Sommaire. 1. Communiqué de presse 2. Campagne Assurons-nous de transmettre les bons gestes 3. L association Assureurs Prévention

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Sommaire. 1. Communiqué de presse 2. Campagne Assurons-nous de transmettre les bons gestes 3. L association Assureurs Prévention"

Transcription

1 Sommaire 1. Communiqué de presse 2. Campagne 3. L association Assureurs Prévention

2 2 Dossier de presse Paris, le 1 er septembre 2014 Communiquée éde Presse Nouvelle campagne de sensibilisation d Assureurs Prévention «Sur la route, assuronsnous de transmettre les bons gestes» À l occasion de la rentrée scolaire, Assureurs Prévention dévoile les résultats de sa nouvelle étude* sur le comportement des parents sur le chemin de l école. 75 % des parents interrogés admettent avoir déjà eu un comportement à risque dans la rue, au cours des trajets scolaires ou périscolaires, en présence de leurs enfants. Des comportements à risque sur les trajets scolaires et périscolaires Selon l étude menée par Assureurs Prévention avec OpinionWay, 3 parents sur 4 ont déjà eu un comportement imprudent en présence de leurs enfants lors des trajets scolaires et périscolaires. Ainsi au cours de ces trajets : 58 % des parents interrogés ont déjà utilisé leur téléphone portable pour téléphoner, 54 % ont déjà traversé en dehors des passages protégés, 42 % ont déjà utilisé leur téléphone portable pour envoyer un mail ou un texto,.

3 Dossier de presse Paris, le 1 er septembre % ont déjà traversé lorsque le feu piéton était rouge, 23 % ont déjà marché en regardant leur téléphone (applis, jeux ). L utilisation du téléphone portable apparaît comme le premier comportement à risque dans la rue. qui n empêchent pas les parents de donner des conseils de prudence Plus de 60 % des parents interrogés confient leurs enfants à un tiers (grandsparents, fratrie, nourrice, ) pour les accompagner à l école ou à leurs activités. 54 % de ces parents rappellent à l accompagnant les principaux conseils de sécurité à respecter dans la rue avec les enfants : regarder avant de traverser, traverser sur les passages protégés, tenir l enfant par la main, marcher sur le trottoir, traverser quand le feu piéton est vert, etc. La rentrée scolaire : un moment clé pour adopter les bons comportements Présente tout l été dans les médias avec sa campagne de prévention des risques routiers «Assuronsnous de transmettre les bon gestes», l association Assureurs Prévention accentue sa communication à l occasion de la rentrée des classes en diffusant deux spots «piéton» sur l ensemble des chaînes de télévision et sur Internet, jusqu au 14 septembre En cohérence avec les autres spots de la campagne, ces deux films montrent, à travers des scènes de la vie quotidienne, des moments de prise de risques par un parent ou un grandparent en présence d un enfant. Après le spot sur le trajet domicileécole diffusé dès 2012, le nouveau spot «piéton» illustre les risques du trajet périscolaire : les yeux rivés sur son smartphone pour revivre le match de foot de son petitfils, un grandpère n est pas vigilant au moment de traverser la rue et c est le garçon de 8 ans qui le retient alors qu une voiture arrive. Pour Nicolas Moreau, Président d Assureurs Prévention : «Avec la rentrée scolaire, les trajets à pied vont se multiplier et être un moment privilégié pour transmettre les bons gestes à ses enfants ou petitsenfants. Ces 5 dernières années, ce sont près de piétons qui ont été tués**, dont plus de la moitié avaient 65 ans et plus. Comme le montre notre étude, trop de parents, et de grandsparents, ont encore des comportements à risques. Avec cette campagne, nous souhaitons rappeler aux Français qu en étant plus vigilants, de nombreuses vies pourraient être sauvées chaque année et les bons gestes inculqués aux générations futures.» Contacteznous pour obtenir les résultats complets de cette étude et les spots. * Etude Assureurs Prévention réalisée par OpinionWay du 2 au 3 juillet 2014, auprès d un échantillon représentatif de répondants âgés de 18 ans et plus. Au sein de cet échantillon, 219 parents d enfants de 15 ans et moins ont été identifiés. ** Données 2009/2013 de l Observatoire National Interministériel de la Sécurité Routière A propos d Assureurs Prevention L association Assureurs Prévention mène des actions de prévention et de sensibilisation dans tous les domaines : santé, route, accidents de la vie courante, etc. Suivez l actualité de la prévention sur

4 Dossier de presse Paris, le 1 er septembre La Campagne «Assuronsnous de transmettre les bons gestes» Du 23 juillet au 14 septembre 2014, Assureurs Prévention mène sa nouvelle campagne «Assuronsnous de transmettre les bons gestes», accompagnée par l agence Entre nous soit dit. Le dispositif de la campagne s articule autour de spots de sensibilisation de 20 secondes, dont 3 inédits, couvrant les principaux risques routiers : SMS, ceinture, alcool, etc. Les spots sont diffusés sur : les chaînes hertziennes et numériques avec plus de passages sur 35 chaînes. Internet avec un plan média de plus de 7 millions de vues sur YouTube, Vevo, MyTF1, FranceTVPluzz, 6Play UNE APPROCHE ORIGINALE Cette campagne joue principalement sur le mimétisme gestuel et postural. Elle repose ainsi sur la vie quotidienne de tous les Français, sur les petits gestes que nous faisons tous et qui sont naturellement repris par nos enfants, nos amis... Sauf que certains petits gestes peuvent être à l origine d accidents. Le rôle des parents en particulier, et des adultes en général, est ainsi de transmettre les bons gestes, notamment en matière de prévention des risques routiers....

5 5 Dossier de presse Paris, le 1 er septembre 2014 Les Spots Les pietons (grandparent/enfant) Les faits En 2013, 465 piétons ont été tués et 2/3 de la mortalité piétonne se produit en agglomération (Source : Bilan 2013 de l ONISR). Le piéton est la première catégorie d usagers victimes d accidents mortels en milieu urbain, avec 33 % des tués (Source : DSCR / fichiers BAAC). Deux catégories de piétons sont particulièrement vulnérables : les jeunes de moins de 18 ans et les seniors. En 2012, 41 % des tués de plus de 75 ans sur la route sont des piétons (Source : ONISR). Les résultats de l étude 2014* 75 % des parents admettent avoir déjà eu un comportement à risque dans la rue, en présence de leur enfant lors de trajets scolaires et périscolaires. Par exemple, 40 % ont déjà traversé alors que le feu piéton est rouge, 42 % ont déjà marché en utilisant leur téléphone portable pour envoyer / lire des textos ou des mails et 23 % en regardant leur téléphone (appli, jeux ). La réponse Assureurs Prévention : le film «Les piétons» Un grandpère et son petitfils sortent à pied d un stade de foot. Le grandpère, qui a filmé le match sur sa tablette, fait défiler les images à l écran tout en continuant de marcher. Il commente le match à son petitfils avec passion et ne se soucie pas de l environnement. Toujours les yeux rivés sur sa tablette, il lui dit en s emportant : «Et là il y a carton rouge pour l autre!». Arrivés à un passage piéton, le petit garçon saisit brusquement la main de son grandpère pour l empêcher de se faire renverser et lui dit, en lui montrant le feu piéton : «Et là, il y a un feu rouge pour nous!» Saisi, le grandpère réalise son manque d attention. * Etude Assureurs Prévention réalisée par OpinionWay du 2 au 3 juillet 2014, auprès d un échantillon représentatif de répondants âgés de 18 ans et plus.

