Carburants issus de matières premières. Informations destinées à la branche pétrolière

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Carburants issus de matières premières. Informations destinées à la branche pétrolière"

Transcription

1 Département fédéral des finances DFF Administration fédérale des douanes AFD Direction générale des douanes 1 août 2013 Carburants issus de matières premières renouvelables (biocarburants) Informations destinées à la branche pétrolière La présente documentation est destinée aux entrepositaires agréés, aux propriétaires de réserves obligatoires et aux importateurs qui veulent entreposer ou imposer dans des entrepôts agréés ou dans des entrepôts de réserves obligatoires hors entrepôts agréés non seulement des produits pétroliers, mais également des carburants issus de matières premières renouvelables (biocarburants). Table des matières 1 Introduction Principes Octroi de l'allégement fiscal Principe Cas particulier: bioéthanol Circulation et entreposage des biocarburants Imposition des biocarburants: vue d'ensemble purs Destinés à la mise à la consommation Destinés à être mélangés à des carburants fossiles dans un entrepôt agréé Mélanges de carburants Importation Importation en vue de la mise à la consommation (CE 1 et 2) Importation en vue du transfert dans un entrepôt agréé ou un entrepôt de réserves obligatoires hors entrepôts agréés (CE 3 et 4) Importations destinées à des consommateurs privilégiés (CE 5) Fabrication de mélanges de carburants sur territoire suisse Mélanges effectués dans un entrepôt agréé Mélanges effectués sur le territoire fiscal suisse Remboursement de l'avance Taux forfaitaire Exportation Marchandises exonérées de l'impôt (avec bulletin d'accompagnement valable 3 mois) provenant d'un entrepôt agréé / entrepôt de réserves obligatoires hors entrepôts agréés Exercice subséquent du droit à l'exonération fiscale... 13

2 5 Modifications informatiques nécessaires Modifications apportées au tarif douanier électronique (tares) Clés statistiques purs Mélanges de carburants Nouveaux taux d'impôt purs Part biogène des mélanges de carburants Augmentation du taux d'impôt applicable à l'essence Modifications apportées à la banque de données «Mineralölsteuer» Nouveaux articles Nouveaux taux d'impôt Taux d'impôt de faveur applicables aux biocarburants Augmentation des taux d'impôt applicables à l'essence Nouveaux records (RC) Généralités Nouveaux records pour les rapports périodiques Nouveaux records pour les déclarations fiscales périodiques Liste des abréviations BA-3M Bulletin d accompagnement valable 3 mois BD MinöSt Banque de données Mineralölsteuer Carb. Carburant CE 1 Code d'entreposage CGRS Code du genre de redevance supplémentaire CLERS Clé de redevance supplémentaire CTI 2 Code de taux d'impôt D. 9 Impôt sur les huiles minérales Prescriptions administratives DFP Déclaration fiscale périodique DGD Direction générale des douanes EA Entrepôt agréé e-dec Système électronique de placement sous régime douanier lors de l'importation Limpmin Loi sur l'imposition des huiles minérales (RS ) NT Numéro du tarif douanier RC Record (article de données) RO-h Entrepôt de réserves obligatoires hors entrepôts agréés RS Recueil systématique du droit fédéral SSIGE Société suisse de l industrie du gaz et des eaux tares Tarif douanier électronique (www.tares.ch) 1 Dans e-dec, on trouve l'abréviation allemande LC (pour Lagercode). 2 Correspond, dans la banque de données Mineralölsteuer, à l'abréviation STC (pour Steuersatzcode). 2/19

3 1 Introduction La présente documentation fournit une vue d'ensemble des thèmes suivants: - imposition des biocarburants; - modifications informatiques nécessaires. Elle se compose du présent document de base, qui traite les thèmes susmentionnés, ainsi que d'annexes contenant des informations complémentaires et des exemples. Dans les informations complémentaires, on part du principe que les biocarburants remplissent les conditions d'octroi d'un allégement fiscal. Les exemples ne concernent donc que des carburants qui bénéficient de ce dernier. L'imposition des biocarburants qui ne bénéficient pas d'un allégement fiscal est fondée sur les clés statistiques et sur les taux d'impôt correspondants. 2 Principes Les biocarburants bénéficient d'un allégement fiscal destiné à favoriser la réduction des émissions de CO 2 et de polluants atmosphériques dues au trafic routier. Sont réputés biocarburants: le bioéthanol: éthanol issu de matières premières renouvelables; le biodiesel: ester méthylique d'huiles végétales ou animales; le biogaz: gaz riche en méthane provenant de la fermentation ou de la gazéification de la biomasse (y compris gaz de digestion) qui est injecté physiquement dans le réseau de gaz naturel par une connexion fixe et dont la quantité injectée est mesurée au lieu d'injection conformément aux directives de la Société suisse de l'industrie du gaz et des eaux (SSIGE), ou qui est préparé comme carburant et distribué directement dans une station-service de biogaz; le biométhanol: méthanol issu de matières premières renouvelables; le bio-éther diméthylique: éther diméthylique issu de matières premières renouvelables; les biocarburants synthétiques: hydrocarbures ou mélanges d'hydrocarbures synthétiques issus de matières premières renouvelables; le biohydrogène: hydrogène issu d'agents énergétiques renouvelables; les huiles végétales et animales ou les huiles végétales et animales usagées. L'allégement fiscal n'est accordé que si l'importateur ou le fabricant a présenté les documents suivants 3 avant la remise de la première déclaration fiscale: a. preuve d un bilan écologique global positif, et b. documents qui rendent vraisemblable que les exigences minimales relatives à des conditions de production socialement acceptables sont remplies. La diminution des recettes est compensée par une augmentation de l'impôt sur l essence. La base juridique est constituée par les art. 12a, 12b, 12c et 20a de la loi sur l'imposition des huiles minérales (Limpmin; RS ). 3 Les informations sur les exigences que doit remplir la preuve du bilan écologique global et sur les documents rendant vraisemblable que les conditions de production sont socialement acceptables sont consignées dans un document séparé. 3/19

4 3 Octroi de l'allégement fiscal 3.1 Principe Selon l art. 4, al. 1, Limpmin, la créance fiscale naît au moment de la mise à la consommation de la marchandise. Par mise à la consommation, on entend notamment, pour les marchandises importées, le moment où elles sont mises en libre pratique et, pour les marchandises placées en entrepôts agréés, le moment où elles quittent l entrepôt ou y sont utilisées. L'allégement fiscal pour les biocarburants est en principe accordé au moment de la naissance de la créance fiscale. Une dérogation à ce principe s'impose pour les biocarburants qui sont ou qui vont être mélangés à des carburants fossiles. Etant donné que les carburants peuvent être mélangés en entrepôt, la part de marchandise bénéficiant d'un allégement fiscal peut changer au cours de la période d'entreposage. Au moment où la marchandise quitte l'entrepôt, la part biogène des mélanges de carburants ne peut pas être établie de manière fiable. C'est pourquoi l'allégement fiscal est accordé sous la forme d'une avance. Lors de la mise à la consommation du mélange, l'impôt est perçu sur la quantité totale. L'allégement fiscal sur les biocarburants est donc accordé comme suit: de manière proportionnelle pour les mélanges de carburants importés qui sont mis à la consommation codes d'entreposage (CE) 1 et 2 ou qui sont destinés à des consommateurs privilégiés (CE 5); sous la forme d'une avance pour les mélanges de carburants importés qui sont transférés dans un entrepôt agréé (CE 3) ou dans un entrepôt de réserves obligatoires (CE 4) et pour les biocarburants qui sont mélangés à d'autres carburants dans un entrepôt agréé (EA). 3.2 Cas particulier: bioéthanol En Europe, le bioéthanol pur ne peut pas être utilisé comme carburant. L'éthanol pur qui est importé afin d'être utilisé comme carburant doit être mélangé avec de l'essence dans le pays importateur, opération qui ne peut avoir lieu que dans un entrepôt agréé. Les importations d'éthanol destiné à servir de carburant doivent donc être acheminées dans un entrepôt agréé (déclaration en douane avec code d'entreposage 3). Elles ne peuvent être mises à la consommation sans être mélangées (codes d'entreposage 1 et 2 interdits!). 4 Circulation et entreposage des biocarburants Les prescriptions du chapitre 4 du D. 9 s'appliquent également aux biocarburants. Lors des échanges de biocarburants mélangés et non mélangés (avec allégement fiscal), il faut veiller à ce que le numéro de preuve soit transmis jusqu'à l'imposition définitive. Pour les mélanges de carburants, il faut indiquer en plus à combien se monte la part biogène, c'est-àdire la part qui bénéficie de l'allégement fiscal (voir aussi le chiffre 5.3 du document «Preuve concernant les exigences minimales sur les plans écologique et social»). Dans le domaine des carburants bénéficiant d'un allégement fiscal, il y a cependant quelques cas particuliers. Le graphique suivant donne une vue d'ensemble de la circulation et de l'entreposage des biocarburants. Nous allons maintenant commenter les différentes manières de traiter les biocarburants. Voir aussi «Exemple d'imposition de biocarburants». 4/19

