Les éducateurs spécialisés En région Centre

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les éducateurs spécialisés En région Centre"

Transcription

1 Les éducateurs spécialisés En région Centre La profession en quelques mots «L éducateur spécialisé, dans le cadre des politiques partenariales de prévention, de protection et d insertion, aide au développement de la personnalité et à l épanouissement de la personne ainsi qu à la mise en œuvre de pratiques d action collective en direction des groupes et des territoires. Il aide et accompagne des personnes, des groupes ou des familles en difficulté dans le développement de leurs capacités de socialisation, d autonomie, d intégration et d insertion. L éducateur spécialisé a un degré d autonomie et de responsabilité dans ses actes professionnels le mettant en capacité de concevoir, conduire, évaluer des projets personnalisés ou adaptés à des populations identifiées. Il est en mesure de participer à une coordination fonctionnelle dans une équipe et de contribuer à la formation professionnelle d autres intervenants. L éducateur spécialisé intervient principalement, mais sans exclusive, dans les secteurs du handicap, de la protection de l enfance, de la santé et de l insertion sociale. Il est employé par les collectivités territoriales, la fonction publique et des associations et structures privées.» (Annexe 1 de l arrêté du 20 juin 2007 relatif au diplôme d Etat d éducateur spécialisé) Illustration des parcours pour accéder à la profession d éducateur spécialisé Salarié non titulaire du diplôme d Etat d éducateur spécialisé faisant fonction d éducateur spécialisé Bachelier Titulaire du diplôme d'accès aux études universitaires Examen de niveau Titulaire d un diplôme ou d un titre de niveau IV Titulaire des titres admis en dispense du baccalauréat pour la poursuite des études dans les universités 5 ans d expérience + Diplôme d Etat d aide médico-psychologique ou d auxiliaire de vie sociale Formation initiale : 3 ans de formation Parcours allégé * Validation des acquis de l expérience Diplôme d Etat d éducateur spécialisé Niveau III Métier d éducateur spécialisé Exemples d évolution : - Formation d encadrement avec le Certificat d'aptitude aux Fonctions d'encadrement et de Responsable d'unité d'intervention Sociale (CAFERUIS) - Formation de direction après 1 an d expérience dans une fonction d'encadrement ou après 3 ans d expérience dans le champ de l'action sanitaire, sociale ou médico-sociale avec le Certificat d'aptitude aux Fonctions de Directeur d'etablissement ou de Service d'intervention Sociale (CAFDES) - Formation de recherche après 3 ans d'expérience professionnelle dans le domaine de l'intervention sociale avec le Diplôme d Etat d ingénierie sociale * Personnes concernées : - les candidats VAE ayant validé partiellement leur diplôme d Etat d éducateur spécialisé et qui accèdent à la formation pour valider les modules manquants - les personnes déjà titulaires d un diplôme à leur entrée en formation et qui de fait, bénéficient d une dispense ou d un allègement pour certains modules : titulaires du diplôme d Etat d assistant de service social, du diplôme d Etat de conseillère en économie sociale et familiale, du diplôme d Etat d éducateur de jeunes enfants, du diplôme d Etat d éducateur technique spécialisé, du diplôme d Etat jeunesse, éducation populaire et sport, du diplôme d Etat de moniteur-éducateur justifiant d un ou plusieurs contrats de travail à un poste éducatif, d une durée totale cumulée d au moins deux ans. GIP ALFA CENTRE ORFE Juin 2014 Sources : Conseil régional - DARES Pôle Emploi DREES DRJSCS - INSEE DADS Directeur de publication : Jean-Claude GAPIN-FREHEL

2 2 instituts de formation d éducateur spécialisé La formation au métier d éducateur spécialisé est dispensée sur le territoire régional par 2 instituts de formation, l Institut de Travail Social de Tours et l Ecole Régionale du Travail Social à Olivet. Une formation délocalisée par l ITS de Tours existe en à Chartres. La formation est sanctionnée par un diplôme d Etat de niveau III délivré par le ministère de l Education Nationale. Les places proposées dans les filières de travail social sont soumises à une capacité d accueil autorisée par la Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale. Cet agrément définit un nombre de places toutes voies d accès confondues. Le Conseil régional prend en charge, au titre de la formation initiale, le coût pédagogique de 175 places sur les 300 places autorisées en région Centre en première année d étude. L inscription sur les places restantes n est possible que pour les candidats ayant trouvé une prise en charge financière (OPCA, Pôle Emploi etc.). Plusieurs parcours possibles pour obtenir le diplôme d Etat Le diplôme d Etat d éducateur spécialisé est accessible par un cursus de formation complet dont la voie de l apprentissage, par un cursus partiel, ou par la voie de la validation des acquis de l expérience. 4 autres formations sont par ailleurs proposées en apprentissage sur la région Centre : aide médico-psychologique, moniteur éducateur, éducateur de jeunes enfants et assistant de service social. La VAE est possible sur l ensemble des formations du secteur social. 659 étudiants inscrits en étudiants se répartissent en 2012 sur les 3 années du cycle de formation, en légère augmentation par rapport à Toutefois, cet effectif reste en deçà des capacités d accueil autorisées. Ce delta peut s expliquer par des difficultés pour les candidats à mobiliser des financements. On observe également une perte d attractivité pour certaines filières sociales dont celle d éducateur spécialisé : personnes se sont présentées aux épreuves de sélection en 2009, 813 en 2012 soit 1/3 de candidats en moins. Des étudiants avec des caractéristiques marquées Les étudiants en étude d éducateur spécialisé présentent des caractéristiques communes : - Un profil jeune : 25 ans, (la moyenne d âge sur les filières de travail social étant de 29 ans) qui s explique par une entrée en formation d éducateur spécialisé dans la continuité d un cursus de formation (45% des effectifs). On observe tout de même une part importante d étudiants qui étaient en emploi dans le secteur social ou médicosocial : 35%. - Des bacheliers issus des filières générales : 29% sont titulaires d un bac économique et social, 20% d un bac littéraire et 14% d un bac scientifique. Les bacheliers des filières technologiques représentent 25% des effectifs. - Des étudiants déjà diplômés : 15% ont intégré la formation avec un niveau III, donc équivalent au niveau actuel du diplôme d Etat d éducateur spécialisé et 22% sont déjà titulaires d un niveau II ou I. - Des effectifs originaires de la région : 61% habitaient la région Centre avant leur entrée en formation (la moyenne des filières sociales étant de 69%). Les étudiants originaires des régions limitrophes représentent 32% des effectifs. (Source: Enquêtes Ecoles 2012 DREES DRJSCS) 243 diplômés d Etat en diplômes d Etat d éducateur spécialisé (196 au titre de la formation initiale et 47 au titre de la VAE) ont été délivrés en 2012 pour 328 candidats présentés, soit un taux de réussite global de 74%. L analyse mérite d être nuancée selon le cursus : la formation initiale, qui couvre 71% des candidats présentés au diplôme et 81% des diplômés, et les candidats en jury VAE. Ainsi, le taux de réussite au diplôme par la voie initiale est de 84% en On observe une progression du nombre de candidats présentés au diplôme entre 2010 (204) et 2012 (234) qui a permis d augmenter le nombre de diplômés dans les mêmes proportions : 29 diplômés supplémentaires. Pour les sessions VAE, le taux de réussite est moins élevé, 50% en 2012, les validations partielles étant plus fréquentes dans la voie de la VAE : 24% des candidats. Ces derniers pourront tenter un autre passage devant un jury, ou intégrer la formation pour valider les modules manquants. A noter tout de même la part des candidats n ayant validé aucun des modules : 26%. Effectif inscrit en formation d éducateur spécialisé et-loire Instituts de formation d éducateur spécialisé Site de formation délocalisée d éducateur spécialisé Nbre de présentés Nbre de diplômés Nbre de présentés Nbre de validation partielle Source : DREES DRJSCS Enquête Ecole Nombre de candidats en formation initiale présentés et reçus au diplôme d Etat Nbre de diplômés Source : DRJSCS Nombre de candidats en VAE présentés et reçus au diplôme d Etat Source : DRJSCS Répartition des sites de formation avec les capacités d accueil autorisées en 2013 * Nombre de places autorisées toute voie confondue par promotion 100 * La capacité d accueil de la formation délocalisée à Chartres est comprise dans les 200 places autorisées de l institut de Tours. Source : Conseil Régional 2

