Appel à Manifestation d Intérêt A l intention des (ONG) intéressées à la mise en œuvre des activités du Projet Fond Global-PNUD HAITI (VIH SIDA)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Appel à Manifestation d Intérêt A l intention des (ONG) intéressées à la mise en œuvre des activités du Projet Fond Global-PNUD HAITI (VIH SIDA)"

Transcription

1 Appel à Manifestation d Intérêt A l intention des (ONG) intéressées à la mise en œuvre des activités du Projet Fond Global-PNUD HAITI (VIH SIDA) Le PNUD en tant que Récipiendaire Principal (RP) du Fond Global dans la lutte contre le VIH / SIDA et la tuberculose en HAITI lance un appel à manifestation d intérêt aux organisations non-gouvernementales (ONG) tant locales qu internationales œuvrant dans la dispensation des soins de Santé aux PVVIH (Patients Vivants avec le VIH) qui seraient intéressées dans l exécution des activités du Programme consolidé RCC: HAITI: Elargissement de la Riposte au VIH. L objectif des cet AMI (Appel à Manifestation d Intérêt) est de sélectionner une liste d ONG qui après un processus de demande de proposition seront autorisées à aller de l avant en dans l élaboration de proposition complète de Projet. Par conséquent, l AMI ne s intéresse pas à des activités spécifiques à ce stade mais à une déclaration de l expérience et de la capacité de l institution. Ceci permettra d établir une courte liste d ONG. Aucune évaluation détaillée du besoin n est requis à ce stade. L expression d intérêt doit être envoyé et reçu au bureau de gestion de projet Fond Global du PNUD au plus tard le 9 Mars 2011 à 16hres. CONTEXTE Haïti est le pays le plus touché par l épidémie du VIH en dehors du continent Africain. La séroprévalence était estimée à 3% en 2003, mais des données récentes ont montré une réduction à 2.2%. L épidémie a commencé parmi les hommes ayant des rapports sexuels avec d autres hommes et parmi les transfusés de sang total. Avec le temps, le VIH s est rapidement propagé dans la population hétérosexuelle: le ratio homme/femme est alors de parité des 2 côtés. Seul 40% des individus éligibles pour ARV sont actuellement sous traitement. Le Fond Global finance des programmes de lutte contre le VIH en HAITI depuis 2003 à travers les séries 1, 5 et 7. La série 1 du financement du Fond Global a accordé principalement la couverture des activités de prévention, de soins et de traitement afin de supporter ceux qui sont déjà infectés en mettant l accent sur l accès aux antirétroviraux (ARV). Le programme a mis l accent sur 3 champs d action: la réduction du risque, la réduction de la vulnérabilité et la réduction de l impact du VIH. La subvention de la série 5 est complémentaire au programme de la série 1. Les objectifs de la série 5 inclus: i) l augmentation de l'offre de traitement des personnes vivant avec le VIH (PVVIH), ii) les soins et soutien communautaires pour les groupes vulnérables comme les nourrissons, les enfants, les orphelins, les jeunes et les femmes dans les zones rurales et urbaines, et, iii) un plaidoyer pour De nouveaux types d activités. La phase consolidée du programme RCC, incluant la série 1 et la phase 2 de la série 5, couvrira la prévention, le traitement et les activités de soins et support avec une approche intégrée. Les activités de prévention mettront l accent sur les campagnes de communication pour le changement de comportement (CCC) et les activités visant à promouvoir un comportement sexuel sécuritaire par l utilisation des médias, des pairs éducateurs et des professionnels de santé. La distribution et l utilisation du préservatif se fera de façon systématique chez les groupes cibles que sont les jeunes, les travailleuses de sexe, et les hommes ayant

2 des rapports sexuels avec d autres hommes. L assistance conseil et le dépistage volontaire seront élargis pour le rendre plus accessible à la population afin qu une plus grande portion puisse connaître leur statut sérologique et puisse changer de comportement grâce au counseling. L extension de la thérapie antirétrovirale (ARV) dans la prévention de la transmission Mère-Enfant (PTME) permettra aux nouveau-nés de rester séronégatifs et contribuera indirectement aux activités de prévention en fournissant un incitatif aux femmes pour se rendre aux (Centres de Dépistage Volontaire) CDV. Le programme couvrira également la sécurité transfusionnelle. Le traitement couvrira les infections sexuellement transmissibles en utilisant l approche syndromique, les infections Opportunistes (avec un accent particulier sur les liens avec la Tuberculose) et l usage des ARV pour les patients éligibles. Les activités de soins et support aux patients vivant avec le VIH (PVVIH) mettront l accent sur les interventions communautaires en incluant la sensibilisation parmi les leaders communautaires, les groupes de support aux PVVIH, les visites domiciliaires pour les familles infectées et affectées par le VIH, les familles d accueil pour les orphelins et enfants vulnérables, la distribution de nourriture et de kits d hygiène pour les PVVIH. (1) Mise au Point et Objectifs du Programme Les Objectifs Globaux de la subvention consolidée sont : i. Prolonger le taux de survie et restaurer la qualité de vie des PVVIH en HAITI; ii. Ralentir la propagation du VIH en HAITI; iii. Doter les haïtiens sexuellement actifs de la capacité de faire des choix éclairés et d adopter des comportements visant à protéger leur santé, réduire les risques et leur vulnérabilité au VIH et aux autres infections sexuellement transmissibles, et ainsi contribuer à l élimination de la stigmatisation et de la discrimination à l égard de ceux qui sont infectés et affectés par le VIH. Le programme ciblera en particulier les groupes suivants: - Jeune de 10 à 24 ans; - Femme enceinte; - Travailleuse de sexe; - Homme ayant des rapports sexuels avec d autres hommes; - PVVIH et leur famille; - Orphelin et enfant vulnérable; - Femme séropositive et nouveau-né; - Personnel Médical et travailleur social; - Personnel du Ministère de la Santé au niveau des directions départementales; - La population générale; Les Objectifs spécifiques sont: 1. Augmenter le nombre de personnes avec Infection avancée au VIH, recevant les ARV. 2. Augmenter le nombre de PVVIH diagnostiqué et traité pour les Infections Opportunistes. 3. Augmenter le nombre d Orphelins et enfants vulnérables et les malades chroniques et/ou les familles affectées par le VIH à recevoir soins et support. 4. Améliorer la capacité du Ministère de la Santé dans la gouvernance de Programme, la coordination et le suivi et évaluation. 5. Augmenter le nombre et la proportion de gens ayant une connaissance complète du VIH. 6. Augmenter le nombre d hommes et de femmes engagés dans des rapports sexuels à haut risque à utiliser le préservatif à chaque rapport. 7. Améliorer l accès aux services de prévention et traitement des IST, de l assistance-conseil et du test, de la prévention de la transmission mère-enfant (PTME). 8. Améliorer l accès à la sécurité transfusionnelle.

