l ilménite revue Tour d horizon Suivi des projets réalisés et en cours à RTFT Voyez des employés engagés et impliqués dans leur communauté

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "l ilménite revue Tour d horizon Suivi des projets réalisés et en cours à RTFT Voyez des employés engagés et impliqués dans leur communauté"

Transcription

1 Numéro 03 Pour les employés de Rio Tinto, Fer et Titane rtft.com La Solution d affaires RTBS : une occasion favorable pour l entreprise Le nouveau portail de RTFT en ligne cet été Implantation d une nouvelle démarche de reconnaissance des employés Tour d horizon Suivi des projets réalisés et en cours à RTFT Voyez des employés engagés et impliqués dans leur communauté l ilménite revue

2 Mot du président Dominique Bouchard Président Rio Tinto, Fer et Titane L équipe RTFT #1 Dominique Bouchard, Alexandre Bonin, Ghislain Brouillette, Dominique Beaudry, Claude Clément et Marc L Heureux L équipe RTFT-Hatch- Les bâtisseurs : Gildas Inisan, André Gagné, François Godin, Louis-Philippe Lavoie et Mario Côté (absent : Jean Loubert) Mot du président S il est un événement planétaire qui met en lumière la performance et les efforts consentis pour atteindre l ultime reconnaissance, ce sont bien les Jeux Olympiques. Comme nous le savons tous, les prochains jeux d été auront lieu en juillet 2012 à Londres. Rio Tinto y est étroitement associée comme un des principaux partenaires à titre de fournisseur officiel des métaux qui serviront à la fabrication des médailles d or, d argent et de bronze qui seront remises lors des jeux traditionnels, mais aussi lors des Paralympiques. L un d entre nous aura l honneur d assister à cet épisode. En effet, Robert Côté, conducteur d équipement mobile au magasin de Sorel-Tracy, a été désigné grand gagnant dans le cadre du programme de reconnaissance mondial Rio Tinto Héros (voir texte en page 18). Je m en voudrais de ne pas mentionner le nom des trois autres employés de RTFT qui ont été finalistes, soit Jean Arsenault, Lucie Descheneaux et Yves Bernier. Comme le disait Pierre de Coubertin, à qui l on doit la création des Jeux Olympiques de l ère moderne, «le succès n est pas un but, mais un moyen de viser plus haut». Félicitations à la centaine d employés qui ont reçu une nomination Rio Tinto Héros. Les investissements se concrétisent Tout dernièrement, nous avons annoncé un investissement de 7,2 M$ CAN à l Aciérie afin de moderniser le système de décantation de la calamine et d installer une nouvelle technologie de filtration d eau. Cet investissement s inscrit dans le cadre du portefeuille d investissement de 800 M$ CAN annoncés au mois de mai Il s ajoute aux 91 M$ CAN déjà annoncés pour l expansion de l Usine des poudres métalliques, la reconstruction du Four 5 à l Usine de réduction et le concasseur conique à la mine à Havre-Saint-Pierre. D autres annonces suivront d ici la fin de l année. Le Grand défi Pierre Lavoie Les 15, 16 et 17 juin prochains, deux équipes de RTFT participeront au Grand défi Pierre Lavoie réunissant, pour sa 4 e édition, plus de 900 cyclistes qui pédaleront les km qui séparent le Saguenay Lac-Saint-Jean de Montréal. Avec comme objectif de promouvoir de saines habitudes de vie chez les jeunes, nos deux équipes ont parrainé deux écoles de la région, soit l école Mère-Marie-Rose à Contrecœur et l école Martel à Saint-Joseph-de-Sorel. L argent amassé lors des activités de financement leur sera remis afin de réaliser des projets reliés à l activité physique et aux saines habitudes de vie pour les jeunes. Dans mon esprit, il ne fait aucun doute que la réussite d une entreprise passe par le dynamisme, l innovation et la créativité des personnes qui l animent. Bref, chacune et chacun a la capacité de rayonner dans son milieu de travail et aussi dans sa communauté. Je tiens à féliciter tous nos employés qui s impliquent bénévolement. Nous avons de beaux exemples dans cette parution. Finalement, je vous souhaite à tous de belles vacances bien méritées en toute sécurité. Les mois à venir nous permettront de relever encore de beaux défis; revenez-nous donc bien reposés. 2

3 Mot de la rédactrice Sommaire Nathalie LeMay Chef de service, Communications riotinto.com Des communications qui évoluent En acceptant le poste de chef de service, Communications en janvier dernier, je savais que de beaux défis m attendaient. Mais surtout, que je serais soutenue par une équipe mobilisée. En effet, je peux compter sur l étroite collaboration de Julie Traversy, conseillère aux communications internes, Julie Tellier, agente de communications internes et externes, Sylvio Morin, consultant aux communications internes à Havre-Saint-Pierre, Suzie Arsenault, superviseur administratif et communication qui travaille, entre autres, à la gestion des événements à Havre-Saint-Pierre et Marie-France Daigneault, stagiaire. Divers outils de communication Nous profitons de cet envoi pour vous acheminer un résumé du rapport de développement durable que vous pouvez retrouver dans son intégralité sur notre site Internet au De plus, notre équipe est fière de partager le nouveau dépliant de RTFT qui présente l entreprise et le procédé en image. Cet outil de communication est remis lors des diverses activités de recrutement ou à nos visiteurs. De plus, au cours des prochains jours, nous déploierons le nouveau portail, ce qui nous permettra de répondre aux besoins actuels d information des employés. À l heure d Internet, du numérique, de la tablette électronique, du téléphone intelligent, de Facebook et Twitter, il peut sembler étonnant d utiliser la Revue l Ilménite pour renseigner nos employés, retraités et autres parties prenantes. Or, celle-ci se révèle, comparativement à l information «virtuelle et instantanée», un moyen d accès à un contenu plus étalé, riche et fourni. En fait, elle est complémentaire. Nous aimerions connaître votre avis en ce qui concerne son contenu. C est pourquoi vous trouverez également un sondage adressé à nos employés que vous pourrez retourner par courrier interne à Julie Traversy pour Sorel- Tracy et Suzie Arsenault à Havre-Saint-Pierre, et ce, avant le 10 juillet. Parmi les répondants, sept paires de billets seront tirés pour le spectacle de Jean Leloup, le vendredi 13 juillet au Festival de la gibelotte dans une loge réservée à Rio Tinto, Fer et Titane, alors que quatre passes familiales seront attribuées à Havre-Saint-Pierre. Merci à l avance de votre participation et bonne lecture. 02 Mot du président 03 Mot de l éditrice 04 La Solution d affaires RTBS : une occasion favorable pour l entreprise 06 Le nouveau portail RTFT sera en ligne cet été 08 La démarche de reconnaissance chez RTFT 09 Trente employés honorés lors d une cérémonie de reconnaissance en amélioration des affaires 10 Implication et engagement des employés dans leur communauté , une année charnière pour le Projet TiO Les investissements se poursuivent à Sorel-Tracy 14 Voyage de Jean-François Turgeon en Chine 15 L usine UGS célèbre son 15 e anniversaire 16 De nouvelles stratégies pour améliorer la santé et le mieux-être de nos employés 17 La vision du développement durable de RTFT 18 Rio Tinto, Fer et Titane, salue ses héros 19 Profils employés Remerciements Un merci tout spécial aux personnes qui ont collaboré au contenu de la revue : Dominique Beaudry Ivan Borja Chantal Boulanger Astrid Debeissat Julie Dumontier Claudio Lazzari Sylvio Morin Sylvain Paul-Hus Yves Pépin Éric Planque Hugo Racine Pierre Racine Marie Rousseau Julie Tellier Julie Traversy Christian Turgeon 3

4 RTBS - Solution d affaires Rio Tinto La Solution d affaires Rio Tinto : une occasion favorable pour l entreprise Christian Turgeon, directeur Technologies de l information et chef du projet durant la journée de lancement du 24 avril dernier. 4 Qu on se le dise : le projet d implantation de la Solution d affaires Rio Tinto (en anglais, Rio Tinto Business Solution, ou RTBS), mis en branle au début du mois de mai, n est pas un simple projet informatique! La Solution d affaires Rio Tinto, c est plutôt l arrivée de nouvelles méthodes de travail dont l objectif est d intégrer et de moderniser les principaux processus d affaires de Rio Tinto, Fer et Titane, tout en favorisant la standardisation de ces processus à l échelle de Rio Tinto. Déjà utilisée par employés de l entreprise à travers le monde, on peut dire que la Solution d affaires a fait ses preuves. C est pourquoi la direction de RTFT a décidé d investir toutes ses forces dans ce projet. «Nous désirons une plateforme d affaires performante et flexible pour permettre une croissance rapide et structurée de notre organisation», a indiqué Jean-François Turgeon, directeur général de Rio Tinto Iron & Titanium. Ce sont donc les trois unités d affaires de Rio Tinto Iron & Titanium qui entament cette implantation soit Rio Tinto, Fer et Titane (RTFT), QIT Madagascar Minerals (QMM) et Richards Bay Minerals (RBM). Dès le 1 er mars 2013, la Solution d affaires Rio Tinto remplacera à Sorel-Tracy et à Havre-St-Pierre plusieurs applications informatiques actuellement utilisées, dont le remplacement devenait nécessaire en raison des évolutions technologiques. En effet, dans plusieurs cas, ces logiciels personnalisés devenaient difficiles à maintenir malgré leurs qualités, comme par exemple, AGI, le système financier, qui est en fonction depuis 30 ans. La Solution représente donc l occasion de travailler de manière plus performante à un niveau global. C est aussi l opportunité pour chacun d obtenir une meilleure vue d ensemble de tous les cycles de gestion. Un processus d intégration complexe mais valorisant L approche d implantation est structurée en sept processus transversaux qui touchent à chacune des étapes de la chaîne de production et de valeur : Du contact client au paiement (CTC) Santé, sécurité, environnement (HSE) Gestion des personnes (MP) Gestion des actifs (MPA) Gestion des mines et des processus de transformation (MMP) Planification et gestion (PAM) Achat jusqu au paiement (PTP) Ces sept processus représentent les sept équipes de travail qui sont actuellement à pied d œuvre. Elles consulteront, tout au long de l année , les employés et les experts des différentes usines afin d arrimer la Solution d affaires à la réalité de la production et des processus de travail qui ont cours à Rio Tinto, Fer et Titane. Il s agira d examiner les méthodes de travail afin de préparer les changements nécessaires à la mise en place de la Solution d affaires.

