POLITIQUE D ACHATS SERVICE DE L APPROVISIONNEMENT VILLE DE ROBERVAL

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "POLITIQUE D ACHATS SERVICE DE L APPROVISIONNEMENT VILLE DE ROBERVAL"

Transcription

1 POLITIQUE D ACHATS SERVICE DE L APPROVISIONNEMENT VILLE DE ROBERVAL Document préparé par : Monsieur André Lavoie, dir. de l Approvisionnement VILLE DE ROBERVAL En vigueur le 8 avril 2015 Résolution # AL/md Approvisionnement

2 TABLE DES MATIÈRES 1.0 OBJECTIF GÉNÉRAL OBJECTIFS SPÉCIFIQUES RÔLE RELATION AVEC LES FOURNISSEURS Définition de «fournisseur» FOURNISSEUR LOCAL FOURNISSEUR RÉGIONAL FOURNISSEUR INTERRÉGIONAL FOURNISSEUR PROVINCIAL AUTRES Choix d un fournisseur Définition des fournisseurs PROCESSUS D ACHATS Services professionnels Services professionnels Achats de $ et plus : soumission publique Préparation des documents Choix des fournisseurs Publication Durée de la demande Réception de documents Ouverture Analyse des soumissions Équivalence Limites d achat Achats de $ à ,99 $: soumission par invitation Préparation des documents Durée de la demande Soumissions reçues Ouverture Analyse des soumissions Équivalence Limites d achat Achats de $ à 9 999,99 $ Achats dont la valeur n excède pas 4 999,99 $ Immobilisations Cas de force majeure ANALYSE ET OUVERTURE DES SOUMISSIONS Appel d offres public Appel d offres sur invitation Par télécopieur Analyse de conformité Soumissions identiques Présentation des documents Parution de l avis public Addenda Rejet des soumissions Délai pour déposer une soumission...8

3 7.0 ACHATS Réception et vérification des marchandises DISPOSITION DE BIENS AUTRES INFORMATIONS SEAO (Système électronique d appel d offres)... 9

4 P O L I T I Q U E D A C H A T S 1.0 OBJECTIF GÉNÉRAL Cette politique vise à encadrer les actions en matière d achats de biens et de service de consommation courante et d immobilisations. 2.0 OBJECTIFS SPÉCIFIQUES La Ville de Roberval, en se dotant d une politique d approvisionnement, entend poursuivre les objectifs suivants : 2.1 s assurer d obtenir le meilleur rapport qualité prix des fournisseurs; 2.2 mettre en place une procédure garantissant une saine négociation avec les fournisseurs; 2.3 fournir aux différents services les biens et services nécessaires pour les opérations régulières; 2.4 établir des procédures d achats qui sont justes et équitables pour tous les services; 2.5 retenir, à services et biens égaux, l acceptation de la plus basse soumission. 3.0 RÔLE Afin d établir un véritable contrôle et obtenir les meilleurs prix. Le SERVICE DE L APPROVISIONNEMENT autorise tous les achats qualifiés de non urgents. Pour ce, le SERVICE DE L APPROVISIONNEMENT : 3.1 informe sur les sources d approvisionnement; 3.2 gère le processus d attribution de contrats par soumission publique, invitation et par commande d achats; 3.3 s assure que tous les documents soient préparés et transmis aux fournisseurs et que la publication, si elle est requise, soit faite; 3.4 avec le directeur du service requérant, procède à une analyse des soumissions reçues ou l informe du résultat de celles-ci et fait parvenir une recommandation pour approbation par le Conseil municipal. 3.5 Le responsable de l approvisionnement s acquitte de tout le processus d achat pour les acquisitions nécessitant l approbation du conseil municipal sauf pour les projets relevant du service technique (travaux d infrastructures, superstructures, entretien d équipement, bâtiments ou autres projets complexes). Politique d achats Avril

5 4.0 RELATION AVEC LES FOURNISSEURS 4.1 Définition de «fournisseur» FOURNISSEUR LOCAL Entreprise détenant une place d affaires sur le territoire de la Ville de Roberval FOURNISSEUR RÉGIONAL Entreprise détenant une place d affaires sur le territoire de la MRC du Domaine-du-Roy FOURNISSEUR INTERRÉGIONAL Entreprise détenant une place d affaires dans la région administrative 02, soit Saguenay-Lac- Saint-Jean-Chibougamau FOURNISSEUR PROVINCIAL Entreprise détenant une place d affaires sur le territoire de la province de Québec AUTRES Entreprise détenant une place d affaires ailleurs que sur les territoires mentionnés précédemment. 4.2 Choix d un fournisseur Considérant la loi du marché et du champ d activités requis, le directeur du service concerné pourra se limiter aux fournisseurs locaux pour l achat de biens et services, s il considère qu il existe une saine compétition ou que le prix offert est raisonnable. Le fournisseur doit fournir des marchandises ou des services rencontrant les spécifications demandées, être responsable de ces produits, être en mesure de fournir rapidement les pièces requises et quantités demandées. Le fournisseur doit posséder les permis et autorisations pour exercer son commerce sur une base permanente, l expérience, la main-d œuvre, l outillage et les moyens de production et de distribution nécessaires pour effectuer le marché. Le fournisseur ne répondant pas aux exigences n est pas invité à soumissionner dans le cadre des appels d offres sur invitation. Il est de la responsabilité du fournisseur de se manifester auprès du service de l approvisionnement afin de faire connaître les produits ou les services qu il peut offrir à la Ville. Politique d achats Avril

6 4.3 Définition des fournisseurs LA QUALITÉ La nature et l usage que l on entend faire des matériaux, fournitures, etc. déterminent la qualité exigée. Celle-ci est établie par le service requérant en collaboration avec l ingénieur municipal et le responsable de l approvisionnement, compte tenu des budgets disponibles et des équivalences des différents produits offerts. INTERPRÉTATION Aucune disposition de la politique d approvisionnement ne peut être interprétée à l encontre des exigences prévues aux lois et règlements régissant les municipalités au Québec. Celles-ci ont préséance en matière d adjudication des contrats. 5.0 PROCESSUS D ACHATS Aucun processus d achat nécessitant l approbation du conseil municipal (immobilisations ou plus de $) ne peut être amorcé sans avoir obtenu, au préalable, l autorisation de la direction générale. Pour des fins utilitaires, les limites d achat incluent les taxes, mais du point de vue légal, le coût net est acceptable (c est-à-dire en soustrayant le remboursement de taxes). N.B. Notre logiciel informatique en tient compte 5.1 Services professionnels Services professionnels L attribution des contrats pour des services professionnels, à l exception de ceux reliés au domaine médical, doit se faire en respectant certaines règles prévues dans la Loi sur l adjudication des contrats municipaux de services professionnels (art L.C.V.), dont la formation d un comité pour évaluer les offres de services professionnels et l utilisation d une grille d évaluation (pondération) et de critères de sélection pour faire le choix de l adjudication. 5.2 Achats de $ et plus : soumission publique Préparation des documents Le SERVICE DE L APPROVISIONNEMENT s assure que tous les documents sont préparés selon les exigences établies. Le directeur du service requérant doit s assurer que les plans et devis soient préparés selon leurs besoins Choix des fournisseurs Toute soumission doit faire l objet d appel d offres public. Politique d achats Avril

7 5.2.3 Publication Le SERVICE DE L APPROVISIONNEMENT entreprend les démarches nécessaires afin de publier dans le journal local et régional. De plus, la publication doit être faite en utilisant le service électronique d appels d offres SEAO Durée de la demande Le délai ne pourra être moindre que celui spécifié par la loi, soit quinze (15) jours de calendrier Réception de documents Toutes les soumissions reçues sont acheminées au SERVICE DE L APPROVISIONNEMENT Ouverture Toute personne intéressée peut se présenter à l ouverture des soumissions. Il est souhaitable que les personnes suivantes soient présentes : un représentant du SERVICE DE L APPROVISIONNEMENT; un représentant du service concerné par la soumission; Un témoin supplémentaire. Note : La présence d un employé cadre est fortement recommandée. Le responsable de l approvisionnement doit lire à haute voix le nom des soumissionnaires et le prix total de la soumission déposée Analyse des soumissions Le responsable de l approvisionnement, en collaboration avec le directeur du service requérant, doit analyser la conformité des soumissions et prépare une recommandation qui sera acheminée au directeur général et au greffier, pour être par la suite, soumise au Conseil municipal pour décision finale Équivalence a) La Ville de Roberval se réserve le droit d accepter ou de refuser l équivalence présentée lorsque non inscrite au devis, en particulier si l équipement ou le matériel proposé n est pas compatible avec celui déjà en place et par le fait même, avec les pièces d inventaires nécessaires. b) Dans l éventualité où un fournisseur conteste la décision de la Ville de Roberval, les procédures suivantes s appliquent : la Ville de Roberval retient les services d un consultant ou expert-conseil; le fournisseur fait la présentation de son produit au consultant ou à l expert-conseil; la décision de l expert-conseil est respectée; le fournisseur contestataire est responsable de payer tous les frais reliés à l analyse et l étude effectuée par le consultant et doit en être avisé au préalable. Politique d achats Avril

