RÉSULTATS ANNUELS 2014 UN TREND HAUSSIER CONFIRMÉ RENCONTRE AVEC LES ANALYSTES ET LES MEDIAS LE LUNDI 23 MARS 2015

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RÉSULTATS ANNUELS 2014 UN TREND HAUSSIER CONFIRMÉ RENCONTRE AVEC LES ANALYSTES ET LES MEDIAS LE LUNDI 23 MARS 2015"

Transcription

1 RÉSULTATS ANNUELS 2014 UN TREND HAUSSIER CONFIRMÉ RENCONTRE AVEC LES ANALYSTES ET LES MEDIAS LE LUNDI 23 MARS 2015

2 SOMMAIRE ENVIRONNEMENT MACRO ECONOMIQUE 3 SECTEUR BANCAIRE MAROCAIN 6 PRINCIPALES EVOLUTIONS 9 MESSAGES CLES 15 PERFORMANCES CONSOLIDEES 17 DEVELOPPEMENT EN AFRIQUE 26 ACTIVITE EN EUROPE 32 PERFORMANCES DE BMCE BANK SA COMPTES SOCIAUX 34

3 ENVIRONNEMENT MACRO-ECONOMIQUE

4 ECONOMIE INTERNATIONALE EN 2014 Croissance du PIB mondial Prévisions de croissance E 2015P Monde 3,3% 3,3% 3,5% Zone Euro -0,5% 0,8% 1,2% France 0,3% 0,4% 0,9% Allemagne 0,2% 1,5% 1,3% Espagne -1,2% 1,4% 2,0% Royaume Uni 1,7% 2,6% 2,7% Etats Unis 2,2% 2,4% 3,6% Chine 7,7% 7,4% 6,8% Afrique Subsaharienne 5,2% 4,8% 4,9% Afrique de l Ouest 6,7% 7,2% 7,1% Afrique Centrale 3,7% 6,2% 5,7% Afrique de l Est 6,2% 6,0% 6,2% Afrique Australe 3,0% 4,0% 4,4% Economie Mondiale La baisse des cours du pétrole participe à la dynamisation des perspectives mondiales, avec un gain potentiel pour le PIB mondial compris entre 0,3 et 0,7 point La stabilisation de la situation économique dans les pays développés contribue au renforcement de la croissance dans les pays émergents Zoom sur les principaux pays d implantation du Groupe BMCE Bank Europe : Amélioration de la croissance en 2014 et perspectives favorables en 2015 Espagne : Après une année de récession en 2013 (-1,2%), le PIB est en nette évolution Royaume Uni, PIB amélioré de 1,7% en 2013 à 2,6% en 2014E France, légère progression avec un PIB prévisionnel en 2015 avoisinant le 1% Afrique Subsaharienne : Une légère progression en prévision de 2015 prévue à 4,9% Source : FMI 4

5 CROISSANCE DE L ECONOMIE MAROCAINE Evolution de la croissance et prévisions (%) 7,6 6,3 4,8 7,8 5,6 4,8 5 4,4 4,8 0,5 1,6 3,3 3 2,7 3,7 2,7 2, Ralentissement de la croissance à 2,4% en 2014, mais rebond à 4,8% attendu en 2015 grâce à une forte progression de la valeur ajoutée agricole Amélioration prévue des activités non agricoles grâce à la reprise des activités du secteur secondaire dont la valeur ajoutée serait en progression de 2,6% en 2014 Renforcement de la situation des finances publiques et des comptes extérieurs, un éventuel début de rééquilibrage macroéconomique se profile à moyen terme La demande intérieure continuerait de soutenir la croissance économique nationale, la consommation des ménages devrait s accroitre de 2,5% Source : HCP 5

6 SECTEUR BANCAIRE MAROCAIN

7 ZOOM SUR L EVOLUTION DU CADRE BANCAIRE Transposition des normes Bâle III : Approche progressive consistant à prioriser les fonds propres et la liquidité Ratio Tier 1 fixé à un minimum de 9% depuis juin 2014 et ratio de solvabilité à 12% Introduction du ratio LCR (Liquidity Coverage Ratio) avec une limite de 60% majorée de 10 pt / an pour atteindre 100% en 2019 pour remplacer le coefficient de liquidité Baisse des taux des bons du trésor en semaines : -130 pbs à 2,62% 2 ans : -164 pbs à 2,75% 5 ans : -168 pbs à 3,23% 10 ans : -218 pbs à 3,44% Poursuite des efforts déployés par Bank Al Maghrib pour veiller à ce que le système bancaire conserve un niveau de liquidité et de réserve adéquat : 1- Taux directeur réduit à 2,75% en septembre 2014 et à 2,5% en décembre 2014 Renforcement de la politique de gestion des risques : Bank Al Maghrib a invité les banques marocaines à partir de 2011 à constituer des provisions générales pour couvrir des risques non avérés dans certains pans sectoriels 2- Ratio de réserve monétaire réduit de 2 points à 2% en Mars

8 CROISSANCE DES EMPLOIS ET RESSOURCES EN 2014 Dépôts clientèle du secteur (MMDH) % % Crédits clientèle du secteur (MMDH) +2% +3% TCAM % TCAM % TCAM ,5% Croissance des dépôts de 7% entre 2013 et 2014 contre 3% pour les crédits Ralentissement de la croissance des dépôts et crédits sur les 5 dernières années : Dépôts : Croissance annuelle moyenne de 4% entre 2009 et 2014 contre 13% entre 2004 et 2009 Crédits : Croissance annuelle moyenne de 6,5% sur la période contre 18% sur la période Taux de contentialité 19,62% ,04% 4,94% 4,99% 6,03% TCAM % 7,01% Ratio de transformation crédits rapportés aux dépôts s établissant à 97% en 2014 contre 101% en 2013 et 69% en 2004 Evolution de 10% des encours des dettes subordonnées des banques marocaines entre 2013 et 2014 passant de 22,8 Mrd à 25,1 Mrd contre seulement 570 millions en 2004 Baisse du taux de sinistralité du secteur bancaire de 19,62% à 4,94% en 2011 avec une montée des risques à partir de 2012 où le taux de sinistralité passe de 5% à 7% en deux ans Source : GPBM 8

9 PRINCIPALES EVOLUTIONS

10 RESULTATS 2014: FRUIT DES ORIENTATIONS STRATEGIQUES DU PLAN DE DEVELOPPEMENT Chantiers opérationnels & organisationnels depuis 2011 Au Maroc : Ouverture d une quarantaine d agences, programme de régionalisation, industrialisation des process, refonte du contrôle permanent, En Afrique subsaharienne : montée dans le capital de BOA de 59,4% en 2011 à 72,6% depuis 2013, ouverture de 116 agences, expansion au Ghana, au Togo et en Ethiopie, lancement des projets de réorganisation commerciale, En Europe : Réorganisation des filiales européennes sous l ombrelle de BIH, restructuration de la filiale londonienne, développement des activités MRE (Belgique, Pays Bas, et Canada), Performances très probantes du Groupe BMCE Bank, avec un Résultat Net Part du Groupe frôlant la barre de 2 milliards DH, soit plus que le double de celui de 2011 Résultats 2014 Amélioration significative de la rentabilité : ROE consolidé passant de 9% en 2013 à 13,7% en 2014 Gains d efficacité confirmés au Maroc, avec un coefficient d exploitation inférieur à 55%, en amélioration de 10 points depuis 2011 et de plus de 5 points par rapport à 2013 Une plateforme européenne sur les rails de profitabilité : contribution positive pour la troisième année consécutive dans les résultats du Groupe à hauteur de 6% Poursuite de développement en Afrique subsaharienne, accompagné du renforcement de la gouvernance et des synergies 10

11 PRINCIPALES ORIENTATIONS STRATEGIQUES 2015 Poursuite du programme d extension du réseau au Maroc Au Maroc Développement des segments d activités à fort potentiel de la Banque au Maroc notamment la PME, la Banque à distance, et la Clientèle Privée, finance participative, green business,. En Afrique Subsaharienne Ouverture des agences dans les pays d implantation de BOA à fort potentiel Croissance externe ciblée, notamment en Afrique Centrale et en Afrique de l Est En Europe Développement et intensification des synergies d une plateforme européenne spécialisée en corporate et investment banking pleinement tournée vers l Afrique et ce, après une phase de restructuration réussie menée entre 2011 et 2014 Accélération de l extension du réseau en Europe dans le cadre du passeport européen de BMCE EuroServices 11

