s.a.r.l. BOE Restaurant panoramique Spécialités gourmandes de la mer VIVIERS DE CRUSTACÉS

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "s.a.r.l. BOE Restaurant panoramique Spécialités gourmandes de la mer VIVIERS DE CRUSTACÉS"

Transcription

1

2 Le Homard Bleu Restaurant panoramique Spécialités gourmandes de la mer VIVIERS DE CRUSTACÉS REPAS D AFFAIRES 45, quai François-1 er - LE TRÉPORT Tél Fax EBTP BP 58 - Z.I. rue du Manoir Blangy-sur-Bresle Terrassement Traitement de Sols Structures de Chaussées Mise en Œuvre d Enrobés Aménagements Urbains Adduction d Eau Réseau d Assainissement Prest Action - Agence de Haute-Normandie CARRELAGES - PARQUETS LAMBRIS - MENUISERIES MATÉRIAUX DE CONSTRUCTION Rue Legout-Lesage PONTS-ET-MARAIS Tél Régie exclusive des publications municipales Tél pavillons - bâtiments bois location de grues s.a.r.l. BOE MENUISERIE - CHARPENTE 38, rue du Tost BAROMESNIL Tél Fax Internet :

3 Editorial 3 Editorial par Alain Longuent, Maire du Tréport 4 Repères Les noces d or de Reinette et Francis Decotte 5 Regards Les vacances en tête 6 Dans la ville L amicale des sapeurspompiers garde la pêche 7 Éducation La «Parent aise» est ouverte 8 Dans la ville Le casino applique déjà la future loi du contrôle d identité 9 Travaux Funiculaire : On aperçoit le bout du tunnel 10 Dans la ville Les jeunes de plus en plus confrontés à la réalité 11 Dans la ville Des noces de diamant pour Liliane et Roger Leconte 12 Sports Marine Lievrouw, championne de France minime de full contact 13 Les gens d ici Daniel Bracque, professeur de judo 14 Culture Un guide touristique «So British» 15 Histoire 1906 : Le Vimeu rouge Madame, Monsieur, Première étape de l anniversaire des soixante dix ans du front populaire dans notre ville la troupe «Miroir du Temps» a produit un spectacle dans la salle Serge Reggiani. Il est vrai que les chansons marquent une époque. Il suffit de rappeler, par exemple, que les deux grands succès de l année 1936, les deux chansons que toute la France fredonnait étaient le fameux «Mon légionnaire» d Edith Piaf et «Tant qu il y aura des étoiles» de Tino Rossi. Il y en eut bien d autres avec la «Scarlatine» de Ray Ventura ou encore «Couchés dans le foin» pour ne pas parler de «Tout va très bien madame la Marquise». Naturellement, la Commune fut à l honneur avec «La butte rouge» et l éternel «Temps des cerises» de Jean-Baptiste Clément. Car 1936, a été aussi un grand moment de notre histoire. Les comédiens et chanteurs ne s y sont pas trompés, avant de se produire, ils ont fait en sorte que les spectateurs écoutent quelques instants le discours de Léon Blum annonçant l institution des congés payés. La deuxième étape verra en septembre des trains de plaisir débarquer des centaines de vacanciers en gare du Tréport qui iront pique-niquer sur la plage. Cette initiative créée en partenariat avec le «Carcahoux» constituera un grand moment de fraternité qui rappellera l une des traditions qui ont fait la renommée de notre ville. D ici là nous auront pris l habitude d emprunter le funiculaire et Le Tréport aura dessiné son nouveau visage. Le front populaire? Ce fut des grèves, mais aussi un bouillonnement culturel, une gauche conquérante et novatrice, de formidables moments de bonheurs individuels et collectifs. Parmi d autres faits saillants de cette formidable aventure de 1936, je retiens qu alors les femmes et les hommes prirent en main leur destin. Et aussi que d un seul coup, la frontière du possible a été bousculée. Aujourd hui, bien sûr, il n est pas question de refaire 1936 mais de se donner la même détermination à faire bouger le champ du possible. Cette période constitue, à n en point douter, un bon exemple pour les forces progressistes qui se doivent de construire un projet de société alternatif avec des propositions courageuses. Je suis persuadé qu il sera possible ensuite de trouver les moyens de lui donner une traduction politique pour battre la droite et réussir à gauche. C est dans ce contexte que, dans quelques mois, vont avoir lieu les élections présidentielles et législatives. Leurs enjeux sont construits jour après jour dans l action commune pour changer cette société. Le peuple n est pas condamné à un choix étriqué mais peut véritablement changer la donne. C est la preuve par le non au référendum du 29 mai et par le rejet du CPE, bases de bien beaux chantiers avec des solides fondations. Votre maire Alain Longuent 3

4 Repères ANIMATIONS 11 juillet, 21h00, Concert, Eglise du Tréport 10 adulte, 6 étudiant, enfant gratuit Renseignement : C. Culturelle & Les Heures Musicales de la Vallée de la Bresle 13 Juillet L Etape du Jour (Epreuve Cycliste destinée aux jeunes), Le Tréport Gratuit, Renseignement : AS Tréport Cyclisme, ( ) 15h00, Visite du Domaine Portuaire «Les Trois Ports», RDV à l Office de Tourisme 4 adulte, 3 enfant Renseignement : Office de Tourisme RDV à l Office de Tourisme 21h30, Bal "100% fluo" avec Chris'Music Animation, Forum de la Plage Gratuit, Renseignement : C. Culturelle 22h00, Retraite aux Flambeaux avec la troupe Guggenmusiks, Départ Centre Technique Av. des Canadiens Gratuit, Renseignement : C. Culturelle 23h00, Feu d artifice, Avant-Port Gratuit, Renseignement : C. Culturelle et Ville de Mers les Bains 14 Juillet 9h30, Défilé avec la fanfare Northern Star, Départ Caserne Pompiers Gratuit, Renseignement : C.Culturelle 15h30, Concert avec la fanfare Northern Star, Forum de la Plage Gratuit, C. Culturelle 15 Juillet 15h00, Tournoi Estival, Gymnase Municipal de Eu Gratuit, Renseignement : TTMTE ( ) 21h00, Concert «mer et musique», Eglise du Tréport 10 adulte, 6 étudiant, enfant gratuit Renseignement : C. Culturelle & Les Heures Musicales de la Vallée de la Bresle 16 Juillet Fête de la Mer 9h15 Levée des Couleurs puis défilé Place de la Poissonnerie 15h00 Sortie en mer des bateaux Avant-Port 23h00 Feu d Artifice, fanfares Avant-Port Gratuit, Renseignement : Mr Philippe Harel ( ) Mme Bénédicte Margollé ( ), commission culturelle 20 Juillet Après-midi, Concours de Galets peints, Forum de la Plage Gratuit, Renseignement : OTSI, Centre Calamel 4 Les noces d or de Francis et Reinette Decotte : acte de fidélité à la ville du Tréport. Francis et Reinette Decotte se sont rencontrés à Saint Omer (Pas-de-Calais). Toutefois, leur union ne s est développée qu après 12 ans d amitié. Après mure réflexion en 1954, ce sera les fiançailles et deux ans plus tard le mariage. De cette féconde union, six enfants naîtront, qui auront à leur tour 19 enfants. Ensuite, les grands parents deviendront également 5 fois arrières grands parents. La carrière et le parcours de Francis Decotte évolua au gré des villes de passage : cristallerie d Arques, l Algérie, Saint Pol sur Mer, le Tréport puis Cergy Pontoise où il termine Brigadier Chef. Dans le cadre de ses activités annexes, Francis Decotte en tant que grand sportif fut maître nageur (surveillance des plages) et fut partie prenante au centre de loisirs Jeunesse du Tréport de 1969 à Reinette Decotte ne fut pas en reste : après avoir exercé durant 25 ans le métier de lingère, elle éleva ses six enfants. Une grande partie de leur famille résidant aux environs et l amitié cultivé durant leur séjour dans notre ville contribuant, c est tout naturellement que notre ville du Tréport a été choisie pour renouveler leur union. Bonne continuation! Claude Huc, adjoint au Maire, a célébré les Noces d Or de Reinette et Francis Decotte Déchetterie du Tréport Contacter la Communauté de Communes de Gros-Jacques au La déchetterie permet le dépôt dans des containers spécialisés des déchets suivants : - Papier, carton - Verre - Déchets verts - Ferrailles - Gravats - Huiles moteurs usagées - Batteries et piles - Pneus de voiture Ce service est gratuit pour les habitants du Tréport, sur présentation d un justificatif de domicile. HORAIRES D ÉTÉ (du 1 er Avril au 31 Octobre) Lundi : 9 h h h h 00 Mardi 9 h h 00 Mercredi : 9 h h h h 00 Jeudi : 9 h h 00 Vendredi : 9 h h h h 00 Samedi : 9 h h h h 00 Viandes et Poissons : Société Avizote à Saint-Aubin le Cauf. Autres déchets alimentaires : four d incinération du Tréport Adresse de la Mairie : B.P. n 1 Rue F. Mitterrand LE TRÉPORT Tél. (standard) : Fax mairie : de la mairie : Site internet de la commune : LE TRÉPORT MAGAZINE Rédaction / Photos : Service Communication Jacky Maussion Hôtel de Ville - BP LE TRÉPORT Composition / Impression Imprimerie ICH Régie Publicitaire exclusive Prest action

5 Les gens d ici LES VACANCES EN TETE Centre Maternel (rue des alliés : ) Juillet et août : 3-6 ans Centre Calamel (rue du foyer) Juillet : 6-9 ans Août : 6-12 ans Centre LDM (rue suzanne) Juillet : ans Centre Bouca nailles (camping) Juillet /août : 6-12 ans Matin : 9h30/12h30 Centre grain galets (plage) Juiilet/ août : 6-12 ans Après midi : 14h/17h Espace ados (rue du 8 mai : parc Calamel) Juillet / août : ans LES MINI-CAMPS 2006 Nouvelle formule : inscription 10 jours avant le séjour Nombre de places limité En juillet : 6-9 ans : équitation 9-12 ans : optimist 9-12 ans : VTT ans : kayak de mer ans : VTT ans : kayak de mer En août : reconduction de la formule L hébergement peut se dérouler en gîte, en roulotte, sous tente en camps fixe ou itinérant. Quelques chiffres : en enfants de 3 à 6 ans ont fréquenté le centre maternel 415 enfants de 6 à 13 ans ont fréquentés les centres primaires 7 mini camps 1 séjour VOILE Pour tout renseignement, contacter le centre CALAMEL au

