Le réticulum endoplasmique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le réticulum endoplasmique"

Transcription

1 Le réticulum endoplasmique

2 Les principaux compartiments intracellulaires de la cellule endosome 1% mitochondrie 22% peroxysome 1% cytosol 54% lysosome 1% appareil de Golgi Réticulum endoplasmique lisse 6% réticulum endoplasmique avec des polyribosomes liés à la 9% polyribosomes libres Noyau 6% plasmique En bleu Pourcentage du volume total de la cellule

3 Trafic des protéines dans la cellule cytosol Noyau Mitochondries Péroxysome Plastes Réticulum endoplasmique Golgi Endosomes tardifs Vésicule de sécrétion Lysosomes endosomes précoces Surface cellulaire transport à ouverture contrôlée transport transmembranaire transport vésiculaire

4 Mise en évidence du réticulum endoplasmique Cellules pancréatiques de cobaye 1897: Mise en évidence dans le cytoplasme périnucléaire de structures «feuilletées» Plus les cellules sont actives (production de sucs digestifs) plus cette structure est abondante

5 Le réticulum endoplasmique noyau nucléaire interne nucléaire externe Membrane du RE polyribosomes Ensemble polymorphe de cavités plus ou moins dilatées (citernes) Limité par une seule Compartiment formé d un seul sac fermé Peut représenter 50-60% de la surface des s cellulaires totales

6 Deux types de RE Le réticulum endoplasmique rugueux ou granulaire (RER) Surface externe tapissée de ribosomes Le réticulum endoplasmique lisse ou agranulaire (REL)

7 Les proportions des 2 types de RE sont très variables d un type cellulaire à l autre => Fonction différente MEMBRANE TYPE Plasma Rough ER Smooth ER Golgi apparatus Mitochondria Outer Inner Nucleus Inner Secretory vesicle Lysosome Peroxisome Endosome PERCENTAGE OF TOTAL CELL MEMBRANE LIVER HEPATOCYTE* PANCREATIC EXOCRINE CELL* < not determined not determined 0.4 not determined 0.4 not determined

8 Fonctions du RE RER Site de production des protéines transmembranaires Site de production des protéines résidentes du RE, du Golgi, des endosomes et lysosomes Site de production des protéines secrétées N-glycosylation des protéines REL Formation des vésicules qui vont fusionner avec le Golgi Synthèse des phospholipides Synthèse d hormones stéroïdes Stockage du Ca++ Siège des phénomènes de détoxification

9 Le réticulum endoplasmique rugueux

10 Les protéines sécrétées Vésicules de sécrétion Golgi RER mitochondrie noyau Incorporation de leucine tritiée de type pulse-chasse suivie d autoradiographie. On observe un déplacement de la radioactivité dans le temps: RE Golgi lumière de la glande

11 Les régions rugueuse et lisse du RE peuvent être isolées Microsomes: Vésicules se formant spontanément à partir de du RE suite à l homogénéisation de la cellule. Ils gardent la même polarité structurale que celle du RE d origine et donc les mêmes propriétés fonctionnelles. Facile à purifiées.

12 Apport des systèmes de traduction protéiques in vitro Il existe des systèmes acellulaires permettant la synthèse in vitro des protéines: - Extraits de tissus connus pour être très actifs en synthèse protéique (ex: réticulocytes) qui contiennent toute la machinerie de traduction - Traitement à la ARNase pour détruire les ARNm endogènes - Ajout d acides aminés dont au moins 1 est radiomarqué - Ajout système fournissant ATP - Ajout ARNm purifiés pour initier la synthèse protéique

13 Mise en évidence de la séquence signal des protéines sécrétées Système n utilisant que des ribosomes libres Chaîne polypeptidique plus longue que celle faite in vivo. La différence de longueur porte sur une séquence en Nt constituée de quelques acides aminés Système utilisant des microsomes rugueux forme courte normale de la protéine

14 Mise en évidence du processus d insertion co-traductionnelle La protéine synthétisée est injectée dans le RE en même temps qu elle est polymérisée par les ribosomes

15 Deux voies de synthèse des protéines NH2 Cytosol COOH Protéine libre dans le cytosol Intra réseau membranaire Mécanisme d insertion co-traductionnelle Voie sécrétoire

16 La séquence signal dans l aiguillage des protéines Le peptide signal sert de moyen de reconnaissance pour diriger les protéines sécrétées vers la du RER. Il permet à la protéine naissante d être transloquée au niveau de la du RE

17 Rôle de la particule de reconnaissance du signal 1 - Reconnaissance de la séquence signal et fixation de la SRP 2 - La SRP logée dans le site amino-acide du ribosome bloque l élongation de la chaîne polypeptidique 3 - Accrochage du complexe au RE via le récepteur de la SRP exposé à la surface cytosolique de la mb 4- Libération de la SRP, reprise de la traduction et injection de la chaîne polypeptidique

Professeur Michel SEVE

Professeur Michel SEVE UE2 : Structure générale de la cellule Chapitre 2 : Structure de la cellule Le réticulum endoplasmique Professeur Michel SEVE Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous

Plus en détail

ULBI 101 Biologie Cellulaire L1. Le Système Membranaire Interne

ULBI 101 Biologie Cellulaire L1. Le Système Membranaire Interne ULBI 101 Biologie Cellulaire L1 Le Système Membranaire Interne De la nécessité d un SMI Le volume augmente comme le cube de la dimension linéaire, alors que la surface n'est augmentée que du carré Une

