Mundipharma annonce le remboursement depuis le 1er avril du Remsima (infliximab), le premier biosimilaire mab approuvé par l EMA.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Mundipharma annonce le remboursement depuis le 1er avril du Remsima (infliximab), le premier biosimilaire mab approuvé par l EMA."

Transcription

1 Mundipharma annonce le remboursement depuis le 1er avril du Remsima (infliximab), le premier biosimilaire mab approuvé par l EMA. L Agence Européenne des Médicaments a déterminé que Remsima, un biosimilaire, est comparable au produit de référence Remicade en terme de sécurité et de qualité et équivalent en termes d efficacité pour toutes les indications approuvées. Remsima coûte 26% 1 moins cher que le produit de référence ; ces économies pourraient permettre à davantage de patients atteints de maladies inflammatoires auto-immunes d accéder à la thérapie par anticorps monoclonaux. En Belgique, le coût des médicaments biologiques dans le traitement des maladies inflammatoires s élevait à plus de 315 millions d euros en 2014 (croissance de plus de 60% comparée à fin 2009) 2. Les anticorps monoclonaux biosimilaires devraient permettre une réduction des coûts aux systèmes de santé en Belgique. Bruxelles, le 13 mai 2015 Mundipharma annonce le remboursement depuis le 1er avril du Remsima (infliximab) en Belgique. Remsima est le premier anticorps monoclonal biosimilaire autorisé et approuvé par l'agence Européenne des Médicaments (EMA) pour le traitement de maladies auto-immunes inflammatoires invalidantes chroniques, et souvent douloureuses, qui affectent plus de personnes en Belgique. Comme le produit de référence, Remsima est autorisé pour le traitement des patients souffrants de la maladie de Crohn, la rectocolite hémorragique, la polyarthrite rhumatoïde, la spondylarthrite ankylosante, l'arthrite psoriasique et le psoriasis. Remsima bloque le TNF-α (Tumor Necrosis Factor-alpha), une protéine d origine naturelle qui favorise l'inflammation. Les anticorps monoclonaux sont des produits biologiques de grosses molécules complexes isolées à partir de sources naturelles, humaines, animales ou de micro-organismes. Les médicaments biologiques ont conduit à des améliorations significatives dans le traitement de pathologies comme la maladie intestinale inflammatoire4 et l'arthrite rhumatoïde5 depuis leur mise sur le marché en 1999, mais leur utilisation croissante a entraîné un lourd fardeau financier sur les systèmes de santé6. Étant donné que les médicaments biologiques sont dérivés d'organismes vivants, il y a une variabilité inhérente au produit, que ce soit le produit de référence ou le biosimilaire.

2 Les biosimilaires sont appelés ainsi parce qu'ils sont conçus pour être hautement similaires à des médicaments biologiques déjà commercialisés ; le médicament biologique commercialisé utilisé comme comparateur est connu comme le produit de référence. Les biosimilaires devraient permettre des économies importantes au niveau des soins de santé. Ces économies pourront être utilisées pour traiter plus de patients avec la thérapie par anticorps monoclonaux, de traiter les patients plus tôt dans l évolution de la maladie ou de réaffecter les ressources. 7 «Notre génération, et celles qui suivront, doivent être de plus en plus sensibles à l «économie de la santé». Si nous ne travaillons pas dans un esprit d optimalisation des soins de santé, nous n obtiendrons pas compte tenu des contraintes budgétaires le remboursement de nouveaux médicaments innovants dont nos patients ont tant besoin. Notre devoir est de travailler à aider notre sécurité sociale à diminuer le coût des soins de santé» explique le Professeur D. Franchimont, Chef de clinique et professeur en gastroentérologie, Hôpital Erasme, ULB. Après une évaluation rigoureuse de l'ema, Remsima a été déclaré comparable au produit de référence en termes de sécurité et de qualité et équivalent en termes d'efficacité.9,10,11 Deux essais cliniques ont été menés pour confirmer l'évaluation pré-clinique de Remsima par l'ema. Les deux étaient des études randomisées, en double aveugle et multicentriques d'une durée de 54 semaines avec une étude de prolongation ouverte de 102 semaines 10,11,12,13. L'étude PLANETAS était une étude pharmacocinétique de 250 patients atteints de spondylarthrite ankylosante13. L'étude PLANETRA était une étude de phase 3 de 606 patients atteints de polyarthrite rhumatoïde12. Ensemble, ces études ont confirmé que Remsima est équivalent au produit de référence en termes de pharmacocinétique et d'efficacité et comparable en termes de sécurité. Dans l'étude PLANETRA, 73,4% des patients recevant Remsima ont réalisé un pourcentage supérieur ou égal à 20% d'amélioration des symptômes de la polyarthrite rhumatoïde après 30 semaines de traitement (mesuré en utilisant le système de notation ACR20), en comparaison aux 69,7% des patients traités avec le produit de référence. Les données de sécurité, d'immunogénicité et de tolérance étaient comparables. Les effets indésirables les plus courants étaient des infections virales, maux de tête, infections des voies respiratoires supérieures, sinusites, nausées, douleurs abdominales, réactions liées à la perfusion et douleurs 11,12.

3 «Les biosimilaires sont des produits biologiques innovants. Non seulement, ils représentent une nouvelle phase dans le développement des produits biologiques mais grâce à leur processus de règlementation très complet et spécifique, nous en savons aujourd hui bien davantage au sujet des caractéristique physico-chimiques, des mécanismes d action et de la sécurité (notamment en ce qui concerne la formation des anticorps (immunogénicité)) de l infliximab» explique le Dr Filip Baert, chef de service de gastro-entérologie àl AZ Delta Roeselare-Menen. «C est pourquoi l arrivée des biosimilaires représente une avancée également sur le plan scientifique et une très bonne nouvelle pour tous» poursuit-il. «Mundipharma, qui apportait déjà son expertise dans le domaine de la douleur, de l asthme et de l oncologie, est fier d annoncer l arrivée de Remsima sur le marché. Grâce à ce biosimilaire, Mundipharma va maladies également pouvoir faire bénéficier de son expertise les patients atteints de inflammatoires.» explique Benoît Slavicek, General manager Mundipharma Belgique.«Remsima est un traitement qui cadre bien dans notre monde moderne : avec son coût réduit pour les soins de santé, il pourra permettre à davantage de patients d accéder à la thérapie par anticorps monoclonaux» poursuit-il. -FinNotes à l'attention des rédacteurs : A propos de Mundipharma Le réseau Mundipharma de sociétés associées indépendantes se compose de sociétés privées et de coentreprises couvrant les marchés pharmaceutiques mondiaux. Ces sociétés se sont engagées à apporter aux patients les avantages des options de traitement novatrices dans les domaines thérapeutiques essentiels de l'oncologie, douleur, maladies respiratoires et inflammatoires. Ils se sont également engagés à la pensée indépendante et solutions innovantes. A travers l'innovation, la conception et l'acquisition, le réseau Mundipharma des entreprises associées indépendantes offre des traitements de pointe pour répondre aux besoins les plus pressants des professionnels de santé et des patients. Pour plus d'informations, veuillez visiter : A propos de Remsima Remsima est un médicament contenant un anticorps monoclonal appelé infliximab. Suite à un vaste exercice de comparabilité entre Remsima et le produit de référence, il a été démontré par la qualité, les données cliniques et non cliniques que toutes les grandes caractéristiques physico-chimiques et les activités biologiques de Remsima étaient comparables à celles du produit de référence. Les indications thérapeutiques, ainsi que le schéma posologique pour Remsima sont les mêmes que ceux du produit de référence; la forme pharmaceutique (poudre pour solution à diluer pour solution pour perfusion) et la 14 concentration (100 mg d'infliximab par flacon) sont aussi les mêmes. Remsima est indiqué dans les mêmes indications que le produit de référence: la polyarthrite rhumatoïde, la spondylarthrite ankylosante, l'arthrite psoriasique, le psoriasis, la maladie de Crohn adulte et pédiatrique et enfin la colite ulcéreuse adulte 14 et pédiatrique.

4 A propos des biosimilaires Biosimilaire est un terme utilisé pour décrire la version d un produit biopharmaceutique agréé officiellement ultérieurement, qui est mis à disposition par une entreprise différente suivant le brevet et l'exclusivité d'expiration du produit d'origine. Les biosimilaires sont classés comme produits médicaux biologiques, ce qui signifie qu'ils contiennent une substance médicamenteuse active qui est composée, ou issue d'un organisme vivant. Les biosimilaires sont strictement réglementés et doivent démontrer la comparabilité au produit préalablement approuvé par un programme de développement complet incluant qualité, données cliniques et non cliniques. Dans le cadre de l'exercice de comparabilité de Remsima, il a été montré que toutes les grandes caractéristiques physico-chimiques et les activités biologiques étaient comparables à ceux de Remicade, qui est le produit initial dans ce cas. Pour plus d informations veuillez contacter : Contact pour la presse: Alexia Baum References: 1. par rapport au prix ex-fac du produit de référence flacon pour perfusion -1X 100 mg (poudre) au 01/04/ Données IMS chiffre d affaires annuel pour Remicade, Humira, Enbrel, Simponi, Cimzia, Orencia, Roactemra, Arava - MNF Cal Yr /12/2009: MNF MAT/9/2014: IMS Health Medical Radar data for Belgium 2014, extrapolated from Germany 4. Geert D Haens. Risk and Benefits of biologic therapy for inflammatory bowel disease. Gut, May (5) F. Keyser Choice of biologic therapy for patients with rheumatoid arthritis: The infection perspective. Curr Rheumatol Rev Feb (1): Saving Money in the European Healthcare Systems with Biosimilars. Generics and Biosimilars Initiative Journal (GaBI Journal). 2012;1(3-4) Factors Supporting a Sustainable European Biosimilar Medicines Market. European Biosimilars Group September Last accessed January Tempo medical avril Remsima Assessment Report 27 June 2013, /WC pdf 10. Park W et al. Efficacy and Safety of CT-P13 (infliximab biosimilar) over Two Years in Patients with Ankylosing Spondylitis: Comparison Between Continuing with CT-P13 and Switching from Infliximab to CT-P13. Poster presented at ACR 2013, October (abstract no. L15) 11. Yoo DH et al. Efficacy and Safety of CT-P13 (infliximab biosimilar) over Two Years in Patients with Rheumatoid Arthritis: Comparison between Continued CT-P13 and Switching from Infliximab to CTP13. Oral presentation at ACR-ARHP meeting, October 2013 (abstract no. L1) 12. Yoo et al A randomised, double-blind, parallel-group study to demonstrate equivalence in efficacy and safety ofct-p13 compared with innovator infliximab when coadministered with methotrexate in patients with active rheumatoid arthritis: the PLANETRA study. Ann Rheum Dis 2013;72: Park W et al, Ann Rheum Dis 2013;72 (10): Remsima Summary of Product Characteristics: EPAR 6/WC pdf BE/REMS date of preparation: April 2015

5 Remboursé à partir du 1 er avril mg poudre pour solution à diluer pour solution pour perfusion Malines, le 1 er avril 2015 NOUVEAU ET REMBOURSÉ : Remsima (infliximab) Le premier biosimilaire mab approuvé par l EMA 1,2 Cher Professeur, Docteur, Cher Pharmacien, Mundipharma a le grand plaisir de vous annoncer le remboursement à partir du 1 er avril 2015 de Remsima, le premier biosimilaire mab approuvé par l EMA (European Medicines Agency). 1,2 Des études cliniques démontrent la qualité & l innocuité comparables et l efficacité équivalente du Remsima par rapport au médicament biologique de référence Remicade. 2 Remsima est administré de la même manière et est approuvé pour les mêmes indications que le médicament biologique de référence 2* : Equivalent Polyarthrite rhumatoïde Maladie de Crohn chez l adulte & chez l enfant Rectocolite hémorragique chez l adulte & chez l enfant Spondylarthrite ankylosante (Maladie de Bechterew) Rhumatisme psoriasique Psoriasis Prix -26% Mundipharma est une firme pharmaceutique innovatrice qui, en introduisant le premier biosimilaire mab en Belgique et au Luxembourg, offre une solution à la croissance continue des coûts des médicaments biologiques en matière des soins de santé. 4 En ce qui concerne la Belgique, le coût des médicaments biologiques dans le traitement des maladies inflammatoires s élevait à plus de 315 millions euros en 2014 (croissance de plus de 60% depuis 2010). Grâce à son prix significativement moins élevé ( 26%), une réduction des coûts est possible. 3 Prix public (pp*) CNK Emballage Remsima 100 mg 419, flacon de 100 mg Prix ex-usine 388,87 Distributeur Pharma Logistics Pour de plus amples informations, vous pouvez consulter le court résumé des caractéristiques du produit au verso. Pour toute autre question, n hésitez pas à nous contacter par téléphone au numéro 0800/92149 ou par mail Sincères salutations, dr. Apr. Lies Delmulle Head of Medical & Regulatory Affairs Mundipharma Comm.VA Blarenberglaan 3C - B 2800 MECHELEN Tel: +32 (0) Fax: +32 (0)

