et de l Artisanat de Saint-André

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "et de l Artisanat de Saint-André"

Transcription

1 Ville de Saint-André-Lez-Lille U n i on C o mmerc i a l e & A rt i s a n a l e D e S a i n t - An d ré Charte de Développement du Commerce et de l Artisanat de Saint-André CHARTE DE DEVELOPPEMENT COMMERCIAL ET ARTISANAL DE SAINT ANDRE Le 12 février 2001

2 HISTORIQUE DE LA CHARTE DE DEVELOPPEMENT Cette Charte a été inspirée de l étude sur le commerce et l artisanat de Saint-André qui a été réalisée par le Cabinet Bernard Capelle & Associés en collaboration avec le chargé de mission commerce et artisanat de la Ville. Elle a donc pour but de dresser un plan d actions dont l objectif sera de redonner un fort pouvoir d attraction commerciale à la Ville et, par la même occasion un attrait pour les personnes désireuses de s installer dans la Communauté Urbaine en bordure de Lille. Cette Charte est l occasion de rassembler différents partenaires autour d un seul projet qui est de conserver le commerce de proximité de qualité dont les Andrésiens disposent, et veiller à ce qu il perdure. Le but est aussi de : Mobiliser les commerces de la Ville en créant des animations commerciales qui sont d ailleurs souhaitées par les habitants de Saint-André. Donner une identité propre à Saint-André au travers de son activité commerciale et artisanale. CETTE CHARTE EST SIGNEE CONJOINTEMENT PAR : La Ville de Saint-André, représentée par le Maire, Olivier HENNO, La Chambre de Commerce et d Industrie de Lille Métropole, représentée par le Vice- Président, Président de la Commission Commerce : Monsieur Jacques COULON, La Chambre des Métiers du Nord, représentée par le Président délégué de la Commission de l arrondissement de Lille : Monsieur Jean-Pierre DELECROIX, Le Président de l Union Commerciale & Artisanale de Saint-André : Monsieur Bernard LEFEBVRE 2

3 CONSTAT (issu de l étude diagnostic réalisée fin 2000) Sur la commune, 134 entreprises commerciales, artisanales et de services sont répertoriées, pour une population de habitants. Il s agit pour la plupart d entre elles d entrepreneurs indépendants : peu d enseignes nationales et de commerces franchisés sont en effet recensés. Les commerces de la commune jouent essentiellement un rôle de proximité. En effet, 46 % des habitants de Saint-André fréquentent régulièrement les commerces de leur quartier. Cette clientèle est, pour une part importante, âgée et attachée à la qualité de l accueil et des produits. Cette logique de proximité se vérifie dans le fait que les commerces Andrésiens réalisent environ 65 % de leur chiffre d affaires sur la commune même. Ils captent ainsi 32 % du potentiel de consommation de Saint- André, mais seulement 6 % du potentiel de l ensemble de leur zone de chalandise, qui s étend vers quelques communes limitrophes : principalement Marquette-Lez- Lille, et dans une moindre mesure Verlinghem et Wambrechies au Nord, La Madeleine à l Est et Lambersart à l Ouest. La localisation de ces commerces s organise autour de 5 pôles commerciaux : Le pôle «Centre-Ville» est le plus important d entre eux (41% des commerces). Il s agit d un pôle commercial linéaire, structuré le long de la rue du Général Leclerc, et s étendant vers la place du Général De Gaulle par la rue de l Eglise. L attractivité commerciale du centre ville est également générée par le marché hebdomadaire, le mardi matin. Le pôle du «Bel Air» est un pôle de quartier. Il draine une clientèle très locale. Les commerces des quartiers de la Gare et de Sainte Hélène sont plus diffus dans leur localisation, mais eux aussi drainent la clientèle de leur quartier, ces 2 quartiers étant assez enclavés, entre voie fluviale, grands axes routiers et voies ferrées. La zone commerciale de la Résistance, composée de quelques moyennes surfaces commerciales et le Village des antiquaires, à proximité, attirent plutôt une clientèle de passage. La zone du chemin des Messines, en devenir, capte également une clientèle de passage, de par son accès aisé depuis la rocade Nord-Ouest. Enfin, 17 % de commerces sont répartis de façon plus diffuse sur le reste du territoire communal, mais n en remplissent pas moins leur rôle de commerce de proximité. 3

4 La principale source d évasion commerciale provient du magasin Intermarché à Marquette, très proche de Saint-André, et fréquenté régulièrement par 65% des ménages andrésiens. L évasion commerciale s oriente ensuite vers les centres commerciaux périphériques Auchan Englos et Carrefour Lomme, puis vers le centre ville de Lille pour certains achats. L étude diagnostic a permis de détecter : des dysfonctionnements nuisant au développement commercial : problème de stationnement en centre-ville, manque d animation commerciale, faiblesse de la communication en faveur du commerce Andrésien. des besoins locaux quasiment insatisfaits : ils concernent notamment les secteurs de la culture, des loisirs, et de la restauration. l apparition de nouveaux potentiels de consommation, en alimentaire notamment, grâce à l apport de population généré par les projets de création de logements. UNE VISION METROPOLITAINE DU DEVELOPPEMENT COMMERCIAL Les partenaires de la charte s engagent préalablement à respecter les principes et les orientations du Schéma de Développement et d Urbanisme Commercial de Lille Métropole, adopté par Lille Métropole Communauté Urbaine, les Chambres de Commerce et d Industrie de Lille Métropole et d Armentières - Hazebrouck, la Chambre de Métiers du Nord, ainsi que le Syndicat Mixte pour la Révision du Schéma Directeur avec l approbation du tissu commercial local représenté au moment venu (soit association ou représentant de quartier). Les partenaires signataires contribueront ainsi à la politique mise en place par la Conférence Permanente d Urbanisme Commercial, structure paritaire au service du développement commercial et artisanal de l arrondissement de Lille. La Ville de Saint-André en ce qui la concerne, et pour tout développement de projets commerciaux de plus de 300 m², s engage à consulter, en amont du dépôt en C.D.E.C., la Conférence Permanente, instance de concertation paritaire, en vue de recueillir ses suggestions ainsi que ses observations sur le projet et son impact prévisible. 4

5 MOYENS AU SERVICE DU DEVELOPPEMENT COMMERCIAL ET ARTISANAL DE LA VILLE Un emploi jeune, chargé d étude, de développement et d animation du commerce et de l artisanat, a été recruté par la Ville. Une étude diagnostic a permis de dresser un état des lieux et d élaborer un plan d actions pour la redynamisation du commerce de proximité et de l artisanat local. Une demande de subvention sur les fonds FISAC va être déposée sur la base des objectifs de la présente charte. Un comité de pilotage a été constitué pour l engagement, le suivi de l étude et la rédaction de la charte. Ce comité de pilotage, élargi aux membres de l union commerciale existante, va continuer de se réunir afin d assurer le respect de la charte et la mise en œuvre des actions proposées. La Ville de Saint-André et les Chambres Consulaires se sont mobilisées avec les commerçants et artisans actifs pour relancer l union commerciale existante. La Ville de Saint-André et les Chambres Consulaires ont organisé quatre groupes de réflexion avec les commerçants et artisans afin de travailler sur la définition des actions à mettre en œuvre. Les thèmes des groupes de travail sont les suivants : - «Adaptation de l offre» - «Conquête et fidélisation» - «Adaptation de l environnement» - «Commerce non-sédentaire» 5

