Les démons de Deming

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les démons de Deming"

Transcription

1 Les démons de Deming Le gourou du management pense que les entreprises américaines démotivent complètement leur personnel The Wall Street Journal, 1er juin 1990 Si vous demandez à W. Edwards Deming ce qu il pense de l avenir de l économie américaine, sa réponse est très simple : «Quel avenir?» Agé de 89 ans, M. Deming était connu depuis longtemps comme le gourou de l industrie japonaise, alors qu il était presque totalement inconnu dans son propre pays. Depuis 1951, l Association des Scientifiques et Ingénieurs Japonais décerne tous les ans le «Prix Deming» à des entreprises japonaises qui excellent dans la maîtrise de la qualité. Néanmoins de nombreuses sociétés américaines ont fini par rechercher aussi ses conseils. Mais il reste pessimiste sur la possibilité pour l industrie américaine de faire les changements qu il juge nécessaires à sa compétitivité. Ce qui va suivre est extrait d une discussion avec M. Deming. WSJ - Qu est-ce qui est mauvais, à votre avis, dans la direction de nos grandes entreprises? Deming - L homme naît avec une motivation intrinsèque, de l amour-propre, de la dignité et le désir d apprendre. Notre façon actuelle de diriger les entreprises démolit tout cela. WSJ - Comment? Deming - En imposant des motivations extrinsèques, en jugeant constamment les gens. Nous classons les personnes avec des salaires attractifs, des évaluations annuelles, des quotas de production. Juger les personnes ne sert à rien. On peut classer les personnes suivant leur taille ; sur six personnes il y en aura une plus grande et une plus petite ; et alors? Vous le saviez au départ. Mais c est de cette façon que les entreprises sont dirigées aujourd hui et les choses vont aller de mal en pis. WSJ - Comment les gens peuvent-ils savoir qu ils réussissent alors que personne ne fait leur évaluation? Deming - Les gens ne sauraient-ils donc pas comment ils travaillent? Ce qu ils demandent avant tout, c est la possibilité de travailler joyeusement et avec fierté. Le management leur a enlevé tout cela. Alors la qualité a disparu ; au lieu de travailler pour leur entreprise, les gens se font concurrence les uns aux autres. WSJ - Et la concurrence est une mauvaise chose? Deming - Bien sûr qu elle est mauvaise, car dans ces conditions les gens ne travaillent que pour avoir une bonne note. A l école déjà, ils travaillent pour un diplôme ; ils ne travaillent pas pour apprendre, mais pour un diplôme. WSJ - Est-ce différent dans les écoles japonaises? Deming - Oui. Ils travaillent pour la connaissance. Au Japon, un enfant n est jamais humilié. WSJ - Et dans les entreprises japonaises, est-ce différent? 1

2 Deming - Oui. Les plus hauts dirigeants japonais veulent toujours s instruire. Ils veulent vivre dans la coopération, non pas dans la compétition. WSJ - Quelle est l avance du Japon sur l Amérique? Pensez-vous que le fossé entre les pratiques de direction des entreprises s élargit? Deming - J ai bien peur que oui, mais on voit aussi se développer au Japon certaines pratiques dont il faut s inquiéter. Par exemple, certaines entreprises ont des salaires différentiels. Ce n est vrai que dans une faible mesure, mais l existence même de ce principe ruine l entreprise. Si vous avez sur votre feuille de paye un demi dollar de plus que moi, ceci peut m offenser. Si j ai un demi dollar de plus que vous, cela peut vous offenser. WSJ - Quand une entreprise vient vous demander conseil sur la façon d améliorer le management, par quoi commencez-vous? Deming - Je dis peu de choses. Je pose simplement des questions. WSJ - Telles que...? Deming - Où espérez-vous être dans cinq ans? Beaucoup de gens ne peuvent pas répondre ; ils n ont pas de but. Ou bien souvent le but est simplement de dépasser un concurrent, de ne pas rester trop à la traîne. Les gens ne pensent qu à cela, à la concurrence. WSJ - Donc, pour vous, rester devant la concurrence n est pas un but? Deming - C est destructeur. WSJ - Mais n est-ce pas la concurrence qui fait perdre la bataille à l Amérique? Deming - C est vrai ; ou plutôt c est parce que les Américains se concentrent sur la concurrence. Ils publient des diagrammes et des dessins pour montrer comment ils se placent par rapport à la concurrence. Ils ne pensent pratiquement pas à autre chose. WSJ - Alors sur quoi faut-il se concentrer? Deming - Sur un meilleur service pour le public et les employés. WSJ - Donc les Américains devraient publier des diagrammes montrant comment ils se placent par rapport à un objectif. Deming - Un objectif? WSJ - Disons par exemple que votre objectif est de réduire les accidents du travail de 50% par an pendant les 10 prochaines années. Deming - Non, non et non. L objectif doit être de réduire les accidents du travail. Si vous ajoutez un chiffre, vous êtes dans l erreur. C est destructeur. Vous n obtiendrez rien de plus que ce que le système peut vous donner. Un but ne vous aidera pas à lui faire donner plus. 2

