L usage exclusif du masculin dans certaines sections du présent document ne vise qu à en faciliter la lecture.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L usage exclusif du masculin dans certaines sections du présent document ne vise qu à en faciliter la lecture."

Transcription

1 2015 L usage exclusif du masculin dans certaines sections du présent document ne vise qu à en faciliter la lecture.

2 MÉTHODOLOGIE Sondage en ligne Canadiens,18-70 ans Dates Du 10 au 21 avril 2015 Pondération statistique Par âge, sexe, éducation et région 2

3 VOS PRIORITÉS Être en bonne santé Être proche de ma famille Être gentil et attentionné Avoir des amitiés vraies et durables Être respecté Profiter des choses simples de la vie Habiter dans un bon quartier Réussir financièrement Avoir des activités épanouissantes Prendre mes vacances de rêve Mener une carrière réussie 54 % 25 % 52 % 22 % 45 % 29 % 41 % 28 % 35 % 32 % 33 % 34 % 29 % 32 % 28 % 34 % 26 % 33 % 23 % 27 % 21 % 29 % (très important) (important) 3 Utilisez une échelle de 1 à 100 pour indiquer ce qui vous importe le plus.

4 VOS PRIORITÉS Aider l'environnement Voir le monde Profiter de la musique, des arts et de la Posséder une belle maison Donner à ceux qui en ont moins Rester à jour des nouvelles mondiales Être attirant Vivre ma foi Contribuer à ma communauté Laisser une marque dans mon domaine Profiter des choses raffinées de la vie Posséder une belle voiture 19 % 19 % 18 % 18 % 17 % 16 % 15 % 15 % 14 % 13 % 12 % 7 % 27 % 25 % 27 % 31 % 24 % 28 % 28 % 14 % 26 % 21 % 21 % 17 % (très important) (important) 4 Utilisez une échelle de 1 à 100 pour indiquer ce qui vous importe le plus.

5 IMPORTANCE DE LA RÉUSSITE FINANCIÈRE Millénaires 32 % 30 % Gén. X 26 % 35 % Boomers 26 % 36 % (très importante) (importante) 5 Millénaires, nés entre 1985 et 2000 Gén. X, nés entre 1965 et 1984 Boomers, nés entre 1946 et 1964

6 LES 10 PRIORITÉS LES PLUS IMPORTANTES Être en bonne santé Être proche de ma famille 82 % 79 % Être gentil et attentionné Avoir des amitiés vraies et durables 70 % 68 % Être respecté Profiter des choses simples de la vie Réussir financièrement Avoir des activités épanouissantes 59 % 58 % 54 % 51 % Prendre mes vacances de rêve Profiter de la bonne nourriture Habiter dans un bon quartier Voir le monde 42 % 39 % 39 % 38 % 6 Quelles sont les 10 priorités les plus importantes pour vous?

7 LES 10 PRIORITÉS LES PLUS IMPORTANTES Posséder une belle maison Donner à ceux qui en ont moins Profiter de la musique, des arts et de la culture Aider l'environnement 38% 36% 34% 33% Mener une carrière réussie 30% Contribuer à ma communauté Être attirant Rester à jour des nouvelles mondiales 27% 26% 25% Vivre ma foi Profiter des choses raffinées de la vie Laisser une marque dans mon domaine 19% 18% 21% Posséder une belle voiture 14% 7 Quelles sont les 10 priorités les plus importantes pour vous?

8 LES 10 PRIORITÉS LES PLUS IMPORTANTES Être en bonne santé Être proche de ma famille Être gentil et attentionné Avoir des amitiés vraies et durables Être respecté Profiter des choses simples de la vie 75 % 83 % 89 % 76 % 81 % 81 % 64 % 71 % 77 % 67 % 66 % 72 % 58 % 58 % 61 % 52 % 59 % 64 % Millénaires Gén. X Boomers 8 Quelles sont les 10 priorités les plus importantes pour vous?

9 LES 10 PRIORITÉS LES PLUS IMPORTANTES Réussir financièrement Avoir des activités épanouissantes Prendre mes vacances de rêve Profiter de la bonne nourriture 60 % 54 % 48 % 47 % 54 % 53 % 40 % 42 % 43 % 37 % 43 % 35 % Habiter dans un bon quartier Voir le monde 33 % 33 % 32 % 42 % 41 % 48 % Millénaires Gén. X Boomers 9 Quelles sont les 10 priorités les plus importantes pour vous?

10 LES 10 PRIORITÉS LES PLUS IMPORTANTES Posséder une belle maison Donner à ceux qui en ont moins 27 % 40 % 39 % 35 % 39 % 42 % Profiter de la musique, des arts et de la culture 37 % 34 % 30 % Aider l'environnement 33 % 31 % 35 % Mener une carrière réussie 15 % 27 % 47 % Contribuer à ma communauté 23 % 28 % 31 % Millénaires Gén. X Boomers 10 Quelles sont les 10 priorités les plus importantes pour vous?

11 LES 10 PRIORITÉS LES PLUS IMPORTANTES Être attirant 20 % 25 % 32% Rester à jour des nouvelles mondiales 21% 22 % 32 % Vivre ma foi Profiter des choses raffinées de la vie 18 % 18 % 15 % 22 % 25 % 23% Laisser une marque dans mon domaine 12 % 17 % 24% Posséder une belle voiture 11 % 12 % 19% Millénaires Gén. X Boomers 11 Quelles sont les 10 priorités les plus importantes pour vous?

12 ATTEINTE DES OBJECTIFS Être gentil et attentionné 25 % Être proche de ma famille 25 % Rester à jour des nouvelles mondiales 23 % Profiter des choses simples de la vie 21 % Profiter de la musique, des arts et de la 20 % Habiter dans un bon quartier 20 % Posséder une belle voiture 17 % Posséder une belle maison 17 % Avoir des amitiés vraies et durables 16 % Profiter des choses raffinées de la vie 16 % Vivre ma foi 16 % 68 % 63 % 68 % 67 % 66 % 71 % 60 % 52 % 64 % 57 % 62 % 7% 13% 10% 13% 13% 10% 23% 31% 19% 28% 23% Dépasse mes objectifs Atteint mes objectifs Loin de mes objectifs 12 Pensez-vous avoir dépassé vos objectifs, les avoir atteints ou en être loin?

13 ATTEINTE DES OBJECTIFS Laisser une marque dans mon domaine Être respecté Donner à ceux qui en ont moins Prendre mes vacances de rêve Contribuer à ma communauté Être attirant Mener une carrière réussie Voir le monde Réussir financièrement Aider l'environnement Être en bonne santé Avoir des activités épanouissantes 15 % 13 % 12 % 12 % 12 % 11 % 11 % 10 % 9 % 9 % 8 % 8 % 53 % 77 % 57 % 47 % 60 % 68 % 56 % 39 % 47 % 71 % 65 % 62 % 32 % 11 % 31 % 42 % 27 % 22 % 33 % 50 % 44 % 21 % 27 % 30 % Dépasse mes objectifs Atteint mes objectifs Loin de mes objectifs 13 Pensez-vous avoir dépassé vos objectifs, les avoir atteints ou en être loin?

14 RÉUSSITE FINANCIÈRE Tous 9 % 47 % 44 % Millénaires 8 % 42 % 50 % Gén. X 7 % 48 % 45 % Boomers 14 % 53 % 33 % Dépasse mes objectifs Atteint mes objectifs Loin de mes objectifs 14 Pour ces 10 objectifs prioritaires, pensez-vous les avoir dépassés, les avoir atteints ou en être loin?

15 IMPORTANCE ACCORDÉE PAR LES PARENTS Vivre ma foi 48 % 40 % 12 % Être proche de ma famille 47 % 46 % 7 % Profiter des choses simples de la vie 36 % 51 % 13 % Être respecté 35 % 59 % 6 % Être gentil et attentionné 32 % 62 % 6 % Mener une carrière réussie 31 % 50 % 19 % Réussir financièrement 29 % 55 % 17 % Avoir des amitiés vraies et durables 28 % 58 % 14 % Posséder une belle maison 27 % 54 % 20 % Laisser une marque dans mon domaine 26 % 52 % 23 % Donner à ceux qui en ont moins 25 % 58 % 17 % Habiter dans un bon quartier 24 % 62 % 14 % Plus grande importance Même importance Plus petite importance 15 L importance qu accordait la génération de vos parents à...

16 IMPORTANCE ACCORDÉE PAR LES PARENTS (2) Contribuer à ma communauté Avoir des activités épanouissantes Être en bonne santé Posséder une belle voiture Profiter des choses raffinées de la vie Être attirant Profiter de la bonne nourriture Voir le monde Rester à jour des nouvelles mondiales 24 % 21 % 20 % 19 % 18 % 17 % 16 % 15 % 15 % Profiter de la musique, des arts et de la 14 % Prendre mes vacances de rêve 13 % Aider l'environnement 10 % 59 % 57 % 54 % 47 % 51 % 55 % 61 % 34 % 57 % 52 % 36 % 31 % 17 % 22 % 26 % 34 % 30 % 27 % 23 % 52 % 28 % 33 % 51 % 58 % Plus grande importance Même importance Plus petite importance 16 L importance qu accordait la génération de vos parents à...