6 6 Dossier de presse Paris, le 1 er septembre 2014 Les Spots La ceinture Les faits Le port de la ceinture est obligatoire en France depuis En 2013, 20 % des automobilistes tués ne portaient pas de ceinture de sécurité ou étaient mal attachés (Source : bulletins d analyse d accident corporel de la circulation BAAC 2013). Bien souvent, c est lors des petits trajets du quotidien que la ceinture est négligée. Or, la très grande majorité des accidents a lieu dans un périmètre de 15 km autour du domicile. Sans ceinture, la mort est un risque dès 20 km/h. Pour le conducteur, le défaut de port de ceinture de sécurité est sanctionné d une amende de 135 euros et d un retrait de 3 points sur le permis. Le passager non attaché risque également une amende de 135 euros. C est le conducteur qui en est redevable lorsque le passager qu il transporte a moins de 18 ans (Source : code de la route). Les résultats de l étude 2014* 26 % des passagers et 16 % des conducteurs ne mettent pas systématiquement leur ceinture. Parmi eux, 53 % des conducteurs et 48 % des passagers justifient le fait de ne pas boucler leur ceinture par la courte durée des trajets parcourus. De plus, chez les passagers ne mettant pas systématiquement leur ceinture de sécurité, 26 % déclarent se sentir plus en sécurité lorsqu ils sont à l arrière. Néanmoins, la transmission de bonnes pratiques concernant la ceinture de sécurité est importante : la majorité des conducteurs (68 %) s attachent avant de démarrer ; ils sont 55 % à faire une remarque à un passager qui n aurait pas bouclé sa ceinture et 37 % à ne pas démarrer tant que tous les passagers ne sont pas attachés. De leur côté, les passagers sont 82 % à faire une remarque si un autre occupant du véhicule ne s attache pas. La réponse Assureurs Prévention : le film «La ceinture» Deux couples d environ 20 ans. Fin de soirée, c est le retour. Ils se dirigent vers une voiture garée dans un parking. Le premier couple prend place à l avant. A l arrière, le second couple s installe et discute avec une grande complicité. Le jeune homme déclare sa flamme à la jeune femme et lui précise sous forme de confidence «Fais attention, je m attache vite». La fille attache sa ceinture de sécurité. La voiture démarre alors que le jeune homme n est pas attaché. La jeune fille se tourne alors vers lui avec tendresse et lui répond : «Toi aussi! Fais attention attachetoi bien». Le jeune homme, confus, saisit sa ceinture pour s attacher à son tour. * Etude Assureurs Prévention réalisée par OpinionWay du 2 au 3 juillet 2014, auprès d un échantillon représentatif de répondants âgés de 18 ans et plus.

7 Dossier de presse Paris, le 1 er septembre Les SMS au volant Les faits Les distracteurs au volant sont considérés comme la quatrième cause de mortalité sur les routes. L utilisation des distracteurs au volant interviendrait ainsi dans 10 % des accidents mortels, et téléphoner au volant multiplie par 3 le risque d accident (Source : expertise collective Inserm/Ifsttar «téléphone et sécurité routière» 2011). L usage d un téléphone tenu en main par le conducteur d un véhicule en circulation est interdit. Conduire avec un téléphone à la main est passible d une amende forfaitaire de 135 euros et d un retrait de 3 points du permis de conduire (Source : code de la route). Les résultats de l étude 2014* Au volant d une voiture, 33 % des parents utilisent leur téléphone portable en présence de leurs enfants. Parmi les raisons évoquées, 63 % disent profiter des feux rouges ou des bouchons pour écrire des textos/mails et 25 % pensent pouvoir envoyer des textos/mails tout en restant vigilants. 33 % des parents ont déjà utilisé leur téléphone portable pour passer ou recevoir des appels et 23 % pour envoyer ou lire des textos ou des mails. Ils justifient leur prise de risque par un sentiment de maîtrise de la situation. La réponse Assureurs Prévention : le film «Le SMS» Une femme est au volant de sa voiture. Il est 18h15, elle rentre de son travail. Ses yeux se baissent vers son téléphone. Elle fait apparaître à l écran la fiche de contact de sa fille, Léa. Tout en conduisant d une main, elle rédige un SMS de l autre. Son regard alterne alors de la route à l écran de son téléphone. Dans leur échange de SMS, la mère demande à sa fille si elle révise et lui rappelle de ne pas envoyer de SMS. Alors qu elle est en train de rédiger ce texto, la mère mord une ligne blanche. Un klaxon se fait entendre. Le SMS de Léa s affiche sur le smartphone de la maman : «Pas de SMS si tu conduis» Troublée et réalisant le risque qu elle vient de prendre au volant, la mère pose immédiatement le téléphone. * Etude Assureurs Prévention réalisée par OpinionWay du 2 au 3 juillet 2014, auprès d un échantillon représentatif de répondants âgés de 18 ans et plus....

8 8 Dossier de presse Paris, le 1er septembre 2014 Les Spots Les pietons (parent/enfant) Les faits En 2013, les enfants de moins de 15 ans ont représenté 3 % des tués et 6,9 % des blessés de la route (Source : Bilan 2013 de l ONISR). En 2012, 31 % des tués de moins de 15 ans sur la route sont des piétons (Source : DSCR / fichiers BAAC). Il est obligatoire d emprunter les passages prévus pour les piétons s ils sont situés à moins de 50 mètres (Source : article R code de la route). Lorsqu une chaussée est bordée d emplacements praticables réservés aux piétons, tels que trottoirs ou accotements, le piéton est tenu de les emprunter (Source : article R code de la route). Les résultats de l étude 2014* 58 % des parents ont déjà téléphoné en marchant et 54 % ont déjà traversé en dehors des passages protégés. La réponse Assureurs Prévention : le film «Le chemin de l école» Une mère accompagne sa fille à pied à l école. Son portable sonne. A l affichage du numéro, elle soupire «Ah, ça y est, les ennuis commencent!» avant de répondre. Sa fille l imite en s adressant à son doudou. Soudain, alors qu elles s apprêtent à traverser en dehors du passage piéton entre 2 voitures stationnées, un scooter passe juste devant elles, à vive allure, et manque de les percuter. La petite fille retient la main de sa mère et lui crie : «Mais c est toi qui aurait dû faire attention! Regarde, la moto elle a failli nous écraser!» Choquée, la mère se rend compte du risque qu elle vient de faire prendre à sa fille. * Etude Assureurs Prévention réalisée par OpinionWay du 2 au 3 juillet 2014, auprès d un échantillon représentatif de répondants âgés de 18 ans et plus.

9 Dossier de presse Paris, le 1 er septembre La somnolence au volant Les faits La somnolence au volant est la première cause d accident sur autoroute : 1 accident sur 3 est dû à l endormissement au volant (Source : Sécurité routière). Sur l ensemble du réseau routier, elle apparaît dans 8 % des accidents mortels (Source : Bilan 2013 de l ONISR). 1 conducteur sur 2 réduit son temps de sommeil habituel au moment des départs en vacances, pour avancer l heure du départ ou pour préparer le chargement du véhicule. 5 heures de sommeil ou moins la veille d un départ, multiplie par 3 le risque d accident (Source : Sécurité routière). Les heures à risque : après le déjeuner entre 13h et 15h et la nuit entre 2h et 5h. Les résultats de l étude 2014* 54 % des parents reconnaissent avoir déjà conduit en étant fatigués et 48 % avoir déjà conduit plus de 2 ou 3 heures sans faire de pause. La principale raison évoquée pour prendre le volant en étant fatigué est la peur d être en retard ou l obligation d arriver à une heure précise (38 %). 52 % des Français expliquent ne pas faire de pause car ils se sentent capables de conduire, et 34 % car le trajet est court. La réponse Assureurs Prévention : le film «La somnolence» Un homme est au volant d une voiture, la nuit, sur une autoroute. Sa femme, en place passager, dort. A l arrière, son fils cligne des yeux. L homme baille bruyamment, étendant un bras, l autre main sur le volant. L enfant reproduit le même bruit et le même geste de bras. Le père s en aperçoit et s adresse à l enfant qu il regarde à travers le rétroviseur : «Tu peux t endormir mon bonhomme.» L enfant lui répond, sur la même intonation : «Toi aussi tu peux t endormir mon papa... Mais faut d abord garer la voiture!» Le père prend alors conscience qu il conduit en état de somnolence et du danger de la situation, pour lui et sa famille. * Etude Assureurs Prévention réalisée par OpinionWay du 2 au 3 juillet 2014, auprès d un échantillon représentatif de répondants âgés de 18 ans et plus....

