L'USAGE DES TECHNOLOGIES DE L'INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION EN WALLONIE CITOYENS ENTREPRISES EDUCATION

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L'USAGE DES TECHNOLOGIES DE L'INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION EN WALLONIE CITOYENS ENTREPRISES EDUCATION"

Transcription

1 c Baromètre TIC 2013 e e L'USAGE DES TECHNOLOGIES DE L'INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION EN WALLONIE CITOYENS ENTREPRISES EDUCATION

2 2

3 é Edito Édito Le baromètre TIC, fondation de la stratégie numérique de la Wallonie En proposant une seconde étude particulièrement complète sur l école numérique en Wallonie, le baromètre TIC de l AWT s inscrit une fois de plus avec une rare pertinence dans la perspective des grands enjeux de la société de l information. Lors de la rédaction du Master Plan TIC, l AWT a proposé au Gouvernement wallon 6 objectifs majeurs pour faire de la Wallonie une terre d excellence numérique. Le premier de ces objectifs, concernait l éducation aux TIC et par les TIC. La première étude de 2010 sur le niveau des équipements et des usages TIC à l école avait permis de faire de cette problématique une véritable urgence politique. Trois ans plus tard, l AWT s est à nouveau penchée sur le thème de l école numérique afin d analyser l évolution de la situation, mais aussi de donner pour la première fois la parole aux enseignants. Quels sont les enjeux des TIC à l école? Qui utilise le numérique dans son enseignement? Comment favoriser un usage plus généralisé des TIC en classe? Les enseignants sont-ils suffisamment formés? Quels sont leurs besoins pour intégrer les TIC dans les cours? Parce que les enseignants doivent être au coeur des politiques visant à intégrer les TIC à l école, leurs attentes sont fondamentales. Parallèlement, l AWT propose les nouveaux chiffres relatifs aux équipements et usages TIC des entreprises et des citoyens en Wallonie, avec, comme chaque année, des focus spécifiques sur certains thèmes émergents comme le NWOW, l éducation ou le Cloud Computing. Au fil des années, le baromètre TIC de l AWT s est imposé comme un travail de référence en ce qui concerne l évolution de la société de l information en Wallonie, notamment par des études spécifiques consacrées aux 6 priorités majeures du Master Plan TIC. Enfin, si le diagnostic est essentiel avant toute décision, singulièrement dans un domaine aussi évolutif que les TIC, le baromètre serait un travail incomplet sans des propositions concrètes. C est une fois encore le cas. Qu il s agisse des citoyens, des entreprises ou de l école, l AWT propose des solutions et des stratégies au Gouvernement wallon. Ce faisant, ce baromètre confirme la grande pertinence de la mission de veille de l'observatoire des Technologies de l Information et de la Communication. 3 Luc Simons Président de l AWT Baromètre TIC 2013 L usage des Technologies de l Information et de la Communication en Wallonie

4 4

5 s Edito Sommaire Citoyens Usages TIC des Wallons Citoyens Equipement TIC des ménages wallons 6 9 Entreprises Équipement TIC des entreprises wallonnes Entreprises Emergence des nouveaux modes de travail grâce à "l'internet partout" Entreprises Usages TIC des entreprises wallonnes Entreprises L'e-commerce en Wallonie Entreprises Le Cloud Computing au sein des entreprises wallonnes Education Équipement TIC des écoles Education Usages TICE dans les classes Education Les sept visages des TICE Recommandations de l'awt Méthodologie du baromètre TIC de l'awt Baromètre TIC 2013 L usage des Technologies de l Information et de la Communication en Wallonie

6 c Citoyens Usages TIC des Wallons des Wallons recherchent des itinéraires ou des plans 57 % de villes sur le Web Citoyens 6 79% des Wallons utilisent Internet, principalement chez eux. 28% surfent ou consultent leurs s via équipement mobile. Les achats en ligne et la VoIP ont beaucoup plus de succès et montent au classement des applications favorites des internautes. 82% des Wallons souhaitent que l'apprentissage des TIC se fasse dès l'école primaire ou secondaire 28% des Wallons font usage du Web ou de l' via leur mobile 88% des Wallons possèdent un GSM. 35% des Wallons disposent d'un mobile avec interface tactile. C'est une belle progression par rapport aux 26% de Parmi les personnes équipées, 2% partagent leur GSM avec un autre membre du ménage. Les Wallons continuent d'utiliser principalement leur GSM pour passer des appels et envoyer des SMS. Toutefois, on enregistre cette année une forte progression des usages d'application Internet et d' sur mobile. Actions effectuées avec le GSM Wallons ayant un GSM en 2011 Wallons ayant un GSM en 2012 Emettre des appels 94% 93% Envoyer des SMS 89% 90% Prendre des photos 49% 52% Consulter des sites sur Internet 14% 25% Envoyer ou consulter des s 12% 24% Ecouter de la musique téléchargée 17% 23% Regarder des vidéos téléchargées 7% 12% Acheter ou payer via des SMS 2% 4% Autre action (envoi de MMS, etc.) 1% 2% Usages du GSM par les Wallons en 2011 et Population : 88% des Wallons possédant un GSM Aujourd'hui, les smartphones de dernière génération ont séduit de nombreux Wallons qui, grâce aux applications disponibles, augmentent leurs usages du Web sur mobile, notamment la banque en ligne, les achats en ligne et la musique à télécharger. Ainsi, parmi les adeptes de l'internet mobile, on note que : 83% recherchent des informations sur le Web, 18% gèrent des documents en ligne, 83% consultent leurs s, 17% effectuent des achats en ligne, 68% vont sur des réseaux sociaux, 15% jouent en ligne, par exemple sur XBox Live, 34% utilisent des applications de téléphonie ou de chat comme Skype, 11% utilisent des agrégateurs de flux RSS, 28% accèdent à la banque en ligne, 6% utilisent d'autres applications (préinstallées, professionnelles, météo, résultats sportifs, etc.). Les tablettes tactiles permettent le même genre d'usage. On passe d'un équipement à l'autre sans distinction et on intègre dès lors les usages non plus selon le type d'appareil qu'on possède, mais selon l'appareil disponible lorsqu'on veut réaliser l'usage. D'ailleurs, 51% des possesseurs de tablettes tactiles, soit plus de la moitié, déclarent également utiliser leur téléphone mobile pour lire leurs s ou surfer sur Internet. Taux d'internautes wallons depuis 2002 et dernier usage déclaré d'internet au moment de l'interview % 34% 45% 54% 10% 66% 62% 9% 7% 6% 10% 45% 7% 5% 54% 8% 5% 6% 7% 4% 65% 71% 79% 78% Hier ou aujourd'hui Cette semaine Ce mois Ce trimestre Cette année 20% 40% 60% 80% 100%

7 c des internautes effectuent des opérations bancaires en ligne 70 % 42 des e-consommateurs % 23 des Wallons ayant un GSM % téléchargée sur leur mobile achètent des vêtements en ligne écoutent de la musique 4 Wallons sur 5 utilisent Internet 79% des Wallons ont utilisé Internet en C'est un statu quo par rapport aux chiffres des années 2010 et Par contre, l'intensité d'utilisation d'internet se renforce encore. Désormais, plus de 4 internautes sur 5 utilisent intensément l'internet, soit 2 Wallons sur 3. On compte 86% d'internautes masculins contre 73% de féminins, soit 8,5 femmes pour 10 hommes internautes. L'écart entre femmes et hommes se creuse cette année. En fonction de l'âge, on observe que : 93% des jeunes de 15 à 29 ans sont usagers d'internet, 94% des 30 à 44 ans, 82% des 45 à 64 ans, 42% des 65 ans et plus. Le niveau d'études est également un facteur très discriminant. Plus leur niveau d'études est élevé, plus les Wallons utilisent Internet : études supérieur ou universitaire : 95% d'internautes, études secondaire supérieur : 87% d'internautes, études secondaire inférieur : 78% d'internautes, études primaire ou personnes sans diplôme : 47% d'internautes. 93% des internautes utilisent Internet à leur domicile. Il s'agit toujours du lieu le plus prisé pour accéder à Internet. Le travail est le second lieu de connexion à Internet pour les personnes faisant partie de la population active, de même lorsqu'on tient compte uniquement des internautes. Achats en ligne et VoIP en belle évolution Le courrier électronique reste l'application Web la plus prisée par les internautes, avec 86% d'utilisateurs. Toutefois, ce taux ne présente plus d'augmentation significative depuis % des internautes effectuent des achats en ligne, soit 44% des Wallons. Ce taux est en claire progression. Les utilisateurs de l'e-commerce comptent aujourd'hui 57% des internautes, soit 45% de la population wallonne, si l'on tient compte également des e-commercants qui ne réalisent pas d'achats en ligne. 35% des internautes téléphonent via leur ordinateur et Internet, soit 27% de la population. Ce taux est également en nette augmentation. Usages des différentes applications Internet Population Internautes Lire ou envoyer des s 68% 86% Rechercher des informations sur les loisirs 63% 80% Chercher des itinéraires ou des plans de villes 57% 73% Effectuer des opérations bancaires 55% 70% Visiter des sites web administratifs 50% 63% Lire des articles de journaux en ligne 47% 60% Participer à des réseaux sociaux ou professionnels 46% 59% Faire des achats sur Internet 44% 56% Réserver des voyages en ligne 36% 45% Téléphoner via l'ordinateur et Internet 27% 35% Télécharger de la musique ou des vidéos 27% 34% Suivre des cours en ligne (e-learning) 9% 11% Taux d'usages de différentes applications Internet par les Wallons en Voir tableau complet dans la partie Usages TIC des Citoyens sur 50% des internautes publient des informations sur le Web. Le canal le plus souvent utilisé pour cette publication est la page personnelle sur des réseaux sociaux ou des plateformes de partage comme YouTube par exemple. 59% 60% des Wallons de 15 ans et plus, soit 75% des internautes, déclarent gérer directement leurs s privés sur le Web (via un compte Yahoo!, Gmail, Hotmail, etc.). des internautes déclarent ne plus pouvoir se passer d'internet aujourd'hui. Parmi les applications les plus indispensables à leurs yeux, le courrier électronique (44%), la banque en ligne (33%) et les réseaux sociaux (25%) sont les premiers cités. 7 Baromètre TIC 2013 L usage des Technologies de l Information et de la Communication en Wallonie

