Introduction. 1. Une base de données : 2. Un SGBD :

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Introduction. 1. Une base de données : 2. Un SGBD :"

Transcription

1 Le modèle Entité-Association Introduction Les bases de données ont pris une place importante en informatique, et particulièrement dans le domaine de la gestion. L étude des bases de données a conduit au développement de concepts, modèles, méthodes et algorithmes spécifiques, notamment pour gérer les données en mémoire secondaire (i.e. disques durs). En effet, dès l origine de la discipline, les informaticiens ont observé que la taille de la RAM ne permettait pas de charger l ensemble d une base de données en mémoire. Cette hypothèse est toujours vérifiée car le volume des données ne cesse de s accroître sous la poussée des nouvelles technologies du WEB. Les SGBD ont vu leur domaine d utilisation s élargir considérablement. Systèmes Experts, Systèmes d Information Géographique (SIG), Edition de Documents Informatisés (EDI), Systèmes d Information Documentaire (SID), Conception Assistée par Ordinateur (CAO), Gestion de Production Assistée par Ordinateur (GPAO) sont des domaines où une information structurée est enregistrée et gérée par un SGBD générique (relationnel) et traitée selon des besoins spécifiques, l interface et les outils de traitement dépendant plus particulièrement de l application. 1. Une base de données : Une base de données est un ensemble structuré de données enregistrées avec le minimum de redondance pour satisfaire simultanément plusieurs utilisateurs de façon sélective en un temps opportun. 2. Un SGBD : Un Système de Gestion de Base de Données permet à un utilisateur de communiquer avec une base de données pour : - décrire et organiser les données sur les mémoires secondaires (disques). - rechercher, sélectionner et modifier les données. Un SGBD comprend des langages spécialisés utilisés pour décrire la base de données et pour manipuler et accéder aux données contenues dans la base de données. Les SGDB utilisent généralement le langage SQL. Langage de description des données (LDD)(spécifie le schéma conceptuel) C est un langage descriptif des types d entités, de leur attributs et domaines et des associations (ou relations) entre ces entités. On l utilise lors de la définition de la base de données, lors des modifications de schémas et pour préciser la façon dont les données sont 1

2 enregistrées et comment y accéder (correspondance entre le schéma conceptuel et le schéma physique). Langage de manipulation des données, ou langage d interrogation (LMD) Pour interroger la base, mettre à jour les données et effectuer les manipulations sur cellesci. Il existe de nombreux systèmes de gestion de bases de données, en voici une liste non exhaustive : SGBD plate-forme mode licence ACCESS Windows mono-poste commerciale SQL SERVER Windows client/serveur commerciale ORACLE Windows et Linux client/serveur commerciale SYBASE Windows et Linux client/serveur commerciale POSTGRESQL Windows et Linux client/serveur libre MYSQL Windows et Linux client/serveur libre 3. Conception des bases de données : Il est difficile de modéliser un univers réel observé sous une forme directement utilisable par un SGBD. En construisant directement les tables d une base de données dans un SGBD (PostgreSQL, Oracle, SQL Server, DB2, base, Access, MySQL,...), deux questions se posent : dans quelle table placer certaines colonnes (par exemple : l adresse de livraison doit être dans la table des clients ou dans la table des commandes?). comment prévoir les tables de jonction intermédiaires (par exemple : la table des interprétations qui est indispensable entre les tables des films et la table des acteurs). Il est donc nécessaire, après la collecte et l acquisition de toutes les données nécessaires, de recourir à une étape préliminaire de conception. Les modèles conceptuels de données MCD (tels que le modèles réseau, hiérarchique, Codasyl, Entité-Association et UML) permettent de concevoir un système d information d une façon standardisée et méthodique. Ces modèles sont indépendants du SGBD utilisé. Ensuite ce modèle conceptuel est représenté exclusivement par un modèle logique : le modèle relationnel. Dans ce modèle, les données sont représentées par des tables, sans préjuger de la façon dont les informations sont stockées dans la machine. Les tables 2

3 constituent donc la structure logique du modèle relationnel duquel est directement dérivée la base de données. I. Le modèle Entité-Association (EA) : Le modèle entités-associations constitue l un des premiers et des plus courants modèles conceptuels de données. Ce modèle, présenté par Chen en 1976, permet une description naturelle du monde réel à partir des concepts d entité et d association. Il est universel (retenu par l'iso) et répond à l objectif d indépendance données-programmes. I.1. Dictionnaire des données Il est utile, voir indispensable, d'effectuer un inventaire brut des données qui seront stockées et/ou calculées par la base de données (les données collectées et acquises dans la première phase). Il faut donc différencier deux types de données, les données stockées et les données qui peuvent être déduites ou calculés à partir des données stockées. Ce document sera présenté sous forme de tableau de 3 colonnes, avec dans la première colonne le nom de la donnée, la seconde distingue une donnée calculée d une autre stockée et dans la troisième décrit la donnée (longueur, type, Domaine, règle de calcul, etc). I.2. Schéma entité-association La représentation du modèle entités-associations s appuie sur trois concepts de base : L entité. L association. Les cardinalités. I.2.1. Entité Une entité est un objet (concret ou abstrait) qui existe et peut être distingué d un autre objet. Par exemple : Jean Dupont, Pierre Bertrand, un vélo, une voiture, Philippe Daulirent, Le 23/03/2003, un bus, Le 01/01/2011,Etc. Une classe d entités (ou type d entités) désigne un ensemble d entités qui possèdent une sémantique et des propriétés communes. Par exemple : Personne, Vehicule, Date_Location. Notation : Personne Vehicule Date_Location Figure. I.1. Représentation graphique d exemples de classes d entités. 3

