Rétraction Q et IJ +++ Les douleurs de pointe de rotule. Tout n est pas une tendinopathie d insertion! Les diagnostics. Les facteurs de risque

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Rétraction Q et IJ +++ Les douleurs de pointe de rotule. Tout n est pas une tendinopathie d insertion! Les diagnostics. Les facteurs de risque"

Transcription

1 24 Journée de Bichat. Le Genou mécanique et sportif Prise en charge des douleurs de pointe de rotule Khiami F, Rolland E, CatonnéY Pitié-Salpêtrière Les douleurs de pointe de rotule Épidémiologie Sportifs plutôt jeunes Motivés et désespérés! Fréquentes (jusqu à50% d les sports àsaut) Posent le problème Du diagnostic Du traitement 100 % de sportifs 7h sport / semaine De 2 à20 h 45 % de compétiteurs nb de cas < 15 repartition selon l'age age >65 Tout n est pas une tendinopathie d insertion! Les diagnostics Les fatigues osseuses Le syndrome de la pointe (patella alta) Sinding Larsen (ostéochondrose) Les tendinopathies de la pointe La tendinopathie de la pointe Forme fréquente Anatomopathologie Une maladie de l os (35%), l enthèse (75%), du tendon (100%) hypercellularity, hypervascularity, lack of inflammatory infiltrates, and disorganization and loosening of collagen fibers Pecina M. Patellar tendinopathy: histopathological examination and follow-up of surgical treatment. Un conflit osseux (89%) Silvan, D Martinez. British Journal of Sports Medicine. The role of patellar entesophyte in jumper's knee. ultrasound findings in 18 athletes' knees. Des causes intriquées BMI ILMI Voute plantaire Force quadriceps Sports àimpulsion Les facteurs de risque Rétraction Q et IJ +++ Van der Worp H. Risk factors for patellar tendinopathy: a systematic review of the literature Vitvrouw E. Intrinsic risk factors for the development of patellar tendinitis in an athletic population. A two-year prospective study

2 Les éléments cliniques Mode de début brutal (potentiel de cicatrisation) Durée d évolution Intensitéde la gène Bilan clinique Douleur & retentissement fonctionnel Classification de BLAZINA Stade 1: Douleur après le sport, disparaissant au repos Stade 2: Douleur apparaissant pendant le sport, disparaissant puis réapparaissant avec la fatigue Stade 3: Douleur permanente lors du sport 3 a: Limitation de l entraînement 3 b: Gêne d la vie quotidienne ( Stade 4: Rupture du tendon ) Bilan clinique Classification de LEADBETTER Stade 1 : Douleur après le sport, disparaissant au repos. Cliniquement : RAS. Evolution < 2 semaines. Stade 2 : Douleur après le sport, ne disparaissant pas ou peu au repos. Cliniquement : douleur localisée. Evolution : 2 à 6 sem. Stade 3 : Douleur persistant plusieurs jours après l arrêt de l activité, réapparition rapide à la reprise. Limitations fonctionnelles nettes. Cliniquement : signes inflammatoires. Evolution > 6 semaines. Stade 4 : Douleurs permanentes empêchant toute activité sportive et gênant les activités quotidiennes courantes Les éléments cliniques Palpation (minutieuse) douloureuse Mais Sens 97% et Spe 70%, VPP: 67% Étirement et contraction contrariés ± Descente contrôlée unipodale +++ Le droit antérieur et les IJ +++ Les éléments paracliniques Cartographie des lésions Donne des arguments Radiographie (calcifications, mégapointe, patella alta) Corrélation échographie/irm Chaussage +++ Prévention Correction des facteurs favorisants Déshydratation, erreur diététique Technique du geste sportif Assouplissement tendineux (massages, étirements) Renforcement musculaire Échauffement +++

3 Les éléments du traitement Médical Arrêt sportif / Antalgiques / AINS Rééducation excentrique (DA +++ et IJ) Superior results with eccentric compared to concentric quadriceps training in patients with jumper's knee: a prospective randomised study. Jonsson P, Mésothérapie / ODC? Infiltrations échoguidées Jamais intra-tendineuse Test/ Calendrier sportif PRP (En cours d évaluation) Le traitement médical Etude randomisée: chir vs rééducation Bah R. J Bone Joint Surg Am Aug;88(8): genoux Blazina III-B. Normaux Mieux mais douloureux Stables Aggravés Chirurgie Rééducation tous opérés par la suite Score VISA augmente de 30 à70 à1 an. CONCLUSIONS: Aucune différence mais plus rapide avec chirurgie. 3 mois de traitement médical. 0 Si échec Tt chirurgical Indication: Gêne fonctionnelle sévère (Blazina III) Diagnostic certain Échec traitement médical Sportifs motivés Choix du moment impératifs de carrière Smillie (1962) : méchage pointe de rotule Blazina (1973): résection pointe rotule+réinsertion tendon Zini(1997): résection de la pointe/arthro Historique Dupont (1988)/Fritschy (1993): résection pole inférieur patella et tiers central du tendon Roméo (1999): Débridement du tendon/arthro Ogon (2006) Dénervation du tendon /arthro Quelle stratégie devant cette tendinopathie? Quelques exemples

4 ? Une inspiration venue de l Achille! Maladie de l enthèse La chirurgie Résection de la pointe: voie d abord Plastie de renforcement: pour les petites ruptures Réinsertion discutée: fragilisation Maladie du tendon Peignage: pas systématique A la carte! Les suites Kinésithérapie douce au départ voire autorééducation J45: + intensive Reprise progressive Pas d immobilisation stricte(tout dépends du geste)