3 (2) Sommaire des Activités Les principales activités divisées en prévention, traitement, soins et support incluent: 1. Prévention 1.1. Sensibilisation sur le changement de comportement au sein des communautés vulnérables (jeunes, hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes, travailleuses de sexe, employés du secteur privé et public) Distribution et le marketing social du préservatif Mise en place de CDV accessible à la population générale y compris les femmes enceintes Formation du personnel des CDV et la distribution d outils standards de dépistage Campagnes de communication à l échelle nationale sur les services offerts dans les CDV Augmentation du nombre de sites de stockage de sang et d unités de sang non-contaminé disponibles Etablissement des points de prestation de service fournissant l assistance-conseil et le dépistage avec comme condition de base la qualité des services 2. Traitement 2.1. Traitement des patients pour IST suivant les normes du ministère de la Santé public en vigueur Formation pour le personnel assurant le traitement et la prophylaxie pour les Infections Opportunistes Prise en charge intégrée des maladies de l adulte et de l adolescent (PCIMAA) Diagnostic et traitement des Infections Opportunistes Mise en place des ARV pour la PTME Augmentation du nombre d institutions assurant la dispensation des ARV et autres soins médicaux aux PVV IH et support psychosocial aux PVVIH et leurs familles Augmentation de la capacité de traitement dans les sites ARV existants Etablissement de nouveaux centres d excellence dans la prise en charge des patients sous ARV Développement et distribution d outils simplifiés et des normes de fonctionnement pour la dispensation des ARV. 3 Soins et Support 3.1 PVVIH Formation Formation du personnel de Santé pour les PVVIH Formation des PVVIH sur différents problèmes liés au VIH Lutte contre la stigmatisation pour une meilleure compréhension des risques liés à la présence des personnes Support Psychosocial aux PVVIH Fournir des soins palliatifs et support psychosocial aux PVVIH Fournir des supports Psychosociaux à travers des groupes activités : musique, sport, expressions artistique etc Augmenter du nombre de groupes de support aux PVVIH Promouvoir l implication des gens vivant avec le VIH Formuler des demandes d ARV combinés Distribuer des normes et outils pour le traitement des infections Opportunistes Former le personnel sur l utilisation des normes standards pour les outils de soins du VIH Développer un système d information et de certification de personnel de soins VIH Mettre en place des équipes de contrôle de l assurance-qualité dans chaque département afin d évaluer la qualité du travail des fournisseurs de soins Etablir un système de référence pour les patients symptomatiques et asymptomatiques Promulguer des normes pour des services de qualité aux PVVIH Constituer des groupes de PVVIH assurant un plaidoyer pour le droit des PVVIH.

4 Assurer le les soins et supports aux orphelins et enfants vulnérables, en incluant le support nutritionnel et éducationnel Assurer l évaluation communautaire sur les besoins des Orphelins Initier l activité «Speak for a child» : identifier les familles et orphelins les plus vulnérables Fournir des services de support à travers les Structures Organisées pour les droits des PVVIH Fournir le support économique et psychosocial communautaire Fournir des soins à domicile par la distribution des kits de traitement et la formation des agents de visite domiciliaires Créer des groupes de solidarité Renforcer des capacités des centres ARV à fournir des soins et support aux jeunes séropositifs Assurer la formation dans les départements clés du ministère spécialement l unité VIH afin d adresser le problème de coordination et d assurer un suivi de qualité pour le renforcement du leadership Assurer un usage plus efficace des ressources par l amélioration et la coordination de la planification des ressources dans les processus décisionnels Former et offrir une assistance technique à 4 directeurs départementaux Recruter, former et superviser des médecins pratiquant en privé dans le réseau intégré Former des techniciens médicaux œuvrant dans le domaine du VIH Renforcer les compétences du Laboratoire National pour le contrôle de qualité des Laboratoires à travers le pays Normaliser la formation des travailleurs sociaux dans le travail sur le VIH en HAITI Introduire un régime de remboursement des coûts pour la prise en charge des femmes enceintes séropositives et leurs nourrissons Traiter les Infections Opportunistes (Cf section 2) Support nutritionnel Fournir des rations alimentaires aux individus sur traitement ARV et à leur famille. (3) Appel à Manifestation d Intérêt Les Organisations intéressées (ONG nationales et internationales) sont invitées à soumettre une expression d intérêt aux contacts sous-mentionnés. Le formulaire suivant devrait être complété en n excédant pas 10 pages (cependant les documents annexes sont autorisés). Le format annexe 1 comporte les inforrmations suivantes : Le nom de l institution et les informations sur les personnes contact. Un bref profil de l Organisation La structure de l organisation en Haïti Une description de la capacité technique de l organisation et de son expérience. Projets réalisés dans le passé et projet en cours. Partenaires anciens et actuels en Haïti et une approche des capacités de développement ; Une description de la capacité Gestionnaire et administrative de l Organisation ; 3 à 5 références du gouvernement, des partenaires et donateur. La série de subvention en cours recherche un ONG (nationale ou internationale) avec une capacité technique, gestionnaire et financière démontrée dans l exécution de projet dans ce champ d application qu est la prestation de service VIH en Haïti avec une expérience acquise et des résultats obtenus en travaillant avec des organisations de la société civile. De manière à assurer l engagement et l implication des ONG locales et d autres organisations de la société civile, n ayant pas l expérience ni la capacité prouvée d exécuter un projet de cette envergure, les institutions appliquant sont invitées à soumettre leur manifestation d intérêt avec une définition de partenariat avec d autres ONG locales

5 qui assureraient l exécution du projet avec elles. Les informations sur ce ou ces partenaires devraient être incluses dans leur document. L ONG postulant pour le financement des activités devra préciser dans ce document : La région dans laquelle elle souhaite travailler ; De plus, pour chaque région dans laquelle l ONG interviendra, elle devra préciser la couverture géographique ciblée, en se basant sur des informations existantes (sources à mentionner) ou sur son expérience dans cette région avec un bref rationale (à noter que pas détails demandant une évaluation ou des consultations sont nécessaires à ce stade) ; Avec chaque zone-cible desservie, le point à soulever devrait être soit que la zone n est pas assez couverte en terme de service de base, soit qu elle est affectée par des groupe hautement vulnérables ; (4) Sommaire des critères technique et de gestion L énumératif complet des critères d évaluation et de sélection sont décris dans l annexe 2. Les points suivants ne sont pas exhaustifs. Capacité Générale de l Organisation : Statut légal de l organisation ONG enregistrée / accréditée en HAITI Pertinence du mandat de l ONG et/ou de la Mission Surveillance de l ONG / Structure de gouvernance Pertinence de la structure organisationnelle en HAITI, comportant une présence dans les régions cibles Base du personnel actuel en soutien au programme (Programmation, suivi, rapport, finance, acquisition, logistique, etc.) Arrangement proposé entre les partenaires (Partenariat avec les ONG locales). Capacité technique : Capacité technique démontrée de l institution Disponibilité de compétence technique dans l institution même Compétence prouvée dans l obtention des résultats. Expérience de l Organisation en HAITI : Démontrer la capacité technique de gérer avec succès ce projet en se basant sur l expérience acquise dans la gestion de projets similaires. Démontrer l expérience sur des projets d envergure et de champs d action similaires et comportant des budgets considérables. Partenariat et développement des capacités : Démonter l expérience de travail avec les acteurs locaux, tels : les autorités gouvernementales, la société civile, Démontrer l adéquation entre l orientation et le développement des capacités. Capacité de Gestion et administration : Démontrer la capacité de gérer avec succès un projet d une valeur minimum de 10,000 dollars américains Démontrer l adéquation entre la capacité d acquisition et la norme Adéquation entre la comptabilité, la gestion financière et le plan de travail du contrôle des finances.

