Appel à Manifestation d Intérêt A l intention des (ONG) intéressées à la mise en œuvre des activités du Projet Fond Global-PNUD HAITI (VIH SIDA)

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Appel à Manifestation d Intérêt A l intention des (ONG) intéressées à la mise en œuvre des activités du Projet Fond Global-PNUD HAITI (VIH SIDA)"

Transcription

1 Appel à Manifestation d Intérêt A l intention des (ONG) intéressées à la mise en œuvre des activités du Projet Fond Global-PNUD HAITI (VIH SIDA) Le PNUD en tant que Récipiendaire Principal (RP) du Fond Global dans la lutte contre le VIH / SIDA et la tuberculose en HAITI lance un appel à manifestation d intérêt aux organisations non-gouvernementales (ONG) tant locales qu internationales œuvrant dans la dispensation des soins de Santé aux PVVIH (Patients Vivants avec le VIH) qui seraient intéressées dans l exécution des activités du Programme consolidé RCC: HAITI: Elargissement de la Riposte au VIH. L objectif des cet AMI (Appel à Manifestation d Intérêt) est de sélectionner une liste d ONG qui après un processus de demande de proposition seront autorisées à aller de l avant en dans l élaboration de proposition complète de Projet. Par conséquent, l AMI ne s intéresse pas à des activités spécifiques à ce stade mais à une déclaration de l expérience et de la capacité de l institution. Ceci permettra d établir une courte liste d ONG. Aucune évaluation détaillée du besoin n est requis à ce stade. L expression d intérêt doit être envoyé et reçu au bureau de gestion de projet Fond Global du PNUD au plus tard le 9 Mars 2011 à 16hres. CONTEXTE Haïti est le pays le plus touché par l épidémie du VIH en dehors du continent Africain. La séroprévalence était estimée à 3% en 2003, mais des données récentes ont montré une réduction à 2.2%. L épidémie a commencé parmi les hommes ayant des rapports sexuels avec d autres hommes et parmi les transfusés de sang total. Avec le temps, le VIH s est rapidement propagé dans la population hétérosexuelle: le ratio homme/femme est alors de parité des 2 côtés. Seul 40% des individus éligibles pour ARV sont actuellement sous traitement. Le Fond Global finance des programmes de lutte contre le VIH en HAITI depuis 2003 à travers les séries 1, 5 et 7. La série 1 du financement du Fond Global a accordé principalement la couverture des activités de prévention, de soins et de traitement afin de supporter ceux qui sont déjà infectés en mettant l accent sur l accès aux antirétroviraux (ARV). Le programme a mis l accent sur 3 champs d action: la réduction du risque, la réduction de la vulnérabilité et la réduction de l impact du VIH. La subvention de la série 5 est complémentaire au programme de la série 1. Les objectifs de la série 5 inclus: i) l augmentation de l'offre de traitement des personnes vivant avec le VIH (PVVIH), ii) les soins et soutien communautaires pour les groupes vulnérables comme les nourrissons, les enfants, les orphelins, les jeunes et les femmes dans les zones rurales et urbaines, et, iii) un plaidoyer pour De nouveaux types d activités. La phase consolidée du programme RCC, incluant la série 1 et la phase 2 de la série 5, couvrira la prévention, le traitement et les activités de soins et support avec une approche intégrée. Les activités de prévention mettront l accent sur les campagnes de communication pour le changement de comportement (CCC) et les activités visant à promouvoir un comportement sexuel sécuritaire par l utilisation des médias, des pairs éducateurs et des professionnels de santé. La distribution et l utilisation du préservatif se fera de façon systématique chez les groupes cibles que sont les jeunes, les travailleuses de sexe, et les hommes ayant

2 des rapports sexuels avec d autres hommes. L assistance conseil et le dépistage volontaire seront élargis pour le rendre plus accessible à la population afin qu une plus grande portion puisse connaître leur statut sérologique et puisse changer de comportement grâce au counseling. L extension de la thérapie antirétrovirale (ARV) dans la prévention de la transmission Mère-Enfant (PTME) permettra aux nouveau-nés de rester séronégatifs et contribuera indirectement aux activités de prévention en fournissant un incitatif aux femmes pour se rendre aux (Centres de Dépistage Volontaire) CDV. Le programme couvrira également la sécurité transfusionnelle. Le traitement couvrira les infections sexuellement transmissibles en utilisant l approche syndromique, les infections Opportunistes (avec un accent particulier sur les liens avec la Tuberculose) et l usage des ARV pour les patients éligibles. Les activités de soins et support aux patients vivant avec le VIH (PVVIH) mettront l accent sur les interventions communautaires en incluant la sensibilisation parmi les leaders communautaires, les groupes de support aux PVVIH, les visites domiciliaires pour les familles infectées et affectées par le VIH, les familles d accueil pour les orphelins et enfants vulnérables, la distribution de nourriture et de kits d hygiène pour les PVVIH. (1) Mise au Point et Objectifs du Programme Les Objectifs Globaux de la subvention consolidée sont : i. Prolonger le taux de survie et restaurer la qualité de vie des PVVIH en HAITI; ii. Ralentir la propagation du VIH en HAITI; iii. Doter les haïtiens sexuellement actifs de la capacité de faire des choix éclairés et d adopter des comportements visant à protéger leur santé, réduire les risques et leur vulnérabilité au VIH et aux autres infections sexuellement transmissibles, et ainsi contribuer à l élimination de la stigmatisation et de la discrimination à l égard de ceux qui sont infectés et affectés par le VIH. Le programme ciblera en particulier les groupes suivants: - Jeune de 10 à 24 ans; - Femme enceinte; - Travailleuse de sexe; - Homme ayant des rapports sexuels avec d autres hommes; - PVVIH et leur famille; - Orphelin et enfant vulnérable; - Femme séropositive et nouveau-né; - Personnel Médical et travailleur social; - Personnel du Ministère de la Santé au niveau des directions départementales; - La population générale; Les Objectifs spécifiques sont: 1. Augmenter le nombre de personnes avec Infection avancée au VIH, recevant les ARV. 2. Augmenter le nombre de PVVIH diagnostiqué et traité pour les Infections Opportunistes. 3. Augmenter le nombre d Orphelins et enfants vulnérables et les malades chroniques et/ou les familles affectées par le VIH à recevoir soins et support. 4. Améliorer la capacité du Ministère de la Santé dans la gouvernance de Programme, la coordination et le suivi et évaluation. 5. Augmenter le nombre et la proportion de gens ayant une connaissance complète du VIH. 6. Augmenter le nombre d hommes et de femmes engagés dans des rapports sexuels à haut risque à utiliser le préservatif à chaque rapport. 7. Améliorer l accès aux services de prévention et traitement des IST, de l assistance-conseil et du test, de la prévention de la transmission mère-enfant (PTME). 8. Améliorer l accès à la sécurité transfusionnelle.

