érie d'exercices No 03

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "érie d'exercices No 03"

Transcription

1

2 USTHB I FEI Département Informatique 2è*' Année Info (Lic.I [Y Année 20i0-201 I Module : Génie Logiciel érie d'exercices No 03 : Diagrammes de Classes Proposer les Diagrammes de classes correspondant à chocun des systèmes suivants : Nous cherchons à modéliser les comptes ouverts auprès d'une banque par des clients' Un client peut représenter aussi bien une pelsonne morale qu'une personne physique. Une persômre morale est une institution- ayant une raison sociale (désignation), une activité, une adresse, un N" de registre de commerce et un N" d'immatriculation fiscale. E1le est, de plus, représentée par Ïn responsable ayant un po-woirdesignaturedesdocumentsbancaires(chèques,.,.)aunomde1;institution..h pâx contre, uns p.ersollle p,hysique est identifiée p* un nom & prenoff, une date de naissance, une.adresse, uûe profession et un émployeo.. Si elle est mineure, elle <loit alors êke représentée par un tuteur majeur. Ùn compte bancaire est caractérisé par rur numéro, le titulaire du compte (le client), la datc de son ouverture et son solde (le moniant déposé), Un solde est àit créditeur lorsqu'il est positif (créance au profit du titulaire), et débiteur lorsqu'il est négatif(dette à la charge du titulaire). Tout client a le droit de cjnsulter son solde, de verser de l'argent à son compte (créditer le compte) ou bien de retirer rure sollrmp de son compte (debiter) selon les conditions associées au type du compte. On distingue en généra1 quaüe ÿpes de comptes : dont lê solde ne peut ête que positif (créditeur). un carnet de chèques est déliwé Le premiir type ést le cornpte "hëqo" au client suite à sa dernande. à Iæ second type est le compte courant dont le solde peut devenir négatif grâce à une autorisation du banquier et partir à paiement de Les opérations donné. critique condition qrr" l" dé"oor"rt (solde négatif) ne dépasse pas un monüant de ce cornpte sont toujours réalisées avec des chèques déliwés par la banque au client. r,e troisièàe type est ie compte sur livret d'épargnà qui est générateru de profits. Le cumul des intérêts pour une période doër-éê est calarlé par-t"pp.rt au solde du sormpîe et se]on un taux d'intérêt pratiqué. Notons que les opérations de débit It. sont contrôlées car les retraits par semaine ne doivent en aucu[ cas depasser ud. Inontarlt limitc. le client est tenu de laisser à Le denrier type de période déterminée (délai de gel). pendant une d'argent minimale certaine soûrme une banque les retraits n'étant autorisés versements, de que opérations des peut y ce compte avoir sur période, il ne cette Durant qu'à I'expiration du délai. Exercice 2 : On s'intéresse aux effectifs employés par une entreprise quelconque. Chaque employé est identifié par rur matricule, un nonq prénorrq date et lieu de naissance, un nuuérode sécurité sociale et une qualifi cation professionnelle.' A cornpter de la date de recràtement de chaque employé, l'entreprise lui assigne une fonction et I'affecte à un poste précis. Mais elle peut lui h suite l.à fonction ou l'affecier à un autrelo sæ. ffimployé p"oietre recruté soit pour une durée indéterminée ou bien pour une durée déterminée. Daris ce demier cas, les dates de début et de fin de la période de recrutement sont précisées,, Dans ce dernier cas. les Le contuat dc recrutement doit aussi stipuler si le travail,est à temps plein ou bian i. rr--m. horaires de tavail pat'semaine et la rémunération Le mode Ae Calggl glægle change selon que le contrat de travail est à temps plein ou bien parriel indépendamment de la durée de recrutement. L'entreprise peut mettre fin au contrat de havail de chaque employé en précisant le motif de rupture de la relation de havail. Par côntrâ Unftffi-enîÉ employés à durée indéærminée et à temps plein peuvent bénéficier d'une suspension ternporaire de la relation de travail avec droit de réintégration au poste original et ce, pour un motif valable (Service National, Mise en disponibilité, Détachement) au sein de I'entreprise d'autres formules spécifiques d'emploi : par de formation avec des centres de formation poru une durée déterminée et à voie de contrat - l'emploi de itagiaires temps partiel et cé, moyennant des pré-salaires fixes. - t'êmptoi d'e4jerts par voie de èonvention négociée. Celle-ci doit préciser l'expertise à effectuer, sa dwée et la rémunèration y-àtfét"rt". L'expert n'est pas astreint à u4 quelconque emploi de temps mise à parl le respect du délai de l'expertise. A coté de ces spes d'emploi, on retrouve

3 Exercice 3 : Une carte géographique est caractériséepar une échelle, la longitucle et la latitude de son coin inferieur gauche, la hauteur et la largeur de la zone couverte par la carte. La carte comporte un ensemble de données géograptriques de natures diverses. Les villes et les montagnes sont repérées par un point unique. Chaque point a 2 coordonnées x et y calculées par rapport au coin inferieur gauche de la carte. Un nom est associé à chaque donnée géographique repérée par un point. Les routes et les rivières sont repérées par des lignes brisées, c'est à dire par un ensernble de points correspondant aux extrémités de ses segments de droite. Les routes et les rivières ont des noms et des épaisseurs dà trait. Les lacs, mers et forêts sont représentés par des régions caractérisées par un nom et une couleur de remplissage, Une région est une ligne brisée refermée sur elle même. Exercice 4,(î) Dans une bibliothèque. universitaire. on dispose d'un fond documentaire varié proceedings et des thè.sés. : des liwes, des périodiques, des ô"sattuient,p".,u"ntêtreconsu1téssursitesansrestriction.parcontrgænepeuventêtreeffectuésque - 6' pour les livres et le+üèses.,;,ftf Tout docurrrent estlentifié par une référence, un titre, un résumé et un ensemble de mots clés. fi: -9: chaque livre comporte les informations supplémentaires suivantes ; les noms des auteurs et de l,éditeur, la!" date diédition, le nornbre de volumes et le nombre d,exemplaires. luandà la fiche de périodiquerelle corryofie les informations süvantes : le nom de l'éditeur, le numéro de l,édition, la date de parulion et le nombre dtexemplaires. La fiche_de thèse corrporte les informations suivantes : le nom de l'auteur, la date et lieu de soutenance, le nombre d'exemplaires. La fiche de chaque proceedings de séminaire comporte les informations suivantes : la désignation et la date du séminaire, le nom de l'institution organisatrice, le nombre d'exemplaires. En glyl des opérations d'emprunt, de consultation et de restitution, le nombre d'exemplaires d'un document peut être modifié suite à l'acquisition ou la perte d,un exemplaire. Dans un proces us industriêl chirnique contrôlé par ordinateur, nous disposons d'un enseinble d,in."trqne6s contoôler la réaction chimique. pot11 Tout instrument est identifié par son numéro de localisation et son port de communication. " capteurs'l de ternpérature, de pression et de ph des soluüons chimiques. certains de ces capteurs sont analogiques et d,autes sont numériques. Chaque type de capteur cofirporte des plages de valeurs tolérées (valeurs minimales et maximales de température pression ou PH). Le Capteur èst lu par lé calculateur avec une périod'icité donnée et les deux deiiil;oj;;ï;'*;; toujours enregistrées et comparées pour détecter tout changement imprévisible ou anonnal. Dans ce demier cas, une alerte est déclenchée. Tout capteur, avant d'être utilisé, doiiête calibié et initialisé selon les méthodes de calibrage et Parmi ces instruments, nous pouvons citer les d'initialisation propres à leurs spes. Nous disposons également d'instruments appelés 'o actionneurs " pou. agir sur le processus chimique selon les commandes envoyées par le calculateur de manière aléatoire. Les différents types d'actjonneurs sont les suivants : o Des varyres contrôlant le débit des solurions chimiques de la réaction et le débit de l'eau utilisée pour refroidir la température (en cas de dépassement d'un séuil critique). Les commandes consistent dans ce cas fermer à ou à ouvrir les vannes à un certain niveau relaüfau débit voulu. o Des source de chaleur pour l'ajustement de la température de la réaction. Les commandes de ce type d,actionneurs sont la mise en marche, l'arrêt et la régulation de 1a tempérahue Des vibrateurs pour conüôler les mouvements horizontaux, verticaux ou circulaires des récipients de Ia ' réaction. Les commandes s0nt aussi dans ce cas la mise en marche, I'arrêt et la régulation de la vitesse de ces vibrateurs. t En plus des capteurs et actionneurs de chaleur, on dispose d'un instrument " thermostat " capable.à la fois de prélever la ternpérature coruante et d'agir sur les sources de chaleur qu'il contrô1e dans le but de maintenir la température à un certain degré voulu. " ié)