6 (5) Vue global du processus de sélection et de présentation de projet A travers l appel à manifestation d intérêt, les ONG sont invités à soumettre leur manifeste pour les services dans les champs du VIH tel qu indiqué dans le point 2 (sommaire des activités) avec la zone de couverture spécifique dans le pays. Tous les dossiers seront revus sur le plan technique et une liste réduite sera établie par un comité locale du PNUD suivant les critères listés dans l annexe 2 afin de déterminer les pré-qualifiés. Les ONG doivent réaliser au moins 70 % de score pour chaque critère de l annexe 2 pour être pré-qualifie. Les ONG sélectionnées seront alors autorisées à aller de l avant en préparant une proposition complète de projet (après un processus de requête de proposition) pour les activités dont l éligibilité a été confirmée. La proposition sera à nouveau revue par le PNUD. Les ONG dont la proposition aura été approuvée signeront un accord avec le PNUD dans son rôle de Récipiendaire Principal du Fond Global. Les fonds seront déboursés sur une base trimestrielle. (6) Soumission de documents d appel a manifestation d intérêt Les documents devront être reçu pas l unité responsable de l acquisition le Mercredi 9 Mars 2011 à 16:00 heures au plus tard (heure d Haïti). Les ONG intéressées devront envoyer leur forme de manifestation d intérêt avec les documents de support au courriel suivant : Référence : Appel à manifestation d intérêt : Programme RCC consolidé : HAITI : Elargissement de la riposte au VIH/SIDA. Des demandes de clarification pourront être obtenues à la même adresse.

ANNEXE 1 2011-2015 PLAN OPERATIONNEL LA POLITIQUE NATIONALE DE LUTTE CONTRE LE VIH ET LE SIDA DANS LE MONDE DU TRAVAIL. Bujumbura, 19 mai 2011.

ANNEXE 1 2011-2015 PLAN OPERATIONNEL LA POLITIQUE NATIONALE DE LUTTE CONTRE LE VIH ET LE SIDA DANS LE MONDE DU TRAVAIL. Bujumbura, 19 mai 2011. ANNEXE 1 PLAN OPERATIONNEL LA POLITIQUE NATIONALE DE LUTTE CONTRE LE VIH ET LE SIDA DANS LE MONDE DU TRAVAIL 211-215 Bujumbura, 19 mai 211. . Introduction Le Burundi s est doté d une politique lutte contre

Plus en détail

Manuel opérationnel de suivi et évaluation

Manuel opérationnel de suivi et évaluation REPUBLIQUE ALGERIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE Ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme Hospitalière Direction de la Prévention Comité National de Lutte contre les IST/VIH/sida Manuel

Plus en détail

Termes de références Mission TCHAD Demandeur I. Contexte HCNC FOSAP UNAD AMASOT La composante VIH/Sida vise les objectifs suivants

Termes de références Mission TCHAD Demandeur I. Contexte HCNC FOSAP UNAD AMASOT La composante VIH/Sida vise les objectifs suivants Termes de références Mission n 12INI145 TCHAD / Mission d expertise technique auprès de l Unité de Gestion du FOSAP, en matière de gestion financière et d appui comptable. Demandeur : FOSAP-HCNC I. Contexte

Plus en détail

Termes de références Consultant National. Elaboration du plan opérationnel budgétisé du plan stratégique National 2014-2017

Termes de références Consultant National. Elaboration du plan opérationnel budgétisé du plan stratégique National 2014-2017 Termes de références Consultant National Elaboration du plan opérationnel budgétisé du plan stratégique National 2014-2017 I. Cadre et justification : Le Programme National de Lutte contre le Sida (PNLS),

Plus en détail

Catégorie, secteur de programme et produit Afrique Amériques Asie du Sud-Est Europe Méditerrannée orientale Bureaux de pays.

Catégorie, secteur de programme et produit Afrique Amériques Asie du Sud-Est Europe Méditerrannée orientale Bureaux de pays. x de x de x de x de x de 1 - Maladies transmissibles 1.1. VIH/SIDA Pacifique occidental Siège x de 1.1.1 Mise en œuvre et suivi de la Stratégie mondiale du secteur de la santé sur le VIH/sida 2011-2015

Plus en détail

Projet de Femmes et Familles de l Afrique pour la Préparation au Traitement et l Education en matière de Traitement

Projet de Femmes et Familles de l Afrique pour la Préparation au Traitement et l Education en matière de Traitement Projet de Femmes et Familles de l Afrique pour la Préparation au Traitement et l Education en matière de Traitement GUIDE DE DEMANDE DE SUBVENTION RESERVE AUX RESEAUX NATIONAUX DES FEMMES VIVANT AVEC LE

Plus en détail

ÉVÉNEMENTS PRÉ-SOMMET

ÉVÉNEMENTS PRÉ-SOMMET AFRICAN UNION UNION AFRICAINE UNIÃO AFRICANA Addis Ababa, ETHIOPIA P. O. Box 3243 Telephone : +251-115- 517 700 Fax : +251-115- 517844 website : www. africa-union.org ÉVÉNEMENTS PRÉ-SOMMET FORUM DE LA

Plus en détail

Gestion de programme et renforcement de la capacité organisationn -elle

Gestion de programme et renforcement de la capacité organisationn -elle 6 Gestion de programme et renforcement de la capacité organisationn -elle Démarrer, gérer, suivre et mettre à l échelle un programme à partir d une perspective centralisée et communautaire 6 Gestion de

Plus en détail

ANNEXE 3. Période 2011-2015

ANNEXE 3. Période 2011-2015 ANNEXE 3 GUIDE DE MOBILISATION DES RESSOURCES POUR LA MISE EN OEUVRE DU PLAN OPERATIONEL DE LUTTE CONTRE LE VIH ET LE SIDA EN MILIEU DE TRAVAIL Période 2011-2015 BUJUMBURA, 19 Mai 2011 2 Sommaire 0. Introduction.3

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE. I- Contexte et justification

TERMES DE REFERENCE. I- Contexte et justification TERMES DE REFERENCE Recrutement d un/e Consultant/e National/e pour la réalisation d une analyse des barrières à l accès au dispositif national de conseil et de dépistage anonyme et gratuit du VIH existant

Plus en détail

D A N S L E S PAY S F R A N C O P H O N E S

D A N S L E S PAY S F R A N C O P H O N E S REGARD SUR L EPIDEMIE DU VIH D A N S L E S PAY S F R A N C O P H O N E S Photo: ONUSIDA Levier de la riposte au sida, l ONUSIDA s emploie à bâtir l action politique et à promouvoir les droits de tous les

Plus en détail

FONCTIONNEMENT ET LA PRESTATION DE SERVICES

FONCTIONNEMENT ET LA PRESTATION DE SERVICES ORIENTATIONS SUR LE FONCTIONNEMENT ET LA PRESTATION DE SERVICES 09 9.1 Introduction 176 9.2 Observance du traitement antirétroviral 176 9.2.1 Obstacles à l observance du traitement antirétroviral 176 9.2.2

Plus en détail

Le système de protection sociale au Sénégal, étroitement lié à l emploi, comprend :

Le système de protection sociale au Sénégal, étroitement lié à l emploi, comprend : LA PROTECTION SOCIALE A DAKAR : QUELLES POSSIBILITES DE PRISE EN CHARGE DES COUTS LIES AU VIH/SIDA? Gabrièle Laborde-Balen *, Bernard Taverne * * IRD, UR 36 «Prise en charge du sida en Afrique», BP 1386,

Plus en détail

Un nouveau cadre d investissement pour la riposte

Un nouveau cadre d investissement pour la riposte ONUSIDA Note d information 2011 Un nouveau cadre d investissement pour la riposte mondiale au VIH Version originale anglaise, UNAIDS / JC2244F, novembre 2011 : A new investment framework for the global

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES CLINIQUES TOUT AU LONG DU CONTINUUM DE SOINS : Objectif de ce chapitre. 6.1 Introduction 86

