Femme réfugiée fait la sensibilisation de l hygiène auprès les enfants de Diffa.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Femme réfugiée fait la sensibilisation de l hygiène auprès les enfants de Diffa."

Transcription

1 Femme réfugiée fait la sensibilisation de l hygiène auprès les enfants de Diffa. Mise à jour Niger Mai 2015

2 Contexte Présentement la situation sociopolitique du Niger reste marquée par les attaques du groupe armé Boko Haram qui sévit toujours dans le nord du Nigeria voisin, même si le groupe a été repoussé grâce à la coalition composée des armées nigérienne et tchadienne. Les attaques précédemment perpétrées par Boko Haram ont provoqué des afflux massifs de population en provenance du nord du Nigeria. Par ailleurs leurs attaques à l intérieur du Niger ont aussi provoqué des déplacements de population sur l ensemble de la région de Diffa estimée actuellement a plus de personnes. La situation humanitaire est caractérise d une part par la crise humanitaire dans la région de Diffa et d autre part par la présence des refugiées maliens dans la région de Tahoua suite a l insécurité actuelle dans le Nord Mali. Le pays se prépare actuellement à rentrer dans une période électorale pour l année prochaine. Activités EHA À Diffa : 27 relais communautaires, 07 responsables de cases de santé, 06 promoteurs d hygiène et 02 superviseurs des activités communautaires formés dans l hygiène ménages ont reçu du savon et des produits de purification d eau PUR et AQUATAB. 32 séances de sensibilisation sur l hygiène et le lavage des mains au savon ont été organisées au profit de 3570 personnes dont 2553 membres de la communauté hôte (826 hommes, 1195 femmes, 286 garçons et 511 filles) et 2391 déplacés internes (711 hommes, 1183 femmes, 232 garçons et 265 filles). 9 écoles ont reçu 45 dispositifs de lavage des mains, du savon et ont bénéficié de 9 séances de sensibilisation et de promotion d hygiène sur les thématiques tels que le lavage des mains au savon (démonstration de lavage des mains au savon) et le choléra. 08 cases de santé ont bénéficié de mise à disposition de SRO. 01 case de santé a reçu de 5 dispositifs de lavages des mains. Niger Update Mai 2015 Page 2 of 10

3 Moyens de Subsistance À Diffa : 50 poulaillers ont été construits dont 27 à Diffa et 23 à Sayam forage, avec 19 au profit des refugiés du camp de Sayam forage. 56 jeunes déplacés ont bénéficié de kits d installation en métiers : menuiserie métallique, menuiserie bois, plomberie et mécanique auto. Ces 56 jeunes ont bénéficié en marge de leur formation initiale, d une formation en entreprenariat qui leur permettra de mieux gérer leur future entreprise. Ces 56 jeunes bénéficient présentement d une mise en position de stage pour le perfectionnement de leur formation. 591 chèvres on été distribuées à 115 ménages bénéficiaires dans les communes de Foulatari et N Guelibeyli. 150 femmes et filles déplacées et hôtes ont bénéficié d une formation en production et commercialisation des œufs de poules poudreuses. Gestion des Camps Dans la ZAR de Intikane : personnes desservies par le réseau d'alimentation en eau sur la ZAR de Intikane. 22 latrines semi durables construites, 80 bacs-à-ordures et 05 fosses de traitement d ordure réalisées sur la ZAR. 18 blocs/douche latrines réhabilitées sur la ZAR d Intikane. 1 bâtiment administratif et un hangar réhabilités sur la ZAR d Intikane. 11 Journées de salubrité organisées. 11 de kits de salubrité distribués aux différents 05 campements. Niger Update Mai 2015 Page 3 of 10

4 37 sessions de IEC (Information, Education, Communication) organisées au profit de 1145 hommes, 992 Femmes, 77 enfants. Ces sessions définissent un ensemble de séances de sensibilisation, d information, d éducation communautaire, de démonstration ou tout autre message porté à la connaissance des ménages par différent moyens et canaux de communications. Niger Update Mai 2015 Page 4 of 10

5 Les moments les plus marquants de notre travail IEDA Relief et le UNHCR offrent des solutions durables aux jeunes réfugiés Dans le cadre du projet d autonomisation des populations déplacées et hôtes dans la région de Diffa financé en 2014 et 2015 par le UNHCR et mis en œuvre par IEDA Relief, 56 jeunes dont 48 garçons et 8 filles ont étés formés durant six mois en métiers au Centre de Formation Professionnelle et Technique (CFPT) de Diffa. Cette formation, allant d Octobre 2014 à Mars 2015, leur a offert l expertise dans quatre filières à savoir : la menuiserie bois, la menuiserie métallique, la plomberie ou la mécanique automobile. Pendant la célébration qui a permis d octroyer des matériels à ces jeunes, le maire de la commune de Diffa a déclaré que l initiative de IEDA Relief devait être prise comme un exemple à suivre: «Au nom des autorités de la République, je salue l action de IEDA Relief et je souhaite que d autres partenaires leur emboitent le pas» «L apprentissage m a permis de rompre avec l oisiveté et la subvention de FCFA par mois que je reçoit grâce à ma formatio,n m a permis de subvenir à certains besoins vitaux de mon ménage.» Jeune réfugié bénéficiaire à Diffa. Progrès & Impact Pour ce qui est du projet réponse d urgence à l épidémie du cholera dans la région de Diffa, les activités mises en œuvre ont permis de combattre efficacement l épidémie. Depuis que ces activités ont débuté, une certaine régression de la contamination a été constatée. En effet depuis le dernier foyer déclaré en Décembre 2014 qui a été maitrisé, aucun cas n a été encore signalé, ce qui témoigne des effets produits par la mise en œuvre de ce projet. Le projet de formation des jeunes en métiers a permis de renforcer la compétence de 56 jeunes déplacés de Diffa en menuiserie métallique, en menuiserie bois, en plomberie et en mécanique automobile. Ces jeunes ont appris un métier utile avec lequel ils pourront s autonomiser. Le projet de distribution des chèvres dans les communes de convergence de Foulatari et N Guelibeyli a permis de renforcer le cheptel en petits ruminants dans ces communes et permettre la constitution de petits troupeaux au niveau des ménages bénéficiaires, ce qui contribuera à relever leur pouvoir d achat. Niger Update Mai 2015 Page 5 of 10

6 La gestion multisectorielle de la ZAR de Intikane a contribué à la réduction d un certain nombre de problèmes que vivent les refugiés maliens de Intikane. Grâce à la production et à la distribution quotidienne de l eau pour les personnes et pour les animaux, la ZAR est devenue un endroit accueillant et vivable. Par ailleurs la mise en œuvre d autres activités comme la mise en place des comités sectoriels a contribué à une bonne structuration de la communauté et à une organisation rigoureuse afin d établir un ordre bien précis. Grâce aux réunions tenues par ces comités sectoriels plusieurs problèmes ont trouvé des solutions adéquates. La mise en œuvre d activités communautaires comme les journées de salubrité, les matchs de football ainsi que repas communautaires ont permis de contribuer efficacement à la cohésion sociale et à l épanouissement des jeunes. Niger Update Mai 2015 Page 6 of 10

