Sport et lombalgies. Colloque 2015 Dr Boutchichi Ali CHA Libramont

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Sport et lombalgies. Colloque 2015 Dr Boutchichi Ali CHA Libramont"

Transcription

1 Sport et lombalgies Colloque 2015 Dr Boutchichi Ali CHA Libramont

2 PLAN Introduction : Epidémiologie Anatomie Biomécanique Etiologie Principales causes : Discopathies dégénératives Spondylolisthésis Fracture de stress du sacrum Conclusions

3 Introduction Population générale : Prévalence : % 1 an : 50 % Vie : % Sportifs : Prévalence : 1 40 %

4 Introduction Lutteurs, gymnastes et adolescents : Lombalgies plus fréquentes Autres sportifs : Moins fréquent Etudes contradictoires (Bono C. Low-Back Pain in Athletes. J Bone Joint Surg Am, 2004 Feb; 86 (2): )

5 Introduction Facteurs de risque : Type de sport Genre? (Carlier RY & al. Le rachis du sujet jeune. Sauramps) Intensité et fréquence : courbe en U? (Heneweer H1, Vanhees L, Picavet HS. Physical activity and low back pain: a U-shaped relation? Pain May;143(1-2):21-5.) Encadrement Techniques

6 Introduction Anatomie Rachis : 7 cervicales : 8 racines 12 thoraciques : 12 racines 5 lombaires : 5 racines 5 sacrées : 5 racines 1 coccygienne : 1 racine Rôles : Protection neurologique Mobilité From Netter FH : Atlas d anatomie humaine. 2 ème édition, Maloine, 1999.

7 Introduction Anatomie Vertèbre lombaire : Corps large Articulations zygapophysaires sagittales Canal vertébral triangulaire From Netter FH : Atlas d anatomie humaine. 2 ème édition, Maloine, 1999.

8 Introduction Anatomie Le complexe discoligamentaire : LLA / LLP Disque articulaire Le complexe ligamentaire postérieur : Capsules articulaires Ligaments jaunes Ligaments interépineux Ligaments supraépineux Gray, Henry. Anatomy of the Human Body. Philadelphia: Lea & Febiger, 1918; Bartleby.com,

9 Introduction Anatomie Le complexe discoligamentaire : LLA / LLP Disque articulaire Le complexe ligamentaire postérieur : Capsules articulaires Ligaments jaunes Ligaments interépineux Ligaments supraépineux Gray, Henry. Anatomy of the Human Body. Philadelphia: Lea & Febiger, 1918; Bartleby.com,

10 Introduction Anatomie Muscles Fonctions : Stabilisateurs locaux Stabilisateurs globaux Mouvements From Aebi M et al : Spinal Disorders - Fundamentals of Diagnosis and Treatment. Springer, 2008.

11 Introduction Anatomie Moelle épinière : Vascularisation : Art. spinale antérieure Art. spinales postérieures Réseau pie-mérien : Art. radiculo-médullaires 2-3 cervicales 1-2 thoraciques 1 lombaire (Adamkiewicz) Queue de cheval From Netter FH : Atlas d anatomie humaine. 2 ème édition, Maloine, 1999.

12 Introduction Anatomie Innervation : Riche From Nikolai Bogduk : Anatomie clinique et radiologique du rachis lombal. 2 ème édition, Elsevier, 2013.

13 Introduction Biomécanique Segment vertébral mobile : Unité fonctionnelle de Junghans Gray, Henry. Anatomy of the Human Body. Philadelphia: Lea & Febiger, 1918; Bartleby.com,

14 Introduction Biomécanique Le disque intervertébral : Nucleus pulposus Annulus fibrosus From Aebi M et al : Spinal Disorders - Fundamentals of Diagnosis and Treatment. Springer, 2008.

15 Introduction Biomécanique Mouvements 6 degrés de liberté Compression-tension, cisaillement, inclinaison, rotation, flexion-extension Rachis lombaire Souple Lordose Flexion/Extension Queue de cheval From Aebi M et al : Spinal Disorders - Fundamentals of Diagnosis and Treatment. Springer, 2008.

16 Introduction Biomécanique Contraintes mécaniques : Debout : 100 % Debout en flexion : 200 % Assis : 130 % Assis en flexion : 150 % Couché : % From Aebi M et al : Spinal Disorders - Fundamentals of Diagnosis and Treatment. Springer, 2008.

17 Etiologie Catégories Spécifiques Non spécifiques Classifications Mécaniques Référées Radiculalgies Mortazavi J, Zebardast J, Mirzashahi B. Low back pain in athletes. Asian J Sports Med Jun;6(2):e24718

18 Etiologie Durée Aiguë : < 4 semaines Subaiguë : 4 12 semaines Chronique : > 3 6 mois Causes principales Déchirures entorses (exclusion) Discopathies dégénératives Spondylolyse From Mortazavi J, Zebardast J, Mirzashahi B. Low back pain in athletes. Asian J Sports Med Jun;6(2):e24718

19 Discopathies dégénératives Lombalgies discogéniques Corrélation peu évidente avec l imagerie Pathogenèse : Fissures discales HIZ (IRM) Perte de hauteur discale Surcharge facettaire Ostéophytes discaux et facettaires (autostabilisation) Macro et microtraumatismes Examens complémentaires Rx standard et dynamique IRM : Pfirmann - Modic From Aebi From M Montigny et al : Spinal JP Disorders & al. Discopathies - Fundamentals actives. of Kinésithér Diagnosis Scient and Treatment. 2013;539:33-36 Springer, 2008.

20 Discopathies dégénératives Biomécanique sportive Golf : N (L3-L4) Aviron : 6100 N Mélée : >8600 N (L4-L5) Haltérophilie : >17000 N (L4-L5) Demisquats 1,6 P : 10 P (L3-L4)

21 Discopathies dégénératives Prévalence Gymnastes : 75% vs 31%. Hommes plus atteints que dans les autres sports. (Sward & al. Disc degeneration and associated abnormalities of the spine in elite gymnasts. A magnetic resonance imaging study. Spine. 1991;16: ). Volleyball : technique bonne 21% - mauvaise 62% (Bartolozzi & al. The incidence of disk changes in volleyball players. The magnetic resonance findings.] Radiol Med (Torino). 1991;82: ) Corrélation entre imagerie et lombalgies chez les athlètes (d après Lundin & al, Sward & al, Kujala & al, Ogon & al, Videman & al) From Bono C. Low-Back Pain in Athletes. J Bone Joint Surg Am, 2004 Feb; 86 (2):

22 Discopathies dégénératives Traitement Conservateur : Repos court AINS Kinésithérapie Perte de poids Mode de vie (tabac, ) Infiltrations péridurales Retour au sport : Amplitudes complètes et indolence Position neutre du rachis possible lors des exercices spécifiques au sport Force, souplesse, endurance et contrôle musculaires From Bono C. Low-Back Pain in Athletes. J Bone Joint Surg Am, 2004 Feb; 86 (2):

23 Discopathies dégénératives Traitement Chirurgical : Corrélation radioclinique Echec du traitement conservateur Fusion : Non instrumentée ALIF PLIF TLIF - PLF 360 Epargne mobilité : Arthroplasties (Siepe C & al 2007) Stabilisation dynamique Retour au sport : Fusion indolence Force, souplesse et endurance From Aebi M et al : Spinal Disorders - Fundamentals of Diagnosis and Treatment. Springer, 2008.

