Sécurité des centres de bronzage Questions fréquemment posées FAQ

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Sécurité des centres de bronzage Questions fréquemment posées FAQ"

Transcription

1 Sécurité des centres de brnzage Questins fréquemment psées FAQ Versin du 01/07/2011.

2 AR : Arrêté ryal du 20 juin 2002 relatif aux cnditins d explitatin des centres de brnzage, mdifié par les arrêtés ryaux des 22 nvembre 2007 et 22 ctbre Li : Li du 9 février 1994 relative à la sécurité des prduits et services. 1. Cnditins générales pur l explitatin d un centre de brnzage 1.1. Qu est-ce qu un centre de brnzage? On parle d un centre de brnzage à partir du mment ù au mins un banc slaire est mis à la dispsitin des cnsmmateurs, gratuitement u cntre paiement Qui est le respnsable de l accueil? Le respnsable de l accueil est celui qui assure l accueil des cnsmmateurs Quand une cabine est-elle suffisamment spacieuse? Le cnsmmateur dit avir suffisamment de place pur puvir se déshabiller et se rhabiller aisément et en tute sécurité. De plus, en cas d urgence, les services de securs divent avir assez de place pur puvir évacuer quelqu un u lui apprter les premiers sins. La prte de la cabine dit puvir s uvrir entièrement Qu entend-n par les cabines permettent une évacuatin rapide en cas d urgence? En cas d urgence, les services de securs divent avir accès au centre et à la cabine le plus rapidement pssible. Ils divent puvir srtir le cnsmmateur de la cabine et éventuellement dnner les premiers sins. Vici quelques pssibilités : la serrure de la prte peut être uverte de l extérieur par l explitant ; un espace est prévu entre les paris des cabines et le plafnd u le sl. Cette uverture est suffisamment grande pur que quelqu un puisse accéder à la cabine pur uvrir la prte. Il faut dès lrs qu il y ait une échelle dans le centre de brnzage ; prtes culissantes ; panneaux muraux amvibles. Dans un centre autmatisé, il faut tenir cmpte du fait que la sécurité du cnsmmateur dit être garantie.

3 «Créer les cnditins d un fnctinnement cmpétitif, durable et équilibré du marché des biens et services en Belgique.» 1.5. Des lunettes prtectrices divent-elles être dnnées gratuitement au cnsmmateur? Des lunettes prtectrices divent tujurs être dispnibles dans le centre et divent être dnnées à chaque cnsmmateur qui n a pas apprté ses prpres lunettes. Ces lunettes peuvent être dnnées gratuitement u cntre paiement. Le respnsable de l accueil a plusieurs pssibilités pur mettre ces lunettes à la dispsitin du cnsmmateur : il peut remettre une paire de lunettes au cnsmmateur lrs de sa première utilisatin du banc slaire. Il appartient alrs au cnsmmateur d apprter ces lunettes à chaque expsitin ; il peut les mettre à la dispsitin de plusieurs clients. Dans ce cas, les lunettes divent au préalable être désinfectées avec les myens adéquats ; il peut remettre au cnsmmateur une paire de lunettes jetables à chaque utilisatin du banc slaire Quelles lunettes divent être mises à la dispsitin du cnsmmateur? Les lunettes divent prtéger les yeux du cnsmmateur cntre les rayns ultravilets. Ces lunettes divent prter le marquage CE et satisfaire aux cnditins fixées par l arrêté ryal du 31décembre 1992 relatif à la cmmercialisatin des équipements de prtectin individuels Des prduits d entretien adaptés divent-ils encre se truver dans chaque cabine si le respnsable de l accueil nettie lui-même les bancs après chaque utilisatin? Si le respnsable de l accueil nettie lui-même les bancs slaires après chaque utilisatin, il ne dit pas en plus y avir des prduits d entretien dans chaque cabine. Par cntre, les autrités vérifiernt que le prduit qu utilise le respnsable de l accueil est bien adapté. L utilisateur dit aussi avir la pssibilité de nettyer lui-même le banc slaire s'il le suhaite Qu entend-n par prduits d entretien adaptés et quand divent-ils être dispnibles? Après avir été nettyés, les bancs slaires divent être désinfectés. Les prduits désinfectants snt plus puissants que les prduits de nettyage.

4 1.9. Quel délai faut-il respecter entre deux expsitins? Un délai de 48 heures dit être respecté entre la première et la deuxième séance de chaque sessin (cure). Ce délai est de minimum 24 h entre les expsitins suivantes. Une nuvelle sessin cmmence dès lrs que le client n a pas utilisé de banc pendant 30 jurs cnsécutifs Cmment le respnsable de l accueil dit-il surveiller le respect de ces délais et veiller à ce que, lrs de chaque nuvelle sessin, le temps pur la première expsitin aux rayns ultravilets sit réduit de mitié par rapprt à une dse nrmale (= la durée maximale)? Dans un système autmatisé, ces délais snt respectés au myen de la carte magnétique u d un système cmparable. Dans un centre nn autmatisé, le respnsable de l accueil dit puvir pruver que les délais snt respectés. Cela peut se faire par vie électrnique u manuellement. Utiliser un carnet de rendezvus est insuffisant. Les dnnées utiles divent sit être retranscrites sur des fiches clients individuelles, sit être cnservées dans un système lgistique dans lequel les délais de chaque client snt actualisés. Les preuves que les délais nt été respectés snt cnservées au centre de brnzage afin de puvir être à tut mment mises à la dispsitin de l autrité cmpétente Quand un client ne peut-il pas utiliser un banc slaire? Un client ne peut pas utiliser un banc slaire si il u elle : prend des médicaments qui snt sensibles aux raynnements UV (en cas de dute, le client dit cnsulter un médecin) ; a mins de 18 ans ; a une peau de type 1 ; a u a eu un cancer de la peau ; Si une partie du banc slaire est défectueuse u ne fnctinne pas crrectement.

5 «Créer les cnditins d un fnctinnement cmpétitif, durable et équilibré du marché des biens et services en Belgique.» Le respnsable de l accueil dit-il autriser les puvirs publics à effectuer GRATUITEMENT les cntrôles nécessaires (art 6, 5 )? L autrité cmpétente mesurera l irradiatin des bancs avec des appareils spécialisés. Pur puvir effectuer cette mesure, les bancs devrnt être en fnctinnement depuis envirn 15 minutes. Dans les centres autmatisés le système de cmmande sera en utre également testé. Pur tester le système de cmmande, le centre ne purra pas fnctinner durant un certain temps. Les frais en déculant sernt à charge de l explitant du centre de brnzage Quels dcuments divent se truver à tut mment à la dispsitin des autrités cmpétentes? les résultats des cntrôles cncernant l état des lampes et filtres ; les pièces pruvant que le respnsable de l accueil u le système de cmmande adapte autmatiquement l intensité et la durée d utilisatin du banc slaire au type de peau de l utilisateur, en tenant cmpte des caractéristiques du banc slaire et des lampes utilisées ; la preuve que le respnsable de l accueil u le système de cmmande vérifie que la première expsitin d'une sessin (cure) s élève seulement à la mitié de la dse nrmale ; la preuve que le respnsable de l accueil u le système de cmmande veille à ce que les délais entre la première et la secnde expsitin et les séances qui suivent snt respectés ; les instructins d utilisatin de chaque banc slaire du centre, furnies par le cnstructeur, en particulier celles cncernant l identificatin des lampes; les reçus prévus à l article 6, deuxième alinéa, signés par le cnsmmateur et le respnsable de l accueil. L idéal est de cnserver ces dcuments dans le centre même de srte que les autrités cmpétentes puissent les cntrôler à tut mment Qu'est-ce que le type de peau? La sensibilité individuelle de la peau aux UV cnstitue une mesure de la réactin de la peau au raynnement UV. La classificatin des types de peaux humaines est établie en fnctin de l évaluatin subjective de la capacité d une persnne à dévelpper un érythème (cup de sleil) et à pigmenter : Type 1 : brûle très rapidement. Ne brnze jamais Type 2 : brûle rapidement. Brnze lentement

6 Type 3 : brûle rarement. Brnze facilement Type 4 : ne brûle jamais. Brnze rapidement Type 5 : pigmenté. Mnglïde Type 6 : de culeur. Négrïde. Le respnsable de l accueil accmpagne le cnsmmateur et est crespnsable de la déterminatin du type de peau Qu est-ce qu un schéma d expsitin? Le schéma d expsitin dnne par type de peau la durée maximale d une séance de banc slaire cmpte tenu des caractéristiques du banc slaire et des lampes utilisées. Ce schéma, furni par le prducteur u le furnisseur des lampes, dit être cnstructif et prévir des intervalles. Pur que le risque de brûlure sit réduit au minimum, il est indiqué que le cnsmmateur suive un «plan de brnzage» graduel. L explitant du centre de brnzage ne peut pas adapter les valeurs d expsitin btenues du furnisseur à sa guise de telle srte que le temps maximum par séance purrait être dépassé Que faire lrsque le schéma d expsitin du furnisseur/fabricant ne prévit que 4 types de peau au lieu de 6? Dans un tel cas, l explitant dit assimiler les types de peaux 5 et 6 au type de peau 4 du schéma d'expsitin.