5 L équipe RTBS située au 13, rue George à Sorel-Tracy «La Solution d affaires Rio Tinto est un projet de grande ampleur, qui touchera la majorité des employés», explique Christian Turgeon, directeur Technologies de l information et chef du projet pour RTFT. «Les rôles et les tâches de plusieurs employés pourront évoluer, et nous aurons tous des modifications à apporter à notre quotidien. Nous travaillons d arrache-pied avec toutes les parties prenantes dans l entreprise pour que ce changement se passe dans de bonnes conditions, car nous savons que nous avons tous des bénéfices à tirer de l utilisation d un système d affaires compétitif.» Le succès : une question de travail d équipe Depuis le début du mois de mai, une trentaine d employés, dont plusieurs retraités, tous sélectionnés selon leur expertise spécifique, sont mobilisés dans les bureaux du 13, rue George, au centre-ville de Sorel-Tracy. «Le changement semble exigeant pour les membres de l équipe et employés de l entreprise, mais il nous offrira aussi la possibilité d évoluer dans nos pratiques, d utiliser des applications modernes et performantes, ce qui est un atout pour chacun d entre nous», relate M. Turgeon. «La matière première de ce projet, ce sont nos gens, leur talent et leur savoir. Ce n est pas un projet de béton ou d acier, mais bien un défi humain», soutient Christian Turgeon. Toute l équipe au travail est consciente des efforts qui seront demandés aux employés de l entreprise. «La Solution d affaires Rio Tinto sera un succès à condition d obtenir l appui de tous les gestionnaires, car ce sont eux qui vont devoir déployer le changement à travers l entreprise», fait remarquer M. Turgeon. Au-delà du travail d implantation, qui a débuté avec le nettoyage et l actualisation des données à intégrer au nouveau système, l objectif de l équipe est de faire en sorte que les changements se fassent le plus harmonieusement possible. Soutien et formation pour les employés : la clé pour absorber le changement «La réussite du projet dépend de notre capacité individuelle et collective à relever le défi. Nous savons que l implantation aura des impacts sur la compétence des employés lors des premières semaines de travail. Mais nous savons aussi que tous sont capables d y faire face, à condition d offrir le soutien nécessaire.» Outre le travail de préparation d ores et déjà entamé par l équipe de gestion du changement, menée par Daniel Côté, un vaste programme de formation sera conduit dans les semaines précédant le déploiement de la Solution. Soutien, formation et coaching se poursuivront bien entendu après le 1 er mars De quoi rassurer ceux qui ont déjà vécu de telles transformations dans le passé, et qui savent que ces changements, bien que contraignants, peuvent leur apporter de bien belles expériences! 5

6 Nouveau portail à RTFT Le nouveau portail entamera sa mise en ligne au cours de l été Au fil des années, la technologie informatique utilisée par l entreprise était devenue désuète. Les gens du département d informatique ont rapidement fait le constat que le portail de l entreprise ne pouvait plus répondre à leurs besoins. Ainsi, à l automne 2011, une étude de faisabilité a été effectuée, qui a convergé rapidement vers l utilisation d une technologie répandue mondialement dans les unités d opération de Rio Tinto. «Notre solution était de mettre sur pied un véritable portail d entreprise RTFT», précise Ivan Borja, analyste en chef-services web, Technologies de l Information et gestionnaire du projet Un portail est un vecteur de communication et de diffusion de contenu. Il permet à la direction de l entreprise de garantir une homogénéité des supports par un point d entrée unique. Le portail a pour but de faire gagner de la productivité à tous les acteurs de l organisation. Les défis imposés par ce projet étaient les suivants : Remplacer le système maison d archivage électronique Améliorer la communication interne Gérer les documents ISO (SSEQ) dans la nouvelle plateforme Normaliser la gestion des documents commerciaux (conformité ICQ) Un tel outil de communication permettra non seulement de partager de l information à l ensemble des employés mais il offrira également à des équipes spécifiques de travailler à l intérieur du portail, et ce, de façon sécurisée. Une technologie reconnue L équipe d informatique a opté pour SharePoint 2010, une technologie Microsoft qui se marie bien avec la suite Office. Il s agit d une technologie répandue et universelle. Voici un aperçu de la page d accueil du nouveau portail 6

7 Comité de gestion de changement, de gauche à droite : Luc Labelle, Directeur Technique chez Victrix, entreprise de technologies de l information qui soutient RTFT dans son implantation vers SharePoint 2010, Mathieu Chartrand, coordonnateur adjoint- Conformité, Julie Traversy, conseillère aux communications internes, Hugo Racine, coordonnateur Assurance Qualité, Ivan Borja, analyste en chef-services web, Technologies de l Information et gestionnaire du projet et Mario Godin, formateur au Service de formation. Avant de procéder à l installation des infrastructures, au printemps dernier, des rencontres par secteur, ont eu lieu pour établir la liste de besoins spécifiques. La livraison du portail s effectuera en trois phases. «Durant la première phase (Alpha), on s assiéra avec des employés sélectionnés pour faire des tests. Durant la deuxième phase (Beta), nous reprendrons les commentaires qui auront surgi durant la phase Alpha. Enfin, lors de la troisième phase, nous procéderons au déploiement graduel du portail qui débutera dès le 3 juillet prochain», précise M. Borja. IsoVision Jusqu à maintenant, IsoVision constituait le système actuel de gestion de documents officiels SSEQ. Avec l arrivée du nouveau portail, dont une partie est consacrée à la gestion des documents, IsoVision fera place au site des documents ISO, fait savoir Hugo Racine, coordonnateur Assurance Qualité. Avec SharePoint, les gens pourront aller chercher plus rapidement les documents grâce à un puissant moteur de recherche. IsoVision compte à l heure actuelle quelque documents actifs, qu il faut migrer dans SharePoint. Gestion documentaire Depuis quelques années, le Centre de technologie utilise déjà une application du portail pour déposer et accéder à toute la documentation technique générée par les différents chercheurs. Cette base de données doit être également migrée vers la nouvelle application SharePoint Une fois migrée, et grâce à des moteurs de recherche plus puissants, il sera plus facile de consulter ces nombreux documents. RTFT se dotera graduellement d un système d archivage électronique qui répondra aux normes de Rio Tinto en plus d être actuel et efficace. Communication et gestion de changement Le Service des communications travaille en étroite collaboration avec l équipe de Technologies de l information depuis le début du projet pour bâtir le nouveau portail de l entreprise. «Nous avons une stratégie de communication et de gestion du changement conséquente au déploiement du nouveau portail», souligne Julie Traversy, conseillère aux communications internes. Depuis le début du projet, des employés de divers secteurs ont été consulté afin de connaître leurs besoins et leurs attentes. D ailleurs, une preuve de concept a été présenté en février dernier à des employés afin de recueillir leurs idées. Ces actions permettent ainsi de déployer un outil qui répond aux besoins de ses utilisateurs. Un comité de gestion de changement est en place afin de procéder adéquatement à l implantation de cet outil de communication. Cette équipe a également le mandat de faire le suivi une fois le portail déployé. Le comité de gestion de changement évalue actuellement la possibilité d installer des écrans dans des secteurs spécifiques pour diffusion de messages internes. Un projet pilote en ce sens sera d ailleurs implanté au Centre de technologie dès l automne. Ce projet se concrétise donc grâce à l implication des experts des différents secteurs de l organisation. Au cours des prochaines semaines, le comité de gestion de changement procédera à des activités à ses deux sites, à Sorel-Tracy et à Havre-Saint-Pierre, pour faire connaître cet outil de communication novateur. Bien que l équipe de Technologies de l Information met tous les efforts techniques nécessaire pour arriver au déploiement le 3 juillet, il n en demeure pas moins que les prochaines étapes seront cruciales pour favoriser l adhésion du portail à l ensemble des employés. 7

8 Démarche de reconnaissance La démarche de reconnaissance à RTFT Depuis le début de l année, RTFT est en plein déploiement de la démarche de reconnaissance. Ce mot est sur les lèvres de plusieurs experts et intervenants en ressources humaines, suscitant ainsi de nombreuses réflexions dans plusieurs organisations dont RTFT fait partie. Les invités de la soirée du 20 avril dégustent le cocktail de bienvenue Reconnaissance des années de service Depuis plusieurs années, une soirée annuelle de reconnaissance est organisée en l honneur des employés qui ont atteint 25 ans de service et les retraités, en compagnie de leur conjoint(e). En s inspirant de la démarche de RTFT à Havre-Saint-Pierre, les employés qui ont atteint 35 ans de service sont dorénavant invités à la soirée Sorel-Tracy. Pour s adapter à cette nouvelle politique débutant en 2012, une soirée spéciale, cette année seulement, a été organisée en l honneur des employés de 36 ans de service et plus, en compagnie de leur conjoint(e). Sorel-Tracy C est donc le 20 avril dernier que le président et le comité exécutif ont reçu près de 130 invités pour souligner les loyaux services des employés qui sont au sein de l entreprise depuis plus de 36 ans. Le lendemain, le président et son comité exécutif se sont à nouveau rassemblés pour souligner les 25 ans et les 35 ans de service ainsi que les retraités, réunissant ainsi près de 360 invités. Havre-Saint-Pierre Du côté de Havre-Saint-Pierre, les employés qui ont atteint 25 et 35 années de service ainsi que les retraités ont été invités à la soirée annuelle, tenue le 15 juin dernier, réunissant près de 60 invités. Par ailleurs, dans le cadre de cette nouvelle politique, un 5 à 7 sera organisé en septembre pour les employés qui sont au sein de l entreprise depuis 10 ans, 15 ans et 20 ans. Différents moyens ont aussi été déployés pour les employés qui ont atteint un an, cinq ans et 30 ans de service. Formation sur la reconnaissance à Sorel-Tracy En mars, le comité exécutif, les surintendants, les directeurs et les chefs de service ont participé à une formation entièrement dédiée à la démarche de reconnaissance. D ici la fin de l été, les superviseurs auront suivi cette formation afin de les outiller dans cette démarche. Quelques employés qui ont souligné leur 25 e année de service à RTFT lors de la soirée du 21 avril 8

9 Certification Amélioration des affaires Photo de gauche : Les invités échangent lors du cocktail. Photo de droite : Des diplômés et certifés entourés de Dominique Bouchard Trente employés honorés lors d une cérémonie de reconnaissance en amélioration des affaires Une soixantaine d employés de Sorel-Tracy ont assisté, le 19 avril dernier, à un cocktail convivial organisé par l Amélioration des affaires dans le but de souligner les réalisations ayant amélioré sa position d affaires au cours de la dernière année. D une part, 18 personnes ont reçu leur certification ceinture noire (1) ou verte (17) dans le cadre du programme d amélioration des affaires Lean Six Sigma, qui a pour objectif de résoudre des enjeux variés en équipe par le biais d une approche structurée. D autre part, RTFT a également souligné la contribution remarquable de douze de ses employés sélectionnés parmi les témoignages reçus de leurs collègues. «Nous sommes agréablement surpris de l accueil plus que positif de cette initiative et de l émotion ressentie parmi les invités tout au long de la soirée et même dans les jours qui ont suivi!», s est réjouie Dominique Beaudry, directrice exécutive, Amélioration des affaires. «Tous les gens qui ont été honorés et qui ont reçu un diplôme Lean Six Sigma ou un certificat d excellence Rio Tinto, peuvent avoir le sentiment bien légitime d avoir contribué au succès de l entreprise», estime Mme Beaudry. Elle assure du même souffle que cette initiative, qui contribue au sentiment de fierté des employés de RTFT, sera renouvelée chaque année. Voici les noms des personnes honorées en amélioration des affaires en 2012 : Diplômes Lean Six Sigma Carl Bertrand Frédéric Boulanger Julie Campbell-Tremblay Alexandre Charest Jimmy Dufresne Christine Emond Julie Lacroix Sylvain Lemieux Isabelle Léveillée John Mammen Frédéric Martel Steve Morin Nadine Pelletier Josée Pinard Guylaine Proulx Sébastien Rivest Danielle Roy Éric Tremblay Certificats d excellence Ghislain Bélanger Christian Bergeron Serge Bertrand Claude Chrétien Fabien Danis Richard Lamanna Nathalie LeMay Denis Martineau Alain Nourry Éric Perrier François Robichaud Julie Traversy 9

