Femme réfugiée fait la sensibilisation de l hygiène auprès les enfants de Diffa.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Femme réfugiée fait la sensibilisation de l hygiène auprès les enfants de Diffa."

Transcription

1 Femme réfugiée fait la sensibilisation de l hygiène auprès les enfants de Diffa. Mise à jour Niger Mai 2015

2 Contexte Présentement la situation sociopolitique du Niger reste marquée par les attaques du groupe armé Boko Haram qui sévit toujours dans le nord du Nigeria voisin, même si le groupe a été repoussé grâce à la coalition composée des armées nigérienne et tchadienne. Les attaques précédemment perpétrées par Boko Haram ont provoqué des afflux massifs de population en provenance du nord du Nigeria. Par ailleurs leurs attaques à l intérieur du Niger ont aussi provoqué des déplacements de population sur l ensemble de la région de Diffa estimée actuellement a plus de personnes. La situation humanitaire est caractérise d une part par la crise humanitaire dans la région de Diffa et d autre part par la présence des refugiées maliens dans la région de Tahoua suite a l insécurité actuelle dans le Nord Mali. Le pays se prépare actuellement à rentrer dans une période électorale pour l année prochaine. Activités EHA À Diffa : 27 relais communautaires, 07 responsables de cases de santé, 06 promoteurs d hygiène et 02 superviseurs des activités communautaires formés dans l hygiène ménages ont reçu du savon et des produits de purification d eau PUR et AQUATAB. 32 séances de sensibilisation sur l hygiène et le lavage des mains au savon ont été organisées au profit de 3570 personnes dont 2553 membres de la communauté hôte (826 hommes, 1195 femmes, 286 garçons et 511 filles) et 2391 déplacés internes (711 hommes, 1183 femmes, 232 garçons et 265 filles). 9 écoles ont reçu 45 dispositifs de lavage des mains, du savon et ont bénéficié de 9 séances de sensibilisation et de promotion d hygiène sur les thématiques tels que le lavage des mains au savon (démonstration de lavage des mains au savon) et le choléra. 08 cases de santé ont bénéficié de mise à disposition de SRO. 01 case de santé a reçu de 5 dispositifs de lavages des mains. Niger Update Mai 2015 Page 2 of 10

3 Moyens de Subsistance À Diffa : 50 poulaillers ont été construits dont 27 à Diffa et 23 à Sayam forage, avec 19 au profit des refugiés du camp de Sayam forage. 56 jeunes déplacés ont bénéficié de kits d installation en métiers : menuiserie métallique, menuiserie bois, plomberie et mécanique auto. Ces 56 jeunes ont bénéficié en marge de leur formation initiale, d une formation en entreprenariat qui leur permettra de mieux gérer leur future entreprise. Ces 56 jeunes bénéficient présentement d une mise en position de stage pour le perfectionnement de leur formation. 591 chèvres on été distribuées à 115 ménages bénéficiaires dans les communes de Foulatari et N Guelibeyli. 150 femmes et filles déplacées et hôtes ont bénéficié d une formation en production et commercialisation des œufs de poules poudreuses. Gestion des Camps Dans la ZAR de Intikane : personnes desservies par le réseau d'alimentation en eau sur la ZAR de Intikane. 22 latrines semi durables construites, 80 bacs-à-ordures et 05 fosses de traitement d ordure réalisées sur la ZAR. 18 blocs/douche latrines réhabilitées sur la ZAR d Intikane. 1 bâtiment administratif et un hangar réhabilités sur la ZAR d Intikane. 11 Journées de salubrité organisées. 11 de kits de salubrité distribués aux différents 05 campements. Niger Update Mai 2015 Page 3 of 10

4 37 sessions de IEC (Information, Education, Communication) organisées au profit de 1145 hommes, 992 Femmes, 77 enfants. Ces sessions définissent un ensemble de séances de sensibilisation, d information, d éducation communautaire, de démonstration ou tout autre message porté à la connaissance des ménages par différent moyens et canaux de communications. Niger Update Mai 2015 Page 4 of 10

5 Les moments les plus marquants de notre travail IEDA Relief et le UNHCR offrent des solutions durables aux jeunes réfugiés Dans le cadre du projet d autonomisation des populations déplacées et hôtes dans la région de Diffa financé en 2014 et 2015 par le UNHCR et mis en œuvre par IEDA Relief, 56 jeunes dont 48 garçons et 8 filles ont étés formés durant six mois en métiers au Centre de Formation Professionnelle et Technique (CFPT) de Diffa. Cette formation, allant d Octobre 2014 à Mars 2015, leur a offert l expertise dans quatre filières à savoir : la menuiserie bois, la menuiserie métallique, la plomberie ou la mécanique automobile. Pendant la célébration qui a permis d octroyer des matériels à ces jeunes, le maire de la commune de Diffa a déclaré que l initiative de IEDA Relief devait être prise comme un exemple à suivre: «Au nom des autorités de la République, je salue l action de IEDA Relief et je souhaite que d autres partenaires leur emboitent le pas» «L apprentissage m a permis de rompre avec l oisiveté et la subvention de FCFA par mois que je reçoit grâce à ma formatio,n m a permis de subvenir à certains besoins vitaux de mon ménage.» Jeune réfugié bénéficiaire à Diffa. Progrès & Impact Pour ce qui est du projet réponse d urgence à l épidémie du cholera dans la région de Diffa, les activités mises en œuvre ont permis de combattre efficacement l épidémie. Depuis que ces activités ont débuté, une certaine régression de la contamination a été constatée. En effet depuis le dernier foyer déclaré en Décembre 2014 qui a été maitrisé, aucun cas n a été encore signalé, ce qui témoigne des effets produits par la mise en œuvre de ce projet. Le projet de formation des jeunes en métiers a permis de renforcer la compétence de 56 jeunes déplacés de Diffa en menuiserie métallique, en menuiserie bois, en plomberie et en mécanique automobile. Ces jeunes ont appris un métier utile avec lequel ils pourront s autonomiser. Le projet de distribution des chèvres dans les communes de convergence de Foulatari et N Guelibeyli a permis de renforcer le cheptel en petits ruminants dans ces communes et permettre la constitution de petits troupeaux au niveau des ménages bénéficiaires, ce qui contribuera à relever leur pouvoir d achat. Niger Update Mai 2015 Page 5 of 10

6 La gestion multisectorielle de la ZAR de Intikane a contribué à la réduction d un certain nombre de problèmes que vivent les refugiés maliens de Intikane. Grâce à la production et à la distribution quotidienne de l eau pour les personnes et pour les animaux, la ZAR est devenue un endroit accueillant et vivable. Par ailleurs la mise en œuvre d autres activités comme la mise en place des comités sectoriels a contribué à une bonne structuration de la communauté et à une organisation rigoureuse afin d établir un ordre bien précis. Grâce aux réunions tenues par ces comités sectoriels plusieurs problèmes ont trouvé des solutions adéquates. La mise en œuvre d activités communautaires comme les journées de salubrité, les matchs de football ainsi que repas communautaires ont permis de contribuer efficacement à la cohésion sociale et à l épanouissement des jeunes. Niger Update Mai 2015 Page 6 of 10

