Les petites lanternes magiques

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les petites lanternes magiques"

Transcription

1 FESTIVAL DU FILM D ANIMATION SCOLAIRE Les petites lanternes magiques Juin 2008, Tournefeuille, cinéma Utopia Le G.R.A.P.E & La Menagerie

2 Pour la troisième édition du Festival Les Petites Lanternes Magiques, La Ménagerie rejoint le GRAPE dans l organisation d un événement dédié à la pratique du film d animation à l école, avec la volonté de créer un moment de référence au niveau national pour la diffusion de films, d informations, d outils pédagogiques, et l organisation d une réflexion associant enseignants, artistes, institutions et grand public. page 1

3 PRÉAMBULE Proposer aux jeunes une pratique audiovisuelle créative c est leur permettre d élaborer et de communiquer une réflexion personnelle et collective. C est aussi leur transmettre des outils d analyse et de critique qui favorisent leur accès à la culture et leur maîtrise des nouvelles technologies. C est parfois enfin, l occasion de révéler des vocations d artistes ou des orientations vers les métiers du multimédia. Dans cette perspective, le film d animation offre des possibilités artistiques et pédagogiques particulièrement larges et complémentaires. D une part, la création d un film passe par un travail intellectuel de conception (travail sur la langue orale, élaboration d une histoire, de personnages, découpage des scènes, progression de l action, la composition sonore et/ou musicale, etc) et permet d enclencher une dynamique de projet collectif et de respect mutuel (travail d équipe, élaboration d un discours commun). D autre part, les techniques d animation concentrent l essentiel des disciplines artistiques (littérature, musique, arts plastiques et cinéma). Enfin, la réalisation d un film requiert l utilisation et la maîtrise des nouvelles technologies de l information et de la communication. Sur le fond, la création d un film d animation à l école permet d aborder tous les sujets possibles (qui pourront devenir le thème du film) ainsi que la question du sens et de l esthétique (la traduction d un propos en images, la qualité artistique de la production, etc).

4 Cependant, la mise en œuvre d ateliers de réalisation de films d animation à l école repose principalement sur la volonté des enseignants et/ou l initiative des intervenants extérieurs. Les ressources en terme de formation, de moyens techniques et financiers sont insuffisantes. La recherche, l élaboration et la diffusion de solutions techniques (supports informatiques dédiés, logiciels libres) et de méthodes pédagogiques sont donc nécessaires pour transmettre et mutualiser les savoirs. De tels enjeux réclament que le film d animation scolaire ne reste pas un sujet confidentiel ni le domaine réservé des professionnels de l éducation et de l audiovisuel qui le pratiquent dans certaines classes. Le formidable potentiel éducatif que représente le film d animation, la qualité du travail mené par les enseignants et les associations, l implication profonde des enfants dans la réalisation de leurs films, les résultats pédagogiques obtenus ainsi que les nouveaux outils informatiques libres ; tous ces éléments demandent à être montrés, partagés, propagés, afin d être multipliés. C est dans ce but que le GRAPE a créé le festival Les petites lanternes magiques dont les deux premières éditions se sont déroulées au cinéma Utopia à Tournefeuille. Pour la 3ème édition du festival Les petites lanternes magiques en juin 2008, La Ménagerie rejoint le GRAPE pour faire de cet évènement un rendez-vous annuel incontournable pour le monde de l éducation, en tant que référence du film d animation scolaire en Europe. Dès lors, l ambition du projet vise l extension des publics touchés, le développement du contenu du festival et sa portée éducative. Des rencontres professionnelles, des débats publics, des ateliers pratiques, des expositions interactives et des publications compléteront la projection de films d animation réalisés en milieu scolaire. À partir du festival, il s agit de constituer un large réseau de création audiovisuelle en milieu scolaire afin d échanger sur les techniques, de proposer des ressources pédagogiques, de promouvoir l éducation à l image et l enseignement artistique auprès des enseignants, des institutions de l éducation nationale, des familles et du grand public. page 3

5 PROGRAMME & OBJECTIFS DU FESTIVAL 1) Des élèves réalisateurs aux élèves festivaliers Des projections de films d animation scolaires Le festival Les Petites Lanternes Magiques était jusqu à présent l occasion pour tous élèves du primaire et de collège de Midi-Pyrénées ayant réalisé un film d animation de le voir projeté au cinéma. La 3ème édition du festival sera enrichie par la présentation des films réalisés dans les lycées de la région. La volonté commune des organisateurs est d ouvrir à terme cette opportunité de diffusion aux classes de l ensemble de la communauté européenne. Durant toute la semaine, des séances à l Utopia Tournefeuille seront consacrées à la diffusion de films scolaires, en présence des classes réalisatrices, une occasion donnée aux élèves-réalisateurs d aller au bout de la démarche de création audiovisuelle qui trouve son accomplissement dans la rencontre avec le public. Le week-end, des projections pour un public plus familial permettront aux parents, aux curieux, de découvrir l étonnante production audiovisuelle élaborée en milieu scolaire. Il s agit de communiquer au plus grand nombre l existence et l intérêt de la réalisation de films d animation à l école. De plus, ces films sont un témoignage rare des préoccupations des enfants. Les thèmes abordés ou le traitement qu en font les élèves présentent souvent leur point de vue sur des sujets de société significatifs, de façon parfois inattendue. Les parents, les enfants et les enseignants sont bien entendu les premiers concernés par les questions d éducation. Cependant, tous les citoyens sont potentiellement sensibles au devenir des générations nouvelles qui passe par l école. Grâce à ces projections publiques, le festival se donne pour objectif de sensibiliser tous les publics potentiels à ces questions, afin de susciter la réflexion et l implication de la société sur les contenus et les méthodes de l école.

6 Un espace d exposition Le cinéma d animation ne se résume pas à la production de films, l intérêt d une telle démarche réside dans sa phase d élaboration. Afin de permettre aux élèves et aux enseignants de témoigner de leur expérience, un espace sera à disposition des classes qui le souhaitent pour présenter leur travail en exposant et en commentant leurs photos de tournage, leurs versions successives de scénarii, les storyboards, les décors et personnages de leurs réalisations, les affiches conçues en classe... Cet espace pourrait être installé à la Médiathèque de Tournefeuille ou dans une salle municipale proche du cinéma Utopia. Une exposition de photographies professionnelles illustrant les différentes étapes d une réalisation cinématographique se tiendra également à proximité de cet espace. Un vidéomathon Il s agit de recueillir le témoignage d enseignants et d élèves sous la forme d une enquête documentaire durant le festival. Un questionnaire diffusé en amont dans les classes réalisatrices permettra de préparer la réalisation de ces courtes interviews. page 5

