TP n o 14 : Bases de données, première partie

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TP n o 14 : Bases de données, première partie"

Transcription

1 TP n o 14 : Bases de données, première partie I Introduction Dans ce TP nous allons effectuer des opérations élementaires sur une base de données ne comportant qu une seule table. Lors de la prochaine séance, nous nous intéresserons plus spécifiquement à des requêtes portant sur plusieurs tables. L idée du TP est d adapter la syntaxe générale, qui sera fournie dans l énoncé, pour les différentes instructions SQL au cas concret sur lequel nous allons travailler. Nous allons créer une base de données appelée world dont le schéma contient trois tables, mais pour le moment on n utilisera une seule table Country, avec de nombreuses informations relatives aux pays du monde. Nous allons communiquer avec le SGBD mysql par l intermédiaire de l application graphique Workbench. II Création de la base de données 1 Connexion, fonctionnement général Lancer l application Workbench. Cliquer sur l icône correspondante dans la barre d applications sur la gauche ou sur le bureau. Si elle n apparaît pas, passer par le menu Application/Programmation/Workbench Cliquer sur la connexion CONNECTION MPSI_PCSI (ou Session MPSI PCSI si vous êtes en salle G307) Le mot de passe est infocommune (ou elevesg307 si vous êtes en salle G307) Vous disposez alors d un environnement que nous allons découvrir petit à petit. Dans la fenêtre centrale (qu on appelle un Script-Tab) on peut écrire une requête SQL et l exécuter. Pour exécuter successivement la totalité des requêtes d un Script-Tab cliquer sur l icône contenant un éclair (celle de gauche.) Pour n exécuter qu une requête particulière parmi toutes celles susceptibles d apparaître dans le Script-Tab, il suffit de mettre le curseur n importe où dans cette requête et de cliquer sur l icône avec un éclair et un curseur (celle de droite). Après l exécution le résultat s affiche au milieu de la fenêtre et un compte rendu d exécution apparaît tout en bas. Quand l énoncé demandera d exécuter un script, il s agit dans ce contexte de bases de données, d exécuter une requête SQL saisie dans un Script-Tab. 1

2 2 Création de la base de données On commence par détruire une éventuelle base de données pour partir d un environnement propre. Remarques Les instructions SQL sont généralement écrites en majuscules, mais cela n a rien d obligatoire. Workbench reconnaît les mot-clés du SQL et les affiche en bleu. Les commandes SQL doivent se terminer par un " ;". Syntaxe SQL : pour détruire une base de données nommée dbname on utilise la syntaxe suivante : DROP DATABASE dbname; Script 1 Détruire la base de données world en remplaçant dbname par world dans la syntaxe précédente. Si il y avait une base de données world celle-ci a été effacée, et la requête s est bien passée. Si il n y en avait pas, vous devez avoir un message d erreur, mais c est logique... Remarques : Workbench propose une aide à la saisie des requêtes : on peut faire générer des squelettes de requêtes en cliquant avec le bouton droit dans le panneau latéral gauche sur les noms des bases de données, des tables, des colonnes, puis en sélectionnant Send to SQLEditor (update statement, insert statement, etc..). Essayez par vous même dans la suite. Les opérations sur le schéma de la base de données (i.e. celles qui modifient les bases de données présentes, les tables, les colonnes) ne sont curieusement pas répercutées instantanément dans le panneau latéral gauche. Pour ce faire il faut cliquez sur le double flèche circulaire en haut droite de ce panneau, pour rafraichir les informations. On peut maintenant créer la base données world. Syntaxe SQL : pour créer une base de données nommée dbname on utilise CREATE DATABASE dbname; Script 2 Créer la base de données world. On peut enfin spécifier la base de données sur laquelle on veut travailler. Syntaxe SQL : pour choisir une base de données de travail nommée dbname on utilise USE dbname; Script 3 Spécifier à workbench qu on va travailler avec la base de données world. 2

3 3 Création de la table Country Le schéma de la relation Country serait un peu long à taper alors on va utiliser un fichier qui contient déjà la requête de création de la table. Ouvrir le script SQL nommé CreationTableCountry.sql par le menu File/Open SQL Script (Le fichier est à récupérer sur le site du lycée si nécessaire) Script 4 Exécuter le script de création de la table Country. Question 5 En lisant la requête de création de la table Country, donner le schéma relationnel de cette table (i.e. les attributs, leurs types, les attributs formant la clef primaire). Workbench peut afficher le schéma relationnel de la Table pour contrôler la réponse à la question précédente. Syntaxe SQL : pour faire afficher le schéma d une relation table_name on utilise DESCRIBE table_name; Script 6 Faire afficher le schéma de la relation Country, et contrôler la réponse à la question précédente. Notes char(3) désigne une chaîne de 3 caractères, int(11) un entier avec 11 chiffres, float(10,2) un flottant avec 10 chiffres avant la virgule et 2 après. 4 Création et suppression d un enregistrement dans la table Country On va insérer manuellement un pays dans la base de données. Syntaxe SQL : pour insérer un enregistrement dans la table table_name on utilise INSERT INTO table_name (col_name1, col_name2,...) VALUES (val1, val2,...); les valeurs val1, val2,... servant à alimenter les attributs de noms col_name1, col_name2,... Script 7 Deployer au maximum le schéma de la base de données world apparaissant dans le cadre latéral gauche en cliquant sur les petits triangles jusqu à faire apparaître la table Country. Faire générer l instruction SQL d insertion d un enregistrement dans la table Country en cliquant avec le bouton droit sur Country et en choisissant Send to SQL Editor/ Insert statement. Compléter alors le squelette de requête ainsi généré en mettant de vraies valeurs pour les attributs (éventuellement fantaisistes si elles ne sont pas connues), en accord avec leurs domaines (cf. la description de la table réalisée juste avant). Note : par exemple <{Code: }> est à remplacer par exemple par "FRA" car c est une chaîne de trois caractères (il faut tout remplacer, le <, le {, le Code:, le } et le >). Les chaînes de caractères doivent être entourées de guillemets. Exécuter la requête et vérifier dans le rapport d exécution que tout va bien (pas d erreur ni de warning). 3

