Atelier codage PMSI MCO En Périnatalité CRIMA. Journée annuelle Réseau Périnat Aquitaine. 02 mai 2012

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Atelier codage PMSI MCO En Périnatalité CRIMA. Journée annuelle Réseau Périnat Aquitaine. 02 mai 2012"

Transcription

1 Atelier codage PMSI MCO En Périnatalité CRIMA Journée annuelle Réseau Périnat Aquitaine 02 mai 2012 Dr Ph. Cormier, Dr S. Pulci 1

2 Atelier codage PMSI MCO CRIMA, 02 mai 2012 DÉROULEMENT DE L ATELIER 1 ère partie : Le codage des mort-nés 2 ème partie : Les nouveautés du guide méthodologique 3 ème partie : La nouvelle CMD 14 4 ème partie : La nouvelle CM 15 2

3 Atelier codage PMSI MCO CRIMA, 02 mai ÈRE PARTIE : LE CODAGE DES MORT-NÉS 3

4 Atelier codage PMSI MCO CRIMA, 02 mai 2012 Analyse des séjours «mort-nés» de la Base Aquitaine MCO 2010 Instruction du 26/10/11 relative au codage des mort-nés dans le PMSI (production de l indicateur de mortinatalité) 4

5 Enfant mort-né Avant 22 semaines d aménorrhée, il s agit d un Avortement A partir de 22 semaines d aménorrhée, il s agit d un accouchement Suivant les recommandations de l OMS début de la période périnatale, Seuil de viabilité du fœtus Indépendamment des modalités de déclaration à l Etat civil 5

6 Enfant mort-né une réglementation changeante Description des séjours jusqu en 2002 Séjours à ne plus renseigner de 2000 à 2008 Création, dans un objectif de Santé publique de séjours valorisés à 0 euros depuis le 01 mars 2009 Instruction DGS/DGOS/DREES du 26 octobre

7 Enfant mort-né Une ambiguïté liée aux modalités de déclaration à l Etat civil de l enfant Un document à produire qui s appelle «certificat médical d accouchement» Quel que soit le terme de l accouchement 7

8 Enfant mort-né Le séjour de la mère Un renseignement sur les séjours de la mère et de l enfant précisé pour les IMG : A partir de 22 SA, il s agit d un accouchement Des modalités différentes selon l indication (maternelle ou fœtale) en rang de DP Un code Z37.- en DAS, par convention, précisant la naissance d un ou plusieurs mort-nés Un renseignement de l âge gestationnel et la date des dernières règles 8

9 Enfant mort-né / le séjour de la mère Z37.10 Naissance unique, enfant mort-né, hors interruption de la grossesse pour motif médical Z37.11 Naissance unique, enfant mort-né, à la suite d'une interruption de la grossesse pour motif médical Z37.30 Naissance gémellaire, l'un des jumeaux né vivant, l'autre mort-né, hors interruption de la grossesse pour motif médical Z37.31 Naissance gémellaire, l'un des jumeaux né vivant, l'autre mort-né, à la suite d'une interruption de la grossesse pour motif médical Z37.40 Naissance gémellaire, jumeaux mort-nés, hors interruption de la grossesse pour motif médical Z37.41 Naissance gémellaire, jumeaux mort-nés, à la suite d'une interruption de la grossesse pour motif médical Z37.60 Autres naissances multiples, certains enfants nés vivants, hors interruption de la grossesse pour motif médical Z37.61 Autres naissances multiples, certains enfants nés vivants, à la suite d'une interruption de la grossesse pour motif médical Z37.70 Autres naissances multiples, tous mort-nés, hors interruption de la grossesse pour motif médical Z37.71 Autres naissances multiples, tous mort-nés, à la suite d'une interruption de la grossesse pour motif médical 9

10 Séjour : enfant mort-né Description des séjours nés sans vie (mort-né) Lorsqu un certificat médical d accouchement a été établi A partir de 22 SA révolues Par convention le DP est P95 Mort fœtale de cause non précisée, à l exclusion de tout autre code En DAS les causes maternelles ou fœtales du décès En DAS le code P96.4 Interruption de la grossesse, fœtus et nouveau-né, pour les IMG 10

11 Instruction DGS/DGOS/DREES du 26 octobre 2011 Le PMSI sera l outil de référence pour déterminer un taux de mortalité périnatale Un objectif de santé publique, peut-être financé par la T2A Un document très pédagogique De nombreux exemples de codage 11

12 Exemple 1 : IMG avant 22 SA IMG à 16 SA (prise de Roaccutane en début de grossesse). Fœtus de 240 g, pas d autopsie Exemple 1 RUM de la mère RUM de l enfant IMG < 22 SA Terme < 22 SA et poids < 500 g DP DA O04.9 Avortement médical, complet ou sans précision, sans complication O35.5 Soins maternels pour lésions fœtales (présumées) médicamenteuses JNJD001 Évacuation d'un utérus gravide, au Actes 2e trimestre de la grossesse avant la 22e semaine d'aménorrhée Obligatoire DDR Pas de RUM Remarque : En l absence de RUM pour le fœtus, si une autopsie est réalisée, elle est mentionnée à titre exceptionnel dans le RUM de la mère. 12

13 Exemple 2 : Mort fœtale in utero (MFIU) avant 22 SA, fœtus 530 g MFIU à 21 SA, anasarque, expulsion par voie basse. Fœtus de 530g. Les examens complémentaires (biologie, autopsie) ne permettent pas le diagnostic étiologique précis. Exemple 2 DP DA Actes RUM de la mère Terme < 22 SA, hors IMG O03.9 Avortement spontané, complet ou sans précision, sans complication O36.2 Soins maternels pour anasarque JNJD001 Évacuation d'un utérus gravide, au 2e trimestre de la grossesse avant la 22e semaine d'aménorrhée RUM de l enfant Terme < 22 SA, poids 500 g., hors IMG P95 Mort fœtale de cause non précisée, par convention P83.2 Anasarque fœtoplacentaire non due à une maladie hémolytique JQQP003 Autopsie d'un fœtus ou d'un nouveau-né de moins de 4 jours de vie, avec examen de l'encéphale Obligatoire DDR Terme : 21 SA Poids : 530 g Remarque : Les actes JQQP003 Autopsie médicale d un fœtus ou d un nouveau-né de moins de 4 jours, avec examen de l encéphale et JQQP005 Autopsie médicale d un fœtus ou d un nouveau-né de moins de 4 jours, sans examen de l encéphale, comprennent les éventuels examens radiographiques associés. 13

14 Exemple 3 : IMG pour cause fœtale après 22 SA IMG pour agénésie du corps calleux à 28 SA chez une multipare. Arrêt de vie in utero et accouchement par voie basse en présentation du siège. Enfant de 1000 g. Arrêt de la lactation en post-partum. Exemple 3 RUM de la mère RUM de l enfant Terme 22 SA, IMG Terme 22 SA, IMG DP DAS DAD Actes Obligatoire O35.0 Soins maternels pour malformation (présumée) du système nerveux central du fœtus Z37.11 Naissance unique, enfant mortné, à la suite d une interruption de la grossesse pour motif médical Arrêt de la lactation O80.1 Accouchement spontané par présentation du siège JQLF003 Injection d'agent pharmacologique chez le fœtus, par ponction du cordon ombilical JQGD001 Accouchement unique par le siège par voie naturelle, chez une multipare DDR Terme 28 SA P95 Mort fœtale de cause non précisée par convention P96.4 Interruption de la grossesse, fœtus et nouveau-né, par convention Q04.0 Agénésie du corps calleux P03.0 Fœtus et nouveau-né affectés par un accouchement et une extraction par le siège Terme : 28 SA Poids : 1000 g 14

15 Exemple 4 : Décès per- partum à terme Césarienne en urgence pour procidence du cordon à terme. Enfant de 3800 g, né sans vie. Autopsie : encéphalopathie anoxoischémique. Arrêt de la lactation en 6 post-partum. Exemple 4.1 RUM de la mère RUM de l enfant DP Terme 22 SA, hors IMG O69.0 Travail et accouchement compliqué d un prolapsus du cordon Terme 22 SA, hors IMG P95 Mort fœtale de cause non précisée, par convention DAS DAD Actes Obligatoire Z37.10 Naissance unique, enfant mortné, hors interruption de la grossesse pour motif médical O92.5 Arrêt de la lactation JQGA003 Accouchement par césarienne au cours du travail, par laparotomie DDR Terme 40 SA P91.6 Encéphalopathie anoxoischémique [hypoxique ischémique] du nouveau-né P02.5 Fœtus et nouveau-né affectés par d ' autres formes de compression du cordon ombilical P20.1 Hypoxie intra-utérine constatée pour la première fois pendant le travail et l'accouchement P03.4 Fœtus et nouveau-né affectés par un accouchement par césarienne JQQP003 Autopsie d'un fœtus ou d ' un nouveau-né de moins de 4 jours de vie, avec examen de l ' encéphale Terme : 40 SA Poids : 3800 g Remarque : Les codes O81 à O84 ne peuvent pas être employés comme DP. 15

