LES ADENOPATHIES CERVICALES comment les classer?

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LES ADENOPATHIES CERVICALES comment les classer?"

Transcription

1 LES ADENOPATHIES CERVICALES comment les classer? E Hassan, N Moussali, I Mimouni, N Elbenna, A Gharbi, A Abdelouafi Service de radiologie 20 aout 1953 Casablanca - Maroc

2 INTRODUCTION La région cervico-faciale est la plus riche en relais ganglionnaires (entre 400 et 700). De très nombreuses classifications des chaînes ganglionnaires cervicales ont été rapportées dans la littérature. La plus communément utilisée aujourd hui est la classification établie par le Comité Américain de Chirurgie et Cancérologie ORL (2002), qui subdivise les différentes chaînes ganglionnaires en 6 secteurs distincts.

3 OBJECTIFS Savoir le rôle de la TDM dans: la caractérisation sémiologique des adénopathies cervicales et la sectorisation des adénopathies selon la classification ganglionnaire internationale

4 MATERIEL ET MATHODES Etude rétrospective réalisée au service de Radiologie de l Hôpital du 20 Août. Portant sur 50 dossiers de pathologies ORL : tumeurs du cavum, amygdaliennes, du larynx, de la langue, lymphomes et tuberculose ganglionnaire. Tous les patients sont explorés par une TDM avec injection de PDC d emblée.

5 RESULTATS ET DISCUSSION Dans notre étude, les secteurs sont répartis comme suit: Secteur I Secteur II Secteur III Secteur IV Secteur V Secteur VI 5% 7% 54% 20% 12% 2%

6 Aspects TDM normaux et pathologiques des ganglions

7 Principaux critères TDM permettant d' évaluer le caractère bénin ou malin d'un ganglion. CRITERES bénin malin taille <10mm (III,IV,V,VI) Ou< 15 mm (I,II) >10mm (III,IV,V,VI) Ou>15 mm (I,II) forme longueur/largeur >2 (oblongue) nombre <3 >3 longueur/largeur<2 (ronde) architecture Hile central graisseux Disparition du hile graisseux contours réguliers irréguliers limites nettes Infiltration graisseuse, musculaire ou vasculaire contraste Peu ou pas rehaussé homogène Rehaussement hétérogène nécrose centrale O Monnet et al. J Radiol 2008;89:

8 Ganglion: aspect normal (flèche) On note le caractère ovalaire, les contours réguliers, l'absence de rehaussement significatif et le hile central graisseux

9 Adénopathie pathologique (flèche) dans le cadre d une tumeur du larynx. On note la forme ronde, la nécrose centrale et le rehaussement périphérique.

10 Adénopathie pathologique (flèche) Volumineuse adénopathie à limites floues, à centre nécrosé avec un rehaussement hétérogène. A noter l' envahissement musculaire et vasculaire. Ces critères sont en faveur d' une origine tumorale. Le patient est suivi pour cancer du larynx.

11 La classification ganglionnaire internationale ti

12 Rappel des aires ganglionnaires cervicales L étude des aires ganglionnaires repose sur une classification anatomique en 6 niveaux (sites) par American Head and Neck Society et l American Academy of Otolaryngology-Head and Neck Surgery.(2002) Elle est utilisée par les chirurgiens, cliniciens et radiologues car elle facilite la communication entre eux.

13 REPERES En haut: branche horizontale de la mandibule et la base du crane. En bas: manubrium sternal. Lateralement: bord post de la galnde sub mandibulaire, muscle digastrique, bord posterieur du sternocleido mastoidien Au milieu : os hyoide, os cricoide

14 REPERES En haut: branche horizontale de la mandibule et la base du crâne. Digastrique Cartilage cricoïde Sterno- Cleidomastoidien Glande submandibulaire Veine jugulaire interne Trapèze En bas: manubrium sternal. Lateralement: bord post de la glande sub-mandibulaire, digastrique, bord posterieur du sterno-cleidomastoidien. Au milieu : os hyoide et cricoide.

15 SECTEUR I Ia Au dessus de l os hyoïde. Sous le mylohyoïdien. En avant de la partie postérieure de la glande sous mandibulaire. Anciennement dénommées chaînes sous-mentale et sous-maxillaire. Digastrique Cartilage cricoïde Ib Glande submandibulaire Ia :entre les berges internes des ventres antérieurs du digastrique. Anciennement dénommée chaîne sous mentale. Ib : De chaque coté, en dehors et en avant de la partie postérieure de la glande sous mandibulaire. Anciennement dénommées chaîne sousmandibulaire. Sterno- Cleidomastoidien

16 Ganglion du secteur Ia (flèche) Ventre antérieur du digastrique (double flèche)

17 Adénopathie nécrosée du secteur Ib (flèche creuse) dans le cadre d' une tuberculose ganglionnaire. La glande sub-mandibulaire reste en arrière. (double flèche)

18 Territoires de drainage Ce secteur draine les lèvres, le menton, les gencives, le plancher buccal, la langue ainsi que les glandes salivaires et la muqueuse buccale.

19 SECTEUR II Os hyoïde Sterno- Cleidomastoidien IIa IIb Glande submandibulaire Veine jugulaire interne De la base du crâne jusqu au niveau de la partie inférieure de l os hyoïde. En arrière de la partie postérieure de la glande sous-mandibulaire. En avant de la partie postérieure du SCM. IIA : En avant, en dedans, en dehors ou postérieur à la veine jugulaire interne. Au contact de la VJI sans interface. ( Anciennement dénommée chaîne ganglionnaire jugulaire interne supérieure. (sous-digastrique) IIB: Postérieur à la veine jugulaire interne dont il est séparé par un plan graisseux. ( Anciennement dénommée chaîne ganglionnaire spinale accessoire supérieure ou rétro-spinale).

20 Adénopathie du secteur IIa lors d' une tumeur de la langue.(flèche) Noter la nécrose centrale ainsi que le rehaussement périphérique.

21 Ganglion du secteur IIb (flèche). Veine jugulaire interne (flèche courbe). Elle est séparée du plan vasculaire par une interface graisseuse. Sterno-cléido-mastoïdien (double flèche)

22 SECTEUR III Os hyoïde Cartilage cricoïde III Entre partie basse du corps de l os hyoïde et partie basse du cartilage cricoïde. En avant de la partie postérieure du sternocléido-mastoïdien. Anciennement dénommée chaîne ganglionnaire jugulaire moyenne.

23 Adénopathie tumorale du secteur III lors d une tumeur du larynx(flèche). Noter l infiltration du sterno-cléido-mastoïdien(double flèche) ainsi que les vaisseaux jugulo-carotidiens(flèche courbe).

24 SECTEUR IV Entre la partie basse du cartilage cricoïde et au dessus des clavicules. antérieurs à une ligne reliant la partie postérieure du sterno-cléidomastoïdien et le bord postérolatéral du scalène antérieur. En dehors de la carotide. Anciennement dénommée chaîne ganglionnaire jugulaire inférieure. Cartilage cricoïde IV Sterno- Cleidomastoidien Clavicule

25 Adénopathie du secteur IV (flèche) dans une tumeur du larynx. Infiltration du sterno-cléido-mastoïdien(double flèche).

