s.a.r.l. BOE Restaurant panoramique Spécialités gourmandes de la mer VIVIERS DE CRUSTACÉS

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "s.a.r.l. BOE Restaurant panoramique Spécialités gourmandes de la mer VIVIERS DE CRUSTACÉS"

Transcription

1

2 Le Homard Bleu Restaurant panoramique Spécialités gourmandes de la mer VIVIERS DE CRUSTACÉS REPAS D AFFAIRES 45, quai François-1 er - LE TRÉPORT Tél Fax EBTP BP 58 - Z.I. rue du Manoir Blangy-sur-Bresle Terrassement Traitement de Sols Structures de Chaussées Mise en Œuvre d Enrobés Aménagements Urbains Adduction d Eau Réseau d Assainissement Prest Action - Agence de Haute-Normandie CARRELAGES - PARQUETS LAMBRIS - MENUISERIES MATÉRIAUX DE CONSTRUCTION Rue Legout-Lesage PONTS-ET-MARAIS Tél Régie exclusive des publications municipales Tél pavillons - bâtiments bois location de grues s.a.r.l. BOE MENUISERIE - CHARPENTE 38, rue du Tost BAROMESNIL Tél Fax Internet :

3 Editorial 3 Editorial par Alain Longuent, Maire du Tréport 4 Repères Les noces d or de Reinette et Francis Decotte 5 Regards Les vacances en tête 6 Dans la ville L amicale des sapeurspompiers garde la pêche 7 Éducation La «Parent aise» est ouverte 8 Dans la ville Le casino applique déjà la future loi du contrôle d identité 9 Travaux Funiculaire : On aperçoit le bout du tunnel 10 Dans la ville Les jeunes de plus en plus confrontés à la réalité 11 Dans la ville Des noces de diamant pour Liliane et Roger Leconte 12 Sports Marine Lievrouw, championne de France minime de full contact 13 Les gens d ici Daniel Bracque, professeur de judo 14 Culture Un guide touristique «So British» 15 Histoire 1906 : Le Vimeu rouge Madame, Monsieur, Première étape de l anniversaire des soixante dix ans du front populaire dans notre ville la troupe «Miroir du Temps» a produit un spectacle dans la salle Serge Reggiani. Il est vrai que les chansons marquent une époque. Il suffit de rappeler, par exemple, que les deux grands succès de l année 1936, les deux chansons que toute la France fredonnait étaient le fameux «Mon légionnaire» d Edith Piaf et «Tant qu il y aura des étoiles» de Tino Rossi. Il y en eut bien d autres avec la «Scarlatine» de Ray Ventura ou encore «Couchés dans le foin» pour ne pas parler de «Tout va très bien madame la Marquise». Naturellement, la Commune fut à l honneur avec «La butte rouge» et l éternel «Temps des cerises» de Jean-Baptiste Clément. Car 1936, a été aussi un grand moment de notre histoire. Les comédiens et chanteurs ne s y sont pas trompés, avant de se produire, ils ont fait en sorte que les spectateurs écoutent quelques instants le discours de Léon Blum annonçant l institution des congés payés. La deuxième étape verra en septembre des trains de plaisir débarquer des centaines de vacanciers en gare du Tréport qui iront pique-niquer sur la plage. Cette initiative créée en partenariat avec le «Carcahoux» constituera un grand moment de fraternité qui rappellera l une des traditions qui ont fait la renommée de notre ville. D ici là nous auront pris l habitude d emprunter le funiculaire et Le Tréport aura dessiné son nouveau visage. Le front populaire? Ce fut des grèves, mais aussi un bouillonnement culturel, une gauche conquérante et novatrice, de formidables moments de bonheurs individuels et collectifs. Parmi d autres faits saillants de cette formidable aventure de 1936, je retiens qu alors les femmes et les hommes prirent en main leur destin. Et aussi que d un seul coup, la frontière du possible a été bousculée. Aujourd hui, bien sûr, il n est pas question de refaire 1936 mais de se donner la même détermination à faire bouger le champ du possible. Cette période constitue, à n en point douter, un bon exemple pour les forces progressistes qui se doivent de construire un projet de société alternatif avec des propositions courageuses. Je suis persuadé qu il sera possible ensuite de trouver les moyens de lui donner une traduction politique pour battre la droite et réussir à gauche. C est dans ce contexte que, dans quelques mois, vont avoir lieu les élections présidentielles et législatives. Leurs enjeux sont construits jour après jour dans l action commune pour changer cette société. Le peuple n est pas condamné à un choix étriqué mais peut véritablement changer la donne. C est la preuve par le non au référendum du 29 mai et par le rejet du CPE, bases de bien beaux chantiers avec des solides fondations. Votre maire Alain Longuent 3

4 Repères ANIMATIONS 11 juillet, 21h00, Concert, Eglise du Tréport 10 adulte, 6 étudiant, enfant gratuit Renseignement : C. Culturelle & Les Heures Musicales de la Vallée de la Bresle 13 Juillet L Etape du Jour (Epreuve Cycliste destinée aux jeunes), Le Tréport Gratuit, Renseignement : AS Tréport Cyclisme, ( ) 15h00, Visite du Domaine Portuaire «Les Trois Ports», RDV à l Office de Tourisme 4 adulte, 3 enfant Renseignement : Office de Tourisme RDV à l Office de Tourisme 21h30, Bal "100% fluo" avec Chris'Music Animation, Forum de la Plage Gratuit, Renseignement : C. Culturelle 22h00, Retraite aux Flambeaux avec la troupe Guggenmusiks, Départ Centre Technique Av. des Canadiens Gratuit, Renseignement : C. Culturelle 23h00, Feu d artifice, Avant-Port Gratuit, Renseignement : C. Culturelle et Ville de Mers les Bains 14 Juillet 9h30, Défilé avec la fanfare Northern Star, Départ Caserne Pompiers Gratuit, Renseignement : C.Culturelle 15h30, Concert avec la fanfare Northern Star, Forum de la Plage Gratuit, C. Culturelle 15 Juillet 15h00, Tournoi Estival, Gymnase Municipal de Eu Gratuit, Renseignement : TTMTE ( ) 21h00, Concert «mer et musique», Eglise du Tréport 10 adulte, 6 étudiant, enfant gratuit Renseignement : C. Culturelle & Les Heures Musicales de la Vallée de la Bresle 16 Juillet Fête de la Mer 9h15 Levée des Couleurs puis défilé Place de la Poissonnerie 15h00 Sortie en mer des bateaux Avant-Port 23h00 Feu d Artifice, fanfares Avant-Port Gratuit, Renseignement : Mr Philippe Harel ( ) Mme Bénédicte Margollé ( ), commission culturelle 20 Juillet Après-midi, Concours de Galets peints, Forum de la Plage Gratuit, Renseignement : OTSI, Centre Calamel 4 Les noces d or de Francis et Reinette Decotte : acte de fidélité à la ville du Tréport. Francis et Reinette Decotte se sont rencontrés à Saint Omer (Pas-de-Calais). Toutefois, leur union ne s est développée qu après 12 ans d amitié. Après mure réflexion en 1954, ce sera les fiançailles et deux ans plus tard le mariage. De cette féconde union, six enfants naîtront, qui auront à leur tour 19 enfants. Ensuite, les grands parents deviendront également 5 fois arrières grands parents. La carrière et le parcours de Francis Decotte évolua au gré des villes de passage : cristallerie d Arques, l Algérie, Saint Pol sur Mer, le Tréport puis Cergy Pontoise où il termine Brigadier Chef. Dans le cadre de ses activités annexes, Francis Decotte en tant que grand sportif fut maître nageur (surveillance des plages) et fut partie prenante au centre de loisirs Jeunesse du Tréport de 1969 à Reinette Decotte ne fut pas en reste : après avoir exercé durant 25 ans le métier de lingère, elle éleva ses six enfants. Une grande partie de leur famille résidant aux environs et l amitié cultivé durant leur séjour dans notre ville contribuant, c est tout naturellement que notre ville du Tréport a été choisie pour renouveler leur union. Bonne continuation! Claude Huc, adjoint au Maire, a célébré les Noces d Or de Reinette et Francis Decotte Déchetterie du Tréport Contacter la Communauté de Communes de Gros-Jacques au La déchetterie permet le dépôt dans des containers spécialisés des déchets suivants : - Papier, carton - Verre - Déchets verts - Ferrailles - Gravats - Huiles moteurs usagées - Batteries et piles - Pneus de voiture Ce service est gratuit pour les habitants du Tréport, sur présentation d un justificatif de domicile. HORAIRES D ÉTÉ (du 1 er Avril au 31 Octobre) Lundi : 9 h h h h 00 Mardi 9 h h 00 Mercredi : 9 h h h h 00 Jeudi : 9 h h 00 Vendredi : 9 h h h h 00 Samedi : 9 h h h h 00 Viandes et Poissons : Société Avizote à Saint-Aubin le Cauf. Autres déchets alimentaires : four d incinération du Tréport Adresse de la Mairie : B.P. n 1 Rue F. Mitterrand LE TRÉPORT Tél. (standard) : Fax mairie : de la mairie : Site internet de la commune : LE TRÉPORT MAGAZINE Rédaction / Photos : Service Communication Jacky Maussion Hôtel de Ville - BP LE TRÉPORT Composition / Impression Imprimerie ICH Régie Publicitaire exclusive Prest action

5 Les gens d ici LES VACANCES EN TETE Centre Maternel (rue des alliés : ) Juillet et août : 3-6 ans Centre Calamel (rue du foyer) Juillet : 6-9 ans Août : 6-12 ans Centre LDM (rue suzanne) Juillet : ans Centre Bouca nailles (camping) Juillet /août : 6-12 ans Matin : 9h30/12h30 Centre grain galets (plage) Juiilet/ août : 6-12 ans Après midi : 14h/17h Espace ados (rue du 8 mai : parc Calamel) Juillet / août : ans LES MINI-CAMPS 2006 Nouvelle formule : inscription 10 jours avant le séjour Nombre de places limité En juillet : 6-9 ans : équitation 9-12 ans : optimist 9-12 ans : VTT ans : kayak de mer ans : VTT ans : kayak de mer En août : reconduction de la formule L hébergement peut se dérouler en gîte, en roulotte, sous tente en camps fixe ou itinérant. Quelques chiffres : en enfants de 3 à 6 ans ont fréquenté le centre maternel 415 enfants de 6 à 13 ans ont fréquentés les centres primaires 7 mini camps 1 séjour VOILE Pour tout renseignement, contacter le centre CALAMEL au