7 2) Diffusion de la pratique artistique en milieu scolaire Un témoignage audiovisuel Les séquences filmées lors du vidéomathon agrémentées d extraits de réalisations d élèves constitueront un témoignage unique, ludique et concret, sur la pratique du film d animation scolaire, les apports pédagogiques d une telle démarche, les difficultés rencontrées par les enseignants, les élèves et les intervenants. Un DVD sera édité afin de diffuser ce film témoin auprès du public et des acteurs du monde de l éducation, assurant ainsi la continuité des objectifs du festival tout au long de l année. Ce long métrage illustrant la question de la pratique artistique à l école sera diffusé lors de soirées spéciales ou en première partie de rencontres-débats. Une table ronde Le monde de l éducation et de la culture est concerné au premier chef par les questions d éducation à l image et d enseignement artistique à l école, qu il s agisse des institutions de l éducation nationale, du ministère de la culture ou des collectivités territoriales comme des acteurs associatifs. L objectif du festival est d attirer l attention des pouvoirs publics et des professionnels sur ces questions dans le but de mobiliser et d étendre les moyens et les programmes. Dès lors, les principaux représentants de ces organismes seront conviés à une table ronde pour faire un état des lieux annuel de la situation, et faire émerger des propositions pour promouvoir et faciliter la pratique du cinéma d animation en milieu scolaire. Les actes de la table ronde seront publiés après le festival afin de conserver et de diffuser les traces des discussions publiques.

8 3) Formation à la pratique artistique en milieu scolaire Des moments d échange et d initiation Afin d inciter les enseignants à se lancer dans la réalisation de films d animation en classe, le festival des «Petites Lanternes Magiques» propose chaque année des ateliers-débats de formation techniques et pédagogiques. Lors de ces matinées, les enseignants s essayent à différentes techniques artistiques qui peuvent être menées en classe. C est l occasion de moments de formation autour de scénarii pédagogiques qui peuvent être envisagés. Pour compléter le volet pédagogique par un volet plus technique, le festival met à disposition différents systèmes d exploitation (Linux, Mac, Windows) afin que chacun puisse se familiariser aux logiciels de montage disponibles, notamment autour du logiciel libre d animation «Myrtille», créé par La Ménagerie et développé à présent en partenariat avec le GRAPE. page 7

9 HISTORIQUE / PRÉSENTATION DES ASSOCIATIONS CO-ORGANISATRICES Le G.R.A.P.E Le G.R.A.P.E. a pour objectif d être un espace coopératif entre les enseignants et autres personnels intervenant dans l éducation afin de développer l éducation publique, laïque, pour tous par le biais de propositions pédagogiques et éducatives concrètes. L association regroupe des enseignants du 1er et 2nd degré, des animateurs, des illustrateurs, des éducateurs, des informaticiens et des chercheurs ; tous animés d un même rêve, celui d une éducation ambitieuse pour l élève. L ensemble de notre activité pédagogique se situe sur le site Développer toute action pédagogique, et/ou éducative et/ou culturelle visant à améliorer la réussite des élèves. Développer des projets, au niveau local, national, européen ou international, qui mettent en œuvre l éducation cohérente, partagée et concertée. Développer l articulation entre recherche et mise en oeuvre. Diffuser toute documentation issue du groupe et ouvrir un espace de débat associé, au niveau local, national, européen ou international. Mutualiser les réflexions, les outils, les compétences acquises dans les domaines tant pédagogiques qu éducatifs ou culturels. Etre partie prenante d une dynamique de transformation sociale au travers des réflexions que nous développons. page 8

10 Les enseignants engagés dans le film d animation : ayant débuté en classe la pratique du film d animation, nous nous sommes confrontés à la difficulté de trouver des lieux de diffusion adaptés aux réalisations scolaires. En effet, les festivals de film d animation n ouvrent qu une petite partie de leur programme à des réalisations scolaires et n en font pas leur spécificité. Nous avons donc souhaité organiser nous-même un festival à destination du public scolaire afin de prolonger les projets pédagogiques de classe par des moments d échanges concrets. - Les petites lanternes magiques en 2006 et 2007 : le festival a été initié en 2006 en invitant les élèves à venir présenter au public leurs réalisations. Cette première édition du festival a eu un certain succès avec le concours d une vingtaine de films d animation, la visite de plus de 550 élèves et le relais par les médias locaux comme la Dépêche du Midi ou plus spécialisés comme le site internet du Café pédagogique. Pendant toute la durée du festival, les matinées ont été consacrées aux séances scolaires de projection en salle sur grand écran et des courts-métrages réalisés par les élèves ont précédé les séances publiques. La deuxième édition du festival a accueilli 650 élèves et a diffusé 53 films d animation scolaires de la maternelle jusqu au collège. En outre, une projection de l ensemble des réalisations le samedi matin à destination des parents d élèves et du public a clôturé ce festival. Lors de cette demi-journée de clôture, près de cent trente personnes ont assisté aux projections. Des DVD des deux premières éditions contenant l ensemble des réalisations ont pu être proposés au public.

11 La Ménagerie La Ménagerie est un collectif d artistes ayant pour vocation de créer des films d animation et d encourager la pratique du cinéma d animation. Elle développe depuis maintenant plusieurs années de nombreuses activités artistiques et pédagogiques sur trois axes principaux qui se nourrissent et se complètent : Le studio : depuis 2001, La Ménagerie a réalisé et/ou produit une douzaine de courts métrages d animation (dont certains ont été diffusés en festivals et sur des chaînes de télévision) et travaille actuellement à la création d un premier long métrage d animation. Les Animobiles : en parallèle de leur activités de création audiovisuelle, les artistes de La Ménagerie interviennent auprès des enfants et adolescents au cours d ateliers itinérants d initiation au film d animation. En 7 ans, plus de 65 films ont ainsi été réalisés par des élèves de la région Midi-Pyrénées avec 11 ateliers en école primaire, 17 ateliers en collège, 37 en lycée général et professionnel. Au terme de chaque année scolaire, tous les protagonistes de l aventure (environ 250 enfants) se retrouvent à la Cinémathèque de Toulouse le temps d une journée autour de la projection publique de l ensemble des films réalisés. Une dizaine de films ont été également réalisés par des enfants et des adolescents lors d ateliers en centres de loisirs, MJC et Foyers Ruraux de la région. La Ménagerie a également mené une douzaine d ateliers ponctuels dans d autres régions de France ainsi qu une demi douzaine d interventions à l international (Espagne et Algérie) qui ont abouti à la création de films présentés dans divers festivals locaux. page 10

12 La Boîte à outils : le développement d outils de création nécessaires à la réalisation de films d animation et d ateliers pédagogique a conduit La ménagerie à créer le logiciel Myrtille qui permet la capture image par image d animation en volume lors du tournage, ainsi qu un visionnage immédiat de la séquence animée. Myrtille est un logiciel libre adapté au tournage haute résolution et DV. Ce logiciel vient compléter la mise en place d une plate-forme en live CD contenant tous les outils informatiques nécessaires à la réalisation d un film d animation. Ces outils sont disponibles en ligne et gratuitement via le site web de La Ménagerie. page 11

