Maitrise de la procréation et Assistance médicale à la procréation

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Maitrise de la procréation et Assistance médicale à la procréation"

Transcription

1 Maitrise de la procréation et Assistance médicale à la procréation

2 Introduction La maitrise de la procréation et L assistance médicale à la procréation

3 I. Notion de contraception 1. Les méthodes naturelles 2. Les contraceptifs locaux 3. Les préservatifs 4. Les pilules 5. Les dispositifs intra-utérins II. L assistance médicale à la procréation ou AMP III. Les méthodes d AMP proposées face à une infertilité féminine 1. Induction de l ovulation et insémination intra-utérine 2. La fécondation in vitro 3. Le don d ovocytes 4. La grossesse pour autrui IV. Les méthodes d AMP proposées face à une stérilité masculine 1. Insémination artificielle avec sperme du conjoint 2. La Fécondation in vitro 3. Injection intracytoplasmique de spz, ICSI 4. L AMP avec sperme de donneur

4 I. Notion de contraception 1. Les méthodes naturelles 2. Les contraceptifs locaux 3. Les préservatifs 4. Les pilules 5. Les dispositifs intra-utérins II. L assistance médicale à la procréation ou AMP III. Les méthodes d AMP proposées face à une infertilité féminine 1. Induction de l ovulation et insémination intra-utérine 2. La fécondation in vitro 3. Le don d ovocytes 4. La grossesse pour autrui IV. Les méthodes d AMP proposées face à une stérilité masculine 1. Insémination artificielle avec sperme du conjoint 2. La Fécondation in vitro 3. Injection intracytoplasmique de spz, ICSI 4. L AMP avec sperme de donneur

5 La contraception vise à empêcher la conception Une méthode contraceptive doit être : Efficace Réversible Dépourvue d effets nocifs

6 Par extension : les méthodes qui empêchent l implantation sont aussi qualifiées de méthodes contraceptives Interruption de la gestation à un stade plus ou moins précoce = contragestion ou IVG

7 La contraception regroupe l ensemble des moyens qui permettent d éviter temporairement une grossesse => méthodes réversibles La stérilisation : ligature des trompes ou des canaux déférents => méthodes définitives

8 Les méthodes naturelles => fiabilité incertaine Retrait ou coït interrompu Abstinence périodique méthode du calendrier ou Ogino méthode des températures méthode de la glaire ou Bilings

9 Les contraceptifs locaux Spermicides Diaphragmes Capes cervicales

10 Les préservatifs Contraception Préservation des maladies sexuellement transmissibles

11 Les pilules Pilules œstro-progestatives Pilules progestatives pures macro-progestatives micro-progestatives Les progestatives retards Les pilules du lendemain La pilule pour homme

12 Les autres méthodes hormonales Anneau contraceptif délivre une association oestro-progestative agit comme la pilule, bloque l'ovulation et modifie la glaire cervicale ne protège pas des IST Efficacité : quasiment 100% Patch délivre une association oestro-progestative Efficacité : quasiment 100%

13 Les dispositifs intra-utérins Au cuivre : altère la fonction et la viabilité des gamètes Le cuivre entraine une réaction inflammatoire locale de l'endomètre Hormonal : exerce un effet contraceptif à 3 niveaux : ralentit l'épaississement de l'endomètre épaissit la glaire cervicale empêchant le passage des spz. prévient l'ovulation chez certaines femmes Efficacité : taux d'échec varie entre 0,1 à 3,1 %

14 Espèce humaine Fécondité ~25% Soumise à une volonté de maitrise par la contraception ~ 20% couples difficulté ou impossibilité à concevoir -> recours à la PMA

15 AMP Couple infertile Evite la transmission d une maladie génétique grave Infertilité = couple sans contraception n a pas débuté une grossesse après 1 an de vie sexuelle active

16 Principales causes Féminines : anovulation, lésions utérines et/ou tubaires Masculines : azoospermies sécrétoires ou excrétoires En France PMA réglementée par la législation

17 Causes de stérilité et d hypofertilité féminines : nombreuses Diagnostic : nécessite une exploration complète

18 Induction de l ovulation Remédier aux troubles de l ovulation Augmenter le nombre de d ovocytes Stimulation simple, peu invasive Proposée dans les infertilités féminines sans anomalies tubaires Stimulation au niveau hypothalamique hypophysaire ovariens Insémination artificielle intra-utérine Quand sperme du conjoint est de qualité insuffisante

19 Indication de la fécondation in vitro Obstruction tubaire Endométriose Anticorps anti-spz Anomalies de la glaire cervicale Infécondité inexpliquée Délai pour pratiquer une FIV Durée de l infertilité Âge de la femme Existence d un facteur masculin associé

20 Fécondation in vitro Stimulation ovarienne Surveillance hormonale et échographique Injection d hcg Ponction des follicules ovariens Photo : Pr Guy Mayer université Bordeaux2 Photo : CHU Toulouse Recherche des ovocytes Ovocytes dans cellules folliculaires

21 Fécondation in vitro (suite) Insémination ovocytes/spermatozoïdes Photo : Pr Mayer université Bordeaux2 Culture à 37 C Observation des pronoyaux Photo : CHU Toulouse pronoyaux Photo : Pr Guy Mayer université Bordeaux2

22 Fécondation in vitro (suite) culture jusqu au stade 2 ou 4 cellules transfert dans l utérus embryons surnuméraires congelés Photo : CHU Toulouse

23 Le don d ovocytes Absence d ovocytes accessibles à la ponction ménopause précoce ovariectomie maladie génétique grave Cryopréservation du sperme et des embryons Traitement hormonal substitutif

24 Grossesse pour autrui Intervenir une femme porteuse Couple demandeur Insémination sperme conjoint embryon obtenu par FIV

