Pr. Pierre FUMOLEAU Directeur Général du Centre de Lutte Contre le Cancer Georges-François Leclerc (CGFL)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Pr. Pierre FUMOLEAU Directeur Général du Centre de Lutte Contre le Cancer Georges-François Leclerc (CGFL)"

Transcription

1 C Ouverture INTRODUCTION RENCONTRES DES 25 et 26 JUIN 2014 Accueil des Participants Pr. Pierre FUMOLEAU Directeur Général du Centre de Lutte Contre le Cancer Georges-François Leclerc (CGFL) 25 juin 9h30 10h 0 0 Mme Cécile GIRAULT Directrice administrative, Fédération Francophone de Cancérologie Digestive (FFCD) Conférences LE PROJET CANTO : 2 ANS APRES Johan ADNET, Centre de Lutte Contre le Cancer Georges-François Leclerc (CGFL) REALISATION D'UN PROJET CLINICO-BIOLOGIQUE A DIMENSION NATIONALE : L'ETUDE BIOMARQUEURS-FRANCE (INCA-IFCT) Franck MORIN, Directeur, Quân TRAN, Intergroupe Francophone de Cancérologie Thoracique (IFCT) 10h h 1 0 RECONSTRUCTION D UNE BASE CLINICO-BIOLOGIQUE Marie Christine FALCOU, Yann DE RYCKE, Unité de Biostatistiques, Institut Curie 11h 5 0 Ateliers Atelier 1 Atelier 2 Atelier 3 Déjeuner IMPACT DU RISK BASED MONITORING SUR LE DATA MANAGEMENT Nicolas GANE, ARCAGY Association de Recherche sur les CAncers dont GYnécologiques GINECO - Groupe d Investigateurs Nationaux pour l Étude des Cancers Ovariens et du sein SYSTEME DE MANAGEMENT DE LA QUALITE POUR LA GESTION DES DONNEES Erwan PETIT, Centre de Lutte Contre le Cancer Georges-François Leclerc (CGFL) Aminata TALL, Management de la Qualité, Institut de Santé Publique, d'épidémiologie et de Développement (ISPED) BOUCLES SOUS STATA Evelyne Fournier, Registre des tumeurs du Doubs et du Territoire de Belfort VALIDATION DE 2 SERIES LONGITUDINALES DE 2 PARAMETRES Stephen BESSEAU, NUTRINET, UMR U557 Inserm/U1125 Inra/Cnam/Paris 13 UREN 12h h 3 0 Atelier 4 OUTILS DE REPORTING Marie Christine FALCOU, Yann DE RYCKE, Unité de Biostatistiques, Institut Curie Mylène DANDOIT, Registre des hémopathies malignes de Côte d'or 15h 3 0 Synthèse RESTITUTION DES ATELIERS THEMATIQUES Les modérateurs Fin de la journée 1 5 h h 45 Départ pour la soirée culturelle 17h 15

2 Evènement RENCONTRES DES 25 et 26 JUIN 2014 Brice DUBOIS, Centre de Traitement des Données (CTD) Cancéropôle Nord-Ouest, Accueil des Participants DU GESTION DES DONNEES CLINIQUES SOUTENU PAR 2 6 juin 8 h30 09h 0 0 Conférences Lilian LABORDE, Centre de Traitement des Données (CTD) IPC- Cancéropôle PACA, Institut Paoli-Calmettes (IPC) PHARMACOVIGILANCE : LA RECONCILIATION Sabrina PIERRE, pharmacovigilance essais cliniques, CHU Carole MONTERYMARD, Fédération Francophone de Cancérologie Digestive (FFCD) 09h 3 0 CROISEMENT DE DONNEES ET APPARIEMENT PROBABILISTE Pr. Catherine QUANTIN Service Biostatistique et Informatique Médicale, CHU 10h h 5 0 EPIDEMIOLOGIE A L IRSN Sylvaine CAËR-LORHO et Irwin PIOT, Laboratoire D Epidémiologie des Rayonnements Ionisants, IRS[N] Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire 11h 1 0 Ateliers Atelier 5 EXEMPLE D UTILISATION DES DONNEES DE L ASSURANCE MALADIE AFIN D EVALUER L ORGANISATION DES SOINS Fabien DANIEL, Institut de Recherche et Documentation en Economie de la Santé (IRDES) ORGANISER LE RECUEIL DES DONNEES Mélanie GAUTHIER, Centre de Lutte Contre le Cancer Georges-François Leclerc (CGFL) Fadil MASSKOURI, Fédération Francophone de Cancérologie Digestive (FFCD) Déjeuner 11h h h 3 0 Atelier 6 Atelier 7 Atelier 8 DISCUSSION OUVERTE AVEC THE ASSOCIATION FOR DATA MANAGEMENT IN THE TROPICS (ADMIT). Yves CLAEYS, Harry VAN LOEN, Clinical trials unit, Institute Of Tropical medicine ANTWER, BELGIUM CONSERVATION DES DONNEES A LONG TERME Isabelle FOURNEL, Sandrine VINAULT, Inserm CIC 1432, Centre d investigation clinique de Dijon QUESTIONS DE SURVIE Morgane MOUNIER, Registre des Hémopathies malignes de Bourgogne Synthèse & clôture RESTITUTION DES ATELIERS THEMATIQUES Les modérateurs BILAN ET ORGANISATION DES PROCHAINES RENCONTRES 15h h h 0 0

3 Séminaire SEMINAIRE DU 27 JUIN 2014 Accueil des Participants 8 h30 PROJET YACACDISC 2 7 juin 09h 0 0 Focus 1 S ORIENTER DANS LES «FOUNDATIONAL STANDARDS» DE CDISC Thierry LAMBERT, CEO & CTO, AdClin Nicolas de SAINT JORRE, CEO, Quanticsoft Focus 2 UNE APPROCHE FACILITEE DE CDASH : UNE INITIATIVE DE TRADUCTION DU CDASH EN FRANÇAIS, EXEMPLE D IMPLEMENTATION DU CDASH DANS UN LOGICIEL DE GESTION DE DONNEES Brice DUBOIS, Centre de Traitement des Données (CTD) Cancéropôle Nord-Ouest, Lilian LABORDE, Centre de Traitement des Données (CTD) IPC- Cancéropôle PACA, Institut Paoli-Calmettes (IPC) Focus 3 L INTERET D ADAM POUR LE DATA MANAGEMENT Valentin HARTER, Centre de Traitement des Données (CTD) Cancéropôle Nord-Ouest, QUESTIONS/ DISCUSSIONS Panier repas 1 3 h 0 0

