Evolution du marché de l électricité : Divergences et compatibilités des modèles français et allemand?

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Evolution du marché de l électricité : Divergences et compatibilités des modèles français et allemand?"

Transcription

1 Evolution du marché de l électricité : Divergences et compatibilités des modèles français et allemand? Sécurité d approvisionnement en électricité : Regards croisés France-Allemagne Conférence organisée par RTE et l Office Franco-Allemand pour les énergies renouvelables Fabien Roques - Senior Vice President, Compass Lexecon, et Professeur Associé, Université Paris Dauphine Paris 21 Mai 2015

2 Agenda Une convergence progressive des marchés spots Allemands et Français de l électricité Mais intégrer les marchés nécessite de coordonner en amont certains éléments de politique énergétique: 1. Les énergies renouvelables: de forts effets transfrontaliers sur les marchés 2. Sécurité d approvisionnement: des modèles différents Si les enjeux liés aux ENR et à la sécurité d approvisionnement sont différents actuellement, une approche dynamique en se projetant à 2020 permet d identifier des convergences Quelques pistes de réforme des marchés électriques Européens à terme: vers un nouveau «modèle cible 2.0» 2

3 Une convergence progressive des marchés spots Allemands et Français de l électricité 3

4 La profondeur et liquidité du marché restent plus importantes en Allemagne qu'en France Volumes en J TWh 61TWh % de la consommation nationale Volumes en infra journalier 40% 13% 20 TWh 3 TWh Le développement des énergies renouvelables est en partie responsable de la liquidité du marché Allemand 4

5 Le différentiel de prix France-Allemagne est depuis 2012 en faveur de l Allemagne Différentiel de prix France-Allemagne Source: EPEX Spot, Analyse CRE (Bilan 2014) 5

6 Depuis 2013, l écart se creuse entre les prix forward Allemands et Français Cours des produits calendaires Y+1 baseload en Europe Source: EPD, ICE, EPEX Spot, CRE (Bilan 2014) 6

7 Le couplage en J-1 représente une étape décisive Le couplage de marché permet une meilleure allocation des capacités aux interconnections Source: FTI 7

8 Mais intégrer les marchés nécessite de coordonner en amont certains éléments de politique énergétique: 1 - Les énergies renouvelables: de forts effets transfrontaliers 8

9 1 - Les énergies renouvelables: de forts effets transfrontaliers Le taux de convergence des prix français et Allemand semble décroitre malgré le couplage de marché Taux de convergence* mensuel entre les prix spot Français et Allemands Une des principales causes de la baisse tendancielle du taux de convergence est le développement des énergies renouvelables en Allemagne ces dernières années (solaire passé de 17 GW à 37 GW entre 2010 et 2014) Les interconnections sont plus fréquemment saturées, ce qui amène une divergence des prix Données EPEX spot *Défini comme le pourcentage d heures pendant lesquelles la différence de prix est inférieure à an 0.01 /MWh 9

10 1 - Les énergies renouvelables: de forts effets transfrontaliers Quel est l impact des choix de mix énergétique sur la dynamique des marché transfrontalière? Dans une étude récente*, nous estimons l impact des ENR en Allemagne sur le prix du marché Allemand, mais également à travers la frontière sur les prix du marché Français. Les données sont utilisées au pas horaire afin de prendre en compte la variabilité intra journalière de la production solaire et éolienne. La saisonnalité des prix et la différence heure creuse / heure de pointe ont été corrigées par des indicateurs. Impact des ENR Allemands sur les prix ( )* + 1 GW solaire Allemand +1 GW éolien Allemand Prix marché Allemand /MWh /MWh Prix Marché Français /MWh /MWh Nos résultats démontrent l influence des politiques ENR sur les marchés de façon transfrontalière, donc la nécessité de coordonner les politiques de transition énergétique. * Pour plus de détails, voir: Phan et Roques (2015). Is renewables depressive effect on power prices contagious? A cross border econometric analysis. April

11 1 - Les énergies renouvelables: de forts effets transfrontaliers Quel serait l impact d une augmentation de la capacité d interconnexion entre la France et l Allemagne? Nous utilisons des données de résilience issues des courbes agrées des offres et des demandes fournies par EPEXSPOT pour simuler les prix Français et Allemands si l interconnexion avait été plus grande sur la période allant de Janvier 2012 à Juin Courbes d offre et de demande sur le marché Allemand et Français et impact d une augmentation de la capacité d interconnexion de 500 MW Données EPEX spot 11

12 1 - Les énergies renouvelables: de forts effets transfrontaliers Quel serait l impact d une augmentation de la capacité d interconnexion entre la France et l Allemagne? (2) Différence moyenne de prix en valeur absolue ( /MWh)* Year Base case MW MW * Pour plus de détails, voir: Phan et Roques (2015). Is renewables depressive effect on power prices contagious? A cross border econometric analysis. April 2015 L augmentation de capacité d interconnexion transfrontalière réduit l écart de prix: Le taux de convergence aurait ainsi pu passer de 56% à 69% avec une interconnexion de 1000MW supplémentaire sur Du point de vue Français, une plus grande capacité d interconnexion: Permet de réduire la volatilité des prix induite par les aléas spécifiques à la France (thermo sensibilité en hiver) En revanche, la contagion de la volatilité induite par la production intermittente des ENR allemand augmente la volatilité française. Sur la période étudiée ( ), l effet net aurait été cependant une réduction de la volatilité des prix français. 12

13 Mais intégrer les marchés nécessite de coordonner en amont certains éléments de politique énergétique: 2- Sécurité d approvisionnement: des modèles différents 13

14 Une divergence des modèles pour assurer l adéquation de capacité? Mécanismes de capacité en Europe Source: FTI 14

15 Une approche différente des GRT pour assurer la sécurité à court terme du système: le cas des réserves opérationnelles Deux approches différentes du modèle de sûreté Approche intermédiaire / hybride avec contractualisation et redispatching RTE définit un niveau de réserves à contractualiser et organise des appels d offres Après la publication des résultats du marché day-ahead, les producteurs transmettent leurs programmes de production Si les marges disponibles, incluant les réserves, sont insuffisantes, RTE procède à des ajustements / redispatching pour libérer des marges de flexibilité Enchères périodiques pour les réserves Les GRT déterminent en amont un besoin de réserves Ils organisent des systèmes d enchères périodiques pour contractualiser ses réserves en amont du marché spot Ils n interviennent pas pour dégager des réserves au moyen de re-dispatching RTE est un GRT que l on pourrait qualifier de «proactif» : RTE opère un suivi continu des risques encourus par le système et des marges de sécurité pour faire face à ces risques, et agit en amont, lorsque nécessaire, pour assurer la sûreté du système Les GRT allemands sont des GRT que l on pourrait qualifier de «réactifs» : sur la base des écarts historiques observés, ils contractualisent des réserves flexibles pour faire face aux risques d aléas ainsi estimés uniquement durant une fenêtre opérationnelle restreinte Source: FTI 15