13 Le partenariat du GRAPE et de La Ménagerie Grâce à leurs expériences respectives, les artistes-intervenants de La Ménagerie et les enseignants du GRAPE ont pu mesurer l efficacité de la création en animation comme support pédagogique, ainsi que la nécessité de trouver des solutions techniques et de transmettre l information. De même que La Ménagerie rejoint le GRAPE pour l organisation et le développement du festival Les petites lanternes magiques, les membres passionnés du GRAPE s attachent à relayer les avancées de La Ménagerie dans l élaboration et l amélioration du logiciel Myrtille. Ë l occasion du festival comme au fil de l année, c est un travail de coopération dynamique qui s instaure entre le GRAPE et La Ménagerie pour le développement et la transmission des outils pédagogiques et techniques. Le partenariat entre les deux associations s inscrit donc de manière cohérente dans la continuité d une démarche commune de promotion du film d animation à l école. page 12

14 La Ménagerie 43 chemin de Ferro-Lebres Tournefeuille Tel. : / Fax : mail : Le G.R.A.P.E. E. Allard : A. Daniel :

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi LeS nouveaux rythmes à l école primaire Exemples d emplois du temps Mars 2014 n exemple d organisation des temps scolaire et périscolaire Commune de 21 000 habitants

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. Réalisation d une vidéo de promotion

CAHIER DES CHARGES. Réalisation d une vidéo de promotion CAHIER DES CHARGES Réalisation d une vidéo de promotion Chef de projet : Alan Bourras Tuteur : Anthony Wright Commanditaire : Hadra Records 2010/2011 1 Sommaire I. Environnement du Projet :... 3 A. Présentation

Plus en détail

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION À L INTENTION DES PARENTS DOCUMENT À CONSERVER

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION À L INTENTION DES PARENTS DOCUMENT À CONSERVER RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION À L INTENTION DES PARENTS DOCUMENT À CONSERVER TROISIÈME SECONDAIRE Les informations contenues dans ce document vous aideront à comprendre les résultats du bulletin

Plus en détail

Jade est une initiative portée par le réseau SPES et l Association Française des Aidants

Jade est une initiative portée par le réseau SPES et l Association Française des Aidants Tu as entre 8 et 22 ans? Tu t occupes d un parent, grand-parent, d un frère ou d une sœur malade ou handicapé? Tu veux prendre un peu de temps pour toi? Viens participer à un séjour cinéma-répit où tu

Plus en détail

La Ruche documentaire du FIDADOC Une initiative au service du développement du cinéma documentaire au Maroc

La Ruche documentaire du FIDADOC Une initiative au service du développement du cinéma documentaire au Maroc La Ruche documentaire du FIDADOC Une initiative au service du développement du cinéma documentaire au Maroc A l occasion du 7 ème Festival International de film Documentaire à Agadir qui se déroulera du

Plus en détail

outil pédagogie Produire une émission Pourquoi produire une émission en cours de langue? Quel matériel utiliser?

outil pédagogie Produire une émission Pourquoi produire une émission en cours de langue? Quel matériel utiliser? outil pédagogie 5 Produire une émission Grâce à la démocratisation des outils numériques, il devient aujourd hui facile de faire produire aux apprenants des vidéos ou des sons. Pourquoi produire une émission

Plus en détail

MJAM Prod 12, rue Jacques Kablé 94130 Nogent sur Marne I Tél : 01 48 72 66 37 I Email :contact@mjamprod.fr I www.mjamprod.fr

MJAM Prod 12, rue Jacques Kablé 94130 Nogent sur Marne I Tél : 01 48 72 66 37 I Email :contact@mjamprod.fr I www.mjamprod.fr Agence de Communication & Production Ausiovisuelle >> Présentation de la société Communication Audiovisuel Multimédia Pédagogique >> Qui sommes-nous? MJAM Prod est une société de production audiovisuelle

Plus en détail

Vers un Projet Éducatif de Territoire (PEdT)

Vers un Projet Éducatif de Territoire (PEdT) Ville de BESANÇON Direction ÉDUCATION Vers un Projet Éducatif de Territoire (PEdT) La réforme des rythmes scolaires impactera la politique éducative municipale dans les domaines scolaire, périscolaire

Plus en détail

Appel de propositions 2014 2015

Appel de propositions 2014 2015 Appel de propositions 2014 2015 Sensibiliser les citoyens montréalais de tous âges à l architecture et au design au sein du réseau des bibliothèques de Montréal Date limite : 16 mai 2014 1 Contexte et

Plus en détail

CinéSoupe. programme itinérant de films courts. en nord pas de calais et en belgique

CinéSoupe. programme itinérant de films courts. en nord pas de calais et en belgique CinéSoupe programme itinérant de films courts en nord pas de calais et en belgique bah voyons! asbl // Séverine Konder // +32 (0) 485 217 327 // severine.bahvoyons@gmail.com // www.cinesoupe.com Embarquez

Plus en détail

Les droits à l essentiel

Les droits à l essentiel LA SEMAINE DE LA SOLIDARITE INTERNATIONALE Les droits à l essentiel A la Seyne sur mer du 17 au 23 novembre Programme provisoire A l initiative de l association AMIVEC- relais RITIMO avec l appui et la

Plus en détail

ont le plaisir de vous inviter à la : attribuées aux porteurs de projets Lire et délire(s) 2013-2014 (10 ème édition)

ont le plaisir de vous inviter à la : attribuées aux porteurs de projets Lire et délire(s) 2013-2014 (10 ème édition) Promotion de la lecture et de l écriture pendant les loisirs en Tarn-et-Garonne La Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations La Caisse d Allocations Familiales

Plus en détail

La réforme des 2012-2014

La réforme des 2012-2014 La réforme des 2012-2014 Éditorial p 3 Une réforme au bénéfice des enfants p 4 La méthode nantaise : la concertation et le dialogue p 6 Les nouveaux rythmes de la rentrée 2013 p 8 Évaluation de la réforme

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Contacts. Et sur les réseaux sociaux Département de la Nièvre - facebook.com/lanievre - Twitter@LaNievre #Nievre 1

DOSSIER DE PRESSE. Contacts. Et sur les réseaux sociaux Département de la Nièvre - facebook.com/lanievre - Twitter@LaNievre #Nievre 1 DOSSIER DE PRESSE Contacts Sylvain HEYRAUD Aline DEVILLERS Directeur de Cabinet Chargée de communication 03 86 60 67 14 03 86 60 58 50 sylvain.heyraud@nievre.fr aline.devillers@nievre.fr Et sur les réseaux

Plus en détail

Mise au concours du Prix du cinéma suisse 2015

Mise au concours du Prix du cinéma suisse 2015 Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la culture OFC Mise au concours du Prix du cinéma suisse 2015 L Office fédéral de la culture (OFC), vu l art. 7 de la loi sur le cinéma (LCin, RS

Plus en détail

VIDEO FADA. un projet du Cinéma Numérique Ambulant dans les cités françaises

VIDEO FADA. un projet du Cinéma Numérique Ambulant dans les cités françaises VIDEO FADA un projet du Cinéma Numérique Ambulant dans les cités françaises Le Cinéma Numérique Ambulant (CNA) est un réseau d associations, basées en Afrique et en Europe, qui a pour objectif d organiser

