Les archives de l entreprise à l ère du numérique. Présentée par: HAMMA Mustapha

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les archives de l entreprise à l ère du numérique. Présentée par: HAMMA Mustapha"

Transcription

1 Les archives de l entreprise à l ère du numérique Présentée par: HAMMA Mustapha

2 Définition des archives Toute information enregistrée, produite ou reçue dans la conduite d'une activité institutionnelle ou individuelle, de son commencement à son achèvement, cette information comprenant le contenu, le contexte et la structure nécessaires pour fournir la preuve de l'activité

3 Document d archive Ecrit ou enregistrement créé ou reçu par une personne physique ou morale dans l'exercice de son activité. source: ISAD (G)

4 Caractéristiques d un document d archive (Selon l ICA) - l'authenticité, définie comme "la persistance dans le temps des caractéristiques originales du document en ce qui concerne son contexte, sa structure et son contenu", ce qui signifie que le document est bien ce qu il prétend être ; - la fiabilité définie comme la capacité d'un document "de servir de preuve fiable", en ce qui concerne l'autorité et la fidélité du document comme preuve.

5 Caractéristiques d un document d archive (Ajoutées par l ISO RM) - l'intégrité, qui renvoie au caractère complet et non altéré du document ; - l exploitabilité, définie comme la capacité du document à être localisé, récupéré, communiqué et interprété.

6 Archiver, un besoin - L entreprise doit archiver pour: - Prouver ce qu elle a fait ou ce qu elle n a pas fait ; - Justifier de son activité vis-à-vis des autorités de tutelle, vis-à-vis de l Etat, vis-à-vis d un audit interne ; - lors d un contentieux, produire les pièces nécessaires à la défense de ses droits et de ses intérêts

7 Archiver, un besoin - Pouvoir réutiliser des données dans la conduite des affaires comme des études déjà réalisées et réutilisables dans le cadre d un nouveau projet, au lieu de recréer l information, opération qui peut coûter cher et faire perdre un temps précieux ;

8 Archiver, un besoin - Préserver sa mémoire, tant pour constituer une culture d entreprise, que pour communiquer envers ses clients, ses partenaires, ses salariés, voire la société.

9 Fonction archivage «Ensemble des actions, outils et méthodes mis en oeuvre pour conserver à moyen et long terme des informations dans le but de les exploiter» Source: AFNOR

10 Document numérique Document électronique Terme générique désignant tout type de document sous forme d'enregistrement électronique.

11 Spécificités du document numérique - Distribué et hétérogène (supports, formats, origines, contenus) - Évolutif, voire volatile (facilement manipulable)

12 Archivage électronique Ensemble des actions visant à identifier, recueillir, classer et conserver des informations, en vue de consultation ultérieure, sur un support adapté et sécurisé, pour la durée nécessaire à la satisfaction des obligations légales ou des besoins d'information. Source: Dématérialisation et archivage électronique, RIETSCH Jean-Marc, CHABIN Marie-Anne, CAPRIOLI Eric. Ed : Dunod. Paris, 2006.

13

14 Cycle de vie : variantes terminologiques validation fixation échéance légale ou interne production des données stockage éloigné T - 1 T0 T1 T2 français archives courantes archives intermédiaires archives historiques anglais document record (current, non current) archive MAC 2006

15 Tableau comparatif GED/SAE Source:Groupe de travail AAF Section des archives économiques et d entreprises Fiche «Qu est-ce que l archivage électronique?»

16 Système d archivage électronique Ensemble des actions visant à identifier, recueillir, classer et conserver des informations, en vue de consultation ultérieure, sur un support adapté et sécurisé, pour la durée nécessaire à la satisfaction des obligations légales ou des besoins d'information. Source: Dématérialisation et archivage électronique, RIETSCH Jean-Marc, CHABIN Marie- Anne, CAPRIOLI Eric. Ed : Dunod. Paris, 2006.

17 Architecture générale d un SAE Source:

18 Fonction versement Source:

19 Fonction stockage Source:

20 Fonction description Source:

21 Fonction consultation/communication Source:

22 Fonction administration Exploitation -Gérer la configuration -Contrôler l exploitation -Fournir des statistiques Conformité -Formats et standards -Protocoles Sécurité -Contrôle des accès -Protection des données -Restauration des données -Traçabilité Gestion Evolutivité -Données administratives -Facturation des prestations -Formats et supports -Veille technologique

23 Les étapes de mise en place d un SAE

24 Les préalables quels documents une organisation doit enregistrer et conserver ; pourquoi l'organisation doit enregistrer ces documents ; pendant combien de temps faut-il conserver les documents ; quelles autres caractéristiques des documents sont nécessaires et devraient être exigées. Faut-il conserver tous les documents créés ou reçus à l occasion d une opération particulière?

25 Définition des besoins volumes de données ; types de données (entre autres données à valeur légale ou non) ; durée de conservation des données ; fonctionnalités de gestion et de consultation, exigences de traçabilité et de destruction ; etc.

26 Evaluation des systèmes existants Capacité de ces systèmes à répondre aux besoins, (Il est recommandé de prendre en considération le fait que très souvent existent des pratiques d archivage sur des systèmes parallèles (disques partagés, disques personnels).

27 Evaluation des coûts (1) - Coûts d acquisition du matériel, du logiciel et des supports. - Coûts d exploitation (il est recommandé de faire une simulation d exploitation sur au moins trois ans sans oublier d y inclure les coûts associés comme celui de la maintenance).

28 Evaluation des coûts (2) D autres coûts sont à prendre en compte: - administration du système ; - migration des données et améliorations du matériel ; - besoin d entretien et manutention des supports ; - copie de sécurité ; - autres facteurs propres à l installation.

29 Pérennité de la solution choisie La pérennité du constructeur est à prendre en considération même si effectivement rien ne peut la garantir à 100 %. Ainsi la reprise ou le transfert des données doivent être précisément envisagés (modalités et coût).

