PLAN D EXTENSION. «En Dallaz Les Assenges» REGLEMENT

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PLAN D EXTENSION. «En Dallaz Les Assenges» REGLEMENT"

Transcription

1 PLAN D EXTENSION «En Dallaz Les Assenges» REGLEMENT Règlement du plan d extension partiel s appliquant aux secteurs «En Dalaz» et «Les Assenges» et modifiant le règlement des zones de villas, de l ordre contigu et de l ordre non-contigu du 26 juin CHAPITRE I Article 1 Le présent règlement s applique à la zone circonscrite par : 1. la rue du Temple 2. la rue Montolieu 3. le chemin de la Sauge 4. le chemin de Villars 5. la limite du «plan de quartier Grandvignes» 6. la rue de Condémine 7. le chemin de Sottelles 8. la rue du Jura définie par le plan d extension déposé au Greffe municipal. Article 2 La zone est divisée en quatre secteurs : 1. Secteur d habitation individuelle et familiale 2. Secteur d habitation individuelle et familiale devant faire l objet d un plan de quartier. 3. Secteur du village 4. Secteur d habitation collective. CHAPITRE II SECTEUR D HABITATION INDIVIDUELLE OU FAMILIALE Article 3 Article 4 Ce secteur est destiné à un type d habitation individuelle et familiale, comptant au plus un appartement par étage et deux appartements au total. L ordre non-contigu est obligatoire.

2 - 2 - Article 5 Article 6 Article 7 Article 8 Article 9 La distance minimum (d) entre les façades et la limite de la propriété voisine est fonction de la plus grande dimension en plan (a) du bâtiment. Si (a) est inférieur à 12 mètres, (d) = 6 m. Si (a) est supérieur à 12 mètres, (d) = a/2 m. Entre bâtiments sis sur une même propriété, ces distances sont additionnées. A défaut de plan d alignement et sous réserve de la loi sur les routes, aucune partie du bâtiment ne sera plus proche de 10 m de l axe de toute voie publique ou privée existante ou projetée. Toute construction est interdite sur une parcelle n ayant pas au moins une superficie de 1000 m 2. Les parcelles Nos 1825, 2035, 2043, 2046, 2052, 2061, 2073 sont constructibles dans leur état actuel et dans la mesure où elles respectent les autres dispositions du présent règlement. La parcelle 2056 est réservée pour une construction de caractère public. La surface bâtie ne peut excéder 1 / 7 (le septième) de la surface totale de la parcelle. Les bâtiments auront une surface de 70 m 2 au minimum. La parcelle No 2073 pourra déroger à cette règle dans son état actuel ; la surface bâtie sera de 62,50 m 2. Pour les bâtiments de 70 m 2 à 100 m 2 de surface, le nombre des étages est limité à un sous la corniche et un dans les combles. La hauteur ne dépassera pas 4 m à la corniche et 8 m au faîte. Pour les bâtiments de 100 m 2 à 160 m 2 de surface, le nombre des étages est limité à : 1. un étage sous la corniche (rez-de-chaussée) et un dans les combles ; la hauteur ne dépassera pas 4 m à la corniche et 8 m au faîte, ou 2. 2 étages sous la corniche, rez-de-chaussée compris. Les combles peuvent être habitables pour autant que leur surface soit attribuée à un des deux appartements. La hauteur ne dépassera pas 6,50 m à la corniche et 9,00 m au faîte. Pour les bâtiments de plus de 160 m 2 de surface, le nombre des étages est limité à un sous la corniche (rez-de-chaussée) et un dans les combles. La hauteur ne dépassera pas 4 m à la corniche et 8 m au faîte. Article 10 Dans les terrains en forte pente, la règle suivante peut être appliquée : Pour tous les bâtiments de plus de 70 m 2 de surface, le nombre des étages est limité à un sous la corniche et un au sous-sol. La hauteur ne dépassera pas 4 m à la corniche et 8 m au faîte.

3 - 3 - Article 11 Article 12 Article 13 Article 14 Lorsque les combles sont habitables, les lucarnes ne peuvent être créées que si la pente du toit est égale ou supérieure à 35 ou 70 % (arrêté du 18 février 1966 modifiant l article 35 du RCAT). En outre, la face extérieure des lucarnes ne pourra pas être disposée à moins de 1.20 m du bord extérieur du chéneau, et sans interruption de l avant-toit. Leurs largeurs additionnées ne peuvent pas dépasser le tiers de la longueur de chaque pan mesuré au droit de la face extérieure de chaque pan. La surface de l étage des combles, mesurée au plafond, ne peut excéder les trois cinquièmes de la surface du rez-de-chaussée. Le faîte des toits sera parallèle aux courbes de niveau du terrain naturel. La municipalité peut décider d une implantation différente. Les toits plats, les toits à un pan et les attiques sont interdits. Le faîte sera toujours plus haut que les corniches. Les toits à quatre pans sont possibles ; dans ce cas, les combles ne sont pas habitables. La construction d habitations mitoyennes est autorisée à condition que chaque habitation ne compte qu un appartement et soit construite sur une surface de parcelle d au moins 700 m 2. La parcelle 1870 pourra profiter des possibilités de construction attribuées à la parcelle 1893, à l exception des hauteurs des constructions qui seront soumises aux prescriptions de l article 9. Restent applicables les articles 31 à 48 des «règles générales». CHAPITRE III SECTEUR D HABITATION INDIVIDUELLE ET FAMILIALE DEVANT FAIRE L OBJET D UN PLAN DE QUARTIER Article 15 Ce secteur est destiné à l habitation individuelle et familiale ; il sera régi par un plan de quartier. CHAPITRE IV SECTEUR DU VILLAGE Article 16 Ce secteur doit être aménagé de façon à conserver les éléments et l ensemble dans leur aspect caractéristique, tant pour l habitation que pour les activités. Article 17 La zone est définie dans l ordre : - par les immeubles existants et le périmètre d environnement (définition : périmètre autour de l environnement de l objet en question sur le plan horizontal, soit autour des accès, terrasses, murets escaliers, arbres, etc. Dans l ordre contigu, ce périmètre correspond en principe à la limite de la parcelle. Dans l ordre non-contigu, ce périmètre sera défini pour chaque cas d un commun accord.)

4 par les gabarits d évolution (définition : gabarit autour de l objet en question sur le plan vertical, incluant balcons, avant-corps, cheminées, lucarnes, avant-toits, etc. Le gabarit correspond à une aire comprise dans un arc de cercle ayant la hauteur extérieure du faîte comme rayon, partant du sol naturel et ne dépassant pas les limites de la parcelle). Article 18 Article 19 Article 20 Article 21 Article 22 Article 23 Article 24 Toutes les constructions, reconstructions ou transformations projetées s inscriront dans les volumes existants ou les gabarits d évolution ; la loi cantonale sur les routes reste applicable pour les transformations. Les variantes d utilisation sont soumises à la procédure de plan de quartier. La municipalité prend l avis de la commission consultative d urbanisme pour toutes les constructions ou transformations projetées dans cette zone. Les toitures seront recouvertes de tuiles plates couleur «Vieille tuile» ou de récupération. Les toitures nouvelles ou refaites seront identiques aux précédentes ou analogues aux toitures existantes avec une tolérance de 5 ou 8,75 %. Les lucarnes en saillie sur les pans de toit sont interdites. Le nombre des niveaux habitables est limité à trois. Les combles sont utilisables pour 50 % de la surface bâtie. Lors de transformations ou de reconstructions, il sera fait usage de matériaux dont la nature et la mise en œuvre seront identiques ou analogues aux constructions anciennes existantes. Les matériaux polis (pierre, marbre, métaux, etc.) sont interdits. Les teintes s harmoniseront avec celles des immeubles voisins. Les garages à voitures seront en nombre équivalent au nombre des logements. Ils seront construits à l intérieur des immeubles ou sous des terrasses enterrées et arborisées. La municipalité interdit les constructions dont l architecture est de nature à nuire à l ensemble avoisinant. Préalablement à toute demande d autorisation, une première étude des façades et toitures à l échelle d au moins 1 : 100 doit être présentée. Les dessins des façades déposés préalablement, ou lors de l enquête publique, doivent aussi indiquer les façades des maisons contiguës. CHAPITRE V SECTEUR D HABITATION COLLECTIVE Article 25 Ce secteur est destiné à l habitation collective.

