CPA A lerte info IFRS

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CPA A lerte info IFRS"

Transcription

1 JUILLET 2013 CPA A lerte info IFRS Contrats de location Quelles sont les incidences des modifications proposées en matière de comptabilisation des contrats de location? Le présent bulletin Alerte info fait ressortir certaines des incidences que pourraient avoir sur les comptes et d autres aspects de votre entreprise les modifications qu il est proposé d apporter à la comptabilisation des contrats de location 1. En mai 2013, l International Accounting Standards Board (IASB) a publié un deuxième exposé-sondage sur les modifications qu il propose d apporter à la comptabilisation des contrats de location. Comme ces modifications sont susceptibles de se répercuter de manière généralisée sur différents aspects de l entreprise, la prise en considération au plus tôt de leurs possibles répercussions permettra à la direction de planifier et de gérer efficacement le processus de transition. En quoi les modifications proposées vous concernent-elles? Êtes-vous actuellement un preneur ou un bailleur 2? Si oui, les modifications en projet touchant la comptabilisation des contrats de location auront une incidence sur votre entreprise. Si les propositions actuelles sont adoptées, la nouvelle norme qui en découlera modifiera substantiellement la comptabilisation des contrats de location dans tous les secteurs. 1

2 Les modifications seront plus importantes dans le cas des contrats actuellement classés comme contrats de location simple que de ceux classés comme contrats de location-financement. On s attend en général à des répercussions plus grandes pour les preneurs, mais des modifications importantes toucheront aussi bon nombre de bailleurs. Les modifications pourraient avoir des incidences importantes sur l état de la situation financière : Le preneur devra comptabiliser et présenter les contrats de location au bilan (la comptabilisation hors bilan sera éliminée, sauf pour les contrats de location dont la durée est de 12 mois ou moins), ce qui donnera lieu à la comptabilisation de nouveaux actifs et passifs 3. Le financement hors bilan peut représenter des montants substantiels, dont la comptabilisation risque de modifier radicalement la situation financière de l entité (et avoir une incidence sur les éléments connexes, tels que les indicateurs de performance, les clauses restrictives, le régime de rémunération des salariés et les soldes d impôts). Il pourrait aussi y avoir des répercussions importantes sur la gestion des coûts et la charge de travail du personnel : Les modifications à apporter aux systèmes opérationnels, notamment en ce qui concerne les TI et le contrôle interne, pour identifier, traiter, valider et gérer les données nouvelles ou existantes, pourraient s avérer coûteuses et chronophages. Quand les modifications proposées entreront-elles en vigueur? L exposé-sondage ne propose pas de date d entrée en vigueur. Toutefois, les entités qui sont parties à des contrats de location devraient envisager de commencer à planifier certains aspects de la transition dès maintenant 4. Quelles sont les dispositions transitoires proposées? À la date de transition, tous les contrats de location devront être réévalués. Les dispositions transitoires proposées ne prévoient pas d exception pour les contrats de location préexistants 5. 2 CPA Alerte info Contrats de location

3 Quels sont les points saillants des modifications qu il est proposé d apporter à la comptabilisation des contrats de location? À quoi peut s attendre le preneur? Comptabilisation d un actif (qui représente le droit du preneur d utiliser l actif sous-jacent pendant la période de location) et d un passif au titre du contrat de location pour les contrats de location dont la durée excède 12 mois 6. Évaluation de l actif et du passif au titre du contrat de location à la valeur actualisée des paiements locatifs (au début de la période de location 7 ). Classement (du contrat de location) en fonction de la partie des avantages économiques de l actif que le preneur s attend à consommer au cours de la période de location. Par souci de simplicité, l IASB propose de classer le contrat de location en fonction de la nature de l actif loué : Classement 8 (simplifié voir la note en fin de texte) Type A : biens non immobiliers Actifs loués qui ne sont pas des biens immobiliers : matériel, machinerie, outils, camions, voitures, avions, bateaux, etc. Type B : biens mobiliers Biens immobiliers : terrain ou bâtiment (ou partie d un bâtiment), ou les deux. Comptabilisation des charges en fonction du type de contrat de location. La plupart des contrats de location de biens non immobiliers (contrats de location de type A) donneront lieu à la comptabilisation de charges plus élevées au cours des premières années et à des charges moins élevées au cours des dernières années. La plupart des contrats de location de biens immobiliers (contrats de location de type B) donneront lieu à la comptabilisation d une charge constante d une année à l autre. L Annexe A contient une analyse des répercussions potentielles des modifications proposées sur certains des principaux ratios financiers du preneur. À quoi peut s attendre le bailleur? Pour un contrat de location simple existant, l ampleur des modifications varie selon que l actif sous-jacent est un bien immobilier ou non 9 : dans le cas d un bien immobilier, le traitement comptable appliqué par le bailleur demeurerait essentiellement le même; dans le cas d un bien non immobilier (tel que du matériel), les modifications en projet sont majeures 10. Pour un contrat de location-financement, le traitement comptable appliqué par le bailleur demeurerait en pratique essentiellement le même. JUILLET

4 Quelle incidence les modifications proposées aurontelles sur votre entreprise? L ampleur des répercussions sur chaque entité variera selon l importance des contrats de location, les termes et conditions contractuels, les systèmes déjà en place et d autres faits et circonstances propres à l entité. Certains secteurs clés de l entreprise risquent d être particulièrement touchés, notamment les suivants : Secteurs Éléments à prendre en considération dès maintenant Finance Contrats de location Obligations d information Technologies de l information Systèmes, logiciels et programmes Existe-t-il une liste complète des contrats de location? Disposez-vous des informations relatives aux principaux termes et conditions des contrats de location? Avez-vous facilement accès aux informations requises pour satisfaire aux nouvelles obligations d information? Est-ce que le système d information en place a la capacité de répondre aux besoins accrus en matière de données découlant des exigences proposées? Les dispositions transitoires proposées ne prévoient pas d exception pour les contrats de location préexistants; par conséquent, les contrats de location existants devront être analysés. Il est nécessaire de comprendre les principales clauses, telles que celles relatives à la durée du contrat de location, aux options de renouvellement, aux paiements locatifs (y compris les paiements conditionnels), aux garanties et aux pénalités. Créer une base de données contenant les informations relatives à tous les contrats de location, dont un sommaire de leurs principales clauses contractuelles, est la première étape essentielle dans la préparation aux modifications proposées. La norme proposée exige que l entité fournisse de nombreuses informations qualitatives et quantitatives. Il se peut que les feuilles de calcul Excel et les programmes informatiques plus rudimentaires n aient pas la capacité de saisir, de stocker ou de gérer les données requises pour répondre aux exigences proposées en matière de comptabilisation et d informations à fournir. En cas de développement ou d achat d un logiciel spécialisé pour la comptabilisation des contrats de location, vérifiez si le logiciel peut être mis à jour pour refléter les modifications qu il est proposé d apporter aux contrats de location ou si le fournisseur est ouvert à l apport de tels changements. 4 CPA Alerte info Contrats de location