30 Système ou plan de classement (1) Les documents peuvent être classés selon deux critères : par leur fonction, c'est-à-dire la relation des dossiers aux types différents d'activités et de transactions menées dans un environnement de bureau. On peut citer, par exemple, les dossiers d affaires, les dossiers judiciaires, les dossiers par sujets traités (sujets liés aux activités), les fichiers de personnel, les dossiers de correspondance, les sites Internet etc. ; et/ou

31 Système ou plan de classement (2) par leur forme et format. Exemple : les documents issus de traitement de texte, les bases de données, les documents hypertexte, les images, les documents produits par les tableurs, les courriers électroniques, les messages vocaux, les documents vidéo, etc.

32 Plan de classement Source: Moreq français

33 Exigences de base Pour réaliser les buts de conservation, les documents doivent être : authentiques ; complets ; accessibles et intelligibles ; techniquement exploitables ; et potentiellement réutilisables.

34 Métadonnées ISO les données décrivant le contexte, le contenu et la structure des documents Ainsi que leur gestion dans le temps

35 Les métadonnées 1-Métadonnées de gestion Les métadonnées de gestion sont celles qui ont été générées avec les documents eux-mêmes ou dans l'organisation qui les a créées. Elles peuvent comprendre des éléments comme l'auteur, la date de création, le titre, le caractère sensible des informations et des mots-clés. Ces métadonnées existent parce qu'elles étaient nécessaires à l accomplissement de la tâche pour laquelle les documents ont été créés.

36 Les métadonnées 2- Métadonnées archivistiques Les métadonnées archivistiques sont celles qu on ajoute, après la création des documents, pour en faciliter la gestion. Cela peut être fait par le service producteur des documents, comme éléments d une procédure de gestion des documents qui ne sont plus d utilité courante, ou par un destinataire final éventuel tel qu un service d Archives définitives. Les métadonnées archivistiques peuvent inclure des éléments tels que la dernière date de révision ou le nom du service producteur d une information.

37 Les métadonnées 3- Métadonnées techniques Les métadonnées techniques sont les métadonnées nécessaires à la compréhension et au traitement des documents. Certaines peuvent être considérées comme relevant des métadonnées de gestion, car elles proviennent du système original. Sous d autres aspects, on peut voir en elles des métadonnées archivistiques, dans la mesure où elles ont été ajoutées au cours du processus de conservation à long terme.

38 Les métadonnées Un document numérique / électronique, c est une suite de fichiers sans lien entre eux identifiant unique (localisation / identification) Métadonnées descriptives rattacher le document à l original / différentes versions d un document donner accès à la copie numérique / électronique Métadonnées de structure rattacher les fichiers entre eux reconstituer la structure du document Métadonnées administratives gérer la collection, c est-à-dire gérer les droits d accès préserver les informations techniques nécessaires à la lecture des fichiers garantir l intégrité des fichiers et le suivi de leurs éventuelles modifications

39 Les formats d archivage (1) Le format choisi doit : pouvoir représenter toute les informations, et leurs liens, contenus dans le document et considérés comme significatifs ; être défini par une norme internationale, nationale ou rendue publique ; avoir fait la preuve de sa longévité et être largement utilisé et répandu ;

40 Les formats d archivage (2) être directement utilisable pour communiquer les documents, ou permettre une conversion vers des formats ainsi utilisables ; être indépendant de tout logiciel ou matériel ;

41 Les formats d archivage (3) permettre une conversion automatisée du format d origine vers le format de conservation, avec détection et signalement automatiques des éventuels problèmes ou erreurs de conversion ; (facultatif) permettre une conversion automatisée du format de conservation vers celui d origine ou vers les formats courants du moment.

42 Formats d archivage Les standards

43 Les supports d archivage Le type de support est choisi en fonction de critères précis comme: - la durée de conservation, - la criticité des données à conserver, - l accessibilité, - la volumétrie - le coût.

44 Les différentes solutions de stockage de données numériques CD, DVD : 700 Mo ou 8,5 Go (10 ans) WORM :(Write Once, Read Many ; non réinscriptible) : Capacité jusqu à 12 T sur juke-box, Norme Z Disque Dur : 500 Go Max actuellement

45 Les différentes solutions de stockage de données numériques RAID : (Redundant Array of Inexpensive Disks) Niveau 0 à 6 suivant le niveau de sécurité souhaité (plusieurs disques font une «grappe») NAS : Network Attached Storage : Matériel de stockage (juke box de DVD par exemple) qui permet le partage des fichiers par l'intermédiaire du réseau. Ces matériels disposent en général de logiciels de sauvegarde automatique des données des PC connectés.

46 Conclusion L archivage électronique est devenu une nécessité: - Généralisation de l outil informatique - Internet - Ouverture de l économie - Partenariat - Echanges internationaux

47 Conclusion - Un système d archivage électronique doit être perçu comme un investissement et non comme une dépense - Un mauvais système d archivage= trous de mémoire. - L absence d un SAE= amnésie numérique

48 Conclusion Il s agit de choisir la bonne solution avec le meilleur rapport coût/performance par le biais d une étude technico-économique rigoureuse faisant appel à des spécialistes en la matière.

49 Conclusion Le retour sur investissement en matière d information est difficilement quantifiable, mais les dégâts causés par son retard, son absence ou sa perte l est facilement.

50 Merci pour votre attention

L ARCHIVAGE LEGAL : CE QU IL FAUT SAVOIR

L ARCHIVAGE LEGAL : CE QU IL FAUT SAVOIR L ARCHIVAGE LEGAL : CE QU IL FAUT SAVOIR INTRODUCTION A la suite de grands scandales financiers qui ont ébranlés le monde des affaires, les instances législatives et réglementaires des Etats Unis ont remis

Plus en détail

Université de Lausanne

Université de Lausanne Université de Lausanne Records management et archivage électronique : cadre normatif Page 2 Ce qui se conçoit bien s énonce clairement Nicolas Boileau Page 3 Table des matières Qu est- ce que le «records

Plus en détail

I. LE PROJET DE RENOUVELLEMENT DES SUPPORTS D ARCHIVAGE ÉLECTRONIQUE

I. LE PROJET DE RENOUVELLEMENT DES SUPPORTS D ARCHIVAGE ÉLECTRONIQUE SUIVI D UN PROJET D ARCHIVAGE ÉLECTRONIQUE : LES DIFFICULTÉS D APPLICATION DU CADRE NORMATIF DANS LE MONDE BANCAIRE Le poste que j occupe au sein du service d archives du Crédit Lyonnais qui sont désormais