7 Progrès jusqu à Mai 2015 Secteur Objectifs Progrès vers les objectifs du 01 Janvier au 31 Mai EHA (Diffa) Sécurité Alimentaire (Diffa) Gestion des Camps (ZAR de Intikane) Distributions d intrants : savons, PUR, AQUATAB. Mise à disposition de SRO. Sensibilisation et mobilisation communautaire. Identification et formation des bénéficiaires. Construction des poulaillers. Distribution des poules. Dotation des 56 jeunes en kits d installation. Formation des 56 jeunes en entreprenariat. Mise en stage des 56 jeunes. Distribution de 591 chèvres dans les communes de convergence. Fonctionnement efficace des dispositifs de coordination de la ZAR d Intikane. 15 de comités formés. La situation sécuritair e ne permettai t plus de continuer ce type d activité Une épidémie de grippe aviaire a contraint à la suspension temporaire du processus de livraison de poules pondeuses. 100

8 11 réfugiés recrutés comme agents de liaison communautaire. 12 cas de décès assistés par un kit funéraire. 17 naissances assistées par un kit bébé. Nombre de personnes par robinet d'eau. Nombre moyen de litres d'eau potable accessibles par personne et par jour. 2 sessions de formation sur l hygiène et assainissement autour des points d eau. 1 comité établis pour la gestion de l'eau. 6 réunions tenues par le comité. 1 opération d analyse d eau réalisée. 2 générateurs/pompes en activité. 9 agents hygiénistes identifiés pour le suivi des ouvrages (Bornes Fontaines). Nombre de promoteurs de mesures hygiéniques pour 500 personnes prises-en charge. Nombre de bacs collecteurs de déchets. 5 fosses de décharge à ordures aménagées. 22 de blocs douchelatrine construits. 1 session de formation Nombre initiale non déterminé (Progrès atteint : 1 robinet pour 208 personnes) Nombre initiale non déterminé (Progrès atteint : 6,4 L / personne) Progrès atteint : 1 pour 635 personnes Nombre initiale non déterminé (Progrès atteint : 236) 200 Niger Update Mai 2015 Page 8 of 10

9 menée dans les techniques d animation pour la promotion de l hygiène et l'assainissement. 10 personnes formées en techniques d animation pour la promotion de l hygiène et l'assainissement. 80 demi-futs opérationnels (bacs à ordures). 22 latrines construites. 64 séances IEC réalisées et 64 ménages touchés par le message. 12 journées de salubrité réalisées. 12 kits de salubrité mis à la disposition de la population. 5 fosses aménagées. 1 bâtiment et 1 hangar servant de bloc administratif font objet d une réhabilitation. 18 structures entretenues (blocs doucheslatrines) 8 plaques d indication d adresse installées sur la ZAR. Niger Update Mai 2015 Page 9 of 10

10 Partenariats & Collaborations La mise en œuvre de l ensemble de ces activités a été possible grâce aux partenariats avec le HCR, l UNICEF et la FAO. Dans leurs mises en œuvre les équipes ont reçu la collaboration des structures de l Etat à savoir la Direction Régionale de Santé Publique de Diffa (DRSP), la Direction Régionale de l Hydraulique ainsi que la participation des Maires de certaines localités. En regardant vers l avant Pour le mois à venir, un seul projet sera en cours avec l UNICEF dans le cadre du fond CERF. Les activités qui seront mises en œuvre sont la construction de latrines au niveau ménage, la distribution du produits PUR pour le traitement de l eau, la distribution du savon, des activités de sensibilisation dans le cadre de la promotion de l hygiène et la mise en place de comités WASH dans les villages cibles.

RAPPORT D INTERVENTION NFI ET WASH RRM/ACF Bowara, Nana Bakassa, Ouham

RAPPORT D INTERVENTION NFI ET WASH RRM/ACF Bowara, Nana Bakassa, Ouham RAPPORT D INTERVENTION NFI ET WASH RRM/ACF Bowara, Nana Bakassa, Ouham RECAPITULATIF DISTRIBUTION DE NFI 16 mai 26 juin 2015 Préf. S. Préfec Ouham Nana- Bakassa village Type de ménage Date Nb ménages bénef

Plus en détail

FONDS DE CONSOLIDATION DE LA PAIX (FCP) Rapport de mise à jour trimestriel

FONDS DE CONSOLIDATION DE LA PAIX (FCP) Rapport de mise à jour trimestriel FONDS DE CONSOLIDATION DE LA PAIX (FCP) Rapport de mise à jour trimestriel Période couvert (Trimestre) Numéro du projet et le titre du projet Octobre-Novembre- Décembre 2011 PBF/COM/D-1 (MPTF Office ID00074154):

Plus en détail

EVALUATION RAPIDE DE BESOINS EN CAS D URGENCE: Région de Mopti, Konna 21/03/2013

EVALUATION RAPIDE DE BESOINS EN CAS D URGENCE: Région de Mopti, Konna 21/03/2013 EVALUATION RAPIDE DE BESOINS EN CAS D URGENCE: Région de Mopti, Konna Informations générales : Date à laquelle le rapport d évaluation rapide est rédigé. Noms (en entier) et désignation du responsable

Plus en détail

BREF APERÇU DU PROJET

BREF APERÇU DU PROJET CARITAS TOGO - ANEHO Organisation de la Charité pour un Développement Intégral BREF APERÇU DU PROJET Titre du projet: Amélioration de l accès à l eau potable, à l assainissement de base et à la promotion

Plus en détail

CAMEROUN RAPPORT INTER AGENCES SUR LA SITUATION DES REFUGIES CENTRAFRICAINS. 139 833 Réfugiés enregistrés depuis janvier 2014.

CAMEROUN RAPPORT INTER AGENCES SUR LA SITUATION DES REFUGIES CENTRAFRICAINS. 139 833 Réfugiés enregistrés depuis janvier 2014. DONNEES CLEES 139 833 Réfugiés enregistrés depuis janvier 2014. 63 645 Réfugiés vivent dans les sites. CAMEROUN RAPPORT INTER AGENCES SUR LA SITUATION DES REFUGIES CENTRAFRICAINS 11 24 Mai 2015 70 323

Plus en détail

Indicateurs pour le suivi de la Promotion de l Hygiène en situations d urgence

Indicateurs pour le suivi de la Promotion de l Hygiène en situations d urgence Indicateurs pour le suivi de la Promotion de l Hygiène en situations d urgence Introduction Il est important lors des urgences de contrôler l impact de la promotion de l hygiène, notamment les changements

Plus en détail

Bulletin humanitaire Niger. Situation épidémiologique difficile en 2013 pour le Niger, même tendance pour 2014. 355 millions fonds requis (en US$)

Bulletin humanitaire Niger. Situation épidémiologique difficile en 2013 pour le Niger, même tendance pour 2014. 355 millions fonds requis (en US$) Bulletin humanitaire Niger Numéro 38 novembre 2013 Situation épidémiologique P.1 Réfugiés maliens P.3 La situation épidémiologique a été difficile en 2013 pour le Niger et risque de l être encore en 2014.