Plus en détail

Chapitre 6 : La traduction. Professeur Joël LUNARDI

Chapitre 6 : La traduction. Professeur Joël LUNARDI hapitre 6 : La traduction E1 : Biochimie Biologie moléculaire Professeur Joël LNRDI nnée universitaire 2011/2012 niversité Joseph Fourier de renoble - Tous droits réservés. hapitre 6. La traduction Plan

Plus en détail

Chapitre 2 : Organisation de la cellule

Chapitre 2 : Organisation de la cellule Partie 1 : notions de biologie cellulaire DAEU- Cours Sciences de la Nature & de la Vie- Marc Cantaloube Chapitre 2 : Organisation de la cellule La cellule est l unité de base des êtres vivants. Il existe

Plus en détail

Cellules procaryotes (toujours unicellulaire) Cellules eucaryotes (unicellulaire ou pluricellulaire)

Cellules procaryotes (toujours unicellulaire) Cellules eucaryotes (unicellulaire ou pluricellulaire) 4- Organisation structurale et fonctionnelle des cellules Organismes unicellulaires Organismes pluricellulaires cellule Cellules procaryotes (toujours unicellulaire) Cellules eucaryotes (unicellulaire

Plus en détail

Diversité des phénotypes aux différentes échelles macroscopique, cellulaire et moléculaire

Diversité des phénotypes aux différentes échelles macroscopique, cellulaire et moléculaire 1 CHAPITRE I Diversité des phénotypes aux différentes échelles macroscopique, cellulaire et moléculaire 2 Au sein du règne vivant, il existe une grande unité (Acide DesoxyriboNucléique, cellules ) qui

Plus en détail

Expression des gènes Comparatif entre procaryotes et eucaryotes

Expression des gènes Comparatif entre procaryotes et eucaryotes Comparaison procaryotes/ 2TSbc Expression des gènes Comparatif entre procaryotes et eucaryotes La majeure partie des connaissances de biologie moléculaire a d'abord débuté par l'étude des phénomènes chez

Plus en détail

TAM 2 au 5 septembre 2014

TAM 2 au 5 septembre 2014 TAM 2 au 5 septembre 2014 Partie 1 Biologie Cellulaire Cellule en anaphase. (oui, c est BEAU, vous allez aimer la bioc!) Le commencement c est la Cellule! La cellule est l unité fondamentale de tous les

Plus en détail

Cellules procaryotes Service histologie Pr.k.mebarek

Cellules procaryotes Service histologie Pr.k.mebarek Cellules procaryotes Service histologie Pr.k.mebarek I) Les cellules procaryotes II) Les cellules eucaryotes o 1) Caractéristiques générales des cellules eucaryotes o 2) Organisation des cellules eucaryotes

Plus en détail

MECANISME MOLECULAIRE DU TRANSPORT NUCLEAIRE

MECANISME MOLECULAIRE DU TRANSPORT NUCLEAIRE MECANISME MOLECULAIRE DU TRANSPORT NUCLEAIRE INTRODUCTION d'après le cours du Dr NEHRBASS L enveloppe nucléaire renferme l ADN et défini le compartiment nucléaire. Elle est formé de 2 membranes concentriques

Plus en détail

LES ANTICORPS ANTI-SRP

LES ANTICORPS ANTI-SRP LES ANTICORPS ANTI-SRP Les anticorps anti-srp ont été décrits pour la première fois par Reeves et col., en 1986, chez un patient atteint d une polymyosite (1). D autres observations ont été rapportées

Plus en détail

THEME 1 A EXPRESSION, STABILITE ET VARIATION DU PATRIMOINE GENETIQUE

THEME 1 A EXPRESSION, STABILITE ET VARIATION DU PATRIMOINE GENETIQUE THEME 1 A EXPRESSION, STABILITE ET VARIATION DU PATRIMOINE GENETIQUE CHAPITRE 3 L EXPRESSION DU PATRIMOINE GENETIQUE I. LA RELATION GENES-PROTEINES Les protéines interviennent dans le fonctionnement d

Plus en détail

Le vivant est complexe: - 30 millions de types d organismes - 100 000 protéines différentes chez l homme

Le vivant est complexe: - 30 millions de types d organismes - 100 000 protéines différentes chez l homme Introduction Le vivant est complexe: - 30 millions de types d organismes - 100 000 protéines différentes chez l homme Informatique: - stocker les données - éditer les données - analyser les données (computational

Plus en détail

CYCLE CELLULAIRE Phase G Phase S Phase G2 Phase M

CYCLE CELLULAIRE Phase G Phase S Phase G2 Phase M NOYAU INTERPHASIQUE CYCLE CELLULAIRE C'est l'intervalle de temps s'écoulant entre le moment où une cellule vient de se former (après une mitose) et le moment où elle donne deux cellules filles à la suite

Plus en détail

Dr E. CHEVRET UE2.1 2013-2014. Aperçu général sur l architecture et les fonctions cellulaires

Dr E. CHEVRET UE2.1 2013-2014. Aperçu général sur l architecture et les fonctions cellulaires Aperçu général sur l architecture et les fonctions cellulaires I. Introduction II. Les microscopes 1. Le microscope optique 2. Le microscope à fluorescence 3. Le microscope confocal 4. Le microscope électronique

Plus en détail

Acides Nucléiques. ADN et ARN Unités de base : les nucléotides donc les nucléotides = monomères ADN et ARN = polynucléotides = polymères

Acides Nucléiques. ADN et ARN Unités de base : les nucléotides donc les nucléotides = monomères ADN et ARN = polynucléotides = polymères Acides Nucléiques ADN et ARN Unités de base : les nucléotides donc les nucléotides = monomères ADN et ARN = polynucléotides = polymères Structure d un nucléotide Tous composés d une base azotée, d un sucre