5 Les résultats Méta analyse Auteur Technique Résection pointe % succès % Retour sport Délai reprise Sport (mois) Karlsson open +/ Fritschy open ,5 Popp open Verheyden open Kahn open open Pierets open Coleman Open/arthro Al-Duri open +/ Ferreti open Ogon arthro Lochbach arthro SFA open/arthro +/ Série chirurgicale Résultat global au dernier recul (3,3 ) Excellent: 32,7 % 81,4 % Bon: 48,7 % Mauvais: 14,6 % Excellent: 4,0 % 18,6 % 20 % d échec Analyse Résultats selon le niveau sportif 100% 90% 80% 70% 60% 50% 40% 30% 20% 10% 0% Types Echec Mauvais Bon Excellent Analyse Selon la technique chirurgicale: Résultats: (132 cas opérés 1 fois et revus > 6 mois) Meilleurs si peignage tendineux et résection pointe rotule: S capitonnage (93,3%*) > Avec capitonnage (86,5%*) Plus mauvais si résection pointe isolée (81,2%*) si peignage isolé (62,5%*) (* Taux de résultats satisfaisants) Les résultats Parfois très aléatoires Une médiane (6-8 mois) Améliorés mais pas toujours parfaits SFA 2008 A 3 mois Au 6 mois 22% au même niveau 39% au même niveau Dernier recul 63% au même niveau

6 Les messages Une pathologie délicate Toute douleur de la pointe n est pas forcément une tendinopathie de la pointe (examen clinique et bilan d imagerie) Des étiologies intriquées Une chirurgie àla carte non stéréotypée Une rééducation douce et contrôlée au départ Des résultats bons mais parfois déroutants et aléatoires

Thomas Lenoir. Centre de Biologie et Médecine du Sport de Pau.

Thomas Lenoir. Centre de Biologie et Médecine du Sport de Pau. Thomas Lenoir. Centre de Biologie et Médecine du Sport de Pau. A) La machine La machine utilisée pour cette étude est celle du Centre de Biologie et Médecine du Sport de Pau. Elle nous a été fournie par

Plus en détail

Le tendon calcanéen ou tendon d Achille est un épais tendon d environ 15 cm de long tendu entre le triceps sural et le calcanéum.

Le tendon calcanéen ou tendon d Achille est un épais tendon d environ 15 cm de long tendu entre le triceps sural et le calcanéum. Garch abdelhak Introduction: Le tendon calcanéen ou tendon d Achille est un épais tendon d environ 15 cm de long tendu entre le triceps sural et le calcanéum. Il est hyper sollicité lors des mouvements

Plus en détail

Traitement chirurgical des tendinopathies chroniques et des séquelles de lésions musculaires

Traitement chirurgical des tendinopathies chroniques et des séquelles de lésions musculaires Traitement chirurgical des tendinopathies chroniques et des séquelles de lésions musculaires DR ROCH MADER SERVICE DE CHIRURGIE ORTHOPÉDIQUE ET TRAUMATOLOGIQUE H ÔPITAL SUD - CHU DE GRENOBLE Plan Tendinopathies

Plus en détail

Plasma-Rich-Platelet (PRP) dans l appareil locomoteur. Dr Arniaud Denis Service de rhumatologie Hôpital St Joseph Marseille

Plasma-Rich-Platelet (PRP) dans l appareil locomoteur. Dr Arniaud Denis Service de rhumatologie Hôpital St Joseph Marseille Plasma-Rich-Platelet (PRP) dans l appareil locomoteur Dr Arniaud Denis Service de rhumatologie Hôpital St Joseph Marseille TIGER WOODS ET LE PRP Dans des revues sportives Américaines Tiger Woods : J ai

Plus en détail

Le genou du cycliste. Aspects cliniques et technopathiques. Jacky MAILLOT

Le genou du cycliste. Aspects cliniques et technopathiques. Jacky MAILLOT Le genou du cycliste Aspects cliniques et technopathiques Jacky MAILLOT Colloque national du cyclisme FFC Monaco le 10 octobre 2009 Pourquoi Gonalgie? Rien de plus facile que de pédaler. Sport en décharge

Plus en détail

Au programme. Les blessures fréquentes chez les coureurs de fond

Au programme. Les blessures fréquentes chez les coureurs de fond Au programme Les blessures fréquentes chez les coureurs de fond Club La Foulée 5 août 2004 Dre Mireille Belzile La lombo-sciatalgie Inflammation du périoste au site d insertion des muscles du mollet Erreur

Plus en détail

Pathologie de la cheville et tendinites

Pathologie de la cheville et tendinites Pathologie de la cheville et tendinites Chapitre I : Pathologie de la cheville 1) Anatomie : L articulation de la cheville (articulation talo-crurale) est une articulation synoviale à un degré de liberté.

Plus en détail

Lesblessuresdu trailer. MAROUD Gwendoline WE entraînement 8 et 9 mai 2015

Lesblessuresdu trailer. MAROUD Gwendoline WE entraînement 8 et 9 mai 2015 Lesblessuresdu trailer MAROUD Gwendoline WE entraînement 8 et 9 mai 2015 Les BLESSURES du TRAILER Problèmes AIGUS (survenue BRUTALE) Lésions musculaires Entorses de cheville Problèmes CHRONIQUES (début

Plus en détail

LA TRAUMATOLOGIE DU JOUEUR DE TENNIS

LA TRAUMATOLOGIE DU JOUEUR DE TENNIS LA TRAUMATOLOGIE DU JOUEUR DE TENNIS Dr Guillaume LEVAVASSEUR Institut régional de médecine du sport Le tennis Sport complet Force Endurance Souplesse Traumatologie Préventive Curative Le coude lien avec

Plus en détail

Traitement de l Épaule douloureuse

Traitement de l Épaule douloureuse Traitement de l Épaule douloureuse Docteur Dominique F. GAZIELLY Membre de l Académie de Chirurgie Groupe de l Épaule de «l Institut de la Main» T. DUBERT, C. DUMONTIER, P. GAUDIN, DF. GAZIELLY, E. LENOBLE

Plus en détail

EXAMEN CLINIQUE DE LA HANCHE

EXAMEN CLINIQUE DE LA HANCHE EXAMEN CLINIQUE DE LA HANCHE RAKOTOMALALA Hoby Nomena RALANDISON Stéphane La Rhumatologie au Quotidien, mars 2014 Association des Praticiens en Rhumatologie à Madagascar (APR) 1 Introduction Hanche: ceinture

