Classification des réseaux informatiques

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Classification des réseaux informatiques"

Transcription

1 CHAPITRE 3 Classification des réseaux informatiques Objectif général : Ce chapitre vise à approfondir les capacités de l étudiant pour mieux maitriser les concepts et les notions fondamentaux du réseau. Il lui rend plus capable à classifier un réseau selon un critère choisi tout en présentant ses caractéristiques. Volume horaire estimatif : 4h30 Objectifs spécifiques Définir les typologies d un réseau informatique Définir les topologies physiques d un réseau informatique et leurs caractéristiques Présenter les architectures réseaux tout en donnant les avantages et les inconvénients de chacune Donner les classes des réseaux, expliquer les différents modes de fonctionnement des terminaux et définir les techniques de commutation utilisées par les nœuds pour acheminer les messages PAN LAN MAN WAN Topologie en bus Topologie en étoile Topologie en anneau Topologie en arbre Topologie maillée Eléments du contenu Architecture client/serveur Architecture d égal à égal Architecture 3-tiers (2 niveaux, 3 niveaux, multi-niveaux) Mode de transfert: - Mode de diffusion - Mode point à point Mode de connexion : - avec connexion - sans connexion Techniques de commutation - Commutation de circuit - Commutation de paquets - Commutation des messages - Commutation de cellule 1 R.Ben Azzoun

2 1. Introduction Un réseau informatique est constitué d'ordinateurs reliés entre eux grâce à des lignes de communication (câbles réseaux, etc.) et des éléments matériels (cartes réseau, ainsi que d'autres équipements permettant d'assurer la bonne circulation des données). L'arrangement physique, c'est-à-dire la configuration spatiale du réseau est appelé topologie physique alors que la répartition géographique des équipements définie la typologie. 2. Typologies des réseaux informatiques On peut classifier les réseaux informatiques selon leurs tailles, comme l indique la figure : Figure 3. 1 : Typologies des réseaux 2.1. Le réseau personnel PAN (Personnal Area Network) Il interconnecte des équipements personnels comme un ordinateur portable avec une imprimante ou scanner, etc Le réseau local LAN (Local Area Network) Il peut s'étendre de quelques mètres à quelques kilomètres et correspond au réseau d'une entreprise. Il peut se développer sur plusieurs bâtiments et permet de satisfaire tous les besoins internes de cette entreprise (ou site universitaire ou usine) Le réseau métropolitain MAN (Metropolitan Area Network) Il interconnecte plusieurs lieux situés dans une même ville (métropole). Un MAN peut être l interconnexion de plusieurs LAN géographiquement proches par exemple l interconnexion des différents départements d une même université, chacun possédant son propre réseau local Le réseau étendu WAN (Wide Area Network) Il permet de communiquer à l'échelle d'un Pays (s étend sur plusieurs centaines de kilomètres) ou de la planète entière, les infrastructures physiques pouvant être terrestres ou spatiales à l'aide de satellites de télécommunications (internet sans fil). Il permet de relier des LAN 2 R.Ben Azzoun

3 éloignés et même des MAN éloignés. Internet est le meilleur exemple d'un réseau WAN de très grande taille. 3. Les topologies physiques d interconnexion La topologie réseau définit la structure du réseau : La topologie physique, qui est la configuration proprement dite du câblage ou du média définissant l arrangement physique relative au plan de réseau. la topologie logique, qui définit de quelle façon l information est transmise d un nœud à un autre (topologie de circulation des données) Topologie en bus Une topologie en bus est l'organisation la plus simple d'un réseau. En effet, dans cette topologie, tous les ordinateurs sont reliés à une même ligne de transmission par l'intermédiaire de câble. Le mot «bus» désigne la ligne physique qui relie les machines du réseau. Figure 3. 2 : Topologie en bus Avantages : Ne coûte pas cher. Utilisation dans les architectures distribuées. Temps de séjour dans le nœud est nul. Une station tombe en panne ne bloque pas le réseau. Facilité d ajouter ou de supprimer une station réseau. Inconvénients : Beaucoup de connexions donc plus de faux contacts. Un seul court circuit ou dysfonctionnement coupe le réseau à tous les utilisateurs. Le nœud joue un rôle passif d où la nécessité d'un répéteur Topologie en anneau Dans une simple boucle, chaque nœud recevant un message de son voisin en amont (au dessus) le réexpédie à son voisin en aval (en dessous). Pour que le message ne tourne pas 3 R.Ben Azzoun

4 indéfiniment le nœud émetteur retire le message lorsqu il lui revient. Si l un des éléments du réseau tombe en panne, alors tout s arrête. Ce problème est partiellement résolu par la double boucle dont chacune des boucles fait tourner les messages dans un sens opposé. En cas de panne d un équipement, on reconstitue une boucle simple avec les éléments actifs des deux boucles, mais dans ce cas tout message passera deux fois par chaque nœud. Il en résulte alors une gestion très complexe. Figure 3. 3 : Topologie en anneau Avantages : Une meilleure qualité de signal car les stations jouent le rôle de répéteurs. Chaque nœud est actif puisque chaque station agit comme un répéteur pour la transmission. Donc la non nécessité d'un répéteur. Inconvénients : Une seule station défectueuse peut désactiver le réseau. Plus il y a de stations, plus le temps de réponse du réseau est important. Topologie pas très simple ni extensible Topologies en étoile Dans une topologie en étoile, tous les ordinateurs sont reliés à l aide d un câble à un concentrateur qui s agit d un équipement permettant de recueillir l information en provenance de plusieurs terminaux. Figure 3. 4 : Topologie en étoile 4 R.Ben Azzoun

5 Avantages : Chaque nœud ne fonctionnant pas correctement sur le réseau n'affecte en rien son utilisation. Il est très simple de rajouter ou d'enlever des nœuds au réseau. Inconvénients: Il nécessite un câblage bien plus important que le bus ce qui implique un coût plus élevé. Si le concentrateur est victime de défaillance, tout le réseau tombe en panne La topologie en arbre Aussi connu sous le nom de topologie hiérarchique, le réseau est divisé en niveaux. Le haut niveau (Le sommet) est connecté à plusieurs nœuds de niveau inférieur dans la hiérarchie. Ces nœuds peuvent être eux-mêmes connectés à plusieurs nœuds de niveau inférieur. Le tout dessine alors un arbre, ou une arborescence. Remarque : Concentrateu r Figure 3. 5 : Topologie en arbre La topologie en arbre appelée aussi topologie bus en étoile puisqu elle s agit d une combinaison de la topologie en étoile et en bus. Cette configuration se compose de plusieurs réseaux à topologie en étoile, reliés par des tronçons de type bus linéaire et des concentrateurs hybrides qui permettent d utiliser plusieurs types de câbles Topologie maillée Dans une topologie maillée, chaque ordinateur est connecté aux autres ordinateurs par un câble séparé. Son principal avantage, est sa capacité de tolérance de panne. En effet, lorsqu un câble se rompt, il existe de nombreux autres itinéraires routés. On distingue deux types de maillage : 5 R.Ben Azzoun

6 a) Le maillage régulier Dans ce maillage régulier, l interconnexion est totale ce qui permet à chaque station d être connectée directement à toutes les autres stations du réseau pour assurer une fiabilité maximale, représentée par la figure suivante : Figure 3. 6 : Topologie en maillage régulier b) Le maillage irrégulier Si l on allège le plan de câblage, le maillage devient irrégulier et la fiabilité peut rester élevée mais elle nécessite un cheminement des informations de façon parfois complexe, comme c est indiqué ci-dessous. Figure 3. 7 : Topologie en maillage irrégulier Avantage : Très fiable (résistance à la défaillance) Inconvénients : Trop de câbles (très couteux) Dans cette architecture il devient presque impossible de prévoir le temps de transfert d un nœud à un autre. Remarque : Le choix d une topologie particulière repose sur un certain nombre de critères tel que : Nombre de station à connecter Volume de flux de données 6 R.Ben Azzoun