Plus en détail

MITOCHONDRIES : Généralités. DES 5 décembre 2014 Virginie GUILLET- PICHON

MITOCHONDRIES : Généralités. DES 5 décembre 2014 Virginie GUILLET- PICHON MITOCHONDRIES : Généralités DES 5 décembre 2014 Virginie GUILLET- PICHON PLAN Introduction Structure, dynamique mitochondriale Métabolisme énergétique mitochondrial Génétique Manifestations cliniques et

Plus en détail

UE 2 Biologie cellulaire Endocytose- Exocytose 22/09/2011

UE 2 Biologie cellulaire Endocytose- Exocytose 22/09/2011 UE 2 Biologie cellulaire Endocytose- Exocytose 22/09/2011 Hicham Bouhlal Laboratoire d Immunologie UFR Médecine, Amiens hicham.bouhlal@u- picardie.fr 009/2010 PCEM 1 Biologie Cellulaire P. Lemarchand IntroducKon

Plus en détail

Chapitre 2: Les mécanismes de

Chapitre 2: Les mécanismes de Chapitre 2: Les mécanismes de l immunité I-Les anticorps: agents du maintien de l intégrité du milieu extracellulaire 1- La réaction antigène- anticorps et l élimination du complexe immun Les anticorps:

Plus en détail

CHAPITRE 3 LA SYNTHESE DES PROTEINES

CHAPITRE 3 LA SYNTHESE DES PROTEINES CHAITRE 3 LA SYNTHESE DES ROTEINES On sait qu un gène détient dans sa séquence nucléotidique, l information permettant la synthèse d un polypeptide. Ce dernier caractérisé par sa séquence d acides aminés

Plus en détail

Chapitre C. (ancien programme) (Nouveau programme) POLY-PREPAS AMIENS M.LAIGNIER ll.polyprepas@orange.fr

Chapitre C. (ancien programme) (Nouveau programme) POLY-PREPAS AMIENS M.LAIGNIER ll.polyprepas@orange.fr 1 Chapitre C LA SYNTHÈSE PROTÉIQUE (ancien programme) L expression du matériel génétique (Nouveau programme) Le phénotype macroscopique des individus est sous la dépendance des protéines. Le phénotype

Plus en détail

L'ordre et la nature des acides aminés (ou séquence) d un polypeptide dépend de la séquence des nucléotides de l ADN du gène qui le code.

L'ordre et la nature des acides aminés (ou séquence) d un polypeptide dépend de la séquence des nucléotides de l ADN du gène qui le code. L'ordre et la nature des acides aminés (ou séquence) d un polypeptide dépend de la séquence des nucléotides de l ADN du gène qui le code. Une mutation, peut entraîner une modification de la séquence des

Plus en détail

Annales de Biologie Cellulaire QCM (niveau SVT 1 er année)

Annales de Biologie Cellulaire QCM (niveau SVT 1 er année) Annales de Biologie Cellulaire QCM (niveau SVT 1 er année) Equipe pédagogique Université Bordeaux-1 Didier Morin, Michel Moenner, Sophie North, Gérard Tramu et IJsbrand Kramer Contact : i.kramer@iecb.u-bordeaux.fr

Plus en détail

Cours biologie cellulaire Licence L1

Cours biologie cellulaire Licence L1 Cours biologie cellulaire Licence L1 Les Limites Cellulaires: Membranes, Glycocalyx et Paroi Frontières, échanges, communication, et adhésion Concepts de biologie cellulaire «Le concept est la totalité

Plus en détail

Biochimie-réactions cellulaires L2 Biologie-parcours BC et BCB-S3

Biochimie-réactions cellulaires L2 Biologie-parcours BC et BCB-S3 Biochimie-réactions cellulaires L2 Biologie-parcours BC et BCB-S3 Responsables de l UE: James Sturgis (AMU)-Marie-Jeanne Papandréou (P1) Organisation de l UE: 3 parties - COURS 28h 1 ère partie: Protéines

Plus en détail

METABOLISME DES LIPOPROTEINES

METABOLISME DES LIPOPROTEINES 1 Chapitre 19 Pr Claude ZINSOU METABOLISME DES LIPOPROTEINES OBJECTIFS De l enseignant Compléter les connaissances relatives au métabolisme des lipides, dans lequel nous avons insisté sur leur dégradation

Plus en détail

Les molécules organiques. Notez que plusieurs diapositives proviennent de Bourbonnais, CEGEP Ste-Foy

Les molécules organiques. Notez que plusieurs diapositives proviennent de Bourbonnais, CEGEP Ste-Foy Les molécules organiques Notez que plusieurs diapositives proviennent de Bourbonnais, CEGEP Ste-Foy Les composés organiques Objectif 3.2.1 Distinguer les composés organiques et les composés inorganiques.

Plus en détail

Quelques termes-clef de biologie moléculaire et leur définition

Quelques termes-clef de biologie moléculaire et leur définition Acide aminé (AA) Quelques termes-clef de biologie moléculaire et leur définition Isabelle Quinkal INRIA Rhône-Alpes Septembre 2003 Petite molécule dont l enchaînement compose les protéines - on dit qu

Plus en détail

Le rôle de l endocytose dans les processus pathologiques

Le rôle de l endocytose dans les processus pathologiques UE7 Cours n 9 C. LAMAZE 24.11.11 Elise GODEAU (partie1) Guillaume MERGENTHALER (partie2) Le rôle de l endocytose dans les processus pathologiques SOMMAIRE : I. L endocytose à récepteurs : la voie des clathrines

Plus en détail

Bêta-oxydation des acides gras

Bêta-oxydation des acides gras O C N C 2 O C 2 SO 3 O O acide taurocholique O C N C 2 COO O O O acide glycocholique Figure.2 Structure d un sel biliaire formé par conjugaison entre un acide biliaire (ici l acide cholique) soit avec