4 USTHB - Faculté de génie Electrique Département I nformatique 20t0t20lt Section Licence ISIL (2ème Année) Module : Génie Loeiciel Exercice I r h SERIE D,EXERCICE No 2 (UML - Cas d'utilisation) 2. J. Considérons le système informatique qui gère une station-service de distribution d'essence. On s'intéresse à la modélisation ae u nriselp par un clieiî"" \-^'^\Jr! 1. Le client se sert de l'essence de la façon suivante : il prend un pistolet accroché à une pompe et appuie sur la gâchette pour prendre de l'essence. Qui est l'acteur du système : Ie client, la gâchetteou le pistolet? Le pompiste peulseserÿir de I'essence pour sa voiture. Est-ce un nouvel acteur? La station a rg géran)qui utilise [e systàne informatiçre pouldes opérations de gesti.on. Est-.rurnouvelàM - 4" La station-service a un petit atelier d'e,nfretien de v,éhicules dont.s'occupe un mécanicien. Le gérant est remplacé par un ehef d'ateli# qui,i e4-plus d'assurer la- gestion, est aussi d ' mécanicien. Comment modéliser cela?,sxæep'z:t= Quel est le défaut du diagramme de la figure suivante: - Exercice 3 : Choisissez et dessinez les relations entre les cas suivants : 1. Une agence de voyage organise des voyager o',i l'héb"rgryent ge fait en hôtel. Le client doit disposer d'un taxi quand il arrive àla garepour seleïdre a PnOtet. ^ - - C6nnÿw^)v,mft{l<l^;arv '-J.e àr"",rrt la

5 3. Le voyage se fait soit par avion, soit par train. Comment modéliser cela? 4. Certains clients demandent à l'agent de voyage d'établir une facture détaillée. Cela donne lieu à un nouveau cas d'utilisation appelé «établir une facture détaillée >>. comment mettre ce cas en relation avec les cas existants? Exercice +,8 Modéliser à 1'aide d'un diagramme de cas d'utilisation une médiathèque dont le fonctionnement est décrit ci-après : i Uoe petite médiathèque n'a qu'une seule employée qui assume toutes les tâches : r : o la gestion des æuwes de lamédiathèque : t la gestion des abonnés ',::,::x*== - --_j: ; Le prêt d'un exemplaire d'une æuwe donnée est limité à trois semaines. Si l'exemplaire n'est pas rapporté dans ce délai, cela génère un contentieux. Si l'exemplaire n'est toujours pas rendu. au bout d'un an, une procédure judiciaire est déclenchée. L'accès arr système infomratique est protégé par un mot de passe. Exercice 5 O Avant de pouvoir être utilisée par un client, lrygdoit être armée nar llpo:mniste. La pompe est ainsi QÊpfÊIâe, mais ce n'eçt_gue. lorsque Ie client appuie sur la gâcïèfte-ffiffitolet de et si Ia distribution que I'essence Sîle pgrolet est ffiént gâchette est pressée, l'essencfngl pas por+pée. La distribution de l'essence à un client est terminée quand eelu-i-ci-remet le pistolet dans son étui. La mesure de l'essence distribuée se fait par un débimèhe. Modéliser à l'aide d'un diagramme de cas d'utilisation un système informatique qui gère la distribution d'essence dans une station-service Le fonctionnement de ce système est décrit ciaprès. 't"'- Quatre types de carburants sont prbposés :{âiesel, s/ns plomb 95, sans plomb 98, et avec plomb..r\._*/'r\-"*** Le paieryent peut s'effectuer en espèces, par Chèque ou par carte bancaire. En Iin de journée, les rffipætids sont archivées. ) Le niveau des cqyes ne doit pas descendre en dessous de 5% de la capacité maximale ; sinon les pompgs ne peuvent plus ôtre armées.

6

Fabio Roda 1 Leo Liberti 1. June 2-5, 2009

Fabio Roda 1 Leo Liberti 1. June 2-5, 2009 Fabio Roda 1 Leo 1 [1] LIX, École Polytechnique, 91128 Palaiseau, France June 2-5, 2009 1 / 25 Comparatif des outils IBM/Rational Rational Rose Licence commerciale premier outil de UML, au début des années

Plus en détail

L'ENREGISTREMENT COMPTABLE

L'ENREGISTREMENT COMPTABLE L'ENREGISTREMENT COMPTABLE L'enregistrement comptable consiste à enregistrer dans les comptes les flux réel et financiers. Ces enregistrements se font à partir des pièces justificatives (factures, chèques,

Plus en détail

Université d Oran / Faculté des Sciences Commerciales Spécialité : 4 eme

Université d Oran / Faculté des Sciences Commerciales Spécialité : 4 eme Université d Oran / Faculté des Sciences Commerciales Spécialité : 4 eme Finance / Module : Les Techniques Bancaires Fiche N 7 : La Relation Banque - Particuliers I)- Les Comptes et Les Placements Bancaires

Plus en détail

Chapitre 2 : la comptabilité en partie double

Chapitre 2 : la comptabilité en partie double Chapitre 2 : la comptabilité en partie double Les opérations à crédit Les comptes Caisse et Banque ne suffisent pas à décrire les opérations de l'entreprise car certaines génèrent des paiements différés

Plus en détail

INTERROGATION ECRITE N 3 PFEG INTERROGATION ECRITE N 3 PFEG

INTERROGATION ECRITE N 3 PFEG INTERROGATION ECRITE N 3 PFEG Q1 - Quelle est la différence entre une banque de détail et une banque de gros ou universelle? Une banque de détail reçoit des dépôts de ses clients et leur accorde des crédits. Elle se limite aux métiers

Plus en détail

Les banques font payer certains de leurs services. Il s agit généralement de commissions soumises à TVA.