16 Bénéfices d une approche commune pour la sécurité d approvisionnement: des enjeux différents aujourd hui Problème / enjeu Intensité du problème en 2015 Particularités et bénéfices d une approche commune Equilibre offre / demande et gestion de la pointe France + - Développement des ENR et gestion de l intermittence et aléas de court terme (demande, production, flexibilité) - + Impacts sur les réseaux aux interconnexions, pour le transport et pour la distribution + + Le problème de la pointe de consommation est plus spécifique à la France (thermo sensibilité) Bénéfices potentiels du décalage des pointes et mutualisation des moyens de production Le problème de la gestion de l intermittence est plus significatif en Allemagne compte tenu des volumes d ENR Bénéfices possibles au travers d une mutualisation des sources de flexibilité (hydro, centrales de pointe, effacements, etc.) Problématique de congestion nord-sud en Allemagne Bénéfices possibles pas la mise en place de redispatching coordonné pour limiter la réduction des capacités d interconnexion du fait des contraintes allemandes

17 Bénéfices d une approche commune : une convergence des enjeux et problèmes à terme? Problème / enjeu Intensité du problème en 2020/30 France Allemagne Particularités, leviers et bénéfices d une approche commune Equilibre offre / demande et la gestion de la pointe Développement des ENR et gestion de l intermittence et aléas de court terme (demande, production, flexibilité) Impacts sur les réseaux aux interconnexions, pour le transport et pour la distribution + ++ Réduction des marges en France / Allemagne. Analyse commune de l adéquation de capacité nécessaire Bénéfices: réduction des investissements, des coûts et des distorsions Mutualisation des sources de flexibilité Réflexion commune sur le stockage, les effacements, la tarification réseau? Coordination de l ajustement et des réserves Coordination sur la gestion des congestions pour réduire les coûts d investissement Intérêts potentiellement convergents dans les débats sur l évolution du design de marché et la révision des zones de prix

18 Conclusions 18

19 Conclusions Les réformes en cours liées au 3eme paquet législatif Européen marquent une étape importante dans l intégration des marchés Allemands et Français de l électricité Les marchés allemand et français sont très interdépendants, et leur intégration permet le foisonnement des pointes, des aléas, des variations des productions intermittentes Ce qui permet des gains considérables et bénéficie aux consommateurs Mais intégrer les marchés nécessite de coordonner en amont certains éléments de politique énergétique comme le montrent les distorsions induites par: 1. Les politiques de soutien aux énergies renouvelables ont de forts effets transfrontaliers sur les marchés ce qui nécessite de coordonner les rythmes de déploiement et les mécanismes de soutien 2. Des modèles différents pour la sécurité d approvisionnement: la nécessité d une participation transfrontalière dans les mécanismes de capacité Si les enjeux liés aux ENR et à la sécurité d approvisionnement sont différents actuellement, une approche dynamique en se projetant à 2020 permet d identifier des convergences : Possibilité d une approche commune Allemagne /France lorsque les enjeux d investissement et de gestion de l intermittence convergent à la fin de la décennie Une réflexion commune est nécessaire sur la nécessaire évolution du modèle de marché dans le moyen terme 19

20 Etude Toward the Target Model 2.0 * Diagnostic et recommendations politiques Coordination des réseaux, production centralisée et décentralisée 4 3 Interface avec les politiques de decarbonisation : ETS et renouvelables 1 Signaux de prix pour valoriser la flexibilité Modèle de marché cible actuel 2 Signaux pour les investissements et la sécurité 1 Améliorer et intégrer les marchés court terme (infrajournaliser, équilibrage) pour valoriser la flexibilité 2 Définir une modèle cible coordonné pour les investissements et assurer la sécurité du système 3 Ré-inventer des mécanismes de coordination pour optimiser le développement des réseaux et de la production centralisée et décentralisée (hors marché) 4 Définir une interface cohérente entre les politiques de transition énergétique (ETS, RES) et le design des marchés électriques *L étude a été financée par 6 grands électriciens Européens et sera lancée à bruxelles le 29 Juin 2015

21 Merci pour votre attention Fabien Roques Senior Vice President FTI - COMPASS LEXECON Fabien Roques Professeur Associé Université Paris Dauphine 21

7 Les marchés européens de l électricité

7 Les marchés européens de l électricité 7 Les marchés européens de l électricité L intégration grandissante des énergies renouvelables sous contrat d achat (financées hors marché par le consommateur ou le contribuable), et la baisse des prix

Plus en détail

Les Codes Réseau Européens Quelles évolutions, Quels impacts?

Les Codes Réseau Européens Quelles évolutions, Quels impacts? Les Codes Réseau Européens Quelles évolutions, Quels impacts? Lucian BALEA Responsable de l accès aux interconnexions Direction des Affaires Européennes - RTE Audrey MAHUET Responsable des Etudes et des

Plus en détail

Comparaison des situations énergétiques de la France et de l Allemagne

Comparaison des situations énergétiques de la France et de l Allemagne Comparaison des situations énergétiques de la France et de l Allemagne Lors de son discours du 14 janvier 214 1, le Président de la République Française, François Hollande, a souligné l intérêt d une coopération

Plus en détail

Convention AFG : Bilan du marché français du gaz

Convention AFG : Bilan du marché français du gaz Convention AFG : Bilan du marché français du gaz Dominique JAMME CRE Directeur des réseaux Paris, 18 mars 2015 Bilan et perspectives du marché français en 2015 Bilan La concurrence sur le marché de détail

Plus en détail

Analyse de l équilibre entre l offre et la demande d électricité pour l hiver 2011-2012

Analyse de l équilibre entre l offre et la demande d électricité pour l hiver 2011-2012 Mercredi 9 novembre 2011 Analyse de l équilibre entre l offre et la demande d électricité pour l hiver 2011-2012 Le risque de rupture d approvisionnement est modéré. Une situation globalement comparable

Plus en détail

Transition énergétique et mécanismes de capacité. Une contribution au débat européen sur les perspectives à 2030. Synthèse