3 WSJ - Pensez-vous qu en Amérique il y a des sociétés qui peuvent être citées comme exemple de ce que vous dites? Deming - Eh bien, par ci, par là, dans de petites entreprises il y a des lueurs d espoir. WSJ - Y a-t-il aussi de grandes sociétés qui sont exemplaires? Deming - Pas que je sache, mais je voudrais être clair sur un point : chacun fait de son mieux. Et c est là toute la question. Un travail forcené avec les meilleurs efforts, et tout va mal. C est parce que nous manquons de connaissance ; or il n y a pas d ersatz pour la connaissance. Par exemple, quel est le but des grandes écoles? On y apprend aux étudiants comment les affaires sont dirigées actuellement et comment perpétuer la chose. Faut-il s étonner que nous ayons tant d ennuis? Ces écoles devraient préparer les étudiants à vivre dans l avenir, pas dans le passé. WSJ - Une autre critique que l on fait aux entreprises américaines est qu elles sont trop «profit-oriented». Etes-vous d accord? Deming - Elles ne sont pas du tout «profit-oriented». Elles le prétendent, mais je ne vois pas la moindre preuve de leur considération pour le profit. La seule chose qu une direction d entreprise sait faire actuellement c est de licencier les gens. Les plus grandes pertes sont inconnues et inconnaissables. Si les entreprises étaient intéressées par le profit, elles s inquiéteraient de ces choses-là. WSJ - Quelles sont ces pertes? Deming - Eh bien par exemple, une femme m a appelé de Chicago pour me demander si elle pouvait discuter avec moi une heure, à Washington. Elle devait arriver à l aéroport à 7h du matin et louer une voiture pour être chez moi à 9h. Alors j ai fait un petit calcul mental. Elle devait quitter sa maison à 2h 30 (heure de Chicago) pour prendre un avion à 4h 30. Il fallait qu elle se lève à 1h 30 du matin. Elle aurait aussi bien pu ne pas se coucher. Je lui ai dit : «Pourquoi donc n êtes-vous pas arrivée hier soir?» Elle m a dit que sa société ne voulait pas lui payer une nuit d hôtel. Et puis le vol du soir coûtait 138 dollars de plus. Je commençai à comprendre. L agence de voyage de sa société avait un prix spécial sur les vols du matin. Ainsi, l agence de voyage avait gagné un point à ce jeu. Mais l intéressée avait perdu six points, on l avait placée dans les pires conditions pour venir à cette réunion. Pourquoi sa société l envoyait-elle à la réunion? Pour s en débarrasser? Non. Pour apprendre. Il aurait bien mieux valu que l agence de voyage lui accorde une nuit d hôtel, ne lui fasse pas prendre le vol le moins cher et la prépare le mieux possible pour sa mission. Mais quel est sa responsabilité? Economiser de l argent. Peut-on leur en faire le reproche? Economiser de l argent, ruiner la société. Ce sont ces pertes cachées qui sont les grandes pertes. Inconnues, pas même soupçonnées. WSJ - Vous êtes très critique à l égard de l automation en tant que moyen d améliorer la qualité. Deming - L automation, c est très bien quand c est mis là où il faut. Mais ce n est pas la réponse. C est peut-être nécessaire, mais il faut que ce soit dirigé. 3

4 WSJ - Pouvez-vous donner un exemple, d après ce que vous avez vu, de la façon dont l automation est mal dirigée? Deming - Eh bien un jour au déjeuner j étais assis à côté d un vice président. Il était ennuyé parce que je n avais pas le temps de visiter l une de ses usines. Ils avaient beaucoup de nouveaux équipements automatiques, et il pensait que cela était bon pour la qualité. Je lui ai dit : «N avez-vous jamais entendu parler d une usine qui ferme? Pourquoi ferme-t-elle? Mauvaise main d œuvre? faible productivité? Des erreurs? des défauts? Jamais. C est parce qu elle fait un mauvais produit. C est une usine qui a un marché insuffisant. La direction n avait pas regardé devant elle». «N avez-vous jamais entendu parler d une banque qui disparaît? Pensez-vous qu elle ferme à cause de son inertie, des erreurs aux guichets, des erreurs dans les relevés de compte, des erreurs dans les calculs d intérêts? Ne soyez pas idiot. Elle ferme parce que le management a fait de mauvais placements. Ceci vient des salaires incitatifs et du classement des gens. Dans une banque par exemple, on fixe à un responsable des prêts l objectif de prêter 83 millions de dollars par mois. Il le fait ; peut-on le lui reprocher? c est sa mission. D autres responsables des prêts font la même chose. Et la banque a des ennuis». WSJ - Vous avez critiqué à plusieurs reprises la «Direction par Objectifs». Qu y a-t-il de si mauvais dans la DPO? Deming - Vous n obtiendrez que ce que le système peut donner. La DPO est utilisée par des gens qui n ont aucune idée de la capabilité d un système. Le système a une capabilité. Demandez quelque chose en dehors de sa capabilité et vous n obtiendrez rien, excepté la destruction de la société. C est pourtant ce que veulent obtenir les directeurs. Ils le veulent parce que c est leur métier ; et pour y arriver ils ruinent leur société. WSJ - Par exemple? Deming - Prenez le directeur d un magasin. On ne tolère chez lui que 1% de déperdition à cause des marchandises volées. Il connait 60 façons différentes de réduire la déperdition, qui lui feront toutes perdre des clients. Pouvez-vous lui reprocher de faire son métier? Il perdrait son travail s il ne le faisait pas. WSJ - Quelles sortes de changements prévoyez-vous dans les 10 prochaines années? Est-ce que les directeurs américains vont changer de mentalité? Deming - Comment savent-ils apprendre? Pourquoi faut-il qu ils s améliorent? comment peuvent-ils apprendre? L expérience n enseigne rien. On n apprend qu avec une théorie. Sans théorie, il n y a pas d expérience, rien à enregistrer. Alors comment la direction pourraitelle s améliorer? Je sais ce que la direction doit faire si elle veut se préparer à survivre. Je connais un exemple de système bien dirigé, c est un orchestre symphonique. Les différents musiciens ne sont pas venus comme des prima donna, pour jouer fort et attirer l attention de l auditoire. Ils sont là pour se soutenir mutuellement. En fait, vous voyez parfois tout une partie de l orchestre qui ne fait rien d autre que compter les mesures et attendre. Ils sont simplement assis là, et ils ne font rien. Ils sont là pour se soutenir mutuellement. C est ainsi que, dans les affaires, les choses devraient marcher. WSJ - Alors il n y a pas d harmonie dans les entreprises américaines? 4

5 Deming - Il y en a très peu. C est chacun pour soi. L agence de voyage devrait soutenir le reste de la société au lieu d essayer de la ruiner. Un orchestre ne pourrait pas travailler de cette façon. Le système doit être dirigé. Il ne se dirigera pas de lui-même. Les composants ne peuvent pas se diriger eux-mêmes. Beaucoup de sociétés ont des programmes d activité différents pour des départements différents. Ce n est pas du management ; c est de la folie. Ce genre de choses détériore tout. Traduction : Jean-Marie Gogue 5

de l instruction publique estime que je vais donner des idées aux enfants lorsque je vais dans les écoles et nous devons nous battre pour aller dans

de l instruction publique estime que je vais donner des idées aux enfants lorsque je vais dans les écoles et nous devons nous battre pour aller dans Gavin COCKS, fondateur de l Association GASP/Afrique du Sud («des jeux auxquels les enfants ne devraient pas jouer»). Actions de prévention en Afrique du Sud. Bonjour à tous et merci beaucoup à Françoise

Plus en détail

Régulièrement tu arrives à Paris et puis le soir, tu te rends compte que tu as laissé ta brosse à dents à Berlin