24 Spondylolyse Généralités Lyse isthmique L5 ( 85-95% ) ou L4 ( 5-15% ) Stress trauma répétitifs hyperextension Prévalence : 3 6 % (pas de différence) Eskimos : 50 % Asymptomatique Listhésis : 25 % des symptomatiques Plus fréquent : Gymnastique : 17 % Aviron : 17 % Haltérophilie : 23 % Plongeurs : 43 % Sport de lancer : 27 % Soler T, Calderon C. The prevalence of spondylolysis in the Spanish elite athlete. Am J Sports Med. 2000;28:

25 Spondylolyse Clinique Lombalgie : Douleur référée éventuelle ( raideur des ischiojambiers ) Extension douloureuse Hyperlordose lombaire Marche d escalier palpable Examens complémentaires : Radiographies standard + obliques CT-Scan Scintigraphie osseuse SPECT «IRM» Classification du listhésis : Meyerding Histoire naturelle : Risque de progression du glissement : 38% sur 5 ans / 86 athlètes (Muschik et al. 1996)

26 Spondylolyse Traitement Conservateur : Repos court Kinésithérapie AINS Corset anti-lordotique Infiltration radiculaire, pars Retour au sport : Indolence (extension) 77-93% bons à excellents résultats

27 Spondylolyse Traitement Chirurgical : Echec traitement conservateur 6 mois Déficit neurologique Progression du listhésis (ou > grade III) Fusion Reconstruction isthmique : Absence de DD, infiltration positive Bons résultats (Debnath, Nozawa, Gillet) Retour au sport : Fusion indolence Force, souplesse et endurance From Bono C. Low-Back Pain in Athletes. J Bone Joint Surg Am, 2004 Feb; 86 (2):

28 Fractures de stress du sacrum Généralités Rare cause de lombalgie chez les athlètes : Prévalence inconnue Femmes > Hommes Surtout les coureurs Clinique : Lombalgie asymétrique ou fessalgie Lentement progressive sans trauma Sensibilité paramédiane du sacrum ou sacroiliaque Faber test +/- Hopping test Flamingo test Triade athlète féminine : troubles alimentaires, aménorrhée, ostéoporose (fracture porotique) Examens complémentaires : Rx IRM, CT-Scan, scintigraphie osseuse, SPECT

29 Fractures de stress du sacrum Traitement : Toujours conservateur Repos Appui partiel ou pas d appui Rééducation progressive Retour au sport : Pas trop tôt pour éviter la persistance de symptômes Environ 6 semaines From American journal of sport medicine.

30 Conclusions Causes multiples de lombalgies Facteurs de risque liés au sport Lombalgies non spécifiques fréquentes (exclusion) à résolution spontanée Traitement conservateur le plus souvent efficace Reprise sportive From American journal of sport medicine.

31 Merci pour votre attention

LYSES ISTHMIQUES ET SPONDYLOLISTHESIS PAR LYSE ISTHMIQUE

LYSES ISTHMIQUES ET SPONDYLOLISTHESIS PAR LYSE ISTHMIQUE LYSES ISTHMIQUES ET SPONDYLOLISTHESIS PAR LYSE ISTHMIQUE Aspects cliniques et radiologiques P. Guigui, Hôpital Beaujon Paris Introduction Affection fréquente 5% à 7% Homme 2% à 5% Femme Le plus souvent

Plus en détail

Imagerie médicale. Pathologie Rachis

Imagerie médicale. Pathologie Rachis Imagerie médicale Pathologie Rachis Rachis Rachis cervical 7 vertèbres Rachis thoracique 12 vertèbres Rachis lombaire 5 vertèbres Sacrum / Coccyx I- Rappels Vertèbre anatomiques type 1 Pédicule 2 Processus

Plus en détail

Hernies discales. Session 7. Neuro Rachis. Hernies discales. Signes cliniques 19/02/2011. K Chaumoitre F Craighero Sce Imagerie -CHU Nord

Hernies discales. Session 7. Neuro Rachis. Hernies discales. Signes cliniques 19/02/2011. K Chaumoitre F Craighero Sce Imagerie -CHU Nord Session 7 Neuro Rachis Hernies discales K Chaumoitre F Craighero Sce Imagerie -CHU Nord Cours étudiants session 7 Exploration d une lombosciatique résistante au traitement médical + repos Radio: rachis

Plus en détail

LOMBALGIES PAR DISCOPATHIE DÉGÉNÉRATIVE LOMBAIRE DE L ADULTE. Institut Du Rachis Parisien

LOMBALGIES PAR DISCOPATHIE DÉGÉNÉRATIVE LOMBAIRE DE L ADULTE. Institut Du Rachis Parisien LOMBALGIES PAR DISCOPATHIE DÉGÉNÉRATIVE LOMBAIRE DE L ADULTE Institut Du Rachis Parisien classification de Thompson spine, 1990 description anatomie macro sur coupes cadavériques I normal nucléus central

Plus en détail

LE RACHIS LOMBAIRE Docteur GJ van Miltenburg Spécialiste Médecine Physique Ostéopathe Paris www.vanmiltenburg.fr LA LOMBALGIE GENERALITES Tout le monde souffrira au moins 1 fois dans sa vie du Rachis Lombaire

Plus en détail

Dr C. BARREY Service de Neurochirurgie C et Chirurgie du Rachis Hôpital Neurologique P Wertheimer, Hospices Civils de LYON

Dr C. BARREY Service de Neurochirurgie C et Chirurgie du Rachis Hôpital Neurologique P Wertheimer, Hospices Civils de LYON DIU de Pathologie Locomotrice liée à la Pratique du Sport Rachis et bassin 14 Mars 2013, LYON Dr C. BARREY Service de Neurochirurgie C et Chirurgie du Rachis Hôpital Neurologique P Wertheimer, Hospices

Plus en détail

FEDERATION INTERNATIONALE DE GYMNASTIQUE

FEDERATION INTERNATIONALE DE GYMNASTIQUE FEDERATION INTERNATIONALE DE GYMNASTIQUE Information médicale Medical Information Pratique de la gymnastique spondylolyse Gymnastic practise and spondylolysis Auteur / Author Dr. Michel LEGLISE PRATIQUE

Plus en détail

Les vertèbres cervicales sont très mobiles et forment un angle de 25, les dorsales 60, la lombaire 90.

