JDT214-P24-Serv Actu:jdt 28/10/ :59 Page 1

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "JDT214-P24-Serv Actu:jdt 28/10/2010 18:59 Page 1"

Transcription

1 JDT214-P24-Serv Actu:jdt 28/10/ :59 Page 1

2

3 JDT214-P03-EditoOkTP:JDT193 29/10/ :39 Page 3 Le Journal des Télécoms est une publication de Télécom Presse, 66-72, rue Marceau, Montreuil Tél. : Fax : S.a.r.l. au capital de euros Siège social : 66-72, rue Marceau, Montreuil N de commission paritaire : 1011T84383 Apple fait encore la révolution Ariel Gomez, directeur de la rédaction, rédacteur en chef Rédaction Directeur de la rédaction et rédacteur en chef Ariel Gomez +33(0) Journaliste Thomas Pagbe +33(0) Ont collaboré à ce numéro : Hervé Reynaud, GC Direction artistique Anastasie Babic Rédacteurs-graphistes Christophe Monfort, Benoît Maurice Publicité Directeur de publicité Miguel Mato Tél : +33(0) Directeur de clientèle Bernard Bibas Tél : +33(0) Fax publicité : +33(0) Administration/comptabilité Chrystèle Bono Tél. : +33(0) Abonnements DIP-Le Journal des Télécoms Cécile Cich, Mail : 20, quai de la Marne, Paris Cedex 19. Tél. : +33(0) Impression Iapca - 83 Toulon Le propre des secteurs économiques qui, après des années de croissance folle, atteignent la maturité, est de connaître une certaine tranquillité. Ce n est pas le cas dans les télécoms. Alors que le modèle économique de la téléphonie mobile semblait à peu près stabilisé, voici que Steve Jobs (encore lui) vient jeter un pavé dans la mare dont l effet potentiel dans l écosystème actuel de la téléphonie mobile mondiale pourrait s apparenter à celui qu eut sur la vie terrestre du Crétacé la météorite qui, il y a 65 millions d années, mit fin au règne des dinosaures. Comme le révèle Les Echos du 29 octobre, Apple travaillerait avec le fabricant de cartes à puces Gemalto sur un nouveau concept de carte SIM «logicielle», indissociable du téléphone dans lequel elle est installée. Et alors, pourrait-on se dire, Apple veut verrouiller encore davantage son deal avec les opérateurs? Ce pourrait être une bonne nouvelle pour les opérateurs, mais ce n est pas du tout le but de la démarche. Dans le nouveau modèle technico-économique mis en place avec Gemalto, le but d Apple, c est de vendre lui-même ses terminaux via itunes, en se positionnant «Dans le nouveau modèle technico-économique mis en place avec Gemalto, le but d Apple, c est de vendre lui-même ses terminaux via itunes, en se positionnant comme un «super MVNO» d envergure mondiale» comme un «super MVNO» d envergure mondiale, qui ferait jouer à fond la concurrence sur le marché de gros au bénéfice de ses clients. Puisqu il n y a plus de carte SIM physique à remplacer si l on veut changer d opérateur, la firme de Cupertino pourrait même gérer à distance le passage de ses clients d un opérateur à un autre, tout en gardant la main sur l ensemble des autres services à valeur ajoutée (itunes, AppStore, etc) dont l abonné resterait de toutes façons client. Dans ce modèle, donc, «les opérateurs ne sont guère plus que des responsables de la maintenance d'un réseau de tuyaux, doublés de banquiers qui pourraient subventionner son téléphone», résume Solveig Godeluck, qui signe le scoop des Echos. Il ne resterait plus aux opérateurs qui voudront résister à ce coup de force qu à prendre le risque de boycotter les produits Apple. Sacré dilemme et sacré bataille en perspective Un malheur n arrivant jamais seul, voici également que, au moment où nous bouclons ce numéro, le sénateur Hervé Maurey rend son rapport sur le financement du Très Haut Débit au Premier ministre (cf page 12). Mesure phare du rapport : la proposition d instaurer une taxe de «contribution de solidarité numérique» qui prélèverait 0,75 par mois sur les abonnements Internet et les forfaits mobiles ; une mesure qui rapporterait 540 millions d euros par an. Fidèle à la formule de l économiste américain Arthur Laffer «les hauts taux tuent les totaux», Hervé Maurey s est finalement résolu à proposer une «petite taxe» reposant sur la plus large assiette possible. Auditionné le 8 septembre dernier par la Commission des Affaires économiques de l Assemblée nationale, le président de l Arcep, Jean-Ludovic Silicani, pressé par les parlementaires de donner «sa» formule pour le financement du THD avait dit : «la moins mauvaise solution serait une taxe très faible assise sur une assiette large, celle de tous les abonnements fixes et mobiles (soit 80 millions d abonnements) qui, si elle était fixée, par exemple, à 5 par an, rapporterait 400 millions d euros». L idée n est visiblement pas tombée dans l oreille d un sourd Mensuel - 22 ème année. Prix du no : 9 TTC. Abonnement (1 an ) : 68 TTC. Directeur de la publication : Ariel Gomez Actionnaires : Microscoop, Ariel Gomez 3 Le Journal des télécoms N 214 Novembre 2010

4 JDT214-P04-05-Sommaire OKAGvuTP:JDT193 02/11/ :47 Page 4 Dernière heure Completel s offre Altitude Télécom Coup de tonnerre dans le monde des télécoms. Completel vient de mettre la main sur l opérateur alternatif Altitude Télécom pour un montant non divulgué. Pour réaliser l opération, le groupe Completel s est appuyé, pour une large partie de la somme, sur ses soutiens bancaires «habituels» et, à hauteur d une tiers du montant, sur ses actionnaires. «Cette opération n entame pas la capacité financière de Completel», précise Pierre Danon, p-dg du groupe Numericable-Completel. «Completel va afficher un chiffre de croissance à deux chiffres, ce qui a convaincu nos banquiers de nous suivre». Pour Pierre Danon, l achat de «cette magnifique entreprise» apparaît logique. Le responsable identifie plusieurs raisons. Sur le plan commercial, Completel fait tomber dans sa corbeille une importante base de clients. «Altitude Télécom dispose d une base de clients importante mais n est pas propriétaire de son réseau en propre», explique le responsable. «En ce qui concerne les offres, Altitude commercialise une offre Centrex que nous n avions pas. Cela nous permet de compléter notre propre catalogue». Géographiquement, Completel s offre également un acteur bien implanté dans l Ouest de la France. «L un des points forts d Altitude, c est sa présence historique dans l Ouest, une région où Completel est historiquement moins présent», assure Pierre Danon. Cette acquisition permet à Completel de grignoter de précieuses parts de marché et de rivaliser désormais avec les deux ténors du marché dans les offres internet fixe en direction des entreprises : Orange Business Services et SFR Business Team, respectivement premier et deuxième acteur du secteur. «L achat d Altitude Télécom constitue une carte de choix pour nous propulser juste derrière le deuxième», assure Pierre Danon. Altitude Télécom, complètement fondu au sein de Completel, verra sa marque disparaître. Les quelque 400 collaborateurs d Altitude Telecom devraient ainsi être intégrés en douceur aux effectifs de Completel. Au sommet de la hiérarchie, Bertrand Lebarbier, actuel directeur général adjoint chez Altitude Télécom, devrait rejoindre le comité de direction de Completel. «Nous ferons attention à obtenir un équilibre dans le processus d intégration» garantit Pierre Danon. «L intégration complète d Altitude Telecom dans Completel devrait être achevée dans deux ans». SommaireN 214 Infrastructures 10 Actualités Le FTTH Council fait ses comptes semestriels 11 Focus Infrastructures : quelle place pour les énergies alternatives? Opérateurs 12 Opérateurs Le sénateur Maurey dépose son rapport L Avicca se réjouit de la tarification des fourreaux de FR Distribution 14 Actualités La stratégie de The Phone House 16 Focus Opérateurs-intégrateurs : les «opégrateurs» débarquent Equipements 20 Actualités Avec HP Networking, HP veut devenir incontournable Sony Ericsson : «Nous voulons être la référence Android» SERVICES 24 Actualités Smartphones : Microsoft revient dans la course avec Windows Phone 7 26 Point Marché Jeux : la stratégie des opérateurs Les gens & les chiffres 38 Interview Vivek Badrinath, Directeur Exécutif d Orange Business Services «Nous continuons notre progression dans les services d intégration» 40 Points de vue/idées M-couponing : dématérialiser encore plus l offre commerciale Réglementation : à quand l ère «full MVNO»? 42 Nominations Les mouvements du mois des entreprises du secteur Le Journal des télécoms N 214 Novembre

5 JDT214-P04-05-Sommaire OKAG:JDT193 02/11/ :42 Page 5 événement P.6 Compte rendu IP Convergence Un bon cru, malgré les circonstances La grève des transports et la pénurie de carburant ont certes impacté le nombre de visiteurs de l édition 2010 d IP Convergence. Pourtant, l édition de cette année - à une croire une bonne partie des exposants interrogés par nos soins -, a bien tiré son épingle du jeu, car les «bons visiteurs», ceux qui avaient de très sérieuses raisons de venir, étaient bien au rendez-vous. Dossier Spécial TIC P.28 TIC et santé : quelles solutions, quelles technologies? L équipement des structures hospitalières et des professionnels de santé est en train de passer à la vitesse supérieure. Les TMP (Terminaux Multimédia Patients) sont de plus en plus souvent déployés dans les hôpitaux et les pratiques médicales à distance (téléconsultation, télédiagnostic, hospitalisation à domicile) sont de plus en plus utilisées. Tour d horizon des réalisations concrètes et des projets à venir. Nouveautés Produits 44 Les nouveaux produits mobiles, accessoires, réseaux. 45 LG Optimus 7 : Windows Mobile 7 vu par LG Les précédentes versions de son OS mobile n ayant pas rencontré un large public, Microsoft se donne à présent de sérieuses chances de revenir dans la course contre Apple et Androi grâce à Windows Mobile 7, mis ici en musique par LG via son Optimus 7 ; un combiné très réussi. 47 Nokia N8 : Nokia revient sur le haut du panier en multimédia Nouveau vaisseau amiral de la gamme, le Nokia N8 confirme que la marque est de retour dans le segment haut de gamme, avec un OS (Symbian 3) qui rejoint les usages et les pratique du jour, et des fonctions innovantes comme la connectique HDMI. 48 Sony Ericsson Xperia X8 : Android autrement Petit frère du Sony Ericsson Xperia X10, le X8 s adresse à un public plus jeune, avide de mails et de réseaux sociaux. A l instar de ses prédécesseurs, il cultive sa différence avec une interface originale et un prix agressif moyennant quelques concessions. 5 Le Journal des télécoms N 214 Novembre 2010

6 JDT214-P06-08-Eve-CR IP Conve OKAG:JDT193 02/11/ :55 Page 6 Évènement compte rendu ip convergence Un bon cru, malgré les circonstances C est la hantise de tout organisateur du salon : subir une grève des transports pendant la durée de sa manifestation. Cette année, IP Convergence a non seulement fait les frais d une grève reconductible de divers acteurs (RATP, SNCF, Air France ), mais, de surcroît, le salon a dû faire face aux conséquences de la pénurie d essence, qui a commencé à se faire sentir dès le début de la manifestation. Pourtant, si la fréquentation était clairement en baisse (les chiffres définitifs ne sont pas connus à l heure où nous bouclons cette édition), l édition 2010 d IP Convergence - à une croire une bonne partie des exposants interrogés par nos soins -, a bien tiré son épingle du jeu, car les «bons visiteurs», ceux qui avaient de très sérieuses raisons de venir, étaient bien au rendez-vous. Par Ariel Gomez et Thomas Pagbe ZYXEL En sécurité, Zyxel pense de bout en bout Zyxel, connu pour ses commutateurs et ses produits WiFi, est aussi un spécialiste de la sécurité réseau. L équipementier a profité du rendez-vous annuel de la convergence pour présenter ses appliances de sécurité de la gamme USG. «Nos boitiers proposent trois types de protection, explique Vincent Nicaise, chef de produit chez Zyxel. D une part, ils luttent contre les virus. Deuxièmement, un paramétrage du parefeu permet de filtrer les contenus et d autoriser ou pas l exploitation d une application. En troisième lieu, nos appliances sont également capables de contrôler une application», en fait, d autoriser ou de bloquer une application. «De plus, poursuit Samuel Serraz, directeur marketing et communication, un antispam embarqué sur nos équipements permet de réaliser une analyse. Nos boitiers sont comme des routeurs, ils font barrage aux virus avant qu ils n arrivent sur le réseau». Avec ce produit, Zyxel espère séduire les entreprises par la richesse des potentialités qu il offre d une part, mais également par les mises à jour continuellement mises à la disposition des clients. «Il n y a aucun coût caché, assure Samuel Serraz, tout est compris». Le fabricant, qui continue à faire évoluer ses logiciels, fait ainsi évoluer ses produits sans coût additionnel. S il poursuit son travail sur la sécurité, le fabricant n oublie par pour autant les autres domaines qui ont fait sa force. Ainsi, sa nouvelle passerelle, compatible WiFi, répond au nouveau contexte législatif qui pousse les établissements hôteliers à stocker les logs (évènements générés par les équipements du réseau) puis à les effacer grâce à un autre petit boitier, le NSL 100. Par ailleurs, Zyxel travaille aussi au développement d un IPBX. «Notre R&D y travaille, nous ne voulons pas sortir un produit que nous estimons au-dessous des produits déjà disponibles sur le marché». KEYYO Keyyo vise les grands comptest Après deux annonces financières majeures entrée dans le capital de Normaction, acquisition de Mobeel-, Keyyo continue à peaufiner son offre et son réseau. En IP Centrex, premièrement. «La pénétration du Centrex se poursuit, assure Celine Lazard, directrice de la division entreprise de Keyyo. Les entreprises de moins de cinquante salariés misent sur du Centrex si elles ne disposent pas d IPBX ( ). Le Centrex continue à faire partie des axes stratégiques sur lesquels nous allons continuer à miser». Keyyo devrait compléter son offre d IPBX hébergés avec de nouvelles fonctions. «Nous pensons notamment à la supervision et à l interception appels», poursuit la responsable. L opérateur développe également une console d administration dans le but d ajouter d autres fonctionnalités, comme, par exemple, la gestion de présence pour connaître la disponibilité des contacts. Keyyo a également profité du salon IP Convergence pour faire la promotion de la voix haute définition. Cette mise à jour de son réseau vise à «redonner ses lettres de noblesse à la téléphonie sur IP», assure Céline Lazard. «Nous souhaitons séduire des entreprises de plus grande taille, ajoute-t-elle. Nous voulons faire évoluer notre positionnement vers une offre plus qualitative. La HD vient finaliser ce positionnement». Désormais plus entreprenant, Keyyo veut nuancer son image d opérateur alternatif peu onéreux, considéré comme une étape révolue - de son développement. «Désormais, nous nous trouvons davantage dans une posture où la qualité de service est mise en avant». Keyyo a également d autres objectifs. Parmi ceux-ci, la téléphonie mobile. Le rachat de l opérateur mobil Mobeel est l un des piliers de cette stratégie. «Nous sommes en train d intégrer son offre pour lancer notre propre service de mobilité et de convergence», conclut Celine Lazard. Le Journal des télécoms N 214 Novembre