7 coût Distance entre unité communicantes Evolution possible Résistance aux pannes et lignes de secours Facilité d administration 4. Les architectures Réseaux 4.1. Architecture client/serveur a) Présentation De nombreuses applications fonctionnent selon un environnement client/serveur, cela signifie que des machines clientes (des machines faisant partie du réseau) contactent un serveur, une machine généralement très puissante en termes de capacités d'entrée-sortie, qui leur fournit des services. Ces services sont des programmes fournissant des données telles que l'heure, des fichiers, une connexion,... Les services sont exploités par des programmes, appelés programmes clients, s'exécutant sur les machines clientes. On parle ainsi de client FTP, client de messagerie,..., lorsque l'on désigne un programme, tournant sur une machine cliente, capable de traiter des informations qu'il récupère auprès du serveur (dans le cas du client FTP il s'agit de fichiers, tandis que pour le client messagerie il s'agit de courrier électronique). Dans un environnement purement Client/serveur, les ordinateurs du réseau (les clients) ne peuvent voir que le serveur, c'est un des principaux atouts de ce modèle. b) Avantages de l architecture Client/serveur Le modèle client/serveur est particulièrement recommandé pour des réseaux nécessitant un grand niveau de fiabilité, ses principaux atouts sont: des ressources centralisées: étant donné que le serveur est au centre du réseau, il peut gérer des ressources communes à tous les utilisateurs, comme par exemple une base de données centralisée, afin d'éviter les problèmes de redondance et de contradiction une meilleure sécurité: car le nombre de points d'entrée permettant l'accès aux données est moins important une administration au niveau serveur: les clients ayant peu d'importance dans ce modèle, ils ont moins besoin d'être administrés 7 R.Ben Azzoun

8 un réseau évolutif: grâce à cette architecture il est possible de supprimer ou rajouter des clients sans perturber le fonctionnement du réseau et sans modifications majeures. c) Inconvénients du modèle client/serveur L'architecture client/serveur a tout de même quelques lacunes parmi lesquelles: un coût élevé dû à la technicité du serveur un maillon faible: le serveur est le seul maillon faible du réseau client/serveur, étant donné que tout le réseau est architecturé autour de lui. d) Fonctionnement d'un système client/serveur Un système client/serveur fonctionne selon le schéma suivant: Figure 3. 8 : Architecture client/serveur Le client émet une requête vers le serveur grâce à son adresse et le port, qui désigne un service particulier du serveur Le serveur reçoit la demande et répond à l'aide de l'adresse de la machine client et son port 4.2. Architecture d égal à égal a) Présentation Dans une architecture d'égal à égal (en anglais peer to peer), contrairement à une architecture de réseau de type client/serveur, il n'y a pas de serveur dédié. Ainsi chaque ordinateur dans un tel réseau est un peu serveur et un peu client. Cela signifie que chacun des ordinateurs du réseau est libre de partager ses ressources. Un ordinateur relié à une imprimante pourra donc éventuellement la partager afin que tous les autres ordinateurs puissent y accéder via le réseau. b) Inconvénients des réseaux d'égal à égal Les réseaux d'égal à égal ont énormément d'inconvénients: 8 R.Ben Azzoun

9 ce système n'est pas du tout centralisé, ce qui le rend très difficile à administrer la sécurité est très peu présente aucun maillon du système n'est fiable Ainsi, les réseaux d'égal à égal ne sont valables que pour un petit nombre d'ordinateurs (généralement une dizaine), et pour des applications ne nécessitant pas une grande sécurité (il est donc déconseillé pour un réseau professionnel avec des données sensibles). c) Avantages de l'architecture d'égal à égal L'architecture d'égal à égal a tout de même quelques avantages parmi lesquels: un coût réduit (les coûts engendrés par un tel réseau sont le matériel, les câbles et la maintenance) une simplicité à toute épreuve! Il s'agit généralement d'une solution satisfaisante pour des environnements ayant les caractéristiques suivantes : Moins de 10 utilisateurs Tous les utilisateurs sont situés dans une même zone géographique La sécurité n est pas un problème crucial Ni l entreprise ni le réseau ne sont susceptibles d évoluer de manière significative dans un proche avenir d) Administration d'un réseau poste à poste Le réseau poste à poste répond aux besoins d une petite entreprise mais peut s avérer inadéquat dans certains environnements. Voici les questions à résoudre avant de choisir le type de réseau : On désigne par le terme "Administration" : 1. Gestion des utilisateurs et de la sécurité 2. Mise à disposition des ressources 3. Maintenance des applications et des données 4. Installation et mise à niveau des logiciels utilisateurs 9 R.Ben Azzoun

10 Dans un réseau poste à poste typique, il n y a pas d administrateur. Chaque utilisateur administre son propre poste. D'autre part tous les utilisateurs peuvent partager leurs ressources comme ils le souhaitent (données dans des répertoires partagés, imprimantes, cartes fax etc.) 4.3. L architecture à n-niveaux a) Présentation de l'architecture à 2 niveaux L'architecture à deux niveaux (aussi appelée architecture 2-tiers, tiers signifiant tierce partie) caractérise les systèmes clients/serveurs dans lesquels le client demande une ressource et le serveur la lui fournit directement. Cela signifie que le serveur ne fait pas appel à une autre application afin de fournir le service. Figure 3. 9 : Architecture 2 tiers b) Présentation de l'architecture à 3 niveaux Dans l'architecture à 3 niveaux (appelées architecture 3-tiers), il existe un niveau intermédiaire, c'est-à-dire que l'on a généralement une architecture partagée entre: 1. Le client: le demandeur de ressources 2. Le serveur d'application (appelé aussi middleware): le serveur chargé de fournir la ressource mais faisant appel à un autre serveur. 3. Le serveur secondaire (généralement un serveur de base de données), fournissant un service au premier serveur. Figure : Architecture 3 tiers 10 R.Ben Azzoun

11 Etant donné l'emploi massif du terme d'architecture à 3 niveaux, celui-ci peut parfois désigner aussi les architectures suivantes: Partage d'application entre client, serveur intermédiaire, et serveur d'entreprise. Partage d'application entre client, base de données intermédiaire, et base de données d'entreprise c) Comparaison des deux types d'architecture L'architecture à deux niveaux est donc une architecture client/serveur dans laquelle le serveur est polyvalent, c'est-à-dire qu'il est capable de fournir directement l'ensemble des ressources demandées par le client. Dans l'architecture à trois niveaux par contre, les applications au niveau serveur sont délocalisées, c'est-à-dire que chaque serveur est spécialisé dans une tâche (serveur web/serveur de base de données par exemple). Ainsi, l'architecture à trois niveaux permet: une plus grande flexibilité/souplesse une plus grande sécurité (la sécurité peut être définie pour chaque service) de meilleures performances (les tâches sont partagées) d) L'architecture multi-niveaux Dans l'architecture à 3 niveaux, chaque serveur effectue une tâche (un service) spécialisée. Ainsi, un serveur peut utiliser les services d'un ou plusieurs autres serveurs afin de fournir son propre service. Par conséquent, l'architecture à trois niveaux est potentiellement une architecture à N niveaux R.Ben Azzoun Figure : Architecture n-tiers