7 Progrès jusqu à Mai 2015 Secteur Objectifs Progrès vers les objectifs du 01 Janvier au 31 Mai EHA (Diffa) Sécurité Alimentaire (Diffa) Gestion des Camps (ZAR de Intikane) Distributions d intrants : savons, PUR, AQUATAB. Mise à disposition de SRO. Sensibilisation et mobilisation communautaire. Identification et formation des bénéficiaires. Construction des poulaillers. Distribution des poules. Dotation des 56 jeunes en kits d installation. Formation des 56 jeunes en entreprenariat. Mise en stage des 56 jeunes. Distribution de 591 chèvres dans les communes de convergence. Fonctionnement efficace des dispositifs de coordination de la ZAR d Intikane. 15 de comités formés. La situation sécuritair e ne permettai t plus de continuer ce type d activité Une épidémie de grippe aviaire a contraint à la suspension temporaire du processus de livraison de poules pondeuses. 100

8 11 réfugiés recrutés comme agents de liaison communautaire. 12 cas de décès assistés par un kit funéraire. 17 naissances assistées par un kit bébé. Nombre de personnes par robinet d'eau. Nombre moyen de litres d'eau potable accessibles par personne et par jour. 2 sessions de formation sur l hygiène et assainissement autour des points d eau. 1 comité établis pour la gestion de l'eau. 6 réunions tenues par le comité. 1 opération d analyse d eau réalisée. 2 générateurs/pompes en activité. 9 agents hygiénistes identifiés pour le suivi des ouvrages (Bornes Fontaines). Nombre de promoteurs de mesures hygiéniques pour 500 personnes prises-en charge. Nombre de bacs collecteurs de déchets. 5 fosses de décharge à ordures aménagées. 22 de blocs douchelatrine construits. 1 session de formation Nombre initiale non déterminé (Progrès atteint : 1 robinet pour 208 personnes) Nombre initiale non déterminé (Progrès atteint : 6,4 L / personne) Progrès atteint : 1 pour 635 personnes Nombre initiale non déterminé (Progrès atteint : 236) 200 Niger Update Mai 2015 Page 8 of 10

9 menée dans les techniques d animation pour la promotion de l hygiène et l'assainissement. 10 personnes formées en techniques d animation pour la promotion de l hygiène et l'assainissement. 80 demi-futs opérationnels (bacs à ordures). 22 latrines construites. 64 séances IEC réalisées et 64 ménages touchés par le message. 12 journées de salubrité réalisées. 12 kits de salubrité mis à la disposition de la population. 5 fosses aménagées. 1 bâtiment et 1 hangar servant de bloc administratif font objet d une réhabilitation. 18 structures entretenues (blocs doucheslatrines) 8 plaques d indication d adresse installées sur la ZAR. Niger Update Mai 2015 Page 9 of 10

10 Partenariats & Collaborations La mise en œuvre de l ensemble de ces activités a été possible grâce aux partenariats avec le HCR, l UNICEF et la FAO. Dans leurs mises en œuvre les équipes ont reçu la collaboration des structures de l Etat à savoir la Direction Régionale de Santé Publique de Diffa (DRSP), la Direction Régionale de l Hydraulique ainsi que la participation des Maires de certaines localités. En regardant vers l avant Pour le mois à venir, un seul projet sera en cours avec l UNICEF dans le cadre du fond CERF. Les activités qui seront mises en œuvre sont la construction de latrines au niveau ménage, la distribution du produits PUR pour le traitement de l eau, la distribution du savon, des activités de sensibilisation dans le cadre de la promotion de l hygiène et la mise en place de comités WASH dans les villages cibles.

CAMEROUN RAPPORT INTER AGENCES SUR LA SITUATION DES REFUGIES NIGERIANS. 49 813 Réfugiés recensés par les autorités

CAMEROUN RAPPORT INTER AGENCES SUR LA SITUATION DES REFUGIES NIGERIANS. 49 813 Réfugiés recensés par les autorités DONNEES CLEES 49 813 Réfugiés recensés par les autorités 36 383 Réfugiés vérifiés et préenregistrés par le HCR depuis Mai 2013 CAMEROUN RAPPORT INTER AGENCES SUR LA SITUATION DES REFUGIES NIGERIANS 29

Plus en détail

Lutte contre les maladies hydriques et le choléra

Lutte contre les maladies hydriques et le choléra Lutte contre les maladies hydriques et le choléra La sensibilisation de la population Guide à l intention des agents sensibilisateurs République Démocratique du Congo Mission Sud-Ouest Projet de Réduction

Plus en détail

MISE A JOUR SUR L URGENCE AU LAC NO. 18 UNHCR TCHAD

MISE A JOUR SUR L URGENCE AU LAC NO. 18 UNHCR TCHAD MISE A JOUR SUR L URGENCE AU LAC NO. 18 UNHCR TCHAD 29 Avril- 07 Mai 2015 Débarquement des réfugiés Nigériens en provenance de Kaiga Kindiria. Mai 2015, Photo /UNHCR DERNIERS DEVELOPPEMENTS Suite à l information

Plus en détail

Description de l action

Description de l action Description de l action Quels sont les objectifs de l action? Améliorer les conditions sanitaires des populations sinistrées tout en favorisant la dynamique de retour vers les quartiers d origine. Quel

Plus en détail

Evaluation Multisectorielle RRM dans le Groupement de Minime, Bouar, Nana-Mambéré Rapport préliminaire

Evaluation Multisectorielle RRM dans le Groupement de Minime, Bouar, Nana-Mambéré Rapport préliminaire Evaluation Multisectorielle RRM dans le Groupement de Minime, Bouar, Nana-Mambéré Rapport préliminaire Date : L évaluation multisectorielle s est déroulée du 26 au 28/08/2015. Zone d évaluation : Localité

Plus en détail

RAPPORT CAMPAGNE DE DISTRIBUTION GRATUITE DE KITS D HYGIENE AUX MENAGES SINISTRES PAR LES INONDATIONS DANS LES COMMUNES DE MALANVILLE ET DE KARIMAMA

RAPPORT CAMPAGNE DE DISTRIBUTION GRATUITE DE KITS D HYGIENE AUX MENAGES SINISTRES PAR LES INONDATIONS DANS LES COMMUNES DE MALANVILLE ET DE KARIMAMA R é p u b l i q u e d u B é n i n M I N I S T E R E D E L A S A N T E D i r e c t i o n D é p a r t e m e n t a l e d e l a S a n t é d u B o r g o u e t d e l A l i b o r i Z o n e S a n i t a i r e M

Plus en détail

EVALUATION RAPIDE INTER-AGENCES PARTIE QUANTITATIVE

EVALUATION RAPIDE INTER-AGENCES PARTIE QUANTITATIVE EVALUATION RAPIDE INTER-AGENCES PARTIE QUANTITATIVE NIGER REGION DE DIFFA EXTENSION DU CONFLIT DU NORD-EST NIGERIA AU NIGER MARS 2015 0 TABLE DES MATIERES SOMMAIRE... 2 Liste des acronymes... 3 Liste des

Plus en détail

BOITE A IMAGES POUR LA COMMUNICATION SUR LA PREVENTION ET LA LUTTE CONTRE LE CHOLERA

BOITE A IMAGES POUR LA COMMUNICATION SUR LA PREVENTION ET LA LUTTE CONTRE LE CHOLERA BOITE A IMAGES POUR LA COMMUNICATION SUR LA PREVENTION ET LA LUTTE CONTRE LE CHOLERA Qu est-ce la boite à images? Cette boite à images est un appui visuel pour les relais communautaires, agents de santé,