3 4 000 éducateurs spécialisés en exercice Au 31 décembre 2010, éducateurs spécialisés exercent sur les territoires de la région Centre. Ces professionnels sont employés pour 60% d entre eux par des structures médico-sociales et sociales. Sur le secteur du handicap, les éducateurs spécialisés se positionnent en seconde place, derrière les aides médico-psychologiques et avant les moniteurs éducateurs, en termes d effectif de travailleurs sociaux. Au sein des structures pour personnes en difficultés sociales, ils sont les plus nombreux. Sur ces deux domaines d activités, ils interviennent en majorité auprès d un public d enfants. (Source : Enquête DREES ES 2006 et 2008) 1/4 de plus de 50 ans 26% des éducateurs spécialisés ont plus de 50 ans sur le territoire régional, le et l étant les deux départements à connaitre une part plus élevée avec respectivement 31% et 35% de plus de 50 ans. La part des moins de 25 ans est certes faible, 7%, mais en cohérence avec le profil des étudiants en formation, 25 ans en moyenne. D ailleurs on les retrouve dans la part des ans qui représente tout de même 1/3 des effectifs. A titre comparatif, la part régionale tous salariés confondus sur cette tranche d âge est de 23%, soit 10 points de moins. Bien qu il soit difficile de préciser le volume des départs en retraite à venir (réformes des retraites, stratégie individuelle, mise en place ou non d une GPEC au sein des établissements), le renouvellement de ces professionnels semble pouvoir être assuré par cette vague de jeunes professionnels et par un volume stable d apprenants. Des conditions d emploi stables 47% des éducateurs spécialisés exercent leur activité en CDI, les titulaires de la fonction publique étant comptabilisés dans la catégorie «Autres». A titre d exemple, 18% des éducateurs spécialisés travaillant dans des structures pour personnes en difficultés sociales sont titulaires (ou stagiaires) de la fonction publique (Source : Enquête DREES ES 2008). Sur le champ du handicap le secteur privé à but non lucratif étant majoritaire, la part de ces contrats n est que peu représentée. 78% des éducateurs spécialisés travaillent à temps complet, malgré la féminisation de cette profession (77% de femmes). On observe, avec les enquêtes de la DREES, une proportion plus élevée de leur intervention à temps plein dans les établissements et services pour public en difficultés sociales (88%) que dans ceux pour personnes handicapées (67%). Pour ces derniers, la prise en charge de ce public nécessite peut-être moins leur présence en continu dans la mesure où leur activité peut être relayée par d autres professionnels (les aides médico-psychologiques et les moniteurs éducateurs). Répartition départementale des éducateurs spécialisés et part des plus de 50 ans par tranche d âge Moins de 25 ans et âge non renseigné De 25 à 34 ans De 35 à 44 ans De 45 à 49 ans De 50 à 54 ans 55 ans et plus Contrat à durée déterminée 12% Contrat à durée indéterminée 47% Temps partiel 21% 7,3% 10,2% 11,0% Postes à condition d'emploi mixte 1% 14,7% 23,4% par type de contrat Contrat d'apprentissage 3% Autres 38% par temps de travail Temps complet 78% 33,3% et-loire 564 Nombre d éducateurs spécialisés au 31/12/ Part des éducateurs spécialisés de 50 ans et plus < Part régionale des éducateurs spécialisés = Part régionale des éducateurs spécialisés > Part régionale des éducateurs spécialisés 312 3

4 Baisse des besoins en recrutement 350 offres d emploi ont été enregistrées en 2013 par les services de Pôle Emploi sur les métiers socio-éducatifs (ROME K1207- Intervention socioéducative) qui comprennent les métiers d éducateur spécialisé, de moniteur éducateur et d éducateur de la protection judiciaire de la jeunesse. On observe une baisse générale de 36% entre 2010 et 2013, avec la plus forte chute entre 2010 et Le est le seul des 6 départements à connaitre une tendance stable d évolution. Cette diminution des offres d emploi peut être induite par un nombre de postes à pourvoir moins important du fait du recul de l âge légal de départ en retraite ou de la baisse éventuelle de création de postes. Recrutements dans l action sociale et dans les structures pour enfants En 2013, 89% des offres émanent du secteur d activité de la santé et de l action sociale, les activités généralistes de l action sociale sont les premières à recruter ce profil, (71 offres déposées). Elles sont suivies par le champ de l enfance : 68 offres pour le pôle handicap et 58 offres par les structures sociales d hébergement pour enfants en difficultés. Des flux de demandes d emploi stables Bien que les offres d emploi aient diminué de 36% en 4 ans, les demandes d emploi enregistrées sont restées sur un volume stable : demandes enregistrées au cours de l année 2013 pour en Les inscriptions à Pôle Emploi font suite à une fin de CDD en majorité, part qui reste stable depuis 4 ans, tout comme les autres motifs d inscription. Pas de tension apparente Au regard des flux enregistrés, il semblerait que les offres puissent être satisfaites : pour 1 offre déposée, 3 demandes sont enregistrées. Mais beaucoup d offres d une durée inférieure à 6 mois 43% des offres d emploi enregistrées sont proposées en CDI contre 44% des offres pour une durée inférieure à 6 mois. Est-ce le reflet d une situation financière tendue des employeurs qui, de fait, ne s engagent pas dans une démarche de recrutement durable? Sont-ils confrontés à des arrêts maladie (en lien avec l usure professionnelle)? Ou alors des besoins en remplacement sur une durée déterminée pour permettre à des salariés de suivre un cursus de formation, qualifiant ou d adaptation au public pris en charge? En effet, ces professionnels sont amenés à travailler auprès de personnes handicapées, enfants et adultes, mentaux et physiques, donc avec des spécificités propres, ce qui peut nécessiter un besoin de formation pour développer des connaissances et de la compétence adaptées à ces publics. La diminution des offres d emploi enregistrées n a pas modifié la répartition des offres par type de contrat : on observe les mêmes tendances entre 2010 et Offres et demandes d emploi enregistrées 549 CDD 3 mois 18% CDD > 1 an 3% Intérim 0% CDD de 7 à 12 mois 10% CDD de 4 à 6 mois 26% Démission / Rupture CNE 4% Licenciement 6% Reprise d'activité 14% Première entrée 2% OEE DEE Répartition des offres d emploi enregistrées en 2013 par type de contrat CDI 43% Répartition des demandes d emploi enregistrées en 2013 par motif d inscription Fin de mission d'intérim 2% Fin de CDD 36% Répartition des offres et des demandes d emploi enregistrées en 2013 et tendance d évolution -et-loire Tendance d évolution des offres d emploi enregistrées entre 2010 et 2013 Tendance à la baisse Tendance à la stabilité Tendance à la hausse Autres cas 36% Action sociale sans hébergement n.c.a. Hébergement médicalisé pour enfants handicapés Hébergement social pour enfants en difficultés Hébergement social pour handicapés mentaux et malades mentaux Aide par le travail Autres activités du secteur de la santé et de l'action sociale Autres secteurs d'activités Répartition des offres d emploi enregistrées en 2013 par activités des recruteurs Secteur d'activité de la santé et de l'action sociale Autres secteurs d'activités 4