LIGNES DIRECTRICES CLINIQUES TOUT AU LONG DU CONTINUUM DE SOINS : Objectif de ce chapitre. 6.1 Introduction 86 LIGNES DIRECTRICES CLINIQUES TOUT AU LONG DU CONTINUUM DE SOINS : ÉTABLISSEMENT DE LIENS ENTRE LES PERSONNES CHEZ QUI UN DIAGNOSTIC D INFECTION À VIH A ÉTÉ POSÉ ET LES SERVICES DE SOINS ET DE TRAITEMENT

Plus en détail

AXES STRATÉGIQUES PRINCIPES GÉNÉRAUX

AXES STRATÉGIQUES PRINCIPES GÉNÉRAUX FRANÇAIS (FR) AXES STRATÉGIQUES PRINCIPES GÉNÉRAUX Au regard des principes généraux des axes stratégiques, la Fondation Rotary considère que : 1. Elle a pour objectifs d optimiser le traitement des dossiers

Plus en détail

Favoriser un lien durable entre soignant et soigné: L exemple des programmes pour et avec les populations à risque (HSH, UDVI, TS) en Asie

Favoriser un lien durable entre soignant et soigné: L exemple des programmes pour et avec les populations à risque (HSH, UDVI, TS) en Asie Favoriser un lien durable entre soignant et soigné: L exemple des programmes pour et avec les populations à risque (HSH, UDVI, TS) en Asie Dr Niklas Luhmann MD, MPH HIV/AIDS and HR Advisor Médecins du

Plus en détail

Z I G U I N C H O R SITUATION ECONOMIQUE ET SOCIALE REGIONALE 2013. Service Régional de la Statistique et de la Démographie de Ziguinchor

Z I G U I N C H O R SITUATION ECONOMIQUE ET SOCIALE REGIONALE 2013. Service Régional de la Statistique et de la Démographie de Ziguinchor Z I G U I N C H O R REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi ------------------ MINISTERE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DU PLAN ------------------ AGENCE NATIONALE DE LA STATISTIQUE ET DE LA DEMOGRAPHIE

Plus en détail

Tableau : Réponse aux besoins en matière de santé sexuelle et reproductive des adolescents

Tableau : Réponse aux besoins en matière de santé sexuelle et reproductive des adolescents Tableau : Réponse aux besoins en matière de santé sexuelle et reproductive des adolescents Le tableau suivant est destiné à donner un aperçu des principales actions à entreprendre pour répondre aux besoins

Plus en détail

Norme 8 : VIH. Notre engagement : Nous nous engageons à lutter contre la pandémie du VIH et les vulnérabilités au VIH

Norme 8 : VIH. Notre engagement : Nous nous engageons à lutter contre la pandémie du VIH et les vulnérabilités au VIH Notre engagement : Nous nous engageons à lutter contre la pandémie du VIH et les vulnérabilités au VIH Aide visuelle sur la violence sexuelle utilisée pour sensibiliser et former la population, Sud-Kivu,

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE Mission n 15SANIN127

TERMES DE REFERENCE Mission n 15SANIN127 TERMES DE REFERENCE Mission n 15SANIN127 I. Informations générales Intitulé de la mission Composante Thématique(s) Bénéficiaire(s) Pays Appuyer la réalisation d une étude de faisabilité sur la transformation

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE Mission n 14SANIN162

TERMES DE REFERENCE Mission n 14SANIN162 TERMES DE REFERENCE Mission n 14SANIN162 I. Informations générales Intitulé de la mission Composante Thématique(s) Bénéficiaire(s) Pays Subventions FM concernées Appui au Ministère de la Santé dans la

Plus en détail

PRÉSENTATION DU MATÉRIEL

PRÉSENTATION DU MATÉRIEL Édition 2009 OBJECTIF Ce catalogue présente des matériels prétestés et réalisés avec l appui fi nancier du PEPFAR (Plan d urgence américain pour la lutte contre le VIH/sida) depuis 2005 par le Centre des

Plus en détail

COLLÈGE FRONTIÈRE : Plan stratégique 2011-2014

COLLÈGE FRONTIÈRE : Plan stratégique 2011-2014 COLLÈGE FRONTIÈRE : Plan stratégique 2011-2014 1 En tant que pionnier en matière d alphabétisation au Canada, nous rejoindrons plus d apprenants d ici 2014 en faisant preuve de leadership. Nous atteindrons

Plus en détail

Sélection et Évaluation Quantitative des Médicaments pour la Prise en Charge du VIH/SIDA. Sophie Logez, OMS/PSM Addis Abeba, Ethiopie, Février 2005

Sélection et Évaluation Quantitative des Médicaments pour la Prise en Charge du VIH/SIDA. Sophie Logez, OMS/PSM Addis Abeba, Ethiopie, Février 2005 Sélection et Évaluation Quantitative des Médicaments pour la Prise en Charge du VIH/SIDA Sophie Logez, OMS/PSM Addis Abeba, Ethiopie, Février 2005 Sélection et Évaluation Quantitative Références Sélection

Plus en détail

L IMPACT DU VIH ET DU SIDA AU CAMEROUN À L HORIZON 2020

L IMPACT DU VIH ET DU SIDA AU CAMEROUN À L HORIZON 2020 C. N. L. S. N. A. C. C. L IMPACT DU VIH ET DU SIDA AU CAMEROUN À L HORIZON 2020 Comité National de Lutte Contre le SIDA Groupe Technique Central L IMPACT DU VIH ET DU SIDA AU CAMEROUN À L HORIZON 2020

Plus en détail

Côte d Ivoire. Personnes relevant de la compétence du HCR

Côte d Ivoire. Personnes relevant de la compétence du HCR À la fin de l année 2010, la Côte d Ivoire abritait près de 565 000 personnes relevant de la compétence du HCR, dont quelque 25 600 réfugiés libériens. Plus de 1 100 certificats de naissance ont été distribués

Plus en détail

Université Cheikh Anta DIOP de Dakar Doctorat d Etat en Médecine (1995)

Université Cheikh Anta DIOP de Dakar Doctorat d Etat en Médecine (1995) Nom THIAM Prénom Safiatou Adresse Route des Almadies BP : 15688 Dakar Fann Domicile +221 33868 3933 Cellulaire +221 77569 1809 E mail sofithiam@yahoo.fr Skype sofithiam 1. Formation Institutions Institut

Plus en détail

24 ème réunion du Conseil de Coordination du Programme de l ONUSIDA Genève, Suisse 22-24 juin 2009

24 ème réunion du Conseil de Coordination du Programme de l ONUSIDA Genève, Suisse 22-24 juin 2009 1 avril 2009 24 ème réunion du Conseil de Coordination du Programme de l ONUSIDA Genève, Suisse 22-24 juin 2009 Déclaration de l Association du Personnel du Secrétariat de l ONUSIDA Document préparé par

Plus en détail

LOI N EN DATE DU RELATIVE AU VIH/SIDA

LOI N EN DATE DU RELATIVE AU VIH/SIDA PROJET DE LOI RELATIF AU VIH/SIDA AU SENEGAL LOI N EN DATE DU RELATIVE AU VIH/SIDA EXPOSE DES MOTIFS Dès la fin des années 1980, conscient de la menace que l épidémie du VIH/SIDA fait peser sur le développement

Plus en détail

Page de présentation de la demande de financement

Page de présentation de la demande de financement Page de présentation de la demande de financement Date JJ/MM/AAAA Veuillez remplir la présente page de présentation et la joindre à votre demande de financement. Les renseignements doivent porter précisément

Plus en détail

Swiss Working Paper sur la santé dans l agenda post-2015

Swiss Working Paper sur la santé dans l agenda post-2015 Document de travail 20.02.2014 Swiss Working Paper sur la santé dans l agenda post-2015 20.02.2014 Les questions liées à la santé sont des éléments clés dans le cadre des objectifs actuels du Millénaire