Les vertèbres cervicales sont très mobiles et forment un angle de 25, les dorsales 60, la lombaire 90. Lésions des parties nobles de la moelle épinière Eléments osseux : corps vertébral articulaires lames épineuses transverses pédicules vertébraux Eléments non osseux (sagittal) : disques ligaments capsules

Plus en détail

SPONDYLOLYSE ET SPONDYLOLISTHESIS L L ENFANT ET L L ADOLESCENT

SPONDYLOLYSE ET SPONDYLOLISTHESIS L L ENFANT ET L L ADOLESCENT SPONDYLOLYSE ET SPONDYLOLISTHESIS L L ENFANT ET L L ADOLESCENT Jean-Luc JOUVE Hôpital La Timone Enfants - Marseille LIMITES DU SUJET Localisation lombo-sacrée Fréquence Possibilité de grand déplacementd

Plus en détail

Les rachialgies de l enfant. Joël LECHEVALLIER

Les rachialgies de l enfant. Joël LECHEVALLIER Les rachialgies de l enfant Joël LECHEVALLIER Plan Épidémiologie Anamnèse Examen Clinique Examens complémentaires Epidémiologie Anamnèse Prévalence des rachialgies chez les enfants et les adolescents (n=1171)

Plus en détail

Place de l arthroplastie (Prothèse totale de disque) dans le traitement de la hernie discale

Place de l arthroplastie (Prothèse totale de disque) dans le traitement de la hernie discale Place de l arthroplastie (Prothèse totale de disque) dans le traitement de la hernie discale Dr Lecomte Yves Chirurgie orthopédique Clinique de l Espérance CHC-Liège Replacer la hernie discale dans l histoire

Plus en détail

Intérêt pratique du bilan isocinétique du rachis?

Intérêt pratique du bilan isocinétique du rachis? Intérêt pratique du bilan isocinétique du rachis? Dr Jean-Baptiste GRISOLI Service de médecine du sport Hôpital SALVATOR APHM Prise en charge du lombalgique, intérêt du bilan isocinétique? Dr GRISOLI Jean-Baptiste

Plus en détail

Le traitement chirurgical du canal lombaire rétréci À propos de 26 cas

Le traitement chirurgical du canal lombaire rétréci À propos de 26 cas Le traitement chirurgical du canal lombaire rétréci À propos de 26 cas A. Benzemrane, N.Diaf, K.Hachelaf, Y.Guidoum, A.Mekhaldi Service «COB» EHS de Douéra Objectif de l étude Evaluation de l efficacité

Plus en détail

Traumatismes du rachis cervical : évaluation par scanner et IRM

Traumatismes du rachis cervical : évaluation par scanner et IRM Traumatismes du rachis cervical : évaluation par scanner et IRM MDCT and MRI evaluation of cervical spine trauma Michael Utz & Shadab Khan & Daniel O Connor & Stephen Meyers Elsa Meyer 24/04/14 A. Introduction

Plus en détail

Traumatismes du rachis. Module «médecine préparation physique et opérationnelle» Année 2014-2015

Traumatismes du rachis. Module «médecine préparation physique et opérationnelle» Année 2014-2015 Traumatismes du rachis Module «médecine préparation physique et opérationnelle» Année 2014-2015 Plan Epidémiologie - physiopathologie Rachis cervical supérieur Rachis cervical inférieur Rachis thoracolombaire

Plus en détail

* Affection bénigne mais extrêmement fréquente (peu y échappent!) avec un coût socio-économique énorme :cinq milliards de francs par an

* Affection bénigne mais extrêmement fréquente (peu y échappent!) avec un coût socio-économique énorme :cinq milliards de francs par an LOMBALGIE 1 1. LA LOMBALGIE BANALE OU COMMUNE * C est une douleur lombaire par Trouble de la mécanique lombaire avec un disque sain ou dégénéré (discopathie, discarthrose) ou par arthrose lombaire postérieure.

Plus en détail

HERNIES CERVICALE ET LOMBAIRE

HERNIES CERVICALE ET LOMBAIRE HERNIES CERVICALE ET LOMBAIRE INTRODUCTION Hernie discale : débord disque Membre inférieur: Sciatique Cruralgie Membre supérieur Névralgie cervico-brachiale (NCB) RAPPELS ANATOMIQUES L5 Racine S1 S1 PHYSIOPATHOLOGIE

Plus en détail

JB Pialat, Pavillon B Radiologie, Hôpital E Herriot Jean-baptiste.pialat@chu-lyon.fr

JB Pialat, Pavillon B Radiologie, Hôpital E Herriot Jean-baptiste.pialat@chu-lyon.fr JB Pialat, Pavillon B Radiologie, Hôpital E Herriot Jean-baptiste.pialat@chu-lyon.fr DIU de pathologie locomotrice liée à la pratique du sport Mars 2013 LES TECHNIQUES Radiographies (conventionnelle, EOS)

Plus en détail

Anatomie descriptive du rachis

Anatomie descriptive du rachis Anatomie descriptive du rachis La colonne vertébrale comprend 26 os formant une structure souple et ondulée. La colonne vertébrale du fœtus et du bébé comprend 33 vertèbres. 9 d entre elles vont fusionner

Plus en détail

Résultats des arthrodèses lombaires ou lombosacrées par voie antérieure pour spondylolisthésis par lyse isthmique

Résultats des arthrodèses lombaires ou lombosacrées par voie antérieure pour spondylolisthésis par lyse isthmique Résultats des arthrodèses lombaires ou lombosacrées par voie antérieure pour spondylolisthésis par lyse isthmique J. ALLAIN Institut Du Rachis CHU Henri Mondor Créteil - UPEC Série de l Institut Du Rachis

Plus en détail

Les douleurs du rachis chez l enfant et l adolescent

Les douleurs du rachis chez l enfant et l adolescent Les douleurs du rachis chez l enfant et l adolescent Pierre MARY Service de chirurgie orthopédique et réparatrice de l enfant Pr G. Filipe Hôpital d enfants A. Trousseau 100 enfants lombalgiques 1/3 =

Plus en détail

CANAL LOMBAIRE ÉTROIT ET RÉTRECI. Institut Du Rachis Parisien

CANAL LOMBAIRE ÉTROIT ET RÉTRECI. Institut Du Rachis Parisien CANAL LOMBAIRE ÉTROIT ET RÉTRECI Institut Du Rachis Parisien SÉMANTIQUE canal lombaire étroit état / congénital canal rétréci / sténose canalaire évolution acquise / dégénératif NB : rétrécissement peu

Plus en détail

Exemples didactiques de dysfonctions : signes associés aux entorses, luxations, fractures, atteintes vertébrales

Exemples didactiques de dysfonctions : signes associés aux entorses, luxations, fractures, atteintes vertébrales Exemples didactiques de dysfonctions : signes associés aux entorses, luxations, fractures, atteintes vertébrales Pr Jean-Michel Laffosse, Pr Arnaud Constantin Individu sain, âgé de 35 ans, aucun symptôme

Plus en détail

Un cas de DISHphagie

Un cas de DISHphagie Un cas de DISHphagie Homme de 69 ans Dysphagie haute non améliorée malgré une thyroïdectomie pour goitre. Gastroscopie : trajet en chicane de la région de la bouche de Killian, difficultés à l insertion