5 Un début de prospective Variables influant le volume des effectifs Création / Suppression d'emplois Départs Création de postes Flux de départs en retraite Flux de départs pour évolution professionnelle Flux de départs pour reconversion professionnelle Renouvellement suite aux départs Suppression de postes Flux de départs pour autres raisons Estimation de croissance annuelle des postes % de création / an Entre 2006 et 2011, le nombre d éducateurs spécialisés a augmenté de 5%, soit une croissance annuelle de 1%. Considérons que la création de postes à venir ne sera plus aussi importante. Estimation des départs en retraite d'ici 10 ans % de départ / an Considérons que les départs en retraite des 14.7% d effectifs de plus de 55 ans s échelonneront sur les 10 prochaines années de manière uniforme. Estimation des départs hors départ en retraite -- 2 % de départ / an Renouvellement de postes % Considérons que tous les départs seront remplacés Projection des besoins annuels de recrutement GIP Alfa Centre 10 rue Saint Etienne Orléans : :

EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL

EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION L éducateur spécialisé, dans le cadre des politiques partenariales de prévention,

Plus en détail

Electriciens du bâtiment

Electriciens du bâtiment Observatoire Régional de la Formation et de l Emploi (ORFE) La famille professionnelle Electriciens du bâtiment Caractéristiques Tendances 1982-1999 Directeur de la publication : Jean-Claude GAPIN-FREHEL,

Plus en détail

ETUDE SUR LES STAGIAIRES AYANT SUIVI UNE FORMATION DIPLOMANTE DANS LA BRANCHE DES ACTEURS DU LIEN SOCIAL ET FAMILIAL

ETUDE SUR LES STAGIAIRES AYANT SUIVI UNE FORMATION DIPLOMANTE DANS LA BRANCHE DES ACTEURS DU LIEN SOCIAL ET FAMILIAL ETUDE SUR LES STAGIAIRES AYANT SUIVI UNE FORMATION DIPLOMANTE DANS LA BRANCHE DES ACTEURS DU LIEN SOCIAL ET FAMILIAL LA SYNTHESE L Observatoire de la branche des acteurs du lien social et familial - centres

Plus en détail

I. R. E. F BANQUE ET ASSURANCES

I. R. E. F BANQUE ET ASSURANCES Observatoire Régional de la Formation et de l'emploi (ORFE) I. R. E. F BANQUE ET ASSURANCES Date de mise en ligne : Janvier 29 INDICATEURS DE LA RELATION EMPLOI FORMATION Conception, méthodologie : Marie-Béatrice

Plus en détail

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Attention : Ce document a été établit en juin 2015. Les informations qu il contient peuvent avoir évoluées en fonction des lois

Plus en détail

Secteur social et médico-social : zoom sur quatre métiers qui recrutent

Secteur social et médico-social : zoom sur quatre métiers qui recrutent Métiers... Secteur social et médico-social : zoom sur quatre métiers qui recrutent Le secteur social et médico-social est constitué d une large gamme d organismes et de services qui offrent des services

Plus en détail

FILIÈRE DU NUMÉRIQUE OBSERVATOIRE DU NUMÉRIQUE : EMPLOI-FORMATION RSE

FILIÈRE DU NUMÉRIQUE OBSERVATOIRE DU NUMÉRIQUE : EMPLOI-FORMATION RSE FILIÈRE DU NUMÉRIQUE OBSERVATOIRE DU NUMÉRIQUE : EMPLOI-FORMATION RSE Conseil d orientation pour l emploi 2 avril 2013 Michel Senaux, chargé de mission fédéral de la CFDT-F3C Jacques Fauritte, secrétaire

Plus en détail

Masseurs-kinésithérapeutes, rééducateurs

Masseurs-kinésithérapeutes, rééducateurs Observatoire régional des métiers du sanitaire et du social Tableau de bord emploi-formation Masseurs-kinésithérapeutes, rééducateurs Juin 2014 S y n t h è s e d u t a b l e a u d e b o r d A E m p l o

Plus en détail

1. ETAT CIVIL. Adresse : code postal :.ville. Téléphone fixe (obligatoire) :.Portable... Courriel : SITUATION FAMILIALE

1. ETAT CIVIL. Adresse : code postal :.ville. Téléphone fixe (obligatoire) :.Portable... Courriel : SITUATION FAMILIALE DOSSIER D INSCRIPTION AUX TESTS D ENTREE EN FORMATION Brevet Professionnel de la Jeunesse, de l Education Populaire et du Sport Spécialité GOLF ANNEE 2013-2014 1. ETAT CIVIL Monsieur Madame Mademoiselle

Plus en détail

12ème. *Source : Centre d Analyse Stratégique «Les secteurs de la nouvelle croissance : une projection à l horizon 2030», Rapport n 48, janvier 2012

12ème. *Source : Centre d Analyse Stratégique «Les secteurs de la nouvelle croissance : une projection à l horizon 2030», Rapport n 48, janvier 2012 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2013-T1 2013-T2 2013-T3 2013-T4 2014-T1 2014-T2 2014-T3 2014-T4 Fiche Synthèse Sectorielle juillet 2015 Activités juridiques, comptables,

Plus en détail

MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL. Le moniteur-éducateur intervient dans des contextes différents :

MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL. Le moniteur-éducateur intervient dans des contextes différents : MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION Le moniteur-éducateur participe à l'action éducative, à l'animation et à l'organisation

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL D ÉDUCATEUR SPÉCIALISÉ 2. RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS 3. RÉFÉRENTIEL DE 4. RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION 5. RÉFÉRENTIEL DE FORMATION

Plus en détail

Cahier de l OPEQ n 136 Avril 2007. OPEQ Chambre Régionale de Commerce et d'industrie Champagne-Ardenne 10 rue de Chastillon BP 537

Cahier de l OPEQ n 136 Avril 2007. OPEQ Chambre Régionale de Commerce et d'industrie Champagne-Ardenne 10 rue de Chastillon BP 537 LA PROFESSION D AMBULANCIER EN CHAMPAGNE-ARDENNE Cahier de l OPEQ n 136 Avril 2007 OPEQ Chambre Régionale de Commerce et d'industrie Champagne-Ardenne 10 rue de Chastillon BP 537 51011 Châlons en Champagne

