POLITIQUE D INVESTISSEMENT de la FONDATION POUR L ÉDUCATION de L ASSOCIATION CANADIENNE DES EX-PARLEMENTAIRES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "POLITIQUE D INVESTISSEMENT de la FONDATION POUR L ÉDUCATION de L ASSOCIATION CANADIENNE DES EX-PARLEMENTAIRES"

Transcription

1 POLITIQUE D INVESTISSEMENT de la FONDATION POUR L ÉDUCATION de L ASSOCIATION CANADIENNE DES EX-PARLEMENTAIRES JANVIER

2 MISSION La mission de l Association canadienne des ex-parlementaires est de tirer parti des connaissances et de l expérience combinées des ex-parlementaires canadiens afin d apporter de l aide aux Canadiens et à d autres personnes, dans les domaines du renforcement de la démocratie, de l éducation et de la participation à l élaboration et à l évaluation de la politique publique. BUTS Les buts de l Association canadienne des ex-parlementaires, par l intermédiaire de la Fondation pour l éducation de l ACEP, sont de créer des fonds de dotation qui suffiront à répondre aux besoins de fonctionnement de la Fondation pour l éducation et d offrir des ressources financières afin d exécuter la programmation, soit directement, soit par l entremise de tiers, afin d aider la Fondation à remplir sa mission. OBJECTIFS 1. Créer d ici 2025 une DOTATION DE FONCTIONNEMENT de $ et qui, à 4 % d intérêt, suffira à financer les dépenses de fonctionnement de la Fondation pour l éducation, qui sont d environ $ par an (exercice actuel ). 2. Créer d ici 2025 une DOTATION DU PROGRAMME GÉNÉRAL de $ qui, à 4 %, suffira pour générer $ par an entre 2026 et 2045 afin de financer les coûts du programme général de la Fondation pour l éducation et remplir sa mission générale. 3. Créer des FONDS DE DOTATION DE PROGRAMMES SPÉCIFIQUES, financés par des fondations, des entreprises du secteur privé ou des legs conçus pour appuyer des programmations spécifiques qu exécutera la Fondation conformément à sa mission et à celle des promoteurs. PROCESSUS CONÇUS POUR RÉPONDRE AUX OBJECTIFS DE LA FONDATION Définitions : i) Dotation de fonctionnement ou Fonds de dotation de fonctionnement signifie Fonds de dotation de fonctionnement (réserve restrictive); ii) Dotation du programme général ou Fonds de dotation du programme général signifie Fonds de dotation du programme général (réserve(s) restrictive(s)); iii) Dotation(s) de programmes spécifiques ou Fonds de dotation de programmes spécifiques signifie Fonds de dotation de programmes spécifiques (réserve(s) restrictive(s)). 2

3 A) CRÉER UN «FONDS DE DOTATION DE FONCTIONNEMENT» 1. Créer d ici 2025 un «FONDS DE DOTATION DE FONCTIONNEMENT» de $ qui, à 4 %, suffirait à financer les frais annuels de fonctionnement prévus de la Fondation pour l éducation, soit environ $ par an. 2. L ASSOCIATION CANADIENNE DES EX-PARLEMENTAIRES, au nom de la FONDATION POUR L ÉDUCATION, tiendra un dîner-bénéfice annuel, habituellement à Ottawa ou, à la discrétion de la direction, à d autres endroits du Canada, en ciblant les dons de particuliers, d entreprises (publiques ou privées), d associations ou autres donateurs. 3. La première tranche de $ du produit net provenant chaque année du dîner-bénéfice annuel sera remise au «FONDS DE DOTATION DE FONCTIONNEMENT», à des fins d investissement. 4. Faire don du solde du produit net du dîner-bénéfice annuel (après le montant de $ versé au «FONDS DE DOTATION DE FONCTIONNEMENT») au FONDS DE DOTATION DU PROGRAMME GÉNÉRAL, à des fins d investissement. 5. Chaque année, en novembre, solliciter des dons des membres de l Association canadienne des ex-parlementaires au profit de la Fondation pour l éducation. Tous les fonds reçus de cette initiative seront déposés au FONDS DE DOTATION DE FONCTIONNEMENT. 6. Les autres dons à la Fondation seront déposés dans le FONDS DE DOTATION DE FONCTIONNEMENT, sauf s ils sont accompagnés d instructions écrites précises voulant qu ils soient versés au FONDS DE DOTATION DU PROGRAMME GÉNÉRAL ou à un projet spécifique du ou des FONDS DE DOTATION DE PROGRAMMES SPÉCIFIQUES. 7. Lorsque le FONDS DE DOTATION DE FONCTIONNEMENT aura atteint sa cible de $, tous les autres dons reçus par la Fondation seront acheminés au FONDS DE DOTATION DU PROGRAMME GÉNÉRAL, sauf si ces dons sont accompagnés d instructions écrites voulant qu ils soient versés au FONDS DE DOTATION DE PROGRAMMES SPÉCIFIQUES ou à un projet particulier des FONDS DE DOTATION DE PROGRAMMES SPÉCIFIQUES. 8. Entre maintenant et le 31 décembre 2025, réinvestir intégralement les intérêts, les participations et autres gains provenant du FONDS DE DOTATION DE FONCTIONNEMENT dans ce même fonds. 9. Dans le FONDS DE DOTATION DE FONCTIONNEMENT, nous devons conserver des investissements à court terme égaux à trois fois les frais de fonctionnement annuels de la FONDATION POUR L ÉDUCATION. La maturité de ces investissements devrait être structurée de manière à ce qu environ le tiers de ces valeurs mobilières arrivent chaque année à maturité. 3

4 10. Dans le FONDS DE DOTATION DE FONCTIONNEMENT, nous devons conserver des investissements dépassant trois fois les frais annuels de fonctionnement, mais moins de six fois ces frais de fonctionnement à moyen terme (un à cinq ans) en investissements de type à risque modéré. La maturité de ces investissements devrait être structurée de manière à ce qu environ 20 % de ces dépôts arrivent chaque année à maturité. 11. Une fois que nous aurons des niveaux d investissement suffisants pour répondre aux besoins des alinéas 9 et 10 ci-dessus, le solde des valeurs mobilières qui s y trouve, à savoir dans le FONDS DE DOTATION DE FONCTIONNEMENT, devrait être conservé dans un portefeuille diversifié de valeurs mobilières en conformité avec le «principe de gestion prudente» et notre «politique d investissement» exposée aux présentes. B) CRÉER UN «FONDS DE DOTATION DU PROGRAMME GÉNÉRAL» 1. Créer d ici 2025 un «FONDS DE DOTATION DU PROGRAMME GÉNÉRAL» de $, suffisant pour offrir annuellement $ entre 2026 et 2045 pour financer les frais du programme général de la Fondation pour l éducation, de manière à remplir la mission de l organisme. 2. À l adoption de la politique, un nouveau FONDS de dotation du programme général sera créé conformément à l objectif 2 de l organisme. 3. Tous montants levés au-delà de $ grâce au dîner-bénéfice annuel et non nécessaires pour les activités de l exercice en cours seront déposés au FONDS de dotation du programme général. 4. Au plus tard le 31 mars 2014, la Fondation pour l éducation lancera une campagne de dons d entreprises ciblant les initiatives philanthropiques des entreprises dont les objectifs seraient atteints par l intermédiaire des programmes de la Fondation pour l éducation. La campagne sera préparée et exécutée par un comité spécial du Conseil d administration dirigé par le président et pourrait supposer le recrutement de tiers spécialistes des campagnes de levée de fonds. 5. La totalité des fonds provenant de la campagne de dons des entreprises sera déposée au Fonds de dotation du programme général. 6. Avant 2025, la totalité des intérêts, revenus et autres gains provenant du Fonds de dotation du programme général seront réinvestis dans ce même fonds. 7. Au plus tard le 31 mars 2014, la Fondation pour l éducation lancera une campagne de legs ciblant les parlementaires, actuels et anciens, et les autres personnes intéressées. La campagne sera préparée et exécutée par un 4

