANCE. Leader de l assurance directe depuis 1992. Dossier de Presse 2011. Contact Presse

DIRECT ASSURANCE. Leader de l assurance directe depuis 1992. Dossier de Presse 2011. Contact Presse Dossier de Presse 2011 DIRECT ASSURANCE Leader de l assurance directe depuis 1992 Contact Presse Nathalie LECLERC, CASSIOPÉE Tél. : 01 42 66 21 27 Mobile : 06 72 96 54 45 nleclerc@cassiopee-rp.com Sommaire

Plus en détail

MASTERCLASS PI. CNCPI Vendredi 28 mars 2014

MASTERCLASS PI. CNCPI Vendredi 28 mars 2014 MASTERCLASS PI CNCPI Vendredi 28 mars 2014 Les services de l INPI De l information à la sensibilisation 2013 L information 155 000 appels 73 000 mails 34 000 Rendez-vous La formation : 352 sensibilisations

Plus en détail

En partenariat avec N 172 - AVRIL 2014

En partenariat avec N 172 - AVRIL 2014 En partenariat avec N 172 - AVRIL 2014 En partenariat avec N 172 - AVRIL 2014 Editorial Editorial Par François PAULUS (1989), Président du Jury Quand vous lirez ces lignes nous serons en avril 2014, et

Plus en détail

PROGRAMME D APPUI A LA RECHERCHE D EMPLOI ET DE STAGE

PROGRAMME D APPUI A LA RECHERCHE D EMPLOI ET DE STAGE PROGRAMME D APPUI A LA RECHERCHE D EMPLOI ET DE STAGE Formation Métier Informatique- Télécoms Et Electronique MODULE I 1 1- Les familles de métier par domaine Les métiers de l informatique Direction et

Plus en détail

Arkefi. Communication et finance, deux mondes si différents?

Arkefi. Communication et finance, deux mondes si différents? Arkefi Ingénierie, stratégie et communication financières Communication et finance, deux mondes si différents? Les apéros de la maison de communication Lundi 16 mai 2011 Hôtel de la Reine Astrid, Lyon

Plus en détail

Gérer ensemble vos situations économiques complexes et urgences managériales

Gérer ensemble vos situations économiques complexes et urgences managériales Gérer ensemble vos situations économiques complexes et urgences managériales Delville Management LES DATES CLES 2015 2013 180 missions de transition menées à bien Ouverture de la filiale Delville Management

Plus en détail

Penser son projet professionnel dès la fin du master

Penser son projet professionnel dès la fin du master 1 Penser son projet professionnel dès la fin du master Réaliser une thèse c est s engager durant 3 ans dans une recherche afin d apporter une connaissance nouvelle sur un sujet spécifique. Au-delà de l

Plus en détail

Dossier de Partenariat

Dossier de Partenariat L Entrepreneuriat des jeunes en milieu rural Partenaire officiel Sponsor officiel Dossier de Partenariat CONTEXTE Au niveau mondial, l Organisation Internationale du Travail publia le 12 août 2010, jour

Plus en détail

Dillenschneider Favaro & Associés

Dillenschneider Favaro & Associés Dillenschneider Favaro & Associés cabinet d avocats paris luxembourg une histoire commune Des expériences professionnelles différentes et des expertises complémentaires ont fondé une histoire commune quand

Plus en détail

Merci de bien vouloir noter l invitation à la conférence de presse en page 4 du communiqué

Merci de bien vouloir noter l invitation à la conférence de presse en page 4 du communiqué Communiqué de presse Axel Springer AG Information und Öffentlichkeitsarbeit Merci de bien vouloir noter l invitation à la conférence de presse en page 4 du communiqué 26 Juin 2007 Axel Springer acquiert

Plus en détail

Comment réduire mes impôts tout en diversifiant mon patrimoine?