6 Dans la ville L amicale des sapeurs-pompiers garde la pêche L amicale des sapeurs-pompiers confirme sa vitalité. Au cours de l assemblée générale, son président Jean-Pierre Boimare laisse en suspens l organisation de la foire à la coquille en Avec cinq naissances l année dernière et deux mariages programmés pour cet été, l amicale des sapeurs-pompiers affiche une belle vitalité. Si une commission des mandats avait fait un compte rendu de l assemblée générale le rapporteur aurait pu annoncé : «Le plus âgé à 83 ans, il s agit de notre camarade Eugène Bourdin, le plus jeune, Romain Dufour à 17 ans». Entre la foire à la coquille Saint Jacques en février et l arrivée du Père Noël en décembre les membres de l association participent à la foire aux moules, à la course des trois villes sœurs ; organise un vide grenier, un concours de pétanque et mettent le feu lors de la Saint Jean. Sur ce dernier point, une incertitude demeure. «On allume un bûcher où un géant de paille?» s est interrogé Jean-Pierre Boimare, le président de l amicale, renvoyant prudemment à plus tard une décision qui risque de faire l objet d âpres débats. L amicale confirme sa vitalité avec l accueil le 4 avril dernier de 450 sapeurs-pompiers venus de tout la Seine- Maritime à l occasion de la journée sportive qui s est déroulée au gymnase et au stade du collège Rachel Salmona. Habitude prise sans doute à la caserne ou au cours d interventions délicates, chacun est chargé d une opération précise lors de la tenue de l assemblée générale. Jean-Pierre Boimare, chef d orchestre, dirige la manœuvre et donne la parole au trésorier, au rapporteur des activités de l année écoulée, au responsable de la location de la vaisselle, à celui du camion, à celui des friteuses, et à Claude Huc l adjoint au maire chargé de En manœuvre ou lors de l assemblée générale de leur amicale, chacun est chargé d une opération particulière la sécurité. Ensuite le chef tire les conclusions et pointe les disfonctionnements : «Il y a des sapeurs-pompiers qu on ne voit pas beaucoup lors des animations. Nous allons donc instituer un cahier de présence». Les coupables risquent d être privés de fête des pères mais «les enfants auront leurs jouets à Noël» a promis Jean-Pierre Boimare. Pour 2007, la tenue de la troisième foire à la coquille Saint Jacques est laissée en suspens : «Elle représente beaucoup de travail, tout dépendra des bras dont on dispose». Une telle organisation suppose, il est vrai, de mobiliser une centaine de bénévoles dont toutes les épouses des sapeurs-pompiers, qui ont acquis le droit après un tel dévouement de dîner ensemble sans leurs maris dans un restaurant. Sacrée soirée! Une année 2007 qui verra aussi l accueil durant le week-end de Pâques des pupilles. Jean-Pierre Boimare y tient particulièrement. Selon les hébergements disponibles ils devraient être une trentaine à découvrir le littoral entre Seine et Somme. Le loto de l AST cyclisme Pour leur deuxième loto l AST Cyclisme a accueilli plus de 300 personnes dans la salle Serge Reggiani. Une réussite qui confirme la bonne organisation du premier essai. Si l on ajoute à cela une dotation conséquente avec notamment un lavelinge et un sèche-linge, un VTT (logique!) ou encore un appareil numérique, trois lecteurs DVD, un téléviseur et de nombreux paniers garnis on comprend mieux l engouement des participants. On note au passage cette heureuse initiative qui veut que chaque gagnant fasse indirectement un ou une heureuse puisque à chaque fois, le voisin de droite ou de gauche reçoit un lot. Les effectifs de l AST cyclisme Le prochain rendez-vous de l AST cyclisme est fixé à la pentecôte sur le plan sportif avec une course sur route à Yzengremer et le 1er juillet avec le concert d Allan Vermeer, salle Reggiani. 6

7 Education La «Parent aise» est ouverte Cette nouvelle structure se veut un lieu de discussions et d échanges. Elle accueille dorénavant les parents et les enfants à l immeuble Dahlias situé dans le quartier des Terrasses. Il ne manque pas un seul jeu, pas un seul sachet de thé nature ou parfumé, pas une seule cuillère à café, dans le nouvel espace «Parents-enfants» de la «Parent aise». Situé dans un appartement de l immeuble Dahlias dans le quartier des Terrasses à proximité de la future gare haute du funiculaire, l espace qui correspond à un grand appartement s apprête à accueillir les mamans et leurs enfants. «Dans l immédiat il s agit d une prise de contact. Les habitants de ce quartier fréquentent peu les structures municipales, nous voulons d abord les écouter, être attentives à leurs attentes et tenter d y répondre». Nathalie Poussin, animatrice à la halte garderie a accepter de relever le défi qui consiste à faire de ces anciens mètres carrés sociaux un vrai lieu de rencontres et d échanges : «Il ne sert à rien d afficher de grandes ambitions que nous ne serions pas en mesure de réaliser. Il ne s agit pas d un nouveau lieu de garde d enfants, on invite les parents à venir faire une pause autour d un café, on discute, on échange les expériences, et pourquoi pas, si le jeu en vaut la chandelle on prend une initiative». Nathalie Poussin, secondée dans un premier temps par Christelle Anne, la directrice du centre maternel, pense d ores et déjà à une conférence sur l alimentation, à des débats sur des vastes sujets liés de l éducation. Dès juillet, par exemple, des musiciens parents de jeunes Christelle ANNE et Nathalie POUSSIN peaufinent les locaux de l immeuble Dahlias avant d accueillir parents et enfants au sein de la Parent aise enfants participeront aux permanences, un atelier «perles» animé par une mère de famille va aussi être créé. Dans ce quartier constatent les deux animatrices «la solidarité familiale est privilégiée lorsqu il s agit de la garde des enfants». D où l idée d une collaboration avec les assistances maternelles et le médecin PMI. Rien, visiblement n a été laissé au hasard. Reste que la réussite de l opération est loin d être assurée. Jean-Jacques Louvel, l adjoint à l éducation, a été très clair : «Dans quelques mois, à l heure du bilan, la décision sera prise de poursuivre ou pas l expérience». Même si ce type de structure s apparente naturellement à une action sociale, il convient selon Nathalie Poussin «ne pas lui donner cette connotation». Conçu pour tous les publics la «Parent aise» se fixe même l ambition de faire monter les gens d en bas grâce au funiculaire. Le funiculaire synonyme d ascenseur social, il suffisait d y penser Permanences les mercredis de 10 à 12 heures et les vendredis de 9 à 11 heures. Le pain quotidien des enfants Tous les matins, au petit déjeuner, les enfants qui fréquentent le centre maternel goûtent un pain différent. Il était donc difficile de résister à la tentation de pénétrer dans l antre d un vrai boulanger, là où se pétrit la pâte, là où le mélange savant de farine, de sucre, d eau, de levure, de sel, permet à chacune et à chacun d avoir accès à son pain quotidien. Par groupe de dix, les piots ont donc été accueilli par Thierry et Séverine Hohmann dans la boulangerie pâtisserie de la place Notre Dame avec au programme la fabrication d une briochette. C est simple, il suffit d ajouter des œufs et du beurre aux ingrédients de base. L artisan propose trente six pains différents qui se déclinent à partir de bien jolis mots : olive, lardon, oignon, raisin, amande, noisette, noix Il y a aussi le pain au levain, celui des marins, dont la croûte épaisse permet à la mie de se conserver très longtemps. «Il était aussi très prisé dans les campagnes lorsque le boulanger passait rarement» ajoute Séverine Hohmann. Les enfants du centre maternel ont été accueillis dans la boulangerie pâtisserie de la place Notre-Dame pour apprendre à faire leur pain. Les enfants quant à eux ont déjà goûté le pain grillé et de mie et celui à la tomate. Reste deux spécialisés qui méritent le détour : le pain aux graines et le pain Tréportais. Le pain aux graines (ne pas confondre avec le pain aux céréales) tire son originalité de la touche personnelle de l artiste. La base est constituée de farine blanche, le secret repose sur le temps de pause. Le pain Tréportais, composé d un mélange de farine blanche et de farine de meule, tient lui aussi sa saveur particulière au temps de pousse et à la manière dont la pâte est pétrie. Aujourd hui tous les enfants de 3 à 6 ans du centre maternel ont appris à fabriquer leur pain avant de le gagner. Ils ont aussi apprécié le goût de cette nourriture terrestre qui reste l aliment de base et qui n a rien perdu de sa symbolique. 7

8 Dans la ville Le casino applique déjà la future loi du contrôle d identité Une pièce d identité est dorénavant exigée à l entrée du casino. Mais une demande d extension du parc de machines à sous a été déposée et une table de roulette anglaise est à la disposition des joueurs. Même si la loi obligera de présenter une carte d identité à l entrée des casinos à partir du 1er novembre prochain, celui du Tréport applique depuis le 3 avril la nouvelle procédure. Devenu casino test du groupe «Moniflor», qui s est singulièrement étoffé récemment avec une prise de participation à hauteur de 35 % du «Loto Québec», le groupe mise sur un développement important du chiffre d affaires de son casino de la côte d Albâtre qui accueille en moyenne 800 joueurs par jour avec des pointes de 1500 parfois le dimanche ou les jours fériés. D où l anticipation de l application de la loi au Tréport qui permet d ores et déjà d en mesurer les premiers effets. Selon Jean-Marie Pieggi, le directeur «les débuts sont difficiles, l affluence a chuté de 10 % et de 25% au cours des week-ends». La mesure qui vise à protéger les mineurs et à mieux contrôler l entrée des joueurs pathologiques ( sont recensées dans le pays) est jugée plutôt positive par Jean-Marie Pieggi qui fait un pari sur l avenir : «Il s agit bien entendu d une contrainte mais la plupart des joueurs trouvent cela naturel et rassurant. Quant au personnel il s estime un peu mieux sécurisé. J insiste sur le fait que nous ne constituons aucun fichier, il ne s agit que d un simple contrôle. Concernant les étrangers il suffit pour eux de présenter les papiers qui leur ont permis d entrer sur le territoire». Il existe d autres raisons de devenir un ANPR (à ne pas recevoir). Le personnel du casino qui repère un joueur qui mise trop peut le signaler à la direction, le chèque sans provision n est franchement pas recommandé, et le directeur a le pouvoir d interdire définitivement l entrée de son établissement à toute personne qui aurait un comportement incorrect ou agressif. Anticiper l application de la loi donne prétexte à la direction du casino de passer à l offensive. Une extension importante du parc des machines à sous a été demandée à la commission supérieure Jean-Marie Pieggi, le directeur du casino et Arnaud Guivarch directeur délégué devant la nouvelle table de roulette anglaise. des jeux. Cette commission qui dépend du ministère de l intérieur est la seule habilité à donner ou pas les autorisations. Dans le dossier présenté la direction indique la création, si accord, de six emplois supplémentaires à temps plein. Dans le même temps la «tokénisation» des machines à sous se met en place (il s agit d un jeton à 2 euros qui permet de jouer sur une machine automatiquement plusieurs fois des mises de 10 centimes et de 20 centimes). Et grande nouveauté la première roulette anglaise est arrivée ainsi que le black jack. Le groupe «Moliflor» fonde de gros espoirs sur le développement du casino du Tréport. Une ambition justifiée selon Jean-Marie Pieggi par sa situation géographique exceptionnelle et la renommée de sa station balnéaire : «Nous sommes très proches de Paris. Cayeux n est pas vraiment un concurrent et nous avons une clientèle différente de celle de Dieppe. Les Eudois qui allaient à Forges les Eaux viennent aujourd hui plus volontiers au Tréport». Le photographe Eric Lorenz expose au casino Eric Lorenz photographie depuis des années le littoral avec un penchant non dissimulé pour les clichés de Mers et du Tréport. Goélands argentés, falaises, galets, quais, esplanade, l environnement dans lequel il vit l émerveille à la manière d un tourisme qui découvre pour la première fois les villes sœurs. Les toits des maisons du quartier des Cordiers sous la neige Il est donc naturel qu il expose quelques instantanés des cités balnéaires dans une salle du casino. Installé au Tréport, puis aujourd hui à Mers dans une petite boutique rue Jules Barni, l artisan donne à voir des photos panoramiques sur toile qui mettent en valeur le caractère unique d un paysage dominé par les falaises et la mer. Avec de temps à autre des moments rares à l exemple de cette vue plongeante sur les toits enneigés des maisons du quartier des Cordiers. 8