5 Secteurs Éléments à prendre en considération dès maintenant Mesure de la performance Rémunération des salariés Le régime de rémunération des salariés est-il touché? Examinez les répercussions sur des éléments tels que : les produits et les charges (par exemple, l amortissement et les intérêts); le BAIIA; le résultat net; les ratios de rentabilité, comme le rendement de l actif, le rendement du capital investi ou le rendement des capitaux propres. Clauses restrictives Versements liés à des acquisitions Les clauses restrictives (celles des banques par exemple) sont-elles touchées? Les clauses liées à des acquisitions, par exemple une contrepartie éventuelle liée à la performance, sont-elles touchées? Examinez les répercussions sur des éléments tels que : l actif; le passif; les capitaux propres; les ratios de solvabilité, tels que le ratio dettes / capitaux propres ou le ratio de couverture des intérêts. Si Ia contrepartie éventuelle liée à une acquisition est tributaire des résultats figurant aux états financiers (par exemple, un versement basé sur un pourcentage du résultat net), elle pourrait être touchée. Pour gérer l incidence des modifications sur la mesure de la performance, envisagez : de déterminer si les calculs relatifs aux contrats (par exemple, pour les primes ou les clauses restrictives) sont fondés sur un référentiel «fixe» (c est-à-dire, sur les IFRS en vigueur au moment de la négociation du contrat) ou s ils sont directement touchés par l adoption de nouvelles normes comptables; de redéfinir ou de renégocier les termes relatifs à la mesure de la performance des salariés. D autres aspects de l entreprise, tels que le contrôle interne, la fiscalité, les affaires juridiques et les relations avec les investisseurs, peuvent également être touchés. JUILLET

6 Éléments clés d un plan d action Pour vous préparer aux modifications en projet relatives à la comptabilisation des contrats de location, considérez de mettre en place un plan d action préliminaire tel que celui présenté ci-dessous : Action Étapes (Quoi) Échéance (Quand) Ressources (Qui) 1 Comprendre Acquérir une compréhension générale des modifications proposées : télécharger l exposé-sondage à partir du site Web de l IASB et l examiner; visionner le webinaire de l IASB, accessible sur son site Web, présentant les modifications proposées; discuter des répercussions des modifications avec d autres entités du même secteur d activité ou un conseiller d affaires de confiance; considérer les possibilités de formation et d apprentissage sur le sujet. 2 Analyser Effectuer une analyse préliminaire des répercussions : dresser l inventaire de tous les contrats de location; dresser un sommaire des principaux termes et conditions des contrats de location; identifier les informations requises non disponibles et élaborer un plan pour obtenir ces informations; effectuer une analyse générale (incluant des calculs préliminaires) des incidences financières possibles (y compris les incidences fiscales); considérer les répercussions sur les principaux ratios financiers, les indicateurs de performance et les clauses restrictives. [Établir une date d échéance pour chacune des étapes.] [Déterminer qui réalisera chaque étape et quelles ressources sont requises.] 3 Évaluer Évaluer les processus (y compris les systèmes, la collecte de données et les contrôles internes) : évaluer les nouveaux besoins en matière d information et évaluer la capacité qu ont les systèmes et processus actuels d y répondre; évaluer le rapport coûts-avantages relatif à l acquisition ou au développement d un logiciel spécialisé pour la comptabilisation des contrats de location; évaluer les nouveaux contrôles requis pour soutenir les nouveaux processus; évaluer s il est nécessaire de renégocier des contrats. 4 Surveiller Continuer de surveiller le projet relatif aux contrats de location sur le site Web de l IASB pour veiller à ce que l entité soit prête lorsque la norme définitive sera publiée. 6 CPA Alerte info Contrats de location

7 Quelles sont les ressources à votre disposition? CPA Canada veille à offrir des indications et des outils pour faciliter la compréhension et l application des IFRS. Ressources en ligne CPA Canada a compilé divers résumés techniques des IFRS et guides d application pratique, et des réponses aux questions fréquentes, destinés à aider les intéressés à mieux comprendre et appliquer les IFRS. Pour consulter notre bibliothèque de ressources en ligne sur les IFRS, allez à la page «Normes internationales d information financière» de notre site Web; vous y trouverez notamment la section «Appliquer une nouvelle norme». Cours magistral CPA Canada offre un cours magistral d immersion sur les IFRS qui traite notamment des modifications qu il est proposé d apporter à la comptabilisation des contrats de location. IFRS Immersion 2 Course (en anglais) : les modifications en projet sont traitées dans le module consacré aux contrats de location. Pour vous inscrire à ce cours, allez à boutiqueca.ca. JUILLET

8 Annexe A Incidences des modifications proposées sur les principaux ratios financiers du preneur dans un contrat de location simple La base des conclusions (en anglais) accompagnant l exposé-sondage sur les contrats de location publié par l IASB en mai 2013 contient une annexe qui donne un aperçu des répercussions à prévoir sur les principaux ratios financiers du preneur dans un contrat de location simple existant. Une partie de cette annexe a été traduite, puis reproduite ci-dessous. Les ratios suivants sont basés sur les informations qui seraient présentées conformément à IAS 17 et à l exposé-sondage et ne tiennent pas compte des ajustements que les utilisateurs pourraient apporter ultérieurement aux montants présentés. Il est possible que de tels ajustements atténuent les répercussions des modifications proposées. Le tableau compare la comptabilisation des contrats de location simple conformément à IAS 17 et la comptabilisation des contrats de location de type A et B conformément aux dispositions modifiées en projet. Nom du ratio Ce qu il évalue Comment il est calculé Types de contrats concernés Incidence prévue, selon les informations présentées Explications Ratio de levier financier Ratio de liquidité générale Rotation de l actif Solvabilité à long terme Passif / capitaux propres Liquidité Actif courant / passif courant Rentabilité Chiffre d affaires / actif total Tous Augmentation Augmentation due à l augmentation du passif (et, s il s agit d un contrat de location de type A, à la diminution des capitaux propres). Tous Diminution Diminution due à l augmentation du passif courant et au maintien de l actif courant. Tous Diminution Diminution due à la comptabilisation d un actif au titre de la location. Ratio de couverture des intérêts Solvabilité à long terme Bénéfice avant intérêts et impôts / charge d intérêts Type A (ratio inchangé pour type B) Variable L incidence varie selon que le ratio «amortissement du contrat de location / charge d intérêts locative» est supérieur ou inférieur au ratio existant (les ratios des contrats de location à court terme sont supérieurs à ceux des contrats à long terme) et en fonction de la proportion de la charge totale d intérêts qui est attribuable au contrat de location (plus la proportion est élevée, plus les répercussions sont grandes). 8 CPA Alerte info Contrats de location

9 Nom du ratio Ce qu il évalue Comment il est calculé Types de contrats concernés Incidence prévue, selon les informations présentées Explications BAII Rentabilité Bénéfice avant intérêts et impôts Type A (ratio inchangé pour type B) Augmentation Augmentation due au fait que l amortissement ajouté est inférieur à la charge au titre du contrat de location simple qui est éliminée. Flux de trésorerie liés aux activités d exploitation Rentabilité s. o. Type A (ratio inchangé pour type B) Augmentation Augmentation due au fait qu au moins une partie des paiements locatifs (la tranche se rapportant au principal) est reclassée dans les activités de financement. Flux de trésorerie nets Rentabilité s. o. Tous Aucune Aucune incidence, car les modifications proposées ne touchent pas la trésorerie. JUILLET

