13 e séminaire francophone

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "13 e séminaire francophone"

Transcription

1 L Association Française des Fundraisers organise le 13 e séminaire francophone D E L A C O L L E C T E D E F O N D S 3 journées de formation 24, 25 et 26 juin 2014 programme FIAP Jean Monnet, Paris LE RENDEZ-VOUS INCONTOURNABLE DES FUNDRAISERS DE TOUS NIVEAUX

2

3 Chers amis fundraisers, Déjà treize ans que nous avons plaisir à nous retrouver pour ce rendez-vous annuel et attendu des professionnels du fundraising en France. «13»? En numérologie, ce nombre est un vecteur de superstitions négatives, associé aux déséquilibres... Et quand il y a déséquilibre, que fait-on? On tente de retrouver l équilibre en dosant les énergies différemment! À l heure où les évolutions technologiques s accélèrent, nous, fundraisers, avons parfois le sentiment d être des funambules : Internet, mobiles, télévision, médias papier... Comment articuler tous ces canaux de fundraising de manière harmonieuse? Loin de s annihiler, toutes ces approches se complètent les unes les autres... Les synergies sont réelles, souvent dans des logiques de «binôme» (online/marketing direct papier, gestion BDD/marketing online, middle donors /grands donateurs...). Oui, l approche multicanal est l avenir du fundraising. C est pourquoi nous avons choisi d en faire le fil conducteur de cette édition 2014 du séminaire francophone de la collecte de fonds. Enrichi en sessions ayant pour thématique le web, ou encore en sessions de niveau «expert», le programme de cette rencontre est élaboré pour coller toujours plus à vos attentes. N oubliez pas que ces trois journées doivent aussi être l occasion de se rencontrer, de partager, d échanger de bonnes pratiques et... de «réseauter» de manière intensive! Toute l équipe de l AFF et moi-même serons heureux de vous retrouver au Fiap. Yaële Aferiat Directrice de l Association Française des Fundraisers sommaire La journée networking 4 pour vous cette année... 5 Les essentiels pour profiter du séminaire 6 Les plénières 7 Les tables rondes 8 Master classes 9 Ateliers : stratégie et multicanal 10 Ateliers : stratégie digitale 12 Ateliers : philanthropie, grands donateurs 14 Ateliers : marketing direct 15 Ateliers : partenariats entreprises 16 Ateliers : environnement de la collecte 17 Ateliers : legs et libéralités 18 Ateliers : management et développement 19 personnel Ateliers : communication 20 Speedfundatings 21 Prix du fundraising 22 Les parcours 23 Les intervenants 29 Les partenaires 35 3

4 La journée networking Mercredi 25 juin pour optimiser votre réseau Au cœur de nos métiers et de nos carrières professionnelles, savoir cultiver son réseau est essentiel. C est pourquoi, l AFF a décidé de consacrer une journée au Networking autour de 4 propositions : 1/ Le café networking 2/ Les 3 clinics fundraising pour échanger avec vos homologues, partager vos expériences et repartir avec de nouvelles connaissances, en toute convivialité. 3/ Les 5 tables networking métiers animées de manière conviviable par des professionnels : venez retrouver des professionnels proches de votre secteur d activité. Des spécialistes vont animer les échanges, pour qu entre pairs vous puissiez partager vos expériences professionnelles et repartir avec de nouvelles connaissances. 4/ Le cocktail networking Avant de partir ensemble vers la péniche le Quai, nous vous convions à prendre un verre ensemble. À cette occasion seront remis les prix du networking récompensant les trois meilleurs networkers (utilisateurs intensifs de ConnexMe). Déroulé de la journée : 9h-10h30 : café networking 9h-10h30 : clinic fundraising : Francophonie animation Yaële Aferiat 11h-12h30 : clinic fundraising : directeurs du développement : relation avec la gouvernance animation Pierre-Bernard Le Bas (sur invitation seulement) 14h-15h30 : clinic fundraising Youth Club Fundraising (le club des fundraisers de 25 à 35 ans) avec Mathilde Rivoire 16h-17h15 : les 5 tables networking métiers legs : Johann Hoguin (Médecins du Monde) entreprises : Nadège Passereau (Médecins sans Frontières) / grands donateurs : Virginie de Maupeou / web : Géraud Ahouandjinou (Médecins du Monde) / marketing direct : Alain Pierre (La Chaine de l Espoir) 17h15-18h30 : cocktail networking Nous vous proposons une édition renforcée en opportunité de networking En partenariat avec Optimus, partenaire networking de cette édition. Une application pour favoriser le Networking Une journée dédiée au networking : le mercredi 25 juin Au cœur de nos métiers et de nos carrières professionnelles, savoir cultiver son réseau est essentiel. C est pourquoi l AFF a décidé, un peu comme le festival d Avignon de vous proposer en marge du programme officiel, un «Séminaire off» avec de multiples opportunités de networking sur-mesure. Notre souhait : vous permettre d échanger et partager avec des personnes ayant de problématiques communes aux vôtres. Venez rencontrer vos homologues! Téléchargez la nouvelle application ConnexMe pour interagir lors de la conférence : entrez en contact avec d autres participants et organisez vos rendez-vous pour optimiser ces 3 jours. C est aussi un outil pour accroître l interactivité durant les ateliers et les plénières! Disponible sur Android, Apple et Windows. Un stand ConnexMe sera à votre disposition dans le hall du Fiap Jean-Monnet pour vous offrir le soutien vous permettant d optimiser l utilisation de cette application, offerte grâce au soutien de notre partenaire networking 4

5 pour vous cette année faire du lien Les sessions networking Pour faciliter les échanges, favoriser les rencontres et vous permettre d élargir au mieux votre réseau, l AFF vous encourage à nouer des contacts tout au long de la conférence, lors des pauses-café et surtout pendant la pause networking du jeudi après-midi!...et monter en compétences! Les master classes (4h) Dans des conditions de travail privilégiées, en petits groupes de 20 à 25 personnes, un master class permet d approfondir un sujet en alliant restitution de concepts méthodologiques et travaux pratiques. Les participants ne peuvent y assister que sur inscription préalable. Les sessions ateliers (1h30) Un binôme de professionnels de la collecte présente un aspect du fundraising. En 1h30 d animation, les intervenants vont donner aux participants un certain nombre de notions nécessaires pour bien appréhender le sujet traité. Les sessions apnea (3h) Approfondir pendant 3h une thématique est parfois nécessaire. C est pour répondre à cet impératif que les ateliers apnéa sont proposés. Les sessions ateliers «focus» (1h) Certains sujets peuvent se saisir sur un format court. En une heure d intervention, il est possible de faire une étude de cas sur un aspect très précis du fundraising, ou encore, de faire la restitution d une étude. Les sessions speedfundatings (1h) Par groupe de 4, les participants aux speedfundatings rencontrent un expert du fundraising sur une thématique prédéfinie. Cette rencontre privilégiée est l occasion de poser toutes les questions portées par les participants. C est un apprentissage par l échange. Les tables-rondes (1h) La table ronde permet l expression de divers points de vue. Les intervenants, spécialistes de la thématique développée, nous aident à prendre de la hauteur sur les enjeux de nos métiers. Le débat est modéré par un animateur en charge de recentrer les échanges. NOUVEAU Les sessions de «coaching personnalisé» (30mn) vous permettront de bénéficier des conseils sur-mesure d un expert sur une problématique bien spécifique. À la différence des speedfundatings, ce format est en face à face (confidentialité garantie!). Thématiques des ateliers Le programme s articule autour de 9 grandes thématiques et qui vous permettrons de mieux vous aiguiller dans vos choix de sessions. Niveaux d expertise Les niveaux des ateliers sont des informations à prendre en compte pour éviter d assister à une session qui ne répondrait pas à vos attentes. Les niveaux sont accolés aux descriptifs des ateliers : Tous niveaux / Débutant (moins de 2 ans) / Intermédiaire (2 à 5 ans) / Expert (5 ans et plus) Certains ateliers seront dispensés en anglais 5

6 les essentiels 6 Le découpage des journées mardi 24 juin 8h30-9h accueil des participants 9h - 10h30 master class* 10h30-11h pause café 11h - 13h master class* 13h - 14h15 pause déjeuner 13h45-14h15 accueil des participants 14h15-15h plénière d ouverture 15h - 16h30 ateliers (x7) 16h30-17h pause café 17h - 18h15 table-ronde 1 18h15 apéro-quizz mercredi 25 juin 9h - 10h30 ateliers (x7) 10h30-11h pause café 11h - 12h30 ateliers (x7) 12h30-14h pause déjeuner 12h45-13h45 speedfundating et coaching ** 14h - 15h30 ateliers (x7) 15h30-16h pause café 16h - 17h ateliers focus (x7) 17h15-18h30 sessions networking 18h45 départ vers le lieu de la soirée 19h - 23h soirée et remise des Prix du Fundraising 2013 jeudi 26 juin 9h30-10h30 ateliers focus (x6) 10h30-11h pause café 11h - 12h30 ateliers (x7) 12h30-14h pause déjeuner 12h45-13h45 speedfundating et coaching ** 14h - 15h30 ateliers (x7) 15h30-16h pause café 16h - 17h15 table ronde 2 17h15-17h30 plénière de clôture * pour les participants inscrits au préalable aux 3 jours de formation ** inscription sur place à l accueil le 25 juin pour profiter du séminaire Accès aux ateliers Vous n avez pas besoin de vous préinscrire pour les ateliers, ils sont libres d accès. Cependant, la capacité d accueil de certaines salles étant limitée, nous devons bloquer l accès quand la salle est pleine. Nous vous conseillons donc d arriver dans la salle 10 minutes avant le début de chaque atelier. Néanmoins, un certain nombre d ateliers seront doublés, c est-à-dire reconduits durant le séminaire pour vous permettre d y assister en cas de session complète. Droit à l image Vous êtes susceptibles d être photographiés ou filmés lors de la formation. Si vous ne souhaitez pas apparaitre sur les films et photos, merci de le préciser à l accueil. Internet et Twitter Un accès Wifi sera disponible gratuitement dans le hall du FIAP. Retrouvez toutes les informations sur le séminaire via le hashtag Twitter #SemiAFF14 et n hésitez pas à interagir lors des sessions sur ce réseau social Présentations en ligne À l issue du séminaire, retrouvez toutes les présentations des intervenants sur notre site Les adhérents à l AFF en 2014 auront d office accès aux présentations sur la base documentaire via leurs codes de membres. Des codes d accès temporaires seront envoyés par à l ensemble des participants pour accéder à tous ces documents utiles. Restauration Les déjeuners des mardi 24 (pour les inscrits aux master classes), mercredi 25 et jeudi 26 juin sont compris dans le prix de la formation et se dérouleront dans le restaurant du FIAP. Trois «pauses café» sont prévues par jour et auront lieu dans le hall d accueil aux heures indiquées sur le planning. Les diners ne sont pas compris dans la formation.