Plus en détail

TRAUMATISMES DU RACHIS THORACO- LOMBAIRE. Analyse Radiologique, description des lésions et prise en charge. Pr C.Court CHU Kremlin Bicêtre

TRAUMATISMES DU RACHIS THORACO- LOMBAIRE. Analyse Radiologique, description des lésions et prise en charge. Pr C.Court CHU Kremlin Bicêtre TRAUMATISMES DU RACHIS THORACO- LOMBAIRE Analyse Radiologique, description des lésions et prise en charge Pr C.Court CHU Kremlin Bicêtre Rappels anatomiques Rachis dorsal Charnière cervico-dorsale C7-T1

Plus en détail

Docteur Yann Philippe CHARLES, Professeur Jean-Paul STEIB, Service de Chirurgie du Rachis, Hôpital Civil

Docteur Yann Philippe CHARLES, Professeur Jean-Paul STEIB, Service de Chirurgie du Rachis, Hôpital Civil LA LOMBALGIE Docteur Yann Philippe CHARLES, Professeur Jean-Paul STEIB, Service de Chirurgie du Rachis, Hôpital Civil 1. INTRODUCTION La pathologie dégénérative du rachis lombaire est fréquente : la majorité

Plus en détail

COLONNE VERTEBRALE (1)

COLONNE VERTEBRALE (1) OLONN VRTBRAL (1) 17 04 2013 Rachis : 3 rôles essentiels 1. Statique 2. Hématopoièse 3. Neuroprotection Plan, objectifs : Rôles Techniques Incidences Structures vertébrales Articulations anal rachidien

Plus en détail

Alignement: -Xyphose thoracique ( 20 à 50 ) Disque intervertébral:

Alignement: -Xyphose thoracique ( 20 à 50 ) Disque intervertébral: Présentation pour l UMF Gatineau 11 août 2010 1) Reconnaître les indicateurs de maladies potentiellement graves 2) Systématiser l approche thérapeutique de différents types de lombalgie 3) Choisir la médication

Plus en détail

LE SPONDYLOLISTHÉSIS OBJECTIFS

LE SPONDYLOLISTHÉSIS OBJECTIFS LE SPONDYLOLISTHÉSIS J-P STEIB OBJECTIFS Savoir la définition d un spondylolisthésis et d une spondylolyse. Pouvoir évoquer ce diagnostic devant une lombalgie mécanique (enfant ou adulte). Reconnaître

Plus en détail

Les tendinopathies du membre supérieur. Dr Streit Gérald Service de rhumatologie CHU Minjoz

Les tendinopathies du membre supérieur. Dr Streit Gérald Service de rhumatologie CHU Minjoz Les tendinopathies du membre supérieur Dr Streit Gérald Service de rhumatologie CHU Minjoz Définition Tendinite : atteinte du tendon Ténosynovite: gaine synoviale, et modification des trajets tendineux.

Plus en détail

C. Rachis. Sommaire 01 C 02 C 03 C 04 C 05 C 06 C 07 C 08 C 09 C 10 C

C. Rachis. Sommaire 01 C 02 C 03 C 04 C 05 C 06 C 07 C 08 C 09 C 10 C C. Rachis Sommaire 1 C 2 C 3 C 4 C 5 C 6 C 7 C 8 C 9 C 1 C Affections congénitales... 1 Syndrome médullaire... 1 Possibilité de subluxation atloïdo-axoïdienne... 1 Cervicalgie commune... 1 Névralgie cervico-brachiale...

Plus en détail

IMAGERIE DES TRAUMATISMES DU RACHIS

IMAGERIE DES TRAUMATISMES DU RACHIS IMAGERIE DES TRAUMATISMES DU RACHIS Dr Hamidou DEME Ancien interne des Hôpitaux Module ostéo-articulaire 27/06/2015 OBJECTIFS Orienter les indications des examens d imagerie Décrire les différents mécanismes

Plus en détail

Prothèse de disque lombaire: indications et résultats 100 patients (4 ans d expérience)

Prothèse de disque lombaire: indications et résultats 100 patients (4 ans d expérience) Prothèse de disque lombaire: indications et résultats 100 patients (4 ans d expérience) Dr Yves LECOMTE Service de Chirurgie orthopédique CHC Liège (Belgique) reproduction interdite - Dr Y. Lecomte (CHC)

Plus en détail

Quelle est l anatomie d une vertèbre lombaire?

Quelle est l anatomie d une vertèbre lombaire? Quelle est l anatomie d une vertèbre lombaire? 1 La partie lombaire de la colonne vertébrale est composée de 5 vertèbres : de haut en bas L1, L2, L3, L4 et L5. L5 s articule avec le sacrum (vertèbre S1).

Plus en détail

CAS CLINIQUE n 1. CAS CLINIQUE n 1 EXAMEN CLINIQUE. CAS CLINIQUE n 1 ANAMNESE 22/06/2011

CAS CLINIQUE n 1. CAS CLINIQUE n 1 EXAMEN CLINIQUE. CAS CLINIQUE n 1 ANAMNESE 22/06/2011 T. Sacroug L. Brulhart D. Nguyen Lombalgie, syndrome radiculaire: quelle imagerie pour qui et à quel moment? Patient de 67 ans En vacances à Genève, retour à Moscou prévu 15 jours après notre 1 ère consultation.

Plus en détail

LE COUDE DU SPORTIF. G Saillant. Saint Tropez- 2005

LE COUDE DU SPORTIF. G Saillant. Saint Tropez- 2005 LE COUDE DU SPORTIF G Saillant Saint Tropez- 2005 Le coude du sportif! Sports spécifiques (force, mobilité, stabilité du coude)! Gestes stéréotypés et répétés (amplitude, vitesse, force)! Facteurs extrinsèques

Plus en détail

Lombalgies et Sciatiques - La prise en charge médicale

Lombalgies et Sciatiques - La prise en charge médicale 4 ème Rencontre Médico-Chirurgicale LE RACHIS Lombalgies et Sciatiques - La prise en charge médicale S.A. Amouzougan, Rhumatologue CHU de St Etienne & Hôpital Emile Roux, Le puy Quelques rappels anatomiques

Plus en détail

cas clinique n 3 et 4

cas clinique n 3 et 4 cas clinique cas clinique n 3 et 4 Cas n 3. Bilan d une lombalgie L5 très invalidante. Une IRM est réalisée dans le bilan.interpréter la coupe réalisée en séquence pondérée T2.??? Cas n 4. Bilan d une

Plus en détail

Lésions traumatiques du rachis cervical supérieur. Anatomie pathologique et traitement Pr Bernard Irthum CHU Clermont Ferrand France

Lésions traumatiques du rachis cervical supérieur. Anatomie pathologique et traitement Pr Bernard Irthum CHU Clermont Ferrand France Lésions traumatiques du rachis cervical supérieur Anatomie pathologique et traitement Pr Bernard Irthum CHU Clermont Ferrand France Les moyens d union cranio rachidienne Condyles, atlas, axis Les moyens