25 Insémination artificielle avec sperme du conjoint Troubles uro-génitaux Insuffisance du nombre de spz mobiles Conservation du sperme lors de thérapie comportant un risque de stérilité

26 Fécondation in vitro Indiquée en cas d oligoasthénospermie modérée

27 Injection intra-cytoplasmique Micro-injecter un spz dans le cytoplasme d un ovocyte mature Oligoasthénospermie majeur Déficit ou non du pouvoir fécondant Echec de FIV

28 AMP avec sperme de donneur Insémination réalisée avec du sperme congelé provenant de CECOS Indication stérilité hypofertilité maladie héréditaire

29

Dr E. CHEVRET Maitrise Procréation UE2 PACES 2011-2012. Maitrise de la procréation

Dr E. CHEVRET Maitrise Procréation UE2 PACES 2011-2012. Maitrise de la procréation Maitrise de la procréation I. Notion de contraception 1. Les méthodes naturelles 2. Les contraceptifs locaux 3. Les préservatifs 4. Les pilules 5. Les dispositifs intra-utérins II. L assistance médicale

Plus en détail

LA MAÎTRISE DE LA PROCRÉATION

LA MAÎTRISE DE LA PROCRÉATION Text LA MAÎTRISE DE LA PROCRÉATION Contraception, contragestion, procréation médicalement assistée, bioéthique La régulation des naissances La régulation des naissances! Contraception : ensemble des moyens

Plus en détail

L AMP Assistance médicale à la procréation

L AMP Assistance médicale à la procréation L AMP Assistance médicale à la procréation Introduction 14% des couples Le délai nécessaire à concevoir est pathologique s il est sup à 2 ans Parmi les causes d infertilité: 30% sont d origine féminine

Plus en détail

Maîtrise de la reproduction : Procréation médicalement assistée (PMA)

Maîtrise de la reproduction : Procréation médicalement assistée (PMA) Maîtrise de la reproduction : Procréation médicalement assistée (PMA) Historique 25 juillet 1978 : Naissance du premier bébé éprouvette en Angleterre 24 février 1982 : Naissance du premier bébé éprouvette

Plus en détail

CORPS HUMAIN ET SANTE (3)

CORPS HUMAIN ET SANTE (3) CORPS HUMAIN ET SANTE (3) Sexualité et procréation (suite) Bases biologiques du plaisir Des études en laboratoire ont montré que la satisfaction procurée par différents comportements incite certains animaux

Plus en détail

Chapitre 5 : La maîtrise de la reproduction

Chapitre 5 : La maîtrise de la reproduction I] Régulation des naissances Chapitre 5 : La maîtrise de la reproduction 1) Méthodes de contraception et de contragestion Activité 1 : Décrire le mode d'action de différents moyens de contraception, comparer

Plus en détail

LE GRAND LIVRE DE LA gynécologie

LE GRAND LIVRE DE LA gynécologie Collège national des gynécologues et obstétriciens sous la direction du Pr Jacques lansac Coordonné par le dr nicolas evrard En partenariat avec le site LE GRAND LIVRE DE LA gynécologie La sexualité féminine

Plus en détail

NAÎTRE AUJOURD HUI DE LA PROCRÉATION À LA GÉNÉTIQUE

NAÎTRE AUJOURD HUI DE LA PROCRÉATION À LA GÉNÉTIQUE NAÎTRE AUJOURD HUI DE LA PROCRÉATION À LA GÉNÉTIQUE 650 000 enfants naissent chaque année en France, tandis que le pays déplore 530 000 décès. Le différentiel entre émergence et effacement est étroit.

Plus en détail

Chapitre 2 : La maitrise de la procréation

Chapitre 2 : La maitrise de la procréation Chapitre 2 : La maitrise de la procréation 1 INTRODUCTION : La capacité de procréer implique de prendre en charge de façon responsable et conjointe sa vie sexuelle. Il existe des méthodes permettant de

Plus en détail

Éducation à la sexualité et à la responsabilité. La contraception L avortement La stérilité L'aide à la procréation

Éducation à la sexualité et à la responsabilité. La contraception L avortement La stérilité L'aide à la procréation Éducation à la sexualité et à la responsabilité La contraception L avortement La stérilité L'aide à la procréation Définition contraception : Empêcher la conception d un embryon (la rencontre entre les

Plus en détail

Leçon 4 : Rencontre des gamètes et début de grossesse

Leçon 4 : Rencontre des gamètes et début de grossesse Leçon 4 : Rencontre des gamètes et début de grossesse I. LES PROCESSUS BIOLOGIQUES ABOUTISSANT A UNE GROSSESSE. A. Comportement reproducteur. 1) Chez les mammifères non hominidés. Chez les mammifères non

Plus en détail

Maîtrise de la reproduction : Contraception, contragestion et IVG

Maîtrise de la reproduction : Contraception, contragestion et IVG Maîtrise de la reproduction : Contraception, contragestion et IVG Historique 1978 : Affiche du mouvement français pour le planning familial (MFPF) Source : Planning familial Au XXI e siècle : 2000-2005

Plus en détail

La fertilité du couple

La fertilité du couple 23/04/2015 KHELFAOUI Kamélia L3 HORMONOLOGIE CR : BAUMIER Vincent Pr Grillo 8 pages La fertilité du couple Plan A. Définitions et épidémiologie B. Les facteurs de fertilité I. les facteurs féminins II.