Transition énergétique et mécanismes de capacité. Une contribution au débat européen sur les perspectives à 2030. Synthèse Étude Franco-Allemande Transition énergétique et mécanismes de capacité Une contribution au débat européen sur les perspectives à 2030 Synthèse UN PARTENARIAT INDUSTRIEL FRANCO- ALLEMAND POUR PRÉPARER

Plus en détail

Page 1 sur 13. Bilan du Mécanisme d Ajustement : novembre 2015

Page 1 sur 13. Bilan du Mécanisme d Ajustement : novembre 2015 Page 1 sur 13 Bilan du Mécanisme d Ajustement : novembre 2015 Page 2 sur 13 Bilan du Mécanisme d Ajustement : novembre 2015 Page 3 sur 13 Bilan du Mécanisme d Ajustement : novembre 2015 Page 4 sur 13 Bilan

Plus en détail

Les marchés européens de l électricité

Les marchés européens de l électricité N 10 Les marchés européens de l électricité La baisse des prix de l électricité sur les marchés de gros en Europe se poursuit. Plusieurs réformes de fond sont engagées pour restaurer des signaux économiques

Plus en détail

6 èmes rencontres France Hydro Electricité de Grenoble

6 èmes rencontres France Hydro Electricité de Grenoble 6 èmes rencontres France Hydro Electricité de Grenoble 9 avril 213 Grenoble Thierry Morello Directeur Général Adjoint EPEX SPOT Agenda 1. Qu est-ce que la bourse d électricité spot? 2. Comment se forment

Plus en détail

ETUDE FRANCE-ALLEMAGNE

ETUDE FRANCE-ALLEMAGNE Octobre 2015 ID Comprendre le secteur de l électricité en un seul clic ETUDE FRANCE-ALLEMAGNE Note de conjoncture Avec des modes de consommation qui changent et une part croissante des énergies renouvelables,

Plus en détail

www.artelys.com ETUDE SUR LE POTENTIEL DU STOCKAGE D ÉNERGIES

www.artelys.com ETUDE SUR LE POTENTIEL DU STOCKAGE D ÉNERGIES www.artelys.com ETUDE SUR LE POTENTIEL DU STOCKAGE D ÉNERGIES ARTELYS: OPTIMISATION DE SYSTÈMES ÉNERGÉTIQUES Court terme (opérationnel) : Plan de production Opérations de marché Prévision Analyse et planning

Plus en détail

Contributions à l organisation du marché pour la Stratégie énergétique suisse 2050

Contributions à l organisation du marché pour la Stratégie énergétique suisse 2050 Contributions à l organisation du marché pour la Stratégie énergétique suisse 2050 Contributions à l organisation du marché pour la Stratégie énergétique suisse 2050 Introduction Les marchés de l électricité

Plus en détail

Participaient à la séance : Philippe de LADOUCETTE, président, Olivier CHALLAN BELVAL, Frédéric GONAND et Jean-Christophe LE DUIGOU, commissaires.

Participaient à la séance : Philippe de LADOUCETTE, président, Olivier CHALLAN BELVAL, Frédéric GONAND et Jean-Christophe LE DUIGOU, commissaires. Délibération Délibération de la Commission de régulation de l énergie du 19 avril 2011 portant décision sur la proposition de GRTgaz d expérimentation d un mécanisme de couplage de marchés sur son réseau

Plus en détail

Le Stockage d électricité. Etat des lieux des technologies, acteurs, développement, marchés & perspectives en France et Europe

Le Stockage d électricité. Etat des lieux des technologies, acteurs, développement, marchés & perspectives en France et Europe Le Stockage d électricité Etat des lieux des technologies, acteurs, développement, marchés & perspectives en France et Europe 1 DIFFÉRENTES FORMES D ÉNERGIES STOCKABLES ET TECHNOLOGIES PRINCIPALES Energie

Plus en détail

Perspectives d évolution du prix de l électricité: vision d un producteurfournisseur

Perspectives d évolution du prix de l électricité: vision d un producteurfournisseur Perspectives d évolution du prix de l électricité: vision d un producteurfournisseur Charleroi, 25 Février 2016 Christophe Baugnet CONTENTS Chapter 1 Rappel des fondamentaux: formation du prix dans un

Plus en détail

PLAN DE TRANSITION ENERGETIQUE 2015 2030

PLAN DE TRANSITION ENERGETIQUE 2015 2030 PLAN DE TRANSITION ENERGETIQUE 2015 2030 - PRESENTATION - Conseil des ministres 2 novembre 2015 Les enjeux de la transition énergétique 1 L enjeu climatique Réduction des émissions de CO2 Problématique

Plus en détail

ETAT DES LIEUX ET PROPOSITIONS D EVOLUTION SUR

ETAT DES LIEUX ET PROPOSITIONS D EVOLUTION SUR ETAT DES LIEUX ET PROPOSITIONS D EVOLUTION SUR L ECONOMIE DES STATIONS DE TRANSFERT D ENERGIE PAR POMPAGE (STEP) La transition énergétique envisagée par les pouvoirs publics vise un développement significatif

Plus en détail

Quel marché de capacité pour maîtriser la pointe électrique?

Quel marché de capacité pour maîtriser la pointe électrique? Zoom On Electricité Quel marché de capacité pour maîtriser la pointe électrique? Zoom On Electricité Le 8 février 2012, la consommation électrique de pointe de la France a atteint un niveau record de 102

Plus en détail

Concurrence sur le marché de gros de l'électricité : un long chemin à parcourir?

Concurrence sur le marché de gros de l'électricité : un long chemin à parcourir? Concurrence sur le marché de gros de l'électricité : un long chemin à parcourir? Résumé : Il existe en France une juxtaposition de différents types de prix et de tarifs ainsi qu une large divergence entre

Plus en détail

Bilan prévisionnel de l équilibre offre-demande d électricité

Bilan prévisionnel de l équilibre offre-demande d électricité Bilan prévisionnel de l équilibre offre-demande d électricité ÉDITION 2015 6 octobre 2015 Le Bilan prévisionnel 2015 Une mission confiée à RTE confirmée par la loi relative à la transition énergétique

Plus en détail

Intégration des Energies Renouvelables (plan solaire et éolien Marocain) au réseau électrique au Maroc *****

Intégration des Energies Renouvelables (plan solaire et éolien Marocain) au réseau électrique au Maroc ***** ReGrid Final Workshop Intégration des Energies Renouvelables (plan solaire et éolien Marocain) au réseau électrique au Maroc ***** M. Karim EL-ASSEFRY Tunis, le 9 Octobre 2014 Ingénieur Energies Renouvelables

Plus en détail

«Concevoir un projet de production d énergies renouvelables» 29 Septembre 2015 BREST

«Concevoir un projet de production d énergies renouvelables» 29 Septembre 2015 BREST «Concevoir un projet de production d énergies renouvelables» 29 Septembre 2015 BREST Les dispositifs de soutien au développement des énergies renouvelables électriques Les dispositifs présents et futurs

Plus en détail

RTE, acteur de la transition énergétique :

RTE, acteur de la transition énergétique : RTE, acteur de la transition énergétique : le bilan prévisionnel Nicolas KITTEN Département Economie et Prospective La spécificité du Bilan prévisionnel par rapport aux autres scénarios versés au débat

Plus en détail

L électricité dans la lutte contre le changement climatique La France va-t-elle manquer d électricité?