4 Définitions : - Un attribut est une propriété caractéristique des entités de même classe. - Un attribut associe à chaque entité une valeur appartenant à un domaine. - Le domaine d'un attribut caractérise à la fois le type de donnée (énuméré, caractère, entier, réel, chaîne de caractères...) et l'ensemble des valeurs admissibles de celui-ci. Le domaine peut être une liste énumérée, un intervalle numérique ou une chaîne alphanumérique. - Une clé est un attribut ou un ensemble d attributs dont les valeurs identifient de manière unique une entité au sein de l ensemble d entités. - Un tuple ou n-uplet ou une occurrence d une classe d entité est un ensemble de valeurs des attributs caractérisant une entité. Le choix des attributs, des domaines et des clés constitue une étape essentielle lors de la définition d un modèle du monde réel. Exemple et Notations: Attributs: Personne=(Numero,Nom,Prenom,Date de Naissance). Valeur: du Preom peut être Jean. Domaine: D(Nom)=Toutes les chaines de caracrtères. D(Numero)=N+U{0}. Clé: Numero. Un tuple: (23, Jeann Dupont, 13/11/1976) Le schéma: Personne=(Numero,Nom,Prenom,Date de Naissance). Les données: les tuples. Remarque : Un attribut ne peut en aucun cas être partagé par plusieurs classes d entités. Un attribut est une donnée élémentaire, ce qui exclut des données calculées ou dérivées. Une classe d entités et ses attributs doivent être cohérents entre eux (i.e. ne traiter qu un seul sujet). I.2.2. Association Une association d entités est un regroupement de classes d entités traduisant une certaine réalité (lien). L ensemble des classes d entités participant à l association est appelé «collection de l association». 4

5 On distingue deux types d associations (on parle ici du degré ou de la dimension de l association qui est le nombre de classes d entités qui y participent): - les associations binaires qui ne relient que deux entités. - les associations n-aires qui relient plus de deux entités Un attribut d une association est une propriété qui dépend de toutes les entités intervenant dans l association. Par exemple, l association Louer peut posséder un attribut Durée qui est dépend de la personne, du véhicule et de la date de location. Exemple : > Jean Dupont possède un vélo. > Jean Dupont a loué une voiture, le 28/02/2001 pour une durée de trois jours. La collection de la relation «posséder» est (Personne, vehicule). La collection de la relation «Louer» est (Personne, vehicule, Date_Location). Figure. I.2. Un exemple de relations: binaire et ternaire porteuse de propriété. I.2.3. Cardinalités La cardinalité d'un couple entité-association est définie de la manière suivante : - Etant données une classe d'entité E et une association A reliant E à une (ou plusieurs) autre(s) classes(s) d'entités, on définit m (respectivement M) le nombre minimum (respectivement maximum) d'associations de classe A pouvant exister pour une entité donnée de classe E. Alors (m,m) est la cardinalité du couple (E,A). D autre terme, c est le minimum et le maximum de fois qu une occurrence de l entité E peut être concerné par l association 1. Remarque : Une cardinalité minimal est toujours 0 ou 1 et une cardinalité maximale est toujours 1 ou n (n n étant souvent pas précisé de manière numérique, faute de connaissance suffisante). 5

6 Exemple et notations : Figure. I.3. Exemple de cardinalités. Les seuls cardinalités admises sont donc : 0, 1 : une occurrence du type-entité peut exister tout en étant impliquée dans aucune association et peut être impliquée dans au maximum une association. 0, n : c est la cardinalité la plus ouverte ; une occurrence du type-entité peut exister tout en étant impliquée dans aucune association et peut être impliquée, sans limitation, dans plusieurs associations. 1, 1 : une occurrence du type-entité ne peut exister que si elle est impliquée dans exactement (au moins et au plus) une association. 1, n : une occurrence du type-entité ne peut exister que si elle est impliquée dans au moins une association. I.2.4. Compléments sur les associations et les classes d entités (cas particuliers): a. Associations plurielles Deux mêmes entités peuvent participer dans plusieurs associations à la fois. Exemple: Figure. I.4. Exemple de relations plurielles. 6

7 b. Associations réflexives Une association est réflexive quand elle matérialise une relation entre une classe d entités et elle-même Exemple: Figure. I.4. Exemple de relations réflexives. c. Sous type d une classe d entités Une classe d entités peut être un sous-type d une autre classe d entités plus générale. Elle hérite des propriétés générales de la classe générique, et possède des propriétés locales propres à elle. Exemple: La classe d entités «Enseignant» peut être vue comme un sous type de la classe «Personnel». Un autre sous-type est «Personnel-ATS». Figure. I.5. Exemple de sous-typage de classes d entités. Il existe deux types de sous-typage de classes d entités : La spécialisation : dans ce cas, les sous classes n ont pas d identifiant (clé). en effet, elles héritent leur identifiants de la classe générique. La généralisation : dans ce cas, chaque sous-classe possède son propre identifiant indépendamment de celui de la classe générique. Cependant, la classe générique contiendra les propriétés communes. 7

8 Exemple: Généralisation Spécialisation Figure. I.6. Exemple d un sous-typage multiple de la classe d entité «Personnel». I.2.5. Règles de normalisation Afin de bien modéliser une réalité en modèle entité-associations, différentes règles doivent être respectées. Figure. I.7. Exemple d un schéma E-A non normalisé. Normalisation des entités : Toute entité remplaçable par une association doit être remplacée. Par exemple : l entité «Ligne Commande» doit être remplacée par une association porteuse de propriété «quantité». 8

9 Normalisation des attributs : les attributs multivalués (en plusieurs exemplaires) sont remplacés par une association supplémentaire de cardinalité maximale n et les attributs calculable à partir d autres attributs sont supprimés. Par exemple : l attribut «Adresses» doit être remplacé par une association «a comme adresse» liée à une nouvelle entité «Adresse». En plus l attribut «Age» est calculable à partir de la «date de naissance» et l attribut «Montant Total» est calculable à partir de la «quantité» et du «Prix Unitaire», alors ils doivent être supprimés. Normalisation des identifiants (clés) : Eviter les clés composées de plusieurs attributs; susceptibles de changer au cours du temps (comme l âge, la situation familiale, l adresse) et les chaînes de caractères. Par exemple : même si l attribut «Désignation» de l entité«produit» peut être unique, mais il éviter comme clé à cause du temps de recherche nécessaire pour les chaines de caractères. Normalisation des associations : Il est indispensable de supprimer - les associations fantômes : avec des cardinalités (1,1) sur toutes les extrémités de l association. Par exemple : l association «possède». - Les associations redondantes : pouvant être déduites d autres associations. Par exemple : l association «Du». - Les associations en plusieurs exemplaires. Par exemple : les deux associations «Est le 1 er Fournisseur de» et «Est le 2 eme Fournisseur de» peuvent être remplacées par une association «Est le Fournisseur de» avec la propriété «Ordre». En plus, toute association n-aire avec une cardinalité (0,1) ou (1,1) sur une de ses extrémités, peut être décomposée en (n-1) associations binaires (voir Figure I.8.). Figure. I.8. Exemple de décomposition d une association ternaire. 9