7 Au programme de la 13 ème conférence : la plénière d ouverture mardi 24 juin de 14h30 à 15h Il était une fois, histoire de fundraiser Cette plénière d ouverture vous embarquera dans un voyage au cœur de l aventure, humaine avant tout, qu est le fundraising. Car avant les techniques, il y a des histoires, d hommes et de femmes. La capacité des fundraisers à partager ces histoires peut inspirer les donateurs, leur donner envie de vous accompagner. Le fundraiser serait-il un conteur moderne? Un storyteller? Des fundraisers racontent Autour du thème «Il était une fois», ils partageront quelques histoires clés qui relatent leur chemin parcouru. De la théorie à la réalité, avec des tops et des flops, elles contribueront à mettre en lumière la construction de ce fundraising à la française que jour après jour nous concourons tous à construire. Céline Aimetti Club House Martine Borgomano Fondation des petits frères des Pauvres Xavier Delattre Apprentis d Auteuil Jean-Marie Destrée Fondation Caritas France Pierre- Bernard Le Bas Fundraiser la plénière de clôture jeudi 26 juin de 17h15 à 17h30 Bernard Ollivier SEUIL Nous avons ouvert ce séminaire sur «Il était une fois, histoire de fundraiser», un story telling au cœur de la vie de fundraising. Nous vous proposons une clôture toujours sous le signe du témoignage, un voyage (aux sens propre et figuré) au cœur de ce qui nous anime, ce qui est au cœur de nos métiers : la cause. L histoire d un marcheur pas comme les autres Une histoire de vie, une histoire de cœur Une histoire de vie qui débute avec la déprime, se poursuit avec l écriture et la marche, se dépasse grâce à la création d une association : l association SEUIL. SEUIL apporte une solution innovante : une alternative à l incarcération des jeunes. La méthode est simple : un (ou une) jeune qui n a plus aucun projet ni solution part marcher avec un adulte, et couvre entre 1800 et 2000 km en trois mois dans un pays étranger, sans téléphone et sans MP3. Alors, prêts à cheminer ensemble pour clôturer en beauté cette 13 ème édition? 7

8 Au programme de la 13 ème conférence : les tables rondes mardi 24 juin de 17h à 18h15 TR1 Multicanal, cross-canal : le fundraising et la relation donateur dans tous leurs états Le multicanal serait-il (déjà) mort? Que vive le cross canal! Les technologies de l information évoluent vite. Dans nos pratiques au quotidien, la donne a radicalement révolutionné les pratiques marketing. Loin de l empilement des outils que nous avons pu connaître, il s agit de trouver l articulation optimale entre elles. Le digital n annule pas les outils traditionnels, mais devient un incontournable qui démultiplie l efficacité des autres canaux, notamment du média courrier dont la mort a sans doute été trop vite annoncée. Des exemples réussis du côté du secteur marchand vont compléter les pratiques d acteurs du secteur non-marchand. Vous aussi, emparez-vous de ce sujet! Animée par Bernard Pirot. Avec : Florent Argentier Cercle du Marketing Direct Sarah Wisniewski La Poste Matthias Papet Ecotour.com Yvan Savy Plan France Bernard Pirot Orecmédia jeudi 26 juin de 16h à 17h15 TR2 Fundraiser : un métier, des carrières La fonction de fundraiser est aujourd hui un incontournable dans les structures d intérêt général qui structurent leur organigramme. Des carrières se dessinent même. Fundraiser, un métier qui en France a atteint l âge de raison, mais n a pas terminé sa croissance! C est au travers des témoignages de plusieurs professionnels que cette table ronde va montrer la grande diversité de parcours qui font la richesse d un métier en développement. Nous verrons des carrières «passerelles» entre différents univers : monde associatif et agences, les différentes mondes de l intérêt général (caritatif, culturel, recherche, enseignement supérieur ), secteur marchand versus non marchand (un voyage sans retour?). Quid de la formation au fundraising? Animée par Luc Meuret, un professionnel du recrutement, cette table ronde nous montrera si les fundraisers savent aussi parler d argent et de salaires! Avec : Nathalie Bousseau École Centrale de Paris Mathilde Rivoire Maison des parents Ronald McDonald Juliette Sirinelli Musée des Arts Décoratifs Alexis Vandevivere adfinitas Luc Meuret Your Voice 8

9 mardi 24 juin en 4h, de 9h à 13h les master classes (MC) MC1 débutant Les fondamentaux pour initier et réussir votre collecte Marianne Maillot (Vision Philanthropie) Apprendre à se poser les bonnes questions pour définir sa stratégie de collecte, et faire les bons choix en termes d outils à mettre en place : c est l ambition de ce master class. MC2 intermédiaire Panorama des partenariats entreprises Laure Brogliolo (Médecins du Monde), Emmanuel Perrin (Secours Catholique) (Re)découvrez les incontournables des relations entreprises à travers des cas concrets, mais aussi des outils et méthodologies applicables dans vos structures. Les fondamentaux de la relation entreprises vont être mis en lumière par des réflexions sur LES sujets d un bon partenariat entreprises. Comment travailler en pensant «ancrage territorial» et ainsi mieux toucher les PME? Comment intégrer la dimension RSE pour aborder des groupes plus importants? Autant de questions pour vous donner une vision à 360 de la relation entreprises. MC3 expert Optimiser votre base de données et vos prospections grâce au Data Mining Virginie Chesnay-Goncalves (Adress Company), Hélène Ivanoff (Complex System), Guillaume Lecuillier (Data Company) Pour un marketing efficace, il est essentiel de pouvoir concentrer ses efforts de collecte sur les adresses à fort potentiel de transformation. Le Data Mining est l outil indispensable. Mais comment identifier les outils d analyse et de scoring les plus pertinents pour connaître vos donateurs, cibler vos prospects? À partir d exemples très concrets, nous détaillerons deux mécanismes : l analyse au service de la connaissance de sa base donateurs, et les scores pour mieux cibler. L objectif : vous donner des clefs pour comprendre comment des équipes avec des moyens parfois limités peuvent réussir à optimiser la gestion des données, la prospection et la fidélisation. MC4 intermédiaire Legs et relations testateurs, pilliers du développement de vos ressources Magali Deneufchatel (maxyma fundraising), Isabelle de Forton (Ordre de Malte), Marie-Ève Lhuillier (Maxyma) Alors que la collecte de dons se complexifie et se tend, la collecte de legs est en plein boom! Et avec l évolution démographique de la France, les perspectives sur les trente prochaines années sont très prometteuses. Nous vous proposons de vous immerger dans les fondamentaux d une stratégie legs réussie. Quelles sont les différentes formes de legs? Pourquoi et comment recueillir les volontés de vos testateurs? Comment entretenir la relation avec vos prospects et testateurs? Quels sont les clés d une stratégie de promotion des legs? Rejoigneznous pour une séance immersive riche de cas concrets, et partagez vos propres expériences! MC5 expert Marketing multicanal : la collecte 2 nde génération Éric Dutertre (\EXCEL), Carine Vincent (Everial) L évolution de la consommation et du don ouvrent la voie d une 2 ème génération du fundraising : la collecte de fonds multicanal. Cette révolution bouleverse l organisation du fundraising, les modes de sollicitation du donateur et les performances de la collecte. De la stratégie aux outils, de la «Big Idea» aux attentes du e-conso-don acteur, du BigData au marketing en flux réel, en passant par le donateur-média, le passage en mode campagne, le scénario de contacts, le storytelling, le m-fundraising une quantité de sujets à découvrir pour appréhender les révolutions du fundraising de demain et d aujourd hui! MC6 expert «Réparer la relation» avec vos grands donateurs, c est possible! Rebecca Davies (Médecins Sans Frontières - Canada) Dans le domaine de la collecte de fonds auprès des grands donateurs, entretenir la relation avec eux est cruciale. Que faire quand un problème vient altérer cette relation? À partir de situations vécues au Canada nous verrons comment «réparer la relation» et sauver le don tant attendu. En nous appuyant sur les bonnes pratiques en matière de collecte de fonds basée sur les relations et un programme solide pour les grands donateurs, nous montrerons comment le maintien de relations authentiques et de confiance avec les donateurs fait toute la différence. Comment les intensifier, les développer et les réparer lorsque les choses tournent mal? Cet atelier interactif est pour vous l occasion d exposer vos plus gros dilemmes, vos plus grands obstacles et craintes en lien avec votre programme de grands donateurs. Nous y trouverons une solution ensemble! MC7 expert Bien négocier le virage du digital Frédéric Fournier (Optimus), Beate Sørum (Norvegian Cancer Society) Le digital est un outil de décloisonnement et de transversalité. Prendre ce virage nécessite de repenser un certain nombre de choses de votre organisation. Quelle est votre offre en ligne pour vos donateurs, et au-delà pour vos sympathisants? Avez-vous pensé votre schéma relationnel et votre cycle de communication dans le cadre d une réelle stratégie digitale? Enfin saviez-vous que tout cela se pilote et se mesure? 9

10 les ateliers STRATÉGIE ET MULTICANAL De la stratégie à sa mise en œuvre au jour le jour, nous avons à cœur de couvrir les thèmes qui font le quotidien des fundraisers tels que : 1 tous niveaux Quel chemin parcouru? Le cas du Centre Léon Bérard Élise Tabet (Centre Léon Bérard) Venez découvrir l histoire d un centre de recherche venant de se lancer dans la collecte : le Centre Léon Bérard. Depuis 3 ans, pour aller plus loin dans la lutte contre le cancer, cette structure historique de la région Rhône-Alpes a bâti une collecte sur plusieurs canaux afin de toucher plusieurs cibles. Comment ont-ils réussi à faire décoller leur collecte : c est ce qu Elise Tabet va nous expliquer. 2 tous niveaux Quel chemin parcouru : Médecins du Monde - Suisse Julien Chatard (MDM Suisse) Qui suis-je? Institution urgentiste d origine française qui s implante dès 1993 en Suisse où je réussis mon adaptation au contexte helvète conforme à la politique de développement à l international de ma maison mère, je structure localement ma collecte aussi bien pour des programmes internationaux que locaux je suis un exemple de stratégie de fundraising en Suisse je suis je suis MDM Suisse! Avec Julien Chatard, venez découvrir l inculturation réussie de Médecins du Monde en Suisse. 3 tous niveaux Offrez-vous un petit tour du monde de l innovation en fundraising! François Couignoux, Jérôme Deana (\EXCEL) Si vous êtes en recherche d idées nouvelles, hors des sentiers battus en collecte de fonds ou tout simplement d inspiration, alors cette session est faite pour VOUS! Installez-vous confortablement au fond de votre siège et partons ensemble à la découverte de quelques-unes des campagnes internationales les plus créatives en fundraising. Vous constaterez, à l issue de ce voyage, que les fundraisers du monde entier peuvent faire preuve d une créativité débordante! 10 4 tous niveaux Le crowdfunding, mise en perspective Nicolas Lesur (Financement Participatif France), Jean-Marc Pautras (Crédit Coopératif) Le financement participatif connait aujourd hui une véritable explosion. La France est sur le point de se doter d un cadre juridique consacré au crowdfunding. C est un vrai phénomène qui ne peut que vous intéresser au plus haut point. Au-delà de l outil, cet atelier veut mettre le crowdfunding en perspective et mieux le comprendre. De quoi s agit-il exactement? Sommes-nous devant une technique de plus ou assistons-nous à un tournant pour l acte de don? Pour nous aider à réfléchir à la question, des spécialistes du crowdfunding viennent échanger avec nous.