26 Territoires de drainage Les secteurs II,III et IV drainent la partie antérieure de la tête et du cou ainsi que la parotide, les chaînes rétropharyngée, sub- mandibulaire et sous-mentale.

27 SECTEUR V En arrière de la partie postérieure du SCM, depuis la base du crâne jusqu au niveau de la partie inférieure du cartilage cricoïde(va). Depuis le niveau de la partie inférieure du cartilage cricoïde jusqu au niveau des clavicules(vb). Cartilage cricoïde Va Trapèze D une ligne reliant la partie postérieure du SCM et le bord postéro-latéral du scalène antérieur. Sterno- Cleidomastoidien Vb En avant du bord antérieur du trapèze. Clavicule

28 Adénopathie du secteur Va dans une tumeur du cavum (flèche). Sterno-cléido-mastoïdien(double flèche).

29 Adénopathie du secteur Vb dans une tumeur de l' hypopharynx (flèche). Noter à droite une adénopathie du secteur IV(double flèche).

30 Territoires de drainage Ce secteur draine les chaines occipitale et mastoïdienne, le cuir chevelu (région pariétale) et les tissus cutanés latéraux du cou.

31 SECTEUR VI VI Compartiment ganglionnaire antérieur central depuis la partie inférieure du corps de l os hyoïde jusqu à la fourchette sternale. Limité en dehors par le bord interne de chaque carotide. Anciennement dénommée chaîne ganglionnaire viscérale.

32 Adénopathie du secteur VI (flèche) dans le cadre d une tumeur du cavum.

33 Territoires de drainage Ce secteur draine les régions sus et sousglottiques, les sinus piriformes ainsi que la glande thyroïde, la trachée et l œsophage.

34 CONCLUSION La sectorisation des adénopathies doit être connue et utilisée de manière courante par les radiologues car elle facilite la communication avec les confrères chirurgiens et cliniciens.

Apport du scanner dans l analyse des adénopathies O.R.L. en TEP-TDM. Dr F. BERNARD Pr M. FARAGGIrésentation APRAMEN

Apport du scanner dans l analyse des adénopathies O.R.L. en TEP-TDM. Dr F. BERNARD Pr M. FARAGGIrésentation APRAMEN Apport du scanner dans l analyse des adénopathies O.R.L. en TEP-TDM Dr F. BERNARD Pr M. FARAGGI Vue Sagittale Cavité nasale Cavité buccale Nasopharynx Cavum Rhinopharynx Oropharynx Images tirées de Google

Plus en détail

Radio-Anatomie de la sphère ORL

Radio-Anatomie de la sphère ORL Radio-Anatomie de la sphère ORL J A C Q U E S F O U R Q U E T I N T E R N E E N R A D I O T H E R A P I E T U T E U R : D R C A L L O N N E C D E S C A R C I N O L O G I E C E R V I C O - F A C I A L E

Plus en détail

RADIOANATOMIE DES ESPACES PROFONDS DE LA FACE : une approche simplifiée

RADIOANATOMIE DES ESPACES PROFONDS DE LA FACE : une approche simplifiée RADIOANATOMIE DES ESPACES PROFONDS DE LA FACE : une approche simplifiée I. Fauquet, F.Bonodeau, L. Deschildre, L. Ceugnart, G. Hurtevent-Labrot JFR 2006 Lille, France Intérêt de connaître l anatomie 1

Plus en détail

RADIOANATOMIE DES ESPACES DU COU

RADIOANATOMIE DES ESPACES DU COU RADIOANATOMIE DES ESPACES DU COU F. BEN AMARA *, Y. HENTATI*, A. SALEM*, M. RABBANY*, H. RAJHI*, R. HAMZA*, N.MNIF*. M. MARREKCHI**, H.HAJRI**, M.FERJAOUI**. N. HENTATI***. *Service d imagerie médicale

Plus en détail

Cancers de l hypopharynx

Cancers de l hypopharynx Cancers de l hypopharynx A- GENERALITES 1) Epidémiologie Cancer fréquent et de pronostic grave du fait de son évolution insidieuse et de son caractère lymphophile. C est quasiment toujours un carcinome

Plus en détail

C.CHAMMAKHI-JEMLI 1, I.RADHOUANI 1, O.GHAMRA 2, W.ZOUAOUI 1, H.MZABI 1, C.MBAREK2, A.LEKHDIM 2,MH.DAGHFOUS 1 1: Service de Radiologie 2: Service ORL

C.CHAMMAKHI-JEMLI 1, I.RADHOUANI 1, O.GHAMRA 2, W.ZOUAOUI 1, H.MZABI 1, C.MBAREK2, A.LEKHDIM 2,MH.DAGHFOUS 1 1: Service de Radiologie 2: Service ORL C.CHAMMAKHI-JEMLI 1, I.RADHOUANI 1, O.GHAMRA 2, W.ZOUAOUI 1, H.MZABI 1, C.MBAREK2, A.LEKHDIM 2,MH.DAGHFOUS 1 1: Service de Radiologie 2: Service ORL CHU HBIB THAMEUR TUNISIE INTRODUCTION MATERIELS ET METHODES

Plus en détail

Radio-anatomie cervicale Masses cervicales non ganglionnaires

Radio-anatomie cervicale Masses cervicales non ganglionnaires Radio-anatomie cervicale Masses cervicales non ganglionnaires Jacques Verhulst Caroline Darmaillacq CAFCIM-CIREOL 24 septembre 2011 Le cou : De la base du crâne au thorax. Exclus de la présentation, le

Plus en détail

ANATOMIE RADIOLOGIQUE DE LA RÉGION PHARYNGO-LARYNGÉE

ANATOMIE RADIOLOGIQUE DE LA RÉGION PHARYNGO-LARYNGÉE ANATOMIE RADIOLOGIQUE DE LA RÉGION PHARYNGO-LARYNGÉE ITEMS ECN 77. Angine et pharyngite de l'enfant et de l'adulte. 90. Infections naso-sinusiennes de l'enfant et de l'adulte. 145. Tumeurs de la cavité

Plus en détail

CORRELATION TNM CLINIQUE ET ANATOMOPATHOLOGIQUE DU CANCER DU LARYNX

CORRELATION TNM CLINIQUE ET ANATOMOPATHOLOGIQUE DU CANCER DU LARYNX CORRELATION TNM CLINIQUE ET ANATOMOPATHOLOGIQUE DU CANCER DU LARYNX R.MESSALA, S.TOUATI, A.MECIBAH Service ORL et Chirurgie Cervico-Faciale EPH BATNA Cancers du larynx : INTRODUCTION - Place importante

Plus en détail

LE CREUX AXILLAIRE : LE NORMAL ET LE

LE CREUX AXILLAIRE : LE NORMAL ET LE LE CREUX AXILLAIRE : LE NORMAL ET LE PATHOLOGIQUE S.EL HADDAD, Z.JAMALEDDINE, A.EL QUESSAR, M.M.CHERKAOUI SERVICE D IMAGERIE MÉDICALE HÔPITAL UNIVERSITAIRE CHEIKH ZAID INTRODUCTION 1 Creux axillaire compartiment

Plus en détail

ATLAS D IMAGERIE DES TUMEURS MALIGNES MAXILLO-FACIALES. S. Semlali, I. Skiker, K. El Khatib, A. Rzin, M. Benameur, A. El Kharras, M. Jidal.