7 JDT214-P06-08-Eve-CR IP Conve OKAG:JDT193 02/11/ :55 Page 7 GIGASET De grandes ambitions dans le BtoB Le projet mûrissait depuis un moment ; voici qu enfin Gigaset présente en France ses premiers produits dédiés aux entreprises, en l occurrence, le DX800 A et le DL500A (cf JDT213), deux mini standarts, très évolués, destinés aux TPE. «Ces deux produits sont la première brique d une stratégie d expansion dans le BtoB, marché sur lequel nous avons de grandes ambitions» explique Sébastien Joumard, directeur général de Gisaget pour la France. Une stratégie qui passe par des produits polyvalents (le DX800 A fonctionne en analogique, numérique ou SIP), offrant des fonctionnalités avancées (messagerie, CTI, synchronisation Outlook avec remontées de fiches et click to call ), mais aussi par une politique de distribution qui vise aussi bien quelques grossistes (Alliance com, itancia, global concept, MGCE) que certains distributeurs (One direct, Electrocom, Bureautique et communication). Connectables sur les box professionnelles, ces deux produits pourraient également trouver les opérateurs comme débouché de distribution. «Nous fondons de grands espoirs sur ces produits», poursuit Sébastien Joumard, qui fait valider actuellement la compatibilité de ses produits avec des opérateurs SIP. Gigaset s apprête également à mettre sur le marché dans la foulée une gamme de casques. «Nous allons essayer d associer des produits périphériques au DECT». D autres nouveautés sont aussi à venir, sans exclure la possibilité de monter vers le marché des PME LXE L ultra-portable veut faire le mur PRAXEDO Le Saas à l épreuve du terrain Les donneurs d ordre et les sous-traitants ont fondamentalement besoin de communiquer. Praxedo télécom l a bien compris. Avec sa solution Praxedo intervention dont il existe une déclinaison pour les techniciens des télécoms - Praxedo fournit aux techniciens une solution de gestion d intervention en mode Saas (software as a service). En plus de permettre au technicien de saisir le compte rendu de leur intervention, «l interface Web permet notamment de dispatcher le travail plus efficacement. Les techniciens peuvent recevoir les informations directement sur leur smartphone», explique Jean de Broissia, co-fondateur et DG Praxedo. Pour commercialiser sa solution, Praxedo s appuie sur un double modèle de vente et indirecte. La solution, revendue par des intégrateurs, est notamment commercialisée par Orange sous le nom intervention temps réel. Praxedo veut prolonger cette relation avec les opérateurs. Compatible tous terminaux, la solution compatible Windows Mobile et Blackberry sera compatible iphone, Android et Bada à partir du mois de Novembre. «On va naturellement vers de Android, explique Jean de Broissia. Pour nous, peu importe l operateur ou le combiné. Les utilisateurs sont de plus en plus nombreux à être équipés de smartphones. On peut imaginer que notre application fonctionnera nativement dessus». SNOM Le constructeur SIP qui s intéresse à Android Snom veut continuer à approfondir ses relations avec les éditeurs de logiciels. Déjà fort d un partenariat avec Microsoft l éditeur américain a validé ses produits - le constructeur, spécialiste des équipements compatibles IP, observe Android, le système d exploitation mobile de Google, avec intérêt. «Nous regardons Android avec attention», assure Olivier Gerling, directeur général de Snom France. «Au Cebit, nous avons vu un prototype de téléphone filaire sous Android. Demain, on peut imaginer faire tourner nos équipements sous OS Google». Pour le responsable, des géants issus du monde du logiciel, comme Microsoft et Google, perçus aujourd hui comme des outsiders, seront considérés comme majeurs dans le monde de la téléphonie. «A côté de la téléphonie fixe traditionnelle, Microsoft deviendra incontournable. Google est un gros compétiteur» martèle Olivier Gerling, persuadé que la marge de manœuvre offerte par l OS du moteur de rechercher aux développeurs et aux constructeurs de terminaux fixes ne peut que séduire. Snom est quant à lui persuadé que le géant de Mountain View va se positionner dans le domaine des communications unifiées dans un futur très proche. «Nos logiciels fonctionnent sous Microsoft, ils doivent être près à fonctionner sous Android. ( ) Quand Google va lancer ses offres, nous voulons être les premiers à réagir». Désireux de mieux se faire connaître, le constructeur LXE veut «sortir des quatre murs», selon Noëlle Esnault, directeur général France et Europe du Sud. Habitué à proposer des solutions indoor pour les entrepôts, LXE veut aller plus loin et «offrir une technologie pour gérer des applications mobiles plus exigeantes, qui ont besoin de plus de ressources». Pour développer sa nouvelle solution, le Marathon, un PC ultramobile (UMPC), LXE est parti d un constat : le besoin d accéder à des documents et des vidéos en situation de mobilité. «Ce n est pas possible sur un PDA», assure Noëlle Esnault. «Le Marathon, explique Ludovic Darras, consultant avant-vente, a été conçu pour répondre à des besoins particuliers». Très solide, l UMPC peut résister à une chute d un mètre sur béton. Son écran tactile, renforcé, répond lui aussi à certaines problématique. «Un docker peut l utiliser. Sur un port, on n a pas forcément un stylet sous la main, poursuit Ludovic Darras. Les utilisateurs tapent sur l écran avec ce qui leur passe sous la main». Sa résistance aux grandes variations de température en fait aussi un outil prisé pour la maintenance des pipelines. Egalement conçu pour l extérieur, le Marathon, équipé d un processeur 1,6 GHz et animé par la version professionnelle de Windows XP, s avère très connecté. Compatible WiFi b, g et n, le terminal embarque de surcroit une carte Gobi (de Qualcomm), une solution intégrée compatible avec les réseaux 3G et leurs évolutions. LXE compte sur son réseau pour distribuer sa solution. «Nous ne faisions pas de vente directe. Entre le client final et LXE, il y a un intégrateur qui peut livrer une solution et la louer», indique Noëlle Esnault. Disponible au printemps 2011, le Marathon.sera commercialisé entre 1700 et 2000 euros. 7 Le Journal des télécoms N 214 Novembre 2010

8 JDT214-P06-08-Eve-CR IP Conve OKAG:JDT193 29/10/ :14 Page 8 Évènement compte rendu ip convergence STELLA TELECOM L IPBX T50, meilleur ami des TPE et PME Les usines à gaz? Très peu pour nous. Nous préférons nous limiter et faire des produits qui fonctionnent». Cette phrase de Laurent Bernauer, p-dg de Stella Telecom, résume à elle seule la philosophie de l opérateur. Son IPBX T50, dédié aux TPE et aux PME s est écoulé à 200 unités, «sans aucune compagne de communication» précise le responsable. Simple à configurer, l IPBX, complètement compatible SIP se configure «en quelques minutes» pour un déploiement de 5 à 10 postes, contre «un demi-journée» selon Laurent Bernauer, pour la concurrence. «Les intégrateurs sont bluffés. Avec les modèles de Siemens, ils perdaient des parts de marché. Notre modèle se positionne bien au niveau du prix». «Nous nous trouvons un marché différent de Siemens et ALU. Nous voulons attaquer le marché des TPE et PME. Nous ne comptons pas aller au-delà des 40 postes. Notre concurrent principal c est Diatonis», le standard IP d Orange Business Services. Stella Telecom ne compte pas s endormir sur les bons débuts du T50. L opérateur, qui dispose d autres modèles, compte notamment ajouter de nouvelles fonctionnalités. «Nous voulons intégrer des outils de gestion. ( ) La nouvelle version du T50 intégrera des fonctions comme le clic to dial et la gestion du répondeur», assure Laurent Bernauer. Autre objectif : les grosses entreprises. Stella Telecom devrait les courtiser dès 2011, «avec une approche logicielle plus pointue». OHV De l hébergement à la téléphonie mobile MICROSOFT LYNC Comment faire du PC un softphone Les naissances de nouveaux opérateurs sont assez rares pour être soulignées. Fraichement entré dans la famille des opérateurs, OVH, issu de l hébergement, propose une offre d opérateur depuis deux ans. «Nous avons lancé des offres VoIP depuis deux ans, explique Laurent Proust, en charge de la partie VoIP chez OVH. Notre parc d abonnés compte lignes ouvertes». L opérateur, qui propose également des services de fax et de répondeur revendique, au total, quelque lignes. «Notre objectif consiste en fait à fournir une carte de visite complète et proposer le téléphone, fax, internet à chaque abonné». Interconnecté sur les réseaux d Orange, de SFR, de Completel et de Tata Communications, OVH mise sur sa tarification agressive pour faire de l ombre aux grands opérateurs. «Nous pratiquons des tarifs très bas», indique Laurent Proust, tout en précisant qu il ne s agit pas de l unique point fort d OVH. «Notre clientèle se compose avant tout de TPE et de PME. Nous ne pouvons pas leur proposer un service de faible qualité. ( ) Si nous voulons que les gens nous rejoignent, nous sommes obligés de faire mieux» que France Telecom. L opérateur a d autres projets dans ses cartons, notamment le mobile. Selon Laurent Proust, le groupe souhaite se concentrer sur l ADSL. «Nous nous concentrerons sur le mobile plus tard». Microsoft Office Communication Server (OCS) fait peau neuve. Désormais affublé d un nouveau nom, Lync, la solution de communication unifiée de Microsoft se propose d aller encore plus loin que son prédécesseur en transformant le PC de l utilisateur en un véritable softphone. Sur Lync, comme sur OCS, l éditeur fait la part belle aux communications voix, texte, vidéo. La solution se distingue surtout par ses fonctions de gestion de présence avancées. Lync ne se limite pas à informer sur la disponibilité du contact ou pas. «Dans un profil, si l on note que le contact est en réunion jusqu à 17 h, on peut être averti du moment où la personne va se reconnecter», explique Etienne Lacour, chef produit chargé des communications unifiée chez Microsoft France. «On peut également laisser un message vocal ou le tager pour être prévenu dès l instant où le contact changera de statut». parmi d autres fonctions, il est également possible de lancer une conférence audio avec un drag and drop et de lancer une vidéo en parallèle. Microsoft a également choisi de mélanger de manière discrète- les univers grand public et professionnel. «Les présentations de Lync et Windows Live Messenger sont assez proches, concède Etienne Lacour. Des interactions audio et vidéo entre MSN et Lync existent». Microsoft a également élargi ce type de passerelles à AOL et Yahoo. Un pont avec Gtalk est également en projet. Pour l éditeur, Lync peut faire office d IPBX. Au niveau audio, la solution recouvre «100 % des fonctionnalités d un IPBX», assure Etienne Lacour. En cas de panne par exemple, Lync permet de basculer vers un autre boitier. Le Journal des télécoms N 214 Novembre

9 JDT214-P09-Eve CR IP Converge OKAG:JDT193 29/10/ :00 Page 9 LES PREMIERS TROPHÉES DE LA CONVERGENCE La Salon IP Convergence a organisé cette année, pour la 1 ère fois, et en partenariat avec le Journal des Télécoms, les premiers Trophées de la Convergence, qui ont récompensé six lauréats. «Il nous semblait important, dans le cadre d un salon très orienté vers les technologies, de distinguer l innovation», a expliqué Carole Jardon, Directrice de Pôle chez Tarsus, société organisatrice du salon, et de mettre en avant tout ce qui permet à l entreprise de mieux communiquer». Les membres du jury (voir cidessous) ont dû se pencher sur une soixantaine de dossiers pour en sélectionner in fine 19 dans 6 catégories. La prochaine édition se prépare en tout cas d ores et déjà, avec beaucoup de changements, de nouvelles catégories et de nouvelles ambitions Rendez-vous en 2011! Carole Jardon, directrice de Pôle chez Tarsus LES LAURÉATS CATEGORIE COMMUNICATION VISUELLE Orange Business Services, pour OpenVideo Presence Trophée remis à Guillaume Boudin, Vice President des services avancés IP Orange Business par Guy Mamou Mani, Président du Syntec Informatique et co-président du groupe Open. Les autres nominés : Vidyo pour ses solutions de VidyoConferencing, Tandberg pour l EX90 INNOVATION TECHNOLOGIQUE DE L ANNEE Orange pour Mobile et Badge Trophée remis à Pascal Ancian, Vice Président mobile France Orange par Jean-Michel Huet, Responsable Emerging Markets chez Bearing Point Les autres nominés : Telnowedge pour TNE4IP et Sérén IP, Andrexen pour Teolis, Avencall pour XiVO Open Hardware CATEGORIE TECHNO ECO CITOYENNE /GREEN IT Nomadic pour le projet EcoGyzer Trophée remis à Philippe Orvain (PDG de Nomadic) et Patrick Minot (DG) par Bernard Dupre, Président du Crestel Les autres nominés : Orange pour reduction de l empreinte carbone, Telecom Object pour la solution Reuneez CATEGORIE MEILLEUR OPERATEUR ENTREPRISE Altitude Telecom Trophée remis à Boris Voeltzel, Directeur Front Office Altitude Telecom, par Silvano Trotta, Président de la Ficome. Les autres nominés : OBS, Acropolis Telecom MEILLEURE OFFRE DE CONVERGENCE FIXE-MOBILE Quescom pour le «One Number» Trophée remis à Karine McMillan, Directrice de la Communication Quescom par Philippe Recouppé, Président du Forum Atena. Les autres nominés : OBS pour Application Numéro Unique, OBS pour Business Téléphonie Unifiée MEILLEURE SOLUTION DE COMMUNICATION UNIFIEE Microsoft pour Lync Server 2010 Trophée remis à Etienne Lacour, Chef produit communications Unifiées Microsoft France par Véronique Daval, Présidente du Club Décision DSI. Les autres nominés : Opcom pour Switchvox, N.E.T pour les passerelles VX (Voice Exchange) LES MEMBRES DU JURY Guy Mamou Mani, Président, Syntec Informatique et co-président, Open, Silvano Trotta, Président de la Ficome Bernard Dupre, Président du Crestel Jean-Michel Huet, Responsable Emerging Markets chez Bearing Point France Véronique Daval, Présidente du Club Décision DSI Yves Gassot, Directeur Général de l Idate Philippe Recouppé, Président du Forum ATENA Ariel Gomez, rédacteur en chef et directeur de la publication du Journal des Télécoms 9 Le Journal des télécoms N 214 Novembre 2010

