Approche économique des 15 zones d emploi d Aquitaine

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Approche économique des 15 zones d emploi d Aquitaine"

Transcription

1 n 4 - octobre 2012 Fche n 15/15 Approche économque des 15 zones d emplo d Aqutane Ce dosser fat sute à l Aqutane e-dossers n 3 paru en jun 2012 : 15 zones d emplo aqutanes plus ou mons armées face aux mutatons économques Le lecteur est nvté à s y référer en partculer pour toutes les questons méthodologques. Zone d emplo de Vlleneuve-sur-Lot Zone d emplo de Vlleneuvesur-Lot Département Régon IGN-Insee Les zones d emplo 2010 en Aqutane Sources : Insee, Dares habtants (Source : Insee, RP 2009) emplos dont salarés (Source : Insee, Estmatons d emplo localsées 2009) La zone de Vlleneuve-sur-Lot apparaît la plus en dffculté en Aqutane. C est là que l emplo a le plus reculé entre 2008 et Tous les ndcateurs de chômage sont au rouge. Le taux de chômage s élève à 11,7 % fn 2011, classant la zone parm les dernères de son groupe. Les jeunes ressentent le plus drectement cette stuaton. L emplo est peu concentré en termes d établssements. Le très fable renouvellement du tssu économque par des créatons d établssements reflète le manque d attractvté de ce terrtore. Les dffcultés rencontrées par certans établssements stratégques du bassn d emplo (Parquets Marty rachetés par le Groupe Tarkett et Fumel D devenu Métaltemple Aqutane) ont fraglsé sa stuaton économque. n Stuaton et potentaltés Répartton des zones d emplo (ZE) de même classe selon leur stuaton et leurs potentaltés Prncpales caractérstques de ces zones d emplo : - vellssement de la populaton marqué - sphère agrcole Potentaltés + ZE - + ZE ZE neutres ZE Stuaton ZE Zone d emplo de Vlleneuve-sur-Lot Sources : Insee, Dares - Tratements Insee IGN - Insee L ensemble des zones d emplo françases (horms celles d Île-de-France et de Corse retrées de l analyse en rason de leurs très fortes spécfctés) ont été répartes en sept classes. Chaque classe regroupe ans des zones d emplo comparables en termes de densté de populaton, de type d emplos et d établssements, Un score de stuaton et un score de potentaltés ont été calculés pour chaque zone d emplo à partr des forces et fablesses de cette zone par rapport à sa classe. Le score de stuaton permet de détermner s la zone d emplo consdérée connaît actuellement plus ou mons de dffcultés que les autres zones d emplos de sa classe. Le score de potentaltés permet d estmer s la zone d emplo dspose de plus ou mons d atouts pour fare face aux mutatons économques à venr que les autres zones d emplo de sa classe. Approche économque des 15 zones d emplo d Aqutane 1/8 Insee 2012

2 Prncpaux ndcateurs de stuaton soco-économque et de potentaltés de développement Prncpaux ndcateurs de stuaton soco-économque et de potentaltés de développement Évoluton de l emplo Entreprses présentes depus 10 ans ou plus Fraglté sectorelle (2) Capacté d hébergement tourstque Évoluton de la populaton Accessblté aux équpements Part des chômeurs de longue durée Populaton à l horzon 2030 Dplômés du supéreur Taux de chômage fn 2011 Dépendance démographque (1) Revenu médan 2008 Zone d emplo de Vlleneuve-sur-Lot : stuaton et potentaltés Sources : Insee, Dreccte - Tratements Insee Poston plutôt défavorable par rapport à sa classe Poston neutre par rapport à sa classe Poston plutôt favorable par rapport à sa classe Poston par rapport à la France de provnce (1) Part de la populaton de mons de 20 ans et de 65 ans ou plus sur la populaton de 20 à 65 ans. (2) Part de l emplo des 5 secteurs dont l évoluton est la plus fable au nveau natonal entre 2004 et Le graphque llustre, pour chaque ndcateur, le postonnement plus ou mons favorable de la zone d emplo par rapport à la moyenne des zones d emplo de sa classe (ans qu à la moyenne de l ensemble des zones d emplo de France de provnce, hors Corse). Une stuaton plutôt défavorable tradut, par exemple, un taux de chômage plus élevé ou une crossance démographque plus fable. Une stuaton plutôt favorable tradut un taux de chômage mons élevé ou une crossance démographque plus forte. Cela permet de mesurer, pour les ndcateurs sélectonnés, les contrbutons au score de la zone d emplo par rapport à sa classe et par rapport à la moyenne natonale. Indcateurs de suv annuels Évoluton annuelle (%) Zone d emplo Aqutane Évoluton de l emplo salaré au 31/12/ ,2 + 1,3 dont Industre ,6-0,5 dont Constructon ,4-0,2 dont Commerce ,9-0,2 dont Servces ,0 + 2,8 Évoluton du taux de chômage localsé au 31/12/ ,7 + 0,3 Évoluton des DEFM cat. A, B, C au 31/05/ ,0 + 7,0 dont demandeurs de longue durée (> 1 an) ,9 + 7,3 Évoluton du chômage partel au 31/12/2011 (heures consommées) Évoluton des créatons d établssements* au 31/12/ ,4-5,0 Évoluton du nombre de logements autorsés au 31/12/ ,3-0,3 Sources : Insee, Dares, Dreal Aqutane, Pôle Emplo * Ensemble des actvtés marchandes hors agrculture (source Srene) Les données sont arrêtées au 30/06/2012. La couleur bleue représente une conjoncture plutôt favorable ; à l nverse, la couleur rouge représente une conjoncture plutôt défavorable. Approche économque des 15 zones d emplo d Aqutane 2 /8 Insee 2012

3 Démographe Pyramdes des âges Âge Hommes Femmes Effectf de chaque âge pour habtants Pyramdes des âges 2007, 2012 et 2042 Zone d emplo de Vlleneuve-sur-Lot Source : Insee, Recensement de la populaton 2007, Omphale 2010 La pyramde des âges en couleurs plenes est construte à partr des données du recensement de la populaton Les pyramdes de 2012 et 2042, obtenues à partr de l outl de projecton de populaton Omphale 2010 (scénaro central), sont superposées, sous forme de courbes, sur cette pyramde de Les effectfs sont tous rapportés à habtants. Cela permet d étuder l évoluton future de la structure par âge et par sexe de la populaton. Impact des mgratons sur 5 ans par âge % 15 Entrées majortares 10 5 ZE Vlleneuve-sur-Lot - 5 France de provnce Sortes majortares Ensemble de la classe Âge Impact des mgratons sur 5 ans par âge Solde mgratore (entrées - sortes) rapporté à la populaton hors mgratons Source : Insee, Recensement de la populaton 2008 explotaton prncpale Champ : ndvdus de 5 à 80 ans Zone d emplo de Vlleneuve-sur-Lot Les caractérstques des ndvdus (âge) sont celles à la date du recensement. Elles peuvent dfférer de celles au moment de la mgraton. Les flux mgratores concernent unquement les échanges entre la zone d étude et le reste de la France (métropole + Dom). Pour calculer l mpact des mgratons, le solde mgratore (entrées - sortes) de la zone avec le reste de la France (y comprs les Dom) est rapporté à la populaton qu aurat été celle de 2008 en l absence de mgratons. Les effectfs de personnes de plus de 80 ans étant très fables, les taux de mgratons de ces classes d âge ne sont pas sgnfcatfs. Ils n ont, par conséquent, pas été représentés. Approche économque des 15 zones d emplo d Aqutane 3/8 Insee 2012