Plus en détail

TP-TD 5 : Applications des connaissances dans la maîtrise de la procréation

TP-TD 5 : Applications des connaissances dans la maîtrise de la procréation Partie 4 - Chapitre 4 TaleS TP-TD 5 : Applications des connaissances dans la maîtrise de la procréation Objectifs et compétences : - saisir des informations ( I ) - analyser des résultats expérimentaux

Plus en détail

Fécondation In Vitro (FIV / ICSI)

Fécondation In Vitro (FIV / ICSI) Fécondation In Vitro (FIV / ICSI) Définition La fécondation in vitro (FIV) est une technique de procréation médicalement assistée (PMA) qui consiste à féconder un ovocyte (ou gamète féminin) par un spermatozoïde

Plus en détail

Contraceptifs : Mode d action chimique

Contraceptifs : Mode d action chimique Pilule Modalité de mise en œuvre Un comprimé par jour à heure régulière Contraceptifs : Mode d action chimique > 99 % Voie orale, facile d utilisation Modification du mucus du Implant Inséré sous la peau

Plus en détail

Fécondation et début de grossesse. Maîtrise de la procréation

Fécondation et début de grossesse. Maîtrise de la procréation Chapitre 16 Fécondation et début de grossesse. Maîtrise de la procréation Elle est enceinte, ils le voulaient. Quels sont les processus biologiques qui permettent d aboutir à une grossesse? Comment assurer

Plus en détail

Fertilité et Infertilité. Thongdam,P5,IFMT 1

Fertilité et Infertilité. Thongdam,P5,IFMT 1 Fertilité et Infertilité Thongdam,P5,IFMT 1 Définition: La fertilité ou fécondité: capacité de procréer que possède normalement toute personne en santé et sexuellement mature. Ou classification québécoise

Plus en détail

Lexique du cours de 1ère L La procréation

Lexique du cours de 1ère L La procréation Lexique du cours de 1ère L La procréation Ablation : suppression d'un organe. Amniocentèse : analyse du caryotype de cellules embryonnaires prélevées dans le liquide amniotique. Elle permettra de détecter

Plus en détail

Chapitre 2: Prendre en charge de façon conjointe et responsable sa vie sexuelle

Chapitre 2: Prendre en charge de façon conjointe et responsable sa vie sexuelle Chapitre 2: Prendre en charge de façon conjointe et responsable sa vie sexuelle Avant la séance [youtube https://www.youtube.com/watch?v=orlubkbwdw8&w=420&h=315] A l'aide de la vidéo, construire une frise

Plus en détail

23/05/2013. I- Définition de la PMA

23/05/2013. I- Définition de la PMA Plan Exposé présenté par Gynécologue Obstétricien, Introduction Définitions Historique Différentes techniques Techniques simples Techniques de PMA proprement dites Indications des techniques Rôle du technicien

Plus en détail

Contraception, espacement des naissances. IFMT-H.Barennes.Sémin Mère- Enfant 2004

Contraception, espacement des naissances. IFMT-H.Barennes.Sémin Mère- Enfant 2004 Contraception, espacement des naissances 1 Définition Eviter la conception d`un embryon Espacement des naissances =programmation des naissances = régulation des naissances Eviter une grossesse (G) non

Plus en détail

Module 2 : 029 STÉRILITÉ DU COUPLE CONDUITE DE LA PREMIÈRE CONSULTATION

Module 2 : 029 STÉRILITÉ DU COUPLE CONDUITE DE LA PREMIÈRE CONSULTATION Module 2 : 029 STÉRILITÉ DU COUPLE CONDUITE DE LA PREMIÈRE CONSULTATION Validé par le Dr Lavoué Épidémiologie - Prévalence des couples infertiles : 15 % - Prévalence des couples stériles : 4 % Dé nition

Plus en détail

Les differentes méthodes de contraception

Les differentes méthodes de contraception Les differentes méthodes de contraception Le 02.12.2008 1 La contraception orale Définition : moyen employé pour provoquer l infécondité chez la femme et chez l homme 1.1 La contraception orale oestro-progestative

Plus en détail

Allaitement maternel et contraception. Juliette ENL 11/09

Allaitement maternel et contraception. Juliette ENL 11/09 Allaitement maternel et contraception Juliette ENL 11/09 Concerne environ 73950 naissances par an Si on considère environ 87 000 naissances par an et un taux d allaitement moyen de 85% Taux efficacité

Plus en détail

Cet article a été remis à EndoFrance par le Pr Canis pour une utilisation strictement réservée à l association EndoFrance

Cet article a été remis à EndoFrance par le Pr Canis pour une utilisation strictement réservée à l association EndoFrance ENDOMETRIOSE ET INFERTILITE Dr. Michel CANIS On admet classiquement que 20 à 50 % des patientes qui consultent pour une infertilité ont une endométriose et que 30 à 40 % des patientes qui ont une endométriose

Plus en détail

Insémination artificielle

Insémination artificielle Insémination artificielle En quoi consiste l insémination artificielle? L insémination artificielle est une technique de reproduction assistée qui consiste à introduire des spermatozoïdes, préalablement

Plus en détail

Don d ovocytes. Qu est-ce que c est?

Don d ovocytes. Qu est-ce que c est? Don d ovocytes Qu est-ce que c est? Depuis la loi de bioéthique du 29 juillet 1994, le don d'ovocytes et le transfert d'embryons ont donné aux femmes un moyen d être enceintes et donner naissance à un

Plus en détail

Lorsqu un couple ne peut concevoir après un an de

Lorsqu un couple ne peut concevoir après un an de La fertilisation in vitro Une méthode de plus en plus utilisée Camille Sylvestre, MD L infertilité touche environ 10 % des couples, et cette incidence a tendance à augmenter, car les femmes retardent l

Plus en détail

l insémination avec sperme de conjoint Les différentes phases de a s s i s t a n c e m é d i c a l e à l a p r o c r é a t i o n

l insémination avec sperme de conjoint Les différentes phases de a s s i s t a n c e m é d i c a l e à l a p r o c r é a t i o n D O S S I E R G U I D E a s s i s t a n c e m é d i c a l e à l a p r o c r é a t i o n l insémination avec sperme de conjoint Les différentes phases de Les différentes phases de l insémination avec sperme