16 Exemple 4 bis : Même cas, mais à la naissance on constate une activité cardiaque faible (< 100 /mn) 2. et une Titre réanimation partie néonatale est tentée, sans succès. Arrêt de la réanimation à 20 minutes de 5 vie. Exemple 4.2 RUM de la mère RUM de l enfant Terme 22 SA, enfant né vivant Terme 22 SA, enfant né vivant puis décédé DP O69.0 Travail et accouchement compliqué d un prolapsus du cordon P02.5 Fœtus et nouveau-né affectés par d'autres formes de compression du cordon ombilical DAS DAD Actes Obligatoire Z37.0 Naissance unique, enfant vivant O92.5 Arrêt de la lactation JQGA003 Accouchement par césarienne au cours du travail, par laparotomie DDR Terme 40 SA P91.6 Encéphalopathie anoxoischémique [hypoxique ischémique] du nouveau-né P20.1 Hypoxie intra-utérine constatée pour la première fois pendant le travail et l'accouchement Z38.0 Enfant unique, né à l hôpital P03.4 Fœtus et nouveau-né affectés par un accouchement par césarienne JQQP003 Autopsie d'un fœtus ou d'un nouveau-né de moins de 4 jours de vie, avec examen de l'encéphale YYYY154 Réanimation du nouveauné* Terme : 40 SA Poids : 3800 g 16

17 Exemple 5 : Accouchement à domicile Patiente amenée par le SMUR. Accouchement à domicile à 26 SA. Enfant décédé à l arrivée du SMUR. 2. Réalisation Titre de la partie délivrance à l hôpital, doute sur l intégrité du placenta et révision utérine. Poids g. L autopsie montre que l enfant n a pas respiré, il n y a pas de lésion traumatique. Exemple 5.1 RUM de la mère RUM de l enfant Terme 22 SA, enfant mort-né Terme 22 SA, enfant mort-né DP DAS Actes Obligatoire Z39.00 Soins et examens immédiatement après un accouchement hors d'un établissement de santé Z37.10 Naissance unique, enfant mortné, hors interruption de la grossesse pour motif médical JNMD002 Révision de la cavité de l'utérus après délivrance naturelle DDR Terme : 26 SA P95 Mort fœtale de cause non précisée, par convention P07.2 Immaturité extrême JQQP003 Autopsie d'un fœtus ou d'un nouveau-né de moins de 4 jours de vie, avec examen de l'encéphale Terme : 26 SA Poids : 800 g Remarque : - lorsque la délivrance (naturelle) se produit à l hôpital, elle ne permet plus à elle seule de coder l acte d accouchement - le code JNMD002 : Révision de la cavité de l utérus après délivrance naturelle est un geste complémentaire qui peut être utilisé comme acte isolé, sans entraîner d erreur de groupage. - les actes réalisés par le SMUR sont codés dans le RUM du patient, si et seulement si l équipe 17 du SMUR est rattachée à l établissement qui assure la suite de la prise en charge

18 Exemple 5 bis : Même cas, mais accouchement complet à domicile (y compris la délivrance) avant l arrivée du SMUR. Exemple 5.2 RUM de la mère RUM de l enfant Accouchement à domicile Terme 22 SA, enfant mort-né DP DAS Z39.00 Soins et examens immédiatement après un accouchement hors d'un établissement de santé Z37.10 Naissance unique, enfant mortné, hors interruption de la grossesse pour motif médical P95 Mort fœtale de cause non précisée, par convention P07.2 Immaturité extrême Actes Obligatoire DDR Terme : 26 SA JQQP003 Autopsie d'un fœtus ou d'un nouveau-né de moins de 4 jours de vie, avec examen de l'encéphale Terme : 26 SA Poids : 800 g Remarque : Le code Z39.00 doit être employé pour les accouchements inopinés en dehors de l hôpital, lorsque la mère est hospitalisée pour surveillance dans les suites immédiates. Dans ce cas, si le corps de l enfant est pris en charge par l hôpital et si des examens sont réalisés (autopsie, imagerie ), ceux-ci sont codés dans le RUM de l enfant. 18

19 Exemple 5 ter : Même cas que dans l exemple 5.1 mais l autopsie montre que l enfant a respiré. Exemple 5.3 RUM de la mère RUM de l enfant Accouchement à domicile Terme 22 SA, enfant né vivant puis décédé DP DAS Z39.00 Soins et examens immédiatement après un accouchement hors d'un établissement de santé Z37.0 Naissance unique, enfant vivant P07.2 Immaturité extrême P22.0 Syndrome de détresse respiratoire du nouveau-né Z38.1 Enfant unique, né hors d un hôpital Actes Obligatoire JNMD002 Révision de la cavité de l'utérus après délivrance naturelle DDR Terme : 26 SA JQQP003 Autopsie d'un fœtus ou d'un nouveau-né de moins de 4 jours de vie, avec examen de l ' encéphale Terme : 26 SA Poids : 800 g 19

20 Exemple 6 : Grossesse multiple Grossesse gémellaire bichoriale biamniotique. Diagnostic de trisomie 21 sur J2 à 19 SA. Décision de différer l IMG sélective pour permettre la croissance de J1. Apparition à 26 SA d une prééclampsie sévère avec HELLP syndrome. Mort in utero de J1 après poussée hypertensive et IMG sur J2. Nombreux infarctus placentaires. Exemple 6 RUM de la mère RUM du jumeau 1 RUM du jumeau 2 DP Grossesse multiple IMG et MFIU O14.2 HELLP syndrome MFIU P95 Mort fœtale de cause non précisée, par P95 IMG ti DAS Z37.41 Naissance gémellaire, jumeaux mortnés, à la suite d une interruption de la grossesse pour motif médical O36.4 Soins maternels pour mort intra-utérine du fœtus P00.0 Fœtus et nouveau-né affectés par des troubles hypertensifs de la mère P02.2 Fœtus et nouveau-né affectés par des anomalies morphologiques et fonctionnelles du placenta, autres et sans précision P05.1 Petite taille pour l'âge gestationnel Q90.0 Trisomie 21, non-disjonction méiotique P96.4 Interruption de la grossesse, fœtus et nouveau-né, par convention DAD P01.5 Fœtus et nouveau-né affectés par une grossesse multiple P01.5 Fœtus et nouveau-né affectés par une grossesse multiple Actes Obligatoire JQLF003 Injection d'agent pharmacologique chez le fœtus, par ponction du cordon ombilical JQGD007 Accouchement multiple par voie naturelle, chez une multipare DDR Terme : 26 SA Terme : 26 SA Poids : 600 g Terme : 26 SA Poids : 700 g 20

21 Remarques sur l exemple 6: le codage des DAS chez les enfants permet de distinguer les différentes causes de décès ; le retard de croissance de J1 n est pas attribué à une complication de la grossesse multiple, pour cette raison, le code P01.5 n est pas enregistré comme DAS mais comme DAD ; chez la mère, on privilégie le code d enfant mort-né après IMG. En effet, il n existe pas d extension des codes Z37. permettant de coder ce cas de figure complexe. La distinction entre IMG et MFIU utilise le codage des RUM des enfants. 21

22 Atelier codage PMSI MCO CRIMA, 02 mai ème PARTIE : LES NOUVEAUTÉS DU GUIDE MÉTHODOLOGIQUE ET QUELQUES RAPPELS 22

23 Coder en Périnatalité Les règles de base Pas de code en P.- pour la mère Pas de code en 0.- pour le nouveau-né Pas de diagnostic relié Ne pas oublier : date des dernières règles (ante et per partum) âge gestationnel (mère et nouveau-né) poids à l admission (nouveau-né) Avant 22 SA c est un avortement A partir de 22 SA c est un accouchement 23

24 Coder en Périnatalité Les règles par convention Un code Z37.- pour le séjour accouchement Un code Z35.- pour les séjours en ante partum Un code Z39.- pour les séjours du post partum Un code Z38.- en DP pour le nouveau-né restant auprès de sa mère (maternité) Un code autre en DP pour une admission en néonatologie P95 en DP pour les enfants mort-nés 24

25 Coder en Périnatalité Les principales nouveautés Coder les actes effectués dans la structure d accueil des urgences (accouchement, réanimation du nouveau-né ) Renseigner les séjours avec admission après naissance hors établissement Renseigner les séjours avec transfert immédiat (niveau 1) 25

26 Coder en Périnatalité Suppléments pour les séjours de l ante partum avec accouchement 1 supplément journalier «antepartum» (ANT) est créé à compter du 1 mars 2012 pour les séjours «grossesse pathologique» suivi de l accouchement (voie basse ou césarienne) La prise en charge de la patiente doit correspondre à un GHM d accouchement et à un diagnostic spécifique (cf. liste annexe 12) Il sera facturé pour chaque journée de la période de l antepartum, à l exception des deux jours qui précèdent la date de l accouchement 26