12 5. Mode de transfert On distingue alors deux classes de réseaux : ceux en mode de diffusion (broadcast) et ceux en mode point à point (point-to-point) Mode de diffusion Ce mode consiste à partager un seul support de communication. Chaque message envoyé par un équipement sur le réseau est reçu par tous les autres. C est l adresse spécifique placée dans le message qui permettra à chaque équipement de déterminer si ce message lui est adressé ou non. Exemple : les architecture en bus, étoile ou en anneau 5.2. Mode point à point Le support physique (le câble) relie une paire d équipement seulement. Quand deux éléments non directement connectés entre eux veulent communiquer, ils le font par l intermédiaire des autres nœuds du réseau. Exemple : une architecture maillée ou arbre. 6. Mode de connexion Mode de fonctionnement des terminaux : Quelle que soit l architecture physique ou logique d un réseau, on trouve 2 modes de fonctionnement différents des terminaux informatiques lors du transfert d information : mode connecté et mode non connecté Mode connecté Dans le mode avec connexion, toute communication entre 2 entités du réseau (A et B par exemple) suit le processus suivant en 3 phases : a) Établissement de la connexion : A demande une connexion avec B par l envoi d un message spécial (paquet d appel). Le paquet d appel trace un chemin entre A et B dans le réseau : le circuit. B confirme ou non la connexion avec un autre message spécial (paquet d acquittement). b) Transfert des données : Tous les paquets du message sont envoyés à B en suivant le même chemin dans le réseau. Les paquets du message contiennent le numéro de circuit et non plus l adresse de B. c) Libération de la connexion : Un paquet de libération du circuit est envoyé à l initiative de A ou B. 12 R.Ben Azzoun

13 C est le fonctionnement bien connu du réseau téléphonique classique. Les avantages du mode avec connexion sont : La sécurisation du transport par identification claire de l émetteur et du récepteur. La possibilité d établir à l avance des paramètres de qualité de services qui seront acceptés lors de l échange des données Les défauts sont : la lourdeur de la mise en place de la connexion (surtout si l on ne veut échanger que quelques octets) la difficulté d établir des communications multipoints 6.2. Mode non connecté Dans le mode non connecté, l émetteur (A) envoi vers le récepteur (B) les différents paquets de son message (appelés datagrammes) avec l adresse de B sans demande préalable de connexion (pas de circuit virtuel entre A et B). C est alors aux équipements gérant le réseau d acheminer ces paquets individuellement par des chemins pouvant être différents, et en les temporisant si nécessaire. Exemple : Ce service est celui du courrier postal classique. Le mode non connecté apporte certains avantages : la simplicité, l efficacité robuste aux pannes des réseaux Cependant il présente quelques défauts : Deséquencement des paquets à l arrivée Mémoire tampon des équipements réseaux Pas de qualité négociée 7. Technique de commutation La commutation est une technique utilisée par les nœuds dans le réseau pour acheminer les messages de l émetteur au récepteur Commutation de circuit Exemple : RTC (réseau Téléphonique Commuté) Historiquement, c est la technique la plus ancienne. Elle consiste à réserver un lien physique (continuité métallique) entre deux points durant tout l'échange (connexion+échange+déconnexion). Ce circuit sera propre aux entités communiquant et il 13 R.Ben Azzoun

14 sera libéré lorsque l un des deux coupera sa communication. Par contre, si pendant un certain temps les deux entités ne s échangent rien le circuit leur reste quand même attribué Commutation de messages Exemple : Message = bloc d'information = unité de transfert Acheminement individuel des messages, choix d un circuit à chaque transmission. Message mémorisé intégralement par chaque nœud avant retransmission. Transfert même si le correspondant est non connecté ou occupé. Permet le changement de format des messages Commutation de paquets Exemple : Internet (TCP/IP) Paquets = fragments de messages Cette technique est apparue pour résoudre les problèmes d erreurs et améliorer les performances de la commutation des messages. Un message émis est découpé en paquets et par la suite chaque paquet est envoyé individuellement à travers le réseau comme dans le cas des messages. Chaque nœud redirige un paquet entrant vers le lien en sortie grâce une table de routage (table de correspondance des adresses logiques des récepteurs et des routes à suivre). La reprise sur erreurs est donc ici plus simple que dans la commutation des messages, par contre le récepteur final doit être capable de reconstituer les messages émis en réassemblant les paquets. Remarque : les nœuds du réseau sont appelés ici routeurs. Avantages : temps d émission réduit, taille des mémoires réduites, reprise sur erreurs plus efficace. Défauts : Séquencement non garanti à l'arrivée donc nécessite un réordonnancement, Mémoire de masse à l'arrivée importante Commutation de cellules Information acheminée dans des cellules de taille fixe (53 octets) Pas de contrôle d'erreur dans le réseau. Nécessite une connectique fiable. Pas de mémorisation intermédiaire. 14 R.Ben Azzoun

15 Permet de hauts débits. Remarque : Une comparaison entre la commutation de message et la commutation de paquets montre un gain de temps offert par cette dernière par rapport à la première, comme l indique la figure suivante (la même chose pour paquet et cellule) Figure : Comparaison entre commutation de messages et commutation de paquets 8. Conclusion Les critères de distance ou de topologie ne sont pas les seuls possibles. En effet, il est possible d effectuer les choix suivants : La gestion : réseau public, privé. La fonction : réseau bureautique, réseau local industriel, le réseau multiservice (pour véhiculer le texte, son, image, vidéo). 15 R.Ben Azzoun

Chapitre 1 : INTRODUCTION AUX RESEAUX INFORMATIQUES

Chapitre 1 : INTRODUCTION AUX RESEAUX INFORMATIQUES Chapitre 1 : INTRODUCTION AUX RESEAUX INFORMATIQUES Après avoir étudié ce chapitre, l étudiant sera en mesure de : - Connaître les terminologies de base. - Classifier les réseaux informatiques selon leurs

Plus en détail

WAN (Wide Area Network) : réseau à l échelle d un pays, généralement celui des opérateurs. Le plus connu des WAN est Internet.

WAN (Wide Area Network) : réseau à l échelle d un pays, généralement celui des opérateurs. Le plus connu des WAN est Internet. 1 Définition Réseau (informatique) : ensemble d ordinateurs et de terminaux interconnectés pour échanger des informations numériques. Un réseau est un ensemble d'objets interconnectés les uns avec les

Plus en détail

Chapitre I. Notions de base. Septembre 2008 I. Notions de base 1. But du chapitre. Connaître types de réseaux PAN, LAN, MAN, et WAN.