6 Dans la ville L amicale des sapeurs-pompiers garde la pêche L amicale des sapeurs-pompiers confirme sa vitalité. Au cours de l assemblée générale, son président Jean-Pierre Boimare laisse en suspens l organisation de la foire à la coquille en Avec cinq naissances l année dernière et deux mariages programmés pour cet été, l amicale des sapeurs-pompiers affiche une belle vitalité. Si une commission des mandats avait fait un compte rendu de l assemblée générale le rapporteur aurait pu annoncé : «Le plus âgé à 83 ans, il s agit de notre camarade Eugène Bourdin, le plus jeune, Romain Dufour à 17 ans». Entre la foire à la coquille Saint Jacques en février et l arrivée du Père Noël en décembre les membres de l association participent à la foire aux moules, à la course des trois villes sœurs ; organise un vide grenier, un concours de pétanque et mettent le feu lors de la Saint Jean. Sur ce dernier point, une incertitude demeure. «On allume un bûcher où un géant de paille?» s est interrogé Jean-Pierre Boimare, le président de l amicale, renvoyant prudemment à plus tard une décision qui risque de faire l objet d âpres débats. L amicale confirme sa vitalité avec l accueil le 4 avril dernier de 450 sapeurs-pompiers venus de tout la Seine- Maritime à l occasion de la journée sportive qui s est déroulée au gymnase et au stade du collège Rachel Salmona. Habitude prise sans doute à la caserne ou au cours d interventions délicates, chacun est chargé d une opération précise lors de la tenue de l assemblée générale. Jean-Pierre Boimare, chef d orchestre, dirige la manœuvre et donne la parole au trésorier, au rapporteur des activités de l année écoulée, au responsable de la location de la vaisselle, à celui du camion, à celui des friteuses, et à Claude Huc l adjoint au maire chargé de En manœuvre ou lors de l assemblée générale de leur amicale, chacun est chargé d une opération particulière la sécurité. Ensuite le chef tire les conclusions et pointe les disfonctionnements : «Il y a des sapeurs-pompiers qu on ne voit pas beaucoup lors des animations. Nous allons donc instituer un cahier de présence». Les coupables risquent d être privés de fête des pères mais «les enfants auront leurs jouets à Noël» a promis Jean-Pierre Boimare. Pour 2007, la tenue de la troisième foire à la coquille Saint Jacques est laissée en suspens : «Elle représente beaucoup de travail, tout dépendra des bras dont on dispose». Une telle organisation suppose, il est vrai, de mobiliser une centaine de bénévoles dont toutes les épouses des sapeurs-pompiers, qui ont acquis le droit après un tel dévouement de dîner ensemble sans leurs maris dans un restaurant. Sacrée soirée! Une année 2007 qui verra aussi l accueil durant le week-end de Pâques des pupilles. Jean-Pierre Boimare y tient particulièrement. Selon les hébergements disponibles ils devraient être une trentaine à découvrir le littoral entre Seine et Somme. Le loto de l AST cyclisme Pour leur deuxième loto l AST Cyclisme a accueilli plus de 300 personnes dans la salle Serge Reggiani. Une réussite qui confirme la bonne organisation du premier essai. Si l on ajoute à cela une dotation conséquente avec notamment un lavelinge et un sèche-linge, un VTT (logique!) ou encore un appareil numérique, trois lecteurs DVD, un téléviseur et de nombreux paniers garnis on comprend mieux l engouement des participants. On note au passage cette heureuse initiative qui veut que chaque gagnant fasse indirectement un ou une heureuse puisque à chaque fois, le voisin de droite ou de gauche reçoit un lot. Les effectifs de l AST cyclisme Le prochain rendez-vous de l AST cyclisme est fixé à la pentecôte sur le plan sportif avec une course sur route à Yzengremer et le 1er juillet avec le concert d Allan Vermeer, salle Reggiani. 6

7 Education La «Parent aise» est ouverte Cette nouvelle structure se veut un lieu de discussions et d échanges. Elle accueille dorénavant les parents et les enfants à l immeuble Dahlias situé dans le quartier des Terrasses. Il ne manque pas un seul jeu, pas un seul sachet de thé nature ou parfumé, pas une seule cuillère à café, dans le nouvel espace «Parents-enfants» de la «Parent aise». Situé dans un appartement de l immeuble Dahlias dans le quartier des Terrasses à proximité de la future gare haute du funiculaire, l espace qui correspond à un grand appartement s apprête à accueillir les mamans et leurs enfants. «Dans l immédiat il s agit d une prise de contact. Les habitants de ce quartier fréquentent peu les structures municipales, nous voulons d abord les écouter, être attentives à leurs attentes et tenter d y répondre». Nathalie Poussin, animatrice à la halte garderie a accepter de relever le défi qui consiste à faire de ces anciens mètres carrés sociaux un vrai lieu de rencontres et d échanges : «Il ne sert à rien d afficher de grandes ambitions que nous ne serions pas en mesure de réaliser. Il ne s agit pas d un nouveau lieu de garde d enfants, on invite les parents à venir faire une pause autour d un café, on discute, on échange les expériences, et pourquoi pas, si le jeu en vaut la chandelle on prend une initiative». Nathalie Poussin, secondée dans un premier temps par Christelle Anne, la directrice du centre maternel, pense d ores et déjà à une conférence sur l alimentation, à des débats sur des vastes sujets liés de l éducation. Dès juillet, par exemple, des musiciens parents de jeunes Christelle ANNE et Nathalie POUSSIN peaufinent les locaux de l immeuble Dahlias avant d accueillir parents et enfants au sein de la Parent aise enfants participeront aux permanences, un atelier «perles» animé par une mère de famille va aussi être créé. Dans ce quartier constatent les deux animatrices «la solidarité familiale est privilégiée lorsqu il s agit de la garde des enfants». D où l idée d une collaboration avec les assistances maternelles et le médecin PMI. Rien, visiblement n a été laissé au hasard. Reste que la réussite de l opération est loin d être assurée. Jean-Jacques Louvel, l adjoint à l éducation, a été très clair : «Dans quelques mois, à l heure du bilan, la décision sera prise de poursuivre ou pas l expérience». Même si ce type de structure s apparente naturellement à une action sociale, il convient selon Nathalie Poussin «ne pas lui donner cette connotation». Conçu pour tous les publics la «Parent aise» se fixe même l ambition de faire monter les gens d en bas grâce au funiculaire. Le funiculaire synonyme d ascenseur social, il suffisait d y penser Permanences les mercredis de 10 à 12 heures et les vendredis de 9 à 11 heures. Le pain quotidien des enfants Tous les matins, au petit déjeuner, les enfants qui fréquentent le centre maternel goûtent un pain différent. Il était donc difficile de résister à la tentation de pénétrer dans l antre d un vrai boulanger, là où se pétrit la pâte, là où le mélange savant de farine, de sucre, d eau, de levure, de sel, permet à chacune et à chacun d avoir accès à son pain quotidien. Par groupe de dix, les piots ont donc été accueilli par Thierry et Séverine Hohmann dans la boulangerie pâtisserie de la place Notre Dame avec au programme la fabrication d une briochette. C est simple, il suffit d ajouter des œufs et du beurre aux ingrédients de base. L artisan propose trente six pains différents qui se déclinent à partir de bien jolis mots : olive, lardon, oignon, raisin, amande, noisette, noix Il y a aussi le pain au levain, celui des marins, dont la croûte épaisse permet à la mie de se conserver très longtemps. «Il était aussi très prisé dans les campagnes lorsque le boulanger passait rarement» ajoute Séverine Hohmann. Les enfants du centre maternel ont été accueillis dans la boulangerie pâtisserie de la place Notre-Dame pour apprendre à faire leur pain. Les enfants quant à eux ont déjà goûté le pain grillé et de mie et celui à la tomate. Reste deux spécialisés qui méritent le détour : le pain aux graines et le pain Tréportais. Le pain aux graines (ne pas confondre avec le pain aux céréales) tire son originalité de la touche personnelle de l artiste. La base est constituée de farine blanche, le secret repose sur le temps de pause. Le pain Tréportais, composé d un mélange de farine blanche et de farine de meule, tient lui aussi sa saveur particulière au temps de pousse et à la manière dont la pâte est pétrie. Aujourd hui tous les enfants de 3 à 6 ans du centre maternel ont appris à fabriquer leur pain avant de le gagner. Ils ont aussi apprécié le goût de cette nourriture terrestre qui reste l aliment de base et qui n a rien perdu de sa symbolique. 7

8 Dans la ville Le casino applique déjà la future loi du contrôle d identité Une pièce d identité est dorénavant exigée à l entrée du casino. Mais une demande d extension du parc de machines à sous a été déposée et une table de roulette anglaise est à la disposition des joueurs. Même si la loi obligera de présenter une carte d identité à l entrée des casinos à partir du 1er novembre prochain, celui du Tréport applique depuis le 3 avril la nouvelle procédure. Devenu casino test du groupe «Moniflor», qui s est singulièrement étoffé récemment avec une prise de participation à hauteur de 35 % du «Loto Québec», le groupe mise sur un développement important du chiffre d affaires de son casino de la côte d Albâtre qui accueille en moyenne 800 joueurs par jour avec des pointes de 1500 parfois le dimanche ou les jours fériés. D où l anticipation de l application de la loi au Tréport qui permet d ores et déjà d en mesurer les premiers effets. Selon Jean-Marie Pieggi, le directeur «les débuts sont difficiles, l affluence a chuté de 10 % et de 25% au cours des week-ends». La mesure qui vise à protéger les mineurs et à mieux contrôler l entrée des joueurs pathologiques ( sont recensées dans le pays) est jugée plutôt positive par Jean-Marie Pieggi qui fait un pari sur l avenir : «Il s agit bien entendu d une contrainte mais la plupart des joueurs trouvent cela naturel et rassurant. Quant au personnel il s estime un peu mieux sécurisé. J insiste sur le fait que nous ne constituons aucun fichier, il ne s agit que d un simple contrôle. Concernant les étrangers il suffit pour eux de présenter les papiers qui leur ont permis d entrer sur le territoire». Il existe d autres raisons de devenir un ANPR (à ne pas recevoir). Le personnel du casino qui repère un joueur qui mise trop peut le signaler à la direction, le chèque sans provision n est franchement pas recommandé, et le directeur a le pouvoir d interdire définitivement l entrée de son établissement à toute personne qui aurait un comportement incorrect ou agressif. Anticiper l application de la loi donne prétexte à la direction du casino de passer à l offensive. Une extension importante du parc des machines à sous a été demandée à la commission supérieure Jean-Marie Pieggi, le directeur du casino et Arnaud Guivarch directeur délégué devant la nouvelle table de roulette anglaise. des jeux. Cette commission qui dépend du ministère de l intérieur est la seule habilité à donner ou pas les autorisations. Dans le dossier présenté la direction indique la création, si accord, de six emplois supplémentaires à temps plein. Dans le même temps la «tokénisation» des machines à sous se met en place (il s agit d un jeton à 2 euros qui permet de jouer sur une machine automatiquement plusieurs fois des mises de 10 centimes et de 20 centimes). Et grande nouveauté la première roulette anglaise est arrivée ainsi que le black jack. Le groupe «Moliflor» fonde de gros espoirs sur le développement du casino du Tréport. Une ambition justifiée selon Jean-Marie Pieggi par sa situation géographique exceptionnelle et la renommée de sa station balnéaire : «Nous sommes très proches de Paris. Cayeux n est pas vraiment un concurrent et nous avons une clientèle différente de celle de Dieppe. Les Eudois qui allaient à Forges les Eaux viennent aujourd hui plus volontiers au Tréport». Le photographe Eric Lorenz expose au casino Eric Lorenz photographie depuis des années le littoral avec un penchant non dissimulé pour les clichés de Mers et du Tréport. Goélands argentés, falaises, galets, quais, esplanade, l environnement dans lequel il vit l émerveille à la manière d un tourisme qui découvre pour la première fois les villes sœurs. Les toits des maisons du quartier des Cordiers sous la neige Il est donc naturel qu il expose quelques instantanés des cités balnéaires dans une salle du casino. Installé au Tréport, puis aujourd hui à Mers dans une petite boutique rue Jules Barni, l artisan donne à voir des photos panoramiques sur toile qui mettent en valeur le caractère unique d un paysage dominé par les falaises et la mer. Avec de temps à autre des moments rares à l exemple de cette vue plongeante sur les toits enneigés des maisons du quartier des Cordiers. 8