Régulièrement tu arrives à Paris et puis le soir, tu te rends compte que tu as laissé ta brosse à dents à Berlin Une interview avec la direction de l'ofaj, Max Claudet et Eva Sabine Kuntz Régulièrement tu arrives à Paris et puis le soir, tu te rends compte que tu as laissé ta brosse à dents à Berlin Le Grand méchant

Plus en détail

LANGUAGE STUDIES INTERNATIONAL

LANGUAGE STUDIES INTERNATIONAL Répondez aux questions suivantes : 1. Où habitez-vous? 2. Quand êtes-vous arrivé à Paris? 3. Quelle est votre profession? Complétez les phrases : 1. Je ne (être) pas français. 2. Je (parler) un peu le

Plus en détail

TÉMOIGNAGES de participantes et de participants dans des groupes d alphabétisation populaire

TÉMOIGNAGES de participantes et de participants dans des groupes d alphabétisation populaire TÉMOIGNAGES de participantes et de participants dans des groupes d alphabétisation populaire Démarche sur l aide financière aux participantes Marie-Lourdes Pas beaucoup d argent pour tout ce qu il faut

Plus en détail

Table des matières (cliquable)

Table des matières (cliquable) Table des matières (cliquable) De l importance de se créer des revenus passifs et alternatifs...4 Pourquoi investir dans une place de parking?..6 Qu est ce qui fait un bon emplacement de parking?...8 Gare

Plus en détail

Indications pédagogiques E2 / 42

Indications pédagogiques E2 / 42 à la Communication Objectif général Indications pédagogiques E2 / 42 E : APPRECIER UN MESSAGE Degré de difficulté 2 Objectif intermédiaire 4 : PORTER UN JUGEMENT SUR UN MESSAGE SIMPLE Objectif opérationnel

Plus en détail

Copyright 2011 - Le Cercle DLP - Tous droits réservés

Copyright 2011 - Le Cercle DLP - Tous droits réservés 1 Licence L auteur s est efforcé d être aussi précis et complet que possible lors de la création de cet ouvrage, malgré ceci, il ne peut en aucun cas garantir ou représenter l exactitude de son contenu

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

Guide d entretien concernant les secrétaires de l IUT Guide d entretien concernant l assistante de direction

Guide d entretien concernant les secrétaires de l IUT Guide d entretien concernant l assistante de direction Années universitaires : 2006-2007 Introduction I- Présentation générale du métier Polyvalence du métier Qualités requises Avantages et inconvénients Féminisation du métier II- Comparaison secteur privé

Plus en détail

Première scène. SERGE (en baillant) Ca ne veut rien dire, «ça va». Il fait beau ou pas?

Première scène. SERGE (en baillant) Ca ne veut rien dire, «ça va». Il fait beau ou pas? Première scène Il est assis sur le bord du lit. En boxer-short et en tee-shirt. Il fait visiblement de grands efforts pour se réveiller. Elle est dans la cuisine. On ne la voit pas encore. Quel temps fait-il?

Plus en détail

Le marteau et l enclume

Le marteau et l enclume Sophie Ricoul Le marteau et l enclume Chroniques d une accidentée de la route 2 2 Les aires d accueils pour les gens du voyage ou Le marteau et l enclume Gérer des aires d accueils pour les gens du voyage

Plus en détail

Comment tirer profit d une carte de crédit Comprendre les termes et conditions de votre carte

Comment tirer profit d une carte de crédit Comprendre les termes et conditions de votre carte Comment tirer profit d une carte de crédit Comprendre les termes et conditions de votre carte Si vous voulez savoir Comment choisir une carte de crédit qui répond à vos besoins Comment déterminer si la

Plus en détail

Gestion dynamique de votre compte BullionVault

Gestion dynamique de votre compte BullionVault Mostafa Belkhayate Gestion dynamique de votre compte BullionVault Lorsque vous ouvrez un compte BullionVault, vous avez le choix entre 3 compartiments devises, l euro, le dollar et la livre sterling et

Plus en détail

Interview de Christian Noyer, Gouverneur de la Banque de France Europe 1 8 juillet 2015

Interview de Christian Noyer, Gouverneur de la Banque de France Europe 1 8 juillet 2015 Interview de Christian Noyer, Gouverneur de la Banque de France Europe 1 8 juillet 2015 MAXIME SWITEK L interview politique, Jean-Pierre ELKABBACH vous recevez ce matin Christian NOYER, le gouverneur de

Plus en détail

Les transports en commun Vocabulaire Mots 1

Les transports en commun Vocabulaire Mots 1 CHAPITRE 10 NOM DATE 1 Les transports en commun Vocabulaire Mots 1 1 Dans la station de métro Répondez d après le dessin. 1 Où les voyageurs font-ils la queue? Ils font la queue au guichet. 2 Qu est-ce

Plus en détail

Mon argent pour la vie

Mon argent pour la vie Mon argent pour la vie Bâtir son épargne. Protéger ses avoirs. Prendre sa retraite en toute confiance. QUESTIONNAIRE SUR LE STYLE DE VIE À LA RETRAITE NAME DATE CURRENT AGE AGE YOU HOPE TO RETIRE La vie

Plus en détail

DID (Diagnostic Inventory for Depression) Avec l autorisation de l auteur

DID (Diagnostic Inventory for Depression) Avec l autorisation de l auteur DID (Diagnostic Inventory for Depression) Avec l autorisation de l auteur Version française : Source : Zimmerman, M., Sheeran, T., & Young, D. (2004). The Diagnostic Inventory for Depression: A self-report

Plus en détail

NOM:.. PRENOM:... CLASSE:.. STAGE EN ENTREPRISE. des élèves de...ème Du../../.. au./../.. Collège...

NOM:.. PRENOM:... CLASSE:.. STAGE EN ENTREPRISE. des élèves de...ème Du../../.. au./../.. Collège... NOM:.. PRENOM:... CLASSE:.. STAGE EN ENTREPRISE des élèves de...ème Du../../.. au./../.. Collège......... SOMMAIRE Avant le stage Le cahier de stage. 2 Conseil au stagiaire. 3 Fiche d identité de l élève

Plus en détail

Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive

Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive Transcription et traduction de la communication de Verity DONNELLY colloque Éducation inclusive, la question

Plus en détail

ENQUETE METIER Confronter ses rêves à la réalité du quotidien

ENQUETE METIER Confronter ses rêves à la réalité du quotidien ENQUETE METIER Confronter ses rêves à la réalité du quotidien La présente enquête-métier a pour objet de recueillir des informations pouvant donner en substance, une vision globale d un métier, de son

Plus en détail

«Vivre est ce qu il y a de plus rare au monde. La plupart des gens existent, c est tout.» Oscar Wilde

«Vivre est ce qu il y a de plus rare au monde. La plupart des gens existent, c est tout.» Oscar Wilde «Vivre est ce qu il y a de plus rare au monde. La plupart des gens existent, c est tout.» Oscar Wilde Nous sommes tous en quête de bonheur et de plénitude et souvent profondément insatisfaits de notre

Plus en détail

Relevez les expressions de temps et employez-les en parlant de vous.