3 (2) Sommaire des Activités Les principales activités divisées en prévention, traitement, soins et support incluent: 1. Prévention 1.1. Sensibilisation sur le changement de comportement au sein des communautés vulnérables (jeunes, hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes, travailleuses de sexe, employés du secteur privé et public) Distribution et le marketing social du préservatif Mise en place de CDV accessible à la population générale y compris les femmes enceintes Formation du personnel des CDV et la distribution d outils standards de dépistage Campagnes de communication à l échelle nationale sur les services offerts dans les CDV Augmentation du nombre de sites de stockage de sang et d unités de sang non-contaminé disponibles Etablissement des points de prestation de service fournissant l assistance-conseil et le dépistage avec comme condition de base la qualité des services 2. Traitement 2.1. Traitement des patients pour IST suivant les normes du ministère de la Santé public en vigueur Formation pour le personnel assurant le traitement et la prophylaxie pour les Infections Opportunistes Prise en charge intégrée des maladies de l adulte et de l adolescent (PCIMAA) Diagnostic et traitement des Infections Opportunistes Mise en place des ARV pour la PTME Augmentation du nombre d institutions assurant la dispensation des ARV et autres soins médicaux aux PVV IH et support psychosocial aux PVVIH et leurs familles Augmentation de la capacité de traitement dans les sites ARV existants Etablissement de nouveaux centres d excellence dans la prise en charge des patients sous ARV Développement et distribution d outils simplifiés et des normes de fonctionnement pour la dispensation des ARV. 3 Soins et Support 3.1 PVVIH Formation Formation du personnel de Santé pour les PVVIH Formation des PVVIH sur différents problèmes liés au VIH Lutte contre la stigmatisation pour une meilleure compréhension des risques liés à la présence des personnes Support Psychosocial aux PVVIH Fournir des soins palliatifs et support psychosocial aux PVVIH Fournir des supports Psychosociaux à travers des groupes activités : musique, sport, expressions artistique etc Augmenter du nombre de groupes de support aux PVVIH Promouvoir l implication des gens vivant avec le VIH Formuler des demandes d ARV combinés Distribuer des normes et outils pour le traitement des infections Opportunistes Former le personnel sur l utilisation des normes standards pour les outils de soins du VIH Développer un système d information et de certification de personnel de soins VIH Mettre en place des équipes de contrôle de l assurance-qualité dans chaque département afin d évaluer la qualité du travail des fournisseurs de soins Etablir un système de référence pour les patients symptomatiques et asymptomatiques Promulguer des normes pour des services de qualité aux PVVIH Constituer des groupes de PVVIH assurant un plaidoyer pour le droit des PVVIH.

4 Assurer le les soins et supports aux orphelins et enfants vulnérables, en incluant le support nutritionnel et éducationnel Assurer l évaluation communautaire sur les besoins des Orphelins Initier l activité «Speak for a child» : identifier les familles et orphelins les plus vulnérables Fournir des services de support à travers les Structures Organisées pour les droits des PVVIH Fournir le support économique et psychosocial communautaire Fournir des soins à domicile par la distribution des kits de traitement et la formation des agents de visite domiciliaires Créer des groupes de solidarité Renforcer des capacités des centres ARV à fournir des soins et support aux jeunes séropositifs Assurer la formation dans les départements clés du ministère spécialement l unité VIH afin d adresser le problème de coordination et d assurer un suivi de qualité pour le renforcement du leadership Assurer un usage plus efficace des ressources par l amélioration et la coordination de la planification des ressources dans les processus décisionnels Former et offrir une assistance technique à 4 directeurs départementaux Recruter, former et superviser des médecins pratiquant en privé dans le réseau intégré Former des techniciens médicaux œuvrant dans le domaine du VIH Renforcer les compétences du Laboratoire National pour le contrôle de qualité des Laboratoires à travers le pays Normaliser la formation des travailleurs sociaux dans le travail sur le VIH en HAITI Introduire un régime de remboursement des coûts pour la prise en charge des femmes enceintes séropositives et leurs nourrissons Traiter les Infections Opportunistes (Cf section 2) Support nutritionnel Fournir des rations alimentaires aux individus sur traitement ARV et à leur famille. (3) Appel à Manifestation d Intérêt Les Organisations intéressées (ONG nationales et internationales) sont invitées à soumettre une expression d intérêt aux contacts sous-mentionnés. Le formulaire suivant devrait être complété en n excédant pas 10 pages (cependant les documents annexes sont autorisés). Le format annexe 1 comporte les inforrmations suivantes : Le nom de l institution et les informations sur les personnes contact. Un bref profil de l Organisation La structure de l organisation en Haïti Une description de la capacité technique de l organisation et de son expérience. Projets réalisés dans le passé et projet en cours. Partenaires anciens et actuels en Haïti et une approche des capacités de développement ; Une description de la capacité Gestionnaire et administrative de l Organisation ; 3 à 5 références du gouvernement, des partenaires et donateur. La série de subvention en cours recherche un ONG (nationale ou internationale) avec une capacité technique, gestionnaire et financière démontrée dans l exécution de projet dans ce champ d application qu est la prestation de service VIH en Haïti avec une expérience acquise et des résultats obtenus en travaillant avec des organisations de la société civile. De manière à assurer l engagement et l implication des ONG locales et d autres organisations de la société civile, n ayant pas l expérience ni la capacité prouvée d exécuter un projet de cette envergure, les institutions appliquant sont invitées à soumettre leur manifestation d intérêt avec une définition de partenariat avec d autres ONG locales

5 qui assureraient l exécution du projet avec elles. Les informations sur ce ou ces partenaires devraient être incluses dans leur document. L ONG postulant pour le financement des activités devra préciser dans ce document : La région dans laquelle elle souhaite travailler ; De plus, pour chaque région dans laquelle l ONG interviendra, elle devra préciser la couverture géographique ciblée, en se basant sur des informations existantes (sources à mentionner) ou sur son expérience dans cette région avec un bref rationale (à noter que pas détails demandant une évaluation ou des consultations sont nécessaires à ce stade) ; Avec chaque zone-cible desservie, le point à soulever devrait être soit que la zone n est pas assez couverte en terme de service de base, soit qu elle est affectée par des groupe hautement vulnérables ; (4) Sommaire des critères technique et de gestion L énumératif complet des critères d évaluation et de sélection sont décris dans l annexe 2. Les points suivants ne sont pas exhaustifs. Capacité Générale de l Organisation : Statut légal de l organisation ONG enregistrée / accréditée en HAITI Pertinence du mandat de l ONG et/ou de la Mission Surveillance de l ONG / Structure de gouvernance Pertinence de la structure organisationnelle en HAITI, comportant une présence dans les régions cibles Base du personnel actuel en soutien au programme (Programmation, suivi, rapport, finance, acquisition, logistique, etc.) Arrangement proposé entre les partenaires (Partenariat avec les ONG locales). Capacité technique : Capacité technique démontrée de l institution Disponibilité de compétence technique dans l institution même Compétence prouvée dans l obtention des résultats. Expérience de l Organisation en HAITI : Démontrer la capacité technique de gérer avec succès ce projet en se basant sur l expérience acquise dans la gestion de projets similaires. Démontrer l expérience sur des projets d envergure et de champs d action similaires et comportant des budgets considérables. Partenariat et développement des capacités : Démonter l expérience de travail avec les acteurs locaux, tels : les autorités gouvernementales, la société civile, Démontrer l adéquation entre l orientation et le développement des capacités. Capacité de Gestion et administration : Démontrer la capacité de gérer avec succès un projet d une valeur minimum de 10,000 dollars américains Démontrer l adéquation entre la capacité d acquisition et la norme Adéquation entre la comptabilité, la gestion financière et le plan de travail du contrôle des finances.