9 Travaux Chantier du funiculaire : On aperçoit le bout du tunnel Une visite du chantier du funiculaire a été organisée à l attention des employés municipaux. Alain Longuent en a profité pour inviter le président de la communauté de communes. (Article rédigé le 11 Avril). «Tu viens voir où en est mon chantier du funiculaire?». Camille Marcan Dumesnil le président de la communauté de communes de «Gros Jacques» ne s est pas fait prier lorsque Alain Longuent lui a lancé l invitation. Très attentif aux explications de Georges Ganz, l un des responsables «d ACT Architecture» qui a conçu le projet de la remise en route du funiculaire, l élu par ailleurs maire de Saint Quentin la Motte a apprécié en connaisseur : «C est passionnant! Je suis impatient que tout soit fini, mais il faut respecter les délais». Le DVD conçu par le réalisateur Patrice Veneau sur l aventure de ce chantier qui sera distribué à la population Tréportaise en septembre prochain intéresse Camille Marcan Dumesnil. Mais nul doute qu Alain Longuent fera en sorte d en offrir un exemplaire à ses collègues de la communauté de communes. Actuellement le gros œuvre est terminé. La grue qui domine la falaise va être démontée dans les prochains jours. Les éléments de la charpente de la gare sont sur place, l ossature des trois commerces d une surface de 450 mètres carrés chacun prend forme, très vite le vitrage, l habillage des façades avec vue sur le large vont suivre. Le délai fixé pour la remise en route n a pas pris un nouveau retard. Il se situe toujours autour du 15 juillet. Les parkings souterrains d une capacité de 213 places sur deux niveaux sont terminés. Il reste à fignoler l espace avec au sol un revêtement de couleur jaune paille. Quant aux murs ils seront peints en blanc. Le parking aérien suit le mouvement et est d ores et déjà prêt à accueillir les premiers utilisateurs du funiculaire. Le chantier, tout au moins visuellement, va donner dorénavant l impression de s accélérer. La construction des structures autour du funiculaire, gares et commerces notamment, posent infiniment moins de problèmes techniques aux employés de l entreprise «Quille». La réalisation des parkings souterrains et de son environnement, par exemple, a nécessité 3500 mètres cubes de béton. Parler de «gros œuvre» à ce propos ne Le gros œuvre terminé, le chantier du funiculaire peaufine son environnement. correspondant pas à la réalité, il s agit plutôt d un travail d une grande finesse. Les rails sont arrivés et ils vont être installés dans le tunnel rapidement. Les cabines construites en Italie seront livrées ensuite afin d effectuer les premiers essais. Le chantier reste interdit au public mais ce dernier pourra bientôt découvrir sur la terrasse de la gare haute un panorama exceptionnel sur Mers et la baie de Somme. Le nouvel éclairage de l église L église Saint Jacques méritait comme le Mont Saint Michel situé à l autre extrémité de la Normandie d être mise en valeur, la nuit, par un éclairage approprié. Michel Bilon, adjoint à l environnement et son collègue Philippe Poussier ont donc proposé au conseil municipal d engager une étude. C est la société Thorn qui a été choisie. Pour un coût de euros dont 6021 euros subventionnés par le conseil général, l église a retrouvé une illumination digne de son architecture. Il est vrai que celle-ci le mérite amplement. Nichée sur la première terrasse de la ville elle domine le port et ne peut échapper au regard des pêcheurs lorsqu ils sont au large. Dorénavant, la nuit l église brille de tous ses feux. Et comme par miracle, les ruines de l abbaye Saint Michel située derrière l école maternelle Pierre Brossolette profite elles aussi de la lumière. L église Saint-Jacques est doté d un nouvel éclairage qui met en valeur son architecture 9

10 Dans la ville Les jeunes de plus en plus confrontés à la précarité Le forum de l insertion regroupant les structures sociales du canton d Eu dans la salle Serge Reggiani a mis en évidence l élargissement de la précarité chez les jeunes et la nécessité de créer une dynamique pour l emploi. Les constats sociaux des équipes médico sociales confirment le décrochage alarmant d une partie de la jeunesse, aggravé dans notre région du fait de son enclavement et des perspectives d emploi souvent précaires. Au Tréport, par exemple, 210 jeunes de 16 à 25 ans sont à la recherche d un emploi. Le centre médico social d Eu qui intervient en milieu urbain et rural de Longroy à Etalondes en recense pour sa part 320. (ANPE janvier 2006). Le même constat est dressé à Criel qui pour une population de 213 jeunes de 16 à 25 ans compte 44 demandeurs d emploi. Le canton d Eu conserve pourtant grâce à l industrie du verre et les activités liées au tourisme un dynamisme indéniable. Mais les emplois générés sont souvent à durée limitée et précaire. Au Tréport, restauration et pêche sont les domaines les plus demandeurs mais uniquement de mars à septembre. Toujours selon l ANPE ces jeunes entre 15 et 19 ans, hors cursus scolaire, sont touchés à 43 % par le chômage et entre 20 et 24 ans ils le sont à hauteur de 33 %. L assistante sociale du secteur met en exergue un phénomène nouveau lié à cette précarité : «Un projet de relogement a permis de nouer le contact avec des jeunes hommes sans domicile, squattant des locaux vides, arrivés au Tréport depuis quelques mois sans projet particulier ou attache sur le site». Cette population ne fréquente, hormis que très ponctuellement le centre social et les agences d intérims, aucune structure. «Souffrant d errance, ces jeunes sont de plus en plus marginalisés et exclus de la vie citoyenne» conclut l assistante sociale. Manifestation à Eu contre le CPE Les administrations, les centres sociaux, constatent leur impuissance à l égard de cette partie de la population : «Ils s inscrivent peu dans les dispositifs existants et fréquentent peu les structures sociales. L environnement social et familial sur le territoire paraît amplifier la démotivation de ces jeunes souvent en rupture». Certes, encore faudrait-il adapter toutes ces structures à une situation qui ne cesse d évoluer. Le centre social Némo devenu Ancrage a commencé, par exemple, à effectuer un travail qui tend à prendre concrètement le réel en considération. Mais ce n est pas gagné, loin de là. Les structures sociales se comportent trop souvent comme de généreux bénévoles qui placardent une affiche pour lutter contre l illettrisme sachant pertinemment que celle-ci n a aucune chance d être lue par les intéressés. Ce forum de l insertion même s il donne l impression d être un cataplasme sur une jambe de bois aura eu au moins le mérite de faciliter la coordination entre les partenaires de l emploi et de l éducation populaire. De confirmer aussi le mal être d une majorité de jeunes face à leur insertion professionnelle : une démotivation souvent liée aux échecs scolaires, à l environnement familial, aux formations qui ne débouchent pas sur une offre d emploi et à l image négative de l économie avec sa panoplie de contrats précaires sans avenir. Quand les jeunes s organisent pour financer leurs projets Les activités du centre social et culturel «l Ancrage» en direction des jeunes de 13 à 18 ans bénéficient elles aussi d un certain renouveau après la reprise en main de Jean Venel, le nouveau président du conseil d administration. Une brocante organisée sous le marché couvert a regroupé ainsi une trentaine d exposants. «Nous enregistrons de nouvelles adhésions. L idée qui consiste à demander aux jeunes de trouver euxmêmes les financements afin de concrétiser leurs projets prend forme». Mélanie Boclet, qui effectue un stage de formation d animatrice s est investie avec une dizaine de jeunes du quartier des Terrasses pour programmer une sortie au parc Astérix et organiser un séjour équestre : «Nous avons vendu du muguet, nous proposons de laver les voitures et nous allons participer à la foire aux moules les 5 et 6 juin prochains». Des jeunes du quartier des Terrasses ont organisé une brocante pour financer leur projet. L invitation faite aux jeunes «d ouvrir la boîte à rêves» peut devenir une réalité. Le message du centre social est limpide : «Vous nous présentez un projet, nous en discutons ensemble et nous vous aidons à le concrétiser» 10

11 Dans la ville Des noces de diamant pour Liliane et Roger Leconte Il est rare pour des époux de se présenter soixante ans après leur mariage devant monsieur le maire. Le 6 avril 1946, Liliane Tavernier et Roger Leconte, ne se doutaient sûrement pas lorsqu ils ont dit oui qu ils fêteraient un jour ensemble leurs noces de diamant avec leurs trois enfants, leurs cinq petitsenfants et un arrière petit fils. Avril 1946! «La municipalité en place est encore celle qui a été désignée par le commissaire de la République au lendemain de la libération. C est Lucien Leroy, instituteur, premier adjoint au maire, militant communiste qui procède à votre union» rappelle le maire Alain Longuent. Ce dernier soulignera que ces noces de diamant constituent pour lui une première. Bien sûr on ne résume pas soixante ans de vie commune en quelques lignes. Mécanicien de profession Roger Leconte a travaillé dans différents garages de la région, dans des entreprises de travaux publics, puis en usine notamment chez Maillard à Incheville et chez Banides Debeaurain durant vingt cinq ans. Dans les années cinquante Liliane et Roger Leconte exercent le métier de restaurateur au Tréport, quai François 1 er face à la Poissonnerie municipale, puis ce sera le «Jules Verne». Ensuite ils s installent à Aumale La famille et les amis ont entouré Liliane Roger Leconte à l issue de la cérémonie. où ils tiennent le restaurant de la place du marché. Mais c est surtout avec et au travers de leur engagement dans la vie associative que Liliane et Roger Leconte vont devenir des «figures» locales. Il y a peu, par exemple, Roger Leconte dirigeait le club des personnes âgées «Les bons amis». Durant des années, il a assuré le transport des équipes de football d Incheville et d Aumale. Alain Longuent concluait cette cérémonie empreinte de simplicité et d émotion avec ce message : «Je vous souhaite du bonheur, pour aujourd hui, et pour très longtemps encore». Patchwork et point compté avec les familles du canton d Eu Ayant pris ses quartiers dorénavant dans la salle Serge Reggiani pour organiser ses ventes échanges, l association des familles du canton d Eu a présenté pour la première fois dans cette même salle un aperçu des créations de ses adhérentes. Tricot, crochet, patchwork, le club des «bouts d Eu tissus» a donné à voir ce qu il est possible d obtenir avec des aiguilles, du fil, du coton et de la laine. Les tricoteuses et les couturières d antan ne sont d ailleurs plus tout à fait ce qu elles étaient. Avec un portable et un programme adéquat, il est possible aujourd hui de relier une prise USB à une machine à coudre qui brode un dessin ou un kit en un temps record. Le prix, à l évidence demeure dissuasif, une telle machine à coudre coûte entre 4000 et 4500 euros. Le travail de couture traditionnel, dans ces conditions, a encore de beaux jours devant lui. Les démonstrations effectuées au cours de cette exposition n ont d ailleurs pas, visiblement, impressionné les adeptes de l aiguille et du fil. Aussi perfectionnée soit-elle la machine ne remplacera pas de si tôt l art du petit raccommodage et de la nécessité, toujours, de consolider le bouton qui menace de lâcher prise. Jean-Pierre Garreau, le président n en oublie pas pour autant le caractère social de son association. Il a tenu, par exemple, a invité ses «Amies Sans Frontières» d Oust Marest. Ces dernières, tricoteuses bénévoles, se rendent dans les maternités pour offrir de la layette aux mamans en difficulté. Le club du «point Le petit racomodage a encore un bel avenir devant lui. L association des familles du canton d Eu, a exposé dans la salle Serge Reggiani, les travaux de ses adhérents. compté», pour sa part, fait bon ménage avec les compositions florales du Japon présentées par Danièle Barge une artiste de «l Ikebana». Cette exposition colorée et vivante aura permis, dans tous les cas, à l association des familles du canton d Eu, au-delà des ses ventes échanges à mieux faire connaître ses activités. 11