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL SUR L'UTILISATION DES SUBVENTIONS DU CERF AU TOGO 2011

RAPPORT ANNUEL SUR L'UTILISATION DES SUBVENTIONS DU CERF AU TOGO 2011 RAPPORT ANNUEL SUR L'UTILISATION DES SUBVENTIONS DU CERF AU TOGO 2011 PAYS COORDONNATEUR RÉSIDENT/HUMANITAIRE TOGO Khardiata Lo N Diaye I. RÉSUMÉ DU FINANCEMENT POUR 2011 US$ 1. Montant total nécessaire

Plus en détail

T H I E S SITUATION ECONOMIQUE ET SOCIALE REGIONALE 2013. Service Régional de la Statistique et de la Démographie de Thiès

T H I E S SITUATION ECONOMIQUE ET SOCIALE REGIONALE 2013. Service Régional de la Statistique et de la Démographie de Thiès T H I REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi ------------------ MINISTERE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DU PLAN ------------------ AGENCE NATIONALE DE LA STATISTIQUE ET DE LA DEMOGRAPHIE ------------------

Plus en détail

Réorganisation du système marocain de contrôle et de sécurité sanitaire des aliments:

Réorganisation du système marocain de contrôle et de sécurité sanitaire des aliments: Réorganisation du système marocain de contrôle et de sécurité sanitaire des aliments: -------- Royaume du Maroc - Office National de Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires - Création de l Office

Plus en détail

Compte Rendu - Réunion Générale du Cluster WASH Mali - Salle de Réunion Grenier a UNICEF - Mercredi, 18 Septembre 2013 09:00 11:00

Compte Rendu - Réunion Générale du Cluster WASH Mali - Salle de Réunion Grenier a UNICEF - Mercredi, 18 Septembre 2013 09:00 11:00 Compte Rendu - Réunion Générale du Cluster WASH Mali - Salle de Réunion Grenier a UNICEF - Mercredi, 18 Septembre 2013 09:00 11:00 PARTENAIRES PRESENTS UNICEF, DGPC, DNACPN, DRH Gao, Cluster Abri/UNHCR,

Plus en détail

Niger Inondations Rapport de Situation 3 7 septembre 2009

Niger Inondations Rapport de Situation 3 7 septembre 2009 Niger Inondations Rapport de Situation 3 7 septembre 2009 Ce rapport a été préparé par OCHA/Niger. Il couvre la période allant du 6 au 7 septembre. I. Priorités Démarrage des travaux des sous-comités sectoriels

Plus en détail

SEISME EN HAITI, 6 MOIS APRES BILAN DES ACTIONS DE CARE

SEISME EN HAITI, 6 MOIS APRES BILAN DES ACTIONS DE CARE SEISME EN HAITI, 6 MOIS APRES BILAN DES ACTIONS DE CARE L intervention d urgence Au 29 juin, CARE continue de concentrer ses activités d urgence sur trois secteurs géographiques: Pétion-ville, Carrefour,

Plus en détail

Organisation Non Gouvernementale Humanitaire et de Développement. Site web: www.vitalite-plus.org

Organisation Non Gouvernementale Humanitaire et de Développement. Site web: www.vitalite-plus.org Organisation Non Gouvernementale Humanitaire et de Développement Siège social sis Avenue de l Indépendance à 100m de BAMELEC, e-mail : info@vitalite-plus.org - Bangui, RCA Site web: www.vitalite-plus.org

Plus en détail

CAMEROUN RAPPORT INTER AGENCES SUR LA SITUATION DANS L EXTREME NORD. 81 693 Personnes Déplacées Internes.

CAMEROUN RAPPORT INTER AGENCES SUR LA SITUATION DANS L EXTREME NORD. 81 693 Personnes Déplacées Internes. DONNEES CLEES 81 693 Personnes Déplacées Internes. CAMEROUN RAPPORT INTER AGENCES SUR LA SITUATION DANS L EXTREME NORD (7 27 SEPT. 2015) 58 638* Réfugiés vérifiés et préenregistrés par le HCR depuis Mai

Plus en détail

Cadre Stratégique Opérationnel Mali

Cadre Stratégique Opérationnel Mali Cadre Stratégique Opérationnel Mali Secteur Eau, Assainissement et Hygiène Par le Cluster WASH Version 1 Date Juillet 2012 1 P a g e SOMMAIRE 1. Introduction... 3 1.1. Analyse du contexte Eau, Hygiène

Plus en détail

RAPPORT INTER AGENCES RAPPORT INTER AGENCES SUR LA SITUATION DES REFUGIES NIGERIANS. 49 813 Réfugiés recensés par les autorités

RAPPORT INTER AGENCES RAPPORT INTER AGENCES SUR LA SITUATION DES REFUGIES NIGERIANS. 49 813 Réfugiés recensés par les autorités DONNEES CLEES 49 813 Réfugiés recensés par les autorités CAMEROUN RAPPORT INTER AGENCES RAPPORT INTER AGENCES SUR LA SITUATION DES REFUGIES NIGERIANS 19-25 Janvier 2015 39 716 Réfugiés vérifiés et préenregistrés

Plus en détail

Bureau Régional pour l Afrique de l Ouest et du Centre Bulletin d Information Humanitaire Février 2012 CONTEXTE. Evénements clés:

Bureau Régional pour l Afrique de l Ouest et du Centre Bulletin d Information Humanitaire Février 2012 CONTEXTE. Evénements clés: Bureau Régional pour l Afrique de l Ouest et du Centre Bulletin d Information Humanitaire Février 2012 Ce bulletin d information humanitaire, produit par le bureau régional OCHA pour l Afrique de l Ouest

Plus en détail

Présentation du Programme

Présentation du Programme Ministère de l Hydraulique et de l Assainissement République du Sénégal ATELIER DE LANCEMENT SECTORIEL EAU-ASSAINISSEMENT Jeudi 25 septembre 2014, King Fahd Palace Hôtel - Dakar Présentation du Programme

Plus en détail

Présentation du plan national multirisques de préparation paration et de réponse aux catastrophes Burkina Faso

Présentation du plan national multirisques de préparation paration et de réponse aux catastrophes Burkina Faso Présentation du plan national multirisques de préparation paration et de réponse aux catastrophes Burkina Faso Plan de présentation. Contexte du plan. Rôle du CONASUR But du plan. Objectifs du plan. Méthodologie

Plus en détail

La Réforme Humanitaire

La Réforme Humanitaire La Réforme Humanitaire Edifier un système de réponse humanitaire plus efficace et prévisible é Lancée en 2005 par le Coordonnateur des Secours d Urgence ERC, USG Affaires Humanitaires. La réforme cherche

Plus en détail

TERME DE REFERENCE POUR L ENQUETE DES DONNEES TOPOGRAPHIQUE DES POINTS D EAU DANS LES TERRITOIRE DE RUTSHURU ET DE LUBERO WASH CONSULTANT