4 Emplo par secteur d'actvté Répartton des emplos par secteur d actvté Les tros premers secteurs représentent 45,2 % de l emplo salaré Part de l emplo du secteur (%) Commerce ; répar. automoble & motocycle 21,5 Héb. méd.-soc. & soc. & ac. soc. ss héb. 15,2 Ensegnement 8,5 Admnstraton publque 7,8 Constructon 7,6 Fab. alments, boss. & prdts base tabac 6,4 Transports et entreposage 3,6 Actvtés pour la santé humane 3,3 Agrculture, sylvculture et pêche 3,3 Hébergement et restauraton 2,7 Traval bos, nd. paper & mprmere 2,3 Métallurge & fab. ps mét. sauf machnes 2,3 Act. de svces admnstratfs & souten 2,3 Act. jur., compta., gest., arch., ngé. 2,0 Actvtés fnancères et d assurance 1,9 Fab. ps caou., plas., aut. ps m. non m. 1,5 Geston eau, déchets & dépolluton 1,4 Autres actvtés de servces 1,3 Arts, spectacles & actvtés récréatves 1,3 Aut. nd. manuf.; répa. & nst. de mach. 0,9 Fabrcaton de matérels de transport 0,8 Actvtés mmoblères 0,4 Autres act. spécal., scentf. et tech. 0,3 Prdn & dstr. élec. gaz vap. & ar cond. 0,3 Act. nformatque & svces d nformaton 0,3 Fabrc. de machnes & équpements n.c.a. 0,2 Fabrcaton d équpements électrques 0,1 Télécommuncatons 0,1 Édton, audovsuel et dffuson 0,1 Industres extractves 0,1 Industre chmque 0,1 Fab. textles, nd. hab., cur & chauss. 0, Répartton des emplos salarés par secteur d actvté Mllers d emplos Source : Insee, Clap 2009 En vert : les tros secteurs les plus spécfques Nomenclature agrégée 2008 en A38 Zone d emplo de Vlleneuve-sur-Lot Ce graphque représente les effectfs d emplo salaré pour chaque secteur d actvté. Le pourcentage à la gauche de chaque barre représente la part du secteur dans l ensemble de l emplo salaré. Les barres vertes représentent les tros secteurs les plus spécfques de la zone d emplo. Approche économque des 15 zones d emplo d Aqutane 4 /8 Insee 2012

5 Spécfcté sectorelle Hébergement médco-soc & soc. & acton soc. sans héb. Commerce ; réparaton d automobles et de motocycles Fab. alments, de boss. & prdts base tabac Agrculture, sylvculture et pêche Traval du bos, ndustres du paper et mprmere Fabrcaton de machnes et équpements n.c.a. Hébergement et restauraton Fabrcaton de matérels de transport Act. jur., compta., de gest., arch., ngé., ctrle & anal. tech. Actvtés fnancères et d assurance Autres actvtés de servces Actvtés de servces admnstratfs et de souten Transports et entreposage Admnstraton publque Actvtés pour la santé humane Secteurs sous-représentés Secteurs surreprésentés - 1,0-0,5 0 0,5 1,0 1,5 2,0 Spécfcté sectorelle des prncpaux secteurs Mllers d emplos (par rapport à France de provnce hors Corse) Source : Insee, Clap 2009 En vert : les tros secteurs les plus spécfques Nomenclature agrégée 2008 en A38 Zone d emplo de Vlleneuve-sur-Lot Note de lecture : l y a emplos salarés dans l hébergement médco-socal et l acton socale de plus que s la zone d emplo avat la même structure d actvté que la France de provnce hors Corse Spécfcté sectorelle : elle mesure la dfférence entre la structure sectorelle de la zone d emplo étudée et celle de la France de provnce hors Corse. Approche économque des 15 zones d emplo d Aqutane 5 /8 Insee 2012

6 Spécalsaton et concentraton de l emplo salaré par secteur Concentraton Forte (> 50 %) Moyenne (entre 20 % et 50 %) Fable (< 20 %) Forte - Traval du bos, ndustres du paper et mprmere - Hébergement médco-socal & socal et acton socale sans hébgmnt - Fabrc. denrées almentares, bossons et prdts à base de tabac - Commerce ; réparaton d automobles et de motocycles S p é c a l s a t o n Moyenne - Actvtés nformatques et servces d nformaton - Fab. prdts en caoutc. & plastq. & aut. prdts mnéraux non métal. - Métallurge & fab. de prdts métallques sauf machnes & équpmnts - Arts, spectacles et actvtés récréatves - Autres actvtés spécalsées, scentfques et technques - Actvtés mmoblères - Prod. & dstrb. eau assansst, geston déchets & dépolluton - Autres nd. manuf. ; répar. & nstall. de machnes et d'équpmnts - Constructon - Ensegnement Fable - Fabrcaton de matérels de transport - Actvtés de servces admnstratfs et de souten - Transports et entreposage - Actvtés pour la santé humane - Act. jur., compta., de gest., arch., ngé., ctrle & anal. tech. - Actvtés fnancères et d assurance - Hébergement et restauraton Source : Insee, Clap 2009 Champ : Emplo salaré hors agrculture, admnstraton publque et autres actvtés de servce Seuls les secteurs ayant des effectfs supéreurs à 50 salarés dans la source Pôle Emplo apparassent dans le tableau. En rouge : les secteurs à rsque Pour chaque secteur, la concentraton de l emplo dans les établssements correspond à l effectf salaré des 4 premers employeurs du secteur rapporté à l effectf salaré total de ce même secteur (en %). L emplo est dt concentré s une part mportante de celu-c dépend d un pett nombre d établssements. Tros classes ont été défnes : concentraton forte (> 50 %), moyenne (entre 20 % et 50 %) et fable (< 20 %). La spécalsaton sectorelle mesure la dfférence entre la structure sectorelle de la zone d emplo étudée et celle de la France de provnce hors Corse. Les spécalsatons sectorelles sont répartes en 3 groupes : forte, moyenne et fable. Approche économque des 15 zones d emplo d Aqutane 6/8 Insee 2012

7 Spécalsaton et varaton de l emplo salaré par secteur Varaton de l emplo ( ) Fortement négatve (<-10%) Moyenne (entre - 10 % et + 10 %) Fortement postve (> 10 %) Forte - Fabrc. denrées almentares, bossons et prdts à base de tabac - Traval du bos, ndustres du paper et mprmere - Commerce ; réparaton d automobles et de motocycles - Hébergement médco-socal & socal et acton socale sans hébgmnt S p é c a l s a t o n Moyenne Fable - Autres actvtés spécalsées, scentfques et technques - Métallurge & fab. de prdts métallques sauf machnes & équpmnts - Actvtés pour la santé humane - Autres nd. manuf. ; répar. & nstall. de machnes et d'équpmnts - Fab. prdts en caoutc. & plastq. & aut. prdts mnéraux non métal. - Actvtés nformatques et servces d nformaton - Ensegnement - Actvtés fnancères et d assurance - Transports et entreposage - Hébergement et restauraton - Arts, spectacles et actvtés récréatves - Constructon - Actvtés mmoblères - Prod. & dstrb. eau assansst, geston déchets & dépolluton - Actvtés de servces admnstratfs et de souten - Act. jur., compta., de gest., arch., ngé., ctrle & anal. tech. - Fabrcaton de matérels de transport Sources : Insee, Clap 2009 ; Pôle Emplo Champ : Emplo salaré hors agrculture, admnstraton publque et autres actvtés de servce Seuls les secteurs ayant des effectfs supéreurs à 50 salarés dans la source Pôle Emplo apparassent dans le tableau. En rouge : les secteurs à rsque La spécalsaton sectorelle mesure la dfférence entre la structure sectorelle de la zone d emplo étudée et celle de la France de provnce hors Corse. Les spécalsatons sectorelles sont répartes en 3 groupes : forte, moyenne et fable. Approche économque des 15 zones d emplo d Aqutane 7 /8 Insee 2012