17 PARENTS RÉUSSITE FINANCIÈRE Millénaires 32 % 55 % 13 % Gén. X 31 % 50 % 19 % Boomers 21 % 61 % 18 % Plus grande importance Même importance Plus petite importance 17 L importance qu accordait la génération de vos parents à la réussite financière..

18 ASPIRATIONS FINANCIÈRES Ne pas avoir de préoccupations financières 47 % 28 % 14 % 12 % Gérer judicieusement mon argent 26 % 37 % 31 % 6 % Avoir du succès financier 26 % 27 % 32 % 15 % Comprendre comment fonctionnent l'argent les marchés financiers 3 8 % % 22 % 67 % La plus importante La moins importante 18 En pensant à ce qui vous tient le plus à cœur en matière d argent et de finance, veuillez classer ces déclarations selon ce qui vous importe le plus.

19 ASPIRATIONS NE PAS AVOIR DE PRÉOCCUPATIONS FINANCIÈRES Millénaires 38 % 30 % 17 % 15 % Gén. X 49 % 27 % 14 % 10 % Boomers 55 % 26 % 9 % 10 % C'est le plus important C'est le moins important 19 En pensant à ce qui vous tient le plus à cœur en matière d argent et de finance, veuillez classer ces déclarations selon ce qui vous importe le plus.

20 ASPIRATIONS GÉRER JUDICIEUSEMENT MON ARGENT Millénaires 24 % 35 % 31 % 9 % Gén. X 25 % 37 % 33 % 5 % Boomers 27 % 41 % 27 % 4 % C'est le plus important C'est le moins important 20 En pensant à ce qui vous tient le plus à cœur en matière d argent et de finance, veuillez classer ces déclarations selon ce qui vous importe le plus.

21 ASPIRATIONS AVOIR DU SUCCÈS FINANCIER Millénaires 36 % 26 % 25 % 13 % Gén. X 25 % 30 % 32 % 12 % Boomers 17 % 24 % 39 % 20 % C'est le plus important C'est le moins important 21 En pensant à ce qui vous tient le plus à cœur en matière d argent et de finance, veuillez classer ces déclarations selon ce qui vous importe le plus.

22 ASPIRATIONS COMPRENDRE COMMENT FONCTIONNENT L ARGENT ET LES MARCHÉS FINANCIERS Millénaires 4 % 9 % 25 % 62 % Gén. X 3 % 7 % 20 % 71 % Boomers 3 % 8 % 23 % 66 % C'est le plus important C'est le moins important 22 En pensant à ce qui vous tient le plus à cœur en matière d argent et de finance, veuillez classer ces déclarations selon ce qui vous importe le plus.

23 MON DEGRÉ DE RÉUSSITE Avoir du succès financier 9 % 27 % 36 % 18 % 10 % Ne pas avoir de soucis financiers 13 % 27 % 32 % 16 % 11 % Gérer judicieusement mon argent 17 % 37% 30 % 12 % 4 % Comprendre comment fonctionnent l'argent et les marchés financiers 7 % 21 % 35 % 23 % 14 % A B C D F 23 Donnez-vous une cote de réussite entre A et F.

24 MON DEGRÉ DE RÉUSSITE AVOIR DU SUCCÈS FINANCIER Millénaires 11 % 23 % 35 % 20 % 11 % Gén. X 8 % 27 % 40 % 16 % 9 % Boomers 8 % 32 % 32 % 17 % 10 % A B C D F 24

25 MON DEGRÉ DE RÉUSSITE NE PAS AVOIR DE PRÉOCCUPATIONS FINANCIÈRES Millénaires 15 % 27 % 31 % 15 % 12 % Gén. X 12 % 26 % 33 % 18 % 10 % Boomers 14 % 28 % 33 % 14 % 11 % A B C D F 25

26 MON DEGRÉ DE RÉUSSITE GÉRER JUDICIEUSEMENT MON ARGENT Millénaires 19 % 38 % 27 % 11 % 5 % Gén. X 14 % 39 % 30 % 13 % 4 % Boomers 19 % 33 % 32 % 12 % 4 % A B C D F 26

27 MON DEGRÉ DE RÉUSSITE COMPRENDRE COMMENT FONCTIONNENT L ARGENT ET LES MARCHÉS FINANCIERS Millénaires 9 % 22 % 32 % 23 % 14 % Gén. X 5 % 23 % 37 % 22 % 12 % Boomers 7 % 17 % 36 % 23 % 17 % A B C D F 27

28 CONFIANCE PAR RAPPORT À CERTAINES SITUATIONS Gestion des revenus et dépenses mensuels 17 % 29 % 35 % 10 % 8 % Comment épargner pour la maison 19 % 26 % 33 % 12 % 9 % Quoi faire avec l'argent mis de côté 16 % 29 % 37 % 11 % 7 % Situation dans 5 ans 14 % 26 % 32 % 16 % 12 % Choix à l'égard des emprunts et des dettes 16 % 24 % 32 % 15 % 12 % Situation financière actuelle 12 % 26 % 33 % 16 % 14 % Discussions sur l'argent avec les proches 11 % 25 % 42 % 13 % 10 % Comment épargner pour la retraite 13 % 22 % 35 % 16 % 14 % Situation dans 20 ans 13 % 21 % 32 % 18 % 16 % Dans quels instruments investir 10 % 22 % 43 % 15 % 10 % 1 - Plutôt confiant Plutôt stressé 28 Par rapport à chacune de ces situations, vous sentez-vous plutôt confiant ou plutôt stressé?

29 CONFIANCE SITUATION FINANCIÈRE ACTUELLE Tous 12 % 26 % 33 % 16 % 14 % Millénaires 10 % 20 % 39 % 16 % 15 % Gén. X 11 % 27 % 34 % 16 % 13 % Boomers 17 % 30 % 24 % 15 % 13 % 1 - Plutôt confiant Plutôt stressé 29 Par rapport à chacune de ces situations, vous sentez-vous plutôt confiant ou plutôt stressé?

30 MON NIVEAU DE COMPRÉHENSION (1) Comptes chèques 80 % 18 % 2 % Comptes d'épargne 78 % 20 % 2 % Cartes de crédit 76 % 21 % 3 % Taux d'intérêt 61 % 34 % 5 % Prêts d'auto 61 % 31 % 8 % Marges de crédit 58 % 32 % 9 % Hypothèques 58 % 36 % 7 % REER 56 % 37 % 7 % CELI 56 % 35 % 9 % J'ai les connaissances suffisantes J'aimerais améliorer mes connaissances Je n'en sais absolument rien 30 Évaluez votre niveau de compréhension de chacun des produits et des thèmes financiers suivants.

31 MON NIVEAU DE COMPRÉHENSION (2) Intérêt sur les prêts 55 % 36 % 8 % Assurance vie 51 % 43 % 5 % Location d'auto 49 % 39 % 12 % Devises 47 % 42 % 11 % Immobilier 46 % 45 % 9 % REEE 44 % 41 % 15 % FCP 35 % 50 % 15 % Obligations 33 % 50 % 16 % Actions 27 % 56 % 17 % Mrch boursiers 25 % 57 % 18 % J'ai les connaissances suffisantes J'aimerais améliorer mes connaissances Je n'en sais absolument rien 31 Évaluez votre niveau de compréhension de chacun des produits et des thèmes financiers suivants.

32 NIVEAU DE COMPRÉHENSION COMPTES D ÉPARGNE Millénaires 62 % 33 % 5 % Gén. X 82 % 17 % 1 % Boomers 90 % 9 % 1 % J'ai les connaissances suffisantes J'aimerais améliorer mes connaissances Je n'en sais absolument rien 32

33 NIVEAU DE COMPRÉHENSION REER Millénaires 36 % 54 % 10 % Gén. X 58 % 35 % 7 % Boomers 77 % 19 % 4 % J'ai les connaissances suffisantes J'aimerais améliorer mes connaissances Je n'en sais absolument rien 33

34 NIVEAU DE COMPRÉHENSION CELI Millénaires 47 % 42 % 11 % Gén. X 56 % 36 % 8 % Boomers 68 % 25 % 7 % J'ai les connaissances suffisantes J'aimerais améliorer mes connaissances Je n'en sais absolument rien 34

35 NIVEAU DE COMPRÉHENSION INTÉRÊT SUR LES PRÊTS Millénaires 36 % 51 % 14 % Gén. X 60 % 33 % 7 % Boomers 72 % 25 % 4 % J'ai les connaissances suffisantes J'aimerais améliorer mes connaissances Je n'en sais absolument rien 35

36 NIVEAU DE COMPRÉHENSION PRÊTS HYPOTHÉCAIRES Millénaires 36 % 54 % 10 % Gén. X 62 % 32 % 6 % Boomers 76 % 20 % 4 % J'ai les connaissances suffisantes J'aimerais améliorer mes connaissances Je n'en sais absolument rien 36

37 NIVEAU DE COMPRÉHENSION PRÊTS AUTO Millénaires 36 % 54 % 10 % Gén. X 62 % 32 % 6 % Boomers 76 % 20 % 4 % J'ai les connaissances suffisantes J'aimerais améliorer mes connaissances Je n'en sais absolument rien 37

38 MEILLEURES CONNAISSANCES DANS 5 DOMAINES (1) Marchés boursiers 51 % Actions Fonds communs de placement 46 % 45 % Comptes d'épargne libre d'impôt (CELI) Immobilier Régimes enregistrés d'épargne-retraite (REER) Obligations 38 % 37 % 35 % 35 % Assurance vie Prêts hypothécaires 28 % 26 % 38 Sur lequel de ces 5 domaines aimeriez-vous en apprendre davantage?