Chapitre I. Notions de base. Septembre 2008 I. Notions de base 1. But du chapitre. Connaître types de réseaux PAN, LAN, MAN, et WAN. Chapitre I Notions de base Septembre 2008 I. Notions de base 1 But du chapitre Connaître types de réseaux PAN, LAN, MAN, et WAN. Connaître les différentes topologies (bus, anneau, étoile, maillée) et leurs

Plus en détail

Réseau étendu privé (WAN)

Réseau étendu privé (WAN) WAN, MAN, LAN Réseau étendu privé (WAN) Les WAN sont des réseaux qui recouvrent une grande étendue géographique et qui utilisent de circuits de télécommunications afin de connecter les nœuds intermédiaires

Plus en détail

UE 503 L3 MIAGE. Initiation Réseau et Programmation Web Introduction. A. Belaïd

UE 503 L3 MIAGE. Initiation Réseau et Programmation Web Introduction. A. Belaïd UE 503 L3 MIAGE Initiation Réseau et Programmation Web Introduction A. Belaïd abelaid@loria.fr http://www.loria.fr/~abelaid/ Année Universitaire 2011/2012 Plan Cours Introduction aux Réseaux Définition

Plus en détail

GENERALITES SUR LES RESEAUX

GENERALITES SUR LES RESEAUX GENERALITES SUR LES RESEAUX 1. INTERETS DES RESEAUX Les réseaux informatiques permettent essentiellement à des utilisateurs : De trouver une information quelque soit le lieu géographique elle se situe,

Plus en détail

Polycop 1 : Généralité sur les réseaux informatiques Présenté par : Mr RIAHLA Med Amine

Polycop 1 : Généralité sur les réseaux informatiques Présenté par : Mr RIAHLA Med Amine Université de BOUMERDES UMBB Département de physique/infotronique IT/S5/Réseaux informatiques Polycop 1 : Généralité sur les réseaux informatiques Présenté par : Mr RIAHLA Med Amine Réaliser par Mr RIAHLA

Plus en détail

NOTIONS DE RESEAUX INFORMATIQUES

NOTIONS DE RESEAUX INFORMATIQUES NOTIONS DE RESEAUX INFORMATIQUES GENERALITES Définition d'un réseau Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux afin de partager des données, des ressources et d'échanger des

Plus en détail

Réseaux informatiques

Réseaux informatiques Réseaux informatiques Définition d un réseau Objectifs des réseaux Classification des réseaux Normalisation des réseaux Topologies des réseaux Mise en œuvre des réseaux Le matériel Les normes logiciels

Plus en détail

Les réseaux : Principes de fonctionnement d Internet

Les réseaux : Principes de fonctionnement d Internet Les réseaux : Principes de fonctionnement d Internet Table des matières 1. Le modèle TCP/IP... 2 2. Couche 1 ou couche physique... 3 3. Couche 2 ou couche liaison ou couche lien... 4 4. Couche 3 ou couche

Plus en détail

2. MAQUETTAGE DES SOLUTIONS CONSTRUCTIVES. 2.2 Architecture fonctionnelle d un système communicant LA TOPOLOGIE DES RÉSEAUX

2. MAQUETTAGE DES SOLUTIONS CONSTRUCTIVES. 2.2 Architecture fonctionnelle d un système communicant LA TOPOLOGIE DES RÉSEAUX 2. MAQUETTAGE DES SOLUTIONS CONSTRUCTIVES 2.2 Architecture fonctionnelle d un système communicant Niveau : 2 Page:1/5 Objectifs du COURS : Ce cours traitera essentiellement les points suivants : - les

Plus en détail

Chapitre II : Les Réseaux Informatiques. Smii_adn@yahoo.fr 1

Chapitre II : Les Réseaux Informatiques. Smii_adn@yahoo.fr 1 Chapitre II : Les Réseaux Informatiques Smii_adn@yahoo.fr 1 I- Introduction : Un réseau informatique est un ensemble d appareils(ordinateurs et périphériques)reliés entre eux dans le but de permettre à

Plus en détail

Réseaux Informatiques 2

Réseaux Informatiques 2 Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Université Mohamed Khider - Biskra Faculté des Sciences Exactes et des Sciences de la Nature et de la Vie Département d informatique

Plus en détail

Bibliographie. Les Réseaux 1ere Année SRC. Quelques liens. Architectures des réseaux Modèle OSI. Qu'est-ce qu'un réseau? Qu'est-ce qu'un réseau?

Bibliographie. Les Réseaux 1ere Année SRC. Quelques liens. Architectures des réseaux Modèle OSI. Qu'est-ce qu'un réseau? Qu'est-ce qu'un réseau? Les Réseaux 1ere nnée SR 1. Introduction aux réseaux : rchitectures et modèle OSI 2. Réseaux locaux : Ethernet 3. Les protocoles TP/IP 4. Les réseaux sans fil 1 ibliographie Les réseaux G. Pujolle, éd.

Plus en détail

Cours 1 : Introduction au réseaur

Cours 1 : Introduction au réseaur RE53 Cours 1 : Introduction au réseaur Philippe.Descamps@utbm.fr 1 Plan du Cours A. Terminologie et Concept Réseaux 1. Les différents types de réseaux 2. Communication et Échange des données 3. La segmentation

Plus en détail

Architecture client - serveur

Architecture client - serveur Le modèle client-serveur De nombreuses applications fonctionnent selon un environnement client-serveur, cela signifie que des machines clientes contactent un serveur, une machine généralement très puissante

Plus en détail

Module 19: Développement et déploiement d application client/serveur TDI2 2013/2014 Formateur:M.AZZI hamidazzi@gmail.com hamidazzi.overblog.

Module 19: Développement et déploiement d application client/serveur TDI2 2013/2014 Formateur:M.AZZI hamidazzi@gmail.com hamidazzi.overblog. Module 19: Développement et déploiement d application client/serveur TDI2 2013/2014 Formateur:M.AZZI hamidazzi@gmail.com hamidazzi.overblog.com INTRODUCTION Il y a une évolution majeure des systèmes d'information,

Plus en détail

Cours 10 : Les Réseaux Informatiques

Cours 10 : Les Réseaux Informatiques Cours 10 : Les Réseaux Informatiques Abdelkrim Zehioua 2éme année Licence Gestion Faculté des sciences Économiques et sciences de Gestion Université Constantine 2 Plan du cours Définition du Réseau Informatique

Plus en détail

Téléinformatique et télématique. Revenons aux définitions

Téléinformatique et télématique. Revenons aux définitions Téléinformatique et télématique Revenons aux définitions Téléinformatique: exploitation à distance de systèmes informatiques grâce à l utilisation de dispositifs de télécommunication. Télématique: ensemble

Plus en détail

Communications sur un réseau : Notions de base et vocabulaire

Communications sur un réseau : Notions de base et vocabulaire 2 1 Les éléments de communication 1.1 Les éléments principaux d une communication Une communication démarre avec un message (ou des informations) qui doit être envoyé d un individu ou d un périphérique

Plus en détail

CCNA DISCOVERY: Réseaux Domestiques des PME-PMI

CCNA DISCOVERY: Réseaux Domestiques des PME-PMI CCNA DISCOVERY: Réseaux Domestiques des PME-PMI Module 3 : Connexion au réseau 1 Objectifs :Connexion au réseau 2 Objectifs :Connexion au réseau À l issue de ce chapitre, vous serez en mesure d effectuer

Plus en détail

Stockage des informations. Transport des informations

Stockage des informations. Transport des informations Plan Réseaux Une introduction à la d informations Tuyêt Trâm ANG NGOC Université de Cergy-Pontoise 2012 2013 1 2 Topologie d un réseau physique 3 1 2 3 Tuyêt Trâm ANG NGOC Réseaux 1 /

Plus en détail

Eude d un réseau local de communication.

Eude d un réseau local de communication. Eude d un réseau local de communication. TP5 : SIMULATION D UN VLAN NIVEAU 1 NOM : Prénom : Date : Objectifs et compétences : CO4.2. Identifier et caractériser l agencement matériel et logiciel d un réseau

Plus en détail

Nous allons créer un réseau pair à pair avec deux ordinateurs. Lancez le simulateur réseau. Vous devriez obtenir la fenêtre suivante :

Nous allons créer un réseau pair à pair avec deux ordinateurs. Lancez le simulateur réseau. Vous devriez obtenir la fenêtre suivante : 1. PRISE EN MAIN DU SIMULATEUR RESEAU 1 1.1. Créer un réseau pair à pair (peer to peer) Nous allons créer un réseau pair à pair avec deux ordinateurs. Lancez le simulateur réseau. Vous devriez obtenir

Plus en détail

Chapitre I : Réseau Local

Chapitre I : Réseau Local Chapitre I : Réseau Local 1. Rappel : Activités 1, 2,3 livre page 36 Activités 4,5 livres page 37 2. Définition d un réseau local : Un réseau informatique est un ensemble d équipements informatiques reliés

Plus en détail

40 règles «d hygiène informatique» pour assurer la sécurité informatique d un cabinet/service d imagerie médicale

40 règles «d hygiène informatique» pour assurer la sécurité informatique d un cabinet/service d imagerie médicale 40 règles «d hygiène informatique» pour assurer la sécurité informatique d un cabinet/service d imagerie médicale Le système d information (RIS, PACS, internet, ) est au cœur de l organisation de tout

Plus en détail

Approbations et relations entre contrôleurs de domaines dans un réseau étendu.

