Introduction. Chapitre Nouveaux enjeux et objectifs

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Introduction. Chapitre 1. 1.1. Nouveaux enjeux et objectifs"

Transcription

1 Chapitre 1 Introduction 1.1. Nouveaux enjeux et objectifs L évolution des télécommunications répond principalement à une double attente : la convergence des réseaux (fixe/mobile et voix/données) et l intégration de services multimédias. Plusieurs facteurs ont favorisé cette évolution que nous aborderons selon une perspective technologique. D autres facteurs majeurs réglementaires, d usage ou économiques que ce soit pour l accès, les services ou le contenu ont récemment joué un rôle important. Les évolutions du monde des télécommunications vers le multimédia mobile supportées par les avancées technologiques ont fait prendre conscience que fournir l accès n est plus suffisant. Le besoin des utilisateurs s oriente vers l accès aux services multimédias à valeur ajoutée, dans leur propre environnement nominal indépendamment de leur mode d accès. Par ailleurs, la similarité d usage avec Internet oblige les opérateurs à développer des services et applicatifs multimédias offrant les mêmes comportements et vérifiant les mêmes propriétés. Ces contraintes découlent de la nature même des applications. Ainsi, par exemple, une application de commerce électronique pourrait bénéficier d un comportement transactionnel et temps réel pour la gestion de la commande et proposer un mode de paiement sécurisé pour le règlement. Les enjeux et priorités sont donc liés à la fourniture de services multimédias en conjonction avec l exigence de mobilité et d accessibilité sans contrainte technologique ou liée à la nature du service ou du contenu.

2 14 Ingénierie des services télécoms L objectif est donc de découpler la fourniture du service de son transport de manière indépendante du mode d accès. Il s agit alors de disposer d une architecture de création, d intégration et d exécution de services qui constitue un standard pour des plates-formes ouvertes et interopérables d intégration et d exécution de services multimédias mobiles. Cette architecture, découplée de l infrastructure matérielle et logicielle du réseau sous-jacent de l opérateur, serait capable de s y interfacer au travers d API standard. Le réseau NGN permet une telle organisation en séparant les services du réseau et en articulant leur interfonctionnement autour d interfaces ouvertes. La création de services portables à valeur ajoutée et l intermédiation de services sont ainsi grandement facilitées. Les développeurs de services multimédias mobiles pourront ainsi appeler les opérations des interfaces standard pour l accès aux services du réseau et s appuyer sur les principes et concepts de la programmation de services multimédias à valeur ajoutée du génie logiciel et du traitement réparti. En revanche, le recours à la nouvelle génération de réseaux et de services peut se révéler problématique en termes de migration des infrastructures, des protocoles et des plates-formes applicatives. La maturité des technologies NGN est balancée par de nombreux freins quant à leur migration. Pour accompagner ces évolutions et réaliser des objectifs inspirés de ces enjeux, il est capital de comprendre les infrastructures des réseaux mobiles et multimédias, les architectures NGN de services et les approches pour le développement et l intégration de services multimédias à valeur ajoutée. C est dans cette perspective qu a été conçu cet ouvrage Evolution des réseaux de télécommunications La mutation en cours vers le multimédia mobile se caractérise par la nécessité de gérer la mobilité, la disponibilité des ressources et l adaptation à la demande et au profil de l utilisateur. Dans ce nouveau contexte concurrentiel, les opérateurs tendent à rationaliser leurs activités tout en augmentant la valeur ajoutée des services rendus aux abonnés. La réduction des coûts passe par l optimisation de l usage de la ressource, le partage d infrastructure ou l utilisation de nouvelles générations de réseaux mobiles économes en ressources spectrales. L optimisation de l usage de la ressource s est traduit logiquement par une migration de la téléphonie vers IP. Des progrès en matière d augmentation des débits et de codage de signaux audiovisuels permettent d envisager le transport de médias traditionnellement consommateurs de ressources vers des équipements mobiles. La première partie de cet ouvrage présente ces nouveaux apports. La nouvelle génération de réseaux NGN accompagne les évolutions du monde des télécommunications en proposant une nouvelle architecture réseau d intégration

3 Introduction 15 de services. Elle offre de grandes capacités de flexibilité, d évolution et d ouverture aux réseaux et services d opérateurs tiers. Cette évolution est fondée en partie sur la décomposition de l architecture en couches indépendantes interagissant au travers d interfaces standardisées et ouvertes. Ces couches concernent l accès, le transport, le contrôle et les services. Cette évolution est également fondée sur une dorsale paquets, avec le vecteur de transport IP, pivot permettant une évolution vers la convergence de réseaux, le multimédia et une interopérabilité avec les réseaux intelligents et les applicatifs informatiques La nouvelle génération des services télécoms Les services multimédias mobiles de demain restent à inventer. Cependant, les avancées dans les domaines de la création et de l exécution de services multimédias mobiles couplées avec les nouvelles possibilités d interopérabilité avec d autres applicatifs et services support présagent d une révolution des usages. Les barrières traditionnelles, qui contraignaient la création et l intégration de services, ont, pour un grand nombre d entre elles, disparues. Avec l avènement des réseaux mobiles multimédias et des technologies d accès sans fil, l accession des utilisateurs résidentiels et professionnels au multimédia mobile est opérée, notamment avec l UMTS et le wi-fi. L impact sur la création et l exécution des services multimédias sur des terminaux mobiles a été considérable. La satisfaction des abonnés passe dorénavant par l augmentation de la valeur ajoutée des services, par une amélioration de la capacité à disposer de nouveaux services et, pour les activités professionnelles en environnement mobile, par la mise à disposition de nouveaux modèles économiques de collaboration. Les usages privés en téléphonie mobile tendent à prendre une nouvelle dimension avec des attentes liées à l accès conjoint voix et données et au confort habituel des accès à partir de postes fixes. Cette accessibilité totale en toute mobilité à des services de plus en plus consommateurs en ressources réseau et en traitements interactifs et temps réels, nécessitent des solutions et des supports technologiques pour gérer les multiples modes d accès, de transport et les contrôles spécifiques à chaque service ou application (service temps réel et fiable, gestion du rendu de scènes multimédias, comportement transactionnel, paiement, sécurisé, etc.). Dans l optique d offrir des services télécoms à valeur ajoutée, des efforts ont notamment été déployés dans la perspective de gérer au mieux la qualité de service. Il s agit d offrir un service ainsi qu un contenu impactés par les contraintes de disponibilité de ressources radio et de charge du réseau, tout en conservant la sémantique et en offrant un rendu conforme aux attentes. D autres efforts ont porté sur la