10 10 Dossier de presse Paris, le 1 er septembre 2014 Les Spots L alcoolauvolant (adultes) Les faits L alcool est la première cause de mortalité sur les routes : 29 % des accidents mortels impliquent un conducteur ayant consommé de l alcool (Source : Bilan 2013 de l ONISR). 85 % des conducteurs sont des buveurs occasionnels (Source : INPES). Dans ces accidents, les hommes sont responsables à 92 % (Source : Sécurité routière). 71 % de ces accidents ont lieu la nuit, principalement sur routes départementales (Source : Sécurité routière). Le taux d alcool limite autorisé est de 0,5 g d alcool par litre de sang, soit 0,25 mg d alcool par litre d air expiré. Conduire avec une alcoolémie comprise entre 0,5 g et 0,8 g par litre de sang, est passible d une amende forfaitaire de 135 euros, d un retrait de 6 points du permis de conduire et, éventuellement, d une suspension du permis de conduire (Source : code de la route). Les résultats de l étude 2014* 18 % des parents admettent avoir déjà conduit en présence de leurs enfants en ayant consommé plus de 2 verres d alcool. Parmi les principales raisons évoquées, 52 % se sentent capables de conduire, 34 % considèrent que le trajet est court, 31 % n ont pas d autres moyens de transport pour rentrer, et 29 % estiment être les seuls à pouvoir prendre le volant. La réponse Assureurs Prévention : le film «Le banquet» Dans les toilettes d une salle des fêtes, un homme, chemise un peu débraillée, se passe de l eau sur le visage. Il se regarde dans le miroir, son œil est troublé par la fatigue et l alcool. Il a manifestement un peu trop bu. A travers le miroir, il voit son fils entrer dans la pièce et tente de reprendre un peu d assurance. Il échange avec son fils qui le parodie légèrement. L homme lui demande alors s ils se sont bien amusés, ce à quoi l enfant répond spontanément : «un petit peu trop pour conduire.» L homme est cueilli par la remarque de l enfant et constate dans le miroir son air défait. Il décide alors de passer les clés à sa femme qui n a pas bu. * Etude Assureurs Prévention réalisée par OpinionWay du 2 au 3 juillet 2014, auprès d un échantillon représentatif de répondants âgés de 18 ans et plus.

11 11 Dossier de presse Paris, le 1 er septembre 2014 Les Spots Le film : L alcool au volant (jeunes) Rue calme, dans la lumière du petit matin. 3 jeunes rentrent de soirée, guillerets. Le conducteur est prêt à prendre la route avec ses 2 amis mais il est visiblement sous l emprise de l alcool. La jeune fille, assise à l arrière, se rend compte de la situation et imite le conducteur en faisant une grimace de personne saoule. La fille sort de la voiture en claquant la porte. Elle n a pas confiance et laisse le conducteur seul. Ce dernier réalise alors qu il n est pas en état de conduire et qu il met en danger la vie des autres. Le film : La conduite accompagnee Une jeune fille, au volant de sa voiture, cale. A côté, à la place du passager, son père est manifestement agacé et se plaint de la conduite accompagnée. Sa fille redémarre puis s arrête. Son père s emporte alors en lui demandant pourquoi elle s arrête. La fille se tourne alors vers son père et lui assène avec calme : «je m arrête parce que le feu est orange. Et toi, pourquoi tu t arrêtes pas?» Le père, surpris de la réaction de sa fille, se calme brusquement et réalise son mauvais comportement et le mauvais exemple qu il transmet à sa fille. Le film : L equipement du scooteriste (adultes) Devant un pavillon baigné de soleil, un homme installé sur un scooter 125cc, casqué et vêtu d une chemisette, d un pantalon clair et de mocassins attend son fils. Ce dernier est vêtu de noir : blouson de cuir, pantalon, gants. L homme se moque de l adolescent et de sa tenue non adaptée à la météo qui lui réplique alors en l imitant «Le blouson, les gants Je serai bien content de les avoir si jamais on tombe.» Il clôt la conversation en fermant la mentonnière de son casque. Regard sidéré du père dans le rétroviseur qui prend conscience de son équipement insuffisant. Le film : L equipement du scooteriste (jeunes) Un jeune homme en vêtements légers, casque attaché, est assis sur son scooter. Sa sœur, vêtue d une robe d été, passe le portail de la maison pour aller rejoindre une amie. Le grand frère regarde sa sœur sortir et l interpelle au sujet de sa tenue. Sa sœur lui répond en l imitant et conclut la conversation en lui assénant : «Toi aussi tu devrais te couvrir surtout si tu tombes.» Regard décontenancé du grand frère, qui réalise alors que sa tenue légère n est pas adaptée à la conduite d un deuxroues motorisé.

12 Dossier de presse Paris, le 1 er septembre 2014 L Associatéion 12 Assureurs Prevention A propos d Assureurs Prévention Assureurs Prévention est une association loi de Ses adhérents sont la Fédération française des sociétés d assurances (FFSA) et les sociétés, entreprises ou organismes d assurances adhérents à la FFSA. La prévention : le second métier des assureurs L assurance et la prévention sont étroitement liées. Depuis des décennies, les assureurs ont à cœur de mener à bien leur mission de prévention qu ils considèrent comme leur second métier. C est pourquoi, ils ont créé l association Assureurs Prévention. Cette association a pour objectif de mener des actions de prévention et de sensibilisation dans tous les domaines : prévention routière mais aussi prévention santé et prévention des accidents de la vie courante. L association est présidée depuis le 1er janvier 2014 par Nicolas Moreau, Président directeur général d AXA France, qui a été élu Président d Assureurs Prévention pour une durée de deux ans. Il succède à Bernard Spitz, Président de la FFSA, qui est nommé Viceprésident d Assureurs Prévention. Des supports d information accessibles gracieusement L association Assureurs Prévention réalise des documents d information à destination du public sur de nombreux sujets de prévention. Ces documents peuvent être consultés et téléchargés sur le site de l association. Par ailleurs, des supports d information (dépliant, DVD, bande dessinée ) sont gratuitement mis à la disposition des structures d information accueillant du public (établissements scolaires, associations, organismes de sécurité sociale, administrations ) qui en font la demande. Retrouvez toutes les actions menées par Assureurs Prévention sur :

13 13 Dossier de presse Paris, le 1 er septembre 2014

... éde La. «Assurons-nous de transmettre les bons gestes. Assureurs Prévention : les assureurs avec vous.» pressés sur le chemin de l école»

... éde La. «Assurons-nous de transmettre les bons gestes. Assureurs Prévention : les assureurs avec vous.» pressés sur le chemin de l école» Sommaire 1. Communiqué de presse 2. Campagne Assuronsnous de transmettre les bons gestes. 3. L association Assureurs Prévention 4. Focus sur les actions d Assureurs Prévention Communiquée Presse 2 3 A