5 4.1 Imposition des biocarburants: vue d'ensemble 5/19

6 4.2 purs Les biocarburants purs sont soit importés, soit fournis par un établissement de fabrication suisse. Leur traitement dépend de l'emploi auquel ils sont destinés Destinés à la mise à la consommation Les biocarburants purs sont directement imposés au taux d'impôt de faveur. Voici les cas de figure possibles: importation de marchandise destinée à la mise à la consommation (déclaration fiscale définitives ou provisoire); sortie d'un EA de marchandise destinée à la mise à la consommation. Après leur imposition, les biocarburants issus peuvent être soit utilisés à l'état pur comme carburant, soit mélangés en Suisse à des carburants fossiles imposés. Lors de l'importation de biocarburant destiné à la mise à la consommation, il faut indiquer la clé statistique correspondante dans la déclaration d'importation (en ce qui concerne les clés statistiques, voir chiffre 5.1.1). 6/19

7 4.2.2 Destinés à être mélangés à des carburants fossiles dans un entrepôt agréé Lorsque des biocarburants sont mélangés à des carburants fossiles (tels que l'essence ou l'huile diesel) dans un entrepôt agréé (dépôt franc ou raffinerie de pétrole), l'allégement fiscal est accordé sous la forme d'une avance. L'entrepositaire agréé qui procède au transfert du carburant issu de matières premières renouvelables vers la catégorie du carburant fossile (au moyen des RC 313 / 314) peut déduire, dans la déclaration fiscale périodique, le montant d'impôt calculé sur la base du taux de l'avance (différence entre le taux d'impôt applicable au carburant fossile et le taux d'impôt applicable au carburant issu de matières premières renouvelables) comme poste global par période, entrepôt et article (RC 993). La part de biocarburants doit être attestée par un protocole de mélange. Si les mélanges de carburants (essence: articles ; huile diesel: articles 280) sont mis à la consommation, la quantité totale est imposée au taux normal applicable aux carburants fossiles, quelle que soit la part de biocarburants. 7/19

8 4.3 Mélanges de carburants Importation En cas d'importation de mélanges de biocarburants et de carburants fossiles (p. ex. essence contenant 5 % de bioéthanol, huile diesel contenant 2 % de biodiesel), l'allégement fiscal sur la part biogène est accordé directement lors de la taxation à l'importation. Qu'un allégement fiscal soit octroyé ou non, la teneur en biocarburants doit être indiquée dans la déclaration d'importation comme suit: 1 re ligne de la déclaration en douane = part de carburant fossile 2 e ligne de la déclaration en douane = part de biocarburant. En ce qui concerne les déclarations d'importation établies au moyen d'e-dec, voir aussi «Directive concernant la taxation de biocarburants avec e-dec». Des clés statistiques spéciales permettent d'identifier la part de carburant issu de matières premières renouvelables (voir chiffre ). Cette dernière doit être attestée dans les papiers d'accompagnement par une déclaration / un certificat (p. ex. protocole de mélange) Importation en vue de la mise à la consommation (CE 1 et 2) Lors de l'importation de produits qui résultent du mélange de carburants bénéficiant d'un allégement fiscal avec d'autres carburants et qui sont destinés à la mise à la consommation (essence: articles ; huile diesel: articles 280), les différentes parts sont imposées séparément: la part de biocarburants est imposée directement au taux de faveur, tandis que la part de carburants fossiles est imposée au taux normal. Lorsque des marchandises destinées à la mise à la consommation sont importées sur présentation d'une déclaration fiscale provisoire (CE 2), l'importateur indique dans la déclaration fiscale périodique les quantités de biocarburants (ainsi que le taux d'impôt correspondant). 8/19

9 Importation en vue du transfert dans un entrepôt agréé ou un entrepôt de réserves obligatoires hors entrepôts agréés (CE 3 et 4) Lors de l'importation de mélanges de carburants (essence: articles ; huile diesel: articles 280) qui sont transférés dans un entrepôt agréé ou un entrepôt de réserves obligatoires hors entrepôts agréés, l'allégement fiscal pour la part biogène indiquée dans la déclaration en douane est accordé sous la forme d'une avance dans la déclaration fiscale périodique. L'importateur ou l'entrepositaire agréé 4 qui entrepose la marchandise déduit, dans la déclaration fiscale périodique et au moyen du taux de l'avance (différence entre le taux d'impôt applicable au carburant fossile et le taux d'impôt applicable au carburant issu de matières premières renouvelables), le montant d'impôt grevant la part biogène du montant d'impôt dû. Les déductions doivent être mentionnées séparément par importation (RC 992), avec indication du numéro de la déclaration en douane concernée. Si les mélanges de carburants quittent l'entrepôt pour être mis à la consommation, la quantité totale de marchandise est imposée au taux normal applicable aux carburants fossiles, quelle que soit la part de biocarburants. Importation par des importateurs en entrepôt (CE 3 et 4) Les importateurs en entrepôt ne sont pas habilités à remettre des déclarations fiscales périodiques. En cas d'importation par des importateurs en entrepôt de mélanges de carburants placés dans un entrepôt agréé ou un entrepôt de réserves obligatoires hors entrepôts agréés, l'allégement fiscal est accordé: 1. sous la forme d'un remboursement séparé, sur demande présentée à la Direction générale des douanes, ou 2. par l'intermédiaire de l'entrepositaire agréé au nom duquel la marchandise est entreposée. Lorsque l'avance est revendiquée par l'intermédiaire de la déclaration fiscale périodique de l'entrepositaire agréé qui stocke la marchandise, il faut indiquer dans la déclaration d'importation non seulement le numéro Carbura, mais également, dans la rubrique «Autorisation pour déclaration fiscale périodique impmin», le numéro d'autorisation de l'entrepositaire agréé. 4 A droit à l'avance l'importateur mentionné dans la déclaration d'importation ou l'entrepositaire agréé qui stocke de la marchandise pour un importateur en entrepôt qui renonce à un remboursement séparé. 9/19

10 10/19

11 Importations destinées à des consommateurs privilégiés (CE 5) Lors de la décharge du bulletin d'accompagnement valable 3 mois (BA-3M), la part de biocarburant déclarée à l'importation est répartie proportionnellement entre les positions «marchandise exonérée de l'impôt» et «marchandise non exonérée de l impôt» Fabrication de mélanges de carburants sur territoire suisse Les biocarburants purs sont soit importés, soit fournis par un établissement de fabrication suisse (voir chiffre 4.2) Mélanges effectués dans un entrepôt agréé Dans le cas des mélanges de biocarburants et de carburants fossiles qui sont effectués dans un entrepôt agréé, l'allégement fiscal est accordé sous la forme d'une avance (voir chiffre 4.2.2) Mélanges effectués sur le territoire fiscal suisse Les biocarburants imposés (voir chiffre 4.2.1) peuvent être mélangés sans restriction sur le territoire suisse à des carburants fossiles imposés. 11/19

12 4.4 Remboursement de l'avance Selon l'art. 20a, al. 2, Limpmin, l'avance doit être remboursée si les conditions de l'exonération fiscale ne sont plus remplies. Celles-ci ne sont plus remplies dans les cas suivants: lors de l'exportation à partir d'un entrepôt agréé de mélanges non imposés de carburants fossiles et de biocarburants; lors de l'imposition de marchandises qui quittent un entrepôt agréé et qui sont exonérées de l'impôt en vertu de l'art. 17 Limpmin (marchandises destinées à des consommateurs privilégiés); dans les cas où l'exonération fiscale visée à l'art. 17 Limpmin n'est demandée qu'après coup, sous la forme d'un remboursement (p. ex. carburants pour diplomates). Dans ces cas, le remboursement de l'avance est réclamé. En principe, le remboursement est effectué en fonction de la teneur effective en biocarburants. Celle-ci doit être prouvée par la personne assujettie à l'impôt. Si aucune preuve de la teneur n'est présentée, le remboursement a lieu d'après un taux forfaitaire fixé par la Direction générale des douanes. Les entreprises disposent des moyens suivants pour établir la teneur effective en biocarburants: analyse de laboratoire; calcul fondé sur la comptabilité-matières: la teneur effective est déterminée sur la base des quantités entrantes et sortantes enregistrées pour le réservoir dont est issue la marchandise concernée. Les documents suivants sont acceptés comme preuve de la teneur en biocarburant: rapport de laboratoire; document indiquant la teneur effective calculée et contenant toutes les informations dont les contrôleurs d'entreprises ont besoin pour vérifier l'exactitude de la teneur mentionnée (date, heure, produit, réservoir, etc.). Des échantillons sont prélevés par sondages lors de contrôles d'entreprises ou à l'exportation pour vérifier la teneur effective Taux forfaitaire Le taux forfaitaire est adapté périodiquement à la réalité du marché. Initialement, il est fixé à: 0,7 % pour l'essence; 1,7 % pour l'huile diesel Exportation L'exportation de mélanges de carburants non imposés pour lesquels une avance a été accordée peut provoquer des distorsions de la concurrence. Afin d'éviter de telles distorsions, la Direction générale des douanes demande le remboursement de l'avance accordée pour les carburants fossiles (essence et huile diesel) exportés à partir d'entrepôts agréés. Afin de pouvoir réclamer ce remboursement, la Direction générale des douanes recense mensuellement toutes les exportations d'essence et d'huile diesel. Les entreprises qui ont exporté de l'essence et de l'huile diesel à partir d'un entrepôt agréé reçoivent la liste des exportations enregistrées. Elles disposent d'un délai de 30 jours pour prouver la teneur en biocarburants. Passé ce délai, le montant à rembourser est déterminé sur la base des preuves fournies. Si les preuves ne sont pas apportées dans le délai imparti, la somme à rembourser est déterminée sur la base du taux forfaitaire. 12/19