8 c Citoyens Usages TIC des Wallons 95 % des Wallons souhaitent que les enfants soient informés sur les dangers du Web Citoyens 8 Le télétravail est pratiqué par 28% des employés du secteur privé 8% des Wallons déclarent avoir la possibilité de travailler depuis leur domicile en étant connectés à leur organisation via un ordinateur et une connexion Internet. Il s'agit du télétravail. Seuls 6% le font réellement en pratique, au moins ponctuellement. Au contraire, 13% ne télétravaillent jamais mais souhaiteraient en avoir la possibilité. Les Wallons pratiquant le télétravail au moins ponctuellement sont les suivants : 28% des employés du secteur privé, 20% des fonctionnaires ou assimilés (salariés du secteur public). Les deux technologies les plus souvent mises à disposition par les employeurs sont le téléphone mobile (31% des travailleurs sondés) et l'ordinateur portable (30%). Les employeurs semblent par contre limiter la flexibilité réelle de l'usage de ces outils en ne proposant pas d'emblée l'environnement technique nécessaire au travail à domicile, comme la connexion à Internet (17% des travailleurs sondés) ou l'accessibilité à distance de documents, via un VPN par exemple (7%). Le lieu propice à l'apprentissage des TIC, c'est l'école primaire ou secondaire 82% des Wallons estiment que les TIC doivent être maîtrisées à l'école primaire ou secondaire. Seulement 1 sur 10 estime que l'apprentissage des TIC est préférable en famille, avec un autre membre de la famille qui les maitrise. Assez peu considèrent le travail ou un autre endroit comme des lieux adaptés à la familiarisation aux TIC. Cette préférence pour l'école comme lieu de familiarisation et d'apprentissage des TIC prend tout son sens quand on sait que 60% des parents déclarent que leurs enfants ont déjà dû utiliser Internet pour leurs travaux scolaires. 95% des Wallons sont surtout favorables à une information des enfants par l'école sur les dangers du Web et sur la protection de leurs données personnelles. Ils estiment également en majorité que les TIC doivent faire l'objet de cours spécifiques. Taux de Wallons favorables ou non à l'intégration des TIC à l'école en 2012 L'école devrait informer sur la sécurité des données personnelles ou sur les dangers potentiels d'internet L'usage de l'ordinateur et d'internet devrait être enseigné à tous comme matière à part entière L'ensemble des apprentissages scolaires devrait s'appuyer sur les nouvelles technologies D'ici 10 ans, chaque élève devrait utiliser quotidiennement un ordinateur ou une tablette tactile en classe Les enfants en savent plus sur les nouvelles technologies que les professeurs; donc, ce n'est pas nécessaire d'apprendre à les utiliser à l'école Les préoccupations des citoyens wallons portent plus sur l'apprentissage de l'usage averti des TIC que sur les aspects de disponibilité matérielle des TIC à l'école, même s'il ne faut pas négliger ce dernier sous peine de créer une fracture entre les enfants ayant le matériel disponible à domicile et ceux qui ne l'ont pas. Encore 21% de fracturés numériques 27% 80% 15% 46% 36% 7% 8% 39% 36% 9% 11% 24% 30% 12% 21% 12% 21% 13% 37% 17% 20% 40% 60% 80% 100% des non internautes, soit 6% des Wallons, n'utilisent pas personnellement Internet, mais demandent à des proches d'envoyer des s ou de faire des recherches sur Internet. Ce sont les "usagers via proxys". Le profil des 21% de Wallons qui n'utilisent pas Internet rappelle à quel point certaines catégories de la population sont vulnérables en matière de fracture numérique de premier niveau. Il est composé notamment de : 67% de femmes et 33% d'hommes, 85% de personnes d'au moins 45 ans, 56% de seniors de 65 ans et plus, 51% de personnes ayant un niveau d'études primaires ou sans diplôme, 23% de personnes ayant un niveau d'études secondaires inférieur. Tout à fait d'accord Plutôt d'accord Neutre Plutôt pas d'accord Pas du tout d'accord

9 c Citoyens Equipement TIC des ménages wallons des ménages abonnés à une offre groupée y 11% ont inclus l'internet mobile Plus de trois quarts des Wallons ont Internet chez eux. Les offres groupées sont en pleine croissance: 68% des ménages les ont choisies, soit plus de deux tiers des familles wallonnes. La télévision numérique connaît un véritable "boom" depuis 2 ans Croissance spectaculaire des offres groupées Internet/Télévision/Téléphonie 83% 68% des ménages wallons possèdent une ligne fixe. Le raccordement à la télédistribution concerne deux tiers des foyers, soit 66%. des ménages ont souscrit à une offre groupée (package comprenant au moins deux abonnements parmi l'internet, la télévision et la téléphonie fixe et/ou mobile). Ce taux est toujours en forte progression. Parmi les éléments compris dans ces offres groupées, l'internet est le plus prisé et la télévision numérique confirme son succès. internet : 90% des ménages abonnés à une offre groupée, télévision : 88%, téléphonie fixe : 87%, téléphonie mobile : 16%, internet mobile : 11%. On notera également le bel essor de l'internet mobile alors qu'il est, depuis peu de temps seulement, proposé dans certains packages. Plus de trois quarts des Wallons ont connecté leur domicile à Internet 77% des ménages ont aujourd'hui adopté la connexion Internet. En d'autres termes, 78% des Wallons de 15 ans et plus, ont aujourd'hui accès à Internet à leur domicile, soit presque 4 Wallons sur 5. Décollage des tablettes tactiles Outre la télévision (tous les modèles confondus), l'ordinateur et le WiFi restent les équipements les plus fréquents dans les foyers wallons connectés à Internet. 68% des ménages wallons disposent de l'équipement pour recevoir la télévision numérique, soit trois quarts des ménages connectés à Internet. Cet équipement a fait un bond de 13 points en un an. Equipements au domicile Taux de ménages Taux de ménages connectés à Internet Ordinateur (fixe, portable ou tablette) 78% 98% Télévision (tous modèles) 93% 93% WiFi 66% 86% Décodeur pour la TV numérique 68% 77% Télévision à écran plat 70% 76% Lecteur HD et Blu-Ray 47% 52% Console de jeux 31% 38% Tablette tactile 16% 20% Liseuse numérique 5% 6% Taux de pénétration des équipements TIC au sein des ménages wallons en 2012 De nouvelles progressions sont encore enregistrées pour les autres matériels, comme les télévisions à écran plat, dont la plupart permettent de visionner des programme en "full HD". C'est le cas aussi du taux de ménages équipés de tablettes tactiles qui passe du simple au double et atteint même 1 ménage connecté à Internet sur 5. Multi-équipement. L'ordinateur fixe perd pied dans les ménages 65% des ordinateurs présents au domicile des familles wallonnes sont des portables, Netbook ou tablettes tactiles. En effet, sur l'ensemble des ordinateurs présents dans les ménages, on note : 35% d'ordinateurs fixes, 54% d'ordinateurs portables ou Netbook, 11% de tablettes tactiles. 9 Baromètre TIC 2013 L usage des Technologies de l Information et de la Communication en Wallonie