12 Sports Marine Lièvrouw, championne de France minime de full contact Marine Liévrouw, 15 ans, 1mètre 65 pour 46 kilos vient de décrocher le titre de championne de France minime de full contact. La jeune licenciée du club Tréportais, scolarisée au collège Rachel Salmona, demeure dans le petit village de Tocqueville sur Eu. Rien ne laisse supposer dans l allure de la petite fille timide que renvoie Marine qu elle est une redoutable combattante sur un ring. Le full contact, en effet, n est pas à priori un sport de «fillette». Marine le pratique pourtant depuis l âge de six ans : «J étais très indisciplinée à l école, mon institutrice m a conseillée de me défouler en pratiquant un sport de combat». Voilà en quelque sorte comment un zéro de conduite peut conduire à la plus haute marche du podium. Son parcours est remarquable, championne de Seine-Maritime, vainqueur de la coupe de Normandie elle termine deuxième aux championnats de Normandie pour cause de pneumonie. Ses professeurs, Eric Hannier et Guillaume Vaumartin, gardent la tête froide : «Il s agit de sa première année de compétition. Nous allons maintenant la préparer à passer sa ceinture noire». Au full contact il faut avoir 16 ans pour franchir ce seuil. Le club qui Marine Lièvrouw a décroché le titre de championne de France de full contact dans sa catégorie. compte un peu de 70 licenciés, dont une quinzaine de jeunes filles, est en plein boum. Outre Marine Liévrouw, trois autres licenciés s étaient qualifiés pour ces championnats de France. Michel Lamerval chez les cadets dans les moins de 70 kilos est éliminé en huitième, Kévin Chauvet également cadet dans les moins de 65 kilos est éliminé aussi en huitième et Jordan Poix chez les poussins chez les moins de 46 kilos ne franchit pas non plus le cap des huitièmes. Un stage VTT de descente avec Michaël Deldycke Patricia Laffont, la présidente de la commission régionale VTT ne concevait pas d organiser un stage de descente sans le concours de Mickaël Deldycke, l un des leaders mondiaux de la spécialité : «On ne peut espérer meilleur conseiller technique, de plus il est une référence pour les jeunes». Le club Tréportais a donc accueilli trente cinq jeunes vététistes venus des deux départements Normands. Restait à Laurent Jacques, le président de l AST cyclisme, d imaginer un parcours susceptible de rebuter les plus casse-cou : une piste de 500 mètres de pente raide et accidentée entre Etalondes et la résidence Charles Gounot. pouvaient avoir toute leur place compétitions. lors des prochaines La piste, quant à elle, a été fermée prudemment. Elle pourra, pour un autre stage ou pourquoi pas pour une manifestation sportive être remise en service. Après une démonstration à couper le souffle, Michaël Deldycke a indiqué ce qu il convenait de faire avant de monter sur le VTT : «Nous allons descendre à pied afin de repérer tous les obstacles, les trous, les racines, les bosses, les virages. Ensuite nous allons descendre par tronçons». Tous ces jeunes qui participent au trophée régional de la descente VTT auront ainsi acquis au contact du champion de France de four cross et du triple champion du monde de BMX quelques données techniques qui leur seront particulièrement utiles. Mathieu Quatrelivre et Julien Profit, les deux jeunes espoirs du club Tréportais ont prouvé à l occasion de ce stage qu ils Avant de se lancer, les jeunes vététistes ont repéré soigneusement le terrain. 12

13 Les gens d ici Soixante dix ceintures noires pour Daniel Bracque La remise de nouvelles ceintures au club de judo a revêtu un caractère exceptionnel avec Marie Briet, plus jeune ceinture noire de France et l attribution de la médaille de la ville à son entraîneur Daniel Bracque. Régis Boulenger, adjoint au sports a remis la médaille de la ville à Daniel Bracque. Il est banal qu une ceinture de judoka change de couleur. Du blanc au jaune il n y a pas de quoi en faire un plat, mais il est exceptionnel qu elle devienne noire sur une jeune fille de quatorze ans et 10 mois. Marie Briet, 1m64 pour 64 kilos devient ainsi la plus jeune ceinture noire de France. Actuellement scolarisée au collège Pasteur à Rouen dans une section de sport étude la jeune fille qui effectue sa première année dans la catégorie cadette a quasiment tout gagné cette année. Reste les championnats de France où une place sur le podium est très attendue par son entourage et ses professeurs. L un d eux, Daniel Bracque, instructeur de judo dans la Somme durant treize ans a formé 70 ceintures noires. A l entraînement il ne fait pas dans la dentelle, avec lui ce n est jamais parfait, c est toujours peut mieux faire, et son fameux «tu as intérêt à t entraîner si tu ne veux pas manger du tatami» est devenu légendaire. Les enfants adorent. Ils savent qu avec lui ils iront jusqu au bout d euxmêmes, jusqu au bout de leurs possibilités. L ambiance était donc au grand jour autour du tatami, avec une présence massive des parents et des élus, pour cette remise de ceintures inhabituelle. Outre Marie Briet, Raphaël Decayeux à 26 ans devient ceinture noire 2 ème dan et Raphaël Leplomb décroche à 15 ans sa ceinture marron. Mais c est surtout Daniel Bracque qui faisait l objet, une fois n est pas coutume, de toutes les attentions. L homme visiblement apprécie modérément les honneurs. Son ami et président du club Patrick Briet, lui a tout de même concocté une petite cérémonie avec remise de la médaille de la ville et discours rédigé par les élèves. Régis Boulenger l adjoint aux sports en a profité pour rappeler la genèse du club Tréportais qui débute lors d une rencontre au supermarché entre deux hommes poussant leur caddy : «Je se sais pas trop où je peux continuer à pratiquer le judo». «Mais viens chez-nous» réplique l adjoint qui subodore une sacrée et belle recrue. Les débuts seront difficiles mais le travail réalisé depuis dix ans, la manière toute personnelle de Daniel Bracque de pouponner les enfants commencent à porter ses fruits. Les judokas Tréportais ont aujourd hui une renommée plutôt flatteuse sur tous les tatamis. Le judoka 3 ème dan aujourd hui arbitre F3, professeur de judo, a difficilement maîtrisé la charge affective de ses élèves au moment de la lecture de leur message : «Il râle mais il nous estime, surtout ne change pas. On t aime». 13

14 Culture Un guide touristique «So british» La ville sort un guide en anglais «A taste of Le Tréport» à destination des touristes en provenance d Angleterre. Il a été réalisé par le journaliste britannique Peter Avis. «Il y a les guides convenables et les guides inconvenables». C est avec humour que Peter Avis journaliste anglais résident dans la belle ville de Brighton (Angleterre) mais aussi à Dieppe, a présenté le nouveau guide sur Le Tréport destiné aux Anglais. «A taste of Le Tréport» n évoque pas uniquement la cité portuaire mais s attache aussi à présenter Eu, Mers-les-Bains et la vallée de la Bresle. Le guide dont les textes ont été réalisés par Peter Avis et dont la mise en page a été assurée par le photographe et graphiste Paul Bonmartel se veut aussi impertinent dans ses commentaires. Pas question d écrire que «tout est beau et tout est gentil» a déclaré avec conviction le journaliste anglais. Ce qui n a posé aucun problème au maire du Tréport Alain Longuent. Il a donné à Peter Avis carte blanche. Il est vrai qu Alain Longuent connaissait la réputation de ce journaliste anglais, fin connaisseur de la région. Durant plusieurs années il a été à l origine du très connu A taste of Dieppe. Enchanté par le résultat, le maire du Tréport a toutefois regretté que la communauté de communes de Gros Jacques ne se soit pas associée à cette démarche. En revanche, la ville d Eu a vite reconnu l intérêt d un tel document touristique. Plusieurs élus étaient présents dont le premier adjoint Alain Gouttenoire. Les deux villes seront associées pour la réalisation 2007 de ce guide. Reste à convaincre Mers ainsi que d autres communes de rejoindre le petit club pour faire du guide un outil de promotion de ce secteur bordant deux régions et deux départements. Paul Bonmartel et le journaliste Anglais Peter Avis ont présenté «A taste of Le Tréport». Comme le souligne Peter Avis, les lecteurs anglais découvriront dans A taste of Le Tréport, un historique de la cité portuaire, une présentation des trois villes sœurs, un peu de géographie pour situer la région de Caen à Dunkerque, une histoire du verre ainsi que le retour du funiculaire. Au fil des pages, le lecteur anglais découvrira une photo sur «Brighton-les-Pins» mais aussi du château de Rambures. Le guide évoque aussi «le steak trop dur que Victor Hugo dut ingurgiter en 1837». Et bien entendu, comme nous sommes en France, A taste of Le Tréport n oublie pas le «Eating out» avec ses nombreux restaurants. A cela s ajoute des tuyaux pour les voyageurs, des phrases utiles pour se faire comprendre ainsi qu un glossaire des poissons que l on peut déguster au Tréport. Un «Cabaret 1900» pour les personnes âgées Airs d opérette, chansons coquines, lyriques, le spectacle réservé aux personnes âgées sur le thème «Cabaret 190» a fait merveille dans la salle Serge Reggiani. Une panne de la sono a même permis à un comédien de s improviser conteur, salace, certes, mais le genre ne laisse jamais indifférent. Sur la scène, des spectateurs avaient revêtu des costumes d époque, faisant ainsi office de figurants au moment où étaient évoqués en chansons Bruant, Lautrec, Yvette Guilbert, le général Boulanger et Paul Delmet. La troupe intègre des artistes des cabarets montmartrois du «Lapin Agile», du «Cancan» et de «La Crémaillère». Sur scène, la participation des spectateurs en costume d époque. Les danseuses de cancan ont toujours les faveurs du public. Le «Cabaret 1900», comme les années précédentes à l occasion du spectacle pour les personnes âgées a bien rempli son contrat. 14