6 (5) Vue global du processus de sélection et de présentation de projet A travers l appel à manifestation d intérêt, les ONG sont invités à soumettre leur manifeste pour les services dans les champs du VIH tel qu indiqué dans le point 2 (sommaire des activités) avec la zone de couverture spécifique dans le pays. Tous les dossiers seront revus sur le plan technique et une liste réduite sera établie par un comité locale du PNUD suivant les critères listés dans l annexe 2 afin de déterminer les pré-qualifiés. Les ONG doivent réaliser au moins 70 % de score pour chaque critère de l annexe 2 pour être pré-qualifie. Les ONG sélectionnées seront alors autorisées à aller de l avant en préparant une proposition complète de projet (après un processus de requête de proposition) pour les activités dont l éligibilité a été confirmée. La proposition sera à nouveau revue par le PNUD. Les ONG dont la proposition aura été approuvée signeront un accord avec le PNUD dans son rôle de Récipiendaire Principal du Fond Global. Les fonds seront déboursés sur une base trimestrielle. (6) Soumission de documents d appel a manifestation d intérêt Les documents devront être reçu pas l unité responsable de l acquisition le Mercredi 9 Mars 2011 à 16:00 heures au plus tard (heure d Haïti). Les ONG intéressées devront envoyer leur forme de manifestation d intérêt avec les documents de support au courriel suivant : Référence : Appel à manifestation d intérêt : Programme RCC consolidé : HAITI : Elargissement de la riposte au VIH/SIDA. Des demandes de clarification pourront être obtenues à la même adresse.

I. Contexte. Termes de références Mission n 12INI135 TCHAD / MISSION D EXPERTISE TECHNIQUE DANS LE DOMAINE FIDUCIAIRE Demandeur : HCNC

I. Contexte. Termes de références Mission n 12INI135 TCHAD / MISSION D EXPERTISE TECHNIQUE DANS LE DOMAINE FIDUCIAIRE Demandeur : HCNC Termes de références Mission n 12INI135 TCHAD / MISSION D EXPERTISE TECHNIQUE DANS LE DOMAINE FIDUCIAIRE Demandeur : HCNC I. Contexte Le Tchad a bénéficié de quatre subventions sous la Série 8 du Fonds

Plus en détail

Prévention combinée de l infection à VIH Expérience du Maroc. Dr L. Ouarsas Association de Lutte Contre le Sida (ALCS)

Prévention combinée de l infection à VIH Expérience du Maroc. Dr L. Ouarsas Association de Lutte Contre le Sida (ALCS) Prévention combinée de l infection à VIH Expérience du Maroc Dr L. Ouarsas Association de Lutte Contre le Sida (ALCS) Au Maroc, avant 2011 Offre de prévention évolutive et intégrée de l ALCS : prévention

Plus en détail

en Haiti: Integrer la Santé Reproduction au VIH/SIDA 1995-2007

en Haiti: Integrer la Santé Reproduction au VIH/SIDA 1995-2007 L expérience en Haiti: Integrer la Santé Reproduction au VIH/SIDA 1995-2007 Marie Marcelle Deschamps, MD Faculte de Medecine et Pharmacie de UEH 5-6 Mars 2008 Le contexte Haiti est. le pays le plus affecté

Plus en détail

PROJET CARAVANE MOBILE DE LUTTE CONTRE LE VIH DANS LA COMMUNE DE DSCHANG

PROJET CARAVANE MOBILE DE LUTTE CONTRE LE VIH DANS LA COMMUNE DE DSCHANG PROJET CARAVANE MOBILE DE LUTTE CONTRE LE VIH DANS LA COMMUNE DE DSCHANG I. CONTEXTE Le VIH reste un problème de santé mondiale ; mais l Afrique subsaharienne reste la région la plus touchée par ce virus.

Plus en détail

Aides Médicales et Charité (AMC)

Aides Médicales et Charité (AMC) Aides Médicales et Charité (AMC) Tél : +228 22 51 26 47 amc_lome@yahoo.fr PROJET NYE KEKELI : PTME Contexte d intervention En matière de prévention de la transmission du VIH de la mère à l enfant au Togo,

Plus en détail

Plan de formation des OSC de niveaux 2 et 3

Plan de formation des OSC de niveaux 2 et 3 FONDS EUROPEEN DE DEVELOPPEMENT REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE Programme de l Union Européenne pour la Société Civile et la Culture/PESCC 10 ème FED Plan de formation des OSC de niveaux 2 et 3 DP1

Plus en détail

BONNE PRATIQUE 11 ESPAGNE - PROGRAMME ACCEDER POUR L EMPLOI DE LA POPULATION GITANE

BONNE PRATIQUE 11 ESPAGNE - PROGRAMME ACCEDER POUR L EMPLOI DE LA POPULATION GITANE BONNE PRATIQUE 11 ESPAGNE - PROGRAMME ACCEDER POUR L EMPLOI DE LA POPULATION GITANE TYPE D'ACTION Programme ACCEDER pour l emploi de la population gitane NIVEAU DE LA BONNE PRATIQUE reproduite Page 1/12

Plus en détail

- 1 - AFFICHAGE DE POSTE. Profil de l organisation. But du poste

- 1 - AFFICHAGE DE POSTE. Profil de l organisation. But du poste AFFICHAGE DE POSTE Titre du poste : Département : Gestionnaire : Lieu de travail : Statut : Rémunération : Employés sous gestion : Priorité d embauche : Conseiller en emploi Stratégie urbaine Coordonnatrice

Plus en détail

AVIS DE VACANCE DE POSTE

AVIS DE VACANCE DE POSTE AVIS DE VACANCE DE POSTE INTITULE DU POSTE Gestionnaire de Projet «IMPACT» PROGRAMME LIEU D AFFECTATION RESPONSIBLE HIERARCHIQUE NATURE DE CONTRAT RDC Goma Directeur de Programme CDD (1an renouvellable)

Plus en détail

La Banque mondiale et la lutte contre le VIH/SIDA

La Banque mondiale et la lutte contre le VIH/SIDA La Banque mondiale et la lutte contre le VIH/SIDA Troisième réunion du Réseau parlementaire de lutte contre le VIH/SIDA de l APF Jean Delion Lomé, Togo, 7-87 8 Octobre Personnes atteintes du virus du SIDA

Plus en détail

Elimination de la Transmission DU VIH de la mère à l enfant au Bénin Point 31 décembre 2014

Elimination de la Transmission DU VIH de la mère à l enfant au Bénin Point 31 décembre 2014 Elimination de la Transmission DU VIH de la mère à l enfant au Bénin Point 31 décembre 2014 DNSP(PNLS)-DSME Cotonou, 26 mars 2015 Plan Introduction Rappel du processus PTME Quelques indicateurs Grandes

Plus en détail

PROGRAMME DE PROTECTION SOCIALE POUR LE ZIMBABWE Avant-Projet d Article Paris (24 avril 2002)

PROGRAMME DE PROTECTION SOCIALE POUR LE ZIMBABWE Avant-Projet d Article Paris (24 avril 2002) PROGRAMME DE PROTECTION SOCIALE POUR LE ZIMBABWE Avant-Projet d Article Paris (24 avril 2002) INTRODUCTION Actuellement, le Zimbabwe met en place divers systèmes de protection sociale qui peuvent être

Plus en détail

52 e CONSEIL DIRECTEUR 65 e SESSION DU COMITÉ RÉGIONAL

52 e CONSEIL DIRECTEUR 65 e SESSION DU COMITÉ RÉGIONAL ORGANISATION PANAMÉRICAINE DE LA SANTÉ ORGANISATION MONDIALE DE LA SANTÉ 52 e CONSEIL DIRECTEUR 65 e SESSION DU COMITÉ RÉGIONAL Washington, D.C., ÉUA, du 30 septembre au 4 octobre 2013 Point 5.4 de l ordre

Plus en détail

Comment conduire le diagnostic préalable à la mise en place d un Centre de Prestations de Services?