4 Script 8 Vérifier en executant la requête suivante qu un enregistrement a bien été créé. SELECT * FROM Country; Il est probable que l enregistrement ainsi créé ne corresponde pas aux données d un vrai pays. On va donc le supprimer. Syntaxe SQL : pour supprimer un enregistrement vérifiant une condition dans la table table_name DELETE FROM table_name WHERE Condition; Script 9 Supprimer l enregistrement créé précédemment en utilisant comme Condition : Code=" FRA" si le code donnée pour le pays est "FRA" (à adapter éventuellement à la situation). Vérifier dans le rapport d exécution que tout va bien (pas d erreur ni de warning). Script 10 Vérifier en executant la requête suivante que l enregistrement a bien disparu de la base. SELECT * FROM Country; 5 Création de tous les enregistrements dans la table Country Il est temps d alimenter vraiment la base de données. Il n est pas question là aussi dans le cadre du TP d insérer les éléments un par un. On a à notre disposition un script contenant le nécessaire. Ouvrir le script SQL nommé CreationDonnéesCountry.sql par le menu File/Open SQL Script (Le fichier est à récupérer sur le site du lycée si nécessaire). Script 11 Exécuter le script qui contient les requêtes d insertion d un grand nombre d enregistrements dans la table Country. Un compte rendu d exécution est affiché pour chacune des (nombreuses!) requêtes de création de données. On peut passer à l exploitation de la base de données 6 Récupération de tous les attributs de tous les enregistrements Syntaxe SQL : pour récupérer toutes les données d une relation appelée tablename on utilise SELECT * from tablename; Script 12 Récupérer toutes les données de tous les enregistrements de la relation Country. 4

5 7 Projection : récupération de certains attributs de tous les enregistrements La requête précédente est très (trop) riche en information. Il est peu probable que l on ait besoin de la totalité des données. Pour ne garder que quelques attributs des enregistrements d une relation on utilise la projection. Syntaxe SQL : pour récupérer les attributs att1 et att2 de tous les enregistrements d une relation tablename on utilise : SELECT att1, att2 FROM tablename; Script 13 Récupérer le nom et le code de chaque pays (rappel : le schéma de la table s obtient par DESCRIBE si nécessaire, ou en en exploitant le volet gauche qui contient le schéma de la base de données) 8 Renommage Si le nom des colonnes (en anglais ici par exemple) ne plaît pas, on peut les renommer grâce à la clause AS qui suit l attribut que l on veut renommer. Il est bien sûr possible de renommer plusieurs attributs d un même coup. Syntaxe SQL : pour récupérer les valeurs de l attribut att et le renommer en nouveau_nom on utilise SELECT att AS nouveau_nom FROM tablename; Script 14 Récupérer le nom du pays avec comme nom de colonne Nom (et plus Name, le code (sans renommage), et le produit national brut (PNB) (colonne GNP pour Gross National Product) sous le nom "PNB en millions de dollars". Remarques Pour pouvoir mettre une chaîne de caractères complète comme nom de colonne il faut l entourer de guillemets. Il faut bien comprendre que le renommage n a lieu que dans le résultat de la requête effectuée et pas dans la base de données elle-même (ce serait un comportement vraiment gênant si n importe qui pouvait renommer les attributs d une table!) 9 Sélection : récupération de quelques enregistrements Jusqu à présent on a récupéré des informations pour tous les enregistrements. On va maintenant sélectionner quelques enregistrements particuliers. Pour cela on rajoute une clause WHERE après le FROM tablename, suivie d une condition (un prédicat). Cette condition s écrit en utilisant classiquement les opérateurs booléns AND, OR, <,>, >=, <=, BETWEEN ainsi que les valeurs des attributs des enregistrements par l intermédaire des noms de ces attributs. Syntaxe SQL : SELECT * FROM tablename WHERE Predicat; 5

6 Script 15 Récupérer les données des pays dont l espérance de vie est supérieure à 80 ans. Récupérer les données des pays dont l espérance de vie est comprise entre 78 et 80 ans en utilisant BETWEEN. Récupérer les données des pays dont l espérance de vie est comprise entre 70 et 80 ans, et dont le PNB est compris entre et Récupérer les données des pays dont l espérance de vie est comprise entre 75 et 80 ans, et dont le PNB est compris entre et , et dont la capitale a plus d un million d habitants. Récupérer les données des pays dont l espérance de vie est comprise entre 75 et 80 ans ou dont le PNB est compris entre et Récupérer les données des pays dont l espérance de vie est comprise entre 75 et 80 ans et dont le PNB est compris entre et , ou dont la population de la capitale dépasse 1 million d habitants. Récupérer les données des pays dont l espérance de vie est comprise entre 75 et 80 ans et dont, le PNB est compris entre et ou la population de la capitale dépasse 2 million d habitants. On peut faire des recherches sur les chaînes de caractères avec un motif. Syntaxe SQL : dans la clause du WHERE on utilise LIKE suivi d un motif (qui est lui même une chaîne de caractères). SELECT * FROM tablename WHERE att LIKE motif; Dans le motif on peut utiliser le caractère spécial % qui permet de désigner n importe quelle chaîne de caractères. Par exemple LIKE %E permet de sélectionner les chaînes de caratères qui finissent par E, LIKE F%, celles qui commencent par F, et LIKE %RANC% celles qui contiennent la sous-chaîne RANC. Il y a bien d autres possibilités (consulter la documentation si nécessaire) Script 16 Récupérer les pays qui ont un régime politique de type monarchique (avec d éventuelles variantes). Il peut ne pas être inutile de regarder d abord dans la base de données les valeurs que peut prendre l attribut GovernmentForm. De manière à éliminer les doublons on peut pourra utiliser le mot-clef DISTINCT juste après le SELECT : SELECT DISTINCT Mise à jour La base de données est assez vieille. Script 17 Selon la base qui est l actuel président de la république française? Quelle est la population de france métropolitaine? 6

7 Il faut donc mettre à jour la base. Syntaxe SQL : Pour mettre à jour les attributs att1 et att2 de la relation tablename avec les valeurs val1 et val2, des enregistrements vérifiant une condition Predicat, on utilise : UPDATE tablename SET att1 = val1, att2 = val2 WHERE Predicat; Script 18 La population métropolitaine est actuellement de habitants. Mettre à jour la population et le nom du chef de l état pour la france. Mais il ne faut pas oublier les autres dépéndances françaises! Mettre à jour le nom du chef de l état pour les dépendances françaises. On pourra utiliser le fait que toutes les dépendances françaises ont comme valeur de l attribut GovernmentForm une chaîne de caractères qui contient le mot France. 11 Un petit plaisir en tant qu application... On va se faire un petit plaisir en rayant de la carte un pays rugbystiquement ennemi, ainsi que ses dépendances : l Angleterre! Note dans le contexte actuel : c est de l humour... Script 19 Faire afficher tous les pays concernés (la question, pour pouvoir les sélectionner, est «qu ont-ils tous en commun?»). Feu! Supprimer tous ces pays... Comment vérifier que ces pays ne sont plus dans la base de données? 7

Informatique en CPGE (2015-2016) Le langage SQL

Informatique en CPGE (2015-2016) Le langage SQL Informatique en CPGE (2015-2016) Le langage SQL S. B. Lycée des EK 30 mai 2016 Le SQL (Structured Query Language = langage de requêtes structuré) est un langage informatique de dialogue avec une base de

Plus en détail

LES REQUÊTES EN LANGAGE S.Q.L.