ATLAS D IMAGERIE DES TUMEURS MALIGNES MAXILLO-FACIALES. S. Semlali, I. Skiker, K. El Khatib, A. Rzin, M. Benameur, A. El Kharras, M. Jidal. ATLAS D IMAGERIE DES TUMEURS MALIGNES MAXILLO-FACIALES S. Semlali, I. Skiker, K. El Khatib, A. Rzin, M. Benameur, A. El Kharras, M. Jidal. Introduction Les tumeurs malignes du massif facial:

Plus en détail

1-Le frontal PLAN. 2-L occipital. 3-Le sphénoïde 10/02/2014 ANATOMIE TETE ANESTHESIE EN ORL LES ACTES CHIRURGICAUX

1-Le frontal PLAN. 2-L occipital. 3-Le sphénoïde 10/02/2014 ANATOMIE TETE ANESTHESIE EN ORL LES ACTES CHIRURGICAUX 1-Le frontal Dr F. Philip 02/2014 ANATOMIE TETE Crâne osseux PLAN 4 MEDIANTS-2 LATERAUX PAIRES -LES 14 OS DE LA FACE Face Anatomie Innervation (V VII) COU GLANDES Thyroïde -parathyroïdes Glandes salivaires

Plus en détail

Radiothérapie conformationnelle de l oropharynx

Radiothérapie conformationnelle de l oropharynx Radiothérapie conformationnelle de l oropharynx Epidémiologie 4 éme cancer, 19600 nouveaux cas/an (en 2000) 5600 décès chez les hommes et 900 chez les femmes (2000) Amygdale,voile du palais, base de langue

Plus en détail

Item 291 : Adénopathie superficielle

Item 291 : Adénopathie superficielle Item 291 : Adénopathie superficielle Date de création du document 2010-2011 Table des matières I Diagnostic d'adénopathie...3 I.1 Circonstances de découverte...3 I.2 Diagnostic positif...3 II Démarche

Plus en détail

Apport de la TDM dans les cellulites cervico-faciales

Apport de la TDM dans les cellulites cervico-faciales Apport de la TDM dans les cellulites cervico-faciales A propos de 35cas L.Derouich, N.El Benna, N.Moussali, A.Gharbi, A.Abdelouafi Service de Radiologie Hôpital 20 Aout CHU Ibn Roch Casablanca Maroc plan

Plus en détail

Eléments anatomiques du cou

Eléments anatomiques du cou Eléments anatomiques du cou Structures osseuses Structures cartilagineuses Structures musculaires Structures vasculaires Structures nerveuses Anatomie cervicale - Structures osseuses d arrière en avant

Plus en détail

Tumeurs de la cavité buccale et des voies aérodigestives

Tumeurs de la cavité buccale et des voies aérodigestives Université Médicale Virtuelle Francophone Polycopié national de cancérologie Tumeurs de la cavité buccale et des voies aérodigestives supérieures (145) Professeur J. BOURHIS, Professeur F. ESCHWEGE - Institut

Plus en détail

Lymphatiques de la tête et du cou

Lymphatiques de la tête et du cou Lymphatiques de la tête et du cou Généralités 2 Les tissus, liquides et cellules intéressés par la défense contre l infection, le cancer et les agressions par des corps étrangers, sont nombreux et disséminés

Plus en détail

Cancers du larynx. Bilan initial d un patient présentant un cancer du larynx

Cancers du larynx. Bilan initial d un patient présentant un cancer du larynx Cancers du larynx Bilan initial d un patient présentant un cancer du larynx - Examen clinique ORL : laryngoscopie indirecte, fibroscopie avec étude de la mobilité laryngée +++, palpation des aires ganglionnaires

Plus en détail

L IMAGERIE DES ADENOPATHIES CERVICALES SERVICE RADIOLOGIE CLINIQUE SAINT AUGUSTIN BORDEAUX

L IMAGERIE DES ADENOPATHIES CERVICALES SERVICE RADIOLOGIE CLINIQUE SAINT AUGUSTIN BORDEAUX L IMAGERIE DES ADENOPATHIES CERVICALES Dr philippe FARBOS SERVICE RADIOLOGIE CLINIQUE SAINT AUGUSTIN BORDEAUX CAFCIM CIREOL 24 septembre 2011 1) DEFINITIONS Adénomégalie : augmentation des dimensions d

Plus en détail

Référentiel SFORL Société Française ORL & CCF

Référentiel SFORL Société Française ORL & CCF Référentiel Société Française ORL & CCF THEME : BILAN PRETHERAPEUTIQUE DES CARCINOMES DES VADS BUT DE LA DEMARCHE : ce référentiel concerne l optimisation du bilan pré thérapeutique des carcinomes épidermoïdes

Plus en détail

CANCER OROPHARYNX. Prédominance masculine 3 à 5 fois plus (augmentation du nombre de femmes atteintes, baisse de l âge du diagnostic de plus en plus)

CANCER OROPHARYNX. Prédominance masculine 3 à 5 fois plus (augmentation du nombre de femmes atteintes, baisse de l âge du diagnostic de plus en plus) CANCER OROPHARYNX INTRODUCTION -amygdales++++ -les plus fréquents des cancers des voies aéro-digestives supérieures. ( 30%) -50 70ans, âge moyen diagnostic = 55ans Prédominance masculine 3 à 5 fois plus

Plus en détail

Techniques ostéopathiques appliquées à la phoniatrie

Techniques ostéopathiques appliquées à la phoniatrie Alain Piron Techniques ostéopathiques appliquées à la phoniatrie TOME 1 Biomécanique fonctionnelle et normalisation du larynx 2011 SYMÉTRIE ISBN 978-2-914373-28-9 Symétrie 30 rue Jean-Baptiste Say 69001

Plus en détail

La radioanatomie du larynx. NEJHY W, ELBENNA N, SAOUD S, GHARBI A, ABDELOUAFI A Service de radiologie 20 Août.CHU Ibn Rochd - Casablanca.