10 1. Le contrat de location est défini comme étant un contrat qui confère le droit d utiliser un actif (l actif sous-jacent) pour une certaine période en échange d une contrepartie. Certains contrats de location sont exclus du champ d application de l exposé-sondage, à savoir les contrats de location portant sur des immobilisations incorporelles, sur la prospection ou l utilisation de ressources naturelles, ou sur des actifs biologiques, et les accords de concession de services qui entrent dans le champ d application d IFRIC Les accords qui n ont pas la forme légale d un contrat de location, mais qui contiennent néanmoins un contrat de location, seront aussi touchés. 3. Si la durée maximale possible (en tenant compte des options de prolongation) du contrat de location est de 12 mois ou moins, le preneur et le bailleur pourraient choisir, par catégorie d actifs sous-jacents, une méthode comptable leur permettant d appliquer des dispositions simplifiées similaires aux dispositions actuelles visant la comptabilisation des contrats de location simple. 4. Bien que l IASB n ait pas proposé de date d entrée en vigueur, certaines parties prenantes prévoient que la norme définitive n entrera pas en vigueur avant Dans les états financiers pour lesquels l entité applique la norme pour la première fois, l entité devra comptabiliser et évaluer les contrats de location qui entrent dans le champ d application de la norme et qui existaient à l ouverture de la première période pour laquelle des informations comparatives sont présentées. Consulter l Annexe C de l exposé-sondage pour obtenir des indications plus précises. 6. Le preneur peut choisir de comptabiliser un droit d utilisation et un passif au titre d un contrat de location d une durée de 12 mois ou moins, mais il n est pas tenu de le faire. 7. Subséquemment, le preneur accroîtrait le passif au titre du contrat de location à l aide de la méthode du taux d intérêt effectif et le réduirait pour refléter les paiements. 8. À la date du début de la période de location, l entité devrait classer le contrat de location soit comme un contrat de type A, soit comme un contrat de type B. Si l actif sous-jacent n est pas un bien immobilier, l entité doit classer le contrat de location comme un contrat de type A à moins que l une ou l autre des deux conditions suivantes soit remplie : a) la période de location couvre une partie insignifiante de la durée de vie économique totale de l actif sous-jacent ; b) la valeur actualisée des paiements locatifs est insignifiante par rapport à la juste valeur de l actif sous-jacent à la date du début de la période de location. Si l une ou l autre de ces deux conditions est remplie, le contrat de location est classé comme un contrat de type B. Si l actif sous-jacent est un bien immobilier, l entité doit classer le contrat de location comme un contrat de type B à moins que l une ou l autre des deux conditions suivantes soit remplie : a) la période de location couvre la majeure partie de la durée de vie économique résiduelle de l actif sous-jacent ; b) la valeur actualisée des paiements locatifs correspond à la quasi-totalité de la juste valeur de l actif sous-jacent à la date du début de la période de location Si l une ou l autre de ces deux conditions est remplie, le contrat de location est classé comme un contrat de type A. 9. IFRS Foundation, Exposure Draft Snapshot: Leases, mai Le bailleur appliquerait une approche similaire à celle appliquée actuellement aux contrats de locationfinancement. Il décomptabiliserait l actif et comptabiliserait : une créance locative au titre du droit de recevoir les paiements locatifs; un actif résiduel représentant ses droits sur l actif sous-jacent; tout profit attribuable à la location de l actif sous-jacent. Les produits d intérêts liés à la créance locative et à l actif résiduel seraient comptabilisés sur la période de location. Si la durée maximale possible (en tenant compte des options de prolongation) du contrat de location est de 12 mois ou moins, le bailleur pourrait choisir, par catégorie d actifs sous-jacents, une méthode comptable lui permettant d appliquer des dispositions simplifiées similaires aux dispositions actuelles visant la comptabilisation des contrats de location simple. Le bulletin Alerte info donne une orientation sur des aspects d une norme comptable ou de la réglementation sur les valeurs mobilières, axée sur les besoins des directeurs financiers et des présidents des comités d audit des petites sociétés cotées. Il est préparé par la division Orientation et soutien des Comptables professionnels agréés du Canada (CPA Canada), en consultation avec le Groupe consultatif de CPA Canada sur les petites sociétés. Il n a pas été approuvé par un conseil ou un comité de CPA Canada. CPA Canada et les auteurs n assument aucune responsabilité ou obligation pouvant résulter directement ou indirectement du fait qu une personne ait utilisé ou appliqué le document ou s y soit fiée. Copyright 2013 Comptables professionnels agréés du Canada 10 CPA Alerte info Contrats de location

Alerte de votre conseiller Exposé-sondage Contrats de location

Alerte de votre conseiller Exposé-sondage Contrats de location Alerte de votre conseiller Exposé-sondage Contrats de location Juillet 2013 Aperçu En mai 2013, l International Accounting Standards Board (IASB) et le Financial Accounting Standards Board (FASB) des États-Unis

Plus en détail

CPA Canada Alerte info financière

CPA Canada Alerte info financière CPA Canada Alerte info financière IFRS OCTOBRE 2014 IFRS 15 Produits des activités ordinaires tirés de contrats avec des clients En mai 2014, l International Accounting Standards Board (IASB) a publié

Plus en détail

IFRS 10 États financiers consolidés

IFRS 10 États financiers consolidés IFRS 10 États financiers consolidés PLAN DE LA PRÉSENTATION Aperçu Application Dispositions transitoires Prochaines étapes Ressources PRÉSENTATEURS Alex Fisher, CPA, CA Directeur de projets, Orientation

Plus en détail

Norme internationale d information financière 1 Première application des Normes internationales d information financière

Norme internationale d information financière 1 Première application des Normes internationales d information financière IFRS 1 Norme internationale d information financière 1 Première application des Normes internationales d information financière Objectif 1 L objectif de la présente Norme est d assurer que les premiers

Plus en détail

Une nouvelle norme mondiale sur la comptabilisation des produits

Une nouvelle norme mondiale sur la comptabilisation des produits Une nouvelle norme mondiale sur la comptabilisation des produits Les répercussions pour le secteur de l immobilier Janvier 2015 L International Accounting Standards Board (IASB) et le Financial Accounting

Plus en détail

Comparaison des normes IFRS et des PCGR du Canada Édition n 8 - Contrats de location

Comparaison des normes IFRS et des PCGR du Canada Édition n 8 - Contrats de location Comparaison des normes IFRS et des PCGR du Canada Édition n 8 - Contrats de location Les normes IFRS et les PCGR du Canada constituent des cadres fondés sur des principes; de ce point de vue, bon nombre

Plus en détail

Commentaires sur les projets relatifs aux IFRS Contrats de location

Commentaires sur les projets relatifs aux IFRS Contrats de location Commentaires sur les projets relatifs aux IFRS Contrats de location En mars 2009, l IASB et le FASB (les «conseils») ont publié conjointement un document de travail dans lequel ils proposaient un modèle

Plus en détail

En quoi le chapitre 1591 est-il important pour moi?