10 Implication des employés Implication et engagement des employés dans leur communauté Voici quelques exemples d engagement des employés à Sorel-Tracy et à Havre-Saint-Pierre Rock Boudreau, superviseur à l entretien de la voie ferrée, entouré de Roy Gemmell, directeur, Terminal portuaire, rails et services administratifs, Jane Monro, conjointe de M. Gemmell et Maryse Bernier, conjointe du récipiendaire. Mario Côté, cycliste d une des deux équipes du Grand défi Pierre Lavoie, membre du comité du 5 km du Festival de la gibelotte, participant au Défi Vélo Lussier et membre du club cycliste Les 2HP Rock Boudreau, récipiendiaire du prix d excellence 2011 Cette distinction vise à reconnaître le travail d une personne de la communauté de Havre-Saint-Pierre ayant fourni une performance exceptionnelle et continue à titre de bénévole. Monsieur Boudreau, ce véritable touche-à-tout a mis la main à la pâte tant dans le domaine culturel que sportif, sans oublier le milieu social : comité de spectacles (CODEC), tournoi de hockey, Festival de la famille, pour ne nommer que ceux-ci. Mario Côté transmet sa passion pour le sport et la santé Il y a quelques années, un problème de glande thyroïde a forcé Mario Côté à prendre sa santé en main. Grâce à sa nouvelle passion pour le vélo, il a su relever cet immense défi et, depuis ce temps, il souhaite convaincre les gens des bienfaits de l activité physique pour la santé. «Je me fais un devoir de trouver une personne qui ne fait rien et de l amener à faire une activité, ne serait-ce que de faire un court trajet à pied. L activité, c est le meilleur médicament qui puisse exister pour prévenir la maladie», confie Mario Côté, analyste en vibration Pratiques de maintenance. Les membres de la brigade d urgence de RTFT à la Colonie des Grèves 10 La brigade d urgence de RTFT à la Colonie des Grèves La brigade d urgence de RTFT formée de neuf bénévoles a donné un véritable coup de jeunesse à la piste d hébertisme de la Colonie des Grèves de Contrecœur. C est François Turcotte, trésorier du conseil d administration de la Colonie et employé de RTFT qui est l initiateur du projet. De nouveaux modules ont été construits de toutes pièces et d autres ont été revampés, notamment pour répondre aux nouvelles normes de sécurité.

11 Implication des employés Deux écoles parrainées par les équipes RTFT, à gauche : l école Mère-Marie-Rose de Contrecœur et à droite : l école Martel de Saint-Joseph-de-Sorel Marie-Noël Lebrun fait bouger la communauté! Marie-Noël, conseillère à la prévention à Havre-Saint-Pierre, est une véritable passionnée de la danse. Non seulement offre-t-elle des cours de ballet-jazz à des groupes d adolescents au sein de l école Calypso de Havre-Saint-Pierre, elle est également présidente du conseil d administration de l institution. Alexandre Bonin, cycliste au Grand défi Pierre Lavoie et initiateur du projet à l école Martel et Louis-Philippe Lavoie, cycliste au Grand défi Pierre Lavoie et initiateur du projet à l école Mère-Marie-Rose Marie-Noël Lebrun, juste avant de débuter un de ses cours d aérobie Marie-Noël est aussi membre du Club Optimiste de Havre-Saint-Pierre, qui soutient le Téléthon Opération Enfant-Soleil. «Nous ramassons de l argent pour le téléthon et nous organisons aussi diverses activités de financement, dont une dégustation de vins et fromages. Durant l année, nous organisons aussi toutes sortes d activités qui rejoignent les jeunes.» Enfin, Marie-Noël Lebrun donne aussi des cours d aérobie au sein de la Coopérative de solidarité Vivactif, qu un groupe de gens a décidé de mettre sur pied. Lève-toi et bouge L objectif du défi est de promouvoir les saines habitudes de vie et de véhiculer le message du Grand défi Pierre Lavoie (GDPL) auprès des jeunes et leur famille. «Le 1 er mai dernier, une conférence pour présenter les équipes du GDPL et pour motiver les élèves était organisée à l école Martel de Saint-Joseph-de-Sorel. De plus, enseignants, élèves, parents et amis ont participé à une marche dans les rues de la ville, ce qui a permis d attirer plus de 200 personnes», résume Alexandre Bonin, cycliste et initiateur du projet. «Le 17 mai, les cyclistes se rendaient à vélo à l école Mère-Marie-Rose de Contrecœur. Plusieurs activités étaient organisées : une randonnée à vélo de 11 km, une marche de 4 km et un défi de danse pour tous les élèves. Cette journée, rassemblant plus de 400 élèves, enseignants, parents et bénévoles, fut couronnée de succès», confia Louis-Philippe Lavoie, cycliste et initiateur du projet. 11

12 TiO 2050 Chute de déversement du minerai au concasseur conique à la Mine 2012, une année charnière pour le Projet TiO 2050 «C est en 2012 que le Projet TiO 2050 doit atteindre sa vitesse de croisière pour permettre l utilisation du plein potentiel du gisement minier de Havre-Saint-Pierre», fait savoir le directeur exécutif du projet, Claudio Lazzari. 12 Havre-Saint-Pierre Jusqu à maintenant, plus de 90 % du nouveau personnel prévu lors de l annonce de l investissement, l année dernière, a été embauché. Il en est de même pour les 32 logements qui ont été complétés depuis la fin avril. Après avoir signifié son appui au projet d un nouveau centre de petite enfance (CPE) de 80 places, RTFT contribuera une somme de $ à sa construction. Rappelons qu une demande a été déposée en février par la communauté de Havre-Saint-Pierre auprès du ministère québécois de la Famille et des Aînés, pour l obtention de ce CPE. RTFT a par ailleurs donné le feu vert à l achat d un tout nouveau concasseur conique pour améliorer les opérations de production du minerai, un investissement de 12 M$. Cet outil, important pour le fonctionnement de la mine, permettra de concasser le minerai afin de faciliter son transport par train et par bateau. L ancien concasseur date de 30 ans et a nécessité de nombreuses réparations au cours des dernières années. RTFT vient également de définir son plan directeur concernant le développement des infrastructures de la mine. Le travail d ingénierie se poursuit sur le projet de route pour relier la mine du lac Tio à la route de la Romaine. D autre part, le système de pompage et le réseau électrique devront être revus en fonction des besoins de la mine d ici la fin de l année. Quatre tables de discussion ont été mises en place pour faciliter les échanges sur les thèmes suivants : Ressources humaines et formation, Développement économique et contrats, Développement communautaire et finalement Environnement, protection du territoire et Innu aitun (traditions). Ces tables sont actives avec la communauté de Mingan et le conseil de bande de la communauté d Ekuanitshit. Une nouvelle personne s est ajoutée à l équipe de Havre-Saint-Pierre et contribue au Projet TiO Candace Ramcharan, qui occupe le poste de conseillère en relations externes et communautaires depuis fin février.

13 TiO 2050 Un deuxième opérateur en action à l Usine de réduction Les insvestissements se poursuivent à Sorel-Tracy Usine des poudres Les travaux relatifs au projet d investissement de 30 M$ annoncés pour l Usine des poudres vont bon train. Une première série de travaux ont été exécutés lors de l arrêt annuel de l Usine des poudres en août 2011 et une deuxième série seront effectués à la même occasion, en août L ensemble des travaux devrait s échelonner jusqu au début de «L avancement des travaux s exécute conformément à notre échéancier original», assure Sylvain Paul-Hus, vice-président, Stratégie des opérations, Ingénierie et Affaires externes. «Nous devons moderniser nos procédés. Nous identifions les modifications à apporter à ces goulots et nous avons plusieurs sous-projets à cet effet. Le plus gros d entre eux est la modernisation et l augmentation de la capacité du four de recuit #1, dont les travaux débuteront lors de l arrêt d août On prévoit sa remise en marche en janvier 2013.» Depuis le 4 juin, madame Marie Lapointe occupe le poste de directrice exécutive, Division Poudres et Aciers. Ingénieure de formation et possédant plus de 25 ans d expérience, elle a occupé différents postes au sein de Rio Tinto Alcan. Autres projets Le 1 er juin dernier, RTFT a annoncé un investissement de 7,2 millions pour la réfection du système de filtration d eau à l Aciérie. Le nouveau système est prévu pour l année «Nous utilisons une nouvelle technologie en matière de filtration d eau qui nous permettra d améliorer la fiabilité et le rendement des équipements, d optimiser la production et de réduire notre impact sur l environnement», mentionne Dominique Bouchard, président. Un projet majeur sur le site de Sorel-Tracy est celui du traitement des émissions de S0 2, aux fours rotatifs de l Usine d enrichissement. Il vise à neutraliser les émissions atmosphériques de S0 2 afin de rencontrer les nouvelles normes gouvernementales. RTFT a également annoncé un investissement de 49 M$ pour la reconstruction du four N o 5 à l Usine de réduction. Sa reconstruction complète permettra d atteindre les objectifs de production en améliorant l efficacité et la fiabilité. Les travaux d ingénierie sont en cours et la majorité des travaux s effectueront en Cet investissement permettra à RTFT de conserver une longueur d avance technologique sur ses compétiteurs. 13

14 Croissance TiO 2 Voyage de Jean-François Turgeon en Chine Jean-François Turgeon, directeur général de Rio Tinto Iron & Titanium, Ganlin Wang, du Centre de technologie ainsi que Rex Chen, du bureau de Taipei, se sont rendus en Chine du 18 au 30 mars dernier. Jean-François Turgeon et monsieur Yu Xiaoning, président de Shandong Dawn Group Dix producteurs chinois de pigment de TiO 2, dont deux qui sont sur le point de démarrer des usines utilisant le procédé au chlore, ont été visités. M. Turgeon a également profité de l occasion pour visiter l usine de poudres à Suzhou. La consommation de TiO 2 en Chine continuera de croître d environ 8 % à 12 % par année. Pour sa part, la production de TiO 2 augmentera à un taux supérieur de 12 % annuellement. Ce constat a été établi à la suite de discussions avec les producteurs de pigment et des visites d usines. Visite du producteur Shandong Dawn Group 14 La Chine ne possède pas beaucoup de ressources qui peuvent être utilisées comme matières premières pour l industrie du pigment de titane. Le développement de l industrie chinoise devra compter sur l importation de matières premières, en particulier celles utilisées pour le procédé au chlore. La croissance de l industrie chinoise continuera d être basée sur le procédé au sulfate pour les cinq prochaines années. Mais une croissance rapide de la capacité de production de pigment de TiO 2, à partir du procédé au chlore, est prévue de 2017 à 2022, lorsque les premières usines chinoises utilisant cette technologie auront démontré leur efficacité et que l offre des matières premières sera suffisamment disponible. À la suite de la visite et aux discussions, tous les producteurs de pigment de TiO 2 chinois ont réitéré leur intérêt de s approvisionner chez RTIT pour leurs matières premières. «Ils comprennent mieux maintenant l importance d assurer un approvisionnement stable en matières premières avant de construire de nouvelles usines ou de faire des expansions de leurs usines existantes», conclut Jean- François Turgeon, directeur général de RTIT.