TERME DE REFERENCE POUR L ENQUETE DES DONNEES TOPOGRAPHIQUE DES POINTS D EAU DANS LES TERRITOIRE DE RUTSHURU ET DE LUBERO WASH CONSULTANT 1 TERME DE REFERENCE POUR L ENQUETE DES DONNEES TOPOGRAPHIQUE DES POINTS D EAU DANS LES TERRITOIRE DE RUTSHURU ET DE LUBERO WASH CONSULTANT Lieu: Rutshuru et Lubero, Nord Kivu Responsable: Sebastien PENNES,

Plus en détail

Protection du personnel

Protection du personnel PROTOCOLE POUR L EVACUATION DES EXCRETAS PAR LES ENTREPRISES DE VIDANGE/NETTOYAGE ET LES ONG s (Version 1.0, 23 décembre 2010) Sommaire I. Objectifs du protocole II. Protection du personnel III. Aspects

Plus en détail

Termes de référence pour le recrutement d un consultant chargé de l évaluation finale du projet

Termes de référence pour le recrutement d un consultant chargé de l évaluation finale du projet CARE International au Tchad B.P. 106 725,Avenue du Colonel Moll N Djamena, Republique du Tchad Tél: (+235) 52 27 79 Fax: (+235) 52 46 69 Termes de référence pour le recrutement d un consultant chargé de

Plus en détail

Evaluation Multisectorielle RRM Rapport préliminaire

Evaluation Multisectorielle RRM Rapport préliminaire Evaluation Multisectorielle RRM Rapport préliminaire La localité de Nola, évaluée par l équipe RRM de PU-AMI du 9 au 11 novembre 2015. Plusieurs quartiers de Nola, ainsi que des villages localisés le long

Plus en détail

Valeur ajoutée et rentabilité

Valeur ajoutée et rentabilité 6 e Forum Mondial de l Eau Solutions Existantes Titre de la Solution : Gestion sociale des forages en zone rurale Cas d étude : Tchad Groupe-cible 1.1.2: D ici à 20xx, garantir que la population rurale

Plus en détail

Bureau Régional pour l Afrique de l Ouest et du Centre Bulletin d Information Humanitaire Mars 2012 CONTEXTE. Evènements clés:

Bureau Régional pour l Afrique de l Ouest et du Centre Bulletin d Information Humanitaire Mars 2012 CONTEXTE. Evènements clés: Bureau Régional pour l Afrique de l Ouest et du Centre Bulletin d Information Humanitaire Mars 2012 Ce bulletin d information humanitaire, produit par le bureau régional OCHA pour l Afrique de l Ouest

Plus en détail

Informations préliminaires sur le poste. Informations générales sur la mission

Informations préliminaires sur le poste. Informations générales sur la mission PROFIL DE POSTE Informations préliminaires sur le poste Intitulé du poste Pays & base d affectation Rattachement hiérarchique Création / Remplacement Durée de la mission LOGISTICIEN / ADMINISTRATEUR BASE

Plus en détail

- 1 - RAPPORT DE MONITORING NFI & WATSAN SOLIDARITES RRMP AXE NGOMBENYAMA- OFAY Du 15 au 25 Juin 2010

- 1 - RAPPORT DE MONITORING NFI & WATSAN SOLIDARITES RRMP AXE NGOMBENYAMA- OFAY Du 15 au 25 Juin 2010 - 1 - I. PROVINCE / TERRITOIRE RAPPORT DE MONITORING NFI & WATSAN SOLIDARITES RRMP AXE NGOMBENYAMA- OFAY Du 15 au 25 I. PROVINCE / TERRITORY L intervention de cet axe auprès des déplacés, famille d accueil

Plus en détail

PROFIL DE POSTE TITRE DU POSTE : PROGRAM MANAGER VILLAGE/ECOLES ASSAINIES. (EAU, HYGIENE ET ASSAINISSEMENT)

PROFIL DE POSTE TITRE DU POSTE : PROGRAM MANAGER VILLAGE/ECOLES ASSAINIES. (EAU, HYGIENE ET ASSAINISSEMENT) PROFIL DE POSTE TITRE DU POSTE : PROGRAM MANAGER VILLAGE/ECOLES ASSAINIES. (EAU, HYGIENE ET ASSAINISSEMENT) DIVISION / DEPARTEMENT / LOCATION: International / HECA / DRC / Bukavu SALAIRE: Cfr barème FAMILLE

Plus en détail

Les relations entre les Normes minimales de l INEE et les Normes minimales de SPHERE

Les relations entre les Normes minimales de l INEE et les Normes minimales de SPHERE Les relations entre les Normes minimales de l INEE et les Normes minimales de SPHERE PARTICIPATION COMMUNAUTAIRE Norme INEE #1 sur la Participation communautaire : la participation Les membres des communautés

Plus en détail

Atelier 2 renforcement des compétences et formations

Atelier 2 renforcement des compétences et formations Atelier 2 renforcement des compétences et formations 1 er thème: L eau potable Titre de la formation: La gestion intégrée des ressources en eau Cibles: les exploitants, les élus, les maîtres d ouvrages

Plus en détail

Compte Rendu - Réunion Générale du Cluster WASH Mali - Salle de réunion Grenier de UNICEF - Mercredi, 25 Février 2015-14 :30 16:30

Compte Rendu - Réunion Générale du Cluster WASH Mali - Salle de réunion Grenier de UNICEF - Mercredi, 25 Février 2015-14 :30 16:30 Compte Rendu - Réunion Générale du Cluster WASH Mali - Salle de réunion Grenier de UNICEF - Mercredi, 25 Février 2015-14 :30 16:30 PARTENAIRES PRESENTS Oxfam, IRC, ACF-E, UNICEF, ACTED, AEN, CICR, ASDAP,

Plus en détail

Formations professionnelles en Afrique de l Ouest

Formations professionnelles en Afrique de l Ouest FOR MER SOL IDARI TÉ & & ACCO MPAG NER AFRIQUE DÉ VELO PPEME NT formations métiers Pour répondre au bon moment et de manière adaptée à une urgence nutritionnelle, pour faire face aux défis de l accès à

Plus en détail

Title: Récapitulatif : Impacts, Réponses, Actions à suivre par secteur à la suite TS Isaac

Title: Récapitulatif : Impacts, Réponses, Actions à suivre par secteur à la suite TS Isaac Title: Récapitulatif : Impacts, Réponses, Actions à suivre par secteur à la suite TS Isaac Aperçu général Couverture des besoins humanitaires en cours Préparation de la réponse au risque de flambées du

Plus en détail

AXES STRATÉGIQUES PRINCIPES GÉNÉRAUX

AXES STRATÉGIQUES PRINCIPES GÉNÉRAUX FRANÇAIS (FR) AXES STRATÉGIQUES PRINCIPES GÉNÉRAUX Au regard des principes généraux des axes stratégiques, la Fondation Rotary considère que : 1. Elle a pour objectifs d optimiser le traitement des dossiers

Plus en détail

MISSION DE SUIVI/MONITORING DES SITES DE DEPLACES DANS LE NORD DU BENIN. Date de la mission : Du 15 au 21 Décembre 2010

MISSION DE SUIVI/MONITORING DES SITES DE DEPLACES DANS LE NORD DU BENIN. Date de la mission : Du 15 au 21 Décembre 2010 MISSION DE SUIVI/MONITORING DES SITES DE DEPLACES DANS LE NORD DU BENIN Date de la mission : Du 15 au 21 Décembre 2010 James Léon-Dufour, Physical Site Planner ERT/UNCHR Abraham Asondou, Field Program