8 Les cnq secteurs les plus spécfques Évoluton de l emplo en France Métropoltane* (%) Capacté de remboursement 2009 Taux d nvestssement 2009 Hébergement médco-socal et socal et acton socale + 1,6 Moyen Fort sans hébergement.... Commerce ; réparaton d'automobles et de motocycles + 0,7 Moyen Fort... Fabrcaton de denrées almentares, de bossons et - 0,7 Fable Moyen de produts à base de tabac... Traval du bos, ndustres du paper et mprmere - 2,7 Forte Fort Producton et dstrbuton d'eau ; assanssement, + 2,2 n.s n.s geston des déchets et dépolluton... Sources : Spécalsaton : Insee, Clap Varaton de l emplo annuelle : Insee - Ratos : Insee, FEE 2009 * Évoluton annuelle entre le 4 e trmestre 2010 et le 4 e trmestre 2011 (secteur marchand hors secteur publc et agrculture) n.s : non sgnfcatf Des ndcateurs de capacté de remboursement et de taux d nvestssement ont été calculés pour chaque établssement, pus agrégés afn d obtenr des ndcateurs moyens par zone d emplo. Capacté de remboursement = Capacté d autofnancement / Dettes fnancères Taux d nvestssement = Investssements corporels / Valeur ajoutée La capacté de remboursement de la zone d emplo étudée sera consdérée comme forte s son ndcateur se stue parm le ters le plus élevé de l ensemble des ndcateurs des zones d emplo de France métropoltane. Elle sera consdérée comme moyenne s son ndcateur se stue dans le ters médan. Enfn, elle sera consdérée comme fable s son ndcateur se stue dans le ters le plus bas. La méthode pour le taux d nvestssement est exactement la même. Les 20 premers établssements employeurs Rason socale Secteur A732 de la NAF 2008 Commune Tranche d effectfs CENTRE HOSPITALIER SAINT CYR Actvtés hosptalères Vlleneuve-sur-Lot 500 à 999 COMMUNE DE VILLENEUVE-SUR-LOT Admnstraton publque générale Vlleneuve-sur-Lot 400 à 499 MAITRE PRUNILLE Commerce de gros (commerce nterentreprses) Casseneul 250 à 399 almentare spécalsé LECLERC Hypermarchés Vlleneuve-sur-Lot 250 à 399 GIFI DIFFUSION Commerce de gros (commerce nterentreprses) Vlleneuve-sur-Lot 250 à 399 non spécalsé L.N.U.F. MONTAYRAL Fabrcaton de lat lqude et de produts Montayral 150 à 249 fras PARQUETS MARTY Fabrcaton de parquets assemblés Cuzorn 150 à 249 AUCHAN Hypermarchés Bas 150 à 249 METALTEMPLE AQUITAINE Mécanque ndustrelle Fumel 150 à 249 VILLENEUVE PET FOOD Fabrcaton d alments pour anmaux de Vlleneuve-sur-Lot 150 à 249 compagne CENTRE DE DÉTENTION D EYSSES Justce Vlleneuve-sur-Lot 150 à 249 CENTRE LECLERC Hypermarchés Montayral 150 à 249 SOCIÉTÉ BENNES DALBY Fabrcaton de carrosseres et remorques Sant-Antonede-Fcalba 150 à 249 GIFI Commerce de gros (commerce nterentreprses) Vlleneuve-sur-Lot 150 à 199 d autres bens domestques LYCEE GEORGES LEYGUES Ensegnement secondare général Vlleneuve-sur-Lot 100 à 149 AIDE À DOMICILE AUX PERSONNES Ade à domcle Vlleneuve-sur-Lot 100 à 149 AGÉES HOPITAL LOCAL MAISON DE Actvtés hosptalères Penne-d Agenas 100 à 149 RETRAITE RAYNAL ET ROQUELAURE Fabrcaton de plats préparés Sante-Lvradesur-Lot 100 à 149 EHPAD Hébergement socal pour personnes âgées Vlleneuve-sur-Lot 100 à 149 SA PIERRA Fabrcaton d artcles céramques à usage Vlleréal 100 à 149 domestque ou ornemental Source : Insee, Clap 2009 En rouge : établssements de 250 salarés ou plus du secteur marchand concurrentel Ce tableau recense les 20 établssements employant le plus grand nombre de salarés dans la zone d emplo consdérée. Approche économque des 15 zones d emplo d Aqutane 8 /8 Insee 2012

Approche économique des 15 zones d emploi d Aquitaine

Approche économique des 15 zones d emploi d Aquitaine n 4 - octobre 2012 Fche n 4/15 Approche économque des 15 zones d emplo d Aqutane Ce dosser fat sute à l Aqutane e-dossers n 3 paru en jun 2012 : 15 zones d emplo aqutanes plus ou mons armées face aux mutatons

Plus en détail

Mobilité à Téhéran. Sous trois angles : Comme un objet de recherche Comme un support d apprentissage Comme une opportunité commerciale

Mobilité à Téhéran. Sous trois angles : Comme un objet de recherche Comme un support d apprentissage Comme une opportunité commerciale Moblté à Téhéran Sous tros angles : Comme un objet de recherche Comme un support d apprentssage Comme une opportunté commercale INRETS/GRETIA MDP 1 GRETIA (Géne des Réseaux de Transport et Informatque

Plus en détail

Indicateurs de compétitivité- prix et de performances à l exportation

Indicateurs de compétitivité- prix et de performances à l exportation Décembre 2009 Indcateurs de compéttvté- prx et de performances à Méthodologe Les ndcateurs présentés dans ce document vsent à mesurer en temps réel l évoluton des parts de marché des prncpaux exportateurs

Plus en détail

CHAPITRE 2. La prévision des ventes

CHAPITRE 2. La prévision des ventes CHAPITRE La prévson des ventes C est en foncton des prévsons de ventes que l entreprse détermne la producton, les achats et les nvestssements nécessares. La prévson des ventes condtonne l ensemble de la

Plus en détail

UNIVERSITE MONTESQUIEU BORDEAUX IV. Année universitaire 2006-2007. Semestre 2. Prévisions Financières. Travaux Dirigés - Séances n 3

UNIVERSITE MONTESQUIEU BORDEAUX IV. Année universitaire 2006-2007. Semestre 2. Prévisions Financières. Travaux Dirigés - Séances n 3 UNIVERSITE MONTESQUIEU BORDEAUX IV Lcence 3 ère année Econome - Geston Année unverstare 2006-2007 Semestre 2 Prévsons Fnancères Travaux Drgés - Séances n 3 «Les Crtères Fondamentaux des Chox d Investssement»

Plus en détail

DOCUMENT DE RECHERCHE EPEE

DOCUMENT DE RECHERCHE EPEE DOCUMENT DE RECHERCHE EPEE CENTRE D ETUDES DES POLITIQUES ECONOMIQUES DE L UNIVERSITE D EVRY Comment développer les emplos favorables à la bodversté en Ile-de-France? Jean DE BEIR, Célne EMOND, Yannck

Plus en détail

Approche économique des 33 zones d'emploi de la région Nouvelle-Aquitaine. ZONE D'EMPLOI (ZE) de VILLENEUVE-SUR-LOT

Approche économique des 33 zones d'emploi de la région Nouvelle-Aquitaine. ZONE D'EMPLOI (ZE) de VILLENEUVE-SUR-LOT DIRECCTE NOUVELLE-AQUITAINE 2017 Approche économique des 33 zones d'emploi de la région Nouvelle-Aquitaine ZONE D'EMPLOI (ZE) de VILLENEUVE-SUR-LOT Alors que l emploi augmentait avant la crise, porté par

Plus en détail

Banque d exercices pour le cours de "mise à niveau" de statistique de M1 AgroParisTech

Banque d exercices pour le cours de mise à niveau de statistique de M1 AgroParisTech Banque d exercces pour le cours de "mse à nveau" de statstque de M1 AgroParsTech Instructons pour les exercces 1. Lorsque ren n est précsé, on suppose que la dstrbuton étudée est gaussenne. Pour les exercces

Plus en détail

La mobilité résidentielle depuis 20 ans : des facteurs structurels aux effets de la conjoncture

La mobilité résidentielle depuis 20 ans : des facteurs structurels aux effets de la conjoncture La moblté résdentelle depus 20 ans : des facteurs structurels aux effets de la conjoncture T. Debrand C. Taffn Verson Prélmnare - Ne pas cter 10 mars 2004 Résumé : Les analyses économques sur la moblté

Plus en détail

EXAMEN FINAL DE STATISTIQUES DESCRIPTIVES L1 ECO - SESSION 1 - Correction - Minimum Moyenne Ecart-type

EXAMEN FINAL DE STATISTIQUES DESCRIPTIVES L1 ECO - SESSION 1 - Correction - Minimum Moyenne Ecart-type EAME FIAL DE STATISTIQUES DESCRIPTIVES L1 ECO - SESSIO 1 - Correcton - Exercce 1 : 1) Questons à Chox Multples (QCM). Cochez la bonne réponse Classer ces statstques selon leur nature (ndcateur de poston

Plus en détail

Analyse Numérique - Projet A rendre au plus tard le jour de l examen final, en Janvier 2010.