Plus en détail

Indications reconnues : Anovulation (SOPK) Dysovulation (Phase lutéale courte, endomètre inadéquat )

Indications reconnues : Anovulation (SOPK) Dysovulation (Phase lutéale courte, endomètre inadéquat ) Dr Geoffroy ROBIN Ensemble des procédures médicales permettant: la conception in vitro, le transfert embryonnaire, l insémination artificielle, Réponse à la demande d un couple ainsi que toutes les techniques

Plus en détail

Guide d initiation aux techniques de l Assistance Médicale à la Procréation (AMP)

Guide d initiation aux techniques de l Assistance Médicale à la Procréation (AMP) Document d information Guide d initiation aux techniques de l Assistance Médicale à la Procréation (AMP) WOMN-1091522-Broch AMP.indd 1 27/09/2013 10:37:04 Guide d initiation aux techniques de l Assistance

Plus en détail

Accompagner la femme dans sa contraception. Novembre 2007

Accompagner la femme dans sa contraception. Novembre 2007 Accompagner la femme dans sa contraception Novembre 2007 Programme Après-midi 1 : séquence 1 : rappeler la législation séquence 2 : proposer la méthode contraceptive la mieux adaptée à chaque patiente

Plus en détail

Méthodes de contraception naturelles

Méthodes de contraception naturelles Méthodes de contraception naturelles Il existe des méthodes de contraception naturelles et anciennes. Elles sont ni mécaniques, ni chimiques : Le coït interrompu Procédé le plus ancien qui consiste à un

Plus en détail

LA CONTRACEPTION D URGENCE

LA CONTRACEPTION D URGENCE LA CONTRACEPTION D URGENCE Synthèse de la conférence donnée le 5 octobre 2005 à Orléans par : - Dominique ROULET, conseillère conjugale et assistante sociale auprès du Centre de Planification et d Education

Plus en détail

CONTRACEPTION DU POST-PARTUM 1

CONTRACEPTION DU POST-PARTUM 1 Communauté Périnatale de l Agglomération Versaillaise Association Loi 1901 n 0784014641 29 rue de Versailles - 78150 Le Chesnay Tel : 01.39.43.12.04 Fax : 01.39.43.13.58 E-Mail : cpav@medical78.com Web:

Plus en détail

Partie II LA TRANSMISSION DE LA VIE CHEZ L HOMME

Partie II LA TRANSMISSION DE LA VIE CHEZ L HOMME NOM : 2014-15 Prénom : Classe : Cours de Sciences de la Vie et de la Terre Partie II LA TRANSMISSION DE LA VIE CHEZ L HOMME M. VIORA Page 1 sur 16 II. Séance 1 : Représentations initiales Schéma des appareils

Plus en détail

LA FIV AVEC ABSENCE DE TRANSFERT D EMBRYONS La qualité folliculaire et ovocytaire

LA FIV AVEC ABSENCE DE TRANSFERT D EMBRYONS La qualité folliculaire et ovocytaire LA FIV AVEC ABSENCE DE TRANSFERT D EMBRYONS La qualité folliculaire et ovocytaire Pr. Jean-Marie ANTOINE Dr Olivia FIORI Dr Jacqueline MANDELBAUM Service de Gynécologie-Obstétrique et Médecine de la Reproduction

Plus en détail

Bilan cours Féminin, masculin

Bilan cours Féminin, masculin Bilan cours Féminin, masculin Objectifs de cette partie du programme : - (TD n 1) Exploiter diverses expériences afin de retrouver les caractéristiques du fonctionnement de l appareil reproducteur féminin

Plus en détail

Désir d enfant. Avoir un enfant en 2012 en étant séropositif(ve)

Désir d enfant. Avoir un enfant en 2012 en étant séropositif(ve) Désir d enfant Avoir un enfant en 2012 en étant séropositif(ve) Dr Cédric Arvieux - COREVIH Bretagne CHU de Rennes Merci au Pr. Laurent Mandelbrodt et aux autres contributeurs dont j ai pu utiliser certains

Plus en détail

Document d information. Les techniques de fécondation in vitro. WOMN-1086502-Broch FIV-150x210-28p.indd 1 27/09/2013 09:19:48

Document d information. Les techniques de fécondation in vitro. WOMN-1086502-Broch FIV-150x210-28p.indd 1 27/09/2013 09:19:48 Document d information Les techniques de fécondation in vitro WOMN-1086502-Broch FIV-150x210-28p.indd 1 27/09/2013 09:19:48 Parmi les couples qui se forment actuellement en France, 15 % ont des difficultés

Plus en détail

EXPLORATION DU COUPLE INFERTILE

EXPLORATION DU COUPLE INFERTILE EXPLORATION DU COUPLE INFERTILE Dr Juliette GUIBERT Gynécologue-obstétricienne CMC Baie de Morlaix CHEM/APSPM, 19 février 2015 Définition 1 à 2 ans d exposition au risque de grossesse En dehors d antécédents

Plus en détail

QUELLE CONTRACEPTION POUR QUELLE FEMME? Dr Marie-Laure POUZADOUX-MAYRAND MG, Clermont-Ferrand

QUELLE CONTRACEPTION POUR QUELLE FEMME? Dr Marie-Laure POUZADOUX-MAYRAND MG, Clermont-Ferrand QUELLE CONTRACEPTION POUR QUELLE FEMME? Dr Marie-Laure POUZADOUX-MAYRAND MG, Clermont-Ferrand Déclaration de conflits d intérêts Etat des lieux par l HAS 2013 Une grossesse sur 3 est déclarée non prévue

Plus en détail

Devenir parents, l aventure d une vie. Grâce à la procréation médicalement assistée (PMA)

Devenir parents, l aventure d une vie. Grâce à la procréation médicalement assistée (PMA) Devenir parents, l aventure d une vie Grâce à la procréation médicalement assistée (PMA) La vie contrarie parfois vos plus beaux projets La décision de fonder une famille est un projet primordial pour