Plus en détail

ETUDES FONCTIONELLES SUR MODELES CELLULAIRES

ETUDES FONCTIONELLES SUR MODELES CELLULAIRES ETUDES FONCTIONELLES SUR MODELES CELLULAIRES - LES TECHNIQUES DE FRACTIONNEMENT TISSULAIRE ET CELLULAIRE - LA CYTOMETRIE EN FLUX - LES CULTURES CELLULAIRES Professeur Jean CAMBAR Laboratoire de Biologie

Plus en détail

La cellule, comme témoin

La cellule, comme témoin La cellule, comme témoin Le monde vivant regroupe un ensemble très varié d êtres. Ils diffèrent par : - Leur taille - Leur durée de vie - Le milieu dans lequel ils évoluent Il demeure cependant un fondement

Plus en détail

CH 5 RÉGULATION DE LA GLYCEMIE

CH 5 RÉGULATION DE LA GLYCEMIE CH 5 RÉGULATION DE LA GLYCEMIE I. les hormones : généralités 1. définition d'une hormone Substance sécrétée par une glande endocrine. Elle est libérée dans le sang et se retrouve dans toute la circulation

Plus en détail

Tutoriel pour les enseignants de lycée. Rappel du contenu des programmes au lycée en classe de seconde

Tutoriel pour les enseignants de lycée. Rappel du contenu des programmes au lycée en classe de seconde Tutoriel pour les enseignants de lycée Ce document sert à l enseignant pour préparer différentes séquences pédagogiques afin d aborder : les questions de la génétique, des maladies génétiques, et les métiers

Plus en détail

Eléments primordiaux de biologie moléculaire

Eléments primordiaux de biologie moléculaire Eléments primordiaux de biologie moléculaire Pourquoi s intéresser au matériel génétique? Base de l information génétique Tissu Cellule Noyau Organisme entier Lieu où est localisé l ADN Mol d ADN qui est

Plus en détail

les protéines et le fonctionnement des cellules

les protéines et le fonctionnement des cellules les protéines et le fonctionnement des cellules marcel.dellanoce@free.fr 1 / 9 marcel.dellanoce@free.fr les protéines et le fonctionnement des cellules 1 assurer la structure et l'organisation des tissus

Plus en détail

TRANSMISSION DES VIRUS ET CYCLE DE MULTIPLICATION

TRANSMISSION DES VIRUS ET CYCLE DE MULTIPLICATION TRANSMISSION DES VIRUS ET CYCLE DE MULTIPLICATION II. 1 Généralités II.2 Transmission des Virus II.3 Grandes étapes de Cycle de Multiplication Attachement Pénétration Réplication Libération II. 1 Généralités

Plus en détail

Chapitre 2. La synthèse protéique : la relation entre le génotype et le phénotype.

Chapitre 2. La synthèse protéique : la relation entre le génotype et le phénotype. Chapitre 2. La synthèse protéique : la relation entre le génotype et le phénotype. Les maladies génétiques comme la drépanocytose ou l'albinisme sont liées à des modifications du génotype des individus

Plus en détail

1 er sujet : ancre GPI et association aux rafts (64 points)

1 er sujet : ancre GPI et association aux rafts (64 points) Université Joseph Fourier - Grenoble I Année 2007-2008 Epreuve de BIO121 1 ère session mai 2008 Durée : 2 heures Les documents, la calculette et le téléphone portable ne sont pas autorisés. Total des points

Plus en détail

TRANSCRIPTION TRADUCTION

TRANSCRIPTION TRADUCTION 4 TRANSCRIPTION TRADUCTION Objectifs : définir transcription et traduction et donner leur localisation cellulaire sur un schéma, identifier les acteurs de la transcription (ARNpol, brin transcrit, ARNm)

Plus en détail

Génération d anticorps monoclonaux par immunisation génique

Génération d anticorps monoclonaux par immunisation génique Génération d anticorps monoclonaux par immunisation génique Gen2Bio 2010 Saint-Malo, mardi 30 mars 2010 Un partenariat Demandeur PADAM In Cell Art Projet Anticorps monoclonaux Gen2Bio 2010 Saint-Malo,

Plus en détail

Le grand écart de la recherche fondamentale vers l application biomédicale

Le grand écart de la recherche fondamentale vers l application biomédicale Le grand écart de la recherche fondamentale vers l application biomédicale Ludger Johannes «Chemical Biology of Membranes and Therapeutic Delivery» unit U1143 INSERM UMR3666 CNRS «Endocytic Trafficking

Plus en détail

Chapitre 14: La génétique

Chapitre 14: La génétique Chapitre 14: La génétique A) Les gènes et les protéines, ça te gêne? 1) a) Quel est l élément de base des vivants? Les cellules b) Qu a-t-elle en son centre? Un noyau c) Qu y retrouve-t-on sous forme de

Plus en détail

Qu est-ce qu HER2 et comment le détecter? Pr Frédérique Penault Llorca Pathologiste Centre Jean Perrin, Clermont-Ferrand

Qu est-ce qu HER2 et comment le détecter? Pr Frédérique Penault Llorca Pathologiste Centre Jean Perrin, Clermont-Ferrand Qu est-ce qu HER2 et comment le détecter? Pr Frédérique Penault Llorca Pathologiste Centre Jean Perrin, Clermont-Ferrand Qu est-ce que HER2? HER2 est un récepteur. Il signifie human epidermal growth factor