10 JDT214-P10-Infra-ActuOkTP:JDT193 28/10/ :50 Page 10 Actualités infrastructures en bref ZTE optimise le haut débit avec Unifan Pour répondre aux nouveaux défis posés aux opérateurs par la vidéo, le Saas et, bientôt par la 3D, ZTE propose une nouvelle architecture adaptée aux réseaux internet fixes existants et capable d évoluer sans investissements lourds. Unifan pour Unified Intelligent Fixed Acces Network, a un but : «améliorer le modèle d affaires des opérateurs, augmenter leurs revenus, réduire leur TCO (coût total de possession) et le taux de churn», explique Christophe de Saint-Martin, directeur marketing Europe de l Ouest chez ZTE. Capable de fonctionner sur de nombreux types de technologies (xdsl, FTTx, TDM, PON, etc.) Unifan vise à offrir aux opérateurs et FAI une solution capable d assurer une bonne qualité de service aux utilisateurs, tout en évitant un renouvellement couteux de l ensemble de l infrastructure. Le système de ZTE met ainsi à disposition une palette d outils. L «intelligent service management» permet par exemple de prioriser le trafic, d allouer, selon les besoins, de la bande passante à une application. Cet instrument permet également d éviter les usurpations d adresses IP. L «intelligent network management» quant à lui fournit, parmi d autres fonctionnalités, un moyen d automatiser la maintenance d un réseau DSL, un outil qui réduit d autant le recours aux interventions humaines. ZTE présente également Unifan comme un système «green». Les composants - de taille plus réduite - et la possibilité de gérer la consommation d énergie permettent en effet de réduire l impact environnemental. Unifan se détache toutefois de ses concurrents sur un point bien particulier. Elle exploite le procédé dit de «vectoring». Intégrée aux équipements de réseau, cette technologie réduit les interférences présentes sur le réseau DSL et permet d assurer la même bande passante et le même confort à tous utilisateurs. «Implémentée au niveau système, dans un DSLAM distant par exemple, le vectoring garantit à tous les abonnés un même niveau de bande passante», assure Christophe de Saint-Martin. Pour Lin Chen, président de ZTE pour l Europe de l Ouest, les architectures comme Unifan sont cruciales pour une Europe «en retard» sur le très haut débit, alors même que «construire des routes coûte plus cher que le déploiement du haut débit». TP Fibre optique Le FTTH Council fait ses comptes semestriels L Asie reste en tête, mais l Europe enregistre une forte croissance du nombre de se abonnés résidentiels à la fibre optique (+ 22 %), grâce, notamment, à la croissance de la Russie, et à celle de «nouveaux» pays tels que la Lituanie, la Bulgarie, ou la Roumanie, nouvel entrant du classement. Il ne s agit pas de résultats financiers, mais des points d étape que le FTTH Council, l association des fabricants pour la promotion de la fibre optique, publie régulièrement pour rendre compte de l évolution des déploiements au niveau mondial. Un décompte qui se fait avec l aide de l Idate par également pays, par type d acteurs, par type d architecture (FTTH, FTTB), par technologie (PON, Ethernet) Ainsi, au dernier arrêté des comptes, à juin 2010, on dénombrait dans le monde 56,1 millions d abonnés résidentiels à la fibre optique, dont 8,6 millions aux Etats Unis, 3,2 millions en Europe (4,5 millions avec la Russie) et 43 millions en Asie! Pas de grande surprise, donc, c est toujours l Asie qui mène le bal avec la Corée du Sud et son taux de pénétration de 53 %, suivie du Japon (36 %), de Hong Kong (34 %) et de Taïwan (environ 28 %). Derrière le quarté de tête asiatique, la petite Lituanie est le premier pays européen, (avec un taux de pénétration d environ 21 %), suivie de la Suède (13 %). Loin derrière, les Etats Unis pointent aux alentours de 7,5 % et, encore plus loin, la France se trouve en quasi queue de peloton avec un petit 2 %. Bon point cependant pour l Hexagone : fin juin pas moins de de foyers étaient connectés (passed), même s ils n étaient que (6,4 %) à avoir sauté le pas de l abonnement. Phénomène à signaler dans cette partie du monde : la forte progression de la Russie, qui comptait fin juin 1,2 million d abonnés pour 8,44 millions de foyers connectés, et qui tire à elle seule un grande partie de la forte progression européenne. Et si les progrès dans le déploiement de la fibre sont indéniables, ceux qui restent à faire ne le sont pas moins. Dans les défis qui attendent le secteur, les acteurs se heurtent toujours à la difficulté de faire comprendre aux consommateurs les bénéfices de la fibre, à celle de convaincre les gestionnaires d immeubles, et au problème de faire comprendre aux acteurs issus de l énergie la difficulté de gérer le business du FTTH. A cela s ajoute, pour les opérateurs, la difficulté à justifier leurs investissements et, pour les autorités locales qui se lancent dans la l aventure, celle de trouver des financements. Autant de défis en face desquels on peut mettre en avant «le moteur économique que constitue la fibre, dixit Chris Holden, président du FTTH Council Europe, et sa contribution aux politiques de développement durable». De manière plus pragmatique vis-à-vis du consommateur, on peut Chris Holden, président du FTTH Council Europe rappeler, comme l explique Nadia Babaali, directrice de la communication, que la fibre «c est le téléchargement d un film Blu Ray en 33 mn, d un DVD normal en 6 mn, ou le téléchargement de 300 photos en 28 secondes!». Au-delà de la performance technique, la fibre c est aussi la possibilité de répondre simultanément aux besoins en bande passante de toute la famille, d avoir sa «télé personnelle», ou encore de télé-travailler dans Edition de Broadband World Forum chargée pour Nokia Siemens Networks, puisque l équipementier est arrivé au salon avec plusieurs annonces d importance sous le bras. La première porte sur le fait que NSN a été retenu par SFR pour le déploiement dans les zones rurales françaises du premier réseau d accès haut débit mobile partagé dans le monde. Un réseau HSPA+ voix et données à 900 MHz que SFR partagera avec Orange et Bouygues Télécom. La deuxième, rendue publique par un communiqué à la veille de l ouverture du BBWF, porte sur le record de vitesse de transmission sur fil de cuivre battu par les équipes de NSN : grâce à la technologie Phantom DSL, elles ont réussi des transmissions à 825 Mbit/s sur 400 m de longueur ou 750 Mbit/s sur 500 mètres. Présentée sur le salon, la démo de l exploit appelle quelques bémols : elle a été réalisée sur 4 paires de fil de cuivre neuf, et en mettant en œuvre des équipements couteux de «vectoring» (vectorisation) du signal, sans le concours desquels le débit plafonne aux alentours des 326 Mbit/s en raison des interférences. En tout état de cause, cette technologie Nadia Babaali, directrice de la communication du FTTH Council Europe les mêmes conditions de confort qu au bureau. Autant d arguments qui font avancer la cause : au sein de l Europe des 36, l Idate a listé pas moins de 260 projets de déploiement de fibre optique. Ariel Gomez BBWF NSN accélère sur le cuivre et partage les réseaux mobiles Guiseppe Donagemma, directeur de NSN pour l Europe du Sud et de l Ouest Phantom DSL, qui permet une augmentation de la bande passante entre 50 et 75 % sur les réseaux cuivre existants, sera intégrée d office dans la gamme des DSLAM hix 562x/3x de l équipementier. Nokia Siemens Networks a par ailleurs présenté sa vision des réseaux intelligents(1) qui permettront aux opérateurs de se différencier par les services. «Améliorer par ce biais la fidélité de abonnés de 5 %, a expliqué Guiseppe Donagemma, directeur de NSN pour l Europe du Sud et de l Ouest, permet aux opérateurs d améliorer leur profitabilité de 75 %». TP ( 1) Nous reviendrons sur ce sujet dans notre n de décembre. Le Journal des télécoms N 214 Novembre

11 JDT214-P11-Infra-FocusOkTP:JDT 28/10/ :43 Page 11 Stratégie industrielle Focus infrastructures Par Hervé Reynaud Infrastructures : comment réduire la facture énergétique? Comme d autres secteurs d activité avant lui, le secteur des télécoms a pris durant l été des engagements en matière de réduction de sa consommation énergétique. Si la démarche est incontestablement vertueuse, il reste maintenant aux acteurs du secteur à mettre leurs promesses à exécution. Quels sont leurs moyens d actions? Voici quelques éléments de réponse. Le «Data Center 2020» de l intégrateur allemand T- Systems, inauguré en septembre dernier dans son centre R&D à Munich (cf JDT n 213), vise un PUE (Power Usage Effectiveness) de 1,4. Ce qui serait un record. T- Systems a choisi d installer une énorme pile à combustible en guise de système d alimentation, une solution qui permet, en outre, d utiliser la chaleur produite pour chauffer les bureaux. Le 22 juillet dernier, la Fédération Française des Télécoms a signé avec les représentants du gouvernement une charte d engagement volontaire du secteur télécoms, qui prévoit la maîtrise de la consommation énergétique des réseaux, des centres de données, des box ADSL ou encore des décodeurs TV (cf JDT 212). Une étude IDATE-Boston Consulting Group menée en 2009 a mis en lumière la nette augmentation de la consommation du secteur des télécoms, passée de 4,6 TWh en 2005 à 6,7 TWh en L objectif global formalisé par la charte est de maîtriser la consommation électrique des télécoms, qui plafonnerait à 8,5 TWh en 2012 et serait réduite à 7,6 TWh en Soleil et matière grise En matière d alimentation, il existe des projets de stations de base de téléphonie mobile fonctionnant à l énergie solaire, notamment dans le cadre du programme Oryx qu Orange mène en Afrique. Il s agit de BTS équipées de panneaux photovoltaïques et de batteries destinées à stocker l énergie durant la nuit afin d éviter le recours à des groupes électrogènes. «En ce qui concerne l Europe, nous y réfléchissons pour l Espagne du Sud, pas pour la France», dit Marc Fossier, directeur RSE (Responsabilité Sociale et Environnementale, ndlr) du groupe Orange «mais il ne faut oublier que le remplacement d équipements anciens est déjà synonyme de réduction de consommation car les nouvelles générations d équipements sont moins énergivores». Toutefois, l opérateur étudie parallèlement la possibilité de travailler sur les technologies d éoliennes et de piles à combustibles. Bouygues Télécom suit également différentes pistes. «Nous travaillons sur le photovoltaïque et l éolien pour l alimentation de nos stations de base», indique Pascale Auguste-Moyon, responsable environnement et développement durable, «cela reste symbolique pour l instant puisque nous équipons les sites où la connexion au réseau EDF est difficile». Pour l heure, l opérateur dit avoir équipé une petite dizaine de sites de la sorte, à raison d un ou deux par an. «Il y a encore des problèmes d autonomie, et il ne faut pas oublier que la maintenance et la logistique nécessaire ont aussi un coût carbone», précise Pascale Auguste-Moyon. D une manière générale, en ce qui concerne son infrastructure réseau, Bouygues Télécom a surtout engagé un processus de mesures précises de la consommation de ses sites. «Chaque site à un profil de consommation différent», justifie Pascale Marc Fossier, directeur RSE du groupe Orange «Il ne faut oublier que le remplacement d équipements anciens est déjà synonyme de réduction de consommation car les nouvelles générations d équipements sont moins énergivores» Pascale Auguste-Moyon, responsable environnement et développement durable chez Bouygues Telecom «Nous travaillons sur le photovoltaïque et l éolien pour l alimentation de nos stations de base ; cela reste symbolique pour l instant puisque nous équipons les sites où la connexion au réseau EDF est difficile». Auguste-Moyon. En matière de data centers, les choses sont plus avancées puisque le dernier data center de l opérateur répond à l appellation Green Data Center (avec notamment de nouveaux procédés de climatisation et de récupération d air chaud pour chauffer les espaces de bureaux). Renouvellement et virtualisation Chez SFR, c est un groupe de travail transverse, rassemblant l'ensemble des directions concernées (réseaux, SI, tertiaire, achats, etc.), qui œuvre à l'amélioration de la performance énergétique. «Notre démarche s'est renforcée pour répondre aux engagements de la charte», explique Fabrice Cousin, responsable du groupe dédié au projet énergie. Concernant ses data centers, SFR a aujourd hui deux objectifs chiffrés importants : à horizon 2012, cinq sites stratégiques devront avoir un PUE (Power Usage Effectiveness, c est-à-dire un rendement énergétique) inférieur à 1,8, et 40 sites majeurs devront respecter le Code of Conduct data center version 1.0 (charte internationale). Pour y parvenir, l opérateur compte sur l'optimisation de ses équipements et sur la virtualisation des serveurs. Mais SFR a aussi engagé l audit et l'urbanisation des salles techniques de ses data centers afin d y mettre en place des allées chaudes/froides et de confinement, des zones hautes densités et une optimisation des flux d'air. «En matière d équipements radio 2G/3G, nous réfléchissons a l activation des technologies green comme le solaire ou l éolien», indique Fabrice Cousin, «les études de faisabilité ont montré des retours sur investissement trop longs à date pour être mis en oeuvre à grande échelle en l état, néanmoins, nous continuons une veille active sur ces sujets avec l aide des principaux grands fournisseurs d équipements télécoms». Ainsi, les actions en la matière ne font véritablement que commencer et la mise au point de technologies green performantes va sans doute prendre du temps. A tel point qu on peut se demander si les objectifs pourront être tenus. «Quand France Télécom proclame des engagements, c est que le groupe à l intention de les tenir», s offusque Marc Fossier, «les chiffres ont été discutés, la charte n est pas un document d intention, c est une trajectoire». La fibre écolo En tout cas, les acteurs télécoms pourront compter sur l avancée du FTTx dans l Hexagone pour essayer de tenir leurs objectifs, car la fibre optique, qui est la technologie de réseau la plus écologique, constitue sans doute un argument important en matière de réduction de la consommation énergétique. «Sans parler de l intérêt clair de la fibre optique par rapport au cuivre en ce qui concerne la production, le transport, et la pose, il faut souligner que la consommation électrique sera moindre car les équipements optiques sont passifs et les besoins de régénérescence du signal sont moindres que sur le cuivre», explique Pierre Pigaglio, président de P&T Consulting. Il est d ailleurs presque étonnant que les opérateurs n utilisent pas plus cet argument dans leurs déclarations de bonnes intentions. Cela devrait venir. 11 Le Journal des télécoms N 214 Novembre 2010

