Perspectives 2015 du marché de la revente. Par Paul Cardinal Directeur, Analyse du marché Fédération des chambres immobilières du Québec

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Perspectives 2015 du marché de la revente. Par Paul Cardinal Directeur, Analyse du marché Fédération des chambres immobilières du Québec"

Transcription

1 Bienvenue

2 Perspectives 2015 du marché de la revente Par Paul Cardinal Directeur, Analyse du marché Fédération des chambres immobilières du Québec

3 Plan de la présentation Facteurs fondamentaux Prévisions pour 2015 Principaux risques (mise à jour) À moyen terme

4 Plan de la présentation Facteurs fondamentaux Prévisions pour 2015 Principaux risques (mise à jour) À moyen terme

5 Les moteurs de la demande Emploi Revenu Taux d intérêt Migration Confiance Confiance Confiance

6 L emploi a connu de sérieux ratés en 2014 Variation de l emploi total (en milliers) Province Montréal Prévisions p -10 Sources : Statistique Canada; prévisions BNC

7 Modeste progression du revenu disponible 4,5% 4,0% 3,5% Taux de variation du revenu disponible par habitant Province RMR Montréal Prévisions 3,0% 2,5% 2,0% 1,5% 1,0% 0,5% 0,0% p 2015p Sources : ISQ; Prévisions BNC

8 Hausses marginales des taux hypothécaires Sources : Banque du Canada; Prévisions BCREA

9 Migration : des niveaux encore très élevés Solde migratoire net* (incluant les résidents non permanents) Province Montréal (RMR) Projections p 2015p Source : ISQ; projections ISQ *Au 1 er juillet

10 Légère détérioration de la confiance 60% Proportion (en %) de consommateurs québécois qui jugent le moment propice pour réaliser un achat important 55% 50% 45% 40% 35% 30% Tendance 25% 20% 15% Source : Conference Board du Canada

11 Plan de la présentation Facteurs fondamentaux Prévisions pour 2015 Principaux risques (mise à jour) À moyen terme

12 Retour sur nos prévisions antérieures Source : FCIQ

13 Prévisions pour 2015 Province de Québec - Petite progression des ventes - L offre continuera d augmenter, mais à un rythme moindre - Un marché à l avantage des acheteurs, surtout pour la copropriété - Hausse timide des prix

14 Prévisions pour 2015 Province de Québec Source et prévisions : FCIQ

15 Prévisions pour 2015 RMR Montréal Source et prévisions : FCIQ

16 Prévisions pour 2015 Aide-mémoire 3 % Croissance des ventes dans la région de Montréal 2 % 1 % 0 % Croissance des ventes à l échelle de la province Croissance du prix médian des unifamiliales (province et Montréal) Croissance du prix médian des copropriétés dans la région de Montréal Source : Prévisions FCIQ

17 Plan de la présentation Facteurs fondamentaux 1 2 Prévisions pour Principaux risques (mise à jour) À moyen terme

18 Facteur de risque #1 Surévaluation des prix

19 Pouvoir d achat des familles Avec un taux d effort de 25 % et une mise de fonds de 10 % Quel est le prix de la propriété que l on peut acheter? (1) Revenu moyen du marché des familles économiques autres que personnes âgées, en dollars courants, RMR de Montréal (source : Statistique Canada) (2) Taux hypothécaire pour un terme de 5 ans affiché par les principales institutions financières canadiennes (source : Banque du Canada) (3) Prix de la propriété en dollars courants (calculs : FCIQ)

20 vs les prix des propriétés $ Pouvoir d achat vs prix moyen des unifamiliales, RMR de Montréal $ $ $ Pouvoir d'achat Prix du marché $ $ L aberration se situe plutôt ici $ 0 $ Source : calculs FCIQ

21 Facteur de risque #1 Surévaluation des prix Étant donné que le prix des propriétés dans la région de Montréal est toujours en phase avec le pouvoir d achat des familles, il n y a pas d évidence que les prix sont surévalués. Niveau de risque

22 Facteur de risque #2 Surconstruction de condos

23 Copropriétés neuves : état de la situation (1) Logements en copropriété achevés, RMR de Montréal Stock de logements en copropriété achevés et inoccupés, RMR de Montréal % À la fin de l année T1 à T T1 à T3 Source : SCHL

24 Copropriétés neuves : état de la situation (2) Logements en copropriété* en construction, RMR de Montréal Logements en copropriété* en pré-vente, RMR de Montréal % T3 2014T3 2013T3 2014T3 Source : Groupe Altus *Dans des immeubles de cinq étages ou plus

25 Copropriétés neuves : état de la situation (3) Ventes de copropriétés* neuves, RMR de Montréal 2013 Cumul T1 à T Cumul T1 à T % Source : Groupe Altus *Dans des immeubles de cinq étages ou plus

26 Taux d inoccupation des appartements 5,0% RMR de Montréal Locatifs Copropriétés 4,0% 3,0% 2,0% 1,0% 3,4 % Taux d inoccupation le plus élevé depuis ,0% Source : SCHL

27 Copropriétés existantes : déjà en surplus 16 Nombre de mois d inventaire, copropriété, RMR de Montréal Acheteur 10 8 Équilibré 6 4 Vendeur Source : FCIQ par le système Centris

28 NMI de copropriétés par secteur détaillé Source : FCIQ par le système Centris *Les unités neuves ont été exclues du calcul

29 Facteur de risque #2 Surconstruction de copropriétés Étant donné qu il y a déjà un surplus d inventaire sur le marché de la revente, que l offre demeure élevée sur le marché du neuf et que la demande est moins soutenue, le rééquilibrage du marché de la copropriété n est pas pour Niveau de risque

30 Facteurs de risque #3 Surendettement des ménages

31 Évolution du ratio d endettement Dette en proportion (%) du revenu disponible Canada : 162 % Québec : 148 % Sources : Statistique Canada (Canada) et Desjardins, Études économiques (Province de Québec)