Les banques font payer certains de leurs services. Il s agit généralement de commissions soumises à TVA. CHAPITRE 4 LES BANQUES I. LES COMMISSIONS ET LES AGIOS SUR DECOUVERT Les entreprises doivent surveiller l évolution de leur solde bancaire. Ce suivi permet de prévenir d éventuelles défaillances qui conduiraient

Plus en détail

Séance 2 : La gestion du budget, l épargne et les modes de paiement.

Séance 2 : La gestion du budget, l épargne et les modes de paiement. Séance 2 : La gestion du budget, l épargne et les modes de paiement. bjectif général de la séance :..... I. La gestion mensuelle du budget : Activité 1 : bjectif : être capable d adapter son budget à une

Plus en détail

GLOSSAIRE des opérations bancaires courantes

GLOSSAIRE des opérations bancaires courantes 13 septembre 2005 GLOSSAIRE des opérations bancaires courantes Ce glossaire a été élaboré sous l égide du CCSF. Il est conçu à des fins purement informatives, et destiné à vous aider à comprendre les termes

Plus en détail

Chapitre III: LE COMPTE STRUCTURES DES COMPTES PARTIE DOUBLE BALANCE DE VERIFICATION

Chapitre III: LE COMPTE STRUCTURES DES COMPTES PARTIE DOUBLE BALANCE DE VERIFICATION Chapitre III: LE COMPTE STRUCTURES DES COMPTES PARTIE DOUBLE BALANCE DE VERIFICATION 1. Notion du Compte: Nous avons vu que le Bilan donne une vue d'ensemble de la situation de l'entreprise à une date

Plus en détail

Initiation à la Comptabilité

Initiation à la Comptabilité Bertrand LEMAIRE http://www.bertrandlemaire.com Initiation à la Comptabilité Document sous licence Creative Commons L auteur autorise l impression et l utilisation gratuites de ce document dans un cadre

Plus en détail

Quelques conseils d'utilisation. Autour du vol! Ralph Lahiani 06 16 92 56 02 ralph.lahiani1@gmail.com

Quelques conseils d'utilisation. Autour du vol! Ralph Lahiani 06 16 92 56 02 ralph.lahiani1@gmail.com Autour du vol! Ralph Lahiani 06 16 92 56 02 ralph.lahiani1@gmail.com Table des matières I. Les portes du hangar...3 II. Mettre de l'essence...5 III. Mettre de l'huile...10 IV. Nettoyage des avions...12

Plus en détail

GUIDE DE GESTION BANCAIRE

GUIDE DE GESTION BANCAIRE GUIDE DE GESTION BANCAIRE À DESTINATION DES JEUNES PRIS EN CHARGE PAR LES SERVICES DE L AIDE SOCIALE À L ENFANCE ET AUX FAMILLES Pour vos premiers pas dans la gestion de vos biens R1400020-2 4 novembre

Plus en détail

Carte TOTAL Business Guide d utilisation

Carte TOTAL Business Guide d utilisation Carte TOTAL Business Guide d utilisation ANTILLES-GUYANE Optimisez la gestion de votre flotte de véhicule Maîtrisez votre budget carburant Simplifiez et sécurisez le règlement de vos frais en station L

Plus en détail

Epreuve n 2 : Série de six à neuf questions à réponse courte portant sur l'option "Comptabilité et finances" Meilleure copie

Epreuve n 2 : Série de six à neuf questions à réponse courte portant sur l'option Comptabilité et finances Meilleure copie Concours externe de secrétaire administratif de classe normale de l'intérieur et de l'outre mer Région Rhône-Alpes Session 2012 Epreuve n 2 : Série de six à neuf questions à réponse courte portant sur

Plus en détail

CONVENTION DE GESTION DE COMPTE DE DEPOT

CONVENTION DE GESTION DE COMPTE DE DEPOT CONVENTION DE GESTION DE COMPTE DE DEPOT Entre les soussignés : BANQUE ATTIJARI DE TUNISIE, société anonyme au capital de 150 Millions de dinars, dont le siége social est à Tunis 95 Avenue de la liberté,

Plus en détail

1 - Les bonnes règles du classement des documents papier

1 - Les bonnes règles du classement des documents papier Dans cette FICHE PRATIQUE, retrouvez : 1. Les bonnes règles du classement des documents papier 2. Les bonnes règles du classement informatique 3. Les durées légales d archivage 1 - Les bonnes règles du

Plus en détail

PROTECTION DES CONSOMMATEURS DE SERVICES FINANCIERS. - Cas du Maroc -

PROTECTION DES CONSOMMATEURS DE SERVICES FINANCIERS. - Cas du Maroc - PROTECTION DES CONSOMMATEURS DE SERVICES FINANCIERS - Cas du Maroc - BEYROUTH Octobre 2010 Le Royaume du Maroc Superficie 710 850 km² Environ 31 Millions d habitants (55% de taux d urbanisation) PIB par

Plus en détail

Tarif des opérations bancaires les plus fréquentes pour les personnes physiques au 08/04/2013

Tarif des opérations bancaires les plus fréquentes pour les personnes physiques au 08/04/2013 TARIF Tarif des opérations bancaires les plus fréquentes pour les personnes physiques au 08/04/2013 Arrêté royal du 23 mars 1995 relatif à l'indication du prix des services financiers homogènes. Cette

Plus en détail

CONTRAT DE SOUSCRIPTION «ALERTES par SMS ou e-mail» Compléter les zones grisées, signer et renvoyer à l adresse suivante :

CONTRAT DE SOUSCRIPTION «ALERTES par SMS ou e-mail» Compléter les zones grisées, signer et renvoyer à l adresse suivante : CONTRAT DE SOUSCRIPTION «ALERTES par SMS ou e-mail» Compléter les zones grisées, signer et renvoyer à l adresse suivante : Crédit agricole Centre-est Relation Clients 69541 CHAMPAGNE MONT D OR CEDEX Entre

Plus en détail

CONVENTION COMPTES DE TIERS HUISSIERS DE JUSTICE. La CHAMBRE NATIONALE DES HUISSIERS DE JUSTICE DE BELGIQUE Avenue Henri Jaspar 93 1060 Bruxelles