12 JDT214-P12-Opes-ActuOkTP:JDT 29/10/ :42 Page 34 Actualité opérateurs en bref Déploiement du THD Mobiles et Internet surtaxés pour financer le THD Legos lance un full-mvno en marque blanche Legos complète son catalogue d une nouvelle offre en marque blanche. Depuis peu, l opérateur met à disposition de ses clients son nouveau service : un opérateur de téléphonie mobile virtuel (MVNO). Pour construire son offre, Legos a opté pour le réseau de SFR, choisi car il proposait «la meilleure offre». «Le choix de SFR n est pas une stratégie délibèrée. Nous avons discuté longtemps avec Orange, opérateur avec lequel nous travaillons pour notre service ligne fixe, sans tomber d accord. Nous étions peut-être trop petit pour l opérateur historique», explique Pascal Prot, président et directeur technique de Legos. Le lancement d un MVNO mis à disposition de ses clients relève d une certaine logique. «Nous sommes cohérents, explique Pascal Prot. Pour nous, proposer ce type d offre en marque blanche est naturel. Nous n avons pas vocation à gérer les clients finaux, nous ne sommes pas armés pour. Nous sommes un peu comme Valeo, l équipementier de Renault. Il ne se mettra jamais à vendre des véhicules». Cet opérateur sans réseau, élaboré pour être le plus complet possible, propose des communications voix, des SMS, de la data, un service de numéro d urgence et des communications M2M. «Nous voulons proposer une palette complète», insiste Pascal Prot. De fait, Legos ne souhaite pas se borner à proposer un «simple» MVNO. Nous voulions être capables de contrôler les appels non répondus, les facturations, les routages internationaux et la carte SIM, ce qui [nous permet de proposer] un full-mvno», précise le directeur de Legos. «Nous avons commandé notre propre numérotation auprès de l Arcep et nous nous sommes également assurés que nous pourrions devenir un full-mvno sur le réseau de SFR. C était fondamental pour la convergence fixemobile». Legos garantit en outre la «blancheur» irréprochable de son MVNO. «Les messages de services sont blancs, la carte SIM est blanche, on s assure que tout est absolument blanc et pour que les clients puissent ensuite apposer leur propre marque et leurs couleurs», explique le responsable. L offre de Legos, disponible sur tout le territoire, devrait permettre à l opérateur de livrer 5000 cartes SIM d ici début 2011 et quelque en trois ans. Pascal Prot ne doute pas un instant qu il atteindra ces objectifs. Dans son rapport remis fin octobre au Premier ministre François Fillon, Hervé Maurey, sénateur de l Eure, propose, sans surprise, une légère augmentation du prix des abonnements Internet et des forfaits de téléphonie mobiles pour financer le déploiement du très haut débit (THD) en France. Pour y parvenir, le rapport propose ainsi deux nouvelles taxes. Les 2 Mds d euros dégagés sur le Grand Emprunt, jugés indispensables mais insuffisants par le rapport doivent être complétés d un versement annuel de 660 millions d euros au FANT (fond d aménagement numérique des territoires) - un fond expressément créé pour le déploiement du THD dans les territoires- et ce, pendant toute la durée du déploiement. Pour prélever cette somme, Hervé Maurey propose la création d une nouvelle taxe sur les abonnements internet et téléphones mobiles. Cette charge dite de «contribution de solidarité numérique» serait prélevée à hauteur de 0,75 par mois sur chaque abonnement. Elle produirait à elle seule la somme de 540 millions d euros par ans. La seconde taxe porterait quant à elle sur les téléviseurs et les consoles de jeux. Ces équipements sont de plus en plus nombreux à tirer partie des ressources offertes par le haut débit. Pour le parlementaire, il apparait logique de voir les fabricants, futurs bénéficiaires du THD, de contribuer à l effort. La taxe sur ces appareils, proposée sur le même modèle que l eco-participation, générerait la somme de 120 millions d euros par an. Toutefois, le rapport précise bien que ces nouvelles charges seraient, si elles étaient acceptées, «limitées dans le temps». «Elles auraient vocation à disparaître, une fois le déploiement des réseaux très haut débit achevé, c'est-à-dire d ici à une quinzaine d années selon le calendrier défini par le Président de la République», précise le document. Le sénateur ajoute que ces mesures doivent être mises en place le plus rapidement possible. Investissement prioritaire Pour le sénateur, le THD doit être perçu par les pouvoirs publics comme un «enjeu majeur» et un «investissement prioritaire», non comme une dépense supplémentaire. Selon le rapport, les retombées sur le secteur de l emploi seraient non négligeables. Quelques Cloud Computing Le rapport du sénateur Hervé Maurey propose l établissement d une nouvelle taxe de 0,75 sur les abonnements internet et les forfaits de téléphonie mobile, ainsi que sur les consoles de jeu et les téléviseurs. Ces nouvelles charges devraient permettre à l Etat de dégager 660 millions d euros par an. C est en s appuyant sur les technologies d Intel, de Microsoft et de HP que Sogeti, le spécialiste des services informatiques et d ingénierie de proximité, filiale du groupe Capgemini, a décidé de lancer sa solution de Cloud privé à l attention des entreprises. Baptisée IC2 (pour Innovation Cloud Center), cette offre d IaaS (infrastructure as a Service), qui se veut avant tout très souple, doit permettre aux clients de sécuriser l existant et de capitaliser sur ce qu ils ont déjà investi. «Dans les entreprises, Xavier Poisson, directeur commercial converged infrastructure chez HP EMEA, nous voyons le passage d utilisateur à consommateur, et c est un gros bouleversement : il ne veut plus savoir ce qu il utilise, il consomme un service. Nous allons ainsi donner naissance à un catalogue de services, et nous allons pouvoir provisionner des ressources en automatique». «Nous aurons un centre mondial de annuités d emploi non délocalisables seraient créés, dont pour la seule construction du réseau du câblage optique du territoire. D autres domaines, tels que l éduction, la santé et l e-administration bénéficieraient également de retombées indirectes de la fibre. Sur l ensemble de ces domaines, le rapport évoque des économies de l ordre de 700 millions d euros. D où la nécessaire implication de l Etat. Le rapport ne statue pas uniquement sur le très haut débit. Le document souligne qu avant l arrivée de la fibre optique, il sera nécessaire de fournir à tous un véritable haut débit (entre 512 Kbit/s et 2 Mbit/s), en s appuyant notamment sur les technologies satellitaires. La disponibilité du haut débit sur tout le territoire permettrait à la France d atteindre les objectifs fixés par le plan France numérique Thomas Pagbe Sogeti lance son Cloud Privé démonstration dans le domaine du cloud qui ouvira ses portes à Toulouse en fin d année, explique Eric Kobi, responsable de l Alliance Microsoft chez Sogeti France. Nous mettrons à la disposition de nos clients un prof of concept center qui sera accessible depuis les sites des clients. Ces derniers pourront ainsi réserver un environnement d évaluation au travers d un portail self service». Cette offre vise à priori les clients ayant des parcs de plus de 1000 PC, mais «nous ne voulons pas nous donner des barrières, précise Eric Kobi. Le premier moteur, c est d avoir des clients motivés et qui ont envoie d y aller». Un des principaux drivers identifiés du cloud computing, c est les offres de travail collaboratif. TP Le Journal des télécoms N 214 Novembre

13 JDT214-P13-Opes-ActuOkTP:JDT 02/11/ :56 Page 13 Fibre Déploiement du FTTH : l Avicca obtient gain de cause L Avicca (Association des Villes et Collectivités pour les Communications électroniques et l Audiovisuel) s est opposée avec succès au premier document relatif aux conditions d accès aux fourreaux de France Télécom pour déploiement de la fibre. Dans sa version initiale, l Arcep tenait compte de la longueur de la fibre optique déployée. Les collectivités rurales auraient payé le prix fort. Pour comprendre l origine du désaccord, il Fixe Orange met un terme à la tarification par zone pour les appels depuis un poste fixe. Un seul tarif aura désormais cours : le tarif local. Ce changement majeur dans la tarification de l opérateur devrait permettre au 7 millions de clients métropolitains de l opérateur de connaître une baisse significative de leur facture. Dans les faits, le prix à la minute en heures creuses passe de 4,5 à 1,4 centime, le prix de la minute en heures pleines chute quant à lui de 6,7 à 2,8 centimes, soit des baisses respectives de 68 et 58 %. Cette nouvelle tarification concerne également les nu- faut remonter au mois d avril, date à laquelle l Arcep a lancée une consultation publique concernant la tarification des fourreaux de l opérateur historique. Dans la première version du document, l Arcep proposait de tenir compte de la longueur des lignes de fibre optique. De l avis du régulateur, cette hypothèse de travail permettait d assurer «un développement homogène» de la fibre sur tout le territoire. Cette piste de travail a très vite été critiquée par l Avicca. Le groupement de communes n a pas tardé souligné la taille importante du réseau de France Telecom ( km de fourreaux) et pointé le risque de voir la facture exploser pour les collectivités situées en zone 3 (zones très peu denses). De plus, l Avicca craignait l émergence d abonnements à des offres THD plus couteux dans les territoires ruraux qu en zone urbaine. Au milieu du mois d octobre, l Arcep a remanié son texte et pris en compte les observations formulées par l Avicca. La nouvelle mouture propose ainsi le principe d une tarification à la ligne, comme pour le réseau téléphonique actuel. Un changement qui a ravi le groupement de communes. «Au niveau économique, ( ) [le nouveau projet de tarification des fourreaux de l opérateur historique] supprime les coûts prohibitifs pour certains projets locaux qu auraient pu engendrer la tarification au volume proposée en mai dernier», explique l Avicca dans un communiqué. Toutefois, l Avicca souligne que ce nouveau texte ne remet pas en cause le monopole de France Telecom et met en garde le régulateur contre l émergence d une nouvelle «rente» pour l opérateur historique. Thomas Pagbe Orange baisse ses tarifs nationaux méros en «09 7», attribués par certains FAI aux abonnés Internet pour leur ligne fixe. L opérateur historique a également revu sa tarification pour les départements d outre-mer (DOM). Les abonnés ultra-marins bénéficient d une baise de 20 % pour les appels d un téléphone fixe vers les mobiles de la métropole. Pour les communications intra-guyane et intra-insulaires (Guadeloupe, Martinique et St Martin-St Barthélémy), les prix par minute en heures pleines et en heures creuses baissent respectivement de 68 et 25 %. TP 13 Le Journal des télécoms N 214 Novembre 2010

14 JDT214-P14-DISTRIB-actuOkTP:JDT 29/10/ :46 Page 14 Actualité distribution en bref Office Easy souffle sa première bougie Le site Office Easy fête sa première année d existence. Partenaire du groupe Global Concept, spécialiste des offres de communication pour les entreprises, le portail, malgré son jeune âge a franchi la période critique des douze premiers mois. Le site, positionné sur le secteur de la vente d équipements de téléphonie et de matériel high-tech à destination des professionnels, affiche au bout d un an un chiffre d affaires de 1,5 million d euros et quelque 8000 clients. L offre du catalogue forte de 1800 références- aligne les produits de Siemens, Gigaset, Alcatel et Motorola. Sur le site, les téléphones filaires et sans fil côtoient les talkies walkies, les postes filaires et les casques téléphoniques. En plus de son offre, le site met également à disposition de ses clients un service avant et après-vente. Un réseau composé de 29 agences permet aux utilisateurs de recevoir la visite d un technicien pour résoudre tout souci technique rencontré avec un produit. Cette alliance, mariant tarification attractive et soutien au moment de l achat et après l achat, fait la force d un site qui vise le doublement de son parc client d ici la fin de l année GPdis ouvre son capital Devenu en à peine 10 ans un acteur de premier plan dans la revente de produits gris (informatique et téléphonie), GPdis se trouve au centre d une opération financière. Les sociétés IPO et Synergie Finance viennent toutes deux d entrer au capital d AMG, la holding du groupe GPdis. Les deux sociétés deviennent ainsi actionnaires à hauteur de 10 % du capital, les membres fondateurs et l équipe dirigeante conservant les 90 % restants. A la tête de la société, un léger changement d organigramme conduit Eric Le Blevec, présent dans le groupe depuis 2003, à la tête du Directoire. GPdis, acteur non négligeable du monde de la distribution, réalise quelque 600 millions d euros de chiffre d affaires et compte un effectif de 800 personnes. GPdis, créé en 1999 suite à l alliance entre quatre sociétés familiales, a multiplié ses revenus par quatre en 10 ans. Actif en France et en Espagne, le groupe s appuie sur un réseau de 22 points logistiques répartis dans tout l Hexagone. En outre, le groupe s appuie également sur un réseau de revendeurs indépendants (Pulsat, Competence, et Avelis Telecom) pour distribuer ses références. TP Stratégie The Phone House, nouveau concept de boutique à venir The Phone House s apprête à déployer un nouveau concept de boutique «wireless store», issue du groupe Best Buy auquel l enseigne appartient depuis mi 2008, de même que les «geek squad» (brigade de geeks), qui viennent renforcer le service client du distributeur. De par sa taille et par sa position unique sur le marché, c est-à-dire, indépendant des opérateurs télécoms, The Phone House (TPH) jouit d une visibilité sans égal par rapport à de nombreux autres acteurs du marché du mobile, de la mobilité connectée et de l internet. Cette visibilité autorise l enseigne dirigée par Jean-Pierre Champion à avoir une vision particulière, autour de laquelle elle bâtit sa stratégie. Du mélange de cette vision, conjuguée à celle de sa maison mère Best Buy est née l idée d un nouveau concept de magasin, un «wireless store», dont les premiers exemplaires verront le jour en France avant la fin de l année, après une période de test réalisée sur un premier magasin à Belle Epine. «Les wireless stores placent le client au cœur de notre impulsion pour apporter la meilleure réponse à ses besoins, explique Marie-Hélène Plainfossé, directrice de la communication de l enseigne. Fini les magasins avec des téléphones en plastic. Dans les wireless stores, vous trouverez des téléphones, des tablettes, des écrans connectés. Le client pourra venir dans le magasin et comparer en ligne avec d autres distributeurs». La transparence totale sera donc de rigueur, tout comme un service et une expertise de proximité réels. «Nous voulons développer le concept du walking on working, qui consiste à partir de la boutique avec un produit qui marche», poursuit Marie-Hélène Plainfosse, qui fixe comme ambition de passer tout le réseau sous ce nouveau concept d ici 5 ans, avec 5 à 10 magasins sur l exercice Le concept se décline en cinq formats définis en fonction des surfaces de vente. Le distributeur fonde aussi d importantes ambitions sur les services, avec le projet d accompagner le client sur tout le cycle de vie des produits, car le client n est pas expert. Après la mise en ligne de l approche d aide en ligne «click & solve» (résolution des problèmes en ligne), The Phone House s apprête à déployer des «geeks squad» (ou brigade de geeks) qui interviendront uniquement dans une approche de service. «Le conseiller n a pas une mission de vente, il fait surtout du service de conseil, et il peut faire de la prescription, mais il faut que ce soit un service pour le client». Autre service qui a bien démarré malgré une concurrence qui vient de toutes parts : la reprise d anciens mobiles terminaux ont été repris depuis le mois de mai (5 fois plus qu avant), à un prix moyen, plutôt élevé, de quotations ont par ailleurs été faites en ligne. Un succès qui pousse le distributeur à étendre les reprises «à tout Réseau de boutiques Phoneo atteint le seuil des 200 points de vente Apeine 5 ans après sa création, le réseau Phoneo, animé par le grossiste Extenso Telecom, poursuit sa croissance. Le réseau de magasins, accessibles sur l ensemble du territoire se compose désormais de 200 points de vente. En deux ans, l enseigne a doublé son maillage. Présent initialement dans les trois plus grandes villes du pays (Paris, Lyon, Marseille), Phoneo s est également implanté dans une grande partie des petites et moyennes agglomérations. A elles seules, ces villes représentent les deux tiers du territoire couvert par l enseigne. Sa capacité à proposer de nombreuses offres d opérateurs est l une des forces de l enseigne. Si les trois grands opérateurs (Orange, SFR et Bouygues Telecom) sont bien représentés dans l offre, les MVNO (opérateurs mobiles virtuels) occupent eux aussi une large place dans le catalogue de Phoneo, et ce, qu il s agisse des mieux implantés (NRJ Mobile, Virgin Mobile, Simyo) ou des petits derniers ce qui se trouve embarqué dans un téléphone : PC, GPS, console de jeux, lecteurs MP3». Autre petite «révolution» dans le mode de fonctionnement de TPH : «les vendeurs ne sont plus rémunérés à la commission, explique Marie-Hélène Plainfossé, pour éviter qu ils vendent ce qui leur rapporte. L offre de services est structurée aujourd hui, et nous nous sommes rendu compte que la course à l échalote coutait cher à tout le monde. En accord avec les opérateurs, nous n incitons plus les clients à churner pour toucher une rémunération. Nous avons mûri ensemble». Ariel Gomez comme Lebara Mobile et Ortel Mobile, deux MVNO dit «ethniques». En matière de terminaux, de nombreux modèles sont également disponibles en pack opérateur ou «nus» (sans abonnement). De plus, il est également possible de souscrire un abonnement à Canal Plus. Le réseau, qui propose également une offre d assurance pour les mobiles avec le courtier Gras Savoye (à partir de 3 euros par mois), commercialise un service de recyclage de téléphones mobiles. Les utilisateurs peuvent envoyer leur mobile usagé à Phoneo et ce dernier leur envoie une somme d argent correspondante au modèle et à l état du combiné. AG Le Journal des télécoms N 214 Novembre