4 16 Ingénierie des services télécoms différenciation et offrent des techniques et des mécanismes pour personnaliser les services et les spécialiser. La séparation de la couche service a commencé avec les réseaux intelligents, avec l externalisation des services en dehors des commutateurs et leur commande par des points de commande de services. Le NGN a conforté cette approche et exploité les récentes avancées dans les domaines télécoms et logiciels. Un environnement de création et d exécution de services a permis de rendre partiellement transparent aux concepteurs de services le fonctionnement des couches sous-jacentes (gestion de réseaux, modes d accès, etc.) et les particularités et les contraintes propres aux architectures réseau. Parallèlement, les services fournis par les opérateurs s appuient, de plus en plus, sur des services et des données répartis entre plusieurs points du réseau de l opérateur et de ses fournisseurs. Les concepts et paradigmes du traitement réparti offrent un support pour coordonner ces entités logicielles, maintenir la cohérence et gérer la répartition. De plus, ils proposent des approches pour assurer des comportements temps réel et vérifier les propriétés du service rendu. Des standards d architectures logicielles de traitement réparti en environnement ouvert ont été spécialisés pour les télécommunications. Nous présenterons quelques résultats du traitement réparti ainsi que des architectures logicielles standard qui sont de nature à assister l ingénierie des services télécoms. Ce rapprochement avec le génie logiciel forme les fondations sur lesquelles il devient possible de développer des systèmes à base d une multitude d objets mobiles intégrés aux équipements en réseau des utilisateurs et des opérateurs et imbriqués au sein de notre environnement. Ces objets multimédias présenteront l avantage d être omniprésents, polymorphes et interchangeables. Ils permettent d envisager des systèmes non monolithiques, flexibles et évolutifs à la demande ou en fonction de la fluctuation de l environnement. Ces objets communicants mobiles ouvrent ainsi la voie aux services d ubiquité. En tout état de cause, il s avère nécessaire, dans cette optique d objets mobiles multimédias communicants et de services d ubiquité, de considérer de nouvelles approches de communication, de calcul et de représentation. Aux usages privés, se superposent des usages professionnels, destinés à des collaborateurs mobiles. Avec la nouvelle génération de réseaux, les entreprises se tournent progressivement vers les applications mobiles. Nous assistons à la convergence entre systèmes télécoms et Internet, qui se traduit logiquement par le développement de l Internet mobile et la profusion d applications sur la toile accessibles au travers de terminaux mobiles. Ces applications découlent de nouveaux métiers dans les télécommunications (accès à l Intranet via des terminaux mobiles, mise à disposition de bureaux virtuels mobiles, messagerie instantanée,

5 Introduction 17 localisation en situation d urgence, contrôle de patients à risque, adaptation d une plate-forme professionnelle aux profils des participants présents, etc.). Mais il ne s agit pas uniquement d ajouter des techniques d accès mobile à l Internet. Cette évolution se caractérise également par l intégration de nouveaux protocoles et capacités de gestion de la mobilité, de l identité et de la sécurité des utilisateurs, de l information de localisation et d adaptation au terminal de l utilisateur. Des efforts particuliers portent actuellement sur différents domaines susceptibles d impacter l évolution vers des services d ubiquité à valeur ajoutée dont la convergence et l interopérabilité des réseaux, la découverte de services en ligne, les services et les réseaux ad hoc, la reconfiguration de plates-formes de services, les capacités des équipements portables multimédias, la localisation, la représentation des scènes multimédias et l adaptation et l ergonomie des interfaces utilisateurs. Les technologies et les modes opératoires qui sous-tendent ces évolutions doivent cependant rester transparents aux utilisateurs en leur assurant la qualité de service requise. La mutation en cours vers le multimédia mobile se caractérise par la fourniture de services et d environnement d exécution de services capables de gérer la mobilité, la disponibilité des ressources et l adaptation à la demande et au profil de l utilisateur et de l applicatif. Nous présenterons des modèles, des architectures et des plates-formes susceptibles d assister l ingénierie de services télécoms répondant à ces exigences Structure de l ouvrage Ce livre est structuré de façon à accompagner le lecteur désireux de comprendre les nouveaux enjeux et les objectifs liés au développement de nouveaux services télécoms, d en maîtriser les infrastructures, les architectures et l ingénierie. Que ce soit dans le cadre d une activité de conception d un système de nouvelle génération ou encore d urbanisation d un système télécom existant, ce livre permettra de se familiariser avec les aspects technologiques et d ingénierie liés au développement de nouveaux services. Ce livre est constitué de trois volets majeurs conformes aux composantes fondamentales des systèmes télécoms : le premier volet porte sur l infrastructure, le deuxième volet s intéresse aux les architectures NGN de services et le troisième volet concerne le développement de services mobiles à valeur ajoutée et permet de comprendre les nouveaux enjeux des systèmes télécoms et de connaître les techniques pour l ingénierie des services télécoms. La continuité que nous faisons valoir sur les trois parties de l ouvrage s explique par l utilité des paradigmes évoqués de l infrastructure des réseaux jusqu au développement de services en

6 18 Ingénierie des services télécoms passant par l architecture de réseau NGN. L ouvrage a été conçu afin que les facettes de l ingénierie des services télécoms mobiles multimédias soient appréhendées de manière complémentaire et de bout en bout au travers des différentes couches. Chaque volet de cet ouvrage est lui même décliné en trois chapitres. La première partie porte sur l infrastructure sous-jacente aux services télécoms et comprend les trois chapitres suivants : «Les réseaux de téléphonie», «Les réseaux de données» et «Les réseaux mobiles et multimédias». L accent est mis sur l évolution incessante des réseaux vers le multimédia en intégrant des protocoles de gestion de la qualité de services QoS. Cette évolution offre le cadre physique au développement des services télécoms de nouvelle génération. Nous présenterons pour chacune des familles du réseau les architectures physiques, les techniques de commutation et les méthodes d ingénierie disponibles au niveau de l infrastructure et indispensables au développement de services de nouvelle génération. La deuxième partie «Architectures NGN de services» comprend les trois chapitres suivants : «Architecture du NGN», «Protocoles du NGN» et «Développement de services». Cette partie s intéresse aux nouvelles architectures à base de softswitch et aux nouveaux protocoles qui offrent, que ce soit pour la filière téléphonie ou donnée, des environnements de création et d exécution de services à l aide d interfaces de programmation d applications standard ouvertes. Cette partie développe les fonctionnalités couvertes par l architecture NGN ainsi que les fournitures attendues des environnements de création et d intégration de services à valeur ajoutée. La troisième partie «Services mobiles à valeur ajoutée et applications ad hoc» comprend les chapitres «Services mobiles», «Services à valeur ajoutée» et «Système d information et mobilité». Nous développerons les approches et les technologies d intégration de certaines facettes de la valeur ajoutée aux services et applications mobiles notamment la qualité de service. Forts des environnements de création et d exécution de services NGN, nous présenterons des concepts et des techniques éprouvés du génie logiciel et du traitement réparti, ainsi que des moyens de mise en œuvre de services et d applicatifs mobiles multimédias à valeur ajoutée. Enfin, cette partie se terminera par la question de l accès aux systèmes d information des entreprises par les collaborateurs nomades.