6 COURT RÉSUMÉ DES CARACTÉRISTIQUES DU PRODUIT Dénomination et composition du médicament: Remsima 100 mg poudre pour solution à diluer pour solution pour perfusion. Un flacon contient 100 mg d infliximab (un anticorps monoclonal chimérique humain/murin de type IgG1 produit dans des cellules hybridomes murines par la technique de l ADN recombinant). Après reconstitution, chaque ml contient 10 mg d infliximab. Indications thérapeutiques: - Polyarthrite rhumatoïde (PR): remsima, en association avec le méthotrexate, est indiqué pour la réduction des signes et symptômes mais aussi l amélioration des capacités fonctionnelles chez les adultes ayant une maladie active lorsque la réponse aux DMARDs, dont le méthotrexate, a été inappropriée et chez les adultes ayant une maladie active, sévère et évolutive, non traitée auparavant par le méthotrexate ni les autres DMARDs. - Maladie de Crohn chez l adulte: le traitement de la maladie active, modérée à sévère chez les adultes qui n ont pas répondu malgré un traitement approprié et bien conduit par un corticoïde et/ou un immunosuppresseur ou chez lesquels ce traitement est contre-indiqué ou mal toléré; le traitement de la maladie active fistulisée chez les adultes qui n ont pas répondu malgré un traitement conventionnel approprié et bien conduit (antibiotiques, drainage et thérapie immunosuppressive). - Maladie de Crohn chez l enfant: le traitement de la maladie active, sévère, chez les enfants adolescents âgés de 6 à 17 ans, qui n ont pas répondu à un traitement conventionnel (un corticoïde, un immunomodulateur et un traitement nutritionnel de première intention), ou chez lesquels ces traitements sont mal tolérés ou contre-indiqués. L infliximab a été étudié uniquement en association avec un traitement conventionnel immunosuppresseur. - Rectocolite hémorragique (RCH) chez l adulte: traitement de la RCH active, modérée à sévère chez les adultes qui n ont pas répondu de manière adéquate à un traitement conventionnel comprenant les corticoïdes et la 6-mercaptopurine ou l azathioprine, ou chez lesquels ce traitement est mal toléré ou contre-indiqué. - Rectocolite hémorragique (RCH) chez l enfant: le traitement de la RCH active sévère chez les enfants et les adolescents âgés de 6 à 17 ans, qui n ont pas répondu de manière adéquate à un traitement conventionnel comprenant les corticoïdes et la 6-MP ou l AZA, ou chez lesquels ces traitements sont mal tolérés ou contre-indiqués. - Spondylarthrite ankylosante (SPA): le traitement de la maladie active, sévère, chez les adultes qui n ont pas répondu de manière adéquate à un traitement conventionnel. - Rhumatisme psoriasique (RP): le traitement de la maladie active et évolutive quand la réponse à un précédant traitement avec les DMARDs a été inadéquate. Remsima doit être administré en association avec le méthotrexate ou seul chez les adultes qui ont montré une intolérance au méthotrexate ou chez lesquels le méthotrexate est contre-indiqué. - Psoriasis: le traitement du psoriasis en plaques modéré à sévère des adultes en cas d échec, ou de contre-indication ou d intolérance aux autres traitements systémiques (la ciclosporine, le méthotrexate ou la puvathérapie). Contre-indications: Antécédents d hypersensibilité à l infliximab, aux autres protéines murines, ou à l un des excipients mentionnés à la rubrique 6.1.; tuberculose ou d autres infections sévères telles que sepsis, abcès et infections opportunistes; patients atteints d insuffisance cardiaque modérée ou sévère (NYHA classe III/IV). Effets indésirables: Très fréquent (>1/10): infection virale (grippe, infection par le virus de l herpès), céphalée, infection des voies respiratoires hautes, sinusites, douleur abdominale, nausée, réactions et douleur liées à la perfusion. Fréquent (>1/100, <1/10): infections bactériennes (sepsis, cellulite, abcès), neutropénie, leucopénie, anémie, lymphadénopathie, réactions allergiques du système respiratoire, dépression, insomnie, vertiges, étourdissement, hypoesthésie, conjonctivite, tachycardie, palpitation, hypotension, hypertension, ecchymoses, bouffées de chaleur/vasomotrices, infection des voies respiratoires basses (bronchite, pneumonie), dyspnée, épistaxis, hémorragie gastro-intestinale, diarrhée, dyspepsie, reflux gastro-oesophagien, constipation, fonction hépatique anormale, transaminases élevées, apparition nouvelle ou aggravation du psoriasis, y compris atteinte pustuleuse de psoriasis, urticaire, rash, prurit, hupersudation, sécheresse cutanée, dermatite fongique, eczéma, alopécie, arthralgie, myalgie, dorsalgie, infection du tractus urinaire, douleur thoracique, fatigue, fièvre, réactions au site d injection, frissons, œdème. Peu fréquent (>1/1000, <1/100): tuberculose, infections fongiques (candidase), thrombocytopénie, lymphopénie, lymphocytose, réaction anaphylactique, syndrome lupique, maladie sérique ou réaction de type maladie sérique, amnésie, agitation, confusion, somnolence, nervosité, convulsion, neuropathie, kératite, œdème périorbital, orgelet, insuffisance cardiaque (apparition ou aggravation), arythmie, syncope, bradycardie, ischémie périphérique, thrombophlébite, hématome, œdème pulmonaire, bronchospasme, pleurésie, épanchement pleural, perforation intestinale, sténose intestinale, diverticulite, pancréatite, chéilite, hépatite, lésions hépatocellulaires, cholécystite, éruption bulleuse, onychomycose, séborrhée, rosacée, papillome de la peau, hyperkératose, pigmentation anormale de la peau, pyélonéphrite, mauvaise cicatrisation, auto-anticorps positifs. Rare ( 10, 000, <1/1, 000): méningite, infections opportunistes, infections parasitaires, réactivation de l hépatite B, lymphome, lymphome non hodgkinien, maladie de Hodgkin, leucémie, mélanome, agranulocytose, purpura thrombopénique thrombotique, pancytopénie, anémie hémolytique, purpura thrombopénique idiopathique, choc anaphylactique, vascularite, réaction sarcoïdosique, apathie, myélite transverse, atteintes démyélisantes centrales et périphériques, endophtalmie, cyanose, épanchement péricardique, insuffisance circulatoire, pétéchie, vasospasme, pneumopathie interstitielle, hépatite auto-immune, jaunisse, nécrolyse épidermique toxique, syndrome de Stevens-Johnson, érythème polymorphe, furonculose, lésions granulomateuses, anomalies des fractions du complément. Fréquence indéterminée : lymphome T hépatosplénique, carcinome à cellules de Merkel, perte transitoire de la vue survenant pendant ou au cours des deux heures suivant la perfusion, ischémie myocardique/infarctus du myocarde survenant pendant ou au cours des deux heures suivant la perfusion, insuffisance hépatique, aggravation des symptômes de dermatomyosite. Posologie et mode d administration: PR: 3 mg/kg administrés en perfusion intraveineuse suivis par des perfusions supplémentaires de 3 mg/kg aux semaines 2 et 6 après la première perfusion, puis ensuite toutes les 8 semaines. Remsima doit être administré avec le méthotrexate. En cas de réponse inadéquate après 12 semaines, une augmentation de la dose par paliers d environ 1.5 mg/kg peut être considérée, jusqu à un maximum de 7.5 mg/kg toutes les 8 semaines. Alternativement, une administration de 3 mg/kg aussi souvent que toutes les 4 semaines peut être envisagée. Maladie de Crohn: 5 mg/kg administrés par perfusion intraveineuse, suivis d une perfusion supplémentaire de 5 mg/kg 2 semaines après la première perfusion. Si un patient ne répond pas après 2 doses, aucun traitement supplémentaire par infliximab ne doit être administré. Poursuite du traitement chez les patients répondeurs: une perfusion de 5 mg/kg à la semaine 6 après la dose initiale, suivie de perfusions toutes les 8 semaines comme traitement d entretien ou une perfusion de 5 mg kg si les signes et symptômes de la maladie réapparaissent comme traitement de ré-administration. Le même schéma pour le traitement de la maladie de Crohn active fistulisée. Si le patient ne répond pas après 3 doses, aucun traitement supplémentaire par infliximab ne doit être administré. RCH: 5 mg/kg administrés par perfusion intraveineuse, suivis par des perfusions supplémentaires de 5 mg/kg 2 et 6 semaines après la première perfusion, puis ensuite toutes les 8 semaines. La poursuite du traitement doit être attentivement reconsidérée chez les patients pour lesquels aucun bénéfice thérapeutique n a été démontré. SPA: 5 mg/kg administrés par perfusion intraveineuse, suivis par des perfusions supplémentaires de 5 mg/kg 2 et 6 semaines après la première perfusion, puis ensuite toutes les 6 à 8 semaines. Si un patient ne répond pas à la semaine 6 (i.e. après 2 doses), aucun traitement supplémentaire par infliximab ne doit être administré. RP et psoriasis: 5 mg/kg administrés par perfusion intraveineuse, suivis par des perfusions supplémentaires de 5 mg/kg 2 et 6 semaines après la première perfusion, puis ensuite toutes les 8 semaines. Pour le psoriasis, si un patient ne répond pas après la semaine 14 (i.e. après 4 doses), aucun traitement supplémentaire par infliximab ne doit être administré. Population pédiatrique: voir RCP complet. Remsima doit être administré par voie intraveineuse sur une durée de 2 heures. Tous les patients recevant Remsima doivent être maintenus en observation pendant au moins 1 à 2 heures après la perfusion en raison de risque de réactions aiguës liés à la perfusion. Emballage: Remsima est disponible en boîte de 1, 2, 3, 4 ou 5 flacons en verre contenant 100 mg d infliximab. Conservation: réfrigérateur (2-8 C) Titulaire de l autorisation de mise sur le marché: Celltrion Healthcare Hungary Kft., 1023 Budapest, Arpad Fejedelem utja 26-28, Hongrie. Information complémentaire : Sur prescription médicale. Numéro(s) d autorisation : Remsima 100 mg, EU/1/13/853/001. Le présent RCP court est basé sur le texte approuvé datant de decembre 2014, pour le RCP complet le plus récent: ou contacter: Représentant pour la correspondance et les renseignements : Mundipharma Comm.VA, Blarenberglaan 3C, 2800 Malines, tel +32 (0) REMSIMA est une marque déposée par Celltrion, Inc. et est utilisée sous licence * Les médecins doivent consulter le Résumé des Caractéristiques du Produit avant de prescrire le produit. 1. European Medicines Agency Press release: European Medicines Agency recommends approval of first two monoclonal-antibody biosimilars, 28 June Available at document_library/press_release/2013/06/wc pdf; last accessed September Remsima European Public Assessment Report. Available at: last accessed September McKeage K. BioDrugs (2014) 28: https://www.riziv.fgov.be BE/REMS Date of preparation March 2015

7 Denis FRANCHIMONT Inscription Ordre des médecins: PERSONAL CURRICULUM VITAE (January 2015) Belgian citizen born January 12, 1968, Belgium Work address: Division of Gastroenterology Erasme University Hospital Free University of Brussels 808 Route de Lennik 1070 Brussels Belgium Tel : Fax : Mobile : Private address : Avenue des aubépines, Uccle (Prince d Orange) Tel : Mobile 1: Mobile 2 : EDUCATION Collège Saint-Servais, Liège/Luik, Belgium M.D. summa cum laude at the University of Liège/Luik Medical School, Liège, Belgium Internal Medicine Residency CHU, University of Liège/Luik, Belgium Internal Medicine (6 months), Pneumology (6 months), Emergency and Intensive Care Unit (12 months), Endocrinology (6 months), Gastroenterology (6 months), Research (6 months) and Nephrology (6 months) Research fellowship, National Institutes of Health, Bethesda, Maryland, United States Lymphocyte Cell Biology, NIAMS, Pr. John J. O Shea Gastroenterology Fellowship, summa cum laude Erasme Hospital, Free University of Brussels (J Deviere), Belgium 1

8 Denis FRANCHIMONT Inscription Ordre des médecins: Endoscopy: Upper and lower diagnostic and therapeutic GI endoscopy, ERCP (6 months), Radial EUS (Endoscopic Ultra- Sound) (6 months) and Linear EUS (1 month) PROFESSIONAL CERTIFICATIONS Gastroenterology , Belgium Gastroenterology , Canada APPOINTMENTS Scientific Director, full time position, FNRS, Erasme Hospital, Free university of Brussels, Brussels, Belgium Clinical Director and Professor of Gastroenterology, Erasme Hospital, Free university of Brussels, Brussels, Belgium Assistant Professor of Gastroenterology (GFT-U tenure track), McGill University Canadian Research Chair in IBD (Canada Foundation for Innovation) McGill University Health Centre, Montreal General Hospital, Canada Assistant Professor of Gastroenterology, Erasme Hospital, Free University of Brussels, Brussels, Belgium THESIS PhD thesis (March 30, 1999): summa cum laude CONTRIBUTION A L ÉTUDE DE LA CORTICOSENSIBILITÉ DANS LES ÉTATS INFLAMMATOIRES. ÉTUDE DE LA CORTICOSENSIBILIT DANS LA MALADIE DE CROHN National Institutes of Health (USA) and University of Liege/Luik (Belgium) Agrégation de l Enseignement Supérieur (June 27, 2005) CONTRIBUTION À L ÉTUDE DU MODE D ACTION DES GLUCOCORTICOÏDES SUR LA RÉACTION INFLAMMATOIRE ET LE SYSTÈME IMMUNITAIRE Free University of Brussels (Belgium) FOREIGN STUDIES Gastroenterology Unit, Massachusetts General Hospital, Daniel K. Podolsky Harvard Medical School, Boston, Massachusetts, USA 1993 (research student) Lymphocyte Cell Biology, NIAMS, John J. O Shea National Institutes of Health (NIH), Bethesda, Maryland, USA (research fellow, PhD student) Digestive Oncology (Diplôme inter-universitaire de cancérologie digestive) University of Lille, France 2

9 Denis FRANCHIMONT Inscription Ordre des médecins: Linear EUS (Endoscopic Ultra- Sound) Institut anti-cancéreux de Marseille, France 2001 Nurition clinique (Diplôme inter-universitaire) Hôpital Necker, Paris, France Significant GRANTS AND SCHOLARSHIPS (as Principal investigator) GENetic susceptibility in Gastrointestinal Inflammatory-Sensitive CANcers (GENGISCAN) (PDR-FNRS) (operating) Pending decision: Euros Crédit du plan Cancer (Etat fédéral Belge): étude protéomique des adénomes et cancers colo-rectaux (operating): euros BeMGI, Belgium Medical Genomics Initiative (IAP/PAI) (operating): Euros Directeur de Recherche FNRS, Belgium. (Salary support) Crédit au chercheur (operating): Euros Crédit au chercheur (operating): Euros Maitre de Recherche, FNRS, Belgium (Salary support) Canadian Research Chair, CIHR, (Salary support) and Canada Foundation for Innovation, CFI, and Crohn s colitis Foundation of Canada, CCFC, Canada (operating and infrastructure): 1,000,000 CAD Millenium Award, MUHC, McGill University (operating) 30,000 CAD Crédit au chercheur (operating): Euros Chercheur Qualifié en Recherche Clinique, FNRS, Belgium (Salary support) Chargé de Recherche, FNRS, Belgium (Salary support) Visiting fellow, NIH, USA (Salary support) 1995 Bourse Léon-Frédéricq Aspirant, FNRS, Belgium (Salary support) THESIS DIRECTOR Implications des récepteurs à domaine TIR dans les lésions alcooliques du foie et les maladies inflammatoires chroniques de l'intestin. Thierry Gustot, Erasme Hospital, ULB, Brussels, Belgium, 3