Plus en détail

Les relations entre les Normes minimales de l INEE et les Normes minimales de SPHERE

Les relations entre les Normes minimales de l INEE et les Normes minimales de SPHERE Les relations entre les Normes minimales de l INEE et les Normes minimales de SPHERE PARTICIPATION COMMUNAUTAIRE Norme INEE #1 sur la Participation communautaire : la participation Les membres des communautés

Plus en détail

Modèle SAA de l USAID, Cadre des résultats et Indicateurs mondiaux et nationaux

Modèle SAA de l USAID, Cadre des résultats et Indicateurs mondiaux et nationaux Modèle de l USAID, Cadre des résultats et Indicateurs mondiaux et nationaux COMPOSANTES CENTRALES DU MODÈLE DE L USAID Le concept original des soins après avortement a été articulé pour la première fois

Plus en détail

DES DONNÉES PROBANTES AUX EFFETS CONCRETS :

DES DONNÉES PROBANTES AUX EFFETS CONCRETS : DES DONNÉES PROBANTES AUX EFFETS CONCRETS : AMELIORER LA SITUATION DES ENFANTS VULNERABLES DANS LE CONTEXTE DU VIH ET DU SIDA UNICEF NYHQ/2009-1911 Pirozzi 20 CHOSES A SAVOIR Introduction La présente note

Plus en détail

Le VIH/sida, la loi et vous

Le VIH/sida, la loi et vous Le VIH/sida, la loi et vous Protection contre la discrimination Le VIH et le sida sont considérés comme des invalidités comme n importe quel autre état pathologique. Le Code canadien des droits de la personne

Plus en détail

Opération P126744. DONS H7410-HA et TF011396 RECRUTEMENT DE L OPERATEUR DU FOND DE COFINANCEMENT DE SERVICES DE VULGARISATION AGRICOLE (OFSV)

Opération P126744. DONS H7410-HA et TF011396 RECRUTEMENT DE L OPERATEUR DU FOND DE COFINANCEMENT DE SERVICES DE VULGARISATION AGRICOLE (OFSV) REPUBLIQUE D HAITI MINISTERE DE L AGRICULTURE, DES RESSOURCES NATURELLES ET DU DEVELOPPEMENT RURAL (MARNDR) PROJET DE RENFORCEMENT DES Services Publiques Agricoles II (RESEPAG II) Opération P126744 DONS

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES RECOPE (Réseau Communautaire Protection de l Enfant)

LIGNES DIRECTRICES RECOPE (Réseau Communautaire Protection de l Enfant) LIGNES DIRECTRICES RECOPE (Réseau Communautaire Protection de l Enfant) Ce document a pour objectif d harmoniser le mandat et le cadre d action des RECOPE ; d orienter et harmoniser l approche des ONG

Plus en détail

Evaluation de base sur les vulnérabilités socio-économiques et sanitaires des migrants pour un accès effectif aux services de santé en Tunisie

Evaluation de base sur les vulnérabilités socio-économiques et sanitaires des migrants pour un accès effectif aux services de santé en Tunisie Evaluation de base sur les vulnérabilités socio-économiques et sanitaires des migrants pour un accès effectif aux services de santé en Tunisie Termes de référence Contexte et justification : Dans le cadre

Plus en détail

Le Partenariat canadien contre l Alzheimer et les maladies apparentées. Une vision collective pour une stratégie nationale sur les maladies cognitives

Le Partenariat canadien contre l Alzheimer et les maladies apparentées. Une vision collective pour une stratégie nationale sur les maladies cognitives Le Partenariat canadien contre l Alzheimer et les maladies apparentées Une vision collective pour une stratégie nationale sur les maladies cognitives Le Partenariat rendra possible la collaboration d un

Plus en détail

DÉPARTEMENT D ÉTAT DES ÉTATS-UNIS AMBASSADE DES ÉTATS-UNIS À KINSHASA SERVICE DES AFFAIRES PUBLIQUES PROGRAMME DE MICROFINANCEMENT

DÉPARTEMENT D ÉTAT DES ÉTATS-UNIS AMBASSADE DES ÉTATS-UNIS À KINSHASA SERVICE DES AFFAIRES PUBLIQUES PROGRAMME DE MICROFINANCEMENT DÉPARTEMENT D ÉTAT DES ÉTATS-UNIS AMBASSADE DES ÉTATS-UNIS À KINSHASA SERVICE DES AFFAIRES PUBLIQUES PROGRAMME DE MICROFINANCEMENT Titre de l opportunité de financement : Journée mondiale du SIDA 2012

Plus en détail

Acteur majeur de la lutte contre le sida Antenne genevoise de l Aide Suisse contre le Sida Membre de la Coalition internationale PLUS

Acteur majeur de la lutte contre le sida Antenne genevoise de l Aide Suisse contre le Sida Membre de la Coalition internationale PLUS Acteur majeur de la lutte contre le sida Antenne genevoise de l Aide Suisse contre le Sida Membre de la Coalition internationale PLUS Groupe sida Genève 9, rue du Grand-Pré CH-1202 Genève info@groupesida.ch

Plus en détail

1 OCTOBRE 2004 30 SEPTEMBRE

1 OCTOBRE 2004 30 SEPTEMBRE HHFDS/HS-2007 HAITI HEALTHIER FAMILIES OF DESIRED SIZE 1 OCTOBRE 2004 30 SEPTEMBRE 2007 Uder Antoine, Chef de Mission Adjoint Plan Brève présentation du projet Stratégies spécifiques Mécanismes de financement

Plus en détail

L APPROCHE COMMUNAUTAIRE DU PROJET

L APPROCHE COMMUNAUTAIRE DU PROJET L APPROCHE COMMUNAUTAIRE DU PROJET Conclusiones INDEX DE LA PRESENTATION 1ere PARTIE Le programme MdM et la politique nationale namibienne MTP III - COMMENT RÉALISER LES OBJECTIFS DU MTP III COMMENT ILS

Plus en détail

Brève présentation de la consultation de Médecine 2 et des missions des infirmières psycho-sociales Objectifs de l atelier Quizz VIH/SIDA :

Brève présentation de la consultation de Médecine 2 et des missions des infirmières psycho-sociales Objectifs de l atelier Quizz VIH/SIDA : Brève présentation de la consultation de Médecine 2 et des missions des infirmières psycho-sociales Objectifs de l atelier Quizz VIH/SIDA : Constats de départ Objectifs du projet Présentation de l outil

Plus en détail

Pratiques exemplaires et obstacles fédéraux : profession et formation des professionnels de la santé

Pratiques exemplaires et obstacles fédéraux : profession et formation des professionnels de la santé Pratiques exemplaires et obstacles fédéraux : profession et formation des professionnels de la santé Association médicale canadienne Mémoire présenté au Comité permanent de la santé de la Chambre des communes

Plus en détail

Table Ronde «Prévention et Dépistage»

Table Ronde «Prévention et Dépistage» Table Ronde «Prévention et Dépistage» «L infection à VIH/SIDA en 2013» Conférence organisée par la Ville de Marseille Dr Pervenche Martinet Dr Chantal Vernay Vaïsse 29/11/2013 1 Le dépistage aujourd'hui

Plus en détail

Appui de l OMS aux pays dans le cadre de la Déclaration de Muskoka

Appui de l OMS aux pays dans le cadre de la Déclaration de Muskoka Table ronde ReMed «Améliorer l acc accès aux soins des Femmes et des Enfants» Paris, 4 novembre 2011 Appui de l OMS aux pays dans le cadre de la Déclaration de Muskoka Jean-Marie Trapsida Coordonnateur,