LES REQUÊTES EN LANGAGE S.Q.L. LES REQUÊTES EN LANGAGE S.Q.L. Une base de données contient un nombre important d informations. Ces informations sont organisées, mais pour être effectivement exploitables, il faut pouvoir sélectionner,

Plus en détail

FONCTIONS DE TRAITEMENT} COUNT

FONCTIONS DE TRAITEMENT} COUNT Nom Prénom Promotion Date Buhl Damien Année 1 Groupe 2 21 Janvier 2007 CER Prosit n 22 Mots-Clés : - Requête/Langage SQL Le langage SQL (Structured Query Language) est un langage de requêtes, il permet

Plus en détail

SQLTools en 5 étapes ver. 0.1. Tomasz Drzewiecki - Traduit et adapté de l anglais par Michel Traisnel

SQLTools en 5 étapes ver. 0.1. Tomasz Drzewiecki - Traduit et adapté de l anglais par Michel Traisnel SQLTools en 5 étapes ver. 0.1 Tomasz Drzewiecki - Traduit et adapté de l anglais par Michel Traisnel 23 mars 2005 Table des matières 1 Connexion 2 2 Fenêtre principale 3 3 Liste des objets 6 4 Et maintenant

Plus en détail

Modification des données stockées dans une base. LIF4 - Initiation aux Bases de données : SQL - 3. Exemple. Insertion. Insertion utilisant une requête

Modification des données stockées dans une base. LIF4 - Initiation aux Bases de données : SQL - 3. Exemple. Insertion. Insertion utilisant une requête Modification des données stockées dans une base LIF4 - Initiation aux Bases de données : SQL - 3 E.Coquery emmanuel.coquery@liris.cnrs.fr http ://liris.cnrs.fr/ ecoquery La modification s effectue par

Plus en détail

TP 1 Bases de Données Prise en main d Oracle L3 Informatique Université d Aix-Marseille

TP 1 Bases de Données Prise en main d Oracle L3 Informatique Université d Aix-Marseille TP 1 Bases de Données Prise en main d Oracle L3 Informatique Université d Aix-Marseille 1 Prise en main de SQLplus Oracle est un SGBD Relationnel muni de nombreuses fonctionnalités (celles classiques des

Plus en détail

Cours 10 Formulaires Web pour saisie de données dans une base de données relationnelle avec PHP (partie 2 de 2)

Cours 10 Formulaires Web pour saisie de données dans une base de données relationnelle avec PHP (partie 2 de 2) École de bibliothéconomie et des sciences de l information SCI6306 Bases de données documentaires Cours 10 Formulaires Web pour saisie de données dans une base de données relationnelle avec PHP (partie

Plus en détail

ORACLE SQL LDD. Langage de définition de données

ORACLE SQL LDD. Langage de définition de données ORACLE SQL LDD Langage de définition de données Le langage SQL (Structured Query Language) SQL a été normalisé par l ANSI puis par l ISO depuis 1986 sous ses différents aspects : LDD : définition des données

Plus en détail

Comment stocke-t-on des données sur un site web?

Comment stocke-t-on des données sur un site web? Comment stocke-t-on des données sur un site web? Sommaire I. Introduction aux bases de données II. III. Structure d une base de données Administrer la base avec PHPMyadmin IV. Le langage SQL Pourquoi stocker

Plus en détail

Base de donnée relationnelle. Exemple de table: Film. Exemple de table: Acteur. Exemple de table: Role. Contenu de la table Role

Base de donnée relationnelle. Exemple de table: Film. Exemple de table: Acteur. Exemple de table: Role. Contenu de la table Role IFT7 Programmation Serveur Web avec PHP Introduction à MySQL Base de donnée relationnelle Une base de données relationnelle est composée de plusieurs tables possédant des relations logiques (théorie des

Plus en détail

CREATION WEB DYNAMIQUE

CREATION WEB DYNAMIQUE CREATION WEB DYNAMIQUE IV ) MySQL IV-1 ) Introduction MYSQL dérive directement de SQL (Structured Query Language) qui est un langage de requêtes vers les bases de données relationnelles. Le serveur de

Plus en détail

Mysql -> SQL (Structured Query Language)

Mysql -> SQL (Structured Query Language) Mysql -> SQL (Structured Query Language) Une base de données permet de stocker des informations. On peut en ajouter, les modifier ou les supprimer. Elles sont composées de tables contenant elles même des

Plus en détail

Module Com231A - Web et Bases de Données Notion 3 : SQL

Module Com231A - Web et Bases de Données Notion 3 : SQL Module Com231A - Web et Bases de Données Notion 3 : SQL Qu est ce qu une base de données? Introduction Une base de données est un ensemble d au moins un tableau contenant des données. Exemple : une base

Plus en détail

Bases de données sous Access

Bases de données sous Access Bases de données sous Access Plan Initiation aux bases de données Application sous Access Structure d une base de données Langages de manipulation de données Algèbre relationnelle (théorique) QBE d Access

Plus en détail

SELECT FROM WHERE DISTINCT TOP n INSERT INTO VALUES UPDATE

SELECT FROM WHERE DISTINCT TOP n INSERT INTO VALUES UPDATE LES REQUETES SQL Sélectionner des enregistrements La requête SELECT est utilisée pour rechercher des enregistrements d'une table, elle s'emploie avec FROM qui est utilisé pour spécifier le nom de la table.