Plus en détail

La présentation qui suit respecte la charte graphique de l entreprise GMF

La présentation qui suit respecte la charte graphique de l entreprise GMF La présentation qui suit respecte la charte graphique de l entreprise GMF Approche du Groupe GMF Besoins d archivage de la messagerie d entreprise Introduction Présentation du Groupe GMF Secteur : assurance

Plus en détail

Le modèle européen MoReq mars 2001

Le modèle européen MoReq mars 2001 Le modèle européen MoReq mars 2001 présentation de la version française Marie-Anne Chabin Réunion PIN 01/09/04 1 Model Requirements for the Management of Electronic Records Modèle d exigences pour l organisation

Plus en détail

Dématérialisation des données. Partage d expériences, Evolutions dans le domaine de l accréditation, échanges d auditeurs internes PROGRAMME

Dématérialisation des données. Partage d expériences, Evolutions dans le domaine de l accréditation, échanges d auditeurs internes PROGRAMME Les petits déjeuner du CT M Réunion n 4 du Club de Laboratoires Accrédités Dématérialisation des données Partage d expériences, Evolutions dans le domaine de l accréditation, échanges d auditeurs internes

Plus en détail

Glossaire. Arborescence : structure hiérarchisée et logique qui permet d organiser les données dans un système informatique.

Glossaire. Arborescence : structure hiérarchisée et logique qui permet d organiser les données dans un système informatique. Cadre législatif et règlementaire Code du patrimoine Code général des collectivités territoriales. Décret n 79-1037 du 3 décembre 1979 modifié relatif à la compétence des services d publics et à la coopération

Plus en détail

CIMAIL SOLUTION: EASYFOLDER SAE

CIMAIL SOLUTION: EASYFOLDER SAE 01100011 01101001 01101101 01100001 01101001 01 CIMAIL SOLUTION: EASYFOLDER SAE IRISLINK le 15 Février 2012 01100011 01101001 01101101 01100001 01101001 01101100 Un monde d informations en toute confiance

Plus en détail

Conservation des bulletins de salaire. L approche du Groupe Total

Conservation des bulletins de salaire. L approche du Groupe Total Conservation des bulletins de salaire L approche du Groupe Total DRHC/DS/DORS/DOM/ARM Service Archives et Records Management Contexte 2 - DRHC/DS/DORS/DOM/ARM 1 Contexte Ressources Humaines Système d Information

Plus en détail

Records management et gestion des archives

Records management et gestion des archives Stages Direction des Archives de France Records management et gestion des archives ISO 15489 et MoReq 29 novembre 2007, matin par Marie-Anne Chabin archiviste-paléographe, consultant document complémentaire

Plus en détail

L ARCHIVAGE ELECTRONIQUE. Sauf mention contraire, le contenu de ce document est mis à disposition par Vanessa Gendrin sous licence Creative Commons

L ARCHIVAGE ELECTRONIQUE. Sauf mention contraire, le contenu de ce document est mis à disposition par Vanessa Gendrin sous licence Creative Commons + L ARCHIVAGE ELECTRONIQUE Sauf mention contraire, le contenu de ce document est mis à disposition par Vanessa Gendrin sous licence Creative Commons + Éléments de contexte 2 + Pourquoi archiver? 3 n Agir

Plus en détail

MINISTERE DE L HABITAT, DE L URBANISME ET DE LA POLITIQUE DE LA VILLE

MINISTERE DE L HABITAT, DE L URBANISME ET DE LA POLITIQUE DE LA VILLE MINISTERE DE L HABITAT, DE L URBANISME ET DE LA POLITIQUE DE LA VILLE JOURNEE PORTES OUVETRES Jeudi 27 septembre 2012 DEMATERIALISATION DES ARCHIVES Pour un meilleur accès à l information 1 PLAN Archivage

Plus en détail

NetApp SnapLock TM Une approche unifiée et souple pour répondre aux défis opérationnels de l archivage légal

NetApp SnapLock TM Une approche unifiée et souple pour répondre aux défis opérationnels de l archivage légal NetApp SnapLock TM Une approche unifiée et souple pour répondre aux défis opérationnels de l archivage légal Cyril VAN AGT Responsable Avant-Ventes Grands Comptes NetApp Plan A. Le besoin d archivage légal

Plus en détail

Les temps changent! Tout fout le camp? La conservation à l'ère du numérique

Les temps changent! Tout fout le camp? La conservation à l'ère du numérique Les temps changent! Tout fout le camp? La conservation à l'ère du numérique Textes exposés Partie 2 : Thèmes THÈME PAGE ÉVALUATION 2 LE PLAN DE CLASSEMENT 2 LE CALENDRIER DE CONSERVATION 2 LE VERSEMENT

Plus en détail

Sauvegarde Version 1.0. 25/05/2015 BTS SIO SISR Brochard Florent

Sauvegarde Version 1.0. 25/05/2015 BTS SIO SISR Brochard Florent Sauvegarde Version 1.0 25/05/2015 BTS SIO SISR Brochard Florent Sommaire I. Introduction... 3 II. Définition de la sauvegarde... 3 III. Stratégie de sauvegarde... 3 IV. Types de sauvegarde... 4 A. La sauvegarde

Plus en détail

ENTREPRISE CONTENT MANAGEMENT & RECORDS MANAGEMENT ECM & RM

ENTREPRISE CONTENT MANAGEMENT & RECORDS MANAGEMENT ECM & RM ENTREPRISE CONTENT MANAGEMENT & RECORDS MANAGEMENT PLAN Introduction Partie I : le records management Qu est ce que le RM? Les principes du RM Les objectifs du RM Les enjeux du RM Les étapes de la mise

Plus en détail

INSET / INDT Les professionnels de l information et l archivage managérial. Marie-Anne Chabin, CNAM & Archive17 Paris 25 mai 2012

INSET / INDT Les professionnels de l information et l archivage managérial. Marie-Anne Chabin, CNAM & Archive17 Paris 25 mai 2012 INSET / INDT Les professionnels de l information et l archivage managérial Marie-Anne Chabin, CNAM & Archive17 Paris 25 mai 2012 Marie-Anne Chabin Expert en Archivage / Records management, www.archive17.fr