15 Histoire 1906 : Le Vimeu rouge se lève La grève des deux cents ouvriers serruriers et fondeurs de l usine Riquier a marqué les esprits depuis un certain 3 avril Voici la première partie d une l évocation des faits. En 1900, un syndicat du cuivre voit le jour dans le Vimeu. Il regroupe quarante membres. Son siège est à Friville et son secrétaire se nomme Bourchet. Une grève secoue alors l usine Decayeux, à Escarbotin. Les conflits dans le Vimeu sont volontiers durs, non dénués de violence, verbale ou physique. En 1902, lors de la grève chez Lebarbier et Marescaux à Escarbotin, six gendarmes sont blessés et la maison du maire est caillassée. En janvier 1906, c est l usine Debeaurain de Béthencourt qui est en grève. La maison du patron est saccagée. La comptabilité de l usine est détruite. Malgré les coups de feu tirés en l air, les deux gendarmes qui gardaient l habitation doivent reculer face aux jets de pierres des manifestants. Ceux-ci font le tour des usines en chantant la Carmagnole et l Internationale. Et en criant «Mort aux patrons!». En mars 1906, trois cents ouvriers serruriers de Fressenneville se syndiquent. Les adhésions sont tenues secrètes par crainte de représailles. Leurs patrons, messieurs Riquier, ne veulent à aucun prix de syndicat malgré la légalité de celui-ci depuis la loi de En 1900, face aux premières velléités de syndicalisme, ils avaient renvoyé une vingtaine de leurs ouvriers. L usine de Fressenneville est dirigée depuis 1890 par les deux cousins Riquier, Edouard et Julien. Ce dernier est également maire de la commune. L usine compte cent soixante-dix ouvriers mais, par le travail à domicile, les cousins Riquier emploient sept cents personnes. Edouard Riquier part à Abbeville demander des renforts Le 31 mars 1906, deux ouvriers de l usine Riquier de Fressenneville, Désiré Depoilly et Hurtel, sont renvoyés. Tous les deux sont syndiqués, Pendant la grève du printemps 1906 au cours de laquelle fût brûlé le château de la famille Riquier La mairie de Fressenville avec une partie des troupes qu avait demandé Edouard Riquier. Depoilly servant même de collecteur pour le syndicat du Vimeu dans l usine. Decayeux, le secrétaire de ce syndicat, vient alors discuter avec Edouard Riquier qui l éconduit : «Je ne vous connais pas, monsieur, et je ne veux pas vous connaître». La grève débute en réaction le 3 avril. Un ouvrier de chez Riquier déclare : «Il est incontestable que les patrons se sont opposés de manière acharnée au syndicat. La lutte a été occulte mais très vive. Les adhérents étaient trop nombreux. Il était impossible de les renvoyer». Plusieurs maisons de Fressenneville sont prises à partie dont celle de M. Delarue, le directeur de l usine depuis trente-cinq ans. Son fils tire des coups de revolver pour dégager la maison. Le rez-dechaussée de l habitation de Julien Riquier, située en face de l usine, est saccagé. La maison du concierge occupée par le maître Holleville est envahie. Celui-ci doit se cacher derrière les tonneaux de la cave pour échapper à la foule des émeutiers. Edouard Riquier part à Abbeville demander des renforts. Aussitôt, la maison qu il vient de faire construire est entièrement mise à sac. Les meubles sont jetés dans la mare voisine. Puis, le feu est mis à l habitation qui flambe sous les regards impuissants des pompiers dont les tuyaux ont été crevés. Récit d un ouvrier des Riquier : «Je n étais pas syndiqué. J avais dit que je ferai grève mais que je ne comprenais pas bien les buts du syndicat. Le 3 avril, deux cents manifestants devant ma maison arrachèrent les volets, brisèrent les carreaux et lancèrent des pierres dans la maison. Depuis je suis syndiqué». Le troisième régiment de chasseurs d Abbeville est réclamé d urgence mais seulement soixante hommes sont disponibles. En effet, suite à la catastrophe de la mine de Courrières, dans le Pas-de- Calais, qui a fait mille deux cents morts le 10 mars, les mineurs sont en grève. Et le bassin minier est quadrillé par la troupe. Bruno Garraud Dans notre prochain numéro nous évoquerons la suite des évènements, notamment les affrontements entre les ouvriers et les forces de l ordre. 15

16 Le magasin d Henriette Jacques au pied du funiculaire - Crédit photo - Bernard Jacques

Calendrier des fêtes et cérémonies 2015

Calendrier des fêtes et cérémonies 2015 JANVIER Samedi 3 : Aubade devant l hôtel de Ville (Réveil de La Chaussée/Municipalité) FEVRIER Dimanche 1 er : Bal et Loto -Salle des Fêtes (UAICF) Samedi 7: Nouvel an chinois Salle des Fêtes (Amitiés

Plus en détail

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées Guide des interventions Edition 2010 Mot du président Le Centre Communal d Action Sociale de Saint-Yrieix-sur-Charente est un outil majeur de la politique sociale de la municipalité. Au delà des aides

Plus en détail

Le premier Coup de Gueule de la saison A la recherche des équipements du volleyeur marquettois.

Le premier Coup de Gueule de la saison A la recherche des équipements du volleyeur marquettois. Tu n as toujours pas rendu ton équipement (maillot et short) de la saison passée!!! Mais comment je vais m entraîner si je n ai plus le short du club.?? Le premier Coup de Gueule de la saison A la recherche

Plus en détail

MESIGNINFOS N 91 ECOLE

MESIGNINFOS N 91 ECOLE : 04.50.77.80.02 Fax : 04.50.77.87.24 mairie.mesigny@wanadoo.fr MARS 2012 MESIGNINFOS N 91 ECOLE Les pré-inscriptions pour la prochaine année scolaire sont à effectuer à la mairie. Les documents à fournir

Plus en détail

Expositions. Jusqu au jeudi 15. A partir du mardi 20 Duo d Images, photographies de Christian LE SAINT

Expositions. Jusqu au jeudi 15. A partir du mardi 20 Duo d Images, photographies de Christian LE SAINT Expositions Jusqu au lundi 12, A partir de 17h La Magie de Noël SAINT-PAIR-SUR-MER, Eglise La neige, les congères et les stalactites vous plongeront dans l univers d un décor montagnard pour un Noël féérique

Plus en détail

4 édition / 2014-2015

4 édition / 2014-2015 Infos STO XV 4 édition / 2014-2015 DIM 22.12 Réception de FOIX. Suite à la petite défaite chez le leader Leguevin, l accent a été mis sur l importance du résultat du prochain match contre Foix à St Orens.

Plus en détail

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce?

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce? 1 LA FAMILLE 1.1 Lecture premier texte Nadja va passer quatre mois de la prochaine année scolaire en France. Aujourd hui, elle a reçu cette lettre de sa famille d accueil. Chère Nadja, Je m appelle Martine

Plus en détail

SALIES MOTO FESTIVAL. Samedi 22 et Dimanche 23 septembre 2012

SALIES MOTO FESTIVAL. Samedi 22 et Dimanche 23 septembre 2012 UN EVENEMENT MOTEUR Toute l équipe du moto-club CAP-SUD vous remercie pour l intérêt que vous portez à l organisation de cet événement. Soyez sûr que nous mettons tout en œuvre pour faire de la sixième

Plus en détail

Parents, enfants. un guide pour vous

Parents, enfants. un guide pour vous Parents, enfants un guide pour vous edit s mmaire Parents, Notre engagement de mettre en place un territoire compétitif, solidaire et durable ne peut se concevoir sans répondre aux besoins des enfants

Plus en détail

Pourquoi nous choisir?

Pourquoi nous choisir? Pourquoi nous choisir? 1. Un séjour sportif déclaré auprès de la Direction Départementale et de la Cohésion Sociale de Seine-Maritime 2. Un accueil sur une base de loisirs comportant 1 hébergement en dur,

Plus en détail

2 Quelles vacances! Pourquoi pas! 3. A. À deux, lisez ces textes et complétez le tableau.

2 Quelles vacances! Pourquoi pas! 3. A. À deux, lisez ces textes et complétez le tableau. fiche de travail FT 3.39-3A U1P10 2 Quelles vacances! A. À deux, lisez ces textes et complétez le tableau. 1 2 Salut, Un petit mot pour te dire que tout se passe super bien On passe d excellentes vacances.

Plus en détail

1- Présentation de la structure

1- Présentation de la structure 1- Présentation de la structure Cadre L école Paul Langevin se situe sur la commune de Pontivy, les locaux des classes de maternelle et d élémentaire se rejoignent par la cantine. L école maternelle compte

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR ASSOCIATION LES PETITS MALINS

REGLEMENT INTERIEUR ASSOCIATION LES PETITS MALINS REGLEMENT INTERIEUR ASSOCIATION LES PETITS MALINS L association «Les Petits Malins» a pour mission d organiser et de mettre en place des activités socio-éducatives pour les enfants à partir de trois ans

Plus en détail

RESTAURATION SCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR

RESTAURATION SCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR RESTAURATION SCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR OBJET Le restaurant scolaire est un service municipal dont le fonctionnement est assuré par des agents municipaux, sous la responsabilité du Maire. ACCES AU RESTAURANT

Plus en détail

Le Centre de loisirs Colin Maillard

Le Centre de loisirs Colin Maillard SERVICES DIVERS Le Centre de loisirs Colin Maillard L e Centre de loisirs Colin Maillard accueille les enfants de 3 à 11 ans, le mercredi et les vacances scolaires sur l ensemble du territoire Gencéen

Plus en détail

dans vos deux casinos LE CROISETTE & LES PRINCES

dans vos deux casinos LE CROISETTE & LES PRINCES dans vos deux casinos LE CROISETTE & LES PRINCES Dimanche 5 AVRIL 13 MARS Vendredi 13 MARS MISEZ SUR LE TENTEZ VOTRE CHANCE ET GAGNEZ DE MULTIPLES CADEAUX MENU PASCAL JOURNÉE DE LA CHANCE Le Midi au Casino

Plus en détail

MAISON DES ASSOCIATIONS

MAISON DES ASSOCIATIONS MAISON DES ASSOCIATIONS ESPACE CLÉMENT-MAROT PLACE BESSIÈRES 2 Situé au cœur de la ville à l espace Clément- Marot, la Maison des associations a pour vocation de promouvoir et de faciliter la vie associative.

Plus en détail

Association Ensemble pour les jeunes du 13, Complexe sportif du Val de l Arc Direction des Sports Chemins des Infirmeries 13100 Aix en Provence.

Association Ensemble pour les jeunes du 13, Complexe sportif du Val de l Arc Direction des Sports Chemins des Infirmeries 13100 Aix en Provence. 1 1-PRESENTATION DE L ASSOCIATION 2-ACTIVITES 2-1 Le club de basket «GOLGOTHS 13», 2-2 EJ13 Football, 2-3 Actions Sport/Proximité, 3-EVENEMENTS 3-1 Le «CERCLE BASKET CONTEST», 3-2 Nos autres Manifestations.