39 MEILLEURES CONNAISSANCES DANS 5 DOMAINES (2) Taux d'intérêt Devises 24 % 24 % Marges de crédit Régime enregistrés d'épargne-éducation (REEE) 20 % 19 % Cartes de crédit Intérêts sur les prêts Comptes d'épargne 16 % 15 % 14 % Comptes de chèque Location d'auto 10 % 10 % Prêts auto 8 % 39 Sur lequel de ces 5 domaines aimeriez-vous en apprendre davantage?

40 MEILLEURES CONNAISSANCES DANS 5 DOMAINES (1) Marchés boursiers Actions Fonds communs de placement Comptes d'épargne libre d'impôt (CELI) Immobilier Régimes enregistrés d'épargne-retraite (REER) Obligations Assurance vie Prêts hypothécaires 14% 42% 39% 46% 39% 46% 35% 40% 37% 35% 39% 36% 36% 40% 28% 29% 38% 38% 29% 26% 31% 39% 23% 51% 57% 54% 52% Millénaires Gén. X Boomers 40 Sur lequel de ces 5 domaines aimeriez-vous en apprendre davantage?

41 MEILLEURES CONNAISSANCES DANS 5 DOMAINES (2) Taux d'intérêt Devises Marges de crédit Régime enregistrés d'épargne-éducation (REEE) Cartes de crédit Intérêts sur les prêts Comptes d'épargne Comptes de chèque Location d'auto Prêts auto 26 % 21% 24% 20 % 21% 21 % 17% 21% 22 % 19% 15% 22 % 12% 15% 18 % 16% 11% 16 % 11% 15% 13 % 8% 9% 10 % 7% 14% 9 % 7% 7% 33% Millénaires Gén. X Boomers 41 Sur lequel de ces 5 domaines aimeriez-vous en apprendre davantage?

42 SAVOIR-FAIRE FINANCIER Les répondants ont reçu une série de cinq questions financières. Ils devaient répondre à chacune de ces questions du mieux qu ils pouvaient. Cette section évalue les réponses ainsi que le niveau général de précision. 42

43 100 $ À 2 % PENDANT 5 ANS 7 % 4 % 7 % 102 $ Plus de 102 $ Moins de 102 $ 82 % Incertain 43 Supposons que vous avez 100 $ dans un compte portant un intérêt annuel de 2 %. Après 5 ans, quelle somme aurez-vous dans votre compte : 102 $, plus de 102 $, moins de 102 $?

44 $ À 1 %, AVEC INFLATION DE 2 % 18 % 15 % Meilleure Pareille 16 % Pire Incertain 51 % 44 Imaginons que vous déposez $ dans un compte d épargne qui porte un intérêt annuel de 1 %. L inflation cette année est de 2 %. Après un an, votre situation serait-elle meilleure, pire ou la même?

45 $ DANS UN COMPTE D ÉPARGNE Millénaires 23 % 15 % 36 % 26 % Gén. X 11 % 17 % 53 % 18 % Boomers 10 % 16 % 64 % 10 % Meilleure Pareille Pire Incertain 45 Imaginons que vous déposez $ dans un compte d épargne qui porte un intérêt annuel de 1 %. L inflation cette année est de 2 %. Après un an, votre situation serait-elle meilleure, pire ou la même?

46 QUE FAIRE AVEC $ TOMBÉS DU CIEL 21 % 37 % Obligations qui rapportent 5 % Paiement sur le prêt hypothécaire 42 % Incertain 46 Prenons un propriétaire avec une hypothèque résidentielle de $ et un intérêt de 3 % sur cette hypothèque. Une somme de $ lui tombe du ciel. Que devrait-il en faire : l investir dans des obligations à 5 % ou la mettre en paiement sur son hypothèque?

47 QUE FAIRE AVEC $ TOMBÉS DU CIEL (2) 22 % 13 % Obligations qui rapportent 2 % Paiement sur le prêt hypothécaire 65 % Incertain 47 Prenons un propriétaire avec une hypothèque résidentielle de $ et un intérêt de 3 % sur cette hypothèque. Une somme de $ lui tombe du ciel. Que devrait-il en faire : l investir dans des obligations à 2 % ou la mettre en paiement sur son hypothèque?

48 VALEUR DES COÛTS DU LOGEMENT 13 % 5 % 5 % 2 % 25 % 28 % 52 % 40 % 70 % Incertain 48 Idéalement, quel pourcentage du revenu d un ménage ordinaire devrait être consacré aux coûts de logement?

49 FONDS D URGENCE D UN MÉNAGE 13 % 10 % 3 % 57 % 17 % 1 semaine de revenu 1 mois de revenu 6 mois de revenu 1 an de revenu Incertain 49 Idéalement, quelle doit être la valeur d un fonds d urgence d un ménage?

50 JUSTESSE DES CONNAISSANCES Aucune 5 % Une 10 % Deux 20 % Trois 27 % Quatre 25 % Les cinq 13 % 50 Parmi les 5 questions, à combien de questions la réponse était correcte?

51 JUSTESSE DES CONNAISSANCES Aucune 3 % 6 % Une 8 % 12 % Deux 18 % 22 % Trois Quatre 21 % 28 % 27 % 30 % Les cinq 15 % 12 % Conseiller financier Sans conseiller financier 51 Parmi les 5 questions, à combien de questions la réponse était correcte?

52 JUSTESSE DES CONNAISSANCES Tous 5 % 10 % 20 % 27 % 25 % 13 % Millénaires 8 % 17 % 24 % 25 % 18 % 8 % Gén. X 4 % 8 % 20 % 30 % 24 % 14 % Boomers 3 % 6 % 15 % 25 % 34 % 17 % Aucune Une Deux Trois Quatre Les cinq 52 Parmi les 5 questions, à combien de questions la réponse était correcte?

53 ÉVALUATION DES CONNAISSANCES FINANCIÈRES La section suivante compare les connaissances que les répondants disent avoir des concepts financiers clés avec leur tendance à répondre correctement aux questions de littératie financière. 53

54 JUSTESSE DES CONNAISSANCES Aucune 5 % Moyenne 3/5 correctes Une 10 % Deux 20 % Trois Quatre 25 % 27 % Les cinq 13 % 54 Parmi les 5 questions, à combien de questions la réponse était correcte?

55 SAVOIR-FAIRE FINANCIER PAR ÂGE Moyenne des réponses correctes - sur cinq

56 SAVOIR-FAIRE FINANCIER PAR GÉNÉRATION Millénaires 2.7 Gén. X 3.1 Boomers Moyenne des réponses correctes - sur cinq

57 SAVOIR-FAIRE FINANCIER PAR NIVEAU DE SCOLARITÉ Secondaire ou moins 2.4 Collège 2.9 Diplôme du 1er cycle 3.3 Diplôme du 2e cycle Moyenne des réponses correctes - sur cinq

58 SAVOIR-FAIRE FINANCIER PAR MODES DE RECEPTION DES SERVICES BANCAIRES Plutôt en ligne 3.2 En ligne et en succursale 2.8 Plutôt en succursale Moyenne des réponses correctes - sur cinq

59 SAVOIR-FAIRE FINANCIER PAR SEXE ET ÂGE Hommes Femmes 2,8 3,1 Hommes < 24 ans Femmes < 24 ans 2,4 2,2 Hommes Femmes Hommes Femmes Hommes Femmes ,9 2,8 2,8 3,0 3,2 3,3 Hommes 55+ Femmes 55+ 3,2 3,6 59 Moyenne des réponses correctes - sur cinq

60 SOURCES D APPRENTISSAGE FINANCIER Personnel de fournisseurs de services financiers Générations précédentes Pairs et amis Cours suivis à l'école Sites Web de fournisseurs de services financiers Reportages dans les nouvelles et les médias Publications et sites Web du gouvernement Médias sociaux et Internet Absolument importante Quelque peu inutile Publicités 27 % 24 % 47 % 47 % 17 % 8 % 20 % 8 % 15 % 51 % 25 % 9 % 17 % 14 % 9 % 11 % 43 % 45 % 44 % 42 % 24 % 26 % 32 % 31 % 15 % 15 % 14 % 16 % 7 % 31 % 6 % 27 % 36 % 27 % 40 % 27 % Quelque peu importante Absolument inutile 60 À quel point chacune des sources suivantes était importante dans votre apprentissage au sujet de l argent et dans votre gestion actuelle de l argent?