La radioanatomie du larynx. NEJHY W, ELBENNA N, SAOUD S, GHARBI A, ABDELOUAFI A Service de radiologie 20 Août.CHU Ibn Rochd - Casablanca. La radioanatomie du larynx NEJHY W, ELBENNA N, SAOUD S, GHARBI A, ABDELOUAFI A Service de radiologie 20 Août.CHU Ibn Rochd - Casablanca. Maroc Plan I- Introduction II- Rappel anatomique du larynx 1- Limites

Plus en détail

THESAURUS. Cancer ORL Texte Court. Juin 2015. Thésaurus Cancer ORL Texte Court Page 1 sur 28

THESAURUS. Cancer ORL Texte Court. Juin 2015. Thésaurus Cancer ORL Texte Court Page 1 sur 28 THESAURUS Cancer ORL Texte Crt Juin 2015 Thésaurus Cancer ORL Texte Crt Page 1 sur 28 INDEX DES ARBRES DECISIONNELS Arbre Titre Page Ia Attitudes thérapeutiques (avant radiothérapie) 3 Ib Attitudes thérapeutiques

Plus en détail

Diagnostic échographique d une masse cervicale

Diagnostic échographique d une masse cervicale Diagnostic échographique d une masse cervicale Sylvain Poirée, Hervé Monpeyssen, Jean Tramalloni Service de Radiologie Adultes. Hôpital Necker. Paris Buts de l échographie Localisation précise de la masse

Plus en détail

CONDUITE à TENIR devant une ADENOPATHIE CERVICALE CHRONIQUE

CONDUITE à TENIR devant une ADENOPATHIE CERVICALE CHRONIQUE CONDUITE à TENIR devant une ADENOPATHIE CERVICALE CHRONIQUE I - DIAGNOSTIC POSITIF II - DIAGNOSTIC DIFFERENTIEL III - DIAGNOSTIC ETIOLOGIQUE A - Bilan étiologique 1- interrogatoire primordial 2 - examen

Plus en détail

Le médiastin est classiquement divisé en 3 compartiments. 1: Médiastin antérieur 2: Médiastin moyen 3: Médiastin postérieur

Le médiastin est classiquement divisé en 3 compartiments. 1: Médiastin antérieur 2: Médiastin moyen 3: Médiastin postérieur LE MEDIASTIN: DU PLUS SIMPLE AU PLUS COMPLIQUE D.Ducreux, A Ocelli, S Stolear, E Giordana, L Mondot, B Padovani CHU Nice, Hôpital Pasteur Le médiastin est classiquement divisé en 3 compartiments 1: Médiastin

Plus en détail

CHIRURGIE DU LARYNX ET DE L HYPOPHARYNX. Béatrix Barry, Service ORL, Hôpital Bichat-Claude Bernard APHP

CHIRURGIE DU LARYNX ET DE L HYPOPHARYNX. Béatrix Barry, Service ORL, Hôpital Bichat-Claude Bernard APHP CHIRURGIE DU LARYNX ET DE L HYPOPHARYNX Béatrix Barry, Service ORL, Hôpital Bichat-Claude Bernard APHP Généralités Ess t pathologie cancéreuse - carcinomes épidermoïdes Préservation de la fonction - sphincter=

Plus en détail

Le médiastin est la région anatomique encadrée par: - les deux plèvres médiastinales pariétales latéralement,

Le médiastin est la région anatomique encadrée par: - les deux plèvres médiastinales pariétales latéralement, Le médiastin est la région anatomique encadrée par: - les deux plèvres médiastinales pariétales latéralement, - le défilé cervico thoracique en haut - et le diaphragme en bas. C est une région embryologiquement

Plus en détail

Référentiels Marocains de Chirurgie Cancérologique Digestive

Référentiels Marocains de Chirurgie Cancérologique Digestive Référentiels Marocains de Chirurgie Cancérologique Digestive Chirurgie de l adénocarcinome du pancréas Pr Kafih - Pr Amraoui - Pr Mohsine 1. Introduction Ce référentiel ne traitera que le cancer du pancréas

Plus en détail

EPREUVE TEST 2 D ANATOMIE E12 L1 -UNIV BORDEAUX 2 EXAMEN BLANC 30 Minutes/20 QCM Cochez les réponses justes

EPREUVE TEST 2 D ANATOMIE E12 L1 -UNIV BORDEAUX 2 EXAMEN BLANC 30 Minutes/20 QCM Cochez les réponses justes EPREUVE TEST 2 D ANATOMIE E12 L1 -UNIV BORDEAUX 2 EXAMEN BLANC 30 Minutes/20 QCM Cochez les réponses justes CORRECTION INTERNAT (aucune mauvaise réponse : 1 point Une mauvaise réponse : 0.5 Deux : 0.2

Plus en détail

Le cou. Le cou peut être divisée en différentes régions et possède nombreux repères anatomiques.

Le cou. Le cou peut être divisée en différentes régions et possède nombreux repères anatomiques. Médecine première année Anatomie Le cou A. généralités, définition Définition : le cou, région anatomique qui sépare la tête du thorax. Le cou présent différentes particularités : -- une grande mobilité

Plus en détail

thérapeutiques en cancérologie des VADS

thérapeutiques en cancérologie des VADS Référentiel et options thérapeutiques en cancérologie des VADS Version 2008 Bilan préthérapeutique Indispensables Panendoscopie des VADS sous Ag Bilan de la lésion Recherche de deuxième localisation Biopsies

Plus en détail

Hôpital Bichat - Claude Bernard Bloc ORL et cervico-facial, service du Pr Barry

Hôpital Bichat - Claude Bernard Bloc ORL et cervico-facial, service du Pr Barry Hôpital Bichat - Claude Bernard Bloc ORL et cervico-facial, service du Pr Barry Christel Deschamps, cadre IBODE Catherine Evedomenawo, IBODE Caroline Halimi, CCA La chirurgie des tumeurs de la cavité buccale

Plus en détail

Atlas interactif sur iphone : principe et application

Atlas interactif sur iphone : principe et application Atlas interactif sur iphone : principe et application M. Louis (1), N. Labonne (1), R. Wach (2), P. Gondim-Teixeira (1), A. Blum (1) (1) Nancy - France, (2) Paris - France J. F. R. Octobre 2010 Imagerie

Plus en détail

CORRECTION Séance n 4 Semaine du 28/04/2014

CORRECTION Séance n 4 Semaine du 28/04/2014 TUTORAT UE TC 2013-2014 Anatomie CORRECTION Séance n 4 Semaine du 28/04/2014 Glandes salivaires - ATM - Cavité orale Pr Captier - Bonafé - Favre de Thierrens Séance préparée par les tuteurs du TSN QCM

Plus en détail

La langue, constituant la majeure partie de la partie inférieure de la cavité orale,

La langue, constituant la majeure partie de la partie inférieure de la cavité orale, LES «ANNEXES» DE LA CAVITE ORALE La Langue La langue, constituant la majeure partie de la partie inférieure de la cavité orale, occupe l espace dans cette cavité orale, dans la concavité de l arche mandibulaire,

Plus en détail

TUTORAT UE ATC 2012-2013 Anatomie CORRECTION Séance n 1 Semaine du 08/04/2013

TUTORAT UE ATC 2012-2013 Anatomie CORRECTION Séance n 1 Semaine du 08/04/2013 TUTORAT UE ATC 2012-2013 Anatomie CORRECTION Séance n 1 Semaine du 08/04/2013 QCM n 1 : C, B, E Cavités osseuses de la face et muscles de la tête et du cou Pr. Captier a) Faux, c est le nerf optique qui

Plus en détail

I - Introduction. II - Glande parotide

I - Introduction. II - Glande parotide I - Introduction Les glandes salivaires sont destinées à la sécrétion de la salive qui est une aide à la mastication, à la digestion et à la protection de la muqueuse orale. Elles comprennent les glandes

Plus en détail

Aspects radiologiques des cancers du sein de phénotype triple négatif

Aspects radiologiques des cancers du sein de phénotype triple négatif Aspects radiologiques des cancers du sein de phénotype triple négatif M Boisserie-Lacroix, G Hurtevent-Labrot, M Asad-Syed, S Ferron Institut Bergonié Bordeaux Assez abondante littérature en biologie moléculaire

Plus en détail

Item 145 : Tumeurs malignes de l'oro-pharynx.