Relevez les expressions de temps et employez-les en parlant de vous. 1 Sarah 1 Une jeune femme va vous parler de son travail. Lisez les questions suivantes, ensuite, écoutez l enregistrement et répondez en quatre mots au maximum. 1 Où est-ce que la jeune femme travaille?

Plus en détail

Questions typiques d entrevue

Questions typiques d entrevue Questions typiques d entrevue 1- Parlez-moi de vous? Question la plus importante de l entrevue; pourrait être la seule. Soyez bref. Ne tombez pas dans le piège de donner tout en détail. Ne dépassez pas

Plus en détail

CORRIGÉ GUIDE DE FRANÇAIS IV

CORRIGÉ GUIDE DE FRANÇAIS IV CORRIGÉ GUIDE DE FRANÇAIS IV I.COMPRÉHESION ORALE A) Écoutez ce premier dialogue trois fois et répondez aux questions. Répondez V pour Vrais ou F pour Faux. 1. Ils sont arrivés pour le déjeuner. V F 2.

Plus en détail

L Héritage de Jean La prévention des mauvais traitements envers les aînés

L Héritage de Jean La prévention des mauvais traitements envers les aînés L Héritage de Jean La prévention des mauvais traitements envers les aînés produit par L Association yukonnaise d éducation et d information juridiques janvier 2015 L Héritage de Jean Une production de

Plus en détail

Les instruments d une bonne gestion financière: budget et prévisions

Les instruments d une bonne gestion financière: budget et prévisions Chapitre 9 Les instruments d une bonne gestion financière: budget et prévisions Savoir utiliser son argent est un art et un art qui paie. Comme toutes les ressources, l argent peut être utilisé à bon ou

Plus en détail

D où viennent nos émotions

D où viennent nos émotions D où viennent nos émotions Il y a des émotions qui sont vraiment désagréables : l anxiété, la culpabilité, la colère, les grosses rages qui nous réveillent la nuit, la dépression, la tristesse, la peur,

Plus en détail

créé, pourquoi pas moi? www.claee.org Elles ont

créé, pourquoi pas moi? www.claee.org Elles ont Elles ont créé, pourquoi pas moi? (garde d enfant) (patronne salon coiffure) - (patronne restaurant) (femme de ménage / vendeuse à la sauvette) www.claee.org DepliantCLAEE-Final.indd 1 1/02/11 22:16:36

Plus en détail

Comment est-ce que je vais vivre avec ma maman et mon papa après le divorce?

Comment est-ce que je vais vivre avec ma maman et mon papa après le divorce? Pour les enfants dès 9 ans Tes parents divorcent. Quelques informations pour t aider. Impressum Edition Résultat du projet «Enfants et divorce» réalisé dans le cadre du PNR 52 sous la direction de Andrea

Plus en détail

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site. http://www.leproscenium.com. Ce texte est protégé par les droits d auteur.

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site. http://www.leproscenium.com. Ce texte est protégé par les droits d auteur. AVERTISSEMENT Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com Ce texte est protégé par les droits d auteur. En conséquence avant son exploitation vous devez obtenir l autorisation

Plus en détail

Guide pratique : Les coûts d emprunt d argent

Guide pratique : Les coûts d emprunt d argent QUESTION Guide pratique : Les coûts d emprunt Commanditaire fondateur ABC Alpha pour la vie Canada Guide pratique Question : Les coûts d emprunt Faire l épicerie coûte de l argent. Les vêtements coûtent

Plus en détail

Les attentes des Français pour l avenir du secteur bancaire. Septembre 2013

Les attentes des Français pour l avenir du secteur bancaire. Septembre 2013 Les attentes des Français pour l avenir du secteur bancaire Septembre 2013 1 Note méthodologique Etude réalisée pour : Wincor Nixdorf Echantillon : Echantillon de 1001 personnes, représentatif de la population

Plus en détail

Faites partie des solutions

Faites partie des solutions COMMENCE PAS TA VIE PAR LA FIN! Faites partie des solutions Vos jeunes et l alcool au volant Il y a plusieurs solutions pour éviter que nos jeunes prennent le volant sous l effet de l alcool. Découvrez-les

Plus en détail

LEARNING BY EAR. Sécurité routière EPISODE 2 : «Doubler en toute sécurité»

LEARNING BY EAR. Sécurité routière EPISODE 2 : «Doubler en toute sécurité» LEARNING BY EAR Sécurité routière EPISODE 2 : «Doubler en toute sécurité» Auteur : Victoria Averill Editeurs : Johannes Beck, Katrin Ogunsade Correction : Martin Vogl Traduction : Aude Gensbittel Personnages

Plus en détail

sur la conférence de presse

sur la conférence de presse Une conférence de presse réussie attire les journalistes sur la conférence de presse 1. À quoi sert une conférence de presse? 2. Comment la préparer? 3. Comment l organiser? Une conférence de presse réussie

Plus en détail

QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT

QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT Université à l étranger: University of Malta Semestre/Année de séjour : 6eme semestre Domaine d études : Lettres Modernes QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT L accueil : Quelle impression avez-vous eu à votre

Plus en détail

Episode 9 Longueur 7 17

Episode 9 Longueur 7 17 Episode 9 Longueur 7 17 Allo, oui? Infirmière : Je suis bien chez mademoiselle Chloé Argens? Oui, c est moi. Infirmière : Ici l hôpital Saint-Louis. Je vous passe monsieur Antoine Vincent. C est lui, monsieur

Plus en détail

EXAMEN MODULE. «U4 Le client au cœur de la stratégie des entreprises» Jeudi 5 septembre 2013. 09h30 11h30. Durée 2 heures