Analyse Numérique - Projet A rendre au plus tard le jour de l examen final, en Janvier 2010. Master 1ère année de Mathématques Analyse Numérque - Projet A rendre au plus tard le jour de l examen fnal, en Janver 2010. CMI, Unversté de Provence Année 2009-2010 Ce qu vous est demandé : Rédger les

Plus en détail

I. Fonctionnalités du tableur

I. Fonctionnalités du tableur Olver Coma Macro MRP pour Excel Decembre 1999 I. Fonctonnaltés du tableur I.1. Feulle «Nomenclature «Le tableur propose pluseurs optons à l ouverture du fcher. Cnq boutons apparassent à drote de la feulle

Plus en détail

publicitaires Section 4. Oligopole et stratégie publicitaire 1) Dépenses publicitaires et stratégie concurrentielle 3) Oligopole et dépenses d

publicitaires Section 4. Oligopole et stratégie publicitaire 1) Dépenses publicitaires et stratégie concurrentielle 3) Oligopole et dépenses d Secton 4. Olgopole et stratége publctare 1) Dépenses publctares et stratége concurrentelle 2) Monopole et dépenses d publctares 3) Olgopole et dépenses d publctares 1) Dépenses publctares et stratége concurrentelle

Plus en détail

3) Calculer le pourcentage de personnes ayant entre 30 et 50 ans.

3) Calculer le pourcentage de personnes ayant entre 30 et 50 ans. http://maths-scences.fr EXERCICES SUR LES STATISTIQUES Exercce 1 Un concessonnare automoble étude l âge des acheteurs de votures de son garage. Deux documents ncomplets (un tableau et un hstogramme) rendent

Plus en détail

Fiche synthétique de la commune du Tampon. Maison de l Emploi du Grand Sud Réunion MDEGSR

Fiche synthétique de la commune du Tampon. Maison de l Emploi du Grand Sud Réunion MDEGSR Fiche synthétique de la commune du Tampon Maison de l Emploi du Grand Sud Réunion 2013 Commune du Tampon (97430) La démographie En 2009, la commune du Tampon possède une population totale de 72658 habitants

Plus en détail

Fiche synthétique Commune du Tampon MAISON DE L EMPLOI DU GRAND SUD REUNION MDEGSR

Fiche synthétique Commune du Tampon MAISON DE L EMPLOI DU GRAND SUD REUNION MDEGSR 2014 Fiche synthétique Commune du Tampon MAISON DE L EMPLOI DU GRAND SUD REUNION Commune du Tampon (97430) La démographie En 2010, la commune du Tampon possède une population totale de 74174 habitants

Plus en détail

- Equilibre simultané IS/LM : Pour déterminer le couple d équilibre général, il convient de résoudre l équation IS = LM.

- Equilibre simultané IS/LM : Pour déterminer le couple d équilibre général, il convient de résoudre l équation IS = LM. Exercce n 1 Cet exercce propose de détermner l équlbre IS/LM sur la base d une économe dépourvue de présence étatque. Pour ce fare l convent, dans un premer temps de détermner la relaton (IS) marquant

Plus en détail

Une évaluation économétrique de l impact des politiques publiques d emploi sur les trajectoires professionnelles des demandeurs d emploi

Une évaluation économétrique de l impact des politiques publiques d emploi sur les trajectoires professionnelles des demandeurs d emploi 9 es Journées d études Céreq Lasmas-IdL, Rennes, 15 et 16 ma 2002 «Formaton tout au long de la ve et carrères en Europe» Une évaluaton économétrque de l mpact des polques publques d emplo sur les trajectores

Plus en détail

Etablissement d Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD) Résidence Floréa St Esprit - Martinique

Etablissement d Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD) Résidence Floréa St Esprit - Martinique Floréa Sant-Esprt Etablssement d Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD) Résdence Floréa St Esprt - Martnque 40 lts Une opératon mmoblère sécursée & pérenne > Se consttuer un patrmone mmobler

Plus en détail

CROISSANCE DES JEUNES ENTREPRISES ET TERRITOIRES APPROCHE ECONOMETRIQUE

CROISSANCE DES JEUNES ENTREPRISES ET TERRITOIRES APPROCHE ECONOMETRIQUE Centre de Recherche pour l Etude et l Observaton des Condtons de Ve CROISSANCE DES JEUNES ENTREPRISES ET TERRITOIRES APPROCHE ECONOMETRIQUE Marjore MAZARS Phlppe MOATI Laurent POUQUET CAHIER DE RECHERCHE

Plus en détail

Litige. Accord. Accord. Accord Accord. Accord Accord. Accord. Accord Accord. Litige. Accord Accord. Litige. Accord Accord Accord

Litige. Accord. Accord. Accord Accord. Accord Accord. Accord. Accord Accord. Litige. Accord Accord. Litige. Accord Accord Accord /LS 0.0 A/23/5 HOTE AUX MEMBRES DU BUREAU Bruxelles, le 12 févrer 1954 1. Commsson Natonale Mxte des Mnes ' 2. C.P.N. de 1'Industre des Carrères \ 3. C.P.N. des Cokeres Indépendantes et j de la synthèse

Plus en détail

Hansard OnLine. Guide relatif au Unit Fund Centre

Hansard OnLine. Guide relatif au Unit Fund Centre Hansard OnLne Gude relatf au Unt Fund Centre Table des matères Page Présentaton du Unt Fund Centre (UFC) 3 Utlsaton de crtères de recherche parm les fonds 4-5 Explotaton des résultats des recherches par

Plus en détail

METROPOLE DE LYON ET NOUVEAU RHONE

METROPOLE DE LYON ET NOUVEAU RHONE DIRECCTE Service ESE Février 2015 METROPOLE DE LYON ET NOUVEAU RHONE Situation socio-économique Direccte Service étude, statistique, évaluation Février 2015 DIRRECTE Service ESE Février 2015 Sommaire Bref

Plus en détail

Enseignement secondaire. PHYSI Physique Programme

Enseignement secondaire. PHYSI Physique Programme Ensegnement secondare Dvson supéreure PHYSI Physque Programme 3CB_3CC_3CF_3MB_3MC_3MF Langue véhculare : franças Nombre mnmal de devors par trmestre : 1 PHYSI_3CB_3CC_3CF_3MB_3MC_3MF_PROG_10-11 Page 1

Plus en détail

Ch 4 Séries statistiques à une dimension Définitions et représentation graphique

Ch 4 Séries statistiques à une dimension Définitions et représentation graphique Ch 4 Séres statstques à une dmenson Défntons et représentaton graphque Termnologe Ensemble étudé = populaton Eléments de cet ensemble = ndvdus ou untés Attrbut consdéré = caractère qu peut être qualtatf

Plus en détail

(D après sujet de BEP Secteur 6 Groupement interacadémique II Session juin 2005)

(D après sujet de BEP Secteur 6 Groupement interacadémique II Session juin 2005) EXERCICES SUR LES STATISTIQUES Exercce 1 Un commerçant effectue des lvrasons de fuel pour les chaudères. La répartton des volumes dstrbués à chaque lvrason s effectue selon le tableau suvant : Volumes

Plus en détail

direction de l animation de la recherche, des études et des statistiques Numéro 176 Juillet 2013

direction de l animation de la recherche, des études et des statistiques Numéro 176 Juillet 2013 Document d études drecton de l anmaton de la recherche, des études et des statstques Numéro 176 Jullet 2013 La régonalsaton des dépenses de formaton des entreprses au ttre du plan de formaton Jérôme Lê

Plus en détail

Emploi intérimaire en Hauts-de-France Situation fin juin 2017

Emploi intérimaire en Hauts-de-France Situation fin juin 2017 Situation à fin juin 2017 (*) Total Agriculture Industrie Construction Tertiaire Total Agriculture Industrie Construction Tertiaire Nombre 66 308 159 31 163 8 901 26 084 67 142 161 31 512 9 033 26 436

Plus en détail

Prévision des ventes des articles textiles confectionnés. B. Zitouni*, S. Msahli* * Unité de Recherches Textiles, Ksar-Hellal, Tunisie.