Plus en détail

Introduction au langage SQL

Introduction au langage SQL Introduction au langage SQL 1. Description SQL est un acronyme pour Structured Query Language qui a été conçu par IBM, et a succédé au langage SEQUEL. C est maintenant le langage le plus utilisé dans les

Plus en détail

Travaux pratiques de M2105 Web dynamique

Travaux pratiques de M2105 Web dynamique Travaux pratiques de M2105 Web dynamique L objectif des séances de TP du module M2105 est de créer un mini site web d annuaire permettant à différents utilisateurs de gérer leurs contacts. Les informations

Plus en détail

Procédures Stockées WAVESOFT... 12 ws_sp_getidtable... 12. Exemple :... 12. ws_sp_getnextsouche... 12. Exemple :... 12

Procédures Stockées WAVESOFT... 12 ws_sp_getidtable... 12. Exemple :... 12. ws_sp_getnextsouche... 12. Exemple :... 12 Table des matières Les Triggers... 2 Syntaxe... 2 Explications... 2 Les évènements déclencheurs des triggers... 3 Les modes de comportements des triggers... 4 Les pseudo tables... 5 Exemple... 6 Les procédures

Plus en détail

Initiation Access 2003

Initiation Access 2003 Initiation Access 2003 Sommaire Introduction...3 1. Création d une base...3 1.1. Modélisation...3 1.2. Création de la base...4 2. Les tables...5 2.1. Création d'une table en mode Création...5 2.2. Les

Plus en détail

L Injection SQL. By LordDaedalus (version du 10 Nov 07

L Injection SQL. By LordDaedalus (version du 10 Nov 07 L Injection SQL By LordDaedalus (version du 10 Nov 07 Introduction De nombreux sites stockent des données dans des bases de données. C est le cas notamment des sites bancaires, de vente en ligne mais aussi

Plus en détail

TP N 1 : Création d une base de données

TP N 1 : Création d une base de données TP N 1 : Création d une base de données Plusieurs questions vont apparaître au fur et à mesure du TP (précédées de QUESTION et encadrées), répondez-y individuellement sur feuille. Une correction orale

Plus en détail

Analyse des Données. Travaux Pratiques 0

Analyse des Données. Travaux Pratiques 0 Analyse des Données Travaux Pratiques 0 Introduction La maison-page du logiciel se trouve à l adresse www.r-project.org. Toutes les réponses aux questions relatives à la bonne exécution de ce TP (commandes,

Plus en détail

MySQL 5. Guide de l'administrateur et du développeur. Michael Kofler. Groupe Eyrolles, 2005 pour l édition française, ISBN : 2-212-11633-0

MySQL 5. Guide de l'administrateur et du développeur. Michael Kofler. Groupe Eyrolles, 2005 pour l édition française, ISBN : 2-212-11633-0 MySQL 5 Guide de l'administrateur et du développeur Michael Kofler Groupe Eyrolles, 2005 pour l édition française, ISBN : 2-212-11633-0 Table des matières Avant-propos..............................................

Plus en détail

QC ETL QUASAR Conseil QC ETL. - 1 - Qu est-ce qu un ETL? - 2 Les fonctionnalités de QC ETL. - 3 L écriture de procédures de transformation

QC ETL QUASAR Conseil QC ETL. - 1 - Qu est-ce qu un ETL? - 2 Les fonctionnalités de QC ETL. - 3 L écriture de procédures de transformation QC ETL - 1 - Qu est-ce qu un ETL? - 2 Les fonctionnalités de QC ETL - 3 L écriture de procédures de transformation 1 1 Qu est-ce qu un ETL? La création d un SIAD (Système d Information d Aide à la Décision)

Plus en détail

Jusqu à 14 h : Open Questions! On vous explique ce que vous n avez pas compris lors de la première formation.

Jusqu à 14 h : Open Questions! On vous explique ce que vous n avez pas compris lors de la première formation. Bienvenue! Jusqu à 14 h : Open Questions! On vous explique ce que vous n avez pas compris lors de la première formation. Téléchargez les logiciels nécessaires pour cette formation : http ://formation-web.via.ecp.fr

Plus en détail

TP1 - Corrigé. Manipulations de données

TP1 - Corrigé. Manipulations de données TP1 - Corrigé Manipulations de données 1. Démarrez mysql comme suit : bash$ mysql -h 127.0.0.1 -u user4 -D db_4 p Remarque: le mot de passe est le nom de user. Ici user4 2. Afficher la liste des bases

Plus en détail

Cours n 6 SQL : Langage de définition des données (LDD)

Cours n 6 SQL : Langage de définition des données (LDD) Cours n 6 SQL : Langage de définition des données (LDD) Chantal Reynaud Université Paris X - Nanterre UFR SEGMI - IUP MIAGE Cours de Systèmes de Gestion de Données Licence MIAGE 2003/2004 1 Plan I. Langage

Plus en détail

ALIAS-AD. Définition LES TRAITEMENTS PAR LOTS

ALIAS-AD. Définition LES TRAITEMENTS PAR LOTS ALIAS-AD LES TRAITEMENTS PAR Définition Pour le Navigateur Internet explorer, il faut une version >= V.9 RAPPELS Les applications de gestion comprennent des traitements interactifs. On dénomme ainsi les

Plus en détail

Bases de données (SQL)

Bases de données (SQL) Bases de données (SQL) Skander Zannad et Judicaël Courant 2014-03-26 1 Le modèle logique (MLD) On a représenté des données par des tables. Par exemple, pour les films : The good, the Bad and the Ugly 1966

Plus en détail

Sommaire. Etablir une connexion avec une base de données distante sur PostGreSQL

Sommaire. Etablir une connexion avec une base de données distante sur PostGreSQL Sommaire Etablir une connexion avec une base de données distante sur PostGreSQL 1 Connexion avec le module dblink...3 1.1 Création du module dblink... 3 1.2 Exemple de Mise en oeuvre... 4 1.3 Création

Plus en détail

Langage SQL (1) 4 septembre 2007. IUT Orléans. Introduction Le langage SQL : données Le langage SQL : requêtes

Langage SQL (1) 4 septembre 2007. IUT Orléans. Introduction Le langage SQL : données Le langage SQL : requêtes Langage SQL (1) Sébastien Limet Denys Duchier IUT Orléans 4 septembre 2007 Notions de base qu est-ce qu une base de données? SGBD différents type de bases de données quelques systèmes existants Définition

Plus en détail

Bases de Données. SQL: Définition

Bases de Données. SQL: Définition Université Mohammed V- Agdal Ecole Mohammadia d'ingénieurs Rabat Bases de Données Mr N.EL FADDOULI 2014-2015 SQL: Définition Structured Query Langage(SQL): - Langage g de base dans les SGBD - Langage de