27 Atelier codage PMSI MCO CRIMA, 02 mai ème PARTIE LA CMD 14 27

28 CATÉGORIE MAJEURE DE DIAGNOSTIC n 14 Grossesses pathologiques, accouchements et affections du post-partum Version 11d : La mention d'un des codes de la catégorie Z37 est obligatoire, en diagnostic associé significatif, pour le classement des séjours dans un GHM d'accouchement La mention d'un des codes de la catégorie Z35 est indispensable pour l'orientation des séjours dans un GHM d'ante partum La mention d'un des codes de la catégorie Z39 est indispensable pour l'orientation des séjours dans un GHM de post partum 28

29 CATÉGORIE MAJEURE DE DIAGNOSTIC n 14 Grossesses pathologiques, accouchements et affections du post-partum Version 11d : Le premier test réalisé dans cette CMD ne concerne pas la présence, dans le RSS, d'un acte opératoire ; la partition chirurgie-médecine n'y est donc pas pertinente La segmentation concerne les séjours d'accouchement versus les autres séjours en lien avec la grossesse, l'avortement ou le post partum Le code Z37.-. est le seul compteur fiable et exhaustif d'accouchements et de naissances. Il permet le dénombrement de toutes les naissances (par son quatrième caractère) y compris celles des nouveau-nés transférés depuis la salle de naissance 29

30 CATÉGORIE MAJEURE DE DIAGNOSTIC n 14 Grossesses pathologiques, accouchements et affections du post-partum Version 11d : Les différentes racines d'accouchement se différencient sur des critères de grossesse unique ou multiple, de parité et de résultat d'accouchement (enfant mort-né ou vivant) Le lien mère-enfant doit se faire entre un séjour d'accouchement et un séjour de naissance Le diagnostic principal perd de son importance dans cette CMD puisque les tests portent sur l'ensemble des diagnostics et il semble préférable de hiérarchiser l'information et de chercher dans l'ensemble des diagnostics mentionnés l'affection la plus «lourde» 30

31 Diagnostics d'entrée dans la CMD n 14 Version 11d : A34 Tétanos obstétrical Codes O.- du chapitre XV Grossesse, accouchement et puerpéralité Catégories Z32.- à Z36.- et catégorie Z39.- du Groupe Sujets ayant recours aux services de santé pour des motifs liés à la reproduction Z64.0 Difficultés liées a une gross. non désirée 31

32 CATÉGORIE MAJEURE DE DIAGNOSTIC n 14 Grossesses pathologiques, accouchements et affections du post-partum Version 11d : Des niveaux de complications spécifiques ont permis la construction des 4 niveaux de sévérité L'âge gestationnel joue un rôle d'équivalent CMA dans les racines d'accouchement Il faut une durée minimale de séjour de 3 jours pour être classé dans le GHM B 4 jours pour le GHM C 5 jours pour le GHM D 32

33 Listes d'actes en CCAM relatives aux groupes de la CMD n 14 Version 11d : Liste A-117 : Interventions par césariennes Liste A-120 : Dilatations et curetages Liste A-323 : Actes d'accouchements Liste A-326 : Interventions pour GEU Liste A-335 : Accouchements voie basse chez une primipare Liste A-336 : Accouchements (grande liste) Liste A-341 : Liste complémentaire pour la 14:6 Liste A-345 : Actes se terminant par un avortement 33

34 Listes de diagnostics relatives aux groupes de la CMD n 14 Version 11d : Liste D-002 : Complications majeures de l'accouchement Liste D-003 : Autres complications de l'accouchement Liste D-004 : Complications majeures de la césarienne Liste D-005 : Autres complications de la césarienne Liste D-016 : Interruptions volontaires de grossesse Liste D-116 : Accouchements (diagnostics) Liste D-301 : Accouchements en dehors d'un établissement de santé Liste D-308 : Autres diagnostics du postpartum ou du post abortum Liste D-310 : Autres diagnostics de l'ante partum Liste D-311 : Complications du postpartum ou du post abortum Liste D-314 : Résultats d'accouchements, mort-nés Liste D-315 : Grossesse multiple Liste D-316 : Complications sévères de la césarienne Liste D-317 : Complications de l'accouchement Liste D-318 : Complications sévères de l'accouchement Liste D-319 : Complications des grossesses ectopiques Liste D-320 : Autres complications de l'ante partum Liste D-321 : Complications majeures de l'ante partum Liste D-322 : Complications sévères de l'ante partum Liste D-1402 : Avortements Liste D-1403 : Grossesses ectopiques Liste D-1404 : Menaces d'avortement Liste D-1405 : Faux travail, menaces d'accouchement prématuré et placenta praevia Liste D-1407 : Affections de l'ante partum 34 Liste D-1408 : Affections du post partum et du post abortum

35 Détermination du niveau de complications spécifiques dans les racines d accouchements de la CMD 14 Effet CMA de l âge gestationnel 5 groupes : SA 32 SA SA 36 SA SA 35

36 Liste des racines de GHM de la CMD n 14 Séjours chirurgicaux 14C03 Accouchements uniques par voie basse avec autres interventions [A,B,C,D] 14C04 Affections du post-partum ou du post abortum avec intervention chirurgicale [T,Z] 14C05 Avortements avec aspiration ou curetage ou hystérotomie [J,Z] 14C06 Césariennes avec naissance d'un mort-né [A,B,C,D] 14C07 Césariennes pour grossesse multiple [A,B,C,D] 14C08 Césariennes pour grossesse unique [A,B,C,D] 14C09 Grossesses ectopiques avec intervention chirurgicale [A,B] 14C10 Affections de l'ante partum avec intervention chirurgicale [T,Z] 36

37 Liste des racines de GHM de la CMD n 14 Séjours médicaux 14M02 Affections médicales du post-partum ou du post-abortum [A,B,T] 14M03 Affections de l'ante partum sans intervention chirurgicale [A,B,C,D,T] 37

38 Liste des racines de GHM de la CMD n 14 Séjours non segmentés 14Z04 Avortements sans aspiration, ni curetage, ni hystérotomie [T,Z] 14Z06 Menaces d'avortement [T,Z] 14Z08 Interruptions volontaires de grossesse : séjours de moins de 3 jours [Z] 14Z09 Accouchements hors de l'établissement [Z] 14Z10 Accouchements par voie basse avec naissance d'un mort-né [A,B,T] 14Z11 Accouchements multiples par voie basse chez une primipare [A,B] 14Z12 Accouchements multiples par voie basse chez une multipare [A,B] 38

39 Liste des racines de GHM de la CMD n 14 Séjours non segmentés 14Z13 Accouchements uniques par voie basse chez une primipare [A,B,C,D,T] 14Z14 Accouchements uniques par voie basse chez une multipare [A,B,C,D,T] 14Z15 Grossesses ectopiques sans intervention chirurgicale [Z] 14Z16 Faux travail et menaces d'accouchements prématurés [T,Z] 39

40 Atelier codage PMSI MCO CRIMA, 02 mai ème PARTIE : LA CM 15 40

41 CATÉGORIE MAJEURE n 15 Nouveau-nés, prématurés et affections de la période périnatale Version 11d : désormais, ce n'est plus un diagnostic d'entrée qui permet le classement des séjours dans la CM 15. Elle perd ainsi son caractère de CMD Elle concerne les séjours de naissance et de suites de naissance (sans retour du nouveau-né à son domicile) Sont classés dans cette CM, les séjours qui remplissent les conditions suivantes : âge inférieur à 8 jours OU mode d'entrée transfert (ou mutation ou prestation interétablissement) ET poids à l'entrée dans l'unité médicale inférieur à 2500g OU mode d'entrée transfert (ou mutation ou prestation interétablissement) ET âge inférieur à 29 jours Les autres séjours de nouveau-nés et nourrissons sont orientés dans les autres CMD (y compris la CMD 23) 41

42 Groupes de nouveau-nés (GNN) en fonction du poids et de l âge gestationnel (Manuel des GHM, Version 11d, 1er mars 2012, Vol. 1, Annexe 3 à partir p.126) Tout âge gestationnel erroné est transcodé 99, dans ce cas c est le poids seul qui servira au classement du séjour Segmentation du poids de 50g en 50g 10 groupes avec des conditions intriquant âge gestationnel Effet âge gestationnel SA Groupes 6, 7, 8, 9, SA Groupes 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, SA Groupes 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, SA Groupes 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, SA Groupes 3, 4, 5, 6, 7, SA Groupes 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7 42

43 Groupes de nouveau-nés (GNN) en fonction du poids et de l âge gestationnel (Manuel des GHM, Version 11d, 1er mars 2012, Vol. 1, Annexe 3 à partir p.126) Effet poids naissance Inf 500g Groupe g Groupes 7, 8, 9, g Groupes 6, 7, 8, 9, g Groupes 4, 5, 6, 7, 8, g Groupes 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, g Groupes 1, 2, 3, 4, 5, g Groupes 1, 2, 3, 4, g Groupes 1, 2, g Groupes 1, 2, g et plus Groupes 1, 2, 3 43

44 CM 15 Nouveau-nés, prématurés et affections de la période périnatale Diagnostics toujours autorisés dans la CM n 15 et non autorisés ailleurs en position de diagnostic principal Catégorie P13.- Lésion du squelette du à un traumatisme obstétrical Catégorie P21.- Asphyxie obstétricale P29.9 Affections cardio-vasculaires survenant pendant la période périnatale, SAI P95 Mort fœtale de cause SAI Catégorie Z38.- Enfants nés vivants, selon le lieu de naissance 44