4 RENCONTRES DES 25 et 26 JUIN Comité D organisation Delphine DEGRE Registre des Cancers de la Manche CHPC de Cherbourg Tél. : Brice DUBOIS Lilian LABORDE Centre de Traitement des Centre de Traitement des Données du Canceropôle Nord- Données IPC- Canceropôle Ouest. PACA Centre François BACLESSE, Institut PAOLI-CALMETTES, CAEN MARSEILLE Tél. : Tél. : Johan ADNET Etude CANTO, Département d Information Médicale Centre GEORGES-FRANÇOIS LECLERC, Tél. : Adèle CUEFF Cécile DALBAN Mélanie GAUTHIER Geneviève LAPORTE Unité de Biostatistique et Qualité de vie, Département d Information Médicale EA4184 Centre GEORGES-FRANÇOIS LECLERC, Tél. : Charles FUCHEY Fadil MASSKOURI Centre de Randomisation- Gestion-Analyse Fédération Francophone de Cancérologie Digestive, Tél. : Morgane MOUNIER Stéphanie NORMAND Registre des hémopathies Registre Bourguignon des Malignes de Côte d Or, cancers digestifs, Université de Bourgogne EA 4184 Faculté de Médecine, Faculté de Médecine, Tél. : Tél. : Pr. Côme LEPAGE INSERM U866 Lipides, Nutrition, Santé, Epidémiologie des Cancers Digestifs,

5 RENCONTRES DES 25 et 26 JUIN Soutiens institutionnels Partenaires

28 octobre. Session institutionnelle (10h00-10h30) Epidémiologie et Santé Publique (10h30-12h40)

28 octobre. Session institutionnelle (10h00-10h30) Epidémiologie et Santé Publique (10h30-12h40) 28 octobre Session institutionnelle (10h00-10h30) L Institut National du Cancer (en attente de réponse) Le Cancéropôle du Grand-Est - Pierre OUDET, Directeur Scientifique Epidémiologie et Santé Publique

Plus en détail

RENCONTRES DU 25 au 27 JUIN 2014 DIJON. L intérêt du Analysis Data Model (ADaM) pour le Data Management CENTRE DE TRAITEMENT DES DONNÉES

RENCONTRES DU 25 au 27 JUIN 2014 DIJON. L intérêt du Analysis Data Model (ADaM) pour le Data Management CENTRE DE TRAITEMENT DES DONNÉES RENCONTRES DU 25 au 27 JUIN 2014 DIJON Centre Georges François Leclerc L intérêt du Analysis Data Model (ADaM) pour le Data Management Valentin Harter CENTRE DE TRAITEMENT DES DONNÉES DU CANCÉROPÔLE NORD-OUEST

Plus en détail

Le GELARC. Groupe d Etude des Lymphomes de l Adulte Recherche Clinique. Biotuesday 8 septembre 2009

Le GELARC. Groupe d Etude des Lymphomes de l Adulte Recherche Clinique. Biotuesday 8 septembre 2009 Le GELARC Groupe d Etude des Lymphomes de l Adulte Recherche Clinique Biotuesday 8 septembre 2009 Pascal Deschaseaux Médecin, MBA Depuis 1990 dans les industrie de santé Pierre Fabre: Directeur Médical

Plus en détail

Thérapies ciblées en Onco-Hématologie

Thérapies ciblées en Onco-Hématologie Thérapies ciblées en Onco-Hématologie 1 er au 4 avril 2014 salle de séminaire Institut Universitaire d Hématologie Hôpital Saint-Louis, Paris Coordination: Dr Guilhem Bousquet Comité scientifique: Philippe

Plus en détail

L axe 5 du Cancéropole Nord Ouest

L axe 5 du Cancéropole Nord Ouest L axe 5 du Cancéropole Nord Ouest Cancers, Individu id & Société L état des lieux d un pari Le Rapport Cordier 1 Biomarqueurs prédictifs 2 L axe 5 du Cancéropole Nord Ouest Cancers, Individu & Société

Plus en détail

Bilan des dotations obtenues par les Réseaux dans le cadre de l Appel à projets CeNGEPS «Soutien aux Réseaux d investigation clinique»

Bilan des dotations obtenues par les Réseaux dans le cadre de l Appel à projets CeNGEPS «Soutien aux Réseaux d investigation clinique» Bilan des dotations obtenues par les Réseaux dans le cadre de l Appel à projets CeNGEPS «Soutien aux Réseaux d investigation clinique» Réseau 2008 2009 2010 2011 2012 2013 TOTAL alloué ALZHEIMER CeNGEPS

Plus en détail

Les Energies Marines Renouvelables

Les Energies Marines Renouvelables Marines Renouvelables les premières rencontres sur les emr et leur acceptabilité sociale Amphi Pierre Daure UNIVERSITé DE CAEN 9h30-22h30 Animation du colloque par Philippe ROCHER du cabinet METROL Avec

Plus en détail

AcaDM 2012 LA RANDOMISATION plus concrètement? Quân TRAN Intergroupe Francophone de Cancérologie Thoracique

AcaDM 2012 LA RANDOMISATION plus concrètement? Quân TRAN Intergroupe Francophone de Cancérologie Thoracique AcaDM 2012 LA RANDOMISATION plus concrètement? Quân TRAN Intergroupe Francophone de Cancérologie Thoracique 12 juin 2012 Bref rappel des différentes méthodes Les moyens disponibles Expériences à l IFCT

Plus en détail

CONGRÈS. Vendredi 10 Décembre 2010 de 7h30 à 18h30

CONGRÈS. Vendredi 10 Décembre 2010 de 7h30 à 18h30 CONGRÈS Vendredi 10 Décembre 2010 de 7h30 à 18h30 Sous la présidence du Professeur Catherine WEIL-OLIVIER Et du Docteur François VIE LE SAGE LA SANTE PUBLIQUE APPARTIENT A TOUS Pavillon Dauphine Place

Plus en détail

L IRSN VOUS OUVRE TOUTES SES PORTES

L IRSN VOUS OUVRE TOUTES SES PORTES Dans le cadre des Journées Européennes du Patrimoine L IRSN VOUS OUVRE TOUTES SES PORTES SAMEDI 15 SEPTEMBRE 2012 ENTRÉE LIBRE DE 10H30 À 17H SUR PRÉSENTATION D UNE CARTE D IDENTITÉ 31, AVENUE DE LA DIVISION

Plus en détail

Ateliers épidémiologiques

Ateliers épidémiologiques Ateliers épidémiologiques Rencontres AcaDM, Caen 12 juin 2012 1. Rôles des Data Managers en épidémiologie Delphine Degré, Registre des Cancers de la Manche «tour de table pour faire connaissance» 2. Croisements