Plus en détail

Programme SIPA (Système de services intégrés pour personnes âgées en perte d autonomie) DESCRIPTION SOMMAIRE :

Programme SIPA (Système de services intégrés pour personnes âgées en perte d autonomie) DESCRIPTION SOMMAIRE : CLSC désigné Centre Affilié Universitaire DESCRIPTION DE FONCTIONS TITRE D EMPLOI : SUPÉRIEUR IMMÉDIAT : SERVICE : Chef de programme Chef de l administration du programme SIPA Programme SIPA (Système de

Plus en détail

Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale»

Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale» Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale» CSSS/07/183 DÉLIBÉRATION N 07/070 DU 4 DÉCEMBRE 2007 CONCERNANT LA COMMUNICATION DE DONNÉES À CARACTÈRE PERSONNEL PAR LES

Plus en détail

COMMUNIQUE : APPEL A ACTION Quatrième conférence internationale africaine sur le développement de la petite enfance 10-12 novembre 2009 Dakar, Sénégal

COMMUNIQUE : APPEL A ACTION Quatrième conférence internationale africaine sur le développement de la petite enfance 10-12 novembre 2009 Dakar, Sénégal COMMUNIQUE : APPEL A ACTION Quatrième conférence internationale africaine sur le développement de la petite enfance 10-12 novembre 2009 Dakar, Sénégal Plus de 500 délégués venant de 44 pays africains et

Plus en détail

Plan stratégique de l UNHCR pour la santé reproductive 2008-2012

Plan stratégique de l UNHCR pour la santé reproductive 2008-2012 Plan stratégique de l UNHCR pour la santé reproductive 2008-2012 PLAN STRATÉGIQUE DE L UNHCR POUR LA SANTÉ REPRODUCTIVE 2008-2012 Table des matières Sommaire...V 1 Introduction...V 3 Buts et objectifs...v

Plus en détail

PROJET VISANT À AMÉLIORER L ACCÈS À LA JUSTICE POUR LES ENFANTS ET LES JEUNES EN AFRIQUE DE L EST. Description du projet

PROJET VISANT À AMÉLIORER L ACCÈS À LA JUSTICE POUR LES ENFANTS ET LES JEUNES EN AFRIQUE DE L EST. Description du projet PROJET VISANT À AMÉLIORER L ACCÈS À LA JUSTICE POUR LES ENFANTS ET LES JEUNES EN AFRIQUE DE L EST Description du projet Le projet visant à améliorer l accès à la justice pour les enfants et les jeunes

Plus en détail

RAPPORT DE LA REVUE DU CADRE STRATEGIQUE NATIONAL DE LUTTE CONTRE LE VIH/SIDA/IST 2001 2005

RAPPORT DE LA REVUE DU CADRE STRATEGIQUE NATIONAL DE LUTTE CONTRE LE VIH/SIDA/IST 2001 2005 REPUBLIQUE TOGOLAISE ---------------- Travail Liberté Patrie PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE ------------------------ CONSEIL NATIONAL DE LUTTE CONTRE LE SIDA ET LES INFECTIONS SEXUELLEMENT TRANSMISSIBLES

Plus en détail

SUIVI ET ÉVALUATION AU NIVEAU COMMUNAUTAIRE MISE EN ŒUVRE DE LA DÉCLARATION D ENGAGEMENT DE L UNGASS SUR LE VIH/SIDA

SUIVI ET ÉVALUATION AU NIVEAU COMMUNAUTAIRE MISE EN ŒUVRE DE LA DÉCLARATION D ENGAGEMENT DE L UNGASS SUR LE VIH/SIDA SUIVI ET ÉVALUATION AU NIVEAU COMMUNAUTAIRE MISE EN ŒUVRE DE LA DÉCLARATION D ENGAGEMENT DE L UNGASS SUR LE VIH/SIDA FRANÇAIS Conseil international des ONG de lutte contre le sida ICASO Remerciements :

Plus en détail

GUIDE POUR LE DÉPÔT D UN PROJET

GUIDE POUR LE DÉPÔT D UN PROJET PROGRAMME DE BOURSES POUR DE COURTS SÉJOURS À l EXTÉRIEUR DU QUÉBEC À L INTENTION DES ÉLÈVES DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE POUR LE DÉPÔT D UN PROJET Programme financé par le ministère de l Éducation,

Plus en détail

Liste de vérification de la mise en œuvre d une équipe de santé familiale

Liste de vérification de la mise en œuvre d une équipe de santé familiale Équipes de santé familiale Améliorer les soins de santé familiale Liste de vérification de la mise en œuvre d une équipe de santé familiale Juillet 2009 Version 2.0 Table des matières Introduction...3

Plus en détail

Développement rural territorial et sécurité alimentaire

Développement rural territorial et sécurité alimentaire Cette présentation revient sur les expériences de de la la FAO en en matière de de développement local, identifie les conditions pour promouvoir une approche territoriale du développement rural, fait des

Plus en détail

Plan stratégique de l UNHCR pour la nutrition et la sécurité alimentaire 2008-2012

Plan stratégique de l UNHCR pour la nutrition et la sécurité alimentaire 2008-2012 Plan stratégique de l UNHCR pour la nutrition et la sécurité alimentaire 2008-2012 PLAN STRATÉGIQUE DE L UNHCR POUR LA NUTRITION ET LA SÉCURITÉ ALIMENTAIRE 2008-2012 Table of contents Résumé d orientation...iv

Plus en détail

L'Association des Étudiant(e)s Infirmier(ère)s du Canada

L'Association des Étudiant(e)s Infirmier(ère)s du Canada L'Association des Étudiant(e)s Infirmier(ère)s du Canada Documents constitutifs Dans le présent document, les termes utilisés au masculin incluent le féminin et inversement. Comité sur l informatique Diffuser

Plus en détail

«Droit à disposer de son corps»

«Droit à disposer de son corps» CAHIER DES CHARGES Etudiant(e)s, Sexualité et Prévention Concours de création d outil pédagogique «Droit à disposer de son corps» PROJET : Mutualité Française Auvergne, la MGEN, la CPAM 63, le Service

Plus en détail

Prévention de la transmission du VIH en Afrique Subsaharienne, expérience eu Burundi.

Prévention de la transmission du VIH en Afrique Subsaharienne, expérience eu Burundi. Prévention de la transmission du VIH en Afrique Subsaharienne, expérience eu Burundi. W E B I N A R D U 2 4 AV R I L 2 0 1 4 U N I C E F, E S T H E R, S F L S, C H U D E R E N N E S D R C É D R I C A R

Plus en détail

PLUS, Coalition Internationale Sida. Parler d une seule voix : celle des malades

PLUS, Coalition Internationale Sida. Parler d une seule voix : celle des malades PLUS, Coalition Internationale Sida Parler d une seule voix : celle des malades Allons plus loin dans la lutte contre le sida! Vous connaissez AIDES. Vous savez que depuis sa création en 1984, notre combat

Plus en détail

APPEL A PROJETS 2011 Date limite d'envoi des dossiers : 31 mars 2011

APPEL A PROJETS 2011 Date limite d'envoi des dossiers : 31 mars 2011 APPEL A PROJETS 2011 Date limite d'envoi des dossiers : 31 mars 2011 Dans le cadre de cet appel à projets 2011, la Fondation GlaxoSmithKline soutiendra des programmes en direction d équipes soignantes

Plus en détail

traitement et de prise en charge des toxicomanes

traitement et de prise en charge des toxicomanes UNODC-OMS: Programme commun de traitement et de prise en charge des toxicomanes Le projet Un traitement efficace et respectueux de la dignité humaine pour toutes les personnes souffrant de troubles liés