15 :58 PDF_QUADRI_300dpi_txvecto

16 JDT214-P DISTRI FocusOkTP:JDT193 29/10/ :40 Page 16 Focus distribution Par Hervé Reynaud Opérateurs-int Le passage au tout IP, et la centralisation dans les data centers qui s en suit, pousse les opérateurs vers les services d intégration. En réaction, voyant leur business menacé, les intégrateurs cherchent de plus en plus à proposer des offres d opérateurs sous leur propre marque. Ainsi, la volonté d offrir des solutions de bout en bout devient prépondérante sur le marché. Explications. les «opégrateu Nous avons passé la vitesse supérieure dans notre activité d intégration ces dernières années», explique Philippe Reynaud, directeur de la stratégie et des partenariats chez Orange Business Services, «nous y consacrons des ressources, c est une tendance de fond chez nous, mais aussi plus globalement une tendance de fond sur le marché». En effet, la croissance est aujourd hui plus forte sur les services que sur les métiers télécoms traditionnels. C est une tendance structurelle depuis plusieurs années, et Orange Business Services a entrepris assez tôt de développer son activité de services. Cela s est notamment traduit par l acquisition de solutions de communication de Microsoft. «Ce sont généralement des acquisitions de taille limitée qui nous permettent de nous doter à chaque fois d une compétence précise», explique Philippe Reynaud, «mais il y a tout de même des activités que nous n acquérons pas, comme le BPO (Business Process Outsourcing, ndlr), l intégration de solutions SAP ou encore le billing ; nous laissons cela à des SSII». Globalement, l opérateur préfère s en tenir à des services direc- tement liés aux couches de communication qu il propose. «C est une évolution structurelle du marché, car les clients nous demandent désormais un service de bout en bout avec un seul interlocuteur», explique Julien Champigny, directeur de la division sécurité chez BT France. «Ce n est pas une question de valorisation boursière, c est vraiment une demande du marché». Ainsi, BT a réalisé lui aussi différentes acquisitions pour intégrer des compétences en matière de stockage, de data centers, de sécurité IP, de ToIP, de LAN. Au total, 40 sociétés Spie rachète VeePee : un fait marquant Spie Communications a pris le taureau par les cornes en rachetant VeePee en juillet dernier (Vee- Pee est un opérateur d opérateurs qui s est fait une solide réputation sur le marché en vendant de la très haute disponibilité de services). Concrètement, VeePee est devenue la filiale de Spie pour la partie infrastructures de communications et services managés. «Spie va profiter de ce rachat pour ont été rachetées en 3 ans. Aujourd hui, l activité services de l opérateur occupe 75 % de ses effectifs et représente déjà les deux tiers de son chiffre d affaires. Dans l Hexagone, BT a notamment racheté les SSII Net2S (pour la sécurité) et CS (pour la partie LAN et infogérance). «Aujourd hui, nous sommes un véritable opérateur de services, avec une expertise poussée en matière de sécurité en France», explique Julien Champigny, «et de manière très claire, nous remportons des dossiers quand nous parvenons à être différenciant par rapport à OBS». répondre aux enjeux de centralisation du marché», explique Eric Loesch, directeur général de Veepee, «cela lui permettra d avoir une offre complète allant du poste de travail jusqu au data center». Sur cette base, VeePee pourra proposer des services managés et Spie infogérera depuis son NOC (Network Operation Center) des services se trouvant sur le LAN de ses clients. Les grands opérateurs en ordre dispersé Cette approche du marché est aussi celle de Deutsche Telekom, qui n a pas hésité à créer une filiale dédiée aux services dès le début des années T-Systems est en effet né de la volonté de l opérateur historique allemand de proposer une offre complète à ses clients dans un marché qui voit de plus en plus l IT et les télécoms converger. «Nous sommes aujourd hui parmi les leaders de l intégration TIC en Europe», explique François Argouges, Vice-Président en charge des ventes de T-Systems France. Il est d ailleurs symptomatique de noter que T- Systems est aujourd hui cité dans le Magic Quadrant du Gartner à la fois parmi les intégrateurs IT et les fournisseurs de services télécoms et de réseaux. Ainsi, adossé à Deutsche Telekom, T- Systems illustre parfaitement l évolution du marché et propose des offres de services télécoms, de l intégration de systèmes et de l infogérance du poste de travail notamment. «Nous sommes un challenger en France, mais dans certains domaines nous allons plus loin que nos concurrents», explique François Argouges, «par Le Journal des télécoms N 214 Novembre

17 JDT214-P DISTRI FocusOkTP:JDT193 29/10/ :47 Page 17 tégrateurs : eurs» débarquent François Argouges, Vice-Président en charge des ventes de T-Systems France «Nous sommes un challenger en France, mais dans certains domaines nous allons plus loin que nos concurrents, par exemple, nous sommes intégrateur de solutions SAP» exemple, nous sommes intégrateur de solutions SAP». Ce que ne fait pas OBS, effectivement. Bouygues Télécoms Entreprises et SFR Business Team sont loin d être aussi avancés dans cette stratégie. D ailleurs Bouygues Télécom Entreprises, selon Jean-René Cazeneuve, son directeur général, ne souhaite pas devenir intégrateur. C est, en tous cas, ce qu il confiait dans le numéro d octobre du JDT : «Ce n est pas parce qu Orange et SFR font des choses que nous allons le faire aussi, nous cherchons plutôt à prendre le contre-pied ( ), les intégrateurs préfèrent travailler avec des gens qui sont leurs partenaires et pas leurs concurrents». De son côté, SFR Business Team cherche à muscler son offre de services. Selon nos informations, l opérateur a essayé de reprendre NextiraOne, mais sans succès pour l instant. «L activité de suivi d intégration est surtout nécessaire pour les grands comptes, et pour cela nous avons des partenariats privilégiés avec NextiraOne, Spie Communications et Telindus», indique Pierre- Yves Rallet, directeur marketing de SFR Business Team, «toutefois le rapprochement entre les activités d opérateur et d intégrateur est effectivement une tendance forte du marché aujourd hui car l adoption de l IP pousse à une forte intégration sur le LAN des entreprises». La marque blanche pour réduire la facture et changer d équipement Pour l heure, les accords de partenariat de SFR Business Team lui permettent d offrir à ses clients un guichet unique et des solutions de bout en bout. En fonction des besoins des clients et de l'historique de ces derniers, c est SFR ou l intégrateur concerné qui joue le rôle de guichet unique. «Il s agit d un modèle très sou- 17 Le Journal des télécoms N 214 Novembre 2010

18 JDT214-P DISTRI FocusOkTP:JDT193 29/10/ :47 Page 18 Focus distribution Silvano Trotta, président de la Ficome «Nous pouvons accompagner les intégrateurs qui veulent se lancer, leur indiquer avec quels opérateurs il faut travailler, car il y a des margoulins dans la profession». Bruno Delaporte, directeur général opérationnel chez TR Services ple, ce qui n est pas forcément le cas chez Orange», tâcle Pierre-Yves Rallet. En effet, ce mode de fonctionnement permet d aller chercher l expertise adéquate, car certains intégrateurs sont meilleurs sur de l Alcatel-Lucent, d autres sur du Cisco (SFR travaille principalement avec ces deux équipementiers). «En fait, l intégrateur était souvent le guichet unique jusqu à présent, mais nous observons ces derniers mois que les clients se rendent compte qu ils sont de plus en plus dépendants du réseau, du coup nous passons devant et l intégrateur derrière, sauf dans le cadre de LAN managés ou d installation informatique importante», explique Pierre-Yves Rallet. Toutefois, face à cette propension des opérateurs à devenir aussi des intégrateurs, certains intégrateurs cherchent eux aussi à élargir leur catalogue de services avec des offres de communications commercialisées sous leur propre marque. Les offres en marque blanche ont en effet le vent en poupe depuis quelques temps. Toutefois, la démarche n est pas simple car, à priori, devenir opérateur représente un gros investissement. «Je ne crois pas trop que les intégrateurs puissent devenir opérateur», lâche Pierre-Yves Rallet. Pourtant, certains tentent l aventure avec conviction. C est le cas notamment de TR Services qui propose depuis an une offre d opérateurs baptisée Comm Unik. «Sur le marché, les offres en marque blanche existent en réalité depuis la déréglementation», explique Bruno Delaporte, directeur général opérationnel, «ces offres nous permettent de proposer à nos clients une réduction de leur facture télécoms et nous utilisons cette économie pour les inciter à renouveler leur matériel». L intégrateur propose du dégroupage, de la présélection, des liens et des comptes SIP pour couvrir la palette la plus large possible des services opérateurs. Et TR Services compte bien devenir MVNO dans le courant de l année qui vient. «Nous ciblons les PME et le petit midmarket», explique Bruno Delaporte, «et nous couplons les parties opérateur et intégrateur, ce qui offre l avantage du guichet unique à nos clients et nous octroie une bonne marge». Elle serait comprise entre 20 et 25 % pour un intégrateur de la taille de TR Services, avec un churn assez faible qui plus est. «Aujourd hui, «Aujourd hui, un intégrateur qui fait entre 5 à 10 M de chiffres d affaires peut parfaitement développer une offre en marque blanche, les investissements ne sont pas si importants que cela, il suffit d un switch et d une solution de gestion de la facturation, le reste c est du négoce de minutes». un intégrateur qui fait entre 5 à 10 M de chiffres d affaires peut parfaitement développer une offre en marque blanche», estime Bruno Delaporte, «les investissements ne sont pas si importants que cela, il suffit d un switch et d une solution de gestion de la facturation, le reste c est du négoce de minutes». Intégrateur indépendant depuis plus de 40 ans, Foliateam propose aussi depuis fin 2009 une offre de services opérateurs sous la marque Foliateam Services Opérateurs, en marque blanche avec ses deux partenaires Colt et SFR. Foliateam s est par conséquent lui aussi aligné sur la logique de guichet unique qui prévaut désormais auprès des entreprises. «Affranchis de l opérateur historique et bénéficiant d un tarif avantageux et compétitif sur les liens voix et data, nos clients peuvent économiser jusqu à 50% sur leur budget télécom global», explique Mickael Laporte, responsable de l activité opérateurs, «de plus, comme nous nous chargeons de tout, cela leur permet de se concentrer sur leur cœur de métier». Bien sélectionner ses partenaires En revanche, il est certain que l opération s avère plus délicate pour les petits intégrateurs. Mais les groupements et fédérations de professionnels peuvent jouer un rôle important pour eux dans ce domaine. C est le cas de la Ficome, notamment, qui informe ses adhérents depuis l année dernière sur l opportunité que représente la marque blanche. «Aujourd hui, les intégrateurs s aperçoivent bien qu ils perdent des clients face aux offres globales des opérateurs», explique Silvano Trotta, président de la Ficome, «ils se rendent compte que s ils n enrichissent pas leurs offres, ils perdront beaucoup de clients». Bien entendu, les petits intégrateurs peuvent aussi signer des partenariats forts avec un ou plusieurs opérateurs pour revendre leurs offres, ce qu ils font le plus souvent, mais dans ce schéma, le client n appartient pas à l intégrateur, mais à l opérateur. Aussi, la marque blanche permet de remédier à ce problème, mais fait endosser aux intégrateurs les risques qui vont avec, notamment les risques d impayés. «Nous pouvons accompagner les intégrateurs qui veulent se lancer, leur indiquer avec quels opérateurs il faut travailler, car il y a des margoulins dans la profession», explique Silvano Trotta, «d ailleurs lors des matinales que nous avons consacrées à la marque blanche, nous avons soigneusement sélectionné nos partenaires». Aujourd hui, plus de 50 % des adhérents de la Ficome sont courtiers d un opérateur (ils en revendent l offre), et moins de 7 % proposent des offres d opérateurs en marque blanche. Mais cette part est incontestablement amenée à augmenter. BSO Network Solutions : opérateurhébergeur-intégrateur «Nous avons fondé notre société sur le modèle d opérateur-intégrateur», explique Charles-Antoine Beynet, président fondateur de BSO Network Solutions. En effet, la société s est positionnée dès sa création (en 2004), comme un acteur à vocation d opérateur, d hébergeur et d intégrateur. Aujourd hui BSO dispose d un NOC pour infogérer les machines de ses clients. «Nos clients veulent se concentrer sur leur métier», explique Charles-Antoine Beynet, «et globalement, les entreprises recherchent de plus en plus d offres mergées [conjointes] en matière de télécoms et d IT». Aujourd hui BSO n intervient que sur l infrastructure hébergée dans les data centers en fournissant la connectivité nécessaire pour délivrer des services. «Le sens de l histoire est à la centralisation et l avenir appartient aux data centers», explique Charles-Antoine Beynet, «dans ce contexte, les opérateurs vont incontournablement se porter de plus en plus vers les services». Le Journal des télécoms N 214 Novembre

19 altitude t e l e c o m Meilleur Opérateur Global pour les Entreprises Reconnu par le Jury d IP Convergence pour son offre globale de services VPN IP, Internet, VoIP, Trunk SIP, Centrex, Hébergement, Messagerie collaborative Altitude Telecom est récompensé pour ses initiatives marquantes de l année 2010 en matière d applications, de services et d équipements de communication IP N Vert APPEL GRATUIT DEPUIS UN POSTE FIXE altitude t e l e c o m