Item 145 : Tumeurs malignes de l'oro-pharynx. Item 145 : Tumeurs malignes de l'oro-pharynx. OBJECTIFS savoir diagnostiquer une tumeur de l oropharynx apprécier les signes de gravité et les facteurs pronostiques l'étudiant doit connaître les stratégies

Plus en détail

Généralités. Imagerie du cancer de l endomètre. Diagnostic. Echographie pelvienne. Métrorragies : étiologie? Echographie pelvienne

Généralités. Imagerie du cancer de l endomètre. Diagnostic. Echographie pelvienne. Métrorragies : étiologie? Echographie pelvienne Généralités Imagerie du cancer de DES de gynécologie 09 février 2007 Edouard Poncelet, Pr D Vinatier Service d Imagerie médicale, JDF Service de Chirurgie gynécologique, JDF 3 cancer chez la femme (sein,

Plus en détail

SANTÉ ETABLISSEMENTS DE SANTÉ

SANTÉ ETABLISSEMENTS DE SANTÉ MINISTÈRE DE LA SANTÉ, DE LA JEUNESSE, DES SPORTS ET DE LA VIE ASSOCIATIVE Direction de l hospitalisation et de l organisation des soins Sous-direction de l organisation du système de soins SANTÉ ETABLISSEMENTS

Plus en détail

Importance de la stadification médiastinale en cas de cancer du poumon ONCOLOGIE THORACIQUE

Importance de la stadification médiastinale en cas de cancer du poumon ONCOLOGIE THORACIQUE ONCOLOGIE THORACIQUE Peer-reviewed article Stadification ganglionnaire médiastinale du cancer du poumon: nouveaux concepts Kurt G. Tournoy Oncologie thoracique, Onze-Lieve-Vrouw Ziekenhuis Aalst; Universiteit

Plus en détail

THESAURUS DES PRINCIPALES INDICATIONS THÉRAPEUTIQUES DES CANCERS ORL. Réseau Oncologique des Pays de la Loire Novembre 2002 SOMMAIRE

THESAURUS DES PRINCIPALES INDICATIONS THÉRAPEUTIQUES DES CANCERS ORL. Réseau Oncologique des Pays de la Loire Novembre 2002 SOMMAIRE THESAURUS DES PRINCIPALES INDICATIONS THÉRAPEUTIQUES DES CANCERS ORL. Réseau Oncologique des Pays de la Loire Novembre 2002 SOMMAIRE AVANT-PROPOS... 2 CANCER DES LEVRES... 3 CANCER DE LA FACE INTERNE DE

Plus en détail

ORL STOMATOLOGIE CHIRURGIE MAXILLO-FACIALE GUIDE DE SURVIE DE L EXTERNE. SOS pratique pour l hôpital. Flore-Anne LECOQ. Collection dirigée par L.

ORL STOMATOLOGIE CHIRURGIE MAXILLO-FACIALE GUIDE DE SURVIE DE L EXTERNE. SOS pratique pour l hôpital. Flore-Anne LECOQ. Collection dirigée par L. GUIDE DE SURVIE DE L EXTERNE SOS pratique pour l hôpital Collection dirigée par L. LE ORL STOMATOLOGIE CHIRURGIE MAXILLO-FACIALE Flore-Anne LECOQ 99 bd de l Hôpital Editions Vernazobres-Grego 75013 Paris

Plus en détail

Vascularisation et Lymphatiques de la Tête et du Cou

Vascularisation et Lymphatiques de la Tête et du Cou Vascularisation et Lymphatiques de la Tête et du Cou I- Vascularisation du cou simple antérieur (Sous C 4 ) A. Vascularisation artérielle 1. Les troncs artériels du cou La vascularisation du cou est essentiellement

Plus en détail

Les muscles de la tête et du cou

Les muscles de la tête et du cou Les muscles de la tête et du cou Les muscles de la tête et du cou permettent l orientation de la tête. Ces muscles assurent également les mimiques du visage (part importante de la communication non verbale).

Plus en détail

Diagnostic échographique d une masse cervicale

Diagnostic échographique d une masse cervicale Diagnostic échographique d une masse cervicale Sylvain Poirée, Hervé Monpeyssen, Jean Tramalloni Service de Radiologie Adultes. Hôpital Necker. Paris Imagerie médicale Paris 13 Buts de l échographie Localisation

Plus en détail

REGIONS, VASCULARISATION ET INNERVATION DE LA TETE ET DU COU

REGIONS, VASCULARISATION ET INNERVATION DE LA TETE ET DU COU REGIONS, VASCULARISATION ET INNERVATION DE LA TETE ET DU COU I) Les régions du crâne. Le crâne peut être divisé en 2 parties : - La cavité crânienne contenant l encéphale. - Les 4 régions pariétales. 1.

Plus en détail

Mémofi ches Anatomie Netter Tête et cou

Mémofi ches Anatomie Netter Tête et cou Mémofi ches Anatomie Netter Tête et cou John T. Hansen University of Rochester, USA School of Medicine and Dentistry Traduction Pierre Kamina et Jean-Pierre Richer 4 e édition SAUNDERS ELSEVIER 1600 John

Plus en détail

Cancers du cavum. Le diagnostic est fait par la nasofibroscopie et l'examen du cavum où l'on retrouve un bourgeon au niveau du cavum.

Cancers du cavum. Le diagnostic est fait par la nasofibroscopie et l'examen du cavum où l'on retrouve un bourgeon au niveau du cavum. Cancers du cavum Entité clinique, biologique et histologique différente des autres cancers cervicofaciaux par sa relation avec le virus Epstein bar, sa répartition géographique et sa radiosensibilité.