6 L ENGAGEMENT DES PARTENAIRES

7 Le suivi du plan d actions sera assuré par un Comité de pilotage composé de la Chambre de Commerce et de l Industrie de Lille Métropole, la Chambre de Métiers du Nord, la Ville de Saint-André et l Union Commerciale. Tous ces organismes auront pour relais l agent d étude, de développement et d animation du tissu commercial et artisanal local recruté par la Ville. LA VILLE DE SAINT-ANDRE S ENGAGE A favoriser le commerce de proximité. prendre en charge la signalisation et la lisibilité des centres commerciaux. participer à la modernisation des points de vente en ce qui concerne la rénovation des façades notamment, par la mise en place d une opération de bonification de prêts. mettre en place un observatoire du commerce et de l artisanat. Celui-ci devrait faciliter la mise en relation des créateurs / repreneurs avec les cédants et aider les commerçants et artisans existants à se relocaliser en cas de nécessité. accompagner les créateurs / repreneurs au moment de leur installation en liaison avec les organismes consulaires, et participer à l élaboration d un guide à destination du créateur et du repreneur. apporter sa participation financière, humaine et logistique à l organisation des actions de promotion et d animation afin de donner à chaque quartier une identité au sein de la Ville et à présenter un calendrier de celles-ci (plan-média). communiquer sur l ensemble des projets et objectifs définis dans le cadre de cette Charte. créer un guide du commerce et de l artisanat en collaboration avec tous les partenaires et insérer une page «Commerce et Artisanat» sur le site web de la Ville. mettre aux normes Européennes le (ou les) marché(s) et faire aboutir la réflexion mise en œuvre pour leur réorganisation. mener une réflexion spécifique sur la problématique du stationnement. améliorer la sécurité, la propreté et la gestion de la circulation en collaboration avec Lille Métropole Communauté Urbaine. organiser un Salon du Commerce et de l Artisanat en partenariat avec l Union Commerciale & Artisanale pérenniser le système de préemption mis en place en centre-ville afin d éviter la disparition des vitrines commerciales. apporter un équipement commercial de proximité aux nouvelles habitations qui verront le jour prochainement.

8 L UNION COMMERCIALE DE SAINT-ANDRE S ENGAGE A Participer à un ou plusieurs groupes de travail initiés par la Ville et les Chambres Consulaires pour préciser les actions proposées dans le cadre de la charte. Sur le plan des animations et de la communication collective, les commerçants et artisans s engagent à : S investir activement dans la vie de l Union Commerciale et Artisanale. Proposer et mettre en œuvre un plan d animations commerciales annuel. Etablir un plan de communication : définition d un nom et d un logo pour l Union Commerciale et Artisanale, définition d actions de communication collective, élaboration d un guide des commerces, participation à l élaboration de la page «Commerce et Artisanat» sur le site Internet de la Ville. Sur le plan de l échange d information, les commerçants et artisans s engagent à Maintenir un lien avec la Mairie, par le biais du chargé d étude «Commerce et Artisanat» (échange d information et travail en concertation afin de poursuivre les objectifs de la charte). Informer la Ville des changements de situation afin de tenir à jour la base de données sur les entreprises commerciales et artisanales. Informer la Ville et les Chambres consulaires des cessions de commerce et départs en retraite dans les délais permettant de trouver un acquéreur ou de traiter préventivement les espaces laissés vides. Sur le plan de l adaptation de l offre, les commerçants et artisans s engagent à : Participer aux actions de conseil et de formation dont ils ont besoin, proposées par la Chambre de Commerce et d Industrie et la Chambre des Métiers dans le cadre de la Charte. Etre force de proposition pour la création de nouveaux services aux consommateurs, qu ils jugeront nécessaires (portage à domicile, commande par téléphone, vente ou commande en ligne, ). Sur le plan de l adaptation de l environnement, les commerçants et artisans s engagent à : Mener une réflexion sur la modernisation de leur point de vente, et à profiter, si besoin est, des prêts à taux bonifiés qui leurs sont proposés par les différents partenaires. 8

9 LA CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE LILLE METROPOLE ET LA CHAMBRE DES METIERS DU NORD S ENGAGENT A Prendre en charge les actions suivantes, en collaboration étroite avec le chargé de mission «Commerce et Artisanat» de la Ville : Faciliter la transmission / reprise des entreprises (détection et accompagnement des opérations de transmission, recherche de repreneurs). Favoriser l implantation de nouvelles activités (accueil, information et orientation des porteurs de projets). Favoriser le développement des entreprises commerciales et artisanales (détection et accompagnement des projets pour les entreprises de Saint-André). Relance et dynamisation de l Union Commerciale et Artisanale. Mise en œuvre d une démarche qualité : audit de point de vente, conseil et formation, élaboration d une charte ou d un concours qualité. Assurer la mise en œuvre et la gestion des prêts bonifiés. Accompagner la Ville de Saint-André, les commerçants et artisans sur la mise en œuvre des actions suivantes : Elaboration et mise en œuvre d un plan d animations commerciales. Initier ou accompagner l émergence de nouveaux services aux consommateurs. Valoriser les atouts du commerce et de l artisanat Andrésien (logo de l Union Commerciale et Artisanale, opérations collectives de communication, opérations presse sur l événementiel, ). Elaboration du guide du commerce et de l artisanat de Saint-André. Création d une page «Commerce & Artisanat» sur le site Internet de la Ville. Elaboration d animations commerciales pour le marché hebdomadaire. Réalisation d actions de promotion du marché hebdomadaire. Dans le cadre de la création d un nouveau marché, participer à l élaboration du programme d animation et de communication. Pour le village des antiquaires : Proposer la création d un événement autour du thème et mise en œuvre d opérations de communication. 9

10 FAIT A SAINT- ANDRE, LE MARDI 20 NOVEMBRE 2001 La Ville de Saint-André Le Maire Conseiller Général La Chambre de Commerce et d Industrie de Lille Métropole Le Vice Président Président de la Commission Commerce Olivier HENNO Jaques COULON La Chambre des Métiers du Nord Le Président délégué de la Commission d arrondissement de Lille L Union Commerciale et Artisanale de Saint-André Le Président Jean Pierre DELECROIX Bernard LEFEBVRE 10

Projet de dossier FISAC transversal Territoire du SEGH

Projet de dossier FISAC transversal Territoire du SEGH Projet de dossier FISAC transversal Territoire du SEGH Partie II : «fiches-actions» Document annexé à la délibération du conseil communautaire de la Communauté de communes de l agglomération annemassienne

Plus en détail

MARQUETTE-LEZ-LILLE / SAINT ANDRÉ-LEZ-LILLE PROJET DE REQUALIFICATION DU GRAND RHODIA

MARQUETTE-LEZ-LILLE / SAINT ANDRÉ-LEZ-LILLE PROJET DE REQUALIFICATION DU GRAND RHODIA PÔLE AMÉNAGEMENT ET HABITAT DOSSIER DE PRESENTATION MARQUETTE-LEZ-LILLE / SAINT ANDRÉ-LEZ-LILLE PROJET DE REQUALIFICATION DU GRAND RHODIA Développement Urbain & Grands Projets Espace Naturel & Urbain Un