15 15 ans pour l Usine UGS À gauche : l Usine UGS prend forme. Elle fera 500 mètres de long, l équivalent de cinq terrains de football. Hiver À droite : L Usine UGS vue du fleuve Saint-Laurent L Usine UGS célèbre son 15 e anniversaire La première livraison s est effectuée le 31 décembre 1997, se rappelle l ingénieur Pierre Racine. L Usine UGS célèbre cette année son 15 e anniversaire. Voilà quinze années de défis pour cette Usine dont la capacité de production a été augmentée à plusieurs reprises depuis sa fondation. Depuis ce temps, trois programmes d investissements de plusieurs dizaines de millions de dollars ont permis d augmenter progressivement la capacité de l usine. En 2002, la production a augmenté de à tonnes. En 2005, elle a été portée de à tonnes. En 2006, une quatrième expansion a permis de hausser le tonnage jusqu à tonnes de UGS. Des investissements ont également été réalisés en 2007 et en 2012, dans le secteur SPP de l usine UGS, afin de pouvoir ajuster la granulométrie de la scorie de la mine de Madagascar (QMM) aux spécifications de nos clients. En tout, RTFT a investi près d un milliard de dollars dans cette Usine pour permettre à la scorie produite à l Usine de réduction de pénétrer un nouveau marché, celui de la transformation par le procédé au chlore. «C était une véritable prouesse technique», laisse entendre Éric Planque, directeur exécutif de l Usine UGS. «À l époque, les experts mondiaux nous regardaient en pensant qu aucune usine de lixiviation ne pouvait être rentable dans les conditions requises à la fabrication du UGS. Penser à réaliser ce projet constituait un défi en soi.» «Le marché traditionnel, celui de la transformation par le procédé au sulfate, était saturé. Il fallait améliorer notre produit pour le rendre compatible au procédé au chlore, plus respectueux de l environnement. Notre produit est haut de gamme mais même s il est plus onéreux, il est très apprécié de notre clientèle. Cette usine possède le procédé le plus complexe chez Rio Tinto à travers le monde.» «C est un véritable accomplissement et une fierté pour l entreprise. Ce procédé unique a été développé par le Centre de technologie, grâce à l expertise des employés», croit Éric Planque, directeur exécutif à l Usine UGS. «Nous constatons chaque année des progrès mesurables. Nous avons pu générer de la valeur sans pour autant avoir à faire des investissements. Il y a beaucoup de génie humain dans cette aventure», note M. Planque, qui salue au passage les employés du Centre de technologie et le groupe de développement de procédés. «Grand nombre d idées sont et continuent de venir de nos travailleurs sur le plancher pour améliorer nos façons de faire. C est donc le travail de toute une équipe», assure-t-il. Des activités auront lieu au cours de l année pour marquer ce 15 e anniversaire. 15

16 Stratégie santé et mieux-être des employés De nouvelles stratégies pour améliorer la santé et le mieux-être de nos employés Obésité, hypercholestérolémie, stress, tabac, manque d activité physique, mauvaise alimentation, hypertension tous ces facteurs représentent un risque pour la qualité de vie et pour l espérance de vie d un individu. Or on sait qu en modifiant certaines habitudes de vie, on peut diminuer le risque de prévalence de certaines maladies chroniques comme le diabète, les maladies cardiovasculaires, les maux de dos et certains cancers. Selon Rio Tinto, plus de 70 % de ses employés dans le monde présentent au moins un facteur de risque à la santé, ce qui les rend de deux à quatre fois plus à risque d être blessés au travail. La santé et le mieux-être de nos employés s intègrent donc dans notre stratégie zéro blessure par choix. Éliminer ou réduire ces facteurs de risque favorise une meilleure productivité et une diminution de l absentéisme. Le comité exécutif a adopté une stratégie Santé et mieux-être cette année. Ainsi, à compter de 2013 la participation volontaire de 70 % des employés à une évaluation des risques à la santé, et ce, sur une base annuelle est escomptée. Cette évaluation, qui consiste en un questionnaire sur les habitudes de vie des employés et leurs facteurs de risque de maladie, permettra de tracer un portrait des risques à la santé présents dans l entreprise et orientera les actions à prendre pour les réduirent. Diverses activités reliées à la nutrition, au tabagisme, à la gestion du stress, et à la promotion de l activité physique sont aussi prévues. L objectif poursuivi est une amélioration de la santé des employés à travers une prise de conscience et le changement de leurs habitudes de vie. D ici le mois de décembre, les comités Santé et mieux-être de Havre-Saint-Pierre et de Sorel-Tracy seront mis en place pour encadrer les activités au cours des prochaines années. Les activités prévues en 2012 Cette année, RTFT participe au Défi Bougez! (BeActive!) de RioTinto. Soixante-sept équipes de quatre personnes provenant de Sorel-Tracy et de Havre-Saint-Pierre se sont inscrites au défi qui a commencé le 21 mai dernier. Des prix de participation ont été prévus, mais l objectif est surtout une compétition amicale et vise à ce que les participants soient plus actifs, et ce, tous les jours de la semaine. De plus, encore cette année, RTFT participera au 5 km du Festival de la gibelotte. Le questionnaire d évaluation des risques à la santé aura lieu en septembre prochain alors que le thème mensuel sera la Santé et le mieux-être. À partir de 2013, des mesures biométriques seront ajoutées lors de l évaluation des risques à la santé. Ces mesures, effectuées en même temps que le questionnaire sur les habitudes de vie, sont des indicateurs des facteurs de risque des individus, donc un excellent moyen de sensibilisation à la santé. Près de 110 employés ont participé au 5 km du Festival de la gibelotte en

17 Vision de développement durable La vision du développement durable de RTFT «Pour répondre aux défis du développement durable, nous misons sur notre capacité d innovation afin de diminuer notre empreinte environnementale et de mettre en place des conditions économiques, sociales et environnementales qui maximiseront la valeur pour toutes les parties prenantes.» Des employés de la Mine complètent le questionnaire L adoption, par la direction de RTFT, de cette vision de développement durable a été diffusée en avril dernier. C est la première étape cruciale d une démarche dans laquelle l entreprise s est engagée dans le cadre d un projet pilote du Bureau de normalisation du Québec (BNQ 21000). L objectif poursuivi est d intégrer différents enjeux reliés au développement durable. «Actuellement, le projet est dans sa phase diagnostic», précise Marie Rousseau, coordonnatrice, développement durable à RTFT. À cet effet, un vaste sondage est envoyé aux employés ainsi qu aux fournisseurs et partenaires externes, dans le but de connaître leur perception sur les performances de RTFT en développement durable. À partir de ce diagnostic, l entreprise précisera ses enjeux en matière de développement durable pour enfin établir un plan d action visant à améliorer ses façons de faire. Tous les secteurs de l entreprise seront invités à se poser des questions sur leurs propres activités et à identifier des opportunités d amélioration. L ensemble de la démarche permettra également de consolider graduellement les actions mises de l avant jusqu à maintenant par RTFT et d intégrer davantage cette notion dans la façon de faire de l ensemble des employés de l entreprise. «Nous voulons aller plus loin dans nos façons de gérer nos projets, afin que chacun soit impliqué et se sente imputable», précise Marie Rousseau. «Il faut briser les actions en silos et travailler davantage en tenant compte de tous les aspects. Le développement durable touche toutes les opérations stratégiques de l entreprise, que ce soit la production, les ressources humaines, l approvisionnement, l ingénierie ou l environnement», croit-elle. L objectif est d apporter des changements graduellement, sans révolution, tout en optimisant les programmes et les systèmes en place. La participation des employés est le seul gage de succès d une telle démarche. 17

18 Rio Tinto Héros Rio Tinto, Fer et Titane, salue ses héros Le programme Rio Tinto Héros, lancé en octobre 2011, est le tout premier programme mondial de reconnaissance des employés visant à renforcer les valeurs de l entreprise responsabilité, travail d équipe, intégrité et respect tout en suscitant le sentiment de fierté des employés à l égard de Rio Tinto. Robert Côté s envolera pour Londres cet été grâce au programme de reconnaissance mondial Rio Tinto Héros Jean Arsenault, mécanicien d équipements motorisés à Havre-Saint-Pierre Lucie Descheneaux, commis prévention des accidents Yves Bernier, superviseur traitement des produits à l Usine de réduction «C est avec surprise et émotions que j ai appris la nouvelle. Je suis très fier d avoir été choisi héros de Rio Tinto. Je suis également très enthousiaste et c est avec engouement que je vais me rendre à Londres pour la première fois, et ce, pour vivre l expérience des Jeux olympiques. C est une chance unique dans ma carrière et dans ma vie!», a mentionné M. Côté. Chez RTFT, plus d une centaine d employés ont été reconnus par leurs collègues, leurs supérieurs immédiats ou leurs directeurs dans le cadre du programme. Au final, un employé de RTFT, Robert Côté, a remporté le grand prix avec 80 autres employés de Rio Tinto, à travers le monde. M. Côté aura en effet l occasion unique de s envoler vers l Angleterre pour assister aux Jeux Olympiques de Londres cet été. Notre héros, conducteur d équipement mobile au magasin, travaille au sein de RTFT depuis 37 ans. Il assume les fonctions de représentant à la prévention depuis Il a toujours été grandement impliqué dans les dossiers de santé et de sécurité. Trois autres employés de RTFT, deuxième unité d affaires à soumettre le plus grand nombre de candidatures, ont atteint un très haut niveau de sélection : Jean Arsenault, Lucie Descheneaux et Yves Bernier. Rio Tinto Héros est un programme de reconnaissance mondial permettant de souligner les bons comportements qui favorisent l amélioration des résultats, tant sur le plan de la sécurité que de l efficacité opérationnelle, à travers toutes les entreprises Rio Tinto. 18