CONVENTION COMPTES DE TIERS HUISSIERS DE JUSTICE. La CHAMBRE NATIONALE DES HUISSIERS DE JUSTICE DE BELGIQUE Avenue Henri Jaspar 93 1060 Bruxelles Entre: Et: CONVENTION COMPTES DE TIERS HUISSIERS DE JUSTICE La CHAMBRE NATIONALE DES HUISSIERS DE JUSTICE DE BELGIQUE Avenue Henri Jaspar 93 1060 Bruxelles représentée par son Président MARCEL MIGNON dénommée

Plus en détail

Chapitre IV : La Tenue Des Livres Le journal Le grand Livre

Chapitre IV : La Tenue Des Livres Le journal Le grand Livre Chapitre IV : La Tenue Des Livres Le journal Le grand Livre A - Notion sur la tenue des livres : 1) Notions Générales : La tenue des livres consiste à inscrire sur des registres comptables les différentes

Plus en détail

MODÉLISATION DYNAMIQUES DIAGRAMMES D ACTIVITÉS DIAGRAMMES D ETATS-TRANSITIONS

MODÉLISATION DYNAMIQUES DIAGRAMMES D ACTIVITÉS DIAGRAMMES D ETATS-TRANSITIONS MODÉLISATION DYNAMIQUES DIAGRAMMES D ACTIVITÉS DIAGRAMMES D ETATS-TRANSITIONS 1 PRÉSENTATION Un diagramme d activité est un diagramme UML qui modélise les aspects dynamiques d un système Le diagramme d

Plus en détail

CONDITIONS PARTICULIERES DE VENTE DU SERVICE PARKING PRO

CONDITIONS PARTICULIERES DE VENTE DU SERVICE PARKING PRO CONDITIONS PARTICULIERES DE VENTE DU SERVICE PARKING PRO Le Service Parking Pro est proposé par AÉROPORTS DE PARIS sur le Portail de Services Internet. Le Service Parking Pro, réservé aux professionnels

Plus en détail

Décision de caractère général n 65-05

Décision de caractère général n 65-05 Décision de caractère général n 65-05 Le Conseil National du Crédit Vu la loi du 13 juin 1941 relative à la réglementation et à l'organisation de la profession bancaire, et notamment ses articles 32, 33,

Plus en détail

Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente

Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente 1 Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente TOUT SAVOIR SUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE 2 TOUT SAVOIR SUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE SOMMAIRE Qui peut embaucher un apprenti et quelles

Plus en détail

ENREGISTREMENTS COMPTABLES RELATIFS AUX OPERATIONS REALISEES PAR L ENTREPRISE

ENREGISTREMENTS COMPTABLES RELATIFS AUX OPERATIONS REALISEES PAR L ENTREPRISE ENREGISTREMENTS COMPTABLES RELATIFS AUX OPERATIONS REALISEES PAR L ENTREPRISE Rappels des cours précédents : Tout flux réel ou financier doit être enregistré en comptabilité. Les enregistrements se font

Plus en détail

ENREGISTREMENTS COMPTABLES DES FLUX RELATIFS AUX OPERATIONS REALISEES PAR L'ENTREPRISE

ENREGISTREMENTS COMPTABLES DES FLUX RELATIFS AUX OPERATIONS REALISEES PAR L'ENTREPRISE ENREGISTREMENTS COMPTABLES DES FLUX RELATIFS AUX OPERATIONS REALISEES PAR L'ENTREPRISE Rappels des cours précédents : Tout flux réel ou financier doit être enregistré en comptabilité. Les enregistrements

Plus en détail

Quelle garantie pour vos de po ts et vos titres?

Quelle garantie pour vos de po ts et vos titres? Quelle garantie pour vos de po ts et vos titres? Créé par la loi du 25 juin 1999 relative à l épargne et à la sécurité financière, le Fonds de Garantie des Dépôts et de Résolution (FGDR) est chargé d une

Plus en détail

Université d Oran / Faculté des Sciences Commerciales Spécialité : 4 eme. Fiche N 2 : Banque et Monnaie

Université d Oran / Faculté des Sciences Commerciales Spécialité : 4 eme. Fiche N 2 : Banque et Monnaie Université d Oran / Faculté des Sciences Commerciales Spécialité : 4 eme Finance / Module : Les Techniques Bancaires Fiche N 2 : Banque et Monnaie I)- Principes Généraux : 1)- Définition du Terme Monnaie

Plus en détail

CONTRAT DE TRAVAIL DE REPRESENTANT DE COMMERCE A DUREE INDETERMINEE

CONTRAT DE TRAVAIL DE REPRESENTANT DE COMMERCE A DUREE INDETERMINEE CONTRAT DE TRAVAIL DE REPRESENTANT DE COMMERCE A DUREE INDETERMINEE Entre 1) M.... dûment mandaté(e) par... rue... n... localité code postal... nommé(e) ci-après l'employeur, et 2) M.... rue... n... localité

Plus en détail

Petites entreprises, votre compte au quotidien

Petites entreprises, votre compte au quotidien Petites entreprises, votre compte au quotidien Créée en 1957 par les Caisses d Epargne, Finances & Pédagogie est une association qui réalise des actions de sensibilisation et de formation, sur le thème

Plus en détail

CONVENTION DE STAGE (5 pages) (Liant l établissement de formation, l'entreprise et le stagiaire. A remplir en 3 exemplaires)

CONVENTION DE STAGE (5 pages) (Liant l établissement de formation, l'entreprise et le stagiaire. A remplir en 3 exemplaires) CONVENTION DE STAGE (5 pages) (Liant l établissement de formation, l'entreprise et le stagiaire. A remplir en 3 exemplaires) La présente convention est conclue entre D une part, L Etablissement d enseignement

Plus en détail

Qu est-ce que le relevé de compte?

Qu est-ce que le relevé de compte? Qu est-ce que le relevé de compte? Le relevé de compte constitue la trace légale de toutes les opérations effectuées sur un compte bancaire. Ce document permet au titulaire d'un compte de connaître en

Plus en détail

THEME 5 : L ORGANISATION DU TRAVAIL COMPTABLE ET LES SOURCES LEGALES ET REGLEMENTAIRES DE L ORGANISATION COMPTABLE

THEME 5 : L ORGANISATION DU TRAVAIL COMPTABLE ET LES SOURCES LEGALES ET REGLEMENTAIRES DE L ORGANISATION COMPTABLE UFR SCIENCES PHARMACEUTIQUES ET BIOLOGIQUES COURS DE GESTION ANNEE SCOLAIRE 2013 2014 INTERVENANT : Isabelle Kei Boguinard THEME 5 : L ORGANISATION DU TRAVAIL COMPTABLE ET LES SOURCES LEGALES ET REGLEMENTAIRES

Plus en détail

Contrat Type DroitBelge.Net. Contrat de travail AVERTISSEMENT

Contrat Type DroitBelge.Net. Contrat de travail AVERTISSEMENT http://www.droitbelge.net infos@droitbelge.net Contrat de travail Auteur: Me Arnaud Carlot, avocat E-mail: (Bruxelles) arnaudcarlot@skynet.be Tel / @lex4u.com 02.346.00.02 Fax: AVERTISSEMENT Le contrat