Plus en détail

COMMERCIAL DE CAEN-MÉTROPOLE

COMMERCIAL DE CAEN-MÉTROPOLE LES RENDEZ VOUS DE L AGENCE D URBA AU PAVILLON CYCLE VILLE ET COMMERCE LES ENJEUX DE L ÉQUIPEMENT COMMERCIAL DE CAEN-MÉTROPOLE PATRICE DUNY, DIRECTEUR AUCAME CAEN NORMANDIE RAPPEL : LE COMMERCE EST CONSUBSTANTIEL

Plus en détail

Bilan qualitatif. du 01/01/2009 au 30/04/2010

Bilan qualitatif. du 01/01/2009 au 30/04/2010 Opération de Restructuration de l'artisanat et du Commerce (ORAC) Bilan qualitatif de la 1 ère tranche du 01/01/2009 au 30/04/2010 Bilan 1 ère tranche ORAC Pays de La Châtre en Berry 1 AXE I : INVESTISSEMENTS

Plus en détail

PRESERVER GRANDIR ENTREPRENDRE PARTAGER ETUDIER BOUGER TULLE 2014-2020. Projet de ville ENTREPRENDRE PARTICIPER HABITER

PRESERVER GRANDIR ENTREPRENDRE PARTAGER ETUDIER BOUGER TULLE 2014-2020. Projet de ville ENTREPRENDRE PARTICIPER HABITER GRANDIR PRESERVER PARTAGER ENTREPRENDRE BOUGER ETUDIER 2014-2020 Projet de ville ENTREPRENDRE PARTICIPER HABITER GRANDIR PRESERVER PARTAGER BOUGER ENTREPRENDRE ETUDIER 2014-2020 Projet de ville Soutien

Plus en détail

UN «GUICHET UNIQUE» POUR TOUS LES COMMERCANTS AU SEIN DU SERVICE DU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE & DE L EMPLOI DE LA CALPE

UN «GUICHET UNIQUE» POUR TOUS LES COMMERCANTS AU SEIN DU SERVICE DU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE & DE L EMPLOI DE LA CALPE LA DYNAMISATION ET L ATTRACTIVITE COMMERCIALE DU TERRITOIRE UN «GUICHET UNIQUE» POUR TOUS LES COMMERCANTS AU SEIN DU SERVICE DU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE & DE L EMPLOI DE LA CALPE Anne-Claire BACHET, Xavier

Plus en détail

Les critères pour bénéf icier de ces subventions

Les critères pour bénéf icier de ces subventions Les critères pour bénéf icier de ces subventions Vous pouvez prétendre à ces subventions si vous êtes commerçants ou artisans. Votre éligibilité est cependant conditionnée par des critères d activité commerciale

Plus en détail

Entretien avec Maria magasin K-Nel

Entretien avec Maria magasin K-Nel Entretien avec Maria magasin K-Nel FISAC Quelques repères Association commerciale une nouvelle identité Editos Edito de Dino Cinieri, Député Maire de Firminy Chers amis, Ce premier numéro de Relief Info

Plus en détail

Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services

Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services 1 Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services Pays Cœur de Flandre I Phase II La formulation de la stratégie Région Nord Pas de Calais Avril 2013 Région Communauté Nord Pas de

Plus en détail

LE PLAN LOCAL D ACTION POUR LE DEVELOPPEMENT DU COMMERCE, DE L ARTISANAT ET DES SERVICES

LE PLAN LOCAL D ACTION POUR LE DEVELOPPEMENT DU COMMERCE, DE L ARTISANAT ET DES SERVICES LE PLAN LOCAL D ACTION POUR LE DEVELOPPEMENT DU COMMERCE, DE L ARTISANAT ET DES SERVICES 2015-2020 LE PLAN LOCAL D ACTION POUR LE DEVELOPPEMENT DU COMMERCE, DE L ARTISANAT ET DES SERVICES 2015-2020 Comité

Plus en détail

Les enjeux du commerce dans les quartiers de la politique de la ville

Les enjeux du commerce dans les quartiers de la politique de la ville Ville au Carré USH Centre AROSH Poitou Charentes L immobilier, levier de développement économique et commercial dans les quartiers 5 ème rencontre Cycle Habitat, Cadre de vie et Gestion Urbaine Les enjeux

Plus en détail

TROISIEME PARTIE : QUELLES ACTIONS POUR DEVELOPPER L ARTISANAT ET LE COMMERCE SUR LE PAYS DE CHAUMONT?

TROISIEME PARTIE : QUELLES ACTIONS POUR DEVELOPPER L ARTISANAT ET LE COMMERCE SUR LE PAYS DE CHAUMONT? TROISIEME PARTIE : QUELLES ACTIONS POUR DEVELOPPER L ARTISANAT ET LE COMMERCE SUR LE PAYS DE CHAUMONT? 3.1 Mettre en place une démarche qualité commerce : Pour fidéliser la clientèle outre la qualité des

Plus en détail

POLITIQUE DU STATIONNEMENT À LILLE MÉTROPOLE

POLITIQUE DU STATIONNEMENT À LILLE MÉTROPOLE POLE MOBILITÉ TRANSPORTS 09 AVRIL 2013 RSTT ANGERS NOUVEAUX PLANS DE DÉPLACEMENTS URBAINS - NOUVEAUX ENJEUX POLITIQUE DU STATIONNEMENT À LILLE MÉTROPOLE Pourquoi une politique de stationnement? «L automobile»

Plus en détail

N 2. Favoriser des partenariats concrets entre gares et collectivités locales

N 2. Favoriser des partenariats concrets entre gares et collectivités locales 82, bd des Batignolles - 75017 Paris - FRANCE Tél. : +33 (0)1 53 42 35 35 / Fax : +33 (0)1 42 94 06 78 Web : www.carrenoir.com N 2 Favoriser des partenariats concrets entre gares et collectivités locales

Plus en détail

Un Territoire de Projets

Un Territoire de Projets Un Territoire de Projets La Vallée de la Drôme, une base préservée entre RHÔNE et ALPES, à la transition du VERCORS et de la PROVENCE, avec comme élément naturel fédérateur la rivière DRÔME. Une vallée

Plus en détail

La SEMAEST, opérateur commercial des quartiers

La SEMAEST, opérateur commercial des quartiers La SEMAEST, opérateur commercial des quartiers De l aménagement urbain au développement économique La SEMAEST, Société d économie mixte de la Ville de Paris, spécialisée dans La SEMAEST, Société d économie

Plus en détail

PERIMETRE DE L ETUDE. édito

PERIMETRE DE L ETUDE. édito 1 PERIMETRE DE L ETUDE édito La préservation de l attractivité de la vallée par le maintien d un tissu économique stable et diversifié est une des préoccupations majeures du Syndicat du Pays de Maurienne.