5 comité spécial du Conseil d administration dirigé par le président et pourrait supposer le recrutement de tiers spécialistes des campagnes de levée de fonds. 8. La totalité des fonds provenant de la campagne de legs sera déposée au Fonds de dotation du programme général. 9. Nous devrions conserver environ $ des investissements dans ce Fonds de dotation du programme général (environ trois ans de répartitions), à court terme, dans des investissements conservateurs. Le solde pourrait être investi dans le cadre d une stratégie à risque modéré dans les actions de premier ordre en respectant le principe de la gestion prudente et notre «politique d investissement» exposée aux présentes. C) Créer des «FONDS DE DOTATION DE PROGRAMMES SPÉCIFIQUES» 1. Pour créer des FONDS DE DOTATION DE PROGRAMMES SPÉCIFIQUES, financés par des fondations, des entreprises publiques et privées et des legs, ciblés de manière à soutenir des programmes spéciaux exécutés par la Fondation et conformes à sa mission et à celle du promoteur. 2. Dans le cadre de la campagne de levée de fonds de la Fondation pour l éducation auprès des entreprises et qui doit être lancée d ici le 31 mars 2014, la Fondation offrira aux donateurs la possibilité d utiliser leurs dons pour appuyer certains programmes spécifiques ou nouveaux répondant à la mission générale de la Fondation. 3. Dans le cadre de la campagne de legs de la Fondation pour l éducation, qui doit être lancée d ici le 31 mars 2014, la Fondation offrira aux donateurs la possibilité d utiliser leurs dons pour appuyer un programme spécifique actuel ou nouveau correspondant à la mission générale de la Fondation. 4. Tous les dons reçus des entreprises donatrices et les legs où on stipule un appui à une initiative particulière du Fonds pour l éducation seront déposés dans un compte de dotation distinct et décaissés conformément aux directives du donateur. 5. En totalité, les intérêts, revenus et autres gains provenant du Fonds de dotation de programmes spécifiques seront déposés dans ce même fonds. 6. À défaut d instructions précises en matière d investissement, les montants déposés dans le Fonds de dotation de programmes spécifiques seront gérés de la façon précisée immédiatement ci-après : À investir en veillant à ce qu une partie des investissements arrive à maturité dans chacune des trois premières années et le solde, conformément aux principes de gestion prudente et de la manière précisée à la «Politique d investissement». 5

6 D) Politiques générales 1. La «Politique d investissement de la Fondation pour l éducation» sera revue annuellement lors de l AGA des membres de l ACEP. 2. Le conseil d administration peut décider d imposer une modeste cotisation au titre du Fonds de dotation de fonctionnement, du Fonds de dotation du programme général et/ou des Fonds de dotation de programmes spécifiques pour compenser les coûts directs de gestion des investissements. 3. Le conseil d administration s efforcera de réduire au maximum les frais administratifs. Ces frais seront attribués au Fonds de dotation de fonctionnement. Le conseil n imposera pas de frais d administration aux dotations du programme général ou de programmes spécifiques. 4. Le Conseil d administration de la Fondation approuvera les dépenses de programmation et d administration décaissées des dotations de fonctionnement et de programmes conformément à ses statuts constitutifs et règlements et au budget approuvé. 5. Les retraits dépassant le budget annuel doivent être approuvés par les conseils d administration de la Fondation et de l Association canadienne des ex-parlementaires. E) RÉCEPTION DE DONS 1. La FONDATION acceptera les dons par chèques, traites bancaires, actions, bons de souscription, bons, CPG, produits de polices d assurance-vie ou autres instruments financiers négociables. 2. La FONDATION N ACCEPTERA AUCUN don en espèces. 3. Le donateur doit préciser par écrit les conditions liées à son don au moment où il le fait, particulièrement s il s agit d un don destiné à un fonds de dotation de programme spécifique. 4. Ces conditions doivent recevoir l agrément du Conseil d administration et être conformes aux statuts constitutifs et règlements de la FONDATION. 5. Les donateurs seront mentionnés dans le rapport annuel, sauf s ils demandent l anonymat. Les donateurs ne demandant pas l anonymat peuvent être officiellement reconnus par d autres moyens, à la discrétion du Conseil d administration. 6

7 F) LA POLITIQUE D INVESTISSEMENT 1. La présente partie constitue la «Politique d investissement» de la FONDATION POUR L ÉDUCATION de l ASSOCIATION CANADIENNE DES EX-PARLEMENTAIRES, qui doit être approuvée et adoptée par un vote des deux tiers des voix (des membres présents) par le Conseil d administration de l Association canadienne des ex-parlementaires et adoptée au deux tiers des voix (des membres présents) par le Conseil d administration de la Fondation pour l éducation. 2. Toute modification exigera également les deux tiers des voix de chaque conseil d administration pour être adoptée. 3. La Politique d investissement de la Fondation pour l éducation sera revue annuellement lors de l AGA de l Association canadienne des ex-parlementaires. 4. Le trésorier de la Fondation pour l éducation déposera à chacune des AGA un état annuel des investissements, approuvé par le vérificateur, et donnera de vive voix un résumé de chacun des fonds de dotation suivants : a. FONDS DE DOTATION DE FONCTIONNEMENT b. FONDS DE DOTATION DU PROGRAMME GÉNÉRAL c. FOND(S) DE DOTATION DE PROGRAMMES SPÉCIFIQUES 5. Aucune valeur mobilière ne doit dépasser $ ou 10 % de la valeur totale du portefeuille, à l éventualité la plus élevée. 6. Les cibles d affectation du portefeuille se situeront dans l éventail suivant : 1. Espèces : de 0 à 10 % 2. Valeurs mobilières : de 35 à 60 % 3. Valeurs à revenu fixe : de 35 à 60 % 7. Aux fins de la présente Politique d investissement : a. «ESPÈCES» s entend de la devise canadienne ou d un instrument en espèces ou du marché monétaire reconnu. b. Les «actions» dans lesquelles le Fonds de dotation pour l éducation peut investir : i. sont des actions ordinaires, actions privilégiées, fiducies de placement immobilier, fonds de redevances (pétrole ou gaz), négociés à une grande bourse reconnue; ii. se limitent aux sociétés ouvertes ayant établi un rendement constant et des répartitions constantes de dividendes sur une période de cinq années consécutives au moins. Ces actions sont fréquemment appelées actions de premier ordre. c. Les «valeurs à revenu fixe» dans lesquelles peut investir la Fondation pour l éducation sont : 7

8 i. obligations du gouvernement du Canada; ii. obligations d un gouvernement provincial canadien; iii. obligations d une administration municipale canadienne; iv. obligations d une société publique inscrite à une grande bourse reconnue; v. actions privilégiées d une entreprise inscrite à une grande bourse reconnue. d. Ces obligations doivent être cotées au minimum «BBB ou B++» par le Dominion Bond Rating Service ou l agence de cotation des instruments à revenu fixe Standard and Poor s. e. Les actions privilégiées doivent être des actions d une société constituée en personne morale et inscrite à l une des grandes bourses reconnues, mais se limitant aux personnes morales dont les actions privilégiées sont cotées au minimum «P3» par le Dominion Bond Rating Service ou l agence de cotation des instruments à revenu fixe Standard and Poor s. f. Bons du Trésor. g. CPG. 8