11 STRATÉGIE 5 expert / apnéa (3h) Ces stratégies qui peuvent révolutionner votre fundraising Philippe Daozan (Duniya) Dans un monde en profonde mutation où tout s accélère et où prime l incertitude du lendemain, l innovation, l agilité, la frugalité ou la bienveillance deviennent de véritables stratégies gagnantes pour évoluer et se développer. Dans cette session Apnéa, vous découvrirez les grands principes de ces stratégies qui révolutionnent le secteur marchand et qui recèlent de gros potentiels d applicabilité pour votre fundraising. Vous y puiserez des idées et des clefs pour optimiser votre collecte de fonds et pour inspirer le changement dans votre organisation. Un atelier incontournable pour toutes celles et tous ceux qui veulent sortir la tête du quotidien pour voir plus loin, plus haut et plus fort. 6 expert Comment développer votre collecte de fonds hors du marché français? Valérie Daher, Clea Ferguson (ACF Development), Gerhard Pock (Donicité) Le marché français de la collecte, à l instar de l économie, n est pas à la croissance Recruter de nouveaux donateurs hors des frontières françaises est devenu de plus en plus intéressant pour nos organisations. Comment faire? Comment choisir le bon pays? Quelles sont les étapes pour construire un programme de collecte dans un nouveau pays? Comment éviter les erreurs commises par d autres avant vous? Cet atelier interactif, fondé sur l expertise d ACF, vous donnera les clés du succès. 7 intermédiaire 24h chrono, la collecte d urgence est multicanale Ann Avril (UNICEF), Mahieddine Khelladi (Secours Islamique) Collecter au plus vite pour répondre sans tarder aux besoins liés à l urgence, c est possible. Les 24 premières heures sont décisives. Comment répondre rapidement aux exigences de proximité, de vérité, d authenticité, de dialogue? Quel usage des réseaux sociaux? de la presse? et du Marketing Direct? Les exemples concrets d UNICEF et du Secours Islamique illustreront cet atelier. 8 tous niveaux Stratégie multicanal MSF : le donateur plongé au cœur de l action terrain Mélanie Cagniart (Médecins Sans Frontières), Magali Deneufchatel (Maxyma), Virginie Perrin (Yma) Comment déployer une stratégie de marque capable de soutenir la notoriété et de développer la collecte? Autour de quel message, et avec quelle offre développer la mobilisation et rapprocher la cause de ses soutiens? Quelle mesure d efficacité d un mix media 360? Autant d enseignements que nous sommes prêts à partager avec vous. 9 intermédiaire Plateforme de positionnement, argumentaire de collecte. La colonne vertébrale de vos messages Catherine Sudres (Causes and Co), Brieuc Ollivier, Charles De Raymond (L Îlot) Vos messages ressemblent encore trop à ceux de vos concurrents? Vous ne trouvez plus les mots pour toucher vos donateurs? Il est peut-être temps de questionner le positionnement de votre discours. Est-il toujours en phase avec le projet fondateur? Comment exprimer vos enjeux, l originalité et l utilité de vos missions? Mobiliser l interne et les bénévoles? Donner un rôle actif à vos donateurs? Venez appréhender la démarche pour construire votre propre plateforme de positionnement et nourrir l intégralité de vos prises de parole. À travers des exemples concrets, Catherine Sudres propose une méthodologie permettant à chaque organisation d établir un territoire de communication authentique, illustrée par le cas de l association L Îlot. 10 intermédiaire Le multicanal, ou comment mettre le dialogue avec vos donateurs au cœur de votre organisation! David Alonso (Faircom Paris), et un autre intervenant en attente de confirmation. Le saviez-vous? Votre organisation fait déjà du multicanal! Mais souvent sans le savoir. Au-delà d une vision «addition d'outils de communication et de marketing pour atteindre une cible», découvrez comment développer une approche multicanal plus relationnelle, au bénéfice de votre organisation, de vos publics et de votre com collecte. Découvrez, à partir d exemples vécus, comment mieux utiliser vos atouts pour optimiser l impact de votre collecte. Découvrez comment la réorientation des actions déjà existantes est souvent plus efficace que de rajouter des dispositifs de communication supplémentaires. 11

12 ateliers STRATÉGIE DIGITAL 11 débutant Le B.A-BA du e-fundraising : tout ce qu il faut savoir pour se lancer dans la collecte en ligne Margot Berg (BICE), Simon Kurtz (Orixa Media) Vous souhaitez collecter des dons en ligne? Utiliser au mieux les outils de Google pour atteindre vos objectifs de trafic? Susciter l intérêt de vos internautes et créer de l engagement en ligne? Découvrez les fondamentaux du e-fundraising à retenir. Comment définir une stratégie pertinente et améliorer votre retour sur investissement? À partir des outils de Google pour les ONG (Google Grants, Youtube for non profit ), de la collecte participative en ligne (peer to peer / crowdfunding), vous apprendrez à exploiter au mieux toutes ces ressources avec un petit budget. 12 tous niveaux Best of - ou presque - de 25 ans de fundraising! Frédéric Fournier (Optimus) Depuis 25 ans (on fête cette année les 25 ans de l agence), c est peu de dire que le fundraising a évolué : évolutions dans l offre, le discours, les moyens, les supports utilisés, etc. Pourtant, une «bonne campagne» fundraising reposera toujours sur les mêmes principes : se différencier, dans le fond et/ou dans la forme ; être pertinent par rapport à une cible clairement identifiée ; respecter les valeurs de l organisation ; être fidèle à ce qu elle est ; rechercher l efficacité et le retour sur investissement avant tout... Le respect de ces principes, voilà ce qui a fait entrer les campagnes commentées par Frédéric dans ce «Best of 25 ans» (France et international) : une compilation «historique» évidemment très subjective, qui nous l espérons éclairera... votre futur! 13 expert / apnéa 3h Le recrutement on-line et off-line, et si l informatique et la science vous donnaient leur avis? Tony Bourdier, Antoine Martel, Sandra Mellot (iraiser) À partir de l analyse de plus de transactions, cette session dresse tout d abord l évolution du don en ligne sur les dernières années, et offre des projections sur les années à venir. Les éléments déclencheurs et/ou incitatifs au don y seront particulièrement abordés. De ces études découlent de réelles recommandations en stratégie de collecte... pas seulement internet mais bien en multicanal! Une session riche d enseignements. 14 intermédiaire Adoptez la mobile attitude Arnaud Masselin (Adfinitas), Sylvie Miot (Aide et Action France), Nicolas Picard (VDX) Le smartphone est le canal du futur. Les organisations ne peuvent plus l ignorer et doivent adopter des stratégies de fundraising «mobile friendly» au plus vite. Cela ne s improvise pas! Comment préparer en interne ce changement? Par où et par quoi commencer? Qu est-ce que le «responsive design» et quelles sont ses contraintes? Quel est l impact budgétaire? Pourquoi le SMS est-il le canal de collecte de demain et pourquoi ne voit-on pas se développer massivement les campagnes SMS en France? Du design à la stratégie de collecte en passant par les contenus, cette session sera l occasion de découvrir comment préparer sereinement ce vaste projet que vous ne pouvez ignorer : votre avenir. 15 expert SESSION DOUBLÉE Vous croyez tout savoir sur Google Analytics? En avez-vous réellement exploré toute la richesse? Alexandre Ayad (Givexpert), Christopher Guillou (Plus d Ecedi) La solution de suivi statistique Google Analytics est un service puissant pour connaître le visitorat d un site Internet. Découvrez comment l utiliser comme un outil de pilotage et un vecteur de développement de votre collecte en identifiant vos KPIs (key performance indicators ou indicateurs de performance), et en exploitant ses fonctionnalités avancées. 16 expert Derrière les clicks, l humain! Maxime Baumard (iadvize) Solutions innovantes d amélioration de la conversion (conversion ou conversation?) en ligne : click to chat, click to call, click to video des solutions pour remettre de l humain dans la relation client en ligne, dans une logique d utilisation d iadvize dans le e-commerce. 12

13 STRATÉGIE DIGITAL 17 intermédiaire Booster simplement sa collecte sur le web Beate Sørum (Norvegian Cancer Society) Doubler sa collecte sur le web en refondant son site web, c est possible! Beate Sørum a revisité le site de la Norvegian Cancer Society, elle partage son expérience. Comment penser le contenu de sa page de collecte? Quels sont les petits détails très concrets qui ont fait la différence? Un atelier très pratique, où les conseils donnés pourront être appliqués dès votre retour au bureau! 18 intermédiaire Optimisez votre potentiel communautaire Fabien Barthas (Aides), Hervé Pépin (Conscient Networks) Comment se servir des réseaux sociaux (RS) pour générer des donateurs? Si les RS ne peuvent générer du don direct, ils n en demeurent pas moins une brique du dispositif de recrutement. Comment comprendre les spécificités des réseaux sociaux pour en tirer le meilleur? Comment se positionner stratégiquement sur le sujet pour optimiser votre potentiel communautaire, et faire des réseaux sociaux un canal de prospection? Comment optimiser les dispositifs : pétition, E-CRM, ing ou encore optimisation de votre usage des plateformes peer to peer? Cette session vous permettra de décrypter le comportement social des socionautes et vous donnera les clés pour envisager les bonnes articulations entre les différents canaux. 13

14 ateliers PHILANTHROPIE, GRANDS DONATEURS 19 intermédiaire Créer une dynamique grands donateurs via un comité de campagne performant et un programme événementiel stimulant Olivier Albessard (Philanthrôpia) C est fait : votre organisation s est lancée dans la collecte grands donateurs et il s agit désormais de bien mener les choses pour que ce soit une réussite! Comme votre agenda n est pas extensible, une stratégie d ambassadeurs et d événements sera décisive pour vous épauler dans la prospection et la fidélisation de vos grands donateurs. Maîtrisées avec anticipation et bon sens, ces deux stratégies complémentaires pourront même vous aider à élargir votre périmètre de dons, et/ou à augmenter le don moyen de vos grands donateurs. Cet atelier pratique vous donnera ainsi des pistes pour préparer sereinement ou relancer ces stratégies au sein de votre organisation, pour le succès de votre campagne grands donateurs. 20 tous niveaux Close the deal, les techniques de vente nous aident à conclure avec les grands donateurs Gonzague Basset-Chercot (consultant) La levée de fonds auprès de grands donateurs peut s apparenter à un processus de vente complexe et à une négociation. Conclure est une phase cruciale. Au bon moment, il s agit de faire basculer les discussions vers une décision effective la plus favorable possible. Comment percevoir que le moment de la conclusion est arrivé et que le «prospect» est entré dans la zone de décision? Quelles sont les principales techniques de conclusion pour emporter une décision? Quels comportements adopter pour conclure dans les meilleures conditions possibles? Des techniques de vente existent pour préparer et négocier au mieux cette étape de conclusion. 21 expert Au-delà de nos frontières, la collecte transfrontalière! Ludwig Forrest (Fondation Roi Beaudoin), Benoîte Kneib (Fondation Apprentis d Auteuil-Suisse) Certains grands donateurs fidèles ont décidé de s installer à l étranger, souvent dans un pays frontalier. S il n existe pas de frontières à la philanthropie, collecter les dons de ces expatriés demande à nos organisations de s organiser. Quelles sont les bonnes questions à se poser avant de se lancer dans une aventure transfrontalière? Comment bien intégrer les motivations des Français expatriés et comment constituer un réseau adapté? Comment bien sécuriser sa collecte à l international? Des exemples concrets venus de Belgique et de Suisse illustreront cet atelier à vocation transfrontalière! 22 intermédiaire Vous avez reçu un don important? C est le moment de se mettre au travail! Rebecca Davies (Médecins Sans Frontières-Canada) 23 débutant Comment développer un programme grands donateurs? Martine Godefroid (Factary), Catherine Goudé (Unicef France) Votre mission : aider les donateurs à mieux comprendre l impact de leurs contributions philanthropiques. En se basant sur des exemples de petites, moyennes et grandes organisations, cet atelier étudie les éléments qui permettent d élaborer un programme de service «après-don» auprès des grands donateurs. Comment faire pour que ce programme fasse partie intégrante de leur vie et de celle de votre organisation? Quelles propositions spécifiques faire? À quel moment et à quelle fréquence? Comment préserver spontanéité et créativité dans votre programme? Autant d aspects qui font souvent toute la différence. De la méthodologie à la pratique, cette session explorera en détail les différentes étapes et les facteurs de succès du développement d un programme grands donateurs, depuis l élaboration de la stratégie (potentiel, argumentaire et projets, gouvernance, ressources) jusqu à sa mise en œuvre (identification, cultivation, sollicitation, reconnaissance). Des exemples concrets permettront d appréhender différentes situations où la réalité du terrain met la théorie à l épreuve tous niveaux Retour sur 5 ans d expérience de la Fondation Caritas Jean-Marie Destrée, Noémie Wiroth (Fondation Caritas France) La Fondation Caritas est née il y a 5 ans. C est avant tout une histoire de rencontre et d écoute qui a permis à cette nouvelle offre de prendre corps. Car il s agit bien d une réflexion sur l offre. Une offre dont le pari est de rendre la philanthropie personnelle et familiale plus accessible financièrement. De miser sur l écoute et l accompagnement pour déclencher des vocations philanthropes. Ce tout jeune acteur est-il en train d ouvrir une nouvelle voie philanthropique? Venez le découvrir, venez échanger avec les concepteurs et animateurs de la Fondation sur les clés de son modèle et sur les perspectives de son marché : la «middle philanthropie». Ce sera sans aucun doute une source d inspiration pour vous-même.