En quoi le chapitre 1591 est-il important pour moi? Alerte info financière NCECF MAI 2015 Chapitre 1591, «Filiales» En septembre 2014, le Conseil des normes comptables (CNC) a publié le chapitre 1591, «Filiales», de la Partie II (Normes comptables pour

Plus en détail

Pleins feux sur les IFRS

Pleins feux sur les IFRS Bureau mondial des IFRS Août 2010 Pleins feux sur les IFRS L IASB publie un exposé-sondage sur la comptabilisation des contrats de location Table des matières La proposition Champ d application Comptabilisation

Plus en détail

Comparaison des normes IFRS et des PCGR du Canada Édition n 6 Conversion de devises

Comparaison des normes IFRS et des PCGR du Canada Édition n 6 Conversion de devises Comparaison des normes IFRS et des PCGR du Canada Édition n 6 Conversion de devises Les normes IFRS et PCGR du Canada constituent des cadres fondés sur des principes; de ce point de vue, bon nombre de

Plus en détail

Une vision claire des IFRS

Une vision claire des IFRS Juillet 2014 Secteur des produits industriels Une vision claire des IFRS Perspectives sectorielles sur IFRS 15 La nouvelle norme sur les produits des activités ordinaires pourrait avoir des répercussions

Plus en détail

Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie

Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie Objectif Les informations concernant les flux de trésorerie d une entité sont utiles aux utilisateurs des états financiers car elles leur

Plus en détail

Comparaison des normes IFRS et des PCGR du Canada Numéro 13 Impôts sur les bénéfice

Comparaison des normes IFRS et des PCGR du Canada Numéro 13 Impôts sur les bénéfice Comparaison des normes IFRS et des PCGR du Canada Numéro 13 Impôts sur les bénéfice Les normes IFRS et les PCGR du Canada constituent des cadres fondés sur des principes; de ce point de vue, bon nombre

Plus en détail

NOUVEAUTÉS IFRS. Gilles Henley, CPA, CA Associé Directeur national des normes professionnelles

NOUVEAUTÉS IFRS. Gilles Henley, CPA, CA Associé Directeur national des normes professionnelles NOUVEAUTÉS IFRS 6 novembre 2013 Gilles Henley, CPA, CA Associé Directeur national des normes professionnelles Stéphanie Fournier, CPA, CA Directrice principale Gestion des risques et recherche en comptabilité

Plus en détail

COMPTES INTERMÉDIAIRES CONSOLIDÉS RÉSUMÉS AU 30 JUIN 2010

COMPTES INTERMÉDIAIRES CONSOLIDÉS RÉSUMÉS AU 30 JUIN 2010 Société anonyme au capital de 7 0407 543 Euros Siège social : 60, boulevard Thiers 42007 SAINT-ETIENNE 433 925 344 R.C.S. Saint Etienne APE 741 J Exercice social : du 1 er janvier au 31 décembre COMPTES

Plus en détail

Pleins feux sur les IFRS

Pleins feux sur les IFRS Bureau mondial des IFRS Octobre 2012 Pleins feux sur les IFRS Vers un deuxième exposé-sondage sur les contrats de location Table des matières Introduction Champ d application Définition d un contrat de

Plus en détail

Norme comptable internationale 8 Méthodes comptables, changements d estimations comptables et erreurs

Norme comptable internationale 8 Méthodes comptables, changements d estimations comptables et erreurs Norme comptable internationale 8 Méthodes comptables, changements d estimations comptables et erreurs Objectif 1 L objectif de la présente norme est d établir les critères de sélection et de changement

Plus en détail

Norme comptable internationale 17 Contrats de location

Norme comptable internationale 17 Contrats de location Norme comptable internationale 17 Contrats de location Objectif 1 L objectif de la présente norme est d établir, pour le preneur et le bailleur, les principes comptables appropriés et les informations

Plus en détail

États financiers consolidés résumés intermédiaires du GROUPE CGI INC.

États financiers consolidés résumés intermédiaires du GROUPE CGI INC. États financiers consolidés résumés intermédiaires du GROUPE CGI INC. (non audités) États consolidés résumés intermédiaires du résultat Pour les périodes de trois et de neuf mois (en milliers de dollars

Plus en détail

Édition n 17 : Sociétés pétrolières et gazières

Édition n 17 : Sociétés pétrolières et gazières WWW.BDO.CA CERTIFICATION ET COMPTABILITÉ COMPARAISON DES NORMES IFRS ET DES Édition n 17 : Sociétés pétrolières et gazières Les normes IFRS et les PCGR du Canada constituent des cadres fondés sur des principes;

Plus en détail

PREMIER TRIMESTRE 2015

PREMIER TRIMESTRE 2015 PREMIER TRIMESTRE 2015 INFORMATIONS ADDITIONNELLES LA PÉRIODE CLOSE LE 31 JANVIER 2015 Faits saillants Page 1 Bilan consolidé Page 2 État du résultat consolidé Page 3 État du résultat global consolidé

Plus en détail

PROJET DE NORME : LES CONTRATS DE LOCATION. Jeudi 5 mars 2015

PROJET DE NORME : LES CONTRATS DE LOCATION. Jeudi 5 mars 2015 PROJET DE NORME : LES CONTRATS DE LOCATION Jeudi 5 mars 2015 1 SOMMAIRE 1. Côté preneur, comptabilisation systématique au bilan 2. Les différences entre le modèle de l IASB et celui du FASB 3. Enjeu comptable

Plus en détail

Incidences sur les rapports des nouvelles normes d audit et de comptabilité

Incidences sur les rapports des nouvelles normes d audit et de comptabilité Incidences sur les rapports des nouvelles normes d audit et de comptabilité Guide n o 12 avril 2014 Incidences sur les rapports des nouvelles normes d audit et de comptabilité Guide n 12 avril 2014 Le

Plus en détail

États financiers consolidés résumés intermédiaires du GROUPE CGI INC.

États financiers consolidés résumés intermédiaires du GROUPE CGI INC. États financiers consolidés résumés intermédiaires du GROUPE CGI INC. (non audités) États consolidés résumés intermédiaires du résultat Pour les périodes de trois et de six mois closes les 3 mars (en milliers

Plus en détail

États financiers consolidés résumés du GROUPE CGI INC. Pour les périodes de trois mois closes les 31 décembre 2012 et 2011 (non audités)

États financiers consolidés résumés du GROUPE CGI INC. Pour les périodes de trois mois closes les 31 décembre 2012 et 2011 (non audités) États financiers consolidés résumés du GROUPE CGI INC. (non audités) États consolidés résumés du résultat Pour les périodes de trois mois closes les 31 décembre (en milliers de dollars canadiens, sauf

Plus en détail

Interprétation IFRIC 12 Accords de concession de services

Interprétation IFRIC 12 Accords de concession de services Interprétation IFRIC 12 Accords de concession de services Références Cadre de préparation et de présentation des états financiers 1 IFRS 1 Première application des Normes internationales d information

Plus en détail

Une vision claire des IFRS

Une vision claire des IFRS Juillet 2014 Secteur des produits de consommation Une vision claire des IFRS Perspectives sectorielles sur IFRS 15 La nouvelle norme sur les produits des activités ordinaires pourrait avoir des répercussions

Plus en détail

Norme comptable internationale 40 Immeubles de placement

Norme comptable internationale 40 Immeubles de placement Norme comptable internationale 40 Immeubles de placement Objectif 1 L objectif de la présente norme est de prescrire le traitement comptable des immeubles de placement et les dispositions correspondantes

Plus en détail

États financiers condensés consolidés. du premier trimestre 2015. Aux 31 mars 2015 et 2014