Comment conduire le diagnostic préalable à la mise en place d un Centre de Prestations de Services? Comment conduire le diagnostic préalable à la mise en place d un Centre de prestations de services? 1 Note technique Comment conduire le diagnostic préalable à la mise en place d un Centre de Prestations

Plus en détail

DIRECTEUR DU PROJET D APPUI À LA GOUVERNANCE INSTITUTIONNELLE (PAGI)

DIRECTEUR DU PROJET D APPUI À LA GOUVERNANCE INSTITUTIONNELLE (PAGI) REPUBLIQUE DE MADAGASCAR GROUPE DE LA BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT TERMES DE RÉFÉRENCE POUR LE RECRUTEMENT DU DIRECTEUR DU PROJET D APPUI À LA GOUVERNANCE INSTITUTIONNELLE (PAGI) I. Contexte et Justification

Plus en détail

ALLIANCE STRATÉGIQUE ENTRE LA SANTÉ ET L ENVIRONNEMENT POUR LA MISE EN ŒUVRE DE LA DÉCLARATION DE LIBREVILLE

ALLIANCE STRATÉGIQUE ENTRE LA SANTÉ ET L ENVIRONNEMENT POUR LA MISE EN ŒUVRE DE LA DÉCLARATION DE LIBREVILLE ALLIANCE STRATÉGIQUE ENTRE LA SANTÉ ET L ENVIRONNEMENT POUR LA MISE EN ŒUVRE DE LA DÉCLARATION DE LIBREVILLE Projet Document IMCHE/2/CP2 1 ALLIANCE STRATÉGIQUE ENTRE LA SANTÉ ET L ENVIRONNEMENT POUR LA

Plus en détail

Au cœur de la lutte contre le VIH Au cœur de la solidarité

Au cœur de la lutte contre le VIH Au cœur de la solidarité Au cœur de la lutte contre le VIH Au cœur de la solidarité Esther, la solidarité en mouvement histoire d une dynamique partagée Des partenaires au développement de référence D une Initiative française...

Plus en détail

DESCRIPTION D'EMPLOI

DESCRIPTION D'EMPLOI DESCRIPTION D'EMPLOI Nom de l établissement : CENTRE DE RÉADAPTATION LA MYRIADE Titre de la fonction : Catégorie de fonction : Code de la fonction : 799 à la clientèle, volet professionnel Conseiller cadre

Plus en détail

Déclaration de la société civile pour la Réunion de haut niveau de l ONU sur le sida ÉBAUCHE ZÉRO. 20 avril 2011

Déclaration de la société civile pour la Réunion de haut niveau de l ONU sur le sida ÉBAUCHE ZÉRO. 20 avril 2011 Déclaration de la société civile pour la Réunion de haut niveau de l ONU sur le sida ÉBAUCHE ZÉRO 20 avril 2011 Le 8 avril 2011, plus de 400 activistes de la société civile se sont réunis à New York pour

Plus en détail

«Continuum des soins et Politique d accès aux traitements des IST/ VIH/SIDA dans les cinq pays du Corridor Abidjan-Lagos»

«Continuum des soins et Politique d accès aux traitements des IST/ VIH/SIDA dans les cinq pays du Corridor Abidjan-Lagos» «Continuum des soins et Politique d accès aux traitements des IST/ VIH/SIDA dans les cinq pays du Corridor Abidjan-Lagos» Don # MAW-607-G01-H Présentée par J. KOFFI MD MPH Secrétaire Exécutif OCAL 06 Décembre,

Plus en détail

Forme de Sollicitation de Projet

Forme de Sollicitation de Projet Forme de Sollicitation de Projet 1. PAGE DE COUVERTURE 1.1 TITRE DU PROJET PROJET SANITAIRE INTEGRÉ ET CENTRE DE DEPISTAGE VOLONTAIRE 1.2 RAISON D ETRE DU PROJET (RÉSUMÉ DE L OBJECTIF GÉNÉRAL) AMÉLIORER

Plus en détail

Evaluation de base sur les vulnérabilités socio-économiques et sanitaires des migrants pour un accès effectif aux services de santé en Tunisie

Evaluation de base sur les vulnérabilités socio-économiques et sanitaires des migrants pour un accès effectif aux services de santé en Tunisie Evaluation de base sur les vulnérabilités socio-économiques et sanitaires des migrants pour un accès effectif aux services de santé en Tunisie Termes de référence Contexte et justification : Dans le cadre

Plus en détail

Termes de références Mission TCHAD Demandeur I. Contexte HCNC FOSAP UNAD AMASOT La composante VIH/Sida vise les objectifs suivants

Termes de références Mission TCHAD Demandeur I. Contexte HCNC FOSAP UNAD AMASOT La composante VIH/Sida vise les objectifs suivants Termes de références Mission n 12INI145 TCHAD / Mission d expertise technique auprès de l Unité de Gestion du FOSAP, en matière de gestion financière et d appui comptable. Demandeur : FOSAP-HCNC I. Contexte

Plus en détail

Ils existent de nombreuses définitions de la santé publique. Nous en avons privilégié

Ils existent de nombreuses définitions de la santé publique. Nous en avons privilégié Chapitre 1 Définition et enjeux De tout temps, l homme a tenté de se protéger collectivement contre les maladies et les décès prématurés, notamment en luttant contre les épidémies et les agressions de

Plus en détail

Projet de Femmes et Familles de l Afrique pour la Préparation au Traitement et l Education en matière de Traitement

Projet de Femmes et Familles de l Afrique pour la Préparation au Traitement et l Education en matière de Traitement Projet de Femmes et Familles de l Afrique pour la Préparation au Traitement et l Education en matière de Traitement GUIDE DE DEMANDE DE SUBVENTION RESERVE AUX RESEAUX NATIONAUX DES FEMMES VIVANT AVEC LE

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE. République du Burundi DIRECTION GENERALE DE LA DECENTRALISATION ET COORDINATION DU DEVELOPPEMENT LOCAL. Unité - Travail - Progrès

TERMES DE REFERENCE. République du Burundi DIRECTION GENERALE DE LA DECENTRALISATION ET COORDINATION DU DEVELOPPEMENT LOCAL. Unité - Travail - Progrès MINISTERE DU DÉVELOPPEMENT COMMUNAL République du Burundi Unité - Travail - Progrès ======== DIRECTION GENERALE DE LA DECENTRALISATION ET COORDINATION DU DEVELOPPEMENT LOCAL ======== PROGRAMME MULTI- ACTEURS

Plus en détail

Termes de références Consultant National. Elaboration du plan opérationnel budgétisé du plan stratégique National 2014-2017

Termes de références Consultant National. Elaboration du plan opérationnel budgétisé du plan stratégique National 2014-2017 Termes de références Consultant National Elaboration du plan opérationnel budgétisé du plan stratégique National 2014-2017 I. Cadre et justification : Le Programme National de Lutte contre le Sida (PNLS),

Plus en détail

Approche intégrée à l'égard de la prévention et du contrôle des infections transmissibles sexuellement et par le sang

Approche intégrée à l'égard de la prévention et du contrôle des infections transmissibles sexuellement et par le sang Approche intégrée à l'égard de la prévention et du contrôle des infections transmissibles sexuellement et par le sang Dana Paquette Agence de la santé publique du Canada Plan Justification d'une approche