10 Entreprises 10 e Entreprises Équipement TIC des entreprises wallonnes 95% des PME/GE sont connectées à Internet. 63% d'entre elles disposent d'un site Web, l'externalisation des tâches informatiques a le vent en poupe puisque 50% des entreprises wallonnes interrogées y ont eu recours en 2013 Indicateurs clés de la pénétration des TIC Indicateurs clés de la pénétration TIC TPE PME GE Au moins un ordinateur 92% 99% 100% 92% 92% Connexion à Internet 82% 95% 100% 83% 82% Sites Web 32% 66% 98% 32% 34% Connexion mobile à Internet 29% 41% 74% 29% 19% Présence d'un CRM 6% 19% 26% 7% 7% Présence d'un SCM 7% 20% 52% 7% 8% Présence d'edi (hors WebEDI) 3% 10% 30% 5% 4% Présence d'un ERP 3% 12% 44% 6% 3% Nombre moyen d'ordinateurs par travailleur (tablettes comprises) 1,37 0,55 0,31 0,92 0,86 Indicateurs clés de la pénétration des TIC au sein des entreprises wallonnes en 2012 (ensemble de la population de référence). En rose plus foncé, les indicateurs significativement en progression par rapport à la dernière enquête (compte tenu de la marge d'erreur de 2% sur les indicateurs principaux) Progression des usages mobiles et de l'équipement individuel Les usages mobiles d'internet font à nouveau un bond de 10 points en un an. En 2012, ceux-ci avaient déjà progressé de 9 points. Par ailleurs, toutes tailles d'entreprises et tous secteurs d'activité confondus, 41% des travailleurs ont un accès individuel à Internet, soit deux points de mieux qu'en Ce n'est pas le seul taux individuel d'équipement qui progresse. En effet, le taux d'ordinateur par travailleur est lui aussi en hausse puisqu'il passe de 0,86 à 0,92. L'arrivée des tablettes numériques au sein des entreprises n'est pas étrangère à ce phénomène puisque, hors tablettes, le taux d'équipement individuel en ordinateur ne dépasse plus 0,82. 8% d'entreprises wallonnes ne sont pas encore équipées d'un ordinateur. Connexion à Internet 83% des entreprises wallonnes sont connectées à Internet. Hors TPE, le taux de connexion plafonne à 95%. Le taux de connexion individuelle à Internet des travailleurs est de 0,41.

11 e Entreprises Équipement TIC des entreprises wallonnes 63 % des PME/GE wallonnes sont dotées d'un site web Equipement logiciel des entreprises Equipement logiciel des entreprises TPE PME GE Comptabilité 34% 70% 94% 36% 32% Isabel (gestion interbancaire des comptes) 12% 53% 84% 15% 18% Utilisation d'un logiciel "métier" 27% 47% 74% 29% 27% Utilisation d'un logiciel sur mesure spécialement développé pour l'entreprise 18% 41% 76% 20% 19% Logiciel de gestion de la clientèle (CRM) 6% 20% 43% 7% 7% Gestion des stocks (SCM) 6% 21% 46% 7% 8% Gestion de la paie 7% 38% 83% 9% 10% 14% GED (gestion électronique de documents) 6% 13% 58% 7% 5% EDI (electronic data interchange) 4% 11% 34% 5% 4% 5% Sites Web 32% des entreprises wallonnes disposent d'un site Web. La présence d'un site grimpe à 63% parmi les PME/GE. Ce résultat correspond aux moyennes européennes comprises entre 50 et 69% de PME/GE dotées d'un site Web. On soulignera toutefois que 73% des sites d'entreprises wallonnes n'existent que dans une seule langue et que 74% des entreprises wallonnes dotées d'un site Web en 2012, attribuent moins de 10% de leur chiffre d'affaires à l'existence de celui-ci. 24% des entreprises dotées d'un site Web ont également mis en place un extranet pour leurs clients et/ou leurs partenaires (fournisseurs et donneurs d'ordres). Les sites Web "mobiles", c'est-à-dire proposant une version adaptée aux smartphones, restent marginaux dans les entreprises wallonnes. A peine 5% des sites ont été adaptés, c'est-à-dire proposent au moins une CSS différente adaptée à une consultation par des terminaux mobiles. C'est inquiétant quand on sait que les terminaux mobiles (tablettes et smartphones) ont connu des records de vente en 2012 dans notre pays. Selon GFK, les ventes de smartphones en Belgique ont augmenté de 35% en 2012, tandis que les tablettes inondent véritablement le marché avec une croissance des ventes de 70% par rapport à Logiciel de gestion et planification des ressources (ERP) 5% 20% 59% 6% 4% Présence de RFID 3% 14% 27% 4% À voir également sur awt.be/barometre Workflow (coordination de plusieurs intervenants sur un projet) Gestion de la production (pilotage automatique des chaînes de montage par exemple) 1% 6% 39% 1% 1% 1% 5% 35% 1% 1% Sous-traitance informatique des entreprises wallonnes Téléphonie fixe et mobile des entreprises wallonnes Visibilité, fonctions principales et contenus des sites web Raisons de ne pas avoir un site web Equipement logiciel des entreprises wallonnes en Population: entreprises équipées d'au moins un ordinateur, soit 92% de la population de référence Les logiciels envisagés ici supposent l'automatisation, au moins partielle, de la gestion de l'entreprise et de son administration. La taille a donc clairement un impact sur le besoin de ce type de logiciels. Baromètre TIC 2013 L usage des Technologies de l Information et de la Communication en Wallonie

12 eentreprises Entreprises Emergence des nouveaux modes de travail grâce à "l'internet partout" 29 % des entreprises wallonnes se connectent via mobile Les entreprises wallonnes commencent à recourir aux nouvelles façons de travailler. Le télétravail est de plus en plus pratiqué, tandis que la portabilité des technologies et la connexion à Internet ubiquitaire favorisent le travail en situation de mobilité 12 Connexions mobiles à Internet Les connexions mobiles à Internet dans le cadre professionnel ont fait un bond de 19 points en deux ans. Le taux de connexions mobiles à Internet est passé de 19% à 29% entre 2011 et 2012, cela prouve que le bureau se déplace de plus en plus avec le travailleur grâce au smartphone. Dans plus de 8 cas sur 10, les connexions mobiles à Internet servent à relever les s et surfer sur des sites Web. Dans 39% des cas, elles servent aussi à la géolocalisation ou encore à accéder aux bases de données de l'entreprise à distance (24% des cas de connexion). Entre 2011 et 2012; on constate une diminution de 17% des simples GSM professionnels au profit des smartphones qui, eux, font un bond de 20 points en un an. Voyant la mobilité dans le travail s'accentuer, «l'awt a demandé quelles étaient les technologies qu'elles mettaient à la disposition de leurs travailleurs dans le but précis d'augmenter leur mobilité dans le travail. Le tableau ci-dessous donne une vue d'ensemble de ces technologies. Technologies mises à la disposition des travailleurs pour augmenter la mobilité dans le travail 2012 Ordinateur portable 44% Simple GSM sans accès à Internet 41% Smartphone 31% Connexion à Internet au domicile prise en charge par l'employeur 26% Tablette numérique 18% Dispositif 3G pour connecter les ordinateurs portables ou tablettes 17% Système de visioconférence 7% Réseau social d'entreprise 3% Logiciel de communication unifiée (UIT: présence au bureau, renvoi d'appels, VoIP, agendas partagés, etc.) Technologies mises à la disposition des travailleurs pour favoriser la mobilité dans le travail en Population : les entreprises. Le total est supérieur à 100% car les entreprises peuvent mettre plusieurs technologies à la disposition de leurs travailleurs pour favoriser la mobilité dans le travail 2% Les principaux réseaux sociaux d'entreprises utilisés en Wallonie sont respectivement Google+ (36%), Facebook Pro (24%), Sharepoint (22%) et Yammer (15%). Télétravail 42% des entreprises wallonnes déclarent autoriser certains collaborateurs à travailler en dehors des murs de l'entreprise et, notamment, depuis leur domicile. 38% des entreprises régionales comptent au moins un membre du personnel qui télétravaille régulièrement, c'est-à-dire au moins un jour par semaine. Enfin, seulement 16% d'entreprises comptent plus de 10% de télétravailleurs réguliers dans les rangs. Selon l'enquête 2011 du SPF Economie sur les forces de travail, un travailleur belge sur cinq, soit 20% de la population active, travaille régulièrement depuis son domicile. On est donc encore loin du taux de 56% des actifs belges qui souhaiteraient travailler au moins un jour par semaine à domicile. 26% NWOW d'entreprises wallonnes équipent désormais le domicile de leurs travailleurs d'une connexion à Internet pour leur permettre de télétravailler. C'est 10 points de plus qu'en Dans le cadre de l'émergence de nouvelles façons de travailler, l'awt a demandé aux entreprises wallonnes si elles connaissaient la coalition NWOW (New World of Work) regroupant les entreprises qui pratiquent ces nouvelles façons de travailler et s'échangent les bonnes pratiques. A peine 4% des entreprises wallonnes connaissent cette coalition et moins de 1% en fait partie. Cela étant, ce n'est pas parce que nos entreprises ne formalisent pas la mise en place de nouvelles façons de travailler que le changement ne s'opère pas sur le terrain. L'AWT en veut pour preuve le bond de 10 points en 1 an des connexions installées au domicile des travailleurs aux frais de l'entreprise, mais aussi la présence du phénomène BYOD (Bring Your Own Device) au sein de 45% des entreprises wallonnes interrogées en À voir également sur awt.be/barometre Avantages du télétravail Freins à la mise en œuvre du télétravail