Plus en détail

Étiquettes, enveloppes et publipostage

Étiquettes, enveloppes et publipostage Chapitre 10 Étiquettes, enveloppes et publipostage Vous vous mariez ou vous organisez un baptême? Récupérez votre liste d adresses à partir de votre téléphone portable ou des contacts de votre messagerie

Plus en détail

Les Bases de Données

Les Bases de Données Les Bases de Données 1. Introduction 1.1 Définition On peut parler de bases de données partout où des informations sont plus ou moins structurées et rassemblées dans des systèmes organisés. La gestion

Plus en détail

1.1 Création d'une table : CREATE TABLE

1.1 Création d'une table : CREATE TABLE SQL : LDD et LMD SQL ne se résume pas aux requêtes d'interrogation d'une base. Ce langage permet aussi de : - créer des tables - de modifier la structure de tables existantes - de modifier le contenu des

Plus en détail

Interfaçage avec une base de données

Interfaçage avec une base de données Interfaçage avec une base de données Principe PHP propose de nombreux outils permettant de travailler avec la plupart des SGBD Oracle, Sybase, Microsoft SQL Server, PostgreSQL ou encore MySQL Php fournit

Plus en détail

Langage SQL : créer et interroger une base

Langage SQL : créer et interroger une base Langage SQL : créer et interroger une base Dans ce chapitre, nous revenons sur les principales requêtes de création de table et d accès aux données. Nous verrons aussi quelques fonctions d agrégation (MAX,

Plus en détail

COMMANDES SQL... 2 COMMANDES DE DEFINITION DE DONNEES... 2

COMMANDES SQL... 2 COMMANDES DE DEFINITION DE DONNEES... 2 SQL Sommaire : COMMANDES SQL... 2 COMMANDES DE DEFINITION DE DONNEES... 2 COMMANDES DE MANIPULATION DE DONNEES... 2 COMMANDES DE CONTROLE TRANSACTIONNEL... 2 COMMANDES DE REQUETE DE DONNEES... 2 COMMANDES

Plus en détail

Le langage SQL (deuxième partie) c Olivier Caron

Le langage SQL (deuxième partie) c Olivier Caron Le langage SQL (deuxième partie) 1 Les requêtes de consultation Représente la majorité des requêtes 1 Les requêtes de consultation Représente la majorité des requêtes Encapsule complètement l algèbre relationnel

Plus en détail

SQL Description des données : création, insertion, mise à jour. Définition des données. BD4 A.D., S.B., F.C., N. G. de R.

SQL Description des données : création, insertion, mise à jour. Définition des données. BD4 A.D., S.B., F.C., N. G. de R. SQL Description des données : création, insertion, mise à jour BD4 AD, SB, FC, N G de R Licence MIASHS, Master ISIFAR, Paris-Diderot Mars 2015 BD4 (Licence MIASHS, Master ISIFAR, Paris-Diderot) SQL 1/21

Plus en détail

CRÉATION DE REQUÊTES DANS ACCESS

CRÉATION DE REQUÊTES DANS ACCESS CRÉATION DE REQUÊTES DANS ACCESS La requête dans Access permet de ne travailler que sur une partie d une table ou d une autre requête en fonction de critères choisis. Une requête peut aussi remplacer les

Plus en détail

1/39. I Langage d interrogation et modification des données (DML) I Langage de définition du schéma (DDL)

1/39. I Langage d interrogation et modification des données (DML) I Langage de définition du schéma (DDL) Introduction 1/39 2/39 Introduction Anne-Cécile Caron Licence MIAGE - BDD 2015-2016 A partir de l algèbre relationnelle s est construit un langage informatique permettant d interroger les données : SQL

Plus en détail

Intro BD. M. Sassolas. L3Pro SCT M7. Cours 1. Introduction. relationnel. Lecture et écriture des TD/TP 2 / 29. Intro BD. M. Sassolas.

Intro BD. M. Sassolas. L3Pro SCT M7. Cours 1. Introduction. relationnel. Lecture et écriture des TD/TP 2 / 29. Intro BD. M. Sassolas. aux bases de les L3Pro SCT Bases de et programmation L ubiquité des Mathieu Sassolas L informatique est la science du calcul. IUT de Sénart Fontainebleau Département Informatique Année 2015-2016 Le calcul

Plus en détail

Mode d emploi de DIGLOG

Mode d emploi de DIGLOG Mode d emploi de DIGLOG DIGLOG offre de nombreuses commandes pour concevoir un circuit efficacement. Afin de ne pas perdre de temps à tracer des fils, il est important de connaître ces commandes. Le principe

Plus en détail

Python: Manipulation d Informations 02/05/2013

Python: Manipulation d Informations 02/05/2013 Python: Manipulation d Informations 02/05/2013 Sommaire 1. Introduction 2. Bases de données 3. Systèmes de gestion de bases de données 4. Grammaire SQL 5. Python et les bases de données : le module «SQLite»

Plus en détail

Créer des macros sous Visual Basic pour Excel. Par Henry P. Aubert. Sommaire

Créer des macros sous Visual Basic pour Excel. Par Henry P. Aubert. Sommaire Créer des macros sous Visual Basic pour Excel Par Henry P. Aubert Sommaire 1 Qu est qu une macro? 2 2 Enregistrer la séquence des opérations à répéter 2 3 Visualiser le code d une macro 3 4 Ecrire ou modifier

Plus en détail

UFR de Mathématiques et Informatique

UFR de Mathématiques et Informatique UFR de Mathématiques et Informatique Licence professionnelle "Les métiers de l'internet" Réf. Regles_MCD_MPD.doc Module BD1 (Partiel et examen) Date dernière version : Avril 2002 Diffusion : apprenants

Plus en détail

1 Partie A : administration d une base de donnée à travers PhpMyAdmin

1 Partie A : administration d une base de donnée à travers PhpMyAdmin Ce TP se compose en 2 sections : une section de prise en main (sur ordinateur) et une section d exercice (sur papier) concernant l algèbre relationnelle. 1 Partie A : administration d une base de donnée

Plus en détail

Bases de données (SQL)

Bases de données (SQL) Skander Zannad et Judicaël Courant Lycée La Martinière-Monplaisir 2014-03-26 1 Le modèle logique (MLD) On a représenté des données par des tables. Par exemple, pour les films : titre date Gran Torino 2008