États financiers condensés consolidés. du premier trimestre 2015. Aux 31 mars 2015 et 2014 Industrielle Alliance, Assurance et services financiers inc. États financiers condensés consolidés du premier trimestre 2015 Aux 31 mars 2015 et 2014 SRM158-1(15-03) PDF Ces états financiers consolidés

Plus en détail

Norme internationale d information financière 32 (IAS 32), Instruments financiers : Présentation

Norme internationale d information financière 32 (IAS 32), Instruments financiers : Présentation Norme internationale d information financière 32 (IAS 32), Instruments financiers : Présentation Par STEPHEN SPECTOR, M.A., FCGA Cet article s inscrit dans une série d articles de Brian et Laura Friedrich

Plus en détail

Les fonds d investissement et le passage aux IFRS

Les fonds d investissement et le passage aux IFRS Les fonds d investissement et le passage aux IFRS LES RÉPONSES À VOS QUESTIONS IFRS Les fonds d investissement et le passage aux IFRS LES RÉPONSES À VOS QUESTIONS AVERTISSEMENT La présente publication,

Plus en détail

La Banque Nationale divulgue des résultats record au premier trimestre de 2014

La Banque Nationale divulgue des résultats record au premier trimestre de 2014 COMMUNIQUÉ PREMIER TRIMESTRE 2014 La Banque Nationale divulgue des résultats record au premier trimestre de 2014 L information financière contenue dans le présent document est basée sur les états financiers

Plus en détail

Une vision claire des IFRS

Une vision claire des IFRS Juillet 2014 Secteur de la distribution et du commerce de détail et de gros Une vision claire des IFRS Perspectives sectorielles sur IFRS 15 La nouvelle norme sur les produits des activités ordinaires

Plus en détail

États financiers condensés consolidés

États financiers condensés consolidés États financiers condensés consolidés Aux 30 septembre 2014 et 2013 Ces états financiers consolidés intermédiaires n'ont pas été soumis à l'examen de l'auditeur indépendant SRM158-1(14-03) Votre partenaire

Plus en détail

Bulletin de nouvelles sur les IFRS

Bulletin de nouvelles sur les IFRS Numéro spécial Instruments financiers Bulletin de nouvelles sur les IFRS Octobre 2014 L IFRS 9 Instruments financiers est maintenant finalisée Après plusieurs années consacrées à son élaboration, l International

Plus en détail

Groupe de discussion sur les IFRS Compte rendu de la réunion publique du 30 novembre 2010

Groupe de discussion sur les IFRS Compte rendu de la réunion publique du 30 novembre 2010 Groupe de discussion sur les IFRS Compte rendu de la réunion publique du 30 novembre 2010 Le Groupe de discussion sur les IFRS (GDI) se veut seulement un cadre d échanges. Il a pour vocation d aider le

Plus en détail

Norme internationale d information financière 1 (IFRS 1), Première adoption des Normes internationales d information financière

Norme internationale d information financière 1 (IFRS 1), Première adoption des Normes internationales d information financière Norme internationale d information financière 1 (IFRS 1), Première adoption des Normes internationales d information financière Par BRIAN FRIEDRICH, M.Éd., CGA, FCCA (RU), CertIFR et LAURA FRIEDRICH, M.Sc.,

Plus en détail

Entreprises à capital fermé, OSBL et régimes de retraite

Entreprises à capital fermé, OSBL et régimes de retraite Entreprises à capital fermé, OSBL et régimes de retraite Juillet 2013 En bref Les bulletins En bref offrent un condensé des plus récentes nouvelles et publications provenant des normalisateurs en ce qui

Plus en détail

États financiers consolidés du GROUPE CGI INC. Pour les exercices clos les 30 septembre 2013 et 2012

États financiers consolidés du GROUPE CGI INC. Pour les exercices clos les 30 septembre 2013 et 2012 États financiers consolidés du GROUPE CGI INC. Rapports de la direction et des auditeurs DÉCLARATION CONCERNANT LA RESPONSABILITÉ DE LA DIRECTION À L ÉGARD DE LA COMMUNICATION D INFORMATION FINANCIÈRE

Plus en détail

Norme internationale d information financière 7 Instruments financiers : Informations à fournir

Norme internationale d information financière 7 Instruments financiers : Informations à fournir Norme internationale d information financière 7 Instruments financiers : Informations à fournir Objectif 1 L objectif de la présente norme est d imposer aux entités de fournir des informations dans leurs

Plus en détail

PRODUITS DES ACTIVITÉS ORDINAIRES TIRÉS DE CONTRATS AVEC DES CLIENTS. Automne 2014

PRODUITS DES ACTIVITÉS ORDINAIRES TIRÉS DE CONTRATS AVEC DES CLIENTS. Automne 2014 PRODUITS DES ACTIVITÉS ORDINAIRES TIRÉS DE CONTRATS AVEC DES CLIENTS Automne 2014 Ordre du jour Sommaire Présentation du modèle Questions d application le modèle Questions d application autres questions

Plus en détail

Norme internationale d information financière 3 Regroupements d entreprises

Norme internationale d information financière 3 Regroupements d entreprises Norme internationale d information financière 3 Regroupements d entreprises Objectif 1 L objectif de la présente norme consiste à améliorer la pertinence, la fiabilité et la comparabilité de l information

Plus en détail

Norme comptable relative aux contrats de location

Norme comptable relative aux contrats de location NC 41 Norme comptable relative aux contrats de location OBJECTIF 1. L objectif de la présente norme est d établir, pour le preneur et le bailleur, les principes comptables appropriés et les informations

Plus en détail

États financiers consolidés intermédiaires résumés de. L Office d investissement du régime de pensions du Canada

États financiers consolidés intermédiaires résumés de. L Office d investissement du régime de pensions du Canada États financiers consolidés intermédiaires résumés de L Office d investissement du régime de pensions du Canada 30 septembre 2015 Bilan consolidé intermédiaire résumé Au 30 septembre 2015 (en millions

Plus en détail

ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS DE PAGES JAUNES LIMITÉE (auparavant «Yellow Média Limitée»)

ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS DE PAGES JAUNES LIMITÉE (auparavant «Yellow Média Limitée») ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS DE PAGES JAUNES LIMITÉE (auparavant «Yellow Média Limitée») 31 décembre 2014 Table des matières Rapport de l auditeur indépendant... 2 États consolidés de la situation financière...

Plus en détail

NORME IAS 01 LA PRÉSENTATION DES ÉTATS FINANCIERS

NORME IAS 01 LA PRÉSENTATION DES ÉTATS FINANCIERS NORME IAS 01 LA PRÉSENTATION DES ÉTATS FINAIERS UNIVERSITE NAY2 Marc GAIGA - 2009 Table des matières NORME IAS 01 : LA PRÉSENTATION DES ÉTATS FINAIERS...3 1.1. LA PRÉSENTATION SUCCITE DE LA NORME...3 1.1.1.

Plus en détail

Rapport financier du premier trimestre de 2013-2014

Rapport financier du premier trimestre de 2013-2014 Rapport financier du premier trimestre de -2014 Pour la période terminée le Financement agricole Canada Financement agricole Canada (FAC), dont le siège social se trouve à Regina, en Saskatchewan, est

Plus en détail

L épreuve se compose de quatre exercices indépendants.