Plus en détail

Etude Assureurs Prévention - Les Français au volant

Etude Assureurs Prévention - Les Français au volant Etude Assureurs Prévention - Les Français au volant Juillet 2014 Date : juillet 2014 Etude Assureurs Prévention réalisée par OpinionWay Le contexte et les objectifs de l étude Contexte et objectifs Assureurs

Plus en détail

Les Français au volant

Les Français au volant Les Français au volant Juillet 2012 Date : Juillet 2012 A : Benoît Dutartre - Entre Nous Soit Dit De : Sylvie Lacassagne / Oriane Léti - OpinionWay OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Tél

Plus en détail

Les Français, sommaire. Plus que quelques heures pour choisir comment #RentrerEnVie lors du Réveillon. 30 décembre 2014

Les Français, sommaire. Plus que quelques heures pour choisir comment #RentrerEnVie lors du Réveillon. 30 décembre 2014 Les Français, Le Réveillon et l alcool au volant 30 décembre 2014 Plus que quelques heures pour choisir comment #RentrerEnVie lors du Réveillon sommaire Communiqué de presse - Les Français, Le Réveillon

Plus en détail

Ce petit guide a été réalisé par le Conseil Municipal Enfants grâce aux informations trouvées sur le site internet de la sécurité routière.

Ce petit guide a été réalisé par le Conseil Municipal Enfants grâce aux informations trouvées sur le site internet de la sécurité routière. Page 2 : Sommaire Page 3 : Présentation du petit guide Page 4 et 5: Le petit guide des piétons Page 6 et 7 : Le petit guide du cyclisme Page 8 : Le petit guide des planches à rou lettes, patins et trottinettes

Plus en détail

2004 2014 : un risque a chassé l autre

2004 2014 : un risque a chassé l autre 2004 2014 : un risque a chassé l autre En 10 ans, le profil des conducteurs français a évolué, leur rapport à la conduite aussi. Pour autant le poids des bons et mauvais conducteurs est resté stable, de

Plus en détail

Les Français au volant : de graves infractions perdurent

Les Français au volant : de graves infractions perdurent 9 ème Baromètre AXA Prévention / Embargo jusqu au 17 avril 2013, 1 heure du matin Les Français au volant : de graves infractions perdurent Enquête TNS Sofres* pour AXA Prévention AXA Prévention présente

Plus en détail

7 ème Baromètre AXA Prévention / Embargo jusqu au 7 avril 2011

7 ème Baromètre AXA Prévention / Embargo jusqu au 7 avril 2011 7 ème Baromètre AXA Prévention / Embargo jusqu au 7 avril 2011 Les Français ont de moins en moins conscience des dangers de la route, ce qui entraîne une dégradation de leur comportement au volant Enquête

Plus en détail

Motards et Scootéristes, le paradoxe : Un sentiment croissant d insécurité sur la route, mais toujours des prises de risque

Motards et Scootéristes, le paradoxe : Un sentiment croissant d insécurité sur la route, mais toujours des prises de risque Communiqué de presse Mardi 16 septembre 2014 Baromètre AXA Prévention sur le comportement des Français en deux-roues motorisés Motards et Scootéristes, le paradoxe : Un sentiment croissant d insécurité

Plus en détail

La sécurité routière dans le Bas-Rhin

La sécurité routière dans le Bas-Rhin La sécurité routière dans le Bas-Rhin Avril 2014 Le nombre d'accidents corporels survenus en avril 2014 ainsi que le nombre de personnes blessées ont baissé par rapport à la même période de l année 2013.

Plus en détail

CHARTE DE L AUTOMOBILISTE

CHARTE DE L AUTOMOBILISTE CHARTE DE L AUTOMOBILISTE CHARTE DE L AUTOMOBILISTE A travers cette charte, nous voulons rappeler le bon comportement de l automobiliste pour permettre le mieux vivre des gens et la sécurité de tous. Nous

Plus en détail

Quizz Sécurité Routière

Quizz Sécurité Routière Quizz Sécurité Routière Quizz Sécurité Routière 30 questions 20 secondes pour répondre Plusieurs réponses possibles Question N 1 Combien de personnes perdent la vie sur les routes de France chaque jour?

Plus en détail

Le décret n 2010-1390 du 12 novembre 2010 pour une meilleure prise en compte de tous les usagers vulnérables.

Le décret n 2010-1390 du 12 novembre 2010 pour une meilleure prise en compte de tous les usagers vulnérables. Commentaire de la Sécurité routière Le décret n 2010-1390 du 12 novembre 2010 pour une meilleure prise en compte de tous les usagers vulnérables. Parution le 16 novembre au Journal officiel du décret n

Plus en détail

8/10. Les parents au volant, des exemples pour leurs enfants? 45 % font de trajets de nuit. 33 % téléphonent au volant

8/10. Les parents au volant, des exemples pour leurs enfants? 45 % font de trajets de nuit. 33 % téléphonent au volant COMMUNIQUÉ DE PRESSE 18 décembre 2015 ÉTUDE FONDATION VINCI AUTOROUTES POUR UNE CONDUITE RESPONSABLE / IPSOS Les parents au volant, des exemples pour leurs enfants? À la veille des vacances de Noël, qui

Plus en détail

cyclomoteur Non autorisé En général non autorisé sinon 45 45 45

cyclomoteur Non autorisé En général non autorisé sinon 45 45 45 L ATTESTATION SCOLAIRE DE SECURITE ROUTIERE NIVEAU 3 L attestation scolaire de sécurité routière comporte : - une attestation scolaire de sécurité routière (ASSR) de premier niveau qui se passe en 5 e

Plus en détail

Quelques éléments pour réviser l ASSR

Quelques éléments pour réviser l ASSR Quelques éléments pour réviser l ASSR En 2007, en moyenne, chaque jour en France, plus de 13 personnes sont décédées des suites d un accident de la route. Si l on prend uniquement en considération le nombre

Plus en détail

Facilitez vos démarches,

Facilitez vos démarches, Facilitez vos démarches, renseignez-vous avant de vous déplacer CIRCULER EN TOUTE SÉCURITÉ Conducteurs de deux-roues motorisés Pour obtenir une information ou connaître l adresse du point d accueil le

Plus en détail

Programme de prévention de la prise de risque sur la route des jeunes lycéens chalonnais. Programme inter-établissement.

Programme de prévention de la prise de risque sur la route des jeunes lycéens chalonnais. Programme inter-établissement. Programme de prévention de la prise de risque sur la route des jeunes lycéens chalonnais Programme inter-établissement Evaluation Sommaire 1 - Résultats de l enquête par questionnaire : début de programme...

Plus en détail

En savoir plus? www.securite-routiere.gouv.fr

En savoir plus? www.securite-routiere.gouv.fr En savoir plus? www.securite-routiere.gouv.fr twitter.com/routeplussure Délégation à la sécurité et à la circulation routières Place des Degrés Tour Pascal B 92055 LA Défense Cedex DSCR - AVRIL 2013 -

Plus en détail

«À chacun sa solution pour réussir son réveillon»

«À chacun sa solution pour réussir son réveillon» Dossier de presse 17 décembre 2015 «À chacun sa solution pour réussir son réveillon» Les associations Prévention Routière et Assureurs Prévention lancent une nouvelle campagne pour inciter les Français

Plus en détail

Campagnes de prévention Information aux enseignants

Campagnes de prévention Information aux enseignants Information aux enseignants 1/6 Ordre de travail Objectif Diverses campagnes ont été réalisées pour augmenter la sécurité routière. En nous appuyant sur l exemple d une campagne actuelle (turbosieste),

Plus en détail

Conduire en étant fatigué est beaucoup moins dangereux que conduire sous l influence d alcool.