Prévision des ventes des articles textiles confectionnés. B. Zitouni*, S. Msahli* * Unité de Recherches Textiles, Ksar-Hellal, Tunisie. Prévson des ventes des artcles textles confectonnés B Ztoun*, S Msahl* * Unté de Recherches Textles, Ksar-Hellal, Tunse Résumé Dans cette étude, on se propose de détermner s le recours à des réseaux de

Plus en détail

La décomposition en valeurs singulières: un outil fort utile

La décomposition en valeurs singulières: un outil fort utile La décomposton en valeurs sngulères: un outl fort utle Références utles: 1- Sonka et al.: sectons 3.2.9 et 3.2.1 2- Notes manuscrtes du cours 3- Press et al: Numercal recpes * Dernère révson: Patrck Hébert

Plus en détail

DIRECCTE. ZONE D'EMPLOI (ZE) de ROYAN. Approche économique des 33 zones d'emploi de la région Nouvelle-Aquitaine

DIRECCTE. ZONE D'EMPLOI (ZE) de ROYAN. Approche économique des 33 zones d'emploi de la région Nouvelle-Aquitaine DIRECCTE N O U V E L L E - AQ U I TA I N E 2017 Approche économique des 33 zones d'emploi de la région Nouvelle-Aquitaine ZONE D'EMPLOI (ZE) de ROYAN INDICATEURS SOCIO-ÉCONOMIQUES : POSITION DE LA ZE DE

Plus en détail

Référentiels utilisés

Référentiels utilisés Référentels utlsés Abrévatons Référentels Commentares G1 Lo n 2009-967 du 03/08/2009 dte "Grenelle " Publée - 57 artcles - Entrée en vgueur le 13/07/2010 G2 Lo n 2010-788 du 12/07/2010 dte "Grenelle "

Plus en détail

COMPRENDRE LA BOURSE

COMPRENDRE LA BOURSE COMPRENDRE LA BOURSE L analyse fondamentale Ce document pédagogque n est pas un document de consels pour nvestr en bourse. Les nformatons données dans ce document sont à ttre nformatf. Vous êtes seul responsable

Plus en détail

TRANSPORTS URBAINS ET CALCUL ÉCONOMIQUE

TRANSPORTS URBAINS ET CALCUL ÉCONOMIQUE TRANSPORTS URBAINS ET CALCUL ÉCONOMIQUE Mnstère de l Equpement, du Logement, des Transports et du Toursme Consel général des Ponts et Chaussées Mnstère de l Econome et des Fnances Drecton de la Prévson

Plus en détail

La contagion du risque via les impayés sur effets de commerce

La contagion du risque via les impayés sur effets de commerce La contagon du rsque va les mpayés sur effets de commerce Mrelle BARDOS Drecton des entreprses Observatore des entreprses Djamel STILI Contrat CIFRE à l Observatore des entreprses Parm les nombreux canaux

Plus en détail

cavité RsIoSutQerrUainEe RIcaS vité Q soute U rraine E

cavité RsIoSutQerrUainEe RIcaS vité Q soute U rraine E RISQUE cavté souterrane cavté souterrane ntercalare cavte souterrane recto verso:mse en page 1 10/07/13 11:21 Page 2 RISQUE cavté souterrane Le rsque cavté souterrane fat parte des rsques de mouvement

Plus en détail

REPUBLIQUE TUNISIENNE

REPUBLIQUE TUNISIENNE REPUBLIQUE TUNISIENNE ETUDE D EVALUATION DES MECANISMES DE FINANCEMENT DE LA MICRO-ENTREPRISE VOLUME II : ANNEXE TECHNIQUE MOYEN-ORIENT ET AFRIQUE DU NORD SECTEURS SOCIAUX (MNSHD) Rapport conjont de la

Plus en détail

PROGRES TECHNIQUE, COMMERCE INTERNATIONAL ET TRAVAIL PEU QUALIFIE

PROGRES TECHNIQUE, COMMERCE INTERNATIONAL ET TRAVAIL PEU QUALIFIE DIRECTION DE LA PRÉVISION PROGRES TECHNIQUE, COMMERCE INTERNATIONAL ET TRAVAIL PEU QUALIFIE Jean-Phlppe COTIS, Jean-Marc GERMAIN, Alan QUINET Document de traval N 96-2 PROGRES TECHNIQUE, COMMERCE INTERNATIONAL

Plus en détail

Recherche universitaire et crédits d impôt pour R-D

Recherche universitaire et crédits d impôt pour R-D Fscalté Recherche unverstare et crédts d mpôt pour R-D Le 27 novembre 2001 Nancy Avone, CA Inctatfs fscaux à la R-D très généreux dsponbles Étude du Conference Board du Canada en 1998 Québec Jurdcton au

Plus en détail

1. Le Règlement RV-1441 sur le zonage est modifié par le remplacement de l article 334 par le suivant :

1. Le Règlement RV-1441 sur le zonage est modifié par le remplacement de l article 334 par le suivant : À jour au 19 jun 2013 Ce document n a pas valeur offcelle. PREMIER PROJET DE RÈGLEMENT RV-1441-009 MODIFIANT LE RÈGLEMENT RV-1441 SUR LE ZONAGE PAR L AGRANDISSEMENT DE LA ZONE INDUSTRIELLE I-1 480 À MÊME

Plus en détail

Royaume du Maroc المملكة المغربية. Ministère du Commerce Extérieur وزارة التجارة الخارجية. Direction des Etudes

Royaume du Maroc المملكة المغربية. Ministère du Commerce Extérieur وزارة التجارة الخارجية. Direction des Etudes Royaume du aroc nstère du Commerce xtéreur المملكة المغربية وزارة التجارة الخارجية IPACT DS ACCORDS D LIBR- CHANG (ODL CALCULABL D QUILIBR GNRAL : IPAL) Drecton des tudes Févrer 2009 SOAIR INTRODUCTION...

Plus en détail

Etude comparative des effets environnementaux et sanitaires des diverses sources d'énergie

Etude comparative des effets environnementaux et sanitaires des diverses sources d'énergie Etude comparatve des effets envronnementaux et santares des dverses sources d'énerge Aperçu des conclusons d'un document de synthèse présenté à Helsnk par S. Haddad et R. Dones La comparason des effets

Plus en détail

La Contribution du Capital Public à la Productivité des Facteurs Privés : une Estimation sur Panel Sectoriel pour Dix Pays de l OCDE.

La Contribution du Capital Public à la Productivité des Facteurs Privés : une Estimation sur Panel Sectoriel pour Dix Pays de l OCDE. La Contrbuton du Captal Publc à la Productvté des Facteurs Prvés : une Estmaton sur Panel Sectorel pour Dx Pays de l OCDE. Chrstophe Hurln * Ma 1999 Introducton Les économstes ont proposé dverses explcatons

Plus en détail

L incidence de l éducation et de la formation des adultes sur la situation sur le marché du travail au Canada

L incidence de l éducation et de la formation des adultes sur la situation sur le marché du travail au Canada N o 81-595-MIF au catalogue N o 008 ISSN: 1704-8893 ISBN: 0-662-89631-9 Document de recherche Éducaton, compétences et apprentssage Documents de recherche L ncdence de l éducaton et de la formaton des

Plus en détail

Chapitre II : Evaluation des emprunts à taux fixes

Chapitre II : Evaluation des emprunts à taux fixes Chaptre II : Evaluaton des emprunts à taux fxes Dr Babacar Sène Faculté des Scences Economques et de Geston Département Econome 8/3/202 Introducton Emprunt bancare Souscrt par une banque ou pluseurs banques

Plus en détail

Emploi intérimaire dans le Nord - Pas-de-Calais Picardie Situation fin décembre 2015

Emploi intérimaire dans le Nord - Pas-de-Calais Picardie Situation fin décembre 2015 Situation à fin décembre 2015 (*) Total Agriculture Industrie Construction Tertiaire Total Agriculture Industrie Construction Tertiaire Nombre 57 765 142 28 286 7 864 20 782 6 152 30 050 9 005 22 092 100

Plus en détail

Emploi intérimaire dans le Nord - Pas-de-Calais Picardie Situation fin janvier 2016

Emploi intérimaire dans le Nord - Pas-de-Calais Picardie Situation fin janvier 2016 Situation à fin janvier 2016 (*) Total Agriculture Industrie Construction Tertiaire Total Agriculture Industrie Construction Tertiaire Nombre 57 229 155 27 908 8 400 19 985 60 720 178 30 123 8 778 20 874

Plus en détail

sommaire AVANT-PROPOS... 13 PREMIÈRE PARTIE Présentation et analyse des Cours d Esthétique REPÈRES... 111

sommaire AVANT-PROPOS... 13 PREMIÈRE PARTIE Présentation et analyse des Cours d Esthétique REPÈRES... 111 ttre courant 5 I sommare AVANT-PROPOS... 13 PREMIÈRE PARTIE Présentaton et analyse des Cours d Esthétque REPÈRES... 111 1. Ve et œuvre de Hegel... 111 2. Les Cours d Esthétque... 12 Une publcaton posthume...