Plus en détail

Lombalgie commune. T. Sacroug, SMPR A.-S. Steiner, SMPR S. Leal, UMPRO S. Rochard, Service de réeducation 23 avril 2008

Lombalgie commune. T. Sacroug, SMPR A.-S. Steiner, SMPR S. Leal, UMPRO S. Rochard, Service de réeducation 23 avril 2008 Lombalgie commune T. Sacroug, SMPR A.-S. Steiner, SMPR S. Leal, UMPRO S. Rochard, Service de réeducation 23 avril 2008 Objectifs Distinguer une lombalgie commune d une lombalgie spécifique Poser l indication

Plus en détail

SPONDYLOLISTHESIS LOMBAIRES

SPONDYLOLISTHESIS LOMBAIRES SPONDYLOLISTHESIS LOMBAIRES P. ANTONIETTI Clinique Jouvenet PARIS Le spondylolisthésis est le glissement vers l avant d une vertèbre sur la vertèbre sous-jacente, entraînant avec elle l ensemble de la

Plus en détail

CHIRURGIE DES LOMBO SCIATALGIES INDICATIONS OPERATOIRES

CHIRURGIE DES LOMBO SCIATALGIES INDICATIONS OPERATOIRES CHIRURGIE DES LOMBO SCIATALGIES INDICATIONS OPERATOIRES Soirée du 10/05/2010 AFMC Lagny sur Marne Intervenant Gaëlle MOUTON PARADOT Organisateur Francis ABRAMOVICI LOMBO SCIATALGIES Soirée du 10/05/2010

Plus en détail

LES SCIATALGIES. DR EKOUELE MBAKI HB UPR de NEUROCHIRURGIE RABAT, MAROC Avril 2013

LES SCIATALGIES. DR EKOUELE MBAKI HB UPR de NEUROCHIRURGIE RABAT, MAROC Avril 2013 LES SCIATALGIES DR EKOUELE MBAKI HB UPR de NEUROCHIRURGIE RABAT, MAROC Avril 2013 Introduction! Motif fréquent de consultation en neurochirurgie et en rhumatologie! Elle correspond le plus souvent à une

Plus en détail

N 92. Rachialgie. Les dix commandements [N 92] 5. Diagnostiquer une rachialgie. Argumenter l attitude thérapeutique et planifier le suivi du patient.

N 92. Rachialgie. Les dix commandements [N 92] 5. Diagnostiquer une rachialgie. Argumenter l attitude thérapeutique et planifier le suivi du patient. N 92. Rachialgie Diagnostiquer une rachialgie. Argumenter l attitude thérapeutique et planifier le suivi du patient. Statistiques ECN Question déjà tombée 3 fois. En quelques mots-clés Commune/symptomatique

Plus en détail

Cas clinique. Les difficultés de la reprise ou du maintien dans l emploi des lombalgiques. Antécédents locomoteurs.

Cas clinique. Les difficultés de la reprise ou du maintien dans l emploi des lombalgiques. Antécédents locomoteurs. Cas clinique Les difficultés de la reprise ou du maintien dans l emploi des lombalgiques Monsieur C.., né dans le DOUBS en 1975 Célibataire, sans enfants BEP électrotechnique BAC Professionnel électrotechnique

Plus en détail

Introduction. Introduction. Anatomie descriptive. Hanche et douleur. Anatomie, sémiologie et chirurgie de la hanche. Sémiologie et lésions anatomiques

Introduction. Introduction. Anatomie descriptive. Hanche et douleur. Anatomie, sémiologie et chirurgie de la hanche. Sémiologie et lésions anatomiques Introduction Anatomie, sémiologie et chirurgie de la hanche Caractère inadapté de la hanche aux fonctions vitales et cérébrales? = prévalence de la coxarthrose 1.3% à 80 ans incidence 80/100 000 par an

Plus en détail

Intérêt de l analyse sagittale du rachis dans la conception et la réalisation du traitement orthopédique de l enfant et de l adulte

Intérêt de l analyse sagittale du rachis dans la conception et la réalisation du traitement orthopédique de l enfant et de l adulte Intérêt de l analyse sagittale du rachis dans la conception et la réalisation du traitement orthopédique de l enfant et de l adulte Dr Isabelle Courtois Frédéric Delamarre Saint Etienne Analyse sagittale

Plus en détail

LE RACHIS : UNE ENTITE COMPLEXE IMPORTANTE A PRESERVER

LE RACHIS : UNE ENTITE COMPLEXE IMPORTANTE A PRESERVER LE RACHIS : UNE ENTITE COMPLEXE IMPORTANTE A PRESERVER I : INTRODUCTION Dans le cadre de la Semaine Européenne de la Construction il est utile de se remémorer ou de prendre simplement conscience que notre

Plus en détail

Efficacité des infiltrations péri radiculaires et péridurales de corticoïdes scano-guidées dans le traitement des lombo- sciatalgies

Efficacité des infiltrations péri radiculaires et péridurales de corticoïdes scano-guidées dans le traitement des lombo- sciatalgies CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE HOPITAL IBN ROCHD ANNABA ALGERIE SERVICE DE RADIOLOGIE ET D IMAGERIE MEDICALE Journées françaises de Radiologie Paris Octobre 2011 Efficacité des infiltrations péri radiculaires

Plus en détail

CANAL CERVICAL ETROIT

CANAL CERVICAL ETROIT CANAL CERVICAL ETROIT IRM «classique» Clichés de profil : cyphose, lordose Clichés dynamiques : sténose dynamique IRM de diffusion HYPERMOBILITE HYPERSIGNAL VALEUR TOPOGRAPHIQUE SCAN (2D) I.R.M. IRM de

Plus en détail

La maladie discale lombalgie et radiculalgie. Conduite à tenir vue du chirurgien Dr coursimault & Dr gosset

La maladie discale lombalgie et radiculalgie. Conduite à tenir vue du chirurgien Dr coursimault & Dr gosset La maladie discale lombalgie et radiculalgie Conduite à tenir vue du chirurgien Dr coursimault & Dr gosset Invitation téléphonique du Dr Benoit COURSIMAULT Dr Benoit COURSIMAULT Chir. Orthopédique Haguenau

Plus en détail

Devenir du disque adjacent à une arthrodèse lombaire (et cervicale) Dr E. E FAVREUL Clinique saint Charles LYON

Devenir du disque adjacent à une arthrodèse lombaire (et cervicale) Dr E. E FAVREUL Clinique saint Charles LYON Devenir du disque adjacent à une arthrodèse lombaire (et cervicale) Dr E. E FAVREUL Clinique saint Charles LYON Certitudes et questions La fusion lombaire entraîne ne des modifications biomécaniques rachidiennes.