13 4.4.3 Marchandises exonérées de l'impôt (avec bulletin d'accompagnement valable 3 mois) provenant d'un entrepôt agréé / entrepôt de réserves obligatoires hors entrepôts agréés L'avance pour la part biogène est accordée à l'importateur lorsque les mélanges de biocarburants sont importés et à l'entrepositaire agréé lorsqu'ils sont effectués dans un EA. Au moment où l'avance est octroyée, l'utilisation qui sera faite de la marchandise est encore inconnue. Si la marchandise fait ultérieurement, sur présentation d'un BA-3M, l'objet d une imposition à un taux de faveur, l'assujetti bénéficie d'une avance sans avoir dû verser d'impôt pour la marchandise. Voilà pourquoi l'avance doit être remboursée dans ces cas. L'assujetti doit demander la décharge du BA-3M au bureau de douane de contrôle. Pour les mélanges de biocarburants et d'autres carburants, la demande de décharge du BA-3M doit être accompagnée des preuves de la teneur effective. Le remboursement de l'avance (poste déductible) a lieu au moment de la décharge du BA-3M. Si aucune preuve de la teneur n'est apportée, le montant à rembourser est déterminé sur la base d'un taux forfaitaire Exercice subséquent du droit à l'exonération fiscale Si le droit à l'exonération fiscale des marchandises visées à l'art. 17 Limpmin n'est exercé qu'après coup par le biais d'une demande de remboursement, c'est à tort que l'avance a été octroyée au moment de l'importation / du mélange en entrepôt, vu que l'impôt est entièrement ou partiellement remboursé. Le remboursement de l'avance est donc réclamé au moment: du remboursement pour les marchandises exonérées livrées à des diplomates; du remboursement pour les livraisons de carburants pour avions exonérées. Dans ces cas, on déduit de la somme à rembourser le montant de l'avance accordée pour le biocarburant, montant calculé soit sur la base de la teneur effective en biocarburant, soit sur la base d'un taux forfaitaire. L'assujetti à l'impôt présente sa demande de remboursement à la DGD. Il doit joindre à sa demande les preuves de la teneur effective en biocarburants. Si aucune preuve de la teneur n'est apportée, le montant réclamé est calculé sur la base d'un taux forfaitaire. L'avance est déduite directement du montant à rembourser. 13/19

14 5 Modifications informatiques nécessaires 5.1 Modifications apportées au tarif douanier électronique (tares) Clés statistiques L'entrée en vigueur des modifications de la loi sur l'imposition des huiles minérales s'accompagnera de l'introduction, dans le tarif douanier, de clés statistiques réservées aux biocarburants, clés indiquées ci-dessous purs Produits Numéros de tarif (NT) Graisses et huiles végétales ou animales Bioéthanol Biogaz Biodiesel Clés statistiques: désignation 922: destiné à être utilisé comme carburant: avec preuve concernant les exigences écologiques et sociales 923: destiné à être utilisé comme carburant: autres 990: pour la fabrication de carburants 999: autres 922: destiné à être utilisé comme carburant: avec preuve concernant les exigences écologiques et sociales 923: destiné à être utilisé comme carburant: autres 990: pour la fabrication de carburants 997: autres: en bouteilles de verre 998: autres 922: biogaz: avec preuve concernant les exigences écologiques et sociales 923: biogaz: autres 999: autres 922: biodiesel: avec preuve concernant les exigences écologiques et sociales 923: biodiesel: autres Mélanges de carburants NT (essence 95) (essence 98) Teneur en soufre Clé Désignation Part de carburant fossile 922 Part biogène: avec preuve concernant les exigences écologiques et sociales 923 Part biogène: autre Part de carburant fossile 942 Part biogène: avec preuve concernant les exigences écologiques et sociales 943 Part biogène: autre Essence alkylate: 2 temps Essence alkylate: 4 temps 14/19

15 (huile diesel contenant jusqu'à 30 % de biocarburant autre que du biodiesel) (huile diesel contenant jusqu'à 30 % de biodiesel) (Mélanges de biocarburants) (Mélanges de biodiesel) < 0,001 % 921 Part de carburant fossile 0,001 0,1 % 922 Part biogène: avec preuve concernant les exigences écologiques et sociales 923 Part biogène: autre < 0,001 % 921 Part de carburant fossile 922 Part biogène: avec preuve concernant les exigences écologiques et sociales 923 Part biogène: autre Part de carburant fossile 932 Part biogène: avec preuve concernant les exigences écologiques et sociales 933 Part biogène: autre Part de carburant fossile 932 Part biogène: avec preuve concernant les exigences écologiques et sociales 933 Part biogène: autre Nouveaux taux d'impôt Les taux d'impôt applicables aux importations de biocarburants sont indiqués dans le tarif douanier électronique (tares) dans la rubrique des redevances supplémentaires. Au moment de l'entrée en vigueur des modifications de la loi sur l'imposition des huiles minérales, les codes du genre de redevance supplémentaire (CGRS) et les clés de redevance supplémentaire (CLERS) indiqués cidessous seront introduits dans le tares. Les taux d'impôt applicables aux biocarburants ne bénéficiant d'aucun allégement fiscal correspondent aux taux actuels. Ils ne figurent donc pas dans la liste ci-après purs Numéro de tarif Clé CGRS CLERS Montant en francs par 1000 l à 15 C ou par 1000 kg Désignation Chap Huile végétale pure Bioéthanol pur Biogaz Biodiesel pur 15/19

16 Part biogène des mélanges de carburants Numéro de tarif Clé CGRS CLERS Montant en francs par 1000 l à 15 C ou par 1000 kg Désignation Bioéthanol ajouté Huile végétale ajouté Biodiesel ajouté Part biogène des mélanges biocarburants Part biogène des mélanges de biodiesel Augmentation du taux d'impôt applicable à l'essence Numéro de tarif Clé CGRS CLERS Montant en francs par 1000 l à 15 C Désignation Taux normal Surtaxe 5.2 Modifications apportées à la banque de données «Mineralölsteuer» Nouveaux articles Les articles suivants ont été créés dans la banque de données «Mineralölsteuer» pour les biocarburants: Produit Numéro de tarif Clé statistique Graisses et huiles végétales ou animales; graisses et huiles végétales ou animales usagées Bioéthanol Article Chapitre / / Biogaz / Biodiesel / Mélanges de biocarburants (part biogène > 30 %) / Mélanges de biodiesel (part biogène > 30 %) / /19

17 5.2.2 Nouveaux taux d'impôt Taux d'impôt de faveur applicables aux biocarburants Voici les nouveaux codes de taux d'impôt (CTI) et taux d'impôt applicables aux biocarburants qui bénéficient d'un allégement fiscal: Produit Article CTI Taux Désignation Graisses et huiles végétales ou animales; graisses et huiles végétales ou animales usagées Huile végétale pure Bioéthanol Bioéthanol pur Biogaz Biogaz Biodiesel Biodiesel pur Mélanges de biocarburants Mélanges de cbiodiesel Essence pour automobiles 95 et Huile diesel Part biogène des mélanges de biocarburants Avance pour les mélanges de carburants Part biogène des mélanges de biocarburants Avance pour les mélanges de carburants Bioéthanol ajouté Avance pour le bioéthanol ajouté Huile végétale ajoutée Biodiesel ajouté Avance pour l'huile végétale ajoutée Avance pour le biodiesel ajouté Augmentation des taux d'impôt applicables à l'essence Article CTI jusau'à jusqu'à dès , 202, 230, , supprimé 17/19