Plus en détail

SmartView d EH. Vue d ensemble des risques et des occasions. Surveillance de l assurance-crédit. www.eulerhermes.ca/fr/smartview

SmartView d EH. Vue d ensemble des risques et des occasions. Surveillance de l assurance-crédit. www.eulerhermes.ca/fr/smartview SmartVew d EH Servces en lgne Euler Hermes Vue d ensemble des rsques et des occasons Survellance de l assurance-crédt www.eulerhermes.ca/fr/smartvew Les avantages du SmartVew d EH Prenez plus de décsons

Plus en détail

Emploi intérimaire dans le Nord - Pas-de-Calais Situation fin mars 2014

Emploi intérimaire dans le Nord - Pas-de-Calais Situation fin mars 2014 Page 1/5 Situation à fin mars 2014 (*) Total Agriculture Industrie Construction Tertiaire Total Agriculture Industrie Construction Tertiaire Nombre 34 350 108 16 186 6 326 11 584 34 990 101 16 275 6 735

Plus en détail

Emploi intérimaire en Hauts-de-France Situation fin octobre 2016

Emploi intérimaire en Hauts-de-France Situation fin octobre 2016 Situation à fin octobre 2016 (*) Total Agriculture Industrie Construction Tertiaire Total Agriculture Industrie Construction Tertiaire Nombre 63 263 189 30 800 8 266 23 337 67 265 196 32 707 9 343 24 289

Plus en détail

Sources de l innovation dans l industrie agroalimentaire en France : une étude empirique sur données individuelles de l enquête CIS3

Sources de l innovation dans l industrie agroalimentaire en France : une étude empirique sur données individuelles de l enquête CIS3 Jont Congress of the European Regonal Scence Assocaton (47 th Congress) and ASRDLF (Assocaton de Scence Régonale de Langue Françase, 44 th Congress) PARIS - August 29 th - September 2 nd, 2007 Local governance

Plus en détail

Forces et faiblesses économiques des zones d'emploi de Provence-Alpes-Côte d'azur. Istres Martigues... 45. Salon-de-Provence... 49

Forces et faiblesses économiques des zones d'emploi de Provence-Alpes-Côte d'azur. Istres Martigues... 45. Salon-de-Provence... 49 DOSSIER N 1 décembre 212 INSEE ÉTUDES PROVENCE-ALPES-CÔTE D AZUR territoire Forces et faiblesses économiques des zones d'emploi de Provence-Alpes-Côte d'azur www.insee.fr Régions Provence-Alpes-Côte d

Plus en détail

LOCALISATION DES FIRMES ET DÉVELOPPEMENT LOCAL

LOCALISATION DES FIRMES ET DÉVELOPPEMENT LOCAL Centre de Recherche pour l Etude et l Observaton des Condtons de Ve LOCALISATION DES FIRMES ET DÉVELOPPEMENT LOCAL LA SURVIE DES ENTREPRISES DÉPEND-ELLE DU TERRITOIRE D'IMPLANTATION? Phlppe MOATI Anne

Plus en détail

Plan. Gestion des stocks. Les opérations de gestions des stocks. Les opérations de gestions des stocks

Plan. Gestion des stocks. Les opérations de gestions des stocks. Les opérations de gestions des stocks Plan Geston des stocks Abdellah El Fallah Ensa de Tétouan 2011 Les opératons de gestons des stocks Les coûts assocés à la geston des stocks Le rôle des stocks Modèle de la quantté économque Geston calendare

Plus en détail

Mustapha Sali. To cite this version: HAL Id: tel-00776217 https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00776217

Mustapha Sali. To cite this version: HAL Id: tel-00776217 https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00776217 Explotaton de la demande prévsonnelle pour le plotage des flux amont d une chaîne logstque dédée à la producton de masse de produts fortement dversfés Mustapha Sal To cte ths verson: Mustapha Sal. Explotaton

Plus en détail

Mesurer la qualité de la prévision

Mesurer la qualité de la prévision Mesurer la qualté de la prévson Luc Baetens 24/11/2011 www.mobus.eu Luc Baetens 11 ans d expérence Planfcaton Optmsaton des stocks Organsaton de la Supply Chan Performance de la Supply Chan Geston de la

Plus en détail

PEB: EXEMPLES DE DIVISION DE PROJET

PEB: EXEMPLES DE DIVISION DE PROJET Performance Energétque des âtments > pour archtectes et bureaux d études PE: EXEMPLES DE DIVISION DE PROJET Annexes au VADE-MECUM PE Verson jun 2008 Plus d nfos : www.bruxellesenvronnement.be > professonnels

Plus en détail

CAHIERS DE RECHERCHE DU CREGO Axe Fargo

CAHIERS DE RECHERCHE DU CREGO Axe Fargo CAHIERS DE RECHERCHE DU CREGO Axe Fargo Médas et sentment sur les marchés actons européens I Impact of sentment meda on European stoc marets Ncolas BOITOUT MaretScence Ncolasbotout@hotmal.com Fabrce HERVÉ

Plus en détail

Contrats prévoyance des TNS : Clarifier les règles pour sécuriser les prestations

Contrats prévoyance des TNS : Clarifier les règles pour sécuriser les prestations Contrats prévoyance des TNS : Clarfer les règles pour sécurser les prestatons Résumé de notre proposton : A - Amélorer l nformaton des souscrpteurs B Prévor plus de souplesse dans l apprécaton des revenus

Plus en détail

L'impact des infrastructures publiques sur la compétitivité et la croissance

L'impact des infrastructures publiques sur la compétitivité et la croissance DIAL - Développement et nserton nternatonale DOCUMENT DE TRAVAIL DT/2000/08 L'mpact des nfrastructures publques sur la compéttvté et la crossance Une analyse en EGC applquée au Sénégal Jean-Chrstophe DUMONT

Plus en détail

Le calcul de la valeur statistique d une vie humaine

Le calcul de la valeur statistique d une vie humaine Le calcul de la valeur statstque d une ve humane Georges Donne Martn Lebeau Novembre 2010 CIRRELT-2010-48 Bureaux de Montréal : Bureaux de Québec : Unversté de Montréal Unversté Laval C.P. 6128, succ.

Plus en détail

Collections Statistiques n 192/2015 Série E : Economie N 82 Indice des prix à la production industrielle : 2004 2014

Collections Statistiques n 192/2015 Série E : Economie N 82 Indice des prix à la production industrielle : 2004 2014 Collections Statistiques N 192/2015 Série E : Statistiques Economiques N 82 NDCE DES PRX A LA PRODUCTON NDUSTRELLE 2004-2014 - Par - La Direction technique chargée des statistiques d entreprises et du

Plus en détail

DIRECCTE. ZONE D'EMPLOI (ZE) de LA ROCHELLE. Approche économique des 33 zones d'emploi de la région Nouvelle-Aquitaine

DIRECCTE. ZONE D'EMPLOI (ZE) de LA ROCHELLE. Approche économique des 33 zones d'emploi de la région Nouvelle-Aquitaine DIRECCTE N O U V E L L E - AQ U I TA I N E 2017 Approche économique des 33 zones d'emploi de la région Nouvelle-Aquitaine ZONE D'EMPLOI (ZE) de LA ROCHELLE INDICATEURS SOCIO-ÉCONOMIQUES : POSITION DE LA

Plus en détail

Approche économique des 33 zones d'emploi de la région Nouvelle-Aquitaine. ZONE D'EMPLOI (ZE) de SARLAT-LA-CANÉDA

Approche économique des 33 zones d'emploi de la région Nouvelle-Aquitaine. ZONE D'EMPLOI (ZE) de SARLAT-LA-CANÉDA DIRECCTE N O U V E L L E - AQ U I TA I N E 2017 Approche économique des 33 zones d'emploi de la région Nouvelle-Aquitaine ZONE D'EMPLOI (ZE) de SARLAT-LA-CANÉDA INDICATEURS SOCIO-ÉCONOMIQUES : POSITION

Plus en détail

Les risques des pesticides mieux les connaître pour les réduire

Les risques des pesticides mieux les connaître pour les réduire Les rsques des pestcdes meux les connaître pour les rédure Des outls à votre portée pour rédure les rsques des pestcdes Vous avez mantenant accès à des outls d ade pour meux connaître les rsques des pestcdes

Plus en détail

Analyse des déterminants d accès aux services financiers des associations de microcrédit dans la Tunisie rurale

Analyse des déterminants d accès aux services financiers des associations de microcrédit dans la Tunisie rurale Analyse des détermnants d accès aux servces fnancers des assocatons de mcrocrédt dans la Tunse rurale Sana Kacem 1 et Sona Ghorbel ZouarI 2, Unversté de Sfax Résumé L objectf de ce traval est d dentfer