Plus en détail

VALISE "CONTRACEPTION"

VALISE CONTRACEPTION VALISE "CONTRACEPTION" Cette valise a pour objectif d être une aide au professeur de biologie pour traiter du sujet de la contraception à tous niveaux. Elle pourra également être utilisée pour des informations

Plus en détail

ASSISTANCE MEDICALE A LA PROCREATION AMP

ASSISTANCE MEDICALE A LA PROCREATION AMP Noémie ROUSSE MODULE 9 17/02/2012 Arnaud TANTY Frapsauce C. ASSISTANCE MEDICALE A LA PROCREATION AMP Il existe différentes techniques d'amp en fonction de l'origine des gamètes. On peut soit avoir recours

Plus en détail

Comportement sexuel, maîtrise de la reproduction

Comportement sexuel, maîtrise de la reproduction 1 PARTIE F Comportement sexuel, maîtrise de la reproduction 2 Chez les Mammifères femelles, une gestation est possible en théorie dès la puberté. Dans le groupe des Vertébrés, chez les Mammifères placentaires

Plus en détail

Chapitre 2 : régulation des cycles sexuels chez la femme

Chapitre 2 : régulation des cycles sexuels chez la femme Partie 2 : reproduction Chapitre 2 : régulation des cycles sexuels chez la femme I l aspect de certains organes varie avec le temps 1- Observations directes 2- Observations microscopiques 3- Interactions

Plus en détail

La contraception. Vois aussi http://martinwinckler.com/

La contraception. Vois aussi http://martinwinckler.com/ La contraception Vois aussi http://martinwinckler.com/ Les rapports sexuels servent : À faire une enfant À renforcer les liens du couple À se faire plaisir (orgasme) Les contraceptions concernent les points

Plus en détail

Lexique. Cellule endocrine : Cellule qui libère (sécrète) une hormone dans le sang.

Lexique. Cellule endocrine : Cellule qui libère (sécrète) une hormone dans le sang. Lexique Bioéthique : Morale concernant les questions posées par les innovations médicales qui impliquent une manipulation du vivant comme les expérimentations sur l Homme, les greffes d organes, la procréation

Plus en détail

Techniques de l assistance médicale G. SANDJON

Techniques de l assistance médicale G. SANDJON Techniques de l assistance l médicale à la procréation G. SANDJON Introduction Le terme AMP regroupe un ensemble de techniques nouvelles mises au point dans les 20 ou 30 dernières années. Ceci a permis

Plus en détail

préimplantatoire et vous

préimplantatoire et vous Le diagnostic préimplantatoire et vous Actualisation suite au vote du 7 juillet 2011 Agence relevant du ministère de la santé Sommaire Avant-propos 1 Les étapes du DPI 3 L obtention des embryons 9 Le diagnostic

Plus en détail

Infertilité et procréation assisté

Infertilité et procréation assisté Infertilité et procréation assisté 02.12.2008 2 décembre 2008 Définitions La fertilité est une potentialité La fécondité est un fait (avoir un enfant) L infécondité (ou infertilité) est la difficulté pr

Plus en détail

Plateforme régionale de préservation de la fertilité

Plateforme régionale de préservation de la fertilité Plateforme régionale de préservation de la fertilité Christine Denoual-Ziad Annie Benhaim denoualziad-c@chu-caen.fr benhaim-a@chu-caen.fr En 2008, 7641 nouveaux cas annuels sont diagnostiqués chez l homme

Plus en détail

PMA et médecine générale Dr Jacques CAPRASSE Chef de Service de Gynécologie-Obstétrique - CHA Libramont

PMA et médecine générale Dr Jacques CAPRASSE Chef de Service de Gynécologie-Obstétrique - CHA Libramont PMA et médecine générale Dr Jacques CAPRASSE Chef de Service de Gynécologie-Obstétrique - CHA Libramont Face à un problème d infertilité 3 grandes questions : Existe-t-il réellement un problème d infertilité?

Plus en détail

Thème 3 A: Féminin, masculin. Sexualité et procréation.

Thème 3 A: Féminin, masculin. Sexualité et procréation. Thème 3 A: Féminin, masculin Sexualité et procréation. I- La double fonction des glandes génitales A- l activité testiculaire. Les testicules sont constitués de nombreux tubes séminifères et d un tissu

Plus en détail

I.6 PROCREATION (6 semaines)

I.6 PROCREATION (6 semaines) I.6 PROCREATION (6 semaines) Les mécanismes de la méiose et de la fécondation sont apparus au cours du temps en association avec des phénomènes physiologiques et comportementaux (reproduction sexuée et

Plus en détail

Document d information. Les inséminations intra-utérines. Pur_brochIIU_504956-0281-IS-JUIL-12.indd 1

Document d information. Les inséminations intra-utérines. Pur_brochIIU_504956-0281-IS-JUIL-12.indd 1 Document d information Les inséminations intra-utérines Pur_brochIIU_504956-0281-IS-JUIL-12.indd 1 24/07/12 16:59 Le désir d enfant est un motif de consultation qui va concerner 15 % des couples dans les

Plus en détail

Collège national des gynécologues et obstétriciens. gynécologie. Le corps féminin à tous les âges de la vie

Collège national des gynécologues et obstétriciens. gynécologie. Le corps féminin à tous les âges de la vie Collège national des gynécologues et obstétriciens Sous la direction du Pr Jacques Lansac Coordonné par le Dr Nicolas EVRARD En partenariat avec le site LE GRAND LIVRE de la gynécologie Le corps féminin

Plus en détail

Le principe de la fécondation in vitro. 7. La fécondation in vitro (FIV)