L épreuve se compose de quatre exercices indépendants. COMPTABILITÉ ET ANALYSE FINANCIÈRE Épreuve à option Rédacteur 2009 Concours externe et interne Document et matériel autorisés : Liste intégrale des comptes comportant la mention «document autorisé aux

Plus en détail

Rapport financier. Comptes annuels consolidés et notes

Rapport financier. Comptes annuels consolidés et notes 162 05 Rapport financier Comptes annuels consolidés et notes 1. Compte de résultats consolidé...164 2. Etat consolidé du résultat global...164 3. Etat consolidé de la situation financière...165 4. Etat

Plus en détail

Une nouvelle norme mondiale sur la comptabilisation des produits

Une nouvelle norme mondiale sur la comptabilisation des produits Une nouvelle norme mondiale sur la comptabilisation des produits Les répercussions pour le secteur des logiciels et des services infonuagiques Novembre 2014 L International Accounting Standards Board (IASB)

Plus en détail

États financiers intermédiaires consolidés résumés (non audité) LUMENPULSE INC. Trimestres et périodes de neuf mois clos les 31 janvier 2015 et 2014

États financiers intermédiaires consolidés résumés (non audité) LUMENPULSE INC. Trimestres et périodes de neuf mois clos les 31 janvier 2015 et 2014 États financiers intermédiaires consolidés résumés (non audité) LUMENPULSE INC. États financiers intermédiaires consolidés résumés (non audité) États financiers États intermédiaires consolidés résumés

Plus en détail

Norme internationale d information financière 5 Actifs non courants détenus en vue de la vente et activités abandonnées

Norme internationale d information financière 5 Actifs non courants détenus en vue de la vente et activités abandonnées Norme internationale d information financière 5 Actifs non courants détenus en vue de la vente et activités abandonnées Objectif 1 L objectif de la présente norme est de spécifier la comptabilisation d

Plus en détail

IFRS 11 : Coentreprises Passage de la méthode de la consolidation proportionnelle à la méthode de la mise en équivalence

IFRS 11 : Coentreprises Passage de la méthode de la consolidation proportionnelle à la méthode de la mise en équivalence IFRS 11 : Coentreprises Passage de la méthode de la consolidation proportionnelle à la méthode de la mise en équivalence Extrait, Groupe de discussion sur les IFRS Compte rendu de la réunion du 18 octobre

Plus en détail

Norme internationale d information financière 6 Prospection et évaluation de ressources minérales

Norme internationale d information financière 6 Prospection et évaluation de ressources minérales Norme internationale d information financière 6 Prospection et évaluation de ressources minérales Objectif 1 L objectif de la présente norme est de préciser l information financière relative à la prospection

Plus en détail

IFRS en bref n 2013-06

IFRS en bref n 2013-06 IFRS en bref n 2013-06 Avril 2013 Dans ce numéro d IFRS en bref, vous trouverez une synthèse des réunions de l IASB qui se sont tenues en février 2013, pour certaines d entre elles conjointement avec le

Plus en détail

NORME IAS 32/39 INSTRUMENTS FINANCIERS

NORME IAS 32/39 INSTRUMENTS FINANCIERS NORME IAS 32/39 INSTRUMENTS FINANCIERS UNIVERSITE NANCY2 Marc GAIGA - 2009 Table des matières NORMES IAS 32/39 : INSTRUMENTS FINANCIERS...3 1.1. LA PRÉSENTATION SUCCINCTE DE LA NORME...3 1.1.1. L esprit

Plus en détail

Corporation Ressources Nevado. États financiers intermédiaires condensés non audités («États financiers») Au 30 septembre 2012 (en dollars canadiens)

Corporation Ressources Nevado. États financiers intermédiaires condensés non audités («États financiers») Au 30 septembre 2012 (en dollars canadiens) États financiers intermédiaires condensés non audités («États financiers») Au 30 septembre (en dollars canadiens) États intermédiaires de la situation financière (Non audités) (en dollars canadiens) Note

Plus en détail

Bulletin de nouvelles sur les IFRS Numéro spécial IFRS 13, Évaluation de la juste valeur

Bulletin de nouvelles sur les IFRS Numéro spécial IFRS 13, Évaluation de la juste valeur Bulletin de nouvelles sur les IFRS Numéro spécial IFRS 13, Évaluation de la juste valeur Février 2012 «La juste valeur est omniprésente dans les Normes internationales d information financière (IFRS) :

Plus en détail

Norme comptable internationale 18 Produits des activités ordinaires

Norme comptable internationale 18 Produits des activités ordinaires Norme comptable internationale 18 Produits des activités ordinaires Objectif Les produits sont définis dans le Cadre pour la préparation et la présentation des états financiers 1 comme les accroissements

Plus en détail

Norme comptable internationale 20 Comptabilisation des subventions publiques et informations à fournir sur l aide publique 1

Norme comptable internationale 20 Comptabilisation des subventions publiques et informations à fournir sur l aide publique 1 Norme comptable internationale 20 Comptabilisation des subventions publiques et informations à fournir sur l aide publique 1 Champ d application 1 La présente norme doit être appliquée à la comptabilisation

Plus en détail

Norme internationale d information financière 9 Instruments financiers

Norme internationale d information financière 9 Instruments financiers Norme internationale d information financière 9 Instruments financiers IFRS 9 Chapitre 1 : Objectif 1.1 L objectif de la présente norme est d établir des principes d information financière en matière d

Plus en détail

États financiers consolidés du GROUPE CGI INC. Pour les exercices clos les 30 septembre 2012 et 2011

États financiers consolidés du GROUPE CGI INC. Pour les exercices clos les 30 septembre 2012 et 2011 États financiers consolidés du GROUPE CGI INC. Rapports de la direction et des auditeurs DÉCLARATION CONCERNANT LA RESPONSABILITÉ DE LA DIRECTION À L ÉGARD DE LA COMMUNICATION D INFORMATION FINANCIÈRE

Plus en détail

GROUPE D ALIMENTATION MTY INC.

GROUPE D ALIMENTATION MTY INC. États financiers consolidés de GROUPE D ALIMENTATION MTY INC. Exercices clos les 30 novembre 2013 et 2012 États consolidés des résultats Exercices clos les 30 novembre 2013 et 2012 2013 2012 $ $ Produits

Plus en détail

PROJET REGROUPEMENTS D ENTREPRISES PHASE II

PROJET REGROUPEMENTS D ENTREPRISES PHASE II PROJET REGROUPEMENTS D ENTREPRISES PHASE II Ces transparents sont fondés sur les conclusions préliminaires de l IASB telles qu elles ont été rendues publiques sur le site de l IASB. Le Board peut à tout

Plus en détail

ETATS FINANCIERS COMPTES PRO FORMA ET NOTES ANNEXES COMPTES COMBINES HISTORIQUES ET NOTES ANNEXES

ETATS FINANCIERS COMPTES PRO FORMA ET NOTES ANNEXES COMPTES COMBINES HISTORIQUES ET NOTES ANNEXES ETATS FINANCIERS 2010 ETATS FINANCIERS COMPTES PRO FORMA ET NOTES ANNEXES COMPTES COMBINES HISTORIQUES ET NOTES ANNEXES 2010 EDENRED COMPTES PRO FORMA ET NOTES ANNEXES Compte de résultat pro forma p.2