EXAMEN MODULE. «U4 Le client au cœur de la stratégie des entreprises» Jeudi 5 septembre 2013. 09h30 11h30. Durée 2 heures Licence Professionnelle d Assurances 2012-2013 EXAMEN MODULE «U4 Le client au cœur de la stratégie des entreprises» Jeudi 5 septembre 2013 09h30 11h30 Durée 2 heures (document non autorisé) calculatrice

Plus en détail

Berkshire Hathaway Assemblée annuelle 2009

Berkshire Hathaway Assemblée annuelle 2009 Giverny Capital Inc. Berkshire Hathaway Assemblée annuelle 2009 Comme à chaque année, nous nous rendons Nicolas, Jean-Philippe et moi à l assemblée de Berkshire Hathaway, conglomérat dirigé par le grand

Plus en détail

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com AVERTISSEMENT Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com Ce texte est protégé par les droits d auteur. En conséquence avant son exploitation vous devez obtenir l autorisation

Plus en détail

Educational Multimedia Task Force MM 1045, REPRESENTATION Modèlisation conceptuelle initiale July 1999 INRP ANNEX V

Educational Multimedia Task Force MM 1045, REPRESENTATION Modèlisation conceptuelle initiale July 1999 INRP ANNEX V ANNEX V 233 Interviews in Victor Hugo school, June 29, 1999 Premier Groupe S : qu est ce que que vous pouvez me dire quand vous utilisez le enfin l email, le courrier électronique? 1 : euh 2 : c est le

Plus en détail

Les p'tites femmes de Paris

Les p'tites femmes de Paris Les p'tites femmes de Paris De Géraldine Feuillien D'après une idée de Stéphanie Bouquerel Episode 2: Ménage à trois 1 APPARTEMENT DE - BUREAU- INT - JOUR 1 Mais enfin Julien! Qu est ce qui t as pris de

Plus en détail

Comme nous, deviens technicien de maintenance chez Exprimm!

Comme nous, deviens technicien de maintenance chez Exprimm! Envie d un métier qui bouge, besoin d autonomie et d être utile? Toujours prêt à satisfaire les clients? Partant pour évoluer dans ta carrière? Comme nous, deviens technicien de maintenance chez Exprimm!

Plus en détail

Indications pédagogiques E3 / 41

Indications pédagogiques E3 / 41 à la Communication Objectif général Indications pédagogiques E3 / 41 E. APPRECIER UN MESSAGE Degré de difficulté 3 Objectif intermédiaire Objectif opérationnel 4 : PORTER UN JUGEMENT SUR UN MESSAGE 1 :

Plus en détail

c'est possible les clefs de la réussite Par Valérie Gueudet

c'est possible les clefs de la réussite Par Valérie Gueudet c'est possible les clefs de la réussite Par Valérie Gueudet Mon nom est Valérie Gueudet, je suis formatrice indépendante dans de grandes entreprises. Je suis spécialisée dans l'accueil verbal et dans l'accueil

Plus en détail

Transcription Webémission Questionner pour favoriser l amélioration de l apprentissage

Transcription Webémission Questionner pour favoriser l amélioration de l apprentissage Transcription Webémission Questionner pour favoriser l amélioration de l apprentissage 00 : 00 ANIMATEUR : Bienvenue à cette série de quatre vidéos portant sur l évaluation du rendement. Depuis de nombreuses

Plus en détail

En voiture (*) de Sylvain BRISON

En voiture (*) de Sylvain BRISON En voiture (*) de Sylvain BRISON Pour demander l'autorisation à l'auteur : sylvain@kava.fr Durée approximative : 8 minutes Personnages - A, homme ou femme - B, homme ou femme Synopsis Un voyage pour Issoudun

Plus en détail

Comprendre le Marketing de Réseau pour Réussir. Le blog du MLM

Comprendre le Marketing de Réseau pour Réussir. Le blog du MLM Comprendre le Marketing de Réseau pour Réussir Cette formation est essentiellement basée sur le livre de Richard Bliss Brooke La Carrière de Quatre Ans - Comment réaliser vos rêves de divertissement et

Plus en détail

Pourquoi moi? Pleins feux sur les croyances entourant le cancer. Équipe d oncologie psychosociale et spirituelle du CHUQ

Pourquoi moi? Pleins feux sur les croyances entourant le cancer. Équipe d oncologie psychosociale et spirituelle du CHUQ Pourquoi moi? Équipe d oncologie psychosociale et spirituelle du CHUQ Pleins feux sur les croyances entourant le cancer Équipe d oncologie psychosociale et spirituelle du CHUQ 2 1 Vous venez d apprendre

Plus en détail

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript 2014 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text M: Bonjour Yasmine. Ça va? F: Ah bonjour! Oui, ça va bien. Écoute, ce weekend

Plus en détail

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan Le premier visage fait le dernier voyage Amir Hassan 3 e prix Je me souviens de mon père quand j étais petite. Il me parlait toujours de la Palestine, il disait : «C est un pays volé par des occupants

Plus en détail

Travailler efficacement avec votre avocate ou avocat

Travailler efficacement avec votre avocate ou avocat Travailler efficacement avec votre avocate ou avocat (Traduction du webinaire www.lawhelpontario.org/videos/webcast.132633- Working_Effectively_With_Your_Lawyer) Travailler avec une avocate ou un avocat

Plus en détail

TEST DIAGNOSTYCZNY Z JĘZYKA FRANCUSKIEGO

TEST DIAGNOSTYCZNY Z JĘZYKA FRANCUSKIEGO TEST DIAGNOSTYCZNY Z JĘZYKA FRANCUSKIEGO Wybierz jedną prawidłową odpowiedź a, b, c lub d (50 punktów) 1. Comment tu.., Luc ou Lucas? a) s appelle b) t appelles c) appelles d) m appelle 2. Tu... combien

Plus en détail

CETTE PRÉSENTATION EST DESTINÉ EN PARTICULIER À TOUS CEUX QUI ONT DU MAL EN FIN DE MOIS

CETTE PRÉSENTATION EST DESTINÉ EN PARTICULIER À TOUS CEUX QUI ONT DU MAL EN FIN DE MOIS CETTE PRÉSENTATION EST DESTINÉ EN PARTICULIER À TOUS CEUX QUI ONT DU MAL EN FIN DE MOIS ÉTUDIANTS, CHÔMEURS, RETRAITÉS, ETC. Mais aussi À tous ceux qui en ont marre de perdre de l argent sur le net. VOULEZ-VOUS

Plus en détail

On va parler de parité à la télévision, ce soir, avec vous, Sylvie PIERRE- BROSSOLETTE, bonsoir! SYLVIE PIERRE-BROSSOLETTE Bonsoir!