Plus en détail

LA SYNTHÈSE DES PROTÉINES

LA SYNTHÈSE DES PROTÉINES LA SYNTHÈSE DES PROTÉINES La transcription Information : dans le noyau (sous forme d'adn) Synthèse des protéines : dans le cytoplasme (au niveau des ribosomes du reticulum endoplasmique) L'ADN ne sort

Plus en détail

IMMUNOLOGIE. La spécificité des immunoglobulines et des récepteurs T. Informations scientifiques

IMMUNOLOGIE. La spécificité des immunoglobulines et des récepteurs T. Informations scientifiques IMMUNOLOGIE La spécificité des immunoglobulines et des récepteurs T Informations scientifiques L infection par le VIH entraîne des réactions immunitaires de l organisme qui se traduisent par la production

Plus en détail

Métabolisme du Fer Chez le Sujet Normal

Métabolisme du Fer Chez le Sujet Normal Métabolisme du r Chez le Sujet Normal Olivier Loréal INSERM U522 et Service des Maladies du Foie Nancy, Université d Eté de la Société Francophone de Dialyse 21-22 Juin 2005 r Organisme Milieu Extérieur

Plus en détail

La gluconéogenèse c est la synthèse de glucose à partir de pyruvate.

La gluconéogenèse c est la synthèse de glucose à partir de pyruvate. IV Gluconéogenèse La gluconéogenèse c est la synthèse de glucose à partir de pyruvate. La gluconéogenèses est essentiellement réalisée dans les cellules du foie (90 %). Mais elle peut également survenir,

Plus en détail

3. L'ARN: Structure, Diffférents Types Et Propriétés tructure assification des ARN ARN ribosoinaux (ARNr) synthétisés dans le noyau

3. L'ARN: Structure, Diffférents Types Et Propriétés tructure assification des ARN ARN ribosoinaux (ARNr) synthétisés dans le noyau 3. L'ARN: Structure, Diffférents Types Et Propriétés Structure Les ARN sont des polymères de RiboNucléotides liés par des liaisons phosophodiester 5'-3'. Les bases azotées sont A-U, C-G. Le sucre est le

Plus en détail

Stress osmotique et activation des MAP Kinases ERK1/2 chez les hépatocytes de turbot, Scophthalmus maximus

Stress osmotique et activation des MAP Kinases ERK1/2 chez les hépatocytes de turbot, Scophthalmus maximus Stress osmotique et activation des MAP Kinases ERK1/2 chez les hépatocytes de turbot, Scophthalmus maximus : implication des voies de signalisation intracellulaire du processus de RVD. Audrey Fouchs Confrontées

Plus en détail

Ecole Centrale Paris Année 2009-2010 1 ère année. Cours «Biologie». Vendredi 28 mai 2010

Ecole Centrale Paris Année 2009-2010 1 ère année. Cours «Biologie». Vendredi 28 mai 2010 Ecole Centrale Paris Année 2009-2010 1 ère année. Cours «Biologie». Vendredi 28 mai 2010 Contrôle des Connaissances. 2 ème session) (Durée : 1h30, tous documents autorisés, ordinateur interdit) Important

Plus en détail

UE 2 Biologie cellulaire Le noyau (II) 18/10/2011. Hicham Bouhlal Laboratoire d Immunologie UFR Médecine, Amiens hicham.bouhlal@u- picardie.

UE 2 Biologie cellulaire Le noyau (II) 18/10/2011. Hicham Bouhlal Laboratoire d Immunologie UFR Médecine, Amiens hicham.bouhlal@u- picardie. UE 2 Biologie cellulaire Le noyau (II) 18/10/2011 Hicham Bouhlal Laboratoire d Immunologie UFR Médecine, Amiens hicham.bouhlal@u- picardie.fr : rappel Pore Enveloppe nucléaire Euchroma2ne Nucléole Hétérochroma2ne

Plus en détail

FICHES ABC-AIDE-SOIGNANTE

FICHES ABC-AIDE-SOIGNANTE Fiches abc-aide-soignante 1 FICHES ABC-AIDE-SOIGNANTE Fiches abc-aide-soignante 2 SOMMAIRE Présentation du corps humain...3 L'appareil digestif...5 L'appareil respiratoire...7 L'appareil cardio-vasculaire...8

Plus en détail

Chapitre 7 : Structure de la cellule Le noyau cellulaire

Chapitre 7 : Structure de la cellule Le noyau cellulaire UE2 : Structure générale de la cellule Chapitre 7 : Structure de la cellule Le noyau cellulaire Professeur Michel SEVE Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits

Plus en détail

L IMMUNITE ADAPTATIVE PROLONGEMENT DE L IMMUNITE INNEE

L IMMUNITE ADAPTATIVE PROLONGEMENT DE L IMMUNITE INNEE Chap 13 Ts spécifique thème 3 L IMMUNITE ADAPTATIVE PROLONGEMENT DE L IMMUNITE INNEE 4 semaines - Acteurs du système immunitaire Photo lymphocytes au contact cellule cancéreuse http://artic.ac-besancon.fr/svt/act_ped/svt_lyc/eva_bac/s-bac2005/images/ltc.jpg

Plus en détail

Exosomes neuronaux: sécrétion de protéines membranaires impliquées dans les processus physiologiques et pathologiques du système nerveux.

Exosomes neuronaux: sécrétion de protéines membranaires impliquées dans les processus physiologiques et pathologiques du système nerveux. Exosomes neuronaux: sécrétion de protéines membranaires impliquées dans les processus physiologiques et pathologiques du système nerveux. Gaelle Moisand Lachenal To cite this version: Gaelle Moisand Lachenal.