Plus en détail

Ce dossier est édité par l Observatoire de l Association Nationale pour la Formation Automobile

Ce dossier est édité par l Observatoire de l Association Nationale pour la Formation Automobile Ce dossier est édité par l Observatoire de l Association Nationale pour la Formation Automobile Service études et prospectives 2 rue Capella Rond point Vega 44483 Carquefou Cedex 02.28.01.08.01 observatoire@anfa-auto.fr

Plus en détail

DOSSIER D INSCRIPTION AU CONCOURS D ENTREE AU CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE D AMBULANCIERS

DOSSIER D INSCRIPTION AU CONCOURS D ENTREE AU CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE D AMBULANCIERS INSTITUT DE FORMATION INTERHOSPITALIER THEODORE SIMON CJ/PV/23/11/2005 DOSSIER D INSCRIPTION AU CONCOURS D ENTREE AU CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE D AMBULANCIERS 2 concours d entrée par an 2 sessions

Plus en détail

CAISSE D EPARGNE Pour toutes les actions débutant le 19/02/2015

CAISSE D EPARGNE Pour toutes les actions débutant le 19/02/2015 CAISSE D EPARGNE Pour toutes les actions débutant le 19/02/2015 1 2 Période de professionnalisation 3 Tutorat 4 Compte Personnel de Formation ATTENTION : CES CRITÈRES SONT SUSCEPTIBLES D'ETRE MODIFIÉS

Plus en détail

Le décret du 2 mars 2006 a institué le Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique de niveau V.

Le décret du 2 mars 2006 a institué le Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique de niveau V. Siège social : 9 bis, rue Armand Chabrier 47400 TONNEINS Tél. : 05.53.64.61.57 Fax : 05.53.64.63.12 e-mail : adestonneins@yahoo.fr Site : www.adesformations.fr Antenne de Bazas 7 chemin Larriou 33430 BAZAS

Plus en détail

1. ETAT CIVIL. Madame

1. ETAT CIVIL. Madame DOSSIER D INSCRIPTION AUX TESTS D ENTREE EN FORMATION Brevet Professionnel de la Jeunesse, de l Education Populaire et du Sport Spécialité GOLF ANNEE 2015-2016 1. ETAT CIVIL Monsieur Madame Mademoiselle

Plus en détail

Association Nationale des Directeurs et des Intervenants d Installations et Services des Sports

Association Nationale des Directeurs et des Intervenants d Installations et Services des Sports Association Nationale des Directeurs et des Intervenants d Installations et Services des Sports Comité Ile de France ATELIER du 9 avril 2013 INFORMATIONS STATUTAIRES ET EMPLOIS S.MILED Soyons plus performants

Plus en détail

Travail des métaux Mécanique générale

Travail des métaux Mécanique générale Profil du domaine professionnel Travail des métaux Mécanique générale 65 Profil du domaine professionnel Travail des métaux - Mécanique générale Emploi et marché du travail Idées-forces Ce domaine professionnel

Plus en détail

NOTE D INFORMATION sur la formation sociale préparatoire au Diplôme d Etat d AIDE MEDICO-PSYCHOLOGIQUE

NOTE D INFORMATION sur la formation sociale préparatoire au Diplôme d Etat d AIDE MEDICO-PSYCHOLOGIQUE Ce.F Centre de Formation au Travail Sanitaire et Social Place du Marché Couvert - BP 414-24104 BERGERAC CEDEX Tél : 05 53 22 23 00 Fax : 05 53 23 93 05 Email : cef@johnbost.fr Site : www.johnbost.org/cef

Plus en détail

AGENTS NON TITULAIRES et LA LOI DE RESORPTION DE L'EMPLOI PRECAIRE

AGENTS NON TITULAIRES et LA LOI DE RESORPTION DE L'EMPLOI PRECAIRE NON TITULAIRES Note d'information N 2012-32 du 18 juin 2012 AGENTS NON TITULAIRES et LA LOI DE RESORPTION DE L'EMPLOI PRECAIRE REFERENCES Loi n 83-634 du 13 juillet 1983 portant droits et obligations des

Plus en détail

L emploi des jeunes dans les entreprises de l économie sociale et solidaire

L emploi des jeunes dans les entreprises de l économie sociale et solidaire L emploi des jeunes dans les entreprises de l économie sociale et solidaire Contexte régional Créé en 2010 par l Atelier Centre de ressources régional de l économie sociale et solidaire et la Chambre régionale

Plus en détail

Le contrat de professionnalisation

Le contrat de professionnalisation Le contrat de professionnalisation Objectif Le contrat de professionnalisation est un contrat de travail conclu entre un employeur et un salarié. Son objectif est l insertion ou le retour à l emploi des

Plus en détail

Les diplômes. Session 2012

Les diplômes. Session 2012 note d information 13.05 AVRIL À la session 2012, 557 600 diplômes de l enseignement des niveaux IV et V ont été délivrés en France, dont 90 % par le ministère de l éducation nationale. 40 % de ces diplômes

Plus en détail

SERVICES À LA PERSONNE DES OPPORTUNITÉS DE PARCOURS PROFESSIONNELS POUR LES JEUNES

SERVICES À LA PERSONNE DES OPPORTUNITÉS DE PARCOURS PROFESSIONNELS POUR LES JEUNES SERVICES À LA PERSONNE DES OPPORTUNITÉS DE PARCOURS PROFESSIONNELS POUR LES JEUNES 2 SOMMAIRE Les services à la personne.... 6 Une palette de 18 métiers.... 7 Près de 60 diplômes ou titres... 8 Des parcours

Plus en détail

FORMATION D ÉDUCATEUR SPÉCIALISÉ

FORMATION D ÉDUCATEUR SPÉCIALISÉ La formation aux métiers éducatifs et sociaux Accès aux qualifications 204-205 FORMATION D ÉDUCATEUR SPÉCIALISÉ ARIFTS Site Nantais BUREAU SÉLECTION - ADMISSION 0, rue Marion Cahour - 44400 REZE - Tél

Plus en détail

à Master professionnel Enquête sur le devenir au 1 er décembre 2013 des diplômés de Master professionnel promotion 2011

à Master professionnel Enquête sur le devenir au 1 er décembre 2013 des diplômés de Master professionnel promotion 2011 observatoire régional #41 Synthèse régionale août 2014 à Master professionnel Enquête sur le devenir au 1 er décembre 2013 des diplômés de Master professionnel promotion 2011 2 899 diplômés de M2 professionnel

Plus en détail

DOCUMENT DE TRAVAIL : ENQUÊTE ANNUELLE SUR LES DANS LES PME DE SEINE-SAINT SAINT DENIS (Données 2012)

DOCUMENT DE TRAVAIL : ENQUÊTE ANNUELLE SUR LES DANS LES PME DE SEINE-SAINT SAINT DENIS (Données 2012) Février 2014 DOCUMENT DE TRAVAIL : ENQUÊTE ANNUELLE SUR LES MOUVEMENTS D EMPLOI D DANS LES PME DE SEINE-SAINT SAINT DENIS (Données 2012) Délégation au DéveloppementD Économique, à l Emploi, à la Formation