Comment réduire mes impôts tout en diversifiant mon patrimoine? Epargne Comment réduire mes impôts tout en diversifiant mon patrimoine? Investissement Socialement Responsable par AXA Private Equity AXA Placement Innovation 11 Fonds Commun de Placement dans l Innovation

Plus en détail

BAC+4. Un programme pour développer votre carrière de Manager Commercial. Responsable du Développement Commercial

BAC+4. Un programme pour développer votre carrière de Manager Commercial. Responsable du Développement Commercial FILIÈRE COMMeRCe DIsTRIBuTION MARKeTING et services Un programme pour développer votre carrière de Manager Commercial Responsable du Développement Commercial Titre certifié par l Etat de niveau II - Arrêté

Plus en détail

Bachelor in Business. programme post-bac en 3 ans

Bachelor in Business. programme post-bac en 3 ans Bachelor in Business programme post-bac en 3 ans Bienvenue à l ISC Paris Andrés Atenza Directeur Général de l ISC Paris Formation généraliste, le Bachelor in Business de l ISC Paris vous donne toutes les

Plus en détail

EOVI MANAGER À CHACUN SA PARTITION À CHACUN SES SOLUTIONS

EOVI MANAGER À CHACUN SA PARTITION À CHACUN SES SOLUTIONS EOVI MANAGER À CHACUN SA PARTITION À CHACUN SES SOLUTIONS SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE RETRAITE la qui renouvelle la mutuelle Dirigeants et salariés de petites structures... Vous êtes déjà nombreux à nous

Plus en détail

Atos consolide son leadership mondial dans les services numériques

Atos consolide son leadership mondial dans les services numériques Atos consolide son leadership mondial dans les services numériques Atos annonce le projet d acquisition de l activité d externalisation informatique de Xerox Atos et Xerox vont établir une coopération

Plus en détail

Sommaire. Présentation Générale 3. Nos Métiers 4. Nos Services 5. Notre Valeur ajoutée 6. Notre Philosophie 7. Nos Clients 8.

Sommaire. Présentation Générale 3. Nos Métiers 4. Nos Services 5. Notre Valeur ajoutée 6. Notre Philosophie 7. Nos Clients 8. 1 Sommaire Présentation Générale 3 Nos Métiers 4 Nos Services 5 Notre Valeur ajoutée 6 Notre Philosophie 7 Nos Clients 8 Notre Equipe 9 Contact 12 2 Présentation Advise UP Associés Cabinet de conseil,

Plus en détail

Rapport de Responsabilité Sociétale d Entreprise 2013-2014

Rapport de Responsabilité Sociétale d Entreprise 2013-2014 Rapport de Responsabilité Sociétale d Entreprise 2013-2014 Le sens de notre action Les questions relatives à l amélioration du cadre de vie et au bien-être des hommes sont des préoccupations sociétales

Plus en détail

Présentation Personnel et Confidentiel. Emmanuel Grimaud, Stéphane Leguet infos@simul-retraite.fr / 01 53 43 03 80

Présentation Personnel et Confidentiel. Emmanuel Grimaud, Stéphane Leguet infos@simul-retraite.fr / 01 53 43 03 80 Présentation Personnel et Confidentiel Emmanuel Grimaud, Stéphane Leguet infos@simul-retraite.fr / 01 53 43 03 80 10 slides pour comprendre 1. Opportunité 2. vision 3. projet 4. marché 5. concurrence 6.

Plus en détail

Compte-rendu de la Table Ronde «Comment et pourquoi innover?» Assemblée Générale du 20 mai 2014 ENSAP Bordeaux

Compte-rendu de la Table Ronde «Comment et pourquoi innover?» Assemblée Générale du 20 mai 2014 ENSAP Bordeaux Compte-rendu de la Table Ronde «Comment et pourquoi innover?» Assemblée Générale du 20 mai 2014 ENSAP Bordeaux Intervenants : Alain DENAT, pôle CREAHd Ferran YUSTA GARCIA, ENSAP Bordeaux Gérard LIBEROS,

Plus en détail

La première SCPI d entreprise diversifiée Europe du marché

La première SCPI d entreprise diversifiée Europe du marché 11 septembre 2014 Communiqué de presse La Française lance LFP Europimmo, La première SCPI d entreprise diversifiée Europe du marché La Française REM lance LFP Europimmo, la première SCPI d entreprise dont

Plus en détail

Créateur de performance durable

Créateur de performance durable Créateur de performance durable Promotion immobilière, Gestion de fonds immobiliers, Gestion d immeubles Depuis 50 ans, PERIAL est un acteur majeur du monde des produits d épargne immobilière et perpétue

Plus en détail

60 salariés. 3 MINISTÈRE est une agence Web, experte en CRM, e-commerce, data et analytics. Elle compte à ce. jour 25 salariés.