13 e Entreprises Usages TIC des entreprises wallonnes 41 % des entreprises wallonnes achètent en ligne Les usages de base d'internet sont désormais intégrés aux méthodes de travail des entreprises wallonnes. Des usages plus spécifiques progressent également (e-banking, e-administration, sauvegarde de données dans le Cloud,...). Par contre, les usages "avancés" marquent un palier sauf dans le domaine de la mobilité Usages de base d'internet Certains usages web des entreprises wallonnes sont en progression comme par exemple l'e-banking, la sauvegarde de données dans le Cloud ou encore la réalisation de certaines déclarations officielles en ligne. Les usages restent conditionnés à la taille de l'entreprise comme on le voit dans le tableau ci-dessous. Usages d'internet TPE PME GE Envoyer ou recevoir des s 96% 98% 97% 97% 97% Chercher de l'information 94% 96% 98% 94% 93% Faire des opérations bancaires 87% 90% 87% 87% 83% Archiver des données via Internet 30% 41% 38% 31% 27% Faire des déclarations officielles (TVA, DIMONA, ISOC, etc.) 46% 79% 78% 48% 42% Etablir des devis 42% 43% 37% 43% 41% Réserver des hôtels et des moyens de transport Recevoir des factures électroniques (nouvel indicateur) Envoyer des factures électroniques (nouvel indicateur) 44% 44% 57% 44% 38% 51% 67% 64% 52% / 30% 30% 48% 30% / Téléphoner (Skype, Google Talk, etc.) 25% 16% 24% 24% 25% Répondre à des offres de marchés publics 19% 29% 48% 19% 17% Suivre des formations à distance (elearning) 19% 14% 31% 19% 17% Faire de la visioconférence 11% 10% 30% 11% 10% Usages d'internet par les entreprises wallonnes connectées à Internet (83%) en Le total dépasse 100% car les entreprises ont plusieurs usages simultanés d'internet. Les indicateurs en rose plus foncé sont en progression significative par rapport au dernier baromètre Ainsi, l'archivage de données dans le Cloud, les déclarations obligatoires via Internet ou encore l'elearning sont clairement plus répandus dans les grandes entreprises. Non seulement parce que l'usage de ces technologies génère des économies d'échelle dans les grandes structures, mais aussi parce que les volumes d'information à traiter sont tels qu'ils nécessitent une automatisation de certaines tâches. Les usages avancés d'internet marquent un palier sauf en matière de mobilité Le tableau ci-dessous propose une vue d'ensemble des niveaux d'usages avancés d'internet par les entreprises wallonnes. Usages avancés d'internet TPE PME GE Achats en ligne 41% 47% 47% 41% 41% 39% Fourniture d'une connexion au domicile de certains travailleurs Présence de télétravailleurs réguliers dans l'entreprise Présence sur les réseaux sociaux Connexions mobiles à Internet E-business (interconnexions informatisées avec des entreprises partenaires) 27% 14% 41% 26% 16% 14% 38% 31% 51% 38% 38% / 28% 24% 42% 28% 29% 27% 29% 41% 74% 29% 19% 10% 9% 18% 53% 9% 9% 7% Vente en ligne 9% 8% 24% 9% 9% 7% Indicateurs clés des usages avancés d'internet au sein des entreprises wallonnes en Baromètre TIC 2013 L usage des Technologies de l Information et de la Communication en Wallonie

14 Entreprises 14 9 % des entreprises wallonnes pratiquent de l'e-business 48 % Les usages avancés d'internet progressent dans le sens d'une plus grande mobilité dans le travail. Les connexions à Internet en situation de mobilité professionnelle font ainsi un bond de 19 points entre 2010 et Ce taux confirme l'émergence du phénomène du SoLoMo (Social Local Mobile), amorcée début Il correspond à la convergence des réseaux sociaux, de la géolocalisation et des nouveaux usages. Achats en ligne 41% des entreprises wallonnes déclarent faire des achats en ligne. Il s'agit principalement d'acquisition de fournitures. Nature des achats en ligne 2012 Achats de produits/services liés au fonctionnement de l'entreprise (fournitures) 68% Achats de produits/services liés à l'activité principale (matières premières) 62% Achats de biens et de services immatériels (saas, etc.) 35% Achats de services classiques prestés hors ligne 19% Nature des achats en ligne effectués en 2012 par les entreprises wallonnes. Population : les 41% d'entreprises effectuant des achats en ligne. Le total est supérieur à 100% car les entreprises peuvent faire plusieurs types d'achats Seulement 39% des entreprises wallonnes effectuant des achats électroniques ne doivent pas réencoder ces achats dans le back office en général et dans la comptabilité en particulier. Cela laisse donc une importante marge de progression au niveau de l'intégration des achats électroniques au back À voir également sur awt.be/barometre Localisation des fournisseurs dans le cadre des achats en ligne Freins aux achats en ligne Difficultés rencontrées lors de la mise en réseau (e-business) des entreprises connectées font des déclarations officielles en ligne E-business 9% 9 % des entreprises wallonnes vendent en ligne des entreprises wallonnes ont mis en oeuvre des interconnexions informatisées avec d'autres entreprises via VPN, extranet, EDI, etc. Ce taux grimpe à 18% au sein des PME et à plus de 50% au sein des grandes entreprises. Interconnexions informatisées entre entreprises 2012 Extranet 51% VPN 48% EDI (hors Internet) 13% Web EDI 4% Types d'interconnexions informatisées entre entreprises wallonnes en Population : les 9% d'entreprises wallonnes ayant mis en oeuvre des interconnexions informatisées. Le total est supérieur à 100 car les entreprises peuvent mettre en place plusieurs types d'interconnexions Les 9% d'entreprises wallonnes ayant mis en oeuvre des interconnexions informatisées ont été interrogées sur les avantages de cette mise en réseau avec leurs partenaires: amélioration/rationalisation des méthodes de travail : 64%, allègement/partage des tâches administratives : 30%, réduction des coûts de fonctionnement (économies d'échelle) : 24%, réduction du nombre d'intermédiaires : 21%, réduction des délais de livraison : 18%, réapprovisionnement davantage automatisé : 14%, aucun avantage : 9%, réduction des délais de production : 8%, réduction du personnel : 4%.

L état du numérique dans l enseignement en Wallonie

L état du numérique dans l enseignement en Wallonie Note d éducation permanente de l ASBL Fondation Travail-Université (FTU) N 2013 8, juillet 2013 www.ftu.be/ep L état du numérique dans l enseignement en Wallonie Quelle évolution depuis le nouveau plan

Plus en détail

La diffusion des technologies de l information et de la communication dans la société française

La diffusion des technologies de l information et de la communication dans la société française La diffusion des technologies de l information et de la communication dans la société française Étude réalisée par le Centre de Recherche pour l'étude et l'observation des Conditions de Vie (CREDOC) pour

Plus en détail

Enquête Individus 2014 : smartphone, tablette & cloud. Nicolas Deporte Observatoire du GIS M@rsouin. Bretagne 2012 (Marsouin)

Enquête Individus 2014 : smartphone, tablette & cloud. Nicolas Deporte Observatoire du GIS M@rsouin. Bretagne 2012 (Marsouin) Enquête Individus 2014 : smartphone, tablette & cloud Nicolas Deporte Observatoire du GIS M@rsouin Evolution de l équipement 2011-2014 France 2011 (Credoc) Bretagne 2012 (Marsouin) France 2013 (Credoc)

Plus en détail

La diffusion des technologies de l information et de la communication dans la société française

La diffusion des technologies de l information et de la communication dans la société française La diffusion des technologies de l information et de la communication dans la société française Étude réalisée par le Centre de Recherche pour l'étude et l'observation des Conditions de Vie (CREDOC) pour

Plus en détail

La Belgique bonne élève en matière de TIC selon le Baromètre de la société de l information 2015

La Belgique bonne élève en matière de TIC selon le Baromètre de la société de l information 2015 La Belgique bonne élève en matière de TIC selon le Baromètre de la société de l information 2015 Bruxelles, le 16 juillet 2015 Vous pouvez désormais consulter l édition 2015 du Baromètre annuel de la société

Plus en détail

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE Chaire Économie numérique de Paris-Dauphine Réalisé par Médiamétrie Sixième édition 1 er trimestre 2013 Un outil : Initié par la chaire Économie numérique de l Université

Plus en détail

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE Chaire Économie numérique de Paris-Dauphine Réalisé par Médiamétrie Huitième édition 3 e trimestre 2013 Un outil : Initié par la chaire Économie numérique de l Université

Plus en détail

BAROMÈTRE TIC. e-tourisme. CITOYENS ENTREPRISES e-commerce L'USAGE DES TECHNOLOGIES DE L'INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION EN WALLONIE

BAROMÈTRE TIC. e-tourisme. CITOYENS ENTREPRISES e-commerce L'USAGE DES TECHNOLOGIES DE L'INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION EN WALLONIE c e c BAROMÈTRE TIC t 2014 L'USAGE DES TECHNOLOGIES DE L'INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION EN WALLONIE CITOYENS ENTREPRISES e-commerce e-tourisme 2 é Edito Édito Citoyens, entreprises, sites d'e-commerce

Plus en détail

Contexte : «l e-business» TECHNIQUES DE MARKETING EN LIGNE. Contexte : «l e-business» Création de valeur 02/02/12