LE MUSÉE CANADIEN DES DROITS DE LA PERSONNE. Politique d investissement

LE MUSÉE CANADIEN DES DROITS DE LA PERSONNE. Politique d investissement LE MUSÉE CANADIEN DES DROITS DE LA PERSONNE Politique d investissement Cette politique est en vigueur depuis le 18 juin 2009 POLITIQUE D INVESTISSEMENT 1. GÉNÉRALITÉS P R É A M B U L E Le Musée canadien

Plus en détail

FONDATION COMMUNAUTAIRE D OTTAWA

FONDATION COMMUNAUTAIRE D OTTAWA États financiers de la FONDATION COMMUNAUTAIRE D OTTAWA 31 décembre 2005 États financiers 31 décembre 2005 État des résultats et de l évolution des soldes des fonds Bilan PAGE 1 2 3-10 Fondation communautaire

Plus en détail

Catégorie d actif Minimum Cible Maximum. Actions 45 % 55 % 70 % Revenu fixe 20 % 30 % 45 % Alternatifs 0 % 15 % 25 %

Catégorie d actif Minimum Cible Maximum. Actions 45 % 55 % 70 % Revenu fixe 20 % 30 % 45 % Alternatifs 0 % 15 % 25 % Énoncé des principes et objectifs de placement du portefeuille à long terme de l Université d Ottawa 1. But de l Énoncé L Énoncé des principes et objectifs de placement («l EPOP») décrit les objectifs,

Plus en détail

Énoncé des principes et objectifs de placement du portefeuille à long terme de l Université d Ottawa

Énoncé des principes et objectifs de placement du portefeuille à long terme de l Université d Ottawa Énoncé des principes et objectifs de placement du portefeuille à long terme de l Université d Ottawa 1. But de l Énoncé L Énoncé des principes et objectifs de placement («l EPOP») décrit les objectifs,

Plus en détail

ÉTATS FINANCIERS de la CAISSE D ASSISTANCE AU PERSONNEL DES FORCES CANADIENNES pour l exercice financier se terminant le 31 DÉCEMBRE 2009

ÉTATS FINANCIERS de la CAISSE D ASSISTANCE AU PERSONNEL DES FORCES CANADIENNES pour l exercice financier se terminant le 31 DÉCEMBRE 2009 ÉTATS FINANCIERS de la CAISSE D ASSISTANCE AU PERSONNEL DES FORCES CANADIENNES pour l exercice financier se terminant le 31 DÉCEMBRE 2009 RAPPORT DES VÉRIFICATEURS Au conseil des Biens non publics CAISSE

Plus en détail

États Financiers. Société Alzheimer du Canada/ Alzheimer Society of Canada. Le 31 Mars 2012

États Financiers. Société Alzheimer du Canada/ Alzheimer Society of Canada. Le 31 Mars 2012 États Financiers Société Alzheimer du Canada/ Alzheimer Society of Canada Le 31 Mars 2012 SOCIÉTÉ ALZHEIMER DU CANADA / États financiers 2012 Table des matières Page Rapport de l auditeur indépendant 1

Plus en détail

RÈGLEMENTS ADMINISTRATIFS DE LA FONDATION DU COLLÈGE COMMUNAUTAIRE DU NOUVEAU-BRUNSWICK TABLE DES MATIÈRES PARTIE TITRE. 1.

RÈGLEMENTS ADMINISTRATIFS DE LA FONDATION DU COLLÈGE COMMUNAUTAIRE DU NOUVEAU-BRUNSWICK TABLE DES MATIÈRES PARTIE TITRE. 1. RÈGLEMENTS ADMINISTRATIFS DE LA FONDATION DU COLLÈGE COMMUNAUTAIRE DU NOUVEAU-BRUNSWICK TABLE DES MATIÈRES PARTIE TITRE PAGE 1. Interprétation 1 2. Membres du Conseil 2 3. Travaux des membres du Conseil

Plus en détail

Notes explicatives Propositions législatives relatives à l impôt sur le revenu. Loi de l impôt sur le revenu

Notes explicatives Propositions législatives relatives à l impôt sur le revenu. Loi de l impôt sur le revenu 1 Article 1 Notes explicatives Propositions législatives relatives à l impôt sur le revenu Titres agrafés anti-évitement 12.6 Loi de l impôt sur le revenu Le nouvel article 12.6 de la Loi de l impôt sur

Plus en détail

G-1 : POLITIQUE DE PLACEMENT DE L ASSOCIATION DES PHARMACIENS DES ÉTABLISSEMENTS DE SANTÉ DU QUÉBEC (A.P.E.S.)

G-1 : POLITIQUE DE PLACEMENT DE L ASSOCIATION DES PHARMACIENS DES ÉTABLISSEMENTS DE SANTÉ DU QUÉBEC (A.P.E.S.) G-1 : POLITIQUE DE PLACEMENT DE L ASSOCIATION DES PHARMACIENS DES ÉTABLISSEMENTS DE SANTÉ DU QUÉBEC (A.P.E.S.) Adoptée par le conseil d'administration de l A.P.E.S. le 11 février 2011 Révisée par le conseil

Plus en détail

États financiers de la Caisse de retraite Régime de rentes de la sécurité publique des Premières Nations

États financiers de la Caisse de retraite Régime de rentes de la sécurité publique des Premières Nations États financiers de la Caisse de retraite Régime de rentes de la sécurité publique des Premières Nations Rapport de l auditeur indépendant... 1-2 État de l actif net disponible pour le service des prestations

Plus en détail

Notice annuelle datée du 25 mars 2014 relative aux parts de série O du : Fonds d investissement d obligations indexées sur l inflation Russell

Notice annuelle datée du 25 mars 2014 relative aux parts de série O du : Fonds d investissement d obligations indexées sur l inflation Russell Aucune autorité en valeurs mobilières ne s est prononcée sur la qualité de ces titres et toute personne qui donne à entendre le contraire commet une infraction. Le fonds et les parts du fonds offertes

Plus en détail

RECOMMANDATIONS DU COMITE STRATEGIQUE DES FONDS DE DOTATION

RECOMMANDATIONS DU COMITE STRATEGIQUE DES FONDS DE DOTATION Le comité constate que les statuts des fonds de dotation sont d une grande diversité. Certains recopient dans le détail le statut type des fondations ou des associations reconnues d utilité publique. D

Plus en détail

Caisse de retraite du Régime de retraite du personnel des CPE et des garderies privées conventionnées du Québec

Caisse de retraite du Régime de retraite du personnel des CPE et des garderies privées conventionnées du Québec Caisse de retraite du Régime de retraite du personnel des CPE et des garderies privées conventionnées du Québec États financiers Accompagnés du rapport des vérificateurs Mallette SENCRL Comptables agréés

Plus en détail

Conseil d administration du Programme des Nations Unies pour le développement et du Fonds des Nations Unies pour la population

Conseil d administration du Programme des Nations Unies pour le développement et du Fonds des Nations Unies pour la population Nations Unies DP/2005/10 Conseil d administration du Programme des Nations Unies pour le développement et du Fonds des Nations Unies pour la population Distr. générale 25 janvier 2005 Français Original:

Plus en détail

Imagine Canada États financiers. 31 décembre 2011

Imagine Canada États financiers. 31 décembre 2011 États financiers 31 décembre 2011 Table des matières Page Rapport de l auditeur indépendant 1-2 État des produits et des charges 3 État de l évolution des actifs nets 4 État de la situation financière