32 Évolution du service de la dette 22% Paiements mensuels (capital et intérêts) sur la dette en proportion du revenu disponible des ménages, Province de Québec 20% 18% 16% 14% 12% 10% Sources : Ipsos Reid et Desjardins, Études économiques

33 Évolution du ratio dette/actif 30% Dette en proportion de la valeur de l actif, Province de Québec 28% 26% 24% 22% 20% Sources : Ipsos Reid et Desjardins, Études économiques

34 Composition de la dette des ménages Province de Québec, 2003 Province de Québec, % 17% Cartes de crédit Prêts personnels à la consommation 8% 4% Prêts hypothécaires 72% 3% 4% Marge de crédit personnelle Prêts auto 10% 2% Prêts hypothécaires 77% Sources : Ipsos Reid et Desjardins, Études économiques

35 Pas de détérioration dans la qualité des prêts Pointage de crédit moyen des emprunteurs, prêts assurés, Canada Genworth SCHL * Sources : Genworth et SCHL *Après trois trimestres

36 Prêts en souffrance : pas de détérioration % 1,2 Proportion de prêts hypothécaires à l habitation en souffrance, Province de Québec 1,0 0,8 0,6 0,4 0,2 0, Source : Association des banquiers canadiens

37 Changements mineurs aux règles hypothécaires Depuis le 30 mai 2014, la SCHL n offre plus d assurance prêt hypothécaire pour : le financement de résidences secondaires des travailleurs autonomes sans confirmation de revenu par des tiers

38 Facteur de risque #3 Surendettement des ménages Tant qu il n y a pas de remontée significative des taux d intérêt et / ou de récession, l endettement des ménages semble sous contrôle. Niveau de risque

39 Plan de la présentation Facteurs fondamentaux 1 2 Prévisions pour Principaux risques (mise à jour) À moyen terme

40 Évolution du nombre de ménages Source : Institut de la statistique du Québec

41 Composition des ménages québécois en 2021 Taille moyenne (2,3 personnes) 33 % seront formés d une seule personne 38 % seront formés de deux personnes un peu plus de 45 % auront comme soutien une personne ayant entre 50 et 74 ans Source : Institut de la statistique du Québec

42 Merci!

Perspectives 2015 du marché de la revente

Perspectives 2015 du marché de la revente HORIZON immobilier 2015 Perspectives 2015 du marché de la revente Par Paul Cardinal Directeur, Analyse du marché Fédération des chambres immobilières du Québec Plan de la présentation 1 2 3 4 Facteurs

Plus en détail

Québec se distingue. Marie-Élaine Denis, analyste de marché. Marché de l habitation : notre savoir à votre service

Québec se distingue. Marie-Élaine Denis, analyste de marché. Marché de l habitation : notre savoir à votre service Québec se distingue PERSPECTIVES DU MARCHÉ DE L HABITATION DE QUÉBEC Marie-Élaine Denis, analyste de marché 20 janvier 2011 Marché de l habitation : notre savoir à votre service Sommaire Marché de l habitation

Plus en détail

Plan de la présentation

Plan de la présentation Plan de la présentation Les facteurs fondamentaux Les prévisions pour 2014 Les intentions à moyen terme Les principaux risques Vers un autre resserrement hypothécaire? Plan de la présentation Les facteurs

Plus en détail

Baromètre FCIQ. du marché résidentiel. Région métropolitaine de Trois-Rivières. Faits saillants

Baromètre FCIQ. du marché résidentiel. Région métropolitaine de Trois-Rivières. Faits saillants Baromètre FCIQ Le du marché résidentiel Région métropolitaine de Trois-Rivières Faits saillants Rebond des ventes sur le marché immobilier résidentiel de Trois-Rivières au premier trimestre de 2014 record

Plus en détail

Au cours des dernières années, la conjoncture des marchés locaux de l habitation a beaucoup changé, ce qui s est répercuté sur les prix des

Au cours des dernières années, la conjoncture des marchés locaux de l habitation a beaucoup changé, ce qui s est répercuté sur les prix des Au cours des dernières années, la conjoncture des marchés locaux de l habitation a beaucoup changé, ce qui s est répercuté sur les prix des logements. Par exemple, les prix des habitations ont fléchi d

Plus en détail

Prévisions économiques 2015-2016

Prévisions économiques 2015-2016 Prévisions économiques 2015-2016 Faits saillants Considérant les tendances des mises en chantier résidentielles de même qu un ensemble de facteurs, l Association des professionnels de la construction et

Plus en détail

Province, régions et tendances d avenir

Province, régions et tendances d avenir Province, régions et tendances d avenir Kevin Hughes Économiste régional Marché de l habitation : notre savoir à votre service PLAN Marché de l habitation : notre savoir à votre service I Facteurs qui

Plus en détail

Page 1 of 6 Aussi dans ce numéro Le Mot de l'économiste fait relâche durant la période des vacances. De retour en septembre. Forte croissance des ventes résidentielles dans la région de Gatineau Les Canadiens

Plus en détail

IMMOBILIER À MONTRÉAL

IMMOBILIER À MONTRÉAL IMMOBILIER À MONTRÉAL PERSPECTIVES ET TENDANCES DU MARCHÉ DE L IMMOBILIER Automne Une publication de Montréal en statistiques Direction de l urbanisme Service de la mise en valeur du territoire FAITS SAILLANTS

Plus en détail

Pleins feux sur la demande une perspective régionale

Pleins feux sur la demande une perspective régionale Pleins feux sur la demande une perspective régionale SOCIÉTÉ CANADIENNE D HYPOTHÈQUES ET DE LOGEMENT CONFÉRENCE SUR LES PERSPECTIVES DU MARCHÉ DE L HABITATION DE MONTRÉAL Kevin Hughes Économiste régional

Plus en détail

Région de Québec. Marché du neuf au quatrième trimestre de 2014. Mises en chantier(province de Québec) Date de diffusion : premier trimestre de 2015

Région de Québec. Marché du neuf au quatrième trimestre de 2014. Mises en chantier(province de Québec) Date de diffusion : premier trimestre de 2015 L e m a r c h É d e l h a b i t a t i o n ActualitÉs habitation Région de Québec S o c i é t é c a n a d i e n n e d h y p o t h è q u e s e t d e l o g e m e n t Date de diffusion : Marché du neuf au