9 Travaux Chantier du funiculaire : On aperçoit le bout du tunnel Une visite du chantier du funiculaire a été organisée à l attention des employés municipaux. Alain Longuent en a profité pour inviter le président de la communauté de communes. (Article rédigé le 11 Avril). «Tu viens voir où en est mon chantier du funiculaire?». Camille Marcan Dumesnil le président de la communauté de communes de «Gros Jacques» ne s est pas fait prier lorsque Alain Longuent lui a lancé l invitation. Très attentif aux explications de Georges Ganz, l un des responsables «d ACT Architecture» qui a conçu le projet de la remise en route du funiculaire, l élu par ailleurs maire de Saint Quentin la Motte a apprécié en connaisseur : «C est passionnant! Je suis impatient que tout soit fini, mais il faut respecter les délais». Le DVD conçu par le réalisateur Patrice Veneau sur l aventure de ce chantier qui sera distribué à la population Tréportaise en septembre prochain intéresse Camille Marcan Dumesnil. Mais nul doute qu Alain Longuent fera en sorte d en offrir un exemplaire à ses collègues de la communauté de communes. Actuellement le gros œuvre est terminé. La grue qui domine la falaise va être démontée dans les prochains jours. Les éléments de la charpente de la gare sont sur place, l ossature des trois commerces d une surface de 450 mètres carrés chacun prend forme, très vite le vitrage, l habillage des façades avec vue sur le large vont suivre. Le délai fixé pour la remise en route n a pas pris un nouveau retard. Il se situe toujours autour du 15 juillet. Les parkings souterrains d une capacité de 213 places sur deux niveaux sont terminés. Il reste à fignoler l espace avec au sol un revêtement de couleur jaune paille. Quant aux murs ils seront peints en blanc. Le parking aérien suit le mouvement et est d ores et déjà prêt à accueillir les premiers utilisateurs du funiculaire. Le chantier, tout au moins visuellement, va donner dorénavant l impression de s accélérer. La construction des structures autour du funiculaire, gares et commerces notamment, posent infiniment moins de problèmes techniques aux employés de l entreprise «Quille». La réalisation des parkings souterrains et de son environnement, par exemple, a nécessité 3500 mètres cubes de béton. Parler de «gros œuvre» à ce propos ne Le gros œuvre terminé, le chantier du funiculaire peaufine son environnement. correspondant pas à la réalité, il s agit plutôt d un travail d une grande finesse. Les rails sont arrivés et ils vont être installés dans le tunnel rapidement. Les cabines construites en Italie seront livrées ensuite afin d effectuer les premiers essais. Le chantier reste interdit au public mais ce dernier pourra bientôt découvrir sur la terrasse de la gare haute un panorama exceptionnel sur Mers et la baie de Somme. Le nouvel éclairage de l église L église Saint Jacques méritait comme le Mont Saint Michel situé à l autre extrémité de la Normandie d être mise en valeur, la nuit, par un éclairage approprié. Michel Bilon, adjoint à l environnement et son collègue Philippe Poussier ont donc proposé au conseil municipal d engager une étude. C est la société Thorn qui a été choisie. Pour un coût de euros dont 6021 euros subventionnés par le conseil général, l église a retrouvé une illumination digne de son architecture. Il est vrai que celle-ci le mérite amplement. Nichée sur la première terrasse de la ville elle domine le port et ne peut échapper au regard des pêcheurs lorsqu ils sont au large. Dorénavant, la nuit l église brille de tous ses feux. Et comme par miracle, les ruines de l abbaye Saint Michel située derrière l école maternelle Pierre Brossolette profite elles aussi de la lumière. L église Saint-Jacques est doté d un nouvel éclairage qui met en valeur son architecture 9

10 Dans la ville Les jeunes de plus en plus confrontés à la précarité Le forum de l insertion regroupant les structures sociales du canton d Eu dans la salle Serge Reggiani a mis en évidence l élargissement de la précarité chez les jeunes et la nécessité de créer une dynamique pour l emploi. Les constats sociaux des équipes médico sociales confirment le décrochage alarmant d une partie de la jeunesse, aggravé dans notre région du fait de son enclavement et des perspectives d emploi souvent précaires. Au Tréport, par exemple, 210 jeunes de 16 à 25 ans sont à la recherche d un emploi. Le centre médico social d Eu qui intervient en milieu urbain et rural de Longroy à Etalondes en recense pour sa part 320. (ANPE janvier 2006). Le même constat est dressé à Criel qui pour une population de 213 jeunes de 16 à 25 ans compte 44 demandeurs d emploi. Le canton d Eu conserve pourtant grâce à l industrie du verre et les activités liées au tourisme un dynamisme indéniable. Mais les emplois générés sont souvent à durée limitée et précaire. Au Tréport, restauration et pêche sont les domaines les plus demandeurs mais uniquement de mars à septembre. Toujours selon l ANPE ces jeunes entre 15 et 19 ans, hors cursus scolaire, sont touchés à 43 % par le chômage et entre 20 et 24 ans ils le sont à hauteur de 33 %. L assistante sociale du secteur met en exergue un phénomène nouveau lié à cette précarité : «Un projet de relogement a permis de nouer le contact avec des jeunes hommes sans domicile, squattant des locaux vides, arrivés au Tréport depuis quelques mois sans projet particulier ou attache sur le site». Cette population ne fréquente, hormis que très ponctuellement le centre social et les agences d intérims, aucune structure. «Souffrant d errance, ces jeunes sont de plus en plus marginalisés et exclus de la vie citoyenne» conclut l assistante sociale. Manifestation à Eu contre le CPE Les administrations, les centres sociaux, constatent leur impuissance à l égard de cette partie de la population : «Ils s inscrivent peu dans les dispositifs existants et fréquentent peu les structures sociales. L environnement social et familial sur le territoire paraît amplifier la démotivation de ces jeunes souvent en rupture». Certes, encore faudrait-il adapter toutes ces structures à une situation qui ne cesse d évoluer. Le centre social Némo devenu Ancrage a commencé, par exemple, à effectuer un travail qui tend à prendre concrètement le réel en considération. Mais ce n est pas gagné, loin de là. Les structures sociales se comportent trop souvent comme de généreux bénévoles qui placardent une affiche pour lutter contre l illettrisme sachant pertinemment que celle-ci n a aucune chance d être lue par les intéressés. Ce forum de l insertion même s il donne l impression d être un cataplasme sur une jambe de bois aura eu au moins le mérite de faciliter la coordination entre les partenaires de l emploi et de l éducation populaire. De confirmer aussi le mal être d une majorité de jeunes face à leur insertion professionnelle : une démotivation souvent liée aux échecs scolaires, à l environnement familial, aux formations qui ne débouchent pas sur une offre d emploi et à l image négative de l économie avec sa panoplie de contrats précaires sans avenir. Quand les jeunes s organisent pour financer leurs projets Les activités du centre social et culturel «l Ancrage» en direction des jeunes de 13 à 18 ans bénéficient elles aussi d un certain renouveau après la reprise en main de Jean Venel, le nouveau président du conseil d administration. Une brocante organisée sous le marché couvert a regroupé ainsi une trentaine d exposants. «Nous enregistrons de nouvelles adhésions. L idée qui consiste à demander aux jeunes de trouver euxmêmes les financements afin de concrétiser leurs projets prend forme». Mélanie Boclet, qui effectue un stage de formation d animatrice s est investie avec une dizaine de jeunes du quartier des Terrasses pour programmer une sortie au parc Astérix et organiser un séjour équestre : «Nous avons vendu du muguet, nous proposons de laver les voitures et nous allons participer à la foire aux moules les 5 et 6 juin prochains». Des jeunes du quartier des Terrasses ont organisé une brocante pour financer leur projet. L invitation faite aux jeunes «d ouvrir la boîte à rêves» peut devenir une réalité. Le message du centre social est limpide : «Vous nous présentez un projet, nous en discutons ensemble et nous vous aidons à le concrétiser» 10

11 Dans la ville Des noces de diamant pour Liliane et Roger Leconte Il est rare pour des époux de se présenter soixante ans après leur mariage devant monsieur le maire. Le 6 avril 1946, Liliane Tavernier et Roger Leconte, ne se doutaient sûrement pas lorsqu ils ont dit oui qu ils fêteraient un jour ensemble leurs noces de diamant avec leurs trois enfants, leurs cinq petitsenfants et un arrière petit fils. Avril 1946! «La municipalité en place est encore celle qui a été désignée par le commissaire de la République au lendemain de la libération. C est Lucien Leroy, instituteur, premier adjoint au maire, militant communiste qui procède à votre union» rappelle le maire Alain Longuent. Ce dernier soulignera que ces noces de diamant constituent pour lui une première. Bien sûr on ne résume pas soixante ans de vie commune en quelques lignes. Mécanicien de profession Roger Leconte a travaillé dans différents garages de la région, dans des entreprises de travaux publics, puis en usine notamment chez Maillard à Incheville et chez Banides Debeaurain durant vingt cinq ans. Dans les années cinquante Liliane et Roger Leconte exercent le métier de restaurateur au Tréport, quai François 1 er face à la Poissonnerie municipale, puis ce sera le «Jules Verne». Ensuite ils s installent à Aumale La famille et les amis ont entouré Liliane Roger Leconte à l issue de la cérémonie. où ils tiennent le restaurant de la place du marché. Mais c est surtout avec et au travers de leur engagement dans la vie associative que Liliane et Roger Leconte vont devenir des «figures» locales. Il y a peu, par exemple, Roger Leconte dirigeait le club des personnes âgées «Les bons amis». Durant des années, il a assuré le transport des équipes de football d Incheville et d Aumale. Alain Longuent concluait cette cérémonie empreinte de simplicité et d émotion avec ce message : «Je vous souhaite du bonheur, pour aujourd hui, et pour très longtemps encore». Patchwork et point compté avec les familles du canton d Eu Ayant pris ses quartiers dorénavant dans la salle Serge Reggiani pour organiser ses ventes échanges, l association des familles du canton d Eu a présenté pour la première fois dans cette même salle un aperçu des créations de ses adhérentes. Tricot, crochet, patchwork, le club des «bouts d Eu tissus» a donné à voir ce qu il est possible d obtenir avec des aiguilles, du fil, du coton et de la laine. Les tricoteuses et les couturières d antan ne sont d ailleurs plus tout à fait ce qu elles étaient. Avec un portable et un programme adéquat, il est possible aujourd hui de relier une prise USB à une machine à coudre qui brode un dessin ou un kit en un temps record. Le prix, à l évidence demeure dissuasif, une telle machine à coudre coûte entre 4000 et 4500 euros. Le travail de couture traditionnel, dans ces conditions, a encore de beaux jours devant lui. Les démonstrations effectuées au cours de cette exposition n ont d ailleurs pas, visiblement, impressionné les adeptes de l aiguille et du fil. Aussi perfectionnée soit-elle la machine ne remplacera pas de si tôt l art du petit raccommodage et de la nécessité, toujours, de consolider le bouton qui menace de lâcher prise. Jean-Pierre Garreau, le président n en oublie pas pour autant le caractère social de son association. Il a tenu, par exemple, a invité ses «Amies Sans Frontières» d Oust Marest. Ces dernières, tricoteuses bénévoles, se rendent dans les maternités pour offrir de la layette aux mamans en difficulté. Le club du «point Le petit racomodage a encore un bel avenir devant lui. L association des familles du canton d Eu, a exposé dans la salle Serge Reggiani, les travaux de ses adhérents. compté», pour sa part, fait bon ménage avec les compositions florales du Japon présentées par Danièle Barge une artiste de «l Ikebana». Cette exposition colorée et vivante aura permis, dans tous les cas, à l association des familles du canton d Eu, au-delà des ses ventes échanges à mieux faire connaître ses activités. 11