Plus en détail

DANS LES POLITIQUES PUBLIQUES. Appel à consultation pour L élaboration de la stratégie de communication du pôle social. Termes de référence

DANS LES POLITIQUES PUBLIQUES. Appel à consultation pour L élaboration de la stratégie de communication du pôle social. Termes de référence PROGRAMME PROMOUVOIR ET RENFORCER L INSTITUTIONNALISATION DE L EQUITE ET DE L EGALITE DE GENRE DANS LES POLITIQUES PUBLIQUES Appel à consultation pour L élaboration de la stratégie de communication du

Plus en détail

Coopérative Féminine pour la Protection de l Environnement (CO.FE.P.E) Theme: Women and children Human settlement and HIV AIDS

Coopérative Féminine pour la Protection de l Environnement (CO.FE.P.E) Theme: Women and children Human settlement and HIV AIDS Coopérative Féminine pour la Protection de l Environnement (CO.FE.P.E) Theme: Women and children Human settlement and HIV AIDS I/Présentation: La coopérative Féminine pour la Protection de l Environnement

Plus en détail

Le résultat attendu au terme de l appui technique est l amélioration de l efficacité de la COCAFEM/GL.

Le résultat attendu au terme de l appui technique est l amélioration de l efficacité de la COCAFEM/GL. CONSULTANT OU UNE CONSULTANTE APPUI TECHNIQUE POUR LA RÉVISION DU SCHÉMA ORGANISATIONNEL ET DES STATUTS ET RÈGLEMENTS DE LA COCAFEM/GL ET POUR L ACCOMPAGNEMENT DE LA MISE EN ŒUVRE DES CHANGEMENTS ADOPTÉS

Plus en détail

OFFRE POUR CONSULTANCE

OFFRE POUR CONSULTANCE 1 3, Rue du Marché, B.P.1490 Bujumbura- Burundi, Tél. (257) 22 301300 / 301302 OFFRE POUR CONSULTANCE Recrutement d un(e) Consultant(e) national pour le poste d appui au programme «Droits des Femmes, Leadership

Plus en détail

LOI N 2005-31 DU 05 AVRIL 2006

LOI N 2005-31 DU 05 AVRIL 2006 REPUBLIQUE DU BENIN ------------- PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE ------------- LOI N 2005-31 DU 05 AVRIL 2006 Portant prévention, prise en charge et contrôle du VIH SIDA en République du Bénin. L ASSEMBLEE

Plus en détail

Foire aux questions. La mission générale de ce Partenariat mondial de la société civile, tel que convenu par les membres en 2011, est de :

Foire aux questions. La mission générale de ce Partenariat mondial de la société civile, tel que convenu par les membres en 2011, est de : Foire aux questions Pourquoi avons nous besoin d une nouvelle stratégie? La stratégie 2014 2016 de Filles, Pas Epouses, qui a été élaborée en concertation avec les membres, s achève à la fin de cette année.

Plus en détail

PROGRAMME DIASPORA Recrutement d Experts/Consultants de la Diaspora

PROGRAMME DIASPORA Recrutement d Experts/Consultants de la Diaspora MINISTERE DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA REFORME ADMINISTRATIVE REPUBLIQUE TOGOLAISE RAVAIL-LIBERTE-PATRIE N /MFPRA/CTRAP/UGPD Lomé, PROGRAMME DIASPORA Recrutement d Experts/Consultants de la Diaspora

Plus en détail

Mise au concours de l évaluation externe du projet PAFLAPUM III

Mise au concours de l évaluation externe du projet PAFLAPUM III Mise au concours de l évaluation externe du projet PAFLAPUM III Termes de référence Nom du projet: Pays destinataire: Durée du projet: Objectif général du projet: Objectifs spécifiques : Promotion de la

Plus en détail

A/MTSP/2008-2013 PB/2008-2009. Original : Anglais PLAN STRATÉGIQUE À MOYEN TERME 2008-2013 PROJET DE BUDGET PROGRAMME 2008-2009

A/MTSP/2008-2013 PB/2008-2009. Original : Anglais PLAN STRATÉGIQUE À MOYEN TERME 2008-2013 PROJET DE BUDGET PROGRAMME 2008-2009 A/MTSP/2008-2013 PB/2008-2009 Original : Anglais PLAN STRATÉGIQUE À MOYEN TERME 2008-2013 ET PROJET DE BUDGET PROGRAMME 2008-2009 Les appellations employées dans ce document et la présentation des données

Plus en détail

PROGRAMME D INNOVATION EN FORMATION. AUX 1 er, 2 e ET 3 e CYCLES

PROGRAMME D INNOVATION EN FORMATION. AUX 1 er, 2 e ET 3 e CYCLES PROGRAMME D INNOVATION EN FORMATION AUX 1 er, 2 e ET 3 e CYCLES sous la responsabilité du vice-rectorat aux études Février 2010 INTRODUCTION Le Programme d innovation en formation aux 1 er, 2 e et 3 e

Plus en détail

Termes de Références. Recrutement d un Bureau d étude ou d un groupement de Bureau d étude pour

Termes de Références. Recrutement d un Bureau d étude ou d un groupement de Bureau d étude pour Ministère de l Equipement, de l Aménagement territorial et du Développement Durable Direction Générale de l Environnement et de la qualité de la Vie Termes de Références Recrutement d un Bureau d étude

Plus en détail

KASABATI. Programme Ethique

KASABATI. Programme Ethique + 226 50 35 25 27 / 50 35 29 79 Partenaire de Programme Ethique Contexte d intervention L association Kasabati a commencé à travailler en 2007 sur les questions éthiques posées par la recherche ou par

Plus en détail

Association canadienne pour la santé mentale SECTION D OTTAWA

Association canadienne pour la santé mentale SECTION D OTTAWA DESCRIPTION DU POSTE D INTERVENANT-PIVOT Association canadienne pour la santé mentale SECTION D OTTAWA Titre : Intervenant-pivotRelève du : Gestionnaire du programme Programme : Services de soutien communautaireapprouvé

Plus en détail

Représentant national 1

Représentant national 1 Représentant national 1 Lieu de travail : Supérieur immédiat : Statut : REMARQUE : Échelle salariale : Exigences linguistiques : Yaounde, Cameroun Chef des programmes pour l Afrique centrale et occidentale

Plus en détail

UNICEF Madagascar recrute: UN CONSULTANT INTERNATIONAL

UNICEF Madagascar recrute: UN CONSULTANT INTERNATIONAL UNICEF Madagascar recrute: UN CONSULTANT INTERNATIONAL ------------------------------------------------------------------------------------------ Titre: CONSULTANT(E) CHARGE(E) DE L APPUI A LA REVUE ET

Plus en détail

Diplôme en préparation :

Diplôme en préparation : CURRICULUM VITÆ I. ÉTAT CIVIL NOM PRENOMS DATE ET LIEU DE NAISSANCE NATIONALITE SITUATION FAMILIALE CONTACT : TOUSSO : ANAMA : le 30 septembre 1976 à Mango : TOGOLAISE : MARIE (PERE D UN ENFANT) : E-MAIL

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE. I- Contexte et justification

TERMES DE REFERENCE. I- Contexte et justification TERMES DE REFERENCE Recrutement d un/e Consultant/e National/e pour la réalisation d une analyse des barrières à l accès au dispositif national de conseil et de dépistage anonyme et gratuit du VIH existant

Plus en détail

Contribution en stratégie avancée en matière de santé de reproduction : cas de l unité mobile dans le district sanitaire de Katiola (CNO)