Plus en détail

La faible croissance économique au Québec fera place à un contexte plus favorable en 2014

La faible croissance économique au Québec fera place à un contexte plus favorable en 2014 PERSPECTIVES ÉCONOMIQUES Québec, 16 janvier 214 La faible croissance économique au Québec fera place à un contexte plus favorable en 214 Hélène Bégin Économiste principale 11 18 16 14 12 Québec La province

Plus en détail

Perspectives économiques pour les RMR du Québec

Perspectives économiques pour les RMR du Québec Perspectives économiques pour les RMR du Québec Croissance modeste à l horizon Mario Lefebvre Directeur, Centre des études municipales Forum québécois sur l investissement multi-résidentiel Montréal, Québec,

Plus en détail

Le Baromètre MLS du marché résidentiel. Faits saillants. Région métropolitaine de Trois-Rivières. 1 er trimestre 2012

Le Baromètre MLS du marché résidentiel. Faits saillants. Région métropolitaine de Trois-Rivières. 1 er trimestre 2012 Région métropolitaine de Trois-Rivières Le Baromètre MLS du marché résidentiel Faits saillants Quatrième hausse trimestrielle consécutive des ventes résidentielles Taux d intérêt et marché de l emploi

Plus en détail

Le marché locatif de la région de Québec, quelques points de repère

Le marché locatif de la région de Québec, quelques points de repère Le marché locatif de la région de Québec, quelques points de repère Élisabeth Koulouris Chef analyste 27 avril 2016 Marché de I habitation : notre savoir à votre service Un parc locatif diversifié Portrait

Plus en détail

Perspectives 2007 du marché de l habitationl. Marie-Élaine Denis, analyste de marché, SCHL

Perspectives 2007 du marché de l habitationl. Marie-Élaine Denis, analyste de marché, SCHL Perspectives 2007 du marché de l habitationl Marie-Élaine Denis, analyste de marché, SCHL SOMMAIRE Retour sur la bulle immobilière Prévisions 2007: Marché de la revente Construction résidentielle Marché

Plus en détail

Le marché locatif et le marché des résidences pour aînés, RMR de Québec

Le marché locatif et le marché des résidences pour aînés, RMR de Québec Le marché locatif et le marché des résidences pour aînés, RMR de Québec Kevin Hughes Économiste Principal Centre d analyse de marché Marché de l habitation : notre savoir à votre service Au programme Marché

Plus en détail

Les perspectives économiques : La récession mondiale pèse lourd sur le Québec

Les perspectives économiques : La récession mondiale pèse lourd sur le Québec Les perspectives économiques : La récession mondiale pèse lourd sur le Québec Webémission des perspectives d affaires du Québec Lundi 19 janvier 2009 Pedro Antunes Directeur des prévisions nationales et

Plus en détail

Faits saillants - Région du Québec

Faits saillants - Région du Québec L e m a r c h É d e l h a b i t a t i o n PERSPECTIVES DU MARCHÉ DE L HABITATION Faits saillants - Région du S o c i é t é c a n a d i e n n e d h y p o t h è q u e s e t d e l o g e m e n t Date de diffusion

Plus en détail

L endettement des ménages

L endettement des ménages Comité sénatorial permanent des banques et du commerce Ottawa, le jeudi 23 juin 2011 L endettement des ménages Présentation par : L Association des comptables généraux accrédités du Canada Rock Lefebvre,

Plus en détail

Vieillissement de la population : se dirige-t-on vers un surplus de propriétés existantes à vendre?

Vieillissement de la population : se dirige-t-on vers un surplus de propriétés existantes à vendre? Vieillissement de la population : se dirige-t-on vers un surplus de propriétés existantes à vendre? 80 ième congrès annuel de l ACFAS Colloque ISQ/CIQSS 8 mai 2012 Francis Cortellino Analyste principal

Plus en détail

Endettement, insolvabilité et prêts hypothécaires en souffrance : la situation québécoise

Endettement, insolvabilité et prêts hypothécaires en souffrance : la situation québécoise Endettement, insolvabilité et prêts hypothécaires en souffrance : la situation québécoise Le maintien de très faibles taux d intérêt depuis la dernière récession incite les ménages canadiens à s endetter

Plus en détail

2010 Analyse conjoncturelle de l économie et de l industrie de la construction résidentielle Service du développement des affaires et des

2010 Analyse conjoncturelle de l économie et de l industrie de la construction résidentielle Service du développement des affaires et des 2010 Analyse conjoncturelle de l économie et de l industrie de la construction résidentielle Analyse conjoncturelle de l économie et de l industrie de la construction résidentielle Prévisions économiques

Plus en détail

Revue des grandes tendances macroéconomiques pour le secteur de l'assurance au Québec en 2013

Revue des grandes tendances macroéconomiques pour le secteur de l'assurance au Québec en 2013 Revue des grandes tendances macroéconomiques pour le secteur de l'assurance au Québec en 2013 Daniel Denis kpmg.ca L environnement externe ÉCONOMIE CONSOMMATEUR TECHNOLOGIE DÉMOGRAPHIE Secteur de l assurance

Plus en détail

Rapport sur les marchés de l habitation régionaux Services économiques TD PERSPECTIVES DES MARCHÉS DE L HABITATION

Rapport sur les marchés de l habitation régionaux Services économiques TD PERSPECTIVES DES MARCHÉS DE L HABITATION Rapport sur les marchés de l habitation régionaux Services économiques TD PERSPECTIVES DES MARCHÉS DE L HABITATION RÉGIONAUX AU CANADA : La puissance des faibles taux d intérêt Faits saillants Les marchés

Plus en détail

Le Québec en quête de croissance

Le Québec en quête de croissance ASDEQ Conjoncture et perspectives économiques 2014 Le Québec en quête de croissance Montréal 29 novembre 2013 Yves St-Maurice Directeur principal et économiste en chef adjoint Mouvement Desjardins Contexte