19 Profils employés Profils employés Julie Dumontier Conseillère Ressources humaines Gestion des talents et relations avec les cadres Julie Dumontier est responsable du processus proactif de gestion de la relève et du talent à Sorel-Tracy et à Havre-Saint-Pierre. Ce processus couvre le rendement, le potentiel et les aspirations de carrière des effectifs, la coordination des plans de succession ainsi que la gestion des groupes-ressources. Formation : Julie possède un baccalauréat en administration des affaires, avec une spécialisation en gestion des ressources humaines. Postes déjà occupés au sein de RTFT : Julie a débuté comme agente de personnel à l Usine des poudres et a également occupé le poste de conseillère en ressources humaines pour l Usine des poudres, l Usine de réduction ainsi que l Usine UGS. Journée typique de travail : «Les journées se suivent mais ne se ressemblent vraiment pas : discussions avec les cadres et les gestionnaires des plans de développement de leurs employés et des possibilités d avancement, établissement de plans de succession dans les départements. Mon travail est varié et ultra motivant.» Qualités essentielles pour la réussite du travail : «Il faut être énormément à l écoute des gens et développer un bon réseau de contacts.» Qu est-ce qui vous passionne le plus? «Mon rôle est de soutenir tous les gestionnaires de l organisation, spécialement ceux qui ont le désir d évoluer au sein de l entreprise, et de faire en sorte de développer leur potentiel. C est très gratifiant pour moi d aider quelqu un à atteindre ses objectifs lorsqu il accède au poste qu il convoitait tout en répondant aux besoins de l organisation. Je me sens privilégiée d avoir ces discussions avec nos gestionnaires.» Claude Coutu Opérateur à l Usine UGS Claude Coutu est opérateur à l Usine UGS depuis sa construction en 1997 et il a participé à la construction et à la mise en opération de l usine. Il planifie notamment les arrêts de production pour l entretien hebdomadaire et annuel des équipements. Il s assure du suivi des opérations, il construit et valide les fiches de verrouillage. Formation : Il possède un certificat d études de niveau collégial en chimie et en pétrochimie. Journée typique de travail : Claude Coutu effectue d abord un survol des opérations de la nuit précédente. Il doit ensuite faire une tournée d inspection du chantier afin de déceler les anomalies et les problèmes pour ensuite apporter les correctifs nécessaires. En inspectant le chantier, il doit également compiler les besoins en nettoyage d équipement et faire le suivi des projets ou l installation de nouveaux équipements, le cas échéant. Qualités essentielles pour la réussite du travail : «La principale qualité, à mon avis, est d avoir de l initiative. Je vais au-devant des besoins. J aime m impliquer. Ça me permet d avoir un plus grand sentiment d appartenance qui fait qu on ne devient pas blasé de travailler, même après de nombreuses années. Il faut évidemment avoir une bonne connaissance de la mise en marche et de la mécanique des équipements. Enfin, il faut pouvoir être serein.» Quels sont les éléments de fierté que vous retirez de votre engagement chez RTFT? «Je suis très fier d avoir obtenu un poste qui me rapproche des prises de décision, ce qui me permet de m impliquer davantage. C est très important pour moi de pouvoir développer un plus grand sentiment d appartenance envers l entreprise.» 19

20 Rio Tinto, Fer et Titane Complexe métallurgique 1625, route Marie-Victorin Sorel-Tracy (Québec) J3R 1M6 T F rtft.com Rio Tinto, Fer et Titane Mine et terminal 951, rue de l Escale Havre-Saint-Pierre (Québec) G0G 1P0 T F rtft.com Conception et impression : Cournoyer communication marketing Édition : Nathalie LeMay Rédaction : Hélène Goulet et Julie Traversy Coordination et révision : Julie Traversy Correction : Mireille Charbonneau Photographes : NathB, Xavier Dachez et Simon Ménard ISSN : Revue l ilménite

AGO BIAT du 28 Mai 2010. de Monsieur le Président du Conseil

AGO BIAT du 28 Mai 2010. de Monsieur le Président du Conseil AGO BIAT du 28 Mai 2010 Allocution d ouverture Allocution d ouverture de Monsieur le Président du Conseil Chers Actionnaires, Mesdames, Messieurs : L année 2009 a été globalement une année très positive

Plus en détail

Regional economic development. Développement économique régional

Regional economic development. Développement économique régional Regional economic development REDER Développement économique régional La vision du DER est de contribuer au développement socio économique des communautés qui nous accueillent, afin de soutenir leur croissance

Plus en détail

Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers. Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin

Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers. Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin Janvier 2010, Révisée en octobre 2012 1 BUT POURSUIVI PAR LA POLITIQUE

Plus en détail

M. Godin fait partie des bâtisseurs de l industrie des technologies de l information. Il a pavé la voie pour de nombreux autres entrepreneurs

M. Godin fait partie des bâtisseurs de l industrie des technologies de l information. Il a pavé la voie pour de nombreux autres entrepreneurs Monsieur l Ambassadeur, Monsieur le Délégué général, Monsieur Maynard - Président la Chambre de commerce France-Canada, Monsieur Godin, Distingués invités, Mesdames et Messieurs, Mon nom est Eric Lemieux,

Plus en détail

CE QUE VOUS POUVEZ EN TIRER

CE QUE VOUS POUVEZ EN TIRER Introduction CE QUE VOUS POUVEZ EN TIRER «Au début vous n avez aucune idée de l ampleur des économies que vous pouvez réaliser, déclare Todd Graham. Faire des économies pour l usine, c est la partie que

Plus en détail

UN SERVICE À VOTRE IMAGE

UN SERVICE À VOTRE IMAGE UN SERVICE À VOTRE IMAGE Un service Un service de de Mutuelles qui qui inspire inspire la fierté! la fierté! Depuis 2012, Depuis l AQEI 2012, offre l AQEI un offre outil un sur outil mesure à mesure ses

Plus en détail

HÉLÈNE JOLIN. 405, rue de Dieppe Saint-Jean-sur-Richelieu (Québec) J3B 1S9 Tél. : (450) 359-0141 Courriel : jolin.h@sympatico.ca SOMMAIRE D EXPÉRIENCE

HÉLÈNE JOLIN. 405, rue de Dieppe Saint-Jean-sur-Richelieu (Québec) J3B 1S9 Tél. : (450) 359-0141 Courriel : jolin.h@sympatico.ca SOMMAIRE D EXPÉRIENCE HÉLÈNE JOLIN 405, rue de Dieppe Saint-Jean-sur-Richelieu (Québec) J3B 1S9 Tél. : (450) 359-0141 Courriel : jolin.h@sympatico.ca SOMMAIRE D EXPÉRIENCE Expérience acquise dans l intervention et le développement

Plus en détail

Les résultats du sondage de satisfaction de la clientèle 2010 de FacilicorpNB sont positifs

Les résultats du sondage de satisfaction de la clientèle 2010 de FacilicorpNB sont positifs Volume 3 Numéro 3 Hiver 2010 De bons mots pour nos Services d ingénierie clinique (p. 3) FacilicorpNB réalise des économies (p. 4) Mise à jour sur le projet de portail intranet commun en santé (p. 5) Le

Plus en détail

GROUPE GIROUX MÉNARD. Roger Giroux, CPA, CA Associé fondateur. Éric Laprés, CPA, CA Associé fondateur. Josée Charbonneau, CPA, CA Associée fondatrice

GROUPE GIROUX MÉNARD. Roger Giroux, CPA, CA Associé fondateur. Éric Laprés, CPA, CA Associé fondateur. Josée Charbonneau, CPA, CA Associée fondatrice GROUPE GIROUX MÉNARD Le Groupe Giroux Ménard vous offre des services en certification, en fiscalité et en financement ainsi que des services-conseils. La firme peut également vous conseiller en matière

Plus en détail

Démarche de co-construction Bilan phase 1

Démarche de co-construction Bilan phase 1 Démarche de Bilan phase 1 RAPPEL DE L OBJECTIF DE LA DÉMARCHE DE CO-CONSTRUCTION La Mine Canadian Malartic (MCM) reconnaît que ses activités génèrent des nuisances et qu elle doit poursuivre ses efforts

Plus en détail

Parrainage. d une demande d aide financière pour le Fonds 12/17

Parrainage. d une demande d aide financière pour le Fonds 12/17 Fonds dédié aux projets citoyens initiés et portés par des jeunes de 12 à 17 ans dans la région de la Capitale-Nationale Parrainage d une demande d aide financière pour le Fonds 12/17 Une initiative de

Plus en détail

Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010

Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010 Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010 Commissariat aux relations internationales et à l immigration Table des matières Page Déclaration d

Plus en détail

Simplifier vos projets d avenir

Simplifier vos projets d avenir Simplifier vos projets d avenir FINANCEMENT Ouvrir à nos clients l accès aux marchés de capitaux publics et privés par le biais de formules innovatrices d emprunt et de recapitalisation. S O L U T I O

Plus en détail

Toutefois, certains enjeux ont amené le CSSS-IUGS à mettre en place un projet de réorganisation du travail en soins infirmiers :

Toutefois, certains enjeux ont amené le CSSS-IUGS à mettre en place un projet de réorganisation du travail en soins infirmiers : ANNEXE 22 Adopté au comité directeur paritaire le 27 avril 2009 PLAN DE COMMUNICATION Organisation du travail et revalorisation des pratiques en soins de longue durée 1) Contexte Né du regroupement successif

Plus en détail

PROGRAMME DE MENTORAT

PROGRAMME DE MENTORAT CONSEIL SCOLAIRE ACADIEN PROVINCIAL PROGRAMME DE MENTORAT ÉNONCÉ PRATIQUE Le Conseil scolaire acadien provincial désire promouvoir un programme de mentorat qui servira de soutien et d entraide auprès des

Plus en détail

Code de conduite en matière de jeu responsable

Code de conduite en matière de jeu responsable Code de conduite en matière de jeu responsable 1 Notre mission Loto-Québec a pour mission première d exploiter dans l ordre et la mesure les jeux de hasard et d argent au Québec. Créée en 1969 afin d implanter

Plus en détail

L innovation dans l entreprise numérique

L innovation dans l entreprise numérique L innovation dans l entreprise numérique Toutes les entreprises ne sont pas à l aise avec les nouvelles configurations en matière d innovation, notamment avec le concept d innovation ouverte. L idée de

Plus en détail

Rapport annuel 2014-2015

Rapport annuel 2014-2015 Rapport annuel 2014-2015 180, Place du Commerce Matagami (Québec) J0Y 2A0 Téléphone : 819-739-2155 www.sadcdematagami.qc.ca Mot du Président et du Directeur général Mot du Directeur général C est avec

Plus en détail

Profil de compétences Directeur de projets SECTEUR BANCAIRE

Profil de compétences Directeur de projets SECTEUR BANCAIRE Profil de compétences Directeur de projets SECTEUR BANCAIRE PENSÉE ET VISION STRATÉGIQUE Avoir une perspective globale des enjeux actuels et futurs du client ainsi que de définir des orientations visant

Plus en détail

Et l électricité vient à vous

Et l électricité vient à vous Conception : Crédits photos : Fotolia, Médiathèque ERDF, Médiathèque EDF avril 2010 ERDF - Électricité Réseau Distribution France Tour Winterthur 92085 Paris La Défense cedex www.erdfdistribution.fr ERDF

Plus en détail

Plan d action de développement durable 2015-2020

Plan d action de développement durable 2015-2020 Plan d action de développement durable 2015-2020 «Durable Responsable Prospère Ensemble on fait avancer le développement durable au Québec!» La Société du Grand Théâtre de Québec a pour mission de promouvoir

Plus en détail

MOT DE LA PRÉSIDENTE. Séance du conseil d administration du RTL, le 8 juillet 2015. Le texte lu fait foi. Bonjour,

MOT DE LA PRÉSIDENTE. Séance du conseil d administration du RTL, le 8 juillet 2015. Le texte lu fait foi. Bonjour, MOT DE LA PRÉSIDENTE Séance du conseil d administration du RTL, le 8 juillet 2015 Le texte lu fait foi. Bonjour, Il me fait plaisir de vous présenter les nouvelles en transport. 1 Cette année encore, le

Plus en détail

Il me fait plaisir de vous accueillir à ce petit déjeuner traditionnel pour souligner le début de cette nouvelle année universitaire.

