Les petites lanternes magiques

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les petites lanternes magiques"

Transcription

1 FESTIVAL DU FILM D ANIMATION SCOLAIRE Les petites lanternes magiques Juin 2008, Tournefeuille, cinéma Utopia Le G.R.A.P.E & La Menagerie

2 Pour la troisième édition du Festival Les Petites Lanternes Magiques, La Ménagerie rejoint le GRAPE dans l organisation d un événement dédié à la pratique du film d animation à l école, avec la volonté de créer un moment de référence au niveau national pour la diffusion de films, d informations, d outils pédagogiques, et l organisation d une réflexion associant enseignants, artistes, institutions et grand public. page 1

3 PRÉAMBULE Proposer aux jeunes une pratique audiovisuelle créative c est leur permettre d élaborer et de communiquer une réflexion personnelle et collective. C est aussi leur transmettre des outils d analyse et de critique qui favorisent leur accès à la culture et leur maîtrise des nouvelles technologies. C est parfois enfin, l occasion de révéler des vocations d artistes ou des orientations vers les métiers du multimédia. Dans cette perspective, le film d animation offre des possibilités artistiques et pédagogiques particulièrement larges et complémentaires. D une part, la création d un film passe par un travail intellectuel de conception (travail sur la langue orale, élaboration d une histoire, de personnages, découpage des scènes, progression de l action, la composition sonore et/ou musicale, etc) et permet d enclencher une dynamique de projet collectif et de respect mutuel (travail d équipe, élaboration d un discours commun). D autre part, les techniques d animation concentrent l essentiel des disciplines artistiques (littérature, musique, arts plastiques et cinéma). Enfin, la réalisation d un film requiert l utilisation et la maîtrise des nouvelles technologies de l information et de la communication. Sur le fond, la création d un film d animation à l école permet d aborder tous les sujets possibles (qui pourront devenir le thème du film) ainsi que la question du sens et de l esthétique (la traduction d un propos en images, la qualité artistique de la production, etc).

4 Cependant, la mise en œuvre d ateliers de réalisation de films d animation à l école repose principalement sur la volonté des enseignants et/ou l initiative des intervenants extérieurs. Les ressources en terme de formation, de moyens techniques et financiers sont insuffisantes. La recherche, l élaboration et la diffusion de solutions techniques (supports informatiques dédiés, logiciels libres) et de méthodes pédagogiques sont donc nécessaires pour transmettre et mutualiser les savoirs. De tels enjeux réclament que le film d animation scolaire ne reste pas un sujet confidentiel ni le domaine réservé des professionnels de l éducation et de l audiovisuel qui le pratiquent dans certaines classes. Le formidable potentiel éducatif que représente le film d animation, la qualité du travail mené par les enseignants et les associations, l implication profonde des enfants dans la réalisation de leurs films, les résultats pédagogiques obtenus ainsi que les nouveaux outils informatiques libres ; tous ces éléments demandent à être montrés, partagés, propagés, afin d être multipliés. C est dans ce but que le GRAPE a créé le festival Les petites lanternes magiques dont les deux premières éditions se sont déroulées au cinéma Utopia à Tournefeuille. Pour la 3ème édition du festival Les petites lanternes magiques en juin 2008, La Ménagerie rejoint le GRAPE pour faire de cet évènement un rendez-vous annuel incontournable pour le monde de l éducation, en tant que référence du film d animation scolaire en Europe. Dès lors, l ambition du projet vise l extension des publics touchés, le développement du contenu du festival et sa portée éducative. Des rencontres professionnelles, des débats publics, des ateliers pratiques, des expositions interactives et des publications compléteront la projection de films d animation réalisés en milieu scolaire. À partir du festival, il s agit de constituer un large réseau de création audiovisuelle en milieu scolaire afin d échanger sur les techniques, de proposer des ressources pédagogiques, de promouvoir l éducation à l image et l enseignement artistique auprès des enseignants, des institutions de l éducation nationale, des familles et du grand public. page 3

5 PROGRAMME & OBJECTIFS DU FESTIVAL 1) Des élèves réalisateurs aux élèves festivaliers Des projections de films d animation scolaires Le festival Les Petites Lanternes Magiques était jusqu à présent l occasion pour tous élèves du primaire et de collège de Midi-Pyrénées ayant réalisé un film d animation de le voir projeté au cinéma. La 3ème édition du festival sera enrichie par la présentation des films réalisés dans les lycées de la région. La volonté commune des organisateurs est d ouvrir à terme cette opportunité de diffusion aux classes de l ensemble de la communauté européenne. Durant toute la semaine, des séances à l Utopia Tournefeuille seront consacrées à la diffusion de films scolaires, en présence des classes réalisatrices, une occasion donnée aux élèves-réalisateurs d aller au bout de la démarche de création audiovisuelle qui trouve son accomplissement dans la rencontre avec le public. Le week-end, des projections pour un public plus familial permettront aux parents, aux curieux, de découvrir l étonnante production audiovisuelle élaborée en milieu scolaire. Il s agit de communiquer au plus grand nombre l existence et l intérêt de la réalisation de films d animation à l école. De plus, ces films sont un témoignage rare des préoccupations des enfants. Les thèmes abordés ou le traitement qu en font les élèves présentent souvent leur point de vue sur des sujets de société significatifs, de façon parfois inattendue. Les parents, les enfants et les enseignants sont bien entendu les premiers concernés par les questions d éducation. Cependant, tous les citoyens sont potentiellement sensibles au devenir des générations nouvelles qui passe par l école. Grâce à ces projections publiques, le festival se donne pour objectif de sensibiliser tous les publics potentiels à ces questions, afin de susciter la réflexion et l implication de la société sur les contenus et les méthodes de l école.

6 Un espace d exposition Le cinéma d animation ne se résume pas à la production de films, l intérêt d une telle démarche réside dans sa phase d élaboration. Afin de permettre aux élèves et aux enseignants de témoigner de leur expérience, un espace sera à disposition des classes qui le souhaitent pour présenter leur travail en exposant et en commentant leurs photos de tournage, leurs versions successives de scénarii, les storyboards, les décors et personnages de leurs réalisations, les affiches conçues en classe... Cet espace pourrait être installé à la Médiathèque de Tournefeuille ou dans une salle municipale proche du cinéma Utopia. Une exposition de photographies professionnelles illustrant les différentes étapes d une réalisation cinématographique se tiendra également à proximité de cet espace. Un vidéomathon Il s agit de recueillir le témoignage d enseignants et d élèves sous la forme d une enquête documentaire durant le festival. Un questionnaire diffusé en amont dans les classes réalisatrices permettra de préparer la réalisation de ces courtes interviews. page 5