15 ateliers MARKETING DIRECT 25 débutant La relation au cœur de la fidélisation donateurs Daniel Bruneau, Fanny Barbe (Les petits frères des Pauvres) 26 intermédiaire Le PA, fruit d une bonne stratégie télémarketing Philippe Guillemot (Slimpay), Jean Grare (Talk), José Santos (Greenpeace) Votre mission : fidéliser les donateurs. Pour y parvenir, vous avez besoin de quelques clés? Cette session est faite pour vous. Après un rappel des fondamentaux de la relation donateurs, c est toute une mise à plat de la gestion des communications entrantes qui vous est proposée ici (téléphonique, web ou papier). Comment historiser les échanges, gérer les priorités, et évaluer la satisfaction de vos interlocuteurs? Cet échange de bonnes pratiques vous aidera à répondre correctement et dans les temps aux sollicitations de vos donateurs. Le prélèvement automatique (PA), comment faire? Le télémarketing répond parfaitement à son développement. Une stratégie PA est aussi un bon outil pour prospecter, fidéliser et réactualiser ses donateurs. Venez entendre l expérience d un professionnel de la collecte : des cas très concrets pour comprendre comment vous pouvez développer vos PA par une stratégie de télémarketing. 27 expert Voyage au cœur du CRM, le parcours donateur sera votre chemin Christine Ferry (consultante) 28 expert Tests marketing, éviter pièges et illusions Arnaud De Bruyn (ESSEC-Business School) Qui l eut cru? Avoir une pratique plus fine de votre outil CRM peut optimiser votre collecte. Tant sur les aspects de prospection que ceux de fidélisation, développer une stratégie de relation avec les donateurs à l instar de ce qui se fait dans le secteur marchand peut s avérer une stratégie gagnante. Dans ce secteur, les notions de «segmentation clients / donateurs», de «parcours clients / parcours donateurs» de «valeur clients / valeur donateurs», de démarche multicanale (media, Internet, réseaux sociaux, engagement, pétition ) sont centrales. Christine Ferry, une spécialiste du CRM dans le secteur marchand, nous donne ce qui fait le succès de la stratégie clients de certains acteurs du secteur marchand. Quel est le meilleur fichier à exploiter, quel est le meilleur message à envoyer? Bien des questions que tout fundraiser spécialiste de MD se pose chaque jour. Dans cet atelier très didactique, Arnaud De Bruyn nous montre comment optimiser nos tests sans perdre trop d énergie. 29 expert Comment maximiser l axe de la valeur au cœur de votre stratégie de conquête? Renaud de Beaucorps (Oktos), Marc Chabant (Fondation Mouvement pour les Villages d Enfants) Avec l émergence des mégabases et l ouverture des données publiques, les associations peuvent maintenant accéder à de nouveaux potentiels et développer leur «axe de la valeur». Renaud de Beaucorps et Marc Chabant vont dans cet atelier vous présenter comment intégrer cette nouvelle façon de comprendre le développement de la collecte. Quelles sont les datas mises à la disposition par les déduplicateurs pour aller au-delà de la vision «fichiers»? Comment grâce au datamining et aux données de gestion interne des associations, il est possible d identifier ses propres cibles stratégiques orientées en fonction de l'axe de la valeur pour adapter un discours et une offre marketée. Quelle organisation est à mettre en place en période de crise pour répondre aux enjeux de l axe de la valeur. Cet atelier innovant s appuie sur l expérience vécue à Action Enfance - Fondation MVE. 30 tous niveaux / apnéa (3h) Messages qui marchent : à la recherche de la formule magique! Christophe Herlédan (Mint) SESSION DOUBLÉE Qu est ce qui fait la différence entre un message qui fonctionne et un message qui fait flop? Comment mettre toutes les chances de son côté au moment de la conception ou de la relecture? Au travers d un certain nombre d exemples de mailings de prospection ou de fidélisation, vous partirez avec Christophe Herlédan à la recherche de la formule secrète du message qui marche! Puis, dans la seconde partie, vous mettrez vous même en application les principes d optimisation dans vos messages ou ceux de votre voisin. Vous n en ressortirez avec aucun don de voyance supplémentaire, mais vous aurez acquis quelques réflexes de critique constructive pour optimiser vos propres messages de collecte. 15

16 ateliers PARTENARIATS ENTREPRISES 31 débutant Les clés du mécénat pour vous ouvrir la maison entreprise Pascal Loviconi (Accointance) Se lancer avec succès dans les partenariats entreprises nécessite de comprendre les entreprises, leurs enjeux, leurs motivations, leurs évolutions et leur organisation et de bien tenir compte de l ADN de son association. Pour réussir l alchimie des partenariats, Pascal Loviconi vous livrera sa longue expérience terrain, et les clés pour que le mécénat devienne pour vous un jeu d enfant. 32 intermédiaire Il était une fois histoire de partenariat Vanessa Engel (Emmaüs Défi), Sophie Fourchy (Fondation Carrefour) N avez-vous jamais rêvé de voir comment les autres associations mènent leurs relations avec les entreprises? Décryptons et analysons ensemble les détails d une collaboration fructueuse, de son début à aujourd hui. Don financier ou en nature, mécénat de compétence, proposition de bénévolat auprès des salariés de l entreprise, venez à cet atelier animé par Vanessa Engel et un responsable de Carrefour. Ils vous diront tout : les meilleurs moments, mais aussi les pires, de plusieurs années de partenariat. 33 débutant Mécénat local et PME Aurélien Gaucherand (Fonds de dotation Darwin) SESSION DOUBLÉE Les PME, partenaires privilégiés de vos actions d intérêt général? C est possible! Plusieurs facteurs rendent aujourd hui légitimes et pertinentes les collaborations locales entre associations et entreprises par : développement des thématiques RSE, sensibilité des dirigeants à la motivation de leurs équipes, et ancrage territorial des entreprises. Connaître les spécificités de l approche de ces acteurs de proximité, ainsi que leurs attentes, les forces dont vous disposez et l organisation à mettre en place : voilà ce que cet atelier vous fera découvrir. 34 intermédiaire Pourquoi et comment impliquer les salariés? Anne-Christine Poirot (Namaska), Arnaud Poissonier (Babyloan) Cela ne vous aura pas échappé : à travers les partenariats avec les associations, l entreprise vise de plus en plus souvent à impliquer ses salariés. À priori c est une contrainte pour l association : toutes les demandes ne sont pas simples à intégrer. Comment faire pour que la relation s avère gagnant-gagnant? À partir d exemples concrets et reproductibles, Anne-Christine Poirot et Arnaud Poissonnier vous aideront à dépasser ces freins. Le salarié deviendra à la fois votre cible et votre allié! 35 expert Le fonds de dotation, un outil pour collecter davantage auprès des entreprises? Marie Bessières (GRET), Sabrina Wadjinny (Club Santé Afrique - AMREF FLYING DOCTORS) Afin d attirer les entreprises et bâtir avec elles des partenariats, le GRET et l AMREF ont créé des fonds de dotation. Ils l ont fait, mais le referaient-ils? Une session où la parole libre de professionnels vous aidera à comprendre pourquoi et comment créer un fonds de dotation, mais aussi quels peuvent être les résultats sur la collecte auprès des entreprises? Avec nos intervenants, nous verrons plus clairement si le fonds de dotation est un outil de prospection ou de fidélisation. Venez entendre leur retour d expérience, les facteurs de succès et les pièges à éviter. 36 expert Comment définir un cadre éthique pour les partenariats? Emmanuel Perrin (Secours Catholique) Bénéficier du soutien financier ou matériel d une entreprise, nouer un partenariat, voilà qui suscite fréquemment des frilosités, voire des réticences au sein de nos associations. Afin de garantir au mieux la cohérence entre les actions, les prises de position d une structure et les relations qu elle entretient avec ses financeurs, nous vous proposons de réfléchir aux modalités de mise en place d un cadre de décision pour les partenariats. Cet atelier permettra d aborder les principes directeurs, les points de vigilance, les sources d informations pour évaluer une situation, ainsi que la formalisation d une procédure aboutissant à un choix argumenté. Des exemples concrets illustreront cette démarche tous niveaux Le fundraising cross-canal au secours du Canal du Midi! Sophie Le Maire (\EXCEL), Pascal Vinet (Voies Navigables de France) Le canal du Midi est en danger! Un champignon mortel, le chancre coloré, a infecté en l espace de quelques années plus de platanes qui ornent ses berges et menace de tuer les arbres restants. Pour sauver le canal, Voies Navigables de France, en charge de sa préservation, et son agence ont conçu une vaste campagne de fundraising 360 pour mobiliser les entreprises, les individus fortunés et le grand public autour de la sauvegarde du canal. Pascal Vinetet Sophie Le Maire partageront avec vous l histoire de cette grande campagne de levée de fonds privés, qui vise à terme à sauver ce site exceptionnel, classé au patrimoine mondial de l UNESCO.

17 ateliers ENVIRONNEMENT DE LA COLLECTE 38 tous niveaux Et si l impôt était le meilleur ami du fundraiser? Véronique Giacomoni (Fondation de l École Polytechnique), Frédéric Théret (Fondation de France) La fiscalité ne fait pas le don mais elle peut y contribuer! Avec un arsenal juridique et fiscal extrêmement varié et complet, la France offre à ses contribuables toutes les raisons de devenir philanthrope. Bien connaître les dispositifs devient alors la meilleure arme du fundraiser, en particulier s il cible les hauts potentiels. À travers des exemples concrets, des cas pratiques et même quelques anecdotes, cet atelier vous livre tous les secrets de l apprenti expert es-fiscalité philanthropique! 39 tous niveaux Game for change : et si le jeu vidéo pouvait changer le monde, et l engagement associatif? Pierre-Alain Gagne, Nordine Ghachi (DOWiNO) Le jeu vidéo, utile à l engagement associatif? Dans le monde réel, le jeu vidéo prend une place conséquente. Appréhender ce nouveau média ouvre des perspectives intéressantes. Pierre-Alain Gagne et Nordine Ghachi font du serious game un outil de plaidoyer et d animation de communauté. Avec eux, nous apprendrons les secrets d une intégration réussie du serious game à une campagne d animation de réseau. À quelle stratégie peut-il être intégré? Quels sont les aspects techniques qu il faut bien appréhender pour qu il suscite l intérêt des gamers? Comment en faire un outil de collecte de données? Le jeu au service du message de votre association un rêve qui devient réalité! 40 expert Atomisation des outils ou centralisation des outils Antoine Huot-Marchand (Institut Pasteur), Carine Vincent (Everial) Comment intégrer les différents canaux et le digital dans sa stratégie et son système d informations sans pour autant monter une usine à gaz? Cette session sera l occasion de mieux comprendre les impacts liés à la disparition de la frontière entre off et on-line, de dégager les conditions préalables à ce processus de transformation. Elle vous donnera quelques pistes de réflexion pour adapter les choix technologiques à votre stratégie et vos moyens (RH, organisationnels et financiers). Une session concrète basée sur le cas de l Institut Pasteur : don en ligne, espace donateur, ing et scénarisation automatique de campagne, le tout en mode connecté avec la BDD pour rester bien ancré dans la réalité. 41 expert Compte d emploi des ressources (CER) : ce sont bientôt les fundraisers qui en parleront le mieux Joël Fusil (EY), Stéphanie Gonand (FFAC) Le CER est habituellement l apanage des services comptables. Il n y a pratiquement qu eux qui le comprennent et l utilisent. Pourtant ce sont les fundraisers qui ont la charge de montrer combien l argent des donateurs et des testateurs est bien utilisé, comme l indique notamment le ratio de collecte de l organisation. Cet atelier vous propose de décrypter ce document obligatoire et de vous donner des arguments pour défendre vos lignes budgétaires et bien communiquer avec vos donateurs, mais aussi en interne. Combinant compétences comptables et marketing, vous pourrez poser à nos deux intervenants les questions que vous n avez jamais osé formuler à votre DAF ou à la Cour des Comptes. 42 expert L évaluation vue par les mécènes Miren Bengoa (Fondation Chanel), Emeline Stievenart (ESSEC-Business School) Les entreprises mécènes comme les fondations s interrogent sur l efficacité des projets qu elles soutiennent. Elles ont besoin de s assurer que leur financement agit avec un maximum d effet levier, et pour le savoir, que l impact et les résultats de l action soient évaluables ou mesurables. Mais l évaluation n est pas une chose si simple : quels critères/indicateurs? Quelle méthodologie? A-t-on les moyens de mesurer l impact dans la durée? Comment se doter des bons outils et avoir une bonne approche du sujet? Miren Bengoa et Emeline Stievenart nous apporteront leurs regards sur le sujet en s appuyant sur leur expérience concrète. 43 expert Le bon outil CRM? Celui qui reflète votre stratégie Léa Sarica (Fondation HEC) Pour mieux suivre la relation avec vos grands donateurs, vous souhaitez créer un outil BDD/CRM sur mesure. Comment faire? L exemple de la Fondation HEC est riche d expériences. Toute leur réflexion a été menée autour d une idée simple : l outil doit être le reflet de leur stratégie et de la prise en compte des utilisateurs du CRM en interne. De façon très méthodologique, Léa Sarica partagera avec vous cette expérience. 17