Plus en détail

FICHE DE POSTE Assistant chargé de mission qualité Direction de la recherche

FICHE DE POSTE Assistant chargé de mission qualité Direction de la recherche FICHE DE POSTE Assistant chargé de mission qualité Direction de la recherche Émetteur Direction recherche Version 1 0062-DI-RSH 010 Direction recherche RESSOURCES HUMAINES P : 1/5 I DENTI F I CATI O N

Plus en détail

Rencontres AcaDM des 25-26 juin 2014 Dijon. Impact du Risk Based Monitoring sur le Data Management. Nicolas Gane ARCAGY-GINECO 25/06/2014

Rencontres AcaDM des 25-26 juin 2014 Dijon. Impact du Risk Based Monitoring sur le Data Management. Nicolas Gane ARCAGY-GINECO 25/06/2014 Rencontres AcaDM des 25-26 juin 2014 Dijon Impact du Risk Based Monitoring Nicolas Gane ARCAGY-GINECO 25/06/2014 De quoi parle-t-on? Monitoring (GCP 5.18.1) : Protection des droits du patient Fiabilité

Plus en détail

Charte régionale des Réunions de Concertation Pluridisciplinaire de PACA, Corse et Monaco

Charte régionale des Réunions de Concertation Pluridisciplinaire de PACA, Corse et Monaco Réseau Régional de Cancérologie ONCOPACA-Corse Charte régionale des Réunions de Concertation Pluridisciplinaire de PACA, Corse et Monaco 1. CONTEXTE ET OBJECTIF Contexte : Cette présente charte a été définie

Plus en détail

Outil de suivi du monitoring

Outil de suivi du monitoring Outil de suivi du monitoring SETHI Suivi des Études Thérapeutiques Internationales EC1 Trial Manager d ORIAM Sandrine BARRAUD Attaché de Recherche Clinique Valérie FAUBEAU Attaché de Recherche Clinique

Plus en détail

dossier de presse nouvelle activité au CHU de Tours p a r t e n a r i a t T o u r s - P o i t i e r s - O r l é a n s

dossier de presse nouvelle activité au CHU de Tours p a r t e n a r i a t T o u r s - P o i t i e r s - O r l é a n s dossier de presse nouvelle activité au CHU de Tours lat ransplantation hépatique p a r t e n a r i a t T o u r s - P o i t i e r s - O r l é a n s Contact presse Anne-Karen Nancey - Direction de la communication

Plus en détail

Règlement des Etudes

Règlement des Etudes Règlement des Etudes Il est toléré 3 jours d absence, pour raisons valables, sur les 12 jours de l enseignement. A partir de 4 le DIU ne pourra pas être validé. Il est nécessaire d obtenir la note minimale

Plus en détail

MOT DE BIENVENUE. Excellent Colloque à toutes et à tous! Le Comité d Organisation

MOT DE BIENVENUE. Excellent Colloque à toutes et à tous! Le Comité d Organisation MOT DE BIENVENUE Bienvenue à ONCOTRANS 2013. Cette 3 ème édition du Colloque Inter-régional Grand Est de Recherche Translationnelle en Oncologie est co-organisée par l Université de Reims Champagne-Ardenne,

Plus en détail

Soutien pour la formation à la recherche translationnelle en cancérologie. Allocations 2015. Guide d instructions

Soutien pour la formation à la recherche translationnelle en cancérologie. Allocations 2015. Guide d instructions Soutien pour la formation à la recherche translationnelle en cancérologie 1. Contexte Allocations 2015 Guide d instructions La Fédération Hospitalo-Universitaire «Cancer, Microenvironnement et Innovation»

Plus en détail

NOM ET PRENOM DU PROFESSIONNEL :... SPECIALITE/TITRE :... NOM DE L ETABLISSEMENT ADHERENT:... ADRESSE :... Mail :...@...

NOM ET PRENOM DU PROFESSIONNEL :... SPECIALITE/TITRE :... NOM DE L ETABLISSEMENT ADHERENT:... ADRESSE :... Mail :...@... MàJour le 12 01 2015 BULLETIN D ENGAGEMENT INDIVIDUEL AU RESEAU REGIONAL DE CANCEROLOGIE ONCO Nord Pas-de-Calais Document à retourner à l adresse suivante : Réseau Régional de Cancérologie Onco Nord Pas-de-Calais

Plus en détail

Création de procédures inter-services pour la gestion des essais de phase I à l Institut Gustave Roussy

Création de procédures inter-services pour la gestion des essais de phase I à l Institut Gustave Roussy Création de procédures inter-services pour la gestion des essais de phase I à l Institut Gustave Roussy A.A. MOUSSA D. SCHWOB Institut de cancérologie Gustave-Roussy 94805 Villejuif cedex - FRANCE Plan

Plus en détail

Table Ronde N 7 : Evaluation au remboursement des anticancéreux : méthodologie, relation entre quantité d effet et besoin thérapeutique

Table Ronde N 7 : Evaluation au remboursement des anticancéreux : méthodologie, relation entre quantité d effet et besoin thérapeutique Table Ronde N 7 : Evaluation au remboursement des anticancéreux : méthodologie, relation entre quantité d effet et besoin thérapeutique 1 Qu entend on par évaluation au remboursement? L évaluation est

Plus en détail

Surveillance post professionnelle des retraités - artisans du Régime Social des Indépendants en France

Surveillance post professionnelle des retraités - artisans du Régime Social des Indépendants en France Surveillance post professionnelle des retraités - artisans du Régime Social des Indépendants en France Hélène Goulard ( 1,3 ), Julie Homère ( 1,3 ), Sabyne Audignon ( 2,3 ), Patrick Brochard ( 2,3 ), Marcel

Plus en détail

Plan d actions 2013. de l Institut National du Cancer. Document de synthèse

Plan d actions 2013. de l Institut National du Cancer. Document de synthèse Plan d actions 2013 de l Institut National du Cancer Document de synthèse 2 Plan d actions INCa 2013 Sommaire 1. LES ACTIONS DE LONG TERME DE L INCA AU REGARD DU CONTRAT D OBJECTIFS ET DE PERFORMANCE...