Plus en détail

ATELIERS 2015 PÉDAGOGIQUES Projets socioculturels et éducation à l image et au son

ATELIERS 2015 PÉDAGOGIQUES Projets socioculturels et éducation à l image et au son ATELIERS 2015 PÉDAGOGIQUES Projets socioculturels et éducation à l image et au son CIEL! LES NOCTAMBULES Depuis sa création en 1997, Ciel! Les Noctambules milite en faveur du court-métrage et de la création

Plus en détail

L accueil de classe en bibliothèque

L accueil de classe en bibliothèque L accueil de classe en bibliothèque La bibliothèque a une mission de promotion de la lecture et du livre auprès des enfants. Elle invite l enfant au plaisir de lire et de découvrir le monde de façon complémentaire

Plus en détail

Les services. En dehors des horaires d ouvertures au public, l équipe de la Médiathèque :

Les services. En dehors des horaires d ouvertures au public, l équipe de la Médiathèque : Les services La Médiathèque communale est un service public où chacun peut entrer librement et consulter gratuitement les ouvrages sur place. D année en année, la Médiathèque étoffe le choix d ouvrages

Plus en détail

Programme VAE 2014. «Jouer c est partager, Les droits de l enfant»

Programme VAE 2014. «Jouer c est partager, Les droits de l enfant» Programme VAE 2014 Objectifs généraux : «Jouer c est partager, Les droits de l enfant» Sensibiliser petits et grands à la convention internationale des droits des enfants autour de la thématique «Jouer

Plus en détail

Bilan de la 7ème édition

Bilan de la 7ème édition Bilan de la 7ème édition Mois de l économie sociale et solidaire en Bretagne Novembre 2014 Janvier 2015 187 rue de Chatillon 35200 Rennes / www.ess-bretagne.org Note méthodologique Ce bilan est établit

Plus en détail

Cadre d intervention de la Région Centre-Val de Loire pour le soutien à la création et à la production cinématographique et audiovisuelle

Cadre d intervention de la Région Centre-Val de Loire pour le soutien à la création et à la production cinématographique et audiovisuelle 1 Cadre d intervention de la Région Centre-Val de Loire pour le soutien à la création et à la production cinématographique et audiovisuelle Délibération CPR n 15.07.24.88 du 3 juillet 2015 Abroge et remplace

Plus en détail

Centre Ressources Création musicale contemporaine : "CIMNthèque" : page 2

Centre Ressources Création musicale contemporaine : CIMNthèque : page 2 Centre Ressources Création musicale contemporaine : "CIMNthèque" : page 2 Collection de l'association Heure Exquise! : page 3 Fonds autour de la chorégraphe Joanne Leighton, 1992- : page 5 Page 1 Centre

Plus en détail

Clémentine Crochet PARTENARIATS 2011/2012. Arts et territoires numériques. Baptiste Brentot

Clémentine Crochet PARTENARIATS 2011/2012. Arts et territoires numériques. Baptiste Brentot Clémentine Crochet PARTENARIATS 2011/2012 Baptiste Brentot Arts et territoires numériques Baptiste Brentot Arts et territoires numériques Acteur des arts et cultures numériques en France, Seconde Nature

Plus en détail

DOSSIER D INSCRIPTION

DOSSIER D INSCRIPTION DOSSIER D INSCRIPTION Ce document doit être écrit de façon lisible, en LETTRES CAPITALES, sans oublier de mentionner les accents ou diverses ponctuations afin de permettre une saisie correcte des informations

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES TABLE DES MATIÈRES 1-LA PRÉSENTATION DU DÉFI ARTISTIQUE... 2 2-L ÉCHÉANCIER ET DÉROULEMENT... 3 3-LES RÈGLEMENTS DU DÉFI...

TABLE DES MATIÈRES TABLE DES MATIÈRES 1-LA PRÉSENTATION DU DÉFI ARTISTIQUE... 2 2-L ÉCHÉANCIER ET DÉROULEMENT... 3 3-LES RÈGLEMENTS DU DÉFI... TABLE DES MATIÈRES TABLE DES MATIÈRES 1-LA PRÉSENTATION DU DÉFI ARTISTIQUE... 2 2-L ÉCHÉANCIER ET DÉROULEMENT... 3 3-LES RÈGLEMENTS DU DÉFI... 4 4-L INSCRIPTION AU DÉFI... 4 5-L ÉLÉMENT DÉCLENCHEUR DU

Plus en détail

4 E ÉDITION. En centre-ville : > Samedi 14 juin (12h30-19h30) : place Graslin + cours Cambronne + cinéma le Katorza + espace Cosmopolis

4 E ÉDITION. En centre-ville : > Samedi 14 juin (12h30-19h30) : place Graslin + cours Cambronne + cinéma le Katorza + espace Cosmopolis SPOT 4 E ÉDITION APPEL À PROJETS SPOT est un événement jeunesse porté par la Ville de Nantes dont l ambition est de valoriser l engagement, les talents, la créativité et l innovation en favorisant l expression

Plus en détail

La santé, un facteur d insertion

La santé, un facteur d insertion La santé, un facteur d insertion Anne Danibert - Chef de projets prévention et promotion de la santé Mutuelle Atlantique Une orientation politique de la Mutuelle En 1996, la mutuelle inscrit comme orientation

Plus en détail

Evelyne Moreau - CAPE - Mines Nantes. Aix Les Bains - le 17 novembre 2015

Evelyne Moreau - CAPE - Mines Nantes. Aix Les Bains - le 17 novembre 2015 Numérique et droit de propriété intellectuelle Evelyne Moreau - CAPE - Mines Nantes Aix Les Bains - le 17 novembre 2015 Notre environnement! Fotolia oct. 2015 Fotolia oct. 2015 Fotolia oct. 2015 Fotolia

Plus en détail

Corrèze Télévision www.correzetelevision.fr ZA Nord Les Maisonnettes 19190 Aubazine Tel : 05 55 17 86 95. La Télévision qui vous Corrèze Pond!

Corrèze Télévision www.correzetelevision.fr ZA Nord Les Maisonnettes 19190 Aubazine Tel : 05 55 17 86 95. La Télévision qui vous Corrèze Pond! La Télévision qui vous Corrèze Pond! 1 SOMMAIRE L association... p. 3 Emissions & reportages... p.4 Les locaux... p. 8 Les sources de revenus de Corrèze Télévision... p.11 Les outils de diffusion... p.