8 5.2.9 Limites d achat Pour des fins utilitaires, les limites d achat incluent les taxes, mais du point de vue légal, le coût net est acceptable (c est-à-dire en soustrayant le remboursement de taxes). N.B. Notre logiciel informatique en tient compte. 5.3 Achats de $ à ,99 $: soumission par invitation On applique la même procédure que pour les soumissions publiques, mais la publication dans les journaux n est pas nécessaire. Un minimum de deux (2) soumissionnaires doivent être demandés par voie d invitation écrite. Le SERVICE DE L APPROVISIONNEMENT peut toutefois, dans certains cas, effectuer une demande de prix par voie d appel d offres public. Le responsable de l approvisionnement prépare une recommandation qui sera acheminée au directeur général et au greffier pour être ensuite soumise au conseil municipal Préparation des documents Le service d approvisionnement s assure que tous les documents soient préparés selon les exigences établies Durée de la demande Le délai souhaité sera de deux semaines. Toutefois, celui-ci ne pourra être moindre que celui spécifié par la loi, soit huit (8) jours de calendrier Soumissions reçues Toutes les soumissions reçues sont acheminées au service de l approvisionnement Ouverture Toute personne intéressée peut se présenter à l ouverture des soumissions. Il est souhaitable que les personnes suivantes soient présentes : - un représentant du service de l approvisionnement; - un représentant du service concerné; - un témoin supplémentaire. Note : La présence d un employé cadre est fortement recommandée. Le responsable de l approvisionnement doit lire à haute voix le nom des soumissionnaires et le prix total de la soumission déposée. Politique d achats Avril

9 5.3.5 Analyse des soumissions Le responsable de l approvisionnement, en collaboration avec le directeur du service requérant, doit analyser la conformité des soumissions et prépare une recommandation qui sera acheminée au directeur général et au greffier, pour être par la suite, soumise au conseil municipal pour décision finale Équivalence a) La Ville de Roberval se réserve le droit d accepter ou de refuser l équivalence présentée lorsque non inscrite au devis, en particulier si l équipement ou le matériel proposé n est pas compatible avec celui déjà en place et par le fait même, avec les pièces d inventaires nécessaires. b) Dans l éventualité où un fournisseur conteste la décision de la Ville de Roberval, les procédures suivantes s appliquent : la Ville de Roberval retient les services d un consultant ou expert-conseil; le fournisseur fait la présentation de son produit au consultant ou à l expert-conseil; la décision de l expert-conseil est respectée; le fournisseur contestataire est responsable de payer tous les frais reliés à l analyse et l étude effectuée par le consultant et doit en être avisé au préalable Limites d achat Pour des fins utilitaires, les limites d achat incluent les taxes, mais du point de vue légal, le coût net est acceptable (c est-à-dire en soustrayant le remboursement de taxes). N.B. Notre logiciel informatique en tient compte. 5.4 Achats de $ à 9 999,99 $ Le service concerné transmet des invitations écrites à au moins deux fournisseurs et transmet les soumissions reçues au responsable de l approvisionnement pour approbation. Le responsable de l approvisionnement obtient l autorisation du directeur général, du directeur général adjoint ou du greffier avant de procéder à l achat. Cependant, en l absence du directeur général, du directeur général adjoint et du greffier, le responsable de l approvisionnement peut autoriser l achat. 5.5 Achats dont la valeur n excède pas 4 999,99 $ Le directeur du service concerné ou le responsable de l approvisionnement obtient un (1) prix par appel téléphonique, par courriel ou par télécopieur. Dans de tels cas, ceux-ci réfèrent au fournisseur offrant les meilleures conditions. Toutefois, s il le juge à propos, ceux-ci peuvent obtenir des prix comparatifs d un deuxième ou d un troisième fournisseur. De plus, les achats de 100 $ et moins peuvent être effectués par un employé sur autorisation d un employé cadre. Politique d achats Avril

10 5.6 Immobilisations De $ et plus Le responsable de l approvisionnement transmet des invitations écrites à au moins deux fournisseurs et soumet une recommandation au directeur général, et par la suite, au conseil municipal pour décision. 5.7 Cas de force majeure En cas d urgence, le directeur général, ou en son absence, le directeur général adjoint ou le greffier ou le responsable de l approvisionnement, ainsi que tous les directeurs de service, sont autorisés à procéder à des achats de biens et services, jusqu à un maximum de moins de $. Dans un cas de force majeure, de nature à mettre en danger la santé ou la vie de la population ou à détériorer sérieusement les équipements municipaux, le maire peut décréter toutes dépenses qu il juge nécessaires et octroyer tout contrat pour remédier à la situation. Dans ce cas, le maire doit faire un rapport motivé au Conseil dès la première assemblée suivant l événement. (L.C.V. article 573.2) 6.0 ANALYSE ET OUVERTURE DES SOUMISSIONS 6.1 Appel d offres public L ouverture et l analyse des soumissions sont présidées par le responsable de l approvisionnement, en présence d au moins deux témoins (il est fortement recommandé que l un deux soit un employé cadre de la Ville). Les soumissionnaires sont invités ou non à y assister, le tout selon les indications fournies au devis. 6.2 Appel d offres sur invitation Dépendamment de ce qui a été spécifié dans l appel d offres, ces soumissions peuvent être reçues soit par courrier, par télécopieur ou par courriel. 6.3 Par télécopieur Les soumissions reçues par télécopieur doivent être reçues avant le jour et l heure indiqués au bordereau. 6.4 Analyse de conformité Le service de l approvisionnement a la responsabilité de s assurer que la conformité technique a été validée par une personne ayant des aptitudes pertinentes à l évaluation de la soumission. Le service de l approvisionnement a la responsabilité de s assurer que la conformité administrative a été validée. Politique d achats Avril

11 6.5 Soumissions identiques Lorsque des soumissions conformes comportent des prix identiques, l adjudication doit être déterminée par tirage au sort par le greffier en présence d un témoin. La Ville se réserve le droit, si cela est possible, de diviser le contrat équitablement entre les soumissionnaires. 6.6 Présentation des documents Le responsable de l approvisionnement rédige un rapport de recommandation au directeur général dans lequel on retrouve : - La nature du projet, la date de l ouverture des soumissions, le type de soumission (publique ou sur invitation) - Le service concerné - Les résultats des soumissions (nom des soumissionnaires, ville) - L analyse de ces résultats (conformité administrative et technique) - La source de financement - Sa recommandation 6.7 Parution de l avis public Le responsable de l approvisionnement s assure de la préparation d un appel d offres. La préparation du texte de l annonce à paraître, le choix des médias et la transmission pour parution sont de sa responsabilité. 6.8 Addenda Une fois les documents acheminés aux soumissionnaires, si le requérant veut apporter une modification aux documents d appel d offres, le responsable de l approvisionnement ou l ingénieur municipal rédige un addenda selon le cas. L addenda doit être reçu par les soumissionnaires et inscrit sur le SEAO selon le cas dans les meilleurs délais avant l ouverture des soumissions. L addenda peut être transmis par télécopieur. 6.9 Rejet des soumissions Du point de vue administratif, une soumission peut être rejetée. Qu il s agisse d un appel d offres sur invitation ou d un appel d offres public, le Conseil de Ville a le pouvoir de rejeter les soumissions reçues Délai pour déposer une soumission Le délai souhaité sera de deux (2) semaines. Toutefois, celui-ci ne pourra être moindre que celui spécifié par la Loi, soit huit (8) jours de calendrier. Politique d achats Avril