12 DEPLOIEMENT DU PROGRAMME DE CONVERGENCE Accompagnement du développement du Groupe à l international, notamment en Afrique subsaharienne Optimisation de la consommation des fonds propres consolidés qui permettrait de réduire le recours au capital et d augmenter la rentabilité du Groupe -ROE Mutualisation des ressources et des moyens pour une meilleure productivité au niveau du Groupe Programme Convergence Harmonisation des pratiques à l échelle Groupe pour les fonctions régaliennes Elargissement du périmètre de convergence à terme à d autres domaines structurants : Finances, Ressources Humaines, Technologies de l information Respect des exigences réglementaires en matière de suivi des implantations à l étranger et de maitrise des risques et de contrôle interne Pilotage des risques à l échelle Groupe pour réduire le coût du risque et sécuriser les performances financières 12

13 RSE ET DISTINCTIONS 2014 Engagement dans la finance durable à travers la mise en place d un système de gestion des impacts environnementaux et sociaux, une première dans le secteur bancaire RSE & Innovation sociétale Promotion de l éducation dans le monde rural à travers le programme Medersat,com de la Fondation BMCE Bank Développement Communautaire Intégré Alphabétisation, éducation sanitaire et sportive, électrification et approvisionnement en eau potable des douars, préservation de l environnement Lancement de l African Entrepreneurship Award, un prix à un million de dollars «Best Bank in Morocco», EMEA Finance 2014 «Best Bank» au Bénin, Burkina Faso et Madagascar Distinctions «Top performer RSE Maroc» par l agence de notation Vigeo pour la 2 ème année consécutive Obtention de la certification ISO dans la gestion environnementale reflétant la maitrise des impacts environnementaux directs et indirects 13

14 LE GROUPE BMCE BANK AUJOURD HUI Un Groupe bancaire coté aux bourses de Casablanca, Londres & Luxembourg Pays 30 Seule entreprise marocaine cotée sur 3 places financières Une capitalisation boursière de 42 Milliards DH 2 ème capitalisation bancaire et 3 ème de la bourse de Casablanca Une part de marché Crédits et Dépôts de 14% 3 ème banque en termes de parts de marché Collaborateurs Agences > Clients >

15 MESSAGES CLES

16 FORTE PROGRESSION DES INDICATEURS ANNUELS COMPTES CONSOLIDES COMPTES SOCIAUX Total Bilan +4,5% à 247,3 Mrd Total Capitaux Propres Consolidés +8,3% à 20,8 Mrd Capitaux Propres Part du Groupe +7,8% à 16 Mrd DH Produit Net Bancaire +16,2% à MDH Résultat Brut d Exploitation +27% à MDH Produit Net Bancaire +14,7% à Mrd DH Résultat Brut d Exploitation +17,3% à Mrd DH Résultat Net +9% à MDH Résultat Net Groupe +43% à MDH Résultat Net Part du Groupe +58% à MDH 16

17 PERFORMANCES CONSOLIDEES A FIN DÉCEMBRE 2014

18 RÉSULTATS CONSOLIDÉS GROUPE -FIN DÉCEMBRE 14 - EN MDH VAR/ N-1 PRODUIT NET BANCAIRE ,2% CHARGES GÉNÉRALES D EXPLOITATION % RÉSULTAT BRUT D EXPLOITATION % COÛT NET DU RISQUE % RÉSULTAT D EXPLOITATION % RÉSULTAT AVANT IMPÔT IMPÔT SUR LES RÉSULTATS INTÉRÊTS MINORITAIRES RÉSULTAT NET GROUPE % -25% 43% 15,2% RÉSULTAT NET PART DU GROUPE % COEFFICIENT D EXPLOITATION 60,2% 56,5% -3,7p% ROE 9,0% 13,7% 4,7p% 18

19 PÉRIMÈTRE DE CONSOLIDATION : UN GROUPE MULTI MÉTIERS METHODE DE CONSOLIDATION ACTIVITÉ AU MAROC SFS MAROC FACTORING MAGHREBAIL SALAFIN RM EXPERTS BANQUE D AFFAIRES BMCE CAPITAL BMCE CAPITAL GESTION BMCE CAPITAL BOURSE AUTRES LOCASOM ACMAR EURAFRIC INFORMATION CID 100% 100% 51% 51% 74,48% 74,76% 100% 100% 100% 100% 100% 100% 100% 100% 97,31% 97,31% 20% 20% 41% 41% 38,90% 38,90% I.G I.G I.G I.G I.G I.G I.G I.G M.E.E M.E.E M.E.E ACTIVITÉ A L INTERNATIONAL AFRIQUE BANK OF AFRICA 72,63% 72,70% LA CONGOLAISE DE BANQUE 25% 25% BANQUE DE DÉVELOPPEMENT MALI 27,38% 27,38% EUROPE I.G I.G M.E.E BMCE INTERNATIONAL HOLDING 100% 100% I.G EUROSERVICES 100% 100% I.G I.G : INTÉGRATION GLOBALE M.E.E : MISE EN ÉQUIVALENCE 19

20 RESULTAT NET PART DU GROUPE : PRÈS DE 2 MILLIARDS DH, SOIT PLUS QUE LE DOUBLE DE 2011 Résultat Net Part du Groupe (En million DH) X2,3 +9% % % Résultat Net Part du Groupe en forte croissance de 58% à MDH, avec un TCAM de 33% depuis 2011 Répartition du RNPG 2014 : 2/3 provenant des activités au Maroc Vs 1/3 des activités à l international TCAM % EUROPE 6% (vs 5%) DIVERS 3% (vs 2%) GABA 5% (vs 5%) AFRIQUE 27% (vs 41%) SFS 7% (vs 10%) BMCE SA 52% (36% en 2013) Montée en puissance de la maison mère qui contribue à elle seule à plus de la moitié du RNPG contre 40% en 2011 Une plateforme européenne désormais rentable avec une contribution de 6% dans les résultats Vs -1% en 2011 L Afrique subsaharienne représente plus de ¼ des résultats consolidés du Groupe avec une contribution qui augmente de +19% en moyenne par an depuis

21 CONTRIBUTION POSITIVE DE TOUTES LES LIGNES METIERS AU RESULTAT NET PART DU GROUPE En MDH CONTRIBUTIONS 2013 % 2014 % VAR/ N-1 ACTIVITÉ AU MAROC BMCE BANK SA % % 97% % % 124% ACTIVITÉS FILIALISÉES SFS GABA AUTRES % % 41% % 145 7% 21% 66 5% 107 5% 60% 29 2% 51 3% 75% ACTIVITÉ A L INTERNATIONAL EUROPE AFRIQUE RESULTAT NET PART DU GROUPE % % 13% 68 5% 126 6% 85% % % 3% % % 58% 21

22 STRUCTURE DU PRODUIT NET BANCAIRE CONSOLIDE Produit Net Bancaire (En million DH) Structure du Produit Net Bancaire consolidé +11% +10% +16% TCAM % 5% 10% 18% Var p% Poids +1p% 0% -1p% 6% +20% +24% 10% 17% Var % Autres Produits Opérations de marché Commissions % 0% 66% 67% +16% Marge d intérêt ,2% Le PNB consolidé a franchi pour la 1 ère fois le cap de 11,5 Milliards, en hausse de +16% par rapport à 2013 et de 12% en moyenne depuis 2011 Le core business (activités génératrices d intérêt et de commissions) représente 84% du PNB consolidé Poids de la Marge d intérêt dans le Produit Net Bancaire à 67% à fin 2014 soit le même niveau qu à fin 2013 Poids des activités génératrices de commissions à 17% contre 18% une année auparavant Poids des Activités de marché à 10% à fin

23 AMELIORATION CONTINUE DU COEFFICIENT D EXPLOITATION Charges Générales d Exploitation (En million DH) +6% ,5% Coefficient d Exploitation ,4 points +9% TCAM % Amélioration liée aux efforts de rationalisation des charges engagées tant au Maroc qu à l international. Les charges générales d exploitation ont été contenues à 9% contre une évolution de 16,2% du PNB consolidé Résultat Brut d Exploitation (En million DH) % % % TCAM % 62,9% 60,3% 60,2% 56,5% Coefficient d exploitation en recul de 3,7 p% à 56,5% Le RBE consolidé s est établi à 5 Milliards en hausse de +27%, cet indicateur clé de la performance opérationnelle croît depuis 4 ans à un rythme moyen annuel de +18% 23

24 HAUSSE DU PROVISIONNEMENT DU GROUPE BMCE BANK A L INSTAR DES PEERS Coût du Risque Net consolidé (*) (En million DH) +37% TCAM % Taux de contentieux +27% +17% 6,1% 5,9% 6,4% 6,4% Un taux de sinistralité oscillant entre 5,9% et 6,4% sur les 4 dernières années Hausse de +37% du coût du risque consolidé à 1,78 milliard DH, s établissant à 116 points de base de l encours des crédits (*) Dotations aux provisions sur créances en souffrances nettes des reprises 24