18 5.2.3 Nouveaux records (RC) Généralités Les dispositions du chapitre 8 des prescriptions administratives relatives à l'impôt sur les huiles minérales (D. 9) sont applicables. Pour la taxation des biocarburants dans les rapports périodiques et les déclarations fiscales périodiques, les records indiqués cidessous ont été créés Nouveaux records pour les rapports périodiques Transfert de produit pour les mélanges effectués dans des dépôts francs et des raffineries sortie Des biocarburants sont mélangés dans un EA à des carburants fossiles: Saisie de la sortie de carburant issu de matières premières renouvelables. Il faut indiquer comme numéro d article le numéro du produit original et comme numéro d'article du contre-rapport le numéro du nouveau produit. Les transferts effectués pendant une période donnée doivent être indiqués comme poste global par assujetti à l'obligation de faire rapport, par article et par entrepôt. Le RC 313 implique toujours comme contre-rapport le RC 314. Transfert de produit pour les mélanges effectués dans des dépôts francs et des raffineries entrée Des biocarburants sont mélangés dans un EA à des carburants fossiles: Saisie de l'entrée de carburant issu de matières premières renouvelables. Il faut indiquer comme numéro d'article le numéro du nouveau produit et comme numéro d'article de contre-rapport le numéro du produit original. Les transferts effectués pendant une période donnée doivent être indiqués comme poste global par assujetti à l'obligation de faire rapport, par article et par entrepôt. Le RC 314 implique toujours comme contre-rapport le RC Nouveaux records pour les déclarations fiscales périodiques Déduction de l'avance accordée pour les mélanges de carburants importés (CE 3 et 4) Le montant d'impôt grevant la quantité de biocarburants mentionnée dans la déclaration d'importation doit être revendiqué pour chaque importation séparément, avec indication du numéro de déclaration en douane, dans la déclaration fiscale périodique. Il faut indiquer comme numéro d'article le numéro du mélange (p. ex. essence ou huile diesel) et comme taux d'impôt le taux de l'avance (différence entre le taux normal applicable au carburant fossile et le taux de faveur applicable au carburant issu de matières premières renouvelables). L'avance doit être indiquée pour chaque déclaration d'importation séparément. Déduction de l'avance accordée pour les mélanges de biocarburants effectués dans un entrepôt agréé Le montant d'impôt grevant la quantité de biocarburants qui a fait l'objet d'un transfert de produit (RC 313 / 314) peut être revendiqué comme poste global par article, période et entrepôt dans la déclaration fiscale périodique. Il faut indiquer comme numéro d'article le numéro du mélange (p. ex. essence ou huile diesel) et /19

19 comme taux d'impôt le taux de l'avance (différence entre le taux normal applicable au carburant fossile et le taux de faveur applicable au carburant issu de matières premières renouvelables). Montant total de la déclaration fiscale périodique (net) A la fin de la déclaration fiscale périodique, il faut indiquer le montant total net, exprimé en francs, de la déclaration fiscale périodique, montant qui doit correspondre à la somme à payer. Le montant total s'obtient en additionnant toutes les lignes fiscales et en déduisant les RC 992 et 993. Une déclaration fiscale périodique ne comporte qu'un seul RC 999. Si l'assujetti à l'impôt est à la fois importateur, entrepositaire agréé et/ou propriétaire de réserves obligatoires, il n'indique le RC 999 qu'une seule fois à la fin de la déclaration fiscale périodique /19

Ordonnance sur l imposition des véhicules automobiles

Ordonnance sur l imposition des véhicules automobiles Ordonnance sur l imposition des véhicules automobiles (Oimpauto) 641.511 du 20 novembre 1996 (Etat le 1 er janvier 1997) Le Conseil fédéral suisse, vu la loi fédérale du 21 juin 1996 1 sur l imposition

Plus en détail

EX Y EU Y CO Y. IM Y FR Y FR A Import DÉCLARATION

EX Y EU Y CO Y. IM Y FR Y FR A Import DÉCLARATION N 13448*05 Exemplaire pour le bureau de douane de rattachement DIRECTION DES DOUANES ET DROITS INDIRECTS 1 IM Y FR Y FR A Import DÉCLARATION EX Y EU Y CO Y - de mise à la consommation de produits énergétiques

Plus en détail

TAXE SUR LES VEHICULES DE SOCIETES 2014

TAXE SUR LES VEHICULES DE SOCIETES 2014 Avocats inscrits auprès de la Cour d'appel de CAEN B.P. 70080 14651 CARPIQUET CEDEX Tél : 02.31.26.00.33 Fax : 02.31.26.05.11 FC/VR : 28 octobre 2014 TAXE SUR LES VEHICULES DE SOCIETES 2014 Nous vous rappelons

Plus en détail

Logiciels. Edition 2010. Taxe sur la valeur ajoutée (TVA) Publ. 52.21. Valable dès le 1 er janvier 2010. www.ezv.admin.ch

Logiciels. Edition 2010. Taxe sur la valeur ajoutée (TVA) Publ. 52.21. Valable dès le 1 er janvier 2010. www.ezv.admin.ch www.ezv.admin.ch Taxe sur la valeur ajoutée (TVA) Publ. 52.21 Logiciels Edition 2010 Valable dès le 1 er janvier 2010 Editeur: Administration fédérale des douanes (AFD) Direction générale des douanes Section

Plus en détail

Territorialité et régime des livraisons de biens meubles corporels : AIC, LIC, importation, exportation (cours)

Territorialité et régime des livraisons de biens meubles corporels : AIC, LIC, importation, exportation (cours) Territorialité et régime des livraisons de biens meubles corporels : AIC, LIC, importation, exportation (cours) Table des matières Table des matières... 2 Introduction... 3 I Les livraisons de biens entre

Plus en détail

Ordonnance sur l imposition des huiles minérales

Ordonnance sur l imposition des huiles minérales Ordonnance sur l imposition des huiles minérales (Oimpmin) 641.611 du 20 novembre 1996 (Etat le 1 er janvier 2015) Le Conseil fédéral suisse, vu la loi du 21 juin 1996 sur l imposition des huiles minérales

Plus en détail

La perception de l'impôt sur les véhicules automobiles à l'importation. Instructions destinées aux partenaires de la douane

La perception de l'impôt sur les véhicules automobiles à l'importation. Instructions destinées aux partenaires de la douane Département fédéral des finances DFF Administration fédérale des douanes AFD Direction générale des douanes Division Taxe sur la valeur ajoutée, impôt sur les huiles minérales, taxes d incitation 1 er

Plus en détail

ESITH. Chapitre 2 : Les régimes en douane

ESITH. Chapitre 2 : Les régimes en douane ESITH Chapitre 2 : Les régimes en douane Plan 1. Définition d un régime en douane 2. Les régimes en douane à l importation 3. Les régimes en douane à l exportation 4. Autres régimes en douane 1. Définition

Plus en détail

Importation de produits pétroliers

Importation de produits pétroliers Département fédéral des finances DFF Administration fédérale des douanes AFD Direction générale des douanes Notice n o 331.31-1/12.002 Janvier 2014 Importation de produits pétroliers Dispositions en relation

Plus en détail

0.837.916.3 Accord d assurance-chômage entre la Confédération suisse et la République d Autriche

0.837.916.3 Accord d assurance-chômage entre la Confédération suisse et la République d Autriche Traduction 1 0.837.916.3 Accord d assurance-chômage entre la Confédération suisse et la République d Autriche Conclu le 14 décembre 1978 Approuvé par l Assemblée fédérale le 4 octobre 1979 2 Instruments

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS DIRECTION GÉNÉRALE DES IMPÔTS 7 M-1-08 N 4 du 9 JANVIER 2008 MALUS APPLICABLE AUX VOITURES PARTICULIÈRES LES PLUS POLLUANTES. ECOPASTILLE. (C.G.I., art. 1011 bis) NOR : ECE

Plus en détail

CONDITIONS DE PARTICIPATION

CONDITIONS DE PARTICIPATION CONDITIONS DE PARTICIPATION Introduction Depuis le 1 er janvier 2011, le Régime de retraite principal d OMERS (le «régime principal») contient une disposition prévoyant des cotisations facultatives supplémentaires

Plus en détail

Circulaire du 14 décembre 2011

Circulaire du 14 décembre 2011 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère du budget, des comptes publics, et de la réforme de l'etat NOR : BCRD 1134130C Circulaire du 14 décembre 2011 Conditions d application de l exonération de la taxe sur la

Plus en détail

Prix à la consommation des produits pétroliers en Belgique

Prix à la consommation des produits pétroliers en Belgique annexe annexe B B Prix à la consommation des produits pétroliers en Belgique. Vue d ensemble La contribution cumulée des produits pétroliers (essence, diesel et mazout de chauffage) à l inflation totale

Plus en détail

DIRECTIVES CONCERNANT L'ELABORATION ET L'UTILISATION DES BASES DE DONNEES NATIONALES EN MATIERE D'EVALUATION SERVANT D'OUTIL D'EVALUATION DES RISQUES