12 7.0 ACHATS 7.1 Réception et vérification des marchandises Le directeur du service concerné s assure qu il a bien reçu la marchandise et que tout est conforme à la demande. Il en informe le directeur de l approvisionnement pour que celui-ci complète les documents requis. 8.0 DISPOSITION DE BIENS Le service municipal qui désire se départir d un bien doit en informer le service du greffe qui voit à acheminer le bien en cause en entreposage Le service du greffe doit conserver une liste à jour des biens au rancart et proposer ceux-ci à d autres services municipaux, si possible. Lorsque les biens mis en rancart ne sont pas réclamés par l un ou l autre service municipal, ces biens sont proposés en vente à l encan municipal annuel. Lorsque la Ville n a pu vendre ces biens désuets par soumission publique ou par enchère, ou n a pu vendre de gré à gré avec l approbation du Conseil, ils sont regroupés par catégorie pour être vendus comme rebut. 9.0 AUTRES INFORMATIONS Depuis le 24 octobre 2014, pour les contrats de cinq millions et plus, les municipalités doivent exiger dans leurs documents d appel d offres que les entrepreneurs fournissent lors du dépôt de soumissions une attestation de l AMF. À défaut de s y conformer, les soumissions sont déclarées non conformes SEAO (Système électronique d appel d offres) Le responsable de l approvisionnement a la responsabilité du suivi du logiciel. Il doit donc y inscrire les données requises jusqu à la fermeture du dossier. Politique d achats Avril

13

Politique de gestion contractuelle

Politique de gestion contractuelle Politique de gestion contractuelle Décembre 2010 (modifiée juin 2011) Table des matières SECTION 1 : Objectifs, définitions et champs d application...3 1.1 Objectifs...3 1.2 Éthique...3 1.3 Portée...4

Plus en détail

Politique de gestion financière

Politique de gestion financière Politique de gestion financière Politique adoptée par le comité exécutif, le 30 mars 2012 TABLE DES MATIÈRES AVANT PROPOS... 1 OBJET... 1 1. RÈGLES DE GESTION FINANCIÈRE 1.1 Approbation du budget... 3

Plus en détail

APPEL D OFFRES SUR INVITATION

APPEL D OFFRES SUR INVITATION APPEL D OFFRES SUR INVITATION PROJET : INFO-8 ACQUISITION D ÉQUIPEMENTS INFORMATIQUES POUR LA COMMISSION SCOLAIRE AU COEUR-DES-VALLÉES CAHIER DES CHARGES DOCUMENT I APPEL D OFFRES APPEL D OFFRES «ACQUISITION

Plus en détail

POLITIQUE SUR LES CONTRATS D HÉMA-QUÉBEC. Révision 4 Avril 2011

POLITIQUE SUR LES CONTRATS D HÉMA-QUÉBEC. Révision 4 Avril 2011 POLITIQUE SUR LES CONTRATS D HÉMA-QUÉBEC Révision 4 Avril 2011 TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 1 : DISPOSITIONS GÉNÉRALES... 1 SECTION 1 - CHAMP D APPLICATION... 1 SECTION 2 - PRINCIPES... 1 SECTION 3 - DÉFINITIONS...

Plus en détail

VILLE DE L ÎLE-DORVAL POLITIQUE DE GESTION CONTRACTUELLE

VILLE DE L ÎLE-DORVAL POLITIQUE DE GESTION CONTRACTUELLE VILLE DE L ÎLE-DORVAL POLITIQUE DE GESTION CONTRACTUELLE SECTION 1 DISPOSITIONS GÉNÉRALES (p. 2-3) 1. But 2. Portée 3. Objectifs 4. Définitions TABLE DES MATIÈRES SECTION II OBLIGATIONS DE L ADMINISTRATION

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE I CHAMPS D APPLICATION ET INTERPRÉTATION...2

TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE I CHAMPS D APPLICATION ET INTERPRÉTATION...2 TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE I CHAMPS D APPLICATION ET INTERPRÉTATION...2 1. Objet...2 2. Interprétation...3 3. Champ d application...3 4. Définition...3 CHAPITRE II MESURES...3 Section I : Comité de sélection...3

Plus en détail

Politique d approvisionnement

Politique d approvisionnement Direction des finances, de la trésorerie et des technologies de l information Version révisée adoptée le 23 janvier 2012 Résolution no 120123-9 Table des matières... 3 Règlement no 3... 14 ii Direction

Plus en détail

2.3 Les décrets et accords intergouvernementaux de libéralisation du commerce conclus par le gouvernement du Québec;

2.3 Les décrets et accords intergouvernementaux de libéralisation du commerce conclus par le gouvernement du Québec; TITRE : Politique relative aux contrats d approvisionnement, de services et de travaux de construction ORIGINE PAGE 1 de 20 Direction des services des ressources financières et matérielles RÉPONDANT Direction

Plus en détail

Janvier 2013 POLITIQUE D ACHAT RESPONSABLE

Janvier 2013 POLITIQUE D ACHAT RESPONSABLE Janvier 2013 POLITIQUE D ACHAT RESPONSABLE TABLE DES MATIÈRES 1. CONTEXTE... 3 2. ÉNONCÉ... 3 3. CHAMPS D APPLICATION... 3 3.1 OBJECTIFS... 4 3.2 OBJECTIFS SPÉCIFIQUES... 4 4. RÉGLEMENTATION... 5 5. APPROVISIONNEMENT...

Plus en détail

LES ACHATS ET LOUAGE DE BIENS ET SERVICES Numéro : 1 Date : 2011-05-31 Page : 1 de 10

LES ACHATS ET LOUAGE DE BIENS ET SERVICES Numéro : 1 Date : 2011-05-31 Page : 1 de 10 LES ACHATS ET LOUAGE DE BIENS ET SERVICES Numéro : 1 Date : 2011-05-31 Page : 1 de 10 CHAPITRE I OBJET ET APPLICATION CHAPITRE II DÉFINITIONS 1) L objectif de la présente procédure est d établir les processus

Plus en détail

POLITIQUE D ACQUISITION DE BIENS, DE SERVICES ET DE TRAVAUX DE CONSTRUCTION

POLITIQUE D ACQUISITION DE BIENS, DE SERVICES ET DE TRAVAUX DE CONSTRUCTION POLITIQUE D ACQUISITION DE BIENS, DE SERVICES ET DE TRAVAUX DE CONSTRUCTION 1. ÉNONCÉ Afin de permettre les acquisitions nécessaires à l accomplissement de la mission de la Commission scolaire De La Jonquière,

Plus en détail

POLITIQUE D'ACHATS ET D APPELS D OFFRES

POLITIQUE D'ACHATS ET D APPELS D OFFRES POLITIQUE D'ACHATS ET D APPELS D OFFRES Mise à jour par : Patrice Rainville Dir. approvisionnement et ressources humaines Le 2 septembre 2014 SECTION 1 : Généralités... 3 1. Buts et objectifs... 3 2. Principes

Plus en détail

Faire affaire avec Montréal

Faire affaire avec Montréal Faire affaire avec Montréal Colloque Info-Opportunités 30 mai 2014 Service de l approvisionnement 1 Objectifs de la présentation Brosser un bref portrait de l approvisionnement municipal Porter un éclairage

Plus en détail

POLITIQUE D ACHAT ET DE MISE EN MARCHÉ DE LA SOCIÉTÉ DES ALCOOLS DU QUÉBEC

POLITIQUE D ACHAT ET DE MISE EN MARCHÉ DE LA SOCIÉTÉ DES ALCOOLS DU QUÉBEC POLITIQUE D ACHAT ET DE MISE EN MARCHÉ DE LA SOCIÉTÉ DES ALCOOLS DU QUÉBEC RÉVISÉE LE 16 DÉCEMBRE 2010 (DATE D ADOPTION PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION) 1. LA SAQ ENTREPRISE COMMERCIALE...4 1.1 Mandat...4

Plus en détail

POLITIQUE D ACHAT MANUEL DE POLITIQUES, PROCÉDURES ET RÈGLEMENTS ADMINISTRATIFS. Code : Politique 5.1. Date d entrée en vigueur : Le 12 juillet 2004

POLITIQUE D ACHAT MANUEL DE POLITIQUES, PROCÉDURES ET RÈGLEMENTS ADMINISTRATIFS. Code : Politique 5.1. Date d entrée en vigueur : Le 12 juillet 2004 MANUEL DE POLITIQUES, PROCÉDURES ET RÈGLEMENTS ADMINISTRATIFS POLITIQUE D ACHAT Code : Politique 5.1 Date d entrée en vigueur : Le 12 juillet 2004 Nombre de pages : 7 Origine : Service des finances Endroit

Plus en détail

PRÉAMBULE ÉNONCÉ DE POLITIQUE CHAMPS D APPLICATION POLITIQUE : PROCESSUS D APPELS D OFFRES CODE : DG-15. Origine : Autorité : Résolution 12-06-20-6.