12 Sports Marine Lièvrouw, championne de France minime de full contact Marine Liévrouw, 15 ans, 1mètre 65 pour 46 kilos vient de décrocher le titre de championne de France minime de full contact. La jeune licenciée du club Tréportais, scolarisée au collège Rachel Salmona, demeure dans le petit village de Tocqueville sur Eu. Rien ne laisse supposer dans l allure de la petite fille timide que renvoie Marine qu elle est une redoutable combattante sur un ring. Le full contact, en effet, n est pas à priori un sport de «fillette». Marine le pratique pourtant depuis l âge de six ans : «J étais très indisciplinée à l école, mon institutrice m a conseillée de me défouler en pratiquant un sport de combat». Voilà en quelque sorte comment un zéro de conduite peut conduire à la plus haute marche du podium. Son parcours est remarquable, championne de Seine-Maritime, vainqueur de la coupe de Normandie elle termine deuxième aux championnats de Normandie pour cause de pneumonie. Ses professeurs, Eric Hannier et Guillaume Vaumartin, gardent la tête froide : «Il s agit de sa première année de compétition. Nous allons maintenant la préparer à passer sa ceinture noire». Au full contact il faut avoir 16 ans pour franchir ce seuil. Le club qui Marine Lièvrouw a décroché le titre de championne de France de full contact dans sa catégorie. compte un peu de 70 licenciés, dont une quinzaine de jeunes filles, est en plein boum. Outre Marine Liévrouw, trois autres licenciés s étaient qualifiés pour ces championnats de France. Michel Lamerval chez les cadets dans les moins de 70 kilos est éliminé en huitième, Kévin Chauvet également cadet dans les moins de 65 kilos est éliminé aussi en huitième et Jordan Poix chez les poussins chez les moins de 46 kilos ne franchit pas non plus le cap des huitièmes. Un stage VTT de descente avec Michaël Deldycke Patricia Laffont, la présidente de la commission régionale VTT ne concevait pas d organiser un stage de descente sans le concours de Mickaël Deldycke, l un des leaders mondiaux de la spécialité : «On ne peut espérer meilleur conseiller technique, de plus il est une référence pour les jeunes». Le club Tréportais a donc accueilli trente cinq jeunes vététistes venus des deux départements Normands. Restait à Laurent Jacques, le président de l AST cyclisme, d imaginer un parcours susceptible de rebuter les plus casse-cou : une piste de 500 mètres de pente raide et accidentée entre Etalondes et la résidence Charles Gounot. pouvaient avoir toute leur place compétitions. lors des prochaines La piste, quant à elle, a été fermée prudemment. Elle pourra, pour un autre stage ou pourquoi pas pour une manifestation sportive être remise en service. Après une démonstration à couper le souffle, Michaël Deldycke a indiqué ce qu il convenait de faire avant de monter sur le VTT : «Nous allons descendre à pied afin de repérer tous les obstacles, les trous, les racines, les bosses, les virages. Ensuite nous allons descendre par tronçons». Tous ces jeunes qui participent au trophée régional de la descente VTT auront ainsi acquis au contact du champion de France de four cross et du triple champion du monde de BMX quelques données techniques qui leur seront particulièrement utiles. Mathieu Quatrelivre et Julien Profit, les deux jeunes espoirs du club Tréportais ont prouvé à l occasion de ce stage qu ils Avant de se lancer, les jeunes vététistes ont repéré soigneusement le terrain. 12

13 Les gens d ici Soixante dix ceintures noires pour Daniel Bracque La remise de nouvelles ceintures au club de judo a revêtu un caractère exceptionnel avec Marie Briet, plus jeune ceinture noire de France et l attribution de la médaille de la ville à son entraîneur Daniel Bracque. Régis Boulenger, adjoint au sports a remis la médaille de la ville à Daniel Bracque. Il est banal qu une ceinture de judoka change de couleur. Du blanc au jaune il n y a pas de quoi en faire un plat, mais il est exceptionnel qu elle devienne noire sur une jeune fille de quatorze ans et 10 mois. Marie Briet, 1m64 pour 64 kilos devient ainsi la plus jeune ceinture noire de France. Actuellement scolarisée au collège Pasteur à Rouen dans une section de sport étude la jeune fille qui effectue sa première année dans la catégorie cadette a quasiment tout gagné cette année. Reste les championnats de France où une place sur le podium est très attendue par son entourage et ses professeurs. L un d eux, Daniel Bracque, instructeur de judo dans la Somme durant treize ans a formé 70 ceintures noires. A l entraînement il ne fait pas dans la dentelle, avec lui ce n est jamais parfait, c est toujours peut mieux faire, et son fameux «tu as intérêt à t entraîner si tu ne veux pas manger du tatami» est devenu légendaire. Les enfants adorent. Ils savent qu avec lui ils iront jusqu au bout d euxmêmes, jusqu au bout de leurs possibilités. L ambiance était donc au grand jour autour du tatami, avec une présence massive des parents et des élus, pour cette remise de ceintures inhabituelle. Outre Marie Briet, Raphaël Decayeux à 26 ans devient ceinture noire 2 ème dan et Raphaël Leplomb décroche à 15 ans sa ceinture marron. Mais c est surtout Daniel Bracque qui faisait l objet, une fois n est pas coutume, de toutes les attentions. L homme visiblement apprécie modérément les honneurs. Son ami et président du club Patrick Briet, lui a tout de même concocté une petite cérémonie avec remise de la médaille de la ville et discours rédigé par les élèves. Régis Boulenger l adjoint aux sports en a profité pour rappeler la genèse du club Tréportais qui débute lors d une rencontre au supermarché entre deux hommes poussant leur caddy : «Je se sais pas trop où je peux continuer à pratiquer le judo». «Mais viens chez-nous» réplique l adjoint qui subodore une sacrée et belle recrue. Les débuts seront difficiles mais le travail réalisé depuis dix ans, la manière toute personnelle de Daniel Bracque de pouponner les enfants commencent à porter ses fruits. Les judokas Tréportais ont aujourd hui une renommée plutôt flatteuse sur tous les tatamis. Le judoka 3 ème dan aujourd hui arbitre F3, professeur de judo, a difficilement maîtrisé la charge affective de ses élèves au moment de la lecture de leur message : «Il râle mais il nous estime, surtout ne change pas. On t aime». 13

14 Culture Un guide touristique «So british» La ville sort un guide en anglais «A taste of Le Tréport» à destination des touristes en provenance d Angleterre. Il a été réalisé par le journaliste britannique Peter Avis. «Il y a les guides convenables et les guides inconvenables». C est avec humour que Peter Avis journaliste anglais résident dans la belle ville de Brighton (Angleterre) mais aussi à Dieppe, a présenté le nouveau guide sur Le Tréport destiné aux Anglais. «A taste of Le Tréport» n évoque pas uniquement la cité portuaire mais s attache aussi à présenter Eu, Mers-les-Bains et la vallée de la Bresle. Le guide dont les textes ont été réalisés par Peter Avis et dont la mise en page a été assurée par le photographe et graphiste Paul Bonmartel se veut aussi impertinent dans ses commentaires. Pas question d écrire que «tout est beau et tout est gentil» a déclaré avec conviction le journaliste anglais. Ce qui n a posé aucun problème au maire du Tréport Alain Longuent. Il a donné à Peter Avis carte blanche. Il est vrai qu Alain Longuent connaissait la réputation de ce journaliste anglais, fin connaisseur de la région. Durant plusieurs années il a été à l origine du très connu A taste of Dieppe. Enchanté par le résultat, le maire du Tréport a toutefois regretté que la communauté de communes de Gros Jacques ne se soit pas associée à cette démarche. En revanche, la ville d Eu a vite reconnu l intérêt d un tel document touristique. Plusieurs élus étaient présents dont le premier adjoint Alain Gouttenoire. Les deux villes seront associées pour la réalisation 2007 de ce guide. Reste à convaincre Mers ainsi que d autres communes de rejoindre le petit club pour faire du guide un outil de promotion de ce secteur bordant deux régions et deux départements. Paul Bonmartel et le journaliste Anglais Peter Avis ont présenté «A taste of Le Tréport». Comme le souligne Peter Avis, les lecteurs anglais découvriront dans A taste of Le Tréport, un historique de la cité portuaire, une présentation des trois villes sœurs, un peu de géographie pour situer la région de Caen à Dunkerque, une histoire du verre ainsi que le retour du funiculaire. Au fil des pages, le lecteur anglais découvrira une photo sur «Brighton-les-Pins» mais aussi du château de Rambures. Le guide évoque aussi «le steak trop dur que Victor Hugo dut ingurgiter en 1837». Et bien entendu, comme nous sommes en France, A taste of Le Tréport n oublie pas le «Eating out» avec ses nombreux restaurants. A cela s ajoute des tuyaux pour les voyageurs, des phrases utiles pour se faire comprendre ainsi qu un glossaire des poissons que l on peut déguster au Tréport. Un «Cabaret 1900» pour les personnes âgées Airs d opérette, chansons coquines, lyriques, le spectacle réservé aux personnes âgées sur le thème «Cabaret 190» a fait merveille dans la salle Serge Reggiani. Une panne de la sono a même permis à un comédien de s improviser conteur, salace, certes, mais le genre ne laisse jamais indifférent. Sur la scène, des spectateurs avaient revêtu des costumes d époque, faisant ainsi office de figurants au moment où étaient évoqués en chansons Bruant, Lautrec, Yvette Guilbert, le général Boulanger et Paul Delmet. La troupe intègre des artistes des cabarets montmartrois du «Lapin Agile», du «Cancan» et de «La Crémaillère». Sur scène, la participation des spectateurs en costume d époque. Les danseuses de cancan ont toujours les faveurs du public. Le «Cabaret 1900», comme les années précédentes à l occasion du spectacle pour les personnes âgées a bien rempli son contrat. 14

15 Histoire 1906 : Le Vimeu rouge se lève La grève des deux cents ouvriers serruriers et fondeurs de l usine Riquier a marqué les esprits depuis un certain 3 avril Voici la première partie d une l évocation des faits. En 1900, un syndicat du cuivre voit le jour dans le Vimeu. Il regroupe quarante membres. Son siège est à Friville et son secrétaire se nomme Bourchet. Une grève secoue alors l usine Decayeux, à Escarbotin. Les conflits dans le Vimeu sont volontiers durs, non dénués de violence, verbale ou physique. En 1902, lors de la grève chez Lebarbier et Marescaux à Escarbotin, six gendarmes sont blessés et la maison du maire est caillassée. En janvier 1906, c est l usine Debeaurain de Béthencourt qui est en grève. La maison du patron est saccagée. La comptabilité de l usine est détruite. Malgré les coups de feu tirés en l air, les deux gendarmes qui gardaient l habitation doivent reculer face aux jets de pierres des manifestants. Ceux-ci font le tour des usines en chantant la Carmagnole et l Internationale. Et en criant «Mort aux patrons!». En mars 1906, trois cents ouvriers serruriers de Fressenneville se syndiquent. Les adhésions sont tenues secrètes par crainte de représailles. Leurs patrons, messieurs Riquier, ne veulent à aucun prix de syndicat malgré la légalité de celui-ci depuis la loi de En 1900, face aux premières velléités de syndicalisme, ils avaient renvoyé une vingtaine de leurs ouvriers. L usine de Fressenneville est dirigée depuis 1890 par les deux cousins Riquier, Edouard et Julien. Ce dernier est également maire de la commune. L usine compte cent soixante-dix ouvriers mais, par le travail à domicile, les cousins Riquier emploient sept cents personnes. Edouard Riquier part à Abbeville demander des renforts Le 31 mars 1906, deux ouvriers de l usine Riquier de Fressenneville, Désiré Depoilly et Hurtel, sont renvoyés. Tous les deux sont syndiqués, Pendant la grève du printemps 1906 au cours de laquelle fût brûlé le château de la famille Riquier La mairie de Fressenville avec une partie des troupes qu avait demandé Edouard Riquier. Depoilly servant même de collecteur pour le syndicat du Vimeu dans l usine. Decayeux, le secrétaire de ce syndicat, vient alors discuter avec Edouard Riquier qui l éconduit : «Je ne vous connais pas, monsieur, et je ne veux pas vous connaître». La grève débute en réaction le 3 avril. Un ouvrier de chez Riquier déclare : «Il est incontestable que les patrons se sont opposés de manière acharnée au syndicat. La lutte a été occulte mais très vive. Les adhérents étaient trop nombreux. Il était impossible de les renvoyer». Plusieurs maisons de Fressenneville sont prises à partie dont celle de M. Delarue, le directeur de l usine depuis trente-cinq ans. Son fils tire des coups de revolver pour dégager la maison. Le rez-dechaussée de l habitation de Julien Riquier, située en face de l usine, est saccagé. La maison du concierge occupée par le maître Holleville est envahie. Celui-ci doit se cacher derrière les tonneaux de la cave pour échapper à la foule des émeutiers. Edouard Riquier part à Abbeville demander des renforts. Aussitôt, la maison qu il vient de faire construire est entièrement mise à sac. Les meubles sont jetés dans la mare voisine. Puis, le feu est mis à l habitation qui flambe sous les regards impuissants des pompiers dont les tuyaux ont été crevés. Récit d un ouvrier des Riquier : «Je n étais pas syndiqué. J avais dit que je ferai grève mais que je ne comprenais pas bien les buts du syndicat. Le 3 avril, deux cents manifestants devant ma maison arrachèrent les volets, brisèrent les carreaux et lancèrent des pierres dans la maison. Depuis je suis syndiqué». Le troisième régiment de chasseurs d Abbeville est réclamé d urgence mais seulement soixante hommes sont disponibles. En effet, suite à la catastrophe de la mine de Courrières, dans le Pas-de- Calais, qui a fait mille deux cents morts le 10 mars, les mineurs sont en grève. Et le bassin minier est quadrillé par la troupe. Bruno Garraud Dans notre prochain numéro nous évoquerons la suite des évènements, notamment les affrontements entre les ouvriers et les forces de l ordre. 15