7 2) Diffusion de la pratique artistique en milieu scolaire Un témoignage audiovisuel Les séquences filmées lors du vidéomathon agrémentées d extraits de réalisations d élèves constitueront un témoignage unique, ludique et concret, sur la pratique du film d animation scolaire, les apports pédagogiques d une telle démarche, les difficultés rencontrées par les enseignants, les élèves et les intervenants. Un DVD sera édité afin de diffuser ce film témoin auprès du public et des acteurs du monde de l éducation, assurant ainsi la continuité des objectifs du festival tout au long de l année. Ce long métrage illustrant la question de la pratique artistique à l école sera diffusé lors de soirées spéciales ou en première partie de rencontres-débats. Une table ronde Le monde de l éducation et de la culture est concerné au premier chef par les questions d éducation à l image et d enseignement artistique à l école, qu il s agisse des institutions de l éducation nationale, du ministère de la culture ou des collectivités territoriales comme des acteurs associatifs. L objectif du festival est d attirer l attention des pouvoirs publics et des professionnels sur ces questions dans le but de mobiliser et d étendre les moyens et les programmes. Dès lors, les principaux représentants de ces organismes seront conviés à une table ronde pour faire un état des lieux annuel de la situation, et faire émerger des propositions pour promouvoir et faciliter la pratique du cinéma d animation en milieu scolaire. Les actes de la table ronde seront publiés après le festival afin de conserver et de diffuser les traces des discussions publiques.

8 3) Formation à la pratique artistique en milieu scolaire Des moments d échange et d initiation Afin d inciter les enseignants à se lancer dans la réalisation de films d animation en classe, le festival des «Petites Lanternes Magiques» propose chaque année des ateliers-débats de formation techniques et pédagogiques. Lors de ces matinées, les enseignants s essayent à différentes techniques artistiques qui peuvent être menées en classe. C est l occasion de moments de formation autour de scénarii pédagogiques qui peuvent être envisagés. Pour compléter le volet pédagogique par un volet plus technique, le festival met à disposition différents systèmes d exploitation (Linux, Mac, Windows) afin que chacun puisse se familiariser aux logiciels de montage disponibles, notamment autour du logiciel libre d animation «Myrtille», créé par La Ménagerie et développé à présent en partenariat avec le GRAPE. page 7

9 HISTORIQUE / PRÉSENTATION DES ASSOCIATIONS CO-ORGANISATRICES Le G.R.A.P.E Le G.R.A.P.E. a pour objectif d être un espace coopératif entre les enseignants et autres personnels intervenant dans l éducation afin de développer l éducation publique, laïque, pour tous par le biais de propositions pédagogiques et éducatives concrètes. L association regroupe des enseignants du 1er et 2nd degré, des animateurs, des illustrateurs, des éducateurs, des informaticiens et des chercheurs ; tous animés d un même rêve, celui d une éducation ambitieuse pour l élève. L ensemble de notre activité pédagogique se situe sur le site Développer toute action pédagogique, et/ou éducative et/ou culturelle visant à améliorer la réussite des élèves. Développer des projets, au niveau local, national, européen ou international, qui mettent en œuvre l éducation cohérente, partagée et concertée. Développer l articulation entre recherche et mise en oeuvre. Diffuser toute documentation issue du groupe et ouvrir un espace de débat associé, au niveau local, national, européen ou international. Mutualiser les réflexions, les outils, les compétences acquises dans les domaines tant pédagogiques qu éducatifs ou culturels. Etre partie prenante d une dynamique de transformation sociale au travers des réflexions que nous développons. page 8

10 Les enseignants engagés dans le film d animation : ayant débuté en classe la pratique du film d animation, nous nous sommes confrontés à la difficulté de trouver des lieux de diffusion adaptés aux réalisations scolaires. En effet, les festivals de film d animation n ouvrent qu une petite partie de leur programme à des réalisations scolaires et n en font pas leur spécificité. Nous avons donc souhaité organiser nous-même un festival à destination du public scolaire afin de prolonger les projets pédagogiques de classe par des moments d échanges concrets. - Les petites lanternes magiques en 2006 et 2007 : le festival a été initié en 2006 en invitant les élèves à venir présenter au public leurs réalisations. Cette première édition du festival a eu un certain succès avec le concours d une vingtaine de films d animation, la visite de plus de 550 élèves et le relais par les médias locaux comme la Dépêche du Midi ou plus spécialisés comme le site internet du Café pédagogique. Pendant toute la durée du festival, les matinées ont été consacrées aux séances scolaires de projection en salle sur grand écran et des courts-métrages réalisés par les élèves ont précédé les séances publiques. La deuxième édition du festival a accueilli 650 élèves et a diffusé 53 films d animation scolaires de la maternelle jusqu au collège. En outre, une projection de l ensemble des réalisations le samedi matin à destination des parents d élèves et du public a clôturé ce festival. Lors de cette demi-journée de clôture, près de cent trente personnes ont assisté aux projections. Des DVD des deux premières éditions contenant l ensemble des réalisations ont pu être proposés au public.

11 La Ménagerie La Ménagerie est un collectif d artistes ayant pour vocation de créer des films d animation et d encourager la pratique du cinéma d animation. Elle développe depuis maintenant plusieurs années de nombreuses activités artistiques et pédagogiques sur trois axes principaux qui se nourrissent et se complètent : Le studio : depuis 2001, La Ménagerie a réalisé et/ou produit une douzaine de courts métrages d animation (dont certains ont été diffusés en festivals et sur des chaînes de télévision) et travaille actuellement à la création d un premier long métrage d animation. Les Animobiles : en parallèle de leur activités de création audiovisuelle, les artistes de La Ménagerie interviennent auprès des enfants et adolescents au cours d ateliers itinérants d initiation au film d animation. En 7 ans, plus de 65 films ont ainsi été réalisés par des élèves de la région Midi-Pyrénées avec 11 ateliers en école primaire, 17 ateliers en collège, 37 en lycée général et professionnel. Au terme de chaque année scolaire, tous les protagonistes de l aventure (environ 250 enfants) se retrouvent à la Cinémathèque de Toulouse le temps d une journée autour de la projection publique de l ensemble des films réalisés. Une dizaine de films ont été également réalisés par des enfants et des adolescents lors d ateliers en centres de loisirs, MJC et Foyers Ruraux de la région. La Ménagerie a également mené une douzaine d ateliers ponctuels dans d autres régions de France ainsi qu une demi douzaine d interventions à l international (Espagne et Algérie) qui ont abouti à la création de films présentés dans divers festivals locaux. page 10

12 La Boîte à outils : le développement d outils de création nécessaires à la réalisation de films d animation et d ateliers pédagogique a conduit La ménagerie à créer le logiciel Myrtille qui permet la capture image par image d animation en volume lors du tournage, ainsi qu un visionnage immédiat de la séquence animée. Myrtille est un logiciel libre adapté au tournage haute résolution et DV. Ce logiciel vient compléter la mise en place d une plate-forme en live CD contenant tous les outils informatiques nécessaires à la réalisation d un film d animation. Ces outils sont disponibles en ligne et gratuitement via le site web de La Ménagerie. page 11

13 Le partenariat du GRAPE et de La Ménagerie Grâce à leurs expériences respectives, les artistes-intervenants de La Ménagerie et les enseignants du GRAPE ont pu mesurer l efficacité de la création en animation comme support pédagogique, ainsi que la nécessité de trouver des solutions techniques et de transmettre l information. De même que La Ménagerie rejoint le GRAPE pour l organisation et le développement du festival Les petites lanternes magiques, les membres passionnés du GRAPE s attachent à relayer les avancées de La Ménagerie dans l élaboration et l amélioration du logiciel Myrtille. Ë l occasion du festival comme au fil de l année, c est un travail de coopération dynamique qui s instaure entre le GRAPE et La Ménagerie pour le développement et la transmission des outils pédagogiques et techniques. Le partenariat entre les deux associations s inscrit donc de manière cohérente dans la continuité d une démarche commune de promotion du film d animation à l école. page 12

14 La Ménagerie 43 chemin de Ferro-Lebres Tournefeuille Tel. : / Fax : mail : Le G.R.A.P.E. E. Allard : A. Daniel :

Un regard sur le travail social en Seine-Saint-Denis.