Plus en détail

PLAN DES OPÈRATIONS PAR PAYS. Pays : Guinée

PLAN DES OPÈRATIONS PAR PAYS. Pays : Guinée PLAN DES OPÈRATIONS PAR PAYS Pays : Guinée Année de planification : 2004 SOMMAIRE I. LE CONTEXTE ET LES POPULATIONS BENEFICIAIRES Pendant la dernière décennie, l Afrique de l Ouest a connu plusieurs cycles

Plus en détail

Le warrantage de l union Toungakai Ni bonga de Saboudey Carré

Le warrantage de l union Toungakai Ni bonga de Saboudey Carré Fiche d expérience Niger Novembre 2012 Le warrantage de l union Toungakai Ni bonga de Saboudey Carré Auteur: Zara M. Inoussa, IARBIC Introduction Cette fiche couvre l expérience de l union Toungakai Ni

Plus en détail

ONG - AKARASS. Action pour un Développement Durable RAPPORT DE MISSION

ONG - AKARASS. Action pour un Développement Durable RAPPORT DE MISSION ONG - AKARASS Action pour un Développement Durable RAPPORT DE MISSION Mission d enregistrement des réfugié maliens au Niger et des retournés nigériens en partenariat UNHCR conduite par l ONGAKARASS du

Plus en détail

Rapport sur la situation des personnes déplacées internes (PDIs) dans le village de Tassakane

Rapport sur la situation des personnes déplacées internes (PDIs) dans le village de Tassakane Vue des abris précaires des PDIs dans le village de Tassakane Rapport sur la situation des personnes déplacées internes (PDIs) dans le village de Tassakane Commune d Alafia Région de Tombouctou, Mali 20/05/2015

Plus en détail

LA NUIT DE L EAU : LE DÉFI. Avec votre entreprise, relevez Le Défi pour les Enfants du Togo!

LA NUIT DE L EAU : LE DÉFI. Avec votre entreprise, relevez Le Défi pour les Enfants du Togo! LA NUIT DE L EAU : LE DÉFI Avec votre entreprise, relevez Le Défi pour les Enfants du Togo! Les 13 et 14 mars 2015 La Nuit de l Eau : Le Défi UN ÉVÉNEMENT DE LA NUIT DE L EAU DÉDIÉ AUX SALARIÉS D ENTREPRISE

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL 2013 DU COORDONNATEUR RÉSIDENT / HUMANITAIRE SUR L UTILISATION DES SUBVENTIONS DU CERF RÉPUBLIQUE DU CONGO RÉPONSE RAPIDE CHOLÉRA

RAPPORT ANNUEL 2013 DU COORDONNATEUR RÉSIDENT / HUMANITAIRE SUR L UTILISATION DES SUBVENTIONS DU CERF RÉPUBLIQUE DU CONGO RÉPONSE RAPIDE CHOLÉRA RAPPORT ANNUEL 2013 DU COORDONNATEUR RÉSIDENT / HUMANITAIRE SUR L UTILISATION DES SUBVENTIONS DU CERF RÉPUBLIQUE DU CONGO RÉPONSE RAPIDE CHOLÉRA COORDONNATEUR RÉSIDENT/HUMANITAIRE Mr Anthony Ohemeng-Boamah

Plus en détail

La citation la plus marquante de la journée était : «Mourir sans avoir planté un arbre, c est avoir vécu inutilement»

La citation la plus marquante de la journée était : «Mourir sans avoir planté un arbre, c est avoir vécu inutilement» IEDA Relief Rapport Cameroun IEDA Relief et le HCR organisent la plantation de 110 arbres lors de la Journée Mondiale de l Environnement Site de Timangolo, Région de l Est, Cameroun 05 Juin 2015 Préparé

Plus en détail

APPEL À MANIFESTATION D'INTÉRÊT [Emis par l UNHCR Mauritanie] REFERENCE: Logistique HCR/MRT/PRG/AO/002/2014

APPEL À MANIFESTATION D'INTÉRÊT [Emis par l UNHCR Mauritanie] REFERENCE: Logistique HCR/MRT/PRG/AO/002/2014 APPEL À MANIFESTATION D'INTÉRÊT [Emis par l UNHCR Mauritanie] REFERENCE: Logistique HCR/MRT/PRG/AO/002/2014 Depuis la signature d un Accord de Coopération avec le Gouvernement de la Mauritanie en 1998,

Plus en détail

APPEL À MANIFESTATION D'INTÉRÊT [Emis par l UNHCR Mauritanie] REFERENCE: Energie/Environnement HCR/MRT/PRG/AO/004/2014

APPEL À MANIFESTATION D'INTÉRÊT [Emis par l UNHCR Mauritanie] REFERENCE: Energie/Environnement HCR/MRT/PRG/AO/004/2014 APPEL À MANIFESTATION D'INTÉRÊT [Emis par l UNHCR Mauritanie] REFERENCE: Energie/Environnement HCR/MRT/PRG/AO/004/2014 Depuis la signature d un Accord de Coopération avec le Gouvernement de la Mauritanie

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE D AUTORISATION D EXPLOITER UN ELEVAGE DE POULES PONDEUSES (79.500 an.éq. volailles) PAR EXTENSION D UN SITE EXISTANT

DOSSIER DE DEMANDE D AUTORISATION D EXPLOITER UN ELEVAGE DE POULES PONDEUSES (79.500 an.éq. volailles) PAR EXTENSION D UN SITE EXISTANT DOSSIER DE DEMANDE D AUTORISATION D EXPLOITER UN ELEVAGE DE POULES PONDEUSES (79.500 an.éq. volailles) PAR EXTENSION D UN SITE EXISTANT Roussas Drôme (26) Ludovic ESTRAN Site du projet : Les Echaravelles

Plus en détail

Bulletin humanitaire Niger

Bulletin humanitaire Niger Bulletin humanitaire Niger Numéro 03 mars 2014 FAITS SAILLANTS Plus de 10 000 personnes en provenance du Nigéria sont arrivées en mars dans la région de Diffa. Le Gouvernement met en œuvre son plan de

Plus en détail

Plan de crise. Pourquoi développer un plan de crise? Quand élaborer le plan de crise? Qui peut vous aider à élaborer le plan de crise?