Plus en détail

REDEVANCES AURIFÈRES OSISKO LTÉE RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DES DIVIDENDES

REDEVANCES AURIFÈRES OSISKO LTÉE RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DES DIVIDENDES 1. APERÇU REDEVANCES AURIFÈRES OSISKO LTÉE RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DES DIVIDENDES Le régime de réinvestissement des dividendes (le «régime») de Redevances Aurifères Osisko Ltée (la «Société») offre

Plus en détail

Programme philanthropique Groupe Investors. Guide du programme

Programme philanthropique Groupe Investors. Guide du programme Programme philanthropique Groupe Investors Guide du programme 1 Programme philanthropique Groupe Investors Guide du programme Ce Guide du programme (le «Guide») renferme des renseignements importants

Plus en détail

Politique de placement de la FCO

Politique de placement de la FCO Politique de placement de la FCO FONDATION COMMUNAUTAIRE D OTTAWA POLITIQUE POLITIQUE DE PLACEMENT La Fondation communautaire d Ottawa (FCO) est une fondation publique ayant pour mandat de subventionner

Plus en détail

États financiers consolidés intermédiaires résumés de. L Office d investissement du régime de pensions du Canada

États financiers consolidés intermédiaires résumés de. L Office d investissement du régime de pensions du Canada États financiers consolidés intermédiaires résumés de L Office d investissement du régime de pensions du Canada 31 décembre 2015 Bilan consolidé intermédiaire résumé Au 31 décembre 2015 (en millions de

Plus en détail

Caisse de retraite du Régime de retraite du personnel des CPE et des garderies privées conventionnées du Québec

Caisse de retraite du Régime de retraite du personnel des CPE et des garderies privées conventionnées du Québec Caisse de retraite du Régime de retraite du personnel des CPE et des garderies privées conventionnées du Québec États financiers Accompagnés du rapport des vérificateurs Certification Fiscalité Services-conseils

Plus en détail

Regroupement des écoles de pêche francophones (REPF)

Regroupement des écoles de pêche francophones (REPF) Regroupement des écoles de pêche francophones (REPF) Statuts juridiques adoptés lors de l Assemblée générale constitutive et spéciale du Regroupement des écoles de pêche francophones», tenue à l Institut

Plus en détail

Aperçu du budget fédéral de 2016

Aperçu du budget fédéral de 2016 RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS Aperçu du budget fédéral de 2016 Le ministre fédéral des Finances, Bill Morneau, a déposé le premier budget du gouvernement libéral le mardi 22 mars 2016. Il s agit du premier budget

Plus en détail

COMITÉ DE LA RÉGLEMENTATION COMPTABLE RÈGLEMENT N 2009-01 DU 3 DÉCEMBRE 2009

COMITÉ DE LA RÉGLEMENTATION COMPTABLE RÈGLEMENT N 2009-01 DU 3 DÉCEMBRE 2009 COMITÉ DE LA RÉGLEMENTATION COMPTABLE RÈGLEMENT N 2009-01 DU 3 DÉCEMBRE 2009 Relatif aux règles comptables applicables aux fondations et fonds de dotation, et modifiant le règlement n 99-01 du Comité de

Plus en détail

SUPPLÉMENT À L ÉGARD DES TRANSFERTS DE FONDS DE RETRAITE DE PLACEMENTS NORDOUEST & ETHICQUES S.E.C. (FRV)-1503

SUPPLÉMENT À L ÉGARD DES TRANSFERTS DE FONDS DE RETRAITE DE PLACEMENTS NORDOUEST & ETHICQUES S.E.C. (FRV)-1503 SUPPLÉMENT À L ÉGARD DES TRANSFERTS DE FONDS DE RETRAITE DE PLACEMENTS NORDOUEST & ETHICQUES S.E.C. (FRV)-1503 IMMOBILISÉ AU FONDS DE REVENU VIAGER SUIVANT LE RÈGLEMENT EN APPLICATION DE LA LOI SUR LES

Plus en détail

Régime autogéré d épargne-études (individuel) de Valeurs mobilières Dundee Modalités

Régime autogéré d épargne-études (individuel) de Valeurs mobilières Dundee Modalités Régime autogéré d épargne-études (individuel) de Valeurs mobilières Dundee Modalités Les présentes modalités, ainsi que la demande constituent un contrat conclu entre Valeurs mobilières Dundee (le «promoteur»),

Plus en détail

États financiers. Fondation communautaire du grand Québec. États financiers au 31 décembre 2007. Accompagnés du rapport des vérificateurs

États financiers. Fondation communautaire du grand Québec. États financiers au 31 décembre 2007. Accompagnés du rapport des vérificateurs États financiers Fondation communautaire du grand Québec États financiers au 31 décembre 2007 Accompagnés du rapport des vérificateurs RAPPORT DES VÉRIFICATEURS Aux membres de la Fondation communautaire

Plus en détail

2004-2007. Programme triennal d assistance financière Unités régionales de loisir et de sport

2004-2007. Programme triennal d assistance financière Unités régionales de loisir et de sport Programme triennal d assistance financière Unités régionales de loisir et de sport 2004-2007 Troisième année du programme triennal Date limite d inscription : 23 juin 2006 Le sceau de la poste faisant

Plus en détail

STATUTS Approuvés par l arrêté du 17 décembre 1998 (journal officiel du 29 décembre 1998)

STATUTS Approuvés par l arrêté du 17 décembre 1998 (journal officiel du 29 décembre 1998) SOCIETE DES ANCIENS ELEVES DE L ECOLE NATIONALE SUPERIEURE D ARTS ET METIERS Fondée en 1846 Reconnue d utilité publique par décret du 4 avril 1860 et d intérêt général le 31 mai 1961 STATUTS Approuvés

Plus en détail

STATUTS ASSOCIATION RÉSEAU CITÉ DES MÉTIERS

STATUTS ASSOCIATION RÉSEAU CITÉ DES MÉTIERS STATUTS ASSOCIATION RÉSEAU CITÉ DES MÉTIERS ARTICLE 1 OBJETS ET BUTS Il est créé, entre les membres qui adhèrent aux présents statuts, une association dénommée : «Réseau des Cités des Métiers», en référence

Plus en détail

NOUVELLES MESURES FISCALES POUR ENCOURAGER LA PHILANTHROPIE CULTURELLE

NOUVELLES MESURES FISCALES POUR ENCOURAGER LA PHILANTHROPIE CULTURELLE NOUVELLES MESURES FISCALES POUR ENCOURAGER LA PHILANTHROPIE CULTURELLE Le présent bulletin d information expose en détail les mesures fiscales qui seront mises en place pour tenir compte des recommandations

Plus en détail

NOTICE ANNUELLE CONCERNANT LES TITRES DE :

NOTICE ANNUELLE CONCERNANT LES TITRES DE : LE 30 7 MAI JANVIER 2014 2014 NOTICE ANNUELLE CONCERNANT LES TITRES DE : FONDS DE REVENU Fonds Desjardins Revenu à taux variable (parts de catégories A, I, C et F) Aucune autorité en valeurs mobilières

Plus en détail

FONDATION CéMaVie Fondation reconnue d utilité publique Siège : Nantes (Loire-Atlantique) ------------------------------------ STATUTS

FONDATION CéMaVie Fondation reconnue d utilité publique Siège : Nantes (Loire-Atlantique) ------------------------------------ STATUTS FONDATION CéMaVie Fondation reconnue d utilité publique Siège : Nantes (Loire-Atlantique) ------------------------------------ STATUTS I - But de la Fondation Article 1er L établissement dit CéMaVie fondé