10 Normalisation des attributs des associations : Les attributs d une association doivent dépendre directement des identifiants de toutes les entités qui y participent. Normalisation des cardinalités : Une cardinalité minimale est toujours 0 ou 1 (et pas 2, 3 ou n) et une cardinalité maximale est toujours 1 ou n (et pas 2, 3...).. Figure. I.9. Exemple du schéma de la figure I.7. normalisé. I.3. Démarche de construction d un schéma Entité-Association Construire le dictionnaire des données. Identifier les entités et lister leurs attributs. Choisir ou ajouter les identifiants (numéro arbitraire et auto-incrémenté). Etablir les associations binaires entre les entités et lister leurs attributs. Calculer les cardinalités. Vérifier les règles de normalisation et effectuer les corrections nécessaires. Il faut itérer plusieurs fois les étapes successives, pour espérer converger vers une modélisation pertinente de la situation. 10

Bases de données et langage SQL

Bases de données et langage SQL Bases de données et langage SQL Introduction, modèle entité / association Philippe.Dosch@loria.fr IUT SRC DE VERDUN 10/09/2003 Exemples introductifs Gestion de CD Artiste Album Les têtes raides Les oiseaux

Plus en détail

170. Transformation du modèle conceptuel de données en modèle logique relationnel MCD MLD. Table des matières

170. Transformation du modèle conceptuel de données en modèle logique relationnel MCD MLD. Table des matières Modélisation de logiciels de gestion 170. Transformation du modèle conceptuel de données en modèle logique relationnel MCD MLD Table des matières 1 Préambule... 1 2 Première règle... 2 3 Deuxième règle...

Plus en détail

Informatique en CPGE (2014-2015) Bases de Données Relationnelles

Informatique en CPGE (2014-2015) Bases de Données Relationnelles Informatique en CPGE (2014-2015) Bases de Données Relationnelles S. B. Lycée des EK 15 avril 2015 Comment gérer des données à l aide de systèmes informatiques? Supposons que des données sont stockées sur

Plus en détail

Bases de données. Faîçal Felhi felhi_fayssal@yahoo.fr

Bases de données. Faîçal Felhi felhi_fayssal@yahoo.fr Bases de données Faîçal Felhi felhi_fayssal@yahoo.fr Plan de cours Chapitre 1: Introduction aux bases de données Chapitre 2: Modèle Entité/Association Chapitre 3: Le Modèle Relationnel Chapitre 4: Dépendances

Plus en détail

CONCEPTION Support de cours n 3 DE BASES DE DONNEES

CONCEPTION Support de cours n 3 DE BASES DE DONNEES CONCEPTION Support de cours n 3 DE BASES DE DONNEES Auteur: Raymonde RICHARD PRCE UBO PARTIE III. - LA DESCRIPTION LOGIQUE ET PHYSIQUE DES DONNEES... 2 A. Les concepts du modèle relationnel de données...

Plus en détail

Outils et Méthodes de Génie Logiciel. IUT A de Lille I, Dept Informatique, G. Grimonprez, J.Marengo

Outils et Méthodes de Génie Logiciel. IUT A de Lille I, Dept Informatique, G. Grimonprez, J.Marengo OMGL 1 Outils et Méthodes de Génie Logiciel 1 Introduction De l énoncé d un besoin utilisateur à une spécification opérationnelle 2 Les étapes de développement d une application Recensement des besoins

Plus en détail

Chapitre 2 : Conception de base de données relationnelle

Chapitre 2 : Conception de base de données relationnelle Chapitre 2 : Conception de base de données relationnelle Le modèle entité-association 1. Les concepts de base 1.1 Introduction Avant que la base de données ne prenne une forme utilisable par le SGBD il

Plus en détail

Bases de données sous Access

Bases de données sous Access Bases de données sous Access Plan Initiation aux bases de données Application sous Access Structure d une base de données Langages de manipulation de données Algèbre relationnelle (théorique) QBE d Access

Plus en détail

Entité Classe d entités (ou entité-type) : Association :

Entité Classe d entités (ou entité-type) : Association : Dictionnaire de données Inventaire des données du domaine étudié. Questions: Sens pour les différents interlocuteurs; les différents sens sont à conserver Exigences de qualité et caractéristiques Caractéristiques:

Plus en détail

Sommaire. I4 : Bases de Données. Données pour une application. Données dans l entreprise. Qu est-ce qu une BdD, à quoi cela sert-il?

Sommaire. I4 : Bases de Données. Données pour une application. Données dans l entreprise. Qu est-ce qu une BdD, à quoi cela sert-il? Sommaire I4 : Bases de Données Introduction Georges LOUIS Département Réseaux et Télécommunications Université de La Rochelle Module I4 2008-2009 Qu est-ce qu une BdD, à quoi cela sert-il? Le cours 1 G.Louis

Plus en détail

SYSTEMES D INFORMATION & BASES DE DONNEES

SYSTEMES D INFORMATION & BASES DE DONNEES PLAN DU COURS Rappel sur SGBD : définitions, modèles Fondements théoriques du modèle relationnel Concepts pour la définition et l intégrité des données langage SQL Concepts pour la manipulation des données

Plus en détail

BASES DE DONNEES : DE LA MODELISATION A L UTILISATION DES DONNEES. Christelle Pierkot Laboratoire COGIT IGN

BASES DE DONNEES : DE LA MODELISATION A L UTILISATION DES DONNEES. Christelle Pierkot Laboratoire COGIT IGN BASES DE DONNEES : DE LA MODELISATION A L UTILISATION DES DONNEES Christelle Pierkot Laboratoire COGIT IGN INTRODUCTION Comment va se dérouler la semaine? Cours de C. Pierkot, 3 jours répartis comme suit

Plus en détail

Modélisation des données

Modélisation des données 1 2 Démarche classique d un projet informatique Analyse de la situation existante et des besoins ; Création d une série de modèles, qui permettent de représenter tous les aspects importants ; A partir

Plus en détail

Bases de Données. Historique des modèles de SGBD

Bases de Données. Historique des modèles de SGBD Bases de Données Historique des modèles de SGBD Historique Avant l avènement de l informatique : informations structurées sous formes de fiches, classées par ordre alphabétique, chronologique,, Ensuite

Plus en détail

Conception d une base de données - Modèle E/A -

Conception d une base de données - Modèle E/A - Conception d une base de données - Modèle E/A - Démarche 3 niveaux d'analyse: Niveau conceptuel : (On utilise le modèle E/A) Quelles sont les entités et les associations dans l'entreprise? Quelles informations

