La cigarette tue lentement... Tant mieux, j ai tout mon temps! Mer du Nord, mai Stage d animateur - atelier sur la santé

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La cigarette tue lentement... Tant mieux, j ai tout mon temps! Mer du Nord, mai 1998. Stage d animateur - atelier sur la santé"

Transcription

1 OUMAZIZ Pascale, infirmière Tabacologue CHU de Charleroi - site de Vésale La cigarette tue lentement... Tant mieux, j ai tout mon temps! Mer du Nord, mai 1998 Stage d animateur - atelier sur la santé La cigarette est la drogue (légale) La plus largement consommée à travers le monde A l instar de ce qu on appelle les drogues illicites (cannabis, cocaïne, ecstasy, héroïne ) et autres drogues licites à usage réglementé (alcool, somnifère, antidépresseur ), l usage du tabac entraine rapidement une dépendance physique et psychique chez son consommateur. L e tabagisme est un fléau et une pandémie affectant les cinq continents, à des niveaux différents. Il est devenu un problème majeur de santé publique. O utre les effets bien connus sur l organisme des fumeurs actifs, il y a aussi des effets sur l organisme des non fumeurs. I l détient aussi le triste record d être la première cause de tous les décès évitables dans les pays riches (1). RMC

2 EFFETS NEFASTES SUR L ORGANISME L a Cardiologie et la Pneumologie sont les deux spécialités les plus confrontées aux maladies dues au tabac et au premier rang par leur mortalité. Le tabac provoque des affections cardio-vasculaires (artérites, AVC, ) des affections respiratoires (BPCO avec ou sans emphysème, cancer broncho-pulmonaire ) M ais les effets nocifs du tabac touchent aussi les autres systèmes de l organisme. C ancer du pancréas, du rein et de la vessie, ulcère gastroduodénal, gingivites, caries, ostéoporose, trouble du sommeil, vieillissement de la peau, diminution du goût, de l odorat, trouble de la fertilité, etc. RMC

3 LE CENTRE D AIDE AUX FUMEURS (CAF) AU CHU DE CHARLEROI, le CAF a ouvert ses portes en décembre 2009 sur le site de Vésale, et depuis son ouverture, les consultations se sont remplies rapidement. Le CAF a ouvert ses portes depuis peu sur le site de Charleroi On peut expliquer ce phénomène par : Le remboursement des consultations de tabacologie octroyé par l INAMI et ce depuis le 01 octobre La sensibilisation de la population lors de la journée mondiale sans tabac du 31 mai ( tests de motivation, de dépendance). Les campagnes de sensibilisations et d informations (spots TV, radios, presses, employeurs). La formation de tabacologue par le FARES. Le CAF propose des consultations individuelles, en couple et un accompagnement de la femme enceinte. L a première consultation, a pour but de dresser un bilan, de renforcer la motivation de la personne et de prévoir une date d arrêt. l peut s écouler des années avant qu un fumeur satisfait devienne un fumeur insatisfait. Il est important de créer un climat de confiance avec la personne désireuse d arrêter de fumer, le dialogue est indispensable. On procède à une série de tests afin d évaluer le degré de dépendance au tabac, le degré de motivation à l arrêt de la personne. RMC

4 Un statut tabagique est dressé : L âge de la première cigarette La consommation moyenne Le type de consommation (cigarette manufacturée, roulée, cigare, pipe, chicha, joint ) Autres addictions : café, coca, drogue, alcool Les tentatives d arrêt Les ATCD médicaux et chirurgicaux Les allergies, le traitement médicamenteux actuel Etc Prise des paramètres (TA, RC) Calcul du BMI (taille et poids), périmètre abdominal Mesure du CO expiré, qui indique le taux d intoxication au monoxyde de carbone La stratégie des 5A est primordiale dans les consultations de tabacologie 1 ASK : pour connaître le stade de maturation, trois questions suffisent : FUMEZ-VOUS? SOUHAITEZ-VOUS ARRETER? QUAND? 2 ADVISE : informer le patient sans le culpabiliser des risques liés au tabagisme actif et passif, expliquer les mécanismes de dépendance physique et psychologique 3 ASSESS : évaluer et renforcer la volonté du fumeur à l arrêt tabagique 4 ASSIST : aider le patient durant son sevrage 5 ARRANGE- FOLLOW-UP : assurer le suivi du patient durant la période son sevrage, ensuite un contact téléphonique sera assuré, 6, 12, 18 mois après l arrêt tabagique. RMC

5 Au vu des résultats, on se dirigera vers un type de sevrage soit par Substituts nicotiniques en combinaison (patch, C, chewing- gum, inhaler), ils permettent de moduler l apport en nicotine en fonction des besoins du fumeur. Aide médicamenteuse, deux molécules à notre disposition, le Bupropion et la Varénicline. La thérapie comportementale est très importante également, la personne doit modifier ses habitudes, sa manière de réagir face à son comportement tabagique, lors d une manifestation de manque ou d envie. Des conseils lui sont prodigués pour faire face à ce changement. Séances de relaxation et de sophrologie. Soutien diététique si nécessaire. Il existe d autres méthodes comme l acupuncture, le laser, l hypnose, etc. Pour qu un sevrage tabagique porte ses fruits, il est important que la personne soit motivée dans sa démarche RMC

6 EN CONCLUSION T oute personne désireuse d arrêter de fumer, peut consulter un tabacologue, pour l accompagner dans sa démarche en apportant le soutien dont elle a besoin. A ctuellement, le sevrage tabagique repose essentiellement sur les substituts nicotiniques et un traitement médicamenteux, accompagné d une thérapie comportementale. Depuis quelques années, plusieurs équipes travaillent sur la mise au point d un «vaccin» contre la nicotine, le principe est de neutraliser la nicotine circulant dans le sang avant que celle-ci n atteigne le cerveau et n engendre l addiction. TABACOLOGUES DU SITE DE VESALE Docteur Pascal DELPIRE - Pneumologie - Tabacologue : Consultations sur RDV au 071/ : le vendredi matin de 09H à 13H Madame Pascale OUMAZIZ - Infirmière - Tabacologue : Consultations sur RDV au 071/ : le lundi de 08H30 à 16H30 et le jeudi de 13H30 à 16H Madame Myriam SIMON - Sage-femme - Tabacologue : Consultations sur RDV au 071/ «Maternité sans tabac» CONSULTATIONS OPTIONNELLES Séances de kiné respiratoire et de relaxation : Madame VANWALLEGHEM, tous les jours de 13H00 à 15H30 ainsi que les mardis et jeudis de 08H30 à 11H30, sur RDV au 071/ RMC