Plus en détail

Cahier des charges pour la création du site internet Pays Sologne Val Sud

Cahier des charges pour la création du site internet Pays Sologne Val Sud Cahier des charges pour la création du site internet Pays Sologne Val Sud Septembre 2011 Domaine du Ciran - 45240 Ménestreau-en-Villette Tél: 02.38.49.19.49 - Fax : 02.38.49.19.59 - sologne.val.sud@wanadoo.fr

Plus en détail

Principales missions opérationnelles : Logement social

Principales missions opérationnelles : Logement social LOGEMENT SOCIAL - Nombre d offices communautaires d HLM ou OPAC gérés : aucun - Autres organismes gestionnaires de logements sociaux : 2 Offices publics de l Habitat (Département de Loire Atlantique et

Plus en détail

Etude sur le transport et la livraison de marchandises en ville Cas de l agglomération de Poitiers. Note de synthèse

Etude sur le transport et la livraison de marchandises en ville Cas de l agglomération de Poitiers. Note de synthèse Etude sur le transport et la livraison de marchandises en ville Cas de l agglomération de Poitiers Note de synthèse I/ Objectif de l étude L ORT Poitou Charentes a pris l initiative d engager une réflexion

Plus en détail

Agence Régionale des Territoires d'auvergne. Gérard Lombardi Marketing Territorial Relations entreprises Emploi

Agence Régionale des Territoires d'auvergne. Gérard Lombardi Marketing Territorial Relations entreprises Emploi Agence Régionale des Territoires d'auvergne Gérard Lombardi Marketing Territorial Relations entreprises Emploi En quelques mots L'Auverg ne L'Agence des Territoires d'auvergne L'accueil de nouvelles populations

Plus en détail

Sous-Bois Chatillon Clamart

Sous-Bois Chatillon Clamart Aulnay- Sous-Bois 80 300 hab. Patrick Rémy Manager de centre-ville 52 ans 32 000 hab. Dominique Vaillant Manager du commerce 48 ans 50 000 hab. Lucille Saubestre Coordinateur FISAC 31 ans Création du poste

Plus en détail

ACTION N 1 : Animer le FISAC et le réseau d'acteurs Développer des moyens de communication et d animation

ACTION N 1 : Animer le FISAC et le réseau d'acteurs Développer des moyens de communication et d animation PLAN D ACTIONS FISAC-CCIC (Tranche 1) Axe N 1 ACTION N 1 : Animer le FISAC et le réseau d'acteurs Développer des moyens de communication et d animation Animer le FISAC et le réseau d acteurs, soit : Animer

Plus en détail

NOGENT-LE-ROTROU (28 - Eure-et-Loir) Redynamisation du centre commercial «Les Gauchetières» Note descriptive du projet

NOGENT-LE-ROTROU (28 - Eure-et-Loir) Redynamisation du centre commercial «Les Gauchetières» Note descriptive du projet NOGENT-LE-ROTROU (28 - Eure-et-Loir) Redynamisation du centre commercial «Les Gauchetières» Note descriptive du projet Restructuration du pôle commercial «Les Gauchetières» à Nogent-le-Rotrou_27 janvier

Plus en détail

Recueil des Actes Administratifs Juillet-Août-Septembre 2013. Sommaire

Recueil des Actes Administratifs Juillet-Août-Septembre 2013. Sommaire Recueil des Actes Administratifs Juillet-Août-Septembre Sommaire Arrêtés du Maire : DIVERS /79/DIV Arrêté portant autorisation d ouverture de la maison de retraite Saint Martin (Bât 1) /80/DIV Arrêté municipal

Plus en détail

QUESTIONNAIRE AUPRES DES COMMUNAUTES DE

QUESTIONNAIRE AUPRES DES COMMUNAUTES DE QUESTIONNAIRE AUPRES DES COMMUNAUTES DE COMMUNES / D'AGGLOMERATION NOM DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES / D'AGGLOMERATION : ADRESSE : TELEPHONE : FAX : COURRIEL : QUESTIONNAIRE REMPLI PAR : FONCTION :. POURQUOI

Plus en détail

CRT Picardie. Enquête auprès des acteurs du tourisme

CRT Picardie. Enquête auprès des acteurs du tourisme CRT Picardie Enquête auprès des acteurs du tourisme 1 Votre entreprise ou structure / organisme institutionnel Votre nom : Votre titre : Votre e-mail : (pour pourvoir vous envoyer le résultat de l enquête)

Plus en détail

Guide de bonne conduite

Guide de bonne conduite CLIC MÉTROPOLE NORD-OUEST l aide à domicile : Guide de bonne conduite LA MADELEINE LAMBERSART LOMPRET MARQUETTE-LEZ-LILLE PÉRENCHIES QUESNOY-SUR-DEÛLE SAINT-ANDRÉ VERLINGHEM WAMBRECHIES Décembre 2008 Cram

Plus en détail

APAMAC/ISM/ MR /nov 2007 1

APAMAC/ISM/ MR /nov 2007 1 LES PROPOSITIONS DE L ARTISANAT POUR LE PROGRAMME OPERATIONNEL DU MASSIF CENTRAL APAMAC/ISM/ MR /nov 2007 1 «L artisanat, acteur central du massif» Première entreprise de France Première entreprise du

Plus en détail

Appel à projets. Portage et animation des «Forums Citoyens» Contrat de Ville de Narbonne

Appel à projets. Portage et animation des «Forums Citoyens» Contrat de Ville de Narbonne Appel à projets Portage et animation des «Forums Citoyens» Contrat de Ville de Narbonne Date limite : mercredi 25 février 2015 à 12h 1. Contexte La loi de programmation pour la ville et la cohésion urbaine

Plus en détail

Du diagnostic au Plan d Actions

Du diagnostic au Plan d Actions PDU DE LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DE ROYAN ATLANTIQUE (CARA) 2013-2022 Du diagnostic au Plan d Actions Réunions Publiques Automne 2012 1 Déroulé de la séance Rappel de la démarche (loi, diagnostic,

Plus en détail

CONTRAT D OBJECTIFS ET DE MOYENS POUR LA MODERNISATION ET LE DEVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE

CONTRAT D OBJECTIFS ET DE MOYENS POUR LA MODERNISATION ET LE DEVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE CONTRAT D OBJECTIFS ET DE MOYENS POUR LA MODERNISATION ET LE DEVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE VU l article L. 118-1 du code du travail ; VU la loi n 2005-32 du 18 janvier 2005 de programmation pour la

Plus en détail

Le Parc naturel régional du Gâtinais français. Déplacement Bas Saint Laurent 1

Le Parc naturel régional du Gâtinais français. Déplacement Bas Saint Laurent 1 Le Parc naturel régional du Gâtinais français Déplacement Bas Saint Laurent 1 46 Parcs naturels régionaux en France Déplacement Bas Saint Laurent 2 Les missions d'un Parc Protéger et mettre en valeur les

Plus en détail

SALON NATIONAL DU CENTRE-VILLE

SALON NATIONAL DU CENTRE-VILLE EME 2 SALON NATIONAL DU CENTRE-VILLE INNOVER DYNAMISER ANIMER PALAIS DES CONGRÈS DE DIJON JEUDI 3 ET VENDREDI 4 JUILLET 2014 WWW.CENTRE-VILLE.ORG LE 2 EME SALON CENTRE-VILLE EXPO EST ORGANISÉ DANS LE CADRE