60 salariés. 3 MINISTÈRE est une agence Web, experte en CRM, e-commerce, data et analytics. Elle compte à ce. jour 25 salariés. Laurent HABIB réunit les agences LIGARIS 1, PLAN CRÉATIF 2 et MINISTÈRE 3 pour créer la 1 ère agence globale indépendante du marché. Une agence de 180 personnes, à 60% digitale, intégrant tous les métiers

Plus en détail

UNE COMPÉTITION INTERNATIONALE DE FILMS CORPORATE (La première édition se concentrera sur les pays francophones)

UNE COMPÉTITION INTERNATIONALE DE FILMS CORPORATE (La première édition se concentrera sur les pays francophones) 27 au 30 mai 2015 1 UN ÉVÉNEMENT MAJEUR DE LA COMMUNICATION DES ENTREPRISES, DES INSTITUTIONS DU SECTEUR PUBLIC ET DES COLLECTIVITES LOCALES UNE COMPÉTITION INTERNATIONALE DE FILMS CORPORATE (La première

Plus en détail

LES MEMBRES DU COMITE EXECUTIF DU GROUPE LVMH

LES MEMBRES DU COMITE EXECUTIF DU GROUPE LVMH LES MEMBRES DU COMITE EXECUTIF DU GROUPE LVMH LVMH 2015 BERNARD ARNAULT PRESIDENT-DIRECTEUR GENERAL Né le 5 mars 1949 en France. Après des études au lycée de Roubaix et au lycée Faidherbe à Lille, il intègre

Plus en détail

Idinvest Private Value Europe II

Idinvest Private Value Europe II Fonds Commun de Placement à Risques (FCPR) Idinvest Private Value Europe II www.allianz.fr Avec vous de A à Z Idinvest Private Value Europe II Une stratégie d investissement dans l univers des entreprises

Plus en détail

L immobilier au service de l épargne

L immobilier au service de l épargne Corporate au service de l épargne La performance durable au service de l épargne 14 15 Dans un marché de l immobilier d entreprise particulièrement concurrentiel, la construction d un patrimoine de qualité

Plus en détail

Communiqué de presse. www.axa-realestate.com. Paris, 10 mars 2014

Communiqué de presse. www.axa-realestate.com. Paris, 10 mars 2014 Paris, 10 mars 2014 En 2013, AXA Real Estate enregistre un volume de transactions de 9,2 milliards d euros, lève 6,5 milliards d euros de capitaux et étend son programme de dette à 7,9 milliards d euros

Plus en détail

SPECIALISATIONS DU MASTER GRANDE ECOLE

SPECIALISATIONS DU MASTER GRANDE ECOLE SPECIALISATIONS DU MASTER GRANDE ECOLE Finance, Contrôle des Organisations Cette spécialisation se fonde sur la nécessité de prendre des décisions et/ou d organiser les différents processus au cœur de

Plus en détail

Démarche Prospective Métier Pub/Com : Enquête en extension

Démarche Prospective Métier Pub/Com : Enquête en extension Université ParisDauphine Démarche Prospective Métier Pub/Com : Enquête en extension L Observatoire des Métiers de la Publicité a confié à Luc Boyer et Aline Scouarnec, dans le cadre d une étude prospective,

Plus en détail

École. Diriger aujourd hui

École. Diriger aujourd hui École Diriger aujourd hui École Diriger aujourd hui Jour 1 Dans un environnement complexe où la répétition des recettes du passé, ou même du présent, constitue davantage un risque qu une assurance, l agilité,