Plan de crise. Pourquoi développer un plan de crise? Quand élaborer le plan de crise? Qui peut vous aider à élaborer le plan de crise? Plan de crise Pourquoi développer un plan de crise? Le plan de crise peut vous aider à réagir de la façon la plus efficace possible face à une situation de crise et d en minimiser ses effets. Cet outil

Plus en détail

Cameroun. Faits marquants. Environnement opérationnel. Personnes relevant de la compétence du HCR

Cameroun. Faits marquants. Environnement opérationnel. Personnes relevant de la compétence du HCR Faits marquants Au terme de cinq années de plaidoyer du HCR, le Gouvernement du Cameroun a signé le décret d application de la loi sur l asile et constitué un comité d éligibilité. Dans le cadre d une

Plus en détail

Stratégie Sectorielle Eau, Hygiène et Assainissement (EHA) 2016 2018 UNHCR Tchad

Stratégie Sectorielle Eau, Hygiène et Assainissement (EHA) 2016 2018 UNHCR Tchad Stratégie Sectorielle Eau, Hygiène et Assainissement (EHA) 2016 2018 UNHCR Tchad Date: 09/12/2015 Revision #1 Photo 1. Collecte d eau au camp d Oure Cassoni 1.0 Aperçu de la Stratégie Globale EHA Le secteur

Plus en détail

Organisation Non Gouvernementale Humanitaire et de Développement. Site web: www.vitalite-plus.org

Organisation Non Gouvernementale Humanitaire et de Développement. Site web: www.vitalite-plus.org Organisation Non Gouvernementale Humanitaire et de Développement Siège social sis Avenue de l Indépendance à 100m de BAMELEC, e-mail : info@vitalite-plus.org - Bangui, RCA Site web: www.vitalite-plus.org

Plus en détail

Promotion de l hygiène en milieu scolaire

Promotion de l hygiène en milieu scolaire Promotion de l hygiène en milieu scolaire Guide d animation pour les ONG et les services techniques Année%2014*2015% 1 Ce guide a été mis à jour en septembre 2014 par l équipe Eau-Hygiène-Assainissement

Plus en détail

Bulletin humanitaire Niger. Sécurité alimentaire: des villages des départements de Bosso et Goudoumaria sont en vulnérabilité

Bulletin humanitaire Niger. Sécurité alimentaire: des villages des départements de Bosso et Goudoumaria sont en vulnérabilité Bulletin humanitaire Niger Numéro 09 06 mars 2013 Au sommaire Sécurité alimentaire: Bosso et Goudoumaria LE NIGER ET LA CRISE MALIENNE Nb.de réfugiés 50.000 Nb.de ménages 10.000 sont en vulnérabilité modérée

Plus en détail

DESCRIPTION D AFFECTATION DE VOLONTAIRE VNU

DESCRIPTION D AFFECTATION DE VOLONTAIRE VNU Préambule: DESCRIPTION D AFFECTATION DE VOLONTAIRE VNU Le programme des Volontaires des Nations Unies (VNU) est au sein des Nations Unies l organisation qui, au niveau mondial, est chargée de promouvoir

Plus en détail

Architecture d entreprise gouvernementale 3.0

Architecture d entreprise gouvernementale 3.0 Avis au lecteur sur l accessibilité : Ce document est conforme au standard du gouvernement du Québec SGQRI 008-02 (SGQRI 008-03, multimédia : capsules d information et de sensibilisation vidéo) afin d

Plus en détail

D A K A R SITUATION ECONOMIQUE ET SOCIALE REGIONALE 2013. Service Régional de la Statistique et de la Démographie de Dakar

D A K A R SITUATION ECONOMIQUE ET SOCIALE REGIONALE 2013. Service Régional de la Statistique et de la Démographie de Dakar D A K REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi ------------------ MINISTERE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DU PLAN ------------------ AGENCE NATIONALE DE LA STATISTIQUE ET DE LA DEMOGRAPHIE ------------------

Plus en détail

LE COMITE DE GESTION SCOLAIRE Livret de formation

LE COMITE DE GESTION SCOLAIRE Livret de formation LE COMITE DE GESTION SCOLAIRE Livret de formation La Mairie est responsable de l ensemble des écoles de 1 er et 2 nd cycle de la commune. Elle valide les projets d école et prend les grandes décisions.

Plus en détail

Groupe de Travail Sites de Déplacement Compte-rendu réunion du jeudi 24 septembre 2015

Groupe de Travail Sites de Déplacement Compte-rendu réunion du jeudi 24 septembre 2015 Groupe de Travail Sites de Déplacement Compte-rendu réunion du jeudi 24 septembre 2015 Participants : AIDES, CNR, MERCY CORPS, NCA, UNHCR, PU-AMI, UVEDS, OCHA, FEDEM, IRC, CENTRE TULIZENI, AHSDI, HANDICAP

Plus en détail

CAMEROUN RAPPORT INTER AGENCES SUR LA SITUATION DES REFUGIES NIGERIANS. 49 813 Réfugiés recensés par les autorités

CAMEROUN RAPPORT INTER AGENCES SUR LA SITUATION DES REFUGIES NIGERIANS. 49 813 Réfugiés recensés par les autorités DONNEES CLEES 49 813 Réfugiés recensés par les autorités 36 383 Réfugiés vérifiés et préenregistrés par le HCR depuis Mai 2013 CAMEROUN RAPPORT INTER AGENCES SUR LA SITUATION DES REFUGIES NIGERIANS 29

Plus en détail

Formation pratique, flexible et accessible

Formation pratique, flexible et accessible Formation pratique, flexible et accessible Document d information La formation linguistique axée sur les professions (FLAP) est offerte gratuitement aux nouveaux arrivants de l Ontario. Les participants

Plus en détail

Contribution en stratégie avancée en matière de santé de reproduction : cas de l unité mobile dans le district sanitaire de Katiola (CNO)

Contribution en stratégie avancée en matière de santé de reproduction : cas de l unité mobile dans le district sanitaire de Katiola (CNO) MEMPD Contribution en stratégie avancée en matière de santé de reproduction : cas de l unité mobile dans le district sanitaire de Katiola (CNO) Titre 14. Programmes et politiques Présenté par : 14.4. Evaluation

Plus en détail

UNICEF SENEGAL CRISE ALIMENTAIRE ET NUTRITIONNELLE AU SENEGAL. CONTRIBUTION DE L UNICEF A LA RIPOSTE

UNICEF SENEGAL CRISE ALIMENTAIRE ET NUTRITIONNELLE AU SENEGAL. CONTRIBUTION DE L UNICEF A LA RIPOSTE UNICEF SENEGAL CRISE ALIMENTAIRE ET NUTRITIONNELLE AU SENEGAL. CONTRIBUTION DE L UNICEF A LA RIPOSTE 1. CONTEXTE Le Sénégal, vu sa position géographique de pays sahélien, est chroniquement exposé à l insécurité

Plus en détail

LE RENFORCEMENT DES CAPACITÉS DES COOPÉRATIVES D HABITAT

LE RENFORCEMENT DES CAPACITÉS DES COOPÉRATIVES D HABITAT LE RENFORCEMENT DES CAPACITÉS DES COOPÉRATIVES MALI - SÉNÉGAL GUIDE PRATIQUE SUR LES MÉCANISMES DE FINANCEMENT D UN PROJET DE CONSTRUCTION PLAN 1 Objectifs et programme de la rencontre 2 Planifier mon

Plus en détail

Aquariums et capteurs de niveau

Aquariums et capteurs de niveau http://club2a.free.fr/site/article.php3?id_article=477 Aquariums et capteurs de niveau mercredi 9 mai 2007, par Bricoleau Cet article a pour but de présenter les éléments de base, qui permettent de se

Plus en détail

Le rapport complet a été transmis aux sociétés nationales le 19 décembre 2012.