Support de Cours NGN. 1 ère année Master de recherche. Najjar M. 1

Support de Cours NGN. 1 ère année Master de recherche. Najjar M. 1 Support de Cours NGN 1 ère année Master de recherche Najjar M. 1 Chapitre 1 INTRODUCTION AUX RESEAUX NGN 1.1 Les exigences de tourner vers NGN 1.2 Caractéristiques du réseau NGN 1.3 Principaux équipements

Plus en détail

Collection «Solutions d entreprise» dirigée par Guy Hervier

Collection «Solutions d entreprise» dirigée par Guy Hervier Collection «Solutions d entreprise» dirigée par Guy Hervier, ISBN : 2-212-11122-3 Avant-propos Nés dans les années 1970 pour répondre aux besoins des entreprises de VPC, les «centres d appels» ont pour

Plus en détail

L INFORMATIQUE OPÉRATIONNELLE

L INFORMATIQUE OPÉRATIONNELLE INTERBRANCHES FAMILLE MALADIE RECOUVREMENT RETRAITE ORGANISATION DU DISPOSITIF NATIONAL Le dispositif de formation est proposé par l Ucanss et mis en oeuvre par le Crafep, le CRF de Tours et le CRF de

Plus en détail

Architecture d entreprise gouvernementale 3.0

Architecture d entreprise gouvernementale 3.0 Avis au lecteur sur l accessibilité : Ce document est conforme au standard du gouvernement du Québec SGQRI 008-02 (SGQRI 008-03, multimédia : capsules d information et de sensibilisation vidéo) afin d

Plus en détail

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 H114-8-3 PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 Adaptation du document La formation à la gestion d un établissement d enseignement, Les orientations et les compétences

Plus en détail

VDI CONSEIL prend en charge votre réseau électrique de sa conception à sa réalisation et assure les démarches administratives auprès d EDF ainsi que

VDI CONSEIL prend en charge votre réseau électrique de sa conception à sa réalisation et assure les démarches administratives auprès d EDF ainsi que ELECTRICITE VDI CONSEIL prend en charge votre réseau électrique de sa conception à sa réalisation et assure les démarches administratives auprès d EDF ainsi que les contrôles APAVE. VDI s occupe également

Plus en détail

SOMMAIRE. Introduction p. 3. 1. Présentation de la solution p. 4. 2. Description détaillée de la solution proposée p. 5

SOMMAIRE. Introduction p. 3. 1. Présentation de la solution p. 4. 2. Description détaillée de la solution proposée p. 5 SOMMAIRE Introduction p. 3 1. Présentation de la solution p. 4 2. Description détaillée de la solution proposée p. 5 2.1 Découverte de l application consommateur p. 6 2.2 Découverte de la cinématique de

Plus en détail

Schéma directeur du Système d information et du numérique de l Université de Caen Basse Normandie

Schéma directeur du Système d information et du numérique de l Université de Caen Basse Normandie Schéma directeur du Système d information et du numérique de l Université de Caen BasseNormandie Dans son projet de développement stratégique 20122016 adopté par le Conseil d Administration du 4 novembre

Plus en détail

Mention complémentaire vendeur spécialisé en produits techniques pour l habitat RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES

Mention complémentaire vendeur spécialisé en produits techniques pour l habitat RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES 1. Définition Vendeur spécialisé dans plusieurs familles de produits, le titulaire de la mention complémentaire «vendeur spécialisé en produits techniques pour

Plus en détail

Des solutions adaptées à vos besoins

Des solutions adaptées à vos besoins Des solutions adaptées à vos besoins Une technologie souple pour un marché en constante évolution Le verre, un produit aux multiples facettes, est aujourd hui incontournable. Fenêtres, pare-brise, mobilier

Plus en détail

Catalogue Services Professionnels Mitel pour Communications Unifiées et Collaboratives

Catalogue Services Professionnels Mitel pour Communications Unifiées et Collaboratives Catalogue Services Professionnels Mitel pour Communications Unifiées et Collaboratives JUILLET 2015 SUISSE EDITION 1.0 TABLE DES MATIÈRES PRÉSENTATION DES SERVICES... 3 1. CONSEIL ET CONCEPTION TECHNIQUES...

Plus en détail

Les affaires électroniques au service de votre entreprise

Les affaires électroniques au service de votre entreprise Les affaires électroniques au service de votre entreprise En quoi consistent les affaires électroniques? Lorsqu on évoque la notion d affaires électroniques, on pense souvent aux sites Web, qu ils soient

Plus en détail

Case Study CROUS de Dijon. CROUS de Dijon

Case Study CROUS de Dijon. CROUS de Dijon Case Study CROUS de Dijon CROUS de Dijon Case Study CROUS de Dijon Profil client Plus de 27 bâtiments distants interconnectés! Des services rendus à plus de 10 000 utilisateurs quotidiennement! Dans la

Plus en détail

Baccalauréat. Document ressources

Baccalauréat. Document ressources Baccalauréat Document ressources "#$%&'(&($)*+&,'(-.))$+/.0,&+&,'(*1.)).2.*#3.'45678 Sommaire du document d accompagnement "##$%&'()*()"+*#',-().$++"#/$0,'#',-1111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111112

Plus en détail

Parcours transversaux proposés par la Licence Information-Communication

Parcours transversaux proposés par la Licence Information-Communication Domaine Science Humaines et Sociales LICENCE MENTION Information-communication Parcours transversaux proposés par la Licence Information-Communication Où? Site de Nancy - Campus Lettres et Sciences Humaines

Plus en détail

Introduction. 1. ADSL : Asymetric Digital Subscriber Line. 2. Video On Demand (VOD).

Introduction. 1. ADSL : Asymetric Digital Subscriber Line. 2. Video On Demand (VOD). Introduction Si l on parle aisément de «révolution industrielle» pour caractériser les conquêtes techniques qui n ont cessé de se multiplier entre les XVIII e et XX e siècles, on peut parler de la même

Plus en détail

LE CRM À L ÈRE DU CLIENT. façons de satisfaire vos clients et de stimuler la croissance de votre entreprise grâce à un CRM moderne.