45 CM 15 Nouveau-nés, prématurés et affections de la période périnatale Listes d'actes en CCAM relatives aux groupes de la CMD n 15 Liste A-337 : Interventions majeures digestives Liste A-338 : Interventions majeures cardiaques Listes de diagnostics relatives aux groupes de la CMD n 15 Liste D-056 : Mort-nés Liste D-303 : Problèmes majeurs des groupes chirurgicaux et des groupes médicaux 1 à 2 Liste D-304 : Problèmes sévères des groupes 1 à 2 Liste D-305 : Autres problèmes des groupes 1 à 2 Liste D-306 : Problèmes sévères des groupes 3 à 7 Liste D-307 : Autres problèmes des groupes 3 à 7 Liste D-309 : Problèmes spécifiques des groupes 8 à 10 45

46 Liste des racines de GHM de la CM n 15 Séjours chirurgicaux 15C02 Interventions majeures sur l'appareil digestif, groupes nouveau-nés 1 à 7 [A,B] 15C03 Interventions majeures sur l'appareil cardiovasculaire, groupes nouveaunés 1 à 7 [A,B] 15C04 Autres interventions chirurgicales, groupes nouveau-nés 1 à 7 [A,B] 15C05 Interventions chirurgicales, groupes nouveau-nés 8 à 9 [A,B] 15C06 Interventions chirurgicales, groupe nouveau-nés 10 [A,B] 46

47 Liste des racines de GHM de la CM n 15 Séjours médicaux 15M02 Transferts précoces de nouveau-nés vers un autre établissement MCO 15M03 Décès précoces de nouveau-nés 15M04 Décès tardifs de nouveau-nés 15M05 Nouveau-nés de 3300g et âge gestationnel de 40 SA et assimilés (groupe nouveau-nés 1) [A,B,C,D] 15M06 Nouveau-nés de 2400g et âge gestationnel de 38 SA et assimilés (groupe nouveau-nés 2) [A,B,C,D] 15M07 Nouveau-nés de 2200g et âge gestationnel de 37 SA et assimilés (groupe nouveau-nés 3) [A,B,C] 47

48 Liste des racines de GHM de la CM n 15 Séjours médicaux 15M08 Nouveau-nés de 2000g et âge gestationnel de 37 SA et assimilés (groupe nouveau-nés 4) [A,B,C] 15M09 Nouveau-nés de 1800g et âge gestationnel de 36 SA et assimilés (groupe nouveau-nés 5) [A,B,C] 15M10 Nouveau-nés de 1700g et âge gestationnel de 35 SA et assimilés (groupe nouveau-nés 6) [A,B,C] 15M11 Nouveau-nés de 1500g et âge gestationnel de 33 SA et assimilés (groupe nouveau-nés 7) [A,B,C] 15M12 Nouveau-nés de 1300g et âge gestationnel de 32 SA et assimilés (groupe nouveau-nés 8) [A,B] 48

49 Liste des racines de GHM de la CM n 15 Séjours médicaux 15M13 Nouveau-nés de 1100g et âge gestationnel de 30 SA et assimilés (groupe nouveau-nés 9) [A,B] 15M14 Nouveau-nés de 800g et âge gestationnel de 28 SA et assimilés (groupe nouveau-nés 10) [A,B] Séjours non segmentés 15Z10 Mort-nés 49

50 MERCI DE VOTRE ATTENTION 50

Format de RSA groupé en CCAM (219)

Format de RSA groupé en CCAM (219) GENRSA : Manuel d utilisation Janvier 2012 Format de RSA groupé en CCAM (219) Libellé Taille Début Fin Remarques Numéro FINESS 9 1 9 Numéro de version du format du RSA 3 10 12 219 N d'index du RSA 10 13

Plus en détail

HTA et grossesse. Dr M. Saidi-Oliver chef de clinique-assistant CHU de Nice

HTA et grossesse. Dr M. Saidi-Oliver chef de clinique-assistant CHU de Nice HTA et grossesse Dr M. Saidi-Oliver chef de clinique-assistant CHU de Nice Définition HTA gravidique: Après 20 SA Systole> 140mmHg et/ou Diastole>90mmHg A 2 reprises séparées de plus de 6 heures Résolutive

Plus en détail

Maternité et activités sportives

Maternité et activités sportives Maternité et activités sportives L obstétricien est de plus en plus souvent interrogé sur les avantages et les risques de maintenir ou de débuter une APS ou de loisir pendant la grossesse. Transformations

Plus en détail

Grossesse et HTA. J Potin. Service de Gynécologie-Obstétrique B Centre Olympe de Gouges CHU de Tours

Grossesse et HTA. J Potin. Service de Gynécologie-Obstétrique B Centre Olympe de Gouges CHU de Tours Grossesse et HTA J Potin Service de Gynécologie-Obstétrique B Centre Olympe de Gouges CHU de Tours HTA et grossesse Pathologie fréquente : 2 à 5 % des grossesses (2 à 3 % des multipares, 4 à 8 % des primipares)

Plus en détail

À compter de 2010 les codes du chapitre XVI ne doivent plus être employés au-delà de 2 ans. Créé le 1 er Mars 2011

À compter de 2010 les codes du chapitre XVI ne doivent plus être employés au-delà de 2 ans. Créé le 1 er Mars 2011 FASCICULE VI AFFECTIONS DU NOUVEAU-NÉ Emploi des codes du chapitre XVI Le chapitre XVI est celui de Certaines affections dont l origine se situe dans la période périnatale. La définition de la période

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DES PRE ECLAMPSIES. Jérôme KOUTSOULIS. IADE DAR CHU Kremlin-Bicêtre. 94 Gérard CORSIA. PH DAR CHU Pitié-Salpétrière.

PRISE EN CHARGE DES PRE ECLAMPSIES. Jérôme KOUTSOULIS. IADE DAR CHU Kremlin-Bicêtre. 94 Gérard CORSIA. PH DAR CHU Pitié-Salpétrière. PRISE EN CHARGE DES PRE ECLAMPSIES Jérôme KOUTSOULIS. IADE DAR CHU Kremlin-Bicêtre. 94 Gérard CORSIA. PH DAR CHU Pitié-Salpétrière. 75 Pas de conflits d intérêts. Définitions Pré éclampsie Définitions

Plus en détail

Suivi de la grossesse et orientation des femmes enceintes en fonction des situations à risque identifiées

Suivi de la grossesse et orientation des femmes enceintes en fonction des situations à risque identifiées Suivi de la grossesse et orientation des femmes enceintes en fonction des situations à risque identifiées Grossesse a priori «normale» Quelle prise en charge? Sécurité médicale RPC EBM Opinion des usagers

Plus en détail

phase de destruction et d'élimination de débris

phase de destruction et d'élimination de débris LE POST PARTUM I ) Définition : c'est une période de 6 semaines allant de l'accouchement jusqu'au retour de couches (= règles). Pendant ce temps il est nécessaire d'effectuer une surveillance médicale

Plus en détail

Lundis de la Santé - Brest 12 Décembre 2005. Tabac et Grossesse M. COLLET

Lundis de la Santé - Brest 12 Décembre 2005. Tabac et Grossesse M. COLLET Lundis de la Santé - Brest 12 Décembre 2005 Tabac et Grossesse M. COLLET Tabac et grossesse Problème majeur de santé publique 25 à 33 % des femmes fument pendant la grossesse Nombreuses conséquences obstétricales

Plus en détail

Parcours médical des nouveau-nés dans leur premier mois de vie :

Parcours médical des nouveau-nés dans leur premier mois de vie : Année : 2010 N : UNIVERSITE PARIS XI FACULTE DE MEDECINE PARIS SUD Thèse pour le Doctorat en Médecine Présentée par Sandra PARETS épouse QUILLARD Née le 12-06-1981 à Chatenay-Malabry (92) Parcours médical

Plus en détail

Principales complications de la grossesse Hypertension artérielle gravidique Item 17 - Module 2

Principales complications de la grossesse Hypertension artérielle gravidique Item 17 - Module 2 Objectifs : Principales complications de la grossesse Hypertension artérielle gravidique Item 17 - Module 2 Diagnostiquer et connaître les principes de prévention et de prise en charge de l hypertension

Plus en détail

Campagne nationale pour l élimination des fistules obstétricales en Mauritanie

Campagne nationale pour l élimination des fistules obstétricales en Mauritanie Campagne nationale pour l élimination des fistules obstétricales en Mauritanie Contexte de la fistule obstétricale Situation en Mauritanie Progrès au niveau Pays/ Mise en œuvre Défis pour les années à

Plus en détail

Parcours du patient cardiaque

Parcours du patient cardiaque Parcours du patient cardiaque Une analyse HAS à partir de la base QualHAS, des Indicateurs Pour l Amélioration de la Qualité & Sécurité des Soins (IPAQSS)- Infarctus du myocarde Linda Banaei-Bouchareb,