Plus en détail

ESTINATION FORMATION Un aller simple vers le savoir-faire INITIATION A L ANALYSE ET A LA CONCEPTION DE BASE DE DONNEES

ESTINATION FORMATION Un aller simple vers le savoir-faire INITIATION A L ANALYSE ET A LA CONCEPTION DE BASE DE DONNEES ESTINATION FORMATION INITIATION A L ANALYSE ET A LA CONCEPTION DE BASE DE DONNEES AVANT PROPOS Ce support de cours est un outil personnel, il ne constitue pas un guide de référence. C'est un outil pédagogique

Plus en détail

Conception des bases de données : Modèle Entité-Association

Conception des bases de données : Modèle Entité-Association Conception des bases de données : Modèle Entité-Association La modélisation d un problème, c est-à-dire le passage du monde réel à sa représentation informatique, se définit en plusieurs étapes pour parvenir

Plus en détail

CESI Bases de données

CESI Bases de données CESI Bases de données Introduction septembre 2006 Bertrand LIAUDET EPF - BASE DE DONNÉES - septembre 2005 - page 1 PRÉSENTATION GÉNÉRALE 1. Objectifs généraux L objectif de ce document est de faire comprendre

Plus en détail

Génie Logiciel Industriel - Travaux pratiques

Génie Logiciel Industriel - Travaux pratiques - Travaux pratiques TP1 : Recherche par dichotomie I. Introduction. L objectif de ce TP est de mettre en pratique des notions de base du langage C (entrées/sorties, structure de contrôle, fonctions, ).

Plus en détail

Les bases de données Page 1 / 8

Les bases de données Page 1 / 8 Les bases de données Page 1 / 8 Sommaire 1 Définitions... 1 2 Historique... 2 2.1 L'organisation en fichier... 2 2.2 L'apparition des SGBD... 2 2.3 Les SGBD relationnels... 3 2.4 Les bases de données objet...

Plus en détail

Chapitre 1. Conception des BD relationnelles. Crédits. Conception de bases de données relationnelles

Chapitre 1. Conception des BD relationnelles. Crédits. Conception de bases de données relationnelles 3 Crédits 4 Chapitre 1 Conception des BD relationnelles Ce cours s'appuie sur le cours de : - François Goasdoué et Marie-Pierre Dorville, LRI, UniversitéParis 11 - Laurent Audibert, IUT Villetaneuse, Université

Plus en détail

Du monde réel à SQL la modélisation des données

Du monde réel à SQL la modélisation des données ANF «Comment concevoir une base de données en archéométrie» Réseau CAI-RN & rbdd - 05/06/2014 au 06/06/2014 Du monde réel à SQL la modélisation des données Marie-Claude Quidoz (CEFE/CNRS) Ce document est

Plus en détail

BdD Base de Données. Clément VERMOT-DESROCHES

BdD Base de Données. Clément VERMOT-DESROCHES BdD Base de Données Clément VERMOT-DESROCHES 17 novembre 2009 Table des matières 1 Présentation Générale 3 1.1 Présentation Générale............................. 3 1.1.1 Définition................................

Plus en détail

18 Informatique graphique

18 Informatique graphique Avant-propos En 1988, les Editions Hermès publiaient un ouvrage intitulé La synthèse d'images, qui présentait un état de l'art de ce domaine de l'informatique, vingt cinq ans environ après l'introduction

Plus en détail

Modélisation et bases de données

Modélisation et bases de données Ce tutoriel vous indique comment modéliser et générer une base de données Access puis MySQL avec le logiciel. Un tableau de correspondance des principaux types de donnée est présenté à la fin du support.

Plus en détail

Formation ACCESS 2003

Formation ACCESS 2003 Formation ACCESS 2003 Livret 1 Introduction aux bases THIERRY TILLIER 2/16 Copyright 2007 Thierry Tillier Tous droits réservés. Introduction Objectif : Dans ce premier livret, vous apprendrez les bases

Plus en détail

STAGE DE PERFECTIONNEMENT

STAGE DE PERFECTIONNEMENT (Sigle de la société d accueil) REPUBLIQUE TUNISIENNE ***** MINISTERE DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR, DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ET DE LA TECHNOLOGIE ***** DIRECTION GENERALE DES ETUDES TECHNOLOGIQUES *****

Plus en détail

Bases de données avancées. cours 1 : introduction

Bases de données avancées. cours 1 : introduction Bases de données avancées cours 1 : introduction Plan Objectifs du cours Bases de données : utilisation Système de Gestion de Bases de données (SGBD) Architecture d un SGBD Ingénierie des bases de données

Plus en détail

Bases de données relationnelles : Introduction

Bases de données relationnelles : Introduction Bases de données relationnelles : Introduction historique et principes V. Benzaken Département d informatique LRI UMR 8623 CNRS Université Paris Sud veronique.benzaken@u-psud.fr https://www.lri.fr/ benzaken/

Plus en détail

Bases de données cours 1

Bases de données cours 1 Bases de données cours 1 Introduction Catalin Dima Objectifs du cours Modèle relationnel et logique des bases de données. Langage SQL. Conception de bases de données. SQL et PHP. Cours essentiel pour votre

Plus en détail

TP Introduction aux Bases de Données

TP Introduction aux Bases de Données TP Introduction aux Bases de Données 2 e année, ENSPS Janvier 2005 Objectifs du projet Ce TP est destiné à concrétiser certaines notions utilisées dans les bases de données, notions qui ont été abordées

Plus en détail

Module M1104 Partie 1 - Modélisation de données

Module M1104 Partie 1 - Modélisation de données Module M1104 Partie 1 - Modélisation de données Analyse et Conception des Systèmes d Information J. Christian Attiogbé Septembre 2015 J. Christian Attiogbé (Septembre 2015) Module M1104 Partie 1 - Modélisation

Plus en détail

Agent UC4 pour bases de données

Agent UC4 pour bases de données Pour plus d informations sur les produits UC4, visitez http://www.liftoff-consulting.com/ Agent UC4 pour bases de données Les bases de données ont toujours joué un rôle important dans le développement