Plus en détail

Conférence de presse 16 janvier 2013

Conférence de presse 16 janvier 2013 Conférence de presse 16 janvier 2013 Sommaire 1- Les attentes des Français en matière de logement par rapport à leur commune 2- Immoprêt : bilan 2013 et projets 2014 3- Marché : constats 2013 4 - Perspectives

Plus en détail

Le 4 ème trimestre 2015 et les tendances récentes

Le 4 ème trimestre 2015 et les tendances récentes Le 4 ème trimestre 2015 et les tendances récentes Le tableau de bord de l Observatoire L ensemble des marchés Les taux des crédits immobiliers aux particuliers ENSEMBLE DES MARCHÉS - Prêts bancaires (taux

Plus en détail

Marché locatif de la RMR de Montréal

Marché locatif de la RMR de Montréal Marché locatif de la RMR de Montréal RÉSULTATS DE L ENQUÊTE D OCTOBRE 2014 David L Heureux Analyste principal de marché 19 janvier 2015 Marché de l habitation : notre savoir à votre service Au programme

Plus en détail

COMMENTAIRE. Services économiques TD LES CANADIENS PLUS JEUNES ONT FREINÉ LEUR ENDETTEMENT EN 2012, MAIS LES PLUS VIEUX ONT CONTINUÉ D EMPRUNTER

COMMENTAIRE. Services économiques TD LES CANADIENS PLUS JEUNES ONT FREINÉ LEUR ENDETTEMENT EN 2012, MAIS LES PLUS VIEUX ONT CONTINUÉ D EMPRUNTER COMMENTAIRE Services économiques TD 13 février 13 LES CANADIENS PLUS JEUNES ONT FREINÉ LEUR ENDETTEMENT EN 1, MAIS LES PLUS VIEUX ONT CONTINUÉ D EMPRUNTER Faits saillants En 1, la dette des ménages canadiens

Plus en détail

Les difficultés économiques actuelles devraient demeurer contenues à moins que les tensions financières s amplifient

Les difficultés économiques actuelles devraient demeurer contenues à moins que les tensions financières s amplifient PRÉSENTATION ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE Association des économistes québécois de l Outaouais 5 à 7 sur la conjoncture économique 3 avril Les difficultés économiques actuelles devraient demeurer contenues

Plus en détail

FORAGE ORBIT GARANT INC. État consolidé des résultats et du résultat étendu

FORAGE ORBIT GARANT INC. État consolidé des résultats et du résultat étendu États financiers Troisième trimestre terminé le 31 mars 2010 État consolidé des résultats et du résultat étendu PRODUITS TIRÉS DE CONTRATS 28 808 727 27 694 738 76 867 648 76 916 747 COÛT DES PRODUITS

Plus en détail

et les tendances récentes

et les tendances récentes Le 4 ème trimestre 215 Le 4 trimestre 215 et les tendances récentes Le tableau de bord de l Observatoire L ensemble Lensemble des marchés Les taux des crédits immobiliers aux particuliers ENSEMBLE DES

Plus en détail

La dette de consommation au Québec et au Canada

La dette de consommation au Québec et au Canada La dette de consommation au Québec et au Canada par : James O Connor Direction des statistiques sur les industries INTRODUCTION La croissance de l endettement à la consommation au Québec et au Canada entre

Plus en détail

Caisses populaires et credit unions de l Ontario PERSPECTIVES DU MOUVEMENT

Caisses populaires et credit unions de l Ontario PERSPECTIVES DU MOUVEMENT Caisses populaires et credit unions de l Ontario PERSPECTIVES DU MOUVEMENT au deuxième trimestre de 2000 DANS CE NUMÉRO Faits saillants économiques : La forte croissance devrait se poursuivre en l an 2000

Plus en détail

Tableau 2. Ratios de la dette à la consommation pour les sujets ayant rapporté au moins une dette. Dette à la consommation moyenne

Tableau 2. Ratios de la dette à la consommation pour les sujets ayant rapporté au moins une dette. Dette à la consommation moyenne LES JEUNES ADULTES QUÉBÉCOIS ET LE CRÉDIT Résultats préliminaires 1 Présentés en conférence de presse, à Montréal, le 22 novembre 2004 à l occasion du lancement de la campagne «Je suis dans la marge jusqu

Plus en détail

CROISSANCE NULLE ET INFLATION FAIBLE EN FRANCE SEPTEMBRE 2014

CROISSANCE NULLE ET INFLATION FAIBLE EN FRANCE SEPTEMBRE 2014 CROISSANCE NULLE ET INFLATION FAIBLE EN FRANCE SEPTEMBRE 2014 CROISSANCE PIB Consommation des ménages 102 début 2008 = 100 104 101 102 100 100 99 99 08 09 10 11 12 13 14 98 105 Investissements des entreprises

Plus en détail

Le Baromètre MLS du marché résidentiel. Faits saillants. Province de Québec. 2 e trimestre 2010

Le Baromètre MLS du marché résidentiel. Faits saillants. Province de Québec. 2 e trimestre 2010 Province de Québec Le Baromètre MLS du marché résidentiel Faits saillants Premier ralentissement des ventes en cinq trimestres Seuls quelques centres urbains sont parvenus à être dynamiques Remontée dans

Plus en détail

Résultats de simulations : à quel point les Québécois sont-ils vulnérables à une hausse de taux d intérêt?

Résultats de simulations : à quel point les Québécois sont-ils vulnérables à une hausse de taux d intérêt? Résultats de simulations : à quel point les Québécois sont-ils vulnérables à une hausse de taux d intérêt? juin 1 Comme ailleurs au pays, les dettes des Québécois ont augmenté beaucoup plus rapidement

Plus en détail

Survol du marché de l habitationl

Survol du marché de l habitationl Survol du marché de l habitationl Région de l Abitibi-Témiscamingue Patrice Tardif, analyste principal de marché Février 2010 Société canadienne d hypothèques et de logement Marché de I habitation : notre

Plus en détail

Perspective sur les nouveaux entrepreneurs au Canada

Perspective sur les nouveaux entrepreneurs au Canada Perspective sur les nouveaux entrepreneurs au Canada Au cours des deux dernières années, on a vu naître plus de 25 000 PME un chiffre impressionnant si l on tient compte de la vigueur du marché du travail.