Approbations et relations entre contrôleurs de domaines dans un réseau étendu. NOTE DE SYNTHESE : Approbations et relations entre contrôleurs de domaines dans un réseau étendu. Page 1 sur 21 Sommaire Présentation de l entreprise :... 3 Son histoire:... 3 Infrastructure technique

Plus en détail

L architecture des réseaux

L architecture des réseaux L architecture des réseaux les principes le modèle OSI l'architecture TCP/IP Architecture de réseaux : problèmes Comment concevoir un système complexe comme les réseaux? Établissement/Fermeture des connexions

Plus en détail

Devoir surveillé : NET 9 février 2007

Devoir surveillé : NET 9 février 2007 Devoir surveillé : NET 9 février 2007 Nom : Prénom : Répondez aux questions dans l espace prévu à cet effet. Elaborez votre réflexion au brouillon et reportez ensuite votre réponse sur ce document d une

Plus en détail

1. Introduction aux réseaux

1. Introduction aux réseaux A. Description de l'unité pédagogique Communications et Réseaux 1. Introduction aux réseaux Intitulé : Sujet : Communications et Réseaux TIC - Informatique Code U.F. : 753224U32C1/753225U21D2 Auteur :

Plus en détail

Corrigé de l examen NFE102 Infrastructures technologiques pour le commerce électronique

Corrigé de l examen NFE102 Infrastructures technologiques pour le commerce électronique Corrigé de l examen NFE102 Infrastructures technologiques pour le commerce électronique Aucune notes personnelles ou documents ne sont autorisés. Lundi 07 juillet 2008 1) Le firewall 1.1) Quelle est la

Plus en détail

Chap.1: Introduction à la téléinformatique

Chap.1: Introduction à la téléinformatique Chap.1: Introduction à la téléinformatique 1. Présentation 2. les caractéristiques d un réseau 3. les types de communication 4. le modèle OSI (Open System Interconnection) 5. l architecture TCP/IP 6. l

Plus en détail

Correction CCNA1 Chap1

Correction CCNA1 Chap1 Correction CCNA1 Chap1 1. Question Selon l image ci -contre, Quel ensemble de périphériques contient uniquement les périphériques intermédiaires? A, B, E, F C, D, G, I A, B, D, G G, H, I, J 2. Question

Plus en détail

Adressage physique et logique

Adressage physique et logique Adressage physique et logique Table des matières 1. Couches et protocoles utilisés...2 2. Adresses physiques (mac)...2 3. Adresses logiques (IP) et paquets...3 4. Internet protocol...4 4.1. Adresses IPv4...4

Plus en détail

Plan du Travail. 2014/2015 Cours TIC - 1ère année MI 30

Plan du Travail. 2014/2015 Cours TIC - 1ère année MI 30 Plan du Travail Chapitre 1: Internet et le Web : Définitions et historique Chapitre 2: Principes d Internet Chapitre 3 : Principaux services d Internet Chapitre 4 : Introduction au langage HTML 2014/2015

Plus en détail

Technologie sans fil (certains modèles)

Technologie sans fil (certains modèles) Technologie sans fil (certains modèles) Manuel de l'utilisateur Copyright 2007 Hewlett-Packard Development Company, L.P. Windows est une marque déposée aux États-Unis de Microsoft Corporation. Bluetooth

Plus en détail

Chapitre III : implémentation du système GML

Chapitre III : implémentation du système GML I. Introduction Après avoir établi une étude conceptuelle de notre système, nous passons à l implémentation de l application définis et détaillée au chapitre précédent tout en présentant les outils utilisés

Plus en détail

Destination entreprise numérique. Enquête sur les équipements et usages des entreprises dans le domaine des TIC dans les Alpes de Haute-Provence

Destination entreprise numérique. Enquête sur les équipements et usages des entreprises dans le domaine des TIC dans les Alpes de Haute-Provence Destination entreprise numérique Enquête sur les équipements et usages des entreprises dans le domaine des TIC dans les Alpes de Haute-Provence La maîtrise des Technologies de l Information et de la Communication

Plus en détail

Les autoroutes de l information

Les autoroutes de l information Les autoroutes de l information 2 ème partie Protocoles réseaux : TCP/IP. Reproduction interdite. Sommaire Sommaire Sommaire... 2 Introduction... 4 Problématique de la communication réseau... 4 Origine

Plus en détail

Chapitre 3 : Systèmes d'exploitation et réseaux

Chapitre 3 : Systèmes d'exploitation et réseaux Chapitre 3 : Systèmes d'exploitation et réseaux A. Système d exploitation I. Présentation d un système d exploitation : 1. Définition d un système d exploitation: Un système d exploitation est un ensemble

Plus en détail

1.Introduction - Modèle en couches - OSI TCP/IP

1.Introduction - Modèle en couches - OSI TCP/IP 1.Introduction - Modèle en couches - OSI TCP/IP 1.1 Introduction 1.2 Modèle en couches 1.3 Le modèle OSI 1.4 L architecture TCP/IP 1.1 Introduction Réseau Télécom - Téléinformatique? Réseau : Ensemble

Plus en détail

Laboratoire 09-Complement

Laboratoire 09-Complement Laboratoire 09-Complement 1. L'objectif Toute cette configuration vous permettra d'être isolé sur votre sous-réseau et de ne pas risquer d'obtenir des adresses IP provenant d'autres serveurs DHCP que le

Plus en détail

Présentation. Pascal PETIT tel.: Non mèl: pascal.petit@info.univ-evry.fr WeB: http://www.ibisc.univ-evry.fr/~petit

Présentation. Pascal PETIT tel.: Non mèl: pascal.petit@info.univ-evry.fr WeB: http://www.ibisc.univ-evry.fr/~petit Présentation Pascal PETIT tel.: Non mèl: pascal.petit@info.univ-evry.fr WeB: http://www.ibisc.univ-evry.fr/~petit Tour d'horizon Dans un premier temps, nous allons aborder la problèmatique des réseaux

Plus en détail

4 : Applications Client/Serveur et Web

4 : Applications Client/Serveur et Web 4 : Applications Client/Serveur et Web Cours 4 : Applications Client/Serveur et Web Le Cocq Michel lecocq@ipgp.fr Licence Pro SIL 11 Février 2016 Rappel plan général Introduction au système UNIX - mardi

Plus en détail

Réseautique et gestion informatique

Réseautique et gestion informatique 1 SCI6052 Information documentaire numérique Réseautique et gestion informatique 27 octobre 2015 2 1 Les réseaux 1.1 Définitions et objectifs 1.2 Les composantes 1.2.1 Matériels 1.2.2 Protocoles 1.3 Sécurité