DIRECTIVES CONCERNANT L'ELABORATION ET L'UTILISATION DES BASES DE DONNEES NATIONALES EN MATIERE D'EVALUATION SERVANT D'OUTIL D'EVALUATION DES RISQUES WCO OMD DIRECTIVES CONCERNANT L'ELABORATION ET L'UTILISATION DES BASES DE DONNEES NATIONALES EN MATIERE D'EVALUATION SERVANT D'OUTIL D'EVALUATION DES RISQUES Table des matières Préambule Introduction Utilisation

Plus en détail

6 février 2014 AVIS II/03/2014

6 février 2014 AVIS II/03/2014 6 février 2014 AVIS II/03/2014 relatif au projet de loi - portant transposition de l article 5 de la directive 2008/8/CE du Conseil du 12 février 2008 modifiant la directive 2006/112/CE en ce qui concerne

Plus en détail

1. DÉTERMINATION PROVISOIRE DE LA TVA SUR LES FACTURES D ACOMPTE INTERMÉDIAIRES

1. DÉTERMINATION PROVISOIRE DE LA TVA SUR LES FACTURES D ACOMPTE INTERMÉDIAIRES Administration générale de la Fiscalité Expertise Opérationnelle et Support Service TVA Taxe sur la valeur ajoutée Décision TVA n E.T.128.691 d.d. 17.08.2015 Electricité Taux de TVA de 21 % à partir du

Plus en détail

Directives sur la redistribution aux entreprises du produit de la taxe sur le CO 2 par les caisses de compensation (DRE)

Directives sur la redistribution aux entreprises du produit de la taxe sur le CO 2 par les caisses de compensation (DRE) Directives sur la redistribution aux entreprises du produit de la taxe sur le CO 2 par les caisses de compensation (DRE) Valables à partir du 1 er janvier 2009 318.106.06 f DRE 2.09 Table des matières

Plus en détail

I. CHAMP D'APPLICATION. A. Quant à la nature de l entreprise

I. CHAMP D'APPLICATION. A. Quant à la nature de l entreprise MICRO ENTREPRISE 06/01/2011 La micro-entreprise n'est pas une structure juridique en soi mais un simple régime fiscal applicable, dans certaines conditions, aux entreprises individuelles. Les bénéfices

Plus en détail

Ordonnance sur la statistique du commerce extérieur

Ordonnance sur la statistique du commerce extérieur Ordonnance sur la statistique du commerce extérieur 632.14 du 12 octobre 2011 (Etat le 1 er janvier 2012) Le Conseil fédéral suisse, vu l art. 15, al. 1, de la loi du 9 octobre 1986 sur le tarif des douanes

Plus en détail

Ordonnance sur la restitution, la reprise et l élimination des appareils électriques et électroniques

Ordonnance sur la restitution, la reprise et l élimination des appareils électriques et électroniques Ordonnance sur la restitution, la reprise et l élimination des appareils électriques et électroniques (OREA) 814.620 du 14 janvier 1998 (Etat le 12 juillet 2005) Le Conseil fédéral suisse, vu les art.

Plus en détail

Instructions concernant la gestion des documents dans l administration fédérale

Instructions concernant la gestion des documents dans l administration fédérale Instructions concernant la gestion des documents dans l administration fédérale du 13 juillet 1999 Le Département fédéral de l intérieur, vu l art. 8 de la loi fédérale du 21 mars 1997 sur l organisation

Plus en détail

Vu la loi n 90-10 du 14 avril 1990 relative à la monnaie et au crédit, notamment ses articles 44, alinéa "k", 47, 97 à 99 et 181 à 192;

Vu la loi n 90-10 du 14 avril 1990 relative à la monnaie et au crédit, notamment ses articles 44, alinéa k, 47, 97 à 99 et 181 à 192; Règlement n 95-07 du 30 Rajab 1416 correspondant au 23 décembre 1995 modifiant et remplaçant le règlement n 92-04 du 22 mars 1992 relatif au contrôle des changes. p.17. Le Gouverneur de la Banque d'algérie,

Plus en détail

CIRCULAIRE AUX INTERMEDIAIRES AGREES N 93-15 DU 21 SEPTEMBRE 1993. OBJET : Les allocations pour voyages d'affaires.

CIRCULAIRE AUX INTERMEDIAIRES AGREES N 93-15 DU 21 SEPTEMBRE 1993. OBJET : Les allocations pour voyages d'affaires. CIRCULAIRE AUX INTERMEDIAIRES AGREES N 93-15 DU 21 SEPTEMBRE 1993 OBJET : Les allocations pour voyages d'affaires. * * * * * La présente circulaire a pour objet de fixer les modalités d'octroi par les

Plus en détail

Ordonnance sur l énergie

Ordonnance sur l énergie Ordonnance sur l énergie (OEne) Modification du 13 mai 2015 Le Conseil fédéral suisse arrête: I L ordonnance du 7 décembre 1998 sur l énergie 1 est modifiée comme suit: Art. 1, let. g Ne concerne que le

Plus en détail

12.020 é Loi sur l'alcool. Révision totale (Divergences)

12.020 é Loi sur l'alcool. Révision totale (Divergences) Session d'hiver 04 e-parl 4..04 :8 - -.00 é Loi sur l'alcool. Révision totale (Divergences) Projet du Décision du Décision du Propositions de la Commission de l'économie et des redevances du du 5 janvier

Plus en détail

(13-2044) Page: 1/5 SUBVENTIONS. Programme d'économies d'énergie Secteur des transports

(13-2044) Page: 1/5 SUBVENTIONS. Programme d'économies d'énergie Secteur des transports 17 avril 2013 (13-2044) Page: 1/5 Comité des subventions et des mesures compensatoires Original: anglais SUBVENTIONS RÉPONSES AUX QUESTIONS DU JAPON 1 CONCERNANT LA NOUVELLE NOTIFICATION COMPLÈTE DES ÉTATS

Plus en détail

Ces informations n ont qu une valeur indicative et ne se substituent pas à la documentation officielle de l administration.

Ces informations n ont qu une valeur indicative et ne se substituent pas à la documentation officielle de l administration. Fiscalité des Etats-Unis Ces informations n ont qu une valeur indicative et ne se substituent pas à la documentation officielle de l administration. Généralités Les Etats-Unis étant un Etat fédéral, les

Plus en détail

LES MECANISMES DE LA TVA INTRACOMMUNAUTAIRE

LES MECANISMES DE LA TVA INTRACOMMUNAUTAIRE LES MECANISMES DE LA TVA INTRACOMMUNAUTAIRE Par Laurent Pierandrei, Professeur de Comptabilité Internationale, ACE Paris, France (Partie Double 1 er septembre 2006) La TVA au sein de l Union Européenne

Plus en détail

La réforme fiscale du Mexique aura une incidence sur les placements étrangers

La réforme fiscale du Mexique aura une incidence sur les placements étrangers sur les placements étrangers Le 15 novembre 2013 Le Congrès du Mexique a récemment approuvé des mesures fiscales qui auront une incidence sur les placements effectués au Mexique par des entités étrangères,

Plus en détail

Mémo: Implantation d une entreprise en Allemagne et imposition des véhicules de sociétés

Mémo: Implantation d une entreprise en Allemagne et imposition des véhicules de sociétés Mémo: Implantation d une entreprise en Allemagne et imposition des véhicules de sociétés Mémo: Implantation d une entreprise en Allemagne et imposition des véhicules de sociétés SOMMAIRE I. Pourquoi l

Plus en détail

Version du 21/01/2013 au 13/05/2014 comparée avec la version au 13/05/2014. Changements aux fragments de document. Le fragment Contenu a été modifié

Version du 21/01/2013 au 13/05/2014 comparée avec la version au 13/05/2014. Changements aux fragments de document. Le fragment Contenu a été modifié 1 sur 7 14/05/2014 10:43 Version du 21/01/2013 au 13/05/2014 comparée avec la version au 13/05/2014 Etat des différences Changements aux fragments de document premier Le fragment Contenu a été modifié

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS. Texte n DGI 2002/32 NOTE COMMUNE N 19/2002

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS. Texte n DGI 2002/32 NOTE COMMUNE N 19/2002 BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS DIFFUSION GENERALE N 2002/04/15 0.1.0.0.1.2. Documents Administratifs (IMPOTS) Texte n DGI 2002/32 NOTE COMMUNE N 19/2002 O B J E T : Commentaire des dispositions

Plus en détail

Prise de Position: Contact Date Introduction Les surcharges existantes

Prise de Position: Contact Date Introduction Les surcharges existantes Prise de Position: Surcharges sur l électricité: situation 2015 Contact: Emilie Butaye (Fédération d l Industrie du Verre) +32 2 542 61 29 emilie.butaye@vgi-fiv.be Date: 22/09/2015 Introduction Dans ce

Plus en détail

3. MESSAGES EXPLICATIFS

3. MESSAGES EXPLICATIFS MESURES INCITATIVES ET PROGRAMME DE FORMATION CONTINUE 001 La date de début ou de fin de la période du ressourcement ou de perfectionnement est non valide, incomplète ou illisible. 002 La date de début