Plus en détail

Indications de la césarienne programmée à terme

Indications de la césarienne programmée à terme Indications de la césarienne programmée à terme Janvier 2012 Quelles sont les indications de la césarienne programmée? Utérus cicatriciel Transmissions mère-enfant d infections maternelles Grossesse gémellaire

Plus en détail

admission aux urgences

admission aux urgences Société française de neurologie RÉFÉRENTIEL D AUTO-ÉVALUATION DES PRATIQUES EN NEUROLOGIE Prise en charge hospitalière initiale des personnes ayant fait un accident vasculaire cérébral (AVC) : admission

Plus en détail

Femmes enceintes ayant une complication au cours de leur grossesse : transferts en urgence entre les établissements de santé

Femmes enceintes ayant une complication au cours de leur grossesse : transferts en urgence entre les établissements de santé RECOMMANDATION DE BONNE PRATIQUE Femmes enceintes ayant une complication au cours de leur grossesse : transferts en urgence entre Méthode «Recommandations pour la pratique clinique» RECOMMANDATIONS Novembre

Plus en détail

Atelier N 2. Consultation de patientes porteuses d une maladie générale

Atelier N 2. Consultation de patientes porteuses d une maladie générale Atelier N 2 Consultation de patientes porteuses d une maladie générale Contre indica,ons à la grossesse Hypertension artérielle pulmonaire >30mmHg Maladie de Marfan (dilatation aortique>4 cm) Rétrécissement

Plus en détail

Module 9 Partie 1 - Soins prénataux

Module 9 Partie 1 - Soins prénataux Module 9 Partie 1 - Soins prénataux TABLE DES MATIÈRES 9.1 Quels sont les outils utilisés pour la collecte des données?..........................2 9.2 Qui est chargé de la collecte des données?.....................................3

Plus en détail

Projet de grossesse : informations, messages de prévention, examens à proposer

Projet de grossesse : informations, messages de prévention, examens à proposer DOCUMENT D INFORMATION POUR LES PROFESSIONNELS Projet de grossesse : informations, messages de prévention, examens à proposer Septembre 2009 DÉFINITION ET OBJECTIF Dès lors qu ils expriment un projet de

Plus en détail

RÉFÉRENCES ET RECOMMANDATIONS MEDICALES

RÉFÉRENCES ET RECOMMANDATIONS MEDICALES CHAPITRE VI RÉFÉRENCES ET RECOMMANDATIONS MEDICALES I - Situation juridique La notion de références médicales opposables (RMO) est apparue dans la convention nationale des médecins de 1993. La réforme

Plus en détail

Troubles psychiques de la grossesse et du post-partum Q19. Psychiatrie adulte Module D Pr Jean Louis Senon Année universitaire 2002-2003

Troubles psychiques de la grossesse et du post-partum Q19. Psychiatrie adulte Module D Pr Jean Louis Senon Année universitaire 2002-2003 Troubles psychiques de la grossesse et du post-partum Q19 Psychiatrie adulte Module D Pr Jean Louis Senon Année universitaire 2002-2003 Plans et objectifs Pendant la grossesse Troubles mineurs, dépressions

Plus en détail

Assurance Maladie. Le développement de la Chirurgie ambulatoire par la MSAP et les incitations tarifaires

Assurance Maladie. Le développement de la Chirurgie ambulatoire par la MSAP et les incitations tarifaires Assurance Maladie Le développement de la Chirurgie ambulatoire par la MSAP et les incitations tarifaires 1. LA MSAP Principe Les textes Les gestes retenus Bilan MSAP 2011 2. LES MESURES TARIFAIRES INCITATIVES

Plus en détail

ECHOGRAPHIE EN GYNECOLOGIE ET EN OBSTETRIQUE

ECHOGRAPHIE EN GYNECOLOGIE ET EN OBSTETRIQUE ECHOGRAPHIE EN GYNECOLOGIE ET EN OBSTETRIQUE (Diplôme Interuniversitaire National d ) 17/02/2015 avec Bordeaux, Brest, Lille, Lyon, Marseille, Nantes, Paris V et XII, Toulouse et Tours Objectifs : Formation

Plus en détail

OVALIDE Outil de VALIdation des Données des Etablissements de santé

OVALIDE Outil de VALIdation des Données des Etablissements de santé OVALIDE Outil de VALIdation des Données des Etablissements de santé Établissements ex-dgf Médecine Chirurgie - Obstétrique Guide de lecture 2014 Juillet 2014 Services ATIH RDE (Réponse aux Demandes Externes)

Plus en détail

Journée Santé ESRI France 28/01/2010 La valeur ajoutée des SIG Retours d expériences (PMSI et géomarketing)

Journée Santé ESRI France 28/01/2010 La valeur ajoutée des SIG Retours d expériences (PMSI et géomarketing) Jean-François Mary, Études géographiques Journée Santé - ESRI France - 28/01/10 La valeur ajoutée des SIG dans la santé : Retours d expériences de consultant et de formations (PMSI, Géomarketing) La valeur

Plus en détail

Leucémies de l enfant et de l adolescent

Leucémies de l enfant et de l adolescent Janvier 2014 Fiche tumeur Prise en charge des adolescents et jeunes adultes Leucémies de l enfant et de l adolescent GENERALITES COMMENT DIAGNOSTIQUE-T-ON UNE LEUCEMIE AIGUË? COMMENT TRAITE-T-ON UNE LEUCEMIE

Plus en détail

DROITS A L ASSURANCE MATERNITE

DROITS A L ASSURANCE MATERNITE I. Ouverture des droits DROITS A L ASSURANCE MATERNITE Les conditions d ouverture des droits tant aux prestations en nature qu aux prestations en espèce de l assurance maternité s apprécient soit au début

Plus en détail

Présentation générale des cursus types par la Confédération internationale des sages-femmes pour la formation de sages-femmes professionnelles

Présentation générale des cursus types par la Confédération internationale des sages-femmes pour la formation de sages-femmes professionnelles Présentation générale des cursus types par la Confédération internationale des sages-femmes pour la formation de sages-femmes professionnelles Dossier de ressources de l'icm # 2 : Présentation générale

Plus en détail

Hémorragies du post-partum après accouchement par voie basse : pistes de réflexions

Hémorragies du post-partum après accouchement par voie basse : pistes de réflexions Hémorragies du post-partum après accouchement par voie basse : pistes de réflexions Vous n y pensez pas : et l hémorragie de la délivrance? C est la phrase clé qui ferme tout débat à l alternative à la

Plus en détail

III. Le temps de travail :

III. Le temps de travail : III. Le temps de travail : III.1. L Organisation, l Aménagement et la Réduction du Temps de Travail (OARTT). Un accord national (l OARTT «national») est négocié entre la Direction Générale et les Organisations

Plus en détail

QUESTIONNAIRE MÈRE AYANT UN BÉBÉ MOINS DE 6 MOIS

QUESTIONNAIRE MÈRE AYANT UN BÉBÉ MOINS DE 6 MOIS QUESTIONNAIRE MÈRE AYANT UN BÉBÉ MOINS DE 6 MOIS Numéro questionnaire : Région : District : Commune /quartier : Nom de l enquêteur : Date de l enquête : Signature : I. INTRODUCTION: Je vais vous poser

Plus en détail

Diabète de type 1 de l enfant et de l adolescent

Diabète de type 1 de l enfant et de l adolescent GUIDE - AFFECTION DE LONGUE DURÉE Diabète de type 1 de l enfant et de l adolescent Juillet 2007 Juillet 2007 1 Ce document est téléchargeable sur www.has-sante.fr Haute Autorité de santé Service communication

Plus en détail

Défibrillation et Grand Public. Méd-Cl JAN Didier Médecin chef Méd-Cne PIVERT Pascaline

Défibrillation et Grand Public. Méd-Cl JAN Didier Médecin chef Méd-Cne PIVERT Pascaline Défibrillation et Grand Public Méd-Cl JAN Didier Médecin chef Méd-Cne PIVERT Pascaline Quelques chiffres (1) 50 à 60 000 décès en France par mort subite dont la moitié font suite à l apparition d une tachycardie

Plus en détail

Assurances vie et accident facultatives sur mesure

Assurances vie et accident facultatives sur mesure Assurances vie et accident facultatives sur mesure Programme de prélèvement bancaire Police collective 21000-21999 et 78001 Offerte par l Association des hôpitaux de l Ontario Cette assurance est émise

Plus en détail

Conférence de Presse 11/09/2013. «Système de Surveillance de la Santé Périnatale au Luxembourg»

Conférence de Presse 11/09/2013. «Système de Surveillance de la Santé Périnatale au Luxembourg» Conférence de Presse 11/09/2013 «Système de Surveillance de la Santé Périnatale au Luxembourg» La Santé Périnatale au Luxembourg Etat des lieux Présentation de deux rapports : Surveillance de la Santé