Plus en détail

Intentions d achat et de vente dans le secteur immobilier au Québec. Montréal, 15 janvier 2015

Intentions d achat et de vente dans le secteur immobilier au Québec. Montréal, 15 janvier 2015 Intentions d achat et de vente dans le secteur immobilier au Québec Montréal, 15 janvier 2015 Méthodologie Sondage Web réalisé du 3 au 13 novembre 2014. Échantillon représentatif de 5 659 répondants adultes

Plus en détail

Les crédits à l habitat renouent avec la croissance contrairement aux crédits à la consommation

Les crédits à l habitat renouent avec la croissance contrairement aux crédits à la consommation 1 Numéro 201, juin 2013 Les crédits à l habitat renouent avec la croissance contrairement aux crédits à la consommation I) Immobilier : un premier trimestre en forte croissance Une partie de la croissance

Plus en détail

La copropriété revue au pied carré

La copropriété revue au pied carré La copropriété revue au pied carré Pour une deuxième année consécutive, la Fédération des chambres immobilières du Québec (FCIQ) a étudié le prix moyen au pied carré des copropriétés dans le but d établir

Plus en détail

Le présent chapitre porte sur l endettement des

Le présent chapitre porte sur l endettement des ENDETTEMENT DES MÉNAGES 3 Le présent chapitre porte sur l endettement des ménages canadiens et sur leur vulnérabilité advenant un choc économique défavorable, comme une perte d emploi ou une augmentation

Plus en détail

L évolution de l immobilier au cours des 30 dernières années

L évolution de l immobilier au cours des 30 dernières années PUBLICATION JLR 2016 L évolution de l immobilier au cours des 30 dernières années www.jlr.ca FAITS SAILLANTS Depuis 1986, le prix réel des unifamiliales dans la RMR de Montréal a augmenté de 121 %. Le

Plus en détail

Le marché locatif de la RMR de Montréal

Le marché locatif de la RMR de Montréal Le marché locatif de la RMR de Montréal DAVID L HEUREUX Analyste principal de marché, SCHL Votre clientèle locative Au programme L état du marché locatif Texte Votre clientèle locative Tendances et perspectives

Plus en détail

2009 : crise ou reprise?

2009 : crise ou reprise? Conférence de presse 2009 : crise ou reprise? Les indicateurs uniques Contact presse: Maël Bernier-Resch: 06.32.86.92.98 / 01.55.80.58.66 mael.bernier-resch@empruntis.com Les prix aujourd hui Les taux

Plus en détail

Au-delàde la gestion financière et de la gestion de risque: La relation de confiance

Au-delàde la gestion financière et de la gestion de risque: La relation de confiance Au-delàde la gestion financière et de la gestion de risque: La relation de confiance Jacques Nantel, Ph.D. Professeur titulaire Secrétaire général HEC Montréal Caisse populaire Desjardins du Centre-ville

Plus en détail

Le secteur du bâtiment

Le secteur du bâtiment Le secteur du bâtiment 1. La construction neuve La forte accélération du décrochage de l activité observée depuis la fin 2008 avait cédé à une stabilisation du rythme de recul à partir du troisième trimestre

Plus en détail

Le marché immobilier et le crédit hypothécaire en Turquie : un potentiel d expansion?

Le marché immobilier et le crédit hypothécaire en Turquie : un potentiel d expansion? RECHERCHE ÉCONOMIQUE juin 1 - N 74 Inna MUFTEEVA, +33 1 5 55 52 4, inna.mufteeva@natixis.com Ilya LAZAREV, +33 1 5 55 2 2, ilya.lazarev@natixis.com Le marché immobilier et le crédit hypothécaire en Turquie

Plus en détail

LES RATIOS. 1) définition Un ratio est un rapport entre 2 valeurs économiques qui permet des comparaisons dans le temps et/ou l espace.

LES RATIOS. 1) définition Un ratio est un rapport entre 2 valeurs économiques qui permet des comparaisons dans le temps et/ou l espace. LES RATIOS 1) GENERALITES 1) définition Un ratio est un rapport entre 2 valeurs économiques qui permet des comparaisons dans le temps et/ou l espace. 2) utilité Illustrer des informations Mesurer des objectifs

Plus en détail

RAPPOR T TRIMESTRIEL. 31 mars, 2003 FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER COMINAR

RAPPOR T TRIMESTRIEL. 31 mars, 2003 FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER COMINAR RAPPOR T TRIMESTRIEL 31 mars, 2003 FONDS DE PLACEMENT 1 Message aux porteurs de parts Au nom des fiduciaires et de tous les employés de Cominar, il me fait plaisir de vous présenter les résultats des trois

Plus en détail

Rendements en immobilier et méthode de fixation des loyers

Rendements en immobilier et méthode de fixation des loyers Rendements en immobilier et méthode de fixation des loyers Constats et solutions pour préserver le parc de logements locatifs privés Les Entretiens sur l habitat Montréal, 26 mars 2013 Par Hans Brouillette

Plus en détail

Les entreprises de Chaudière-Appalaches dans le contexte économique actuel

Les entreprises de Chaudière-Appalaches dans le contexte économique actuel Desjardins, Capital régional et coopératif Lévis 4 novembre 2015 Les entreprises de Chaudière-Appalaches dans le contexte économique actuel Joëlle Noreau Économiste principale Mouvement Desjardins 1. Quel

Plus en détail

Rapport annuel du rendement du portefeuille

Rapport annuel du rendement du portefeuille 2013 Rapport annuel du rendement du portefeuille Présenté à la SCHL PRÉPARÉ POUR LE SITE WEB DE L AGENCE PRINCIPALES CONCLUSIONS Principales conclusions Objectif de l accord : hausse de la conformité dans