On va parler de parité à la télévision, ce soir, avec vous, Sylvie PIERRE- BROSSOLETTE, bonsoir! SYLVIE PIERRE-BROSSOLETTE Bonsoir! FRANCE INFO INFO MEDIAS Le 28/02/2013 18:50:42 Invitée : Sylvie PIERRE-BROSSOLETTE, conseillère auprès du CSA Thème : La juste représentation, à la télévision, des femmes à compétences égales avec les

Plus en détail

Osez de nouvelles stratégies fiscales

Osez de nouvelles stratégies fiscales Osez de nouvelles stratégies fiscales Plan de présentation Les mythes fréquents au sujet de l «incorporation» Les avantages de s «incorporer» Quelques mises en garde Quelques mythes fréquents Si j ai besoin

Plus en détail

LE COMPORTEMENT BOURSIER EN TEMPS DE CRISE

LE COMPORTEMENT BOURSIER EN TEMPS DE CRISE Avril 2011 Vol. 11 n o 2 Jean-François G. Labbé, M.B.A. C.F.A. Planificateur financier jfglabbe@sympatico.ca Sylvain Fortier Conseiller en sécurité financière fortiersylvain@sympatico.ca www.investiafinance.com

Plus en détail

VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI

VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI Durant 3 semaines j étais { Hiratsuka, près de Yokohama où j allais tous les jours au lycée. Ma famille d accueil se composait du père, de la mère, de ma

Plus en détail

Se protéger Les droits des enfants

Se protéger Les droits des enfants séance 1 Se protéger Les droits des enfants Je découvre Fotolia Observe ces photos. Décris ce qui se passe sur chacune d elles. Est-ce que les activités de ces enfants te semblent normales? D après toi,

Plus en détail

Stage à Québec. I. Vie pratique. 1) Logement

Stage à Québec. I. Vie pratique. 1) Logement Stage à Québec I. Vie pratique 1) Logement Durant mon stage de dix semaines dans la ville de Québec, j ai pu être logé à la résidence universitaire de l université de Laval. Je possédais une petite chambre

Plus en détail

Développer toujours plus la production maraichère ou réinvestir dans l élevage laitier? Le parcours d un agriculteur de la plaine du Saïs

Développer toujours plus la production maraichère ou réinvestir dans l élevage laitier? Le parcours d un agriculteur de la plaine du Saïs (2) www.alternatives-rurales.org- Novembre 2014 Points de vue et témoignages Développer toujours plus la production maraichère ou réinvestir dans l élevage laitier? Le parcours d un agriculteur de la plaine

Plus en détail

R : Oui, j ai un peu d expérience. Y : Et pourquoi vous faites des MOOCs, c est pour quel intérêt?

R : Oui, j ai un peu d expérience. Y : Et pourquoi vous faites des MOOCs, c est pour quel intérêt? Y : Cette année, je suis le cours ETIC de sujet MOOC, donc mon prof m a recommandé de vous contacter pour une interview, parce que vous avez fait beaucoup de MOOCs. R : Oui, j ai un peu d expérience. Y

Plus en détail

argent sur table Un jeu éducatif portant sur la gestion d un budget pour les jeunes (à partir de 14 ans) et les moins jeunes. ARGENT EURO ARGENT

argent sur table Un jeu éducatif portant sur la gestion d un budget pour les jeunes (à partir de 14 ans) et les moins jeunes. ARGENT EURO ARGENT argent sur table Un jeu éducatif portant sur la gestion d un budget pour les jeunes (à partir de 14 ans) et les moins jeunes. argent sur table Un jeu éducatif portant sur la gestion d un budget pour les

Plus en détail

Bonjour, c est Lionel du blog Gold-up (dit le «Boxeur Financier»)! Je viens d envoyer les résultats à ceux qui me l avaient demandé.

Bonjour, c est Lionel du blog Gold-up (dit le «Boxeur Financier»)! Je viens d envoyer les résultats à ceux qui me l avaient demandé. Bonjour, c est Lionel du blog Gold-up (dit le «Boxeur Financier»)! Merci pour votre participation active au quizz que vous avez reçu le 17 janvier dernier! Je viens d envoyer les résultats à ceux qui me

Plus en détail

Les Français et les enjeux de la mobilité durable. Août 2008

Les Français et les enjeux de la mobilité durable. Août 2008 En partenariat avec le Ministère de l Ecologie, de l Energie, du Développement durable et de l Aménagement du territoire Les Français et les enjeux de la mobilité durable Août 2008 Méthodologie page 2

Plus en détail

L INVESTISSEMENT SEREIN

L INVESTISSEMENT SEREIN Assurersonavenir.fr 1 L INVESTISSEMENT SEREIN Assurersonavenir.fr Ce livre est la propriété exclusive de son auteur : La loi du 11 mars 1957 interdit des copies ou reproductions destinées à une utilisation

Plus en détail

Lève-toi et marche...

Lève-toi et marche... Lève-toi et marche... Salut! Te voilà EN ROUTE AVEC Avec qui? Avec l Esprit Saint, car tu l as reçu pour apprendre à devenir davantage l ami e de Jésus. Plus tu accueilles l Esprit Saint, plus il t aide

Plus en détail

Actualisation linguistique en français

Actualisation linguistique en français Actualisation linguistique en français Mandat de l éducation en langue française Le ministère de l Éducation en Ontario a un double mandat par rapport à l enseignement et la transmission de la langue.