Le rapport complet a été transmis aux sociétés nationales le 19 décembre 2012. Faits et chiffres Tremblement de terre en Haïti 3 ans après 20 décembre 2012 Réponse Croix-Rouge Croissant-Rouge Le présent document résume la performance collective de la Croix-Rouge Croissant-Rouge lors

Plus en détail

PREPARATION ET REPONSE D URGENCE I. INTRODUCTION II. ENVIRONNEMENT OPERATIONNEL

PREPARATION ET REPONSE D URGENCE I. INTRODUCTION II. ENVIRONNEMENT OPERATIONNEL COMITE EXECUTIF DU PROGRAMME DU HAUT COMMISSAIRE Distr. Restreinte EC/54/SC/CRP.4 25 février 2004 COMITE PERMANENT FRANÇAIS 29 e réunion Original : ANGLAIS PREPARATION ET REPONSE D URGENCE I. INTRODUCTION

Plus en détail

Semi Critiques (Extraction 70% à 90 %) Sécurisés (Extraction < 70%) Salés

Semi Critiques (Extraction 70% à 90 %) Sécurisés (Extraction < 70%) Salés Objectifs Fiche Projet : WATSAN Programme : Eau, Assainissement et Déchets Mai 2015 Objectif général : Améliorer l accès à l eau potable et à l assainissement des populations défavorisées des villages

Plus en détail

Total 4 744 050 4 744 050

Total 4 744 050 4 744 050 Pour parer à la situation d urgence humanitaire, le HCR a fourni plus de 416 000 colis familiaux contenant des articles non alimentaires et quelque 88 000 tentes, au profit de 3 millions de personnes.

Plus en détail

CONVENTION POUR LE DÉVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE ENTRE L ÉTAT ET LE CCCA-BTP

CONVENTION POUR LE DÉVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE ENTRE L ÉTAT ET LE CCCA-BTP Informations presse - 22 mai 2014 CONVENTION POUR LE DÉVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE ENTRE L ÉTAT ET LE CCCA-BTP Signature le 22 mai à Paris pour le prolongement en 2014 de la campagne de mobilisation

Plus en détail

Evaluation multi-sectorielle rapide Sous-préfecture de Djémah Juin et Juillet/Août 2011

Evaluation multi-sectorielle rapide Sous-préfecture de Djémah Juin et Juillet/Août 2011 Evaluation multi-sectorielle rapide Sous-préfecture de Djémah Juin et Juillet/Août 2011 Localisation géographique Profil démographique Population de la sous-préfecture : 2919 (BCR 2003 avec projections)

Plus en détail

RAPPORT CAMPAGNE DE DISTRIBUTION GRATUITE DE KITS D HYGIENE AUX MENAGES SINISTRES PAR LES INONDATIONS DANS LES COMMUNES DE MALANVILLE ET DE KARIMAMA

RAPPORT CAMPAGNE DE DISTRIBUTION GRATUITE DE KITS D HYGIENE AUX MENAGES SINISTRES PAR LES INONDATIONS DANS LES COMMUNES DE MALANVILLE ET DE KARIMAMA R é p u b l i q u e d u B é n i n M I N I S T E R E D E L A S A N T E D i r e c t i o n D é p a r t e m e n t a l e d e l a S a n t é d u B o r g o u e t d e l A l i b o r i Z o n e S a n i t a i r e M

Plus en détail

pour lutter et faire face au changement climatique

pour lutter et faire face au changement climatique rencontre du 16 décembre2015 Accès à l eau, accès à l électricité: des enjeux partagés pour lutter et faire face au changement climatique Accès à l eau, accès à l énergie, des enjeux partagés L eau, enjeu

Plus en détail

Début de la marche citoyenne dans les rues de Yokadouma

Début de la marche citoyenne dans les rues de Yokadouma Début de la marche citoyenne dans les rues de Yokadouma IEDA Relief Cameroun 25 ème Edition de la Journée de l Enfant Africain Yokadouma, Region de l Est Site de Gado-Badzere et Ndokayo à l Est Sites de

Plus en détail

Projet de Gestion des déchets solides ménagers au Bénin - GDSM

Projet de Gestion des déchets solides ménagers au Bénin - GDSM Projet de Gestion des déchets solides ménagers au Bénin - GDSM Rapport d avancement des activités des femmes récupératrices Volet : Valorisation des matières non organiques par les femmes récupératrices

Plus en détail

Notre Perspective: Extraction Minière et Responsabilité Sociale de l Entreprise

Notre Perspective: Extraction Minière et Responsabilité Sociale de l Entreprise Notre Perspective: Extraction Minière et Responsabilité Sociale de l Entreprise Miles Naude - Directeur Général de MMG Kinsevere Octobre 2014 Responsabilité Sociale de l Entreprise C est: Une pratique

Plus en détail

SEMINAIRE FAR RABAT. Plates-formes d acteurs pour favoriser l entreprenariat et l insertion des jeunes en milieu rural au Togo

SEMINAIRE FAR RABAT. Plates-formes d acteurs pour favoriser l entreprenariat et l insertion des jeunes en milieu rural au Togo SEMINAIRE FAR RABAT Atelier 2.2 : Conditions pour une installation durable des jeunes en agriculture. Quels types d accompagnement? Plates-formes d acteurs pour favoriser l entreprenariat et l insertion

Plus en détail

La stratégie «5910»: une approche communautaire d éducation et de Promotion de la Santé Sexuelle et Reproductive des Adolescents & Jeunes

La stratégie «5910»: une approche communautaire d éducation et de Promotion de la Santé Sexuelle et Reproductive des Adolescents & Jeunes Programme Santé USAID/Santé Communautaire Phase II- 2011-2016 La stratégie «5910»: une approche communautaire d éducation et de Promotion de la Santé Sexuelle et Reproductive des Adolescents & Jeunes Par

Plus en détail

GESTIONNAIRES EFFICACES

GESTIONNAIRES EFFICACES GESTIONNAIRES EFFICACES Programme de développement de compétences en gestion www.formationgestionnaire.com Gestionnaires efficaces Ce programme complet de formation et de coaching vise tout particulièrement

Plus en détail

TABLE DE MATIERES. Cadre général. I- Résumé du contexte de la santé animale

TABLE DE MATIERES. Cadre général. I- Résumé du contexte de la santé animale 1 TABLE DE MATIERES Cadre général I- Résumé du contexte de la santé animale II- Analyse de la situation «Communication» en Santé animale - Positionnement - Description de l existant : financement, activités

Plus en détail

PLAN D ACTION ACTIONS A COURTS ET MOYENS TERMES VISIBILITE DE SYMBIOSE-TOGO CONTEXTE/BESOIN

PLAN D ACTION ACTIONS A COURTS ET MOYENS TERMES VISIBILITE DE SYMBIOSE-TOGO CONTEXTE/BESOIN PLAN D ACTION Une élaboration claire et précise des prochaines activités de l'association est de première importance. Le temps et les énergies des bénévoles sont des ressources précieuses qu'il importe