Contexte : «l e-business» TECHNIQUES DE MARKETING EN LIGNE. Contexte : «l e-business» Création de valeur 02/02/12 Contexte : «l e-business» TECHNIQUES DE MARKETING EN LIGNE La notion «d E-Business» recouvre les différentes applications possibles de l'informatique faisant appel aux technologies de l'information et

Plus en détail

Equipement et usages TIC 2013 des écoles de Wallonie

Equipement et usages TIC 2013 des écoles de Wallonie Equipement et usages TIC 2013 des écoles de Wallonie L USAGE DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION DE LA COMMUNICATION EN WALLONIE L USAGE DESET TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION EN WALLONIE

Plus en détail

Notre planète mobile : Suisse

Notre planète mobile : Suisse Notre planète mobile : Suisse Mieux comprendre les utilisateurs de mobiles Mai 2013 1 Synthèse Les smartphones font désormais partie intégrante de notre vie quotidienne. Le taux de pénétration du smartphone

Plus en détail

PRATIQUES ET USAGES DU NUMÉRIQUE DANS LES PME ET TPE

PRATIQUES ET USAGES DU NUMÉRIQUE DANS LES PME ET TPE PRATIQUES ET USAGES DU NUMÉRIQUE DANS LES PME ET TPE ETUDE RHÔNE Septembre 2015 CCI LYON - DIRECTION DÉVELOPPEMENT INDUSTRIEL ET TERRITORIAL Page 1 I CCI DDIT Page 2 I CCI DDIT ommaire Avant-propos page

Plus en détail

Le rôle croissant de la mobilité au travail

Le rôle croissant de la mobilité au travail Un profil du choix de technologie personnalisée commandé par Cisco Systems Février 2012 Les initiatives liées à la mobilité des entreprises se développent Les employés sont de plus en plus mobiles et une

Plus en détail

Des TIC de plus en plus diversifiées dans les entreprises

Des TIC de plus en plus diversifiées dans les entreprises Des TIC de plus en plus diversifiées dans les entreprises Sonia Besnard, Pascale Chevalier, Patrice Victor, Insee Pays de la Loire Danièle Guillemot, Yusuf Kocoglu, Centre d études de l emploi En France,

Plus en détail

La lutte contre la fracture numérique en Belgique

La lutte contre la fracture numérique en Belgique CEP G Le 7 mai 2008. La lutte contre la fracture numérique en Belgique Thierry De Coster Depuis le début des années 90, nous assistons à une véritable invasion des TIC dans la sphère privée de nos concitoyens.

Plus en détail

Plan de l exposé Projets E-Business en PME le pourquoi et le comment

Plan de l exposé Projets E-Business en PME le pourquoi et le comment Plan de l exposé Projets E-Business en PME le pourquoi et le comment Forum Télécom SPI+ Ateliers «e-business» R. Delhaye / P. Poty - AWT Verviers, 19 février 2002 Introduction générale 1. Définitions et

Plus en détail

PRATIQUES ET USAGES DU NUMÉRIQUE DANS LES PME ET TPE

PRATIQUES ET USAGES DU NUMÉRIQUE DANS LES PME ET TPE PRATIQUES ET USAGES DU NUMÉRIQUE DANS LES PME ET TPE ETUDE RHÔNE Septembre 2015 CCI LYON - DIRECTION DÉVELOPPEMENT INDUSTRIEL ET TERRITORIAL Page 1 I CCI DDIT Page 2 I CCI DDIT ommaire Avant-propos page

Plus en détail

Découverte des tablettes tactiles (ipad d'apple et Galaxy Tab de Samsung

Découverte des tablettes tactiles (ipad d'apple et Galaxy Tab de Samsung Pourquoi découvrir ces tablettes tactiles? L arrivée des tablettes tactiles sur le marché des outils numériques fait apparaître de nouvelles habitudes dans les technologies de l information et de la communication.

Plus en détail

PRÉSENTATION DES RÉSULTATS DE L'ENQUÊTE SUR LES SERVICES NUMÉRIQUES

PRÉSENTATION DES RÉSULTATS DE L'ENQUÊTE SUR LES SERVICES NUMÉRIQUES PRÉSENTATION DES RÉSULTATS DE L'ENQUÊTE SUR LES SERVICES NUMÉRIQUES UNR - RÉGION DES PAYS DE LA LOIRE ÉQUIPEMENT ET USAGES CHEZ LES ÉTUDIANTS MARS 2009 Présentation de l'enquête Les universités d'angers,

Plus en détail

C H A P I T R E 7.4 UTILISATION D INTERNET

C H A P I T R E 7.4 UTILISATION D INTERNET C H A P I T R E 7.4 UTILISATION D INTERNET Dans une société de l information, l accès à un ordinateur et à une connexion Internet à faible coût apparaît de première importance pour toutes les couches de

Plus en détail

Notre planète mobile : France

Notre planète mobile : France Notre planète mobile : France Mieux comprendre les utilisateurs de mobiles Mai 2013 1 Synthèse Les smartphones font désormais partie intégrante de notre vie quotidienne. En France, le taux de pénétration

Plus en détail

Les usages en matière de Technologies de l Information et de la Communication en Bourgogne 17 Avril 2015

Les usages en matière de Technologies de l Information et de la Communication en Bourgogne 17 Avril 2015 Les usages en matière de Technologies de l Information et de la Communication en Bourgogne 17 Avril 2015 Contacts Anne CAUSSE IDATE a.causse@idate.org 04 67 14 44 63 Nicolas MORENO IDATE n.moreno@idate.org

Plus en détail

Quels sont les leviers et freins de l e-businessl en Belgique et en Wallonie?

Quels sont les leviers et freins de l e-businessl en Belgique et en Wallonie? Quels sont les leviers et freins de l e-businessl en Belgique et en Wallonie? André Delacharlerie Responsable de l Observatoire des TIC ad@awt.be e-business, fini de jouer? 26.04.2007-1 Au cœur c de l

Plus en détail

Observatoire des ressources numériques adaptées

Observatoire des ressources numériques adaptées Observatoire des ressources numériques adaptées INS HEA 58-60 avenue des Landes 92150 Suresnes orna@inshea.fr TITRE DE LA FICHE Utiliser un espace de stockage en ligne avec des élèves en situation de handicap.

Plus en détail

Baromètre TIC 2011 L usage des Technologies de l Information et de la Communication en Wallonie

Baromètre TIC 2011 L usage des Technologies de l Information et de la Communication en Wallonie Baromètre TIC 2011 L usage des Technologies de l Information et de la Communication en Wallonie é édito Baromètre TIC 2011 de l AWT Le baromètre TIC de l AWT est un rendez-vous incontournable pour apprécier

Plus en détail

Observatoire Orange Terrafemina

Observatoire Orange Terrafemina Observatoire Orange Terrafemina Vague 8 Du 20 heures à Twitter : Les réseaux sociaux bousculent l info n 1101347 Octobre 2011 Etude réalisée conformément à la norme internationale ISO 20252 2, rue de Choiseul

Plus en détail

Etude Email Marketing Attitude BtoC - 2015

Etude Email Marketing Attitude BtoC - 2015 Etude Email Marketing Attitude BtoC - 2015 SOMMAIRE I. L étude en quelques mots II. Méthodologie & Profil des répondants III. Faits marquants IV. Personas V. Conclusion I. L étude EMA BtoC en quelques

Plus en détail

Cloud Computing. Veille Technologique

Cloud Computing. Veille Technologique Cloud Computing Veille Technologique La veille technologique consiste à s'informer de façon systématique sur les techniques les plus récentes et surtout sur leur mise à disposition commerciale (ce qui

Plus en détail

Concepts et définitions

Concepts et définitions Division des industries de service Enquête annuelle sur le développement de logiciels et les services informatiques, 2002 Concepts et définitions English on reverse Les définitions qui suivent portent

Plus en détail

1 er Baromètre DIRECT ASSURANCE des Cyberconsommateurs

1 er Baromètre DIRECT ASSURANCE des Cyberconsommateurs Dossier de Presse Février 2011 1 er Baromètre DIRECT ASSURANCE des Cyberconsommateurs Etude IFOP pour DIRECT ASSURANCE menée du 22 au 30 décembre 2010 auprès d un échantillon national de 1035 Français

Plus en détail

SMARTPHONES ET VIE PRIVÉE

SMARTPHONES ET VIE PRIVÉE SMARTPHONES ET VIE PRIVÉE Résultats de l enquête réalisée par internet en novembre 2011 auprès de 2 315 individus âgés de 15 ans et plus, en conformité avec la loi n 78-17 relative à l'informatique, aux

Plus en détail

dans le peloton européen

dans le peloton européen 1 résultats européens La Belgique : dans le peloton européen L enquête Mediappro, menée parallèlement dans neuf pays européens (Belgique, Danemark, Estonie, France, Grèce, Italie, Pologne, Portugal et