Plus en détail

Déroulement. 1 «Vers une accessibilité généralisée» - rappel des grands principes de la loi du 11/02/2005 et ses assouplissements Olivier Blouin - CCI

Déroulement. 1 «Vers une accessibilité généralisée» - rappel des grands principes de la loi du 11/02/2005 et ses assouplissements Olivier Blouin - CCI Déroulement 1 «Vers une accessibilité généralisée» - rappel des grands principes de la loi du 11/02/2005 et ses assouplissements Olivier Blouin - CCI 2 - Les démarches à accomplir en 2015 pour les établissements

Plus en détail

acérola - plessis-grammoire

acérola - plessis-grammoire acérola - plessis-grammoire oap aménagement Le secteur d Acérola se situe au cœur de la commune du Plessis-Grammoire et couvre une surface d environ 5 hectares au coeur du tissu urbain. Il est délimité

Plus en détail

Interactions entre Transport et Urbanisme. Université de Tongji - Shanghai 1 er novembre 2014 Michel CALVINO

Interactions entre Transport et Urbanisme. Université de Tongji - Shanghai 1 er novembre 2014 Michel CALVINO Interactions entre Transport et Urbanisme Université de Tongji - Shanghai 1 er novembre 2014 Michel CALVINO 1 Transport et Urbanisme : un destin lié, une interaction permanente La densification urbaine

Plus en détail

CREATION D UN NOUVEAU QUARTIER D HABITAT COMINES

CREATION D UN NOUVEAU QUARTIER D HABITAT COMINES «Domaine des Saules» CREATION D UN NOUVEAU QUARTIER D HABITAT COMINES Réunion publique 18 Octobre 2012 Table des Matières 1. PREAMBULE 1. LOCALISATION DU PROJET 2. OBJECTIFS ET ENJEUX DU PROJET D AMENAGEMENT

Plus en détail

Le développement économique local en faveur des PME

Le développement économique local en faveur des PME LE MAIRE, LE COMMERCE ET L'ARTISANAT Le développement économique local en faveur des PME Un territoire, des besoins : une réponse adaptée Le commerce joue un rôle fondamental dans l aménagement du territoire

Plus en détail

Etude sur les garanties d emprunt en faveur du logement social -------------------- Cahier des charges de consultation

Etude sur les garanties d emprunt en faveur du logement social -------------------- Cahier des charges de consultation Etude sur les garanties d emprunt en faveur du logement social -------------------- Cahier des charges de consultation Décembre 2013 Mission Bassin Minier décembre 2013 Page 2 Préambule Depuis 1982, le

Plus en détail

BLERE-VAL DE CHER DEVELOPPEMENT REGLEMENT. PREAMBULE : Objectifs poursuivis par la mise en place de ce dispositif :

BLERE-VAL DE CHER DEVELOPPEMENT REGLEMENT. PREAMBULE : Objectifs poursuivis par la mise en place de ce dispositif : BLERE-VAL DE CHER DEVELOPPEMENT REGLEMENT PREAMBULE : Objectifs poursuivis par la mise en place de ce dispositif : - Favoriser la création d emploi ; - Favoriser la reprise transmission des petites entreprises

Plus en détail

II. LE SCHÉMA DIRECTEUR UNE IDENTITÉ COMMERCIALE CLAIRE

II. LE SCHÉMA DIRECTEUR UNE IDENTITÉ COMMERCIALE CLAIRE II. LE SCHÉMA DIRECTEUR UNE IDENTITÉ COMMERCIALE CLAIRE Enjeux commerciaux Maintien de la diversité commerciale en centre-ville Outils et pistes de réflexion Mise en place d un périmètre de préemption

Plus en détail

forum transmission reprise

forum transmission reprise La rencontre entre cédants et repreneurs d ents haute gironde forum JEUDI SALLE FÊTES DES 15H-20HPugnac 21 octobre haute gironde forum Le Syndicat Mixte du Pays de la Haute Gironde (plus de 80 000 habitants,

Plus en détail

2- AFFIRMER ET ASSURER UN DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE EQUILIBRE ET DURABLE DU TERRITOIRE COMMUNAL

2- AFFIRMER ET ASSURER UN DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE EQUILIBRE ET DURABLE DU TERRITOIRE COMMUNAL 2- AFFIRMER ET ASSURER UN DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE EQUILIBRE ET DURABLE DU TERRITOIRE COMMUNAL Projet d Aménagement et de Développement Durable Dossier de PLU approuvé 13/26 Face à l augmentation du prix

Plus en détail

MISSION DE DIAGNOSTIC COMMERCIAL ET D AIDE À LA CONCEPTION

MISSION DE DIAGNOSTIC COMMERCIAL ET D AIDE À LA CONCEPTION ZAC CŒUR DE POULFANC MISSION DE DIAGNOSTIC COMMERCIAL ET D AIDE À LA CONCEPTION REUNION PUBLIQUE 10 SEPTEMBRE 2012 Maitre d Ouvrage SOMMAIRE PARTIE 1 : DIAGNOSTIC CONTEXTE ET OBJECTIFS ANLYSE DU TISSU

Plus en détail

AVIS DE REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL

AVIS DE REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL VILLE DE BAGNEUX (Hauts-de-Seine) ------- Exécution de l'article 56 de la Loi du 05 avril 1884 AVIS DE REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL Le Conseil Municipal légalement convoqué le : VENDREDI 4 DECEMBRE 2015

Plus en détail

plu classement en zone UE d une surface classée en 2AUe Notice explicative modification n 7

plu classement en zone UE d une surface classée en 2AUe Notice explicative modification n 7 plu modification n 7 classement en zone UE d une surface classée en 2AUe Notice explicative NOTICE EXPLICATIVE Ouverture à l urbanisation d une partie de la zone 2AUe des Commandières (Classement en zone

Plus en détail

POUR UN RENOUVEAU DU PARC IMMOBILIER DES ANNEES 50-70 De la requalification classique au portage immobilier

POUR UN RENOUVEAU DU PARC IMMOBILIER DES ANNEES 50-70 De la requalification classique au portage immobilier BREST 28 et 29 NOVEMBRE 2013 POUR UN RENOUVEAU DU PARC IMMOBILIER DES ANNEES 50-70 De la requalification classique au portage immobilier Présentation de la SPLA SOREQA SPLA à vocation métropolitaine crée

Plus en détail

I LES PRINCIPES FONDATEURS

I LES PRINCIPES FONDATEURS CONSEIL CITOYENS Allonnes Charte Préambule Le conseil citoyen dans le cadre de la mise en action de la démocratie participative doit tendre à un réel pouvoir d'intervention directe des citoyens de notre

Plus en détail

RÉVISION DU PLAN LOCAL D URBANISME DU KREMLIN-BICÊTRE

RÉVISION DU PLAN LOCAL D URBANISME DU KREMLIN-BICÊTRE RÉVISION DU PLAN LOCAL D URBANISME DU KREMLIN-BICÊTRE Réunion publique Restitution des ateliers 1 er avril 2015 1 RÉVISION DU PLAN LOCAL D URBANISME DU KREMLIN-BICÊTRE 1.Qu'est-ce que le 2.Restitution

Plus en détail

Réalisation : Maison de l Emploi de Villeneuve d Ascq - Mons-en-Barœul Mise à jour : septembre 2015 (Edition initiale : septembre 2012 - Mise à jour