Plus en détail

Ce que dit la norme 2009

Ce que dit la norme 2009 Mettre en œuvre un système d archivage électronique : les apports de la norme révisée Ce que dit la norme 2009 Formation APROGED 2009 1 Domaine d application de la norme Politique et pratiques d archivage

Plus en détail

Solution d archivage

Solution d archivage Solution d archivage Storage Magazine Security Product of the Year June 06 Computer Technology Review Editor s s Choice November 05 ITPRO Editor s s Choice Jan 07 www.rise.fr 01 47 55 79 62 marketing@rise.fr

Plus en détail

REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE HONNEUR FRATERNITE JUSTICE INSPECTION GENERALE D'ÉTAT TERMES DE REFERENCE

REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE HONNEUR FRATERNITE JUSTICE INSPECTION GENERALE D'ÉTAT TERMES DE REFERENCE REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE HONNEUR FRATERNITE JUSTICE INSPECTION GENERALE D'ÉTAT TERMES DE REFERENCE POUR LA MISE EN PLACE D UN SYSTEME DE GESTION DES MISSIONS DE L IGE Liste des abréviations IGE

Plus en détail

CONSERVATION DES DOCUMENTS ELECTRONIQUES SANS SYSTEME D ARCHIVAGE ELECTRONIQUE

CONSERVATION DES DOCUMENTS ELECTRONIQUES SANS SYSTEME D ARCHIVAGE ELECTRONIQUE Cadre législatif et règlementaire Code du patrimoine Code général des collectivités territoriales Décret n 79-1037 du 3 décembre 1979 modifié relatif à la compétence des services d publics et à la coopération

Plus en détail

MISE EN SERVICE D UN SERVEUR FREENAS

MISE EN SERVICE D UN SERVEUR FREENAS ACTIVITE de FORMATION ACTIVITE : MISE EN SERVICE D UN SERVEUR FREENAS CONDITIONS D EXERCICE - Moyens et Ressources @ TAXONOMIE 1 2 3 4 Internet Logiciel Doc. PC Outillages Matériels ON DEMANDE CRITERE

Plus en détail

Mesures transitoires et bonnes pratiques de gestion des documents numériques. Proposées par le Sous-comité des archivistes

Mesures transitoires et bonnes pratiques de gestion des documents numériques. Proposées par le Sous-comité des archivistes Mesures transitoires et bonnes pratiques de gestion des documents numériques Proposées par le Sous-comité des archivistes 7 décembre 2007 TABLE DES MATIÈRES 1. LA GESTION DES DOCUMENTS NUMÉRIQUES : POUR

Plus en détail

Les Ateliers Info Tonic

Les Ateliers Info Tonic Les Ateliers Info Tonic La dématérialisation des processus documentaires Mardi 9 octobre 2012 8h30-10h30 Grand Salon La Gestion Electronique de l Information et des Documents d Entreprise Environnement

Plus en détail

Gestion Electronique des Documents et la qualité documentaire au cœur du développement durable.

Gestion Electronique des Documents et la qualité documentaire au cœur du développement durable. Gestion Electronique des Documents et la qualité documentaire au cœur du développement durable. Introduction La Gestion Electronique des Documents est la mémoire de l entreprise. La mémoire existante qui

Plus en détail

Les collections audiovisuelles à l heure du Numérique

Les collections audiovisuelles à l heure du Numérique Les collections audiovisuelles à l heure du Numérique 1 Un cas unique, une expérience à partager BnF, département de l Audiovisuel : Les collections audiovisuelles de la Bibliothèque nationale de France

Plus en détail

Solutions logicielles d'archivage répondant à des contraintes légales et réglementaires. 2009 IBM Corporation

Solutions logicielles d'archivage répondant à des contraintes légales et réglementaires. 2009 IBM Corporation Solutions logicielles d'archivage répondant à des contraintes légales et réglementaires. IBM SWG IM-ECM 2009 Nicolas Coscino Agenda (45mn) Stratégie IBM : SWG Information On Demand. Enjeux, normes et standards.

Plus en détail

FORUM ICT pour PME. le 21 septembre 2015

FORUM ICT pour PME. le 21 septembre 2015 FORUM ICT pour PME le 21 septembre 2015 «Les avantages de l archivage électronique au quotidien: quelle approche pour mon entreprise?» Vincent Kolaczynski, CK Définition Archivage : Action de conserver

Plus en détail

Système d archivage Exabuilder. Matinée de veille technologique Argos 22 novembre 2012

Système d archivage Exabuilder. Matinée de veille technologique Argos 22 novembre 2012 Système d archivage Exabuilder Matinée de veille technologique Argos 22 novembre 2012 Exabuilder Qui sommes-nous? Vocabulaire du stockage des données Pourquoi archiver? Les besoins induits Les approches

Plus en détail

Université de Lausanne

Université de Lausanne Université de Lausanne Page 2 Ce qui se conçoit bien s énonce clairement Nicolas Boileau Page 3 Index A Archivage... 4 Archivage électronique... 4 Archives courantes et intermédiaires... 4 Archives historiques...

Plus en détail

Politique de gestion documentaire

Politique de gestion documentaire Politique de gestion documentaire L application de cette politique est sous la responsabilité du cadre de direction qui remplit les fonctions de secrétaire général Adopté par le conseil d administration

Plus en détail

La sécurité informatique dans la petite entreprise Etat de l'art et Bonnes Pratiques (3ième édition)

La sécurité informatique dans la petite entreprise Etat de l'art et Bonnes Pratiques (3ième édition) Généralités sur la sécurité informatique 1. Introduction 15 2. Les domaines et normes associés 18 2.1 Les bonnes pratiques ITIL V3 18 2.1.1 La stratégie des services (Service Strategy) 19 2.1.2 La conception

Plus en détail

Livre blanc Compta La dématérialisation en comptabilité

Livre blanc Compta La dématérialisation en comptabilité Livre blanc Compta La dématérialisation en comptabilité Notre expertise en logiciels de gestion et rédaction de livres blancs Compta Audit. Conseils. Cahier des charges. Sélection des solutions. ERP reflex-erp.com

Plus en détail

Formation «Système de gestion des documents d activité (SGDA)»