Plus en détail

Les Jeunes, Acteurs du Développement

Les Jeunes, Acteurs du Développement Nations Unies Commission économique pour l Afrique Bureau pour l Afrique du Nord Les Jeunes, Acteurs du Développement Le dialogue et la compréhension mutuelle Note conceptuelle UNFPA Tunis (Tunisie), 8-10

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITE SUR LA RIPOSTE AU SIDA A MADAGASCAR. Période considérée : Janvier 2010 Décembre 2011

RAPPORT D ACTIVITE SUR LA RIPOSTE AU SIDA A MADAGASCAR. Période considérée : Janvier 2010 Décembre 2011 RAPPORT D ACTIVITE SUR LA RIPOSTE AU SIDA A MADAGASCAR Période considérée : Janvier 2010 Décembre 2011 Mars 2012 2 Sommaire I) Aperçu de la situation a) Le degré de participation des parties prenantes

Plus en détail

Résumé : résultats de la réunion, principales recommandations et actions pour le suivi. Monrovia, 22 juillet 2015

Résumé : résultats de la réunion, principales recommandations et actions pour le suivi. Monrovia, 22 juillet 2015 Résumé : résultats de la réunion, principales recommandations et actions pour le suivi Monrovia, 22 juillet 2015 Principaux messages résumés Les participants ont reconnu que, pour les trois pays, la réunion

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION DU TABLEAU DE BORD DE SUIVI DES MUTUELLES DE SANTE AU CAMEROUN

GUIDE D UTILISATION DU TABLEAU DE BORD DE SUIVI DES MUTUELLES DE SANTE AU CAMEROUN PROGRAMME GERMANO CAMEROUNAIS DE SANTE / SIDA (PGCSS) VOLET MICRO ASSURANCE ET MUTUELLES DE SANTE (MAMS) B.P. 7814 / YAOUNDE / CAMEROUN / TEL. ( 00237 ) 2221 18 17 / 221 91 18 / FAX ( 00237 ) 2221 91 18

Plus en détail

I. CONTEXTE ET JUSTIFICATION

I. CONTEXTE ET JUSTIFICATION TERMES DE REFERENCE DES EVALUATIONS DU PROJET D APPUI INSTITUTIONNEL AU CGAT DANS LE PROCESSUS DE STRUCTURATION DES MOUVEMENTS MUTUALISTES EN RESEAU DANS LES PROVINCES DE KINSHASA, DE L EQUATEUR ET DU

Plus en détail

CHECKLIST POUR L INTEGRATION ET LA DIFFUSION DE LA PROTECTION DANS LES PROGRAMMES DU SECTEUR EAU, ASSAINISSEMENT ET HYGIENE (WASH)

CHECKLIST POUR L INTEGRATION ET LA DIFFUSION DE LA PROTECTION DANS LES PROGRAMMES DU SECTEUR EAU, ASSAINISSEMENT ET HYGIENE (WASH) CHECKLIST POUR L INTEGRATION ET LA DIFFUSION DE LA PROTECTION DANS LES PROGRAMMES DU SECTEUR EAU, ASSAINISSEMENT ET HYGIENE (WASH) I. Introduction aux principes clés de protection Cette liste de vérification

Plus en détail

Liste de vérification pour la planification des services d approche

Liste de vérification pour la planification des services d approche Liste de vérification pour la planification des services d approche Janvier 2014 La présente liste de vérification s adresse aux praticiens de la santé publique qui font du travail de proximité auprès

Plus en détail

Le B.A.BA du Fonds mondial

Le B.A.BA du Fonds mondial L u t t o n s E N S e m b l e L ENS la revue des partenaires africains de AIDES Le B.A.BA du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme #06 - décembre 2009 L objectif de ce guide

Plus en détail

Agenda du plaidoyer mondial des personnes vivant avec le VIH

Agenda du plaidoyer mondial des personnes vivant avec le VIH 2013 2015 Agenda du plaidoyer mondial des personnes vivant avec le VIH PLHIV Global Advocacy Agenda 2013 2015 1 Remerciements Nous remercions de leurs contributions toutes les personnes vivant avec le

Plus en détail

STRATÉGIE MANITOBAINE DE PROMOTION DE L ALLAITEMENT MATERNEL DE

STRATÉGIE MANITOBAINE DE PROMOTION DE L ALLAITEMENT MATERNEL DE STRATÉGIE MANITOBAINE DE PROMOTION DE L ALLAITEMENT MATERNEL DE 2 0 1 3 INTRODUCTION La première stratégie manitobaine de promotion de l allaitement maternel a été conçue à l automne 2006 afin de mettre

Plus en détail

Formation des Formateurs en Développement Social Du 03 au 08 Janvier 2009

Formation des Formateurs en Développement Social Du 03 au 08 Janvier 2009 Formation des Formateurs en Développement Social Du 03 au 08 Janvier 2009 Titre du projet : Contribution à la réduction de la vulnérabilité des lycéens(es) face aux IST/SIDA Durée du projet : Un An Date

Plus en détail

PROJET DE LUTTE CONTRE LES INFECTIONS SEXUELLEMENT TRANSMISSIBLES DANS LE NORD DU MALI

PROJET DE LUTTE CONTRE LES INFECTIONS SEXUELLEMENT TRANSMISSIBLES DANS LE NORD DU MALI MINISTERE DE LA SANTE. SECRETAIRE GENERAL. CELLULE DU COMITE SECTORIEL DE LUTTE CONTRE LE VIH-SIDA REPUBLIQUE DU MALI Un Peuple, un But, une Foi PROJET DE LUTTE CONTRE LES INFECTIONS SEXUELLEMENT TRANSMISSIBLES

Plus en détail

APPEL A MANIFESTATION D INTERET

APPEL A MANIFESTATION D INTERET Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles West and Central African Council for Agricultural Research and Development APPEL A MANIFESTATION D INTERET ------------------------

Plus en détail

DESCRIPTION D AFFECTATION DE VOLONTAIRE DES NATIONS UNIES

DESCRIPTION D AFFECTATION DE VOLONTAIRE DES NATIONS UNIES Préambule: DESCRIPTION D AFFECTATION DE VOLONTAIRE DES NATIONS UNIES Le programme des Volontaires des Nations Unies (VNU) est au sein des Nations Unies l organisation qui, au niveau mondial, est chargée

Plus en détail

2.1 Participation des parties prenantes au processus de rédaction du rapport GARPR 2014... 7

2.1 Participation des parties prenantes au processus de rédaction du rapport GARPR 2014... 7 Table des matières 1. Introduction... 4 2. Instantané de la situation... 5 2.1 Participation des parties prenantes au processus de rédaction du rapport GARPR 2014... 7 2.2 Descriptif de l épidémie... 8

Plus en détail

Hygiène hospitalière et sécurité des patients en Côte d Ivoire

Hygiène hospitalière et sécurité des patients en Côte d Ivoire Hygiène hospitalière et sécurité des patients en Côte d Ivoire Bilan des activités Esther et perspectives dans le cadre APPS Partenariat ESTHER- CHU de BORDEAUX- OMS Colloque Geres/ESTHER/ISSA Lomé, Togo

Plus en détail

Feuille d information sommaire 3 : Attribution des dépenses de financement au formulaire T3010B

Feuille d information sommaire 3 : Attribution des dépenses de financement au formulaire T3010B Feuille d information sommaire 3 : Attribution des dépenses de financement au formulaire T3010B L information suivante est organisée de façon à aider les organismes de bienfaisance à indiquer les dépenses