PRÉAMBULE ÉNONCÉ DE POLITIQUE CHAMPS D APPLICATION POLITIQUE : PROCESSUS D APPELS D OFFRES CODE : DG-15. Origine : Autorité : Résolution 12-06-20-6. POLITIQUE : PROCESSUS D APPELS D OFFRES CODE : DG-15 Origine : Direction générale Autorité : Résolution 12-06-20-6.1 Référence(s) : Politiques et règlements de la CSEM : Approvisionnement (DG-16); Règlement

Plus en détail

SIVT. Processus d appel d offres pour les travaux de construction Direction des infrastructures

SIVT. Processus d appel d offres pour les travaux de construction Direction des infrastructures Processus d appel d offres pour les travaux de construction Direction des infrastructures SIVT Présenté par Véronique Parenteau, CPA, CMA Chef d équipe Sollicitation des marchés et conformité Division

Plus en détail

La présente «Politique de gestion contractuelle» répond à l obligation imposée par l article 573.3.1.2 de la Loi sur les cités et villes.

La présente «Politique de gestion contractuelle» répond à l obligation imposée par l article 573.3.1.2 de la Loi sur les cités et villes. POLITIQUE DE GESTION CONTRACTUELLE PRÉSENTATION La présente «Politique de gestion contractuelle» répond à l obligation imposée par l article 573.3.1.2 de la Loi sur les cités et villes. Cette obligation

Plus en détail

SCARM Direction de l approvisionnement Ville de Montréal Mars 2013

SCARM Direction de l approvisionnement Ville de Montréal Mars 2013 SCARM Direction de l approvisionnement Ville de Montréal Mars 2013 Table des matières Politique d approvisionnement... 5 Politique de gestion contractuelle... 6 Des biens et des services... 7 Fichier

Plus en détail

POLITIQUE D ACHAT POLITIQUE ORGANISATIONNELLE. Approuvé par : CA Direction. Source:

POLITIQUE D ACHAT POLITIQUE ORGANISATIONNELLE. Approuvé par : CA Direction. Source: POLITIQUE ORGANISATIONNELLE POLITIQUE D ACHAT Source: Destinataire : Direction des ressources financières Membres du conseil d administration, tout le personnel Approuvé par : CA Direction Nom : Geneviève

Plus en détail

Relatif aux contrats d approvisionnement, de services et de travaux de construction

Relatif aux contrats d approvisionnement, de services et de travaux de construction Règlement no 14 Relatif aux contrats d approvisionnement, de services et de travaux de construction 10.06.16.16 14.06.11.05 Article 1 Dispositions générales 1.1 Le Cégep a la responsabilité d acquérir

Plus en détail

FOURNITURE D ARTICLES DE BUREAU POUR LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY

FOURNITURE D ARTICLES DE BUREAU POUR LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY FOURNITURE D ARTICLES DE BUREAU POUR LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY SP-14-159 La Ville de Châteauguay demande des soumissions pour la fourniture d articles de bureau pour la Ville de Châteauguay. Ne seront considérées

Plus en détail

POLITIQUE D ACHAT LOCAL DE LA MUNICIPALITÉ DE CANTLEY MUNICIPALITÉ DE CANTLEY

POLITIQUE D ACHAT LOCAL DE LA MUNICIPALITÉ DE CANTLEY MUNICIPALITÉ DE CANTLEY POLITIQUE D ACHAT LOCAL DE LA MUNICIPALITÉ DE CANTLEY MUNICIPALITÉ DE CANTLEY Adoptée au conseil municipal du 13 janvier 2015 Résolution numéro 2015-MC-R030 POLITIQUE D ACHAT LOCAL DE LA MUNICIPALITÉ DE

Plus en détail

ANNEXE 01.01.18 - POLITIQUE DE GESTION CONTRACTUELLE POLITIQUE DE GESTION CONTRACTUELLE VILLE DE REPENTIGNY

ANNEXE 01.01.18 - POLITIQUE DE GESTION CONTRACTUELLE POLITIQUE DE GESTION CONTRACTUELLE VILLE DE REPENTIGNY ANNEXE 01.01.18 - POLITIQUE DE GESTION CONTRACTUELLE POLITIQUE DE GESTION CONTRACTUELLE TABLE DES MATIÈRES 1. PRÉAMBULE... 3 2. CHAMP D APPLICATION... 4 3. PRINCIPES DIRECTEURS... 4 4. OBJECTIF POURSUIVI

Plus en détail

POLITIQUE D'APPROVISIONNEMENT. Version amendée du 19 juin 2006 CV-2006-0492

POLITIQUE D'APPROVISIONNEMENT. Version amendée du 19 juin 2006 CV-2006-0492 POLITIQUE D'APPROVISIONNEMENT Version amendée du 19 juin 2006 CV-2006-0492 1. BUT Le conseil de la ville désire par cette politique d approvisionnement définir pour la Ville de Québec, les règles en matières

Plus en détail

Projet de loi n o 61 (2004, chapitre 32) Loi sur l Agence des partenariats publicprivé

Projet de loi n o 61 (2004, chapitre 32) Loi sur l Agence des partenariats publicprivé PREMIÈRE SESSION TRENTE-SEPTIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 61 (2004, chapitre 32) Loi sur l Agence des partenariats publicprivé du Québec Présenté le 17 juin 2004 Principe adopté le 1 er décembre 2004

Plus en détail

RÈGLEMENT SUR LES CONTRATS D APPROVISIONNEMENT, DE SERVICES ET DE TRAVAUX DE CONSTRUCTION

RÈGLEMENT SUR LES CONTRATS D APPROVISIONNEMENT, DE SERVICES ET DE TRAVAUX DE CONSTRUCTION RÈGLEMENTS POLITIQUES PROCÉDURES RÈGLEMENT SUR LES CONTRATS D APPROVISIONNEMENT, DE SERVICES ET DE TRAVAUX DE CONSTRUCTION Adopté par le conseil d administration le 25 mars 2009 et modifié le 17 juin 2015

Plus en détail

Service des approvisionnements POLITIQUE D APPROVISIONNEMENT DE LA VILLE DE QUÉBEC

Service des approvisionnements POLITIQUE D APPROVISIONNEMENT DE LA VILLE DE QUÉBEC Service des approvisionnements POLITIQUE D APPROVISIONNEMENT DE LA VILLE DE QUÉBEC 2014 TABLE DES MATIÈRES 1. DISPOSITIONS GÉNÉRALES... 5 1.1 BUT 5 1.2 PORTÉE 5 1.3 CONTENU 5 1.4 OBJECTIFS 5 CHAPITRE A

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉDUCATION POLITIQUE 107 Page 1 de 10

MINISTÈRE DE L ÉDUCATION POLITIQUE 107 Page 1 de 10 POLITIQUE 107 Page 1 de 10 Objet : Achat En vigueur : Septembre 1987 Révision : Juin 1994; le 1 er juillet 2001; juillet 2002 1.0 OBJET 1.1 La présente politique remplace les politiques suivantes : 104

Plus en détail

VILLE DE CHÂTEAUGUAY DIVISION APPROVISIONNEMENTS APPEL D OFFRES PUBLIC SP-14-128

VILLE DE CHÂTEAUGUAY DIVISION APPROVISIONNEMENTS APPEL D OFFRES PUBLIC SP-14-128 VILLE DE CHÂTEAUGUAY DIVISION APPROVISIONNEMENTS APPEL D OFFRES PUBLIC SP-14-128 SERVICES PROFESSIONNELS EN ARCHITECTURE POUR LE RÉAMÉNAGEMENT DE L AGORA-PHASE II POUR LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY 1. GÉNÉRALITÉS

Plus en détail

Ville de PINCOURT POLITIQUE DE GESTION CONTRACTUELLE, D APPROVISIONNEMENT ET DE GESTION DES STOCKS

Ville de PINCOURT POLITIQUE DE GESTION CONTRACTUELLE, D APPROVISIONNEMENT ET DE GESTION DES STOCKS POLITIQUE DE GESTION CONTRACTUELLE, D APPROVISIONNEMENT ET DE GESTION DES STOCKS Mai 2015 TABLE DES MATIÈRES LIVRE I - POLITIQUE DE GESTION CONTRACTUELLE... 4 CHAPITRE I - OBJECTIFS ET CHAMPS D APPLICATION...