18 ateliers LEGS ET LIBÉRALITÉS 44 débutant Bravo, vous avez reçu votre premier legs! Maintenant, comment s organiser? Marianne Duval (Fondation HEC) Votre association reçoit son premier legs et vous allez avoir la chance de découvrir une multitude de paperasses : acte de notoriété, inventaire, décision de non opposition, déclaration de succession un jargon de «notaires» nécessaire à acquérir. Mais d où vient ce legs? D un donateur, d un sympathisant, d un inconnu? Vous ne souhaitez pas en rester là. Pour faire décoller vos legs, il va falloir sensibiliser, communiquer, «accompagner» Juridique, marketing et relationnel, le service legs doit faire appel à de nombreuses compétences, toutes complémentaires pour une stratégie legs réussie. Comment faire le lien entre le «marketing» et la «gestion»? À qui confier la «gestion» des dossiers? À qui attribuer la «casquette legs» de votre organisation? Par des exemples concrets du Sidaction à la fondation HEC en passant par Unicef, Marianne Duval vous fera part de son expérience. SESSION DOUBLÉE 45 expert La relation testateurs : venez partager vos/leurs histoires! Johann Hoguin (Médecins du Monde), Agnès Hubert (Institut Curie) La relation testateurs est de plus en plus identifiée dans nos organisations. Mais comment appréhender cette rencontre? Après avoir tenté d en définir ses fondamentaux, nous aborderons grâce à des jeux de rôle la singularité de chacune, ses difficultés, puis échangerons sur les réponses que nous pourrions apporter. Il n existe pas une relation type applicable à tous mais une relation particulière avec chacun de nos bienfaiteurs car il est unique, tout comme vous et votre organisation Ensemble partageons vos/leurs histoires! 18

19 ateliers MANAGEMENT ET DÉVELOPPEMENT PERSONNEL 46 tous niveaux Prendre soin de soi pour éviter le burn-out Anita Olland (Solutions for Human Excellence) Dans le secteur caritatif, l engagement, la mission et les responsabilités riment souvent avec vocations et talents. Dans notre monde d inégalités grandissantes et d urgences multiples, comment ne pas se laisser consumer par cet engagement à prendre soin des autres? Anita Olland propose un atelier pour instaurer la réflexion et découvrir des astuces au quotidien afin de prendre soin de soi, prévenir le burn out, mieux gérer les pressions et le stress nocif qu elles génèrent. 47 tous niveaux La résilience au travail : mieux gérer son énergie et son état intérieur Olivier Lachèze-Beer (Inchigo) Très souvent, mener à bien les projets dont vous avez la charge exige de vous un coût très élevé en termes d énergie. Avec Olivier Lachèze-Beer, vous découvrirez que le secret de la résilience réside non pas dans la gestion du temps ou des facteurs externes, mais dans la bonne utilisation de votre énergie personnelle. Pour acquérir une conscience plus profonde de votre état intérieur et en jouer, cette session dynamique et interactive offre idées et outils pratiques à mettre en œuvre. 48 expert Impliquer sa gouvernance dans la stratégie de collecte Marianne Maillot (Vision Philanthropie), Yvan Savy (Plan International) Frustré(e) de voir le fundraising être la dernière roue du carrosse dans votre organisation, et de ne pas avoir les moyens de vos ambitions de collecte? Cette session est faite pour vous! À partir d un cas concret issu d une organisation de solidarité internationale, enrichi par l expérience d une consultante en fundraising intervenant régulièrement auprès de divers C.A., la session s attachera à vous donner des pistes concrètes pour mieux sensibiliser et impliquer la gouvernance de votre organisation dans votre stratégie de collecte. Grâce à cette session largement illustrée d exemples vécus, les secrets d une relation constructive avec un C.A. n aura plus de secret pour vous. 19

20 atelier COMMUNICATION 49 tous niveaux Créativité, impact, viralité : jusqu où aller trop loin?!! Laurent Terrisse (Agence Limite), Yves Colin (Fondation Abbé Pierre) Dans un contexte de concurrence accrue et de recherche du buzz on-line permanent, il faut émerger et attirer de nouveaux publics. Est-il possible de se passer de campagnes de communication à fort impact, au risque de disparaître de l imaginaire des grands et petits donateurs et mécènes? Est-il possible de passer à côté de vos donateurs de demain, faute d avoir constitué de gigantesques fichiers de «fans» et autres «followers» qui alimenteront les flux de microdons? Toutes les organisations sont-elles à la surenchère d opportunisme, de provoc, voire de trash? À partir des plus étonnantes, inventives, quelquefois décalées ou choquantes campagnes on et offline d associations, Laurent Terrisse et Yves Colin lanceront le débat voire une polémique. 20

MARDI 24 JUIN. Laure Brogliolo (Médecins du Monde), Emmanuel Perrin (Secours Catholique) Virginie Chesnay-Goncalves (Adress

MARDI 24 JUIN. Laure Brogliolo (Médecins du Monde), Emmanuel Perrin (Secours Catholique) Virginie Chesnay-Goncalves (Adress MARDI 24 JUIN 08h30 09h00 : Accueil café - Hall du FIAP 1 2 3 4 5 6 7 09h00 10h30 / Master classes Intervenants Salles Niveaux Master class 1* (partie 1) : Les fondamentaux pour initier et réussir votre

Plus en détail

Programme de la formation En cours de réalisation (au 8 avril 2014)

Programme de la formation En cours de réalisation (au 8 avril 2014) Programme de la formation En cours de réalisation (au 8 avril 2014) Edito Chers amis fundraisers, Déjà treize ans que nous avons plaisir à nous retrouver pour ce rendez-vous annuel et attendu des professionnels

Plus en détail

DES INTERVENANTS NOMBREUX ET DE QUALITE

DES INTERVENANTS NOMBREUX ET DE QUALITE DES INTERVENANTS NOMBREUX ET DE QUALITE Au 8 avril 2014 Pour animer les sessions du 13 ème séminaire francophone de collecte de fonds, l AFF, toujours soucieuse d être au plus proche de vos préoccupations,

Plus en détail

Atelier 42 Environnement de la collecte. Atomisation ou centralisation des outils

Atelier 42 Environnement de la collecte. Atomisation ou centralisation des outils Atelier 42 Environnement de la collecte Atomisation ou centralisation des outils Antoine HUOT-MARCHAND Institut Pasteur 06 45 99 63 72 Carine VINCENT Everial 06 09 67 57 14 Thématique de la session Multi

Plus en détail

Programme de formation

Programme de formation Programme de formation En cours d élaboration Mise à jour : 14 avril 2015 Chers amis fundraisers, Les 23, 24 et 25 juin prochains, la 14 ème édition du plus grand événement de la collecte francophone aura

Plus en détail

DES INTERVENANTS NOMBREUX ET DE QUALITE

DES INTERVENANTS NOMBREUX ET DE QUALITE DES INTERVENANTS NOMBREUX ET DE QUALITE Pour animer les sessions du 13 ème séminaire francophone de collecte de fonds, l AFF, toujours soucieuse d être au plus proche de vos préoccupations, fait appel

Plus en détail

DES INTERVENANTS NOMBREUX ET DE QUALITE

DES INTERVENANTS NOMBREUX ET DE QUALITE DES INTERVENANTS NOMBREUX ET DE QUALITE Au 12 mai 2014 Pour animer les sessions du 13 ème séminaire francophone de collecte de fonds, l AFF, toujours soucieuse d être au plus proche de vos préoccupations,

Plus en détail

DES INTERVENANTS NOMBREUX ET DE QUALITE

DES INTERVENANTS NOMBREUX ET DE QUALITE DES INTERVENANTS NOMBREUX ET DE QUALITE Au 24 avril 2014 Pour animer les sessions du 13 ème séminaire francophone de collecte de fonds, l AFF, toujours soucieuse d être au plus proche de vos préoccupations,

Plus en détail

DES INTERVENANTS NOMBREUX ET DE QUALITE

DES INTERVENANTS NOMBREUX ET DE QUALITE DES INTERVENANTS NOMBREUX ET DE QUALITE Au 17 juin 2014 Pour animer les sessions du 13 ème séminaire francophone de collecte de fonds, l AFF, toujours soucieuse d être au plus proche de vos préoccupations,

Plus en détail

Responsable mécénat/ partenariats entreprises

Responsable mécénat/ partenariats entreprises N 4 - RESPONSABLE MÉCÉNAT/ PARTENARIATS ENTREPRISES RESPONSABLE MÉCÉNAT (DÉNOMINATION DAVANTAGE UTILISÉE DANS LA CULTURE), RESPONSABLE PARTENARIATS ENTREPRISES Le responsable Mécénat/partenariats entreprises

Plus en détail

Comment être présent facilement et efficacement sur Internet?