Plus en détail

Chapitre 3 : Les échanges dans le monde TCP-IP. Support des Services et Serveurs

Chapitre 3 : Les échanges dans le monde TCP-IP. Support des Services et Serveurs SI 5 BTS Services Informatiques aux Organisations 1 ère année Chapitre 3 : Support des Services et Serveurs Objectifs : Les échanges dans le monde TCP-IP Maîtriser le modèle TCP/IP, l'ensemble de ses protocoles,

Plus en détail

Généralités sur les réseaux et Internet

Généralités sur les réseaux et Internet Généralités sur les réseaux et Internet Jean-Philippe PERNIN Université Stendhal Département Informatique Pédagogique Bureau I 113 Mél. : Jean-Philippe.Pernin@u-grenoble3.fr Jean-Philippe Pernin - DIP

Plus en détail

Analyse fonctionnelle

Analyse fonctionnelle 2 Analyse fonctionnelle Dans ce chapitre, nous commencerons par présenterons les exigences fonctionnelles et techniques que devra satisfaire l intergiciel. Puis nous décrirons les différents acteurs qui

Plus en détail

Calculs parallèles et Distribués. Benmoussa Yahia Université M hamed Bougara de Boumerdès yahia.benmoussa@gmail.com

Calculs parallèles et Distribués. Benmoussa Yahia Université M hamed Bougara de Boumerdès yahia.benmoussa@gmail.com Calculs parallèles et Distribués Benmoussa Yahia Université M hamed Bougara de Boumerdès yahia.benmoussa@gmail.com Calculs parallèles et Distribués Introduction Parallélisation sur mémoire distribuée.

Plus en détail

Grid et Multi-Grid Manager

Grid et Multi-Grid Manager Principaux Avantages Infoblox Grid des services réseau «toujours opérationnels» grâce à une architecture évolutive, redondante, fiable et à tolérance de panne Garantit l'intégrité et la disponibilité des

Plus en détail

Composant pour Microsoft Outlook. Collaborez en utilisant Outlook et MDaemon

Composant pour Microsoft Outlook. Collaborez en utilisant Outlook et MDaemon MDaemon GroupWare Composant pour Microsoft Outlook Collaborez en utilisant Outlook et MDaemon Version 1 Manuel Utilisateur 2003 Alt-N Technologies. Tous droits réservés. MDaemon, WorldClient, et RelayFax

Plus en détail

Les protocoles UDP et TCP

Les protocoles UDP et TCP 3 Les protocoles UDP et TCP TCP comme UDP s exécute au-dessus d IP et se fonde sur les services fournis par ce dernier. TCP (Transport Control Protocol) assure un service de transmission de données fiable

Plus en détail

2. Architecture materielle Objectifs Comprendre l'architecture d'un ordinateur

2. Architecture materielle Objectifs Comprendre l'architecture d'un ordinateur A. de la formation Fournir aux étudiants l ensemble des connaissances leur permettant de: Concevoir, réaliser et mettre en œuvre des systèmes d'informations Evaluer le coup d un système et participer à

Plus en détail

Document Architecture Logiciel

Document Architecture Logiciel Nettik Document Architecture Logiciel Version FileFinder Historique des révisions Date Version Description Auteur 19/5/2015 1.0 El koutbi Saad Page 2 sur 7 1. Introduction 2. Objectif du logiciel

Plus en détail

-Partie7- La Couche Réseau

-Partie7- La Couche Réseau -Partie7- La Couche Réseau Plan La couche Réseau Définition et Objectifs Fonctions Adressage Routage Contrôle de flux / erreurs / congestion multiplexage segmentation / groupage des messages gestion des

Plus en détail

Normes et Principes des Réseaux

Normes et Principes des Réseaux Normes et Principes des Réseaux DI / Polytech Tours J.Y. RAMEL 2005-2006 Bibliographie 2 LIVRES : Les réseaux. Guy Pujolle. Eyrolles. 1997. Réseaux Locaux: Normes & Protocoles. Pierre Rolin. Hermès. 1993.

Plus en détail

Architectures et Protocoles des Réseaux

Architectures et Protocoles des Réseaux Chapitre 1 - Introduction aux réseaux informatiques Claude Duvallet Université du Havre UFR Sciences et Techniques 25 rue Philippe Lebon - BP 540 76058 LE HAVRE CEDEX Claude.Duvallet@gmail.com Claude Duvallet

Plus en détail

Présentation des réseaux

Présentation des réseaux Deux familles : réseaux d opérateurs et réseaux d entreprise Présentation des réseaux réseau d'opérateur Dominique PRESENT Dépt S.R.C. - I.U.T. de Marne la Vallée réseau d'entreprise Réseau d entreprise

Plus en détail

Adressage IP. 1. Réseau d'un lycée. Classe de première STI2D

Adressage IP. 1. Réseau d'un lycée. Classe de première STI2D 1. Réseau d'un lycée Adressage IP Dans un lycée, dans le local technique (salle serveurs), les différentes liaisons avec les 3 salles informatiques, ainsi que les serveurs à usage des utilisateurs sont

Plus en détail

Agent relais DHCP II FONCTIONNEMENT D UN AGENT RELAIS

Agent relais DHCP II FONCTIONNEMENT D UN AGENT RELAIS Agent relais DHCP Un agent relais est un petit programme qui relaie les messages DHCP/BOOTP entre les clients et les serveurs de différents sous-réseaux. Les agents relais DHCP/BOOTP font partie des normes

Plus en détail

TCSMP - Time-Cost Stamped Mail Protocol

TCSMP - Time-Cost Stamped Mail Protocol Projet de Master Informatique M1 Université Paris-Est Marne-la-Vallée Session TCSMP Time-Cost Stamped Mail Protocol TCSMP - Time-Cost Stamped Mail Protocol Documentation utilisateur,,, Introduction...

Plus en détail

Quels avantages pour vous?

Quels avantages pour vous? Hébergement Misez sur l'avenir en toute sérénité en choisissant un hébergement externalisé Quels avantages pour vous? Evitez des coûts d'investissement et d évolutions élevés Soyez sûrs d'avoir en permanence

Plus en détail

Au-delà de la gestion des fichiers CAO. Vos fichiers de conception sont désormais gérés à la perfection grâce au PDM. Et maintenant?

Au-delà de la gestion des fichiers CAO. Vos fichiers de conception sont désormais gérés à la perfection grâce au PDM. Et maintenant? Au-delà de la gestion des fichiers CAO Vos fichiers de conception sont désormais gérés à la perfection grâce au PDM. Et maintenant? Introduction Introduction Si vous gérez vos fichiers CAO à l aide d une

Plus en détail

Dynamic Host Configuration Protocol

Dynamic Host Configuration Protocol Dynamic Host Configuration Protocol 1 2 problèmes de gestion avec IP La Gestion des adresses IP Les adresses IP doivent être unique Nécessité d une liste d ordinateurs avec leurs adresses IP respectives

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION DU LOGICIEL SOFT ECOLES

GUIDE D UTILISATION DU LOGICIEL SOFT ECOLES 1 GUIDE D UTILISATION DU LOGICIEL SOFT ECOLES SOFT ECOLES est un logiciel de gestion scolaire automatisée avec des fonctionnalités qui permettent un suivi des inscriptions, des règlements des différents

Plus en détail

Portail clients SanitasNet. Conditions générales d affaires (CGA) Edition: Juillet 2013

Portail clients SanitasNet. Conditions générales d affaires (CGA) Edition: Juillet 2013 Portail clients SanitasNet Conditions générales d affaires (CGA) Edition: Juillet 2013 Table des matières 1. Préambule....................... 3 2. Autorisation d accès................. 3 3. Accès technique

Plus en détail

NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES RÉSEAUX CHAP. 2 MODÈLES OSI ET TCP/IP

NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES RÉSEAUX CHAP. 2 MODÈLES OSI ET TCP/IP BTS I.R.I.S NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES RÉSEAUX CHAP. 2 MODÈLES OSI ET TCP/IP G.VALET Nov 2010 Version 2.0 Courriel : genael.valet@diderot.org, URL : http://www.diderot.org 1 LE BESOIN D UN MODÈLE Devant

Plus en détail

Sommaire. Chapitre 1 > Concevoir un réseau local personnel... 11. Chapitre 2 > Installation matérielle de votre réseau... 39

Sommaire. Chapitre 1 > Concevoir un réseau local personnel... 11. Chapitre 2 > Installation matérielle de votre réseau... 39 Chapitre 1 > Concevoir un réseau local personnel... 11 1.1 À quoi sert un réseau?... 13 Partage de données... 13 Partage de ressources... 15 Applications réseau... 16 Intranet et extranet... 17 1.2 Notions

Plus en détail

Option 1 and Option 5 are correct. 1 point for each correct option. 0 points if more options are selected than required.