Plus en détail

MISE A JOUR SUR L URGENCE AU LAC NO. 18 UNHCR TCHAD

MISE A JOUR SUR L URGENCE AU LAC NO. 18 UNHCR TCHAD MISE A JOUR SUR L URGENCE AU LAC NO. 18 UNHCR TCHAD 29 Avril- 07 Mai 2015 Débarquement des réfugiés Nigériens en provenance de Kaiga Kindiria. Mai 2015, Photo /UNHCR DERNIERS DEVELOPPEMENTS Suite à l information

Plus en détail

Mise au concours de l évaluation externe du projet PAFLAPUM III

Mise au concours de l évaluation externe du projet PAFLAPUM III Mise au concours de l évaluation externe du projet PAFLAPUM III Termes de référence Nom du projet: Pays destinataire: Durée du projet: Objectif général du projet: Objectifs spécifiques : Promotion de la

Plus en détail

«L intégration des questions relatives aux jeunes» Kassoum Coulibaly Bureau de l UNESCO à Bamako Addis Ababa, 27 200 june 2006 k.coulibaly@unesco.

«L intégration des questions relatives aux jeunes» Kassoum Coulibaly Bureau de l UNESCO à Bamako Addis Ababa, 27 200 june 2006 k.coulibaly@unesco. «L intégration des questions relatives aux jeunes» Kassoum Coulibaly Bureau de l UNESCO à Bamako Addis Ababa, 27 200 june 2006 k.coulibaly@unesco.org L intégration des questions relatives aux jeunes dans

Plus en détail

Référentiel d activités professionnelles

Référentiel d activités professionnelles Bac pro de la 20éme CPC Référentiel d activités professionnelles Les titulaires de ce baccalauréat professionnel 20 ème CPC exercent leurs activités : - dans le souci constant de la bientraitance des personnes,

Plus en détail

POLITIQUE DE COMMUNICATION

POLITIQUE DE COMMUNICATION POLITIQUE DE COMMUNICATION Mise à jour en juillet 2010 POLITIQUE DE COMMUNICATION 1. MISE EN CONTEXTE... 2 2. FONDEMENTS DE LA POLITIQUE DE COMMUNICATION... 2 3. MISSION DU MINISTÈRE... 2 4. VALEURS...

Plus en détail

Cartographie de compétences d un entrepreneur

Cartographie de compétences d un entrepreneur Cartographie de compétences d un entrepreneur Mission générale L entrepreneur définit la stratégie générale de l entreprise et supervise sa mise en œuvre Principales activités L entrepreneur fixe les objectifs

Plus en détail

À l emploi! : un modèle d intégration et de maintien à l emploi Martin Prévost Coordonnateur du service À l emploi! Action main-d œuvre inc. Pourquoi mettre en place un projet d expérimentation avec un

Plus en détail

Formation. «Chef d entreprise, votre métier c est diriger!» Saint-Gaudens Novembre 2014 janvier 2015

Formation. «Chef d entreprise, votre métier c est diriger!» Saint-Gaudens Novembre 2014 janvier 2015 Formation «Chef d entreprise, votre métier c est diriger!» Saint-Gaudens Novembre 2014 janvier 2015 Vous souhaitez sécuriser votre activité? Évaluer rapidement la rentabilité de vos produits et services

Plus en détail

Plan d action et d intervention 2011-2013 à l égard des. personnes handicapées

Plan d action et d intervention 2011-2013 à l égard des. personnes handicapées Plan d action et d intervention 2011-2013 à l égard des personnes handicapées Table des matières Remerciements......................................... 3 Mot du maire...........................................

Plus en détail

Assemblée générale. Distr. GENERALE. A/AC.96/846/Part V/4 8 août 1995. FRANCAIS Original : ANGLAIS COMITE EXECUTIF DU PROGRAMME DU HAUT COMMISSAIRE

Assemblée générale. Distr. GENERALE. A/AC.96/846/Part V/4 8 août 1995. FRANCAIS Original : ANGLAIS COMITE EXECUTIF DU PROGRAMME DU HAUT COMMISSAIRE NATIONS UNIES A Assemblée générale Distr. GENERALE A/AC.96/846/Part V/4 8 août 1995 FRANCAIS Original : ANGLAIS COMITE EXECUTIF DU PROGRAMME DU HAUT COMMISSAIRE Quarante-sixième session ACTIVITES DU HCR

Plus en détail

Juillet le 3 à 14h30 le 1 ou le 29 à 9h30 le 8 à 9h30. objectif : vous présenter ce statut, connaitre vos formalités d'inscription.

Juillet le 3 à 14h30 le 1 ou le 29 à 9h30 le 8 à 9h30. objectif : vous présenter ce statut, connaitre vos formalités d'inscription. les réunions créateur-repreneur objectif : connaître toutes les étapes pour mener à bien votre projet et en établir un 1 er diagnostic. Juillet le 3 à 14h30 le 1 ou le 29 à 9h30 le 8 à 9h30 Août le 7 à

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES SANTÉ. Personnel

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES SANTÉ. Personnel MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES Direction générale de l offre de soins Sous-direction des ressources humaines du système de santé Bureau des ressources humaines hospitalières

Plus en détail

Améliorer l'accès aux services de base : eau et assainissement en milieu urbain en Afrique 2 septembre

Améliorer l'accès aux services de base : eau et assainissement en milieu urbain en Afrique 2 septembre Améliorer l'accès aux services de base : eau et assainissement en milieu urbain en Afrique 2 septembre Présidence : J.-P. Elong M'Bassi (PDM) Intervenants: A. Mathys (Ondeo) /E. Tanawa (ENSP Yaoundé) /

Plus en détail

Présentation du Programme

Présentation du Programme Ministère de l Hydraulique et de l Assainissement République du Sénégal ATELIER DE LANCEMENT SECTORIEL EAU-ASSAINISSEMENT Jeudi 25 septembre 2014, King Fahd Palace Hôtel - Dakar Présentation du Programme

Plus en détail

1. Éditorial. Décembre 2011 Volume 4 no. 1

1. Éditorial. Décembre 2011 Volume 4 no. 1 Les aînés regroupés de Charlesbourg 7260, boulevard Cloutier, Québec, G1H 3E8 http://www.caabcharlesbourg.org/arc arc@caabcharlesbourg.org Décembre 2011 Volume 4 no. 1 1. Éditorial Gérald Lavoie Président

Plus en détail

La Coopération belge au Développement dans le domaine de la santé et des droits sexuels et reproductifs UNICEF

La Coopération belge au Développement dans le domaine de la santé et des droits sexuels et reproductifs UNICEF La Coopération belge au Développement dans le domaine de la santé et des droits sexuels et reproductifs UNICEF La situation dans le monde Chaque année 1 on évalue à quelque 290.000 le nombre de femmes