Plus en détail

LES ACCIDENTS DE SPORT

LES ACCIDENTS DE SPORT LES ACCIDENTS DE SPORT Service formation sport SDIS 86 / 2006 Fracture Fracture de fatigue Périostite LES ACCIDENTS DE SPORT OSSEUX TENDINEUX Tendinite Rupture tendineuse ARTICULAIRE Entorse Luxation trouble

Plus en détail

Les lésions musculo- tendineuses Erreurs à éviter

Les lésions musculo- tendineuses Erreurs à éviter Les lésions musculo- tendineuses Erreurs à éviter Th. Bégué Service de Chirurgie Orthopédique, Traumatologique et Réparatrice Hôpital Antoine Béclère Université Paris- Sud, laboratoire CIAMS- STAPS EA

Plus en détail

> Pathologie du pied. Fractures du calcanéum Fractures des métatarsiens Stratégies de prise en charge : aspect médico-économique

> Pathologie du pied. Fractures du calcanéum Fractures des métatarsiens Stratégies de prise en charge : aspect médico-économique > Pathologie du pied Fractures du calcanéum Fractures des métatarsiens Stratégies de prise en charge : aspect médico-économique > Fracture du calcanéus Anatomie Thalamus Sustentaculum tali Tubérosité Corps

Plus en détail

Compression Nerf ulnaire coude

Compression Nerf ulnaire coude Compression Nerf ulnaire coude site de compression Arcade du cubital antérieur Défile epitrochléoolécranien Atteinte Nerf ulnaire Parésthésie D4-D5 Perte de force : interosseux 1 Compression Nerf ulnaire

Plus en détail

L approche clinique des tendinopathies et s il n y avait pas d inflammation?

L approche clinique des tendinopathies et s il n y avait pas d inflammation? L A C T I V I T É P H Y S I Q U E C H E Z L A D U L T E L approche clinique des tendinopathies et s il n y avait pas d inflammation? 5 par Martin Lamontagne Dans sa ferme intention de se remettre en forme,

Plus en détail

FRACTURE DE LA BASE DU 5ème METATARSIEN

FRACTURE DE LA BASE DU 5ème METATARSIEN FRACTURE DE LA BASE DU 5ème METATARSIEN Sylvie BESCH Hôpital National de Saint Maurice Service de Rééducation Fonctionnelle et Traumatologie FRACTURE DES MÉTATARSIENS GÉNÉRALITÉS Fréquence +++ Différents

Plus en détail

TRAITEMENT DES TENDINOPATHIES PAR INJECTION DE SANG AUTOLOGUE

TRAITEMENT DES TENDINOPATHIES PAR INJECTION DE SANG AUTOLOGUE TRAITEMENT DES TENDINOPATHIES PAR INJECTION DE SANG AUTOLOGUE Dr Olivier FICHEZ Centre de Médecine Rhumatologie et Traumatologie du Sport Le Saint-Louis - Place Pierre Coullet 83700 SAINT-RAPHAEL RAPPEL

Plus en détail

Survenue aigüe Peut évoluer par étapes Douleur latérale ou fessière Reproduite par le mouvement nocif Testing des rotateurs

Survenue aigüe Peut évoluer par étapes Douleur latérale ou fessière Reproduite par le mouvement nocif Testing des rotateurs Lésions musculaires des Membres inférieurs, fréquentes Rôle du sport 46 ème Congrès de Médecine Manuelle-Ostéopathie Ploërmel, 15 Octobre 2011. Dr Th. CHARLAND M inférieurs : Quadriceps, Droit fémoral,

Plus en détail

Échographie normale et pathologique du grand pectoral

Échographie normale et pathologique du grand pectoral Échographie normale et pathologique du grand pectoral JL Brasseur, N Gault, B Mendes, D Zeitoun-Eiss, J Renoux, P Grenier G H Pitié-Salpêtrière Introduction La pathologie du grand pectoral est relativement

Plus en détail

Les lésions fissuraires du long fléchisseur de l hallux

Les lésions fissuraires du long fléchisseur de l hallux SOFCOT nov. 2003 Les lésions fissuraires du long fléchisseur de l hallux A propos de 7 cas Docteur Eric Toullec, LS Barouk Polyclinique de Bordeaux-Tondu 1er cas : Femme 30 ans consulte pour une douleur

Plus en détail

Echographie de l épaule

Echographie de l épaule Echographie de l épaule GH JL Brasseur Pitié-Salpêtrière Journées de Bichat; l épaule du sportif Paris 12 Mars 2015 But d une imagerie de l épaule Prévalence +++ des images anormales asymptomatiques rupture

Plus en détail

Rôle et principe de l articulation coxo-fémorale

Rôle et principe de l articulation coxo-fémorale Rôle et principe de l articulation coxo-fémorale Elle est composée du cotyle et de la tête fémorale. Le cotyle fait partie de l os iliaque, qui est l os du bassin. La tête fémorale est située à la partie

Plus en détail

Les instabilités chroniques de la cheville D. Saragaglia

Les instabilités chroniques de la cheville D. Saragaglia Les instabilités chroniques de la cheville D. Saragaglia Service de chirurgie orthopédique et de traumatologie du sport. CHU de Grenoble, hôpital sud. Introduction Entorses de la cheville -> très fréquentes

Plus en détail

Accidents musculaires. Dr Marie-Eve Isner-Horobeti Praticien Hospitalier Service de Médecine Physique et de Réadaptation CHU Strasbourg-Hautepierre

Accidents musculaires. Dr Marie-Eve Isner-Horobeti Praticien Hospitalier Service de Médecine Physique et de Réadaptation CHU Strasbourg-Hautepierre Accidents musculaires Dr Marie-Eve Isner-Horobeti Praticien Hospitalier Service de Médecine Physique et de Réadaptation CHU Strasbourg-Hautepierre I. Lésions musculaires aiguës Classification Clinique

Plus en détail

Tendinopathies du sportif :

Tendinopathies du sportif : le point sur Tendinopathies du sportif : étiologie, diagnostic et traitement Rev Med Suisse 2015 ; 11 : 596-601 G. Gremion P. Zufferey introduction Pr Gérald Gremion Swiss Olympic Medical Center Dr Pascal