Il me fait plaisir de vous accueillir à ce petit déjeuner traditionnel pour souligner le début de cette nouvelle année universitaire. Allocution du recteur Jean Vaillancourt prononcée à l occasion du petit déjeuner de la rentrée le mercredi 10 septembre 2014, à 8 h 30, à la Grande salle du pavillon Alexandre-Taché, à Gatineau Chers collègues,

Plus en détail

VOTRE CARRIÈRE. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. DEVENIR CONSEILLER SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE.

VOTRE CARRIÈRE. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. DEVENIR CONSEILLER SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE. VOTRE CARRIÈRE. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. DEVENIR CONSEILLER SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE. Vous êtes avec un client. Il vous parle de son projet de se lancer en affaires. Ça vous stimule. Après tout,

Plus en détail

La fidélisation des employés : un remède efficace face à la pénurie

La fidélisation des employés : un remède efficace face à la pénurie La fidélisation des employés : un remède efficace face à la pénurie Par Serge Lamarche, vice-président, Service à la clientèle, ADP Canada Dénicher des employés qualifiés dans le secteur du commerce de

Plus en détail

Plan Stratégique 2008-2013

Plan Stratégique 2008-2013 Plan Stratégique 2008-2013 Version finale Adopté le 26 septembre par le Conseil d administration Septembre 2008 Mission La Société Santé en français est un chef de file national qui assure, en étroite

Plus en détail

DISCOURS de Sylvia PINEL. Installation du Conseil supérieur de la Construction et de l Efficacité énergétique

DISCOURS de Sylvia PINEL. Installation du Conseil supérieur de la Construction et de l Efficacité énergétique Cabinet de la Ministre du Logement, de l Egalité des territoires et de la Ruralité Paris, le lundi 15 juin 2015 Seul le prononcé fait foi DISCOURS de Sylvia PINEL Installation du Conseil supérieur de la

Plus en détail

L A GESTION INTÉGRÉE DES ABSENCES POUR RA ISONS DE SA NTÉ

L A GESTION INTÉGRÉE DES ABSENCES POUR RA ISONS DE SA NTÉ L A GESTION INTÉGRÉE DES ABSENCES POUR RA ISONS DE SA NTÉ Les grandes lignes du programme À l intention des gestionnaires du Mouvement Desjardins UNE APPROCHE NOVATRICE Le Mouvement Desjardins est soucieux

Plus en détail

Évaluation du Plan stratégique de développement

Évaluation du Plan stratégique de développement C.A. 08.11.26.10 Évaluation du Plan stratégique de développement Devis d évaluation Document soumis au comité d évaluation lors de la deuxième rencontre le 7 novembre 2008 Table des matières 1. Introduction...2

Plus en détail

Plan stratégique 2004-2007

Plan stratégique 2004-2007 Plan stratégique 2004-2007 Mot du directeur général Au cours des dernières années, plusieurs travaux importants et consultations tant à l interne qu à l externe ont conduit le Collège à l adoption de nombreux

Plus en détail

La Fondation contre le Cancer. et le comité local du Relais pour la Vie organisent RELAIS POUR LA VIE. 24 heures de mobilisation contre le cancer

La Fondation contre le Cancer. et le comité local du Relais pour la Vie organisent RELAIS POUR LA VIE. 24 heures de mobilisation contre le cancer La Fondation contre le Cancer et le comité local du Relais pour la Vie organisent RELAIS POUR LA VIE 24 heures de mobilisation contre le cancer CÉLÉBRER RENDRE HOMMAGE LUTTER Relais pour la Vie, une initiative

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION DE NORTHBRIDGE. À propos de Northbridge

PROGRAMME DE FORMATION DE NORTHBRIDGE. À propos de Northbridge PROGRAMME DE FORMATION DE NORTHBRIDGE À propos de Northbridge Northbridge est l une des plus importantes compagnies d assurance générale commerciale au pays avec des primes souscrites d une valeur de 1,3

Plus en détail

PLAN DE LA RÉUSSITE 2013-2017. Un milieu de vie, une réussite

PLAN DE LA RÉUSSITE 2013-2017. Un milieu de vie, une réussite PLAN DE LA RÉUSSITE 2013-2017 Un milieu de vie, une réussite LE CÉGEP ET LA RÉUSSITE Tributaire d une longue histoire éducative, le Cégep 1, depuis sa création, se distingue par la qualité de sa formation

Plus en détail

Des formations expérientielles qui maximisent la rétention des messages clés

Des formations expérientielles qui maximisent la rétention des messages clés Des formations expérientielles qui maximisent la rétention des messages clés Saviez-vous que nous retenons 10 % de ce que l'on lit 20% de ce que l'on entend 30% de ce que l'on voit 90% de ce que l'on fait?

Plus en détail

DESSAU ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE. Politique de Développement Durable

DESSAU ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE. Politique de Développement Durable DESSAU ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE Politique de Développement Durable Plan d action 2011-2014 Édifice Le Delta III certifié LEED-CS «Or», ville de Québec Mot DE LA DIRECTION Dessau est née d une volonté

Plus en détail

OBJECTIF DU POSTE : CONTEXTE : TÂCHES ET RESPONSABILITÉS : 1. Leadership et Supervision

OBJECTIF DU POSTE : CONTEXTE : TÂCHES ET RESPONSABILITÉS : 1. Leadership et Supervision DESCRIPTION DU POSTE Titre : Agent du service aux donateurs Département : Collecte de fonds Supérieur hiérarchique : Directeur de la collecte de fonds Supervision : Personnel et bénévoles du service aux

Plus en détail

Politique de gestion des ressources humaines

Politique de gestion des ressources humaines Politique de gestion des ressources humaines Adopté au conseil d administration le 18 octobre 2005 Résolution numéro 2068 Amendé le 16 avril 2013 par le conseil d administration Résolution numéro 2592

Plus en détail

Cahier de gestion CODE : TITRE : POLITIQUE DE GESTION DES. Date d adoption : Le 13 juin 2007. Nature du document :

Cahier de gestion CODE : TITRE : POLITIQUE DE GESTION DES. Date d adoption : Le 13 juin 2007. Nature du document : Cahier de gestion TITRE : POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES CODE : Nature du document : Règlement X Politique Directive administrative Procédure Date d adoption : Le 13 juin 2007 X C.A. C.E.

Plus en détail

L INTEGRATION D UN NOUVEAU COLLABORATEUR

L INTEGRATION D UN NOUVEAU COLLABORATEUR L INTEGRATION D UN NOUVEAU COLLABORATEUR «Rien ne sert de bien sélectionner, il faut aussi savoir intégrer à point!» Si un recrutement réussi dépend avant toute chose d une solide procédure de sélection,

Plus en détail

Une alternative d investissement avec des gestionnaires en émergence d ici. Avril 2015

Une alternative d investissement avec des gestionnaires en émergence d ici. Avril 2015 Une alternative d investissement avec des gestionnaires en émergence d ici Avril 2015 RETRAITE PRODUITS DÉRIVÉS FINANCES ET TECHNOLOGIE ENTREPRENEURIAT (Vital Proulx) INFRASTRUCTURES RESSOURCES HUMAINES

Plus en détail

Notre modèle d engagement

Notre modèle d engagement Notre modèle d engagement 1. EVALUER L évaluation des compétences que vous souhaitez améliorer implique un vrai échange entre nos deux équipes, et une étude plus approfondie des écarts et des actions préalablement

Plus en détail

de l invalidité Pour un retour au travail en santé

de l invalidité Pour un retour au travail en santé Services de gestion de l invalidité Pour un retour au travail en santé Nous visons un retour au travail en santé pour permettre à nos clients de continuer se concentrer sur leur entreprise Dans une petite

Plus en détail

Au service des consommateurs d électricité de l Ontario

Au service des consommateurs d électricité de l Ontario Au service des consommateurs d électricité de l Ontario Message du président et chef de la direction Le début d une nouvelle année offre l occasion d envisager la voie à suivre dans une nouvelle perspective.

Plus en détail

POLITIQUE DE GOUVERNANCE N o : Le conseil d administration Le :

POLITIQUE DE GOUVERNANCE N o : Le conseil d administration Le : Destinataires : POLITIQUE DE GOUVERNANCE N o : Administrateurs, directeurs, gestionnaires, médecins, employés, bénévoles, stagiaires et fournisseurs Élaborée par : Le conseil d administration Le : Adoptée

Plus en détail

Le Partenariat canadien contre l Alzheimer et les maladies apparentées. Une vision collective pour une stratégie nationale sur les maladies cognitives

Le Partenariat canadien contre l Alzheimer et les maladies apparentées. Une vision collective pour une stratégie nationale sur les maladies cognitives Le Partenariat canadien contre l Alzheimer et les maladies apparentées Une vision collective pour une stratégie nationale sur les maladies cognitives Le Partenariat rendra possible la collaboration d un

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES TABLE DES MATIÈRES... 3 1. MOT DE LA PRÉSIDENTE... 4 2. LES COMMISSAIRES ET LA SECRÉTAIRE GÉNÉRALE... 5

TABLE DES MATIÈRES TABLE DES MATIÈRES... 3 1. MOT DE LA PRÉSIDENTE... 4 2. LES COMMISSAIRES ET LA SECRÉTAIRE GÉNÉRALE... 5 RAPPORT ANNUEL 2011 TABLE DES MATIÈRES TABLE DES MATIÈRES... 3 1. MOT DE LA PRÉSIDENTE... 4 2. LES COMMISSAIRES ET LA SECRÉTAIRE GÉNÉRALE... 5 3. MISE EN PLACE DU BUREAU DE L OMBUDSMAN... 6 4. STATISTIQUES...