Un regard sur le travail social en Seine-Saint-Denis. Un regard sur le travail social en Seine-Saint-Denis. Outils de réflexion et de valorisation des actions de prévention. Ce projet est né de notre participation aux rencontres Carrefour-Prévention proposées

Plus en détail

Le numérique au service de l École

Le numérique au service de l École Le numérique au service de l École L essentiel > Notre monde connaît aujourd hui avec le numérique une rupture technologique aussi importante que celle de l invention de l imprimerie au XV e siècle. La

Plus en détail

Projet culturel amplepuisien 2014-2020

Projet culturel amplepuisien 2014-2020 Projet culturel amplepuisien 2014-2020 «La culture, dans son sens large, est considérée comme l ensemble des traits distinctifs, spirituels et matériels, intellectuels et affectifs, qui caractérisent une

Plus en détail

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions Le référentiel mission et Profil de Poste de l d et de contre les Animateur Insertion Lutte Exclusions Préambule 1. La jeunesse, le Département du Nord et la Fédération des centres sociaux du Nord : Une

Plus en détail

VADÉMÉCUM RELATIF À L APPLICATION DES ASPECTS LINGUISTIQUES DE LA CHARTE D ADHÉSION À L AGENCE UNIVERSITAIRE DE LA FRANCOPHONIE

VADÉMÉCUM RELATIF À L APPLICATION DES ASPECTS LINGUISTIQUES DE LA CHARTE D ADHÉSION À L AGENCE UNIVERSITAIRE DE LA FRANCOPHONIE VADÉMÉCUM RELATIF À L APPLICATION DES ASPECTS LINGUISTIQUES DE LA CHARTE D ADHÉSION À L AGENCE UNIVERSITAIRE DE LA FRANCOPHONIE Adopté par le conseil associatif de l Agence universitaire de la Francophonie

Plus en détail

Projet éducatif de territoire 2014-2020

Projet éducatif de territoire 2014-2020 Projet éducatif de territoire 2014-2020 SOMMAIRE Édito : Bien grandir à Nantes p. 3 Un socle de valeurs communes : la Charte nantaise de la réussite éducative p. 4 Favoriser la réussite éducative en réduisant

Plus en détail

COMMENT ACCOMPAGNER UN FILM AUPRÈS DU PUBLIC?

COMMENT ACCOMPAGNER UN FILM AUPRÈS DU PUBLIC? BOÎTE A OUTILS Diffusion Auteur Suzanne Hême de Lacotte Date 2015 Descriptif COMMENT ACCOMPAGNER UN FILM AUPRÈS DU PUBLIC? Éléments de synthèse d'une formation intitulée «Actions culturelles et cinéma

Plus en détail

LES CENTRES DE JEUNES ET DE SÉJOURS DU FESTIVAL D AVIGNON

LES CENTRES DE JEUNES ET DE SÉJOURS DU FESTIVAL D AVIGNON LES CENTRES DE JEUNES ET DE SÉJOURS DU FESTIVAL D AVIGNON QUI SOMMES-NOUS? CDJSFA (Centres de Jeunes et de Séjours du Festival d Avignon) est une association loi 1901, créée en 1959 qui a pour objet de

Plus en détail

Dossier de Présentation Saison 2015 / 2016

Dossier de Présentation Saison 2015 / 2016 Dossier de Présentation Saison 2015 / 2016 COLLECTIF ARTISTIQUE KITEUS 5 rue Gabriel Faure 07300 Tournon sur Rhône contact@kiteus.fr/ 09 81 08 38 18/ www.kiteus.fr Licences : 2-142437 3-142438 Siret :

Plus en détail

Des ateliers pratiques de formation au photo-reportage. Présentation

Des ateliers pratiques de formation au photo-reportage. Présentation Présentation Des ateliers pratiques de formation au photo-reportage Jean-François Hellio & Laurent Joffrion Respectivement photographe et réalisateur, nous avons souvent consacré nos reportages à des initiatives

Plus en détail

«Démarche participative & Méthodes de concertation» Annexe au guide d Accompagnement à l élaboration du PEDT. Préambule

«Démarche participative & Méthodes de concertation» Annexe au guide d Accompagnement à l élaboration du PEDT. Préambule «Démarche participative & Méthodes de concertation» Annexe au guide d Accompagnement à l élaboration du PEDT Préambule Ce document a été construit en complément du «Guide d accompagnement à l élaboration

Plus en détail

Titre 1 : Les partenaires. Titre 2 : Exposé des motifs

Titre 1 : Les partenaires. Titre 2 : Exposé des motifs Convention entre le Réseau National des Écoles Supérieures du Professorat et de l Éducation (R-ESPÉ) et le collectif des Associations partenaires de l École de la République (CAPE) Convention de partenariat

Plus en détail

Rassembler les acteurs multidisciplinaires concernés sur votre territoire

Rassembler les acteurs multidisciplinaires concernés sur votre territoire Faciliter les partages d expériences internationales et valoriser les progrès en esanté Créer un temps productif et convivial d échanges et de rencontres Rassembler les acteurs multidisciplinaires concernés

Plus en détail

Chambre des associations PJ2I Mars 2012

Chambre des associations PJ2I Mars 2012 Le projet démarre en 2008, la Cda participe en tant que membre de la Mission d'accueil et d'information des Associations (MAIA) du Val de Marne à une étude sur l engagement bénévole des jeunes de 16-25

Plus en détail

PROJET CULTUREL. Projet Culturel Mai 2011 1/12

PROJET CULTUREL. Projet Culturel Mai 2011 1/12 PROJET CULTUREL 1/12 PLAN DU DOCUMENT I-CONTEXTE p 3 HISTORIQUE p 4 ETATS DES LIEUX p 4 Des partenariats Des projets internes II-ORIENTATIONS p 6 FINALITE p 6 OBJECTIFS p 6 III-PUBLICS p 7 LES PUBLICS

Plus en détail

PEL CEL de PERPIGNAN Enjeux, méthode, démarche

PEL CEL de PERPIGNAN Enjeux, méthode, démarche DIRECTION DE L ACTION EDUCATIVE ET DE L ENFANCE MCPS/VM 2000/191.11 PEL CEL de PERPIGNAN Enjeux, méthode, démarche Préambule MCPS/VM 2000/259.12 La circulaire du 30 novembre 2000 (Bulletin Officiel de

Plus en détail

AMO Elaboration du Schéma Régional des Formations Sanitaires et Sociales

AMO Elaboration du Schéma Régional des Formations Sanitaires et Sociales AMO Elaboration du Schéma Régional des Formations Sanitaires et Sociales Groupe de travail 2 : Naissance, petite enfance et aide sociale Dijon, le vendredi 5 avril 2013 Personnes présentes Cf. annexe.

