Les déclencheurs électroniques STRE23SE se montent indifféremment sur les compacts NS 400 et NS 630 de type N, H ou L.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les déclencheurs électroniques STRE23SE se montent indifféremment sur les compacts NS 400 et NS 630 de type N, H ou L."

Transcription

1 14/1/6 Quesion : Commen régler correcemen le déclencheur élecronique STRE23SE? Réponse : Les déclencheurs élecroniques STRE23SE se monen indifféremmen sur les compacs NS 4 e NS 63 de ype N, H ou L. Le seuil de déclenchemen 1 es foncion du calibre du disjonceur e du réglage des proecions : Proecion conre les surcharges (Long Reard LR) Précalibrage à 6 crans,5,63,7,8,9-1 Réglage fin à 8 crans de,8,85,88,9,93,95,98 1 Temporisaion. Proecion conre les cours-circuis (Cour reard CR) Réglage m à 8 crans 2 à 1n Temporisaion (ms) emps oal : 6ms Proecion conre les cours-circuis (Proecion insananée) Réglage fixe à 11 n Voir les repères sur la courbe de déclenchemen à la page suivane. Exemple d applicaion n m 4A,5,63,7,8,9 1 précalibrage = 4x,8 = 32A,8,85,88,9,93,95,98 1 Réglage fin = 32x,93 = 298A Réglage cour reard m = 298x6 = 1788A 11 Réglage insanané = 4x11 = 44A Noa : Pour compléer vore informaion, je vous conseille de vous reporer aux documens e noices du consruceur (Chapire k du caalogue Schneider 22/23). 1 Disjonceurs NS de 2 ième généraion

2 14/1/6 (s) 1 Seuil Long Reard (surcharge) 2 Temporisaion Long reard 3 Seuil Cour Reard (cour-circui) 4 Temporisaion Cour reard 6ms 5 Seuil nsanané (cour-circui) m Courbe de déclenchemen STR23SE (A) Résumé : Seuil Long reard Proecion conre les surcharges rh b avec h = Seuil Cour reard Proecion conre les cours-circuis (Réglage du magnéique cour-circui Ph/Pe) d = Couran de défau m = q k1 avec q = 1,866 TT ou TN TSN,5 TAN En règle générale, il fau e suffi de vérifier cee règle pour le conduceur de plus faible secion (Pe ou Pen). k1 prend alors la valeur d. Si cee règle es saisfaisane pour le conduceur de plus faible secion, elle es saisfaisane pour ous les aures conduceurs.

3 K318 Caracérisiques complémenaires des disjonceurs Le déclencheur élecronique L inroducion de l élecronique dans les disjonceurs perme de réaliser en oue simplicié la proecion e la surveillance des réseaux de disribuion BT. Ce ype d unié de conrôle cumule les possibiliés de proecion habiuellemen réalisées par les déclencheurs de ype D e G. l es alimené par des capeurs de couran de précision incorporés au disjonceur e foncionne à propre couran (sans source auxiliaire). De nombreux avanages Ces déclencheurs permeen de faire face à ous les cas de proecion (câbles, ransformaeurs, généraeurs). ls possèden, enre aures, les avanages suivans : b plus grande précision des réglages : 1,5 à 1,2 en long reard ; + 15 % en cour reard quelle que soi la valeur de ce réglage b insensibilié à la empéraure ambiane, donnan des caracérisiques de déclenchemen consanes e précises b insensibilié oale aux parasies réseaux par sa echnique à propre couran b possibilié de vérifier, en cours de monage ou sur le sie, le bon foncionnemen à l aide d un boîier es (BU) auonome en évian l uilisaion de moyens lourds. 3 ou 4 niveaux de proecion Long reard Pour la proecion conre les surcharges, réglable de,4 à n (1, 2 ou 3 pôles chargés) n éan l inensié nominale du disjonceur. Cour reard Pour la proecion conre les cours-circuis, m réglable de 1,5 ou 2,5 à 1r, suivan le ype de déclencheur (1, 2 ou 3 pôles chargés), éan l inensié de réglage du long reard. nsanané Fixe ou réglable suivan le ype d uniés de conrôle, indépendan du réglage du long e du cour reard. Proecion différenielle résiduelle Vigi Pour la proecion des personnes e des biens conre les risques d incendie. gamme Compac NS Maserpac NS1 à NS25 NS4 à NS63 NS8 à 16 NS16b à 32 NT 8 à 16 MW 8 à 16 foncions de base proecion long reard LR b b b b b proecion cour reard CR b b b b b proecion insananée NST b b b b b foncions nouvelles ampèremère () b b b signalisaion (F) b b b b proecion différenielle b b b résiduelle ( N) proecion erre b b b conrôle de charge (R) b b b indicaeur de mainenance b b b communicaion (C) b b b b auosurveillance b b b b b sélecivié logique (Z) b b b plaque de plombage (PB) b b b b b boîier universel de es (BU) b b b b b mallee d essai (ME) b b b b b Appellaions Pour Compac NS1 à NS63 : b STR : saique (2 e généraion) b chiffres : v 1 er chiffre : sophisicaion ( à 5) (correspond, dans ce cas, aux nombres de réglages des proecions) - 2 : Long Reard (1 réglage), Cour Reard (1 réglage) v 2 e chiffre : famille b leres : applicaion (, D, S, G, M, U) v : inerrupeur v D : disribuion v S : sélecif v G : généraeur v M : moeur v U : universel. Pour Compac NS8/1/125/16/16b/2/25/32 e pour Maserpac NT8, NT16, NW8, NW63 b Micrologic 2.A, 5.A, 7.A, offren des niveaux de proecion suivans : varianes proecion 2. A L Long Reard nsanané 5. A LS Long Reard, Cour Reard, nsanané 6. A LSG Long Reard, Cour Reard, nsanané, proecion Terre 7. A LSV Long Reard, Cour Reard, nsanané, proecion différenielle Des foncions nouvelles b Ampèremère (lecure du couran sur les 3 phases e sur la phase la plus chargée). b Signalisaion des défaus (surcharges, courscircuis, courans résiduel). b Proecion différenielle résiduelle. b Proecion erre. b Conrôle de charge (délesage, relesage, signalisaion avec relais M2C ou M6C). b ndicaeur de mainenance (surveillance de l éa des conacs e des alarmes). b Communicaion. b Tes pour vérifier l opéraionnalié de l unié de conrôle élecronique. Caalogue disribuion élecrique 24