Plus en détail

REGION CAROTIDIENNE OU STERNOCLEIDOMASTOIDIENNE

REGION CAROTIDIENNE OU STERNOCLEIDOMASTOIDIENNE REGION CAROTIDIENNE OU STERNOCLEIDOMASTOIDIENNE Dans cette région, on palpe le pouls des carotides, où on les ausculte à la recherche d un souffle. C est aussi une région riche en nœuds lymphatiques C

Plus en détail

TUTORAT UE TC Anatomie de la Tête et du Cou Séance n 2 Semaine du 14/04/2014

TUTORAT UE TC Anatomie de la Tête et du Cou Séance n 2 Semaine du 14/04/2014 TUTORAT UE TC 2013-2014 Anatomie de la Tête et du Cou Séance n 2 Semaine du 14/04/2014 Vascularisation Pr Captier Séance préparée par les tuteurs stagiaires de TC de l ATM² QCM n 1 : Quels sont les points

Plus en détail

UN AGENT DE CONTRASTE CELLULAIRE POUR LA RMN DOTE D UN ÉNORME POTENTIEL CLINIQUE

UN AGENT DE CONTRASTE CELLULAIRE POUR LA RMN DOTE D UN ÉNORME POTENTIEL CLINIQUE UN AGENT DE CONTRASTE CELLULAIRE POUR LA RMN DOTE D UN ÉNORME POTENTIEL CLINIQUE (Traduit et adapté d après Barentsz J. 2005. Intra Venous cellular MR contrast agent with an enormous clinical potential.

Plus en détail

Imagerie diagnostic du cancer bronchique: Bilan initial. Antoine KHALIL Marie-France CARETTE

Imagerie diagnostic du cancer bronchique: Bilan initial. Antoine KHALIL Marie-France CARETTE Imagerie diagnostic du cancer bronchique: Bilan initial Antoine KHALIL Marie-France CARETTE Introduction Le cancer bronchique est la première cause de mortalité par cancer en Europe avec une survie à 5

Plus en détail

L imagerie post radio-chimiothérapie dans les cancers tête et cou: l expérience du CHUM

L imagerie post radio-chimiothérapie dans les cancers tête et cou: l expérience du CHUM Congrès de l AORLQ - Octobre 2012 L imagerie post radio-chimiothérapie dans les cancers tête et cou: l expérience du CHUM Moein Alizadeh, William Guertin, Louise Lambert, Louis Guertin, Manon Bélair, Luc

Plus en détail

Bilan d extension des tumeurs de l oropharynx et de la cavité orale. Séverine Artru, Centre Hospitalier Lyon Sud.

Bilan d extension des tumeurs de l oropharynx et de la cavité orale. Séverine Artru, Centre Hospitalier Lyon Sud. Bilan d extension des tumeurs de l oropharynx et de la cavité orale Séverine Artru, Centre Hospitalier Lyon Sud. Epidémiologie Cancers VADS: 17000 cas/an en France 50% de cancers de l oropharynx et de

Plus en détail

Anatomie de la face. Dr Bernadette PASQUINI

Anatomie de la face. Dr Bernadette PASQUINI Anatomie de la face Dr Bernadette PASQUINI Anatomie descriptive de la face Région limitée par la ligne d implantation des cheveux, le bord antérieur des oreilles et le menton. Eléments principaux : yeux,

Plus en détail

ATLAS D ACCES LIBRE EN CHIRURGIE ORL ET CERVICO-FACIALE

ATLAS D ACCES LIBRE EN CHIRURGIE ORL ET CERVICO-FACIALE ATLAS D ACCES LIBRE EN CHIRURGIE ORL ET CERVICO-FACIALE EVIDEMENTS GANGLIONNAIRES CERVICAUX Johan Fagan Les évidements ganglionnaires (curages) cervicaux consistent en l exérèse des ganglions cervicaux,

Plus en détail

OPEN ACCESS ATLAS OF OTOLARYNGOLOGY, HEAD & NECK OPERATIVE SURGERY

OPEN ACCESS ATLAS OF OTOLARYNGOLOGY, HEAD & NECK OPERATIVE SURGERY OPEN ACCESS ATLAS OF OTOLARYNGOLOGY, HEAD & NECK OPERATIVE SURGERY EVIDEMENTS GANGLIONNAIRES CERVICAUX Johan Fagan Traduction: Sophie Périé Les évidements ganglionnaires (curages) cervicaux consistent

Plus en détail

DIAGNOSTIC ET TRAITEMENT DES SARCOMES DES TISSUS MOUS CHEZ L ADULTE. R. MAZA SACOT Décembre 2010

DIAGNOSTIC ET TRAITEMENT DES SARCOMES DES TISSUS MOUS CHEZ L ADULTE. R. MAZA SACOT Décembre 2010 DIAGNOSTIC ET TRAITEMENT DES SARCOMES DES TISSUS MOUS CHEZ L ADULTE R. MAZA SACOT Décembre 2010 INTRODUCTION Tumeurs malignes développées aux dépens du tissu conjonctif extra squelettique (adipeux musculaire

Plus en détail

TDM indiquée pour toutes les localisations IRM classiquement indiqué dans les tumeurs de la cavité buccale, mais artefacts de mouvement Differentes

TDM indiquée pour toutes les localisations IRM classiquement indiqué dans les tumeurs de la cavité buccale, mais artefacts de mouvement Differentes TDM indiquée pour toutes les localisations IRM classiquement indiqué dans les tumeurs de la cavité buccale, mais artefacts de mouvement Differentes manoeuvres dynamiques en TDM en fonction de la localisation

Plus en détail

LA CHIRURGIE DES CANCERS INVASIFS DU SEIN

LA CHIRURGIE DES CANCERS INVASIFS DU SEIN LA CHIRURGIE DES CANCERS INVASIFS DU SEIN Dr Loïc BOULANGER, Pr Denis VINATIER Service de chirurgie gynécologique et mammaire Hôpital Jeanne de Flandre, CHRU de Lille Introduction La prise en charge chirurgicale

Plus en détail

Le cancer de l œsophage

Le cancer de l œsophage Chapitre 1 Le cancer de l œsophage Classifications Classification ptnm (UICC 2010) Tumeurs ptis : carcinome in situ pt1 : envahissement de la lamina propria et de la sous-muqueuse pt2 : atteinte de la

Plus en détail

ATLAS D ACCES LIBRE EN CHIRURGIE ORL ET CERVICO-FACIALE

ATLAS D ACCES LIBRE EN CHIRURGIE ORL ET CERVICO-FACIALE ATLAS D ACCES LIBRE EN CHIRURGIE ORL ET CERVICO-FACIALE ABORDS CHIRURGICAUX DE L ESPACE PARAPHARYNGÉ Johan Fagan L espace parapharyngé (EPP) s étend de la base du crâne en haut à l os hyoide en bas, et

Plus en détail

CANCERS DES VOIES AERODIGESTIVES SUPERIEURES : GENERALITES. Professeur Claude Beauvillain de Montreuil

CANCERS DES VOIES AERODIGESTIVES SUPERIEURES : GENERALITES. Professeur Claude Beauvillain de Montreuil DC3 - DC4 CANCERS DES VOIES AERODIGESTIVES SUPERIEURES : GENERALITES Professeur Claude Beauvillain de Montreuil On désigne sous le terme de Cancer des Voies Aérodigestives Supérieures (VADS) les cancers