Plus en détail

Recommandations du comité de suivi de la réforme de la formation des enseignants.

Recommandations du comité de suivi de la réforme de la formation des enseignants. REUSSIR L ANNEE DE FORMATION EN ALTERNANCE Recommandations du comité de suivi de la réforme de la formation des enseignants. Daniel Filâtre Président du comité La professionnalisation de la formation initiale

Plus en détail

La participation citoyenne dans les collectivités en politique de la ville du Centre et du Poitou-Charentes

La participation citoyenne dans les collectivités en politique de la ville du Centre et du Poitou-Charentes La participation citoyenne dans les collectivités en politique de la ville du Centre et du Poitou-Charentes Synthèse du sondage réalisé entre juin et septembre 2014 Septembre 2014 Les collectivités en

Plus en détail

entre Le Ministère de l Education Nationale (Académie d Aix-Marseille)

entre Le Ministère de l Education Nationale (Académie d Aix-Marseille) Convention de partenariat entre Le Ministère de l Education Nationale (Académie d Aix-Marseille) et Le Ministère de la Culture et de la Communication ( Direction régionale des affaires culturelles de Provence-Alpes-Côte

Plus en détail

Projet d ouverture d un atelier de formation à la musique assistée par ordinateur (MAO) à l école de musique

Projet d ouverture d un atelier de formation à la musique assistée par ordinateur (MAO) à l école de musique Projet d ouverture d un atelier de formation à la musique assistée par ordinateur (MAO) à l école de musique 1- La Musique Assistée par Ordinateur (MAO), ses développements et sa place dans la musique

Plus en détail

Construire la paix. Les Rencontres de Genève Histoire et Cité. 14-16 mai 2015. Manifestation annuelle scientifique et culturelle

Construire la paix. Les Rencontres de Genève Histoire et Cité. 14-16 mai 2015. Manifestation annuelle scientifique et culturelle Les Rencontres de Genève Histoire et Cité Construire la paix 14-16 mai 2015 Manifestation annuelle scientifique et culturelle En collaboration avec l Institut de hautes études internationales et du développement

Plus en détail

Préconisations. pour le développement des musiques actuelles en Sarthe *** février 2012 I 1 I

Préconisations. pour le développement des musiques actuelles en Sarthe *** février 2012 I 1 I Préconisations pour le développement des musiques actuelles en Sarthe *** février 2012 I 1 I Enjeux principaux Diversité et attractivité Les enjeux liés à l existence d espaces d expressions des cultures

Plus en détail

SCHEMA DEPARTEMENTAL DE LECTURE PUBLIQUE DE LA MEUSE 2011-2015

SCHEMA DEPARTEMENTAL DE LECTURE PUBLIQUE DE LA MEUSE 2011-2015 SCHEMA DEPARTEMENTAL DE LECTURE PUBLIQUE DE LA MEUSE 2011-2015 A l horizon 2020, le département de la Meuse souhaite offrir à tous ses habitants, des lieux d accès à la connaissance, à la culture et aux

Plus en détail

Charte Ile-de-France des résidences d artistes du spectacle vivant

Charte Ile-de-France des résidences d artistes du spectacle vivant Charte Ile-de-France des résidences d artistes du spectacle vivant La présence artistique en Ile-de-France est constituée par la présence régulière et perceptible au sein des lieux du spectacle vivant,

Plus en détail

I. La définition du projet culturel du Pays de la Haute Gironde

I. La définition du projet culturel du Pays de la Haute Gironde PROJET CULTUREL DU PAYS DE LA HAUTE GIRONDE I. La définition du projet culturel du Pays de la Haute Gironde Quel projet culturel pour le Pays de la Haute Gironde? En cherchant à répondre à cette question,

Plus en détail

Formations 2015. Journées d échanges et d information. www.bourgognecooperation.org

Formations 2015. Journées d échanges et d information. www.bourgognecooperation.org Formations 2015 Journées d échanges et d information Éducation à la citoyenneté internationale Action humanitaire Volontariat et mobilité Aide au développement Coopération internationale Echanges internationaux

Plus en détail

DISPOSITIF E.A.C. ENSEIGNEMENT ARTISTIQUE ET CULTUREL VILLE D'AIX EN PROVENCE APPEL A PROJET ARTS VISUELS 2015 / 2016

DISPOSITIF E.A.C. ENSEIGNEMENT ARTISTIQUE ET CULTUREL VILLE D'AIX EN PROVENCE APPEL A PROJET ARTS VISUELS 2015 / 2016 DISPOSITIF E.A.C. ENSEIGNEMENT ARTISTIQUE ET CULTUREL VILLE D'AIX EN PROVENCE APPEL A PROJET ARTS VISUELS 2015 / 2016 Nom de l'association ou de l'artiste M2F CREATIONS - LAB GAMERZ Adresse Patio du Bois

Plus en détail

Synthèse. Élaboration, rédaction et animation du projet d établissement ou de service. Recommandations. de bonnes pratiques professionnelles

Synthèse. Élaboration, rédaction et animation du projet d établissement ou de service. Recommandations. de bonnes pratiques professionnelles Synthèse Recommandations de bonnes pratiques professionnelles Élaboration, rédaction et animation du projet d établissement ou de service OBJET Les propositions de cette recommandation visent à : définir

Plus en détail

Composition du dossier de candidature

Composition du dossier de candidature Composition du dossier de candidature Intitulé de l action : Prévention de la fragilité chez les personnes de + de 65 ans Catégorie : Audiovisuelle Date de réalisation/création : Aout 2015 Résumé : A travers

Plus en détail

Projet Social 2015 2018

Projet Social 2015 2018 Projet Social 2015 2018 Groupe Technique Local du 16 octobre 2014 RÉSUMÉ Espace Mosaïque 27 rue de Benon 17170 Courçon Tél. : 05 46 01 94 39 Mail : cs.courcon@wanadoo.fr Site : www.espacemosaique.fr Site

Plus en détail

Cie Tétines et Biberons 63 chemin de la vallée 13 400 Aubagne Tel : 04 42 03 37 09 Fax : 04 42 84 77 01 Mail : tetbib@wanadoo.fr