Réalisation : Maison de l Emploi de Villeneuve d Ascq - Mons-en-Barœul Mise à jour : septembre 2015 (Edition initiale : septembre 2012 - Mise à jour Réalisation : Maison de l Emploi de Villeneuve d Ascq - Mons-en-Barœul Mise à jour : septembre 2015 (Edition initiale : septembre 2012 - Mise à jour précédente : septembre 2014) 2 Le guide pratique Où

Plus en détail

Vu la circulaire n 2033-134 du 8 septembre 2003 relative aux modalités d accueil en milieu professionnel des élèves mineurs de moins de seize ans :

Vu la circulaire n 2033-134 du 8 septembre 2003 relative aux modalités d accueil en milieu professionnel des élèves mineurs de moins de seize ans : CONVENTION RELATIVE A L ORGANISATION DE SEQUENCE D OBSERVATION EN MILIEU PROFESSIONNEL DANS LE CADRE DE L OPERATION «BRAVO LES ARTISANS de Charente-Maritime» Vu la circulaire n 2033-134 du 8 septembre

Plus en détail

Séminaire DUEE Lyon 26 et 27 novembre 2015. Appel à Projet AACT AIR 2013. Toulouse Métropole. Projet : PUMIQAT

Séminaire DUEE Lyon 26 et 27 novembre 2015. Appel à Projet AACT AIR 2013. Toulouse Métropole. Projet : PUMIQAT Appel à Projet AACT AIR 2013 Toulouse Métropole Projet : PUMIQAT Madame Elisabeth Toutut-Picard, Adjointe au Maire de Toulouse, Présidente de la Commission Environnement Développement Durable et Energies

Plus en détail

ZAC Pompidou Le Mignon à Bois-Colombes (92)

ZAC Pompidou Le Mignon à Bois-Colombes (92) à Bois-Colombes (92) Opération certifiée phase 1 à 4 du SMO Marie Catherine BARIGAULT : Directrice des Services Techniques, Ville de Bois Colombes Skander MEZGAR : Responsable Technique, Montage & Aménagement

Plus en détail

1.1 - Favoriser l accueil et le développement des. entreprises

1.1 - Favoriser l accueil et le développement des. entreprises Module 1 : Formation, développement et innovation économique 1.1 - Favoriser l accueil et le développement des réservée : 560 000 OBJECTIFS STRATÉGIQUES - Encourager les modes de production responsables

Plus en détail

2 ème Réunion du Réseau «Perche Accueil» Nogent le Rotrou le vendredi 2 avril 2010

2 ème Réunion du Réseau «Perche Accueil» Nogent le Rotrou le vendredi 2 avril 2010 2 ème Réunion du Réseau «Perche Accueil» Nogent le Rotrou le vendredi 2 avril 2010 Ordre du Jour Bilan des actions 2009 Participation à Projets en Campagne Réalisation d un guide d accueil des porteurs

Plus en détail

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire PROJET D ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE OCTOBRE 2014 TABLE DES MATIÈRES POURQUOI UN ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE?...

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE CREATION, TRANSMISSION, FINANCEMENT : LA REGION ACCOMPAGNE LES ENTREPRENEURS À CHAQUE ETAPE

DOSSIER DE PRESSE CREATION, TRANSMISSION, FINANCEMENT : LA REGION ACCOMPAGNE LES ENTREPRENEURS À CHAQUE ETAPE DOSSIER DE PRESSE Contacts presse Région Rhône-Alpes Clémence CAPRON 04 26 73 49 57 06 87 56 05 48 + CREATION, TRANSMISSION, FINANCEMENT : LA REGION ACCOMPAGNE LES ENTREPRENEURS À CHAQUE ETAPE SALON DES

Plus en détail

3 ème année. Cet appel à proposition s inscrit dans la continuité du travail engagé en année 1 et 2.

3 ème année. Cet appel à proposition s inscrit dans la continuité du travail engagé en année 1 et 2. Appel à proposition Projet Alimen terre Un système d'alimentation local sur le Pays de Vannes 3 ème année Avec près de 60 % de surfaces agricoles, l agriculture demeure prépondérante sur notre territoire.

Plus en détail

Charte des relations

Charte des relations Charte des relations entre Élus, membres des Conseils consultatifs de quartier et agents des services de la Ville de Brest et de Brest métropole océane Bellevue, Brest-Centre 1 Europe, Lambezellec Quatre

Plus en détail

Cahier des charges Rétrocession du droit au bail pour le local commercial situé 154 rue de Paris à Palaiseau

Cahier des charges Rétrocession du droit au bail pour le local commercial situé 154 rue de Paris à Palaiseau Cahier des charges Rétrocession du droit au bail pour le local commercial situé 154 rue de Paris à Palaiseau I. Contexte urbain Palaiseau : une situation géographique privilégiée La commune de Palaiseau

Plus en détail

La situation géographique

La situation géographique vous présente La situation géographique BRUXELLES Venir à Douai Une situation stratégique au carrefour des grandes voies de communication : Autoroutes Gares TGV Aéroports Ports PARIS DOUAI LILLE Aéroport

Plus en détail

Enquête globale transport

Enquête globale transport Enquête globale transport N 21 Avril 215 La mobilité en Île-de-France Le stationnement, un levier majeur des politiques de déplacements Les voitures à disposition des ménages franciliens ne circulent en

Plus en détail

CHARTE DE LA COMMUNE NOUVELLE

CHARTE DE LA COMMUNE NOUVELLE ANTONAVES, CHATEAUNEUF DE CHABRE, RIBIERS CHARTE DE LA COMMUNE NOUVELLE VAL BUËCH-MÉOUGE - HAUTES ALPES - PRINCIPES FONDATEURS Une commission d élus des communes d Antonaves, Châteauneuf de Chabre, Ribiers

Plus en détail

Faire du stationnement un levier de la politique des déplacements : le cas de la Métropole Européenne de Lille

Faire du stationnement un levier de la politique des déplacements : le cas de la Métropole Européenne de Lille POLE DÉPLACEMENTS ET ACCESSIBILITÉ Faire du stationnement un levier de la politique des déplacements : le cas de la Métropole Européenne de Lille Atelier Cohérence urbanisme et transports AdCF-IFSTTAR,

Plus en détail

Secrétariat d Etat auprès de la Ministre des Solidarités et de la Cohésion sociale, chargé de la Famille

Secrétariat d Etat auprès de la Ministre des Solidarités et de la Cohésion sociale, chargé de la Famille Secrétariat d Etat auprès de la Ministre des Solidarités et de la Cohésion sociale, chargé de la Famille ENGAGEMENTS DU SECTEUR DE L INDUSTRIE DU JEU VIDEO ET DE LA DISTRIBUTION EN FAVEUR D UNE MEILLEURE

Plus en détail

Dynamiser son attractivité commerciale : Quelle stratégie et quels outils? Saint-Etienne 24 juin 2014

Dynamiser son attractivité commerciale : Quelle stratégie et quels outils? Saint-Etienne 24 juin 2014 Dynamiser son attractivité commerciale : Quelle stratégie et quels outils? Saint-Etienne 24 juin 2014 André MOUNIER Président CCI St Etienne/Montbrison Claude RISAC Président de la Fédération du Commerce