16 Le magasin d Henriette Jacques au pied du funiculaire - Crédit photo - Bernard Jacques

Le Funiculaire. L on accédait à la gare basse en descendant quelques marches le long des rails. Elle était entièrement décorée de céramiques

Le Funiculaire. L on accédait à la gare basse en descendant quelques marches le long des rails. Elle était entièrement décorée de céramiques Le Funiculaire Les travaux commencèrent en 1907. Il fallut 2 mois pour creuser les 2 tunnels aucun accident ne fût à déplorer, et pourtant les ouvriers travaillèrent à la pioche.. 18 mois plus tard, les

Plus en détail

Dossier d expatriation

Dossier d expatriation 3 ème année IPAG Alexis Keuleyan Dossier d expatriation Expatriation réalisée dans l université d Huddersfield en Angleterre. Arrivant à la fin de mon premier semestre de 3 ème année à l IPAG, que j ai

Plus en détail

La rigueur alsacienne ne me laissait aucun doute sur la qualité du concept et sur la fiabilité de la démarche.

La rigueur alsacienne ne me laissait aucun doute sur la qualité du concept et sur la fiabilité de la démarche. Madame la Secrétaire Générale,.. Tester dans l Auxerrois, une invention d Alsace du Nord qui fonctionne depuis trois ans, était une excellente idée surtout quand je vous aurais dit que mon activité professionnelle

Plus en détail

J ai aidé à préparer et à servir et les gens ont été très sympathiques avec moi. C est fatigant, mais avec des horaires normaux.

J ai aidé à préparer et à servir et les gens ont été très sympathiques avec moi. C est fatigant, mais avec des horaires normaux. Témoignage 1 Voici le témoignage de Kevin : J ai passé une semaine d observation au restaurant d entreprise d une grosse société qui travaille pour l espace et fabrique des satellites. Tous les midis,

Plus en détail

Carnet de voyage. Dina Prokic. Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni

Carnet de voyage. Dina Prokic. Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni Carnet de voyage Dina Prokic Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni 3 juillet 2011 C est ma première fois en France. Je suis venue

Plus en détail

ÉPARGNER POUR UN PROJET FUTUR

ÉPARGNER POUR UN PROJET FUTUR Activités éducatives pour les 8 à 9 ans ÉPARGNER POUR UN PROJET FUTUR HABILETÉS FINANCIÈRES ÉPARGNER UTILISER UN COMPTE DANS UNE INSTITUTION FINANCIÈRE FAIRE UN BUDGET SOMMAIRE DE L ACTIVITÉ Apprendre

Plus en détail

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES Mise en contexte : Dans le cadre d une activité de formation basée sur une analyse en groupe de récits exemplaires de pratiques d enseignants expérimentés, des futurs enseignants du préscolaire/primaire

Plus en détail

Petit guide du stage de 3 ème à usage des parents

Petit guide du stage de 3 ème à usage des parents Petit guide du stage de 3 ème à usage des parents Pourquoi un stage? Sensibiliser les élèves au monde du travail : Aimer le monde du travail. Souvent, nos enfants n ont qu une idée très partielle de ce

Plus en détail

UN AN EN PROVENCE. ČECHOVÁ Veronika

UN AN EN PROVENCE. ČECHOVÁ Veronika UN AN EN PROVENCE ČECHOVÁ Veronika Depuis mon enfance, j ai eu un grand rêve. De partir en France et d apprendre la plus belle langue du monde. Grâce à ma professeur de français, Mme Drážďanská, qui m

Plus en détail

DELF Prim A2. Livret du candidat. Compréhension de l'oral. Compréhension des écrits. Production écrite

DELF Prim A2. Livret du candidat. Compréhension de l'oral. Compréhension des écrits. Production écrite Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues Livret du candidat Compréhension de l'oral Compréhension des écrits Production écrite PMA22S008 04/06/13 Code du candidat : Nom : Prénom

Plus en détail

Rapport de stage Mer et Monde. Frédérique Morissette

Rapport de stage Mer et Monde. Frédérique Morissette Rapport de stage Mer et Monde Frédérique Morissette Comment décrire en quelques mots cette merveilleuse expérience qu à été mon stage au Sénégal? Impossible selon moi, je devrais écrire des pages et des

Plus en détail

MAIRIE de B E I G N O N

MAIRIE de B E I G N O N Beignon, le 25 mai 2012 MAIRIE de B E I G N O N Chers Parents, L année scolaire 2011 / 2012 se termine et il nous faut préparer la rentrée scolaire 2012/ 2013. A ce titre, nous vous rappelons quelques

Plus en détail

On a volé La plage de Sainte-Adresse!

On a volé La plage de Sainte-Adresse! On a volé La plage de Sainte-Adresse! par Ana 5e Aza 4e Ahmed 5e Dagman 5e Emilienne 6e Taïmoor 3e Jeudi 5 Mai 2011 08:32 Chapitre 1 Salut! Je m' appelle Séléna, j' ai 16 ans. Les vacances viennent de

Plus en détail

STAGE DE FOOTBALL AS L UNION FOOTBALL TOUSSAINT 2015

STAGE DE FOOTBALL AS L UNION FOOTBALL TOUSSAINT 2015 Dossier d inscription ~ ~ ~ STAGE DE FOOTBALL AS L UNION FOOTBALL TOUSSAINT 2015 Complexe Léon COGEZ Avenue de Bayonne 31240 L UNION 1 PRESENTATION L As L UNION Football organise des stages tout au long

Plus en détail

- DOSSIER D INVITATION

- DOSSIER D INVITATION - DOSSIER D INVITATION CHALLENGE FRANCE (20 et 24 pouces) 3 ème manche ZONE NORD EST Saison 2014 LUMBRES (NORD - PAS DE CALAIS) 14 15 JUIN 2014 ACCUEIL / CONFIRMATION D INSCRIPTION Un point d accueil

Plus en détail

Hélène Moeneclaey à Lompret, une vraie assurance pour un premier mandat

Hélène Moeneclaey à Lompret, une vraie assurance pour un premier mandat Hélène Moeneclaey à Lompret, une vraie assurance pour un premier mandat Publié le 08/11/2014 PAR JEAN-CHARLES GATINEAU PHOTOS PIB Elle fait partie des rares nouveaux maires du secteur. Alors, forcément,

Plus en détail

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012 Stage 2012 Grenoble Ecole de Management Stage 2012 I. Vie pratique Il y a six ans, Rotary International m a donné l opportunité d aller étudier un an à l étranger. Cette expérience a été la plus enrichissante

Plus en détail

S ouvrir aux différences ou s y enfarger

S ouvrir aux différences ou s y enfarger Audet, G. (2006). Voir http://www.recitdepratique.fse.ulaval.ca/ S ouvrir aux différences ou s y enfarger Je suis enseignante à la maternelle depuis trente ans, dont treize ans vécus en milieu défavorisé.

Plus en détail

Trousse d éducation pour adultes du Recensement de 2016 Activité 4 : Vocabulaire sur les relations

Trousse d éducation pour adultes du Recensement de 2016 Activité 4 : Vocabulaire sur les relations Trousse d éducation pour adultes du Recensement de 2016 Activité 4 : Vocabulaire sur les relations Aperçu Dans cette activité, les élèves mettront en pratique leurs compétences linguistiques tout en faisant

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR 2014-2015 CANTINE ET GARDERIE PÉRISCOLAIRE DE SAINT-GINGOLPH

RÈGLEMENT INTÉRIEUR 2014-2015 CANTINE ET GARDERIE PÉRISCOLAIRE DE SAINT-GINGOLPH RÈGLEMENT INTÉRIEUR 2014-2015 CANTINE ET GARDERIE PÉRISCOLAIRE DE SAINT-GINGOLPH La cantine scolaire et la garderie périscolaire sont des services publics municipaux facultatifs, placés sous l autorité

Plus en détail

France 3 Midi-Pyrénées

France 3 Midi-Pyrénées Collège Montesquieu. Cugnaux. A Monsieur MARANT. RAPPORT DE STAGE EN ENTREPRISE Q M 3 4 France 3 Midi-Pyrénées Je remercie tout d abord Monsieur VALETTE, journaliste, sans qui je n aurais pas pu faire

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR SERVICES PÉRISCOLAIRES - ALAE MATERNEL (Accueil de Loisirs Associé à l Ecole) - RESTAURATION SCOLAIRE - TAP MATERNEL (Temps d

RÈGLEMENT INTÉRIEUR SERVICES PÉRISCOLAIRES - ALAE MATERNEL (Accueil de Loisirs Associé à l Ecole) - RESTAURATION SCOLAIRE - TAP MATERNEL (Temps d RÈGLEMENT INTÉRIEUR SERVICES PÉRISCOLAIRES ALAE MATERNEL (Accueil de Loisirs Associé à l Ecole) RESTAURATION SCOLAIRE TAP MATERNEL (Temps d Accueil Périscolaire) ANNEE 2013 2014 La ville de JACOU organise

Plus en détail

Plus de 300 enfants de Mainvilliers et Vernouillet ont célébré cette date si importante pour eux!