7 TEST DE MOTIVATION (Test de Richmond) QUELLE EST VOTRE MOTIVATION? Evaluez sur une échelle de un à dix votre motivation en répondant aus questions suivantes. Ensuite, cliquez deux fois sur le bouton résultat. 1. Aimeriez-vous arrêter de fumer si vous pouviez le faire facilement? non oui 2. Avez-vous réellement envie de cesser de fumer? pas du tout un peu moyennement beaucoup 3. Pensez-vous réussir à cesser de fumer dans les deux semaines à venir? non peut-être vraisemblablement certainement 4. Pensez-vous être un ex-fumeur dans six mois? non peut-être vraisemblablement certainement RMC

8 TEST DE FAGERSTROM (Dépendance à la nicotine) Calculez votre score de dépendance à la cigarette Pour chacune de ces six questions Cliquez dans la case qui répond le mieux à votre cas Combien de temps après être réveillé, fumez-vous votre première cigarette? moins de 5 minutes 6 à 30 minutes 31 à 60 minutes après 60 minutes Trouvez-vous vous difficile de ne pas fumer dans les endroits interdits (cinéma, bi- bliothèque, )? oui non Quelle cigarette trouvez-vous vous la plus indispensable? la première une autre Combien de cigarettes fumez-vous par jour en moyenne? 10 ou moins 11 à à ou plus Fumez-vous de façon plus rapprochée dans la première heure après le réveil que pendant le reste de la journée? oui non Fumez-vous vous-même si une maladie vous oblige à rester au lit? oui non RMC

9 Calculer votre score Recommencer Score entre 0-2 : Score entre 3-4 : Score entre 5-6: Score entre 7-8 : Score entre 9-10 : pas de dépendance dépendance faible dépendance moyenne dépendance forte dépendance très forte RÉFÉRENCE : Ce texte a été conçu à partir d'un travail scientifique validé. Pour en savoir plus sur la publication originale, vous pouvez vous rendre sur le site de la National Library (USA). Heatherton TF, Kozlowski LT, Frecker RC, Fagerstrom KO. The Fagerstrom Test for Nicotine Dependence : a revision of the Fagerstrom Tolerance Questionnaire. Br J Addict 1991;86(9) : SOURCES : PRIGNOT J : Approches thérapeutiques de la cessation tabagique LAGRUE G : Arrêter de fumer - Ed Odile Jacobs Réseau des hôpitaux sans tabac RMC

UNIVERSITÉ DE GENÈVE Antenne santé 4, rue De-Candolle www.unige.ch/unisansfumee. Arrêter, c est possible!

UNIVERSITÉ DE GENÈVE Antenne santé 4, rue De-Candolle www.unige.ch/unisansfumee. Arrêter, c est possible! UNIVERSITÉ DE GENÈVE Antenne santé 4, rue De-Candolle www.unige.ch/unisansfumee Arrêter, c est possible! Pour en finir avec la cigarette Un pari difficile L Université de Genève est déclarée territoire

Plus en détail

TABAC. " Cesser de fumer est la chose la plus facile. Je sais parce que je l ai fait 50 fois! " Mark Twain

TABAC.  Cesser de fumer est la chose la plus facile. Je sais parce que je l ai fait 50 fois!  Mark Twain CITATIONS " Cesser de fumer est la chose la plus facile. Je sais parce que je l ai fait 50 fois! " Mark Twain " A 15ans on fume pour se prouver qu on est un homme, 15 ans après on essaie d arrêter pour

Plus en détail

Le Tabac, Mon Cœur et la e-cigarette?

Le Tabac, Mon Cœur et la e-cigarette? Le Tabac, Mon Cœur et la e-cigarette? Pr Alain FURBER Chef de Service de Cardiologie CHU Angers Président régional de la Fédération Française de Cardiologie Les Facteurs de risque essentiels des Maladies

Plus en détail

Repérage des fumeurs et initiation du sevrage tabagique

Repérage des fumeurs et initiation du sevrage tabagique Capitole Stop Tabac RÉFÉRENTIEL D AUTO-ÉVALUATION DES PRATIQUES EN MÉDECINE GÉNÉRALE Repérage des fumeurs et initiation du sevrage tabagique Juin 24 I. INTRODUCTION L objectif est d améliorer le repérage

Plus en détail

Intervention financière des pouvoirs publics dans l aide au sevrage tabagique L EXEMPLARITE BELGE. Dr. A. WUYARD Médecin Tabacologue Liège

Intervention financière des pouvoirs publics dans l aide au sevrage tabagique L EXEMPLARITE BELGE. Dr. A. WUYARD Médecin Tabacologue Liège Intervention financière des pouvoirs publics dans l aide au sevrage tabagique L EXEMPLARITE BELGE DIFFERENTS NIVEAUX de POUVOIR en BELGIQUE Dans quoi est-il préférable d investir? Quel est la vraie

Plus en détail

J ARRÊTE. www.nicorette.be. c est décidé, Avec. nicorette vous aide à arrêter de fumer avec succès.

J ARRÊTE. www.nicorette.be. c est décidé, Avec. nicorette vous aide à arrêter de fumer avec succès. Avec c est décidé, J ARRÊTE. nicorette vous aide à arrêter de fumer avec succès. nicorette contient de la nicotine et est un médicament pour adultes. Garder hors de portée des enfants. Pas d utilisation

Plus en détail

Protocole de Sevrage d une dépendance à la nicotine

Protocole de Sevrage d une dépendance à la nicotine Protocole de Sevrage d une dépendance à la nicotine Avant le sevrage : Evaluation de la de la dépendance comportementale, psychologique ou physique, Autoobservation, test de Fagerstrom (Fagerstrom en annexe)

Plus en détail

TROUBLES ANXIEUX ET DEPRESSIFS ET DEPENDANCE TABAGIQUE. Dr Philippe GUICHENEZ Tabacologue FMC le Chesnay le 26/11/2005

TROUBLES ANXIEUX ET DEPRESSIFS ET DEPENDANCE TABAGIQUE. Dr Philippe GUICHENEZ Tabacologue FMC le Chesnay le 26/11/2005 TROUBLES ANXIEUX ET DEPRESSIFS ET DEPENDANCE TABAGIQUE Dr Philippe GUICHENEZ Tabacologue FMC le Chesnay le 26/11/2005 Depression et tabac COMMENT LE TABACOLOGUE EVALUE L ANXIETE ET LA DEPRESSION? J Perriot

Plus en détail

CATALOGUE DES SUPPORTS DE DIFFUSION GRATUITS ADDICTION

CATALOGUE DES SUPPORTS DE DIFFUSION GRATUITS ADDICTION CATALOGUE DES SUPPORTS DE DIFFUSION GRATUITS ADDICTION Service documentation IREPS Public : Tout public ALCOOL Vous parlez de tout avec votre médecin. Alors pourquoi pas de votre consommation d'alcool?