Plus en détail

La surveillance biologique des salariés Surveiller pour prévenir

La surveillance biologique des salariés Surveiller pour prévenir Evaluer et prévenir le risque radiologique professionnel dans les opérations de radiographie industrielle La surveillance biologique des salariés Surveiller pour prévenir Dr Irène Sari-Minodier Service

Plus en détail

Découvrez L INSTITUT UNIVERSITAIRE DU CANCER DE TOULOUSE

Découvrez L INSTITUT UNIVERSITAIRE DU CANCER DE TOULOUSE Découvrez L INSTITUT UNIVERSITAIRE DU CANCER DE TOULOUSE 2014 L INSTITUT UNIVERSITAIRE DU CANCER DE TOULOUSE L Institut universitaire du cancer de Toulouse (IUCT) est un nouveau modèle français d organisation

Plus en détail

Nom Prénom chapter. Repas seul

Nom Prénom chapter. Repas seul Nom Prénom chapter nombre de lieu Repas + conducteur passager motos d'arrivée Nuit 1 DROUX Michel BOURGOGNE 1 1 VERDUN 1 2 BOURDON Jean Marc BRAVEHEART DES DEUX CAPS 1 1 VERDUN 1 3 BOURDON Raphaëlle BRAVEHEART

Plus en détail

Master 215. Mast e r pr of e s s ionne l 2èm e a n n é e d e l a m e n t i o n É c o n o m i e. Ma st er 2 1 5

Master 215. Mast e r pr of e s s ionne l 2èm e a n n é e d e l a m e n t i o n É c o n o m i e. Ma st er 2 1 5 Master 215 Éco n om ie e t G e s t i o n d e s o r gani sat i o ns médi co - so cia les Mast e r pr of e s s ionne l 2èm e a n n é e d e l a m e n t i o n É c o n o m i e et g e s tion de s s y s tè mes

Plus en détail

Traitements néoadjuvants des cancers du rectum. Pr. G. Portier CHU Purpan - Toulouse

Traitements néoadjuvants des cancers du rectum. Pr. G. Portier CHU Purpan - Toulouse Traitements néoadjuvants des cancers du rectum Pr. G. Portier CHU Purpan - Toulouse Journées Francophones d Hépato-gastroentérologie et d Oncologie Digestive 2010 CONFLITS D INTÉRÊT Pas de conflit d intérêt

Plus en détail

SÉMINAIRE PRODUCTIF 18, 19 AVRIL 2013

SÉMINAIRE PRODUCTIF 18, 19 AVRIL 2013 SÉMINAIRE PRODUCTIF 18, 19 AVRIL 2013 Cergy-Pontoise REPLAY* D UN ENTRE DEUX À UN TERRITOIRE DU GRAND PARIS : LA PLAINE DE PIERRELAYE BESSANCOURT * Innover, comprendre, inventer, renouveler, régénérer,

Plus en détail

Mailing liste - DRCI et URC du Grand EST

Mailing liste - DRCI et URC du Grand EST Mailing liste - DRCI et URC du Grand EST maj fév. 2013 (M. Brieger) CHRU DE BESANCON Michèle BRIEGER secrétariat DRCI - VP Recherche mbrieger@chu-besancon.fr 03.81.21.93.24 Martine BORNE Cadre Unité Gestion

Plus en détail

cüézütååx wx ÄË ä ÇxÅxÇà

cüézütååx wx ÄË ä ÇxÅxÇà Droits & Vie Du Corps mort cüézütååx wx ÄË ä ÇxÅxÇà "De ta plus belle écriture, note ce qu'il faudra qu'il advînt de mon corps, lorsque mon âme et lui ne seront plus d'accord, que sur un seul point: la

Plus en détail

Essais cliniques de phase 0 : état de la littérature 2006-2009

Essais cliniques de phase 0 : état de la littérature 2006-2009 17 èmes Journées des Statisticiens des Centres de Lutte contre le Cancer 4 ème Conférence Francophone d Epidémiologie Clinique Essais cliniques de phase 0 : état de la littérature 2006-2009 Q Picat, N

Plus en détail

Programme de Recherche INterdisciplinaire sur les Crises et la Protection Sanitaires 15 octobre 2015 Maison de la Chimie PARIS

Programme de Recherche INterdisciplinaire sur les Crises et la Protection Sanitaires 15 octobre 2015 Maison de la Chimie PARIS Séminaire scientifique annuel Université Sorbonne Paris Cité 2015 Programmes de recherche interdisciplinaires Programme de Recherche INterdisciplinaire sur les Crises et la Protection Sanitaires 15 octobre

Plus en détail

10h30 PAUSE CAFÉ. 11h00 QU EST-CE QU UNE MAISON DE SANTÉ?

10h30 PAUSE CAFÉ. 11h00 QU EST-CE QU UNE MAISON DE SANTÉ? Matinée Président de séance : Dr Laurent Chambaud, Inspection générale des affaires sociales (IGAS) 8h30 ACCUEIL DES PARTICIPANTS 9h00 OUVERTURE Dr François Baudier, Directeur de l Union régionale des

Plus en détail

Recherche documentaire et autoformation. Lecture critique d un article médical. Recommandations pour la pratique. Les maladies orphelines

Recherche documentaire et autoformation. Lecture critique d un article médical. Recommandations pour la pratique. Les maladies orphelines 18. Recherche documentaire et autoformation. Lecture critique d un article médical. Recommandations pour la pratique. Les maladies orphelines KARILA LAURENT - APPRENTISSAGE DE L EXERCICE MÉDICAL + Objectifs

Plus en détail

Appel à Projets. Constitution de bases clinicobiologiques multicentriques à visée nationale en cancérologie. Action 3.1 et 23.2

Appel à Projets. Constitution de bases clinicobiologiques multicentriques à visée nationale en cancérologie. Action 3.1 et 23.2 Appel à Projets Constitution de bases clinicobiologiques multicentriques à visée nationale en cancérologie Action 3.1 et 23.2 Soumission en ligne: http://www.e-cancer.fr/aap/bcb11 Date limite de candidature

Plus en détail

DIPLOME DE CHIRURGIE ORALE

DIPLOME DE CHIRURGIE ORALE DIPLOME DE CHIRURGIE ORALE ORGANIGRAMME DES SEMINAIRES Promotion 2013 FORMATION COMPLEMENTAIRE EN MEDECINE POUR LES MEDECINS Pour les enseignants, ces enseignements seront à faire tous les 2 ans 1 - Module

Plus en détail

Institut national du cancer Rapport scientifique 2012-2013

Institut national du cancer Rapport scientifique 2012-2013 RECHERCHE Institut national du cancer Rapport scientifique 2012-2013 www.e-cancer.fr 2 INSTITUT NATIONAL DU CANCER RAPPORT SCIENTIFIQUE 2012-2013 CE DOCUMENT S INSCRIT DANS LA MISE EN ŒUVRE DU PLAN CANCER

Plus en détail

PROFIL DE POSTE PRATICIEN ANATOMIE ET CYTOLOGIE PATHOLOGIQUES

PROFIL DE POSTE PRATICIEN ANATOMIE ET CYTOLOGIE PATHOLOGIQUES ETABLISSEMENT CENTRE HOSPITALIER PUBLIC DU COTENTIN (CHPC) CHERBOURG (50) Deuxième établissement hospitalier de Basse-Normandie. SPECIALITE RECHERCHEE Anatomie et cytologie pathologiques (ACP). COMPETENCES