Cie Tétines et Biberons 63 chemin de la vallée 13 400 Aubagne Tel : 04 42 03 37 09 Fax : 04 42 84 77 01 Mail : tetbib@wanadoo.fr Cie Tétines et Biberons 63 chemin de la vallée 13 400 Aubagne Tel : 04 42 03 37 09 Fax : 04 42 84 77 01 Mail : tetbib@wanadoo.fr «NO-MAD 2013» 3 ème Rencontres Art et Handicap La main dans le chapeau Aubagne,

Plus en détail

Projet éducatif et pédagogique

Projet éducatif et pédagogique ARIZE LOISIRS JEUNESSE Mairie 09 290 Le Mas d Azil Projet éducatif et pédagogique Relais d assistantes maternelles de l Arize Projet éducatif Relais d assistantes maternelles de l Arize Le projet éducatif

Plus en détail

LA LOI N 2013-595 DU 8 JUILLET 2013 D ORIENTATION ET DE PROGRAMMATION POUR LA REFONDATION DE L ÉCOLE DE LA RÉPUBLIQUE ET SES DÉCRETS D APPLICATION

LA LOI N 2013-595 DU 8 JUILLET 2013 D ORIENTATION ET DE PROGRAMMATION POUR LA REFONDATION DE L ÉCOLE DE LA RÉPUBLIQUE ET SES DÉCRETS D APPLICATION Le point sur LIJ 178 octobre 2013 25 LA LOI N 2013-595 DU 8 JUILLET 2013 D ORIENTATION ET DE PROGRAMMATION POUR LA REFONDATION DE L ÉCOLE DE LA RÉPUBLIQUE ET SES DÉCRETS D APPLICATION I Les bases de la

Plus en détail

BTS DESIGN GRAPHIQUE option A : communication et médias imprimés

BTS DESIGN GRAPHIQUE option A : communication et médias imprimés BTS DESIGN GRAPHIQUE option A : communication et médias imprimés Le BTS Design graphique a pour fondement la conceptualisation et la création de produits de communication au service d un particulier, d

Plus en détail

Pays du Val d Adour. Projet Culturel de Territoire. Axes de développement

Pays du Val d Adour. Projet Culturel de Territoire. Axes de développement Pays du Val d Adour Projet Culturel de Territoire Axes de développement SOMMAIRE Projet Culturel du Val d Adour : rappel des objectifs et de la méthode p. 3 Les axes proposés au regard de l état des lieux

Plus en détail

«Projets Educatifs Locaux (PEL)» Année scolaire 2015-2016 / Année civile 2016

«Projets Educatifs Locaux (PEL)» Année scolaire 2015-2016 / Année civile 2016 «Projets Educatifs Locaux (PEL)» Année scolaire 2015-2016 / Année civile 2016 Dossier téléchargeable sur le site du Conseil départemental de l Oise et le Portail Educatif de l Oise http://www.oise.fr/mes-services/education-jeunesse/actions-educatives/les-projets-educatifs-locaux/

Plus en détail

Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN

Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN AXE 4 du PON FSE ASSISTANCE TECHNIQUE Objectif spécifique 1 :

Plus en détail

Dossier pédagogique Ateliers pour les collèges

Dossier pédagogique Ateliers pour les collèges M u s é e d u V i e u x N î m e s Dossier pédagogique Ateliers pour les collèges Contact Charlotte Caragliu, Chargée de projet pour les collèges, les lycées et les écoles supérieures Isaline Portal, Responsable

Plus en détail

Appel à candidature pour une résidence-mission autour des musiques actuelles

Appel à candidature pour une résidence-mission autour des musiques actuelles Direction Régionale des Affaires Culturelles d Ile-de-France Ville de Clichy-sous-Bois Ville de Montfermeil Appel à candidature pour une résidence-mission autour des musiques actuelles dans le cadre du

Plus en détail

Comité international Éléments / axes du développement durable Partenariats Travaux préparatoires au Lancement national

Comité international Éléments / axes du développement durable Partenariats Travaux préparatoires au Lancement national Conseils pour la préparation des lancements nationaux et d activités pour la Décennie des Nations Unies sur l Éducation en vue du Développement Durable Contexte Beaucoup de pays ont montré un intérêt pour

Plus en détail

Les Ateliers Jeunesse

Les Ateliers Jeunesse Les Ateliers Jeunesse Architecture Histoire Groupes scolaires & centres de loisirs Arts Nom :... Prénom :... Paysage & nature Établissement :... Classe :... Archéologie LES ATELIERS JEUNESSE I. ANIMONS

Plus en détail

pas. Les modes d'exposition comme de médiation de ces productions sont aussi variés et renouvelés que possible, ils tendent également à l'innovation.

pas. Les modes d'exposition comme de médiation de ces productions sont aussi variés et renouvelés que possible, ils tendent également à l'innovation. Communauté de communes Bassée Montois Direction régionale des affaires culturelles d Ile-de-France (Service Développement Actions territoires) Act art, Action Artistique en Seine-et-Marne Appel à candidature

Plus en détail

Centre d Action Jeunesse

Centre d Action Jeunesse 1 Centre d Action Jeunesse 2 PREAMBULE L intégration des jeunes à leur ville est un souci permanent pour tout responsable de la jeunesse. Il s agit d aider le jeune citoyen à devenir progressivement un

Plus en détail

EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS

EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS Concours concernés : - Concours externe de recrutement de professeurs des écoles - Concours externe spécial de recrutement de professeurs des écoles -

Plus en détail

CONGRÈS ANNUEL DE L ASSOCIATION DES ARCHITECTES PAYSAGISTES DU QUÉBEC PLAN DE COMMANDITES ET PARTENARIATS

CONGRÈS ANNUEL DE L ASSOCIATION DES ARCHITECTES PAYSAGISTES DU QUÉBEC PLAN DE COMMANDITES ET PARTENARIATS CONGRÈS ANNUEL DE L ASSOCIATION DES ARCHITECTES PAYSAGISTES DU QUÉBEC PLAN DE COMMANDITES ET PARTENARIATS PRÉSENTATION L Association des architectes paysagistes du Québec (AAPQ) tient son Congrès annuel

Plus en détail

LIGUE de L ENSEIGNEMENT CLASSES DE DECOUVERTE VOYAGES SCOLAIRES

LIGUE de L ENSEIGNEMENT CLASSES DE DECOUVERTE VOYAGES SCOLAIRES LIGUE de L ENSEIGNEMENT PROJET EDUCATIF CLASSES DE DECOUVERTE VOYAGES SCOLAIRES PARTIE I : ELEMENTS DU PROJET EDUCATIF GENERAL DE LA LIGUE DE L ENSEIGNEMENT 1/ Synthèse historique de la Ligue de l Enseignement

Plus en détail

Chantier n 2.7 - Diffuser et communiquer

Chantier n 2.7 - Diffuser et communiquer Chantier n 2.7 - Diffuser et communiquer Objectif général Le projet fixe une ambition mobilisatrice pour l'agriculture française. Son succès dépendra de son appropriation par l'ensemble des acteurs et