25 AMELIORATION SIGNIFICATIVE DE LA RENTABILITE DU GROUPE ROE ROA ROE consolidé 7,2% ,7% 0,76% 0,72% 9% 13,7% 0,8% 1,11% Capitaux Propres Part du Groupe (En million DH) TCAM % Capitaux propres : x2,6 depuis 2009 pour accompagner le développement du Groupe et répondre aux exigences réglementaires ROE consolidé en amélioration progressive de 7,2% en 2011 à 9% en 2013 et à 13,7% en 2014 ROA dépassant la barre de 1% en 2014 X2,

26 DÉVELOPPEMENT EN AFRIQUE ZOOM SUR LE GROUPE BANK OF AFRICA (*) (*) Données selon les normes comptables locales

27 GROUPE BANK OF AFRICA EN CHIFFRES CONSOLIDES DÉCEMBRE Pays effectif bancaire 461 Agences bancaires 2,2 Millions de comptes TOTAL BILAN 6 Mrd EUR CREDITS CLIENTELE 3 Mrd EUR PNB 388 M EUR CAPITAUX PROPRES 575,5 M EUR DEPOTS CLIENTELE 4 Mrd EUR RNPG 49 M EUR 27

28 SEULE BANQUE MAROCAINE COUVRANT TOUTES LES REGIONS DE L AFRIQUE Bank of Africa Niger 1994 Nombre d agences : 22 Bank of Africa Mali 1983 Nombre d agences : 50 BDM Mali 1989 BOA France agences à Paris 1 agence à Marseille Axis Capital Tunisie Bank of Africa MER ROUGE DJIBOUTI 2010 Nombre d agences : 6 Bank of Africa Kenya 2004 Nombre d agences : 37 Nombre d agences : 40 Bank of Africa Sénégal 2001 Nombre d agences : 33 Bank of Africa Burkina Faso 1997 Bank of Africa Uganda 2006 Nombre d agences : 35 Nombre d agences : 39 Bank of Africa Côte D Ivoire 1996 Bank of Africa Tanzania 2007 Nombre d agences : 21 Nombre d agences : 24 Bank of Africa Ghana 2011 Nombre d agences : 21 Bank of Africa Madagascar 1999 Nombre d agences : 83 Banque de Crédit de Bujumbura Burundi 2008 Bank of Africa Bénin 1989 Nombre d agences : 21 Nombre d agences : 44 Banque de L Habitat Du Bénin 2003 Nombre d agences : 2 Bank of Africa Togo 2013 Nombre d agences : 7 Bank of Africa Ethiopie 2014 Bureau de représentation La Congolaise de Banque Nombre d agences : 19 Bank of Africa RDC 2010 Nombre d agences : 10 28

29 CROISSANCE A DEUX CHIFFRES DES PRINCIPAUX INDICATEURS DE RESULTATS PNB (En millions ) TCAM ,5% RBE (En millions ) TCAM ,5% +21% +24% +10% +10% ,4 118,6 130,1 160, RNPG (En millions ) +7% +56% TCAM % 31,4 29,3 31,4 49,

30 DES RÉALISATIONS COMMERCIALES PROBANTES Renforcement du maillage territorial de BOA avec l ouverture de 48 nouvelles agences sur l année glissante, portant la taille du réseau à 461 unités Dépôts clientèle en progression de +16,2% entre 2013 et 2014 à 4 Mrds Croissance des crédits à la clientèle de +23% entre 2013 et 2014 à 3,1 Mrds Ouverture de plus de comptes sur l année glissante pour atteindre 2,2 millions de comptes Taille du Réseau bancaire de BOA quasiment triplée depuis son acquisition par BMCE Bank en

31 AMELIORATION DU PROFIL DU RISQUE DE BOA Coût du Risque (En millions ) +10,9% -1% 49,8 55,3 54,8 TCAM % 9,6% Taux de Contentieux 9,5% 8,8%

32 ACTIVITÉ EN EUROPE

33 UNE PLATEFORME EUROPEENNE SUR LES RAILS DE PROFITABILITE Activités Européennes : contribution positive dans le RNPG BIH : Résultat Net de près de 9 M (+73%) % BMCE BANK INTERNATIONAL LONDRES Réalisations favorables de BBI Londres pour la 3 ème année consécutive : En attestent un Résultat net de 5,7 M, sous l effet conjugué de la hausse de +12% du Produit net Bancaire et de la baisse de -26% des Charges Générales d Exploitation BMCE BANK INTERNATIONAL MADRID Hausse de +50% de son résultat net à 4,2 M à fin % En : Phase de restructuration réussie de la plateforme européenne sous l ombrelle de BMCE International Holding A partir de 2015 : Phase de développement et d intensification des synergies d une plateforme européenne tournée vers l Afrique 33

34 PERFORMANCES DE BMCE BANK SA COMPTES SOCIAUX A FIN DÉCEMBRE 2014

35 RÉALISATIONS À FIN DÉCEMBRE 2014 RN SOCIAL +8,6% à MDH Capacité bénéficiaire de la maison mère BMCE Bank SA, multipliée par 2,2 entre 2011 et 2014, soit une croissance annuelle moyenne de +30% PNB +14,7% à MDH CGE +4,6% à MDH Marge d intérêt (+9,2% à MDH en 2014 contre MDH au 31 Décembre 2013) Marge sur commissions (+12,7% à 810 MDH contre 718 MDH en 2013) Opérations de marché (+38% à MDH en 2014 contre 943 MDH en 2013) Croissance modérée des Charges Générales d Exploitation de 4,6%, induisant une nette amélioration du coefficient d exploitation de plus de 5 points à un niveau inférieur à 55% RBE +17,3% à MDH Maintien de la progression du RBE a deux chiffres: +17,3% par rapport à 2013 et un TCAM de +26% sur la période

36 RÉALISATIONS À FIN DÉCEMBRE 2014 RESEAU +29 agences Le réseau compte 662 unités au 31 Décembre 2014, contre 633 unités au 31 Décembre 2013 Ressources +6% soit +6,6 MMDH +6% par rapport au 31 Décembre 2013, soit +6,6 MMDH, passant de 108,8 MMDH à fin Déc à 115,4 MMDH en 2014 Part de marché des ressources en hausse de 7 points de base à 14% Crédits +4,8% soit +4,7 MMDH +4,8% par rapport au 31 Décembre 2013, passant de 98 MMDH à fin Déc à 103 MMDH à fin Déc Part de marché des crédits en hausse de 11 points de base à 13,7% 36

37 RÉSULTATS COMPTES SOCIAUX -FIN DECEMBRE EN MDH VAR/ N-1 PRODUIT NET BANCAIRE ,7% CHARGES GÉNÉRALES D EXPLOITATION ,6% RÉSULTAT BRUT D EXPLOITATION ,3% COÛT NET DU RISQUE % RÉSULTAT AVANT IMPÔT ,8% IMPÔT SUR LES RÉSULTATS % RÉSULTAT NET ,6% COEFFICIENT D EXPLOITATION 60,2% 54,9% 5,3% 37

38 PRODUIT NET BANCAIRE EN HAUSSE DE +15% Produit Net Bancaire (En million DH) % % % TCAM % Produit Net Bancaire en progression de +15% à 5,5 Mrd DH en 2014, avec un TCAM de plus de +10,7% sur la période

39 EVOLUTION FAVORABLE DE TOUTES LES COMPOSANTES DU PRODUIT NET BANCAIRE Marge d intérêts +7% +11% % TCAM % Marge d intérêt : +9% par rapport à Déc.-13 avec un poids de 58% dans le Produit Net Bancaire Marge sur commissions : +12,7% grâce aux différentes activités génératrices de commissions (monétique, bancassurance, commerce extérieur, change manuel, ) 2011 Marge sur commissions (En million DH) % +7,5% +13% TCAM ,6% Résultat des opérations de marché : +38% grâce à la hausse du rendement du portefeuille des OPCVM Structure du Produit Net Bancaire 5% 20% 15% 4% 23% 15% Autres Produits Opérations de marché Commissions Résultat des opérations de marché (En million DH) +38% +12% -2% TCAM % 60% 58% Marge d intérêt

40 CHARGES CONTENUES ET AMÉLIORATION DU COEFFICIENT D EXPLOITATION Charges Générales d Exploitation (En million DH) +4,6% +4% TCAM % En MDH Charges Générales d Exploitation en progression de +4,6%, soit le même rythme de croissance constatée en moyenne depuis Amélioration du Coefficient d Exploitation de 5,3p% à 54,9% contre 60,2% Coefficient d Exploitation -10 points BMCE Bank continue de gagner en efficacité comme en témoigne le trend baissier de son coefficient d exploitation, passant de 64,8% en 2011 à 54,9% en ,8% 60,6% 60,2% 54,9%

41 MONTEE DES RISQUES DANS UN CONTEXTE GENERAL Coût du risque Net (En million DH) Taux de contentieux +55% TCAM % 5,04% 4,93% 5,07% 4,51% 6,31% 5,22% 7,13% 5,79% +11% +45% Coût du risque : Hausse de +55% à 1,2 Mrd Secteur Hors BMCE Bank BMCE Bank Malgré cette hausse, le taux de sinistralité de la Banque demeure inférieur à la moyenne du secteur 41