Plus en détail

L AUTOMATISATION DU FONCTIONNEMENT D UNE BASE DE DONNÉES

L AUTOMATISATION DU FONCTIONNEMENT D UNE BASE DE DONNÉES 1 L AUTOMATISATION DU FONCTIONNEMENT D UNE BASE DE DONNÉES Dans ce chapitre, nous allons automatiser le fonctionnement de la base de données. Jusqu à présent, nous avons créé différents objets, mais maintenant

Plus en détail

Informatique Initiation aux requêtes SQL. Sommaire

Informatique Initiation aux requêtes SQL. Sommaire cterrier.com 1/14 04/03/2008 Informatique Initiation aux requêtes SQL Auteur : C. Terrier ; mailto:webmaster@cterrier.com ; http://www.cterrier.com Utilisation : Reproduction libre pour des formateurs

Plus en détail

Cours HTML/PHP. Cours HTML/PHP. E.Coquery. emmanuel.coquery@liris.cnrs.fr

Cours HTML/PHP. Cours HTML/PHP. E.Coquery. emmanuel.coquery@liris.cnrs.fr Cours HTML/PHP E.Coquery emmanuel.coquery@liris.cnrs.fr Pages Web Pages Web statiques Principe de fonctionnement : L utilisateur demande l accès à une page Web depuis son navigateur. Adresse tapée, clic

Plus en détail

Introduction aux bases de données

Introduction aux bases de données Introduction aux bases de données Cours 3. : Le langage SQL Vincent Martin email : vincent.martin@univ-tln.fr page personnelle : http://lsis.univ-tln.fr/~martin/ Master 1. LLC Université du Sud Toulon

Plus en détail

NBB.Stat Manuel d utilisation

NBB.Stat Manuel d utilisation NBB.Stat Manuel d utilisation Table des matières 1. INTRODUCTION... 3 1.1. QU EST-CE QUE NBB.STAT?... 3 1.2. DEMARRAGE... 3 1.3. AIDE... 3 1.4. CONCEPTS DE BASE... 3 2. TROUVER UN ENSEMBLE DE DONNEES...

Plus en détail

A la découverte d Excel. Certificat Informatique et Internet

A la découverte d Excel. Certificat Informatique et Internet A la découverte d Excel Certificat Informatique et Internet Plan 1. Qu est-ce qu un tableur 2. Principaux tableurs 3. Présentation de l interface Excel 4. La cellule 1. Définition 2. Coordonnées 3. Valeur

Plus en détail

Exploiter les données d'un PGI avec SQL

Exploiter les données d'un PGI avec SQL Exploiter les données d'un PGI avec SQL Propriétés Description Titre de la production Auteur Exploiter les données d'un PGI avec SQL Véronique Bennetot-Dereux GREID Académie de Créteil v.bennetot-dereux@ac-creteil.fr

Plus en détail

Pages Web statiques. LIF4 - Initiation aux Bases de données : PHP. Pages Web dynamiques. Illustration. Illustration

Pages Web statiques. LIF4 - Initiation aux Bases de données : PHP. Pages Web dynamiques. Illustration. Illustration statiques LIF4 - Initiation aux Bases de données : E.Coquery emmanuel.coquery@liris.cnrs.fr http ://liris.cnrs.fr/ ecoquery Principe de fonctionnement : L utilisateur demande l accès à une page Web depuis

Plus en détail

Chapitre 4 : Le langage SQL

Chapitre 4 : Le langage SQL Chapitre 4 : Le langage SQL Table des matières I) Introduction...2 II) Rappel...2 III) Gestion de la base de données...2 1) Création de la base de données...2 2) Modification de la base de données...2

Plus en détail

SQL : Origines et Evolutions

SQL : Origines et Evolutions SQL : Origines et Evolutions SQL est dérivé de l'algèbre relationnelle et de SEQUEL Il a été intégré à SQL/DS, DB2, puis ORACLE, INGRES, Il existe trois versions normalisées, du simple au complexe : SQL1

Plus en détail

- Cas pratique, une liste d'élève du Master CTN qui dispose de plusieurs adresses email :

- Cas pratique, une liste d'élève du Master CTN qui dispose de plusieurs adresses email : TP 3 Master CTN A création du schéma de la base de données. - phpmyadmin est un outil écrit en php pour manipuler le système de gestion de base de données (SGBD) Mysql, il est accessible via EasyPhp à

Plus en détail

Modélisation et Gestion des bases de données avec mysql workbench

Modélisation et Gestion des bases de données avec mysql workbench Modélisation et Gestion des bases de données avec mysql workbench par novembre 2011 Table des matières 1 Installation 3 1.1 Ecran de chargement 3 1.2 Page d accueil 3 2 Réalisation d une base de données

Plus en détail

SQL (Deuxième partie) Walter RUDAMETKIN

SQL (Deuxième partie) Walter RUDAMETKIN SQL (Deuxième partie) Walter RUDAMETKIN Bureau F011 Walter.Rudametkin@polytech-lille.fr Les requêtes de consultation Représente la majorité des requêtes Encapsule complètement l'algèbre relationnel Une

Plus en détail

UTILISER LE SERVEUR MYSQL...

UTILISER LE SERVEUR MYSQL... MySQL (pour Windows 9x) UTILISER LE SERVEUR MYSQL... 2 LANCER LE SERVEUR MYSQL... 2 ARRETER LE SERVEUR MYSQL... 3 TRAVAIL AVEC LA CONSOLE MYSQL... 3 CREATION / SUPPRESSION D'UN BASE... 3 UTILISER UN BASE...

Plus en détail

EloKanz. Manuel d utilisation. Version 1.0.0 - Copyright c Lionel Fontan 2012

EloKanz. Manuel d utilisation. Version 1.0.0 - Copyright c Lionel Fontan 2012 EloKanz Version 1.0.0 - Copyright c Lionel Fontan 2012 Manuel d utilisation 1 Enregistrer un patient 2 1.1 Sélectionner l entrée micro........................... 2 1.2 Avant l enregistrement.............................