4 Déclencheurs élecroniques Disjonceurs Compac NS1 à NS63 K319 2 a seuil LR réglable seuil CR réglable seuil NST fixe Réglage des proecions seuil LR réglable seuil CR réglable seuil NST fixe STR22SE Pour Compac NS1 à NS25 Proecion long reard LR conre les surcharges à seuil réglable, basée sur la valeur efficace vraie du couran selon EC 947-2, annexe F : b précalibrage o à 6 crans b réglage fin à 8 crans. Proecion cour reard CR conre les cours-circuis : b à seuil m réglable b à emporisaion fixe. Proecion insananée NST conre les cours-circuis : b à seuil fixe. Proecion du neure : b sur disjonceurs érapolaires, réglage par commuaeur à 3 posiions : 4P 3d, 4P 3d N/2, 4P 4d. STR23SE Pour Compac NS4 e NS63 Proecion long reard LR conre les surcharges à seuil réglable, basée sur la valeur efficace vraie du couran, selon EC annexe F : b précalibrage o à 6 crans b réglage fin à 8 crans. Proecion cour reard CR conre les cours-circuis : b à seuil m réglable. Proecion insananée conre les cours-circuis : b à seuil fixe. Proecion du neure : b sur disjonceurs érapolaires, réglage par commuaeur à 3 posiions : 4P 3d, 4P 3d N/2, 4P 4d. Réglage des proecions OFF seuil LR réglable emporisaion LR réglable seuil CR réglable ON 2 on-off seuil NST réglable STR53UE Pour Compac NS4 e NS63 Proecion long reard LR conre les surcharges à seuil réglable, basée sur la valeur efficace vraie du couran, selon EC annexe F : b précalibrage o à 6 crans b réglage fin à 8 crans b emps de déclenchemen réglable. Proecion cour reard CR conre les cours-circuis : b à seuil m réglable b à emporisaion réglable, avec ou sans foncion 2 = consane. Proecion insananée conre les cours-circuis : b à seuil réglable. Proecion du neure : b sur disjonceurs érapolaires, réglage par commuaeur à 3 posiions : 4P 3d, 4P 3d N/2, 4P 4d. Réglage des proecions Chorus direc Caalogue disribuion élecrique 24

5 K32 Caracérisiques complémenaires des disjonceurs Uniés de conrôle élecroniques Disjonceurs Compac NS8 à 16 Disjonceurs Compac NS16b à 32 Maserpac NT8 à NT16, NW8 à NW63 r Micrologic 2. A Les déclencheurs 2. A offren les proecions suivanes : b long reard LR à seuil réglable conre les surcharges b emporisaion r du long reard réglable b insananée sd à seuil réglable conre les cours-circuis. Les seuils son définis pour 1, 2 ou 3 pôles chargés. sd r sd sd i n n Micrologic 5. A e 7. A Les déclencheurs 5. A e 7. A offren les proecions suivanes : b long reard LR à seuil réglable conre les surcharges b emporisaion r du long reard fixe b cour reard sd à seuil m réglable conre les cours-circuis b emporisaion sd du cour reard réglable b inerrupeur ON-OFF permean, sur posiion ON, d avoir une courbe ype 2 b insananée Li à seuil fixe conre les cours-circuis b posiion OFF permean, sur les ypes N e H, de ne pas mere en service la proecion Li. Les seuils son définis pour 1, 2 ou 3 pôles chargés. Micrologic 7. A Les déclencheurs 7. A inégren la proecion différenielle résiduelle (Vigi) : b seuil n réglable b emporisaion réglable. Caalogue disribuion élecrique 24

6 Foncions en opion K321 2 a seuil seuil empo empo /P 2 on g 2 off g Délesage, relesage Le délesage, relesage perme d'assurer la dispossibilié de l'énergie élecrique des dépars prioriaires en déconnecan des charges non prioriaires, par l'inermédiaires des conacs M2C ou M6C, soi à parir d'un superviseur. Cee opion es possible avec les Micrologic P e H basés soi : b sur le couran de règlage des phases b sur la puissance acive Cee opion es possible pour : b les Compac NS8 à 32 b les Maserpac NT8 à NT16, NW8 à NW63. Proecion de défau erre La proecion de défau erre es de ype "residual", ou de ype "source ground reurn" avec ou sans "proecion du neure" sur demande. b Cee opion es possible avec Micrologic 6. A-P-H pour : v les Compac NS8 à 32 v les Maserpac NT8 à NT16, NW8 à NW63. b inerrupeur ON-OFF sur les Micrologic perme, sur posiion ON, d avoir une courbe ype 2. n n Proecion des défaus d'isolemen La proecion des défaus d'isolemen es de ype différenielle résiduelle (Vigi) b Cee opion es possible avec Micrologic 7. A-P-H pour : v les Compac NS8 à 32 v les Maserpac NT8 à NT16, NW8 à NW63. Signalisaion des défaus En complémen de la signalisaion de défau (poignée, voyan, poussoir, SDE), les déclenchemens long reard, cour reard ou insanané, erre ou différeniel résiduel son signalisés, séparémen, en face avan des uniés de conrôle Micrologic en sandard, par des diodes élecroluminescenes. Un bouon-poussoir perme d annuler l informaion en éeignan les diodes. Cee signalisaion es en sandard sur oue les Micrologic pour : b les Compac NS8 à 32 b les Maserpac NT8 à NT16, NW8 à NW63. Chorus direc Caalogue disribuion élecrique 24 Communicaion (COM) Cee opion perme la ransmission de oues les informaions ransmises par les ransformaeurs d inensié, de ous les réglages, y compris ceux des opions, des ordres de commande La signalisaion des causes de déclenchemen e des alarmes, des indicaeurs de mainenance, ec. Aures foncions Des conacs programmables M2C, M6C en opion peuven êre associès à oues les Micrologic P e H, pour signaler des dépassemens de seuil ou des déclenchemens, pour permere d'aciver une alarme sonore ou visuelle concernan :.U.P.F, d'ouvrir e de fermer un circui non prioriaire avec un ordre de délesage e relesage, ec. Les modules M2C, M6C imposen une alimenaion exerne de ype AD (ension de sorie 24 V CC). Auosurveillance En sandard sur gamme Compac e Maserpac. Tes Toues les uniés de conrôle des Compac e Maserpac son équipées de la connecique permean d effecuer les ess. Ces élémens permean de réaliser les ess exisen sous deux présenaions : b un boîier qui perme de vérifier le déclenchemen du disjonceur b une malee d essai qui perme de vérifier les seuils e emporisaions de réglage avec le déclenchemen du disjonceur. Alimenaion Les foncions de proecion de l unié de conrôle Micrologic son alimenées par propre couran e ne nécessien pas d alimenaion auxiliaire. Un module d'alimenaion exerne perme l'affichage des courans à parir du premier ampère avec oue les Micrologic, de conserver l'affichage des courans de défau après déclenchemen "alarmes e déclenchemens" avec les Micrologic P e H : b alimenaion v 22/24, 38/415 V CA 5/6 Hz v 24/3, 48/6, 1/125 V CC v ension de sorie 24 V CC v aux d'ondulaion < 5% v isolaion de classe 2