42 EVOLUTION DES RESSOURCES Progression des ressources à un rythme de +6% contre +5,4% pour le secteur (hors BMCE Bank) Part de marché ressources en hausse légère de 7 points de base à 14% EN MDH 2014 PARTS DE MARCHE ENCOURS VAR/ N-1 DÉC. 13 DÉC. 14 TOTAL RESSOURCES ,0% 13,94% 14,01% COMPTES CHÈQUES ,6% 13,20% 13,16% COMPTES COURANTS ,3% 12,16% 11,62% COMPTES SUR CARNETS ,1% 15,21% 14,76% COMPTES A TERME ,5% 14,70% 14,74% TITRES CRÉANCES EMIS ,5% 17,82% 21,65% 42

43 EVOLUTION DES CRÉDITS Progression des crédits de +4,8% à 103 Mrd DH, contre +3,8% pour le secteur (hors BMCE Bank) Hausse de la Part de Marché crédits de 11 points de base à 13,66% 2014 PARTS DE MARCHE EN MDH ENCOURS VAR/ N-1 DÉC. 13 DÉC. 14 TOTAL CRÉDITS ,8% 13,55% 13,66% CRÉDITS AUX PARTICULIERS CONSOMMATION IMMOBILIERS ,7% ,1% ,6% 18,81% 19,18% 13,91% 14,43% CRÉDITS AUX ENTREPRISES ,02% TRÉSORERIE ,9% EQUIPEMENT ,2% PROMOTION IMMOBILIÈRE ,6% 14,73% 15,01% 9,29% 8,96% 15,74% 15,19% CRÉDITS AUX SOCIÉTÉS DE FINANCEMENT ,0% 17,80% 18,85% 43

44 MERCI DE VOTRE ATTENTION

RÉSULTATS JUIN 2014 FORTE PROGRESSION DES INDICATEURS SEMESTRIELS RENCONTRE AVEC LES ANALYSTES ET LES MEDIAS LE 30 SEPTEMBRE 2014

RÉSULTATS JUIN 2014 FORTE PROGRESSION DES INDICATEURS SEMESTRIELS RENCONTRE AVEC LES ANALYSTES ET LES MEDIAS LE 30 SEPTEMBRE 2014 RÉSULTATS JUIN 2014 FORTE PROGRESSION DES INDICATEURS SEMESTRIELS RENCONTRE AVEC LES ANALYSTES ET LES MEDIAS LE 30 SEPTEMBRE 2014 SOMMAIRE MESSAGES CLES 3 PERFORMANCES CONSOLIDEES 9 DEVELOPPEMENT EN AFRIQUE

Plus en détail

Présentation des Résultats Semestriels Rencontre avec Les Analystes & les Médias Mardi 22 Septembre 2015

Présentation des Résultats Semestriels Rencontre avec Les Analystes & les Médias Mardi 22 Septembre 2015 Présentation des Résultats Semestriels 2015 Rencontre avec Les Analystes & les Médias Mardi 22 Septembre 2015 SOMMAIRE 1 PERFORMANCES DU GROUPE BMCE BANK S1 2015 COMPTES CONSOLIDES COMPTES SOCIAUX 2 DEVELOPPEMENT

Plus en détail

Le Groupe BANK OF AFRICA

Le Groupe BANK OF AFRICA Le Groupe BANK OF AFRICA Une vision, une histoire, une stratégie Mars 2010 1 L origine La vision, dès 1982, d une banque panafricaine, accessible à tous, impliquée dans le développement économique, avec

Plus en détail

Présentation des Résultats au 31.12.2014. Conférence de presse du 17 Mars 2015

Présentation des Résultats au 31.12.2014. Conférence de presse du 17 Mars 2015 Présentation des Résultats au 31.12.2014 Conférence de presse du 17 Mars 2015 Sommaire Contexte et faits marquants Activité commerciale Résultats consolidés au 31.12.2014 Résultats sociaux au 30.12.2014

Plus en détail

BMCE BANK EN EUROPE ET EN ASIE

BMCE BANK EN EUROPE ET EN ASIE 72 BMCE BANK EN EUROPE ET EN ASIE RAPPORT ANNUEL 2010 73 BMCE Bank International UK BMCE Bank en Europe et Asie 74 BMCE Bank International UK Dans un contexte de crise financière internationale, BMCE Bank

Plus en détail

Présentation des Résultats au 30 juin 2013. Conférence de presse du 23 Septembre 2013

Présentation des Résultats au 30 juin 2013. Conférence de presse du 23 Septembre 2013 Présentation des Résultats au 30 juin 2013 Conférence de presse du 23 Septembre 2013 0 Sommaire Contexte et faits marquants Activité commerciale Présentation 19 avril 2006 Résultats consolidés au 30 juin

Plus en détail

PRESENTATION DES RESULTATS

PRESENTATION DES RESULTATS PRESENTATION DES RESULTATS 12 31 décembre Attijariwafa bank - Résultats au 31 décembre 2012 1 Sommaire Conjoncture macro-économique et financière Faits marquants du Groupe AWB à fin décembre 2012 Comptes

Plus en détail

Réunion des analystes et conférence de presse Mars 2011

Réunion des analystes et conférence de presse Mars 2011 Réunion des analystes et conférence de presse Mars 2011 03/03/2011 1 Sommaire Année 2010: Efforts de développement tous azimuts Résultats et activité Décembre 2010 L action Attijari bank en bourse Rétrospective

Plus en détail

i n f o r m a t i o n s

i n f o r m a t i o n s i n f o r m a t i o n s Paris, le 6 septembre 2005 Communiqué de Presse RESULTATS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2005 Solides performances au 1 er semestre 2005 Le Conseil de Surveillance d Air Liquide, qui s est

Plus en détail

Attijariwafa bank Présentation. Conseil d administration. Réseau et effectifs Juin 2014. Chiffres-clés Consolidés / IFRS

Attijariwafa bank Présentation. Conseil d administration. Réseau et effectifs Juin 2014. Chiffres-clés Consolidés / IFRS Attijariwafa bank Présentation Attijariwafa bank est le premier groupe bancaire et financier du Maghreb et de l UEMOA (Union Économique et Monétaire Ouest Africaine) et acteur de référence de la CEMAC

Plus en détail

EVOLUTION POSITIVE DES ACTIVITÉS DE FINANCEMENT

EVOLUTION POSITIVE DES ACTIVITÉS DE FINANCEMENT COMMUNIQUE FINANCIER DE SALAFIN : RESULTATS ANNUELS 2012 Résultat Net de 92 MDH - Maintien du niveau de rentabilité de 15% Progression des crédits distribués dans un marché en retrait. Poursuite de la

Plus en détail

Réunion d actionnaires Strasbourg, 9 octobre 2014

Réunion d actionnaires Strasbourg, 9 octobre 2014 Réunion d actionnaires Strasbourg, 9 octobre 2014 Sommaire 1. Les métiers 2. La stratégie 3. Les résultats du premier semestre 2014 4. La politique de distribution, l action 5. Le dispositif de communication

Plus en détail

Résultats annuels-2013

Résultats annuels-2013 Mars 2014 Publications du jour COMPAGNIE DE TRANSPORT CA 2013 REX 2013 RNPG 2013 AU MAROC (CTM) 507 MDH 7,3% 39,5 MDH 17,0% 35 MDH 49,4% En dépit d une forte concurrence sur le marché du transport au Maroc,

Plus en détail

RÉSULTATS SEMESTRIELS

RÉSULTATS SEMESTRIELS RÉSULTATS SEMESTRIELS 7 octobre 2 Sommaire 1 2 3 4 5 6 7 Chiffres clés Activité commerciale financiers Coût du risque Fonds propres Conclusion Annexe 3 Faits marquants Acquisition en décembre 2003 de Banque

Plus en détail

RESULTATS AU 31 MARS 2015 COMMUNIQUE DE PRESSE DU 11 MAI 2015 :

RESULTATS AU 31 MARS 2015 COMMUNIQUE DE PRESSE DU 11 MAI 2015 : Jacquet Metal Service - Rapport d activité 31 mars 2015 1 2 RESULTATS AU 31 MARS 2015 COMMUNIQUE DE PRESSE DU 11 MAI 2015 : 1 er trimestre 2015 Chiffre d affaires 316,5 m (+8,5% vs T1 2014) EBITDA +14,2

Plus en détail

HSBC FRANCE RESULTATS ANNUELS 2015 ET FAITS MARQUANTS

HSBC FRANCE RESULTATS ANNUELS 2015 ET FAITS MARQUANTS Communiqué de presse 22 février 2016 HSBC FRANCE RESULTATS ANNUELS 2015 ET FAITS MARQUANTS Le Conseil d'administration de HSBC France, réuni le 8 février 2016, a arrêté les comptes de l'exercice 2015 du