Plus en détail

«collèges numériques et innovation pédagogique»

«collèges numériques et innovation pédagogique» 1 Appel à projets «collèges numériques et innovation pédagogique» Appel à projets 1 opéré dans le cadre de l'action "plan numérique pour l'école" du Programme d'investissement d'avenir 1 Version soumise

Plus en détail

CHAMONIX, du 26 au 28 mai 2009

CHAMONIX, du 26 au 28 mai 2009 CHAMONIX, du 26 au 28 mai 2009 école nationale de ski et d alpinisme chalets des aiguilles des séances plénières pour faire le point, alimenter la réflexion, stimuler l'innovation et la recherche Elles

Plus en détail

Les adolescents et la ville : un enjeu de politique publique

Les adolescents et la ville : un enjeu de politique publique Communiqué de presse Les adolescents et la ville : un enjeu de politique publique Mobilisés dans la Refondation de l école et à l heure de la concertation sur la politique de la ville, les Francas organisent

Plus en détail

BOARD GAME CONTEST 2014-2015 «Magie et Créatures fantastiques»

BOARD GAME CONTEST 2014-2015 «Magie et Créatures fantastiques» BOARD GAME CONTEST 2014-2015 «Magie et Créatures fantastiques» Personne chargée du projet : Responsable de Tour de Jeu Nom : TAINTURIER... Prénom : Céline... Téléphone : 06.70.07.83.38... Courriel ludomobile@tourdejeu.org...

Plus en détail

SYNTHESE DES AXES DU PROJET D ECOLE

SYNTHESE DES AXES DU PROJET D ECOLE 1 PROJET D ECOLE 2014 2017 Commune : Notre Dame de Riez Circonscription : Saint Gilles Croix de Vie ECOLE (S) : François Elie Voisin Adresse : 6 rue des Forges 85270 Notre Dame de Riez Elémentaire Primaire

Plus en détail

Ambassadeurs Rehabitat

Ambassadeurs Rehabitat Ambassadeurs Rehabitat Le projet Rehabitat à la Menuisière doit être le projet des habitants. Nous proposons la mise en place d Ambassadeurs Rehabitat dans chaque cage d escalier. Le rôle d ambassadeur

Plus en détail

LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES

LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES Ville de Saint André lez Lille LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES Propositions du groupe de travail du groupe scolaire Schuman Groupe scolaire Schuman 1 SOMMAIRE Les enjeux de la réforme Le cahier des charges

Plus en détail

Association LES YEUX DANS LE MONDE (Loi 1901)

Association LES YEUX DANS LE MONDE (Loi 1901) Association LES YEUX DANS LE MONDE (Loi 1901) I - Contact...2 II - Présentation de l association...3 1) Qui somme nous? 2) Soutiens III - Rapport d activité depuis la création...4 1) Conférences et débats

Plus en détail

MÉMOIRE TABLE DE PATRIMOINE-HISTOIRE

MÉMOIRE TABLE DE PATRIMOINE-HISTOIRE MÉMOIRE TABLE DE PATRIMOINE-HISTOIRE La table de patrimoine-histoire est heureuse de participer à cette réflexion dans le cadre de l élaboration d une vision de la Ville de Québec en soutien aux professionnels

Plus en détail

Mon école, mon île Ecole hospitalière C.H.U.P.P.A. Mmes FOY et SERVA-TOSTIVINT

Mon école, mon île Ecole hospitalière C.H.U.P.P.A. Mmes FOY et SERVA-TOSTIVINT Mon école, mon île Ecole hospitalière C.H.U.P.P.A Mmes FOY et SERVA-TOSTIVINT Ecole hospitalière 1 Introduction Soucieuses d ouvrir l hôpital vers l extérieur, nous souhaitons par le biais de notre projet,

Plus en détail

Rencontre d information et d échanges en Poitou-Charentes 30 janvier 2009

Rencontre d information et d échanges en Poitou-Charentes 30 janvier 2009 Rencontre d information et d échanges en Poitou-Charentes 30 janvier 2009 Développement de la médiation sociale par la création des emploi-jeunes en 1997, Une médiation sociale dont les missions sont fortement

Plus en détail

Règlement d attribution des Aides Régionales du spectacle vivant, du patrimoine et des pratiques artistiques

Règlement d attribution des Aides Régionales du spectacle vivant, du patrimoine et des pratiques artistiques DIRECTION GENERALE ------------------------------------------------- POLE ECONOMIE, FORMATION ET COHESION SOCIALE ------------------------------------------------- DEPARTEMENT CULTURE ET PATRIMOINE -------------------------------------------------

Plus en détail

Séminaire Tri- national en travail social «Etre acteur dans son environnement local Développement local et travail communautaire»

Séminaire Tri- national en travail social «Etre acteur dans son environnement local Développement local et travail communautaire» Séminaire Tri- national en travail social «Etre acteur dans son environnement local Développement local et travail communautaire» Du 12 au 17 avril 2015 à Poitiers L IRTS Poitou- Charentes est engagé depuis

Plus en détail

Concours Coup D Ciné de Courts-Métrages

Concours Coup D Ciné de Courts-Métrages 3 ème édition du festival Coup D Ciné Concours Coup D Ciné de Courts-Métrages Inscriptions : à partir du 28 avril 2014 Renseignements par mail à l adresse suivante coupdcine@yahoo.fr, et sur le site internet

Plus en détail

francas >Les des Pyrénées-Orientales > La lecture

francas >Les des Pyrénées-Orientales > La lecture >Les francas des Pyrénées-Orientales > La lecture >Les Francas des Pyrénées-Orientales et le livre Dans le cadre des projets lecture Les Francas entendent se positionner non pas comme nouvel acteur du

Plus en détail

FORMATION L ENFANT ET LE JEU

FORMATION L ENFANT ET LE JEU FORMATION L ENFANT ET LE JEU Le jeu est au cœur du métier de l animateur car il est un moyen de connaître, de comprendre et d accompagner l enfant dans son développement. Les enjeux éducatifs liés au jeu

Plus en détail

Jeu de piste Partage Un avenir pour chaque enfant

Jeu de piste Partage Un avenir pour chaque enfant Jeu de piste Partage Un avenir pour chaque enfant www.partage.org Faire grandir dignement les enfants du monde Mars 2009 1 Association humanitaire française au service des enfants du monde depuis plus

Plus en détail

Préconisations pour une MObilisation NAtionale contre l ISolement social des Agés

Préconisations pour une MObilisation NAtionale contre l ISolement social des Agés Préconisations pour une MObilisation NAtionale contre l ISolement social des Agés Les préconisations du rapport se situent à trois niveaux Au niveau local : promouvoir les «équipes citoyennes» qui agissent

Plus en détail

STAGES POUR PROFESSEURS DE FRANCAIS 2015 PROGRAMME DE FORMATION «MOTIVER POUR AGIR»