20 JDT214-P20-Actu-EquipOkTP:JDT193 28/10/ :53 Page 20 Actualité équipements en bref Réseau Motorola dévoile une nouvelle architecture Wifi Motorola Solutions Enterprise, la branche de l équipementier dédiée au matériel de réseau d entreprise, a dévoilé le 5 octobre dernier au niveau mondial une nouvelle architecture de réseau sans fil baptisée Wing 5. Destinée à optimiser l utilisation du WiFi n en entreprise, cette nouvelle architecture a pour philosophie de «faire plus avec moins». Audelà du raccourci marketing réducteur, le principe de base de cette architecture consiste à transférer sur des points d accès de grande capacité (compatibles Wifi b, g et n) une partie des fonctions habituellement dévolues au contrôleur de réseau sans-fil. Ainsi, le routage de trafic peut se faire de manière plus simple et plus rapide, puisqu il n est plus nécessaire, dans cette configuration, de réserver des ressources pour assurer en backhaul le trafic du contrôleur : le trafic va directement des serveurs d application aux points d accès (en passant par le switch de périphérie de réseau), avant d arriver aux terminaux clients. Par ailleurs, les points d accès analysent le spectre radio et décident en toute indépendance du choix des canaux pour écouler au mieux leur débit ; une fonction héritée de l expérience de Motorola dans les réseaux Mesh. Résultat, à superficie de réseau égale, il faut moins de points d accès et moins de contrôleurs pour le même résultat par rapport à un réseau «en étoile». Rien ne précise cependant dans quelle proportion se fait cette réduction. On sait en revanche, que le point d accès «basique» actuellement disponible se trouve, en prix catalogue, à 1250 dollars l unité (un peu moins de 1000, soit 3 à 4 fois le prix d un point d accès professionnel «de base»). Cette architecture Wing 5 est actuellement disponible sur le contrôleur sans fil RFS 4000 (pour les petites entreprises) et le point d accès AP 650 ; des produits auxquels viendront se joindre, au premier trimestre 2011, les contrôleurs RFS 6000 (PME) et RFS 7000 (grands entreprises), et les points d accès AP 6511, AP 7131 et AP Pour Phil Bolt, VP des solutions de réseau sans fil chez Motorola, «l architecture Wing 5 donne de la flexibilité, et permet de donner une intelligence distribuée au réseau. Cette conception permet d éviter la congestion des réseaux». AG Avec HP Networking, HP veut devenir incontournable Dévoilée en grande pompe à Barcelone, HP Networking, la nouvelle entité de HP dédiée au réseau, vise à faire du numéro 1 mondial de l informatique le champion toutes catégories du Cloud et de l équipement télécom. Pour les géants de l informatique, convergence des réseaux et datacenter sont devenus des champs de bataille incontournables. Désormais doté d une branche réseau renouvelée, notamment fruit de l acquisition récente de 3Com, HP se lance bille en tête sur ce secteur juteux. Avec des armes pour concurrencer l un des ses concurrents les plus sévères, Cisco. Lancée en grande pompe à Barcelone, HP Networking, «nouvelle» entité de HP consacrée au réseau, a élaboré son offre autour des produits de feu HP Procurve et de la gamme de produits proposés par 3Com. En mesure de proposer une offre très complète en équipement réseau, HP Networking se voit comme le champion du datacenter. «Nous sommes capables de proposer une architecture flexible et évolutive, assure Marius Haas, vicepresident et general manager, en charge des serveurs, du stockage et du réseau chez HP. Dans les faits, HP Networking peut effectivement proposer à ses clients des équipements pour l ensemble du réseau, du coeur (core) aux extremités, tant pour les TPE/PME que pour les grands comptes. Un réseau simple Comme ses rivaux (Cisco, Juniper), HP Networking s autoproclame chantre de la simplicité du réseau, tant dans la composition du réseau que dans le déploiement. «Nous voulons simplifier la manière dont le réseau est construit», affirme Dave Donatelli, senior VP EMEA chez HP en charge des serveurs, du stockage et du réseau. La solution destinée aux filiales se veut un concentré de cette nouvelle philosophie. Présentée sous la forme d une appliance, la solution matérielle de HP Networking a été conçue pour fournir aux filiales le même niveau de service que celui des maisons-mères. Pour ce faire, le constructeur a intégré dans son boitier une série de solutions : Avaya Aura, Citrix, Microsoft Lync, Netscout et Riverbed. Cet «assortiment» d applications permet à l utilisateur de disposer d outils capables d assurer la qualité de ses communications en VoIP, optimiser les flux de données pour les sites distants et assurer le maintient de la connexion entre le siège d une entreprise et de ses filiales en cas de panne de service. «Notre solution réduit les risques de coupure, explique Robert Haviland, porte-parole de HP Networking. En cas de panne, la box contourne le réseau de l entreprise puis se connecte au réseau public. Les salariés peuvent ainsi continuer, par exemple, à appeler le siège, tout en utilisant le même numéro court.» Les mises à jour ne posent pas plus de problème : pendant l installation d une nouvelle mise à jour sur l une des applications, les autres solutions continuent à fonctionner normalement. HP Networking a préféré travailler avec des tiers pour assurer une solution convergente de «bout en bout». Granulaire, la solution n embarque pas forcément toutes applications présentées par le fabricant. Les futurs clients restent libres d intégrer les solutions de leur choix selon leurs besoins. Une bonne dose de sécurité Impossible de penser aux applications sans penser à la sécurité. Héritage directe de l acquisition de 3Com, la solution Tipping Point permet à HP Networking de proposer aux entreprises et organismes publics une solution de sécurisation des applications sur le réseau. Selon Michael Callahan, spécialiste des produits de sécurité chez HP Networking, «la sécurité des applications est observée depuis des années, mais pas le contrôle des applications. [Jusqu ici], personne n allait en ligne pour détecter» les éventuelles failles. «Avec les réseaux Gigabit, poursuit l expert, la dé- Dave Donatelli, senior VP EMEA chez HP en charge des serveurs, du stockage et du réseau tection devient de plus en plus difficile». Tipping Point AppDV (Application Digital Vaccine Service) agit sur deux plans. Premièrement, la solution comporte une série de filtres. Ces derniers permettent de bloquer de manière permanente l accès à des applications gloutonnes en bande passante ou les platesformes de téléchargement illégal. «On peut contrôler quelque 500 applications», assure Michael Callahan. Installée sur le système d information de l Université de Leeds, la solution a permis à l établissement de contrôler la bande passante sur son réseau et, de plus, elle a également permis de lutter contre Conficker, l une des menaces virales les plus redoutables de ces derniers mois. L établissement a été en mesure de se prémunir contre le virus grâce à la deuxième fonction de Tipping Point AppDV : le patch virtuel. Ainsi, un logiciel dont la mise à jour ne serait pas assurée se verrait automatiquement «colmater» par un «patch» virtuel, évitant ainsi de laisser sans protection une faille exploitable. Lors de l installation du correctif original, la rustine virtuelle s efface sans causer aucun conflit. Les deux solutions présentées par HP, sans être cruciales, illustrent les nouveaux appétits du constructeur. Son activité informatique, historique, adossée désormais à un très sérieux catalogue de produits réseau permettent à HP Networking de se positionner tout naturellement sur le Cloud. HP est d autant plus sérieux que grâce à ses HP Pods, véritable usines à fabriquer du Cloud à la chaîne, peut déployer serveurs en parallèle. Thomas Pagbe Le Journal des télécoms N 214 Novembre

SPÉCIAL TPE ET PME SUJET #1 STANDARD TÉLÉPHONIQUE TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR AVANT DE CHANGER OU DE METTRE EN PLACE SON STANDARD TÉLÉPHONIQUE

SPÉCIAL TPE ET PME SUJET #1 STANDARD TÉLÉPHONIQUE TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR AVANT DE CHANGER OU DE METTRE EN PLACE SON STANDARD TÉLÉPHONIQUE SPÉCIAL TPE ET PME SUJET #1 STANDARD TÉLÉPHONIQUE TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR AVANT DE CHANGER OU DE METTRE EN PLACE SON STANDARD TÉLÉPHONIQUE TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR AVANT DE CHANGER OU DE METTRE EN PLACE

Plus en détail

AVANT-PROPOS. Est-ce un énorme investissement? Quels sont les avantages concrets de la VoIP?

AVANT-PROPOS. Est-ce un énorme investissement? Quels sont les avantages concrets de la VoIP? AVANT-PROPOS Ces dernières années, le fort développement d un Internet à Très Haut Débit dans les entreprises s est traduit par la migration d une téléphonie dite traditionnelle à une téléphonie utilisant

Plus en détail

Guide pour le Raccordement des Logements Neufs à la Fibre Optique. Novembre 2011

Guide pour le Raccordement des Logements Neufs à la Fibre Optique. Novembre 2011 Guide pour le Raccordement des Logements Neufs à la Fibre Optique Novembre 2011 Préambule Ce document est destiné à la Filière, c est à dire les installateurs, prescripteurs, promoteurs, opérateurs, fabricants,

Plus en détail

CHOIX ET USAGES D UNE TABLETTE TACTILE EN ENTREPRISE

CHOIX ET USAGES D UNE TABLETTE TACTILE EN ENTREPRISE Tablette tactile, ardoise électronique 1 ou encore tablette PC, ce terminal mobile à mi-chemin entre un ordinateur et un smartphone a d abord séduit le grand public avant d être adopté par les entreprises.

Plus en détail

Editeur de solutions innovantes C 3. Solution globale managée de communication et de téléphonie sur IP

Editeur de solutions innovantes C 3. Solution globale managée de communication et de téléphonie sur IP Editeur de solutions innovantes C 3 Solution globale managée de communication et de téléphonie sur IP Intelligence et fiabilité au coeur du système de communication de l entreprise de manière simple et

Plus en détail

Copyright 2002 ACNielsen a VNU company. Découverte des solutions 3CX Aperçu des avantages produit

Copyright 2002 ACNielsen a VNU company. Découverte des solutions 3CX Aperçu des avantages produit Copyright 2002 ACNielsen a VNU company Découverte des solutions 3CX Aperçu des avantages produit Sommaire de la présentation 1. Introduction sur 3CX 2. Solutions proposées par 3CX 3. Système de licences

Plus en détail

Etude des outils du Cloud Computing

Etude des outils du Cloud Computing Etude des outils du Cloud Computing Sommaire : Présentation générale.. 2 Contexte... 2 Définitions. 2 Avantage.. 2 Inconvénients. 3 Types d offres de service Cloud.. 3 Comparaison des services Cloud 4

Plus en détail

Réaliser une démonstration ShoreTel

Réaliser une démonstration ShoreTel Réaliser une démonstration ShoreTel ShoreTel Demo Cloud by Exer Table des matières I Présenter l offre ShoreTel... 2 II Réaliser une démo «Téléphone»... 3 III Réaliser une démo «Communicator»... 4 IV Réaliser

Plus en détail

Le très haut débit. Points de repère et perspectives

Le très haut débit. Points de repère et perspectives Le très haut débit Points de repère et perspectives Point presse du 10 Novembre 2006 photo: Modesto Alexandre Eléments de contexte 2 Le marché français du haut débit est dynamique Évolution du parc d accès

Plus en détail

Aastra 400. Les Communications unifiées - collaboratives & services multimédia

Aastra 400. Les Communications unifiées - collaboratives & services multimédia Aastra 400 Les Communications unifiées - collaboratives & services multimédia Aastra - 2012 Approche Commune IPCSI-Aastra De la voix vers le Multimedia - Video & Mobilité Dimension multimédia Dimension

Plus en détail

QU EST-CE QUE LA VOIX SUR IP?

QU EST-CE QUE LA VOIX SUR IP? QU EST-CE QUE LA VOIX SUR IP? Lorraine A côté du réseau téléphonique traditionnel et des réseaux de téléphonie mobile (GSM, GPRS, UMTS, EDGE ), il existe, depuis quelques années, une troisième possibilité

Plus en détail

Baromètre Internet+ 18 février 2010. Baromètre Internet+ (18 février 2010) 1

Baromètre Internet+ 18 février 2010. Baromètre Internet+ (18 février 2010) 1 Baromètre Internet+ 18 février 2010 1 Sommaire Accueil Hélène Viot-Poirier, Présidente de l association Internet+ Baromètre Internet+ 2009 Remi Provendier, DG Innovation Marketing, SFR Bilan & perspectives

Plus en détail

Solutions de Téléphonie en mode Centrex pour les petite Entreprise

Solutions de Téléphonie en mode Centrex pour les petite Entreprise Solutions de Téléphonie en mode Centrex pour les petite Entreprise eneolab propose des solutions de téléphonie modulables et adaptables à des besoins exigeants, même en très petites entreprise : standard

Plus en détail

INTERNET ET RÉSEAU D ENTREPRISE

INTERNET ET RÉSEAU D ENTREPRISE INTERNET ET RÉSEAU D ENTREPRISE À INTERNET EN TRÈS HAUT DÉBIT POUR UN USAGE TEMPORAIRE À INTERNET EN HAUT DÉBIT À INTERNET EN TRÈS HAUT DÉBIT GARANTIE ENTRE LES SITES DE L ENTREPRISE POUR LES APPLICATIONS

Plus en détail

fourbissent leurs armes infrastructure Ainsi si le cloud computing constitue une des principales tendances du marché TIC depuis de nombreux

fourbissent leurs armes infrastructure Ainsi si le cloud computing constitue une des principales tendances du marché TIC depuis de nombreux que leurs même Salesforce un Diffusion : 30000 Page : 18 Cloud les opérateurs fourbissent leurs armes Sur un marché des services cloud en pleine progression les opérateurs disposent d atouts essentiels

Plus en détail

Pourquoi choisir les produits 3CX? Principales caractéristiques et avantages uniques. a VNU company

Pourquoi choisir les produits 3CX? Principales caractéristiques et avantages uniques. a VNU company Pourquoi choisir les produits 3CX? Principales caractéristiques et avantages uniques a VNU company Agenda 1. Introduction à 3CX 2. Que propose 3CX? 3. Système de licences 4. Conclusion a VNU company Introduction

Plus en détail

Le Cisco Smart Business Communications System

Le Cisco Smart Business Communications System Le Cisco Smart Business Communications System Smart Business Brochure Le Cisco Smart Business Communications System Aujourd hui, les petites entreprises sont confrontées à une concurrence accrue. Une

Plus en détail

Bien choisir son smartphone. avec. Les prix bas, la confiance en plus

Bien choisir son smartphone. avec. Les prix bas, la confiance en plus Bien choisir son smartphone avec Les prix bas, la confiance en plus BIEN CHOISIR SON SMARTPHONE Comment bien choisir un Smartphone? Les systèmes d exploitation et les critères techniques à la loupe pour

Plus en détail

PAU-PYRENEES, UNE AGGLOMERATION 100% HAUT ET TRES-HAUT DEBIT

PAU-PYRENEES, UNE AGGLOMERATION 100% HAUT ET TRES-HAUT DEBIT DOSSIER DE PRESSE PREMIERE EN FRANCE : AXIONE RACCORDE LE 5 000 EME USAGER A L INTERNET TRES HAUT DEBIT Le Très Haut Débit est désormais une réalité en France. Axione, filiale d ETDE (Bouygues Construction),

Plus en détail

Ce Livre Blanc vise ainsi à vous expliquer concrètement tous les bénéfices d un standard téléphonique pour votre entreprise et vos collaborateurs :

Ce Livre Blanc vise ainsi à vous expliquer concrètement tous les bénéfices d un standard téléphonique pour votre entreprise et vos collaborateurs : AVANT-PROPOS Dans un marché des Télécoms en constante évolution, il est important pour les petites et moyennes entreprises de bénéficier de solutions télécoms qui répondent parfaitement à leurs besoins

Plus en détail

Med-It, Participation du Groupe Algérie Télécom Communiqué de Presse

Med-It, Participation du Groupe Algérie Télécom Communiqué de Presse Med- IT Med-It, Participation du Groupe Algérie Télécom Communiqué de Presse Communiqué de presse Le Groupe Algérie Télécom, maison mère et filiales (Mobilis et ATS) sont présents en force au salon Med-It,