LE CRM À L ÈRE DU CLIENT. façons de satisfaire vos clients et de stimuler la croissance de votre entreprise grâce à un CRM moderne. LE CRM À L ÈRE DU CLIENT façons de satisfaire vos clients et de stimuler la croissance de votre entreprise grâce à un CRM moderne ebook 1 SOMMAIRE Résumé analytique Mieux aligner les ventes et le marketing

Plus en détail

S8 - INFORMATIQUE COMMERCIALE

S8 - INFORMATIQUE COMMERCIALE S8 - INFORMATIQUE COMMERCIALE Les savoirs de l Informatique Commerciale doivent être abordés en relation avec les autres savoirs (S4 à S7). Les objectifs généraux sont : o de sensibiliser les étudiants

Plus en détail

UNE TRANSITION ENERGETIQUE EFFICACE, SOURCE DE CROISSANCE ET D EMPLOIS PROPOSITIONS DE LA FIEEC

UNE TRANSITION ENERGETIQUE EFFICACE, SOURCE DE CROISSANCE ET D EMPLOIS PROPOSITIONS DE LA FIEEC Septembre 2012 UNE TRANSITION ENERGETIQUE EFFICACE, SOURCE DE CROISSANCE ET D EMPLOIS PROPOSITIONS DE LA FIEEC La transition énergétique voulue par le Président de la République doit permettre la mutation

Plus en détail

GREENWICH INSTITUTE Bilan et perspectives de la ToIP : sommes-nous à l aube d un déploiement massif?

GREENWICH INSTITUTE Bilan et perspectives de la ToIP : sommes-nous à l aube d un déploiement massif? GREENWICH INSTITUTE Bilan et perspectives de la ToIP : sommes-nous à l aube d un déploiement massif? Les conférences stratégiques LMI - CIO Version 1.1 11 octobre 2005 Patrick BUCQUET +33 6 74 98 51 99

Plus en détail

Comprendre et expliquer la politique documentaire. à l heure des ENT

Comprendre et expliquer la politique documentaire. à l heure des ENT Comprendre et expliquer la politique documentaire à l heure des ENT Sommaire 1. Introduction (diapositives 3 à 5) 2. Historique (diapositives 6 à 17) 3. Enjeux et caractéristiques d une politique documentaire

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES. Brevet de technicien supérieur Négociation et relation client

RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES. Brevet de technicien supérieur Négociation et relation client I APPELLATION DU DIPLÔME II. CHAMP D'ACTIVITÉ II.1. DÉFINITION RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES Brevet de technicien supérieur Négociation et relation client L activité du titulaire du brevet

Plus en détail

Expert(e) en Qualité/accréditation en Santé. Sénégal

Expert(e) en Qualité/accréditation en Santé. Sénégal Agence belge de développement, la CTB mobilise ses ressources et son expertise pour éliminer la pauvreté dans le monde. Contribuant aux efforts de la Communauté internationale, la CTB agit pour une société

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE LA JEUNESSE ET DE LA VIE ASSOCIATIVE Arrêté du 8 février 2011 fixant le programme pour le cycle terminal de la série

Plus en détail

Transmission. de l alerte. L offre du groupement d entreprises somei intergraph sysoco

Transmission. de l alerte. L offre du groupement d entreprises somei intergraph sysoco Transmission et traitement de l alerte L offre du groupement d entreprises somei intergraph sysoco Composé de trois sociétés expertes, solides, complémentaires, et dont les équipes maîtrisent toutes les

Plus en détail

CegidExpert. www.cegid.fr/experts

CegidExpert. www.cegid.fr/experts CegidExpert www.cegid.fr/experts Cegid Expert Conçue pour les professionnels de l Expertise Comptable la gamme Cegid Expert constitue une solution métier en réponse à tous les besoins du Cabinet. Gage

Plus en détail

Application Web Cloud computing

Application Web Cloud computing Application Web Cloud computing Hubert Segond Orange Labs ENSI 2015-16 Plan du cours Introduction Caractéristiques essentielles Modèles de service SaaS PaaS IaaS Le Cloud et l entreprise Le Cloud en résumé

Plus en détail

Collaboration client. Ce que vous apprendrez. Contexte. Les quatre éléments de la collaboration client

Collaboration client. Ce que vous apprendrez. Contexte. Les quatre éléments de la collaboration client Collaboration client Ce que vous apprendrez Ce document technique, à destination des décideurs commerciaux, décrit la vision stratégique de Cisco en matière de collaboration client. Une vision qui lancera

Plus en détail

«collèges numériques et innovation pédagogique»

«collèges numériques et innovation pédagogique» 1 Appel à projets «collèges numériques et innovation pédagogique» Appel à projets 1 opéré dans le cadre de l'action "plan numérique pour l'école" du Programme d'investissement d'avenir 1 Version soumise

Plus en détail

Vers un Nouveau Mode Opératoire des Systèmes Bancaires. 1. Introduction

Vers un Nouveau Mode Opératoire des Systèmes Bancaires. 1. Introduction Vers un Nouveau Mode Opératoire des Systèmes Bancaires 1. Introduction Augmenter les revenus et réduire les coûts opérationnels représentent pour toute société deux moyens d augmenter leur profitabilité.

Plus en détail

Garantir la qualité et la disponibilité des services métier fournis à vos clients

Garantir la qualité et la disponibilité des services métier fournis à vos clients FICHE DE PRÉSENTATION DE LA SOLUTION CA Service Assurance Mai 2010 Garantir la qualité et la disponibilité des services métier fournis à vos clients we can est un portefeuille de solutions de gestion mûres

Plus en détail

Les Technologies de l Information et de la Communication dans l artisanat de la région Nord - Pas-de-Calais

Les Technologies de l Information et de la Communication dans l artisanat de la région Nord - Pas-de-Calais Chambre de métiers et de l artisanat de Région Nord - Pas de Calais Les Technologies de l Information et de la Communication dans l artisanat de la région Nord - Pas-de-Calais Synthèse de l étude régionale

Plus en détail

Délibération de la Commission de régulation de l énergie du 25 février 2015 portant communication sur le développement des réseaux intelligents

Délibération de la Commission de régulation de l énergie du 25 février 2015 portant communication sur le développement des réseaux intelligents Délibération Délibération de la Commission de régulation de l énergie du 25 février 2015 portant communication sur le développement des réseaux intelligents Participaient à la séance : Philippe de LADOUCETTE,

Plus en détail

COURS 1 462012 COURS 2 462025

COURS 1 462012 COURS 2 462025 COURS 1 462012 MÉTIER ET FORMATION Se situer au regard du métier et de la démarche de formation. Connaître la réalité du métier, comprendre le projet de formation, confirmer son orientation professionnelle.