Plus en détail

I CHAMP D'APPLICATION

I CHAMP D'APPLICATION RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l'économie et des finances Circulaire du 28 septembre 2012 Contribution exceptionnelle sur la valeur des stocks de produits pétroliers NOR : BUDD1235503C Le ministre de

Plus en détail

Encouragement à la propriété du logement au moyen de la prévoyance

Encouragement à la propriété du logement au moyen de la prévoyance Personalvorsorgestiftung der Ärzte und Tierärzte Fondation de prévoyance pour le personnel des médecins et vétérinaires Fondazione di previdenza per il personale dei medici e veterinari Encouragement à

Plus en détail

0.641.295.142.1. Traduction 1. (Etat le 1 er janvier 2010)

0.641.295.142.1. Traduction 1. (Etat le 1 er janvier 2010) Traduction 1 0.641.295.142.1 Accord entre la Confédération suisse et la Principauté de Liechtenstein concernant le Traité relatif à la taxe sur la valeur ajoutée dans la Principauté de Liechtenstein Conclu

Plus en détail

Textes juridiques fixant les dispositions relatives à l exercice des activités des sociétés de commerce international

Textes juridiques fixant les dispositions relatives à l exercice des activités des sociétés de commerce international Textes juridiques fixant les dispositions relatives à l exercice des activités des sociétés de commerce international -Loi n94-42 du 7 mars 1994, fixant le régime applicable à l exercice des activités

Plus en détail

CAPI 23 1 ÉPARGNE-PENSION, ÉPARGNE À LONG TERME ET ÉPARGNE NON FISCALE

CAPI 23 1 ÉPARGNE-PENSION, ÉPARGNE À LONG TERME ET ÉPARGNE NON FISCALE CAPI 23 1 ÉPARGNE-PENSION, ÉPARGNE À LONG TERME ET ÉPARGNE NON FISCALE Type d'assurance vie Garanties Assurance vie avec taux d'intérêt garanti sur les primes versées dans le support de la branche 21 du

Plus en détail

Genre de revenus Impôt français Dégrèvement conventionnel Remarques Désignation Taux % de % à % Formules voir chiffres

Genre de revenus Impôt français Dégrèvement conventionnel Remarques Désignation Taux % de % à % Formules voir chiffres F R A N C E Index Aperçu des effets de la convention 1 Formule 5003 12 Formule 5000 7 Notice (5000NOT-FR) 13 «5001 9 Feuille complémentaire R F a 17 Formule 5002 11 ««R F b 19 Imputation forfaitaire d

Plus en détail

PREAMBULE Dossier type de demande d agrément sanitaire pour la profession de Crémier-Fromager-Affineur

PREAMBULE Dossier type de demande d agrément sanitaire pour la profession de Crémier-Fromager-Affineur PREAMBULE Dossier type de demande d agrément sanitaire pour la profession de Crémier-Fromager-Affineur Introduction et champ d application La FNDPL (Fédération Nationale des Détaillants en Produits Laitiers)

Plus en détail

SUPPLÉMENT À L ÉGARD DES TRANSFERTS DE FONDS DE RETRAITE DE PLACEMENTS NORDOUEST & ETHICQUES S.E.C. (FRV)-1503

SUPPLÉMENT À L ÉGARD DES TRANSFERTS DE FONDS DE RETRAITE DE PLACEMENTS NORDOUEST & ETHICQUES S.E.C. (FRV)-1503 SUPPLÉMENT À L ÉGARD DES TRANSFERTS DE FONDS DE RETRAITE DE PLACEMENTS NORDOUEST & ETHICQUES S.E.C. (FRV)-1503 IMMOBILISÉ AU FONDS DE REVENU VIAGER SUIVANT LE RÈGLEMENT EN APPLICATION DE LA LOI SUR LES

Plus en détail

Agrément des experts en prévoyance professionnelle

Agrément des experts en prévoyance professionnelle français Commission de haute surveillance de la prévoyance professionnelle CHS PP Directives de la Commission de haute surveillance de la prévoyance professionnelle (CHS PP) D 01/2012 Agrément des experts

Plus en détail

R E S U M E. Texte n DGI 2002/62 NOTE COMMUNE N 40/2002

R E S U M E. Texte n DGI 2002/62 NOTE COMMUNE N 40/2002 BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS DIFFUSION GENERALE N 2002/07/ 0.1.0.0.1.2. Documents Administratifs (IMPOTS) Texte n DGI 2002/62 NOTE COMMUNE N 40/2002 O B J E T : Commentaire des dispositions

Plus en détail

1. Règle d exigibilité Modification essentielle (3)

1. Règle d exigibilité Modification essentielle (3) - LES MODIFICATIONS 2013 DE LA TVA- Conférence du 27 février 2013 Organisée par Charles Félix PLAN DE LA CONFERENCE 1. Modification des règles d exigibilité de la TVA - 1.1. Modification essentielle -

Plus en détail

LE PAQUET TVA Comment se préparer pour l échéance du 1 er janvier 2010?

LE PAQUET TVA Comment se préparer pour l échéance du 1 er janvier 2010? LE PAQUET TVA Comment se préparer pour l échéance du 1 er janvier 2010? Henri BITAR CMS Bureau Francis LEFEBVRE Atelier Congrès national ECF Clermont- Ferrand, 17-18- 19 septembre 2009 Le paquet TVA :

Plus en détail

Modalités de versement de l aide financière de la Société de financement des infrastructures locales du Québec

Modalités de versement de l aide financière de la Société de financement des infrastructures locales du Québec Modalités de versement de l aide financière de la Société de financement des infrastructures locales du Québec Provenant du transfert d une partie des revenus de la taxe fédérale d accise sur l essence

Plus en détail

SOCIÉTÉ CANADIENNE DES COURTIERS EN DOUANE - CONDITIONS TYPES RÉGISSANT LES TRANSACTIONS

SOCIÉTÉ CANADIENNE DES COURTIERS EN DOUANE - CONDITIONS TYPES RÉGISSANT LES TRANSACTIONS SOCIÉTÉ CANADIENNE DES COURTIERS EN DOUANE - CONDITIONS TYPES RÉGISSANT LES TRANSACTIONS Tant le Client que le Courtier en douane acceptent d'être tenus de respecter l'accord général pour nommer un mandataire

Plus en détail

AUTORISATION EUROPÉENNE UNIQUE (AEU)

AUTORISATION EUROPÉENNE UNIQUE (AEU) COMMISSION EUROPÉENNE DIRECTION GÉNÉRALE FISCALITÉ ET UNION DOUANIÈRE Politique douanière Législation douanière et contrôle de l'application du droit communautaire Bruxelles, le 5 décembre 2005 Taxud/C/3

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE

CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE Préambule Vous êtes actuellement connecté sur le site de MICROPIBLOC. Le présent document a pour but de vous informer sur la société et ses conditions générales de vente (CGV).

Plus en détail

Les RELAIS ASSISTANTES MATERNELLES de la Haute-Garonne vous informent

Les RELAIS ASSISTANTES MATERNELLES de la Haute-Garonne vous informent REMUNERATION DES ASSISTANTES MATERNELLES Montant Brut Net SMIC horaire 9 (au 01/01/11) Montant minimum du salaire de base pour une journée d accueil de 8 heures: SMIC x 2,25 h (fixé par la loi de 1992)

Plus en détail

Enquête unifiée auprès des entreprises Énoncé de la qualité des données Industrie de la construction Année de référence 1999

Enquête unifiée auprès des entreprises Énoncé de la qualité des données Industrie de la construction Année de référence 1999 Enquête unifiée auprès des entreprises Énoncé de la qualité des données Industrie de la construction Année de référence 1999 1. Concepts Les résultats de l'enquête de 1999 sur l'industrie de la construction

Plus en détail

L E T A C T I C I E N

L E T A C T I C I E N L E T A C T I C I E N Groupe Lanoue Taillefer Audet Mai 2006 Volume 5 - numéro 2 Jean Lanoue, CA Michel Taillefer Jean-Marie Audet, CA La baisse du taux de la TPS de 1 % Un été chaud pour les notaires!

Plus en détail

Notice 2 Imposition des époux et de la famille

Notice 2 Imposition des époux et de la famille Notice 2 Imposition des époux et de la famille Valable pour la période fiscale 2015 Les dispositions applicables en matière de droit fiscal peuvent sensiblement différer selon la situation personnelle

Plus en détail

BOURSES DE COLLEGE I- INFORMATION DES FAMILLES DOSSIERS DE BOURSE DEPOSES HORS DELAIS

BOURSES DE COLLEGE I- INFORMATION DES FAMILLES DOSSIERS DE BOURSE DEPOSES HORS DELAIS BOURSES DE COLLEGE La présente note a pour objet de présenter la réglementation des bourses de collège, conformément aux articles R 531-1 à D 531-12 et D 531-42 à D 531-43 du code de l Education. I- INFORMATION

Plus en détail

2 Formalisme de la facture : mentions obligatoires

2 Formalisme de la facture : mentions obligatoires Page 1 sur 8 Imprimer PRATIQUE COMPTABLE 2 Formalisme de la facture : mentions obligatoires Le formalisme de la facturation est régi à la fois par le droit commercial et par les textes liés à la TVA (c.