Plus en détail

Trusts internationaux à Chypre

Trusts internationaux à Chypre Trusts internationaux à Chypre Trusts internationaux chypriotes critères de qualification La Loi sur les trusts internationaux de 1992 complète la Loi sur les fiduciaires, elle-même basée sur la Loi britannique

Plus en détail

Bulletin fiscal. Juillet 2013 L EXONÉRATION DES GAINS

Bulletin fiscal. Juillet 2013 L EXONÉRATION DES GAINS Juillet 2013 L EXONÉRATION DES GAINS EN CAPITAL ALLÉGEMENT DE L IMPÔT SUR LE REVENU POUR LES ACHETEURS D UNE PREMIÈRE HABITATION LE RÉGIME ENREGISTRÉ D ÉPARGNE-ÉTUDES NOUVEL IMPÔT DE PÉNALITÉ POUR LES

Plus en détail

Organismes sans but lucratif : Nouvelles

Organismes sans but lucratif : Nouvelles Décembre 2010 www.bdo.ca Certification et comptabilité Organismes sans but lucratif : Nouvelles orientations En décembre 2010, le Conseil des normes comptables (CNC) et le Conseil sur la comptabilité dans

Plus en détail

Info Source: Sources de renseignements du gouvernement fédéral et sur les fonctionnaires fédéraux 2015

Info Source: Sources de renseignements du gouvernement fédéral et sur les fonctionnaires fédéraux 2015 Info Source: Sources de renseignements du gouvernement fédéral et sur les fonctionnaires fédéraux 2015 P a g e 1 Musée canadien de l immigration du Quai 21 Info Source : Sources de renseignements du gouvernement

Plus en détail

COMITÉ D ÉTUDES DE DÉFENSE NATIONALE

COMITÉ D ÉTUDES DE DÉFENSE NATIONALE COMITÉ D ÉTUDES DE DÉFENSE NATIONALE STATUTS Adoptés en AGE le 10 décembre 2013 I) BUT ET COMPOSITION DE L ASSOCIATION Article 1 er : Objet de l association Fondée en 1939 pour «éclairer le pays sur les

Plus en détail

Introduction. Renseignements sur le régime de congé de salaire différé (RCSD) 1

Introduction. Renseignements sur le régime de congé de salaire différé (RCSD) 1 Renseignements sur le régime de congé de salaire différé (RCSD) Province du Nouveau-Brunswick ISBN: 978-1-55471-612-8 juin 2013 TABLE DES MATIÈRES Introduction... 1 Résumé du régime... 2 Adhésion... 3

Plus en détail

3 Les droits de cotisation inutilisés peuvent être reportés indéfiniment

3 Les droits de cotisation inutilisés peuvent être reportés indéfiniment Le Compte d épargne libre d impôt (CELI) donne aux Canadiens un nouveau moyen d épargner en franchise d impôt. Lorsque vous cotisez à un CELI, votre placement fructifie à l abri de l impôt et vous n aurez

Plus en détail

Beaudet Fontaine CPA s.a.

Beaudet Fontaine CPA s.a. Beaudet Fontaine CPA s.a. Société de comptables proi~ssionnels agréés ASSOCIATION PROFESSIONNELLE DES TECHNICIENNES ET RAPPORT FINANCIER (NON AUD~TÉ) 2875, Boul. Laurier, Édifice Delta 3, Suite 1090 Québec

Plus en détail

ASSOCIATION CANADIENNE DES JEUX SUBAQUATIQUES

ASSOCIATION CANADIENNE DES JEUX SUBAQUATIQUES ASSOCIATION CANADIENNE DES JEUX SUBAQUATIQUES CONSTITUTION En vigueur le 16 Mai 2015 Note : Le texte original étant en anglais, en cas de divergence entre la version française et le texte original, la

Plus en détail

La Fo n d a t i o n 1997-2000. Fondation Olympique. Etats financiers

La Fo n d a t i o n 1997-2000. Fondation Olympique. Etats financiers La Fo n d a t i o n 1997-2000 Etats financiers Index Rapport de l organe de révision et états financiers Page 2 3 4 5-6 Rapport de l'organe de révision Etat de la situation financière Etat des activités

Plus en détail

Mémoire au. Comité parlementaire permanent des finances. Étude sur les incitatifs fiscaux pour les dons de bienfaisance. Janvier 2012.

Mémoire au. Comité parlementaire permanent des finances. Étude sur les incitatifs fiscaux pour les dons de bienfaisance. Janvier 2012. Mémoire au Comité parlementaire permanent des finances Étude sur les incitatifs fiscaux pour les dons de bienfaisance Présenté par The Canadian Association of Gift Planners/ Association canadienne des

Plus en détail

Fonds d infrastructure mondial Renaissance. États financiers annuels pour l exercice terminé le 31 août 2007

Fonds d infrastructure mondial Renaissance. États financiers annuels pour l exercice terminé le 31 août 2007 États financiers annuels pour l exercice terminé le 31 août Fonds d infrastructure mondial Renaissance État de l actif net (en milliers, sauf les montants par part) Au 31 août (note 1) Actif Encaisse,

Plus en détail

États financiers consolidés intermédiaires résumés pour les périodes de trois mois terminées les 30 juin 2015 et 2014

États financiers consolidés intermédiaires résumés pour les périodes de trois mois terminées les 30 juin 2015 et 2014 États financiers consolidés intermédiaires résumés pour les périodes de trois mois terminées les 2015 et 2014 (non audités et non examinés par les auditeurs indépendants) États consolidés intermédiaires

Plus en détail

Profils des Fonds mutuels TD

Profils des Fonds mutuels TD Profils des Fonds mutuels TD Fonds équilibrés Fonds de revenu mensuel TD Fonds de revenu équilibré TD Fonds de revenu mensuel diversifié TD Fonds de croissance équilibré TD Fonds de revenu de dividendes

Plus en détail

LISTE DE CONTRÔLE DU LIQUIDATEUR

LISTE DE CONTRÔLE DU LIQUIDATEUR PLANIFICATION FISCALE ET SUCCESSORALE LISTE DE CONTRÔLE DU LIQUIDATEUR Liste de contrôle étape par étape des tâches et des responsabilités d un liquidateur Le travail de liquidateur peut être exigeant

Plus en détail

ROCK ENERGY INC. Bilans consolidés intermédiaires. Aux 30 juin 2009 et 31 décembre 2008 (non vérifié)

ROCK ENERGY INC. Bilans consolidés intermédiaires. Aux 30 juin 2009 et 31 décembre 2008 (non vérifié) ROCK ENERGY INC. Bilans consolidés intermédiaires Aux 30 juin 2009 et 31 décembre 2008 (non vérifié) (Tous les montants sont exprimés en milliers de dollars.) 30 juin 2009 31 décembre 2008 Actif Actif

Plus en détail

LES BLOUSES ROSES ANIMATION LOISIRS A L'HOPITAL A.L.H Association reconnue d'utilité publique Siège social : 5 rue Barye 75017 PARIS

LES BLOUSES ROSES ANIMATION LOISIRS A L'HOPITAL A.L.H Association reconnue d'utilité publique Siège social : 5 rue Barye 75017 PARIS LES BLOUSES ROSES ANIMATION LOISIRS A L'HOPITAL A.L.H Association reconnue d'utilité publique Siège social : 5 rue Barye 75017 PARIS STATUTS 6 12 2007 I - Présentation de l'association Préambule : Constitution

Plus en détail

NOTICE ANNUELLE CONCERNANT LES TITRES DE : Fonds de revenu Fonds Desjardins SociéTerre Obligations canadiennes (parts de catégories A, I, C et F)