Relais de mesure et de contrôle industriels Zelio Control 3

Relais de mesure et de contrôle industriels Zelio Control 3 Présenaion elais de mesure e de conrôle indusriels Zelio Conrol elais de conrôle de réseaux riphasés M T 0 M T Foncionnaliés Ces appareils son desinés à la surveillance des réseaux riphasés e à la proecion

Plus en détail

Guide d'exploitation 04/2011

Guide d'exploitation 04/2011 Disriuion élecrique asse ension Micrologic Uniés de conrôle 2.0, 5.0, 6.0, 7.0 2.0 E, 5.0 E, 6.0 E Guide d'exploiaion 04/2011 Découvrez la nouvelle unié de conrôle Micrologic E! Découvrez la nouvelle unié

Plus en détail

EVALUATION : LA GÉNÉRATION ÉLECTRIQUE EN AÉRONAUTIQUE

EVALUATION : LA GÉNÉRATION ÉLECTRIQUE EN AÉRONAUTIQUE EVALUATION : LA GÉNÉRATION ÉLECTRIQUE EN AÉRONAUTIQUE Temps impari = 1 heure ; Tous documens auorisés excepé la copie du voisin(e) Lire ou l énoncé avan de commencer. Le besoin en énergie élecrique à bord

Plus en détail

52, 102, 202. Électrovanne, Plastique

52, 102, 202. Électrovanne, Plastique Élecrovanne, Plasique Concepion Les élecrovannes 2/2 voies à commande direce disposen d'un élecroaiman enièremen moulé dans une pièce plasique qui agi sur la ige induie. Cee ige es reliée au clape par

Plus en détail

Temporisation et monostable Contrôleurs de rotation XSA-V

Temporisation et monostable Contrôleurs de rotation XSA-V Temporisaion e monosable Conrôleurs de roaion XSA-V Manuel didacique Version Française TE Sommaire Chapire Page Temporisaion - Lecure des hisogrammes 3. Définiion 3.2 Bu 3.3 Principe de foncionnemen 3.3.

Plus en détail

ETUDE DES DIFFERENTES COMMANDES DU SYSTEME. 1 - Commande manuelle par BP "marche-arrêt" (2 sens de marche)

ETUDE DES DIFFERENTES COMMANDES DU SYSTEME. 1 - Commande manuelle par BP marche-arrêt (2 sens de marche) BS Mainenance Indusrielle Elecroechnique Eude d un mone charge Moeur asynchrone deux sens de roaion e 2 viesses enroulemens séparés Rappels emporisaions Présenaion es manuenions dans un grand magasin son

Plus en détail

ELECTRICITE. Chapitre 9 Valeur moyenne des signaux périodiques. Analyse des signaux et des circuits électriques. Michel Piou

ELECTRICITE. Chapitre 9 Valeur moyenne des signaux périodiques. Analyse des signaux et des circuits électriques. Michel Piou ELECRICIE Analyse des signaux e des circuis élecriques Michel Piou Chapire 9 Valeur moyenne des signaux périodiques. Ediion //24 able des maières POURQUOI E COMMEN?... 2 INERE DE LA NOION DE VALEUR MOYENNE....2

Plus en détail

- PROBABILITE : c est le rapport (Nbr de cas favorable/nbr de cas possible). C est un nombre compris entre 0 et 1.

- PROBABILITE : c est le rapport (Nbr de cas favorable/nbr de cas possible). C est un nombre compris entre 0 et 1. Les premières consaaions sur l inapiude des produis indusriels à assurer les foncions qu ils éaien censés remplir pendan un emps suffisan remonen à la seconde guerre mondiale. En France cee prise de conscience

Plus en détail

FONCTIONNEMENT AUTOMATE

FONCTIONNEMENT AUTOMATE FONCTIONNEMENT AUTOMATE IUT MULHOUSE Bernard Reeb foncionnemen auomae - 1/1 I. CONSTITUTION D'UN AUTOMATE Les auomaes son le plus souven de ype modulaire : une unié cenrale compléée d'un bac pou recevoir

Plus en détail

TB 352 TB 352. Entrée 1. Entrée 2

TB 352 TB 352. Entrée 1. Entrée 2 enrées série TB logiciel d applicaion 2 enrées à émission périodique famille : Inpu ype : Binary inpu, 2-fold TB 352 Environnemen Bouon-poussoir TB 352 Enrée 1 sories 230 V Inerrupeur Enrée 2 Câblage sur

Plus en détail

BACCALAUREAT D ENSEIGNEMENT GENERAL Session 2001 Série S Technologie Industrielle

BACCALAUREAT D ENSEIGNEMENT GENERAL Session 2001 Série S Technologie Industrielle BACCALAUREAT D ENSEIGNEMENT GENERAL Session 2001 Série S Technologie Indusrielle ETUDE D UN SYSTEME PLURITECHNIQUE Coefficien : 6 Durée de l épreuve : 4 heures PROPOSITION DE BAREME Analyse du sysème Quesion

Plus en détail

Recueil d'exercices de logique séquentielle

Recueil d'exercices de logique séquentielle Recueil d'exercices de logique séquenielle Les bascules: / : Bascule JK Bascule D. Expliquez commen on peu modifier une bascule JK pour obenir une bascule D. 2/ Eude d un circui D Q Q Sorie A l aide d

Plus en détail

~ = Les redresseurs se divisent en deux grands groupes : On classe les divers redresseurs en trois catégories : Les redresseurs semicommandés

~ = Les redresseurs se divisent en deux grands groupes : On classe les divers redresseurs en trois catégories : Les redresseurs semicommandés Le redressemen c'es la ransformaion de l'énergie élecrique alernaive du réseau en énergie coninue. Symbole : ~ = Les redresseurs se divisen en deux grands groupes : les redresseurs demi onde, à une alernance

Plus en détail

Considérons un dipôle AB d un circuit parcouru par un courant d intensité I :

Considérons un dipôle AB d un circuit parcouru par un courant d intensité I : Filière SM Module Physique lémen : lecricié Cours Prof..Tadili 2 ème Parie Chapire 2 ude des dipôles nergie élecrique e puissance. appel Considérons un dipôle d un circui parcouru par un couran d inensié

Plus en détail

INSTRUMENTATION ELECTRIQUE OSCILLOSCOPE NUMERIQUE GENERATEUR BASSE FREQUENCE UTILISE EN SINUSOIDAL Etude théorique

INSTRUMENTATION ELECTRIQUE OSCILLOSCOPE NUMERIQUE GENERATEUR BASSE FREQUENCE UTILISE EN SINUSOIDAL Etude théorique 1 INSUMENAION ELEIQUE OSILLOSOPE NUMEIQUE GENEAEU BASSE FEQUENE UILISE EN SINUSOIDAL Eude héorique 1 Noions élémenaires 1.1 Masse e erre : Lorsqu on mesure une ension, on mesure en fai une différence de

Plus en détail

Procédé thermocyclique de régulation de température

Procédé thermocyclique de régulation de température - 1 - Innovaion echnologique dans le domaine de la régulaion de empéraure, le procédé hermocyclique foncionne selon un principe unique en son genre qui n a rien en commun avec les régulaions par hermosa