Plus en détail

COURS : ENJEUX DE LA DOCUMENTATION ET PRATIQUES DOCUMENTAIRES EC 3 : N 3

COURS : ENJEUX DE LA DOCUMENTATION ET PRATIQUES DOCUMENTAIRES EC 3 : N 3 COURS : ENJEUX DE LA DOCUMENTATION ET PRATIQUES DOCUMENTAIRES EC 3 : N 3 Logiciels documentaires Par : Sahbi SIDHOM MCF.Université de Lorraine & Lab. LORIA / KIWI Cours en ligne : www.loria.fr/~ssidhom/

Plus en détail

Schéma conceptuel de données. Access

Schéma conceptuel de données. Access Schéma conceptuel de données Access 29/08/2014 Schéma conceptuel de données... 2 L'analyse préalable... 2 La conception de la solution... 2 Le développement du projet... 2 La mise en œuvre... 2 Les différents

Plus en détail

Conception d une base de données. Merise (Méthode d Etude et de Réalisation Informatique pour les Systémes d Entreprise)

Conception d une base de données. Merise (Méthode d Etude et de Réalisation Informatique pour les Systémes d Entreprise) Conception d une base de données Merise (Méthode d Etude et de Réalisation Informatique pour les Systémes d Entreprise) Le Modèle Conceptuel des données: MCD MCD: Entité Une Entité est une population d

Plus en détail

FONCTIONS DE TRAITEMENT} COUNT

FONCTIONS DE TRAITEMENT} COUNT Nom Prénom Promotion Date Buhl Damien Année 1 Groupe 2 21 Janvier 2007 CER Prosit n 22 Mots-Clés : - Requête/Langage SQL Le langage SQL (Structured Query Language) est un langage de requêtes, il permet

Plus en détail

Cours Base de données relationnelles. M. Boughanem, IUP STRI

Cours Base de données relationnelles. M. Boughanem, IUP STRI Cours Base de données relationnelles 1 Plan 1. Notions de base 2. Modèle relationnel 3. SQL 2 Notions de base (1) Définition intuitive : une base de données est un ensemble d informations, (fichiers),

Plus en détail

n Renseignement au sujet d une entité n Une entité : l être, l objet ou le concept concerné n Un attribut : un élément de la description de l entité

n Renseignement au sujet d une entité n Une entité : l être, l objet ou le concept concerné n Un attribut : un élément de la description de l entité Plan du cours Processus d informatisation Systèmes d information Thècle Alix Système d information Introduction- Définitions Positionnement Le projet d informatisation La modélisation des processus La

Plus en détail

Module 19: Développement et déploiement d application client/serveur TDI2 2013/2014 Formateur:M.AZZI hamidazzi@gmail.com hamidazzi.overblog.

Module 19: Développement et déploiement d application client/serveur TDI2 2013/2014 Formateur:M.AZZI hamidazzi@gmail.com hamidazzi.overblog. Module 19: Développement et déploiement d application client/serveur TDI2 2013/2014 Formateur:M.AZZI hamidazzi@gmail.com hamidazzi.overblog.com INTRODUCTION Il y a une évolution majeure des systèmes d'information,

Plus en détail

MIGRATION DE DONNÉES

MIGRATION DE DONNÉES Les contenus de ce document sont la propriété exclusive de la société REVER. Ils ne sont transmis qu à titre d information et ne peuvent en aucun cas être considérés comme un engagement de la société REVER.

Plus en détail

Modèle e-a étendu: MCD (Modèle conceptuel des données) de Merise

Modèle e-a étendu: MCD (Modèle conceptuel des données) de Merise 58 Modèle e-a étendu: MCD (Modèle conceptuel des données) de Merise Héritage Contrainte d intégrité Fonctionnelle (CIF) 59 Héritage S impose dans 2 cas : Spécialisation : permet de modéliser dans l'ensemble

Plus en détail

S.G.B.D.R. Système de Gestion de Bases de Données Relationnel. analyse/mysql/php

S.G.B.D.R. Système de Gestion de Bases de Données Relationnel. analyse/mysql/php S.G.B.D.R Système de Gestion de Bases de Données Relationnel analyse/mysql/php Mise en situation Quand mettre en place un SGBDR beaucoup de données à traiter des données souvent mises à jour Exemple de

Plus en détail

Bases de Données et SGBD. Le Modèle Entité/Association

Bases de Données et SGBD. Le Modèle Entité/Association Bases de Données et SGBD Le Modèle Entité/Association 1 Modèle Entité/Association Représentation explicite de 3 concepts principaux: entité, association, attribut. 1. Entité = classe générique d'individus

Plus en détail

Conception bases de données

Conception bases de données Conception bases de données Tableur Vs BD Modèle conceptuel Modèle logique Modèle physique Requêtes Importation / Transfert de données Décembre 2012 - Sandrine AUZOUX, Thierry CHAPUSET Avant propos Pour

Plus en détail

MANIPULATION D OBJETS

MANIPULATION D OBJETS MANIPULATION D OBJETS Introduction Manipuler des objets à structure complexe Résultat des requêtes Identité, égalité, gestion des doubles Hiérarchie de généralisation Comportement Conclusion LANGAGES DE

Plus en détail

Introduction générale

Introduction générale Chapitre 1 Introduction générale Le monde de l informatique a connu une évolution effervescente depuis l apparition du premier ordinateur l EDVAC en 1945 jusqu à aujourd hui. Au début de l ère informatique,

Plus en détail

Informatique décisionnelle (Première partie) Emmanuelle Cravoisier

Informatique décisionnelle (Première partie) Emmanuelle Cravoisier Informatique décisionnelle (Première partie) Emmanuelle Cravoisier Informatique décisionnelle Concepts Présentation de Business Objects Conception d un univers Business Objects Structure générale d une

Plus en détail

Introduction à la conception d'une base de données Walter RUDAMETKIN

Introduction à la conception d'une base de données Walter RUDAMETKIN Introduction à la conception d'une base de données Walter RUDAMETKIN Bureau F011 Walter.Rudametkin@polytech-lille.fr Étapes de la conception d'une base de données Analyse de la situation existante et des

Plus en détail

Modélisation objet avec UML

Modélisation objet avec UML Modélisation objet avec UML Le développement des systèmes est une tâche d une grande envergure et un investissement important pour toute entreprise. La modélisation des systèmes déjà existants ou d un

Plus en détail

Introduction aux Bases de Données Relationnelles. Introduction aux Bases de Données Relationnelles Introduction- 1. Qu est-ce qu une base de données?