Plus en détail

Tout savoir sur la 4G

Tout savoir sur la 4G Tout savoir sur la 4G Un an après avoir reçu ses premières fréquences, SFR A ouvert les premières villes 4G accessibles pour tous, aussi bien pour les entreprises que pour le grand public. La 4G pour

Plus en détail

L OPERATEUR SIP DES ENTREPRISES DOSSIER DE PRESSE. Janvier 2009

L OPERATEUR SIP DES ENTREPRISES DOSSIER DE PRESSE. Janvier 2009 L OPERATEUR SIP DES ENTREPRISES DOSSIER DE PRESSE Janvier 2009 Audrey Legaigneur / Priscilia Fartoukh Tél. : 01.41.11.37.78 / 37.86 alegaigneur@oxygen-rp.com priscilia@oxygen-rp.com 92-98 boulevard Victor

Plus en détail

Communication Unifiée en pratique

Communication Unifiée en pratique en pratique Digitalisation des communications Le défi de la communication simplifiée dans l ensemble des entreprises doit être relevé et vous permet d améliorer l efficacité, la productivité et la disponibilité

Plus en détail

La Téléphonie mobile. Choisir une offre forfaitisée et modulaire adaptée aux usages Smartphone en entreprise SFRBUSINESSTEAM.FR

La Téléphonie mobile. Choisir une offre forfaitisée et modulaire adaptée aux usages Smartphone en entreprise SFRBUSINESSTEAM.FR La Téléphonie mobile Choisir une offre forfaitisée et modulaire adaptée aux usages Smartphone en entreprise SFRBUSINESSTEAM.FR Téléphonie Mobile Pour qui? Pour tous vos collaborateurs : Ayant besoin de

Plus en détail

Aastra MD Evolution» Évoluer à vos côtés

Aastra MD Evolution» Évoluer à vos côtés Aastra MD Evolution» Évoluer à vos côtés Évoluer grâce à la communication En faire plus avec moins de moyens est un défi récurrent pour les petites entreprises. Vous devez pour cela améliorer constamment

Plus en détail

Quelles solutions télécoms pour renforcer la communication de votre entreprise? SFRBUSINESSTEAM.FR

Quelles solutions télécoms pour renforcer la communication de votre entreprise? SFRBUSINESSTEAM.FR Quelles solutions télécoms pour renforcer la communication de votre entreprise? SFRBUSINESSTEAM.FR Les télécoms face aux enjeux sociaux Entreprise 2.0 Adaptation des produits Génération Y BYOD Impact environnemental

Plus en détail

FRITZ!Box Produits ADSL Navigation Web sûre à haut débit et téléphonie IP confortable

FRITZ!Box Produits ADSL Navigation Web sûre à haut débit et téléphonie IP confortable DECT FRITZ!Box Produits Navigation Web sûre à haut débit et téléphonie IP confortable Nouveau jusqu à 300 Mbit/s N www.fritzbox.eu Un produit aux talents multiples Une FRITZ!Box vous offre bien plus qu

Plus en détail

Au service des patients

Au service des patients Aastra développe une gamme de solutions répondant aux différents besoins des établissements de santé. Ces solutions optimisent l accueil et le service rendu aux patients, mais aussi les moyens de communication

Plus en détail

Qui sommes-nous? Orange Business Services au Sénégal et dans le monde, c est. 250 personnes au Sénégal. des experts confirmés dont :

Qui sommes-nous? Orange Business Services au Sénégal et dans le monde, c est. 250 personnes au Sénégal. des experts confirmés dont : Bonjour Le M-paiement, un accélérateur de croissance pour les entreprises dans la sphère numérique. Conférencier : Laurent KIBA Département Mobile Payment chez Orange Sonatel Qui sommes-nous? Orange Business

Plus en détail

Progressons vers l internet de demain

Progressons vers l internet de demain Progressons vers l internet de demain PRINCIPE DE LA TÉLÉPHONIE VIA L'INTERNET La VoIP (Voice over Internet Protocol) est aussi appelée Voix sur IP. Cette technologie permet de véhiculer de la voix par

Plus en détail

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR AVANT DE CHANGER SON STANDARD TÉLÉPHONIQUE

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR AVANT DE CHANGER SON STANDARD TÉLÉPHONIQUE TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR AVANT DE CHANGER SON STANDARD TÉLÉPHONIQUE TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR AVANT DE CHANGER OU DE METTRE EN PLACE SON STANDARD TÉLÉPHONIQUE Etre joignable et offrir à ses clients un

Plus en détail

Recomposition du marché des télécom professionnels : au-delà du rachat de SFR par ALTICE

Recomposition du marché des télécom professionnels : au-delà du rachat de SFR par ALTICE V1. 22 avril 2014 Contact presse LEGOS Laurent Durgeat / Prformance Tel : 01 56 03 55 47 / 06 03 00 36 03 laurent@prformance.com Communiqué de presse Recomposition du marché des télécom professionnels

Plus en détail

En route vers le Très Haut Débit à l école Les technologies. Vendredi 23 mai 2014

En route vers le Très Haut Débit à l école Les technologies. Vendredi 23 mai 2014 En route vers le Très Haut Débit à l école Les technologies Vendredi 23 mai 2014 En route vers le Très Haut Débit Docsis 3 LTE WiFi ADSL VDSL xdsl Câble Débit Haut Débit Très Haut Débit Cuivre Satellite

Plus en détail

TRÈS HAUT DÉBIT. en Seineet-Marne EN 10 QUESTIONS

TRÈS HAUT DÉBIT. en Seineet-Marne EN 10 QUESTIONS TRÈS HAUT DÉBIT en Seineet-Marne EN 10 QUESTIONS éditorial Pour que chacun puisse bénéficier des progrès des nouvelles technologies, le Conseil général de Seine-et-Marne, le Conseil régional d Île-de-France

Plus en détail

Orange donne une nouvelle dimension à sa stratégie entreprise

Orange donne une nouvelle dimension à sa stratégie entreprise Orange donne une nouvelle dimension à sa stratégie entreprise Trente mois après le lancement d Orange Business Services, qui a renforcé sa position dominante sur le segment B2B et affiche une croissance

Plus en détail

Baromètre des connexions Internet fixes en France métropolitaine

Baromètre des connexions Internet fixes en France métropolitaine Baromètre des connexions Internet fixes en France métropolitaine Publication du 23 avril 2015 Premier trimestre 2015 nperf est un service proposé par la société FH, située 87 rue de sèze 69006 LYON France.

Plus en détail

Le «Plan fibre optique» de Saint-Maur-des-Fossés

Le «Plan fibre optique» de Saint-Maur-des-Fossés Le «Plan fibre optique» de Saint-Maur-des-Fossés En présence des opérateurs Bouygues, Free, Numéricâble, Orange et SFR Présentation aux professionnels de l immobilier 6 février 2014 Page 1 Plan de la présentation

Plus en détail

Parole d utilisateur. Parole d'utilisateur. Volvo espère réduire de moitié ses coûts de conférences grâce à sa nouvelle solution de communication

Parole d utilisateur. Parole d'utilisateur. Volvo espère réduire de moitié ses coûts de conférences grâce à sa nouvelle solution de communication Parole d utilisateur Parole d'utilisateur Témoignage Windows Server 2003 Avec Microsoft Office Communicator 2007, lancer une conférence est très simple. Il suffit d envoyer un message instantané à ses

Plus en détail

mieux développer votre activité

mieux développer votre activité cloud computing mieux développer votre activité Les infrastructures IT et les applications d entreprise de plus en plus nombreuses sont une source croissante de contraintes. Data centers, réseau, serveurs,

Plus en détail

ACCEDER A SA MESSAGERIE A DISTANCE

ACCEDER A SA MESSAGERIE A DISTANCE Pour garder le contact avec leur entreprise, de plus en plus de collaborateurs ont besoin d accéder à leurs emails lorsqu ils sont en déplacement ou à domicile. Cet accès distant est facilité si la messagerie

Plus en détail

La Communication Unifiée et la collaboration pour

La Communication Unifiée et la collaboration pour La Communication Unifiée et la collaboration pour Snom 3xx Series Snom 7xx Series For Snom 8xx Series 2 ! Les fonctionnalités proposées : TWS for SNOM offre les services suivants: - Click to Call - Recherche

Plus en détail

Présentation 4G Une longueur d avance avec la 4G! Ensemble protégeons l environnement. N imprimez ce document qu en cas de nécessité.

Présentation 4G Une longueur d avance avec la 4G! Ensemble protégeons l environnement. N imprimez ce document qu en cas de nécessité. Présentation 4G Une longueur d avance avec la 4G! Ensemble protégeons l environnement. N imprimez ce document qu en cas de nécessité. Depuis le 1 er octobre. 63% de la population couverte au 1er octobre!

Plus en détail

Solutions de téléphonie VoIP en petite entreprise

Solutions de téléphonie VoIP en petite entreprise myadsl / mytelecom vous propose une sélection d offres spécialement conçue pour les petites entreprises, de 2 à 10 postes informatiques et téléphoniques 1 Offre VOIP : Vous avez déjà un standard téléphonique?

Plus en détail

ACCÉDER A SA MESSAGERIE A DISTANCE

ACCÉDER A SA MESSAGERIE A DISTANCE ACCÉDER A SA MESSAGERIE A DISTANCE Lorraine Pour garder le contact avec leur entreprise, de plus en plus de collaborateurs ont besoin d accéder à leurs emails lorsqu ils sont en déplacement ou à domicile.

Plus en détail

Baromètre des connexions Internet fixes en France métropolitaine

Baromètre des connexions Internet fixes en France métropolitaine Baromètre des connexions Internet fixes en France métropolitaine Publication du 12 novembre 2015 Troisième trimestre 2015 nperf est un service proposé par la société FH, située 87 rue de sèze 69006 LYON

Plus en détail

WIFI ÉVOLUTIVITÉ - SÉCURITÉ - MOBILITÉ

WIFI ÉVOLUTIVITÉ - SÉCURITÉ - MOBILITÉ WIFI ÉVOLUTIVITÉ - SÉCURITÉ - MOBILITÉ Le wifi, pourquoi? sécurité performance C est une technologie permettant de créer des réseaux locaux sans fil à haut débit. Dans la pratique le Wifi permet de relier

Plus en détail

Le S.D.A.N. (Schéma Directeur d Aménagement Numérique)

Le S.D.A.N. (Schéma Directeur d Aménagement Numérique) Le S.D.A.N. (Schéma Directeur d Aménagement Numérique) 4 phases de déploiement dans la région Limousin Les différentes unités d œuvre en jeu dans ces déploiements sont représentées dans le tableau ci -dessous.

Plus en détail

CCI DE SAÔNE-ET-LOIRE - ATELIER ENP 21 MARS 2012. Comment bien choisir son équipement informatique?

CCI DE SAÔNE-ET-LOIRE - ATELIER ENP 21 MARS 2012. Comment bien choisir son équipement informatique? CCI DE SAÔNE-ET-LOIRE - ATELIER ENP 21 MARS 2012 Comment bien choisir son équipement informatique? Vous êtes plutôt PC... ou plutôt Mac? o Depuis plus de 20 ans, le couple PC/Windows représente le poste

Plus en détail

Décision n 14-DCC-62 du 29 avril 2014 relative à la prise de contrôle exclusif du groupe Telindus France par le groupe Vivendi

Décision n 14-DCC-62 du 29 avril 2014 relative à la prise de contrôle exclusif du groupe Telindus France par le groupe Vivendi RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 14-DCC-62 du 29 avril 2014 relative à la prise de contrôle exclusif du groupe Telindus France par le groupe Vivendi L Autorité de la concurrence, Vu le dossier de notification

Plus en détail

Guichet unique : Aperçu des nouvelles technologies au service du Citoyen (particulier et entreprise)

Guichet unique : Aperçu des nouvelles technologies au service du Citoyen (particulier et entreprise) Guichet unique : Aperçu des nouvelles technologies au service du Citoyen (particulier et entreprise) Développer la communication et le travail collaboratif pour mieux servir le citoyen Thomas Coustenoble

Plus en détail

Piratage Télécom : Comment se protéger?

Piratage Télécom : Comment se protéger? Piratage Télécom : Comment se protéger? Rhénatic Pôle de Compétences TIC d Alsace, créé en octobre 2006 Un réseau d une centaine d entreprises numériques alsaciennes, issus de tous les métiers des TIC

Plus en détail

Architectures informatiques dans les nuages

Architectures informatiques dans les nuages Architectures informatiques dans les nuages Cloud Computing : ressources informatiques «as a service» François Goldgewicht Consultant, directeur technique CCT CNES 18 mars 2010 Avant-propos Le Cloud Computing,

Plus en détail

SOMMAIRE SOLUTIONS DE TELEPHONIE MOBILE SOLUTIONS DE TELEPHONIE FIXE. SOLUTIONS INTERNET - ADSL PRO - Hébergement de site web - Internet 3G +

SOMMAIRE SOLUTIONS DE TELEPHONIE MOBILE SOLUTIONS DE TELEPHONIE FIXE. SOLUTIONS INTERNET - ADSL PRO - Hébergement de site web - Internet 3G + SOMMAIRE SOLUTIONS DE TELEPHONIE MOBILE SOLUTIONS DE TELEPHONIE FIXE SOLUTIONS INTERNET - ADSL PRO - Hébergement de site web - Internet 3G + LES OFFRES TOUT-EN-UN - MT BOX Pro : la Triple Play pour les

Plus en détail

LA FORMATION CONTINUE PAR LA PRATIQUE

LA FORMATION CONTINUE PAR LA PRATIQUE C est quoi : le DLNA Partager ses photos, musiques et vidéos à l'intérieur de chez soi sur tous les appareils numériques de la maison, c'est possible avec le protocole DLNA. Peu à peu, il prolifère dans

Plus en détail

France Numérique 2020. Contribution de Dauphin Télécom

France Numérique 2020. Contribution de Dauphin Télécom -1 / 5 - France Numérique 2020 Contribution de Dauphin Télécom Le plan 2012 avait déjà constaté une fracture numérique en Outre-mer - 5 à 20 % des foyers d Outre-mer bénéficient du haut débit, à des tarifs

Plus en détail

Le Mobile IT Program : comment développer la Data Mobile avec les acteurs IT

Le Mobile IT Program : comment développer la Data Mobile avec les acteurs IT Le Mobile IT Program : comment développer la Data Mobile avec les acteurs IT Dan LY Responsable National des Ventes IT Un marché de la data mobile en pleine évolution La mobilité au cœur des préoccupations

Plus en détail

VoIP, ToIP : de l émergence d une nouvelle technologie à sa maturité

VoIP, ToIP : de l émergence d une nouvelle technologie à sa maturité VoIP, ToIP : de l émergence d une nouvelle technologie à sa maturité Conférence etna CCIP 27 janvier 2005 Philippe Recouppé Cogicom pr@cogicom cogicom.fr Jacques Heitzmann Jaito jacques.heitzmann heitzmann@jaito.com

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2015

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2015 RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2015 Société anonyme au capital de 538 668 euros. Siege social: 5-9, rue Mousset Robert 75012 Paris. RCS Bobigny 440 014 678 Activité : Services de Télécommunication

Plus en détail

COMPRENDRE LA VOIX SUR IP EN ENTREPRISE

COMPRENDRE LA VOIX SUR IP EN ENTREPRISE COMPRENDRE LA VOIX SUR IP EN ENTREPRISE Tout savoir sur les avantages de la téléphonie du 21 e siècle et comment votre entreprise saura en profiter. I N T R O D U C T I O N MOINS CHER PLUS CONFORTABLE

Plus en détail

NOS SOLUTIONS ENTREPRISES

NOS SOLUTIONS ENTREPRISES NOS SOLUTIONS ENTREPRISES VOIX & CONVERGENCE IP DATA & RESEAUX D ENTREPRISES HEBERGEMENT, CLOUD & SERVICES Nos solutions VOIX & convergence IP LA RÉVOLUTION IP L arrivée d une toute nouvelle génération

Plus en détail

Une tablette, oui mais laquelle? avec. Les prix bas, la confiance en plus

Une tablette, oui mais laquelle? avec. Les prix bas, la confiance en plus Une tablette, mais laquelle? avec Les prix bas, la confiance en plus Six raisons pour choisir une tablette plutôt qu un PC ou un smartphone! INDEX LA TABLETTE : UNE HISTOIRE DE LA MOBILITÉ. ----- LA TABLETTE

Plus en détail

Liste des protocoles de la séparation comptable

Liste des protocoles de la séparation comptable France Télécom SA au capital de 10 595 541 532-78 rue Olivier de Serres - 75505 Paris Cedex 15-380 129 866 RCS Paris Liste des protocoles de la séparation comptable Protocole 1 : Accès Analogiques et Numéris

Plus en détail

Dossier d architecture technique

Dossier d architecture technique Dossier d architecture technique Détail du document Projet Emetteurs Destinataire Conception d une solution IPBX multiservices Minh-Truong LAM Clément FAUCHER Morgan MONTES Antoine COTTEN Steve DANEROLLE

Plus en détail

Avec Bourgogne haut débit, la Région réduit au maximum la fracture numérique!