Formation «Système de gestion des documents d activité (SGDA)» Formation «Système de gestion des documents d activité (SGDA)» **** Norme principale : - ISO 3030X : Système de gestion des documents d activité (SGDA) ; Normes Connexes : - ISO 15489 : Records Management

Plus en détail

Conservation des données à long terme

Conservation des données à long terme Rencontres ACADM 26 juin 2014 Conservation des données à long terme Sandrine DANIEL, data manager Sandrine VINAULT, data manager Isabelle FOURNEL, médecin épidémiologiste CIC 1432 Module Epidémiologie

Plus en détail

! "! #! $%& '( )* &#* +,

! ! #! $%& '( )* &#* +, !"#$ % & '! "! #! $%& '( )* &#* +, ( )' *!- + Le Système d Information AUJOURD HUI : à tous les Acteurs «DEMAIN La révolution : à tous digitale les inverse «Citoyens les défauts» : ce qui était autrefois

Plus en détail

VALEUR JURIDIQUE DES ECRITS SUR SUPPORT ELECTRONIQUE

VALEUR JURIDIQUE DES ECRITS SUR SUPPORT ELECTRONIQUE VALEUR JURIDIQUE DES ECRITS SUR SUPPORT ELECTRONIQUE 14/11/2008 L écrit est associé depuis des siècles à son support, le papier. Le développement des nouvelles technologies de l information et de la communication

Plus en détail

Groupe de travail «TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION» Réunion du 26 janvier 2006. L archivage électronique

Groupe de travail «TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION» Réunion du 26 janvier 2006. L archivage électronique Département Administration et Gestion Communale AP/DB N 11 Paris, le 25 janvier 2006 Groupe de travail «TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION» Réunion du 26 janvier 2006 L archivage électronique

Plus en détail

COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN Page 1 de 7 POLITIQUE DE GESTION DES DOCUMENTS POLITIQUE DE GESTION DES DOCUMENTS

COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN Page 1 de 7 POLITIQUE DE GESTION DES DOCUMENTS POLITIQUE DE GESTION DES DOCUMENTS COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN Page 1 de 7 1.0 PRÉAMBULE La présente politique est fondée sur les éléments suivants : Tel que stipulé dans la Loi sur les archives, la Commission scolaire doit

Plus en détail

1 - Plus de bobines film à charger ou décharger, cela libère un poste de travail

1 - Plus de bobines film à charger ou décharger, cela libère un poste de travail La Ficam a édité en partenariat avec la CST un document visant à énoncer un certain nombre de bonnes pratiques concernant la sécurisation et la conservation des rushes lorsqu'on tourne une oeuvre à l'aide

Plus en détail

Dossier de presse L'archivage électronique

Dossier de presse L'archivage électronique Dossier de presse L'archivage électronique Préambule Le développement massif des nouvelles technologies de l information et de la communication (TIC) a introduit une dimension nouvelle dans la gestion

Plus en détail

Directive de la Direction 0.12 Ressources informationnelles et archives de l Université de Lausanne

Directive de la Direction 0.12 Ressources informationnelles et archives de l Université de Lausanne Directives de la Direction Directive de la Direction 0.12 Ressources informationnelles et archives de l Université de Lausanne 0.12.1. Préambule La présente directive porte sur les opérations de base en

Plus en détail

UltimaX EDM for Microsoft Dynamics AX TM

UltimaX EDM for Microsoft Dynamics AX TM UltimaX EDM for Microsoft Dynamics AX TM Au sein d une organisation, une gestion de l information non structurée se révèle être parfois très compliquée pour l ensemble des collaborateurs. La surcharge

Plus en détail

Dématérialisation du courrier: à éviter

Dématérialisation du courrier: à éviter Dématérialisation du courrier: idées reçues et pièges à éviter Jean-Marc Rietsch Expert en archivage électronique Chargé de cours à Mines ParisTech Président de FEDISA (Fédération Européenne de l ILM du

Plus en détail

Architecture des Ordinateurs et Systèmes d Exploitation

Architecture des Ordinateurs et Systèmes d Exploitation Architecture des Ordinateurs et Systèmes d Exploitation Cours n 9 Les Fichiers 3ème année Fichiers : pour quoi faire? La mémoire principale est de taille restreinte volatile,... Besoin de stocker des informations

Plus en détail

L ILM, revue de presse 2006 Cycle de vie de l information et ILM Atouts et faiblesse de l ILM aujourd hui L ILM et la diplomatique numérique

L ILM, revue de presse 2006 Cycle de vie de l information et ILM Atouts et faiblesse de l ILM aujourd hui L ILM et la diplomatique numérique Marie-Anne Chabin, Archive 17 groupe PIN,11 mai 2006 L ILM, revue de presse 2006 Cycle de vie de l information et ILM Atouts et faiblesse de l ILM aujourd hui L ILM et la diplomatique numérique 1 L ILM,

Plus en détail

RECUEIL POLITIQUE DES

RECUEIL POLITIQUE DES RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION POLITIQUE DE GESTION INTÉGRÉE DES DOCUMENTS (PO-24) RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION POLITIQUE DE GESTION INTÉGRÉE DES DOCUMENTS (PO-24) Adoptée par le Conseil d'administration

Plus en détail

Présentation du cadre technique de mise en œuvre d un Service d Archivage Electronique

Présentation du cadre technique de mise en œuvre d un Service d Archivage Electronique Présentation du cadre technique de mise en œuvre d un Service d Archivage Electronique Isabelle GIBAUD Consultante au Syndicat Interhospitalier de Bretagne Co-chair vendor IHE-FRANCE Sommaire 1 Périmètre

Plus en détail

Université de Lausanne. Politique de records management et d archivage pour une gouvernance informationnelle

Université de Lausanne. Politique de records management et d archivage pour une gouvernance informationnelle Université de Lausanne pour une gouvernance informationnelle Page 2 L important n est pas de prévoir l avenir, mais de le rendre possible Antoine de Saint- Exupéry Page 3 Table des matières Préambule -

Plus en détail

La gestion de la documentation

La gestion de la documentation La gestion de la documentation Des aspects méthodologiques & organisationnels.vers la mise en œuvre d un outil de GED M S. CLERC JOSY 13 OCTOBRE 2015 PLAN Définition d un projet de gestion de la documentation