NOTICE ANNUELLE CONCERNANT LES TITRES DE : Fonds de revenu Fonds Desjardins SociéTerre Obligations canadiennes (parts de catégories A, I, C et F) LE 30 4 JUIN JANVIER 20152014 NOTICE ANNUELLE CONCERNANT LES TITRES DE : Fonds de revenu Fonds Desjardins SociéTerre Obligations canadiennes (parts de catégories A, I, C et F) Aucune autorité en valeurs

Plus en détail

YMCA Canada. Le fonds de placement consolidé de YMCA Canada englobe plusieurs types d actif :

YMCA Canada. Le fonds de placement consolidé de YMCA Canada englobe plusieurs types d actif : YMCA Canada ÉNONCÉ DE POLITIQUE DE PLACEMENT I. FONDS DE PLACEMENT CONSOLIDÉ Le fonds de placement consolidé de YMCA Canada englobe plusieurs types d actif : Actif en dotation comprenant : a. des contributions

Plus en détail

Guide concernant les sympathisants. Hil el ipsa dolo cus aliassi modiatur

Guide concernant les sympathisants. Hil el ipsa dolo cus aliassi modiatur Guide concernant les sympathisants Hil el ipsa dolo cus aliassi modiatur Sympathisants introduction Le Parti libéral du Canada ouvre ses portes à tous les Canadiens qui désirent créer des liens et s engager

Plus en détail

Préparé par : Tél. : Téléc. : 29 octobre 2015

Préparé par : Tél. : Téléc. : 29 octobre 2015 Une illustration conçue pour : Préparé par : Tél. : Téléc. : Date : SSQ, Société d assurancevie inc. 29 octobre 2015 Page 1 de 10 Non valide s'il manque des pages Le produit Revenu garanti ASTRA vous offre

Plus en détail

Centre d accès aux soins communautaires du Nord-Ouest État de la situation financière Au 31 mars 2015

Centre d accès aux soins communautaires du Nord-Ouest État de la situation financière Au 31 mars 2015 État de la situation financière Au 31 mars 2015 Actif Actif à court terme Trésorerie 5 227 401 4 992 479 Débiteurs (note 3) 235 501 196 578 Charges payées d avance 67 728 41 871 5 530 630 5 230 928 Immobilisations

Plus en détail

VERSION MODIFIÉE DE LA NOTICE ANNUELLE DATÉE DU 16 DÉCEMBRE 2015 MODIFIANT LA NOTICE ANNUELLE DATÉE DU 29 OCTOBRE 2015

VERSION MODIFIÉE DE LA NOTICE ANNUELLE DATÉE DU 16 DÉCEMBRE 2015 MODIFIANT LA NOTICE ANNUELLE DATÉE DU 29 OCTOBRE 2015 VERSION MODIFIÉE DE LA NOTICE ANNUELLE DATÉE DU 16 DÉCEMBRE 2015 MODIFIANT LA NOTICE ANNUELLE DATÉE DU 29 OCTOBRE 2015 Parts de série A, de série B, de série F et de série O (à moins d indication contraire)

Plus en détail

DIRECTIVE RELATIVE À LA GESTION DU FONDS À DESTINATION SPÉCIALE

DIRECTIVE RELATIVE À LA GESTION DU FONDS À DESTINATION SPÉCIALE 1. RÉFÉRENCES Règles budgétaires Loi sur l instruction publique (art. 94, 110.4) Manuel de normalisation de la comptabilité scolaire 2. OBJECTIFS Permettre à la commission scolaire d assumer ses responsabilités

Plus en détail

PORTEFEUILLES GÉRÉS ET INDICIELS TD

PORTEFEUILLES GÉRÉS ET INDICIELS TD ÉTATS FINANCIERS ANNUELS PORTEFEUILLES GÉRÉS ET INDICIELS TD PORTEFEUILLE GÉRÉ ET INDICIEL TD - 31 décembre 2000 * PORTEFEUILLE GÉRÉ ET INDICIEL TD - ÉTAT DU PORTEFEUILLE DE PLACEMENTS AU 31 DÉCEMBRE 2000

Plus en détail

APERÇU DE L APPÉTIT POUR LE RISQUE

APERÇU DE L APPÉTIT POUR LE RISQUE OFFICE D'INVESTISSEMENT DES RÉGIMES DE PENSIONS DU SECTEUR PUBLIC (INVESTISSEMENTS PSP) APERÇU DE L APPÉTIT POUR LE RISQUE Le 13 novembre 2014 Introduction Le maintien d une culture axée sur la conscience

Plus en détail

Fondation de la recherche sur le diabète juvénile Canada. États financiers consolidés 31 décembre 2014

Fondation de la recherche sur le diabète juvénile Canada. États financiers consolidés 31 décembre 2014 Fondation de la recherche sur le diabète juvénile Canada États financiers consolidés Le 7 mai 2015 Rapport de l auditeur indépendant Aux administrateurs de la Fondation de la recherche sur le diabète juvénile

Plus en détail

UNION FLEURS. International Flower Trade Association / Association internationale du commerce des fleurs. Statuts

UNION FLEURS. International Flower Trade Association / Association internationale du commerce des fleurs. Statuts UNION FLEURS International Flower Trade Association / Association internationale du commerce des fleurs Statuts I. Dénomination, siège social, objet Article 1 - Nom Il est constitué par la présente une

Plus en détail

PRINCIPES D INVESTISSEMENT FICHE D INFORMATION POUR INVESTISSEURS MES ÉPARGNES GÉNÈRERONT UN REVENU DE RETRAITE DE COMBIEN PAR ANNÉE?

PRINCIPES D INVESTISSEMENT FICHE D INFORMATION POUR INVESTISSEURS MES ÉPARGNES GÉNÈRERONT UN REVENU DE RETRAITE DE COMBIEN PAR ANNÉE? PRINCIPES D INVESTISSEMENT FICHE D INFORMATION POUR INVESTISSEURS MES ÉPARGNES GÉNÈRERONT UN REVENU DE RETRAITE DE COMBIEN PAR ANNÉE? AVERTISSEMENT Dans le présent contexte, le terme conseiller financier

Plus en détail

FONDATION COMMUNAUTAIRE D OTTAWA POLITIQUE

FONDATION COMMUNAUTAIRE D OTTAWA POLITIQUE FONDATION COMMUNAUTAIRE D OTTAWA POLITIQUE POLITIQUE : PLACEMENT La Fondation communautaire d Ottawa (FCO) est une fondation publique établie dans le but de subventionner un vaste éventail d activités

Plus en détail

Règlement intérieur (4 février 2008) (I) Membres adhérents et membres observateurs. nomme un représentant en charge:

Règlement intérieur (4 février 2008) (I) Membres adhérents et membres observateurs. nomme un représentant en charge: Union International de Biophysique Pure et Appliquée Règlement intérieur (4 février 2008) (I) Membres adhérents et membres observateurs Chaque membre adhérent et chaque membre observateur de l Union nomme

Plus en détail

«rentier» et/ou «titulaire» ont la même signification que celle qui est donnée au terme «constituant» dans la loi;

«rentier» et/ou «titulaire» ont la même signification que celle qui est donnée au terme «constituant» dans la loi; L EMPIRE, COMPAGNIE D ASSURANCE-VIE AVENANT POUR UN FONDS DE REVENU VIAGER LOI SUR LES RÉGIMES COMPLÉMENTAIRES DE RETRAITE DU QUÉBEC ET RÈGLEMENTS Y AFFÉRENT Police numéro : Titulaire/Rentier : La police

Plus en détail

Instruction générale canadienne 41-201 Fiducies de revenu et autres placements indirects