Plus de 300 enfants de Mainvilliers et Vernouillet ont célébré cette date si importante pour eux! Avec la participation de la ville de Vernouillet (2 ème Ville Amie des enfants du département) Plus de 300 enfants de Mainvilliers et Vernouillet ont célébré cette date si importante pour eux! 19/20 Novembre

Plus en détail

POSITIONNEMENT DE SORTIE Page 1. Corrigé

POSITIONNEMENT DE SORTIE Page 1. Corrigé Page 1 Corrigé Vous travaillez actuellement dans un grand magasin comme vendeur au rayon électroménager. On vient d ouvrir une nouvelle partie dans le magasin. Elle est consacrée à la vente de produits

Plus en détail

A. PRODUCTION ÉCRITE 30 POINTS

A. PRODUCTION ÉCRITE 30 POINTS ΥΠΟΥΡΓΕΙΟ ΠΑΙΔΕΙΑΣ ΚΑΙ ΠΟΛΙΤΙΣΜΟΥ ΔΙΕΥΘΥΝΣΗ ΜΕΣΗΣ ΕΚΠΑΙΔΕΥΣΗΣ ΚΡΑΤΙΚΑ ΙΝΣΤΙΤΟΥΤΑ ΕΠΙΜΟΡΦΩΣΗΣ ΤΕΛΙΚΕΣ ΕΝΙΑΙΕΣ ΓΡΑΠΤΕΣ ΕΞΕΤΑΣΕΙΣ ΣΧΟΛΙΚΗ ΧΡΟΝΙΑ 2015-2016 Μάθημα : Γαλλικά Επίπεδο : E1 Διάρκεια : 2 ώρες Υπογραφή

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR RESTAURANT SCOLAIRE DE CORDON

REGLEMENT INTERIEUR RESTAURANT SCOLAIRE DE CORDON Pour toutes correspondances, Merci de nous contacter par mail cantine.cordon@orange.fr REGLEMENT INTERIEUR RESTAURANT SCOLAIRE DE CORDON Le restaurant scolaire de Cordon n est pas communal. Il est géré

Plus en détail

Employé(e) de commerce CFC Branche Logistique et Transports Internationaux. Faisons. bouger. le monde. ensemble

Employé(e) de commerce CFC Branche Logistique et Transports Internationaux. Faisons. bouger. le monde. ensemble Faisons bouger ensemble Employé(e) de commerce CFC Branche Logistique et Transports Internationaux le monde J assume depuis le début des responsabilités dans cet emploi. Mon travail est très apprécié dans

Plus en détail

Championnat de France Canoë-Kayak

Championnat de France Canoë-Kayak Championnat de France Canoë-Kayak 8 au 12 juillet 2015 Lac de Gérardmer Site internet : www.gerardmer-canoekayak.com Buvette et Restauration sur place Editos C est avec un immense plaisir que Gérardmer

Plus en détail

PASI. L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5

PASI. L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5 PASI Collège Claude Le Lorrain NANCY L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5 1. Présentation de l aide aux devoirs pour les 5èmes page 2 2. Enquête menée auprès des élèves de 5 ème page 3 a.

Plus en détail

Méré Aurélien FIIFO1 RAPPORT DE STAGE

Méré Aurélien FIIFO1 RAPPORT DE STAGE Méré Aurélien FIIFO1 RAPPORT DE STAGE Avril 2001 Préambule J ai effectué un stage du 1 er au 23 avril 2001, dans l entreprise E.C.E.L.I. dont le siège se situe à Luisant (Eure-Et-Loir). Ce rapport détaillera

Plus en détail

Prix de vente : 455 000 Euros

Prix de vente : 455 000 Euros Visite du bien : 072042 Localisation : Valence Ville proche : Centre Ville Autoroute : A7 à 8 Min Aéroport : Lyon/Grenoble Dans un quartier calme et résidentiel de Valence exposition plein sud pour cette

Plus en détail

comestibles Question 7 : 6 Question 8 : 1907 Question 4 : Clefs et cadenas Question 5 : serrurerie - boutique Question 6 : charcuterie -

comestibles Question 7 : 6 Question 8 : 1907 Question 4 : Clefs et cadenas Question 5 : serrurerie - boutique Question 6 : charcuterie - Réponses aux questions :Question 1 : A-B Question 2 : 1912 Question 3 : N 5-18-30-36 Question 4 : Clefs et cadenas Question 5 : serrurerie - boutique Question 6 : charcuterie - comestibles Question 7 :

Plus en détail

Saint-Gély-du-Fesc est une ville sportive, très sportive. Le taux de licencié en association sportive par habitant y est très fort.

Saint-Gély-du-Fesc est une ville sportive, très sportive. Le taux de licencié en association sportive par habitant y est très fort. Sponsoring 2015 Introduction: Saint-Gély-du-Fesc est une ville sportive, très sportive. Le taux de licencié en association sportive par habitant y est très fort. L ASSG Basket se démarque par son dynamisme,

Plus en détail

Indications pédagogiques E2 / 42

Indications pédagogiques E2 / 42 à la Communication Objectif général Indications pédagogiques E2 / 42 E : APPRECIER UN MESSAGE Degré de difficulté 2 Objectif intermédiaire 4 : PORTER UN JUGEMENT SUR UN MESSAGE SIMPLE Objectif opérationnel

Plus en détail

Mes grands-parents à La Havane en 1957

Mes grands-parents à La Havane en 1957 11 juin 2015 Mes grands-parents à La Havane en 1957 Mon histoire à Cuba commence avant ma naissance. Mon grand-père d origine québécoise et ingénieur à l époque pour la Ville de Montréal, a fait un séjour

Plus en détail

SITE INTERNET Mémoire de Magny AVRIL 2015 Portrait. Louise Lecarpentier, 100 ans, 40 ans de vie à Magny

SITE INTERNET Mémoire de Magny AVRIL 2015 Portrait. Louise Lecarpentier, 100 ans, 40 ans de vie à Magny SITE INTERNET Mémoire de Magny AVRIL 2015 Portrait Louise Lecarpentier, 100 ans, 40 ans de vie à Magny En janvier dernier, Louise Lecarpentier soufflait ses 100 bougies. Elle vit encore dans sa maison

Plus en détail

Rencontre avec Youssef Jaadi

Rencontre avec Youssef Jaadi Rencontre avec Youssef Jaadi Auteur: Quentin Guillon Publié le: janvier 16, 2015 Entretien avec Youssef Jaadi, 6 e de la Prom Classic à Nice en 29 24, arrivé dans la ville azuréenne en septembre dernier.

Plus en détail

JOURNÉE SUR LA VIE ASSOCIATIVE DE TRAVAIL. Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion. www.ville-bonneuil.fr

JOURNÉE SUR LA VIE ASSOCIATIVE DE TRAVAIL. Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion. www.ville-bonneuil.fr JOURNÉE DE TRAVAIL SUR LA VIE ASSOCIATIVE Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion www.ville-bonneuil.fr Les associations au cœur des débats Le discours du maire, Patrick Douet 2 «Je veux tout

Plus en détail

PARRAINAGE CITOYEN : PREMIER BILAN ET PERSPECTIVES D AVENIR

PARRAINAGE CITOYEN : PREMIER BILAN ET PERSPECTIVES D AVENIR DEMOCRATIE PARTICIPATIVE ET CITOYENNETE PARRAINAGE CITOYEN : PREMIER BILAN ET PERSPECTIVES D AVENIR PROJET D AVIS N 11.05 Présenté par la Commission «Emploi, Insertion professionnelle et Carrières» du

Plus en détail

DIPLÔME D ÉTUDES EN LANGUE FRANÇAISE

DIPLÔME D ÉTUDES EN LANGUE FRANÇAISE DIPLÔME D ÉTUDES EN LANGUE FRANÇAISE Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues 1 ÉPREUVES COLLECTIVES DURÉE NOTE SUR Compréhension de l oral Réponse à des questionnaires de compréhension

Plus en détail

CARRELEUSE FEMMES, «OSEZ LE METIER DE» Entretien avec Claire, carreleuse dans le 15 eme arrondissement de Marseille

CARRELEUSE FEMMES, «OSEZ LE METIER DE» Entretien avec Claire, carreleuse dans le 15 eme arrondissement de Marseille Dossier n 4 FEMMES, «OSEZ LE METIER DE» CARRELEUSE Regards, témoignages et présentation de métiers fortement sexués Entretien avec Claire, carreleuse dans le 15 eme arrondissement de Marseille Cela faisait

Plus en détail

I CHIFFRES ET TENDANCES DU SALON II LE STAND ET SON POSITIONNEMENT

I CHIFFRES ET TENDANCES DU SALON II LE STAND ET SON POSITIONNEMENT BILAN SALON INTERNATIONAL DE L AGRICULTURE Paris Du 25 février au 04 mars 2012 Le CRT Lorraine a été invité par la Chambre Régionale d Agriculture à participer sur son stand au salon de l agriculture.

Plus en détail

МИНИСТЕРСТВО НА ОБРАЗОВАНИЕТО И НАУКАТА ЦЕНТЪР ЗА КОНТРОЛ И ОЦЕНКА НА КАЧЕСТВОТО НА УЧИЛИЩНОТО ОБРАЗОВАНИЕ ТЕСТ ПО ФРЕНСКИ ЕЗИК ЗА VII КЛАС

МИНИСТЕРСТВО НА ОБРАЗОВАНИЕТО И НАУКАТА ЦЕНТЪР ЗА КОНТРОЛ И ОЦЕНКА НА КАЧЕСТВОТО НА УЧИЛИЩНОТО ОБРАЗОВАНИЕ ТЕСТ ПО ФРЕНСКИ ЕЗИК ЗА VII КЛАС МИНИСТЕРСТВО НА ОБРАЗОВАНИЕТО И НАУКАТА ЦЕНТЪР ЗА КОНТРОЛ И ОЦЕНКА НА КАЧЕСТВОТО НА УЧИЛИЩНОТО ОБРАЗОВАНИЕ ТЕСТ ПО ФРЕНСКИ ЕЗИК ЗА VII КЛАС I. COMPRÉHENSION ORALE Texte 1 1. Pour aller en France, Maria

Plus en détail

ΤΠΟΤΡΓΔΙΟ ΠΑΙΓΔΙΑ ΚΑΙ ΠΟΛΙΣΙΜΟΤ ΓΙΔΤΘΤΝΗ ΜΔΗ ΔΚΠΑΙΓΔΤΗ ΚΡΑΣΙΚΑ ΙΝΣΙΣΟΤΣΑ ΔΠΙΜΟΡΦΩΗ ΣΕΛΙΚΕ ΕΝΙΑΙΕ ΓΡΑΠΣΕ ΕΞΕΣΑΕΙ ΥΟΛΙΚΗ ΥΡΟΝΙΑ 2014-2015

ΤΠΟΤΡΓΔΙΟ ΠΑΙΓΔΙΑ ΚΑΙ ΠΟΛΙΣΙΜΟΤ ΓΙΔΤΘΤΝΗ ΜΔΗ ΔΚΠΑΙΓΔΤΗ ΚΡΑΣΙΚΑ ΙΝΣΙΣΟΤΣΑ ΔΠΙΜΟΡΦΩΗ ΣΕΛΙΚΕ ΕΝΙΑΙΕ ΓΡΑΠΣΕ ΕΞΕΣΑΕΙ ΥΟΛΙΚΗ ΥΡΟΝΙΑ 2014-2015 ΤΠΟΤΡΓΔΙΟ ΠΑΙΓΔΙΑ ΚΑΙ ΠΟΛΙΣΙΜΟΤ ΓΙΔΤΘΤΝΗ ΜΔΗ ΔΚΠΑΙΓΔΤΗ ΚΡΑΣΙΚΑ ΙΝΣΙΣΟΤΣΑ ΔΠΙΜΟΡΦΩΗ ΣΕΛΙΚΕ ΕΝΙΑΙΕ ΓΡΑΠΣΕ ΕΞΕΣΑΕΙ ΥΟΛΙΚΗ ΥΡΟΝΙΑ 2014-2015 Μάθημα : Γαλλικά Δπίπεδο : E1 Γιάρκεια : 2 ώρες Τπογραφή Ημερομηνία

Plus en détail

Règlement intérieur des accueils périscolaires, de la restauration et du centre de loisirs

Règlement intérieur des accueils périscolaires, de la restauration et du centre de loisirs Règlement intérieur des accueils périscolaires, de la restauration et du centre de loisirs Préambule La mairie de St Crépin Ibouvillers met à disposition des familles qui ont un enfant de 3 à 11 ans, scolarisé

Plus en détail

SOMMAIRE. 1. Le contexte p. 3. 2. La démarche p. 3. 3. Les critères par activité p. 4 et 5 Pêche VTT Pédestre Équestre

SOMMAIRE. 1. Le contexte p. 3. 2. La démarche p. 3. 3. Les critères par activité p. 4 et 5 Pêche VTT Pédestre Équestre DOSSIER DE PRÉSENTATION je suis l Yonne ascendant marque Étap Loisirs Istock, Getty Images J.Kélagopian Fédération de pêche de l Yonne J.Kélagopian P.Blondeau www.tourisme-yonne.com Pôle Ingénierie - Service

Plus en détail

Nouveauté - Nouvelles modalités d inscription

Nouveauté - Nouvelles modalités d inscription Nouveauté - Nouvelles modalités d inscription A compter de la rentrée 2015, la commune a décidé de se doter d un nouveau système de réservation par Internet. Conformément au règlement, chaque famille qui

Plus en détail

7 EME EDITION DU FESTIVAL LIMOUX CUIVREE SPECIALE

7 EME EDITION DU FESTIVAL LIMOUX CUIVREE SPECIALE 7 EME EDITION DU FESTIVAL LIMOUX CUIVREE SPECIALE 3 I E M E CONCOURS DE MUSIQUE DE RUE SAMEDI 2 ET DIMANCHE 3 MAI 2015 Présentation : Le samedi 2 mai, dès 10h, une dizaine de Fanfares va se livrer à une

Plus en détail

CENTRE D ENTRAÎNEMENT RÉGIONAL. Centre Départemental de Formation et d Animation Sportives (CDFAS) 64 Rue des Bouquinvilles, 95600 Eaubonne

CENTRE D ENTRAÎNEMENT RÉGIONAL. Centre Départemental de Formation et d Animation Sportives (CDFAS) 64 Rue des Bouquinvilles, 95600 Eaubonne CENTRE D ENTRAÎNEMENT RÉGIONAL Centre Départemental de Formation et d Animation Sportives (CDFAS) 64 Rue des Bouquinvilles, 95600 Eaubonne HANDBALL PRÉSENTATION Le CER PIFO : aux jeunes athlètes l accès

Plus en détail

Relevez les expressions de temps et employez-les en parlant de vous.