7 «Créer les cnditins d un fnctinnement cmpétitif, durable et équilibré du marché des biens et services en Belgique.» 2. Caractéristiques techniques d un banc slaire 2.1. Centres de brnzage autmatisés et nn autmatisés Le raynnement des bancs slaires ne peut à aucun endrit présenter un éclairement effectif érythémateux ttal supérieur à 0,3 W/m² (art. 3, 10 ). Qu'est-ce que cela implique? Cmme cnséquence de la recmmandatin eurpéenne, la cmmercialisatin de bancs slaires ayant un puvir d irradiatin érythémgène supérieur à 0,3 W/m 2 est interdite depuis le 23 juillet Cela a été rappelé aux prducteurs, entre autres les grssistes et les fabriquants, par currier de la Directin générale de l'energie en date du 10 aût Tus les bancs slaires (neufs u de secnde main) achetés après le 23 juillet 2007 devaient immédiatement répndre à ce critère. Les bancs slaires achetés avant le 23 juillet 2007 dispsaient d'un délai supplémentaire jusqu'au 1 er aût Les centres de brnzage devaient dnc avir réalisé les adapatins nécessaires pur le 1 aût 2008 AU PLUS TARD. Aucun délai supplémentaire ne sera accrdé. Cela vaut également pur le changement des lampes Cmment les bancs peuvent-ils être adaptés à la limite de 0,3 W/m 2? Pur réaliser cette adaptatin, le mieux est de prendre cntact avec le fabricant u le furnisseur des bancs slaires u des lampes. Dans la plupart des cas, n peut facilement adapter les bancs slaires existants : en changeant les lampes et /u en changeant les filtres. Dans tus les cas, le mieux est de cnsulter le furnisseur De nmbreux bancs slaires snt équipés d un dispsitif de brnzage du visage qui présente un éclairement nettement supérieur à 0,3 W/m². Est-ce encre autrisé? Nn, le raynnement du banc slaire ne peut en aucun pint avir un puvir d irradiatin érythémgène supérieur à 0,3 W/m Cmment la limite de 0,3 W/m 2 va-t-elle être cntrôlée? Lrs de ses cntrôles, l autrité cmpétente mesurera l irradiatin avec des appareils de mesure calibrés. Aucune dérgatin n est permise à la limite de 0,3 W/m 2! Les prducteurs de bancs slaires et les explitants de centre de brnzage divent veiller à ce que le raynnement de leurs appareils reste en-dessus de cette limite de 0,3 W/m².

8 Les infrmatins techniques du banc sernt demandées à l explitant. Si un banc est équipé avec d autres lampes que celles prévues par le cnstructeur, l explitant dit en principe puvir mntrer qu il satisfait à un puvir d irradiatin érythémgène de 0,3 W/m A chaque défaillance, les bancs slaires divent autmatiquement cesser de fnctinner. Quelles défaillances snt visées? Snt visées tutes les défaillances qui purraient présenter un danger pur la sécurité du cnsmmateur. Ces défaillances peuvent être, entre autres : filtre HP (haute pressin) qui fnctinne mal ; température trp élevée des lampes HP (pur visage) ; cupure de la ventilatin de l appareil ; islatin u autres prblèmes électriques (plmbs, sécurité fuite de terre) ; cupure du système de cmmande. Lrsque le banc se remet en rute, le temps d expsitin prévu ne peut en aucun cas dépasser le nmbre de minutes restantes avant l'arrêt du banc De quel cntrôle des lampes et des filtres s agit-il? Cmment faut-il entretenir les bancs slaires pur ffrir un service sûr? Il faut vérifier au mins tus les tris mis si : tutes les lampes fnctinnent encre ; les lampes (lampes basse tensin et lampes visage) snt remplacées à temps ; les filtres des émetteurs HP snt encre bien en place, ne présentent pas de fissures ni de pussières ; les filtres à pussières snt nettyés et nt bien été mntés ; la ventilatin fnctinne bien ; les panneaux en acryl ne présentent pas de fissures auxquelles le cnsmmateur peut se blesser ; il n y a pas de pussière du côté intérieur des panneaux en acryl ; le système électrique d élévatin du ciel présent sur certains bancs slaires, fnctinne bien.

9 «Créer les cnditins d un fnctinnement cmpétitif, durable et équilibré du marché des biens et services en Belgique.» De quels filtres s agit-il? Les filtres des émetteurs HP snt les filtres des lampes pur le visage. Les filtres anti-pussières servent à maintenir l aspiratin d air nécessaire au refridissement de l appareil Cmment faut-il cnserver les résultats des cntrôles techniques? Cnfrmément à l art. 8, pint 8, le respnsable de l accueil dit mettre les résultats des cntrôles des lampes et des filtres à la dispsitin des autrités cmpétentes. Cela peut se faire par écrit u par vie électrnique. Lrsque les lampes u les filtres snt remplacés u lrsque d autres réparatins snt effectuées, une cpie des factures dit également être tenue à la dispsitin des autrités cmpétentes Que veut-n dire par "Chaque cellule est équipée de telle façn que l utilisateur peut immédiatement demander de l aide à une persnne capable d ffrir sn assistance dans un délai très curt (art.3, 5 ) "? Un système par lequel le cnsmmateur peut immédiatement demander de l'aide en cas de besin dit être prévu dans chaque cellule, y cmpris dans les centres de brnzage ù le respnsable est éligné des cabines cmme par exemple certains fitness, centres de bien-être, etc. Cela peut par exemple être réalisé en installant une snnette d appel u un interphne relié à la réceptin. Dans chaque cellule d'un centre autmatisé, un système grâce auquel l'utilisateur peut appeler quelqu un à l aide en cas de besin dit être installé. Cela peut aussi bien être un appareil téléphnique qu'un butn d appel mais, dans tus les cas, il faut qu une cmmunicatin entre la persnne qui reçit l appel et le cnsmmateur sit pssible. Le système peut aussi bien être relié à l explitant qu'aux services de securs. Un système d alerte des services de securs à sens unique, c est-à-dire un système qui ne permet pas le dialgue, est défendu (AR du 19 juin 2002 fixant les cnditins d'installatin, d'entretien et d'utilisatin des systèmes d'alarme et de gestin des centraux d alarme). Si le système est relié à l'explitant, alrs celui-ci dit aussi puvir immédiatement apprter de l'aide, sinn le système ne remplit pas les cnditins de l AR Le système de cmmunicatin peut-il être payant? Certainement pas. Un utilisateur qui n a pas de myen de paiement dit, si besin est, puvir recevir de l aide. Les téléphnes du type «pay-phne» ne satisfnt dnc pas.

10 2.2. Centres de brnzage autmatisés A quelles cnditins supplémentaires divent répndre les centres de brnzage autmatisés pur être cnfrmes? Tut centre de brnzage autmatisé dit en plus satisfaire aux cnditins suivantes : 1. les bancs slaires snt mis en rute à l'aide d'une carte magnétique u d'un prcédé similaire, appelé ci-après "carte magnétique" ; 2. la mise en rute du banc slaire autmatisé est cnçue de telle srte qu'il y ait au mins 48 heures entre la première et la deuxième expsitin d'une sessin et au mins 24 heures entre les expsitins suivantes ; 3. l'intensité et la durée d'utilisatin du banc slaire snt autmatiquement adaptées au type de peau de l'utilisateur grâce à la carte magnétique, cmpte tenu du mdèle du banc slaire et des lampes utilisées ; 4. les mesures nécessaires snt prises afin de garantir la sécurité des utilisateurs (par ex. pas de brds tranchants, pas de sls lisses, pas d éclats de verre dans le centre u dans les cabines) ; 5. dans le centre de brnzage, les indicatins suivantes snt affichées en caractères lisibles et de façn visible : les nm, adresse et numér de téléphne de l explitant ; les jurs et heures de présence du respnsable de l accueil dans le centre de brnzage ; un numér de téléphne ù l utilisateur peut appeler pur tute réclamatin, interventin technique, remarque u autre questin ; 6. le respnsable de l accueil dit être présent au centre de brnzage au mins une heure par jur, quatre jurs par semaine (art. 4) Qu entend-n par carte magnétique u prcédé similaire? Dans ce système, le cnsmmateur met le banc slaire en rute avec une carte prgrammée u un prcédé similaire, carte qu il a reçue persnnellement du respnsable de l accueil. Le cnsmmateur ne reçit cette carte qu après avir déterminé sn type de peau avec le respnsable de l accueil. La carte adapte l intensité et la durée d utilisatin du banc slaire au type de peau du cnsmmateur et tient cmpte du type de banc slaire et des lampes utilisées. La puce électrnique de la carte enregistre la date et l heure de la dernière séance. De cette manière, la carte veille à ce que la première expsitin d une sessin ne s élève qu à la mitié de la dse nrmale et qu il y ait au mins 48 h entre cette expsitin et la deuxième et au mins 24 h entre les expsitins suivantes.

11 «Créer les cnditins d un fnctinnement cmpétitif, durable et équilibré du marché des biens et services en Belgique.» Un client peut-il être identifié par une empreinte digitale? Rien ne s ppse au principe qu un client sit identifié par empreinte digitale. Au cntraire, cela exclura de nmbreuses pssibilités de fraude. Inf : En Belgique, la prtectin de la vie privée est réglementée par la li du 8 décembre 1992, mdifiée par la li du 11 décembre 1998 se cnfrmant à la Directive du Parlement eurpéen et du Cnseil du 24 ctbre 1995, relative à la prtectin des persnnes physiques à l'égard du traitement des dnnées à caractère persnnel et à la libre circulatin de ces dnnées Un client peut-il dispser prvisirement d une carte pur le type de peau 2 en attendant que le respnsable de l accueil ait vérifié et daté le questinnaire? Nn. Le fait qu un client reçive un carte prvisire pur le type de peau 2 (u tut autre type de peau) après avir seulement répndu à quelques questins sur un rdinateur (en attendant que l explitant ait vérifié ces dnnées) est cntraire à l article 6, 6 de l AR qui stipule clairement q ue le client dit être infrmé ralement d'une part sur les dangers et d'autre part sur les risques spécifiques liés à sn type de peau. Il dit également être examiné si le client n a pas mins de 18 ans u un type de peau 1. L âge et le type de peau crrects ne peuvent être cntrôlés à l aide des empreintes digitales. Vu qu un client ayant un type de peau 1 peut aussi recevir une carte prvisire pur un type de peau 2, après lecture du questinnaire, ce système enfreint aussi l article 3, 11 de l AR. En cnséquence, il n est pas permis de laisser un client accéder au banc slaire avant qu un entretien persnnel entre lui et le respnsable de l accueil n'ait eu lieu, cmme prévu dans l AR En cas de panne technique du lecteur de carte du banc slaire autmatique, un explitant peut-il actinner manuellement l appareil en attendant que ce lecteur sit réparé? Cela ne dit dnc pas être autrisé. Si le système de cmmande d un banc slaire est défectueux, il n est plus pssible de cnnaître les dnnées du client enregistrées et n ne peut dnc plus savir quand a eu lieu la dernière visite du client en questin. On ne peut pas s'assurer qu il y ait au mins 48 h entre les deux premières expsitins et au mins 24 h entre les suivantes, ce qui enfreint les dispsitins de l article 3, 13 de l AR.