Plus en détail

- Jeudi 1 er mars 2012 - Halle aux Toiles, Alençon

- Jeudi 1 er mars 2012 - Halle aux Toiles, Alençon Journée PRISME Les Métiers des Services A la Personne - Jeudi 1 er mars 2012 - Halle aux Toiles, Alençon Interventions de : Catherine CHÂTEAU Attachée d administration (UT 61 de la DIRECCTE) Tél. : 02

Plus en détail

BaroJOB. Une priorité : Donner Envie aux Jeunes. Le Baromètre des Compétences Informatique/TIC en Pays de Loire Edition #5 / Mars-Avril 2014

BaroJOB. Une priorité : Donner Envie aux Jeunes. Le Baromètre des Compétences Informatique/TIC en Pays de Loire Edition #5 / Mars-Avril 2014 BaroJOB Une priorité : Donner Envie aux Jeunes Le Baromètre des Compétences Informatique/TIC en Pays de Loire Edition #5 / MarsAvril 2014 Filière IT : Confirmations et paradoxes 2 Filière IT : Confirmations

Plus en détail

I. Marché du travail et emploi salarié privé. Evolution du nombre de demandeurs d emploi (cat ABC) à fin octobre 2012. Oct. 2011 Oct.

I. Marché du travail et emploi salarié privé. Evolution du nombre de demandeurs d emploi (cat ABC) à fin octobre 2012. Oct. 2011 Oct. M a i s o n d e l E m p l o i L es Cahier s J a n v i e r 2 0 1 3 - N u m é r o 1 9 Avec la participation de : Ce cahier construit par et pour les acteurs de l Emploi, de la Formation et du Développement

Plus en détail

SECTEUR D'ACTIVITÉ "INDUSTRIE AUTOMOBILE"

SECTEUR D'ACTIVITÉ INDUSTRIE AUTOMOBILE Observatoire Régional de la Formation et de l'emploi (ORFE) SECTEUR D'ACTIVITÉ "INDUSTRIE AUTOMOBILE" Date de mise en ligne : Mai 2008 OUTIL SECTEUR Conception : Groupe Inter OREF " Branches et secteurs

Plus en détail

GROUPE 03 et GROUPE 04 : CAMSP CMPP. Établissement dont le code de la catégorie Finess est : 189, 190

GROUPE 03 et GROUPE 04 : CAMSP CMPP. Établissement dont le code de la catégorie Finess est : 189, 190 GROUPE 03 et GROUPE 04 : CAMSP CMPP Établissement dont le code de la catégorie Finess est : 189, 190 SOMMAIRE DES NOMENCLATURES : Code de la catégorie Finess modifié... 1 Agrément de clientèle... 1 Code

Plus en détail

La fonction publique en France

La fonction publique en France MINISTÈRE DE LA RÉFORME DE L ÉTAT, DE LA DÉCENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE édition 2013 La fonction en France Des métiers au service des citoyens les essentiels Dans la fonction, tous les agents

Plus en détail

- Les établissements publics à caractère industriel et commercial

- Les établissements publics à caractère industriel et commercial Dois-je organiser des élections? Quelles entreprises Délégué du personnel - Les employeurs de droit privé Comité d entreprise Délégation unique du personnel - Les établissements publics à caractère industriel

Plus en détail

L emploi et la formation dans la métallurgie Région Ile-de-France

L emploi et la formation dans la métallurgie Région Ile-de-France L emploi et la formation dans la métallurgie Région Ile-de-France Avril 2012 Sommaire 1. Les effectifs salariés et entreprises employeurs 2 2. Les profils des salariés 10 3. Les caractéristiques de l emploi

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS SOLIDARITÉS

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS SOLIDARITÉS MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE SOLIDARITÉS PROFESSIONS SOCIALES Arrêté du 18 mai 2009 relatif au diplôme d Etat d éducateur technique spécialisé

Plus en détail

MANAGER TECHNICO-COMMERCIAL en PME-PMI

MANAGER TECHNICO-COMMERCIAL en PME-PMI MANAGER TECHNICO-COMMERCIAL en PME-PMI Formation par alternance (Contrat de professionnalisation) Site de Mâcon Informations destinées aux entreprises IUT Dijon Auxerre Blevard Docteur Petitjean 21078

Plus en détail

LES PREMIÈRES ÉTAPES DU PACTE DE RESPONSABILITÉ ET DE SOLIDARITÉ EN SEINE-SAINT-DENIS

LES PREMIÈRES ÉTAPES DU PACTE DE RESPONSABILITÉ ET DE SOLIDARITÉ EN SEINE-SAINT-DENIS LES PREMIÈRES ÉTAPES DU PACTE DE RESPONSABILITÉ ET DE SOLIDARITÉ EN SEINE-SAINT-DENIS Edition 2014 SOMMAIRE Editorial de Monsieur le préfet. 1 Le pacte est au service des entreprises et des ménages 2-3

Plus en détail

Le pacte de responsabilité et de solidarité

Le pacte de responsabilité et de solidarité Le pacte de responsabilité et de solidarité Direccte CENTRE Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l emploi Qu est ce que le pacte de responsabilité

Plus en détail

Les métiers de la banque et des assurances

Les métiers de la banque et des assurances 18 juin 2015 Les métiers de la banque et des assurances Auteure : Itto BEN HADDOU-MOUSSET 1. Un secteur en mutation depuis les années 1980 L Ile-de-France est la région qui abrite les effectifs bancaires

Plus en détail

DIPLÔME D ETAT DE LA JEUNESSE DE L EDUCATION POPULAIRE ET DU SPORT

DIPLÔME D ETAT DE LA JEUNESSE DE L EDUCATION POPULAIRE ET DU SPORT www.creps-montpellier.org MINISTÈRE DES SPORTS, DE LA JEUNESSE, DE L ÉDUCATION POPULAIRE ET DE LA VIE ASSOCIATIVE DIPLÔME D ETAT DE LA JEUNESSE DE L EDUCATION POPULAIRE ET DU SPORT SPECIALITE : Perfectionnement

Plus en détail

PROTOCOLE POUR L ACCUEIL DES STAGIAIRES D ÉCOLES DE TRAVAIL SOCIAL

PROTOCOLE POUR L ACCUEIL DES STAGIAIRES D ÉCOLES DE TRAVAIL SOCIAL Actualisation 07/2009 PROTOCOLE POUR L ACCUEIL DES STAGIAIRES D ÉCOLES DE TRAVAIL SOCIAL Partie 1 : LE CADRE GENERAL I. OBJECTIFS DE L INSTITUTION DANS LA FORMATION PROFESSIONNELLE Participer à l effort

Plus en détail

GESTION, ADMINISTRATION

GESTION, ADMINISTRATION GESTION, ADMINISTRATION A vec 73 5 emplois et 9,8 % des actifs, les métiers de la gestion et de l administration des entreprises constituent le troisième domaine professionnel dans la région, un rang identique

Plus en détail

Tableau de bord VAE 2011. Statistiques des Points Relais Information Conseil et des valideurs