Plus en détail

Rappel sur le taux de variation et la variation en pourcentage et en point

Rappel sur le taux de variation et la variation en pourcentage et en point Rappel sur le taux de variation et la variation en pourcentage et en point Coupons, cadeaux, objets publicitaires On reçoit tous des produits gratuits Quand c est gratuit, ça fait toujours plaisir! De

Plus en détail

Compte rendu : Entretiens Utilisateurs

Compte rendu : Entretiens Utilisateurs Compte rendu : Entretiens Utilisateurs Entretien 1 : Yvan Quelle est votre tranche d âge Celle de vos parents et grands-parents Yvan : < 60 ans, Mère : environ 50 ans, Grand-mère : environ 80 ans Combien

Plus en détail

Extrait de la publication

Extrait de la publication PRÉSENTATION Une toute jeune ille comprend dificilement les derniers mots de sa mère mourante, mais n ose lui faire répéter. Pourtant voilà Cendrillon liée à cette phrase : Tant que tu penseras à moi tout

Plus en détail

LES QUESTIONS À POSER À SON CLIENT POUR S ASSURER DE BIEN LE CONNAÎTRE

LES QUESTIONS À POSER À SON CLIENT POUR S ASSURER DE BIEN LE CONNAÎTRE La Chambre de la sécurité financière a conçu le présent aide-mémoire afin de soutenir ses membres dans l exercice de leur profession. Ce document ne vise pas à remplacer les formulaires internes des divers

Plus en détail

DE COMBIEN FAUT-IL DIMINUER LE PRIX DE VOTRE MAISON POUR VENDRE

DE COMBIEN FAUT-IL DIMINUER LE PRIX DE VOTRE MAISON POUR VENDRE DE COMBIEN FAUT-IL DIMINUER LE PRIX DE VOTRE MAISON POUR VENDRE AOÛT 2014 PM96 Est-ce que vous devez diminuer de 5,000 $, 10,000 $, 20,000 $ ou bien de 5%, de 10% ou plus, ou connaissez-vous une manière

Plus en détail

«3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément»

«3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément» «3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément» Leçon 15 : Comment être un coach, un thérapeute, un indépendant aligné et puissant. Célébration? Mon intention C est une leçon en 2 parties qui

Plus en détail

«Le Leadership en Suisse»

«Le Leadership en Suisse» «Le Leadership en Suisse» Table des matières «Le Leadership en Suisse» Une étude sur les valeurs, les devoirs et l efficacité de la direction 03 04 05 06 07 08 09 11 12 13 14 «Le Leadership en Suisse»

Plus en détail

ETUDE DE MARCHE SUR LES SERVICES FINANCIERS EN REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO

ETUDE DE MARCHE SUR LES SERVICES FINANCIERS EN REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO ETUDE DE MARCHE SUR LES SERVICES FINANCIERS EN REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO GUIDE DU FOCUS GROUP AVEC LES DECIDEURS DE MENAGE UTILISATEURS POTENTIELS DE MOBILE MONEY SECTION A: Accueil et présentation

Plus en détail

Fiche descriptive - Clip vidéo anglais : Observation des formes tridimensionnelles en vue de résoudre des problèmes trigonométriques

Fiche descriptive - Clip vidéo anglais : Observation des formes tridimensionnelles en vue de résoudre des problèmes trigonométriques Fiche descriptive - Clip vidéo anglais : Observation des formes tridimensionnelles en vue de résoudre des problèmes trigonométriques Informations générales Année de production : 2009 Pays : Langue : Age

Plus en détail

La concordance des modes

La concordance des modes DES TEMPS L EMPLOI CONCORDANCE DU MODE DANS LA SUBORDONNÉE DES TEMPS CIRCONSTANCIELLE 1 La concordance des modes La concordance des modes L emploi du mode dans la subordonnée circonstancielle RAPPEL :

Plus en détail

Cartes prépayées. Renseignez-vous sur les cartes de paiement prépayées de marque MasterCard et Visa.

Cartes prépayées. Renseignez-vous sur les cartes de paiement prépayées de marque MasterCard et Visa. Renseignez-vous sur les cartes de paiement prépayées de marque MasterCard et Visa. Ce ne sont pas des cartes de crédit. Avant de les utiliser, il faut y verser de l argent. Certaines entraînent des frais.

Plus en détail

Une convention internationale est une sorte de loi pour plusieurs pays.

Une convention internationale est une sorte de loi pour plusieurs pays. Convention sur les droits des personnes handicapés La Belgique a accepté une Convention internationale sur les droits des personnes handicapés. Une convention internationale est une sorte de loi pour plusieurs

Plus en détail

1. Peut-on comparer un compte courant à un compte bancaire?... 2. 2. Que comptabilise votre comptable sur votre compte courant?...

1. Peut-on comparer un compte courant à un compte bancaire?... 2. 2. Que comptabilise votre comptable sur votre compte courant?... Table des matières Avant-propos Partie 1. Qu est-ce qu un compte courant? 1. Peut-on comparer un compte courant à un compte bancaire?... 2 2. Que comptabilise votre comptable sur votre compte courant?...

Plus en détail

L'INVITE DE L'ECONOMIE Le 12/12/2014 20 :18 :27 Invitée : Marie-Anne BARBAT-LAYANI, directrice générale de la FEDERATION BANCAIRE FRANÇAISE

L'INVITE DE L'ECONOMIE Le 12/12/2014 20 :18 :27 Invitée : Marie-Anne BARBAT-LAYANI, directrice générale de la FEDERATION BANCAIRE FRANÇAISE 1/5 Marie-Anne Barbat-Layani : «C est le bon moment pour investir, pour aller voir sa banque avec un projet». Retrouvez l interview de Marie-Anne Barbat-Layani, directrice générale de la FBF, qui était

Plus en détail

Les ordinateurs pour apprendre à lire et écrire à l âge adulte : L opinion de ceux qui apprennent à lire et écrire en Ontario

Les ordinateurs pour apprendre à lire et écrire à l âge adulte : L opinion de ceux qui apprennent à lire et écrire en Ontario Les ordinateurs pour apprendre à lire et écrire à l âge adulte : L opinion de ceux qui apprennent à lire et écrire en Ontario Par Jean Lock Kunz et Spyridoula Tsoukalas Conseil canadien de développement

Plus en détail

Rapport de fin de séjour à Novossibirsk (Russie)

Rapport de fin de séjour à Novossibirsk (Russie) Du 2 juillet au 10 août 2012 Rapport de fin de séjour à Novossibirsk (Russie) Université de Novossibirsk et stage ouvrier. CHIRAC Théophile 10/08/2012 a) Vie pratique - Logement L université НГУ de Novossibirsk

Plus en détail

À propos d exercice. fiche pédagogique 1/5. Le français dans le monde n 395. FDLM N 395 Fiche d autoformation FdlM

À propos d exercice. fiche pédagogique 1/5. Le français dans le monde n 395. FDLM N 395 Fiche d autoformation FdlM fiche pédagogique FDLM N 395 Fiche d autoformation FdlM Par Paola Bertocchini et Edvige Costanzo Public : Futurs enseignants en formation initiale et enseignants en formation continue Objectifs Prendre

Plus en détail

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie)