Plus en détail

Unité- Progrès- Justice ----------

Unité- Progrès- Justice ---------- 1 PROVINCE DU PASSORE BURKINA FASO ---------- -------- COMMUNE DE Y A K O Unité- Progrès- Justice ---------- THEME : TEMOIGNAGE SUR LES AVANTAGES ET ACQUIS DE LA MISE EN ŒUVRE DES RESULTATS DE L ENQUETE

Plus en détail

«Des toilettes dans mon école» au Cambodge

«Des toilettes dans mon école» au Cambodge «Des toilettes dans mon école» au Cambodge Proposition de projet Localisation : Début du projet : Objectif : Nombre de bénéficiaires : Budget : 5 441 Durée : Le village de Boeng Kieb dans la commune de

Plus en détail

Stratégie (juin 2014)

Stratégie (juin 2014) Stratégie (juin 2014) Introduction Dans les contextes de conflits prolongés ou d insécurité chronique, de nouvelles contraintes viennent se superposer aux déficits structurels préexistants dans le domaine

Plus en détail

NIGER - ZINDER - Logisticien Projet H/F

NIGER - ZINDER - Logisticien Projet H/F NIGER - ZINDER - Logisticien Projet H/F L association ALIMA The Alliance for International Medical Action (ALIMA) est une organisation médicale internationale, fondée en 2009. ALIMA a pour objectif de

Plus en détail

Améliorer l assainissement pour les minorités ethniques de Bach Thong, au Vietnam

Améliorer l assainissement pour les minorités ethniques de Bach Thong, au Vietnam Améliorer l assainissement pour les minorités ethniques de Bach Thong, au Vietnam Rapport de résultats et d impact Localisation du projet Date de début Septembre 2013 Durée du projet Objectif Nombre de

Plus en détail

Compte Rendu - Réunion Générale du Cluster WASH Mali - Salle de Réunion Grenier a UNICEF - Mercredi, 18 Septembre 2013 09:00 11:00

Compte Rendu - Réunion Générale du Cluster WASH Mali - Salle de Réunion Grenier a UNICEF - Mercredi, 18 Septembre 2013 09:00 11:00 Compte Rendu - Réunion Générale du Cluster WASH Mali - Salle de Réunion Grenier a UNICEF - Mercredi, 18 Septembre 2013 09:00 11:00 PARTENAIRES PRESENTS UNICEF, DGPC, DNACPN, DRH Gao, Cluster Abri/UNHCR,

Plus en détail

DEMANDE D'AUTORISATION D'ASSAINISSEMENT INDIVIDUEL

DEMANDE D'AUTORISATION D'ASSAINISSEMENT INDIVIDUEL Assainissement individuel DEMANDE D'AUTORISATION D'ASSAINISSEMENT INDIVIDUEL (Conformément à la Loi sur l'eau du 30 décembre 2006) DOCUMENTS A JOINDRE IMPERATIVEMENT AVEC LE PRESENT DOSSIER o Un plan à

Plus en détail

Faits saillants. 2 035 Personnes déplacées des îles du Lac Tchad relocalisées au camp de Kabléwa au 30 juillet (Source : HCR)

Faits saillants. 2 035 Personnes déplacées des îles du Lac Tchad relocalisées au camp de Kabléwa au 30 juillet (Source : HCR) Niger: Diffa Rapport de situation 15 (20 juillet 2015) Ce rapport a été produit par OCHA Diffa en collaboration avec les partenaires humanitaires et les autorités de la région. Il a été publié par OCHA

Plus en détail

du Cnam des Pays de la Loire

du Cnam des Pays de la Loire 2011-2014 Axes stratégiques du Cnam des Pays de la Loire Servir les hommes et l économie du territoire Le processus de détermination des axes stratégiques de l Association s est élaboré de mars à septembre

Plus en détail

Rapport sur la Table ronde du sud du Manitoba sur les questions touchant les personnes handicapées

Rapport sur la Table ronde du sud du Manitoba sur les questions touchant les personnes handicapées Rapport sur la Table ronde du sud du Manitoba sur les questions touchant les personnes handicapées Mars 2007 Le gouvernement du Manitoba estime qu il est important d entendre ce que les Manitobains et

Plus en détail

Approche de la négociation commerciale et objet du livre

Approche de la négociation commerciale et objet du livre I N T R O D U C T I O N Approche de la négociation commerciale et objet du livre Depuis l achèvement de la première édition de cet ouvrage en décembre 1997, le monde a changé sous plusieurs angles et a

Plus en détail

IEDA Relief Rapport Cameroun IEDA Relief célèbre la Journée Mondiale du Lavage des Mains Région de l Extrême-Nord, Cameroun 12 au 15 Octobre 2015

IEDA Relief Rapport Cameroun IEDA Relief célèbre la Journée Mondiale du Lavage des Mains Région de l Extrême-Nord, Cameroun 12 au 15 Octobre 2015 Pratique du lavage des mains par un élève IEDA Relief Rapport Cameroun IEDA Relief célèbre la Journée Mondiale du Lavage des Mains Région de l Extrême-Nord, Cameroun 12 au 15 Octobre 2015 Préparé par Léon

Plus en détail

Formations Hiver et printemps 2014. Atelier sur l évaluation évolutive

Formations Hiver et printemps 2014. Atelier sur l évaluation évolutive Nous offrons des ateliers sur mesure, adaptés spécifiquement à votre réalité et à vos besoins, ainsi que des formations planifiées, s appuyant sur l expertise et la pratique. Atelier sur l évaluation évolutive

Plus en détail

PLAN D ACTION EN ENVIRONNEMENT 2007-2008-2009. `Mon lac Sept-Îles j en prends soin` Introduction

PLAN D ACTION EN ENVIRONNEMENT 2007-2008-2009. `Mon lac Sept-Îles j en prends soin` Introduction ASSOCIATION DES PROPRIÉTAIRES DU LAC SEPT-ÎLES INC. 3309, Chemin du lac Sept-Iles Saint-Raymond, Q.C. G3L 2S3 PLAN D ACTION EN ENVIRONNEMENT 2007-2008-2009 `Mon lac Sept-Îles j en prends soin` Introduction

Plus en détail

Cadre de résultats et d allocation de ressources de l UNICEF pour le Bhoutan, 2014-2018**

Cadre de résultats et d allocation de ressources de l UNICEF pour le Bhoutan, 2014-2018** Nations Unies Conseil d administration du Programme des Nations Unies pour le développement, du Fonds des Nations Unies pour la population et du Bureau des Nations Unies pour les services d appui aux projets

Plus en détail

La régionalisation en Ontario

La régionalisation en Ontario La régionalisation en Ontario Un programme de la Présentée par Brigitte Chatué, gestionnaire de projets SOMMAIRE Profil du promoteur Définition Historique du programme à COCDEL Contact avec l expérience

Plus en détail

Rapport du mini-atelier de réflexion et de planification du Groupe de Travail régional sur l Education en Situations d Urgence 2 novembre 2012