Plus en détail

Pour une population plus active. Le milieu municipal peut faire la différence

Pour une population plus active. Le milieu municipal peut faire la différence Pour une population plus active Le milieu municipal peut faire la différence Quelle est la meilleure manière d amener les personnes sédentaires à faire régulièrement de l activité physique? Voilà la question

Plus en détail

TREMBLAY, SMITH, TREMBLAY et associés

TREMBLAY, SMITH, TREMBLAY et associés TREMBLAY, SMITH, TREMBLAY et associés Cas produit par Robert M. Vigneault Introduction Ce cas repose sur la future implantation d un progiciel de gestion intégré (PGI) dans un grand cabinet de professionnels

Plus en détail

Modèle d évaluation des pratiques sociales des festivals et événements

Modèle d évaluation des pratiques sociales des festivals et événements Modèle d évaluation des pratiques sociales des festivals et événements Conférence annuelle du loisir municipal 9 octobre 2014 Luce Proulx, Coordonnatrice Recherche Qui sommes-nous SATQ-FEQ Regroupement

Plus en détail

Proposition d orientations nouvelles pour le Dialogue international

Proposition d orientations nouvelles pour le Dialogue international Proposition d orientations nouvelles pour le Dialogue international Document 04 RÉUNION DU GROUPE DE PILOTAGE DU DIALOGUE INTERNATIONAL 4 Novembre 2015, Paris, France Nouvelle orientation du Dialogue international

Plus en détail

Cadre complet de mieux-être en milieu travail Présenté par : Marilyn Babineau, Réseau de santé Horizon Isabelle Duguay, Réseau de santé Vitalité Le 7

Cadre complet de mieux-être en milieu travail Présenté par : Marilyn Babineau, Réseau de santé Horizon Isabelle Duguay, Réseau de santé Vitalité Le 7 Cadre complet de mieux-être en milieu travail Présenté par : Marilyn Babineau, Réseau de santé Horizon Isabelle Duguay, Réseau de santé Vitalité Le 7 novembre 2012 Cadre de mieux-être en Le cadre de notre

Plus en détail

MOT DE LA PRÉSIDENTE. Séance du conseil d administration du RTL, le 5 février 2015. Le texte lu fait foi.

MOT DE LA PRÉSIDENTE. Séance du conseil d administration du RTL, le 5 février 2015. Le texte lu fait foi. MOT DE LA PRÉSIDENTE Séance du conseil d administration du RTL, le 5 février 2015 Le texte lu fait foi. 1 Bonjour à toutes et à tous, Voilà plus d un an que nous formons l actuel conseil d administration

Plus en détail

Rencontre thématique

Rencontre thématique Rencontre thématique (Agence de la santé et des services sociaux de Montréal) Volet : Promotion de la santé dans les milieux de travail Roger Bertrand, Président du conseil, GP 2 S Sylvie Mallette, Coordonnatrice,

Plus en détail

Poste à temps plein permanent Selon l échelle salariale de la CDRHPNQ en vigueur

Poste à temps plein permanent Selon l échelle salariale de la CDRHPNQ en vigueur AFFICHAGE DE POSTE 2 e affichage Titre du poste : Département : Gestionnaire : Lieu de travail : Catégorie : Salaire : Employés sous gestion : Priorité d embauche : Directeur des Services de soutien Services

Plus en détail

PROGRAMME DE FINANCEMENT DE PLANS DIRECTEURS RÉGIONAUX DES ÉQUIPEMENTS ET TECHNOLOGIES DE TRAITEMENT DES MATIÈRES ORGANIQUES ET DES RÉSIDUS ULTIMES

PROGRAMME DE FINANCEMENT DE PLANS DIRECTEURS RÉGIONAUX DES ÉQUIPEMENTS ET TECHNOLOGIES DE TRAITEMENT DES MATIÈRES ORGANIQUES ET DES RÉSIDUS ULTIMES PROGRAMME DE FINANCEMENT DE PLANS DIRECTEURS RÉGIONAUX DES ÉQUIPEMENTS ET TECHNOLOGIES DE TRAITEMENT DES MATIÈRES ORGANIQUES ET DES RÉSIDUS ULTIMES DANS UNE PERSPECTIVE D AUTONOMIE RÉGIONALE JANVIER 2008

Plus en détail

Mobilisation des ressources 45. Définition et composantes

Mobilisation des ressources 45. Définition et composantes vec l ouverture du Maroc sur l environnement international et sur les mécanismes et les enjeux planétaires du développement et de la coopération socioéconomique, ainsi qu avec le développement du mouvement

Plus en détail

Pourquoi investir dans la formation? Autodiagnostic. Gérer vous-même la formation de votre main-d œuvre

Pourquoi investir dans la formation? Autodiagnostic. Gérer vous-même la formation de votre main-d œuvre Pourquoi investir dans la formation? Autodiagnostic Gérer vous-même la formation de votre main-d œuvre Développer les compétences de votre main-d œuvre avec l aide d Emploi-Québec LA FORMATION FAIT DÉJÀ

Plus en détail

1. Éditorial. Décembre 2011 Volume 4 no. 1

1. Éditorial. Décembre 2011 Volume 4 no. 1 Les aînés regroupés de Charlesbourg 7260, boulevard Cloutier, Québec, G1H 3E8 http://www.caabcharlesbourg.org/arc arc@caabcharlesbourg.org Décembre 2011 Volume 4 no. 1 1. Éditorial Gérald Lavoie Président

Plus en détail

Document entrepreneurial

Document entrepreneurial Document entrepreneurial 1. La culture entrepreneuriale Comme mentionné, la culture entrepreneuriale est présente dans les trois visées du PFEQ. L élève entreprend et mène à terme des projets qui développent

Plus en détail

Mot du directeur général

Mot du directeur général Mot du directeur général Bonjour chères officielles et chers officiels, Tout d abord je vous remercie de m offrir un espace dans votre bulletin et j en profite pour vous mentionner que je suis bien heureux

Plus en détail

UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE

UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE LIVRE BLANC UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE Comment choisir un CRM qui répondra à toutes les attentes de vos commerciaux www.aptean..fr LIVRE BLANC UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE

Plus en détail

Casablanca Lundi 21 avril 2014 0/6

Casablanca Lundi 21 avril 2014 0/6 Allocution du Dr. Abdelkader AMARA Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement A l occasion de la Cérémonie de lancement du Cluster Solaire Casablanca Lundi 21 avril 2014 0/6 Monsieur

Plus en détail

NKUL BETI. econobeti

NKUL BETI. econobeti NKUL BETI econobeti Le réseau social d entraides pour la gestion des efforts et du génie ekang Paru le 08 Août 2010 Plateforme de communication Se préparer pour le Cameroun de Demain Sans une organisation

Plus en détail

Table des matières. 5.1.1 Mobilisation des gestionnaires...3 5.1.2 Sensibilisation des pairs...3 5.1.3 L information...4

Table des matières. 5.1.1 Mobilisation des gestionnaires...3 5.1.2 Sensibilisation des pairs...3 5.1.3 L information...4 Politique institutionnelle Conciliation emploi-famille Adoptée par le Conseil d administration le 25 juin 2008 Table des matières Origine de la politique...1 1. Finalités...1 2. Objectifs de la présente

Plus en détail

«Devenez efficaces en développement de produits» Bénéfices pour les entreprises participantes

«Devenez efficaces en développement de produits» Bénéfices pour les entreprises participantes «Devenez efficaces en développement de produits» Une formule qui a fait ses preuves Pour faciliter l intégration des pratiques et favoriser le transfert des connaissances auprès des collègues, ce programme

Plus en détail

METIERS D APPRENTISSAGE CHEZ TRIMET FRANCE

METIERS D APPRENTISSAGE CHEZ TRIMET FRANCE METIERS D APPRENTISSAGE CHEZ TRIMET FRANCE «Qualifier, motiver, s ouvrir des portes Toi aussi, saisis ta chance, un apprentissage chez TRIMET facilite le début de ta carrière». FAIS TON APPRENTISSAGE

Plus en détail

uvox 360 : pour avoir voix au chapitre! La rétroaction à 360 Qu est-ce qu une rétroaction à 360º

uvox 360 : pour avoir voix au chapitre! La rétroaction à 360 Qu est-ce qu une rétroaction à 360º uvox 360 : pour avoir voix au chapitre! La rétroaction à 360 Dans un contexte de travail qui reconnaît la valeur stratégique des employés de l entreprise, les services des ressources humaines ont de plus

Plus en détail

Comment préparer un dossier d affaires pour système ERP. Un guide étape par étape pour les décideurs de l industrie du plastique

Comment préparer un dossier d affaires pour système ERP. Un guide étape par étape pour les décideurs de l industrie du plastique Comment préparer un dossier d affaires pour système ERP Un guide étape par étape pour les décideurs de l industrie du plastique Comment préparer un dossier d affaires pour système ERP // Introduction Introduction

Plus en détail

Témoignage client. Optimisation de la performance et gains de productivité

Témoignage client. Optimisation de la performance et gains de productivité Témoignage client Optimisation de la performance et gains de productivité performances Faciliter les revues de La réputation d Imec repose sur la qualité du travail de ses scientifiques, chercheurs, ingénieurs

Plus en détail

Programme détaillé BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES. Objectifs de la formation. Les métiers. Durée des études DIPLÔME D ETAT

Programme détaillé BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES. Objectifs de la formation. Les métiers. Durée des études DIPLÔME D ETAT Objectifs de la formation Le BTS Management des unités commerciales a pour perspective de vous permettre de prendre la responsabilité de tout ou partie d une unité commerciale. Une unité commerciale est

Plus en détail

Réalisez vos rêves de carrière

Réalisez vos rêves de carrière Réalisez vos rêves de carrière UN EMPLOYEUR DE CHOIX Premier employeur en TI au Canada, entreprise internationale en pleine croissance, CGI est constamment à la recherche de personnes compétentes, créatives

Plus en détail

Événements. Introduction Types d événements Direction d événements. 1. Introduction aux événements

Événements. Introduction Types d événements Direction d événements. 1. Introduction aux événements Événements Ce guide vous donnera une meilleure idée du type d événements que vous pouvez diriger dans votre circonscription et vous aidera à les planifier. Introduction Types d événements Direction d événements

Plus en détail

L impact du programme de mentorat international sur les entrepreneurs Enablis Février 2015

L impact du programme de mentorat international sur les entrepreneurs Enablis Février 2015 L impact du programme de mentorat international sur les entrepreneurs Enablis Février 2015 Chers mentors, La Fondation Enablis est très fière de publier pour la première fois les résultats d une étude