Plus en détail

Journées Médicales du 27 mars 2010

Journées Médicales du 27 mars 2010 Journées Médicales du 27 mars 2010 1 er sujet : WAFF zone, sorte de coussin proprioceptif. 3 tailles : Petit modèle : (25 ) travail proprioceptif de cheville. Moyen modèle (60 ) : travail de gainage, préparation

Plus en détail

Problème rotulien. Les problèmes rotuliens sont dominés par 3 pathologies :

Problème rotulien. Les problèmes rotuliens sont dominés par 3 pathologies : Problème rotulien Les problèmes rotuliens sont dominés par 3 pathologies : Le syndrôme rotulien. L instabilité de la rotule (luxation). L arthrose de la rotule. 1. Le syndrôme rotulien : C est l ensemble

Plus en détail

LE LIGAMENT CROISE ANTERIEUR

LE LIGAMENT CROISE ANTERIEUR LE LIGAMENT CROISE ANTERIEUR Sommaire : Quel est le rôle du Ligament Croisé Antérieur? Quelles sont les conséquences de la rupture du ligament croisé antérieur? Comment se fait on une entorse du ligament

Plus en détail

plantaire La fasciite plantaire atteint Un pied de nez à la fasciite 10 % de la population. Comment s y prendre? Le pied de monsieur Plante

plantaire La fasciite plantaire atteint Un pied de nez à la fasciite 10 % de la population. Comment s y prendre? Le pied de monsieur Plante Un pied de nez à la fasciite Q et R plantaire François Vézina, résident IV, et Éric Anctil, MD, FRCSC Présenté par l Université de Sherbrooke dans le cadre de la réunion de l Association d orthopédie du

Plus en détail

Les pathologies de la coiffe des rotateurs

Les pathologies de la coiffe des rotateurs Les tendinopathies de l épaule : un éventail de pathologies Frédéric Balg, MD, FRCSC Mise à Présenté dans le cadre de la conférence : L appareil locomoteur, Université de Sherbrooke, septembre 2006. j

Plus en détail

Pathologie du sport chez l adolescent CDFAS

Pathologie du sport chez l adolescent CDFAS Pathologie du sport chez l adolescent CDFAS DR PASCAL DUFFIET CHU HENRI MONDOR CRETEIL CLINIQUE DE DOMONT dr.duffiet@gmail.com Croissance Mécanique: interface = zone de faiblesse Spécificités de l adolescent

Plus en détail

Prévention de L aponévrose plantaire de la fasciite plantaire

Prévention de L aponévrose plantaire de la fasciite plantaire Prévention de L aponévrose plantaire ou de la fasciite plantaire 1-Condition d apparition de l inflammation Activité & Matériel et matériel «à risque»: -Chaussures trop rigides -Début trop brutal d'une

Plus en détail

BLESSURES DE SURUTILISATION

BLESSURES DE SURUTILISATION INTRODUCTION Monsieur Sansouci est un fervent amateur de course à pied et de natation. Voulant participer à une course de 10 km dans quelques semaines, il a augmenté son volume d entraînement. Par contre,

Plus en détail

CONSIGNES POST-OPÉRATOIRES ACTIVITÉ PHYSIQUE

CONSIGNES POST-OPÉRATOIRES ACTIVITÉ PHYSIQUE CONSIGNES POST-OPÉRATOIRES ACTIVITÉ PHYSIQUE Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque M.IRRAZI (Metz) 7 et 8 mai PARIS OBJECTIFS Anticiper la douleur Récupération fonctionnelle Gérer les

Plus en détail

Echographie et Ceinture Pelvienne

Echographie et Ceinture Pelvienne Echographie et Ceinture Pelvienne Centre d imagerie ostéo-articulaire Clinique du sport de Mérignac Philippe MEYER avril 2005 Echographie et Ceinture Pelvienne En complément du bilan radiographique Bilatérale

Plus en détail

OSTEOCHONDROSES DE CROISSANCE

OSTEOCHONDROSES DE CROISSANCE OSTEOCHONDROSES DE CROISSANCE Les ostéochondroses de croissance sont également appelées ostéochondrites ou apophysites qui n est pas une pathologie inflammatoire mais une pathologie de surmenage mécanique

Plus en détail

REEDUCATION APRES RUPTURE DU LIGAMENT CROISE ANTERIEUR OPERE

REEDUCATION APRES RUPTURE DU LIGAMENT CROISE ANTERIEUR OPERE REEDUCATION APRES RUPTURE DU LIGAMENT CROISE ANTERIEUR OPERE REEDUCATION APRES RUPTURE DU LIGAMENT CROISE ANTERIEUR OPERE Eric HALLARD, Kinésithérapeute La rupture du LCAE est de plus en plus fréquente

Plus en détail

Biomécanique de la marche. Douleurs du pied en pratique clinique. Dr. Thierry Fulpius Consultation du pied. Service de rhumatologie / HUG

Biomécanique de la marche. Douleurs du pied en pratique clinique. Dr. Thierry Fulpius Consultation du pied. Service de rhumatologie / HUG Douleurs du pied en pratique clinique Dr. Thierry Fulpius Consultation du pied Service de rhumatologie / HUG Le pied : sujet complexe!? Anatomie... Biomécanique... Chaussure... 16 septembre 2009 Douleur

Plus en détail

L épaule. Rappel anatomo-clinique et principales pathologies. G. Lotito

L épaule. Rappel anatomo-clinique et principales pathologies. G. Lotito L épaule Rappel anatomo-clinique et principales pathologies G. Lotito L. Bensoussan, JM. Coudreuse, JM. Viton, A. Delarque Pôle intersite de Médecine Physique et de Réadaptation et de Médecine et Traumatologie

Plus en détail

Métatarsalgies. Douleurs «non traumatiques» du pied en pratique clinique. Le pied : sujet complexe!? Dr Thierry Fulpius Consultation du pied

Métatarsalgies. Douleurs «non traumatiques» du pied en pratique clinique. Le pied : sujet complexe!? Dr Thierry Fulpius Consultation du pied Douleurs «non traumatiques» du pied en pratique clinique Dr Thierry Fulpius Consultation du pied Le pied : sujet complexe!? Anatomie... Biomécanique... Chaussure... Service de rhumatologie / HUG 27 août

Plus en détail

SOFMMOO 2008 docteur D.CYPEL

SOFMMOO 2008 docteur D.CYPEL SOFMMOO 2008 docteur D.CYPEL Co-fondateur de la spécialité de Rééducation et Réadaptation fonctionnelle, et membre permanent du jury parisien. Ancien chef de service de MPR à l hôpital Foch (Suresnes).