Plus en détail

GENERATEURS DE HAUTE TENSION

GENERATEURS DE HAUTE TENSION ours de A. Tilmaine HAPITRE VII GENERATEURS DE HAUTE TENSION Les généraeurs de haue ension son uilisés dans : a) les laboraoires de recherche scienifique ; b) les laboraoires d essai, pour eser les équipemens

Plus en détail

TRAITEMENT DU SIGNAL

TRAITEMENT DU SIGNAL Spé y -4 Devoir n TAITMNT D SIGNAL Parie I OMPOTMNT DYNAMIQ D N LAM D QATZ On considère une lame de quarz, cylindrique, de secion S consane, d axe Ox (de veceur uniaire r u X ), don les deux faces e en

Plus en détail

CONDITONNEMENT DU SIGNAL

CONDITONNEMENT DU SIGNAL I) Présenaion "La diode" CONITONNMNT U IGNAL La diode es un composan élecronique semi conduceur qui se compore comme un inerrupeur fermé quand elle es polarisée en direc e comme un inerrupeur ouver polarisée

Plus en détail

Les nouveautés d Excel 2016

Les nouveautés d Excel 2016 EXCEL 2016 Office 2016 - Excel, Word, PowerPoin e Oul ook Les nouveaués d Excel 2016 Uiliser la sélecion muliple dans les filres à segmen Les segmens, uilisés dans des ableaux de données ou des ableaux

Plus en détail

avec Pour illustrer cette note, je joint des extraits de la documentation technique du constructeur.

avec Pour illustrer cette note, je joint des extraits de la documentation technique du constructeur. Les disjonceurs basse ension son en règle générale équipés de déclencheurs du ype magnéo-hermique. La courbe de déclenchemen d un disjonceur NT8H équipé d un déclencheur Micrologic.A es donnée dans le

Plus en détail

LES CAPTEURS. Energie. Acquérir et coder une information. Capteur

LES CAPTEURS. Energie. Acquérir et coder une information. Capteur CPG / ciences Indusrielles pour l Ingénieur C83 Les capeurs L CAPTUR Le domaine indusriel a besoin de conrôler de rès nombreux paramères physiques (longueur, force, poids, pression, déplacemen, posiion,

Plus en détail

ANNEXE 2 - REGLES DE CALCUL DU TAUX DE RENTABILITE DES EXTENSIONS DE RESEAU

ANNEXE 2 - REGLES DE CALCUL DU TAUX DE RENTABILITE DES EXTENSIONS DE RESEAU ANNEXE 2 - REGLES DE CALCUL DU TAUX DE RENTABILITE DES EXTENSIONS DE RESEAU SOMMAIRE ARTICLE 1 - Définiion du aux de renabilié ARTICLE 2 - Seuil minimum de renabilié ARTICLE 3 - Evaluaion de la recee acualisée

Plus en détail

CONVERSION DE PUISSANCE

CONVERSION DE PUISSANCE Spé y 2003-2004 Devoir n 5 CONVERSION DE PUISSANCE Parie I EUDE D UN CAPEUR DE POSIION ANGULAIRE A / ÉUDE D'UN CIRCUI MAGNÉIQUE Considérons le disposiif schémaisé sur la figure, composé de deux bobines

Plus en détail

Montage sur profilé 35 mm. Molette de sélection et réglage Option mémoire amovible 45. Précautions d installation pour fibres optiques

Montage sur profilé 35 mm. Molette de sélection et réglage Option mémoire amovible 45. Précautions d installation pour fibres optiques Déecion de à 26 couleurs codées Alimenaion : 2 / 3 VDC Sorie : PNP Apprenissage Porée 27mm selon fibre Descripion : Ecrans/accès menus : - paramérage général - affi chage n couleur reconnue - sélecion

Plus en détail

Unités de contrôle Micrologic 2.0 et 5.0 Appareillage Basse Tension

Unités de contrôle Micrologic 2.0 et 5.0 Appareillage Basse Tension Uniés de conôle Appareillage Basse Tension Guide d'exploiaion Qui fai auan avancer l'élecicié? Uniés de conôle Découvrez voe unié de conôle Idenifiez voe unié de conôle Panorama des foncions 4 Paraméez

Plus en détail

Variateurs de vitesse Altivar 31 "Simply Smart!"

Variateurs de vitesse Altivar 31 Simply Smart! Variaeurs "Simply Smar!" Caalogue Juin 04 Pour moeurs asynchrones riphasés de 0.25 jusqu à 20 HP Sommaire Variaeurs pour moeurs asynchrones b Présenaion...................................... b Caracérisiques................................

Plus en détail

Carte d'acquisition Dossier ressource

Carte d'acquisition Dossier ressource Care d'acquisiion BTS Sysèmes Phooniques TP AMOS Care USB 6009 BTS SP1 Page 1 sur 9 Care d'acquisiion BTS Sysèmes Phooniques 1. Présenaion 1.1 inroducion Une care d'acquisiion es un accessoire uilisé dans

Plus en détail

1 Le hacheur série. 30 mars 2005

1 Le hacheur série. 30 mars 2005 e hacheur série A. Campo 30 mars 2005 1 e hacheur série 1.1 Généraliés e hacheur es un disposiif permean d obenir une ension coninue de valeur moyenne réglable à parir d

Plus en détail

AMPLIFICATEUR LINEAIRE INTEGRE (A.L.I) Montages Fondamentaux à base d A.L.I

AMPLIFICATEUR LINEAIRE INTEGRE (A.L.I) Montages Fondamentaux à base d A.L.I Chapire C1 Leçon C1 AMPLIFICATEU LINEAIE INTEGE (A.L.I) Monages Fondamenaux à base d A.L.I I. Uilisaion d un A.L.I en régime non linéaire : 1) Acivié praique : a) A l aide d une maquee fournie ou à parir

Plus en détail

Cahier technique n 202

Cahier technique n 202 Collecion Technique... Cahier echnique n 22 Les singulariés de l harmonique 3 J. Schonek Les Cahiers Techniques consiuen une collecion d une cenaine de ires édiés à l inenion des ingénieurs e echniciens

Plus en détail

COMMANDE D UNE PORTE DE GARAGE COLLECTIF

COMMANDE D UNE PORTE DE GARAGE COLLECTIF COMMANDE D UNE PORTE DE GARAGE COLLECTIF Les quesions raiées devron êre soigneusemen numéroées e le documen-réponse fourni devra êre compléé selon les indicaions de l énoncé. Il es vivemen conseillé de

Plus en détail

Manuel d utilisation. easy / easy compact / easy split. thermostats digitaux avec contrôle de décongélation