Plus en détail

Tarifs des certificats d'immatriculation 2010 imprimer

Tarifs des certificats d'immatriculation 2010 imprimer Tarifs des certificats d'immatriculation 2010 imprimer Comment calculer le montant Ä rågler pour l obtention de votre certificat d immatriculation? Le montant Ä acquitter pour la dålivrance du certificat

Plus en détail

Directive 2012/19/UE du 4 juillet 2012 relative aux Déchets d'equipements Electriques et Electroniques (DEEE)

Directive 2012/19/UE du 4 juillet 2012 relative aux Déchets d'equipements Electriques et Electroniques (DEEE) Directive 2012/19/UE du 4 juillet 2012 relative aux Déchets d'equipements Electriques et Electroniques (DEEE) Extension du champ d'application aux panneaux photovoltaïques Mise à jour : n n 1 - Date :

Plus en détail

Harmonisation requise au niveau des impôts fédéraux en cas d'adhésion à la CE

Harmonisation requise au niveau des impôts fédéraux en cas d'adhésion à la CE B Actualités et Adhésion à la CE Harmonisation requise au niveau des impôts fédéraux en cas d'adhésion à la CE (Exposé de Roland Montangéro, chef du Bureau d'information fiscale, présenté lors du Séminaire

Plus en détail

Instruction du 29 Mai 1992 7 G-4-92. Droits d'enregistrement et de timbre - Taxe de publicité foncière. Mutations à titre gratuit. NOR : BUDF9210062J

Instruction du 29 Mai 1992 7 G-4-92. Droits d'enregistrement et de timbre - Taxe de publicité foncière. Mutations à titre gratuit. NOR : BUDF9210062J Instruction du 29 Mai 1992 7 G-4-92 Droits d'enregistrement et de timbre - Taxe de publicité foncière. Mutations à titre gratuit. NOR : BUDF9210062J Mutations à titre gratuit. Successions. Biens à déclarer.

Plus en détail

La défiscalisation des biocarburants :

La défiscalisation des biocarburants : La défiscalisation des biocarburants : application à l huile de colza La défiscalisation des biocarburants : application à l huile de colza a. Directive 2003/30 transposée par l AR 04/03/2005 b. Directive

Plus en détail

POLITIQUE SUR LE REMBOURSEMENT DES DÉPENSES ADOPTÉE PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION LE 7 FÉVRIER 2014 PAR VOIE DE RÉSOLUTION N O 14 CA(AMT) 03

POLITIQUE SUR LE REMBOURSEMENT DES DÉPENSES ADOPTÉE PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION LE 7 FÉVRIER 2014 PAR VOIE DE RÉSOLUTION N O 14 CA(AMT) 03 POLITIQUE SUR LE REMBOURSEMENT DES DÉPENSES ADOPTÉE PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION LE 7 FÉVRIER 2014 PAR VOIE DE RÉSOLUTION N O 14 CA(AMT) 03 TITRE DE LA POLITIQUE : N o : Politique sur le remboursement

Plus en détail

Notes explicatives Propositions législatives relatives à l impôt sur le revenu. Loi de l impôt sur le revenu

Notes explicatives Propositions législatives relatives à l impôt sur le revenu. Loi de l impôt sur le revenu 1 Article 1 Notes explicatives Propositions législatives relatives à l impôt sur le revenu Titres agrafés anti-évitement 12.6 Loi de l impôt sur le revenu Le nouvel article 12.6 de la Loi de l impôt sur

Plus en détail

Genre de revenus Impôt français Dégrèvement conventionnel Remarques Désignation Taux % de % à % Formules voir chiffres

Genre de revenus Impôt français Dégrèvement conventionnel Remarques Désignation Taux % de % à % Formules voir chiffres F R A N C E Index Aperçu des effets de la convention 1 Formule 5003 12 Formule 5000 7 Notice (5000NOT-FR) 13 «5001 9 Feuille complémentaire R F a 17 «5002 11 ««R F b 19 Imputation forfaitaire d impôt (Partie

Plus en détail

DOUANES Liquidation douanière

DOUANES Liquidation douanière Extrait aménagé d un article paru dans 1. Valeurs s Le prix d'achat d'un article acquis à l'étranger ne suffit pas pour estimer le montant des droits de douane dû lors de son entrée en France. Il faut

Plus en détail

vu le traité instituant la Communauté européenne, et notamment son article 93, vu la proposition de la Commission ( 1 ),

vu le traité instituant la Communauté européenne, et notamment son article 93, vu la proposition de la Commission ( 1 ), L 15/24 DIRECTIVE 2001/115/CE DU CONSEIL du 20 décembre 2001 modifiant la directive 77/388/CEE en vue de simplifier, moderniser et harmoniser les conditions imposées à la facturation en matière de taxe

Plus en détail

Nouvelles règles TVA concernant le «lieu des prestations de services» à partir du 1 er janvier 2010

Nouvelles règles TVA concernant le «lieu des prestations de services» à partir du 1 er janvier 2010 Nouvelles règles TVA concernant le «lieu des prestations de services» à partir du 1 er janvier 2010 Commission des experts-comptables et conseils fiscaux internes Le présent article vise à donner un aperçu

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l Économie et des Finances Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes Ministère délégué auprès du ministère de l Écologie,

Plus en détail

Impacts économiques de la baisse du prix du pétrole et de la mise en place d une taxe sur l essence

Impacts économiques de la baisse du prix du pétrole et de la mise en place d une taxe sur l essence Impacts économiques de la baisse du prix du pétrole et de la mise en place d une taxe sur l essence En date du 12 février I. Impacts économiques Nous analyserons les impacts économiques de la baisse du

Plus en détail

04-2016 FR ALD AUTOMOTIVE FISCALITÉ AUTOMOBILE

04-2016 FR ALD AUTOMOTIVE FISCALITÉ AUTOMOBILE 04-2016 FR ALD AUTOMOTIVE FISCALITÉ AUTOMOBILE INTRODUCTION Comme chaque année, nous vous proposons une mise à jour de la fiscalité automobile. Traditionnellement, les modifications importantes prennent

Plus en détail

FAQ n 6 : Le droit à déduction en matière de TVA

FAQ n 6 : Le droit à déduction en matière de TVA FAQ n 6 : Le droit à déduction en matière de TVA Les informations contenues dans cette FAQ sont soumises aux conditions qui figurent sous l onglet «Avertissement» de ce site. Nous vous invitons vivement

Plus en détail

Exemple Prenons l exemple d un véhicule acquis le 13 avril 2016, pour un prix de 26 399, amorti sur une durée de 60 mois, émettant 169 g de CO 2

Exemple Prenons l exemple d un véhicule acquis le 13 avril 2016, pour un prix de 26 399, amorti sur une durée de 60 mois, émettant 169 g de CO 2 VPartie II - Les dépenses déductibles du résultat imposable V113. Véhicules En matière d impôt sur les sociétés Les dépenses d acquisition de véhicules particuliers ne constituent pas des charges déductibles,

Plus en détail

Bioéthanol: un marché semé d'embûches

Bioéthanol: un marché semé d'embûches 2010 Bioéthanol: un marché semé d'embûches Marcel Ott, Consultant externe Seidenparkweg 17 8712 Stäfa Bioéthanol: un marché semé d'embûches Une étude commandée par la Régie fédérale des alcools 2 Table

Plus en détail

SUBVENTIONS. Notifications conformément à l'article XVI:1 BRESIL

SUBVENTIONS. Notifications conformément à l'article XVI:1 BRESIL ACCORD GENERAL SUR LES TARIFS DOUANIERS ET LE COMMERCE RESTRICTED L/6111/Add.6 26 juin 1987 Distribution limitée Original: anglais SUBVENTIONS Notifications conformément à l'article XVI:1 BRESIL La Mission

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES COURANTES ET DE SERVICES Location et maintenance de photocopieurs

MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES COURANTES ET DE SERVICES Location et maintenance de photocopieurs MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES COURANTES ET DE SERVICES Location et maintenance de photocopieurs CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES (C.C.A.P) Date limite de réception des offres : 22 février

Plus en détail

Quels sont les différents types de contrôle auxquels vous pouvez faire l objet?