12 Que veut-n dire par "Tute manipulatin du système de cmmande qui entraîne le nn respect des cnditins visées par le présent arrêté est interdite (art. 2bis)"? Cela signifie, en d autres termes, que tut système de cmmande qui, pur une quelcnque raisn, peut être manipulé de srte qu il ne satisfait plus aux cnditins inscrites dans l arrêté est INTERDIT. Le fait qu un système puisse être débranché durant un certain nmbre d heures u de jurs pse questin. D autant plus lrsque ce débranchement mène au nn-respect : des délais minimums et maximums prévus dans le schéma d expsitin ; de l article 3, 10, 11, 12 et 13, de l article 6, 3 et de l article 1, 7 de l arrêté mdifié. Une telle infractin peut dnner l ccasin d appliquer l article 5 de la li du 9 février 1994 cncernant la sécurité des prduits et services (vir plus bas). Si vus achetez un nuveau système de cmmande, il est imprtant que que vtre furnisseur y satisfasse et que vus lui demandiez la garantie écrite nécessaire. Si vus avez un système qui ne satisfait pas u si vus avez des dutes le cncernant, il est cnseillé de demander la garantie nécessaire à vtre furnisseur Quelles durées divent être prgrammées dans le système de cmmande? Les valeurs (durées) qui divent être prgrammées dans le système de cmmande par le gestinnaire du système, cnfrmément à l AR, snt au mins : 1. la dse nrmale 2. la mitié de la dse nrmale 3. les dses mentinnées dans le schéma d expsitin. La durée maximale (= dse nrmale) dit être identique à celle du schéma d expsitin. Le schéma d expsitin dnne par type de peau la durée d utilisatin maximale du banc slaire par séance, cmpte tenu des caractéristiques du banc slaire et des lampes utilisés. Ce schéma, furni par le prducteur, dit être cnstructif et prévir des intervalles. En utre, il est bligatire que le cnsmmateur puisse suivre le schéma. En d autres termes, si la mitié de la dse nrmale est supérieure au temps minimum du schéma d expsitin, alrs le cnsmmateur dit avir la pssibilité de réduire la séance de brnzage. Lrs de tutes les autres séances, il dit aussi avir la pssibilité de puvir suivre le schéma mais il ne lui est pas permis de puvir dépasser la durée maximale du schéma d expsitin.

13 «Créer les cnditins d un fnctinnement cmpétitif, durable et équilibré du marché des biens et services en Belgique.» 3. Infrmatins devant être furnies aux cnsmmateurs 3.1. Quelles infrmatins divent être cmmuniquées aux cnsmmateurs? des instructins claires divent être affichées dans chaque cabine en vue d une utilisatin en tute sécurité et du nettyage des bancs slaires (art. 3, 3 de l AR) ; le texte repris en annexe I de l AR dit être affiché de manière visible dans le centre (art. 3, 2 de l AR) ; le schéma d expsitin du fabricant, reprenant les spécificatins quant à la durée et aux délais à respecter basés sur les caractéristiques du banc slaire et chaque type de peau, dit être affiché dans chaque cabine ; le respnsable de l accueil dit : infrmer ralement chaque nuveau client des dangers d une expsitin à des rayns ultravilets ; déterminer le type de peau de chaque nuveau client ; expliquer les risques spécifiques pur ce type de peau (art. 6, 1 ). Ces infrmatins divent au mins être cmmuniquées dans la u les langues de la régin linguistique ù est situé le centre de brnzage Qu entend-n par instructins pur une utilisatin sûre et le nettyage des bancs slaires qui divent figurer dans chaque cabine? (art. 3, 3 ) Dans chaque cabine snt affichées des instructins sur l utilisatin sûre et sur le nettyage des bancs slaires. Ces instructins peuvent être : de tujurs prter des lunettes prtectrices pur prtéger les yeux cntre les ultravilets. Fermer les yeux ne suffit pas ; de se démaquiller signeusement ; de ne pas utiliser de prduits slaires u d'autres prduits csmétiques ; de ne pas s'expser aux rayns ultravilets en cas de prise de médicaments qui augmentent la sensibilité à ces rayns ; de respecter la durée et la fréquence cnseillées par le centre ; de réduire de mitié la durée d expsitin de la première séance d une sessin afin d'évaluer la réactin de la peau ;

14 en cas de maladie de la peau, de demander l'avis d'un médecin avant d'utiliser le banc slaire ; de nettyer le banc slaire avant chaque utilisatin Quel texte dit être affiché dans le centre de brnzage? "Les rayns ultravilets peuvent prvquer le cancer de la peau et gravement endmmager les yeux. Le prt de lunettes de prtectin est bligatire. Certains médicaments et csmétiques peuvent entraîner des réactins cutanées indésirables. L'expsitin aux rayns ultravilets artificiels est interdite aux persnnes de mins de 18 ans et aux persnnes dtées du type de peau 1." Ce texte dit être affiché de manière visible et être lisible à une distance d au mins 5 m. Il dit dnc être affiché à un endrit qui saute aux yeux du cnsmmateur lrsqu il entre dans le centre. Par ailleurs, ce texte dit au mins être rédigé dans la u les langues de la régin linguistique ù se truve le centre Le respnsable de l accueil remet à chaque nuveau client un texte qui est repris à l annexe II de l AR. Qui faut-il cnsidérer cmme nuveau client? Pur chaque client qui utilise le banc slaire, le respnsable de l accueil dit puvir présenter un texte signé. Ce texte est le suivant : " Les bancs slaires et autres appareils émettant des rayns ultravilets ne devraient pas être utilisés par les persnnes particulièrement sensibles au sleil u qui nt un cup de sleil, un cancer de la peau u une affectin de la peau susceptible de dégénérer en cancer. L'expsitin aux rayns ultravilets artificiels est interdite aux mineurs de mins de 18 ans et aux persnnes ayant un type de peau 1. Les rayns ultravilets artificiels u naturels peuvent affecter gravement la peau et les yeux et ce, de manière irréversible. Des expsitins intenses et répétées aux rayns ultravilets peuvent prvquer un vieillissement prématuré de la peau et augmenter les risques de cancer de la peau. Le fait de ne pas prter de lunettes de prtectin durant l'expsitin aux rayns ultravilets artificiels peut entraîner des lésins culaires telles que la kératite (inflammatin de la crnée) u la cataracte (pacificatin du cristallin).

15 «Créer les cnditins d un fnctinnement cmpétitif, durable et équilibré du marché des biens et services en Belgique.» C est purqui il faut respecter, lrs de chaque expsitin aux rayns ultravilets artificiels, les précautins suivantes : prter des lunettes prtectrices ; se démaquiller signeusement ; ne pas utiliser de prduits slaires u d'autres prduits csmétiques ; ne pas s'expser aux rayns ultravilets en cas de prise de médicaments qui augmentent la sensibilité à ces rayns ; en cas de maladie de la peau, demander l'avis d'un médecin avant d'utiliser le banc slaire ; limiter la durée de la première séance afin d'évaluer la réactin de la peau ; nettyer le banc slaire avant chaque utilisatin. " Tut client qui n a pas encre signé ce texte est cnsidéré cmme nuveau client. A partir du 1 er aût 2008, chaque respnsable de l accueil est c-respnsable de la déterminatin du type de peau. Il est dès lrs imprtant que le type de peau sit déterminé avec tute l attentin requise. Le reçu ne sera pas seulement daté et signé par l utilisateur mais aussi par le respnsable de l accueil. Cmme auparavant, le cnsmmateur dit le signer avec mentin de ses nm et prénm, de sn adresse, de sa date de naissance et de sn numér de carte d identité. (si le client n a qu une carte de séjur, le numér de celle-ci suffit) Le respnsable de l accueil cnserve ces reçus dans le centre de brnzage. Tut client dnt le centre ne dispse plus de la fiche individuelle (manuelle u électrnique) u du dcument d'accueil signé dit également être cnsidéré cmme nuveau Pendant cmbien de temps les dnnées du client divent-elles être cnservées? Les dnnées du client divent être cnservées durant au mins un an après sa dernière visite. Au mment ù la fiche client est supprimée, la carte magnétique u le fichier du système cmparable dit être immédiatement désactivé. S il redevient client, il est cnsidéré cmme un nuveau client et dit dnc à nuveau signer le dcument prévu à l annexe II de l arrêté ryal et déterminer sn type de peau avec l aide du respnsable de l accueil.