Manuel d utilisation. easy / easy compact / easy split. thermostats digitaux avec contrôle de décongélation easy / easy compac / easy spli hermosas digiaux avec conrôle de décongélaion Manuel d uilisaion NO POWER & SIGNAL CABLES TOGETHER READ CAREFULLY IN THE TEXT! Inegraed Conrol Soluions & Energy Savings MISES

Plus en détail

100% électricité. Relais temporisés modulaires série TM

100% électricité. Relais temporisés modulaires série TM 100% élecricié Relais emporisés modulaires série TM Relais emporisés modulaires Fixage à vis possible Grand logemen pour câbles OVATO Elecric enrichi sa gamme de relais emporisés élecroniques avec de nouveaux

Plus en détail

TP Mesures de la vitesse du son

TP Mesures de la vitesse du son TP Mesures de la viesse du son Bu du TP. Lors de cee séance de ravaux praiques, l éudian es amené à mesurer la viesse de propagaion du son dans l air e dans l eau. 1 Inroducion Qu es-ce qu un son? Un son

Plus en détail

Serrure ERM Etude de la fonction capter une information

Serrure ERM Etude de la fonction capter une information S si Noms : Prénoms : Classe : Dae : Serrure ERM Eude de la foncion caper une informaion TP 2 heures Noe : /20 Problémaique Dans la serrure ERM, lorsque le code es valide, des capeurs son uilisés afin

Plus en détail

Rideaux pare-flammes et coupe-feu

Rideaux pare-flammes et coupe-feu Rideaux pare-flammes e coupe-feu Rideaux flexibles pare-flammes e coupe-feu Fibershield-P Fibershield-E Fibershield-H Fibershield-S Fibershield-F Fibershield-W Fibershield-Fix Concep e objecif de proecion

Plus en détail

PTSI PT AUTOMATIQUE. Constituants des systèmes

PTSI PT AUTOMATIQUE. Constituants des systèmes PTSI PT AUTOMATIQUE des sysèmes Table des maières 1 LA CHAINE FONCTIONNELLE 1 1.1 STRUCTURE FONCTIONNELLE... 1 1.2 CHAINE D ENERGIE... 1 1.3 CHAINE D INFORMATION... 2 2 LES ACTIONNEURS 3 2.1 LES VERINS

Plus en détail

df( t) P( t T t dt) ft ( ) lim

df( t) P( t T t dt) ft ( ) lim I APPROCHE DE LA FIABILITE PAR LES PROBABILITES : Définiion selon la NF X 6 5 : la fiabilié es la caracérisique d un disposiif exprimée par la probabilié que ce disposiif accomplisse une foncion requise

Plus en détail

Traitement du Signal Déterministe

Traitement du Signal Déterministe Cours e ravaux Dirigés de raiemen du Signal Déerminise Benoî Decoux (benoi.decoux@wanadoo.fr) - s - ère parie : "Noions de base e éudes emporelles" Bases du raiemen de signal Calculer l ampliude de la

Plus en détail

CHOIX DE DISJONCTEURS

CHOIX DE DISJONCTEURS CHOX DE DSJONCTEURS 1) Séleciviés des proecions : l y a sélecivié des proecions si un défau, survenan en un poin quelconque du réseau, es éliminé par l appareil de proecion placé immédiaemen en amon du

Plus en détail

TRAVAUX PRATIQUES N 5 INSTALLATION ELECTRIQUE DE LA CAGE D'ESCALIER DU BATIMENT A

TRAVAUX PRATIQUES N 5 INSTALLATION ELECTRIQUE DE LA CAGE D'ESCALIER DU BATIMENT A UIMBERTEAU UIMBERTEAU TRAVAUX PRATIQUES 5 ISTALLATIO ELECTRIQUE DE LA CAE D'ESCALIER DU BATIMET A ELECTROTECHIQUE Seconde B.E.P. méiers de l'elecroechnique ELECTROTECHIQUE HABITAT Ver.. UIMBERTEAU TRAVAUX

Plus en détail

SMS Application. Manuel. Révision du

SMS Application. Manuel. Révision du SMS Applicaion PCX 46 Manuel de l uilisaeur Révision du logiciel V9.26 RINS1659-1 (French) Sommaire A. Inroducion... 3 B. Claviers/leceurs... 4 C. Uilisaion de la élécommande (KF4-WE)... 5 D. Armemen du

Plus en détail

Lycée technique Louis Armand 321, rue Lecourbe 75015 PARIS tel : 01.45.57.51.50 ...

Lycée technique Louis Armand 321, rue Lecourbe 75015 PARIS tel : 01.45.57.51.50 ... Lycée echnique Louis Armand Jackece.fr.fm. Archiecure des microprocesseurs Le microconrôleur 80C552 Le bus I 2 C.......... Descripion des spécificaions du bus I 2 C e applicaions simples. J. FRANCOMME

Plus en détail

ÉTUDE D UN SYSTÈME PLURITECHNIQUE

ÉTUDE D UN SYSTÈME PLURITECHNIQUE DM SSI: AQUISITION DE l INFORMATION ÉTUDE D UN SYSTÈME PLURITECHNIQUE Pores Laérales Coulissanes de monospace PRÉSENTATION DE L ÉTUDE Mise en siuaion Les fabricans d'auomobiles, face à une concurrence

Plus en détail

Nature de l information

Nature de l information Naure de l informaion PAGE : Siuaion : Parfois l informaion fournie par un capeur Tou Ou Rien (TOR) n es pas suffisane pour piloer l équipemen. Dans ce cas nous devons avoir recours à des capeurs e déeceurs

Plus en détail

Chapitre 15 c Circuits RL et RC

Chapitre 15 c Circuits RL et RC Chapire 15 c Circuis L e C en régime impulsionnel Sommaire Circuis en régime impulsionnel Signal impulsionnel Mesure d'un circui C en régime impulsionnel Applicaion praique Eude du circui C en régime impulsionnel

Plus en détail

GZ 10 / 25 / 40 / 55

GZ 10 / 25 / 40 / 55 GZ 10 / 25 / 40 / 55 ELAIS STATIQUE TIPHASE AEC COMMANDE LOGIQUE Applicaions principales Thermoformeuses Lignes d exrusion Fours indusriels Traiemens hermiques Applicaions de conrôle à viesse de commuaion

Plus en détail

Pavillons individuels, appartements et immeubles collectifs : Protection de l ensemble de l installation sanitaire (eau froide et eau chaude)

Pavillons individuels, appartements et immeubles collectifs : Protection de l ensemble de l installation sanitaire (eau froide et eau chaude) Cahier echnique Gamme bronze DN10 à 100 mm EconomO.fr Tel.: 02 43 70 45 36 Fax : 09 56 80 08 74 info@economo.fr www.economo.fr Sommaire Principe de foncionnemen p.2 Définiion p.3 Monage p.3 Mise en service

Plus en détail

Démarrage statorique

Démarrage statorique Page 98 Communicaion echnique Démarrage saorique 1. Problémaique Les produis volails uilisés par la SPCC dans la fabricaion des parfums impliquen une aéraion fore afin d évacuer les vapeurs qui peuven