Plus en détail

Dr Tihomir Iatchev tabacologue Pr Bertrand Dautzenberg, pneumologue, GH Pitié Salpêtrière, Paris

Dr Tihomir Iatchev tabacologue Pr Bertrand Dautzenberg, pneumologue, GH Pitié Salpêtrière, Paris Arrêt du tabac: traitement de première intention de la BPCO et de l asthme. Dr Tihomir Iatchev tabacologue Pr Bertrand Dautzenberg, pneumologue, GH Pitié Salpêtrière, Paris Potentiels conflits d intérêt

Plus en détail

ENQUÊTE AUPRÈS DES UTILISATEURS DU SITE : «STOP-TABAC.CH» Anne-Françoise WORRETH / Année 2009-2010 / Faculté de médecine Lyon 1

ENQUÊTE AUPRÈS DES UTILISATEURS DU SITE : «STOP-TABAC.CH» Anne-Françoise WORRETH / Année 2009-2010 / Faculté de médecine Lyon 1 DIU de Tabacologie et d aide au sevrage tabagique SITES INTERNET ET SEVRAGE TABAGIQUE ENQUÊTE AUPRÈS DES UTILISATEURS DU SITE : «STOP-TABAC.CH» Anne-Françoise WORRETH / Année 2009-2010 / Faculté de médecine

Plus en détail

TABAC. pour mon. cœur. j arrête. maintenant! cœur. sans tabac

TABAC. pour mon. cœur. j arrête. maintenant! cœur. sans tabac TABAC pour mon cœur j arrête maintenant! cœur sans tabac Repères > Le tabac tue chaque jour 13 500 personnes dans le monde ; 35 % de ces décès sont d origine cardiovasculaire. > En France, le tabac provoque

Plus en détail

LES 5 PLUS GROSSES IDEES RECUES DES FEMMES ENCEINTES SUR LE TABAC

LES 5 PLUS GROSSES IDEES RECUES DES FEMMES ENCEINTES SUR LE TABAC LES 5 PLUS GROSSES IDEES RECUES DES FEMMES ENCEINTES SUR LE TABAC Ou Les femmes enceintes de Belley sont-elles bien informées des conséquences du tabac sur la grossesse? A la maternité de Belley : - on

Plus en détail

Et si j arrêtais de fumer... Mon livret d accompagnement

Et si j arrêtais de fumer... Mon livret d accompagnement Et si j arrêtais de fumer... Mon livret d accompagnement Madame, Monsieur, Vous avez décidé de diminuer votre consommation de tabac ou d arrêter de fumer. L équipe de l UCSA est là pour vous aider et répondre

Plus en détail

GROSSESSE ET TABAC Virginie VAROMME - Sage Femme Laura GUTIERREZ - Psychologue

GROSSESSE ET TABAC Virginie VAROMME - Sage Femme Laura GUTIERREZ - Psychologue GROSSESSE ET TABAC 1 Virginie VAROMME - Sage Femme Laura GUTIERREZ - Psychologue INTRODUCTION (1/2) Définition de la dépendance tabagique. «La dépendance est un état psychique et parfois physique, résultant

Plus en détail

Les Grands Principes du Sevrage Tabagique

Les Grands Principes du Sevrage Tabagique Unité de Coordination de Tabacologie CHU de Nancy DALAT Novembre 2011 Les Grands Principes du Sevrage Tabagique Dr Nathalie WIRTH - Pr Yves MARTINET Introduction Tabagisme = Maladie Chronique The WHO s

Plus en détail

Addictions et dépendances

Addictions et dépendances Addictions et dépendances Joëlle Visier Médecin Tabacologue CES de Bobigny/CPAM 93 Dr Hervé LE CLESIAU - Médecin Directeur Drogue, toxicomanie, addiction Faiblesse, vice, manie Souffrance, maladie Récompense,

Plus en détail

Activité 3 Et demain?

Activité 3 Et demain? annexe 1 : Interprétation des résultats La concentration du gaz CO est mesurée : en ppm (parties par million) De 0 à 5 ppm De 6 à 9 ppm De 10 à 18 ppm De 19 à 34 ppm Non Fumeur Soit entrée récente dans

Plus en détail

Alcool. Un dangereux ami. L alcool : les dangers cachés. Petits rappels

Alcool. Un dangereux ami. L alcool : les dangers cachés. Petits rappels Alcool Un dangereux ami L alcool, produit familier des soirées étudiantes, donne l impression de se sentir bien, d être capable de plus de choses et d avoir confiance en soi. Mais tout ceci n est qu illusion.

Plus en détail

4 COMMENT TRAITER? LES STRATEGIES THERAPEUTIQUES MEDICAMENTEUSES ET NON MEDICAMENTEUSES DE L AIDE A L ARRET DU TABAC ARGUMENTAIRE

4 COMMENT TRAITER? LES STRATEGIES THERAPEUTIQUES MEDICAMENTEUSES ET NON MEDICAMENTEUSES DE L AIDE A L ARRET DU TABAC ARGUMENTAIRE pas corrélés avec l intensité de la consommation et entraînaient un défaut de cohérence interne du questionnaire. Deux questions apparaissent particulièrement importantes dans le questionnaire de Fagerström

Plus en détail

Un programme destiné aux pôles mère-enfant

Un programme destiné aux pôles mère-enfant Naître et grandir sans tabac Un programme destiné aux pôles mère-enfant Une initiative du FARES asbl 1 Abréviations: APB : Association Pharmaceutique Belge APPRI : Association Périnatalité Prévention Recherche

Plus en détail

LA QUESTION DE LA PRISE DE POIDS CHEZ LE FUMEUR EN SEVRAGE TABAGIQUE

LA QUESTION DE LA PRISE DE POIDS CHEZ LE FUMEUR EN SEVRAGE TABAGIQUE Jean-Paul BLANC Diététicien-Nutritionniste Neuilly sur Seine www.cabinet-de-nutrition-et-dietetique.eu LA QUESTION DE LA PRISE DE POIDS CHEZ LE FUMEUR EN SEVRAGE TABAGIQUE Au cours de la dernière décennie

Plus en détail

Projet Fonds Assuétudes 2007

Projet Fonds Assuétudes 2007 Lutte contre le Tabagisme : Soutien et démarches des pharmaciens Projet Fonds Assuétudes 2007 Phn G. Guillaume - Apr J. Saevels Lutte contre le Tabagisme : Soutien et démarches des pharmaciens APB = Association

Plus en détail

. La journée mondiale sans tabac

. La journée mondiale sans tabac LE RELAI INFO SANTÉ L IREPS de Basse-Normandie est chargée de relayer les campagnes de prévention et de faciliter l accès de tous aux informations en santé. Pour cela elle dispose de 4 Relais Info Santé.