16 3.6. Que faire des dcuments prévus par l annexe II de l arrêté ryal qui nt été signés pur réceptin par les clients avant le 1er aût 2008? Dans l AR mdifié, il est stipulé que le respnsable de l accueil est c-respnsable pur la déterminatin du type de peau et que le dcument prévu à l annexe II de l arrêté ryal ne dit pas seulement être signé par le cnsmmateur mais aussi par le respnsable de l accueil. La limite d âge ayant été déplacée de 15 à 18 ans et les persnnes ayant un type de peau I ne puvant plus utiliser les bancs slaires, tus les reçus qui nt été signés par les clients avant le 1 er aût 2008 divent à nuveau être vérifiés. S il y a des fiches client de jeunes entre 15 et 18 ans, l âge dit à nuveau être cntrôlé et l accès au banc slaire refusé si nécessaire. La même chse vaut pur les persnnes à peau de type I. Pur les autres reçus existants, le respnsable de l accueil dit juste vérifier que le type de peau a crrectement été déterminé et le dcument signé de même Où peut-n s'adresser pur de plus amples infrmatins? Pur une plainte : Directin générale du Cntrôle et de la Médiatin Nrth Gate Bulevard du Ri Albert II, Bruxelles Tél. : (français) / (néerlandais) Fax : Pur des renseignements généraux cncernant la matière : Directin générale de la Qualité et et de la Sécurité - Service Sécurité des cnsmmateurs Nrth Gate Bulevard du Ri Albert II, Bruxelles Tél. : fax :

17 «Créer les cnditins d un fnctinnement cmpétitif, durable et équilibré du marché des biens et services en Belgique.» Pur des questins techniques u sur la vente de bancs slaires u de lampes : Directin générale de l'energie Divisin Infrastructure Nrth Gate Bulevard du Ri Albert II, Bruxelles Tél. : Fax :

18 4. Frmatin du respnsable de l accueil 4.1. Qui dit suivre une frmatin? Chaque respnsable de l accueil dans un centre de brnzage dit suivre une frmatin spécialisée et, bien entendu, la réussir Est-ce que le respnsable de l accueil inscrit à la frmatin mais ne l ayant pas encre cmmencée peut accmpagner des clients? Nn. Chaque respnsable de l accueil dit suivre la frmatin et réussir l examen. Vu que le respnsable de l accueil est seln l AR crespnsable pur la déterminatin du type de peau du cnsmmateur et dit l infrmer sur les risques, il faut d abrd avir suivi la frmatin nécessaire Qui en est dispensé? En Régin wallnne, les autres titres u certificats, pur autant qu ils cuvrent les cmpétences suivantes : en ce qui cncerne la sécurité et hygiène : définir les termes techniques relatifs à la prfessin; expliquer les cnditins légales auxquelles les centres de brnzage divent répndre; dévelpper les règles de sécurité et d hygiène; caractériser les risques inhérents à l utilisatin des bancs slaires et les précautins y relatives; en ce qui cncerne les risques encurus par rapprt à l expsitin slaire et en se cnfrmant aux règles d hygiène et de sécurité seln la législatin en vigueur : expliquer les bases de l anatm-physilgie de la peau; caractériser les UVA et les UVB artificiels et naturels; citer les risques à plus u mins lng terme liés à l expsitin aux UV artificiels; cnseiller des agents de prtectin et des prduits de sins; distinguer les différents types de peau seln leur prédispsitin à dévelpper un érythème;

19 «Créer les cnditins d un fnctinnement cmpétitif, durable et équilibré du marché des biens et services en Belgique.» calculer le temps d expsitin adapté à chaque client en fnctin du matériel utilisé ; du type de peau; de la fréquence des séances; de l âge; en ce qui cncerne la cmmunicatin et l accueil du client : infrmer le client des mdalités de fnctinnement du centre et du matériel, et des risques encurus par l expsitin aux UV artificiels et des précautins à prendre pur les éviter; analyser le service demandé et prpser les adaptatins éventuelles garantissant le bn dérulement du prgramme et la sécurité du client. [Arrêté du Guvernement walln du relatif à la délivrance d un certificat d aptitude sanctinnant la frmatin de respnsable de l accueil dans un centre de brnzage] En Cmmunauté flamande : les détenteurs d un diplôme "sins esthétiques" de l enseignement technique secndaire délivré par une écle recnnue, financée u subsidiée par la Cmmunauté française u germanphne, u d une autre attestatin d études assimilées ; les détenteurs d un diplôme ETS 3 "sins esthétiques" de l enseignement technique secndaire délivré par un centre d enseignement pur adultes recnnu, financé u subsidié par la Cmmunauté française u germanphne u d une autre attestatin d études assimilées ; les médecins, médecins généralistes, licenciés en kinésithérapie, licenciés en sciences de revalidatin et kinésithérapie, licenciés en revalidatin mtrice et kinésithérapie et assimilés. [Besluit van de Vlaamse regering van hudende bepaling van de pleiding tt nthaalverantwrdelijke in een znnecentrum] 4.4. Qui rganise la frmatin? La frmatin est rganisée par la Cmmunauté cmpétente, c'est-à-dire la Cmmunauté flamande, la Cmmunauté française u la Cmmunauté germanphne, seln la cmmune d'implantatin du centre de brnzage.

20 4.5. Où snt rganisés les curs de frmatin pur le persnnel d accueil? Les instituts qui peuvent dnner les curs et délivrer les attestatins requises snt : En Cmmunauté française : IFAPME Place Albert 1 er, Charleri Tél. : Web : En Cmmunauté flamande : SYNTRA Vlaanderen Kanselarijstraat Brussel Tel.: Fax: Web: En Cmmunauté germanphne : ZAWM Rue de Limburg, Eupen Tél. : Fax : Web:

Sur la fiche de poste de travail vous reprenez au moins les informations suivantes sur base de l analyse des risques :

Sur la fiche de poste de travail vous reprenez au moins les informations suivantes sur base de l analyse des risques : Manuel de rédactin de la fiche de pste de travail En exécutin de l AR du 15/12/2010 fixant des mesures relatives au bien-être au travail des intérimaires Objectif de la fiche de pste de travail : En tant

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES RES PREPAID

CONDITIONS GENERALES RES PREPAID CONDITIONS GENERALES RES PREPAID 1. Intrductin & définitins RES est un réseau d entreprises lcales, de PME, u de cmmerçants et persnnes qui exercent des prfessins libérales. Les particuliers snt encuragés

Plus en détail

Comment gérer les irrégularités dans les crédits documentaires?

Comment gérer les irrégularités dans les crédits documentaires? Cmment gérer les irrégularités dans les crédits dcumentaires? 1 Cmment gérer les irrégularités dans les crédits dcumentaires? 1. Les irrégularités relevées par la banque Tut d abrd, le lecteur dit savir

Plus en détail

Club informatique Mont-Bruno Séances du 5 et du 10 février 2016 Présentateur : Michel Gagné

Club informatique Mont-Bruno Séances du 5 et du 10 février 2016 Présentateur : Michel Gagné Club infrmatique Mnt-Brun Séances du 5 et du 10 février 2016 Présentateur : Michel Gagné Cntenu de la séance Drpbx Le téléchargement et l installatin La sauvegarde des fichiers La récupératin des fichiers

Plus en détail

Recommandation n 2009-131/PG. relative à la saisine de Monsieur D. du 29 septembre 2008 concernant un litige avec le fournisseur X

Recommandation n 2009-131/PG. relative à la saisine de Monsieur D. du 29 septembre 2008 concernant un litige avec le fournisseur X Réf. 480718-265507592/FF Recmmandatin n 2009-131/PG relative à la saisine de Mnsieur D du 29 septembre 2008 cncernant un litige avec le furnisseur X Thème : / Mts clefs : * * * * La saisine Le médiateur

Plus en détail

Prévention des risques chimiques dans les entreprises de carrosserie

Prévention des risques chimiques dans les entreprises de carrosserie Préventin des risques chimiques dans les entreprises de carrsserie Fin 2010, une campagne d inspectin s est également dérulée au sein des entreprises de carrsserie. La campagne cadrait avec la campagne

Plus en détail

Dans ces situations, vous recevez un rapport d informations. Il est représenté soit par un code jaune ou rouge en fonction du comportement observé.

Dans ces situations, vous recevez un rapport d informations. Il est représenté soit par un code jaune ou rouge en fonction du comportement observé. SERVICE DE GARDE des 3 Chemins Pavilln Curé-Chamberland (819) 370-8545 s.d.g. = service de garde *Adpté au cnseil d établissement du 8 avril 2015 Année sclaire 2015-2016 Chers parents, Vici quelques infrmatins

Plus en détail

DÉCLARATION D'ADMISSION EN CAS D'ADMISSION DANS UN HÔPITAL PSYCHIATRIQUE

DÉCLARATION D'ADMISSION EN CAS D'ADMISSION DANS UN HÔPITAL PSYCHIATRIQUE DÉCLARATION D'ADMISSION EN CAS D'ADMISSION DANS UN HÔPITAL PSYCHIATRIQUE HOPITAL NEURO PSYCHIATRIQUE SAINT MARTIN RUE SAINT HUBERT 84 5100 DAVE-NAMUR 72098615 1. Objectif de la déclaratin d'admissin :

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE PHALSBOURG REGLEMENT DE FACTURATION DE LA REDEVANCE INCITATIVE

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE PHALSBOURG REGLEMENT DE FACTURATION DE LA REDEVANCE INCITATIVE COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE PHALSBOURG REGLEMENT DE FACTURATION DE LA REDEVANCE INCITATIVE Vté en cnseil cmmunautaire le 26 mars 2012 SOMMAIRE Article 1 : Objet du présent règlement... 3 Article

Plus en détail

Stage pour étudiant-e-s en Master «Sociologie» Document de présentation

Stage pour étudiant-e-s en Master «Sociologie» Document de présentation Stage pur étudiant-e-s en Master «Scilgie» Dcument de présentatin Exemple d image Année académique 2015-2016 Prfesseur respnsable du Master en scilgie : Philip Balsiger LE CONCEPT DE STAGE Dans le cursus

Plus en détail

Cycle d informations et d échanges

Cycle d informations et d échanges La gestin financière des établissements d enseignement supérieur et de recherche Fiche n 8 : Les cmptables publics : l agent cmptable principal, les agents cmptables secndaires et les régisseurs Ainsi

Plus en détail

1. Quels sont les principaux apports de la MIF pour le particulier?

1. Quels sont les principaux apports de la MIF pour le particulier? 22 ctbre 2007 EN PRATIQUE : 10 QUESTIONS REPONSES SUR LA MIF 1. Quels snt les principaux apprts de la MIF pur le particulier? 2. Quels prduits snt cncernés? 3. En qui cnsiste l évaluatin du client? 4.