10 Denis FRANCHIMONT Inscription Ordre des médecins: PhD 2006 (co-director with Jacques Devière) Genetic investigation of inflammatory bowel disease and post-infectious irritable bowel syndrome: the contribution of innate immunity candidate risk variants. Alexandra Chloé Villani, Experimental Medicine, McGill University, Montreal, Canada, PhD (director) Etude des gènes de la NADPH oxydase dans la maladie de Crohn». Leila Amininejad, MD, Erasme Hospital, ULB, Brussels, Belgium Started PhD (director) A role for CD47 in the development of experimental colitis mediated by SIRPalpha+CD103- dendritic cells. Geneviève Fortin, PhD 2009, Experimental Medicine, McGill University, Montreal, Canada (director) Rôle des facteurs génétiques dans l'évolution de la fibrose des hépatopathies chroniques alcooliques et virales C». Eric Trépo, Erasme Hospital, ULB, Brussels, Belgium, PhD 2012 (director). Eric Trepo is now chargé de Recherche FNRS AWARDS 2014 Prix InBev Baillet-Latour (75,000 Euros) 2005 Millenium Award, MUHC, McGill University (30,000 CAD) 2005 American Gastroenterology Association (1000 USD) 2003 Belgium Inflammatory Bowel Disease Group (500 Euros) 2001 American Gastroenterology Association (1000 USD) 2000 NIH Fellow Award 2000 for Research Excellence (2000 USD) 1999 American Endocrine Society Award 1999 (1000 USD) 1997 Prix Liliane Reuters (1000 Euros) SCIENTIFIC SOCIETIES (current positions only) President of the Belgium IBD research and development group (BIRD, Belgium) Vice-president of the Familial adenomatous polyposis and Lynch syndrome association (FAPA, Belgium) (President Eric Van Cutsem) Membre de la Société Royale Belge de Gastroentérologie (SRBGE, Belgium) National representative and member of the European Crohn Colitis Association (ECCO, Europe) Member of the Groupe d étude des maladies inflammatoires intestinales (GETAID, France) Member of the American Gastroenterological Association (AGA, USA). AREAS of EXPERTISE Clinical expertise: Gastroenterology and diagnostic and therapeutic Endoscopy (EUS and ERCP, continuing education with Jacques Devière), Inflammatory and auto-immune diseases (Inflammatory bowel diseases and IMIDs) and Digestive oncology; Scientific expertise: inflammation, cellular and molecular immunology, and pharmacology Medical adviser for the pharmaceutical industry: pre-clinical and clinical studies (RCTs) in Inflammatory/auto-immune diseases, and gastro-intestinal cancers. Run/participate as PI or co-pi phase 1, 2a/b, and 3 clinical trials. LECTURES (Significant lectures only, since 2000 (Erasme or GLEM lectures not included) 1. NIH Clinical Staff Conference. Glucocorticoids and Inflammation: State-of-the Art. 4

11 Denis FRANCHIMONT Inscription Ordre des médecins: November 29, 2000, Washington DC, United States 2. Translational Research in Endoscopy. June 16, 2001, GEEW, Brussels, Belgium 3. New perspectives in screening colorectal cancer. September 25, 2001, Brussels, Belgium 4. Panoramic view of glucocorticoid action. October 1, 2001, Société Francaise d Endocrinologie, France 5. Panoramic actions of glucocorticoids on the immune response. A good model for designing new immunosuppressants, March 11, McGill University, Montreal, Canada 6. NIH symposium. Glucocorticoids: Focus on development. June 17, 2003, Washington DC, United States. 7. Alternative treatment strategies with corticosteroids. April 27, University of Virginia (UVA) Health Center, Charlottesville, Virginia 8. Mechanisms of steroid refractory inflammatory bowel disease. May 8, 2004, The Falk International Symposium on IBD 2004, Dubrovnic, Croatia 9. The Toll-like receptors as susceptibility genes for IBD, October , Société Royale Belge de Gastroentérologie, Brussels, Belgium 10. Inherited syndromes of colorectal cancer, Public lesson, Thèse de l Agregattion de l Enseignement Supérieur, June 26, 2005, Erasme, ULB, Belgium, 11. The Host- bacteria interation in Crohn s disease, joined meeting Monteral General Hospital and McGill Research Institute lecture, May 25, 2005, Montreal, Canada 12. Therapeutic management of IBD, Monteral General Hospital clinical staff conference, October 8, 2005, Montreal, Canada 13. Pregnancy and IBD, February 15, 2005, The pharmaceutical company Altana, Quebec, Canada 14. Search for new pharmaceutical targets using comparative pharmacogenomics, March 3 rd, 2005, Mount Sinai Hospital, Toronto, Ontario, Canada 15. Mentoring in IBD: Pouchitis, April , The pharmaceutical company Abbott and Procter and Gamble Quebec, Canada 16. Dysregulation of IL-1 processing in Crohn s disease, November 9, 2005, McMaster University, Hamilton, Ontario, Canada 17. Steroid resistance in IBD, March 21, 2006, British Society of Gastroenterology, Birmingham, UK 18. Therapeutic strategy in Crohn s disease: SONIC, April 28, 2009, MSD symposium, Brussels, Belgium 19. Gastro-intestinal diseases that mimic inflammatory bowel disease, Chair, February 7, 2009, European Crohn Colitis organization (ECCO), Vienna, Austria 20. Corticosteroids in inflammation, September 11, 2009, Falk Symposium, Galgow UK. 21. Golden lecture in Internal medicine (Prof. E. Cogan): NLRP-3 as a susceptibility gene for Crohn s disease: Is Crohn s disease an auto-inflammatory disease?, September 9, 2009, Erasme Hospital, Brussels, Belgium. 22. Therapeutic management of IBD, May 10, 2010, Ferring pour la Société Belge de Médecine Générale, Brussels, Belgium. 23. Therapeutic algorithm in UC, September, 19, 2010, MSD symposium, Brussels, Belgium Joint manifestations in IBD, October 1 st, 2010, Pfizer, Brussels, Begium. 24. What are the remaining indications of 5-ASA in Crohn s disease, October 7, 2010, Ferring symposium, Brussels, Belgium 25. Prevention of side-effects and complications: Immunosupressive drugs and anti-tnfs in IBD, October 16, 2010, Société Royale Belge de Gastroentérologie, Brussels, Belgium 26. Genetics of Crohn s disease, November 27, 2010, Académie Royale de Médecine, Brussels, Belgium 27. How to identify patients in need for early biological treatment, April 8, 2011, MSD symposium, Brussels, Belgium 28. Impact of medical treatment on the natural history of ulcerative colitis: colectomy and cancer, April 30, 2011, Société Royale Belge de Gastroentérologie. 5

12 Denis FRANCHIMONT Inscription Ordre des médecins: A cross-talk between a rheumatologist and a gastro-enterologist on the management of the AS patient, September 21, 2011, Belgium College of Rhumatology, Antwerpen, Belgium 30. Immunosuppression puts IBD patients at risk for severe complications, October 1, 2011, Falk Symposium, Brussels, Belgium 31. Colorectal Cancer in UC: Is the risk still significant today, February 10, 2012, Belgium Week of Gastroenterology, Antwerpen, Belgium 32. Screening colorectal cancer in UC, Marsh 22, 2012, MSD symposium, Brussels, Belgium 33. Colorectal cancer in IBD, April 19, 2012, Ferring symposium, Antwerpen, Belgium 34. New 5 ASA /Steroid formulations, from bench to bedside, October 23, 2012, United European Gastroenterology Week (UEGW), Amsterdam, Holland 35. Colonoscopy beats CT-colonography?, October 24, 2012, United European Gastroenterology Week (UEGW), Amsterdam, Holland 36. Is endoscopy still the gold standard for managing inflammatory bowel disease?, June 21, 2013, GEEW, Brussels, Belgium 37. UC patients refusing colectomy: Is there a new hope? December 11, 2014, Cairo, Egypt 38. Update on optimizing therapy in CD. December 13, 2014, Cairo, Egypt. RESUME Denis Franchimont graduated from University of Luik/Liege (ULG) medical school (MD), Belgium, in He graduated from the Erasme academic Hospital, Free University of Brussels (ULB), Belgium, in gastroenterology in 2000 with summa cum laude. He was research student in gastroenterology in Podolsky s lab at the Massachusetts General Hospital, Harvard medical school, in Boston, USA in He was research fellow in molecular immunology in O shea s lab at NIAMS, National Institutes of Health (NIH), Bethesda (Washington DC), Maryland, USA, from 1997 to He received the NIH Award for excellence in biomedical research in He obtained his PhD in 1999 from ULG medical school, Belgium, and the National Institutes of Health, Bethesda (Washington DC), Maryland, USA and received his agrégation de l enseignement supérieur from ULB, Brussels, Belgium in He is appointed at the Belgium foundation for scientific research (FNRS) since 1995 and he is now FNRS Scientific Research Director. In 2003 (to 2006), he was offered a Canada Research Chair in gastroenterology at McGill University, Montreal, Canada, and his research was supported by the Canada foundation for innovation (CFI). He has published a number of papers as a first or last author in GUT, Gastroenterology, FASEB Journal, PLOS one and genetics, Journal of Clinical Endocrinology Metabolism, Journal of Immunology, Journal of Experimental Medicine, NATURE genetics and NATURE. Four PhD students completed their PhD thesis under his supervision. His scientific work is devoted to the study of immunosuppressive agents and biologics, and to the genetics of inflammatory bowel disease (IBD) and inherited colon cancer. He has been recently awarded the InBev Baillet-Latour 2014 Award for his research in IBD. His daily clinical practice and expertise is dedicated to patients with IBD and gastro-intestinal cancers, and performs diagnostic and therapeutic endoscopy and endoscopic ultrasonography. He is now clinical Professor (ULB) and clinical director at Erasme academic Hospital in Brussels, Belgium. He is the President of the Belgium IBD group (BIRD) group and vice-president of the Familial Adenomatous Polyposis and Lynch Syndrome association (FAPA). He is the PI of the Lynch registry on the 9 departments of human genetics in Belgium. He is a member of the American Gastroenterological Association (AGA), Crohn and colitis foundation of Canada (CCFC), Groupe francophone des maladies inflammatoires du tube digestif (GETAID, Paris, France) and Belgium group of digestive oncology (BGDO). As a clinical scientist, his main objective is to build within an inter-regional network (ULB, ULG, UCL/KUL) a translational research platform with a large tissue and DNA biobanking for the study of IBD and GI-cancer for future clinical scientists, with a complete clinical curriculum and scientific expertise in genetics and/or molecular biology. 6

13 Denis FRANCHIMONT Inscription Ordre des médecins: MOST REPRESENTATIVE PUBLICATIONS 1. Inhibition of Th1 Immune Response by Glucocorticoids: Dexamethasone Selectively Inhibits Interleukin-12 (IL-12) -induced Stat4 Phosphorylation in T Lymphocytes, D. Franchimont, J. Galon, M. Gadina, R. Visconti, Y. Zhou, M. Aringer, D.M. Frucht, G.P. Chrousos and J.J. O Shea. J Immunol., 164 (2000), Gene Profiling Reveals Unknown Enhancing and Suppressive Actions of Glucocorticoids on Immune Cells J. Galon*, D. Franchimont *, N. Hiroi, G. Frey, A. Boettner, M. Ehrhart- Bornstein, J. J. O'Shea, G. P. Chrousos and S.R. Bornstein. * Sharing first author FASEB J, 16 (2002), Positive Effects of Glucocorticoids on T cell function by up-regulating Interleukin-7 receptor a. D. Franchimont, J. Galon, M. Vacchio, S. Fan, R. Visconti, D. Frucht, G.P. Chrousos J.D.Ashwell and JJ. O Shea. J Immunol, 168 (2002), Genome-wide association defines more than 30 distinct susceptibility loci for Crohn's disease. Barrett JC, Hansoul S, Nicolae DL, Cho JH, Duerr RH, Rioux JD, Brant SR, Silverberg MS, Taylor KD, Barmada MM, Bitton A, Dassopoulos T, Datta LW, Green T, Griffiths AM, Kistner EO, Murtha MT, Regueiro MD, Rotter JI, Schumm LP, Steinhart AH, Targan SR, Xavier RJ; NIDDK IBD Genetics Consortium, Libioulle C, Sandor C, Lathrop M, Belaiche J, Dewit O, Gut I, Heath S, Laukens D, Mni M, Rutgeerts P, Van Gossum A, Zelenika D, Franchimont D, Hugot JP, de Vos M, Vermeire S, Louis E; Belgian-French IBD Consortium; Wellcome Trust Case Control Consortium, Cardon LR, Anderson CA, Drummond H, Nimmo E, Ahmad T, Prescott NJ, Onnie CM, Fisher SA, Marchini J, Ghori J, Bumpstead S, Gwilliam R, Tremelling M, Deloukas P, Mansfield J, Jewell D, Satsangi J, Mathew CG, Parkes M, Georges M, Daly MJ. Nat Genet Aug;40(8): Epub 2008 Jun Genetic variation in the familial Mediterranean fever gene (MEFV) and risk for Crohn's disease and ulcerative colitis. Villani AC, Lemire M, Louis E, Silverberg MS, Collette C, Fortin G, Nimmo ER, Renaud Y, Brunet S, Libioulle C, Belaiche J, Bitton A, Gaudet D, Cohen A, Langelier D, Rioux JD, Arnott ID, Wild GE, Rutgeerts P, Satsangi J, Vermeire S, Hudson TJ, Franchimont D. PLoS One Sep 28;4(9):e Common variants in the NLRP3 region contribute to Crohn disease susceptibility. Alexandra-Chloé Villani, Mathieu Lemire, Geneviève Fortin, Edouard Louis, Mark S. Silverberg, Catherine Collette, Nobuyasu Baba, Cécile Libioulle, Jacques Belaiche, Alain Bitton, Daniel Gaudet, Albert Cohen, Diane Langelier, Paul R. Fortin, Joan E. Wither, Marika Sarfati, Paul Rutgeerts, John D. Rioux, Severine Vermeire, Thomas J. Hudson and Denis Franchimont Nat Genet. 41 (2009): A role for CD47 in the development of experimental colitis mediated by SIRPalpha+CD103- dendritic cells. Fortin G, Raymond M, Van VQ, Rubio M, Gautier P, Sarfati M, Franchimont D. J Exp Med Aug 31;206(9):