Plus en détail

Les blessures communes au baseball. Par Dr Loudevick Lapalme, chiropraticien

Les blessures communes au baseball. Par Dr Loudevick Lapalme, chiropraticien Les blessures communes au baseball Par Dr Loudevick Lapalme, chiropraticien Objectifs Présentation de 3 types de blessures fréquemment rencontrées au baseball Épaule Coude Dos Savoir reconnaître les signes

Plus en détail

Port de charge et manutention / les bons conseils / données synthétiques

Port de charge et manutention / les bons conseils / données synthétiques 1 sur 6 26/10/2015 13:32 Port de charge et manutention / les bons conseils / données synthétiques 1) Les situations de contrainte : Plus le poids est éloigné du centre de gravité plus il est lourd. 2)

Plus en détail

COLONNE VERTEBRALE LIGAMENTS & ARTICULATIONS DE LA

COLONNE VERTEBRALE LIGAMENTS & ARTICULATIONS DE LA LIGAMENTS & ARTICULATIONS DE LA COLONNE VERTEBRALE LES LIGAMENTS DE LA COLONNE VERTEBRALE Ligaments Longitudinaux (Antérieur, Postérieur) Ligaments Jaunes Ligaments inter- Transversaires Ligaments inter-epineux

Plus en détail

les PATHOLOGIES... les TRAITEMENTS SITUATIONS CLINIQUES... Ex. PARACLINIQUES...

les PATHOLOGIES... les TRAITEMENTS SITUATIONS CLINIQUES... Ex. PARACLINIQUES... SITUATIONS CLINIQUES Ex. PARACLINIQUES les PATHOLOGIES... les TRAITEMENTS SITUATIONS CLINIQUES Ex. PARACLINIQUES les PATHOLOGIES... les TRAITEMENTS lumbagos, lombalgies sciatique, cruralgie SITUATIONS

Plus en détail

Fractures du Rachis Dorso Lombaire

Fractures du Rachis Dorso Lombaire Fractures du Rachis Dorso Lombaire Ph.. Rosset, J Laulan DES Chirurgie TOURS 26 janvier 06 1 Notion Théorique Cicatrisation Ligamentaire = 6 semaines MAIS la cicatrisation d une rupture ligamentaire complète

Plus en détail

NE VOUS JETEZ PAS SUR L ICONOGRAPHIE

NE VOUS JETEZ PAS SUR L ICONOGRAPHIE NCB OU TENDINITE? Causes les plus fréquentes de douleur récente de l épaule et du MS PRISE EN CHARGE D UNE NCB ET D UNE TENDINOPATHIE D ÉPAULE? Emmanuel Hoppé Service de Rhumatologie 17 janvier 2013 De

Plus en détail

ETUDE ANATOMOCLINIQUE DE L'ARTHROSE CERVICALE 1

ETUDE ANATOMOCLINIQUE DE L'ARTHROSE CERVICALE 1 ETUDE ANATOMOCLINIQUE DE L'ARTHROSE CERVICALE 1 ETUDE ANATOMOCLINIQUE DE L'ARTHROSE CERVICALE Le rachis cervical est très fréquemment le siège d'une arthrose dont l'expression clinique et la gravité sont

Plus en détail

APPORT DE L IRM DANS LE DIAGNOSTIC DES SPONDYLODISCITES INFECTIEUSES (à propos de 27 cas)

APPORT DE L IRM DANS LE DIAGNOSTIC DES SPONDYLODISCITES INFECTIEUSES (à propos de 27 cas) APPORT DE L IRM DANS LE DIAGNOSTIC DES SPONDYLODISCITES INFECTIEUSES (à propos de 27 cas) D DAKOUANE, M EL MOULATTAF, H KAMRANI, I EL IDRISSI, N IDRISSI EL GUANNOUNI, M OUALI IDRISSI, H JALAL, O ESSADKI,

Plus en détail

LES ACCIDENTS DORSO-LOMBAIRES

LES ACCIDENTS DORSO-LOMBAIRES LES ACCIDENTS DORSO-LOMBAIRES Le mal de dos OBJECTIFS Connaître les différentes pathologies liées aux accidents dorso-lombaires Déterminer les facteurs de risques Identifier et appliquer les techniques

Plus en détail

Prise en charge des douleurs lombo-sacrées

Prise en charge des douleurs lombo-sacrées Prise en charge des douleurs lombo-sacrées Du lumbago au FBSS Mélanie Laverdière Hôtel Dieu de Lévis 2 février 2012 Objectifs Établir les bases d une consultation chez un patient douloureux chronique Déterminer

Plus en détail

Attention : ce document est fictif et ne constitue qu un exemple de REM possible.

Attention : ce document est fictif et ne constitue qu un exemple de REM possible. Attention : ce document est fictif et ne constitue qu un exemple de REM possible. RAPPORT D ÉVALUATION MÉDICALE A. Renseignements sur le travailleur Nom à la naissance Prénom Adresse N o Rue App. N o de

Plus en détail

LA SCOLIOSE IDIOPATHIQUE

LA SCOLIOSE IDIOPATHIQUE LA SCOLIOSE IDIOPATHIQUE DEFINITION La scoliose vient du grec skolios : tortueux Déformation tridimensionnelle de toute ou une partie de la colonne vertébrale (cervicale, thoracique ou lombaire) consistant

Plus en détail

Anatomie fonctionnelle Le tronc

Anatomie fonctionnelle Le tronc Anatomie fonctionnelle Le tronc Les principaux mouvements du tronc Face antérieure : les abdominaux Rôles Grand droit Petit oblique Grand oblique Transverse Précautions à prendre Face postérieure : la

Plus en détail

VIIIème journée normande d'anesthésie-réanimation. Traumatismes Graves du Rachis : La Vision du Neurochirurgien.

VIIIème journée normande d'anesthésie-réanimation. Traumatismes Graves du Rachis : La Vision du Neurochirurgien. Département d'anesthésie, Réanimation Chirurgicale, SAMU VIIIème journée normande d'anesthésie-réanimation Traumatismes Graves du Rachis : La Vision du Neurochirurgien. Introduction F. Proust, O. Langlois,

Plus en détail

Dr Y. Guillodo Cabinet de médecine du Sport du Questel

Dr Y. Guillodo Cabinet de médecine du Sport du Questel Dr Y. Guillodo Cabinet de médecine du Sport du Questel Inadaptation du tendon aux contraintes répétitives d étirements ou de frictions Traumatisme ou pas (fracture poignet, entorse cheville, )? Contexte

Plus en détail

L appareil locomoteur

L appareil locomoteur L appareil locomoteur Plan Introduction Anatomie physiologie Orthopédie - Traumatologie Rhumatologie Pathologies infectieuses Pathologies tumorales Pathologies neuro- dégénératives Répercussions de ces

Plus en détail

Recommandation de bonnes pratiques Les lombalgies chroniques

Recommandation de bonnes pratiques Les lombalgies chroniques Recommandation de bonnes pratiques Les lombalgies chroniques SSMG Atelier dirigé par les Dr Yves GUEUNING et Dr Jacques MAGOTTEAUX Avertissement : le texte ci dessous reprend la synthèse des recommandations