Plus en détail

Référentiel Régional de RCP (RR-RCP) CANCERS DES VOIES AERO- DIGESTIVES SUPERIEURES

Référentiel Régional de RCP (RR-RCP) CANCERS DES VOIES AERO- DIGESTIVES SUPERIEURES Référentiel Régional de RCP (RR-RCP) CANCERS DES VOIES AERO- DIGESTIVES SUPERIEURES Version Octobre 2015 CANCERS DES VOIES AERO-DIGESTIVES SUPERIEURES REFERENTIEL NORD PAS DE CALAIS Documents de travail:

Plus en détail

JFR 2006 PAPILLOME INVERSÉ EVALUATION PAR LA TDM ET L IRM. Service d Imagerie Médicale- EPS Charles Nicolle Tunis -Tunisie

JFR 2006 PAPILLOME INVERSÉ EVALUATION PAR LA TDM ET L IRM. Service d Imagerie Médicale- EPS Charles Nicolle Tunis -Tunisie PAPILLOME INVERSÉ EVALUATION PAR LA TDM ET L IRM Service d Imagerie Médicale- EPS Charles Nicolle Tunis -Tunisie INTRODUCTION Tumeur naso sinusienne rare : 0,5 à 4% de l ensemble des tumeurs naso sinusiennes

Plus en détail

OBJECTIF Méthode de lecture simple des différentes régions cervicales sur une TDM du cou.

OBJECTIF Méthode de lecture simple des différentes régions cervicales sur une TDM du cou. Comment lire une tomodensitométrie des régions cervicales? F Cenoui, R Latib, L Jroundi, I Chami, M N Boujida Service de radiologie. Institut national d oncologie. Rabat. Maroc OBJECTIF Méthode de lecture

Plus en détail

Première partie LA TÊTE. 1. Concernant la tête, veuillez indiquer la ou les proposition(s) exacte(s) :

Première partie LA TÊTE. 1. Concernant la tête, veuillez indiquer la ou les proposition(s) exacte(s) : Première partie LA TÊTE 1. Concernant la tête, veuillez indiquer la ou les proposition(s) A. La région de la tête est séparée de la région du cou par un plan sagittal passant par le foramen magnum. B.

Plus en détail

DM UE12 : partie 2. La vascularisation artérielle

DM UE12 : partie 2. La vascularisation artérielle DM UE12 : partie 2 La vascularisation artérielle 1) L artère carotide commune se projette en regard de la région sterno-cléido-mastoïdienne 2) L a. carotide commune se divise en C3 3) Dès le trigone carotidien

Plus en détail

du cou par échographie tridimensionnelle

du cou par échographie tridimensionnelle Approche anatomique régionale du cou par échographie tridimensionnelle Description selon 5 acquisitions volumiques A. IANNESSI, PY. MARCY NICE Objectifs 1) Avoir une approche tridimensionnelle de l anatomie

Plus en détail

ORIENTATION DIAGNOSTIQUE DEVANT UNE MASSE DES PARTIES MOLLES CONTENANT DE LA GRAISSE

ORIENTATION DIAGNOSTIQUE DEVANT UNE MASSE DES PARTIES MOLLES CONTENANT DE LA GRAISSE ORIENTATION DIAGNOSTIQUE DEVANT UNE MASSE DES PARTIES MOLLES CONTENANT DE LA GRAISSE J ROUSSEAU, F LAROUSSERIE, E PLUOT, J ROUSSEAU, F LAROUSSERIE, E PLUOT, R BAZELI, R CAMPAGNA, H GUERINI, F THEVENIN,

Plus en détail

Quand demander un TEP? Situations actuelles et émergentes

Quand demander un TEP? Situations actuelles et émergentes Quand demander un TEP? Situations actuelles et émergentes Eric ZERBIB Médecine Nucléaire, CIMEN Centre Chirurgical Val d Or, 92210 Saint-Cloud, Eric.zerbib@cimen.fr Conflit d intérêt : aucun Quand demander

Plus en détail

Head and neck: formulaire d enregistrement des carcinomes de l oropharynx (nouveau diagnostic)

Head and neck: formulaire d enregistrement des carcinomes de l oropharynx (nouveau diagnostic) Head and neck: formulaire d enregistrement des carcinomes de l oropharynx (nouveau diagnostic) 1/6 08/05/2014 Head and neck carcinome oropharynx formulaire pour l enregistrement des nouveaux diagnostics

Plus en détail

Correction colle en ligne tête et cou n 3

Correction colle en ligne tête et cou n 3 Correction colle en ligne tête et cou n 3 QCM 1 : Parmi les propositions suivantes, laquelle (ou lesquelles) est (sont) vraie(s) : A. L articulation temporo-mandibulaire est de type sphéroïde. B. L articulation

Plus en détail

Référentiel régional. Christelle LEVY. CAEN, 4 Novembre 2014

Référentiel régional. Christelle LEVY. CAEN, 4 Novembre 2014 Référentiel régional cancer du sein Christelle LEVY CAEN, 4 Novembre 2014 A quoi peuvent servir les référentiels? Définir le traitement optimal pour chaque patiente Homogénéiser les prises en charge sur

Plus en détail

Enseignement DES Paris 10 Avril 2014 Dr Anne Geoffray a.geoffray@lenval.com IMAGERIE PÉDIATRIQUE ORL

Enseignement DES Paris 10 Avril 2014 Dr Anne Geoffray a.geoffray@lenval.com IMAGERIE PÉDIATRIQUE ORL Enseignement DES Paris 10 Avril 2014 Dr Anne Geoffray a.geoffray@lenval.com IMAGERIE PÉDIATRIQUE ORL Items traités 1. Connaître l anatomie radiologique du cavum, du pharynx, du larynx et des sinus en fonction

Plus en détail

Echographie cervicale bilan d une masse cervicale. Dr. Jérôme Roumy Responsable pédagogique Module II Echographie d acquisition

Echographie cervicale bilan d une masse cervicale. Dr. Jérôme Roumy Responsable pédagogique Module II Echographie d acquisition Echographie cervicale bilan d une masse cervicale Dr. Jérôme Roumy Responsable pédagogique Module II Echographie d acquisition Sommaire Echographie cervicale : réalisation Indication de l examen Anatomie

Plus en détail

Place de la chirurgie dans le traitement du Cancer

Place de la chirurgie dans le traitement du Cancer Place de la chirurgie dans le traitement du Cancer I) Introduction Traitement actuel du cancer : compétences multiples oncologie médicale radiothérapie réanimation biologie anatomopathologie des tumeurs

Plus en détail

La Ministre de la santé,

La Ministre de la santé, Ministère de la santé, de la jeunesse, des sports et de la vie associative Direction de l hospitalisation et de l organisation des soins Sous direction de l'organisation du système de soins Personnes chargées

Plus en détail

RADIOTHERAPIE DANS LE CANCER DU SEIN

RADIOTHERAPIE DANS LE CANCER DU SEIN RADIOTHERAPIE DANS LE CANCER DU SEIN Dr Elisabeth LE PRISE Radiothérapeute - CEM La radiothérapie est un traitement loco-régional dont l objectif principal est de réduire le risque de récidive mammaire,