Plus en détail

Cahier statistiques Emploi Formation

Cahier statistiques Emploi Formation Cahier statistiques Emploi Formation Zone d'emploi Porte de Toulouse - Edition : Juillet 2015 Avec le soutien de : SOMMAIRE Cartographie de la Zone d'étude 3 Dynamiques socio-démographiques 4 1. Peuplement

Plus en détail

DIRECCTE. ZONE D'EMPLOI (ZE) de NIORT. Approche économique des 33 zones d'emploi de la région Nouvelle-Aquitaine

DIRECCTE. ZONE D'EMPLOI (ZE) de NIORT. Approche économique des 33 zones d'emploi de la région Nouvelle-Aquitaine DIRECCTE N O U V E L L E - AQ U I TA I N E 2017 Approche économique des 33 zones d'emploi de la région Nouvelle-Aquitaine ZONE D'EMPLOI (ZE) de NIORT INDICATEURS SOCIO-ÉCONOMIQUES : POSITION DE LA ZE DE

Plus en détail

Gestion et stratégie Utilisateur

Gestion et stratégie Utilisateur Geston et stratége Utlsateur GESTION ET STRATEGIE UTILISATEUR...2 1.) Comment gérer des utlsateurs?...2 1.1) Geston des utlsateurs en groupe de traval...2 1.2) Geston des utlsateurs par domane...2 Rôle

Plus en détail

Prévisions localisées d effectifs d élèves de l enseignement primaire Période 2014-2017

Prévisions localisées d effectifs d élèves de l enseignement primaire Période 2014-2017 Prévsons localsées d effectfs d élèves de l ensegnement prmare Pérode 214-217 Genève - SRED, 214 - Document 14.11 REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Assocaton des communes genevoses 2 Prévsons localsées d

Plus en détail

Evaluation de l impact de la microfinance au Maroc. Rapport commandité et coordonné par la FNAM. Etude réalisée par IKM (Impact, Knowledge, Market)

Evaluation de l impact de la microfinance au Maroc. Rapport commandité et coordonné par la FNAM. Etude réalisée par IKM (Impact, Knowledge, Market) Evaluaton de l mpact de la mcrofnance au Maroc. Rapport commandté et coordonné par la FNAM Etude réalsée par IKM (Impact, Knowledge, Market) Rapport Fnal L étude a été fnancée par les admnstrateurs de

Plus en détail

Approche économique des 33 zones d'emploi de la région Nouvelle-Aquitaine. ZONE D'EMPLOI (ZE) de PAU. Evolution de l'emploi de 2008 à 2013

Approche économique des 33 zones d'emploi de la région Nouvelle-Aquitaine. ZONE D'EMPLOI (ZE) de PAU. Evolution de l'emploi de 2008 à 2013 DIRECCTE N O U V E L L E - AQ U I TA I N E 2017 Approche économique des 33 zones d'emploi de la région Nouvelle-Aquitaine ZONE D'EMPLOI (ZE) de PAU INDICATEURS SOCIO-ÉCONOMIQUES : POSITION DE LA ZE DE

Plus en détail

Approche économique des 33 zones d'emploi de la région Nouvelle-Aquitaine. ZONE D'EMPLOI (ZE) d'angoulême. Coefficient de spécialisation

Approche économique des 33 zones d'emploi de la région Nouvelle-Aquitaine. ZONE D'EMPLOI (ZE) d'angoulême. Coefficient de spécialisation DIRECCTE N O U V E L L E - AQ U I TA I N E 2017 Approche économique des 33 zones d'emploi de la région Nouvelle-Aquitaine ZONE D'EMPLOI (ZE) d'angoulême INDICATEURS SOCIO-ÉCONOMIQUES : POSITION DE LA ZE

Plus en détail

DIRECCTE. ZONE D'EMPLOI (ZE) de ROCHEFORT. Approche économique des 33 zones d'emploi de la région Nouvelle-Aquitaine

DIRECCTE. ZONE D'EMPLOI (ZE) de ROCHEFORT. Approche économique des 33 zones d'emploi de la région Nouvelle-Aquitaine DIRECCTE N O U V E L L E - AQ U I TA I N E 2017 Approche économique des 33 zones d'emploi de la région Nouvelle-Aquitaine ZONE D'EMPLOI (ZE) de ROCHEFORT INDICATEURS SOCIO-ÉCONOMIQUES : POSITION DE LA

Plus en détail

LA DISTANCE JOUE-T-ELLE UN GRAND RÔLE? L EFFET DE L ISOLEMENT GÉOGRAPHIQUE SUR LES NIVEAUX DE PRODUCTIVITÉ

LA DISTANCE JOUE-T-ELLE UN GRAND RÔLE? L EFFET DE L ISOLEMENT GÉOGRAPHIQUE SUR LES NIVEAUX DE PRODUCTIVITÉ Revue économque de l OCDE n o 42, 2006/1 LA DISTANCE JOUE-T-ELLE UN GRAND RÔLE? L EFFET DE L ISOLEMENT GÉOGRAPHIQUE SUR LES NIVEAUX DE PRODUCTIVITÉ Bryn Battersby TABLE DES MATIÈRES Introducton... 236

Plus en détail

Statistiques. A) Vocabulaire. B) Caractéristiques de position et de dispersion.

Statistiques. A) Vocabulaire. B) Caractéristiques de position et de dispersion. Statstques A) Vocabulare. Poulaton et ndvdu : La oulaton est l ensemble des ndvdus sur lequel vont orter les observatons. Caractère : Le caractère est la rorété étudée. Le caractère est qualtatf s l n

Plus en détail

DIRECCTE. ZONE D'EMPLOI (ZE) d'oloron-sainte-marie. Approche économique des 33 zones d'emploi de la région Nouvelle-Aquitaine

DIRECCTE. ZONE D'EMPLOI (ZE) d'oloron-sainte-marie. Approche économique des 33 zones d'emploi de la région Nouvelle-Aquitaine DIRECCTE N O U V E L L E - AQ U I TA I N E 2017 Approche économique des 33 zones d'emploi de la région Nouvelle-Aquitaine ZONE D'EMPLOI (ZE) d'oloron-sainte-marie Frontalière de l Espagne et des zones

Plus en détail

Il fournit un complément d information au document du BSIF que voici :

Il fournit un complément d information au document du BSIF que voici : Préavs REMARQUE* Objet : ttre des garantes de fonds dstncts des socétés d assurance-ve qu utlsent les facteurs prescrts Catégore : Captal Date : Le présent préavs décrt une méthode factorelle alternatve

Plus en détail

Approche économique des 33 zones d'emploi de la région Nouvelle-Aquitaine. ZONE D'EMPLOI (ZE) de PERIGUEUX. Evolution de l'emploi de 2008 à 2013

Approche économique des 33 zones d'emploi de la région Nouvelle-Aquitaine. ZONE D'EMPLOI (ZE) de PERIGUEUX. Evolution de l'emploi de 2008 à 2013 DIRECCTE N O U V E L L E - AQ U I TA I N E 2017 Approche économique des 33 zones d'emploi de la région Nouvelle-Aquitaine ZONE D'EMPLOI (ZE) de PERIGUEUX INDICATEURS SOCIO-ÉCONOMIQUES : POSITION DE LA

Plus en détail

Approche économique des 33 zones d'emploi de la région Nouvelle-Aquitaine. ZONE D'EMPLOI (ZE) de POITIERS. Evolution de l'emploi de 2008 à 2013

Approche économique des 33 zones d'emploi de la région Nouvelle-Aquitaine. ZONE D'EMPLOI (ZE) de POITIERS. Evolution de l'emploi de 2008 à 2013 DIRECCTE N O U V E L L E - AQ U I TA I N E 2017 Approche économique des 33 zones d'emploi de la région Nouvelle-Aquitaine ZONE D'EMPLOI (ZE) de POITIERS INDICATEURS SOCIO-ÉCONOMIQUES : POSITION DE LA ZE

Plus en détail

Approche économique des 33 zones d'emploi de la région Nouvelle-Aquitaine. ZONE D'EMPLOI (ZE) de BRIVE-LA-GAILLARDE. Coefficient de spécialisation

Approche économique des 33 zones d'emploi de la région Nouvelle-Aquitaine. ZONE D'EMPLOI (ZE) de BRIVE-LA-GAILLARDE. Coefficient de spécialisation DIRECCTE NOUVELLE-AQUITAINE 207 Approche économique des 33 zones d'emploi de la région Nouvelle-Aquitaine ZONE D'EMPLOI (ZE) de BRIVE-LA-GAILLARDE INDICATEURS SOCIO-ÉCONOMIQUES : POSITION DE LA ZE DE BRIVE