Plus en détail

PROMOUVOIR LA SANTÉ ET LES DROITS SEXUELS ET REPRODUCTIFS

PROMOUVOIR LA SANTÉ ET LES DROITS SEXUELS ET REPRODUCTIFS PROMOUVOIR LA SANTÉ ET LES DROITS SEXUELS ET REPRODUCTIFS Positionnement en vue de la session spéciale des (22 septembre 2014) 2 1. FACE À UN AVENIR INCERTAIN, LES GOUVERNEMENTS DOIVENT SE REMOBILISER

Plus en détail

Description des formats de fichiers SSR applicables à compter de la semaine 10 de 2014

Description des formats de fichiers SSR applicables à compter de la semaine 10 de 2014 Pôle LETS Service Architecture et Production Informatique 117, Bd Marius Vivier Merle 69482 LYON Cedex 3 E-Mail : mailing-pmsi@atih.sante.fr Tél. : +33 (04 37 91 33 10) Description des formats de fichiers

Plus en détail

Consignes de remplissage - Grille de recueil - Thème DAN2

Consignes de remplissage - Grille de recueil - Thème DAN2 Généralisation 2014 d un recueil d indicateurs pour l amélioration de la qualité et de la sécurité des soins dans les établissements de santé de soins de courte durée Consignes de remplissage - Grille

Plus en détail

AUTOUR DE LA MISE BAS

AUTOUR DE LA MISE BAS AUTOUR DE LA MISE BAS Un vêlage ou un agnelage est une des périodes les plus importantes dans la conduite d un élevage. De sa réussite dépendra l entrée d argent quelques mois plus tard. Il est donc impératif

Plus en détail

compaction ventriculaire gauche sur la fonction ventriculaire chez l adulte

compaction ventriculaire gauche sur la fonction ventriculaire chez l adulte Influence des paramètres de non compaction ventriculaire gauche sur la fonction ventriculaire chez l adulte C. Defrance, K. Warin-Fresse, G. Fau, P. Guérin, B. Delasalle, P.D. Crochet La non compaction

Plus en détail

L assurance maternité des femmes chefs d entreprises et des conjointes collaboratrices. Édition 2013

L assurance maternité des femmes chefs d entreprises et des conjointes collaboratrices. Édition 2013 1 L assurance maternité des femmes chefs d entreprises et des conjointes collaboratrices Édition 2013 L assurance maternité Sommaire Les prestations maternité 3 Cas particuliers 8 Le congé paternité 11

Plus en détail

Les différentes maladies du coeur

Les différentes maladies du coeur Auteur : Dr Pascal AMEDRO Les différentes maladies du coeur 1. Le cœur normal L oxygène capté dans l air va dans les poumons, où le sang «bleu» est alors oxygéné et devient «rouge». Il est conduit par

Plus en détail

Prise en charge des déchirures périnéales obstétricales sévères. Courjon M, Ramanah R, Eckman A, Toubin C, Riethmuller D.

Prise en charge des déchirures périnéales obstétricales sévères. Courjon M, Ramanah R, Eckman A, Toubin C, Riethmuller D. Prise en charge des déchirures périnéales obstétricales sévères Courjon M, Ramanah R, Eckman A, Toubin C, Riethmuller D. Introduction Incidence : 0,5 à 3 % Importance de la reconnaissance et d un traitement

Plus en détail

Participation de l Assurance Maladie à l assurance en Responsabilité Civile Professionnelle des médecins libéraux

Participation de l Assurance Maladie à l assurance en Responsabilité Civile Professionnelle des médecins libéraux Participation de l Assurance Maladie à l assurance en Responsabilité Civile Professionnelle des médecins libéraux HAS réunion des gestionnaires d Organismes agréés 25 novembre 2013 Participation à l Assurance

Plus en détail

Mise à jour du dossier de presse du 2 février 1999 «Organisation d un réseau de sang placentaire en France»

Mise à jour du dossier de presse du 2 février 1999 «Organisation d un réseau de sang placentaire en France» Mise à jour du dossier de presse du 2 février 1999 «Organisation d un réseau de sang placentaire en France» MISE AU POINT DE L ORGANISATION DU RESEAU EN FRANCE, EN 2003 : Aujourd hui, cinq établissements

Plus en détail

I - CLASSIFICATION DU DIABETE SUCRE

I - CLASSIFICATION DU DIABETE SUCRE I - CLASSIFICATION DU DIABETE SUCRE 1- Définition : Le diabète sucré se définit par une élévation anormale et chronique de la glycémie. Cette anomalie est commune à tous les types de diabète sucré, mais

Plus en détail

Infection VIH et Grossesse Rédigée par : Laurichesse Hélène, C Jacomet

Infection VIH et Grossesse Rédigée par : Laurichesse Hélène, C Jacomet Procédure qualité : «VIH et grossesse» Page 1 sur 6 CHU de Clermont-Ferrand Service de Gynécologie-obstétrique Pôle Gynécologie-Obstétrique biologie de la reproduction Procédure médicale Infection VIH

Plus en détail

Maladie hémolytique du nouveau né. Dr Emmanuel RIGAL Unité d hématologie transfusionelle GENEVE Présentation du 13 janvier 2012.

Maladie hémolytique du nouveau né. Dr Emmanuel RIGAL Unité d hématologie transfusionelle GENEVE Présentation du 13 janvier 2012. Maladie hémolytique du nouveau né. Dr Emmanuel RIGAL Unité d hématologie transfusionelle GENEVE Présentation du 13 janvier 2012. HISTORIQUE Période de DESCRIPTION : -Ictère, Anasarque 1609 Louyse BOURGEOIS

Plus en détail

La Dysplasie Ventriculaire Droite Arythmogène

La Dysplasie Ventriculaire Droite Arythmogène 1 La Dysplasie Ventriculaire Droite Arythmogène Document rédigé par l équipe pluridisciplinaire du centre de référence pour les maladies cardiaques héréditaires (Paris), en collaboration avec des patients

Plus en détail

La planification familiale

La planification familiale La planification familiale après l avortement spontané ou provoqué Introduction Les grossesses non désirées sont l une des principales raisons pour lesquelles les femmes choisissent d avorter. Beaucoup

Plus en détail

Module 2. De la conception à la naissance

Module 2. De la conception à la naissance Module 2. De la conception à la naissance ITEM 17. Principales complications de la grossesse Diagnostics différentiels d une hémorragie génitale Hématurie Rectorragie Diagnostics différentiels de l HTA

Plus en détail

DONNER NAISSANCE NE DOIT PAS ÊTRE UNE QUESTION DE VIE OU DE MORT

DONNER NAISSANCE NE DOIT PAS ÊTRE UNE QUESTION DE VIE OU DE MORT DONNER NAISSANCE NE DOIT PAS ÊTRE UNE QUESTION DE VIE OU DE MORT Mise à jour avec rétroinformation technique de décembre 2012 Chaque jour, près de 800 femmes meurent durant la grossesse ou l accouchement

Plus en détail

MODULE D EXERCICE PROFESSIONNEL NOTION MÉDICO-ÉCONOMIQUE DES DE RADIOLOGIE ET IMAGERIE MÉDICALE. Dr F Lefèvre (1-2), Pr M Claudon (2)

MODULE D EXERCICE PROFESSIONNEL NOTION MÉDICO-ÉCONOMIQUE DES DE RADIOLOGIE ET IMAGERIE MÉDICALE. Dr F Lefèvre (1-2), Pr M Claudon (2) MODULE D EXERCICE PROFESSIONNEL NOTION MÉDICO-ÉCONOMIQUE DES DE RADIOLOGIE ET IMAGERIE MÉDICALE Dr F Lefèvre (1-2), Pr M Claudon (2) 1 - SCP Radiolor 2 - CHU de Nancy MODE D EXERCICE DU PRATICIEN Choix

Plus en détail

Le contexte. Définition : la greffe. Les besoins en greffons en constante augmentation

Le contexte. Définition : la greffe. Les besoins en greffons en constante augmentation Présentation Le contexte Quels donneurs, quels organes? Le don Pour quels malades? Les étapes d une greffe d organes Faites connaître votre choix! 01/04/2014 Union Nationale des associations de donneurs

Plus en détail

et ATIH Diapositive n 1 Direction générale de l offre de soins - DGOS

et ATIH Diapositive n 1 Direction générale de l offre de soins - DGOS et ATIH Diapositive n 1 Quel financement pour les SSR? Un modèle innovant Hélène de Faverges mission SSR - DGOS Dr Joëlle Dubois - ATIH FHF Rhône-Alpes Conférence SSR : vers une organisation coordonnée

Plus en détail

PLEINS FEUX SUR LE RC EXAMENS SYSTEMATIQUES ET PREVENTION

PLEINS FEUX SUR LE RC EXAMENS SYSTEMATIQUES ET PREVENTION PLEINS FEUX SUR LE RC SFMG - 2009 EXAMENS SYSTEMATIQUE ET PREVENTION est le résultat de consultation le plus fréquemment relevé par les médecins généralistes de l OMG. Voir là. Pour mieux vous familiariser

Plus en détail

F us u ses c ouc u he h s s po p nt n a t né n es J. L J. an sac CHU H T ou

F us u ses c ouc u he h s s po p nt n a t né n es J. L J. an sac CHU H T ou Fausses couches spontanées J Lansac CHU Tours Définition Avortement : expulsion produit de conception avant 22SA ou enfant