5 - 5 - Article 26 Article 27 Article 28 L ordre non-contigu est obligatoire. La surface bâtie ne peut excéder 18 % de la surface totale de la parcelle. Le nombre des étages est limité à quatre (y compris le rez-de-chaussée). Les combles ne sont pas habitables. Article 29 La hauteur des façades à la corniche ne dépassera pas m. Article 30 La distance minimum (d) entre les façades et la limite de la propriété voisine ou du domaine public, s il n y a pas de plan d alignement, est fonction de la plus grande dimension en plan (a) du bâtiment. Si (a) est inférieur à 24 mètres, (d) = 12 m. Si (a) est supérieur à 24 mètres, (d) = 12 + a Entre bâtiments sis sur la même propriété, ces distances sont additionnées. CHAPITRE VI REGLES GENERALES Article 31 Article 32 Article 33 Article 34 Article 35 Article 36 Lorsque les alignements de deux voies ne se coupent pas à angle droit ou lorsque la construction est comprise entre deux alignements non parallèles, le constructeur soumet à l approbation de la municipalité l alignement devant servir de base à l implantation. On disposera les fondations et les seuils d entrée de telle sorte que, lorsque la voie aura sa largeur maximum, aucune modification ne soit nécessaire. Lorsque la façade d un bâtiment se situe obliquement par rapport à la limite de propriété, la distance réglementaire est mesurée à partir du milieu de la façade perpendiculairement à la limite. A l angle le plus rapproché de la limite, la distance réglementaire ne pourra pas diminuer de plus de 1 m. Un changement de limites, survenu après l entrée en vigueur du présent règlement, n entraînera pas une diminution de la distance réglementaire entre bâtiments ou une augmentation de la proportion entre la surface bâtie et la superficie de la parcelle. Lorsque des constructions sont prévues en bordure des voies publiques, l article 72 de la loi sur les routes est applicable dans les cas où le présent règlement prescrit des distances minimums inférieures. Dans le calcul de la surface bâtie, n entrent pas en ligne de compte les terrasses non couvertes, emmarchements, etc. Par contre, les balcons ou parties de balcons limités sur 2 ou 3 côtés par un mur ou un pilier, avant-corps, annexes et garages, comptent comme surface bâtie.

6 - 6 - Les mesures sont prises sur le plan du niveau le plus étendu en plan. N entrent pas dans le calcul de la surface bâtie les sous-sols complètement enterrés, pour autant qu ils soient recouverts d une couche de terre de 0.50 m au moins. Cependant, ces sous-sols ne doivent pas modifier le profil du terrain naturel. Article 37 Article38 Article 39 Article 40 Article 41 Article 42 Dans tous les secteurs les chenils, parcs avicoles industriels, etc., ainsi que les entreprises artisanales pouvant porter préjudice au voisinage (bruit, odeurs, fumées, dangers, etc.) ou qui compromettraient le caractère des lieux sont interdits. Les toits plats, les toits à un pan et les attiques sont interdits. La pente des pans ne sera pas inférieure à 20 ou 37 %. Le faîte (ou la plus grande longueur de faîte) sera parallèle aux courbes de niveau du terrain naturel. Le faîte sera toujours plus haut que les corniches. Les toits à quatre pans sont possibles ; dans ce cas, les combles ne sont pas habitables. Les toitures seront recouvertes de tuiles. La municipalité peut autoriser un autre mode de construction et de couverture. La hauteur à la corniche, ou une faîte, est mesurée à partir de la cote moyenne du sol naturel pris aux angles du bâtiment jusqu au-dessus de la corniche ou du faîte. Les sous-sols à demi ou complètement enterrés ne peuvent être utilisés que comme locaux de dépôt, garage, étendage ou buanderie. La construction de petites dépendances est régie par les dispositions de l article 22 du Règlement d application de la loi sur les constructions et l aménagement du territoire. La municipalité peut fixer le nombre de places de stationnement privées ou garages pour voitures qui doivent être aménagés par les propriétaires en arrière des alignements, à leurs frais et sur leur terrain, en rapport avec l importance et la destination des nouvelles constructions. La municipalité exigera au minimum une place de stationnement par logement pour les secteurs 1, 2, 3 et 4. Article 43 Des places de jeux pour enfants devront être aménagées à raison de 7 m 2 par logement. Article 44 Les habitations entièrement en bois et genre chalet sont interdites.

7 - 7 - Article 45 Article 46 Article 47 Article 48 L utilisation de roulottes, caravanes et autres logements mobiles comme habitation est interdite sur tout le territoire communal, sauf dans les terrains de camping aménagés pour ce genre d installation. Toutes les couleurs des peintures extérieures ou des enduits des constructions, tous les murs et clôtures ainsi que les matériaux utilisés pour leur construction, doivent être autorisés préalablement par la municipalité qui peut exiger un échantillonnage. Chaque parcelle à construire doit avoir un arbre d ornement pour chaque partie ou fraction de 500 m 2 de la parcelle. Son emplacement figurera sur un plan d aménagements extérieurs à remettre avec le dossier d enquête. Pour tous les points non prévus dans le présent règlement, la loi sur les constructions et l aménagement du territoire (LCAT), son règlement d application (RCAT) et le règlement communal sont applicables. Adopté par la Municipalité de Bussigny-près-Lausanne, le 9 novembre 1971 Le Syndic : J.-L. GIRARDET Le Secrétaire : A. DEMONT Soumis à l enquête publique du 12 septembre 1972 au 14 octobre 1972 Adopté par le Conseil Communal dans sa séance du 14 décembre 1972 Le Président : R. DIVORNE Le Secrétaire : E. TURIAN Approuvé par le Conseil d Etat du Canton de Vaud, le 14 décembre 1973 Le Chancelier : P. PAYOT

Commune de Trey. Règlement communal sur le plan d'extension et la police des constructions

Commune de Trey. Règlement communal sur le plan d'extension et la police des constructions Règlement communal sur le plan d'extension et la police des constructions CHAPITRE I Dispositions générales Art. 1.- Le présent règlement fixe les règles destinées à assurer un aménagement rationnel du

Plus en détail

COMMUNE DE CUDREFIN. Règlement communal. sur le plan d extension et. la police des constructions