Le principe de la fécondation in vitro. 7. La fécondation in vitro (FIV) La technique de la fécondation in vitro* est apparue il y a près de 30 ans. Seuls des cas très précis et limités peuvent bénéficier de ce traitement lourd, qui nécessite en particulier une courte hospitalisation

Plus en détail

Préservation de la fertilité. Pr. Catherine POIROT Service de Biologie de la Reproduction Université Paris VI Hôpital Tenon 75020 Paris

Préservation de la fertilité. Pr. Catherine POIROT Service de Biologie de la Reproduction Université Paris VI Hôpital Tenon 75020 Paris Préservation de la fertilité Pr. Catherine POIROT Service de Biologie de la Reproduction Université Paris VI Hôpital Tenon 75020 Paris Préservation de la fertilité n Nécessaire quand risque d infertilité

Plus en détail

BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTE ET DU SOCIAL BIOLOGIE ET PHYSIOPATHOLOGIE HUMAINES SESSION 2010

BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTE ET DU SOCIAL BIOLOGIE ET PHYSIOPATHOLOGIE HUMAINES SESSION 2010 BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTE ET DU SOCIAL BIOLOGIE ET PHYSIOPATHOLOGIE HUMAINES SESSION 2010 Durée : 3 h 30 Coefficient : 7 Avant de composer, le candidat s assurera

Plus en détail

Chapitre 3 : La maîtrise de la procréation

Chapitre 3 : La maîtrise de la procréation Chapitre 3 : La maîtrise de la procréation La fécondation et le début de grossesse La fécondation La fécondation et le début de grossesse Chapitre 3 : La maîtrise de la procréation I. Une sexualité sans

Plus en détail

Résultats de l Assistance Médicale à la Procréation chez les femmes infectées par VIH1: étude cas-contrôles

Résultats de l Assistance Médicale à la Procréation chez les femmes infectées par VIH1: étude cas-contrôles Résultats de l Assistance Médicale à la Procréation chez les femmes infectées par VIH1: étude cas-contrôles S. Epelboin 1 2 C. Stora 1 E. Devouche 3 C. Patrat 1 2 P. Longuet 1 D. Luton 1 2 S. Matheron

Plus en détail

LES MEDICAMENTS INDUCTEURS DE L OVULATION : LES GONADOTROPHINES

LES MEDICAMENTS INDUCTEURS DE L OVULATION : LES GONADOTROPHINES LES MEDICAMENTS INDUCTEURS DE L OVULATION : LES GONADOTROPHINES RECOMMANDATIONS Actualisation 2007 Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé, avril 2007 Agence Française de Sécurité

Plus en détail

1- Module : «Aspects épidémiologiques et économiques de l infertilité du couple»

1- Module : «Aspects épidémiologiques et économiques de l infertilité du couple» Le CEC de Médecine de la Reproduction a été lancé depuis l année scolaire 2007/2008. C est le seul diplôme tunisien qui traite de ce sujet. Le public cible : - Les Résidents en, urologie, endocrinologie

Plus en détail

LES TECHNIQUES PROCREATION MEDICALEMENT ASSISTEE

LES TECHNIQUES PROCREATION MEDICALEMENT ASSISTEE LES TECHNIQUES De PROCREATION MEDICALEMENT ASSISTEE Dr Jean-Louis CORDONNIER Lundi 3 décembre 2012 LES TECHNIQUES De PROCREATION MEDICALEMENT ASSISTEE Présentation Avoir un enfant. LES TECHNIQUES De PROCREATION

Plus en détail

(figure 4b: Protocole de stimulation type antagoniste)

(figure 4b: Protocole de stimulation type antagoniste) B. LE CYCLE AVEC ANTAGONISTES (figure 4b: Protocole de stimulation type antagoniste) 1. Mise au repos des ovaires Le premier jour des règles, vous débuterez la prise d une pilule oestroprogestative ou

Plus en détail

IV. Rencontre des gamètes et début de grossesse :

IV. Rencontre des gamètes et début de grossesse : TS- SVT - Chapitre 5 PROCREATION (suite) IV. Rencontre des gamètes et début de grossesse : TP procréation - 4 1 ) La fécondation : La fécondation a lieu dans la partie terminale des trompes (oviducte)

Plus en détail

NaProTechnologie ou Procréation Naturelle Médicalement Assistée

NaProTechnologie ou Procréation Naturelle Médicalement Assistée NaProTechnologie ou Procréation Naturelle Médicalement Assistée Une avancée majeure dans l évaluation et le maintien de la santé reproductive de la femme et de la santé gynécologique! La NaProTECHNOLOGIE

Plus en détail

La question LA VASECTOMIE LE PRÉSERVATIF. Je vote pour. Mon conseil. Il n apparaît ici que la partie masculine de la question contraception.

La question LA VASECTOMIE LE PRÉSERVATIF. Je vote pour. Mon conseil. Il n apparaît ici que la partie masculine de la question contraception. La question Je vote pour Mon conseil Il n apparaît ici que la partie masculine de la question contraception. LA VASECTOMIE Section chirurgicale des canaux déférents sous anesthésie locale ou générale Pas

Plus en détail

HAMEL Coralie 3 C LAMACHE Anne-Sophie CHOISIR LE BON MOMENT POUR DEVENIR PARENTS : QUELLES SOLUTIONS?

HAMEL Coralie 3 C LAMACHE Anne-Sophie CHOISIR LE BON MOMENT POUR DEVENIR PARENTS : QUELLES SOLUTIONS? HAMEL Coralie 3 C LAMACHE Anne-Sophie CHOISIR LE BON MOMENT POUR DEVENIR PARENTS : QUELLES SOLUTIONS? I. Ce qu'est la contraception SOMMAIRE II. A chacun sa contraception 1. Le préservatif masculin 2.