Plus en détail

Trois expériences d enseignements numériques au sein de l UFR SEPF

Trois expériences d enseignements numériques au sein de l UFR SEPF Trois expériences d enseignements numériques au sein de l UFR SEPF Au sein de l UFR SEPF (Sciences de l'éducation, Psychanalyse et Français Langue Etrangère) s est depuis très longtemps fait sentir le

Plus en détail

COMMUNICATION P R É A L A B L E À L A M I S E E N P L A C E D UNE ÉVÉNEMENTIELS-INFOGRAPHIE

COMMUNICATION P R É A L A B L E À L A M I S E E N P L A C E D UNE ÉVÉNEMENTIELS-INFOGRAPHIE Fonction de service émergente NUEL PROFESSIONNEL (dont la mutualisation entre CPIE ou structures locales pourrait être pertinente) COMMUNICATION ÉVÉNEMENTIELS-INFOGRAPHIE P R É A L A B L E À L A M I S

Plus en détail

Panorama Synthétique. Social et Culturel

Panorama Synthétique. Social et Culturel Panorama Synthétique Social et Culturel Secteur Social Le domaine de l action sociale regroupe l ensemble des politiques, institutions, professionnels, moyens et prestations qui concourent à la cohésion

Plus en détail

revue de presse (juin 2015)

revue de presse (juin 2015) revue de presse (juin 2015) Illustration et design graphique : www.vincentdevillard.com Photographie : Jonas.B Communiqué de presse EN TRAVAUX nouvelle génération : une œuvre transmédia la web-série le

Plus en détail

Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique

Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique I Contexte du métier 1. Définition Les professeurs de musique diplômés d'état sont chargés

Plus en détail

Note d information: Modalités de fonctionnement

Note d information: Modalités de fonctionnement OFFRE DE FORMATIONS Catalogue 2009-2010 Note d information: Modalités de fonctionnement Nos formations se donnent principalement sur Bruxelles et le Brabant Wallon. Pour les autres provinces, nous pouvons,

Plus en détail

EXPERIMENTATION pour créer un film d animation

EXPERIMENTATION pour créer un film d animation EXPERIMENTATION pour créer un film d animation un appareil photo numérique un ordinateur 1/ munissez-vous de votre appareil photo préféré. 2/ prenez 1 30 secondes pour l installer délicatement sur un support

Plus en détail

Soutenez notre Festival, Communiquez de façon originale! Mairie de Lanton Pôle Animation

Soutenez notre Festival, Communiquez de façon originale! Mairie de Lanton Pôle Animation Soutenez notre Festival, Communiquez de façon originale! Mairie de Lanton Pôle Animation www.les-toiles-de-mer.fr Le mot du Maire Ancré chaque année début du mois d avril à Lanton, selon une tradition

Plus en détail

Des activités mathématiques à l école primaire

Des activités mathématiques à l école primaire 564 Atelier Dm 25 I. Introduction Des activités mathématiques à l école primaire Pourquoi? Quand? Comment? Brigitte Morel Dimanche matin, 8h30, nous cherchons la salle, nous nous installons, première bonne

Plus en détail

Appel à candidature projet artistique Osez! Créez! La Ville de Talant lance un appel à candidature pour 2015. pour son centre social La Turbine.

Appel à candidature projet artistique Osez! Créez! La Ville de Talant lance un appel à candidature pour 2015. pour son centre social La Turbine. Appel à candidature projet artistique Osez! Créez! La Ville de Talant lance un appel à candidature pour 2015 Présentation de la structure : pour son centre social La Turbine. Le centre social La Turbine

Plus en détail

Bilan de la concertation sur le PEDT

Bilan de la concertation sur le PEDT les périscolaires Bilan de la concertation sur le PEDT J www.ville-cergy.fr Sommaire 1. Préambule 4 2. Le cadre de la démarche 5 2.1. Les objectifs 6 2.2. Les sujets du débat 6 2.3. Le déroulé de la démarche

Plus en détail

Rapport de stage en immersion

Rapport de stage en immersion Rapport de stage en immersion Lisa Kritter, Judith Rodrigues et Guillaume Lafon 25 avril 2005 Table des matières 1 Partenariats et travail en équipe au sein de l équipe pédagogique et l équipe éducative

Plus en détail

SOMMAIRE. Avant propos :

SOMMAIRE. Avant propos : Années 2013-2016 SOMMAIRE 1. Contexte Etat des lieux Le collège Henri HIRO son environnement, ses élèves, ses enseignants Son CDI Les objectifs prioritaires du collège Henri HIRO Fonds documentaire et

Plus en détail

Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE)

Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE) Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE) Février 2008 SOMMAIRE Communiqué de presse de synthèse... 3 1. Le Bureau d accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE)........

Plus en détail

un projet pédagogique, écologique, technologique et sportif élaboré par des enseignants pour la communauté éducative.

un projet pédagogique, écologique, technologique et sportif élaboré par des enseignants pour la communauté éducative. L association présente un projet pédagogique, écologique, technologique et sportif élaboré par des enseignants pour la communauté éducative. SOMMAIRE La présentation de l aventure Le schéma du projet Nos

Plus en détail

VERS DES AGORAS DE L innovation. Partie 1

VERS DES AGORAS DE L innovation. Partie 1 www.inmediats.fr 2 VERS DES AGORAS DE L innovation Partie 1 VERS DES AGORAS DE L innovation Inmédiats est un projet imaginé et construit par six centres de culture scientifique, technique et industrielle

Plus en détail

4.13 Politique culturelle et linguistique. (Résolution : CC.2014-051)

4.13 Politique culturelle et linguistique. (Résolution : CC.2014-051) 4.13 Politique culturelle et linguistique (Résolution : CC.2014-051) PRÉAMBULE La nouvelle politique culturelle et linguistique favorise la dimension culturelle comme levier incontournable pour mettre

Plus en détail

Animations pour les enfants durant les vacances scolaires du 14 au 29 avril

Animations pour les enfants durant les vacances scolaires du 14 au 29 avril Animations pour les enfants durant les vacances scolaires du 14 au 29 avril Durant les vacances scolaires, du 14 au 29 avril, de nombreuses animations sont proposées aux enfants par la Ville de Périgueux

Plus en détail

Pondération des compétences 2011-2012

Pondération des compétences 2011-2012 des compétences 2011-2012 Éducation préscolaire, enseignement primaire et enseignement secondaire Addenda au Programme de formation de l école québécoise Direction de l évaluation, MELS Document de travail

Plus en détail

Les maisons de quartier : Un atout pour le développement social. Préparé par B. AZZAM

Les maisons de quartier : Un atout pour le développement social. Préparé par B. AZZAM Préparé par B. AZZAM Les principaux axes de l exposé : Pourquoi des maisons de quartier à Agadir? La mise en place des maisons de quartier; Les résultats obtenus après la mise en service des maisons de

Plus en détail

Actions pédagogiques. Sous convention avec le Grand Lyon. Acoucité, le 29 Octobre 2004

Actions pédagogiques. Sous convention avec le Grand Lyon. Acoucité, le 29 Octobre 2004 Education à l Environnement Actions pédagogiques Sous convention avec le Grand Lyon Acoucité, le 29 Octobre 2004 I -Présentation de l association Les nuisances sonores représentent une préoccupation de

Plus en détail

Projet Educatif du territoire de la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin 2015/2016

Projet Educatif du territoire de la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin 2015/2016 Projet Educatif du territoire de la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin 2015/2016 Depuis 2006, la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin a repris les activités de l association Vièvre Lieuvin Enfance