Plus en détail

SOFARTHRO.com. Chirurgie du canal carpien: techniques endoscopiques CTRS versus chirurgie à ciel ouvert (à propos de 100 cas) Pas de conflit d interêt

SOFARTHRO.com. Chirurgie du canal carpien: techniques endoscopiques CTRS versus chirurgie à ciel ouvert (à propos de 100 cas) Pas de conflit d interêt Chirurgie du canal carpien: techniques endoscopiques CTRS versus chirurgie à ciel ouvert (à propos de 100 cas) Pas de conflit d interêt N.Alidrissi, J.North, M.Elyaacoubi, A.Elbardouni, MS.berrada, D.Bledea,

Plus en détail

Pathologie de l épaule

Pathologie de l épaule Centre d Enseignement et de Centre d Enseignement et de Développement de l Homéopathie Développement de l Homéopathie 2 ème Rencontres Régionales de Méditerranée Pathologie de l épaule Aix-en-Provence

Plus en détail

Pathologie de l épaule.

Pathologie de l épaule. Pathologie de l épaule. 99 % de la population fera une tendinite du sus épineux dans sa vie. C est une tendinite quasi-inévitable et anatomique. Certains ont une tendinite chronique qui peut durer des

Plus en détail

3 % = résultat. décevant

3 % = résultat. décevant 3 % des hanches prothésées = résultat décevant Les difficultés après arthroplastie totale de hanche sont d autant plus mal vécues que l opération est réputée pour ses bons résultats. plus de 25 CAUSES

Plus en détail

Principales techniques de rééducation et de réadaptation. Savoir prescrire la massokinésithérapie

Principales techniques de rééducation et de réadaptation. Savoir prescrire la massokinésithérapie 4 Item 53 Principales techniques de rééducation et de réadaptation. Savoir prescrire la massokinésithérapie et l orthophonie Insérer les T1 Objectifs pédagogiques ENC Argumenter les principes d'utilisation

Plus en détail

EXAMEN CLINIQUE DE LA CHEVILLE. J. Rodineau

EXAMEN CLINIQUE DE LA CHEVILLE. J. Rodineau EXAMEN CLINIQUE DE LA CHEVILLE J. Rodineau La cheville traumatique Entorse récente r de la cheville La nécessitn cessité absolue Un diagnostic précis dans un contexte de traumatisme de la cheville : =

Plus en détail

EXAMEN CLINIQUE DE LA HANCHE MAIS AUSSI. Les douleurs référées et irradiées

EXAMEN CLINIQUE DE LA HANCHE MAIS AUSSI. Les douleurs référées et irradiées EXAMEN CLINIQUE DE LA HANCHE «Les pièges et difficultés» Quand le patient décrit sa douleur de hanche, il évoque une région douloureuse et non l articulation coxo-fémorale La souffrance de la coxo-fémorale

Plus en détail

LESIONS MICROTRAUMATIQUES DE L APPAREIL LOCOMOTEUR DE L ATHLETE. Dr Muracciole Paul

LESIONS MICROTRAUMATIQUES DE L APPAREIL LOCOMOTEUR DE L ATHLETE. Dr Muracciole Paul LESIONS MICROTRAUMATIQUES DE L APPAREIL LOCOMOTEUR DE L ATHLETE Dr Muracciole Paul ETIO-PATHOGENIE FACTEURS DE RISQUES INTRINSEQUES : INDIVIDU EXTRINSEQUES : ENTRAINEMENT STRUCTURES TOUCHEES OS ARTICULATION

Plus en détail

EVOLUTION DU TRAITEMENT DES LESIONS MUSCULAIRES. C.Baudot ICOS 13 samedi 25/09/2010

EVOLUTION DU TRAITEMENT DES LESIONS MUSCULAIRES. C.Baudot ICOS 13 samedi 25/09/2010 EVOLUTION DU TRAITEMENT DES LESIONS MUSCULAIRES C.Baudot ICOS 13 samedi 25/09/2010 Quelle évolution dans la prise en charge des lésions musculaires Toujours pas de traitement basé sur des preuves (EBM)

Plus en détail

OBJECTIFS ET CALENDRIER de la REEDUCATION d une PTG

OBJECTIFS ET CALENDRIER de la REEDUCATION d une PTG OBJECTIFS ET CALENDRIER de la REEDUCATION d une PTG 2ème journée pratique MPR V Salvator-Witvoet, M Bovard, R Belmafhoud et l équipe des kinésithérapeutes de la Chataigneraie INTRODUCTION > 50 000 PTG

Plus en détail

PATHOLOGIES DU SYSTÈME TRICIPITO-ACHILLÉO-PLANTAIRE. M. JULIA / D. HIRT Département de Médecine Physique et de Réadaptation

PATHOLOGIES DU SYSTÈME TRICIPITO-ACHILLÉO-PLANTAIRE. M. JULIA / D. HIRT Département de Médecine Physique et de Réadaptation PATHOLOGIES DU SYSTÈME TRICIPITO-ACHILLÉO-PLANTAIRE M. JULIA / D. HIRT Département de Médecine Physique et de Réadaptation Fédération Hospitalière de Médecine et Chirurgie du Sport CHU Lapeyronie Cours

Plus en détail

Tendinites du poignet et de la main méconnues? L. Obert

Tendinites du poignet et de la main méconnues? L. Obert Tendinites du poignet et de la main méconnues? L. Obert Service d Orthopédie, d de Traumatologie, de Chirurgie Plastique et Reconstructrice et assistance Main Pr OBERT, Pr GARBUIO, Pr TROPET - C.H.U. Jean