L électricité dans la lutte contre le changement climatique La France va-t-elle manquer d électricité? L électricité dans la lutte contre le changement climatique La France va-t-elle manquer d électricité? Pierre Bacher membre du conseil scientifique de Sauvons le Climat* auteur de «L énergie en 21 questions»

Plus en détail

Contribution du GMPV-FFB

Contribution du GMPV-FFB Contribution du GMPV-FFB Consultation sur l évolution des mécanismes de soutien aux installations sous obligation d achat Février 2014 GMPV-FFB : Groupement des Métiers du Photovoltaïque de la Fédération

Plus en détail

Conseil des ministres franco-allemand Paris, le 19 février 2014. Déclaration conjointe Energie, climat et développement durable

Conseil des ministres franco-allemand Paris, le 19 février 2014. Déclaration conjointe Energie, climat et développement durable Conseil des ministres franco-allemand Paris, le 19 février 2014 Déclaration conjointe Energie, climat et développement durable Face à la réalité indéniable du réchauffement global, l Allemagne et la France

Plus en détail

Note d étonnement. Session du mardi 26 avril 2011

Note d étonnement. Session du mardi 26 avril 2011 Note d étonnement Session du mardi 26 avril 2011 LES RÉSEAUX ÉLECTRIQUES DU FUTUR Quelles adaptations à l essor des énergies renouvelables et des nouvelles technologies? Quels enjeux pour la France? PROBLÉMATIQUE

Plus en détail

Séance 4 : L urgence européenne? 04 mars 2014

Séance 4 : L urgence européenne? 04 mars 2014 LA TRANSITION ÉCOLOGIQUE EN DÉBAT Séance 4 : L urgence européenne? 04 mars 2014 Le cadre européen représente un élément de plus en plus structurant pour les stratégies nationales de transition énergétique,

Plus en détail

Les missions de RTE. Les enjeux de RTE

Les missions de RTE. Les enjeux de RTE Nos missions & enjeux 1 Les missions de RTE Garantir l équilibre offre/demande d électricité Exploiter, Développer et Maintenir le réseau de transport Garantir un accès non discriminatoire au réseau Les

Plus en détail

Le rôle-clé de l énergie nucléaire pour renforcer la sécurité économique de la France et de l Union européenne

Le rôle-clé de l énergie nucléaire pour renforcer la sécurité économique de la France et de l Union européenne Le rôle-clé de l énergie nucléaire pour renforcer la sécurité économique de la France et de l Union européenne La Société Française d Energie Nucléaire (SFEN) est le carrefour français des connaissances

Plus en détail

Le Mécanisme de Capacité «certification» 02/04/2015

Le Mécanisme de Capacité «certification» 02/04/2015 Le Mécanisme de Capacité «certification» 02/04/2015 SOMMAIRE 1. CONCEPT GÉNÉRAL 2. LES ACTEURS DU MECANISME 3. A QUOI ENGAGE LA CERTIFICATION? 4. PARTICIPATION DES EFFACEMENTS 2 LE MÉCANISME DE CAPACITÉ

Plus en détail

Principales évolutions des marchés de l énergie et impact sur les entreprises Quel modèle d efficience énergétique? Quelle stratégie adopter?

Principales évolutions des marchés de l énergie et impact sur les entreprises Quel modèle d efficience énergétique? Quelle stratégie adopter? Principales évolutions des marchés de l énergie et impact sur les entreprises Quel modèle d efficience énergétique? Quelle stratégie adopter? INTERVENTION DANS LE CADRE DE LA REUNION REGIONALE ENERGIE

Plus en détail

LE MARCHE FRANCAIS ET EUROPEEN DE L ELECTRICITE. Conférence Centrale Energie, 19 Janvier 2011

LE MARCHE FRANCAIS ET EUROPEEN DE L ELECTRICITE. Conférence Centrale Energie, 19 Janvier 2011 LE MARCHE FRANCAIS ET EUROPEEN DE L ELECTRICITE Conférence Centrale Energie, 19 Janvier 2011 SOMMAIRE 01. Les enjeux du marché de électricité 02. L ouverture du marché de l électricité en Europe 03. Le

Plus en détail

CONSULTATION SUR SUR LE LE DECRET FIXANT LA LA METHODOLOGIE D IDENTIFICATION DES L ARENH - REPONSE DE L UNIDEN REPONSE DE - L UNIDEN

CONSULTATION SUR SUR LE LE DECRET FIXANT LA LA METHODOLOGIE D IDENTIFICATION DES L ARENH - REPONSE DE L UNIDEN REPONSE DE - L UNIDEN Paris, le 14 mars 2014 CONSULTATION SUR SUR LE LE DECRET FIXANT LA LA METHODOLOGIE D IDENTIFICATION DES COUTS DES COUTS DU NUCLEAIRE DU NUCLEAIRE HISTORIQUE HISTORIQUE ET DE DETERMINATION DETERMINATION

Plus en détail

Evolutions des marchés de l énergie Quel modèle d efficience énergétique? Quelle stratégie d achat adopter? INTERVENTION DANS LE CADRE DE LA REUNION ENERGIE - 06 SEPTEMBRE 2013 CCI CHALONS EN CHAMPAGNE

Plus en détail

NOTE (Z)140109-CDC-1299

NOTE (Z)140109-CDC-1299 Commission de Régulation de l'electricité et du Gaz Rue de l'industrie 26-38 1040 Bruxelles Tél. : 02/289.76.11 Fax : 02/289.76.09 COMMISSION DE REGULATION DE L'ELECTRICITE ET DU GAZ NOTE (Z)140109-CDC-1299

Plus en détail

Pose de fibres optiques Les différentes technologies et les avantages liés à l utilisation du réseau de transport d électricité de RTE

Pose de fibres optiques Les différentes technologies et les avantages liés à l utilisation du réseau de transport d électricité de RTE Pose de fibres optiques Les différentes technologies et les avantages liés à l utilisation du réseau de transport d électricité de RTE Les deux technologies utilisées Pour installer des câbles à fibres

Plus en détail

Problématiques réglementaires et régulatoires relatives au stockage de l énergie

Problématiques réglementaires et régulatoires relatives au stockage de l énergie Problématiques réglementaires et régulatoires relatives au stockage de l énergie Grégory JARRY Chargé de mission Smart grids Commission de régulation de l énergie Journée technologique "Stockage de l énergie

Plus en détail

Participaient à la séance : Olivier CHALLAN BELVAL, Hélène GASSIN, Jean-Pierre SOTURA et Michel THIOLLIERE, commissaires.