Plus en détail

Montréal amie des aînés : Du plan d action à la réalisation. Le point de vue de 3 acteurs impliqués dans la démarche. Introduction

Montréal amie des aînés : Du plan d action à la réalisation. Le point de vue de 3 acteurs impliqués dans la démarche. Introduction Montréal amie des aînés : Du plan d action à la réalisation. Le point de vue de 3 acteurs impliqués dans la démarche Mme Émilie Thuillier, Ville de Montréal MmeHuguette Roy, Ville de Montréal Mme Marie

Plus en détail

Ä Une nouvelle dynamique commerciale sur le Pays Nevers Sud Nivernais

Ä Une nouvelle dynamique commerciale sur le Pays Nevers Sud Nivernais Ä Une nouvelle dynamique commerciale sur le Pays Nevers Sud Nivernais Le Pays Nevers Sud Nivernais Ø Espace de projets Ø Rôle d orienta3on, de coordina3on et de mobilisa3on de moyens financiers Ø Ac3on

Plus en détail

VILLE D ANZIN. Fonds d Intervention pour les Services, l Artisanat et le Commerce. Dispositif d aide à la rénovation des locaux commerciaux

VILLE D ANZIN. Fonds d Intervention pour les Services, l Artisanat et le Commerce. Dispositif d aide à la rénovation des locaux commerciaux VILLE D ANZIN Fonds d Intervention pour les Services, l Artisanat et le Commerce PREALABLE : Dispositif d aide à la rénovation des locaux commerciaux Règlement d attribution des aides financières directes

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE REMISE DU LABEL EUROPEEN TOCEMA- 23 avril 2009

DOSSIER DE PRESSE REMISE DU LABEL EUROPEEN TOCEMA- 23 avril 2009 DOSSIER DE PRESSE REMISE DU LABEL EUROPEEN TOCEMA- 23 avril 2009 Contact presse : Oullins centre-ville- Cécile Meauxsoone- 06 68 68 68 87 En Partenariat avec Oullins Centre Ville 7 rue jean-jacques Rousseau

Plus en détail

SOMMAIRE. 1 er LIVRET

SOMMAIRE. 1 er LIVRET COMMUNICATIONS : SOMMAIRE Logements d urgence Partenariat avec Raciborz 1 er LIVRET Monsieur le Maire Modification des commissions municipales p. 7 Désignation d un représentant à l association AVANCE

Plus en détail

Mairie d Orléans Mars 2013 Cahier des Charges de Rétrocession

Mairie d Orléans Mars 2013 Cahier des Charges de Rétrocession Mairie d Orléans Mars 2013 Cahier des Charges de Rétrocession Bail commercial 76 rue des Carmes-Orléans Article 1 : Délimitation d un périmètre de sauvegarde du commerce et de l artisanat Par délibération

Plus en détail

Etat d avancement de l Opération campus

Etat d avancement de l Opération campus Etat d avancement de l Opération campus L appel à projet campus s est déroulé entre février 2008 et février 2009. Les projets ont été élaborés par des consortiums d établissement et validés par le comité

Plus en détail

PROJET DE DÉLIBÉRATION EXPOSÉ DES MOTIFS

PROJET DE DÉLIBÉRATION EXPOSÉ DES MOTIFS DIRECTION DE LA VOIRIE ET DES DÉPLACEMENTS DVD 2009-101 OBJET : Aménagements cyclables éligibles aux subventions de la Région Ile de France : - Autorisation de signer avec la région Ile de France un contrat

Plus en détail

Ville de Paris Charte de la concertation sur PARIS NORD-EST ELARGI

Ville de Paris Charte de la concertation sur PARIS NORD-EST ELARGI Ville de Paris Charte de la concertation sur PARIS NORD-EST ELARGI I- CONTEXTE ET ENJEUX URBAINS DU PROJET D'AMENAGEMENT Le secteur de grand projet urbain «Paris Nord-Est», engagé dès 2002, d une superficie

Plus en détail

Conclusions du cinquième rapport sur la cohésion économique, sociale et territoriale: l avenir de la politique de cohésion

Conclusions du cinquième rapport sur la cohésion économique, sociale et territoriale: l avenir de la politique de cohésion Conclusions du cinquième rapport sur la cohésion économique, sociale et territoriale: l avenir de la politique de cohésion Questionnaire Comment associer plus étroitement la stratégie «Europe 2020» et

Plus en détail

Commune de ROUSSET. Rapport de présentation du Règlement local de publicité

Commune de ROUSSET. Rapport de présentation du Règlement local de publicité Commune de ROUSSET Rapport de présentation du Règlement local de publicité Sommaire Introduction... 3 1. Contexte géographique et administratif... 4 1.1. Localisation... 4 1.2. Données chiffrées... 5 1.3.

Plus en détail

18 e. Projet de territoire. Quartier Goutte d or. Délégation à la Politique de la Ville et à l Intégration

18 e. Projet de territoire. Quartier Goutte d or. Délégation à la Politique de la Ville et à l Intégration Projet de territoire Quartier Goutte d or 18 e Depuis plusieurs années, les quartiers populaires parisiens font l objet d une attention particulière. Dans le cadre d un projet global conduit par Gisèle

Plus en détail

DOSSIER >PROJET : Juin 2015 AGENDA LES AVENIÈRES VEYRINS-THUELLIN

DOSSIER >PROJET : Juin 2015 AGENDA LES AVENIÈRES VEYRINS-THUELLIN DOSSIER de PRESSE AGENDA Juin 2015 >PROJET : La Commune Nouvelle Dossier de Presse : VIE PRATIQUE >Pourquoi une commune nouvelle entre Les Avenières et Veyrins-Thuellin? Les communes des Avenières et de

Plus en détail

Etude stratégique sur le développement commercial de la ville d Orange. 8 octobre 2007

Etude stratégique sur le développement commercial de la ville d Orange. 8 octobre 2007 Etude stratégique sur le développement commercial de la ville d Orange 8 octobre 2007 Objectifs Objectifs et méthodologie de l étude 1. Déterminer les comportements de consommation des ménages 2. Etablir

Plus en détail

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014 Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville Août 2014 2014, année de la nouvelle loi de programmation pour la ville et la cohésion

Plus en détail

Pour plus d informations, contactez La Boutique du Commerce. 2 place Henri Duquenne 93150 Le Blanc-Mesnil. laboutique@ville-blanc-mesnil.