Conduire en étant fatigué est beaucoup moins dangereux que conduire sous l influence d alcool. Dossier : fatigue Introduction S endormir au volant peut être fatal. Pourtant, de nombreux conducteurs continuent à conduire alors qu ils se sentent fatigués. Ils pensent pouvoir chasser le sommeil qui

Plus en détail

Conduire en Nouvelle-Zélande

Conduire en Nouvelle-Zélande Conduire en Nouvelle-Zélande FRANÇAIS Il y a un certain nombre de choses qui risquent de vous surprendre lorsque vous prendrez le volant en Nouvelle-Zélande. Par exemple : nous conduisons à gauche ; il

Plus en détail

- Les équipements. Route à accès réglementé. Autoroute

- Les équipements. Route à accès réglementé. Autoroute SECURITE ROUTIERE : QUELQUES ELEMENTS A RETENIR Pour réviser, vous pouvez vous entrainez sur le site : http://eduscol.education.fr/cid46889/preparation-auxepreuves-securite-routiere.html L ASSR est l attestation

Plus en détail

EPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES. Session du 09 mai 2007

EPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES. Session du 09 mai 2007 MINISTERE CHARGÉ DES TRANSPORTS J. 7 000927 BEPECASER : EPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES Session du 09 mai 2007 Question n 1 Selon le code de la route, les voitures doivent circuler hors agglomération

Plus en détail

Baromètre mensuel janvier 2015

Baromètre mensuel janvier 2015 SECURITE ROUTIERE TOUS RESPONSABLES Meurthe-et-Moselle Observatoire Départemental de la Sécurité Routière Baromètre mensuel janvier 2015 www.meurthe-et-moselle.gouv.fr DONNÉES DÉPARTEMENTALES Bilan de

Plus en détail

En sécurité sur le chemin de l école!

En sécurité sur le chemin de l école! opération cartable En sécurité sur le chemin de l école! 5 histoires à découvrir plus des jeux très amusants! à l école à pied Une, deux Une, deux Un pas, puis un autre et nous voilà à l école. Facile

Plus en détail

Les défaillances du conducteur:

Les défaillances du conducteur: Les défaillances du conducteur: L accident est dû non pas à la fatalité mais dans 90 % des cas au conducteur luimême. Conduire demande une attention particulière afin de réagir efficacement. Cette attention

Plus en détail

Jeunes au volant. les principaux facteurs de risques

Jeunes au volant. les principaux facteurs de risques Livret d information Jeunes au volant les principaux facteurs de risques Jeunes au volant les principaux facteurs de risques «Sur la route, chaque prise de liberté avec la règle, chaque comportement à

Plus en détail

480 tests. Code de la route. Codoroute - Tendance & Repères. Jean-Luc Millard. Groupe Eyrolles 2005, ISBN 2-212-11664-0

480 tests. Code de la route. Codoroute - Tendance & Repères. Jean-Luc Millard. Groupe Eyrolles 2005, ISBN 2-212-11664-0 480 tests Code de la route Jean-Luc Millard Groupe Eyrolles 2005, ISBN 2-212-11664-0 Codoroute - Tendance & Repères S é r i e N 1 À la sortie de ce carrefour, je vais emprunter la rue la plus à gauche,

Plus en détail

Dossier de presse Jeudi 27 novembre 2008

Dossier de presse Jeudi 27 novembre 2008 «Téléphoner en conduisant multiplie par 5 les risques d accident» Lancement d une campagne nationale télévisée, radio et Internet pour alerter les Français sur les dangers du téléphone en situation de

Plus en détail

CAMPAGNE «TRAJET, SECURISONS-LE!» LES USAGERS VULNERABLES

CAMPAGNE «TRAJET, SECURISONS-LE!» LES USAGERS VULNERABLES CAMPAGNE «TRAJET, SECURISONS-LE!» LES USAGERS VULNERABLES L UEL, en partenariat avec l Association d assurance accident et forte de la participation d acteurs nationaux, a lancé une nouvelle version de

Plus en détail

EN TOUTE SÉCURITÉ. fanion sonnette. arrière. éclairage arrière et réflecteurs rouges cadenas en U pneus bien gonflés. Éléments indispensables

EN TOUTE SÉCURITÉ. fanion sonnette. arrière. éclairage arrière et réflecteurs rouges cadenas en U pneus bien gonflés. Éléments indispensables Avant de partir, vérifie ton équipement et celui de ton vélo : fanion sonnette (petit drapeau) obligatoire conseillé frein arrière écarteur de danger éclairage avant et réflecteur blancs ou jaunes frein

Plus en détail

Nouvelle campagne de sensibilisation des associations Prévention Routière et Assureurs Prévention. «Les dangers de la rue»

Nouvelle campagne de sensibilisation des associations Prévention Routière et Assureurs Prévention. «Les dangers de la rue» Nouvelle campagne de sensibilisation des associations Prévention Routière et Assureurs Prévention «Les dangers de la rue» Sommaire Communiqué de presse........ 2 Les accidents en ville........3 La campagne

Plus en détail

Bilan et évolution de l accidentologie en Creuse

Bilan et évolution de l accidentologie en Creuse Bilan et évolution de l accidentologie en Creuse mardi 9 décembre 0 Forum IDSR source Google (intervenants départementaux de sécurité routière) Observatoire Départemental de Sécurité Routière Direction

Plus en détail

Conducteurs et passagers: à chacun ses responsabilités

Conducteurs et passagers: à chacun ses responsabilités Conducteurs et passagers: à chacun ses responsabilités La sécurité du passager dépend pour une grande part du conducteur, mais il a aussi sa part de responsabilité. Des règles spécifiques en fonction du

Plus en détail

Enquête «Les Français, le réveillon du Nouvel An et l alcool au volant» Campagne «Mon réveillon mode d emploi»

Enquête «Les Français, le réveillon du Nouvel An et l alcool au volant» Campagne «Mon réveillon mode d emploi» Dossier de presse 29 décembre 2015 Enquête «Les Français, le réveillon du Nouvel An et l alcool au volant» Campagne «Mon réveillon mode d emploi» Plus que quelques jours pour choisir son #ModedEmploi du

Plus en détail

PREFET DE L HERAULT DOSSIER DE PRESSE. Contrôle 2 roues-motorisés. et présentation du 2ème «Rallye sécurité moto de la gendarmerie»

PREFET DE L HERAULT DOSSIER DE PRESSE. Contrôle 2 roues-motorisés. et présentation du 2ème «Rallye sécurité moto de la gendarmerie» PREFET DE L HERAULT DOSSIER DE PRESSE Contrôle 2 roues-motorisés et présentation du 2ème «Rallye sécurité moto de la gendarmerie» le vendredi 24 mai 2013 au Grand Travers à Carnon Le Préfet de l Hérault

Plus en détail

Connaissances à retenir

Connaissances à retenir Connaissances à retenir Le cyclomoteur et sa réglementation : Le cyclomoteur est un véhicule à deux roues équipé d'un moteur ne dépassant pas cm3. La vitesse maximale autorisée est 45 Km/h. Les cyclomoteurs

Plus en détail

Observatoire départemental interministériel de la sécurité routière

Observatoire départemental interministériel de la sécurité routière Direction des Services du Cabinet de la Préfecture Direction Départementale de l Équipement et de l Agriculture Aveyron P Observatoire départemental interministériel de la sécurité routière Bilan décembre

Plus en détail

Quizz s é c u r i t é

Quizz s é c u r i t é Quizz s é c u r i t é r o u t i è r e Selon vous, le nombre de personnes tuées sur les routes dans le monde chaque année représente environ : A. La population de l Estonie B. C. Les populations des villes