Plus en détail

Analyse statistique des dix derniers exercices IFRS 1, 2

Analyse statistique des dix derniers exercices IFRS 1, 2 Analyse statistique des dix derniers exercices IFRS, Bilan consolidé condensé (en millions de dollars canadiens) 04 03 0 0 ACTIF Trésorerie et autres 46 554 $ 3 64 $ 5 8 $ 4 $ Prêts, valeurs mobilières

Plus en détail

Norme Comptable Internationale 28 Participations dans des entreprises associées et des coentreprises

Norme Comptable Internationale 28 Participations dans des entreprises associées et des coentreprises Norme Comptable Internationale 28 Participations dans des entreprises associées et des coentreprises Objectif 1 L objectif de la présente norme est de prescrire le traitement comptable des participations

Plus en détail

La Banque Nationale divulgue des résultats record au troisième trimestre de 2013

La Banque Nationale divulgue des résultats record au troisième trimestre de 2013 COMMUNIQUÉ TROISIÈME TRIMESTRE La Banque Nationale divulgue des résultats record au troisième trimestre de L information financière fournie dans le présent communiqué est basée sur les états financiers

Plus en détail

Fiducie d Hydro-Québec pour la gestion des déchets de combustible nucléaire. États financiers 31 décembre 2014 (en dollars canadiens)

Fiducie d Hydro-Québec pour la gestion des déchets de combustible nucléaire. États financiers 31 décembre 2014 (en dollars canadiens) Fiducie d Hydro-Québec pour la gestion des déchets États financiers 31 décembre 2014 Le 5 mars 2015 Rapport de l auditeur indépendant Au fiduciaire de Fiducie d Hydro-Québec pour la gestion des déchets

Plus en détail

NORMES COMPTABLES POUR LES ORGANISMES SANS BUT LUCRATIF (NCOSBL) : MISE À JOUR 2013

NORMES COMPTABLES POUR LES ORGANISMES SANS BUT LUCRATIF (NCOSBL) : MISE À JOUR 2013 DÉCEMBRE 2013 WWW.BDO.CA CERTIFICATION ET COMPATABILITÉ NORMES COMPTABLES POUR LES ORGANISMES SANS BUT LUCRATIF (NCOSBL) : MISE À JOUR 2013 Introduction La plupart des organismes sans but lucratif (OSBL)

Plus en détail

LA COMPTABILITÉ DU SECTEUR PRIVÉ EN PLEINE TRANSITION

LA COMPTABILITÉ DU SECTEUR PRIVÉ EN PLEINE TRANSITION Incidences du passage aux IFRS sur la comptabilité du secteur public PAR JIM KEATES, DIRECTEUR DE PROJETS, CONSEIL SUR LA COMPTABILITÉ DANS LE SECTEUR PUBLIC, L INSTITUT CANADIEN DES COMPTABLES AGRÉÉS

Plus en détail

Instruments financiers Bien se préparer

Instruments financiers Bien se préparer Le 5 juin 2006 À l intérieur Instruments financiers Bien se préparer En janvier 2005, le Conseil des normes comptables de l ICCA a approuvé les nouveaux chapitres suivants du Manuel, relativement aux instruments

Plus en détail

RAPPORT DE GESTION POUR LA PÉRIODE DE TROIS MOIS TERMINÉE LE 31 MARS 2014

RAPPORT DE GESTION POUR LA PÉRIODE DE TROIS MOIS TERMINÉE LE 31 MARS 2014 RAPPORT DE GESTION POUR LA PÉRIODE DE TROIS MOIS TERMINÉE LE 31 MARS 2014 Le rapport de gestion (le «rapport de gestion») de Supremex Inc. («Supremex» ou la «Société») qui suit, daté du 7 mai 2014, doit

Plus en détail

LES RESSOURCES YORBEAU INC. ( Yorbeau ou la Société ) Rapport de gestion pour la période terminée le 30 juin 2015

LES RESSOURCES YORBEAU INC. ( Yorbeau ou la Société ) Rapport de gestion pour la période terminée le 30 juin 2015 LES RESSOURCES YORBEAU INC. ( Yorbeau ou la Société ) Rapport de gestion pour la période terminée le 30 juin 2015 Le présent rapport de gestion a été préparé en date du 14 août 2015 et devrait être lu

Plus en détail

Bulletin de nouvelles sur les IFRS

Bulletin de nouvelles sur les IFRS Bulletin de nouvelles sur les IFRS Août 2014 Voici le Bulletin de nouvelles sur les IFRS, un bulletin d information qui offre un résumé de certains développements concernant les Normes internationales

Plus en détail

Information comptable et management financier

Information comptable et management financier Information comptable et management financier APPLICATION Diagnostic financier Nous effectuerons ce diagnostic financier en présentant d abord une étude de rentabilité et de profitabilité du groupe Nestor,

Plus en détail

États financiers de La Fondation canadienne du rein. 31 décembre 2013

États financiers de La Fondation canadienne du rein. 31 décembre 2013 États financiers de La Fondation canadienne du rein Rapport de l auditeur indépendant... 1-2 État des résultats... 3 État de l évolution des soldes de fonds... 4 État de la situation financière... 5 État

Plus en détail

États financiers annuels de. LA GREAT-WEST, COMPAGNIE D ASSURANCE-VIE FPG Actions canadiennes IG/GWL

États financiers annuels de. LA GREAT-WEST, COMPAGNIE D ASSURANCE-VIE FPG Actions canadiennes IG/GWL États financiers annuels de LA GREAT-WEST, COMPAGNIE D ASSURANCE-VIE FPG Actions canadiennes IG/GWL 31 décembre 2014 FPG Actions canadiennes IG/GWL ÉTATS FINANCIERS ANNUELS ÉTATS DE LA SITUATION FINANCIÈRE,

Plus en détail

Recommandation AMF n 2010-14 du 6 décembre 2010 sur les engagements hors bilan

Recommandation AMF n 2010-14 du 6 décembre 2010 sur les engagements hors bilan Recommandation AMF n 2010-14 du 6 décembre 2010 sur les engagements hors bilan Textes de référence : article 223-1 du règlement général de l AMF A la suite de la mise à jour depuis 2006 du référentiel

Plus en détail

Transition aux nouvelles normes comptables : dernière ligne droite

Transition aux nouvelles normes comptables : dernière ligne droite PRÉSENTATION DE L INFORMATION FINANCIÈRE MISE À JOUR ANNUELLE 2010 Transition aux nouvelles normes comptables : dernière ligne droite Introduction Au cours de 2010, le Conseil des normes comptables («CNC»)

Plus en détail

Norme internationale d information financière 11 Partenariats

Norme internationale d information financière 11 Partenariats Norme internationale d information financière 11 Partenariats Objectif 1 L objectif de la présente norme est d établir des principes d information financière pour les entités qui détiennent des intérêts

Plus en détail

États financiers annuels de. LA GREAT-WEST, COMPAGNIE D ASSURANCE-VIE FPG canadien équilibré IG/GWL

États financiers annuels de. LA GREAT-WEST, COMPAGNIE D ASSURANCE-VIE FPG canadien équilibré IG/GWL États financiers annuels de LA GREAT-WEST, COMPAGNIE D ASSURANCE-VIE FPG canadien équilibré IG/GWL 31 décembre 2014 FPG canadien équilibré IG/GWL ÉTATS FINANCIERS ANNUELS ÉTATS DE LA SITUATION FINANCIÈRE,

Plus en détail

Norme comptable internationale 11 Contrats de construction

Norme comptable internationale 11 Contrats de construction Norme comptable internationale 11 Contrats de construction Objectif L objectif de la présente norme est de prescrire le traitement comptable des produits et coûts relatifs aux contrats de construction.