Plus en détail

Livre blanc. Archivage Electronique et Conformité Réglementaire

Livre blanc. Archivage Electronique et Conformité Réglementaire Livre blanc Octobre 2010 Archivage Electronique et Conformité Réglementaire Comprendre et mettre en œuvre des systèmes d archivage électronique à valeur probatoire 17 quai Joseph Gillet 69004 Lyon - France

Plus en détail

Le fonctionnement d un service d archives en entreprise. Le Service national des archives

Le fonctionnement d un service d archives en entreprise. Le Service national des archives L archivage électronique : Le fonctionnement d un service d archives en entreprise Le Service national des archives un module de du La système Poste d information du Service national des archives du Groupe

Plus en détail

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section «Sécurité sociale»

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section «Sécurité sociale» Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section «Sécurité sociale» CSSS/10/134 AVIS N 09/23 DU 6 OCTOBRE 2009, MODIFIÉ LE 9 NOVEMBRE 2010, CONCERNANT LA DEMANDE DE L INSTITUT NATIONAL D

Plus en détail

Pensez socle d'archivage électronique unifié pour un ROI rapide

Pensez socle d'archivage électronique unifié pour un ROI rapide Pensez socle d'archivage électronique unifié pour un ROI rapide Paul TERRAY, Consulting Manager, SOLLAN Alexis FRITEL, System Engineer, EMC 16/06/2015 Sommaire Partie 1 : Présentation de la problématique

Plus en détail

Solutions d archivage d e-mails Gamme FileNet Software Capitalisez pleinement sur vos investissements existants en matière de gestion des e-mails

Solutions d archivage d e-mails Gamme FileNet Software Capitalisez pleinement sur vos investissements existants en matière de gestion des e-mails Minimisation des risques liés aux e-mails, conformité et reconnaissance Solutions d archivage d e-mails Gamme FileNet Software Capitalisez pleinement sur vos investissements existants en matière de gestion

Plus en détail

FORMATION WS1207 IMPLEMENTATION D'UNE INFRASTRUCTURE WINDOWS SERVER 2012 COMPLEXE

FORMATION WS1207 IMPLEMENTATION D'UNE INFRASTRUCTURE WINDOWS SERVER 2012 COMPLEXE FORMATION WS1207 IMPLEMENTATION D'UNE INFRASTRUCTURE WINDOWS SERVER 2012 COMPLEXE Contenu de la formation Implémentation d une infrastructure Windows Server 2012 complexe Page 1 sur 5 I. Généralités 1.

Plus en détail

Atelier sauvegarde de données

Atelier sauvegarde de données Atelier sauvegarde de données Formation COCSSI 25 mars 2014 Introduction Pierre Vincens Des incidents... Des incidents multiples Dégâts dans l'environnement Vol ou perte de matériel Panne de matériel Erreurs

Plus en détail

La sécurité informatique dans la petite entreprise Etat de l'art et Bonnes Pratiques (2ième édition)

La sécurité informatique dans la petite entreprise Etat de l'art et Bonnes Pratiques (2ième édition) Généralités sur la sécurité informatique 1. Introduction 13 2. Les domaines et normes associés 16 2.1 Les bonnes pratiques ITIL V3 16 2.1.1 Stratégie des services - Service Strategy 17 2.1.2 Conception

Plus en détail

Système d archivage électronique

Système d archivage électronique Les Mémos du CR2PA Système d archivage électronique Comment le choisir? Le bon progiciel d archivage, c'est celui qui répond à la fois à vos besoins et aux exigences légales et/ou réglementaires régissant

Plus en détail

Politique de gestion documentaire

Politique de gestion documentaire Politique de gestion documentaire Responsabilité de gestion : Secrétariat général Date d approbation : 24 avril 1979 C.A. C.E. Direction générale Direction Date d'entrée en vigueur : 24 avril 1995 Date

Plus en détail

Depuis 1537, nous pensons que préserver notre patrimoine intellectuel et culturel est vital.

Depuis 1537, nous pensons que préserver notre patrimoine intellectuel et culturel est vital. Depuis 1537, nous pensons que préserver notre patrimoine intellectuel et culturel est vital. Le service d Archivage numérique de la Bibliothèque nationale de France 1. Les enjeux 2. Le système SPAR 3.

Plus en détail

Domaine D1 : Travailler dans un environnement numérique évolutif

Domaine D1 : Travailler dans un environnement numérique évolutif Domaine D1 : Travailler dans un environnement numérique évolutif Tout au long de sa vie, l usager travaille dans un environnement numérique. La virtualisation des ressources, les risques inhérents numériques

Plus en détail

Conférence EDIFICAS. Le document électronique et sa valeur probante

Conférence EDIFICAS. Le document électronique et sa valeur probante Conférence EDIFICAS Le document électronique et sa valeur probante 26 mai 2011 Le document électronique Quels normes/standards adopter pour être le plus conforme à la législation française? Les grands

Plus en détail

Pérennisation des Informations Numériques

Pérennisation des Informations Numériques Pérennisation des Informations Numériques Besoins, Enjeux, Solutions. Ronald Moulanier Hubert Lalanne 28 juin 2005 Besoins et enjeux d une solution pérenne Contraintes légales Intégration des contraintes

Plus en détail

Distinguer entre «Enregistrer» et «Sauvegarder»

Distinguer entre «Enregistrer» et «Sauvegarder» Compétence D1.4 IV - : Pérenniser ses données IV Assurer une sauvegarde 33 Compresser / Décompresser un fichier ou un ensemble de fichiers / dossiers 35 A. Assurer une sauvegarde Distinguer entre «Enregistrer»

Plus en détail

Table des matières détaillée

Table des matières détaillée Michel Roberge. La gestion intégrée des documents (GID) en format papier et technologiques : documents administratifs, documents d'archives, documentation de référence. Québec : Éditions Michel Roberge,

Plus en détail

Le traitement des fonds d archives

Le traitement des fonds d archives Le traitement des fonds d archives La problématique des documents informatiques François Cartier, Archiviste Congrès APTDQ, 19 avril 2012 La problématique Apparition de nouveaux supports d information

Plus en détail

Les archives... c est quoi?