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DE LA PRÉVENTION DU TABAGISME ET DU SEVRAGE TABAGIQUE

PRISE EN CHARGE DE LA PRÉVENTION DU TABAGISME ET DU SEVRAGE TABAGIQUE PRISE EN CHARGE DE LA PRÉVENTION DU TABAGISME ET DU SEVRAGE TABAGIQUE 1/ UNE PRÉSENTATION DES OBJECTIFS PRÉCIS DE FORMATION : Objectifs généraux : 5 Réduire la mortalité et la morbidité des maladies liées

Plus en détail

PLAQUEZ LA CIGARETTE EN FINESSE

PLAQUEZ LA CIGARETTE EN FINESSE RÉDUCTION ET ARRÊT DU TABAC NOUVEAU FRUIT EXOTIQUE NICOTINE 2 mg GOMME À MÂCHER MÉDICAMENTEUSE PLAQUEZ LA CIGARETTE EN FINESSE UNE MÉTHODE SIMPLE POUR RÉDUIRE À MON RYTHME Médicament réservé à l adulte

Plus en détail

Dr Ghéorghiï Grigorieff STOP à la cigarette!

Dr Ghéorghiï Grigorieff STOP à la cigarette! Dr Ghéorghiï Grigorieff STOP à la cigarette! Groupe Eyrolles, 2004, ISBN 2-7081-3551-1 Partie IV Les questions que l'on se pose Les questions que l on se pose Est-il vrai que les cigarettes légères sont

Plus en détail

Tabac et troubles psychiatriques : que faire?

Tabac et troubles psychiatriques : que faire? Tabac et troubles psychiatriques : que faire? Les troubles psys : morbidité / mortalité Les addictions et troubles psys : le tabac (alcool?) Pourquoi le tabac Que faire : les «psys» peuvent ils bénéficier

Plus en détail

Programme d aide à l arrêt du tabac chez la femme enceinte et son partenaire

Programme d aide à l arrêt du tabac chez la femme enceinte et son partenaire Programme d aide à l arrêt du tabac chez la femme enceinte et son partenaire Fares asbl Service Prévention Tabac Vlaams Vereniging voor respiratoire gezondheidszorg en Tuberculosebestrijding Rue de la

Plus en détail

Arrêter de fumer C est possible!

Arrêter de fumer C est possible! Conseil santé Arrêter de fumer C est possible! www.omnimut.be 1 www.omnimut.be Arrêter de fumer C est possible! arrêter de fumer c est possible! Arrêter de fumer est une décision personnelle importante.

Plus en détail

Les méfaits du tabac. Objectifs

Les méfaits du tabac. Objectifs Les méfaits du tabac Dre Nicole Bouchard 17 mai 2011 Objectifs prévalence du tabagisme au Canada effets du tabac sur les poumons et les autres organes du corps tabagisme et maladies pulmonaires (asthme,

Plus en détail

Sevrage tabagique. AMMPPU Faulquemont le 25 09 2009. Docteur Etienne ROYER Pneumologue - Hospitalor - 57500 Saint-Avold

Sevrage tabagique. AMMPPU Faulquemont le 25 09 2009. Docteur Etienne ROYER Pneumologue - Hospitalor - 57500 Saint-Avold Sevrage tabagique AMMPPU Faulquemont le 25 09 2009 Docteur Etienne ROYER Pneumologue - Hospitalor - 57500 Saint-Avold 1 Mes liens d intérêt Spécialiste en pneumologie, je déclare n avoir aucun lien, direct

Plus en détail

Les drogues POUR EN SAVOIR PLUS. 1. L avis du psychologue. 2. Les risques et leur prévention. Quelques chiffres

Les drogues POUR EN SAVOIR PLUS. 1. L avis du psychologue. 2. Les risques et leur prévention. Quelques chiffres Les drogues POUR EN SAVOIR PLUS 1. L avis du psychologue La consommation de drogues, qu elles soient licites (alcool, tabac) ou illicites (cannabis, crack, etc.), fait partie des conduites à risques fréquemment

Plus en détail

Une nouvelle campagne pour connaître les services de Tabac Info Service DOSSIER DE PRESSE. Paris, le 3 septembre 2015

Une nouvelle campagne pour connaître les services de Tabac Info Service DOSSIER DE PRESSE. Paris, le 3 septembre 2015 DOSSIER DE PRESSE Paris, le 3 septembre 2015 «Et si j arrêtais de fumer? Résolution numéro 1 de la rentrée!» Marisol TOURAINE lance une campagne de communication pour faire connaître Tabac Info Service

Plus en détail

promotion santé Arrêter de fumer C'est possible!

promotion santé Arrêter de fumer C'est possible! promotion santé Arrêter de fumer C'est possible! Une publication des Mutualités Libres Rue Saint-Hubert, 19-1150 Bruxelles T 02 778 92 11 promotionsante@mloz.be www.mloz.be > Coordination : Pascale Janssens

Plus en détail

Le guide pratique pour y parvenir

Le guide pratique pour y parvenir Le guide pratique pour y parvenir 1 2 3 4 Il n est pas facile d arrêter de fumer. Il s agit de renoncer à une habitude quotidienne solidement installée, de changer de comportement Cela prend du temps et

Plus en détail

Le sevrage tabagique

Le sevrage tabagique Lesevragetabagique M arrêter,j ypense,maisilmefaudradel aide! Voussongezàarrêterdefumer,etnousvousenfélicitonscarc estunepremièreétapeimportante quevousavezsûrementmisdutempsàfranchir!mais,voushésitezencore.

Plus en détail

FUMEURS, NON-FUMEURS : TOUT SUR LE TABAC

FUMEURS, NON-FUMEURS : TOUT SUR LE TABAC ! FUMEURS, NON-FUMEURS : TOUT SUR LE TABAC MANGERIEZ-VOUS CELA? La fumée d une cigarette contient plus de 4.000 substances chimiques, dont des centaines sont toxiques ou irritantes et plus de 50 sont cancérigènes.