Plus en détail

Relais temporisés enfichables

Relais temporisés enfichables elais emporisés elais emporisés enfichables elais indusriels elais emporisés universels Disposiifs de réarmemen manuel This ediion replaces all previous issues. vailabiliy, errors and specificaion subjec

Plus en détail

SCIENCES PHYSIQUES ET PHYSIQUE APPLIQUEE

SCIENCES PHYSIQUES ET PHYSIQUE APPLIQUEE BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES GENIE MECANIQUE Session 211 SCIENCES PHYSIQUES ET PHYSIQUE APPLIQUEE Durée : 2 heures Coefficien : 5 CALCULATRICE AUTORISÉE L emploi de

Plus en détail

JUMO etron M100 Régulateur électronique pour le froid

JUMO etron M100 Régulateur électronique pour le froid JUMO GmbH & Co. KG Adresse de livraison : Mackenrodsraße 4, 36039 Fulda, Allemagne Adresse posale : 36035 Fulda, Allemagne Tél. : +49 66 6003-0 Fax. : +49 66 6003-607 E-Mail : mail@jumo.ne Inerne : www.jumo.ne

Plus en détail

Amplificateurs de puissance

Amplificateurs de puissance Vickers Accessoires Amplificaeurs de puissance Modèles à module de commande logique e rampes EEA-PAM-5**-C, série Descripion générale Les cares normalisées EEA-PAM-5**-C- son des amplificaeurs de puissance

Plus en détail

03/12/2015. Le transistor bipolaire. Pascal MASSON. Sommaire. I. Historique. Caractéristiques du transistor. Polarisation du transistor

03/12/2015. Le transistor bipolaire. Pascal MASSON. Sommaire. I. Historique. Caractéristiques du transistor. Polarisation du transistor 3/2/25 (pascal.masson@unice.fr) diion 25-26 École Polyechnique Universiaire de ice Sophia-Anipolis Parcours des écoles d'ingénieurs Polyech (Peip) -Parcours des écoles 645 roue d'ingénieurs des Lucioles,

Plus en détail

Démarrage direct des moteurs

Démarrage direct des moteurs Page : sur 6. Problémaique Nous allons éudier la moorisaion d un malaxeur de faible puissance el que ceux uilisés dans les laboraoires de développemen de produis cosméiques. La faible quanié de produi

Plus en détail

Id = Uc = Ru x Id = 10 x 11,4 = 114 V Tension mortelle

Id = Uc = Ru x Id = 10 x 11,4 = 114 V Tension mortelle I. Protection des personnes : Régimes de neutre 1. Nécessité de la liaison à la terre L'énergie électrique demeure dangereuse et la majorité des accidents est due aux défauts d'isolement des récepteurs.

Plus en détail

Surveillance et maintenance Prévisionnelle

Surveillance et maintenance Prévisionnelle Page Surveillance e mainenance Prévisionnelle Sommaire Page 2 La Prévisionnelle o Terminologie e Normes o Elémens de conexe ( enjeux, mise en œuvre.) Exemples d applicaions réalisées par le Ceim o L approche

Plus en détail

Technique alternative de test pour les interrupteurs MEMS RF

Technique alternative de test pour les interrupteurs MEMS RF Technique alernaive de es pour les inerrupeurs MEMS RF H.N. Nguyen To cie his version: H.N. Nguyen. Technique alernaive de es pour les inerrupeurs MEMS RF. Micro e nanoechnologies/microélecronique. Insiu

Plus en détail

Chapitre 4 : amplificateurs opérationnels

Chapitre 4 : amplificateurs opérationnels Chapire 4 : amplificaeurs opéraionnels I Amplificaeur opéraionnel 1. Présenaion 2. Modèle de l AO idéal 3. Défau 4. Récapiulaif II Amplificaeur opéraionnel en conre réacion 1. amplificaeur non inverseur

Plus en détail

LES ALIMENTATIONS ELECTRIQUES SOMMAIRE. I) Généralités... 3. II) Les alimentations linéaires... 5 II.1) Schéma fonctionnel... 5

LES ALIMENTATIONS ELECTRIQUES SOMMAIRE. I) Généralités... 3. II) Les alimentations linéaires... 5 II.1) Schéma fonctionnel... 5 AMNAON CQ OMMA ) Généraliés... 3 ) es alimenaions linéaires... 5.1) chéma foncionnel... 5.2) ude de F1 : ransformaion ou abaissemen... 5.3) ude de F2 : edressemen.... 8.3.1) edressemen : Mono alernance....

Plus en détail

L oscilloscope numérique

L oscilloscope numérique L oscilloscope numérique Ce documen résume le principe de foncionnemen d un oscilloscope numérique e déaille les réglages possibles du modèle uilisé en séance de ravaux praiques. 1 Principe de foncionnemen

Plus en détail

Date : Communication technique. Démarrage rotorique

Date : Communication technique. Démarrage rotorique Dae : Communicaion echnique Page 103 Démarrage roorique 1. Problémaique (bis) La SPCC uilise des convoyeurs enre les différens poses inervenan dans le remplissage e le condiionnemen des flacons de parfums.

Plus en détail

2/2 VANNES MOTORISEES. corps acier inox orifices taraudés, 3/8-1/2-3/4. Série

2/2 VANNES MOTORISEES. corps acier inox orifices taraudés, 3/8-1/2-3/4. Série VAES MOTORISEES corps acier inox orifices araudés, /8 / / / Série 9 PRESETATIO ébi élevé par consrucion du corps de vanne à siège incliné Vanne anicoup de bélier (uilisaion : arrivée du fluide sous le

Plus en détail

Dossier corrigé page 1/28 AGREGATION INTERNE DE GENIE ELECTRIQUE. Option A ELECTRONIQUE ET INFORMATIQUE INDUSTRIELLE

Dossier corrigé page 1/28 AGREGATION INTERNE DE GENIE ELECTRIQUE. Option A ELECTRONIQUE ET INFORMATIQUE INDUSTRIELLE Dossier corrigé page 1/28 AGREGATION INTERNE DE GENIE ELECTRIQUE Opion A ELECTRONIQUE ET INFORMATIQUE INDUSTRIELLE Eude d un sysème indusriel (durée 8 heures) Piloage d un four élecrique à arc Corrigé

Plus en détail

LES APPREILS DE MESURE EN COURANT ALTERNATIF

LES APPREILS DE MESURE EN COURANT ALTERNATIF Chapire 4 LES APPREILS DE MESURE EN COURANT ALTERNATIF I- PARAMETRES CARACTERISTIQUES D UN SIGNAL ALTERNATIF : Un signal alernaif es caracérisé par sa forme (sinus, carré, den de scie, ), sa période (