Comment être présent facilement et efficacement sur Internet? FORMATION E TOURISME Comment être présent facilement et efficacement sur Internet? Soyez acteur sur internet. Définissez les points clés de votre présence sur internet sur la base de vos objectifs marketing,

Plus en détail

Livre Blanc Virtua 2012

Livre Blanc Virtua 2012 Livre Blanc Virtua 2012 LES SECRETS D UNE CAMPAGNE DIGITALE DE NOËL RÉUSSIE Suivez-nous sur Twitter Virtua 021 544 28 00 info@virtua.ch Stratégies et créations digitales 2 Table des matières Préparez votre

Plus en détail

LE MULTICANAL. ou comment mettre le dialogue avec vos donateurs au cœur de votre organisation! Atelier animé par David Alonso

LE MULTICANAL. ou comment mettre le dialogue avec vos donateurs au cœur de votre organisation! Atelier animé par David Alonso LE MULTICANAL ou comment mettre le dialogue avec vos donateurs au cœur de votre organisation! Atelier animé par David Alonso Directeur général de Faircom Paris Objectifs de la session Découvrir le multicanal

Plus en détail

PILOTER LA SATISFACTION CLIENT POUR MIEUX FIDÉLISER

PILOTER LA SATISFACTION CLIENT POUR MIEUX FIDÉLISER UNE CONFÉRENCE MULTICANAL, KPI, EXPÉRIENCE CLIENT PILOTER LA SATISFACTION CLIENT POUR MIEUX FIDÉLISER Paris Jeudi 20 novembre 2014 conferences.relationclientmag.fr En partenariat avec : ÉDITO est plus

Plus en détail

Formation certifiante au métier de coach scolaire

Formation certifiante au métier de coach scolaire Formation certifiante au métier de coach scolaire 1 Préambule CoachingMaestro est un portail de formations dédié à toute personne intéressée dans l accompagnement des jeunes. Préambule Ses missions sont

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATION DE L AFF 2015-2016. Crédits photos : Xavier Granet. n Journées de formation. n Conférences et séminaires

CATALOGUE DE FORMATION DE L AFF 2015-2016. Crédits photos : Xavier Granet. n Journées de formation. n Conférences et séminaires Crédits photos : Xavier Granet CATALOGUE DE FORMATION DE L AFF 2015-2016 n Journées de formation n Conférences et séminaires n Certificat Français du Fundraising L AFF EST VOTRE ASSOCIATION! L Association

Plus en détail

les ateliers dirigeants programme 2014 Entrez dans l excellence!

les ateliers dirigeants programme 2014 Entrez dans l excellence! les ateliers dirigeants programme 2014 Entrez dans l excellence! L équipe d experts métier de la CCI Territoriale de la Moselle est à votre service tout au long de l année. Pour toute information sur les

Plus en détail

Évolution des réseaux sociaux dans la banque (US et France) et place dans la distribution multicanale

Évolution des réseaux sociaux dans la banque (US et France) et place dans la distribution multicanale conseil organisation management Réussir ensemble Évolution des réseaux sociaux dans la banque (US et France) et place dans la distribution multicanale Salon e-commerce, Paris, 14 septembre 2011 csa consulting

Plus en détail

CONNAISSANCE CLIENT & CROSS CANAL

CONNAISSANCE CLIENT & CROSS CANAL CONNAISSANCE CLIENT & CROSS CANAL INTERVENANTS : Elise Albenque Marketing et Partenariats Médias - Direction de l'information et de la Communication Château de Versailles Marion Bajeux Responsable Marketing

Plus en détail

La GRC ou comment mettre le client au coeur de l entreprise

La GRC ou comment mettre le client au coeur de l entreprise composantes Relation de la Relation relation 4 Les outils 4 Les 4-1 outils Les de bases la GRC de 4-1 données Les bases de données 4-2 Les logiciels et 5 Les de freins la GRC au La GRC ou comment mettre

Plus en détail

LES e-donateurs en france

LES e-donateurs en france LES e-donateurs en france Baromètre 2014 4 e édition Étude réalisée par et 1. BENCHMARK Présence digitale de 103 associations françaises membres de France Générosités. SOMMAIRE 2. QUESTIONNAIRE AUX associations

Plus en détail

Hospitality Awards 2012 Meilleure opération de communication

Hospitality Awards 2012 Meilleure opération de communication Hospitality Awards 2012 Meilleure opération de communication hotelbb.com Rejoignez-nous sur une problématique STRATéGIE : Faire de b&b hôtels, une marque «brand friend» Quelle communication de challenger

Plus en détail

PILOTAGE, KPI, ROI MESUREZ L EFFICACITÉ DE VOS ACTIONS MARKETING À L ÈRE DU DIGITAL

PILOTAGE, KPI, ROI MESUREZ L EFFICACITÉ DE VOS ACTIONS MARKETING À L ÈRE DU DIGITAL U N E C O N F É R E N C E PILOTAGE, KPI, ROI MESUREZ L EFFICACITÉ DE VOS ACTIONS À L ÈRE DU DIGITAL Paris Jeudi 4 décembre 2014 conferences.emarketing.fr En partenariat avec : ÉDITO KPI, trois lettres

Plus en détail

Le NOUVEAU PROGRAMME de BDD juxtaposée multicanal

Le NOUVEAU PROGRAMME de BDD juxtaposée multicanal Le NOUVEAU PROGRAMME de BDD juxtaposée multicanal Agenda 1. Le Big Data et les enjeux du marché 2. La réponse de Mediapost Communication 3. Comment ça marche? 4. Planning de lancement des offres 5. Conclusion

Plus en détail

FAIRE DU MARKETING SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

FAIRE DU MARKETING SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX Mélanie Hossler Olivier Murat Alexandre Jouanne FAIRE DU MARKETING SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX 12 modules pour construire sa stratégie social media, 2014 ISBN : 978-2-212-55694-0 Table des matières Sommaire...

Plus en détail

«Allo, vous n avez pas de stratégie téléphone?» Alain Pierre La Chaîne de l Espoir Pascal Fréneaux ADM VALUE

«Allo, vous n avez pas de stratégie téléphone?» Alain Pierre La Chaîne de l Espoir Pascal Fréneaux ADM VALUE L outil téléphone dans votre stratégie de marketing direct «Allo, vous n avez pas de stratégie téléphone?» Alain Pierre La Chaîne de l Espoir Pascal Fréneaux ADM VALUE Présentation de La Chaîne de l Espoir

Plus en détail

Programme de la formation

Programme de la formation Programme de la formation En cours d élaboration (au 17 septembre 2014) www.fundraisers.fr Crédits photo : Xavier Granet EDITO Assurer l avenir de vos missions et rendre pérennes les financements privés

Plus en détail

avec Etude exclusive Le Club des Annonceurs & l Institut QualiQuanti «Le Brand Content : au cœur du pilotage de la marque»

avec Etude exclusive Le Club des Annonceurs & l Institut QualiQuanti «Le Brand Content : au cœur du pilotage de la marque» avec Communiqué de presse Paris, le 22 octobre 2014 Etude exclusive Le Club des Annonceurs & l Institut QualiQuanti «Le Brand Content : au cœur du pilotage de la marque» «A l heure où la marque devient

Plus en détail

Mercredi 18 mars. Amphi Edgard Faure

Mercredi 18 mars. Amphi Edgard Faure 8h00-9h00 : Accueil des participants 9h00 9h30 Plénière d ouverture Intervenants : Laurent Batsch (Université Paris-Dauphine) Hervé Biausser (Centrale Supélec) Amphi Edgar Faure Salle 9h30 13h00 / Master

Plus en détail

Programme de formations Webmarketing & Réseaux sociaux

Programme de formations Webmarketing & Réseaux sociaux Programme de formations Webmarketing & Réseaux sociaux La Team Web Organisme de formation enregistré sous le numéro 91 34 08306 34 La Team Web SAS au capital de 10 000 8 rue de la Mairie / 34120 Lézignan

Plus en détail

TENDANCES RELATION CLIENT

TENDANCES RELATION CLIENT UNE CONFÉRENCE TENDANCES RELATION CLIENT 2 e ÉDITION BIG DATA, SOCIAL CRM, PROGRAMMES RELATIONNELS LES NOUVEAUX LEVIERS POUR UNE FIDÉLISATION PERFORMANTE Paris Mercredi 6 novembre 2013 conferences.relationclientmag.fr

Plus en détail

Il est venu le temps

Il est venu le temps Pauline Graulle Il est venu le temps des synergies multicanal Loin de se faire concurrence, les canaux de contacts entre donateurs et associations se complètent et se renforcent mutuellement. Bien qu elle

Plus en détail

Demi-journée : 9h/12h30 ou 14h/17h30 150 HT par personne (groupe de 10 personnes minimum)

Demi-journée : 9h/12h30 ou 14h/17h30 150 HT par personne (groupe de 10 personnes minimum) 1) Les différentes sources de financement du projet associatif Revue de tous les modes de financement et de leurs spécificités : o Les ressources propres non commerciales o Les ressources propres commerciales

Plus en détail

Etes-vous prêt pour la révolution numérique?

Etes-vous prêt pour la révolution numérique? Etude Humanipolis sur la relation client 21 novembre 2014 Etes-vous prêt pour la révolution numérique? Vous trouverez ci-après les réponses au 21 novembre apportées au questionnaire en ligne Humanipolis

Plus en détail

Chargé de recherche donateurs

Chargé de recherche donateurs N 6 - CHARGÉ DE RECHERCHE DONATEURS CHARGÉ DE RECHERCHE, PROSPECT RESEARCHER, DOCUMENTALISTE, CHARGÉ DE VEILLE Le chargé de recherche identifie des cibles de donateurs potentiels et les qualifie en s appuyant

Plus en détail

L affiliation dans Le mix digital

L affiliation dans Le mix digital L affiliation dans Le mix digital Les évolutions attendues pour L affiliation 1. Le rôle d une agence média 2. Les enjeux globaux pour le digital 3. Le mobile et L affiliation 4. Le pilotage à la performance

Plus en détail

27 rue Saint-Guillaume 75337 Paris cedex 07 France www.sciences-po.fr. Master Marketing et Études

27 rue Saint-Guillaume 75337 Paris cedex 07 France www.sciences-po.fr. Master Marketing et Études 27 rue Saint-Guillaume 75337 Paris cedex 07 France www.sciences-po.fr Master Marketing et Études REVENIR À NOTRE VOCATION PREMIÈRE Hervé Crès, Directeur adjoint, Directeur des études et de la scolarité

Plus en détail

Soutenons ensemble l économie sociale et solidaire pour un développement durable

Soutenons ensemble l économie sociale et solidaire pour un développement durable Soutenons ensemble l économie sociale et solidaire pour un développement durable «Nous devons être le changement que nous voulons pour le monde» Gandhi works et n n a lo y b a B n o ti a ci o ss a L Babyloan

Plus en détail

Vendeur du 3 e millénaire

Vendeur du 3 e millénaire Éditorial La fonction commerciale est au centre d un séisme sans précédent. En effet, rares sont les métiers à avoir connu une telle transformation des pratiques performantes en si peu d années. Ce séisme

Plus en détail

1 5 : M A 15 minutes d'avance

1 5 : M A 15 minutes d'avance 15 minutes, c est peu dans une journee mais c est juste le temps qu il nous faut pour preparer l avenir... Magalie PETIT CONSEIL EN DEVELOPPEMENT COMMERCIAL ET COLLECTE DE FONDS M A 1 5 : 15:MA est une

Plus en détail

CULTIVATEUR DE DONNÉES 4.0 FAITES FRUCTIFIER VOS DONNÉES, RÉCOLTEZ DU ROI. DU BIG DATA AU SMART DATA

CULTIVATEUR DE DONNÉES 4.0 FAITES FRUCTIFIER VOS DONNÉES, RÉCOLTEZ DU ROI. DU BIG DATA AU SMART DATA CULTIVATEUR DE DONNÉES 4.0 FAITES FRUCTIFIER VOS DONNÉES, RÉCOLTEZ DU ROI. DU BIG DATA AU SMART DATA CULTIVER SON CAPITAL CLIENTS, RECRUTER, FIDÉLISER ET RÉCOLTER DU ROI! La société Base Plus cultive depuis

Plus en détail

La fidélité est contraire à la nature humaine.