Plus en détail

pour les citoyens non communautaires

pour les citoyens non communautaires Progetto cofinanziato da UNIONE EUROPEA Fondo Europeo per l Integrazione dei Cittadini dei Paesi Terzi pour les citoyens non communautaires www.inmp.it TABLE DES MATIÈRES Glossaire 2 Informations générales

Plus en détail

Échographie obstétricale

Échographie obstétricale - Support de Cours (Version PDF) - Échographie obstétricale Comité éditorial pédagogique de l'uvmaf Date de création du document 01/03/11 Université Médicale Virtuelle Francophone 1/38 - Support de Cours

Plus en détail

Précarité sociale et recours aux soins dans les établissements de soins du Tarn-et-Garonne

Précarité sociale et recours aux soins dans les établissements de soins du Tarn-et-Garonne O B S E R V A T O I R E R E G I O N A L D E L A S A N T E D E M I D I - P Y R E N E E S Précarité sociale et recours aux soins dans les établissements de soins du Tarn-et-Garonne Novembre 2007 SYSTEME

Plus en détail

Session Diagnostic. organisme gestionnaire du développement professionnel continu. www.cardiosleep.fr

Session Diagnostic. organisme gestionnaire du développement professionnel continu. www.cardiosleep.fr Session Diagnostic organisme gestionnaire du développement professionnel continu www.cardiosleep.fr UN CONSTAT 1 patient sur 3 est atteint de Troubles Respiratoires du Sommeil (TRS) en cardiologie. Les

Plus en détail

Biométrie foetale. Comité éditorial pédagogique de l'uvmaf. Date de création du document 01/071011. - Support de Cours (Version PDF) -

Biométrie foetale. Comité éditorial pédagogique de l'uvmaf. Date de création du document 01/071011. - Support de Cours (Version PDF) - Biométrie foetale Comité éditorial pédagogique de l'uvmaf Date de création du document 01/071011 Table des matières I Techniques de biométrie...3 I.1 Mesure de la longueur cranio-caudale...3 I.2 Mesure

Plus en détail

Maladies neuromusculaires

Maladies neuromusculaires Ministère de la Santé et des Solidarités Direction Générale de la Santé Informations et conseils Maladies neuromusculaires Lisez attentivement ce document et conservez-le soigneusement avec la carte de

Plus en détail

La prise en charge de l AVC ischémique à l urgence

La prise en charge de l AVC ischémique à l urgence La prise en charge de l AVC ischémique à l urgence Nathalie Bourdages, inf., B. Sc., conseillère en soins infirmiers, Direction des soins infirmiers et des regroupement clientèles, Centre hospitalier de

Plus en détail

TUTORAT UE5 spé PB 2010-2011 Anatomie Séance n 1 CORRECTION.

TUTORAT UE5 spé PB 2010-2011 Anatomie Séance n 1 CORRECTION. FACULTE De PHARMACIE TUTORAT UE5 spé PB 2010-2011 Anatomie Séance n 1 CORRECTION. ANATOMIE BASSIN OSSEUX ET ARTICULATIONS Séance préparée par Anne G. et Nicolas T. QCM n 1 :C. Après la naissance... Au

Plus en détail

BUREAU CENTRAL DE TARIFICATION - 1 rue Jules Lefebvre 75431 Paris Cedex 09 Statuant en matière d'assurance de responsabilité civile médicale

BUREAU CENTRAL DE TARIFICATION - 1 rue Jules Lefebvre 75431 Paris Cedex 09 Statuant en matière d'assurance de responsabilité civile médicale Statuant en matière d'assurance de responsabilité civile médicale QUESTIONNAIRE PROPOSITION PROFESSIONNELS DE SANTE Document général CONTRAT EN COURS : DATE DE FIN DES GARANTIES :.. NOM DE L'ASSUREUR :..

Plus en détail

LE POINT TOX. N 7 - Juillet 2013. Bulletin du réseau de toxicovigilance de La Réunion L ÉVOLUTION TEMPORELLE DU NOMBRE D INTOXICATIONS

LE POINT TOX. N 7 - Juillet 2013. Bulletin du réseau de toxicovigilance de La Réunion L ÉVOLUTION TEMPORELLE DU NOMBRE D INTOXICATIONS LE POINT TOX Bulletin du réseau de toxicovigilance de La Réunion N - Juillet 213 Dans ce bulletin d information, nous vous présentons l évolution temporelle du nombre d intoxications à la Réunion recensées

Plus en détail

Les fistules obstétricales sont des communications anormales entre les voies urinaires ou digestives et l'appareil génital. ou d une manœuvre abortive

Les fistules obstétricales sont des communications anormales entre les voies urinaires ou digestives et l'appareil génital. ou d une manœuvre abortive ROLE DE LA SAGE FEMME DANS LA PREVENTION, LE DIAGNOSTIC ET ORIENTATION DES FISTULES Présenté par Mme Atchoumi Annie Hortense Sage-femme DU épidémiologie-bordeaux CHU de Yaoundé Introduction Définition

Plus en détail

Les Migraines et les céphalées. Dr G.Hinzelin Migraines et Céphalées Migraines et Céphalées La migraine représente entre 5 à 18% de la population française selon le sexe et en fonction des études. Est

Plus en détail

L'aide à la souscription d'une assurance en responsabilité civile professionnelle

L'aide à la souscription d'une assurance en responsabilité civile professionnelle L'aide à la souscription d'une assurance en responsabilité civile professionnelle Dossier mis à jour le 9 juillet 2013 Les médecins spécialistes libéraux exerçant en établissement de santé peuvent, sous

Plus en détail

admission directe du patient en UNV ou en USINV

admission directe du patient en UNV ou en USINV Société française de neurologie RÉFÉRENTIEL D AUTO-ÉVALUATION DES PRATIQUES EN NEUROLOGIE Prise en charge hospitalière initiale des personnes ayant fait un accident vasculaire cérébral (AVC) : admission

Plus en détail

Soins palliatifs en salle de naissance. Pierre Bétrémieux CHU de Rennes 9 octobre 2009 Chantilly

Soins palliatifs en salle de naissance. Pierre Bétrémieux CHU de Rennes 9 octobre 2009 Chantilly Soins palliatifs en salle de naissance Pierre Bétrémieux CHU de Rennes 9 octobre 2009 Chantilly La loi du 22 avril 2005 S applique au nouveau-né Rappelle l interdit de l obstination déraisonnable Et l

Plus en détail

La grossesse. UE 2.2 cycles de la vie et grandes fonctions. Corinne Velly Infirmière Puéricultrice Cadre de Santé 13 mars 2014

La grossesse. UE 2.2 cycles de la vie et grandes fonctions. Corinne Velly Infirmière Puéricultrice Cadre de Santé 13 mars 2014 La grossesse UE 2.2 cycles de la vie et grandes fonctions Corinne Velly Infirmière Puéricultrice Cadre de Santé 13 mars 2014 Plan La fécondation Le diagnostique de la grossesse La vie embryonnaire et foetale

Plus en détail

AMAMI Anaïs 3 C LORDEL Maryne. Les dons de cellules & de tissus.

AMAMI Anaïs 3 C LORDEL Maryne. Les dons de cellules & de tissus. AMAMI Anaïs 3 C LORDEL Maryne Les dons de cellules & de tissus. Introduction : Une greffe (don) de cellules consiste à administrer à un patient dont un organe vital ne fonctionne plus correctement, une

Plus en détail

LISTE DES ACTES ET PRESTATIONS - AFFECTION DE LONGUE DURÉE HÉPATITE CHRONIQUE B

LISTE DES ACTES ET PRESTATIONS - AFFECTION DE LONGUE DURÉE HÉPATITE CHRONIQUE B LISTE DES ACTES ET PRESTATIONS - AFFECTION DE LONGUE DURÉE HÉPATITE CHRONIQUE B Actualisation février 2009 Ce document est téléchargeable sur www.has-sante.fr Haute Autorité de santé Service communication

Plus en détail

chronique La maladie rénale Un risque pour bon nombre de vos patients Document destiné aux professionnels de santé

chronique La maladie rénale Un risque pour bon nombre de vos patients Document destiné aux professionnels de santé Document destiné aux professionnels de santé Agence relevant du ministère de la santé La maladie rénale chronique Un risque pour bon nombre de vos patients Clés pour la dépister et ralentir sa progression

Plus en détail

Incontinence urinaire du post-partum : l évoquer dans la consultation suivant l accouchement

Incontinence urinaire du post-partum : l évoquer dans la consultation suivant l accouchement Incontinence urinaire du post-partum : l évoquer dans la consultation suivant l accouchement Isabelle Aubin UFR Paris 7 Cinq propositions pour une meilleure prise en charge en médecine générale de l incontinence

Plus en détail

Fondation PremUp. Mieux naître pour mieux vivre

Fondation PremUp. Mieux naître pour mieux vivre Fondation PremUp Mieux naître pour mieux vivre Une fondation de coopération scientifique initiée par les pouvoirs publics en 2007 6 membres fondateurs : L Assistance Publique des Hôpitaux de Paris, l Inserm,