Plus en détail

POLITIQUE D ACQUISITION EN BIENS, EN SERVICES ET EN TRAVAUX DE CONSTRUCTION DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES AFFLUENTS

POLITIQUE D ACQUISITION EN BIENS, EN SERVICES ET EN TRAVAUX DE CONSTRUCTION DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES AFFLUENTS POLITIQUE D ACQUISITION EN BIENS, EN SERVICES ET EN TRAVAUX DE CONSTRUCTION DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES AFFLUENTS 1. OBJET La présente politique a pour but de préciser l encadrement de l acquisition

Plus en détail

SERVICES PROFESSIONNELS POUR LA CONCEPTION ET SURVEILLANCE DES TRAVAUX D AQUEDUC DE LA RUE TREMBLAY À LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY

SERVICES PROFESSIONNELS POUR LA CONCEPTION ET SURVEILLANCE DES TRAVAUX D AQUEDUC DE LA RUE TREMBLAY À LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY SERVICES PROFESSIONNELS POUR LA CONCEPTION ET SURVEILLANCE DES TRAVAUX D AQUEDUC DE LA RUE TREMBLAY À LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY SP-14-174 La Ville de Châteauguay demande des soumissions pour des services

Plus en détail

VILLE DE GASPÉ. Politique de gestion contractuelle

VILLE DE GASPÉ. Politique de gestion contractuelle VILLE DE GASPÉ Politique de gestion contractuelle Politique de gestion contractuelle de la Ville de Gaspé TABLE DES MATIÈRES I. DISPOSITIONS GÉNÉRALES... 1 1. Objectif de la politique... 1 2. Définition

Plus en détail

MUNICIPALITÉ D AUMOND

MUNICIPALITÉ D AUMOND CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ D AUMOND Procès-verbal 7 janvier 2015 Séance ordinaire du conseil de la Municipalité d'aumond tenue au Centre culturel et communautaire situé au 664, route Principale

Plus en détail

VILLAGE DE CASSELMAN. Politique d achats

VILLAGE DE CASSELMAN. Politique d achats VILLAGE DE CASSELMAN Politique d achats Politique F1(10/05/2005) OBJECTIF L'objectif de cette politique est d établir des directives de façon à ce que la Corporation de du village de Casselman prenne avantage

Plus en détail

D É C I S I O N RÉGIE DE L ÉNERGIE. Jean-François Viau Régisseur. Hydro-Québec Demanderesse. Intéressés dont les noms apparaissent ci-après

D É C I S I O N RÉGIE DE L ÉNERGIE. Jean-François Viau Régisseur. Hydro-Québec Demanderesse. Intéressés dont les noms apparaissent ci-après D É C I S I O N QUÉBEC RÉGIE DE L ÉNERGIE D-2010-004 R-3714-2009 22 janvier 2010 PRÉSENT : Jean-François Viau Régisseur Hydro-Québec Demanderesse et Intéressés dont les noms apparaissent ci-après Décision

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION CONTRACTUELLE

POLITIQUE DE GESTION CONTRACTUELLE POLITIQUE DE GESTION CONTRACTUELLE ADOPTÉE LE 6 DÉCEMBRE 2010 Politique de gestion contractuelle ii I. DISPOSITIONS GÉNÉRALES II. TABLE DES MATIÈRES 1. Objectif de la politique..1 2. Définition des termes

Plus en détail

PROCÉDURES : PROJETS FINANCÉS PAR LA FCI TABLE DES MATIÈRES

PROCÉDURES : PROJETS FINANCÉS PAR LA FCI TABLE DES MATIÈRES PROCÉDURES : PROJETS FINANCÉS PAR LA FCI TABLE DES MATIÈRES 1. Dépôt de la demande de fonds FCI -2-2. Approbation et finalisation de la demande de fonds FCI -3-3. Achats et suivi du fonds FCI -3-4. Achats

Plus en détail

AMENDEMENT AU PARAGRAPHE 4.4 INTITULÉ «DÉPENSES DE 25 000 $ ET PLUS»

AMENDEMENT AU PARAGRAPHE 4.4 INTITULÉ «DÉPENSES DE 25 000 $ ET PLUS» C A N A D A PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE MONTMAGNY RÈGLEMENT NUMÉRO 1067 amendant le règlement numéro 990 décrétant les règles de contrôle et de suivi budgétaires Avis de motion : 6 décembre 2010 (No 2010-496)

Plus en détail

RÈGLEMENT N VA-656 CRÉANT UN PROGRAMME DE REVITALISATION DE BÂTIMENTS DU CENTRE- VILLE ET DE CERTAINS SECTEURS COMMERCIAUX DE LA VILLE D AMOS

RÈGLEMENT N VA-656 CRÉANT UN PROGRAMME DE REVITALISATION DE BÂTIMENTS DU CENTRE- VILLE ET DE CERTAINS SECTEURS COMMERCIAUX DE LA VILLE D AMOS PROVINCE DE QUÉBEC VILLE D'AMOS RÈGLEMENT N VA-656 CRÉANT UN PROGRAMME DE REVITALISATION DE BÂTIMENTS DU CENTRE- VILLE ET DE CERTAINS SECTEURS COMMERCIAUX DE LA VILLE D AMOS CONSIDÉRANT QUE l une des orientations

Plus en détail

Le berceau du Lac-Saint-Jean MUNICIPALITÉ D HÉBERTVILLE POLITIQUE DE GESTION CONTRACTUELLE

Le berceau du Lac-Saint-Jean MUNICIPALITÉ D HÉBERTVILLE POLITIQUE DE GESTION CONTRACTUELLE Le berceau du Lac-Saint-Jean MUNICIPALITÉ D HÉBERTVILLE POLITIQUE DE GESTION CONTRACTUELLE Décembre 2010 1 Rappel de l obligation législative en vertu des articles 938.1.2 du Code municipal du Québec Code

Plus en détail

La politique de gestion contractuelle a préséance sur la présente politique d achat.

La politique de gestion contractuelle a préséance sur la présente politique d achat. POLITIQUE D ACHAT Date d émission : 4 octobre 2011 Date d entrée en vigueur : 4 octobre 2011 Service émetteur : Service de la trésorerie Numéro de référence : 01.221 / J-77-2C INTRODUCTION En 1995, la

Plus en détail

Appel d offres aux entrepreneurs. PROJET NATIONAL : Soutien à la concrétisation de nouvelles places 1

Appel d offres aux entrepreneurs. PROJET NATIONAL : Soutien à la concrétisation de nouvelles places 1 Appel d offres aux entrepreneurs PROJET NATIONAL : Soutien à la concrétisation de nouvelles places 1 CERTIFICAT DE CONFORMITÉ Certificat de conformité aux plans approuvés Selon le règlement article 11

Plus en détail

Gestion des contrats d approvisionnement, de services et de travaux de construction des organismes publics

Gestion des contrats d approvisionnement, de services et de travaux de construction des organismes publics Code : 1413-03-16-01 POLITIQUE DIRECTIVE x RÈGLEMENT PROCÉDURE Gestion des contrats d approvisionnement, de services et de travaux de construction des organismes publics Date d approbation : 19 janvier

Plus en détail

FOURNITURE D UN SERVICE DE VALORISATION (OU D ENFOUISSEMENT) DES BOUES DÉSHYDRATÉES DE L USINE D ÉPURATION DE LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY

FOURNITURE D UN SERVICE DE VALORISATION (OU D ENFOUISSEMENT) DES BOUES DÉSHYDRATÉES DE L USINE D ÉPURATION DE LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY FOURNITURE D UN SERVICE DE VALORISATION (OU D ENFOUISSEMENT) DES BOUES DÉSHYDRATÉES DE L USINE D ÉPURATION DE LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY SP-11-23 La Ville de Châteauguay demande des soumissions pour la fourniture

Plus en détail

Congrès 2012. MÉTHODOLOGIE CONTRACTUELLE FAVORISANT L INNOVATION TECHNOLOGIQUE Suggestions d applications en lien avec le contexte québécois