Plus en détail

COMPTE-RENDU de la réunion des ACMO de l UPMC. Réunion du 15 septembre 2009

COMPTE-RENDU de la réunion des ACMO de l UPMC. Réunion du 15 septembre 2009 COMPTE-RENDU de la réunin des ACMO de l UPMC Réunin du 15 septembre 2009 Le 30/09/2009 Présents : Les ACMO : 79 ACMO Campus Jussieu et Sites parisiens Les représentants du Service Hygiène et Sécurité (SHS)

Plus en détail

APPEL A PROJETS ACCOMPAGNEMENT A LA CREATION D ENTREPRISES

APPEL A PROJETS ACCOMPAGNEMENT A LA CREATION D ENTREPRISES APPEL A PROJETS ACCOMPAGNEMENT A LA CREATION D ENTREPRISES Prgramme pératinnel FEDER/FSE Franche-Cmté et Massif du Jura 2014-2020 Axe 1 Objectif spécifique 1.3 (OT3, Ip 3a) Ouverture de l appel à prjets

Plus en détail

Label guide Version: 11 2014

Label guide Version: 11 2014 Label guide Versin: 11 2014 Le ClimatePartner Label guide 2 Sur ClimatePartner ClimatePartner est l'un des furnisseurs leaders en matière de slutins d'entreprises pur la prtectin du climat et aide les

Plus en détail

Service de maintenance et de support

Service de maintenance et de support Service de maintenance et de supprt Entre les sussignés La sciété Intelimedia, Ci-après dénmmée (Le mainteneur) d une part, Et La sciété XXXXXXXXX, Ci-après dénmmée (Le client) d autre part, Il a été cnvenu

Plus en détail

Crèche Les Petits Pas

Crèche Les Petits Pas Crèche Les Petits Pas Règlement intérieur Smmaire 1- Généralités 2- Calendrier d uverture et hraires 2.1 Calendrier 2.2 Hraires 3- Fnctinnement 3.1 Place des parents 3.2 Alimentatin 3.3 Décharge des parents

Plus en détail

Ecrire un post. Tutoriel WordPress v2.0. http://bmaconcept.alsteens.be - email : bmaconcept@alsteens.be. 25/06/2007 Fiche 03

Ecrire un post. Tutoriel WordPress v2.0. http://bmaconcept.alsteens.be - email : bmaconcept@alsteens.be. 25/06/2007 Fiche 03 Tutriel WrdPress v2.0 25/06/2007 Fiche 03 http://bmacncept.alsteens.be - email : bmacncept@alsteens.be Ecrire un pst. Pur écrire un pst, cnnectez-vus en tant qu administrateur u éditeur en fnctin des drits

Plus en détail

Configuration de routeurs Linksys (Cisco) Par 999

Configuration de routeurs Linksys (Cisco) Par 999 micrclick-quebec.ca/frum Cnfiguratin de ruteurs Linksys (Cisc) Par 999 Mdèle : E2500-CA Adresse du ruteur par le navigateur internet : http://192.168.1.1/ Lrs d un changement de ruteur avec le mdem câble

Plus en détail

PÉTITIONS ÉLECTRONIQUES GUIDE POUR LA CRÉATION ET LA

PÉTITIONS ÉLECTRONIQUES GUIDE POUR LA CRÉATION ET LA PÉTITIONS ÉLECTRONIQUES GUIDE POUR LA CRÉATION ET LA SOUMISSION D UNE PÉTITION CHAMBRE DES COMMUNES CANADA Chaque pétitin cmmence par une idée et franchit différentes étapes avant d être signée et présentée

Plus en détail

Guide de démarrage V2.0 Fev 2015

Guide de démarrage V2.0 Fev 2015 Suivez ces étapes simples pur avir vtre entreprise fnctinnelle immédiatement. Cntents Général... 2 Cmment cela fnctinne -il... 2 Cmment faire pur pinçnner?... 2 À qui servent les butns?... 2 J'ai besin

Plus en détail

Direction de la Voirie et des Déplacements

Direction de la Voirie et des Déplacements Directin de la Virie et des Déplacements MANUEL DU PASS AUTOCAR LES PRINCIPES : 1) Le statinnement : Les PASS Autcars snt des titres de statinnement qui divent être utilisés par tut autcar en statinnement

Plus en détail

PLAN DE MESURES D URGENCE DU COLLÈGE D ALMA GUIDE À L INTENTION DU PERSONNEL NUMÉROS DE TÉLÉPHONE D URGENCE (9) 418 720-8277

PLAN DE MESURES D URGENCE DU COLLÈGE D ALMA GUIDE À L INTENTION DU PERSONNEL NUMÉROS DE TÉLÉPHONE D URGENCE (9) 418 720-8277 PLAN DE MESURES D URGENCE DU COLLÈGE D ALMA GUIDE À L INTENTION DU PERSONNEL NUMÉROS DE TÉLÉPHONE D URGENCE (9) (418 668-2387 pste 275) sinn (9) 418 818-0346 u 911 La Directin générale FUITE DE GAZ (CODE

Plus en détail

L élève passe cette soutenance orale du TPE dans son lycée, sauf pour ceux des établissements hors contrat.

L élève passe cette soutenance orale du TPE dans son lycée, sauf pour ceux des établissements hors contrat. Une fis la prductin écrite et la synthèse du TPE rendus, il faut préparer la sutenance rale! Pur t aider, nus avns demandé à Carl, une prfesseure de SVT qui fait partie chaque année d un jury de TPE, de

Plus en détail

>> Concrètement, qu est-ce que l Assurance Maladie Risques Professionnels vous propose?

>> Concrètement, qu est-ce que l Assurance Maladie Risques Professionnels vous propose? En France, les trubles muscul-squelettiques (TMS) snt la première cause de maladie prfessinnelle recnnue (plus de 87 %) et leur nmbre a augmenté de 60 % en 10 ans. Ces pathlgies tuchent tutes les entreprises

Plus en détail

GERER AU MIEUX LA «VENTILATION MANUELLE»

GERER AU MIEUX LA «VENTILATION MANUELLE» - - GERER AU MIEUX LA «VENTILATION MANUELLE» Savir quand et cmbien de temps aérer les lcaux en l abscence de ventilatin hygiénique rganisée. PRINCIPES CONTEXTE La qualité de l air dépend de la cncentratin

Plus en détail

Indications pédagogiques D3 / 14

Indications pédagogiques D3 / 14 à la Cmmunicatin prfessinnelle Objectif général Indicatins pédaggiques D3 / 14 D : Réaliser un message à l écrit Degré de difficulté 3 Objectif intermédiaire 1. Prduire un message à l écrit 4 : Créer un

Plus en détail

>> Concrètement, qu est-ce que l Assurance Maladie Risques Professionnels vous propose?

>> Concrètement, qu est-ce que l Assurance Maladie Risques Professionnels vous propose? En France, les trubles muscul-squelettiques (TMS) snt la première cause de maladie prfessinnelle recnnue (plus de 87 %) et leur nmbre a augmenté de 60 % en 10 ans. Ces pathlgies tuchent tutes les entreprises

Plus en détail

PROGRAMMES DE CRÉDIT D IMPÔT POUR LES CENTRES FINANCIERS INTERNATIONAUX SYNTHÈSE DES PROGRAMMES

PROGRAMMES DE CRÉDIT D IMPÔT POUR LES CENTRES FINANCIERS INTERNATIONAUX SYNTHÈSE DES PROGRAMMES PROGRAMMES DE CRÉDIT D IMPÔT POUR LES CENTRES FINANCIERS INTERNATIONAUX SYNTHÈSE DES PROGRAMMES OCTOBRE 2015 PROGRAMMES DE CRÉDIT D IMPÔT POUR LES CENTRES FINANCIERS INTERNATIONAUX (CFI) CRITÈRES D ADMISSIBILITÉ

Plus en détail

Consultants en Technologies de l Information

Consultants en Technologies de l Information ASSURANCES PROFESSIONNELLES by Hiscx QUESTIONNAIRE PRÉALABLE D'ASSURANCE Cnsultants en Technlgies de l Infrmatin IDENTIFICATION DU PROPOSANT Raisn Sciale :.... Nm :... Prénm :... Age :... Frmatin / Diplôme

Plus en détail

Guide de remplissage de la fiche individuelle de calcul de la participation de la personne protégée destiné aux mandataires individuels

Guide de remplissage de la fiche individuelle de calcul de la participation de la personne protégée destiné aux mandataires individuels Guide de remplissage de la fiche individuelle de calcul de la participatin de la persnne prtégée destiné aux mandataires individuels 1 ) Présentatin Générale Cette fiche permet de calculer autmatiquement

Plus en détail

Guide du professeur. GIBII : Logiciel de Gestion Informatisée du Brevet Informatique et Internet (B2i) Etape 1 : Lancer le logiciel et s identifier

Guide du professeur. GIBII : Logiciel de Gestion Informatisée du Brevet Informatique et Internet (B2i) Etape 1 : Lancer le logiciel et s identifier GIBII : Lgiciel de Gestin Infrmatisée du Brevet Infrmatique et Internet (B2i) Guide du prfesseur Afin de faciliter la gestin du B2i (Brevet Infrmatique et Internet), il existe plusieurs lgiciels. GIBII