COMMUNE DE CUDREFIN. Règlement communal. sur le plan d extension et. la police des constructions COMMUNE DE CUDREFIN Règlement communal sur le plan d extension et la police des constructions Chapitre I Dispositions générales Art. 1 Le présent règlement fixe les règles destinées à assurer un aménagement

Plus en détail

Commune d Orbe REGLEMENT SUR LE PLAN GENERAL D AFFECTATION ET SUR LES CONSTRUCTIONS (RPAC)

Commune d Orbe REGLEMENT SUR LE PLAN GENERAL D AFFECTATION ET SUR LES CONSTRUCTIONS (RPAC) REGLEMENT SUR LE PLAN GENERAL D AFFECTATION ET SUR LES CONSTRUCTIONS (RPAC) Chapitre I Dispositions générales Objet Article premier.- Le présent règlement fixe les règles destinées à assurer un aménagement

Plus en détail

VILLE DE MOUDON. Règlement du Plan d Extension du Centre RPEC. Mars 1973

VILLE DE MOUDON. Règlement du Plan d Extension du Centre RPEC. Mars 1973 VILLE DE MOUDON Règlement du Plan d Extension du Centre RPEC Mars 1973 1 Règlement du plan d extension du centre CHAPITRE PREMIER Dispositions générales et police des constructions Article premier Le plan

Plus en détail

COMMUNE DE DONNELOYE REGLEMENT COMMUNAL SUR LE PLAN DES ZONES ---------------------------------------------------------------

COMMUNE DE DONNELOYE REGLEMENT COMMUNAL SUR LE PLAN DES ZONES --------------------------------------------------------------- COMMUNE DE DONNELOYE REGLEMENT COMMUNAL SUR LE PLAN DES ZONES --------------------------------------------------------------- ET LA POLICE DES CONSTRUCTIONS -------------------------------------------------

Plus en détail

Modifiant le règlement adopté par le Conseil général en date du 16 octobre 1973 Date d'entrée en vigueur : 30 décembre 1981 (seul le document original fait foi) Le Conseil général de la Commune de Gorgier,

Plus en détail

Plan d'aménagement général Partie écrite Règlement sur les bâtisses

Plan d'aménagement général Partie écrite Règlement sur les bâtisses Commune de Käerjeng Localités de Clemency Fingig Plan d'aménagement général Partie écrite Règlement sur les bâtisses Texte coordonné, approuvé en septembre 2013 Extraits 1/5 Art. 7 Secteurs de faible densité

Plus en détail

COMMUNE DE ROSSINIERE

COMMUNE DE ROSSINIERE CANTON DE VAUD COMMUNE DE ROSSINIERE REGLEMENT COMMUNAL SUR LE PLAN D'EXTENSION ET LA POLICE DES CONSTRUCTIONS TABLE DES MATIERES Articles Page 1-3 Titre I Dispositions générales 4 Titre II Zones 5 Chapitre

Plus en détail

REGLEMENT COMMUNAL SUR LE PLAN D EXTENSION ET DE LA POLICE DES CONSTRUCTIONS

REGLEMENT COMMUNAL SUR LE PLAN D EXTENSION ET DE LA POLICE DES CONSTRUCTIONS REGLEMENT COMMUNAL SUR LE PLAN D EXTENSION ET DE LA POLICE DES CONSTRUCTIONS Table des matières Articles : page 1 à 3 Titre I Dispositions générales 2 4 Titre II Zones 2 5 à 13 & 1 Village et hameaux 2

Plus en détail

CHAPITRE UH ZONE RESIDENTIELLE PRINCIPALEMENT RESERVEE AUX HABITATIONS INDIVIDUELLES.

CHAPITRE UH ZONE RESIDENTIELLE PRINCIPALEMENT RESERVEE AUX HABITATIONS INDIVIDUELLES. CHAPITRE UH ZONE RESIDENTIELLE PRINCIPALEMENT RESERVEE AUX HABITATIONS INDIVIDUELLES. Elle comprend le secteur UHa qui bénéficie de dispositions particulières à l article 10. SECTION 1 NATURE DE L OCCUPATION

Plus en détail

CHAPITRE 2: CARACTERISTIQUES DES ZONES

CHAPITRE 2: CARACTERISTIQUES DES ZONES CHAPITRE 2: CARACTERISTIQUES DES ZONES Article 7.- Secteur de faible densité. a) Les secteurs d'habitation de faible densité comprennent les parties du territoire communal réservées aux maisons d'habitation

Plus en détail

CHAPITRE 2: CARACTERISTIQUES DES ZONES. Article 6.- Secteurs d'habitat à caractère rural.

CHAPITRE 2: CARACTERISTIQUES DES ZONES. Article 6.- Secteurs d'habitat à caractère rural. CHAPITRE 2: CARACTERISTIQUES DES ZONES Article 6.- Secteurs d'habitat à caractère rural. a) Les secteurs d'habitat à caractère rural sont destinés à recevoir des habitations, des petites et moyennes entreprises

Plus en détail

CHAPITRE II DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE CENTRALE U.C.

CHAPITRE II DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE CENTRALE U.C. CHAPITRE II DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE CENTRALE U.C. CARACTERE DE LA ZONE U.C La zone U.C est une zone urbaine de l agglomération où le développement des activités centrales (commerces, bureaux,

Plus en détail

Règlement communal sur le plan d'extension et la police des constructions

Règlement communal sur le plan d'extension et la police des constructions COMMUNE D AUBONNE Règlement communal sur le plan d'extension et la police des constructions Approuvé par le Conseil d'etat du canton de Vaud, le 28 avril 1982. * Article modifié. Les parties modifiées

Plus en détail

Article premier. Plan d extension

Article premier. Plan d extension Règlement communal sur le plan d extension et la police des constructions TITRE I - DISPOSITIONS GÉNÉRALES Article premier Objet Le présent règlement fixe les règles destinées à assurer un aménagement

Plus en détail

Commune d Arzier Le Muids Aménagement local

Commune d Arzier Le Muids Aménagement local Commune d Arzier Le Muids Aménagement local Le règlement communal sur les constructions et l aménagement du territoire adopté par le Conseil communal le 20 juin 1983 fait l objet d une révision. Les modifications

Plus en détail

Commune de Lucens. Règlement communal sur le plan d'extension. et la police des constructions

Commune de Lucens. Règlement communal sur le plan d'extension. et la police des constructions Commune de Lucens Règlement communal sur le plan d'extension et la police des constructions COMMUNE DE LUCENS Règlement communal sur le plan d extension et la police des constructions Chapitre I Dispositions

Plus en détail

COMMUNE DE FEY REGLEMENT COMMUNAL SUR LE PLAN D EXTENSION ET DE LA POLICE DES CONSTRUCTIONS

COMMUNE DE FEY REGLEMENT COMMUNAL SUR LE PLAN D EXTENSION ET DE LA POLICE DES CONSTRUCTIONS COMMUNE DE FEY REGLEMENT COMMUNAL SUR LE PLAN D EXTENSION ET DE LA POLICE DES CONSTRUCTIONS Révision 1995 TABLE DES MATIERES PREAMBULE DISPOSITIONS LEGALES ET REGLEMENTAIRES... 6 CHAPITRE 1 DISPOSITIONS

Plus en détail

COMMUNE DE MORRENS. Règlement communal sur le plan d'extension et la police des constructions