Plus en détail

et les tendances récentes

et les tendances récentes Le 1 er trimestre 2016 Le 1 trimestre 2016 et les tendances récentes Le tableau de bord de l Observatoire L ensemble Lensemble des marchés Les taux des crédits immobiliers aux particuliers ENSEMBLE DES

Plus en détail

Changements du marché hypothécaire canadien

Changements du marché hypothécaire canadien Changements du marché hypothécaire canadien Préparé pour : Association canadienne des conseillers hypothécaires accrédités Par : Will Dunning Économiste en chef de l ACCHA Mai 2013 Table des matières Page

Plus en détail

Flash économique. Agglomération de Montréal. Faits saillants. Septembre 2011

Flash économique. Agglomération de Montréal. Faits saillants. Septembre 2011 Septembre 2011 Faits saillants Selon les données émises par la Chambre immobilière du Grand Montréal, la revente de résidences dans l agglomération de Montréal a atteint les 16 609 transactions en 2010,

Plus en détail

PUBLICATION JLR 2016. Rapport sur le marché hypothécaire. www.jlr.ca

PUBLICATION JLR 2016. Rapport sur le marché hypothécaire. www.jlr.ca PUBLICATION JLR 2016 Rapport sur le marché hypothécaire www.jlr.ca FAITS SAILLANTS Sur les 243 000 hypothèques notariées enregistrées au Registre foncier en 2015, un peu plus de 119 000 ont été contractées

Plus en détail

Rapport financier trimestriel

Rapport financier trimestriel SOCIÉTÉ CANADIENNE D HYPOTHÈQUES ET DE LOGEMENT Rapport financier trimestriel PREMIER TRIMESTRE 31 mars 2015 (non audité) AU CŒUR DE L HABITATION TABLE DES MATIÈRES RAPPORT DE GESTION 3 CONTEXTE OPÉRATIONNEL

Plus en détail

La comptabilité nationale

La comptabilité nationale La comptabilité nationale Pol 1900 Christian Deblock Méthodologie et définitionsd Trois sources utiles : Statistique Canada : Matériel pédagogique : http://www.statcan.ca/francais/edu/index_f.htm Gouvernement

Plus en détail

Profil sociodémographique

Profil sociodémographique Profil sociodémographique La population > Les familles de recensement Les ménages privés > L'état matrimonial L'immigration > Les langues > Le marché du travail Le lieu de travail et le mode de transport

Plus en détail

Le marché de l habitation. Perspectives du marché de l habitation

Le marché de l habitation. Perspectives du marché de l habitation Le marché de l habitation Perspectives du marché de l habitation RMR de Montréal Société canadienne d hypothèques et de logement Date de diffusion : automne 2007 Table des matières Le marché résidentiel

Plus en détail

>> La bonne tenue du commerce auto se confirme, les difficultés de l après vente aussi.

>> La bonne tenue du commerce auto se confirme, les difficultés de l après vente aussi. 2 ème trimestre 20 Juillet 20 - N 21 >> La bonne tenue du commerce auto se confirme, les difficultés de l après vente aussi. Alors que 20 s annonçait comme l année de la reprise, l évolution de l activité

Plus en détail

1. PROFIL DES DÉPENSES TOTALES DU GOUVERNEMENT DU QUÉBEC EN 2011-2012

1. PROFIL DES DÉPENSES TOTALES DU GOUVERNEMENT DU QUÉBEC EN 2011-2012 L ÉTAT QUÉBÉCOIS EN PERSPECTIVE Les dépenses totales L Observatoire de l administration publique, hiver 2013 1. PROFIL DES DÉPENSES TOTALES DU GOUVERNEMENT DU QUÉBEC EN 2011-2012 Les dépenses totales,

Plus en détail

Résultats attendus et indicateurs

Résultats attendus et indicateurs ANNEXE I Résultats attendus et indicateurs Les indicateurs que la SCHL utilise en ce moment pour valider les résultats attendus de ses activités sont présentés ci-dessous. Ils sont en grande partie basés

Plus en détail

Coup d œil sur l assurance prêt hypothécaire de la SCHL

Coup d œil sur l assurance prêt hypothécaire de la SCHL Coup d œil sur l assurance prêt hypothécaire de la SCHL Au Canada, en vertu de la loi, les prêteurs assujettis à la réglementation fédérale et la plupart des institutions financières assujetties à une

Plus en détail

Ampleur des besoins impérieux de logement au Canada

Ampleur des besoins impérieux de logement au Canada F É D É R A T I O N D E L H A B I T A T I O N C O O P É R A T I V E D U C A N A D A Ampleur des besoins impérieux de logement au Canada Rapport produit par Will Dunning Inc. pour la Fédération de l habitation

Plus en détail

Le marché de l habitation régional

Le marché de l habitation régional Le marché de l habitation régional Mauricie Centre-du-Québec Bois-Francs Service économique et affaires publiques Le marché de l habitation Mauricie Centre-du-Québec Bois-Francs Les secteurs de la Mauricie,

Plus en détail

habitation québec Société d habitation du Québec Perspectives démographiques 2006-2056 et logement : un aperçu

habitation québec Société d habitation du Québec Perspectives démographiques 2006-2056 et logement : un aperçu Société d habitation du Québec habitation québec Le bulletin d information de la société d habitation du québec Volume 4, numéro 4, ÉTÉ 21 Perspectives démographiques 26-256 et logement : un aperçu Par

Plus en détail

Le 2 ème trimestre 2013 et les tendances récentes

Le 2 ème trimestre 2013 et les tendances récentes Le 2 ème trimestre 2013 et les tendances récentes Le tableau de bord trimestriel Les marchés du neuf et de l ancien au 2 ème trimestre 2013 Les données caractéristiques du marché selon le type de marché

Plus en détail

La construction neuve de logements Bilan 1998 et prévisions pour 1999

La construction neuve de logements Bilan 1998 et prévisions pour 1999 La construction neuve de logements Bilan 1998 et prévisions pour 1999 En 1998, avec un chiffre d affaires proche de 109 milliards de francs, selon les estimations du ministère de l Équipement, des Transports

Plus en détail

Un autre regard sur l emprunteur 2015. Achat de la résidence principale : qui sont les primo-accédants et les secundo-accédants, qu achètent-ils?