Relevez les expressions de temps et employez-les en parlant de vous. 1 Sarah 1 Une jeune femme va vous parler de son travail. Lisez les questions suivantes, ensuite, écoutez l enregistrement et répondez en quatre mots au maximum. 1 Où est-ce que la jeune femme travaille?

Plus en détail

Collège Jean MONNET. 1 rue J. Monnet 62137 COULOGNE Tél. 03 21 97 12 12 - Fax. 03 21 97 24 10 www.jmcoulogne.fr. Le STAGE en 3ème

Collège Jean MONNET. 1 rue J. Monnet 62137 COULOGNE Tél. 03 21 97 12 12 - Fax. 03 21 97 24 10 www.jmcoulogne.fr. Le STAGE en 3ème Collège Jean MONNET 1 rue J. Monnet 62137 COULOGNE Tél. 03 21 97 12 12 - Fax. 03 21 97 24 10 www.jmcoulogne.fr Le STAGE en 3ème Livret à destination des élèves Quel stage puis je faire? J hésite : vente,

Plus en détail

BULLETIN. NOvEmBRE 2015 LES GROUPES S AFFICHENT. L ASSEmBLéE GéNéRALE ANNUELLE du welfare rights. Les groupes du quartier s affichent - Novembre 2015

BULLETIN. NOvEmBRE 2015 LES GROUPES S AFFICHENT. L ASSEmBLéE GéNéRALE ANNUELLE du welfare rights. Les groupes du quartier s affichent - Novembre 2015 BULLETIN LES GROUPES S AFFICHENT NOvEmBRE 2015 ACTION-GARDIEN : Une concertation active et solidaire! La Table de concertation communautaire du quartier Pointe-Saint-Charles regroupe aujourd hui près de

Plus en détail

Rapport de fin de séjour

Rapport de fin de séjour Rapport de fin de séjour Université Pierre Mendès France - Università degli studi Bicocca Vie pratique Logement Type de logement Pour ce séjour j ai fait le choix de trouver un appartement en collocation

Plus en détail

Prix de vente : 362 000 Euros

Prix de vente : 362 000 Euros Visite du bien : 630202 Localisation : Sagonne Ville proche : Bourges à 42 Km Autoroute : A71 40 Km Aéroport : 40 Km Une authentique ferme Berrichonne rénovée avec soin dans un petit coin de paradis! Au

Plus en détail

Bernard LAPORTE Secrétaire d Etat chargé des Sports

Bernard LAPORTE Secrétaire d Etat chargé des Sports Conférence de presse du jeudi 5 mars 2009 Fédération Française de Football Bernard LAPORTE Secrétaire d Etat chargé des Sports Monsieur le président, mesdames et messieurs, L Euro de football est le troisième

Plus en détail

2 Quelles vacances! Pourquoi pas! 3. A. À deux, lisez ces textes et complétez le tableau.

2 Quelles vacances! Pourquoi pas! 3. A. À deux, lisez ces textes et complétez le tableau. fiche de travail FT 3.39-3A U1P10 2 Quelles vacances! A. À deux, lisez ces textes et complétez le tableau. 1 2 Salut, Un petit mot pour te dire que tout se passe super bien On passe d excellentes vacances.

Plus en détail

Les Foires de. Bien se renseigner pour réussir sa foire. Montargis. Contacts

Les Foires de. Bien se renseigner pour réussir sa foire. Montargis. Contacts 2015 Les Foires de Montargis Bien se renseigner pour réussir sa foire Contacts Foire Gastronomique de Printemps La foire gastronomique est LE rendez-vous du printemps depuis bientôt une cinquantaine d

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR Pour les enfants et leurs parents

REGLEMENT INTERIEUR Pour les enfants et leurs parents REGLEMENT INTERIEUR Pour les enfants et leurs parents de la RESTAURATION SCOLAIRE MATERNELLE/ELEMENTAIRE Direction de l Education, de l Enfance et de la Réussite Educative Approuvé au Conseil Municipal

Plus en détail

ÉDITO. Centre social municipal Chico Mendes. Centre multisports Jean Haniquaut. Services techniques. Espace Jules Verne.

ÉDITO. Centre social municipal Chico Mendes. Centre multisports Jean Haniquaut. Services techniques. Espace Jules Verne. 24 ÉDITO PLAN DES STRUCTURES Pierre ANSART Maire de Beaurains et Vice-Président de la C.U.A. Page 2 Page 19 Mener une politique de la ville tournée vers les autres est un des fondements du mandat qui s

Plus en détail

Japon 2015 QUE DE BELLES EXPERIENCES JAPONAISES

Japon 2015 QUE DE BELLES EXPERIENCES JAPONAISES Japon 2015 QUE DE BELLES EXPERIENCES JAPONAISES Lors de mon voyage au Japon pendant les vacances d avril, dans le cadre d un stage des enseignants de judo organisé par la Fédération Française de judo,

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DES SERVICES PERISCOLAIRES

REGLEMENT INTERIEUR DES SERVICES PERISCOLAIRES REGLEMENT INTERIEUR DES SERVICES PERISCOLAIRES RESTAURANTS SCOLAIRES, GARDERIES ET TEMPS D ACTIVITES PERISCOLAIRES Introduction La commune de Bassens organise les services périscolaires : restaurants,

Plus en détail

I CHIFFRES ET TENDANCES DU SALON

I CHIFFRES ET TENDANCES DU SALON BILAN SALON INTERNATIONAL DE L AGRICULTURE Paris Du 22 février au 02 mars 2014 Le CRT Lorraine était invité par la Chambre Régionale d Agriculture à participer sur son stand au salon de l agriculture.

Plus en détail

Rapport de fin de séjour. Stage Bournemouth

Rapport de fin de séjour. Stage Bournemouth Charlène Reynaud Licence IUP Université jean Monnet Rapport de fin de séjour Stage Bournemouth A. Vie pratique Mon séjour s est déroulé à Bournemouth, ville de 163900 située à 2h00 de Londres. Bournemouth

Plus en détail

Zoom sur... L'AIDE A DOMICILE. Au sommaire de ce numéro 11. Pour vous et chez vous,

Zoom sur... L'AIDE A DOMICILE. Au sommaire de ce numéro 11. Pour vous et chez vous, Zoom sur... L'AIDE A DOMICILE Pour vous et chez vous, Un service d'aide et d'accompagnement lors de difficultés passagères de la vie quotidienne. Au sommaire de ce numéro 11 L'intervention à domicile et

Plus en détail

CONVENTION RELATIVE A L ORGANISATION DE STAGE D INITIATION EN MILIEU PROFESSIONNEL

CONVENTION RELATIVE A L ORGANISATION DE STAGE D INITIATION EN MILIEU PROFESSIONNEL Nom et prénom de l élève : CONVENTION RELATIVE A L ORGANISATION DE STAGE D INITIATION EN MILIEU PROFESSIONNEL Vu le code du travail, et notamment son article L.211-1 ; Vu le code de l éducation, et notamment

Plus en détail

TÂCHE 1 - INTERACTION FICHE Nº 1

TÂCHE 1 - INTERACTION FICHE Nº 1 TÂCHE 1 - INTERACTION FICHE Nº 1 Temps de préparation : 1 minute Intervention par couple : 4-5 minutes CANDIDAT A CADEAU D ANNIVERSAIRE Votre collègue et vous allez acheter un CADEAU D ANNIVERSAIRE pour

Plus en détail

GUIDE DU CONSEIL MUNICIPAL DES JEUNES DE PUSSAY LES JEUNES ONT LEUR MOT À DIRE

GUIDE DU CONSEIL MUNICIPAL DES JEUNES DE PUSSAY LES JEUNES ONT LEUR MOT À DIRE GUIDE DU CONSEIL MUNICIPAL DES JEUNES DE PUSSAY LES JEUNES ONT LEUR MOT À DIRE CONSEIL MUNICIPAL DES JEUNES DEFINITION Le Conseil Municipal des Jeunes est un dispositif de participation à la vie locale

Plus en détail

RÉSUMÉ DU SONDAGE SUR LA SATISFACTION DU CITOYEN MUNICIPALITÉ DE TADOUSSAC

RÉSUMÉ DU SONDAGE SUR LA SATISFACTION DU CITOYEN MUNICIPALITÉ DE TADOUSSAC RÉSUMÉ DU SONDAGE SUR LA SATISFACTION DU CITOYEN MUNICIPALITÉ DE TADOUSSAC Novembre 2014 UN BREF RAPPEL : Pourquoi ce sondage a été réalisé? Parce que l opinion du citoyen est importante. La Municipalité

Plus en détail

Bilan du sondage pour les trousses de l Avent

Bilan du sondage pour les trousses de l Avent Bilan du sondage pour les trousses de l Avent PRÉPARATOIRE 1. Très satisfaisant (1) Satisfaisant (2) Amélioration 1a 9 3 0 1b 7 5 0 1c 7 5 0 1d 9 2 0 - Bravo! Une excellente trousse pour Maternelle-Jardin.

Plus en détail

La réduction du temps de travail

La réduction du temps de travail Activité pour la classe : CFTH La réduction du temps de travail Cette fiche contient : un texte informatif sur la «RTT» des questions ouvertes sur ce texte une activité de compréhension et d expression

Plus en détail

www.unss.org LE RENDEZ-VOUS EUROPÉEN DES JEUNES FOOTBALLEURS EURO FOOT JEUNES

www.unss.org LE RENDEZ-VOUS EUROPÉEN DES JEUNES FOOTBALLEURS EURO FOOT JEUNES www.unss.org LE RENDEZ-VOUS EUROPÉEN DES JEUNES FOOTBALLEURS EURO FOOT JEUNES Donner, recevoir, partager : ces vertus fondamentales du sportif sont de toutes les modes, de toutes les époques. Elles sont

Plus en détail

Un parfum de Provence dans la Vallée du Grésivaudan!