Plus en détail

Projet d action de prévention routière. la société xxxxxx

Projet d action de prévention routière. la société xxxxxx Projet d action de prévention routière À l attention de: Le aa/aa/ 2013 la société xxxxxx Comité du VAL D OISE CATALOGUE DES ACTIONS EN ENTREPRISE Association Prévention Routière (APR) Crée en 1949 loi

Plus en détail

Le code de la route. Ce qui a changé. Délégation Santé Sécurité Service Maîtrise des Risques au Travail

Le code de la route. Ce qui a changé. Délégation Santé Sécurité Service Maîtrise des Risques au Travail Le code de la route Ce qui a changé MAJ octobre 2007 La vitesse, en agglomération, est toujours limitée à 50 Km/h Vrai 50 Faux 70 Le maire peut créer des zones à 30 et à 70 km/h 30 30 Le maire peut créer

Plus en détail

L ASSR. Le BSR. Les accidents de la route

L ASSR. Le BSR. Les accidents de la route L ASSR L'ASSR de premier niveau est obligatoire pour pouvoir conduire un cyclomoteur. Pour conduire un cyclomoteur, il faut en effet avoir quatorze ans et posséder le brevet de sécurité routière (BSR).

Plus en détail

Mémento Prévention routière

Mémento Prévention routière EOGN Mémento Prévention routière École des officiers Gendarmerie Nationale L'organisation d'un événement festif par une association n'est pas sans conséquence. Cette dernière possède une part de responsabilité,

Plus en détail

03_L'ENVIRONNEMENT_A LA CAMPAGNE

03_L'ENVIRONNEMENT_A LA CAMPAGNE 03_L'ENVIRONNEMENT_A LA CAMPAGNE CE QUE L'ENFANT DOIT COMPRENDRE La circulation à la campagne présente des dangers spécifiques. La signalisation est moins importante. Les passages protégés pour les piétons

Plus en détail

Dossier de presse... Petit déjeuner - sécurité routière

Dossier de presse... Petit déjeuner - sécurité routière Dossier de presse... Petit déjeuner - sécurité routière Mercredi 1er juillet 2015 Bilan de l accidentologie en Saône-et-Loire Évolution des ATBH 2015/2014 pour la période du 1er janvier au 28 juin Période

Plus en détail

Référence : code de la route articles R412-36 et R412-42

Référence : code de la route articles R412-36 et R412-42 1/ Lorsque nous marchons le long d une route avec un groupe d enfants, devons-nous le faire à gauche ou à droite de la chaussée? Quelles précautions particulières devons-nous prendre lors des déplacements

Plus en détail

CONDUITE PRÉVENTIVE ET SÉCURITAIRE. Ce que vous devez savoir pour pouvoir conduire un VTT ou un VHR en Ontario

CONDUITE PRÉVENTIVE ET SÉCURITAIRE. Ce que vous devez savoir pour pouvoir conduire un VTT ou un VHR en Ontario CONDUITE PRÉVENTIVE ET SÉCURITAIRE Ce que vous devez savoir pour pouvoir conduire un VTT ou un VHR en Ontario Conduite hors route du VTT ou du VHR Information concernant le véhicule : Un VTT ou un VHR

Plus en détail

Moto 125 Le nouvel espace dédié aux conducteurs de 125 cm3 sur les sites des associations Prévention Routière et Assureurs Prévention

Moto 125 Le nouvel espace dédié aux conducteurs de 125 cm3 sur les sites des associations Prévention Routière et Assureurs Prévention COMMUNIQUE DE PRESSE Paris - 19 mai 2011 Moto 125 Le nouvel espace dédié aux conducteurs de 125 cm3 sur les sites des associations Prévention Routière et Assureurs Prévention Embouteillages, problèmes

Plus en détail

Circulez à vélo, roulez en toute sécurité

Circulez à vélo, roulez en toute sécurité Prudence sur les routes de Saône-et-Loire La Saône-et-Loire déplore une mortalité routière particulièrement défavorable depuis le début de l année 2015, notamment chez les deux roues : 71 accidents de

Plus en détail

les principales infractions au code de la route et leurs sanctions

les principales infractions au code de la route et leurs sanctions les principales infractions au code de la route et leurs sanctions Les infractions liées à l alcoolémie CONTRAVENTION Conduite avec une alcoolémie égale ou supérieure à 0,5 et inférieure à 0,8 g/ l de

Plus en détail

La sécurité routière en France Bilan de l année 2007

La sécurité routière en France Bilan de l année 2007 La sécurité routière en France Bilan de l année 2007 Hôtel de Roquelaure 18 juin 2008 Jean CHAPELON Secrétaire général de l Observatoire national interministériel de sécurité routière (ONISR) La sécurité

Plus en détail

Contrôle routier du 26 juin 2015. Rond point des 4 Vents à Villeneuve les Maguelone

Contrôle routier du 26 juin 2015. Rond point des 4 Vents à Villeneuve les Maguelone Contrôle routier du 26 juin 2015 Rond point des 4 Vents à Villeneuve les Maguelone Contacts presse : Préfecture de région : 04 67 61 61 25 pref-communication@herault.gouv.fr Facebook : facebook.com/prefet34lr

Plus en détail

Correction détaillée ASSR2. Session 2011

Correction détaillée ASSR2. Session 2011 détaillée ASSR2 Epreuve principale Session 2011 Question 1 Piétons Rollers Dépasser un piéton C est bien sur le trottoir que le roller, qui est considéré comme un piéton, doit circuler. Mais, plus rapide

Plus en détail

Action. Sécurité Routière. L abécédaire du Petit Prudent

Action. Sécurité Routière. L abécédaire du Petit Prudent Action Sécurité Routière L abécédaire du Petit Prudent Demain c'est un grand jour pour le Petit Prudent, c'est la rentrée des classes! Il a soigneusement rangé ses nouveaux stylos dans sa trousse bleue

Plus en détail

Fiche 16 LES MOTARDS VUS PAR LES AUTRES

Fiche 16 LES MOTARDS VUS PAR LES AUTRES Fiche 16 LES MOTARDS VUS PAR LES AUTRES L image de motards o Parfois mal vus par population (imprudents) o Accélération violentes o Faufile entre voitures o Circule sur trottoirs, bande arrêt d urgence

Plus en détail

QUESTIONNAIRE ASSR 2 LES PIETONS LES CYCLISTES. 1 ) La circulation des cyclistes peut se faire sur les trottoirs si j ai :

QUESTIONNAIRE ASSR 2 LES PIETONS LES CYCLISTES. 1 ) La circulation des cyclistes peut se faire sur les trottoirs si j ai : LES PIETONS 1 ) Quels sont les usagers des trottoirs? (citez-en 8) Adultes, enfants, animaux, utilisateurs en rollers, patins à roulettes, planches à roulettes, personnes handicapées en fauteuil roulant,

Plus en détail

> Mettre une croix dans les cases correspondantes Répondre aux deux consignes

> Mettre une croix dans les cases correspondantes Répondre aux deux consignes La signalisation /20 > Mettre une croix dans les cases correspondantes Répondre aux deux consignes A / Accès interdit aux cyclistes... B / Débouché de cyclistes venant de gauche ou de droite... C / Piste

Plus en détail

SÉCURITÉ ROUTIÈRE LES GRANDES DONNÉES DE L ACCIDENTOLOGIE 2007 3. Préambule

SÉCURITÉ ROUTIÈRE LES GRANDES DONNÉES DE L ACCIDENTOLOGIE 2007 3. Préambule SÉCURITÉ ROUTIÈRE LES GRANDES DONNÉES DE L ACCIDENTOLOGIE 2007 3 Préambule C e document d information conçu par l Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR) présente la synthèse