COMMUNE DE MORRENS. Règlement communal sur le plan d'extension et la police des constructions COMMUNE DE MORRENS Règlement communal sur le plan d'extension et la police des constructions Formule complète comprenant le règlement de 1978, les modifications de 1989, les modifications de 1995, les

Plus en détail

SOMMAIRE. Chapitre 1 : Dispositions applicables à la zone UA... 2. Chapitre 2 : Dispositions applicables à la zone UB... 10

SOMMAIRE. Chapitre 1 : Dispositions applicables à la zone UA... 2. Chapitre 2 : Dispositions applicables à la zone UB... 10 SOMMAIRE Chapitre 1 : Dispositions applicables à la zone UA... 2 Chapitre 2 : Dispositions applicables à la zone UB... 10 Chapitre 3 : Dispositions applicables à la zone UC... 18 Chapitre 4 : Dispositions

Plus en détail

Municipalité de Saint-Marc-sur- Richelieu

Municipalité de Saint-Marc-sur- Richelieu Plania Municipalité de Saint-Marc-sur- Richelieu Chapitre 11 Dispositions particulières applicables à certaines zones P031607 303-P031607-0932-000-UM-0023-0A Municipalité de Saint-Marc-sur-Richelieu 102

Plus en détail

CHAPITRE 15 - ZONE NATURELLE NB

CHAPITRE 15 - ZONE NATURELLE NB CHAPITRE 15 - ZONE NATURELLE NB Caractère Zone naturelle non équipée, pouvant recevoir de l habitat individuel et éventuellement collectif, à caractère diffus. Article NB.1 - Types d occupation et d utilisation

Plus en détail

Règlement Glossaire GLOSSAIRE. Plan Local d Urbanisme approuvé le 19 novembre 2012 133

Règlement Glossaire GLOSSAIRE. Plan Local d Urbanisme approuvé le 19 novembre 2012 133 GLOSSAIRE Plan Local d Urbanisme approuvé le 19 novembre 2012 133 Abri de jardin Accès Alignement Alignement spécifique Annexe Attique Baie Bardage Bateau d'accès Chien assis Coefficient d occupation du

Plus en détail

Département de LA MAYENNE. Commune de LAVAL. «Le Hameau de Vaufleury» - 43 lots - REGLEMENT. urbane. Aménagement urbain - Conception Réalisation

Département de LA MAYENNE. Commune de LAVAL. «Le Hameau de Vaufleury» - 43 lots - REGLEMENT. urbane. Aménagement urbain - Conception Réalisation PA10 Département de LA MAYENNE Commune de LAVAL «Le Hameau de Vaufleury» - 43 lots - REGLEMENT Dossier 252L Dressé le 15/01/2010 Modifié le urbane Aménagement urbain - Conception Réalisation 72 Boulevard

Plus en détail

Projet d Aménagement Général Modification ponctuelle

Projet d Aménagement Général Modification ponctuelle ADMINISTRATION COMMUNALE DE Rambrouch Projet d Aménagement Général Modification ponctuelle Modification de la partie écrite Vol. II Partie Écrite Référence : 79C/007/2011 Avis de la Commission d Aménagement

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme

Plan Local d Urbanisme Plan Local d Urbanisme Mode d emploi Ville de Mâcon Direction du Développement et de l Urbanisme Le PLU : mode d emploi Le dossier du P.L.U. est composé de 5 pièces. Il est disponible et consultable à

Plus en détail

PROVINCE DE NAMUR - COMMUNE DE SAINT-SERVAIS PRESCRIPTIONS URBANISTIQUES

PROVINCE DE NAMUR - COMMUNE DE SAINT-SERVAIS PRESCRIPTIONS URBANISTIQUES PROVINCE DE NAMUR - COMMUNE DE SAINT-SERVAIS PLAN PARTICULIER D'AMENAGEMENT N 5 A.R. 15/05/51 PRESCRIPTIONS URBANISTIQUES A. ZONE D'HABITATIONS CONTIGUES ORDINAIRES ART. 1. La zone dite d habitations contiguës

Plus en détail

Définitions. Dans le cas d un terrain situé à l angle de voies, la bande de constructibilité s applique uniquement à la voie de référence.

Définitions. Dans le cas d un terrain situé à l angle de voies, la bande de constructibilité s applique uniquement à la voie de référence. Définitions ATTIQUE Etage supérieur d un édifice construit en retrait. Il peut s agir du ou des deux derniers niveaux droits placés au sommet d une construction. L attique ne constitue pas, au sens du

Plus en détail

LEXIQUE ET CROQUIS ILLUSTRATIFS

LEXIQUE ET CROQUIS ILLUSTRATIFS LEXIQUE ET CROQUIS ILLUSTRATIFS PLU de Bayonne : le règlement (dernière modification : modification n 8) 1 PLU de Bayonne : le règlement (dernière modification : modification n 8) 2 TITRE 4 LEXIQUE ET

Plus en détail

Intervention financière de la Ville de Mons dans les travaux de rénovation et d embellissement des façades

Intervention financière de la Ville de Mons dans les travaux de rénovation et d embellissement des façades Intervention financière de la Ville de Mons dans les travaux de rénovation et d embellissement des façades 1. Une prime? Il existe sur l entité montoise de nombreux bâtiments de qualité faisant partie

Plus en détail

LOTISSEMENT Im Kleesgruendchen ESCH-SUR-ALZETTE

LOTISSEMENT Im Kleesgruendchen ESCH-SUR-ALZETTE LOTISSEMENT Im Kleesgruendchen ESCH-SUR-ALZETTE PARTIE ÉCRITE Sommaire : Art. 1 BUT DU REGLEMENT Art. 2 PORTEE DU REGLEMENT Art. 3 AFFECTATIONS Art. 4 SURFACES CONSTRUCTIBLES Art. 5 ALIGNEMENTS OBLIGATOIRES

Plus en détail

Prévoir ensemble l avenir de Pont-du-Château avec le «PLAN LOCAL d URBANISME»

Prévoir ensemble l avenir de Pont-du-Château avec le «PLAN LOCAL d URBANISME» Prévoir ensemble l avenir de Pont-du-Château avec le «PLAN LOCAL d URBANISME» La lettre d information municipale n 7 de mars 2005 vous a présenté et expliqué le pourquoi du Plan Local d Urbanisme (PLU).

Plus en détail

limite de parcelles, pour autant que l'architecture des garages soit identique et qu'elle respecte les autres prescriptions du présent règlement.

limite de parcelles, pour autant que l'architecture des garages soit identique et qu'elle respecte les autres prescriptions du présent règlement. Chapitre V : Définitions et mesures Article 146 Ordre non contigu 1 Dans les zones à ordre non contigu, les constructions doivent respecter sur tous les côtés les distances à la limite et les distances

Plus en détail

CHAPITRE 1 : LES DEFINITIONS COMMUNES AU REGLEMENT

CHAPITRE 1 : LES DEFINITIONS COMMUNES AU REGLEMENT PLAN LOCAL D URBANISME DE MAISONS-ALFORT REGLEMENT : CHAPITRE 1 CHAPITRE 1 : LES DEFINITIONS COMMUNES AU REGLEMENT AVERTISSEMENT Les définitions figurant dans le présent chapitre sont présentées sous l