Contribution en stratégie avancée en matière de santé de reproduction : cas de l unité mobile dans le district sanitaire de Katiola (CNO) MEMPD Contribution en stratégie avancée en matière de santé de reproduction : cas de l unité mobile dans le district sanitaire de Katiola (CNO) Titre 14. Programmes et politiques Présenté par : 14.4. Evaluation

Plus en détail

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Guide de rédaction Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Table des matières LA PRÉSENTATION DU PROJET 1.1. Le résumé du projet 1.2. L utilité sociale du projet 1.3. Le lien

Plus en détail

Cadre de résultats et d allocation de ressources de l UNICEF pour le Bhoutan, 2014-2018**

Cadre de résultats et d allocation de ressources de l UNICEF pour le Bhoutan, 2014-2018** Nations Unies Conseil d administration du Programme des Nations Unies pour le développement, du Fonds des Nations Unies pour la population et du Bureau des Nations Unies pour les services d appui aux projets

Plus en détail

Santé internationale. Avoir un impact durable sur la santé

Santé internationale. Avoir un impact durable sur la santé Santé internationale Avoir un impact durable sur la santé Un véritable partenaire Abt Associates est fermement résolue à améliorer la santé des habitants de la planète. Nous travaillons en étroite collaboration

Plus en détail

Groupe Genre, Empowerment et Sécurité Alimentaire de la Commission Femmes et Développement

Groupe Genre, Empowerment et Sécurité Alimentaire de la Commission Femmes et Développement Groupe Genre, Empowerment et Sécurité Alimentaire de la Commission Femmes et Développement L accès et le contrôle des ressources par les femmes : un défi pour la sécurité alimentaire Recommandations Vers

Plus en détail

CYCLE DE FORMATION DES LEADERS DES COMMUNAUTES ET ACTEURS ASSOCIATIFS

CYCLE DE FORMATION DES LEADERS DES COMMUNAUTES ET ACTEURS ASSOCIATIFS CYCLE DE FORMATION DES LEADERS DES COMMUNAUTES ET ACTEURS ASSOCIATIFS Termes de références pour le recrutement des consultants formateurs Ce cycle de formation s inscrit dans le cadre du développement

Plus en détail

Licence professionnelle Technicien coordinateur de l aide psycho-sociale à l aidant

Licence professionnelle Technicien coordinateur de l aide psycho-sociale à l aidant Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Technicien coordinateur de l aide psycho-sociale à l aidant Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations

Plus en détail

SPECIAL NOEL AVEC LES ENFANTS

SPECIAL NOEL AVEC LES ENFANTS Actions Citoyennes pour un Développement Intégral ACDI-TOGO www.acdi-togo.jimdo.com 04BP :289 Lomé-Togo Tél : (00228) 93 41 18 65 / 99 61 38 78/ 92 81 18 22 SPECIAL NOEL AVEC LES ENFANTS A 200m du carrefour

Plus en détail

VIH-SIDA. Carole Uchan cuchan@paris.msf.org +33 (0)1 40 21 27 69 8, rue Saint-Sabin 75011 Paris - www.msf.fr

VIH-SIDA. Carole Uchan cuchan@paris.msf.org +33 (0)1 40 21 27 69 8, rue Saint-Sabin 75011 Paris - www.msf.fr VIH-SIDA Carole Uchan cuchan@paris.msf.org +33 (0)1 40 21 27 69 8, rue Saint-Sabin 75011 Paris - www.msf.fr Association reconnue d utilité publique - Grande cause nationale 1987 - Prix Nobel de la paix

Plus en détail

Personnes relevant de la compétence du HCR

Personnes relevant de la compétence du HCR Le HCR a continué de plaider en faveur du respect des en mettant l accent sur les droits et les moyens d existence à l appui de l intégration desdéplacésinternes. Au cours de l année, le Gouvernement géorgien

Plus en détail

Lutte contre le VIH/SIDA en RDC : L urgence ignorée

Lutte contre le VIH/SIDA en RDC : L urgence ignorée Campagne de communication MSF 2012 Lutte contre le VIH/SIDA en RDC : L urgence ignorée Note explicative janvier 2012 UNE SITUATION ALARMANTE Le VIH touche un nombre impressionnant de personnes en République

Plus en détail

DESCRIPTION DU PROGRAMME Dernière mise à jour : octobre 2012

DESCRIPTION DU PROGRAMME Dernière mise à jour : octobre 2012 _ DESCRIPTION DU PROGRAMME Dernière mise à jour : octobre 2012 1. Le Programme 1.1. Description du Programme Le programme IntégraTIon Montréal est une mesure financière incitative auprès des employeurs

Plus en détail

MINISTERE DE LA SANTE PUBLIQUE ET DE LA POPULATION (MSPP) Unité d Etudes et de Programmation (UEP) ANNUAIRE STATISTIQUE 2012

MINISTERE DE LA SANTE PUBLIQUE ET DE LA POPULATION (MSPP) Unité d Etudes et de Programmation (UEP) ANNUAIRE STATISTIQUE 2012 MINISTERE DE LA SANTE PUBLIQUE ET DE LA POPULATION (MSPP) Unité d Etudes et de Programmation (UEP) ANNUAIRE STATISTIQUE 2012 Septembre 2013 REMERCIEMENTS Le Ministère de la Santé Publique et de la Population

Plus en détail

PROGRAMME DE TRAVAIL DE L IHP+ POUR 2016-17

PROGRAMME DE TRAVAIL DE L IHP+ POUR 2016-17 PROGRAMME DE TRAVAIL DE L IHP+ POUR 2016-17 Optimiser la coopération au développement pour atteindre les ODD concernant la santé 1. Introduction Le programme de travail du Partenariat international pour

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE Mission n 14INI122

TERMES DE REFERENCE Mission n 14INI122 TERMES DE REFERENCE Mission n 14INI122 I. Informations générales Intitulé de la mission Renforcement des capacités de la Pharmacie Nationale d Approvisionnement dans le suivi des appels d offres internationaux

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUITEMENT D EXPERTS A travers un Contrat de Service Individuel (Individual Service Agreement - ISA)

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUITEMENT D EXPERTS A travers un Contrat de Service Individuel (Individual Service Agreement - ISA) TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUITEMENT D EXPERTS A travers un Contrat de Service Individuel (Individual Service Agreement - ISA) DESCRIPTION DE POSTE Désignation du poste : Expert en qualité, sécurité

Plus en détail

De plus, la politique se veut concordante avec les règlements et les politiques du Collège Shawinigan énumérés ci-dessous :

De plus, la politique se veut concordante avec les règlements et les politiques du Collège Shawinigan énumérés ci-dessous : POLITIQUE NUMÉRO 32 de soutien à l intégration scolaire et d éducation à la citoyenneté Responsable : Direction des études Dernière mise à jour : CA/2004-361.08.4, le 26 mai 2004 Prochaine date de révision

Plus en détail

Stratégie pour une riposte accélérée à l épidémie de maladie à virus Ébola en Afrique de l Ouest. Juillet-Décembre 2014

Stratégie pour une riposte accélérée à l épidémie de maladie à virus Ébola en Afrique de l Ouest. Juillet-Décembre 2014 Stratégie pour une riposte accélérée à l épidémie de maladie à virus Ébola en Afrique de l Ouest Juillet-Décembre 2014 1 1. Introduction Le 21 mars 2014, le ministère de la Santé de la République de Guinée