14 Denis FRANCHIMONT Inscription Ordre des médecins: Genetic Risk Factors for Post-Infectious Irritable Bowel Syndrome Following a Waterborne Outbreak of Gastroenteritis. Alexandra-Chloé Villani, Mathieu Lemire, Marroon Thabane, Geneviève Geneau, Alexandre Belisle, Amit X. Garg, William F. Clark, Paul Moayyedi, Stephen M. Collins, Denis Franchimont* and John K. Marshall* (*Sharing last author) Gastroenterology, 2010;138(4): Epub 2010 Jan Impact of patatin-like phospholipase-3 (rs C>G) polymorphism on fibrosis progression and steatosis in chronic hepatitis C. Trépo E, Pradat P, Potthoff A, Momozawa Y, Quertinmont E, Gustot T, Lemmers A, Berthillon P, Amininejad L, Chevallier M, Schlué J, Kreipe H, Devière J, Manns M, Trépo C, Sninsky J, Wedemeyer H, Franchimont D, Moreno C. (*Sharing last author) Hepatology Jul;54(1): Host-microbe interactions have shaped the genetic architecture of inflammatory bowel disease. Jostins L, Ripke S, Weersma RK, Duerr RH, McGovern DP, Hui KY, Lee JC, Schumm LP, Sharma Y, Anderson CA, Essers J, Mitrovic M, Ning K, Cleynen I, Theatre E, Spain SL, Raychaudhuri S, Goyette P, Wei Z, Abraham C, Achkar JP, Ahmad T, Amininejad L, Ananthakrishnan AN, Andersen V, Andrews JM, Baidoo L, Balschun T, Bampton PA, Bitton A, Boucher G, Brand S, Büning C, Cohain A, Cichon S, D'Amato M, De Jong D, Devaney KL, Dubinsky M, Edwards C, Ellinghaus D, Ferguson LR, Franchimont D, Fransen K, Gearry R, Georges M, Gieger C, Glas J, Haritunians T, Hart A, Hawkey C, Hedl M, Hu X, Karlsen TH, Kupcinskas L, Kugathasan S, Latiano A, Laukens D, Lawrance IC, Lees CW, Louis E, Mahy G, Mansfield J, Morgan AR, Mowat C, Newman W, Palmieri O, Ponsioen CY, Potocnik U, Prescott NJ, Regueiro M, Rotter JI, Russell RK, Sanderson JD, Sans M, Satsangi J, Schreiber S, Simms LA, Sventoraityte J, Targan SR, Taylor KD, Tremelling M, Verspaget HW, De Vos M, Wijmenga C, Wilson DC, Winkelmann J, Xavier RJ, Zeissig S, Zhang B, Zhang CK, Zhao H; International IBD Genetics Consortium (IIBDGC), Silverberg MS, Annese V, Hakonarson H, Brant SR, Radford-Smith G, Mathew CG, Rioux JD, Schadt EE, Daly MJ, Franke A, Parkes M, Vermeire S, Barrett JC, Cho JH. Nature Nov 1;491(7422):

15 1 CURRICULUM VITAE NAME: Filip J. BAERT RIZIV number (medical licence number) PLACE AND DATE OF BIRTH : Kortrijk, Belgium May NATIONALITY : Belgian QUALIFICATIONS 1. Humaniora (High school), : Latin mathematics, St.Amandscollege Kortrijk Belgium 2. Qualified Medical Doctor, 1989 : Catholic university of Leuven Belgium Maxima cum Laude (Highest Distinction). 3. Post Graduate ECFMG exam test of English as a foreign language : 1989 : Educational Commission for Foreign Medical Graduates, in Brussels Belgium 4. Board certified Internal Medicine Gastroenterology 1995 ; Catholic University of Leuven Belgium. 5. June 2009 : Gastroenterologist Hepatologist. 6. Doctor degree (PhD) in biomedical sciences (KU Leuven) PRESENT POSITION Position: Date (from) July Head of Department of Gastroenterology Organization: AZ Delta Roeselare Menen Wilgenstraat 2, 8800 Roeselare, Belgium. from July Scientific officer in Governing Board Organization: ECCO (European Crohn s and Colitis organisation) from feb 2015 PAST POSITIONS HELD : Head of ClinCom (Clinical Trial Committee) in ECCO : Head of Residents Program in Training for Internal Medicine H. Hart Roeselare : Co-Editor for Agenda Gastro Brussels Belgium : Teacher at the Katho (Nurses School) Roeselare Belgium : Consultant Internal medicine at the Section Gastroenterology Inflammatory Bowel Disease UZ Leuven (Gasthuisberg Leuven Belgium) : Fellowship in Gastroenterology (IBD) University of Chicago Hospitals, in Chicago,USA with Prof. Stephen Hanauer and Prof. Thomas Brasitus.

16 2 RESEARCH EXPERIENCE PhD Thesis Immunogenicity to anti-tnf monoclonal antibodies KULeuven Experienced investigator in working with ICH-GCP guidelines (yearly > 15 clinical trials in IBD, hepatitis and GI oncology) 2004 Price by the Belgian Society of Internal Medicine for the Best Belgian Article in : IBD Consultant involved in clinical research in the field of IBD (Inflammatory Bowel Diseases) at Leuven University : Research award of Crohn and Colitis Foundation Flanders : Clinical research fellow, University of Chicago Hospitals in Chicago Clinical Research in inflammatory bowel diseases : Esophageal manometry studies in healthy in subjects Prof Dr. Vantrappen : In vitro phagocytosis studies Prof. Joniau MEMBERSHIPS American Gastroenterological Association Board member of BIRD (Belgian Intestinal Research and Development) Member of the Vlaamse Vereniging voor Gastroenterologie Member of the Belgian Endoscopy Club. Member of the Belgian Endosonography Club. VARIOUS OTHER POSITIONS : Serves as Reviewer for peer reviewed medical Journals : New England J Med, Gastroenterology, Gut, American J of Gastroenterology; Clinical Gastroenterology and Hepatology, IBD, Journal of Crohn s and Colitis, Aliment Pharmacology and Therapeutics Scientific Board of the VCV (Flemish Celiac Disease Organisation) Scientific Board of the CCV (Crohn s and Colitis patient support group). SCIENTIFIC PUBLICATIONS : 1. Original articles: COPPENS G, VAN DORPE J, BAERT F. A Patient With Chronic Diarrhea, Recurrent Infections, and Oropharyngeal and Esophageal Candidiasis. Clin Gastroenterol Hepatol Dec 3. pii: S (14) doi: /j.cgh [Epub ahead of print] VAN BIERVLIET S, SMETS F, HOFMANN I, DEGREEF E, HAUSER B, BONTEMS P, VANDE VELDE S, ARTS W, PAQUOT I, ALLIET P, BOSSUYT P, LOUIS E, BAERT F, BAURAIND O, RAHIER JF, VEEREMAN G. The course of anaemia in children and adolescents with Crohn's disease included in a prospective registry. Int J Colorectal Dis Jan;30(1):51-6. doi: /s Epub 2014 Oct 30. BAERT F, VANDE CASTEELE N, TOPS S, NOMAN M, VAN ASSCHE G, RUTGEERTS P, GILS A, VERMEIRE S, FERRANTE M. Prior response to infliximab and early serum drug concentrations predict effects of adalimumab in ulcerative colitis. Aliment Pharmacol Ther Dec;40(11-12): doi: /apt Epub 2014 Oct 2. ARIAS MT, VANDE CASTEELE N, VERMEIRE S, DE BUCK VAN OVERSTRAETEN A, BILLIET T, BAERT F, WOLTHUIS A, VAN ASSCHE G, NOMAN M, HOFFMAN I, D'HOORE A, GILS A, RUTGEERTS P, FERRANTE M. A Panel to Predict Long-term Outcome of Infliximab Therapy for Patients

17 3 With Ulcerative Colitis. Clin Gastroenterol Hepatol Aug 10. pii: S (14) doi: /j.cgh [Epub ahead of print] HINDRYCKX P, BAERT F, HART A, ARMUZZI A, PANÈS J, PEYRIN-BIROULET L; Clinical Trial Committee Clincom of the European Crohn's and Colitis Organisation (ECCO). Clinical trials in luminal Crohn's disease: a historical perspective. J Crohns Colitis Nov 1;8(11): doi: /j.crohns Epub 2014 May 17. SAMAEY P, DE SCHOENMAEKERE G, SCHEPKENS H, BAERT F. Een zeldzame oorzaak van levensbedreigend acuut nierfalen. Tijdschrift voor Geneeskunde 2014;70: BAERT F, DROBNE D, GILS A, VANDE CASTEELE N, HAUENSTEIN S, SINGH S, LOCKTON S. RUTGEERTS P, VERMEIRE S. Early Trough Levels and Antibodies to Infliximab Predict Safety and Success of Re-initiation of Infliximab Therapy. Clinical Gastroenterology and Hepatology Sep;12(9): e2; quiz e91 OYAERT M, TROUVE C, BAERT F, DE SMET D, LANGLOIS M, VANPOUCKE H. COMPARISON OF TWO IMMUNOASSAYS FOR MEASUREMENT OF FAECAL CALPROTECTIN IN DETECTION OF INFLAMMATORY BOWEL DISEASE: (PRE)-ANALYTICAL AND DIAGNOSTIC PERFORMANCE CHARACTERISTICS. Clin Chem Lab Med Oct 11:1-7. DOOREMONT D, DECAESTECKER J, DE WULF D, GHILLEBERT G, VAN VLIERBERGHE H, VAN DORPE J, BAERT F. Azathioprine induced serious portal hypertension: a case series of three IBD patients and review of the literature. Acta Gastro-Enterologica Belgica, 2013;78: SANDBORN WJ, FEAGAN BG, RUTGEERTS P, HANAUER S, COLOMBEL JF, SANDS BE, LUKAS M, FEDORAK RN, LEE S, BRESSLER B, FOX I, ROSARIO M, SANKOH S, XU J, STEPHENS K, MILCH C, PARIKH A; GEMINI 2 STUDY GROUP. VEDOLIZUMAB AS INDUCTION AND MAINTENANCE THERAPY FOR CROHN'S DISEASE. N Engl J Med Aug 22;369(8): VOS MD, LOUIS EJ, JAHNSEN J, VANDERVOORT JG, NOMAN M, DEWIT O, DʼHAENS GR, FRANCHIMONT D, BAERT FJ, TORP RA, HENRIKSEN M, POTVIN PM, VAN HOOTEGEM PP, HINDRYCKX PM, MOREELS TG, COLLARD A, KARLSEN LN, KITTANG E, LAMBRECHT G, GRIMSTAD T, KOCH J, LYGREN I, COCHE JC, MANA F, VAN GOSSUM A, BELAICHE J, COOL MR, FONTAINE F, MAISIN JM, MULS V, NEUVILLE B, STAESSEN DA, VAN ASSCHE GA, DE LANGE T, SOLBERG IC, VANDER CRUYSSEN BJ, VERMEIRE SA. Consecutive fecal calprotectine measurements to predict relapse in patients with ulcerative colitis receiving infliximab maintenance therapy. Inflamm Bowel Dis Sep;19(10): PEDERSEN N, BORTOLI A, DURICOVA D, D INCA R, PANELLI MR, GISBERT JP, ZOLI G, LÓPEZ- SANROMÁN A, CASTIGLIONE F, RIEGLER G, ANNESE V, GIONCHETTI P, PRADA A, PONT ED, TIMMER A, FELLEY C, SHUHAIBAR M, TSIANOS EV, DEJACO C, BAERT FJ, JESS T, LEBECH M, HOMMES DW, MUNKHOLM P; EUROPEAN CROHN-COLITIS ORGANISATION-ECCO-STUDY GROUP OF EPIDEMIOLOGY COMMITTEE-EPICOM. The course of inflammatory bowel disease during pregnancy and postpartum: a prospective European ECCO-EpiCom Study of 209 pregnant women. Aliment Pharmacol Ther Sep;38(5): BESSISSOW T, BISSCHOPS R, FERRANTE M, BAERT F, VAN ASSCHE G, RUTGEERTS P, VERMEIRE S. 5-aminosalicylate is not protective from neoplasia in ulcerative colitis. Am J Gastroenterol. 2013;108(6):1015. DE GREEF E, MAHACHIE JOHN JM, HOFFMAN I, SMETS F, VAN BIERVLIET S, SCAILLON M, HAUSER B, PAQUOT I, ALLIET P, ARTS W, DEWIT O, PEETERS H, BAERT F, D'HAENS G, RAHIER JF, ETIENNE I, BAURAIND O, VAN GOSSUM A, VERMEIRE S, FONTAINE F, MULS V, LOUIS E, VAN DE MIEROP F, COCHE JC, VAN STEEN K, VEEREMAN G; IBD WORKING GROUP OF THE BELGIAN SOCIETY OF PEDIATRIC GASTROENTEROLOGY, HEPATOLOGY AND NUTRITION (BESPGHAN) AND THE BELGIAN IBD RESEARCH AND DEVELOPMENT (BIRD). Profile of pediatric Crohn's disease in Belgium. J Crohn s Colitis Dec 1;7(11):e doi: /j.crohns.