Plus en détail

DISPOSITIONS APPLICABLES À LA ZONE UD

DISPOSITIONS APPLICABLES À LA ZONE UD DISPOSITIONS APPLICABLES À LA ZONE UD Secteur discontinu de densité faible CARACTERE DE LA ZONE La zone UD correspond au secteur discontinu avec une faible densité. Elle comprend les secteurs : UDa : SERRIER

Plus en détail

R E G L E M E N T C O N S T R U C T I O N

R E G L E M E N T C O N S T R U C T I O N R E G L E M E N T DE C O N S T R U C T I O N 2 COMMUNE DU PAQUIER R E G L E M E N T D E C O N S T R U C T I O N Le Conseil général de la Commune du Pâquier, Vu la loi sur les constructions du 12.02.1957

Plus en détail

PLAN D AMÉNAGEMENT PARTICULIER PARTIE ECRITE

PLAN D AMÉNAGEMENT PARTICULIER PARTIE ECRITE Commune de CONTERN PLAN D AMÉNAGEMENT PARTICULIER PARTIE ECRITE 1. PROJET DE MODIFICATION relative au PAP Quartier existant «HAB-1» 03/03/2015 28A rue Jean-Pierre Brasseur, L-1258 Luxembourg, tel. 25 34

Plus en détail

CHAPITRE XI - REGLEMENT APPLICABLE AUX ZONES A

CHAPITRE XI - REGLEMENT APPLICABLE AUX ZONES A 105 CHAPITRE XI - REGLEMENT APPLICABLE AUX ZONES A SECTION I - NATURE DE L OCCUPATION ET DE L UTILISATION DU SOL Article 1 A - Occupations et utilisations du sol interdites 1. Les bâtiments à usage d habitation,

Plus en détail

Règlement régional d urbanisme Arrêté du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale du 21 novembre 2006.

Règlement régional d urbanisme Arrêté du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale du 21 novembre 2006. Règlement régional d urbanisme Arrêté du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale du 21 novembre 2006. Titre I CARACTERISTIQUES DES CONSTRUCTIONS ET DE LEURS ABORDS INTRODUCTION GÉNÉRALE CARACTERISTIQUES

Plus en détail

Emprise au sol en élévation et sous-sol : Voir le mode de calcul à la page suivante

Emprise au sol en élévation et sous-sol : Voir le mode de calcul à la page suivante Bâtiment annexe : Est considéré comme bâtiment annexe, une construction, accolée ou non à la construction principale, non affectée à l habitation, ou aux activités économiques mais à un usage annexe à

Plus en détail

REGLEMENT SUR LES BATISSES, LES VOIES PUBLIQUES ET LES SITES

REGLEMENT SUR LES BATISSES, LES VOIES PUBLIQUES ET LES SITES COMMUNE DE CONTERN REGLEMENT SUR LES BATISSES, LES VOIES PUBLIQUES ET LES SITES DÉFINITIF DU 11 MAI 2009 28A rue Jean-Pierre Brasseur, L-1258 Luxembourg, tel. 25 34 20 ; e-mail : ecau.mir@webline.lu SOMMAIRE

Plus en détail

CHAPITRE II - DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE ND

CHAPITRE II - DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE ND CHAPITRE II - DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE ND CARACTERE DE LA ZONE Cette zone est constituée d espaces verts dont le maintien est la règle. Elle concerne les jardins du Château, des terrains d entraînement

Plus en détail

REGLEMENT DU PLAN D EXTENSION DE LA POLICE DES CONSTRUCTIONS

REGLEMENT DU PLAN D EXTENSION DE LA POLICE DES CONSTRUCTIONS COMMUNE DE BUSSIGNY-PRES-LAUSANNE REGLEMENT DU PLAN D EXTENSION ET DE LA POLICE DES CONSTRUCTIONS Approuvé par le Conseil d Etat : le 7 août 1953 Modifié : le 21.02.1956 le 09.10.1956 le 30.09.1957 le

Plus en détail

ZONE UB. Article UB 2 : Les occupations et utilisations du sol soumises à des conditions particulières

ZONE UB. Article UB 2 : Les occupations et utilisations du sol soumises à des conditions particulières ZONE UB CARACTÈRE DE LA ZONE Cette zone de densité plus faible regroupe les extensions immédiates du centre-ville. Une partie de cette zone est concernée par le périmètre de protection au titre des Monuments

Plus en détail

Sa vocation est d accueillir l implantation d activités économiques prioritairement dans le domaine des éco activités et des éco filières.

Sa vocation est d accueillir l implantation d activités économiques prioritairement dans le domaine des éco activités et des éco filières. La zone correspond à une zone d urbanisation future, non équipée, située au nord-est de la commune entre les voies ferrées et les territoires des communes limitrophes de Combs-la-Ville et Moissy- Cramayel.

Plus en détail

Canton de Vaud District de la Vallée. Commune du Chenit REGLEMENT SUR LE PLAN D'EXTENSION ET LA POLICE DES CONSTRUCTIONS - 1 -

Canton de Vaud District de la Vallée. Commune du Chenit REGLEMENT SUR LE PLAN D'EXTENSION ET LA POLICE DES CONSTRUCTIONS - 1 - Canton de Vaud District de la Vallée Commune du Chenit REGLEMENT SUR LE PLAN D'EXTENSION ET LA POLICE DES CONSTRUCTIONS - 1 - Commune du Chenit Règlement communal sur le plan d'extension et la police des

Plus en détail

DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE N

DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE N DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE N CARACTERE DE LA ZONE Zone faisant l objet d une protection en raison soit de la qualité des sites, des milieux naturels, des paysages et de leur intérêt notamment du

Plus en détail

Les critères d'évaluation

Les critères d'évaluation ORDONNANCE N 2013-889 du 3 octobre 2013 relative au développement de la construction de logement FICHE N 2 : Construction de logements en dépassement de la hauteur autorisée au PLU LES DEROGATIONS AU DOCUMENT

Plus en détail

Définitions DÉFINITIONS

Définitions DÉFINITIONS DÉFINITIONS Accès et voie nouvelle : L accès est constitué par la limite entre le terrain et la voie qui le dessert. La voie nouvelle est une emprise publique ou privée qui permet de desservir plusieurs

Plus en détail

Commune de Pampigny Règlement communal sur le plan d'extension et la police des constructions

Commune de Pampigny Règlement communal sur le plan d'extension et la police des constructions Commune de Pampigny Règlement communal sur le plan d'extension et la police des constructions Règlement sur le plan d'extension et la police des constructions 1 Commune de Pampigny Règlement sur le plan

Plus en détail

VILLE DE COLMAR. Règlement. PLAN D OCCUPATION DES SOLS Modification n 9. Approuvée par délibération du Conseil Municipal du Le Maire

VILLE DE COLMAR. Règlement. PLAN D OCCUPATION DES SOLS Modification n 9. Approuvée par délibération du Conseil Municipal du Le Maire VILLE DE COLMAR PLAN D OCCUPATION DES SOLS n 9 Règlement Approuvée par délibération du Conseil Municipal du Le Maire SOMMAIRE TITRE I : Dispositions générales page 3 TITRE II : Dispositions applicables

Plus en détail

Vu le dahir du 7 kaada 1371 (30 Juillet 1952) relatif à l urbanisme et, notamment, son article 18 ;

Vu le dahir du 7 kaada 1371 (30 Juillet 1952) relatif à l urbanisme et, notamment, son article 18 ; Décret n 2-64-445 du 21 chaabane 1384 (26 décembre 1964) définissant les zones d habitat économique et approuvant le règlement général de construction applicable à ces zones. (B.O. n 2739 du 28-4-1965,