Option 1 and Option 5 are correct. 1 point for each correct option. 0 points if more options are selected than required. Quels sont les deux éléments généralement trouvés sur un diagramme de réseau logique? (Choisissez deux réponses.) Les identifiants d interfaces Les types de connecteurs Les versions du système d exploitation

Plus en détail

Panel serveur LAMP. Auteur : Herbert Nathan. S.A.R.L Wevox contact@wevox.eu http://www.wevox.eu

Panel serveur LAMP. Auteur : Herbert Nathan. S.A.R.L Wevox contact@wevox.eu http://www.wevox.eu Panel serveur LAMP Auteur : Herbert Nathan I. Introduction DNPanel est un panneau de contrôle permettant la gestion complète d'un serveur web. La gestion de ce type de serveur est souvent limitée par un

Plus en détail

Vous trouverez ci-après un résumé du contenu pédagogiques des différents modules de formation proposés.

Vous trouverez ci-après un résumé du contenu pédagogiques des différents modules de formation proposés. Le CESI, centre de formation professionnelle et supérieure, situé à Brest, recherche des personnes pour animer des formations dans les domaines suivants : Systèmes d information Page 2 Architecture systèmes

Plus en détail

RECOMMANDATION UIT-R F.1104. (Question UIT-R 125/9) a) que l'uit-t a réalisé des études sur le RNIS et a élaboré des Recommandations en la matière;

RECOMMANDATION UIT-R F.1104. (Question UIT-R 125/9) a) que l'uit-t a réalisé des études sur le RNIS et a élaboré des Recommandations en la matière; Rec. UIT-R F.1104 1 RECOMMANDATION UIT-R F.1104 CARACTÉRISTIQUES DES SYSTÈMES RADIOÉLECTRIQUES POINT À MULTIPOINT UTILISÉS POUR LA CONNEXION RNIS DANS LA PORTION DE QUALITÉ LOCALE DU RÉSEAU (Question UIT-R

Plus en détail

Support de Cours NGN. 1 ère année Master de recherche. Najjar M. 1

Support de Cours NGN. 1 ère année Master de recherche. Najjar M. 1 Support de Cours NGN 1 ère année Master de recherche Najjar M. 1 Chapitre 1 INTRODUCTION AUX RESEAUX NGN 1.1 Les exigences de tourner vers NGN 1.2 Caractéristiques du réseau NGN 1.3 Principaux équipements

Plus en détail

Étude de cas. Le routage. Programme Cisco Networking Academy Program CCNA 2: Notions de base sur les routeurs et le routage (version 3.

Étude de cas. Le routage. Programme Cisco Networking Academy Program CCNA 2: Notions de base sur les routeurs et le routage (version 3. Étude de cas Le routage Programme Cisco Networking Academy Program CCNA 2: Notions de base sur les routeurs et le routage (version 3.1) Vue d ensemble et objectifs Cette étude cas permet aux étudiants

Plus en détail

Réflexion sur la formation des enseignants à partir des expériences du pilotage du Projet des Étoiles (1.3.3) du CELV

Réflexion sur la formation des enseignants à partir des expériences du pilotage du Projet des Étoiles (1.3.3) du CELV Réflexion sur la formation des enseignants à partir des expériences du pilotage du Projet des Étoiles (1.3.3) du CELV Le Projet des Étoiles est l un des projets à moyen terme du CELV axé sur les nouvelles

Plus en détail

CAPTURE DES MAILS PROFESSIONNELS

CAPTURE DES MAILS PROFESSIONNELS CAPTURE DES MAILS PROFESSIONNELS 2 Téléchargement 3 Installation 8 Prise en main rapide 11 Lancement Recherche 14 Gestion des fichiers 15 Recherche des adresses mails 16 Importation d un fichier d adresses

Plus en détail

La cybersécurité dans les petits cabinets comptables

La cybersécurité dans les petits cabinets comptables La cybersécurité dans les petits cabinets comptables VISER DE MEILLEURES PRATIQUES ET MESURES DE PROTECTION Prêter attention à la sécurité informationnelle CPA Canada a récemment fait appel à Nielsen pour

Plus en détail

Le projet SLIS. Serveur de Communication Linux pour l Internet Scolaire

Le projet SLIS. Serveur de Communication Linux pour l Internet Scolaire Le projet SLIS Serveur de Communication Linux pour l Internet Scolaire Bruno Bzeznik, Claude Marcel, Raymond Favre-Nicolin CARMI-Internet Académie de Grenoble L architecture SLIS a été conçue pour mettre

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES TABLE DES MATIÈRES... 3 1. INTRODUCTION... 1 2. ÉVALUATION DES BESOINS DE L ÉLÈVE ET DE L ENVIRONNEMENT MATÉRIEL...

TABLE DES MATIÈRES TABLE DES MATIÈRES... 3 1. INTRODUCTION... 1 2. ÉVALUATION DES BESOINS DE L ÉLÈVE ET DE L ENVIRONNEMENT MATÉRIEL... PROJET DE DÉVELOPPEMENT DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION Procédure de connexion pour les tableaux blancs interactifs 29 avril 2011 TABLE DES MATIÈRES TABLE DES MATIÈRES... 3 1. INTRODUCTION... 1 2. ÉVALUATION

Plus en détail

Protection du service de lignes groupées SIP aux fins de la poursuite des activités

Protection du service de lignes groupées SIP aux fins de la poursuite des activités Protection du service de lignes groupées SIP aux fins de la poursuite des activités Document de présentation technique d Allstream 1 Table des matières L importance des lignes groupées SIP 1 La question

Plus en détail

Installer un réseau simple (Windows 98)

Installer un réseau simple (Windows 98) Installer un réseau simple (Windows 98) Différents types de réseau Pour relier deux machines On peut relier deux machines munies chacune d'une carte réseau par un simple câble croisé (connecteur RJ45)

Plus en détail

RÈGLEMENT DU JEU-CONCOURS «Jeu TWITTER #TheVoice1Million» ARTICLE 1 - SOCIETE ORGANISATRICE

RÈGLEMENT DU JEU-CONCOURS «Jeu TWITTER #TheVoice1Million» ARTICLE 1 - SOCIETE ORGANISATRICE RÈGLEMENT DU JEU-CONCOURS «Jeu TWITTER #TheVoice1Million» ARTICLE 1 - SOCIETE ORGANISATRICE La société e-tf1 - Société par Actions Simplifiée au capital de 1.000.000 Euros, inscrite au Registre du Commerce

Plus en détail

ITIC Intégrer un contrôleur de domaine secondaire 2014. Sommaire

ITIC Intégrer un contrôleur de domaine secondaire 2014. Sommaire Sommaire Introduction... 2 Vérifier les niveaux fonctionnels du domaine et de la forêt... 2 Préparation de l annuaire... 3 Installation du contrôleur supplémentaire... 4 Vérification post-installation...