Plus en détail

Place de Wallonie, 1 à 5100 Jambes Secrétariat : 081/33.44.84 Accompagnement.recherche@spw.wallonie.be. Guide pratique pour les études de faisabilité

Place de Wallonie, 1 à 5100 Jambes Secrétariat : 081/33.44.84 Accompagnement.recherche@spw.wallonie.be. Guide pratique pour les études de faisabilité Direction générale opérationnelle Économie, Emploi et Recherche Département du Développement technologique Direction de l Accompagnement de la Recherche Place de Wallonie, 1 à 5100 Jambes Secrétariat :

Plus en détail

avec Etude exclusive Le Club des Annonceurs & l Institut QualiQuanti «Le Brand Content : au cœur du pilotage de la marque»

avec Etude exclusive Le Club des Annonceurs & l Institut QualiQuanti «Le Brand Content : au cœur du pilotage de la marque» avec Communiqué de presse Paris, le 22 octobre 2014 Etude exclusive Le Club des Annonceurs & l Institut QualiQuanti «Le Brand Content : au cœur du pilotage de la marque» «A l heure où la marque devient

Plus en détail

Chiffre d affaires 2014 pro forma : 3 370,1 M Résultat Net Part du Groupe pro forma : 92,8 M

Chiffre d affaires 2014 pro forma : 3 370,1 M Résultat Net Part du Groupe pro forma : 92,8 M Communiqué de presse Chiffre d affaires pro forma : 3 370,1 M Résultat Net Part du Groupe pro forma : 92,8 M Paris, le 19 mars 2015 Le Conseil d administration du Groupe Sopra Steria, réuni le 17 mars

Plus en détail

Développer sa stratégie sur les médias sociaux

Développer sa stratégie sur les médias sociaux Your network is more powerful than you think Développer sa stratégie sur les médias sociaux Nicholas Vieuxloup Mai 2010 VOUS LES Panorama CONNAISSEZ des médias sociaux TOUS? Les Médias Sociaux en chiffres

Plus en détail

Guide pratique de L INVESTISSEMENT SOCIALEMENT RESPONSABLE

Guide pratique de L INVESTISSEMENT SOCIALEMENT RESPONSABLE Guide pratique de L INVESTISSEMENT SOCIALEMENT RESPONSABLE Investissement socialement responsable... Quand durable rime avec rentable Peu connus du grand public il y a encore quelques années, les fonds

Plus en détail

PERSPECTIVES DES TECHNOLOGIES INFORMATIQUES

PERSPECTIVES DES TECHNOLOGIES INFORMATIQUES PERSPECTIVES DES TECHNOLOGIES INFORMATIQUES Le futur de la Direction des Systèmes d Information à 3 ans Objectifs JEMM Vision propose un séminaire intitulé Perspectives des technologies informatiques Le

Plus en détail

Cette étude est disponible sur le lien suivant : http://www.axa.com/fr/presse/etudes/etude-internationale-petites-moyennesentreprises

Cette étude est disponible sur le lien suivant : http://www.axa.com/fr/presse/etudes/etude-internationale-petites-moyennesentreprises communiqué de presse Paris, le 20 décembre 2011 Etude AXA sur les petites et moyennes entreprises en 2011: une évaluation des préoccupations qui touchent actuellement ces entreprises dans 10 pays. Au-delà

Plus en détail

LE Fonds EN EUROS DE Cardif assurance vie. DONNÉES au 30 juin 2014

LE Fonds EN EUROS DE Cardif assurance vie. DONNÉES au 30 juin 2014 LE Fonds EN EUROS DE Cardif assurance vie DONNÉES au 30 juin 2014 La garantie d un groupe solide AEP - Assurance épargne Pension AEP - Assurance épargne Pension, marque commerciale de BNP Paribas Cardif,

Plus en détail

Fonds Commun de Placement dans l Innovation. innovation pluriel 2. Les atouts de la multigestion au service de vos placements en FCPI