STAGES POUR PROFESSEURS DE FRANCAIS 2015 PROGRAMME DE FORMATION «MOTIVER POUR AGIR» STAGES POUR PROFESSEURS DE FRANCAIS 2015 PROGRAMME DE FORMATION «MOTIVER POUR AGIR» Participants : professeurs de l enseignement primaire, secondaire ou supérieur, enseignant le français langue étrangère

Plus en détail

Règlement du concours

Règlement du concours Règlement du concours ALIMENTERRE : une campagne coordonnée par le Comité Français pour la Solidarité Internationale. www.cfsi.asso.fr Avec le soutien de : En partenariat avec : Ce document a été réalisé

Plus en détail

GUIDE A DESTINATION DES STRUCTURES SOUHAITANT ACCUEILLIR DES VOLONTAIRES EN SERVICE CIVIQUE. Version 1.0 Avril 2015

GUIDE A DESTINATION DES STRUCTURES SOUHAITANT ACCUEILLIR DES VOLONTAIRES EN SERVICE CIVIQUE. Version 1.0 Avril 2015 GUIDE A DESTINATION DES STRUCTURES SOUHAITANT ACCUEILLIR DES VOLONTAIRES EN SERVICE CIVIQUE Version 1.0 Avril 2015 1 - Solidarité AGENCE DU SERVICE CIVIQUE 5 1 - Solidarité K - Favoriser l accès à la vie

Plus en détail

Convention académique de coopération

Convention académique de coopération Convention académique de coopération Entre les soussignés : L ACADEMIE DE RENNES Représentée par Monsieur Michel Quéré Recteur de l académie de Rennes, chancelier des universités Et LA DIRECTION REGIONALE

Plus en détail

Le label Agir ensemble contre l illettrisme

Le label Agir ensemble contre l illettrisme En 2014, des évènements, manifestations, temps forts labellisés «Agir ensemble contre l illettrisme» Avec comme point d orgue la semaine du 8 septembre 2014, Journées nationales d action contre l illettrisme

Plus en détail

LES BRUYERES: Une Association jeune crée en 1994, en constante mutation

LES BRUYERES: Une Association jeune crée en 1994, en constante mutation LES BRUYERES: Une Association jeune crée en 1994, en constante mutation Agissant en harmonie avec les principaux acteurs du secteur de l accompagnement des personnes âgées En phase avec les évolutions

Plus en détail

ACADEMIE DE POITIERS. Rapport de jury du concours de recrutement des professeurs des écoles PREMIERE EPREUVE D ADMISSION

ACADEMIE DE POITIERS. Rapport de jury du concours de recrutement des professeurs des écoles PREMIERE EPREUVE D ADMISSION ACADEMIE DE POITIERS Rapport de jury du concours de recrutement des professeurs des écoles Concours externe - Session 2014 PREMIERE EPREUVE D ADMISSION Statistiques Discipline Moyenne Ecart-type NB candidats

Plus en détail

Formation Enseigner et apprendre avec le document audiovisuel

Formation Enseigner et apprendre avec le document audiovisuel «Enseigner et apprendre avec un document audiovisuel afin de perfectionner les compétences communicatives.» I. Présentation générale Descriptif de formation 18 au 22 août 2014 CREFECO - Pour les enseignants

Plus en détail

Communication de la France «Refonder l éducation prioritaire» présentée par Mme Nadine Prost Correspondante nationale du MEN pour la CONFEMEN -

Communication de la France «Refonder l éducation prioritaire» présentée par Mme Nadine Prost Correspondante nationale du MEN pour la CONFEMEN - Communication de la France «Refonder l éducation prioritaire» présentée par Mme Nadine Prost Correspondante nationale du MEN pour la CONFEMEN - Réunion-débat de la CONFEMEN, Dakar 17 au 19 mars 2014 «Éducation

Plus en détail

PARTICIPATION DES HABITANTS

PARTICIPATION DES HABITANTS Synthèse des rencontres de réseau «Conseil Citoyen» Les 25.02.2016 (Pas-de-Calais) et 24.03.2016 (Nord) Ces deux rencontres de réseau, organisées au siège de la Communauté d Agglomération d Hénin- Carvin

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. le 29 septembre 2011. au Domaine de Fond Saint Jacques (Sainte-Marie)

DOSSIER DE PRESSE. le 29 septembre 2011. au Domaine de Fond Saint Jacques (Sainte-Marie) Pour un développement concerté du milieu rural Martiniquais www.réseaurural.fr DOSSIER DE PRESSE «Assemblée du Réseau Rural Martinique» le 29 septembre 2011 au Domaine de Fond Saint Jacques (Sainte-Marie)

Plus en détail

Projet de Résidence d Artiste en Milieu Scolaire, proposition artistique : «Sors les Mains de tes Poches!»

Projet de Résidence d Artiste en Milieu Scolaire, proposition artistique : «Sors les Mains de tes Poches!» Projet de Résidence d Artiste en Milieu Scolaire, proposition artistique : «Sors les Mains de tes Poches!» L équipe pédagogique et artistique de la Compagnie Gazelle missionnée en milieu scolaire pour

Plus en détail

Présentation. Il s agit donc ici d informations données à titre indicatif pour soutenir la réflexion des milieux.

Présentation. Il s agit donc ici d informations données à titre indicatif pour soutenir la réflexion des milieux. Nouvelles orientations en évaluation des apprentissages au primaire Informations des conseillers pédagogiques disciplinaires pour soutenir le travail d élaboration des normes et modalités dans les établissements

Plus en détail

AIDE AUX ACTIONS DE VALORISATION DU PATRIMOINE

AIDE AUX ACTIONS DE VALORISATION DU PATRIMOINE AIDE AUX ACTIONS DE VALORISATION DU PATRIMOINE Ce volet concerne les actions de médiation et de valorisation portées par des collectivités territoriales ou des associations. Elles sont destinées à inciter

Plus en détail

PRESENTATION DE LA RECHERCHE-ACTION. Innovation, Responsabilité, Engagement et Efficience

PRESENTATION DE LA RECHERCHE-ACTION. Innovation, Responsabilité, Engagement et Efficience PRESENTATION DE LA RECHERCHE-ACTION Innovation, Responsabilité, Engagement et Efficience 0 LE DEVELOPPEMENT DURABLE, LEVIER D INNOVATION POUR L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES? Fidèle à ses engagements et

Plus en détail

SÉQUENCE D APPRENTISSAGE OU ACTIVITÉ. Cette séquence concerne les élèves de CM1 et CM2, voire de l entrée au collège.

SÉQUENCE D APPRENTISSAGE OU ACTIVITÉ. Cette séquence concerne les élèves de CM1 et CM2, voire de l entrée au collège. FICHE PÉDAGOGIQUE CYCLE 3 N 150 Février 2013 HISTOIRE RUBRIQUE l histoire de l école en France DOMAINES D ACTIVITÉS histoire, instruction civique et TUIC OBJECTIFS ET COMPÉTENCES * Objectifs * : en privilégiant

Plus en détail

Soutenez L Observatoire de l EcoDesign!