Plus en détail

WIECZOREK Valérie Le 18 juin 2011 - Oignies AMPR Nord-Picardie

WIECZOREK Valérie Le 18 juin 2011 - Oignies AMPR Nord-Picardie L EPAULE DU DU SPORTIF WIECZOREK Valérie Le 18 juin 2011 - Oignies AMPR Nord-Picardie GENERALITES 0 Epaule = mobilité + stabilité 0 3 articulations : Gléno-humérale, acromio et sternoclaviculaire 0 2 plans

Plus en détail

LA COURSE À PIED ET SES BLESSURES LES PLUS FRÉQUENTES

LA COURSE À PIED ET SES BLESSURES LES PLUS FRÉQUENTES LA COURSE À PIED ET SES BLESSURES LES PLUS FRÉQUENTES AVERTISSEMENT Avant de suivre les conseils suggérés dans ce2e courte présenta4on, assurez- vous que vous êtes bien apte à le faire, et ne prenez aucun

Plus en détail

Section D : Système musculosquelettique

Section D : Système musculosquelettique D D01. Ostéomyélite RX Indiqué [C] d La radiographie est indiquée pour l examen initial. 0 L est une excellente modalité d imagerie pour évaluer l ostéomyélite et les anomalies connexes des tissus mous,

Plus en détail

Accidents des anticoagulants

Accidents des anticoagulants 30 Item 182 Accidents des anticoagulants Insérer les T1 Objectifs pédagogiques ENC Diagnostiquer un accident des anticoagulants. Identifier les situations d urgence et planifier leur prise en charge. COFER

Plus en détail

La pathologie méniscale

La pathologie méniscale Dr. KABBACHE Morhaf Chirurgie Orthopédique 39 1 01260 6 00 3 30 1 41 Membre de la Société Française de Chirurgie Orthopédie et traumatologie Tél. 0384798062 La pathologie méniscale Les ménisques, au nombre

Plus en détail

Christophe Hausswirth, PhD Habilité à Diriger les Recherches, INSEP, Service Recherche

Christophe Hausswirth, PhD Habilité à Diriger les Recherches, INSEP, Service Recherche Commission Médicale du 20 Nov.2010 La Cryothérapie du Corps Entier (CCE) : le point scientifique et pratique Christophe Hausswirth, PhD Habilité à Diriger les Recherches,, Service Recherche INTRODUCTION

Plus en détail

REEDUCATION DE L EPAULE

REEDUCATION DE L EPAULE REEDUCATION DE L EPAULE L épaule est une articulation très particulière à plus d un titre Sa structure osseuse en fait une articulation instable : une tête humérale de gros volume s articule avec une petite

Plus en détail

THERAPIE PAR ONDES DE CHOC

THERAPIE PAR ONDES DE CHOC THERAPIE PAR ONDES DE CHOC sales@btlnet.com www.btlnet.com Tous les droits sont réservés. Toutes les précautions pour offrir des informations précises et pour suivre les mises à jour ont été prises, nous

Plus en détail

Pratique de l'aïkido et douleurs physiques

Pratique de l'aïkido et douleurs physiques Pratique de l'aïkido et douleurs physiques Plan Généralités sur la douleur Les différents publics et leurs spécificités Prévention des douleurs et traumatismes La douleur Classification : 3 types de douleur

Plus en détail

La baropodométrie dynamique

La baropodométrie dynamique La baropodométrie en chirurgie du pied Bordeaux le 27 mars 2004 La baropodométrie dynamique dans la chirurgie des troubles statiques du pied Docteur E. Toullec Centre de Chirurgie du Pied Polyclinique

Plus en détail

L arthrose, ses maux si on en parlait!

L arthrose, ses maux si on en parlait! REF 27912016 INFORMER UPSA BROCH ARTHROSE V2 08-12.indd 2 30/08/12 11:48 Qu est-ce que l arthrose? L arthrose est une maladie courante des articulations dont la fréquence augmente avec l âge. C est une

Plus en détail

Rupture du LCA chez la femme : Rééducation et réadaptation Intérêt de l isocinétisme. Dr Eric Maupas 21/03/15

Rupture du LCA chez la femme : Rééducation et réadaptation Intérêt de l isocinétisme. Dr Eric Maupas 21/03/15 Rupture du LCA chez la femme : Rééducation et réadaptation Intérêt de l isocinétisme Dr Eric Maupas 21/03/15 Source UNCAM : 37 000 patients opérés en 2006 3 parties : Rééducation et réadaptation : protocoles

Plus en détail

Les Talalgies Plantaires. Club Sport Santé Loir et Cher Mercredi 1 Octobre

Les Talalgies Plantaires. Club Sport Santé Loir et Cher Mercredi 1 Octobre Les Talalgies Plantaires Club Sport Santé Loir et Cher Mercredi 1 Octobre Rappel Anatomique Maladie de Sever! Myo Aponévrosite! Rupture de l aponévrose! Epine calcanéenne! Syndrome canal tarsien! Syndrome

Plus en détail

Imagerie de l épaule douloureuse démêler la coiffe avant tout!