Quels sont les différents types de contrôle auxquels vous pouvez faire l objet? Quels sont les différents types de contrôle auxquels vous pouvez faire l objet? 1 Le contrôle sur pièces L examen de votre déclaration permet à l agent de l administration fiscale d examiner de son bureau

Plus en détail

748.411. Ordonnance sur le transport aérien. (OTrA) Dispositions générales. du 17 août 2005 (Etat le 1er janvier 2009)

748.411. Ordonnance sur le transport aérien. (OTrA) Dispositions générales. du 17 août 2005 (Etat le 1er janvier 2009) Ordonnance sur le transport aérien (OTrA) 748.411 du 17 août 2005 (Etat le 1er janvier 2009) Le Conseil fédéral suisse, vu les art. 6a et 75 de la loi fédérale du 21 décembre 1948 sur l aviation (LA) 1,

Plus en détail

TARIF DES DOUANES - ANNEXE V - 1

TARIF DES DOUANES - ANNEXE V - 1 TARIF DES DOUANES - ANNEXE V - 1 Section V PRODUITS MINÉRAUX TARIF DES DOUANES - ANNEXE 27 - i Chapitre 27 COMBUSTIBLES MINÉRAUX, HUILES MINÉRALES ET PRODUITS DE LEUR DISTILLATION; MATIÈRES BITUMINEUSES;

Plus en détail

Fiscalité contrat d assurance vie et Contrat de capitalisation

Fiscalité contrat d assurance vie et Contrat de capitalisation Fiscalité contrat d assurance vie et Contrat de capitalisation France Souscripteur d un contrat d assurance vie ou de capitalisation auprès de notre Compagnie d assurance au Luxembourg, vous vous interrogez

Plus en détail

Le contribuable est d origine française.

Le contribuable est d origine française. Direction générale de la législation et du registraire des entreprises Direction principale des lois sur les impôts Note DESTINATAIRE : ***** EXPÉDITEUR : DIRECTION DE L INTERPRÉTATION RELATIVE AUX ENTREPRISES

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS. Texte n DGI 2002/54 NOTE COMMUNE N 32/2002

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS. Texte n DGI 2002/54 NOTE COMMUNE N 32/2002 BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS DIFFUSION GENERALE N 2002/10/44 0.1.0.0.1.2. Documents Administratifs (IMPOTS) Texte n DGI 2002/54 NOTE COMMUNE N 32/2002 O B J E T: Commentaire des dispositions

Plus en détail

Livret fiscal du créateur d entreprise. Bénéfices agricoles

Livret fiscal du créateur d entreprise. Bénéfices agricoles Livret fiscal du créateur d entreprise Bénéfices agricoles Mars 2012 Régime du forfait Ce régime s'applique lorsque la moyenne des recettes (TVA comprise) mesurée sur deux années consécutives ne dépasse

Plus en détail

L admission temporaire au 1 er mai 2016

L admission temporaire au 1 er mai 2016 L admission temporaire au 1 er mai 2016 I. Références réglementaires 1.1 Bases juridiques. Les dispositions spécifiques au régime de l admission temporaire (AT) sont reprises aux articles 250 à 253 du

Plus en détail

Fiche d information sur les sources lumineuses

Fiche d information sur les sources lumineuses BUWAL Bundesamt für Umwelt, Wald und Landschaft OFEFP Office fédéral de l'environnement, des forêts et du paysage UFAFP Ufficio federale dell'ambiente, delle foreste e del paesaggio UFAGC Uffizi federal

Plus en détail

Hausse du prix des hydrocarbures

Hausse du prix des hydrocarbures ISSN 1715-2682 Volume 1, numéro 2 17 août 2005 Hausse du prix des hydrocarbures Impact sur les équilibres financiers du Québec Sommaire 1. L augmentation du prix de l essence à la pompe depuis 1999 s explique

Plus en détail

Commentaire de la nouvelle réglementation sur les tunnels de l ADR

Commentaire de la nouvelle réglementation sur les tunnels de l ADR Commentaire de la nouvelle réglementation sur les tunnels de l ADR Les commentaires qui suivent se rapportent au document Modifications de l ADR 07 relatives aux tunnels (Annexe 2). Le présent texte explique

Plus en détail

Convention internationale pour la simplification et l'harmonisation des régimes douaniers (amendée) (fait à Bruxelles, le 26 juin 1999)*

Convention internationale pour la simplification et l'harmonisation des régimes douaniers (amendée) (fait à Bruxelles, le 26 juin 1999)* WORLD CUSTOMS ORGANIZATION ORGANISATION MONDIALE DES DOUANES Established in 1952 as the Customs Co-operation Council Créée en 1952 sous le nom de Conseil de coopération douanière Secrétariat général -

Plus en détail

Consultation relative à la pérennisation et au financement à long terme de l infrastructure routière

Consultation relative à la pérennisation et au financement à long terme de l infrastructure routière Département fédéral de l environnement, des transports, de l énergie et de la communication DETEC Lausanne, le 10 avril 2014 Comité rail-route Vaud-Genève Consultation relative à la pérennisation et au

Plus en détail

Jurisprudence récente en matière d application des conventions internationales

Jurisprudence récente en matière d application des conventions internationales Jurisprudence récente en matière d application des conventions internationales Introduction Nous avons relevé trois domaines dans lesquels la jurisprudence s est affirmée récemment : - La charge de la

Plus en détail

Instructions à propos du remboursement aux étrangers des cotisations versées à l AVS (Remb)

Instructions à propos du remboursement aux étrangers des cotisations versées à l AVS (Remb) Office fédéral des assurances sociales Instructions à propos du remboursement aux étrangers des cotisations versées à l AVS (Remb) Valables dès le 1 er janvier 2003 Avant-propos L ordonnance sur le remboursement

Plus en détail

748.127.5 Ordonnance du DETEC concernant les entreprises de construction d aéronefs

748.127.5 Ordonnance du DETEC concernant les entreprises de construction d aéronefs Ordonnance du DETEC concernant les entreprises de construction d aéronefs (OECA) du 5 février 1988 (Etat le 1 er février 2013) Le Département fédéral des transports, des communications et de l énergie,

Plus en détail

«rentier» et/ou «titulaire» ont la même signification que celle qui est donnée au terme «constituant» dans la loi;

«rentier» et/ou «titulaire» ont la même signification que celle qui est donnée au terme «constituant» dans la loi; L EMPIRE, COMPAGNIE D ASSURANCE-VIE AVENANT POUR UN FONDS DE REVENU VIAGER LOI SUR LES RÉGIMES COMPLÉMENTAIRES DE RETRAITE DU QUÉBEC ET RÈGLEMENTS Y AFFÉRENT Police numéro : Titulaire/Rentier : La police

Plus en détail

0.748.127.191.72 Accord relatif aux services aériens entre la Suisse et la Belgique

0.748.127.191.72 Accord relatif aux services aériens entre la Suisse et la Belgique Texte original 0.748.127.191.72 Accord relatif aux services aériens entre la Suisse et la Belgique Conclu le 24 mars 1960 Approuvé par l Assemblée fédérale le 21 juin 1961 1 Entré en vigueur le 27 novembre

Plus en détail

Texte d'accord entre le CPE et le SNE

Texte d'accord entre le CPE et le SNE Texte d'accord entre le CPE et le SNE 1/ La création d'un Code des usages - Dans le Code de la Propriété Intellectuelle «I. - Les organisations professionnelles représentatives des auteurs et des éditeurs

Plus en détail

TRADUCTION AUTORITE FLAMANDE

TRADUCTION AUTORITE FLAMANDE F. 2006 4835 TRADUCTION AUTORITE FLAMANDE 7 JUILLET 2006. Arrêté du Gouvernement flamand favorisant la production d électricité par des installations de cogénération de qualité Le Gouvernement flamand,

Plus en détail

Calcul de la TVA exigible dans le BTP

Calcul de la TVA exigible dans le BTP Calcul de la TVA exigible dans le BTP Livre blanc Décembre 2012 Éditions Tissot Décembre 2012 Page 1 sur 7 Introduction Quelles sont les bases du calcul de la TVA? TVA collectée, TVA déductible et TVA

Plus en détail

Règlement de liquidation partielle

Règlement de liquidation partielle Règlement de liquidation partielle Valable dès le 14 mars 2013 Caisse de pensions Poste Viktoriastrasse 72 Case postale 528 CH-3000 Berne 25 Téléphone 058 338 56 66 Téléfax 058 667 63 77 www.pkpost.ch

Plus en détail

Régimes économiques en douane

Régimes économiques en douane Régimes économiques en douane Les régimes économiques en douane permettent le stockage, la transformation, l utilisation ou la circulation des marchandises (destinées à l exportation) en suspension des

Plus en détail

TVA Modifications fiscales pour les véhicules de fonction de salariés résidant à l étranger. INFO Janvier 2014

TVA Modifications fiscales pour les véhicules de fonction de salariés résidant à l étranger. INFO Janvier 2014 INFO Janvier 2014 TVA Modifications fiscales pour les véhicules de fonction de salariés résidant à l étranger Depuis le 30/06/2013, la détermination du lieu de référence a changé pour la location de longue

Plus en détail