Plus en détail

LA PLATE-FORME 1D-PACA.com

LA PLATE-FORME 1D-PACA.com PHONOPACA (groupement des acteurs de l industrie musicale en région Provence-Alpes-Côte d Azur) fédère à l heure actuelle quarante structures en région représentant les activités de label, producteur phonographique,

Plus en détail

Pour LE TRI ET la réduction des déchets lors de vos événements

Pour LE TRI ET la réduction des déchets lors de vos événements Pour LE TRI ET la réduction des déchets lors de vos événements Vers l éco-responsabilité des événements en matière de gestion des déchets Des dizaines de manifestations musicales, sportives ou culturelles

Plus en détail

PREMIERE ETAPE : CREATION DE COMPTE

PREMIERE ETAPE : CREATION DE COMPTE QUESTIONNAIRE D INSCRIPTION AU PROGRAMME ECO-ECOLE AVRIL / MAI 2013 PREMIERE ETAPE : CREATION DE COMPTE 1/ IDENTIFICATION DE L ETABLISSEMENT SCOLAIRE 1.1 -Votre établissement scolaire est : Une école élémentaire

Plus en détail

PROFIL D ENSEIGNEMENT. Bachelier en Publicité

PROFIL D ENSEIGNEMENT. Bachelier en Publicité PROFIL D ENSEIGNEMENT Bachelier en Publicité Une formation aux couleurs de la HELHa L enseignement de la Haute Ecole Louvain en Hainaut donne la place centrale à l étudiant en lui permettant, d une part,

Plus en détail

AUX SOURCES DU FLEUVE

AUX SOURCES DU FLEUVE AUX SOURCES DU FLEUVE www.crdp-strasbourg.fr/auxsources» EN QUELQUES MOTS Une création partagée Le projet d opéra Aux sources du fleuve s appuie sur un partenariat exemplaire entre l Éducation nationale

Plus en détail

Première édition du Prix Chorum «MUSIQUE ET HANDICAP»

Première édition du Prix Chorum «MUSIQUE ET HANDICAP» Appel à prix - Dépôt des candidatures jusqu au 25 février 2011 «Développer et favoriser des initiatives en vue de faciliter l ouverture des pratiques musicales aux personnes en situation de handicap» «Toute

Plus en détail

Plan de formation 2nd degré 2015 2016 CREER, INNOVER

Plan de formation 2nd degré 2015 2016 CREER, INNOVER Plan de formation 2nd degré 2015 2016 La carte heuristique, un outil au service des apprentissages PN009406 Les cartes heuristiques sont un réel outil pour apprendre à apprendre, et s avèrent un atout

Plus en détail

Politique linguistique Collège Saint-Joseph de Hull

Politique linguistique Collège Saint-Joseph de Hull Politique linguistique Collège Saint-Joseph de Hull Table des matières A-POLITIQUE LINGUISTIQUE : DÉFINITION ET CONTENU... 4 DÉFINITION D UNE POLITIQUE LINGUISTIQUE... 4 FONDEMENTS : LOIS, RÈGLEMENTS,

Plus en détail

Projet de troisième à projet professionnel - Année 2014-2015. Français : M. Beaurain SVT : M. Dremière. Maths : M. Wyart Arts plastiques : Mme Murcia

Projet de troisième à projet professionnel - Année 2014-2015. Français : M. Beaurain SVT : M. Dremière. Maths : M. Wyart Arts plastiques : Mme Murcia Equipe pédagogique Projet de troisième à projet professionnel - Année 2014-2015 Français : M. Beaurain SVT : M. Dremière Maths : M. Wyart Arts plastiques : Mme Murcia Hist. Géo. Ed. Civique : M Meza Musique

Plus en détail

ComVideo. contact@comvideo.fr - 09 50 08 31 60

ComVideo. contact@comvideo.fr - 09 50 08 31 60 ComVideo 2013 contact@comvideo.fr - 09 50 08 31 60 ComVideo produit, réalise, commercialise et héberge tous vos produits audiovisuels. Bénéficiant de solides références, notre structure réunit depuis 15

Plus en détail

LA CONSULTATION DU PUBLIC Ou comment concilier stratégie et conduite d actions

LA CONSULTATION DU PUBLIC Ou comment concilier stratégie et conduite d actions LA CONSULTATION DU PUBLIC Ou comment concilier stratégie et conduite d actions Principes de base Formuler des objectifs Préciser ces objectifs en termes de résultats attendus avec nécessité d adapter les

Plus en détail

Appel à projet Création du Logo et de la charte visuelle de Marseille-Provence 2013, Capitale européenne de la culture

Appel à projet Création du Logo et de la charte visuelle de Marseille-Provence 2013, Capitale européenne de la culture Appel à projet Création du Logo et de la charte visuelle de Marseille-Provence 2013, Capitale européenne de la culture Cadre de l appel à projet : L association Marseille-Provence 2013 met en place un

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL JEUNES 1 er Mandat 2008 Bilan 2008. I Présentation des visites effectuées en lien avec les commissions en charge par le CMJ

CONSEIL MUNICIPAL JEUNES 1 er Mandat 2008 Bilan 2008. I Présentation des visites effectuées en lien avec les commissions en charge par le CMJ CONSEIL MUNICIPAL JEUNES 1 er Mandat 2008 Bilan 2008 I Présentation des visites effectuées en lien avec les commissions en charge par le CMJ - Aide Aux Personnes Solidarités - Sécurité / Environnement

Plus en détail

Pourquoi des services d archives intégrés à une organisation syndicale? Le cas de la CFDT

Pourquoi des services d archives intégrés à une organisation syndicale? Le cas de la CFDT Pourquoi des services d archives intégrés à une organisation syndicale? Le cas de la CFDT Annie Kuhnmunch, Conservateur des Archives confédérales Dès sa constitution, la CFTC s'est préoccupée de ses archives

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS D ASTREE

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS D ASTREE COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS D ASTREE Evaluation du Projet Educatif Local et Diagnostic Petite Enfance * * * * * MISSION D ETUDE ET DE CONSEIL * * * * * ORIENTATIONS POUR UN SCHEMA PLURIANNUEL DE DEVELOPPEMENT

Plus en détail

Association Marlou Films, 29 route du Courneau - 33450 Montussan Tel 05 56 32 23 30, www.marloufilms.com babaud.christiane@orange.

Association Marlou Films, 29 route du Courneau - 33450 Montussan Tel 05 56 32 23 30, www.marloufilms.com babaud.christiane@orange. Association Marlou Films, 29 route du Courneau - 33450 Montussan Tel 05 56 32 23 30, www.marloufilms.com babaud.christiane@orange.fr Contact : Frédéric Clémençon Tel : 05 56 32 23 30, 06 87 46 59 97 babaud.christiane@orange.fr

Plus en détail

LICENCE - SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES MENTION HISTOIRE DE L'ART ET ARCHEOLOGIE

LICENCE - SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES MENTION HISTOIRE DE L'ART ET ARCHEOLOGIE LICENCE - SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES MENTION HISTOIRE DE L'ART ET ARCHEOLOGIE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Licence (LMD) Domaine ministériel : Sciences humaines et sociales Présentation

Plus en détail

Le programme «SUCCESS!» sensibilise les 18-30 ans à l économie sociale et solidaire (ESS).