Plus en détail

Atelier thématique «Stratégies de développement durable»

Atelier thématique «Stratégies de développement durable» Atelier thématique «Stratégies de développement durable» Par Christian BRODHAG École nationale supérieure des mines de Saint-Etienne (France) brodhag@emse.fr Le thème stratégie de développement durable

Plus en détail

Partenariats stratégiques

Partenariats stratégiques FICHE D AIDE A LA LECTURE DU GUIDE DU PROGRAMME ERASMUS+ 2015 Partenariats stratégiques #ERASMUSPLUS #PARTENARIATSSTRATÉGIQUES Action clé 2 : Coopération pour l innovation et l échange de bonnes pratiques

Plus en détail

Programme Brésil-Canada de promotion de l équité. PECPE Express (Projets à court et moyen termes) Livret 2

Programme Brésil-Canada de promotion de l équité. PECPE Express (Projets à court et moyen termes) Livret 2 Programme Brésil-Canada de promotion de l équité PECPE Express (Projets à court et moyen termes) Livret 2 Le Programme d échange de connaissances pour la promotion de l équité (PECPE) est offert aux organisations

Plus en détail

Promotion et éducation pour la santé face aux comportements à risques et aux maladies non-transmissibles

Promotion et éducation pour la santé face aux comportements à risques et aux maladies non-transmissibles Note de cadrage 3 Promotion et éducation pour la santé face aux comportements à risques et aux maladies non-transmissibles Objet : Assises de la santé, groupe Promotion et éducation pour la santé faces

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies Conseil économique et social Distr. générale 25 septembre 2012 Français Original: anglais ECE/AC.30/2012/3 Commission économique pour l Europe Groupe de travail sur le vieillissement Conférence

Plus en détail

Programme de Chaires de leadership en enseignement (CLE)

Programme de Chaires de leadership en enseignement (CLE) POUR L AVANCEMENT ET L INNOVATION EN ENSEIGNEMENT Programme de Chaires de leadership en enseignement (CLE) Information générale et processus de mise en candidature Miser sur l innovation en formation pour

Plus en détail

Compte rendu provisoire 11-1

Compte rendu provisoire 11-1 Conférence internationale du Travail Compte rendu provisoire 104 e session, Genève, juin 2015 11-1 Quatrième question à l ordre du jour: Les petites et moyennes entreprises et la création d emplois décents

Plus en détail

d une gestion inclusive» qui a reçu l appui financier du Gouvernement des Pays-Bas pour la période allant de d aout 2015 à juillet 2018.

d une gestion inclusive» qui a reçu l appui financier du Gouvernement des Pays-Bas pour la période allant de d aout 2015 à juillet 2018. Termes de référence (TdRs) pour le recrutement d un formateur/mentor en genre sur la gestion des ressources naturelles dans le Paysage du Grand Virunga. 1. Contexte La Collaboration Transfrontalière du

Plus en détail

SELECTION DE CONSULTANT DOSSIER DE DEMANDE DE PROPOSITIONS

SELECTION DE CONSULTANT DOSSIER DE DEMANDE DE PROPOSITIONS SELECTION DE CONSULTANT DOSSIER DE DEMANDE DE PROPOSITIONS MISSION ASSISTANCE TECHNIQUE PERFECTIONNEMENT DES PROCEDURES DE GESTION DES RH ET ELABORATION DES OUTILS NECESSAIRES RMCR MALI FEVRIER 2016 Avec

Plus en détail

INDIVIDUAL CONSULTANT PROCUREMENT NOTICE

INDIVIDUAL CONSULTANT PROCUREMENT NOTICE Royaume du Maroc Ministère de l Intérieur Direction Générale des Collectivités Locales Date: 01/08/2014 Réf : IC 1-08/2014 INDIVIDUAL CONSULTANT PROCUREMENT NOTICE Pays: Maroc Description de la mission:

Plus en détail

INTERNE ET EXTERNE Document de communication sur le financement de contrepartie et la volonté de payer

INTERNE ET EXTERNE Document de communication sur le financement de contrepartie et la volonté de payer Document de communication sur le financement de contrepartie et la volonté de payer Juillet 2014 Sommaire 1 2 3 4 5 Présentation du financement de contrepartie et de la volonté de payer Critères d admissibilité

Plus en détail

CALENDRIER DES EVENEMENTS PREVUS

CALENDRIER DES EVENEMENTS PREVUS CALENDRIER DES EVENEMENTS PREVUS PROGRAMME DE COOPERATION ENTRE LA TUNISIE ET LE FONDS MONDIAL DE LUTTE CONTRE LE SIDA, LA TUBERCULOSE ET LE PALUDISME Avril 2011 Unité de gestion du programme fonds mondial

Plus en détail

Programme des Nations Unies pour le développement

Programme des Nations Unies pour le développement Programme des Nations Unies pour le développement AVIS DE RECRUTEMENT DE CONSULTANTS N ICN-009/2015 Date: 26/05/2015 Pays : Type de contrat : Niveau de poste : Description de la mission : Langue requise

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L INTERIEUR DIRECTION GÉNÉRALE DES COLLECTIVITÉS LOCALES

ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L INTERIEUR DIRECTION GÉNÉRALE DES COLLECTIVITÉS LOCALES ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L INTERIEUR DIRECTION GÉNÉRALE DES COLLECTIVITÉS LOCALES TERMES DE REFERENCE Consultation pour l intégration du genre dans les programmes de la Direction Générale des Collectivités

Plus en détail

DEMANDE DE RECONNAISSANCE : GUIDE À L INTENTION DES FOURNISSEURS 1

DEMANDE DE RECONNAISSANCE : GUIDE À L INTENTION DES FOURNISSEURS 1 DEMANDE DE RECONNAISSANCE : GUIDE À L INTENTION DES FOURNISSEURS 1 Présenter une demande de reconnaissance pour une activité de formation continue destinée aux travailleurs sociaux et aux thérapeutes conjugaux

Plus en détail

TERMES DE REFERENCES

TERMES DE REFERENCES SECRETARIAT EXECUTIF DE L ORGANISATION DU CORRIDOR ABIDJAN LAGOS PROJET DE FACILITATION DU COMMERCE ET DU TRANSPORT SUR LE CORRIDOR ABIDJAN LAGOS (PFCTAL) DON IDA H549-TG TERMES DE REFERENCES Activité

Plus en détail

Manuel de Procédures. Relatif au Programme AMALI

Manuel de Procédures. Relatif au Programme AMALI Manuel de Procédures Relatif au Programme AMALI Décembre 2009 1 1 Table des Matières Introduction.. 4 Présentation du Manuel de Procédures.. 5 1 Organes de gestion du Programme AMALI... 5 1-1 Le Comité

Plus en détail

Cameroun. Faits marquants. Environnement opérationnel. Personnes relevant de la compétence du HCR

Cameroun. Faits marquants. Environnement opérationnel. Personnes relevant de la compétence du HCR Faits marquants Au terme de cinq années de plaidoyer du HCR, le Gouvernement du Cameroun a signé le décret d application de la loi sur l asile et constitué un comité d éligibilité. Dans le cadre d une

Plus en détail

ANNEXE 1 2011-2015 PLAN OPERATIONNEL LA POLITIQUE NATIONALE DE LUTTE CONTRE LE VIH ET LE SIDA DANS LE MONDE DU TRAVAIL. Bujumbura, 19 mai 2011.