Plus en détail

BMCE Capital Research Flash CREDIT DU MAROC. Alléger (vs. Conserver) BANQUES. Des réalisations modestes en 2011

BMCE Capital Research Flash CREDIT DU MAROC. Alléger (vs. Conserver) BANQUES. Des réalisations modestes en 2011 CREDIT DU MAROC BANQUES Alléger (vs. Conserver) Objectif de cours : MAD 671 (vs. MAD 752 précédemment) 102 100 98 96 94 92 90 88 86 84 82 80 Cours au 27 03 12 : MAD 699 En M MAD 2010 2011 2012 E 2013 P

Plus en détail

NOTE SUR LA POLITIQUE MONETAIRE

NOTE SUR LA POLITIQUE MONETAIRE NOTE SUR LA POLITIQUE MONETAIRE Septembre 2014 Note sur la Politique Monétaire Quatrième trimestre 2014 0 www.brh.net Avant-propos La Note sur la Politique Monétaire analyse les développements récents

Plus en détail

RÉSULTATS CONSOLIDÉS au 30 septembre 1999

RÉSULTATS CONSOLIDÉS au 30 septembre 1999 RÉSULTATS CONSOLIDÉS au 30 septembre 1999 Résultats 3 ème Trimestre 99 1 CHIFFRES CLÉS DU GROUPE RÉSULTAT NET : 1,6 G EUR En M EUR 9 mois 9 mois Evolution 1999 1998 % Produit net bancaire 8 243 6 736 22

Plus en détail

RENCONTRE ACTIONNAIRES MARCQ EN BAROEUL 25 MARS 2015

RENCONTRE ACTIONNAIRES MARCQ EN BAROEUL 25 MARS 2015 RENCONTRE ACTIONNAIRES MARCQ EN BAROEUL 25 MARS 2015 UNE BANQUE UNIVERSELLE AVEC 3 GRANDS METIERS COMPLEMENTAIRES 2014 : UNE ANNEE DE TRANSFORMATION INTENSE ET REUSSIE VIE DU TITRE, POLITIQUE DE DIVIDENDE,

Plus en détail

Confirmation du dynamisme commercial et renforcement de l assise financière

Confirmation du dynamisme commercial et renforcement de l assise financière Le Groupe Crédit Mutuel Centre Est Europe Sud-Est Ile-de-France Savoie-Mont Blanc et CIC en 2007 Confirmation du dynamisme commercial et renforcement de l assise financière Résultat net : 2 161 millions

Plus en détail

Solidité financière et nouvelle phase de développement

Solidité financière et nouvelle phase de développement Le Groupe CM4-CIC en 2008 Solidité financière et nouvelle phase de développement Dans une année marquée par une crise financière et économique sans précédent, le Groupe CM4-CIC a enregistré une activité

Plus en détail

RESULTATS ANNUELS 2012 Résultat opérationnel : +21,1% Résultat net des activités poursuivies : +56,3%

RESULTATS ANNUELS 2012 Résultat opérationnel : +21,1% Résultat net des activités poursuivies : +56,3% COMMUNIQUÉ DE PRESSE Information réglementée Lasne, le 25 mars 2013 RESULTATS ANNUELS 2012 Résultat opérationnel : +21,1% Résultat net des activités poursuivies : +56,3% Vision IT Group, Groupe européen

Plus en détail

CIC Activité commerciale en hausse

CIC Activité commerciale en hausse Paris, le 28 juillet 2011 COMMUNIQUE DE PRESSE CIC Activité commerciale en hausse Résultats au 30 juin 2011 Résultats financiers - Produit net bancaire 2 420 M - Résultat brut d exploitation 927 M - Coût

Plus en détail

«Croissance organique et externe soutenue, Rentabilité accrue»

«Croissance organique et externe soutenue, Rentabilité accrue» PRÉSENTATION DES RÉSULTATS AU 30 JUIN 2010 «Croissance organique et externe soutenue, Rentabilité accrue» Attijariwafa bank - Résultats au 30 juin 2010 1 Sommaire Conjoncture macro-économique et financière

Plus en détail

FinAfrique Research. Performances bancaires dans les zones CEMAC & UEMOA

FinAfrique Research. Performances bancaires dans les zones CEMAC & UEMOA FinAfrique Research Performances bancaires dans les zones CEMAC & UEMOA Octobre 2015 Dans ce document nous comparons la performance du secteur bancaire des zones CEMAC et UEMOA depuis 2006. Si la pénétration

Plus en détail

Résultats financiers 2011 de BNP Paribas Fortis (Fortis Banque SA)

Résultats financiers 2011 de BNP Paribas Fortis (Fortis Banque SA) Bruxelles, le 15 mars 2012. COMMUNIQUÉ DE PRESSE Résultats financiers 2011 de BNP Paribas Fortis (Fortis Banque SA) Résultat net avant activités abandonnées d EUR 585 millions (*), après dépréciation des

Plus en détail

PARTENARIAT ASSAD THE ABRAAJ GROUP BUSINESS PLAN 2014-2019

PARTENARIAT ASSAD THE ABRAAJ GROUP BUSINESS PLAN 2014-2019 PARTENARIAT ASSAD THE ABRAAJ GROUP BUSINESS PLAN 2014-2019 GROUPE L ACCUMULATEUR TUNISIEN ASSAD 18 SEPTEMBRE 2014 PROPRIETE ASSAD Sommaire 01 02 03 04 05 06 07 08 PRESENTATION DU GROUPE PERFORMANCE DE

Plus en détail

Une équipe à votre disposition

Une équipe à votre disposition BANQUE POPULAIRE DE L OUEST Partenaire des Grandes Entreprises de la Région Ouest J acques PRUNEAU Directeur des Grandes Relations Entreprises 02 99 29 79 01 06 17 36 33 51 jacques.pruneau@ouest.banquepopulaire.fr

Plus en détail

Une croissance à moindre risque. Jean-François SAMMARCELLI Directeur général délégué

Une croissance à moindre risque. Jean-François SAMMARCELLI Directeur général délégué Lyon - 24 juin 2010 Jean-François SAMMARCELLI Directeur général délégué Environnement SG en perspective : se transformer dans un nouvel environnement Sept. 2001 Bulle internet Enron Environnement favorable,

Plus en détail

Résultats du 1er trimestre 2006

Résultats du 1er trimestre 2006 Résultats du 1er trimestre 2006 Mai 2006 1 Résultats du 1er trimestre 2006 Mai 2006 2 Résultats consolidés de Crédit Agricole S.A. Résultats du 1er trimestre 2006 Mai 2006 Avertissement Cette présentation

Plus en détail

GROUPE BANQUE POPULAIRE

GROUPE BANQUE POPULAIRE Paris, le 28 août 2008 GROUPE BANQUE POPULAIRE UN RENFORCEMENT DES FONDAMENTAUX DE LA BANQUE DE DÉTAIL UN PNB EN HAUSSE À 2 936 M UN RÉSULTAT NET PART DU GROUPE EN PROGRESSION À 660 M DES RÉSULTATS CONSOLIDÉS

Plus en détail

RÉSULTATS 2009 PERSPECTIVES 2010 DE LA BANQUE POSTALE. En 2009, La Banque Postale a signé sa plus belle année depuis sa création

RÉSULTATS 2009 PERSPECTIVES 2010 DE LA BANQUE POSTALE. En 2009, La Banque Postale a signé sa plus belle année depuis sa création COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 18 mars 2009 RÉSULTATS 2009 PERSPECTIVES 2010 DE LA BANQUE POSTALE En 2009, La Banque Postale a signé sa plus belle année depuis sa création 2010 : mise en marché d activités

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2014

RÉSULTATS ANNUELS 2014 RÉSULTATS ANNUELS 2014 Managem - Résultats annuels 2014 FAITS MARQUANTS PERFORMANCE ET RÉSULTATS 2014 PROJETS ET PERSPECTIVES DU GROUPE Managem - Résultats annuels 2014 2 FAITS MARQUANTS PERFORMANCE ET

Plus en détail

APTBEF RAPPORT ANNUEL TOME II ASSOCIATION PROFESSIONNELLE TUNISIENNE DES BANQUES ET DES ETABLISSEMENTS FINANCIERS

APTBEF RAPPORT ANNUEL TOME II ASSOCIATION PROFESSIONNELLE TUNISIENNE DES BANQUES ET DES ETABLISSEMENTS FINANCIERS الجمعية المهني ة التونسي ة للبنوك والمو سس ات المالي ة APTBEF ASSOCIATION PROFESSIONNELLE TUNISIENNE DES BANQUES ET DES ETABLISSEMENTS FINANCIERS التقریر السنوي 2006 RAPPORT ANNUEL TOME II 1 SOMMAIRE I-