Congrès 2012. MÉTHODOLOGIE CONTRACTUELLE FAVORISANT L INNOVATION TECHNOLOGIQUE Suggestions d applications en lien avec le contexte québécois Congrès 2012 MÉTHODOLOGIE CONTRACTUELLE FAVORISANT L INNOVATION TECHNOLOGIQUE Suggestions d applications en lien avec le contexte québécois Catherine Lavoie MÉTHODOLOGIE CONTRACTUELLE CONTEXTE QUÉBÉCOIS

Plus en détail

Préparée par Richard Daveluy, directeur général et Isabelle Daoust, directrice générale adjointe. Août 2012. Politique d approvisionnement 1

Préparée par Richard Daveluy, directeur général et Isabelle Daoust, directrice générale adjointe. Août 2012. Politique d approvisionnement 1 POLITIQUE D APPROVISIONNEMENT faisant suite à l adoption du règlement 225-2007, décrétant les règles de contrôle et de suivi budgétaires et de délégation du pouvoir d autoriser des dépenses Préparée par

Plus en détail

PROGRAMME DE SOUTIEN AUX ORGANISMES CULTURELS - OUTILS DE COMMUNICATION, MATÉRIEL INFORMATIQUE ET LOGICIELS

PROGRAMME DE SOUTIEN AUX ORGANISMES CULTURELS - OUTILS DE COMMUNICATION, MATÉRIEL INFORMATIQUE ET LOGICIELS PROGRAMME DE SOUTIEN AUX ORGANISMES CULTURELS - OUTILS DE COMMUNICATION, MATÉRIEL INFORMATIQUE ET LOGICIELS DIVISION CULTURE, BIBLIOTHÈQUE ET PATRIMOINE 1- PRÉAMBULE Ce programme offre un soutien financier

Plus en détail

POLITIQUE DE SÉLECTION ET ENGAGEMENT DU PERSONNEL. Direction des ressources humaines et des affaires corporatives

POLITIQUE DE SÉLECTION ET ENGAGEMENT DU PERSONNEL. Direction des ressources humaines et des affaires corporatives POLITIQUE DE SÉLECTION ET ENGAGEMENT DU PERSONNEL Direction des ressources humaines et des affaires corporatives Octobre 2014 Page : 1/15 TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE......................................................3

Plus en détail

Sont également présents le directeur général, M. Gilles Bertrand, et la greffière, M e Martine Savard. Alain Vanden Eynden Vicki May Hamm

Sont également présents le directeur général, M. Gilles Bertrand, et la greffière, M e Martine Savard. Alain Vanden Eynden Vicki May Hamm PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE MAGOG À une séance extraordinaire du conseil municipal de la Ville de Magog, tenue le mardi 13 décembre 2005, à 17 h, dans la salle du conseil de l hôtel de ville. Sont présents

Plus en détail

Procédure d acquisition de biens et de services

Procédure d acquisition de biens et de services ANNEXE VII PROCÉDURE D ACQUISITION DE BIENS ET SERVICES Procédure d acquisition de biens et de services Juin 2012 Révisé le 21 mai 2013 Table des matières 1. DÉFINITIONS... 3 2. OBJECTIFS DE CETTE PROCÉDURE...

Plus en détail

RÈGLES DE PROCÉDURE DE LA CONFÉDÉRATION PARLEMENTAIRE DES AMÉRIQUES

RÈGLES DE PROCÉDURE DE LA CONFÉDÉRATION PARLEMENTAIRE DES AMÉRIQUES RÈGLES DE PROCÉDURE DE LA CONFÉDÉRATION PARLEMENTAIRE DES AMÉRIQUES RÈGLES DE PROCÉDURE DE LA CONFÉDÉRATION PARLEMENTAIRE DES AMÉRIQUES 1. Déroulement des réunions du Comité exécutif 1.1 Ordre du jour

Plus en détail

POLITIQUE MUNICIPALE

POLITIQUE MUNICIPALE POLITIQUE MUNICIPALE POLITIQUE NUMÉRO : OBJET : POLITIQUE DE COMMUNICATION DATE D ENTRÉE EN VIGUEUR : RÉS. N O : DATE DE RÉVISION : RÉS. N O : SERVICE : Communications 1. ORIENTATIONS ET PRINCIPES DE LA

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION CONTRACTUELLE (ADM-2116)

POLITIQUE DE GESTION CONTRACTUELLE (ADM-2116) POLITIQUE ADMINISTRATIVE OBJET DE LA POLITIQUE : POLITIQUE DE GESTION CONTRACTUELLE (ADM-2116) DATE D'ENTRÉE EN VIGUEUR : 2011-01-01 (résolution n o C.M. 2010-7083-00 du conseil municipal du 20 décembre

Plus en détail

Direction des ressources financières

Direction des ressources financières Politique Titre : Politique d achats de biens et/ou de services Émission le : Révisée le : 15 juillet 2015 Révision n o 00.4 Émise par : Direction des ressources financières Approuvée par : Énoncé Établir

Plus en détail

M106-2 LIGNES INTERNES DE CONDUITE EN MATIÈRE DE GESTION CONTRACTUELLE

M106-2 LIGNES INTERNES DE CONDUITE EN MATIÈRE DE GESTION CONTRACTUELLE M106-2 LIGNES INTERNES DE CONDUITE EN MATIÈRE DE GESTION CONTRACTUELLE Adoptées par le conseil des commissaires le 25 janvier 2016 LIGNES INTERNES DE CONDUITE EN MATIÈRE DE GESTION CONTRACTUELLE PRÉAMBULE

Plus en détail

FONDS POUR LE DÉVELOPPEMENT DU SPORT ET DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE. Règles et normes du programme de soutien aux installations sportives et récréatives

FONDS POUR LE DÉVELOPPEMENT DU SPORT ET DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE. Règles et normes du programme de soutien aux installations sportives et récréatives FONDS POUR LE DÉVELOPPEMENT DU SPORT ET DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE Règles et normes du programme de soutien aux installations sportives et récréatives Ministère de l'éducation, du Loisir et du Sport 1035,

Plus en détail

Pour bénéficier du service, vous devez satisfaire aux conditions suivantes :

Pour bénéficier du service, vous devez satisfaire aux conditions suivantes : Qu est-ce que le SAH? Le SAH est un service juridique disponible à l aide juridique qui permet aux parents de demander la modification d un jugement déjà obtenu, lorsque celui-ci porte sur la garde d enfant,

Plus en détail

Modalités d utilisation de l agence

Modalités d utilisation de l agence Modalités d utilisation de l agence VOTRE AUTORITÉ Propositions Vous pouvez recevoir des propositions portant sur des risques d assurance pour lesquels vous détenez un permis et nous les présenter aux

Plus en détail

Direction générale adjointe Services institutionnels Service de l approvisionnement. Comité exécutif Le 12 novembre 2014

Direction générale adjointe Services institutionnels Service de l approvisionnement. Comité exécutif Le 12 novembre 2014 Direction générale adjointe Services institutionnels Service de l approvisionnement Comité exécutif Le 12 novembre 2014 1 Les devoirs de Montréal S assurer que l attribution des contrats est faite de la

Plus en détail

DEMANDE DE RECONNAISSANCE : GUIDE À L INTENTION DES FOURNISSEURS 1

DEMANDE DE RECONNAISSANCE : GUIDE À L INTENTION DES FOURNISSEURS 1 DEMANDE DE RECONNAISSANCE : GUIDE À L INTENTION DES FOURNISSEURS 1 Présenter une demande de reconnaissance pour une activité de formation continue destinée aux travailleurs sociaux et aux thérapeutes conjugaux

Plus en détail

RÈGLEMENT NO 11. relatif aux contrats d approvisionnement, de services et de travaux de construction

RÈGLEMENT NO 11. relatif aux contrats d approvisionnement, de services et de travaux de construction N/Réf. : G6 211 035 RÈGLEMENT NO 11 relatif aux contrats d approvisionnement, de services et de travaux de construction (Ce règlement abroge la politique d achats adoptée au conseil d administration du

Plus en détail

Municipalité de Saint-Norbert-d Arthabaska

Municipalité de Saint-Norbert-d Arthabaska Municipalité de Saint-Norbert-d Arthabaska POLITIQUE DE GESTION CONTRACTUELLE DÉCEMBRE 2010 Copie certifiée conforme Ce 20 janvier 2011 La secrétaire-trésorière Linda Trottier, M.B.A. Table des matières