Un autre regard sur l emprunteur 2015. Achat de la résidence principale : qui sont les primo-accédants et les secundo-accédants, qu achètent-ils? Un autre regard sur l emprunteur 2015. Achat de la résidence principale : qui sont les primo-accédants et les secundo-accédants, qu achètent-ils? 1 Introduction L emprunteur immobilier «type» n existe

Plus en détail

Marché immobilier résidentiel RISQUES D UNE TRANSPARENCE APPARENTE DES PRIX

Marché immobilier résidentiel RISQUES D UNE TRANSPARENCE APPARENTE DES PRIX Marché immobilier résidentiel RISQUES D UNE TRANSPARENCE APPARENTE DES PRIX RISQUES D UNE TRANSPARENCE APPARENTE DES PRIX 1. Situation du marché de l immobilier résidentiel bulle immobilière? 2. Mécanismes

Plus en détail

Une excellente année pour l immobilier et le crédit?

Une excellente année pour l immobilier et le crédit? 2016 Une excellente année pour l immobilier et le crédit? Le marché de l immobilier est reparti! Oui! Le nombre de transactions atteint en 2015 - en hausse de 17% par rapport à 2014 selon les prévisions

Plus en détail

L Agroindicateur. Revenu d un milliard : un nouveau seuil? Septembre 2015

L Agroindicateur. Revenu d un milliard : un nouveau seuil? Septembre 2015 L Agroindicateur Septembre 2015 Revenu d un milliard : un nouveau seuil? La conjoncture 2015 permet d envisager que le revenu net total des entreprises agricoles québécoises devrait se situer autour d

Plus en détail

À Vendre. 2 Immeubles Résidentiels Chambly, Québec. Investissement Immobilier. Chambly, Québec J3L 2J8. Pour plus d informations, veuillez contacter :

À Vendre. 2 Immeubles Résidentiels Chambly, Québec. Investissement Immobilier. Chambly, Québec J3L 2J8. Pour plus d informations, veuillez contacter : Investissement Immobilier 2 Immeubles Résidentiels Chambly, Québec 1175 et1185 rue Talon Chambly, Québec J3L 2J8 Pour plus d informations, veuillez contacter : Albert Sayegh Associé principal, Courtier

Plus en détail

La croissance de l emploi et des salaires ravive les possibilités d une hausse des taux de la Réserve fédérale

La croissance de l emploi et des salaires ravive les possibilités d une hausse des taux de la Réserve fédérale 19 novembre 2015 La croissance de l emploi et des salaires ravive les possibilités d une hausse des taux de la Réserve fédérale Faits saillants Aux États Unis, la croissance du PIB réel a été de 1,5 %

Plus en détail

Études. Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2002

Études. Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2002 Les crédits immobiliers consentis aux ménages en La production de crédits nouveaux à l habitat, en croissance quasi continue depuis 1996 1, a atteint un niveau historiquement élevé en, avec des taux de

Plus en détail

ICI, L AVENIR SE CONSTRUIT.

ICI, L AVENIR SE CONSTRUIT. ICI, L AVENIR SE CONSTRUIT. LE MARCHÉ DES TERRAINS ET DE LA COPROPRIÉTÉ SE REFROIDIRA-T-IL EN 2013 OU L INTÉRÊT SE MAINTIENDRA-T-IL SOMMET IMMOBILIER DE MONTRÉAL 4 avril 2013 QUELQUES GRANDS TITRES DES

Plus en détail

économique PERSPECTIVES ÉCONOMIQUES : QUE NOUS RÉSERVE 2011? DÉCEMBRE 2010 JANVIER 2011 Canada États-unis Les taux d'intérêt

économique PERSPECTIVES ÉCONOMIQUES : QUE NOUS RÉSERVE 2011? DÉCEMBRE 2010 JANVIER 2011 Canada États-unis Les taux d'intérêt DÉCEMBRE JANVIER 211 économique PERSPECTIVES ÉCONOMIQUES : QUE NOUS RÉSERVE 211? Au passage d une année à l autre, il est de mise de s interroger sur ce que nous réserve la nouvelle année. Après la solide

Plus en détail

Publication du Bulletin BCL 2014/1

Publication du Bulletin BCL 2014/1 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Luxembourg, le 20 mars 2014 Publication du Bulletin BCL 2014/1 Le présent communiqué comporte un survol de la situation macroéconomique, une brève présentation des projections d inflation

Plus en détail

Chapitre 7. L Offre agrégée et la demande agrégée. Objectifs. Objectif: Expliquer les déterminants de l offre agrégée.

Chapitre 7. L Offre agrégée et la demande agrégée. Objectifs. Objectif: Expliquer les déterminants de l offre agrégée. Chapitre 7 L Offre et la demande Objectifs Expliquer les déterminants de l offre Expliquer les déterminants de la demande Expliquer l équilibre macroéconomique 1 2 Objectifs (suite) Expliquer les effets

Plus en détail

L évaluation. Tableau de bord décisionnel pour l'investissement immobilier. Présenté par Yvon Rudolphe, MBA fin., É.A., Adm.A.

L évaluation. Tableau de bord décisionnel pour l'investissement immobilier. Présenté par Yvon Rudolphe, MBA fin., É.A., Adm.A. L évaluation Tableau de bord décisionnel pour l'investissement immobilier Présenté par Yvon Rudolphe, MBA fin., É.A., Adm.A. Présentation Portrait de la situation actuelle Marché de la revente Les indicateurs

Plus en détail

La bulle spéculative de l immobilier résidentiel au Canada est-elle sur le point d éclater?