Plus en détail

États financiers annuels de. LA GREAT-WEST, COMPAGNIE D ASSURANCE-VIE FPG Valeur grande capitalisation É.-U. IG/GWL

États financiers annuels de. LA GREAT-WEST, COMPAGNIE D ASSURANCE-VIE FPG Valeur grande capitalisation É.-U. IG/GWL États financiers annuels de LA GREAT-WEST, COMPAGNIE D ASSURANCE-VIE FPG Valeur grande capitalisation É.-U. IG/GWL 31 décembre 2014 FPG Valeur grande capitalisation É.-U. IG/GWL ÉTATS FINANCIERS ANNUELS

Plus en détail

États financiers de INSTITUT CANADIEN POUR LA SÉCURITÉ DES PATIENTS

États financiers de INSTITUT CANADIEN POUR LA SÉCURITÉ DES PATIENTS États financiers de INSTITUT CANADIEN POUR LA SÉCURITÉ DES PATIENTS Au 31 mars 2014 Deloitte S.E.N.C.R.L./s.r.l. 2000 Manulife Place 10180 101 Street Edmonton (Alberta) T5J 4E4 Canada Tél. : 780-421-3611

Plus en détail

Le projet de comptabilisation des contrats de location. Une complexité inacceptable!

Le projet de comptabilisation des contrats de location. Une complexité inacceptable! 15 novembre 2010 Le projet de comptabilisation des contrats de location Une complexité inacceptable! L IASB (International Accounting Standard Board) et le FASB (US Financial Accounting Standards Board)

Plus en détail

CONFÉRENCE TÉLÉPHONIQUE SUR LES RÉSULTATS RÉSULTATS DU T4 2014. 25 février 2015

CONFÉRENCE TÉLÉPHONIQUE SUR LES RÉSULTATS RÉSULTATS DU T4 2014. 25 février 2015 CONFÉRENCE TÉLÉPHONIQUE SUR LES RÉSULTATS RÉSULTATS DU T4 2014 25 février 2015 CONFÉRENCE TÉLÉPHONIQUE SUR LES RÉSULTATS ÉNONCÉS PROSPECTIFS Certaines déclarations comprises dans cette présentation peuvent

Plus en détail

14. Impôt sur les sociétés et amortissements

14. Impôt sur les sociétés et amortissements 14. Impôt sur les sociétés et amortissements L impôt sur les sociétés est perçu sur la totalité des recettes provenant des opérations effectuées dans le monde entier par les résidents fiscaux de République

Plus en détail

Norme internationale d information financière 2 Paiement fondé sur des actions

Norme internationale d information financière 2 Paiement fondé sur des actions Norme internationale d information financière 2 Paiement fondé sur des actions Norme internationale d information financière 2 Paiement fondé sur des actions OBJECTIF 1 L objectif de la présente Norme

Plus en détail

DOLLARAMA DÉCLARE DE SOLIDES RÉSULTATS POUR L EXERCICE 2015 ET MAJORE SON DIVIDENDE DE 12,5 %

DOLLARAMA DÉCLARE DE SOLIDES RÉSULTATS POUR L EXERCICE 2015 ET MAJORE SON DIVIDENDE DE 12,5 % Pour diffusion immédiate DOLLARAMA DÉCLARE DE SOLIDES RÉSULTATS POUR L EXERCICE ET MAJORE SON DIVIDENDE DE 12,5 % MONTRÉAL (Québec), le 25 mars Dollarama inc. (TSX : DOL) («Dollarama» ou la «Société»)

Plus en détail

valeur, c est-à-dire que le produit de cession diffère de la juste valeur de l actif, on comptabilise

valeur, c est-à-dire que le produit de cession diffère de la juste valeur de l actif, on comptabilise 2824RE_chap_EP4.qx:quark de base 7/16/09 7:27 PM Page 601 Chapitre : Les contrats de location 24. La sous-location d un actif loué ne pose selon nous aucun problème particulier : il faut évaluer la substance

Plus en détail

INTEMA'SOLUTIONS'INC.' ' États'financiers''' Intermédiaires''' POUR'LE'TROISIÈME'TRIMESTRE'TERMINÉ'LE'30'SEPTEMBRE'2013' (NON'AUDITÉS)''

INTEMA'SOLUTIONS'INC.' ' États'financiers''' Intermédiaires''' POUR'LE'TROISIÈME'TRIMESTRE'TERMINÉ'LE'30'SEPTEMBRE'2013' (NON'AUDITÉS)'' INTEMA'SOLUTIONS'INC.' ' États'financiers''' Intermédiaires''' POUR'LE'TROISIÈME'TRIMESTRE'TERMINÉ'LE'30'SEPTEMBRE'2013' (NON'AUDITÉS)'' 1 Avis au lecteur Les états financiers intermédiaires résumés d'intema

Plus en détail

Directive réglementaire Conversion aux Normes internationales d information financière (IFRS)

Directive réglementaire Conversion aux Normes internationales d information financière (IFRS) CREDIT UNION STABILIZATION FUNDS OF CANADA GROUPE DE TRAVAIL DES AUTORITÉS DE RÉGLEMENTATION SUR LES IFRS Directive réglementaire Conversion aux Normes internationales d information financière (IFRS) Mai

Plus en détail

GROUPE SPORTSCENE INC.

GROUPE SPORTSCENE INC. États financiers consolidés GROUPE SPORTSCENE INC. Aux et pour les exercices terminés le 25 août 2013 et le 26 août 2012 Table des matières Rapport de la direction...3-4 Rapport de l auditeur indépendant...5-6

Plus en détail

Première application des IFRS par les fonds d investissement

Première application des IFRS par les fonds d investissement Première application des IFRS par les fonds d investissement Extrait, Groupe de discussion sur les IFRS Compte rendu de la réunion du 2 décembre 2013 Le projet de l IASB sur les entités d investissement

Plus en détail

RAPPORT. DE GESTION Trimestre clos le 30 septembre 2013

RAPPORT. DE GESTION Trimestre clos le 30 septembre 2013 RAPPORT DE GESTION Trimestre clos le 30 septembre 2013 TABLE DES MATIÈRES 3 3 4 5 6 7 8 9 9 10 17 19 20 22 23 24 24 25 27 34 35 35 39 41 45 INTRODUCTION ÉNONCÉS PROSPECTIFS MISE EN GARDE MESURES FINANCIÈRES

Plus en détail

Norme comptable internationale 21 Effets des variations des cours des monnaies étrangères

Norme comptable internationale 21 Effets des variations des cours des monnaies étrangères Norme comptable internationale 21 Effets des variations des cours des monnaies étrangères Objectif 1 Une entité peut exercer des activités à l international de deux manières. Elle peut conclure des transactions

Plus en détail

Comparaison des IFRS aux PCGR canadiens Aperçu

Comparaison des IFRS aux PCGR canadiens Aperçu Comparaison des IFRS aux PCGR canadiens Aperçu Troisième édition (2010) KPMG AU CANADA Comparaison des IFRS aux PCGR canadiens Aperçu Troisième édition (2010) Gestion de la transition aux IFRS Le Conseil

Plus en détail