Plus en détail

Interrupteur crépusculaire digital AlphaLux³ D / 27

Interrupteur crépusculaire digital AlphaLux³ D / 27 Inerrupeur crépusculaire digial AlphaLux³ D2 426 26 / 27! Consignes de sécurié Ce produi doi de préférence êre insallé par un élecricien professionnel, faue de quoi vous vous exposez à un risque d incendie

Plus en détail

Type de document : Cours

Type de document : Cours Secion : S Opion : Sciences de l ingénieur Discipline : Génie Élecrique Les grandeurs élecriques appliquées aux pores logiques Domaine d applicaion : Les sysèmes logiques Type de documen : Cours Classe

Plus en détail

Intégration de Net2 avec un système d alarme intrusion

Intégration de Net2 avec un système d alarme intrusion Ne2 AN35-F Inégraion de Ne2 avec un sysème d alarme inrusion Vue d'ensemble En uilisan l'inégraion d'alarme Ne2, Ne2 surveillera si l'alarme inrusion es armée ou désarmée. Si l'alarme es armée, Ne2 permera

Plus en détail

Distribution de l énergie

Distribution de l énergie Disribuion de l énergie S si Cours 1. La foncion «DISTRIBUER» L énergie fournie par l alimenaion, qu elle soi élecrique ou pneumaique, doi êre disribuée aux acionneurs du sysème. Cee disribuion d énergie

Plus en détail

FONCTION COMPTER. : un compteur décimal possède 10 états distincts.

FONCTION COMPTER. : un compteur décimal possède 10 états distincts. FONCTION COMPTER - DEFINITION Le compeur es une microsrucure (logique binaire) séquenielle qui perme de., dans la limie des bascules qui la consiue (.), les impulsions 2- TYPES DE COMPTEURS Un compeur

Plus en détail

Caractéristiques des signaux électriques

Caractéristiques des signaux électriques Sie Inerne : www.gecif.ne Discipline : Génie Elecrique Caracérisiques des signaux élecriques Sommaire I Définiion d un signal analogique page 1 II Caracérisiques d un signal analogique page 2 II 1 Forme

Plus en détail

CPJ - CPJ2S. Conditionneur de signal analogique Analog signal conditioner. Notice d utilisation User manual

CPJ - CPJ2S. Conditionneur de signal analogique Analog signal conditioner. Notice d utilisation User manual SCAIME S.A.S. - BP 5 - F-745 ANNEMASSE Cedex Tel. : +33 ()4 5 87 78 64 - Fax : +33 ()4 5 87 78 46 Web : www.scaime.com - Email : info@scaime.com Condiionneur de signal analogique Analog signal condiioner

Plus en détail

L = 15 m. 1) Modéliser le pont ainsi que ses appuis (fibre moyenne et représentation des appuis).

L = 15 m. 1) Modéliser le pont ainsi que ses appuis (fibre moyenne et représentation des appuis). ESTP TP1 nnée 2008-2009 PPLICTION 1 : POUTRES DROITES ISOSTTIQUES EXERCICE 1 On considère un pon en béon, de longueur 15 m, don la secion es une dalle en béon armé de largeur 5m e d épaisseur 0,9 m. Le

Plus en détail

CHAPITRE VII. Les Convertisseurs Analogiques Numériques

CHAPITRE VII. Les Convertisseurs Analogiques Numériques CHAPITRE VII Les Converisseurs Analogiques Numériques Olivier Français, 2 SOMMAIRE LES CONVERTISSEURS À INTÉGRATION... 3 I LE CONVERTISSEUR SIMPLE RAMPE... 3 I.1 PRINCIPE... 3 I.2 PHASES DE FONCTIONNEMENT...

Plus en détail

2/2 VANNES MOTORISEES. corps acier inox orifices taraudés, 3/8-1/2-3/4. Série

2/2 VANNES MOTORISEES. corps acier inox orifices taraudés, 3/8-1/2-3/4. Série VAES MOTORISEES corps acier inox orifices araudés, /8 / / / Série 9 PRESETATIO ébi élevé par consrucion du corps de vanne à siège incliné Vanne anicoup de bélier (uilisaion : arrivée du fluide sous le

Plus en détail

Les nouveautés de Word 2013

Les nouveautés de Word 2013 WORD 2013 Office 2013 - Word, Excel, PowerPoin e Oulook Les nouveaués de Word 2013 Aciver/désaciver les repères d'alignemen Les repères d'alignemen permeen, lors du déplacemen ou du redimensionnemen d'un

Plus en détail

Plan : : Les méthodes de codage numérique en

Plan : : Les méthodes de codage numérique en Plan : : Les méhodes de codage numérique en 3.1 Inroducion 3.2 Codages binaires 3.2.1 Codage NRZ (Non Reour à Zéro) 3.2.2 Codage biphasé ou (Mancheser) 3.2.3 Codage CMI (Code Mark Inversion) 3.3 Codages

Plus en détail

DOSSIER DE PRESENTATION ETUDE DU SYSTEME CYCLOCITY DEVELOPPE PAR LA SOCIETE JC DECAUX

DOSSIER DE PRESENTATION ETUDE DU SYSTEME CYCLOCITY DEVELOPPE PAR LA SOCIETE JC DECAUX A 2 AI1-6.1 DOSSIER DE PRESENTATION ETUDE DU SYSTEME CYCLOCITY DEVELOPPE PAR LA SOCIETE JC DECAUX 1. Présenaion générale... 2 2. Archiecure du sysème e rôle de ses différenes composanes... 2 Descripion

Plus en détail

Amp Miser Bandes de transport à économies d énergie

Amp Miser Bandes de transport à économies d énergie bandes de ranspor e de process Bandes de ranspor à économies Calculez désormais en ligne vos économies www.ampmiser.com poenielles! Siegling oal beling soluions Bandes de ranspor à économies Opimiser la

Plus en détail

Redressement commandé

Redressement commandé Redressemen commandé Exercice 1 On donne ci-dessous le chronogramme de la ension aux bornes de la charge u C.( 1 V / div ) La fréquence du signal u issue du ransformaeur es de 5 Hz. De plus, on donne E

Plus en détail

2.1 Envoi d'un message

2.1 Envoi d'un message MESSAGES Oulook 2013 2.1 Envoi d'un message La messagerie es desinée à l'envoi e à la récepion du courrier élecronique. Six dossiers peuven conenir les messages : les dossiers Boîe de récepion, Brouillons,

Plus en détail

BTS Cours appareillage 2013/2014

BTS Cours appareillage 2013/2014 BTS Cours appareillage 2013/2014 N importe quel système doit comporter au moins les cinq fonctions qui sont décrites sur le schéma ci-dessous. Ceci permet, conformément à la norme NFC 15-100, d assurer

Plus en détail

JUMO itron DR 100 Régulateur géré par microprocesseur

JUMO itron DR 100 Régulateur géré par microprocesseur JUMO GmbH & Co. KG Adresse de livraison : Mackenrodsraße 14, 36039 Fulda, Allemagne Adresse posale : 36035 Fulda, Allemagne Téléphone : +49 661 60030 Télécopieur : +49 661 6003607 EMail : mail@jumo.ne