61 IMPORTANCE MÉDIAS SOCIAUX ET INTERNET Tous 7 % 31 % 36 % 27 % Millénaires 9 % 37 % 31 % 23 % Gén. X 8 % 29 % 40 % 23 % Boomers 3 % 26 % 35 % 36 % Absolument importante Quelque peu importante Quelque peu inutile Absolument inutile 61 À quel point chacune des sources suivantes était importante dans votre apprentissage au sujet de l argent et dans votre gestion actuelle de l argent?

62 CONFIANCE DANS LES SOURCES Personnel de fournisseurs de services financiers Générations précédentes Pairs et amis Cours suivis à l'école Sites Web de fournisseurs de services financiers Reportages dans les nouvelles et les médias Publications et sites Web du gouvernement Médias sociaux et Internet Publicités 23 % 22 % 54 % 54 % 17 % 6 % 20 % 4 % 13 % 18 % 55 % 50 % 26 % 24 % 6 % 7 % 14 % 11 % 50 % 49 % 26 % 30 % 10 % 9 % 5 % 38 % 4 % 28 % 4 % 22 % 39 % 17 % 38 % 30 % 43 % 32 % Confiance absolue Confiance ordinaire Peu de confiance Aucune confiance 62 Veuillez indiquer également votre niveau de confiance dans chacune des sources suivantes :

63 CONFIANCE PAIRS ET AMIS Millénaires 17 % 53 % 24 % 6 % Gén. X 14 % 57 % 24 % 5 % Boomers 8 % 55 % 31 % 7 % Confiance absolue Peu de confiance Confiance ordinaire Aucune confiance 63 Veuillez indiquer également votre niveau de confiance dans chacune des sources suivantes :

64 CONFIANCE MÉDIAS SOCIAUX ET INTERNET Millénaires 7 % 33 % 35 % 25 % Gén. X 4 % 30 % 40 % 26 % Boomers 1 % 21 % 38 % 40 % Confiance absolue Confiance ordinaire 64 Peu de confiance Aucune confiance Veuillez indiquer également votre niveau de confiance dans chacune des sources suivantes :

65 CONFIANCE FOURNISSEURS DE SERVICES FINANCIERS Millénaires 21 % 54 % 18 % 7 % Gén. X 22 % 55 % 17 % 5 % Boomers 26 % 53 % 16 % 6 % Confiance absolue Confiance ordinaire Peu de confiance Aucune confiance 65 Veuillez indiquer également votre niveau de confiance dans chacune des sources suivantes :

66 CONFIANCE SITES DE SERVICES FINANCIERS Millénaires 12 % 53 % 26 % 9 % Gén. X 15 % 47 % 32 % 7 % Boomers 7 % 48 % 32 % 13 % Confiance absolue Confiance ordinaire 66 Peu de confiance Aucune confiance Veuillez indiquer également votre niveau de confiance dans chacune des sources suivantes :

67 CONFIANCE REPORTAGES DANS LES MÉDIAS Millénaires 8 % 41 % 34 % 17 % Gén. X 6 % 38 % 42 % 14 % Boomers 2 % 35 % 42 % 22 % Confiance absolue Confiance ordinaire Peu de confiance Aucune confiance 67 Veuillez indiquer également votre niveau de confiance dans chacune des sources suivantes :

68 CONSEILLER FINANCIER 39 % Oui Non 61 % 68 Avez-vous recours à un conseiller financier?

69 IMPÔTS SUR LE REVENU Moi 48 % 52 % Quelqu'un d'autre 69 Remplissez-vous vous-même votre déclaration de revenu ou quelqu un d autre la fait à votre place?

70 CONSEILLER FINANCIER Millénaires 31 % 69 % Gén. X 37 % 63 % Boomers 52 % 48 % Oui Non 70 Avez-vous recours à un conseiller financier?

71 MILLÉNAIRES AUTOPERCEPTION Bourreau de travail 37 % 52 % 11 % Prêt à sacrifier ma carrière pour une meilleure qualité de vie 31 % 57 % 12 % Grandes chances de réussir 26 % 61 % 13 % Optimiste par rapport à l'avenir 25 % 58 % 17 % Attirant physiquement 25 % 51 % 25 % Confiant 24 % 57 % 19 % Centré sur ma carrière 22 % 56 % 23 % Plus Pareil Moins 71 Comment vous comparez-vous à d autres personnes de votre âge?

72 CORRÉLATS DE LA LITTÉRATIE FINANCIÈRE Moteur Niveau de scolarité Âge Poids relatif Basé sur une analyse par régression linéaire. Seuls les facteurs statistiquement significatifs sont montrés. Variance expliquée = 22 % Vert = Relation positive Rouge = Relation négative Dette totale du ménage 9 Valeur totale des actifs investissables 6 Revenu du ménage Croissance du revenu familial 10 5 Littératie financière Déclaration de revenu remplie par une autre personne Femme

Six Canadiens sur dix déclarent détenir un REER, proportion en hausse par rapport au creux de 54 % enregistré en 2009

Six Canadiens sur dix déclarent détenir un REER, proportion en hausse par rapport au creux de 54 % enregistré en 2009 Six Canadiens sur dix déclarent détenir un REER, proportion en hausse par rapport au creux de 54 % enregistré en 2009 - La hausse a été enregistrée dans toutes les tranches d âge, à l exception de celle

Plus en détail

Finances personnelles pour les 35 à 50 ans. Présenté par : Les services financiers Carole Couture inc. www.carole-couture.com

Finances personnelles pour les 35 à 50 ans. Présenté par : Les services financiers Carole Couture inc. www.carole-couture.com Finances personnelles pour les 35 à 50 ans Présenté par : Les services financiers Carole Couture inc. www.carole-couture.com Vous : année de naissance : Revenu annuel BRUT : $ Cot.REER/RPDB annuel : $

Plus en détail

CAAM Jeunes actifs et la retraite - 2009. 17 juin 2009

CAAM Jeunes actifs et la retraite - 2009. 17 juin 2009 CAAM Jeunes actifs et la retraite - 2009 17 juin 2009 FICHE TECHNIQUE Étude barométrique réalisée pour en 2 volets : ETUDE PRINCIPALE CREDIT AGRICOLE ASSET MANAGEMENT Dates de terrain : 24 au 27 avril

Plus en détail

Les Français, l épargne et la retraite

Les Français, l épargne et la retraite CECOP Centre d études et de connaissances sur l opinion publique Les Français, l épargne et la retraite Printemps 2016 FD/EP N 113837 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Esteban Pratviel Département Opinion

Plus en détail

Rapport TD sur l âge de la retraite

Rapport TD sur l âge de la retraite Rapport TD sur l âge de la retraite Le 5 janvier 2012 Le renferme les résultats d un sondage réalisé auprès de 1 006 Canadiens, dont 234 Québécois, âgés de 25 à 64 ans qui ne sont pas retraités. Les résultats

Plus en détail

Parler à votre client du programme de recommandation de prêts SMART. Ressources au service du représentant Primerica

Parler à votre client du programme de recommandation de prêts SMART. Ressources au service du représentant Primerica Parler à votre client du programme de recommandation de prêts SMART Ressources au service du représentant Primerica Table des matières Pour les clients qui n ont pas bénéficié d une analyse des besoins

Plus en détail

L observatoire LCL en ville

L observatoire LCL en ville L observatoire LCL en ville «LA RETRAITE» Résultats de l étude quantitative réalisée par OpinionWay Le 10 janvier 2014 OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris Tél : 01 78 94 90 00 Méthodologie

Plus en détail

Tableau 2. Ratios de la dette à la consommation pour les sujets ayant rapporté au moins une dette. Dette à la consommation moyenne

Tableau 2. Ratios de la dette à la consommation pour les sujets ayant rapporté au moins une dette. Dette à la consommation moyenne LES JEUNES ADULTES QUÉBÉCOIS ET LE CRÉDIT Résultats préliminaires 1 Présentés en conférence de presse, à Montréal, le 22 novembre 2004 à l occasion du lancement de la campagne «Je suis dans la marge jusqu

Plus en détail

Intentions d achat et de vente dans le secteur immobilier au Québec. Montréal, 15 janvier 2015

Intentions d achat et de vente dans le secteur immobilier au Québec. Montréal, 15 janvier 2015 Intentions d achat et de vente dans le secteur immobilier au Québec Montréal, 15 janvier 2015 Méthodologie Sondage Web réalisé du 3 au 13 novembre 2014. Échantillon représentatif de 5 659 répondants adultes