Un parfum de Provence dans la Vallée du Grésivaudan! Visite du bien : 249821 Localisation : Saint Vincent de Mercuze Ville proche : Le Touvet Autoroute : 3 Km Aéroport : 72 Km Un parfum de Provence dans la Vallée du Grésivaudan! En position dominante sans

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL POUR LES ETUDIANTS EN SOINS INFIRMIERS ET AIDE-SOIGNANTS

LIVRET D ACCUEIL POUR LES ETUDIANTS EN SOINS INFIRMIERS ET AIDE-SOIGNANTS LIVRET D ACCUEIL POUR LES ETUDIANTS EN SOINS INFIRMIERS ET AIDE-SOIGNANTS INSTITUT DE FORMATION EN SOINS INFIRMIERS / AIDES-SOIGNANTS DU CENTRE HOSPITALIER DE SAINT-QUENTIN ID456 1/16 Version 26 Août 2015

Plus en détail

RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser

RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser Édito Madame, Monsieur, Nous avons le plaisir de vous présenter dans ce document le fruit de presque deux longues années de concertation

Plus en détail

Rapport de stage ANEMF

Rapport de stage ANEMF Rapport de stage ANEMF Introduction A l issue de ma 6ème année de médecine, j ai décidé de voir comment se passait la médecine ailleurs. Restait à choisir quelle destination, bien sur il était plus facile

Plus en détail

Le mot de l adjoint au Maire chargé de l Enfance jeunesse

Le mot de l adjoint au Maire chargé de l Enfance jeunesse Le mot de l adjoint au Maire chargé de l Enfance jeunesse L'année scolaire 2015-2016 sera la deuxième année de la mise en place des nouveaux rythmes scolaires aux écoles maternelle et élémentaire. La volonté

Plus en détail

Sondage : les résultats!

Sondage : les résultats! Sondage : les résultats! Avec 104 réponses, le sondage réalisé par le Parti libéral radical de Troistorrents-Morgins s est révélé un franc succès. Sans pouvoir être représentatif, il constitue néanmoins

Plus en détail

Appel à projet Jeune Création Métiers d Art Exposition

Appel à projet Jeune Création Métiers d Art Exposition Les modalités : 17 grande rue 58310 Saint-Amand-en-Puisaye tél. : 06 62 63 27 76/03 86 39 63 72 mail. : galeriesaintam@gmail.com mail : contact@galerielartetlamatiere.com Appel à projet Jeune Création

Plus en détail

Image de Nevers et de l action touristique locale. Etude réalisée en mai juin juillet 2007

Image de Nevers et de l action touristique locale. Etude réalisée en mai juin juillet 2007 Image de Nevers et de l action touristique locale Etude réalisée en mai juin juillet 2007 Image de Nevers dans la presse en 2006 Presse nationale : Nevers est très peu citée dans la presse nationale sauf

Plus en détail

ARCHITECTURE ET DECORATION RAPPORT DE STAGE - CLASSE DE 3E DU 14 AU 18 DECEMBRE 2009 THOMAS MASSONNEAU

ARCHITECTURE ET DECORATION RAPPORT DE STAGE - CLASSE DE 3E DU 14 AU 18 DECEMBRE 2009 THOMAS MASSONNEAU DU 14 AU 18 DECEMBRE 2009 THOMAS MASSONNEAU RAPPORT DE STAGE - CLASSE DE 3E ARCHITECTURE ET DECORATION Collège Sainte-Marie des Ursulines 34, avenue de la Colonne 31500 TOULOUSE Tél. 05 34 25 28 61 Fax.

Plus en détail

Programme cour du Gala des Champions. 1 er Championnat Annuel. Purpoker 2012-2013

Programme cour du Gala des Champions. 1 er Championnat Annuel. Purpoker 2012-2013 Programme cour du Gala des Champions 1 er Championnat Annuel Purpoker 2012-2013 8 au 10 Novembre 2013 TABLE DES MATIÈRES 1. Présentation de l Événement 2. Le Lieu d Accueil 3. Championnat Annuel Purpoker

Plus en détail

Entreprendre ici est une chance

Entreprendre ici est une chance Entreprendre ici est une chance Je me sens bien dans cette ambiance cosmopolite Environnement exceptionnel Pierre est chargé de clientèle pour l Europe «Anglais, allemand, italien, chinois, russe Quand

Plus en détail

PROCÈS-VERBAL Assemblée générale de l alternatif Jeudi 19 mai 2011

PROCÈS-VERBAL Assemblée générale de l alternatif Jeudi 19 mai 2011 PROCÈS-VERBAL Jeudi 19 mai 2011 1. Ouverture de l assemblée Sylvain Charron ouvre l assemblée à 19 h 03 en souhaitant la bienvenue aux parents pour cette dernière assemblée de l année 2010/2011. 2. Lecture

Plus en détail

RAPPORT DE STAGE. Février 2012 ETALAGISTE. NOM prénom classe

RAPPORT DE STAGE. Février 2012 ETALAGISTE. NOM prénom classe RAPPORT DE STAGE Février 2012 ETALAGISTE NOM prénom classe 2 SOMMAIRE I Présenter l entreprise page 2 A Identification B Environnement II Le travail page 3 à 4 A Nature du métier B Condition de travail

Plus en détail

Yvon CAVELIER. Méthode n 31 du Club des Turfistes Gagnants. A l Assaut du ZE-Couillon

Yvon CAVELIER. Méthode n 31 du Club des Turfistes Gagnants. A l Assaut du ZE-Couillon Yvon CAVELIER Méthode n 31 du Club des Turfistes Gagnants A l Assaut du ZE-Couillon Réservé aux membres du Club Des Turfistes Gagnants Copyright 2010 - Page 1 Table des Matières I - CE QUI A CHANGE DANS

Plus en détail

Comte-Gaz Quentin 13 février au 6 mars 2006 3 ème 1. Rapport de stage. 442, Avenue de Vénaria Place du marché 38220 Vizille 38220 Vizille.

Comte-Gaz Quentin 13 février au 6 mars 2006 3 ème 1. Rapport de stage. 442, Avenue de Vénaria Place du marché 38220 Vizille 38220 Vizille. Comte-Gaz Quentin 13 février au 6 mars 2006 3 ème 1 Rapport de stage Mme Bouverot M. Colin Collège Les Mattons Cap Informatique SARL 442, Avenue de Vénaria Place du marché 38220 Vizille 38220 Vizille Page

Plus en détail

créé, pourquoi pas moi? www.claee.org Elles ont

créé, pourquoi pas moi? www.claee.org Elles ont Elles ont créé, pourquoi pas moi? (garde d enfant) (patronne salon coiffure) - (patronne restaurant) (femme de ménage / vendeuse à la sauvette) www.claee.org DepliantCLAEE-Final.indd 1 1/02/11 22:16:36

Plus en détail

Candidature des participants. PEJ-France Caen

Candidature des participants. PEJ-France Caen Candidature des participants PEJ-France Caen Du 29 mai au 8 juin 2014 2 Le mot du président Malo MOFAKHAMI Président du PEJ-France Chers participants, En 2014, le Parlement Européen des Jeunes - France

Plus en détail

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque!

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! 4 Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! Objectifs : En cette 4 ème catéchèse, nous voulons faire découvrir que, par le baptême, Jésus nous a rassemblé e s dans la communauté

Plus en détail

- bonjour, je m appelle amélie et toi? - moi, c est mario. - tu es en 3è année? - non je suis en 2è année.

- bonjour, je m appelle amélie et toi? - moi, c est mario. - tu es en 3è année? - non je suis en 2è année. bonjour, je suis amélie. bonjour, je suis mario. voici mon école. c est mon école. - bonjour, je m appelle amélie et toi? - moi, c est mario. - tu es en 3è année? - non je suis en 2è année. j ai 9 ans

Plus en détail

DES PHOTOGRAPHIES POUR UNE BIBLIOTHÈQUE

DES PHOTOGRAPHIES POUR UNE BIBLIOTHÈQUE DES PHOTOGRAPHIES POUR UNE BIBLIOTHÈQUE PROJET DE CRÉATION D UNE BIBLIOTHÈQUE POUR L ÉCOLE PRIMAIRE DE L ENSEIGNEMENT DE BASE DU SECTEUR II, PÔ, BURKINA FASO Anya Tikhomirova atikho@gmail.com LE PROJET

Plus en détail

SAC A TERRE! 1ere BOURSE D ECHANGE MARINE AU HAVRE Samedi 21 & Dimanche 22 mai 2011 Quai Roger Meunier Hangar N 1 Ouest

SAC A TERRE! 1ere BOURSE D ECHANGE MARINE AU HAVRE Samedi 21 & Dimanche 22 mai 2011 Quai Roger Meunier Hangar N 1 Ouest SAC A TERRE! 1ere BOURSE D ECHANGE MARINE AU HAVRE Samedi 21 & Dimanche 22 mai 2011 Quai Roger Meunier Hangar N 1 Ouest Dépêchons moussaillons! Il faut mettre sac à terre avant les autres! Dossier de Presse

Plus en détail

LA CONFÉRENCE DE PRESSE

LA CONFÉRENCE DE PRESSE Fiche aide-mémoire : l organisation d une conférence de presse OBJECTIFS La conférence de presse La rencontre de presse La conférence de presse La conférence de presse sert à annoncer une nouvelle ou à

Plus en détail

ECOLE FORMULAIRES. LETTRE DE REMERCIEMENT Objet mentionné sur la lettre : Bilan et remerciements La facture peut être jointe à cette lettre.

ECOLE FORMULAIRES. LETTRE DE REMERCIEMENT Objet mentionné sur la lettre : Bilan et remerciements La facture peut être jointe à cette lettre. ECOLE FORMULAIRES LETTRE TYPE DE PROSPECTION POUR LES ECOLES Objet mentionné sur la lettre : Proposition d organisation de journée découverte Cette lettre peut être adressée de manière circulaire à toutes

Plus en détail

TAP en Primaire. TAP en Primaire. TAP en Primaire. TAP en Maternelle. TAP en Maternelle. TAP en Primaire. TAP en Primaire.

TAP en Primaire. TAP en Primaire. TAP en Primaire. TAP en Maternelle. TAP en Maternelle. TAP en Primaire. TAP en Primaire. TAP en Maternelle TAP en Maternelle TAP en Maternelle Annonces d évènements Réservation de salles Dates, Horaires et Lieux des Manifestations Réservations de Places Le Personnel Communal vous accueille

Plus en détail

2010 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Beginners. (Section I Listening) Transcript

2010 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Beginners. (Section I Listening) Transcript 2010 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Beginners (Section I Listening) Transcript Familiarisation Text FEMALE: Allô, Monsieur Ledoux? Madame Chavignol à l appareil, la maman de Maxime. Je voudrais

Plus en détail

Calendrier des fêtes et cérémonies 2015

Calendrier des fêtes et cérémonies 2015 JANVIER Samedi 3 : Aubade devant l hôtel de Ville (Réveil de La Chaussée/Municipalité) FEVRIER Dimanche 1 er : Bal et Loto -Salle des Fêtes (UAICF) Samedi 7: Nouvel an chinois Salle des Fêtes (Amitiés

Plus en détail

RESTAURATION SCOLAIRE

RESTAURATION SCOLAIRE DÉPARTEMENT DE LA MAYENNE COMMUNE DE LASSAY-LES-CHATEAUX 18, Place du 8 Mai BP 18 Bis CP : 53110 Téléphone : 02 43 04 71 53 Fax : 02 43 04 03 71 RESTAURATION SCOLAIRE IMPORTANT Le dossier d inscription

Plus en détail

Vers un Nouveau Siècle de Lumières

Vers un Nouveau Siècle de Lumières Vers un Nouveau Siècle de Lumières 2012 Le Bain Du Centenaire 2011, Le Touquet Paradis de la Culture La bibliothèque médiathèque Jean de la Fontaine 2011, Le Touquet Paradis de la Culture Le Musée les

Plus en détail

N hésitez pas à me contacter pour toute question! Olivier

N hésitez pas à me contacter pour toute question! Olivier Dans le cadre de mon expériment à l ICAM je suis parti l été dernier au Pérou pour quatre mois. Mon séjour a consisté en trois mois comme volontaire avec JVI, puis d un mois de tourisme. Mon objectif principal

Plus en détail