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE SAINT-HYACINTHE RÈGLEMENT NO : 1706 "ANNEXE I" ANNEXE XXV DU RÈGLEMENT NUMÉRO 1061

PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE SAINT-HYACINTHE RÈGLEMENT NO : 1706 ANNEXE I ANNEXE XXV DU RÈGLEMENT NUMÉRO 1061 PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE SAINT-HYACINTHE RÈGLEMENT NO : 1706 "ANNEXE I" ANNEXE XXV DU RÈGLEMENT NUMÉRO 1061 PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE SAINT-HYACINTHE RÈGLEMENT NUMÉRO 1061 "ANNEXE XXV" Zone visée:

Plus en détail

ORDONNANCE N 2013-889 du 3 octobre 2013 relative au développement de la construction de logement. FICHE N 3 : Construction en surélévation

ORDONNANCE N 2013-889 du 3 octobre 2013 relative au développement de la construction de logement. FICHE N 3 : Construction en surélévation ORDONNANCE N 2013-889 du 3 octobre 2013 relative au développement de la construction de logement FICHE N 3 : Construction en surélévation LES DEROGATIONS AU DOCUMENT D URBANISME Pour permettre la surélévation

Plus en détail

Règlement concernant les zones de secteurs sauvegardés ou zones protégées

Règlement concernant les zones de secteurs sauvegardés ou zones protégées Règlement concernant les zones de secteurs sauvegardés ou zones protégées 2010 Règlement concernant les zones de secteurs sauvegardés ou zones protégées erstellt im Auftrag der 4, Square Patton L-8443

Plus en détail

PLAN D AMENAGEMENT PARTICULIER QUARTIERS EXISTANTS

PLAN D AMENAGEMENT PARTICULIER QUARTIERS EXISTANTS PLAN D AMENAGEMENT PARTICULIER QUARTIERS EXISTANTS Version du 12.03.2014 Vote du conseil communal 19 mars 2014 Approbation du Ministre de l Intérieur 14 août 2014 Date de la publication 12 septembre 2014

Plus en détail

TITRE II Dispositions applicables aux zones urbaines «industrielles» Zone UI. - Article UI 1 - Occupations et utilisations du sol interdites

TITRE II Dispositions applicables aux zones urbaines «industrielles» Zone UI. - Article UI 1 - Occupations et utilisations du sol interdites TITRE II Dispositions applicables aux zones urbaines «industrielles» Zone UI Caractère de la zone La zone UI est réservée à l implantation de bureaux ou d activités commerciales, artisanales et industrielles.

Plus en détail

- TITRE II CHAPITRE IV DISPOSITIONS PROPRES A LA ZONE UD

- TITRE II CHAPITRE IV DISPOSITIONS PROPRES A LA ZONE UD - TITRE II CHAPITRE IV DISPOSITIONS PROPRES A LA ZONE UD Il s agit d une zone dense à caractère central d habitat avec commerces et services, dont les constructions sont édifiées en ordre continu. Elle

Plus en détail

(B.O. n 2739 du 28-4-1965, page 489) LE PREMIER MINISTRE,

(B.O. n 2739 du 28-4-1965, page 489) LE PREMIER MINISTRE, DECRET N 2-64-445 DU 21 CHAABANE 1384 (26 DECEMBRE 1964) DEFINISSANT LES ZONES D HABITAT ECONOMIQUE ET APPROUVANT LE REGLEMENT GENERAL DE CONSTRUCTION APPLIABLE A CES ZONES (B.O. n 2739 du 28-4-1965, page

Plus en détail

Section zonage. La Présentation. Chapitre 27. Dispositions relatives au noyau villageois

Section zonage. La Présentation. Chapitre 27. Dispositions relatives au noyau villageois Chapitre 27 Dispositions relatives au noyau villageois Table des matières 27 DISPOSITIONS RELATIVES AU NOYAU VILLAGEOIS...27-3 27.1 CHAMPS D APPLICATION...27-3 27.2 USAGES ET ÉQUIPEMENTS PERMIS DANS LA

Plus en détail

Commune de Founex Urbanisme et bâtiments

Commune de Founex Urbanisme et bâtiments Commune de Founex Urbanisme et bâtiments Autorisations de construire Types de procédures Version du 20.09.2013 urbanisme founex definitif.indd 1 10.11.2013 16:41:14 Généralités Suivant la nature des travaux

Plus en détail

REVISION DU POS EN PLAN LOCAL D URBANISME

REVISION DU POS EN PLAN LOCAL D URBANISME DEPARTEMENT DU VAR COMMUNE DE TOURVES REVISION DU POS EN PLAN LOCAL D URBANISME 3 - REGLEMENT D'URBANISME POS approuvé le 01/03/1979 Révision n 1 du POS approuvée le 05/12/1991 Révision n 2 du POS approuvée

Plus en détail

PLU de MONTREAL - REGLEMENT Page 34 / 76. Chapitre 1 : Dispositions applicables à la zone 1 AU

PLU de MONTREAL - REGLEMENT Page 34 / 76. Chapitre 1 : Dispositions applicables à la zone 1 AU PLU de MONTREAL - REGLEMENT Page 34 / 76 Chapitre 1 : Dispositions applicables à la zone 1 AU Qualification de la zone 1 AU : La zone 1 AU qui est une zone à urbaniser ouverte immédiatement à l urbanisation

Plus en détail

PROCES-VERBAL DE LA COMMISSION DE CONCERTATION DU PROCES-VERBAAL VAN DE OVERLEGCOMMISSIE VAN 25.06.2004

PROCES-VERBAL DE LA COMMISSION DE CONCERTATION DU PROCES-VERBAAL VAN DE OVERLEGCOMMISSIE VAN 25.06.2004 A U D E R G H E M Commission de concertation O U D E R G E M Overlegcommissie PROCES-VERBAL DE LA COMMISSION DE CONCERTATION DU PROCES-VERBAAL VAN DE OVERLEGCOMMISSIE VAN 25.06.2004 PREMIER OBJET Dossier

Plus en détail

Maison, dite le Chalet des Roses

Maison, dite le Chalet des Roses Maison, dite le Chalet des Roses 20 chemin de Bellevue Les Coteaux Aix-les-Bains Dossier IA73002153 réalisé en 2013 Copyrights Copyrights Auteurs Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel

Plus en détail

PLAN DE SITUATION C'est le plan qui localise votre terrain PCMI 1. SAINT DENIS - Bellepierre Parcelle AY 592. Ech : 1/ 2000 ème

PLAN DE SITUATION C'est le plan qui localise votre terrain PCMI 1. SAINT DENIS - Bellepierre Parcelle AY 592. Ech : 1/ 2000 ème PERMIS DE M. X. Plan de situation. Plan de masse 3. Coupe 4. Notice descriptive. Façades et plan de toiture. Insertion graphique 7. Photo dans le paysage proche 8. Photo dans le paysage lointain Mise à

Plus en détail

LOCALITÉ DE CLEMENCY ZONES CENTRALES -TYPE 12

LOCALITÉ DE CLEMENCY ZONES CENTRALES -TYPE 12 PROJET D AMÉNAGEMENT PARTICULIER DE LA COMMUNE DE KÄERJENG PROJET D AMÉNAGEMENT PARTICULIER - QUARTIER EXISTANT DE LA COMMUNE DE KÄERJENG LOCALITÉ DE CLEMENCY ZONES CENTRALES -TYPE 12 VERSION POUR AVIS

Plus en détail

Octobre 2007 : pourquoi la réforme des demandes d autorisation d urbanisme?