Plus en détail

Tabac info service. Un dispositif d aide à l arrêt du tabac efficace

Tabac info service. Un dispositif d aide à l arrêt du tabac efficace Téléphone, Internet, réseaux sociaux : quelle efficacité en prévention pour la santé? Tabac info service Un dispositif d aide à l arrêt du tabac efficace Laetitia CHAREYRE Responsable du département Téléphonie

Plus en détail

Tabac. Le tabac : j arrête, je respire

Tabac. Le tabac : j arrête, je respire Tabac Le tabac : j arrête, je respire La cigarette est souvent associée à un moment de plaisir, de convivialité et d anti-stress ou encore un moyen de s occuper, «d avoir une contenance». En France, on

Plus en détail

A. OMS - ASSIST V3.0, français

A. OMS - ASSIST V3.0, français A. OMS - ASSIST V3.0, français Interviewer I...I Clinique I...I Identité patient I...I Date I...I INTRODUCTION (A lire au patient. Peut être adapté au contexte local) Je vous remercie d avoir accepté de

Plus en détail

SITES DE LUTTE CONTRE LE TABAGISME

SITES DE LUTTE CONTRE LE TABAGISME I. Tabac-info-service.fr SITES DE LUTTE CONTRE LE TABAGISME I. TABAC-INFO-SERVICE.FR http://www.tabac-info-service.fr/ Site du Ministère de la Santé et de l Inpes (Institut national de prévention et d

Plus en détail

Les risques du tabagisme La dépendance au tabac Les bénéfices de l arrêt Les solutions pour arrêter

Les risques du tabagisme La dépendance au tabac Les bénéfices de l arrêt Les solutions pour arrêter COLLECTION «PREVENIR» Tél : 01 45 59 59 59 Fax : 01 47 26 04 75 site internet : www.arc.asso.fr Siret : 785 789 454 000 36 Adresse Postale : 94803 Villejuif Cedex REMERCIEMENTS Cette brochure a été réalisée

Plus en détail

Importance du repérage et de la prise en charge

Importance du repérage et de la prise en charge Poly addiction et poly consommation dans le sevrage tabagique Importance du repérage et de la prise en charge Christiane VALLES Infirmière tabacologue, addictologue Centre Hospitalier de Cahors. Introduction

Plus en détail

«Dans votre combat pour arrêter, chaque cigarette non fumée est une victoire»

«Dans votre combat pour arrêter, chaque cigarette non fumée est une victoire» «Dans votre combat pour arrêter, chaque cigarette non fumée est une victoire» Janvier 2011 DOSSIER DE PRESSE Contact presse : Christelle Delaunay - 01 55 78 85 10 cnct@cnct.fr Comité National Contre le

Plus en détail

Colloque du RESPADD dans le cadre de la Journée mondiale sans tabac 2014

Colloque du RESPADD dans le cadre de la Journée mondiale sans tabac 2014 Colloque du RESPADD dans le cadre de la Journée mondiale sans tabac 2014 Aurélie Lermenier Mai 2014 Enquête ETINCEL-OFDT : premiers éléments sur l usage de la cigarette électronique en France w w w. o

Plus en détail

ENQUÊTE : PAS DE RAZ-DE-MARÉE POUR LA CIGARETTE ÉLECTRONIQUE

ENQUÊTE : PAS DE RAZ-DE-MARÉE POUR LA CIGARETTE ÉLECTRONIQUE ENQUÊTE : PAS DE RAZ-DE-MARÉE POUR LA CIGARETTE ÉLECTRONIQUE Bruxelles, juillet 2014 La nouvelle enquête de la concernant le comportement des fumeurs montre que la cigarette électronique n a pas connu

Plus en détail

Alimentation et tabac

Alimentation et tabac Alimentation et tabac Le rôle du tabac dans la régulation du poids Les modifications à l arrêt de la cigarette Les conseils (TCC) pour ne pas prendre de poids Les constatations A âge égal, sexe et conditions

Plus en détail

Cliquez pour entrer!

Cliquez pour entrer! Cliquez pour entrer! Sommaire Pour naviguer dans l exposition, cliquez sur le titre choisi puis servez vous des boutons ou naviguez par le panneau signets au bas de chaque page Les grands principes : Des

Plus en détail

Arrêt de la consommation de tabac : du dépistage individuel au maintien de l abstinence en premier recours

Arrêt de la consommation de tabac : du dépistage individuel au maintien de l abstinence en premier recours Recommandation de bonne pratique Arrêt de la consommation de tabac : du dépistage individuel au maintien de l abstinence en premier recours Octobre 2014 Messages clés Objectif principal Dépistage Évaluation

Plus en détail

Chaque parcours d arrêt est différent, mais on y retrouve forcément une de ces étapes.

Chaque parcours d arrêt est différent, mais on y retrouve forcément une de ces étapes. Edition des Mutualités Libérales Arrêter de fumer. C est possible! ENTRETENEZ VOTRE CAPITAL SANTE! Introduction Il arrive un moment où tout fumeur se pose des questions sur sa consommation de tabac. Mais

Plus en détail

Habitudes d utilisation de la cigarette électronique et son potentiel addictif : enquête auprès des internautes vapoteurs quotidiens

Habitudes d utilisation de la cigarette électronique et son potentiel addictif : enquête auprès des internautes vapoteurs quotidiens Habitudes d utilisation de la cigarette électronique et son potentiel addictif : enquête auprès des internautes vapoteurs quotidiens INTRODUCTION Un statut actuel un peu flou Ce n est pas un médicament

Plus en détail

PLACE DES INFIRMIERS EN TABACOLOGIE

PLACE DES INFIRMIERS EN TABACOLOGIE PLACE DES INFIRMIERS EN TABACOLOGIE PATRICE LEMAIRE, Infirmier tabacologue Centre spécialisé Emile Roux Clermont-Fd Aline LONDAITZBEHERE, Infirmière tabacologue hospitalière CHU Clermont-Fd DIU Tabacologie

Plus en détail

Enquête sur l usage de la cigarette électronique et du tabac en milieu scolaire

Enquête sur l usage de la cigarette électronique et du tabac en milieu scolaire Enquête sur l usage de la cigarette électronique et du tabac en milieu scolaire Nicole Stenger Edmond Chailleux Comité Départemental contre les Maladies Respiratoires de Loire-Atlantique But de l étude

Plus en détail

AUTO QUESTIONNAIRE MOINS DE 15 ANS

AUTO QUESTIONNAIRE MOINS DE 15 ANS Nous vous remercions d avance de bien vouloir répondre aux questions posées dans les questionnaires qui vous sont proposés en suivant les consignes indiquées. QUESTIONNAIRE N 1 Veuillez répondre à toutes

Plus en détail

FUMER... OU PAS? QUELQUES TESTS ET INFORMATIONS POUR LES JEUNES

FUMER... OU PAS? QUELQUES TESTS ET INFORMATIONS POUR LES JEUNES FUMER... OU PAS? QUELQUES TESTS ET INFORMATIONS POUR LES JEUNES Que tu sois fumeur ou non-fumeur, cette brochure s adresse à toi! Réponds à nos différents tests, vérifie tes connaissances et réfléchis

Plus en détail

Pourtant, la preuve est faite, de manière scientifique, que le tabagisme passif comporte des risques réels pour la santé.