Plus en détail

Protection du service de lignes groupées SIP aux fins de la poursuite des activités

Protection du service de lignes groupées SIP aux fins de la poursuite des activités Protection du service de lignes groupées SIP aux fins de la poursuite des activités Document de présentation technique d Allstream 1 Table des matières L importance des lignes groupées SIP 1 La question

Plus en détail

Gestion de la chaine logistique avec SAP ERP. Concepts et applications. Incluant 31 vidéos 5 heures de démonstration Michel Cloutier

Gestion de la chaine logistique avec SAP ERP. Concepts et applications. Incluant 31 vidéos 5 heures de démonstration Michel Cloutier Gestion de la chaine logistique avec SAP ERP Concepts et applications Incluant 31 vidéos 5 heures de démonstration Michel Cloutier Sommaire du contenu PRÉFACE 1 LA GESTION DE LA LOGISTIQUE ET LES PROGICIELS

Plus en détail

Guide d équipement du BTS Assistant de gestion de PME

Guide d équipement du BTS Assistant de gestion de PME Guide d équipement du BTS Assistant de La performance économique des PME repose en grande partie sur la qualité de leur système d information (SI) et sur la maîtrise par les différents collaborateurs des

Plus en détail

Une prise de décision maitrisée et en toute confiance dans le cadre de Solvabilité II

Une prise de décision maitrisée et en toute confiance dans le cadre de Solvabilité II Une prise de décision maitrisée et en toute confiance dans le cadre de Solvabilité II LIVRE BLANC SOLVABILITÉ II DE SECONDFLOOR www.secondfloor.com Table des matières 3 Présentation : Pourquoi les rapports

Plus en détail

Cahier des charges relatif à l acquisition ou l accompagnement à la création d un logiciel «dossier unique usager informatisé»

Cahier des charges relatif à l acquisition ou l accompagnement à la création d un logiciel «dossier unique usager informatisé» Cahier des charges relatif à l acquisition ou l accompagnement à la création d un logiciel «dossier unique usager informatisé» I - PRESENTATION EDEFS 35 Etablissement public départemental, l EDEFS 35 dispose

Plus en détail

La communication adaptée à votre entreprise

La communication adaptée à votre entreprise La communication adaptée à votre entreprise Un guide d achat interactif avec 6 questions à vous poser ou à poser à votre fournisseur avant de vous lancer dans un projet de voix sur IP 1 Que propose ce

Plus en détail

Amélioration de la production de rapports pancanadiens sur la performance du système de santé à l ICIS

Amélioration de la production de rapports pancanadiens sur la performance du système de santé à l ICIS Contexte Amélioration de la production de rapports pancanadiens sur la performance du système de santé à l ICIS De nombreux pays publient régulièrement des rapports sur la performance de leur système de

Plus en détail

Stratégie de la filière légumes régionale

Stratégie de la filière légumes régionale Introduction et contexte Stratégie de la filière légumes régionale Une filière régionale diversifiée La région Centre compte 1745 exploitations légumières (dont 1436 exploitations professionnelles), ce

Plus en détail

ANCQ inc. Association des négociants en céréales du Québec inc.

ANCQ inc. Association des négociants en céréales du Québec inc. Mémoire ANCQ inc. Association des négociants en céréales du Québec inc. Présenté à La Commission sur l avenir de l agriculture et de l agroalimentaire québécois Saint-Hyacinthe, le 21 juin 2007 Table des

Plus en détail

Enjeux et Perspectives du Marketing mobile, outil pour cibler les «digital natives» Soutenance Finale (Tuteur de Thèse Professionnelle: Yves Riquet)

Enjeux et Perspectives du Marketing mobile, outil pour cibler les «digital natives» Soutenance Finale (Tuteur de Thèse Professionnelle: Yves Riquet) Pierre-Olivier Leurent Enjeux et Perspectives du Marketing mobile, outil pour cibler les «digital natives» Soutenance Finale (Tuteur de Thèse Professionnelle: Yves Riquet) Mastère Spécialisé Marketing

Plus en détail

Conference EPG 2005. 16 Mai, 2005. Building a New Electric World

Conference EPG 2005. 16 Mai, 2005. Building a New Electric World Conference EPG 2005 16 Mai, 2005 Building a New Electric World Avertissement Cette présentation contient des informations à caractère prévisionnel. Ces informations qui expriment des objectifs établis

Plus en détail

CONSULTATION SUR L'AVENIR DE LA PLATE-FORME TNT

CONSULTATION SUR L'AVENIR DE LA PLATE-FORME TNT CONSULTATION SUR L'AVENIR DE LA PLATE-FORME TNT La Fédération Française des Télécoms remercie la Direction Générale des Médias et des Industries Culturelles pour la présente consultation portant sur l

Plus en détail

Les clients numériques

Les clients numériques Les clients numériques Aujourd hui, les clients sont aussi des clients numériques. Ce sont des consommateurs qui, via le numérique, décident de leurs actes d achats sur Internet. Les comportements de ces

Plus en détail

POL-24 Politique d évaluation du personnel enseignant à la formation continue. Adoptée par le Conseil d administration le 12 décembre 2005.

POL-24 Politique d évaluation du personnel enseignant à la formation continue. Adoptée par le Conseil d administration le 12 décembre 2005. POL-24 Politique d évaluation du personnel enseignant à la formation continue Adoptée par le Conseil d administration le 12 décembre 2005. POLITIQUE D ÉVALUATION DU PERSONNEL ENSEIGNANT À LA FORMATION

Plus en détail

Mobilité Innovante. Solutions intelligentes pour les véhicules en milieux incertains.

Mobilité Innovante. Solutions intelligentes pour les véhicules en milieux incertains. Mobilité Innovante Solutions intelligentes pour les véhicules en milieux incertains. Simulation en robotique mobile en milieux naturels. D une action LabEx à l entreprise innovante. Historique 2 Thèses

Plus en détail

LISTE DES COMPETENCES BACHELIER EN INFORMATIQUE DE GESTION

LISTE DES COMPETENCES BACHELIER EN INFORMATIQUE DE GESTION Administration générale de l'enseignement et de la Recherche scientifique Commission de concertation de l Enseignement de Promotion sociale LISTE DES COMPETENCES BACHELIER EN INFORMATIQUE DE GESTION COMMISSION

Plus en détail

Le numérique au service de l École

Le numérique au service de l École Le numérique au service de l École L essentiel > Notre monde connaît aujourd hui avec le numérique une rupture technologique aussi importante que celle de l invention de l imprimerie au XV e siècle. La

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ Arrêté du 4 mai 2011 fixant le cahier des charges relatif au label national «Orientation pour tous - pôle

Plus en détail

Les Smart Grids. Cette notion de smart grids basés sur l électricité peut être étendue aux réseaux intelligents de chaleur, de froid et de gaz.