Plus en détail

Étude : Les PME à l heure du travail collaboratif et du nomadisme

Étude : Les PME à l heure du travail collaboratif et du nomadisme Étude : Les PME à l heure du travail collaboratif et du nomadisme Synthèse des principaux enseignements Octobre 2012 sfrbusinessteam.fr FICHE TECHNIQUE DE L ETUDE Echantillon : 300 entreprises de 20 à

Plus en détail

La maison connectée grâce au courant porteur en ligne (CPL)

La maison connectée grâce au courant porteur en ligne (CPL) La maison connectée grâce au courant porteur en ligne (CPL) Introduction au réseau informatique Quel est l'intérêt de créer un réseau informatique? Partager les photos de son PC sur sa TV, imprimer depuis

Plus en détail

Fiche de l'awt Cadre juridique des relations interentreprises

Fiche de l'awt Cadre juridique des relations interentreprises Fiche de l'awt Cadre juridique des relations interentreprises Du point de vue juridique, les stratégies e-business inter-entreprises (B2B) s'organisent en un ensemble de contrats tenant lieu de loi entre

Plus en détail

Comportements et attentes des internautes vis-à-vis des sites Internet touristiques. Marketing - Tourisme

Comportements et attentes des internautes vis-à-vis des sites Internet touristiques. Marketing - Tourisme Comportements et attentes des internautes vis-à-vis des sites Internet touristiques Une enquête commandée par : L Ardesi Midi-Pyrénées La Caisse des Dépôts et Consignations La Direction du Tourisme Le

Plus en détail

COMMUNIQUÉ PRESSE CIM DATE 22/04/2015

COMMUNIQUÉ PRESSE CIM DATE 22/04/2015 COMMUNIQUÉ PRESSE CIM DATE 22/04/2015 Nouvelle étude CIM sur les habitudes de vision sur des nouveaux écrans Les Belges n ont jamais autant regardé de contenu TV. Le CIM, responsable pour les études d

Plus en détail

Cloud Computing : Comment est-il appréhendé par l'entreprise Marocaine?

Cloud Computing : Comment est-il appréhendé par l'entreprise Marocaine? L'ENQUÊTE Cloud Computing : Comment est-il appréhendé par l'entreprise Marocaine? Connaissent-ils le Cloud Computing? De quoi s agit-il réellement? Quel est son intérêt? Quels sont les services qui sont

Plus en détail

Une nouvelle enquête montre un lien entre l utilisation du Cloud Computing et une agilité accrue de l entreprise ainsi qu un avantage concurentiel.

Une nouvelle enquête montre un lien entre l utilisation du Cloud Computing et une agilité accrue de l entreprise ainsi qu un avantage concurentiel. un rapport des services d analyse de harvard business review L agilité de l entreprise dans le Cloud Une nouvelle enquête montre un lien entre l utilisation du Cloud Computing et une agilité accrue de

Plus en détail

Démonstration Google Apps. Christophe Thuillier Avril 2010 Arrowsoft

Démonstration Google Apps. Christophe Thuillier Avril 2010 Arrowsoft Démonstration Google Apps Christophe Thuillier Avril 2010 Arrowsoft Sommaire 0. Présentation E-Consulting 1. Le Cloud computing 2. Les Google Apps Communication et connexion Collaboration et publication

Plus en détail

TABLETTE EN ENTREPRISE OÙ EN EST-ON?

TABLETTE EN ENTREPRISE OÙ EN EST-ON? Une étude pour TABLETTE EN ENTREPRISE OÙ EN EST-ON? Novembre 2013 Descriptif de l'étude Objectifs : Connaître le degré d'adoption de la tablette en entreprise. Savoir à quelles applications ces nouveaux

Plus en détail

L état du Québec numérique en 2015 : des Québécois très branchés, mobiles et actifs sur les réseaux sociaux

L état du Québec numérique en 2015 : des Québécois très branchés, mobiles et actifs sur les réseaux sociaux L état du Québec numérique en 2015 : des Québécois très branchés, mobiles et actifs sur les réseaux sociaux Printemps des réseaux sociaux 14 avril 2015 Guillaume Ducharme Directeur des communications et

Plus en détail

QUELS ÉCRANS UTILISENT LES 13-24 ANS ET POUR QUELS USAGES?

QUELS ÉCRANS UTILISENT LES 13-24 ANS ET POUR QUELS USAGES? QUELS ÉCRANS UTILISENT LES 13-24 ANS ET POUR QUELS USAGES? Colloque «Les écrans et les jeunes : quelle place, quelle offre, quelles évolutions?» 9 décembre 2014 Direction des études et de la prospective

Plus en détail

Veille Technologique. Cloud-Computing. Jérémy chevalier

Veille Technologique. Cloud-Computing. Jérémy chevalier E6 Veille Technologique Cloud-Computing Jérémy chevalier Table des matières DESCRIPTION :...2 Introduction :...2 Définition du Cloud :...2 Exemple de serveur proposant la solution de Cloud :...2 Les spécificités

Plus en détail

Document d'orientation. Le CG solidaire avec les personnes POUR DES USAGES NUMÉRIQUES ACCESSIBLES A TOUS

Document d'orientation. Le CG solidaire avec les personnes POUR DES USAGES NUMÉRIQUES ACCESSIBLES A TOUS PROJETS STRATÉGIQUES "Deux-Sèvres Autrement" Document d'orientation Le CG solidaire avec les personnes POUR DES USAGES NUMÉRIQUES ACCESSIBLES A TOUS A - Le projet Le contexte Des usages numériques de plus

Plus en détail

Internet modifie la relation des Français. ais à leurs banques. Présentation du 12 janvier 2010

Internet modifie la relation des Français. ais à leurs banques. Présentation du 12 janvier 2010 Internet modifie la relation des Français ais à leurs banques Présentation du 12 janvier 2010 1 Objectif et méthodologie Objectif Mesurer le type de services bancaires possédé par les Français Analyser

Plus en détail

pour Une étude LES DÉFIS DES DSI Avril 2013

pour Une étude LES DÉFIS DES DSI Avril 2013 Une étude pour LES DÉFIS DES DSI Avril 2013 Présentation de l étude Objectifs : Faire le point sur les orientations IT des DSI : cloud, mobilité, sécurité, poste de travail Identifier les principaux défis

Plus en détail

dans les entreprises en pays de la loire Réalité, besoins & perspectives

dans les entreprises en pays de la loire Réalité, besoins & perspectives Les USAGES DES TIC dans les entreprises en pays de la loire Réalité, besoins & perspectives é d i t i o n 2 0 0 9 1 Des ÉQUIPEMENTS qui se sont généralisés Une informatisation qui a atteint un seuil L

Plus en détail

GESTION DE LA RELATION CLIENT (CRM) Etat actuel et perspectives du marché suisse en 2002

GESTION DE LA RELATION CLIENT (CRM) Etat actuel et perspectives du marché suisse en 2002 GESTION DE LA RELATION CLIENT (CRM) Etat actuel et perspectives du marché suisse en 2002 CONSULTING KPMG Consulting SA La «gestion de la relation client» (ou, en anglais, Customer Relationship Management,

Plus en détail

Nicolas DEPORTE Observatoire du GIS M@rsouin. Août 2013

Nicolas DEPORTE Observatoire du GIS M@rsouin. Août 2013 1 Nicolas DEPORTE Observatoire du GIS M@rsouin Août 2013 Sommaire Contexte... 2 Les équipements TIC des mairies... 3 Les compétences présentes en mairie... 4 Les usages TIC des mairies... 5 La communication

Plus en détail

Ça bouge dans les TPE!

Ça bouge dans les TPE! Ça bouge dans les TPE! Baromètre des usages numériques professionnels 2 ème édition 25 septembre 2012 Emmanuel Kahn, Etienne Astruc Sommaire Méthodologie Résultats 1. Les TPE continuent de s équiper 2.

Plus en détail

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMERIQUE

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMERIQUE BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMERIQUE Chaire Économie numérique de Paris-Dauphine Réalisé par Médiamétrie Première édition - 4 e trimestre 2011 Un nouvel outil : Initié par la chaire Économie numérique de

Plus en détail

INTERNET ET RÉSEAU D ENTREPRISE

INTERNET ET RÉSEAU D ENTREPRISE INTERNET ET RÉSEAU D ENTREPRISE À INTERNET EN TRÈS HAUT DÉBIT POUR UN USAGE TEMPORAIRE À INTERNET EN HAUT DÉBIT À INTERNET EN TRÈS HAUT DÉBIT GARANTIE ENTRE LES SITES DE L ENTREPRISE POUR LES APPLICATIONS

Plus en détail

Les internautes français et la confiance numérique. Lundi 7 avril 2014

Les internautes français et la confiance numérique. Lundi 7 avril 2014 Les internautes français et la confiance numérique Lundi 7 avril 2014 Méthodologie Echantillon Mode de recueil Dates de terrain 1007 individus âgés de 15 ans et plus. La représentativité de l échantillon

Plus en détail

Madrid, 12 de février du 2013-. GOWEX (GOW-MAB, ALGOW-NYSE Alternext, LGWXY-OTC Market),

Madrid, 12 de février du 2013-. GOWEX (GOW-MAB, ALGOW-NYSE Alternext, LGWXY-OTC Market), GOWEX présente son Rapport WiFi 2013: le 70% des utilisateurs de smartphones naviguent en points WiFi publics, le 57% se connectent à eux au moins une fois par semaine En 2013, 40% des internautes se sont

Plus en détail

Veille Technologique. Cloud Computing

Veille Technologique. Cloud Computing Veille Technologique Cloud Computing INTRODUCTION La veille technologique ou veille numérique consiste à s'informer de façon systématique sur les techniques les plus récentes et surtout sur leur mise à

Plus en détail

Nomenclatures 2008 NAF rév. 2 - CPF rév. 2. Section J Division 63

Nomenclatures 2008 NAF rév. 2 - CPF rév. 2. Section J Division 63 Nomenclatures 2008 NAF rév. 2 - CPF rév. 2 Section J Division 63 63 SERVICES D'INFORMATION Cette division comprend les activités des portails de recherche sur Internet, de traitement et d'hébergement de

Plus en détail

CCI DE SAÔNE-ET-LOIRE - ATELIER ENP 21 MARS 2012. Comment bien choisir son équipement informatique?