Plus en détail

23/01/2015. Les nouvelles structures (IHU et autres) Les petites dernières : les CRC. STRUCTURES de RECHERCHE CLINIQUE RECONNUES

23/01/2015. Les nouvelles structures (IHU et autres) Les petites dernières : les CRC. STRUCTURES de RECHERCHE CLINIQUE RECONNUES Les nouvelles structures (IHU et autres) 6 IHU sont labellisés en 2011 Personnes morales de droit privé, constituées en FCS (CHU). créés dans le cadre des structures labellisées à la suite des appels à

Plus en détail

LES PRESENTATIONS DE GUSTAVE ROUSSY AU 49 ème CONGRES DE L ASCO

LES PRESENTATIONS DE GUSTAVE ROUSSY AU 49 ème CONGRES DE L ASCO Communiqué de presse Villejuif, jeudi 30 mai 2013 49 ème congrès de l American Society of Clinical Oncology (ASCO, Chicago, USA, 31 mai 4 juin 2013) LES PRESENTATIONS DE GUSTAVE ROUSSY AU 49 ème CONGRES

Plus en détail

Diplôme d Etudes Spécialisées. Santé publique et Médecine sociale

Diplôme d Etudes Spécialisées. Santé publique et Médecine sociale UFR de Médecine Diplôme d Etudes Spécialisées Santé publique et Médecine sociale 2011-2012 PLAQUETTE DE PRESENTATION Coordonnateur : Professeur Sylvie BASTUJI-GARIN Pôle Recherche Clinique et Santé Publique

Plus en détail

plateforme de formation à distance

plateforme de formation à distance Utilisation d une d plateforme de formation à distance F. Thiessard ISPED - Institut de Santé Publique, d Épidémiologie et de Développement Université Victor Segalen Bordeaux 2 Enseignement à distance

Plus en détail

J ai l honneur de vous communiquer ci-dessous la synthèse de l inspection ainsi que les principales demandes et observations qui en résultent.

J ai l honneur de vous communiquer ci-dessous la synthèse de l inspection ainsi que les principales demandes et observations qui en résultent. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE LYON N/Réf. : CODEP-LYO-2015-003303 Lyon, le 26/01/2015 Laboratoire Inserm U1033 Physiopathologie, Diagnostic et traitements des Maladies Osseuses UFR de médecine Lyon

Plus en détail

Entretiens Pharmaceutiques en Oncologie : Où en sommes nous en 2014, au CHPC

Entretiens Pharmaceutiques en Oncologie : Où en sommes nous en 2014, au CHPC Entretiens Pharmaceutiques en Oncologie : Où en sommes nous en 2014, au CHPC 2éme Journée des Infirmiers de Basse-Normandie Jeudi 9 Octobre 2014 Florence BANNIE, Pharmacien CHPC, CHERBOURG Déclarations

Plus en détail

Rôle des entrepôts de données biomédicales

Rôle des entrepôts de données biomédicales Réutilisation des données de santé pour la recherche Rôle des entrepôts de données biomédicales Equipe données massives en santé Inserm UMR 1099 LTSI Université de Rennes 1 Pr Marc CUGGIA Unité Support

Plus en détail

Les spécificités d organisation de la recherche clinique dans une société prestataire de services et dans une institution

Les spécificités d organisation de la recherche clinique dans une société prestataire de services et dans une institution Les spécificités d organisation de la recherche clinique dans une société prestataire de services et dans une institution 1 Matinée de l EMRC - Jeudi 4 décembre 2014 CRO / CHU Société prestataire de services

Plus en détail

PRÉ-PROGRAMME. www.hopitalexpomed.com FÉDÉRATION HOSPITALIÈRE DE FRANCE

PRÉ-PROGRAMME. www.hopitalexpomed.com FÉDÉRATION HOSPITALIÈRE DE FRANCE PRÉ-PROGRAMME UNE MANIFESTATION FÉDÉRATION HOSPITALIÈRE DE FRANCE EN ASSOCIATION AVEC EN PARTENARIAT AVEC AVEC LE SOUTIEN DE UN SALON D EXPOSITION Des visiteurs professionnels du secteur de la santé Directeurs

Plus en détail

SEMESTRE 1. Parcours Santé environnementale et Travail 1 Saint-Charles 6 60 Parcours Santé environnementale, Territoire et Habitat 1

SEMESTRE 1. Parcours Santé environnementale et Travail 1 Saint-Charles 6 60 Parcours Santé environnementale, Territoire et Habitat 1 CONTENUS DETAILLES DES ENSEIGNEMENTS DU M1 SENS Intitulé du Module SEMESTRE 1 La construction sociale des interactions Environnement/Santé Fonctionnement et interactions entre l homme et les écosystèmes

Plus en détail

INCERTITUDE 3 È M E C O L L O Q U E I N T E R S O C I É T É S S A V A N T E S

INCERTITUDE 3 È M E C O L L O Q U E I N T E R S O C I É T É S S A V A N T E S CLINIQUE Le 20 Mars 2015 À l Auditorium de l'hôpital Européen Georges Pompidou INFORMATIONS PRATIQUES SUR : www.cliniquedelincertitude.fr www.afsos.org www.sfetd-douleur.org www.sfpo.fr SECRÉTARIAT : 06

Plus en détail

Monsieur RIBETTE Christophe SCREG Est Agence Bourgogne Franche Comté 9, rue des Serruriers 21800 CHEVIGNY SAINT SAUVEUR

Monsieur RIBETTE Christophe SCREG Est Agence Bourgogne Franche Comté 9, rue des Serruriers 21800 CHEVIGNY SAINT SAUVEUR DIRECTION RÉGIONALE DE L INDUSTRIE, DE LA RECHERCHE ET DE L ENVIRONNEMENT DE BOURGOGNE www.bourgogne.drire.gouv.fr Division de Dijon Monsieur RIBETTE Christophe SCREG Est Agence Bourgogne Franche Comté

Plus en détail

La recherche clinique au cœur du progrès thérapeutique

La recherche clinique au cœur du progrès thérapeutique 2 èmes Assises de l Innovation Thérapeutique Paris, 05-11-2014 La recherche clinique au cœur du progrès thérapeutique Pr. Jean-François DHAINAUT Président du Groupement Inter-régional de la Recherche Clinique