Plus en détail

Famille professionnelle (FAP) Zone d emploi de Brest (ZE de Brest)

Famille professionnelle (FAP) Zone d emploi de Brest (ZE de Brest) Famille professionnelle (FAP) Zone d emploi de Brest (ZE de Brest) Les familles professionnelles regroupent des professions qui font appel à des compétences communes sur la base de gestes professionnels

Plus en détail

Ajustement affine par les moindres carrés

Ajustement affine par les moindres carrés 1. Nveau Termnales STG et ES Ajustement affne par les mondres carrés 2. Stuaton-problème proposée Introducton à la méthode des mondres carrés. 3. Support utlsé Tableur et calculatrce. 4. Contenu mathématque

Plus en détail

4.2.1. Le fondement analytique : le tarif douanier

4.2.1. Le fondement analytique : le tarif douanier 4.2.1. Le fondement analytque : le tarf douaner Le lbre-échange procure des bénéfces à tous les pays. Pourtant, durant des décennes, la plupart des natons ont cherché à contrôler leurs échanges en nstaurant

Plus en détail

compétences en entreprise

compétences en entreprise annexeb GUIDE grlles d ade à l évaluaton des compétences en entreprse Certfcat de Qualfcaton Professonnelle (CQP) Relaton commercale à dstance en commerces de gros RELATION COMMERCIALE À DISTANCE Commsson

Plus en détail

TD 1. Statistiques à une variable.

TD 1. Statistiques à une variable. Danel Abécasss. Année unverstare 2010/2011 Prépa-L1 TD de bostatstques. Exercce 1. On consdère la sére suvante : TD 1. Statstques à une varable. 1. Calculer la moyenne et l écart type. 2. Calculer la médane

Plus en détail

Dans les années 1990, de nombreux pays émergents ont construit leur modèle de

Dans les années 1990, de nombreux pays émergents ont construit leur modèle de Déséqulbres macroéconomques dans les pays émergents : des rsques modérés pour les économes avancées Vncent Alhenc-Gelas Département de la conjoncture Dans les années 1990, de nombreux pays émergents ont

Plus en détail

Population. Eléments de diagnostic

Population. Eléments de diagnostic 2006 : 24,1 % de la population 10,2 % du territoire BASSIN D EMPLOI DE REIMS Eléments de diagnostic Population Evolutions démographiques (en nombre d habitants) Champagne- Ardenne 2006 323 079 1 338 844

Plus en détail

DIRECCTE. ZONE D'EMPLOI (ZE) de COGNAC. Approche économique des 33 zones d'emploi de la région Nouvelle-Aquitaine

DIRECCTE. ZONE D'EMPLOI (ZE) de COGNAC. Approche économique des 33 zones d'emploi de la région Nouvelle-Aquitaine DIRECCTE N O U V E L L E - AQ U I TA I N E 2017 Approche économique des 33 zones d'emploi de la région Nouvelle-Aquitaine ZONE D'EMPLOI (ZE) de COGNAC INDICATEURS SOCIO-ÉCONOMIQUES : POSITION DE LA ZE

Plus en détail

Foreign direct investment vector of industrialisation case of the cfa franc

Foreign direct investment vector of industrialisation case of the cfa franc MPRA Munch Personal RePEc Archve Foregn drect nvestment vector of ndustralsaton case of the cfa franc zone Oscar Kukeu 12. July 2012 Onlne at http://mpra.ub.un-muenchen.de/40033/ MPRA Paper No. 40033,

Plus en détail

Méthodologie Version 3, septembre 2007

Méthodologie Version 3, septembre 2007 Méthodologe Verson 3, septembre 2007 Le bulletn Tendances Carbone présente chaque mos sx groupes d ndcateurs : - Synthèse du mos 2 Météo 3 - Actvté économque Energe 5 - Envronnement nsttutonnel 6 - Tableau

Plus en détail

Impact de la chirurgie sur une cohorte d adultes d souffrant d éd. épilepsie partielle pharmacorésistante

Impact de la chirurgie sur une cohorte d adultes d souffrant d éd. épilepsie partielle pharmacorésistante Impact de la chrurge sur une cohorte d adultes d souffrant d éd éplepse partelle pharmacorésstante sstante: Analyse par score de propenson 4 ème Conférence Francophone d Epdémologe Clnque - Congrès thématque

Plus en détail

CARACTERISTIQUES SOCIO-DEMOGRAPHIQUES

CARACTERISTIQUES SOCIO-DEMOGRAPHIQUES Diagnostic Arrondissement de MONT-DE-MARSAN CARACTERISTIQUES SOCIO-DEMOGRAPHIQUES POPULATION (SOURCE INSEE RP 2006) Les cantons Population 2006 Aire-sur-l'Adour 9 655 Gabarret 3 598 Geaune 4 353 Grenade-sur-l'Adour

Plus en détail

Approche économique des 33 zones d'emploi de la région Nouvelle-Aquitaine. ZONE D'EMPLOI (ZE) de PARTHENAY. Evolution de l'emploi de 2008 à 2013

Approche économique des 33 zones d'emploi de la région Nouvelle-Aquitaine. ZONE D'EMPLOI (ZE) de PARTHENAY. Evolution de l'emploi de 2008 à 2013 DIRECCTE N O U V E L L E - AQ U I TA I N E 2017 Approche économique des 33 zones d'emploi de la région Nouvelle-Aquitaine ZONE D'EMPLOI (ZE) de PARTHENAY INDICATEURS SOCIO-ÉCONOMIQUES : POSITION DE LA

Plus en détail

DIAGNOSTIC TERRITORIAL NORD

DIAGNOSTIC TERRITORIAL NORD DIAGNOSTIC TERRITORIAL NORD PRÉSENTATION GÉNÉRALE DU TERRITOIRE Un territoire accidenté avec de forte pente Relief de la zone d'emploi nord (source : worldwind 0.6) LA MONTAGNE LE LITTORAL Ce relief découpe

Plus en détail

Approche économique des 33 zones d'emploi de la région Nouvelle-Aquitaine. ZONE D'EMPLOI (ZE) de LA TESTE-DE-BUCH MÊME TYPE

Approche économique des 33 zones d'emploi de la région Nouvelle-Aquitaine. ZONE D'EMPLOI (ZE) de LA TESTE-DE-BUCH MÊME TYPE DIRECCTE N O U V E L L E - AQ U I TA I N E 2017 Approche économique des 33 zones d'emploi de la région Nouvelle-Aquitaine ZONE D'EMPLOI (ZE) de LA TESTE-DE-BUCH INDICATEURS SOCIO-ÉCONOMIQUES : POSITION

Plus en détail

Approche économique des 33 zones d'emploi de la région Nouvelle-Aquitaine. ZONE D'EMPLOI (ZE) de SAINTES - SAINT-JEAN-d'ANGELY

Approche économique des 33 zones d'emploi de la région Nouvelle-Aquitaine. ZONE D'EMPLOI (ZE) de SAINTES - SAINT-JEAN-d'ANGELY DIRECCTE N O U V E L L E - AQ U I TA I N E 2017 Approche économique des 33 zones d'emploi de la région Nouvelle-Aquitaine ZONE D'EMPLOI (ZE) de SAINTES - SAINT-JEAN-d'ANGELY INDICATEURS SOCIO-ÉCONOMIQUES

Plus en détail

Cours Corporate finance

Cours Corporate finance Cours Corporate fnance Eléments de théore du portefeulle Le edaf Franços Longn www.longn.fr lan Notons de rentablté Défnton odélsaton Eléments de théore du portefeulle ortefeulle Dversfcaton Le edaf Le

Plus en détail

o cl o a L'Aide Personnalisée aux élèves en mise en place par I'Etat, difficulté un dispositif irréaliste (1) CL (1, (1) (1, ffi

o cl o a L'Aide Personnalisée aux élèves en mise en place par I'Etat, difficulté un dispositif irréaliste (1) CL (1, (1) (1, ffi ff ----a L'Ade Personnalsée aux élèves en dffculté (1) o a (1) L CL (1, E L (1, II a o cl mse en place par I'Etat, un dspostf rréalste Vendred ltoctobre 2008 à 14h Mare de Mourenx Sommare ---o : : ----r

Plus en détail