Instruction générale canadienne 41-201 Fiducies de revenu et autres placements indirects Instruction générale canadienne 41-201 Fiducies de revenu et autres placements indirects PARTIE 1 INTRODUCTION 1.1 Objet de l instruction 1.2 Signification du terme «fiducie de revenu» 1.3 Signification

Plus en détail

SOMMAIRE DU PLAN RÉGIME D ÉPARGNE ÉTUDES GÉNÉRATION (auparavant, le «Régime fiduciaire d épargne études Global»)

SOMMAIRE DU PLAN RÉGIME D ÉPARGNE ÉTUDES GÉNÉRATION (auparavant, le «Régime fiduciaire d épargne études Global») SOMMAIRE DU PLAN RÉGIME D ÉPARGNE ÉTUDES GÉNÉRATION (auparavant, le «Régime fiduciaire d épargne études Global») Plan de bourses d études individuel Les actifs de croissance Global Inc. Le 27 janvier 2016

Plus en détail

STATUTS. «La Tortue Bleue- fonds de dotation pour l emploi»

STATUTS. «La Tortue Bleue- fonds de dotation pour l emploi» STATUTS «La Tortue Bleue- fonds de dotation pour l emploi» L an DEUX MILLE QUATORZE, Le 18 février, A Paris, Claire Chamarat Sophie Duval Florence de Haas Pascal Malnou Bruno Paillet Didier Saco Xavier

Plus en détail

Caractéristiques Associations loi 1901 Associations RUP Fondations RUP Fondation d entreprise Fonds de dotation

Caractéristiques Associations loi 1901 Associations RUP Fondations RUP Fondation d entreprise Fonds de dotation Tableau comparatif des régimes des associations loi 1901, des associations et fondations reconnues d utilité publique, des fonds de dotation et des fonds d entreprise Dispositions fiscales Dons manuels

Plus en détail

RENTE. Les rentes. Pour une retraite sans tracas. Desjardins Assurances désigne Desjardins Sécurité financière, compagnie d assurance vie.

RENTE. Les rentes. Pour une retraite sans tracas. Desjardins Assurances désigne Desjardins Sécurité financière, compagnie d assurance vie. RENTE Les rentes Pour une retraite sans tracas Desjardins Assurances désigne Desjardins Sécurité financière, compagnie d assurance vie. Planifier son revenu de retraite Avez-vous déjà réalisé que les années

Plus en détail

UNE FAÇON FISCALEMENT AVANTAGEUSE D INVESTIR Fonds de la Catégorie de société Sprott

UNE FAÇON FISCALEMENT AVANTAGEUSE D INVESTIR Fonds de la Catégorie de société Sprott UNE FAÇON FISCALEMENT AVANTAGEUSE D INVESTIR Fonds de la Catégorie de société Sprott FONDS DE LA DE SOCIÉTÉ SPROTT UNE FAÇON FISCALEMENT AVANTAGEUSE D INVESTIR La création de richesse fiscalement avantageuse

Plus en détail

Instituts de recherche en santé du Canada. Rapport financier trimestriel Pour le trimestre terminé le 31 décembre 2011

Instituts de recherche en santé du Canada. Rapport financier trimestriel Pour le trimestre terminé le 31 décembre 2011 Rapport financier trimestriel Pour le terminé le 31 décembre 2011 1. Introduction Le présent rapport financier devrait être lu de concert avec le Budget principal des dépenses, le Budget supplémentaire

Plus en détail

STATUTS. Association CITY BIEL BIENNE

STATUTS. Association CITY BIEL BIENNE STATUTS Association CITY BIEL BIENNE Statuts de l association CITY BIEL BIENNE 1. Non / Siège / But Art. 1 «CITY BIEL BIENNE» est une association au sens de l art. 60 CC dont le siège est à Bienne. Art.

Plus en détail

PROGRAMME GÉNÉRAL DE SUBVENTIONS PARRAINAGE FISCAL

PROGRAMME GÉNÉRAL DE SUBVENTIONS PARRAINAGE FISCAL PROGRAMME GÉNÉRAL DE SUBVENTIONS PARRAINAGE FISCAL Le parrainage fiscal est un prolongement du soutien du Conseil envers les organismes qui sont admissibles à ses programmes. Dans le cadre de ce programme,

Plus en détail

Convention-cadre sur les changements climatiques

Convention-cadre sur les changements climatiques NATIONS UNIES Convention-cadre sur les changements climatiques Distr. GÉNÉRALE 24 août 2004 FRANÇAIS Original: ANGLAIS ORGANE SUBSIDIAIRE DE MISE EN ŒUVRE Vingt et unième session Buenos Aires, 6-14 décembre

Plus en détail

RESEAU pour PERSONNES AGEES du PAYS LUNEVILLOIS

RESEAU pour PERSONNES AGEES du PAYS LUNEVILLOIS RESEAU pour PERSONNES AGEES du PAYS LUNEVILLOIS Réseau pour Personnes Agées du Pays Lunévillois Statuts Page 1 Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du

Plus en détail

Lignes directrices en matière de placement. Conformément à l approbation du conseil de gouvernance

Lignes directrices en matière de placement. Conformément à l approbation du conseil de gouvernance Conformément à l approbation du conseil de gouvernance En vigueur : 18 septembre 2015 Table des matières N o de page 1 Objectif... 3 2 Aperçu... 3 3 Responsabilités... 3 4 Conflit d intérêts... 4 5 Passifs...

Plus en détail

Association CORAIL Statuts 2014 STATUTS. COdéveloppement Rhône-Alpes InternationaL CORAIL. l -BUT ET COMPOSITION DE L'ASSOCIATION

Association CORAIL Statuts 2014 STATUTS. COdéveloppement Rhône-Alpes InternationaL CORAIL. l -BUT ET COMPOSITION DE L'ASSOCIATION STATUTS COdéveloppement Rhône-Alpes InternationaL CORAIL l -BUT ET COMPOSITION DE L'ASSOCIATION Préambule Du point de vue des membres créateurs de CORAIL, parmi les différentes formes que peuvent revêtir

Plus en détail

Document d information n o 5 sur les pensions

Document d information n o 5 sur les pensions Document d information n o 5 sur les pensions Il vous faudra combien d argent comme pension? Partie 5 de la série La série complète des documents d information sur les pensions se trouve dans Pensions

Plus en détail

DÉLIBÉRATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE L UNIVERSITÉ DE LA ROCHELLE

DÉLIBÉRATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE L UNIVERSITÉ DE LA ROCHELLE DÉLIBÉRATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE L UNIVERSITÉ DE LA ROCHELLE LE CONSEIL D ADMINISTRATION Délibération n 2010-07-05-4 : Statuts de la fondation universitaire de l université de La Rochelle Séance

Plus en détail

Énoncé de politique de placement

Énoncé de politique de placement Énoncé de politique de placement Régime de retraite de la Corporation de l'école Polytechnique En vigueur le 2 février 2011 Version finale Codification administrative le 15 mai 2013 Table des matières

Plus en détail

L INSTITUT NATIONAL CANADIEN POUR LES AVEUGLES

L INSTITUT NATIONAL CANADIEN POUR LES AVEUGLES États financiers de L INSTITUT NATIONAL CANADIEN POUR LES AVEUGLES Deloitte S.E.N.C.R.L./s.r.l. 5140 Yonge Street Suite 1700 Toronto (Ontario) M2N 6L7 Canada Tél. : 416-601-6150 Téléc. : 416-601-6151 www.deloitte.ca

Plus en détail

Faits saillants. Particuliers. Particuliers et fiducies. Entreprises. Autres mesures

Faits saillants. Particuliers. Particuliers et fiducies. Entreprises. Autres mesures Faits saillants Particuliers 1. Ventes de billets liés 2. Imposition des actions de fonds de substitution 3. Rétablir les âges d admissibilité au programme de la sécurité de la vieillesse 4. Crédit de

Plus en détail

FONDATION SAINT JEAN DE DIEU

FONDATION SAINT JEAN DE DIEU STATUTS FONDATION SAINT JEAN DE DIEU PRÉAMBULE La Fondation Saint Jean de Dieu a pour objet de poursuivre une œuvre âgée de plus de quatre siècles en France, fondée sur l inspiration originelle de Saint

Plus en détail

Priorité au discours prononcé. Bonjour à toutes et à tous, je suis heureux de me retrouver parmi vous aujourd hui, ici, à Montréal.