Introduction aux Bases de Données Relationnelles. Introduction aux Bases de Données Relationnelles Introduction- 1. Qu est-ce qu une base de données? Qu est-ce qu une base de données? Utilisez-vous des bases de données? Introduction aux Bases de Données Relationnelles explicitement? implicitement? Qui n utilise jamais de base de données? Département

Plus en détail

INTRODUCTION AUX BASES de DONNEES

INTRODUCTION AUX BASES de DONNEES INTRODUCTION AUX BASES de DONNEES Équipe Bases de Données LRI-Université Paris XI, Orsay Université Paris Sud Année 2003 2004 1 SGBD : Fonctionnalités et Principes Qu est qu une base de données? Un Système

Plus en détail

Le modèle relationnel. 8Les structures de données 8Les règles d intégrité structurelle 8L algèbre relationnelle

Le modèle relationnel. 8Les structures de données 8Les règles d intégrité structurelle 8L algèbre relationnelle Le modèle relationnel 8Les structures de données 8Les règles d intégrité structurelle 8L algèbre relationnelle Le modèle relationnel Inventé par E. F. Codd en 1970 Fondé sur la théorie mathématique des

Plus en détail

Designer et l ingénierie du logiciel Couplage entre structure de données et modules de traitements

Designer et l ingénierie du logiciel Couplage entre structure de données et modules de traitements Designer et l ingénierie du logiciel Couplage entre structure de données et modules de traitements P.-A. Sunier, ISNet Neuchâtel avec le concours de C. Kohler et P. Ferrara 1 Introduction... 1 2 Rappel

Plus en détail

Introduction au bases de données Access

Introduction au bases de données Access Introduction au bases de données Access Marielle Delhom Tr1 2006-2007 Plan I - Prise en main d'access II - Les tables III - Les requêtes IV - Les formulaires V - Les états Marielle Delhom Tr2 2006-2007

Plus en détail

S8 - INFORMATIQUE COMMERCIALE

S8 - INFORMATIQUE COMMERCIALE S8 - INFORMATIQUE COMMERCIALE Les savoirs de l Informatique Commerciale doivent être abordés en relation avec les autres savoirs (S4 à S7). Les objectifs généraux sont : o de sensibiliser les étudiants

Plus en détail

Exposé de M.C.O. Thème. La methode orientée objet OMT (Object Modeling Technic)

Exposé de M.C.O. Thème. La methode orientée objet OMT (Object Modeling Technic) Exposé de M.C.O Thème La methode orientée objet OMT (Object Modeling Technic) 1 Plan du travail Introduction Le cycle de vie Formalismes de représentation UML Les outils d assistance OMT et UML Conclusion

Plus en détail

Table des matières. Remerciements... Avant-propos... 1. Introduction... 7

Table des matières. Remerciements... Avant-propos... 1. Introduction... 7 Remerciements..................................................... VI Avant-propos...................................................... 1 À qui s adresse cet ouvrage?..........................................

Plus en détail

Analyse et Conception des Systèmes d'information. MicheL EBOUEYA Université de La Rochelle

Analyse et Conception des Systèmes d'information. MicheL EBOUEYA Université de La Rochelle Analyse et Conception des Systèmes d'information MicheL EBOUEYA Université de La Rochelle Introduction Objectifs : Apprendre à concevoir une application informatique au sein d'une entreprise qui répond

Plus en détail

LA BASE DE DONNÉE ISTA TIZNIT-ATV 2014/2015

LA BASE DE DONNÉE ISTA TIZNIT-ATV 2014/2015 LA BASE DE DONNÉE ISTA TIZNIT-ATV 2014/2015 BASE DE DONNÉE Définition Une base de données est une collection de données structurées relatives à un ou plusieurs domaines du monde réel. Exemples 1 Une Base

Plus en détail

Modélisation Conceptuelle de Base de Données

Modélisation Conceptuelle de Base de Données odélisation Conceptuelle de Base de Données Akoka-Wattiau 1 SOAIRE 1. La conception de base de données 2. Pourquoi la modélisation conceptuelle? 3. Le modèle ER 4. Comment modéliser? 5. Le modèle ER étendu

Plus en détail

Le modèle conceptuel des données

Le modèle conceptuel des données Le modèle conceptuel des données 1 Objectif du MCD Décrire les données du SI, indépendamment de tout choix d'implantation physique. 1. Le dictionnaire des données Inventaire exhaustif des données du domaine

Plus en détail

Compléter le dossier 4 sur le sujet et joignez ce dossier à la copie. Dossier 1 Journal SIXVOIX 7 pts MEA

Compléter le dossier 4 sur le sujet et joignez ce dossier à la copie. Dossier 1 Journal SIXVOIX 7 pts MEA Mr Fischer Christian BD50 : Conception des Bases de Données Printemps 2002 Examen final du 22 juin 2000 de 9h à 12h Support de cours et travaux dirigés de BD50 autorisés Le sujet comprend quatre dossiers

Plus en détail

Bases de données relationnelles

Bases de données relationnelles Bases de données relationnelles Système de Gestion de Bases de Données Une base de données est un ensemble de données mémorisé par un ordinateur, organisé selon un modèle et accessible à de nombreuses

Plus en détail

Matrice de fonctionnalités MDAL, côté utilisateur et administrateur

Matrice de fonctionnalités MDAL, côté utilisateur et administrateur Matrice de fonctionnalités MDAL, côté utilisateur et administrateur Fonctionnalité OUTILS POUR LES ETATS Etats Html et pdf Grapheur Etats coloriés Tableaux croisés dynamiques Les cumuls Générateur d états

Plus en détail

Annexe du cours Conception des sites web marchands et mobiles

Annexe du cours Conception des sites web marchands et mobiles Conception des sites web marchands et mobiles Nassim BAHRI {contact@nassimbahri.ovh} 1 Novembre 2015 1 Diagramme de séquence système Les cas d'utilisation décrivent les interactions des acteurs avec le

Plus en détail

Dossier I Découverte de Base d Open Office

Dossier I Découverte de Base d Open Office ETUDE D UN SYSTEME DE GESTION DE BASE DE DONNEES RELATIONNELLES Définition : Un SGBD est un logiciel de gestion des données fournissant des méthodes d accès aux informations. Un SGBDR permet de décrire

Plus en détail

Modélisation et Modèles

Modélisation et Modèles NFE113 Administration et configuration des bases de données - 2010 Modélisation et Modèles Eric Boniface Sommaire Modélisation conceptuelle Modèle Entité / Association Modèle Relationnel 2/73 Modélisation