Plus en détail

Compte sur livret. Mots clés : Sommaire : Compte sur livret. 1. Qui peut bénéficier d un compte sur livret? 2. Le compte sur livret au quotidien

Compte sur livret. Mots clés : Sommaire : Compte sur livret. 1. Qui peut bénéficier d un compte sur livret? 2. Le compte sur livret au quotidien - 1 - Compte sur livret Mots clés :! Compte! Epargne! Versements! Rémunération! Livret! Fiscalité Sommaire : 1. Qui peut bénéficier d un compte sur livret? 1.1 Un produit d épargne ouvert à tous 1.2 Les

Plus en détail

Tarifs. des opérations bancaires les plus fréquentes pour les personnes physiques en vigueur au 1/10/2015

Tarifs. des opérations bancaires les plus fréquentes pour les personnes physiques en vigueur au 1/10/2015 Tarifs des opérations bancaires les plus fréquentes pour les personnes physiques en vigueur au 1/10/2015 Arrêté royal du 23 mars 1995 relatif à l'indication du prix des services financiers homogènes. Cette

Plus en détail

Les de marches en cas de de ce s

Les de marches en cas de de ce s Les de marches en cas de de ce s Le décès d un proche nous plonge souvent dans un grand désarroi. Certaines démarches doivent cependant être accomplies rapidement. Ce mini-guide est destiné à vous informer

Plus en détail

Distributeurs de circuits de chauffage. Distributeurs de circuits de chauffage par le sol

Distributeurs de circuits de chauffage. Distributeurs de circuits de chauffage par le sol I.6.2 par le sol Tous les composants des distributeurs de circuits de chauffage par le sol SCHÜTZ sont parfaitement harmonisés, s'inscrivent dans la logique système en liaison avec les armoires de distribution

Plus en détail

SOURCES ET CONDITIONS DE FINANCEMENT DES PRESTATIONS DE SERVICE A DOMICILE

SOURCES ET CONDITIONS DE FINANCEMENT DES PRESTATIONS DE SERVICE A DOMICILE SOURCES ET CONDITIONS DE FINANCEMENT DES PRESTATIONS DE SERVICE A DOMICILE 1 1 Réduction d impôt ou crédit d impôt Référence : - article L 129-1 du code du travail - article 199 sexdecies du code des impôts

Plus en détail

Compte Courant Rémunéré

Compte Courant Rémunéré - 1 - Compte Courant Rémunéré Mots clés : Sommaire :! Compte rémunéré! Epargne! Versements! Rémunération! Livret 1. Définition du compte courant rémunéré 1.1 Historique 1.2 Description 1.3 Différences

Plus en détail

Comptabilité Auxiliaire

Comptabilité Auxiliaire Comptabilité Auxiliaire Introduction Fonctions principales Paramétrages pré requis Fiche cabinet Création des journaux Création des comptes comptables Module de remise en banque Création d'un bordereau

Plus en détail

Fiche Pratique - Édition MyAvocat 2016 CHÈQUES BANCAIRES : CARACTÉRISTIQUES, CHÈQUE SANS PROVISION, OPPOSITION SUR UN CHÈQUE

Fiche Pratique - Édition MyAvocat 2016 CHÈQUES BANCAIRES : CARACTÉRISTIQUES, CHÈQUE SANS PROVISION, OPPOSITION SUR UN CHÈQUE CHÈQUES BANCAIRES : CARACTÉRISTIQUES, CHÈQUE SANS PROVISION, OPPOSITION SUR UN CHÈQUE Le chèque bancaire Introduction Introduit en France par la loi du 14 juin 1842, le chèque est un moyen de paiement

Plus en détail

Quelle garantie pour vos de po ts et vos titres?

Quelle garantie pour vos de po ts et vos titres? Quelle garantie pour vos de po ts et vos titres? Créé par la loi du 25 juin 1999 relative à l épargne et à la sécurité financière, le Fonds de Garantie des Dépôts et de Résolution (FGDR) est chargé d une

Plus en détail

SYSTEME COMPTABLE OHADA 361. Il en est de même pour les "travaux en cours" (bâtiment notamment). 2. Progressivité (modularité) des corrections

SYSTEME COMPTABLE OHADA 361. Il en est de même pour les travaux en cours (bâtiment notamment). 2. Progressivité (modularité) des corrections SYSTEME COMPTABLE OHADA 361 Il en est de même pour les "travaux en cours" (bâtiment notamment). c) Durant l'exercice, l'entreprise n'a ni acquis ni revendu d'équipements pour des montants significatifs,

Plus en détail

Conditions d ouverture de crédit lombard

Conditions d ouverture de crédit lombard Conditions d ouverture de crédit lombard Article 1. Objet des présentes conditions 1.1 Les présentes conditions régissent les ouvertures de crédit lombard qui sont octroyées par Keytrade Bank Luxembourg

Plus en détail

Université de Bourgogne - UFR Sciences et Technique - Programmation objet et Internet - LPSIL

Université de Bourgogne - UFR Sciences et Technique - Programmation objet et Internet - LPSIL Nom : Prénom : Contrôle continu Programmation objet Vous devez répondre dans les cadres aux questions posées. Documents de cours et notes personnelles autorisés. Téléphones portables, ordinateurs et calculatrices

Plus en détail

RENSEIGNEMENTS COMPLEMENTAIRES 2015 Joindre ce document à la liasse fiscale, accompagné de la balance générale

RENSEIGNEMENTS COMPLEMENTAIRES 2015 Joindre ce document à la liasse fiscale, accompagné de la balance générale CGAIB N adhérent : N Cab. Comptable : Analyste : RENSEIGNEMENTS COMPLEMENTAIRES 2015 Joindre ce document à la liasse fiscale, accompagné de la balance générale Nom de l'adhérent ou de la société : Nom

Plus en détail

CONVENTION d'ouverture de COMPTE «LIVRET JEUNE»

CONVENTION d'ouverture de COMPTE «LIVRET JEUNE» CONVENTION d'ouverture de COMPTE «LIVRET JEUNE» Agence :... Code agence :... ICC du titulaire :... N de compte :... Intitulé du compte :... Titulaire Mme Mlle M. Autre :... Nom :... Prénom(s) :... Nom

Plus en détail

RECUEIL DES DURÉES DE CONSERVATION DES DOCUMENTS DE GESTION (CALENDRIER DE CONSERVATION)

RECUEIL DES DURÉES DE CONSERVATION DES DOCUMENTS DE GESTION (CALENDRIER DE CONSERVATION) RÉPUBLIQUE ET CANTON DE GENÈVE RECUEIL DES DURÉES DE CONSERVATION DES DOCUMENTS DE GESTION (CALENDRIER DE CONSERVATION) Janvier 2009 Table des matières 1) Introduction a) Présentation 2 b) Utilisation