Plus en détail

POPULATION D ADN COMPLEXE - ADN génomique ou - copie d ARNm = CDNA

POPULATION D ADN COMPLEXE - ADN génomique ou - copie d ARNm = CDNA POPULATION D ADN COMPLEXE - ADN génomique ou - copie d ARNm = CDNA Amplification spécifique Détection spécifique Clonage dans des vecteurs Amplification in vitro PCR Hybridation moléculaire - hôte cellulaire

Plus en détail

Physiologie du Pancréas endocrine

Physiologie du Pancréas endocrine Physiologie du Pancréas endocrine 1 I. Introduction II. Insuline Plan 1. Sécrétion 2. Régulation 3. Actions physiologiques 4. Mode d action III. Glucagon 2 2eme Année de médecine 1 Cellules β I. Introduction

Plus en détail

Mémoire présenté par Sophie Denamur en vue de l obtention du diplôme de Licence en Sciences Biomédicales Orientation Toxicologie

Mémoire présenté par Sophie Denamur en vue de l obtention du diplôme de Licence en Sciences Biomédicales Orientation Toxicologie Université catholique de Louvain Faculté de Médecine École de Pharmacie Laboratoire de Pharmacologie Cellulaire et Moléculaire Mémoire présenté par Sophie Denamur en vue de l obtention du diplôme de Licence

Plus en détail

Partie 2: Expression génétique Réplication

Partie 2: Expression génétique Réplication Faculté des Sciences - Rabat Laboratoire de Microbiologie et Biologie Moléculaire -------------------------------------- Université Mohamed V - Agdal Faculté des Sciences B.P. 1014 - Rabat - MAROC Filière

Plus en détail

Quelle différence y a t'il entre une protéine et une cellule? (important)

Quelle différence y a t'il entre une protéine et une cellule? (important) Études Fonctionnelles sur modèles cellulaires I- Les techniques de fractionnement tissulaire et cellulaires objectifs Le problème est comment on va pouvoir séparer les cellules différentes. Un organe est

Plus en détail

Le complexe majeur d histocompatibilité humain (HLA).

Le complexe majeur d histocompatibilité humain (HLA). Le complexe majeur d histocompatibilité humain (HLA). Polymorphisme et présentation des antigènes aux lymphocytes T. Myriam Labalette, Siamak Bahram, Marie Christine Béné I.Introduction... 2 II-Le complexe

Plus en détail

5-1. Introduction 5-2. L appareil de traduction et son fonctionnement - Les ribosomes - Les ARNt - Les ARNt Synthétases

5-1. Introduction 5-2. L appareil de traduction et son fonctionnement - Les ribosomes - Les ARNt - Les ARNt Synthétases 5 - la traduction 5-1. Introduction 5-2. L appareil de traduction et son fonctionnement - Les ribosomes - Les ARNt - Les ARNt Synthétases 5-3. Les étapes de la synthèse protéiques -Initiation - Élongation

Plus en détail

Chapitre 5 : La transcription. Professeur Joël LUNARDI

Chapitre 5 : La transcription. Professeur Joël LUNARDI Chapitre 5 : La transcription UE1 : Biochimie Biologie moléculaire Professeur Joël LUNARDI Année universitaire 2011/2012 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits réservés. Chapitre 5. La transcription

Plus en détail

Comment la Souris fait de la souris avec des graines?

Comment la Souris fait de la souris avec des graines? Comment la Souris fait de la souris avec des graines? d après «10 clés pour la Biologie» de J. Tavlitzki «[ ] La Souris, l Ecureuil, le Lapin mangent des graines. La Souris fait de la souris, l Ecureuil

Plus en détail

NOTIONS ESSENTIELLES DE CHIMIE

NOTIONS ESSENTIELLES DE CHIMIE CHAPITRE 16 NOTIONS ESSENTIELLES DE CHIMIE «La chimie, science de la complexité de la matière, est la plus à même d'appréhender la complexité de l'être vivant. Elle est le vrai fondement de la biologie.»

Plus en détail

LA PRESENTATION DE L ANTIGENE AUX CELLULES T

LA PRESENTATION DE L ANTIGENE AUX CELLULES T LA PRESENTATION DE L ANTIGENE AUX CELLULES T d'après le cours de Claude LECLERC I- PRESENTATION DE L'ANTIGENE AUX CELLULES T CD4+ PAR LES ANTIGENES DU CMH DE CLASSE II A - Introduction L'activation des

Plus en détail

TD de Biochimie 4 : Coloration.

TD de Biochimie 4 : Coloration. TD de Biochimie 4 : Coloration. Synthèse de l expérience 2 Les questions posées durant l expérience 2 Exposé sur les méthodes de coloration des molécules : Générique Spécifique Autres Questions Pourquoi

Plus en détail

L amélogénèse Dr Cuisinier

L amélogénèse Dr Cuisinier L amélogénèse Dr Cuisinier Lorsque la première couche de dentine est formée l'email se forme. L'amélogénèse est la synthèse et la sécrétion des molécules de la matrice de l'émail, la minéralisation de

Plus en détail

Christophe Six. UMR UPMC CNRS 7144 Station Biologique de Roscoff Bureau 354 six@sb-roscoff.fr

Christophe Six. UMR UPMC CNRS 7144 Station Biologique de Roscoff Bureau 354 six@sb-roscoff.fr Structures des membranes biologiques Christophe Six UMR UPMC CNRS 7144 Station Biologique de Roscoff Bureau 354 six@sb-roscoff.fr I. Rappels et généralités 1 / Les grandes fonctions des lipides -Fonction

Plus en détail

Licence-Master Bioinformatique Contrôle continu 06/03/06. Correction

Licence-Master Bioinformatique Contrôle continu 06/03/06. Correction Licence-Master Bioinformatique Contrôle continu 06/03/06 Correction -«Vraies» questions de cours -«fausses» questions de cours: questions pour voir si pouviez imaginer une réponse crédible qui n était

Plus en détail

Université du Québec à Montréal

Université du Québec à Montréal RECUEIL D EXERCICES DE BICHIMIE 6. Les acides nucléiques 6.2. Réplication, transcription et traduction P P P CH 2 H N H N N NH NH 2 Université du Québec à Montréal 6.2. Réplication, transcription et traduction

Plus en détail

L'ADN mitochondrial a été découvert en 1962 par Margit MK Nass et Sylvan Nass par microscopie électronique.