Plus en détail

COUP DE POUCE POUR L ENVIRONNEMENT

COUP DE POUCE POUR L ENVIRONNEMENT Chers parents, Plus vite, plus haut, plus fort! L année 2014-2015 réserve assurément de beaux défis aux élèves, aux parents et à l ensemble du personnel de l école. Notre première mission sera de développer

Plus en détail

Compte rendu : Bourse Explora Sup

Compte rendu : Bourse Explora Sup Compte rendu : Bourse Explora Sup J ai effectué un stage d un mois et demi passionnant au sein de l école de langue anglaise LTC à Brighton. J ai eu par la suite la chance d être embauchée durant un mois

Plus en détail

Quand un investissement réduit permet la réussite

Quand un investissement réduit permet la réussite Quand un investissement réduit permet la réussite Il s installe dans l ancien local vide de la boulangerie déplacée à 100 m et fait le choix d un investissement réduit. Pour leur première installation,

Plus en détail

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi LeS nouveaux rythmes à l école primaire Exemples d emplois du temps Mars 2014 n exemple d organisation des temps scolaire et périscolaire Commune de 21 000 habitants

Plus en détail

Des espaces prestigieux pour des instants magiques

Des espaces prestigieux pour des instants magiques Des espaces prestigieux pour des instants magiques Vous recherchez un lieu d exception pour réunir vos collaborateurs ou vos partenaires, les Châteaux de la Drôme vous proposent le dépaysement et la richesse

Plus en détail

Remise du prix La Tribune du Stratège de l'année 2003 à René Carron Discours d Alain Lambert, ministre délégué au Budget et à la Réforme budgétaire,

Remise du prix La Tribune du Stratège de l'année 2003 à René Carron Discours d Alain Lambert, ministre délégué au Budget et à la Réforme budgétaire, Remise du prix La Tribune du Stratège de l'année 2003 à René Carron Discours d Alain Lambert, ministre délégué au Budget et à la Réforme budgétaire, Paris, le Grand Véfour, mardi 3 février 2004 Messieurs

Plus en détail

P R O J E T E D U C AT I F. Association Espace Jeunesse

P R O J E T E D U C AT I F. Association Espace Jeunesse P R O J E T E D U C AT I F Association Espace Jeunesse I N T R O D U C T I O N Ce projet éducatif expose les orientations éducatives de l Association ESPACE JEUNESSE, chargée par la municipalité du Séquestre

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

La politique marseillaise en faveur des Seniors

La politique marseillaise en faveur des Seniors La politique marseillaise en faveur des Seniors Le Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Marseille est un établissement public administratif communal. Il oriente ses actions en faveur des personnes

Plus en détail

Tous au marché! LES MS/GS DECOUVRENT LE MARCHE DE TARTAS

Tous au marché! LES MS/GS DECOUVRENT LE MARCHE DE TARTAS Sorties La sortie Ous Pins avec le club de modélisme Les enfants DE MS/GS doivent faire preuve d adresse et de concentration pour téléguider les bateaux. «Le 15 septembre dernier, nous avons téléguidé

Plus en détail

L Ardèche en fauteuil roulant Visite en side-car. Par Kornelia et Michel, juin 2011

L Ardèche en fauteuil roulant Visite en side-car. Par Kornelia et Michel, juin 2011 L Ardèche en fauteuil roulant Visite en side-car Par Kornelia et Michel, juin 2011 Anduze, train des Cévennes Train à vapeur ou vieille diesel, payant, billet valable la journée indépendamment des changements

Plus en détail

Service communication - Mairie

Service communication - Mairie Service communication - Mairie PSS Coralline (Cherbourg) Patrouilleur de Surveillance des Sites, Filleul de la ville de Saint Valery en Caux. VCSM Yser (Dieppe) Vedette Côtière de la Gendarmerie Maritime.

Plus en détail

Nouveauté - Nouvelles modalités d inscription

Nouveauté - Nouvelles modalités d inscription Nouveauté - Nouvelles modalités d inscription A compter de la rentrée 2015, la commune a décidé de se doter d un nouveau système de réservation par Internet. Conformément au règlement, chaque famille qui

Plus en détail

Quand le tricot en plein air connait un beau succès!

Quand le tricot en plein air connait un beau succès! Jeudi 23 juillet 201 Quand le tricot en plein air connait un beau succès! Concertation Anjou 6937, avenue Baldwin Anjou, Mtl, Qc H1K 3C6 Tél. : 14-31-4173 Fax : 14-31-0203 info@concertationanjou.ca www.concertationanjou.ca

Plus en détail

Un grand évènement citoyen pour le climat

Un grand évènement citoyen pour le climat Kit d accueil Bénévoles Le Village des Alternatives Un grand évènement citoyen pour le climat 26 et 27 sept. 2015, place de la République à Paris alternatiba.eu/paris La dynamique Alternatiba Le 6 octobre

Plus en détail

Autoroute jusqu à Toulon N. 98 Hyères, La Londe-Les-Maures N 559 Le Lavandou, Cavalaire-Sur-Mer.

Autoroute jusqu à Toulon N. 98 Hyères, La Londe-Les-Maures N 559 Le Lavandou, Cavalaire-Sur-Mer. CAVALAIRE APPARTEMENT 5 PERSONNES Domaine de Garlande Résidence BONPORTEAU 83840 CAVALAIRE S/MER VOTRE CADRE DE VIE ********************** Logement situé au 1er étage du bâtiment 1. Il permet d accueillir

Plus en détail

C R É A T E U R D É M O T I O N S

C R É A T E U R D É M O T I O N S CRÉATEUR D ÉMOTIONS Notre agence De vous à nous L organisation d évènements. Pink Event est une équipe de spécialistes de l évènementiel, qualifiés et expérimentés, convaincus et passionnés. Parce que

Plus en détail

www.ferrières-en-brie.fr Où puis-je m investir? Quelle activité puis je faire sur ma commune?? Comment rencontrer des gens dans ma ville?

www.ferrières-en-brie.fr Où puis-je m investir? Quelle activité puis je faire sur ma commune?? Comment rencontrer des gens dans ma ville? 2013 Comment rencontrer des gens dans ma ville? Quelle activité puis je faire sur ma commune?? Où puis-je m investir? Quel sport puis je pratiquer? www.ferrières-en-brie.fr LOISIRS Ginkgo Club page 1 Les

Plus en détail

INSCRIPTION au RESTAURANT SCOLAIRE Année 2014 / 2015

INSCRIPTION au RESTAURANT SCOLAIRE Année 2014 / 2015 NOM DE L ENFANT :. PRENOM DE L ENFANT : Date de Naissance :.. Sexe de l enfant: Masculin Féminin 1 Dossier à compléter par enfant. Maternelle : Elémentaire : - petite section - moyenne section.. Classe

Plus en détail

Un Domaine privatisé pour le mariage rêvé

Un Domaine privatisé pour le mariage rêvé Un Domaine privatisé pour le mariage rêvé 2015 2016 Le Domaine Une Histoire Un Projet Votre Domaine C est en 1929 que mon arrière grand-père, François VARNET décide de racheter le Domaine de Suzel, magnifique

Plus en détail

Le passé composé. J ai trouvé 100 F dans la rue. Il est parti à 5 h 00.

Le passé composé. J ai trouvé 100 F dans la rue. Il est parti à 5 h 00. Le passé composé J ai trouvé 100 F dans la rue. Il est parti à 5 h 00. Le passé composé présente des actions passées, ponctuelles, et d une durée délimitée dans le passé. Formation : avoir ou être (au

Plus en détail

TÂCHE 1 - INTERACTION FICHE Nº 1

TÂCHE 1 - INTERACTION FICHE Nº 1 TÂCHE 1 - INTERACTION FICHE Nº 1 Temps de préparation : 1 minute Intervention par couple : 4-5 minutes CANDIDAT A CADEAU D ANNIVERSAIRE Votre collègue et vous allez acheter un CADEAU D ANNIVERSAIRE pour

Plus en détail

LES ATELIERS LES RESSOURCES LES PROJETS

LES ATELIERS LES RESSOURCES LES PROJETS 13-25 ans Pôle Ressources Jeunesse PROGRAMMATION JANVIER - SEPTEMBRE 2013 LES ATELIERS LES RESSOURCES LES PROJETS www.ville-roubaix.fr Fiche D ADHéSION SAISON 2012 /2013 RENSEIGNEMENTS PERSONNELS : NOM

Plus en détail

Quelle journée! Pêle-mêle. Qu est-ce que c est? DOSSIER 3. 65. Écoutez les phrases. Écrivez les mots de la page Pêle-mêle que vous entendez.

Quelle journée! Pêle-mêle. Qu est-ce que c est? DOSSIER 3. 65. Écoutez les phrases. Écrivez les mots de la page Pêle-mêle que vous entendez. DOSSIER 3 Quelle journée! Pêle-mêle 19 65. Écoutez les phrases. Écrivez les mots de la page Pêle-mêle que vous entendez. 1.... 2.... 3.... 4.... 5.... 6.... 66. Reconstituez les mots de la page Pêle-mêle.

Plus en détail

Rapport de stage en entreprise PROSPECTIVE IMAGE. Produire et réaliser en vidéo pour l entreprise, la télévision et l internet

Rapport de stage en entreprise PROSPECTIVE IMAGE. Produire et réaliser en vidéo pour l entreprise, la télévision et l internet ROLAND Quentin 3èmeD Rapport de stage en entreprise PROSPECTIVE IMAGE Produire et réaliser en vidéo pour l entreprise, la télévision et l internet Année scolaire 2006-2007 Collège André CHENE SOMMAIRE

Plus en détail

French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript

French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript 2013 H I G H E R S C H O O L C E R T I F I C A T E E X A M I N A T I O N French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text FEMALE: MALE: FEMALE: MALE: FEMALE: Salut,

Plus en détail

Nouvelles Formules Casino-Resto à prix banco! PROGRAMME Juin Juillet Août 2009. GRAND JEU "Faites coup double"

Nouvelles Formules Casino-Resto à prix banco! PROGRAMME Juin Juillet Août 2009. GRAND JEU Faites coup double PROGRAMME Juin Juillet Août 2009 GRAND JEU "Faites coup double" Nouvelles Formules Casino-Resto à prix banco! nouvelle Terrasse bar tous les dimanches de 14 h à 19 h (Boissons, Glaces, Pâtisseries) Les

Plus en détail

Avec vous, pour vous. Vienne. pour. Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive. avec Thierry Kovacs

Avec vous, pour vous. Vienne. pour. Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive. avec Thierry Kovacs élections municipales 23 et 30 mars 2014 Avec vous, pour vous pour Vienne Chapitre 01 Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive avec Thierry Kovacs Édito Chère Madame, Cher

Plus en détail

La petite poule qui voulait voir la mer

La petite poule qui voulait voir la mer Découverte Complète la carte d identité du livre. Titre du livre Nom de l auteur Nom de l illustrateur Editeur Que voit- on sur la 1 ère page de couverture? C est l histoire q d un poisson q d une souris