18 4 SANDBORN WJ, GASINK C, GAO LL, BLANK MA, JOHANNS J, GUZZO C, SANDS BE, HANAUER SB, TARGAN S, RUTGEERTS P, GHOSH S, DE VILLIERS WJ, PANACCIONE R, GREENBERG G, SCHREIBER S, LICHTIGER S, FEAGAN BG; CERTIFI Study Group Ustekinumab induction and maintenance therapy in refractory Crohn's disease. N Engl J Med Oct 18;367(16): COOREVITS L, BAERT FJ, VANPOUCKE HJ. Faecal calprotectin: comparative study of the Quantum Blue rapid test and an established ELISA method. Clin Chem Lab Med. 2013;51(4): BAERT F, VERMEIRE S. A Gils loss of response to anti-tnf monoclonal antibodies : mechanisms, assessment and management. Inflammatory bowel disease monitor 2012;13:1-9. HINDRYCKX P, VANPOUCKE H, BAERT F. Fecaal calprotectine : een goede, nieuwe, niet-invasieve merker voor inflammatoir darmlijden. Tijdschrift voor Geneeskunde 2012; 68(17) : BAERT F, GLORIEUS E, REENAERS C, D HAENS G, PEETERS H, FRANCHIMONT D, DEWIT O, CAENEPEEL P, LOUIS E, VAN ASSCHE G ; for BIRD (Belgian IBD Research and Development). Adalimumab dose escalation and dose de-escalation success rate and predictors in a large national cohort of Crohn s patients. J.Crohn s Colitis. 2013;7(2): VAN ASSCHE G, BAERT F, VERMEIRE S. Commentary : BMI and the need for adalimumab dose escalation in Crohn s disease. Aliment Pharmacol Ther ; 35 (7) : 848 ; discussion 849. D HAENS G, FERRANTE M, VERMEIRE S, BAERT F, NOMAN M, MOORTGAT L, GEENS P, IWENS D, AERDEN I, VAN ASSCHE G, VAN OLMEN G, RUTGEERTS P. Fecal calprotectin is a surrogate marker for endoscopic lesions in inflammatory bowel disease. Inflamm Bowel Dis Dec;18(12): DE VOS M, DEWIT O, D HAENS G, BAERT F, FONTAINE F, VERMEIRE S, FRANCHIMONT D, MOREELS T, STAESSEN D, TERRIERE L, VANDER CRUYSSEN B, LOUIS S ; on behalf of BIRD. Fast and sharp decrease in calprotectin predicts remission by infliximab in anti-tnf naïve patients with ulcerative colitis. J Crohns Colitis 2012;6(5): O.DEWIT, T.MOREELS, F.BAERT, H.PEETERS, C.REENAERS, M.DE VOS, PH.VAN HOOTEGHEM, V.MULS, G.VEEREMAN, F.MANA, M.VAN OUTRYVE, J.HOLVOET, S.NAEGELS, H.PIESSEVAUX, Y.HORSMANS, J.L. GALA. Limitations of extensive TPMT genotyping in the management of azathioprineinduced myelosuppression in IBD patients. Clinical Biochemistry 2011;44: VAN DAMME N, DERON P, VAN ROY N, DEMETTER P, BOLS A, VAN DORPE J, BAERT F, VAN LAETHEM JL, SPELEMAN F, PAUWELS P, PEETERS M. Epidermal Growth Factor Receptor and K-RAS status in two cohorts of squamous cell carcinomas. BMC Cancer 2010;10(1):189. ALLEZ M, KARMIRS K, LOUIS E, VAN ASSCHE G, BEN-HORIN S, KLEIN A, VAN DER WOUDE J, BAERT F, ELIAKIM R, KATSANOS K, BRYNSKOV J, STEINWURZ F, DANESE S, VERMEIRE S, TEILLAUD JL, LEMANN M, CHOWERS Y. Report of the ECCO pathogenesis workshop on anti-tnf therapy failures in inflammatory bowel diseases : definitions, frequency and pharmacological aspects. J Crohn s Colitis. 2010; 4(4): BAERT F, MOORTGAT L, VAN ASSCHE G, CAENEPEEL P, VERGAUWE P, DE VOS M, STOKKERS P, HOMMES D, RUTGEERTS P, VERMEIRE S, D HAENS G. Mucosal Healing Predicts Sustained Clinical Remission in Patients with Early-Stage Crohn s Disease. Belgian Inflammatory Bowel Disease Research Group ; North Holland Gut Club. Gastroenterology 2010;138 (2) : Quiz e FERRANTE M, D HAENS G, DEWIT O, BAERT F, HOLVOET J, GEBOES K, DE HERTOGH G, VAN ASSCHE G, VERMEIRE S, RUTGEERTS P. Efficacy of Infliximab in refractory pouchitis and Crohn s disease-related complications of the pouch : A Belgian case series. On behalf of the Belgian IBD Research Group. Inflammatory Bowel Disease 2010 ;16 (2) : MAGDELAINE-BEUZELIN C, VERMEIRE S, GOODALL M, BAERT F, NOMAN M, ASSCHE GV, OHRESSER M, DEGENNE D, DUGOUJON JM, JEFFEIRS R, RUTGEERTS P, LEFRANC MP, WAITER H.

19 5 IgG1 heavy chain-coding gene polymorphism (G1m allotypes) and development of antibodies-to-infliximab. Pharmacogenet Genomics. 2009; 19 (5) : TEMMERMAN F, BAERT F. Collagenous and lymphocytic colitis : systematic review and update of the literature. Dig Diseases 2009 ; 27 Suppl 1 : Epub 2010 Mar 4. Review. MAROLLEAU F, BAERT F, MERTENS V, GHILLEBERT G. Abrikossoff cell tumor of the oesophagus : a case report and review of the literature. Acta Clin Belg. 2008; 63 (4) : DESCHOOLMEESTER V, VAN DAMME N, BAAY M, CLAES K, VAN MARCK E, BAERT F.J., WUYTS W, CABOOTER M, WEYLER J, VERMEULEN P, LARDON F, VERMORKEN J.B., PEETERS M. Microsatellite instability in sporadic colon carcinomas has no independent prognostic value in a Belgian study population. Eur J Cancer 44 (2008) VAN ASSCHE G, BEUZELIN C.M., D HAENS G, BAERT F, NOMAN M, VERMEIRE S, TERNANT D, WATIER H, PAINTAUD G, RUTGEERTS P. Withdrawal of immunosuppression in Crohn s Disease treated with scheduled Infliximab maintenance : a randomized trial. Gastroenterology 2008;134: D HAENS G, BAERT F, VAN ASSCHE G, CAENEPEEL P, VERGAUWE P, TUYNMAN H, DE VOS M, VAN DEVENTER S, STITT L, DONNER A, VERMEIRE S, VAN DE MIEROP FJ, COCHE JC, VAN DE WOUDE J, OCHSENKUHN T, VAN BODEGRAVEN AA, VAN HOOTEGEM PP, LAMBRECHT GL, MANA F, RUTGEERTS P, FEAGAN BG, HOMMES D, BELGIAN INFLAMMATORY BOWEL DISEASE RESEARCH GROUP, NORTH-HOLLAND GUT CLUB. Early combined immunosuppression or conventional management in patients with newly diagnosed Crohn s disease : an open randomised trial. Lancet. 2008; 371 (9613) : ELEFTHERIADIS N, LAMBRECHT G, D HAENS G, BAERT F, CABOOTER M, et all. Maintenance therapy for ulcerative colitis has no impact on changes in the extent of ulcerative colitis. J Crohn s Colitis. 2007;1(1): F BAERT, M DE VOS, E LOUIS AND S VERMEIRE for the Belgian IBD Research Group. Immunogenicity of infliximab : how to handle the problem. Acta Gastroenterologica Belgica 2007,vol LXX; VAN GOSSUM A, DEWIT O, LOUIS E, DE HERTOGH G, BAERT F, FONTAINE F, DEVOS M, ENSLEN M, PAINTIN M, FRANCHIMONT D. Multicenter randomized-controlled clinical trial of probiotics (Lactobacillus johnsonii, LA1) on early endoscopic recurrence of Crohn's disease after lleo-caecal resection. Inflamm Bowel Dis. 2007;13(2): LOUIS E, BOVERIE J, DEWIT O, BAERT F, DE VOS M, DHAENS G, for the Belgian IBD Research Group. Treatment of small subocclusive Crohns disease with Infliximab : an open pilot study. Acta Gastroenterologica Belgica 2007, 70, VERMEIRE S, NOMAN M, VAN ASSCHE G, BAERT F, D'HAENS G, RUTGEERTS PJ. The effectiveness of concomitant immunosuppressive therapy to suppress formation of antibodies to infliximab in Crohn's disease. Gut. 2007;56(9): D HAENS G, HOMMES D, ENGELS L, BAERT F, VAN DER WAAIJ L, CONNOR P, RAMAGE J, DEWIT O, PALMEN M, STEPHENSON D, JOSEPH R. Once daily MMX mesalazine for the treatment of mild-tomoderate ulcerative colitis : a phase II, dose-ranging study. Aliment Pharmacol Ther. 2006; 24(7): CAPRILLI R, GASSULL MA, ESCHER JC, MOSER G, MUNKHOLM P, FORBES A, HOMMES DW, LOCHS H, ANGELUCCI E, COCCO A, VUCELIC B, HILDEBRAND H, KOLACEK S, RIIS L, LUKAS M, DE FRANCHIS R, HMAILTON M, JANTSCHEK G, MICHETTI P, O MORAIN C, ANWAR MM, FREITAS JL, MOUZAS IA, BAERT F, MITCHELL R, HAWKEY CJ, EUROPEAN CROHN S AND COLITIS ORGANISATION. European evidence based consensus on the diagnosis and management of Crohn s disease: special situations. Gut ;55 Suppl l:i RUTGEERTS P, VAN ASSCHE G, VERMEIRE S, D HAENS G, BAERT F, NOMAN M, AERDEN I, DE HERTOGH G, GEBOES K, HIELE M, D HOORE A and PENNINCKX F. Ornidazole for prophylaxis of

20 6 postoperative Crohn s disease recurrence: A randomized, double-blind, placebo-controlled trial. Gastroenterology 2005;128(4): GRIJSPEERDT S, LEFERE P, HERMAN M, DEMAN R, RUTGEERTS L, GHILLEBERT G, BAERT F, BAEKELANDT M, VAN HOLSBEEK B. CT colonography with fecal tagging after incomplete colonoscopy. Eur Radiol Jun; 15(6): BAERT F, VERMEIRE S, NOMAN M, VAN ASSCHE G, D HAENS G, RUTGEERTS P. Management of ulcerative colitis and Crohn s disease. Acta Clin Belgica 2004; 59(5): DAPERNO M, D HAENS G, VAN ASSCHE G, BAERT F, BULOIS P, MAUNOUR SOSTEGNI R, ROCCA R, PERA A, GEVERS A, MARY JY, COLOMBEL JF, RUT P. Development and validation of a new, simplified endoscopic activity score for Crohn s disease : the SES-CD. Gastrointest Endosc Oct;60(4): VERMEIRE S, NOMAN M, VAN ASSCHE G, BAERT F, VAN STEEN K, ESTERS N, JOOSSENS S, BOSSUYT X, RUTGEERTS P. Autoimmunity associated with anti-tumour necrosis factor alpha treatment in Crohn's disease: A prospective cohort study. Gastroenterology 2003;125(1):32-9. BAERT F, NOMAN M, RUTGEERTS P. Immunogenicity to infliximab. Clinical Perspectives in IBD. 2003;4:4-5. BAERT F, NOMAN M,VERMEIRE S,VAN ASSCHE G,D HAENS G, CARBONEZ A, RUTGEERTS P. Influence of immunogenicity on the long term efficacy of infliximab in Crohn s disease. N Engl J Med 2003;348(7): I BUYSSCHAERT, G GHILLEBERT, R DE MAN, F BAERT, B NEUVILLE, L RUTGEERTS. Het arteria mesenterica superior syndroom : een zeldzame oorzaak van herhaald braken. Tijdschr voor Geneeskunde 2003;59: BAERT F, SCHMIT A, D HAENS G, DEDEURWAERDERE F, LOUIS E, CABOOTER M, DE VOS M, FONTAINE F, NAEGELS S, SCHURMANS P, STALS H, GEBOES K, RUTGEERTS P, BELGIUM IBD RESEARCH GROUP ; CODALI BRUSSELS Budesonide in collagenous colitis : a double-blind placebocontrolled trial with histologic follow-up. Gastroenterology 2002;122(1):20-5. VAN ASSCHE G, BAERT F, DE REUCK M, DE VOS M, DE WIT O, HOANG P, LOUIS E, MANA F, PELCKMANS P, RUTGEERTS P, VAN GOSSUM A, D HAENS G. The role of aminosalicylates in the treatment of ulcerative colitis. Acta Gastroenterol. Belg. 2002; 65(4): BAERT F, RUTGEERTS P. 6-Thioguanine: a naked bullet? (Or how pharmacogenomics can make old drugs brand new). Inflamm Bowel Dis. 2001; 7(3): LEMAHIEU WP, VERBANCK J, BAERT F, RUTGEERTS L, GHILLEBERT G, DEMAN R, TANGE W. Postmenopausal bleeding and nipple congestion heralding ovarian metastastasis of a colonic adenocarcinoma. Am J Gastroenterol. 2000; 95(11): VERHULST D, GHILLEBERT G, BAERT F et al. Onvermoede chronische intestinale ischemie behandeld met endovasculaire stenting. Tijdschr Geneeskunde 2001;57(16) VAN LAETHEM J.L., BAERT F, BUSET M, DE HEMPTINE B, DE RONDE T, HONORE P, LERUT T, SCAILLET P, VAN CUTSEM E. Curative management of adenocarcinoma of the oesophagus and oesogastric junction Current recommendations of the Belgian Working Group. Acta Gastro-Enterologica Belgica 2000;63: BAERT F, RUTGEERTS P. Medical therapies for ulcerative colitis and Crohn s disease. Current Gastroenterol Report 2000;2: CRANINX M, D HAENS G, COKELAERE K, BAERT F, PENNINCKX F, D HOORE A, ECTORS N, RUTGEERTS P, GEBOES K. Crohn s disease and intestinal endometriosis : an intriguing coexistence. Eur Journal of Gastroenterology & Hepatology 2000 ; 12:

Pr Bernard Combe. Immuno-Rhumatologie, Hôpital Lapeyronie CHU de Montpellier

Pr Bernard Combe. Immuno-Rhumatologie, Hôpital Lapeyronie CHU de Montpellier Journal de L ANDAR (Association Nationale de Défense contre l Arthrite Rhumatoîde) octobre2008 Le Mabthéra dans la polyarthrite rhumatoïde Pr Bernard Combe Immuno-Rhumatologie, Hôpital Lapeyronie CHU de

Plus en détail

Jean-Frédéric COLOMBEL

Jean-Frédéric COLOMBEL Jean-Frédéric COLOMBEL Anti TNF et RCH Connaître les indications, modalités et résultats des traitements anti-tnf dans la RCH 06/09/2012 Anti-TNF et rectocolite hémorragique Jean-Frédéric Colombel CHU

Plus en détail

Avis de la Commission. 15 septembre 2004

Avis de la Commission. 15 septembre 2004 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE REPUBLIQUE FRANÇAISE Avis de la Commission 15 septembre 2004 HUMIRA 40 mg, solution injectable en seringue pré-remplie (Boîte de 2 seringues) Laboratoires ABBOTT FRANCE Liste

Plus en détail

Assurance Maladie Obligatoire Commission de la Transparence des médicaments. Avis 2 23 Octobre 2012

Assurance Maladie Obligatoire Commission de la Transparence des médicaments. Avis 2 23 Octobre 2012 Assurance Maladie Obligatoire Commission de la Transparence des médicaments Avis 2 23 Octobre 2012 Titre I : Nom du médicament, DCI, forme pharmaceutique, dosage, présentation HUMIRA (DCI : Adalimumab

Plus en détail

Marc LÉMANN. Méthotrexate : l'oublié?

Marc LÉMANN. Méthotrexate : l'oublié? Marc LÉMANN Méthotrexate : l'oublié? Connaître les indications et modalités d'utilisation du méthotrexate dans la maladie de Crohn et dans la RCH Connaître les effets indésirables de ce traitement, notamment

Plus en détail

TRAITEMENTS IMMUNOMODULATEURS (RHUMATISMES INFLAMMATOIRES) Christian ROUX Université René Descartes Hôpital Cochin PARIS

TRAITEMENTS IMMUNOMODULATEURS (RHUMATISMES INFLAMMATOIRES) Christian ROUX Université René Descartes Hôpital Cochin PARIS TRAITEMENTS IMMUNOMODULATEURS (RHUMATISMES INFLAMMATOIRES) Christian ROUX Université René Descartes Hôpital Cochin PARIS POLYARTHRITE RHUMATOIDE Traitements classiques Antimalariques Sels d or D-Penicillamine

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES Arrêté du 17 septembre 2014 modifiant la liste des spécialités pharmaceutiques remboursables

Plus en détail

Les MICI en 2015. Rouen, le 25 septembre 2015

Les MICI en 2015. Rouen, le 25 septembre 2015 Les MICI en 2015 Rouen, le 25 septembre 2015 La poursuite de l augmentation d incidence chez les adolescents Faire le diagnostic de MICI en 2015 1- Délai incompressible avec une médiane à 2,5 mois depuis

Plus en détail

ANNEXE I RESUME DES CARACTERISTIQUES DU PRODUIT

ANNEXE I RESUME DES CARACTERISTIQUES DU PRODUIT ANNEXE I RESUME DES CARACTERISTIQUES DU PRODUIT 1 1. DENOMINATION DU MEDICAMENT Remicade 100 mg, poudre pour solution à diluer pour perfusion. 2. COMPOSITION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE Chaque flacon contient

Plus en détail

Assurance Maladie Obligatoire. Commission de la Transparence des médicaments. Avis 4 20 Novembre 2012

Assurance Maladie Obligatoire. Commission de la Transparence des médicaments. Avis 4 20 Novembre 2012 Assurance Maladie Obligatoire Commission de la Transparence des médicaments Avis 4 20 Novembre 2012 Titre I : Nom du médicament, DCI, forme pharmaceutique, dosage, présentation - ACTEMRA, TOCILIZUMAB,

Plus en détail

Avis 8 18 Décembre 2012

Avis 8 18 Décembre 2012 Assurance Maladie Obligatoire Commission de la Transparence des médicaments Avis 8 18 Décembre 2012 Titre I : Nom du médicament, DCI, forme pharmaceutique, dosage, présentation ENBREL (DCI : Etanercept

Plus en détail

Guide posologique destiné au médecin pour le traitement de la Polyarthrite Rhumatoïde (PR) par RoACTEMRA

Guide posologique destiné au médecin pour le traitement de la Polyarthrite Rhumatoïde (PR) par RoACTEMRA Les autorités de santé de l Union Européenne ont assorti la mise sur le marché du médicament RoACTEMRA de certaines conditions. Le plan obligatoire de minimisation des risques en Belgique et au Grand-Duché

Plus en détail

Congrès de Médecine Générale de l UCL Nouveautés en rhumatologie

Congrès de Médecine Générale de l UCL Nouveautés en rhumatologie Congrès de Médecine Générale de l UCL Nouveautés en rhumatologie B. Lauwerys Service de Rhumatologie Cliniques Universitaires Saint-Luc Novembre 2009 Prise en charge de la polyarthrite rhumatoïde X Polyarthrite

Plus en détail

PARTIE III : RENSEIGNEMENTS POUR LE CONSOMMATEUR

PARTIE III : RENSEIGNEMENTS POUR LE CONSOMMATEUR PARTIE III : RENSEIGNEMENTS POUR LE CONSOMMATEUR Pr REMICADE (infliximab) Le présent dépliant constitue la troisième et dernière partie de la «monographie de produit» publiée à la suite de l approbation

Plus en détail

PARTIE III : RENSEIGNEMENTS POUR LE CONSOMMATEUR

PARTIE III : RENSEIGNEMENTS POUR LE CONSOMMATEUR PARTIE III : RENSEIGNEMENTS POUR LE CONSOMMATEUR Pr REMICADE (infliximab) Le présent dépliant constitue la troisième et dernière partie de la «monographie de produit» publiée à la suite de l approbation

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS Arrêté du 25 juin 2010 modifiant la liste des spécialités pharmaceutiques remboursables aux assurés sociaux NOR : SASS1016264A

Plus en détail

LA POLYARTHRITE APRES ECHEC DES ANTI TNF JG TEBIB, CHLS

LA POLYARTHRITE APRES ECHEC DES ANTI TNF JG TEBIB, CHLS LA POLYARTHRITE APRES ECHEC DES ANTI TNF JG TEBIB, CHLS survie 100 90 80 70 «L ECHEC» DES ANTI TNF Adalimumab Infliximab Etanercept A priori NS 1 mais sur une autre étude 2 à un an infliximimab 0.81 +

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 14 mars 2007

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 14 mars 2007 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 14 mars 2007 METOJECT 10 mg/ml, solution injectable en seringue pré-remplie 1 seringue pré-remplie en verre de 0,75 ml avec aiguille : 371 754-3 1 seringue pré- remplie

Plus en détail

Quinze ans d anti-tnf dans la maladie de Crohn : comment tirer le meilleur de cette révolution thérapeutique

Quinze ans d anti-tnf dans la maladie de Crohn : comment tirer le meilleur de cette révolution thérapeutique Quinze ans d anti-tnf dans la maladie de Crohn : comment tirer le meilleur de cette révolution thérapeutique E. Lo u i s (1), C. Re e n a e r s (1), M-A. Me u w i s (2), C. Va n Ke m s e k e (1), P. La

Plus en détail

INFLECTRA MC Polyarthrite rhumatoïde, spondylite ankylosante, arthrite psoriasique et psoriasis en plaques OCTOBRE 2015

INFLECTRA MC Polyarthrite rhumatoïde, spondylite ankylosante, arthrite psoriasique et psoriasis en plaques OCTOBRE 2015 INFLECTRA MC Polyarthrite rhumatoïde, spondylite ankylosante, arthrite psoriasique et psoriasis en plaques OCTOBRE 2015 Marque de commerce : Inflectra Dénomination commune : Infliximab Fabricant : Hospira

Plus en détail

Communiqué. Abbott présente à Santé Canada une demande d homologation d HUMIRA pour le traitement du psoriasis POUR PUBLICATION IMMÉDIATE

Communiqué. Abbott présente à Santé Canada une demande d homologation d HUMIRA pour le traitement du psoriasis POUR PUBLICATION IMMÉDIATE POUR PUBLICATION IMMÉDIATE Communiqué Abbott présente à Santé Canada une demande d homologation d HUMIRA pour le traitement du psoriasis Media: Sylvie Légaré (514) 832-7268 Abbott Gabrielle Collu 514)

Plus en détail

KMF Itani, 1 J Weigelt, 2 DL Stevens, 3 MS Dryden, 4 H Bhattacharyya, 5 M Kunkel, 5 A Baruch 5

KMF Itani, 1 J Weigelt, 2 DL Stevens, 3 MS Dryden, 4 H Bhattacharyya, 5 M Kunkel, 5 A Baruch 5 Efficacité et tolérance du linézolide (LZD) versus vancomycine dans le traitement des infections compliquées de la peau et des tissus mous (ICPTM) documentées à SARM KMF Itani, 1 J Weigelt, 2 DL Stevens,

Plus en détail

Clinical Trials Regulation

Clinical Trials Regulation Clinical Trials Regulation National Implementation Cécile Delval Director of Evaluation Division French Medicines Agency (ANSM) France Ministry of Health ANSM Competent Authority Ethics Committee (EC)

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 22 juin 2011. STELARA 45 mg, solution injectable, 0,5 ml en seringue pré-remplie B/1 (CIP : 374 848-9)

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 22 juin 2011. STELARA 45 mg, solution injectable, 0,5 ml en seringue pré-remplie B/1 (CIP : 374 848-9) COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 22 juin 2011 STELARA 45 mg, solution injectable, 0,5 ml en flacon B/1 (CIP : 392 586-2) STELARA 45 mg, solution injectable, 0,5 ml en seringue pré-remplie B/1 (CIP :

Plus en détail

S. Kernéis, T. Ancelle, V. Naneix-Laroche, N. Amrane, JP. Leroy, T. Hanslik, O. Launay

S. Kernéis, T. Ancelle, V. Naneix-Laroche, N. Amrane, JP. Leroy, T. Hanslik, O. Launay Etude AMARCOR Tolérance et immunogénicité du vaccin contre la fièvre jaune chez des sujets recevant une corticothérapie par voie générale : étude de cohorte observationnelle S. Kernéis, T. Ancelle, V.

Plus en détail

Pr Ag Smiti Khanfir Monia Service de Médecine Interne Hôpital la Rabta - Tunis

Pr Ag Smiti Khanfir Monia Service de Médecine Interne Hôpital la Rabta - Tunis Pr Ag Smiti Khanfir Monia Service de Médecine Interne Hôpital la Rabta - Tunis Rationnel Lymphocyte B Rationnel Costimulation Lymphocyte B Lymphocyte T Cytokines Th2 Anticorps anti CD 20 Le Rituximab

Plus en détail

Avis 29 mai 2013. XYZALL 5 mg, comprimé B/14 (CIP : 34009 358 502 4-9) B/28 (CIP : 34009 358 505 3-9) Laboratoire UCB PHARMA SA.

Avis 29 mai 2013. XYZALL 5 mg, comprimé B/14 (CIP : 34009 358 502 4-9) B/28 (CIP : 34009 358 505 3-9) Laboratoire UCB PHARMA SA. COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 29 mai 2013 XYZALL 5 mg, comprimé B/14 (CIP : 34009 358 502 4-9) B/28 (CIP : 34009 358 505 3-9) Laboratoire UCB PHARMA SA DCI Code ATC (2012) Motif de l examen Liste

Plus en détail

Quel(s) traitement(s) immunosuppresseur(s) pour la RCH? YORAM BOUHNIK Hôpital Lariboisière - Paris

Quel(s) traitement(s) immunosuppresseur(s) pour la RCH? YORAM BOUHNIK Hôpital Lariboisière - Paris Quel(s) traitement(s) immunosuppresseur(s) pour la RCH? YORAM BOUHNIK Hôpital Lariboisière - Paris 66 Au cours des maladies inflammatoires chroniques intestinales (MICI), les immunosuppresseurs s adressent

Plus en détail

+ One copy by email to: sylvia.deraemy@unige.ch

+ One copy by email to: sylvia.deraemy@unige.ch Faculty Guidelines for the presentation of documents For application, you must send us: 1- Cover Letter 2- Curriculum vitae (cf guidelines :English: pages 2-3 : French pages 4-6) 3- List of publications

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 21 octobre 2009

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 21 octobre 2009 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 21 octobre 2009 CELEBREX 100 mg, gélule B/30 - Code CIP 354 368.1 CELEBREX 200 mg, gélule B/30- Code CIP 354 370.6 Laboratoire PFIZER Code ATC : M01AH01 Liste I Date

Plus en détail

CROHN'S DISEASE MANAGEMENT AFTER INTESTINAL RESECTION: A RANDOMISED TRIAL. De Cruz, P. et al. The Lancet. December 24, 2014.

CROHN'S DISEASE MANAGEMENT AFTER INTESTINAL RESECTION: A RANDOMISED TRIAL. De Cruz, P. et al. The Lancet. December 24, 2014. CROHN'S DISEASE MANAGEMENT AFTER INTESTINAL RESECTION: A RANDOMISED TRIAL De Cruz, P. et al. The Lancet. December 24, 2014. DUVEAU Nicolas Bibliographie janvier 2015 Maladie de l Appareil Digestif CHRU

Plus en détail

Biothérapies en rhumatologie. Dr Isabelle Barbier clinique Saint Hilaire Rouen

Biothérapies en rhumatologie. Dr Isabelle Barbier clinique Saint Hilaire Rouen Biothérapies en rhumatologie Dr Isabelle Barbier clinique Saint Hilaire Rouen Les cytokines Messagers solubles de nature protéique synthétisées par les cellules du système immunitaire, ou par d autres

Plus en détail

Les classifications endoscopiques des MICI et leur utilité en période aigue et lors des traitements d entretien.