L'ADN mitochondrial a été découvert en 1962 par Margit MK Nass et Sylvan Nass par microscopie électronique. L L'ADN mitochondrial a été découvert en 1962 par Margit MK Nass et Sylvan Nass par microscopie électronique. Figure 1 Mitochondries observées au microscope électronique à transmission Plus tard, cet ADN

Plus en détail

TD La régulation de la glycémie

TD La régulation de la glycémie TD La régulation de la glycémie Comme nous l avons vu dans le chapitre 1, le milieu intérieur subit en permanence des modifications dues à l activité cellulaire ou aux apports extérieurs. Cependant, un

Plus en détail

Fonctions des protéines, bases moléculaires

Fonctions des protéines, bases moléculaires Faculté de Médecine Pierre et Marie Curie PACES 2014-2015 UE1 Fonctions des protéines, bases moléculaires Pr François COURAUD 1 Introduction. Chapitre 1. Stratégies pour l étude des protéines Chapitre

Plus en détail

Chapitre 1 Les acides aminés : Structures. Professeur Michel SEVE

Chapitre 1 Les acides aminés : Structures. Professeur Michel SEVE UE1 : Biomolécules (1) : Acides aminés et protéines Chapitre 1 Les acides aminés : Structures Professeur Michel SEVE Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits réservés.

Plus en détail

État des lieux des biotech en France vision macroéconomique Pierre-Yves Arnoux

État des lieux des biotech en France vision macroéconomique Pierre-Yves Arnoux État des lieux des biotech en France vision macroéconomique Pierre-Yves Arnoux Leem Direction des Affaires scientifiques pharmaceutiques et médicales 11 décembre 2008 Le plan d études du Leem Les segments

Plus en détail

Figure 3-4 Fonction du nucléole dans la synthèse des ribosomes.

Figure 3-4 Fonction du nucléole dans la synthèse des ribosomes. III.1.6 Le Nucléole Ce sont des structures fibrillaires sphériques denses du noyau interphasique et prophasique des organismes supérieurs. Les nucléoles qui sont le site de formation des ribosomes fixent

Plus en détail

LES ACIDES NUCLEIQUES

LES ACIDES NUCLEIQUES LES ACIDES NUCLEIQUES INTRODUCTION Les acides nucléiques sont des macromolécules présentes dans toutes les cellules vivantes et également chez les virus. Ils constituent le support de l'information génétique

Plus en détail

Université de Montréal. Par Isabelle JUTRAS. Département de biochimie Faculté de médecine

Université de Montréal. Par Isabelle JUTRAS. Département de biochimie Faculté de médecine Université de Montréal MATURATION ET ClBLAGE DES PROTÉINES DANS LA VOIE DE SÉCRÉTION RÉGULEE Par Isabelle JUTRAS Département de biochimie Faculté de médecine Thèse présentée à la Faculté des études supérieures

Plus en détail

Physiologie de l axe hypothalamohypophysaire. Téléchargement: 1) http://demo.claroline.net 2) Rubrique : Sciences 3) Titre: PHYSIO13.

Physiologie de l axe hypothalamohypophysaire. Téléchargement: 1) http://demo.claroline.net 2) Rubrique : Sciences 3) Titre: PHYSIO13. Physiologie de l axe hypothalamohypophysaire Téléchargement: 1) http://demo.claroline.net 2) Rubrique : Sciences 3) Titre: PHYSIO13 I. Hypothalamus Plan 1. Données morphologiques 2. Les hormones hypothalamiques

Plus en détail

LA REGULATION DE LA GLYCEMIE

LA REGULATION DE LA GLYCEMIE Le début vous l avez fait avant les vacances cours de ce jours à partir du II Chap8 TS spécialité Thème 3 Restitution des acquis LA REGULATION DE LA GLYCEMIE http://img10.beijing2008.cn/20080824/img214581293.jpg

Plus en détail

LIPOSOMES SUPERPARAMAGNETIQUES POUR L IMAGERIE MEDICALE ET LA VECTORISATION DE PRINCIPES ACTIFS

LIPOSOMES SUPERPARAMAGNETIQUES POUR L IMAGERIE MEDICALE ET LA VECTORISATION DE PRINCIPES ACTIFS UNIVERSITÉ PARIS-SUD CENTRE D'ÉTUDES PHARMACEUTIQUES Physico-Chimie - Pharmacotechnie - Biopharmacie UMR CNRS 8612 LIPOSOMES SUPERPARAMAGNETIQUES POUR L IMAGERIE MEDICALE ET LA VECTORISATION DE PRINCIPES

Plus en détail

Comment la glycémie est elle régulée?