Les archives... c est quoi? Brochures de recommandations et de conseil 5 Les archives... c est quoi? Archiver... pourquoi? Archiver... comment? Archives générales du Royaume et Archives de l État dans les Provinces Section Surveillance,

Plus en détail

La gestion du cycle de vie des documents dans la banque de détail Société Générale : GED et Archivage électronique

La gestion du cycle de vie des documents dans la banque de détail Société Générale : GED et Archivage électronique Décembre 2007 JJ Mois Année La gestion du cycle vie s documents dans la banque détail Société Générale : GED et Archivage électronique 2 Sommaire Contexte : les projets GED et archivage électronique Constat

Plus en détail

BRZ GED : Il n'y a pas que sur vos chantiers que nous vous ferons gagner en productivité!

BRZ GED : Il n'y a pas que sur vos chantiers que nous vous ferons gagner en productivité! BRZ GED : Il n'y a pas que sur vos chantiers que nous vous ferons gagner en productivité! Introduction Les avantages d une GED : 1. Sécurise les données de votre entreprise : La GED devient la mémoire

Plus en détail

Système de vidéosurveillance Guide de configuration

Système de vidéosurveillance Guide de configuration Guide de configuration Introduction Les technologies de vidéosurveillance ne sont plus considérées comme «nouvelles» de nos jours, puisque l on enregistre et archive des vidéos depuis maintenant de nombreuses

Plus en détail

La stratégie de stockage au Centre de Calcul du CNES

La stratégie de stockage au Centre de Calcul du CNES Réunion du groupe PIN (Pérennisation des Informations Numériques) La stratégie de stockage au Centre de Calcul du CNES Anne Jean Antoine 17 janvier 2002 Le stockage est crucial... Á Les entreprises ont

Plus en détail

Kick Off SCC 2015 Stockage Objet. Vers de nouveaux horizons

Kick Off SCC 2015 Stockage Objet. Vers de nouveaux horizons Kick Off SCC 2015 Stockage Objet Vers de nouveaux horizons Stockage Objet Qu est ce que le Stockage Objet? Un moyen différent d adresser la donnée Block Fichier Objet Une zone de disque réservée / Une

Plus en détail

Les Tiers de Confiance

Les Tiers de Confiance ANR LISE - ADIJ Preuve informatique : quelles nouveautés techniques pour quelles évolutions juridiques? Bibliothèque de l Ordre, Paris, 8 décembre 2011 Les Tiers de Confiance Eric A. CAPRIOLI Avocat à

Plus en détail

CF - Droit de communication et procédures de recherche et de lutte contre la fraude - Délai et mode de conservation des documents

CF - Droit de communication et procédures de recherche et de lutte contre la fraude - Délai et mode de conservation des documents Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Identifiant juridique : BOI-CF-COM-10-10-30-20120912 DGFIP CF - Droit de communication et procédures

Plus en détail

Informatique pour scientifiques hiver 2003-2004. Plan général Systèmes d exploitation

Informatique pour scientifiques hiver 2003-2004. Plan général Systèmes d exploitation Informatique pour scientifiques hiver 2003-2004 27 Janvier 2004 Systèmes d exploitation - partie 3 (=OS= Operating Systems) Dr. Dijana Petrovska-Delacrétaz DIVA group, DIUF 1 Plan général Systèmes d exploitation

Plus en détail

Vos données les plus précieuses sont-elles en sécurité?

Vos données les plus précieuses sont-elles en sécurité? MAGIX SOS PC Portable est le premier programme simple d'utilisation dédié à la sécurisation de toutes sortes de données, compatible avec Windows XP, Vista et Windows 7 et dont les procédures de travail

Plus en détail

CATALOGUE DE LA GAMME EASYFOLDER OFFRE GESTION DE CONTENUS NUMERIQUES

CATALOGUE DE LA GAMME EASYFOLDER OFFRE GESTION DE CONTENUS NUMERIQUES CATALOGUE DE LA GAMME EASYFOLDER OFFRE GESTION DE CONTENUS NUMERIQUES Gestion Electronique de Documents (GED) Système d Archivage Electronique (SAE) Coffre Fort Numérique (CFN) et modules complémentaires

Plus en détail

IMPLANTATION D UN SYSTÈME DE GESTION ÉLECTRONIQUE :

IMPLANTATION D UN SYSTÈME DE GESTION ÉLECTRONIQUE : IMPLANTATION D UN SYSTÈME DE GESTION ÉLECTRONIQUE : SPÉCIFICATIONS TECHNIQUES À L INTENTION DES AGENCES ET COURTIERS À LEUR COMPTE IMPORTANT L OACIQ se réserve le droit de modifier ses exigences en fonction

Plus en détail

Yphise. Le SAN. Architectures SAN

Yphise. Le SAN. Architectures SAN Architectures SAN Mardi 28 mars 2000 Laurent Ruyssen - 53 Bd de Sébastopol - T 1 45 08 86 70 F 1 45 08 05 51 yphise@yphise.com - http://yphise.fr ABS0003-1 Nous accompagnons les Directions Informatiques

Plus en détail

Directeur Secteur Applicatif : Philippe ARNAULT Chef de Projet : Ceydrick GENDRE

Directeur Secteur Applicatif : Philippe ARNAULT Chef de Projet : Ceydrick GENDRE Directeur Secteur Applicatif : Philippe ARNAULT Chef de Projet : Ceydrick GENDRE La dématérialisation c est quoi??? «C est la transformation de supports papiers entrants ou sortants en des fichiers informatiques

Plus en détail

Les systèmes RAID Architecture des ordinateurs

Les systèmes RAID Architecture des ordinateurs METAIS Cédric 2 ème année Informatique et réseaux Les systèmes RAID Architecture des ordinateurs Cédric METAIS ISMRa - 1 - LES DIFFERENTS SYSTEMES RAID SOMMAIRE INTRODUCTION I LES DIFFERENTS RAID I.1 Le

Plus en détail

Tournage en fichiers numériques

Tournage en fichiers numériques Pour une organisation plus sure et plus efficace du tournage au montage Version du 5 Mars 2011 Voici nos recommandations pour travailler avec des fichiers numériques, suite à la réflexion menée par nos