Plus en détail

ROUTE PLUS. Informations Générales et Préconisations

ROUTE PLUS. Informations Générales et Préconisations ROUTE PLUS Infrmatins Générales et Précnisatins PARTIE 1 : PRESENTATION... 2 PARTIE 2 : ARCHITECTURE ROUTE PLUS... 3 1 : Mnpste... 3 2 : Multipstes... 3 3 : Serveur d applicatin / Terminaux... 4 PARTIE

Plus en détail

Travaux de maintenance

Travaux de maintenance Travaux de maintenance La cmmunicatin cncernant la campagne Des cntacts nt été pris avec BEMAS qui regrupe de nmbreuses entreprises de la maintenance, mais sans succès. L annnce de la campagne s est faite

Plus en détail

Affichage publicitaire Mode d emploi

Affichage publicitaire Mode d emploi Affichage publicitaire Mde d empli Enseignes, pré-enseignes, publicité : qu ès aquò? Art L581-3 CE Une enseigne se caractérise par tute inscriptin, frme u image appsée sur un immeuble (fncier cmpris) et

Plus en détail

Checklist: e-commerce et protection du consommateur

Checklist: e-commerce et protection du consommateur Checklist: e-cmmerce et prtectin du cnsmmateur crsslaw s checklists Date : 1 er juin 2014 Versin 1.1 Tags : e-cmmerce, ICT Law Françis Cppens Françis est cllabrateur senir chez crsslaw. Il se spécialise

Plus en détail

Modifier son mot de passe, renseigner son adresse Internet :

Modifier son mot de passe, renseigner son adresse Internet : Cmment s authentifier? Vus devez saisir l identifiant et le mt de passe qui vus nt été furnis. Sur la page d accueil, des infrmatins peuvent être dnnées par la structure, pensez à les lire. Si vus avez

Plus en détail

Conditions d installation et d utilisation du matériel d auto-surveillance

Conditions d installation et d utilisation du matériel d auto-surveillance Cnditins d installatin et d utilisatin du matériel d aut-surveillance 1. Recmmandatins d utilisatin et d installatin a) Le matériel d aut-surveillance utilise une technlgie de cmmunicatin sans fil (radifréquence

Plus en détail

GUIDE TECHNIQUE POUR COMPLETER LE RAPPORT FINAL EN LIGNE Partenariats éducatifs Grundtvig

GUIDE TECHNIQUE POUR COMPLETER LE RAPPORT FINAL EN LIGNE Partenariats éducatifs Grundtvig GUIDE TECHNIQUE POUR COMPLETER LE RAPPORT FINAL EN LIGNE Partenariats éducatifs Grundtvig Pur rappel, le rapprt final est cnsidéré cmme vtre demande de paiement pur le versement du slde de la subventin.

Plus en détail

Conditions d utilisation de serveurs virtuels proposés par la DiSTIC - Université de Genève

Conditions d utilisation de serveurs virtuels proposés par la DiSTIC - Université de Genève Cnditins d utilisatin de serveurs virtuels prpsés par la DiSTIC - Université de Genève 1 Champ d applicatin 1.1 Les présentes cnditins d utilisatin s appliquent à tut cllabrateur (ci-après : l Utilisateur)

Plus en détail

5.2 Améliorations au processus de réexamen

5.2 Améliorations au processus de réexamen 5.2 Améliratins au prcessus de réexamen Intrductin Le CCWG-Respnsabilité prpse un certain nmbre de réfrmes clés au prcessus de demande de réexamen de l'icann, par lequel le Cnseil d'administratin de l'icann

Plus en détail

TÉLÉMÉDECINE. Docteur Xavier DEAU Conseiller National de l Ordre des Médecins Exercice Professionnel

TÉLÉMÉDECINE. Docteur Xavier DEAU Conseiller National de l Ordre des Médecins Exercice Professionnel TÉLÉMÉDECINE Dcteur Xavier DEAU Cnseiller Natinal de l Ordre des Médecins Exercice Prfessinnel TÉLÉMÉDECINE DÉONTOLOGIE DR DEAU CNOM INTRODUCTION La télémédecine est un myen exceptinnel d ptimiser la qualité

Plus en détail

DEMANDE DE PERMIS DE TOURNAGE

DEMANDE DE PERMIS DE TOURNAGE DEMANDE DE PERMIS DE TOURNAGE (MAISON DE PRODUCTION) (ADRESSE) Identifiée ci-après cmme Ici dûment représentée par (Nm en lettres mulées du respnsable de la demande) Cnvient et s engage

Plus en détail

MISE EN SÛRETÉ P.P.M.S. FACE AUX RISQUES MAJEURS DANS L'ACADÉMIE DE GRENOBLE

MISE EN SÛRETÉ P.P.M.S. FACE AUX RISQUES MAJEURS DANS L'ACADÉMIE DE GRENOBLE PLAN PARTICULIER DE MISE EN SÛRETÉ P.P.M.S. FACE AUX RISQUES MAJEURS DANS L'ACADÉMIE DE GRENOBLE RISQUE MAJEUR : Cmment être prêt? L ambitin de cette démarche académique s inscrit en chérence avec le BOEN

Plus en détail

Municipalité de La Pêche Procédure de municipalisation d un chemin privé PMCP 04-07-2012

Municipalité de La Pêche Procédure de municipalisation d un chemin privé PMCP 04-07-2012 PMCP 04-07-2012 Aût 2012 Réslutin 12-425 Table des matières 1. Faire signer une pétitin-requête par des prpriétaires, résidents et bénéficiaires des travaux... 1 2. Dépôt de la pétitin au cnseil... 2 3.

Plus en détail

ANNEXE 8 RÉORIENTATION DES PERSONNES EN EMPLOI ET O RIENTATIONS APPROCHE D INTERVENTION 1. CONTEXTE 2. OFFRE DE SERVICE POUR LES PERSONNES EN EMPLOI

ANNEXE 8 RÉORIENTATION DES PERSONNES EN EMPLOI ET O RIENTATIONS APPROCHE D INTERVENTION 1. CONTEXTE 2. OFFRE DE SERVICE POUR LES PERSONNES EN EMPLOI APPROCHE D INTERVENTION ANNEXE 8 RÉORIENTATION DES PERSONNES EN EMPLOI ET SANS EMPLOI DANS L OFFRE DE SERVICE D EMPLOI-QUÉBEC O RIENTATIONS 1. CONTEXTE Des éléments nt permis d btenir un psitinnement cncernant

Plus en détail

Conditions générales d utilisation des sites Thalys et de l application mobile Thalys

Conditions générales d utilisation des sites Thalys et de l application mobile Thalys Cnditins générales d utilisatin des sites Thalys et de l applicatin mbile Thalys Acceptatin des présentes cnditins générales d utilisatin Définitins Respnsabilité de la Sciété relative aux pératins d achat

Plus en détail

Politique de Service à la clientèle

Politique de Service à la clientèle Plitique de Service à la clientèle Ntre engagement : Innver et aller au-delà de vs attentes! Révisée aût 2009 Table des matières 1. Missin de l entreprise 2. Clientèle et services distinctifs 3. Départements

Plus en détail

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 265

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 265 NORME INTERNATIONALE D AUDIT 265 COMMUNICATION DES FAIBLESSES DU CONTRÔLE INTERNE AUX PERSONNES CONSTITUANT LE GOUVERNEMENT D ENTREPRISE ET A LA DIRECTION Intrductin (Applicable aux audits d états financiers

Plus en détail

Fiche pratique N 5. «Elaboration des outils d évaluation des compétences» De quoi s agit-il? 1. Démarche de mise en œuvre

Fiche pratique N 5. «Elaboration des outils d évaluation des compétences» De quoi s agit-il? 1. Démarche de mise en œuvre Fiche pratique N 5 «Elabratin des utils d évaluatin des cmpétences» De qui s agit-il? 1 Evaluer des cmpétences cnsiste, en un instant T, à apprécier le niveau d acquisitin u de maîtrise des cmpétences

Plus en détail

Les prix s'entendent par personne et par manifestation. Les billets ne peuvent être ni repris, ni échangés.

Les prix s'entendent par personne et par manifestation. Les billets ne peuvent être ni repris, ni échangés. Carnaval de Nice 2016 Cnditins de Vente et d annulatin Tarifs Grand Public Crs Carnavalesque : 21 en tribune 11 en entrée Place Masséna (place debut) Crs carnavalesque illuminé : 26 en tribune (place assise

Plus en détail

Re forme des cotisations sociales FAQ

Re forme des cotisations sociales FAQ Re frme des ctisatins sciales FAQ Ont cllabré à la rédactin de ces FAQ, Acerta, la DG Indépendants et l INASTI. Table des matières À partir de 2015, sur la base de quels revenus mes ctisatins sernt-elles

Plus en détail

Les Systèmes ADDATech Inc. Clinicmaster Changement d option sur poste de travail

Les Systèmes ADDATech Inc. Clinicmaster Changement d option sur poste de travail Les Systèmes ADDATech Inc. Clinicmaster Changement d ptin sur pste de travail 1 Ce que vus devez savir À Partir de la versin 7.16.00, l arrière scène des ptins de pste de travail vnt se cmprter différemment.

Plus en détail

3 novembre 2013 PERSONNEL ÉLECTORAL INFORMATION AUX PERSONNES INTÉRESSÉES

3 novembre 2013 PERSONNEL ÉLECTORAL INFORMATION AUX PERSONNES INTÉRESSÉES ÉLECTION GÉNÉRALE OFFRE DE SERVICE 3 nvembre 2013 PERSONNEL ÉLECTORAL INFORMATION AUX PERSONNES INTÉRESSÉES La Ville de Pinte-Claire tient d abrd à vus remercier pur l intérêt que vus manifestez à l égard

Plus en détail

MANUEL COLLECTIVITÉ. Manuel collectivités Page 1 sur 23

MANUEL COLLECTIVITÉ. Manuel collectivités Page 1 sur 23 MANUEL COLLECTIVITÉ Manuel cllectivités Page 1 sur 23 SOMMAIRE Écran d accueil... 3 Accès... 3 Présentatin... 3 Descriptin des frmulaires de l enquête... 4 Saisie des infrmatins cncernant la cllectivité...