Imagerie de l épaule douloureuse démêler la coiffe avant tout! La radiologie Imagerie de l épaule douloureuse 4 démêler la coiffe avant tout! Thomas Moser et Mélanie Deslandes Quand faut-il soupçonner un conflit sous-acromial, une tendinobursopathie calcifiante, une

Plus en détail

Podologie du Sport. Arnaud PERRIER

Podologie du Sport. Arnaud PERRIER Podologie du Sport Arnaud PERRIER 1 Les soins liés s au sport Pathologies les plus fréquentes en pédicurie du sport : 1- Les hyperkératoses 2- Les phlyctènes 3- Les hématomes sous unguéaux 4- Les échauffements

Plus en détail

15% 19% France Genou Stable. Méniscectomie Réparation Reconstruction. Réparation Méniscale Qu en attendre? indications excessives

15% 19% France Genou Stable. Méniscectomie Réparation Reconstruction. Réparation Méniscale Qu en attendre? indications excessives Méniscectomie Réparation Reconstruction Ph Beaufils, N Pujol, P Boisrenoult Versailles indications excessives Nombre de méniscectomies Méniscectomies sur genou arthrosique Méniscectomies sur rupture du

Plus en détail

Anatomie. Le bassin inflammatoire. 3 grands cadres. 4 tableaux. Spondylarthrite ankylosante. Spondylarthrite ankylosante 26/10/13

Anatomie. Le bassin inflammatoire. 3 grands cadres. 4 tableaux. Spondylarthrite ankylosante. Spondylarthrite ankylosante 26/10/13 Anatomie Enthésopathies Docteur Emmanuel Hoppé Service de Rhumatologie CHU Angers 18.10.2013 Symphyse pubienne Coxo-fémorales Bursopathies Sacroiliaques 4 tableaux 3 grands cadres Douleur lombofessière

Plus en détail

Traitement conservateur et chirurgical des talalgies et aponévrosites plantaires

Traitement conservateur et chirurgical des talalgies et aponévrosites plantaires Traitement conservateur et chirurgical des talalgies et aponévrosites plantaires Dr. Marino Delmi Clinique des Grangettes / Genève Suisse Médecin associé consultant Clinique Universitaire d Orthop d Orthopédie

Plus en détail

Le traitement endoscopique du canal carpien. Dr Jean Luc PELLAT

Le traitement endoscopique du canal carpien. Dr Jean Luc PELLAT Le traitement endoscopique du canal carpien Dr Jean Luc PELLAT Généralités 2 Intervention la plus pratiquée après la chirurgie de la cartaracte À l Instititut : 7 000 interventions endoscopiques en 10

Plus en détail

CAT devant un traumatisme du pied

CAT devant un traumatisme du pied CAT devant un traumatisme du pied Entorse de la cheville du ligament latéral externe (LLE) : Important : Il vaut mieux faire une radio pour rien, que passer à côté d une fracture. Traitement chirurgical

Plus en détail

DEMANDE D AUTORISATION A DES FINS THERAPEUTIQUES TENDINOPATHIE

DEMANDE D AUTORISATION A DES FINS THERAPEUTIQUES TENDINOPATHIE DEMANDE D AUTORISATION A DES FINS THERAPEUTIQUES TENDINOPATHIE Ce guide a été agréé par le comité médical consultatif pour les AUT sur le fondement des travaux du docteur Jacques RODINEAU. Evaluation du

Plus en détail

Rééducation de l équilibre et de la marche et neuropathies. Centre de référence des maladies neuromusculaires

Rééducation de l équilibre et de la marche et neuropathies. Centre de référence des maladies neuromusculaires Rééducation de l équilibre et de la marche et neuropathies Philippe THOUMIE Centre de référence des maladies neuromusculaires Hôpital Rothschild Troubles de l équilibre et neuropathies Ce dont se plaint

Plus en détail

Prévention de la tendinopathie à l épaule

Prévention de la tendinopathie à l épaule Prévention de la tendinopathie à l épaule Capsule informative présentée dans le cadre d un travail sur le continuum de prévention des blessures sportives chez les jeunes athlètes en collaboration avec

Plus en détail

Tendinopathies rotuliennes. Tendinopathies achiléennes

Tendinopathies rotuliennes. Tendinopathies achiléennes Epicondylites Epitrochléites Enthésopathies des Ischio-jambiers Syndromes de coiffe Cicatrices fibreuses musculaires Tendinopathies achiléennes Aponévrosites plantaires Tendinopathies rotuliennes Périostites

Plus en détail

Gonarthrose prise en charge. Dr M.Baba aissa Rhumatologue Paris EL MENIAA 2009

Gonarthrose prise en charge. Dr M.Baba aissa Rhumatologue Paris EL MENIAA 2009 Gonarthrose prise en charge Dr M.Baba aissa Rhumatologue Paris EL MENIAA 2009 Définition La gonarthrose est une maladie articulaire chronique du genou caractérisée par une dégradation cartilage. Primitive:

Plus en détail

«pied plat» «pied creux» «pied valgus» «pied varus»

«pied plat» «pied creux» «pied valgus» «pied varus» LE PIED AU TRAVAIL «pied plat» «pied creux» «pied valgus» «pied varus» 26 os - 31 articulations Des Muscles intrinsèques ++ Des Muscles extrinsèques ++ Les combinaisons sont nombreuses LES LESIONS DU PIED

Plus en détail

Préfaces... 6. Introduction... 8

Préfaces... 6. Introduction... 8 Préfaces... 6 Introduction... 8 Comment aborder une problématique musculosquelettique chronique?... 10 Termes importants... 12 La douleur... 14 Repérage anatomique... 24 Les principaux syndromes musculosquelettiques...

Plus en détail

Activités qui imposent des stress importants aux chevilles

Activités qui imposent des stress importants aux chevilles Activités qui imposent des stress importants aux chevilles Anatomie du pied Tirée de Gosling et Al. Anatomie humaine 1986. 008 Figure 132 : Anatomie du pied Tirée de : Wirhed, Rolf. (1998), Anatomie et

Plus en détail

Des métatarsalgies statiques aux pathologies de l avant-pied: Démembrement clinique

Des métatarsalgies statiques aux pathologies de l avant-pied: Démembrement clinique Des métatarsalgies statiques aux pathologies de l avant-pied: Démembrement clinique 1980 2004 P. ABOUKRAT Consultation de podologie. CHU Hôpital Lapeyronie - Montpellier Diagnostic aisé, l origine reste

Plus en détail

Les douleurs antérieures du genou la face cachée de la rotule

Les douleurs antérieures du genou la face cachée de la rotule L E G E N O U: D E L É V A L U A T I O N À L A R É A D A P T A T I O N Les douleurs antérieures du genou la face cachée de la rotule 5 par Jean Doré et Blaise Dubois Une joggeuse de 28 ans vous consulte

Plus en détail

APPROCHE DE LA PRISE EN CHARGE DE LA DOULEUR NEUROPATHIQUE EN MEDECINE GENERALE

APPROCHE DE LA PRISE EN CHARGE DE LA DOULEUR NEUROPATHIQUE EN MEDECINE GENERALE APPROCHE DE LA PRISE EN CHARGE DE LA DOULEUR NEUROPATHIQUE EN MEDECINE GENERALE Céline Poncin-Mattioda Président: Pr GEORGE Bernard Directeur: Pr HUAS Dominique INTRODUCTION La douleur est le motif de

Plus en détail

Prenez un repos d une ou deux minutes, puis répétez la séquence une deuxième fois.