Plus en détail

Document d information. Une grossesse tarde à venir. Parlez-en à votre médecin

Document d information. Une grossesse tarde à venir. Parlez-en à votre médecin Document d information Une grossesse tarde à venir Parlez-en à votre médecin Document rédigé avec la collaboration du Docteur Michèle Savale, Gynécologue-obstétricien (Paris), spécialiste de l Assistance

Plus en détail

!!! Objectif : Principe

!!! Objectif : Principe LA FIVETE (Fécondation In Vitro Et Transfert d Embryons) étymologie : la-ne : "in vitro" signifie dans le verre, par opposi-on à "in vivo" qui veut dire dans le monde vivant Objectif : recueillir ar)ficiellement

Plus en détail

CHOISIR SA CONTRACEPTION

CHOISIR SA CONTRACEPTION La mienne est dans mon bras La mienne est au cuivre La mienne est en latex La mienne est sans ordonnance La mienne dure 3 ans La mienne n est pas contraignante La mienne est hebdomadaire La mienne est

Plus en détail

Désir d enfant. Quelle place et quelle organisation pour l aide Médicale àla Procréation?

Désir d enfant. Quelle place et quelle organisation pour l aide Médicale àla Procréation? Journée IDE 2011 Désir d enfant et VIH Désir d enfant Quelle place et quelle organisation pour l aide Médicale àla Procréation? Dr Cédric Arvieux - COREVIH Bretagne CHU de Rennes Merci au Pr. Laurent Mandelbrodt

Plus en détail

CH1 LA PROCREATION PLAN I. PRODUCTION DES SPERMATOZOÏDES COMMUNICATION HORMONALE II. PRODUCTION DES OVULES

CH1 LA PROCREATION PLAN I. PRODUCTION DES SPERMATOZOÏDES COMMUNICATION HORMONALE II. PRODUCTION DES OVULES CH1 LA PROCREATION INTRODUCTION Les organes génitaux produisent des gamètes, ovules et spermatozoïdes qui se rencontrent lors de la fécondation, dans les trompes utérines. Chez la femme, le cycle menstruel

Plus en détail

EXPLORATION DE L INFERTILITÉ ET AIDE MÉDICALE À LA PROCRÉATION

EXPLORATION DE L INFERTILITÉ ET AIDE MÉDICALE À LA PROCRÉATION Faculté de Médecine de Sousse Tunisie Année Universitaire 2008-2009 deuxième Année Médecine Support pédagogique illustré relatif au cours: EXPLORATION DE L INFERTILITÉ ET AIDE MÉDICALE À LA PROCRÉATION

Plus en détail

Immersion en communauté 2008. Lyat Perez Giulia Ranzanici Omar Torriani Betim Redzepi

Immersion en communauté 2008. Lyat Perez Giulia Ranzanici Omar Torriani Betim Redzepi Infertilité et procréation médicalement assistée Immersion en communauté 2008 Lyat Perez Giulia Ranzanici Omar Torriani Betim Redzepi Plan I. Infertilité: Un peu d épidémiologie Quelques définitions Etiologies

Plus en détail

Assistance médicale à la procréation. La conservation. des embryons

Assistance médicale à la procréation. La conservation. des embryons Assistance médicale à la procréation La conservation des embryons Sommaire La conservation des embryons, pourquoi, comment? 2 Le transfert des embryons congelés en pratique 5 Un choix éclairé et encadré

Plus en détail

Chapitre 9 : Le fonctionnement et la régulation des appareils génitaux.

Chapitre 9 : Le fonctionnement et la régulation des appareils génitaux. Chapitre 9 : Le fonctionnement et la régulation des appareils génitaux. A partir de la puberté, les appareils génitaux deviennent fonctionnels. Ce fonctionnement est régulé et permet une activité continue

Plus en détail

MAÎTRISE DE LA PROCRÉATION

MAÎTRISE DE LA PROCRÉATION MAÎTRISE DE LA PROCRÉATION Cours 1 ère ES Enseignement scientifique APPAREIL GÉNITAL HOMME APPAREIL GÉNITAL HOMME APPAREIL GÉNITAL HOMME Méat urinaire et prépuce APPAREIL GÉNITAL HOMME Anus Méat urinaire

Plus en détail

En février 2011 est né le premier «bébé-médicament» Umut-Talha, a permis de guérir sa grande sœur d une maladie génétique grave du sang.

En février 2011 est né le premier «bébé-médicament» Umut-Talha, a permis de guérir sa grande sœur d une maladie génétique grave du sang. R20 = ASSISTANCE MEDICALE A LA PROCREATION (AMP) R20 = ASSISTANCE MEDICALE A LA PROCREATION (AMP) I) DEFINITION/ OBJECTIFS : Définition : AMP : Ensemble des pratiques biologiques et cliniques permettant

Plus en détail

Section A La procréation

Section A La procréation La reproduction Section A La procréation 1. FécondationF Un seul spermatozoïde transperce la membrane de l ovule. Un mécanisme empêche tous les autres d entrer. La fécondation a lieu dans le 1 er tiers

Plus en détail

Santé de la femme L insémination artificielle avec don de sperme Santé de la femme DÉPARTEMENT D'OBSTETRIQUE, GYNÉCOLOGIE ET RÉPRODUCTION Ref. 123 / 2009 Service de Médecine de la Reproduction Servicio

Plus en détail

CECOS FRANCHE-COMTE BOURGOGNE

CECOS FRANCHE-COMTE BOURGOGNE CECOS FRANCHE-COMTE BOURGOGNE Site Besançon Centre d Etude et de Conservation des Œufs et du Sperme humains. Dr Oxana Blagosklononov Service de Génétique biologique- Histologie-Biologie du Développement

Plus en détail

TRAITEMENTS D INDUCTION DE L OVULATION ET DE STIMULATION POUR FIV. EPP Médecine vasculaire 04/07/11 Dr L.VILLARET Aide Médicale à la procréation- HCE