Les Smart Grids. Cette notion de smart grids basés sur l électricité peut être étendue aux réseaux intelligents de chaleur, de froid et de gaz. Les Smart Grids A l heure où la gestion centralisée et unidirectionnelle 1 des réseaux de distribution d électricité montre ses limites et où les nouveaux projets prennent en compte la dimension quartier,

Plus en détail

Distributeur Agréé à forte valeur ajoutée, spécialiste de la gestion

Distributeur Agréé à forte valeur ajoutée, spécialiste de la gestion Dialog S.I. votre partenaire expert pour vos projets informatiques clés en main. Vous êtes une PME/PMI, une collectivité, une administration, nous avons une solution pour vous! Spécialisé en informatique

Plus en détail

Conseil d administration Genève, novembre 2003 PFA. Fonds pour les systèmes informatiques. a) Système de vote électronique

Conseil d administration Genève, novembre 2003 PFA. Fonds pour les systèmes informatiques. a) Système de vote électronique BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL GB.288/PFA/6 288 e session Conseil d administration Genève, novembre 2003 Commission du programme, du budget et de l administration PFA SIXIÈME QUESTION À L ORDRE DU JOUR

Plus en détail

Analyse fonctionnelle

Analyse fonctionnelle 2 Analyse fonctionnelle Dans ce chapitre, nous commencerons par présenterons les exigences fonctionnelles et techniques que devra satisfaire l intergiciel. Puis nous décrirons les différents acteurs qui

Plus en détail

Solution logicielle intégrée pour l industrie de la Menuiserie et de la Fermeture SOLUTION DE CHIFFRAGE POUR LA MENUISERIE ET LA FERMETURE

Solution logicielle intégrée pour l industrie de la Menuiserie et de la Fermeture SOLUTION DE CHIFFRAGE POUR LA MENUISERIE ET LA FERMETURE Solution logicielle intégrée pour l industrie de la Menuiserie et de la Fermeture SOLUTION DE CHIFFRAGE POUR LA MENUISERIE ET LA FERMETURE Devis sans erreur Commandes sans erreur Intelligence artificielle

Plus en détail

Logiciel de gestion de la main-d œuvre

Logiciel de gestion de la main-d œuvre Logiciel de gestion de la main-d œuvre Logiciel de gestion de la main-d œuvre GoalPost Le logiciel de gestion de la main-d œuvre GoalPost d Intelligrated procure des renseignements sur demande pour évaluer,

Plus en détail

Rapport annuel sur les technologies de l information et les télécommunications

Rapport annuel sur les technologies de l information et les télécommunications COMITÉ DU PROGRAMME, DU BUDGET ET DE L ADMINISTRATION DU CONSEIL EXÉCUTIF Dix-neuvième réunion Point 3.4 de l ordre du jour provisoire EBPBAC19/4 27 décembre 2013 Rapport annuel sur les technologies de

Plus en détail

INTRODUCTION GÉNÉRALE

INTRODUCTION GÉNÉRALE INTRODUCTION GÉNÉRALE 1. MISE EN CONTEXTE 1.1 L apprentissage du/en français langue seconde immersion dans la province du Manitoba Le ministère de l Éducation et de la Formation professionnelle de la province

Plus en détail

Visez le ciel grâce. aux services en nuage SURF. Guide pratique de Rogers sur les services en nuage et votre entreprise

Visez le ciel grâce. aux services en nuage SURF. Guide pratique de Rogers sur les services en nuage et votre entreprise Visez le ciel grâce aux services en nuage Guide pratique de Rogers sur les services en nuage et votre entreprise Visez le ciel grâce aux services en nuage... 01 L histoire et l évolution des services en

Plus en détail

DE L ARCHITECTURE D INNOVATION. A r c h i t e c t e D P L G - 0 6. 1 1. 1 9. 4 0. 0 9 s. g e r m a i n @ a r c h i t e c t e s.

DE L ARCHITECTURE D INNOVATION. A r c h i t e c t e D P L G - 0 6. 1 1. 1 9. 4 0. 0 9 s. g e r m a i n @ a r c h i t e c t e s. POUR UNE APPROCHE ETHNOGRAPHIQUE DE L ARCHITECTURE D INNOVATION S a n d r i n e G E R M A I N - A r c h i t e c t e D P L G - 0 6. 1 1. 1 9. 4 0. 0 9 s. g e r m a i n @ a r c h i t e c t e s. o r g La

Plus en détail

Guichet unique : Aperçu des nouvelles technologies au service du Citoyen (particulier et entreprise)

Guichet unique : Aperçu des nouvelles technologies au service du Citoyen (particulier et entreprise) Guichet unique : Aperçu des nouvelles technologies au service du Citoyen (particulier et entreprise) Développer la communication et le travail collaboratif pour mieux servir le citoyen Thomas Coustenoble

Plus en détail

De la formation ouverte et à distance au développement des compétences en ligne

De la formation ouverte et à distance au développement des compétences en ligne De la formation ouverte et à distance au développement des compétences en ligne 18/26 rue Goubet 75 959 Paris cedex19 Tél. 01 48 03 90 00 Fax : 01 43 03 90 21 www.algora.org par Claude Lépineux, responsable

Plus en détail

CEA/SACLAY DEPARTEMENT DES TECHNOLOGIES DES SYSTEMES INTELLIGENTS SERVICE ARCHITECTURES ET CONCEPTION

CEA/SACLAY DEPARTEMENT DES TECHNOLOGIES DES SYSTEMES INTELLIGENTS SERVICE ARCHITECTURES ET CONCEPTION Laboratoire Systèmes de Vision Embarqués CEA/SACLAY DEPARTEMENT DES TECHNOLOGIES DES SYSTEMES INTELLIGENTS SERVICE ARCHITECTURES ET CONCEPTION RT LIST DTSI - LSVE CEA/SACLAY 91191 GIF-SUR-YVETTE CEDEX

Plus en détail

Le coaching peut prendre des formes diverses et se situe toujours dans une période de passage et de développement pour le coaché.

Le coaching peut prendre des formes diverses et se situe toujours dans une période de passage et de développement pour le coaché. Domaines d intervention Le coaching peut prendre des formes diverses et se situe toujours dans une période de passage et de développement pour le coaché. Coaching interculturel : outil de gestion des différences

Plus en détail

La stratégie de la relation client

La stratégie de la relation client La stratégie de la relation client Auteur(s) Ingénieur ESIM et MBA, spécialiste du CRM en France et chez Ernst&Young Conseil MBA, spécialiste de l application de nouvelles technologies au marketing. Directeur

Plus en détail

Commandité par : VMware. Brett Waldman May 2013

Commandité par : VMware. Brett Waldman May 2013 Siège social : 5 Speen Street Framingham, MA 01701 États-Unis Tél : 508.872.8200 Fax : 508.935.4015 www.idc.com W H I T E P A P E R E x t e n s i o n d e l a g e s t i o n d u c y c l e d e v i e d e s

Plus en détail

Guide des réseaux convergents à lignes groupées SIP destiné aux responsables des TI. Document de présentation technique d Allstream

Guide des réseaux convergents à lignes groupées SIP destiné aux responsables des TI. Document de présentation technique d Allstream Guide des réseaux convergents à lignes groupées SIP destiné aux responsables des TI Document de présentation technique d Allstream Table des matières Introduction 3 Architecture de réseau SIP 4 Avantages