Participaient à la séance : Olivier CHALLAN BELVAL, Hélène GASSIN, Jean-Pierre SOTURA et Michel THIOLLIERE, commissaires. Délibération Délibération de la Commission de régulation de l énergie du 23 mai 2013 portant décision relative aux règles de commercialisation par GRTgaz de capacités de transport additionnelles à la liaison

Plus en détail

Energie et écologie Pour des choix futés de notre énergie

Energie et écologie Pour des choix futés de notre énergie Energie et écologie Pour des choix futés de notre énergie La transition énergétique concerne l avenir de la planète et se joue en partie dans les villes où vit la majorité de la population Table des matières

Plus en détail

Des territoires en transition énergétique

Des territoires en transition énergétique Des territoires en transition énergétique Montpellier 1 er octobre 2013 Plénière Centre de Recherche en Economie et Droit de l Energie Quel mix énergétique pour demain? incertitudes et paradoxes Jacques

Plus en détail

L efficacité énergétique dans le modèle allemand

L efficacité énergétique dans le modèle allemand L efficacité énergétique dans le modèle allemand Institute for Sustainable Development and International Relations 41 rue du Four 75006 Paris - France www.iddri.org 16/10/2012 1 Les objectifs du tournant

Plus en détail

Effacement diffus et transition énergétique

Effacement diffus et transition énergétique Effacement diffus et transition énergétique 56 WATT Atelier du 20/03/2014 1 #1 L effacement diffus 2 L effacement diffus >> Principaux enjeux // Sociaux: pour les foyers chauffés électriquement : -le chauffage

Plus en détail

Objet du document... 3. Introduction... 3. 1. Préambule - Définitions... 3. 1.1. Définitions... 3. 1.2. Coefficients d influencement...

Objet du document... 3. Introduction... 3. 1. Préambule - Définitions... 3. 1.1. Définitions... 3. 1.2. Coefficients d influencement... XX/XX/2014 Méthodologie de calcul des capacités d échanges transfrontaliers d électricité appliquée par RTE aux frontières françaises De l échéance annuelle à infrajournalière Table des matières Objet

Plus en détail

L AUTOCONSOMMATION PHOTOVOLTAIQUE INDUSTRIE TERTIAIRE DOMESTIQUE

L AUTOCONSOMMATION PHOTOVOLTAIQUE INDUSTRIE TERTIAIRE DOMESTIQUE L AUTOCONSOMMATION PHOTOVOLTAIQUE INDUSTRIE TERTIAIRE DOMESTIQUE Clément Brossard, Juin 2013 Solution intermédiaire entre l autonomie complète et la revente totale de la production solaire, l autoconsommation

Plus en détail

Débat Public Eridan Géostratégie gazière

Débat Public Eridan Géostratégie gazière Débat Public Eridan Géostratégie gazière * * * Florence Dufour Commission de Régulation de l Energie Réunion du 14 octobre 2009 - Tersanne Sommaire Qui est la CRE? Le marché du gaz en France La régulation

Plus en détail

Optimisation et simulation de l exploitation ferroviaire

Optimisation et simulation de l exploitation ferroviaire Optimisation et simulation de l exploitation ferroviaire François Ramond SNCF Innovation & Recherche Journée industrielle GDR RO MACS SOMMAIRE INTRODUCTION Présentation du système ferroviaire français,

Plus en détail

Indicateurs des marchés de gros de l électricité Juin 2011

Indicateurs des marchés de gros de l électricité Juin 2011 Indicateurs des marchés de gros de l électricité Juin 2011 Cahier des indicateurs électricité Evolution des prix de l électricité Développement du négoce en France Indicateurs relatifs aux fondamentaux

Plus en détail

L intégration du marché européen de l énergie Le rôle de la Bourse européenne de l électricité

L intégration du marché européen de l énergie Le rôle de la Bourse européenne de l électricité L intégration du marché européen de l énergie Le rôle de la Bourse européenne de l électricité Jean-François Conil-Lacoste, Président du Directoire Premier Cercle 2013 05 avril 2013, Paris Agenda 1. Fondamentaux

Plus en détail

Communication du 18 novembre 2013 relative aux charges de service public de l électricité et à la contribution unitaire pour 2014

Communication du 18 novembre 2013 relative aux charges de service public de l électricité et à la contribution unitaire pour 2014 Communication Communication du 18 novembre 2013 relative aux charges de service public de l électricité et à la contribution unitaire pour 2014 - Les charges se service public continuent d augmenter à

Plus en détail

OFFRE NON FISCALE 123VIAGER. L immobilier autrement...

OFFRE NON FISCALE 123VIAGER. L immobilier autrement... OFFRE NON FISCALE 123VIAGER L immobilier autrement... Permettre aux retraités d améliorer leur niveau de vie Permettre aux actifs de se constituer un patrimoine immobilier dans des conditions favorables

Plus en détail

Les Smart Grids. Cette notion de smart grids basés sur l électricité peut être étendue aux réseaux intelligents de chaleur, de froid et de gaz.