Fonds Commun de Placement dans l Innovation. innovation pluriel 2. Les atouts de la multigestion au service de vos placements en FCPI Fonds Commun de Placement dans l Innovation Fcpi innovation pluriel 2 Les atouts de la multigestion au service de vos placements en FCPI Qu est-ce qu un FCPI? Créé par la Loi de finances de 1997, le Fonds

Plus en détail

NATIXIS EN BREF 2e semestre 2012 BANQUE DE grande clientèle / ÉPArgNE / SErVicES FiNANciErS SPÉciAliSÉS

NATIXIS EN BREF 2e semestre 2012 BANQUE DE grande clientèle / ÉPArgNE / SErVicES FiNANciErS SPÉciAliSÉS NATIXIS EN BREF 2 e semestre 2012 BANQUE DE grande clientèle / ÉPARGNE / SERVICES FINANCIERS SPÉCIALISÉS l expertise financière au service des clients l expertise financière au service des clients Une

Plus en détail

Sommaire. 1. Le relaxfil : une réponse à une tendance de fond, la «loisiration». 2. Le relaxfil : une offre novatrice sur un marché à fort potentiel.

Sommaire. 1. Le relaxfil : une réponse à une tendance de fond, la «loisiration». 2. Le relaxfil : une offre novatrice sur un marché à fort potentiel. Sommaire 1. Le relaxfil : une réponse à une tendance de fond, la «loisiration». 2. Le relaxfil : une offre novatrice sur un marché à fort potentiel. 3. relaxnews : une entreprise qui se développe, recrute,

Plus en détail

www.rendezvous-rp.com

www.rendezvous-rp.com www.rendezvous-rp.com A quoi servent une bonne idée ou un bon produit si personne n en entend parler? Votre produit, votre service sont innovants et présentent une réelle valeur ajoutée sociale ou environnementale?

Plus en détail

Ouvrages disponibles dans la salle de documentation (2007)

Ouvrages disponibles dans la salle de documentation (2007) Ouvrages disponibles dans la salle de documentation (2007) SUIO - 13/11/2007 SECTEUR TERTIAIRE DROIT ECONOMIE SCIENCES PO - Infosup : *études de droit : débouchés *économie, gestion, aes *sciences po -

Plus en détail

3 ème édition depuis 2009 Petit-déjeuner conférence

3 ème édition depuis 2009 Petit-déjeuner conférence 3 ème édition depuis 2009 Petit-déjeuner conférence Etude ANDRH Inergie pour Liaisons Sociales magazine Attentes et pratiques des professionnels de la fonction RH en matière de formation RH Vendredi 17

Plus en détail

COOPÉRATIVES AGRICOLES ET FINANCEMENTS SÉMINAIRES THÉMATIQUES // 13 OCTOBRE I PARIS 2 E

COOPÉRATIVES AGRICOLES ET FINANCEMENTS SÉMINAIRES THÉMATIQUES // 13 OCTOBRE I PARIS 2 E SÉMINAIRES THÉMATIQUES // COOPÉRATIVES AGRICOLES ET FINANCEMENTS Quels besoins et moyens pour financer les stratégies de croissance sur les marchés français et internationaux? 13 OCTOBRE I PARIS 2 E INTERVENANTS

Plus en détail

ISC Paris Alumni Assemblée Générale Embarquez avec votre réseau!

ISC Paris Alumni Assemblée Générale Embarquez avec votre réseau! Assemblée Générale Embarquez avec votre réseau! ISC Paris 19 novembre 2011 10h30 www.iscparis-alumni.com : programme de la matinée 10h30 : M. Andrès Atenza 11h00 : AG Bilan annuel Projets 2012 Approbation

Plus en détail

Plan Académique de Formation Créteil

Plan Académique de Formation Créteil Plan Académique de Formation Créteil Déroulement de la formation : Du lundi 25 Février 2013 de 9h30 à 16h30. Au Mercredi 27 Février 2013 de 9h30 à 16h30. VISITES D ENTREPRISES FACE À DE NOUVEAUX DÉFIS.