Octobre 2007 : pourquoi la réforme des demandes d autorisation d urbanisme? Octobre 2007 : pourquoi la réforme des demandes d autorisation d urbanisme? Objectifs : prise en compte de l insatisfaction et de l attente des usagers réduire le nombre d autorisations simplifier les

Plus en détail

Règlements refondus de l Association

Règlements refondus de l Association Association des propriétaires des Villas de l Anse (APVA) Site web : www.villasdelanse.com Règlements refondus de l Association RATIFIÉS À L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ANNUELLE DU 8 JUIN 2012 MODIFIÉS À L ASSEMBLÉE

Plus en détail

VILLE DE SAINT CLOUD PLAN D OCCUPATION DES SOLS ZONE UD

VILLE DE SAINT CLOUD PLAN D OCCUPATION DES SOLS ZONE UD VILLE DE SAINT CLOUD PLAN D OCCUPATION DES SOLS ZONE UD C est une zone à usage dominant d'habitat, peu dense et comportant des constructions en ordre discontinu dans un cadre verdoyant. I - NATURE DE L'OCCUPATION

Plus en détail

Règlement de la zone UD

Règlement de la zone UD Règlement de la zone Caractère de la zone Il s agit d une zone desservie partiellement par les équipements dans laquelle des constructions ont déjà été édifiées. Elle correspond soit à des hameaux qu il

Plus en détail

TITRE II - DISPOSITIONS APPLICABLES AUX ZONES URBAINES

TITRE II - DISPOSITIONS APPLICABLES AUX ZONES URBAINES COMMUNE DE JARRIE PLAN D OCCUPATION DES SOLS UA Juillet 2006 TITRE II - DISPOSITIONS APPLICABLES AUX ZONES URBAINES Chapitre 1 - ZONE UA CARACTERE DE LA ZONE : Il s agit de la zone urbaine traditionnelle

Plus en détail

1. Le règlement de zonage 728 est modifié de la manière suivante :

1. Le règlement de zonage 728 est modifié de la manière suivante : RÈGLEMENT GP-2010-35 MODIFIANT LE RÈGLEMENT DE ZONAGE 728, AFIN DE MODIFIER LES DATES D INSTALLATION ET DE RETRAIT DES CONSTRUCTIONS ET ÉQUIPEMENTS TEMPORAIRES, D ACCROÎTRE LA DISTANCE AUTORISÉE POUR UNE

Plus en détail

Notions et méthodes de mesure

Notions et méthodes de mesure Projet pour la mise en consultation 05.07.04 Annexe Notions et méthodes de mesure 1. Bâtiments et parties de bâtiment 1.1 Bâtiments ou constructions Les bâtiments sont des constructions immobilières pourvues

Plus en détail

VILLE DE QUÉBEC RÈGLEMENT R.V.Q. 1570 RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT D HARMONISATION SUR L URBANISME RELATIVEMENT AUX PERMIS ET CERTIFICATS

VILLE DE QUÉBEC RÈGLEMENT R.V.Q. 1570 RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT D HARMONISATION SUR L URBANISME RELATIVEMENT AUX PERMIS ET CERTIFICATS VILLE DE QUÉBEC RÈGLEMENT R.V.Q. 1570 RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT D HARMONISATION SUR L URBANISME RELATIVEMENT AUX PERMIS ET CERTIFICATS Avis de motion donné le 18 janvier 2010 Adopté le 1 er février

Plus en détail

CHARTE ARCHITECTURALE TYPOLOGIE, PROPORTIONS ET RYTHMES

CHARTE ARCHITECTURALE TYPOLOGIE, PROPORTIONS ET RYTHMES TYPOLOGIE,PROPORTION ET RYTHMES ELEMENTS REMARQUABLES DU BATI 1 Pignon Mur extérieur dont les contours épousent la forme des pentes d un comble. Dans les immeubles, même à toit plat, on a pris l habitude

Plus en détail

Commune de Salvan. Règlement communal des constructions et des zones

Commune de Salvan. Règlement communal des constructions et des zones Commune de Salvan Règlement communal des constructions et des zones HOMOLOGUÉ PAR LE CONSEIL D ETAT LE 14 JUIN 2006 Administration communale de et à 1922 Salvan TABLE DES MATIERES 2 ABREVIATIONS...4 CHAPITRE

Plus en détail

PROTOCOLE Enveloppe du bâtiment

PROTOCOLE Enveloppe du bâtiment CERTIFICAT DE PERFORMANCE ENERGETIQUE POUR LES HABITATIONS INDIVIDUELLES PROTOCOLE Enveloppe du bâtiment Partie III : Méthode de détermination et de mesure des superficies de déperdition Table des matières

Plus en détail

CHAPITRE VII REGLEMENT DE LA ZONE UF*

CHAPITRE VII REGLEMENT DE LA ZONE UF* CHAPITRE VII REGLEMENT DE LA ZONE UF* Zone à dominante d activités économiques (PME, services, activités artisanales, activités tertiaires) et d équipements collectifs PLU Champigny-sur-Marne Approuvé

Plus en détail

REGLEMENT COMMUNAL PLAN GENERAL D'AFFECTATION ET LA POLICE DES CONSTRUCTIONS

REGLEMENT COMMUNAL PLAN GENERAL D'AFFECTATION ET LA POLICE DES CONSTRUCTIONS Commune de la Sarraz REGLEMENT COMMUNAL PLAN GENERAL D'AFFECTATION ET LA POLICE DES CONSTRUCTIONS TABLE DES MATIÈRES TITRE I Dispositions générales 1 à 3 TITRE II Zones 4 Ch. 1 Zone du Château 5 Ch. 2

Plus en détail

Le règlement communal

Le règlement communal Commune de Bassins Pourquoi avoir lancé cette invitation? Quelles sont les bases légales autorisant la municipalité à inviter les membres du conseil communal? L utilisation de vos droits, vous aurez permis

Plus en détail

COMMUNE DE ELL I REGLES D URBANISME DU PLAN II REGLEMENT SUR LES BATISSES, LES D AMENAGEMENT GENERAL VOIES PUBLIQUES ET LES SITES

COMMUNE DE ELL I REGLES D URBANISME DU PLAN II REGLEMENT SUR LES BATISSES, LES D AMENAGEMENT GENERAL VOIES PUBLIQUES ET LES SITES COMMUNE DE ELL I REGLES D URBANISME DU PLAN D AMENAGEMENT GENERAL II REGLEMENT SUR LES BATISSES, LES VOIES PUBLIQUES ET LES SITES FSA/LU-A-001419/3 septembre 1999 SGI Ingénierie SA Luxembourg Ingénieurs-Conseils

Plus en détail

d exécution de la loi du 9 mai 1983 sur l aménagement du territoire et les constructions

d exécution de la loi du 9 mai 1983 sur l aménagement du territoire et les constructions 70. Règlement du 8 décembre 98 d exécution de la loi du 9 mai 98 sur l aménagement du territoire et les constructions Le Conseil d Etat du canton de Fribourg Vu la loi du 9 mai 98 sur l aménagement du