Les Smart Grids. Cette notion de smart grids basés sur l électricité peut être étendue aux réseaux intelligents de chaleur, de froid et de gaz. Les Smart Grids A l heure où la gestion centralisée et unidirectionnelle 1 des réseaux de distribution d électricité montre ses limites et où les nouveaux projets prennent en compte la dimension quartier,

Plus en détail

Rencontre avec les Collectivités

Rencontre avec les Collectivités Rencontre avec les Collectivités Groupement de Commandes Gaz Réunion d'arrondissement Septembre 2014 2 2 Groupement de Commandes Gaz La consultation des fournisseurs a été lancée le 17 juillet La consultation

Plus en détail

Optimisation de l équilibre offre-demande, rôle des interconnexions et impact de l arrêt du nucléaire allemand pour EDF

Optimisation de l équilibre offre-demande, rôle des interconnexions et impact de l arrêt du nucléaire allemand pour EDF Optimisation de l équilibre offre-demande, rôle des interconnexions et impact de l arrêt du nucléaire allemand pour EDF 07 juin 2011 Philippe TORRION Directeur Optimisation Amont/Aval et Trading Sommaire

Plus en détail

ETUDE (F)110506-CDC-1062

ETUDE (F)110506-CDC-1062 Commission de Régulation de l'electricité et du Gaz Rue de l'industrie 26-38 1040 Bruxelles Tel. 02/289.76.11 Fax 02/289.76.09 COMMISSION DE REGULATION DE L'ELECTRICITE ET DU GAZ ETUDE (F)110506-CDC-1062

Plus en détail

Les réseaux intelligents: une révolution en cours...

Les réseaux intelligents: une révolution en cours... Les réseaux électriques intelligents: de la problématique locale à la problématique européenne Les réseaux intelligents: une révolution en cours... N. HADJSAID Grenoble INP/ ENSE3/G2ELAB IDEA 1 Contexte

Plus en détail

UNE TRANSITION ENERGETIQUE EFFICACE, SOURCE DE CROISSANCE ET D EMPLOIS PROPOSITIONS DE LA FIEEC

UNE TRANSITION ENERGETIQUE EFFICACE, SOURCE DE CROISSANCE ET D EMPLOIS PROPOSITIONS DE LA FIEEC Septembre 2012 UNE TRANSITION ENERGETIQUE EFFICACE, SOURCE DE CROISSANCE ET D EMPLOIS PROPOSITIONS DE LA FIEEC La transition énergétique voulue par le Président de la République doit permettre la mutation

Plus en détail

La transition énergétique: Une révolution?

La transition énergétique: Une révolution? La transition énergétique: Une révolution? Patrice Geoffron Professeur à l Université Paris-Dauphine Directeur du Centre de Géopolitique de l Energie et des Matières Premières (CGEMP) Entretiens Enseignants-Entreprises

Plus en détail

LE SYSTÈME ELECTRIQUE TUNISIEN

LE SYSTÈME ELECTRIQUE TUNISIEN MEDELEC/ 22 ème réunion annuelle 15 Avril 2014 LE SYSTÈME ELECTRIQUE TUNISIEN Rachid Ben Daly PDG de la STEG Plan de l intervention 1- Historique de la Politique Energétique 1- Bref aperçu historique 2-

Plus en détail

Segment : Tous segments des IAA Module : Approvisionnement TERMES DE RÉFÉRENCE

Segment : Tous segments des IAA Module : Approvisionnement TERMES DE RÉFÉRENCE Segment : Tous segments des IAA Module : Approvisionnement TERMES DE RÉFÉRENCE OBJECTIF... 2 RESULTATS... 2 INDICATEURS D IMPACT... 2 POPULATIONS CONCERNEES... 3 PRE-REQUIS... 3 ACTIVITES ET LIVRABLES...

Plus en détail

Comment concevoir un projet de production d énergies renouvelables

Comment concevoir un projet de production d énergies renouvelables Comment concevoir un projet de production d énergies renouvelables Pascal Quénéa Quénéa Energies Renouvelables Energence 29 septembre 2015 Sommaire I - Présentation de l entreprise II - Présentation de

Plus en détail

Réseau de Transport d Electricité Quel rôle aujourd hui et demain?

Réseau de Transport d Electricité Quel rôle aujourd hui et demain? Gestionnaire du Réseau de Transport d'electricité Réseau de Transport d Electricité Quel rôle aujourd hui et demain? 2 Le menu Quelques caractéristiques de l électricité Le réseau de transport européen

Plus en détail

Potentiel du stockage d énergies

Potentiel du stockage d énergies Potentiel du stockage d énergies Focus sur les zones non-interconnectées Christopher Andrey 13 octobre 2015 L ÉTUDE Etude sur le potentiel du stockage d énergies (Connue sous le nom de PEPS) Réalisée par

Plus en détail

CATALOGUE DE PRESTATIONS GRD-RE

CATALOGUE DE PRESTATIONS GRD-RE CATALOGUE DE PRESTATIONS GRD-RE Version du 1 er février 2016 1 1. Préambule Ce catalogue s adresse aux Responsable d Equilibre ayant signé un contrat GRD-RE avec VIALIS. Accès aux prestations VIALIS garantit

Plus en détail

Le Stockage d électricité. Etat des lieux et potentiel du stockage d électricité en France et Europe

Le Stockage d électricité. Etat des lieux et potentiel du stockage d électricité en France et Europe Le Stockage d électricité Etat des lieux et potentiel du stockage d électricité en France et Europe 1 LE MARCHÉ DU STOCKAGE SERA CELUI DE LA FLEXIBILITÉ DES SYSTÈMES ÉLECTRIQUES 2 CONCOMITANCE DE LA PRODUCTION

Plus en détail

Le POn et l entrepreneuriat

Le POn et l entrepreneuriat Le POn et l entrepreneuriat Mai - 2015 Rédaction de documents supports, préparation et animation de tables rondes ou d'ateliers organisés au titre de la valorisation du programme opérationnel national

Plus en détail

Le biogaz en France et en Allemagne Une comparaison. Journées méthanisation, 4 novembre 2014, Chambéry

Le biogaz en France et en Allemagne Une comparaison. Journées méthanisation, 4 novembre 2014, Chambéry Le biogaz en France et en Allemagne Une comparaison Journées méthanisation, 4 novembre 2014, Chambéry L OFAEnR Origines & Objectifs Crée en 2006 par les gouvernements français & allemand Bureau au ministère

Plus en détail

Les enjeux de la mobilité dans les territoires : plus d intermodalité et des opérateurs plus innovants

Les enjeux de la mobilité dans les territoires : plus d intermodalité et des opérateurs plus innovants RÉSULTATS DE L ENUÊTE IPSOS POUR TRANSDEV France - Février 2015 Les enjeux de la mobilité dans les territoires : plus d intermodalité et des opérateurs plus innovants Ipsos a réalisé pour Transdev une

Plus en détail

RENOUVELABLES ET INTERMITTENCE: LE STOCKAGE EN SOUTIEN MARION PERRIN

RENOUVELABLES ET INTERMITTENCE: LE STOCKAGE EN SOUTIEN MARION PERRIN ge : ge» zone RENOUVELABLES ET INTERMITTENCE: LE STOCKAGE EN SOUTIEN MARION PERRIN CONTENU DE LA PRÉSENTATION 1. La problématique du photovoltaïque à plusieurs échelles 2. Le stockage comme solution 3.