Plus en détail

Résultats du Sondage de l Association canadienne de la paie auprès des employés canadiens dans le cadre de la Semaine nationale de la paie 2015

Résultats du Sondage de l Association canadienne de la paie auprès des employés canadiens dans le cadre de la Semaine nationale de la paie 2015 du Sondage de l Association canadienne de la paie auprès des employés canadiens d le cadre de la Semaine nationale de la paie Préparés par Framework Partners Inc., août Dates de cueillette : Du 29 juin

Plus en détail

ÉVALUER LES RISQUES ET LES AVANTAGES DE L EMPRUNT À DES FINS DE

ÉVALUER LES RISQUES ET LES AVANTAGES DE L EMPRUNT À DES FINS DE ÉVALUER LES RISQUES ET LES AVANTAGES DE L EMPRUNT À DES FINS DE PLACEMENT Emprunter à la banque afin d investir plus de fonds et d améliorer ses gains peut être attrayant pour plusieurs investisseurs,

Plus en détail

Sondage sur l endettement des propriétaires Résultats du printemps 2016

Sondage sur l endettement des propriétaires Résultats du printemps 2016 Sondage sur l endettement des propriétaires Résultats du printemps 2016 Document préparé par : Banque Manuvie Printemps 2016 1 Sommaire Résultats du printemps 2016 du sondage sur l endettement des propriétaires

Plus en détail

Des épargnants concernés et exigeants, en quête de repères. Natixis Épargne Financière TNS Sofres

Des épargnants concernés et exigeants, en quête de repères. Natixis Épargne Financière TNS Sofres Des épargnants concernés et exigeants, en quête de repères Natixis Épargne Financière TNS Sofres Sommaire 1. Contexte : forte sensibilité au risque et vigilance dans le choix des placements 2. Des épargnants

Plus en détail

Jeu pop Question 1. Jeu pop Question 1. Jeu pop Question 2. Jeu pop Question 3. Jeu pop Question 2

Jeu pop Question 1. Jeu pop Question 1. Jeu pop Question 2. Jeu pop Question 3. Jeu pop Question 2 Jeu pop Question 1 La tenue d un budget et la planification financière peuvent vous aider : a) à découvrir le secret du bonheur b) à devenir millionnaire c) à atteindre vos objectifs de vie Jeu pop Question

Plus en détail

Document d information n o 5 sur les pensions

Document d information n o 5 sur les pensions Document d information n o 5 sur les pensions Il vous faudra combien d argent comme pension? Partie 5 de la série La série complète des documents d information sur les pensions se trouve dans Pensions

Plus en détail

Comment se préserver de l augmentation du coût de la vie

Comment se préserver de l augmentation du coût de la vie Comment se préserver de l augmentation du coût de la vie Tome 1 Bonjour, Philippe Hodiquet à votre service. J ai commencé à vous partager des techniques légales pour réduire vos coûts de crédits immobiliers.

Plus en détail

LES PROGRAMMES D AIDE FINANCIÈRE DE DERNIER RECOURS ET L AVOIR LIQUIDE (SOMMES D ARGENT ET ACTIFS)

LES PROGRAMMES D AIDE FINANCIÈRE DE DERNIER RECOURS ET L AVOIR LIQUIDE (SOMMES D ARGENT ET ACTIFS) LES PROGRAMMES D AIDE FINANCIÈRE DE DERNIER RECOURS ET L AVOIR LIQUIDE (SOMMES D ARGENT ET ACTIFS) Lorsque vous faites une demande d admission au Programme d aide sociale ou au Programme de solidarité

Plus en détail

Observatoire des Services Clients 2012

Observatoire des Services Clients 2012 Observatoire des Services Clients 2012 Septembre 2012 Contact BVA Marie Laure SOUBILS marie-laure.soubils@bva.fr 06.20.26.22.50 Contact Viséo Conseil : 01 71 19 46 30 Sommaire Méthodologie Principaux enseignements

Plus en détail

Finances personnelles pour les 50 ans et plus. Présenté par : Les services financiers Carole Couture inc. www.carole-couture.com

Finances personnelles pour les 50 ans et plus. Présenté par : Les services financiers Carole Couture inc. www.carole-couture.com Finances personnelles pour les 50 ans et plus Présenté par : Les services financiers Carole Couture inc. www.carole-couture.com Vous : année de naissance : Revenu annuel BRUT : $ Cot.REER personnel annuel

Plus en détail

COMPTE D ÉPARGNE LIBRE D IMPÔT (CELI)

COMPTE D ÉPARGNE LIBRE D IMPÔT (CELI) COMPTE D ÉPARGNE LIBRE D IMPÔT (CELI) FAITES-VOUS PLAISIR Payer moins d impôt. De la musique à vos oreilles? Imaginez ce que vous pourrez faire avec les sommes économisées à l abri de l impôt : Partir

Plus en détail

Capacité Capital Caution Caractéristiques financières Caractère

Capacité Capital Caution Caractéristiques financières Caractère Capacité Capital Caution Caractéristiques financières Caractère Les 5 C du crédit Comprendre l admissibilité au crédit À B2B Banque, nous savons que vous vous efforcez d offrir à vos clients les bonnes

Plus en détail

Sondage mené auprès de 5 249 élèves des écoles secondaires du Canada. Le 20 avril 2015. Recherche réalisée par :

Sondage mené auprès de 5 249 élèves des écoles secondaires du Canada. Le 20 avril 2015. Recherche réalisée par : Sondage mené auprès de 5 249 élèves des écoles secondaires du Canada 2015 Le 20 avril 2015 Recherche réalisée par : Méthodologie Dans le cadre des Consultations budgétaires auprès des élèves 2014-2015,

Plus en détail

QUESTIONNAIRE PROFIL D'INVESTISSEUR

QUESTIONNAIRE PROFIL D'INVESTISSEUR QUESTIONNAIRE PROFIL D'INVESTISSEUR Afin de pouvoir procéder à la vérification de la cohérence entre les transactions en instruments financiers que vous introduisez via la banque et votre profil d investisseur,

Plus en détail

QUESTIONNAIRE. Nous vous remercions pour votre participation.

QUESTIONNAIRE. Nous vous remercions pour votre participation. QUESTIONNAIRE Les services de télécommunication modernes, particulièrement Internet à large bande, jouent un rôle important dans la vie des Canadiens. En répondant à ce court sondage, vous aidez le Conseil

Plus en détail

L épargne réglementée, grande gagnante de la crise?

L épargne réglementée, grande gagnante de la crise? L épargne réglementée, grande gagnante de la crise? Critères de choix et perception des produits d épargne 17 novembre 2009 Contacts BVA Xavier PACILLY xavier.pacilly@bva.fr 01 71 16 88 55 Juliette PETROU

Plus en détail

Guide pratique : Les coûts d emprunt d argent

Guide pratique : Les coûts d emprunt d argent QUESTION Guide pratique : Les coûts d emprunt Commanditaire fondateur ABC Alpha pour la vie Canada Guide pratique Question : Les coûts d emprunt Faire l épicerie coûte de l argent. Les vêtements coûtent

Plus en détail

LA GESTION DU PATRIMOINE DU MINEUR

LA GESTION DU PATRIMOINE DU MINEUR LA GESTION DU PATRIMOINE DU MINEUR FASCICULE C LA GESTION DU PATRIMOINE DU MINEUR TABLE DES MATIÈRES 1. LA GESTION DU PATRIMOINE LORSQUE LE TUTEUR DATIF ASSURE LES DÉPENSES DE L ENFANT 5 1.1. Pouvez-vous

Plus en détail

Sélecteur de portefeuille

Sélecteur de portefeuille Sélecteur de portefeuille Nom du client : Signature du client : Date : Sélecteur de portefeuille Axiom Ce questionnaire a été conçu afin de déterminer quel portefeuille Axiom convient le mieux à votre

Plus en détail

Résultats enquête en ligne auprès Génération Y 07/2013

Résultats enquête en ligne auprès Génération Y 07/2013 Résultats enquête en ligne auprès Génération Y 07/2013 Méthodologie Enquête génération Y Méthodologie Enquête en ligne menée à la demande d ERGO Insurance SA par le bureau d étude ivox, entre mai et juin

Plus en détail

Adresse actuelle Adresse (numéro et rue) Ville Province Code Postal. Premier emprunteur : Revenus Employeur Adresse complète Ville Téléphone Poste

Adresse actuelle Adresse (numéro et rue) Ville Province Code Postal. Premier emprunteur : Revenus Employeur Adresse complète Ville Téléphone Poste Premier emprunteur Renseignements Personnels Demandeur Prénom et nom de famille Date de naissance (jjmm aaaa) État civil Célibataire Divorcé(e) Conjoint de fait Marié(e) Séparé(e) Veuf(ve) Nombre de personne