Plus en détail

Jean-Marc Rietsch, PCI DSS Roadshow Paris juillet 2013 1

Jean-Marc Rietsch, PCI DSS Roadshow Paris juillet 2013 1 Dématique*, stockage, archivage gouvernance! Jean-Marc Rietsch, Ingénieur Civil des Mines Expert en dématique et archivage électronique Chargé de cours à Mines ParisTech Président de FEDISA (Fédération

Plus en détail

Les enjeux du stockage de masse sur bande vidéo

Les enjeux du stockage de masse sur bande vidéo Les enjeux du stockage de masse sur bande vidéo et les alternatives 15 mars 2006 1 Rappels sur le travail d archivage Des procédures définies par les organisations internationales Procédures identiques

Plus en détail

SYNTHÈSE PPE SAMY AHNECH HARRY SANCHEZ - AMINE OUARHOU MORGAN FRANTZ SOMMAIRE :

SYNTHÈSE PPE SAMY AHNECH HARRY SANCHEZ - AMINE OUARHOU MORGAN FRANTZ SOMMAIRE : SYNTHÈSE PPE SAMY AHNECH HARRY SANCHEZ - AMINE OUARHOU MORGAN FRANTZ SOMMAIRE : I Etude de systèmes de stockage et détermination d une solution adaptée pour la M2L II Détermination du coût de la solution

Plus en détail

Constat ERP 20% ECM 80% ERP (Enterprise Resource Planning) = PGI (Progiciel de Gestion Intégré)

Constat ERP 20% ECM 80% ERP (Enterprise Resource Planning) = PGI (Progiciel de Gestion Intégré) Constat Les études actuelles montrent que la proportion d'informations non structurées représente aujourd'hui plus de 80% des informations qui circulent dans une organisation. Devis, Contrats, Factures,

Plus en détail

Sauvegarde avec Windows 7

Sauvegarde avec Windows 7 Sauvegarde avec Windows 7 Windows 7 intègre un programme de sauvegarde, il n'est donc plus besoin, comme avec XP, de recourir à un logiciel extérieur. Un programme de sauvegarde, quel qu'il soit, va demander

Plus en détail

J'ai un patrimoine électronique à protéger

J'ai un patrimoine électronique à protéger J'ai un patrimoine électronique à protéger Je ne sais plus ou mettre mes fichiers «J'ai de grandes volumes des fichiers et je ne sais plus vraiment comment faire pour bien les conserver.» «Les produits

Plus en détail

Le RAID. RAID = Redundant Array of Independent (or Inexpensive) Disks = matrice

Le RAID. RAID = Redundant Array of Independent (or Inexpensive) Disks = matrice 1. Qu est-ce-que le RAID? Le RAID RAID = Redundant Array of Independent (or Inexpensive) Disks = matrice redondante de disques indépendants (ou bon marchés) Le RAID est une technique permettant de regrouper

Plus en détail

La postproduction. 2014 Pearson France Canon EOS 70D Philippe Garcia

La postproduction. 2014 Pearson France Canon EOS 70D Philippe Garcia 7 La postproduction 7 n La postproduction Revenons maintenant à la photo. Vous venez d immortaliser un instant et vous êtes satisfait de la prise de vue que vous avez contrôlée sur l écran arrière. Attention,

Plus en détail

Acquisition Indexation Classement & Recherche & Stockage Consultation. Solution d archivage sur mesure

Acquisition Indexation Classement & Recherche & Stockage Consultation. Solution d archivage sur mesure Acquisition Indexation Classement & Recherche & Stockage Consultation Solution d archivage sur mesure Préambule SITAN INFORMATIQUE est une société innovante spécialisée dans la gestion de l information,

Plus en détail

Que souhaitent les Administrateurs Système?

Que souhaitent les Administrateurs Système? WORLDINTERPLUS Que souhaitent les Administrateurs Système? Contrôle Maniabilité Gestion de la Configuration du Système en mode réseau ou déconnecté «online / offline» Maintenir les standards de configuration

Plus en détail

La gestion des documents administratifs à la Bibliothèque nationale de France

La gestion des documents administratifs à la Bibliothèque nationale de France La gestion des documents administratifs à la Bibliothèque nationale de France en 12 diapos 1 La Bibliothèque nationale de France Missions Collecte du dépôt légal (livres, revues et Internet français) Valorisation

Plus en détail

Serveur de sauvegarde à moindre coût

Serveur de sauvegarde à moindre coût 1/28 Serveur de sauvegarde à moindre coût Yann MORÈRE LASC http://www.lasc.univ-metz.fr/ I. Cahier des charges II. Solution III. Présentation des outils utilisés IV. Mise en œuvre 2/28 Cahier des charges

Plus en détail

Archiver le numérique : l exemple du magasin numérique de la BnF. 23/03/2009 Archiver le numérique : l exemple du magasin numérique de la BnF 1

Archiver le numérique : l exemple du magasin numérique de la BnF. 23/03/2009 Archiver le numérique : l exemple du magasin numérique de la BnF 1 Archiver le numérique : l exemple du magasin numérique de la BnF Archiver le numérique : l exemple du magasin numérique de la BnF 1 Plan Collections numériques de la BnF L archivage numérique Solution

Plus en détail

Archivage électronique sécurisé MÉMENTO. Version du 16 mai 2006

Archivage électronique sécurisé MÉMENTO. Version du 16 mai 2006 PREMIER MINISTRE Secrétariat général de la défense nationale Direction centrale de la sécurité des systèmes d information Sous-direction des opérations Bureau conseil Archivage électronique sécurisé MÉMENTO

Plus en détail

Administration et Architectures des Systèmes

Administration et Architectures des Systèmes Administration et Architectures des Systèmes LEGOND-AUBRY Fabrice Fabrice.Legond-Aubry@u-paris10.fr Module AAS Services Réseaux 1 Section Les services réseaux Les services réseaux Module AAS Services Réseaux

Plus en détail

Votre référentiel documentaire. STS.net Solution de gestion et de conservation des actifs documentaires de l entreprise

Votre référentiel documentaire. STS.net Solution de gestion et de conservation des actifs documentaires de l entreprise Votre référentiel documentaire STS.net Solution de gestion et de conservation des actifs documentaires de l entreprise STS group le groupe STS Créé en 1984 Autonomie et stabilité financière Partenaire

Plus en détail