Tableau de bord VAE 2011. Statistiques des Points Relais Information Conseil et des valideurs Tableau de bord VAE 2011 Statistiques des Points Relais Information Conseil et des valideurs 1 Préambule Ce document rassemble des données relatives à l organisation de la VAE en région Rhône-Alpes pour

Plus en détail

La Mutualité en chiffres Édition 2011

La Mutualité en chiffres Édition 2011 La Mutualité en chiffres Édition 2011 La Mutualité en chiffres Édition 2011 La Mutualité, acteur principal de la complémentaire santé page 6 Sommaire Message du directeur général de la Mutualité Française

Plus en détail

MASTER PROFESSIONNEL STAPS MANAGEMENT ET INGENIERIE DU SPORT OPTION GESTION DU SPORT ET DEVELOPPEMENT TERRITORIAL

MASTER PROFESSIONNEL STAPS MANAGEMENT ET INGENIERIE DU SPORT OPTION GESTION DU SPORT ET DEVELOPPEMENT TERRITORIAL MASTER PROFESSIONNEL STAPS MANAGEMENT ET INGENIERIE DU SPORT OPTION GESTION DU SPORT ET DEVELOPPEMENT TERRITORIAL Durée des études : 2 ans Année post-bac de sortie : BAC +5 / master Composante de rattachement

Plus en détail

CONCOURS DE BIOLOGISTE VETERINAIRE PHARMACIEN TERRITORIAL DE CLASSE NORMALE

CONCOURS DE BIOLOGISTE VETERINAIRE PHARMACIEN TERRITORIAL DE CLASSE NORMALE CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DE VAUCLUSE CONCOURS DE BIOLOGISTE VETERINAIRE PHARMACIEN TERRITORIAL DE CLASSE NORMALE 80, Rue Marcel Demonque AGROPARC CS 60508 84908 AVIGNON Cedex

Plus en détail

3 150 diplômes de professions de santé

3 150 diplômes de professions de santé N 1 - Mai 005 3 150 diplômes de professions de santé délivrés en 003 dans la région Provence-Alpes-Côte d Azur En 003, onze formations aux professions de santé sont proposées en région Provence-Alpes-Côte

Plus en détail

Form. tion. Magazine. spécial emploi. Le magazine de la formation de la chambre régionale de métiers et de l'artisanat de haute-normandie

Form. tion. Magazine. spécial emploi. Le magazine de la formation de la chambre régionale de métiers et de l'artisanat de haute-normandie Form tion Magazine Le magazine de la formation de la chambre régionale de métiers et de l'artisanat de haute-normandie spécial emploi Région Haute-Normandie Édito P 3 P 4 P 6 P 7 P 8 P 10 P 11 Engagé dans

Plus en détail

BILAN SOCIAL 2013 SYNTHÈSE DÉPARTEMENTALE DES RAPPORTS SUR L ÉTAT DE LA COLLECTIVITÉ 2013

BILAN SOCIAL 2013 SYNTHÈSE DÉPARTEMENTALE DES RAPPORTS SUR L ÉTAT DE LA COLLECTIVITÉ 2013 BILAN SOCIAL 2013 COLLECTIVITÉS LOCALES DES PYRÉNÉES-ATLANTIQUES Collection "Diagnostics et prospectives RH" N 10 Janvier 2015 SYNTHÈSE DÉPARTEMENTALE DES RAPPORTS SUR L ÉTAT DE LA COLLECTIVITÉ 2013 COLLECTIVITÉS

Plus en détail

DUT carrières sociales

DUT carrières sociales université sciences humaines et sociales - lille 3 année universitaire 2014-2015 DUT carrières sociales Option : éducation Spécialisée Diplôme d Etat d Educateur Spécialisé (DEES) présentation générale

Plus en détail

Bac BEP CAP. Certification. Tertiaire. Sanitaire et social alidation. Parti. Parcours. Réussite VAE. Titre professionnel. Diplôme. Durée parco BEP CAP

Bac BEP CAP. Certification. Tertiaire. Sanitaire et social alidation. Parti. Parcours. Réussite VAE. Titre professionnel. Diplôme. Durée parco BEP CAP ac Parcours Sanitaire et social alidation des personnes ayant passé un jury au cours de l année 2009 en Bretagne MARS 2012 Certification Bac Réussite Sanitaire et social Validation Parcours Certification

Plus en détail

Portrait de métiers. Les métiers de la mécanique. Por t r a i t de mé t i e r s a o û t 2008

Portrait de métiers. Les métiers de la mécanique. Por t r a i t de mé t i e r s a o û t 2008 Por t r a i t de mé t i e r s a o û t 2008 Observatoire Régional de l Emploi et de la Formation d ile-de-france Portrait de métiers Les métiers de la mécanique C E quipe de réalisation..rédaction : Franck

Plus en détail

LP HÔTELLERIE ET TOURISME, SP. MANAGEMENT EN RESTAURATION COLLECTIVE ET COMMERCIALE

LP HÔTELLERIE ET TOURISME, SP. MANAGEMENT EN RESTAURATION COLLECTIVE ET COMMERCIALE LP HÔTELLERIE ET TOURISME, SP. MANAGEMENT EN RESTAURATION COLLECTIVE ET COMMERCIALE Domaine ministériel : DROIT, ÉCONOMIE, GESTION Mention : HÔTELLERIE ET TOURISME Présentation Cette formation est dispensée

Plus en détail

L intergénérationnel, un enjeu pour tous

L intergénérationnel, un enjeu pour tous www.limousin.gouv.fr 1 2 L intergénérationnel, un enjeu pour tous 3 SOMMAIRE COMMUNIQUE DE SYNTHESE page 4 CONTEXTE page 6 Le contrat de génération en Limousin L appui-conseil au contrat de génération

Plus en détail

CERTIFICATION DE SERVICES FORMATION RECHERCHE. www.qualicert.fr. 12, rue de Kergoat

CERTIFICATION DE SERVICES FORMATION RECHERCHE. www.qualicert.fr. 12, rue de Kergoat Poursuites d études La sortie de cette formation est l insertion professionnelle même si une poursuite d études en M2 recherche en Sciences de Gestion et/ou en thèse peut être envisagée. insertion professionnelle

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Gestion opérationnelle et juridique des ressources humaines de l Université de Haute-Alsace Vague C 2013-2017 Campagne

Plus en détail

Les salariés de l économie sociale et solidaire

Les salariés de l économie sociale et solidaire L'Économie sociale et solidaire Les salariés de l économie sociale et solidaire L'EMPLOI SALARIÉ L ESS, un employeur déterminant de l économie régionale 20 Relative précarité de l emploi dans l ESS 22

Plus en détail

«Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience

«Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience «Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience UNIVERSITE PARIS 8 ENTREPRISE FNAIM Monter les salariés

Plus en détail

LES MÉTIERS DU TRANSPORT ET DE LA LOGISTIQUE

LES MÉTIERS DU TRANSPORT ET DE LA LOGISTIQUE LES MÉTIERS DU TRANSPORT ET DE LA LOGISTIQUE Septembre 2011 Zoom sur les métiers exercés dans la Branche 1[ ENJEUX ET PISTES DE TRAVAIL Les enjeux identifiés par le Groupe Domaine «Secteurs Economiques