Plus en détail

Proposition de loi visant à la mise en œuvre effective du droit humain à l eau potable et à l assainissement. -Texte juridique-

Proposition de loi visant à la mise en œuvre effective du droit humain à l eau potable et à l assainissement. -Texte juridique- Proposition de loi visant à la mise en œuvre effective du droit humain à l eau potable et à l assainissement -Texte juridique- Proposition du Groupe de travail conjoint Coalition Eau -France Libertés La

Plus en détail

PROJET CANTINE ET PROMOTION DE L HYGIENE EN MILIEU SCOLAIRE A TANGASSOGO ET GAH RAPPORT DE MISE EN OEUVRE

PROJET CANTINE ET PROMOTION DE L HYGIENE EN MILIEU SCOLAIRE A TANGASSOGO ET GAH RAPPORT DE MISE EN OEUVRE PROJET CANTINE ET PROMOTION DE L HYGIENE EN MILIEU SCOLAIRE A TANGASSOGO ET GAH RAPPORT DE MISE EN OEUVRE Mai 2013 INTRODUCTION Le projet cantine et promotion de l hygiène en milieu scolaire est la suite

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL 2012 DU COORDONNATEUR RÉSIDENT / HUMANITAIRE SUR L UTILISATION DES SUBVENTIONS DU CERF TOGO

RAPPORT ANNUEL 2012 DU COORDONNATEUR RÉSIDENT / HUMANITAIRE SUR L UTILISATION DES SUBVENTIONS DU CERF TOGO RAPPORT ANNUEL 2012 DU COORDONNATEUR RÉSIDENT / HUMANITAIRE SUR L UTILISATION DES SUBVENTIONS DU CERF TOGO COORDONNATEUR RÉSIDENT/HUMANITAIRE Mme Khardiata Lo N Diaye I. RESUME DU FINANCEMENT POUR 2012

Plus en détail

DIRECTIVE TECHNIQUE. Spécificités propres aux toilettes en milieu scolaire 2.2.1 DIT1. Date de rédaction de la 1 ière version : jeudi 31 mai 2012

DIRECTIVE TECHNIQUE. Spécificités propres aux toilettes en milieu scolaire 2.2.1 DIT1. Date de rédaction de la 1 ière version : jeudi 31 mai 2012 DIRECTIVE TECHNIQUE Spécificités propres aux toilettes en milieu scolaire 2.2.1 DIT1 Date de rédaction de la 1 ière version : jeudi 31 mai 2012 Version : lundi 26 août 2013 Version validée en COPIL Note

Plus en détail

RAPPORT PRELIMINAIRE MSA AXE BEMAL - BEPIKASSE PREFECTURE DE L OUHAM-PENDE DU 9 au 10 Juillet 2015

RAPPORT PRELIMINAIRE MSA AXE BEMAL - BEPIKASSE PREFECTURE DE L OUHAM-PENDE DU 9 au 10 Juillet 2015 RAPPORT PRELIMINAIRE MSA AXE BEMAL - BEPIKASSE PREFECTURE DE L OUHAM-PENDE DU 9 au 10 Juillet 2015 L évaluation a porté sur le groupement de Bémal et le village de Bepikassé, situé respectivement à environ

Plus en détail

Le Cycle de Programme Humanitaire

Le Cycle de Programme Humanitaire REUNION DU CLUSTER SÉCURITÉ ALIMENTAIRE 28/10/2014 Le Cycle de Programme Humanitaire Outil principal du système humanitaire pour obtenir une analyse, une stratégie et un plan d action communs. Un cycle

Plus en détail

EVALUATION FINALE MLI/016. Programme d Appui à la Santé de Base

EVALUATION FINALE MLI/016. Programme d Appui à la Santé de Base EVALUATION FINALE MLI/016 Programme d Appui à la Santé de Base FICHE SYNTHETIQUE Pays Titre long du projet Titre court du projet Code LuxDev Mali Programme d Appui à la Santé de Base PASAB MLI/016 Version

Plus en détail

CAMEROUN RAPPORT INTER AGENCES SUR LA SITUATION DES REFUGIES CENTRAFRICAINS. 150,220 Réfugiés enregistrés depuis janvier 2014.

CAMEROUN RAPPORT INTER AGENCES SUR LA SITUATION DES REFUGIES CENTRAFRICAINS. 150,220 Réfugiés enregistrés depuis janvier 2014. DONNEES CLES 150,220 Réfugiés enregistrés depuis janvier 2014. 71 647 Réfugiés vivent dans les sites. CAMEROUN RAPPORT INTER AGENCES SUR LA SITUATION DES REFUGIES CENTRAFRICAINS 1 31 Octobre 2015 69 002

Plus en détail

Mission conjointe d évaluation rapide des besoins des populations d accueil de la Moughataa de Bassiknou, affectées par l afflux de réfugiés maliens

Mission conjointe d évaluation rapide des besoins des populations d accueil de la Moughataa de Bassiknou, affectées par l afflux de réfugiés maliens Mission conjointe d évaluation rapide des besoins des populations d accueil de la Moughataa de Bassiknou, affectées par l afflux de réfugiés maliens (Région de Hodh el-charghi/mauritanie) Avril 2012 Remerciements

Plus en détail

Evaluation des projets CERF (UNICEF) ACF USA, South Kivu, DRC

Evaluation des projets CERF (UNICEF) ACF USA, South Kivu, DRC RAPPORT D EVALUATION Evaluation des projets CERF (UNICEF) ACF USA, South Kivu, DRC «Programme d urgence en eau et assainissement pour les populations des zones de santé de Minova, Kalehe, Kabare, Bukavu

Plus en détail

Promotion de l hygiène en milieu scolaire. Guide pratique pour les ONG

Promotion de l hygiène en milieu scolaire. Guide pratique pour les ONG Promotion de l hygiène en milieu scolaire Guide pratique pour les ONG 1 Ce guide a été développé en novembre 2012 par l équipe Eau-Hygiène-Assainissement (WASH) de l UNICEF-Mali. Il est destiné aux ONG

Plus en détail

GUIDE D EDUCATION SANITAIRE APPLIQUEE A L EAU L HYGIENE ET L ASSAINISSEMENT

GUIDE D EDUCATION SANITAIRE APPLIQUEE A L EAU L HYGIENE ET L ASSAINISSEMENT Projet cofinancé par la Commission européenne Projet d «Appui à la mise en œuvre de plans de développement communaux intégrés prenant en compte les problématiques d eau, d assainissement et de santé» GUIDE

Plus en détail

Rapport de la mission conjointe HCR-FAO-CNR-INTERSOS-ADSSE dans la cité d ABA, en Territoire de FARADJE. Du 07 au 12 Mars 2014

Rapport de la mission conjointe HCR-FAO-CNR-INTERSOS-ADSSE dans la cité d ABA, en Territoire de FARADJE. Du 07 au 12 Mars 2014 1 FAO CNR Rapport de la mission conjointe HCR-FAO-CNR-INTERSOS-ADSSE dans la cité d ABA, en Territoire de FARADJE Du 07 au 12 Mars 2014 Participants à la Formation Entretien avec un ménage de rapatrié