Plus en détail

Commune de Clichy-la-Garenne (Département des Hauts-de-Seine)

Commune de Clichy-la-Garenne (Département des Hauts-de-Seine) Commune de Clichy-la-Garenne (Département des Hauts-de-Seine) R èglement communal de la publicité, des enseignes et pré-enseignes Chapitre I du Titre VIII Livre V du Code de l Environnement élaboré par

Plus en détail

NOTE EXPLICATIVE DE PROTECTION INCENDIE

NOTE EXPLICATIVE DE PROTECTION INCENDIE Vereinigung Kantonaler Feuerversicherungen Association des établissements cantonaux d assurance incendie Associazione degli istituti cantonali di assicurazione antincendio NOTE EXPLICATIVE DE PROTECTION

Plus en détail

Strasbourg PLAN D OCCUPATION DES SOLS. Commune de MUNDOLSHEIM Département du Bas-Rhin 2. REGLEMENT. Communauté Urbaine de Strasbourg

Strasbourg PLAN D OCCUPATION DES SOLS. Commune de MUNDOLSHEIM Département du Bas-Rhin 2. REGLEMENT. Communauté Urbaine de Strasbourg Strasbourg Communauté Urbaine Communauté Urbaine de Strasbourg Commune de MUNDOLSHEIM Département du Bas-Rhin PLAN D OCCUPATION DES SOLS 2. REGLEMENT Octobre 1994 I TABLE DES MATIERES TITRE I Dispositions

Plus en détail

REGLEMENT DU PPRI. Bassin du TRAPEL. Crue rapide

REGLEMENT DU PPRI. Bassin du TRAPEL. Crue rapide REGLEMENT DU PPRI Bassin du TRAPEL Crue rapide décembre 2003 1 Sommaire Dispositions générales p. 3 Titre I - Règles liées à l utilisation des sols : p. 5 Zone Ri1 p. 6 Zone Ri2 p. 12 Zone Ri3 p. 19 Zone

Plus en détail

Plan d'aménagement général

Plan d'aménagement général Commune de Sanem Plan d'aménagement général partie écrite et règlement sur les bâtisses ESPACE ET PAYSAGES S.A. URBANISME / CADRE DE VIE / ENVIRONNEMENT 75, RUE EMILE MAYRISCH L- 4240 ESCH/ALZETTTE JUIN

Plus en détail

Lecture de plan bâtiment. Mai 2010

Lecture de plan bâtiment. Mai 2010 Lecture de plan bâtiment Mai 2010 Représentation des volumes Du volume au plan... Plusieurs vues sont nécessaires pour comprendre et représenter une construction! Introduction La lecture de plan de bâtiment,

Plus en détail

COMMUNE DE LA LONDE LES MAURES 83250 REGLEMENT DU P.O.S

COMMUNE DE LA LONDE LES MAURES 83250 REGLEMENT DU P.O.S COMMUNE DE LA LONDE LES MAURES 83250 REGLEMENT DU P.O.S MODIFICATIF ZONE NC ET UD suite au MODIFICATIF ZONE UA et UF suite au MODIFICATIF ZONE UB et à la 1 ère REVISION PARTIELLE DU P.O.S pour mise en

Plus en détail

P.L.U. de SURESNES approuvé par DCM du 26 septembre 2013 PLAN LOCAL D'URBANISME. Pièce n 4.1 R E G L E M E N T D E Z O N E S

P.L.U. de SURESNES approuvé par DCM du 26 septembre 2013 PLAN LOCAL D'URBANISME. Pièce n 4.1 R E G L E M E N T D E Z O N E S PLAN LOCAL D'URBANISME Pièce n 4.1 R E G L E M E N T D E Z O N E S Approuvé par DCM le 26 septembre 2013 SOMMAIRE TITRE I - DISPOSITIONS GENERALES 3 TITRE II -DISPOSITIONS APPLICABLES AUX ZONES URBAINES

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme

Plan Local d Urbanisme COMMUNE D ISDES DEPARTEMENT DU LOIRET Pièce n 3 Plan Local d Urbanisme RÈGLEMENT Dossier d approbation Sarl EDC2i Environnement Du Centre Ingénierie Infrastructure 7, place Jean Monnet / BP 4506 / 45045

Plus en détail

TABLEAU 6.2 : Paramètre B (suite)

TABLEAU 6.2 : Paramètre B (suite) 197 TABLEAU 6.2 : Paramètre B (suite) 198 TABLEAU 6.3 : Paramètre B (suite) 199 TABLEAU 6.4 : Paramètre B (suite) 200 TABLEAU 6.5 : Paramètre B (suite) 201 240. PARAMÈTRE C : CHARGE D ODEUR Le paramètre

Plus en détail

CHAPITRE VIII - ZONE 1 AUE

CHAPITRE VIII - ZONE 1 AUE CHAPITRE VIII - ZONE 1 AUE Vocation de la zone : Zone à urbaniser à vocation d activités économiques où les voies publiques et les réseaux d'eau, d'électricité à la périphérie immédiate ont une capacité

Plus en détail

CHAPITRE 4 LE PERMIS DE CONSTRUCTION

CHAPITRE 4 LE PERMIS DE CONSTRUCTION CHAPITRE 4 LE PERMIS DE CONSTRUCTION [Loi sur l aménagement et l urbanisme, article 119, article 120 et article 237] 4.1 Nécessité du permis de construction Tout projet de construction, de transformation,

Plus en détail

Plan d'aménagement général

Plan d'aménagement général Ville de Dudelange Plan d'aménagement général Partie écrite Règlement sur les bâtisses mars 2004 PAGDUD_version définitive + modif-part_mars 2003 Sommaire Titre I - Les zones 3 1. La division du territoire

Plus en détail

LA PROTECTION DES BATIMENTS EXCEPTIONNELS

LA PROTECTION DES BATIMENTS EXCEPTIONNELS LA PROTECTION DES BATIMENTS EXCEPTIONNELS L «Unicum» se justifie globalement par : - son intérêt architectural (volumes, matériaux, accessoires ) - son état de conservation (il va de soit qu un édifice

Plus en détail

Guide de calcul de la superficie habitable

Guide de calcul de la superficie habitable Guide de calcul de la superficie habitable Centris publie le présent guide à l intention des membres des chambres immobilières. Ce guide vous est recommandé pour calculer de façon adéquate la superficie

Plus en détail

À vendre appartements à Troistorrents RÉSIDENCE VERS LE PONT

À vendre appartements à Troistorrents RÉSIDENCE VERS LE PONT À vendre appartements à Troistorrents RÉSIDENCE VERS LE PONT 3 bâtiments 6 appartements 4.5 et 3.5 pièces caves garages places de parc appartement dés CHF 400 000 La résidence Vers le Pont comporte 3 chalets

Plus en détail

Réussir ses plans. Henri Renaud. Groupe Eyrolles,2002 ISBN :2-212-11096-0

Réussir ses plans. Henri Renaud. Groupe Eyrolles,2002 ISBN :2-212-11096-0 Réussir ses plans Henri Renaud Groupe Eyrolles,2002 ISBN :2-212-11096-0 Chapitre 2 Étapes et lignes d avant-projet 1. Point de départ d un avant-projet 2. Recherche et étapes d élaboration en concertation

Plus en détail