Plus en détail

Recours à la modélisation suite à un essai clinique

Recours à la modélisation suite à un essai clinique 5 ème Journée Nationale des Innovations Hospitalières Bordeaux 26 Juin 2014 Recours à la modélisation suite à un essai clinique l exemple du STIC Brindley Antoine Bénard 1, Elise Verpillot 2, Jean-Rodolphe

Plus en détail

1 ÈRE ÉDITION STRUCTURES DE RECHERCHE CLINIQUE COLLABORATIVES EN RHÔNE-ALPES ANNUAIRE 2014 CENTRE DE LUTTE CONTRE LE CANCER

1 ÈRE ÉDITION STRUCTURES DE RECHERCHE CLINIQUE COLLABORATIVES EN RHÔNE-ALPES ANNUAIRE 2014 CENTRE DE LUTTE CONTRE LE CANCER ANNUAIRE 2014 STRUCTURES DE RECHERCHE CLINIQUE COLLABORATIVES EN RHÔNE-ALPES CENTRE DE LUTTE CONTRE LE CANCER STRUCTURES PUBLIQUES STRUCTURES PARTENARIALES DE RECHERCHE 1 ÈRE ÉDITION chercher produire

Plus en détail

Rapport de l AERES sur l unité :

Rapport de l AERES sur l unité : Section des Unités de recherche Rapport de l AERES sur l unité : Centre d études et de recherches en droit administratif, constitutionnel, financier et fiscal (CERDACFF) sous tutelle des établissements

Plus en détail

16 juin 2011. 18ème Journées des Statisticiens des Centres de Lutte contre le Cancer

16 juin 2011. 18ème Journées des Statisticiens des Centres de Lutte contre le Cancer Les logiciels de gestion de données cliniques : le marché et les perspectives pour les utilisateurs académiques 16 juin 2011 18ème Journées des Statisticiens des Centres de Lutte contre le Cancer 2 Sommaire

Plus en détail

Informatique Médicale & Ingénierie des Connaissances Pour la e-santé

Informatique Médicale & Ingénierie des Connaissances Pour la e-santé Li ics Laboratoire d Informatique Médicaleet d Ingénierie des Connaissances en e-santé Projet de création d une UMR Inserm Université Pierre et Marie Curie, Université Paris Nord Informatique Médicale

Plus en détail

Data Management. Daniel BOICHUT 11 janvier 2010. Umanis Département Santé/CRO. Plan du cours. Les différentes étapes de l essai clinique

Data Management. Daniel BOICHUT 11 janvier 2010. Umanis Département Santé/CRO. Plan du cours. Les différentes étapes de l essai clinique Data Management Daniel BOICHUT 11 janvier 2010 DIU FARC TEC 2010 1 Plan du cours Les différentes étapes de l essai clinique Le Data Management dans les essais cliniques Le métier de Data Manager 2 Les

Plus en détail

l'institut Paoli-Calmettes (IPC) réunit à la Villa Méditerranée les 29 et 30 mai 2015

l'institut Paoli-Calmettes (IPC) réunit à la Villa Méditerranée les 29 et 30 mai 2015 ANNONCE PRESSE Un donneur pour chaque patient en attente d'une greffe de moelle osseuse, de la chimère à la réalité grâce à la révolution de la greffe haplo mismatch Marseille, le 26 mai 2015. L'Institut

Plus en détail

28 octobre. Session institutionnelle (10h00-10h30)

28 octobre. Session institutionnelle (10h00-10h30) 28 octobre Session institutionnelle (10h00-10h30) L Institut National du Cancer Jean-Baptiste HERBET, Directeur du Département Recherche en Sciences Humaines et Sociales Le Cancéropôle du Grand-Est - Pierre

Plus en détail

l enfant La douleur Quelles réponses? SÉANCES THÉMATIQUES Vendredi 9 décembre 2011 Jeudi 8 décembre 2011 ATELIERS DE FORMATION

l enfant La douleur Quelles réponses? SÉANCES THÉMATIQUES Vendredi 9 décembre 2011 Jeudi 8 décembre 2011 ATELIERS DE FORMATION ASSOCIATION POUR LE TRAITEMENT DE LA DOULEUR DE L ENFANT journées La douleur de l enfant Quelles réponses? Vendredi 9 décembre 2011 SÉANCES Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et

Plus en détail

MASTER RECHERCHE ET PROFESSIONNEL

MASTER RECHERCHE ET PROFESSIONNEL MASTER RECHERCHE ET PROFESSIONNEL DOMAINE SCIENCES DE LA SANTE MENTION PATHOLOGIE HUMAINE Responsable : Professeur Jean-Louis MEGE SPECIALITE PROFESSIONALISANTE CONSEIL EN GENETIQUE ET MEDECINE PREDICTIVE

Plus en détail

Accès des registres aux données de l assurance maladie

Accès des registres aux données de l assurance maladie Colloques registres et politiques de santé publique : Accès des registres aux données 6 et 7 décembre 2012 Accès des registres aux données de l assurance maladie Dr Jean-Paul Prieur, direction du réseau

Plus en détail

REPERTOIRE TELEPHONIQUE

REPERTOIRE TELEPHONIQUE REPERTOIRE TELEPHONIQUE Centre de Lutte Contre le Cancer RENNES Etablissement de Santé Privé d Intérêt Collectif (ESPIC) Activité médicale : secteur 1 Centre Eugène Marquis www.centre-eugene-marquis.fr

Plus en détail

CALENDRIER DES CONFÉRENCES RÉGIONALES

CALENDRIER DES CONFÉRENCES RÉGIONALES CALENDRIER DES CONFÉRENCES RÉGIONALES Calendrier diffusé le 07 avril 2014. Annule et remplace le précédent La PRÉVENTION et le DÉPISTAGE, SONT UN ENSEIGNEMENT. PRÉVENIR : c est enseigner au grand public

Plus en détail

Rapport d activité unicancer 2014 CULTIVER L INNOVATION

Rapport d activité unicancer 2014 CULTIVER L INNOVATION Rapport d activité unicancer 2014 CULTIVER L INNOVATION Sommaire 2 Parcours de soins UNICANCER 4 Entretien croisé avec le président et la déléguée générale stratégies & réalisations 8 Promouvoir et valoriser

Plus en détail

Physiopathologie : de la Molécule à l'homme

Physiopathologie : de la Molécule à l'homme Mention Sciences du Vivant Spécialité de Master : Physiopathologie : de la Molécule à l'homme Pourquoi, comment, combien, contourner, greffer, restaurer, inhiber, suppléer Responsables : Dr Gilles Prévost

Plus en détail

POINTS SAILLANTS DE LA REUNION

POINTS SAILLANTS DE LA REUNION C E F I L Centre de Formation de l Insee à Libourne Première Réunion du Groupe de projet «Plateforme éditoriale commune des instituts nationaux de statistique des pays membres d AFRISTAT» Bamako : 03 au