Pourtant, la preuve est faite, de manière scientifique, que le tabagisme passif comporte des risques réels pour la santé. Si plus des trois quarts des personnes se disent gênées par la fumée des autres, les risques liés au tabagisme passif restent largement sous-estimés : les non-fumeurs sont seulement 15 % à craindre, pour

Plus en détail

Drogues, toxicomanies, conduites addictives

Drogues, toxicomanies, conduites addictives Drogues, toxicomanies, conduites addictives Jean-Etienne PODIK Mots clefs Addictions, dépendance Toxicomanies Politique de réduction des risques Comportements à risques Coûts Tabac Alcool Drogues licites,

Plus en détail

Le patient tabagique : problèmes posés en anesthésie et en réanimation

Le patient tabagique : problèmes posés en anesthésie et en réanimation Le Congrès Infirmiers. Infirmier(e)s de réanimation 25 Sfar. Tous droits réservés. Le patient tabagique : problèmes posés en anesthésie et en réanimation Dr Michel Chandon Service d anesthésie Hôpital

Plus en détail

S arrêter de. fumer. L acupuncture peut vous aider

S arrêter de. fumer. L acupuncture peut vous aider S arrêter de fumer L acupuncture peut vous aider Généralités Neuf fumeurs sur dix voudraient s arrêter encore aujourd hui, non pas seulement pour des raisons de santé (affections cardiovasculaires, pathologie

Plus en détail

Chapitre 2 La respiration

Chapitre 2 La respiration Chapitre 2 La respiration Prérequis : L eau de chaux se trouble en présence de CO2 La composition de l air est de 78% de diazote 20,9% de dioxygène de 0,03% de dioxyde de carbone et le reste étant des

Plus en détail

Intervention de Marisol Touraine. Ministre des Affaires sociales et de la Santé. Conférence de presse pour la journée mondiale sans tabac

Intervention de Marisol Touraine. Ministre des Affaires sociales et de la Santé. Conférence de presse pour la journée mondiale sans tabac 1 Intervention de Marisol Touraine Ministre des Affaires sociales et de la Santé Conférence de presse pour la journée mondiale sans tabac Vendredi 31 mai 2013 Mesdames et messieurs les parlementaires,

Plus en détail

TABAC. des CoNSeiLS Pour Arrêter de fumer. PERFORMANTE CÔTÉ SANtÉ. SOLIDAIRE CÔTÉ SoCiAL.

TABAC. des CoNSeiLS Pour Arrêter de fumer. PERFORMANTE CÔTÉ SANtÉ. SOLIDAIRE CÔTÉ SoCiAL. L e S G u i d e S P r e V e N t i o N TABAC des CoNSeiLS Pour Arrêter de fumer PERFORMANTE CÔTÉ SANtÉ SOLIDAIRE CÔTÉ SoCiAL. édito Gérard Vuidepot, Président sommaire Arrêt du tabac : des bienfaits immédiats!

Plus en détail

Étude barométrique : «Les jeunes et leur cœur en 2012»

Étude barométrique : «Les jeunes et leur cœur en 2012» Étude barométrique : «Les jeunes et leur cœur en 2012» Comment évoluent les opinions et comportements des jeunes face au tabac? La Fédération Française de Cardiologie étudie ces questions via une enquête

Plus en détail

SANTE DES ETUDIANTS 2015. emevia - La santé des étudiants en 2013 1

SANTE DES ETUDIANTS 2015. emevia - La santé des étudiants en 2013 1 SANTE DES ETUDIANTS 2015 emevia - La santé des étudiants en 2013 1 emevia - La santé des étudiants en 2013 2 1. Contexte et objectifs emevia est le premier réseau de mutuelles étudiantes de proximité EmeVia

Plus en détail

Tabagisme et pratique sportive

Tabagisme et pratique sportive Tabagisme et pratique sportive Colloque sport/prévention/santé 2014 20 novembre 2014 Dr Fabien PEYROU, Médecin Addictologue, Médecin du Sport Antenne Médicale de Prévention du Dopage d Aquitaine AMPD CHU

Plus en détail

Carnet de voyage. Une initiative du FARES asbl

Carnet de voyage. Une initiative du FARES asbl Carnet de voyage Une initiative du FARES asbl Ce livret peut, si vous le souhaitez, devenir votre compagnon de route afin de vous aider à gérer ou mettre fin à votre tabagisme. Il se découpe en 3 étapes

Plus en détail

LA REDUCTION DES RISQUES LIES AU TABAGISME Mythe ou réalité? Diminution importante des ventes de cigarettes et de la prévalence du tabagisme Mais une diminution qui se ralentit en 2004 LA REDUCTION DES

Plus en détail

Aider une personne à cesser de fumer UNE ÉTAPE À LA FOIS. Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca

Aider une personne à cesser de fumer UNE ÉTAPE À LA FOIS. Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca Aider une personne à cesser de fumer UNE ÉTAPE À LA FOIS Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca Documents imprimés Une étape à la fois 1 2 Pour les personnes qui ne veulent pas cesser

Plus en détail

cab-ass-presse@sante.gouv.fr

cab-ass-presse@sante.gouv.fr D O S S I E R D E P R E S S E 25 S E P T E M B R E 2 0 1 4 PROGRAMME NATIONAL DE RÉDUCTION DU TABAGISME Contact presse : cab-ass-presse@sante.gouv.fr ou 01 40 56 60 65 SOMMAIRE Éditorial 3 Introduction

Plus en détail

DOSSIER MEDICAL (à faire remplir obligatoirement par le Médecin et à retourner accompagné du Dossier administratif au Centre Addictologie d Arzeliers)

DOSSIER MEDICAL (à faire remplir obligatoirement par le Médecin et à retourner accompagné du Dossier administratif au Centre Addictologie d Arzeliers) DOSSIER MEDICAL (à faire remplir obligatoirement par le Médecin et à retourner accompagné du Dossier administratif au Centre Addictologie d Arzeliers) Chère Consœur, Cher Confrère, Ces renseignements médicaux

Plus en détail

«Le risque tabagique en chirurgie»

«Le risque tabagique en chirurgie» «Le risque tabagique en chirurgie» SSP ORTHORISQ 2014 Contexte de la situation à risque : L analyse de la littérature permet d établir que 2 millions de patients fumeurs sont opérés tous les ans en France.