Plus en détail

Note /9 INTERDICTION DANGER OBLIGATION INDICATION

Note /9 INTERDICTION DANGER OBLIGATION INDICATION La signalisation /20 /9 les feux tricolores > Mettre une croix dans les cases correspondantes Répondre aux deux consignes A / Accès interdit aux cyclistes... B / Débouché de cyclistes venant de gauche

Plus en détail

Faites partie des solutions

Faites partie des solutions COMMENCE PAS TA VIE PAR LA FIN! Faites partie des solutions Vos jeunes et l alcool au volant Il y a plusieurs solutions pour éviter que nos jeunes prennent le volant sous l effet de l alcool. Découvrez-les

Plus en détail

les principales infractions au code de la route et leurs sanctions

les principales infractions au code de la route et leurs sanctions les principales infractions au code de la route et leurs sanctions Les infractions liées à l alcoolémie En 2009, 1 200 vies auraient pu être sauvées si tous les conducteurs avaient respecté la limite légale

Plus en détail

ATTESTATION SCOLAIRE DE SECURITE ROUTIERE (ASSR) - NIVEAU 1 5 ème

ATTESTATION SCOLAIRE DE SECURITE ROUTIERE (ASSR) - NIVEAU 1 5 ème ATTESTATION SCOLAIRE DE SECURITE ROUTIERE (ASSR) - NIVEAU 1 5 ème Au collège, les élèves doivent obtenir La partie théorique du BSR (Brevet de Sécurité Routière). Il est important de bien préparer cet

Plus en détail

La sécurité routière dans le Bas-Rhin

La sécurité routière dans le Bas-Rhin La sécurité routière dans le Bas-Rhin Juin 2015 Dans le Bas-Rhin, le nombre de personnes décédées et le nombre de personnes blessées dans un accident de la route en juin 2015 ont baissé, par rapport à

Plus en détail

les principales infractions au code de la route et leurs sanctions

les principales infractions au code de la route et leurs sanctions Pour connaître le nombre de points sur votre permis, connectez-vous sur le site : www.interieur.gouv.fr les principales infractions au code de la route et leurs sanctions En savoir plus? www.securite-routiere.gouv.fr

Plus en détail

Recommandations pour la mise en oeuvre pédagogique Organisation du module d activité. Utilisation du simulateur de conduite "EF-SCOOT Prévention"

Recommandations pour la mise en oeuvre pédagogique Organisation du module d activité. Utilisation du simulateur de conduite EF-SCOOT Prévention Recommandations pour la mise en oeuvre pédagogique Organisation du module d activité Utilisation du simulateur de conduite "EF-SCOOT Prévention" Ce document a été réalisé conjointement par l Inspection

Plus en détail

L ESSENTIEL. de la sécurité routière

L ESSENTIEL. de la sécurité routière L ESSENTIEL de la sécurité routière SOMMAIRE 40 ANS de sécurité routière FAITS ET CHIFFRES de l accidentalité routière LE PERMIS de conduire 2PAGE 4PAGE 16 PAGE 22 PAGE VÉHICULES, règles et sanctions L

Plus en détail

Fatigue au volant. Toujours sur vos gardes! bpa Bureau de prévention des accidents

Fatigue au volant. Toujours sur vos gardes! bpa Bureau de prévention des accidents Fatigue au volant Toujours sur vos gardes! bpa Bureau de prévention des accidents Les yeux vous piquent, vous bâillez à tout bout de champ? Arrêtez-vous et faites une turbosieste de 15 minutes. Seules

Plus en détail

Éducation à la sécurité routière et préparation aux ASSR

Éducation à la sécurité routière et préparation aux ASSR Éducation à la sécurité routière et préparation aux ASSR Répertoire des connaissances et des comportements des usagers de l espace routier Éducation à la Sécurité Routière - Enjeux et perspectives Séminaire

Plus en détail

01_INTRODUCTION_SE DÉPLACER SEUL EN TOUTE SÉCURITÉ

01_INTRODUCTION_SE DÉPLACER SEUL EN TOUTE SÉCURITÉ 01_INTRODUCTION_SE DÉPLACER SEUL EN TOUTE SÉCURITÉ CE QUE L'ENFANT DOIT COMPRENDRE La rue peut être un lieu dangereux. L enfant doit connaître les risques liés à sa petite taille pour agir en conséquence.

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Sécurité routière

DOSSIER DE PRESSE Sécurité routière DOSSIER DE PRESSE Sécurité routière Le ministère de l Intérieur organise, du mercredi 8 au samedi 11 octobre 2014 inclus, les deuxièmes Rencontres de la sécurité sur l ensemble du territoire, en métropole

Plus en détail

La sécurité routière dans le Bas-Rhin

La sécurité routière dans le Bas-Rhin La sécurité routière dans le Bas-Rhin Février 2014 Le nombre d'accidents corporels survenus en février 2014 ainsi que le nombre de personnes blessées, et particulièrement le nombre de personnes blessées

Plus en détail

Les Français au volant Vague 2 -Juillet 2013 - Rapport conducteurs

Les Français au volant Vague 2 -Juillet 2013 - Rapport conducteurs Les Français au volant Vague 2 -Juillet 2013 - Rapport conducteurs BJ9540 Date : 15 juillet 2013 De : Annabelle Bouillon - Oriane Léti OPINIONWAY A :Sarah Maurit -Benoit Dutartre ENTRE NOUS SOIT DIT OpinionWay,

Plus en détail

Conseil national de la sécurité routière. Mardi 27 novembre 2012 Hôtel de Beauvau

Conseil national de la sécurité routière. Mardi 27 novembre 2012 Hôtel de Beauvau Conseil national de la sécurité routière Mardi 27 novembre 2012 Hôtel de Beauvau Sommaire 27 novembre 2012 : Manuel Valls, ministre de l Intérieur, relance le Conseil national de la sécurité routière (CNSR)

Plus en détail

UN BON COMPORTEMENT. Anticiper sur les éventuels dangers : ouverture de portière, traversée des piétons, véhicule changeant de file.

UN BON COMPORTEMENT. Anticiper sur les éventuels dangers : ouverture de portière, traversée des piétons, véhicule changeant de file. UN BON COMPORTEMENT Respecter le Code de la route. - Je m arrête au Stop, aux feux jaune et rouge fixe et rouge clignotant. - J utilise le sas cycliste lorsqu il existe. - Je respecte le sens interdit.

Plus en détail

La Réforme 2010. - Je peux stationner dans une zone de rencontre uniquement sur des emplacements aménagés.

La Réforme 2010. - Je peux stationner dans une zone de rencontre uniquement sur des emplacements aménagés. La Réforme 2010 - La consommation de drogue peut être décelée avec un test salivaire ou urinaire. - La première cause de mortalité des jeunes de 18 à 24 ans au volant est l alcool. - Dans une «zone 30»les

Plus en détail

CHARTE D UTILISATION DU VEHICULE

CHARTE D UTILISATION DU VEHICULE CHARTE D UTILISATION DU VEHICULE 1 A. MODALITÉS DE MISE A DISPOSITION DU VÉHICULE RESERVATION 1) Faire la demande auprès du CDH53, définir la date à laquelle vous viendrez chercher le véhicule (hors samedi

Plus en détail

Questions de sécurité routière? Mon élu référent a les réponses! La vitesse

Questions de sécurité routière? Mon élu référent a les réponses! La vitesse Questions de sécurité routière? Mon élu référent a les réponses! La vitesse Concours Gastounet Morbihan 2007 1 La vitesse : 1 er facteur d accident et de gravité? la preuve : Evolution en France de 1970

Plus en détail

Fatigue au volant. Arriver sain et sauf, aussi de jour. bpa Bureau de prévention des accidents

Fatigue au volant. Arriver sain et sauf, aussi de jour. bpa Bureau de prévention des accidents Fatigue au volant Arriver sain et sauf, aussi de jour bpa Bureau de prévention des accidents Conduite vigilante Chaque année, en Suisse, 1500 personnes ont un accident grave ou mortel parce qu elles ont

Plus en détail

Présenté par Constable Perry Madelon Road Safety Unit Traffic Branch

Présenté par Constable Perry Madelon Road Safety Unit Traffic Branch Présenté par Constable Perry Madelon Road Safety Unit Traffic Branch Qu est-ce que la distraction au volant? La distraction au volant s entend de tout ce qui détourne l attention accordée à la conduite.