Avec Bourgogne haut débit, la Région réduit au maximum la fracture numérique! 0 Avec Bourgogne haut débit, la Région réduit au maximum la fracture numérique! L objectif régional est simple et ambitieux : se rapprocher au plus vite de 100 % de Bourguignons connectés, quel que soit

Plus en détail

La Voix Sur IP (VoIP)

La Voix Sur IP (VoIP) La Voix Sur IP (VoIP) Sommaire 1. INTRODUCTION 2. DÉFINITION 3. POURQUOI LA TÉLÉPHONIE IP? 4. COMMENT ÇA MARCHE? 5. LES PRINCIPAUX PROTOCOLES 6. QU'EST-CE QU'UN IPBX? 7. PASSER À LA TÉLÉPHONIE SUR IP 8.

Plus en détail

Axe International Offre Produits & Services. Paris, le 11 juin 2012

Axe International Offre Produits & Services. Paris, le 11 juin 2012 Axe International Offre Produits & Services Paris, le 11 juin 2012 Axe International En bref Spécialiste des technologies VoIP Indépendant des constructeurs et éditeurs, Environnement Open Source, R&D

Plus en détail

Pourquoi votre prochain système téléphonique se doit d être un logiciel 3CX

Pourquoi votre prochain système téléphonique se doit d être un logiciel 3CX Livre blanc Les 10 principaux avantages du 3CX Phone System Pourquoi votre prochain système téléphonique se doit d être un logiciel 3CX Ce livre blanc souligne les 10 principales raisons de choisir le

Plus en détail

Solutions de communication Alcatel-Lucent Office pour les PME. Communications simplifiées pour les entreprises dynamiques

Solutions de communication Alcatel-Lucent Office pour les PME. Communications simplifiées pour les entreprises dynamiques Solutions de communication Alcatel-Lucent Office pour les PME Communications simplifiées pour les entreprises dynamiques Pour votre petite ou moyenne entreprise (PME), la réussite passe par des clients

Plus en détail

Qu est-ce que le «cloud computing»?

Qu est-ce que le «cloud computing»? Qu est-ce que le «cloud computing»? Par Morand Studer eleven Octobre 2011 Qu est-ce que le «cloud computing»? - Morand Studer eleven Octobre 2011 www.eleven.fr 1 Aujourd hui, la démocratisation de l informatique

Plus en détail

Une infrastructure de réseau de pointe pour l univers multimédia de demain

Une infrastructure de réseau de pointe pour l univers multimédia de demain Une infrastructure de réseau de pointe pour l univers multimédia de demain Patrice Haldemann, Swisscom Fixnet SA 31 octobre 2006 1 La structure Triple Play: 3 domaines Client Maison Infrastructure de réseau

Plus en détail

Les Nouveaux Standards de la ToIP et de la Convergence

Les Nouveaux Standards de la ToIP et de la Convergence Les Nouveaux Standards de la ToIP et de la Convergence Saïd EL KETRANI Président ILEXIA said.elketrani@ilexia.com +33 6 64 29 42 37 +33 1 40 33 79 32 www.ilexia.com Agenda Nouvelles topologies de télécommunication

Plus en détail

1 er e-opérateur de téléphonie sur IP. F é v r i e r 2010

1 er e-opérateur de téléphonie sur IP. F é v r i e r 2010 1 er e-opérateur de téléphonie sur IP F é v r i e r 2010 1 er e-opérateur de téléphonie sur IP Une activité en fort développement Résultats financiers Stratégie du Groupe Développement de la stratégie

Plus en détail

Wyse WSM. L informatique légère, économique, flexible et fiable. Wyse WSM. Tout ce que vous devez savoir. Cliquez ici

Wyse WSM. L informatique légère, économique, flexible et fiable. Wyse WSM. Tout ce que vous devez savoir. Cliquez ici Wyse WSM L informatique légère, économique, flexible et fiable Wyse WSM. Tout ce que vous devez savoir. Cliquez ici Présentation de Wyse WSM et des Clients Zéro Wyse La puissance d un PC. Sans sa complexité.

Plus en détail

la fibre : déploiement du réseau très haut débit en fibre optique par Orange

la fibre : déploiement du réseau très haut débit en fibre optique par Orange la fibre : déploiement du réseau très haut débit en fibre optique par Orange Plus plus d informations, connectez-vous sur www.avoirlafibre.com N vert : 0800 38 38 84* * Appel gratuit depuis une ligne fixe

Plus en détail

PACK BUSINESS ENTREPRISES

PACK BUSINESS ENTREPRISES PACK BUSINESS ENTREPRISES La solution de communication unifiée qui simplifie vos télécoms sfrbusinessteam.fr Pack Business Entreprises Une solution globale pour simplifier la gestion de tous vos télécoms

Plus en détail

Mitel Journées Techniques Réseaux 2010 Téléphonie sur IP : technologies, solutions, services et déploiements

Mitel Journées Techniques Réseaux 2010 Téléphonie sur IP : technologies, solutions, services et déploiements Mitel Journées Techniques Réseaux 2010 Téléphonie sur IP : technologies, solutions, services et déploiements Luc Hallion Directeur du Développement 11 janvier 2011 Profil de l entreprise Mitel est une

Plus en détail

Dossier de Presse ZETARK

Dossier de Presse ZETARK Dossier de Presse ZETARK Le Cloud au centre de votre Business Marre des clés usb et des disques durs pour sauvegarder vos données? Envie d avoir le dernier document mis à jour quels que soient l endroit

Plus en détail

TELEPHONIE ET INTERNET

TELEPHONIE ET INTERNET OBJET DU MARCHE : TELEPHONIE ET INTERNET 2014 Cahier des Clauses Techniques Particulières (C.C.T.P.) MODE DE PASSATION : PROCEDURE ADAPTEE (suivant article 28 du Code des Marchés Publics) Maître d Ouvrage

Plus en détail

La Celle Saint-Cloud, ville fibrée

La Celle Saint-Cloud, ville fibrée La Celle Saint-Cloud, ville fibrée Préambule Quelles sont les caractéristiques du réseau cuivre actuellement utilisé? Actuellement, la majorité des français bénéficient des services voix, internet et TV

Plus en détail

NeXspan Le cœur des solutions de télécommunication sécurisées

NeXspan Le cœur des solutions de télécommunication sécurisées NeXspan Le cœur des solutions de télécommunication sécurisées QUO media 01 46 25 18 52 EADS TELECOM - SAS au capital de 29 309 392-414 848 986 RCS Versailles - 08-03 PU00013AFRAA01 Copyright 2003 EADS

Plus en détail

Votre infrastructure est-elle? Communications unifiées. une façon plus fluide de travailler

Votre infrastructure est-elle? Communications unifiées. une façon plus fluide de travailler Votre infrastructure est-elle? Communications unifiées une façon plus fluide de travailler «L offre de communications unifiées représente une solution simple et efficace pour mieux gérer l afflux de messages

Plus en détail

LTE dans les transports: Au service de nouveaux services

LTE dans les transports: Au service de nouveaux services LTE dans les transports: Au service de nouveaux services 1 LTE dans les transports: Au service de nouveaux services Dr. Cédric LÉVY-BENCHETON Expert Télécom, Egis Rail cedric.levy-bencheton@egis.fr Résumé

Plus en détail

HEBERGEMENT SAGE PME Cloud Computing à portée de main

HEBERGEMENT SAGE PME Cloud Computing à portée de main HEBERGEMENT SAGE PME Cloud Computing à portée de main Sommaire Présentation De l offre PaaS Démonstration De l offre PaaS Infrastructure SaaS Présentation De l offre PaaS Offre d hébergement PaaS Fonctionnalité

Plus en détail

Votre infrastructure est-elle? La collaboration informatique. améliore la performance globale

Votre infrastructure est-elle? La collaboration informatique. améliore la performance globale Votre infrastructure est-elle? La collaboration informatique améliore la performance globale Des processus automatisés Travail isolé ou processus de groupe : où en êtes-vous? Le travail en équipe a toujours

Plus en détail

Baromètre des connexions Internet fixes en France métropolitaine

Baromètre des connexions Internet fixes en France métropolitaine Baromètre des connexions Internet fixes en France métropolitaine Publication du 2 septembre 2015 Deuxième trimestre 2015 nperf est un service proposé par la société FH, située 87 rue de sèze 69006 LYON

Plus en détail

DEPENSES IT 2013. Crédit photo : Kim Steele - THINKSTOCK. Une étude

DEPENSES IT 2013. Crédit photo : Kim Steele - THINKSTOCK. Une étude Crédit photo : Kim Steele - THINKSTOCK Une étude SOMMAIRE 1 Introduction 3 1.1 Présentation de l étude 4 1.2 Des relais de croissance malgré un contexte de contraction des dépenses 4 1.3 Applicatifs,

Plus en détail

L'aménageur numérique. des territoires

L'aménageur numérique. des territoires L'aménageur numérique des territoires Un acteur global d infrastructures télécoms Filiale du Groupe ETDE (Bouygues Construction), Axione est un acteur global d infrastructures télécoms au service des collectivités

Plus en détail

SOMMAIRE SOLUTIONS DE TELEPHONIE MOBILE SOLUTIONS DE TELEPHONIE FIXE. SOLUTIONS INTERNET - ADSL PRO - Hébergement de site web - Internet Mobile

SOMMAIRE SOLUTIONS DE TELEPHONIE MOBILE SOLUTIONS DE TELEPHONIE FIXE. SOLUTIONS INTERNET - ADSL PRO - Hébergement de site web - Internet Mobile SOMMAIRE SOLUTIONS DE TELEPHONIE MOBILE SOLUTIONS DE TELEPHONIE FIXE SOLUTIONS INTERNET - ADSL PRO - Hébergement de site web - Internet Mobile LES OFFRES TOUT-EN-UN - MT BOX Pro : la Triple Play pour les

Plus en détail

LES OUTILS DE LA MOBILITE

LES OUTILS DE LA MOBILITE L évolution du marché des assistants personnels, ainsi que la baisse des prix, permettent désormais à un plus grand nombre d entreprises de s équiper avec des outils technologiques performants. Avec l

Plus en détail

- 50 % sur tous les Forfaits SIM * du 10/03 au 19/04/2014. Formule sans engagement - sans mobile pendant 9, 45

- 50 % sur tous les Forfaits SIM * du 10/03 au 19/04/2014. Formule sans engagement - sans mobile pendant 9, 45 Découvrez les S de La Poste Mobile réservées aux S DE Inclus : Info Conso Alerte conso (1) LES forfaits SIM L ESSENTIEL, SANS MOBILE, SANS ENGAGEMENT 3h bloqué (2) - 50 % sur tous les Forfaits SIM * du

Plus en détail

la Fibre arrive à Mareil-Marly

la Fibre arrive à Mareil-Marly la Fibre arrive à Mareil-Marly La fibre au cœur de la stratégie d Orange Un déploiement engagé dans 624 villes ( 1/3 logements français) sur 73 départements, fin mars 2015; 4,1 M de logements raccordables

Plus en détail

LA MODERNISATION DES SYSTÈMES D INFORMATION

LA MODERNISATION DES SYSTÈMES D INFORMATION LA MODERNISATION DES SYSTÈMES D INFORMATION Préparer le système d information à la transformation numérique POINT DE VUE Auteur: ArnaudPercieduSert Senior Manager au sein de la Direction de l Offre et

Plus en détail

Télécoms d Entreprises : à quand l ouverture à la vraie concurrence?

Télécoms d Entreprises : à quand l ouverture à la vraie concurrence? Télécoms d Entreprises : à quand l ouverture à la vraie concurrence? Le marché français des télécommunications d entreprises : structure et état des lieux Guillaume GOUDARD Directeur d étude g.goudard@idate.org

Plus en détail

GLOSSAIRE DE LA TECHNOLOGIE MOBILE

GLOSSAIRE DE LA TECHNOLOGIE MOBILE GLOSSAIRE DE LA TECHNOLOGIE MOBILE PROFITEZ DU RÉSEAU. maintenant. Glossaire Glossaire de la technologie mobile 3G Accès distant Adaptateur Client sans fil ADSL AVVID Carte réseau Convergence GPRS Haut

Plus en détail

Se connecter à Internet

Se connecter à Internet 2 Se connecter à Internet 2 Se connecter à Internet 2.1 Choisir un fournisseur d accès à Internet Se connecter à Internet est devenu un véritable casse-tête, tant les offres des fournisseurs d accès sont

Plus en détail

Solution de téléphonie IP convergente d Allstream

Solution de téléphonie IP convergente d Allstream Solution de téléphonie IP convergente d Allstream Solution de lignes groupées IP Document de présentation technique 1 Table des matières Introduction 1 Lignes d accès classiques : un bref survol 1 Lignes

Plus en détail

Trois entités forment notre groupe : Découvrez notre univers et rejoignez-nous. PARTN AIR GROUP 10 route des flandres 60700 St Martin Longueau

Trois entités forment notre groupe : Découvrez notre univers et rejoignez-nous. PARTN AIR GROUP 10 route des flandres 60700 St Martin Longueau La philosophie de Partn air Group est simple : créer des pôles de compétences dans tous les domaines autour de l aéronautique. Chaque collaborateur possède une fibre «aéro», qu il soit créatif, développeur

Plus en détail