Rapport du mini-atelier de réflexion et de planification du Groupe de Travail régional sur l Education en Situations d Urgence 2 novembre 2012 Groupe de Travail Régional Afrique de l Ouest et du Centre Rapport du mini-atelier de réflexion et de planification du Groupe de Travail régional sur l Education en Situations d Urgence 2 novembre 2012

Plus en détail

Résolution adoptée par l Assemblée générale. [sur le rapport de la Troisième Commission (A/58/499)]

Résolution adoptée par l Assemblée générale. [sur le rapport de la Troisième Commission (A/58/499)] Nations Unies A/RES/58/137 Assemblée générale Distr. générale 4 février 2004 Cinquante-huitième session Point 108 de l ordre du jour Résolution adoptée par l Assemblée générale [sur le rapport de la Troisième

Plus en détail

PROFILAGE SOCIOECONOMIQUE DES REFUGIES MALIENS AU NIGER

PROFILAGE SOCIOECONOMIQUE DES REFUGIES MALIENS AU NIGER Institut de Formation et de Recherche Démographiques United Nations High Commissioner for Refugees PROFILAGE SOCIOECONOMIQUE DES REFUGIES MALIENS AU NIGER Réalisée par : L INSTITUT DE FORMATION ET DE RECHERCHE

Plus en détail

Description de l action

Description de l action Description de l action Quels sont les objectifs de l action? Améliorer les conditions sanitaires des populations sinistrées tout en favorisant la dynamique de retour vers les quartiers d origine. Quel

Plus en détail

INVENTAIRE AFRICAIN DE GOUVERNANCE

INVENTAIRE AFRICAIN DE GOUVERNANCE INVENTAIRE AFRICAIN DE GOUVERNANCE Nations Unies Département des Affaires Economiques et Sociales Programme des Nations Unies pour le Développement Bureau Régional pour l'afrique HISTOIRIQUE DU PROJET

Plus en détail

Une coopérative de conseil dédiée à l Économie Sociale et Solidaire

Une coopérative de conseil dédiée à l Économie Sociale et Solidaire Une coopérative de conseil dédiée à l Économie Sociale et Solidaire Plus de 200 équipes accompagnées en 12 ans Aviso accompagne l émergence et la transformation des organisations de l économie sociale

Plus en détail

Information Appel à participant e s

Information Appel à participant e s DDCP YD/NHSM (2015) 26 FR Strasbourg, le 3 décembre 2015 en coopération avec l Unité Egalité de genre Combattre le discours de haine sexiste Un séminaire réunissant des militant e s, chercheuses, chercheurs

Plus en détail

Accord cadre pour le développement de la Formation en Alternance

Accord cadre pour le développement de la Formation en Alternance Accord cadre pour le développement de la Formation en Alternance ARTICLE I. OBJECTIFS GENERAUX Le présent accord-cadre poursuit les objectifs généraux suivants : 1. Accroître quantitativement et qualitativement

Plus en détail

1 MILLIARD D EUROS POUR UNE EAU POTABLE EN AFRIQUE

1 MILLIARD D EUROS POUR UNE EAU POTABLE EN AFRIQUE 1 MILLIARD D EUROS POUR UNE EAU POTABLE EN AFRIQUE AIDEZ 100 MILLIONS D AFRICAINS! PARTICIPEZ À LA 1 ERE CAMPAGNE DE CROWDFUNGING GLOBALE EN AFRIQUE! Un constat inquiétant : «La consommation d eau polluée

Plus en détail

FONDS MONDIAL POUR L ASSAINISSEMENT

FONDS MONDIAL POUR L ASSAINISSEMENT FONDS MONDIAL POUR L ASSAINISSEMENT Rapport d avancement du Togo 1 UNE CITÉ DES LATRINES DANS LA RÉGION DES SAVANES. POUR LA CONSTRUCTION DES LATRINES, L ATPC A PRIVILÉGIÉ L UTILISATION DE MATÉRIAUX LOCAUX

Plus en détail

Qu est ce que le Marketing de l assainissement?

Qu est ce que le Marketing de l assainissement? Qu est ce que le Marketing de l assainissement? 1 Ce module porte sur la recherche formative. Les objectifs d apprentissage de ce module visent à : comprendre le cadre conceptuel du WSP pour les initiatives

Plus en détail

DISCOURS de Sylvia PINEL. Installation du Conseil supérieur de la Construction et de l Efficacité énergétique

DISCOURS de Sylvia PINEL. Installation du Conseil supérieur de la Construction et de l Efficacité énergétique Cabinet de la Ministre du Logement, de l Egalité des territoires et de la Ruralité Paris, le lundi 15 juin 2015 Seul le prononcé fait foi DISCOURS de Sylvia PINEL Installation du Conseil supérieur de la

Plus en détail

Treizième rapport annuel au Premier ministre sur la fonction publique du Canada

Treizième rapport annuel au Premier ministre sur la fonction publique du Canada Treizième rapport annuel au Premier ministre sur la fonction publique du Canada Kevin G. Lynch Greffier du Conseil privé et secrétaire du Cabinet Pour l année finissant le 31 mars 2006 Catalogage avant

Plus en détail

LES GROUPES DE PAROLE A France ALZHEIMER

LES GROUPES DE PAROLE A France ALZHEIMER LES GROUPES DE PAROLE A France ALZHEIMER L Association France Alzheimer est une association de familles créée par des familles et des professionnels du soin en 1985. A cette époque il n existe aucun traitement

Plus en détail

Les causes de la Malnutrition? Comment maximiser les impacts nutritionnels des interventions agricoles?

Les causes de la Malnutrition? Comment maximiser les impacts nutritionnels des interventions agricoles? Les causes de la Malnutrition? Comment maximiser les impacts nutritionnels des interventions agricoles? FENETRE SUR L AGRICULTURE, 19 sept. 2014 «Le défi de la sécurité alimentaire et nutritionnelle au

Plus en détail

PROCESSUS D ACCOMPAGNEMENT DES COMMUNAUTES DANS LA CREATION ET LA GESTION DES ECOLES COMMUNAUTAIRES

PROCESSUS D ACCOMPAGNEMENT DES COMMUNAUTES DANS LA CREATION ET LA GESTION DES ECOLES COMMUNAUTAIRES PROCESSUS D ACCOMPAGNEMENT DES COMMUNAUTES DANS LA CREATION ET LA GESTION DES ECOLES COMMUNAUTAIRES Abdramane Togo Nov.2000 ong à but non lucratif- BP: E2226-Tél/fax : 229-24-22-Lafiabougou-Rue 426-Porte

Plus en détail

Cahier de stage. Techniques d intégration multimédia Cégep de Saint-Jérôme. Hiver 2014

Cahier de stage. Techniques d intégration multimédia Cégep de Saint-Jérôme. Hiver 2014 Cahier de stage Techniques d intégration multimédia Cégep de Saint-Jérôme Hiver 2014 Réalisé par l équipe des professeurs Département des techniques d intégration multimédia du Cégep de St-Jérôme 455,

Plus en détail