Plus en détail

LE TIERS-PAYANT. Parcours de soins et règles de facturation

LE TIERS-PAYANT. Parcours de soins et règles de facturation LE TIERS-PAYANT Parcours de soins et règles de facturation LE TIERS-PAYANT EN PRATIQUE L assuré peut être dispensé de régler au professionnel de santé : le montant de la part obligatoire seule = TP partiel

Plus en détail

Césarienne pour toutes

Césarienne pour toutes Césarienne pour toutes Méthodologie Revue de la littérature : - PUBMED de 2003 à nos jours - Mots clefs: urinary incontinence AND cesarean section (210 publications) fecal incontinence AND cesarean section

Plus en détail

Les tests génétiques à des fins médicales

Les tests génétiques à des fins médicales Les tests génétiques à des fins médicales Les tests génétiques à des fins médicales Nous avons tous hérité d une combinaison unique de gènes de la part de nos parents. Cette constitution originale et l

Plus en détail

E x t rait des Mises à jour en Gynécologie et Obstétri q u e

E x t rait des Mises à jour en Gynécologie et Obstétri q u e CNGOF_MAJ_TITRES.qxp 17/12/09 17:26 Page 1 (1,1) COL L ÈGE N ATIONAL DES GYNÉ COLOGUES E T OBS TÉ TRICIENS FR A NÇ A IS Président : Professeur J. L a n s a c E x t rait des Mises à jour en Gynécologie

Plus en détail

prise en charge paramédicale dans une unité de soins

prise en charge paramédicale dans une unité de soins Société française de neurologie RÉFÉRENTIEL D AUTO-ÉVALUATION DES PRATIQUES EN NEUROLOGIE Prise en charge hospitalière initiale des personnes ayant fait un accident vasculaire cérébral (AVC) : prise en

Plus en détail

Chapitre 1 : Introduction à la rééducation périnéale

Chapitre 1 : Introduction à la rééducation périnéale Chapitre 1 : Introduction à la rééducation périnéale 1. Historique. Kegel (1949). Bourcier (1970). 1985 : reconnaissance officielle d acte de MK. Développement de la MK périnéale : facteur éco/p sociale

Plus en détail

INFIRMIÈRE PRATICIENNE EN LE 6 MAI 2015 PRÉSENTÉ AU COLLOQUE EN SCIENCES SOINS DE PREMIÈRE LIGNE QU EN EST-IL? INFIRMIÈRES DE L UQAC

INFIRMIÈRE PRATICIENNE EN LE 6 MAI 2015 PRÉSENTÉ AU COLLOQUE EN SCIENCES SOINS DE PREMIÈRE LIGNE QU EN EST-IL? INFIRMIÈRES DE L UQAC INFIRMIÈRE PRATICIENNE EN SOINS DE PREMIÈRE LIGNE QU EN EST-IL? PRÉSENTÉ AU COLLOQUE EN SCIENCES INFIRMIÈRES DE L UQAC LE 6 MAI 2015 PLAN DE LA PRÉSENTATION Quel type de formation une IPSPL doit-elle suivre?

Plus en détail

Fiche descriptive de l indicateur : Tenue du dossier anesthésique (DAN)

Fiche descriptive de l indicateur : Tenue du dossier anesthésique (DAN) Définition Score individuel Score global Echantillon Critère d inclusion Fiche descriptive de l indicateur : Tenue du dossier anesthésique (DAN) Cet indicateur évalue la tenue du dossier anesthésique.

Plus en détail

LE GRAND LIVRE Du. Pr Jean-Jacques Altman Dr Roxane Ducloux Dr Laurence Lévy-Dutel. Prévenir les complications. et surveiller la maladie

LE GRAND LIVRE Du. Pr Jean-Jacques Altman Dr Roxane Ducloux Dr Laurence Lévy-Dutel. Prévenir les complications. et surveiller la maladie Pr Jean-Jacques Altman Dr Roxane Ducloux Dr Laurence Lévy-Dutel LE GRAND LIVRE Du diabète Vivre avec le diabète à tout âge Traiter et surveiller la maladie Prévenir les complications, 2012 ISBN : 978-2-212-55509-7

Plus en détail

IMR PEC-5.51 IM V2 19/05/2015. Date d'admission prévue avec le SRR : Date d'admission réelle : INFORMATIONS ADMINISTRATIVES ET SOCIALES

IMR PEC-5.51 IM V2 19/05/2015. Date d'admission prévue avec le SRR : Date d'admission réelle : INFORMATIONS ADMINISTRATIVES ET SOCIALES DOSSIER D ADMISSION 1/6 Date d'admission souhaitée : Date de la demande : Date d'admission prévue avec le SRR : Date d'admission réelle : INFORMATIONS ADMINISTRATIVES ET SOCIALES Renseignements administratifs

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ _ Direction de la recherche, des études, de l évaluation et des statistiques _ Sous-direction observation de la santé et de l assurance maladie _ Bureau établissements

Plus en détail

DOMAINE 7 RELATIONS ET RÔLES

DOMAINE 7 RELATIONS ET RÔLES DOMAINE 7 RELATIONS ET RÔLES 327 Allaitement maternel inefficace (00104) 327 Allaitement maternel interrompu (00105) 328 Motivation à améliorer l allaitement maternel (00106) 329 Tension dans l exercice

Plus en détail

Analyse des incidents

Analyse des incidents Analyse des incidents Formation B-Quanum 26/06/2012 N. Jacques Coordinatrice Qualité CMSE Introduction Contexte Contrat SPF Coordinateur qualité Médecine nucléaire Hôpital = Entreprise à Haut Risque Efficacité

Plus en détail

Le programme complémentaire santé le plus complet: Meuhedet See

Le programme complémentaire santé le plus complet: Meuhedet See Le programme complémentaire santé le plus complet: Meuhedet See Chers adhérents, Le programme de la complémentaire santé Meuhedet See est à la fois complet et révolutionnaire, il a pour but de procurer

Plus en détail

QUI PEUT CONTRACTER LA FA?

QUI PEUT CONTRACTER LA FA? MODULE 1 : COMPRENDRE LA FIBRILLATION AURICULAIRE 16 QUI PEUT CONTRACTER LA FA? La FA est plus fréquente chez les personnes âgées. Par contre, la FA dite «isolée» (c.-à-d. sans qu il y ait de maladie du

Plus en détail

PLAN D ACTION 2012 2016 POUR ACCELER LA REDUCTION DE LA MORTALITE MATERNELLE ET NEONATALE

PLAN D ACTION 2012 2016 POUR ACCELER LA REDUCTION DE LA MORTALITE MATERNELLE ET NEONATALE Royaume du Maroc Ministère de la Santé PLAN D ACTION 2012 2016 POUR ACCELER LA REDUCTION DE LA MORTALITE MATERNELLE ET NEONATALE Fin du Compte à rebours 2015 Avec l appui de Contexte En souscrivant aux

Plus en détail

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la scintigraphie osseuse et le TEP-SCAN

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la scintigraphie osseuse et le TEP-SCAN Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la scintigraphie osseuse et le TEP-SCAN Docteur Antoine MONET Centre d Imagerie Fonctionnelle Clinique Saint Augustin Jeudi 25 Septembre 2008 Un peu d histoire

Plus en détail

INTERET PRATIQUE DU MDRD AU CHU DE RENNES

INTERET PRATIQUE DU MDRD AU CHU DE RENNES INTERET PRATIQUE DU MDRD AU CHU DE RENNES QU EST-CE QUE LE MDRD? Il s agit d une formule permettant d estimer le débit de filtration glomérulaire et donc la fonction rénale La formule est la suivante :

Plus en détail

TITRE : «Information et consentement du patient en réadaptation cardiovasculaire»

TITRE : «Information et consentement du patient en réadaptation cardiovasculaire» TITRE : «Information et consentement du patient en réadaptation cardiovasculaire» MC Iliou, R Brion, C Monpère, B Pavy, B Vergès-Patois, G Bosser, F Claudot Au nom du bureau du GERS Un programme de réadaptation

Plus en détail

ROTARY INTERNATIONAL District 1780 Rhône-Alpes Mont-Blanc Don volontaire de cellules souches

ROTARY INTERNATIONAL District 1780 Rhône-Alpes Mont-Blanc Don volontaire de cellules souches ROTARY INTERNATIONAL District 1780 Rhône-Alpes Mont-Blanc Don volontaire de cellules souches Le don de cellules souches Jean VIVIN 04/2013 1-Nature du problème : 2- Technique Les leucémies représentent

Plus en détail

SAUVEZ UNE VIE... EN DONNANT LA VIE!

SAUVEZ UNE VIE... EN DONNANT LA VIE! SAUVEZ UNE VIE... EN DONNANT LA VIE! SUIVEZ-NOUS SUR : BANQUE PUBLIQUE DE SANG DE CORDON DʼHÉMA-QUÉBEC Lire ce code avec un téléphone intelligent pour accéder à la page S inscrire à la banque de sang de

Plus en détail