Plus en détail

ECGE 1224 - Statistiques en économie et gestion : TP 1

ECGE 1224 - Statistiques en économie et gestion : TP 1 ECGE 14 - Statistiques en économie et gestion : TP 1 Exercice 1 Un dé parfaitement équilibré est lancé. Soit X la variable aléatoire (v.a.) correspondant au résultat obtenu avec le dé. a) Justifer pourquoi

Plus en détail

Questionnaire sur le profil de l investisseur

Questionnaire sur le profil de l investisseur Questionnaire sur le profil de l investisseur Toute bonne décision en matière de choix de placements dans votre portefeuille de placements d assurance vie universelle commence toujours par la détermination

Plus en détail

Méthodes et astuces pour Mieux négocier

Méthodes et astuces pour Mieux négocier Richard Bourrelly Méthodes et astuces pour Mieux négocier, 2007 ISBN : 978-2-212-53907-3 Chapitre 3 Négocier pour gagner ou pour éviter de perdre? Dans ce chapitre vous apprendrez à : identifier les enjeux

Plus en détail

Le compte d épargne libre d impôt (CELI)

Le compte d épargne libre d impôt (CELI) Le compte d épargne libre d impôt (CELI) Faits saillants du CELI Les intérêts et autres revenus de placement, ainsi que les gains en capital, sont exonérés d impôt. Votre CELI peut accueillir plusieurs

Plus en détail

CHOIX DE PLACEMENTS. But de la brochure. L univers des placements. Dans cette brochure

CHOIX DE PLACEMENTS. But de la brochure. L univers des placements. Dans cette brochure CHOIX DE PLACEMENTS Service Education des Epargnants Conseil Déontologique des Valeurs Mobilières CDVM http://www.cdvm.gov.ma/espace-epargnants But de la brochure Le but de la présente brochure est de

Plus en détail

RENTE. Les rentes. Pour une retraite sans tracas. Desjardins Assurances désigne Desjardins Sécurité financière, compagnie d assurance vie.

RENTE. Les rentes. Pour une retraite sans tracas. Desjardins Assurances désigne Desjardins Sécurité financière, compagnie d assurance vie. RENTE Les rentes Pour une retraite sans tracas Desjardins Assurances désigne Desjardins Sécurité financière, compagnie d assurance vie. Planifier son revenu de retraite Avez-vous déjà réalisé que les années

Plus en détail

Marco H. Adresses et informations supplémentaires : www.regles-dor.ch/app www.caritas-dettesconseil.ch/fr/tuyaux_pour_le_budget www.dettes.

Marco H. Adresses et informations supplémentaires : www.regles-dor.ch/app www.caritas-dettesconseil.ch/fr/tuyaux_pour_le_budget www.dettes. «Avant, j étais souvent à court d argent pour les loisirs et les sorties dès le 15 du mois déjà. Depuis que j ai pris mon budget en main, je gère beaucoup mieux mes fins de mois.» Marco H. A qualité égale,

Plus en détail

Prévoyance professionnelle

Prévoyance professionnelle L E 2 è m e P I L I E R L E S B A S E S Prévoyance professionnelle Il convient de souligner que la prévoyance professionnelle ne consiste pas uniquement à mettre de l'argent de côté pour ses vieux jours.

Plus en détail

La protection de vos revenus à votre pension est d une

La protection de vos revenus à votre pension est d une AVEZ-VOUS PROTÉGÉ La pension est certainement le souci majeur de beaucoup d entre vous. C est en tout cas ce que nous avons pu constater de la grande enquête de Vivium réalisée en collaboration avec Moneytalk.

Plus en détail

Licence Professionnelle Chargé de Clientèle Assurances

Licence Professionnelle Chargé de Clientèle Assurances Licence Professionnelle Chargé de Clientèle Assurances Mardi 25 février 2014 Aucun document autorisé Durée 2h30 Module 2A/2C Assurance des particuliers Protection des personnes Obligation d information

Plus en détail

Avez-vous rédigé un testament? Oui / Non. Dernière mise à jour : Diriez-vous que vous êtes convenablement assuré? Oui / Non. Dernière révision :

Avez-vous rédigé un testament? Oui / Non. Dernière mise à jour : Diriez-vous que vous êtes convenablement assuré? Oui / Non. Dernière révision : Que vous vous engagiez pour la première fois dans la planification de votre avenir financier ou que vous révisiez votre plan actuel, il est important de vous fixer des objectifs bien clairs, déterminer

Plus en détail

Questionnaire visant à définir le profil de l investisseur

Questionnaire visant à définir le profil de l investisseur Questionnaire visant à définir le profil de l investisseur géré par CI Investments Inc. émis par la Sun Life du Canada, compagnie d assurance-vie Questionnaire visant à définir le profil de l investisseur

Plus en détail

Rapport - Relation de la clientèle résidentielle avec la facture d électricité. Mars 2015

Rapport - Relation de la clientèle résidentielle avec la facture d électricité. Mars 2015 Rapport - Relation de la clientèle résidentielle avec la facture d électricité Mars 2015 Table des matières CONTEXTE ET OBJECTIFS 3 MÉTHODOLOGIE 4 RÉSULTATS DÉTAILLÉS Section A : Clients D sans puissance

Plus en détail

GUIDES FINANCIERS PRATIQUES ABC DU BUDGET. Apprenez à établir et à respecter un budget

GUIDES FINANCIERS PRATIQUES ABC DU BUDGET. Apprenez à établir et à respecter un budget GUIDES FINANCIERS PRATIQUES ABC DU BUDGET Apprenez à établir et à respecter un budget IL EST FACILE D ÉTABLIR UN BUDGET QUI TRAVAILLE POUR VOUS Un budget peut vous aider à payer vos factures à temps, à

Plus en détail

Protection de vos proches

Protection de vos proches Protection de vos proches Rente de survivant avant la retraite Rente de survivant avant la retraite En adhérant au Régime de retraite des CAAT, vous accumulez une rente tout en protégeant vos êtres chers

Plus en détail

ASSURANCE MIEUX-ÊTRE PROTECTION CONTRE LES CONSÉQUENCES FINANCIÈRES D UN CANCER

ASSURANCE MIEUX-ÊTRE PROTECTION CONTRE LES CONSÉQUENCES FINANCIÈRES D UN CANCER ASSURANCE MIEUX-ÊTRE PROTECTION CONTRE LES CONSÉQUENCES FINANCIÈRES D UN CANCER Cette année seulement, on estime que 171 000 nouveaux cas de cancer se manifesteront au Canada. 30 % de ces cas toucheront

Plus en détail

Questions le plus souvent posées sur les REER à propos de :

Questions le plus souvent posées sur les REER à propos de : Questions le plus souvent posées sur les REER à propos de : 1. Différence entre un REER et un RPDB 2. Numéro de police 3. Pourcentage de contribution de l employeur 4. Cotisation rétroactive 5. Contribution

Plus en détail

Problème 4: Les diagrammes suivants représentent la distribution de 4 variables discrètes X1, X2, X3 et X4 :

Problème 4: Les diagrammes suivants représentent la distribution de 4 variables discrètes X1, X2, X3 et X4 : Cours 5-62-96 : Traitement et analyse des données Test autodiagnostique PARTIE 1 : Problème 1 : Pour chacune des distributions ci-dessous, identifier la population et la variable étudiée en précisant si

Plus en détail

Q U E S T I O N N A I R E D E R I S Q U E

Q U E S T I O N N A I R E D E R I S Q U E SITUATION PERSONNELLE Né(e) le : Situation maritale : Nombre de personnes à charge : Profession : Année de départ à la retraite (estimation) : SITUATION PATRIMONIALE Patrimoine immobilier hors SCPI ( )

Plus en détail

Adresse actuelle Adresse (numéro et rue) Ville Province Code Postal

Adresse actuelle Adresse (numéro et rue) Ville Province Code Postal Premier emprunteur renseignements personnels FORMULAIRE DE RENOUVELLEMENT 1 EMPRUNTEUR Demandeur Prénom et nom de famille Date de naissance (jjmm aaaa) État civil Célibataire Divorcé(e) Conjoint de fait

Plus en détail

PRESTATIONS D ASSURANCE-EMPLOI OU D ASSURANCE PARENTALE

PRESTATIONS D ASSURANCE-EMPLOI OU D ASSURANCE PARENTALE PRESTATIONS D ASSURANCE-EMPLOI OU D ASSURANCE PARENTALE INFORMATIONS GÉNÉRALES RELEVÉ D EMPLOI POUR LA PÉRIODE DES FÊTES 2008-2009 COMMUNIQUÉ IMPORTANT PÉRIODE DES FÊTES 2008-2009 RELEVÉ D EMPLOI POUR

Plus en détail

Déterminez votre profil d épargnant

Déterminez votre profil d épargnant Déterminez votre profil d épargnant Répondez aux questions suivantes pour déterminer si vous devriez constituer votre propre portefeuille ou choisir un seul fonds «prêt-à-l emploi». B Dans quelle mesure

Plus en détail

Solutions d emprunt. Cinq règles d or pour mieux emprunter

Solutions d emprunt. Cinq règles d or pour mieux emprunter Solutions d emprunt Cinq règles d or pour mieux emprunter Tirez davantage de votre argent en empruntant judicieusement Un jour ou l autre, nous finissons tous par devoir emprunter de l argent. Mais nous

Plus en détail

Votre avis est très important, c est pourquoi nous vous remercions de votre participation. Nous vous garantissons l'anonymat de vos réponses.