Prenez un repos d une ou deux minutes, puis répétez la séquence une deuxième fois. Genou 203 I. Exercices pour le syndrome fémoro-patellaire, la gonalgie chronique ou le syndrome d Osgood-Schlatter Une surcharge pondérale peut précipiter ou aggraver un problème articulaire au genou.

Plus en détail

Les entorses de la cheville

Les entorses de la cheville Les entorses de la cheville François Bonnomet Hôpitaux Universitaires de Strasbourg Rappels anatomiques Tubercule de Tillaux Ligament tibio fibulaire antérieur Malléole latérale Malléole médiale Ligament

Plus en détail

CAT devant une boiterie de hanche

CAT devant une boiterie de hanche DESC de Chirurgie Pédiatrique Session de mars 2011 - PARIS CAT devant une boiterie de hanche Zaga PEJIN Boiterie Signe clinique Asymétrie du pas Causes plus habituelles : Douleur Raideur articulaire membre

Plus en détail

CONCEPTION DE L ÉTUDE

CONCEPTION DE L ÉTUDE Etudes cliniques randomisées, contrôlées et publiées dans des revues scientifiques internationales avec comité de lecture 1 démontrant l efficacité et la sécurité du traitement par le système EMS Swiss

Plus en détail

Le Pied de la Sportive

Le Pied de la Sportive Le Pied de la Sportive Le pied représente une vraie interface entre la sportive et son terrain, il joue un rôle important dans la plupart des fonctions nécessaires aux pratiques sportives (propulsion,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 7 septembre 2015

DOSSIER DE PRESSE 7 septembre 2015 DOSSIER DE PRESSE 7 septembre 2015 La chiropraxie pour les seniors : Pathologies, prévention et traitement Avec une espérance de vie qui ne cesse de croître, les chiropracteurs sont de plus en plus confrontés

Plus en détail

Les douleurs osseuses et articulaires: quelles sont-elles? Valérie Gangji Service de Rhumatologie et Médecine physique Hôpital Erasme

Les douleurs osseuses et articulaires: quelles sont-elles? Valérie Gangji Service de Rhumatologie et Médecine physique Hôpital Erasme Les douleurs osseuses et articulaires: quelles sont-elles? Valérie Gangji Service de Rhumatologie et Médecine physique Hôpital Erasme Les douleurs osseuses et articulaires La Lombalgie Douleur rachidienne

Plus en détail

LA LOMBALGIE CHRONIQUE INVALIDANTE

LA LOMBALGIE CHRONIQUE INVALIDANTE LA LOMBALGIE CHRONIQUE INVALIDANTE DE LOURDES CONSÉQUENCES ÉCONOMIQUES : 6 millions de CS par an 1,4 milliards d euros de coûts directs et 5-10 fois plus de coûts indirects Coût de la prise en charge de

Plus en détail

SYNDROME DE LA PATTE D OIE OU BURSITE ANSÉRINE

SYNDROME DE LA PATTE D OIE OU BURSITE ANSÉRINE SYNDROME DE LA PATTE D OIE OU BURSITE ANSÉRINE Présenté par le Dr Aroussen Laflamme, Chiropraticien, CCSP (Certified Chiropractic Sports physician) Les problématiques de sur-utilisation du genou forment

Plus en détail

Fiche pathologie n 1 : Tendinopathie

Fiche pathologie n 1 : Tendinopathie Fiche pathologie n 1 : Tendinopathie Fiches pathologies du danseur Inflammation d un tendon ou des structures avoisinantes résultant d une surcharge de travail ou d une contrainte anormale. 4 stades (du

Plus en détail

Prévenir... le mal de dos

Prévenir... le mal de dos Prévenir... le mal de dos 5 Mal de dos mal du siècle Qui n a pas un jour souffert du mal de dos? 8 personnes sur 10 souffrent ou souffriront du dos Plus d un français sur trois déclare avoir souffert du

Plus en détail

LES ORTHESES DE COMPRESSION CONTENTION

LES ORTHESES DE COMPRESSION CONTENTION LES ORTHESES DE COMPRESSION CONTENTION Parfois sous estimées, les orthèses de compression contention augmentent le niveau de vigilance par leur mécanisme de «rappel à l ordre», préviennent les récidives

Plus en détail

LE PIED TRAUMATIQUE DE L ADULTE. Dr Eric TOULLEC

LE PIED TRAUMATIQUE DE L ADULTE. Dr Eric TOULLEC LE PIED TRAUMATIQUE DE L ADULTE Dr Eric TOULLEC 4 questions préalables 1- les circonstances 2- le mécanisme 3- le pourquoi 4- les conséquences 1 - Circonstances du traumatisme - Sportif (niveau de compétition)

Plus en détail

Les étirements. Objectifs. Conseils

Les étirements. Objectifs. Conseils Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives (qu il s agisse de sport au quotidien ou de sport de haut niveau), quels que soient l âge et le niveau du pratiquant.

Plus en détail

Symposium des Société Française d Angéiologie (SFA) et Société Francophone de Médecine Sexuelle (SFMS), Paris, Journées internationales Francophones

Symposium des Société Française d Angéiologie (SFA) et Société Francophone de Médecine Sexuelle (SFMS), Paris, Journées internationales Francophones Symposium des Société Française d Angéiologie (SFA) et Société Francophone de Médecine Sexuelle (SFMS), Paris, Journées internationales Francophones d Angéiologie 8 Janvier 2010 Historique 1550 Falloppio

Plus en détail