Plus en détail

VEX270 - HCE Batterie de chauffage électrique avec Automatique EXact2

VEX270 - HCE Batterie de chauffage électrique avec Automatique EXact2 3005129-2014-08-21 HCE_VEX270 VEX270 - HCE Batterie de chauffage électrique avec Automatique EXact2 É ÉCHANGEURS ROTATIFS Product information...chapter 1 + 5 Mechanical assembly...chapter 2 Electrical

Plus en détail

LES VOITURES DE TOURISME AVEC CHAUFFEUR

LES VOITURES DE TOURISME AVEC CHAUFFEUR PREFECTURE DE LA MANCHE DIRECTION DES LIBERTES PUBLIQUES ET DE LA REGLEMENTATION Bureau de la Circulation LES VOITURES DE TOURISME AVEC CHAUFFEUR Code des transports Articles L 3120-1 à L 3120-5 Articles

Plus en détail

Carte MasterCard BMO pour voyage prépayé La carte de paiement pour vos voyages

Carte MasterCard BMO pour voyage prépayé La carte de paiement pour vos voyages GUIDE DES AVANTAGES Carte MasterCard BMO pour voyage prépayé La carte de paiement pour vos voyages BIENVENUE! PRÉPAREZ-VOUS À UTILISER VOTRE CARTE AVEC UNE PARFAITE TRANQUILLITÉ D ESPRIT. Vous venez de

Plus en détail

Règlement public et conditions générales d utilisation du service de Vélo en Libre Service, V Lille, implanté sur le territoire de Lille Métropole

Règlement public et conditions générales d utilisation du service de Vélo en Libre Service, V Lille, implanté sur le territoire de Lille Métropole Règlement public et conditions générales d utilisation du service de Vélo en Libre Service, V Lille, implanté sur le territoire de Lille Métropole Article 1 Champ d application 1.1 Le présent règlement

Plus en détail

Dossier G16 - L'Organisation du traitement de l'information Comptable

Dossier G16 - L'Organisation du traitement de l'information Comptable Dossier G16 - L'Organisation du traitement de l'information Comptable L'objectif de la comptabilité financière est de produire des informations de synthèse de qualité à destination de différents utilisateurs.

Plus en détail

Édition du 10 mars 2014

Édition du 10 mars 2014 1 Édition du 10 mars 2014 LE CONTRAT D APPRENTISSAGE 2 LE CONTRAT D APPRENTISSAGE SOMMAIRE Qui peut embaucher un apprenti et quelles sont les conditions relatives au jeune? 3 Quelles sont les caractéristiques

Plus en détail

Actif(s) Tout bien utile ou de valeur possédé par une personne physique ou morale ou par tout autre organisme.

Actif(s) Tout bien utile ou de valeur possédé par une personne physique ou morale ou par tout autre organisme. Actif(s) Tout bien utile ou de valeur possédé par une personne physique ou morale ou par tout autre organisme. Actif réalisable Espèces ou autres avoirs que la société prévoit d'utiliser dans le cadre

Plus en détail

CONVENTION de souscription du forfait «AGIR 18/28» CONDITIONS PARTICULIERES

CONVENTION de souscription du forfait «AGIR 18/28» CONDITIONS PARTICULIERES CONVENTION de souscription du forfait «AGIR 18/28» CONDITIONS PARTICULIERES Réservé Banque Agence : Code agence : ICC : LE CLIENT Mme Mlle M Nom : Nom de jeune fille : Prénoms Né (e) le : à : Nationalité

Plus en détail

Le besoin de trésorerie

Le besoin de trésorerie JUIN 2013 ENTREPRENEURS N 3 lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent FINANCEMENT LES MINI-GUIDES BANCAIRES & banques-sepa.fr les banques accompagnent les entreprises pour le

Plus en détail

Gestion du budget familial-1

Gestion du budget familial-1 Gestion du budget familial-1 Qu est-ce qu un budget? A quoi cela sert-il? C est un plan prévisionnel qui nous sert à bien gérer notre argent dans le temps. Le budget est un tableau qui enregistre pour

Plus en détail

Préambule : Les présentes conditions générales de vente sont conclues entre : Article 1 : Prestations. D une part,

Préambule : Les présentes conditions générales de vente sont conclues entre : Article 1 : Prestations. D une part, CONDITIONS GENERALES DE VENTE Préambule : La société AGENCY, société à responsabilité limitée unipersonnelle, au capital de 2.000, immatriculée au registre du commerce et des sociétés de Toulouse sous

Plus en détail

PEPINIERE D'ENTREPRISES INNOVANTES AXONE

PEPINIERE D'ENTREPRISES INNOVANTES AXONE PEPINIERE D'ENTREPRISES INNOVANTES AXONE Dossier de candidature Postulant : Projet : Date : SOMMAIRE 1 - Le chef d'entreprise - Le créateur - Présentation, curriculum - vitae - Expérience professionnelle

Plus en détail

LES ENTREPRISES DE TRANSPORT DE TOURISME AVEC CHAUFFEUR LES CHAUFFEURS DE VTC POINTS PRINCIPAUX

LES ENTREPRISES DE TRANSPORT DE TOURISME AVEC CHAUFFEUR LES CHAUFFEURS DE VTC POINTS PRINCIPAUX LES ENTREPRISES DE TRANSPORT DE TOURISME AVEC CHAUFFEUR LES CHAUFFEURS DE VTC POINTS PRINCIPAUX DEFINITION Les entreprises de transport de tourisme avec chauffeur mettent à la disposition des personnes,

Plus en détail

HORS SÉRIE. GLOSSAIRE des opérations bancaires courantes FEDERATION BANCAIRE FRANCAISE LES MINI-GUIDES BANCAIRES. décembre 2005

HORS SÉRIE. GLOSSAIRE des opérations bancaires courantes FEDERATION BANCAIRE FRANCAISE LES MINI-GUIDES BANCAIRES. décembre 2005 FEDERATION BANCAIRE FRANCAISE HORS SÉRIE GLOSSAIRE des opérations bancaires courantes décembre 2005 LES MINI-GUIDES BANCAIRES Comme elles s y étaient engagées devant le Comité Consultatif du Secteur Financier,

Plus en détail

Les comptes devises ouverts au profit des nationaux non résidents «nrare»

Les comptes devises ouverts au profit des nationaux non résidents «nrare» DIRECTION GENERALE 08, Bd Ernesto Che Guevara-16000 Alger. Tél: (021) 43.95.19/26/40/42/43/77-43.96.40 43.97.19/48/49/54/59/97. Email: dg@bna.dz DIRECTION MARKETING ET COMMUNICATION «DMC» 08, rue Amar

Plus en détail

INFOMATIONS GENERALES. Renseignements divers. Effectif exploitant non salarié (au prorata du temps consacré à l'entreprise)