Plus en détail

ORIENTATIONS SECTORIELLES 2014-2016 PÔLE DE COMPÉTENCES CULTURE BIBLIOTHÈQUES ET PATRIMOINES

ORIENTATIONS SECTORIELLES 2014-2016 PÔLE DE COMPÉTENCES CULTURE BIBLIOTHÈQUES ET PATRIMOINES ORIENTATIONS SECTORIELLES 2014-2016 PÔLE DE COMPÉTENCES CULTURE BIBLIOTHÈQUES ET PATRIMOINES Contexte et principales évolutions - Bibliothèques et patrimoines Le rôle et les missions des bibliothèques

Plus en détail

DOCUMENT D ORIENTATION NEGOCIATION INTERPROFESSIONNELLE RELATIVE AU COMPTE PERSONNEL D ACTIVITE (CPA) ET A LA SECURISATION DES PARCOURS PROFESSIONNELS

DOCUMENT D ORIENTATION NEGOCIATION INTERPROFESSIONNELLE RELATIVE AU COMPTE PERSONNEL D ACTIVITE (CPA) ET A LA SECURISATION DES PARCOURS PROFESSIONNELS DOCUMENT D ORIENTATION NEGOCIATION INTERPROFESSIONNELLE RELATIVE AU COMPTE PERSONNEL D ACTIVITE (CPA) ET A LA SECURISATION DES PARCOURS PROFESSIONNELS Novembre 2015 Les modes de production et les parcours

Plus en détail

L ENTRETIEN 4PROFESSIONNEL

L ENTRETIEN 4PROFESSIONNEL L ENTRETIEN 4PROFESSIONNEL Décembre 2008 Sommaire 4 4 5 1. Qu est ce que l entretien professionnel? 1.1 L entretien professionnel : un dispositif conventionnel 1.2 Un outil au service de l évolution professionnelle

Plus en détail

Rapport pour le conseil régional JUIN 2016

Rapport pour le conseil régional JUIN 2016 Rapport pour le conseil régional JUIN 2016 Présenté par Valérie Pécresse Présidente du conseil régional d'ile-de-france VERS DES LYCEES 100% NUMERIQUES CR 84-16 CONSEIL REGIONAL D ILE DE FRANCE 3 RAPPORT

Plus en détail

L assistance médicale et d urgence aux personnes (SAMU, Autoroute, transport en commun),

L assistance médicale et d urgence aux personnes (SAMU, Autoroute, transport en commun), L ARCEP organise une consultation publique sur les enjeux liés aux nouvelles fréquences pour les réseaux d accès aux services de communication électroniques. L utilisation intensive de la ressource spectrale

Plus en détail

La convergence des opérations informatiques Etude sur l intégration et l automatisation des processus de gestion des actifs et des services IT

La convergence des opérations informatiques Etude sur l intégration et l automatisation des processus de gestion des actifs et des services IT WHITE PAPER La convergence des opérations informatiques Etude sur l intégration et l automatisation des processus de gestion des actifs et des services IT TABLE DES MATIERES LA RÉALITÉ D AUJOURD HUI :

Plus en détail

STOREGATE s inscrit comme un module de la Supply Chain. STOREGATE s inscrit comme un composant d une démarche Qualité.

STOREGATE s inscrit comme un module de la Supply Chain. STOREGATE s inscrit comme un composant d une démarche Qualité. Progiciel de Gestion des Stockspour les PMI/PME Présente son... Les exigences imposées par les directives Européennes, en terme d identification et de traçabilité et, par les clients, en terme de qualité

Plus en détail

Etude de cas Lycée Joseph Gallieni. La sécurité des écoles de demain Conseil régional Midi Pyrénées : Lycée Joseph Gallieni

Etude de cas Lycée Joseph Gallieni. La sécurité des écoles de demain Conseil régional Midi Pyrénées : Lycée Joseph Gallieni Etude de cas Lycée Joseph Gallieni La sécurité des écoles de demain Conseil régional Midi Pyrénées : Lycée Joseph Gallieni Etude de cas Lycée Joseph Gallieni Profil client Plus de 1410 élèves, et personnes

Plus en détail

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2015-2020

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2015-2020 PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2015-2020 FÉVRIER 2016 Mot du directeur général Avec son Plan d action de développement durable 2015-2020, SOQUIJ est fière de contribuer aux efforts de l administration

Plus en détail

Enjoy work, enjoy life.

Enjoy work, enjoy life. Enjoy work, enjoy life. Enjoy sharing [Enjoy sharing] Arkadin s impose comme le fournisseur de services de collaboration à plus forte croissance du marché. Nous proposons une gamme complète de solutions

Plus en détail

ITACS Système de communications régionales tactiques intégré. communicationsassurées

ITACS Système de communications régionales tactiques intégré. communicationsassurées ITACS Système de communications régionales tactiques intégré communicationsassurées Robuste Transparent Fiable Intégré Géra Communications n importe où La dominance des informations est essentielle au

Plus en détail

COMMENT LE BPM MODERNISE LE SECTEUR PUBLIC

COMMENT LE BPM MODERNISE LE SECTEUR PUBLIC COMMENT LE BPM MODERNISE LE SECTEUR PUBLIC Découvrez comment la mise en place de Bonita BPM a permis d optimiser les processus au sein du secteur public, tant pour les agents que pour les usagers. Le grand

Plus en détail

BTS MUC Epreuve ACRC Les savoirs associés à cette épreuve S4 - MERCATIQUE

BTS MUC Epreuve ACRC Les savoirs associés à cette épreuve S4 - MERCATIQUE BTS MUC Epreuve ACRC Les savoirs associés à cette épreuve S4 - MERCATIQUE SAVOIRS S41- Les bases de la mercatique 411- La démarche mercatique la démarche globale de prise en compte du marché LIMITES DE

Plus en détail

La solution documentaire

La solution documentaire La solution documentaire pour tous les documents des établissements de santé Sommaire 2 une réponse transversale innovante 4 reconnaissance vocale SpeechMagic TM 6 un workflow documentaire médical efficace

Plus en détail

diversifier - Développer - Pérenniser

diversifier - Développer - Pérenniser diversifier - Développer - Pérenniser SOMMAIRE 1/ BMCE Capital Gestion Privée Mot du Directeur Général Une société issue d un groupe bancaire de dimension internationale Une gestion patrimoniale bénéficiant

Plus en détail

Soumission. Réalisation du site Web des municipalités de Saint-André-du-Lac-Saint-Jean Saint-François-de-Sales Sainte-Hedwidge Lac-Bouchette