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION CONTRACTUELLE

POLITIQUE DE GESTION CONTRACTUELLE POLITIQUE DE GESTION CONTRACTUELLE Section I : Dispositions générales 1. But La Ville de Kirkland établit par la présente politique des règles en matière de gestion contractuelle afin de favoriser la transparence,

Plus en détail

Régie intermunicipale du centre de valorisation des matières résiduelles du Haut-Saint-François et de Sherbrooke

Régie intermunicipale du centre de valorisation des matières résiduelles du Haut-Saint-François et de Sherbrooke Régie intermunicipale du centre de valorisation des matières résiduelles du Haut-Saint-François et de Sherbrooke Procès verbal de l assemblée du conseil d administration de la régie intermunicipale du

Plus en détail

Ville de Carignan POLITIQUE DE GESTION CONTRACTUELLE

Ville de Carignan POLITIQUE DE GESTION CONTRACTUELLE POLITIQUE DE GESTION CONTRACTUELLE NOVEMBRE 2010 TABLE DES MATIÈRES 1. Objectif de la politique... 1 2. Définitions... 1 3. Application... 3 3.1 Types de contrats visés... 3 3.2 Personne responsable de

Plus en détail

CONCOURS «COUREZ LA CHANCE DE GAGNER UN FORFAIT DÉTENTE»

CONCOURS «COUREZ LA CHANCE DE GAGNER UN FORFAIT DÉTENTE» CONCOURS «COUREZ LA CHANCE DE GAGNER UN FORFAIT DÉTENTE» 1. DURÉE DU CONCOURS RÈGLEMENT 1.1. Le concours «COUREZ LA CHANCE DE GAGNER UN FORFAIT DÉTENTE» est organisé par le Regroupement Loisir et Sport

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION CONTRACTUELLE. Section I : Dispositions générales

POLITIQUE DE GESTION CONTRACTUELLE. Section I : Dispositions générales POLITIQUE DE GESTION CONTRACTUELLE Section I : Dispositions générales 1. But La Ville de Mont-Royal établit par la présente politique des règles en matière de gestion contractuelle afin de favoriser la

Plus en détail

La Ville de Longueuil, un partenaire de premier plan

La Ville de Longueuil, un partenaire de premier plan La Ville de Longueuil, un partenaire de premier plan 2 2 M A I 2 0 1 5 P a r M a r i e - C h r i s t i n e C h a r t i e r e t B r u n o G r a n i e r S e r v i c e d e l a p p r o v i s i o n n e m e

Plus en détail

Politique d embauche du personnel étudiant pour les emplois généraux dans les services et arrondissements

Politique d embauche du personnel étudiant pour les emplois généraux dans les services et arrondissements Ville de Québec Politique d embauche du personnel étudiant pour les emplois généraux dans les services et arrondissements Titre # Politique d embauche du personnel étudiant pour les emplois généraux dans

Plus en détail

SÉANCE EXTRAORDINAIRE DU 31 AOÛT 2015

SÉANCE EXTRAORDINAIRE DU 31 AOÛT 2015 PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE SAINT-SAUVEUR SÉANCE EXTRAORDINAIRE DU 31 AOÛT 2015 A une séance extraordinaire tenue le 31 août 2015 à 17 heures 00 à l Hôtel de Ville situé au 1, Place de la Mairie, Saint-Sauveur

Plus en détail

Le Projet des architectes de l APEC

Le Projet des architectes de l APEC Le Projet des architectes de l APEC Entrevue d évaluation pour les architectes de l APEC de l Australie et de la Nouvelle- Zélande Protocoles relatifs au processus de candidature pour un architecte de

Plus en détail

SÉANCE ORDINAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL. DU 2 SEPTEMBRE 2014 À 20 h À L'HÔTEL DE VILLE DE RIMOUSKI ORDRE DU JOUR

SÉANCE ORDINAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL. DU 2 SEPTEMBRE 2014 À 20 h À L'HÔTEL DE VILLE DE RIMOUSKI ORDRE DU JOUR SÉANCE ORDINAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 2 SEPTEMBRE 2014 À 20 h À L'HÔTEL DE VILLE DE RIMOUSKI ORDRE DU JOUR PRÉSENTS : HEURE DE DÉBUT : MOMENT DE RÉFLEXION : 1. ORDRE DU JOUR : 2014-09-692 ADOPTION DE

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO 2011-02 POUR L'INSTAURATION D'UN PROGRAMME DE RÉNOVATION QUÉBEC VISANT LA BONIFICATION D'UN PROJET ACCÈSLOGIS QUÉBEC

RÈGLEMENT NUMÉRO 2011-02 POUR L'INSTAURATION D'UN PROGRAMME DE RÉNOVATION QUÉBEC VISANT LA BONIFICATION D'UN PROJET ACCÈSLOGIS QUÉBEC PROVINCE DE QUÉBEC MRC DE MATANE MUNICIPALITÉ DE BAIE-DES-SABLES RÈGLEMENT NUMÉRO 2011-02 POUR L'INSTAURATION D'UN PROGRAMME DE RÉNOVATION QUÉBEC VISANT LA BONIFICATION D'UN PROJET ACCÈSLOGIS QUÉBEC CONSIDÉRANT

Plus en détail

Faire af faire. avec Hydro-Québec

Faire af faire. avec Hydro-Québec Faire af faire avec Hydro-Québec Sommaire Mot de la directrice Acquisition... 1 Introduction... 2 Règles d éthique d Hydro-Québec... 3 La qualité à Hydro-Québec... 3 Processus d acquisition de biens et

Plus en détail

Politique - Tournage cinématographique et publicitaire. sur le territoire de la Ville de Blainville

Politique - Tournage cinématographique et publicitaire. sur le territoire de la Ville de Blainville P O L I T I Q U E Tournage cinématographique et publicitaire sur le territoire de la Ville de Blainville Politique adoptée en vertu d une résolution du Conseil municipal Numéro 2014-09-683 Préparée par

Plus en détail

PLANIFICATION ÉVÉNEMENTIELLE

PLANIFICATION ÉVÉNEMENTIELLE GUIDE DE PLANIFICATION ÉVÉNEMENTIELLE GUIDE DE PLANIFICATION ÉVÉNEMENTIELLE I 1 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION P.3 OBJECTIFS P.3 1- CRITÈRES D ADMISSIBILITÉ P.5 2- ÉCHÉANCIER P.5 3- DOCUMENTS REQUIS POUR

Plus en détail

ASSEMBLÉE EXTRAORDINAIRE DU 25 AOÛT 2009

ASSEMBLÉE EXTRAORDINAIRE DU 25 AOÛT 2009 ASSEMBLÉE EXTRAORDINAIRE DU 25 AOÛT 2009 À une assemblée extraordinaire du conseil municipal de la Ville de Delson, tenue le 25 août 2009, à 20 heures en la salle du conseil de l hôtel de ville. Sont présents

Plus en détail

établir les modalités de report des soldes en fin d année financière.

établir les modalités de report des soldes en fin d année financière. 1 But et responsabilités Ce chapitre décrit les règles qui s appliquent lors de la préparation des demandes budgétaires et du suivi des budgets : a) des projets de réaménagement et de rénovation; b) des

Plus en détail

Programme Ressources humaines

Programme Ressources humaines No. de la directive Nb. de pages 5 Auteur: Direction des ressources humaines Approuvée par: Comité de gestion Programme Ressources humaines Titre: Programme de gestion de l assiduité au travail Entrée

Plus en détail

MESSAGE IMPORTANT AUX FOURNISSEURS D AVANTAGES MÉDICAUX POUR LE COMPTE D ANCIENS COMBATTANTS CANADA

MESSAGE IMPORTANT AUX FOURNISSEURS D AVANTAGES MÉDICAUX POUR LE COMPTE D ANCIENS COMBATTANTS CANADA MESSAGE IMPORTANT AUX FOURNISSEURS D AVANTAGES MÉDICAUX POUR LE COMPTE D ANCIENS COMBATTANTS CANADA Dispositions relatives aux avantages et exigences en matière de paiement pour les avantages médicaux