Plus en détail

FORMATEURS A L ENSEIGNEMENT DE LA MEDECINE SUR SIMULATEUR PROGRAMME 2014-2015

FORMATEURS A L ENSEIGNEMENT DE LA MEDECINE SUR SIMULATEUR PROGRAMME 2014-2015 DU FORMATEURS A L ENSEIGNEMENT DE LA MEDECINE SUR SIMULATEUR PROGRAMME 2014-2015 Jeudi 13 Novembre 2014 Module 1 J1 : Pédagogie/Erreur 9H30 10h30 Accueil Présentation 11H00 12h30 Intérêt de la Simulation

Plus en détail

Evaluation du temps ARC promoteur

Evaluation du temps ARC promoteur Evaluation du temps ARC promoteur Exemple d une RBM au CHU de Caen ASSEMBLEE DES DRCI GT 5 «Budget des projets de recherche» Mercredi 27 juin 2012 Principes d élaboration de l outil d estimation 1. Définition

Plus en détail

InterLOQT FNCLCC Préservation de l équité de prise en charge des patients Maintien de la diffusion de l innovation médicale :

InterLOQT FNCLCC Préservation de l équité de prise en charge des patients Maintien de la diffusion de l innovation médicale : Madame, Monsieur, La Commission Européenne a publié récemment un document officiel en vue d une consultation publique sur la révision de la directive ayant traits aux dispositifs médicaux de diagnostic

Plus en détail

MASTER RISQUE ENVIRONNEMENT PARCOURS RISQUES ENVIRONNEMENTAUX ET SURETE NUCLEAIRE

MASTER RISQUE ENVIRONNEMENT PARCOURS RISQUES ENVIRONNEMENTAUX ET SURETE NUCLEAIRE MASTER RISQUE ENVIRONNEMENT PARCOURS RISQUES ENVIRONNEMENTAUX ET SURETE NUCLEAIRE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé Mention : RISQUES

Plus en détail

MASTER 2 : Pharmacologie Clinique et Développement Thérapeutique. Evaluation de nouvelles drogues Critères de jugement clinique

MASTER 2 : Pharmacologie Clinique et Développement Thérapeutique. Evaluation de nouvelles drogues Critères de jugement clinique MASTER 2 : Pharmacologie Clinique et Développement Thérapeutique Evaluation de nouvelles drogues Critères de jugement clinique Jean-Marie BOHER, PhD, Institut Paoli-Calmettes, Marseille Novembre 2011 Typologie

Plus en détail

Audition publique sur la vaccination. Levée de l obligation vaccinale? Suivi de la synthèse et des recommandations de la Commission d Audition

Audition publique sur la vaccination. Levée de l obligation vaccinale? Suivi de la synthèse et des recommandations de la Commission d Audition Audition publique sur la vaccination des enfants par le BCG. Levée de l obligation vaccinale? Suivi de la synthèse et des recommandations de la Commission d Audition 13-14 novembre 2006 Société française

Plus en détail

Arbitrage et droit de l Union européenne

Arbitrage et droit de l Union européenne Le droit de l arbitrage se situe très largement en dehors de la sphère de la compétence de l Union européenne ; il demeure de source nationale ou internationale. Le principal texte européen qui mentionne

Plus en détail

CLUB ENTREPRISE 2015

CLUB ENTREPRISE 2015 CLUB ENTREPRISE 2015 Un événement ÉDITO ACTIMAC EQUIPEMENTS ET SERVICES INFORMATIQUES MAC ET PC, PROS ET PARTICULIERS 8 rue de l écureuil - 14000 CAEN www.actimac.fr 02 31 35 00 00 «Pour sa 6 ème édition

Plus en détail

Le but de la radioprotection est d empêcher ou de réduire les LES PRINCIPES DE LA RADIOPROTECTION

Le but de la radioprotection est d empêcher ou de réduire les LES PRINCIPES DE LA RADIOPROTECTION LES PRINCIPES DE LA RADIOPROTECTION TOUT PUBLIC 1. Source de rayonnements ionisants 2. Les différents rayonnements ionisants et leur capacité à traverser le corps humain 3. Ecran de protection absorbant

Plus en détail

Conservation des données à long terme

Conservation des données à long terme Rencontres ACADM 26 juin 2014 Conservation des données à long terme Sandrine DANIEL, data manager Sandrine VINAULT, data manager Isabelle FOURNEL, médecin épidémiologiste CIC 1432 Module Epidémiologie

Plus en détail

R&D UNICANCER L innovation au service des patients Innovation serving patients UNICANCER

R&D UNICANCER L innovation au service des patients Innovation serving patients UNICANCER UNICANCER Le nouveau groupe hospitalier exclusivement dédié à la lutte contre le cancer UNICANCER The new hospital group entirely devoted to fighting cancer L innovation au service des patients Innovation

Plus en détail

Résultats. COMPArative Follow-up Schedule with Home Monitoring

Résultats. COMPArative Follow-up Schedule with Home Monitoring Suivi à distance des stimulateurs cardiaques par télécardiologie Première étude prospective randomisée Investigateur principal: COMPAS Pr. Philippe MABO CHU Rennes, Université Rennes I, Unité Inserm 642,

Plus en détail

Études épidémiologiques analytiques et biais

Études épidémiologiques analytiques et biais Master 1 «Conception, évaluation et gestion des essais thérapeutiques» Études épidémiologiques analytiques et biais Roxane Schaub Médecin de santé publique Octobre 2013 1 Objectifs pédagogiques Connaitre

Plus en détail

Rôle des CRO dans les essais cliniques. DIU Chef de projet en Recherche Clinique 25/01/2013

Rôle des CRO dans les essais cliniques. DIU Chef de projet en Recherche Clinique 25/01/2013 Rôle des CRO dans les essais cliniques DIU Chef de projet en Recherche Clinique 25/01/2013 La sous traitance A tous les niveaux depuis la synthèse se chimique jusqu à la publicité,, en passant par la galénique,

Plus en détail

GENIE STATISTIQUE GESTION DES RISQUES ET INGENIERIE FINANCIERE MARKETING QUANTITATIF ET REVENUE MANAGEMENT

GENIE STATISTIQUE GESTION DES RISQUES ET INGENIERIE FINANCIERE MARKETING QUANTITATIF ET REVENUE MANAGEMENT Remarque : Tous les cours sont en français, sauf contre-indication. Pour des traductions anglaises des titres, des descriptifs, et plus de renseignements, consultez l intégralité du Programme des enseignements