TRAITEMENTS D INDUCTION DE L OVULATION ET DE STIMULATION POUR FIV. EPP Médecine vasculaire 04/07/11 Dr L.VILLARET Aide Médicale à la procréation- HCE TRAITEMENTS D INDUCTION DE L OVULATION ET DE STIMULATION POUR FIV EPP Médecine vasculaire 04/07/11 Dr L.VILLARET Aide Médicale à la procréation- HCE Définition de l infertilité L infertilité: absence de

Plus en détail

www.ma-prepa-concours.com Corrigé Biologie Berck 2009

www.ma-prepa-concours.com Corrigé Biologie Berck 2009 Première partie : QCM sur 12,5 points 1. e 2. d e f 3. a b f 4. c d f 5. a c d e 6. e 7. a c e 8. b f 9. a c d e 10. e 11. a c e 12. a e 13. b c d 14. b 15. d 16. f 17. e 18. a b c f 19. c d 20. b d f

Plus en détail

ETHIQUE ET AMP. Docteur Agnès NOIZET, Praticien Hospitalier Jocelyne ROUZIER, Psychologue Hôpital de la Conception- CHU Marseille.

ETHIQUE ET AMP. Docteur Agnès NOIZET, Praticien Hospitalier Jocelyne ROUZIER, Psychologue Hôpital de la Conception- CHU Marseille. ETHIQUE ET AMP Docteur Agnès NOIZET, Praticien Hospitalier Jocelyne ROUZIER, Psychologue Hôpital de la Conception- CHU Marseille Janvier 2013 * histoire récente (20 ans) * développement technique rapide,

Plus en détail

UN ENFANT POUR SOI, POUR LUI OU POUR LES AUTRES - -

UN ENFANT POUR SOI, POUR LUI OU POUR LES AUTRES - - UN ENFANT POUR SOI, POUR LUI OU POUR LES AUTRES - - Professeur Marie Odile RETHORÉ Membre de l Académie Nationale de Médecine Directeur médical de l Institut Jérôme Lejeune Jamais, sans doute, le désir

Plus en détail

LA CONTRACEPTION - 196 - N.I

LA CONTRACEPTION - 196 - N.I N.I LA CONTRACEPTION W Introduction La contraception est l ensemble des méthodes permettant d'empêcher la survenue d'une grossesse non désirée Il existe une multitude de moyens contraceptifs, la principale

Plus en détail

CHOISIR SA CONTRACEPTION

CHOISIR SA CONTRACEPTION La mienne est dans mon bras La mienne est au cuivre La mienne est en latex La mienne est sans ordonnance La mienne dure 3 ans La mienne n est pas contraignante La mienne est hebdomadaire La mienne est

Plus en détail

LES INSÉMINATIONS ARTIFICIELLES AVEC SPERME DU CONJOINT

LES INSÉMINATIONS ARTIFICIELLES AVEC SPERME DU CONJOINT DESC d ANDROLOGIE, DU d études complémentaires en Andrologie 30 Mai 2013 LES INSÉMINATIONS ARTIFICIELLES AVEC SPERME DU CONJOINT Bob WAINER PH Responsable du Centre d AMP du CHI Poissy Saint Germain DES

Plus en détail

Don d ovocytes. Dans quels cas ce traitement est-il indiqué? Définition

Don d ovocytes. Dans quels cas ce traitement est-il indiqué? Définition Définition Cette procédure consiste à féconder dans un laboratoire les ovocytes provenant d'une donneuse avec le sperme du partenaire de la receveuse, puis à transférer les embryons obtenus dans l'utérus

Plus en détail

Table des matières. Préface 3. Introduction 5. Première partie Aspects médicaux 9. Chapitre 1 Physiologie de la reproduction masculine 11

Table des matières. Préface 3. Introduction 5. Première partie Aspects médicaux 9. Chapitre 1 Physiologie de la reproduction masculine 11 Table des matières Préface 3 Introduction 5 Première partie Aspects médicaux 9 Chapitre 1 Physiologie de la reproduction masculine 11 1. L appareil reproducteur masculin et la fonction reproductrice 11

Plus en détail

La fertilité du couple

La fertilité du couple 24/04/2014 SALMON Emeline L3 Hormonologie Reproduction Pr GRILLO Relecteur 11 7 pages Plan A. Définitions, épidémiologie B. Les facteurs de fertilité I. Facteurs féminins II. Facteurs masculins III. Rapports

Plus en détail

DOSSIER GUIDE AMP CBM 25 CENTRE DE BIOLOGIE MEDICALE CBM25. Service d'assistance Médicale à la Procréation

DOSSIER GUIDE AMP CBM 25 CENTRE DE BIOLOGIE MEDICALE CBM25. Service d'assistance Médicale à la Procréation CENTRE DE BIOLOGIE MEDICALE CBM25 Service d'assistance Médicale à la Procréation CBM 25 Laboratoire de Planoise Polyclinique 1 rue Rodin 25000 BESANCON Tel : 03.81.41.80.15 Fax : 03.81.41.80.19 DOSSIER

Plus en détail

La contraception orale en continu

La contraception orale en continu La contraception orale en continu Christian Jamin Paris jamin.ch@gmail.com VIIèmes congrès de gynécologie obstétrique et reproduction de la côte d azur Nice 16-18 septembre 2010 définitions En continu

Plus en détail

Actualisation suite au vote du 7 juillet 2011. Le guide de. l assistance médicale. à la procréation. Agence relevant du ministère de la Santé

Actualisation suite au vote du 7 juillet 2011. Le guide de. l assistance médicale. à la procréation. Agence relevant du ministère de la Santé Actualisation suite au vote du 7 juillet 2011 Le guide de l assistance médicale à la procréation Agence relevant du ministère de la Santé Sommaire Avant propos...3 1 La procréation naturelle : du projet

Plus en détail