Plus en détail

TRAUMATOLOGIE VERTEBRO-MEDULLAIRE

TRAUMATOLOGIE VERTEBRO-MEDULLAIRE TRAUMATOLOGIE VERTEBRO-MEDULLAIRE Les traumatismes du rachis sont fréquents. Plus de 50% surviennent lors d accidents de la voie publique, les autres étiologies étant partagées entre les accidents de sport

Plus en détail

ANATOMIE SERIEE DU RACHIS & DE LA MOELLE. Corrélations avec l Imagerie

ANATOMIE SERIEE DU RACHIS & DE LA MOELLE. Corrélations avec l Imagerie ANATOMIE SERIEE DU RACHIS & DE LA MOELLE Corrélations avec l Imagerie Frédéric MARSON Claude MANELFE Service de Neuroradiologie, Hôpital Purpan, Toulouse RACHIS OSSEUX 7 vertèbres cervicales 12 vertèbres

Plus en détail

Cause psycho-sociale? sociale?

Cause psycho-sociale? sociale? EXAMEN CLINIQUE DU RACHIS CERVICAL R. Dupuy Introduction Cervicalgie : motif fréquent de consultation Dissociation radio-clinique fréquente Organe difficile à examiner car mobile, avec vertèbres de petite

Plus en détail

SOO 2016 FRACTURES DE LA BASE DE LA DEUXIÈME PHALANGE CHEZ LE GRIMPEUR

SOO 2016 FRACTURES DE LA BASE DE LA DEUXIÈME PHALANGE CHEZ LE GRIMPEUR SOO 2016 ANNE-SOPHIE LE SANT (BREST) DOMINIQUE LE NEN (BREST) FRACTURES DE LA BASE DE LA DEUXIÈME PHALANGE CHEZ LE GRIMPEUR Les auteurs ne déclarent aucun conflit d intérêt en rapport avec cette présentation.

Plus en détail

Scolioses lombaires de l adulte : clinique et traitement médical

Scolioses lombaires de l adulte : clinique et traitement médical Scolioses lombaires de l adulte : clinique et traitement médical Par Pierre Antonietti Chirurgien orthopédiste Clinique Jouvenet, Paris Il existe deux types de scolioses de l adulte : des scolioses de

Plus en détail

Les torticolis aigus et chroniques chez l enfant

Les torticolis aigus et chroniques chez l enfant Les torticolis aigus et chroniques chez l enfant Pierre Mary Service de chirurgie orthopédique et réparatrice de l enfant Pr G. Filipe Hôpital d enfants A. Trousseau Plan Définition Torticolis aigus Torticolis

Plus en détail

Y a t il des complications particulières des manipulations vertébrales chez la femme enceinte?

Y a t il des complications particulières des manipulations vertébrales chez la femme enceinte? Y a t il des complications particulières des manipulations vertébrales chez la femme enceinte? ME Isner, J Lecocq, P Froehlig, Ph Vautravers Service de Médecine Physique et de Réadaptation CHU Strasbourg-Hautepierre

Plus en détail

La lombosciatalgie par hernie discale

La lombosciatalgie par hernie discale 1 La lombosciatalgie par hernie discale I. Généralités - Définition : Fléau moderne invalidant, les lombosciatalgies ont plusieurs étiologies possibles. Même si les lombosciatalgies évoquent pour la plupart

Plus en détail

Cyphose posturale et pathologique

Cyphose posturale et pathologique Cyphose posturale et pathologique Brice Ilharreborde CHU Robert Debré Université Paris VII Introduction Verticalisation = antéversion du bassin Mise en place progressive des courbures 3 mois: port de tête

Plus en détail

Sabina Marcovschi Champain. To cite this version: HAL Id: pastel-00004960 https://pastel.archives-ouvertes.fr/pastel-00004960

Sabina Marcovschi Champain. To cite this version: HAL Id: pastel-00004960 https://pastel.archives-ouvertes.fr/pastel-00004960 Corrélations entre les paramètres biomécaniques du rachis et les indices cliniques pour l analyse quantitative des pathologies du rachis lombaire et de leur traitement chirurgical Sabina Marcovschi Champain

Plus en détail

Les douleurs osseuses et articulaires: quelles sont-elles? Valérie Gangji Service de Rhumatologie et Médecine physique Hôpital Erasme

Les douleurs osseuses et articulaires: quelles sont-elles? Valérie Gangji Service de Rhumatologie et Médecine physique Hôpital Erasme Les douleurs osseuses et articulaires: quelles sont-elles? Valérie Gangji Service de Rhumatologie et Médecine physique Hôpital Erasme Les douleurs osseuses et articulaires La Lombalgie Douleur rachidienne

Plus en détail

COLONNE VERTEBRALE 1- Indiquer les propositions exactes concernant la colonne vertébrale :

COLONNE VERTEBRALE 1- Indiquer les propositions exactes concernant la colonne vertébrale : COLONNE VERTEBRALE 1- Indiquer les propositions exactes concernant la colonne vertébrale : A ; D A- la colonne vertébrale mobile est constituée par la superposition de 24 vertèbres ; B- la colonne vertébrale

Plus en détail

Prévention du risque d ischémie médullaire

Prévention du risque d ischémie médullaire Prévention du risque d ischémie médullaire Philippe Piquet, Jean-Michel Bartoli Services de Chirurgie Vasculaire et d imagerie médicale Hôpital de la Timone, Marseille Ischémie médullaire après TEVAR L

Plus en détail

Le disque lombaire. Concepts actuels.

Le disque lombaire. Concepts actuels. Le disque lombaire. Concepts actuels. Le 05 février 2011 EPU Rachis. SFR Rhône-Alpes Yannick Carrillon Centre Orthopédique Santy LYON L espace intervertébral Le segment mobile de Junghans Disque Massifs

Plus en détail

SCOLIOSE IDIOPATHIQUE DE L ADOLESCENT. Fev 2013 New England Journal of Medecine

SCOLIOSE IDIOPATHIQUE DE L ADOLESCENT. Fev 2013 New England Journal of Medecine SCOLIOSE IDIOPATHIQUE DE L ADOLESCENT Fev 2013 New England Journal of Medecine Définition Courbure latérale de la colonne vertébrale d au moins 10 sur une radiographie du rachis dans le plan frontal en

Plus en détail

Prise en charge rééducative du sportif lombalgique. Luc Sénégas Décembre 05

Prise en charge rééducative du sportif lombalgique. Luc Sénégas Décembre 05 Prise en charge rééducative du sportif lombalgique Luc Sénégas Décembre 05 Les pathologies lombaires se développent le plus souvent chez les personnes non adaptées physiquement Actif Sédentaire Exemple

Plus en détail

L instabilité rachidienne

L instabilité rachidienne L instabilité rachidienne Dr Pierre Coloma, neurochirurgien Dr Sébastien Le Pape, chirurgien orthopédiste + (In)stabilité : définitions Stabilité : capacité des vertèbres à rester cohésives lors des mouvements

Plus en détail

Les entorses de genou aux urgences. Dr F. Carlier CHU St Pierre Symposium des urgences 09/12/2014. seminaires iris

Les entorses de genou aux urgences. Dr F. Carlier CHU St Pierre Symposium des urgences 09/12/2014. seminaires iris Les entorses de genou aux urgences Dr F. Carlier CHU St Pierre Symposium des urgences 09/12/2014 Généralités Lésions fréquentes liées aux pratiques sportives 85% (sport avec mvt de pivot et sauts) Lésions

Plus en détail

Prothèse discale lombaire totale Prodisc-L. Conception et résultats étude clinique IDE aux États Unis.