Priorité au discours prononcé. Bonjour à toutes et à tous, je suis heureux de me retrouver parmi vous aujourd hui, ici, à Montréal. David Williamson Premier vice-président à la direction et chef des services financiers Assemblée générale annuelle Montréal (Québec), le 25 février 2010 Priorité au discours prononcé Bonjour à toutes et

Plus en détail

La Société canadienne de la sclérose en plaques (Division du Québec) et sections locales du Québec. États financiers combinés 31 décembre 2014

La Société canadienne de la sclérose en plaques (Division du Québec) et sections locales du Québec. États financiers combinés 31 décembre 2014 La Société canadienne de la sclérose en plaques (Division du Québec) et sections locales du Québec États financiers combinés États financiers combinés Table des matières Page Rapport de l auditeur indépendant...

Plus en détail

Caisse Desjardins Des Rivières de Québec

Caisse Desjardins Des Rivières de Québec Caisse Desjardins Des Rivières de Québec Numéro de transit : 20359 Au 31 décembre 2010 Service de vérification Table des matières Rapport de l auditeur indépendant États financiers Bilan... 1 États des

Plus en détail

MODIFICATION N o 1 datée du 5 février 2015 au prospectus simplifié daté du 30 juin 2014 à l égard des

MODIFICATION N o 1 datée du 5 février 2015 au prospectus simplifié daté du 30 juin 2014 à l égard des MODIFICATION N o 1 datée du 5 février 2015 au prospectus simplifié daté du 30 juin 2014 à l égard des actions de fonds communs de placement des séries A, B, JFAR, JSF, TFAR, TSF, TJFAR et TJSF de la Catégorie

Plus en détail

PRESTATIONS GOUVERNEMENTALES POUR INVALIDITÉ GRAVE

PRESTATIONS GOUVERNEMENTALES POUR INVALIDITÉ GRAVE 2016 PRESTATIONS GOUVERNEMENTALES Une blessure grave et prolongée, provoquant des changements sur les plans de la santé, de la famille et des finances, entre autres, peut avoir des conséquences néfastes

Plus en détail

Placements Sports 2012-2013

Placements Sports 2012-2013 Placements Sports 2012-2013 Programme d appariement des dons recueillis par les fédérations sportives québécoises Version août 2012 Préambule Les modalités et règles de Placements Sports décrites dans

Plus en détail

COMPTABILITÉ DES COMMANDITES ET DES DONS AUX BNP CONTEXTE

COMPTABILITÉ DES COMMANDITES ET DES DONS AUX BNP CONTEXTE COMPTABILITÉ DES COMMANDITES ET DES DONS AUX BNP CONTEXTE 1. Cette politique comptable vise à encadrer la croissance du programme de commandites et de dons des BNP pour assurer la cohérence des pratiques

Plus en détail

Charte du comité de vérification Révisée en décembre 2012

Charte du comité de vérification Révisée en décembre 2012 Charte du comité de vérification Révisée en décembre 2012 BUT La principale fonction du Comité de vérification (le «comité») de TransForce Inc. (la «Société») consiste à aider le conseil d administration

Plus en détail

STATUTS TYPES DES ASSOCIATIONS DE L U.A.I.C.F.

STATUTS TYPES DES ASSOCIATIONS DE L U.A.I.C.F. UNION ARTISTIQUE ET INTELLECTUELLE DES CHEMINOTS FRANÇAIS STATUTS TYPES DES ASSOCIATIONS DE L U.A.I.C.F. TITRE I - CONSTITUTION - OBJET - SIÈGE SOCIAL - DURÉE Article 1 : Constitution et dénomination Il

Plus en détail

Les formulaires de demande sont disponibles à l adresse www.livrescanadabooks.com/mentorat

Les formulaires de demande sont disponibles à l adresse www.livrescanadabooks.com/mentorat Livres Canada Books Programme de Mentorat Aide financière Lignes directrices 2015-2016 Date limite pour la réception des demandes : le mercredi 1 er avril 2015 Les formulaires de demande sont disponibles

Plus en détail

Texte n DGI 2009/32 NOTE COMMUNE N 13/2009

Texte n DGI 2009/32 NOTE COMMUNE N 13/2009 BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS DIFFUSION GENERALE Documents Administratifs N 2009/04/16 0.1.0.0.1.2. (IMPOTS) Texte n DGI 2009/32 NOTE COMMUNE N 13/2009 O B J E T : - Commentaire des dispositions

Plus en détail

Investir sans souci. Guide pour un portefeuille de placements personnalisé. La vie est plus radieuse sous le soleil. Cinq étapes faciles

Investir sans souci. Guide pour un portefeuille de placements personnalisé. La vie est plus radieuse sous le soleil. Cinq étapes faciles Investir sans souci Guide pour un portefeuille de placements personnalisé Le rapport entre le risque et le rendement est simple : plus le risque est grand, plus le rendement potentiel est élevé. Les résultats

Plus en détail

STATUTS IHEJ. Article 1 : Dénomination

STATUTS IHEJ. Article 1 : Dénomination Assemblée générale constitutive le 27 septembre 1990. Déclaration d Association à la Préfecture de police le 09/10/90. Journal officiel du 31 octobre 1990. Statuts modifiés en Assemblée générale extraordinaire

Plus en détail

Notes / Instructions aux répondants

Notes / Instructions aux répondants Division de la statistique du revenu Section des enquêtes sur les pensions et le patrimoine Recensement des caisses de retraite en fiducie 2012 Notes / Instructions aux répondants Retour du questionnaire

Plus en détail

Orco Property Group présente son projet de plan de restructuration

Orco Property Group présente son projet de plan de restructuration Communiqué de Presse N EST PAS DESTINE A UNE MISE EN CIRCULATION, PUBLICATION OU DISTRIBUTION AUX ETATS UNIS D AMERIQUE OU DANS TOUT AUTRE JURISDICTION DANS LAQUELLE LA CIRCULATION DU PRESENT COMMUNIQUE

Plus en détail

et contrôle des ressources financières

et contrôle des ressources financières MAI 2014 GUIDE DE GOUVERNANCE 9 Mobilisation, gestion et contrôle des ressources financières Rôle du Conseil d administration en matière de contrôle financier DANS CETTE SECTION Cette section fournit des

Plus en détail

RÈGLEMENTS GÉNÉRAUX COPORATION DE DÉVELOPPEMENT DU PARC INDUSTRIEL DE LANORAIE

RÈGLEMENTS GÉNÉRAUX COPORATION DE DÉVELOPPEMENT DU PARC INDUSTRIEL DE LANORAIE RÈGLEMENTS GÉNÉRAUX COPORATION DE DÉVELOPPEMENT DU PARC INDUSTRIEL DE LANORAIE TABLE DES MATIÈRES DISPOSITIONS GÉNÉRALES Dénomination sociale page 4 Nature page 4 Mission page 4 Objets page 4 Investissements

Plus en détail