Plus en détail

FlukeView Forms Documenting Software

FlukeView Forms Documenting Software FlukeView Forms Documenting Software 5 : Utilisation de FlukeView Forms avec le testeur d installation électrique Fluke 1653 Introduction Ce didacticiel explique comment transférer les données du 1653

Plus en détail

1. Base de données SQLite

1. Base de données SQLite Dans ce TP, nous allons voir comment créer et utiliser une base de données SQL locale pour stocker les informations. La semaine prochaine, ça sera avec un WebService. On repart de l application AvosAvis

Plus en détail

Création d'un logiciel de comptabilité générale

Création d'un logiciel de comptabilité générale Création d'un logiciel de comptabilité générale Description du thème Propriétés Intitulé long Date de publication Présentation Description Développement d'un logiciel de comptabilité générale avec Access

Plus en détail

Table des matières. 2. Modules et possibilités... 1. 4. Le catalogue en ligne... 3. 5. La boutique en ligne (webshop)... 4

Table des matières. 2. Modules et possibilités... 1. 4. Le catalogue en ligne... 3. 5. La boutique en ligne (webshop)... 4 Briljant e-commerce Table des matières 1. e-commerce... 1 2. Modules et possibilités... 1 3. Le site Web... 2 4. Le catalogue en ligne... 3 5. La boutique en ligne (webshop)... 4 6. Les paramètres pour

Plus en détail

Cours Web n o 7 MySQL et PHP

Cours Web n o 7 MySQL et PHP Introduction aux bases de données Cours Web n o 7 MySQL et PHP Sandrine-Dominique Gouraud (gouraud@lri.fr) Pierre Senellart (pierre@senellart.com) Semaine du 7 novembre 2005 S.-D. Gouraud, P. Senellart

Plus en détail

Utiliser le Ruban pour effectuer un publipostage

Utiliser le Ruban pour effectuer un publipostage Initiation au Publipostage avec Word 2007 1/8 Utiliser le Ruban pour effectuer un publipostage Utilisation de l onglet Publipostage sur le Ruban pour effectuer des fusions et publipostages. Pour effectuer

Plus en détail

Groupe Eyrolles, 2003, ISBN : 2-212-11317-X

Groupe Eyrolles, 2003, ISBN : 2-212-11317-X Groupe Eyrolles, 2003, ISBN : 2-212-11317-X 7 Étude de cas : la boutique MX Dans ce dernier chapitre, nous allons exploiter Dreamweaver MX pour développer une boutique marchande utilisant la technologie

Plus en détail

Modélisation et bases de données

Modélisation et bases de données Ce tutoriel vous indique comment modéliser et générer une base de données Access puis MySQL avec le logiciel. Un tableau de correspondance des principaux types de donnée est présenté à la fin du support.

Plus en détail

Cours Bases de données 2ème année IUT

Cours Bases de données 2ème année IUT Cours Bases de données 2ème année IUT Cours 1 : Vues et Index Anne Vilnat http://www.limsi.fr/individu/anne/cours Plan 1 Les Vues Généralités Syntaxe Avantages Conditions de mise à jour 2 Index Généralités

Plus en détail

1 Premiers pas avec Rstudio

1 Premiers pas avec Rstudio Université Paris Descartes UFR de Mathématiques et Informatique Probabilités et Statistiques pour l informatique- Licence MIA 2e année Travaux Pratiques - 1 ère séance Le but de cette première séance est

Plus en détail

1/28. I Utiliser à bon escient les types de données proposés par SQL, ou. Introduction 3/28

1/28. I Utiliser à bon escient les types de données proposés par SQL, ou. Introduction 3/28 Introduction 1/28 2/28 Anne-Cécile Caron Licence MIAGE - BDD 2015-2016 Objectifs Après ce cours, les TD et TP correspondants, vous devez être capables de I Créer des tables à partir d un modèle I Utiliser

Plus en détail

LES BASES DE DONNEES AVEC ACCESS PHASE PRATIQUE

LES BASES DE DONNEES AVEC ACCESS PHASE PRATIQUE ACTIVITE SUR LES BASES DES DONNEES LES BASES DE DONNEES AVEC ACCESS PHASE PRATIQUE Base de Données sur Access 1 Table des matières INTRODUCTION... 3 PRESENTATION DU LOGICIEL... 3 SGBDR... 3 STUCTURE...

Plus en détail

2011 Hakim Benameurlaine 1

2011 Hakim Benameurlaine 1 Table des matières 1 PRÉSENTATION DE TSQL... 2 1.1 Historique... 2 1.2 Les différents types d instructions... 2 1.2.1 Langage de Définition des Données... 2 1.2.2 Langage de Manipulation des Données...

Plus en détail

MySQL 5 (versions 5.1 à 5.6) Guide de référence du développeur (Nouvelle édition)

MySQL 5 (versions 5.1 à 5.6) Guide de référence du développeur (Nouvelle édition) Avant-propos 1. Les objectifs de ce livre 13 2. Les principaux sujets qu'aborde ce livre 13 3. À qui s adresse ce livre? 14 4. Les pré-requis 14 Introduction à MySQL 1. Introduction aux bases de données

Plus en détail

Introduction à PHP. PHP et SGBD : un exemple avec Mysql. 1 er mai 2015. IUT de Fontainebleau. Introduction Mysql API mysqli Requêtes préparées

Introduction à PHP. PHP et SGBD : un exemple avec Mysql. 1 er mai 2015. IUT de Fontainebleau. Introduction Mysql API mysqli Requêtes préparées PHP et SGBD : un exemple avec IUT de Fontainebleau 1 er mai 2015 Sommaire 1 Introduction 2 3 4 Sommaire 1 Introduction 2 3 4 Problématique Sites dynamiques "Informations dynamiques". Comment la gérer,

Plus en détail

Chap. 5 : Langage SQL (Structured Query Language) Pr. : Mohamed BASLAM Contact : baslam.med@gmail.com Niveau : S4 BCG Année : 2014/2015 1

Chap. 5 : Langage SQL (Structured Query Language) Pr. : Mohamed BASLAM Contact : baslam.med@gmail.com Niveau : S4 BCG Année : 2014/2015 1 Chap. 5 : Langage SQL (Structured Query Language) Pr. : Mohamed BASLAM Contact : baslam.med@gmail.com Niveau : S4 BCG Année : 2014/2015 1 Plan Généralités Langage de Définition des (LDD) Langage de Manipulation

Plus en détail

OI40: bases de données, TP 2

OI40: bases de données, TP 2 OI40: bases de données, TP 2 Frédéric Lassabe October 26, 2010 Ce TP requiert d avoir bien compris le TP précédent. 1 Sujet Lors de ce TP, il sera question d améliorer la base de données du TP précédent.