Plus en détail

éclairages QUI SONT LES ALLOCATAIRES INDEMNISÉS PAR L ASSURANCE CHÔMAGE? Près de 3 demandeurs d emploi sur 5 sont couverts par l Assurance chômage

éclairages QUI SONT LES ALLOCATAIRES INDEMNISÉS PAR L ASSURANCE CHÔMAGE? Près de 3 demandeurs d emploi sur 5 sont couverts par l Assurance chômage éclairages ÉTUDES ET ANALYSES N 5 AVRIL 213 QUI SONT LES ALLOCATAIRES INDEMNISÉS PAR L ASSURANCE CHÔMAGE? L Unédic a réalisé une étude pour approfondir la compréhension de la population des allocataires

Plus en détail

Effectifs et taux de réponse par discipline

Effectifs et taux de réponse par discipline observatoire régional #36 Synthèse régionale août 2013 à Master mixte Enquête sur le devenir au 1 er décembre 2012 des diplômés de Master mixte promotion 2010 349 diplômés de M2 mixte en 2010 sur 399 interrogés

Plus en détail

Fiche formation Coach en image et communication - N : 10021 - Mise à jour : 05/02/2015

Fiche formation Coach en image et communication - N : 10021 - Mise à jour : 05/02/2015 Impression à partir du site https://offredeformation.picardie.fr le 27/08/2015. Fiche formation Coach en image et communication - N : 10021 - Mise à jour : 05/02/2015 CIC Coach en image et communication

Plus en détail

L environnement du conseil en évolution professionnelle et les premiers questionnements

L environnement du conseil en évolution professionnelle et les premiers questionnements L environnement du conseil en évolution professionnelle et les premiers questionnements Mission IGAS CPF - Réunion GC quadripartite du 24 octobre 2013 1 Sommaire de la présentation 1. Le CEP : un accompagnement

Plus en détail

«Extrait du cahier de l OPEQ n 148»

«Extrait du cahier de l OPEQ n 148» «Extrait du cahier de l OPEQ n 148» LE CONTEXTE ECONOMIQUE DU PRF 2006-2007 PREQUALIFICATION, QUALIFICATION, ACCES A L EMPLOI En 2007, l emploi salarié privé en région tend à la hausse sur l ensemble des

Plus en détail

1. Qualifications et taux d encadrement Accueil de loisirs Séjour de vacances

1. Qualifications et taux d encadrement Accueil de loisirs Séjour de vacances Encadrement 1. Qualifications et taux Accueil de loisirs Séjour de vacances Accueil de loisirs Séjour de vacances Diplômes permettant d exercer les fonctions de direction en ACM Possibilité de dérogation

Plus en détail

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France Les dossiers de l enseignement scolaire 2010 l Éducation nationale et la formation professionnelle en France ministère éducation nationale L Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Plus en détail

Présentation UNIFAF / Réforme de la Formation Professionnelle Continue / Les dispositifs UNIFAF

Présentation UNIFAF / Réforme de la Formation Professionnelle Continue / Les dispositifs UNIFAF Réunion d information UDAF du Gard 23 mars 2015 Présentation UNIFAF / Réforme de la Formation Professionnelle Continue / Les dispositifs UNIFAF Créée : MAJ : 24/06/2014 19/03/15 Sommaire 1 : UNIFAF 2 :

Plus en détail

Les équivalences entre diplômes sanitaires et sociaux

Les équivalences entre diplômes sanitaires et sociaux Les équivalences entre diplômes sanitaires et sociaux BEP Accompagnement, Soins et Services à la Personne (ASSP) BEP Carrières sanitaires et sociales BEPA Services aux personnes CAP Assistant technique

Plus en détail

Portrait statistique des entreprises et des salariés

Portrait statistique des entreprises et des salariés Portrait statistique des entreprises et des salariés Commerce de détail de l Habillement et des articles textiles Comité Paritaire de Pilotage de l Observatoire Portrait statistique des entreprises et

Plus en détail

PANORAMA DES MESURES POUR L EMPLOI

PANORAMA DES MESURES POUR L EMPLOI MÉTROPOLE JANVIER 2015 PANORAMA DES MESURES POUR L EMPLOI POLE-EMPLOI.FR FORMER AVANT L EMBAUCHE ACTION DE FORMATION PRÉALABLE AU RECRUTEMENT (AFPR) Demandeurs d emploi inscrits auprès de Pôle emploi,

Plus en détail

Licence professionnelle Commerce en banque-assurance

Licence professionnelle Commerce en banque-assurance Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Commerce en banque-assurance Université Jean Moulin Lyon 3 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES,

Plus en détail

Délibération n 407/CP du 23 mai 1995 relative aux bourses territoriales de formation professionnelles continue

Délibération n 407/CP du 23 mai 1995 relative aux bourses territoriales de formation professionnelles continue Délibération n 407/CP du 23 mai 1995 relative aux bourses territoriales de formation professionnelles continue Historique : Créée par Délibération n 407/CP du 23 mai 1995 relative aux bourses territoriales

Plus en détail

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL 1 REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION L assistant de service social exerce de façon qualifiée, dans le cadre d un mandat

Plus en détail

Réunion d informations du 12 novembre 2014. La réforme de la formation professionnelle : analyse des changements apportés par la loi du 5 mars 2014

Réunion d informations du 12 novembre 2014. La réforme de la formation professionnelle : analyse des changements apportés par la loi du 5 mars 2014 Réunion d informations du 12 novembre 2014 La réforme de la formation professionnelle : analyse des changements apportés par la loi du 5 mars 2014 Rappel Les différents taux de cotisation : - Taux légal

Plus en détail

La formation professionnelle continue en 2013

La formation professionnelle continue en 2013 La formation professionnelle continue en 2013 UNIFORMATION : OPCA de l économie sociale La contribution «Formation» Les dispositifs de la formation professionnelle continue : Financement du plan de formation

Plus en détail

Une association qui entreprend au service de l intérêt général

Une association qui entreprend au service de l intérêt général Une association qui entreprend au service de l intérêt général Des métiers au service du lien social L UFCV, UNE ASSOCIATION QUI ENTREPREND AU SERVICE DE L INTÉRÊT GÉNÉRAL 1907 Naissance de l Union Parisienne

Plus en détail

OFFRE DE FORMATION. PROFESSIONNALISATION DES «Acteurs de la formation» 19/01/2015 14:41

OFFRE DE FORMATION. PROFESSIONNALISATION DES «Acteurs de la formation» 19/01/2015 14:41 OFFRE DE FORMATION 2015 PROFESSIONNALISATION DES «Acteurs de la formation» 19/01/2015 14:41 1 MISSIONS DU GIP FCIP DE L ACADÉMIE Le GIP-FCIP de l Académie de Martinique, entité de l éducation nationale,

Plus en détail

Fiche n 1 : Personnel salarié Chargé d enseignement vacataire

Fiche n 1 : Personnel salarié Chargé d enseignement vacataire Fiche n 1 : Personnel salarié Chargé d enseignement vacataire I. Condition générale: Avoir une activité salariée d au moins 900h de travail, ou 300 heures d enseignement, par an II. Condition liée à l