Plus en détail

Contrôle de fréquence

Contrôle de fréquence Conrôle de fréquence elais de conrôle de fréquence Conrôle les variaions de fréquence sur les réseaux alernaifs 50 ou 60 Hz Conrôle sa propre ension d alimenaion connecé enre phase e neure Sur e sous fréquence

Plus en détail

LES APPREILS DE MESURE EN COURANT ALTERNATIF

LES APPREILS DE MESURE EN COURANT ALTERNATIF Chapire 4 LES APPEILS DE MESUE EN COUAN ALENAIF I- PAAMEES CAACEISIQUES D UN SIGNAL ALENAIF : Un signal alernaif es caracérisé par sa forme ( sinus, carré, den de scie, ), sa période ( fréquence ou pulsaion

Plus en détail

Français. Français. n TEMPS Aiguilles des heures, minutes et petite trotteuse.

Français. Français. n TEMPS Aiguilles des heures, minutes et petite trotteuse. SOMMIRE Page CRCTÉRISTIQUES...68 FFICHGE ET OUTONS...69 DE TYPE À VIS D RRÊT...71 CHNGEMENT DU MODE D FFICHGE...72 RÉGLGE DE L HEURE ET JUSTEMENT DE POSITION DES IGUILLES...73 CLENDRIER PERPÉTUEL...80

Plus en détail

Retour aux bases de la photographie Partie 1 L' EXPOSITION

Retour aux bases de la photographie Partie 1 L' EXPOSITION Parie 1 - Secion 1.5 Reour aux bases de la phoographie Parie 1 L' EXPOSITIO Secion 1.5 Synhèse Exposiion Indices de Luminaion IL (EV) 1 Synhèse des valeurs Rappel des échelles normalisées des différens

Plus en détail

DEVOIR DE SYNTHESE N 1 SECTION TECHNIQUE

DEVOIR DE SYNTHESE N 1 SECTION TECHNIQUE LYCEE KHAZNADAR DEVOIR DE SYNTHESE N 1 Proposé par : MLAOUHI S & ABAAB T Disciplines echniques SECTION TECHNIQUE Consiuion du suje : un dossier echnique : pages 1/4 2/4 3/4 e 4/4 Des feuilles réponses

Plus en détail

Serrure codée PRÉSENTATION 1 TD. N 1 : ANALYSE DE LA FONCTION VÉRIFICATION / MODIFICATION DU CODE (FP3)

Serrure codée PRÉSENTATION 1 TD. N 1 : ANALYSE DE LA FONCTION VÉRIFICATION / MODIFICATION DU CODE (FP3) Lycée Marin Luher King (H.F.) SOMMAIE PÉSENTATION 1 Serrure codée A - ANALYSE FONCTIONNELLE DE L'OBJET TECHNIQUE 1 I - FONCTION D'USAGE 1 II - SCHÉMA FONCTIONNEL DE NIVEAU II 1 III - SCHÉMA FONCTIONNEL

Plus en détail

Technique de surveillance

Technique de surveillance Technique de surveillance VARIMETER Relais de surinensié / sous-inensié IL 9277, IP 9277, SL 9277, SP 9277 0238453 IL 9277 IP 9277 SL 9277 SP 9277 Conformes à IEC/EN 60 255-1 IP 9277, SP 9277, SP 9277CT:

Plus en détail

LES ONDULEURS Convertisseurs DC/AC

LES ONDULEURS Convertisseurs DC/AC Chapire VI - Les onduleurs - LES ONDULEURS Converisseurs DC/AC I- Inroducion : L éude va porer sur les onduleurs : monophasés, de ension :Source d enrée (DC) = Source de Tension Source de sorie (AC) =

Plus en détail

Relais embrochables. Relais universels type RU. Présentation. Relais. Embases

Relais embrochables. Relais universels type RU. Présentation. Relais. Embases elais embrochables elais universels ype Présenaion elais 1 n voyan mécanique indique la posiion des conacs. Le voyan es orange lorsque les conacs son enclenchés. 3 1 5 4 2 2 ne version compore un voyan

Plus en détail

Oscillations forcées en régime sinusoïdal.

Oscillations forcées en régime sinusoïdal. Conrôle des prérequis : Oscillaions forcées en régime sinusoïdal. - a- Rappeler l expression de la période en foncion de la pulsaion b- Donner l expression de la période propre d un circui RLC série -

Plus en détail

au taux d intérêt court. Pour cette raison, on applique souvent des modèles explicites

au taux d intérêt court. Pour cette raison, on applique souvent des modèles explicites Chapire 5 Modèles d Inensié Les deux approches dans la modélisaion de risque de crédi approche srucurel e approche d inensié ne son pas compaibles : dans les modèles d inensié, l exisence de l inensié

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce documen a éé mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Naionale des Sujes d Examens de l enseignemen professionnel. Base Naionale des Sujes d'examens de l'enseignemen professionnel

Plus en détail

Documentation Technique de Référence Chapitre 8 Trames types Article 8.14-1

Documentation Technique de Référence Chapitre 8 Trames types Article 8.14-1 Documenaion Technique de Référence Chapire 8 Trames ypes Aricle 8.14-1 Trame de Rappor de conrôle de conformié des performances d une insallaion de producion Documen valide pour la période du 18 novembre

Plus en détail

Déclencheurs STR25 à STR55 Pour Compact C801 à C1251

Déclencheurs STR25 à STR55 Pour Compact C801 à C1251 B Disjoneurs Compa Caraérisiques des délenheurs Délenheurs STR à STR Pour Compa C8 à C N H L N H L N 8 STR DE STR GE STR SE STR UE STR AE STR BE P / P proeion sandard proeion des réseaux alimenés par généraeurs

Plus en détail

MANUEL D'UTILISATION. Unité intérieure pour système de pompe à chaleur air à eau et options EKHBRD011ABV1 EKHBRD014ABV1 EKHBRD016ABV1

MANUEL D'UTILISATION. Unité intérieure pour système de pompe à chaleur air à eau et options EKHBRD011ABV1 EKHBRD014ABV1 EKHBRD016ABV1 MANUEL D'UILISAION Unié inérieure pour sysème de pompe à chaleur air à eau e opions EKHBRD011ABV1 EKHBRD014ABV1 EKHBRD016ABV1 EKHBRD011ABY1 EKHBRD014ABY1 EKHBRD016ABY1 EKHBRD011ABV1 EKHBRD014ABV1 EKHBRD016ABV1

Plus en détail

OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION

OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION Formaion Gesion du sau e de la paie des personnels hospialiers (Ref : H02) Appréhender les mécanismes de la rémunéraion des personnels hospialiers OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION Appréhender les spécificiés

Plus en détail