Plus en détail

BASE DE DONNEES. OlivierCuré [ocure@univ-mlv.fr]

BASE DE DONNEES. OlivierCuré [ocure@univ-mlv.fr] BASE DE DONNEES 1 Contact Olivier Curé ocure@univ-mlv.fr http://www.univ-mlv.fr/~ocure Copernic 4B060 2 Objectifs du cours Présentation des concepts liés aux bases de données, aux modèles des bases de

Plus en détail

Méthode MERISE : Outils conceptuels et organisationnels

Méthode MERISE : Outils conceptuels et organisationnels CNAM A4 Année 2000-2001 Méthode MERISE : Outils conceptuels et organisationnels 1 Introduction : La méthode MERISE met à disposition de l'analyste des outils pour modéliser un système d'informations. C'est

Plus en détail

Cours de bases de données - Modèles et langages

Cours de bases de données - Modèles et langages Cours de bases de données - Modèles et langages Version 1.0 Philippe Rigaux 16 November 2015 Table des matières 1 Introduction 3 2 Conception d une base de données 5 2.1 Schéma d une base de données.....................................

Plus en détail

Bases de Données-Conception CONCEPTION D UNE BASE DE DONNEES

Bases de Données-Conception CONCEPTION D UNE BASE DE DONNEES Bases de Données-Conception CONCEPTION D UNE BASE DE DONNEES N.Lammari 1 INTRODUCTION Responsable de la bibliothèque X Concepteur Je souhaite avoir une application de gestion de ma bibliothèque D accord!

Plus en détail

lava et les Bases de Données

lava et les Bases de Données lava et les Bases de Données Introduction r1 ^ arler de bases de données ou de SGBD, sous entend généralement le langage de requêtes SQL. Ce langage joue un rôle important dans la création, la manipulation

Plus en détail

Le langage UML 2.0 Diagramme de Déploiement

Le langage UML 2.0 Diagramme de Déploiement Claude Belleil Université de Nantes Le langage UML 2.0 Diagramme de Déploiement 1 Introduction Le diagramme de déploiement spécifie un ensemble de constructions qui peuvent être utilisées pour définir

Plus en détail

Le "tout fichier" Le besoin de centraliser les traitements des fichiers. Maitriser les bases de données. Historique

Le tout fichier Le besoin de centraliser les traitements des fichiers. Maitriser les bases de données. Historique Introduction à l informatique : Information automatisée Le premier ordinateur Définition disque dure, mémoire, carte mémoire, carte mère etc Architecture d un ordinateur Les constructeurs leader du marché

Plus en détail

Cegid Business. Version 2008. Service d'assistance Téléphonique 0 826 888 488

Cegid Business. Version 2008. Service d'assistance Téléphonique 0 826 888 488 Première installation Cegid Business Version 2008 Service d'assistance Téléphonique 0 826 888 488 Sommaire 1. Préambule... 3 Installation du moteur de bases de données... 3 2. Les différents types d installation

Plus en détail

Bases de données (organisation générale)

Bases de données (organisation générale) Bases de données (organisation générale) Répétition 1 Le modèle entité-relation Samuel Hiard S.Hiard@ulg.ac.be I/112 (B28) sur rendez-vous Page du cours : http://www.montefiore.ulg.ac.be/~pw/cours/bd.html

Plus en détail

Introduction aux Bases de Données Relationnelles Conclusion - 1

Introduction aux Bases de Données Relationnelles Conclusion - 1 Pratique d un : MySQL Objectifs des bases de données Où en sommes nous? Finalement, qu est-ce qu un? Modèle relationnel Algèbre relationnelle Conclusion SQL Conception et rétro-conception Protection de

Plus en détail

REFERENTIEL NORMATIF du CNES

REFERENTIEL NORMATIF du CNES REFERENTIEL NORMATIF du CNES Référence : Méthode et Procédure DEMARCHE D'ANALYSE DU LOGICIEL Annexe Technique de la MP RNC-CNES-Q-80-529 APPROBATION Président du CDN ; date et nom : Page i.1 PAGE D'ANALYSE

Plus en détail

LST Informatique Après le S2

LST Informatique Après le S2 LST Après le S2 C.Blanc, C. Pannier Le 29 avril 2004 Semestre 2 Semestre 3-4 Licence MIAGE Licence S&T IUT Licence Pro SIL MASTER MIAGE BAC +5 MASTER BAC +5 Vie Active Diplomé BAC + 3 2 Semestre 2 Semestre

Plus en détail

LISTE DES COMPETENCES BACHELIER EN INFORMATIQUE DE GESTION

LISTE DES COMPETENCES BACHELIER EN INFORMATIQUE DE GESTION Administration générale de l'enseignement et de la Recherche scientifique Commission de concertation de l Enseignement de Promotion sociale LISTE DES COMPETENCES BACHELIER EN INFORMATIQUE DE GESTION COMMISSION

Plus en détail

Introduction aux bases de données Cours 1 : Généralités sur les bases de données

Introduction aux bases de données Cours 1 : Généralités sur les bases de données Cours 1 : Généralités sur les bases de données ESIL Université de la méditerranée Odile.Papini@esil.univmed.fr http://odile.papini.perso.esil.univmed.fr/sources/bdmat.html Plan du cours 1 1 Qu est ce qu

Plus en détail

STI 8 Édition 1 /Mars 2000

STI 8 Édition 1 /Mars 2000 STI 8 Édition 1 /Mars 2000 Spécifications Techniques d Interface pour le réseau de France Télécom Directive 1999/5/CE SERVICE EN MODE PAQUET DANS LE CANAL D, POUR LES INTERFACES EURO-NUMERIS ET EURO-NUMERIS+

Plus en détail

Conception de bases de données multimédias

Conception de bases de données multimédias Conception de bases de données multimédias Plan du cours Difficultés associées à la représentation d'objets MM (6.1) Modélisation conceptuelle (UML-ERD) (6.2) Transformation du modèle conceptuel en un

Plus en détail

180. Normalisation et formes normales. Table des matières

180. Normalisation et formes normales. Table des matières Modélisation de logiciels de gestion 180. Normalisation et formes normales Table des matières 1 Préambule... 2 2 Introduction... 3 3 Dépendance fonctionnelle... 4 3.1 Dépendance fonctionnelle élémentaire