Plus en détail

«Gîtes de France Horizon 2015» Synthèse du Projet d Orientation Stratégique 2007-2015

«Gîtes de France Horizon 2015» Synthèse du Projet d Orientation Stratégique 2007-2015 «Gîtes de France Horizon 2015» Synthèse du Projet d Orientation Stratégique 2007-2015 Synthèse de présentation du projet Horizon 2015 approuvée par le Conseil d Administration Fédéral Gîtes de France du

Plus en détail

CONTRIBUTION DE LA VEILLE STRATEGIQUE A L ELABORATION DE LA POLITIQUE ENERGETIQUE

CONTRIBUTION DE LA VEILLE STRATEGIQUE A L ELABORATION DE LA POLITIQUE ENERGETIQUE ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L ENERGIE, DES MINES, DE L EAU ET DE L ENVIRONNEMENT CONTRIBUTION DE LA VEILLE STRATEGIQUE A L ELABORATION DE LA POLITIQUE ENERGETIQUE Mohammed Taoufik Adyel Ministère de

Plus en détail

Table ronde : Nouveaux marchés, comment bien négocier son contrat d énergie?

Table ronde : Nouveaux marchés, comment bien négocier son contrat d énergie? Table ronde : Nouveaux marchés, comment bien négocier son contrat d énergie? Animation : Brigitte Sarazin H3C, Laurène Canova et Christophe Godelu CELERITE, Christine Borel AI France, Matthieu Bourgain

Plus en détail

LA CONVERGENCE FIXE-MOBILE APPELLE-T-ELLE UNE RÉGULATION SPÉCIFIQUE?

LA CONVERGENCE FIXE-MOBILE APPELLE-T-ELLE UNE RÉGULATION SPÉCIFIQUE? LA CONVERGENCE FIXE-MOBILE APPELLE-T-ELLE UNE RÉGULATION SPÉCIFIQUE? Jacques STERN membre du Collège de l ARCEP 1 er décembre 2015 SOMMAIRE 1. La régulation a permis l émergence de marchés fixe et mobile

Plus en détail

L autoconsommation Photovoltaïque 21 Juin 2013

L autoconsommation Photovoltaïque 21 Juin 2013 Solution intermédiaire entre l autonomie complète et la revente totale de la production solaire, l autoconsommation reste l utilisation la plus vertueuse de l énergie solaire photovoltaïque pour les infrastructures

Plus en détail

Gestion du réseau électrique et. stockage massif de l énergie. Dominique Maillard Président du directoire de RTE 31 janvier 2013

Gestion du réseau électrique et. stockage massif de l énergie. Dominique Maillard Président du directoire de RTE 31 janvier 2013 Gestion du réseau électrique et stockage massif de l énergie Dominique Maillard Président du directoire de RTE 31 janvier 2013 Plan de la présentation 1. Les évolutions à l œuvre tant du côté de la consommation

Plus en détail

Le modèle cible européen du gaz ou Gas Target Model et sa mise en œuvre en France

Le modèle cible européen du gaz ou Gas Target Model et sa mise en œuvre en France Le modèle cible européen du gaz ou Gas Target Model et sa mise en œuvre en France Sébastien Zimmer Responsable du département infrastructures amont de gaz Commission de régulation de l énergie Congrès

Plus en détail

Demand Response, une brique importante du Smart Grid

Demand Response, une brique importante du Smart Grid Emplacement Co-branding Demand Response, une brique importante du Smart Grid Colloque OSE, 29/09/2011 SAS au capital de 854 000 euros Un modèle qui a fait ses preuves Energy Pool, Agrégateur de capacités

Plus en détail

La transition énergétique en France et en Allemagne

La transition énergétique en France et en Allemagne La transition énergétique en France et en Allemagne Regards croisés sur les politiques nationales de transition énergétique Institute for Sustainable Development and International Relations 41 rue du Four

Plus en détail

Nos énergies. a votre service

Nos énergies. a votre service Nos énergies a votre service Notre histoire en 5 dates clés 2004 2011 2014 2015 2016 Ouverture du marché du gaz et de l électricité Entreprises, professionnels et collectivités locales sont concernés Création

Plus en détail

Financement et développement de projets d énergie renouvelable participatifs et citoyens

Financement et développement de projets d énergie renouvelable participatifs et citoyens Financement et développement de projets d énergie renouvelable participatifs et citoyens Institute for Sustainable Development and International Relations 41 rue du Four 75006 Paris - France www.iddri.org

Plus en détail

Accueil des EnR sur le réseau. Assemblée générale FNCS Ouest 14 mai 2014

Accueil des EnR sur le réseau. Assemblée générale FNCS Ouest 14 mai 2014 Accueil des EnR sur le réseau Assemblée générale FNCS Ouest 14 mai 2014 2 LA CONSOMMATION D ÉLECTRICITÉ La consommation française d électricité tend à se stabiliser Une évolution contrastée en fonction

Plus en détail

Le négoce d énergie du point de vue local. Der Energiehandel aus lokaler Sicht

Le négoce d énergie du point de vue local. Der Energiehandel aus lokaler Sicht Le négoce d énergie du point de vue local Der Energiehandel aus lokaler Sicht 1 Thèmes 1 FMV mission/métiers 2 GeCom fonctionnement 4 3 Gestion des risques Moyens pour le négoce 6 5 Défis Optimisation

Plus en détail

7 Les marchés européens de l électricité

7 Les marchés européens de l électricité 7 Les marchés européens de l électricité La baisse des prix de l électricité sur les marchés de gros en Europe se poursuit et affecte la rentabilité des centrales à gaz. Des réflexions sont en cours, au

Plus en détail

Argumentaire sur la «TVA sociale»

Argumentaire sur la «TVA sociale» 1 Argumentaire sur la «TVA sociale» La proposition de transférer une partie des cotisations sociales sur des impositions est à nouveau au cœur du débat public. Une augmentation de la TVA, souvent dénommée

Plus en détail

Titre du rapport. Sous titre du rapport RAPPORTS. Date. Ministère de l écologie, du développement durable et de l énergie 1/25

Titre du rapport. Sous titre du rapport RAPPORTS. Date. Ministère de l écologie, du développement durable et de l énergie 1/25 RAPPORTS Service Direction générale de xxxxxxxxxxxxx l énergie et du climat Sous service Direction de l énergie xxxxxxxxxxxx Titre du rapport Sous titre du rapport Date Ministère de l'ecologie, du Développement