Plus en détail

INSTRUCTIONS D UTILISATION BAS328 MKII. SCM/TNO Dispositif anti démarrage approuvé selon la norme AA-03 avec module confort intégré

INSTRUCTIONS D UTILISATION BAS328 MKII. SCM/TNO Dispositif anti démarrage approuvé selon la norme AA-03 avec module confort intégré INSTRUCTIONS D UTILISATION BAS38 MKII SCM/TNO Dispsitif anti démarrage appruvé seln la nrme AA-03 avec mdule cnfrt intégré Intrductin Merci d'avir acheté ce prduit ASN. Avant d'entamer la cnduite avec

Plus en détail

Les signaux d alarme abusifs, un vrai problème en Île-de-France

Les signaux d alarme abusifs, un vrai problème en Île-de-France Dssier de presse Les signaux d alarme abusifs, un vrai prblème en Île-de-France Les actins SNCF pur les maîtriser 28 mars 2012 I - Qu est-ce que le signal d'alarme? Le signal d alarme est un dispsitif

Plus en détail

Contrat de formation professionnelle SAISON 2015-2016

Contrat de formation professionnelle SAISON 2015-2016 ENTRE LES SOUSSIGNÉS : L ORGANISME DE FORMATION Assciatin Human Music 80 rue prt byer 44 300 Nantes Représentée par Julien Bertex, respnsable des frmatins N de déclaratin d activité : 52 44 0749744 N de

Plus en détail

L'lnstance Nationale des Télécommunications (INT),

L'lnstance Nationale des Télécommunications (INT), Décisin n XX/2015 de l Instance Natinale des Télécmmunicatins en date du jj/mm/2015 prtant fixatin du frmat du rapprt d'utilisatin des ressurces de numértatin attribuées et du taux minimum d utilisatin

Plus en détail

Réglementation administrative des stages en Gestion de la communication d organisation

Réglementation administrative des stages en Gestion de la communication d organisation Réglementatin administrative des stages en Gestin de la cmmunicatin d rganisatin Le stage est bligatire pur les étudiants de Master 120 : les étudiants inscrits au Master 120 snt tenus d'effectuer au minimum

Plus en détail

RECOMMANDATIONS SECURITE INTERNET BANKING TRANSACTIONNEL

RECOMMANDATIONS SECURITE INTERNET BANKING TRANSACTIONNEL RECOMMANDATIONS SECURITE INTERNET BANKING TRANSACTIONNEL Bnnes pratiques La sécurité infrmatique désigne un ensemble de techniques et de bnnes pratiques pur prtéger vs rdinateurs et vs intérêts dans l

Plus en détail

L ensemble de la population devra respecter strictement les consignes données.

L ensemble de la population devra respecter strictement les consignes données. PANDEMIE GRIPPALE : COMMENT LES ENTREPRISES DOIVENT SE PREPARER Le nuveau virus grippal A H1N1, apparu au Mexique et aux Etats-Unis, cntinue à se répandre très rapidement à travers le mnde. L Organisatin

Plus en détail

NOTE RELATIVE A LA QUESTION DU DECES DU PARTICULIER EMPLOYEUR

NOTE RELATIVE A LA QUESTION DU DECES DU PARTICULIER EMPLOYEUR NOTE RELATIVE A LA QUESTION DU DECES DU PARTICULIER EMPLOYEUR Dans le cadre de la rupture d un cntrat de travail du fait du décès d un particulier emplyeur, un certain nmbre de frmalités snt à accmplir

Plus en détail

Yourcegid CBRH Rendez votre application compatible

Yourcegid CBRH Rendez votre application compatible Yurcegid CBRH Rendez vtre applicatin cmpatible N04170/71 Web Frmatin Mise à jur 01/12/2015 cncerné Cette frmatin permet de cmprendre les mécanismes de la nrme DSN, et de mettre chacun des prcessus de paie

Plus en détail

Chap.5 Instruments d optique (Cours - TD)

Chap.5 Instruments d optique (Cours - TD) Chap.5 Instruments d ptique (Curs - TD) 1. Mdèle ptique de l eil 1.1. Quelques éléments d anatmie de l eil 1.2. Phénmène d accmmdatin 1.3. Défauts de l eil 1.4. Taille apparente d un bjet vu par l eil

Plus en détail

Note à l attention des agents de droit public et des salariés sous statut CANSSM de la Caisse des dépôts et consignations

Note à l attention des agents de droit public et des salariés sous statut CANSSM de la Caisse des dépôts et consignations www.caissedesdepts.fr DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES 03 SEPTEMBRE 2009 DE L ETABLISSEMENT PUBLIC Pôle gestin Administrative DHGA30 secteur du temps, des absences De la maladie et des accidents de service

Plus en détail

Hygro Thermometer Alerte

Hygro Thermometer Alerte GUIDE DE L'UTILISATEUR Hygr Thermmeter Alerte Mdèle RH35 Intrductin Nus vus remercins d'avir sélectinné le mdèle RH35 de Extech Instruments. Cet appareil est livré après avir été entièrement testé et calibré.

Plus en détail

de la population 2016 pour construire demain AU RECENSEMENT DE DEMAIN? MODE D EMPLOI

de la population 2016 pour construire demain AU RECENSEMENT DE DEMAIN? MODE D EMPLOI PRÊTS Des chiffres À PARTICIPER aujurd hui AU DE DEMAIN? DEVENEZ SUPERVISEUR CAMPAGNE DE CMMUNICATIN DU 206! MDE D EMPLI Renuvelez le succès de la cllecte par Internet. DES UTILS SIMPLES ET EFFICACES PUR

Plus en détail

Comprendre le registre de pénibilité

Comprendre le registre de pénibilité Cmprendre le registre de pénibilité Le cadre réglementaire Dans quel(s) dispsitif(s) se situer? La pénibilité : préccupatin nuvelle? Dans le cadre de la réfrme des retraites du 9 nvembre 2010, la créatin

Plus en détail

6. Réglementation des Installations nucléaires de base (INB) et organisation de la sécurité [2] [16]

6. Réglementation des Installations nucléaires de base (INB) et organisation de la sécurité [2] [16] 6. Réglementatin des Installatins nucléaires de base (INB) et rganisatin de la sécurité [2] [16] 6-1 Les INB Suivant leur imprtance et les risques présentées, les installatins nucléaires, entrent sit dans

Plus en détail

POUR SUIVRE LE PhD ou LE DEB (Prérequis)

POUR SUIVRE LE PhD ou LE DEB (Prérequis) FICHES PRATIQUES POUR SUIVRE LE PhD u LE DEB (Prérequis) Cnsultez la liste des requis nécessaires pur pstuler sur le site : http://campus-numeris.cm rubrique pré requis Inscrivez-vus aux tests indispensables,

Plus en détail

Dans le Plan comptable, il est nécessaire d ajouter les nouveaux comptes de TVA.

Dans le Plan comptable, il est nécessaire d ajouter les nouveaux comptes de TVA. Prduits cncernés : - Sage 30 Gestin Cmmerciale & cmptabilité v.16 et supérieures - Sage 100 Gestin Cmmerciale & cmptabilité v.16 et supérieures Sujet mis en avant : Cmment gérer la TVA à 7% en cmptabilité

Plus en détail

ARGUMENTAIRE. Evolution des contrats CSM 2012

ARGUMENTAIRE. Evolution des contrats CSM 2012 ARGUMENTAIRE Evlutin des cntrats CSM Préambule Ce dcument vient cmpléter ce qui a été cmmuniqué dans l Actualité Fédérale n 31 du 5 janvier. Il a pur bjectif d apprter les répnses et les explicatins aux

Plus en détail

1. configuration. 2. avant de nager. 3. nager. 4. après avoir nagé 5. FAQ. 6. recherche de pannes. Bienvenue sur le guide d'utilisateur Aquacoach

1. configuration. 2. avant de nager. 3. nager. 4. après avoir nagé 5. FAQ. 6. recherche de pannes. Bienvenue sur le guide d'utilisateur Aquacoach Bienvenue sur le guide d'utilisateur Aquacach Cntenus 1. cnfiguratin 2. avant de nager 3. nager 4. après avir nagé 5. FAQ 6. recherche de pannes cnfiguratin Instructins d'aquacach butns réglage - heure

Plus en détail

De Saint Just. Organisé par le centre social de St Just, et L association des commerçants de St Just-St Irénée.

De Saint Just. Organisé par le centre social de St Just, et L association des commerçants de St Just-St Irénée. De Saint Just Organisé par le centre scial de St Just, et L assciatin des cmmerçants de St Just-St Irénée. Samedi 12 septembre 2015 Ouverture au public De 9h à 18h Adresse : Place Varilln, Rue de Trin

Plus en détail

Prix pour les jeunes chercheurs

Prix pour les jeunes chercheurs Prix pur les jeunes chercheurs REGLEMENT DE L EDITION 2016 ARTICLE I. OBJET DU PRIX La Fndatin Bettencurt Schueller, recnnue d utilité publique, a pur but de «participer au maintien et au dévelppement

Plus en détail

Gestion des Prospects : Adresses à exporter

Gestion des Prospects : Adresses à exporter Gestin des Prspects : Adresses à exprter 2 Tables des matières 1. Intrductin : Adresses à exprter p 3 2. Que signifie une adresse qualifiée? p4 2.1 Particulier = le client final 2.2 Cnducteur lié à une

Plus en détail

RÈGLES DE FONCTIONNEMENT 2016-2017

RÈGLES DE FONCTIONNEMENT 2016-2017 COMITÉ DE PERFECTIONNEMENT Syndicat des emplyés et emplyées de l Université Laval et Université Laval RÈGLES DE FONCTIONNEMENT 2016-2017 Date d entrée en vigueur : le 1 er mai 2016 MEMBRES DU COMITÉ Bénédicte

Plus en détail

2. Trouvez la version du firmware que vous souhaitez télécharger dans la rubrique Boot From CD, correspondant à votre modèle de SSD.