Plus en détail

22 janvier 2010 «Journée franco-allemande» «Points Info OFAJ» et «DFJW-Infotreffs»

22 janvier 2010 «Journée franco-allemande» «Points Info OFAJ» et «DFJW-Infotreffs» 22 janvier 2010 «Journée franco-allemande» «Points Info OFAJ» et «DFJW-Infotreffs» L idée En octobre dernier, tous les Points Info OFAJ et DFJW-Infotreffs ont été invités à signaler les manifestations

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Pour diffusion immédiate

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Pour diffusion immédiate COMMUNIQUÉ DE PRESSE Pour diffusion immédiate Programmation détaillée du 4 ème DAVOC, 5 au 7 mai, Palais des congrès, Yaoundé Yaoundé, le 28 avril 2011 CASA-NET (CAmeroonian Skills Abroad NETwork) est

Plus en détail

Formation CTOM «Printemps 2013»

Formation CTOM «Printemps 2013» Formation CTOM «Printemps 2013» Formation intensive avec mise en œuvre opérationnelle 105 heures de formation en centre Formation professionnelle qualifiante au métier de Clinical Trials Operations Manager

Plus en détail

1ème Journée Cancer & Sciences Humaines

1ème Journée Cancer & Sciences Humaines 1ème Journée Cancer & Sciences Humaines s des présentations Vendredi 27 septembre 2006 Salle des Congrès, Pôle Recherche Faculté de Médecine Henri Warembourg, Lille Inégalités de santé dans le Sud-Est

Plus en détail

Pour vos intentions de participation à cette journée, merci de vous pré inscrire de préférence via Internet à l adresse suivante :

Pour vos intentions de participation à cette journée, merci de vous pré inscrire de préférence via Internet à l adresse suivante : La prise en charge de la santé bucco-dentaire des personnes en situation de handicap constitue une préoccupation majeure de notre profession. Toutefois, elle ne peut se concevoir sans le soutien et la

Plus en détail

GRAND DIJON : Soulagement pour 72 ex-fournier repris chez Inventiva - Bienvenu...

GRAND DIJON : Soulagement pour 72 ex-fournier repris chez Inventiva - Bienvenu... Page 1 of 9 Recherche Accueil Contacter infos-dijon.com Aujourd'hui vendredi 31 août 2012 : 3165860 pages lues Menu Vie locale Grand Dijon Faits Divers Justice Etat Civil Opinion Côte d'or Bourgogne Campus

Plus en détail

Quel impact du vieillissement de la population sur l'innovation technologique dans le domaine de l'agro-alimentaire?

Quel impact du vieillissement de la population sur l'innovation technologique dans le domaine de l'agro-alimentaire? Quel impact du vieillissement de la population sur l'innovation technologique dans le domaine de l'agro-alimentaire? Sophie Reboud (Ceren, Groupe ESC Dijon Bourgogne) Corinne Tanguy (Cesaer, UMR INRA-Agrosup

Plus en détail

LE DACS RADIATION DOSE MONITOR. Le bon réflexe pour une optimisation de la dose

LE DACS RADIATION DOSE MONITOR. Le bon réflexe pour une optimisation de la dose LE DACS RADIATION DOSE MONITOR Le bon réflexe pour une optimisation de la dose Radiation Dose Monitor / QU EST-CE QU UN DACS? / Le DACS (Dose Archiving and Communication System) est à la dose ce que le

Plus en détail

La révolution des données de santé

La révolution des données de santé Du traitement à la valorisation, zoom sur vos nouveaux défis et opportunités Conférence Annuelle La révolution des données de santé Objets connectés, Directive Open Data 2015, médecine personnalisée...

Plus en détail

Soutien pour la formation à la recherche translationnelle en cancérologie

Soutien pour la formation à la recherche translationnelle en cancérologie APPEL A CANDIDATURES 2011 Soutien pour la formation à la recherche translationnelle en cancérologie Action 1.2 Date limite de soumission en ligne du dossier : 06 décembre 2010 http://www.e-cancer.fr/aap/for2011

Plus en détail

Cécile MAUNIER. Maître de Conférences Sciences de Gestion Responsable pédagogique - Master 1 Marketing, Vente TITRES UNIVERSITAIRES

Cécile MAUNIER. Maître de Conférences Sciences de Gestion Responsable pédagogique - Master 1 Marketing, Vente TITRES UNIVERSITAIRES Cécile MAUNIER Maître de Conférences Sciences de Gestion Responsable pédagogique - Master 1 Marketing, Vente IAE REUNION 24 avenue de la Victoire CS 92003 Saint Denis Cedex 09 ( : 02 62 47 99 01 E- mail

Plus en détail

Règlement. Bourses de recherche 2014 Le mélanome et autres tumeurs cutanées (hors lymphomes)

Règlement. Bourses de recherche 2014 Le mélanome et autres tumeurs cutanées (hors lymphomes) Bourses de recherche 2014 Le mélanome et autres tumeurs cutanées (hors lymphomes) Recherche FONDAMENTALE Recherche TRANSLATIONNELLE Recherche CLINIQUE H.RibonCom Règlement 14455_Bourse_dermato_2014_reglement.indd

Plus en détail

Estelle Marcault 06/02/2015 URC PARIS NORD 1

Estelle Marcault 06/02/2015 URC PARIS NORD 1 Estelle Marcault 06/02/2015 URC PARIS NORD 1 Définition du Monitoring Garantie que la conduite de l essai clinique, les enregistrements et les rapports sont réalisés conformément : Au protocole Aux Procédures

Plus en détail

Programme Année Universitaire 2015 2016 (Sous réserve de l'accord des intervenants) MASTER 1 «MEDECINE LEGALE & CRIMINALISTIQUE»

Programme Année Universitaire 2015 2016 (Sous réserve de l'accord des intervenants) MASTER 1 «MEDECINE LEGALE & CRIMINALISTIQUE» Programme Année Universitaire 2015 2016 (Sous réserve de l'accord des intervenants) MASTER 1 «MEDECINE LEGALE & CRIMINALISTIQUE» Lieu des cours Se reporter au programme MAJ du 02 sept 2015 - Master 1 2015/2016

Plus en détail

ANEMIE ET THROMBOPENIE CHEZ LES PATIENTS ATTEINTS D UN CANCER

ANEMIE ET THROMBOPENIE CHEZ LES PATIENTS ATTEINTS D UN CANCER ANEMIE ET THROMBOPENIE CHEZ LES PATIENTS ATTEINTS D UN CANCER Dr Michael Hummelsberger, Pr Jean-Gabriel Fuzibet, Service de Médecine Interne, Hôpital l Archet, CHU Nice 1. ANEMIE L étiologie de l anémie

Plus en détail