Plus en détail

CCIMP 26 novembre 2014

CCIMP 26 novembre 2014 Disparition des tarifs réglementés de vente pour les clients non domestiques - ayant une puissance souscrite supérieure à 36 kva en électricité ; - ayant une consommation supérieure à 30 000 kwh par an

Plus en détail

1. La crise, le risque et les réactions de l épargnant : quelle grille d interprétation?

1. La crise, le risque et les réactions de l épargnant : quelle grille d interprétation? 1. La crise, le risque et les réactions de l épargnant : quelle grille d interprétation? En France, la crise n a fait qu accentuer une tendance récente, suscitée par les débats sur l avenir de l État-providence,

Plus en détail

REPUBLIQUE TUNISIENNE SITUATION ACTUELLE ET PERSPECTIVES. OTHMAN BEN ARFA Président-Directeur Général de la STEG

REPUBLIQUE TUNISIENNE SITUATION ACTUELLE ET PERSPECTIVES. OTHMAN BEN ARFA Président-Directeur Général de la STEG REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L INDUSTRIE, DE L ENERGIE ET DES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES ORGANISATION DU SECTEUR DE L ELECTRICITE EN TUNISIE SITUATION ACTUELLE ET PERSPECTIVES OTHMAN BEN ARFA

Plus en détail

Introduction Les enjeux de l efficacité énergétique dans la plasturgie

Introduction Les enjeux de l efficacité énergétique dans la plasturgie Introduction Les enjeux de l efficacité énergétique dans la plasturgie Intervenant - Fédération de la Plasturgie et des composites Intervenant - EDF Entreprises Intervenant - ACDI 1 Document : compléter

Plus en détail

Préparer la fin des tarifs réglementés électricité

Préparer la fin des tarifs réglementés électricité Préparer la fin des tarifs réglementés électricité Les solutions de GDF SUEZ Réunion Allizé plasturgie PACA, 2 Avril 2015 Sommaire GDF SUEZ, producteur d électricité Contexte actuel : la fin des TRV d

Plus en détail

EDF, électricien performant et responsable, champion de la croissance bas carbone.

EDF, électricien performant et responsable, champion de la croissance bas carbone. EDF, électricien performant et responsable, champion de la croissance bas carbone. DOSSIER DE PRESSE Contact presse : 01 40 42 46 37 / service-de-presse@edf.fr EDF, ACTEUR ENGAGÉ DANS LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE

Plus en détail

Le système Électrique dans la Transition Énergétique Évolution technologique, évolution du comportement Christophe KIENY. www.tenerrdis.

Le système Électrique dans la Transition Énergétique Évolution technologique, évolution du comportement Christophe KIENY. www.tenerrdis. Le système Électrique dans la Transition Énergétique Évolution technologique, évolution du comportement Christophe KIENY www.tenerrdis.fr Évolution du système électrique Evolution de la règlementation

Plus en détail

Sommaire. Synthèse... 1. consommation française d électricité a baissé de 6,8 % en 2011

Sommaire. Synthèse... 1. consommation française d électricité a baissé de 6,8 % en 2011 Bilan électrique 211 Sommaire Synthèse... 1 1 La consommation française d électricité a baissé de 6,8 % en 211 La douceur des températures a fortement réduit la consommation d électricité... 4 La crise

Plus en détail

La planification du réseau de RTE dans le contexte européen Pierre Bornard RTE Directeur général délégué ENTSO-E Chairman of the board

La planification du réseau de RTE dans le contexte européen Pierre Bornard RTE Directeur général délégué ENTSO-E Chairman of the board La planification du réseau de RTE dans le contexte européen Pierre Bornard RTE Directeur général délégué ENTSO-E Chairman of the board 4 461 M de chiffre d affaires 379 M de résultat net 8 500 salariés

Plus en détail

NOUVEL APPEL D OFFRES POUR LA PÉRIODE 2012-2014

NOUVEL APPEL D OFFRES POUR LA PÉRIODE 2012-2014 LE GROUPEMENT DE COMMANDES DU SIGEIF POUR L ACHAT DE GAZ ET DE SERVICES D EFFICACITÉ ENERGETIQUE NOUVEL APPEL D OFFRES POUR LA PÉRIODE 2012-2014 Le groupement de commandes du Sigeif en 2012 Les 267 membres

Plus en détail

Quelles perspectives énergétiques pour la Belgique?

Quelles perspectives énergétiques pour la Belgique? Conférence «L actualité 214 des énergies renouvelables & du stockage énergétique» 26 mars 214 Quelles perspectives énergétiques pour la Belgique? Dominique Gusbin Equipe Energie-Transport Bureau fédéral

Plus en détail

LES FILIÈRES RENOUVELABLES LES FILIÈRES RENOUVELABLES. Observ ER Le Baromètre 2015 des énergies renouvelables électriques en France

LES FILIÈRES RENOUVELABLES LES FILIÈRES RENOUVELABLES. Observ ER Le Baromètre 2015 des énergies renouvelables électriques en France 5 LES FILIÈRES RENOUVELABLES COMPLÉMENT DE RÉMUNÉRATION, UN NOUVEAU DISPOSITIF 6 D epuis le 1er janvier 2016, la majeure partie des nouvelles installations renouvelables qui sont réalisées en France n

Plus en détail

Deuxième rapport CESI. Comparaison au point de vue électrique des diverses solutions de passage de la chaîne des Pyrénées.

Deuxième rapport CESI. Comparaison au point de vue électrique des diverses solutions de passage de la chaîne des Pyrénées. Deuxième rapport CESI Comparaison au point de vue électrique des diverses solutions de passage de la chaîne des Pyrénées Synthèse La première étude effectuée par CESI a démontré que la structure actuelle

Plus en détail

Participaient à la séance : Olivier CHALLAN-BELVAL, Hélène GASSIN, Jean-Pierre SOTURA et Michel THIOLLIERE, commissaires.

Participaient à la séance : Olivier CHALLAN-BELVAL, Hélène GASSIN, Jean-Pierre SOTURA et Michel THIOLLIERE, commissaires. Délibération Délibération de la Commission de régulation de l énergie du 29 janvier 2014 portant décision sur l évolution des tarifs d utilisation des réseaux de transport de gaz naturel au 1 er avril

Plus en détail

Consultation publique

Consultation publique Consultation publique Paris, le 9 septembre 2014 Consultation publique de la Commission de régulation de l énergie sur les modalités de gestion de l obligation d achat en métropole continentale et sur

Plus en détail