Le programme «SUCCESS!» sensibilise les 18-30 ans à l économie sociale et solidaire (ESS). www.vosvaleursfontcarriere.fr CATALOGUE DES ANIMATIONS ET RESSOURCES PÉDAGOGIQUES Le programme «SUCCESS!» sensibilise les 18-30 ans à l économie sociale et solidaire (ESS). Avec «SUCCESS!», l Atelier propose

Plus en détail

UN PROJET SCIENTIFIQUE ET CULTUREL POUR LA SOCIÉTÉ DE LA CONNAISSANCE

UN PROJET SCIENTIFIQUE ET CULTUREL POUR LA SOCIÉTÉ DE LA CONNAISSANCE UN PROJET SCIENTIFIQUE ET CULTUREL POUR LA SOCIÉTÉ DE LA CONNAISSANCE Le regroupement du Palais de la découverte et de la Cité des sciences et de l industrie en un seul établissement apporte les atouts

Plus en détail

FORUM DE LA CULTURE MEDIATHEQUES PLAINE CENTRALE VAL-DE-MARNE FICTION, ARTS MUSIQUE, LITTERATURE, SCIENCES & LOISIRS, MULTIMEDIA, JEUNESSE, PATRIMOINE

FORUM DE LA CULTURE MEDIATHEQUES PLAINE CENTRALE VAL-DE-MARNE FICTION, ARTS MUSIQUE, LITTERATURE, SCIENCES & LOISIRS, MULTIMEDIA, JEUNESSE, PATRIMOINE MEDIATHEQUES PLAINE CENTRALE VAL-DE-MARNE FORUM DE LA CULTURE FICTION, ARTS MUSIQUE, LITTERATURE, SCIENCES & LOISIRS, MULTIMEDIA, JEUNESSE, PATRIMOINE >>> www.agglo- plainecentrale94.fr Chiffres clés 2009

Plus en détail

«L Homme est un animal mobile»

«L Homme est un animal mobile» présente : «L Homme est un animal mobile» - création 2015 - www.lamenagerie.com Durant trois jours et trois nuits, sur une place et dans les rues adjacentes, des hommes en noirs, peintres, affichistes,

Plus en détail

Réformedes. rythmes, quel. temps pour. Rythmes scolaires : plus de 80% de participation au questionnaire diffusé par la Ville

Réformedes. rythmes, quel. temps pour. Rythmes scolaires : plus de 80% de participation au questionnaire diffusé par la Ville La réforme nationale des rythmes scolaires pour les enfants des écoles publiques maternelles et écoles publiques élémentaires entrera en vigueur à Seclin en septembre 2014. Afin de bâtir un Projet Éducatif

Plus en détail

LEXIQUE DES CHAMPS PROFESSIONNELS POUR UNE ETUDE SOCIO-ECONOMIQUE DES MUSIQUES ACTUELLES EN LANGUEDOC-ROUSSILLON.

LEXIQUE DES CHAMPS PROFESSIONNELS POUR UNE ETUDE SOCIO-ECONOMIQUE DES MUSIQUES ACTUELLES EN LANGUEDOC-ROUSSILLON. LEXIQUE DES CHAMPS PROFESSIONNELS POUR UNE ETUDE SOCIO-ECONOMIQUE DES MUSIQUES ACTUELLES EN LANGUEDOC-ROUSSILLON. L étude portant sur les musiques actuelles en Région Languedoc-Roussillon inclut les domaines

Plus en détail

Résidence d écriture à vocation territoriale et de médiation. Appel à candidature

Résidence d écriture à vocation territoriale et de médiation. Appel à candidature Résidence d écriture à vocation territoriale et de médiation Appel à candidature Au printemps 2016, le département de la Sarthe et la Direction Régionale des Affaires culturelles des Pays de la Loire,

Plus en détail

Cinéma & audiovisuel. l'action et Les aides de la région. www.iledefrance.fr

Cinéma & audiovisuel. l'action et Les aides de la région. www.iledefrance.fr Cinéma & audiovisuel l'action et Les aides de la région www.iledefrance.fr Pour préserver la diversité de création, développer l économie et conforter l emploi du secteur cinématographique et audiovisuel

Plus en détail

UNIVERSITE PARIS-DIDEROT UFR LETTRES ARTS CINEMA. 1 er semestre

UNIVERSITE PARIS-DIDEROT UFR LETTRES ARTS CINEMA. 1 er semestre LE DOCUMENTAIRE : ÉCRITURES DES MONDES CONTEMPORAINS Master 2 Professionnel DEMC (2013-2014) PROGRAMME DETAILLÉ DES ENSEIGNEMENTS 1 er semestre Bloc 1 : Culture du documentaire, connaissance du milieu,

Plus en détail

Le Printemps des Sciences, rendez-vous incontournable de la culture scientifique, existe depuis 2001.

Le Printemps des Sciences, rendez-vous incontournable de la culture scientifique, existe depuis 2001. Encoder une activité sur le site du Printemps des Sciences 2015 Table des matières Introduction... 2 Etape 1 : Créer un compte utilisateur... 3 Etape 2 : Remplir son profil utilisateur... 5 Etape 3 : Encoder

Plus en détail

Journées Professionnelles Européennes des lieux de Musiques Actuelles 03, 04 & 05 juillet 2013 Niort - France. Pré - Programme & Planning

Journées Professionnelles Européennes des lieux de Musiques Actuelles 03, 04 & 05 juillet 2013 Niort - France. Pré - Programme & Planning Journées Professionnelles Européennes des lieux de Musiques Actuelles 03, 04 & 05 juillet 2013 Niort - France Pré - Programme & Planning Journées Professionnelles Européennes des lieux de Musiques Actuelles

Plus en détail

Culture. Type de subvention : Fonctionnement Aide au projet. Objectifs. Conditions de recevabilité de la demande. Critères d éligibilité de la demande

Culture. Type de subvention : Fonctionnement Aide au projet. Objectifs. Conditions de recevabilité de la demande. Critères d éligibilité de la demande Culture Politique : Arts plastiques et visuels : aide aux artistes professionnels ou en voie de professionnalisation pour la création et la diffusion de leurs oeuvres Type de subvention : Fonctionnement

Plus en détail

1- Présentation de la structure

1- Présentation de la structure 1- Présentation de la structure Cadre L école Paul Langevin se situe sur la commune de Pontivy, les locaux des classes de maternelle et d élémentaire se rejoignent par la cantine. L école maternelle compte

Plus en détail

BIENVENUE! «Ce n est pas le temps qui nous change, mais les gens et les évenements qui nous rentrent dedans.»