La fidélité est contraire à la nature humaine. La fidélité est contraire à la nature humaine. CHARLES FOURIER Philosophe et économiste français. POURQUOI FIDELISER? Un cas de force majeure 20% des investissements en fidélisation représentent 80% du

Plus en détail

Le Cloud et le Big Data annoncent le retour en grâce de la donnée consommateur

Le Cloud et le Big Data annoncent le retour en grâce de la donnée consommateur Le Cloud et le Big Data annoncent le retour en grâce de la donnée consommateur Better connections. Better results. Livre Blanc Acxiom Le Cloud et le Big Data annoncent le retour en grâce de la donnée consommateur

Plus en détail

Dossier de Presse. 10 Octobre 2013

Dossier de Presse. 10 Octobre 2013 Dossier de Presse 10 Octobre 2013 Contacts : Anne-Sophie DUPIRE - Responsable Communication Lucie PORREAUX - Chargée des Relations Presse Tel : 0 328 328 000 - anne-sophie.dupire@sarbacane.com Tel : 0

Plus en détail

Baromètre 2011 de l'e-marketing

Baromètre 2011 de l'e-marketing Baromètre 2011 de l'e-marketing Présentation du 30 mars 2011 MD Expo / UDA Baromètre de l e-marketing 2011 page 1 Sommaire 1. Méthodologie et structure de l échantillon 2. Résultats L acculturation des

Plus en détail

Bulletin d adhésion. Adhésion 2015

Bulletin d adhésion. Adhésion 2015 Bulletin d adhésion Adhérer à l'association Française des Fundraisers, c'est se doter d'un espace privilégié pour échanger avec vos pairs, pour vous former et pour vous informer. C est aussi partager des

Plus en détail

Le Social CRM comme levier de développement pour les entreprises

Le Social CRM comme levier de développement pour les entreprises Le Social CRM comme levier de développement pour les entreprises Cycle Innovation & Connaissance 57 petit déjeuner Jérôme SANZELLE, Allmyski 11 avril 8h30-10h SKEMA Animatrice : Valérie BLANCHOT COURTOIS

Plus en détail

Forum CXP. Le logiciel dans tous ses états! 14 juin 2012 - Paris

Forum CXP. Le logiciel dans tous ses états! 14 juin 2012 - Paris Forum CXP Le logiciel dans tous ses états! 14 juin 2012 - Paris Pour la 10 ème édition du Forum, le CXP s interroge : Quel sera votre SI dans 10 ans? PILOTER, TRANSFORMER, OPTIMISER : une journée pour

Plus en détail

Toutefois, elles éprouvent de réelles difficultés à mettre en place. les résultats ne sont pas mesurés systématiquement.

Toutefois, elles éprouvent de réelles difficultés à mettre en place. les résultats ne sont pas mesurés systématiquement. Les entreprises sont conscientes de l intérêt du canal web pour leurs campagnes marketing. Elles l utilisent pour différents types d opérations et prévoient de poursuivre leurs investissements sur le marketing

Plus en détail

Ressources Humaines Enjeux et Stratégie dans un contexte international

Ressources Humaines Enjeux et Stratégie dans un contexte international Ressources Humaines Enjeux et Stratégie dans un contexte international 1 LES ENJEUX DE LA FONCTION R.H. Environnement : La mondialisation L accélération des changements L incontournable performance Le

Plus en détail

Groupe Dyadeo _ Offre Conquête. 22/08/2013 GROUPE DYADEO - Reproduction interdite

Groupe Dyadeo _ Offre Conquête. 22/08/2013 GROUPE DYADEO - Reproduction interdite Groupe Dyadeo _ Offre Conquête 1 Les enjeux de la conquête Conquérir, c est : Rendre concrètes les ambitions stratégiques, Avoir une cohérence globale entre sa politique de communication globale, sa démarche

Plus en détail

La modernisation des modes de financements des structures publiques

La modernisation des modes de financements des structures publiques La modernisation des modes de financements des structures publiques Ou Mécénat et fundraising : quels enjeux pour les agents comptables d université? Nantes 4 Juin 2015 Yaële Aferiat, AFF et Jean-Marc

Plus en détail

Qu est-ce qu un programme de dons?

Qu est-ce qu un programme de dons? 1 Qu est-ce qu un programme de dons? Le terme «programme de dons» réfère à votre approche politique, stratégique, active visant à construire une relation durable avec vos abonnés et les donateurs. Tout

Plus en détail

Comment développer des relations avec les associations : le point de vue des PME (novembre 2010)

Comment développer des relations avec les associations : le point de vue des PME (novembre 2010) Comment développer des relations avec les associations : le point de vue des PME (novembre 2010) Les associations, souvent financées par des fonds publics doivent aujourd hui faire face à une diminution

Plus en détail

LIVRE BLANC. Smart data, scoring et CRM automatisé : Comment acquérir, qualifier et convertir ses prospects en clients

LIVRE BLANC. Smart data, scoring et CRM automatisé : Comment acquérir, qualifier et convertir ses prospects en clients messaging LIVRE BLANC Smart data, scoring et CRM automatisé : Comment acquérir, qualifier et convertir ses prospects en clients SOMMAIRE Smart data, scoring et CRM automatisé : Comment acquérir, qualifier

Plus en détail

PARCOURS MANAGEMENT RESSOURCES MANAGERS

PARCOURS MANAGEMENT RESSOURCES MANAGERS La transversalité des compétences managériales Un parcours sur 3 niveaux pour tous les managers du Groupe selon leur expérience dans la fonction. Cette segmentation a pour objectif de doter les managers

Plus en détail

FORMATION. 3eme ANNEE DE SPECIALISATION COMMUNICATION, RP, EVENEMENTIEL en alternance. Préparation au DEESCOM Diplôme de la FEDE

FORMATION. 3eme ANNEE DE SPECIALISATION COMMUNICATION, RP, EVENEMENTIEL en alternance. Préparation au DEESCOM Diplôme de la FEDE FORMATION 3eme ANNEE DE SPECIALISATION COMMUNICATION, RP, EVENEMENTIEL en alternance Préparation au DEESCOM Diplôme de la FEDE 1 DESCRIPTIF DE LA FORMATION 3 ème année COMMUNICATION/RP/EVENEMENTIEL La

Plus en détail

MARDI 23 JUIN 2015. Nicolas Danet (Change.org) Jean-Baptiste Paulhet (FIDH)

MARDI 23 JUIN 2015. Nicolas Danet (Change.org) Jean-Baptiste Paulhet (FIDH) 08h30-09h00 : Accueil des participants MARDI 23 JUIN 2015 09h00 10h30 : classes - Partie 1 10h30 11h00 : Pause-café et Inscriptions à l accueil des coachings du mardi midi Intervenants Niveaux Salles 11h

Plus en détail

Kit d organisation des rencontres académiques

Kit d organisation des rencontres académiques Concertation nationale sur le numérique pour l éducation Kit d organisation des rencontres académiques Ce kit a été réalisé en coopération avec 1 Comment organiser une rencontre au sein de mon académie

Plus en détail

État des lieux de la collecte 2006-2010. Chris Olivier CerPhi

État des lieux de la collecte 2006-2010. Chris Olivier CerPhi État des lieux de la collecte 2006-2010 Chris Olivier CerPhi Un panorama basé sur 3 sources d information 2006-2008 Source DGFIP Données de la Direction Générale des Finances Publiques : évolution annuelle

Plus en détail

Chap 3 : La connaissance du client. I. Les fondements de la connaissance du client. Les principales évolutions sont résumées dans le tableau suivant :

Chap 3 : La connaissance du client. I. Les fondements de la connaissance du client. Les principales évolutions sont résumées dans le tableau suivant : Chap 3 : La connaissance du client I. Les fondements de la connaissance du client A. D une société de consommation à une société de consommateurs Depuis les années 1980, les mutations sociales ont eu d

Plus en détail

1 er CENTRE DE FORMATION SPÉCIALISTE DE LA COMMUNICATION EN ENTREPRISE

1 er CENTRE DE FORMATION SPÉCIALISTE DE LA COMMUNICATION EN ENTREPRISE 1 er CENTRE DE FORMATION SPÉCIALISTE DE LA COMMUNICATION EN ENTREPRISE CARTE D IDENTITÉ UN CENTRE DE FORMATION CRÉÉ PAR DES FORMATEURS PROFESSIONNELS Kreactiv Formation est né de l essaimage d une agence

Plus en détail

La vision des annonceurs sur la stratégie digitale et le marché des agences de communication

La vision des annonceurs sur la stratégie digitale et le marché des agences de communication La vision des annonceurs sur la stratégie digitale et le marché des agences de communication MÉTHODOLOGIE La partie de l'image avec l'id de relation rid11 n'a pas été trouvé dans le fichier. Phase qualitative

Plus en détail

60 salariés. 3 MINISTÈRE est une agence Web, experte en CRM, e-commerce, data et analytics. Elle compte à ce. jour 25 salariés.

60 salariés. 3 MINISTÈRE est une agence Web, experte en CRM, e-commerce, data et analytics. Elle compte à ce. jour 25 salariés. Laurent HABIB réunit les agences LIGARIS 1, PLAN CRÉATIF 2 et MINISTÈRE 3 pour créer la 1 ère agence globale indépendante du marché. Une agence de 180 personnes, à 60% digitale, intégrant tous les métiers

Plus en détail

COMMENT CONDUIRE SON PROJET DE SITE WEB?

COMMENT CONDUIRE SON PROJET DE SITE WEB? COMMENT CONDUIRE SON PROJET DE SITE WEB? Lorraine Pour être efficace, un site web doit être réfléchi et en adéquation avec la stratégie de l entreprise. Cette notice présente les différentes possibilités

Plus en détail

BANQUES SUR INTERNET 2012 LE DIGITAL AU CŒUR DES NOUVELLES STRATÉGIES CLIENT

BANQUES SUR INTERNET 2012 LE DIGITAL AU CŒUR DES NOUVELLES STRATÉGIES CLIENT CONFÉRENCE LE 13 MARS À PARIS BANQUES SUR INTERNET 2012 LE DIGITAL AU CŒUR DES NOUVELLES STRATÉGIES CLIENT 4 formations associées ( - Paris) Avec le concours de Partenaires médias Applications et sites

Plus en détail

Comment activer ses réseaux pour récolter des fonds?

Comment activer ses réseaux pour récolter des fonds? Comment activer ses réseaux pour récolter des fonds? JOURNÉES DE FORMATION 2014 Jeudi 2 et vendredi 3 octobre 2014 Hôtel Alpha-Palmiers Lausanne EDITORIAL Réseaux réels & réseaux virtuels : comment les

Plus en détail

TENDANCES E-COMMERCE. 2 e ÉDITION. Paris Jeudi 6 juin 2013 CROSS CANAL, M-COMMERCE, LOGISTIQUE, LES STRATÉGIES GAGNANTES DE VOTRE ACTIVITÉ E-COMMERCE

TENDANCES E-COMMERCE. 2 e ÉDITION. Paris Jeudi 6 juin 2013 CROSS CANAL, M-COMMERCE, LOGISTIQUE, LES STRATÉGIES GAGNANTES DE VOTRE ACTIVITÉ E-COMMERCE U N E C O N F É R E N C E TENDANCES E-COMMERCE 2 e ÉDITION CROSS CANAL, M-COMMERCE, LOGISTIQUE, LES STRATÉGIES GAGNANTES DE VOTRE ACTIVITÉ E-COMMERCE Paris Jeudi 6 juin 2013 conferences.ecommercemag.fr

Plus en détail

Vous donner toutes les clés pour définir et mettre en place votre stratégie digitale, quels que soient vos objectifs et vos cibles

Vous donner toutes les clés pour définir et mettre en place votre stratégie digitale, quels que soient vos objectifs et vos cibles Objectifs Vous donner toutes les clés pour définir et mettre en place votre stratégie digitale, quels que soient vos objectifs et vos cibles et vous aider à maîtriser les principaux réseaux sociaux. AGENDA

Plus en détail

SYNERGIE Associés Confidentiel Reproduction interdite sans autorisation préalable Page 1 de 44

SYNERGIE Associés Confidentiel Reproduction interdite sans autorisation préalable Page 1 de 44 SYNERGIE Associés Confidentiel Reproduction interdite sans autorisation préalable Page 1 de 44 Le CRM (GRC) est la clef de votre succès Les Principes généraux de la Gestion de la Relation Clients Confidentiel

Plus en détail

Partie I Stratégies relationnelles et principes d organisation... 23

Partie I Stratégies relationnelles et principes d organisation... 23 Introduction......................................................................... 1 1. Définition........................................................................ 2 1.1 Le CRM comme processus

Plus en détail

Management Opérationnel. Programme de Management Spécialisé

Management Opérationnel. Programme de Management Spécialisé Management Opérationnel Programme de Management Spécialisé ESSEC Business School Depuis sa création en 1907, l ESSEC cultive un modèle spécifique fondé sur une identité et des valeurs fortes : l innovation,

Plus en détail

Le CRM au cœur des cabinets d avocats

Le CRM au cœur des cabinets d avocats Livre Blanc Le CRM au cœur des cabinets d avocats Entrez dans le futur de la relation clients Edito Le monde du conseil juridique est en pleine (r)évolution. Alors que le décret n 2014-1251 du 28 octobre

Plus en détail

agence marketing digital

agence marketing digital agence marketing digital www.digitall-conseil.fr 2 DIGITALL CONSEIL LE DIGITAL POUR TOUS «Les espèces qui survivent ne sont pas les espèces les plus fortes, ni les plus intelligentes, mais celles qui s

Plus en détail

BEE Agency est une AGENCE DE CONSEIL et de COMMUNICATION spécialisée dans les SOLUTIONS DIGITALES, le Web-Marketing et le développement durable.