Prothèse discale lombaire totale Prodisc-L. Conception et résultats étude clinique IDE aux États Unis. Étude clinique prospective randomisée et multicentrique. Prothèse discale lombaire totale. Conception et résultats étude clinique IDE aux États Unis. Table des matières Introduction Indications, contre-indications

Plus en détail

Table des matières. Remerciements...v. Préface... vii. Avant-propos... xi. Mode d utilisation du manuel et du DVD... xv

Table des matières. Remerciements...v. Préface... vii. Avant-propos... xi. Mode d utilisation du manuel et du DVD... xv Remerciements...v Préface... vii Avant-propos... xi Mode d utilisation du manuel et du DVD... xv Nomenclature française traditionnelle et terminologie anatomique officielle...xvii Table des matières...

Plus en détail

Revue du Rhumatisme 71 (2004) 137-144. 1. Examen clinique. Société Française de Rhumatologie. Les Publications sélectionnées.

Revue du Rhumatisme 71 (2004) 137-144. 1. Examen clinique. Société Française de Rhumatologie. Les Publications sélectionnées. Société Française de Rhumatologie Les Publications sélectionnées Revue du Rhumatisme 71 (2004) 137-144 Catherine Marty Service de neuro-orthopédie, hôpital Raymond-Poincaré, 104, boulevard Raymond-Poincaré,

Plus en détail

implant intersomatique ouvert radio-transparent La passion de l innovation

implant intersomatique ouvert radio-transparent La passion de l innovation implant intersomatique ouvert radio-transparent La passion de l innovation Système breveté Nouveau concept exclusif LDR Médical Greffe et fusion Le cahier des charges de l implant ROI est de répondre aux

Plus en détail

Évaluation fonctionnelle instrumentale des muscles du tronc chez le sportif

Évaluation fonctionnelle instrumentale des muscles du tronc chez le sportif Évaluation fonctionnelle instrumentale des muscles du tronc chez le sportif Patrick Feiereisen Kinésithérapeute Centre Hospitalier de Luxembourg Contact: feiereisen.patrick@chl.lu Les différents types

Plus en détail

LES ETIREMENTS DU SPORTIF Facteur de Performance!

LES ETIREMENTS DU SPORTIF Facteur de Performance! LES ETIREMENTS DU SPORTIF Facteur de Performance! Institut Régional de Biologie et Médecine du Sport www.irbms.com Acteur par Passion dans le Sport et la Santé Dr Frédéric MATON Mme Brigitte KOTWICA M.

Plus en détail

Inégalité de longueur des membres inférieurs Alain FAUGOUIN Congrès FNP 2003 ILMI ou ANISOMELIE Anatomique Fonctionnelle géométrique : -inégalité par asymétrie géométrique des membres inférieurs Fonctionnelle

Plus en détail

LA LOMBALGIE CHRONIQUE : Facteurs de risque, diagnostic, prise en charge thérapeutique

LA LOMBALGIE CHRONIQUE : Facteurs de risque, diagnostic, prise en charge thérapeutique LA LOMBALGIE CHRONIQUE : Facteurs de risque, diagnostic, prise en charge thérapeutique Caroline Karras-Guillibert Rhumatologue, Hôpital Saint Joseph, Marseille La lombalgie chronique : le «mal du siècle»?

Plus en détail

SÉMIOLOGIE TRAUMATOLOGIE

SÉMIOLOGIE TRAUMATOLOGIE SÉMIOLOGIE TRAUMATOLOGIE DU RACHIS J-L Lerat Faculté Lyon-Sud 202 SÉMIOLOGIE - TRAUMATOLOGIE DU RACHIS 201 RACHIS LOMBAIRE ET DORSAL 203 RAPPEL ANATOMIQUE. 203 MOBILITÉ DU RACHIS LOMBAIRE ET DORSAL. 205

Plus en détail

INTERET DES INFILTRATIONS CERVICALES ET LOMBAIRES FORAMINALES SCANOGUIDEES DANS LE TRAITEMENT DES RADICULALGIES (NCB ET SCIATIQUES)

INTERET DES INFILTRATIONS CERVICALES ET LOMBAIRES FORAMINALES SCANOGUIDEES DANS LE TRAITEMENT DES RADICULALGIES (NCB ET SCIATIQUES) INTERET DES INFILTRATIONS CERVICALES ET LOMBAIRES FORAMINALES SCANOGUIDEES DANS LE TRAITEMENT DES RADICULALGIES (NCB ET SCIATIQUES) Dr AJ BARAZA Priam 07/06/07 Rappels Les infiltrations de glucocorticoïdes

Plus en détail

REEDUCATION APRES REPARATION COIFFE DES ROTATEURS B. MONDE, D. ANDREU

REEDUCATION APRES REPARATION COIFFE DES ROTATEURS B. MONDE, D. ANDREU REEDUCATION APRES REPARATION COIFFE DES ROTATEURS B. MONDE, D. ANDREU 1 Rééducation adaptée aux tendons réparés 2 3 4 Pressions dans l éspace sous acromial en fonction des actions musculaires lors de l

Plus en détail

Dysfonctions et douleurs myofasciales. Par Dre Patricia Ringuette Anesthésiologiste

Dysfonctions et douleurs myofasciales. Par Dre Patricia Ringuette Anesthésiologiste Dysfonctions et douleurs myofasciales Par Dre Patricia Ringuette Anesthésiologiste Conflits d intérêt Conférencière pour Purdue et Pfizer Objectifs Définir le syndrome myofascial et ses principales causes.

Plus en détail

EVALUATION DU DISQUE INTERVERTEBRAL DANS LES FRACTURES DU RACHIS THORACOLOMBAIRE DE TYPE A DE MAGERL

EVALUATION DU DISQUE INTERVERTEBRAL DANS LES FRACTURES DU RACHIS THORACOLOMBAIRE DE TYPE A DE MAGERL EVALUATION DU DISQUE INTERVERTEBRAL DANS LES FRACTURES DU RACHIS THORACOLOMBAIRE DE TYPE A DE MAGERL P. Loriaut, H. Pascal Moussellard, J. Y. Lazennec, Y. Catonné Service de Chirurgie Orthopédique et Traumatologique

Plus en détail