CCI DE SAÔNE-ET-LOIRE - ATELIER ENP 21 MARS 2012. Comment bien choisir son équipement informatique? CCI DE SAÔNE-ET-LOIRE - ATELIER ENP 21 MARS 2012 Comment bien choisir son équipement informatique? Vous êtes plutôt PC... ou plutôt Mac? o Depuis plus de 20 ans, le couple PC/Windows représente le poste

Plus en détail

Tablette tactile : la nouvelle nounou?

Tablette tactile : la nouvelle nounou? Observatoire Orange - Terrafemina Tablette tactile : la nouvelle nounou? Sondage de l institut CSA Fiche technique du sondage L institut CSA a réalisé pour Orange et Terrafemina la 13 ème vague d un baromètre

Plus en détail

Fiche de l'awt Matrice des activités d'un projet d'ebusiness

Fiche de l'awt Matrice des activités d'un projet d'ebusiness Fiche de l'awt Matrice des activités d'un projet d'ebusiness Les activités de cette matrice concernent les canaux de communication électronique et les interfaces avec les systèmes d'information de l'entreprise

Plus en détail

BAROMOBILE EDITION 2011. Le baromètre de l internet mobile

BAROMOBILE EDITION 2011. Le baromètre de l internet mobile BAROMOBILE EDITION 2011 Le baromètre de l internet mobile «Le monde change» Alors que les smartphones poursuivent leur envolée, le trafic de données sur le téléphone mobile explose. Il devrait être multiplié

Plus en détail

1 Introduction 2. 2 Les tendances clés pour 2014 7

1 Introduction 2. 2 Les tendances clés pour 2014 7 SOMMAIRE 1 Introduction 2 1.1 Présentation de l étude 3 1.2 Des axes de croissance dans un contexte de stabilisation des dépenses 3 1.3 Le point de vue d'aastra, a Mitel Company 5 1.4 Le point de vue de

Plus en détail

Baromètre de l innovation Janvier 2015

Baromètre de l innovation Janvier 2015 Baromètre de l innovation Janvier 2015 Les pratiques culturelles des français et leurs usage s numériques Un baromètre BVA Syntec numérique Sondage réalisé par pour le Méthodologie Recueil Enquête réalisée

Plus en détail

Module 1 Module 2 Module 3 10 Module 4 Module 5 Module 6 Module 7 Module 8 Module 9 Module 10 Module 11 Module 12 Module 13 Module 14 Module 15

Module 1 Module 2 Module 3 10 Module 4 Module 5 Module 6 Module 7 Module 8 Module 9 Module 10 Module 11 Module 12 Module 13 Module 14 Module 15 Introduction Aujourd hui, les nouvelles technologies sont de plus en plus présentes et une masse considérable d informations passe par Internet. Alors qu on parle de monde interconnecté, de vieillissement

Plus en détail

L accès à Internet. Votre fournisseur d accès à Internet 1/2. Box internet. Box internet. Décodeur TV. Décodeur TV. Freebox. Livebox.

L accès à Internet. Votre fournisseur d accès à Internet 1/2. Box internet. Box internet. Décodeur TV. Décodeur TV. Freebox. Livebox. # $ % "!" #! #&!' L accès à Internet Votre fournisseur d accès à Internet 1/2 Freebox Livebox Freebox Révolution Livebox Play Freebox Crystal Neufbox Bbox Boxde SFR / Neufbox Bbox Sensation Box Evolution

Plus en détail

Baromètre de la société de l information (2015)

Baromètre de la société de l information (2015) Baromètre de la société de l information (2015) Dans le cadre de la mission du SPF Economie, P.M.E., Classes moyennes et Energie consistant à créer les conditions d un fonctionnement compétitif, durable

Plus en détail

Travail collaboratif et à distance. DFGSM 2 Pr. F. Kohler 2012/2013

Travail collaboratif et à distance. DFGSM 2 Pr. F. Kohler 2012/2013 Travail collaboratif et à distance. DFGSM 2 Pr. F. Kohler 2012/2013 Définition et domaines Travail mettant en jeux plusieurs acteurs à distance Organisation du travail : Agenda, Annuaire, liste de diffusion,

Plus en détail

oobservatoire du numérique chiffres clés 2013

oobservatoire du numérique chiffres clés 2013 oobservatoire du numérique observatoire du numérique chiffres clés 2013 oobservatoire du numérique usages des tic - entreprises équipement NUMéRIQUE Utilisation des TIC en 2012 des entreprises * Enquête

Plus en détail

DEPENSES IT 2013. Crédit photo : Kim Steele - THINKSTOCK. Une étude

DEPENSES IT 2013. Crédit photo : Kim Steele - THINKSTOCK. Une étude Crédit photo : Kim Steele - THINKSTOCK Une étude SOMMAIRE 1 Introduction 3 1.1 Présentation de l étude 4 1.2 Des relais de croissance malgré un contexte de contraction des dépenses 4 1.3 Applicatifs,

Plus en détail

Pour bien commencer avec le Cloud

Pour bien commencer avec le Cloud Pour bien commencer avec le Cloud Pour s informer sur les solutions et les services du Cloud Pour déterminer si le Cloud correspond à vos besoins Pour bien initialiser votre démarche vers le Cloud I -

Plus en détail

Utilisation et usage d Internet

Utilisation et usage d Internet 1 résultats Utilisation et usage d Internet Internet s est imposé Quelque soit leur âge ou leur sexe, près de neuf jeunes sur dix déclarent utiliser Internet. Cette imposante proportion indique indubitablement

Plus en détail

Etude JAMES. Utilisation des médias électroniques par les jeunes

Etude JAMES. Utilisation des médias électroniques par les jeunes Etude JAMES 2012 Utilisation des médias électroniques par les jeunes Données privées: les jeunes plus prudents Chez les jeunes, le besoin de se présenter dans les principaux réseaux sociaux reste inchangé:

Plus en détail

Le profil des acheteurs à distance et en ligne

Le profil des acheteurs à distance et en ligne Le profil des acheteurs à distance et en ligne Étude réalisée pour le compte de La FEVAD, La Poste, Reed Exhibitions, CCI Grand Lille 24 octobre 2012 Synthèse de l étude - 1 LES HABITUDES DE CONSOMMATION

Plus en détail

4. Les relations avec les banques : difficultés rencontrées et mobilisation des dispositifs

4. Les relations avec les banques : difficultés rencontrées et mobilisation des dispositifs 4. Les relations avec les banques : difficultés rencontrées et mobilisation des dispositifs 4.1 Les contacts avec la banque et la connaissance du fonctionnement bancaire 4.1.1 Les contacts avec la banque

Plus en détail

«LES FRANÇAIS & LA PROTECTION DES DONNÉES PERSONNELLES» Etude de l Institut CSA pour Orange. Février 2014

«LES FRANÇAIS & LA PROTECTION DES DONNÉES PERSONNELLES» Etude de l Institut CSA pour Orange. Février 2014 «LES FRANÇAIS & LA PROTECTION DES DONNÉES PERSONNELLES» Etude de l Institut CSA pour Orange Février 2014 La fiche technique du sondage Echantillon de 1002 individus âgés de 18 ans et plus représentatif

Plus en détail

Formation Utiliser son iphone ou son ipad

Formation Utiliser son iphone ou son ipad Objectifs de la formation Utiliser son iphone ou son ipad L'iPhone est une famille de smartphones conçue et commercialisée par Apple Inc. depuis 2007. Ces smartphones disposent de l'app Store qui permet

Plus en détail

Programme d'études. Scholè Marketing 46 place Jules Ferry 92 120 Montrouge www.schole.fr

Programme d'études. Scholè Marketing 46 place Jules Ferry 92 120 Montrouge www.schole.fr 2012 Programme d'études Scholè Marketing 46 place Jules Ferry 92 120 Montrouge www.schole.fr Sommaire Équipements et services IT en entreprise 3 Observatoire des télécoms en entreprise 4 Sécurité informatique

Plus en détail

Étudier. collaborer. partager. avec les solutions Toshiba L É COLE N UMÉRIQUE T OSHIBA. * Environnement Numérique de Travail