La bulle spéculative de l immobilier résidentiel au Canada est-elle sur le point d éclater? La bulle spéculative de l immobilier résidentiel au Canada est-elle sur le point d éclater? Maurice N. Marchon Professeur, Institut d économie appliquée HEC Montréal 29 septembre 2008 Toute reproduction

Plus en détail

MÉTHODOLOGIE POUR LE CALCUL DE L AMORTISSEMENT ET DE LA VALEUR DU STOCK NET DOMICILIAIRE DIVISION DE L INVESTISSEMENT ET DU STOCK DE CAPITAL

MÉTHODOLOGIE POUR LE CALCUL DE L AMORTISSEMENT ET DE LA VALEUR DU STOCK NET DOMICILIAIRE DIVISION DE L INVESTISSEMENT ET DU STOCK DE CAPITAL MÉTHODOLOGIE POUR LE CALCUL DE L AMORTISSEMENT ET DE LA VALEUR DU STOCK NET DOMICILIAIRE DIVISION DE L INVESTISSEMENT ET DU STOCK DE CAPITAL STATISTIQUE CANADA 15 FÉVRIER 2002 1 MÉTHODOLOGIE POUR LE CALCUL

Plus en détail

L'habitation au Québec Hors série, N o 1 - Juin 2000

L'habitation au Québec Hors série, N o 1 - Juin 2000 L'habitation au Québec Hors série, N o 1 - Juin 2 Le marché de l'habitation durant les deux dernières décennies Note Au tournant d une nouvelle décennie, il peut être intéressant de sortir de la perspective

Plus en détail

Aussi dans ce numéro Les ventes de copropriétés perdent de leur élan Depuis un certain temps, la copropriété nous avait habitués à des hausses relativement soutenues des transactions MLS au Québec. Mais

Plus en détail

Brochure. À propos des prêts hypothécaires de B2B Banque LA BANQUE AU SERVICE DES COURTIERS

Brochure. À propos des prêts hypothécaires de B2B Banque LA BANQUE AU SERVICE DES COURTIERS Brochure Réservé aux courtiers en prêts hypothécaires à titre d information À propos des prêts hypothécaires de B2B Banque LA BANQUE AU SERVICE DES COURTIERS La Banque au service des courtiers. À propos

Plus en détail

Chapitre 2. Financement de l habitation. Info-éclair. Société canadienne d hypothèques et de logement 2-1

Chapitre 2. Financement de l habitation. Info-éclair. Société canadienne d hypothèques et de logement 2-1 Chapitre 2 Financement de l habitation Info-éclair n L encours du crédit hypothécaire à l habitation a atteint 1,112 billion de dollars en janvier 2012, ce qui constitue une augmentation de 7,4 % par rapport

Plus en détail

Résultats non audités et non arrêtés par le Conseil d'administration

Résultats non audités et non arrêtés par le Conseil d'administration 14/12/2006 Kaufman & Broad : Résultats annuels 2006 Résultats non audités et non arrêtés par le Conseil d'administration Résultats 2006 supérieurs aux prévisions o Chiffre d affaires : +22% o Marge brute

Plus en détail

Économie : Un retour à la normale? Spectre - 2010

Économie : Un retour à la normale? Spectre - 2010 Économie : Un retour à la normale? Spectre - 2010 Présenté par Daniel Denis Associé, SECOR 4 décembre 2009 Une croissance mondiale forte Au cours de la dernière décennie Évolution du PIB mondial Croissance

Plus en détail

ANNEXE VI LISTE DES VARIABLES ET INDICATEURS POUR UN MODÈLE DE SUIVI DES IMPACTS SUR LE LOGEMENT

ANNEXE VI LISTE DES VARIABLES ET INDICATEURS POUR UN MODÈLE DE SUIVI DES IMPACTS SUR LE LOGEMENT ANNEXE VI LISTE DES VARIABLES ET INDICATEURS POUR UN ODÈLE DE SUIVI DES IPACTS SUR LE LOGEENT 30 Les tableaux suivants présentent les variables et les indicateurs utilisés dans les trois sections de ce

Plus en détail

Impact du coût du logement sur le budget des ménages selon leur niveau de vie en 1996 et en 2006

Impact du coût du logement sur le budget des ménages selon leur niveau de vie en 1996 et en 2006 La Note de l Observatoire de l Habitat N 11 Impact du coût du logement sur le budget des ménages selon leur niveau de vie en 1996 et en 2006 Introduction 1 Entre 1996 et 2006, le coût des logements s est

Plus en détail

Le quatrième resserrement hypothécaire, un an plus tard

Le quatrième resserrement hypothécaire, un an plus tard Le quatrième resserrement hypothécaire, un an plus tard Nous examinons ici l effet du dernier resserrement des règles de l assurance prêt hypothécaire sur la performance du marché immobilier québécois

Plus en détail

Abordabilité : les propriétés au Québec sont-elles vraiment devenues inaccessibles?

Abordabilité : les propriétés au Québec sont-elles vraiment devenues inaccessibles? Abordabilité : les propriétés au Québec sont-elles vraiment devenues inaccessibles? Pour plusieurs, la hausse spectaculaire du prix des propriétés au Québec depuis quelques années (le prix moyen d une

Plus en détail

Le logement locatif en Ontario Faits en bref compilés par le Centre ontarien de défense des droits des locataires (CODDL)

Le logement locatif en Ontario Faits en bref compilés par le Centre ontarien de défense des droits des locataires (CODDL) Ménages locataires 28,8 % des ménages en Ontario sont locataires (1 312 295 ménages locataires sur un total de 4 555 030 ménages), selon les données du recensement de Statistique Canada de 2006. 1 Plus

Plus en détail

Fondation de placements immobiliers. Rapport semestriel 2007/2008

Fondation de placements immobiliers. Rapport semestriel 2007/2008 FREIHALTE-ZONE Fondation de placements immobiliers 2007/2008 2 FREIHALTE-ZONE Sommaire Introduction 4 Environnement général, immeubles d habitation et immeubles commerciaux 5 Généralités concernant le

Plus en détail

L achat d une première résidence

L achat d une première résidence L achat d une première résidence Pascal Poirier B.A.A Spécialiste en planification hypothécaire POUR DIFFUSION INTERNE SEULEMENT Ordre du jour Hypothèque, buts Principes de base Mise de fonds et frais

Plus en détail