Plus en détail

TUTORAT UE ATC Tête et du cou Séance n 4 Semaine du 25/04/2016

TUTORAT UE ATC Tête et du cou Séance n 4 Semaine du 25/04/2016 TUTORAT UE ATC 2015-2016 Tête et du cou Séance n 4 Semaine du 25/04/2016 Larynx Pharynx - Glandes Pr Captier Séance préparée par Julie TESSON et Elsa PIALOUX (ATM) QCM n 1 : Concernant les généralités

Plus en détail

Conduite à tenir devant une adénopathie (291) Docteur Rémy GRESSIN Avril 2005

Conduite à tenir devant une adénopathie (291) Docteur Rémy GRESSIN Avril 2005 Conduite à tenir devant une adénopathie (291) Docteur Rémy GRESSIN Avril 2005 Pré-requis : Connaître l anatomie du système lymphatique et notamment les sites de drainage des principaux sites ganglionnaires

Plus en détail

UNIVERSITE TOULOUSE III PAUL SABATIER FACULTES DE MEDECINE THESE

UNIVERSITE TOULOUSE III PAUL SABATIER FACULTES DE MEDECINE THESE UNIVERSITE TOULOUSE III PAUL SABATIER FACULTES DE MEDECINE ANNEE 2014 2014 TOU3 1561 THESE POUR LE DIPLOME D ETAT DE DOCTEUR EN MEDECINE MEDECINE SPECIALISEE CLINIQUE Présentée et soutenue publiquement

Plus en détail

cas clinique n 3 et 4

cas clinique n 3 et 4 cas clinique cas clinique n 3 et 4 Cas n 3. Bilan d une lombalgie L5 très invalidante. Une IRM est réalisée dans le bilan.interpréter la coupe réalisée en séquence pondérée T2.??? Cas n 4. Bilan d une

Plus en détail

LA VEINE JUGULAIRE INTERNE (abord percutané)

LA VEINE JUGULAIRE INTERNE (abord percutané) LA VEINE JUGULAIRE INTERNE (abord percutané) Cette voie veineuse profonde donne un accès à la veine cave supérieure et répond ainsi à de nombreuses situations: apports liquidiens importants, alimentation

Plus en détail

Les veines de la tête et du cou

Les veines de la tête et du cou Ministère de l enseignement supérieur et de la recherche Université de Constantine 3 Faculté de médecine Belkacem Bensmain CHU de Constantine Laboratoire d Anatomie Cours pour les étudiants de deuxième

Plus en détail

Problématiques de recherche en chirurgie du sein. Problématiques de recherche en chirurgie du sein. Incidence et mortalités des cancers féminins

Problématiques de recherche en chirurgie du sein. Problématiques de recherche en chirurgie du sein. Incidence et mortalités des cancers féminins Problématiques de recherche en chirurgie du sein Problématiques de recherche en chirurgie du sein C MATHELIN 1, MF BRETZ-GRENIER 2, S CROCE 3, D BRASSE 4, A GANGI 2 1. Pôle de gynécologie-obstétrique,

Plus en détail

ANNEXE 2 : évaluation des données issues du logiciel Open RCP

ANNEXE 2 : évaluation des données issues du logiciel Open RCP ANNEXE 2 : évaluation des données issues du logiciel Open RCP ROHLim - rapport d activité année 213 ANNEXE 2 : évaluation des données issues du logiciel Open RCP 1 Il existe en Limousin 3 Centres de Coordination

Plus en détail

Dépistage, caractérisation, bilan d'extension

Dépistage, caractérisation, bilan d'extension UE : Biopathologie moléculaire, cellulaire et tissulaire Imagerie des cancers Date : 08/02/12 Promo : PCEM2 Plage horaire : 16h-17h Enseignant : Pr. Trillaud. H Ronéistes : ASSIER Cécilia ceciliaassier@gmail.com

Plus en détail

Diagnotic différentiel

Diagnotic différentiel CEC Labial Lésion ulcérée plus ou moins infiltrante, saignotante persistante: biopsie+++ 90% de cancers de la lèvre Plus fréquent sur la lèvre inférieure H>F Après 60 ans 2 étiologies Chéliite actinique

Plus en détail

PLAN D ETUDE INTRODUCTION SYSTEME VEINEUX PRINCIPALE DES GROSSES VEINES ANTERO-LATERALES

PLAN D ETUDE INTRODUCTION SYSTEME VEINEUX PRINCIPALE DES GROSSES VEINES ANTERO-LATERALES LES VEINES DU COU PLAN D ETUDE INTRODUCTION SYSTEME VEINEUX PRINCIPALE DES GROSSES VEINES ANTERO-LATERALES 2-SYSTEME VEINEUX SUPERFICIEL DES VEINES JUGULAIRES EXTERNES ET ANTERIEURES 3-LE SYSTEME VEINEUX

Plus en détail

Item 295 (ex item 145) Tumeurs de la cavité buccale, nasosinusiennes. voies aérodigestives supérieures

Item 295 (ex item 145) Tumeurs de la cavité buccale, nasosinusiennes. voies aérodigestives supérieures Item 295 (ex item 145) Tumeurs de la cavité buccale, nasosinusiennes et du cavum, et des voies aérodigestives supérieures Collège Français des Pathologistes (CoPath) 2013 1 Table des matières 1. Types

Plus en détail

Service d Imagerie Médicale *Service de Chirurgie Maxillo-Faciale CHU Habib Bourguiba Sfax - TUNISIE

Service d Imagerie Médicale *Service de Chirurgie Maxillo-Faciale CHU Habib Bourguiba Sfax - TUNISIE Auteurs: S Haddar Kh Ben Mahfoudh S Zouari J Rebaï M Dhouib* S Mezghani M Abdelmoula* J Mnif Service d Imagerie Médicale *Service de Chirurgie Maxillo-Faciale CHU Habib Bourguiba Sfax - TUNISIE La présentation

Plus en détail

IRM DE LA MOELLE OSSEUSE. Dr Hamidou DEME Ancien interne des Hôpitaux

IRM DE LA MOELLE OSSEUSE. Dr Hamidou DEME Ancien interne des Hôpitaux IRM DE LA MOELLE OSSEUSE Dr Hamidou DEME Ancien interne des Hôpitaux OBJECTIFS Décrire la composition et la distribution normale des différentes moelles osseuses en fonction de l âge Connaître le signal

Plus en détail

TUTORAT UEspéTC Anatomie Séance 2 03/ 05 /2012

TUTORAT UEspéTC Anatomie Séance 2 03/ 05 /2012 TUTORAT UEspéTC 2011-2012 Anatomie Séance 2 03/ 05 /2012 Séance préparée par Nîmes QCM n 1 : Concernant l espace rétro-stylien, quelle(s) est (sont) la (les) proposition(s) a) La membrane bucco-pharyngienne

Plus en détail