Comment la glycémie est elle régulée? Comment la glycémie est elle régulée? La glycémie, quantité de glucose dans le sang, est un facteur primordial pour un bon état de santé. Bien que les apports de glucose soient très variables dans le temps,

Plus en détail

La digestion chimique

La digestion chimique SBI3U La digestion chimique Les aliments sont réduits mécaniquement en particules plus petites ils sont soumise à l action de substances chimiques et des enzymes les molécules complexes deviennent des

Plus en détail

ANATOMIE ET PHYSIOLOGIE HUMAINES CORRECTION

ANATOMIE ET PHYSIOLOGIE HUMAINES CORRECTION SESSION 1998 ANATOMIE ET PHYSIOLOGIE HUMAINES CORRECTION ANATOMIE (30 points) 1. OSTEOLOGIE Les figures A et B montrent la schématisation de vertèbres. 1.1. Donner un titre à chacune de ces deux figures.

Plus en détail

L épissage alternatif : un gène, combien de protéines?

L épissage alternatif : un gène, combien de protéines? L épissage alternatif : un gène, combien de protéines? Avant la publication de la séquence complète de l ADN du génome humain, au début des années 2000, on estimait le nombre de gènes à environ 300.000.

Plus en détail

Approches pour l'étude des interactions protéine-protéine

Approches pour l'étude des interactions protéine-protéine Approches pour l'étude des interactions protéine-protéine L importance des interactions protéine-protéine? 1-Le nombre de gènes dans les génomes ne suit pas la complexité des organismes : -E. coli ~ 4

Plus en détail

Synapses non obligatoires :

Synapses non obligatoires : Synapses non obligatoires : Un seul PA arrivant en zone présynaptique ne peut déclencher un PA en zone post- synaptique - Un PA génère un potentiel post synaptique excitateur (PPSE) dure 15 msec; Si un

Plus en détail

Physiologie Cardio Vx

Physiologie Cardio Vx Physiologie Cardio Vx Anatomie du Coeur 3 Circulation pulmonaire Circulation systémique 5 ELECTROPHYSIOLOGIE CARDIAQUE Auteur : Dr.M.K.Bourahli Faculté de Médecine Constantine Université Mentouri 3 Service

Plus en détail

Chapitre 12 Digestion

Chapitre 12 Digestion Chapitre 12 Digestion 1. Digestion des glucides 2. Digestion des lipides 3. Digestion des protéines La digestion est la transformation des aliments en molécules capables de passer de la lumière du tube

Plus en détail

Les cytokines et leurs récepteurs. Laurence Guglielmi laurence.guglielmi@univ-montp1.frli

Les cytokines et leurs récepteurs. Laurence Guglielmi laurence.guglielmi@univ-montp1.frli Les cytokines et leurs récepteurs Laurence Guglielmi laurence.guglielmi@univ-montp1.frli l i@ i 1 Les cytokines et leurs récepteurs 2 mécanismes principaux d interactions cellulaires : - contact membranaire

Plus en détail

Le jeune Aurélien CESA 2012 LE JEUNE AURELIEN

Le jeune Aurélien CESA 2012 LE JEUNE AURELIEN Le jeune Aurélien CESA 2012 LE JEUNE AURELIEN 1 LE JEUNE AURELIEN 2 EPIMYSIUM MUSCLE PERIMYSIUM FAISCEAU MUSCULAIRE ENDOMYSIUM FIBRE MUSCULAIRE LE JEUNE AURELIEN 3 SARCOLEMME : Membrane qui entoure la

Plus en détail

Leptine et diabète LA LEPTINE POSSEDE DEUX TYPES DE RECEPTEURS

Leptine et diabète LA LEPTINE POSSEDE DEUX TYPES DE RECEPTEURS Leptine et diabète La leptine est une hormone protéique de 16 KDa (précédé d une séquence signal hydrophobe) comportant 167 acides aminés produite à partir du "gène de l'obésité" ob, principalement par

Plus en détail

V. Exemples choisis. 1. Classification et propriétés

V. Exemples choisis. 1. Classification et propriétés V. Exemples choisis 1. Classification et propriétés Autrefois, les Polyomavirus et les Papillomavirus étaient regroupés en une famille unique nommée Papovaviridae (nom qui regroupe le début du nom de chaque

Plus en détail

Captation, Apprêtement et Présentation de l antigène. Laurence Guglielmi laurence.guglielmi@univ-montp1.fr

Captation, Apprêtement et Présentation de l antigène. Laurence Guglielmi laurence.guglielmi@univ-montp1.fr Captation, Apprêtement et Présentation de l antigène Laurence Guglielmi laurence.guglielmi@univ-montp1.fr 1 Cellules Présentatrices d Antigène (CPA) Cellules dendritiques Monocytes / Macrophages Lymphocytes

Plus en détail

Fascicule d'apprentissage BIOLOGIE L'anatomie et la physiologie des cellules BIO-5064-2

Fascicule d'apprentissage BIOLOGIE L'anatomie et la physiologie des cellules BIO-5064-2 Fascicule d'apprentissage BIOLOGIE L'anatomie et la physiologie des cellules BIO-5064-2 Octobre 2004 I Introduction Ce cours de Biologie 5064-2 L'anatomie et la physiologie des cellules d'une durée de

Plus en détail

Université Victor Segalen Bordeaux 2 UFR Science de la Vie

Université Victor Segalen Bordeaux 2 UFR Science de la Vie Université Victor Segalen Bordeaux 2 UFR Science de la Vie Licence Professionnelle «Techniques et Applications en Biologie Cellulaire et Biologie Moléculaire» Examen 2006-2007 UE1 : «Technologies en Biologie

Plus en détail

CHAPITRE 5.3 : LES ACTEURS DE L IMMUNITÉ

CHAPITRE 5.3 : LES ACTEURS DE L IMMUNITÉ CHAPITRE 5.3 : LES ACTEURS DE L IMMUNITÉ Les mécanismes de reconnaissance et d élimination des molécules du non soi font intervenir un système diffus d organes, de tissus, de cellules et de molécules qui

Plus en détail