Plus en détail

POLITIQUE MUNICIPALE

POLITIQUE MUNICIPALE POLITIQUE MUNICIPALE POLITIQUE NUMÉRO : OBJET : SF-2006-10 POLITIQUE D APPROVISIONNEMENT DATE D ENTRÉE EN VIGUEUR : 3 octobre 2006 RÉS. N O : CM-2006-866 DATE DE RÉVISION : 20 mars 2012 RÉS. N O : CM-2012-258

Plus en détail

POLITIQUE D APPROVISIONNEMENT RESPONSABLE

POLITIQUE D APPROVISIONNEMENT RESPONSABLE POLITIQUE D APPROVISIONNEMENT RESPONSABLE ADOPTÉ AU COMITÉ EXÉCUTIF : 28 MAI 2013 CE-130528-1.5 Table des Matières 1. FONDEMENTS 6 2. OBJECTIFS 6 3. PRINCIPES DIRECTEURS 7 3.1 Bonne gestion 7 3.2 Intérêt

Plus en détail

TRAVAUX NEUFS, D ENTRETIEN ET DE REPARATIONS ELECTRIQUES DANS LES BATIMENTS DE LA VILLE DE COUPVRAY

TRAVAUX NEUFS, D ENTRETIEN ET DE REPARATIONS ELECTRIQUES DANS LES BATIMENTS DE LA VILLE DE COUPVRAY DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES TRAVAUX NEUFS, D ENTRETIEN ET DE REPARATIONS ELECTRIQUES DANS LES BATIMENTS DE LA VILLE DE COUPVRAY MARCHE A BONS DE COMMANDE MARCHÉ N 1/ST/2013 REGLEMENT DE LA

Plus en détail

POLITIQUE 5.7 PROGRAMMES DE VENTE OU D ACHAT LES PROPRIÉTAIRES DE PETITS LOTS D ACTIONS

POLITIQUE 5.7 PROGRAMMES DE VENTE OU D ACHAT LES PROPRIÉTAIRES DE PETITS LOTS D ACTIONS POLITIQUE 5.7 PROGRAMMES DE VENTE OU D ACHAT POUR Champ d application de la politique Les porteurs de moins qu un lot régulier (les «porteurs de lots irréguliers») qui désirent vendre leurs actions ou

Plus en détail

N 1812 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI

N 1812 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI N 1812 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 QUATORZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le 21 février 2014. PROPOSITION DE LOI REJETÉE PAR LE SÉNAT, visant

Plus en détail

LA POLITIQUE D EMBAUCHE DES RESSOURCES HUMAINES

LA POLITIQUE D EMBAUCHE DES RESSOURCES HUMAINES LA POLITIQUE D EMBAUCHE DES RESSOURCES HUMAINES TABLE DES MATIÈRES 1. OBJECTIFS DE LA POLITIQUE...3 2. CADRE LÉGAL ET JURIDIQUE...3 3. CHAMP D APPLICATION...3 4. RESPONSABILITÉS...4 4.1... Administrateur

Plus en détail

1. Tous les achats doivent suivre les orientations données par la politique en matière d appels d offres.

1. Tous les achats doivent suivre les orientations données par la politique en matière d appels d offres. POLITIQUE : APPROVISIONNEMENT CODE: DG-16 Origine : Autorité : Direction générale Résolution 97-05-28-5.2-C4 Référence(s) : Politiques de la Commission : Signatures autorisées pour les déboursés des budgets

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION CONTRACTUELLE

POLITIQUE DE GESTION CONTRACTUELLE POLITIQUE DE GESTION CONTRACTUELLE OBJECTIFS La présente politique constitue une politique de gestion contractuelle instaurant des mesures conformes à celles exigées en vertu de l article 938.1.2 du Code

Plus en détail

POLITIQUE D APPROVISIONNEMENT DE BIENS ET SERVICES AVRIL 2007

POLITIQUE D APPROVISIONNEMENT DE BIENS ET SERVICES AVRIL 2007 POLITIQUE D APPROVISIONNEMENT DE BIENS ET SERVICES AVRIL 2007 Mise à jour le 2 mai 2007 TABLE DES MATIERES PAGES MODALITÉ D ENCOURAGEMENT LOCAL... 1 A. DEFINITION... 1 B. OBJECTIFS... 1 C. APPLICATIONS

Plus en détail

le conseil municipal de la Ville de Sainte-Anne

le conseil municipal de la Ville de Sainte-Anne VILLE DE SAINTE-ANNE-DE-BELLEVUE PROVINCE DE QUÉBEC RÈGLEMENT NUMÉRO 763 RELATIF AUX PROJETS PARTICULIERS DE CONSTRUCTION, DE MODIFICATION OU D OCCUPATION D UN IMMEUBLE APPLICABLES À LA ZONE H-8. ATTENDU

Plus en détail

DIRECTIVE CONCERNANT LA REDDITION DE COMPTES EN GESTION CONTRACTUELLE DES ORGANISMES PUBLICS

DIRECTIVE CONCERNANT LA REDDITION DE COMPTES EN GESTION CONTRACTUELLE DES ORGANISMES PUBLICS DIRECTIVE CONCERNANT LA REDDITION DE COMPTES EN GESTION CONTRACTUELLE DES ORGANISMES PUBLICS Loi sur les contrats des organismes publics (chapitre C-65.1, a. 26) OBJET 1. La présente directive a pour but

Plus en détail

Règlement relatif à l inventaire et à la disposition des biens de l Université du Québec à Trois-Rivières

Règlement relatif à l inventaire et à la disposition des biens de l Université du Québec à Trois-Rivières Règlement relatif à l inventaire et à la disposition des biens de l Université du Québec à Trois-Rivières Instance : Conseil d administration DATE RÉSOLUTION Modification 7 décembre 2015 2015-CA619-04.08.05-R6679

Plus en détail

Sommaire des investissements nets comptabilisés pour le seuil 3, uniquement pour certains projets;

Sommaire des investissements nets comptabilisés pour le seuil 3, uniquement pour certains projets; Programme d infrastructures Fonds Chantiers Canada-Québec Instructions relatives à la réclamation finale dans le cadre des volets Grandes villes et Grands projets Généralités En vertu du Programme d infrastructures

Plus en détail

STATUTS ET RÈGLEMENTS

STATUTS ET RÈGLEMENTS STATUTS ET RÈGLEMENTS Adoptés le 30 mai 1997 Révisés le 31 mars 2008 Dernière révision le 18 mai 2013 Table des matières Article 1 : Nom 3 Article 2 : Siège social. 3 Article 3 : Année financière 3 Article

Plus en détail

La Société canadienne de la sclérose en plaques (Division du Québec) et sections locales du Québec. États financiers combinés 31 décembre 2014

La Société canadienne de la sclérose en plaques (Division du Québec) et sections locales du Québec. États financiers combinés 31 décembre 2014 La Société canadienne de la sclérose en plaques (Division du Québec) et sections locales du Québec États financiers combinés États financiers combinés Table des matières Page Rapport de l auditeur indépendant...

Plus en détail

Audit du cadre de gestion de Sécurité et assurance de mission

Audit du cadre de gestion de Sécurité et assurance de mission Audit du cadre de gestion de Sécurité et assurance de mission RAPPORT D AUDIT Projet # 14/15 01 02 préparé par la Direction, audit et évaluation JUIN 2015 AUDIT DU CADRE DE GESTION DE SÉCURITÉ ET ASSURANCE

Plus en détail

VILLE DE CHÂTEAUGUAY FOURNITURE ET INSTALLATION D UN BÂTIMENT PRÉFABRIQUÉ ET TRAVAUX CONNEXES POUR LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY

VILLE DE CHÂTEAUGUAY FOURNITURE ET INSTALLATION D UN BÂTIMENT PRÉFABRIQUÉ ET TRAVAUX CONNEXES POUR LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY VILLE DE CHÂTEAUGUAY FOURNITURE ET INSTALLATION ET TRAVAUX CONNEXES POUR LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY DOCUMENT D APPEL D OFFRES NO : SP-14-144 CHAPITRE E CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIÈRES FOURNITURE

Plus en détail

Les transferts de propriété entre le gouvernement et les personnes physiques ou morales; disposition des biens excédentaires

Les transferts de propriété entre le gouvernement et les personnes physiques ou morales; disposition des biens excédentaires Les transferts de propriété entre le gouvernement et les personnes physiques ou morales; disposition des biens excédentaires Gilles Roy* Introduction............................ 329 1. Le nouveau règlement....................

Plus en détail