INFOMATIONS GENERALES. Renseignements divers. Effectif exploitant non salarié (au prorata du temps consacré à l'entreprise) INFOMATIONS GENERALES OGBIC01 Généralités Nom de la personne à contacter sur ce dossier au sein du cabinet Mail du cabinet ou de la personne à contacter au sein du cabinet Renseignements divers L'adresse

Plus en détail

Conditions Générales de Vente

Conditions Générales de Vente Conditions Générales de Vente Reproduction littérale des articles R.211-3 à R.211-11 du Code du tourisme, conformément à l article R.211-12 du code du tourisme. Article R.211-3 : Sous réserve des exclusions

Plus en détail

L essentiel sur. Tenir ses comptes et faire son budget

L essentiel sur. Tenir ses comptes et faire son budget L essentiel sur Tenir ses comptes et faire son budget Les enjeux Suivre ses comptes Tenir ses comptes et faire son budget, c est avoir une meilleure vision de ses ressources et de ses dépenses. Vous savez

Plus en détail

2013 DECLARATION DU PROFESSIONNEL DE L'EXPERTISE COMPTABLE OGBIC00 Je soussigné(e), IDENTIFICATION DU PROFESSIONNEL DE COMPTABILITE.

2013 DECLARATION DU PROFESSIONNEL DE L'EXPERTISE COMPTABLE OGBIC00 Je soussigné(e), IDENTIFICATION DU PROFESSIONNEL DE COMPTABILITE. 2013 DECLARATION DU PROFESSIONNEL DE L'EXPERTISE COMPTABLE OGBIC00 Je soussigné(e), IDENTIFICATION DU PROFESSIONNEL DE COMPTABILITE Numéro SIRET Déclare que la comptabilité de : IDENTIFICATION DU DECLARANT

Plus en détail

DETACHEMENT FIN REINTEGRATION AVANT TERME. 1- Détachement interrompu par l'administration d'origine ou par l'organisme d'accueil

DETACHEMENT FIN REINTEGRATION AVANT TERME. 1- Détachement interrompu par l'administration d'origine ou par l'organisme d'accueil DETACHEMENT FIN Le détachement est toujours prononcé pour une durée déterminée (art. 64 loi n 84-53 du 26 janv. 1984) ; il prend alors normalement fin au terme initialement prévu, si aucun renouvellement

Plus en détail

Chap. V : Système classique d enregistrement

Chap. V : Système classique d enregistrement Chap. V : Système classique d enregistrement I Généralités : Le système classique d enregistrement est un système traditionnel car il repose sur une conception manuelle du travail administratif. Malgré

Plus en détail

Contrat à durée indéterminé. Date d embauche :. Considérant que l employeur désire engager le salarié à titre d administrateur réseau informatique.

Contrat à durée indéterminé. Date d embauche :. Considérant que l employeur désire engager le salarié à titre d administrateur réseau informatique. STE PUZZLE ZI AR MOR, 29200 BREST Contrat à durée indéterminé Administrateur réseau Entre l employeur : Société Puzzle, situé au : ZI Ar Mor, 29200 Brest Représentant légale : Mr Martin Jean Et du salarié

Plus en détail

Fascicule des Travaux Dirigés. Module : Conception Orientée Objet UML

Fascicule des Travaux Dirigés. Module : Conception Orientée Objet UML Fascicule des Travaux Dirigés Module : Conception Orientée Objet UML Elaboré par: Fatma CHAKER KHARRAT TD N 1 Diagramme des Classes Exercice 1: Le propriétaire d un cirque souhaite informatiser une partie

Plus en détail

VADE-MECUM. des vacations d enseignement. à l'université d Avignon et des Pays de Vaucluse

VADE-MECUM. des vacations d enseignement. à l'université d Avignon et des Pays de Vaucluse >>> Direction des Ressources Humaines Bureau des heures complémentaires VADE-MECUM des vacations d enseignement à l'université d Avignon et des Pays de Vaucluse Version du 14 avril 2014 1/7 Sommaire I

Plus en détail

I. Comptabilité générale

I. Comptabilité générale I. Comptabilité générale I.A. Documents de la comptabilité générale : Le bilan Le bilan est un document de synthèse qui récapitule à un moment donné le total des emplois et le total des ressources. Selon

Plus en détail

Comment ouvre-t-on un compte bancaire?

Comment ouvre-t-on un compte bancaire? Comment ouvre-t-on un compte bancaire? Sans compte-chèques, la vie de tous les jours serait bien compliquée. Si la loi accorde à toute personne un droit au compte bancaire, l'ouverture d'un tel compte

Plus en détail

Contrat de sponsoring

Contrat de sponsoring Contrat de sponsoring Entre les soussignés : Désignation du Club Représenté par : Milieu de terrain, EURL au capital de 1.000, RCS de Besançon : 537 727 117, siège social : 1 place de l'europe ZAC des

Plus en détail

Annexe Circulaire CBFA_2010_10-2

Annexe Circulaire CBFA_2010_10-2 Annexe Circulaire CBFA_2010_10-2 SCHEMA D'INFORMATIONS PERIODIQUES A COMMUNIQUER PAR LES ENTREPRISES D'INVESTISSEMENT ET LES SOCIETES DE GESTION D'OPC CONCERNANT LEUR SITUATION FINANCIERE 1 19 N 01 - ACTIF

Plus en détail

ELEVES DE 4 e ET DE 3 e

ELEVES DE 4 e ET DE 3 e ELEVES DE 4 e ET DE 3 e CONVENTION DE STAGE D'INITIATION N enregistrement : Entre, d'une part : L'entreprise d'accueil (nom, raison sociale et adresse), 2014- représentée par (nom) en qualité de Et, d'autre

Plus en détail

Section XIII - Tarif bi-énergie. établissant les tarifs d électricité et les conditions de leur application

Section XIII - Tarif bi-énergie. établissant les tarifs d électricité et les conditions de leur application Section XIII - Tarif bi-énergie du Règlement tarifaire n o 663 d Hydro-Québec établissant les tarifs d électricité et les conditions de leur application Section XIII TARIF BI-ÉNERGIE Sous-section 1 - Généralités

Plus en détail

Quelle garantie pour vos dépôts et vos titres?

Quelle garantie pour vos dépôts et vos titres? MAI 2014 N 6 COMPTE LES MINI-GUIDES BANCAIRES www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Quelle garantie pour vos dépôts et vos titres? Document réalisé avec la participation

Plus en détail

Décision 04/77/ILR du 6 juillet 2004

Décision 04/77/ILR du 6 juillet 2004 Décision 04/77/ILR du 6 juillet 2004 concernant les règles relatives aux modalités pour l'introduction de la portabilité des numéros mobiles Vu la loi modifiée du 21 mars 1997 sur les télécommunications

Plus en détail

LE CREDIT-BAIL MOBILIER & IMMOBILIER. Traitements comptables des opérations dans le cadre du crédit-bail mobilier et immobilier. TABLE DES MATIERES

LE CREDIT-BAIL MOBILIER & IMMOBILIER. Traitements comptables des opérations dans le cadre du crédit-bail mobilier et immobilier. TABLE DES MATIERES LE CREDIT-BAIL MOBILIER & IMMOBILIER Objectif(s) : o Pré-requis : o Modalités : o o o Traitements comptables des opérations dans le cadre du crédit-bail mobilier et immobilier. Connaissances juridiques.