Plus en détail

Références et héritage

Références et héritage Références et héritage Contraintes référentielles pour assurer la consistance d un schéma de données Utilisation (pervertie) de l héritage objets pour faire du polymorphisme et assurer la cohérence d un

Plus en détail

Oracle Database 10g: Les fondamentaux des langages SQL et PL/SQL

Oracle Database 10g: Les fondamentaux des langages SQL et PL/SQL Oracle University Appelez-nous: +33 (0) 1 57 60 20 81 Oracle Database 10g: Les fondamentaux des langages SQL et PL/SQL Durée: 5 Jours Description Ce cours s'adresse aux utilisateurs d'oracle8i, Oracle9i

Plus en détail

Cours 3 Le langage SQL

Cours 3 Le langage SQL DUT SRC IUT de Marne-la-Vallée 05/02/2014 M2203 Bases de données Cours 3 Le langage SQL Philippe Gambette Sources Cours de Tony Grandame à l'iut de Marne-la-Vallée en 2010-2011 Cours de Mathieu Mangeot,

Plus en détail

Les procédures fonctions packages et triggers

Les procédures fonctions packages et triggers Les procédures fonctions packages et triggers Les procédures stockées: Définition: Une procédure est un code PL/SQL défini par l utilisateur et stocké dans la base de données. Ce qui permet d éliminer

Plus en détail

LINQ to SQL. Version 1.1

LINQ to SQL. Version 1.1 LINQ to SQL Version 1.1 2 Chapitre 03 - LINQ to SQL Sommaire 1 Introduction... 3 1.1 Rappels à propos de LINQ... 3 1.2 LINQ to SQL... 3 2 LINQ to SQL... 3 2.1 Importer des tables... 3 2.1.1 Le concepteur

Plus en détail

Formation PHP/ MYSQL

Formation PHP/ MYSQL Formation PHP/ MYSQL Deuxième PARTIE 1/12 II MYSQL (PHPmyAdmin) Création d un annuaire avec une table MySQL dans phpmyadmin. Voici l écran de PHPmyAdmin lorsque vous vous y connectez. 2/12 1) Création

Plus en détail

TD n 8 Word : Autres fonctionnalités avancées

TD n 8 Word : Autres fonctionnalités avancées TD n 8 Word : Autres fonctionnalités avancées 1. Diviser un document en sections 1.1. Définition Un document Word peut être divisé en section. Une section est une partie de ce document qui possède une

Plus en détail

Introduction aux Systemes d Information et aux Bases de Données

Introduction aux Systemes d Information et aux Bases de Données Introduction aux Systemes d Information et aux Bases de Données L2 Informatique Serenella Cerrito Département d Informatique Évry 2014-2015 Quels valeurs peut prendre un attribut? Ici, les types les plus

Plus en détail

IUT Nice-Côte d Azur Informatique appliquée 2005 2006. TP N o 4. Tableur : affichage et impression

IUT Nice-Côte d Azur Informatique appliquée 2005 2006. TP N o 4. Tableur : affichage et impression 1 IUT Nice-Côte d Azur TC-Nice 1 re année Informatique appliquée 2005 2006 TP N o 4 Tableur : affichage et impression I Options d affichage Les options concernant l affichage dans les feuilles de calcul

Plus en détail

Introduction au langage SQL

Introduction au langage SQL Introduction au langage SQL Les bases de données relationnelles Le langage SQL est un langage universel destiné à travailler sur des bases de données relationnelles. Nous considérerons ici qu'une base

Plus en détail

Programmation MySQL/PHP. Programmation MySQL/PHP p.1/19

Programmation MySQL/PHP. Programmation MySQL/PHP p.1/19 Programmation MySQL/PHP Programmation MySQL/PHP p.1/19 CGI et bases de données Principe : création de documents à partir d une BD MySQL se charge du stockage, de la protection des données, de l interface

Plus en détail

Chapitre 1 Installer MySQL 5 21

Chapitre 1 Installer MySQL 5 21 Chapitre 1 Installer MySQL 5 21 1.1. Les outils nécessaires... 22 1.2. Télécharger et installer le serveur MySQL... 22 Télécharger la dernière version... 22 Lancer l installation sous Windows... 23 Lancer

Plus en détail

Création et Gestion des tables

Création et Gestion des tables Création et Gestion des tables Version 1.0 Z Grégory CASANOVA 2 Sommaire 1 Introduction... 3 2 Pré-requis... 4 3 Les tables... 5 3.1 Les types de données... 5 3.1.1 Les types de données Sql Server... 5

Plus en détail

Bases de Données Relationnelles. SQL Le langage de définition des données de SQL

Bases de Données Relationnelles. SQL Le langage de définition des données de SQL Bases de Données Relationnelles SQL Le langage de définition des données de SQL Introduction SQL : Structured Query Language SQL est normalisé SQL 2: adopté (SQL 92) SQL 3: adopté (SQL 99) Standard d'accès

Plus en détail

Stockage et utilisation d un multi direct acyclique graphe pour PostgreSQL 8.2. Jonathan Winandy Juillet 2008

Stockage et utilisation d un multi direct acyclique graphe pour PostgreSQL 8.2. Jonathan Winandy Juillet 2008 Stockage et utilisation d un multi direct acyclique graphe pour PostgreSQL 8.2 Jonathan Winandy Juillet 2008 1 Table des matières 1 Introduction 3 2 Le modèle Nested set 3 2.1 Présentation du modèle..........................................

Plus en détail

CRÉATION D UN FORMULAIRE AVEC ADOBE ACROBAT

CRÉATION D UN FORMULAIRE AVEC ADOBE ACROBAT CRÉATION D UN FORMULAIRE AVEC ADOBE ACROBAT Si la version professionnelle d Adobe Acrobat permet de lire et d annoter des fichiers PDF comme de nombreux outils gratuits elle dispose également de fonctions

Plus en détail

Premières macros. Au sommaire de ce chapitre. Créer une macro GrasItalique. Différentes méthodes d enregistrement. Écrire la macro

Premières macros. Au sommaire de ce chapitre. Créer une macro GrasItalique. Différentes méthodes d enregistrement. Écrire la macro 2 Premières macros Au sommaire de ce chapitre Créer une macro GrasItalique Écrire la macro Stocker des macros Différentes méthodes d enregistrement Créer une macro Titre_WordArt 22 Excel 2013 et VBA L

Plus en détail

4. Concepts pour la manipulation des données Implémentation en SQL

4. Concepts pour la manipulation des données Implémentation en SQL 4. Concepts pour la manipulation des données Implémentation en SQL 4.1. OPERATEURS DE L ALGEBRE RELATIONNEL ALGEBRE RELATIONNELLE = { opérateurs sur les relations donnant en résultat des relations } Opérateurs

Plus en détail