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Commentaire du film d introduction de l intervention de Garth Larcen et son fils Max, entrepreneur aux U.S.A. Garth Larcen

Plus en détail

Préparez votre atelier Vinz et Lou : «Rencontre avec des inconnus- Pseudo / Le chat et la souris Pas de rendez-vous»

Préparez votre atelier Vinz et Lou : «Rencontre avec des inconnus- Pseudo / Le chat et la souris Pas de rendez-vous» Préparez votre atelier Vinz et Lou : «Rencontre avec des inconnus- Pseudo / Le chat et la souris Pas de rendez-vous» Blog, chat, forum, messagerie instantanée, réseaux sociaux OBJECTIF L objectif de cet

Plus en détail

Lorsqu une personne chère vit avec la SLA. Guide à l intention des enfants

Lorsqu une personne chère vit avec la SLA. Guide à l intention des enfants Lorsqu une personne chère vit avec la SLA Guide à l intention des enfants 2 SLA Société canadienne de la SLA 3000, avenue Steeles Est, bureau 200, Markham, Ontario L3R 4T9 Sans frais : 1-800-267-4257 Téléphone

Plus en détail

Si vous êtes à la recherche d un business, que vous souhaitez arrondir vos fins de mois, ce guide s adresse directement à vous.

Si vous êtes à la recherche d un business, que vous souhaitez arrondir vos fins de mois, ce guide s adresse directement à vous. Ce e-book vous a été offert par Stéphane. En aucun cas il ne peut être vendu. Je suis heureux de vous offrir ce petit book qui je l espère vous aidera dans le développement de votre activité à domicile.

Plus en détail

Comment se casser avec peu d argent / beaucoup de factures?

Comment se casser avec peu d argent / beaucoup de factures? Comment se casser avec peu d argent / beaucoup de factures? Webinaire 13 août 2015 JEMECASSE.FR En 2013, je me suis cassée Ressources au compteur : Un mois d économies Un mini contrat en freelance Un chéri

Plus en détail

PAUVRETÉ ET ACCÈS AUX SERVICES BUCCODENTAIRES : LA PERSPECTIVE DES PRESTATAIRES DE L ASSISTANCE-EMPLOI

PAUVRETÉ ET ACCÈS AUX SERVICES BUCCODENTAIRES : LA PERSPECTIVE DES PRESTATAIRES DE L ASSISTANCE-EMPLOI PAUVRETÉ ET ACCÈS AUX SERVICES BUCCODENTAIRES : LA PERSPECTIVE DES PRESTATAIRES DE L ASSISTANCE-EMPLOI Alissa Levine*, Anne Landry*, Vanessa Muirhead*, Belinda Nicolau**, Martine Lévesque*, Christine Loignon**,

Plus en détail

Questionnaire. Auto 1. Date de passation : Nom et prénom : Date de naissance : Dominance manuelle : Langue maternelle : Autre(s) langue(s) parlée(s) :

Questionnaire. Auto 1. Date de passation : Nom et prénom : Date de naissance : Dominance manuelle : Langue maternelle : Autre(s) langue(s) parlée(s) : AAUTO1 Auto 1 UTO1 TCT - Test de Compréhension de Texte Questionnaire Date de passation : Nom et prénom : Date de naissance : Dominance manuelle : Langue maternelle : Autre(s) langue(s) parlée(s) : Troubles

Plus en détail

http://happy-newjob.com/

http://happy-newjob.com/ 1 LE MARKETING D ATTRACTION Quand le Marketing de réseau fricote avec la Loi d Attraction, ça donne une METHODE UNIQUE D ABONDANCE EXPLOSIVE Il faut être sur Terre et dans le Ciel pour tenir en EQUILIBRE

Plus en détail

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com AVERTISSEMENT Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com Ce texte est protégé par les droits d auteur. En conséquence avant son exploitation vous devez obtenir l autorisation

Plus en détail

V3 - LE PASSE COMPOSE

V3 - LE PASSE COMPOSE CM1 V.3 LE PASSE COMPOSE DE L INDICATIF Il s agit de mettre en évidence la conjugaison des verbes en «er», en «ir-iss» des verbes être, avoir, faire, prendre, aller, pouvoir. On mettra en évidence le fait

Plus en détail

Pourquoi acheter de l assurance-vie?

Pourquoi acheter de l assurance-vie? À propos de ce guide Ce livret fait partie d une série de publications conçues pour vous aider à créer un programme complet de sécurité financière pour toutes les étapes de votre vie. Il donne une vue

Plus en détail

«Tous les autres le font» L influence, les fréquentations et les consommations.

«Tous les autres le font» L influence, les fréquentations et les consommations. LA LETTRE AUX PARENTS N o 2 Cher-s Parent-s, «Tous les autres le font» L influence, les fréquentations et les consommations. L adolescence est une période de changement de contexte scolaire ou de formation

Plus en détail

Les enfants malentendants ont besoin d aide très tôt

Les enfants malentendants ont besoin d aide très tôt 13 CHAPITRE 2 Les enfants malentendants ont besoin d aide très tôt Pendant les premières années de leur vie, tous les enfants, y compris les enfants malentendants, apprennent rapidement et facilement les

Plus en détail

CHOISIR LES ANNONCES. Comment. auxquelles répondre GUIDE POUR AGIR JE RECHERCHE DES OFFRES D EMPLOI ET J Y RÉPONDS

CHOISIR LES ANNONCES. Comment. auxquelles répondre GUIDE POUR AGIR JE RECHERCHE DES OFFRES D EMPLOI ET J Y RÉPONDS GUIDE POUR AGIR Comment CHOISIR LES ANNONCES auxquelles répondre JE RECHERCHE DES OFFRES D EMPLOI ET J Y RÉPONDS Avec le soutien du Fonds social européen Pourquoi «choisir» des annonces? Peut-être pensez-vous

Plus en détail

4e oreiller (*) de Sylvain BRISON. Synopsis Vous aussi, vous pourriez bien sans le savoir être inscrit au guide du co-sommeillage!

4e oreiller (*) de Sylvain BRISON. Synopsis Vous aussi, vous pourriez bien sans le savoir être inscrit au guide du co-sommeillage! 4e oreiller (*) de Sylvain BRISON Pour demander l'autorisation à l'auteur : sylvain@kava.fr Durée approximative : 10 minutes Personnages - A, homme ou femme - B, homme ou femme Synopsis Vous aussi, vous

Plus en détail