Plus en détail

Auxiliaire avoir au présent + participe passé

Auxiliaire avoir au présent + participe passé LE PASSÉ COMPOSÉ 1 1. FORMATION DU PASSÉ COMPOSÉ Formation : Auxiliaire avoir au présent + participe passé PARLER MANGER REGARDER J ai parlé Tu as parlé Il/elle/on a parlé Nous avons parlé Vous avez parlé

Plus en détail

REGLEMENT DE LA MANIFESTATION. Rétrospective Raymond Sommer. Samedi 2 et Dimanche 3 juillet 2011

REGLEMENT DE LA MANIFESTATION. Rétrospective Raymond Sommer. Samedi 2 et Dimanche 3 juillet 2011 ASSOCIATION POUR LA PROMOTION DU CIRCUIT AUTOMOBILE DE CADOURS-LAREOLE. REGLEMENT DE LA MANIFESTATION I DEFINITION Rétrospective Raymond Sommer Samedi 2 et Dimanche 3 juillet 2011 C.A.C.L. : ASSOCIATION

Plus en détail

PRE-REGLEMENT 2014 REGLEMENT DE LA MANIFESTATION. Rétrospective Raymond Sommer. Samedi 6 et Dimanche 7 septembre 2014

PRE-REGLEMENT 2014 REGLEMENT DE LA MANIFESTATION. Rétrospective Raymond Sommer. Samedi 6 et Dimanche 7 septembre 2014 ASSOCIATION POUR LA PROMOTION DU CIRCUIT AUTOMOBILE DE CADOURS-LAREOLE. PRE-REGLEMENT 2014 Rétrospective Raymond Sommer Samedi 6 et Dimanche 7 septembre 2014 C.A.C.L. : ASSOCIATION LOI 1901 N 10847 BP

Plus en détail

LE MOT DU PRÉSIDENT, Le Président, Marc Maréchal 1/5

LE MOT DU PRÉSIDENT, Le Président, Marc Maréchal 1/5 LE MOT DU PRÉSIDENT, Vous avez choisi la pratique du Judo et je ne peux que vous en féliciter. Pour votre épanouissement personnel ou pour le soutien éducatif de votre enfant, le judo procure un apport

Plus en détail

CAMPAGNE MER MONTAGNE. Arpajon Les centres de vacances de 4 à 17 ans Aide aux départs et «Bon Plans Vacances» pour les 16-25 ans

CAMPAGNE MER MONTAGNE. Arpajon Les centres de vacances de 4 à 17 ans Aide aux départs et «Bon Plans Vacances» pour les 16-25 ans CAMPAGNE MER MONTAGNE été 2015 Arpajon Les centres de vacances de 4 à 17 ans Aide aux départs et «Bon Plans Vacances» pour les 16-25 ans Séjours proposés par le service Enfance de la Mairie et les accueils

Plus en détail

Projet. de la Découverte à la Performance, un Club pour Toutes les Pratiques

Projet. de la Découverte à la Performance, un Club pour Toutes les Pratiques Projet Sportif de la Découverte à la Performance, un Club pour Toutes les Pratiques 2 Projet Sportif Pourquoi un projet sportif? Don Bosco est devenu, depuis l ouverture de la nouvelle salle en 2007, l

Plus en détail

Un autre regard sur. Michel R. WALTHER. Directeur général de la Clinique de La Source 52 INSIDE

Un autre regard sur. Michel R. WALTHER. Directeur général de la Clinique de La Source 52 INSIDE 52 INSIDE Un autre regard sur Michel R. WALTHER Directeur général de la Clinique de La Source Directeur général de la Clinique de La Source, Michel R. Walther est né en 1949 au Maroc de parents suisses.

Plus en détail

L été arrive et les grandes vacances

L été arrive et les grandes vacances www.narbonne.fr L été arrive et les grandes vacances s annoncent. Durant cette période, il est important de proposer aux jeunes des activités et séjours leur permettant de vivre des expériences collectives

Plus en détail

un droit à défendre Service municipal de l Enfance

un droit à défendre Service municipal de l Enfance Service municipal de l Enfance 4/6 ans 6/1 0 ans 10/14 ans 12/14 ans Vacances pour tous : un droit à défendre Réservations jusqu au 18 Février 2012 au service municipal de l Enfance 10, av. Auguste-Gross

Plus en détail

Fiche Pédagogique. Le 14 juillet. Par Karine Trampe. Sommaire : Tableau descriptif. 2 Fiche élève.. 3-5 Fiche professeur..

Fiche Pédagogique. Le 14 juillet. Par Karine Trampe. Sommaire : Tableau descriptif. 2 Fiche élève.. 3-5 Fiche professeur.. Fiche Pédagogique Le 14 juillet Par Karine Trampe Sommaire : Tableau descriptif. 2 Fiche élève.. 3-5 Fiche professeur.. 6 Transcription 7 Sources 8 1 Tableau descriptif Niveau A2 Descripteur CECR, compréhension

Plus en détail

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie)

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Commentaire du film d introduction de l intervention de Garth Larcen et son fils Max, entrepreneur aux U.S.A. Garth Larcen

Plus en détail

Janvier 2015. lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.

Janvier 2015. lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim. Janvier 2015 1 2 3 4 Casino: Déjeuner dansant au restaurant avec Jean et Isabelle Muller 5 6 7 8 9 10 Conseil Municipal 18h00 Vœux du maire Clocheton : USB Casino: Soirée choucroute avec le groupe Holatrio

Plus en détail

Choisir et décider ensemble

Choisir et décider ensemble Choisir et décider ensemble Catherine Ollivet Présidente de l'association France Alzheimer 93, coordinatrice du groupe de réflexion et de recherche "éthique et vieillesse", Espace éthique/ap-hp, membre

Plus en détail

C o m m u n i q u é d e p r e s s e

C o m m u n i q u é d e p r e s s e C o m m u n i q u é d e p r e s s e 25/01/2013 Patinoire de Caen la mer : des aménagements pour les clubs et le public Régulièrement, Caen la mer améliore la vie des clubs et l'accueil du public de la

Plus en détail

Synthèse Mon projet d emploi

Synthèse Mon projet d emploi Synthèse Mon projet d emploi Nom : Date : Complété par : TÉVA Estrie 2012 La synthèse permet de recueillir les informations notées dans les questionnaires et de constater les ressemblances et les différences

Plus en détail

NOTRE COMMUNE. 1. La place de la commune dans le réseau urbain de la Hongrie. Nom de la commune : Géderlak

NOTRE COMMUNE. 1. La place de la commune dans le réseau urbain de la Hongrie. Nom de la commune : Géderlak NOTRE COMMUNE 1. La place de la commune dans le réseau urbain de la Hongrie Nom de la commune : Géderlak Siège, adresse: 6334 Géderlak, Kossuth u. 95 Téléphone/télécopie : +36 78/417058 Emplacement : a)

Plus en détail

Envoyé en préfecture le 13/07/2015 Reçu en préfecture le 13/07/2015 Affiché le ID : 091-219102282-20150625-CM20150625_08-DE

Envoyé en préfecture le 13/07/2015 Reçu en préfecture le 13/07/2015 Affiché le ID : 091-219102282-20150625-CM20150625_08-DE 1 Préambule Chaque usager doit être conscient des droits et devoirs qu entraîne son inscription et la fréquentation à des activités municipales. Ce règlement intérieur a été adopté en conseil municipal

Plus en détail

Sorties hebdomadaires : parcours de 30 à 150 kms Sorties exceptionnelles une ou deux fois dans l année Randonnée Cycloculturelle

Sorties hebdomadaires : parcours de 30 à 150 kms Sorties exceptionnelles une ou deux fois dans l année Randonnée Cycloculturelle Le Dimanche 15 Septembre 2013 Président : Jean DECOOL Téléphone : 06 08 71 41 92 Activité : marche Adhésion à l année : 20 Pour les occasionnels : 1.5 par marche 4 ème mardi départ en bus : 2 2 ème et

Plus en détail

SOMMAIRE. 1. Le contexte p. 3. 2. La démarche p. 3. 3. Les critères par activité p. 4 et 5 Pêche VTT Pédestre Équestre

SOMMAIRE. 1. Le contexte p. 3. 2. La démarche p. 3. 3. Les critères par activité p. 4 et 5 Pêche VTT Pédestre Équestre DOSSIER DE PRÉSENTATION je suis l Yonne ascendant marque Étap Loisirs Istock, Getty Images J.Kélagopian Fédération de pêche de l Yonne J.Kélagopian P.Blondeau www.tourisme-yonne.com Pôle Ingénierie - Service

Plus en détail

juin - août 2014 CASINO D YPORT Le bonheur commence ICI!

juin - août 2014 CASINO D YPORT Le bonheur commence ICI! juin - août 2014 CASINO D YPORT Le bonheur commence ICI! 75 MACHINES À SOUS DE 0,01 À 1 Rouleaux traditionnels - Vidéo Poker - vidéo Rouleaux - Jackpot Progressif 2 TABLES DE JEUX Stud Poker - Black Jack

Plus en détail

COMMISSION ANIMATION

COMMISSION ANIMATION COMMISSION ANIMATION COMPTE RENDU RÉUNION DU 3 JUILLET 2012 Présents : Mesdames C Euvrard, M Lacroix, A Hudeley, S Cordin-Frualdo, Messieurs JC Chaumet, P Damien, M Gerbaud Ordre du jour : Festivités du

Plus en détail

CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE

CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE REPUBLIQUE FRANÇAISE CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE Ville de Cagnes-sur-Mer LOGEMENT-FOYER «LA FRATERNELLE» Livret d accueil Vous avez choisi le Logement Foyer «La Fraternelle». Nous vous remercions

Plus en détail

SERVICES. Expertise géologique, étude assainissement non collectif et des eaux pluviales. Cabinet.ig@orange.fr

SERVICES. Expertise géologique, étude assainissement non collectif et des eaux pluviales. Cabinet.ig@orange.fr SERVICES ASSISTANTES MATERNELLES AGREEES DOL Florence: 04 93 05 81 06 NAVETTA Coralie: 04 93 03 39 56 COIFFURE A DOMICILE CARLIER Mélanie : 06 69 42 38 67 JARDINAGE ELAGAGE GIOANNI Jean-Claude: Les Nains

Plus en détail

Compte-rendu du conseil d école n 3. Année scolaire 2014-2015

Compte-rendu du conseil d école n 3. Année scolaire 2014-2015 Ecole Françoise Dolto Kervignac, le 22-06-2015 Rue du stade 56700 Kervignac 02 97 65 72 77 ec.0560297u@ac-rennes.fr Compte-rendu du conseil d école n 3. Année scolaire 2014-2015 Présents : - M. Plunian,

Plus en détail

Le restaurant scolaire est ouvert le lundi, mardi, jeudi et vendredi de 12H05 à 13 H30 : Article 2 : ACCES AU RESTAURANT