2. Trouvez la version du firmware que vous souhaitez télécharger dans la rubrique Boot From CD, correspondant à votre modèle de SSD. Changements apprtés par le firmware: Fiabilité du prduit amélirée Réslutin de l anmalie causant de brèves pauses intermittentes chez certains utilisateurs. INTRODUCTION Ce dcument décrit la prcedure permettant

Plus en détail

Baromètre de l innovation

Baromètre de l innovation Barmètre de l innvatin Un barmètre BVA Syntec numérique Ce sndage est réalisé par pur le Publié dans et, le 14 nvembre, et diffusé sur la semaine du 18 nvembre Rappel méthdlgique Recueil Enquête réalisée

Plus en détail

Evaluation comportementale

Evaluation comportementale Evaluatin cmprtementale Le dcteur Garnier est inscrit sur la liste préfectrale des vétérinaires puvant prcéder à l évaluatin cmprtementale des chiens catégrisés (article L211-12) sur le département du

Plus en détail

ENQUÊTE SUR LES FORCES DE TRAVAIL 2009 Module spécial «Accès des jeunes au marché du travail»

ENQUÊTE SUR LES FORCES DE TRAVAIL 2009 Module spécial «Accès des jeunes au marché du travail» Directin générale Statistique et Infrmatin écnmique 44, rue de Luvain - 1000 Bruxelles Numér d entreprise : 0314.595.348 ENQUÊTE CONTINUE SUR LES FORCES DE TRAVAIL Mdule spécial «Accès des jeunes au marché

Plus en détail

Madame A. XXXX XXXX XXXX

Madame A. XXXX XXXX XXXX Madame A. Paris, le 21 février 2013 Dssier suivi par : Tél. : Curriel : recmmandatins@energie-mediateur.fr N de saisine : N de recmmandatin : 2013-0207 Objet : Recmmandatin du médiateur sur vtre saisine

Plus en détail

Vers une Assemblée Nationale du XXIème siècle

Vers une Assemblée Nationale du XXIème siècle Vers une Assemblée Natinale du XXIème siècle Le Plan d actin de l Assemblée Natinale pur le Partenariat pur un guvernement uvert Préface du Président de l Assemblée Natinale, Claude Bartlne Parallèlement

Plus en détail

MINISTÈRE DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA RÉFORME DE L ÉTAT. Réforme des retraites. La cessation progressive d activité

MINISTÈRE DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA RÉFORME DE L ÉTAT. Réforme des retraites. La cessation progressive d activité MINISTÈRE DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA RÉFORME DE L ÉTAT Réfrme des retraites La cessatin prgressive d activité Guide de la cessatin prgressive d activité des fnctinnaires et des agents nn titulaires

Plus en détail

CHAPITRE: Etude de marché

CHAPITRE: Etude de marché CHAPITRE: Etude de marché Plan : I-Ntin de bases :.. I.1- Marketing : I.1.1 Etymlgie I.1.2 Définitin I.2- Marché: I.2.1. Définitin I.2.2 Classificatin I.3- Cncurrence :... I.4- I.5- Ciblage :. Segmentatin

Plus en détail

Contrat de garde d animaux entre particuliers

Contrat de garde d animaux entre particuliers Cntrat de garde d animaux entre particuliers Le cntrat de garde est signé entre le prpriétaire de l animal et la persnne en charge de la garde. Les engagements snt effectifs durant tute la durée de la

Plus en détail

Charte de fonctionnement du dispositif EVREST

Charte de fonctionnement du dispositif EVREST Charte de fnctinnement du dispsitif EVREST POURQUOI? Cette charte vise à fixer les engagements que divent respecter les utilisateurs et rganisateurs du dispsitif Evrest, cncernant : les cnditins de participatin

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES D'UTILISATION DE LA CARTE GALAXY VIDEO FUTUR SUR LE SUPPORT DES PRODUITS CONNECTES PHILIPS

CONDITIONS GENERALES D'UTILISATION DE LA CARTE GALAXY VIDEO FUTUR SUR LE SUPPORT DES PRODUITS CONNECTES PHILIPS CONDITIONS GENERALES D'UTILISATION DE LA CARTE GALAXY VIDEO FUTUR SUR LE SUPPORT DES PRODUITS CONNECTES PHILIPS Le présent dcument définit les Cnditins Générales d'utilisatin (ci-après les «CGU») régissant

Plus en détail

Concours de bandes dessinées TELUS CyberFuté Crée ta propre bande dessinée et cours la chance de gagner.

Concours de bandes dessinées TELUS CyberFuté Crée ta propre bande dessinée et cours la chance de gagner. Cncurs de bandes dessinées TELUS CyberFuté Crée ta prpre bande dessinée et curs la chance de gagner. Le prgramme TELUS CyberFuté sensibilise les jeunes Canadiens âgés de 8 à 18 ans à la prtectin de leur

Plus en détail

REGLEMENT DU CONCOURS DE CUISINE AMATEUR 2015 «FOODCAMP Grenoble» MAJ : 05/09/2015

REGLEMENT DU CONCOURS DE CUISINE AMATEUR 2015 «FOODCAMP Grenoble» MAJ : 05/09/2015 REGLEMENT DU CONCOURS DE CUISINE AMATEUR 2015 «FOODCAMP Grenble» MAJ : 05/09/2015 Nm de la cmpétitin : Cncurs de cuisine du Fdcamp Grenble Date et hraires : 28 juin 2015 de 14h à 15h Lieu : Marché d Intérêt

Plus en détail

SECONDAIRE : ÉCONOMIE DISTRIBUTION DU REVENU AU CANADA : ACTIVITÉ 1 DE 2

SECONDAIRE : ÉCONOMIE DISTRIBUTION DU REVENU AU CANADA : ACTIVITÉ 1 DE 2 SECONDAIRE : ÉCONOMIE DISTRIBUTION DU REVENU AU CANADA : ACTIVITÉ 1 DE 2 Objectif : Cette activité se divise en deux parties. Dans la première activité, les élèves cmprendrnt ce qu est le revenu. Ils explrernt

Plus en détail

Demandes d emploi en ligne

Demandes d emploi en ligne Demandes d empli en ligne La majrité des emplyeurs acceptent les demandes d empli et les curriculum vitæ en ligne et beaucup exigent que vus pstuliez en ligne. Vs demandes d empli en ligne sernt plus efficaces

Plus en détail

Etre carreleur en 2025

Etre carreleur en 2025 Eurpäische Unin der Fliesenfachverbände Etre carreleur en 2025 Madame, Mnsieur, La Fédératin allemande du carrelage et l Unin eurpéenne des fédératins des entreprises de carrelage nt lancé une initiative

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION DU SITE INTERNET (PUBLIER)

MANUEL D UTILISATION DU SITE INTERNET (PUBLIER) MANUEL D UTILISATION DU SITE INTERNET (PUBLIER) Chapitre 3 : Page d accueil La page d accueil est la page d entrée sur le site internet Que cntient-elle? Menu principal (haut gauche) Cmme pur tutes les

Plus en détail

Chap II : La gestion de stock

Chap II : La gestion de stock www.lgistiquetn.me.ma Chap II : La gestin de stck I. Les pératins de la gestin du stck : La gestin du stck d une entreprise dit être réalisée avec sin pur être capable en permanence de cnnaitre l état

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION DU BLOG

MANUEL D UTILISATION DU BLOG MANUEL D UTILISATION DU BLOG Suite à plusieurs demandes, vus truverez dans ce dcument des infrmatins de bases pur l utilisatin du Blg «OASIS Virtuelle Terre & Humanisme Avril 2007» qui a été créé afin

Plus en détail

SIRÈNE INTÈRIEURE (IS200)

SIRÈNE INTÈRIEURE (IS200) SIRÈNE INTÈRIEURE (IS200) DS80HP99-001A LBT80629 F IDENTIFICATION DES PIÈCES Cmpartiment des piles (Avec cuvercle fixé par 4 vis) Micr-interrupteur de fnctin (Cntient 7 micr-interrupteurs pur activer le

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières. Lot n 2 : CARRELAGE ET FAÏENCE

Cahier des Clauses Techniques Particulières. Lot n 2 : CARRELAGE ET FAÏENCE REPUBLIQUE FRANÇAISE INSTITUT NATIONAL DE LA RECHERCHE AGRONOMIQUE Centre de Recherche de Clermnt-Ferrand Theix Lyn MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX Cahier des Clauses Techniques Particulières Lt n 2 : CARRELAGE

Plus en détail

CHARTE QUALITE. Engagements des organismes de formation de la branche B.T.P. de Midi-Pyrénées. Actions de formation de 35h et plus

CHARTE QUALITE. Engagements des organismes de formation de la branche B.T.P. de Midi-Pyrénées. Actions de formation de 35h et plus CHARTE QUALITE Engagements des rganismes de frmatin de la branche B.T.P. de Midi-Pyrénées Actins de frmatin de 35h et plus SOMMAIRE I. OBJECTIFS DE LA CHARTE QUALITE CONSTRUCTYS MIDI-PYRENEES..... 1 II.

Plus en détail