Plus en détail

PROSPECTUS. PROSPECTUS 14 valable à compter du 01.01.2010

PROSPECTUS. PROSPECTUS 14 valable à compter du 01.01.2010 20 PROSPECTUS PROSPECTUS 14 valable à compter du 01.01.2010 Article 47 2 de la loi du 4 août 1992 relative aux Crédits Hypothécaires et l article 4 de l Arrêté royal du 5 février 1993 portant diverses

Plus en détail

Le CUI-CAE. Centre de Gestion FPT 49. Contrat Unique d Insertion - Contrat d Accompagnement dans l Emploi. 9 rue du Clon 49000 ANGERS

Le CUI-CAE. Centre de Gestion FPT 49. Contrat Unique d Insertion - Contrat d Accompagnement dans l Emploi. 9 rue du Clon 49000 ANGERS Centre de Gestion FPT 49 9 rue du Clon 49000 ANGERS Téléphone : 02 41 24 18 80 Télécopie : 02 41 24 18 99 Messagerie : documentation@cdg49.fr Le CUI-CAE CREE EN : Mars 2015 Contrat Unique d Insertion -

Plus en détail

En l état actuel de nos investigations, nous n avons trouvé aucun document nous permettant de répondre valablement à l Administration Fiscale.

En l état actuel de nos investigations, nous n avons trouvé aucun document nous permettant de répondre valablement à l Administration Fiscale. SARL Paris, le 2000. COMMISSION DEPARTEMENTALE DES IMPOTS DIRECTS ET DES TAXES SUR LE CHIFFRE D AFFAIRES 9 Place Saint Sulpice 75006 PARIS Monsieur le Président, Messieurs les Membres, Nous vous prions

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l écologie, du développement durable, et de l énergie

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l écologie, du développement durable, et de l énergie RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l écologie, du développement durable, et de l énergie PROJET D ARRETE relatif aux modalités d application de l audit énergétique prévu par le chapitre III du titre III

Plus en détail

CONVENTION DE STAGE D'INITIATION 3 e Enseignement Agricole Année scolaire 2015-2016 - 1 er trimestre. Thème : Accueil-Vente

CONVENTION DE STAGE D'INITIATION 3 e Enseignement Agricole Année scolaire 2015-2016 - 1 er trimestre. Thème : Accueil-Vente CONVENTION DE STAGE D'INITIATION 3 e Enseignement Agricole Année scolaire 2015-2016 - 1 er trimestre Thème : Accueil-Vente Entre, d'une part : L'entreprise d'accueil (nom, raison sociale et adresse),.....

Plus en détail

Frais de gestion s appliquant aux comptes commerciaux / Déclaration de renseignements

Frais de gestion s appliquant aux comptes commerciaux / Déclaration de renseignements Frais de gestion s appliquant aux comptes commerciaux / Déclaration de renseignements Comptes Ensemble lié au compte HSBC AvantageAffaires MD2 Ce compte-chèques, offert en dollars canadiens ou en dollars

Plus en détail

Voyager en voiture : louer un véhicule

Voyager en voiture : louer un véhicule Les fiches pratiques de la concurrence et de la consommation Voyager en voiture : louer un véhicule Avant la location Comparer les offres des loueurs (en agence ou sur sites Internet) : s informer sur

Plus en détail

GERER SON BUDGET 1- LE BUDGET

GERER SON BUDGET 1- LE BUDGET D1 GERER SON BUDGET 1- LE BUDGET 1- Analyse de la situation. Caroline, 26 ans, a sélectionné un séjour en Espagne d un montant de 420 tout compris, pour ses vacances du 1 er au 15 aout. Elle devra régler

Plus en détail

Guide pratique 2 2.25-1

Guide pratique 2 2.25-1 2.25 HISTORIQUE D'ASSURANCE-EMPLOI Cet historique permet d'avoir un suivi des gains de l'employé depuis les 500 dernières semaines et ce, en fonction de la déduction assurance-emploi. Il permet une conciliation

Plus en détail

AVIS DE CHANGE N 5 DU MINISTRE DU PLAN ET DES FINANCES RELATIF AUX COMPTES DE NON-RESIDENTS. ( Publié au J.O.R.T. du 5 octobre 1982 )

AVIS DE CHANGE N 5 DU MINISTRE DU PLAN ET DES FINANCES RELATIF AUX COMPTES DE NON-RESIDENTS. ( Publié au J.O.R.T. du 5 octobre 1982 ) AVIS DE CHANGE N 5 DU MINISTRE DU PLAN ET DES FINANCES RELATIF AUX COMPTES DE NON-RESIDENTS ( Publié au J.O.R.T. du 5 octobre 1982 ) Le présent texte pris dans le cadre de l'article 19 du décret n 77-608

Plus en détail

Payer sans chéquier : c est possible!

Payer sans chéquier : c est possible! Payer sans chéquier : c est possible! C NUM é. 5.03. p e e a e e, a Wa e au Payer sans chéquier : c est possible! Suite à un rejet de chèque sans provision ou parce que votre compte bancaire est à découvert,

Plus en détail

BTS Management des Unités Commerciales

BTS Management des Unités Commerciales BTS Management des Unités Commerciales Epreuve E5 CCF : ANALYSE ET CONDUITE DE LA RELATION COMMERCIALE Session 2008 Proposition de sujet Thème : S84-1 La qualification des données clientèle Question 1

Plus en détail

AÉROCLUB DES TROIS FRONTIÈRES

AÉROCLUB DES TROIS FRONTIÈRES AÉROCLUB DES TROIS FRONTIÈRES REGLEMENT INTÉRIEUR 1. Préambule : définition, buts du règlement intérieur 1.1 Le présent règlement intérieur est adopté par l'assemblée Générale de l'aéroclub des Trois Frontières

Plus en détail

Cas de synthèse n 1 : Société BIGFLASH SA Bilan d ouverture, journal, grand-livre et balance

Cas de synthèse n 1 : Société BIGFLASH SA Bilan d ouverture, journal, grand-livre et balance Enoncé Cas de synthèse n 1 : Société BIGFLASH SA Bilan d ouverture, journal, grand-livre et balance En date du 1 er juillet N, la société BIGFLASH reprend l activité de distribution de produits de luxe

Plus en détail

Pour éviter le surendettement

Pour éviter le surendettement Pour éviter le surendettement Lister et classer ses dépenses dépenses fixes ou préengagées Dépenses réalisées dans le cadre d un contrat difficilement renégociable à court terme. Ces dépenses doivent être

Plus en détail