Le restaurant scolaire est ouvert le lundi, mardi, jeudi et vendredi de 12H05 à 13 H30 : Article 2 : ACCES AU RESTAURANT COMMUNE DE NIVILLAC REGLEMENT INTERIEUR DU RESTAURANT SCOLAIRE ANNEE 2014-2015 ECOLE PRIMAIRE PUBLIQUE «LES PETITS MURINS» La cantine scolaire a pour objectif d assurer, dans les meilleures conditions

Plus en détail

Culture & Sport au cœur du 1 er arrondissement de PARIS

Culture & Sport au cœur du 1 er arrondissement de PARIS UN ÉVÉNEMENT Culture & Sport au cœur du 1 er arrondissement de PARIS CP02 - PARIS - SOUS EMBARGO JUSQU AU 2 AVRIL 2015 Culture Air Sports Tour Paris 2015 : Faire du 1 er Arrondissement de Paris le plus

Plus en détail

Du 31 janvier au 9 février 2014. Région des Laurentides

Du 31 janvier au 9 février 2014. Région des Laurentides Du 31 janvier au 9 février 2014 Région des Laurentides Sous a présidence d honneur de... Un festival récréatif hivernal pour les personnes de 50 ans et mieux! Pendant 10 jours, au cœur des Laurentides,

Plus en détail

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Jalousie Du même auteur Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Dominique R. Michaud Jalousie Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com

Plus en détail

I. L étude Usages & Attitudes

I. L étude Usages & Attitudes I. L étude Usages & Attitudes 1. Historique En 1997, entreprise leader de la distribution de boissons sur le marché hors domicile, France Boissons souhaite réaliser un état des lieux de son secteur d activité

Plus en détail

en fête 7 au 10 août 2015

en fête 7 au 10 août 2015 Horaires Mardi 9h/21h Mercredi et Samedi 9h/17h Jeudi et Vendredi 9h/19h KAKé PIZZ' 06 33 24 61 37 Retrouvez-moi dès 18 h 00 Le lundi à St André Le mercredi à Aubie Le jeudi à St Laurent d'arce Le vendredi

Plus en détail

sms-athle.org smsathle.discuforum.info facebook.com/smsathle

sms-athle.org smsathle.discuforum.info facebook.com/smsathle sms-athle.org smsathle.discuforum.info facebook.com/smsathle à la une saison de Cross SMS occupe les podiums! Le 20 ème Cross des Jeunes de Saint Michel Sports s'est tenu dimanche 23 novembre dans le

Plus en détail

Déduire «Les employées de bureau»

Déduire «Les employées de bureau» «Les employées de bureau» 25-31 Niveau 3 Entraînement 1 Objectifs Applications Matériel Consignes Remarques Transferts possibles Individualisation - S'entraîner à comparer des données. - S'entraîner à

Plus en détail

Organisations présentes samedi 26 et dimanche 27

Organisations présentes samedi 26 et dimanche 27 Kit d accueil des organisations d Alternatiba Paris Le Village des Alternatives Organisations présentes samedi 26 et dimanche 27 Quartiers Climat, Culture et médias, Agriculture et alimentation, Habitat

Plus en détail

3 ème CONFERENCE MONDIALE DES PRESIDENTS DE PARLEMENT

3 ème CONFERENCE MONDIALE DES PRESIDENTS DE PARLEMENT 3 ème CONFERENCE MONDIALE DES PRESIDENTS DE PARLEMENT Nations Unies, Genève, 19-21 juillet 2010 SP-CONF/2010/1-Inf.3 10 juillet 2010 INFORMATION A L INTENTION DES DELEGUES ET DES MISSIONS PERMANENTES A

Plus en détail

Mariage au Château en Provence

Mariage au Château en Provence Mariage au Château en Provence Château La Tour Vaucros est une demeure privée qui offre aux amoureux de la Provence, le calme et la douceur d un lieu d exception. Célébrez votre mariage, anniversaire ou

Plus en détail

Newsletter n 4 Avril 2015

Newsletter n 4 Avril 2015 Newsletter n 4 Avril 2015 Chères et chers bénévoles, Nous espérons que vous allez toutes et tous bien et que vous trouverez du temps entre les chasses aux œufs pour les activités que nous vous proposons

Plus en détail

La réduction du temps de travail

La réduction du temps de travail Activité pour la classe : CFTH La réduction du temps de travail Cette fiche contient : un texte informatif sur la «RTT» des questions ouvertes sur ce texte une activité de compréhension et d expression

Plus en détail

LETTRE D'INFO DU SERVICE DES ANTENNES DE QUARTIER

LETTRE D'INFO DU SERVICE DES ANTENNES DE QUARTIER N 1 - DÉCEMBRE 2014 - JANVIER 2015 LETTRE D'INFO DU SERVICE DES ANTENNES DE QUARTIER UN PETIT MOT... La période estivale de 2014, au sein du dispositif L'été à Gentilly, a été l'occasion pour les Antennes

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE ENFANCE

PROJET PEDAGOGIQUE ENFANCE PROJET PEDAGOGIQUE ENFANCE A/ LA STRUCTURE D ACCUEIL I La localisation II L Accueil de loisirs sans hébergement : LES LOULOUS DU PIC I La localisation L accueil de Loisirs se trouve dans la ville de Saint

Plus en détail

SOMMAIRE. PS 1 : Nos activités en petite section 1... 3. PS 2 : La classe de petite section 2 à la ferme... 5. MS 1 : L odorat en M.S. 1...

SOMMAIRE. PS 1 : Nos activités en petite section 1... 3. PS 2 : La classe de petite section 2 à la ferme... 5. MS 1 : L odorat en M.S. 1... SOMMAIRE PS 1 : Nos activités en petite section 1... 3 PS 2 : La classe de petite section 2 à la ferme... 5 MS 1 : L odorat en M.S. 1... 7 MS 2 : La semaine des 5 sens en Moyenne Section... 8 MS 3 : La

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE 2014

DOSSIER DE CANDIDATURE 2014 DOSSIER DE CANDIDATURE 2014 Rappel des critères d'éligibilité : Le bistrot de Pays est situé dans une commune rurale dont la population est inférieure à 2000 habitants, Le bistrot est ouvert à l'année

Plus en détail

UN AN EN PROVENCE. ČECHOVÁ Veronika

UN AN EN PROVENCE. ČECHOVÁ Veronika UN AN EN PROVENCE ČECHOVÁ Veronika Depuis mon enfance, j ai eu un grand rêve. De partir en France et d apprendre la plus belle langue du monde. Grâce à ma professeur de français, Mme Drážďanská, qui m

Plus en détail

4720.5560.46 (septembre 2009) 30 %

4720.5560.46 (septembre 2009) 30 % 4720.5560.46 (septembre 2009) 30 % Prévenir le jeu excessif chez les adolescents C est toujours gagnant! Pourquoi ce dépliant? [ ] Le rôle des parents est déterminant dans la prévention du jeu excessif

Plus en détail

ARCHITECTURE ET DECORATION RAPPORT DE STAGE - CLASSE DE 3E DU 14 AU 18 DECEMBRE 2009 THOMAS MASSONNEAU

ARCHITECTURE ET DECORATION RAPPORT DE STAGE - CLASSE DE 3E DU 14 AU 18 DECEMBRE 2009 THOMAS MASSONNEAU DU 14 AU 18 DECEMBRE 2009 THOMAS MASSONNEAU RAPPORT DE STAGE - CLASSE DE 3E ARCHITECTURE ET DECORATION Collège Sainte-Marie des Ursulines 34, avenue de la Colonne 31500 TOULOUSE Tél. 05 34 25 28 61 Fax.

Plus en détail

Le droit d espérer. Didier Chastagnier

Le droit d espérer. Didier Chastagnier Février 2013 MULHOUSE STRASBOURG COLMAR Notre mission, plus que jamais, grâce à vous: Donner à chaque enfant le droit d être un enfant Le droit d espérer Chers Amis d Action Quartiers C est une joie pour

Plus en détail

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL EN DATE DU 29 JUILLET 2015 PROCES-VERBAL

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL EN DATE DU 29 JUILLET 2015 PROCES-VERBAL SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL EN DATE DU 29 JUILLET 2015 PROCES-VERBAL Mercredi 29 Juillet 2015, le Conseil Municipal dûment convoqué à 19 heures 30 s est réuni en séance ordinaire sous la présidence de

Plus en détail

Programme. Nos Sponsors. Ostende, Kursaal: 22 juin 3 juillet 2010. 50 e Championnats d Europe de Bridge

Programme. Nos Sponsors. Ostende, Kursaal: 22 juin 3 juillet 2010. 50 e Championnats d Europe de Bridge 50 e Championnats d Europe de Bridge Programme Sous le patronage du COIB Comité Olympique et Interfédéral Belge Ostende, Kursaal: 22 juin 3 juillet 2010 Stad Oostende Toerisme Oostende Nos Sponsors MARC

Plus en détail

Intervention de MR BEDEK PATRICK, maire de CERNAY LES REIMS

Intervention de MR BEDEK PATRICK, maire de CERNAY LES REIMS Intervention de MR BEDEK PATRICK, maire de CERNAY LES REIMS UN MAIRE. DANS LA TOURMENTE.LES INFORMATIONS CAPITALES POUR RASSURER UNE EQUIPE MUNICIPALE QUI SE RESSERRRE (ELUS ET AGENTS ) Des décisions rapides

Plus en détail

Donnez la valeur d un temps, c est dire pourquoi on l emploie.

Donnez la valeur d un temps, c est dire pourquoi on l emploie. Les valeurs du présent de l indicatif Donnez la valeur d un temps, c est dire pourquoi on 1. Un avion passe en ce moment dans le ciel. 2. Tous les jours, je me lève à six heures du matin. 3. Il part tous

Plus en détail

Communiqué 11ème Carnaval des Alpes à Gap Thème «Les insectes et le potager» Mercredi 29 Février 2012

Communiqué 11ème Carnaval des Alpes à Gap Thème «Les insectes et le potager» Mercredi 29 Février 2012 Communiqué 11ème Carnaval des Alpes à Gap Thème «Les insectes et le potager» Mercredi 29 Février 2012 Le collectif carnaval et la ville de Gap organisent le Carnaval des Alpes le mercredi 29 Février 2012.

Plus en détail

TRELAZE BASKET DOSSIER DE CREATION DE LICENCE

TRELAZE BASKET DOSSIER DE CREATION DE LICENCE DOSSIER DE CREATION DE LICENCE Ce dossier contient toutes les informations nécessaires à la création de votre licence ou de celle de votre enfant. Il est important que vous le lisiez attentivement. CONTENU

Plus en détail

Indications pédagogiques B2 / 32

Indications pédagogiques B2 / 32 à la Communication Objectif général Indications pédagogiques B2 / 32 B : S INFORMER / SE DOCUMENTER Degré de difficulté 2 Objectif intermédiaire Objectif opérationnel Pré-requis Nombre d exercices proposés

Plus en détail

Bilan de la concertation sur le PEDT

Bilan de la concertation sur le PEDT les périscolaires Bilan de la concertation sur le PEDT J www.ville-cergy.fr Sommaire 1. Préambule 4 2. Le cadre de la démarche 5 2.1. Les objectifs 6 2.2. Les sujets du débat 6 2.3. Le déroulé de la démarche

Plus en détail