Plus en détail

Situation n 1 «Sophie en voiture»

Situation n 1 «Sophie en voiture» Situation n 1 «Sophie en voiture» Sophie 5 ans rentre chez elle en voiture avec son papa. Sophie voudrait bien monter à l avant de la voiture, comme le fait sa mère, à côté de son papa. Celui-ci n est

Plus en détail

Associations Prévention Routière et Assureurs Prévention

Associations Prévention Routière et Assureurs Prévention Associations Prévention Routière et Assureurs Prévention Evolution des attitudes des conducteurs Etude qualitative et quantitative Extraits de l étude sur l utilisation du téléphone au volant Mai-Juin

Plus en détail

Fatigue au volant. Toujours sur vos gardes! bpa Bureau de prévention des accidents

Fatigue au volant. Toujours sur vos gardes! bpa Bureau de prévention des accidents Fatigue au volant Toujours sur vos gardes! bpa Bureau de prévention des accidents Dormir pour mieux conduire La fatigue est la cause d environ 10 à 20% des accidents de la route. S endormir au volant est

Plus en détail

LES SERVICES DE L ETAT SE MOBILISENT POUR UN «ETE EN TOUTE TRANQUILLITE»

LES SERVICES DE L ETAT SE MOBILISENT POUR UN «ETE EN TOUTE TRANQUILLITE» LES SERVICES DE L ETAT SE MOBILISENT POUR UN «ETE EN TOUTE TRANQUILLITE» Vendredi 11 juillet 2014 Dossier de presse Contacts presse : Bureau de la communication interministérielle - 02.48.67.34.36 pref-communication@cher.gouv.fr

Plus en détail

Communiqué de presse... 2. Les résultats et enseignements du baromètre... 4. Une campagne 100% digitale... 6

Communiqué de presse... 2. Les résultats et enseignements du baromètre... 4. Une campagne 100% digitale... 6 Sommaire Communiqué de presse... 2 Les résultats et enseignements du baromètre... 4 Une campagne 100% digitale... 6 Trois questions à Michael Stora, psychanalyste et expert des mondes numériques... 8 Téléphoner

Plus en détail

Dossier de presse Sécurité routière Vendredi 13 novembre 2015

Dossier de presse Sécurité routière Vendredi 13 novembre 2015 Dossier de presse Sécurité routière Vendredi 13 novembre 2015 Contact presse Préfecture de l Isère - Service communication 04 76 60 48 05 communication@isere.pref.gouv.fr @Préfet38 L accidentologie en

Plus en détail

Bilan des actions août 2015

Bilan des actions août 2015 Ministère de l Intérieur Le 13 août 2015 Sécurité routière : 26 mesures pour une nouvelle mobilisation Présentées le 26 janvier 2015 par Bernard CAZENEUVE, ministre de l Intérieur. Bilan des actions août

Plus en détail

SORTIES, ALCOOL ET CONDUITE : LES FRANÇAIS PRENNENT ENCORE TROP DE RISQUES

SORTIES, ALCOOL ET CONDUITE : LES FRANÇAIS PRENNENT ENCORE TROP DE RISQUES le 12 décembre 2014 SORTIES, ALCOOL ET CONDUITE : LES FRANÇAIS PRENNENT ENCORE TROP DE RISQUES Les associations Prévention Routière et Assureurs Prévention dévoilent les résultats d'une grande enquête

Plus en détail

N i1007 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI

N i1007 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI N i1007 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 TREIZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le. PROPOSITION DE LOI visant à renforcer la protection et la sécurité

Plus en détail

Février - mars 2004. La Sécurité routière lance une campagne pour faire connaître à tous le nouveau permis de conduire

Février - mars 2004. La Sécurité routière lance une campagne pour faire connaître à tous le nouveau permis de conduire Février - mars 2004 La Sécurité routière lance une campagne pour faire connaître à tous le nouveau permis de conduire 11 février 2004 Sommaire La Sécurité routière lance une campagne pour faire connaître

Plus en détail

La sécurité routière en France Bilan de l année 2004

La sécurité routière en France Bilan de l année 2004 Observatoire national interministériel de sécurité routière La sécurité routière en France Bilan de l année 2004 10 mai 2005 Jean CHAPELON, secrétaire général de l ONISR 0 La sécurité routière en France

Plus en détail

BEPECASER ÉPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES. 16 mai 2012

BEPECASER ÉPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES. 16 mai 2012 J. 121300 MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR, DE L OUTRE-MER, DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES ET DE L IMMIGRATION BEPECASER ÉPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES 16 mai 2012 Question 1 Le fait pour un conducteur

Plus en détail

CODE DE LA ROUTE. Points particuliers à savoir / à retenir :

CODE DE LA ROUTE. Points particuliers à savoir / à retenir : CODE DE LA ROUTE Points particuliers à savoir / à retenir : - Distance écart avec un cycliste ou un piéton que l on double : 1,5 m en campagne, 1 m en ville. - Les lampes bleues dans un tunnel sont des

Plus en détail

Journées francophones de sécurité routière 22-23 novembre 2010 Lyon

Journées francophones de sécurité routière 22-23 novembre 2010 Lyon Journées francophones de sécurité routière 22-23 novembre 2010 Lyon Comment agir pour que les changements nécessaires s inscrivent dans la durée? 23 e Entretiens du Centre Jacques Cartier Au Québec: jeunes

Plus en détail

septembre 2009 www.securite-routiere.gouv.fr

septembre 2009 www.securite-routiere.gouv.fr septembre 2009 www.securite-routiere.gouv.fr «les dossiers de La ROUTE» 20 films inédits d une minute : Le dépassement par la droite La vitesse La ceinture à l arrière Le clignotant La somnolence Le cannabis

Plus en détail

Etude Cyclistes. Novembre 2014. BJ10853 Date : 04 Novembre 2014 A : Claire Mathurin / ENSD De : Annabelle Bouillon - Cécile Kaluzniak / OpinionWay 1

Etude Cyclistes. Novembre 2014. BJ10853 Date : 04 Novembre 2014 A : Claire Mathurin / ENSD De : Annabelle Bouillon - Cécile Kaluzniak / OpinionWay 1 Etude Cyclistes Novembre 2014 BJ10853 Date : 04 Novembre 2014 A : Claire Mathurin / ENSD De : Annabelle Bouillon - Cécile Kaluzniak / OpinionWay OpinionWay, BJ10853-ENSD-Etude 15 place la République, cyclistes

Plus en détail

Les Aventures de Martin

Les Aventures de Martin Les Aventures de Martin Guide de la sécurité routière Créé par le Conseil municipal des enfants de Haguenau SOMMAIRE Avant-propos 3 à pied 4 en vélo 5 en roller, skate, trotinette 6 en voiture 7 en scooter

Plus en détail