Plus en détail

Fondation Paul Gérin-Lajoie

Fondation Paul Gérin-Lajoie Fondation Paul Gérin-Lajoie Fondateur : Paul Gérin-Lajoie premier titulaire du ministère de l Éducation au Québec de 1964 à 1966 et principal artisan des profondes mutations apportées au système d éducation

Plus en détail

Formations professionnelles en Afrique de l Ouest

Formations professionnelles en Afrique de l Ouest FOR MER SOL IDARI TÉ & & ACCO MPAG NER AFRIQUE DÉ VELO PPEME NT formations métiers Pour répondre au bon moment et de manière adaptée à une urgence nutritionnelle, pour faire face aux défis de l accès à

Plus en détail

République démocratique du Congo (RDC)

République démocratique du Congo (RDC) République démocratique du Congo (RDC) LeHCRaorganisélerapatriementdequelque9020 Rwandais et Burundais réfugiés en RDC. Lesréfugiésvivantdansdeszonesurbainesdupaysont bénéficié d une assistance qui a amélioré

Plus en détail

FICHE D IDENTIFICATION

FICHE D IDENTIFICATION BRIGADE D APPUI TECHNIQUE AVENUE MANIEMA N 50 / BUKAVU FICHE D IDENTIFICATION ONG : BRAPTE 1. NOM COMPLET : BRIGADE D APPUI TECHNIQUE 2. ADRESSE : Avenue Maniema, n 50, BUKAVU, RDC B.P. 303 CYANGUGU, RWANDA

Plus en détail

Réalisation d une adduction d eau potable à pompage solaire

Réalisation d une adduction d eau potable à pompage solaire Réalisation d une adduction d eau potable à pompage solaire Village de Lakoulé, Commune rurale de Koréra-Koré, Cercle de Nioro-du-Sahel, Mali Rapport d avancement n 4 au 20/08/2013 Ce rapport conclut la

Plus en détail

DIFFUSION DE LA PLAQUETTE : ARS Océan Indien délégation de l Ile de Mayotte IREPS Mayotte

DIFFUSION DE LA PLAQUETTE : ARS Océan Indien délégation de l Ile de Mayotte IREPS Mayotte DES MÊMES AUTEURS Jeux d eau - plaquette pédagogique... 16 pages...1992 Le chercheur d eau - plaquette pédagogique... 24 pages...1993 Jeux d air - plaquette pédagogique... 16 pages...1995 Jeux de mer -

Plus en détail

70 Rapport global 2013 du HCR

70 Rapport global 2013 du HCR Une déplacée prépare à manger dans une cuisine de fortune installée sur le terrain de l église catholique romaine de Bossangoa (République centrafricaine). 70 Rapport global 2013 du HCR L engagement auprès

Plus en détail

Association Française pour le Développement Economique et Agricole au Sénégal. Peru.patrice@yahoo.fr www.facebook.com/afdeas

Association Française pour le Développement Economique et Agricole au Sénégal. Peru.patrice@yahoo.fr www.facebook.com/afdeas Association Française pour le Développement Economique et Agricole au Sénégal Peru.patrice@yahoo.fr www.facebook.com/afdeas Accès à l eau Contribuer à l auto suffisance alimentaire Forage profond pour

Plus en détail

PRESENTATION SYNOPTIQUE DE COOPERATION DECENTRALISEE CCFG/TERA

PRESENTATION SYNOPTIQUE DE COOPERATION DECENTRALISEE CCFG/TERA Réseau d Appui aux Initiatives Locales BP 11 468 Tél. : 00 227 96 29 18 55 Fax: 00 227 09 75 29 66 Niamey NIGER Email: railniger@yahoo.fr PRESENTATION SYNOPTIQUE DE COOPERATION DECENTRALISEE CCFG/TERA

Plus en détail

Formations professionnelles en Afrique de l Ouest

Formations professionnelles en Afrique de l Ouest FOR MER SOL IDARI TÉ & & ACCO MPAG NER AFRIQUE DÉ VELO PPEME NT formations métiers Pour répondre au bon moment et de manière adaptée à une urgence nutritionnelle, pour faire face aux défis de l accès à

Plus en détail

Présentation du programme ANO et de la démarche de capitalisation

Présentation du programme ANO et de la démarche de capitalisation Présentation du programme ANO et de la démarche de capitalisation Le programme ANO (Assainissement Nord Ouest) a été mis en œuvre par un consortium de trois associations : o Action contre la Faim (ACF),

Plus en détail

Moyens de subsistance, Services Communautaires, Eau Hygiène & Assainissement

Moyens de subsistance, Services Communautaires, Eau Hygiène & Assainissement Moyens de subsistance, Services Communautaires, Eau Hygiène & Assainissement Enquête sur les Moyens de subsistances, les services communautaires et Eau, Hygiène & Assainissement réalisée auprès des ménages

Plus en détail

23 ème Edition de la Commission des Statistiques Agricoles pour l Afrique (AFCAS)

23 ème Edition de la Commission des Statistiques Agricoles pour l Afrique (AFCAS) 23 ème Edition de la Commission des Statistiques Agricoles pour l Afrique (AFCAS) Rabat (Maroc) du 04 au 07 décembre 2013 PLAN DE PRÉSENTATION (1/2) La description du 4 ème RNA; La méthodologie utilisée;

Plus en détail

COMPTE RENDU DE L ATELIER SUR LA GESTION SOCIALE DE L EAU 12 MAI 2011 A NDJAMENA

COMPTE RENDU DE L ATELIER SUR LA GESTION SOCIALE DE L EAU 12 MAI 2011 A NDJAMENA COMPTE RENDU DE L ATELIER SUR LA GESTION SOCIALE DE L EAU 12 MAI 2011 A NDJAMENA INTRODUCTION/RESUME Mahamat Mustapha Absakine & Julie Patinet La salle de réunion d OCHA a accueilli pour la journée de

Plus en détail

L HYGIENE A L ECOLE : PRATIQUES ESSENTIELLES A PROMOUVOIR

L HYGIENE A L ECOLE : PRATIQUES ESSENTIELLES A PROMOUVOIR L HYGIENE A L ECOLE : PRATIQUES ESSENTIELLES A PROMOUVOIR Mali Septembre 2013 Promouvoir l hygiène à l école Pourquoi? 1. Pour apprendre aux élèves comment éviter les maladies les plus courantes : Les

Plus en détail

Module de formation. L assainissement en milieu rural

Module de formation. L assainissement en milieu rural Module de formation L assainissement en milieu rural Sur la base des retours d expérience de programmes d assainissement réalisés dans quatre pays du Sahel (Burkina Faso, Mali, Niger, Sénégal), Eau Vive

Plus en détail

Note de présentation du Projet d évaluation d un programme communautaire d hygiène et assainissement au Mali.