BIENVENUE! «Ce n est pas le temps qui nous change, mais les gens et les évenements qui nous rentrent dedans.» BIENVENUE! «Ce n est pas le temps qui nous change, mais les gens et les évenements qui nous rentrent dedans.» Le Son Art ouvre ses portes et vous offre un lieu unique en son genre. Une priorité : la rencontre

Plus en détail

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Les projets académiques 2003-2006 (prorogé jusqu en 2007) et 2007-2010 étaient organisés autour des quatre mêmes priorités

Plus en détail

L Alsace en chiffres. Chant choral 50 000 Ecoles de musique 30 000 Harmonies et ensembles 12 000 Autres ensembles 4 000 Orchestres à l école 1 000

L Alsace en chiffres. Chant choral 50 000 Ecoles de musique 30 000 Harmonies et ensembles 12 000 Autres ensembles 4 000 Orchestres à l école 1 000 L Alsace en chiffres Chant choral 50 000 Ecoles de musique 30 000 Harmonies et ensembles 12 000 Autres ensembles 4 000 Orchestres à l école 1 000 La FSMA et sa convention Existe depuis 2002 Objectifs partagés

Plus en détail

Catégorie d initiative 4 : Organiser une campagne de communication sur le réemploi et la réparation Synthèse des 3 initiatives

Catégorie d initiative 4 : Organiser une campagne de communication sur le réemploi et la réparation Synthèse des 3 initiatives Catégorie d initiative 4 : Organiser une campagne de communication sur le réemploi et la réparation Synthèse des 3 initiatives Descriptif : Mise en place d une campagne de communication visant à promouvoir

Plus en détail

DIRECTEUR DE LA COMMUNICATION

DIRECTEUR DE LA COMMUNICATION 588 Communication Le domaine fonctionnel Communication regroupe les emplois permettant de présenter et de promouvoir l image et l action des services de l État et des politiques publiques en direction

Plus en détail

Charte des collections Médiathèque intercommunale du Val de Somme

Charte des collections Médiathèque intercommunale du Val de Somme Charte des collections du Val de Somme 1. La médiathèque intercommunale et son environnement 1.1 La Communauté de Communes et le contexte socioculturel 1.2 La tutelle administrative 2. Les missions 2.1

Plus en détail

1) Crèche ( 0 à 3 ans) Avant 3 ans, les parents peuvent amener leurs enfants au Jardin d'enfants.

1) Crèche ( 0 à 3 ans) Avant 3 ans, les parents peuvent amener leurs enfants au Jardin d'enfants. Stage Bourses Individuelles Comenius «Situer les enseignements dans l espace européen» Rapport de stage FOURNET Raymond Ecole élémentaire Andilly Classe cycle 3 Stage de langues du 25/05/2009 au 12/06/2009

Plus en détail

Lyon 3 lance son premier MOOC le 23 février 2015

Lyon 3 lance son premier MOOC le 23 février 2015 Lyon 3 lance son premier MOOC le 23 février 2015 Six semaines pour s initier gratuitement à la cartographie des processus métiers DOSSIER DE PRESSE JANVIER 2015 CONTACTS PRESSE Marion MOREL Melior & Maximus

Plus en détail

Eco-logis. Projet Pédagogique. Un projet de voyage autour du monde, à la rencontre d auto-constructeurs. www.eco-logis.org (en construction)

Eco-logis. Projet Pédagogique. Un projet de voyage autour du monde, à la rencontre d auto-constructeurs. www.eco-logis.org (en construction) Eco-logis Un projet de voyage autour du monde, à la rencontre d auto-constructeurs Projet Pédagogique www.eco-logis.org (en construction) Un projet de l Association Le Porte-Bagages portebagages.e-monsite.com

Plus en détail

REGLEMENT DU FONDS REGIONAL D AIDE A LA PRODUCTION CINEMATOGRAPHIQUE ET AUDIOVISUELLE

REGLEMENT DU FONDS REGIONAL D AIDE A LA PRODUCTION CINEMATOGRAPHIQUE ET AUDIOVISUELLE REGLEMENT DU FONDS REGIONAL D AIDE A LA PRODUCTION CINEMATOGRAPHIQUE ET AUDIOVISUELLE Les objectifs Ce fonds a pour objectifs de soutenir l écriture, le développement et la production d œuvres produites

Plus en détail

Le Programme «Archives Audiovisuelles de la Recherche»

Le Programme «Archives Audiovisuelles de la Recherche» 1 Maison des Sciences de l Homme (MSH) Equipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias (ESCoM) Le Programme «Archives Audiovisuelles de la Recherche» GAAV (version 1.0) un logiciel de gestion d archives

Plus en détail

Centre national de la danse Mesures en faveur de la formation, de l insertion, des conditions de vie et de la diversité des jeunes créateurs

Centre national de la danse Mesures en faveur de la formation, de l insertion, des conditions de vie et de la diversité des jeunes créateurs Centre national de la danse Mesures en faveur de la formation, de l insertion, des conditions de vie MARDI Contact presse Ministère de la Culture et de la Communication Délégation à l information et à

Plus en détail

Le jour le plus Court

Le jour le plus Court Le jour le plus Court La fête du court métrage pilotée par le Centre national du cinéma et de l image animée est parrainée par Jeanne Moreau, Jacques Perrin, Mélanie Laurent et Michel Gondry. Le 21 décembre

Plus en détail

Peut-on innover en communication interne?

Peut-on innover en communication interne? Peut-on innover en communication interne? Intervenant : François Kuss, Dircom Région Auvergne Coulisses, le JT des services de la Région Auvergne La Région Auvergne = 1807 agents répartis sur plus de 75

Plus en détail

La publicité dans les programmes scolaires

La publicité dans les programmes scolaires Rectorat de Lyon Délégation Académique au Numérique Éducatif - DANE La publicité dans les programmes scolaires Edwige Jamin CLEMI / DANE de Lyon Janvier 2015 La publicité dans les programmes du collège

Plus en détail

PROPOSITIONS pour la FORMATION des PROFESSEURS DES ECOLES à l ENSEIGNEMENT à l ECOLE MATERNELLE

PROPOSITIONS pour la FORMATION des PROFESSEURS DES ECOLES à l ENSEIGNEMENT à l ECOLE MATERNELLE Association Générale des Enseignants des Ecoles Maternelles publiques PROPOSITIONS pour la FORMATION des PROFESSEURS DES ECOLES à l ENSEIGNEMENT à l ECOLE MATERNELLE I. Une véritable école pour les enfants-élèves

Plus en détail

taparoleestenjeu.ca GUIDE PÉDAGOGIQUE

taparoleestenjeu.ca GUIDE PÉDAGOGIQUE taparoleestenjeu.ca GUIDE PÉDAGOGIQUE BANQUE D ACTIVITÉS PÉDAGOGIQUES 2.1 EXPLOITATION GÉNÉRALE DU SITE Même si Ta parole est en jeu a été conçu pour que chaque jeune teste ses connaissances et visionne

Plus en détail