Votre avis est très important, c est pourquoi nous vous remercions de votre participation. Nous vous garantissons l'anonymat de vos réponses. Riom Communauté s intéresse à la qualité de vie de ses seniors et plus particulièrement à leurs besoins et à leurs attentes en matière de logement. A l heure actuelle, plusieurs possiblités de logement

Plus en détail

Assurez un avenir prometteur à vos enfants. Régime enregistré d épargne-études Dynamique

Assurez un avenir prometteur à vos enfants. Régime enregistré d épargne-études Dynamique Assurez un avenir prometteur à vos enfants Régime enregistré d épargne-études Dynamique 2 Selon Statistique Canada, les frais de scolarité des étudiants de premier cycle se sont établis en moyenne à 5

Plus en détail

Monnaie-papier : vous e tes en guerre!

Monnaie-papier : vous e tes en guerre! Bonjour, c est Lionel du blog Gold-up (dit le «Boxeur Financier»)! Monnaie-papier : vous e tes en guerre! Nous sommes entrés sans votre accord dans une guerre qui se joue directement dans votre portefeuille

Plus en détail

Pharmaciens de moins de 35 ans

Pharmaciens de moins de 35 ans Partie 1 - Votre profil et votre parcours Q01. Vous êtes? 001. Une femme 002. Un homme Q02. Agé(e) de : ans Q03. Dans quelle ville exercez-vous votre activité? Pharmaciens de moins de 35 ans Q03.1. Ville

Plus en détail

Questionnaire Profil d investisseur

Questionnaire Profil d investisseur SECTEUR : ASSET MANAGEMENT T +41 (0)21 634 30 88 F +41 (0)21 560 41 11 info@skm-sa.com Questionnaire Profil d investisseur Nom, Prénom du client Nom, Prénom du conseiller Lieu et date Question 1 Quand

Plus en détail

Sondage sur l endettement et la retraite mené pour le compte de la Banque Manuvie

Sondage sur l endettement et la retraite mené pour le compte de la Banque Manuvie Sondage sur l endettement et la retraite mené pour le compte de la Banque Manuvie 15 mai 2012 #dettes #retraite Le sondage Le sondage effectué pour le compte de la Banque Manuvie du Canada a été mené auprès

Plus en détail

Adresse actuelle Adresse (numéro et rue) Ville Province Code Postal

Adresse actuelle Adresse (numéro et rue) Ville Province Code Postal Premier emprunteur Renseignements Personnels Demandeur Prénom et nom de famille État civil Célibataire Divorcé(e) Conjoint de fait Marié(e) Séparé(e) Veuf(ve) Date de naissance (jjmm aaaa) Nombre de personne

Plus en détail

ZA5211. Flash Eurobarometer 271 (Access to Finance) Country Specific Questionnaire Luxembourg (French)

ZA5211. Flash Eurobarometer 271 (Access to Finance) Country Specific Questionnaire Luxembourg (French) ZA5211 Flash Eurobarometer 271 (Access to Finance) Country Specific Questionnaire Luxembourg (French) FLASH 271 ACCESS TO FINANCE OF EU SMES Bonjour, je suis et je vous appelle de Efficience3. Votre entreprise

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE DE BOURSE Bourse Louis-Riel

FORMULAIRE DE DEMANDE DE BOURSE Bourse Louis-Riel 200, avenue de la Cathédrale FORMULAIRE DE DEMANDE DE BOURSE Bourse Louis-Riel L Université de Saint-Boniface décerne annuellement aux étudiantes et aux étudiants des bourses en guise de reconnaissance

Plus en détail

L inflation et l espérance de vie : Une combinaison. dangereuse. pour votre retraite?

L inflation et l espérance de vie : Une combinaison. dangereuse. pour votre retraite? L inflation et l espérance de vie : Une combinaison dangereuse pour votre retraite? Chargé de projet Julien Michaud (Autorité des marchés financiers) Concepteurs et collaborateurs Hélène Boileau (Confédération

Plus en détail

L immobilier vu par différentes générations de Français

L immobilier vu par différentes générations de Français L immobilier vu par différentes générations de Français Septembre 2011 Nobody s Unpredictable Fiche technique Sondage effectué pour : I&E Consultants & ORPI Échantillon : 1000 personnes, constituant un

Plus en détail

Enquête sur l accès au financement des entreprises en 2010

Enquête sur l accès au financement des entreprises en 2010 Matricule national Nom de l entreprise Personne de contact Solène Larue E-mail solene.larue@statec.etat.lu Téléphone 247-84262 Fax 22 84 96 Adresse Enquête sur l accès au financement des entreprises en

Plus en détail

FA/JF N 1-5548 Contacts IFOP : Frédéric Albert / Jérôme Fourquet. Pour

FA/JF N 1-5548 Contacts IFOP : Frédéric Albert / Jérôme Fourquet. Pour FA/JF N 1-5548 Contacts IFOP : Frédéric Albert / Jérôme Fourquet Pour Les et le microcrédit Résultats détaillés Le 29 mars 2006 Sommaire Pages 1 - La méthodologie... 1 2 - Les résultats de l étude... 3

Plus en détail

Lignes directrices relatives au processus de reconnaissance des acquis pour les élèves du secondaire 1 au secondaire 4

Lignes directrices relatives au processus de reconnaissance des acquis pour les élèves du secondaire 1 au secondaire 4 ANNEXE A Lignes directrices relatives au processus de reconnaissance des acquis pour les élèves du secondaire 1 au secondaire 4 Toutes les divisions scolaires doivent élaborer et mettre en œuvre des politiques

Plus en détail

PRÉVOYANCE. Suralia. Epargnez tout souci financier à ceux que vous aimez

PRÉVOYANCE. Suralia. Epargnez tout souci financier à ceux que vous aimez PRÉVOYANCE Suralia Epargnez tout souci financier à ceux que vous aimez Suralia pour protéger votre famille et votre patrimoine Pour vous, il n y a rien de plus important que votre famille. Vous souhaitez

Plus en détail

Comment réaliser une enquête par questionnaire?

Comment réaliser une enquête par questionnaire? Comment réaliser une enquête par questionnaire? 1. L objectif d une enquête : L enquête de satisfaction est un baromètre qui permet de prendre le pouls de la clientèle. Simple et peu coûteuse, elle révèle

Plus en détail

MY ADVERTISING PAYS. Comment ça marche?

MY ADVERTISING PAYS. Comment ça marche? MY ADVERTISING PAYS Comment ça marche? My ADVERTISING PAYS est une SOCIETE REGIE Publicitaire qui PARTAGE 95% de son CHIFFRE d'affaire avec ses MEMBRES. La société est enregistrée dans l état du Mississipi

Plus en détail

Questionnaire sur le profil de l investisseur. Revenu à vie. Repenser la planification de la retraite

Questionnaire sur le profil de l investisseur. Revenu à vie. Repenser la planification de la retraite Questionnaire sur le profil de l investisseur Repenser la planification de la retraite Revenu à vie géré par CI Investments Inc. émis par la Sun Life du Canada, compagnie d assurance-vie Questionnaire

Plus en détail

L assurance vie facultative

L assurance vie facultative ASSURANCE COLLECTIVE L assurance vie facultative Pour protéger votre sécurité financière et celle de votre famille! Qu est-ce que l assurance vie facultative? Il s agit d une assurance vie temporaire que

Plus en détail

Résultats de l enquête. satisfaction 2009

Résultats de l enquête. satisfaction 2009 Résultats de l enquête satisfaction 2009 80 % de participation, merci de votre collaboration! Votre participation Vous avez été 2 038 à être sollicités et 1 638 à répondre à l enquête Quille Satisf Action.