Plus en détail

Samedi 22 novembre 2014

Samedi 22 novembre 2014 JOURNÉE DE FORMATION POUR LES BÉNÉVOLES Samedi 22 novembre 2014 De 8 h 15 à 17 h au Campus de l UdeM à Laval PIERRE BRUNEAU conférencier invité Homme de cœur et de défis, Pierre Bruneau partage son temps

Plus en détail

POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE du Regroupement québécois de la danse pour le secteur de la danse professionnelle au Québec

POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE du Regroupement québécois de la danse pour le secteur de la danse professionnelle au Québec POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE du Regroupement québécois de la danse pour le secteur de la danse professionnelle au Québec 1. PRÉSENTATION DE LA POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE En avril 2005, le Regroupement

Plus en détail

étude de cas Intégration de la solution VMware VIEW CSSS de Charlevoix

étude de cas Intégration de la solution VMware VIEW CSSS de Charlevoix étude de cas Intégration de la solution VMware VIEW CSSS de Charlevoix Intégration de la solution VMware VIEW au CSSS de Charlevoix Mise en situation Comme beaucoup d établissements et d organismes du

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES

POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Table des matières CONTEXTE...5 OBJET...7 CHAMP D APPLICATION...7 PRINCIPES GÉNÉRAUX ET VALEURS...7 OBJECTIFS GÉNÉRAUX...8 OBJECTIFS PARTICULIERS...8 DISPOSITIONS

Plus en détail

La réalisation de projets entrepreneuriaux en milieu scolaire : un outil pour la réussite des jeunes

La réalisation de projets entrepreneuriaux en milieu scolaire : un outil pour la réussite des jeunes La réalisation de projets entrepreneuriaux en milieu scolaire : un outil pour la réussite des jeunes ATELIER : Motiver et engager les jeunes dans leur parcours Présenté par : Éric Darveau, Directeur général

Plus en détail

Dix questions difficiles posées en entrevue et dix excellentes réponses

Dix questions difficiles posées en entrevue et dix excellentes réponses Cet outil a pour but de présenter dix questions d entrevue typiques et le type de réponse qui constitue une réponse concise et réfléchie. Ces questions sont parmi les plus difficiles posées en entrevue.

Plus en détail

Charte du tourisme durable

Charte du tourisme durable Annexes Charte du tourisme durable Annexe 1 Les participants de la Conférence mondiale du Tourisme durable, réunis à Lanzarote, îles Canaries, Espagne, les 27 et 28 avril 1995, Conscients que le tourisme

Plus en détail

Réception de Montréal Secteur des valeurs mobilières. Discours d ouverture

Réception de Montréal Secteur des valeurs mobilières. Discours d ouverture Réception de Montréal Secteur des valeurs mobilières Discours d ouverture Andrew J. Kriegler Président et chef de la direction Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières 25

Plus en détail

«Entreprise en santé»

«Entreprise en santé» «Entreprise en santé» Une stratégie gagnante pour tous Roger Bertrand Président du conseil, GP2S Paris, le 2 avril 2009 Vers des «Entreprises en santé» Au menu : Santé / enjeux et opportunités GP 2 S /

Plus en détail

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COMITÉ DU DÉVELOPPEMENT ET DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE (CDIP)

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COMITÉ DU DÉVELOPPEMENT ET DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE (CDIP) OMPI CDIP/5/5 Corr. ORIGINAL : anglais DATE : 21 juillet 2010 ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE F COMITÉ DU DÉVELOPPEMENT ET DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE (CDIP) Cinquième session

Plus en détail

Le défi démographique dans le secteur européen de l assurance Déclaration commune des partenaires sociaux européens du secteur de l assurance

Le défi démographique dans le secteur européen de l assurance Déclaration commune des partenaires sociaux européens du secteur de l assurance Le défi démographique dans le secteur européen de l assurance Déclaration commune des partenaires sociaux européens du secteur de l assurance Introduction Le vieillissement de la population et l inversion

Plus en détail

ASSEMBLÉE INTERNATIONALE DISCOURS SAN DIEGO (ÉTATS-UNIS) DU 18 AU 24 JANVIER 2015

ASSEMBLÉE INTERNATIONALE DISCOURS SAN DIEGO (ÉTATS-UNIS) DU 18 AU 24 JANVIER 2015 FR ASSEMBLÉE INTERNATIONALE DISCOURS SAN DIEGO (ÉTATS-UNIS) DU 18 AU 24 JANVIER 2015 Ce que j attends de moi, je l attends aussi de vous K.R. Ravindran Président élu du Rotary Lorsque je me suis adressé

Plus en détail

Cadre de référence pour soutenir la gestion et la revue diligente des projets en ressources informationnelles

Cadre de référence pour soutenir la gestion et la revue diligente des projets en ressources informationnelles Cadre de référence pour soutenir la gestion et la revue diligente des projets en ressources informationnelles Document d orientation aux organismes publics Annexe A Rôles et responsabilités détaillés des

Plus en détail

Modèles de lettres de présentation. Pour une candidature personnalisée

Modèles de lettres de présentation. Pour une candidature personnalisée Modèles de lettres de présentation Pour une candidature personnalisée Document réalisé par le Carrefour jeunesseemploi Rivière-du-Nord 2013-2014 Saint-Jérôme, le 20 septembre 2013 Monsieur Mario St-Onge

Plus en détail

La diversité à la Banque Nationale : une richesse incontournable

La diversité à la Banque Nationale : une richesse incontournable La diversité à la Banque Nationale : une richesse incontournable Atelier : Les employeurs et la diversité ethnoculturelle 11 ième Conférence Internationale Métropolis 4 octobre 2006 Lisbonne, Portugal

Plus en détail

Stimuler le rayonnement, le professionnalisme l efficacité et le développement des affaires

Stimuler le rayonnement, le professionnalisme l efficacité et le développement des affaires Programme de formations et de conférences Stimuler le rayonnement, le professionnalisme l efficacité et le développement des affaires Outils concrets, actualisés et flexibles pour professionnels, gestionnaires,

Plus en détail

PROGRAMME DE RECONNAISSANCE ET DE VALORISATION DES RESSOURCES HUMAINES

PROGRAMME DE RECONNAISSANCE ET DE VALORISATION DES RESSOURCES HUMAINES PROGRAMME DE RECONNAISSANCE ET DE VALORISATION DES RESSOURCES HUMAINES, des communications et secrétariat général Novembre 2004 Révisé le 23 octobre 2006 Adopté au comité de direction du 25 octobre 2006

Plus en détail

Rapport annuel de la Fondation du Cégep de Lévis-Lauzon. Exercice terminé le 30 juin 2012

Rapport annuel de la Fondation du Cégep de Lévis-Lauzon. Exercice terminé le 30 juin 2012 Rapport annuel de la Fondation du Cégep de Lévis-Lauzon Exercice terminé le 30 juin 2012 Table des matières Mot du président... 3 Activités de financement... 4 1. Tournoi de Golf... 4 2. Tirage... 5 Nos

Plus en détail

CONSEIL ECONOMIQUE ET SOCIAL

CONSEIL ECONOMIQUE ET SOCIAL E NATIONS UNIES CONSEIL ECONOMIQUE ET SOCIAL Distr.: LIMITEE E/ECA/DISD/CODI.3/24 3 avril 2003 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ECONOMIQUE POUR L AFRIQUE Troisième réunion du Comité de l'information

Plus en détail

Dossier d expatriation

Dossier d expatriation 3 ème année IPAG Alexis Keuleyan Dossier d expatriation Expatriation réalisée dans l université d Huddersfield en Angleterre. Arrivant à la fin de mon premier semestre de 3 ème année à l IPAG, que j ai

Plus en détail

PRÉPARER LA RELÈVE DANS LE MONDE DE L ÉVALUATION: LE CONCOURS DE SIMULATION DU POINT DE VUE DES COMMANDITAIRES

PRÉPARER LA RELÈVE DANS LE MONDE DE L ÉVALUATION: LE CONCOURS DE SIMULATION DU POINT DE VUE DES COMMANDITAIRES LA REVUE The Canadian CANADIENNE Journal of D'ÉVALUATION Program EvaluationDE Vol. PROGRAMME 18 No. 1 Pages 133 137 133 ISSN 0834-1516 Copyright 2003 Canadian Evaluation Society Research and Practice Note

Plus en détail

UNE FILLE ENGAGÉE. Un outil qui permet à l étudiante d être dynamique et proactive dans sa formation.

UNE FILLE ENGAGÉE. Un outil qui permet à l étudiante d être dynamique et proactive dans sa formation. UNE FILLE ENGAGÉE Facteurs de succès pour l étudiante en formation non traditionnelle Un outil qui permet à l étudiante d être dynamique et proactive dans sa formation. Cet outil t est remis en début de

Plus en détail

Martine St-Onge, directrice générale Bianca Nugent, agente en communications et en relations publiques. 21 novembre 2012

Martine St-Onge, directrice générale Bianca Nugent, agente en communications et en relations publiques. 21 novembre 2012 L AVENIR DE LA PROFESSION D ÉDUCATRICE ET D ÉDUCATEUR EN ESE, UN STATUT À VALORISER, À PROTÉGER ON S EN OCCUPE Martine St-Onge, directrice générale Bianca Nugent, agente en communications et en relations

Plus en détail

Allocution de Monsieur Luc Bertrand, président et chef de la direction de la Bourse de Montréal. devant l'association CFA

Allocution de Monsieur Luc Bertrand, président et chef de la direction de la Bourse de Montréal. devant l'association CFA Allocution de Monsieur Luc Bertrand, président et chef de la direction de la Bourse de Montréal devant l'association CFA Montréal, le 22 février 2006 LA BOURSE DE MONTRÉAL : AU-DELÀ DE LA CROISSANCE 1

Plus en détail

Mémoire de l Association des Fournisseurs de Services Pétroliers et Gaziers du Québec (AFSPG)

Mémoire de l Association des Fournisseurs de Services Pétroliers et Gaziers du Québec (AFSPG) Mémoire de l Association des Fournisseurs de Services Pétroliers et Gaziers du Québec (AFSPG) Déposé dans le cadre des consultations publiques au sujet des évaluations environnementales stratégiques sur

Plus en détail

Les employés. de HP font des choses. exceptionnelles. HP Carrière exceptionnelle. Résultats exceptionnels.

Les employés. de HP font des choses. exceptionnelles. HP Carrière exceptionnelle. Résultats exceptionnels. Les employés de HP font des choses exceptionnelles HP Carrière exceptionnelle. Résultats exceptionnels. Chaque jour, des employés de HP des quatre coins du globe font des choses exceptionnelles pour nos

Plus en détail

Colloque International IEMA-4

Colloque International IEMA-4 Comment mettre en place un dispositif coordonné d intelligence collective au service de la stratégie de l entreprise. Conférence de Mr. Alain JUILLET - Le 17/05/2010 IEMA4 Pour ne pas rester dans les banalités

Plus en détail