Plus en détail

Information utiles. cinzia.digiusto@gmail.com. webpage : Google+ : http://www.ibisc.univ-evry.fr/ digiusto/

Information utiles. cinzia.digiusto@gmail.com. webpage : Google+ : http://www.ibisc.univ-evry.fr/ digiusto/ Systèmes de gestion de bases de données Introduction Université d Evry Val d Essonne, IBISC utiles email : cinzia.digiusto@gmail.com webpage : http://www.ibisc.univ-evry.fr/ digiusto/ Google+ : https://plus.google.com/u/0/b/103572780965897723237/

Plus en détail

Systèmes d information et bases de données (niveau 1)

Systèmes d information et bases de données (niveau 1) Systèmes d information et bases de données (niveau 1) Cours N 1 Violaine Prince Plan du cours 1. Bibliographie 2. Introduction aux bases de données 3. Les modèles 1. Hiérarchique 2. Réseau 3. Relationnel

Plus en détail

BASES DE DONNÉES. CNAM Centre associé de Clermont-Ferrand Cycle A Année 1997-98. J. Darmont I. INTRODUCTION II. LES SYSTÈMES HIÉRARCHIQUES

BASES DE DONNÉES. CNAM Centre associé de Clermont-Ferrand Cycle A Année 1997-98. J. Darmont I. INTRODUCTION II. LES SYSTÈMES HIÉRARCHIQUES BASES DE DONNÉES CNAM Centre associé de Clermont-Ferrand Cycle A Année 1997-98 J. Darmont I. INTRODUCTION II. LES SYSTÈMES HIÉRARCHIQUES III. LES SYSTÈMES RÉSEAU IV. LES SYSTÈMES RELATIONNELS V. LE LANGAGE

Plus en détail

BTS Informatique de gestion (lycée Rostand Chantilly) AMSI Chapitre 4 Complément sur l architecture des applications - Page 1 / 8

BTS Informatique de gestion (lycée Rostand Chantilly) AMSI Chapitre 4 Complément sur l architecture des applications - Page 1 / 8 AMSI Chapitre 4 Complément sur l architecture des applications - Page 1 / 8 Objectifs et points du référentiel : S15 Architecture des réseaux o Décrire la structure et le fonctionnement d'une configuration

Plus en détail

Gestion du parc informatique matériel et logiciel de l Ensicaen. Rapport de projet. Spécialité Informatique 2 e année. SAKHI Taoufik SIFAOUI Mohammed

Gestion du parc informatique matériel et logiciel de l Ensicaen. Rapport de projet. Spécialité Informatique 2 e année. SAKHI Taoufik SIFAOUI Mohammed 6, bd maréchal Juin F-14050 Caen cedex 4 Spécialité Informatique 2 e année Rapport de projet Gestion du parc informatique matériel et logiciel de l Ensicaen SAKHI Taoufik SIFAOUI Mohammed Suivi ENSICAEN

Plus en détail

Modèle Entité/Association. Marc Plantevit. marc.plantevit@liris.cnrs.fr

Modèle Entité/Association. Marc Plantevit. marc.plantevit@liris.cnrs.fr Modèle Entité/Association Marc Plantevit marc.plantevit@liris.cnrs.fr Objectifs Savoir lire un schéma E/R. Savoir traduire un schéma E/R en Modèle Relationnel.... 2 Le modèle Entité-Association (E/A) E/R

Plus en détail

1.1 Concepts de base. 1.1.1 Système

1.1 Concepts de base. 1.1.1 Système SI.1 /Introduction aux SI 2012-2013 1.1 Concepts de base 1.1.1 Système Un système est un ensemble d éléments matériels ou immatériels en interaction, organisés en fonction d un objectif. C est un tout

Plus en détail

Bases de données Cours 1 : Généralités sur les bases de données

Bases de données Cours 1 : Généralités sur les bases de données Cours 1 : Généralités sur les bases de données POLYTECH Université d Aix-Marseille odile.papini@univ-amu.fr http://odile.papini.perso.esil.univmed.fr/sources/bd.html Plan du cours 1 1 Qu est ce qu une

Plus en détail

Plan du cours. Introduction aux Bases de Données. Plan du cours. I. Introduction II. Le modèle UML III. Le modèle relationnel

Plan du cours. Introduction aux Bases de Données. Plan du cours. I. Introduction II. Le modèle UML III. Le modèle relationnel Plan du cours Introduction aux Bases de Données Maîtrise de Sciences Cognitives Année 2003-2004 Jérôme Darmont http://eric.univ-lyon2.fr/~jdarmont/ I. Introduction II. Le modèle UML III. Le modèle relationnel

Plus en détail

Chapitre I - Introduction et conseils au lecteur

Chapitre I - Introduction et conseils au lecteur Chapitre I - Introduction et conseils au lecteur Cette partie introductive situe la place de l'algorithmique dans le développement logiciel et fournit au lecteur des conseils : conseils pour bien analyser

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE,DU DÉVELOPPEMENT DURABLE DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE,DU DÉVELOPPEMENT DURABLE DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE,DU DÉVELOPPEMENT DURABLE DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT Centre de valorisation des ressources humaines CVRH de Mâcon Mâcon, le 14 septembre 2011 Le directeur du CVRH de Mâcon à Référence

Plus en détail

LIF4 - Optimisation à base de règles

LIF4 - Optimisation à base de règles LIF4 - Optimisation à base de règles Fabien Duchateau fabien.duchateau [at] univ-lyon1.fr Université Claude Bernard Lyon 1 2015-2016 http://liris.cnrs.fr/fabien.duchateau/ens/lif4/ Remerciements : Nicolas

Plus en détail

Bases de Données Cours de SRC 1. Mathieu MANGEOT mathieu.mangeot@univ-savoie.fr

Bases de Données Cours de SRC 1. Mathieu MANGEOT mathieu.mangeot@univ-savoie.fr Bases de Données Cours de SRC 1 Mathieu MANGEOT mathieu.mangeot@univ-savoie.fr Objectifs du cours Analyser les besoins et modéliser les données d un système d information Mettre en œuvre des bases de données

Plus en détail

Gestion des immeubles

Gestion des immeubles RAPPORT DE CONCEPTION Gestion des immeubles BOUSSRHAN YOUSSEF & BENZITI WALID Email : Youssefboussrhan@gmail.com GSM : 0678510690, 0611347597 ISTA NTIC SYBA CRJJ GROUPE B Annexe : Figure 1: Diagramme de

Plus en détail