Note de présentation du Projet d évaluation d un programme communautaire d hygiène et assainissement au Mali. Note de présentation du Projet d évaluation d un programme communautaire d hygiène et assainissement au Mali. Initiative conjointe CEDLAS - DNACPN Février 2011 1 Résumé... 3 Description de l étude... 3

Plus en détail

REPUBLIQUE DU SENEGAL

REPUBLIQUE DU SENEGAL REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un but Une Foi MINISTÈRE DE LA PRÉVENTION, DE L HYGIÈNE PUBLIQUE, DE L ASSAINISSEMENT ET DE L HYDRAULIQUE URBAINE DIRECTION DE L ASSAINISSEMENT ET DE L HYDRAULIQUE URBAINE

Plus en détail

LES ESPACES AMIS D ENFANTS LIGNES DIRECTRICES

LES ESPACES AMIS D ENFANTS LIGNES DIRECTRICES LES ESPACES AMIS D ENFANTS LIGNES DIRECTRICES Introduction : les Espaces Amis d Enfants (EAE) sont des structures communautaires utilisées dans les situations d urgence comme première réponse aux besoins

Plus en détail

TERMES DE RÉFÉRENCE Jeune Expert Associé. Groupe de la protection

TERMES DE RÉFÉRENCE Jeune Expert Associé. Groupe de la protection TERMES DE RÉFÉRENCE Jeune Expert Associé INFORMATIONS GÉNÉRALES Termes de référence créés/mis à jour le 13 janvier 2015 Titre Secteur Lieu d affectation (ville, pays) Durée de l affectation Juriste associé

Plus en détail

Grand Prix mondial Hassan II pour l eau - 2012

Grand Prix mondial Hassan II pour l eau - 2012 Proposé par : Jamal MOUNAJI Grand Prix mondial Hassan II pour l eau - 2012 SYSTEME D ARRET D EAU EN CAS DE FUITE OU MAL UTILISATION AVRIL2010 I. INTRODUCTION A) Problématique Fuites de robinetterie : Fuites

Plus en détail

Evaluation finale du projet «Lutte contre le choléra et amélioration durable de l hygiène et de l assainissement dans les localités rurales isolées

Evaluation finale du projet «Lutte contre le choléra et amélioration durable de l hygiène et de l assainissement dans les localités rurales isolées Evaluation finale du projet «Lutte contre le choléra et amélioration durable de l hygiène et de l assainissement dans les localités rurales isolées de la chaîne des Cahos (Artibonite HAITI)» Rachelle Cassagnol,

Plus en détail

REPUBLIQUE TOGOLAISE. Travail Liberate Patria MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L ELEVAGE ET DE LA PECHE -PNIASA - PLAN D ACTION DU VOLET NUTRITION

REPUBLIQUE TOGOLAISE. Travail Liberate Patria MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L ELEVAGE ET DE LA PECHE -PNIASA - PLAN D ACTION DU VOLET NUTRITION REPUBLIQUE TOGOLAISE Travail Liberate Patria MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L ELEVAGE ET DE LA PECHE PROGRAMME NATIONAL D INVESTISSEMENT AGRICOLE ET DE SECURITE ALIMENTAIRE -PNIASA - PLAN D ACTION DU VOLET

Plus en détail

APPENDICE A. DESCRIPTION DU PROJET D Elevage de lapins de l Adjido Bénin

APPENDICE A. DESCRIPTION DU PROJET D Elevage de lapins de l Adjido Bénin APPENDICE A DESCRIPTION DU PROJET D Elevage de lapins de l Adjido Bénin I. Introduction Le présent Appendice décrit les activités qui doivent être réalisées, ainsi que les résultats qui doivent être obtenus,

Plus en détail

Le marketing de l assainissement en pratique! Paris 16/06/2015

Le marketing de l assainissement en pratique! Paris 16/06/2015 Le marketing de l assainissement en pratique! Paris 16/06/2015 Le marketing de l assainissement 2 1. Le Gret et les projets d eau et d assainissement 2. Le marketing, c est quoi? 3. Le marketing de l assainissement

Plus en détail

UNE LOI POUR GARANTIR LE DROIT A L EAU

UNE LOI POUR GARANTIR LE DROIT A L EAU UNE LOI POUR GARANTIR LE DROIT A L EAU Proposition du Groupe de travail conjoint Coalition Eau France Libertés Avec la participation des représentants de ADEDE, Secours catholique, Coordination Eau Ile

Plus en détail

Gestion de l hygiène menstruelle

Gestion de l hygiène menstruelle Gestion de l hygiène menstruelle Rencontre d échange sur l IEC/CCC en matière d EAH Ampefy, 2-3 Juin 2015 Rindra Rakotojoelimaria WaterAid Madagascar www.wateraid.org Gestion de l hygiène menstruelle 1.

Plus en détail

dossier de presse par, président du conseil général de la Loire Une station réalisée et gérée par le syndicat Rhône Loire Nord : 2

dossier de presse par, président du conseil général de la Loire Une station réalisée et gérée par le syndicat Rhône Loire Nord : 2 s a m e d i 2 8 o c t o b r e 2 0 0 6 dossier de presse par, président du conseil général de la Loire Une station réalisée et gérée par le syndicat Rhône Loire Nord : 2!"# $ Un travail en parallèle sur

Plus en détail

La récupération de l'eau de pluie et l'usage dans l'habitation

La récupération de l'eau de pluie et l'usage dans l'habitation La récupération de l'eau de pluie et l'usage dans l'habitation Présenté par l'ars de Poitou-Charentes UFC Que Choisir le 17 février 2011 L évolution de la société et la volonté d assurer un haut niveau

Plus en détail

La Banque mondiale et ses interventions. Par Hervé Assah, Représentant Résident de la Banque mondiale au Togo Lomé, 17 février 2011

La Banque mondiale et ses interventions. Par Hervé Assah, Représentant Résident de la Banque mondiale au Togo Lomé, 17 février 2011 La Banque mondiale et ses interventions Par Hervé Assah, Représentant Résident de la Banque mondiale au Togo Lomé, 17 février 2011 Banque mondiale : Généralités Institution financière internationale, ayant

Plus en détail

La commande groupée d intrants agricoles : un mécanisme d approvisionnement

La commande groupée d intrants agricoles : un mécanisme d approvisionnement Capitalisation des bonnes pratiques en appui à la production agricole et à la sécurité alimentaire Fiche de bonne pratique Niger Juillet 2012 La commande groupée d intrants agricoles : un mécanisme d approvisionnement

Plus en détail

Gestion de la crise sanitaire grippe A

Gestion de la crise sanitaire grippe A Gestion de la crise sanitaire grippe A Sommaire de la présentation Nature du risque lié au virus A H1N1 Plan gouvernemental de pandémie grippale Mesures de protection Historique de la grippe La grippe

Plus en détail

BANQUE ALIMENT BETAIL Présenté par Seidi Mohamed Abdourahmane

BANQUE ALIMENT BETAIL Présenté par Seidi Mohamed Abdourahmane Association : Conscientisation et Réflexion pour la Promotion de L Elevage. (ACRPE) Arrêté n 0033/MI/SP/D/DGAPJ/DLP BP : 24 Tahoua Tel : 96 59 05 77 E-mail : ass.acrpea@yahoo.fr BANQUE ALIMENT BETAIL Présenté

Plus en détail

BULLETIN DES ALERTES, EPIDEMIES ET AUTRES EVENEMENTS DE SANTE PUBLIQUE AU CAMEROUN

BULLETIN DES ALERTES, EPIDEMIES ET AUTRES EVENEMENTS DE SANTE PUBLIQUE AU CAMEROUN BULLETIN DES ALERTES, EPIDEMIES ET AUTRES EVENEMENTS DE SANTE PUBLIQUE AU CAMEROUN Sommaire: 1. Epidémie de choléra dans les régions de l Extrême-Nord et du Nord Cameroun 2. Epidémie de diarrhée aigüe