Étudier. collaborer. partager. avec les solutions Toshiba L É COLE N UMÉRIQUE T OSHIBA. * Environnement Numérique de Travail * Étudier L É COLE N UMÉRIQUE T OSHIBA partager collaborer avec les solutions Toshiba * Environnement Numérique de Travail Votre métier, enseigner Vous êtes enseignant, responsable pédagogique, directeur

Plus en détail

M-Tourisme et réseaux sociaux : les pratiques des clientèles européennes

M-Tourisme et réseaux sociaux : les pratiques des clientèles européennes M-Tourisme et réseaux sociaux : les pratiques des clientèles européennes SOMMAIRE LES CONSTATS... 3 LA METHODOLOGIE... 3 CE QU IL FAUT RETENIR... 4 Google? Oui, mais pas que...4 Connectés, même en vacances!...4

Plus en détail

ERP5. Gestion des Services Techniques des Collectivités Locales

ERP5. Gestion des Services Techniques des Collectivités Locales Gestion des Services Techniques des Collectivités Locales Cte 1 2 P 3 s tio T 4 m ilg h trc c n p.o 5 re u fe ro a le tio c M S tw u aa c e O 2 Relation Citoyen Interventions Patrimoine Core Ressources

Plus en détail

Les nouvelles tendances de la bureautique

Les nouvelles tendances de la bureautique Reference Les nouvelles tendances de la bureautique Carrefour des Assistantes 2011 Hélène TELLITOCCI Christine LOURDELET Cegos, le partenaire formation le plus proche de l assistante 100 formations inter-entreprises

Plus en détail

DIAGNOSTIC NUMERIQUE 2013 DOUE LA FONTAINE ET SA REGION

DIAGNOSTIC NUMERIQUE 2013 DOUE LA FONTAINE ET SA REGION DIAGNOSTIC NUMERIQUE 2013 DOUE LA FONTAINE ET SA REGION 1 Sommaire Le contexte.. p.3 Pourquoi un diagnostic p.3 Rétroplanning.. p.3 Caractéristiques des répondants p.4 L adresse e-mail. P.5 La Google adresse.

Plus en détail

Chapitre 1 : Introduction aux bases de données

Chapitre 1 : Introduction aux bases de données Chapitre 1 : Introduction aux bases de données Les Bases de Données occupent aujourd'hui une place de plus en plus importante dans les systèmes informatiques. Les Systèmes de Gestion de Bases de Données

Plus en détail

Atelier numérique Développement économique de Courbevoie

Atelier numérique Développement économique de Courbevoie Jeudi 3 mai 2012 Atelier numérique Développement économique de Courbevoie Le cloud computing : du virtuel au réel Atelier numérique de Courbevoie Intervenants : Olivier CARTIERI Animateur Conseil TIC Franck

Plus en détail

L entreprise collaborative

L entreprise collaborative L entreprise collaborative Spécialiste des solutions Cloud Microsoft pour votre PME Gestion des appareils Logiciels Office Messagerie Collaborative Mobilité Partage de documents Calendriers partagés Intranets

Plus en détail

Sage 50 Comptabilité. Solutions logicielles en nuage, sur place et hybrides : Qu'est-ce qui convient le mieux à votre petite entreprise?

Sage 50 Comptabilité. Solutions logicielles en nuage, sur place et hybrides : Qu'est-ce qui convient le mieux à votre petite entreprise? Sage 50 Comptabilité Solutions logicielles en nuage, sur place et hybrides : Qu'est-ce qui convient le mieux à votre petite entreprise? À titre de propriétaire de petite entreprise, vous devez bien sûr

Plus en détail

Enquête CRIP Index Stratégie des Devices mobiles. Pierre MANGIN CRIP team Directeur des Etudes & Veille techno

Enquête CRIP Index Stratégie des Devices mobiles. Pierre MANGIN CRIP team Directeur des Etudes & Veille techno Enquête CRIP Index Stratégie des Devices mobiles Pierre MANGIN CRIP team Directeur des Etudes & Veille techno CRIP Index : introduction (rappel) C est une création : Les Baromètres IT = un nouveau service

Plus en détail

OBservatOire du numérique. chiffres clés 2013. oobservatoire du numérique

OBservatOire du numérique. chiffres clés 2013. oobservatoire du numérique OBservatOire du numérique chiffres clés 2013 oobservatoire du numérique oobservatoire du numérique usages des tic - entreprises équipement NUMéRIQUE Utilisation des TIC en 2012 des entreprises * Enquête

Plus en détail

E-commerce B2B en France : un secteur méconnu mais au fort potentiel de croissance

E-commerce B2B en France : un secteur méconnu mais au fort potentiel de croissance Bureau de Paris 18, boulevard Montmartre 75009 Paris Tel : (33) 1 42 77 76 17 Internet : www.sia-partners.com Paris Lyon Bruxelles Amsterdam Roma Milano Casablanca Dubaï New-York E-commerce B2B en France

Plus en détail

Etude OpinionWay pour Axys Consultants Les Réseaux Sociaux d Entreprise : degré d appropriation & bénéfices perçus par les utilisateurs

Etude OpinionWay pour Axys Consultants Les Réseaux Sociaux d Entreprise : degré d appropriation & bénéfices perçus par les utilisateurs Octobre 2014 Etude OpinionWay pour Axys Consultants Les Réseaux Sociaux d Entreprise : degré d appropriation & bénéfices perçus par les utilisateurs Méthodologie de l étude Étude réalisée auprès d un échantillon

Plus en détail

Diagnostic numérique du Loir-et-Cher

Diagnostic numérique du Loir-et-Cher Diagnostic numérique du Loir-et-Cher 962 acteurs du tourisme sollicités 962 questionnaires envoyés 470 réponses Nombre de réponses par territoire : Vendômois Blois Chambord 69 451 réponses valides 47 %

Plus en détail

Programme "Collège Numérique Rural"

Programme Collège Numérique Rural JEUNESSE DOSSIER DE PRESSE Programme "Collège Numérique Rural" Stéphanie RENAUX Attachée de presse 04 71 46 22 78 srenaux@cg15.fr Sommaire CyberCantal Education : une implication historique du Département

Plus en détail

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE Chaire Économie numérique de Paris-Dauphine Réalisé par Médiamétrie Cinquième édition 4 e trimestre 2012 Un outil : Initié par la chaire Économie numérique de l Université

Plus en détail

Solutions numériques d'apprentissage et de collaboration interactive

Solutions numériques d'apprentissage et de collaboration interactive Solutions numériques d'apprentissage et de collaboration interactive Chez Promethean, nous nous engageons à libérer le potentiel humain en révolutionnant les méthodes d'apprentissage et de collaboration

Plus en détail

Quel PC pour quels usages? 1) PC de Bureau ou Portable? Les différents types de portables. - Les ultra-portables. - Les portables généralistes

Quel PC pour quels usages? 1) PC de Bureau ou Portable? Les différents types de portables. - Les ultra-portables. - Les portables généralistes Avant toute chose, il faut savoir pour quel usage, vous désirez acquérir un ordinateur. En effet la configuration de votre ordinateur ne sera pas la même si vous désirez uniquement faire de la bureautique

Plus en détail

Les ressources numériques

Les ressources numériques Les ressources numériques Les ressources numériques sont diverses et regroupent entre autres, les applications, les bases de données et les infrastructures informatiques. C est un ensemble de ressources

Plus en détail

Le marché du travail en Belgique en 2012

Le marché du travail en Belgique en 2012 1 Le marché du travail en Belgique en 2012 Le marché du travail en Belgique en 2012 1. Le statut sur le marché du travail de la population de 15 ans et plus Un peu moins de la moitié de la population de

Plus en détail

2'223 4'257 (2'734 Équivalent temps plein ETP) 1'935 4'514 (3'210 ETP) 37'126. 1 540 Compris dans l'enseignement obligatoire Enseignement spécialisé

2'223 4'257 (2'734 Équivalent temps plein ETP) 1'935 4'514 (3'210 ETP) 37'126. 1 540 Compris dans l'enseignement obligatoire Enseignement spécialisé af DE VAUD Département de la formation et de la jeunesse DFJ Projet : «Ecole et informatique» 1 Introduction Près de deux décennies après l introduction des premiers ordinateurs dans l École obligatoire,

Plus en détail

Résultats de l'enquête TICE@CPGE 2003-2004

Résultats de l'enquête TICE@CPGE 2003-2004 Enquête TICE@CPGE - Analyse comparative des résultats 2001-2002 et 2003-2004 - Commission TICE inter-unions - Février 2004 - Contact: Nathalie.VanDeWiele@ePrep.org - Page 1 sur 9 Résultats de l'enquête

Plus en détail

REMUNERATION POUR COPIE PRIVEE

REMUNERATION POUR COPIE PRIVEE SONDAGE SUR LA REMUNERATION POUR COPIE PRIVEE Date: 27 juin 2011 Etude menée par Opinion Way pour les industriels du GITEP TICS Méthodologie Méthodologie Sondage quantitatif mené sur un échantillon de

Plus en détail