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION DU LOGICIEL GoBACKUP 4.85

MANUEL D UTILISATION DU LOGICIEL GoBACKUP 4.85 MANUEL D UTILISATION DU LOGICIEL GoBACKUP 4.85 INSTALLATION 2 SUR LE SITE DE GOBACKUP 2 SUR VOTRE ORDINATEUR 3 UTILISATION DU LOGICIEL GOBACKUP 10 LES DIFFERENTES FONCTIONS DE GOBACKUP 10 SAUVEGARDER 11

Plus en détail

P r é s e n t a t i o n d e l E s p a c e P r o m o t e u r d e P a r u V e n d u. f r. et Guide d utilisation 2008. www.paruvendu.

P r é s e n t a t i o n d e l E s p a c e P r o m o t e u r d e P a r u V e n d u. f r. et Guide d utilisation 2008. www.paruvendu. P r é s e n t a t i o n d e l E s p a c e P r o m o t e u r d e P a r u V e n d u. f r et Guide d utilisation 008 www.paruvendu.fr Bienvenu sur l Espace Promoteur A travers ce guide de l utilisateur, nous

Plus en détail

Introduction aux réseaux et Modèle TCP/IP. Partie 2 : Présentation du modèle. Modèle TCP/IP LIENS APLICATION TRANSPORT RESEAU

Introduction aux réseaux et Modèle TCP/IP. Partie 2 : Présentation du modèle. Modèle TCP/IP LIENS APLICATION TRANSPORT RESEAU Modèle TCP/IP Introduction aux réseaux et Modèle TCP/IP APLICATION TRANSPORT RESEAU LIENS LLC LIAISON ----------- MAC PHYSIQUE Partie 2 : Présentation du modèle Positionnement des modèles INTERNET (adressage

Plus en détail

Félicitations! Vous disposez désormais de votre armoire numérique en ligne.

Félicitations! Vous disposez désormais de votre armoire numérique en ligne. Félicitations! Vous disposez désormais de votre armoire numérique en ligne. Cette armoire va vous permettre : De mieux classer vos documents De mieux les retrouver De mieux les partager Ce petit guide

Plus en détail

Rapport sur l installation du Réseau Wifi au Lycée François 1er. Présentation. du Réseau Wi-Fi

Rapport sur l installation du Réseau Wifi au Lycée François 1er. Présentation. du Réseau Wi-Fi SERVICE INFORMATIQUE Page 1/6 Rapport sur l installation du Réseau Wifi au Lycée François 1er Présentation du Réseau Wi-Fi (Rapport à l usage de l ensemble des utilisateurs du système d information du

Plus en détail

Cours des réseaux Informatiques (2010-2011)

Cours des réseaux Informatiques (2010-2011) Cours des réseaux Informatiques (2010-2011) Rziza Mohammed rziza@fsr.ac.ma Supports Andrew Tanenbaum : Réseaux, cours et exercices. Pascal Nicolas : cours des réseaux Informatiques, université d Angers.

Plus en détail

TD séance n 13 Réseau Windows

TD séance n 13 Réseau Windows 1 Paramètre IP sous Windows Nous avons vu lors de la dernière séance qu un ordinateur connecté à Internet devait avoir une adresse IP. Ce que nous avons vu sous Linux est identique à ce que nous allons

Plus en détail

MIAGe Année scolaire 2006-2007. Réseaux & Sécurité. Ahmed Mehaoua Professeur BIBLIOGRAPHIE

MIAGe Année scolaire 2006-2007. Réseaux & Sécurité. Ahmed Mehaoua Professeur BIBLIOGRAPHIE MIAGe Année scolaire 2006-2007 2007 Réseaux & Sécurité Ahmed Mehaoua Professeur page 1 BIBLIOGRAPHIE Les principales références bibliographiques en français sont : Andrew Tannebaum - Réseaux Informatiques

Plus en détail

Travaux pratiques 8.5.1 : configuration de listes de contrôle d accès et vérification avec la journalisation de console

Travaux pratiques 8.5.1 : configuration de listes de contrôle d accès et vérification avec la journalisation de console Travaux pratiques 8.5.1 : configuration de listes de contrôle d accès et vérification avec la journalisation de console Périphérique Nom de l hôte Adresse IP de l interface FastEthernet 0/0 Adresse IP

Plus en détail

Les livrets & fiches techniques extranat POCKET. FICHE TECHNIQUE SPECIFIQUE N SP-02 : Utilisation d extranat Pocket en réseau

Les livrets & fiches techniques extranat POCKET. FICHE TECHNIQUE SPECIFIQUE N SP-02 : Utilisation d extranat Pocket en réseau FICHE TECHNIQUE SPECIFIQUE N SP-02 : Utilisation d extranat Pocket en réseau Note : Cette fiche technique montre les différentes étapes et les paramétrages spécifiques nécessaires à l utilisation d extranat

Plus en détail

B3/B7 Réseau (SQL/Citrix)

B3/B7 Réseau (SQL/Citrix) B3/B7 Réseau (SQL/Citrix) Introduction Pour que plusieurs utilisateurs puissent travailler en même temps sur les mêmes données (clients, dossiers, ) il faut disposer d un réseau Plusieurs architectures

Plus en détail

Relevé des dépenses. Guide de l utilisateur

Relevé des dépenses. Guide de l utilisateur Relevé des dépenses Guide de l utilisateur Services comptables et de la trésorerie 1 mai 2010 Table des matières Introduction...3 Informations générales...3 Définition des rôles...3 Définition des statuts

Plus en détail

INFO 3020 Introduction aux réseaux d ordinateurs

INFO 3020 Introduction aux réseaux d ordinateurs INFO 3020 Introduction aux réseaux d ordinateurs Philippe Fournier-Viger Département d informatique, U.de M. Bureau D216, philippe.fournier-viger@umoncton.ca Automne 2014 1 Introduction Au dernier cours

Plus en détail

LISTE DES COMPETENCES BACHELIER EN INFORMATIQUE DE GESTION

LISTE DES COMPETENCES BACHELIER EN INFORMATIQUE DE GESTION Administration générale de l'enseignement et de la Recherche scientifique Commission de concertation de l Enseignement de Promotion sociale LISTE DES COMPETENCES BACHELIER EN INFORMATIQUE DE GESTION COMMISSION

Plus en détail

Master Informatique 1ère année. Master Informatique 1ère année Collez votre autocollant ici : 1. Partiel 2006 U.E. ARES

Master Informatique 1ère année. Master Informatique 1ère année Collez votre autocollant ici : 1. Partiel 2006 U.E. ARES Collez votre autocollant ici : 1 1 que vous en colliez un sur la copie double et 5 autres sur les sujets (un sur chaque feuille dans la case en haut à gauche). 1 3. Complétez le tableau suivant avec les

Plus en détail

Visez le ciel grâce. aux services en nuage SURF. Guide pratique de Rogers sur les services en nuage et votre entreprise

Visez le ciel grâce. aux services en nuage SURF. Guide pratique de Rogers sur les services en nuage et votre entreprise Visez le ciel grâce aux services en nuage Guide pratique de Rogers sur les services en nuage et votre entreprise Visez le ciel grâce aux services en nuage... 01 L histoire et l évolution des services en

Plus en détail