Plus en détail

4. Réalisation du suivi et de l évaluation de la performance

4. Réalisation du suivi et de l évaluation de la performance 4. Réalisation du suivi et de l évaluation de la performance OUTILS DÉCISIONNELS DU FIDA EN MATIÈRE DE FINANCE RURALE 4. Réalisation du suivi et de l évaluation de la performance Action: Mener à bien le

Plus en détail

Défis auxquels les gestionnaires de chaîne logistique de santé publique doivent faire face

Défis auxquels les gestionnaires de chaîne logistique de santé publique doivent faire face La professionnalisation des gestionnaires de chaîne logistique de santé publique pour de meilleurs résultats en matière de santé Livre blanc n 1 Coalition pour les Produits de Santé de la Procréation Défis

Plus en détail

COALITION DES ENTREPRISES DE CÔTE D IVOIRE CONTRE LE VIH/SIDA (CECI)

COALITION DES ENTREPRISES DE CÔTE D IVOIRE CONTRE LE VIH/SIDA (CECI) COALITION DES ENTREPRISES DE CÔTE D IVOIRE CONTRE LE VIH/SIDA (CECI) Juli 2006 Responsable du Programme: Zadi Kessé E-mail: ebonny@cie.ci Tel : à confirmer Site Web : à confirmer 1 Analyse de la situation

Plus en détail

Rapport sur l'épidémie mondiale de sida

Rapport sur l'épidémie mondiale de sida 08 Rapport sur l'épidémie mondiale de sida Ce Rapport a tout d abord été publié sur une clé USB distribuée lors de la XVIIe Conférence internationale sur le sida qui s est tenue à Mexico en août 2008 ;

Plus en détail

SOLLICITATION DE MANIFESTATIONS D'INTERET c4 (Services de Consultation Individuelle)

SOLLICITATION DE MANIFESTATIONS D'INTERET c4 (Services de Consultation Individuelle) SOLLICITATION DE MANIFESTATIONS D'INTERET c4 (Services de Consultation Individuelle) Pour l'appui à la Gestion des Projet régional de renforcement des capacités de surveillance des maladies et de riposte

Plus en détail

ACCÉLÉRER METTRE FIN À L ÉPIDÉMIE DE SIDA D ICI À 2030

ACCÉLÉRER METTRE FIN À L ÉPIDÉMIE DE SIDA D ICI À 2030 ACCÉLÉRER METTRE FIN À L ÉPIDÉMIE DE SIDA D ICI À 2030 Mettre fin à l épidémie de sida ces mots renferment de tels espoirs et de telles promesses. Grâce à des engagements mondiaux et à des objectifs précis,

Plus en détail

COMPETENCES EN COMMUNICATION

COMPETENCES EN COMMUNICATION COMPETENCES EN COMMUNICATION INTERPERSONNELLE DANS LE DOMAINE DE LA PRISE EN CHARGE DES PERSONNES AFFECTEES ET INFECTEES PAR LE VIH/sida EN COTE D IVOIRE Carnet de stage du participant Octobre 2007-1 -

Plus en détail

Réunion du Réseau parlementaire de lutte contre le VIH/SIDA. Libreville, Gabon, 2 au 3 octobre 2012 Jan Van Damme

Réunion du Réseau parlementaire de lutte contre le VIH/SIDA. Libreville, Gabon, 2 au 3 octobre 2012 Jan Van Damme Réunion du Réseau parlementaire de lutte contre le VIH/SIDA Libreville, Gabon, 2 au 3 octobre 2012 Jan Van Damme Assemblée parlementaire de la Francophonie Contenu 1. Aperçu des récents développements

Plus en détail

CEMAFROID FORMATION. Les ESP (Équipements Sous Pression) et les CTP (Cahiers Techniques Professionnels)

CEMAFROID FORMATION. Les ESP (Équipements Sous Pression) et les CTP (Cahiers Techniques Professionnels) Les ESP (Équipements Sous Pression) et les CTP (Cahiers Techniques Professionnels) Le 09/06/2015 Objectifs : Savoir réaliser les contrôles annuels des équipements sous pression Bénéfices pour l entreprise

Plus en détail

LE MALI L HÔPITAL GABRIEL TOURE L HÔPITAL DU POINT G INTRODUCTION 2 INTRODUCTION 1 DISPENSATION DES ARV DANS LES HÔPITAUX DU POINT G ET GABRIEL TOURE

LE MALI L HÔPITAL GABRIEL TOURE L HÔPITAL DU POINT G INTRODUCTION 2 INTRODUCTION 1 DISPENSATION DES ARV DANS LES HÔPITAUX DU POINT G ET GABRIEL TOURE DISPENSATION DES ARV DANS LES HÔPITAUX DU POINT G ET GABRIEL TOURE KALLE A.D A (1), BENGALY L (2)., KONE D ( 1), COULIBALY S.M (2). DIAKITE A.S. (2) DIAMOUTENE A (2) (1) Service de Pharmacie Hôpital Gabriel

Plus en détail

Étude de cas. La méthode de la transformation familiale en Éthiopie. Problématique hommes-femmes, ciblage et inclusion sociale

Étude de cas. La méthode de la transformation familiale en Éthiopie. Problématique hommes-femmes, ciblage et inclusion sociale , Étude de cas La méthode de la transformation familiale en Éthiopie Problématique hommes-femmes, ciblage et inclusion sociale Les études de cas présentent des interventions (du FIDA et d autres organismes

Plus en détail

Agent de prospection et de marketing, Milieux de travail

Agent de prospection et de marketing, Milieux de travail Agent de prospection et de marketing, Milieux de travail Supérieur hiérarchique : Type d emploi Emplacement : Clôture de l affichage : Directrice, Initiatives de prévention et de promotion Permanent, temps

Plus en détail

Termes de références

Termes de références Termes de références Mission n Burundi / Assistance technique pour l appui au renforcement du système de gestion des achats et des approvisionnements Demandeur : Secrétariat Exécutif Permanent du Conseil

Plus en détail

Présentation du manuel

Présentation du manuel Présentation du manuel > COMMENT UTILISER LE MANUEL Le manuel est divisé en trois chapitres : Chapitre 1 : Introduction Le chapitre présente le SIS. Il indique l'objectif de la collecte de données, le

Plus en détail

«Approches comparées des politiques

«Approches comparées des politiques «Approches comparées des politiques d accès aux ARV en Afrique et spécificités du programme camerounais» Semaine de la France au Brésil L accès aux antirétroviraux dans les pays du Sud : 20 ans après l

Plus en détail

Outils pour le Suivi et la Supervision des Systèmes Logistiques

Outils pour le Suivi et la Supervision des Systèmes Logistiques Outils pour le Suivi et la Supervision des Systèmes Logistiques Séminaire Technique de Préparation des Consultants pour les Programmes VIH, TB et Paludisme Dakar 6-9 Mars 2006 Aoua Diarra Objectifs et

Plus en détail

«Protection Sociale à Madagascar: Cadre international et Politique nationale»

«Protection Sociale à Madagascar: Cadre international et Politique nationale» Southern African Social Protection Experts Network SASPEN www.saspen.org Rencontre des experts sur la Protection Sociale «Protection Sociale à Madagascar: Cadre international et Politique nationale» 18

Plus en détail

Directives pour la surveillance de deuxième génération du VIH

Directives pour la surveillance de deuxième génération du VIH ONUSIDA/OMS Groupe de travail sur la surveillance mondiale du VIH/SIDA et des IST Directives pour la surveillance de deuxième génération du VIH WHO/CDS/CSR/EDC/2000.5 UNAIDS/00.03F Distr. : Générale Original

Plus en détail