BEE Agency est une AGENCE DE CONSEIL et de COMMUNICATION spécialisée dans les SOLUTIONS DIGITALES, le Web-Marketing et le développement durable. EN UN CLIN D OEIL BEE Agency est une AGENCE DE CONSEIL et de COMMUNICATION spécialisée dans les SOLUTIONS DIGITALES, le Web-Marketing et le développement durable. Elle est organisée en 3 pôles : SM@RT,

Plus en détail

Marketing comportemental. Guide méthodologique de mise en œuvre

Marketing comportemental. Guide méthodologique de mise en œuvre Marketing comportemental Guide méthodologique de mise en œuvre Sommaire Présentation...3 Les limites du marketing de masse ou du marketing «produit»...5 L idéal marketing : délivrer le bon message au bon

Plus en détail

Le nouveau marketing urbain à l heure du numérique

Le nouveau marketing urbain à l heure du numérique Le nouveau marketing urbain à l heure du numérique Liège, 10 / 10 / 2014 Joël Gayet Chercheur associé à Sciences Po Aix Directeur de la Chaire «Attractivité & Nouveau Marketing Territorial» Attractivité

Plus en détail

Piloter sa collecte avec Google Analytics. Alexandre Ayad / GiveXpert Christopher Guillou / Plus d Ecedi

Piloter sa collecte avec Google Analytics. Alexandre Ayad / GiveXpert Christopher Guillou / Plus d Ecedi Alexandre Ayad / GiveXpert Christopher Guillou / Plus d Ecedi Objectif de l atelier Identifier vos indicateurs de performance Connaître vos visiteurs et identifier vos donateurs Identifier la contribution

Plus en détail

Guide d accompagnement. Document réalisé par Softcomputing et Microsoft France.

Guide d accompagnement. Document réalisé par Softcomputing et Microsoft France. RESSOURCE PME Cahier des charges d un outil de gestion de la relation client (GRC) ou Customer Relationship Management (CRM) Guide d accompagnement. Ce document donne aux PME des clés pour mener à bien

Plus en détail

4 formations associées. conférence le 6 DEcembre à paris. nouvelles stratégies d influence

4 formations associées. conférence le 6 DEcembre à paris. nouvelles stratégies d influence conférence le 6 DEcembre à paris E-MARKETING BTOB nouvelles stratégies d influence 4 formations associées ( - Paris) Webmarketing BtoB 16-17 novembre / 19-20 mars Créer et animer une communauté BtoB 7-8

Plus en détail

CROSS CANAL, M-COMMERCE, LOGISTIQUE, LES STRATÉGIES GAGNANTES DU E-COMMERCE EN

CROSS CANAL, M-COMMERCE, LOGISTIQUE, LES STRATÉGIES GAGNANTES DU E-COMMERCE EN U N E C O N F É R E N C E TENDANCES E-COMMERCE 2 e ÉDITION CROSS CANAL, M-COMMERCE, LOGISTIQUE, LES STRATÉGIES GAGNANTES DU E-COMMERCE EN 2013 Paris Jeudi 6 juin 2013 conferences.ecommercemag.fr En partenariat

Plus en détail

Perfectionnez vos ventes en formation linguistique

Perfectionnez vos ventes en formation linguistique Perfectionnez vos ventes en formation linguistique public Responsables commerciaux, commerciaux conseillers expérimentés et directeurs généraux des organismes de formation professionnelle en langues étrangères.

Plus en détail

Stress et Management Droits et devoirs du manager. Inter- Entreprises

Stress et Management Droits et devoirs du manager. Inter- Entreprises Management motivationnel Stress et Management Droits et devoirs du manager CATALOGUE Formations Inter- Entreprises Cabinet de Conseil et de Formation en Motivation et Développement de la Performance CRECI

Plus en détail

Comment gérer votre relation donateurs?

Comment gérer votre relation donateurs? Comment gérer votre relation donateurs? Shéma Notre réponse Notre réponse : La plate-forme de solutions full-web et de services QUALIDATA 2.0 QUALIDATA 2.0 enregistre les offres de votre organisation (les

Plus en détail

Digital : état de l'art et enjeux

Digital : état de l'art et enjeux L institut de formation continue des professionnels du Web Digital : état de l'art et enjeux Référence formation : Durée : Prix conseillé : CD1 2 jours (14 heures) 1 750 HT (hors promotion ou remise particulière)

Plus en détail

QUI SOMMES NOUS? Notre équipe se tient à votre disposition pour vous apporter de plus amples informations et vous conseiller.

QUI SOMMES NOUS? Notre équipe se tient à votre disposition pour vous apporter de plus amples informations et vous conseiller. QUI SOMMES NOUS? La CCI Tarbes et Hautes-Pyrénées propose une offre variée de formations s adressant à la fois aux jeunes à la recherche d un métier et aux salariés / Chefs d entreprise en recherche de

Plus en détail

CRM MANAGER LES SOLUTIONS POUR BOOSTER VOTRE RELATION CLIENT

CRM MANAGER LES SOLUTIONS POUR BOOSTER VOTRE RELATION CLIENT CRM MANAGER S SOLUTIONS POUR BOOSTER VOTRE RELATION CLIENT CRM MANAGER plus que jamais, un outil d actualité et de conquête Votre connaissance du et de vos clients est fondamentale pour assurer vos succès.

Plus en détail

UNE COMPÉTITION INTERNATIONALE DE FILMS CORPORATE (La première édition se concentrera sur les pays francophones)

UNE COMPÉTITION INTERNATIONALE DE FILMS CORPORATE (La première édition se concentrera sur les pays francophones) 27 au 30 mai 2015 1 UN ÉVÉNEMENT MAJEUR DE LA COMMUNICATION DES ENTREPRISES, DES INSTITUTIONS DU SECTEUR PUBLIC ET DES COLLECTIVITES LOCALES UNE COMPÉTITION INTERNATIONALE DE FILMS CORPORATE (La première

Plus en détail

Assurance et Protection sociale Les enjeux du Digital Commerce

Assurance et Protection sociale Les enjeux du Digital Commerce Assurance et Protection sociale Les enjeux du Digital Commerce Sortir des murs, démultiplier les contacts 2013 T A L E N T E D T O G E T H E R Unissons nos Talents 1 Introduction Entre discours incantatoires

Plus en détail

Démarche Prospective Métier Pub/Com : Enquête en extension

Démarche Prospective Métier Pub/Com : Enquête en extension Université ParisDauphine Démarche Prospective Métier Pub/Com : Enquête en extension L Observatoire des Métiers de la Publicité a confié à Luc Boyer et Aline Scouarnec, dans le cadre d une étude prospective,

Plus en détail

A T E L I E R N U M E R I Q U E. Marketing Outbound / Emailing, Newsletters. #ateliersnumeriquescourbevoie

A T E L I E R N U M E R I Q U E. Marketing Outbound / Emailing, Newsletters. #ateliersnumeriquescourbevoie A T E L I E R N U M E R I Q U E Marketing Outbound / Emailing, Newsletters #ateliersnumeriquescourbevoie Atelier numérique du 9 avril 2015 Intervenants Olivier CARTIERI, Animateur Conseil TIC, Guillaume

Plus en détail

Déroulement des travaux. Jour 1

Déroulement des travaux. Jour 1 Atelier national sur le partage des résultats de l étude et la mobilisation des organisations de la société civile pour le lancement d une campagne de plaidoyer autour de l accaparement des terres au Cameroun

Plus en détail

Capter la. Pour faire face au comportement

Capter la. Pour faire face au comportement Capter la en mobilité pour l Pour faire face au comportement naturel des internautes qui recherchent de l information sur internet et font l achat en magasin, les distributeurs mettent en place des outils

Plus en détail

Les cartes entreprises en 2014 et demain

Les cartes entreprises en 2014 et demain 2014 Les cartes entreprises en 2014 et demain Analyse prospective du marché des cartes entreprises L APECA accompagne depuis 10 ans le développement de la carte achat en France et se consacre, plus largement,

Plus en détail

Optimisez votre organisation et vos pratiques Marketing pour réussir la transformation digitale

Optimisez votre organisation et vos pratiques Marketing pour réussir la transformation digitale Optimisez votre organisation et vos pratiques Marketing pour réussir la transformation digitale Notre vision des enjeux et notre offre de service Septembre 2015 La révolution digitale est un challenge

Plus en détail

Atelier Communication Managériale Entreprises & Médias 7 février 2014

Atelier Communication Managériale Entreprises & Médias 7 février 2014 Baromètre Afci ANDRH Inergie 2013 sur la Communication Managériale 4 ème édition «L implication des managers dans une communication de proximité avec leurs équipes» Atelier Communication Managériale Entreprises

Plus en détail

RESULTATS ENQUETES VIADEO (JUIN 2010)

RESULTATS ENQUETES VIADEO (JUIN 2010) RESULTATS ENQUETES VIADEO (JUIN 2010) On a tous commandé au moins une fois sur un site marchand et on a tous été au moins une fois en relation avec un service clients 1 SOMMAIRE 1. Les médias utilisés

Plus en détail

tendances du marketing BtoB à adopter sans tarder.

tendances du marketing BtoB à adopter sans tarder. 2015 tendances du marketing BtoB à adopter sans tarder. Pour réussir son année, 7 sujets majeurs à mettre sur votre to-do-list. Les 7 tendances du marketing BtoB à adopter sans tarder. Selon Laurent Ollivier,

Plus en détail

Intégrer le web dans une stratégie de communication globale. Développer sa stratégie de communication sur le web

Intégrer le web dans une stratégie de communication globale. Développer sa stratégie de communication sur le web certificat communication web CERTIFICAT communication web DU 13 OCTOBRE 2015 AU 25 FÉVRIER 2016 (SAUF DU 11 DÉCEMBRE 2015 AU 6 JANVIER 2016 - PÉRIODE DE FIN D ANNÉE ET DU 8 AU 12 FÉVRIER CONGÉ DE CARNAVAL)

Plus en détail

L ORÉAL - STAGIAIRE MARKETING

L ORÉAL - STAGIAIRE MARKETING L ORÉAL - STAGIAIRE MARKETING A la croisée de toutes les activités du groupe, les équipes Marketing sont au cœur de nos processus. Leur mission? Sensibiliser les consommateurs à des produits conçus pour

Plus en détail