Plus en détail

WORKSHOP Damane Assakane Journée du 14 octobre 2014

WORKSHOP Damane Assakane Journée du 14 octobre 2014 WORKSHOP Damane Assakane Journée du 14 octobre 2014 1 CIH BAN : Rappel Historique CIH Bank : un siècle au service du développement des secteurs immobilier et hôtelier au Maroc Changement d identité visuelle

Plus en détail

Négociations entre le Maroc et l Union Européenne relatives à la libéralisation du commerce des services et du droit d établissement

Négociations entre le Maroc et l Union Européenne relatives à la libéralisation du commerce des services et du droit d établissement Conseil National du Commerce Extérieur Négociations entre le Maroc et l Union Européenne relatives à la libéralisation du commerce des services et du droit d établissement Anticiper Partager Agir www.cnce.org.ma

Plus en détail

Paris, le 10 mars 2011 Résultats 2010 du GROUPE LA POSTE

Paris, le 10 mars 2011 Résultats 2010 du GROUPE LA POSTE COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 10 mars 2011 Résultats 2010 du GROUPE LA POSTE DES RESULTATS EN PROGRES UN MODELE STRATEGIQUE SOLIDE DES POSTIERS ASSOCIES A LA QUALITE DE SERVICE ET A LA PERFORMANCE Réuni

Plus en détail

Financing RE projects in the private sector in Morocco, the Banque Populaire experience

Financing RE projects in the private sector in Morocco, the Banque Populaire experience Financing RE projects in the private sector in Morocco, the Banque Populaire experience Ms. Soumia Alami Ouali, Deputy Director of the SME Division of the Bank (Directrice générale adjointe du Pôle Banque

Plus en détail

La Fnac accélère sa transformation Forte progression des résultats en 2014

La Fnac accélère sa transformation Forte progression des résultats en 2014 Ivry, le 27 février 2015 La Fnac accélère sa transformation Forte progression des résultats en 2014 Accélération de la dynamique des ventes en 2014 Chiffre d affaires consolidé en croissance de +0,9% au

Plus en détail

Le Groupe Attijariwafa bank, premier groupe bancaire et financier du Maghreb, avec plus de 4,2 millions de clients et 11 000 collaborateurs, est une

Le Groupe Attijariwafa bank, premier groupe bancaire et financier du Maghreb, avec plus de 4,2 millions de clients et 11 000 collaborateurs, est une Le Groupe Attijariwafa bank, premier groupe bancaire et financier du Maghreb, avec plus de 4,2 millions de clients et 11 000 collaborateurs, est une multinationale panafricaine. Présent dans 21 pays, le

Plus en détail

SECTEUR BANCAIRE I - CADRE REGLEMENTAIRE ET LEGAL

SECTEUR BANCAIRE I - CADRE REGLEMENTAIRE ET LEGAL SECTEUR BANCAIRE L année 2005 a été marquée par la promulgation de la loi relative au renforcement de la sécurité des relations financières et le parachèvement du programme de restructuration du système

Plus en détail

PRÉSENTATION DES RÉSULTATS AU 30 JUIN 2009

PRÉSENTATION DES RÉSULTATS AU 30 JUIN 2009 PRÉSENTATION DES RÉSULTATS AU 30 JUIN 2009 «Bonnes réalisations pour l ensemble des activités et des géographies du Groupe Attijariwafa bank conformément au plan stratégique Attijariwafa 2012» 02/10/2009

Plus en détail

Études. Les résultats des établissements de crédit en 2000 et au premier semestre 2001

Études. Les résultats des établissements de crédit en 2000 et au premier semestre 2001 Les résultats des établissements de crédit en 2000 et au premier semestre 2001 La rentabilité des établissements de crédit français a continué de progresser en 2000 et, malgré un infléchissement, s est

Plus en détail

Communication Financière. 04 juin 2013

Communication Financière. 04 juin 2013 Communication Financière 04 juin 2013 1 Sommaire Présentation de l ATB Le groupe ATB ATB trente ans de croissance Stratégies, performances et fondamentaux de la décennie Performances de 2012 Axes de développements

Plus en détail

Résultats 2005 PRÉSENTATION AUX ANALYSTES. 27/28 février 2006

Résultats 2005 PRÉSENTATION AUX ANALYSTES. 27/28 février 2006 Résultats 2005 PRÉSENTATION AUX ANALYSTES 27/28 février 2006 SOMMAIRE 1 2 Maroc : croissance économique et libéralisation Croissance du PIB en 2005 : +1,8% en 2005 en raison d une pluviométrie défavorable

Plus en détail

RESULTATS ANNUELS 2011-12. 9 octobre 2012

RESULTATS ANNUELS 2011-12. 9 octobre 2012 RESULTATS ANNUELS 2011-12 9 octobre 2012 SOMMAIRE ACTIVITE & RESULTATS 1. Avanquest Software franchit le cap des 100 M 2.Une mutation de l activité qui s accélère 3.L impact attendu de la baisse du offline

Plus en détail

RESULTATS ANNUELS 2013 JORF LASFAR ENERGY COMPANY MARDI 4 MARS 2014

RESULTATS ANNUELS 2013 JORF LASFAR ENERGY COMPANY MARDI 4 MARS 2014 RESULTATS ANNUELS 2013 JORF LASFAR ENERGY COMPANY MARDI 4 MARS 2014 1 SOMMAIRE RESULTATS 2013 1. Faits marquants 2. Indicateurs opérationnels et financiers 3. Prévisions financières retraitées INDICATEURS

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE Boulogne-Billancourt, le 16 février 2009. Résultats 2008 :

COMMUNIQUE DE PRESSE Boulogne-Billancourt, le 16 février 2009. Résultats 2008 : Résultats 2008 : Résultat net : 50 MEur (+ 4%) Audience record sur www.boursorama.com au T4-08 (plus de 3 millions de visiteurs uniques) Solidité financière renforcée : Tier 1 de 17% Points clés Boursorama

Plus en détail

message clé sur le 1er semestre 2015: performance opérationnelle et financière soutenue en dépit d un contexte difficile

message clé sur le 1er semestre 2015: performance opérationnelle et financière soutenue en dépit d un contexte difficile message clé sur le 1er semestre 2015: performance opérationnelle et financière soutenue en dépit d un contexte difficile durcissement de l environnement concurrentielde avecl environnement l intensification

Plus en détail

Attijariwafa bank Présentation. Conseil d administration. Chiffres-clés Consolidés / IFRS. Réseau et effectifs Décembre 2014

Attijariwafa bank Présentation. Conseil d administration. Chiffres-clés Consolidés / IFRS. Réseau et effectifs Décembre 2014 Février 2015 Attijariwafa bank Présentation Attijariwafa bank est le premier groupe bancaire et financier du Maghreb et de l UEMOA (Union Économique et Monétaire Ouest Africaine) et acteur de référence

Plus en détail

Résultats Annuels 2005

Résultats Annuels 2005 Résultats Annuels 2005 I 30 mars 2006 Résultats Annuels 2005 Frédéric SEBAG Président Directeur Général Réunion d information Laurent SADOUN Directeur Général Guy MAMOU-MANI Directeur Général Présentation

Plus en détail

GROUPE BMCE BANK OF AFRICA 20 ANS APRES LA PRIVATISATION 28 MARS 2016

GROUPE BMCE BANK OF AFRICA 20 ANS APRES LA PRIVATISATION 28 MARS 2016 GROUPE BMCE BANK OF AFRICA 20 ANS APRES LA PRIVATISATION 28 MARS 2016 BMCE Bank of Africa aujourd hui Banque des Particuliers & Professionnels Banque de l Entreprise Activités de Marché Bank Of Africa

Plus en détail

à la Consommation en Europe

à la Consommation en Europe Le Marché du Crédit à la Consommation en Europe Une étude SOFINCO Novembre 2007 Evry, le 29 novembre 2007 - Nicolas Pécourt 1 Le crédit à la consommation en Europe Périmètre Cette étude est un complément

Plus en détail

(en millions d'euros) 31 décembre 2006 31 décembre 2005

(en millions d'euros) 31 décembre 2006 31 décembre 2005 Groupe CIC Chiffres clés (en millions d'euros) 31 décembre 2006 31 décembre 2005 Activité Total du bilan 214 313 195 835 Crédits à la clientèle y compris crédit bail 90 312 75 558 Dépôts de la clientèle

Plus en détail

Allocution de Brahim Benjelloun-Touimi Administrateur Directeur Général Délégué auprès de la Présidence

Allocution de Brahim Benjelloun-Touimi Administrateur Directeur Général Délégué auprès de la Présidence Allocution de Brahim Benjelloun-Touimi Administrateur Directeur Général Délégué auprès de la Présidence ** Mesdames, Messieurs, les représentants des médias nationaux et étrangers, Mesdames, Messieurs,