Soumission. Réalisation du site Web des municipalités de Saint-André-du-Lac-Saint-Jean Saint-François-de-Sales Sainte-Hedwidge Lac-Bouchette Soumission Réalisation du site Web de la municipalité de Saint-Ludger-de-Milot Soumission Le 26 mars 2011 Réalisation du site Web des municipalités de Saint-André-du-Lac-Saint-Jean Saint-François-de-Sales

Plus en détail

LA DEMARCHE COMPETENCE

LA DEMARCHE COMPETENCE LA DEMARCHE COMPETENCE Chapitre 3 : La démarche compétence Chapitre 3 : La démarche compétence... 1 3.1. Les attentes des acteurs de la Démarche Compétence... 2 3.1.1 Les attentes de l entreprise... 2

Plus en détail

Ouvrir la voie grâce au e-learning Centra aide CDI à développer ses activités à l aide du e-learning

Ouvrir la voie grâce au e-learning Centra aide CDI à développer ses activités à l aide du e-learning Ouvrir la voie grâce au e-learning Centra aide CDI à développer ses activités à l aide du e-learning Secteur FORMATION Etude de cas de retour sur investissement Récapitulatif des résultats Au cours des

Plus en détail

DOSSIER de PRESSE. Colloque international. Liberté, Egalité et Connecté

DOSSIER de PRESSE. Colloque international. Liberté, Egalité et Connecté DOSSIER de PRESSE La 10 e édition des Journées du E-Learning Colloque international [Thème] Les valeurs du E-Learning : Liberté, Egalité et Connecté Les Journées du E-learning sont un lieu d échange et

Plus en détail

ANNEXE I Référentiels du diplôme

ANNEXE I Référentiels du diplôme ANNEXE I Référentiels du diplôme Référentiel des activités professionnelles Référentiel de certification Savoirs associés Unités constitutives du référentiel de certification Management des unités commerciales

Plus en détail

Mutations et restructurations des opérateurs français du voyage. (Synthèse)

Mutations et restructurations des opérateurs français du voyage. (Synthèse) Mutations et restructurations des opérateurs français du voyage (Synthèse) pour la direction du Tourisme Juillet 2008 1 0 Synthèse (tiré à part) Cette étude vise à permettre à la direction du Tourisme

Plus en détail

OFFRE EASY TAFF. Passez à la vitesse supérieure. Une façon plus fluide de travailler. AFConsulting Solutions

OFFRE EASY TAFF. Passez à la vitesse supérieure. Une façon plus fluide de travailler. AFConsulting Solutions AFConsulting Solutions La Solution tout en un de votre Système Informatique Passez à la vitesse supérieure OFFRE EASY TAFF Une façon plus fluide de travailler Audit du Système Informatique Installation

Plus en détail

FUTURE-READY, CONTINUITÉ DES SERVICES, SEAMLESS SECURITY. Stormshield SNS V2.1 NETWORK SECURITY I ENDPOINT SECURITY I DATA SECURITY

FUTURE-READY, CONTINUITÉ DES SERVICES, SEAMLESS SECURITY. Stormshield SNS V2.1 NETWORK SECURITY I ENDPOINT SECURITY I DATA SECURITY FUTURE-READY, CONTINUITÉ DES SERVICES, SEAMLESS SECURITY Stormshield SNS V2.1 NETWORK SECURITY I ENDPOINT SECURITY I DATA SECURITY Version logicielle 2.1 ANTICIPEZ: PRÉPAREZ L AVENIR GRÂCE À DES PERFORMANCES,

Plus en détail

Efficiente : elle évalue le rapport entre les moyens mis en œuvre et les résultats de l action publique.

Efficiente : elle évalue le rapport entre les moyens mis en œuvre et les résultats de l action publique. EVALUER LES POLITIQUES PUBLIQUES Les collectivités locales interviennent dans des champs de plus en plus étendus, depuis les services publics de la vie quotidienne jusqu aux politiques les plus complexes.

Plus en détail

Colruyt industrialise sa gestion des risques avec MEGA

Colruyt industrialise sa gestion des risques avec MEGA industrialise sa gestion des risques avec MEGA Principaux objectifs Industrialiser l évaluation, le suivi et le contrôle des risques opérationnels. Disposer d un référentiel unique d informations fiables,

Plus en détail

Terminaux IP et numériques UNIVERGE. Concrétisez tout le potentiel des solutions UNIVERGE 360

Terminaux IP et numériques UNIVERGE. Concrétisez tout le potentiel des solutions UNIVERGE 360 Terminaux IP et numériques UNIVERGE Concrétisez tout le potentiel des solutions UNIVERGE 360 Une totale liberté de choix Les terminaux UNIVERGE vous accordent toute liberté dans la personnalisation de

Plus en détail

Un pôle social au côté des pôles de compétitivité

Un pôle social au côté des pôles de compétitivité Bruxelles, le 13 novembre 2015. POSITION DU BUREAU DE L IW Un pôle social au côté des pôles de compétitivité L exemple de la politique wallonne en réponse au défi du vieillissement de la population 1.

Plus en détail

la domotique communicante au service des citoyens Présentation IGNES Conférence ASPROM 20 Mars 2012 1

la domotique communicante au service des citoyens Présentation IGNES Conférence ASPROM 20 Mars 2012 1 la domotique communicante au service des citoyens Présentation IGNES Conférence ASPROM 20 Mars 2012 1 Périmètre Un ensemble d' applications Automatismes, Chauffage Sécurité, Contrôle d accès Multimédia,

Plus en détail

UE 3 - MANAGEMENT ET CONTRÔLE DE GESTION Niveau M : 180 heures - 20 ECTS. A - Management. 1. Évolution des modèles d organisation (15 heures)

UE 3 - MANAGEMENT ET CONTRÔLE DE GESTION Niveau M : 180 heures - 20 ECTS. A - Management. 1. Évolution des modèles d organisation (15 heures) UE 3 - MANAGEMENT ET CONTRÔLE DE GESTION Niveau M : 180 heures - 20 ECTS NB : les deux sous-parties de ce programme sont présentées séparément mais la compétence à acquérir doit permettre de réaliser une

Plus en détail

PORTRAIT D UNE ENTREPRISE AXÉE SUR L INNOVATION

PORTRAIT D UNE ENTREPRISE AXÉE SUR L INNOVATION PORTRAIT D UNE ENTREPRISE AXÉE SUR L INNOVATION LOGIENT EST UNE ENTREPRISE DE GÉNIE LOGICIEL AXÉE SUR L INNOVATION. Depuis plus de 15 ans, Logient vous accompagne et réalise vos projets de développement

Plus en détail

Contenu de la formation à la méthode SPGC pour les indépendants

Contenu de la formation à la méthode SPGC pour les indépendants Contenu de la formation à la méthode SPGC pour les indépendants Les douze modules que comporte cette formation en ligne portent d une part sur la démarche dont les différentes étapes sont décrites pas

Plus en détail