Plus en détail

Elaborer des Tableaux de Bord Ressources Humaines

Elaborer des Tableaux de Bord Ressources Humaines Elaborer des Tableaux de Bord Ressources Humaines Pré-requis à la mise en place d un tableau de bord des ressources humaines Le recueil de données a été le point de départ du diagnostic quantitatif des

Plus en détail

La Mutualité en chiffres

La Mutualité en chiffres La Mutualité en chiffres Édition 2012 La Mutualité en chiffres Édition 2012 La Mutualité, acteur principal de la complémentaire santé page 5 La complémentaire santé dans l activité des mutuelles Les prestations

Plus en détail

Les titres (TH) inscrits au Répertoire national des certifications professionnelles

Les titres (TH) inscrits au Répertoire national des certifications professionnelles Les titres (TH) inscrits au Répertoire national des certifications professionnelles La Certification Professionnelle regroupe les diplômes à finalités professionnelles délivrés par l Etat, les titres élaborés

Plus en détail

MINISTERE DE LA VILLE DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS

MINISTERE DE LA VILLE DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS MINISTERE DE LA VILLE DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS BREVET PROFESSIONNEL DE LA JEUNESSE DE L EDUCATION POPULAIRE ET DU SPORT Spécialité : Activités Gymniques de la Forme et de la Force (AGFF) Mention :

Plus en détail

sous réserve de validation des modifications DROIT ECONOMIE GESTION SCIENCES DU MANAGEMENT FINANCE

sous réserve de validation des modifications DROIT ECONOMIE GESTION SCIENCES DU MANAGEMENT FINANCE sous réserve de validation des modifications Niveau : MASTER année Domaine : Mention : DROIT ECONOMIE GESTION SCIENCES DU MANAGEMENT M2 Spécialité : FINANCE 120 ES Volume horaire étudiant : 335 h 35 h

Plus en détail

ww.sanitairesocial sanitairesocial-lo lorrain Ambulancier

ww.sanitairesocial sanitairesocial-lo lorrain Ambulancier www. ww.sanitairesocial sanitairesocial-lo lorrain rraine.fr Ambulancier Définition L ambulancier est un auxiliaire sanitaire pleinement intégré dans la chaîne des soins. En urgence ou sur rendez-vous

Plus en détail

Plus de 43 000 recrutements et deux concours externes

Plus de 43 000 recrutements et deux concours externes Plus de 43 000 recrutements et deux concours externes 2013 marque le début de la refondation de la formation initiale des enseignants > Pour remplacer les départs des enseignants en 2013, 22 100 postes

Plus en détail

SECTEUR SANITAIRE ET SOCIAL

SECTEUR SANITAIRE ET SOCIAL SECTEUR SANITAIRE ET SOCIAL Etat du tissu associatif et bilan de l emploi du secteur non lucratif en 2013 En bref Le Centre de ressources DLA (CRDLA) du champ social, médico-social et santé poursuit son

Plus en détail

OTT Observatoire du Travail Temporaire. L intérim dans le secteur du BTP

OTT Observatoire du Travail Temporaire. L intérim dans le secteur du BTP L intérim dans le secteur du BTP Septembre 2005 Sommaire Introduction page 3 I Données de cadrage du secteur du BTP page 4 A) Evolution du nombre de intérimaires et du taux de recours à l intérim pages

Plus en détail

IFAP ROCKEFELLER 4 avenue Rockefeller 69373 LYON CEDEX 08

IFAP ROCKEFELLER 4 avenue Rockefeller 69373 LYON CEDEX 08 IFAP ROCKEFELLER 4 avenue Rockefeller 69373 LYON CEDEX 08 En réponse à votre demande, vous trouverez les renseignements relatifs au concours et à la formation d'auxiliaires de puériculture. Cordialement.

Plus en détail

FORMATIONS & DIPLOMES DIPLOMES OBTENUS (SCOLAIRES / SPORTIFS / FÉDÉRAUX) (joindre obligatoirement les copies) :

FORMATIONS & DIPLOMES DIPLOMES OBTENUS (SCOLAIRES / SPORTIFS / FÉDÉRAUX) (joindre obligatoirement les copies) : MINISTERE DE LA VILLE DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS BREVET PROFESSIONNEL DE LA JEUNESSE DE L EDUCATION POPULAIRE ET DU SPORT Spécialité : Activités Gymniques de la Forme et de la Force (AGFF) Mention :

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Chargé de clientèle en assurance de l Université de Nîmes Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section

Plus en détail

Saint-Vallier-de-Thiey Bar-sur-Loup. Grasse. Grasse-sud

Saint-Vallier-de-Thiey Bar-sur-Loup. Grasse. Grasse-sud PROVENCE-ALPES-COTE D'AZUR 17 rue Menpenti 13387 MARSEILLE CEDEX 1 Tél. : 4 91 17 57 57 Fax : 4 91 17 59 59 http://www.insee.fr TERRITOIRE CA POLE AZUR PROVENCE 5 communes, 2 chefs lieux de cantons, unité

Plus en détail

Alternance et Handicap L APPRENTISSAGE

Alternance et Handicap L APPRENTISSAGE Alternance et Handicap L APPRENTISSAGE Voie professionnelle : Lycée versus Cfa Le Lycée Pro Le CFA (Centre Formation Apprentis) UN diplôme IDENTIQUE : CAP, Bac Pro, BTS, Licence pro, etc.. En cours ou

Plus en détail

Formation de chargés de missions d'évaluation, intervenants dans les organisations (Fonction publique, entreprises, Santé)

Formation de chargés de missions d'évaluation, intervenants dans les organisations (Fonction publique, entreprises, Santé) MASTER PROFESSIONNEL Sciences de l éducation master (bac+5). (ex DESS) Consultant chargé de missions d évaluation Pour devenir intervenant chargé de missions d évaluation : Expert, consultant ou coach

Plus en détail

Bourse de l Emploi Rapport d activité 2013

Bourse de l Emploi Rapport d activité 2013 Bourse de l Emploi Rapport d activité 2013 Commission Paritaire Emploi et Formation 8 Avril 2014 Sommaire : 1. Activité 2013 p.2 2. Les actions de dynamisation de la Bourse de l Emploi p.11 Participation

Plus en détail

L'EMPLOI SALARIE au 31 décembre 2013 Nombre établissements

L'EMPLOI SALARIE au 31 décembre 2013 Nombre établissements STATISTIQUES ET INDICATEURS POLE EMPLOI PAYS DE LA LOIRE - MARS 2015 MAYENNE PORTRAIT SECTORIEL SITUATION AU 31/12/2014 DOCUMENT SEMESTRIEL - LIBRE DE DIFFUSION SOUS RESERVE DE MENTION DE LA SOURCE «POLE

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Communication publique et politique

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Communication publique et politique www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Communication publique et politique Un peu d histoire Cette formation qui existe depuis une quinzaine d années est devenue un master

Plus en détail

Dispenses et allègements pour les diplômes du secteur SANITAIRE et SOCIAL

Dispenses et allègements pour les diplômes du secteur SANITAIRE et SOCIAL Dispenses et allègements pour les diplômes du secteur SANITAIRE et SOCIAL (Document réalisé par la CIO Paramédical Février 2014 www.cioparamedical.com) Les références des textes législatifs figurant dans

Plus en détail