Plus en détail

Projet «Pharmacie vivre sans tabac»

Projet «Pharmacie vivre sans tabac» Projet «Pharmacie vivre sans tabac» Programme national d arrêt du tabagisme www.apotheken-raucherberatung.ch Présentation Programme national d arrêt du tabagisme Projet «Pharmacie vivre sans tabac» Résultats

Plus en détail

Bien comprendre les avantages de la cessation du tabagisme

Bien comprendre les avantages de la cessation du tabagisme Bien comprendre les avantages de la cessation du tabagisme Le tabagisme est une habitude extrêmement coûteuse. Avez-vous déjà pensé aux montants dépensés pour satisfaire cette habitude? Faites le calcul

Plus en détail

Sevrage tabagique et diététique

Sevrage tabagique et diététique Lutte contre le tabagisme INFOS avec virulence une situation de déni, d insouciance ou pire de complaisance. Par exemple, lorsque certaines célébrités ou hommes politiques avouent à la télévision, sourire

Plus en détail

HOPITAUX DU PAYS DU MONT-BLANC

HOPITAUX DU PAYS DU MONT-BLANC HOPITAUX DU PAYS DU MONT-BLANC UNITE D ADDICTOLOGIE Centre Médical de Praz-Coutant 171 Rte de Praz-Coutant 74190 PASSY Tèl: 04.50.53.84.22 Fax. 04.50.47.41.33 Cure_soins@ch-sallanches-chamonix.fr UNITE

Plus en détail

Tabac & diabète. «Vivre sans tabac pour vivre mieux!»

Tabac & diabète. «Vivre sans tabac pour vivre mieux!» Tabac & diabète «Vivre sans tabac pour vivre mieux!» www.diabetesuisse.ch Pour vos dons: PC-80-9730-7 Association Suisse du Diabète Schweizerische Diabetes-Gesellschaft Associazione Svizzera per il Diabete

Plus en détail

et si j arrêtais Pourquoi? Quand? Comment?

et si j arrêtais Pourquoi? Quand? Comment? et si j arrêtais Pourquoi? Quand? Comment? Remerciements pour leur aimable collaboration à la relecture de ce document : Docteur Philippe BROGNON CAF de Mons ; Monsieur Alain LEGRAND Psychologue ; Editeur

Plus en détail

COMMENT VOUS LIBÉRER DE LA CIGARETTE

COMMENT VOUS LIBÉRER DE LA CIGARETTE TABAC-STOP 209, route d'arlon L-1150 Luxembourg Tél.: 45 30 331 Fax: 45 30 33 33 www.cancer.lu flcc@pt.lu SOMMAIRE Introduction 2 I. LA MOTIVATION 3 Test de motivation 5 II. BIEN S INFORMER 6 Les dépendances

Plus en détail

Les comportements d achats de tabac des fumeurs précaires fréquentant les

Les comportements d achats de tabac des fumeurs précaires fréquentant les Les comportements d achats de tabac des fumeurs précaires fréquentant les CAARUD/CSAPA parisiens OFDT : Aurélie Lermenier Note n 2011-18, à l attention de Pierre Poloméni et des centres ayant participé

Plus en détail

DEDIT SYLVIE DIU Tabacologie 2015 L ACCOMPAGNEMENT ET L AIDE A L ARRÊT DU TABAC EN ENTREPRISE

DEDIT SYLVIE DIU Tabacologie 2015 L ACCOMPAGNEMENT ET L AIDE A L ARRÊT DU TABAC EN ENTREPRISE DEDIT SYLVIE DIU Tabacologie 2015 L ACCOMPAGNEMENT ET L AIDE A L ARRÊT DU TABAC EN ENTREPRISE Sommaire Introduction Démarche Résultats à 6 mois Conclusion de ses propriétaires. GROUPE AUVERGNE AERONAUTIQUE

Plus en détail

L athérosclérose LES FACTEURS DE RISQUE. Service de cardiologie et chirurgie cardiaque Hôpital de Sion. www.hopitalvs.ch www.spitalvs.

L athérosclérose LES FACTEURS DE RISQUE. Service de cardiologie et chirurgie cardiaque Hôpital de Sion. www.hopitalvs.ch www.spitalvs. L athérosclérose LES FACTEURS DE RISQUE Service de cardiologie et chirurgie cardiaque Hôpital de Sion www.hopitalvs.ch www.spitalvs.ch SOMMAIRE LES FACTEURS DE RISQUE CARDIOVASCULAIRES 4 1. Le diabète

Plus en détail

"La santé des étudiants en 2013"

La santé des étudiants en 2013 1 Dossier de Presse "La santé des étudiants en 2013" 8 ème Enquête Nationale 1999 2013 Enquête Santé d emevia Depuis plus de 14 ans, à l écoute des étudiants 2 Sommaire EmeVia et les mutuelles étudiantes

Plus en détail

9 LE CAS DES SITUATIONS PARTICULIERES

9 LE CAS DES SITUATIONS PARTICULIERES LES STRATEGIES THERAPEUTIQUES MEDICAMENTEUSES ET NON MEDICAMENTEUSES alimentation variée comprenant des végétaux et des fruits, exercice physique régulier, diminuer les excès de graisse et d'alcool. Il

Plus en détail

Tabagisme du personnel du centre hospitalier de Rochefort-sur-Mer

Tabagisme du personnel du centre hospitalier de Rochefort-sur-Mer Revue des Maladies Respiratoires (2011) 28, 1104 1110 ARTICLE ORIGINAL Tabagisme du personnel du centre hospitalier de Rochefort-sur-Mer Smoking habits among staff at the Rochefort-sur-Mer Hospital B.

Plus en détail

Tabac et précarité. Comment et pourquoi parler du tabac à nos patients précarisés?

Tabac et précarité. Comment et pourquoi parler du tabac à nos patients précarisés? Tabac et précarité Comment et pourquoi parler du tabac à nos patients précarisés? Les aide-mémoire de la Société Scientifi que de Médecine Générale 2011 lesommaire 1. Pourquoi est-il utile de s intéresser

Plus en détail

Arrêter de fumer. C est possible!