Les classifications endoscopiques des MICI et leur utilité en période aigue et lors des traitements d entretien. Les classifications endoscopiques des MICI et leur utilité en période aigue et lors des traitements d entretien. Yoram Bouhnik, Xavier Treton Gastroentérologie, MICI et Assistance Nutritive Université

Plus en détail

Nouvelle option thérapeutique pour les enfants présentant cette forme rare et sévère d arthrite

Nouvelle option thérapeutique pour les enfants présentant cette forme rare et sévère d arthrite Communiqué de presse Bâle, 18 avril 2011 La FDA homologue Actemra dans le traitement de l arthrite juvénile idiopathique systémique (AJIS) Nouvelle option thérapeutique pour les enfants présentant cette

Plus en détail

Prise en Charge des Hépatites Auto-Immunes Difficiles Olivier CHAZOUILLERES

Prise en Charge des Hépatites Auto-Immunes Difficiles Olivier CHAZOUILLERES Prise en Charge des Hépatites Auto-Immunes Difficiles Olivier CHAZOUILLERES Service d Hépatologie Centre de référence des maladies inflammatoires des voies biliaires Paris Saint Antoine HAI - Prise en

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 10 mars 2010

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 10 mars 2010 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 10 mars 2010 CIMZIA 200 mg, solution injectable Boîte de 2 seringues pré-remplies de 1 ml et 2 tampons alcoolisés (CIP : 397 320.0) Laboratoires UCB PHARMA SA certolizumab

Plus en détail

Communiqué de presse. Direction Communication Externe/Interne Sylvie Nectoux TEL : 01 44 34 65 73 Email : sylvie.nectoux@boehringeringelheim.

Communiqué de presse. Direction Communication Externe/Interne Sylvie Nectoux TEL : 01 44 34 65 73 Email : sylvie.nectoux@boehringeringelheim. Les données des études pivots de phase III STARTVerso démontrent l'efficacité du faldaprevir * dans des populations de patients difficiles à guérir telles que celles co-infectées par le VIH et celles avec

Plus en détail

Risque de lymphomes au cours des traitements par immunosuppresseurs et anti-tnf dans les maladies inflammatoires

Risque de lymphomes au cours des traitements par immunosuppresseurs et anti-tnf dans les maladies inflammatoires Risque de lymphomes au cours des traitements par immunosuppresseurs et anti-tnf dans les maladies inflammatoires Laurent Beaugerie Pôle digestif Hôpital Saint-Antoine Paris Traitement de fond des MICI

Plus en détail

EASY MICI : INTRODUCTION

EASY MICI : INTRODUCTION BONNAUD G1, FAURE P1, ABRAMOWITZ L1, QUERALTO M1, DEVULDER F1, PINGANNAUD MP1, GILLION JM1, REIJASSE D1, REYNAUD D1, KOLHER F2, SEKSIK P3. 1 CREGG, club de réflexion des cabinets et groupes d hépato-gastroentérologie

Plus en détail

Avis 20 février 2013

Avis 20 février 2013 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 20 février 2013 PEGASYS 135 microgrammes, solution injectable en seringue préremplie Boîte de 1 (CIP 34009 359 958 1 0) Boîte de 4 (CIP 34009 359 959 8 8) PEGASYS 135

Plus en détail

France with an OIB. Updated January 2014

France with an OIB. Updated January 2014 France with an OIB Updated January 2014 The French system May appear complicated Not too expensive Good opportunities if you look carefully 2 European harmonisation of higher education - LMD system Licence

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 10 mai 2006

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 10 mai 2006 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 10 mai 2006 METOJECT 10 mg/ml, solution injectable en seringue pré-remplie 1 seringue pré-remplie en verre de 0,75 ml avec aiguille : 371 754-3 1 seringue pré- remplie

Plus en détail

French 2208A. French for Healthcare Le français de la santé

French 2208A. French for Healthcare Le français de la santé French 2208A French for Healthcare Le français de la santé Professeur : Heures de bureau : Iryna Punko disponible tous les jours par courriel, sauf le week-end. Préalable - Fr 1900 E ou Fr 1910, ou permission

Plus en détail

Traitement de l hépatite C: données récentes

Traitement de l hépatite C: données récentes Traitement de l hépatite C: données récentes J.-P. BRONOWICKI (Vandœuvre-lès-Nancy) Tirés à part : Jean-Pierre Bronowicki Service d Hépatogastroentérologie, CHU de Nancy, 54500 Vandœuvre-lès-Nancy. Le

Plus en détail

EFFICACITÉ ET TOLÉRANCE DE LA BIOTHÉRAPIE CHEZ 53 MALADES ATTEINTS DE POLYARTHRITE RHUMATOÏDE

EFFICACITÉ ET TOLÉRANCE DE LA BIOTHÉRAPIE CHEZ 53 MALADES ATTEINTS DE POLYARTHRITE RHUMATOÏDE 2Oéme Congrès de la Société Algérienne de Médecine Interne Alger 16-18 2014 EFFICACITÉ ET TOLÉRANCE DE LA BIOTHÉRAPIE CHEZ 53 MALADES ATTEINTS DE POLYARTHRITE RHUMATOÏDE Auteurs : S.BOUGHANDJIOUA, S. ALI

Plus en détail

IDENTITÉ DE L ÉTUDIANT / APPLICANT INFORMATION

IDENTITÉ DE L ÉTUDIANT / APPLICANT INFORMATION vice Direction des Partenariats Internationaux Pôle Mobilités Prrogrramme de bourrses Intterrnattiionalles en Mastterr (MIEM) Intterrnattiionall Mastterr Schollarrshiip Prrogrramme Sorrbonne Parriis Ciitté

Plus en détail

Avis 2 avril 2014. Laboratoire SERVIER. Périndopril arginine / indapamide. C09BA04 (inhibiteur de l enzyme de conversion et diurétique)

Avis 2 avril 2014. Laboratoire SERVIER. Périndopril arginine / indapamide. C09BA04 (inhibiteur de l enzyme de conversion et diurétique) COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 2 avril 2014 PRETERAX 2,5 mg / 0,625 mg, comprimé pelliculé Boîte de 30 (CIP : 34009 378 232 2 7) Boîte de 90 (CIP : 34009 378 234 5 6) BIPRETERAX 5 mg / 1,25 mg, comprimé

Plus en détail

8. Cours virtuel Enjeux nordiques / Online Class Northern Issues Formulaire de demande de bourse / Fellowship Application Form

8. Cours virtuel Enjeux nordiques / Online Class Northern Issues Formulaire de demande de bourse / Fellowship Application Form F-8a-v1 1 / 7 8. Cours virtuel Enjeux nordiques / Online Class Northern Issues Formulaire de demande de bourse / Fellowship Application Form Nom de famille du candidat Langue de correspondance Français

Plus en détail

NOTICE-OF-INTENT TO APPLY FOR A CLINICAL RESEARCH GRANT (October 2014) / PRÉAVIS DEMANDE DE SUBVENTION DE RECHERCHE CLINIQUE (octobre 2014)

NOTICE-OF-INTENT TO APPLY FOR A CLINICAL RESEARCH GRANT (October 2014) / PRÉAVIS DEMANDE DE SUBVENTION DE RECHERCHE CLINIQUE (octobre 2014) NOTICE-OF-INTENT TO APPLY FOR A CLINICAL RESEARCH GRANT (October 2014) / PRÉAVIS DEMANDE DE SUBVENTION DE RECHERCHE CLINIQUE (octobre 2014) The deadline for receipt of a notice-of-intent to apply is Monday,

Plus en détail

Prise en charge du myélome multiple (hors traitement symptomatique) B. Demoré Avril 2011 (MAJ)

Prise en charge du myélome multiple (hors traitement symptomatique) B. Demoré Avril 2011 (MAJ) Prise en charge du myélome multiple (hors traitement symptomatique) B. Demoré Avril 2011 (MAJ) 1 Définition Hémopathie maligne grave d étiologie inconnue caractérisée par la prolifération de plasmocytes

Plus en détail

ANNEXE IIIB NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR

ANNEXE IIIB NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR Dénomination du médicament ANNEXE IIIB NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR LYSOPAÏNE MAUX DE GORGE AMBROXOL CITRON 20 mg SANS SUCRE, pastille édulcorée au sorbitol et au sucralose. Chlorhydrate d ambroxol

Plus en détail

ACTUALITES THERAPEUTIQUES. Dr Sophie PITTION (CHU Nancy) Metz, le 2 Juin 2012

ACTUALITES THERAPEUTIQUES. Dr Sophie PITTION (CHU Nancy) Metz, le 2 Juin 2012 ACTUALITES THERAPEUTIQUES Dr Sophie PITTION (CHU Nancy) Metz, le 2 Juin 2012 Traitement de fond Objectifs: Réduire le nombre de poussées Arrêter ou freiner la progression du handicap Les traitements disponibles

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 8 septembre 2010

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 8 septembre 2010 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 8 septembre 2010 Examen du dossier de la spécialité inscrite pour une durée de 5 ans à compter du 4 juillet 2005 (JO du 14 juillet 2005) FASLODEX 250 mg/5 ml, solution

Plus en détail

CELEBREX 100 MG ET 200 MG, COMPRIME RAPPORT PUBLIC D EVALUATION

CELEBREX 100 MG ET 200 MG, COMPRIME RAPPORT PUBLIC D EVALUATION CELEBREX 100 MG ET 200 MG, COMPRIME RAPPORT PUBLIC D EVALUATION INTRODUCTION Une extension d indication a été octroyée au laboratoire PFIZER le 02 février 2007 pour sa spécialité Celebrex 100 mg et 200

Plus en détail

Rapport sur les nouveaux médicaments brevetés Iressa

Rapport sur les nouveaux médicaments brevetés Iressa Rapport sur les nouveaux médicaments brevetés Iressa Au titre de son initiative de transparence, le CEPMB publie les résultats des examens des prix des nouveaux médicaments brevetés effectués par les membres

Plus en détail

Traitements biologiques

Traitements biologiques Traitements biologiques Dérouter les messagers moléculaires TRAITEMENTS BIOLOGIQUES Une des avenues les plus prometteuses issues de la recherche sur les maladies inflammatoires de l intestin (qui comprennent

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE

FORMULAIRE DE DEMANDE English version follows Instructions de la demande FORMULAIRE DE DEMANDE Les établissements canadiens doivent faire la demande au nom du candidat. Le formulaire de demande en ligne doit être rempli et

Plus en détail

Paris, le 22 septembre 2010 19h15

Paris, le 22 septembre 2010 19h15 Paris, le 22 septembre 2010 19h15 AB Science annonce avoir obtenu les autorisations réglementaires d initier quatre phases 3 annoncées lors de son introduction en bourse, dans le myélome multiple, la polyarthrite

Plus en détail

APSS Application Form/ Intermediate level Formulaire de candidature au PEASS/ Niveau intermédiaire

APSS Application Form/ Intermediate level Formulaire de candidature au PEASS/ Niveau intermédiaire APSS Application Form/ Intermediate level Formulaire de candidature au PEASS/ Niveau intermédiaire This application form may be submitted by email at candidater.peass@egerabat.com or sent by mail to the

Plus en détail

RCP-version abrégée Février 2015

RCP-version abrégée Février 2015 DÉNOMINATION DU MÉDICAMENT MOTILIUM 10 mg, comprimés pelliculés (maléate de dompéridone) MOTILIUM 1 mg/ml, suspension buvable «adultes», MOTILIUM 1 mg/ml suspension buvable «pédiatrie» MOTILIUM 10 mg,

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE INNATE PHARMA PRESENTE DES RESULTATS PRELIMINAIRES DE PHASE I AVEC IPH 2101, UN ANTICORPS MONOCLONAL ANTI-KIR, ACTIVATEUR DES CELLULES NK, AU CONGRES INTERNATIONAL DE L ASCO IPH 2101 a été très bien toléré

Plus en détail

Nature et conditions de déploiement des médicaments biosimilaires. Dr. Jean-Louis Prugnaud

Nature et conditions de déploiement des médicaments biosimilaires. Dr. Jean-Louis Prugnaud Nature et conditions de déploiement des médicaments biosimilaires Dr. Jean-Louis Prugnaud 1 Des définitions Biosimilaires Lorsqu un médicament biologique qui est similaire à un médicament biologique de

Plus en détail

DENOMINATION DU MEDICAMENT

DENOMINATION DU MEDICAMENT DENOMINATION DU MEDICAMENT Matrifen 12 microgrammes/heure, dispositif transdermique Matrifen 25 microgrammes/heure, dispositif transdermique Matrifen 50 microgrammes/heure, dispositif transdermique Matrifen

Plus en détail

Vitalipid Novum Adult contient par ml dl-α-tocoférol (vitamine E) 0,91 mg (1 UI) ergocalciférol (vitamine D) 0,50 µg (20 UI)

Vitalipid Novum Adult contient par ml dl-α-tocoférol (vitamine E) 0,91 mg (1 UI) ergocalciférol (vitamine D) 0,50 µg (20 UI) 1. DÉNOMINATION DU MÉDICAMENT Vitalipid Novum Adult, solution à diluer pour perfusion Vitalipid Novum Infant, solution à diluer pour perfusion 2. COMPOSITION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE Vitalipid Novum

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 13 décembre 2006

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 13 décembre 2006 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 13 décembre 2006 XYZALL 0,5 mg/ml, solution buvable Flacon de 200 ml avec seringue pour administration orale (CIP : 376 538-7) UCB PHARMA SA lévocétérizine Liste II Date

Plus en détail

Spondylarthropathies : diagnostic, place des anti-tnf et surveillance par le généraliste. Pr P. Claudepierre CHU Henri Mondor - Créteil

Spondylarthropathies : diagnostic, place des anti-tnf et surveillance par le généraliste. Pr P. Claudepierre CHU Henri Mondor - Créteil Spondylarthropathies : diagnostic, place des anti-tnf et surveillance par le généraliste Pr P. Claudepierre CHU Henri Mondor - Créteil Le Diagnostic Objectif de la démarche diagnostique Diagnostic de SPONDYLARTHROPATHIE

Plus en détail

IDENTITÉ DE L ÉTUDIANT / APPLICANT INFORMATION

IDENTITÉ DE L ÉTUDIANT / APPLICANT INFORMATION Direction des Partenariats Internationaux - Pôle Mobilités Prrogrramme de bourrses Intterrnattiionalles en Mastterr (MIEM) Intterrnattiionall Mastterr Schollarrshiip Prrogrramme Sorrbonne Parriis Ciitté

Plus en détail

Une gestion novatrice des médicaments sur ordonnance mise au point par la Great-West. Jean-François Langlais Directeur Régional

Une gestion novatrice des médicaments sur ordonnance mise au point par la Great-West. Jean-François Langlais Directeur Régional Une gestion novatrice des médicaments sur ordonnance mise au point par la Great-West Jean-François Langlais Directeur Régional Au programme Aperçu du contexte actuel de l assurance médicaments Mécanismes

Plus en détail

HUMIRA. (adalimumab) uniquement

HUMIRA. (adalimumab) uniquement HUMIRA (adalimumab) uniquement 64C-1025102 ORIGINAL DE LA VERSION FRANÇAISE POINTS CLÉS DES INFORMATIONS POSOLOGIQUES Ces points clés ne comprennent pas toutes les informations nécessaires à l'utilisation

Plus en détail

1. The Lester B. Pearson School Board will be operating summer programs at the secondary level during the months of July and August 2015.