Soutenez L Observatoire de l EcoDesign! Soutenez L Observatoire de l EcoDesign! La démarche EcoDesign est au cœur de l innovation du XXIe siècle. De nouvelles façons de concevoir, produire, vivre et consommer sont à imaginer. En France, les

Plus en détail

LE E P ROJ O ET E T A SS S OC O I C ATI T F Aubenas, le 17 janvier / Le Pouzin, le 24 janvier / Mauves, le 26 janvier

LE E P ROJ O ET E T A SS S OC O I C ATI T F Aubenas, le 17 janvier / Le Pouzin, le 24 janvier / Mauves, le 26 janvier LE PROJET ASSOCIATIF Aubenas, le 17 janvier / Le Pouzin, le 24 janvier / Mauves, le 26 janvier 3 contraintes pour les associations sportives ; 1. S adapter 2. Se structurer 3. Se développer ; prépare l

Plus en détail

PRÉSENTATION DU SALON DU NUMÉRIQUE Aller vers le numérique pédagogique des autres...3

PRÉSENTATION DU SALON DU NUMÉRIQUE Aller vers le numérique pédagogique des autres...3 PRÉSENTATION DU SALON DU NUMÉRIQUE Aller vers le numérique pédagogique des autres...3 La troisième édition de Madi@tice organisée par le Centre régional de documentation pédagogique (CRDP), la cellule

Plus en détail

Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante

Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante Juin 2012 INTRODUCTION L'association «Savoirs, Émancipation, Vie Étudiante»

Plus en détail

Quelques partenaires architecture et patrimoine sur le département de la Gironde

Quelques partenaires architecture et patrimoine sur le département de la Gironde Quelques partenaires architecture et patrimoine sur le département de la Gironde Le 308 - Maison de l'architecture d'aquitaine 308 avenue Thiers 33100 Bordeaux Tel: 05 56 48 83 25 / Fax: 05 56 79 26 76

Plus en détail

I. Compétences communes à tous les professeurs

I. Compétences communes à tous les professeurs REFERENTIEL DE COMPETENCES DES PROFESSEURS Au sein de l équipe pédagogique, l enseignante ou l enseignant accompagne chaque élève dans la construction de son parcours de formation. Afin que son enseignement

Plus en détail

Valoriser de manière globale l animation culturelle FICHE ACTION N 15 Culture pour tous par un maillage et des évènements fédérateurs

Valoriser de manière globale l animation culturelle FICHE ACTION N 15 Culture pour tous par un maillage et des évènements fédérateurs Contrat de territoire 2007 2013 Programme d action pluriannuel Agglomération de Nevers, de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Valoriser de manière globale l animation culturelle FICHE ACTION N

Plus en détail

Appel à manifestations d intérêts volet «scientifiques» Arts & sciences au sein des établissements d enseignement supérieur et de recherche bordelais

Appel à manifestations d intérêts volet «scientifiques» Arts & sciences au sein des établissements d enseignement supérieur et de recherche bordelais Appel à manifestations d intérêts volet «scientifiques» Arts & sciences au sein des établissements d enseignement supérieur et de recherche bordelais Deux appels à manifestation d intérêt «Arts & sciences»

Plus en détail

Programme Sensibilisation Rencontre Québécois Autochtones «SOUS LE SHAPUTUAN»

Programme Sensibilisation Rencontre Québécois Autochtones «SOUS LE SHAPUTUAN» Programme Sensibilisation Rencontre Québécois Autochtones «SOUS LE SHAPUTUAN» PRÉSENTATION Le programme «Rencontre Québécois Autochtones» est à sa dixième année d existence. Depuis, le Shaputuan, pilier

Plus en détail

P R O J E T P É D A G O G I Q U E - A n n é e 2 0 1 3-2014. «L a c h a n s o n e n s c è n e II»

P R O J E T P É D A G O G I Q U E - A n n é e 2 0 1 3-2014. «L a c h a n s o n e n s c è n e II» P R O J E T P É D A G O G I Q U E - A n n é e 2 0 1 3-2014 «L a c h a n s o n e n s c è n e II» Responsabilités : Responsables du projet : Association Portugaise des Professeurs de Français Rédacteurs

Plus en détail

jeunesse cœur du Québec

jeunesse cœur du Québec P O L I T I Q U E Q U É B É C O I S E D E L A J E U N E S S E La jeunesse au cœur du Québec S O M M A I R E Le présent document a été réalisé par le Secrétariat à la jeunesse. 875, Grande Allée Est, bureau

Plus en détail

Projet culturel et artistique de l Adem Florida

Projet culturel et artistique de l Adem Florida Projet culturel et artistique de l Adem Florida L Adem/ Florida a défendu et mis en œuvre depuis 1999, un projet culturel et artistique validé par l assemblée générale extraordinaire de l Adem du 05 février

Plus en détail

DE LA PIERRE À L'ÉDIFICE

DE LA PIERRE À L'ÉDIFICE 169 Trois façons de voir, de comprendre et de présenter un même sujet, par le multimédia Projet de l'atelier informatique du collège Arche du Lude à Joué-lès-Tours Contexte L Atelier est né de la volonté

Plus en détail

Guide de la réforme des rythmes scolaires.

Guide de la réforme des rythmes scolaires. Guide de la réforme des rythmes scolaires. Commission management Réseau Petites Villes JANVIER 2014 Page 1 SOMMAIRE PREAMBULE Références de la réforme : p.3 I CADRE DE LA REFORME p.4 1) Principes de la

Plus en détail

II. Pourquoi faire de l éducation à l environnement à la LPO?

II. Pourquoi faire de l éducation à l environnement à la LPO? Projet éducatif LPO Sommaire I. Qui sommes nous?... 2 I.1. La LPO... 2 I.2. Nos Valeurs... 2 I.3. Notre mission... 2 II. Pourquoi faire de l éducation à l environnement à la LPO?... 3 III. L éducation

Plus en détail

SenseAcademy. WeTechCare

SenseAcademy. WeTechCare SenseAcademy WeTechCare Du 8 janvier au 3 mars 2016 A Grenoble Apprenez à innover et créez la solution qui va révolutionner l inclusion numérique! Au programme : ateliers pratiques, rencontres inspirantes

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE 2015 Maison Des Jeunes

PROJET PEDAGOGIQUE 2015 Maison Des Jeunes PROJET PEDAGOGIQUE 2015 Maison Des Jeunes 1 Rappel des objectifs du projet associatif : Le projet de la Maison des jeunes s inscrit dans le projet de l APEJ voté par les élus en 2010 : 1.1 Accompagner

Plus en détail

Une formation-action relative à la vie affective et sexuelle des personnes handicapées en établissement

Une formation-action relative à la vie affective et sexuelle des personnes handicapées en établissement Une formation-action relative à la vie affective et sexuelle des personnes handicapées en établissement, psychologue, sociologue, conseillère technique du CREAI de Bourgogne Délégation Franche-Comté Un

Plus en détail