Plus en détail

UN FONDS GÉNÉRAL QUI SERA MUTUALISÉ AVEC CELUI DE CARDIF ASSURANCE VIE EN 2011 DONNÉES AU 31 DÉCEMBRE 2010

UN FONDS GÉNÉRAL QUI SERA MUTUALISÉ AVEC CELUI DE CARDIF ASSURANCE VIE EN 2011 DONNÉES AU 31 DÉCEMBRE 2010 UN FONDS GÉNÉRAL QUI SERA MUTUALISÉ AVEC CELUI DE CARDIF ASSURANCE VIE EN 2011 DONNÉES AU 31 DÉCEMBRE 2010 La garantie d un groupe solide Antin Epargne Pension Compagnie d assurance vie créée en 2001,

Plus en détail

Soutenons ensemble l économie sociale et solidaire pour un développement durable

Soutenons ensemble l économie sociale et solidaire pour un développement durable Soutenons ensemble l économie sociale et solidaire pour un développement durable «Nous devons être le changement que nous voulons pour le monde» Gandhi works et n n a lo y b a B n o ti a ci o ss a L Babyloan

Plus en détail

_Mathan, thomas & laura, étudiants esiea DE NOUVEAUX VISAGES POUR LE NUMÉRIQUE. Cycle ingénieur Campus de Paris & Laval

_Mathan, thomas & laura, étudiants esiea DE NOUVEAUX VISAGES POUR LE NUMÉRIQUE. Cycle ingénieur Campus de Paris & Laval _Mathan, thomas & laura, étudiants esiea DE NOUVEAUX VISAGES POUR LE NUMÉRIQUE Cycle ingénieur Campus de Paris & Laval avec l'esiea Plongez au coeur des SCienCES & technologies du numérique Les nouveaux

Plus en détail

3 ème. 280 000 salariés gérés. collaborateurs. de bulletins produits par mois. partenaires. en france. acteur de. distributeurs

3 ème. 280 000 salariés gérés. collaborateurs. de bulletins produits par mois. partenaires. en france. acteur de. distributeurs Intelligence RH 1 Yourcegid Ressources Humaines Spécialiste des logiciels de gestion de la Paie et des Ressources Humaines, Cegid répond aux exigences de l entreprise d aujourd hui, quel que soit le secteur

Plus en détail

Mise à jour le 28 mai 2013

Mise à jour le 28 mai 2013 Mise à jour le 28 mai 2013 Association District-Solidaire Association loi 1901, déclarée à la Préfecture du Rhône Tél. : (33) 670-939-939 coordination@district-solidaire.org www.district-solidaire.org

Plus en détail

Vous n avez aucune installation à faire et aucune mise à niveau ne vous complique la vie. Vous allez adorer votre nouveau site.

Vous n avez aucune installation à faire et aucune mise à niveau ne vous complique la vie. Vous allez adorer votre nouveau site. Vous souhaitez obtenir plus de clients? Découvrez comment multiplier vos contacts grâce aux 38 millions d internautes français. Aujourd hui il ne suffit plus d avoir un site internet. Il faut un site avec

Plus en détail

Agence pour la création d entreprise

Agence pour la création d entreprise Agence pour la création d entreprise d SYNTHÈSE SE DU PLAN STRATÉGIQUE 2010 2012 Les éléments majeurs du contexte ayant un impact sur l APCE Ces éléments de contexte conditionnent le positionnement et

Plus en détail

INDUSTRIES DE SANTÉ. 6 DÉFIS RH À relever en soutien de la compétitivité des entreprises et de l évolution professionnelle des salariés

INDUSTRIES DE SANTÉ. 6 DÉFIS RH À relever en soutien de la compétitivité des entreprises et de l évolution professionnelle des salariés La lettre d information des défis RH lancés pour les entreprises de la filière Industries de santé INDUSTRIES DE SANTÉ Avril 2014 n 1 ACtionS/déveLoPPement/emPLoi/ComPétenCeS 6 DÉFIS RH À relever en soutien

Plus en détail