1. The Lester B. Pearson School Board will be operating summer programs at the secondary level during the months of July and August 2015. PLEASE POST NOTICE TO TEACHING PERSONNEL RE: SUMMER PROGRAM 2015 March 19, 2015 1. The Lester B. Pearson School Board will be operating summer programs at the secondary level during the months of July

Plus en détail

Le nouveau paradigme de l évaluation des médicaments en vie réelle

Le nouveau paradigme de l évaluation des médicaments en vie réelle Académie de Pharmacie 2 décembre 2015 Le nouveau paradigme de l évaluation des médicaments en vie réelle Lucien Abenhaim Laser Analytica London School of Hygiene & Tropical Medicine 1 Questions Définitions

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 2 avril 2014 DERMOVAL, gel flacon de 20 ml (CIP : 34009 326 130 4 5) DERMOVAL 0,05 POUR CENT, crème tube de 10 g (CIP : 34009 320 432 9 3) Laboratoire GLAXOSMITHKLINE

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 11 avril 2012

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 11 avril 2012 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 11 avril 2012 ENBREL 25 mg, poudre pour solution injectable B/4 flacons (CIP : 358 517.1) ENBREL 25 mg, poudre et solvant pour solution injectable B/4 flacons et 4 seringues

Plus en détail

Avis 4 septembre 2013. AVAMYS 27,5 µg/pulvérisation, suspension pour pulvérisation nasale Flacon de 120 pulvérisations (CIP : 34009 383 224 4 6)

Avis 4 septembre 2013. AVAMYS 27,5 µg/pulvérisation, suspension pour pulvérisation nasale Flacon de 120 pulvérisations (CIP : 34009 383 224 4 6) COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 4 septembre 2013 AVAMYS 27,5 µg/pulvérisation, suspension pour pulvérisation nasale Flacon de 120 pulvérisations (CIP : 34009 383 224 4 6) Laboratoire GLAXOSMITHKLINE

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. Loperamide EG 2 mg gélules. Chlorhydrate de lopéramide

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. Loperamide EG 2 mg gélules. Chlorhydrate de lopéramide NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR Loperamide EG 2 mg gélules Chlorhydrate de lopéramide Veuillez lire attentivement cette notice avant de prendre ce médicament car elle contient des informations importantes

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 18 novembre 2009

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 18 novembre 2009 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 18 novembre 2009 LEDERTREXATE 5 mg, solution injectable B/1 ampoule de 2 ml (Code CIP : 315 012-5) LEDERTREXATE 25 mg, solution injectable B/1 ampoule de 1 ml (Code CIP

Plus en détail

ORDONNANCE COLLECTIVE

ORDONNANCE COLLECTIVE ORDONNANCE COLLECTIVE ORDONNANCE : Interventions lors d une réaction transfusionnelle. PROFESSIONNELS VISÉS TYPE D ORDONNANCE Infirmières Ordonnance visant à initier des mesures diagnostiques ou thérapeutiques

Plus en détail

MALADIES INFLAMMATOIRES CHRONIQUES DE L INTESTIN. Dr Nina DIB CHU Angers 26/03/2015

MALADIES INFLAMMATOIRES CHRONIQUES DE L INTESTIN. Dr Nina DIB CHU Angers 26/03/2015 MALADIES INFLAMMATOIRES CHRONIQUES DE L INTESTIN Dr Nina DIB CHU Angers 26/03/2015 Deux entités Maladie de Crohn (MC) Recto-colite hémorragique (RCH) 1-2 patients? < 5 patients? 5-10 patients? Epidémio

Plus en détail

Voogd Ac et al. J Clin Oncol 2001;19:1688 97.

Voogd Ac et al. J Clin Oncol 2001;19:1688 97. Surveillance loco-régionale personnalisée = évaluation du risque de récidive locorégionale personnalisée Histologie : les carcinomes Lobulaires Taux de récidives locales après mastectomie Differences in

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 1er Février 2012

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 1er Février 2012 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 1er Février 2012 SIMPONI 50 mg, solution injectable Boîte de 1 stylo pré-rempli - 0,5 ml (CIP : 397 307.4) Boîte de 1 seringue pré-remplie- 0,5 ml (CIP : 397 309.7) Laboratoire

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. Delphi 0,1 % crème Acétonide de triamcinolone

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. Delphi 0,1 % crème Acétonide de triamcinolone NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR Delphi 0,1 % crème Acétonide de triamcinolone Veuillez lire attentivement cette notice avant d utiliser ce médicament car elle contient des informations importantes

Plus en détail

Dr. Abderrahim OUSSALAH CHU Brabois Nancy CHU Mustapha Alger

Dr. Abderrahim OUSSALAH CHU Brabois Nancy CHU Mustapha Alger Dr. Abderrahim OUSSALAH CHU Brabois Nancy CHU Mustapha Alger AMM & ATU Remicade Humira Cimzia Maladie de Crohn induction AMM (2000) AMM (2007) ATUn 3 e ligne (2006) Maladie de Crohn Maintien AMM (2003)

Plus en détail

Anti TNF α et Tuberculose. DES pneumologie 10/02/2007 L. Belmont

Anti TNF α et Tuberculose. DES pneumologie 10/02/2007 L. Belmont Anti TNF α et Tuberculose DES pneumologie 10/02/2007 L. Belmont Rôle TNF alpha Cytokine pro inflammatoire produite par les macrophages, monocytes, exprimé par LT, LB Recrutement et activation des macrophages

Plus en détail

Anti-TNF dans les maladies systémiques

Anti-TNF dans les maladies systémiques Anti-TNF dans les maladies systémiques Xavier Puéchal, MD, PhD Centre de Référence Maladies Systémiques Auto-immunes rares Vascularites nécrosantes, Sclérodermies systémiques Hôpital Cochin, Paris http://www.vascularites.org

Plus en détail

UNIVERSITE DE YAOUNDE II

UNIVERSITE DE YAOUNDE II UNIVERSITE DE YAOUNDE II The UNIVERSITY OF YAOUNDE II INSTITUT DES RELATIONS INTERNATIONALES DU CAMEROUN INTERNATIONAL RELATIONS INSTITUTE OF CAMEROON B.P. 1637 YAOUNDE -CAMEROUN Tél. 22 31 03 05 Fax (237)

Plus en détail

Déclaration de conflits d intérêt

Déclaration de conflits d intérêt Déclaration de conflits d intérêt Introduction Cas Clinique 1 Mr X 62 ans ethylotabagique HTA Hypercholestérolémie Découverte d une tuberculose pulmonaire en 2009 Traitement de 6 mois avec observance difficile

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE. Avis. 23 mai 2007

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE. Avis. 23 mai 2007 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 23 mai 2007 SUTENT 12,5 mg, gélule Flacon de 30 (CIP: 376 265-0) SUTENT 25 mg, gélule Flacon de 30 (CIP: 376 266-7) SUTENT 50 mg, gélule Flacon de 30 (CIP: 376 267-3)

Plus en détail

Jean Frederic COLOMBEL Yoram BOUHNIK

Jean Frederic COLOMBEL Yoram BOUHNIK Jean Frederic COLOMBEL Yoram BOUHNIK Du bon usage des anti-tnf - Connaître les indications - Connaître les modalités d utilisation - Connaître les risques Du bon usage des anti-tnfα Cas clinique G. Vernier-

Plus en détail

Humira Solution pour injection dans un injecteur prérempli

Humira Solution pour injection dans un injecteur prérempli Humira Solution pour injection dans un injecteur prérempli ABBOTT OEMéd Qu est-ce que Humira et quand doit-il être utilisé? Humira est un médicament qui limite le processus inflammatoire dans le cadre

Plus en détail

Lignes directrices à l intention des médecins des CAUT Information médicale pour éclairer les décisions des CAUT TOUX POST-INFECTUEUSE

Lignes directrices à l intention des médecins des CAUT Information médicale pour éclairer les décisions des CAUT TOUX POST-INFECTUEUSE Introduction La toux faisant suite à des infections respiratoires virales est la cause la plus commune de toux aiguë. Il est admis que l adulte souffre de 2 à 5 infections des voies aériennes supérieures

Plus en détail

SCHOLARSHIP ANSTO FRENCH EMBASSY (SAFE) PROGRAM 2015-2 APPLICATION FORM

SCHOLARSHIP ANSTO FRENCH EMBASSY (SAFE) PROGRAM 2015-2 APPLICATION FORM SCHOLARSHIP ANSTO FRENCH EMBASSY (SAFE) PROGRAM 2015-2 APPLICATION FORM APPLICATION FORM / FORMULAIRE DE CANDIDATURE Note: If there is insufficient space to answer a question, please attach additional

Plus en détail

emtansine sera offerte aux personnes du groupe de l étude EMILIA traitées par l association lapatinib plus Xeloda.

emtansine sera offerte aux personnes du groupe de l étude EMILIA traitées par l association lapatinib plus Xeloda. Communiqué de presse Bâle, le 27 août 2012 De nouvelles données issues de l étude de phase III EMILIA montrent que le trastuzumab emtansine (T-DM1), médicament de Roche, a permis d améliorer significativement

Plus en détail

LAUREATS DU PRIX OSWALD VANDER VEKEN - TUMEURS DE L'APPAREIL LOCOMOTEUR. 1987 : Prix Oswald VANDER VEKEN - Tumeurs de l Appareil locomoteur

LAUREATS DU PRIX OSWALD VANDER VEKEN - TUMEURS DE L'APPAREIL LOCOMOTEUR. 1987 : Prix Oswald VANDER VEKEN - Tumeurs de l Appareil locomoteur Contact Tél.: 02 504 92 40 Fax: 02 504 92 10 prix@frs-fnrs.be LAUREATS DU PRIX OSWALD VANDER VEKEN - TUMEURS DE L'APPAREIL LOCOMOTEUR 1987 : Prix Oswald VANDER VEKEN - Tumeurs de l Appareil locomoteur

Plus en détail

Cefadroxil Sandoz 500mg/5ml poudre pour suspension orale

Cefadroxil Sandoz 500mg/5ml poudre pour suspension orale Notice 1/5 Lisez attentivement l intégralité de cette notice avant de prendre ce médicament. Conservez cette notice, vous pourriez avoir besoin de la relire. Consultez votre médecin ou votre pharmacien

Plus en détail

Douleurs abdominales chroniques : place des

Douleurs abdominales chroniques : place des Douleurs abdominales chroniques : place des nouveaux tests dans la démarche diagnostique Expert: Dr Marc Girardin, chef de clinique, Service de gastro-entérologie, HUG Animatrice: Dr Melissa Dominicé Dao,

Plus en détail

Diarrhées aiguës du nourrisson

Diarrhées aiguës du nourrisson Diarrhées aiguës du nourrisson Critères de gravité Chef de service de Pédiatrie - CHV Des «Critères de gravité» : pour quoi faire? A priori : pour prendre une décision Conseil téléphonique Domicile ou

Plus en détail

31 mars 2011. VIH & Immunité. Rappel des mécanismes d action des immunosuppresseurs. sur l immunité : l exemple des vaccins

31 mars 2011. VIH & Immunité. Rappel des mécanismes d action des immunosuppresseurs. sur l immunité : l exemple des vaccins Formation Continue 2011 31 mars 2011 Maladies infectieuses - Immunologie & Allergie VIH & Immunité Traitements immunosuppresseurs: bilan initial, suivi et risques infectieux Pierre-Alexandre Bart Objectifs

Plus en détail

La recherche clinique au cœur du progrès thérapeutique

La recherche clinique au cœur du progrès thérapeutique 2 èmes Assises de l Innovation Thérapeutique Paris, 05-11-2014 La recherche clinique au cœur du progrès thérapeutique Pr. Jean-François DHAINAUT Président du Groupement Inter-régional de la Recherche Clinique

Plus en détail

Prix et qualité des médicaments et de la prescription : les médicaments génériques et biosimilaires et la prescription en DCI

Prix et qualité des médicaments et de la prescription : les médicaments génériques et biosimilaires et la prescription en DCI Prix et qualité des médicaments et de la prescription : les médicaments génériques et biosimilaires et la prescription en DCI Paul M. Tulkens, Dr Med., Sp. Biol. Clin. Cellular and Molecular Pharmacology

Plus en détail