Plus en détail

Résultats du 3ème trimestre 2013

Résultats du 3ème trimestre 2013 COMMUNIQUE DE PRESSE Boulogne-Billancourt, le 6 novembre 2013 Résultats du 3ème trimestre 2013 Forte croissance de l activité en France mais impact des dépréciations exceptionnelles Boursorama en France

Plus en détail

RÉUNION ANALYSTES LOCINDUS. Salle Tuileries (2274) Crédit Foncier 27 avril 2011

RÉUNION ANALYSTES LOCINDUS. Salle Tuileries (2274) Crédit Foncier 27 avril 2011 RÉUNION ANALYSTES LOCINDUS Salle Tuileries (2274) Crédit Foncier 27 avril 2011 SOMMAIRE Faits marquants de l année 2010 Le marché Activité commerciale 2010 Résultat annuel 2010 Evolution du cours de bourse

Plus en détail

Cas BMCE BANK Historique BMCE Bank est une banque marocaine implantée à l étranger Elle est créée par les pouvoirs publics en 1959 Elle est devenue privatisée sous le nom de BMCE BANK à partir 1995. C

Plus en détail

Résultats semestriels 2014 Résultats 30 juillet 2014

Résultats semestriels 2014 Résultats 30 juillet 2014 Résultats semestriels 2014 30 juillet 2014 Sommaire 1. Introduction 2. Comptes S1 2014 3. Activité Antalis et Arjowiggins 4. Perspectives 5. Questions & Réponses Annexe : Eléments financiers des opérations

Plus en détail

Analyse financière Groupe Magasin Général

Analyse financière Groupe Magasin Général Secteur : Distribution Cours au : 133,400D Nominal : 5D Nombre de titres : 2 296 250 titres Points clés : Doyen du secteur de la distribution avec plus de 80 ans d expérience ; Actionnariat de référence

Plus en détail

Rapport de Gestion Exposé Sommaire. Assemblée Générale Ordinaire et Extraordinaire Annuelle des Actionnaires. SOCIETE BIC Jeudi 3 juin 2004

Rapport de Gestion Exposé Sommaire. Assemblée Générale Ordinaire et Extraordinaire Annuelle des Actionnaires. SOCIETE BIC Jeudi 3 juin 2004 Rapport de Gestion Exposé Sommaire Assemblée Générale Ordinaire et Extraordinaire Annuelle des Actionnaires SOCIETE BIC Jeudi 3 juin 2004 SOCIÉTÉ BIC 14, rue Jeanne d Asnières 92116 Clichy Cedex, France

Plus en détail

1 er BILAN ACTIVITÉ 2013

1 er BILAN ACTIVITÉ 2013 1 er BILAN ACTIVITÉ 2013 Qui sommes-nous? 2 01. Qui sommes-nous? 2 200 collaborateurs 6 métiers Garantie Crédit Fonds de fonds Fonds PME Innovation ETI-Grandes entreprises Des fonds communs de garantie

Plus en détail

Fiche relative au taux d intérêt

Fiche relative au taux d intérêt Royaume du Maroc Direction des Etudes et des Prévisions financières Fiche relative au taux d intérêt Juillet 1999 Document de travail n L une des priorités du Gouvernement est de hisser l économie marocaine

Plus en détail

CM10-CIC Le groupe mutualiste poursuit son développement et confirme sa solidité financière

CM10-CIC Le groupe mutualiste poursuit son développement et confirme sa solidité financière CM10-CIC Le groupe mutualiste poursuit son développement et confirme sa solidité financière Le développement commercial s est poursuivi en 2011 avec, comme objectif concrétisé, le financement de l économie

Plus en détail

AXA. Sophie Bourlanges. Rouen 3 juin 2015

AXA. Sophie Bourlanges. Rouen 3 juin 2015 AXA Sophie Bourlanges Rouen 3 juin 2015 AXA, une histoire de croissance 2 Un leader mondial de l assurance et de la gestion d actifs Présent dans 59 pays 161000 collaborateurs au service de 103 MILLIONS

Plus en détail

SITUATION DU SYSTEME BANCAIRE ET EVOLUTION DU DISPOSITIF DE SUPERVISION DANS LA COMMUNAUTE ECONOMIQUE ET MONETAIRE DE L AFRIQUE CENTRALE

SITUATION DU SYSTEME BANCAIRE ET EVOLUTION DU DISPOSITIF DE SUPERVISION DANS LA COMMUNAUTE ECONOMIQUE ET MONETAIRE DE L AFRIQUE CENTRALE COMMISSION BANCAIRE DE L AFRIQUE CENTRALE Secrétariat Général Boîte Postale 1917 - Yaoundé République du Cameroun TELEX BANETAC 8343 KN Tél. (237) 223.40.30 (237) 223.40.60 Fax. (237) 223.82.16 12ème ASSEMBLEE

Plus en détail

L APPUI AUX ENTREPRISES TOURISTIQUES

L APPUI AUX ENTREPRISES TOURISTIQUES Royaume du Maroc Ministère du Tourisme Direction de la Réglementation du Développement et de la Qualité L APPUI AUX ENTREPRISES TOURISTIQUES au cœur de la stratégie de développement touristique «Vision

Plus en détail

Communiqué de presse 24 avril 2014

Communiqué de presse 24 avril 2014 Communiqué de presse 24 avril 2014 Activité au 31 mars 2014 Hausse du taux d occupation moyen du Groupe à 96.9% contre 95.5% fin 2013 Loyers en hausse de +3.5% à périmètre homogène Gecina maintient sa

Plus en détail

+2% -3,4% +2,6% -0,9% chiffres clés +0,5% produit net bancaire consolidé 39,9 39,1 50,2 48,5 22,4 21,8 3,2 3,1. Dépôts de la clientèle* (en mmdh)

+2% -3,4% +2,6% -0,9% chiffres clés +0,5% produit net bancaire consolidé 39,9 39,1 50,2 48,5 22,4 21,8 3,2 3,1. Dépôts de la clientèle* (en mmdh) S ENGAGER À VOS CÔTÉS Chiffres clés www.bmci.ma chiffres clés AU 31 décembre En dépit d une conjoncture économique peu porteuse, le Groupe BMCI marque une bonne résistance de ses activités opérationnelles,

Plus en détail

Résultats au 31 mars 2008

Résultats au 31 mars 2008 Résultats au 31 mars 2008 Avertissement Cette présentation peut comporter des éléments de projection et des commentaires relatifs aux objectifs et à la stratégie de Natixis. Par nature, ces projections

Plus en détail

La gestion financière de l assurance, clé du développement économique

La gestion financière de l assurance, clé du développement économique La gestion financière de l assurance, clé du développement économique Grâce aux placements qu elle doit effectuer en contrepartie de ses engagements envers les assurés, l assurance joue un rôle primordial

Plus en détail

Le CIC en 2013 Performance de l activité commerciale, croissance des résultats et solidité financière

Le CIC en 2013 Performance de l activité commerciale, croissance des résultats et solidité financière COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 27 février 2014 Le CIC en 2013 Performance de l activité commerciale, croissance des résultats et solidité financière Résultats au 31 décembre 2013 Produit net bancaire 4

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2008

RÉSULTATS ANNUELS 2008 RÉSULTATS ANNUELS 2008 SOMMAIRE Carte d identité L année 2008 2008 : des résultats en croissance Une situation financière solide Les atouts du groupe face à la crise Perspectives et conclusion 2 CARTE

Plus en détail

Les Nouveaux Constructeurs - Rapport d'activité 2010

Les Nouveaux Constructeurs - Rapport d'activité 2010 COMMUNIQUE DE PRESSE - DIFFUSION IMMEDIATE Les Nouveaux Constructeurs - Rapport d'activité 2010 Chiffre d affaires 2010 : 540 m - Réduction de l'activité en immobilier d'entreprise Hausse du carnet de

Plus en détail

RESULTATS 2009 et PERSPECTIVES 2010. Présentation Analystes/Presse Avril 2010

RESULTATS 2009 et PERSPECTIVES 2010. Présentation Analystes/Presse Avril 2010 RESULTATS 2009 et PERSPECTIVES 2010 Présentation Analystes/Presse Avril 2010 AGENDA Faits Marquants Résultats Financiers 2009 Perspectives 2010 FAITS MARQUANTS ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE Contexte économique

Plus en détail

Plan de la présentation. Présentation des résultats 2005. Synthèse de la période. Analyse de la situation au 31 décembre 2005

Plan de la présentation. Présentation des résultats 2005. Synthèse de la période. Analyse de la situation au 31 décembre 2005 Présentation des résultats 2005 Paris, le 13 avril 2006 Plan de la présentation Synthèse de la période Analyse de la situation au 31 décembre 2005 Axes de développement et perspectives Éléments boursiers