Plus en détail

Jeunes réfugiées bhoutanaises au camp de Beldangi, au Népal oriental. 38 Appel global 2014-2015 du HCR

Jeunes réfugiées bhoutanaises au camp de Beldangi, au Népal oriental. 38 Appel global 2014-2015 du HCR 38 Appel global 2014-2015 du HCR Jeunes réfugiées bhoutanaises au camp de Beldangi, au Népal oriental. Subvenir aux besoins essentiels Quels sont les besoins les plus pressants d une personne qui a fui

Plus en détail

JORDANIE. Personnes relevant de la compétence du HCR

JORDANIE. Personnes relevant de la compétence du HCR RAPPORT GLOBAL 2012 JORDANIE Présence du HCR en 2012 Nombre de bureaux 1 Effectifs totaux 222 Internationaux 23 Nationaux 77 JEA 3 VNU 7 Autres 112 Faits marquants Aperçu L environnement de protection

Plus en détail

PROGRAMME BOURSES D'ETUDES ET DE STAGES «HORS PROJET»

PROGRAMME BOURSES D'ETUDES ET DE STAGES «HORS PROJET» PROGRAMME BOURSES D'ETUDES ET DE STAGES «HORS PROJET» Cette brochure présente les différentes possibilités de financement octroyées par l Agence belge de développement aux ressortissants maliens qui désirent

Plus en détail

Assainissement rural au Maroc Situation actuelle et perspectives

Assainissement rural au Maroc Situation actuelle et perspectives OFFICE NATIONAL DE L EAU POTABLE DIRECTION ASSAINISSEMENT ET ENVIRONNEMENT Atelier sur "l'assainissement, l'épuration et la réutilisation des eaux usées Assainissement rural au Maroc Situation actuelle

Plus en détail

4. Comment la maladie est-elle transmise à l homme? 2. Les composantes des soins de santé primaires : 1. Qu est-ce que l Initiative de Bamako (IB)?

4. Comment la maladie est-elle transmise à l homme? 2. Les composantes des soins de santé primaires : 1. Qu est-ce que l Initiative de Bamako (IB)? GENERALITES SUR : SANTE et MALADIE SOINS de SANTE PRIMAIRES (SSP) INITIATIVE de BAMAKO (IB) Objectifs généraux Au terme de ce module de formation, les participants devraient être capables de: Comprendre

Plus en détail

Page 02 Page 05 Page 08 Page 11 Page 13 Page 15 Page 17 Page 20 Page 28 Page 32 Page 34 Page 36 Page 37

Page 02 Page 05 Page 08 Page 11 Page 13 Page 15 Page 17 Page 20 Page 28 Page 32 Page 34 Page 36 Page 37 Livret pour l Assainissement en Milieu Rural ²²² Communes de Ngogom et de Gainte Kaye Plan du livret Page 02 Présentation du projet Page 05 La mise en œuvre du service public d assainissement Page 08 L

Plus en détail

PRESENTATION CELLULE FILETS SOCIAUX

PRESENTATION CELLULE FILETS SOCIAUX PRESENTATION CELLULE FILETS SOCIAUX Nom du projet: PROJET FILETS SOCIAUX Secteur: Rural Autorité de Tutelle: Cabinet du Premier Ministre PRINCIPES DE BASE DE LA PROTECTION SOCIALE : Définitions et concepts

Plus en détail

Côte d Ivoire. Personnes relevant de la compétence du HCR

Côte d Ivoire. Personnes relevant de la compétence du HCR À la fin de l année 2010, la Côte d Ivoire abritait près de 565 000 personnes relevant de la compétence du HCR, dont quelque 25 600 réfugiés libériens. Plus de 1 100 certificats de naissance ont été distribués

Plus en détail

URGENCE ASIE DU SUD. Point sur les actions UNICEF au 25 février 2005

URGENCE ASIE DU SUD. Point sur les actions UNICEF au 25 février 2005 INFORMATION PRESSE URGENCE ASIE DU SUD Point sur les actions UNICEF au 25 février 2005 A ce jour, l'unicef France a fait parvenir un total de 40 millions d'euros en Asie du Sud. Le dernier envoi, d'un

Plus en détail

MALNUTRITION DES ENFANTS AU SAHEL (AFRIQUE) APRIL 2010

MALNUTRITION DES ENFANTS AU SAHEL (AFRIQUE) APRIL 2010 MALNUTRITION DES ENFANTS AU SAHEL (AFRIQUE) APRIL 2010 On sait avec certitude que des dizaines de milliers de familles vivant dans la partie ouest du Sahel sont en situation d extrême détresse à cause

Plus en détail

CEFAP/ LADIES CIRCLE

CEFAP/ LADIES CIRCLE CEFAP/ LADIES CIRCLE Cercle des Filles et Femmes Actives pour l amélioration des conditions socio-économiques des jeunes filles et des femmes CEFAP-LADIES CIRCLE BP 35303 Yaoundé- Cameroun Rue Fanta Citron-

Plus en détail

Curriculum vitae. Dr Margaret F. D. Chan BSc, MD (Canada) MSc PH (Singapour) Nationalité : chinoise Âge : 63 ans

Curriculum vitae. Dr Margaret F. D. Chan BSc, MD (Canada) MSc PH (Singapour) Nationalité : chinoise Âge : 63 ans Curriculum vitae Dr Margaret F. D. Chan BSc, MD (Canada) MSc PH (Singapour) Nationalité : chinoise Âge : 63 ans Depuis 2007, le Dr Chan occupe le poste de Directeur général de l OMS. Entrée à l OMS en

Plus en détail

PROGRAMME WOP AFRICA ATELIER DE PRESENTATION DES RESULTATS DU PROJET FAE/BAD-AAE:

PROGRAMME WOP AFRICA ATELIER DE PRESENTATION DES RESULTATS DU PROJET FAE/BAD-AAE: PROGRAMME WOP AFRICA ATELIER DE PRESENTATION DES RESULTATS DU PROJET FAE/BAD-AAE: apprentissage par paire et évaluation des performances des opérateurs d eau en Afrique Présenté par SYLLA Soualiho, Maire

Plus en détail

MAQUETTE GENERALE MASTER DIDL.

MAQUETTE GENERALE MASTER DIDL. MAQUETTE GENERALE MASTER DIDL. PROGRAMME DE FORMATION AU MASTER EN «DECENTRALISATION ET INGENIERIE DU DEVELOPPEMENT LOCAL» DE BAMAKO 2009-2010 Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique

Plus en détail

RECENSEMENT GENERAL DE LA POPULATION ET DE L HABITAT MANUEL DE CARTOGRAPHIE

RECENSEMENT GENERAL DE LA POPULATION ET DE L HABITAT MANUEL DE CARTOGRAPHIE RECENSEMENT GENERAL DE LA POPULATION ET DE L HABITAT MANUEL DE CARTOGRAPHIE INTRODUCTION Le Mali, pays assez vaste est essentiellement à caractère rural environ 75 % de la population vivent dans des villages,

Plus en détail