Arrêter de fumer. C est possible! Qu est-ce que Tabacstop? Tabacstop est LE numéro pour toutes vos questions sur le tabac, et pour vous accompagner vers une vie sans tabac. Une ligne téléphonique gratuite au 0800 111 00, en semaine entre

Plus en détail

"La santé des étudiants en 2015"

La santé des étudiants en 2015 Dossier de Presse "La santé des étudiants en 2015" 9 ème Enquête Nationale 1999 2015 Enquête Santé d emevia Depuis plus de 16 ans, à l écoute des étudiants 1 Sommaire EmeVia et les mutuelles étudiantes

Plus en détail

Je vais être maman. et je fume encore!? J ai décidé d arrêter de fumer. Pour ma santé et pour celle de mon enfant.

Je vais être maman. et je fume encore!? J ai décidé d arrêter de fumer. Pour ma santé et pour celle de mon enfant. Je vais être maman et je fume encore!? J ai décidé d arrêter de fumer. Pour ma santé et pour celle de mon enfant. Ligue suisse contre le cancer, Ligue pulmonaire suisse, Association suisse pour la prévention

Plus en détail

UNIVERSITE PARIS VAL- DE-MARNE FACULTE DE MEDECINE DE CRETEIL ANNEE N THESE POUR LE DIPLOME D'ETAT DOCTEUR EN MEDECINE. Discipline : Médecine générale

UNIVERSITE PARIS VAL- DE-MARNE FACULTE DE MEDECINE DE CRETEIL ANNEE N THESE POUR LE DIPLOME D'ETAT DOCTEUR EN MEDECINE. Discipline : Médecine générale UNIVERSITE PARIS VAL- DE-MARNE FACULTE DE MEDECINE DE CRETEIL ANNEE N THESE POUR LE DIPLOME D'ETAT DE DOCTEUR EN MEDECINE Discipline : Médecine générale ************ Présentée et soutenue publiquement

Plus en détail

Arrêter de fumer. C est possible

Arrêter de fumer. C est possible Arrêter de fumer. C est possible www.mutsoc.be www.solidaris.be Table des matières Introduction à quel stade vous situez-vous? p.05 Vous hésitez et vous vous demandez pourquoi arrêter de fumer? p.06 Arrêter

Plus en détail

o Augmentation des prix et taxation du tabac (Recommandations de l art.6 de la CCLAT, Convention-Cadre de l OMS pour la lutte anti-tabac)

o Augmentation des prix et taxation du tabac (Recommandations de l art.6 de la CCLAT, Convention-Cadre de l OMS pour la lutte anti-tabac) Etat des lieux des politiques anti-tabac & actions de santé publique en France o Augmentation des prix et taxation du tabac (Recommandations de l art.6 de la CCLAT, Convention-Cadre de l OMS pour la lutte

Plus en détail

PRÉSENTATION DE LA VIDÉO... 2 Générique... 2. Description... 2 CONTENUS... 3 Disciplines, classes et programmes... 3. Objectifs du film...

PRÉSENTATION DE LA VIDÉO... 2 Générique... 2. Description... 2 CONTENUS... 3 Disciplines, classes et programmes... 3. Objectifs du film... E = M6 Respirer la fumée des autres est-il dangereux? PRÉSENTATION DE LA VIDÉO... 2 Générique... 2 Description... 2 CONTENUS... 3 Disciplines, classes et programmes... 3 Objectifs du film... 3 Vocabulaire

Plus en détail

TABAC ET CANCER J.Otto

TABAC ET CANCER J.Otto TABAC ET CANCER J.Otto INTRODUCTION Le tabac est connu depuis la découverte du nouveau monde. Cependant, ses effets pathogènes notamment respiratoires ne sont guère appréhendés que depuis la fin de la

Plus en détail

LES MEFAITS DU TABAC

LES MEFAITS DU TABAC PHARMACIE RIVE SUD Centre Commercial Rive Sud 49610 MURS ERIGNE Tél : 02 41 57 76 90 LES MEFAITS DU TABAC Le tabagisme est responsable de 66 000 morts par an en France,c'est à dire l'équivalent d'un boeing

Plus en détail

La cigarette électronique permet-elle de sortir la société du tabac?

La cigarette électronique permet-elle de sortir la société du tabac? La cigarette électronique permet-elle de sortir la société du tabac? Dubois G, Goullé JP, Costentin J Au nom de la Commission VI (Addictions) Académie Nationale de Médecine Introduction Le tabac tue un

Plus en détail

STRATEGIES THERAPEUTIQUES D AIDE AU SEVRAGE TABAGIQUE Efficacité, efficience et prise en charge financière

STRATEGIES THERAPEUTIQUES D AIDE AU SEVRAGE TABAGIQUE Efficacité, efficience et prise en charge financière STRATEGIES THERAPEUTIQUES D AIDE AU SEVRAGE TABAGIQUE Efficacité, efficience et prise en charge financière Service évaluation économique et santé publique 2 avenue du Stade de France 93218 Saint-Denis

Plus en détail

JOURNAL 2 SEANCE DU MERCREDI 12 janvier 2011

JOURNAL 2 SEANCE DU MERCREDI 12 janvier 2011 JOURNAL 2 SEANCE DU MERCREDI 12 janvier 2011 Pour cette matinée, nous débutons avec la distribution d un document sur le système de santé français, sur les actions du Conseil Général en faveur de la santé.

Plus en détail

les thermes CENTRE DE LUXOPUNCTURE www.luxopuncture.weebly.com Arrêt Tabac Relaxation Perte de poids Ménopause

les thermes CENTRE DE LUXOPUNCTURE www.luxopuncture.weebly.com Arrêt Tabac Relaxation Perte de poids Ménopause Conception graphique : Com amalice CENTRE DE LUXOPUNCTURE Arrêt Tabac Relaxation Perte de poids Ménopause les thermes 05 56 86 63 08 Du Lundi au Vendredi De 9h30 à 18h30 sans interruption Sur RENDEZ-VOUS

Plus en détail

MERCI DE RETOURNER LE BON DE PRISE EN CHARGE ET/OU LA FICHE RÉCAPITULATIVE DANS L ENVELOPPE T

MERCI DE RETOURNER LE BON DE PRISE EN CHARGE ET/OU LA FICHE RÉCAPITULATIVE DANS L ENVELOPPE T À l attention du bénéficiaire : BILAN SANTÉ RETRAITE AUTO-QUESTIONNAIRE Ce questionnaire servira de fil conducteur à la consultation avec votre médecin traitant. À l issue de l entretien, vous pouvez soit

Plus en détail