Plus en détail

Résultats du 3 e trimestre et des 9 premiers mois de 2011. 10 novembre 2011

Résultats du 3 e trimestre et des 9 premiers mois de 2011. 10 novembre 2011 Résultats du 3 e trimestre et des 9 premiers mois de 2011 10 novembre 2011 Avertissement Cette présentation peut comporter des informations prospectives du Groupe, fournies au titre de l information sur

Plus en détail

Le secteur du bâtiment

Le secteur du bâtiment Le secteur du bâtiment 1. La construction neuve La forte accélération du décrochage de l activité observée depuis la fin 2008 avait cédé à une stabilisation du rythme de recul à partir du troisième trimestre

Plus en détail

Le Financement Du Secteur Privé : Pour Une Meilleure Contribution Du Secteur Privé

Le Financement Du Secteur Privé : Pour Une Meilleure Contribution Du Secteur Privé Le Financement Du Secteur Privé : Pour Une Meilleure Contribution Du Secteur Privé Mr Abderrahim Bouazza Directeur de la Supervision Bancaire Bank Al-Maghrib Rabat, le 19 octobre 2010 Plan 1ère partie

Plus en détail

GFI Informatique confirme la solidité de sa croissance avec un chiffre d affaires du 3 ème trimestre 2008 en hausse :

GFI Informatique confirme la solidité de sa croissance avec un chiffre d affaires du 3 ème trimestre 2008 en hausse : COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 6 novembre 2008 GFI Informatique confirme la solidité de sa croissance avec un chiffre du 3 ème trimestre 2008 en hausse : globale : +13,5% organique : +5,5% 3 ème Trimestre

Plus en détail

Résultats semestriels 1 er semestre 2012 Mardi 24 juillet 2012. Abdeslam AHIZOUNE Président du Directoire

Résultats semestriels 1 er semestre 2012 Mardi 24 juillet 2012. Abdeslam AHIZOUNE Président du Directoire Résultats semestriels 1 er semestre 2012 Mardi 24 juillet 2012 Abdeslam AHIZOUNE Président du Directoire 1 Contexte économique - Maroc Révision des perspectives de croissance PIB (En milliards MAD) Source

Plus en détail

Résultats du 4ème trimestre et de l année 2004

Résultats du 4ème trimestre et de l année 2004 C O M M U N I Q U É D E P R E S S E Service Presse - 1, Sq. de Meeûs 1000 Bruxelles - Tél. : 02 222 49 95 - Fax : 02 222 90 90 - pressdexia@dexia.be Nr. Cpte: 068-2113620-17 - RPM Bruxelles TVA BE 0458.548.296

Plus en détail

GROUPE TUNISIE LEASING TUNINVEST SICAR

GROUPE TUNISIE LEASING TUNINVEST SICAR GROUPE TUNISIE LEASING TUNINVEST SICAR Réunion AIB 12 septembre 2006 LE GROUPE TUNISIE LEASING Le groupe exerce 4 métiers principaux : le leasing, la location longue durée (LLD), le factoring et le capital

Plus en détail

Eclairage sur les PME et ETI

Eclairage sur les PME et ETI Avril 14 Eclairage sur les PME et ETI Un certain nombre d éléments semblent aujourd hui favorables aux Petites et Moyennes Entreprises (PME) et Entreprises de Taille Intermédiaire (ETI). L amélioration

Plus en détail

Présentation des résultats 2015 14 mars 2016

Présentation des résultats 2015 14 mars 2016 Présentation des résultats 2015 14 mars 2016 Sommaire L année 2015 Activité par marque 2015 Activité par zone 2015 Résultats 2015 Activité par marque 2016 Résultats 2016 Lancements 2017 2 L année 2015

Plus en détail

Appartenance au Groupe FinanceCom

Appartenance au Groupe FinanceCom LE GROUPE BMCE BANK Appartenance au Groupe FinanceCom Groupe leader régional résolument ouvert à l international, FinanceCom intervient dans divers secteurs d activités à fort potentiel de croissance conjuguant

Plus en détail

RESULTATS ET ACTIVITE PREMIER SEMESTRE 2014 LA BANQUE POSTALE. La Banque Postale poursuit sa dynamique de développement au service de tous ses clients

RESULTATS ET ACTIVITE PREMIER SEMESTRE 2014 LA BANQUE POSTALE. La Banque Postale poursuit sa dynamique de développement au service de tous ses clients COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 31 Juillet 2014 RESULTATS ET ACTIVITE PREMIER SEMESTRE 2014 LA BANQUE POSTALE La Banque Postale poursuit sa dynamique de développement au service de tous ses clients Forte

Plus en détail

Une banque engagée et responsable

Une banque engagée et responsable Une banque engagée et responsable Chiffres clés juin 2014 www.bmci.ma C hiffres clés au 30 juin 2014 Un résultat avant impôt du premier semestre 2014 en progression par rapport au second semestre 2013

Plus en détail

Progression des résultats en 2015 La Fnac en position très favorable pour aborder de nouveaux défis

Progression des résultats en 2015 La Fnac en position très favorable pour aborder de nouveaux défis Ivry, le 17 février 2016 Progression des résultats en 2015 La Fnac en position très favorable pour aborder de nouveaux défis Stabilité du chiffre d affaires consolidé en 2015 Poursuite de la croissance

Plus en détail

MULTINATIONALITE NAISSANTE DE BMCE BANK

MULTINATIONALITE NAISSANTE DE BMCE BANK MULTINATIONALITE NAISSANTE DE BMCE BANK MediCapital Bank Acteur de Référence en Afrique Dans un contexte économique pourtant difficile, Medi- Capital Bank (MCB) a démontré sa capacité à générer du chiffre

Plus en détail

Conférence de Presse du Crédit Agricole d Ile-de-France 7 février 2014

Conférence de Presse du Crédit Agricole d Ile-de-France 7 février 2014 Conférence de Presse du Crédit Agricole d Ile-de-France 7 février 2014 Activité et Résultats 2013 Perspectives 1 Activité 2013 Intervention de Bertrand CHEVALLIER Directeur Général Adjoint 2 Le climat

Plus en détail

Résultats annuels 2011

Résultats annuels 2011 Résultats annuels 2011 Bonne activité du groupe Crédit Agricole en 2011 dans un environnement dégradé Bonne rentabilité opérationnelle : Résultat Brut d Exploitation en hausse de 5,9 % avant coût du plan

Plus en détail

Rabat, le 20 mars 2014

Rabat, le 20 mars 2014 المملكة المغربية Royaume du Maroc المرجع : Rabat, le 20 mars 2014 Durant les dix dernières années, les flux d investissements directs étrangers réalisés en Afrique ont enregistré, selon les données de

Plus en détail

Tendances monétaires et financières au cours des neuf premiers mois de 2013

Tendances monétaires et financières au cours des neuf premiers mois de 2013 Alger, le 26 décembre 2013 Tendances monétaires et financières au cours des neuf premiers mois de 2013 Introduction L objet de cette note est d analyser les principales tendances financières et monétaires

Plus en détail

Informations financières

Informations financières Informations financières Performance solide et objectifs 2014 atteints Chiffre d affaires T4 en hausse de +13% et croissance organique à +2,5% Chiffre d affaires annuel en hausse de +6,6%, croissance organique

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE UNE BANQUE LE CRÉDIT AGRICOLE TOULOUSE 31

COMMUNIQUÉ DE PRESSE UNE BANQUE LE CRÉDIT AGRICOLE TOULOUSE 31 COMMUNIQUÉ DE PRESSE ACTIVITÉS ET RÉSULTATS 2014 LE CRÉDIT AGRICOLE TOULOUSE 31 UNE BANQUE LEADER SUR SON TERRITOIRE CONQUÉRANTE SUR DE NOUVEAUX MARCHÉS INNOVANTE DANS SES SERVICES ET TOUJOURS PROCHE DE

Plus en détail

Pierre-Jean SIVIGNON

Pierre-Jean SIVIGNON 7 MARS 2013 Georges PLASSAT Pierre-Jean SIVIGNON Remarques préliminaires 2012 Le Groupe s est recentré sur les pays où il a une position forte et un profil multi-format : Grèce : réorganisation de son

Plus en détail

STATISTIQUES MONETAIRES

STATISTIQUES MONETAIRES STATISTIQUES MONETAIRES Décembre 2008 STATISTIQUES MONETAIRES Décembre 2008 LISTE DES ABREVIATIONS BAM FHADES FMI CCP CEN D.T.S M OPCVM PL : Bank Al-Maghrib : Fonds Hassan II pour le développement économique

Plus en détail

Résultats non audités et non arrêtés par le Conseil d'administration

Résultats non audités et non arrêtés par le Conseil d'administration 14/12/2006 Kaufman & Broad : Résultats annuels 2006 Résultats non audités et non arrêtés par le Conseil d'administration Résultats 2006 supérieurs aux prévisions o Chiffre d affaires : +22% o Marge brute

Plus en détail