ANNEXE 1 2011-2015 PLAN OPERATIONNEL LA POLITIQUE NATIONALE DE LUTTE CONTRE LE VIH ET LE SIDA DANS LE MONDE DU TRAVAIL. Bujumbura, 19 mai 2011. ANNEXE 1 PLAN OPERATIONNEL LA POLITIQUE NATIONALE DE LUTTE CONTRE LE VIH ET LE SIDA DANS LE MONDE DU TRAVAIL 211-215 Bujumbura, 19 mai 211. . Introduction Le Burundi s est doté d une politique lutte contre

Plus en détail

COMMUNIQUE DE RECRUTEMENT D UN CONSULTANT

COMMUNIQUE DE RECRUTEMENT D UN CONSULTANT COMMUNIQUE DE RECRUTEMENT D UN CONSULTANT 1.L a.s.b.l. FVS/AMADE Burundi désire recruter un consultant pour faire une étude de faisabilité pour la création des mutualités de santé pour les groupements

Plus en détail

Présentation de la Maison de l Entreprise

Présentation de la Maison de l Entreprise Présentation de la Maison de l Entreprise Organisation Intermédiaire de Développement du Secteur Privé Historique La Maison de l Entreprise du Bénin est née de la transformation, d une association professionnelle

Plus en détail

Tableau récapitulatif 1. Projet de budget programme par objectif stratégique

Tableau récapitulatif 1. Projet de budget programme par objectif stratégique 66 Tableau récapitulatif 1. Projet de budget programme par objectif stratégique US $ millions Afrique Amériques Asie du Sud-Est aux maladies transmissibles 624,9 37,2 212,4 2. Combattre le VIH/sida, la

Plus en détail

APPEL A PROJETS 2013. Mesure 3, Action 3.6

APPEL A PROJETS 2013. Mesure 3, Action 3.6 APPEL A PROJETS 2013 Mesure 3, Action 3.6 Projets de recherche dans le domaine des approches multidisciplinaires de la modélisation des processus biologiques complexes appliqués au cancer (Biologie des

Plus en détail

DESCRIPTION D AFFECTATION DE VOLONTAIRE VNU

DESCRIPTION D AFFECTATION DE VOLONTAIRE VNU Préambule: DESCRIPTION D AFFECTATION DE VOLONTAIRE VNU Le programme des Volontaires des Nations Unies (VNU) est au sein des Nations Unies l organisation qui, au niveau mondial, est chargée de promouvoir

Plus en détail

Comité aviseur femmes en développement de la main-d œuvre

Comité aviseur femmes en développement de la main-d œuvre Comité aviseur femmes en développement de la main-d œuvre Avis sur le Projet de politique de l éducation des adultes dans une perspective de formation continue présenté au ministre d État à l Éducation

Plus en détail

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP)

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) F CDIP/10/6 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 28 SEPTEMBRE 2012 Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) Dixième session Genève, 12 16 novembre 2012 RAPPORT D ÉVALUATION DU PROJET RELATIF

Plus en détail

Centre de Recherche pour le Développement International. Écosystème et Santé Humaine Initiative de Programme

Centre de Recherche pour le Développement International. Écosystème et Santé Humaine Initiative de Programme Centre de Recherche pour le Développement International Écosystème et Santé Humaine Initiative de Programme Défis du Développement La bonne Santé et le bien être des êtres humains sont au centre du développement

Plus en détail

Programme Santé 2016-2021 de l USAID/Sénégal Document d évaluation de projet (PAD)

Programme Santé 2016-2021 de l USAID/Sénégal Document d évaluation de projet (PAD) August 11, 2015 I. Introduction Programme Santé 2016-2021 de l USAID/Sénégal Document d évaluation de projet (PAD) En dépit des problèmes sérieux qu il rencontre dans le domaine de la santé, le Sénégal

Plus en détail

Poste à temps plein permanent Selon l échelle salariale de la CDRHPNQ en vigueur

Poste à temps plein permanent Selon l échelle salariale de la CDRHPNQ en vigueur AFFICHAGE DE POSTE 2 e affichage Titre du poste : Département : Gestionnaire : Lieu de travail : Catégorie : Salaire : Employés sous gestion : Priorité d embauche : Directeur des Services de soutien Services

Plus en détail

VALEURS FONDAMENTALES : INTEGRITE, PROFESSIONALISME, RESPECT DE LA DIVERSITE TERMES DE REFERENCE

VALEURS FONDAMENTALES : INTEGRITE, PROFESSIONALISME, RESPECT DE LA DIVERSITE TERMES DE REFERENCE VALEURS FONDAMENTALES : INTEGRITE, PROFESSIONALISME, RESPECT DE LA DIVERSITE TERMES DE REFERENCE Agence des Nations Unies : Titre : Lieu : Durée : Bureau Régional de l ONUDC pour l Afrique de l'ouest et

Plus en détail

COMMISSION EUROPÉENNE

COMMISSION EUROPÉENNE 25.3.2011 Journal officiel de l Union européenne C 93/17 V (Avis) PROCÉDURES ADMINISTRATIVES COMMISSION EUROPÉENNE APPEL À PROPOSITIONS EACEA/15/11 Dans le cadre du programme pour l éducation et la formation

Plus en détail

Rapport de Situation National à l intention de l UNGASS. Cap vert

Rapport de Situation National à l intention de l UNGASS. Cap vert República de Cabo Verde Comité de Coordenação do Combate à Sida Secretariado Executivo... Rapport de Situation National à l intention de l UNGASS Cap vert Janvier 2006 Décembre 2007 C. Postal 855 Praia

Plus en détail

Expérience du Lesotho

Expérience du Lesotho Nouvelles recommandations 2010 de la PTME et protocole thérapeutique effective en Afrique Subsaharienne Expérience du Lesotho Dr. Appolinaire TIAM, MBChB, DipHIVMan, M(fam)Med Directeur Technique: Elizabeth

Plus en détail

APPEL D OFFRES DE SERVICES PROFESSIONNELS

APPEL D OFFRES DE SERVICES PROFESSIONNELS APPEL D OFFRES DE SERVICES PROFESSIONNELS POUR L ÉVALUATION D IMPACT DU PROGRAMME NATIONAL LEADERSHIP DE SERVICE 1. L Arche, qu est-ce que c est? ; «L'Arche rassemble des personnes, avec et sans déficience

Plus en détail

CHARTEOK.COM CHARTE OK : Une charte d engagement 2011

CHARTEOK.COM CHARTE OK : Une charte d engagement 2011 CHARTEOK.COM CHARTE OK : Une charte d engagement 2011 TABLE DES MATIÈRES Lexique La Charte OK en bref Introduction La Charte OK Engagement mutuel Engagement de l établissement Matériel de protection Matériel

Plus en détail

Appel à projets 2015. Destiné aux Associations de lutte contre le sida en France métropolitaine & DROM

Appel à projets 2015. Destiné aux Associations de lutte contre le sida en France métropolitaine & DROM Appel à projets 2015 Destiné aux Associations de lutte contre le sida en France métropolitaine & DROM Date de clôture : 04/11/2015 ViiV Healthcare SAS (ci-après ViiV Healthcare) met en place une nouvelle

Plus en détail

Projets libres de Recherche «Biologie et Sciences du Cancer»

Projets libres de Recherche «Biologie et Sciences du Cancer» Appel à projets 2013 Projets libres de Recherche «Biologie et Sciences du Cancer» Action 5.3 Attention sélection des projets en deux étapes : 1. Lettre d intention : 29 octobre 2012 2. Dossier présélectionné

Plus en détail