Plus en détail

COMPRENDRE LA BOURSE

COMPRENDRE LA BOURSE COMPRENDRE LA BOURSE Les obligations Ce document pédagogique ne constitue pas une incitation à investir et n est pas un conseil en investissement. Le Client qui souhaite un conseil en investissement avant

Plus en détail

NOUVEAU SALAIRE, NOUVEAU BUDGET

NOUVEAU SALAIRE, NOUVEAU BUDGET NOUVEAU SALAIRE, NOUVEAU BUDGET FICHE DE PAIE : COMMENT EST RÉPARTI VOTRE SALAIRE? Votre première fiche de paie va sans doute vous surprendre. Car après la première ligne où figure votre salaire brut,

Plus en détail

Introduction. Renseignements sur le régime de congé de salaire différé (RCSD) 1

Introduction. Renseignements sur le régime de congé de salaire différé (RCSD) 1 Renseignements sur le régime de congé de salaire différé (RCSD) Province du Nouveau-Brunswick ISBN: 978-1-55471-612-8 juin 2013 TABLE DES MATIÈRES Introduction... 1 Résumé du régime... 2 Adhésion... 3

Plus en détail

Questionnaire de consultation à l intention des personnes ayant déjà administré une petite succession en Ontario

Questionnaire de consultation à l intention des personnes ayant déjà administré une petite succession en Ontario Simplification des procédures pour l administration des petites successions Questionnaire de consultation à l intention des personnes ayant déjà administré une petite succession en Ontario La Commission

Plus en détail

Comment emprunter dans de bonnes conditions?

Comment emprunter dans de bonnes conditions? Analyser une offre Comment emprunter dans de bonnes conditions? Référence Internet 2166.046 Saisissez la Référence Internet 2166.046 dans le moteur de recherche du site www.weka.fr pour accéder à cette

Plus en détail

ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES

ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES 2016 ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES La clé qui ouvre de nouvelles portes ENQUÊTE 2016 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES ENQUÊTE 2016 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES POINTS SAILLANTS

Plus en détail

SERVICES REMUNERES! sondages-mails-clics et avis rémunérés! Maintenant disponible chez vous!

SERVICES REMUNERES! sondages-mails-clics et avis rémunérés! Maintenant disponible chez vous! SERVICES REMUNERES! sondages-mails-clics et avis rémunérés! Maintenant disponible chez vous! Découvrez une Manière plutôt simple de Gagner un peu d'argent tous les Mois en participant à des Sondages et

Plus en détail

Epargne : réalisme, maturité et nouvelles dynamiques

Epargne : réalisme, maturité et nouvelles dynamiques Better thinking. Together. Epargne : réalisme, maturité et nouvelles dynamiques 2 ème étude annuelle auprès des épargnants clients des réseaux bancaires français Août 2015 Sommaire Fiche technique 3 Prise

Plus en détail

PLAN DE LEÇON TITRE : Connaître vos flux de trésorerie. Résultats d apprentissage de la littératie financière. Attentes et contenus d apprentissage

PLAN DE LEÇON TITRE : Connaître vos flux de trésorerie. Résultats d apprentissage de la littératie financière. Attentes et contenus d apprentissage 70 minutes Résultats d apprentissage de la littératie financière À la fin de la leçon, les élèves pourront : connaître leurs besoins et leurs désirs, les comprendre et les distinguer; établir un budget.

Plus en détail

POLITIQUE D OCTROI DES BOURSES

POLITIQUE D OCTROI DES BOURSES POLITIQUE D OCTROI DES BOURSES Dans le but d aider le plus grand nombre d élèves tout en répondant objectivement à leurs besoins réels afin que leur année scolaire ne soit pas compromise, une politique

Plus en détail

Merci de remplir ce questionnaire sur le programme-cadre d éducation physique et santé de l Ontario.

Merci de remplir ce questionnaire sur le programme-cadre d éducation physique et santé de l Ontario. À TITRE D INFORMATION : Le présent document vous est fourni à seul titre d information. Un lien URL unique utilisable une seule fois sera fourni aux directions des écoles élémentaires financées par les

Plus en détail

I - LE MODE D ACCUEIL ACTUEL DE VOS ENFANTS DE MOINS DE 3 ANS

I - LE MODE D ACCUEIL ACTUEL DE VOS ENFANTS DE MOINS DE 3 ANS Par mode d accueil, on entend : la mini crèche, la crèche familiale, la crèche associative, la crèche parentale, l assistante maternelle agréée, la halte garderie, la garde à domicile, la famille. I -

Plus en détail

Fonds de placement garanti BMO

Fonds de placement garanti BMO Fonds de placement garanti BMO Pour vous aider à atteindre votre objectif de placement plus rapidement. Les Fonds de placement garanti BMO... pour dormir en toute tranquillité Choix de fonds établis selon

Plus en détail

Terre, quand tu nous tiens. Patrick Prairie, agr. Chargé de projet Centre d expertise en gestion agricole

Terre, quand tu nous tiens. Patrick Prairie, agr. Chargé de projet Centre d expertise en gestion agricole Terre, quand tu nous tiens Patrick Prairie, agr. Chargé de projet Centre d expertise en gestion agricole Merci à mes collaborateurs! L équipe du CEGA Claudine Ouellet Nadia Déry Patrice Carle Robert-H

Plus en détail

Demande au programme de Développement des compétences

Demande au programme de Développement des compétences Avant de commencer Vous devez être un «participant*» au sens de la Loi sur l assurance-emploi du gouvernement fédéral. Vous devez avoir travaillé avec un conseiller en emploi et un gestionnaire de cas

Plus en détail

Mathématiques pures 30. Projet à l intention des élèves : Placements de croissance

Mathématiques pures 30. Projet à l intention des élèves : Placements de croissance Mathématiques pures 30 Projet à l intention des élèves : Placements de croissance Septembre 2005 Dans le présent document, le générique masculin est utilisé sans aucune discrimination et uniquement dans

Plus en détail

Patrimoines. L évolution du revenu de retraite. Quand la répartition de l actif ne suffit plus

Patrimoines. L évolution du revenu de retraite. Quand la répartition de l actif ne suffit plus MD Patrimoines L évolution du revenu de retraite Quand la répartition de l actif ne suffit plus Quelque dix millions de baby-boomers prendront leur retraite au cours des vingt prochaines années et le secteur

Plus en détail

Les Français et le marché de l immobilier : perceptions, usages et attentes

Les Français et le marché de l immobilier : perceptions, usages et attentes Les Français et le marché de l immobilier : perceptions, usages et attentes Sondage Ifop pour OPTIMHOME Mai 2016 La méthodologie Etude réalisée par l'ifop pour OPTIMHOME Echantillon Méthodologie Mode de

Plus en détail

5. Les personnes âgées en Nouvelle-Écosse. Aperçu

5. Les personnes âgées en Nouvelle-Écosse. Aperçu 5. Les personnes âgées en Nouvelle-Écosse Aperçu En Nouvelle-Écosse, la population change; et la proportion des personnes âgées est de plus en plus importante. Entre 2007 et 2033, le nombre d aînés (65

Plus en détail

Nouvelles consommations, Nouvelle confiance Les Français et la consommation collaborative. jeudi 14 novembre 2013

Nouvelles consommations, Nouvelle confiance Les Français et la consommation collaborative. jeudi 14 novembre 2013 Nouvelles consommations, Nouvelle confiance Les Français et la consommation collaborative jeudi 14 novembre 2013 Méthodologie Echantillon Mode de recueil Dates de terrain 1005 individus âgés de 15 ans

Plus en détail

Colloque en gestion Bas St-Laurent

Colloque en gestion Bas St-Laurent Colloque en gestion Bas St-Laurent Comment avoir un rapport gagnantgagnant entre prêteur et entrepreneur Le 3 novembre 2015 Colloque Gestion Bas St-Laurent - Votre vision, votre avenir - 3 novembre 2015

Plus en détail

Connaître vos revenus et vos dépenses

Connaître vos revenus et vos dépenses Connaître vos revenus et vos dépenses NIVEAU 9-12 La présente leçon donnera l occasion aux élèves d examiner leurs revenus et leurs dépenses, et d apprendre à établir un budget. Cours Initiation aux affaires

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE DE BOURSE Bourse de la Manitoba Association of School Superintendents - Métis

FORMULAIRE DE DEMANDE DE BOURSE Bourse de la Manitoba Association of School Superintendents - Métis 200, avenue de la Cathédrale FORMULAIRE DE DEMANDE DE BOURSE Bourse de la Manitoba Association of School Superintendents - Métis L Université de Saint-Boniface décerne annuellement aux étudiantes et aux

Plus en détail

Une retraite bien capitalisée

Une retraite bien capitalisée Une retraite bien capitalisée Voici Charles et Gabriella. Charles, 62 ans, et Gabriella, 60 ans, vivent présentement à Montréal. Charles est un dirigeant d entreprise qui a bien réussi. Il touche un salaire

Plus en détail

exclusif Droits d enregistrement

exclusif Droits d enregistrement Imposition de la seconde résidence 4 Vous rêvez d un chalet dans les Ardennes où vous passeriez les vacances d été, entouré de vos enfants? Ou vous envisagez l acquisition d un petit appartement à la Côte

Plus en détail

VOS RÊVES. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. VOTRE CONSEILLER DSFRI : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE.

VOS RÊVES. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. VOTRE CONSEILLER DSFRI : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE. VOS RÊVES. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. VOTRE CONSEILLER DSFRI : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE. Avant de mettre votre téléphone en mode silencieux pour votre rencontre, vous le déposez sur le bureau pour faire

Plus en détail