Pour plus d informations, contactez La Boutique du Commerce. 2 place Henri Duquenne 93150 Le Blanc-Mesnil. laboutique@ville-blanc-mesnil. Pour plus d informations, contactez La Boutique du Commerce 2 place Henri Duquenne 93150 Le Blanc-Mesnil 01 55 81 17 00 01 55 81 17 03 laboutique@ville-blanc-mesnil.fr Contact : Jacques SANDIT Responsable

Plus en détail

Contribution du Collectif Logement Rhône à la préparation du PDALPD 2011 2014

Contribution du Collectif Logement Rhône à la préparation du PDALPD 2011 2014 Contribution du Collectif Logement Rhône à la préparation du PDALPD 2011 2014 Dans le cadre de la rédaction du futur Plan Départemental d Action pour le Logement des Personnes Défavorisées, le Collectif

Plus en détail

LILLE MÉTROPOLE NORD-PAS-DE-CALAIS. Résidence seniors

LILLE MÉTROPOLE NORD-PAS-DE-CALAIS. Résidence seniors LILLE MÉTROPOLE NORD-PAS-DE-CALAIS S A I N T - A N D R É - L E Z - L I L L E Résidence seniors de vie idéal à proximité de Lille... Saint-André-lez-Lille, un cadre SSAINT-ANDRÉ LEZ-LILLE Idéalement située

Plus en détail

Schéma de développement commercial sur le territoire de la Communauté d Agglomération de la Région Dieppoise

Schéma de développement commercial sur le territoire de la Communauté d Agglomération de la Région Dieppoise Schéma de développement commercial sur le territoire de la Communauté d Agglomération de la Région Dieppoise Orientations Juillet Communauté d Agglomération de la Région Dieppoise Sommaire Préalables 3

Plus en détail

Territoire de compétences Votre trait d union entre Nantes et Rennes. En contact direct : Les chiffres clés du succès :

Territoire de compétences Votre trait d union entre Nantes et Rennes. En contact direct : Les chiffres clés du succès : Les chiffres clés du succès : 105 hectares dédiés à l activité économique + 40 hectares de réserves foncières Sur l axe Nantes-Rennes : 12 500 véhicules/jour dont 200 camions assurant une liaison internationale

Plus en détail

Etude préalable FISAC

Etude préalable FISAC 1 Etude préalable FISAC Pays du Bocage Vendéen Programme d actions - Signature de la convention 18 novembre 2013 2 Le programme d action Pays du Bocage Vendéen A. Volet accessibilité Méthodologie Cette

Plus en détail

Avec vous, pour vous. Vienne. pour. Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive. avec Thierry Kovacs

Avec vous, pour vous. Vienne. pour. Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive. avec Thierry Kovacs élections municipales 23 et 30 mars 2014 Avec vous, pour vous pour Vienne Chapitre 01 Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive avec Thierry Kovacs Édito Chère Madame, Cher

Plus en détail

AUDE (11) NARBONNE Saint Jean, Saint Pierre (ZRU, liste supplémentaire ANRU) CENTRE COMMERCIAL LECLERC

AUDE (11) NARBONNE Saint Jean, Saint Pierre (ZRU, liste supplémentaire ANRU) CENTRE COMMERCIAL LECLERC AUDE (11) NARBONNE (ZRU, liste supplémentaire ANRU) Le dispositif commercial existant Nature et composition Un ensemble commercial comportant un hypermarché «LECLERC» et 3 petits commerces (adossé à un

Plus en détail

LILLE MÉTROPOLE BUREAUX

LILLE MÉTROPOLE BUREAUX CONSEIL MÉTROPOLE CHIFFRES CLÉS BUREAUX ème TRIMESTRE 015 ARTEPARC - Lesquin - 1 er bâtiment inauguré en juillet Parc tertiaire 3 ème génération qui proposera à termes bâtiments et 44 000 m de bureaux

Plus en détail

Accord de partenariat. entre BPCE. La Fédération Nationale des Socama

Accord de partenariat. entre BPCE. La Fédération Nationale des Socama Accord de partenariat entre BPCE La Fédération Nationale des Socama et La Fédération Française des Associations de Gestion et de Comptabilité et des Centres de Gestion et d Economie de l Artisanat BPCE,

Plus en détail

Le FISAC «transversal» d Annemasse-Agglo. Bilan de la tranche 1. Bilan du FISAC Transversale d Annemasse-Agglo 1

Le FISAC «transversal» d Annemasse-Agglo. Bilan de la tranche 1. Bilan du FISAC Transversale d Annemasse-Agglo 1 Le FISAC «transversal» d Annemasse-Agglo. Bilan de la tranche 1 Bilan du FISAC Transversale d Annemasse-Agglo 1 Préambule Les éléments suivants regroupent les actions qui ont été déposées par la communauté

Plus en détail

Assistance pour la modification du Plan Local d Urbanisme. 17 novembre 2014. Atelier Habitat - Equipement. Révision du. Plan Local.

Assistance pour la modification du Plan Local d Urbanisme. 17 novembre 2014. Atelier Habitat - Equipement. Révision du. Plan Local. Atelier Habitat - Equipement 17 novembre 2014 Assistance pour la modification du Plan Local d Urbanisme Révision du Plan Local d Urbanisme 1 Situation et structuration Plan réalisé par CAZAL Source : Département

Plus en détail

" Tout seul on va plus vite, Ensemble on va plus loin!"

 Tout seul on va plus vite, Ensemble on va plus loin! Neyron Tramoyes Beynost Saint Maurice de Beynost Miribel Thil Aimer sa ville, c est la faire vivre! Moi, j adhère! " Tout seul on va plus vite, Ensemble on va plus loin!" A l'ère de la mondialisation,

Plus en détail

Le transport de marchandises à la Ville de Paris

Le transport de marchandises à la Ville de Paris Le transport de marchandises à la Ville de Paris 14 Mars 2011 École des Mines Direction de la Voirie & des Déplacements Agence de la Mobilité - Usagers & Marchandises La Ville de Paris 2.125 millions d

Plus en détail

C o n s e i l L o c a l d e S é c u r i t é e t d e P r é v e n t i o n d e l a D é l i n q u a n c e V I L L E D E L Y O N

C o n s e i l L o c a l d e S é c u r i t é e t d e P r é v e n t i o n d e l a D é l i n q u a n c e V I L L E D E L Y O N C o n s e i l L o c a l d e S é c u r i t é e t d e P r é v e n t i o n d e l a D é l i n q u a n c e V I L L E D E L Y O N Assurer la complémentarité entre la prévention, la répression et la solidarité

Plus en détail

L information économique pour comprendre et décider. Bruno BOUTERIN CCI de Montpellier Direction Action Territoriale et Etudes Economiques

L information économique pour comprendre et décider. Bruno BOUTERIN CCI de Montpellier Direction Action Territoriale et Etudes Economiques L information économique pour comprendre et décider Bruno BOUTERIN CCI de Montpellier Direction Action Territoriale et Etudes Economiques S informer et mesurer le potentiel d un territoire pour décider

Plus en détail

Travaux d isolation et de finitions (peinture, revêtements, plâtrerie, ) Parc

Travaux d isolation et de finitions (peinture, revêtements, plâtrerie, ) Parc Activité Travaux d isolation et de finitions (peinture, revêtements, plâtrerie, ) Parc PNR Monts d Ardèche 1-Dynamique du marché Caractéristiques du secteur d activité et perspectives (au niveau national)

Plus en détail

A22 - Conforter l attractivité du Doubs afin de développer un tissu de TPE / PME / PMI performantes et créatrices d emplois

A22 - Conforter l attractivité du Doubs afin de développer un tissu de TPE / PME / PMI performantes et créatrices d emplois Objectifs à atteindre à long terme (jusqu à 2017) - Assurer une couverture haut débit pour l ensemble des zones d activités retenues dans le cadre du schéma des ZAE - Augmenter le nombre de bénéficiaires

Plus en détail